Issuu on Google+

EN CUISINE 62

Koocook: la success story de la Vaudoise Lucie de Palma Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

NO 19, 10 MAI 2010

Photos Daniel Boschung / Christophe Chammartin-Rezo

MOBILITÉ VERTE 32

Migros lance un concept révolutionnaire

Herbert Bolliger, président de la Direction générale de Migros, présente M-Way, des voitures et des deux-roues électriques pour tous. Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch


LA NATURE SAIT

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 11.5

! O I B N O I T O M O PR MAINTENANT . S O R G I M E R T À VO u 17. 5. 2010

4.60

Du 27. 4 a

au lieu de 5.80

20 % de réduction sur tous les fruits secs et les noix Sun Queen bio p.ex. figues Sun Queen, bio 400 g

3.90

au lieu de 4.90

20% de réduction sur tous les sirops bio en bouteille de 50 cl p. ex. sirop de fleurs de sureau, bio, 50 cl

5.60

au lieu de 7.–

20 % de réduction sur le jambon de campagne fumé, bio* Allemagne les 100 g

Société coopérative Migros Bâle * En vente dans les plus grands magasins Migros.

3.60

au lieu de 4.60

20% de réduction sur tout l’assortiment de saumon frais bio p.ex. filet de saumon, bio, d’élevage d’Irlande, les 100 g

1.80

au lieu de 2.30

20% de réduction sur les cacahuètes salées, bio* 250 g


CE QUI EST BON.

AU 17.5.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

6.80

3.50

20% de réduction sur tous les produits surgelés bio p.ex. glace à la vanille, bio, 1 litre

20 % de réduction sur tous les produits surgelés bio p.ex. chou-fleur, bio, 500 g

au lieu de 8.50

au lieu de 4.40

12.10

9.80

au lieu de 12.30

20 % de réduction sur tous les produits surgelés bio p.ex. filets de truite de rivière, bio, 250 g

1.70

au lieu de 16.20

25 % de réduction sur toutes les pâtes farcies bio en lot de 3 p. ex. fiori à la ricotta et aux épinards, bio 3 x 200 g

au lieu de 2.15

20% de réduction sur l’Emmental mi-salé, bio les 100 g

–.85

2.20

Pommes de terre, bio, riches en amidon Suisse, le sachet de 1 kg

1.80

Pousses de haricots mungo, bio Suisse, le sachet de 250 g

Yogourt à la fraise, bio 180 g


4 | Migros Magazine 19, 10 mai 2010

ÉDITORIAL Steve Gaspoz, rédacteur en chef

Les formes de la santé Revoici le temps des régimes! Chaque année à pareille époque,

* tarif local

Perdre des kilos pour se sentir mieux dans sa peau! Voilà ce que

Photos Carine Roth-arkive / Xavier Voirol-Strates / Stépahne Harter-agence Vu / Emmanuelle Bayart

M-Infoline: tél.: 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch

c’est la même rengaine que livrent les magazines sur papier glacé. Comment perdre les kilos accumulés pendant l’hiver, retrouver la ligne de ses 20 ans, présenter un corps de rêve sur la plage... A croire que chaque femme passe son hiver à se goinfrer emmitouflée dans sa doudoune n’attendant que le signal des journaux pour se précipiter sur son bikini. Malheureusement, ce refrain à l’apparence anodine cause des ravages (lire notre récit en page 12)! promettent en substance des méthodes de plus en plus perfectionnées. Chaque personne ayant testé l’une ou l’autre de ces recettes miracles sait qu’elles ne fonctionnent pas, et pourtant inlassablement retente l’expérience. L’épidémie est grave, d’autant qu’elle commence à toucher un nombre croissant d’hommes! Titillés par l’envie de s’offrir une fois au moins les fameuses plaques de chocolat à la place des bouées d’amour. Jamais pourtant les injonctions à se nourrir sainement n’ont été si fortes.

C’est là tout le paradoxe! On assène à coups de massue que rien

ne vaut une alimentation variée et un minimum d’exercice pour entretenir son corps et en même temps, on se précipite sur des méthodes provoquant de multiples carences. Tout ça pour des effets qui se dissiperont dès le premier écart au traitement, sans parler de l’inévitable effet yoyo tant décrié. On loue la minceur – voire la maigreur – comme l’idéal à atteindre, mais on crée le mal-être psychique et le déni de son corps. Ne serait-il pas temps de mettre en avant la santé dans toute sa diversité?

steve.gaspoz@migrosmagazine.ch

Publicité

C’est ici que se rencontre toute la Suisse. A prix avantageux.

RÉUSSITE 94 A 22 ans seulement, la Genevoise Camille Luscher signe sa première traduction littéraire: «Sez Ner» de l’auteur grison Arno Camenisch. Récit d’un exercice parfaitement réussi.


CETTE SEMAINE RÉCIT 18

ENTRETIEN 28

L’énergie éolienne a-t-elle sa place en Suisse? Faut-il s’en méfier? Enquête en Suisse romande.

Pour le botanisteécologiste Jean-Marie Pelt, l’homme doit nouer une nouvelle alliance avec la nature afin d’arrêter l’érosion de la biodiversité. Explications.

RÉCITS

Trident senses

59

12

Energies vertes

18

Une explosion de fraîcheur en bouche.

Dettes

24

Ces sociétés qui partent sur les traces des mauvais payeurs.

ENTRETIEN

Jean-Marie Pelt

28

32

Agriculture

36

Migros lance un concept révolutionnaire de mobilité verte.

Découvrez les photos primées du concours organisé par les paysans suisses.

EN MAGASIN

Des idées de repas constitués de produits bio.

Dessert

Lucie de Palma

40

54

Les nouvelles glaces Grande Caffè: un plaisir à l’italienne.

Barres de céréales Farmer De nouvelles variétés à découvrir.

55

Mieux vivre

75

Nature

81

Grandir

86

La cérémonie du thé à la japonaise. Ces ingénieurs qui préparent l’avenir en vert. La sexualité chez les enfants.

RUBRIQUES

Migros Flash Temps présents Minute papillon Mots fléchés / Impressum

RÉUSSITE

Camille Luscher

Publicité

Informez-vous: www.swisshaus.ch ou 0800 800 897

HELLA CHF 578’400.– clés en main, sous-sol inclus

62

Les informations de votre coopérative régionale 69

VIE PRATIQUE

Transports

Alimentation

CUISINE DE SAISON

VOTRE RÉGION

ACTUALITÉ MIGROS

Hiromi Straub-Yamada, Japonaise habitant en Suisse, pratique et enseigne la cérémonie du thé. Plongée dans un rituel pratiqué depuis le Japon médiéval.

57

Santé

Les éoliennes divisent les esprits.

MIEUX VIVRE 75

Volaille

Optigal: la garantie d’une excellente qualité de production suisse.

Attention aux régimes qui promettent monts et merveilles.

NOS CLIENTS SONT TOUS LES MÊMES: CHACUN VEUT UNE MAISON UNIQUE.

|5

6 10 26 93 94


6 | Migros Magazine 19, 10 mai 2010

NEWS LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

10

Depuis dix ans maintenant, Migros œuvre en partenariat avec l’organisation internationale et indépendante Marine Stewardship Council (MSC) pour proposer à ses clients des poissons issus d’une pêche durable. Notons que Migros a été le premier distributeur suisse à fournir ses comptoirs avec des produits de la mer portant ce label. Infos: www.migros.ch/MSC

Nouveaux prix pour le jambon

En 2009, le prix de la viande de porc suisse a atteint un niveau particulièrement bas. Ces baisses, Migros les a bien évidemment répercutées sur le prix de vente afin que les consommateurs puissent en profiter. Aujourd’hui, la tendance s’est inversée. Ainsi, depuis mi-février, les prix augmentent à nouveau, ce qui a des conséquences en rayons. Dès le 10 mai, Migros augmentera de 2 à 5% le prix du jambon cru et cuit. Les produits importés et ceux de la ligne M-Budget ne sont pas concernés par cette mesure.

Les Suisses aiment Migros

Les étiquettes resteront sur les rayons Au terme de la période de test de l’affichage des prix en rayons, les instances Migros ont décidé d’introduire cette solution à partir du 1er janvier 2011, et ce, au détriment de l’impression du prix sur les produits. Sur les étals, l’étiquette en papier sera préférée à la variante électronique. «Les clients interrogés ont marqué une nette préférence pour cette première méthode», a expliqué Aurelius Wespi, chef de projet à Migros. Dans certains magasins toutefois, l’étiquette digitale continuera d’être testée.

LE CONSEIL BÉBÉ DE LA SEMAINE Roger Federer a montré l’exemple: la première photo de ses jumelles a été publiée sur Facebook. Entre-temps, de plus en plus de parents annoncent la naissance de leur enfant sur ce type de réseaux sociaux virtuels. Ainsi, au lieu de confectionner à la main un faire-part, ils créent un profil en ligne pour leur progéniture. Avantage: les membres de la famille résidant à l’autre bout du monde peuvent sans tarder admirer le nouveau-né. Qui n’a pas de parenté outre-Atlantique mais compte autant d’amis que Roger Federer pourra, avec cette nouvelle méthode, réaliser de substantielles économies sur les frais de port. Pour tout savoir sur la grossesse et la vie avec bébé, rendez-vous sur www.migrosbabyclub.ch

Photos Pénélope Henriod, bab.ch/Stockfood, Superbild

Faire-part de naissance virtuel

Lors d’un récent sondage en ligne, les consommateurs helvètes ont à nouveau placé Migros en tête des distributeurs les plus appréciés.

R

éalisé en avril 2010 par l’institut de recherche de marché Marketagent.com auprès de 1000 Romands et Suisses alémaniques, le sondage en ligne qu’a publié la Handelszeitung la semaine dernière est particulièrement flatteur pour Migros. Ainsi, pour plus de 54% des sondés (ils étaient âgés de 14 à 59 ans), Migros est leur détaillant préféré. Déjà en tête lors de l’édition 2009 de cette étude, le dis-

tributeur est parvenu à améliorer sa cote de popularité, se permettant même le luxe de creuser l’écart avec son principal concurrent, en baisse dans les sondages.

Le meilleur rapport qualité-prix

Ce n’est pas tout. Les personnes ayant participé à l’enquête ont aussi indiqué que c’est Migros qui proposait le meilleur rapport qualité-


MIGROS FLASH Réédition de la très recherchée besace Hotelplan Le célèbre sac est à nouveau en vente.

D

ans les années 1970, le sac Hotelplan en tissu écossais rouge et noir était de tous les voyages. Au fil du temps, cette besace pratique est même devenue un objet de collection qui pouvait se négocier à des prix vertigineux. Aujourd’hui, Hotelplan réédite son célèbre modèle à l’occasion de son 75e anniversaire. Le sac peut être commandé dans les succursales Hotelplan ou directement sur internet pour la modique somme de 15 francs. Infos et commande: www.hotelplan.ch

Faites sensation cet été sur les plages avec ce sac rétro.

LE PRODUIT FRAIS DE LA SEMAINE

Des prunes!

Selon la légende, l’expression «Pour des prunes» remonterait au XIIe siècle lorsque les Croisés revinrent de Damas avec pour seul trésor des plants de pruniers. Beaucoup de moqueurs auraient alors prétendu que les chevaliers avaient fait le chemin pour des prunes, soit pour rien. Erreur! Ce fruit à noyau est un vrai délice, surtout lorsqu’il est bien mûr. Alors merci les Croisés!

Un personnel aimable: les sondés ont donné la palme de la gentillesse aux collaborateurs Migros.

prix parmi tous les acteurs du marché, laissant ainsi au second plan les hard discounteurs allemands. Dans la catégorie «Gentillesse du personnel», les collaborateurs des magasins du M orange ont de quoi sourire: ils sont considérés comme étant les plus serviables. Enfin, les publicités Migros ont été particulièrement plébiscitées. Un tiers des internautes les trouvent excellentes, et plus de 80% s’en souviennent.

Course d’orientation: Migros soutient la relève S’il est bien une discipline sportive dans laquelle la Suisse brille, c’est la course d’orientation. Il suffit de considérer le palmarès impressionnant de la Bernoise Simone Niggli-Luder (quinze titres mondiaux) pour s’en rendre compte. Afin de soutenir la relève, Migros soutient depuis cette année le projet «sCOOL» de la Fédération suisse de course d’orientation.

Son objectif: faire découvrir ce sport à tous les écoliers de Suisse. Lors des «sCOOL cups», soit des petites courses d’orientation organisées dans l’enceinte de l’école ou dans un parc, les élèves pourront, par équipe de deux, se familiariser avec cette discipline qui exige à la fois condition physique et réflexion. Infos: www.scool.ch

Sponsoring by

Projet «sCool»

|7


RIEN DE TEL POUR MARQUER L’ÉTÉ! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 11.5 AU 17.5.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50 2. l’un

6.90

Set de couverts Cucina & Tavola en plastique, 12 pièces, disponible en rose, vert et bleu

Gobelet en plastique, 30 cl, disponible en rose, vert et bleu

3l’un.90

4.90

Mug fleuri en porcelaine, lavable au lavevaisselle, disponible en bleu, rose et vert

Coupes* en plastique, 4 pièces, couleurs assorties

2.90

l’un

3.90

Ligne de vaisselle Cottage* en faïence, lavable au lave-vaisselle p. ex. mug

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

Set de table en papier tissé, 44 x 30 cm, disponible en rose, vert et bleu


VOUS ET NOUS

Migros Magazine 19, 10 mai 2010

|9

«La boîte à transmission manuelle devrait être interdite!» Frédéric Uriel «Migros Magazine» n° 16 du 19 avril. A propos de l’article «Rouler en automatique, c’est fantastique»

«Vive la boîte automatique!»

Fan de boîte automatique depuis mes débuts dans la conduite automobile, j’ai beaucoup apprécié votre article. Pourtant, malgré les progrès techniques, je constate qu’il existe toujours une large part de conducteurs considérant avec dédain ce type de transmission. (...) Le plus étonnant est que pour la plupart des gens le mode de conduite «embrayage, débrayage,

passage des vitesses» est considéré comme normal. Pourtant ces contraintes sont uniquement liées au moteur à combustion interne, incapable de démarrer de lui-même et à vitesse de rotation limitée. Il convient de signaler que le jour où toutes les voitures seront électriques, ces manœuvres feront partie du passé. Il serait temps que les conducteurs en prennent conscience. Pour ma part je trouve que, au nom de la sécurité routière et pour satisfaire à la mode des restrictions de toute nature infligées aux automobilistes, la boîte manuelle devrait être interdite ... Fréderic Uriel, Ecublens

«Migros Magazine» n° 17 du 26 avril. A propos de l’entretien avec Raphaël Arlettaz.

«Migros Magazine» n° 18 du 3 mai. A propos de l’article sur les cars postaux.

«Un avenir impossible»

«On peut dépenser 30 millions pour 5 jours!»

(…) Il faut une dose de courage et faire aussi partie des quelques citoyens au monde qui raisonnent sainement pour oser aborder la question de la démographie tel que Raphaël Arlettaz le fait, car il est à contre-courant du «politiquement correct» et du mode de vie nataliste de l’ensemble de la population qui, de ce fait, prépare à ses «enfants chéris» un avenir impossible. (...) Jean-Paul Buisson,

Praz-de-Fort (VS)

Vingt-six lignes de car pourraient être supprimées dans ma région. Pour les maintenir pendant une année, il faudrait 6 millions. (...) Où trouver un montant pareil? C’est simple. Pour le sommet de la francophonie de Montreux, on peut dépenser 30 millions pour cinq jours. Mais pour faire circuler 26 lignes de bus pendant une année, nous ne trouvons pas 6 millions. (...) Gilbert Butty, Morges

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch Publicité

ACTION

OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 11.5 AU 17.5.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR BADOIT 115 CL ET 50 CL

L’eau des digestions légères 1300 mg/l bicarbonates

3.90

au lieu de 6.–

p. ex. Badoit en lot de 6 bouteilles 1,15 litre

Badoit est en vente à votre Migros


10 | Migros Magazine 19, 10 mai 2010

SUR LE VIF

Signature numérique: très bien, mais… En clé USB ou en carte à puce, la signature numérique débarque. Elle doit remplacer la griffe manuscrite pour les documents officiels, de manière sécurisée. L’avis de Stéphane Koch, spécialiste des nouvelles technologies.

Elle aurait dû être lancée avant. L’Etat ne s’est pas préparé. Pourquoi n’a-t-il pas déjà donné une signature numérique à tous ses employés? Et pourquoi n’a-t-il pas informé au préalable sur la manière d’utiliser cette nouvelle méthode? Il a mis les citoyens devant le fait accompli. On doit payer pour recevoir une identité, et en plus on nous dit «débrouillezvous». Les gens ne comprennent même pas de quoi on parle. Cette signature, qui permettra d’effectuer des démarches officielles par internet, est-elle vraiment sûre?

La technologie est très fiable. Mais le facteur humain pose problème. Les ordinateurs personnels ne

sont pas bien protégés, il faut installer un logiciel, se souvenir d’un code à six chiffres... Pour qui sera-t-elle utile?

Tout le monde a intérêt à l’utiliser. Les opportunités sont énormes, autant pour la cyberadministration que dans la vie de tous les jours. Il faudrait qu’on forme les adolescents à s’en servir, pour qu’ensuite ils apprennent à leurs parents. Dans quelques années, son utilisation sera très fréquente. A quels effets faut-il s’attendre?

L’administration à distance va se développer. Par contre, la signature numérique n’a pas de valeur en droit civil, car l’Etat craint que les citoyens puissent trop rapidement remettre en cause des décisions en lançant des référendums par paraphes électroniques. Propos recueillis par Mélanie Haab

Photo Michel Perret

La signature numérique a été lancée en grande pompe lundi dernier alors que la loi qui la régit date de 2005. Pourquoi?

TRAIT POUR TRAIT

IMPULSIONS

Dessin de Mix & Remix paru dans «L’Hebdo» du 10 mai 2010

Stéphane Garelli, professeur à l’Université de Lausanne et à l’IMD.

Le gang des quatre A l’origine le gang des quatre était une faction de dirigeants politiques qui contrôlèrent la Chine d’une main de fer, notamment pendant la révolution culturelle (1966-1976). Aujourd’hui, toutes proportions gardées, ce terme peut s’appliquer à quatre compagnies qui contrôlent notre vie publique et

auxquelles il est bien difficile d’échapper: Google, Facebook, Twitter et Youtube. Tout part d’une citation d’Andy Warhol qui déjà dans les années 80 affirme: «Le jour viendra où chacun pourra être célèbre pendant 15 minutes.» Nous y sommes. N’importe qui peut se «peopliser»


TEMPS PRÉSENTS

| 11

MES BONS PLANS par Pierre Léderrey, journaliste

DANS L’OBJECTIF en mettant la vidéo de ses vacances sur Youtube ou en partageant sa vie amicale ou affective sur Facebook. Il est facile d’émettre ses opinions sur Twitter et de créer un flux de rumeurs incontrôlables. Finalement, le tout sera référencé sur Google et vous poursuivra toute votre vie. Car la probabilité d’échapper à ce maillage d’information est quasi nulle. La librairie du Congrès américain – la plus grande du monde – abrite 15 térabytes d’informations et 2 millions de photos. Facebook à lui seul génère 40 milliards de photos. Le service postal américain achemine chaque année une quantité d’informations égale à 335 fois la librairie du Congrès.

Google traite cette quantité d’informations toutes les cinq heures! Dans un monde qui voue un véritable culte à la célébrité, les réseaux sociaux permettent à chacun d’être à la fois une star et un paparazzi. C’est amusant mais dangereux. La moindre erreur de parcours vous poursuivra toute la vie. Des sociétés font fortune aujourd’hui en vous proposant d’effacer toute trace de vous sur internet. Comme le disait Mark Twain: «Ne faites jamais rien de mal – surtout quand quelqu’un regarde…» Aujourd’hui tout le monde regarde: attention… > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

La tête dans le sac… Venues encourager leur cavalier préféré sur le champ de courses de Louisville, aux Etats-Unis, ces deux Américaines n’ont pas hésité à s’emballer dans des imperméables en plastique transparent pour braver la pluie. L’une d’entre elles est même allée plus loin, en mettant sa tête et son couvre-chef dans un sac troué pour l’occasion.

Photo Jess Haynes / Reuters

A écouter: Une belle découverte. Si vous ne regardez jamais «Taratata» et ne vous branchez pas sur Couleur 3, vous ne connaissez peut-être pas encore cet Américain de 22 ans et sa première pépite grand public entre voix sensuelle et mélodies efficaces. Quelque part entre Neil Young et Bob Dylan version FM. Pas moins. Robert Francis, «Nightfall», Atlantic. A lire: La Quête continue. Troisième tome pour cette préquelle débutée en 1998, dix ans après la fin des premières aventures de Bragon et Pelisse. Davantage qu’une autre «jeunesse de», les auteurs racontent de nouvelles aventures traversées par les premiers éléments de destins en devenir. Un sommet de l’Heroic Fantasy du 9e art, encore et encore. Le Tendre/Loisel/ Maillé, «Avant la Quête: La Voie du Rige» (Dargaud) A voir: Depardieu, énorme. On hésite entre grand petit film et bréviaire glauque de la France d’en bas avec ce roadmovie socialo-motard des trublions de Groland. En revanche, on s’accorde sur la performance d’acteur du grand Gérard, qui occupe tout l’écran. Kervern/ Delépine, «Mammuth», en salle mercredi. A faire: Des concerts. Ce week-end, joli choix musical vaudois, entre les riffs électriques de Scorpions sur les hauteurs et les douze mesures acoustiques du Delta Blues à Crissier. Longirod, Longirock. Crissier, BluesRules. Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


12 | Migros Magazine 19, 10 mai 2010

Régimes: des promesses en l’air Les spécialistes sont unanimes: les méthodes qui promettent de perdre du poids en un rien de temps et pour toujours sont inefficaces. Témoignages.

L

e régime à la mode, en 2010, est le régime Dukan. Il consiste, dans une première phase, à ne manger que des protéines. Bonjour les lentilles et le blanc de poulet au petit-déjeuner. Avant lui, Montignac, régime homme des cavernes ou Okinawa ont été les stars le temps d’une saison. Les magazines féminins regorgent de conseils sur la meilleure manière de perdre du poids avant l’été, de remèdes miracles contre les bourrelets. Sur les photos: des mannequins qui, contrairement aux lecteurs, n’ont pas 5 kilos à perdre pour renfiler leur maillot de bain. Ou encore des montages avant / après pour prouver l’efficacité de la méthode. Les spécialistes à qui nous avons posé la question sont unanimes: la plupart de ces régimes sont de la poudre aux yeux. Mais la promesse de beauté est si bien vendue – et souvent le désespoir des personnes qui y font appel si profond – que beaucoup les adoptent. Il faut dire que les possibilités du marché sont nombreuses, puisque en Suisse, 37,3% de la population est en surpoids.

Consultation médicale: une très forte demande

La consultation obésité et troubles du comportement alimentaire de la Policlinique médicale universitaire de Lausanne existe depuis 1976 déjà. La fréquentation est en hausse, on compte six mois d’attente: «Les patients qui viennent ont un IMC moyen de 38,6 (ndlr: soit 111 kilos pour 1,70 m, lire encadré ci-contre). La moitié d’entre eux sont même atteints d’obésité

morbide (présentant un IMC supérieur à 40)», observe Vittorio Giusti, médecin responsable. 85% des gens qui consultent souffrent de troubles du comportement alimentaire (TCA). 60% d’entre eux sont dans un état dépressif, sans forcément s’en rendre compte. Les symptômes: anxiété, manque d’estime et d’affirmation de soi. «Les mêmes hormones sont à la base de l’obésité et de la dépression, explique le médecin. Pour les autres 15%, il s’agit souvent à la base d’un changement de style de

IMC?

L’indice de masse corporelle, IMC, définit une fourchette de poids idéal en fonction de la taille de la personne. Il signifie en fait le nombre de kilos par m². Un IMC normal se situe entre 18,5 et 25. Entre 25 et 30, on parle de surpoids, et au-dessus de 30 d’obésité. Au-delà de 40, c’est de l’obésité morbide, extrêmement dangereuse pour la santé. Une personne mesurant 1,70 m peut considérer son poids comme «dans la norme» s’il est situé entre 53,5 et 72,3 kg. Mais ce calcul ne tient pas compte de la masse musculaire et n’est donc pas pertinent pour les grands sportifs.

vie très rapide (retraite, changement de travail, accident).» Ces personnes ont essayé tous les régimes. «Leur proposition est très bien emballée. Les gens qui souffrent de leur image ont une fragilité psychologique, ils se disent pourquoi ne pas essayer? Pourtant, les études ont prouvé l’inefficacité de ces derniers.» Le problème, c’est que quand on est obèse, c’est pour toute la vie, «car on a une prédisposition à accumuler la graisse». Et même sans être obèse, l’être humain a son propre poids de forme, c’est-à-dire un état qui lui permet de vivre sans devoir se restreindre et dont les écarts n’ont pas d’impact irréversible sur la balance, pendant plusieurs années. «Lorsqu’une personne veut maigrir, on définit avec elle son poids de forme, un but généralement plus réaliste et plus élevé que ce qu’elle demandait au départ. Car les régimes miracles déforment les objectifs des gens en leur proposant une perte de poids spectaculaire, accolée à des photos de mannequins. Ils ne font qu’abaisser le métabolisme de base, qui aura ensuite beaucoup de peine à revenir. D’où l’effet yo-yo», note Mélanie Berrut-Bovard, diététicienne diplômée, responsable du secteur Est vaudois de l’Espace Prévention. La position de l’association suisse des diététiciens diplômés ES/HES est claire: «Si un régime équivaut à une restriction, avec des aliments interdits, il est mauvais.» «Les gens pensent que nous sommes des prescripteurs de régimes, c’est faux, car ceux-ci sont ineffica-

«Si un régime équivaut à une restriction, avec des aliments interdits, il est mauvais»


RÉCIT SANTÉ

| 13

ces à long terme. Nous tablons plutôt sur un changement des habitudes», insiste la spécialiste.

Retour au point de départ

Près de 40% de la population suisse est en surpoids.

Francine*, 42 ans, s’y connaît en régimes. Dépitée par les échecs successifs, elle teste les nouveautés, à l’affût d’un miracle. «Ces fichus kilos en trop m’empoisonnent la vie depuis toujours.» Enfant déjà, Francine est plutôt costaude et souffre des quolibets de ses camarades. «Puis, ça a été une lutte incessante, je dois tout essayer pour maigrir», raconte-t-elle. A chaque tentative, elle y croit, s’accroche et perd jusqu’à 10 kilos. «Mais dès que j’arrêtais, je revenais à mon poids habituel, voire plus. Je fais n’importe quoi, je manque de discipline.» En 2003, elle teste un célèbre régime à points. Pour se motiver et obtenir du soutien, elle ouvre un blog, sur lequel elle raconte tous les jours son parcours. «Je notais mes menus, comptais mes points, évoquais mes états d’âme...» Mais la société qui vend ce concept de régime lui ordonne de cesser son blog, pour concurrence déloyale. «J’étais dégoûtée! Comment une femme qui parle d’elle-même peut-elle être une menace pour une multinationale? De rage, j’ai tout effacé.» De rage aussi, elle laisse tomber son contrôle de poids et, pendant plusieurs années, met son idée fixe en veilleuse et vit avec ce corps qu’elle déteste. Depuis l’été dernier, elle s’y est remise et essaie de «limiter les bêtises». La balance affiche désormais une dizaine en dessous. «Je sais que je ne serais jamais satisfaite de mon apparence physique, mais c’est plus fort que moi, dans ma tête, je dois faire des régimes.» Sa fille de 10 ans semble suivre sa voie. «Elle est aussi à la limite supérieure pour son âge. J’essaie de lui apprendre à cuisiner, à apprécier les aliments et à faire attention à ce qu’elle mange. Je voudrais tellement lui éviter la souffrance par laquelle je suis passée!» Mélanie Haab Photos Xavier Voirol - Strates / Getty

*Prénom d’emprunt


ACTION

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 11. 5 AU 24. 5. 2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK lessive Total 3 pour 2 sur tous les produits de et 20% de ix cho e votr de l) 1 (à par tir de 1 kg / lavage et de es iliair aux les tous réduction sur d’aide au repassage Total.

3 pour 2

31.80 au lieu de 47.70

Tous les produits de lessive Total (à partir de 1 kg / 1 l) p. ex. Total Aloe Vera * 3 x 2 litres

3.75

au lieu de 4.70

20% sur tous les auxiliaires de lavage et les aides au repassage Total p. ex. Total Spray & Wash en sachet de recharge 500 ml

3 pour 2

31.80 au lieu de 47.70

Tous les produits de lessive Total (à partir de 1 kg / 1 l) p. ex. lessive en poudre Total minimax 3 x 2,1 kg

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

3 pour 2

31.80 au lieu de 47.70

Tous les produits de lessive Total (à partir de 1 kg / 1 l) p. ex. lessive en poudre Total Color 3 x 2,8 kg

3 pour 2

31.80 au lieu de 47.70

Tous les produits de lessive Total (à partir de 1 kg / 1 l) p. ex. lessive en poudre Total Oxi Citrus 3 x 2,8 kg

3 pour 2

31.80 au lieu de 47.70

Tous les produits de lessive Total (à partir de 1 kg / 1 l) p. ex. Total Liquid 3 x 2 litres

6.30

au lieu de 7.90

20% sur tous les auxiliaires de lavage et les aides au repassage Total p. ex. filtres couleurs et saleté Total Color Protect 30 pièces


RÉCIT SANTÉ

Migros Magazine 19, 10 mai 2010

| 15

L’obsession de perdre du poids

Si 37,3% de la population est en surpoids, 3,5% a un poids inférieur à la norme. Marika Gafner, alors âgée de 19 ans, se trouvait trop grosse, avec ses 50 kilos. «Je n’acceptais pas mes formes et ce nouveau corps de femme. J’ai commencé un régime, fait plus de sport, ensuite arrêté de manger des féculents. Puis les sucreries... J’ai perdu 15 kilos, et à partir de là, je n’ai plus su gérer», raconte-t-elle d’une traite, à toute vitesse. La descente aux enfers dure six mois. De privations en vomissements, elle tombe à 28 kilos. Son alimentation se résume alors à une pomme quotidienne. Mais même alors, elle se sent toujours grosse. «On fait une fixation sur le poids, on a une fausse image de soi.» Evidemment, la dépression débarque comme une volée de bois vert. «Plus rien ne me tirait en avant, je ne sortais plus, ne voyais plus personne.» La Neuchâteloise est suivie une fois par semaine par un médecin et une psychologue, avec lesquels elle fixe des objectifs pour ne pas être hospitalisée. Les mois, puis les années passent, le poids de Marika Gafner ne remonte toujours pas. La dimension psychologique est très importante dans les régimes, d’autant plus lorsque ceux-ci tournent aux troubles du comportement alimentaire. «On vit dans une société qui se base beaucoup sur l’image. On mesure souvent sa valeur à son apparence. Chez certaines personnes, cela vire à l’obsession», explique Marie Leuba, psychologue à l’association Boulimie Anorexie (ABA), basée à Lausanne. L’effet yo-yo (lorsqu’une reprise de poids intervient systématiquement après une perte) peut aussi se transformer en cercle vicieux, «l’envie de maigrir prend toute la place», poursuit la psychologue. Qui rassure aussitôt: tous les régimes n’entraînent pas une spirale infernale. «Souvent, il y a une souffrance à la base, qui s’exprime par l’installation d’un rapport difficile à l’alimentation. Le régime opère alors comme

Pour perdre du poids, encore et encore, Marika Gafner se contentait d’une seule pomme par jour. déclencheur à l’instauration de ce rapport conflictuel avec la nourriture.» Marika Gafner confirme: «L’anorexie a été un appel au secours, je n’arrivais pas à exprimer ce que je ressentais, je n’étais pas moi-même. Puis, un jour, elle en a marre, «j’étais dans mon lit et je me suis dit que j’avais envie de vivre. Mais c’est un long chemin, on ne peut pas, d’un coup, remanger.» Elle arrête de pratiquer du sport à outrance et, très lentement, reprend du poil de la bête. Elle décide qu’il faut que

son histoire serve à quelqu’un et contacte ABA. Par ce biais, elle visite les écoles, raconte son parcours, à des élèves totalement scotchés. «Je n’étais pas encore guérie, ça m’a fait du bien d’en parler». Puis vient le jour où, pour la première fois, elle se sent vraiment bien. «Grâce à cette épreuve, je me connais mieux, je m’accepte, et surtout, j’ose.» Car aujourd’hui, la jolie (et fraîchement) trentenaire croque la vie et «ne se prend plus la tête» avec son poids. En revanche, son corps est marqué à vie par cette période qui

a duré cinq ans. «Je ne digère plus les produits laitiers. Sur mon assurance maladie, il y a toujours une réserve. Cela reste une souffrance, j’aimerais que les médecins me considèrent comme guérie, car c’est comme ça que je me sens», souligne Marika Gafner. A présent, elle porte un regard sceptique sur les régimes, que son corps ne supporterait plus. «Quand j’ai un peu grossi, je me prive de dessert ou fait un peu plus de sport, c’est tout.» www.boulimie-anorexie.ch


16 |

RÉCIT SANTÉ

Migros Magazine 19, 10 mai 2010

«Pour perdre cinq kilos avant l’été (sans les reprendre), c’est trop tard.» A éviter: manger devant la télévision.

Conseils pour perdre durablement du poids «Faire des régimes, c’est regrossir», prévient Mélanie Berrut-Bovard, diététicienne diplômée, responsable de l’Espace Prévention Est vaudois. D’ailleurs, pour perdre cinq kilos avant l’été (sans les reprendre), c’est trop tard. «Pour maigrir à long terme, on table sur une perte de un à deux kilos par

mois, pas plus», explique la spécialiste. Car il n’existe pas une méthode idéale, un «truc que tout le monde devrait manger dans les mêmes quantités au petit-déjeuner». Au contraire, il s’agit d’un travail assidu, avec une prise en charge minimale de six mois à un an.

Chacun doit travailler sur ses habitudes et son comportement alimentaires. «Aucun aliment n’est interdit en soi.» On fera attention à ne pas forcer sur le trop gras et le trop sucré. On utilisera aussi plus souvent l’escalier que l’ascenseur. De même, il faut apprendre à écouter ses besoins personnels,

savoir reconnaître les signes de faim et de satiété. «Prenez garde à faire les repas dans un environnement favorable, loin de la télévision et de l’ordinateur, afin d’être conscient de ce que vous mangez», recommande Mélanie BerrutBovard. www.espace-prevention.ch

Publicité

Comme partenaire à long terme de la FIFA et sponsor officiel de la Coupe du Monde FIFA 2010, Hyundai attend avec joie une fête de football inoubliable. Et vous aussi, vous pouvez fêter. Car avec les modèles attractifs de Hyundai i10, i20, i30 et i30cw vous profitez maintenant de notre leasing «Coupe du Monde» très avantageux de 1.9 %*. *Conditions de leasing: durée 24 mois, taux d’intérêts 1.9 % (taux effectif 1.92 %), 1er grand acompte 20 %, valeur résiduelle 55 %, kilométrage annuel 10 000 km, assurance tous risques non comprise. Exemples: i10 1.1 Comfort à partir de CHF 13 990.– / CHF 168.–/mois, i20 1.2. Comfort (3 portes) à partir de CHF 15 490.– / CHF 186.–/mois, i30 1.4 Comfort à partir de CHF 19 990.– / CHF 240.–/mois, i30cw 1.4 Comfort à partir de CHF 21 490.– / CHF 258.–/mois. Un leasing ne peut être attribué dans le cas où il entraîne un surendettement du consommateur. Réservées aux versions spécifiques de Hyundai i10, i20, i30/i30cw en stock des partenaires participant. Valable jusqu’au 31.7.2010. Offre de Hyundai Finance en collaboration avec BANK-now SA.


s . ro ig 0 M .3 au r de F ca r de rte leu Ca va e un

d’

Vacances inoubliables à prix avantageux.

nuits tel à l’hôrsonnes 2 pe pour

Avec freedreams, c’est simple – et avantageux: vous économisez jusqu’à la moitié du prix régulier en demi-pension, parce que freedreams utilise les capacités hôtelières restées libres. C’est aussi simple que cela: Commandez un chèque hôtelier freedreams – 3 nuitées pour 2 personnes – pour seulement Fr. 75.–. Sélectionnez votre hôtel de choix du guide hôtelier, qui vous sera envoyé avec les chèques ou sur www.freedreams.ch. A l’hôtel vous ne payez que le petit-déjeuner et le dîner. Ainsi vous économisez jusqu’à 50% pour un séjour en demi-pension, mais vous profitez à 100% du service et du confort. De plus, nous vous offrons à la commande de deux chèques freedreams une carte cadeau Migros d’une valeur de Fr. 30.–!

Libre choix parmi près de 3000 hôtels 3 et 4 étoiles dans 18 pays européens – dont plus de 250 en Suisse!

p.ex. hôtels en ville

Téléphonez nous ou visitéz notre site internet.

hôtels de montagne

hôtels gastronomiques etc.

Partir en vacances

■ OUI, je profite de votre offre spéciale et passe commande pour ................... chèque(s) hôtelier(s) freedreams au prix de Fr. 75.– (Veuillez compléter du nombre souhaité) Pour chaque commande de 2 chèques hôteliers freedreams je recevrai en plus à titre gratuit: Carte cadeau Migros d’une valeur de Fr. 30.– Prénom/Nom

Rue

NPA/localité

Téléphone

Date de naissance

Je règle:

NOUVEAU: Maintenant aussi dans un coffret cadeau – livré directement chez vous ou chez la personne de votre choix.

hôtels bien-être

E-Mail (Si vous êtes intéressé pour recevoir les informations sur freedreams en ligne, veuillez indiquer votre E-Mail ici)

■ 10 jours date de facture / ou avec ■ VISA Card ■ MasterCard/EUROCARD ■ AMERICAN EXPRESS Card

Numéro de la carte

Carte valable jusqu’au

Chaque chèque donne droit à 3 nuitées pour 2 personnes dans l’un des près de 3000 hôtels partenaires freedreams en Suisse et dans toute l’Europe. Validité des chèques: au minimum 1 an. Avec votre commande, vous recevez en outre gratuitement l’édition actuelle du guide hôtelier freedreams (frais d’administration Fr. 4.95). Délai d’envoi pour commandes de l’offre spéciale: 30.09.2010. L’offre n’est valable que pour les clients domiciliés en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein.

Lieu/date

BB030510F

Échappez au train-train quotidien et laissezvous dorloter.

Signature

Bon de commande a envoyer à

Commandes et informations:

DuetHotel AG, chèque hôtelier freedreams, Haldenstrasse 1, case postale, 6342 Baar. Plus simple encore par Fax: 0848 88 11 66

Téléphone: 0848 88 11 99 (tarif local) les jours ouvrables de 8h à 18h. www.freedreams.ch

gratuit!


18 | Migros Magazine 19, 10 mai 2010

Vent mauvais sur les éoliennes romandes

D’un côté, des cantons enthousiastes et des projets à la pelle. De l’autre, une mobilisation associative de plus en plus bruyante. L’énergie éolienne a-t-elle sa place en Suisse? Pourquoi se méfier d’une électricité verte? Enquête.

I

l y a anguille sous roche. Et le ressort en question, ce n’est pas l’écologie. C’est le fric.» Pas content du tout, Félix Gueissaz. Le président de la désormais très bruyante association Pro Crêtes n’a rien contre les éoliennes. Mais il refuse que les hauteurs du Jura soient prises en otage par un «jeu de dupes». Depuis le milieu de l’année 2008, date à laquelle la Confédération a affirmé l’intérêt de l’énergie éolienne pour la Suisse, c’est l’effervescence (lire encadré). A cette date, Berne a en effet adopté le principe de la «rétribution à prix coûtant» pour les énergies renouvelables. Soit la garantie sur vingt ans d’un prix fixe par kilowattheure vert produit; 20 centimes en ce qui concerne les éoliennes. Soit un tarif deux à trois fois supérieur à celui de l’énergie nucléaire ou hydraulique. Largement de quoi aiguiser les appétits. En quelques mois, des dizaines de projets d’implantation

Huit éoliennes tournent à l’heure actuelle dans la région du Mont-Crosin.


RÉCIT ÉLECTRICITÉ VERTE sont présentés par les entreprises productrices d’électricité. Du côté romand, deux de ces gigantesques mâts sont installés dans la plaine du Rhône, à Vernayaz et à Collonges (VS). Deux autres se dressent soudain en face de la petite commune de Saint-Brais (JU), alors qu’un parc de huit machines s’installe au Mont-Crosin (NE). «Pour produire de l’électricité par ce biais, il faut du vent. Et pour le trouver, autant être le plus haut possible», explique Martin Kernen, l’ingénieur responsable pour la Suisse romande de Suisse Eole, l’organisme mandaté par la Confédération pour gérer les aspects techniques liés aux éoliennes. D’où des mâts qui n’ont cessé de prendre de la hauteur depuis leurs premières apparitions. Les fameux exemplaires installées en Californie dans les années 80 culminaient à 30 mètres

de haut à peine, alors que les derniers modèles grimpent à quelque 125 mètres. «La puissance du vent est exponentielle suivant la surface balayée par le rotor. Du coup, une éolienne de conception la plus récente produit potentiellement 5 mégawatts, soit autant qu’une centaine d’il y a vingt ans.»

Des mâts de quatre-vingts mètres de haut

Les modèles prévus pour l’instant en Suisse sont souvent ceux de 80 mètres, «les mieux adaptés à notre région» selon Martin Kernen. Evidemment, en théorie, l’impact sur le paysage profite largement de l’évolution technologique, une grande hélice gâchant moins la vue que trente-neuf petites. Pourtant, pour Pro Crêtes et la dizaine de petites organisations que cette association faîtière regroupe de-

Les éoliennes en Suisse romande

puis le mois de mars, c’est toujours largement trop. «Il s’agit de respecter la volonté populaire exprimée en 1966 par le décret sur la protection des crêtes», explique Félix Gueissaz. Pour ce médecin neuchâtelois, il faut avant tout ouvrir le débat. Et laisser le dernier mot au peuple, «comme cela devrait être le cas depuis cette votation. Les crêtes du Jura ne sont pas des zones industrielles. C’est à la population locale de décider si elles doivent le devenir. En faisant une pesée d’intérêts, ce qu’à mon sens le monde politique ne fait pas.» Ce dermatologue se retrouve dans le comité de l’initiative neuchâteloise «Avenir des crêtes: au peuple de décider!» Lancé mi-avril, le texte veut un référendum avant de décider de l’avenir de «ce patrimoine touristique et symbolique majeur».

| 19

Et ne dites pas à Félix Gueissaz qu’il freine le développement d’une énergie propre. «Je suis un écologiste convaincu, je ne possède pas de voiture et me déplace en train. Si j’étais Hollandais, je me battrais pour les éoliennes. Mais la Suisse ne ressemble pas vraiment à la mer du Nord.» A Saint-Brais, les villageois l’apprennent à leurs dépens: le bruit lancinant des deux grandes pales, quoique dans les normes légales, se répercute sur le rocher d’en face. «Aspect que nous avons sans doute sous-estimé», reconnaît Martin Kernen. Félix Gueissaz rappelle que les compagnies d’électricité ne sont pas des philanthropes. Les porte-monnaie s’ouvrent en grand avec la quasi-certitude d’un joli retour sur investissement. «C’est aussi une manière de déculpabiliser l’utilisateur consommant de plus en plus d’électricité avec bonne conscience.» Les chiffres divergent entre pro et anti. Mais grosso modo, si mille éoliennes tournaient un jour sur notre territoire – prévision la plus optimiste – leur production équivaudrait tout juste à quelques pourcents de la consommation nationale. Presque l’équivalent de la centrale nucléaire de Mühleberg, arguent les premiers. Moins que ça et de toute manière insuffisant pour balafrer le paysage sans consultation populaire, répondent les seconds.

Six sites retenus à Neuchâtel

En bon technicien, Martin Kernen sort d’autres chiffres de sa besace. «Après avoir passé tous les critères, y compris environnementaux, au peigne fin, Neuchâtel a retenu six sites parmi les quatorze zones favorables du départ. Soit environ une cinquantaine d’éoliennes. Leur production couvrirait 20% de la consommation cantonale actuelle. Désolé, pour moi, c’est loin d’être négligeable.» Pour autant, bien sûr, que cette électricité reste à disposition des Neuchâtelois. A l’heure actuelle, rien n’est moins sûr, puisque rien n’interdirait qu’il ne soit vendu ailleurs. Au meilleur prix. Dans le Jura voisin, le chef du Département de l’environne-


ACTION FR. –.60 DE RÉDUCTION SUR CHAQUE PAQUET DE BISCUITS CREA D’OR DÈS L’ACHAT DE 2 ARTICLES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 11.5 AU 17.5.2010 OU JUSQU'À ÉPUISEMENT DU STOCK

1.65

au lieu de 2.25

Bricelets Créa d’Or 100 g

2.35

au lieu de 2.95

2.90

au lieu de 3.50

3.10

au lieu de 3.70

Croquandines aux amandes Créa d’Or 100 g

Nobilé Créa d’Or 175 g

2.80

2.70

2.30

Biscuits au beurre et aux amandes Créa d’Or 125 g

Florentin Créa d’Or 100 g

Fleur à la framboise Créa d’Or 100 g

au lieu de 3.40

au lieu de 3.30

Mini assortiment Créa d’Or 108 g

au lieu de 2.90


RÉCIT ÉLECTRICITÉ VERTE

Migros Magazine 19, 10 mai 2010

ment reconnaît le problème à demi-mot. Parmi les quatre sites «prioritaires» retenus, la prochaine implantation se fera à Peuchapatte. Laurent Schaffter: «Pour ces trois éoliennes, nous avons ajouté une clause qui accorde la priorité à la consommation cantonale en cas de pénurie ou de nécessité politique, comme le respect de la stratégie énergétique 2035 en chantier.» Le ministre jurassien connaît d’autant mieux ce dossier qu’il s’occupe de l’organisme chargé de coordonner une approche intercantonale des éoliennes en Suisse occidentale. «C’est une nécessité comme dans toute question d’aménagement du territoire. Il faut définir des critères communs parce que la frénésie des entreprises d’électricité frise parfois le non-sens économique.»

«Réguler la masse des projets»

Autre besoin, celui d’offrir des outils efficaces aux autorités communales parfois bien démunies devant le lobbyisme des promoteurs. «Réguler la masse des projets doit aussi permettre d’éviter une concurrence stérile entre cantons, et de se concentrer sur un minimum de sites.» Avec comme exemple, l’implantation du Mont-Crosin qui accueillera bientôt une vingtaine d’hélices géantes. Laurent Schaffter tente aussi de sensibiliser ses collègues des autres can-

Martin Kernen est le responsable pour la Suisse romande de Suisse Eole.

tons romands à la nécessité de conserver la mainmise sur la production énergétique. «Avec l’arrêt planifié de certaines centrales nucléaires, il faudra aller chercher de l’énergie verte. Chaque kilowatt produit prendra alors une valeur marchande très importante.»

Pour autant, le conseiller d’Etat estime qu’il ne faut pas interrompre les processus en cours, notamment les mesures de vent étalées sur de longs mois. Malgré une transformation de certains paysages «qui n’est pas anodine», il reste avec ses collègues favorable à l’énergie éolienne.

tion du paysage. Principal motif invoqué: l’endroit figure dans l’Inventaire fédéral du paysage, en principe synonyme d’intouchabilité. En Valais, les autorités ont publié un «concept pour la promotion de l’énergie éolienne» en octobre 2008. Sept dossiers ont été déposés juste avant l’été dernier. Le chantier du Nufenen s’apprête à démarrer, avec en principe 17 éoliennes prévues. Le canton évoque désormais 50 éoliennes, soit l’équivalent de 200

D’autant que comme toute technologie en plein boom, les coûts de production vont baisser. «Il serait irresponsable de ne pas préparer l’avenir en construisant aujourd’hui la politique énergétique de demain. Les éoliennes ne sont pas la solution, mais elles ont un rôle intéressant à jouer pour autant que leur implantation se fasse de manière cohérente.» Martin Kernen ne dit pas autre chose. «Les petites rivières font les grands fleuves. Dans l’arc jurassien, le potentiel des éoliennes est indéniable. C’est une énergie locale, directement visible, sans grosse nuisance. Et contrairement à un barrage ou à une centrale hydroélectrique, ça se démonte facilement.» Mais pas gratuitement, ajouteraient les détracteurs. S’il fustige l’égoïsme de certains opposants «propriétaires de chalets», le responsable romand de Suisse Eole réfute également les arguments paysagers. «Le paysage ne naît pas ex nihilo, l’homme le façonne. Les besoins changent et il est absurde de vouloir le mettre sous cloche. D’autant que défense du paysage ne rime en l’occurrence pas avec respect de l’environnement.» Pierre Léderrey Photos Xavier Voirol / Strates

RÉSULTATS DU SONDAGE EN LIGNE

«Des éoliennes en Suisse?» 10 %

Partout, du sable dans les rotors Vaud vient de modifier son plan directeur et de le soumettre à la Confédération. Six sites sont en phase de planification, avec «une cinquantaine de projets dans l’air», selon Henri Rollier, chef du Service de l’environnement et de l’énergie. Qui reconnaît également la volonté étatique d’encadrer les implantations face à la «multiplication des initiatives». Les sept mâts prévus à la vallée de Joux sont d’ores et déjà combattus par le WWF, Pro Natura et l’Association suisse de protec-

| 21

millions de kilowattheures, 6% de la consommation cantonale, soit celle de 50 000 ménages. A Fribourg, les neuf éoliennes de 140 mètres prévues sur le Schwyberg cumulent les oppositions de sept associations de protection de l’environnement. Parmi elles, BirdLife Suisse, qui fustige le choix d’un lieu de migration automnale pour les oiseaux et l’absence d’une étude d’impacte. Réalisée par la Station ornithologique de Sempach, celle-ci devrait livrer ses conclusions cet été.

55 %

Il en faudrait beaucoup plus!

Rasez-les, elles gâchent le paysage

35 %

Elles ne me dérangent pas

1234 personnes ont donné leur avis du 26 avril au 6 mai 2010

Donnez votre avis sur d’autres thèmes sur notre site internet:

www.migrosmagazine.ch


Publireportage

L’alternative intelligente.

Swisscom TV: La télévision d’aujourd’hui. L’avenir de la TV numérique, c’est ici et maintenant. Le raccordement analogique par câble fait place à la télévision numérique d’aujourd’hui. Au fil des prochaines années, les émetteurs de la RTS – et donc ceux de la TSR - vont être équipés pour transmettre le nouveau signal numérique. Mais vous pouvez dès aujourd’hui bénéficier des avantages de la télévision numérique avec Swisscom TV, l’alternative intelligente au raccordement analogique par câble. Les avantages de Swisscom TV en bref: > Meilleure qualité d’image et de son > Simplicité d’emploi et convivialité > Enregistrement et programmation faciles > Le guide électronique des programmes (TV-Guide) peut être affiché en tout temps sur l’écran du téléviseur > Fonctions pause pour interrompre le programme en cours > Plus de 140 chaînes TV: toutes les grandes chaînes du réseau câblé et des chaînes thématiques: documentaires, actualités et culture. > Plus de 130 stations de radio du monde entier: toutes vos stations régionales préférées et des stations thématiques: musique populaire, musique classique, informations.

Vos avantages au quotidien. Vous connaissez le problème. Vous avez rendez-vous avec des amis pour une partie de cartes ou une randonnée et il y a cette série policière où ce documentaire passionnant à la TV, que vous ne manqueriez pour rien au monde. Avec Swisscom TV, pas de problème. Il suffit d’appuyer sur une touche pour programmer l’enregistrement des émissions et les regarder plus tard. Quelqu’un vous téléphone ou sone à votre porte? Utilisez la fonction pause pour interrompre le programme en cours et le regarder plus tard. Vous n’avez plus besoin de magazines TV: Swisscom TV affiche sur votre téléviseur un magazine électronique des programmes TV contenant toutes les informations relatives aux programmes de plus de 140 chaînes. Les avantages de Swisscom TV: Comparaison des prestations avec la télévision analogique par câble. Exemple: offre Cablecom. Télévision analogique par câble

* ** ***

Swisscom TV

Offres de base Cablecom

Swisscom TV basic

Swisscom TV plus

24.20/mois*** Réception sur des téléviseurs additionnels sans frais supplémentaires

Seulement 19.–/mois* Pas de réception sur des téléviseurs additionnels

Seulement 29.–/mois* Réception sur des téléviseurs additionnels (max. 2), 10.–par mois et par téléviseur

47 chaînes au maximum

Plus de 140 chaînes

Plus de 140 chaînes > Également en haute définition**

Video on Demand (Plus de 1000 films sur pression d’une touche, dès 3.50/film) Teleclub Sport Live à l’unité, 2.50/match

Video on Demand (plus de 1000 films sur pression d’une touche, dès 3.50/film) > Également en haute définition** Teleclub Sport Live à l’unité, 2.50/match

Guide électronique des programmes TV

Guide électronique des programmes TV

Fonction image dans l’image

Fonction image dans l’image

Enregistrement (Jusqu’à 100 heures)

Programmation de séries

Live Pause

Programmation à distance via Internet et NATEL®

Frais de base, plus droits d’auteur obligatoires de CHF 2.25/mois. Durée minimale du contrat 12 mois. Le contrat peut être résilié avant terme pendant les deux premiers mois. Swisscom TV nécessite un raccordement fixe Swisscom (p. ex. EconomyLINE analogique, CHF 25.25/mois, sans présélection d’un autre opérateur) et un accès Internet DSL (p. ex. DSL start 0.–/mois). La réception des chaînes HD dépend des performances de votre raccordement. Vérifiez-en la disponibilité à votre domicile sous www.swisscom.com/checker Source : www.cablecom.ch. Etat au 1.3.2010. Coûts et nombre de chaînes varient en fonction du NPA. Droits d’auteur obligatoires de CHF 2.25/mois facturés en sus.


Une occasion avantageuse de passer à Swisscom TV De nombreux clients de Cablecom vont subir une augmentation du prix de leur raccordement analogique par câble. D’entente avec le Surveillant des prix, Cablecom peut augmenter ses prix pour le câble analogique dès le 1er juin 2010. Raison de plus pour passer à Swisscom TV. Les clients peuvent résilier leur contrat avec Cablecom hors délai usuel au moment de l’augmentation (sous réserve de dispositions contractuelles divergentes). Le droit de résiliation se rapporte aux contrats de télévision numérique, accès Internet et téléphonie via raccordement au câble de Cablecom.

Jusqu’au 31 mai 2010, profitez de notre offre spéciale:* > Cadeau: frais de base* pendant 3 mois (valeur 87.– pour Swisscom TV plus) > Cadeau: kit de connexion pratique pour l’installation autonome (valeur 169.–)

Découvrez Swisscom TV. Testez Swisscom TV pour juger vousmême des avantages de cette nouvelle dimension de la télévision: > Démonstration gratuite et conseil à domicile, sans engagement. Inscription au numéro gratuit 0800 800 800 ou sous www.swisscom.ch/swisscomathome > Dans tous les Swisscom Shops > Sur internet: www.swisscom.ch/tv

Où peut-on commander Swisscom TV?

Conseil et assistance – Avant et après l’achat. Des interlocuteurs sympathiques répondent à vos questions dans tous les Swisscom Shops ou directement chez vous (démonstration à domicile). Vous pouvez installer Swisscom TV vous-même, tout simplement. Si vous rencontrez tout de même des difficultés ou si vous n’avez pas le temps, des collaborateurs spécialement formés procèdent sur demande à une installation à domicile. Une fois nos produits installés, vous pouvez compter sur le service Swisscom pour vous assister en toutes circonstances.

> Dans tous les Swisscom Shops > Sur Internet sous www.swisscom.ch/tv > Au numéro gratuit 0800 800 800 > Dans le commerce spécialisé

Le tout, à une seule et même adresse. Swisscom vous propose des solutions optimales pour la télévision, ainsi que des offres adaptées à chacun, aussi bien pour le réseau fixe que l’accès Internet. Casa Trio comprend par exemple télévision, téléphonie et Internet en un seul pack, à un prix avantageux.


24 | Migros Magazine 19, 10 mai 2010

Q

ui paie ses dettes s’enrichit.» Ce joyeux proverbe figure en évidence sur le site internet de Debitors Management à Montreux. Une de ces sociétés de recouvrement, chargées de récupérer les montants des créances impayées et qui ont, crise oblige, le vent en poupe. Même les collectivités publiques y viennent, à l’image de la commune de Vouvry (VS) qui a confié le recouvrement de ses actes de défaut de biens (ADB) à Debitors Management. «Les administrations fiscales font face à une recrudescence d’impayés qui aboutissent souvent à des ADB», explique le directeur général Alexandre Géraud. Face à un tel document qui décrète officiellement que le débiteur est dans l’incapacité de rembourser, le créancier devra «attendre un retour de fortune pour pouvoir à nouveau exiger le paiement. Un processus qui peut prendre plusieurs années.»

Les personnes insolvables déménagent souvent

La société de recouvrement s’emploiera d’abord à retrouver le mauvais payeur. Ce qui n’a rien d’une évidence. Il a peut-être déménagé, changé de nom de famille (mariage). «Il faut être certain que l’adresse en notre possession soit encore valable. Les gens qui connaissent des problèmes de solvabilité ont tendance à déménager plus que les autres. En Suisse, environ 20% de la population bouge par année. Le débiteur, c’est entre 30 et 40%.» Une fois identifié, on interrogera le débiteur sur ses intentions, on lui rappellera qu’un acte de défaut de biens n’annule pas une dette. «On essaie de trouver des solutions à l’amiable, d’imaginer des plans de paiement avant d’entamer des procédures juridiques.» Alexandre Géraud raconte que certaines personnes sont dépassées par la situation: «Elles sont tellement endettées qu’elles finissent par faire un tri dans les factures et n’honorer que les plus importantes (loyer, impôts, électricité, assurance maladie…).» Ceux-là se montrent parfois soulagés de voir l’Office des poursuites mettre de l’ordre dans le chaos.

Sur la piste des mauvais

Les sociétés de recouvrement ont mauvaise réputation et sont parfois accusées d’employer des méthodes brutales. Alors qu’elles se considèrent comme un mal nécessaire. Petite visite chez l’une d’entre elles à Montreux.


RÉCIT DETTES Mauvais payeurs en vrac

Le profil du mauvais payeur n’a rien d’univoque. Il y a par exemple «les jeunes qui se sont surendettés et qui n’arrivent pas à gérer», énumère Cristina Domingues. Ou la sphère familiale «qui vit un divorce et se retrouve dans une situation problématique». Il faut compter aussi avec le «professionnel du non-paiement». Un malin, celui-là, qui ne s’adresse qu’à des entreprises «dont il sait pertinemment qu’elles n’iront pas au-delà d’un certain nombre de rappels». Parmi ces funambules du bulletin de versement, on trouve aussi des entreprises qui «attendent sciemment jusqu’au commandement de payer pour régler leurs fournisseurs», histoire de dégager un peu de liquidités. Jouer les mauvais payeurs peut aussi être l’arme utilisée par «des gens tout à fait honnêtes» mais qui ne sont pas satisfaits des prestations reçues: «Un couac lors d’une réparation de voiture, un maçon dont ils ne sont pas contents, et ils retiennent les factures.» D’où la nécessité selon Cristina Domingues d’y aller «au cas par cas. Comprendre à qui on a affaire, pour pouvoir instaurer ensuite un dialogue.»

Nul n’est à l’abri, estime Alexandre Géraud: «Cela peut arriver à n’importe qui de connaître un moment difficile, de se retrouver au chômage, d’être confronté à une maladie ou à un divorce par exemple.» Debitors Management se rémunère «essentiellement au résultat» en prenant un pourcentage sur la créance récupérée, mais réclame aussi au débiteur des frais de gestion et d’intervention, «dans la mesure où il a créé un préjudice et obligé le créancier à entreprendre des démarches coûteuses».

Parfois, le débiteur a raison

payeurs

L’entreprise s’est dotée d’une charte éthique forte de quelques grands principes. Comme «ne pas menacer le mauvais payeur de suites qui ne seraient pas légales», d’avoir un «dialogue constructif», de jouer aussi «le rôle de médiateur», lorsque par exemple le débiteur se plaint d’un «problème de qualité» dans la prestation fournie par le créancier. «Nous ne sommes pas là juste pour réclamer une somme due. Nous faisons des recherches, des contrôles. Il se peut aussi que le débiteur ait raison.» Prendre des gants est même souvent obligatoire. Selon Alexandre Géraud, les entreprises très connues sont très attachées à leur image et ne souhaitent pas risquer de la détériorer: «Les débiteurs de nos clients doivent être traités cor-

rectement. On évite les dérapages.» «Et puis, ajoute Cristina Domingues, responsable du marketing et de la communication, très souvent nos clients considèrent toujours leurs débiteurs comme des clients.» Pas question donc de couper définitivement tous les ponts. N’empêche, les sociétés de recouvrement n’ont pas la réputation de faire précisément dans la dentelle. Sur ce terrain, Alexandre Géraud renvoie le débiteur à sa responsabilité. «Quand on commande une marchandise, on s’engage à la payer.» Cristina Domingues, elle, s’interroge sur le «statut de victime qu’on octroie souvent au débiteur, alors que son comportement, s’il était généralisé, pourrait mettre en danger l’existence même des entreprises, surtout en période de crise». Certains débiteurs pourtant se sentent traités comme des voyous par des sociétés de recouvrement n’hésitant pas à pratiquer l’intimidation. Alexandre Géraud explique qu’en tout cas chez Debitors la première lettre se veut «courtoise». Mais le ton ensuite «peut monter. Il est graduel en fonction des réactions ou de l’absence de réactions du débiteur.» En dehors des «relances papier», le recours au téléphone est «systématique». Les sociétés de recouvrement se sont d’ailleurs taillé là une jolie réputation de harcèlement. Debitors en tout cas s’in-

| 25

terdit une pratique récente de certains concurrents qui consiste à utiliser des machines pour téléphoner et délivrer des messages plus ou moins menaçants: «Imaginez que ce soit un enfant ou une personne non concernée qui décroche. Il y a là un problème de protection de la sphère privée. Cela ne correspond pas à notre charte éthique.» Néanmoins, pour être certain d’atteindre un mauvais payeur, il faudra appeler dans toutes les tranches horaires: «Matin, midi soir, même le samedi, mais dans une démarche de prise de contacts plutôt que de harcèlement.» Parfois le débiteur se rebiffe et applique le principe voulant que l’attaque reste la meilleure défense. Récemment, un mauvais payeur, au bénéfice pourtant d’un acte de défaut de biens, a adressé un commandement de payer à Alexandre Géraud, à son domicile privé, pour «des frais inhérents au dossier». Au chapitre des indélicatesses fameuses, il y a ceux qui «se financent en se faisant rembourser par leur caisse maladie mais ne règlent pas le médecin. Là, ça relève de l’escroquerie.»

Finie l’image du Suisse bon payeur

Crise, précarité de l’emploi, faillites: la dureté des temps peut expliquer que la moralité de paiement ne soit plus ce qu’elle était. Que l’image du Suisse bon payeur, adepte du rubis sur l’ongle, soit bien écornée. Mais Alexandre Géraud veut y voir aussi une évolution des mentalités: «Aujourd’hui, quand on passe une commande par téléphone ou par internet, on se sent moins lié qu’on pouvait l’être autrefois par un contrat écrit. Et puis le consommateur défend davantage ses droits, parfois s’arroge même des droits qu’il n’a pas.» Par le jeu des majorations d’impôts ou du prix des produits que provoquent fatalement les abus, la morale de cette triste histoire, ce pourrait être qu’à la fin, comme aime à le dire Alexandre Géraud, «les bons payeurs payent pour les mauvais». Laurent Nicolet Illustration François Maret


26 |

CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

Migros Magazine 19, 10 mai 2010

Empathie pour un vaurien Certains voient Jean-François Duval, dans l’empathie la marque de l’hujournaliste main. Le primatologue Frans de Waal juge que c’est aller trop vite en besogne. A preuve ces images prises dans un zoo américain: un enfant chute dans l’enceinte des gorilles. L’une des femelles s’approche du petit corps blessé, inanimé, le soulève, le porte jusqu’à l’entrée grillagée où elle le dépose, sachant que des Hommes vont prendre le relais, s’occuper du gosse accidenté. Je suis très sensible à ce genre d’histoires. Ainsi, il est des animaux qui, comme les hommes, semblent capables d’empathie, abolissant des frontières que nous tenions pour acquises? L’empathie (au contraire de la sympathie) est un élan de l’âme d’autant plus remarquable qu’on peut le ressentir même à l’égard de ceux qui ne sont pas forcément chers à notre cœur. Extraordinaire, non? Cette capacité de se mettre à la place de l’autre, même lorsque, a priori, il ne nous est rien. Moi, par exemple, j’ai éprouvé de l’empathie pour une petite frappe, un voleur de voitures. J’étais

justement au volant de la mienne lorsque j’ai passé hier à côté d’un centre de loisirs d’une agglomération à la périphérie de la ville. Il est si vrai que le temps est immobile (comme disait Claude Mauriac) que m’est

revenu le souvenir d’un mouvement d’empathie que, voici longtemps, j’avais éprouvé à cet endroit précis. En ce temps-là, les bandes de jeunes aujourd’hui qualifiées de «racaille» sévissaient autant qu’ac-

tuellement, sous d’autres noms. Chaque fin de semaine, un dénommé K. et sa bande, sitôt qu’ils débarquaient en l’un des lieux où s’amusait la jeunesse du canton, semaient la terreur par leur simple arrivée, par leur simple présence. L’atmosphère devenait lourde, tendue, on attendait l’inévitable bagarre, les bouteilles cassées, le sang. K. avait alors 18, 19 ans. Je l’avais brièvement connu quand il n’avait encore que 10 ans. Son papa, quincaillier, avait demandé à mes parents si nous accepterions de l’emmener un samedi à Payerne, pour y voir un meeting aérien spectaculaire. K. aimait voir décoller et s’envoler les avions. Je me souviens d’un garçon gentil, très silencieux (mais que contient parfois le silence?). Assis côte à côte à l’arrière de la VW, nous ne nous étions presque rien dit. Huit ans plus tard, K., épaissi, courtaud, ressurgissait dans ce centre de loisirs où je me trouvais avec des copains de quartier. L’un d’eux, si balèze qu’il venait d’être sacré champion de lutte du canton sans même s’être entraîné une seule fois (il s’était présenté au tournoi juste pour constater ce qu’il valait), nous vit, moi et les autres,

considérer K. avec cette sorte de crainte et de respect, d’admiration même que suscitent bizarrement les caïds parmi les jeunes mâles (l’écrivain J. L. Borges lui-même n’at-il pas dit sa fascination pour les caïds de Buenos Aires?). K., le chef de la bande, futur grand voleur de voitures que poursuivraient bientôt toutes les polices du canton, focalisait tous les regards. Sans doute excédé par notre fascination mêlée d’admiration, mon copain champion de lutte

s’avança vers K., le provoqua, engagea avec lui un combat à mains nues, l’étendit, l’aplatit et l’immobilisa avec facilité sur le tapis vert d’une table de billard. K., devant sa bande, devant tout le monde, était vaincu. Tombé. Personne ne l’a aidé à se relever. Aucun chef n’est aussi fort qu’on croit. C’est curieux, ce souvenir me fait mal. C’est de l’empathie, je crois. K. était un voyou, mais il avait réussi – c’était même sa seule réussite dans la vie – à créer autour de lui une petite aura. Son existence ne tenait qu’à cette aura. Et aucune aura, ni la vôtre ni la mienne, ne peut jamais être brisée impunément. Peu d’années plus tard, ai-je lu dans le journal, K. s’est donné la mort dans une énième voiture volée. Non, K. n’aura jamais réussi à décoller ni à s’envoler – comme nous tous il aura couru après ses rêves d’enfant, mais en vain. Audelà même de la mort, c’est peut-être pourquoi j’ai de l’empathie pour lui.

Publicité

Avec 100 francs, vous permettez à un enfant pauvre de Suisse de participer aux éclaireurs. La pauvreté ne disparaît pas d’elle-même. www.caritas.ch


Annonce

De plus en plus de Suisses sont révolutionnaires!

Publicité

Des chiffres révolutionnaires: Dacia est la marque ayant enregistré la plus forte progression.

D

ans un spot TV qui fait actuellement fureur, on voit Che Guevara aux côtés de Fidel Castro et de Karl Marx dans une maison de retraite. Le Che annonce: «Il est grand temps de faire une nouvelle révolution». Karl Marx acquiesce et rappelle la ligne idéologique: «L important, c est ce dont les gens ont besoin.» Cette publicité pour Dacia, qui passe sur les petits écrans suisses depuis quelques mois, a été largement saluée. Car la caricature cache un message qui atteint sa cible! Ce message dit en clair: aujourd hui, les grands bouleversements politiques appartiennent au passé. Ce qui est révolutionnaire, ce sont les offres qui répondent aux besoins des consommateurs. En 2009, Dacia a vendu 60% de véhicules de plus que l année précédente, ce qui constitue la meilleure progression de tous les constructeurs.

«Il est grand temps de faire une nouvelle révolution.»

+60 %

de Dacia ont déjà été produites dans le monde et la marque est en passe de devenir le symbole de toute une génération soucieuse d acquérir une voiture fonctionnelle et préférant investir son argent dans autre chose qu un véhicule. UN GRAND DUSTER À UN PETIT PRIX La révolution gagne le segment des 4x4! Vous pouvez en effet commander dès maintenant votre Dacia Duster chez votre représentant.

Source: auto-suisse. Mises en circulation des voitures de tourisme et véhicules utilitaires neufs en 2009.

toutes les exigences en matière de qualité et sont de surcroît vendus à des prix imbattables. Comment est-ce possible? Tout simplement en se concentrant sur l essentiel, à savoir fabriquer une voiture qui mène son conducteur du point A au point B, de façon sûre et confortable, sans fioritures techniques inutiles. Cela permet à Dacia d abaisser les coûts de production et d accroître la robustesse de ses modèles. En témoigne la garantie de trois ans (ou jusqu à 100 000 km) sur les véhicules neufs.

TROIS ANS DE GARANTIE SUR LES VÉHICULES NEUFS

COÛTS MINIMAUX = ÉCONOMIE MAXIMALE

Au-delà du marketing bien pensé, il faut reconnaître que les avantages des véhicules Dacia sont évidents: ils satisfont

Autre avantage de Dacia: le transfert technologique. La marque intègre en effet des moteurs modernes Renault et

s appuie sur des développements vendus des millions de fois sur les modèles de la marque française. Toute la flotte de véhicules est fabriquée sur une chaîne de production rapide et fiable, ce qui permet une exploitation optimale dans des usines modernes. Sur le plan de la distribution, Dacia peut compter sur les structures du réseau de représentants Renault, un avantage qui permet de réduire au minimum les coûts de distribution. Les sommes ainsi économisées se répercutent directement sur le prix de vente. RIEN NE PEUT ARRÊTER LA RÉVOLUTION EN MARCHE Cette philosophie s inscrit parfaitement dans l air du temps. Plus d un million

Pour en savoir plus sur les révolutionnaires modèles Dacia, appelez simplement le 0800 000 220 ou consultez le site www.dacia.ch. La progression des ventes de Dacia en Suisse.

+60 % +79 %

+125 %

404

910

1628

2602

2006

2007

2008

2009

Source: auto-suisse.

Modèles illustrés (équipements supplémentaires incl.): Logan MCV Lauréate 1.6 16V 104 ch, 1 598 cm 3, 5 portes, consommation de carburant 7,5 l/100 km, émissions de CO 2 178 g/km, catégorie de rendement énergétique C, Fr. 17 300.–; Logan MCV 1.4 75 ch, 5 portes, Fr. 12 900.–; Sandero Lauréate 1.6 87 ch, 1 598 cm 3, 5 portes, consommation de carburant 7,0 l/100 km, émissions de CO2 165 g/km, catégorie de rendement énergétique D, Fr. 14 400.–; Sandero 1.2 75 ch, 5 portes, Fr. 9 900.–; Duster 4x4 Lauréate 1.6 110 ch, 1 598 cm 3, 5 portes, consommation de carburant 8.0 l/100/km, émissions de CO2 185 g/km, catégorie de rendement énergétique D, Fr. 24 700.–; Duster 4x4 1.6 110 ch, 5 portes, Fr. 19 900.–. Garantie: 36 mois/100 000 km (au 1er des 2 termes atteint).


28 | Migros Magazine 19, 10 mai 2010

«Il faut nouer une alliance nouvelle avec la nature» Disparition des abeilles, érosion des sols, réchauffement climatique: halte au catastrophisme! Le botaniste-écologiste français Jean-Marie Pelt tire la sonnette d’alarme, mais garde la foi en un futur à construire. Entretien autour de son dernier livre «Les dons de la nature».

En 4,5 milliards d’années, la Terre a connu cinq extinctions massives d’espèces animales et végétales. Sommes-nous en train de vivre la sixième?

Oui, c’est possible. Les constats sont très inquiétants, l’érosion de la biodiversité est très rapide. Il est difficile de donner des chiffres, mais on peut dire que l’érosion va entre 50 et 250 fois plus vite que si l’homme n’était pas sur la Terre. Ce qui modifie profondément l’écosystème et l’équilibre de la nature. Mais, après chacune de ces extinctions, la biodiversité s’est incroyablement reconstituée. Dès lors, pourquoi s’inquiéter?

La biodiversité se reconstitue quand la cause de la destruction a disparu. Mais si la cause, en l’occurrence les

Bio express

comportements de l’homme, persiste, il est évident que la nature n’a aucune chance de se régénérer. Mais, quand même, la nature n’a-t-elle pas réponse à tout? Vous donnez l’exemple de cette petite orchidée qui tire profit des dégâts causés par l’homme, en poussant sur les sols érodés par les motos de trial…

Non, elle n’a pas réponse à tout. Par contre, ce qui est vrai, c’est que la nature peut créer de nouvelles espèces. Entre les disparitions et les apparitions, il y a normalement un équilibre, mais il est aujourd’hui complètement bousculé puisque les apparitions sont infiniment plus rares que les disparitions. Le bilan est donc négatif. D’après la dernière estimation de l’Union internatio-

Jean-Marie Pelt est né en 1933 à Rodemack, en Lorraine. Après des études de pharmacie et de biologie végétale, il participe à de nombreuses missions scientifiques à l’étranger, notamment en Afghanistan, où il profite d’étudier les plantes utilisées par les guérisseurs. En 1971, il fonde à Metz l’Institut européen d’écologie. Connu du grand public pour ses émissions de radio et de télévision, ainsi que pour ses nombreux ouvrages sur les plantes et la nature, comme «Nature et spiritualité» (Ed. Fayard, 2008) et «La raison du plus faible» (Ed. Fayard, 2009), il défend une vision de l’écologie humaniste et spirituelle. Homme de terrain, naturaliste dans la lignée de Théodore Monod, il vient de publier «Les dons précieux de la nature» (Ed. Fayard, 2010).

nale pour la conservation de la nature, sur les 47 667 espèces surveillées de plantes et de vertébrés, soit un cinquantième de toutes les espèces connues, 17 291 espèces, autrement dit plus d’un tiers, sont menacées d’extinction. Ce qui vous inquiète, au fond, c’est l’accélération de la disparition des espèces…

Oui. Quand j’ai commencé mes études de pharmacie, en 1951, on était invité à constituer un herbier avec des plantes sauvages. Je l’ai fait dans mon village de Rodemack, à la frontière luxembourgeoise. Je notais l’endroit et la date de la récolte. Si, aujourd’hui, je retournais sur les lieux, je n’en trouverais quasiment plus aucune. Parce que la chimie agricole a modifié les populations de ces plantes et que la plupart sont mortes à cause des herbicides. Vous évoquez plusieurs problèmes importants, érosion des sols, déforestation dans l’hémisphère Sud, réchauffement climatique. Lequel vous paraît le plus urgent?

En écologie, tout se tient, tout est lié à tout. Le réchauffement climatique va probablement modifier aussi la biodiversité, et avoir des conséquences dramatiques sur les plantes, ces êtres vivants peu mobiles et peu adaptables. La nature est un tout, chaque partie est en relation avec toutes les autres. La perte


ENTRETIEN JEAN-MARIE PELT

Jean-Marie Pelt est le fondateur de l’Institut européen d’écologie.

| 29

de la biodiversité peut détraquer tout un écosystème. Un exemple: prenez les nouvelles variétés de trèfle, on les a modifiées pour obtenir des feuilles plus grandes et donc produire davantage de biomasse fourragère. Mais on n’avait pas prévu que la corolle des fleurs allait aussi s’allonger dans le même temps. Du coup, les abeilles et autres bourdons à courte trompe sont incapables de les polliniser. Sans parler du fait que la diminution des petites fleurs sauvages, coquelicot, bleuet, asphodèle, luzerne, à cause de la chimie agricole utilisée depuis la Seconde Guerre mondiale, a pour effet que les abeilles sont mal nourries. Cette dénutrition est le point de départ de toutes les misères qui leur arrivent. La disparition des abeilles, justement, est-ce vraiment aussi grave qu’on le dit?

La mort des abeilles aurait des conséquences dramatiques sur la pollinisation. On n’aurait plus de miel, bien sûr, et on verrait également une chute dans la production des fruits et des légumes, indispensables à notre santé. Encore une fois, tout se tient: il y a un lien entre les fleurs sauvages, les abeilles qui les pollinisent, se nourrissent avec leur nectar, et notre santé. Mais ne pourrait-on pas les remplacer, ces abeilles?

Non, parce que les insectes qui les remplaceraient seraient soumis au même stress. Quant à la pollinisation manuelle, ça se fait par-ci parlà, mais ça coûte extrêmement cher. Les paysans chinois du Sichuan le font à l’aide d’une plume de poulet pour les pommiers, parce que les effondrements de populations d’abeilles y sont plus graves qu’ailleurs. Tous ces problèmes d’environnement nous dépassent souvent. Quelles solutions proposez-vous à l’échelle individuelle?

Si on a un jardin, mieux vaut ne pas utiliser de chimie. Il faut essayer d’avoir de la sympathie pour l’ensemble du monde vivant, se dire que dans la ville où on habite, il n’est pas nécessaire que la moindre petite touffe d’herbe soit aussitôt arrachée. Avoir une


NOUVEAU PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRE VALABLE DU 11.5 AU 24.5.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

AGRUMES Savourez un jus de fruit composé à 100 % de multiples agrumes gorgés de soleil. Jus Sarasay 100 % fruits, mélange d’agrumes 1 litre

2.90 En vente dans les plus grands magasins Migros.


ENTRETIEN JEAN-MARIE PELT

Migros Magazine 19, 10 mai 2010

| 31

part de nature sauvage autour de soi ne gêne en rien. Au contraire! Cela dit, il y a aujourd’hui plus de diversité dans les villes que dans les campagnes. C’est un incroyable paradoxe! En France, les jardiniers ne mettent pratiquement plus de pesticides. Du coup, la vie est beaucoup plus intense en milieu urbain, où l’on voit des insectes, des oiseaux, que dans l’environnement rural. Mais faut-il aussi arrêter de consommer du poisson, puisque les scientifiques annoncent l’épuisement des fonds marins pour 2050?

La situation des poissons est inquiétante, notamment celle du thon rouge. Mais ce qu’il faut arrêter, c’est surtout certaines pratiques de pêche excessives, comme la pêche industrielle, le raclage des fonds marins, la pêche à de grandes profondeurs effectuée sans tenir compte de ces écosystèmes fragiles et plus lents à se renouveler. On sait aujourd’hui que sur les dix poissons les plus consommés, il y en a sept dont les stocks sont déjà très appauvris. Quant à l’aquaculture, elle pose d’autres problèmes de pollution, qui peuvent être néfastes pour les poissons sauvages. On est à la recherche d’un équilibre entre ces différentes sources et ressources. A vous lire, on devrait aussi ne plus manger de pizzas, de chocolat ni tout ce qui contient de l’huile de palme, puisque la production de cette huile contribuerait à déboiser Bornéo…

C’est un très gros problème. On déboise Bornéo et l’Indonésie à toute vitesse pour y planter des palmiers. Mais la montée en puissance de l’huile de palme menace directement les orangs-outans qui, n’ayant plus rien à manger dans ces palmeraies, vont disparaître. On sait aussi que ces palmeraies ne durent que vingt ans et lorsque l’arbre ne produit plus, on se retrouve avec des sols très modifiés, pollués par la chimie, impropres à d’autres cultures. Alors, oui, il faudrait consommer le moins possible d’huile de palme, que ce soit sous forme alimentaire ou de biocarburant. D’autant que cette huile contient un acide gras saturé, le palmitique,

«Si on a un jardin, mieux vaut ne pas utiliser de chimie» qu’il n’est pas bon de consommer en grande quantité. Pour l’équilibre de l’assiette, mieux vaut se tourner vers l’huile d’olive, de noix ou de colza. Concernant l’empreinte écologique, nous consommons 30% de plus que ce que la planète peut offrir. Vous citez en tête des mauvais élèves les Etats-Unis. Où se situe la Suisse dans ce classement?

Je ne connais pas les chiffres. Elle est sans doute dans la moyenne européenne. Pour ce qui est de la France, son empreinte écologique est de 4,9 hectares par habitant, donc deux fois et demie supérieure à la biocapacité moyenne mondiale. Si toute l’humanité vivait comme les Français, il lui faudrait donc 2,5 planètes Terre pour satisfaire ses besoins. Pensez-vous comme le naturaliste Jean-Baptiste Lamarck que l’homme est destiné à s’exterminer lui-même après avoir rendu le globe inhabitable?

(Rires) Non. On va essayer de rendre le globe habitable. Lamarck était un grand visionnaire, qui savait déjà à son époque, au XVIIIe siècle, qu’il y avait un problème. Chateaubriand aussi, quand il est allé en Orient, avait pressenti la destruction de l’environnement.

Mais n’est-ce pas une posture idéologique que de penser que c’était mieux avant? Platon, déjà, regrettait les vastes forêts de Grèce…

Le bon vieux temps, c’est un mythe. Je ne pense pas qu’on puisse rêver à des périodes passées meilleures que celle d’aujourd’hui. Par contre, il faut construire un futur. Cela dit, Platon n’avait pas tort quand il évoquait la Grèce d’Homère. Athènes a exploité brutalement les ressources et le pays s’est déboisé très rapidement. Croyez-vous à une intelligence de la nature?

Oui, mais il faut mettre intelligence entre guillemets. Ce n’est pas une intelligence avec une cervelle, mais il y a quelque chose dans la nature qui fait que ça marche, avec des subtilités parfois déroutantes pour notre intelligence à nous. Quand vous prenez l’exemple de cette orchidée qui se métamorphose en insecte pour mieux l’attirer, c’est déroutant tant la stratégie est subtile. Est-ce qu’il y a un enseignement à tirer de la nature?

La réalité est que l’on est soi-même de la nature, on est dedans. Prendre conscience de cela permet de mieux comprendre comment on fonctionne soi-même, mais aussi de se trou-

ver une familiarité avec le chien, le chat et tous les êtres vivants, parce qu’on se sent solidaire. Et quand on se sent solidaire, on ne se comporte plus comme une brute. C’est l’alliance nouvelle qu’il faut nouer avec la nature, retrouver son côté sacré. Jusqu’à la fin du Moyen Age en Occident, on disait qu’il y avait deux voies pour rencontrer Dieu: la Bible et la nature, qui reflète la beauté de son créateur. Cette idée-là est restée dans l’orthodoxie, mais a disparu de l’Occident chrétien. La nature est devenue un matériau à exploiter et l’aspect sacré s’est estompé complètement de la mentalité moderne. Etes-vous optimiste pour la suite?

Oui, je suis croyant, j’ai la foi. Il faut que les consommateurs deviennent des «consommacteurs». Les décisions à l’échelle politique, globale ne sont possibles que s’il y a une opinion publique très forte qui peut contrer les lobbies. J’ai aussi la foi dans la possibilité de redresser une situation dès lors que l’on est conscient des erreurs commises. Il y a vingt-cinq ans on ne savait pas tout ça. Aujourd’hui, on sait et on est donc en mesure de prendre les bonnes décisions. Tout ce que j’écris va dans ce sens: rester positif.

Patricia Brambilla Photos Stéphane Harter / Agence Vu


32 | Migros Magazine 19, 10 mai 2010

En route vers le futur!

Avec M-way, Migros se lance dans la vente et la location de voitures, motos et scooters électriques. La nouveauté s’intègre parfaitement dans la volonté de Migros de privilégier une mobilité écologique.

A

vec ses phares ronds, la voiture Think City semble porter un regard candide sur le monde. Quant à son habitacle, il offre deux sièges avant confortables, et son coffre est plus grand que celui de la Smart. Mais ce qui fait la différence de la petite citadine norvégienne, c’est qu’elle roule exclusivement à l’électricité. Ses batteries se rechargeront à n’importe quelle prise électrique. Ainsi, lorsqu’elle avance, seul le bruit de ses pneus sur la chaussée se fait entendre. La Think City est également le seul véhicule électrique à répondre à toutes les exigences d’une voiture moderne. L’automobile est au bénéfice de toutes les autorisations européennes et a passé avec succès tous les tests de sécurité. Par ailleurs, la version standard dispose de freins ABS ainsi que d’airbags. A partir de cet automne, Migros proposera à la vente ou à la location la Think City dans le centre-ville de Zurich. Elle en fera de même avec des motos et des scooters électriques. Prix de la location: à partir de 1200 francs par mois pour la Think City et de 150 francs pour les deux-roues. Pour être plus précis, M-way, l’engagement de Migros en faveur de l’électromobilité, commencera déjà bien avant, et ce, dans un environnement de carte postale. Au Grimsel ainsi que dans la vallée de Conches, tant la population que les touristes pourront louer les soixante premières voitures Think City en juillet déjà

dans le cadre de l’action Alpmobil.

Migros parie sur le progrès technique

Pour Herbert Bolliger, président de la Direction générale Migros, la nouvelle marque M-way est la conséquence logique d’une stratégie de longue date: «Migros est connue pour ses prestations pionnières et s’est toujours engagée dans les innovations techniques bénéfiques pour l’environnement.» L’engagement en faveur de la mobilité électrique a un ancrage fort à Migros. Chaque année, le grand distributeur transporte plus d’un million de tonnes de marchandises par le rail, ce qui en fait le plus gros client de CFF Cargo. Depuis les années 1980 déjà, les dix coopératives régionales, les treize entreprises industrielles et

les grandes centrales de distribution possèdent leurs propres raccordements ferroviaires.

Mobilité propre sur la route et le rail

Dans le futur, l’engagement de Migros ne se mesurera pas seulement à la longueur des trains, mais encore à la présence de la petite Think City et des deux-roues sur les routes. Le moment est favorable, car les experts sont d’avis que les voitures électriques ont un grand avenir. «Ces dernières années, on a beaucoup amélioré et perfectionné leur technologie, relève Daniel Spreng, professeur d’analyse énergétique et conseiller auprès de l’Energy Science Center de l’EPFZ. Leurs batteries ont gagné en légèreté, en efficacité et en longévité.» Les flux énergétiques y sont désormais contrôlés par des ordi-

L’électromobilité a le vent en poupe

Nombre de véhicules électriques et hybrides mis en circulation chaque année en Suisse Avant 2005

2006

2007

2008

2009

Véhicules hybrides 2 423 4 roues électriques* 660 2 roues électriques 6 500

2 159 26 4 000

3 221 26 6 000

3 120 31 16 000

3 903 72 27 000

* Sans compter les véhicules électriques spéciaux.

Source: E’Mobile

En Suisse, les véhicules hybrides et les deux-roues électriques sont particulièrement appréciés. Aujourd’hui, un vélo acheté sur dix est déjà un e-cycle.


ACTUALITÉ MIGROS

| 33

Plus besoin d’essence: Herbert Bolliger, président de la Direction générale Migros, a testé l’e-voiture avec intérêt.

nateurs. Ces «cerveaux» veillent entre autres à ce que les batteries ne soient pas trop sollicitées pendant leur recharge. Daniel Spreng en a la certitude: «La technique des voitures électriques et des deux-roues a déjà fait de grands progrès et va encore s’améliorer dans le futur. Contrairement aux autres systèmes, par exemple aux moyens de locomotion propulsés à l’hydrogène obtenu à partir de la biomasse classique, qui se heurtent déjà aux limites du faisable. Ces véhicules ne seront jamais utilisables au quotidien.» Bien qu’elles offrent de nombreux avantages, les voitures électriques silencieuses et écologiques jouent encore un rôle marginal dans les statistiques d’homologation. A la fin de l’année passée, seuls quelque six cents de ces modèles circulaient sur les routes suisses. Ce chiffre repose sur des estimations de l’Association suisse des véhicules routiers électriques et efficients. Daniel Spreng se rappelle pourtant d’autres débuts eux aussi modestes – ceux de la voiture hybride. «J’avais fait un essai sur un prototype de la Toyota Prius au Japon à la fin des années 1990, se souvient le professeur. A l’époque, ce véhicule était encore la risée des constructeurs européens. Or, aujourd’hui, la Prius s’est complètement intégrée dans le paysage routier de notre pays.» Effectivement, quelque 15 000 voitures hybrides des marques japonaises Toyota,


34 | Migros Magazine 19, 10 mai 2010

Lexus et Honda circulent désormais sur le réseau routier suisse.

Boom des deux-roues électriques

Pour Herbert Bolliger, M-way s’inscrit dans la du distributeur.

Migros va proposer dès cet automne des véhicules électriques. Voulez-vous devenir un concessionnaire de voitures et de deuxroues?

Pratique (en ville) et écologique: le scooter électrique.

de tels véhicules en série. Il relève néanmoins une exception: le fabricant tessinois de moteurs électriques Quantya. «Ses véhicules sont sur le marché et occupent une place enviable», se réjouit-il.

Think aide à combattre les préjugés

Andrea Vezzini est également conquis par le projet M-way: «C’est une excellente idée.» Selon lui, le projet préfigure la mobilité de demain dans les centres urbains. «Les clients apprendront ainsi comment

Avec M-way, notre but est de devenir un centre de compétences et de services ayant pour trait l’électromobilité. La vente et la location de véhicules électriques en fait naturellement partie.

on utilise les véhicules électriques et comment on vit avec eux. Et cela pourra agir favorablement sur leur vente.» L’expert pense aussi que cela contribuera à abolir les préjugés qui pèsent sur les voitures électriques, en particulier leur autonomie et leur fiabilité. «Les utilisateurs se rendront compte que les trajets avec ces véhicules ne sont pas seulement écologiques, mais sont également source de plaisir.» Parions que le projet M-way les captivera.

Allez-vous également offrir des assurances et des modèles de financement?

Des courses d’essai, des assurances, des modèles de financement, des services, des aides en cas de panne ainsi que des accessoires et une plateforme internet intelligente feront partie de ce nouveau monde électromobile. Il est de plus pour nous primordial de pouvoir offrir des conseils compétents. Nous souhaitons répondre à toutes les questions liées à ce domaine, afin de pouvoir rendre ce moyen de locomotion tourné vers l’avenir le plus accessible possible.

Michael West, Daniel Sägesser

Mieux que la voiture diesel Moscou

Quand le projet M-way sera-t-il lancé?

Minsk Berlin

Paris

VOITURE DIESEL 2700 km Lisbonne– Paris–Berlin

E-VOITURE 4500 km Lisbonne–Paris– Berlin–Minsk–Moscou

Lisbonne

Si l’on transformait un baril de pétrole brut (159 litres) en énergie, la voiture électrique pourrait effectuer près de deux fois la distance parcourue par une voiture classique à moteur à combustion. Source: KWO

Photos Daniel Boschung, Anne Morgenstern

Mais c’est surtout dans le domaine des deux-roues électriques que la progression est fulgurante. Entre 2005 et 2009, leur effectif en Suisse est passé de 6500 à 60 000 unités. Ce boom est principalement dû au très prisé vélo électrique, qui représente déjà 10% environ de la totalité des bicyclettes vendues. Plus impressionnant encore est le développement de l’e-cycle en Chine. «Plusieurs millions de vélos électriques circulent déjà dans les rues. Toutefois, ceuxci ne répondent souvent pas aux standards européens», explique Susanne Fischer, responsable marketing de la foire Bike Expo à Munich et grande connaisseuse du marché asiatique. Suivant cette tendance, Daniel Spreng estime que les scooters et les motos électriques seront eux aussi de plus en plus demandés dans le futur. «Ils sont particulièrement efficients sur le plan énergétique, et leurs batteries sont bien plus petites que celles des voitures électriques.» Grâce à Migros, il sera très bientôt possible d’expérimenter la technologie du futur, que ce soit sur deux ou quatre roues. «Le projet est bien adapté à la Suisse, estime Andrea Vezzini, expert en moteurs électriques et professeur à la Haute Ecole spécialisée bernoise de Bienne. La Suisse a été un véritable pionnier de l’électromobilité entre le milieu des années 1980 et le début des années 1990.» Souvenons-nous par exemple de l’engouement suscité par le «Tour de Sol», cette course de voitures solaires organisée dans notre pays pendant neuf ans. «En 1989, j’ai moi-même participé à cette épreuve dans une voiture électrique», se souvient Andrea Vezzini avec enthousiasme. Ces prochaines années, la Suisse jouera un rôle important dans la technique de propulsion des véhicules électriques et dans le domaine des fournitures. Mais le professeur est plutôt sceptique quant à la question de savoir si notre pays produira

Typiqu

Le coffre de la Think City est plus grand que celui de la Smart.

Cela n’a évidemment rien d’une mince affaire. Et sa mise en place ne peut se faire en un tournemain. C’est pourquoi nous allons lancer M-way cet automne dans le centre-ville de Zurich, avec l’idée de nous étendre ultérieurement.

Aujourd’hui, l’électromobilité joue un rôle négligeable. Pourtant, Migros veut proposer des solutions pour le plus grand nombre. Pourquoi vouloir occuper cette niche?


ACTUALITÉ MIGROS

| 35

ement Migros président de la Direction générale Migros, lignée des grandes innovations historiques Partant du principe qu’il est de notre devoir de nous soucier de l’environnement et que la mobilité individuelle est un besoin de base, nous devons ensemble développer de nouveaux concepts de mobilité écologiques. Les véhicules électriques participent à ce développement. J’estime que Migros était tout simplement prédestinée à poser une pierre à cet édifice. Pourquoi?

Nous nous efforçons déjà au travers de nos activités de rendre la vie de nos clients meilleure. C’est pourquoi le credo de notre stratégie de communication est «Mieux vivre au quotidien». Ce mot d’ordre implique aussi que nous agissions dans le respect de l’homme, de l’animal est de l’environnement. Pouvoir se déplacer de manière écocompatible est un but qui va parfaitement dans cette direction. De plus, durant les plus de quatre-vingts ans de l’histoire Migros, nous sommes toujours parvenus, grâce à des prestations pionnières et des innovations technologiques, à développer des offres qui sont rapidement devenues incontournables pour la majorité de la population. Migros serait donc précurseur?

Exactement. Nous voulons à l’avenir continuer d’agir de manière durable – dans le domaine de la mobilité aussi. Pensez-vous que le projet M-way puisse être rentable?

J’en suis persuadé, car la mobilité silencieuse et respectueuse de l’environnement est un marché d’avenir. L’électromobilité va donc jouer un rôle dans le futur. Aujourd’hui cependant, il est difficile de prévoir à quel point ce

Herbert Bolliger: «Nous voulons à l’avenir continuer d’agir de manière durable – dans le domaine de la mobilité aussi.»

En route avec M-way Migros se lance dans la mobilité électrique. Dès l’automne, elle louera et vendra la voiture électrique norvégienne Think City ainsi que des motos et des scooters électriques à Zurich. Ceux qui ne voudraient pas attendre si longtemps peuvent, à partir de juillet, louer et tester l’un des soixante premiers véhicules

rôle sera significatif. Nous nous lançons pourtant déjà dans ce domaine, tout en sachant que dans quatre ou cinq ans, nos connaissances seront sans aucun doute plus étendues. M-way sera géré par Migrol, une entreprise Migros. Les

que mettront à disposition des hôtels de la région du Grimsel et de la vallée de Conches. Sous la marque M-way, Migros ne commercialise pas seulement des véhicules, mais offre aussi des prestations telles qu’assurances, financement, services, entretien et conseil en matière de mobilité. Comme les coûts d’achat de ces

stations-service vont-elles également proposer du courant à l’avenir?

Oui, il s’agira d’une prestation supplémentaire. Il est également envisageable que nous proposions en sus un courant particulièrement écologique. Cela étant, la recharge des véhicules électri-

véhicules sont relativement élevés, Migrol mise avant tout sur leur location avantageuse. Ainsi, un scooter se louera déjà à partir de 150 francs par mois.

ques devra se dérouler principalement à la maison ou au travail. Migrol produira-t-elle un jour elle-même du courant?

Nous sommes en train d’examiner s’il est possible de construire des installations solaires sur certains points de vente.


36 | Migros Magazine 19, 10 mai 2010

Et les gagnants sont… Les lauréats du concours de photos organisé par les paysans suisses et soutenu par Migros sont connus. Le jury n’a pas eu la tâche facile pour élire les meilleurs clichés parmi les 13 000 photos envoyées.

U

n hélicoptère dispersant des sulfates sur les vignobles pentus du lac de Bienne: l’image est pour le moins insolite, mais traduit bel est bien une réalité du monde agricole suisse. Autre atout de cette prise de vue: un esthétisme certain aux couleurs harmonieuses. Il n’en fallait pas plus pour que cet instantané remporte le concours de photos organisé par les paysans suisses et soutenu par Migros. Son auteur, Samuel Sommer, d’Oberbipp (BE), a reçu le prix des mains de l’actrice Stephanie Glaser à l’occasion d’une cérémonie qui s’est déroulée au centre commercial Westside, à Berne. Les autres distinctions (la compétition était divisée en plusieurs catégories) ont été décernées par des personnalités du monde de l’agriculture, de l’économie, de la politique et de la culture, à l’instar de Hansjörg Walter, conseiller national et président de l’Union suisse des pay-

sans (USP). Dans son éloge, ce dernier a tenu à souligner «l’originalité et la diversité de ces photos. Elles sont révélatrices de l’importance de notre secteur primaire, et aussi de la sympathie et de l’estime dont jouit notre paysannerie auprès de la population.» Le numéro un des paysans suisses s’est dit impressionné par le nombre de clichés envoyés. Ce sont en effet plus de 13 000 photos prises par plus de 3000 participants qui sont parvenues aux organisateurs. «Ce succès illustre de manière éclatante notre slogan: Proches de vous. Les paysans suisses», a conclu Hansjörg Walter. Migros Magazine publie ciaprès toutes les œuvres primées. Vous pouvez aussi les contempler sur www.photo.agriculture.ch. Par ailleurs, les clichés seront encore exposés durant la prochaine Foire suisse de l’agriculture, la célèbre OLMA de Saint-Gall.

Andreas Aeschbacher

Catégorie «Plantes1. – Du bourgeon à la fleur et au fruit»

1re place «Ray-grass anglais en fleurs»: graminée en fleurs au bord d’un chemin. Photographe: Gabriel Roggo, Guin (FR).


ACTUALITÉ MIGROS

| 37

Gagnant principal «Vol de sulfatage»: les vignobles difficiles d’accès du lac de Bienne sont traités tôt le matin par hélicoptère. Photographe: Samuel Sommer, Oberbipp (BE).

2e place «Jeunes ceps de vigne au pas de danse»: photo prise dans une pépinière viticole. Photographe: Giorgio Skory, Romanel-surLausanne (VD).

3e place «Beauté à l’abandon»: épi de maïs resté sur le champ après la récolte, photo prise près de Malans (GR). Photographe: Beat Berther, Haldenstein (GR).


38 | Migros Magazine 19, 10 mai 2010

Catégorie «Animaux – Du coq à l’âne»

Catégorie «Fermes et coutumes – Plaisirs et aventures»

1re place «Les yeux dans les yeux»: regard de vache, Viège (VS). Photographe: Cordula Burkart, Safenwil (AG)

1re place «Flimserstein»: désalpe du Flimserstein, dans les Grisons. Photographe: Tibert Keller, Trin (GR).

2e place «Joies de la baignade»: quand l’armailli a des invitées. Photographe: Arno Klüglein, Alp Falla Klosters (GR).

3e place «Transhumance en zigzag»: sur les chemins de Belalp (VS). Photographe: Christoph Kamber, Villnachern (AG).

2e place «Corne contre corne»: combat de reines à Aproz (VS). Photographe: Alessandra Meniconzi, Breganzona (TI).

3e place «Fromage suisse»: partage traditionnel du fromage dans le Justistal (BE). Les armaillis se passent les meules et les alignent pour la découpe. Photographe: Gaby Grau, Gammen (BE).


ACTUALITÉ MIGROS Catégorie «Travail et technique – Semer et récolter»

| 39

Catégorie «Paysage – Observer et admirer»

1re place «Paysage jurassien»: la combe des Amburnets, un paysage typique du Jura vaudois. Photographe: Giorgio Skory, Romanel-sur-Lausanne (VD). 1re place «Mains façonnées par la terre»: paysan travaillant la terre à mains nues. Photographe: Rosanna Marletta, Pregassona (TI).

2e place «Paysage agricole vu du ciel»: champs immortalisés depuis une montgolfière au mois de juillet. Photographe: Marielle Gubelmann, Ecublens (VD).

2e place «Les outons»: contrôle des têtes d’épis et des graines retombées au sol après le passage de la moissonneuse-batteuse. Photographe: Dominique Lambert, Hermance (GE).

3e place «Adieu à la terre nourricière»: après la récolte et avant la livraison en magasin (en arrière-plan les Alpes vaudoises). Photographe: Maurice Starke, Pully (VD).

3e place «Emmental, pays fascinant»: l’Emmental et ses paysages vallonnés. Photographe: Marianne Bühlmann, Goldiwil (BE).


40 | Migros Magazine 19, 10 mai 2010

LA NATURE SAIT CE QUI EST BON TROIS SOUPERS

Merci à

Pommes Gala bio, prix du jour

Brocoli bio, surgelé, 500 g, Fr. 4.30

Huile d’olive d’oliv italienne ital bio, 50 cl, Fr. 10.20

Sirop d’herbes herb he rbes ddes rb es Alpes, bio, 50 cl, Fr. 3.90* au lieu de Fr. 4.90

* En action du 11 au 17.5.2010.

L’air, la terre et l’eau: c’est à travers ces trois Après des produits pour le petit-déjeuner articles bio permet de soutenir admirant les spectaculaires couchers de soleil,


EN MAGASIN

| 41

toi, Dame Nature

éléments que Migros a décidé de présenter son assortiment bio. et le dîner, voici de quoi préparer le repas du soir. Privilégier des une agriculture respectueuse de l’environnement. Du coup, en on aurait presque l’impression que Dame Nature nous dit merci!

Gratin de brocoli

Pour 4 personnes (soit 4 petits moules de 4 dl environ)

100 g de pignons bio 600 g de brocoli bio Sel 6 œufs bio 400 g de séré maigre bio Poivre Huile d’olive bio pour les moules

Souper bio au grand air

Vivre en ville est certes stimulant, mais peut aussi s’avérer stressant. Prendre de la hauteur, en montant par exemple sur la terrasse panoramique d’une tour, permet de voir la frénésie urbaine se dissiper sous ses pieds et d’assister, de plus près, au ballet des oiseaux.

1 Faire légèrement griller les pignons dans une poêle sans ajout de matière grasse. Laisser refroidir et hacher. Détailler le brocoli en petits bouquets. Eplucher la tige et couper en rondelles. Cuire le brocoli al dente dans un volume d’eau salée suffisant. Egoutter. Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Mélanger le jaune d’œuf et le séré maigre. Saler et poivrer généreusement. 2 Préchauffer le four à 180 °C. Badigeonner les moules avec un peu d’huile. Battre les blancs d’œufs en neige ferme. Incorporer à la masse de séré avec les pignons et le brocoli. Assaisonner et verser dans les moules. Faire gratiner dans le bas du four environ 25 minutes. Conseil: servir avec une salade verte.

Photo: sur le toit du siège social de Migros, Zurich.


42 | Migros Magazine 19, 10 mai 2010

LA NATURE SAIT CE QUI EST BON TROIS SOUPERS

La terre en habit luxuriant

Un peu de Madagascar en Suisse. Cette immense serre présente l’extraordinaire diversité de la faune et de la flore de la forêt pluviale malgache. Le visiteur ne peut que se montrer humble devant tant de richesse.

Risotto au salsiz et à la roquette Pour 4 personnes

2 oignons bio 2 cs d’huile d’olive bio 350 g de riz pour risotto bio, par exemple Carnaroli 1 dl de vin blanc 1 l de bouillon de légumes bio 80 g de roquette bio 120 g de fromage d’alpage bio 80 g de salsiz bio 1 Hacher finement les oignons. Etuver dans l’huile. Ajouter le riz et étuver brièvement. Mouiller avec le vin et laisser mijoter jusqu’à ce qu’il réduise de moitié. Ajouter le bouillon au fur et à mesure en mélangeant de temps à autre. Cuire jusqu’à ce que le riz prenne une consistance onctueuse, les grains devant rester fermes. 2 Entre-temps, hacher grossièrement la roquette. Couper le fromage en petits dés. Couper le salsiz en quatre dans le sens de la longueur, puis en tranches. Ajouter au risotto avec le fromage environ 3 min avant la fin de la cuisson. Saler, poivrer. Servir avec la roquette.

Photo: serre de la forêt pluviale de Masoala, zoo de Zurich, www.zoo.ch.


EN MAGASIN

Salsiz bio, 100 g, Fr. 3.90* au lieu de Fr. 4.90

* En action du 11 au 17.5.2010.

Risotto bio, 1 kg, Fr. 3.15

Bouillon de bœuf bio, 160 g, Fr. 4.70

Fromage d’alpage des Grisons bio, les 100 g, Fr. 2.40

| 43


44 | Migros Magazine 19, 10 mai 2010

LA NATURE SAIT CE QUI EST BON TROIS SOUPERS

Carottes et céleri bio, 200 g, Fr. 3.20

Bouillon de légumes bio, 180 g, Fr. 4.50

Citron bio, prix du jour

Infusion de la félicité bio, 1 l, Fr. 1.60*

* En vente dans les plus grands magasins.


UN MONDE ONDE DE FRAÎCHEUR. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 11.5 AU 17.5.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

De quoi vous mettre l’eau à la bouche: ncaspolenta rôtie et co ides. sée de tomates fro Retrouvez la recette / sur www.saison.ch s inle us m-malin, et to igros. M grédients à votre

le kg

2.90 Tomates Suisse/Maroc/ Pays-Bas, le kg

le kg

2.10

Bananes Chiquita Costa Rica/Panama, le kg

33%

10.40

au lieu de 15.60

Pizzas prosciutto ou margherita Anna’s Best en lot de 3 par ex. prosciutto, 3 x 370 g

40%

10.80 au lieu de 18.–

Viande de bœuf hachée Suisse, le kg

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.

7.50

Asperges blanches Hongrie/Espagne/ Allemagne/ Slovaquie, la botte de 1 kg

40%

4.–

au lieu de 6.80

Crème entière UHT Valflora en lot de 2 2 x 500 ml

3.35

au lieu de 4.20

Tous les yogourts Léger en lot de 6 l’assortiment, 6 x 180 g 20% de réduction


QUAND LA FRAÎCHE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 11.5

ale et Une recette origin at au facile à faire: avoc avec romarin et au lard s. de an sauce aux am tte ce Retrouvez la re h/ sur www.saison.c s m-malin, et tous le ingrédients à votre

30% 1.50

Migros.

au lieu de 2.15

Lard à cuire, TerraSuisse Suisse, les 100 g

1.70

au lieu de 2.15

Emmental, bio 20% de réduction mi-salé, env. 250 g, les 100 g

30%

12.90

Bouquet Surprise de taille moyenne le bouquet

5.95

au lieu de 8.50

Salami Milano M-Classic en lot de 2 prétranché, Italie, 2 x 133 g

1.30

au lieu de 1.65

Edamer 20% de réduction Suisse, les 100 g


UR SE MET ET À TABLE. AU 17.5.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.05

31.–

au lieu de 2.55

au lieu de 38.–

Gruyère vieux fromage suisse à pâte dure, préemballé, les 100 g

Rôti de veau dans l’épaule de Suisse, le kg

4.40 statt 5.20

Raisin blanc et bleu d’Afrique du Sud, au détail, le kg 4.40 au lieu de 5.20 Raisin rosé du Chili, au détail, le kg 4.40 au lieu de 5.20

9.90

Saumon fumé Atlantique élevage, provenance: Norvège, le paquet de 300 g

2.85

au lieu de 3.60

Tous les sandwiches et canapés Anna’s Best et bio 20% de réduction par ex. sandwich triangle au thon, 170 g

1.40

au lieu de 2.30

Salade feuille de chêne verte ou rouge de la région, la pièce

3.60

au lieu de 4.50

Tous les fruits prétranchés en barquette Anna’s Best 20% de réduction par ex. fraises, 150 g

3.90

au lieu de 4.80

Œufs suisses bio élevage en plein air, 53 g+, la boîte de 6 pièces

Société coopérative Migros Bâle


SIAMO SEMPRE CONVENIEN À LA CHASSE AUX PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 11.5

33%

50%

5.–

8.50

au lieu de 7.60

Bonbons à mâcher Smams ou caramels Micamu en lot de 2 paquets par ex. Funny Fruits Smams, 2 x 200 g

au lieu de 17.–

Megastar Amandes, Vanille ou Cappuccino en lot de 12 12 x 90 g

9.90

Smarties Family en lot de 2 ou Smarties Maxi Pouch par ex. Smarties Family en lot de 2, avec crayons en cire gratuits, 2 x 240 g

2.35

au lieu de 2.95

Tous les biscuits Créa d’Or à partir de 2 paquets –.60 de moins l’un par ex. croquandines aux amandes Créa d’Or, 100 g

8.10

au lieu de 10.80

Tablettes de chocolat Frey en lot de 6 25% de réduction par ex. tablette de chocolat amandes/ noisettes, 6 x 100 g

3.75

au lieu de 5.–

Toutes les tartelettes en lot de 4 25% de réduction par ex. tartelettes de Linz, 4 x 75 g/300 g

2.80

au lieu de 3.60

Soft cake orange, framboise ou pomme, 300 g

3.80

au lieu de 4.80

Tous les cakes grand-mère 20% de réduction par ex. cake au chocolat, 420 g


NTI, ORA SIAMO IMBATTIBILI. BONNES AFFAIRES. AU 17.5.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

7.80

au lieu de 15.60

Jus d’orange M-Classic en lot de 12 12 x 1 litre

8.20

au lieu de 10.40

Sugar Puffs, Weetos ou Sweet Waffles en lot de 2 par ex. Sugar Puffs, 2 x 500 g

5.60

au lieu de 7.–

2.–

Tous les rouleaux de printemps et snacks J. Banks, surgelés 20% de réduction par ex. rouleaux de printemps au poulet, 6 pièces

Tous les riz en sachet de 1 kg à partir de 2 articles –.40 de moins l’un par ex. riz Carolina Parboiled, 1 kg

6 pour 4

6.60

au lieu de 9.90

Tous les Ice tea en bouteille PET, en emballages de 6 x 1,5 litre par ex. Ice tea Lemon

3 pour 2

6.70

au lieu de 8.40

Thon rosé à l’huile ou à l’eau salée en lot de 6 6 x 155 g

31.80 au lieu de 47.70

Tous les produits de lessive Total à partir de 1 kg/1 litre 3 produits au choix Valable jusqu’au 24.5

au lieu de 2.40

1.50

au lieu de 1.90

Toutes les galettes de riz 20% de réduction par ex. galettes de riz complet au chocolat au lait, 100 g


ÉCONOMISEZ FÛTÉ. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 11.5 AU 17.5.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

3 pour 2

11.85

4.–

au lieu de 23.70

au lieu de 6.–

Lingettes imprégnées Soft par ex. Soft Comfort en lot de 3, 3 x 50 pièces

Papier à photocopier Papeteria en lot de 3, FSC 2 blanc, A4, 80 g/m , 3 x 500 feuilles

8.40

15.90

Papier hygiénique Soft en emballages multiples, FSC par ex. Soft Deluxe Cashmere, 24 rouleaux

13.90

au lieu de 17.90

Slips ou caleçons pour homme, en emballages multiples par ex. caleçons pour homme, le lot de 2, 95% coton, 5% élasthanne Valable jusqu’au 24.5

au lieu de 10.50

Toutes les lessives Yvette pour linge fin 20% de réduction par ex. Yvette Care en sachet de recharge, 2 litres Valable jusqu’au 24.5

9.90

Slips midi ou maxi pour femme, le lot de 3* tailles S-XL Valable jusqu’au 24.5

50%

19.90

Coussins d’assise rayés en lot de 2 housse: 100% coton, garnissage: 100% polyester, 40 x 40 cm Valable jusqu’au 24.5

* En vente dans les plus grands magasins Migros et ** Do it + Garden.

49.95 au lieu de 99.90

Sécateur et cisaille à gazon à accumulateur GBS 6050 Li Do it + Garden*/** Batterie lithium-ion 3,6 V, autonomie d’env. 30 minutes, TAR incluse Valable jusqu’au 24.5


LE PLAISIR DES BONNES AFFAIRES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 11.5 AU 17.5.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Biscuits/Confiserie Macarons aux noisettes le paquet de 200 g 2.50 au lieu de 3.20 Nids aux noisettes le paquet de 215 g 2.40 au lieu de 3.10

Boissons Eau minérale Badoit avec CO2 la bouteille de 115 cl –.35 au lieu de –.65 Eau minérale Badoit avec CO2 le lot de 6 x 115 cl 2.10 au lieu de 3.90

Boulangerie/Pâtisserie Millefeuilles en lot de 2 ou de 5 20% de réduction par ex. 2 pièces/157 g 1.75 au lieu de 2.20

Charcuterie Merguez crus provenance: Suisse/importation, barquette de 7 pièces, les 100 g 1.55 au lieu de 2.25 Escargot gril produit suisse, la pièce de 270 g 5.50 au lieu de 6.90 Poitrine de veau farcie produit suisse, prétranchée en midi-barquette, les 100 g 2.90 au lieu de 3.70

Convenience Steaks de Quorn Cornatur au poivre, à griller élaborés en Suisse, Quorn d’Angleterre, la barquette de 400 g 8.40 au lieu de 12.–

Fleurs/Plantes Cycas revoluta avec cache-pot la plante 12.90 Impatiens Nouvelle-Guinée en lot de 3 le lot 9.90

Frais et déjà prêt Lasagnes à la bolognaise M-Classic 800 g 6.90

Fromage Fromage d’alpage de Gstaad Heidi fromage suisse à pâte mi-dure, préemballé, les 100 g 1.95 au lieu de 2.40

Fruits Bananes, bio, Max Havelaar Pérou/Équateur, le kg 2.60

Produits laitiers Toutes les crèmes-semoule le gobelet de 150 g 1.10 au lieu de 1.30 Crème-semoule nature le gobelet de 400 g 2.40 au lieu de 2.95

Habillement Valable jusqu’au 24.5 Slips mini pour femme, le lot de 3 ou de 5 tailles S–XL 9.90

2.70

au lieu de 3.20

Tout l’assortiment de soins pour bébé Milette (excepté les couches-culottes) à partir de 2 produits –.50 de moins l’un par ex. shampooing pour bébé Milette, 300 ml Valable jusqu’au 24.5

Valable jusqu’au 24.5 Pyjama court pour femme 100% coton, diverses couleurs, tailles S–XL 14.90 Valable jusqu’au 24.5 Pyjama court pour homme + short 100% coton, tailles S–XL 19.90

Hygiène/Cosmétiques Produits de soin des pieds Pedic en lot de 2 par ex. spray déodorant Pedic, 2 x 125 ml 5.85 au lieu de 7.80

Lessives/Détergents Valable jusqu’au 24.5 Auxiliaires de lavage et de repassage Total* 20% de réduction par ex. filtres couleurs et saleté Total Color Protect, 30 pièces 6.30 au lieu de 7.90

16.90

Sous-vêtements pour bébé et enfant* par ex. body à manches courtes pour bébé, le lot de 3, 100% coton, tailles 50–98, diverses couleurs Valable jusqu’au 24.5

Gourmessa Valable du 1.5 au 31.5 Pain du mois Pain bourguignon moulé la pièce de 400 g 2.70 au lieu de 3.– Valable du 1.5 au 31.5 Tourte fraises et rhubarbe la pièce de 800 g 21.50 au lieu de 25.– Pain paysan de la région la pièce de 500 g 2.70 au lieu de 3.10 Tranche aux carottes la pièce 2.20 au lieu de 2.70 Jarrets de porc grillés les 100 g 1.20 au lieu de 1.50

Société coopérative Migros Bâle *En vente dans les plus grands magasins Migros ou **melectronics.

Maintenant

129.– avant 149.–

Appareil photo numérique Maginon DC12*/** 12 mégapixels, écran 2,7", zoom optique 3 x, stabilisateur d’image, avec 2 batteries AA, sac et logiciel de retouche d’image Valable jusqu’au 24.5


DES NOUVEAUTÉS IRRÉSISTIBLES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 11.5 AU 24.5.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 3.50

Chips Terra guacamole ou churrasco (édition limitée) deux nouvelles saveurs pour un apéritif aux couleurs de l’Amérique du Sud, 100 g

NOUVEAU 3.80

Bonbons à mâcher Smams édition limitée nouvelles variétés estivales, fruits de la passion, pastèque et canneberges/citron vert, 200 g

NOUVEAU 10.–

Mini-burgers surgelés à la viande de bœuf M-Classic parfaits pour combler une petite faim ou comme accompagnement, 500 g

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 2.15 Appenzeller classique, bio doux, env. 250 g, les 100 g

NOUVEAU 2.40

Fromage de montagne des Grisons, bio env. 250 g, les 100 g

NOUVEAU 3.10

Tropical Mix Sun Queen mélange de fruits secs tropicaux avec dés d’ananas, canneberge, kiwi, noix de coco et abricot, 150 g

NOUVEAU 2.60

Moutarde à l’ancienne, bio délicieuse avec de la viande, du poisson ou du fromage. Convient aussi pour les marinades, 200 g

NOUVEAU 2.80

Salades toutes prêtes, bio, avec sauce carottes ou betteraves par ex. salade de betteraves, 180 g


EN MAGASIN

| 53

Filets d’omble chevalier et julienne de légumes Pour 4 personnes

En communion avec l’eau

Les rayons du soleil se reflètent dans les eaux calmes de la rivière. Le temps semble s’être arrêté. L’homme et la nature ne font plus qu’un…

Photos Sandro Diener, stylisme Caroline Busch et Andrea Mäusli (Food)

400 g de légumes bio râpés fin, par exemple carottes et céleri 4 cs d’huile d’olive bio 1 citron bio Sel, poivre 1 botte de ciboulette bio 4 filets d’omble chevalier bio, d’env. 120 g 1 Faire revenir les légumes dans la moitié de l’huile. Ajouter un peu de zeste de citron râpé fin. Saler, poivrer. Réserver au chaud. Peler le citron à vif en retirant toutes les parties blanches. Prélever les quartiers en incisant le long des cloisons avec un couteau bien tranchant. Ciseler finement la ciboulette. 2 Saler et poivrer les filets d’omble chevalier. Faire revenir 6 à 8 min sur les deux faces dans le reste de l’huile à feu moyen. Ajouter la ciboulette et les quartiers de citron. Poivrer légèrement. Servir avec la julienne de légumes. Photo: bain des dames, Zurich

Recettes Cuisine de Saison www.saison.ch


54 |

EN MAGASIN

Migros Magazine 19, 10 mai 2010

La dolce vita avec Grande Caffè

Photo Patrick Mettraux, stylisme Caroline Busch

Quand le printemps est doux, rien de tel que de se prélasser au soleil en dégustant une des nouvelles glaces Grande Caffè. Savourez les variétés Latte Macchiato et Cappuccino à la cuillère, pour un plaisir à l’italienne!

V

iva Italia! S’offrir une virée en scooter au bord du lac avant de déguster une glace en profitant du retour des beaux jours: voilà une activité séduisante à réaliser sans attendre. Mais pas avec n’importe quelle glace! Karin et Sascha ont eux arrêté leur choix sur les nouvelles spécialités glacées Grande Caffè.

Ces desserts, qui se déclinent en deux arômes, Cappuccino et Latte Macchiato, se savourent n’importe où, puisqu’une petite cuillère est intégrée au couvercle. A l’instar des boissons au café de Grande Caffè, les glaces séduisent par leurs ingrédients d’exception. Latte Macchiato est un mélange de café arabica corsé, cultivé

dans la région du Kilimandjaro, et de mousse de lait suisse. Pour la variété Cappuccino, le café provient du Guatemala et la mousse de lait de notre pays. Quant au cacao ajouté, il lui confère les saveurs typiques du cappuccino. Le moment est donc venu de savourer une bonne glace, avec Grande Caffè bien sûr! AT

Glaces Latte atte Macchiato et Cappuccino Grande Caffè, 180 ml, l’une, Fr. 1.90


EN MAGASIN

Migros Magazine 19, 10 mai 2010

| 55

De l’énergie à base de noisette

Les barres de céréales Farmer sont idéales pour les excursions, les activités sportives ou simplement lorsque le besoin d’énergie se fait sentir. Deux nouvelles variétés aux noisettes, dont l’une en qualité bio, vous attendent désormais à Migros.

P

settes viennent compléter l’assortiment de base. Les amateurs de barres tendres goûteront sans attendre la nouvelle variété Soft bio aux noisettes, blé, riz, maïs, avoine,

épeautre et seigle. Quant à ceux qui préfèrent quand ça croustille, ils opteront pour la barre Crunchy contenant des éclats d’amandes et de noisettes, de l’avoine et du blé.

Photo Getty Images

our pédaler sans faiblir, il faut de l’énergie. Les barres Farmer riches en fibres redonnent des ailes aux mollets fatigués! Deux nouvelles créations aux noi-

Farmer Soft bio, noisettes, 9 barres, Fr. 4.50* 50* Farmer Crunchy, amandes et noisettes, 6 barres, Fr. 4.40* .40* * En vente dans les plus grands magasins. gasins.

Depuis plus de trente ans, Farmer n’a jamais cessé d’étoffer son assortiment qui compte désormais vingt-cinq variétés ainsi que des spécialités de saison. DH


DES NOUVEAUTÉS IRRÉSISTIBLES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 11.5 AU 24.5.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 5.90

Barquettes en alu pour barbecue Tangan, rondes ou rectangulaires pour des grillades sans fumée, r par ex. barquettes pou o barbecue Tangan n 55, rondes, Ø 34 cm, 8 pièces

NOUVEAU 1.50 Jus de pommes trouble ou jus pommes/raisins rouges, bio 50 cl et 6 x 50 cl, par ex. jus de pommes trouble, bio, 50 cl

NOUVEAU 12.50 Outlast Lipstain Covergirl stylo à lèvres unique pour une magnifique couleur mate, 6 coloris, 2,5 g

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 3.90 Savon moussant Kids au melon ou crème pour le corps Kids à l’abricot pour un moment de bien-être fruité, par ex. crème pour le corps Kids à l’abricot, 100 ml

NOUVEAU 21.90

Crème de jour teintée Q10plus Nivea Visage pour un teint plus jeune et plus régulier, s’adapte parfaitement à votre carnation, 50 ml

NOUVEAU 7.20 Baume adoucissant Exelia 4 nouveaux parfums, pour une lessive toute douce, par ex. Moon of Bali, 1 litre

NOUVEAU 16.90 Capsules SunActive Actilife préparent la peau au soleil, 30 pièces


EN MAGASIN

Migros Magazine 19, 10 mai 2010

| 57

Poulailler avec vue

Afin de répondre aux critères de qualité Optigal, les poulets de Christian Gerber sont élevés dans d’excellentes conditions.

Photo Lea Meienberg

L

e poulet, c’est une affaire de confiance. La marque de volaille Optigal garantit une excellente qualité de production suisse. C’est Micarna, le producteur de viande Migros, qui gère et contrôle les exploitations Optigal dans toute la Suisse, parmi lesquelles la ferme avicole de Christian Gerber à Schangnau (BE). Les 8000 poulets y vivent dans deux vastes poulaillers disposant chacun d’un jardin d’hiver. Les bêtes

s’y sentent bien – et pas seulement à cause des deux zones extérieures. En effet, Christian Gerber aime prendre soin de ses poulets. Il contrôle ainsi chaque jour la température ambiante des halles (34 degrés est idéal pour les poussins, 22 degrés est recommandé pour les adultes). De plus, en y entrant, il change et désinfecte habits et chaussures. Ainsi, animaux et humains restent en pleine forme. AW

Par «Grill mi» d’Optigal: assortiment pour grillade, les 100 g, Fr. 2.70*, escalopes de poulet marinées, les 100 g, Fr. 3.45*, cuisses de poulet épicées, les 100 g, Fr. 1.60* * En vente dans les plus grands magasins.


ACTION

20% DE RÉDUCTION SUR TOUT L’ASSORTIMENT SELINA. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 11.5 AU 17.5.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

–.55

au lieu de –.70

Thon Selina la boîte de 170 g

–.65

–.50

Mousse Selina à la truite et au thon la barquette de 100 g

Ragout d’agneau Selina Senior le sachet de 100 g

au lieu de –.85

au lieu de –.65

–.80

au lieu de 1.–

Lait pour chat Selina avec bouchon 200 ml

1.90

au lieu de 2.40

1.75

au lieu de 2.20

Snack Selina Catballs, du fromage pour des moments agréables 50 g

2.80

au lieu de 3.50

Aliment sec Selina Junior Croc Menu 1 kg

Catsticks Selina à la truite et au saumon, un délicieux snack à la viande 6 pièces


EN MAGASIN

Migros Mig gro ros s Ma Magazine Mag ga ine 19, 19 10 0 mai mai 201 2010

| 59

Trident senses: Lemon Mystery et Mint Mystery, 2 x 14 pièces, le paquet, Fr. 4.90

Explosion de fraîcheur

Photo Photofinder

Les emballages noirs de Trident senses ne sont pas simplement élégants à l’extérieur, ils sont également raffinés à l’intérieur. En effet, ils contiennent des chewing-gums aux cristaux d’eau. Plaisir en bouche garanti.

S

i l’emballage plat et noir des nouveaux chewing-gums Trident senses est pour le moins original, il y a bien évidemment une raison à cela. C’est que ces gommes à mâcher promettent de vivre des moments extraordinaires. En effet, à peine avez-vous

croqué dans un de ces chewinggums qu’une vague de fraîcheur envahit votre gorge et votre nez. Puis votre langue se met à pétiller. Normal: des petits cristaux d’eau explosent maintenant les uns après les autres, assurant ainsi un plaisir et un rafraîchissement lon-

gue durée. Tout cela met les sens en émoi et redonne de l’énergie à ceux qui en manquent. Les plus taquins opteront pour le goût fruité et citronné Lemon Mystery, tandis que les plus cérébraux préféreront l’arôme ultrafrais de Mint Mystery.

En outre, sachez que Trident senses vous garantit un masticage, des baisers ainsi qu’un plaisir sans fausse note aucune. En effet, tous les chewing-gums Trident sont exempts de sucre et ménagent les dents. Depuis 1964 déjà! Silke Bender


ACTION

FR. –.70 DE RÉDUCTION SUR CHAQUE PRODUIT DE NETTOYAGE M-PLUS DÈS L’ACHAT DE 2 PRODUITS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 11.5 AU 24.5.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.80

au lieu de 3.50

Fr. –.70 de réduction sur tous les produits de nettoyage M-Plus dès l’achat de deux produits p.ex. savon noir M-Plus, 1 litre

4.–

au lieu de 4.70

Fr. –.70 de réduction sur tous les produits de nettoyage M-Plus dès l’achat de deux produits p.ex. nettoyant pour salle de bain avec acides de fruits M-Plus, 750 ml

2.40

au lieu de 3.10

Fr. –.70 de réduction sur tous les produits de nettoyage M-Plus dès l’achat de deux produits p.ex. détergent au vinaigre de pomme M-Plus en sachet de recharge*, 1 litre

2.20

au lieu de 2.90

Fr. –.70 de réduction sur tous les produits de nettoyage M-Plus dès l’achat de deux produits p.ex. détergent pour W.-C. avec acide acétique M-Plus, 750 ml

2.60

au lieu de 3.30

2.65

au lieu de 3.35

Fr. –.70 de réduction sur tous les produits de nettoyage M-Plus dès l’achat de deux produits p.ex. liquidevaisselle à la soude M-Plus, 750 ml

* Observer les précautions d’emploi sur l’emballage.

2.50

au lieu de 3.20

Fr. –.70 de réduction sur tous les produits de nettoyage M-Plus dès l’achat de deux produits p.ex. détartrant à l’acide citrique M-Plus, 750 ml

Fr. –.70 de réduction sur tous les produits de nettoyage M-Plus dès l’achat de deux produits p.ex. crème détergente aux citrates M-Plus, 500 ml


EN MAGASIN

Migros Magazine 19, 10 mai 2010

| 61

Plus sec

NOUVEAU À MIGROS

Le stress et la nervosité peuvent entraîner une transpiration excessive. Qu’y a-t-il de plus embarrassant que d’avoir des auréoles humides sous les aisselles, notamment au travail? Pour une protection optimale, rien de tel que le nouveau déodorant Rexona Maximum Protection. Grâce à lui, vous pouvez profiter de l’été en toute sérénité! Déodorant Maximum Protection de Rexona, 45 ml, Fr. 9.90*

* En vente dans les plus grands magasins.

Plus doux

Les allergies cutanées sont particulièrement désagréables. La nouvelle gamme de soins Sensitivederm de Kneipp rend la peau plus résistante aux attaques extérieures et aide à prévenir les irritations. La lotion nettoyante, la lotion pour le corps et la crème visage sont des cosmétiques 100% naturels, qui ne contiennent ni parfum, ni silicone, ni conservateurs. Une recette sans artifice pour les peaux ultrasensibles. De la ligne Sensitivederm de Kneipp: lotion nettoyante, 200 ml, Fr. 8.90*, lotion pour le corps, 200 ml, Fr. 16.80*, crème visage, 50 ml, Fr. 15.80* * En vente dans les plus grands magasins.

NOUVEAU À MIGROS

Plus éclatant

Avec tous les aliments et les boissons acides que nous consommons, l’émail de nos dents est mis à rude épreuve. Heureusement, des soins appropriés permettent de le renforcer et d’empêcher son érosion. Le nouveau dentifrice pH Control de Candida régule la formation d’acide et protège les dents grâce à des sels minéraux naturels. Normal donc qu’il soit recommandé par les dentistes. Dentifrice pH Control Candida, 75 ml, Fr. 3.90

NOUVEAU À MIGROS


62 | Migros Magazine 19, 10 mai 2010

K

oocook.com, c’est elle, c’est Lucie de Palma, une quadragénaire au dynamisme communicatif. «Moi, je me simplifie la vie, toujours!» Partant de ce credo, elle a donc imaginé, puis créé ce site internet qui permet d’organiser hebdomadairement et de manière personnalisée les menus familiaux – recettes et liste des courses incluses – en quelques clics et gratuitement. En ligne depuis quatre ans maintenant, il a attiré dans ses filets plus de 60 000 utilisateurs. «Deux tiers de Français et un tiers de Suisses romands», précise-t-elle. «Tout est parti du constat que chaque jour, chaque semaine, on se posait la même question: qu’estce que je vais pouvoir faire à manger? Je n’ai pas d’idée…» Au commencement, cette économiste de formation a bidouillé un truc pour elle à partir d’un logiciel de base de données. Ensuite, elle a décidé de proposer un outil pratique de ce type aux internautes, se lançant dans l’aventure sans business plan, préférant se fier à son instinct plutôt qu’à une étude de marché. «J’étais enceinte de mon troisième durant la phase de développement.» Elle a accouché de son cadet en octobre 2005 et de Koocook en mai 2006.

Des recettes élaborées chez elle

Cette Sagittaire agitée nous fait visiter son logis, un ancien appartement de fonction situé sous les toits du collège primaire de Grandvaux. La terrasse s’ouvre sur un panorama carte postale: le Léman et ses rives les plus accueillantes. La cuisine, elle, s’avère plutôt banale. Etonnant si l’on songe que c’est ici qu’ont été élaborées la plupart des 1800 recettes figurant sur

Secrets de cuisine er c’est... Pour vous, cuisin nte dans les te dé Un moment de , une galère totale périodes de stress i e expression quas d’autres jours, un s nt mome ar tistique dans les final, autour au is ma , ion d’inspirat ujours un plaisir! de la table, c’est to at favori? Quel est votre pl nquette de veau, bla En ce moment, la nt la salade de mais demain sûreme in le saumon fumé lentilles, après-dema et...

z-vous pour rien Que ne mangerie au monde? pour autant que ce Je mange de tout amour et présenté soit préparé avec avec soin. e? ujours en réserv Qu’avez-vous to er ng ma à s i toujour Un peu de tout. J’a e j’aime avoir le qu e rc chez moi pa ganise. choix et que je m’or z-vous partager Avec qui aimerie un repas? ux ter Gabriel, tous de Steve Jobs ou Pe Et . leur domaine visionnaires dans ntournable icône co l’in aussi bien sûr et! isse, Frédy Girard gastronomique su

son site. «Je ne possède pas non plus la dextérité d’un cuisinier professionnel.» Elle joint le geste à la parole, coupant une carotte en rondelles à la vitesse d’une ménagère lambda. «Mais j’adore faire à manger.» Son mari Fiorenzo et ses enfants Mona (10 ans et demi), Agnès (8 ans et demi)

Lucie de Palma: «Je ne possède pas la dextérité d’un cuisinier professionnel

Des bons plats et un gros Plus de 60 000 personnes d’ici et de France voisine utilisent le site de Lucie de Palma, koocook.com vaudoise à l’âme slave monte avec autant d’enthousiasme un projet novateur qu’une lasagne du terroir.


CUISINE DE SAISON LUCIE DE PALMA

| 63

FAIRE POCHER les filets de

poisson dans le court-bouillon.

PELER puis détailler les carottes en petits dés.

FAIRE CUIRE environ 5 minutes les légumes coupés en petits dés. ENFOURNER et cuire 30 minutes

mais j’adore faire à manger.»

succès au menu

pour planifier d’un clic leurs repas de la semaine. Cette entrepreneuse

environ.


64 | Migros Magazine 19, 10 mai 2010

et Leonard (4 ans et demi) lui servent de cobayes. «Cette lasagne, par exemple, je l’ai déjà testée sur eux et ça a passé pour tout le monde, même pour celle du milieu qui est un peu peignette.» Sur la Toile comme à la maison, cette «cheffe» sert des plats équilibrés qui tiennent compte de la pyramide alimentaire, mais elle ne crache pas à l’occasion sur des nuggets au goût «délicieusement dégueulasse». «La «junk food», quand c’est tout le temps, je suis contre évidemment!» Grande et mince, cette gourmande impénitente doit nécessairement se dépenser pour rester si fit. «No sport! J’ai fait mienne la devise de Winston Churchill. Bon, j’ai la chance d’être pourvue d’une nature qui brûle de l’énergie.» Cette femme-là, quand vous la regardez s’affairer entre casseroles et fourneaux, vous vous rendez vite compte que c’est une tornade, de la dynamite même. «Je suis un peu comme le cuisinier suédois du Muppet Show.» Rires.

«Il me faut mes neuf-dix heures de sommeil!»

Puis, son planning paraît suffisamment rempli pour qu’elle n’accumule pas d’inutiles calories: mère de famille le jour et entrepreneuse la nuit. «Je suis du soir, c’est à ce moment-là que les idées naissent et que je suis le plus productive.» Le hic, c’est qu’elle est plutôt du genre grande dormeuse. «Il me faut mes neuf-dix heures de sommeil, sinon ça ne va pas!» Jusqu’au milieu de la matinée, elle fonctionne donc sur pilote automatique. Et le vendredi, elle s’accorde une journée sans obligation, histoire de recharger ses batteries. Lucie de Palma a un physique tchèque et l’accent vaudois, une âme slave, un regard bleu Danube et les pieds dans le riche terroir de Lavaux. Drôle de cocktail moitié vodka, moitié chasselas. Ses parents ont fui Prague en 1968 avec dans leur bagage leur fille unique alors âgée d’à peine trois printemps. De sa Bohême natale, elle a conservé ce caractère entier, un brin excessif, exubérant parfois. De sa patrie d’accueil, elle a hérité son côté bon vivant, son perfec-

«Je mange absolument de tout pour autant que ce soit préparé avec amour et présenté avec soin.»

tionnisme aussi. «Le mieux est l’ennemi du bien», lui répète volontiers son conjoint. Ce dernier sait doublement de quoi il parle puisqu’il côtoie sa douce moitié dans le privé comme dans le travail. Ensemble, en effet,

ces deux anciens employés de Logitech ont fondé, il y a une quinzaine d’années, Mediancer, une société spécialisée dans le développement multimédia. Lui s’occupe de la direction technique, elle de l’administration et du

contrôle qualité. «Ma femme ne laisse rien passer», commente Fiorenzo avec un large sourire. «Je suis sans concession, mais je me soigne!» rétorque Lucie. Selon notre hôte, leur petite entreprise a résisté à la crise un


CUISINE DE SAISON LUCIE DE PALMA peu grâce à Koocook. Pas à cause du bénéfice qu’ils en tirent, insuffisant même pour amortir leur investissement de départ de quelque 500 000 francs. Mais parce que ce site internet et son application iPhone constituent «une excellente carte de visite, une vitrine de nos compétences qui nous a permis de décrocher de nombreux contrats». Avec l’aide de son époux et associé, cette entrepreneuse s’apprête maintenant à lancer une version sur iPad. Evidemment.

| 65

Lasagnes au poisson

Plat principal pour 4 personnes. Une recette de Lucie de Palma

«Quelque chose de concret, d’utile»

Lucie de Palma fourmille encore d’idées pour son «bébé» virtuel: un relookage du site d’origine, une variante de celui-ci en allemand et un partenariat avec une épicerie en ligne française, notamment. Koocook grossit et pourrait un jour s’envoler, quitter le nid. «Se faire acheter serait dans la logique des choses, mais si ça arrive, je sais que ça ne sera pas facile pour moi de le lâcher. Parce que j’ai l’impression d’avoir réalisé là quelque chose de concret, d’utile et pas de futile.» Alain Portner Photos Christophe Chammartin / Rezo

FR. . /EUR . VENTE AU NUMÉRO NUMÉROS FR. ABONNEMENT ANNUEL . , PORT EN SUS À L’ÉTRANGER EUR

Mai

| www.sai son.ch

.

de bon goût Le magazin e culinaire

La nature sait ce qui est bon. Migros aussi – bio

De savoureuses recettes sur www.saison.ch Pour s’abonner: 0848 87 7777, abonnements@saison.ch (39 fr. seulement pour 12 numéros)

INGRÉDIENTS POUR 1 PLAT À GRATIN D’ENV. 1,2 L 3 filets de féra d’env. 150 g 3 carottes 2 branches de céleri 1 échalote 20 g de beurre 160 g de feuilles de pâte pour lasagnes 220 g de mascarpone sel, poivre 1 bouquet d’ail des ours ou de basilic 3 cs d’amandes effilées Pour le court-bouillon: 5 dl de vin blanc sec 0,5 dl de vinaigre une feuille de laurier quelques grains de poivre un morceau de poireau 1 petite branche de céleri 1 petit oignon coupé en quatre 20 g de sel grossier 1 carotte coupée en rondelles 2 brins de persil 1 branche de thym

PRÉPARATION 1) Idéalement, préparez le court-bouillon un peu avant pour qu’il ait le temps de refroidir: dans une casserole, mettez tous les ingrédients dans un litre d’eau. Faites cuire une demi-heure à feu moyen. Laissez refroidir et filtrez. 2) Réchauffer le court-bouillon puis y plonger les filets de féra et les faire pocher env. 2 min. Les retirer et les laisser tiédir. 3) Détailler les carottes et les branches de céleri en petits dés. Les faire cuire env. 5 min dans le court-bouillon et les retirer. Hacher l’échalote et la faire suer dans le beurre. Ajouter les légumes et faire revenir le tout. Retirer la peau du poisson et couper les filets en morceaux. Les mélanger avec les légumes. Mélanger le mascarpone avec 3 dl

de court-bouillon. Saler et poivrer. Couper l’ail des ours en lanières. 4) Préchauffer le four à 180 °C. Recouvrir le fond du plat à gratin de feuilles de pâte. Y répartir en alternance un peu de poisson, d’ail des ours et de liaison au mascarpone. Couvrir de feuilles de pâte et continuer à y disposer des couches jusqu’à épuisement des ingrédients, en terminant par la liaison au mascarpone. Parsemer d’amandes. Faire cuire env. 30 min au milieu du four. Préparation: env. 30 min; cuisson au four: env. 30 min Valeur nutritive Par personne, env. 31 g de protéines, 35 g de lipides, 39 g de glucides, 2700 kJ / 640 kcal


LE BONHEUR À PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 11.5

es Savourez les frais çon: fa tre au e d’une tout ec av ta ot fraises à la ric re basilic et vinaig tte sur balsamique. Rece -malin www.saison.ch/m

2.10

Crème Quick Vanille 3 x 75 g

2.40

Sucre gélifiant Sucrisse* 500 g

4.50

Barres Wildberry Actilife 5 x 25 g

Société coopérative Migros Bâle * En vente dans les plus grands magasins Migros.

2.30

Bonbons à la framboise M-Classic 225 g

84.50

Siphon à crème chantilly *


PORTÉE DE MAIN. AU 17.5.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

1.70

3.60

Demi-crème Léger en bombe* 250 g

2.95

Crème fouettée Sojaline* 500 ml

Lait entier UHT, bio 1 litre

3.20

1.85

Fraises Italie la barquette de 500 g

Glaçage aux fraises 370 g

2.20

Pâte brisée sucrée abaissée 320 g

2.70

Fond de pâte à gâteau dans un moule 140 g

3.60

Fonds de tartelettes 216 g


p.34

Les années sont avant tout dans la tête

p.90

Pour y voir plus clair sur notre planète

p.71

Comment ne pas être tondu par les impôts ?

UNE PAGE DE MA VIE www.illustre.ch


Migros Magazine 19, 10 mai 2010

VOTRE RÉGION MIGROS JURA-BÂLE

| 69

Szymanowski et Mozart: des concerts à ne pas manquer

Deux œuvres majeures seront interprétées par Espace Choral à Delémont et Porrentruy fin mai.

E

space Choral présentera son nouveau projet lors du dernier week-end de mai, accompagné de l’Orchestre symphonique du Jura (OSJ), à Delémont et Porrentruy. A cette occasion, le chœur interprétera Stabat Mater, une œuvre de Karol Szymanowski. Né en 1882 et mort en 1937, celui-ci est considéré comme le compositeur polonais le plus important après Frédéric Chopin. Composée en 1925 et 1926, Stabat Mater est une des pièces les plus importantes de l’auteur. Ecrite pour soprano, alto, baryton, chœur et orchestre, cette œuvre étonne par une simplicité dans la forme et une grande douceur dans le contenu. Ne regorgeant pas d’accords raffinés et complexes ni d’une trame musicale imposante, elle transmet cependant une grande puissance émotionnelle qui s’explique notamment par les raisons qui ont amené à sa composition. Commandée par un riche industriel polonais pour honorer la mémoire de sa femme, l’œuvre devait à l’origine être un requiem. Mais suite au décès de sa nièce, Szymanowski décida de composer plutôt le Stabat Mater, qui évoque la détresse de la Vierge suite au décès de Jésus. Souvent chantée en latin par les chœurs qui l’interprètent, la pièce sera chantée en polonais par Espace Choral, selon la version de Szymanowski.

Un requiem prémonitoire

La suite du concert laissera la place à une pièce très connue de Wolfgang Amadeus Mozart. En effet, le Requiem en ré mineur ou Requiem KV 626 de Mozart est la dernière œuvre musicale qu’il a écrite avant sa mort. Ou, plus exactement, qu’il a commencée

L’Orchestre symphonique du Jura interprétera une œuvre à la fois simple et très émotionnelle.

avant sa mort. La pièce étant inachevée à son décès en 1791, la veuve de Mozart confia successivement à deux élèves du maître la tâche de terminer le travail: Joseph Eybler puis Franz Xaver Süssmayr. Différentes partitions ou copies de partitions ont été retrouvées: partitions originales de la main de Mozart ou encore compositions réécrites de la main de ses disciples. Finalement, il subsiste une «partition de travail», écrite de la main du maître avec quelques annotations d’Eybler, point de départ du travail de Süssmayr, et la «partition finale», version de Süssmayr. Commandée par le comte von Walsegg-Stuppach pour le décès de son épouse, l’œuvre a pour tonalité principale le ré mineur, souvent associé à des choses graves ou à l’au-delà. Ecrite pour quatre solistes, un chœur et un orchestre classique réduit, elle laisse beau-

coup de place à la chorale, qui apparaît comme prépondérante par rapport aux autres ensembles.

Deux aventures en une

Fondée en 2007, Espace Choral est née de la fusion de deux chœurs: l’Ensemble vocal d’Ajoie (EVA) et Opus 2855, de Glovelier. La nouvelle composition, formée de septante choristes, permet dès lors de trouver un meilleur équilibre vocal et de mieux répondre aux exigences des œuvres interprétées. L’ensemble est placé sous la direction de Facundo Agudin, le formidable chef d’orchestre argentin et directeur artistique de Musique des Lumières et de l’Orchestre symphonique du Jura, notamment. Le chœur collabore d’ailleurs régulièrement avec l’OSJ, mais aussi avec la Chorale du Lycée cantonal et avec l’Ecole jurassienne et conservatoire de musique (EJCM), par exemple. Jacqueline Parrat

Informations Samedi 29 mai 2010, 20 h 30, Halle des expositions, Delémont Dimanche 30 mai 2010, 17 h, Eglise des Jésuites, Porrentruy Direction: Facundo Agudin Orchestre: Orchestre symponique du Jura Chœur: Espace Choral Solistes: Léonie Renaud, soprano; Kismara Pessatti, mezzo-soprano; Martin Hostettler, ténor; Lisandro Abadie, baryton basse. Prix des billets: tarif normal Fr. 35.–, étudiants Fr. 20.–. En vente chez Fournier Musique à Delémont et chez Falbriard Vidéo, Hi-Fi, TV à Porrentruy ou à l’adresse billetterie@espacechoral.ch


70 | Migros Magazine 19, 10 mai 2010

Grillades en cascade

Plus de huitante spécialités de grillades assurent des barbecues diversifiés aux possibilités illimitées.

Q

u’y a-t-il de plus sympathique et agréable, une fois le printemps revenu, que d’inviter amis et connaissances pour une soirée autour d’un barbecue? Lorsque la bonne odeur des grillades se répand dans l’air, c’est la certitude de laisser derrière soi un long et froid hiver. L’ambiance se fait plus détendue, les invités sont au diapason. Et pour assurer un repas réussi, il est tout indiqué de se fournir en viandes et autres ingrédients dans un magasin de Migros Bâle. «Nous proposons plus de huitante produits répartis en viande, volaille et poisson», explique Eveline Wagner, conseillère spécialisée dans ces différents secteurs chez Migros.

Diversité assurée

conseillère. Les rib eye steaks de bison offrent, quant à eux, un goût aussi fin que relevé. Toutes ces grillades sont en vente en libre-service ou en vrac au comptoir spécifique. Les précieux conseils des spécialistes sont compris dans le prix. La viande porte le label «TerraSuisse» et répond ainsi aux directives d’une agriculture suisse respectueuse de la nature et des animaux. Les plus grands magasins proposent par ailleurs de la viande à griller de qualité bio.

Poissons «durables»

Au rayon poissonnerie, Migros Bâle met à disposition, dans la mesure du possible et des arrivages, un bel assortiment sous le label

équitable MSC (Marine Stewardship Council). Elle garantit ainsi un produit résultant d’une pêche qui prend en compte l’environnement et le renouvellement des espèces. «L’offre MSC est ainsi soumise à des fluctuations saisonnières. Les poissons font l’objet d’un étiquetage clair et précis à l’intention des clients», poursuit Eveline Wagner. Cette dernière travaille pour Migros Bâle depuis sa formation de vendeuse en charcuterie. Elle se qualifie elle-même de «grande amatrice de grillades». «J’apprécie ce que je connais, mais j’aime aussi essayer de nouvelles choses.» Toutefois, elle a une préférence pour tout ce qui a été au préalable mariné. Eveline Wagner accepte donc volontiers les conseils des bou-

Depuis des années, la première place au hit-parade des préférences est le très classique steak de porc suivi des saucisses de veau et des cervelas. Les côtes ou les rumstecks de bœuf font aussi partie du peloton de tête. Migros Bâle met, pour sa part, tout en œuvre pour apporter de la diversité parmi les spécialités qui rôtissent sur la braise. Merguez, brochettes, côtelettes, poulet, filet d’agneau ou d’autruche et différentes variétés de poisson sont à disposition sur les étals.

Conseillère spécialisée en viande et

Elevage respectueux des animaux

Depuis le début de la saison des grillades, Migros Bâle propose quelques nouveautés, comme le détaille Eveline Wagner: «Les saucisses bien épicées à base de pure viande d’agneau sont une révélation pour les amateurs de cette chair.» Au chapitre des essais, on trouve également les brochettes «hot», l’adjectif «hot» se rapportant à la force de l’assaisonnement. «Une indication qui tient ses promesses» assure notre

Un choix de spécialités pour des grillades qui séduiront à coup sûr.

chers de Migros Bâle. «Je me réjouis toujours des nouvelles marinades mises au point par nos spécialistes en viande», expliquet-elleencore.Lesbouchersdonnent d’ailleurs volontiers des conseils en la matière, à savoir quelles sont les préparations et les sauces qui conviennent le mieux aux différentes variétés proposées. Lorsque Eveline Wagner accueille des hôtes sur sa terrasse, elle met à leur disposition une sélection de divers morceaux. Les


VOTRE RÉGION MIGROS BÂLE

| 71

Des grillades pour toutes les occasions

charcuterie à Migros Bâle, Eveline Wagner est, elle aussi, une fan de grillades.

adeptes du régime végétarien ou ceux qui ont envie de faire sans viande un jour durant trouvent également de quoi se régaler. De délicieuses spécialités à base de fromage, des morceaux de légumes – également cuits sur le gril – remplacent les produits carnés. Quant aux préparations Cornatur, la ligne de produits végéta-

riens de Migros, elles sont tout simplement idéales, notamment le steak de quorn au poivre. Il ne reste plus qu’à accompagner ces succulents plats de salades fraîches et de baked potatoes. Tout est ainsi prêt pour une soirée grillades fort réussie. Rolf Zenklusen Photos Dominique Milani

Les clients de Migros Bâle restent aujourd’hui encore des amateurs de grillades au charbon de bois. C’est ce que Roland Huber, merchandiser Do it + Garden à Migros Bâle, constate. Ils trouveront donc dans les Do it + Garden au MParc Dreispitz, MParc Delémont et Sternenhof (Reinach), ainsi qu’au Schönthal (Füllinsdorf) un grand choix de grils à charbon. Des articles qui répondent aux besoins des amateurs de cette méthode classique. Pour aller plus vite, il est recommandé de choisir un gril à gaz de la ligne «OutdoorChef». «Ces appareils chauffent rapidement et demandent moins d’entretien», assure Roland Huber. La palette des grils gaz s’étend du modèle à boule jusqu’à celui de la marque «Koenig» dans la catégorie luxe, qui s’apparente quasiment à une cuisine roulante. Au chapitre des nouveautés, Migros Bâle propose cette année un gril à boule électrique «Outdoor-Chef». Les amateurs de barbecue trouveront par ailleurs dans les différents Do it + Garden de nombreux accessoires indispensables comme pinces, soufflets, gants et brosses de nettoyage, bref tout ce qu’il faut pour réussir une grillade.

BONNES AFFAIRES DE LA SEMAINE: ➔ Les steaks de porc mexicains (marinés) sont proposés en promotion du 11 au 17 mai. ➔ Du 11 au 24 mai, Migros Bâle offre 20% de rabais sur tous les grils de la ligne «Outdoor-Chef».

Changements d’adresse: les changements d’adresse sont à communiquer à la poste. Le journal suivra automatiquement à la nouvelle adresse. Abonnement à «Migros Magazine»: MIGROS BÂLE, 4002 Bâle, tél. 058 575 55 44. E-mail: reg@migrosbasel.ch


DÉLICIEUSEMENT TENDRE. OFFRES VALABLES DU 11.5 AU 17.5 OU JUSQU‘À ÉPUISEMENT DU STOCK.

Une forme raffinée de l’art culinaire: filet de bœuf sur gâteau de céleri et de champignons. Vous en trouverez la recette sur www.saison.ch/m-malin, et tous les ingrédients à votre Migros.

30%

15.–

au lieu de 22.–

Cou de porc pour rôti et tranches provenance: Suisse le kg

30%

5.95de 8.50

Chaque samedi en mai Sur tout l’assortiment dans tous les magasins de la Société coopérative Migros Bâle. Excepté sacs taxés et dépôts

au lieu

Filet de bœuf provenance: Brésil en barquette de 2 pièces, les 100 g

30%

30%

3.5u0de 5.– au lie

rc Filet-mignon de po mariné e provenance: Suiss ce le paquet de 1 piè les 10 0 g

Société coopérative Migros Bâle

30%

1.55

au lieu de 2.25

Merguez crus provenance: Suisse/ impor tation en barquette de 7 pièces les 100 g

11.90

au lieu de 17.–

Cuisses supérieures de poulet Optigal, au paprika provenance: Suisse en barquette-alu de 6 pièces, le kg


Pour 39 francs des assiettes qui ne seront plus jamais ennuyeuses.

ent m e n n o Ab pour n a n ’u d et Fr. 39.– adeau: votredeccuisine «Salades» 29.–. le livre r de Fr. u le a v e na n t : d’une z maint e d n a Comm 848 77 0848 8

80049526

Vous pouvez aussi commander un abonnement d’une année à Cuisine de Saison pour seulement Fr. 39.– sur www.saison.ch/fr/abo

Le bon goût est toujours de saison.


Publireportage Publirepor tage

10 ans de système HAT Déjà plus de 10 000 kilomètres de conduites de chauffage au sol assainies de l’intérieur. Avec son système HAT, LSE System AG a révolutionné l‘assainissement du chauffage au sol. A l‘occasion de notre anniversaire «10 ans de système HAT», nous vous invitons à fêter avec nous cette «success story». Nous vous accordons une remise de 50% sur l’analyse d’état de votre chauffage au sol et, le cas échéant, vous conseillons sur les éventuelles mesures d’assainissement à prendre. gène plus élevée, les pièces métalliques du circuit sont plus facilement attaquées, augmentant le volume de dépôts. Un cercle vicieux qui peut entraîner la panne totale des circuits de chauffage

Conduite de chauffage au sol en plastique, encrassée et fragilisée

Protection durable grâce au système HAT / la conduite à paroi rénovée

Depuis 10 ans, les chauffages au sol devenus anciens n’ont plus besoin d’être remplacés: le plus souvent ils peuvent être assainis à moindres frais de l’intérieur – sans casser les planchers. Et sans bruit, sans interruption de l’activité ni déménagement, et à un coût nettement plus avantageux qu’un assainissement complet. Le problème Entre les années 1970 et le début des années 1990 notamment, les circuits de chauffage au sol ont été réalisés avec des conduites en matière plastique. En raison de sa structure moléculaire, cette matière est devenue perméable à l’oxygène et s’est fragilisée. Le processus de vieillissement permet à l’oxygène de migrer dans le circuit de chauffage fermé et d’attaquer les éléments métalliques de l’installation. Des particules de rouille et des dépôts obturent les circuits de chauffage. Conséquences: certaines pièces deviennent difficiles à chauffer et la demande énergétique en résultant fait augmenter les factures de chauffage. Si rien n’est fait, l’humidité gagne la maçonnerie et, au pire des cas, l’ensemble du système peut tomber en panne. Il est contradictoire de rincer les conduites avec de l’eau. En effet, cette opération ne fait qu’aggraver le problème, car le rinçage apporte de l’oxygène frais dans le circuit fermé. En présence d’une teneur en oxy-

Analyse de l’eau L’analyse de l’eau fournit des indications précises sur le degré de fragilisation des conduites en plastique, luimême basé sur l’analyse des paramètres en présence. Aujourd’hui encore, cette méthode est sous-estimée. Les méthodes d’analyse intégrant un faible nombre de paramètres, comme par exemple le pH ou la conductivité de l’eau, sont insuffisantes. L’eau du circuit de chauffage prélevée est analysée sur place dans un laboratoire de pointe et, 60 minutes plus tard, l’analyse renseigne sur l’état des conduites et les risques encourus. L’assainissement L’analyse d’état précoce permet de faire des économies par la prévention. Si les conduites en plastique commencent à se fragiliser et que leur état est diagnostiqué de manière précoce, l’assainissement du circuit de chauffage par l’intérieur peut éviter le remplacement de l’ensemble du système. Dans un premier temps, l’eau restant dans le circuit de chauffage est vidangée à l’aide d’air comprimé spécial et recyclée de manière écologique. Ensuite, il faut nettoyer la paroi intérieure des conduites. L’effet de ce nettoyage est similaire à celui du papier de verre. On utilise pour cela un compresseur spécial qui injecte sous pression un mélange abrasif sans produits chimiques composé selon l’état de l’installation. En passant dans le circuit, ce mélange

élimine les dépôts de boues et les incrustations. Même les coudes et intersections les plus isolés sont nettoyés. A l’extrémité du circuit, la machine recycle le mélange de granulat et de dépôts dus à la corrosion. La conduite est maintenant lisse. Le volume de résine époxy requis pour l’assainissement intérieur du circuit est prélevé par une machine de mélange et de dosage entièrement automatique. Ensuite, la résine est injectée uniformément par air comprimé, adhère à tous les recoins du circuit et recouvre l’intérieur des conduites d’une deuxième peau jusqu’à ce que l’excès de produit ressorte de l’autre côté du circuit. La pression et le volume d’air sont ensuite réduits immédiatement pour que la résine époxy adhérant à la paroi ne puisse pas s’échapper. Le revêtement stoppe le processus de vieillissement et prévient toute fragilisation des conduites. Au bout de 48 heures, la résine époxy est dure et résiste aux contraintes. Les conduites anciennes ont été complètement rénovées. Et, preuves à l’appui, la vie utile du chauffage au sol est augmentée d’au moins vingt ans. Pour en savoir plus sur l’assainissement de votre chauffage par le sol: LSE-System AG Park Rohrbühl Sihleggstr. 23, 8833 Wollerau Infoline gratuite 0800 42 00 42 Fax 044 786 79 10 info@lse-system.com www.hat-system.com

Grande offre anniversaire:

«10 ans de système HAT, l’assainissement du chauffage au sol par l’intérieur»

Remise de 50

Remise anniversaire de 50% sur l’analyse d’eau de votre chauffage au sol: seulement 395 francs au lieu de 790 francs. Cette analyse comprend un diagnostic d’état et, le cas échéant, un conseil sur les éventuelles opérations d’assainissement à réaliser.

❏ Oui, veuillez analyser l’état de mon chauffage au sol au demi-tarif. Nom

Prénom

Rue Année de construction de votre propriété

NPA/Localité

Date

Signature

Votre numéro de téléphone

A envoyer par courrier ou fax à: LSE System AG 8832 Wollerau Sihleggstr. 23 Fax: 044 786 79 10 / Infoline gratuite 0800 42 00 42

%


Migros Magazine 19, 10 mai 2010

VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

| 75

Hiromi Straub-Yamada (à g.) a installé chez elle, à Nyon, un espace dédié à la cérémonie du thé.

L’heure du thé… à la japonaise

Oubliez le mug et le five o’clock tea! La cérémonie du thé, à la nippone, tient davantage du théâtre et de la méditation. Ou quand boire la tasse devient un art, une conscience, une présence au monde. Moment de saveurs avec Hiromi Straub-Yamada, maître de cérémonie.

E

lle a le sourire d’une estampe et le chignon laqué. Rencontrer Hiromi Straub-Yamada, le kimono safrané noué dans le dos par un magnifique obi ouvragé, c’est remonter le temps à la rencontre des moines bouddhistes et autres samouraïs. Etre invité à boire le thé chez elle, c’est partir en voyage dans le Japon médiéval.

Dans son appartement à Nyon, une pièce entière est transformée en «espace du thé», comme elle l’appelle. Une porte coulissante, bois et papier, six tatamis et une sorte de cavité dans le sol où chauffent les braises du charbon. Il faut d’abord enlever ses chaussures, une façon de marquer la limite entre le quotidien et le monde du thé. «On doit être prêt

pour apprécier ce moment, à l’intérieur de soi.»

La calligraphie, partie intégrante du rituel

En fait, au Japon, 90% de la cérémonie consiste en la préparation. Si boire une tasse de thé semble relativement simple, en revanche un soin particulier est apporté à l’environnement. «Il s’agit de créer

l’atmosphère qui permettra d’exacerber, d’améliorer les saveurs.» Entretien du jardin, mais aussi calligraphie, complice incontournable de ce rituel épicurien. Quelques mots sur un tableau pour retenir le regard. Ce jour-là, Hiromi Straub a choisi une touche d’humour. «Mange ceci (le gâteau) et bois le thé», peut-on lire en face d’un cercle parfait. Une


ACTION OFFRES VALABLES DU 4.5 AU 17.5.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES PRODUITS L’ORÉAL PARIS DERMO-EXPERTISE ET MEN EXPERT INNOVATION 2010

CODE JEUNESSE

23.1028.90

SOINS ANTI-RIDES RAJEUNISSANTS*

au lieu de

Rides, signes de fatigue, teint terne

p. ex. concentré antirides rajeunissant* Code Jeunesse, 30 ml

23.10

au lieu de 28.90

22.3027.90

* Effet rajeunissant visible

p. ex. soin jour antirides rajeunissant* Code Jeunesse, 50 ml

au lieu de

p. ex. soin yeux antirides rajeunissant* Code Jeunesse, 15 ml

15.9de019.90 au lieu

p. ex. roll-on yeux Hydra Energy Men Expert, à la vitamine B5, 10 ml

23.90

au lieu de 29.90

p. ex. soin de jour réparateur Age Re-Perfect Nutrition Intense, à la gelée royale, 50 ml

19.1023.90 au lieu de

p. ex. soin anti-rides + fermeté Revitalift, au Pro-Retinol A + Elastin, 50 ml

Disponibles dans les plus grands magasins Migros

L’Oréal Paris est en vente à votre Migros


Migros Magazine 19, 10 mai 2010

VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

façon ironique de rappeler que le zen n’est pas fait que de méditation, mais aussi de gestes quotidiens. Indispensable aussi, la présence d’un végétal. Dans un vase, une branche de forsythia s’incline vers la nouvelle saison. «Avec le mouvement des branches, on montre l’espace. Dans l’art de l’ikebana, pas besoin de mettre beaucoup de fleurs.» Cette Japonaise, venue vivre en Suisse par amour en 1999, a donc appris l’art du thé de l’école Urasenke. Pas par obligation scolaire, mais presque par hasard. «Je faisais des études de pharmacie, personne ne pratiquait dans ma famille. Mais un jour, j’ai eu l’occasion d’assister à une cérémonie et j’ai tout de suite aimé cette façon d’avoir un moment intense et agréable.»

«Tous les objets doivent être propres et purs. Le cœur aussi» Le thé, de A à Z

«Caverne du sage», «Déesse de fer», «Horizon d’émeraude»… Sur les boîtes, les noms sont aussi chantants que les saveurs. A croire que le thé se déguste autant par l’âme que par le palais! Pour ouvrir l’horizon de ceux qui ne connaissent que les sachets, Fabienne Roulin, responsable de la boutique Sérénité à Lausanne, organise plusieurs fois par année des cours d’introduction au thé, histoire de faire découvrir de nouveaux arômes, mais aussi toute l’histoire de cette plante découverte en Chine au IVe siècle. De la production à la cueillette, sans oublier la préparation, température de l’eau, temps d’infusion, etc. Avec, en point d’orgue, la dégustation de quatre thés verts et quatre thés noirs, y compris le réputé Pu-erh du Yunnan, dont la saveur terreuse et très fermentée le classe parmi les grands crus. «Un thé, c’est juste le bonheur. Ça se boit lentement et stimule davantage l’esprit que le café qui agit sur le cœur.»

Un art dans lequel chaque chose a sa place

Un moment à part, entre dépouillement et sophistication extrême, qui tient de «l’art de la simplicité». Une simplicité où tout fait sens, où chaque chose a sa place, où la vaisselle, formes et couleurs, doit être en harmonie. Tout est d’ailleurs désigné par un nom poétique, comme cette cuiller offerte par des proches et dès lors baptisée «des amis sont venus». Les accessoires attendent, silencieux et indispensables. Un bol, une louche, le chasen, fouet sculpté dans une seule pièce de bambou, une assiette où scintillent quelques biscuits et autres rosaces sucrées servis en accompagnement. Une grande cérémonie, qui inclut repas, thé dense et thé léger, peut durer jusqu’à quatre heures. Oui, tout fait sens, dans cet espace-temps devenu unique. Où tout se fait à petits pas de kimono, ou en position seiza, à genoux. Hiromi Straub a invité une amie pour l’occasion, parce que «la vraie cérémonie du thé ne se fait pas pour soi tout seul. Il faut partager un moment, le cœur ouvert.» Les mouvements s’enchaî-

| 77

Lors de la cérémonie du thé, les mouvements s’enchaînent, compassés, ralentis, codifiés, comme dans un petit théâtre sacré. Une grande cérémonie peut durer jusqu’à quatre heures.

Cours d’introduction au thé, les 10 juin, 16 sept. et 14 oct., de 19 h à 21 h. Boutique Sérénité à Lausanne. Tél. 021 311 55 91.


4.40

Zweifel JouJoux trio 1 x nature et 2 x paprika

Grand concours! Gagne de nombreux prix football!

AVEC 1 DES 14

SURPRISES

FOOTBALL

Zweifel est en vente Ă  votre Migros


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Migros Magazine 19, 10 mai 2010

«Si on veut vraiment progresser, ça prend toute la vie!»

ET ENCORE…

Théières à mémoire En Chine, le thé se savoure avec une dînette. Minuscule théière et tasses de trolls pour des gorgées dégustation. Les feuilles de Wu Long sont déposées à même la théière pour plusieurs infusions. Et les bols remplis à la volée. Le must: la théière à mémoire, du Yixing, en terre cuite non vernissée intérieurement. Ses parois poreuses se culottent avec le temps. Autrement dit, elles gardent le souvenir des tanins, ce qui influe sur les infusions suivantes. Important: utiliser toujours le même type de thé pour éviter des altérations du goût.

Le maté argentin Les peuples d’Amérique latine cultivent une autre plante, le yerba maté. Une herbe stimulante au goût fort et amer qui s’infuse aussi dans l’eau chaude. Cette boisson virile se déguste en calebasse, avec une bomba, sorte de paille métallique qui sert de filtre. Chez les Gauchos, on s’assied même en cercle en faisant circuler le bol de maté de main en main, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Une façon de faire passer le temps moins vite.

Des erreurs à éviter Oubliez lait, sucre, citron et compagnie! Les infusions d’Extrême-Orient se servent nature. De même les ustensiles métalliques, cuillers et autres boules à thé, sont déconseillés, parce qu’ils emprisonnent le goût et altèrent les saveurs. Gare aussi à la température de l’eau. Si un thé noir supporte une eau «souriante» (95 °C), un thé vert préfère une eau «attisée» (75 °C), alors qu’un délicat matcha ne se boit qu’avec une eau «éclairée» (50 °C).

| 79

Hiromi Straub-Yamada: «Après la cérémonie, je me sens bien.»

nent, compassés, ralentis, codifiés, comme dans un petit théâtre sacré, un ballet de gestes fluides et précis. Elle essuie chaque ustensile de son carré de soie rouge plié comme un origami. «Tous les objets doivent être propres et purs. Le cœur aussi». Lenteur des mains, fumée qui sort de la bouilloire, salutations inclinées. Il faut d’abord chauffer le bol, avant d’y verser deux cuillerées de matcha, un thé vert en poudre aussi fluorescent qu’un étang de Kyoto. Entre chaque geste, de brèves paroles, sorte d’incantation à deux voix pour un spectacle où chacun connaît son rôle sur le bout des doigts. «La personne qui reçoit ne boit pas le thé, elle le sert. C’est comme un théâtre, je joue mon rôle d’hôte pour que tout soit agréable pour les invités.» Rien à voir donc avec le tearoom à l’occidentale, lieu cosy où

l’on potine entre deux bouchées. Là, on déguste, on savoure, on observe, en silence de préférence. «On ne doit pas rester muet, on peut discuter, mais pas de n’im-

porte quoi. Pendant la préparation du thé dense, on parle un minimum, c’est la partie la plus cérémonielle.» Entre méditation et convivialité, boire le thé revient dès lors à boire l’instant, forcément unique, à échapper à la distraction, à la précipitation des heures. Parce que les rencontres n’ont lieu qu’une seule fois. Toutes les occasions sont bonnes de célébrer les feuilles moulues de camellia sinensis. Pour un mariage, un anniversaire ou simplement pour fêter une nouvelle saison. «Après la cérémonie du thé, je me sens bien, l’esprit totalement ouvert, comme après zazen», dit encore celle qui continue de célébrer l’art du thé environ une fois par mois pour ses amis d’ici et d’ailleurs, «une façon aussi de garder ses racines». Et de l’enseigner à son domicile, ainsi qu’à Genève, tout en restant l’éternelle élève de son professeur. «On n’a jamais fini d’apprendre. Si on veut vraiment progresser, ça prend toute la vie!» Patricia Brambilla Photos Emmanuelle Bayart

Publicité

re Off ale ci spé

C’EST LE PRINTEMPS… SOYEZ PRÊTS POUR CET ÉTÉ  Epilation définitive, rejuvenation  Liposculpture à la seringue (par une chirurgienne spécialisée)

 Greffe de cheveux  Chirurgie des paupières  Traitement des rides - Injections

022 788 35 88

32, Rue du Prieuré - 1202 Genève www.cemedic.ch – info@cemedic.ch


ww w. Inf da o sz s el t.c h

présente

Théâtre Suisse en Tournée

eAl 11 – 19 Juin 2010 Bienne Feldschlösschen-Ar

LA FAMIGLIA DIMITRI

Les peutch

Clown Dimitri avec David, Mas et Nina Dimitri & Kai Leclerc

face à face à face

ha

16.06.2010 I 20.00

12.06.2010 I 20.30

MASSIMO ROCCHI

K arim sLama

rocchipedia (en bilingue)

… cherche encore un titre pour son spectacle 13.06.2010 I 17.00

17./18./19.06.2010 I 20.00

dès 18h00 Lounge et Restaurant 000 –.99/m n.) ( 848 (chF

0900 Billets: www.daszelt.ch, tél:

Partenaires nationaux

Médias nationaux et locaux

Points de Vente

NOUVEAU

Tout le plaisir et l’efficacité d’une crème hydratante dans un soin certifié bio. GARNIER

Bio Active

COSMÉTIQUE BIOLOGIQUE

> Des formules avec 95% d’ingrédients d’origine naturelle. > Sans paraben, sans silicone, sans parfum ni colorant de synthèse, sans huile issue de la pétrochimie, sans PEG, sans phénoxyétanol. > Une gamme certifiée par Ecocert. Disponibles dans les plus grands magasins Migros

Points CUMULUS multipliés par 20 sur les crèmes Garnier Bio Active Valable du 11.5 au 24.5.2010

Garnier est en vente à votre Migros


VIE PRATIQUE ÉNERGIE

Migros Magazine 19, 10 mai 2010

| 81

Pierre Renaud, ingénieur spécialisé dans les énergies renouvelables: «L’énergie est trop bon marché pour que l’on s’en préoccupe vraiment. Peu de monde se montre capable de dire à combien s’élève sa facture de chauffage ou d’électricité.»

Ces ingénieurs qui construisent l’avenir en vert

Lancé seul dans l’aventure des énergies renouvelables, Pierre Renaud travaille aujourd’hui avec plus de trente spécialistes aux compétences variées. Pour les privés comme pour la collectivité, de quoi passer du militantisme à la pratique. Rencontre à La Sagne (NE).

P

ierre Renaud a la modestie des vrais précurseurs. Il y a bientôt vingt-six ans, cet ingénieur mécanicien de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) militait déjà pour les énergies renouvelables. «Economiquement, il est vrai que cela n’intéressait pas encore grand monde. Pourtant, vous savez, l’épuisement des matières premières et notamment des énergies fossiles était déjà largement évoqué», explique-

t-il depuis son bureau de La Sagne (NE). A l’époque, il était seul à se lancer dans l’aventure de Planair. Aujourd’hui, devenue société anonyme (depuis 2002) au chiffre d’affaires confortable, l’enseigne apparaît comme une référence dans son domaine. Dans ses bureaux de La Sagne, elle occupe quelque trente-cinq collaborateurs, issus d’une large palette de spécialités. Et propose à la fois un

service d’ingénierie conseil et un bureau technique, histoire de traduire les concepts en pratique. «Nous couvrons tous les domaines de l’énergie verte et de la construction. Environ 70% de notre activité se déploie en direction des particuliers et des industriels, le reste consiste en des mandats publics», dixit le maître des lieux, en l’occurrence le bâtiment de la Grande Fabrique, ancienne manufacture horlogère de la bourgade

nichée au creux du pittoresque vallon reliant la Vue-des-Alpes aux Ponts-de-Martel. Il y a quelques jours encore, Pierre Renaud s’est retrouvé en panne d’avion du côté de Séoul. La faute au volcan islandais. «Je me trouvais en Corée pour une conférence internationale sur l’énergie. A dix mille kilomètres d’ici quand même. Comme beaucoup, j’ai été effaré d’apprendre le nombre de


     $ !  ! #      

Nous vous invitons à bord d’un navire de rêve 5* : le  MSC Orchestra  Prestations comprises :

 Croisière fantastique  9 jours de voyage, pension complète à bord

jusqu’à 6 repas quotidiens  Accès libre à toutes les activitÊs de bord  Toutes les taxes portuaires  Encadrement par un guide francophone de la compagnie maritime  Sur demande, trajet en bus spÊcial : Suisse-Gênes-Suisse  Un package pour des boissons non alcoolisÊes d’une valeur de CHF 50.-/personne

Vos dates de voyage :

Voyage 2910

en ItinĂŠraire : Italie, Espagne, Portugal, Gibraltar CHFPrix /pers. 18.10.-26.10. 26.10.-03.11. 03.11.-11.11.

Cabine: Cabine intĂŠr. Cabine intĂŠr. Cabine intĂŠr. Cabine ext. Cabine ext. (vue rĂŠduite) Cabine ext. avec balcon Cabine ext. avec balcon Cabine ext. avec balcon Cabine ext. avec balcon Cabine ext. avec balcon Cabine ext. avec balcon Suite avec balcon

Cat. Prix catalogue 1ère pers. 2ème pers. 1 1800 1200 600 2 1950 1350 675 3 2030 1430 715 4 2330 1730 865 5 2250 1650 825 6 2480 1880 940 7 2550 1950 975 8 2630 2030 1015 9 2700 2100 1050 10 2780 2180 1090 11 2880 2280 1140 12 3600 3000 1500

                 

9 jours!

sonne r e p e ièm La deux

IÉ T I O M A X! PRI

navigue

de vacances et d’aventures Ă  bord d‘un navire majestueux !

ons rÊservati Pour les 4.06.10, 1 jusqu’au ffrons en plus le n no so nous vou our les boissons bord, p à package es consommÊes alcoolisÊ d’une valeur de

Votre itinĂŠraire de rĂŞve

/ CHF 50n.-ne perso

1er jour, Suisse-Gênes : Tôt le matin, dÊpart vers Gênes. Dans la soirÊe le MSC Orchestra vogue sur la mer. 2ème jour, repos en mer, navigation : 1ère journÊe agrÊable en mer pour explorez votre navire de rêve. 3ème jour, Malaga (Espagne) : Vers midi arrivÊe à Malaga, ville portuaire animÊe de la Costa del Sol. Ses curiositÊs et ses rues marchandes attireront tous les fanatiques de shopping et les assoiffÊs de culture.

e Prix action valabl 10 20 6. .0 14 au jusqu’

Aller-retour den bus Suisse-Gêne-Suisse Suisse-Gênes-Suisse DÊparts de Genève/Lausanne/Fribourg/Berne et Martigny vers Gênes et retour Prix par adulte : CHF 195.-

4ème jour, Cadix (Espagne) : Cette jolie ville de la côte andalouse, bâtie sur un rocher et reliÊe au continent par une chaussÊe Êtroite et au bord d’une baie ouvrant sur l’OcÊan Atlantique, ressemble à une Île de l’Atlantique. Ne ratez surtout pas la visite d’une taverne oÚ vous pourrez dÊguster quelques  tapas , ces petits snacks typiquement espagnols servis avec un verre de vin vinÊ, le XÊrès. 5ème jour, Lisbonne (Portugal) : Votre navire de rêve mouille toute la journÊe dans le port de la capitale du Portugal. Lors de cette demi-journÊe, profitez pour dÊcouvrir les curiositÊs intÊressantes de cette charmante ville. Lisbonne trÊpidante peut être visitÊe soit à pied, soit en utilisant les transports en commun. 6ème jour, la route de Gibraltar : Dans l’après-midi, vous passez le dÊtroit de Gibraltar qui relie l’Atlantique à la MÊditerranÊe. A l’ouest vous verrez le Rocher et la ville de Gibraltar, au sud la côte africaine, au nord la pÊninsule espagnole et à l’est la MÊditerranÊe. 7ème jour, Alicante (Espagne) : Vers midi, vous accostez au port d’Alicante. Flânez dans les ruelles pittoresques de la vieille ville et participez au tour dÊcouverte. Une curiositÊ à ne pas manquer : L’Esplanade, une des plus belles promenades de la ville, jalonnÊe de palmiers et bordÊe par la mer. Le sol est recouvert par de très belles mosaïques ondulÊes.

Un minimum de prestations non comprises : Boissons Ă  bord (sauf boissons non alcoolisĂŠes du package). Excursions facultatives Ă  terre pourboires, obligatoires (Euros 6.- /jour/pers. payables Ă  bord), supp. pour cabine indiv. sur demande. Assurance annulation et SOS Fr. 50.-, prix de rĂŠservation Fr. 30 par personne personne

RĂŠservez de suite chez VAC Ă  La Chaux-de-Fonds:

 

CROISIERE DE REVE

 

8ème jour, Barcelone (Espagne) : Barcelone est une des villes les plus excitantes d’Espagne. Visitez ses nombreux marchÊs ou dÊambulez dans la zone piÊtonne  Las Ramblas  avec ses innombrables boutiques et cafÊs de rues. Empruntez le tÊlÊphÊrique qui vous conduit directement du port sur les hauteurs de Montjuïc. Une vue panoramique s’Êtend sur la ville et sur la côte. 9ème jour, Gênes-Suisse : ArrivÊe le matin à Gênes. DÊbarquement et retour en bus spÊcial vers la Suisse que vous atteindrez dans la soirÊe. CaractÊristiques techniques : AnnÊe de construction : 2007 Passagers : 2550 Equipage 987 Cabines : 1275 Longueur : 293.8m Largeur : 32.20m Ponts :13 Vitesse maximale : 23 nœuds.

✆ 0848 840 905

ou sur internet: www.net–tours.ch

Lundi au vendredi 7h30 Ă  20h et samedi 8h Ă  12h

Le  MSC Orchestra  de MSC croisières est le dernier fleuron qui a rejoint la flotte en 2007.L’amÊnagement exclusif de ce navire moderne mêle confort et ÊlÊgance. Vous retrouverez l’alliance parfaite du design italien avec grande classe et sÊcuritÊ. Le  MSC Orchestra  offre à ses passagers, sur une surface de 22 000m2, de multiples possibilitÊs de divertissements, de loisirs et de zones de dÊtente amÊnagÊes avec goÝt. Les cabines au design italien sont en parfait accord pour une croisière et des vacances dans la meilleure tradition italienne. Ce joyau flottant vous laissera un souvenir inoubliable.

   &"         "   #       !      Vous trouverez de plus amples informations et photos de votre navire sous : www.msccroisieres.ch

   %  Des prix très bas grâce à la vente directe  Nous sommes membre du fonds de garantie lÊgal de la branche suisse du voyage Organisation et rÊalisation: net–tours SARL


VIE PRATIQUE ÉNERGIE

Migros Magazine 19, 10 mai 2010

mouvements d’avions dans l’Union européenne: vingtcinq mille. Par jour. Et tout cela se retrouvait bloqué par un nuage de cendres. Ce genre d’événements doit nous interroger sur notre mode de vie.» Un peu comme la dernière crise pétrolière qui, l’espace d’un été, a mobilisé les esprits. «Aujourd’hui, le prix à la pompe remonte. Et l’on sent bien que cela n’émeut plus grand monde. Je pense que le fameux seuil des 2 francs au litre ne retiendra les automobilistes qu’un mois ou deux.» Pierre Renaud le constate avec ses enfants (il en a quatre, dont deux encore à la maison): «L’énergie est trop bon marché pour que l’on s’en préoccupe vraiment. Peu de monde se montre capable de dire à combien s’élève sa facture de chauffage ou d’électricité. Alors que tout le monde calcule sa prime d’assurance maladie.» Dommage. Parce qu’en termes techniques, note l’ingénieur, de petites améliorations apportent d’importantes économies. «En modifiant les horaires de chauffage, en baissant légèrement les températures, en enclenchant les ventilations au bon moment, on parvient à baisser sa consommation. Et c’est la même chose avec l’électricité, notamment en traquant les appareils en stand-by.»

Une alternative: le chauffage à distance au bois

En dépensant un peu plus, c’est encore mieux. Mais pour cela, il faut naturellement calculer un peu plus loin que son bilan annuel. Même si le vent commence à tourner, le réflexe ne s’avère pas encore acquis. «Ici, à La Sagne, la commune réfléchit à la possibilité du chauffage à distance au bois. Parmi les grosses structures concernées, un home médicalisé. Ils hésitent, parce qu’ils calculent 10 000 francs annuels supplémentaires.» Alors que le prix d’une telle installation doit être considéré sur une vingtaine d’années au moins. Et comparé avec la hausse programmée du litre de mazout. Pragmatique, Pierre Renaud se réjouit du développement d’un «business vert.» Il se dit même convaincu que les choses

| 83

Une vue du parc régional du Chasseral.

L’autonomie énergétique du Chasseral en chiffres Parmi les quatre sites étudiés par Planair concernant une possible autonomie énergétique se trouve donc le parc régional du Chasseral. Voici le résumé des principaux éléments mis à jour.

Production de chaleur 1) Bois Les forêts sont nombreuses dans la région, pas de surprise donc à retrouver en bonne place l’exploitation potentielle du bois pour l’énergie. La production actuelle pourrait facilement être multipliée par trois, avec notamment la création de dix-huit chauffages à distance (un par commune) et de 2000 installations individuelles. De quoi passer d’une production de 27 000 MWh/an (les chiffres sont toujours ceux de 2002) à 81 700 MWh/an. 2) Pompe à chaleur Installation d’une pompe à chaleur (PAC) dans 30% des bâtiments existants: de 110 en 2002 à 2500 en 2035, pour une production annuelle grimpant de 2200 MWh à 46 800 MWh.

3) Solaire thermique Pose de 40 000 m2 de panneaux solaires thermiques, soit 1,50 m2 par habitant. Parmi les mesures de mise en application, une loi cantonale imposant un pourcentage d’énergie renouvelable (ER), et l’obligation de capteurs solaires pour les collectivités publiques (écoles, installations sportives, etc.) A terme, les collecteurs solaires thermiques devraient couvrir l’entièreté de la consommation d’eau chaude sanitaire. Autres éléments à prendre en compte: économies de chauffage grâce à l’optimisation des installations et à un meilleur comportement des usagers.

Production d’électricité 1) Hydroélectrique Energie renouvelable la plus exploitée actuellement. Construction de plusieurs centrales hydroélectriques (5550 MWh à 6200 MWh par an). 2) Solaire photovoltaïque Installation de 400 000 m2 de panneaux photovoltaïques, soit

environ 14 000 m2 par habitant. Au minimum 10 000 m2 par commune. Avec cela, on passe d’une production annuelle de 600 MWh à 45 000 MWh. 3) Eoliennes Douze machines, placées sur un ou plusieurs sites. Production de 5100 MWh pour 2002 à 56 200 MWh. Potentiel énergétique le plus élevé pour la région, avec le solaire photovoltaïque. Là aussi économies d’électricité non négligeables grâce à diverses mesures, dont des réductions d’éclairage public.

Transports Objectif théorique: -50% consommation en carburants d’ici à 2035. Grâce notamment à une promotion des transports publics et de la mobilité dite douce (marche à pied, vélo, rollers, trottinette, etc.), mais aussi du covoiturage. Promotion d’une conduite économe (éco-drive) et de véhicules de moindre consommation.


84 |

VIE PRATIQUE ÉNERGIE

avancent lorsque les gens s’y retrouvent financièrement. «Nous le constatons avec des industriels qui viennent nous voir de plus en plus nombreux. Leur approche est tout à fait rationnelle. Ils évoquent des retours sur investissement ou des gains importants en matière d’image de marque. Et je trouve cela très bien.» Même la Corée, qui s’apprête à investir massivement dans les énergies renouvelables, trouve grâce à ses yeux. «Ils veulent construire des centrales thermiques ou photovoltaïques à bas prix. Cela va sûrement stimuler la concurrence, et donc faire avancer les choses.» Et le patron de Planair de regretter la frilosité helvétique. Les politiques d’encouragement existent, mais restent peu motivantes. «Lorsqu’un privé désire investir dans un projet écologique, et ils ne sont pas si nombreux, la législation

demeure extrêmement lourde. Immédiatement une quinzaine de services administratifs s’en mêlent, demandent des comptes, regrettent que ce ne soit pas assez ceci, ou suffisamment cela.»

L’industrie suisse à la traîne

Ce constat se retrouve en matière d’ingénierie, avec une industrie suisse qui se laisse dépasser, notamment en raison de fonds de recherches sur les énergies renouvelables «ridicules par rapport au potentiel du marché mondial et des besoins de demain. En photovoltaïque, nous avions trois longueurs d’avance il y a encore une décennie. Désormais, à de rares exceptions près, nous en avons plutôt trois de retard.» Pierre Léderrey Photos Xavier Voirol-Strates / Daniel Aubort

Migros Magazine 19, 10 mai 2010

Des laboratoires d’autarcie énergétique

Parmi les mandats publics confiés à Planair se trouvent une étude sur les biocarburants pour le compte de la Régie fédérale des alcools, ou encore de l’action SuisseEnergie pour les infrastructures communales romandes comme les stations d’épuration et les usines d’incinération. Mais aussi une vaste recherche commandée par Berne, Vaud, Fribourg et Neuchâtel en partenariat avec l’Office fédéral de l’énergie. De quoi s’agit-il? «De sonder les potentialités en termes de besoins et d’économies d’énergie sur une trentaine d’années dans des régions tests.» L’équipe de Planair a planché sur les 25 communes du district d’Orbe, le Parc régional du Chasseral (24), le district de la Singine ou encore le Val-de-Ruz (20), afin de dresser un état des lieux et des perspectives, notamment en matière d’énergies renouvelables. En gros, la finalité consistait à «savoir si et dans quelles conditions il est possible de parvenir à une indépendance énergétique, en tenant compte des aspects techniques, politiques et économiques». Ce défi s’avère-t-il réaliste et réalisable sans des investissements démesurés? Bonne nouvelle, la réponse fut plutôt positive, le Val-de-Ruz dépassant même les 100%. Malgré son envie d’y croire, Pierre Renaud précise tout de même, par honnêteté intellectuelle: «Evidemment, cela marche beaucoup moins bien dans des régions à forte densité de population.»

Demandez maintenant la carte de crédit gratuite* et recevez 3000 points CUMULUS. *Cotisation annuelle: Fr. 0.– Avec la M...MasterCard gratuite*, collectez des points CUMULUS aux quatre coins du monde! Et bien sûr également à votre Migros.

Recevez 3000 points CUMULUS!

En envoyant votre demande du 1.5 au 30.6.2010, sous réserve d’acceptation.

Commandez votre carte sur www.m-mastercard.ch/bonus, auprès du service clientèle Migros ou bien par téléphone au numéro gratuit 0800 814 418.

* Sans cotisation annuelle, ni pour la carte principale ni pour la carte supplémentaire. L’émettrice de la M..MasterCard est GE Money Bank SA.

Publicité


Apprenez un métier recherché par les Entreprises

Devenez Comptable Un métier sûr et bien payé

92%

des élèves ont n un bon ou très bo avis général sur l’IFP* La Comptabilité occupe une place vitale au sein des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs. Voilà pourquoi, chaque jour, des comptables de tous niveaux sont activement recherchés sur le marché de l’emploi. Une Formation Unique à Distance en comptabilité, finance, gestion : pour vous former chez vous, à votre propre rythme, en toute convivialité et efficacité L’IFP SUISSE, appartient à un groupement d’écoles européennes qui bénéficient de 60 ans d’expérience et de savoir-faire dans la formation par correspondance et à distance des adultes.

Une méthode exclusive pour apprendre la comptabilité financière : La méthode CATENALE Un diplôme professionnel valorisant

A l’issue de votre formation et après avoir réussi notre examen écrit (2 sessions par an), l’IFP vous délivre votre diplôme professionnel que vous pourrez faire valoir auprès de votre futur employeur. Le Certificat IFP est apprécié par un grand nombre d’entreprises qui dépose directement sur le site de l’Institut leurs offres d’emploi. Les élèves et anciens élèves les consultent régulièrement.

: TATION N E I R O S ET 0 CONSEIL ne 022 364 86 3 h ho ation.c par télép m r o f p if t r interne pa

Durée

Niveau

Comptable

10 à 12 mois

Bac ou Maturité

Spécialiste en Gestion Comptabilité

15 à 20 mois

Bonnes connaissances comptables

Aide Comptable (avec option EXCEL)

6 à 8 mois

Accessible à tous

Secrétaire Comptable

6 à 8 mois

Accessible à tous

Comptabilité pour Indépendant

6 à 8 mois

Accessible à tous

Toutes nos formations comprennent un apprentissage des logiciels de comptabilité, fournis avec les cours et qui restent la propriété de l’élève.

NOUVEAU

PRÉPAREZ CHEZ VOUS LE BREVET FÉDÉRAL DE SPÉCIALISTE EN FINANCE ET COMPTABILITÉ

• Cette formation à distance est spécialement conçue pour répondre aux besoins des personnes qui ont déjà un emploi. • Vous pouvez suivre la préparation complète (4 modules) ou bien le module de votre choix. • En option, des séminaires viennent compléter cette formation à distance. • En fin de préparation, l’IFP participe aux frais d’inscription à l’examen, à hauteur de 1 000 CHF**. **Offre soumise à conditions.

G A R A N T I E

É T U D E S

Après avoir suivi la totalité de la formation, et en cas de non réussite à l’examen final, l’IFP vous offre une année supplémentaire d’études gratuite avec une session de rattrapage.

Pour en savoir plus, adressez-nous dès aujourd’hui ce coupon-réponse ; vous recevrez gratuitement des renseignements complets.

Bon gratuit

à retourner à l’IFP Route des Avouillons 4 - 1196 GLAND

Oui, je désire recevoir gratuitement des renseignements sur vos formations aux métiers de la comptabilité et, en particulier, sur votre formation de :

........................................................................................................................

Certifié

Avec l’option logiciels bureautiques

Qualité

Route des Avouillons 4 - 1196 GLAND Institut spécialisé dans la formation à distance

NOM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Age . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N° . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N° Postal Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tél. (soir) Tél. (journée) Niveau d’études . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Situation professionnelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . E-mail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

21 MIG - 97

* Enquête réalisée en 2008 et 2009 sur 190 élèves.

Quand Vous Voulez, Où Vous Voulez

L’IFP combine 3 approches pédagogiques au service de votre formation : Un enseignement par correspondance qui comprend des cours écrits, des CDs audio et un logiciel professionnel de comptabilité pour passer à la pratique. Une Formation à distance personnalisée qui comprend le suivi d’un professeur attitré joignable directement par téléphone ou par mail. Il sera votre « coach » pendant toutes vos études. Un espace personnel vous sera attribué sur notre site Internet, vous permettant de suivre vos études en temps réel et de communiquer avec l’école 7 jours sur 7, 24 H / 24. Une Formation en ligne avec des modules de eLearning interactifs qui apporte une approche ludique et vivante.

FORMATIONS DIRECTES DÉBOUCHANT SUR UN EMPLOI


86 | Migros Magazine 19, 10 mai 2010

Jeux d’enfants, jeux innocents

Laissons-les jouer au docteur sans crier à l’abus sexuel! La réaction des adultes pose souvent plus problème que les découvertes auxquelles se livrent les jeunes enfants. Qui font partie de leurs apprentissages normaux.

C

hérubin, 4 ans, et sa petite copine de garderie s’amusent à la salle de bains. Vous les surprenez en pleine découverte anatomique: «Tiens, tu as le même zizi que mon papa. Moi pas.» Mal à l’aise, vous ne savez pas s’il faut sourire… ou sonner l’alerte. Non, ne surtout pas hurler au loup, avertit Catherine Briod de Moncuit, psychologue et psychothérapeute FSP, spécialiste de la prise en charge des problématiques sexuelles et de maltraitance. «Jouer au docteur, au papa et à la maman ou à touche-pipi, c’est normal. Ça fait partie de la panoplie de jeux de chaque enfant qui grandit au même titre que celui des gendarmes et des voleurs.

Dans ces interactions entre enfants, on est plus dans la découverte du genre que dans de la sexualité. Des bambins de 3 ou 4 ans qui se montrent leur sexe, c’est normal», insiste-t-elle. En revanche, la réaction des adultes pose souvent problème. Comme s’ils ne savaient plus ce qui était normal ou pas: de plus en plus de signalements concernant des abus sexuels commis par des enfants sur d’autres enfants du même âge arrivent ainsi dans les services de protection de la jeunesse ou dans les services santé jeunesse. Et les spécialistes de l’enfance eux-mêmes (enseignants, éducateurs, etc.) se retrouvent démunis quant à déterminer ce qui

Quand ça dérape…

Entre des jeux de découverte et des interactions sexuelles problématiques, la frontière n’est pas toujours là où l’on croit. Parfois, il n’y a rien à dire sur le jeu lui-même, mais plutôt sur les circonstances. Comme cette situation entre deux enfants de 7-8 ans: le garçon entraîne une petite fille dans les toilettes pour jouer à touche-pipi. La situation bascule quand le garçon ferme la porte à clé: le jeu devient contrainte. Autre cas clairement anormal: une petite fille de 9 ans qui oblige un garçon de 4 ans à la caresser, mettant ainsi en scène des actes qui ne sont pas de son âge. Utile pour dissiper tous les doutes, un site internet québécois recense les comportements sexuels normaux, définit ceux qui nécessitent une attention particulière et ceux où l’aide d’un professionnel s’impose. Exemples choisis: il ou elle veut montrer ses organes génitaux à d’autres jeunes de son âge: normal. Il continue à se montrer nu en public après avoir été averti de ne plus le faire: à surveiller. Plus d’informations détaillées sur http://www.centrejeunessedequebec.qc.ca/ institut/texteSaviezVousQue.aspx?id=saviez3

est lié au développement de l’enfant et ce qui doit inquiéter, relève la psychologue. Qui donne justement des cours aux professionnels sur cette délicate problématique. «De la même manière qu’un enfant apprend à parler et à marcher, il apprend la sexualité à travers la découverte de soi et de l’autre. Comme ils ont un nez et des oreilles, les enfants ont aussi un sexe qui sert à quelque chose et pas seulement à faire pipi. Mais il faut arrêter de projeter notre sexualité d’adulte sur nos enfants!» martèle Catherine Briod de Moncuit. Parce que les réactions déplacées ou disproportionnées font aussi des dégâts. Si on gronde un petit garçon parce qu’il jouait au docteur avec sa petite copine, il ne va pas comprendre ce qui se passe, en quoi ce qu’ils ont fait là est monstrueux. «Et ça, c’est aussi une agression.»

Une découverte sans a priori

Comment doivent donc réagir les parents? Le plus naturellement possible, répond la psychologue, en se souvenant tout le temps que leur enfant est en train de se découvrir, sans connotation de bien ou de mal. Il peut également être judicieux de se poser des questions sur soi: comment a-t-on appris la sexualité quand on était petit? En un mot comme en cent, faire comme si nos enfants jouaient à n’importe quel autre jeu où l’intervention de l’adulte se justifie seulement s’il y a violence ou contrainte. Ce qui n’empêche toutefois pas les parents d’arrêter le jeu s’il les

dérange, mais sans en faire une histoire. Et de poser leurs limites en fonction des valeurs de la famille. Par exemple, on peut expliquer à son enfant qu’on ne va pas aux toilettes ensemble, que c’est un lieu d’intimité. Ou encore lui dire: «Non tu ne peux pas embrasser sur la bou-


VIE PRATIQUE GRANDIR

| 87

c’est notamment que le regard de l’adulte a changé, pour Catherine Briod de Moncuit. «D’un côté, l’enfant devient un être extraordinairement précieux au centre de bon nombre de préoccupations. Mais concrètement, les besoins et les rythmes de l’enfant sont souvent peu respectés, nuance-t-elle. Que les enfants dorment dans la chambre des parents, se couchent régulièrement à 22 heures ou regardent la TV le soir avec eux paraît normal à bon nombre de parents.»

A ne pas laisser entre toutes les mains!

che, c’est réservé à papa et maman. Tu pourras le faire avec ta copine, plus tard, quand tu seras grand.» De la même manière qu’on lui interdirait de grimper sur une balançoire trop haute pour son âge. Bien sûr, les abus sexuels commis par des enfants sur des enfants

existent (lire l’encadré). Mais avant de crier au loup, on peut se rassurer avec quelques critères qui caractérisent des jeux de découverte parfaitement normaux: c’est le cas s’ils se déroulent entre deux enfants de la même classe d’âge et du même niveau de développement,

sans violence physique, menaces, peur, chantage ou coercition. Ces jeux doivent aussi être susceptibles de s’arrêter si un adulte y met un terme. Si les parents d’aujourd’hui paraissent plus inquiets, plus déboussolés face à ces questions,

Les nouveaux médias n’arrangent rien à l’affaire avec les images hypersexualisées qu’ils véhiculent. «Les films pornographiques, c’est comme l’eau de Javel: ça se range en hauteur! résume la psychologue. Pour un adulte, c’est déjà désagréable d’être assailli par de l’excitation sexuelle quand on ne le désire pas. Pour un enfant c’est encore pire. Qu’il soit confronté à la sexualité de ses parents parce qu’il débarque un jour dans leur chambre au moment du câlin, c’est une chose. Mais être systématiquement confronté à la crudité des images pornographiques du genre de celles qui circulent sur les natels des jeunes en est une autre.» L’enfant n’a la maturité ni cérébrale, ni psychique, ni hormonale pour les recevoir. «Ça a un impact sur son développement, sur ce qu’il est capable d’intégrer. En revanche, il est normal que l’ado s’y colle, tout en lui expliquant ce qu’est la sexualité pour qu’il ne reste pas seul avec ces images.» Pour les préados, Dieu merci, il y a Titeuf! A consommer sans modération! Les aventures de cours d’école du petit bonhomme à la célèbre mèche racontent bien, selon la psychologue, les préoccupations et les relations de cette tranche d’âge. «Les enfants sont très enamourés. Ils ont un intérêt indéniable pour le sexe, mais de manière détournée. Il se manifeste sous la forme de la vulgarité, du genre: «beurk, ils se sont embrassés sur la bouche!» Isabelle Kottelat Illustration Pascal Jaquet


NOUVEAU

Plus exfoliant, plus nettoyant*. L’ExfoBrusher nettoie tout sur son passage. GARNIER

PUREACTIVE

180 MICRO-POILS

EXTRA DOUX ET EXTRA FLEXIBLES

Points CUMULUS multipliés par 20 sur Garnier PureActive ExfoBrusher Valable du 11.5 au 24.5.2010

INNOVATION ANTI-IMPERFECTIONS : 28 % PLUS EXFOLIANT QUE LE MÊME GEL APPLIQUÉ AVEC LES MAINS*. Résultats** : > réduit l’excès de sébum pour 72 % des sujets > les pores sont désobstrués pour 72 % des sujets

*Par rapport au gel seul. Mesure de l’index de desquamation sur 44 sujets **Auto-évaluation sur 115 sujets après 3 jours.

ExfoBrusher

Disponibles dans les plus grands magasins Migros

Garnier est en vente à votre Migros


www.

.ch depuis 108 ans fidèle aux voyages

Sud de l’Angleterre

Ecosse avec Edimbourg

Londres - Bath - Land's End - Stonehenge - Brighton Glasgow - Fort William - Loch Ness - Inverness Le sud de l’Angleterre, c’est la DATES DES VOYAGES Riviera britannique, une péninsule 1. 10 - 17 juillet qui s’avance loin dans l’océan 2. 17 - 24 juillet Atlantique et qui compte comme la 3. 24 - 31 juillet région de villégiature privilégiée des Anglais. 1er jour, Suisse - Lille: voyage de votre lieu de départ à Lille. Demi-pension. 2e jour, Eurotunnel - Londres: pendant le trajet entre Calais et Folkestone, vous pouvez admirer l’Eurotunnel. Après une courte visite à Canterbury vous arrivez à Londres. Petit déjeuner. 3e jour, Londres: une visite guidée de la ville vous donnera un premier aperçu des curiosités les plus importantes de cette capitale. Reste de la journée libre pour découvrir Londres. Petit déjeuner. 4e jour, Bath - Plymouth: visite guidée de Bath, l'une des plus belles villes d'Europe. L'après-midi vous gagnez Exeter par Wells puis poursuivez à travers le fabuleux paysage de landes humides du Dartmoor jusqu'à Plymouth. Demipension. 5e jour, excursion à Land’s End: cette journée est entièrement dédiée à la région de Cornouaille. Après une visite à St. Ives, le petit village de pêcheurs, vous arrivez à Land’s End. Demi-pension. 6e jour, Stonehenge - Salisbury Brighton: vous commencez par visiter les cercles de pierres monumentaux et mystérieux de Stonehenge. En traversant la verte campagne anglaise, vous arrivez ensuite à Salisbury. Le soir vous arrivez à Brighton. Demi-pension. 7e jour, traversée - Le Coudray Montceaux: vous quittez l’Angleterre en traversant la Manche en ferry. Vous arrivez à Le Coudray Montceaux via Arras. Demi-pension. 8e jour, Le Coudray Montceaux - retour: retour en Suisse à votre lieu de départ, via Beaune.

PRIX

8 jours

A B A

CHF 1'375.-

chambre à 2 lits chambre à 1 lit assurance SOS / frais d’annulation oblig. Option siège double à usage individuel

CHF 1'745.CHF

25.-

CHF

160.-

PRESTATIONS • Voyage en car de luxe 5 étoiles • 7 nuitées avec buffet de petit déjeuner • 5 repas du soir • Visites guidées de Londres et Bath • Entrées et visites selon programme HOTELS Bons hôtels à Lille, Londres, Plymouth, Brighton, Le Coudray Montceaux LIEUX DE DEPART Route A Kallnach*, Bienne, Neuchâtel, Yverdon, Lausanne, Genève Route B Kallnach*, Fribourg, Vevey, Lausanne, Genève

Des paysages avec des forteresses DATES DES VOYAGES ou des châteaux hantés, des Loch 1. 31 juillet - 07 août plein de mystères impénétrables, 2. 07 - 14 août des gens inflexibles portant le kilt 3. 14 - 21 août et qui suivent leurs traditions. 1er jour, Suisse - Rotterdam - à bord: voyage de votre lieu de départ à Rotterdam. Embarquement sur le ferry à destination de Hull. Demi-pension. 2e jour, Ripon - Glasgow: via Ripon, petite ville épiscopale, vous arrivez à Glasgow. Visite guidée. Demi-pension. 3e jour, Fort William - Inverness: via Fort William, vous arrivez au Loch Ness dans le haut pays écossais. Vous arrivez dans la soirée à Inverness. Demi-pension. 4e jour, excursion au nord-ouest des Highlands: à Braemore vous pouvez admirer les chutes dans les gorges de Corrieshalloch. Après vous visitez les Inverewe Gardens. Demi-pension. 5e jour, Perth - Edimbourg: pendant la visite d'une distillerie, vous apprenez les secrets de la production du Whisky. Via Grantown-on-Spey, Perth, Firth of Forth, vous arrivez à Edimbourg. Demi-pension. 6e jour, Edimbourg: visite guidée de la ville en car à Edimbourg. Reste de la journée libre. Petit déjeuner. 7e jour, York - Hull - à bord: voyage par Jedburgh à York. A Hull embarquement sur le ferry à destination de Rotterdam. Demi-pension. 8e jour, Rotterdam - retour: après avoir débarque, vous rentrez en Suisse à votre lieu de départ.

PRIX

8 jours

CHF 1'595.-

chambre à 2 lits / cabine double intérieure chambre à 2 lits / CHF 1'640.cabine double extérieure chambre à 1 lit / CHF 2'025.cabine individuelle intérieure CHF 2'115.chambre à 1 lit / cabine individuelle extérieure assurance SOS / frais d’annulation oblig. CHF 25.Options siège double CHF 160.à usage individuel

PRESTATIONS • Voyage en car de luxe 5 étoiles • 7 nuitées avec buffet de petit déjeuner • 6 repas du soir • Traversées en ferry Rotterdam Hull - Rotterdam en cabine avec douche et WC HOTELS Bon hôtel à Inverness • Dégustation de Whisky Très bons hôtels à Glasgow, Edimbourg • Visites guidées de Glasgow et Edimbourg • Entrées et visites selon programme

*Parking gratuit à disposition

LIEUX DE DEPART Route A Genève, Lausanne, Yverdon, Neuchâtel, Kallnach*, Bienne Route B Genève, Lausanne, Fribourg, Kallnach* *Parking gratuit à disposition

Les prix sont valables lors d'une réservation par www.marti.ch. Les autres centrales de réservation facturent habituellement un montant pour frais de dossier.

Réservations: 021 320 34 34

Ernest Marti SA, 3283 Kallnach • Courriel: marti@marti.ch

Les conditions générales de voyages et de contrat de Ernest Marti SA s'appliquent

A B A

Siège double à usage individuel


ACTION

OFFRES VALABLES DU 11.5 AU 24.5.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES PRODUITS FRUCTIS DE GARNIER EN LOT DE 2 ET DE 3

3 pour 2

12.00

9.80de 14.70

au lieu de 15.00

au lieu

p. ex. Gel Hard Garnier Fructis Style en lot de 2 x 200 ml

p. ex. shampooing Garnier Fructis Color Resist en lot de 3 x 250 ml

Garnier est en vente à votre Migros ĬŖŖŲŕ ųŮƩœſŐƂŕ ųŵŲ Ŕŕų ŮŬƛƂŕų ŵŪſŰŵŕų ā ĶŐƂŐŒƂŕ ŕƔœƂŵųſŶŕƃŕŪŴ ųŵŲ Ŕŕų ƃŬŔƚƂŕų ŔƩƀƍ ųŬƂŔƩų

IJēŃĿijē ijĵĮĮłƈŃēĪĴĎĿIJē Ēē êæ à ĮŲŬƃŕŴžŕŵų ŐœſŕŲ êɝğíæàā ĶĬĴIJē IJĎĐĎĿij èí à ÿ êæ à ģ ŃĎĿĪĴēĪĎĪĴ ijēĵłēŃēĪĴ èɝğğæàā ĎŶŕŪŴŵŲſŪ ŖŐƠŕŪœŕų íɝîêðàā ĶĬĴIJē IJĎĐĎĿij ëæ à ÿ êæ à ģ ŃĎĿĪĴēĪĎĪĴ ijēĵłēŃēĪĴ ëɝèíæàā

ij Ēē Ďł Įłĵ Ďĵ ĴĬĴ ĵēij Ŀİ đēij ĵĪ èææ ĮĿ'

IJŬƃŐŪŔſŕ ijƍŲƂ

IJŬŵŴŕ Ŕŵ ĮŲƩ Őŵ ĐŲŵſŴ ê èĞìì ĶſƂƂŕŪŕŵŶŕ Ĵ æêè ğîí èë îí ĐŕŲŪ à ĿƂƂŪŐŵ à łŵƖŕŲŪ à ĶſƂƂŕŪŕŵŶŕ

ŷŷŷàŐƂŮſŪŬŖŕŪàœž

spinas | gemperle

ĒŐŪų ƂŐ ƂſƃſŴŕ Ŕŕų ųŴŬœƁų ŔſųŮŬŪſŒƂŕųà ĮŲŬŖſŴŕƖ Ŕŕ ƂɞŬœœŐųſŬŪ ½ ĶŬŵų ŴŲŬŵŶŕŲŕƖ Ƃŕų ŮžŬŴŬų ŐſŪųſ Űŵŕ ŔɞŐŵŴŲŕų ƃŬŔƚƂŕų ųŵŲ Ƃŕ ųſŴŕ ŷŷŷāŐƂŮſŪŬŖŕŪàœžà ĮŲſƔ ŕŪ đľĔ ā ĴĶĎ ſŪœƂŵųŕà ĬŖŖŲŕ ŶŐƂŐŒƂŕ ŮŬŵŲ Ƃŕų œŬƃƃŐŪŔŕų ŪŬŵų ŮŐŲŶŕŪŐŪŴ ƀŵųŰŵɞŐŵ ëèàæíàêæèæ

ĎƂŮſŪŬŖŕŪ

D’ici 30 ans, la banquise aura fondu en Arctique. La rapidité du changement climatique dépasse toutes les prévisions. Une espèce animale sur trois est déjà menacée d’extinction, tandis que les cyclones, la sécheresse et les inondations chassent des millions de personnes de leur foyer. Nous devons empêcher cela! Soutenez-nous: www.greenpeace.ch


OFFRE AUX LECTEURS

Migros Magazine 19, 10 mai 2010

| 91

Liberté d’évasion

En voiture s’il vous plaît! Profitez de cartes journalières et d’abonnements découverte à des prix alléchants! Le réseau ferroviaire le plus dense d’Europe: les trains suisses roulent sur plus de 3000 kilomètres de rails.

D

es palmiers, dont les feuilles se dandinent dans la douce brise de l’été, une vaste étendue d’eau sur laquelle voguent des bateaux et dans laquelle se rafraîchir lorsque le soleil se fait trop généreux, des jardins fleuris comme en Méditerranée... Pas besoin de rouler jusqu’à la mer pour profiter d’une atmosphère estivale. Il

suffit de se laisser bercer quelques heures par les trains helvétiques afin de gagner le Tessin. Préférez-vous le shopping? Flânez dans la Bahnhofstrasse à Zurich, guignez dans les boutiques de luxe, prenez place sur une terrasse et regardez passer les badauds. Humeur alpine? Grimpez à Saint-Moritz ou Evolène.

Les destinations accessibles en un jour ne manquent pas. En fin de compte, le réseau des transports publics s’étend sur près de 30 000 kilomètres. Profitez de la liberté que procurent les cartes journalières et voyagez avec les trains, les cars postaux, les bateaux et les transports urbains durant toute une journée.

Les excursions sont encore plus avantageuses pour les lecteurs de Migros Magazine. Nous vous proposons des cartes journalières à utiliser avec un abonnement demi-tarif ou une offre comprenant un abonnement demi-tarif découverte et une carte journalière. Remplissez le bon ci-dessous et apportez-le à un guichet de gare.

Bon: cartes journalières et abonnements découverte Profitez des offres suivantes: Cartes journalières à prix réduit avec un abonnement demi-tarif. 2e classe: 54 au lieu de 64 francs. 1re classe: 86 au lieu de 103 francs. Abonnement demi-tarif découverte pour trois mois, carte journalière incluse. 2e classe: 91 francs. 1re classe: 123 francs.

Bon à échanger du 10 mai au 6 juin 2010 Carte/s journalière/s 2e classe au prix de 54 francs (Article 9691) Quantité*: Quantité*: Carte/s journalière/s 1re classe au prix de 86 francs (Article 9691) Quantité*: Demi-tarif découverte y compris 1 carte journalière 2e classe à 91 francs (Article 7707/code de commande: MM10) Demi-tarif découverte y compris 1 carte journalière 1re classe à 123 francs Quantité*: (Article 7707/code de commande: MM10) *Par bon: max 5 cartes journalières ou max. 5 abonnements demi-tarif découverte avec carte journalière.

Chaque mois, nous testons pour vous les plus belles excursions journalières de Suisse. Tous les buts d’excursion sont accessibles par les transports publics, il reste donc suffisamment de temps pour le plaisir et la découverte. Pour connaître votre prochaine destination, visitez cff.ch

Je souhaite profiter de l’offre Nom: Prénom: Adresse: NPA / lieu: E-mail: Signature: Ce coupon peut être échangé à un point de vente des transports publics (par ex. à un guichet de gare) jusqu’au 6 juin 2010. Validité des cartes journalières: jusqu’au 5 septembre 2010.


Entreprises Avant de jeter votre vieux salon,

demandez-nous une offre! Parce que le recouvrement du rembourrage vaut presque toujours la peine. Nous recouvrons également votre ancien salon d’étoffe ou de véritable cuir nappa. Service express en 10 jours seulement. Salon de remplacement gratuit. Garantie 10 ans. Conseils à domicile, aussi le soir, dans toute la Suisse. Demandez nos échantillons et découvrez notre assortiment de rêve. Atelier de rembourrage I tél. 079 403 39 93 Schoffelgasse 3 I 8001 Zürich

G old & Cash se développe à l'inter nationale et devient

CASH

immédiat

2. -

CHF

par gramme d'or

du 06/04/10 au 31/05/10

Fribourg - Neuchâtel - La Chaux-de-Fonds Delémont - Lausanne - Sion - Genève www.gold-swiss-service.ch Appel gratuit : 0 8 0 0 3 3 9 9 0 0

Vacances

OVRONNAZ

Formation

Escapade rand’

rando & bains thermaux etc...

★ ★

266.-

3 nuits en appartement accès gratuit au télésiège

& relax

www.o-vacances.ch Tel. +41 27 306 17 77

3 entrées aux bains

1 steak sur ardoise + 1 souper valaisan

reservation@o-vacances.ch

Hôtel Mirabeau**** Crans-Montana Semaines des Aînés, dès CHF 686.– 7 jours demi pension avec activités Informations au Tel: 027 480 21 51

L’offre de la semaine:

UN BÉBÉ SUR QUATRE NE PLEURE PAS AVANT, MAIS APRÈS. L’eau sale provoque des diarrhées. 4000 enfants en meurent chaque jour. Helvetas construit des puits protégés – merci de votre aide! CP 80-3130-4

www.helvetas.ch

LA SAISON DES GRILLADES EST OUVERTE.

© Keystone; Kom 419/09

Ne versez jamais d’allume-feu liquide sur la braise.

Parce que la protection des forêts ne vous laisse pas de bois wwf.ch/forettropicale


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 19, 10 mai 2010

A gagner

DISCUTABLES COMPLOT

5x2 billets pour le téléférique du Schilthorn et le funiculaire de l’Allmendhubel. Valeur de chaque prix: CHF 248.40. www.schilthorn.ch

TONDU THYMUS DU VEAU

STAND FORAIN PRAIRIE

SÉISMES DRAME LYRIQUE

3

PUIS TOUT SEUL

DUPÉ

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 919 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 16 mai 2010, à 18 heures. * R A V I V E R A I E N T * T

T * V * L I F I C A T E L A S R E E S * E Monte-escaliers E www.hoegglift.ch S * R E L * P * N I B I L I E R U S * R I * D A A N D * S HÖGG Liftsysteme AG CH-9620 Lichtensteig Tel. 071 987 66 80

* T S F * A * F * P * T E N U

N E U R A L * A N I S E T T E

7

ROUE SURPRISEPARTIE

Comment participer:

H U M I D I F I C A T E U R S

CHAUFFAGISTE COÛTEUX

BÉBÉS

ÉCLOS

* P * G * R * A * B * P * O *

OUTRAGE VILLE DU JAPON

| 93

* U R A N O S C O P E * C O R

P R E C A I R E M E N T * N A

Solution Problème n° 18

Gabriella Flückiger, Autavaux (FR).

RADIUM INUSITÉS

11 ODORAT

4

BON À RIEN DÉBOÎTA

PUBERTÉ

RUISSEAU MAISON DE BOIS

DIMINUES LA VOILURE

PLUS PÉNIBLE

www.saison.ch MÉLODIE

ENCHÂSSÉ

ÎLE DE FRANCE

1 6 ROUMAINE

COPAIN

12

9

MONNAIE

GUINCHE

2 HOMMES

FORCÉ

Mot: navigation

Gagnante Mots fléchés n° 17

PARADIS

DÉESSE

10 MARINE

LANGUE

VOLUBILIS

PRONOM FAMILIER

CONDITION

TINTENT

8 SANS PÉTIOLE

PETITE PIÈCE

5

© Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch

Projets et évenements: Ursula Käser (responsable), Denise Eyholzer Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02

Tirage contrôlé: 508 186 exemplaires (REMP octobre 2009) Lecteurs: 601 000 (REMP, MACH Basic 2010-1)

Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: Alain Kouo

Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Publicité

Département Magazine: Patricia Brambilla, Laurence Caille, Céline Fontannaz Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Béatrice Eigenmann, Jonas Hänggi, Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Benjamin Bögli, Anna Bürgin, Tina Gut, Dora Horvath, Martin Jenni, Sonja Leissing, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli,

Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Christina Rohner (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille Secrétariat: Stefanie Zweifel (responsable),

Imelda Catovic, Doris Fischer, Cony Kappeler, Sylvia Steiner Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Nadia Falce Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Thomas Brügger, Nicole Costa, Verena De Franco, Yves Golaz, Maya Matzenauer, Janine Meyer,

Hans Reusser, Kurt Schmid, Jasmine Steinmann, Nicole Thalmann Marketing: Jrene Shirazi (responsable), Simone Saner Media Services: Patrick Rohner (responsable), Eliane Rosenast Editeur: Fédération des coopératives Migros

IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


94 | Migros Magazine 19, 10 mai 2010

Elle tricote avec les langues

A 22 ans, Camille Luscher signe la traduction en français de «Sez Ner», récit de l’auteur grison Arno Camenisch. Rencontre avec une jeune traductrice à l’esprit vif et joueur, qui n’a pas dit son dernier mot.

C’

est peut-être l’amorce d’une carrière prometteuse et, pour les lecteurs, une voix avec laquelle il faudra désormais compter. Camille Luscher, la petite vingtaine, encore sur les bancs de l’Université de Lausanne, vient de réaliser sa première traduction littéraire en français: Sez Ner, paru dans une édition trilingue (allemand, sursilvan – dialecte romanche – et français) aux Editions d’En Bas en mars dernier. Signé Arno Camenisch, auteur romanche, le récit décline, en une série de petits tableaux, le quotidien d’un alpage grison, l’espace d’un été. A la traduction, Camille Luscher s’y est essayée à la Faculté des lettres. Dévoreuse de livres, elle y a pris goût, aimant depuis l’enfance jouer avec les mots. «La traduction réunit tout ce que j’aime: les langues et les littératures française et allemande, l’aspect linguistique, l’interprétation de textes.» Alors quand on est venu lui proposer de traduire un livre, l’étudiante a dit oui. Surtout qu’elle pouvait bénéficier du soutien d’une traductrice expérimentée, Marion Graf, dans le cadre du programme inédit de mentoring initié par Pro Helvetia. «Sinon, je ne me serais pas lancée. Marion m’a aidée à entrer, à trouver une voix pour ce texte.» Urbaine, la Genevoise s’est immergée dans l’univers délicieusement exotique de l’alpage afin de se familiariser avec son vocabulaire: armailli, boueb, toupin, vacher... Elle a lu les Romands, Ramuz en tête. Puis s’est saisie de l’œuvre en allemand. «Je traduis en écrivant tout ce qui me vient par la tête. Si plusieurs possibilités se présentent,

Carte d’identité Née le: 1er juillet 1987 à Genève. Etat civil: célibataire. Signe particulier: étudiante, elle réalise sa première traduction littéraire: «Sez Ner». Elle aime: les mots-images, ceux qui sonnent comme ce qu’ils désignent, comme «époustouflant» ou «suprême». Elle n’aime pas: les militaires. Son souhait: poursuivre dans le domaine de la traduction littéraire et en faire son métier.

je les note. Ensuite, je récris en tentant de donner une forme en français. Avec Sez Ner, il s’agissait notamment de ne pas tomber dans le folklore, d’éviter d’en faire trop», dit-elle, portant sur son travail un regard d’une étonnante maturité. Sur le fil, l’exercice est parfaitement réussi. «La littérature suisse m’intéresse en particulier, j’aime l’idée de faire circuler les langues», déclare celle qui s’imagine bien devenir traductrice plus tard. En juin, elle termine son bachelor mais hésite à s’inscrire au master en traduction littéraire qui démarre en septembre à Bienne. «Peut-être que je veux encore faire une année de Lettres et profiter d’étudier davantage la littérature romande.» Camille Luscher n’a que 22 ans. Céline Fontannaz Photos Carine Roth - arkive / Yvonne Böhler / LDD

«Sez Ner», Arno Camenisch, traduit de l’allemand par Camille Luscher. Editions d’En Bas, 2010.

MA PASSION La traduction. «La traduction réunit tout ce que j’aime: les langues et les littératures française et allemande, l’aspect linguistique, l’interprétation de textes.»

UN LIVRE

«La grande peur dans la montagne», de Charles-Ferdinand Ramuz. «Je n’avais jamais lu Ramuz. Je l’ai découvert en faisant mes lectures de préparation pour «Sez Ner». Du fait qu’il influence toute la littérature romande, c’est important pour le traducteur. J’ai été frappée par la langue, extrêmement imagée, et la manière qu’il a d’en repousser les limites.»


RÉUSSITE CAMILLE LUSCHER

| 95

MA VILLE «Berlin. J’y ai passé une année après le bac pour apprendre l’allemand et depuis j’y retourne régulièrement.» Ses quartiers? Neukölln, Kreuzberg, Mitte. «Lorsque je suis à Berlin, j’oublie dans quelle ville je vis.» Elle goûte avec bonheur la diversité culturelle de la ville et de ses habitants. «Je ne pourrais pas m’y installer définitivement, la Suisse me manquerait trop. Mais y passer une partie de l’année, pourquoi pas.»

UN CD «The Teaches of Peaches», de Peaches. Canadienne, la chanteuse se produit à Berlin. «C’est de l’electroclash, je l’écoute volontiers pour me donner de l’énergie.»

L’ÉQUIPE

Camille Luscher, Arno Camenisch et Marion Graf. Arno Camenisch a d’abord écrit «Sez Ner» en allemand avant de le transposer lui-même dans sa langue maternelle, le sursilvan. Le livre est paru en version bilingue en 2009. Camille Luscher a produit la traduction française avec le soutien de la traductrice Marion Graf. «Cela a été très formateur. Nous avons beaucoup retravaillé le début du texte. Comme elle vit à Schaffhouse, on a correspondu par Skype, parfois durant de longues heures.»


NOUVEAU PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 11.5 AU 24.5.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NT A N E T MAIN LACE ! EN G

GLACE LATTE MACCHIATO

GLACE CAPPUCCINO

Rencontre entre un mélange d’arabica fortement épicé de la région du Kilimandjaro et de la mousse de lait suisse. Un macchiato d’exception.

Un mélange d’arabica fortement épicé du Guatemala harmonieusement relevé de cacao doux et d’une délicieuse mousse de lait suisse. Crème glacée Grande Caffè Cappuccino gobelet de 180 ml

Crème glacée Grande Caffè Latte Macchiato gobelet de 180 ml

1.90

1.90


Migros Magazin 19 2010 f BL