Issuu on Google+

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

NO 17 23 AVRIL 2012 www.migrosmagazine.ch

La présidente se livre Isabelle Falconnier, nouvelle patronne du Salon du livre et de la presse de Genève, dit son amour pour la littérature… et pour le saumon aussi. | 54

génération M i 6

La success story des produits Max Havelaar. société i 16

Etre adulte, ça veut dire quoi pour vous? escaPade i 67

Photo: Loan Ngyuen

Sortie gastronomique en Gruyère.

Veuillez annoncer le changement d’adresse à la poste s.v.p. ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-mail: serviceabo@gmaare.migros.ch


LA NATURE SAIT PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU

IO! B N O I T O M O R P MAINTENANT . S O R G I M E R T À VO U 30.4.2012 DU 10.4 A

2.20

au lieu de 2.80

Toutes les salades râpées, bio 20 % de réduction p. ex. coleslaw, 200 g

1.65

au lieu de 2.10

Bâtons fourrés à la noisette et chaussons à la poire, qualité normale ou bio 20 % de réduction p. ex. chaussons à la poire, 150 g

6.60

au lieu de 8.30

Café Max Havelaar, bio 20 % de réduction moulu, 500 g

Société coopérative Migros Aar *En vente dans les plus grands magasins Migros.

2.15

au lieu de 2.70

Infusions Max Havelaar, bio 20 % de réduction p. ex. thé noir Max Havelaar, bio, 20 sachets

9.75

au lieu de 11.50

Pralinés, bio* 15 % de réduction p. ex. truffes assorties, 138 g


CE QUI EST BON. MGB www.migros.ch W

24.4 AU 30.4.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.10

3.20

Carottes, bio Suisse, le sac de 1 kg

Pommes de terre fermes à la cuisson ou riches en amidon, bio p. ex. pommes de terre fermes à la cuisson, Suisse, le sac de 1 kg

33%

7.80

Poivrons mélangés, bio Espagne / Maroc, le kg

30%

9.90

4.35

Cappelletti au fromage frais et fines herbes, bio, en lot de 2 2 x 500 g

Crevettes cuites, bio* d’élevage, Equateur, les 100 g

au lieu de 14.80

au lieu de 6.25

3.90

au lieu de 4.90

1.45

Cottage cheese, bio 150 g

3.80

au lieu de 4.50

Mozzarella en lot de 2, bio 15 % de réduction 2 x 150 g

Fines herbes, bio 20 % de réduction p. ex. basilic, 13/14 cm, la plante


soMMaire 4 |

| No 17, 23 AVRIL 2012 |

Migros Magazine |

éditoriaL Steve Gaspoz, rédacteur en chef

Les temps ont changé La place des femmes dans les entreprises inspire de nombreuses statistiques. Surtout quand il convient de s’inquiéter de leur sous-représentation à des postes de direction. Ce que l’on ne manque jamais de faire année après année en même temps que l’on parle d’égalité des chances, des salaires, etc. Tout cela serait très bien si, parfois, on voyait du changement. Or, sans faire preuve de pessimisme, rien ne bouge depuis belle lurette. Certes, la différence salariale entre femmes et hommes a tendance à légèrement diminuer, mais dans une mesure somme toute très faible.

Celui de la princesse pour les filles, du chevalier pour les garçons. Soit de l’attente d’un mari qui saura prendre soin d’elles et de leur progéniture pour les filles, de la lutte pour réussir socialement et s’occuper de sa famille pour les garçons. Caricatural? Certes, mais nous mordons tous à l’hameçon. Aujourd’hui encore, la femme parfaite doit être aimante, attentionnée, s’occuper de ses enfants, de son ménage et souvent rapporter un salaire. Alors que l’homme doit subvenir aux besoins des siens et faire quelques efforts pour soutenir sa compagne. N’y a-t-il pas un léger déséquilibre entre les attentes? Pourtant cela fait bien longtemps que le valeureux chevalier ne manie plus l’épée au péril de sa vie, et que la princesse n’a plus le loisir de se contempler toute la journée dans le miroir, si elle l’a eu un jour.

steve.gaspoz@mediasmigros.ch

M-Infoline: tél.: 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). www.migros.ch/service-clientèle; www.migros.ch Cumulus: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). cumulus@migros.ch; www.migros.ch/cumulus Adresse de la rédaction: Limmatstrasse 152, case postale 1766, 8031 Zurich, tél. 058 577 12 12, fax 058 577 12 09 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch * tarif local

Photos: François Wavre-Rezo / Nicolas Righetti-Rezo / Isabelle Favre / Getty Images

Du coup, on accuse les entreprises de traîner les pieds et les féministes de s’attaquer aux faux problèmes. Les deux sont certainement un peu vrais, mais le problème ne s’arrête pas là. On aura beau fixer des règles de parité et des pourcentages de femmes dans les conseils d’administration des entreprises, ouvrir des crèches, démocratiser le télétravail, faire de la publicité dans les écoles, si l’on veut un vrai changement dans la place accordée aux femmes dans la société, c’est aux mentalités qu’il faut s’attaquer. Pour la féministe et directrice de l’association PACTE, Françoise Piron, l’éducation des filles et garçons les conditionne déjà dans leur futur rôle (notre entretien à découvrir en page 34).

34 | ENTRETIEN Dans son dernier ouvrage, Françoise Piron, ingénieure et féministe, se demande pourquoi il est si difficile pour une femme d’allier carrière et vie de famille.

Publicité

COLLECTEZ DES POINTS CUMULUS DANS LE MONDE ENTIER Avec la Cumulus-MasterCard gratuite*, vous collectez des points Cumulus à chacun de vos achats, à Migros et en dehors de Migros, dans plus de 32 millions de commerces du monde entier.

COTISATION ANNUELLE:

CHF 0.–

DEMANDE: CUMULUS-MASTERCARD.CH,, À VOTRE MIGROS OU EN APPELANT LE 044 439 40 27 * Aucune cotisation annuelle pour la carte principale et la carte supplémentaire, même dans les années qui suivent.

L’émettrice de la Cumulus-MasterCard est GE Money Bank SA.


|

SOMMAIRE

MIGROS MAGAZINE | No 17, 23 AVRIL 2012 |

| 5

28 | SOCIÉTÉ En attendant de savoir si elle va décrocher sa qualification pour les JO de Londres, la Genevoise Valentine de Giuli passe de longues heures à s’entraîner.

72 | SANTÉ Tout savoir sur ces infections que l’on peut contracter lors d’un séjour à l’hôpital. 24 | SOCIÉTÉ A l’image du célèbre film français, la Suisse a aussi ses intouchables.

INFOS MIGROS

6 | Génération M: la success story des produits Max Havelaar. 12 | migrosmagazine.ch: des idées pour de jolis bricolages à faire en famille.

EN BREF

9 | Les dernières informations du monde Migros.

SOCIÉTÉ

16 | Dossier: que veut dire «être adulte»? 24 | Témoignages: rencontre avec un bénéficiaire de la contribution d’assistance. 28 | Série Jeux olympiques: Valentine de Giuli, archère. 30 | Environnement: la renaturation du Seyon dans le canton de Neuchâtel.

34 | Entretien: Françoise Piron, ingénieure et féministe.

EN MAGASIN

40 | Le Bouveret (VS): reportage dans une pisciculture bio. 53 | Anna’s Best: de nouvelles pizzas pour une soirée à deux.

72 | Santé: les maladies nosocomiales, ou ces infections que l’on peut attraper à l’hôpital. 77 | Education: les tics nerveux. 81 | Finances: les conseils de la Banque Migros. 82 | Voiture: la Renault Grand Scenic Energy en test.

CUISINE DE SAISON

LE MONDE DE…

VOTRE RÉGION

RUBRIQUES

54 | Isabelle Falconnier: un repas sur le thème du saumon. 61 | Les informations de votre coopérative régionale.

AU QUOTIDIEN

67 | Escapade: la Gruyère, une destination pour gastronomes.

94 | Nadia Bernier: les délices crues d’une férue d’ailleurs. 10 | Cette semaine 85 | Jeux: sudokus, mots fléchés ... et des bons d’achat Migros à gagner! 91 | Offre aux lecteurs 92 | Cumulus: profitez des offres du moment.

Publicité

Prenez soin du climat. dans votre maison aussi.

tuites: Infos gra

080 0 80 0 897

CADRA à partir de CHF 369’600.– clés en main, sous-sol inclus

Informez-vous: www.swisshaus.ch


génération M 6 |

| No 17, 23 avril 2012 |

Migros Magazine |

«Les paysans ont tout de suite bénéficié de meilleurs revenus» Rolf Buser, ancien directeur de la Fondation Max Havelaar, se souvient de l’arrivée des premiers articles issus du commerce équitable à Migros. C’était en 1992.

A la fin des années 1980, le commerce équitable ne préoccupait nullement les Suisses. Pourquoi vous y êtes-vous intéressé?

Mon environnement familial et mes études en économie aux Etats-Unis ont fait de moi un privilégié. Toutefois, je ne voulais pas simplement profiter de mon petit confort. J’entendais contribuer à améliorer le monde. Après mon diplôme, j’ai sillonné en bus VW l’Amérique centrale et l’Amérique du Sud avec mes deux frères. Ce périple m’a beaucoup marqué. Dans quelle mesure ce voyage vous a-t-il influencé?

Ce n’est qu’au retour que j’ai pris conscience par exemple de la problématique des droits de l’homme au Guatemala. Les injustices structurelles du commerce mondial m’ont interpellé. En 1980, je suis retourné en Amérique du

Sud, où je me suis engagé à divers niveaux dans des projets d’aide au développement. En dernier lieu, j’ai travaillé pour la Direction du développement et de la coopération (DDC) en Bolivie. Entre autres tâches, nous avons œuvré en faveur des coopératives produisant du cacao et du café. Autant dire que j’étais proche des petits paysans et de leur problématique. Qu’avez-vous pu observer?

Les petits paysans étaient livrés à des intermédiaires sans scrupules. Ils ne pouvaient pas exporter directement leurs produits. Comme économiste, j’étais convaincu que nous pouvions intervenir pour améliorer ce commerce. Une fois de retour en Suisse, j’ai donc décidé de prendre contact avec les grands distributeurs helvétiques pour qu’ils fassent une place au commerce équitable. Avez-vous trouvé des appuis?

Des organisations, comme les Magasins du monde ou la Coopérative d’importation OS3, aujourd’hui connue sous le nom de Claro, effectuaient déjà un travail de pionniers avec le café issu du commerce équitable. Après mon retour en Suisse en janvier 1991, les œuvres de bienfaisance réunies à l’enseigne d’Alliance sud m’ont donné le mandat d’étudier la faisabilité d’une action en faveur des petits paysans. Portant au départ sur le café, l’opération devait convaincre au moins un grand distributeur de participer à ce projet.

Photos: Basile Bornand, Science Photo library/keystone, istockphoto

V

oilà vingt ans, le nom de Max Havelaar apparaissait pour la première fois en Suisse. Dès ce lancement, Migros s’est engagée auprès de la fondation. Et si la success story a débuté avec un seul produit – du café –, l’assortiment ne cesse aujourd’hui de s’étoffer (lire encadré). Migros Magazine a rencontré Rolf Buser, le premier directeur de Max Havelaar. Autour d’un petit-déjeuner, composé de produits fairtrade comme il se doit, il raconte les turbulences des premières années et explique en quoi le commerce équitable est positif.


|

GÉNÉRATION M

Migros Magazine | No 17, 23 AVRIL 2012 |

| 7

Vous y êtes parvenu, comme nous le savons aujourd’hui. Comment vous y êtes-vous pris?

Bio express

Rolf Buser, 64 ans, a dirigé la Fondation Max Havelaar de 1991 à 1998. Il est marié et père de trois enfants. Au terme de son engagement, il est devenu président du conseil d’administration du groupe hôtelier Sunstar, fondé par son père. Il a occupé cette fonction jusqu’en 2009.

Nous avons exercé une pression médiatique. Il existait déjà aux Pays-Bas un projet de commerce équitable du nom de Max Havelaar. Nous avons invité leurs responsables, de même que les plus importants importateurs et torréfacteurs, à rencontrer des représentants des petits paysans lors d’une conférence de presse en Suisse. Nous avons ainsi pu lancer en été 1991 une campagne en faveur du café équitable, tout en démontrant par la même occasion la faisabilité de ce type de commerce. Après quoi les distributeurs vous ont ouvert leurs portes?

Au début, non. J’étais pourtant convaincu du concept. En utilisant tous les canaux possibles, nous avons organisé un battage avec les œuvres de bienfaisance. Notre but était de créer un big-bang médiatique avec nos partenaires en octobre 1992. Apparemment, le coup de tonnerre est survenu plus vite que prévu?

Après de longues négociations, les deux grands distributeurs ont fini par donner le même jour – c’était en décembre 1991 – leur assentiment au projet. A fin mars, une semaine avant le lancement, Migros m’appelle: les premiers camions en provenance des Pays-Bas étaient arrivés et le café portant le label Max Havelaar était en train d’être acheminé dans les

magasins. Migros a donc été la première à disposer de café équitable sur ses rayons.

Migros mise sur le thé Utz Certified

Les petits paysans ont-ils pu profiter tout de suite de ce commerce équitable?

Oui, immédiatement. Le prix qu’ils ont reçu pour leur café était deux fois plus élevé que celui du marché mondial. Durant la première année déjà, cette plus-value représentait trois millions de francs. Grâce à ces revenus supplémentaires et à l’accès direct au marché, le commerce équitable apparaissait – et apparaît toujours – comme porteur d’espoir pour beaucoup de petits paysans. Il empêche l’exode rural et permet de lutter efficacement contre la pauvreté. La problématique n’a pas changé aujourd’hui. Entre-temps, outre le café, de nombreux produits Max Havelaar sont apparus sur le marché. Voyez-vous encore d’autres possibilités d’expansion?

Je ne décèle pas seulement un potentiel dans l’élargissement de l’assortiment mais – et cela est déterminant pour les producteurs – dans l’augmentation des ventes. C’est aussi l’appel que je lance à Migros: le bon produit doit être disponible pour les clients. Par exemple, on devrait pouvoir trouver un choix de différents cafés portant le label du commerce équitable. Car n’oublions jamais: avec nos achats quotidiens nous pouvons améliorer efficacement et durablement le sort des petits paysans. Entretien: Andreas Dürrenberger

L’assortiment sera encore étoffé

Le commerce équitable connaît un grand succès en Suisse. En vingt ans, il s’est par exemple vendu sous le label Max Havelaar trois milliards de tasses de café et 300 000 tonnes de bananes. Depuis 1992, l’assortiment n’a cessé de croître. On trouve aujourd’hui à Migros des bananes, des ananas, des avocats, des mangues, du café, du thé, du cacao, du sucre, du miel, du chocolat, des glaces, du riz, des jus de fruits, des fleurs et des vêtements. Dans le cadre de Génération M, le programme Migros pour le développement durable, le distributeur promet de promouvoir encore plus le commerce équitable et d’augmenter d’ici 2015 de 75% l’assortiment de produits Max Havelaar.

Après l’eau, le thé est la boisson la plus consommée au monde. Dans plus de cinquante pays, les plantations de théiers occupent des centaines de milliers de travailleurs. C’est pourquoi Migros a décidé d’agir. D’ici 2013, les spécialités de la marque distributeur Tea Time se composeront exclusivement de thés vert et noir ainsi que de rooibos Utz Certified. Ce label exige que les producteurs respectent des standards sociaux et écologiques visant à améliorer les conditions de travail des employés et à adopter un mode de production écoresponsable. De même, grâce à des méthodes agricoles plus efficaces, la qualité et le rendement des exploitations augmentent, ce qui provoque des retombées positives sur les exploitants qui, de plus, reçoivent des primes de la part des acheteurs.

Des t-shirts pour sauver les pandas Depuis peu, les clients du marché spécialisé SportXX peuvent trouver des t-shirts pour femme ou pour homme de la marque propre Trevolution. Leur caractéristique? Ces vêtements sont élaborés avec de la viscose de bambou certifiée FSC. La récolte et le reboisement sont strictement contrôlés en Chine. La matière première est ensuite transformée en fil et en tissu sur le Vieux Continent et la traçabilité du produit est assurée. Par ailleurs, qui achète des t-shirts en bambou fait également une bonne action. En effet, à chaque vente, cinq francs sont versés à un fonds du WWF qui soutient en Chine la création de réserves pour le panda et ainsi la préservation de son espace vital.


Gransd photo concour concours m ia / h .c s o www.migr

qu’on e Parce

st tous

unique

s: la

e soin ligne d

s de M

igros.


|

EN BREF

Migros Magazine | No 17, 23 AVRIL 2012 |

| 9

Mon dessin est sur l’emballage Migros a choisi les dessins qui figureront sur les paquets d’une nouvelle ligne de pâtes. Celui du jeune Vaudois Lionel Jaccard en fait partie.

J

’ai gagné? Vraiment?» Lionel Jaccard, de SaintSaphorin-sur-Morges (VD), était très excité d’apprendre qu’il figurait parmi les trois lauréats du concours de dessin organisé par Migros. Outre le petit Vaudois de 8 ans, Pernilla Kündig, 5 ans, de Flawil (SG), et Agata Peverelli, 8 ans, de Massagno (TI) ont aussi été primées. Afin d’embellir les emballages d’une nouvelle ligne de pâtes, le distributeur avait demandé (lire notre édition du 5 mars 2012) à tous les enfants de dessiner une famille dégustant des spaghettis, des pennes, des tagliatelles, etc. «Nous avons reçu plus de cinq cents dessins, explique Anna Liechti, category field manager à Migros. Le choix a été très difficile.»

Comme récompense, les trois heureux gagnants auront la chance de découvrir avec leurs amis les coulisses d’une fabrique de pâtes et d’être les hôtes d’une grande «pasta party». Surtout, ils auront le privilège de voir leur dessin reproduit à des milliers d’exemplaires sur les emballages de la nouvelle ligne, disponible à la fin de l’été. Admirez la galerie de dessins sur www.migros.ch/concours-dessin

Lionel Jaccard (médaillon) a dessiné sa famille en train de déguster des spaghettis. Notons que c’est le papa qui a préparé le repas.

BAROMÈTRE DES PRIX

Delizio bat Nespresso

Photos: DR

Des lignes M-Budget à M-Classic en passant par l’assortiment Bio, Migros baisse durablement le prix de plus de cinquante produits. Article Ancien prix* Gorgonzola M-Budget, 200 g 2.20 Fromage frais au raifort M-Budget, 150 g 1.30 Blox Cocos M-Classic, 225 g 3.40 Polenta fine M-Classic, 500 g 1.35 Sauce à salade provençale M-Classic, 700 ml 3.– Miel de nectar liquide, 550 g 5.50 Sauce Worcestershire, 150 ml 2.60 Soupe goulasch Bon Chef, 420 g 3.30 Petites pâtes Bon Chef, 80 g 1.70 Film alimentaire Tangan N° 11, 36 m x 29 cm 3.20 Mélange de noix bio, 170 g 3.60 Chips nature bio, 140 g 3.10 Viande hachée de bœuf bio, les 100 g 2.25 Viande de bœuf Simmenthal, 140 g 3.10 Shampooing Nutri-Gloss Elsève L’Oréal, 250 ml 4.– Spray coiffant Ultra Strong Nivea, 250 ml 5.25 Magnésium naturel + calcium + vitamine D3 Kneipp, 150 comprimés 9.80 Boîte à provisions gris foncé Rotho, A3 21.– * En francs.

Nouveau prix* 2.– 1.10 2.85 1.20 2.60 4.90 2.15 3.15 1.60 2.95 3.35 2.95 2.20 2.90 3.60 4.90 7.80 17.90

Différence en % -9,1 -15,4 -16,2 -11,1 -13,3 -10,9 -17,3 -4,5 -5,9 -7,8 -6,9 -4,8 -2,2 -6,5 -10 -6,6 -20,4 -14,8

Dans le cadre d’une dégustation à l’aveugle, l’institut d’étude de marché Link a demandé durant le mois de mars 2012 à plus de 2000 personnes de toute la Suisse d’indiquer quel café avait leur préférence. A chaque fois, les participants avaient le choix entre une capsule Delizio et une autre de la marque Nespresso. Résultat: les Suisses préfèrent à 60% l’Espresso Alba de Delizio à l’Espresso Roma de Nespresso. Dans le cas des cafés lungos, le résultat est plus serré, avec un très faible avantage pour le Lungo Fortissio de Nespresso (51%) face au Lungo Fortissimo de Delizio.


CETTE SEMAINE 10 |

| No 17, 23 AVRIL 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

SUR LE VIF

«Transpirer reste bon pour le cœur» François Mach, chef du Service de cardiologie des Hôpitaux universitaires genevois.

Il y a quinze jours, Piermario Morosini, joueur de Livourne âgé de 25 ans, décédait d’une crise cardiaque subite. Un mois plus tôt, Fabrice Muamba (Bolton) s’écroulait lors d’un match contre Tottenham. Comment expliquer ce type d’incident chez des sportifs d’élite?

Dans la grande majorité des cas, il s’agit d’une pathologie cardiaque non détectée. Sans rien présager de ce cas précis, mais vu le contexte, il faut ajouter que la prise de substances dopantes, ou de cocaïne, constitue un facteur aggravant. Comment est-ce possible? N’y a-t-il pas des examens médicaux

Bien sûr. En Italie, un bilan cardiaque est en principe la condition sine qua non pour entrer dans une fédération sportive. Ce joueur a visiblement été victime d’une arythmie, soit le cœur qui s’emballe et finit par s’arrêter. Dans 90% des cas, l’origine est soit génétique, soit une malformation. Un bon examen médical détecte la plupart des problèmes. Reste quelques incidents inexpliqués.

DANS L’OBJECTIF Dans la galerie d’art Hauser & Wirth à Londres, ces deux techniciens préparent la prochaine exposition consacrée à l’Australien Ron Mueck. L’artiste est mondialement connu pour ses sculptures hyperréalistes.

Observe-t-on une augmentation des incidents cardiaques chez les jeunes?

Il n’existe aucune statistique. Je dirais que la tendance grandissante à une pratique sportive intensive peut poser problème, si elle n’est pas encadrée médicalement. Il faut rappeler qu’il n’existe aucun dépistage systématique en Suisse.

IMPULSION

Le sport ne reste-t-il pas forcément bénéfique pour le cœur?

Transpirer deux à trois fois par semaine une vingtaine de minutes permet une pression artérielle et une tension plus basses. C’est très bien, d’autant que cela s’accompagne souvent d’une meilleure hygiène de vie. De plus, cela permet de détecter plus tôt d’éventuelles lésions. Des artères rétrécies de 30%, cela se soigne. A 70%, cela devient beaucoup plus embêtant. Pouvez-vous rappeler les gestes qui sauvent?

Appeler le 144 avant tout, tenter de réanimer par un massage et utiliser un défibrillateur. Si on sait où il est... Entretien: Pierre Léderrey

Marie-Thérèse Porchet, née Bertholet

Silence, on coule! J’ai été extrêmement choquée par les innombrables commémorations auxquelles nous avons eu droit pour le centenaire du naufrage du Titanic. Choquée en particulier par le Costa Concordia qui a cru bon de célébrer l’événement avec trois mois d’avance le long des côtes italiennes et par le Costa Allegra qui a remis ça six semaines plus tard dans l’océan Indien! C’est quand même terrible pour Costa: deux catastrophes en moins d’un mois! Et encore, c’est sans compter le Costa Sarkozia (au deuxième tour), le Costa Madonna


|

cEttE sEMaiNE

MIGROS MAGAZINE | No 17, 23 AVRIL 2012 |

Photo: Dan Kitwood / Getty Images, Charly Rappo/arkive.ch

| 11

MES BONS PLANS

Comédie animalière

Pierre Léderrey, journaliste

Très sympa, cette histoire de papa veuf qui s’éloigne de la ville et du chagrin familial en reprenant presque malgré lui un... zoo. Evidemment, la gardienne sera très belle (forcément, c’est Scarlett Johansson qui s’y colle) et l’aventure une vraie renaissance collective. Mais la petite fille est plus qu’adorable, certaines scènes drolatiques et Matt Damon en quadra largué mais volontaire vaut à lui seul le déplacement. «Nouveau Départ», de Cameron Crowe, sur les écrans.

Entre douceur et enfer BD – Après un premier tome plus que salué, Olivier Grenson allait-il trébucher pour la conclusion de ce diptyque? Loin s’en faut. Remarquable dénouement sur fond de guerre oubliée, de tragédie familiale, de poids du secret et de transmission de la mémoire: avec ce premier récit, le dessinateur belge (qui a eu l’idée du scénario lors d’un voyage à Séoul) gagne ses galons d’auteur. Avec les honneurs. Olivier Grenson, «La Douceur de l’enfer» (2) Ed. du Lombard.

Un beau convoi

(son nouvel album ne décolle pas), le Costa Loana (en perdition), le Costa Brélaz (malgré sa bouée de sauvetage permanente) ou plus près de nous le Costa Xamaxia et le Costa Servetta. Même Costa Laetitia, son rimmel a coulé! Tout ce que touche la compagnie Costa finit par faire naufrage. A croire qu’ils ont racheté le PLR! Il paraît que la libido des femmes est elle aussi en plein naufrage. Du coup un laboratoire américain a lancé un nouveau produit révolutionnaire pour augmenter l’appétit sexuel féminin, une espèce de pastille autocollante bourrée de phéromones qui agissent directement sur le cerveau. On la fixe sur son poignet et on respire profondément pour réveiller le désir. Après le patch pour arrêter la cigarette, voici le patch pour se remettre

à la pipe! Evidemment, j’ai tout de suite essayé. Sauf que je me suis trompée. Au lieu de le fixer sur mon poignet, je me le suis collé sur la cheville. Et quand je me suis mise à le respirer, au lieu de réveiller mon désir, ça a surtout réveillé mon lumbago! Non franchement, le Viagra pour les femmes, je n’y crois pas une seconde. Les phéromones, ça excite les chats, pas les chattes! Et puis, commercialement, chez nous, c’est voué à l’échec, parce que si réellement ce produit agit d’abord sur le cerveau, ça ne marchera jamais en Suisse allemande! Un dernier mot sur les suites de l’entartage de Micheline Calmy-Rey il y a quelques semaines. Tous ont relevé le fair-play de notre ex-présidente qui avait renoncé à poursuivre l’auteur des faits. Hélas, la tarte a porté plainte!

Train se retrouve sur la bonne voie. Au-delà du bon mot, on salue le retour en grâce de Pat Monahan et du combo américain. Comment ces noms ne vous disent rien? Issu de leur précédent opus, «Hey, Soul sister» a tourné en boucle dans les radios et devrait vous rafraîchir la mémoire. On retrouve ces accents pop-rock mêlés entre autres de dance et de ska, avec l’apparition d’un piano entêtant. Groovy, quoi. Train, «California 37», Sony Music.

Par Odin! BD - Ambiance drakkar et légendes nordiques pour le dernier scénario de Xavier Dorison sur les traces d’un monstre des abysses combattu par un équipage emmené par un chasseur. Et si la terrible créature était le serpent-monde, annonciateur de la fin du monde viking? R. Meyer/X. Dorison, «Asgard», Ed. Dargaud


SUR NOTRE SITE

| No 17, 23 AVRIL 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

12 | WWW.MIGROSMAGAZINE.CH

Le printemps, ça se bricole!

Idées es de bricolag à faire en famille

Faire entrer poussins, arbres, papillons et grenouilles chez soi? C’est facile, grâce à ces bricolages ludiques et colorés. Suivez nos indications… et le tour est joué!

Matériel nécessaire ! pots vides de yaourts pour enfants ! cure-pipes verts ou pics en bois pour les brochettes ! ciseaux ! facultatif, selon l’envie de bricolage: stylos ou peinture, strass et perles pour la décoration, tube de papier WC, verre ou bocal, colle, etc.

Marche à suivre

1. Découper le bord rigide de chaque petit pot. 2. Découper ensuite le haut du pot pour créer des «pétales». 3. Percer délicatement le fond. 4. Au choix, utiliser un seul pot ou créer des fleurs bicolores en insérant un pot dans un

Texte: Véronique Kipfer / Photos: Loan Nguyen

A

rbre fleuri, petits animaux rigolos, guirlande printanière, boîte des prés ou bouquet de tulipes: tous ces bricolages présentent l’avantage d’être à la fois faciles à réaliser, de ne pas exiger trop de matériel et de faire tout leur effet comme cadeaux ou décoration. Voici comment créer le bouquet de tulipes:

autre et en ajustant les pétales en quinconce. 5. Planter le cure-pipes ou le pic dans le fond de la tulipe. 6. Pour les cure-pipes: rabattre le petit bout qui sort dans la tulipe à angle droit, afin de maintenir le pot en place. 7. Plier et torsader le cure-pipe à mi-hauteur pour créer une feuille. Variante: coller des feuilles en papier vert.

8. Réitérer la marche à suivre de manière à obtenir le nombre de tulipes désiré. 9. Il est ensuite possible de prolonger le bricolage en le déclinant à loisir: en décorant les tulipes avec un stylo, des perles ou des strass, en peignant en vert les pics à brochette, en entourant le bouquet d’un gros ruban, ou alors en créant un «vase» à partir d’un tube de papier WC ou d’un bocal ou verre décorés, etc.

Notre site propose quatre autres idées de créations ludiques.

Les bijoux sont agrandis.

Publicité

du 24 avril au 14 mai

Fête des mères

20%

sur tous les bijoux

CARAT

exceptées les marques

Genève: Centres commerciaux de Nyon La Combe, Planète Charmilles, Migros Chêne-Bourg, Vibert Vaud: Centres commerciaux de MMM Chablais Centre Aigle, Marché Migros Romanel Valais: Centres commerciaux de Martigny-Manoir, Monthey, Migros Brigue, Sierre, Viège, Zermatt

Genève: Centres commerciaux de Balexert et Cornavin „Les Cygnes“ Vaud: Centres commerciaux MMM Crissier, Métropole Lausanne et Métropole Yverdon Valais: Centre commercial Métropole Sion


Publireportage

Ce qui compte c’est le bilan énergétique Déjà 37 % de la population helvétique souffrent d’obésité. Les raisons: notre alimentation est trop abon­ dante, trop grasse et trop riche en glucides. De plus, nous ne bougeons pas assez. Les lipides, les glucides et les protéines four­ nissent au corps humain l’énergie dont il a besoin. La prise ou la perte de poids dépend uniquement de l’équation de l’équilibre éner­ gétique, c’est­à­dire du rapport entre l’ab­ sorption d’énergie et la dépense d’énergie. C’est ce qu’on appelle le bilan énergétique. Bilan énergétique positif Nous consommons en moyenne 2750 kilo­ calories par jour; nos besoins énergétiques sont toutefois souvent nettement inférieurs. A la longue, ceci conduit à un bilan énergé­ tique positif – lequel se traduit par une prise de poids.

Surabondance Dans l’histoire de l’humanité, jamais une telle surabondance d’aliments n’a été observée. Les étals des grands distributeurs croulent sous des délices du monde entier. Outre les aliments non traités, nous trou­ vons également toujours plus de plats cuisi­ nés. Difficile de résister à ces tentations généralement conditionnées dans des em­ ballages aux couleurs et promesses alléchan­ tes. Mais ces aliments possèdent bien sou­ vent une valeur énergétique élevée pour un faible volume et parasitent ainsi notre sen­ sation de faim et de satiété. Il n’est donc pas étonnant que notre alimen­ tation soit trop abondante, trop grasse et trop riche en glucides. Manque d’activité Si nous ne modifions pas nos habitudes ali­ mentaires, seule la pratique d’une activité physique suffisante peut finalement contri­ buer à ce que notre bilan énergétique soit équilibré. Au travail toutefois, nous sommes plutôt assis. A la maison, les appareils et les machines nous facilitent la tâche. Et durant nos loisirs nous préférons nous relaxer. Bien que les Suisses soient plus sportifs que les habitants d’autres pays, leurs activités phy­ siques n’arrivent toutefois pas à compenser l’excédent d’énergie. Un programme performant pour contrôler le poids à long terme Une alimentation saine et une activité phy­ sique suffisante sont indispensables pour contrôler durablement le poids. Les disposi­ tifs médicaux à base de plantes contribuent efficacement à réduire les apports en lipides et glucides et à diminuer les apports alimen­ taires.

Biomed AG, Überlandstrasse 199, 8600 Dübendorf

Trois pour un Trois stratégies, un seul et même but: réduire durable­ ment l’apport calorique. Réduire les apports nutrition­ nels en lipides et glucides est une possibilité; maîtriser l’appétit et les comportements alimentaires compulsifs en est une autre. Maintenant, pour la première fois, il existe des solutions naturelles et complètes pour pré­ venir et traiter individuellement la surcharge pondérale.

Liposinol­Biomed™ Réduit l’absorption des calories provenant des grais­ ses alimentaires. Il contient un complexe naturel breveté à base de fibres végétales qui enveloppe les graisses alimentaires ingérées dont 27 % sont élimi­ nées tout à fait naturellement.

Carbosinol­Biomed™ Réduit l’absorption des calories provenant des glu­ cides. Il contient un complexe glycoprotéinique végétal qui empêche la division des glucides sous forme d’amidon en molécules de sucre dans l’in­ testin grêle et permet ainsi d’éliminer jusqu’à deux tiers des glucides complexes naturellement.

Appecal­Biomed™ Freine l’appétit et contribue à maîtriser les com­ portements alimentaires. Son complexe de fibres végétales solubles dans l’eau gonfle dans l’estomac et provoque ainsi une agréable sensation de satiété. Il retarde simultanément la vidange de l’estomac et prolonge la sensation de satiété.

Disponible dans les pharmacies et les drogueries www.LiposinolBiomed.ch


PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRE VALABLE DU 17.4 AU 30.4.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

FLEURS DE SUREAU

1.30

Aproz Plus aux fleurs de sureau* Eau minérale naturelle des Alpes valaisannes, à la saveur de fleurs de sureau, 1 litre

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

20x POINTS

MGB www.migros.ch W

NOUVEAU


«Migros Magazine» no 14 du 2 avril. A propos de l’article «Le chat, un désastre écologique?»

«La stupidité de l’homme»

«Trop de chiens et de chats»

! (...). Le désastre écologique

! Bien sûr que les chats et

aussi des chiens sont une calamité pour la nature, il y en a beaucoup trop en Suisse. (...) J’ai vu un chien qui a poursuivi pendant vingt minutes des canards nouveau-nés sans que sa propriétaire arrive à l’en empêcher et pour finir, ce fut un homme qui arriva à l’attraper. Une étude scientifique a démontré que 14% des espèces disparues le sont à cause des chiens et des chats. Les propriétaires de ces animaux devraient le savoir et tenir leur chien en laisse dans les réserves naturelles (...) et empêcher leur chat de sortir le matin tôt et au crépuscule et leur mettre des collerettes si on ne veut pas que la Suisse soit un désert de faune (...) .

Odile Molly, Münsingen

«Et l’humain dans tout ça?» ! Je ne vois nulle part dans cet

article l’impact que l’humain a sur les oiseaux. N’est-il pas un plus grand prédateur que le chat en construisant des routes ou des centres de brico géants à l’endroit où poussaient des arbres jusqu’alors? L’humain est-il présent dans cette fameuse «liste noire» établie par le Programme mondial sur les espèces envahissantes? Je ne juge pas l’être humain dans sa généralité ni l’utilité de stériliser ces animaux, mais c’est tellement plus facile d’accuser d’autres espèces d’être responsables de maux dont nous sommes nous-mêmes les pires élèves. (...) Julien Grobéty, Bramois

(...) ce n’est pas mon chien ou mon chat multiplié à la puissance 1000, 10 000 ou 1 million, ou les bovins ou encore tout le règne animal producteur de méthane. Le désastre écologique, c’est avant tout la stupidité et la prolifération de l’être humain (...), c’est les industries polluantes, et le nucléaire, le profit, les volcans qui rejettent des milliards de tonnes de dioxine de soufre, de CO2 et autres composants chimiques (...).

Bernard Treyvaud, Cologny

«Ils apportent du bonheur» ! (...) On se croirait revenus

au Moyen Age: les chats responsables de tous les malheurs de la terre. Néanmoins, de tout temps, les chats ne laissent pas les gens indifférents: soit on les adore (moi) soit on les déteste et met à leur compte toutes sortes de déprédations. Le chat est un félin, c’est sa nature: chaque propriétaire le sait. Toutefois, il nous apporte tant de bonheur par sa présence calmante et affectueuse. Son côté indépendant est indéniable, et c’est ce qui fait que l’on ne peut que l’apprécier davantage. (...)

Chantal Boivin, Orsonnens

Chute de cheveux … Cheveux fragilisés … Ongles cassants …

… peuvent être dus à une carence en biotine.

contribue à combler cette carence. La croissance de cheveux et d’ongles sains Des cellules hyperspécialisées (les cellules épidermiques) de la matrice pilaire et de la matrice des ongles se multiplient par division et se déplacent lentement vers le haut . Elles deviennent matures et produisent la protéine kératine. La kératine est le principal constituant des cheveux et des ongles. Elle leur confère leur résistance. Mode d’action de la biotine La biotine agit sur la multiplication des cellules de la matrice pilaire et de la matrice des ongles , stimule la production de kératine et améliore la structure de celle-ci.

Biotine 1 x par jour > réduit la chute des cheveux > améliore la qualité des cheveux et des ongles > augmente l’épaisseur des cheveux et des ongles

Rectificatif: Dans le supplément Extra rénover et construire du 10 avril, une malencontreuse erreur s’est glissée dans le texte de la page de couverture. La famille Macherel à réduit sa facture énergétique à un huitième (soit 88% d’économie) et non pas d’un quart.

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch

Distribution: Biomed AG, 8600 Dübendorf www.biomed.ch

COURRIER DES LECTEURS | 15

En vente dans les pharmacies et les drogueries.

Veuillez lire la notice d’emballage.


société 16 |

|

dossier

| No 17, 23 AVRIL 2012 |

Migros Magazine |

Adulte toi-même!

Si, dans la tête des enfants, la notion de «grandes personnes» est assez bien définie, il n’en est pas de même dans celle des principaux intéressés. Nombreux sont les adultes à ne pas (vouloir) se considérer comme tels. Explications et témoignages de personnalités romandes sur leur passage à la maturité.

A quel moment peut-on se considérer comme un adulte? Les avis divergent…

P

lus tard, je voudrais être chef d’orchestre, trapéziste, artiste de music-hall, n’importe quoi, mais pas adulte.» Ce trait d’humour du comédien François Morel (rappelez-vous les Deschiens sur Canal+) trouvera sûrement résonance dans bon nombre d’esprits... A l’heure des Tanguy, du complexe de Peter Pan et des adulescents, la dénomination d’adulte suscite parfois un réflexe de révulsion, même – et surtout – parmi ceux qui sont considérés par la société comme des «grandes personnes». Moi, un adulte? Surtout

pas! Si c’est pour finir comme les personnages sans âme et sans fantaisie que rencontre le Petit Prince de Saint-Exupéry, non merci... Et puis d’abord, c’est quoi, un adulte? Comme le souligne la journaliste française Pomme Larmoyer dans son livre Devenir adulte. Pour être (enfin) libre, si vous posez la question à votre entourage, «vous récolterez sans doute autant de définitions qu’il y a d’interlocuteurs». Atteint-on ce stade lorsque l’on quitte le foyer parental? Lorsque l’on termine ses études et que l’on gagne enfin sa

vie? Lorsque l’on fonde soi-même une famille?

des étapes assez bien définies «Dans les années 50 ou 60, ces étapes se succédaient, entre 20 et 25 ans, pour aboutir presque systématiquement au stade ultime, la naissance du premier enfant. On était alors considéré comme adulte», explique le démographe JeanMarie Le Goff, qui enseigne au Centre de recherche sur les parcours de vie et les inégalités de l’Université de Lausanne.


|

SOCIÉTÉ

MIGROS MAGAZINE | No 17, 23 AVRIL 2012 |

DOSSIER | 17

Et eux, comment se sentent-ils?

Cinq personnalités romandes racontent comment elles ont vécu le passage à la maturité, à travers trois questions. 1) Vous sentez-vous adulte? 2) Depuis quand? Y a-t-il eu un élément déclencheur ou était-ce progressif? 3) Quand vous étiez enfant, qu’est-ce que cela représentait pour vous d’être un adulte?

Mathias Reynard: «La politique m’a aidé à grandir et m’a construit»

Paroles d’enfants «Etre adulte, c’est avoir des enfants et pouvoir regarder plus de films» Dorian, 7 ans

Conseiller national et enseignant, 24 ans 1) Dire le contraire à 24 ans serait plutôt étrange. J’ai une situation indépendante depuis quelques années et je gagne ma vie. Les responsabilités politiques nécessitent sans doute aussi une certaine maturité assez rapidement. Depuis l’âge de 16 ans, je m’engage activement dans ma région et mon canton. La politique est un espace où l’on côtoie surtout des personnes plus âgées. Cela m’a sans doute aidé à grandir et m’a construit. Par contre, ceux qui me connaissent savent que j’ai gardé une âme d’enfant. Le sérieux ne me va pas trop longtemps. 2) J’imagine que ce sentiment s’installe peu à peu, progressivement. Toutefois, mon départ du foyer familial pour commencer mes études universitaires à Lausanne a sans doute été un moment important. Dès lors commençait une période d’indépendance, avec davantage de droits, mais de devoirs aussi.

«J’ai gardé une âme d’enfant» Mathias Reynard

3) D’un côté quelque chose d’attirant pour toutes les libertés et droits qu’un adulte possède par rapport à un enfant. Mais aussi quelque chose de triste et austère pour le sérieux de cet âge où l’on oublie les valeurs simples de l’enfance. Je n’ai pas vraiment changé d’avis.

«C’est un âge où l’on a plus de responsabilités et plus de libertés, où on arrive à se gérer tout seul. C’est l’âge du travail et aussi celui où on sait plein de choses» Roxane, 10 ans

«Parfois, les adultes sont de vieux cons. Parce qu’ils ont peur pour nous!» Agathe, 15 ans

«Aujourd’hui, nous assistons à une désynchronisation de ces événements, il s’écoule davantage de temps entre chaque étape et elles ne sont plus autant standardisées qu’auparavant: certains d’entre nous vivent en couple un temps, reviennent quelques mois chez leurs parents, avant de finalement se marier. Et nous n’avons pas tous des enfants...» Quant au contexte socio-économique, il ne favorise guère l’envol vers l’indépendance financière. Voilà qui explique également, en partie du moins, notre réticence à devenir grand...

Privés d’un modèle clair, c’est donc à nous de tracer notre propre voie vers l’âge adulte. Y parvient-on jamais? Pas complètement, écrit Pomme Larmoyer: «Voilà tout le mystère. On s’attendait à y arriver un jour, comme on passe la ligne blanche à la fin d’une course, et on découvre le caractère mouvant, évolutif et intermittent de ce statut.» Finalement, l’adulte n’existeraitil réellement que dans le regard des enfants? Car ce sont encore eux qui ébauchent les définitions les plus tranchées... Texte: Tania Araman

«Etre adulte, c’est être grand» Telia, 4 ans


125 ch pour un plaisir de conduire écologique. Avec son nouveau moteur révolutionnaire 1.0 l Ecoboost la Ford Focus ne se situe pas seulement dans la catégorie de rendement énergétique A, mais de surcroît ses 125 ch génèrent un plaisir de conduire à l’état pur. Avec une consommation moyenne de 5.0 l/100 km et des émissions de CO2 de 114 g/km, ce moteur correspond aux données d’un moteur conventionnel de 1.8 l. Pour davantage de plaisir de conduire et une bonne conscience. ford.ch

Le nouveau moteur 1.0 l EcoBoost. A présent dans la Ford Focus dès Fr. 17’400.-.

Focus Ambiente 1.0 l EcoBoost, 100 ch/74 kW, 5 portes, prix du véhicule Fr. 17’400.- (prix catalogue Fr. 24’400.-, à déduire Prime €uro Fr. 4000.-, Prime Verte Fr. 2000.- et Prime EcoBoost Fr. 1000.-). Modèle figurant sur l’illustration: Focus Titanium 1.0 l EcoBoost, 125 ch/92 kW, 5 portes, prix du véhicule Fr. 24’475.- (prix catalogue Fr. 31’475.-, à déduire Prime €uro Fr. 4000.-, Prime Verte Fr. 2000.- et Prime EcoBoost Fr. 1000.-). Conditions pour bénéficier de la Prime Verte: le véhicule repris doit être âgé de plus de 8 ans. Conditions détaillées pour la Prime Verte sur www.ford.ch. Offre valable jusqu’au 30.6.2012. Sous réserve de modifications des rabais et des primes pouvant intervenir en tout temps. Focus Ambiente: consommation 4.8 l/100 km. Emissions de CO2 109 g/km. Catégorie de rendement énergétique A. Focus Titanium: consommation 5.0 l/100 km. Emissions de CO2 114 g/km. Catégorie de rendement énergétique A. Moyenne de toutes les voitures neuves vendues: 159 g/km.


|

société

Migros Magazine | No 17, 23 AVRIL 2012 |

Manuella Maury: «Il s’agit plutôt de me glisser dans un rôle d’adulte»

Henri Dès: «Pour moi, être adulte, c’est faire preuve de bon sens»

1) Je me souviens de ma grand-mère maternelle me disant: «Tu n’es pas encore sèche derrière les oreilles, comment peux-tu dire que tu es amoureuse?» J’avais 16 ans, je lui parlais de mon premier amour. J’avais trouvé cela profondément injuste. Et si elle avait raison, dans le fond? Etre adulte, c’est peut-être être capable d’aimer vraiment. Sans peur. Il m’arrive donc, parfois, de me sentir adulte. Parfois.

dit «d’adulte». En dehors de ces moments, je ne me sens absolument pas différente que lorsque je dépendais financièrement de mes parents. Je me nourris toujours d’utopies et je ne crois pas avoir encore goûté au cynisme, à l’aigreur ou à la désillusion.

1) Oui, quand même. Je me considère comme quelqu’un de responsable, de pragmatique. Pour moi, c’est cela être adulte: faire preuve de bon sens. Cela dit, c’est aussi agréable de retrouver son âme de gamin de temps en temps! Nous avons tous besoin de cette légèreté pour trancher avec les épisode parfois pesants de la vie. En revanche, lorsque je chante pour les enfants, je me sens très adulte: c’est en tant que tel que j’essaie de mieux comprendre leur monde.

3) J’ai grandi dans un bistro de village. Un adulte, c’était quelqu’un qui pouvait boire de l’alcool et qui avait le droit d’être drôle, tendre, vulgaire, méchant, sincère ou stupide à ce moment-là.

2) Je me rappelle un événement durant lequel, pour la première fois, j’ai eu l’impression qu’on me prenait pour un adulte. C’était au service militaire, lorsqu’on m’a mis un fusil entre les

Journaliste et présentatrice à la RTS, 41 ans

2) J’ai eu des soubresauts allant dans ce sens quand j’ai réussi mon permis de conduire, quand j’ai déposé toute seule ma garantie bancaire pour mon appartement ou encore quand je paie mes factures à la fin du mois. Mais il s’agit plutôt de me glisser dans un rôle

«Quand je serai adulte, j’aurai le droit d’avoir des nouvelles choses, par exemple une voiture et des couteaux, comme mon papa»

|

dossier | 19

Chanteur, 71 ans, 2 enfants, 4 petits-enfants

mains: on m’estimait assez mûr pour porter cette arme de guerre. Sinon, c’est venu assez progressivement. Quand je me suis marié, par exemple, j’ai dû annoncer à ma mère que je quittais le foyer: pour elle, c’était dramatique. C’est une situation que j’ai vraiment dû affronter. Et c’est cela aussi, devenir adulte. 3) Difficile à dire. Quand on est enfant, un jeune de 25 ans, c’est déjà un vieux.

Karim Slama: «Je me vois beaucoup plus jeune que je ne le suis...»

Humoriste, 36 ans, 3 enfants

Noé, 7 ans

«Un adulte doit travailler, mais il peut faire ce qu’il veut, il peut même être policier» Félix, 4 ans

1) Pas toujours. Quand je suis plongé dans des tâches administratives, je me sens très adulte. Et parfois, face à mes enfants, je me donne même l’impression d’être un vieux con. Par contre, sur scène, je retombe en enfance. La plupart du temps, je me vois beaucoup plus jeune que je ne le suis. Je me sens très proche des ados et quand on me parle de gens dans la quaran-

taine. C’est seulement quand ma sciatique se réveille que je me rappelle mon âge...

que l’on grandit. D’ailleurs, pour moi, la notion d’adulte est indissociable de celle de responsabilité.

2) J’ai vécu déjà très jeune des moments où je me sentais adulte. J’étais entrepreneur dans l’âme: j’étais souvent président de classe à l’école et je faisais partie du Parlement des jeunes. C’est en accrochant ces petits boulets de responsabilité

3) Un adulte, c’était quelqu’un qui jouissait d’une grande liberté: celle de dépenser son argent comme il l’entendait, de manger tous les jours au resto, de partir en vacances. Je ne voyais pas du tout les obligations qui y étaient rattachées.


s!

Gagne un passeport d’explorateur dès maintenant:

www.animanca.ch

MGB www.migros.ch W

’é l s an d ue n ve n Bie

es d e p qui

teur a r o l p ex

Ton cadeau

pour le compte rendu de ton aventure:

le sac d’explorateur !

Pa r é p o u r l’ aventure ? Gagne le passeport d’explorateur en jouant en ligne et participe bientôt à des aventures fantastiques. Le passeport permet de participer tout au long de l’année à plus de 200 événements Animanca dans toute la Suisse et fait de son titulaire un explorateur. Tu trouveras le jeu pour gagner le passeport d’explorateur, des informations ainsi que l’inscription pour bénéficier des offres actuelles sur www.animanca.ch


|

SOCIÉTÉ

MIGROS MAGAZINE | No 17, 23 AVRIL 2012 |

Sylviane Roche: «Je ne serai jamais vraiment adulte»

DOSSIER | 21

«L’enfant est plus petit, il a moins de force mais il entend mieux que les adultes»

Chroniqueuse et écrivain, 62 ans, 2 enfants, 4 petits-enfants 1) Je me sens parfois adulte et parfois pas. Adulte parce que je sais que, depuis très longtemps, je suis, comme tous les adultes, seule face à la vie, et que je ne peux m’en prendre qu’à moi. Et pas adulte du tout face à cette solitude, face à l’angoisse. Parce que, comme tout le monde, je crie «Maman!» quand j’ai peur. Je sais qu’on ne peut pas être plus «adulte» que je le suis, et en même temps que je ne le serai jamais vraiment. 2) Dans «Les Antimémoires», Malraux discute avec l’aumônier du maquis des Glières et il lui demande ce que l’exercice de le confession a appris au prêtre qu’il est. L’aumônier lui répond: «J’ai appris qu’il n’y a pas de grandes personnes.» J’avais 18 ans quand j’ai lu ça, et ça m’a rassurée et angoissée à la fois. J’ai compris que ce n’était pas la peine que je m’en fasse pour grandir, mais aussi que je ne serai jamais plus «sûre» de moi que je l’étais alors. Je n’ai jamais commencé à me sentir adulte (sauf peut-être quand j’ai compris que les adultes n’existaient pas), ça dépend des jours. Même si le fait d’avoir eu

|

Augustin, 6 ans

«Un adulte, c’est une personne de plus de 18 ans qui a des droits et des devoirs» Adrien, 12 ans

un enfant très jeune m’a précipitée extérieurement dans le monde des adultes. Mais je crois que, en général, on est adulte quand on est capable de prendre des décisions indépendamment du fait qu’elles feront plaisir

ou au contraire ennuieront nos parents. 3) Etre adulte, c’était être libre. C’était aussi être capable de remplir des papiers administratifs, faire des dé-

marches. Les adultes autour de moi étaient forts, beaux, intelligents. C’étaient mes parents et leurs amis. J’avais envie de leur ressembler. Je crois que ça m’a donné pas mal de sécurité pour toute ma vie.

Publicité

Last Minute – départs de Genève

Faites le plein de soleil.

Turquie du Sud HM K AYT EMIRHA 0250

De Genève à Antalya avec Corendon Airlines le sa 28.4, 5, 12, 19, 26.5*, 2*, 9.6.12 * Hôtel Emirhan B B B i, Side, double tout compris

Crète

HM K HER MAREBL 0329

1 semaine

CHF 395 au lieu de CHF 621

*supplément CHF150

1 semaine

CHF 645

Turquie du Sud HM K AYT ELITA 0200

De Genève à Antalya avec Corendon Airlines le sa 28.4, 5, 12, 19, 26.5*, 2*, 9.6.12 * Asteria Elita Resort B B B B i, Manavgat, double ultra tout compris

Tunisie du Nord HM K TUN VINLAL 0330

e Dép. d e Genèv 1 semaine

CHF 545 au lieu de CHF 828

*supplément CHF100

1 semaine

CHF 645

De Genève à Héraklion avec Edelweiss Air au lieu de CHF 1023 le me 9, 16, 23.5.12 Mareblue Village B B B B, Chersonissos/Anissaras, double tout compris

De Genève en Tunisie du Nord avec Tunis Air au lieu de CHF 755 le sa 28.4, 5, 12, 19, 26.5, 2, 9.6.12 Vincci Lella Baya B B B B, Hammamet-Yasmine, double avec demi-pension

Djerba

Djerba

HM K DJE MIRCES 0127

De Genève à Djerba avec Tunis Air le sa 5, 19, 26.5, 9.6.12 Miramar Cesar Thalasso B B B B, Djerba, double avec demi-pension

1 semaine

CHF 645 au lieu de CHF 855

HM K DJE ELDALA 0130

De Genève à Djerba avec Tunis Air le sa 5, 19, 26.5, 9.6.12 * Eldorador Aladin Djerba B B B, Djerba, double ultra tout compris

Prix en CHF par personne avec taxes d’aéroport et de sécurité et supplément carburant. Réductions enfants: 20 % 2–12 ans (taxes et supplément carburant en sus). Compris: vol aller–retour en classe économique, transferts, logement et repas selon offre, assistance. Non compris: assurance multirisque obligatoire de CHF 33 à CHF 98, suppléments jours de fête et taxe forfaitaire éventuelle de votre agence de voyages. Nombre de places limité. Offre soumise aux conditions générales de contrat et de voyage de MTCH SA. Prix au 23.4.12.

1 semaine

CHF 745 au lieu de CHF 855

*supplément CHF50

À réserver maintenant!

0848 82 11 11

www.hotelplan.ch ou dans votre agence de voyages


Jörg Abderhalden, légende de la lutte suisse

TOUT L’ASSORTIMENT BIFIDUS Valable: du 24.4 au 7.5.2012

20x POINTS


MÊME LES HOMMES FORTS ONT BESOIN D’ÊTRE SOUTENUS. RENFORCE SES LES DÉFEN IRES. IMMUNITA

FAVORISE ION. LA DIGEST

Une équipe efficace: les drinks Bifidus renforcent les défenses naturelles et les yogourts Bifidus favorisent la digestion. Tous deux sont enrichis en lactobactéries probiotiques. Celles-ci exercent une influence positive sur la flore intestinale. Joignez l’utile à l’agréable en vous offrant chaque jour une délicieuse portion de bien-être. Découvrez dès maintenant les nouvelles variétés des irrésistibles produits Bifidus. À savourer sans plus attendre! www.migros.ch/bifidus


société 24 |

|

témoignages

| No 17, 23 avril 2012 |

migros magazine |

La Suisse a ses intouchables

Depuis le début de l’année, la contribution d’assistance permet à chaque bénéficiaire d’une allocation pour impotent d’obtenir une aide à domicile. Un peu à l’image du célèbre film français.

A

Lavey-Village, Erica Hatt parle de Pierre Margot-Cattin comme de son employeur. «Pour moi, rétorque ce dernier, elle est mes mains, elle est mes jambes.» Depuis août dernier, cette Valaisanne à la poignée de main solide et au parler franc est l’une des assistantes personnelles de Pierre. «J’ai aussi Béatrice qui vient m’aider, ainsi que Jean-Marie, pour l’équivalent d’un 20%. Mais lui c’est surtout pour le bricolage, pour toutes ces petites choses dont un père de famille se charge normalement dans une maison.» Suite à un grave incident de grossesse, Pierre est né comme cela, il y a cinquante-huit ans: avec des articulations déformées et des muscles atrophiés. Un lourd handicap qui ne l’empêche pas de vivre pleinement, d’enseigner à la Haute Ecole spécialisée (HES) Valais et d’être papa d’un petit garçon de 8 ans. «En plus du ménage ou des repas, Béatrice s’occupe pas mal de lui lorsque mon épouse, qui enseigne également, ou moi-même travaillons», explique-t-il. Le rôle d’Erica consiste plutôt à aider Pierre à se lever, à faire sa toilette et à s’habiller. Autant de gestes quotidiens pour lesquels Pierre a besoin d’un coup de pouce. «Avant, c’était mon épouse qui s’en chargeait. La présence d’une assistante personnelle lui permet de redevenir pleinement ma compagne et non ma soignante. C’était très important pour nous.»

Un projet pilote mis en place en 2006 Pierre et Erica forment un couple d’intouchables. Comme dans le film français à très gros succès, cette prestation démarre en Suisse via l’Assurance invalidité (AI). «Même s’il existe déjà de tels couples depuis 2006, dans le cadre d’un projet pilote mené dans quelques cantons. Mais c’est en effet cette année que cela se concrétise», se réjouit

«Pour moi, Erica est mes mains, elle est mes jambes»

Dominique Wunderle, responsable de Cap-Contact, la succursale romande de ce que l’on nomme ici le budget d’assistance. «Une vingtaine de personnes ont déjà fait ce choix durant la phase d’essai en Romandie. Aucune d’entre elles ne le regrette ni n’a souhaité retourner en institution.» Pierre Margot-Cattin a fait des études (il était autrefois avocat), il travaille. La contribution d’assistance lui offre la possibilité de vivre avec les siens tout en menant sa carrière professionnelle. Impossible, autrefois, dès que les besoins d’aide étaient trop importants. Il ne s’en cache pas: la présence d’Erica a changé sa vie, et celle de toute la famille. Désormais, il ne dépend de personne pour sa prise en charge. Au contraire,

Une belle victoire Katharina Kanka exulte: la responsable du projet pilote mené en collaboration avec l’Office fédéral des assurances sociales concrétise enfin une quinzaine d’années de combat. Pierre Margot-Cattin ne touche pas de rente de l’ai. En revanche, il est au bénéfice d’une allocation pour impotent, comme environ 30 000 adultes et 8000 enfants dans notre pays. la contribution d’assistance ne touchera qu’une petite partie d’entre eux. «Que trop de gens en fassent la demande d’un coup constituait d’ailleurs l’une des craintes de l’assurance invalidité, relève Dominique Wunderle. ils es-

pèrent qu’il n’y en aura pas plus de 2000 ou 3000 d’un coup.» Les enfants de parents handicapés pourront également en profiter. Mais dans ce cas, il existe des restrictions: qu’ils vivent en appartement privé, ou qu’ils suivent une formation, ou encore qu’ils travaillent au moins dix heures par semaine dans l’économie privée. Des limites existent aussi pour les adultes atteints d’un handicap mental, puisque la contribution demande à pouvoir vivre chez soi de manière autonome en ayant atteint un certain degré d’autosuffisance. Certains milieux du handicap regrettent

ces limitations estimées «discriminatoires». la contribution d’assistance concrétise toutefois une évolution de la perception du handicap: «l’idée selon laquelle une personne souffrant d’un lourd handicap doit résider dans les lieux spéciaux est dépassée», résume à Zurich Peter Wehrli, le collègue de Dominique Wunderle, directeur du Centre pour une vie autonome. «Je suis heureuse que les personnes handicapées puissent avoir le choix, souligne Dominique Wunderle. Je n’aurais plus à amener un jeune de 18 ans en institution qui savait qu’il n’en sortirait jamais.»


|

Migros Magazine | No 17, 23 AVRIL 2012 |

société

|

téMoignages | 25

puisque à partir de la somme que lui verse l’AI (l’équivalent de 32,50 francs de l’heure), il a modulé son choix d’assistants selon ses besoins et ses horaires. Contrairement à d’autres, il ne devait par exemple pas trouver quelqu’un qui soit absolument au bénéfice d’un permis de conduire, puisque son véhicule adapté lui permet de prendre le volant tout seul. «Au départ, je cherchais une seule personne. Mais je me suis vite aperçu que le panel des tâches demandées, allant des soins au ménage en passant par l’aide pour les tâches administratives et la cuisine, était trop étendu. Tout comme les horaires. Et que je risquais de passer à côté de belles personnalités comme Erica. Du coup, j’ai choisi de prendre plusieurs assistants.»

Un soutien dans les tâches quotidiennes

Depuis août dernier, Pierre Margot-Cattin peut compter sur l’aide régulière d’Erica Hatt.

Erica n’avait aucune formation en la matière. C’est, paraît-il, souvent le cas. «D’abord parce qu’au fond je ne me sens pas malade, sourit Pierre. Erica, Béatrice et Jean-Marie ne viennent pas chez moi pour me soigner médicalement. Mais pour me permettre de vivre de manière aussi autonome que possible dans ma maison.» Installé à Lavey depuis l’été dernier, il a déménagé avec sa famille depuis le canton de Fribourg pour se rapprocher de la HES de Sierre, trop éloignée de son précédent domicile. «Ma femme travaillant à Lausanne, nous sommes désormais idéalement placés, quasiment à mi-chemin.» Sa villa de plain-pied fourmille d’équipements adaptés à son handicap, dont un lit électrique, permettant de faciliter un transfert dans son fauteuil roulant (électrique, lui aussi). «J’ai rapidement pris la main pour la manœuvre, malgré notre différence de poids», note Erica. Tous deux éclatent de rire. Ils se font à l’évidence confiance, évoquent avec na-


SOCIÉTÉ 26 |

|

TÉMOIGNAGES

turel ces moments où l’assistante personnelle entre forcément dans l’intimité de la personne handicapée. «Lorsque Erica arrive le matin, ma femme et moi sommes encore souvent endormis. Elle fait forcément partie intégrante de notre vie de famille. Et c’est clair, il ne faut pas avoir peur du contact physique», souligne Pierre. Tout est affaire de juste distance, et en la matière elle ne s’avère pas forcément aisée à trouver. Se montrer prévenant mais discret, rester l’employé tout en faisant preuve de psychologie et de tact en développant une relation particulière: voilà tout l’enjeu de ce nouveau programme. Et pour Dominique Wunderle, éducatrice spécialisée qui œuvre depuis dixhuit ans à Cap-Contact entourée de personnes handicapées, «il est vrai que j’entends souvent qu’elles préfèrent s’adresser à quelqu’un qui a envie d’apprendre, donc pas forcément des gens diplômés». De toute manière, ajoute-t-elle, «on voit assez vite si ça colle, s’il s’installe ce partage et cette bonne distance ou pas».

| No 17, 23 AVRIL 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

«Erica fait forcément partie intégrante de notre vie de famille»

D’où les trois mois d’essai, comme pour un boulot normal. Evidemment, comme dans toute relation humaine, l’usure du temps joue son rôle: «Plus les soins sont nombreux et compliqués, plus le besoin réciproque de prendre un peu d’air peut

se faire sentir. Comme dans le film, d’ailleurs, où Omar Sy, alias Driss, cesse de s’occuper de François Cluzet après dix ans tout en restant son ami.» Texte: Pierre Léderrey Photos: Isabelle Favre

Publicité

Faites des économies avec la StarCard !

% 0 –1 Sur votre premier achat avec la StarCard.*

Demandez maintenant une nouvelle StarCard dans votre pharmacie Amavita d’ici au 31 mai 2012 et vous recevrez 10% de rabais sur votre premier achat avec la carte de fidélité gratuite. De plus, vous économiserez sur chaque achat.

N O B e r v ot r ais su c une e r ab 10% d r achat ave .* d ie p r e m l e St a r C a r l n o u ve

* Rabais valable jusqu’au 31 mai 2012 pour les nouveaux clients StarCard sur le premier achat avec une nouvelle StarCard. Hors médicaments sur ordonnance. Non cumulable avec d’autres bons, promotions et articles à prix déjà réduits.


Ruf Lanz

Nous nous réjouissons du vif succès rencontré par Delizio dans notre sondage représentatif. C’est une belle preuve que notre engagement pour une qualité optimale et une saveur de café incomparable est en harmonie avec votre goût. Voici les conditions du test: en mars 2012, l’institut indépendant d’analyse de marché LINK a sondé, sur notre requête, 2000 personnes entre 18 et 74 ans. Lors d’un test à l’aveugle, les cafés suivants de Delizio, puis de Nespresso ont été comparés: Delizio Espresso Alba (60 %) et Nespresso Espresso Roma (40%) ainsi que Delizio Lungo Fortissimo (49 %) et Nespresso Lungo Fortissio (51%). Le chiffre entre parenthèses indique leur préférence de goût. Plus d’informations concernant le test comparatif sur www.delizio.ch.


SOCIÉTÉ 28 |

|

JEUX OLYMPIQUES DE LONDRES

| No 17, 23 AVRIL 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

L’or olympique dans la cible

La Genevoise Valentine de Giuli pratique le tir à l’arc, un sport méconnu qui pourtant a beaucoup d’adeptes.

I

l faut la voir sortir une flèche du carquois, la faire glisser entre ses doigts, l’ajuster. Puis, majestueusement, tendre la corde au maximum. Le temps s’arrête, on n’ose plus bouger. Et tac, la flèche s’envole et atteint le cœur de sa cible, septante mètres plus loin. Epoustouflant! Peut-on encore respirer au moment de lâcher la corde? «Bien sûr, c’est même mieux! rit Valentine de Giuli. A ce moment-là, je fais le vide, je pense à ma position, il faut être calme, sûre de soi. Surtout, ne plus se demander si la technique est correcte.» Aujourd’hui, le temps est gris, la pluie menace. Mais en réalité, les conditions se révèlent plutôt bonnes pour la pratique du tir à l’arc: «Le pire, c’est lorsqu’il y a des rafales de vent, ou quand la lumière change en permanence. Les compétitions ont lieu par tous les temps, il faut faire avec.» Surtout,ne lui parlez pas de Guillaume Tell et de sa pomme. Car l’arbalète diffère totalement du tir à l’arc. «Tout le monde confond. Pourtant, je suis plus proche de Robin des Bois que de Guillaume Tell!»

Une sœur championne de Suisse junior A Jussy (GE), ils sont 120 à s’entraîner. Les débutants ont une cible à quelques mètres, et plus l’on progresse, plus l’on tire loin. Autour des cibles de bois et de paille, les nombreux impacts montrent toute l’adresse et la technique nécessaires pour en viser le centre. Le père de Valentine de Giuli a fondé le club il y a douze ans. Depuis, toute la famille s’y est mise et la jeune femme peut trembler: sa petite sœur vient de décrocher le titre de championne suisse junior. «On ne concourt pas dans la même catégorie, donc on s’encourage. Mais on verra quand elle ne sera plus junior», rigole l’aînée de 21 ans. Quand on lui propose d’intégrer le cadre national, en 2005, elle tombe des nues. «Je me suis rendu compte que j’avais du potentiel, j’ai cru en moi. Un

«Ça se présente bi en pour l’équip e de Suisse et pour m oi»

Nom: Valentine de Giuli Date de naissance: 2 octobre 1990 Discipline: «Pour moi, le tir à l’arc, c’est beau à voir, beau à faire. Et une histoire de famille.» Le titre de film qui résume votre vie: «Robin des Bois», car à chaque fois que j’évoque mon sport, on pense au film.»

Découvrez Valentine de Giuli en vidéo.

mois après, j’ai participé à la Coupe d’Europe junior, où j’ai réalisé l’un de mes meilleurs résultats. L’ambiance était géniale.» Depuis, elle n’en démord plus. Son bac en poche, en 2009, elle se consacre uniquement à son sport, avec comme objectif l’or olympique. «Ça se présente bien pour l’équipe suisse et pour moi, glisse-t-elle. Au début, on était à la traîne, mais on a réussi à souder l’équipe et se tenir les coudes.»

De longues heures d’entraînement L’élite suisse des archères se compose de Romandes, qui se retrouvent régulièrement à Neuchâtel pour l’entraînement. Mais le fond du travail s’effectue en solo, à Jussy, à aligner les flèches, faire des exercices de fatigue, de précision et, surtout, du travail de respiration. Retraité, l’ancien coach de l’équipe suisse s’est proposé pour l’entraîner gratuitement, deux à quatre heures par jour. «Il le fait amicalement depuis cinq ans, je lui dois beaucoup. Avant, je m’entraînais seule, ce n’était pas très motivant.» Le matériel lui est fourni par la fédération. Et pour les autres dépenses, les parents la soutiennent. «J’ai peu de sponsors.» Un mental d’acier demeure la clé. Elle vient de rater le titre de championne suisse d’un cheveu: «Tout s’est joué sur la dernière flèche, on était au coude à coude, et j’ai mal ajusté.» Mais elle a vite digéré cet écueil, car dans son viseur il n’y a que les JO: «J’ai sacrifié énormément de choses pour me qualifier. Je serais très déçue si ça ne marche pas.» Toutefois, comme elle le précise ellemême, le tir à l’arc se pratique à tout âge, il y aura encore bien d’autres occasions. La suite se profile déjà: en septembre, elle entamera des études d’architecture à l’EPFL, sur les traces de son père. «Je crois que j’aurais besoin de penser à autre chose à ce moment-là.» Texte: Mélanie Haab Photos: Nicolas Righetti-Rezo


|

MIGROS MAGAZINE | No 17, 23 AVRIL 2012 |

SOCIÉTÉ

|

JEUX OLYMPIQUES DE LONDRES | 29

Mes premiers JO

Valentine de Giuli: «Avec l’expérience, je gère mieux le stress.»


SOCIÉTÉ 30 |

|

ENVIRONNEMENT

| No 17, 23 AVRIL 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

Au chevet des cours

Partout en Suisse, des gardes-rivières surveillent l’évolution des paysages fluviaux dans le cadre du programme Riverwatch du WWF. Sylvian Arrigo est de ceux-là.

U

ne fois de plus, ne nous fions pas aux apparences. En effet, pour le promeneur du dimanche, le cadre a tout pour être idyllique: un charmant cours d’eau bordé de grands saules – le Seyon – traverse un paysage aussi champêtre que verdoyant – le Val-de-Ruz – avant de se jeter dans le lac de Neuchâtel. Et pourtant... «Pour le spécialiste, la situation est catastrophique», avertit Sylvian Arrigo. Responsable financier d’une société de téléréseau et surtout pêcheur amateur, le Neuchâtelois serait-il un indécrottable pessimiste? Non. «Regardez le lit de la rivière. Il s’est enfoncé de plus de 60 centimètres en dix ans. L’incision atteint même 1,5 mètre en certains endroits. Cela s’explique par le fait que le Seyon a en partie été canalisé par des bâches en nylon tendues entre des pieux. Il file maintenant tout droit à Neuchâtel.»

Une pression de l’eau verticale Du coup, en cas de crue, la pression de l’eau ne se fait plus horizontalement comme cela devrait être le cas, mais verticalement. Et cette chenalisation d’entraîner un creusement du lit qui assèche les champs adjacents. «Autrefois, les rives étaient ici bordées de prairies hu-

mides. Une zone particulièrement privilégiée par la fritillaire pintade, une espèce végétale menacée de disparition et dont les belles fleurs à clochettes mauves se font de plus en plus rares.» De plus, les différentes corrections du Seyon ont peu à peu effacé les élégantes courbes naturelles de la rivière. «Les méandres ne sont pas seulement esthétiques. Ils fournissent un habitat diversifié pour les poissons puisque l’eau y creuse des caches. La truite fario les affectionne particulièrement.» Fort de ce constat, Sylvian Arrigo et la Fario, Société des pêcheurs en rivière de Neuchâtel, Val-de-Ruz et environs, ont conduit un vaste projet de revitalisation. Celui-ci s’inscrit dans le cadre de Riverwatch du WWF Suisse, un programme visant à mobiliser partout en Suisse des bénévoles aptes à sauvegarder les cours d’eau de leur région (lire encadré). «Je m’y suis affilié dès 2007, car je savais que je pourrais alors bénéficier d’une structure forte au niveau national.»

«Oter le carcan dans lequel est actuellement la rivière»

L’écrevisse à pattes blanches est la première espèce à avoir disparu du cours d’eau.

Des espèces de poissons comme le vairon ont déjà refait leur apparition dans le Seyon.

Sur le papier, l’idée est simple: «Renaturer un tronçon de 1000 mètres sur le site dit des Prés-Maréchaux. Le but est d’ôter le carcan dans lequel est actuellement la rivière, de faire méandrer à nouveau cette dernière et de remonter son lit au niveau des champs. On retrouvera alors une situation

La fritillaire pintade se fait de plus en plus rare dans la région.

La truite fario apprécie particulièrement les caches creusées par les méandres des rivières.


|

Migros Magazine | No 17, 23 AVRIL 2012 |

société

|

environneMent | 31

d’eau

et conduisent des projets de revitalisation

de prairies humides comme en 1880.» Dans les faits, la tâche est bien plus ardue et ne peut être l’œuvre d’un seul homme. «Il a fallu convaincre les différents acteurs. C’est aujourd’hui chose faite et, au final, cette collaboration est une première pour le canton de Neuchâtel», précise Sylvian Arrigo. De fait, la restauration du Seyon est soutenue par la Fario, l’Association pour la protection du Seyon et de ses affluents, Pro Natura Neuchâtel ainsi que par l’Etat de Neuchâtel qui l’a inscrite dans sa planification quinquennale. Quant au WWF Suisse, enthousiasmé par le concept, il a décerné un prix à la Fario à l’occasion d’un concours national de revitalisation des cours d’eau qui s’inscrivait dans le programme Riverwatch. L’organisation de protection de l’environnement a ainsi promis de débloquer 25 000 francs lorsque les travaux débuteront. C’était en 2008. Quatre ans plus tard, sur le terrain, les pelles mécaniques n’ont toujours pas fait leur apparition. Normal, l’aménagement du territoire est avant tout gourmand en temps. «Aujourd’hui, le projet a mûri et est dans les mains du canton qui met tout en œuvre pour obtenir les échanges de terrains nécessaires à la réalisation du projet.» Quant aux coûts, ils sont estimés à plus de 400 000 francs pris en charge par l’Etat, la Confédération et le WWF.

Un projet d’envergure

Sylvian Arrigo, garde-rivière: «Après la renaturation, on retrouvera la situation des prairies humides comme en 1880.»

«Autrefois, les rives étaient ici bordées de prairies humides» Sylvian Arrigo, garde-rivière

Sylvian Arrigo se veut optimiste: «Le chantier pourrait commencer l’année prochaine.» Avant d’admettre: «Il est vrai que des projets de cette importance, on ne peut en porter qu’un ou deux dans une vie.» Du coup, l’observateur peut se demander ce qui motive notre homme à passer plus de temps à s’occuper de protection de l’environnement que de pêche à la mouche. Pour Sylvian Arrigo, les deux activités vont de pair: «Je suis né dans cette région. Quand j’étais petit, j’allais déjà pêcher avec mon père. Nous


Migros

Les classiques britanniques pour la saison BBQ

SPINAS CIVIL VOICES

Nouveau chez

APRÈS MOI LA SÉCHERESSE. Celui qui exploite abusivement les sources d’eau boit dans le verre de son voisin. Aidez-nous à garantir une répartition équitable de l’eau dans les pays pauvres du Sud. www.helvetas.ch Dès maintenant, versez 30 francs par SMS: envoyez eau 30 au 488.

HP est en vente à votre Migros


|

SOCIÉTÉ

MIGROS MAGAZINE | No 17, 23 AVRIL 2012 |

|

ENVIRONNEMENT | 33

Devenir garde-rivière Chaque année, le WWF forme des gardes-rivières aux quatre coins de la Suisse. Après avoir suivi une formation Riverwatch de quatre jours, chacun détermine le tronçon d’un cours d’eau dont il souhaite s’occuper.

La fritillaire pintade est une espèce protégée.

Le coût de la revitalisation du cours d’eau est estimé à 400 000 francs.

ne restions par contre jamais le long du Seyon étant donné qu’il était trop pollué. Nous nous rendions plus loin, dans les gorges de l’Areuse.»

L’importance des pêcheurs Cette situation a beaucoup marqué Sylvian Arrigo qui a développé au fil des ans une fibre écologique. Comme beaucoup de pêcheurs d’ailleurs. «Ce loisir touche toutes les catégories socio-professionnelles, du cantonnier au professeur. Pourtant, tous ont un point commun, soit un sens de l’observation remarquable. Ils alertent le garde-faune en cas de soupçon de pollution, nettoient les rives et ont une gestion des captures parfaitement appropriée à l’espèce.» Notons encore que le projet de revitalisation du Seyon ne prévoit pas une amélioration de la qualité de l’eau. «Il s’agit là avant tout d’un problème de stations d’épuration contre lequel un garde-rivière ne peut pas faire grandchose», explique Sylvian Arrigo qui note toutefois que de nombreux efforts ont déjà été réalisés par les pouvoirs

La mission d’un «riverwatcher» consiste notamment à surveiller et informer l’organisation de protection de l’environnement de toute évolution (positive ou négative) et, surtout, de conduire un projet de revalorisation du paysage fluvial

publics. Dans les années 1960, le Seyon ne comptait par exemple plus aucune espèce de poisson. De plus, cette rivière neuchâteloise bénéficie d’un très petit bassin versant. En été, par exemple, l’étiage, c’est-àdire le débit le plus faible d’un cours d’eau, se compose d’à peine 25% d’eau de source, le reste provenant des rejets des stations d’épuration. Du coup, en cas d’orage par exemple, celles-ci souffrent de souscapacités, et il arrive que, par des déversoirs, les eaux usées finissent sans traitement dans la rivière.

frayer dans certains secteurs. Toutefois, ce n’est pas encore le cas de la truite fario; la pisciculture cantonale joue donc un rôle vital, car celle-ci réintroduit chaque année des dizaines de milliers d’alevins et pallie les manquements de la nature.» A terme, grâce à son projet de revitalisation et à un réseau efficace du traitement des eaux usées, Sylvian Arrigo rêve que la truite puisse se reproduire naturellement dans le Seyon. Et mieux encore, qu’il soit à nouveau possible d’observer l’écrevisse à pattes blanches, la première espèce à avoir disparu du cours d’eau. Sylvian Arrigo y croit: «Ailleurs en Suisse, des rivières comme la Suze dans le vallon de SaintImier ont pu être renaturées. Pourquoi n’en serait-il pas de même ici?»

«Le chantier devrait commencer l’année prochaine»

Le rôle primordial de la pisciculture cantonale Mais aujourd’hui avec la modernisation des infrastructures et le regroupement de certaines autres, la qualité de l’eau s’améliore et les pics de pollution se font plus rares. Par conséquent, des espèces de poissons refont leur apparition. «Le vairon parvient même à nouveau à

Texte: Pierre Wuthrich Photos: David Houncheringer / Keystone / Istockphotos

en collaboration avec le WWF et les instances publiques. La prochaine formation aura lieu en mai et juin 2012 à Lausanne, Monthéron (VD) et Morges. Infos: www.wwf.ch/ riverwatch ou riverwatch@wwf.ch.


ENTRETIEN 34 |

|

FRANçOISE pIRON

| No 17, 23 AVRIL 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

Françoise Piron vient de publier son deuxième livre, «Le fruit de la mixité. Pour un meilleur équilibre homme / femme dans l’entreprise».


|

enTreTien

Migros Magazine | No 17, 23 avril 2012 |

|

Françoise Piron | 35

«La société programme les femmes à ne pas faire carrière»

Pourquoi est-ce si difficile d’allier ambition professionnelle et enfants? L’éclairage de Françoise Piron, ingénieure et féministe. Après quarante ans de révolution féministe, pourquoi un livre sur la position des femmes en entreprise?

Il faut savoir que la proportion des femmes cadres est en stagnation. De plus, en vingt ans de loi sur l’égalité, il n’y a pas de changement notoire dans le comportement des filles et des garçons face au choix des métiers. L’idée de faire un livre sur ce thème est partie du Bureau fédéral de l’égalité, en 2005. J’ai opté pour un ouvrage grand public, en partant d’histoires de vie, d’exemples que j’avais autour de moi. Et comme on a déjà beaucoup parlé d’égalité et de diversité, j’ai voulu mettre l’accent sur la mixité, qui est l’intégration des hommes et des femmes à tous les niveaux de la hiérarchie. Je l’ai complété de cinq petits films, parce que c’est important de passer par l’image pour changer les mentalités. J’aimerais vraiment que les mères, les grand-mères ou même les pères offrent ce livre à leurs filles. Paradoxe: les femmes sont aujourd’hui plus nombreuses que les hommes à décrocher un diplôme universitaire, mais elles sont rares à occuper des postes de direction…

Oui, les femmes représentent moins de 20% des cadres et seules 3 à 4% d’entre elles sont dans le top management. Pourquoi? J’aime l’image du tuyau percé. On s’est dit que pour avoir plus de femmes dans les postes à responsabilité, il fallait mettre plus d’eau dans le tuyau, c’est-à-dire avoir plus de filles sur les campus. Mais malgré les programmes d’encouragement pour les filles aux études, supérieures scientifiques, ça ne suit pas dans la vie professionnelle. Bien que l’Etat ouvre de plus en plus de places de crèches, que les entreprises aménagent le temps de travail, tout cela ne suffit pas. On a sans doute oublié une dimension: la part émotionnelle des

femmes, les raisons qui font qu’elles ont envie ou non de faire carrière. Ce serait finalement encore la faute des femmes…

Non, c’est la société qui les programme pour ne pas faire carrière. On élève encore les garçons comme des princes charmants qui devront nourrir et protéger leurs familles. Les hommes doivent réussir comme leurs pères. Faire carrière avant 40 ans en sacrifiant tout, d’où une grande souffrance quand ils n’y arrivent pas... Et les femmes, on les élève dans l’idée du soin aux autres, de leur entourage. C’est Cendrillon qui attend en lavant par terre jusqu’à ce que le prince à cheval passe par là et la sorte de sa condition. Les femmes attendent un phénomène extérieur qui va les sauver et, dans l’intervalle, elles prennent soin de tout le monde! Cette image-là est encore très ancrée dans l’inconscient collectif. Les femmes ne visent pas d’être le premier salaire du couple. Une répartition des rôles accentuée par l’arrivée du premier enfant…

Oui, mais la maternité n’est pas la cause principale de cet état de fait. Car si toutes les femmes sans enfant faisaient carrière, elles seraient plus que 3% à occuper des postes de cadres supérieurs. Or ce n’est pas le cas. Elles s’engagent professionnellement un peu plus loin que les autres, mais n’arrivent quand même pas au top management. Il y a donc d’autres raisons. Lesquelles?

Je pense qu’il y a surtout une pression sociale, des non-dits, des attentes différentes vis-à-vis des filles et des garçons. Qui font que les femmes sont élevées avec ce sentiment de culpabilité si elles ne sont pas là pour leurs enfants. Même

Bio express

1963: naissance de Françoise Piron à Pully (vD). 1986: diplôme d’ingénieure en génie civil à l’EPFl. Travaille pendant cinq ans sur les chantiers en géotechnique, reconnaissance de terrain et calculs en dimensionnement. 1993: s’engage au Service de la protection des eaux à Berne pendant trois ans. En parallèle, reçoit le mandat de créer un bureau de l’égalité à l’EPFl en 1994. 1997: publie son premier ouvrage «Carrières de femmes. Passion d’ingénieures», Ed. PPUr. 2002: crée Pacte, petite PME du social plutôt qu’association, qui essaie de promouvoir les femmes dans l’économie et les entreprises privées. Organise des cafés-emploi à lausanne et à Genève. 2011: publie son deuxième livre, «le fruit de la mixité. Pour un meilleur équilibre homme / femme dans l’entreprise», sous forme d’entretien réalisé par Fabienne Bogadi, Ed. Xenia.

chez les femmes les plus décidées, l’arrivée du premier enfant provoque un changement émotionnel profond. Les courbes de travail le montrent: à 30 ans, le taux d’activité des femmes chute alors que les hommes boostent leur carrière. Si en plus on met la pression sur les mères, qu’on leur dit d’allaiter une année, de faire des légumes à midi et que la belle-mère s’en mêle, elles renoncent, elles ne se sentent plus capables. Et lâchent le boulot. N’y a-t-il pas aussi un manque d’ambition?

C’est ce qu’on dit toujours. D’autant que, pour les femmes, ambition rime avec gros mot. On leur dit qu’il faut réseauter, savoir se placer, aller aux apéritifs de


|

ENTRETIEN

MIGROS MAGAZINE | No 17, 23 AVRIL 2012 |

l’entreprise, mais quand on doit s’occu­ per des enfants le matin, à midi et le soir, c’est impossible. Je crois qu’elles sont tout aussi ambitieuses que les hommes, mais encore une fois, la pression est telle qu’elles veulent d’abord être une bonne mère pour être acceptées par la société. Les entreprises n’auraient-elles pas aussi des efforts à faire?

Oui, c’est important que les entreprises soient ouvertes au temps partiel pour les femmes et les hommes, qu’elles soient favorables au télétravail et au job sha­ ring, qu’elles offrent une flexibilité d’horaire aux femmes plutôt que des ac­ cessoires de bureau en cuir ou une voi­ ture de fonction! Mais ce n’est pas suf­ fisant. Il faut travailler sur les freins in­ térieurs. Les hommes aussi en ont d’ail­ leurs. La plupart d’entre eux voudraient réduire leur taux d’activité pour s’occu­ per de leurs enfants, ils en parlent autour d’eux, mais ils n’osent pas le demander à leur chef, parce qu’ils doivent montrer qu’ils sont ambitieux et carriéristes.

Pourquoi ne croyez-vous pas à la solution des quotas?

Parce qu’on ne résout pas les problèmes qui sont dans les têtes, les freins inté­ rieurs justement. Ce n’est pas pour un quota qu’une femme va laisser son en­ fant à la garderie. Il faut qu’elle soit d’abord rassurée sur son rôle de bonne mère, de bonne employée, de bonne épouse. A quoi cela sert­il d’aller cher­ cher des femmes si celles­ci refusent le poste pour un tas de raisons person­ nelles? Et si on propulse trop vite une femme et que l’émotionnel ne suit pas, elle craque. Même la Norvège, qui pra­ tique la politique des quotas, n’a pas 50% de femmes dans les entreprises. Cela dit, les quotas seraient utiles dans les conseils d’administration. Ils oblige­ raient les hommes à élargir leur carnet d’adresses, à aller chercher un peu plus loin que parmi leur cercle de copains d’école ou de partenaires de golf.

«Ce n’est pas pour un quota qu’une femme va laisser son enfant à la garderie»

|

FRANçOISE pIRON | 37

La superwoman qui fait tout, qui a tout réussi, ça décourage toutes les autres. Les bons modèles féminins sont d’abord accessibles, il faut pouvoir se projeter en eux. Et en avoir envie. Une femme qui s’habille comme un homme en costume trois pièces, qui a renoncé aux enfants, qui mène son équipe à la dure, qui s’est construit une carapace, n’est pas forcé­ ment très inspirante. D’après une étude McKinsey, les entreprises mixtes seraient plus performantes que les autres. Pourquoi?

Je mets un bémol à cette étude, parce qu’on ne peut pas généraliser à l’en­ semble de l’économie un résultat basé sur les entreprises à majorité féminine, lesquelles sont tout de même minori­ taires. Résoudre le problème écono­ mique mondial en engageant des femmes, même la féministe que je suis a des doutes. Je crois davantage en la di­ versité. Il faut mettre dans le top mana­ gement des gens différents, des créatifs, des artistes, des philosophes. Aller cher­

On a besoin de modèles de femmes. Quels sont les modèles féminins inspirants?

Publicité

% 10 les ca

Repose-pieds AMALFI Tissu, blanc, capitonné, 65 x 65 x 42 cm

avant 249.– maintenant

225.–

és, p a n a c ui l s su r l e s t s e t l e s f a u t e li napés-

Fauteuil AMALFI Tissu, blanc, capitonné, 76 x 70 x 78 cm

avant 349.– maintenant

315.–

Canapé 2 places CALIFORNIA Tissu nanotechnologique Magu, vert, 182 x 90 x 76 cm Antitache

avant 927.– maintenant

835.–

Canapé-lit SALAMANCA Tissu, beige/anthracite à motifs, 200 x 82 x 65 cm, surface de couchage 80/160 x 200 cm

avant 749.– maintenant

www.micasa.ch

Valable du 3 au 30.4.2012. Disponible dans tous les magasins Micasa et dans la boutique en ligne.

675.–


LES SPECIAL EDITIONS DE RED BULL.

LE GOÛT DE CANNEBERGE, LIMETTE OU MYRTILLE. L’EFFET DE RED BULL. VALEUR FR.

Achat minimal: Fr. 5.70 Valable de 24 avril au 7 mai 2012

1.90

REMISE

UFilisable dans les plDs grands magasins Migros de SDisse. 1 coupon de rabais original par offre sera accepté. Non cDmDlable aBec d’aDFres coDpons.

RED BULL SPECIAL EDITIONS 3 x 250ml


|

ENTRETIEN

MIGROS MAGAZINE | No 17, 23 AVRIL 2012 |

cher hors des cercles habituels pour avoir des éclairages alternatifs. Il faut des empêcheurs de tourner en rond, qu’ils soient hommes ou femmes.

FRANÇOISE PIRON | 39

veut pas dire qu’ils font la moitié des tâches ménagères… Mais ces hommes «féminisés» veulent s’occuper de leur famille et travailler. Il faudra s’adapter à cette génération-là.

Qu’avez-vous envie de leur dire, aux petites filles?

Osez faire les choses que vous avez envie de faire. Et aux parents, je leur dirais de ne pas décourager les petites filles qui jouent au Meccano! Pourquoi les publicités montrent-elles toujours les papas en train de jouer aux échecs avec leur fils, alors que les mamans ne font que manger une assiette avec leur fille? Cette imagerie véhicule l’idée que la petite fille est une princesse bien habillée et que seul le garçon serait capable d’hériter d’un savoir-faire. » Dans les écoles, j’insiste pour dire que les filières scientifiques sont aussi pour les filles. Jusqu’à 12 ans, filles et garçons ont les mêmes résultats en maths. Et tout à coup, à la puberté, les filles deviennent soudain débiles en maths! Elles se mettent au fond de la classe et ne participent plus, même quand elles savent la réponse. Parce que c’est mieux que les petits copains ne les voient pas comme de grosses têtes matheuses intellos. On ne drague pas une fille quand elle est bonne en maths. Encore une question de représentation sociale.

|

Pensez-vous vraiment qu’un jour il y aura parité dans les entreprises à tous les étages de la hiérarchie?

S’il y avait déjà 30% d’hommes à temps partiel, ce serait pas mal. De plus en plus, il faudra que les deux conjoints travaillent, on est dans une société beaucoup trop risquée pour compter sur un seul job. Je pense qu’il est aussi plus sain que les deux gardent une activité professionnelle même à temps partiel, ne serait-ce que pour l’harmonie du couple. Avant dix ans, il faudra avoir changé l’état d’esprit des gens et des entreprises. Le modèle qui a valu jusqu’à maintenant n’est tout simplement plus viable. Entretien: Patricia Brambilla Photos: François Wavre-Rezo

«L’urgence économique va accélérer le changement de mentalités»

Publicité

Combien de temps cela va-t-il prendre pour que les choses changent?

Il y a urgence. On ne peut plus attendre vingt ans, parce qu’on manque de gens formés, qualifiés, notamment dans l’ingénierie mais dans d’autres domaines aussi. Le baby-boom est passé, la génération suivante est moins nombreuse donc, mathématiquement, il y a moins de talents sur le marché. Si on ne va pas chercher les femmes et les nouveaux hommes qui commencent à raisonner comme elles, on aura un vrai problème de relève. Je pense que l’urgence économique va accélérer le changement des mentalités.

du DVD Des extraits gne le a p m qui acco iron livre de F. P

Mais où sont-ils ces nouveaux hommes, dont on parle, mais qui n’apparaissent pas dans les statistiques du temps partiel?

Ils existent! Ce sont ceux qui ne veulent plus travailler comme leurs pères, parce qu’ils savent que ça ne fonctionne pas. Ce sont des hommes qui prennent soin de leur corps, montrent leurs sentiments et surtout veulent s’occuper de leurs enfants. Que ce soit ici, à Paris, à Damas, à New York ou en Afrique, ils les portent en kangourou, tiennent leur bébé dans une main et le laptop dans l’autre. Ça ne

rix d Q u el p

e bea

uté

ag ous g allez-v

n er?

Participez dès maintenant au grand concours photos «I am» sur www.migros.ch/iam-concours


EN MAGASIN 40 |

|

POISSON BIO

| No 17, 23 AVRIL 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

S

itué à l’embouchure période d’au moins dix-huit du Rhône sur les rives mois entre la naissance de du Léman, à 5 km de l’animal et sa commercialila frontière française, Le sation. Bouveret (387 m d’altitude) Dans les bassins aussi bien compte à peine 800 habitants intérieurs (200 m2) qu’extémais abrite le plus grand éle- rieurs (3000 m2), le débit de vage de truites bio de Suisse. l’eau atteint 80 à 100 litres Norbert Giorpar seconde. Cette gione, chef d’exeau, qui provient Une partie de ploitation chez d’une source appartenant à New New Valfish, tient dans ses mains Valfish, coule dans une truite de Génération M l’installation après 2 ans: «Ce spé- représente avoir été nettoyée cimen pèse envi- l’engagement et est rejetée dans ron 650 g. Nous de Migros envers la rivière après un en ferons des fi- les générations à second traitement. lets. Les truites venir. Migros Bio y La truite est un pesant 300 g de apporte une contri- poisson qui affecmoins et plus bution précieuse. tionne les eaux jeunes de quelques propres, froides et mois seront quant à elles riches en oxygène. Des bancs vendues entières.» de gravier ont été aménagés Les truites bio ont la dans les bassins et des tuyaux chance de pouvoir batifoler immergés offrent aux poisdans leur bassin un peu plus sons des cachettes idéales. En longtemps que leurs congé- été, Norbert Giorgione tend nères des élevages tradition- en outre d’épais filets noirs nels. Bio Suisse prescrit une au-dessus des bassins, pour

L’élevage de truites bio est situé au Bouveret, en Valais.

Truites bio du Valais

Il est indispensable de ménager les ressources naturelles pour que la prochaine génération puisse elle aussi déguster du poisson frais. Les élevages bio montrent l’exemple. Truite bio, élevage bio, Suisse, au prix régional/du jour, en libre-service ou au comptoir*

*En vente dans les plus grands magasins

Norbert Giorgione et Ivana Stalder en train de trier les truites bio d’après leur taille et de les distribuer dans les bassins.


|

EN MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | No 17, 23 AVRIL 2012 |

POISSON BIO | 41

Poisson durable

Les truites bio sont nourries deux fois par jour. Cependant, quand il fait froid, les poissons mangent moins.

Migros est membre du WWF Seafood Group en faveur du poisson durable. Pour cela, Migros prend en considération les espèces en danger et élargit en permanence son offre de poisson sauvage MSC, de poisson d’élevage bio et de poisson suisse.

Migros Bio Le label bio est attribué aux produits issus d’une agriculture ou d’une pisciculture durables et proches de la nature. Le poisson et les fruits de mer reçoivent de la nourriture bio et vivent dans des vastes bassins. Des organes indépendants contrôlent la certification.

MSC Le label MSC est attribué aux produits issus d’une pêche durable certifiée. Les poissons et les fruits de mer sont toujours issus d’une pêche sauvage. MSC apporte une contribution importante à la sauvegarde des ressources marines. WWF Seafood Group Le WWF Seafood Group regroupe des entreprises désireuses de contribuer à la protection des mers. Leur objectif: limiter progressivement leur offre aux seuls poissons issus de stocks gérés durablement et d’élevages bio.

Filets de truite fumée bio, élevage bio, en libre-service, 100 g, Fr. 5.90* *En vente dans les plus grands magasins

Saumon fumé bio, élevage bio, en libre-service, 100 g, Fr. 8.60*

*En vente dans les plus grands magasins

Filet de saumon bio, élevage bio, au prix régional/du jour, en libre-service ou au comptoir*

*En vente dans les plus grands magasins


EN MAGASIN 42 |

|

POISSON BIO

| No 17, 23 AVRIL 2012 |

Selon le WWF, le poisson bio, issu d’un élevage durable, peut être acheté et consommé en bonne conscience.

Des tuyaux immergés offrent aux truites bio des cachettes idéales.

Des boîtes de couleur garantissent que les poissons ne soient pas échangés.

Elena Stalder, employée chez New Valfish, appose le sceau bio sur un poisson.

Lors du contrôle de qualité, les truites sont munies d’une étiquette bio.

Crevettes bio décortiquées, cuites, salées, glacées, élevage bio, congelées, 400 g, Fr. 12.40*

* En vente dans les plus grands magasins

protéger les poissons du soleil. Selon les directives bio et dépendant de la sorte en question, les poissons doivent avoir assez d’ombre pour pouvoir grandir. Dès que les truites atteignent l’âge et le poids prescrits, elles sont munies d’un sceau au niveau des branchies afin que le consommateur puisse les repérer dans les rayons produits frais de Migros. Puisque le poisson est sain et très populaire, la surpêche des océans est une réalité. Mais le poisson bio, par recommandation du WWF, peut être acheté et consommé en bonne conscience, car il provient d’un élevage durable. Cela veut dire, par exemple, que ces poissons sont nourris avec de la nourriture bio et qu’aucune autre espèce n’est capturée accidentellement. Texte: Heidi Bacchilega Photos: Hans Schürmann

Crevettes bio, tail-on, décortiquées, cuites, élevage bio, congelées, 300 g, Fr. 12.10* * En vente dans les plus grands magasins

MIGROS MAGAZINE |


|

EN MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | No 17, 23 AVRIL 2012 |

|

POISSON BIO | 43

CINQ QUESTIONS

«Nous tenons un journal pour chaque bassin»

U

ne entreprise de poisson bio doit respecter les directives de Bio Suisse. A cela s’engage, entre autres, Pius Allenmann, chef régional de bio inspecta à Frick (AG). Il est responsable de la certification et du contrôle des élevages suisses de truites bio aussi pour Migros.

L’eau de source fraîche et propre, appartenant à New Valfish, est l’élixir de longue vie pour les truites bio.

Nous tenons un journal pour chaque bassin. Dans une pisciculture bio, la densité maximale autorisée est de 20 kg de poissons par m3 d’eau. Nous inscrivons dans le journal toutes les données concernant les poissons: ! Capacité du bassin ! Densité maximale du bassin ! Nombre et taille des poissons et déplacements de ces derniers: de quel bassin viennent-ils ou dans quel bassin sont-ils transférés? 3. Comment contrôle-t-on la qualité de l’eau?

L’eau des bassins est prélevée au moins

* En vente dans les plus grands magasins

Beignets de crevettes bio, élevage bio, 220 g, Fr. 8.90*

* En vente dans les plus grands magasins

4. Comment pouvez-vous être sûr que les truites bio ne se mélangent pas avec des truites «normales»?

Ce risque n’existe pas dans la mesure où les pisNous ne pouvons proposer cicultures bio ne peuvent que des granulés certifiés élever que des poissons aux poissons. Les besoins bio. en nourriture peuvent être Les œufs et les alevins doivent provenir d’excalculés à l’aide de la quantité de poissons vendue ploitations certifiées bio. (en kg). Le flux de mar- Pius Allenmann, bio Comme pour la nourrichandises (achats de nour- inspecta, à Frick (AG). ture, l’achat des alevins et riture en fonction des bedes œufs est contrôlé à soins) est contrôlé à l’aide des bons de l’aide des certificats et des bons de licommande et des factures. vraison. 1. Comment contrôle-t-on la nourriture?

2. Comment contrôle-t-on la densité des poissons?

Crevettes marinées bio, élevage bio, congelées, 200 g, Fr. 7.80*

une fois par mois. Elle est également analysée par le laboratoire cantonal, qui en mesure la température, le pH ainsi que la teneur en oxygène et en ammoniac.

5. Quelle est la fréquence des contrôles? Sont-ils annoncés?

Il y a un contrôle principal par année. A cette occasion, l’inspecteur annonce sa venue avant la date retenue. Ce contrôle est annoncé pour s’assurer que l’éleveur soit là et puisse présenter les documents requis ainsi que les bons de livraison concernant les douze mois précédents. Des tests supplémentaires inopinés sont par ailleurs effectués ponctuellement afin d’observer l’éleveur dans son travail quotidien et de vérifier que les poissons sont élevés dans les règles. La combinaison de ces deux types de contrôles garantit la crédibilité de l’élevage bio.

Filets de truite de rivière bio, élevage bio, congelées, 250 g, Fr. 12.30*

* En vente dans les plus grands magasins


Une peau propre, qui reste propre et qui sent le propre du matin jusqu’au soir NOUVEAU

Clean Sensation

Un parfum léger et frais

Agent antibactérien Anti-odeurs

20x POINTS

TOUTE LA GAMME GARNIER MINERAL CLEAN SENSATION DÉODORANTS Valable du 24.4 au 7.5.2012

facebook.com/GarnierSwitzerland En vente dans les plus grand magasins Migros

Garnier est en vente à votre Migros


INCROYABLEMENT INCROYABLE MENT FRAIS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 24.4 AU 30.4.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

M-MALIN Un menu avec le plaisir à la carte: le galettes de semou es rg pe as au séré et erez vertes. Vous trouv . w w w r su tte la rece in al -m m fr/ h/ .c saison nts et tous les ingrédie bien frais à votre Migros.

40%

6.45

au lieu de 10.80

Saucisses à rôt ir Olma de St- Gall en lot de 2 Suisse, 4 x 160 g

2.25

au lieu de 2.65

Tous les petits pains M- Classic, emballés –.4 0 de moins p. ex. minisandwiches, 300 g

5.90

Asperges ver tes Espagne / États-Unis, la bot te de 1 kg

1.75

au lieu de 2.20

2.10

Pommes de terre fermes à la cuisson ou riches en amidon, bio Suisse, le sachet de 1 kg

5.90

au lieu de 7.20

Grana Padano râpé en lot de 3 3 x 120 g

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.

Toutes les Coupes Chantilly en lot de 4 –.4 5 de moins p. ex. au chocolat, 4 x 125 g


BIENVENUE DANS LE MO O PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES

40% 2.90

au lieu de 4.90

Poires Abate Fetel Chili / Afrique du Sud, le kg

30%

3.20

au lieu de 4.60

Raisin rosé Chili, le kg

30% 1.40

au lieu de 2.–

Roquette De la région, le sachet de 100 g

1.65

au lieu de 2.10

Toutes les salades râpées bio, 200 g 20% de réduction p. ex. salade de carottes râpées, bio

2.20

au lieu de 2.95

Framboises Espagne 25% de réduction la barquette de 125 g

3.30

Tomates Aromatico Suisse/Pays-Bas, la barquette de 250 g

Société coopérative Migros Aar

3.35

au lieu de 4.20

Pommes de terre fermes à la cuisson, nouvelle récolte Israël 20% de réduction le sachet de 1,5 kg

4.65

au lieu de 5.85

Gala en lot de 3 20% de réduction 3 x 80 g

10.80

au lieu de 12.80

Miniroses, Ma x Havelaar le bouquet de 20


NDE DE LA FRAÎCHEUR. DU 24.4 AU 30.4.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30% 2.30

au lieu de 2.90

Toutes les tar tes 20% de réduction p. ex. tar te aux pommes, 215 g

1.95

au lieu de 2.55

Rôti/escalopes de porc de la cuisse, TerraSuisse viande suisse 20% de réduction les 100 g

40% 7.–

au lieu de 11.70

Tortellonis M-Classic à la ricotta et aux épinards en lot de 3 3 x 250 g

1.75

au lieu de 2.50

Filets de cabillaud, MSC de pêche durable, mer Baltique, les 100 g

30%

2.30

au lieu de 3.30

Jambon de derrière Puccini prétranché, Suisse, les 100 g

30% 4.90

au lieu de 7.–

Salami Rapelli Classico prétranché Suisse, 159 g

30% 1.45

au lieu de 2.10

Escalopes de poulet M-Classic Allemagne / Hongrie, les 100 g

30% 3.40

au lieu de 4.90

Steak de bœuf mariné, TerraSuisse viande suisse, les 100 g

30% 4.90

au lieu de 7.–

Poit rine de dinde Don Pollo en lot de 2 finement prétranchée, Brésil / France, 2 x 137 g


ENCORE DES

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 2

1.40

3.90

au lieu de 5.20

Toutes les tar telettes 25% de réduction p. ex. tar telettes de Linz, 4 pièces, 300 g

3.80

au lieu de 4.50

Mozzarella, bio, en lot de 2 15% de réduction 2 x 150 g

1.55

au lieu de 1.75

Tous les produits Kinder réfrigérés –.20 de moins p. ex. tranches au lait, 5 x 28 g

10.–

Branches Bicolor, Eimalzin, Noir ou Classic Frey en lot de 30 et Frey d’Or Classic ou Noir en lot de 20 p. ex. branches Classic Frey, 30 pièces

33% 1.20

au lieu de 1.80

Farine fleur, TerraSuisse 1 kg

50% 3.–

au lieu de 6.–

Chips M-Classic en sachet XL au paprika ou nature, p. ex. chips au paprika, 400 g

au lieu de 1.70

Toutes les tablettes de chocolat Frey et M-Classic de 100 g (excepté Sélection, Suprême, M-Budget et les emballages multiples), à partir de 2 tablettes –.30 de moins l’une p. ex. Noxana Frey

2.70

au lieu de 3.30

Tous les Blévita en barres ou en emballages de 6 port ions à partir de 2 paquets –.60 de moins l’un p. ex. Blévita, 285 g

1.25

au lieu de 1.60

Toutes les moutardes, Fit-onnaises et mayonnaises (excepté Thomy et Léger) 20% de réduction p. ex. moutarde mi-forte, 200 g


ÉCONOMIES.

24.4 AU 30.4.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

11.50

au lieu de 14.40

Bâtonnets de crème glacée, l’emballage de 24 vanille, chocolat ou fraise 20% de réduction p. ex. vanille, 24 pièces, 684 ml

4.95

au lieu de 6.20

Tout l’assortiment d’aliments pour chien Asco 20% de réduction p. ex. terrine Asco Senior, 4 x 300 g

50%

29.–

au lieu de 58.–

Boîtes de bureau en lot de 2 p. ex. boîtes SpaceBox, transparentes

3.85

au lieu de 4.85

Toutes les spécialités aux pommes de terre Delicious et TerraSuisse surgelées 20% de réduction p. ex. pommes duchesse, 600 g

1.45

au lieu de 1.85

Tous les jus Gold, 1 l ou 3 x 25 cl 20% de réduction p. ex. jus d’orange Gold, 1 litre

50%

5.70

au lieu de 11.40

Piz zas Toscana M- Classic, l’emballage de 3 x 360 g surgelées

50% 4.90

au lieu de 9.80

Tous les Pepsi en emballages de 6 x 1,5 litre p. ex. Pepsi regular

50% 16.90

au lieu de 21.80

Produits Calgon en emballages promotionnels p. ex. en poudre, 1,8 kg

6.95

au lieu de 13.90

Tous les produits de lessive Elan et les revitalisants text iles Exelia p. ex. Elan Power Fresh Color, 2 litres Valable jusqu’au 7.5


POUR LES CHASSEURS DE BONNES AFFAIRES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 24.4 AU 30.4.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

129.–

au lieu de 169.–

39.90

Gril sphérique à charbon de bois grille chromée et poignées en bois. Surface de cuisson de Ø 43,5 cm

7.90

Collants, chaussettes et socquettes pour bébé et enfant, en emballages multiples p. ex. sneakers pour enfant, le lot de 5 paires

Mixeur-plongeur Bamix Made in Switzerland, accessoires inclus: couteau étoile, disque fouet, disque mélangeur, support mural, bo l de 600 ml avec couver cle, livre de recettes Valable jusqu’au 7.5

30%

12.25

au lieu de 17.50

Tous les collants, bas et chaussettes DIM p. ex. collant d’été Teint de Soleil

7.20

au lieu de 9.–

Les sousvêtements et la lingerie de nuit pour femme, art icles Sloggi et DIM inclus 20% de réduction p. ex. slip midi Ellen Amber Valable jusqu’au 7.5

*En vente dans les plus grands magasins Migros.

4.80

au lieu de 5.70

Tout l’assor timent Secure 15% de réduction p. ex. Light Plus, 24 pièces Valable jusqu’au 7.5

7.90

Chaussettes pour homme, en emballages multiples p. ex. chaussettes courtes, le lot de 4 paires

6.90

Chaussettes pour femme, le lot de 3 paires, ou mi-bas fins pour femme, le lot de 7 paires p. ex. sneakers pour femme, le lot de 3 paires

50%

13.15

au lieu de 26.30

Papier hygiénique Hakle en emballages multiples p. ex. camomille, FSC, 30 rouleaux


LISTE D’ÉCONOMIES. OFFRES VALABLES DU 24.4 AU 30.4.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK FRUITS & LÉGUMES Poires Abate Fetel, Chili / Afrique du Sud, le kg 2.90 au lieu de 4.90 40% Fraises, bio, Italie/Espagne, la barquette de 350 g 2.60 Raisin rosé, Chili, le kg 3.20 au lieu de 4.60 30% Pommes de terre fermes à la cuisson ou riches en amidon, bio, Suisse, le sachet de 1 kg 2.10 Asperges vertes, Espagne / États-Unis, la botte de 1 kg 5.90 Framboises, Espagne, la barquette de 125 g 2.20 au lieu de 2.95 25% Roquette, De la région, le sachet de 100 g 1.40 au lieu de 2.– 30% Tomates Aromatico, Suisse/ Pays-Bas, la barquette de 250 g 3.30 Pommes de terre fermes à la cuisson, nouvelle récolte, Israël, le sachet de 1,5 kg 3.35 au lieu de 4.20 20% Radis, De la région, la botte 1.40

Pour vos achats, détachez ici.

POISSON & VIANDE Saucisses à rôtir Olma de St-Gall en lot de 2, 4 x 160 g 40% Poitrine de dinde Don Pollo en lot de 2, finement prétranchée, 2 x 137 g 30% Salami Rapelli Classico prétranché, 159 g 30% Escalopes de poulet M-Classic, les 100 g 30% Crevettes cuites, bio, les 100 g 4.35 au lieu de 6.25 30% Steak de bœuf mariné, TerraSuisse, viande suisse, les 100 g 3.40 au lieu de 4.90 30% Rôti/escalopes de porc de la cuisse, TerraSuisse, viande suisse, les 100 g 1.95 au lieu de 2.55 20% Cordon-bleu de porc, viande suisse, les 100 g 1.90 au lieu de 2.40 20% Jambon de derrière Puccini, prétranché, Suisse, les 100 g 2.30 au lieu de 3.30 30% Brochettes poulet et poivron, Optigal, Suisse, les 100 g 2.95 au lieu de 3.50 Filets de cabillaud, MSC, de pêche durable, mer Baltique, les 100 g 1.75 au lieu de 2.50 30%

PAIN & PRODUITS LAITIERS Mozzarella, bio, en lot de 2, 2 x 150 g 3.80 au lieu de 4.50 15% Toutes les Crèmes Fraîches, 200 g –.50 de moins, p.ex. nature 2.10 au lieu de 2.60 Grande Caffè Zero, 210 ml 1.40 NOUVEAU ** Tous les yogourts et drinks Bifidus, p.ex. yogourt à la fraise, 150 g –.85 NOUVEAU **

Toutes les Coupes Chantilly en lot de 4, –.45 de moins Tous les produits Kinder, réfrigérés –.20 de moins Grana Padano râpé en lot de 3, 3 x 120 g 5.90 au lieu de 7.20 Tous les petits pains M-Classic, emballés –.40 de moins Gala, en lot de 3, 3 x 80 g 4.65 au lieu de 5.85 20% Appenzeller, bio, les 100 g 1.65 au lieu de 2.05 Raccard Tradition, en bloc ou en tranches, p. ex. Raccard Tradition en maxi bloc, les 100 g 1.60 au lieu de 2.– Petits fromages à la crème, bio, 2 x 125 g 4.95 au lieu de 6.20

FLEURS & PLANTES Miniroses, Max Havelaar, le bouquet de 20 10.80 au lieu de 12.80 Pétunias tombants à grandes fleurs, en pot de 10,5 cm, la plante 1.– de moins 3.90 au lieu de 4.90 Toutes les herbes aromatiques, bio, en pot de 13/14 cm, la plante 3.90 au lieu de 4.90 Pétunias tombants à petites fleurs, De la région, la plante 3.90 au lieu de 4.90 Géraniums, De la région, la plante 1.90 au lieu de 3.80 50%

AUTRES ALIMENTS Tablette de chocolat Suprême White Blueberry, 100 g 2.70 NOUVEAU ** Toutes les tablettes de chocolat Frey et M-Classic de 100 g, à partir de 2 tablettes –.30 de moins l’une Tous les pralinés bio*, p.ex. truffes assorties, bio, 138 g 9.75 au lieu de 11.50 15% Branches Bicolor, Eimalzin, Noir ou Classic Frey en lot de 30 et Frey d’Or Classic ou Noir en lot de 20, p.ex. branches Classic Frey, 30 pièces 10.– Chips M-Classic en sachet XL, au paprika ou nature 50% Toutes les céréales Kellogg’s 1.– de moins, p.ex. Kellogg’s Special, 500 g 4.– au lieu de 5.– Farine fleur, TerraSuisse, 1 kg 1.20 au lieu de 1.80 33% American Dream ou Voyage Oriental Sun Queen World Tour*, 175 g 3.90 NOUVEAU ** Toutes les moutardes, Fit-onnaises et mayonnaises 20% Tous les thés ou infusions bio, Max Havelaar, p.ex. thé noir, 20 sachets 2.15 au lieu de 2.70 20% Tous les cafés bio, Max Havelaar, p.ex. grains de café, 500 g 6.60 au lieu de 8.30 20%

Tous les Blévita en barres ou en emballages de 6 portions, à partir de 2 paquets, –.60 de moins l’un Toutes les tartelettes 25% Bâtons fourrés aux noisettes et chaussons aux poires, conventionnels ou bio, p.ex. bâtons fourrés aux noisettes, 4 pièces, 220 g 2.55 au lieu de 3.20 20% Millefeuilles en lot de 2 ou de 5, p.ex. millefeuilles, 2 pièces, 157 g 1.75 au lieu de 2.20 20% Drink Coffee & Milk, 250 ml 1.65 NOUVEAU ** Ice Tea Lemon en bouteilles PET, 1 litre ou 6 x 1 litre, p.ex. 1 litre 1.30 NOUVEAU ** Ice Tea Peach, en bouteilles PET, 1 litre ou 6 x 1 litre, p.ex. 1 litre 1.40 NOUVEAU ** Ice Tea Mango, 70 g 1.20 NOUVEAU ** Ice Tea Ananas, 70 g 1.20 NOUVEAU ** Tous les Pepsi en emballages de 6 x 1,5 litre 50% Sirop aux fruits Tutti Frutti, 75 cl 3.90 NOUVEAU ** Tous les jus Gold, 1 l ou 3 x 25 cl 20% Fruit Fun M-Classic pomme/ cassis, 20 cl ou 10 x 20 cl, p.ex. 20 cl –.40 NOUVEAU ** Tortellonis M-Classic à la ricotta et aux épinards en lot de 3, 3 x 250 g 7.– au lieu de 11.70 40% Cappelletti au fromage frais et aux fines herbes, bio, en lot de 2, 2 x 500 g 9.90 au lieu de 14.80 33% Nasi Goreng et Mah Meh Anna’s Best Asia en lot de 2, p.ex. Nasi Goreng, 2 x 350 g 8.– au lieu de 10.– 20% Toutes les salades râpées bio, 200 g 20% Tous les miels Max Havelaar –.50 de moins, p.ex. miel de fleurs crémeux, 500 g 5.45 au lieu de 5.95 Pizzas Toscana M-Classic, l’emballage de 3 x 360 g, surgelées 5.70 au lieu de 11.40 50% Bâtonnets de crème glacée, l’emballage de 24, vanille, chocolat ou fraise 20% Cake glacé Glacetta Choco Branche, 650 ml 5.50 NOUVEAU ** Toutes les spécialités aux pommes de terre Delicious et TerraSuisse, surgelées 20% Toutes les tartes, p. ex. tarte aux pommes, 215 g 2.30 au lieu de 2.90 20%

NON-ALIMENTAIRE Tout l’assortiment d’aliments pour chien Asco 20%

Société coopérative Migros Aar **Valable jusqu’au 7.5 Vous trouverez plus d’informations sur les prix, les produits et les réductions sur les étiquettes des articles dans cet encart.

Tous les produits de lessive Elan et les revitalisants textiles Exelia 50% Produits Calgon en emballages promotionnels, p.ex. en poudre, 1,8 kg 16.90 au lieu de 21.80 Gouttes anti-allergiques pour les yeux Sanactiv, 10 x 0,5 ml 6.50 NOUVEAU ** Spray nasal antiallergique Sanactiv, 20 ml 7.80 NOUVEAU ** Rinçages traitants Kneipp aux fleurs d’amandier ou à la camomille, 150 ml 7.90 NOUVEAU ** Produits I am en emballages multiples, p.ex. savon Milk & Honey en recharges, le lot de 2, 2 x 500 ml 6.– au lieu de 8.– Tout l’assortiment I am (excepté les emballages multiples), p.ex. crème de jour pour peaux normales, 50 ml 5.– au lieu de 6.30 20% Lingettes humides Nivea Baby en lot de 3, avec gadget, p.ex. Nivea Baby Soft & Cream, 3 x 63 pièces 12.– au lieu de 15.30 Toutes les colorations Syoss, Brillance et Perfect Mousse, p.ex. coloration Syoss, noir, 1–1 14.80 NOUVEAU ** Tout l’assortiment Secure 15% Papier hygiénique Hakle en emballages multiples 50% Crème B.B. Soin Miracle Perfecteur medium Garnier, 50 ml 14.80 NOUVEAU ** Déodorants roll-on ou spray Clean Sensation Garnier Mineral, p.ex. spray Clean Sensation, 150 ml 5.90 NOUVEAU ** Mixeur-plongeur Bamix 129.– au lieu de 169.– Boîtes de bureau en lot de 2 50% Gril sphérique à charbon de bois 39.90 Collants, chaussettes et socquettes pour bébé et enfant en emballages multiples, p.ex. sneakers pour enfant, le lot de 5 paires 7.90 Les sous-vêtements et la lingerie de nuit pour femme, articles Sloggi et DIM inclus 20% Chaussettes pour homme en emballages multiples, p.ex. chaussettes courtes, le lot de 4 paires 7.90 Chaussettes pour femme, le lot de 3 paires, ou mi-bas fins pour femme, le lot de 7 paires, p.ex. sneakers pour femme, le lot de 3 paires 6.90 Tous les collants, bas et chaussettes DIM 30%


NOUVEAU DANS VOTRE MIGROS. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 24.4 AU 7.5.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 1.65 Drink Coffee & Milk boisson au café au lait partiellement écrémé et à l’extrait de café, 250 ml

NOUVEAU 1.20

Ice Tea Ananas les nouveaux Ice Tea en poudre édition d’é té sont arrivés! 70 g

NOUVEAU 3.90 Sirop aux fruits Tutt i Frut ti avec 4 vitamines, 75 cl

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 1.30 Ice Tea Lemon en bouteilles PET 1 litre ou 6 x 1 litre, p. ex. 1 litre

NOUVEAU 1.40 Ice Tea Peach en bouteilles PET 1 litre ou 6 x 1 litre, p. ex. 1 litre

NOUVEAU –.40 Fruit Fun M- Classic pomme/cassis 20 cl ou 10 x 20 cl, p. ex. 20 cl

20x

NOUVEAU 5.50 Cake glacé Glacet ta Choco Branche 650 ml

NOUVEAU 1.20 Ice Tea Mango les nouveaux Ice Tea en poudre édition d’été sont arrivés! 70 g

NOUVEAU 6.50 Gouttes antiallergiques pour les yeux Sanactiv 10 x 0,5 ml

POINTS


|

en Magasin

Migros Magazine | No 17, 23 AVRIL 2012 |

! Pizza per Due Anna’s Best, «Prosciutto e Mascarpone», 510 g, Fr. 7.60* ! Pizza per Due Anna’s Best, «Speck e Brie», 510 g, Fr. 7.60*

* En vente dans les plus grands magasins. Du 17 au 30 avril 2012, multipliez vos points Cumulus par vingt sur toutes les pizzas per Due Anna’s Best.

|

anna’s best | 53

Une pour deux Les deux nouvelles pizzas «per Due» d’Anna’s Best promettent du plaisir à deux. Ces créations authentiquement italiennes sont en effet proposées dans un format inédit de 510 grammes. La pâte aromatique, un peu plus épaisse que la normale, est recouverte d’ingrédients de qualité qui ont été disposés manuellement. «Prosciutto e Mascarpone» est une combinaison harmonieuse de jambon premier choix et de mascarpone crémeux. Les amateurs de saveurs plus rustiques jetteront leur dévolu sur la «Speck e Brie». Mais quelle que soit la qualité des ingrédients, la réussite d’une pizza tient avant tout à sa pâte. Celle d’Anna’s Best est fabriquée selon une recette italienne originale. Elle est travaillée à la main, ce qui explique qu’elle conserve ses petites bulles d’air. Conseil: parsemées d’origan frais, elles sont encore meilleures.

Publicité

À PARTIR DE 2 PRODUITS, –.60 DE MOINS CHACUN. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 24.4 AU 30.4.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.70

au lieu de 3.30

Biscuits Blévita 5 céréales 285 g

2.75

au lieu de 3.35

Blévita sésame 6 portions, 228 g

2.95

au lieu de 3.55

Blévita au thym et sel marin 6 portions, 228 g

MGB www.migros.ch W

ACTION


cuisine de saison 54 |

|

isabelle falconnier

| No 17, 23 AVRIL 2012 |

Migros Magazine |

Une passion littéraire qui fait salon Nouvelle présidente du Salon du livre et de la presse de Genève, Isabelle Falconnier déborde d’idées pour promouvoir les belles lettres. Rencontre autour d’un repas tout en saumon.

Isabelle Falconnier a choisi de préparer en entrée un éventail de

E

lle court, elle court, Isabelle Falconnier. Fervente lectrice, la nouvelle présidente du Salon du livre et de la presse de Genève ne s’en cache pas: son métier de «passeuse de culture» la passionne comme au premier jour. «Ah oui, reconnaît la flamboyante rousse, responsable magazine et culture de L’Hebdo où elle travaille depuis 1998. Je conserve un côté hyperactive. J’aime rencontrer des gens, mener à bien des projets, sans trop compter mes heures.» Une famille (elle a deux enfants ados et un mari à son image: gourmand et

amoureux) bien présente, un boulot prenant et toujours autant d’heures à dénicher la plume rare dans les piles de livres reçus en flux tendu: en regardant notre hôte préparer ses (délicieuses) recettes saumonées, on se demande comme Isabelle Falconnier trouve encore toute l’énergie nécessaire à «son» premier rendez-vous de Palexpo. «J’ai toujours été une championne de l’organisation, rit-elle. Et j’ai toujours réussi à conserver des moments pour les gens qui me sont proches.» Son prédécesseur, le journaliste de radio Patrick Ferla, n’aura

duré que le temps de l’édition 2011, claquant la porte. Son hésitation à se lancer dans cette nouvelle aventure ne fit point long feu. Les travées de Palexpo, propriétaire de la manifestation, n’ont plus guère de secret pour elle, qui y anime des débats depuis de nombreuses années. «Je continue de toute manière mon activité critique à L’Hebdo, mais j’ai abandonné mon poste de rédactrice en chef adjointe, qui demandait beaucoup d’heures de présence et d’édition. En fait, il n’y a pas vraiment des jours consacrés à une ac-


|

Migros Magazine | No 17, 23 AVRIL 2012 |

cuisine de saison isabelle falconnier | 55

saumon et mangue suivi par du saumon en papillote avec son manteau de légumes.

goûts et dégoûts

Secrets de cuisine ■ Pour vous, cuisiner c’est… Montrer à mes amis et à ma famille que je les aime. ■ Qu’avez-vous toujours en réserve? En tout cas pas des boîtes de conserve! Des pâtes avec plein de

sauces spéciales. Et du Cenovis aussi. ■ Votre plat favori? Il y en a trop. Je ne suis pas trop carnivore, alors plutôt le poisson cru sous toutes ses formes, comme le tartare ou le ceviche sud-américain.

■ Que ne mangeriez-vous pour rien au monde? Les termites de Koh-Lanta! ■ avec qui aimeriez-vous partager un repas? Pourquoi pas Isabelle Huppert ou Fanny Ardant, en buvant deux doigts de porto.


évian-lac léman

ÉCRIN DE PLÉNITUDE & D’ÉMOTION

côté

Golf

famille

Golf illimité

100% offert

Un parcours mythique au cœur d’un site d’exception. Pour tout séjour : ◆

golf illimité (green fees offerts) ◆ ◆

accès auTraining Center ◆ 20% de réduction sur les stages de golf ◆

◆ ◆

Découvrez un lieu où la sérénité de l’esprit et l’exaltation des sens ne font qu’un. À seulement 45 km de Genève, 70 km de Lausanne et 130 km de Berne.

hôtels ◆

chambre & petits déjeuners ◆

accès au Club enfant* ◆

À PARTIR DE

297

pension complète offerte* ◆

◆ hébergement gratuit* ◆ dans la chambre des parents ◆

Jusqu’au 31 mai 2012.

côté

de 25 à 50% de réduction* ◆ sur la chambre des enfants

* Offre valable jusqu’à 13 ans révolus, soumise à condition, nous consulter.

CHF *

À PARTIR DE

386

CHF *

* Offre valable selon conditions, nous consulter.

Taux de change de 1,20 CHF pour 1 À à titre indicatif au 01/02/2012

Renseignements & r é s e r v a t i o n s ◆

T. +�� (�)� �� �� �� �� ◆ reservation@evianresort.com ◆ www.evianresort.com ◆

Crédits photos : E. Eymard-Duvernay, E. Cino - Conception/Réalisation NATIVE.

côté


|

cuisine de saison

Migros Magazine | No 17, 23 avril 2012 |

tivité ou à l’autre, mais une belle continuité.» Ce poste officiel ne lui paraît nullement incompatible avec son travail de critique littéraire, «puisqu’il s’agit dans les deux cas pour moi de transmettre mes découvertes et mes passions». Car Isabelle Falconnier est tombée en amour pour les livres depuis l’enfance, du côté de la riviera vaudoise. La rencontre passionnée de ces univers littéraires ne l’a jamais quittée, bientôt rejointe par celle de très nombreux écrivains qu’elle adore faire découvrir à ses nombreux lecteurs. «Or le salon constitue justement un outil formidable pour construire un pont entre les créateurs et les lecteurs, pour que les éditeurs puissent présenter la richesse de leur travail. Comme une extension de mon métier de journaliste. Mon but est d’en utiliser tout le potentiel, tout en assurant une certaine pérennité.»

|

isabelle falconnier | 57

«Ce type de rendezvous doit rester généraliste et tout public»

et le prix unique du livre? A ce sujet, difficile d’éviter la question du prix unique du livre dont le refus populaire a été plutôt mal vécu par les professionnels. Comme beaucoup d’amoureux des belles pages, Isabelle Falconnier ne peut qu’accepter la sanction des urnes et reconnaît «que tout le monde va y penser. J’ai d’ailleurs proposé une confrontation de points de vue aux éditeurs et diffuseurs, mais la blessure semble encore trop récente.» Les grandes orientations de cette édition 2012 sont prises depuis longtemps, cela n’a pas empêché la nouvelle présidente d’y glisser de nombreux change-

«Le salon ne se résume pas à quatre murs et beaucoup de livres.»

Eventail de saumon et mangue

Une recette d’Isabelle Falconnier Entrée pour 4 personnes

PRÉPARATION

300 g de saumon fumé, p. ex. saumon Balik 2 grosses mangues 2 cs de vinaigre aromatisé à la mangue, en vente dans les épiceries fines 1 cs de vinaigre balsamique fleur de sel, poivre pousses d’oignon pour la finition

Tailler le saumon en tranches d’env. 1 cm d’épaisseur. Couper les mangues en quartiers. Disposer en éventail 4 tranches de saumon en alternance avec 4 quartiers de mangues sur des assiettes. Mélanger les deux sortes de vinaigre et en arroser les éventails. assaisonner de fleur de sel et de poivre. Décorer avec les pousses d’oignon. Servir avec du pain grillé. Préparation: 15 min Valeur nutritive Par personne, env. 18 g de protéines, 7 g de lipides, 24 g de glucides, 950 kJ / 230 kcal


RÉVOLUTIONNAIRE : UN FOND DE TEINT MOUSSE AÉRIEN.

MIRACLE DE LÉGÈRETÉ. 100% DE PERFECTION NATURELLE.

nouveau

DREAM NUDE MOUSSE

Une expérience unique au monde : sa mousse aérée se fond sur la peau à la perfection. Sa formule fouettée aux pigments et à l’eau offre un fini naturel et une couvrance parfaite. SPF 15. 5 teintes.

NOUVELLE POMPE MOUSSE

20x POINTS

TOUTE LA GAMME DREAM NUDE FOAM DE MAYBELLINE Valable du 24.4 au 7.5.2012

WWW.FACEBOOK.COM/MAYBELLINESWITZERLAND

Maybelline est en vente à votre Migros


|

CUISINE DE SAISON

MIGROS MAGAZINE | No 17, 23 AVRIL 2012 |

ments. Visuels et ambiance renouvelés, création d’un bar littéraire, espace dédié à la littérature érotique grâce aux bons soins de la galerie lausannoise Humus, mais aussi lancement d’un prix du salon avec un jury présidé par Metin Arditi. «Histoire de montrer que cette manifestation ne se résume pas à quatre murs et beaucoup de livres, mais possède une identité propre et un avis sur la production récente.» Le nom du lauréat sera annoncé à l’ouverture.

|

ISABELLE FALCONNIER | 59

Saumon en papillote avec son manteau de légumes

Une recette d’Isabelle Falconnier

«L’écrit est partout et la lecture se transforme» D’aucuns critiquent le côté un peu foire de l’endroit? Isabelle Falconnier se passionne, rappelle que le salon a «fait le ménage» et supprimé certains exposants qui n’avaient parfois qu’un lien indirect avec la littérature. «En revanche, ce type de rendez-vous doit rester généraliste et tout public. Lire reste une activité éminemment populaire, surtout en Suisse romande, où elle demeure très présente.» Et la nouvelle présidente de rappeler qu’elle n’appartient pas au camp des pessimistes et qu’à ses yeux la multiplication des supports ne peut être qu’une chance à saisir. «J’aime à rappeler que, sur le si populaire internet, il faut savoir lire et écrire. L’écrit est partout, et la lecture se transforme, avec des pans entiers de l’édition passant déjà au numérique, comme les supports de cours ou les guides.» Inutile de préciser que le salon, qui ouvre ses portes vendredi, fait une large place à ces bouleversements, avec un Laboratoire des nouvelles lectures où le visiteur pourra s’essayer aux liseuses électroniques. Mais aussi écouter plusieurs «causeries» sur le sujet. Comme quoi, sur papier ou sur écran, l’humain reste premier. Texte: Pierre Léderrey Photos: Loan Nguyen

Plat principal pour 4 personnes 2 poivrons rouges 2 fenouils 2 courgettes 2 cs d’huile d’olive sel, poivre 100 g de crème acidulée 2 cs de moutarde à gros grains 4 morceaux de filet de saumon d’env. 120 g

PRÉPARATION Préchauffer le four à 180 °C. Couper les poivrons, les fenouils et les courgettes en dés. Les faire revenir dans l’huile d’olive en les gardant croquants. Saler et poivrer. Mélanger la crème acidulée et la moutarde. Disposer chaque morceau de saumon sur une feuille d’aluminium, saler légèrement. Recouvrir le saumon de légumes sur tous les côtés. Y répartir le mélange crème aciduléemoutarde. Refermer les papillotes et les faire cuire env. 15 min au four.

Préparation: 20 min; cuisson au four: env. 15 min Valeur nutritive Par personne, env. 25 g de protéines, 17 g de lipides, 6 g de glucides, 1150 kJ / 280 kcal

Conseil: servir avec une purée de pommes de terre affinée au roquefort.

Dès maintenant dans votre kiosque favori pour Fr. 4.90 ou par abonnement sur www.saison.ch Douze numéros pour seulement Fr. 39.-


NOUVEAU PROFITEZ-EN SANS TARDER! LES OFFRES SONT VALABLES UNIQUEMENT DU 24.4 AU 7.5.2012 SUR TOUT L’ASSORTIMENT DES COLORATIONS DE SCHWARZKOPF ET DE SYOSS, DANS LA LIMITE DES STOCKS DISPONIBLES.

20x POINTS

GLAMOUR, BRILLANCE & FASHION Colorations Brillance, diverses nuances

15.80 FACILEMENT ET PROPREMENT Colorations Perfect Mousse, diverses nuances

16.80 MÉLANGE DE COULEURS AUX FACETTES MULTIPLES Colorations Syoss Mixing Colors, diverses nuances

16.80

UN RÉSULTAT COULEUR PROFESSIONNEL Colorations Syoss, diverses nuances

14.80 Schwarzkopf Schwarzkopf et Syoss und sont Syoss en vente gibts in à votre Ihrer Migros


|

VOTRE RÉGION

MIGROS MAGAZINE | No 17, 23 AVRIL 2012 |

MIGROS AAR | 61

NEWS

Produit de la semaine

Offre Ecole-club

Bio Crème fraîche. De production biologique, sous contrôle indépendant. Gobelet 200 g: Fr. 3.25

Pour passer du PC à Mac: un cours conçu pour tous les utilisateurs de PC qui ont envie de se familiariser de manière simple et efficace avec la philosophie d’un Mac. Petite particularité de ce cours: vous apportez votre portable et travaillez avec lui. Une façon d’assurer un changement sans difficulté. Informations complémentaires, tél. 0844 373 654 et sur le site www.ecole-club.ch/business.

Un concert d’exception

Philippe Jordan dirige le Philharmonia Orchestra de Londres dans le cadre des Migrospour-cent-culturel-Classics.

P

hilippe Jordan, l’un des chefs les plus doués de la jeune génération, termine en beauté la saison 2011/12 des Migros-pour-cent-culturel-Classics à la tête du légendaire Philharmonia Orchestra de Londres, un des premiers ensembles étrangers à s’être produit, il y a cinquante ans, à Berne dans le cadre des Concerts-club. Philippe Jordan est connu d’un grand nombre d’amateurs de musique classique par son père Armin Jordan, mais il

a également su s’imposer comme un des directeurs les plus passionnants d’aujourd’hui. Depuis 2009, il est en effet directeur musical de l’Opéra de Paris et sera, dès 2014, le chef d’orchestre désigné des Wiener Symphoniker. Le programme du Philharmonia Orchestra de Londres propose deux monuments du répertoire symphonique allemand, la Symphonie no 1 de Brahms et la Cinquième Symphonie de Beethoven. S’y ajoute une pièce brillante pour pia-

no et orchestre de Carl Maria von Weber, une œuvre romantique rarement jouée. C’est le talentueux pianiste suisse Oliver Schnyder qui l’interprétera en soliste. Texte: RP

Kultur-Casino Berne, Mardi 8 mai 2012, 19 h 30, Philharmonia Orchestra de Londres, Philippe Jordan, direction, Oliver Schnyder, piano, Vente et réservations: Bern Billett 031 329 52 52 ou www.bernbillett.ch www.migros-kulturprozent-classics.ch


VOTRE RÉGION 62 |

|

MIGROS AAR

| No 17, 23 AVRIL 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

InterMezzo Le porte-parole de Migros Aar, lorsqu’il est en vacances au val d’Anniviers, s’y fait envoyer quelques quotidiens afin de ne pas être totalement coupé du monde extérieur. Tout se passe très bien avec l’«Aargauer Zeitung» AZ, le «Bund», la «Berner Zeitung» BZ, le «Bieler Tagblatt» et le «Tages-Anzeiger». En revanche, il lui est plus difficile de se procurer le «Blick». Mais pas de souci, trois à quatre semaines après son retour de vacances, il a reçu du service aboservice@ ringier.ch deux fois le message automatique de réception lui assurant que sa demande serait traitée dans les délais les plus rapides.

Tout le plaisir du sport à la BEA

Migros et ses installations de loisirs sont à nouveau présentes au comptoir de Berne. L’esprit sportif est une composante essentielle de la foire de printemps.

D

u 27 avril au 6 mai 2012, la foire BEA sera le point de chute de milliers de visiteurs à Berne. Pour la deuxième fois, Migros Aar offrira aux visiteurs l’occasion de découvrir, avec tous leurs sens et beaucoup de plaisir, différentes activités en relation avec le mouvement, la détente, l’alimentation, le domaine aquatique et le golf.

La découverte du golf à portée de tous Le Golfpark Moossee, pour sa part, ouvre les portes de ce sport exigeant à tous. A la BEA auront lieu chaque jour à 10 h 30 des cours découverte pendant lesquels les intéressés de tout âge pourront

s’exercer à frapper la petite balle. Quant au marché spécialisé Migros SportXX, il expose son très large assortiment de vélos, bikes et vélos électriques à BEActive. Les amateurs trouveront aussi des mountain-bikes de la nouvelle marque Ghost. A côté de l’exposition des engins tout-terrains, une piste d’essai attend les visiteurs de la BEA pour tester les ebikes nouvelle génération de SportXX. Les collaborateurs présents sur place conseilleront et renseigneront sur tous les modèles. Par ailleurs, il sera possible d’acquérir un modèle d’exposition avec une réduction pouvant aller jusqu’à 400 francs. Toutes les infos sur www. beapferd.ch Texte: Sarah Baur

Une visite dans la zone BEActive est l’occasion de tester de nouvelles


|

votre région

Migros Magazine | No 17, 23 avril 2012 |

|

Migros aar | 63

Pour un plaisir des papilles sans remords Depuis 2010, avec le «Bœuf de pâturage Bio», Migros Aar offre à ses clients une viande de toute première qualité qui garantit un élevage respectueux des animaux et la préservation des ressources.

rabais exclusifs

techniques pour se dépenser.

Une foule d’opportunités seront à portée des visiteurs qui pourront notamment bénéficier de rabais exclusifs accordés pendant la période de la foire. ainsi, en concluant un abonnement d’une année à Bernaqua, Fitnesspark ou FlowerPower, les nouveaux membres profiteront d’une réduction de Fr. 150.sur le prix normal. FlowerPower Köniz, qui ouvrira ses portes dès le 6 septembre prochain, offre, pour sa part, lors de l’achat à la BEa d’un abonnement annuel, une réduction de Fr. 300.- et le montant de l’inscription de Fr. 70.-. Pour avoir un avant-goût des offres loisirs Migros, l’acquisition d’un passeport BEactive au prix de Fr. 220.donnera accès à tous les centres de fitness de Migros aar deux mois durant.

De l’espace pour se mouvoir et une nourriture adaptée, c’est la certitude d’une viande de bœuf de qualité.

M

igros s’engage à offrir aux consommateurs des produits de première qualité issus d’une exploitation respectueuse de la nature. C’est pour répondre à cette promesse qu’elle a introduit, il y a environ deux ans, le label «Bœuf de pâturage Bio». Il garantit de la viande d’animaux élevés dans le respect de l’espèce et conformé­ ment à des directives bio très strictes. Grâce à ses qualités, le bœuf de pâ­ turage Bio séduit tous les gourmets. La viande est remarquablement tendre, jo­ liment marbrée, présente une belle teinte rouge et offre une note aromatique in­ comparable. Le secret de sa saveur tient à la manière dont sont élevés et nour­ ris les animaux qui grandissent dans des fermes suisses certifiées bio, où ils jouissent de conditions conformes à leur espèce. Ils partagent une vie en troupeau et trouvent au menu du jour de l’herbe

des prairies et du fourrage. Pendant la bonne saison, ils ont accès chaque jour, huit heures durant, au pâturage et en hi­ ver à un parcours extérieur, ce qui leur assure suffisamment de mouvement. Des contrôles indépendants et inopinés garantissent le respect des directives du «Bœuf de pâturage Bio» et assurent une qualité constante du produit final. La viande de bœuf de haute qualité de pâturages suisses est en vente exclusive aux comptoirs des magasins Migros Aar. Les morceaux nobles, comme le rum­ steck, la côte ou le filet, feront le bonheur de vos invités lors de votre prochaine soirée grillades. Le client peut choisir le morceau dont il a envie et le personnel se tient à disposition pour informer et conseiller avec compétence, en matière de préparation traditionnelle ou sur le gril, pour un plaisir en bouche assuré. Texte: RP

Changements d’adresse: les changements d’adresse sont à communiquer à la poste. Le journal suivra automatiquement. Abonnement à «Migros Magazine»: MIGROS AARE, 3321 Schönbühl, tél. 031 858 84 01/02. E-mail: dienstleistungen@gmaare.migros.ch


5x POINTS

VENDREDI 27 AVRIL SUR TOUT L’ASSORTIMENT* *Vendredi, le 27 avril 2012, les points Cumulus sont multipliés par 5 dans tous les supermarchés Migros, restaurants Migros, Take Away Migros, melectronics, Do it + Garden Migros, Micasa, SportXX, OBI, partenaires Migros et VOI de la société coopérative Migros Aar (canton AG, BE, SO). Profitez-en!

Excepté les produits non Migros dans tous les VOI et auprès des magasins partenaires Migros, sacs poubelle taxés et vignettes d’élimination, consignes, prestations de service, Taxcards, téléchargement électronique, carnets de bons «café», bons et cartes cadeau.

Société coopérative Migros Aar


tzteJ

699.–

D y LE l a W sp D Di "H ™ ,6 fe 15 eLi u Tr

En exclusivité chez nous

RAM 6 Go Disque dur 1 To

Ordinateur portable Inspiron 15R

À l’achat d’u nateur portab n ordile nous vous off ou fixe, cette semain rons e de garantie s 3 ans upplémentaire.

Processeur Intel® Core™ i5-2450M (2,5 GHz), puce graphique Intel® HD Graphics 3000, webcam, 2 ports USB 3.0 / 7977.469

Jetzt

999.– RAM 2 Go

MacBook Air 1,6 GHz 11,6" 64 Go

Processeur Intel® Core™ i5 Dual-Core™ (1,6 GHz), RAM 2 Go, SSD 64 Go, puce graphique Intel® HD Graphics 3000, caméra FaceTime, interface Thunderbolt, Bluetooth® 4.0 / 7977.342

Les offres sont valables du 24.4 au 30.4.2012 ou jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans les magasins melectronics: Argovie Brugg, Buchs – Wynecenter, Lenzburg, Oftringen – OBI Fachmarktcenter, Reinach, Spreitenbach – Tivoli Berne Brünnen – Westside, Bern – Marktgasse, Bern – MParc Wankdorf, Brügg – Centre, Interlaken, Langenthal – MParc, Langnau, Münsingen, Schönbühl – Shoppyland, Thun – Zentrum Oberland, Worb Soleure Egerkingen – Gäupark, Langendorf – Ladedorf, Olten – Freizeitland Sous réserve de modifications de modèles, de prix et d’erreurs d’impression.

TM and © 2011 Apple Inc. All rights reserved. Apple is not a participant in or sponsor of this promotion.

Images tirées du DVD «Le Chat Potté» Puss in Boots ® & © 2012 DreamWorks Animation LLC. TM, ® & Copyright © 2012 by Paramount Pictures. All Rights Reserved.

5 ans de garantie!


MAINTENANT OU JAMAIS!

3 cm

cm 2 D 10 LE

Édition limitée

555.–

ED 3D Téléviseur L -40D6200 E U g n u s m a S dget au prix M-Bu

Syntoniseur TNT/DVB-C/S2 (HD) CI+, lecteur multimédia USB, Smart TV (SearchAll, Your Video, SocialTV, Samsung Apps), WLAN ready, fonction réseau DLNA, 4 prises HDMI et 3 ports USB

L’OFFRE EST VALABLE DU 24.4 AU 7.5.2012, JUSQU’A EPUISEMENT DU STOCK. EN VENTE A MELECTRONICS ET DANS LES PLUS GRANDS MAGASINS MIGROS.


|

MIGROS MAGAZINE | No 17, 23 AVRIL 2012 |

AU QUOTIDIEN ESCAPADE | 67

«Notre chance est d’avoir des artisans qui veulent encore bien faire leur travail»

Entre fromageries, confiseries, boucheries et tables d’abondance, Bulle (en haut le Musée gruérien et le château) offre de quoi ravir les amateurs de bonne chère.

Chez les armaillis à langue noire Une visite gourmande à Bulle permet de revenir aux fondamentaux du bien manger: que du gras, que du bon.

O

n a la langue très noire, mais on ne dit pas de mal des gens.» Voilà un dicton gravé en patois sur une canne d’armailli qu’on pourra admirer au Musée gruérien de Bulle. Entre «le baquet à lait pour laisser monter la crème» et «les cuillères en bois d’érable pour manger la soupe». C’est peut-être bien ici le lieu, avec son exposition permanente «La Gruyère, itinéraires et empreintes» où entamer une «balade gour-

mande à Bulle». Mieux vaut en effet, vu la consistance de la gastronomie gruérienne, attaquer d’abord les nourritures spirituelles. «Moins que de gastronomie, je parlerais plutôt de produits», nuance l’ethnologue Isabelle Raboud-Schüle, directrice du musée et qui officia d’abord à l’Alimentarium de Vevey. «Nous sommes dans une région qui reste quand même le berceau d’un des produits suisses les

plus connus au monde.» Le gruyère bien sûr, dont l’étonnante saga se trouve dûment mise en scène au musée: «On l’exportait déjà au XVIIe, ce qui a apporté richesses et liens culturels et économiques avec la France.» Un gruyère qui va aussi entraîner «la naissance de l’industrie laitière, de la chocolaterie, des conserveries, même de l’industrie du bois». Ce fromage-là n’a rien en effet de la meule qui cacherait l’indigence. Derrière


Vacances Hôtel Mirabeau**** Semaines des Aînés, dès CHF 686.–

A u cœ ur de M on ta na

7 jours en demi pension (pique-nique, promenade, soirée raclette, etc.) Ambiance familiale.

Organisations professionnelles

Des questions sur Parkinson? Contactez-nous!

info@mirabeau-hotel.com

Info / Réservations tél: 027 480 21 51

1003 Lausanne T 021 729 99 20 www.parkinson.ch CCP 80-7856-2

L’offre de la semaine:

Dans l’urgence, donner les premiers soins www.msf.ch CCP 12-100-2


|

AU QUOTIDIEN

MIGROS MAGAZINE | No 17, 23 AVRIL 2012 |

lui on trouve «son petit frère, le vacherin, ainsi que la crème de la Gruyère, et ce qu’on appelle les produits de la Bénichon.» Le fameux grand repas familial d’automne, mais dont les principaux produits se trouvent à Bulle toute l’année: «La cuchaule avec la moutarde de Bénichon, qu’on peut servir en apéritif ou au petit-déjeuner, le jambon fumé qui se mange cuit dans une soupe aux choux, les salaisons, comme le saucisson fumé.» Et pour finir les friandises de la Bénichon: «les pains d’anis – plus aérés que dans les recettes suisses allemandes» ainsi que les croquets, les cuquettes et les incontournables bricelets, qu’on trouve dans les confiseries mais aussi les crémeries «parce qu’on les fait avec de la crème, contrairement aux Vaudois qui utilisent plutôt des œufs et du vin blanc». «Notre chance c’est d’avoir des petits artisans qui veulent encore bien faire leur travail», assure de son côté le restaurateur Christophe Seydoux, patron d’une des adresses bulloises mythiques, Le Fribourgeois, qu’il a repris de ses parents. Sa devise résume à elle seule l’approche gourmande à la gruérienne. «Pas de chichis, du bon, du chaud, du rapide, comme à la maison.» Avec un accent particulier sur le goût: «On y met tout notre cœur: manger des trucs insipides ne nous intéresse pas.»

ESCAPADE | 69

Cuchaule, fondue au vacherin ou encore meringue: le canton de Fribourg est le berceau de nombreuses spécialités connues au-delà de nos frontières.

«On trouve encore des gens qui font des boudins artisanaux»

Une manière de faire séculaire Isabelle Raboud-Schüle confirme l’authenticité des produits: «Même la fabrication de fromages dans une quantité relativement importante reste tout à fait artisanale, c’est-à-dire guidée par la main de l’homme et en respectant des processus demeurés à peu près les mêmes depuis des siècles.» Christophe Seydoux énumère goulûment ce qu’il aime préparer. La cochonnaille d’abord: «Pieds de porc, saucisses aux choux. On trouve encore des gens qui font des boudins artisanaux.» Et puis «le jambon fumé dans les bornes de ces vieilles fermes où ils chauffaient et cuisinaient tout le temps à bois et profitaient de cette installation pour fumer leurs viandes». La soupe de chalet aussi: «Une soupe à la crème avec des orties, des épinards sauvages, qui poussent autour des chalets, du poireau, du fromage bien sûr, des macaronis, souvent accompagnée d’un gâteau aux pommes. Un truc typique, qui cale, deux petits bols et ça suffit.» Sur le terrain de la fondue, Christophe

|

Seydoux avance prudemment: «Ici elle est au pur vacherin fribourgeois. On fait aussi la moitié-moitié, mais qui ressemble plus à d’autres, neuchâteloises, valaisannes. Bon, la moitié-moitié, on la travaille avec des produits de la région, ça reste quand même une fondue fribourgeoise, je dirais même gruérienne, puisqu’on ne se fournit qu’aux alentours.» Isabelle Raboud-Schüle explique de son côté que la fondue au vacherin est évidemment «moins passe-partout que l’autre, et ne séduit peut-être pas au premier abord ceux qui la connaissent moins, mais elle est très crémeuse, c’est une spécialité qu’il vaut la peine de découvrir». Une troisième voie, plus aven-

tureuse, est proposée par un autre établissement fameux de la place: la fondue au fromage de chèvre, à déguster à La Cabriole. Les desserts enfin, avec les fameuses meringues à la crème de la Gruyère qui autorisent «toute une série de déclinaisons avec par exemple des mélanges de petits fruits». A l’aide de chocolat et de crème vanille, Christophe Seydoux les déguise en «bolets de Bouleyres». Pour Isabelle Raboud-Schüle enfin, faire des mets gruériens un argument touristique pour la ville de Bulle se justifie pleinement: «On trouve beaucoup d’établissements qui les proposent, et les commerçants possèdent tout un savoir qu’ils partagent volontiers. Dans


au quotidien 70 |

|

escapade

| No 17, 23 avril 2012 |

Migros Magazine |

une fromagerie on va vous faire dégus­ ter plusieurs sortes de gruyères, vous dire d’où ils viennent, de quel coin, de quel producteur, quel âge il a, etc.»

un carrefour de grande importance Et puis la ville de Bulle présente cet avantage de «fonctionner avec la cam­ pagne avoisinante dont elle est la place de marché, le lieu d’échanges, et ce, de­ puis le Moyen Age». A ce propos, on demandera à l’ethno­ logue ce que signifie exactement cette langue noire dont se targuent les ar­ maillis: «Peut­être une manière de se dire un peu sauvages. Mais d’une sorte de sauvagerie maîtrisée: le berger, l’armailli va dans un terrain difficile, la montagne, pour réussir à transformer le lait en fro­ mage, un processus compliqué, avec un côté un peu démiurge, proche des trans­ formations essentielles des choses.» Après avoir arpenté le marché – si c’est un jeudi –, dévalisé les magasins et s’être sustenté à midi, le promeneur

Le Musée gruérien de Bulle est l’endroit idéal pour commencer la visite de la cité.

de passage, l’estomac sans doute un peu moins léger que le cœur, prendra congé avec un dernier salut en direction du Fu­ jiyama des armaillis: ah, Moléson. Texte: Laurent Nicolet Photos: Laurent de Senarclens

Quelques bonnes adresses au centre de Bulle: Boulangerie-confiserie Monsieur Blanc, fromages B. Cuennet, fromagerie Gremaud, boucherie-charcuterie B. Moret, confiserie Philipona, café-brasserie Le Fribourgeois, restaurant La Cabriole. Marché tous les jeudis.

Publicité

Diététiquement incorrect?

rix d Q u el p

e bea

uté

g ne us ga o v z alle

r?

Participez dès maintenant au grand concours photos «I am» sur www.migros.ch/iam-concours

Quand on lui fait remarquer le côté diététiquement incorrect de la cuisine gruérienne, Christophe Seydoux, rigolard, abonde: «Ce sont des produits très riches. Même un jambon, quand on enlève la graisse, autour, il y a encore tout ce qu’il y a à l’intérieur: plein de gras partout. a déconseiller absolument! Mais on peut se le permettre de temps en temps. Et puis, heureusement, les gens peuvent encore choisir ce qu’ils veulent manger.» l’occasion, tiens, de parler du bouilli, qui fait partie de la Bénichon, mais du bouilli «comme on l’aime ici»: «avec une bonne couche de graisse. Dégraisser un bouilli comme le conseillent certains bouchers, c’est une connerie. a la cuisson, la graisse nourrit la viande, c’est fabuleux.» Sur cette question, isabelle raboud-Schüle explique que «ce ne sont pas les produits qui sont diététiquement incorrects, ils sont comme ils sont dans une région d’élevage, donc carnés. Les produits qui ont du goût sont d’ailleurs toujours un peu gras.» Non, ce qui serait plutôt incorrect, «c’est la manière dont on vit, la quantité de choses que l’on consomme et le peu de mouvement que l’on fait. Ces produits, dans la tradition, n’étaient d’ailleurs pas tous les jours sur la table.» Christophe Seydoux résume bien ce double axe viande-fromage du manger gruérien, lui qui ne laisse pas passer une semaine que Dieu fait sans déguster une fondue au vacherin, mais reconnaît pouvoir se laisser tenter par des mets plus conventionnels: «ici on est des viandards, on sait apprécier une bonne entrecôte rassie sur l’os.»

«Ces produits, dans la tradition, n’étaient pas tous les jours sur la table» Isabelle Raboud-Schüle


PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 24.4 AU 7.5.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

4.50

Brosses à vaisselle Snake 4 pièces

4.45

au lieu de 5.60

Tous les détergents spéciaux Pial et Potz Xpert 20 % de réduction p. ex. produit d’entretien des parquets Pial*, 1 litre

12.–

Chiffons universels en microfibre 6 pièces

6.95

au lieu de 8.70

Éponges de nettoyage en cellulose 20 % de réduction p. ex. Universal, 3 x 2 pièces

3.30

5.90

au lieu de 7.40

Tous les produits de nettoyage Potz en lot de 2 1.50 de moins p. ex. détergent pour salle de bains, flacon original et sachet de recharge, 2 x 500 ml * En vente dans les plus grands magasins Migros.

4.85

au lieu de 6.50

Tous les produits de nettoyage Migros Plus en lot de 2 25 % de réduction p. ex. détergent au vinaigre de pommes Migros Plus, flacon original et sachet de recharge, 2 x 1 litre

au lieu de 3.90

Tout l’assortiment Hygo WC à partir de 2 articles –.60 de moins l’un p. ex. gel Maximum Power Hygo*, 750 ml

MGB www.migros.ch W

QUAND NETTOYAGE RIME AVEC PLAISIR.


au quotidien 72 |

|

santé

| No 17, 23 AVRIL 2012 |

Migros Magazine |

Qui a peur des infections nosocomiales?

La probabilité de développer un problème infectieux lors d’un séjour hospitalier n’est pas négligeable. Faut-il s’en alarmer et quelles mesures prennent les hôpitaux? Le point avec Laurence Senn, médecin associé au Service de médecine préventive hospitalière du CHUV.

C

ela sonne comme un vilain mot: nosocomial. Banale épithète qui ne fait pourtant que désigner ce qui se rapporte à l’hôpital. Sauf qu’on l’utilise surtout pour les infections qu’on y contracte lors d’un séjour motivé par une tout autre pathologie. Les chiffres, qui ne sont que des estimations, peuvent faire peur: 70 000 personnes seraient victimes en Suisse chaque année d’infections nosocomiales. Avec tout de même 2000 décès à la clé. Médecin associé au Service de médecine préventive hospitalière du CHUV, Laurence Senn explique que «le patient va essentiellement développer des infections avec les germes de sa propre flore, ceux que tout le monde a sur la peau ou dans le tube digestif.» Des germes habituellement non pathogènes – «une partie d’entre nous vit avec des staphylocoques dorés sur la peau» – mais qui peuvent devenir dangereux pendant le séjour à l’hôpital. Résultats possibles: infections urinaires, respiratoires ou du sang. Le patient peut aussi «Certains acquérir «des souches résisaux antibiotiques». actes invasifs tantes «Les médias expliquent ont une souvent que les responsables de ces infections sont l’hôpital influence sur et le personnel soignant, mais les risques c’est un message déformé et en faux», s’insurge le méd’infection» partie decin. Et de faire valoir que, Laurence Senn, pour traiter «un problème de médecin associé au santé X», le corps médical aura Service de médecine besoin de pratiquer «certains préventive actes invasifs» comme la pose hospitalière du CHUV. de sondes urinaires ou de ca-

théters qui vont «prédisposer le patient à une infection nosocomiale en provoquant une rupture de ses barrières naturelles de défense, et non pas seulement parce qu’un soignant ne se serait pas suffisamment désinfecté les mains». La gravité et la nature de la pathologie ont évidemment une grande influence sur les risques d’infection: «Pour un patient qui nécessite deux semaines de soins intensifs avec de multiples cathéters, une intubation, une sonde urinaire, différents drains chirurgicaux, la probabilité qu’il développe une infection nosocomiale est plus élevée.» Il faut savoir que les infections nosocomiales – qui peuvent concerner 10 à 12% des patients d’un hôpital comme le CHUV et jusqu’à un patient sur trois aux soins intensifs – sont aussi bien susceptibles de conduire à une issue fatale qu’à une banale rougeur autour d’une plaie. Pour le docteur et hygiéniste JeanMichel Guyot, qui vient de consacrer un livre sur le sujet, les infections nosocomiales ne pourront être enrayées que si chacun des acteurs y met du sien: professionnels et pouvoirs publics bien sûr, mais aussi et surtout les patients euxmêmes. Ces derniers auraient intérêt à être attentifs au comportement du personnel et ne pas hésiter à faire des remarques en cas de manquement évident à l’hygiène.

des mesures d’hygiène de base à respecter Laurence Senn reconnaît que «les mains du personnel peuvent transmettre certains germes hospitaliers si les mesures de base d’hygiène lors des soins ne sont pas respectées». Il peut y avoir alors transmission de bactéries «entre les patients ou entre l’environnement hospi-

La transmission de germes par le personnel de l’hôpital n’est pas l’unique cause des infections hospitalières. La gravité et la nature de la pathologie ont aussi une grande influence.

talier et un patient». Surtout que dans certains secteurs comme les soins intensifs ou la réanimation, il y a «des actes de soins prioritaires, et les indications concernant l’hygiène des mains ne vont pas pouvoir être respectées dans tous les cas». Même si les procédures de désinfection ont été simplifiées: «On ne se lave plus les mains à l’eau et au savon, on ne doit pas chaque fois trouver un lavabo, faire des allers et retours, on utilise maintenant des solutions hydro-alcooliques qu’on va avoir dans la poche ou au lit du patient et en quelques secondes vous vous frictionnez les mains.» Une certaine logique de travail peut aussi diminuer les risques: «en faisant d’abord par exemple tous les soins


|

au quotidien

Migros Magazine | No 17, 23 avril 2012 |

L’équilibre de la terreur a force, les bactéries ont développé des souches résistantes, avec la nécessité chaque fois de répondre par de nouveaux antibiotiques plus puissants. auxquels bientôt ripostent de superbactéries. Dans cette course à l’armement, les antibiotiques partent avec un désavantage: peu rentables, l’industrie pharmaceutique freinerait leur développement plutôt qu’elle ne l’encouragerait. laurence Senn nuance: «Parmi les infections nosocomiales que nous voyons actuellement, peu sont causées par des germes vraiment résistants.» avant de concéder qu’il n’y a

propres et en passant ensuite aux soins «sales».

Photos: Getty images / lDD

des antibiotiques en prévention dans certains cas L’hôpital s’efforce aussi de diminuer la durée que les patients passeront avec «un cathéter urinaire ou intraveineux ou tous les dispositifs qui peuvent favoriser une infection». Par ailleurs, pour lutter contre les infections du site opératoire, on donnera «des antibiotiques en prophylaxie dans certaines interventions». Avec une attention portée également au profil du patient: tous en effet ne sont pas égaux devant le péril. «Celui qui n’a pas son système de défense entièrement fonctionnel aura plus de risques d’ac-

quérir des infections nosocomiales.» Quant au patient lui-même, il pourra, durant son séjour à l’hôpital, veiller à «respecter une bonne hygiène corporelle et une bonne hygiène des mains, si son état de santé le permet, et surtout s’il partage une chambre avec d’autres patients, des sanitaires communs, des douches communes». Les spécialistes s’accordent à penser que la meilleure façon de réduire les infections nosocomiales serait de réduire l’engorgement des hôpitaux. Une perspective, aux yeux du public, qui semble s’éloigner toujours plus et fait apparaître les infections nosocomiales comme une fatalité. Laurence Senn relativise: «Les goulets d’engorgement, on les trouve

effectivement «pas beaucoup de développement de nouveaux antibiotiques et que les bactéries vont plus vite qu’eux et développent régulièrement de nouveaux mécanismes de résistance. Pour certaines bactéries, nous n’avons plus beaucoup de molécules actives à disposition.» Pas de panique pourtant. «En Suisse, pour le moment, nous sommes peu touchés par ces bactéries très résistantes, grâce aux effort d’hygiène dans les établissements de soins et à une identification rapide des patients porteurs de tels germes.»

aux urgences, avec des personnes placées dans des lits en attente. Ailleurs, les services de soins n’accueillent pas plus de patients par chambre que par le passé. Mais il est vrai que s’il s’agit de construire un nouvel hôpital, les experts en prévention des infections recommandent désormais un maximum de chambres à un lit, et au maximum deux lits par chambre.» Une évidence si l’on sait que dans les chambres à plusieurs lits «les patients partagent le même environnement, les mêmes sanitaires, mangent à la même table, ont des interactions directes entre eux, se passent le journal». C’est sûr: on ne se méfie jamais assez des journaux. Texte: Laurent Nicolet

|

santé | 73


ACT SUR TOUT L’ASSORTIMENT I AM: 20% SUR LES PRODUITS INDIVIDUELS, PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES

7.35

au lieu de 9.80

Gransd photo concour

Lotion hydratante pour le corps I am body en lot de 2 2 x 400 ml

urs /iam-conco h .c s o r ig .m www

qu’on Parce

est tou

s uniqu

7.20

au lieu de 9.60

Lingettes démaquillantes ultra-douces I am face en lot de 2 2 x 25 pièces

ne d es: la lig

e soins

de Mig

ros.

7.35

5.75

Gel Strong Wet Look I am styling en lot de 2 2 x 150 ml

Lotion tonique r I am young Clea 200 ml

au lieu de 9.80

au lieu de 7.20


ION 25% SUR TOUS LES LOTS DE 2 ET 33% SUR TOUS LES LOTS DE 3. DU 24.4 AU 7.5.2012, JUSQU’A EPUISEMENT DU STOCK

4.35

au lieu de 5.80

Roll-on pour peaux sensibles I am deo en lot de 2 2 x 50 ml

33% 4.80

au lieu de 7.20

Gel douche Feel Good I am shower en lot de 3 3 x 250 ml

6.90

au lieu de 9.20

Beurre au miel pour les mains I am hand en lot de 2 2 x 150 ml

33% 4.80

au lieu de 7.20

Huile de douche Lemon & Oil , I am shower en lot de 3 3 x 250 ml

8.80

au lieu de 11.–

Crème de jour anti-âge Q10+ I am face 50 ml

33% 6.80

au lieu de 10.20

Shampooing Power Volume I am hair en lot de 3 3 x 250 ml

7.80

au lieu de 9.80

7.35

au lieu de 9.80

Spray coiffant ultra strong AE I am styling en lot de 2 2 x 250 ml

7.10

au lieu de 8.90

Système de rasage I am men Kai Rasoir et deux lames de rechange

Crème hydratante pour peaux sensibles I am men 75 ml


Cream, 2 lettres pour une peau parfaite instantanément. I N N OVAT I ON

5 actions immédiates unifie hydrate corrige illumine protège des U.V. www.facebook.com/GarnierSwitzerland

Découvrez la nouvelle nuance pour peaux moyennes.

20x POINTS

GARNIER BB CREAM PEAUX MOYENNES Valable du 24.4 au 7.5.2012

Garnier est en vente à votre Migros


|

au quotidien

Migros Magazine | No 17, 23 AVRIL 2012 |

|

éducation | 77

Les tics, les comprendre et s’en débarrasser

Votre enfant se met à cligner de l’œil lorsqu’il est stressé? Votre fille ne peut empêcher ce vilain rictus de plus en plus fréquent? Suivez le guide...

C

ela commence insidieusement. Par le clignement d’un œil ou la crispation d’un coin de la bouche que vous remarquez de plus en plus souvent. Ou un mouvement d’épaule trop fréquent pour passer inaperçu. En pleine phase de développement, les enfants sont plus sensibles aux tics, à ces «phénomènes moteurs incontrôlés au niveau du corps, mais aussi de la parole», comme les définit Catherine Krähenbühl, psychologue et psychothérapeute à l’Office de psychologie scolaire du canton de Vaud. Des études le confirment: d’intensité variable, le phénomène s’avère assez fréquent chez les têtes blondes. Pourquoi? «Les âges situés entre 3 et 8 ans, ou encore vers 12 ans, correspondent à des moments clés du développement. L’enfant emmagasine une foule de choses, il se voit soumis à beaucoup de nouvelles exigences auxquelles il consacre l’essentiel de son énergie. Cela peut également correspondre à de petits problèmes dans la maîtrise de son corps et de sa motricité, à une difficulté à gérer son excitation à un âge où son développement passe du purement corporel à quelque chose de plus intellectuel.» Ou tout simplement le signal d’une tâche compliquée à accomplir, ou d’un moment de stress passager.

«Je ne savais pas s’il fallait que j’en parle avec la maîtresse ou à son pédiatre»

«J’avais peur que l’on se moque de lui à l’école» Reste que, fréquents ou non, ces tics inquiètent nombre de parents et peuvent devenir gênants pour l’enfant lui-même. «J’avais l’impression de ne voir que ça. Et du coup, je me rendais bien compte que tout le monde le voyait aussi. J’avais peur que l’on se moque de lui à l’école, j’appréhendais les remarques de nos

Les tics courants ne sont pas graves. Et il ne s’agit pas d’une maladie.

proches», raconte Julie, maman de Gaspard, très concerné par le problème autour de l’âge de 7 ans. Entrée à l’école primaire? Relation plus tendue avec l’un ou l’autre camarade? Envie de trop bien faire? Au fond,

Julie ne l’a jamais très bien su. Mais elle se souvient de s’être trouvée désemparée. «Je ne savais par exemple pas s’il fallait que j’en parle avec la maîtresse ou à son pédiatre. Si cela n’allait pas empirer les choses.» Pour Catherine Krähenbühl,


au quotidien 78 |

|

éducation

| No 17, 23 avril 2012 |

Migros Magazine |

Une aide relationnelle Médecin spécialiste de la douleur, Jacques Jaume a publié il y a quelques années un petit ouvrage* éclairant sur les tics, leur étude et leur prise en charge. En précisant également qu’au-delà d’une homéopathie ou d’une phytothérapie pouvant apporter une aide, «la vraie prise en charge se fera dans une approche relationnelle». Et le praticien de détailler cette dernière en plusieurs points, parmi lesquels: ! Ecouter la plainte et ce qui dérange le «sujet». ! Déterminer si c’est l’enfant lui-même qui demande de l’aide ou son entourage (parents, mais aussi éducateurs, milieu sportif, etc.). ! Savoir si le sujet sera partie prenante dans la prise en charge. Point capital, puisque selon l’auteur seul le sujet pourra prendre conscience puis «modifier, apprendre à contrôler» et finalement abolir ses tics. ! analyser le tic dans son amplitude, sa périodicité, sa symbolique, etc. ! Travailler, avec l’enfant, la connaissance (ou «cognition») de la «montée en charge des tensions internes» provoquant le réflexe. En connaissant mieux les conditions de son apparition et ce que cela produit physiquement, il saura aussi qu’il peut apprendre à rompre avec cet enchaînement. ! Parmi les exercices possibles, il en est qui peuvent être pratiqués à la maison: celui du miroir, où l’enfant peut «faire le lien entre ce qu’il voit et ce qu’il ressent», le miroir lui permettant d’évaluer son degré de contrôle. Mais aussi, tout simplement, de la relaxation, qui aidera à éloigner pulsions et tensions.

En cas de doute sur les mimiques de leur enfant, les parents devraient s’adresser à un pédiatre.

*Jacques Jaume, «Les tics: s’en libérer» (Ed. Jouvence, 2006)

l’important consiste d’abord à rassurer les parents: hormis de rares cas de pathologies du type syndrome de Gilles de la Tourette, les tics ne représentent pas un danger pour l’enfant, ni pour sa vie sociale, ni naturellement pour sa santé. «Mais le mieux est encore d’en parler au pédiatre, qui pourra justement préciser qu’il ne s’agit pas d’un cas grave et, le cas échéant, dédramatiser la situation.» Si le phénomène se prolonge au-delà de quelques semaines et/ou s’intensifie, la psychologue vaudoise conseille – surtout chez les plus petits – de distinguer d’abord s’il n’est pas simplement question d’une mauvaise habitude, qui se situerait du côté de l’apprentissage du contrôle corporel. «Par exemple celle d’oublier de rentrer sa langue dans sa bouche. On le fait gentiment remarquer

quelques fois, et cela passe tout seul.» L’adulte observera également la fréquence dudit tic. Si le petit incident moteur ne se produit qu’au moment de terminer sa fiche de mathématiques, ou de se servir de la salade de choux rouges qu’il déteste, là aussi, autant laisser faire la (sa) nature. Le tic peut également être le signe d’une réelle gêne physique. S’il se gratte toujours au même endroit, c’est peut-être que quelque chose le dérange. Là aussi, le pédiatre reste la personne ressource.

ne pas hésiter à en parler à son enfant «S’il confie que ça le gêne, que ça lui attire des remarques de ses camarades ou d’enseignants, les exercices pratiqués chez une psychomotricienne l’aideront

dans l’appropriation de son corps», note Catherine Krähenbühl. De manière générale, il convient tant que faire se peut de rester dans la relation avec son enfant, dans ce regard bienveillant qui l’aide à décoder le monde. Entre la dramatisation à l’extrême – toujours néfaste – et faire semblant de rien, trouver le juste milieu. Autant en parler avec lui, en le rendant doucement attentif de ce qui se passe, plutôt que de s’inquiéter dans son coin. Les tics courants ne sont pas graves. Et il ne s’agit pas d’une maladie. Cela n’empêche pas qu’ils peuvent faire souffrir l’enfant et que cette souffrance doit être recueillie et prise en charge. Sans dramatiser. Pierre Léderrey Photos: Getty Images


Nous promettons à Lisa de sensibiliser 200 000 enfants et adolescents aux thèmes de l’environnement d’ici 2015. Les enfants responsables deviendront des adultes responsables. Pour que la génération de demain apprenne à respecter la nature, Migros soutient le programme WWF Suisse pour les enfants et pour les jeunes en faveur de l’environnement. Nous nous engageons pour la génération de demain en faisant cette promesse et d’autres promesses concrètes relatives à la santé, à la consommation, aux collaborateurs, à l’environnement et à la société. Faites-nous part de votre promesse sur generation-m.ch


Remportez 2 tickets VIP

Nous offrons 6 x 2 tickets VIP pour la finale de tennis à Wimbledon (finale messieurs, finale double, finale double mixte) avec le vol ainsi que 2 nuits en chambre double avec petit déjeuner du 4. au 6.8.2012.

Sans obligation d‘achat. Participation au concours possible indépen2. damment de l‘action de collecte. Date limite de participation: 3.6.2012. Participation également sur www.tennisfinale.ch

Organisateur: Procter & Gamble Service GmbH. Sont autorisées à participer toutes les personnes âgées de 18 ans et plus en Suisse. Les collaborateurs du groupe Procter & Gamble et des entreprises participantes ainsi que leurs familles ne sont pas autorisés à participer. Le tirage au sort est déterminant. Les gagnants seront avertis par écrit et doivent communiquer les renseignements relatifs à l‘accompagnant dans un délai d‘une semaine. Si le gagnant ne se manifeste pas dans un délai d‘une semaine, le prix sera attribué au gagnant suivant. Date limite de participation: le 3.6.2012. Le paiement en espèces n’est pas possible. Tout recours juridique est exclu. Déclaration de protection des données: les données fournies par le participant sont uniquement stockées électroniquement et traitées à la demande de Procter & Gamble Service GmbH pour la durée de l’action et sont effacées au terme de l’action. Le tirage au sort et l’information des gagnants sont pris en charge par Projekt-Service GmbH (Johannes-Kepler-Straße 5, 55129 Mayence) à la demande de Procter & Gamble. Pour permettre le traitement du premier prix, les informations relatives au gagnant sont transmises à DERTOUR GmbH & Co. KG (Emil-von-Behring-Str. 6, 60424 Francfort). Les dispositions de protection des données personnelles applicables sont les dispositions en vigueur sur place. Les présentes conditions de participation sont soumises aux conditions de vente des tickets de Londres 2012 décrites sous le lien suivant: http ://www.tickets.london2012.com/purchaseterms.html. Le comité d’organisation de Londres 2012 (LOCOG) n‘offre aucune garantie pour les prix remportés au concours Londres 2012 et décline toute responsabilité pour les blessures, les pertes et les dommages subis par le gagnant (ainsi que par la personne qui l‘accompagne) lors de l‘utilisation des tickets gagnés pour Londres 2012.

Veuillez remplir le formulaire de manière lisible en majuscules: Prénom/Nom*

Date de naissance* (JJ/MM/AA)

Rue/n°*

Téléphone*

NPA/Localité*

E-mail

* Champs obligatoires

Remplir, découper et renvoyer dans une enveloppe suffisamment affranchie à : P&G Switzerland SARL, Stichwort: VIP Tickets, Zürcherstrasse 161, 8010 Zürich-Mülligen Date limite d’envoi: 3.6.2012

Les marques P&G sont en vente à Migros


|

au quotidien

Migros Magazine | No 17, 23 avril 2012 |

|

finances | 81

les conseils de la banque Migros

La Suisse a tout juste!

Daniel Lang est responsable de la gestion des produits à la Banque Migros.

Pendant des années, nous nous sommes inquiétés en Suisse de la perte de nos atouts économiques sur les pays environnants. C’est pourtant le contraire qui se produit. L’écart ne cesse de se creuser en notre faveur. Nous vivons dans une citadelle de prospérité au milieu de l’Europe affaiblie par la crise. L’économie helvétique regorge de santé. La balance des paiements avec l’étranger fait apparaître un excédent qui se compte en milliards. Heureusement, le taux de chômage demeure par ailleurs bas. De fait, les grands gagnants sont les consommateurs. Le franc fort et les prix à la baisse augmentent leur pouvoir d’achat. Ainsi, les voitures neuves coûtent 12% de moins qu’il y a un an. Ce n’est donc pas un miracle si les ventes de véhicules atteignent actuellement de nouveaux records. Le graphique ci-contre en dit long à ce propos. Il présente le revenu national brut par habitant (RNB), depuis qu’on a abandonné le produit national brut

(PNB), jugé dépassé. Le RNB se réfère au revenu par tête d’habitant. En l’occurrence, pendant que la courbe de la prospérité stagne dans les pays environnants (depuis 2008), elle continue de grimper en Suisse. Les chiffres donnés sont corrigés en fonction des différents niveaux de prix dans les pays concernés. Sans cette correction, l’avance de la Suisse serait encore plus substantielle.

la fortune nette se monte à 340 000 francs par habitant En chiffres absolus, notre croissance frappe tout autant. Bien que la Suisse ait traversé deux phases de récession durant la dernière décennie, le RNB a passé de 450 à 600 milliards de francs. Après la prise en compte de l’inflation, l’essor réel correspond à un taux de 22% sur dix ans! Outre l’augmentation du produit intérieur brut (PIB), la progression du RNB reflète aussi le montant des revenus en provenance de l’étranger, par exemple ceux issus de filiales de sociétés disséminées sur la planète. Quant à la fortune nette des ménages suisses, elle se monte à 2700 milliards de francs, soit 340 000 francs par habitant. Délaissons un moment les chiffres de la richesse et penchons-nous sur un autre indicateur, celui qu’on nomme en

notre prospérité $50.000 $ 40.000 $30.000 $ 20.000 $10.000 $0 Source: Banque mondiale

Dans notre pays, je ne constate aucun marasme de la consommation. Mon impression est-elle fausse? Ou sommes-nous vraiment épargnés par la crise?

1980

1985

1990

1995

2000

2005

Allemagne

Grande-Bretagne

France

Italie

Chine

Revenu national brut par habitant en dollars, hors inflation, corrigé en fonction des différences de niveaux de vie entre pays.

anglais le misery index (index de la misère). Celui-ci additionne les deux plus grands maux d’une économie nationale: le chômage (en Suisse, actuellement 3,2%) et l’inflation (actuellement -1%). Résultat cumulé pour notre pays: 2,2%, soit, à l’échelle du monde, une valeur incroyablement basse. L’index de la misère est de 25,6% en Espagne, de 12,3% en France, de 11,8% en GrandeBretagne, de 11,2% aux Etats-Unis et de 8,8% en Allemagne. Qui donc aimerait troquer notre situation contre celle de l’un de ces pays?

Publicité

A der n ma ent! comtuitem gra

Le magazine

du bien-être et du développement durable

Mars 2012/02

Activités manuelles Intolérances alimentaires Randonnée gomérienne

Reflet des nouvelles tendances, Vivai, le magazine du bien-être et du développement durable édité par Migros, est une véritable source d’inspiration.

De génération en génération

Dans le numéro de mars: notre dossier spécial scrute les relations entre les aînés et les jeunes dans une société où coexistent quatre générations, les intolérances et allergies alimentaires passent sous la loupe de nos experts, le retour du «fait main» fait souffler un vent de créativité…

Vivai 2/12

1

2010

Suisse

A commander dès aujourd’hui gratuitement sur: www.migros.ch/vivai, par mail à: commande.vivai@migrosmedien.ch ou en appelant le 0800 180 180.


VOITuRE 82 |

|

RENAuLT GRAND SCENIC ENERGY

| No 17, 23 AVRIL 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

On s’installe et on s’étale En matière de place, les concepteurs du monospace n’ont pas fait dans la demi-mesure.

L’ordinateur de bord

Le look A l’extérieur, bien que les lignes soient harmonieuses, on ne note aucune originalité. A l’intérieur par contre, et selon les options choisies, on découvre un habitacle opulent et de bon goût où toutes les commandes sont accessibles et intuitives. Les finitions sont parfaites et le confort optimal.

Une offre multimédia complète. Avec son tableau de bord écran couleur LCD personnalisable, ses possibilités de navigation, son aide sonore et visuelle au stationnement et son système audio abouti, ce Grand Scenic Energy réalise un sans-faute.

Les rangements Plus de 40 rangements totalisant un volume de 92 l, incluant quatre trappes sous le plancher, deux tiroirs sous les sièges, une boîte à gants gigantesque de 11 litres et une console centrale coulissante de 9 litres.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Par Leïla Rölli, chroniqueuse automobile Mon amie Charlotte a eu la mauvaise idée de se retrouver la jambe plâtrée après une mauvaise chute. Par

conséquent, la malchanceuse ne peut plus se déplacer par ses propres moyens et doit faire appel à son cercle d’amis pour se véhiculer. Quand vint mon tour de ramener la demoiselle blessée jusqu’à Tolochenaz (VD), c’est dans le tout nouveau Grand Scenic que j’ai accompli mon devoir. Le Grand Scenic Energy, en plus d’être ultra-fonctionnel, possède un véri-

table atout qui a été plus qu’utile dans le cas cité: de l’espace. Que ce soit au niveau des rangements, de la hauteur de plafond, à l’arrière comme à l’avant, on respire, on s’installe et on s’étale! Je me serai rarement sentie aussi libre de mes mouvements qu’à bord de ce monospace… et ce n’est pas Charlotte qui me contredira, elle qui a pu étendre sa jambe blessée et en-

treposer ses béquilles à ses côtés sans se sentir oppressée. Outre ses avantages incontestables lors du transport de personnes handicapées, le Grand Scenic Energy est doublement orienté vers les plus petits. De multiples rangements pour placer doudous et biberons, des tablettes intégrées dans le dossier des sièges avant pour faciliter les


VOITuRE

MIGROS MAGAZINE | No 17, 23 AVRIL 2012 |

|

RENAuLT GRAND SCENIC ENERGY | 83

Les places arrière Ce n’est pas parce qu’on voyage à l’arrière qu’on n’est pas en première classe! Idéal pour petits et grands, l’espace passager est un véritable lieu de vie. Comme dans un avion, les dossiers des sièges avant comportent des tablettes perforées pour y accueillir une boisson.

Le moteur Energy Issu d’une nouvelle génération de moteurs écologiques et économiques, le moteur «Energy» 1.6 dCi 130 est le modèle le plus puissant et le plus sobre de sa catégorie. Performances, couple généreux, dynamisme et efficacité, des émissions minimes (117 g de CO2 / km) et une consommation record (4,5 l en cycle mixte). Un grand bravo!

Fiche technique Renault Grand Scenic Energy Moteur / transmission: dynamique dCi 110 FAP Stop & Start Energy eco2, 4 cylindres, 1598 cm3, 130 ch. Boîte manuelle 6 rapports. Performance: 0-100 km/h = 10,5 s, vitesse de pointe: 195 km/h. Dimensions: Lxlxh = 456,0 cm x 184,5 cm x 174,4 cm. Poids: 1609 kg. Consommation: mixte: 4,5 l/100 km. Emission de CO2: 117 g/km. Etiquette énergie: A. Prix: à partir de Fr. 38 900.-

200

180

159 160

140

m

m

od

oy en

èle

ne

su

te st é

i ss e

ÉMISSION DE CO2 EN G/KM

117 120

Seulement 117 g de CO2 aux 100 km, chapeau! Pourtant, son dynamisme et sa carrure imposante qui, il faut le reconnaître, pourraient apeurer certains conducteurs, tendaient à me faire croire que j’allais me ruiner à la station-service. Que nenni! Avec sa consommation minime, ça n’a pas été le cas. Une fois de plus, Renault tord le cou à mes idées préconçues.

100

séances de coloriage ou encore un mouchard rétractable situé en dessus du rétroviseur central pour surveiller les bambins, Renault ne fait pas dans la demi-mesure. Si le constructeur apporte une attention particulière aux enfants d’aujourd’hui, il ne néglige pas pour autant les générations futures. Quelle fut ma surprise de découvrir les chiffres de sa consommation et de ses émissions.

80

|


– Publicité – Publicité

aliment miracle de la nature?

Depuis l’antiquité, les guérisseurs savent que le vinaigre est un véritable remède miracle pour une vie plus longue, plus saine et plus heureuse.De nombreux rapports scientifiques font l’éloge des pouvoirs curatifs et préventifs du vinaigre. Dans son bestseller « Le Livre du Vinaigre » l’auteur Emily Thacker a réuni plus de 300 recettes maison et remèdes naturels que vous pourrez très facilement préparer. Vous apprendrez que des tests scientifiques ont démontré que le vinaigre est une réserve naturelle de vitamines, de minéraux, d’enzymes, de pectine, de bêta-carotène– plus de 93 composants sont présents dans le vinaigre - pour combattre avec succès tout ce qui peut vous faire souffrir. Vous découvrirez comment contrôler votre appétit et maigrir grâce à un cocktail de vinaigre à prendre à l’heure du repas. Vous apprendrez à faire des remèdes très efficaces pour combattre le rhume, alléger les douleurs provoquées par l’arthrite ou par d’autres maladies articulaires.Vous découvrirez des remèdes populaires très efficaces pour

! Obtenir une peau plus douce et plus lumineuse ! Combatte l’ostéoporose (grâce au calcium) ! Améliorer votre métabolisme ! Faciliter la digestion ! Faire baisser votre taux de cholestérol ! Retarder les signes de vieillesse et les taches sur la peau ! Détruire les microbes présents dans la nourriture ! Faire baisser votre taux de cholestérol ! Améliorer la qualité de vos cheveux ! Agir sur les cors et les durillons ! Détruire les microbes présents dans la nourriture ! Réduire les éruptions cutanées et les mycoses ! Améliorer le travail du cœur et de la circulation sanguine ! Réduire l’hypertension etc. De plus le vinaigre possède un fort pouvoir nettoyant que vous pourrez utiliser avantageusement pour tous les objets que vous voulez voir étinceler de propreté. L’auteur vous montre également comment fabriquer votre propre vinaigre et comment le mettre en bouteille. Pour découvrir plus de 300 recettes et remèdes maison et recevoir votre exemplaire du « Le Livre du Vinaigre » il suffit de remplir le coupon ci-contre.

os grands-mères avaient toujours à portée de main une boîte de bicarbonate de soude. Produit à usage multiples, elles le considéraient comme sûr et très efficace. La précieuse poudre blanche était utilisée pour laver les fruits et légumes, on en prenait une dose en cas de digestion difficile ou d’aigreurs d’estomac. Idéale pour nettoyer la cuisine et la salle de bains, pour désinfecter les vêtements et les affaires de bébé, on en mettait aussi un peu dans l’eau de la machine à laver pour combattre le calcaire. C’est pourquoi Vicki Lansky, auteure américaine de nombreux ouvrages pratiques, vous fait redécouvrir un produit extraordinaire et 100% écologique dans un recueil qui recense plus de 500 conseils et préparations traditionnelles qui ont fait leurs preuves. Des recettes faciles qui vous apprendtont comment mélanger du bicarbonate de soude avec d’autres ingrédients courants tels que : vinaigre, lait, miel, farine, cendre etc. Tout pour vous soulager, nettoyer et désodoriser la maison, le linge, la cuisine, la salle de bains, le garage, les animaux domestiques et bien plus encore. Vous allez découvrir qu’un peu de bicarbonate de soude additionné d’une goutte de ceci et d’une cuillère de cela peut • Absorber les mauvaises odeurs • Rendre les dents plus blanches

• Apaiser un coup de soleil • Supprimer la mauvaise haleine • Soulager les brûlures d’estomac et faciliter la digestion • Soulager les aphtes, les maux de gorge, les piqûres d’insectes • Eliminer les croûtes de lait • Déboucher les canalisations • Nettoyer l’argenterie • Prolonger la vie des fleurs coupées Vous découvrirez que le bicarbonate est un désodorisant super efficace. Vous apprendrez

Le livre « Les étonnantes vertus du bicarbonate de soude » vous fascinera avec plus de 500 façons d’améliorer votre vie quotidienne de manière simple et bon marché. Découvrez comment : • Supprimer les odeurs de fumée, de transpiration, de pipi, de vomi • Eloigner les insectes indésirables • Donner de l’éclat au linge • Fabriquer de la pâte à modeler • Eliminer les insectes collés sur la carrosserie • Prendre un bain relaxant • Régler le PH de votre piscine ou de votre jacuzzi • Nettoyer les taches de vin • Supprimer les taches sur les meubles en bois • Soulager les démangeaisons • Traiter les champignons entre les orteils (pied d’athlète) • Eliminer les boutons disgracieux sur le visage • Fabriquer une boisson reminéralisante après Après avoir lu cet ouvrage unique vous vous direz : Y a-til une chose pour laquelle le bicarbonate n’est pas bon. Pour recevoir votre exemplaire du livre « Les étonnantes vertus du bicarbonate de soude », veuillez remplir le bon ci-dessous. Vous serez encore plus rapidement servi en commandant par téléphone.

Le bicarbonate de soude peut servir à QUOI ? des recettes faciles à base de bicarbonate de soude et d’ingrédients courants pour : • Nettoyer une casserole qui a le fond brûlé • Amuser les enfants en fabriquant un mini volcan • Défaire facilement les nœuds trop serrés • Faire disparaître les taches de rouille Vous apprendrez que le bicarbonate de soude est pur, efficace et sans danger pour l’environnement. En prime il est 100% naturel. Et vous allez même faire des économies !

Tél. 071 335 80 15 Fax 071 335 80 18

Bon à retourner à Body Best

Body Best GmbH – Postfach 501 – 9430 St Margrethen Tél. 071 335 80 15 – Fax 071 335 80 18 Veuillez me faire parvenir les ouvrages suivants: ______ exemplaire(s) de « Les étonnantes vertus du bicarbonate de soude » au prix de Fr. 39.- pour 1 exemplaire (+ Fr. 6.95 de participation aux frais de port et d’assurance) ______ exemplaire(s) de « Le Livre du Vinaigre » au prix de Fr. 39.- pour 1 exemplaire (+ Fr. 6.95 de participation aux frais de port et d’Assurance) Economisez Fr. 19.-! Commandez les deux publications pour seulement Fr. 59.- (+ Fr. 6.95 de participation aux frais de port et d’assurance) Droit de restitution de 30 jours.

Nom/Prenom:

Date de naissance:

Adresse: NPA/Localité: Email:

Tel:

2213

Le vinaigre

N


jeux

MIGROS MAGAZINE | No 17, 23 avril 2012 |

| 85

MOTS FLÉCHÉS: VALEUR TOTALE DES GAINS 750 FRANCS

A gagner, 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun!

EN PLUS: à gagner, 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 50 francs chacun pour la case bleue! Téléphone Composez le 0901 591 905 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF5 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Chances égales et sans frais supplémentaires par wap http://m.vpch.ch/MMF12415 (gratuit depuis le réseau portable) Délai de participation: dimanche 29.04.2012, à minuit

A LO REG R TA CA U • DEA CA LO RTE REGA CA C A R TA E • AU • ART CADE KK CARTE H E NA R T E • E SECN K K GE G CH G S CEHSG C E SGCEHSE N K K A R T E • C A R T E C A D E A U • C A R TA R E G A LO E NHK E N K K A R TE • C KA ARTE RTE CADE • C AU • C A R TA ART REGA E C LO AD EAU • C A R TA REG A LO

|

Comment participer

Téléphone Composez le 0901 591 901 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF1 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF1 CHAT Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, mots fléchés, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches

Monte-escaliers

CH-9620 Lichtensteig Tél. 071 987 66 80

www.hoegglift.ch

Délai de participation: dimanche 29.04.2012, à minuit Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. La participation automatisée est exclue du tirage au sort.

Solution n° 16: LAMPADAIRE Les gagnants de n° 15, voir: www.migrosmagazine.ch/motsfleches


jEux 86 |

| No 17, 23 avril 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

2

QUIZ: VALEUR TOTALE DES GAINS 300 FRANCS

A gagner, 3 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! Répondez aux questions du quiz. En reportant les lettres correspondant aux bonnes réponses dans la grille de solution, vous trouverez le mot code. 1. Quel os est le plus long du corps humain? T

le tibia

P le fémur

G le radius

2. Quel est le vrai nom de l’auteur suisse romand Zep (Titeuf)? A J. Roba

U R. Goscinny

I

P. Chappuis

3. Quel programme permet de synchroniser son iPhone sur un PC ou MAC? R iSync

N iTunes

M iPod

4. La tradition représentait Homère comme un poète …? G aveugle

E

sourd

M muet

5. Dans quelle ville est né l’aéronaute Bertrand Piccard? E

Genève

O Lausanne

A Bienne

Délai de participation: dimanche 29.04.2012, à minuit

D 3kg 600g

Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. La participation automatisée est exclue du tirage au sort.

6. Combien pèsent 1000 pièces de cinq centimes? S 900g

U 1kg 800g

7. Les vainqueurs de la finale du NFL Super Bowl reçoivent le trophée et …? I

une bague

E

un collier

L

une montre

8. Comment s’appelle le directeur de la Télévision Suisse Romande depuis 2001? E

M. Mettral

M D. Rochebin

N G. Marchand

2

3

4

5

6

7

Solution n° 15: ÉMERAUDE Gagnants n° 14: Yvette Pochon, Villars-sur-Glâne FR; Pierrette Da Costa, Genève; Denis Cottier, Morges VD

Solution: 1

Comment participer

Téléphone Composez le 0901 591 902 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF2 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF2 CHAT Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, quiz, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches

8

PAROLI: VALEUR TOTALE DES GAINS 300 FRANCS

A gagner, 3 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! Remplissez la grille avec les dix mots. La solution se lit dans les cases orange, de bas en haut: elle ne donne pas forcément un mot.

A

CARN I ERS EMO T T O I R JUBARTES L I N I ME N T OUTRANCE RAS I ERES RECTORAT R O UMA I N E TALATATE TRACASSE

Solution n° 16: STCNC Gagnants n° 15: Claude De Bona, La Châtagne NE; Yvette Kohli, La Chaux-de-Fonds NE; Rosemarie Chételat, Montsevelier JU

Comment participer

Téléphone Composez le 0901 591 903 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF3 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF3 AHESR Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, paroli, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/ motsfleches Délai de participation: dimanche 29.04.2012, à minuit Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. La participation automatisée est exclue du tirage au sort.


jEux | 87

MIGROS MAGAZINE | No 17, 23 avril 2012 |

3

BIMARU

PONTS

Le chiffre à côté de chaque colonne et de chaque ligne indique le nombre de cases occupées par les navires. Ils ne peuvent pas se toucher et doivent être complètement entourés par l'eau, sauf s’ils touchent le bord.

Chaque cercle représente une île. Le chiffre à l’intérieur du cercle indique le nombre de lignes (ponts) qui passent sur cette île. Les ponts qui relient les îles voisines ne sont que des traits horizontaux ou verticaux. Les îles peuvent être reliées avec des lignes simples ou doubles. Au final, toutes les îles sont reliées les unes aux autres. 3 Des intersections, des ponts dia6 2 4 6 gonaux et des liaisons avec plus 1 de 2 lignes ne sont pas autorisés.

2 0 4 2

Solution n° 15:

2 0

3

5

3

2

5 1 1 3 2

1

0

4

1

5

1

1

3

2

LE COIN DES ENFANTS

ÉNIGMES

RÉPARATION DE VAISSEAU SPATIAL

Un pépin est hélas survenu au vaisseau spatial de Flix: panne de monteur, d’arbre et d’essieux. Il doit être réparé. Le problème, c’est qu’il ne peut voler que vers la gauche. Or, avant d’aller au garage, il faut qu’il aille chercher le matériel nécessaire et se rende à la station de chargement. Trouveras-tu le bon chemin vers le garage? Trace-le à l’aide d’un crayon.

1

3 1

2 2 2

3

1

3 3

4 4

3

2

3 4

1 2 1

2

3 Solution n° 15:

3

2

4

4

8 4

3

2

3

2

3

1 2 2 3

3 2 3

3 3

3 2 7 5

1 2

3

1 2 3

2 3 2 1

3 3 2 3 3

EN MISSION SECRÈTE

I1 4IM324I7 8I3N 4VOI2 D35 P4N7OUF135 8L3U35 37 UN3 83113 M4113773 V3273.

Ça alors, Hugo et Nina auraient-ils perdu la boule? Que signifie cette salade de lettres? Se seraient-ils emmêlé les crayons? Non, pas du tout. Ils s’écrivent en utilisant un langage codé appelé «Leet speak» (langage d’élite). C’est extrêmement pratique pour envoyer des messages secrets que seuls les initiés peuvent comprendre. Regarde, c’est très simple: il suffit de remplacer certaines lettres par des chiffres qui ont à peu près la même forme. Voici un petit aperçu de l’alphabet «Leet speak»:

REJOINS-NOUS AU CLUB LILIBIGGS

Des surprises t’attendent, comme des jeux, des devinettes, le magazine du club et des événements super. Inscris-toi gratuitement ici:

Solution:

|

www. lilibig gs.ch


jEux 88 |

| No 17, 23 avril 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

4

SUDOKU: VALEUR TOTALE DES GAINS 500 FRANCS

A gagner, 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! 6 8 3 9 3 4 8

2 1 3 8

4 2 4

7 5 9

6 8 3 6

7 4 5 8

Remplissez les cases blanches avec les chiffres 1 à 9. Chaque chiffre ne peut apparaître qu’une seule fois dans chaque rangée, chaque colonne et chacun des neuf blocs 3×3. La solution s'affiche dans les cases orange, de gauche à droite.

Comment participer

Téléphone Composez le 0901 591 904 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF4 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/ SMS). Exemple: MMF4 234 Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, sudoku, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches Délai de participation: dimanche 29.04.2012, à minuit

5 9 2

Solution n° 16: 964 5 8 2 4 1 3 9 6 7

6 7 4 5 8 9 3 2 1

3 9 1 6 7 2 5 4 8

2 1 5 3 9 7 6 8 4

8 4 3 2 6 5 7 1 9

9 6 7 8 4 1 2 5 3

Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. La participation automatisée est exclue du tirage au sort.

7 2 9 1 5 4 8 3 6

4 5 8 7 3 6 1 9 2

1 3 6 9 2 8 4 7 5

Gagnants n° 15: Ernest Moreillon, Winterthour ZH; Johanna Aeschbacher, Berne; Eugen Geisser, Lucerne; Herbert Wilhelm, Wangen b. Dübendorf ZH; Anne-Marie Bonzon, Pompaples VD

Publicité

info@handilift.ch info@handilift.ch

info@srssa.ch info@handilift.ch A votre service 24 heures 7 res jours /7 /7 7 jours

IMpRESSuM MIGROS Magazine Construire case postale 1766, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch

Tirage contrôlé: 505 869 exemplaires (rEMP 2011) lecteurs: 598 000 (rEMP, MaCH Basic 2012-1) Direction des publications: Monica Glisenti

Directeur des médias Migros: lorenz Bruegger Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 058 577 12 12 Fax: 058 577 12 09 Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: alain Kouo Département Magazine: Tania araman, Patricia Brambilla, Mélanie Haab, Pierre léderrey, laurent Nicolet, alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Jean-Sébastien Clément, andreas Dürrenberger, Béatrice Eigenmann, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Can (responsable), Gerda Portner, Heidi Bacchilega, anna Bürgin, Emilia Gamito, Dora Horvath, Sonja leissing, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein, Claudia Schmidt, Jacqueline vinzelberg, anette Wolffram Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable),

Marlyse Flückiger (direction artistique), Werner Gämperli (adj.), Nicole Gut, Petra Hennek, Gabriela Masciadri, Tatiana vergara Photolithographie: rené Feller, reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Olivier Paky (responsable), lea Truffer (resp. pour la Suisse romande), Susanne Oberli Correction: Paul-andré loye Nouveaux médias: Sarah Ettlinger

(responsable), laurence Caille, Manuela vonwiller Secrétariat: Stefanie Zweifel (responsable), imelda Catovic Simone, Nadja Thoma Communication & coordination des médias: Eveline Schmid (responsable), rea Tschumi Département des éditions: Patrick Wehrli (chef du département) edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 058 577 13 70 Fax: 058 577 13 71 Thomas Brügger, (responsable annonces), Carina Haid (responsable

marketing), Patrick rohner (responsable Media Services), Nicole Thalmann (responsable service interne). Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 058 577 13 73 Fax: 058 577 13 72 Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 058 577 13 13 Fax: 058 577 13 01 Editeur: Fédération des coopératives Migros Imprimerie: Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny Tamedia Sa, Zurich


30% DE RÉDUCTION OFFRES VALABLES DU 24.04.2012 AU 07.05.2012 SUR TOUT LES COLLANTS DIM

8.35 au lieu

de 11 Colla .90 Diam nts ‘ s V oile légèr G e avec ment ga albé lb c e semi- inture ant c brilla transpar onfort, ent e nt t

8.35de 11.90

Collant Voile résistant Transparent et ultra résistant, enfilage rapide grâce à repère avant arrière

Collants t Sublim Absolu Resis mat, toucher velouté, zéro maille filée, dure plus longtemps

au lieu

au lieu

5.55

www.dim.ch

5.25de 7.50

au lieu de 7.90

Mi-bas Voile (par deux) fin et transparent, bord-côté confortable et invisible

DIM chaussant sont en vente uniquement dans les plus grands magasins Migros. DIM lingerie est en vente uniquement dans des filiales Migros sélectionnées: Migros Genève: MMM Genève Balexert, MM Carouge-Vibert, Migros Valais: MMM Monthey, Migros Vaud: MMM Lausanne-Métropole, MMM Crissier, Migros Neuchâtel/Fribourg: MM Bulle Gruyère-Centre, Migros Bâle: Delémont

DIM est en vente à votre Migros

ACTION

OFFRES VALABLES DU 24.4 AU 7.5.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES PRODUITS NIVEA BABY ILLUSTRÉS ET BIEN D’AUTRES.

12.–

6.20

au lieu de 15.30

au lieu de 7.30

Lingettes NIVEA Baby en sachets de recharge Soft & Cream ou Sensitive 3 × 63 pces + 1 bavette

GRATUIT – À COLLECTIONNER!

À l‘achat de lingettes NIVEA Baby Soft & Cream, Sensitive ou Pure & Natural (en lot de 3), recevez une bavette gratuite!

www.NIVEA.ch

Shampooing ultra doux NIVEA Baby en lot de 2 2 × 200 ml

Nivea est en vente à votre Migros


Suivez-nous en Australie SUPERBE CIRCUIT EN MINI-GROUPE AU DEPART DE GENEVE Dans le confort et durant notre gris novembre, découvrez la captivante Australie et l’insolite Tasmanie durant le printemps austral. Rejoignez notre mini-groupe 100% francophone accompagné au départ de Genève, entouré de notre accompagnateur très expérimenté. Téléchargez ou demandez notre brochure “ Circuit Australie & Tasmanie 2012“ !

VOLS CATHAY PACIFIC + 3 VOLS INTERIEURS DES FR. 1’790.- ! Exemple au départ de Genève via Hong Kong: arrivez à Perth et repartez de Cairns, avec vols Perth-Ayers Rock-Sydney-Cairns pour Fr. 1’790.- p.p., taxes et vols de liaison en Europe inclus. A réserver d’ici au 18.05.12, départs jusqu’au 30.04.13 (sauf 29.06.12-05.08.12, 28.09.1221.10.12 et 14.12.12-06.01.13). Disponibilités limitées, conditions applicables sur demande. Demandez aussi nos tarifs spéciaux en “Premium Economy“ et en lits plats “Business Class“ !

SEJOURS LINGUISTIQUES EN OCEANIE L’Australie et la Nouvelle-Zélande sont les deux pays rêvés pour un séjour linguistique de qualité. Nous vous proposons un choix de plus de 40 collèges et universités, avec une immense palette de cours et de préparations aux différents examens d’anglais. Téléchargez notre brochure “ NOVA languages“ !

!

! !

Renseignements auprès du spécialiste de l’Océanie depuis plus de 30 ans:

Nova Tours - Nova Australia, rue du Valentin 34, 1004 Lausanne Tél. 021 311 50 40 - lausanne@novatours.ch - www.novatours.ch

PRENDS TON PETIT-DÉJEUNER ET GAGNE!

Montre ton soutien au Fairtrade en organisant un petitdéjeuner Fairtrade sous le signe de la couleur verte avec Max Havelaar, et remporte des prix attractifs! Tu trouveras toutes les informations concernant la participation au concours et les petits-déjeuners publics organisés dans toute la Suisse sur www.fairtradebreakfast.ch


|

MIGROS MAGAZINE | No 17, 23 AVRIL 2012 |

OFFRE AUX LECTEURS ÉCOSSE | 91

Au pays du kilt

L’Ecosse est l’une des dernières régions d’Europe où la nature est encore intacte. «Migros Magazine» propose à ses lecteurs un circuit de huit jours en voiture de location sur cette terre de légendes.

Ci-dessus: le kilt, habit traditionnel. A gauche: château d’Urquhart au bord du Loch Ness.

C

ôtes sauvages, baies profondes, plages fabuleuses, montagnes abruptes, landes abritant une faune variée: l’Ecosse est un pays aux mille facettes. Visitez ses châteaux et distilleries de whisky, les Highlands, le fameux Loch Ness et des lacs mystérieux. Mais que serait l’Ecosse sans les Ecossais? Un peuple hospitalier plein d’humour, dont les traditions ne s’arrêtent pas dans les musées, mais font partie intégrante de la vie quotidienne. 1er jour: Inverness – Fort William. Arrivée à Inverness. Après avoir longé le Loch Ness, auréolé de légendes, halte au château d’Urquhart, datant du XIIIe siècle, et à l’impressionnant viaduc de Glenfinnan. Nuit dans la région de Fort William. 2e jour: Fort William. Vous visitez Fort William, escaladez le Ben Nevis, louez un vélo, jouez au golf ou faites un tour en bateau sur le canal Caledonian. Nuit comme la veille. 3e jour: Fort William – Stirling. Superbe trajet à travers monts et tourbières. Vous visitez la région historique de Glen Coe, aux paysages séduisants,

et vous attardez dans la charmante ville d’Oban. Nuit dans la région de Stirling/ Trossachs. 4e jour: Stirling. Visite de Rothesay et de la presqu’île de Cowal, trajet le long du Loch Fyne et du Loch Lomond, puis visite du Sealife Aquarium. Nuit comme la veille. 5e jour: Stirling – Edimbourg – Stirling. Le matin, trajet en bateau jusqu’à la roue de Falkirk, ascenseur à bateaux unique au monde. L’après-midi, visite des curiosités d’Edimbourg. Nuit comme la veille. 6e jour: Stirling – Inverness. Trajet via le Forth Road Bridge et Perth jusqu’à Crieff, où vous visitez la distillerie Glenturret. Traversée de la vallée de Spey et visite du Speyside Heather Centre. Nuit dans la région d’Inverness. 7e jour: Highlands. Vous suivez le Whisky & Castle Trail, effectuez un tour à bord du Strathspey Railway ou faites une randonnée dans la belle région des Highlands. Nuit comme la veille. 8e jour: Inverness. Trajet jusqu’à l’aéroport et restitution de la voiture de location ou poursuite de votre voyage.

Réservez et profitez! Ce circuit en voiture de location en Ecosse est proposé aux lecteurs de «Migros Magazine» à partir de 995 francs (par exemple départ le 26 mai 2012). ! Dates: 19 et 26 mai. 2, 16 et 23 juin. 21 et 28 juillet. 4, 11 et 18 août. ! Prestations: vol direct de Zurich à Inverness et retour avec Helvetic Airways en classe économique. 7 nuits et petits-déjeuners dans des gîtes. Voiture de location cat. CT (Vauxhall Corsa ou similaire). Ferry de Wemyss Bay à l’île de Bute. Trajet en bateau jusqu’à la roue de Falkirk. Abonnement de trois jours «Ecosse historique». ! Non compris: repas supplémentaires, dépenses personnelles, assurance multirisque obligatoire. ! Informations et réservations: Falcontravel, téléphone: 043 211 71 81, courriel: direct@travelhouse.ch Offre soumise aux conditions générales de contrat et de voyage de MTCH SA. Sous réserve de changements en tout temps.


DES POINTS. DES ÉCONOMIES. DU PLAISIR.

Le meilleur de la musique «Stars of Sounds» offre cette année encore de grands moments de musique au cœur du village d’Aarberg.

Plüsch

The Straits

Pegasus

Züri West

Chaque année, stars nationales et internationales convergent vers Aarberg pour offrir aux heureux festivaliers deux soirées musicales uniques. Cette année, «Stars of Sounds» accueillera au cœur des murailles de la ville les artistes suisses Züri West, Pegasus, Plüsch et Philipp Fankhauser, ainsi que des célébrités mondiales, tels que James Morrison ou The Straits. Ne manquez pas ces envolées musicales et réservez vite votre billet!

James Mor

rison

«STARS OF SOUNDS» À PRIX RÉDUIT Dates: 1er et 2 juin 2012, Aarberg (BE) Prix: Fr. 65.10 au lieu de Fr. 81.35 le 1.6 et Fr. 73.65 au lieu de Fr. 92.05 le 2.6 Profitez: billets en vente jusqu’au 18.5.2012 ou jusqu’à épuisement du stock sur www.migros.ch/ cumulus à la rubrique «Manifestations». Indiquez simplement votre numéro Cumulus lors de la réservation.

20%

DE RABAIS

Remarque: les billets commandés dans le Ticketshop Cumulus sont soumis à des frais de traitement. Quatre billets au maximum par carte Cumulus. Les commandes multiples seront annulées d’office. Plus d’informations: www.starsofsounds.ch


DAVANTAGE DE RABAIS CUMULUS: www.migros.ch/cumulus

DÉTENTE À GRINDELWALD

NOUVEL ALBUM POUR NORAH JONES

SOWETO GOSPEL CHOIR

Envie de déconnecter, d’oublier l’heure qu’il est, d’harmoniser votre corps et votre esprit et de vous faire chouchouter sur toute la ligne? Alors profitez de notre forfait wellness intense et venez passer un délicieux séjour en montagne à Grindelwald. L’offre spéciale Cumulus comprend: • 2 nuits en chambre standard simple ou double • copieux buffet de petit-déjeuner • boissons du minibar • entrée à l’espace wellness avec sauna, piscine, hammam et thermes romainsirlandais • massage classique d’une partie du corps (25 min)

Dix ans après «Come Away with Me» et son succès aux Grammy Awards, auréolée de quatre albums et de différentes distinctions, Norah Jones revient le 27 avril avec son nouvel opus, «Little Broken Hearts», réalisé par le célèbre musicien et producteur américain, Brian Burton alias Danger Mouse.

Composé de 21 chanteurs et chanteuses de chœurs d’églises d’Afrique du Sud, le Soweto Gospel Choir se produit a capella ou accompagné par ses quatre musiciens, mélangeant standards du gospel et chants typiquement sud-africains, inspirés des styles mbube et kwela. Profondeur et perfection des voix, énergie fascinante des danses, chatoiement des couleurs: le Soweto Gospel Choir cumule les distinctions et poursuit son engagement dans la lutte contre le Sida.

Validité: à partir du 23.4.2012 pour un séjour entre le 26.4 et le 30.5.2012 Prix: Fr. 219.– au lieu de Fr. 357.– par personne et par séjour Profitez: réservez par téléphone au 033 854 77 77, à l’adresse grindelwald@sunstar.ch ou sur http://grindelwald.sunstar.ch/cumulus en mentionnant le code «Cumulus». Merci de présenter votre carte Cumulus lors de votre arrivée à l’hôtel. Plus d’informations: http://grindelwald.sunstar.ch/cumulus-fr-CH

35% au moins

DE RABAIS

Validité: du 27.4 au 13.5.2012 Prix: Fr. 18.90 au lieu de Fr. 22.90 Profitez: présentez simplement le coupon et votre carte Cumulus lors de l’achat du CD «Little Broken Hearts» de Norah Jones. Pour la commande en ligne sur www.exlibris.ch, il vous suffira de saisir le code EXL1204NJO ainsi que votre numéro Cumulus pour bénéficier du rabais. Remarque: l’offre est valable dans tous les magasins du groupe Ex Libris SA et dans la boutique en ligne. Plus d’informations: www.exlibris.ch

4.– DE RABAIS

Norah Jones «Little Broken Hearts» Achat minimal: 1 CD «Little Broken Hearts» Valable du 27.4 au 13.5.2012 Utilisable dans tous les magasins Ex Libris et sur www.exlibris.ch (code EXL1204NJO pour les commandes en ligne). Remarque: uniquement valable sur présentation de la carte Cumulus. Un seul coupon par personne.

Date: 24.11.2012 (15h & 20h), Genève Prix: Fr. 47.20 au lieu de Fr. 59.– Profitez: billets en vente jusqu’au 7.11.2012 ou jusqu’à épuisement du stock sur www.migros.ch/cumulus à la rubrique «Manifestations». Indiquez simplement votre numéro Cumulus lors de la réservation. Remarque: les billets commandés dans le Ticketshop Cumulus sont soumis à des frais de traitement. Quatre billets au maximum par carte Cumulus. Les commandes multiples seront annulées d’office. Plus d’informations: www.rrp.ch Vous trouverez d’autres manifestations à prix réduit sur www.migros.ch/cumulus et aux points de vente sélectionnés.

20%

DE RABAIS

POUR TOUTE QUESTION SUR CUMULUS: INFOLINE CUMULUS: 0848 85 0848


LE MONDE DE… 94 |

|

NADIA BERNIER

| No 17, 23 AVRIL 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

Des petits gâteaux aux goûts d’ailleurs

Eternelle nomade, Nadia Bernier concocte depuis quelques mois à Morges de délicieux carrés salés et sucrés. Mais toujours crus.

E CARTE D’IDENTITÉ Nom: Nadia Bernier Date de naissance: 3 mai 1973. Etat civil: célibataire, en couple Elle aime: la justice, le silence, la simplicité, la nature. Elle n’aime pas: le froid, l’hiver. Un rêve: un monde d’amour et de paix. Et vivre sous les tropiques, où elle compte bien retourner d’ici quelques années pour ouvrir un bed and breakfast.

lle a posé ses modestes valises à Morges (VD). Pour quelque temps. Car Nadia Bernier cultive l’âme voyageuse. Longtemps en Asie du Sud-Est, dont un long spot du côté de la Thaïlande pour y enseigner la plongée, ses pas légers l’ont aussi menée en Australie ou aux Etats-Unis. Là-bas, cette Jurassienne né à Porrentruy a suivi les cours d’un institut enseignant l’art du manger cru. «Une nourriture saine, goûteuse, naturelle, qui maintient la ligne et favorise la digestion», sourit celle qui vient de lancer Carrément Cru, une ligne d’étonnants petits carrés à base de graines de tournesol. Pipas curry ou tournesol, salés ou sucrés, ne contenant que des ingrédients végétaux sans gluten ni produits laitiers: ces Petits carrés sont 100% maison, à la fois diététiques et éthiques, fort peu allergènes. «J’ai trouvé un petit local de production où je fais tout moi-même. Si je parviens à élargir un peu mon offre – des truffes sont en préparation – je vais essayer de trouver une petite boutique. Pour l’instant, je vends via mon site internet, et bientôt au marché de Morges.» Mais aussi dans certaines manifestations, comme la Grande Table de Morges le 17 juin prochain. Ne consommant elle-même ni viande ni en principe poisson ou autre animal, Nadia Bernier est fière de son produit qui correspond à sa philosophie de vie. «Comme il fait plus froid ici qu’en Floride, ajoute-t-elle avec un sourire, je ne m’interdis pas une soupe ou des légumes vapeur en hiver. Je ne suis pas une enragée, juste une convaincue.» Texte: Pierre Léderrey Photos: Loan Nguyen

«Une nourriture saine, goûteuse et naturelle»

Un objet qui ne me quitte pas

Ce sac en toile ramené de l’institut Hippocrates à Palm Beach. C’est là que j’ai fait mes cours sur la cuisine crue.

Mon moyen de transport favori

Mon vélo city bike que j’utilise en permanence.


|

MIGROS MAGAZINE | No 17, 23 AVRIL 2012 |

LE MONDE DE… NADIA BERNIER | 95

Ma passion

Mes créations

«Je confectionne mes Petits carrés dans un petit local de production où je fais tout moimême.»

Les voyages. J’ai été longtemps nomade, n’arrivant pas à rester plus de six mois en place. Ce tableau, acheté en Asie, m’a plu pour cela. Et j’ai mis dix ans à le dérouler et à le poser contre un mur.

Ma boisson favorite

Le thé. Et cela tombe bien, c’est une boisson universelle, que l’on rencontre partout. J’en ai ramené plein de sortes de mes voyages.

Mon outil de travail

Ce déshydrateur. Pas très sexy, j’avoue, mais je l’utilise tout le temps pour sécher mes graines et autres nutriments.


MGB www.migros.ch W

UNE NOUVELLE BAISSE DE PRIX DURABLE SUR DE NOMBREUX PRODUITS.

ANCIEN PRIX EN CHF

NOUVEAU PRIX EN CHF

RÉDUCTION DE PRIX EN %

Blox Cocos M-Classic, 225 g

3.40

2.85

16,2 %

Miel de nectar liquide, 550 g

5.50

4.90

10,9 %

fine M-Classic, 500 g Polenta fine

1.35

1.20

11,1 %

Sauce à salade provençale M-Classic, 700 ml

3.00

2.60

13,3 %

PAR EXEMPLE:

Sauce Worcestershire, 150 ml

2.60

2.15

17,3 %

Soupe goulasch Bon Chef, 420 g

3.30

3.15

4,5 %

Petites pâtes Bon Chef, 80 g

1.70

1.60

5,9 %

Viande de bœuf Simmenthal, 140 g

3.10

2.90

6,5 %

Mélange de noix bio, 170 g

3.60

3.35

6,9 %

Chips nature bio, 140 g

3.10

2.95

4,8 %

Shampooing Nutri-Gloss Elsève L’Oréal, 250 ml

4.00

3.60

10,0 %

Spray coiffant Ultra Strong Nivea, 250 ml

5.25

4.90

6,6 %

Magnésium naturel + calcium + vitamine D3 Kneipp, 150 comprimés

9.80

7.80

20,4 %

Film alimentaire Tangan N°11, 36 m × 29 cm

3.20

2.95

7,8 %

21.00

17.90

14,8 %

Boîte à provisions gris foncé Rotho A3

AVEC CETTE NOUVELLE BAISSE DE PRIX SUR DE NOMBREUX PRODUITS, MIGROS A MAINTENANT RÉDUIT DURABLEMENT LE PRIX DE

ARTICLES DEPUIS

DÉCEMBRE 2010. FAIRE SES ACHATS À MIGROS, C’EST ÉCONOMISER MALIN.


Migros-Magazin-17-2012-f-AA