Issuu on Google+

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland Changements d’adrese: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch

Publicité


M COMME MEILLEUR: VOICI POURQUOI. INCROYABLEMENT FRAIS Notre garantie fraîcheur: nous vous garantissons chaque jour de la fraîcheur dans tout notre assortiment, proposant un large choix de produits saisonniers et régionaux. Grâce à nos collaborateurs et aux standards de qualité élevés, seuls les produits les plus frais sont acheminés vers nos magasins.

TRADITIONNELLEMENT NÔTRE Notre lien privilégié avec les régions: la proximité des coopératives avec les clients ainsi que la compétence locale constituent la base de l’attractivité de l’ensemble de l’offre sur place.

TERRE D’HARMONIE Notre gestion d’entreprises durable: celui qui pense à soi et aux autres dès le matin vit de manière plus consciente et plus saine. Migros vit le développement durable dans l’économie, l’écologie, l’éthique, le social et la promotion de la santé.

VALEUR MULTIPLIÉE Notre rapport qualité-prix imbattable: Migros a inventé la plus-value maximale pour le client. Elle est perçue comme la gagnante du rapport qualité/ prix dans tous les assortiments et pour tous les produits.

ENSEMBLE Notre tradition: Migros fait, par tradition, partie de la société suisse. Avec ses industries propres, elle revendique son appartenance à la place économique suisse.

Plus d’informations sur les promesses de valeurs et de services de Migros ainsi que sur sa nouvelle campagne ombrelle dans ce numéro et sur migros.ch


Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

no 16, 6, 14 avril 2009

M COMME MEILLEUR. Découvrez la nouvelle campagne de publicité de Migros et faites vos courses gratuitement pendant un an! > 30 et 88

Aux fourneaux Le repas marocain du chanteur Pascal Rinaldi. > 62

Photos Nicolas Righetti-Rezo / Thierry Parel / Christophe Chammartin-Rezo / Loan Nguyen

Reportage

Un tour de garde en compagnie d’Alain Seletto, garde-faune vaudois. > 72 Réussite

Marc Bonnant le flamboyant

Les honneurs pour la linguiste L’avocat genevois, virtuose de la langue française, n’a pas Marie-José Béguelin. > 92 peur de battre en brèche les idées convenues. > 26

Changements d’adrese: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch

Publicité

CUMULUS-DEALS en pages 90/91


Nous fêtons, vous profitez!

40.– Maintenant

40.–

Imprimante Deskjet D1560

Résolution 1200 x 4800 ppp, vitesse d’impression n/b 18 ppm et couleur 12 ppm, impression de photos sans bords jusqu’à 10 x 15 cm, utilisation facile / 7972.481

Avant

69.90

6 hautparleurs Maintenant

40.– Sous réserve de modification de prix, de modèles et d’erreurs d’impression.

Avant

68.90

Radiocassette CD 4080

Enregistreur CD stéréo avec lecture de CD/CD-R/RW, platine à cassettes, radio OUC/OM, enceintes à 3 voies, prise pour casque / 7731.091

Set photos 363

6 cartouches d’encre + 150 feuilles de papier photo Premium 10 x 15 cm / 7974.765

Maintenant

40.– Avant

69.90

FCM

Technologie laser avec 1000 dpi

Wireless Notebook Laser Mouse 7000

Technologie sans fil 2,4 GHz, molette de défilement multidirectionnelle et fonction zoom / 7973.608

Les offres sont valables du 14.4 au 11.5.2009 ou jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les magasins M-Electronics et les plus grands magasins Migros.


CETTE SEMAINE | 5

MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

ÉDITORIAL

SOMMAIRE

Joël Guillet, rédacteur en chef

migros f lash

>6

perdus de vue

>8

Complètement accros

vous et nous

>9

Nouveaux junkies! Olivier ne peut

se passer du téléphone rose, Marie de s’acheter des fringues et Julien de jouer des heures sur son ordinateur. Les témoignages recueillis par notre journaliste Mélanie Haab, que nous publions en page 12, sont saisissants! Pas besoin d’alcool, de tabac ou de drogue pour tomber dans la dépendance!

récit

> 12

Depuis deux ans, les Hôpitaux uni-

versitaires de Genève disposent d’une entité spécialisée dans l’étude physiologique et psychologique des comportements compulsifs. Sur 120 patients qui se sont adressés à la NANT (nouvelles addictions nouveaux traitements), trois quarts étaient des hommes – souvent des adolescents ou de jeunes adultes.

récit

> 16

Photos Mathieu Rod / Keystone / Thierry Parel

On le sait: la conduite addictive tra-

duit souvent une forme d’immaturité socio-affective, une difficulté à se construire une véritable identité psycho-sociale. Il faut ainsi parfois plusieurs mois pour réussir un sevrage et lever le sentiment de culpabilité des intoxiqués du sexe ou du jeu. Si la thérapie conduit fréquemment à leur réhabilitation, les risques de rechute ne sont hélas pas exclus.

joel.guillet@migrosmagazine.ch

récit

> 20

temps présents récits > Les nouvelles dépendances > Sébastien Buemi et Natacha Gachnang: avec eux la Suisse tient ses champions > L’hydrothérapie canine

> 10

> 16 > 20

minute papillon

> 25

entretien

> 26

actuel La nouvelle campagne publicitaire Migros

> 30

La finale du Grand Prix Migros aux Diablerets

> 36

De super actions à l’occasion des 40 ans de M-Electronics!

> 39

en magasin Délicieuses salades printanières Se débarrasser des insectes indésirables grâce à Optimum

> 40 > 53

aux fourneaux Les boulettes marocaines de Pascal Rinaldi

> 62

votre région

> 67

vie pratique Animaux: une nuit avec des gardes-faune

> 72

Que faire contre les allergies?

> 76

Mots fléchés / Impressum Nous manquons de sommeil! Savoir dire non à son enfant

> 80 et 87 > 82 > 84

> 12

coup de chance Faites vos courses gratuitement pendant un an

> 88

cumulus

> 90

réussite

> 92

Produit de la semaine Manger avec plaisir et sans remords grâce aux produits Léger > 56

M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch * tarif local

Publicité

Informez-vous: www.swisshaus.ch ou 0800 800 897

À CHACUN SES GOÛTS. ET SA MAISON SWISSHAUS.

ALBA CHF 327‘400.– clés en main, sous-sol inclus


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009 009

LE PRODUIT DE LA SEMAINE

Le Brie, un fromage qui a la classe

Le Brie est un invité de marque incontournable pour tous les plateaux de fromages. Ce fromage français à pâte molle et à croûte fleurie se distingue par une consistance douce et onctueuse. Il est fabriqué à base de lait de vache pasteurisé. Son parfum délicat se rapproche de celui des champignons et des noisettes. Le brie saura sans aucun doute vous séduire.

MON CADEAU Les journées s’allongent enfin et le temps est revenu de profiter des joies du barbecue entre amis. C’est aussi l’occasion d’immortaliser ces agréables moments! Envoyez-nous la photo la plus réussie de votre barbecue et gagnez, avec un peu de chance, une grilladeparty exclusive, d’une valeur de Fr. 5000.–, en compagnie du champion suisse des grillades 2008! Vous trouverez des informations complémentaires sur: www.migros.ch/grillades

Culture numérique L’informatique peut-elle être considérée comme un art? La technique exige-t-elle de la créativité? Quelle que soit la réponse à ces questions, la culture numérique, elle, s’impose toujours plus: des robots aux logiciels informatiques, ses progrès se remarquent jour après jour. Pour la troisième fois, le Pour-cent culturel Migros lance un concours pour promouvoir les projets artistiques développant les possibilités des médias numériques de manière créative et innovante. La somme totale de 50 000 francs sera allouée aux projets retenus. Le délai d’inscription court jusqu’au 31 août 2009. www.pour-cent-culturel/contributions

A vos ordinateurs! Le Pour-cent culturel lance un concours où la culture numérique est à l’honneur.


migros f lash

|7

VITE ET BIEN INFORMÉ AVEC MIGROS MAGAZINE

Un modèle européen

LES PETITS PRIX DE LA SEMAINE

Rasoir

Fr. 99.90 au lieu de Fr. 149.– Les trois têtes de coupe du HQ6990 de Philips s’adaptent aux contours du visage. La position de coupe est modulable.

Le journal britannique «Financial Times» estime que la Banque Migros devrait servir d’exemple. Journal de référence international, le Financial Times (FT) porte aux nues la Banque Migros! A l’heure où le reste du monde tire à boulets rouges sur notre politique financière, notre pays ne peut que se réjouir d’un tel honneur. En ces temps de crise, la Banque Migros s’est en effet distinguée comme l’une des banques privées européennes à la croissance la plus rapide. Le Financial Times rappelle que l’afflux d’argent frais en 2008 a atteint 2,6 milliards de francs. Les dépôts clientèle s’élèvent donc à présent à

Gagnez 1 d es 10

DVD «High Sch ool Musica l 3: nos année s ly c é e» en particip ant au tira ge au sort sur www.m igrosmaga zine.ch/ coup de ch ance

Le bravo du «Financial Times» pour la Banque Migros est un grand honneur.

Vélo pour enfant

Fr. 249.– au lieu de Fr. 349.–

Le vélo Crosswave Cobra 24’’ est destiné aux enfants entre 8 et 12 ans.

24 milliards de francs. Pour le Financial Times, le succès de la Banque Migros – ainsi que sa politique de marché durable et son style discret et sobre – devrait servir de modèle au niveau européen.

Spot arqué

Fr. 49.90 au lieu de Fr. 99.90

LE COMPLIMENT DE LA SEMAINE

Le spot économe en énergie (sans transformateur) a deux coudes modulables. En nickel mat et verre, il mesure 150 cm de long.

«Un article très recherché»

Jacques Fossadier, de Lausanne, ne jure que par les produits de rasage Wilkinson. Il a malheureusement beaucoup de mal à les trouver dans les magasins. En passant par hasard dans le nouveau magasin du Flon, il a eu l’heureuse surprise de découvrir ses lames préférées en rayon à Migros. Et en a aussitôt acheté plusieurs emballages pour son stock.

Poterie Fr. 5.– au lieu de Fr. 10.– Les pots en terre cuite Visore sont disponibles en deux tailles, comme ici avec une circonférence de 27 cm.


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Vous reconnaissez-vous? Ecole de recrues, été 1959 au Chalet-à-Gobet. Nous souhaitons prendre contact avec les personnes présentes sur cette photo (Section Syz EC 210) mais également avec les recrues et sof des autres sections, pour un rassemblement prévu le jeudi 20 août 2009 afin de célébrer ce 50e anniversaire. Michel Blattmann Ch. de la Farette 16 1232 Confignon 022 757 38 69

Sur le bateau d’Evian, j’ai rencontré une gentille dame qui habite Evian et allait rendre visite à sa sœur qui réside à Lausanne. Nous avons convenu de nous revoir. Cette dame m’a donné son numéro de téléphone, égaré lors de mon hospitalisation et, de ce fait, je n’ai pas pu la contacter. Il me serait agréable de la revoir. Yolande Aubort Av. du Grammont 20 1007 Lausanne 021 617 87 72

Je suis à la recherche de la famille figurant sur cette photo. Elle date des années quatre-vingt. Qui peut me donner des nouvelles? Madeleine Waidya Altweg 18 8047 Zurich 044 341 07 88

J’aimerais avoir des nouvelles de mon neveu Vincent Biedermann. Il doit être à Genève et a travaillé aux HUG quelques années. Je ne sais plus rien de lui depuis au moins quatre ans. Je pense souvent à lui. Il doit avoir dans les 44-45 ans.

Francine Biedermann Av. de la Riviera 8 1820 Territet-Veytaux 021 963 37 73

Je serais très heureuse d’avoir des nouvelles de Philippe Calame. Il a habité à Bienne et a exercé le métier de bijoutier. Par la suite il a enseigné l’aikido. Il est parti vivre à Genève. On s’est parlé une fois au téléphone et depuis plus rien. Que deviens-tu? Oneida Catalfano Chemin de la Boule 4 1232 Confignon 076 527 64 16

Vous aussi… vous êtes à la recherche d’une personne que vous avez perdue de vue? Adressez vos demandes, si possible avec photo, à Rédaction Migros Magazine, Perdus de vue, case postale 1751, 8031 Zurich, ou sur www.migrosmagazine.ch


vous et nous | 9

«Pensez aussi aux parents» Valérie Falconnier «Migros Magazine» n° 14 du 30 mars. A propos de l’article «A 8 ans, elles s’habillent comme des ados».

«Comment les habiller différemment?»

(...) Ayant une fille de cet âge, je me sens tout à fait concernée par ce sujet. La psychothérapeute Christine Brunet faisait remarquer que «ces couleurs sombres, comme le noir, le violine, les motifs à têtes de mort, les enfants les portent aujourd’hui alors qu’ils étaient réservés aux grands autrefois». Je suis tout à fait d’accord avec Mme Brunet, mais lorsque vous vous rendez dans un magasin de vêtements, avez-vous pris la peine de regarder ce qui est proposé aux enfants de 8 ans? Du noir, du violet, du gris, des pantalons taille basse... j’en passe et des meilleures! Alors OK, je veux bien qu’on nous dise de veiller à l’habillement de nos enfants, encore faut-il POUVOIR les habiller autrement! (...) Alors Mesdames et Messieurs qui faites la mode enfantine, pensez aussi aux parents qui ne veulent pas que leur fillette passe de la petite fille de 7 ans à l’ado de 8 ans! (...)

Valérie Falconnier Peney-Vuitebœuf (VD)

«Migros Magazine» n° 15 du 6 avril. A propos de l’article «A Pâques, à confesse tu iras».

«Agréablement surpris par votre journal»

(...) Je souhaite vous féliciter et vous remercier chaleureusement pour cette contribution! Cet article est écrit pour informer et pour faire connaître une réalité au public. Il contient des

informations utiles. En outre, il est neutre et laisse au lecteur la possibilités de se forger une opinion. Contrairement à ce qu’on a l’habitude de lire dans la presse payante, il n’oriente pas négativement le jugement du lecteur à l’égard des réalités de l’Eglise et ne contient pas de remarques ironiques ou dédaigneuses. Ce n’est pas la première fois que je suis agréablement surpris par votre magazine que je parcours avec intérêt chaque semaine! Si vous continuez ainsi, je vais finir par quitter la Coop et retourner faire mes courses chez Migros! Richard Erat, Lausanne

En réaction aux lettres écrites par Lysiane Brahmi et Isabelle Zuber parues dans «Migros Magazine» n° 12 du 16 mars 2009.

«Qui tient la plume?»

N’est-il pas touchant de voir deux femmes aux noms à consonance chrétienne prendre leurs plus belles plumes pour défendre l’islam et son attitude envers les femmes. Je ne peux m’empêcher de me demander qui tient la plume... (...) Si, comme le disent ces deux dames, l’islam est égalitaire, comment expliquer l’interdiction faite aux femmes dans certains pays musulmans d’aller à l’école, de travailler, de sortir de chez elles, de voyager librement ou simplement de conduire une voiture, alors que ces droits sont assurés aux hommes? De tout temps les religions se sont appliquées à faire de la femme un objet à la disposition des hommes. En cela l’islam n’est pas différent des autres religions, mais de grâce, que ces dames n’essaient pas de nous faire croire qu’aujourd’hui l’islam représente un exemple poétique d’égalité

Action Valable du 14.4 au 4.5.2009

entre les sexes, où les droits fondamentaux des femmes sont respectés.

Réjane Delafontaine Hermance (GE)

«Migros Magazine» n° 14 du 30 mars «Le Zizi sexuel s’expose à Palexpo».

«Que voulons-nous pour nos enfants?»

L’exposition est très bien conçue et présentée. (...) Par contre, il est à déplorer la banalisation et l’encouragement concernant le flirt proposé aux enfants dès 9 ans. Que voulons-nous? Des enfants qui s’essayent dans diverses expériences sexuelles? Si l’on trouve quelques mises en garde vis-à-vis d’adultes mal intentionnés et de pressions de la part de copains et copines, on n’en trouve aucune face à soi-même et à la «gentillesse» d’un probable partenaire. L’exposition souligne l’importance, dans tout ce domaine, d’agir selon nos envies et curiosités tant que cela reste dans le giron de l’enfance. Dommage, parce qu’une telle exposition qui comporte bien des aspects intéressants et à propos finit par contribuer en partie à briser des barrières et des retenues combien importantes que des parents espèrent pour leurs enfants. En ressortant de l’exposition, l’enfant qui n’a pas un petit ami ou amie peut réellement se demander s’il ou elle est normal(e). On ne suggère pas un instant que l’on puisse attendre d’avoir quelques années de plus que ses 9 ans pour sortir avec un autre enfant… Alors merci pour ce qui est bon dans l’exposition, mais non merci pour une partie du message distillé par ses concepteurs. Oui à l’amour, non à la banalisation du jeu de l’amour dès l’enfance. Christian Bussy Eglise apostolique évangélique, Genève

4990

Montre pour homme Acier fin poli, quartz 7605.155

4990

Montre pour femme Acier fin poli, quartz 7605.154

34

90

Montre pour femme Acier fin poli, bracelet en cuir, quartz 7605.146

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch

Egalement en vente chez


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

SUR LE VIF

Vers la fin des offices postaux? La Poste, qui vend des perceuses et des aspirateurs, s’apprête à fermer trois cents bureaux. Une mesure inévitable? Le point avec Nathalie Salamin, porte-parole. Réduire le nombre des offices postaux, c’est devenu une manie? L’objectif de La Poste est d’analyser 500 petits offices. Analyser ne veut pas dire fermer. Certains d’entre eux resteront ouverts; d’autres seront transformés en agence – c’est-à-dire une épicerie, une boulangerie ou un office du tourisme qui reprend les activités de La Poste – ou en service à domicile. Les clients ont changé leurs habitudes; les mails et les SMS font concurrence aux lettres. La Poste doit s’adapter à cette nouvelle donne, en ajustant son réseau, mais en trouvant aussi de nouvelles sources de financement. Socialement, La Poste a perdu son rôle fédérateur. Où est passé le service public?

La population reste très attachée à La Poste. Mais dans le même temps, elle l’utilise de moins en moins. C’est un paradoxe avec lequel La Poste doit vivre. Elle doit ainsi pouvoir optimiser son réseau et élargir ses heures d’ouverture grâce aux agences. C’est une nécessité si elle veut assurer sa mission de service public.

A long terme, peut-on imaginer la disparition pure et simple des offices postaux? Non, je ne crois pas. Un office de poste ne doit pas seulement réaliser un chiffre d’affaires. Il incarne aussi une image. Il fait partie du paysage. On ne peut le modifier qu’avec beaucoup de précautions.

Propos recueillis par Virginie Jobé

TRAIT POUR TRAIT Dessin de Chappatte paru dans «Le Temps» du samedi 4 avril 2009.

IMPULSIONS

La solitude suisse

Jacques-Etienne Bovard, professeur et écrivain

Vertiges éthiques Il faut se garder des amalgames hâtifs, bien sûr, mais le hasard, artiste en coïncidences, nous gratifie parfois de succulences bouffonnes dont il serait dommage de ne pas déguster, ou plutôt sniffer, la substantifique moelle. L’autre jour, tiens. Acte I, j’entre dans un magasin d’articles de pêche, pour y acheter des vairons (petits poissons servant d’appâts

aux pêcheurs). Je pose à côté du vivier une bouteille de plastique, pour que le marchand y transvase quelques décilitres d’eau et une douzaine de poissonnets. Il secoue la tête, navré. En vertu des nouvelles Ordonnances sur la protection des animaux, il est désormais interdit de transporter des poissons vivants dans moins de 3 litres d’eau, de surcroît oxy-


temps présents | 11

MES BONS PLANS par Laurent Nicolet, journaliste

DANS L’OBJECTIF génée par une pompe électrique. «Mais la rivière est à 10 minutes!» m’étranglé-je. Niet: «Si tu te fais choper avec des vairons dans cette bouteille, c’est le retrait de permis, et moi ils me ferment la boutique.» Je trépigne. «Mais si je les cache sous mon manteau? Et je n’en parlerai à personne!» Re-niet: il n’enfreindra pas la loi. En rogne, je me rabats sur une boîte de vers rouges. «Profite, rigole-t-il, au train où ça va, il faudra bientôt dix kilos de terre pour les transporter! Mais tu sais pas la meilleure? Maintenant t’as plus non plus le droit de remettre à l’eau un poisson de mesure. No kill interdit! Comme quoi ce serait pas éthique…» Acte II, je m’enfuis boire une bière avec mes lombrics dans le plus proche estaminet, y ouvre un grand quotidien. Mauvais plan: l’article de

fond est consacré à la vente de cocaïne en plein centre d’un chef-lieu pourtant riche en postes de police et tribunaux. Or rien de plus facile, lis-je éberlué, que de s’y approvisionner en «lignes» et «boulettes», dès 17 heures. Pas même besoin de solliciter, on est servi, avec le sourire! De la bonne, mon pote! Pas chère! Même qu’on est invité à dealer soi-même! Chouette, comme petit job «jeunes», n’est-ce pas? Bon! Ben moi je sais avec quoi je taquinerai la truite, quand l’asticot même sera protégé par une ordonnance fédérale: la boulette de coke dandinée, ça devrait cartonner, non? Peut-être avec une giclée de morphine sur l’hameçon pour rendre la capture plus éthiquement supportable? > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Attente religieuse

Chaque année, lors de la semaine sainte, des milliers de chrétiens du monde entier prennent part aux processions pascales commémorant la mort de Jésus. Ici, à Pontevedra, dans le nord de l’Espagne, deux femmes attendent le début de la célébration.

Photo Miguel Vidar / Reuters

Lire: Drague au cimetière. Un roman culte tombé de Suède. Où donc une jeune veuve sophistiquée pourrait bien rencontrer un vigoureux paysan célibataire, propriétaire de 24 vaches laitières et pleurant sa mère défunte? «Le mec de la tombe d’à côté», Katarina Mazetti, Babel Ecouter: Qui s’y frotte. La zarzuela, sorte d’opérette à la sauce ibérique, vient du mot zarza qui signifie ronce. Celle-ci, due au compositeur Francisco Barbieri, a pour thème la résistance populaire à l’obscurantisme et au pouvoir absolu. « Pan y toros», production de l’Opéra de Lausanne, salle Métropole, 19, 22, 24, 26 avril. Voir: Ciné hongrois. Pour cinéphiles patients plutôt que mangeurs de pop corn. Un histoire d’amants maudits frère et sœur - seuls contre le monde entier, à vouloir construire dans les méandres de la vindicte collective une maison sur pilotis et un pont symbolique. « Delta», de Kornél Mundruczó, en salle dès le 15 avril. Ecouter et déguster La Galicienne et le magicien. En chansons et en musique, Casilda Regueiro raconte les légendes orales du monde entier. Une mise en bouche opportune avant un titillement de papilles proposé par Philippe Guignard: mets et vins des cinq continents. «Paroles qui content - spectacle dînatoire», Hôtel des horlogers au Brassus (VD), les 24 et 25 avril. Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Les accros du boulot On connaissait l’alcoolisme, le tabagisme ou la toxicomanie. En revanche, on parle moins des nouvelles dépendances sans substances. Explications et témoignages.

F

réquenter des réseaux sociaux sur internet à longueur de journée, dépenser tout son salaire pour des vêtements qu’on ne portera jamais, ne pas pouvoir vivre à moins de deux mètres de son téléphone portable, pratiquer vingt heures de sport par semaine ou avoir besoin chaque jour de multiples rapports sexuels... Voilà à quoi ressemblent les dépendances d’aujourd’hui. Toujours plus fréquentes, elles donnent un signe de l’état de la société actuelle. A tel point que, partout, fleurissent des centres qui se spécialisent dans ces addictions dites «comportementales», sans substances. C’est-à-dire sans alcool, drogue ou cigarette. Il s’agit d’un comportement excessif, qui a une influence négative sur la vie sociale, la santé et l’état psychologique d’une personne. Anne-Sophie Gabbarini Gavillet a arrêté l’alcool il y a dix ans, du jour au lendemain, à 30 ans. «Mais je n’étais pas guérie pour autant.» Elle se sépare de son mari, s’occupe de ses trois enfants en bas âge et recommence à travailler. «Je me suis investie à fond pour la communauté, dans le social. En fait, je n’avais pas réglé mon problème, je me suis occupée des autres de manière compulsive, maladive. Mon job était devenu plus important que mes enfants.» Elle devient workaholic: accro au boulot.

Des junkies d’un genre particulier Les «junkies» d’aujourd’hui ne ressemblent plus à ces épaves humaines que l’on rencontre parfois la nuit en ville. Ils se fondent dans

la foule, anonymes et difficiles à repérer. «Ces personnes sont souvent intégrées, elles ont un travail et nient avoir un problème», explique Manuela Bertolini, cheffe de clinique à la consultation NANT (Nouvelles addictions, nouveaux traitements), créée début 2007 et rattachée aux hôpitaux universitaires genevois.

La question du diagnostic Qu’est-ce qui permet de diagnostiquer une personne atteinte de l’un des symptômes d’une nouvelle dépendance? «C’est tout l’art des limites. Par exemple, si vous faites du shopping, vous n’allez pas dépenser tout votre salaire d’un coup. Bien sûr, cela arrive qu’on fasse des folies, mais on se fixera des limites la fois suivante. Une personne qui souffre d’achats compulsifs achètera tout ce qui lui tombe sous la main, puis culpabilisera», observe la psychiatre. Tutrice volontaire, Anne-Sophie Gabbarini Gavillet s’occupait de marginaux. En 2004, «c’est le burn-out, évidemment. La chute a été violente. Je suis tombée de très haut quand je me suis rendu compte que ces personnes m’utilisaient.» Pendant un an et demi, elle dort tout le temps. «Je n’étais pas déprimée, je n’avalais pas des dizaines de médicaments. Mais les dégâts provoqués par le burnout étaient plus graves que ceux dus à l’alcool, ils ont eu beaucoup plus de conséquences.» Le centre NANT a été créé en janvier 2007 pour répondre à la demande de soins pour ces addictions. Aujourd’hui, sur environ

Après avoir été alcoolique, Anne-Sophie Gabbarini Gavillet a sombré dans la

120 patients, trois quarts sont des hommes. La majorité des personnes qui consultent souffrent de problèmes liés à internet, notamment les jeux en ligne. Viennent ensuite dans l’ordre décroissant: les personnes qui ont une sexualité débordante,

les gens esclaves des jeux d’argent et des achats compulsifs. «Beaucoup de patients sont des adolescents ou de jeunes adultes, qui souffrent à la base de troubles anxieux, note Manuela Bertolini. Nous essayons de pratiquer la relaxation, lorsque les pulsions de-


récit MALADIE | 13

ou du porno

Des achats incontrôlés Marie*, 22 ans, adore le shopping. «J’ai commencé quand j’ai eu mon premier salaire d’apprentie. On allait essayer des fringues avec mes copines. J’allais aussi seule et là, j’achetais même des articles dont je n’avais pas besoin. Très vite, mon argent n’a plus suffi. J’empruntais de l’argent, en inventant des excuses bizarres. Il fallait que j’aille acheter des choses. J’en rêvais la nuit. Quand mon employeur m’a licenciée, j’ai passé la journée dans les magasins. J’étais désespérée, je n’avais plus de travail et j’étais endettée jusqu’au cou. Ma mère m’a forcée à prendre rendez-vous chez un spécialiste. J’ai appris aussi à gérer mes émotions autrement qu’en remplissant ma vie de vêtements inutiles.»

Téléphone rose au travail

dépendance au travail.

viennent incontrôlables, pour qu’ils apprennent à se détendre.» Car le problème, bien physique, se situe au niveau du déclenchement de ces pulsions: le centre de récompense du cerveau n’est plus suffisamment nourri par la dopamine, le neurotransmetteur

du plaisir. «On aide les patients par un traitement médicamenteux pour compenser ce manque, puis on commence un travail sur l’élément déclencheur. Souvent, à la base, il y a des pensées erronées. Par exemple, que si on joue à telle heure, sur telle machine à sous,

on gagnera forcément», analyse Manuela Bertolini. Il faut plusieurs mois pour faire diminuer – voire disparaître – les symptômes et effectuer un LIRE LA SUITE EN PAGE 15

Olivier*, 28 ans, se sent en état de transe à chaque fois qu’il appelle les numéros 0906... – le téléphone rose. Une transe immédiatement teintée de culpabilité. «La première fois, j’ai appelé juste pour m’amuser, remplir un moment de vide. Entre la nouveauté et l’excitation de devoir me cacher, j’éprouvais un fort plaisir.» La semaine suivante, il recommence. Puis de plus en plus souvent. «Je faisais ces téléphones depuis le travail ou depuis la maison.» Ces coups de fil qui se terminent toujours par une masturbation laissent Olivier honteux et soucieux. «Mon amie l’a découvert en regardant la facture de téléphone. Elle me soupçonnait de la tromper, car nous faisions de moins en moins l’amour.» Il continue de téléphoner pendant ses heures de travail, même s’il sait qu’il est facile de le repérer. «A la demande de mon amie, j’ai décidé de chercher de l’aide.» Sources: www.apta.ch, site de l’Association de psychothérapeutes pour le traitement des addictions. * prénoms fictifs


W

Pour votre petit aventurier: commandez maintenant Gratuitement!

Oui, veuillez m’envoyer GRATUITEMENT le paquet Exelcat® Junior assorti de nombreuses astuces, de deux sachets-portions pour mon chaton avide d’aventures et d’une étonnante surprise. Prénom/nom:

Adresse e-mail:

NPA/lieu: Nom et date d’anniversaire de votre chaton:

Envoyezz à: Exelcat®, Case postale, 8706 Meilen, ou commandez le paquet chez www.migros.ch/mondedesanimaux. Dernier délai d’envoi: 31.12.2009. Les adresses recueillies par Exelcat® sont réservées à des fins de marketing. Envoi uniquement en Suisse. Jusqu’à épuisement des stocks. Un seul paquet par ménage.

MIG1

Rue/n°:

Exelcat est en vente à votre Migros


récit MALADIE | 15

MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

«sevrage». Mais concrètement, quelle forme peut avoir le sevrage d’une action que l’on ne peut pas totalement bannir de sa vie, à l’inverse de la cigarette? «Pour internet, on fixera une limite: au début, le patient devra subir une abstinence totale, puis aura droit progressivement à dix minutes par jour, puis une demi-heure... Mais la vulnérabilité persiste après. Pour le shopping, on recommande de ne plus entrer seul dans un magasin puis de se fixer un budget», explique la professionnelle.

Rechute et culpabilité inévitables Encore fragile, Anne-Sophie Gabbarini Gavillet entame une formation d’intervenante en dépendances, en 2005. «Mais lors des premiers modules, je m’endormais. J’ai tout reporté d’une année, je ne me sentais plus capable de rien.» La deuxième tentative est la bonne, elle se plonge dans ses études: «Tout à coup, plein de lampes se sont allumées, je comprenais mieux pourquoi j’avais agi ainsi.» Son diplôme en poche, Anne-Sophie Gabbarini Gavillet se jure de ne pas travailler à plus de 50%. Manuela Bertolini prévient: la phase de réhabilitation est très longue, les rechutes inévitables et humiliantes. Toutefois «cette culpabilité se révèle nécessaire, mais ne doit pas totalement abattre la personne sur le chemin de la guérison». Depuis trois ans, Anne-Sophie Gabbarini Gavillet mûrit le projet de créer une fondation pour la prévention contre ces nouvelles addictions. Basé à Thierrens (VD), le centre Piaf – du nom de ce petit moineau fragile – devrait ouvrir ses portes d’ici à cet été. «Mon histoire est à la fois une force et un handicap. Actuellement, on ne sait pas où s’adresser en tant que parent face à un enfant qui passe des heures sur internet par exemple.» Aujourd’hui, à 41 ans, elle confie devoir continuer à travailler sur sa confiance en elle et faire très attention à ne pas se laisser déborder par le stress. Mélanie Haab Photos Mathieu Rod

Le rêve de Julien, 19 ans: trouver une copine qui elle aussi aime les jeux vidéo.

Il passe des jours entiers à jouer en ligne «Je joue tous les soirs en ligne sur mon ordinateur à World of Warcraft (WOW). Je me suis fixé une limite à 23 h 30 pour être en forme le lendemain au travail. Mais bon, des fois, il y a le quart d’heure vaudois...» La journée, Julien*, 19 ans, est médiamaticien. Lorsqu’il rentre chez lui le soir, il joue, «parce que je n’ai rien d’autre à faire. Mais je ne suis pas un Geek!» Geek, dans le langage informatique, signifie accro des jeux en ligne. «C’est sûr, certains joueurs sont de vrais No-life

(n.d.l.r.: qui n’ont pas de vie à côté). Ils sont tout le temps en ligne.» Souvent, le week-end, Julien et ses copains se réunissent pour jouer à WOW deux jours entiers. Mais il avoue aussi, parfois, en avoir marre et faire d’autres choses. «On ne peut pas juste jouer une demi-heure. Il faut au moins une heure et demie pour avancer dans le jeu. Ce qui est bien avec WOW, c’est qu’il permet d’oublier ses problèmes. Il procure le plaisir d’avoir atteint un

but, il y a des sentiments de joie, et de colère. Mais on peut aussi les ressentir en jouant au Monopoly», se défend-il. Accro? «Non, au bout d’un moment, je m’en lasserais. Un jour, ma mère m’a entraîné chez le psy. J’ai juste donné les réponses qu’il voulait entendre et il a déclaré que je n’avais pas de problème.» Son plus grand rêve? «Trouver une copine qui joue aussi à WOW, c’est clair! Mais elles ne sont pas très nombreuses.»


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Sébastien Buemi, à propos de sa sortie de route en Malaisie (photo): «Même

Avec eux, la Suisse tient ses champions Après deux décennies très discrètes, la Suisse revient en force dans le sport automobile grâce à ses deux grands espoirs: Sébastien Buemi et sa cousine Natacha Gachnang. Cette saison, ils se battent avec les meilleurs.


récit AUTOMOBILISME | 17

Natacha Gachnang: diamant brut en Formule 2 Cette fille-là n’est pas comme les autres. Belle, blonde, avec une bonne dose de caractère, Natacha Gachnang (21 ans) a fait monter la

en roulant à 15 km/h, ça aurait été dangereux.» A droite: Natacha Gachnang.

C’

est l’histoire d’un petit gars d’Aigle (VD) qui, à tout juste 20 ans, pilote un bolide de Formule 1 et tutoie les plus grands champions, comme Felipe Massa, Robert Kubica ou encore le très médiatisé champion de l’an dernier, Lewis Hamilton. «Ça ne m’intéresse pas de le voir dans la presse people. Quand on est assis dans la voiture de course, on fait le même travail.» Et sa propre célébrité soudaine, comment la vit-il? «Elle est surtout vraie en

Suisse. Parfois, les gens me reconnaissent dans la rue. Mais la célébrité ne fait pas aller plus vite», rit-il. Au volant de sa Toro Rosso (équipe Red Bull), l’Aiglon a vécu un début de saison en demi-teinte: «La première course s’est déroulée mieux que tout ce que j’avais pu rêver, j’ai marqué deux points.» En revanche, en Malaisie il y a dix jours, il est sorti de la piste, sous une pluie tropicale, «mais même en roulant à 15 km/h, ça aurait été

température dans les startingblocks. La cousine de Sébastien Buemi est aussi une étoile montante dans le sport automobile. Cette saison, elle se battra en Formule 2, rare femme présente à ce niveau. «Je vise le top trois et le podium, le plus souvent possible. Bien sûr que le but ultime serait d’arriver en F1», rêve-t-elle. Une femme – et, encore mieux, une Suissesse – en F1? «Je ne sais pas s’ils sont prêts à accueillir une femme. Ils sont très machos. Les gars veulent bien qu’une fille participe, mais préféreraient qu’elle signe dans une autre écurie. Si j’y

dangereux». En tant que «bleu», dans la catégorie F1, le plus important est d’être très rapide, pour se faire remarquer. «Après, avec l’expérience, mes erreurs vont diminuer, je vais m’améliorer.»

Une famille de coureurs automobiles La passion du Vaudois pour la vitesse ne date pas d’hier. Fils et petit-fils de garagiste, il se voit offrir un kart pour Noël. Il a 5 ans. Sa cousine Natacha Gachnang,

arrive, je devrais montrer ce que je sais faire, parce qu’une fille ne peut pas se contenter d’arriver dixième.» Tombée amoureuse toute petite des courses de karting, elle a mis du temps pour percer, avant d’être propulsée, fin 2008, en F2. Sa vie se partage entre les circuits à travers l’Europe, son amoureux avec qui elle habite un appartement à Saint-Gingolph (VS) et le garage familial, à Aigle, dans lequel elle aime donner un coup de main à l’occasion. Natacha et Sébastien ne connaissent pas la concurrence. Au contraire, elle a vibré lors de chacune des courses de son cousin, avec toute la famille réunie à Aigle. «Avec Seb, on s’échange des tuyaux. Si l’un est allé sur un nouveau circuit avant l’autre, il lui montre les passages délicats. Car on n’a que vingt minutes pour découvrir la piste», explique-t-elle. La mort, Natacha n’y pense pas. «Ça peut toujours arriver, mais il n’y a pas plus de risques que sur la route. Une fois, en ville, j’ai failli renverser un enfant. J’ai eu tellement peur!» Le championnat de F2 reprend ses droits en mai. Pour l’instant, le quotidien provoque moins d’adrénaline: «J’enchaîne les séances de fitness pour me muscler le dos, la nuque, les bras. Je fais aussi des séances de cardio, pour supporter les accélérations violentes.» Natacha se verrait bien, dans quelques années, piloter encore ces gros engins, de préférence en F1. «Mais si maintenant tout devait s’arrêter, je ne regretterais rien. J’ai envie de fonder une famille aussi.»

d’une année son aînée, reçoit le même (lire encadré). Il faut dire que leur grand-père commun, Georges Gachnang, était pilote de course de côte dans les années 60. Les deux gamins grandissent dans son garage et baignent dans le cambouis. Très vite, ils montrent leur grand potentiel, sillonnent, en famille avec un minibus, les circuits LIRE LA SUITE EN PAGE 18


18 | récit AUTOMOBILISME

MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

de karting à travers l’Europe. Et ramènent trophée sur trophée dans le Chablais. Toute la smala est derrière eux: les parents se relaient pour les accompagner, le grand-père répare les mécaniques. Sébastien remporte le championnat suisse junior en 1998, puis le championnat européen de karting en 2002. Il passe ensuite au calibre supérieur et pilote des voitures de course – en Formule BMW –, alors même qu’il n’a pas encore passé son permis de conduire.

A 15 ans, au volant d’une Formule 1 Repéré par Red Bull qui devient son sponsor, il a l’occasion, à 15 ans, de caresser son rêve: piloter de vrais bolides. «J’adorais le karting, mais je rêvais de la F1. Quand je suis arrivé en Formule 3, j’ai commencé à croire que c’était possible, confie Sébastien Buemi. Personne n’imagine tout le chemin à parcourir pour arriver en F1. Si j’avais su que la chance d’atteindre ce but est tellement infime, je n’aurais peut-être pas essayé.» Pas découragé pour un sou, Sébastien a franchi les étapes une à une, parfois deux par deux: parallèlement à sa saison 2007 en Formule 3, il est pilote essayeur en F2, puis pilote essayeur en F1 pendant qu’il court en F2 l’an dernier. Ce qui change en F1? «Je travaille avec vingt ingénieurs, alors qu’avant, il n’y en avait que deux, note Sébastien. On bûche sur une multitude de petits points à perfectionner.» La lutte est rude, mais il a déjà prouvé qu’il fallait compter sur lui désormais. «A chaque course, on teste de nouvelles pièces. Je pense que la voiture sera pleinement performante dès le Grand Prix d’Espagne, le 10 mai. Un de mes buts est aussi de faire mieux que mon coéquipier.» Son coéquipier, l’autre Sébastien (Bourdais), a déjà disputé quelques grands prix l’an dernier, sans s’illustrer. Cette saison, Bourdais a marqué un point (contre deux à Buemi). Surtout, l’Aiglon a été à chaque fois plus rapide, aux chronométrages et en courses. D’où l’espoir de devenir le premier pi-

A Aigle, les fans de Sébastien Buemi ont suivi le Grand Prix de Malaisie avec attention.

lote de Toro Rosso, voire, un jour, de s’installer au sommet de la hiérarchie de la F1.

«Les voitures sont plus sûres aujourd’hui» Pour atteindre ce sommet, Sébastien Buemi passe d’un circuit à

l’autre et s’entraîne sans relâche, répétant chaque procédure: «A 300 km/h, on se contente de conduire et de ne pas faire d’erreur. Il faut rester très concentré. Et puis, dans une F1, il y a tellement de boutons!» Par-dessus tout, il faut éviter l’accident, qui

Derrière, la relève se bouscule Dans le sillage des cousins du Chablais, une dizaine de jeunes Suisses s’apprêtent à leur tour à entrer dans l’une ou l’autre des écuries de F1 par la grande porte. > Longtemps considéré comme le grand espoir suisse, Neel Jani, 25 ans, était pilote essayeur et troisième homme chez Toro Rosso, en F1, jusqu’en 2007. Depuis, il participe au Champ Car world series (courses de voitures par nation), dont il a remporté le titre en 2008. > Durant la saison 2007 en F3, Romain Grosjean a été le grand concurrent de Sébastien Buemi, qu’il a fini par battre pour remporter le titre. L’an dernier, ils se sont retrouvés en F2 et ont rejoué le même scénario.

Aujourd’hui, le Genevois de 23 ans participe au championnat de F2 et est pilote essayeur en F1 chez Renault. Tous deux pourraient bientôt recroiser le fer. > Fille de garagiste, comme Natacha Gachnang, Rahel Frey, 23 ans, d’Aedermannsdorf (SO), joue dans la catégorie F3 depuis 2008 et rêve de F1. > Il est monté en F2 cette année, comme Natacha Gachnang, mais dans le secteur Asie: Edoardo Mortara, 22 ans, Italo-Français établi à Genève. > La Rolloise Simona de Silvestro, 20 ans, évolue en Formule Atlantic (championnat nord-américain) depuis quatre ans, elle a terminé la saison 2008 à la 8e place.

peut être fatal à cette vitesse. La mort? «Ça peut toujours arriver. Mais tous les sports comportent des risques. Les voitures sont plus sûres aujourd’hui. Il n’y a pas eu de décès depuis plusieurs années.» La vie de Sébastien Buemi ressemble aujourd’hui à la bohème: dimanche dernier en Malaisie, lundi à Faenza (près de Bologne, en Italie, siège de Red Bull), deux jours de pause en Suisse, avant de partir pour l’Angleterre mercredi passé, puis de s’envoler pour la Chine où il disputera son troisième grand prix. «Je reviens assez peu à Aigle, confie-t-il. Mais j’ai gardé des contacts avec quelques amis. C’est important d’être bien entouré, de garder les pieds sur terre.» Les pieds... et surtout, le cœur, puisque l’étoile montante de la F1 glisse furtivement qu’il fréquente du côté de Montreux. Mais on n’en saura pas plus. Il est déjà dans l’habitacle, les mains agrippées au volant, à attendre que le feu passe au vert. Souhaitons-lui bonne chance!

Mélanie Haab Photos DR / Keystone

www.buemi.ch www.natacha-gachnang.ch


Action

14

90 au lieu de 23.85

Piles alcalines Energizer Ultra+ AA/LR6 ou AAA/LR03 en lot de 12

En vente dans les plus grands magasins Migros. Les piles usagées doivent être rapportées au point de vente !

Valable du 14.4.2009 Jusqu'à épuisement du stock

Energizer est en vente à votre Migros


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Les toutous nageurs

Ludique, l’hydrothérapie canine redonne du pep aux molosses vieillissants comme aux caniches timorés. Reportage à Carouge (GE), au Chien qui nage, avec une spécialiste.

B

onjour cocotte! Tu vas bien?» Michèle Despland reçoit Margot – chienne imposante, née du croisement entre un berger allemand et un berger belge – avec tact et douceur. En lui susurrant des mots tendres, en lui prodiguant des caresses affectueuses et en lui offrant un petit biscuit de bienvenue. Quand Margot, 11 ans, entre au Chien qui nage, elle sait qu’elle sera reçue comme une reine. Et sa propriétaire apprécie. «Les séances lui ont fait du bien assez rapidement, indique Delphine Brizard, vétérinaire. C’est la huitième fois que nous venons. Les exercices en piscine lui ont permis de récupérer du mouvement et ont facilité sa réhabilitation.» Car en décembre 2008, Margot s’est déchiré les ligaments d’un genou. Ce qui n’a pas arrangé sa mobilité déjà affaiblie par une dysplasie, «une arthrose des hanches, typique de certaines races, souligne sa maîtresse. Elle avait de grandes difficultés à marcher.» Etat que l’on imagine mal lorsque l’on regarde la vigoureuse chienne trotter autour de la piscine. Avant de se lancer à l’eau, Margot se laisse examiner par Michèle Despland, qui interroge sa propriétaire sur l’évolution de sa santé. Observation notamment des gencives, contrôle des pattes et autres tests de réflexes, l’hydrothérapeute canine examine tout dans le détail. «C’est surtout très important lors de la première visite, souligne-t-elle. Et lorsque le chien est malade, je demande un état de santé au vétérinaire pour vérifier

qu’il n’y a aucun risque pour l’animal.»

Un rêve de jeunesse qui se réalise L’hydrothérapie canine s’adresse aux toutous qui ont des soucis au niveau des articulations, qui vont subir ou ont dû vivre une opération. A ceux qui souffrent d’obésité ou qui ont besoin de se libérer d’un trop-plein d’énergie. «Les cas les plus courants sont les maladies orthopédiques et les faiblesses musculaires», déclare Michèle Despland, qui a ouvert son centre il y a moins d’un an. Travailleuse sociale de profession, elle a décidé de changer de voie, de réaliser un rêve de jeunesse. «J’ai grandi au milieu des oiseaux, des hamsters et même de

serpents. Mes parents avaient aussi des chiens. Un jour, on a dû euthanasier l’un d’eux, à cause d’une arthrose trop invalidante. A l’époque, il n’existait pas d’autre alternative. Depuis, j’ai toujours eu envie de m’engager pour soulager les animaux.» La Genevoise s’est formée à l’hydrothérapie canine en Grande-Bretagne, un pays qui, comme les Etats-Unis, reconnaît les bienfaits de ces soins depuis de nombreuses années. En Suisse, les assurances spécialisées ne remboursent encore pas ce genre de prestations. Après avoir analysé la qualité de l’eau du bassin, «un contrôle à faire au minimum trois fois par jour, il faut qu’elle reste aux normes humaines», et vérifié sa température – 27 à 28 degrés –, l’hydrothérapeute passe Margot à la douche. «Je nettoie les papattes, mais ne touche pas trop la tête! Les chiens n’aiment pas ça.» Ultime étape avant le grand plongeon: l’ajustement du gilet de sauvetage, ici taille L. «Cela va du XS au XL. J’ai aussi bien des bichons maltais que des saint-bernard. Le gilet est indispensable pour sécuriser le chien.» En effet, tous les chiens ne savent pas nager! «Ce n’est pas inné. Certains doivent apprendre à avoir confiance et à bouger les pattes dans l’eau.»

L’effet calmant de l’eau Michèle Despland douche «Margot» avant les soins.

Margot, elle, est une pro de la natation et monte fièrement sur la rampe. Sa propriétaire et l’hydro-


récit MASSAGES CANINS AQUATIQUES | 21

Lorsque Michèle Despland pratique un soin (ici sur «Bagheera»), le maître est toujours présent.

thérapeute doivent toutefois l’aider à entrer dans le bassin, à cause de problèmes de vertèbres. «Ma chienne a toujours aimé l’eau, affirme Delphine Brizard. Mais elle a dû s’habituer à la piscine, un milieu fermé contrairement au lac.» En combinaison de plongée, Michèle Despland accompagne l’animal dans l���eau, le temps d’un massage. «La plupart des chiens supportent mieux les massages aquatiques. L’eau a un effet calmant.» A contre-courant, Margot nage devant un jet, réalise des huit au milieu de la piscine, motivée par sa propriétaire qui agite un jouet devant elle. «J’exige la présence du maître pendant les séances, souligne l’hydrothérapeute. Il a une part

très active. Cela permet de tranquilliser l’animal.» D’ailleurs, c’est la propriétaire qui détient le chronomètre. Quatre fois quatre minutes d’exercices divers, ludiques et thérapeutiques. Et si Margot montre des signes d’impatience, Michèle Despland s’arrête. «Je ne force jamais un chien, je suis son rythme. Lors d’une première séance par exemple, l’animal ne nagera que deux minutes.»

Un arrière-train bloqué Retour à la douche, pour un petit shampooing cette fois. Un passage sous le séchoir et Margot est libérée. «Bravo! A la semaine prochaine.» Place à Bagheera, labrador de 9 ans, qui vient pour sa

cinquième séance. Le 2 janvier, elle s’était bloqué tout l’arrièretrain en suivant ses maîtres qui s’adonnaient au ski de fond. «Il a fallu que je la porte durant deux mois, raconte sa propriétaire Hélène Wyss. Elle tombait dans les escaliers, s’écroulait dans ses besoins, j’étais désespérée. Et depuis dix jours, c’est la joie de vivre incarnée. On a pu diminuer les antiinflammatoires et je dois la retenir!» Calme, Bagheera est un chien thérapie. Elle fait partie de l’association genevoise Pattes tendues et accompagne sa propriétaire au chevet des personnes âgées et des enfants handicapés. Aujourd’hui peu motivée à se mouiller, la chienne lèche l’hydrothérapeute et lui donne la patte.

La séance sera écourtée, mais elle aura quand même nagé quelques minutes et joué à la balle, son moment préféré. «Ses mouvements sont assez réguliers, je suis contente», remarque l’hydrothérapeute, une petite larme à l’œil. Bagheera vient de suivre sa dernière séance de natation. «Des liens se créent. La dernière fois, c’est toujours un peu triste. Mais on va se revoir.» Quelques papouilles, et la chienne s’éloigne avec sa maîtresse. Elle trottine, pour le plus grand plaisir de Michèle Despland. Virginie Jobé Photos Thierry Parel

Infos: www.auchienquinage.ch ou téléphoner au 022 342 15 55.


MGB www.migros.ch

FRAÎCHEUR PRIMEU

Nous vous garantissons chaque jour un assortiment frais, proposant un large choix de produits saisonniers et régionaux. Grâce à nos collaborateurs et aux standards de qualité élevés, seuls les produits les plus frais sont acheminés vers nos magasins. Plus d’infos sur la fraîcheur sur migros.ch


UR


Action

6

90

au lieu de 9.80

p. ex. Always Ultra Freshelle Normal Plus en lot de 2 x 10*

Valable du mardi 14.4 au lundi 27.4.2009 Jusqu’à épuisement du stock

Sur tout l’assortiment promotionnel Alldays, Always et Tampax.

8

90

au lieu de 11.80

p. ex. Tampax Compak Regular maxipack 32*

13

90

au lieu de 18.-

p. ex. Tampax Regular en lot de 2 x 30

6

90

au lieu de 9.80

p. ex. Always Ultra Normal en lot de 2 x 16*

8

50

au lieu de 10.70

p. ex. Alldays Normal Fresh mégapack 78*

8

50

au lieu de 10.70

p. ex. Alldays Normal camomille mégapack 78 * En vente dans les plus grands magasins Migros

Alldays, Always et Tampax sont en vente à votre Migros


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

CHRONIQUE

MINUTE PAPILLON | 25

En quoi aimeriez-vous être réincarné?

Quand on se promène et qu’on a l’esprit libre de vagabonder à sa guise, il arrive qu’on s’amuse – enfin c’est mon cas – à se poser toutes sortes de questions stupides. Par exemple, supposons que les bouddhistes aient raison, en quelle sorte d’animal aimerais-je, aimeriez-vous être réincarné? Jean-François Duval, journaliste

Moi, c’est vite vu, j’habite au 5e étage d’un immeuble entouré d’arbres. J’ai

parfois l’impression de vivre comme Tarzan, Jane et Boy dans les films de Johnny Weissmüller. Je n’ignore rien de la vie au sommet des arbres, et presque rien de celle des écureuils aux parcours inventifs qui font chaque matin leurs courses à l’heure où je bois mon café. Je me verrais très bien réincarné en écureuil. Leur queue dessine parfois dans l’air de superbes points d’interrogation. Ces curieux animaux-là (je les aime aussi pour leur nom) ont un admirable don pour la litote et l’économie, ils n’habitent ni les airs ni la terre, ils donnent l’illusion de prendre des risques mais ne tombent jamais, je ne sais même pas où ils meurent. C’est parfait pour moi. Je suis persuadé que si les écu-

reuils étaient demain en charge des affaires du monde, ils sauraient avec pertinence et sagesse en assurer le sauvetage et le développement durable. Parfois, je suis séduit par l’idée d’être un oiseau. Là aussi, j’ai l’occasion

d’en observer plein sur les arbres voisins. Et puis, non. Les oiseaux ne restent jamais très longtemps sur la même branche, ils ne tiennent pas en place, il leur faut continuellement battre de l’aile, et je suis beaucoup trop paresseux pour cela. Etre un poisson exotique épris de la splendeur des mers chaudes? Ce serait de l’inconscience: il y a toujours plus gros poisson que soi pour vous engloutir. C’est vrai ça, dans le monde animal, la question de la sécurité est primordiale. D’abord se mettre à l’abri! Voyons… et si j’étais un crocodile, un tigre, un éléphant? Hum, le crocodile se morfond entre deux eaux à guetter les imprudents, le tigre s’épuise à prendre en charge jour et nuit un immense territoire, l’éléphant ne peut jamais dormir couché, et réfléchit tout le temps. Un serpent alors? Je nourrirais la crainte constante de me glacer le sang à la vue de mes propres circonvolutions. Une fourmi? Bah, la tâche collective de toute une vie peut

être réduite à néant d’un bête coup de pied ou de bâton et on aura l’impression d’un monceau de travail pour rien. Un marsupial qui vit la tête en bas? La perspective est intéressante, il faudra que je me renseigne. Une mouche? On en apprend beaucoup trop sur tout le monde et la bouffe n’est pas terrible. Bon, allez, pourquoi n’être pas carrément un lion, se sacrer roi des ani-

maux? Le garde-manger est extrêmement bien fourni en zèbres et en gnous. Oui, mais dans l’intervalle, ce n’est pas de tout repos, un vrai travail de laquais. Car il faut constamment agiter la queue pour chasser les mouches (certains lions, j’en connais, grimpent jusque dans les arbres pour échapper à ce supplice, c’est vous dire!) Un homme? Cet animal-là, comme le tigre qui parcourt sans cesse son territoire, s’épuise en aspirations au bonheur. On a déjà donné. Vous voyez comme la vie est difficile? L’après vie, songez-y, loin du calme néant ou du repos paradisiaque qu’on imagine, pourrait l’être encore plus. Dites donc, est-ce que je ne devrais pas cesser un peu de regarder la chaîne Animaux à la TV?

Publicité

Le bon goût est toujours de saison. Commandez vite votre numéro d’essai gratuit! Tél. 0848 87 77 77 www.saison.ch


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

«Les femmes ont cessé d’être aimables» Du secret bancaire au pape, en passant par le zizi sexuel, les minarets ou les errances du féminisme, l’avocat genevois Marc Bonnant tonne et détonne. En homme libre au verbe haut.

Parmi toutes ces controverses interminables dont Genève a le secret, commençons par «Le Zizi sexuel.» Une œuvre de salubrité publique?

Le sexe n’est pas une histoire de zizi ou de béance, c’est une histoire de tête. Ce n’est que si la tête aime, que si la tête veut, qu’éventuellement, nos sexes s’érigent. Voulez-vous parler de sexe aux enfants? Parlez-leur de tête. Voulez-vous parler d’amour aux enfants? Parlez-leur des trouvères, des ménestrels. Ne leur parlez pas de la mécanique érectile et des tampons des jeunes filles. Cette exposition, l’avez-vous vue?

Non, mais je me suis procuré le livre, que je trouve consternant. La connaissance de la sexualité n’ajoute rien à la sexualité. Ma génération ne savait rien des femmes techniquement. Elles étaient terra incognita, sujets de convoitise, de peur, de mystère, d’embrasement, et je ne crois pas que nous étions de moins bons amants que la génération qui sait tout de la tuyauterie. Je ne me sens pas la vocation d’un plombier. La sexualité n’est pas une question de savoir. Elle est une question de pratique, de sentiments, de raffinement, de rêve et de poésie. Tout ce qui la réduit à une technicité, à une mécanique, l’appauvrit. Par exemple...

Sur le baiser, il y a mille choses poétiques à dire, une iconogra-

phie superbe à montrer. Pourquoi, alors, le figurer comme une investigation dentaire? En quoi cette représentation clinique dit-elle ce qu’est un baiser? Ce qui fait la saveur, l’intensité du sexe, c’est bien cette part mystérieuse d’ignorance, cette progression hasardée, cet affolement et cette stupeur. Chamfort disait déjà, «l’amour, c’est le contact de deux épidermes» et il était encore à la superficialité des choses. Ici, on n’en est plus au contact de deux épidermes, mais de deux muqueuses. Je préférais mon ignorance. Mais descendre de leur piédestal, c’était bien la volonté et le choix des femmes...

De la part des femmes, c’est une démarche totalement suicidaire. La femme avait des fonctions sacrales, et de dire que ces fonctions étaient la maternité, les figures du lien, les dieux lares, les vestales, qu’elle était la gardienne du bonheur, l’ordonnatrice de la vie, ce n’est pas la réduire, c’est l’exalter. La femme était notre passion transitive. On convoitait une fem-

«La femme était notre complément d’objet direct»

me, on aimait une femme. La femme au fond était notre complément d’objet direct. Elle a voulu être sujet, ce qui a créé un grand désordre dans notre grammaire. A mon sens, les femmes ont tout perdu. Elles ont perdu notre admiration fébrile, elles nous ont proposé une sorte de camaraderie de chambrée, mais pour cela nous avons déjà le service militaire. L’égalité n’est pas une conquête légitime pour vous?

Il n’y a aucune raison que mon cœur s’embrase pour un autre moi-même. Les femmes ont basculé dans un psittacisme (n.d.l.r.: répétition machinale) dérisoire du masculin. Elles ont fait la démonstration rapide qu’elles savent faire ce que nous faisons. Quel grand avènement pour l’humanité que d’avoir des sapeuses-pompières, des procureuses atrabilaires, de bouffonnes candidates présidentielles et autres cheffes humorales... Elles ont voulu se dépouiller de ce qui faisait d’elles ces êtres infiniment éthérés, supérieurs. Nous convenons tous, nous les hommes, qu’elles nous sont mille fois supérieures. Pourquoi veulent-elles absurdement se contenter d’être nos égales? Comment les traiter alors? De chevaliers servants à reines?

J’aime que l’on ait avec une femme un rapport cultuel. Il faut l’honorer, au sens multiple, comme on


entretien MARC BONNANT | 27

fait monter l’encens. Lorsque, cessant d’être objet de tout, la femme a voulu être sujet de rien, je crois qu’elle a brisé nos rêves en même temps qu’elle a abandonné son empire et son emprise. La conséquence de tout cela, c’est que nous regardons, désormais, les femmes avec indifférence. Face à la femme moderne, nous n’avons plus que quelques parades: le sport et l’onanisme pour la plupart, la littérature et la pédérastie pour les plus raffinés d’entre nous. Les femmes ont cessé d’être aimables en voulant nous ressembler, avec des brutalités, des vulgarités, des ambitions subalternes, des fatigues inesthétiques. Comme c’est dommage. Vous n’auriez donc pas aimé naître un peu plus tard...

Bio express > Naissance le 29 octobre 1944 au Tessin. > Parents diplomates, qu’il accompagne dans leurs postes successifs jusqu’à l’âge de 15 ans. > Etudes à l’Université de Genève. > Carrière d’avocat. Surnommé le Mozart du barreau, il défend des clients peu ordinaires, comme Licio Gelli, Nessim Gaon, Joséphine Dard, Helmut Newton, Edouard Stern et plus récemment des établissements bancaires ayant investi les économies de leurs clients chez Madoff. > Décoré de la légion d’honneur. > Fumeur invétéré, déclenche un tollé dans «Le Matin» en promettant qu’il continuera de fumer dans les bistrots malgré les interdictions. > Père de deux filles nées d’un premier mariage.

Je n’ai pas un goût particulier pour la modernité, je la trouve incroyablement vulgaire, insignifiante. Les siècles à venir, s’il y a encore des historiens, ne retiendront rien de notre temps. Il n’aura été ni le temps de la littérature, ni le temps des cathédrales, ni celui des systèmes philosophiques, ni celui des grandes espérances, ni celui des grandes idéologies. Il aura été celui des masses, de l’oisiveté festive, et de l’outrance de l’innovation technologique. Je suis de ceux qui considèrent qu’il y a plus de génie dans un vers de Mallarmé que dans un ordinateur de la dernière génération. Et le pape, qui ne peut plus ouvrir la bouche sans déclencher chaque fois un tollé planétaire, qu’en pensez-vous?

Je suis athée mais je trouve le message du pape superbe, ne méritant ni les ricanements ni les brocards. Que dit-il? Que dans une hiérarchie des valeurs religieuses, d’abord vient la vie, puis la liberté et, très à la fin, la liberté sexuelle. Il propose un corps de doctrine cohérent: contre l’avortement, contre la pilule, contre le préservatif devenu, dans cette logiquelà, un instrument de mort puisqu’il empêche la fécondation de la vie. Bien sûr, nous pouvons ricaner, LIRE LA SUITE EN PAGE 29


Action

Valable du mardi 14.4 au lundi 27.4.2009 Jusqu’à épuisement du stock

Sur tous les lots de 2 Elsève de L’Oréal Paris

20%

9

20%

40 au lieu de 11.80

p. ex. shampooing Elsève Re-Nutrition, en lot de 2 x 250 ml

9

90 au lieu de 12.40

p. ex. après-shampooing Elsève Color-Vive, en lot de 2 x 200 ml

spinas|gemperle

L’Oréal Paris est en vente à votre Migros

La Suisse cherche les pires excuses pour ne pas agir en faveur du climat. Proposez les vôtres: wwf.ch/climat Nous remercions la rédaction de diffuser notre annonce gratuitement.


entretien MARC BONNANT | 29

MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

nous qui sommes des jouisseurs, ne voir là que d’inanes calembredaines. Mais il ne faut surtout pas demander à celui qui est le gardien de cet idéal d’en professer un différent. Dans la vision chrétienne, Dieu s’occupe des hommes et il s’en occupe au point d’être consubstantiel à la naissance de chaque enfant. Ce n’est pas simplement votre petite secousse et le bonheur de mon étreinte: le pape rappelle que Dieu veille et que Dieu veut et que nous n’avons pas à contrarier cette volonté-là au titre de plaisirs au demeurant dérisoires. Une Suisse sans secret bancaire, qu’est-ce que cela vous fait?

Les circonstances de notre abandon sont calamiteuses. Il a suffi des rodomontades d’un Gaulois et des diktats d’un kapo germain pour que le Conseil fédéral se baisse et s’abaisse. Cela m’a précipité dans une réflexion incroyablement amère sur notre souveraineté. Les troupes allemandes auraient franchi la frontière, les Français auraient déboulé d’Annemasse, avec leurs faibles armées, que je ne l’aurais pas vécu différemment. Comment expliquer cette déroute?

Le bonheur est débilitant. Notre classe politique est admirable pour avoir des opinions sur la 42e révision de l’AVS, exceptionnelle pour ouvrir des tronçons d’autoroute. Mais dès que le vent se lève, elle est étonnement peu testiculée. Nous avons abandonné en rase campagne avant d’avoir tiré le moindre coup. Il a suffi qu’on parle de liste noire pour que nous hissions aussitôt le drapeau blanc, minés de l’intérieur par une sorte de honte de notre condition heureuse. Honteux d’être ce que nous Publicité

«Il a suffi qu’on parle de liste noire pour que nous hissions le drapeau blanc» sommes, honteux d’être un peu moins pauvres que les autres, d’être un peu plus apaisés que les autres, un peu plus industrieux que les autres. C’est pour cela que je dis malheur à la paix qui fait des âmes molles, malheur au bonheur qui fait des politiques lâches. Les exigences des Européens et des Etats-Unis envers la Suisse n’étaient-elles pas justifiées? Il s’agissait quand même d’évasion fiscale...

La première question que devrait se poser un pays avant de donner des leçons urbi et orbi est la suivante: qu’est-ce qui fait que malgré mon climat de douce France ou la beauté de mes fleuves allemands, les gens vont voir ailleurs?

La tolérance psychologique aux ponctions étatiques a un seuil. Au-delà de ce seuil, l’impôt c’est le vol. Si les talents et les énergies s’expatrient, c’est en raison d’une fiscalité injuste et frustratoire. Qui peut se résigner à travailler huit, dix mois par an pour les autres? Je suis très favorable au secret, notamment fiscal. Je n’ai aucune dilection pour la société d’exhibition et de transparence. Une Suisse sans secret bancaire mais avec minarets?

Je pense que, quelle que soit notre opinion sur notre identité, il n’y a aucune manière de la conserver intacte et sans altération. Le temps est au métissage, inévitablement, l’histoire au mouve-

ment, aux migrations. Les frontières ont vocation à être abolies. La mondialisation ne suppose pas simplement la libre circulation des marchandises, mais aussi des personnes, donc des idées, donc des cultures. L’inévitable est que nous serons demain un peu moins occidentaux qu’aujourd’hui, un peu moins blancs, un peu moins chrétiens. Comme nous sommes dans l’irréversible, le mouvement de l’Histoire, il ne sert à rien de livrer des batailles symboliques d’arrière-garde. La paix sociale suppose que nous acceptions dans une large mesure la différence, avec quelques exigences. Non pas exiger que cette différence ne se voie pas – abolition du voile, destruction des minarets – mais que cette différence s’intègre dans les valeurs que nous avons mis quelques millénaires à édifier. Il ne s’agit donc pas d’interdire la construction des minarets, il s’agit peut-être d’être vigilant sur ce qui s’y prêche. L’affaire du fils Kadhafi, comment l’avocat que vous êtes l’a-t-il ressentie?

Je trouve juste que le juge d’instruction ait traité M. Kadhafi comme n’importe quel citoyen. Le comportement qu’il avait eu, d’après les témoignages, était parfaitement inacceptable. C’était l’importation sous nos latitudes de rapports humains et de force que nous ne connaissons pas, que nous avons justement bannis et abolis. C’est un des honneurs de notre justice de s’appliquer de manière égale aux puissants comme à la menuaille. Et d’être indifférente aux foucades d’un bédouin irascible. Propos recueillis par Laurent Nicolet Photos Nicolas Righetti / Rezo


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Migros offre davantage

Grâce à sa nouvelle campagne publicitaire, Migros montre dès aujourd’hui ce qui lui tient à cœur: des produits frais et des prix avantageux, son engagement en faveur de l’environnement et son lien profond avec la Suisse.

S

ur l’image publicitaire, le brocoli est grand, vert et vigoureux. Sur la deuxième photo, il ne ressemble plus à un légume, mais à un arbre géant qui pourrait se dresser dans la forêt amazonienne: un monument vivant à gros tronc et large couronne.

La publicité reflète la réalité Migros Le message est clair: les légumes bio vendus à Migros ont énormément de saveur. Et la similitude avec un végétal de la forêt tropicale rappelle que Migros s’engage

activement en faveur de la nature menacée. Tous les spots, affiches et annonces de la nouvelle campagne publicitaire qui démarre aujourd’hui réservent des surprises. Leur slogan: «M comme meilleur.» Le M ne symbolise pas seulement Migros, mais aussi la plus-value qu’elle apporte. Car le grand distributeur offre des avantages incontestables à sa clientèle. Son vaste engagement en faveur de l’environnement et du climat n’est que l’une des cinq valeurs essentielles qui le caractérisent (lire encadrés).

Les nouveaux spots et affiches illustrent clairement ces leitmotiv. La campagne se révèle très divertissante, mais représente bien plus qu’une mise en scène humoristique. Tous les messages qu’elle transmet peuvent être étayés par de nombreux faits. Jour après jour, Migros tient ses promesses. Les exemples ci-dessous montrent pourquoi Migros mérite sa réputation, comment elle offre à ses clients une plus-value lors de chaque achat. Michael West

Voici comment Migros tient ses promesses FRAÎCHEUR Présentes dans 123 magasins Migros, les boulangeries maison sont garantes de fraîcheur. Elles confectionnent du pain frais tout au long de la journée devant les yeux des clients. Dans les magasins, 40% des fruits et légumes frais proviennent de la région. Cette politique d’achat soutient l’agriculture locale. Les courts trajets contribuent à la fraîcheur des produits et ménagent

l’environnement. Un bel exemple de complémentarité mutuelle entre les valeurs défendues par Migros que sont la fraîcheur, le développement durable et le régionalisme.

427 groupes de marchandises et de 28 000 articles. Résultat: la clientèle achète en moyenne 13% meilleur marché à Migros qu’auprès de son principal concurrent.

RAPPORT QUALITÉ-PRIX

DÉVELOPPEMENT DURABLE

Migros est imbattable en matière de rapport qualité-prix. L’institut de marketing indépendant GfK l’a encore confirmé récemment. Ses experts ont examiné les prix de

Migros s’engage de multiples manières en faveur du développement durable. Un exemple éloquent en est le label TerraSuisse, symbole d’une agriculture

Héroïne à plumes: elle joue le rôle d’une poule intrépide dans un spot TV.


actuel

| 31

LANCEMENT

CAMPAGNE CA EN BREF La nouvelle n campagne publicitair taire de Migros démarre aujo aujourd’hui avec des spots télé télévisés, des affiches, des anno annonces et de la publicité en lign Elle est entièrement axée ligne. sur le slogan «M comme meil meilleur.» et sur les cinq valeurs esse essentielles que Migros offre à sa c clientèle: fraîcheur, meilleur rapp qualité-prix, développerapport ment durable, suissitude et régi gionalisme. régionalisme.

s affiches Des rigo rigolotes: un broc brocoli-arbre, un cham champignon-toque de c cuisinier et un poiv poivron-lèvres pulp pulpeuses.


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Proximité: une grande partie des fruits frais distribués dans les magasins Migros viennent de la région.

suisse proche de la nature et respectueuse des animaux. Les paysannes et paysans affiliés au programme créent des biotopes pour des animaux et des plantes rares, en renonçant par exemple à cultiver certains espaces offrant des lieux idéaux de nidification aux alouettes des champs. Les produits munis du label TerraSuisse prennent une place de plus en plus importante dans l’assortiment Migros. L’an dernier, ils ont généré un chiffre d’affaires de 655 millions de francs, ce qui représente un accroissement de 14,5%. TerraSuisse n’est toutefois que l’un des sept labels garantissant une plus-value écologique et sociale. Migros s’engage aussi en faveur de la protection du climat. Le détaillant s’efforce de transférer les flux de marchandises de la route au rail. Toutes les coopératives, les grandes entreprises industrielles et les centres de distribution de Suhr (AG), Neuendorf (SO) et Volketswil (ZH) disposent de leur propre raccordement au réseau ferroviaire. Rien d’étonnant donc que Migros soit le plus grand client de CFF Cargo en Suisse. L’an dernier, elle a transporté un million de tonnes de fret par le rail.

SUISSITUDE Si Migros s’affiche comme une entreprise profondément attachée à la Suisse, elle le démontre aussi par des faits impressionnants. En occupant plus de 80 000 personnes, le détaillant est le principal employeur privé du pays. Et Migros vient aussi en tête des entreprises proposant des

places d’apprentissage: elle forme environ 3000 jeunes dans 40 professions différentes. Le détaillant fait aussi office de moteur en redonnant du tonus à notre économie en cette période de crise: Migros investira 5 milliards de francs entre 2009 et 2011. Migros est une Suisse dans la Suisse: son fondateur, Gottlieb Duttweiler, a transformé le statut juridique de l’entreprise en une fédération de coopératives, l’offrant ainsi à la population. Le M orange est synonyme de supermarchés, d’entreprises industrielles, de vacances, de cours dispensés par les Ecolesclubs, de festival de danse Steps et d’autres petits et grands événements rendus possibles par le Pour-cent culturel.

Dominique von Matt: «La force de Migros: elle surprend toujours!» Dominique von Matt est co-propriétaire de la célèbre agence zurichoise Jung von Matt/ Limmat, qui a réalisé la nouvelle campagne publicitaire Migros. Comment le slogan «M comme meilleur.» s’est-il imposé à vous? Nous avons interrogé les gens dans la rue sur les avantages qu’ils trouvent à Migros et ils n’ont plus arrêté de parler. Aux yeux de la clientèle, Migros n’est pas seulement une chaîne de supermarchés; elle offre bien plus. Nous avons résumé ces opinions dans un slogan, qui contient en outre le M orange, symbole d’une marque que chacun connaît en Suisse. Les nouvelles affiches paraissent simples. Il n’y a ni vedettes ni effets spéciaux dans les spots télévisés. Pourquoi n’avez-vous pas utilisé plus d’artifices? Nous n’avons pas voulu créer de monde glamour fictif. Nous présen-

tons simplement les prestations de Migros, avec un clin d’œil, mais toujours clairement et honnêtement. Mais peut-on encore se faire remarquer de nos jours avec une telle publicité? Bien sûr, car nos images surprennent, elles sortent de l’ordinaire: un brocoli devient un arbre. Une poule pond un œuf directement dans le carton d’emballage dans un magasin Migros. Une famille de paysans aime son travail au point que le nez de ses membres finit par prendre la forme d’une pomme de terre. Nous espérons ainsi faire rire et réfléchir les gens. Quelle ancienne publicité Migros vous plaît particulièrement? Les spots télévisés du milieu des années 1990, par exemple celui du cow-boy qui veut allumer une allumette et met le feu à son pantalon. Et le slogan «Les jeans s’achètent à Migros… mais pas les cigarettes.» La force de Migros: elle surprend toujours!

RÉGIONALISME L’articulation de Migros en dix coopératives régionales reflète le fédéralisme de notre pays. Avec les produits «De la région.», chaque coopérative soutient l’agriculture de la zone économique qu’elle couvre. L’an dernier, le grand distributeur a dégagé un chiffre d’affaires de 730 millions de francs avec 8000 articles provenant de près de 7500 producteurs régionaux. La famille Rupp, par exemple, qui exploite la ferme Schillingsrain près de Liestal (BL), fait partie des nombreux fournisseurs régionaux. Avec son profond attachement aux régions, Migros crée un contrepoids à la globalisation en Suisse. Plus d’infos sur les promesses que tient Migros sous www.migros.ch

VITAMINES Migros offre des pommes à la population Pour marquer le lancement de la campagne publicitaire, Migros offre cette semaine 1,2 million de pommes suisses bien croquantes. Les fruits des variétés Gala, Maigold et Pinova sont distribués dans tous les magasins Migros ainsi que sur des places publiques.


actuel LANCEMENT | 33

Une fraîcheur incomparable: la poule quitte sa ferme et s’en va par monts et par vaux rejoindre la ville pour pondre un œuf directement dans un magasin Migros.

Une poule en guest star

Les publicités télévisées de Migros ne laissent pas indifférent. Le travail que demande la production d’un film de 30 secondes est énorme. Visite sur le lieu de tournage.

U

ne ferme dans la campagne zurichoise, des prairies balayées par une bise glaciale. Les membres de l’équipe de tournage sont emmitouflés dans d’épaisses doudounes. Hormis le sifflement du vent, il règne un silence absolu. C’est à peine si l’on entend Alexander Jaggy, res-

ponsable able de la création à l’agence de publicité ublicité Jung von Matt/Limmat, murmurer: «J’espère que ça va marcher...» archer...» L’attente est fiévreuse.. «ACTION!» crie l’assistant réalisateur. éalisateur. Seuls quelques initiés, s, notamment le responsable de l’agence de publicité, l’équipe pe de tournage et bien sûr

la direction de la Fédération des coopératives Migros, connaissent le scénario des deux spots télévisés. Rien d’étonnant, car ceux-ci illustreront la nouvelle campagne du plus grand détaillant de Suisse. L’objectif: renforcer l’identification de la population suisse avec «sa» Migros.

Ça y est: le tapis rouge est déroulé, le rideau se lève et va dévoiler la vedette. Melanie Winiger? Scarlett Johansson ou Penelope Cruz? Ni l’une ni l’autre. C’est Chocolate, une poule, la star parmi les volailles promues au rang d’actrices de renommée internationale. «Poulette, poulette»,


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

La famille paysanne ne se contente pas de cultiver des pommes de terre. Avec le temps, leur passion pour le tubercule se lit au milieu de leur visage.

appelle Tatjana Zimek. Le gallinacé hésite, finit par faire un premier pas avant de s’élancer en courant sur le pré vers sa dresseuse, qui lui prodigue moult caresses. «Coupez!» La scène est en boîte.

30 personnes pour la réalisation

Une poule surdouée: nourrie à la main depuis sa naissance et magnifiquement dressée, «Chocolate» est capable de briller dans les scènes de film les plus exigeantes.

L’un des deux spots télévisés de Migros, diffusé pour la première fois aujourd’hui, s’intitule «La Poule». L’histoire? Une poule de la région entreprend le long et périlleux voyage la menant de sa ferme à la ville, pour y pondre un œuf dans un magasin Migros. Le film présente ainsi l’une des caractéristiques des produits Migros: la fraîcheur. Mais pourquoi faire intervenir des animaux vivants? «Migros prône l’authenticité: il aurait été incohérent d’utiliser des animations virtuelles», déclare Alexander Jaggy. Le second film, «La famille Nez en patate», met en exergue une autre valeur importante à laquelle Migros tient beaucoup: le régionalisme. Les membres d’une famille paysanne s’identifient tant à leur produit que leur nez se mue en pomme de terre. Les acteurs portent un masque en silicone durant environ une

A la fin de son périple, «Chocolate» arrive dans le magasin Migros où elle pond son œuf. Il n’y a pas plus frais.

Le caméraman Kolja Brandt a été nominé pour le Prix du cinéma allemand.

heure et demie par jour, pour qu’il soit bien adapté. «Encore plus de saleté!» tonitrue l’assistant réalisateur dans le mégaphone. Les patates entassées sur le second lieu de tournage, la cour d’une ferme, lui paraissent trop propres. Quelqu’un amène immédiatement une brouette de terre pour faire plus authentique. La réalisation des spots dure quatre jours et se déroule en une dizaine d’endroits du Plateau suisse. L’équipe, de la visagiste jusqu’au technicien du son, en passant par le caméraman, les acteurs et le monteur de film, se compose de trente personnes. «Seule la Suisse pouvait entrer en ligne de compte comme site de tournage, bien que la météo printanière constitue un challenge pour les scènes extérieu-


actuel LANCEMENT | 35

A la fin du spot apparaissent des cultivateurs de légumes qui apprécient tellement les carottes que leurs incisives ressemblent à des dents de lapin.

res», affirme Alexander Jaggy. Mais elle est conforme à l’esprit de Migros. Tout comme les exigences de qualité. L’agence The Vikings assurait la régie. L’Allemand Björn Rühmann et l’Américain Matthew Branning sont des pointures dans leur branche et ont obtenu le Lion d’or au festival international publicitaire à Cannes en 2008 pour le meilleur film de pub.

La dresseuse a tourné avec Tom Cruise Derrière la caméra, il n’y avait pas non plus n’importe qui: Kolja Brandt n’a pas hésité à se suspendre à des cordes pour filmer Nordwand, qui relate la tentative d’escalade de la face nord de l’Eiger dans les années 1930. Nordwand a valu à Kolja Brandt une nomination au Prix du cinéma allemand 2009. Le spot publicitaire de Migros n’est-il donc qu’un travail alimentaire pour le caméraman? «Non, le script m’a tout simplement convaincu», réfute Kolja Brandt, qui connaît Migros depuis

le tournage de Nordwand en Suisse. «Le concept coopératif de Migros m’est sympathique.» Ce n’est pas le genre de considération qui effleure les poules... «Ne prétendez pas qu’elles sont bêtes, sinon je vais me fâcher», s’écrie Tatjana Zimek. Elle doit le savoir. N’est-elle pas la plus célèbre dresseuse d’animaux d’Allemagne qui travaille notamment avec des chiens, des martres et des chevreuils? Active depuis vingtdeux ans, elle a déjà tourné avec des vedettes hollywoodiennes comme Tom Cruise ou Michael Douglas. Enthousiaste à l’idée du tournage, elle est arrivée avec huit poules, qu’elle a entraînées, conformément aux sévères critères de la protection des animaux. Ces «actrices» ont servi de doublure à Chocolate, qui a confirmé son statut incontesté de star: dans la scène clé qui se déroule dans un magasin Migros, elle a pondu un œuf, comme prévu par le scénario. On ne pouvait plus frais! Christoph Petermann Photos Esther Michel

Les acteurs du spot TV sont affublés d’un nez en forme de patate. La pose de ces accessoires a exigé beaucoup de minutie de la part des maquilleurs et une grande patience des comédiens.

MISSION IRRÉSISTIBLE FRAÎCHEUR www.migros.ch/campagne

Le spot TV de la poule a été adapté en un jeu en ligne divertissant. Aidez la poule bio dans sa mission irrésistible fraîcheur et gagnez des prix d’une valeur totale de 17 500 francs. Le but du jeu est d’aller aussi rapidement que possible de la ferme au magasin Migros en compagnie de la poule afin qu’elle y livre l’œuf le plus fr frais possible.

Jeu en ligne: aidez la poule Migros à apporter ses œufs au magasin.


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Là où naissent les graines de champions La finale du Grand Prix Migros aux Diablerets a vu s’affronter 693 jeunes talents du ski suisse. Parmi eux, le petit frère de Lara Gut.

I

l se bat avec les dernières portes, passe la ligne en trombe, fait deux pirouettes pour freiner et quitte immédiatement la zone d’arrivée. Sans un regard sur l’horloge. Il faut dire qu’avec sa chute, quelques portes après le départ, Ian Gut savait parfaitement qu’il était battu. Il ôte ses lunettes. La déception se lit sur son visage. Après avoir gagné les éliminatoires d’Airolo (TI) avec près d’une seconde sur tous ses concurrents et s’être ainsi qualifié pour la finale du Grand Prix Migros aux Diablerets, Ian attendait beaucoup. «Je voulais être sur le podium», lance, rageur, le jeune garçon de 14 ans. Exactement ce qu’avait réussi sa sœur lors de sa participation à la finale du Grand Prix Migros. La dernière fois, c’était en 2005. Pour Lara Gut – et bien d’autres – cette compétition a été un jalon dans son ascension vers les sommets (lire encadré).

La plus grande course pour enfants d’Europe Le Grand Prix Migros est la plus grande épreuve de ski réservée aux enfants en Europe. Chaque

année, treize courses de qualification permettent à plus de 6500 enfants et adolescents de 8 à 15 ans de se mesurer. Les trois premiers de chaque catégorie sont qualifiés pour la finale. Cette année, celle-ci s’est déroulée aux Diablerets. Les 693 filles et garçons à avoir franchi tous les obstacles se sont affrontés sur une piste très exigeante – sans se faire le moindre cadeau! – dans une ambiance digne de la coupe du monde. A vrai dire, pour la plupart d’entre eux, la finale du Grand Prix Migros est la compétition la plus importante de la saison. Et la distance entre le bonheur et les larmes se mesure toujours en fractions de seconde…

Défaite, déception et chute font partie du ski S’il y a une athlète qui s’est ouvert la porte du bonheur cette année, c’est bien Joy Brog, de Meiringen. «Pour ma dernière finale du Grand Prix Migros, j’avais vraiment envie de gagner. Et maintenant que j’ai réussi, je ne sais plus trop quoi dire. C’est un sentiment incroyable!» explique-t-elle du

Avant la course, Ian Gut caressait l’espoir de gagner.


actuel GRAND PRIX MIGROS | 37

«Batifoler dans la neige est presque presqu encore plus amusant que de skier.» Aline Höpli (8 ans), ans d’Egg (SG, à g.), et Janik Eugster (8 ans), de Gossau (SG).

«J’ai vraiment fait une bonne course.» Aline Danioth (11 ans), d’Andermatt (UR).

«C’est un sentiment incroyable de gagner la finale du Grand Prix Migros.» La gagnante du jour, Joy Brog (15 ans), de Meiringen (BE).

«Pour réus réussir une belle performa performance, je dois m’échauf m’échauffer à fond.»

Hanich Mani (13 ans), d’Erlenbach im Simmental (BE) (BE).

Prix Migros, un véritable tremplin

Depuis les derniers championnats du monde, tout le monde connaît le nom de Lara Gut. La Tessinoise, qui aura 18 ans dans deux semaines, y a brillé. Elle aussi a passé par le Grand Prix Migros, où elle a acquis ses premières véritables expériences de la compétition. Sa dernière participation remonte à 2005, alors qu’elle faisait partie de la relève. Devenue désormais une étoile du Grand Prix Migros, Lara est très fière d’avoir participé à cette course, qui a été pour elle, comme pour d’autres jeunes talents, tels Andrea Dettling, Célina Hangl, Denise Feierabend, Beat Feuz ou Marc Gisin, le tremplin qui les a propulsés dans le cadre suisse.

haut de ses 15 ans, avant de tomber dans les bras de deux de ses amies venues la féliciter. Si Joy est heureuse aujourd’hui, elle sait ce qui l’attend désormais: une classe de sportécole à Engelberg (OW). Elle sait aussi qu’elle se souviendra avec une profonde émotion du Grand Prix Migros. «L’ambiance a toujours été très spéciale et le programme des animations au village m’a procuré un immense plaisir.» A quelques mètres de Joy, Ian Gut est entouré de sa mère Gabriella et de son père Pauli. Tous deux connaissent bien ce genre de situation. «Les chutes, les déceptions et les défaites,

tout cela fait partie du sport. Ces expériences sont importantes à vivre, car elles renforcent les jeunes athlètes. Chacun y passe», insiste Gabriella Gut en prenant son fils par les épaules. Ian a déjà recommencé à sourire et déclare, très résolu: «L’année prochaine, j’ai encore une chance de monter sur le podium du Grand Prix Migros.» Michaela Ruoss Photos Erwin Züge

Sponsoring by

Grand Prix Migros

ENCORE PLUS DE PHOTOS Vous trouverez d’autres photos de la finale du Grand Prix Migros et d’autres avis de jeunes cracks du ski suisse sur le site www.migrosmagazine.ch


Action Valable à partir du mardi 14.4 au lundi 27.4.09 Jusqu'à épuisement du stock

OFFRE FAMILIALE: LA PROTECTION ANTICARIES POUR TOUS.

7

70 au lieu de 9.80

Tous les dentifrices elmex® en lot de 2

elmex est en vente à votre Migros


actuel M-ELECTRONICS | 39

Des cadeaux pour les 40 ans M-Electronics fête quatre décennies d’existence! Pendant quarante jours, les clients se verront proposer des actions pour marquer cet anniversaire.

F

ondé en 1969, M-Electronics atteint cette année la quarantaine. Entre le 14 avril et le 25 mai, la fête sera belle et les consommateurs profiteront d’actions spéciales à l’occasion de cet anniversaire: imprimantes laser, rasoirs et bien d’autres articles électroniques seront disponibles pour la somme exacte de Fr. 40.– durant ces quarante jours. D’autres offres surprises à des prix particulièrement attrayants compléteront ces promotions.

ANS

Le serment des prix les plus bas Depuis fin 2006 déjà, et durant tout le jubilé, les clients du magasin spécialisé profiteront du «meilleur prix garanti». Si le client trouve un appareil identique avec les mêmes prestations à meilleur marché chez un autre fournisseur, M-Electronics rembourse la différence dans les sept jours. Les produits achetés sur internet ou bradés lors d’une liquidation ne sont pas compris dans cette action. D’autres avantages? M-Electronics livre gratuitement à domicile, sur demande, les appareils ménagers les plus volumineux. Cela vaut par exemple pour les réfrigérateurs, les machines à laver ou les téléviseurs dont la diagonale de l’écran dépasse 82 centimètres. Enfin, sur tous les produits, la garantie reste valable durant deux ans. CP

BEURRE DE CHOIX = PRIMES AU CHOIX

Dégustez le beurre de choix FLORALP et soyez récompensé ! Collectionnez dès AUJOURD’HUI les nouveaux points FLORALP !

1. 1 point (sur chaque emballage de 100 g) et 2 points (sur chaque emballage de 200 g) à découper et à collectionner. 2. Choisissez vos primes-cadeaux (sous www.floralp.ch) et remplissez le bon de commande. 3. Collez les points FLORALP sur la carte de commande et renvoyez-la à : Producteurs Suisses de Lait PSL, Floralp « Primes », Case postale, 3024 Berne La fidélité des clients de M-Electronics sera remerciée par diverses offres spéciales.

Informations sur les primes et sur les modalités de commande :

w w w. f l o r a l p . c h I N F O L I N E F L O R A L P 0 31 3 5 9 5 7 0 0


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Emincé de poulet tiède sur lit de laitue

Baguette Crusta, 360 g,

Entrée pour 4, plat principal pour 2 personnes

Fr. 2.40

4 brins de thym, 2 escalopes de blanc de poulet, sel, poivre du moulin, ½ bouquet de persil, une laitue pommée, 1 poivron (rouge ou jaune), 4 cs de vinaigre balsamique blanc, 1 cc de moutarde, 5 cs d’huile d’olive, 1 dl de crème entière

Escalopes de veau Terra Suisse. Prix du jour

Sauce à salade française, Anna’s Best, 7 dl, Fr. 4.–

Découper la viande en lamelles, assaisonner avec 1 cs de feuilles de thym, le sel et le poivre. Ciseler finement le persil. Epépiner le poivron, le détailler en lamelles, dresser la salade et les poivrons dans les assiettes. Mélanger le vinaigre et la moutarde, ajouter 4 cs d’huile et fouetter en une sauce crémeuse. Assaisonner. Dorer les filets dans l’huile d’olive restante chaude. Mouiller avec la sauce et la crème, porter à ébullition et incorporer le persil. Répartir sur la salade et servir sans attendre.

Feuille de chêne aux asperges Entrée pour 4 personnes

1 citron bio, 250 g d’asperges blanches, 2 cs de beurre, 1,5 dl de bouillon de légumes, 1 cs de miel liquide, sel, poivre du moulin, ½ bouquet d’aneth, 1 feuille de chêne rouge

Essoreuse à salade, petit modèle, Fr. 13.90

Râper 1 cc de zeste de citron, le presser pour obtenir 3 cs de jus. Peler les asperges en retirant l’extrémité ligneuse, les découper en morceaux de 5 cm de large. Faire revenir brièvement les asperges dans le beurre. Ajouter le bouillon, le miel, le jus et le zeste de citron. Mijoter 10 min à couvert. Assaisonner avec le sel et le poivre. Laisser refroidir dans un saladier. Hacher l’aneth. Mélanger avec les asperges et dresser sur la salade. Arroser d’un filet de jus de citron supplémentaire (selon les goûts).


en magasin

| 41

LE PRINTEMPS EST DE RETOUR Jeunes pousses aux dés de saumon au sésame Entrée pour 4 personnes, plat principal pour 2 personnes 300 g de filet de saumon sans la peau, sel, poivre du moulin, 5 cs de graines de sésame, 1 citron vert, 1 cs d’huile de sésame, 4 cs d’huile d’olive, 2 cs de sauce soja, 2 cm de gingembre, 80 g de pousses d’épinards ou de rampon Découper le saumon en gros dés de 2 cm de côté. Saler, poivrer, passer dans le sésame. Laver le citron vert à l’eau chaude, prélever 1 cc de zeste, presser le citron. Mélanger avec l’huile de sésame, 3 cs d’huile d’olive et la sauce soja. Poivrer. Râper finement le gingembre par-dessus. Chauffer le reste d’huile d’olive, cuire le saumon de tous les côtés. Répartir la salade dans les assiettes, garnir de dés de saumon.

Salade au cervelas

Plat principal pour 4 personnes

6 cs d’huile de colza, 3 cs de vinaigre de pommes, 2 cs de moutarde au raifort, sel, poivre du moulin, 1 oignon nouveau, 1 botte de radis, 4 cervelas, 200 g d’emmental, 100 g de roquette Mélanger l’huile, le vinaigre et la moutarde, saler, poivrer. Découper l’oignon en fines rondelles et les radis en quatre. Peler et trancher les cervelas, râper de fines lamelles d’emmental. Mélanger le tout avec la roquette et arroser d’un filet de sauce.

Salade ne rime plus avec fade! Quelques grammes de fantaisie suffisent à composer des assiettes colorées et savoureuses. Complétée avec du poisson, du poulet ou de l’escalope de veau, les délicieuses compositions de salades peuvent aussi constituer un repas principal léger.

Le bon goût du frais L’air printanier souffle aussi à Migros: salades croquantes, herbes odorantes, légumes tendres et baies sucrées sont à l’honneur pendant trois semaines. Remplissez votre panier et laissezvous gagner par la fraîcheur de nos recettes.


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Romarin Plats: volaille, poisson, viande, légumes, plats méditerranéens Utilisation: marinade, développe son arôme dans les plats mijotés (brin entier, aiguilles ou finement haché) Conservation: séché Conseil: action stimulante sur le système cardiovasculaire et stimulante sur l’appétit.

Persil

Crème fraîche aux herbes, 200 g, Fr. 2.85

Plats: salade, légumes, séré aux herbes, champignons Utilisation: ne pas cuire. Parsemer ciselé fin sur des plats chauds ou froids juste avant de servir. Réutiliser la tige, finement coupée, dans des salades ou des potages. Conservation: congelé après avoir été ciselé Conseil: action purifiante sur le sang, action diurétique, action de renforcement du système immunitaire.

Cottage cheese nature, 200 g, Fr. 1.70

Ciboulette en pot. Prix de la région.

Basilic

Ciseaux avec motif floral, Fr. 5.90

Plats: plats méditerranéens, volaille, salades, plats sucrés (fraises par exemple). Utilisation: ne pas cuire. Parsemer les feuilles entières ou finement coupées sur les plats chauds ou froids. Conservation: congélation, dans l’huile (en pesto, p. ex.). Propriétés: soulage les ballonnements, les douleurs intestinales et stomacales.

Thym Utilisation: poisson, légumes, agneau, veau, porc, pizza, champignons, plats méditerranéens. Utilisation: cuisson du plat avec le brin entier, à retirer avant de déguster. Ou utilisation des petites feuilles. Conservation: le thym séché développe un arôme plus intense. Propriétés: action désinfectante et expectorante.


en magasin PRINTEMPS | 43

Lavande Plats: relève et parfume le lapin et l’agneau, ainsi que les desserts tels que les muffins ou les parfaits. A doser avec modération. Utilisation: cuire les fleurs ou feuilles fraîches ou séchées ou parsemer à la fin. Conservation: séchée. Propriétés: action apaisante (coussin à la lavande pour calmer la nervosité) et favorisant le sommeil.

Sauge Plats: agneau, porc, plats méditerranéens, pâtes, Utilisation: la sauge développe tout son arôme dans un peu de matière grasse. Conservation: séchée, congelée ou dans l’huile. Propriétés: action anti-inflammatoire, antalgique et anti-spasmodique.

P

our cultiver des herbes aromatiques, nul besoin d’avoir un jardin: un coin de balcon ou une jardinière sur une fenêtre ensoleillée font parfaitement l’affaire. Vous trouverez dès à présent toutes les semences dont vous avez besoin dans votre magasin Migros. Afin que vos plantes connaissent une croissance harmonieuse et qu’elles durent longtemps, donnezleur un espace suffisant pour se développer. Optez pour un pot de belle dimension. Chaque variété n’ayant pas besoin d’être cultivée séparément, il est possible de réunir plusieurs dans une même jardinière: sauge, thym, romarin et lavande font par exemple bon ménage, car elles apprécient les lieux ensoleillés, ont besoin de peu d’eau et se contentent de sols pauvres. En outre, elles supportent bien le sec et les grosses chaleurs. A l’inverse, le basilic, le persil et la ciboulette requièrent un sol riche, davantage d’eau et un ensoleillement plus modéré. La menthe est solitaire. Vu sa croissance rapide, il vaut mieux la planter dans un pot séparé. On recommande de cueillir les herbes le matin en commençant par les pousses supérieures. Vous trouverez à Migros un grand choix d’herbes aromatiques: basilic, ciboulette et persil sont disponibles au rayon fruit et légume, pour un usage immédiat; les herbes pour votre jardin au rayon fleurs.

Anna-Katharina Ris Photos Lotti Bebie

INFOS Menthe Plats/boisson: agneau, séré aux herbes, salade, cuisine orientale, desserts, thé. Utilisation: parsemer finement hachée sur les plats avant de servir. Conservation: séchée, la menthe développe des arômes plus intenses. Propriétés: action rafraîchissante, également sous forme de thé chaud et d’infusion.

Retrouvez actuellement dans nos magasins un tout nouveau flyer printanier avec une recette de salade aux herbes et quelques informations sur les salades et les herbes aromatiques.


44 | en magasin CRÈME SOLAIRE

MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

MON CADEAU Gagnez les nouveaux produits Sun Look en tentant votre chance: par téléphone en appelant le numéro 0901 560 091 (Fr. 1.-/appel) et en indiquant votre nom et votre adresse. par SMS en envoyant le mot-clé «SOLEIL», puis vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: SOLEIL Luc Lexemple, Rue Lexemple 1, 9999 Modèleville par courrier en envoyant une carte postale en courrier A à: Migros Magazine, Pâques, CP, 8099 Zurich. Délai de participation: 19 avril 2009. Les gagnants seront informés par écrit et leurs

Prêt pour l’été

Les produits de protection solaire Sun Look s’enrichissent de trois nouveautés: l’Aloe Vera Cooling Gel, qui calme la peau après une journée au soleil, le lait Après Kids, conçu pour la peau délicate des enfants, et le lait solaire Tropic au parfum de noix de coco, qui résiste à l’eau.

noms publiés sur www.migrosmagazine.ch. Le versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Recours à la voie judiciaire exclu. Aucune correspondance au sujet du concours ne sera échangée.

Par Sun Look: Après Kids, 200 ml, Fr. 9.50, Tropic, IP 20, 200 ml, Fr. 13.–, Aloe Vera Cooling Gel, 200 ml, Fr. 9.–

Publicité

3 pour 2 valable du mardi 14 avril au lundi 27 avril 2009 jusqu'à épuisement

35

37

80

80 au lieu de 56.70

sloggi Double Comfort Maxi Paquet triple

au lieu de 53.70

sloggi men Classic Short Paquet triple

www.sloggi.ch Des produits sloggi sont vendus dans les grandes succursales de la Migros.

sloggi est en vente à votre Migros


Encore plus avantageux Valable du 14.4 au 20.4

115

au lieu de 1.65

Emmental doux les 100 g Mélange de fromage râpé emmental / gruyère le lot de 2 2 x 120 g 4.– au lieu de 5.–

50%

33%

12.–

au lieu de 18.–

Branches Classic l’emballage de 40 pièces 1080 g Jusqu’à épuisement du stock

5

85

au lieu de 11.70

Tortellonis à la ricotta et aux épinards, le lot de 3 3 x 250 g Jusqu’à épuisement du stock

50%

790

au lieu de 15.80

50%

5

25

au lieu de 10.50

Papier à photocopier Papeteria en lot de 2 blanc, A4, 80 g/m2 2 x 500 feuilles Jusqu’à épuisement du stock

Tous les Ice Tea en bouteilles PET 50 cl, 6 x 50 cl, 1,5 litre et 6 x 1,5 litre Exemple: Ice Tea Lemon 6 x 1,5 litre 5.25 au lieu de 10.50

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.


Encore plus avantageux Valable du mardi 14.4 au lundi 20.4

–.65

30%

8

au lieu de –.80

Tous les yoghourts Bifidus le gobelet 150 g Exemple: Bifidus Fraise le gobelet 150 g –.65 au lieu de –.80

40

au lieu de 12.–

Boucle de cervelas 10 x 100 g

2

30%

11

20

20

au lieu de 16.–

au lieu de 2.60

Cuisses supérieures de poulet de Suisse grand emballage le kg uniquement en self-service

Couronne soleil Bio 300 g

30%

19

90

30%

au lieu de 29.50

Jambon pour toasts le kg

30%

1

70

5

50

au lieu de 2.45

30%

6

Beignets de pangasius grand emballage élaborés en Suisse avec du pangasius du Vietnam les 100 g

50 au lieu de 8.20

Mostbröckli en tranches les 100 g

10

au lieu de 8.75

Mini Babybel filet de 15 x 25 g Jusqu’à épuisement du stock

6

1

au lieu de 7.90

Rhubarbe de Suissse, d’Allemagne et des Pays-Bas le kg

2

85 au lieu de 3.60

Tous les sandwiches Anna’s Best 20% de réduction Exemple: sandwich-triangle au thon 170 g 2.85 au lieu de 3.60

80 au lieu de 2.40

Salade pommée verte de Suisse la pièce

Société coopérative Migros Aar


Valable jusqu’au 27.4 Tous les produits Léger Sélection de notre assortiment:

3

10 au lieu de 3.90

Salade du mois Anna’s Best 200 g

1.–

2

50

Concombre Espagne / Pays-Bas la pièce

Poires Bosc Afrique du Sud le kg

5.–

au lieu de 6.30

Tous les produits Gusto Español 20% de réduction Exemple: Jamòn Serrano Espagne les 100 g 5.– au lieu de 6.30

1

90

Géranium la plante


Nouv

Valable du 1

Crème Quark à l’abricot 200 g 1.80 Moulins à épices en verre Moulin Saveur, 8 variétés disponibles Parmi les 8 épices en moulin figurent les grains de poivre de toutes les couleurs, le gros sel marin et des combinaisons raffinées de diverses épices, par exemple le mélange de curry rouge thaïlandais. Les moulins élégants sont pourvus d’un système de mouture à deux niveaux. Exemples: bouquet de poivre 56 g 4.80 Atlantic Sea Salt 96 g 3.80 épices à salade 64 g 4.90 Thai Red Curry 50 g 4.90

Pane Passione nero Le fameux Pane Passione est désormais disponible dans une variété encore plus aromatique dotée d’une croûte particulièrement foncée. Découvrez son goût sans pareil! 3.50

Crème de semoule pomme / cannelle 150 g 1.30

Glace à l’eau Water Melon Glace à l’eau rouge et verte en forme d’une tranche de pastèque 8 x 70 ml 7.50

Monsters vs. Aliens Fresh Icy & Lime Bâtonnets de glace à l’eau en forme de stalactites avec un cœur de glace à l’arôme de citron enrobé de glace bleue à la saveur de bonbon 10 x 45 ml 7.50

Glace à l’eau Magic Fruits Bâtonnets glacés avec un cœur en glace au lait à la banane garni de sorbet à la framboise. 8 x 61 ml 7.50


veau

14.4 au 27.4

Antimite Migros Optimum Protège vos textiles pendant 6 mois de façon fiable contre les mites, les anthrènes attaquant les tapis et les fourrures ainsi que leurs larves. 2 pièces 4.60

Mousse à la mangue en poudre Une mousse légère et fruitée à préparer en un tour de main (sans cuisson) 2 x 70 g 2.80

Ice Tea en poudre orange / litchi La boisson idéale en été, à l’arôme d’orange et de litchi. 70 g 1.10

Ma recette Paëlla ou Tagliatelle aux épinards Nestlé A base d’ingrédients sélectionnés et strictement contrôlés, avec peu de sel et sans adjonction de sucre. Les petits morceaux facilitent la mastication. Après 8 mois. 200 g 2.50

Sprays capillaires Fructis Extra Strong, Ultra Strong, Volume ou Color La nouvelle ligne de sprays capillaires Fructis est la première à garantir une tenue parfaite pendant 24 heures! L’extrait de bambou, la nouvelle substance active, confère élasticité et brillance inédite aux cheveux. 250 ml 6.90

Litière pour chat Fatto compact Hygiene White Matériau 100% à base d’argile naturelle blanche, neutralise efficacement les mauvaises odeurs. Dès le premier contact avec l’urine de chat, la litière forme des amas extrêmement durs qui ne collent pas au fond de la caisse. 8 litres 9.10

En vente dans les plus grands magasins Migros.


4

40

Encore plus avantageux Valable du 14.4 au 20.4

au lieu de 5.40

50%

Lait Valflora UHT le lot de 4 (sous réserve de modification des prix) 4 x 1 litre

de contenu en plus

2

3 pour 2

5.–

30%

au lieu de 7.50

Petit Beurre au chocolat au lait ou noir en lot de 3 3 x 150 g Jusqu’à épuisement du stock

33%

10

40

780

au lieu de 9.75

6

40

50

au lieu de 12.20

Escalopes de Quorn Cornatur au citron et au poivre le lot de 2 2 x 200 g Cordons-bleus de Quorn Cornatur le lot de 2 2 x 260 g 8.45 au lieu de 12.10 Jusqu’à épuisement du stock

Spaghettis, penne ou caravattine Agnesi, 750 g Exemple: cravettine Agnesi 2.05 au lieu de 3.05 Jusqu’à épuisement du stock

90

au lieu de 15.60

30%

au lieu de 3.05

au lieu de 17.10

Nuggets de poulet Don Pollo surgelés, élaborés en Suisse avec de la viande de poulet du Brésil et d’Argentine le sachet de 1 kg Jusqu’à épuisement du stock

Hachis avec cornettes Anna’s Best en lot de 3 3 x 350 g Riz Casimir Anna’s Best en lot de 3 3 x 370 g 13.60 au lieu de 20.40 Jusqu’à épuisement du stock

8

11

05

au lieu de 8.–

Tous les cornets glacés Fun en emballages multiples 20% de réduction Exemple: cornets Fun à la fraise 8 pièces 6.40 au lieu de 8.–

Ragoût Exelcat (en sachets) l’emballage de 12 x 100 g et terrine Exelcat (en barquettes) l’emballage de 8 x 100 g diverses variétés Exemple: ragoût Sélection l’emballage de 12 x 100 g 7.80 au lieu de 9.75 Jusqu’à épuisement du stock

5

3.–

au lieu de 3.60

Huile de tournesol Suprema 1 litre

90 au lieu de 7.40

Sur les produits de nettoyage Potz en lot de 2 1.50 de moins Exemple: détergent pour salle de bains Potz, flacon original et recharge 2 x 500 ml 5.90 au lieu de 7.40 Jusqu’à épuisement du stock

24

80 au lieu de 31.80

Produits de lessive Total en sachets de recharge, le lot de 2 Classic, Color & Form, Aloe vera ou Sensitive 2 x 2 litres Jusqu’à épuisement du stock


Et encore des actions Charcuterie du 14.4 au 20.4 Chorizo portugais 210 g 4.70 au lieu de 5.90 du 14.4 au 20.4 I25%I Saucisse à l’ail de la Gruyère en tranches les 100 g 3.35 au lieu de 4.50 portions* les 100 g 3.– au lieu de 4.05 *uniquement dans les plus grands magasins du 14.4 au 20.4 I3 pour 2I Saucisse à rôtir fromage brocoli 3 x 240 g 10.40 au lieu de 15.60 du 14.4 au 20.4 I20%I Saucisse de Lyon aux champignons en tranches les 100 g 1.85 au lieu de 2.35 Fleurs/Plantes Jusqu’à épuisement du stock CH Roses Arlequin 50 cm le bouquet de 15 14.90 du 14.4 au 20.4 Sanvitalia “Aztec Gold” la pièce 3.90 au lieu de 4.90 du 14.4 au 20.4 Tulipes le bouquet de 10 6.90 au lieu de 7.90 Fromage du 14.4 au 20.4 Fromage à la coupe: Chaumes les 100 g 2.60 au lieu de 3.20 du 14.4 au 20.4 Fromage à la coupe: Gruyère surchoix les 100 g 1.80 au lieu de 2.20 Valable du 14.4. au 20.4. Sbrinz les 100 g 1.80 au lieu de 2.20 Jusqu’à épuisement du stock Sbrinz fromage râpé 2 x 120 g 4.– au lieu de 5.– Fruits du 14.4 au 20.4 Framboises d’Espagne la barquette de 125 g 2.50 au lieu de 3.40 du 14.4 au 20.4 Poires Bosc d’Afrique du Sud le kg 2.50 au lieu de 4.20 Légumes du 14.4 au 20.4 Carottes bio de Suisse le sachet de 1 kg 2.90 au lieu de 3.80

Société coopérative Migros Aar

Poisson du 14.4 au 20.4 Filets de flétan Nord-ouest de l’Atlantique, sauvage les 100 g 2.80 au lieu de 3.30 Produits laitiers Valable du 14.4 au 20.4 CH Sur tous les snacks au lait Kinder –.40 de moins Exemple: tranches au lait Kinder le lot de 5 5 x 28 g / 140 g 1.55 au lieu de 1.95 Volaille du 14.4 au 20.4 Cuisses inférieures de poulet de Suisse le kg 14.30 au lieu de 17.– du 14.4 au 20.4 Mini filets de poulet de Suisse les 100 g 3.10 au lieu de 3.70 Restaurants Migros du 14.4 au 18.4 Hit de la semaine: Emincé de veau Casimir (provenance : Suisse) Riz et Fruits 14.50 CH = action nationale

Notes personnelles

COOL! 30%

12

10

au lieu de 17.40

Pizzas Passione Pomodoro en lot de 3 surgelées 3 x 380 g Jusqu’à épuisement du stock Surgelés


Encore plus avantageux Valable du 14.4 au 20.4

3 pour 2

9.–

3

au lieu de 13.50

Divers produits de douche en lot de 3 Exemple: gel douche pH Balance 3 x 250 ml 9.– au lieu de 13.50 Jusqu’à épuisement du stock

12

Cloggs pour femme et homme

14

90

Mules en tissu éponge pour femme 9.90 Jusqu’à épuisement du stock En vente dans les plus grands magasins Migros.

au lieu de 23.85

9

60 au lieu de 12.–

Essuie-tout ménager Twist 12 rouleaux Twist Deluxe Style 8 rouleaux 7.80 au lieu de 10.40 Jusqu’à épuisement du stock

20

22

le casque

5990

Casque de vélo Bell Cognito FSX ou Bell Ukon FSX Bell Cognito FSX pour jeunes ou adultes (50 - 57 cm), Bell Ukon FSX pour adultes (54 - 61 cm), tailles réglables individuellement Jusqu’à épuisement du stock En vente dans les plus grands magasins Migros et SportXX.

au lieu de 56.70

Slips pour femme et shorts pour homme Sloggi Slips maxi pour femme, Double Comfort (art. n° 8155.013)

au lieu de 3.80

Shorts Classic pour homme (art. n° 8211.084) 35.80 au lieu de 53.70 Valable jusqu’au 27.4 En vente dans les plus grands magasins Migros.

3990

90

Draps-housses en jersey Tanja, le lot de 2 100% coton, couleurs et dimensions diverses. Exemple: 2 x 90/200 - 100/200 cm 22.90 Jusqu’à épuisement du stock En vente dans les plus grands magasins Migros et Micasa.

Piles Energizer Ultra+ AA ou AAA, le lot de 12 Exemple: Energizer Ultra+ AA 14.90 au lieu de 23.85 Jusqu’à épuisement du stock En vente dans les plus grands magasins Migros et M-Electronics.

37

80

Tampons d’ouate et cotons-tiges Primella en lot de 2 Exemple: rondelles d’ouate Primella en lot de 2, avec boîte de voyage gratuite 2 x 80 pièces 3.20 au lieu de 3.80 Jusqu’à épuisement du stock

90

33%

3 pour 2

Sac à dos de randonnée Tofana Filet dorsal, volume 28 litres, poche extérieure, fixation de bâtons de randonnée. Jusqu’à épuisement du stock En vente dans les plus grands magasins Migros et SportXX.

10

30 au lieu de 12.90

Tous les parapluies pour femme, homme et enfant 20% de réduction Exemples: parapluie de poche 10.30 au lieu de 12.90 mini-parapluies de poche 15.90 au lieu de 19.90 Valable jusqu’au 27.4 En vente dans les plus grands magasins Migros.


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Pas de panique Débarrassez-vous des mites et autres insectes indésirables grâce aux produits de la ligne Optimum.

V

ous l’avez sans doute remarqué: les mites s’attaquent toujours aux vêtements que vous aimez, tel ce joli chemisier en soie ou ce pull en laine. Si vos armoires sont envahies de ces insectes, installez les nouveaux pièges Optimum. Ceuxci attirent les mâles grâce à une substance contenue dans la colle et les mettent hors d’état de nuire. L’avantage de la méthode est certain puisque ces pièges sont exempts d’insecticides toxiques. Optimum propose un vaste choix de produits permettant de se débarrasser définitivement non seulement des mites mais aussi d’autres nuisibles. L’assortiment s’est notamment enrichi d’une moustiquaire qu’il suffit de fixer au cadre de la fenêtre grâce aux bandes adhésives prévues à cet effet. Il ne reste ensuite plus qu’à couper les bords qui dépassent.

Photo Raphaela Pichler, stylisme Marisa Pichler

Pièges à mites vestimentaires Optimum, 2 pièces, Fr. 6.90 Moustiquaire Optimum, 130 x 150 cm, Fr. 8.50

en magasin OPTIMUM | 53


La 1ère laque à l’extrait de bambou: 24 h de tenue, tout en souplesse. GARNIER

FRUCTIS STYLE

LAQUE ELASTIC FIX 24H

NOUVEAU

Sur les laques Elastic Fix 24H de Garnier Fructis Style. Valable du 14.4 au 27.4.09 Dans les plus grands magasins Migros de Suisse

> La 1ère laque à l’extrait de bambou pour une tenue résistante 24h et une flexibilité en toutes circonstances.

Bar Refaeli

> Système de micro-diffusion ultra-fine, s’élimine au premier brossage. > Ne colle pas. Sans résidus.

Garnier est en vente à votre Migros


en magasin LÉGUMES | 55

MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Précieux tubercule Excellente source d’énergie, les betteraves Bio apportent couleur et originalité dans l’assiette. En salade, en accompagnement ou en potage, c’est toujours un délice.

F

inis le gris de l’hiver, la neige et le brouillard! On veut de la couleur, même dans l’assiette. Qualifiées de légumes d’hiver, les betteraves sont en réalité en vente toute l’année et apportent une note originale à vos repas. La variété bio d’Anna’s Best, qui répond à des critères de qualité très élevés, est en outre

riche en vitamines et en fer. Ce dernier favorise la formation des globules sanguins. Excellentes pour le système immunitaire, le foie et la bile, les betteraves favorisent également la digestion. Que demander de plus? Elles sont délicieuses au goût et se prêtent à une multitude de recettes simples et variées: les betteraves

vapeur à la crème de raifort, le potage à la crème acidulée ou encore le carpaccio de betteraves aux noix hachées et à la sauce vinaigrette maison. Découvrez ci-contre une recette qui fera certainement un tabac auprès de toute la famille: la salade de betteraves aux pommes. UB

Betteraves rouges Bio Anna’s Best, cuisson vapeur, 1 kg, Fr. 5.10

MENU Salade de betteraves aux pommes 2 betteraves, cuites, 400 g 1 pomme 1 oignon nouveau 100 g de laitue (laitue romaine p. ex) 4 cs d’huile 3 cs de vinaigre de pommes sel, poivre du moulin

Photo Claudia Linsi

Peler et couper les betteraves en fines lamelles. Couper la pomme en petits dés et l’oignon en rondelles (fane comprise). Détailler la salade en petits morceaux. Mélanger l’huile et le vinaigre. Dans un saladier, dresser les betteraves, les pommes et les oignons avec la salade, arroser d’un filet de sauce.


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Un brunch si léger

«Pour un plaisir sans remords», telle est la philosophie de Léger. Miriam et Yasmine en sont des adeptes convaincues, comme le montrent les produits qu’elles ont choisis pour leur brunch.

A

mies de toujours, Miriam et Yasmine ne se sont pas vues depuis longtemps: elles ont beaucoup de choses à se raconter. Elles entendent bien rattraper le temps perdu autour d’un brunch copieux. Très soucieuses de leur ligne, les deux copines n’en sont pas moins gourmandes pour autant. La quadrature du cercle? Sans doute, si Miriam n’avait pas découvert les produits Léger. Elles décident donc de puiser allègrement dans l’assortiment Léger, idéal pour réussir un brunch. «Le choix n’a pas été trop difficile, sauf pour le fromage où Léger propose une sélection complète allant de la tomme au brie, en passant par le chavroux, la feta, le tilsit et le campagnino. J’espère avoir vu juste», glisse Miriam à une Yasmine visiblement ravie. Tout en sirotant son yogourt-drink, celleci ajoute: «Moi aussi, j’achète souvent des produits Léger, par exemple les flûtes et les crackers, que je grignote à l’apéritif. Après, il m’arrive souvent de manger une pizza, des macaronis de l’alpage ou des lasagnes au four.» Et d’ajouter: «Et je mange tout cela sans mauvaise conscience. C’est génial, non?» Tout en trempant ses bâtonnets de légumes dans la sauce dip, Miriam se réjouit déjà de goûter à la salade de mozzarella. Signée Léger, évidemment. Texte Ruth Gassmann

Photos Jorma Müller, styling Marianne Kohler, coiffures et maquillages Katja Jaisli

Un brunch Léger (de g. à dr.). Ice Tea Rooibos, 5 dl, Fr. 1.–, Fresh Dip Curry-Banane, 125 g, Fr. 1.80, croissants précuits au beurre, 200 g, Fr. 3.50, fourré au fromage Fol Epi, 150 g, Fr. 4.10, fourré au salami, 100 g, Fr. 5.60. Plateau de fromages: chavroux, 150 g, Fr. 4.90; tilsit, aux 100 g, Fr. 1.75; rustique, aux 100 g, Fr. 2.10; brie, 170 g, Fr. 3.30. Entouré de cresson: tomme, 100 g, Fr. 1.85. Dans la salade: mozzarella, 150 g, Fr. 2.15. Dans le verre: yogourt Drink banane, 5 dl,

Fr. 1.70

Léger: pour un plaisir sans remords Les articles de la marque «Léger» contiennent au minimum 30% de moins de matières grasses, de glucides ou de calories que les produits traditionnels. La composition est indiquée sur l’emballage. Ces produits sont tout aussi savoureux que les autres, les fabricants ayant réussi à sauvegarder les arômes. La gamme «Léger» constitue donc l’alternative idéale pour les gourmands qui souhaitent garder la ligne.

Charcuterie Léger, 100 g,

Fr. 2.70

Flûtes aux herbes des Alpes suisses, 130 g, Fr. 3.60


en magasin SANS REMORDS | 57

MON CADEAU Gagnez des cartes cadeaux

10 x 1 carte cadeau Migros avec un avoir de Fr. 100.-

Comment participer? Par téléphone: au 0901 560 089 (Fr. 1.-/appel) en indiquant votre nom et votre adresse. Par SMS: en envoyant le mot-clé «GAGNER», puis vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.-/SMS). Exemple: GAGNER Pierre Lexemple, Rue Lexemple 1, 9999 Modèleville Sur internet: rendez-vous sur www.migrosmagazine.ch/ coupdechance Délai de participation: 19 avril 2009 Les gagnants seront informés par écrit et leurs noms seront publiés sur www.migrosmagazine.ch. Pas de versement en espèces. La voie de droit est exclue. Il ne sera échangé aucune correspondance au sujet du concours.

Macaronis de l’alpage Léger, 350 g, Fr. 5.50

Mélange pour cake au citron Léger, 320 g, Fr. 3.90

Muffin framboise Léger,

Fr. 1.30

Yogourt chocolat Léger, 180 g, Fr. –.75


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

BON ET PAS CHER FR. 3.95

Tortilla aux olives et aux anchois Pour 4 personnes 1) Hacher fin 1 oignon, couper en rondelles 60 g d’olives noires dénoyautées. Couper fin env. 5 anchois, peler 1 pomme de terre et la couper en fines tranches avec une râpe à légumes.

Env. Fr. 1.90

2) Battre 3 œufs et assaisonner avec du poivre. Ajouter ½ cc de levure. Env. Fr. 1.60 3) Faire revenir l’oignon dans un peu d’huile, ajouter les pommes de terre, les olives et les anchois, mélanger. Ajouter les œufs et laisser prendre. Cuire env. 8 min à petit feu. Retourner et cuire encore 8 min. Servir chaud ou froid.

Env. Fr. 0.45

Conseil: couper les tortillas en 15 morceaux garnis chacun d’un anchois.

+ +

Un régal thaï

La cuisine thaïlandaise passe pour être une des meilleures du monde. Elle utilise abondamment les ingrédients frais, les épices et une grande diversité d’arômes. Grâce aux barquettes Fresh Thaï, même les néophytes réussiront en un

tournemain à préparer un repas thaï savoureux et authentique. Essayez le Satay Mix à la sauce aux cacahuètes onctueuse ou les légumes thaïs aux vermicelles. Chaque barquette est accompagnée d’une recette à laquelle il est possible d’ajouter

d’autres ingrédients, tofu, viande ou poisson, par exemple.

Satay Mix Fresh Thaï, 300 g,

Fr. 11.50

Légumes aux vermicelles Fresh Thaï, 500 g, Fr. 12.50 * En vente dans les plus grands magasins.


en magasin BIEN MANGER | 59

Peau neuve

Les gourmands adorent les coussinets de céréales Kellogg’s fourrés au chocolat et au nougat. Si l’emballage a été rafraîchi et modernisé, le contenu lui est inchangé. Mmmh... Tresor Choco Nougat de Kellogg’s, 500 g, Fr. 6.50*

* En vente dans les plus grands magasins.

Plus de punch Le nouvel Ice Tea Energy vendu en bouteille PET pratique contient des extraits de grains de café et du guarana. Il apporte donc de la caféine, histoire de vous maintenir éveillé. Energy Ice Tea Coffeeberry / Guarana, 50 cl, Fr. 1.10*

* En vente dans les plus grands magasins.

Craquants! Les classiques petits sablés fourrés à la confiture de framboises et de groseilles existent désormais aussi à la farine d’épeautre, proposés en paquets de six pratiques.

Coquins à l’épeautre ancien, 6 pièces, 135 g, Fr. 2.80

Miel aux truffes Le nouveau miel Sélection aux truffes d’été épicées et aux essences de truffe blanche est un véritable enchantement pour les sens. Son bouquet est unique! Idéal avec le dessert ou un fromage de qualité.

Miel d’acacia aux truffes d’été et à l’arôme de truffe, 120 g, Fr. 8.50* * En vente dans les plus grands magasins.


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Mon réfrigérateur...

Amusez-vous à deviner quels produits apprécient particulièrement nos complices et gagnez chacun. Résultats le 4 mai.

M

ontre-moi ton réfrigérateur et je te dirai qui tu es.» Fort de ce constat, Migros Magazine a décidé de mener l’enquête. Etes-vous plutôt du genre végétarien et profitez-vous de l’assortiment fraîcheur? Y a-t-il un amateur de produits bio dans vo-

tre colocation? Le gourmet que vous êtes n’achète-t-il que des produits Sélection? Ressemblezvous à ces managers qui se nourrissent de plats précuisinés Anna’s Best? Ou à l’une de ces familles nombreuses qui se précipitent sur les actions et les produits M-Budget?

1. Philipp Stöckli est-il plutôt? A) M-Budget B) Anna’s Best C) Sélection D) Produits frais

❏ ❏ ❏ ❏

1. Ce que contient le réfrigérateur de Philipp Stöckli (40 ans): its Des produits Anna’s Best, des jus de fruits ment et de la sauce pesto. Dans le compartiment congélateur: des lasagnes et de la glace. Philipp Stöckli aime les plats précuisinés. «Comme je me déplace presque chaque jour ime entre Zurich et Genève pour mon travail, j’aime manger quelque chose de simple le soir à la s, maison. Les soupes Anna’s Best sont idéales, car elles sont vite préparées. Les cornettes à la viande hachée m’ont envoûté!» nce Philipp Stöckli est un bel homme de 1,80 m, mince et musclé. De jour, il est toujours en costard cravate. Le soir, volontiers en jeans. «Je fais beaucoup de jogging. Dans mon temps libre, je joue de la guitare, surtout du rock.» Il aime cuisiner. Faire les courses? Pas de problème, le é du prix ne joue aucun rôle. «Je regarde la qualité ante produit. Seule la meilleure qualité est suffisante pour mes amis et pour moi.»

Suivez notre série «Montremoi ton réfrigérateur et je te dirai qui tu es», et gagnez chaque semaine un bon d’une valeur de 500 francs pour l’achat d’un réfrigérateur chez M-Electronics. Le 4 mai, le mystère sera enfin dévoilé. Vous saurez qui se cache derrière quel réfrigéra-

teur: le manager, la famille nombreuse, l’amateur de viande, les colocataires, la végétarienne et le gourmet. Participez dès maintenant! Bonne chance! Jacqueline Jane Bartels, Ursula Bickel Photos Nik Hunger Styling Kim Dang


en magasin APPAREILS MÉNAGERS | 61

et moi

peut-être l’un des trois bons pour l’achat d’un réfrigérateur, d’une valeur de 500 francs 2. Marco (35 ans), Stéphanie (29 ans) et leurs cinq enfants sont-ils plutôt? A) Produits frais B) M-Budget C) Anna’s Best D) Sélection

❏ ❏ ❏ ❏

2. La famille Fischer et son réfrigérateur qui contient: Des produits M-Budget: lait, eau minérale, pommes, œufs, fromage, oignons, poireaux et sauce à salade, yogourts au chocolat, petits pains précuits, poulet et thé froid. La famille Fischer, de Ballwil (LU), va bientôt s’agrandir: Stéphanie, la maman, attend son sixième enfant. Son mari travaille pour le trafic régional des CFF, comme chef de train. Leurs cinq enfants: Rahel (10 ans), Jan (9 ans), Lea (6 ans), Salome (4 ans) et Hanna (2 ans) ont toujours faim. «Nous devons faire très attention à notre budget mensuel. C’est pourquoi nous regardons toujours les actions de la semaine. Nous apprécions les produits Migros, car le rapport prix-prestation est bon.» Il y a de la vie chez la famille Fischer, qui résume ainsi son quotidien: spontanéité, action et ouverture. Si quelqu’un dans le quartier manque d’œufs, il peut aller sonner chez les Fischer. Ils donnent volontiers un coup de main.

MON CADEAU GAGNEZ DE MAGNIFIQUES PRIX EN TENTANT VOTRE CHANCE PAR TÉLÉPHONE en appelant le numéro 0901 591 913 (Fr. 1.-/appel) et en indiquant les deux solutions, votre nom et votre adresse. PAR SMS en envoyant le mot-clé «CHANCE», puis les deux solutions, votre nom et votre adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: 1A/ 2D, Luc Lexemple, Rue Lexemple 1, 9999 Modèleville PAR COURRIER en envoyant une carte postale

mentionnant les deux solutions, votre nom et votre adresse, en courrier A, à: Migros Magazine, Réfrigérateur, CP, 8099 Zurich. Délai de participation: 19 avril 2009. Les gagnants seront informés par écrit. Le versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Recours à la voie judiciaire exclu. Aucune correspondance au sujet du concours ne sera échangée.

1er prix: un bon de Fr. 500.- pour l’achat d’un réfrigérateur chez M-Electronics. 2e-3e prix: deux appareils à emballer sous vide de Mio Star d’une valeur de Fr. 99.90 chacun.


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Pascal Rinaldi vit à Vouvry, dans le Chablais valaisan.

Pascal Rinaldi, troubadour lunaire

Le musicien, auteur, arrangeur et poète valaisan promène son bel hommage à Corinna Bille sur les scènes romandes.


aux fourneaux

| 63

PASCAL RINALDI, MUSICIEN

A

A - Les ingrédients des boulettes marocaines de Pascal Rinaldi. B - Bien mélanger à la fourchette le riz et la viande hachée. C - Façonner des boulettes. D - Ajouter délicatement les oignons. E - Poivrer généreusement et ajouter le safran.

L

e salon jouxte la cuisine et offre un prolongement coloré et rythmique à ses parfums d’épices marocaines, de thé des moines et au chuintement des boulettes qui fricotent dans la sauteuse. Entre cheminée, ordinateur et table de mixage, Pascal Rinaldi a réuni là, aux portes du Valais, dans la maison familiale de Vouvry, un minimusée musical qui invite au voyage: rebab syrien, yukin chinois, harmonium indien, balalaïka, scie musicale uranaise

B

C

D

E

et quelques autres. Ramenés pour certains de concerts en Géorgie, Amérique centrale ou Afrique de l’Ouest. Il compose ici comme il cuisine, oubliant parfois le rôti au profit d’un arrangement, brûlant les pâtes pour trois notes neuves, tenu néanmoins d’assurer l’intendance comme le sont tous les poètes au foyer. Dans un autre coin de salon trône encore la machine à coudre de son père, cordonnier comme avant lui son père: une créature

tinguelyesque, incongrue et vieillotte. De ce papa, originaire de Bergame et immigré de la deuxième génération, Pascal ne garde guère que le patronyme de Rinaldi, mais plus les racines. «Pas plus que ma mère, Italienne elle aussi et arrivée pendant la guerre, il ne m’a transmis sa langue: c’était le temps où l’on traitait encore les Italiens de macaronis.» Il se souvient en revanche, avec un petit sourire moqueur et tendre, de «ces affreuses vacances à

Rimini, à arpenter les boulevards en reluquant le travail du cuir dans les boutiques – mes parents étaient tous les deux dans la chaussure.» Ce n’est que vers 12 ans que le petit Rinaldi commence à toucher vraiment à la guitare, «en partie pour faire comme mon grand frère, mon idole d’alors». Mais aussi, d’abord, pour mettre en musique les poèmes qu’il écrit depuis toujours. Parfait autodidacte, il gratte et vit dans un monde de livres, captif aussi des sons et des mots des grands de la chanson française. Entame des études littéraires à Saint-Maurice, les interrompt au bout de deux ans pour plus de concret. Ce sera un apprentissage de libraire, histoire de «rassurer les parents avec un papier sérieux». Le thème de son travail de diplôme? Corinna Bille, et ce n’est pas un hasard que, vingt ans plus tard, il lui rende à nouveau hommage à travers un beau spectacle inspiré de ses nouvelles, Le salon ovale*. «C’est un univers surréaliste, fantasmagorique, très sensuel, cruel et féminin, qui entre en résonance avec mon propre univers.» Pascal a voulu en faire un spectacle musical total, traversé de citations de Boccace, Perrault ou Fellini, regroupant chanteurs, comédiens, musiciens au fil des tableaux mis en scène par François Marin. Vingt ans pour porter à bout cette expérience et cette rencontre, voilà qui donne une idée de l’opiniâtreté du bonhomme. Et de l’appétit de liberté qui le caractérise aussi… S’il parvient aujourd’hui à vivre de sa création, loin des compromissions, grâce au théâtre, à ses compositions et aux arrangements pour d’autres chanteurs, c’est que le petit gars de Vouvry a bataillé ferme toutes ces années. Depuis sa première scène, du côté de ses 16 ans. Dans le paysage musical de ce pays, en une dizaine LIRE LA SUITE EN PAGE 54


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Boulettes marocaines

«En vingt ans de carrière, je suis devenu plus solide.»

d’albums, il s’est tricoté un chemin original, perso et sans concessions. Un monde poétique qui, à l’instar de ses premiers modèles Ferré ou Bashung, laisse toujours «des tiroirs, une place ouverte à l’imaginaire de l’auditeur», et tend de plus en plus vers le symbolique… «Je m’aperçois qu’avec le temps, je me suis construit avec la chanson, qu’en vingt ans de carrière, je suis devenu plus solide. Pendant longtemps, avoue-t-il encore, j’ai eu presque honte de ne pas être au boulot à l’heure où d’autres sont à l’usine, je faisais mes courses au pas de course pour ne pas éprouver cette honte de la différence. J’ai longtemps douté de l’utilité de mes chansons, mais aujourd’hui je sais qu’elles accompagnent d’autres, comme certaines musiques m’ont accompagné avant elles. Ce retour, les témoignages et les avis positifs m’aident et me confortent dans mes choix, me donnent envie de continuer.» Et dans ce métier, chaque disque demeure une aventure, chaque spectacle une première, chaque espoir une fragilité. Un de plus beaux compliments qu’on ait faits à Pascal lui vient ainsi d’une cousine. Elle lui a écrit un jour qu’il avançait «un peu à la manière de l’escargot, lentement, très lentement, mais en laissant une trace luisante». Véronique Zbinden Photos Thierry Parel

Sur le Net: www.pascalrinaldi.ch *Plus d’infos: www.compagniedelovale.com

Pour 4 personnes 200 g de riz rond, arborio ou autre 500 g de viande d’agneau hachée (par ex. épaule) sel, poivre 1 cs de cannelle 1 cs de paprika doux 1 cs de coriandre moulue beurre 2 gros oignons safran bouillon de légumes (cube ou maison) le jus d’un citron 1 bouquet de persil plat 1) Bien mélanger à la fourchette le

riz et la viande hachée, saler modérément, puis ajouter la cannelle, le paprika et la coriandre moulue. Bien malaxer le tout à la main et rouler les boulettes en les tournant dans sa paume. 2) Faire revenir ces boulettes au beurre dans une grande sauteuse, les dorer en les retournant délicatement, puis ajouter les deux oignons hachés, le safran, et poivrer généreusement au moulin. 3) Porter le bouillon à ébullition et le verser dans la sauteuse pour y poursuivre la cuisson des boulettes. Compter une quarantaine de minutes de cuisson, en

les retournant de temps à autre et en ajoutant si nécessaire du liquide, de sorte que les boulettes soient toujours suffisamment immergées. 4) Vers la fin de la cuisson, ajouter le jus de citron et le persil ciselé; laisser mijoter encore quelques minutes, puis servir avec des légumes ou une salade de carottes à l’orange.

D’autres recettes dans: www.saison.ch


aux fourneaux | 65

LES BONS CONSEILS DE LA SEMAINE

Les radis dans tous leurs états

A commander sans tarder: tél. 0848 87 77 77

Abo seulement Fr. 39.– (12 numéros)

www.saison.ch

Les petits radis ont en général une peau rouge et sont blancs à l’intérieur. Les radis oblongs sont appelés radis blancs, les radis trapus et délicats sont les chandelles de glace. On trouve aussi le radis rose, le violet et parfois le noir. Les petits radis et autres variétés sont sur les étals tout au long de l’année. > Info alimentaire: tous ces radis contiennent beaucoup de potassium et de phosphore et sont riches en vitamine C. Les huiles essentielles, dont l’huile de moutarde, donnent au radis son goût piquant. 100 grammes de radis contiennent 1 g de protéines, 0,1 g de matières grasses, 2,1 g d’hydrates de carbone et 58 kJ/14 kcal. 100 grammes de radis blanc contiennent 0,6 g de protéines, 0,3 g de graisse, 2,6 g de glucides, 65 kJ/16 kcal.

> Achat et conservation: toutes ces variétés de radis doivent être fermes au toucher. Leurs fanes ne doivent pas être flétries. Il faut en laisser 1 à 2 cm pour que le bulbe reste croquant. Lavés et encore mouillés, puis mis dans un sachet en plastique contenant un filet d’air, les radis se conservent une semaine au réfrigérateur.

M-Infoline Du lundi au vendredi matin, 9 h–12 h, 0901 240 244 (première minute gratuite puis Fr. 1.par appel) Vendredi et samedi, 17 h 30 –19 h 30, 0901 125 250 Fr. 1.– par appel puis tarif normal (Fr. 0.08) par minute.

> Préparation: bien nettoyer avec une brosse sous l’eau courante. Ne peler que les gros radis, superficiellement. Les couper en rondelles ou les râper grossièrement. Ils rehaussent une salade verte et aident à digérer les salades à base de viande, de saucisse ou de fromage. Coupés en fines lamelles, ils sont servis en carpaccio de légumes racé. On peut en faire un tartare servi en entrée dans une feuille de salade pommée. > Présentation: les radis accompagnent avec beaucoup de piquant un apéritif. Les petits radis peuvent être taillés en rosettes très décoratives, puis laissés dans une eau glacée durant deux heures environ, au réfrigérateur, pour que les entailles s’ouvrent.

Publicité

Pour les aventuriers en herbe! Toutes les offres sont valables du 14. 4 au 27. 4. 2009, jusqu’à épuisement du stock.

maintenant

199.–

avant 299.–

maintenant

349.–

avant 479.–

Vélo Crosswave Fox 24" pour enfant 8 –12 ans (Modèles 2008 / 2007)

Vélo Crosswave Zebra 20" pour enfant 6 – 9 ans (Modèles 2008 / 2007)

maintenant

Vélo Crosswave S300 24" pour enfant 8 –12 ans (Modèles 2008 / 2007)

44 SportXX en Suisse.

www.sportxx.ch

299.–

avant 449.–


du 14.4. au 27.4.2009

magnifique. maintenant

18.90

avant 23.90 ‹multi-star®› Manche en bois ZM 170 Longueur 170cm 6308.068

maintenant

29.90

maintenant

avant 37.50 Sursemis ‹Turbo› LR 50

maintenant

74.90

avant 94.90 Gazon Premium + engrais de démarrage L 100 S

Système 2 en 1: semences gazon et engrais de départ, pour 100m2 6582.120

Pour la réparation du gazon • 20% de plus de germination • 30% plus rapide • 40% de moins de déchets de tonte Emballage pour 50m2 6592.006 maintenant

7.80

avant 9.80 Engrais liquide pour géraniums PF-GE 10 Organo-minéral, 1 litre 6582.097

10.50

avant 12.50 Engrais gazon longue durée LN 50

Avec système à 3 phases Pour 50m2 6582.113

maintenant

69.—

avant 79.90 Engrais gazon longue durée LN 500 Avec système à 3 phases Pour 500m2 6582.116

L’assortiment WOLF-Garten est en vente dans les plus grands Do it + Garden Migros.

maintenant

69.—

avant 89.90 ‹multi-star®› Scarificateur sur roues UR-M 3

Largeur de travail 30cm 6308.132

maintenant

6.90

avant 8.50 Neem Engrais pour rosiers P-R 10

Organo-minéral, 1 kg 6582.095


votre région

MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

| 67

MIGROS AAR

BRÈVES

Produit de la semaine

«De la région» Yogourt Nature en bidon de 1 kg - Yogourt doux de la laiterie Lanz à Obergerlafingen. 1 kg, Fr. 3.15.

Offre Ecole-club Nordic walking – un must! La neige, le froid et la glace sont définitivement hors course! Le cliquetis des bâtons sur la route nous rappelle nos bonnes résolutions. Participez vous aussi. Il suffit de choisir votre variante: Nordic Walking, Nordic Walking Technik Refresher ou Nordic Walking Training. Informations complémentaires sur le site www.ecole-club.ch ou par tél. 0844 844 900.

InterMezzo Que certains Américains confondent la Suède et la Suisse («I love Stockholm!») leur est pardonné. Il est en revanche moins compréhensible qu’une agence anglaise de communication bien connue s’engage sur la même voie. Récemment, nous avons reçu du siège principal de Londres un e-mail nous annonçant la bonne nouvelle en Suisse qu’«on» serait bientôt encore plus près de nos clients «en Scandinavie». Jointe à l’envoi, une invitation… à Stockholm au premier séminaire de communication de ladite entreprise. Il y a certainement eu un ou des rêveurs pendant les heures de géographie à l’école!

La Famiglia Dimitri sera en scène à Bienne du 22 au 24 juin.

En tournée…

Le Chapiteau (Das Zelt) présente, à Aarau et Bienne, les comédiens et les artistes les plus appréciés du pays.

L

a plate-forme culturelle Le Chapiteau fera halte bientôt à Aarau et Bienne On y retrouvera les cinq chanteurs a cappella de Bagatello et leur show Jukebox. Pippo Pollina et Linard Bardill seront aussi au rendez-vous avec leurs chansons de la patrie distillées avec ironie et mélancolie. Quant à l’humour noir d’Andreas Thiel, il n’épargnera personne. Peach Weber contera sans fioritures sa vie excitante. Au programme également, des soirées de rires garanties avec Siegmund Tischendorf dit Caveman, le Duo Fischbach et Arosa Humor-Festival on Tour. A Aarau, on pourra également voir: Massimo Rocchi, la star du blues, Philipp Fankhauser, dont l’album actuel Love Man Riding a obtenu en Suisse un «dis-

que d’or» en un temps record, le groupe a cappella a-live, l’acrobate des mots Blues Max ainsi que les humoristes Rolf Schmid et Marco Rima. Mais seuls les Biennois auront le plaisir d’applaudir Yann Lambiel avec son spectacle Patinage satirique et La Famiglia Dimitri. Le clown Dimitri monte sur scène avec sa famille pour une soirée pleine d’humour, de musique de poésie et d’acrobaties. Sous le chapiteau des enfants, une comédie musicale en dialecte d’Schatzinsle séduira tous les jeunes et moins jeunes spectateurs. S.C. Sponsoring by

Das Zelt Aarau et Bienne 2009

Offre Cumulus Migros, sponsor principal, vous offre 20% de rabais sur les billets des représentations suivantes: Aarau: Bagatello (3.5), Arosa Humor-Festival (5.5), Andreas Thiel & Les Papillons (9.5), D'Schatzinsle (10.5), Marco Rima (13.5) Bienne: Yann Lambiel (18.6), Andreas Thiel & Les Papillons (19.6), Chapiteau des enfants, d’Schatzinsle (21.6), Pippo Pollina & Linard Bardill (21.6), La Famiglia Dimitri (22.6) et Arosa HumorFestival on Tour (27.6). Billets: www.daszelt.ch, www.ticketportal.com ou au 0900 101 102 (CHF 0.99/min.) en mentionnant votre numéro de carte Cumulus. Quatre billets au maximum par carte. Jusqu’à épuisement.


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Fêtes d’inauguration Un nouveau magasin à Fislisbach, un autre transformé à Wohlen.

L’

ouverture d’un point de vente se déroule en principe toujours de la même manière: les responsables Migros rencontrent les membres des autorités locales, politiciens, architectes, planificateurs et échangent leurs points de vue avant de se retrouver pour l’inauguration devant une coupe de champagne et des canapés au saumon. Le moment est donc venu de rompre avec cette tradition. Dont acte! Comme à Fislisbach où récemment les collaborateurs Migros ont été invités avec des membres de leur famille pour une fête sympathique, en compagnie de la clown Rosina et de Monsieur Bonjour, magicien de son état.

1 1

(Bo)

2

3

4

«Nouvelle» Migros à Wohlen 1) Dans le nouveau magasin Migros de Wohlen 2) Le jardin d’enfants de Wohlen s’est vu remettre un cadeau, ainsi que le comité d’organisation de «Fislisbach fiiret» à Fislisbach. 3) Barbara Bachofen et Alfred Gebert du Partyservice Migros de Fislisbach ont préparé le mah mee et le risotto. 4) Lors de la fête d'ouverture à Fislisbach, même les plus petits étaient de la partie…

Parallèlement à l’ouverture de Migros Fislisbach (AG), les habitants de Wohlen (ceux en tout cas résidant en Argovie…) ont fêté leur «nouvelle» Migros qui, après d'importantes transformations et un investissement de cinq millions de francs, se présente sous un jour résolument différent. Angel Castelli, le gérant de Wohlen, fait montre d’un enthousiasme à la mesure de l’événement: «Grâce à ce magasin, nous donnons un signal fort de notre engagement en tant que service de proximité. Par ailleurs nous renforçons notre position de numéro 1 en matière de produits frais.»


votre région MIGROS AAR | 69

A votre service! Rempotage gratuit du 23.04 au 25.04.09 dans certains supermarchés et marchés spécialisés Do it + Garden. Détails sur www.migros-aare.ch

Romy Emch, responsable de l’entreprise Jost Pflanzen à Wiedlisbach.

Le printemps en pot!

Lever de rideau sur la plante de balcon préférée des Suissesses et des Suisses, de production «De la région».

D

ans les magasins de la coopérative Migros Aar, le pelargonium graveolens, plus connu sous le nom de géranium, est à l’honneur. Cette plante avec ses fleurs éclatantes est sans conteste la plus populaire de tout le pays. Pas étonnant, car elle ne déçoit

pas ses admirateurs et réjouit leurs yeux pendant les mois d’été souvent pluvieux. Pour connaître leur provenance, le chemin n’est pas long et il nous conduit chez Martin Jost, de Jost Pflanzen AG, à Wiedlisbach. L'entreprise produit des plantes pour les pots, les plates-bandes et les

balcons et qui portent le label «De la région». «Cultivées ici ou à l’étranger, ce n’est pas tout à fait pareil», souligne ce jardinier passionné. «Elles sont en effet sensibles. Lors de longs voyages, elles souffrent le plus souvent, car elles sont privées d’eau et de lumière. Pour notre part, nous

livrons à Migros Aar la marchandise chaque jour, directement de notre serre par la voie la plus rapide.» En suspension ou en caissette, le géranium se décline en différentes couleurs qui peuvent se combiner. «La tendance est le retour vers le traditionnel. Un rouge puissant avec des feuilles vert foncé est toujours parfait. Les blancs combinés avec du rose lilas sont du plus bel effet», explique la responsable de l’entreprise Romy Emch de Jost Pflanzen. Celle-ci nous confie encore quelques conseils. «La règle de base est de placer les géraniums dans un contentant assez grand, percé de trous permettant l’évacuation de l’eau pour éviter que les racines pourrissent.» Sur les balcons et les bords de fenêtre, il faut ajouter des bacs ou des soucoupes afin de recueillir le liquide qui s’écoule. La terre joue un rôle capital pour une croissance saine. De qualité et adaptée spécialement pour les géraniums et les plantes de balcon, elle leur apporte des substances nutritives précieuses et garantissent un équilibre hydrique. En respectant ces règles, l’amateur pourra profiter d’une floraison jusque tard dans l’automne. Mais qu’en est-il de l’arrosage? «Il doit être pratiqué avec mesure, mais régulièrement», explique notre experte aux pouces verts. «Un peu d’engrais liquide mélangé à l’eau d’arrosage chaque semaine suffit.» Nous avons droit à un dernier conseil avant le départ: «Les géraniums aiment le soleil direct, mais moins les forts vents et la pluie. En éliminant les fleurs fanées, on assure une floraison à long terme.» Et pour décorer son extérieur, rien de plus facile: plantes, bacs, terre, engrais et tout ce qu’il faut aux plantes sont en vente à Migros Aar. M.A.


Encore plus avantageux Valable du mardi 14.4 au lundi 20.4.09

20%

20%

4

4

85

85

au lieu de 6.10

Entrecôte Viande suisse 100 g

Rumpsteak Viande suisse 100 g

20%

660

au lieu de 8.30

Filet mignon de boeuf Viande suisse 100 g

30%

3

au lieu de 6.10

20%

55

2

65

au lieu de 5.10

Steak de boeuf Viande suisse 100 g

30%

2

au lieu de 3.35

Emincé de boeuf Viande suisse 100 g

70

au lieu de 3.90

Filet de porc épicé Viande suisse 100 g

Société coopérative Migros Aar


n o i t c u d é r 20 % de ies d’oreiller ta s le s te u to et xtiles de bain te s le s u to r u s de couette s e s s u o h s le t e

par ex. tapis de bain MALOJA 100 % coton Bio, 50 x 80 cm 4530.059 avant 15.– maintenant

12.–

par ex. parure de lit FELIPE satin, 100 % coton Bio, taie d’oreiller, 65 x 100 cm 4512.230 avant 29.90 maintenant

par ex. parure de lit LORENA

Housse de couette, 160 x 210 cm 4512.230

satin, 100 % coton Bio, taie d’oreiller, 65 x 100 cm 4512.232

avant 89.90

avant 29.90 maintenant

23.90

maintenant

par ex. rideau de douche TREND

Housse de couette, 160 x 210 cm 4512.232

tissu avec revêtement hydrofuge, 100 % polyester, 180 x 180 cm 4531.540

avant 89.90 maintenant

71.90

avant 29.– maintenant

par ex. linges en tissu éponge SARINA 100 % coton Bio, 50 x 100 cm 4508.063 avant 11.– maintenant

8.80

Offre valable au 20.4.2009 sur toutes les housses de couette, les taies d’oreiller et les textiles de bain, excepté les articles M-Budget.

www.micasa.ch

23.90

En vente dans tous les magasins Micasa: Aargau Oftringen – OBI Fachmarktcenter, Spreitenbach – MParc Tivoli, Bern Bern – MParc Wankdorf, Langenthal – MParc, Schönbühl – OBI Fachmarktcenter, Thun – Zentrum Oberland, Solothurn Egerkingen – Gäupark, Langendorf – MParc Ladedorf – et les plus grands magasins Migros.

23.20

71.90


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Sur les traces de la harde sauvage

Ils sortent du bois à la nuit tombée. En file indienne. Et piétinent champs et pâturages pour trouver leur pitance. Qui? Les sangliers, fléau numéro un des agriculteurs. Tour de garde avec Alain Seletto, surveillant de la faune à Grandson (VD).

I

ls sont trois, ce soir-là. Trois gardes-faune, trois potes aussi, réunis dans leur repaire de Concise pour faire le point et préparer la nuit du sanglier. En cette saison, le cochon sauvage est placé tout en haut de la liste prioritaire des surveillants de la faune. «Ça urge! Ils font vraiment beaucoup de dégâts», peste Alain Seletto, 38 ans, qui vient justement

de recevoir une enveloppe avec une quinzaine de plaintes de paysans du Nord vaudois. Très en colère. Fatigués par les charges répétées des hardes poilues qui piétinent les cultures, fouillent les sols, éventrent les balles de silo, graillent les semis à la recherche de nourriture. Et saccagent les pâturages, quand ce ne sont pas les nobles cépages de Garamet noir

qu’ils affectionnent tout particulièrement. Ils sont combien, 5000, 10 000, 15 000 sur le territoire suisse? «C’est difficile à estimer. Les nemrods vaudois en ont tiré 670 cet hiver et j’en ai croisé 52 sur pied, après une saison de chasse prolongée au 15 février.» A narguer les sprays répulsifs et autres phares de chantier. A sauter par-

fois par-dessus les fils électriques. Quand tout l’arsenal préventif a été déployé, ne reste plus que le tir. Dissuasif d’abord. Puis pour de vrai, mais seulement sur les récidivistes pris en flagrant délit, le groin dans le maïs. «Le but du surveillant de la faune n’est pas de gérer la population de sangliers, mais de diminuer les dégâts. Je n’éprouve aucun plaisir à tirer sur


vie pratique

| 73

ANIMAUX

Idées reçues Le sanglier peut charger. Vrai et faux. En cas de rencontre fortuite avec un promeneur, le sanglier n’attaque pas, à moins d’être blessé ou acculé. Malgré sa masse de 60 à 100 kilos, son corps trapu et ses canines saillantes pour le mâle, c’est lui qui partira en courant même face à un frêle joggeur. En revanche, gare aux chiens. Mieux vaut ne pas laisser courir «Médor» derrière un cochon sauvage: ce dernier pourrait se retourner, lui faire face et le charger sans hésiter. Le sanglier fait deux nichées par année. Faux. Non, les sangliers ne se reproduisent pas comme des lapins. Les laies mettent bas entre avril et juin des portées de quatre à six marcassins. Lesquels atteignent leur maturité sexuelle entre 9 et 18 mois. Il faut savoir aussi que le taux de mortalité juvénile est très important puisqu’il peut atteindre 60%. Le sanglier n’aime que les glands. Faux. Omnivore, le sanglier a finalement autant d’appétit qu’Obélix! Bien sûr, il raffole des glands, mais pas seulement. Vers, larves, céréales, rongeurs. Il devient même charognard à ses heures, puisqu’il lui arrive de manger des animaux sauvages agonisants.

Alain Seletto, garde-faune, et son chien «Clapton».

Les surveillants de la faune chargent dans la voiture le sanglier abattu.

un sanglier au milieu de la nuit», lâche Alain Seletto. Mais ce soir-là, une expédition punitive aura lieu. Les surveillants de la faune préparent le matériel. Jumelles à vision nocturne, carabine à balles 30-06, arme de poing. «On ne prend aucun risque. Audelà de 100 mètres, on ne tire pas. Il faut viser le cœur, c’est la seule façon de le faire tomber d’un

coup.» Pas question non plus de tirer sur n’importe quel membre de la harde. On évite les marcassins et surtout la laie meneuse, sans laquelle le groupe devient totalement anarchique et d’autant plus invasif. A 20 h 30, les trois rangers se mettent en chasse. C’est l’heure où les sangliers sortent de leurs bauges, un peu en retrait dans les

contreforts jurassiens. Ont mis une patte fourchue au sol et reniflent, boutoir en terre, les forêts avoisinantes avant de descendre comme des boulets vers les champs de plaine pour se mettre à table. Chaque homme monte dans un véhicule tout-terrain, un phare à grande portée sur le toit, et s’en va patrouiller le pied du Jura, en-

tre Grandson, Orbe et Yverdon. Alain Seletto, fringant, volubile et sentimental à ses heures, connaît le sous-bois comme sa cartouchière, se penche sur les empreintes, évalue le poids de la bête d’un seul coup d’œil. Les sangliers, au fond, il les aime bien. Même qu’il leur LIRE LA SUITE EN PAGE 75


Altenbourg – Leipzig – Dresde – Berlin

SUISSE SAXONNE

Votre porte-monnaie prend des vacances! Prestations incluses:

5 jourssion incluse en demi–p CHF

n Vo y ag e e u xe de l au t o c a r

! Départ proche de votre domicile ! Aller et retour en autocar de luxe

– . 9 9 3

tion

P r i x d ‘a c avec

confortable

! 4 nuits à l‘hôtel 4 étoiles„Altenburger Hof“ ! ! !

(www.altenburger–hof.de) ou„Parkhotel“ (www.parkhotel–altenburg.de) 4 x demi–pension Guide francophone expérimenté sur place Documentation de voyage informative

Profitez d’une réduction de CHF 200.incluse dans le prix d’action! Valable pour les réservations jusqu’au 5 mai!

Dates et prix par personne en chambre double Départs de Suisse / votre domicile Mai 1 6 16 Juin 5 10 15 Suisse saxonne, demi-pension Prix normal 5 jours 599.– Supplém. cham. individuelle

21 20

26 25

31

Voyage 2809

Prix d‘action 5 jours 399.– 199.–

Mer 6 Mai Lausanne Yverdon Neuchâtel Bienne

Sam 16 Mai Lausanne Yverdon Neuchâtel Genève

Jeu 21 Mai Sierre Sion Martigny Monthey Vevey Lausanne

Mar 26 Mai La Chaux.d.F. Neuchâtel Bienne

Dim 31 Mai Genève Lausanne Yverdon

Mer 10 Juin Genève Lausanne Fribourg

Lun 15 Juin Lausanne Yverdon Neuchâtel

Ven 5 Juin Lausanne Yverdon Neuchâtel Bienne

Sam 20 Juin Genève Neuchâtel Bienne

Le célèbre opéra Semper à Dresde

Voyage agréable à bord d‘un autocar luxueux: votre voyage se déroulera dans un autocar très moderne et luxueux. Lors de votre réservation, communiquez-nous votre ville de départ depuis la Suisse (voir ci-contre). Les horaires exacts vous seront communiqués sur la facture. Réserv. des places dans le bus sur demande: 1er rang CHF 40.– /2e rang 30.–/3e rang 20.–/4e rang 10.– par pers.

Allemagne

Votre programme de voyage 1er jour, Suisse – Altenbourg: Départ depuis la ville la plus proche de votre domicile. Dans votre autocar tout confort, vous contemplerez des paysages variés pour atteindre la petite ville d‘Altenbourg en bordure de la Saxe et de Thuringe. Vous serez accueillis dans votre hôtel confortable 4 étoiles par notre guide de voyage. Il existe des villes dont on peut tomber amoureux, Altenbourg - le berceau du jeu de carte skat - en fait certainement partie! Vous serez envoûtés par ce lieu, dévoilant sa charmante vieille ville, son château, son marché, son hôtel de ville et ses nombreuses autres curiosités.

3è jour, Berlin – Excursion 2 (facultative): Ville universelle de Berlin! Après le petit déjeuner, vous pourrez visiter la capitale allemande Berlin. Tant de choses sont liées au nom de cette ville qu‘il est difficile d‘en faire une présentation succincte. Ses nombreuses facettes sont à découvrir absolument! Au cours d‘un long circuit en ville, vous découvrirez tout ce qui fait la renommée de Berlin. La porte de Brandenbourg, la Siegessäule, le château de Charlottenbourg, le spectaculaire Sony-Center et le Reichstag. Cette visite vous permettra d‘avoir assez de temps pour flâner dans les boulevards marchands de Berlin, qui figurent parmi les plus prestigieux du monde. Vous regagnerez votre hôtel en fin de journée. 4è jour, Leipzig – Excursion 3 (facultative): Aujourd‘hui, nous vous convions à une excursion à Leipzig. La ville d‘expositions et de commerce la plus ancienne, avec sa merveilleuse vieille ville qui ne doit être manquée sous aucun prétexte lorsque l‘on voyage à travers les nouveaux Etats allemands. Ses nombreux commerces et cafés/culture de bistrots sont absolument à visiter. 5è jour, Altenbourg – Suisse: Les batteries bien rechargées, vous ferez vos adieux à la belle Suisse saxonne avec plein de beaux souvenirs et vous laisserez guider par votre chauffeur expérimenté et fiable qui vous reconduira chez vous.

3 e xc u rs io n s 147.– F à p r ix spéc ia l CH

Jeu 25 Juin Genève Nyon Lausanne

Prestations non comprises: L’assurance binée frais d’annulation et aide SOS CHF • Excursions 1–3 facultatives CHF 147.–

Réservez de suite chez VAC à La Chaux-de-Fonds:

La Suisse saxonne LaSuissesaxonnedanslesnouveaux Etats allemands – une véritable merveille! Un épisode de l‘histoire allemande! Parcourez des villes uniques en leur genre: la ville universelle de Berlin, le célèbre opéra de Dresde et l‘incomparable Leipzig.

2è jour, Dresde – Excursion 1 (facultative): Cette journée est à votre libre disposition. Saisissez l‘occasion de réserver une excursion facultative d‘une journée à Dresde. Votre guide de voyage expérimenté vous prendra à votre hôtel. Durant le trajet en direction de la ville historique de Dresde, au bord de l‘Elbe, votre guide vous racontera de nombreuses anecdotes sur les habitants et la région. Au cours d‘un circuit en ville, vous découvrirez la cathédrale, l‘Opéra Semper, le pont Augustbrücke et de nombreux monuments magnifiques, qui lui valent son surnom de „Florence du Nord“. Vous ne devez manquer sous aucun prétexte la découverte de la nouvelle église Frauenkirche, qui fut démolie durant la guerre en 1945 par un bombardement.

Selon la date désirée, choisissez votre lieu de départ Ven 1 Mai Genève Nyon Lausanne

Berlin Leipzig Altenbourg Dresde

Profitez de notre prix d‘action en réservant les excursions 1-3 avant votre départ. Vous économisez CHF 50.– par personne!

com35.– La porte Brandebourg à Berlin

✆ 0848 840 905

ou sur internet: www.net–tours.ch

Lundi au vendredi 7h30 à 20h et samedi 8h à 12h

• Journée complète à Dresde CHF 59.– • Journée complète à Berlin CHF 79.– • Journée complète à Leipzig CHF 59.–(Prix normal 3 excursions: CHF 197.–)

Vos avantages –

" Des prix très bas grâce à la vente directe " Vous ne payez pas de taxes de réservation " Nous sommes membre du fonds de garantie légal de la branche suisse du voyage " Droit de résiliation gratuit dans un délai de 7 jours après réservation effective Organisation et réalisation: net–tours, Glattbrugg


vie pratique ANIMAUX | 75

MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

LE SANGLIER…

Mode de vie

Taillis, eaux marécageuses, nourriture en abondance. Sur le sol helvétique, le sanglier a trouvé un restaurant cinq étoiles. Grâce à l’introduction de la culture du maïs dans les années 60, aux hivers adoucis, aux glandées plus fréquentes, le sanglier dispose d’une offre alimentaire suffisante et de remises forestières à sa convenance. Nuisible dans les champs et les pâturages, il est en revanche très utile en forêt: en farfouillant le sol à la recherche de larves et de champignons, il contribue à aérer les sols.

En chiffres Le cochon sauvage se porte bien, donc. Et même de mieux en mieux. Estimée à 5000 bêtes en Suisse par l’Office fédéral de l’environnement, la population de sangliers peut doubler voire tripler en une année. En France, il est considéré comme nuisible dans certains départements. Autour de Berlin, on en compte carrément entre 3000 et 8000. Urbanisé, le cochon sauvage y a pris ses quartiers, écume jardins et poubelles à la recherche de nourriture, quand il ne niche pas dans les bacs à sable!

Coûts des dégâts La facture des dommages est assez lourde dans tous les cantons. En particulier dans le Jura, qui a vu les dégâts s’élever à 300 000 francs pour 2007-2008. Du côté de Genève, l’addition s’est chiffrée à quelque 185 000 francs en 2007. Pour le canton de Vaud, on estime à 154 000 francs le montant des dégâts pour l’année 2008. Une facture en dessous de la réalité puisque le dédommagement des pâturages n’y est plus comptabilisé.

Alain Seletto passe de longues heures dehors sur le terrain, de jour comme de nuit.

donne des petits noms. Louise, Julie, Roger, JeanBernard et Philibert, dont l’évocation fait passer un trouble dans sa voix. «Quand j’ai dû le tuer, je n’en menais pas large. J’ai dû traîner ses 90 kilos à travers champs, j’en aurais pleuré.» Presque des liens d’amitié avec ces bêtes et les autres qu’il croise toutes les nuits, chevreuils, blaireaux, lièvres froussards et lynx hiératiques. Mais le sanglier reste son dada, «parce qu’il est imprévisible».

Avec «Clapton», son fidèle griffon Sûr que pour ce garde-faune, son biotope, son habitat naturel, c’est celui-là: en plein air sur les chemins forestiers gavés de résine, l’humus collé aux bottes et Clapton, son griffon, scotché à ses basques. Alain Seletto ne compte plus ses heures, passe un tiers de ses nuits dehors sur le terrain, concilie comme il peut vie de famille et cette passion qui le tiraille depuis gosse. «Je ne m’occupe pas que des sangliers, mais de toutes les espèces animales, du comptage, des problèmes de braconnage...» C’est à lui d’aller chercher des cadavres de cerf, de chevreuil, dans les jardins ou la forêt. Et de les amener dans un laboratoire lausannois pour autopsie, histoire de connaître les causes du décès. Quand il n’héberge pas des bêtes blessées ou affaiblies, comme ce

Le spécialiste repère aussi les animaux grâce à leurs traces.

lapereau qu’il a biberonné pour tenter de lui sauver la vie… A 23 h 30, c’est plutôt un tir qui retentit dans la nuit. Un des gardesfaune, posté du côté de Novalles, a atteint sa cible: un sanglier à trois pattes, aussitôt baptisé Tricycle, sans doute blessé lors d’une partie de chasse. La hure grise affalée dans l’herbe nocturne, le flanc lourd et ensanglanté, 60 kilos inertes. Ils se mettent à deux pour le transporter dans la voiture. Direction l’équarrissage, la chair de la bête malade n’étant pas consommable. Habituellement, les sangliers morts sont amenés dans une chambre réfrigérée pour un dépeçage immédiat. Puis revendu au propriétaire du terrain sur lequel il a été abattu.

Mais la nuit n’est de loin pas finie pour ces Don Quichotte en treillis. Qui vont continuer leur combat contre les moulins à groin avec un enthousiasme intact. Mais l’imprévisible cochon sauvage se rit du fédéralisme. Sans territoire vital, il se déplace au gré des coups de fusil. Enjambe allègrement les frontières cantonales voire internationales pour échapper aux saisons de chasse. «Ce n’est pas un métier, c’est une passion! Le soir, je me couche en me réjouissant de me lever le lendemain matin», lâche Alain Seletto qui, cette nuit, ne rentrera pas avant l’aube.

Patricia Brambilla Photos Christophe Chammartin / Rezo


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Ces allergies qui empoisonnent la vie Eczéma, rhume des foins, rhinite, dermatite ou asthme bronchique: deux millions de Suisses en souffrent. De la simple gêne au handicap sévère, l’ampleur du mal est aussi vaste que la diversité des moyens de survie. Explications et conseils.

P

our plus d’un Suisse sur quatre, l’arrivée des beaux jours serait plutôt synonyme d’éternuements, d’yeux qui piquent et de mouchoirs. Près de deux millions d’Helvètes souffrent d’allergies, comme vient de le rappeler le 21 mars dernier une journée nationale. Ce mal sournois et polymorphe touche de plus en plus de monde, et de plus en plus jeune, dans nos sociétés industrielles. Tout comme les allergies alimentaires. Pour certains, la maladie se transforme en réel handicap, au point de nécessiter une réorientation professionnelle. Nombre de coiffeuses, de mécaniciens et d’infirmières en savent quelque chose. Certains experts y voient même une vraie bombe à retardement en matière de santé publique.

Heureusement, pour 1,4 million de personnes en Suisse, la maladie se limite au rhume des foins, nom commun de la rhinite allergique. L’organisme concerné réagit aux protéines de tel ou tel pollen et transforme un phénomène naturel et inoffensif (la fécondation des plantes) en démangeaisons et inflammations des muqueuses. Le rhume des foins se déclare fréquemment chez les enfants en âge scolaire et se transmet de génération en génération. L’enfant d’un parent allergique aurait environ 40% de risque de développer à son tour une allergie (mais pas forcément au même allergène), contre près de quatre fois moins pour les autres. Et si les deux parents sont allergiques, c’est parti dans près de trois quarts des cas pour une belle

Une allergie, c’est quoi au juste? Grosso modo, lorsqu’une personne présentant un système immunitaire sensible est exposée à un allergène, son organisme produit des anticorps spécifiques afin de mener la lutte. Ils répondent au doux nom d’immunoglobulines de type E. Les anticorps se fixent dans des cellules appelées mastocytes. Ces derniers se trouvent en grand nombre dans les voies respiratoires ainsi que dans le tractus gastro-intestinal, endroits pris d’assaut par les allergènes. Les molécules quittent les mastocytes pour combattre, produisant du même coup la plupart des symptômes de l’allergie, dont la libération de l’histamine. Si l’allergène se balade dans l’atmosphère, la réaction affectera les yeux, le nez ou les poumons. S’il est ingéré, le contrecoup se passera dans la bouche ou le tractus gastrointestinal. De même lorsque l’allergène se trouve en contact avec la peau, il provoquera des réactions dermatologiques (eczéma par exemple). Dans des cas extrêmes, l’allergie devient générale, avec chute de pression sanguine, voire perte de conscience. Cela s’appelle l’anaphylaxie et nécessite un traitement d’urgence.

«carrière allergique». D’où les yeux de Chimène de nombreux patients pour un hypothétique vaccin qui permettrait d’immuniser les enfants jugés «atopiques», c’est-à-dire à risque. Mais bien des allergiques devront prendre leur mal en patience, l’industrie pharmaceutique ne semblant pas passionnée par le sujet. Un vaccin ne résoudrait de toute manière pas le problème des personnes déjà atteintes. Pour elles, mieux vaut commencer par déterminer l’origine du mal. La publication des périodes de pollinisation* (en ce moment, les arbres, noisetiers et frênes en tête, avant les graminées du mois de mai) permet de savoir qui du bouleau ou du seigle devient notre pire ennemi. Si cela ne marche pas, des tests de «provocation», cutanés ou sanguins, aident à exclure ou à identifier la substance spécifique. Ensuite, comme le remarque Beat Imhof, président de la Société suisse d’allergologie et d’immunologie: «Le mieux, c’est encore d’éviter l’allergène.» Avant d’ajouter, lucide: «Ça va pour la nourriture, mais c’est naturellement plus compliqué pour le pollen.» Et inutile de rêver d’une tour d’ivoire entourée de béton, car, contrairement à une idée reçue, «plus l’environnement est aseptisé, plus les personnes sont susceptibles d’être atteintes».


vie pratique MIEUX VIVRE | 77

Mi résigné, mi héroïque, il faut donc se débrouiller avec les différents moyens de lutte à notre disposition.

> L’homéopathie Comme d’habitude, nirvana bio et new-age pour les uns, placebo infantile pour les autres. Au-delà du pollen et des polémiques, les remèdes homéopathiques sont très nombreux et le plus souvent ciblés sur un type particulier d’allergie. Aucune étude n’a démontré une réelle efficacité, de nombreux médecins reconnaissent cependant que les résultats sont parfois spectaculaires. Et comme les granules sont dénués d’effet secondaire, ils ne feront de toute manière pas de mal.

> Les antihistaminiques Ils agissent contre les symptômes (et non contre l’origine) du rhume des foins, éliminant plus ou moins efficacement les démangeaisons et les écoulements nasaux. Autre accessoire indispensable: les gouttes pour les yeux et les sprays pour le nez, y compris à base de cortisone. D’après les thérapeutes, l’automédication suffit jusqu’à un certain point, tant que la situation ne dégénère pas trop. Mais si celle-ci se détériore d’année en année, il devient indispensable de consulter, notamment pour prévenir ou traiter l’apparition éventuelle de l’asthme, que seul contrera un médiLIRE LA SUITE EN PAGE 78


78 | vie pratique MIEUX VIVRE

EN BREF

Enfants des champs moins touchés Les allergies, y compris alimentaires, ne cessent de progresser depuis le milieu des années 50. Pourquoi? Certains évoquent la pollution, mais Beat Imhof, président de la Société suisse d’allergologie et d’immunologie, rappelle que nos cités devenues plus «propres» voient quand même une augmentation des personnes touchées. Tout juste constate-t-on que les enfants nés aux champs sont moins concernés que les petits citadins.

Et la prévention? Deux types de prévention: primaire avec un dépistage précoce lors d’une prédisposition familiale, secondaire chez la personne déjà sensibilisée pour enrayer l’apparition de symptômes et celle d’allergies nouvelles.

MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

cament spécifique pris par inhalation.

> La désensibilisation Cette technique consiste à administrer des doses croissantes de solution allergène jusqu’à ce que se développe une tolérance naturelle du système immunitaire. Déconseillée au début de l’apparition des symptômes, ce que l’on nomme aussi l’«immunothérapie» représente une sorte d’opération de la dernière chance lorsque le mal devient trop handicapant. Elle diminue l’ampleur des réactions, pour autant que la bonne substance allergène ait été ciblée lors d’un «bilan allergologique» pratiqué par un spécialiste. Démarche difficile parce que la découverte d’un terrain potentiellement allergique ne signifie pas une allergie déclarée. Le protocole est long – dans les 80 injections étalées sur deux ou trois ans – et coûteux. La désensibilisation représente pourtant, à ce jour, la seule possibilité de réduction durable des symptômes. Pierre Léderrey Illustrations Pascal Jaquet

*disponible p.ex. sur www.pollenetallergie.ch

A éviter de faire Dans le cas d’enfants dits «à risque», on évitera: de fumer pendant et après la grossesse, les aliments allergènes comme le lait de vache, les œufs ou les noix jusqu’au douzième mois. Dans la chambre, on ne tolérera ni poussière ni chat.

ou sur www.meteosuisse.ch

www.migrosmagazine.ch Des informations complémentaires et des conseils sur notre site internet.


il u 27 avr a 4 1 u d

50%

ijoux sur les b ignalés s t n e g r a stock

74.50

au lieu de 149.–

ent du épuisem ‘à u q s ju

59.50

au lieu de 119.–

114.50

au lieu de 229.–

74.50

au lieu de 149.–

39.50

au lieu de 79.–

59.50

59.50

au lieu de 119.–

au lieu de 119.–

59.50

59.50

au lieu de 119.–

au lieu de 119.–

44.50

59.50

au lieu de 119.–

au lieu de 89.–

Cette annonce ne montre qu‘une partie de notre offre GENÈVE Centres Commerciaux Balexert, Cornavin „Les Cygnes“, Nyon La Combe et Migros Chêne-Bourg, Lancy-Onex, Planète Charmilles, Vibert VAUD

Centres Commerciaux Crissier, Métropole 2000 Lausanne, Chablais Centre Aigle et Migros Romanel, Yverdon

VALAIS

Centres Commerciaux Métropole Sion, Martigny-Manoir, Monthey et Migros Brigue, Sierre, Viège, Zermatt

Parce que je t’aime. Votre bébé part à la découverte du monde. Aidez-le en lui donnant tout votre amour, mais aussi les Huggies Little Walkers. Spécialement conçues pour les petits qui font leur premiers pas, elles associent la liberté d’une culotte et l’absorption d’une couche. Quant à vous, vous apprécierez leurs attaches latérales faciles à ouvrir et à refermer. www.huggies.ch

Huggies est en vente à votre Migros


80 | mots f léchés

MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Jouez et gagnez de beaux prix! Comment participer 10

Par téléphone: Appelez le 0901 591 952 (1 franc par appel) et laissez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur.

Fabriques Exécré ... Kenzaburo, écrivain japonais

Amusé Demicanton

Par SMS: Envoyez CHANCE et la solution au numéro 920 (1 franc par SMS) Par poste: Migros Magazine Spécial Mots fléchés Case postale 8957 Spreitenbach Date limite de participation: dimanche 19 avril 2009, 18 h. Le recours à la voie judiciaire est exclu.

Offre publique d’achat Terrain de rugby

11

Poème

Prêtresse d’Héra

Conjonction

Alternative

Citizen band

Coule en Suisse

Teenagers

Appenzell

Tiercé

3

Abréviation

14

Langue

Poisson à la MIGROS ! Vin de liqueur

9

Ardente Crustacés à la MIGROS !

La solution se trouvera sur www.migrosmagazine.ch, rubrique mots fléchés, dès le mardi 21 avril.

Erbium

Partie de l’Allemagne autrefois

Appareil orthopédique

Gains d’appoint

13 Abus Plante Composition musicale

Suisse

Chef éthiopien Qui convient à une femme et un homme

Mollusques à la MIGROS !

Crustacé et coquillage Hurlement à la ... ( 2 mots )

Note Compact Disk

Aboutissement

Pronom personnel

Epingle à cheveux

Eugène, écrivain français

Elimina

Titre

Mats, danseur suédois

8

Parti politique russe

Canton

Soulagement

Licence ...

6

Poisson à la MIGROS !

Cobalt

7

...-mêmes

12 Adaptation d’un programme informatique

Cale

Habitudes

Egal

Chiffre d’affaires

...-sur-Tille

A l’envers : islamisé

Curriculum Halo

5

... ton, tes

Bordure

A la mode

Métal

... MIGROS ! ( 1 mot )

Shoot

Car

Société ...

Répartition

Juste

576 mètres

Bassin

Pas deux Ame

Noeud

Scandium

Dernier

Dieu

Roi

4

2

1

2

3

Les prix 2 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

Quatre sacs originaux et chics aux couleurs de «Migros Magazine».

1


Vacances

École Professionnelle Massages et Naturopathie

Entreprises

ACHAT D’OR

'3+0. ( !&47)& &, ( 51+.144&

Crissier, Centre Commercial MMM Migros Entrée principale à droite du 14 au 18 et 20 au 25 avril 2009

$$$-#2/%3061,"34-*#

COUSSIN SPÉCIALE GTY-107 Pour le plaisir de conduire! é par des Recommand érimentés! s exp automobiliste , sin GT Y-107 Avec le coutsles vibrations les chocs eés et la position sont absorb xtrêmement assise est ertable. confo

Profitez du cours haut de l’OR Paiement immédiat au comptant

Au cours du jour Exemple: 30 mars 09 – CHF 34 gr or fin (24 Kt)

Appui-tête ag

pour épau Rembourrage al Appui-dos idé

www.cash-your-gold.com Numéro gratuit Tel. 0800 043 043

Schweizer Berghilfe Aide Suisse aux Montagnards Aiuto Svizzero ai Montanari Agid Svizzer per la Muntogna

RECOLOREZ VOTRE SALON CUIR ou recouverture cuir ou tissu

p Rembourrage

026 656 15 22 – www.cuir-leder.ch

Santé

L’offre de la semaine:

NOUVEAU À LAUSANNE!

Accompagnement et thérapie par EFT Energy Freedom Techniques en cas de choc accidents traumatismes deuils www.eftjunior-senior.ch ou sur rdv enfants et adultes 078 / 727 98 40

«Il y a 10 ans, je n’aurais eu aucune chance.»

les

our coccyx

proprié Vite fixé– aupe siège! po ur ch aq

Des questions sur Parkinson? Contactez-nous! 1003 Lausanne T 021 729 99 20 www.parkinson.ch CCP 80-7856-2

réable

s de Rembourraglaetérale stabilisation

Profiter des voyages en voiture sans stress et sans douleurs! AVANT Mauvaise tenue,

Grâce au nouveau coussin spécial GTY-107, les voyages en voiture de plusieurs heures ne sont plus un supplice. Sa forme ergonomique et ses rembourrages soutiennent le dos et assurent le plus grand confort. Ainsi, une mauvaise tenue est corrigée. Son design évite les points de pression à la colonne vertébrale et au coccyx. Grâce aux rembourrages de stabilisation latéraux, vous resterez positionné au centre de votre siège même en cas de routes aux nombreux virages. GTY-107 est fabriqué à partir d’une matière solide traitée antitache et qui est perméable à l'air. Ce coussin est d’un entretien facile, approprié pour tous les sièges de voitures et fixé en deux temps et trois mouvements.

donc points de pression et douleurs.

APRÈS

Tenue correcte, confort, pas de points de pression.

BON DE COMMANDE GTY-107

OUI, je veux plus de confort et de plaisir de conduite. Je commande la quantité indiquée ci-dessous de coussins spéciaux GTY-107 pour siège de voiture contre facture (10 jours) + frais d’envoi:

Quantité: ............ Coussin(s) GTY-107

Téléphone 044 712 60 60, www.berghilfe.ch

Bijoux et montres en or pièces de monnaie en or et argent argenterie. Qui se trouvent seulement dans un tiroir, Démodés, vieux, défectueux ou qui proviennent d’un héritage.

N° d'art. 2120 1 pièce . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Fr. 69.– Dès 2 pièces . . . . . .chaque Fr. 59.– Voici quelques décennies à peine, le cancer passait pour une maladie incurable. Aujourd’hui, un malade sur deux en réchappe. Voici quelques décennies Du moins en Suisse. Votreà peine, le cancer passait pour une don permet d’améliorer encore la maladiethérapie. incurable. Aujourd’hui, CCP 30-3090-1 un malade sur deux en réchappe. Du moins en Suisse. Votre don permet d’améliorer encore la thérapie. CCP 30-3090-1

Adresse: ■ Monsieur

TRENDMAIL SA

■ Madame

215-7

Formation

Nom: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Ser vice-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG

Rue/N°: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Tel. 071 634 81 25

NPA/lieu: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Internet: www.trendmail.ch

E-mail: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Fax 071 634 81 29

Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

A envoyer à: Trendmail SA, Service-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Attention, nous manqu Une étude française vient de mettre en évidence un phénomène inquiétant: en cinquante Avec des conséquences souvent dramatiques pour la santé. Conseils et astuces.

P

lus besoin de sonner les matines, Frère Jacques dort de moins en moins. Exactement 6 h 58 par nuit, en semaine, un peu plus le week-end (7 h 50). Ces chiffres publiés en France à l’occasion de la Journée du sommeil, le 18 mars dernier, n’ont l’air de rien. N’empêche, le constat est sévère: le dormeur contemporain rogne de plus en plus sur ses heures passées dans les bras réparateurs de Morphée. Au total, en cinquante ans, nous avons réduit notre temps de sommeil de 1 h 30. Résultat, sur une année, un déficit de sommeil d’un mois et demi par rapport aux besoins supposés de la bête qui roupille en nous. A ce rythme, en quarante ans de vie active, cinq années de sommeil auront été perdues. Cinq années de sommeil en retard! Même Gaston Lagaffe n’avait ja-

mais osé cet argument pour justifier ses siestes au boulot. Certes, tous les individus ne sont pas égaux devant le sommeil et n’en réclament pas la même dose: six heures par nuit pour «les courts dormeurs», dix heures pour les «longs dormeurs».

Les appareils électroniques en cause Outre un stress et des exigences professionnelles que chacun ressent en constante augmentation, les mangeurs de sommeil sont multiples. L’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) qui a commandité l’étude, en démasque de particulièrement insidieux: les appareils électroniques. Plus nombreux désormais et plus envahissants que des papillons de nuit, réveils lumineux, télépho-

nes portables, ordinateurs, radios, télévisions, on en passe, pullulent dans nos chambres, avides de sécréter les deux principaux éléments perturbateurs d’un bon sommeil: la lumière et le bruit. Avec comme corollaire une autre liste inquiétante, celle des pathologies que peut entraîner un sommeil insuffisant: outre la fatigue, on peut citer, en vrac, prise de poids voire obésité, diabète, affections cardiovasculaires, anxiété, dépression, déficit de l’attention, troubles digestifs, maux de tête. De quoi ne plus culpabiliser lors de chaque grasse matinée? Hélas, parmi les conseils pour une bonne hygiène de sommeil, les spécialistes insistent sur la régularité, notamment l’importance de ne pas bouleverser, le week-end, les habitudes prises en semaine.

En plus, dormir davantage les samedis et dimanches ne sert pas à grand-chose: le sommeil perdu ne se rattrape pas en deux jours. Dernier coup de poignard dans le dos meurtri des amateurs de sommeil dominical prolongé: il est faux de dire que «se coucher tard et se lever tard équivaut à se coucher tôt et se lever tôt». Ne serait-ce, encore une fois, qu’à cause de la lumière et du bruit qui viendront saccager le sommeil du matin.

La cause de près d’un accident sur trois Il y a plus grave encore: le manque de sommeil, avec l’inattention et la somnolence qu’il génère, serait responsable de près d’un accident sur trois sur les autoroutes. Deux fois plus que l’alcool. L’INSV se fend de toute une série de conseils pour des nuits


vie pratique MIEUX VIVRE | 83

ons de sommeil! ans, nous avons perdu une heure trente de repos par nuit. réellement réparatrices et bien dosées. D’abord, on l’a dit, se coucher et se lever toujours aux mêmes heures, y compris le weekend. Aller, ensuite, se coucher dès les premiers bâillements. Sinon

l’envie de dormir risque de passer et il faudra attendre jusqu’au prochain cycle de sommeil, 90 minutes plus tard. Une chambre à 18 degrés est également conseillée et la plus

Dormeurs célèbres Les gros dormeurs ne comptent dans leurs rangs que bien peu de célébrités. Comme si l’adage voulant que l’avenir appartienne à ceux qui se lèvent tôt n’était pas aussi stupide qu’on pouvait penser au premier abord. On citera quand même Albert Einstein qui avait besoin, selon les sources, de dix voire douze heures de sommeil par nuit, avalées en une seule phase. Comme quoi traîner au lit n’est pas fatalement nuisible aux facultés intellectuelles. Les petits dormeurs, eux, peuvent revendiquer des poids autrement lourds et martiaux. Napoléon et Churchill d’abord. Les diverses légendes et anecdotes suggèrent que ces deux vigoureux personnages divisaient leur sommeil en deux phases. Churchill, selon une habitude prise lors d’un voyage de jeunesse en Amérique latine, se couchait tard, au-delà de minuit, se levait très tôt, entre 4 et 5 heures du matin, puis s’octroyait, au milieu du jour, un deuxième somme d’environ une heure. Napoléon, lui, dormait d’abord pendant trois heures, se levait au milieu de la nuit pour travailler, puis se recouchait vers 5 heures pour un nouveau petit roupillon de deux heures. Léonard de Vinci et Thomas Edison allaient encore plus loin, avec un sommeil non plus bi mais polyphasique, c’est-à-dire divisé en de nombreuses courtes siestes. Une hypothèse voudrait que ce rythme était celui des hommes préhistoriques, entourés de prédateurs cruels et donc condamnés à ouvrir perpétuellement l’œil.

obscure possible, bien sûr, pour favoriser la sécrétion de la mélatonine, l’hormone du sommeil.

A faire et à ne pas faire Les comportements et habitudes vespérales précédant le coucher seront décisifs. On évitera le sport: certes une activité physique régulière favorise un bon sommeil mais à condition qu’elle soit pratiquée avant 20 heures. Interdite aussi, évidemment, la consommation d’alcool, de café et de tabac. Mais aussi le thé, la vitamine C, le cola. On se contentera, enfin, d’un souper léger. Avant de terminer la soirée en véritable anachorète, multipliant avec frénésie les activités apaisantes: «Bain tiède au moins deux heures avant le coucher, lecture,

tisane.» Travailler au lit est également déconseillé. Tant pis pour le petit Marcel Proust qui s’est longtemps couché de bonne heure et écrivit, plus tard, la majeure partie de son œuvre allongé. Dernière astuce: «Si vous vous réveillez le matin même très tôt, levez-vous et commencez la journée, mais ne cherchez pas à tout prix à vous rendormir.» Les matines, à propos, c’est à quelle heure? Trois heures du matin, mon frère. Laurent Nicolet Photo Plainpicture

www.migrosmagazine.ch Des conseils pratiques sur notre site internet


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Je t’aime, donc je te dis «non»

Respecter son enfant, c’est aussi ne pas lui céder. Face à des parents dont l’autorité est inhibée par l’angoisse de mal faire, la psychanalyste Etty Buzyn - et quelques autres rappelle la nécessité de l’interdiction.

L

a voiture que les enfants conseillent à leurs parents.» Sympa, ce slogan, non? En termes d’efficacité commerciale, peut-être. Mais pour Etty Buzyn, pas tellement. La psychanalyste française y voit l’une des nombreuses manifestations actuelles du fameux enfant roi, «ce tout jeune monarque choyé et adulé des adultes qui n’osent pas contrarier ses exigences de peur de lui déplaire».* A peine sorti des couches – et parfois avant! – le voilà qui donne son avis, comme autant d’injonctions, à propos de l’heure du coucher, de la grandeur de l’écran plat, de la douche plutôt que du bain ou des frites bien meilleures que les haricots. Pour avoir oublié «qu’aimer ne signifie pas céder», des cohortes de parents déboussolés n’arrivent plus à gérer leur progéniture et atterrissent dans le cabinet d’Etty Buzyn.

Faire appel à un coach parental D’autres s’en remettent au conseil d’un coach parental dont l’émission TV Super Nanny représente le modèle ultime. Chignon strict et lunettes d’institutrice, la super-nounou a fasciné toute la francophonie en «sauvant» par ses conseils – souvent de simple bon sens – des familles au bord de la crise de nerfs. En même

temps que près de 5 millions de téléspectateurs en moyenne oscillaient entre la satisfaction de voir des parents reprendre l’ascendant sur leurs petits monstres chéris et le soulagement de constater qu’il y avait «pire ailleurs». D’où la question posée par la thérapeute: «Si l’enfant est devenu, fort heureusement, un individu à part entière que l’on doit s’efforcer de mieux écouter, comprendre et respecter, n’en fait-on pas trop?» Il ne s’agit pas de revenir au temps béni de l’obéissance muette, de «cette soumission aveugle à un autoritarisme qui ne respecte pas l’enfant, mais l’écrase et le pousse à la révolte». Ce dernier a été mis au rang des archaïsmes dans nos sociétés. Qu’il y reste! Le problème, c’est que, dans le même temps, toute idée d’obéissance est devenue «suspecte, semblable à un carcan totalement contraire à l’idée d’épanouissement». Or, rappelle Etty Buzyn, soumission et obéissance n’appartiennent pas au même registre. «L’obéissance est le respect d’une autorité bien assumée, clairement énoncée par l’adulte pour être adaptée aux besoins de l’enfant, et qui prend sens pour ce dernier: celui d’être protégé, y compris dans sa liberté.» En ce sens, les parents agissent comme des «passeurs de lois» avec lesquelles l’enfant peut ne pas être

d’accord. Mais il doit les respecter comme des obligations formant «les repères de notre société, afin qu’il soit possible de vivre ensemble». La psychanalyste se penche en particulier sur la raison qui pousse certains parents à ne plus assumer leur rôle éducatif. C’est d’abord que cette mission comporte des «enjeux parfois écrasants», d’autant plus qu’ils travaillent et sont donc de moins en moins présents. Assez logiquement, ils cherchent à éviter le conflit avec leur enfant dans le peu de temps qu’ils passent avec lui.

Ces peurs qui paralysent Epanouissement, réussite scolaire: de nombreux parents se disent angoissés face à l’avenir de leur enfant (peur «pour» l’enfant) en même temps qu’ils craignent son «désamour» s’ils contrarient le moindre de ses désirs (peur «de» l’enfant). Dans la réalité, explique la thérapeute, ils ont avant tout peur d’eux-mêmes. Ils craignent de mal faire, «de ne pas savoir s’y prendre, de commettre des erreurs, de ne pas trouver les bonnes réponses». D’où le conseil primordial aux pères et mères de «reprendre confiance en eux.» Et qu’au lieu d’être facteurs de blocages, les angoisses bien naturelles de la parenté redeviennent ce qu’elles devraient rester, des «mo-

Nombre de parents doivent réapprendre qu’aimer ne rime pas toujours avec céder.

teurs» qui maintiennent en alerte pour «accomplir cette tâche au mieux des possibilités de chacun». Pierre Léderrey

Photo Gettyimages

*«Je t’aime donc je ne céderai pas», Etty Buzyn, Ed. Albin Michel

www.migrosmagazine.ch Et vous, savez-vous dire non? Faites notre test en ligne


vie pratique MON ENFANT | 85

En pratique... Avec Etty Buzyn, mais aussi avec le pédopsychiatre Aldo Naouri, qui plaide également pour un retour de l’autorité (notamment dans son dernier best-seller «Eduquer ses enfants: l’urgence aujourd’hui», 2008), quelques conseils à la «super nanny»: > Mon enfant ne sait pas qu’il ne faut pas toucher la plaque chaude ou mettre le doigt dans une prise électrique, c’est au parent de le lui apprendre. > Aimer et respecter l’enfant ne signifie pas se mettre à son niveau, ce qu’Aldo Naouri appelle «l’horizontalité». Au contraire. On se retrouve

sinon dans la situation du bambin qui décide de la composition du repas ou de l’heure du coucher. > Si le parent a pour mission d’éduquer, l’enfant a pour «profession» de transgresser. Mais il ne désire pas pour autant dominer et régner en maître. Rien ne serait pour lui plus angoissant. C’est ce que les pédopsychiatres appellent «l’importance structurante de l’autorité» et donc, le cas échéant, de la sanction. > Communiquer. «L’homme est un être de parole», aimait à rappeler Françoise Dolto, celle par qui le

bébé est devenu une personne. Le meilleur des outils éducatifs (et la plus belle preuve d’amour) est encore de lui parler, d’échanger avec lui, d’être «sincère dans une écoute attentive et réciproque», ajoute Etty Buzyn. > Point plus polémique, porté par Aldo Naouri mais combattu par certains de ses confrères ou consœurs: le père, dépossédé de son rôle exclusif pour se muer en «seconde mère», a désormais pour mission de ramener la mère vers sa féminité afin que cette dernière ne «sombre pas dans le gouffre de la maternité».


Réservation: 021 804 97 16 - 021 804 15 90 www.morges-sous-rire.ch fnac Lausanne Genève Fribourg

THÉÂTRE DE BEAUSOBRE Mercredi 10 juin

Mercredi 17 juin

complet

STÉPHANE GUILLON - 19 h ROLAND MAGDANE - 21 h 30

FLORENCE FORESTI - 20 h 30 Samedi 13 juin

Jeudi 18 juin

YANN LAMBIEL - 20 h 30

LES MONOLOGUES DU VAGIN - 19 h L’EMPIAFÉE - 21 h 30

Lundi 15 juin

FRÉDÉRIC RECROSIO - 20 h 30 Soirée : Les Suisses de Paris

Vendredi 19 juin

Avec Frédéric Recrosio, Charlotte Gabris, Gaspard Proust, Arek Gurunian

CLINIC - 19 h PATRICK BOSSO - 21 h 30

Mardi 16 juin

Samedi 20 juin

ANNE ROUMANOFF - 17 h TEX - 21 h

MARC DONET-MONET - 19 h CHRISTOPHE ALÉVÊQUE - 21 h 30 SAINT-PREX - SALLE DU VIEUX-MOULIN

LONAY - MAISON DES PRESSOIRS

Vendredi 19 juin

Jeudi 18 juin PIERRIC - 20 h 30

SOPHIE MOUNICOT - 19 h 30 BRUNO COPPENS - 21 h 30

Vendredi 19 juin

THOMAS ET LORENZO - 20 h 30

ECHICHENS - SALLE DES 3 JARS Vendredi 19 juin

JEAN-LOUIS DROZ - 20 h

ECHANDENS - CAVEAU DU CHÂTEAU

Samedi 20 juin

IMPRO CATCH - 20 h 30 DENENS - CAVEAU DU CHÂTEAU Mercredi 17 (1er round), Jeudi 18 (2e round) Vendredi 19 (1er round), Samedi 20 juin (2e round) THIERRY MEURY - 21 h

Jeudi 18, Vendredi 19 juin BRIGITTE ROSSET - 20 h 30

MORGES - HÔTEL DE LA LONGERAIE

Samedi 20 juin

REPAS SPECTACLE SOIRÉE MEURTRES & MYSTÈRES - 19 h

MARTIN GOULASCH TRIO - 20 h 30

Vendredi 12 juin


mots f léchés | 87

MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

A gagner 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

PLAINTES RÉPÉTÉES FIÈRE

CHAUME PROGRESSERAS

LABIÉE CAFÉ FAMILIER

4

POUAH TROIS FOIS

DUPENT H GREC

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 20120 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 19 avril 2009, à 18 heures.

FRAGILES

BOUCLIER

PLANTES

PARADIS

8

Comment participer:

COULANTS

10

ODEUR DE BRÛLÉ

AFFLUENT DU RHIN COULE

CABAS

1

DISTANÇA

LAIZE

FILET

BÉQUILLES

RÉGI

ASSISE

RONGEUR

ET LA SUITE

9

CERTIFICAT

3

NARRÉE

ÉTRANGER

* V * D * A * I * R * I * R *

D E C O N G E S T I O N N E R

* R A C A I L L E * D U I T E

T * V * B I F I C A P I T A L I L E S * * R U E L L www.saison.ch E * G * B S U E L L * S A I E R A I T S A I S * E

* T I R * O * I * A * E T * S

L I S I E R * D E V A S T A S

* O T A L G I E * A I * E R E

A N E S * E N S E L L U R E S

Solution Problème n° 15 Mot: envisageable

MOLLUSQUES BIVALVES

CATÉGORIE

NAMUROIS

STUPIDE

BAUDETS

ÉTUI

SOLITAIRE

11 NÉGATION

7

Gagnants Mots fléchés n° 14 Antoinette de Blaireville, Pompaples (VD); André Abplanalp, Corcelles (NE); Michel Amstutz, Cernier (NE); Murielle Monney, Vauderens (FR); Geneviève Strubi, Le Landeron (NE).

DÉCORA

PAREIL

DODUE

OFFRIR

2

OPUS

TRAVERSER À PIED UN RUISSEAU

12 PONTS ÉTROITS

5

6 © Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch Tirage contrôlé: 511 161 exemplaires (REMP octobre 2008) Lecteurs: 581 000 (REMP, MACH Basic 2008-2) Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Responsable de projets: Ursula Käser Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02 Rédacteur en chef: Joël Guillet Rédacteur en chef adjoint: Steve Gaspoz Chef d’édition: Alain Kouo Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Laurence Caille, Jean-François Duval, Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Gaston Haas (responsable), Pierre Wuthrich (resp. coordination), Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Cinzia Venafro, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Ruth Gassmann, Dora Horvath, Martin Jenni, Fatima Nezirevic, Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli, Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri,

Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Regula Brodbeck (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Ester Unterfinger Correction: Paul-André Loye Internet: Anne-Marie Python Secrétariat: Jana Correnti (responsable), Imelda Catovic, Sylvia Steiner

Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Simone Saner Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Reto Feurer (chef du département), Nicole Costa, Verena De Franco, Silvia Frick, Alexandra Gatto, Yves Golaz, Adrian Holzer, Janine Meyer, Marceline Moella,

Janina Prosperati, Hans Reusser, Patrick Rohner (chef projet média), Eliane Rosenast, Kurt Schmid, Sonia Siciliano, Jasmine Steinmann, Marc Suter, Nicole Thalmann Marketing: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Jrene Shirazi (cheffe du département) Editeur: Fédération des coopératives Migros IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny

Publicité

Chute de cheveux, cheveux fragilisés et ongles cassants en cas d’une carence en biotine?

En pharmacies et drogueries. Veuillez lire la notice d’emballage. Distribution: Biomed AG, 8600 Dübendorf

Biotine 1 x par jour


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

MÉGA CONCOURS

Faites vos achats gratuite

A l’occasion de la nouvelle campagne Migros, découvrez une manière inédite de faire presque! Meubles, alimentation ou articles de sport, vous n’aurez que l’embarras du choix…

Q

ui n’a jamais rêvé de faire du shopping sans devoir penser à son budget et limiter ses achats? Migros met ce rêve à portée d’un ou

d’une gagnant-e. En effet, à l’occasion du lancement de sa nouvelle campagne, «M comme Meilleur.», Migros met en jeu un prix très spécial.

Quel est le nouveau slogan de Migros? «Migros évidemment» ou «M comme Meilleur.»? Répondez simplement à cette question et, avec

un peu de chance, vous ferez bientôt l’expérience du shopping «mains dans les poches» et sans souci! Le gagnant pourra en effet faire ses achats gratui-

Choisissez simplement ce qui vous plaît: le gagnant ou la gagnante des 20 000 francs peut réaliser les désirs de shopping de toute la famille. La carte donnant droit au shopping illimité. Son crédit de 20 000 francs vous permettra d’acquérir enfin ce téléviseur dont vous rêviez!


coup de chance MIRIFIQUE! | 89

ment pendant un an! vos courses. Gagnez 20 000 francs et faites du shopping illimité ou tement pendant un an et jusqu’à concurrence de 20 000 francs dans tous les magasins Migros de Suisse. Des achats gourmands pour le brunch du dimanche au

canapé élégant pour votre nouvelle décoration intérieure, en passant par les meubles de jardin et le barbecue qui vous fait envie depuis si longtemps, vous trou-

verez tout ce qu’il vous faut à Migros. D’ailleurs, avec un budget de 20 000 francs, vous pourrez certainement réaliser la plupart de vos rêves.

Comment participer

La question permettant de gagner un an de shopping gratuit est la suivante: quel est le nouveau slogan de Migros?

a. «Migros évidemment» ou b. «M comme Meilleur.» Participation par téléphone: Appelez le numéro 0901 560 042 et indiquez la solution puis vos nom et adresse. (Fr. 1.– par appel). Participation par SMS: Envoyez un SMS avec le mot-clé suivi de la bonne réponse (a ou b) au numéro 920. Exemple: «meilleur», la réponse exacte, Max Martin, Rue des Rosiers en fleurs 7, 9999 Cityville. Participation par internet: Complétez le formulaire en ligne sur www.migrosmagazine.ch, rubrique «Coup de chance» Par carte postale: Envoyez une carte postale à: Migros Magazine, «meilleur», case postale, 8099 Zurich Date limite d’envoi: dimanche 19 avril 2009 Les gagnant-es seront informé-es par écrit. Le versement de la contrevaleur ne peut être exigé et le recours à la voie judiciaire est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Vous trouverez les noms des gagnant-es sur notre site internet, à la rubrique «Coup de chance».


CUMULUS-DEALS

MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

1. Fitnessparcs

2. Travel.ch

3. Ticketportal

Une journée au Fitnessparc

Copenhague: ville tendance

Un chef-d’œuvre de l’opérette viennoise

L’accroissement de votre détente, de l’efficacité de votre entraînement et votre santé, et tout cela 15 fois à moitié prix. L’équilibre entre entraînement et détente actifs et passifs proposés dans les Fitnessparcs Migros est le prélude à une vie saine et à l’harmonie entre le corps et l’âme. Une synthèse unique de repos et d’exercice dans un havre moderne comblera les goûts de chacun. Infos: www.fitnessparc.ch

A vous les plaisirs de l’été nordique et les prix intervilles intéressants pour Copenhague. La carte CUMULUS vous permet de profiter gratuitement du forfait bonus CUMULUS Copenhague, d’une valeur de Fr. 75.– par personne. Offre disponible exclusivement en ligne sur www.travel.ch/cumulus_fr; dernier départ le 15.9.09. Offre disponible jusqu’à épuisement du stock.

25 % de rabais sur La Chauve-souris de Johann Strauss aux Operettenfestspiele Interlaken: 29.7, 30.7, 5.8, 6.8, 12 et 13.8 au Casino Kursaal Interlaken (chanté en allemand).

p. ex. carte journalière au Fitnessparc Malley Lausanne, Fr. 17.– au lieu de Fr. 34.–

Fitnessparcs Hammam Baden, Time Out Ostermundigen, Piscine d’Oberhofen, Heuwaage Bâle, National Lucerne, Tribschen Lucerne, Eichstätte Zoug, Mythenforum Schwytz, Banane Winterthour, Malley Lausanne, Milandia Greifensee, Regensdorf, Zurich: Hammam Münstergasse, Puls 5, Stockerhof.

Le forfait bonus CUMULUS Copenhague, valeur Fr. 75.– par personne comprend: • accès libre pendant 3 jours dans plus de 60 musées et attractions • utilisation gratuite des transports publics pendant 72 heures • excursion en train à Malmö, la ville voisine suédoise

Sur www.travel.ch/cumulus_fr, vous collectez des points CUMULUS sur* •les voyages intervilles • les hôtels • les vols de ligne • les voitures de location * pas de points CUMULUS sur les offres de dernière minute et les séjours balnéaires.

Offre disponible sur www.ticketportal.com, au numéro 0900 101 102 (Fr. 0.99/min) et dans les points de vente anticipée en indiquant votre numéro de carte CUMULUS.* * Offre valable jusqu’à épuisement du stock. Non cumulable avec d’autres réductions. Taxes de vente anticipée en sus.

ta carte. ton billet.

www.ticketportal.com

COLLECTIONNEZ DES POINTS: Dans tous les magasins Migros, Restaurants Migros, Gourmessa, Migros France, M-Electronics, SportXX, Micasa, Do it + Garden Migros, Obi, Migrol, Ex Libris, www.exlibris.ch,


offres M-CUMULUS | 91

Découvrez le monde de My M-CUMULUS sur www.M-CUMULUS.ch 4. Switzerland Travel Centre

INFOLINE 0848 85 0848

Appels depuis la Suisse: Lu–Ve 8–17 h (8 ct./min), 17–19 h (4 ct./min) Sa 8–16 h (4 ct./min) Appels depuis l’étranger: +41 44 444 88 44, Lu–Ve 8–19 h, Sa 8–16 h; Fax 044 272 44 48 (pour les changements d’adresse) E-Mail/Internet: M-CUMULUS@Migros.ch, www.M-CUMULUS.ch

5. LeShop.ch

6. Migrol

St-Moritz romantique

1000 points sur LeShop.ch

Le plein chez Migrol

La famille Hauser et son équipe vous souhaitent une cordiale bienvenue dans leur établissement et sa splendide terrasse ensoleillée.

LeShop.ch vous offre 1000 points CUMULUS* pour votre commande du 14 au 19 avril:

Profitez du 13 au 26 avril 2009 d’un rabais de 3% sur le carburant (excepté le gaz naturel) sur le prix actuel à la pompe, sur présentation de la carte CUMULUS. Offre valable dans toutes les stations avec shop pendant les heures d’ouverture du shop. Non cumulable avec d’autres actions et réductions. Profitez aussi de points de bonus CUMULUS sur vos achats de carburant Migrol et dans les boutiques Migrol. Action et points de bonus CUMULUS non valables pour la Migrol Company Card. Exemple: vous économisez 4,5 centimes par litre de carburant à Fr. 1.50.

Offre CUMULUS à l’hôtel Hauser*** à St-Moritz, du 14.4 au 15.7.09 • 2 nuitées en chambre double • 2 copieux buffets de petit-déjeuner • 2 dîners de 3 plats à la carte Avantage CUMULUS • Chaque soir, repas de 3 plats à la carte gratuit • 2 nuits en demi-pension Fr. 249.–

Réservations exclusivement sur www.MySwitzerland.com/CUMULUS ou au numéro gratuit 00800 100 200 27.

1. Faites vos courses sur www.LeShop.ch 2. Lors de votre inscription, entrez votre numéro CUMULUS dans votre compte client (si vous êtes nouveau client) 3. Entrez le code 090414CUM1000 sous «Bon» avant de valider votre commande. Vos courses seront livrées directement à votre porte et 1000 points CUMULUS automatiquement crédités. * Offre valable une fois par ménage, livrée par LeShop.ch (commande minimale: Fr. 99.–). Frais de livraison échelonnés entre Fr. 7.90 et Fr. 15.90. Conditions de commande et de livraison sur www.LeShop.ch.

Le moteur de réservation propose plus de 300 hôtels, dans lesquels les participants CUMULUS peuvent recevoir des points CUMULUS quintuplés pour chaque franc de réservation. Ayez votre carte CUMULUS à portée de main afin d’indiquer le numéro lors de la réservation. Achat minimal: 1 entrée individuelle Valable du 14.4 au 24.4.2009

VA L E U R

50% RABAIS

Utilisable uniquement dans les Fitnessparcs Migros sur présentation de la carte CUMULUS. 1 coupon de rabais par entrée journalière. Non valable dans d’autres centres wellness et fitness de Migros.

Migros partenaire, LeShop.ch, Migros Ferien Switzerland Travel Centre, travel.ch, Vacando, Mobility, Migros Bank, M...Mastercard

Entrée journalière au Fitnessparc Age minimal: 16 ans. Valable uniquement le jour de l’achat et dans les Fitnessparcs Migros. Non cumulable. Sont exclus les hammams des Fitnessparcs Zurich Münstergasse et Baden.


MIGROS MAGAZINE 16, 14 avril 2009

Madame l’académicienne

La linguiste jurassienne Marie-José Béguelin collectionne les honneurs: elle a récemment été élue à l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique et nommée chevalier de l’Ordre des palmes académiques en France.

D

e la douceur dans la voix, dans le regard, dans les gestes. De la détermination aussi. «Je suis quelqu’un de réservé, de timide et quand même d’assez solide et fort.» Marie-José Béguelin est une femme de caractère qui sait où elle va, une intellectuelle de haut vol qui ne se prend pas la tête. Son bureau de directrice, à l’Institut des sciences du langage et de la communication de l’Université de Neuchâtel, est d’ailleurs un peu à son image: il ne cherche pas à en imposer.

Des honneurs qu’elle partage Le rayonnement de cette linguiste émérite déborde pourtant largement nos frontières. La preuve par deux événements récents, à la fois symboliques et marquants: son entrée à l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique et sa nomination au grade de Chevalier de l’ordre des Palmes académiques en France. «Ce sont vraiment de très grands honneurs que je voudrais partager avec tous les gens qui ont travaillé avec moi ainsi qu’avec mon employeur qui m’a permis d’exercer ce métier de professeur que j’aime tant.» «Cela aurait fait plaisir à mon père, c’est certain», ajoute-t-elle presque pour elle-même. Son père? Le bouillonnant Roland Béguelin, leader du séparatisme jurassien, cheville ouvrière de la création du 23e canton suisse et francophile convaincu. «C’est lui qui m’a incitée à poursuivre mes études à Paris.» Elle a débarqué au

bord de la Seine, un peu après Mai 68, «dans une université très désorganisée où les profs commençaient les cours en faisant voter leurs élèves.» Un léger sourire, empreint de nostalgie, illumine un instant son visage. Depuis, cette jardinière de mots, qui s’intéresse autant aux états anciens de la langue qu’à ses évolutions récentes, a fait bien du chemin. Bardée de diplômes (maîtrise de lettres classiques, licence de linguistique générale, doctorat ès lettres…), auteur de nombreuses publications, membre de divers conseils et commissions, elle est titulaire de la chaire de linguistique française à l’Université de Neuchâtel depuis l’automne 1990. «En plus de mes activités d’enseignement et de recherche, je préside la Délégation à la langue française de la Suisse romande.» Cette instance, placée sous la responsabilité politique de la Conférence intercantonale de l’instruction publique de la Suisse romande et du Tessin, s’occupe des questions liées à l’usage du français, à son avenir, à sa coexistence avec les autres langues. «L’enjeu est important aujourd’hui, parce que la diversité linguistique et culturelle est menacée par la mondialisation.»

Des interrogations sur son parcours Sans doute est-ce à ce titre et aussi à la qualité de ses travaux que cette mère de deux grandes filles – Mathilde et Louise – doit d’avoir été distinguée par Paris et Bruxel-

Joëlle Bourgois, ambassadeur de France en Suisse. «Il s’agit d’une sorte de diplôme qui est décerné par le premier ministre pour service rendu à la culture française», précise Marie-José Béguelin. Autre sujet de fierté: son élection à l’Académie royale de Belgique, une société de gens de lettres comptant quarante membres, dont un quart d’étrangers. «J’y suis déjà allée une fois, mais la cérémonie d’installation aura lieu le 26 septembre.» Les académiciens se donnent du «cher confrère, chère consœur» dans une ambiance de fraternité et de goût pour le débat d’idées. «Ça ressemble à l’image que je me fais des salons des XVIIe et XVIIIe siècles où se déroulait la vie intellectuelle d’autrefois.» Ce qui n’est pas pour lui déplaire.

Le fauteuil numéro 39 L’insigne des chevaliers de l’Ordre des palmes académiques.

les. Elle acquiesce. Puis dit, avec gravité, que ces égards, ces hommages l’ont non seulement touchée, mais également fait s’interroger sur son parcours, sur sa finitude… «On se demande ce qu’on pourra encore réaliser dans le temps qui reste.» Elle aura 60 ans en juillet. Avant cet anniversaire, fin mai vraisemblablement, elle recevra officiellement les palmes académiques – la «légion violette» – des mains de Son Excellence Madame

Cette «éminente spécialiste de la langue française» ne touchera ni uniforme ni épée lors de son intronisation. Elle se verra simplement offrir un fauteuil, le n° 39. «Un siège plutôt qui a été notamment occupé par Jean Rousset, un critique littéraire de renommée mondiale que j’ai bien connu. J’avais une grande estime et beaucoup d’admiration pour lui. C’était, pour les jeunes gens que nous étions, à la fois un maître et un ami. Je me demande si je suis vraiment digne de succéder à une telle personnalité?» Il n’y a probablement qu’elle pour en douter.

Alain Portner Photos Loan Nguyen


réussite MARIE-JOSÉ BÉGUELIN | 93

Marie-José Béguelin, éminente spécialiste de la langue française.


MGB www.migros.ch

Tout pour faire le plein de fraîcheur!

Couronne croustillante Terra Suisse 300 g

2.–

Salade californienne bio Anna’s Best 250 g

5.–

Mozzarella di Bufala 200 g

4.90

Bol mélangeur pour sauces salade et boissons Piles incluses turquoise, vert, rose

5.90

Vous trouverez à votre Migros des légumes de printemps frais et de la salade croquante au prix du jour.


MGB www.migros.ch

NATURELLEMENT

Ce symbole est la garantie de produits frais et biologiques issus de l’agriculture durable. Notre programme bio nous permet de soutenir une agriculture proche de la nature, n’utilisant que des substances naturelles et des engrais doux et préventifs. Résultat: des produits sains et naturels. Plus d’infos sur le bio sur migros.ch


GAGNEZ LE GROS S LOT Fêtez avec nous le lancement de notre nouvelle campagne ombrelle en participant à notre concours. Avec un peu de chance, vous pourrez gagner un an de courses gratuites! Plus d’infos sur le concours ainsi que sur les prix mis en jeu d’une valeur de Fr. 20 000.– dans ce numéro.


Migros Magazin 16 2009 f AA