Issuu on Google+

Edition Neuchâtel-Fribourg, JAA 2074 Marin

NO 15 10 AVRIL 2012

www.migrosmagazine.ch

E XT RA N o 15 | 10 avril 2012

ruire Constnover et ré

Investissement pour le futur

Photo: Mathieu Rod

maison, la famille En rénovant une vieille quart sa facture Macherel a réduit d’un à suivre pour qui énergétique. Un modèle grands travaux. | 4 veut se lancer dans de

EXTRA CONSTRUIRE ET RÉNOVER

Des mesures pour réduire sa facture énergétique. INFOS MIGROS I 34

Photo Lise Lacombe / La Company

Coopérative: les atouts de Migros. SOCIÉTÉ I 14

Le «Titanic» a marqué leur vie.

A la recherche du geste parfait La Neuchâteloise Noémie Ettlin, 23 ans, est membre du Ballet national de Marseille depuis 2009. Reportage lors d’une répétition en vue du Festival de danse Steps. | 24

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 574 83 37


LA NATURE SAIT PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 10.4

IO! B N O I T O M O R P MAINTENANT . S O R G I M E R T À VO U 30.4.2012 DU 10.4 A

2.35

au lieu de 2.80

Tous les riz secs et quinoas bio* 15 % de réduction p. ex. risotto, 1 kg

5.90

au lieu de 7.40

Gnocchis en lot de 2, bio 20 % de réduction 2 x 300 g

1.30

au lieu de 1.55

Toutes les infusions bio 15 % de réduction p. ex. infusion aux graines de fenouil Klostergarten, 20 sachets

*En vente dans les plus grands magasins Migros.

3.30

au lieu de 3.90

Tous les fruits secs et les noix bio 15 % de réduction p. ex. amandes moulues, 200 g

2.15

au lieu de 2.55

Röstis bio* 15 % de réduction le sachet de 500 g


CE QUI EST BON. MGB www.migros.ch W

AU 16.4.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

–.60

au lieu de –.75

Tous les yogourts bio 20 % de réduction p. ex. à la fraise, 180 g

2.85

au lieu de 3.60

Tous les jus frais bio 20 % de réduction p. ex. jus d’orange et de pomme, 75 cl

1.80

au lieu de 2.25

Fromage salé de montagne des Grisons, bio 20 % de réduction les 100 g

3.–

au lieu de 3.40

Tous les pains frais bio –.40 de moins p. ex. pain complet au froment, 350 g

3.70

au lieu de 4.40

Toutes les boissons bio 15 % de réduction p. ex. sirop aux fleurs de sureau, 50 cl

2.05

au lieu de 2.45

Toutes les moutardes et mayonnaises bio 15 % de réduction p. ex. mayonnaise, le tube de 265 g

2.40 Carottes bio Suisse, le sac de 1 kg

3.80

au lieu de 4.80

Salade mêlée bio 20 % de réduction 250 g


SOMMAIRE 4 |

| No 15, 10 AVRIL 2012 |

ÉDITORIAL

20 | SOCIÉTÉ La Valaisanne Clélia Reuse, championne d’athlétisme, parle de son entraînement en vue des JO mais aussi de l’importance du soutien apporté par ses proches.

Steve Gaspoz, rédacteur en chef

Une pièce de l’histoire

Au-delà de la grande histoire, le «Titanic» a suscité de nombreux récits au sein des familles de rescapés. Des récits qui se perpétuent malgré les décennies. Ainsi, chez les trois descendantes de passagers suisses que nous avons rencontrées, le naufrage occupe toujours une place importante dans l’histoire familiale (à lire en page 14). «C’est comme si, dans nos esprits, le bateau continuait à naviguer et à sombrer, ad aeternam», raconte Joan Randall, dont la maman, alors âgée de 4 ans, a survécu au naufrage. A l’image des tragédies grecques, il a suffi d’une nuit d’avril 1912 pour marquer plusieurs générations de descendants. Un peu comme si une part d’eux-mêmes était à jamais liée à ce navire mythique.

steve.gaspoz@mediasmigros.ch

M-Infoline: tél.: 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). www.migros.ch/service-clientèle; www.migros.ch Cumulus: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). cumulus@migros.ch; www.migros.ch/cumulus Adresse de la rédaction: Limmatstrasse 152, case postale 1766, 8031 Zurich, tél. 058 577 12 12, fax 058 577 12 09 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch * tarif local

Illustration et photos: Getty Images / Nicolas Righetti-Rezo / Loan Nguyen / Pierre-Yves Massot-arkive

En cent ans, le «Titanic» est devenu une légende. Plus grand et plus beau bateau de l’époque, gloire de l’industrie européenne, déraison de l’être humain, ce navire devait être le symbole de tous les superlatifs. Le destin en a décidé autrement par la froide nuit du 15 avril 1912. Si sa carrière de paquebot de luxe n’a duré que le temps d’une traversée de l’Atlantique, il a pourtant laissé une empreinte vouée à l’éternité dans l’histoire contemporaine. Sa légende n’a cessé de grandir ces dernières décennies avec la découverte en 1985 de son épave par plus de 3800 mètres de fond, ainsi qu’avec la sortie en 1997 du film Titanic qui a rendu célèbres les acteurs Kate Winslet et Leonardo DiCaprio. Cette semaine, les manifestations se multiplieront pour marquer le centenaire de son naufrage. Car ce qui a fait sa célébrité n’est pas tant d’avoir été le paquebot de luxe le plus éclatant de son époque, mais d’avoir brisé sa coque sur un iceberg malgré son insubmersibilité présumée et coûté la vie à des centaines de voyageurs. De même que personne ne se souvient de l’inauguration de la première centrale nucléaire, construite en 1951 dans l’Idaho aux Etats-Unis, mais plutôt du premier accident à Tchernobyl le 26 avril 1986. Les grandes réalisations s’étant rapidement multipliées, les quelques grosses catastrophes trouvent plus facilement une place dans les livres d’histoire.

MIGROS MAGAZINE |

79 | SANTÉ Le cœur humain ne bat pas forcément toujours de façon régulière, sans que cela soit grave pour autant.

Publicité

COLLECTEZ DES POINTS CUMULUS DANS LE MONDE ENTIER Avec la Cumulus-MasterCard gratuite*, vous collectez des points Cumulus à chacun de vos achats, à Migros et en dehors de Migros, dans plus de 32 millions de commerces du monde entier.

COTISATION ANNUELLE:

CHF 0.–

DEMANDE: CUMULUS-MASTERCARD.CH,, À VOTRE MIGROS OU EN APPELANT LE 044 439 40 27 * Aucune cotisation annuelle pour la carte principale et la carte supplémentaire, même dans les années qui suivent.

L’émettrice de la Cumulus-MasterCard est GE Money Bank SA.


|

SOMMAIRE

Migros Magazine | No 15, 10 AVRIL 2012 |

| 5

71 | ESCAPADE A Ependes, dans le canton de Fribourg, le sentier des sculptures offre une jolie balade égayée par trente-six œuvres d’artistes d’ici et d’ailleurs.

58 | CUISINE DE SAISON La lotte à la culutte? Une recette rigolote présentée par Claude Jabès, ancien chroniqueur à «L’Hebdo».

infos Migros

6 | Génération M: des trucs pour économiser du courant électrique. 13 | migrosmagazine.ch: des idées de sorties en famille. 34 | Année des coopératives: zoom sur l’organisation Migros.

en bref

9 | Les dernières informations du monde Migros.

sociÉtÉ

14 | Témoignages: rencontre avec ceux qui perpétuent le mythe du «Titanic». 20 | Série Jeux olympiques: Clélia Reuse, championne d’athlétisme. 24 | Portrait: Noémie Ettlin. 28 | Entretien: P. Magistretti, neurobiologiste, et F. Ansermet, psychiatre.

en Magasin

38 | Agrumes: les citrons bio gorgés du soleil de Sicile. 41 | Alimentation: des fromages affinés dans des grottes naturelles. 43 | Créa d’Or: Mandoline, les nouveaux biscuits aux amandes raffinés. 55 | Jardinage: des plantes méditerranéennes en pot pour embellir vos terrasses, balcons ou jardins.

cuisine de saison

58 | Claude Jabès: du poisson en papillotes lardées.

Votre rÉgion

65 | Les informations de votre coopérative régionale.

au quotidien

71 | Escapade: le sentier des sculptures d’Ependes (FR). 76 | Psychologie: les personnalités borderline. 79 | Santé: l’arythmie cardiaque. 83 | Finances: les conseils de la Banque Migros. 84 | Voiture: la nouvelle Toyota Avensis.

le Monde de…

94 | Thomas Bouvier: l’écrivain signe un nouvel ouvrage.

rubriques

10 | Cette semaine 87 | Jeux: sudokus, mots fléchés ... et des bons d’achat Migros à gagner! 92 | Cumulus: profitez des offres du moment.

Publicité

nos clients sont tous les mêmes: chacun veut une maison unique.

tuites: Infos gra

080 0 80 0 897

PURIS CHF 424’500.– clés en main, sous-sol inclus

Informez-vous: www.swisshaus.ch


GÉNÉRATION M 6 |

| No 15, 10 AVRIL 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

Halte au gaspillage

Economiser du courant est chose aisée. Jürg Nipkow, un expert en efficacité énergétique, nous dit comment et invite les Suisses à relever le défi dans le cadre d’une promesse de Génération M.

C

et objet est un tueur de stand-by, explique Jürg Nipkow en montrant un disque de la taille d’une main posé sur son bureau et arborant des cellules photovoltaïques et un affichage digital sur sa surface. Il indique la consommation électrique d’un appareil et sert simultanément de télécommande pour couper le courant.» Ingénieur en électricité formé au sein de l’Ecole polytechnique fédérale, Jürg Nipkow est un expert reconnu dans le domaine de l’efficacité énergétique – un thème qu’il a depuis ses études empoigné avec passion. Et si la thématique tournait dans les années 1970 davantage autour de l’isolation des bâtiments – chocs pétroliers obligent –, elle concerne aujourd’hui plutôt les économies qu’il est possible de réaliser au sein d’un ménage.

Des petites mesures pour de grands effets Dans un foyer helvétique composé de deux personnes, la consommation moyenne de courant par habitant est de 1500 kWh par an. Jürg Nipkow, lui, l’a réduite à 500 kWh. Il est parvenu à ce résultat grâce à de petites mesures qui, prises dans leur ensemble, s’avèrent très efficaces. Il déclenche par exemple sa machine à café immédiatement après usage. Pour l’éclairage, il utilise des ampoules économiques qu’il remplace au fur et à mesure par des diodes électroluminescentes (LED). Et, tout naturellement, il veille à ce qu’aucun éclairage ne fonctionne en permanence à la maison. Pour l’expert, chacun peut réaliser de substantielles économies. Il suffit d’être bien informé et vigilant.

«Les connaissances des Suisses en la matière sont encore lacunaires, estime Jürg Nipkow. La plupart d’entre eux ignorent quelle quantité de courant chaque appareil consomme. En outre, une loi naturelle les pousse invariablement vers un maximum de confort.»

Chacun peut agir à son niveau Cette commodité, Migros la refuse. Jusqu’à fin 2020, le distributeur veut réduire sa consommation de courant de 10% par rapport à 2010. C’est une des trente promesses faites par le détaillant dans le cadre de Génération M, son programme pour le développement durable. Par cet engagement, Migros entend apporter sa contribution au bien-être de la génération de demain. Le site in-

ternet www.generation-m.ch indique d’ailleurs ce qu’elle entreprend concrètement dans ce but. Migros va aujourd’hui encore plus loin et lance un appel pour que le public s’engage à ses côtés par de petits gestes ou de grandes actions. Sur le site, les internautes peuvent trouver une rubrique appelée «Espace des promesses», dans laquelle, toutes les deux semaines, un nouvel engagement est formulé. Les visiteurs du site peuvent se joindre à cette déclaration et échanger leurs points de vue sur les réseaux sociaux. La première promesse est déjà en ligne et a pour intitulé «Cette semaine, je promets d’économiser 10% d’électricité chez moi.» On peut y souscrire jusqu’à vendredi prochain encore. L’idée


|

GÉNÉRATION M

MIGROS MAGAZINE | No 15, 10 AVRIL 2012 |

| 7

Ce que vous pouvez faire

Préférence aux terreaux sans tourbe

Toutes les deux semaines, Génération M invite les internautes à tenir une nouvelle promesse. Le premier engagement concerne la consommation énergétique qui devrait baisser de 10%. Pour y parvenir: 1. Vérifier l’étiquette énergétique lors de l’achat d’un appareil électrique. 2. Utiliser de préférence des diodes électroluminescentes (LED) ou des ampoules basse consommation. 3. Débrancher complètement tous les appareils électriques. 4. Si possible, sécher sa lessive en plein air. 5. Utiliser des bouilloires ou des autocuiseurs. A défaut, placer un couvercle sur la casserole.

Pour que les résultats soient à la hauteur de leurs efforts, certains jardiniers utilisent des terreaux enrichis de tourbe. Certes, ce composant facilite le développement des plantes. Toutefois, il provient de zones humides fragiles. Dès le début des années 1990, Migros a donc banni de ses rayons la tourbe pure et, depuis, le distributeur introduit régulièrement de nouveaux produits exempts de tourbe. C’est le cas de tous les terreaux de Migros Bio Garden élaborés avec l’Institut de recherche de l’agriculture biologique (FiBL). Dès 2013, tous les terreaux de la marque Mioplant verront par ailleurs eux aussi la tourbe disparaître de leur contenu. Précisons encore que deux articles de marque vendus à Migros contiennent encore de la tourbe. Cela ne sera plus le cas dès 2016.

Informations: www.generation-m.ch

En suivant l’exemple de Jürg Nipkow, chacun peut baisser sa consommation énergétique de 10% et, ce faisant, tenir la promesse faite sur le site internet de Génération M.

L’étiquette énergie fournit de précieux renseignements Naturellement, les appareils ménagers modernes contribuent eux aussi à économiser du courant. Pour bien les choisir, les étiquettes énergie donnent des renseignements précieux. De plus, le site www.topten.ch, dont Romande énergie est devenue partenaire en 2011, recense les appareils les plus

recommandés. En tant que membre du comité de l’Agence suisse pour l’efficacité énergétique (SAFE), Jürg Nipkow précise: «Le consommateur doit pouvoir disposer d’indications susceptibles de l’aider dans ses achats. Et pour les fournisseurs, le label Topten constitue de plus une reconnaissance de qualité.» Notons encore que le progrès technologique diminue de plus en plus le besoin d’économiser le courant. «Les appareils deviennent de plus en plus intelligents, ce qui donne bonne conscience à leurs utilisateurs, poursuit Jürg Nipkow, qui a remplacé son téléviseur vieux de cinq ans par un modèle deux fois plus grand mais consommant la moitié moins de courant. Jürg Nipkow estime cependant que la sensibilisation de la population aux économies d’énergie ne doit pas cesser. Car, comme le dit le proverbe: avec du temps et de la patience, les feuilles de mûrier se transforment en robe de soie. L’engagement de Migros par le biais de Génération M est donc à ses yeux exemplaire: «Nous devons être actifs à tous les niveaux et, avant tout, nous adresser aux jeunes. Sans cela, il sera bientôt trop tard.» Texte: Andreas Dürrenberger

«Nous devons nous adresser aux jeunes avant qu’il ne soit trop tard.»

Optez pour un courant durable avec M-way

Photos: Siggi Bucher, D. Ott/Fotolia.com

est de réaliser en commun une économie de courant qui correspond à la consommation d’un village ou d’une ville. Plus les participants sont nombreux, plus la ville sera grande. Dans une vidéo en ligne, Jürg Nipkow livre cinq conseils pour tenir son engagement (lire encadré ci-dessus). Précisons qu’il est possible d’atteindre très facilement de bons résultats. Il suffit par exemple de savoir que, pour chauffer de l’eau, une casserole est beaucoup plus gourmande en courant qu’une bouilloire. Jürg Nipkow donne un autre exemple très parlant dont la manière de cuire les aliments influence la consommation d’énergie. La cuisson des pommes de terre au four utilise ainsi dix fois plus de courant que leur cuisson dans une casserole avec un peu d’eau.

En partenariat avec le WWF Suisse, Renault, le prestataire de solutions pour la mobilité électrique The Mobility House ainsi que les services industriels de la ville de Zurich, M-way a lancé récemment la vignette éco-courant. Celle-ci garantit que l’électricité utilisée pour mouvoir les véhicules provient de sources renouvelables et est certifiée «naturemade star». Ce label distingue les productions d’électricité particulièrement écologiques et dont les programmes annexes sont eux aussi respectueux de l’environnement (construction d’ascenseurs à poissons et revitalisation des rives aux abords des barrages, par exemple). La vignette éco-courant se décline en plusieurs versions selon le nombre de kilomètres que l’on prévoit de parcourir par an. Informations: www.m-way.ch et www.vignetteecocourant.ch


PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 10.4 AU 23.4.2012

FRAISE

9.80

Crème d’or Fraise Crème glacée à la fraise rafraîchissante, agrémentée de morceaux de fraise, 1000 ml

LECKERLI DE BÂLE

3.50

Edition limitée Crème d’or Leckerli de Bâle Crème glacée épicée au miel et leckerli de Bâle, 200 ml

AMARENA

9.80

Crème d’or Amarena Crème glacée onctueuse agrémentée de cerises amarena et finement marbrée de sauce amarena, 1000 ml

20x POINTS

MGB www.migros.ch W

NOUVEAU


|

EN BREF

MIGROS MAGAZINE | No 15, 10 AVRIL 2012 |

| 9

MIGIPÉDIA

La réputation de Migros au sommet Une récente étude le prouve: Migros est l’entreprise helvétique qui jouit de la meilleure image de marque.

Les clients ont décidé Dès aujourd’hui, le légendaire bâton glacé Mixi-Maxi, qui a marqué les années 1980, fait son grand retour sur les rayons Migros. Se composant d’une glace au lait à l’arôme de vanille, il est entourée d’une glace à l’eau à la fraise. Sur Migipedia.ch, la plateforme des clients Migros, les consommateurs pouvaient en effet choisir quelle spécialité d’autrefois ils voulaient voir à nouveau en magasin. Plus de mille internautes ont voté, dont près d’un tiers pour la glace Mixi-Maxi.

M comme meilleur: pour les Suisses, la bonne réputation de Migros n’a pas d’égale.

IDÉES D’ÉVASION

T

Photos: Keystone, DR

L’offre du mercredi Tous les mercredis, Vacances Migros propose désormais une nouvelle offre alléchante. Mais attention: la réservation n’est possible que durant 24 heures. Ce 11 avril, la marque de voyage directe de Migros consent par exemple un rabais de Fr. 455.– pour toute personne réservant un séjour du 2 au 9 juin dans le village de vacances «Riva degli Etruschi» situé près de San Vincenzo, en Toscane. Ainsi, le bungalow de 3 pièces (maximum 6 personnes) ne coûte plus que Fr. 924.au lieu de Fr. 1379.– Notons encore que le complexe situé en bord de mer abrite un grand club pour les enfants et propose une foule d’activités (tennis, VTT, voile, etc.). Réservation sur www.vacances-migros.ch ou au 0800 88 88 15 (gratuit).

ous les ans, l’institut d’études de marché GfK sonde les Suisses dans le cadre de l’enquête représentative BusinessReflector. Le but? Déterminer quelle entreprise helvétique, parmi un liste de cinquante sociétés, jouit de la meilleure réputation. En tout, 3500 personnes ont été interrogées en ligne. Cette année, Migros se hisse sur la première marche du podium, devançant l’horloger Swatch Group et le chocolatier Lindt & Sprüngli. Dans le sondage de GfK, le capital sympathie, l’ancrage national ainsi que l’engagement dans le domaine du déve-

loppement durable, entre autres, sont des éléments essentiels pour déterminer l’image de marque d’une société. «En matière de durabilité, Migros a marqué des points et clairement distancé ses concurrents, explique Matthias Vonwil, responsable de l’étude. Il est vrai que les efforts consentis par Migros dans sa politique des transports (priorité au train), dans son soutien aux énergies renouvelables (centrales photovoltaïques) et dans sa volonté de proposer un assortiment présentant une réelle plus-value écologique (TerraSuisse, Bio, etc.) sont louables.

BAROMÈTRE DES PRIX Article Pèse-personne en verre W40 Glue Gel Dynam!c I am, 150 ml Huile de tournesol M-Classic, 1 l** * En francs. ** Hausse du prix des matières premières.

Ancien prix* 49.80 5.80 3.60

Nouveau prix* 24.80 5.40 3.80

Différence en % -50,2 -6,9 5,6


cEttE SEMAINE 10 |

| No 15, 10 AVRIL 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

SuR LE VIf

Magali Dubois, porte-parole du Bureau de prévention des accidents

«Le pays ne pourra pas se transformer en énorme piste cyclable» D’après les dernières statistiques de l’Office fédéral des routes, on remarque une aug­ mentation des accidents impliquant les cyclistes. Pourquoi?

Il est difficile de parler d’une réelle progression. Si on prend les chiffres de ces cinq dernières années, 2011 se situe plutôt dans la moyenne. Ces statistiques montrent avant tout que les usagers vulnérables, comme les cyclistes, profitent moins que les autres des mesures de sécurité routière. Le nombre de victimes met davantage de temps à diminuer. Et pour expliquer cette réalité, il y a tout un faisceau d’hypothèses. La conduite dangereuse adoptée par quel­ ques cyclistes, qui ne respectent pas tou­ jours le code de la route, peut­elle être incri­ minée?

Sans doute. Mais on sait également que certains automobilistes ont une attitude agressive vis-à-vis des cyclistes. Quoi qu’il en soit, ces derniers doivent se souvenir qu’ils ne sont pas protégés par une carrosserie. Nous les encourageons donc à redoubler de prudence, à ne pas jouer avec le code de la route, et à se protéger avec un casque. Devrait­on envisager d’inculquer de manière plus systématique le code de la route aux cy­ clistes, voire instaurer un système de permis?

Pour l’instant, nous misons avant tout sur la responsabilité individuelle. Les parents notamment devraient circuler à vélo avec leurs enfants, contribuer à l’enseignement du code de la route. Dans certains cantons, un examen de conduite cycliste est proposé au niveau des écoles. Et des associations telles que Pro Vélo offrent également des cours ponctuels pour les adultes. Une amélioration de l’infrastructure des routes n’est­elle pas également nécessaire pour éviter les accidents?

Bien sûr. Les pistes cyclables et la séparation des différents types de trafic sont des mesures propres à protéger les cyclistes. Cela dit, l’espace n’est pas illimité et le pays ne pourra pas se transformer en énorme piste cyclable. Entretien: Tania Araman

IMPuLSION Martina Chyba, journaliste et productrice, RTS

Les requins et les glandeurs Tous les témoignages concordent: le monde merveilleux de l’entreprise est de plus en plus merveilleux. On pensait avoir touché le fond, eh bien non, on creuse. D’abord, il y a désormais une bureaucratie qui donne envie de demander l’asile politique à l’Union soviétique des années 70. Le nombre de formulaires à remplir est proportionnel au nombre de sous-chefs, au nombre de séances et au nombre d’emmerdements informatiques (dire que les nouvelles technologies devaient nous simplifier la vie hahahaha. Pardon, c’est nerveux), et inversement proportionnel au nombre d’aug-


|

CETTE SEMAINE

Migros Magazine | No 15, 10 AVRIL 2012 |

| 11

Photo:Bea Kallos / EPA / Keystone

Mes bons Plans

Bruce tout puissant

Laurent Nicolet, journaliste

Sa devise était «Perpetuum mobile», autrement dit «faut qu’ça bouge». Normal pour celui qui est devenu, avec Nicolas Bouvier, la figure par excellence de l’écrivain-voyageur. Expert chez Sotheby’s dès l’âge de 18 ans, où on le surnommait «l’œil», Bruce Chatwin parcourra le monde entier avant d’être cloué dans un fauteuil évidemment roulant. Sa correspondance permet d’approcher un homme parfois impossible mais sûr au moins d’une chose: «Ne reste jamais assis derrière un bureau. Les ulcères et les problèmes cardiaques suivront.» Lui, ce fut le sida. Bruce Chatwin: «La sagesse du nomade», Grasset

dans l’obJectif Cette danseuse folklorique hongroise se ressource avec son amoureux après avoir participé à un concours de danse à Budapest. Le modèle Tánchát, méthode d’enseignement de la danse magyar, est inscrit au Patrimoine culturel immatériel de l’Unesco depuis 2011.

Sinéad toi toi-même Depuis qu’un soir de 1992 elle avait déchiré en direct une photo de Jean Paul II, plus rien ne semblait aller droit pour la chanteuse Sinéad O’Connor: drogues, dépressions, mariages en série et carrière en berne. La revoilà avec un nouvel opus qui semble montrer que l’Irlandaise au crâne rasé a gardé un poil de talent. Sinéad O’Connor: «How About I Be Me (And You Be You)?» One Little Indian/Pias

A corps et à crus mentations de salaire que vous avez eues ces vingt-cinq dernières années. Ensuite il y a le langage. Oui, dans les entreprises on ne parle plus français. Et ce n’est pas vraiment de l’anglais non plus. Il s’agit d’un novlangue entrepreneurial consistant à dire les choses simples de manière compliquée. Par exemple le service immobilier s’appelle désormais Facility Management, «efficace» se dit «efficient», «avoir un effet» se dit «impacter», et j’en passe et des plus grotesques. Accessoirement, il faut aussi placer au minimum trois acronymes par phrase: quand tu auras fait ta GDI (Gestion des Dépannages Informatiques) il faudra revoir la DHG (Dotation Horaire Globale) avec la DRH (Direction des Ressources Humaines). Et ne cherchez pas quelques (organi) grammes de douceur dans ce monde de brutes. Il n’y a que les requins et les

glandeurs qui y survivent. Les requins vous connaissez: ceux qui vous écrasent sur le passage piéton pour avoir votre poste, qui s’approprient vos idées pour les présenter à la direction, qui acceptent les plus basses besognes pourvu que ça grimpe. Les glandeurs vous connaissez aussi: ceux qui surfent à plein temps sur Facebook et payés mieux que vous, ceux qui sont tellement nuls qu’on préfère les payer au prix fort à rien faire, et ceux qui construisent leur piscine à coups de notes de frais bidon. Et les bons petits soldats qui font chrétiennement tout comme il faut? Mmmh? Allez, on va le dire en novlangue. Ils font un burn-out, ils finissent HS et l’entreprise les envoie un jour «relever de nouveaux défis». Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent pas forcément celles de la rédaction.

Certes le millésime 2011 «a été une année compliquée pour le vignoble avec un printemps estival, un mois de juin maussade et un automne très sec!» D’autant plus intéressant de découvrir comment les vignerons d’ici et d’ailleurs s’en sont sortis. Avec en invité d’honneur de cette 17e édition d’Arvinis «Swiss Wine Promotion». Arvinis, Morges, du 18 au 23 avril.

So british Quand un écrivain anglais d’aujourd’hui, David Lodge, écrit la biographie romancée d’un écrivain anglais d’hier, H.G. Wells, cela donne forcément un livre très britannique. Wells, auteur de «L’homme invisible», «La guerre des mondes», etc., fut un tout aussi prolixe collectionneur de femmes, souvent trop visibles, elles. D. Lodge: «Un homme de tempérament», Rivages.


Prix de lancement l’une

39.– après

maintenant

79.90

101.–

Toutes les offres sont valables du 10.4 au 23.4.2012, jusqu’à épuisement du stock.

avant

la paire

169.– Rukka Veste de pluie pour garçon et fille Tailles 128 –176.

maintenant

24.90 avant

Salomon Chaussures multifonctionnelles Vega Low GTX pour femme et pour homme Pour femme: pointures 36 – 42. Pour homme: pointures 41– 46.

maintenant

maintenant

89.50 avant

99.80 avant

169.–

179.–

Jack Wolfskin Chaussures de randonnée Trailrider Mid Texapore pour femme Pointures 37– 42.

Jack Wolfskin Chaussures de randonnée Revenir Mid Texapore pour homme Pointures 40,5 – 46.

Commandez maintenant en ligne:

www.sportxx.ch

49.90

50 SportXX en Suisse.

Rukka Pantalon de pluie pour enfant Tailles 128 –176.


|

MIGROS MAGAZINE | No 15, 10 AVRIL 2012 |

SUR NOTRE SITE WWW.MIGROSMAGAZINE.CH | 13

Le bal des montgolfières A Pâques, pourquoi ne pas en profiter pour prendre l’air et découvrir en famille des événements ludiques partout en Suisse romande? Par exemple, les Montgolfiades internationales, du 13 au 15 avril, qui réunissent 30 ballons à air chaud dans le ciel genevois.

Des idées de sorties en famille

T

rente montgolfières multicolores, évoluant majestueusement au-dessus des têtes: c’est le magnifique spectacle que Genève Tourisme & Congrès offre à tout un chacun durant trois jours. Pour cette sixième édition, le public aura l’occasion de retrouver plusieurs «valeurs sûres» des Montgolfiades précédentes. Il pourra ainsi assister au décollage des ballons depuis les principaux parcs publics de la ville – Bertrand, Bastions, Mon-Repos, La Grange et Eaux-Vives. Il aura aussi le privilège de pouvoir rencontrer des pilotes renommés venus de neuf pays. Mais ces 6es Montgolfiades internationales promettent aussi un bouquet de nouveautés. Ainsi, les ballons de formes spéciales seront plus nombreux, et coq, canard, grosse chenille, et autres figures amusantes feront briller les yeux des enfants. Quant aux plus grands, ils pourront découvrir la réplique exacte de l’enveloppe du premier ballon des frères Montgolfier, qui décolla des Tuileries, à Paris, en 1783…

Photos LDD

Deux événements exceptionnels Autres points forts: un gonflage de nuit sur le tarmac au milieu des avions vendredi, pour célébrer les trente ans du Groupe aérostatique de Genève. Et le décollage samedi après-midi du ballon «Genève Un Monde en Soi», habillé de sa toute nouvelle enveloppe, devant la cathédrale Saint-Pierre. Pour toute question, l’Office du tourisme tiendra un stand à la place du Molard le vendredi et le samedi. Pour le reste… ouvrez les yeux, et retenez votre souffle! Deux conseils pour ne rien rater du spectacle: munissez-vous de jumelles, et placez-vous de préférence un peu en hauteur et sur la rive droite. Car la majorité des vols auront lieu du côté du Salève. Véronique Kipfer

Des ballons colorés aux formes spéciales seront au rendez-vous.

«En sus des Montgolfiades, découvrez de nombreuses idées de sorties ludiques sur notre site internet. De quoi arpenter la Suisse romande en famille durant presque toutes les vacances de Pâques!»


SOCIÉTÉ 14 |

|

DOSSIER

| No 15, 10 AVRIL 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

Le «Titanic» navigue encore dans leur cœur Descendants de survivants, sociologue ou créatifs inspirés par la tragédie: d’une certaine façon, le navire continue de vivre à travers leurs souvenirs, leur analyse ou leur crayon. Rencontre avec ceux qui perpétuent le mythe.

I

nsubmersible, le Titanic l’aura été au moins sur les flots de la mémoire collective. Tant d’autres catastrophes depuis cette nuit claire d’avril 1912. Tant d’autres tragédies, à pied, en voiture, à cheval, en avion, en chemin de fer, en bateau encore, en sous-marin, en hélicoptère, en navette spatiale. Mais non, c’est du Titanic d’abord que l’on veut se souvenir. Lui qu’on va célébrer à gros flonflons, à longueur de cérémonies et croisières commémoratives. Lui qu’on n’a jamais cessé de mettre en scène, en film, en livre, en musique, en long, en large, en 3D. Les enfants, les petits-enfants, si ce n’est pas les arrière-petits-enfants des victimes ou des survivants intéressent encore et ont encore des choses à dire. Ce naufrage-là, comme le suggère le sociologue Jean-Pierre Keller, a peut-être bien emporté avec lui quelque chose de nous-mêmes et de nos certitudes. Un siècle plus tard, encore et toujours, la nave va. Textes: Tania Araman

«Ma mère a été sujette aux cauchemars durant de longues années» La Zurichoise Louise Kink comptait parmi les survivants suisses du naufrage du «Titanic». Elle s’est éteinte aux Etats-Unis en 1992. Agée de 67 ans, Joan Randall, sa fille, vit en Californie. Elle revient sur la tragédie et sur la manière dont celle-ci a affecté sa famille.

et Laurent Nicolet

«Je suis née avec, c’est tout» Joan Randall

«Ce qui m’amuse, c’est quand on me demande si ma mère – qui avait 4 ans au moment des faits – a survécu au naufrage. La question illustre à merveille notre perception du mythe: c’est comme si, dans nos esprits, le bateau continuait à naviguer et à sombrer, ad aeternam.» Pour la Californienne Joan Randall, professeur d’université à la re-

traite, son lien avec le «Titanic» n’est pas plus significatif que la couleur de ses yeux – «Je suis née avec, c’est tout.» – même si elle comprend l’émerveillement que cela peut susciter dans son entourage. «Quant à ma mère, sa vie ne se résumait pas à son passage sur le «Titanic.» Venue au monde à Zurich en 1908, Louise Kink embarque sur le ba-


|

SOCIÉTÉ

MIGROS MAGAZINE | No 15, 10 AVRIL 2012 |

teau le 12 avril 1912 à Southampton en compagnie de ses parents, Anton et Luise. Réveillée par la collision avec l’iceberg et réalisant l’étendue des dégâts, la petite famille se précipite sur le pont, comme tant d’autres passagers. Tous trois auront la chance de trouver une place à bord d’une des chaloupes de sauvetage, avant d’être recueillis sur le «Carpathia», qui les mènera jusqu’à New York. Ils s’établissent finalement dans une ferme de Milwaukee, dans le Wisconsin. Après le divorce du couple en 1919, Anton rentre dans son Autriche natale. «Souffrant d’amnésie traumatique, ma mère a été sujette aux cauchemars durant de longues années, raconte Joan Randall. Ses premiers souvenirs ne remontent qu’à son arrivée

dans le Wisconsin. De son côté, ma grand-mère ne parlait jamais du naufrage: la seule fois où je l’ai entendue y faire allusion, elle se plaignait de ses rhumatismes. Elle m’a dit que jamais, elle n’aurait pensé qu’elle vivrait aussi longtemps. Elle est décédée à l’âge de 92 ans.» Du bateau, les Kink n’ont emporté avec eux que les habits qu’ils portaient, ainsi que quelques menus objets, tels qu’une broche… et un permis vélo délivré à Zurich. Un petit rappel des origines helvètes de Joan Randall. «Je ne comprends pas le suisse allemand, mais je reconnais la langue quand je l’entends parler. Je me suis rendue à Zurich en 1998 à l’occasion d’une exposition sur le naufrage. La Titanic-Verein Schweiz (ndlr: l’association suisse du «Titanic»)

nous a emmenés sur les divers lieux en relation avec ma famille.» Joan Randall prendra part ces prochains jours à une croisière commémorative qui la mènera

sur les lieux du naufrage. «Pour rendre hommage à mon grandoncle et ma grand-tante, qui étaient également sur le bateau mais qui n’ont pas survécu.»

|

DOSSIER | 15

Louise Kink et ses parents, Luise et Anton: tous les trois ont survécu au naufrage du «Titanic».


SOCIÉTÉ 16 |

|

DOSSIER

| No 15, 10 AVRIL 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

«Notre grand-tante n’a jamais pu remonter sur un bateau» Marie Marthe Jerwan, née Thuillard, était âgée de 23 ans lors du naufrage. Née au Mont-de-Couvet (NE) mais mariée à un Américain, elle était établie depuis peu à New York. C’est en rentrant d’une visite dans sa famille qu’elle a embarqué à bord du «Titanic». Ses petites-nièces racontent... La tante Marie... Voilà un personnage qui aura marqué à tout jamais Daisy Barbey et Simone Nicolet. «On en parlait beaucoup dans la famille! Le mythe du «Titanic» habitait notre vie...» Aujourd’hui âgées de 79 et 86 ans, ces deux sœurs lausannoises n’ont rencontré qu’une seule fois celle qui était en fait leur grand-tante. «Elle est venue en Suisse en 1964 lors de l’Expo-

«La famille ne savait pas si elle avait survécu» Simone Nicolet et Daisy Barbey

sition nationale, en avion. Elle n’a jamais pu remonter sur un bateau... D’ailleurs, durant sa visite, elle n’a pas voulu parler de la catastrophe.» Il faut dire que Marie Marthe Jerwan n’était même pas supposée se trouver à bord du navire insubmersible. Mais lorsque le bateau qu’elle devait initialement prendre, l’«Olympia», doit rester à quai pour des raisons techniques, elle est redirigée vers le «Titanic», sur lequel elle embarque à Cherbourg, le 10 avril 1912 (ndlr: le naufrage a eu lieu dans la nuit du 14 au 15 avril). «Elle a donc passé quelques jours à bord avant le naufrage, raconte Daisy Barbey. Elle a eu le temps de faire la connaissance de plusieurs passagers, dont elle parle d’ailleurs dans le compte rendu qu’elle avait envoyé à mes grands-parents à l’époque et qui avait été


|

SOCIÉTÉ

MIGROS MAGAZINE | No 15, 10 AVRIL 2012 |

|

DOSSIER | 17

Le «Titanic» a aussi marqué leur vie

publié dans le «Courrier du Val-deTravers.» Un document dont les deux sœurs possèdent une précieuse copie. On peut y lire une description très vivace du naufrage. «C’était un moment horrible, inoubliable, écrit la survivante. On aurait voulu pouvoir se boucher les oreilles afin de ne pas entendre les clameurs indescriptibles poussées par plus d’un millier de malheureux pour lesquels il n’y avait plus d’espoir de secours. Je sentis mon sang se glacer dans mes veines.» Traumatisée par l’événement,

«C’était un moment horrible, inoubliable» Marie Marthe Jerwan

Marie Marthe Jerwan passe plusieurs semaines avant d’entrer en contact avec sa famille. «Nos grands-parents ne savaient pas si elle avait ou non survécu, expliquent Daisy Barbey et Simone Nicolet. Elle ne répondait pas à leurs télégrammes.» «Il m’était impossible de concentrer mes idées, écrit leur grand-tante dans son compte rendu. Plusieurs fois, j’ai commencé une lettre sans pouvoir la terminer.» Si les deux sœurs lausannoises n’ont pas souvent eu l’occasion de rencontrer leur grand-tante, elles entretenaient tout de même avec elle un rapport régulier. «Chaque année, je recevais un paquet d’Amérique, se rappelle Simone Nicolet, dont la «tante Marie» était aussi la marraine. Souvent, il s’agissait d’habits immettables – la mode américaine ne nous convenait pas. Mais à chaque fois, cet envoi constituait un réel événement!»

«C’était un travail fascinant» Christian Scheurer, à propos de son travail sur le film «Titanic». Ci-contre: une simulation conçue par le designer bernois.

! La montre d’Yvan Arpa Porter l’Histoire à son poignet. Telle était l’idée sous-jacente de l’horloger genevois Yvan Arpa lorsqu’il conçut en 2007 une montre en l’honneur du «Titanic». «Il fallait trouver un épisode de l’histoire suffisamment présent dans l’inconscient collectif pour marquer les esprits. Le «Titanic» s’est imposé assez rapidement, car il représente égaleYvan Arpa, ment une époque extraordinaire. Et son côté inatconcepteur teignable le rend encore plus précieux.» Car le d’une montre concept était bel et bien d’utiliser des matériaux de en l’honneur l’épave pour construire la montre. «Je voulais nodu «Titanic». tamment me servir de la rouille, en tant que symbole du temps qui passe.» Et pour répondre aux accusations de mauvais goût – la catastrophe, bien qu’ancienne, a tout de même coûté la vie à 1500 personnes – le Genevois, aujourd’hui CEO de la marque ArtyA, s’était adressé au chantier naval qui avait bâti le «Titanic», afin d’obtenir de l’acier moderne auquel mélanger la rouille de l’ancien navire. «Comme un symbole de la vie plus forte que la mort…» ! Les dessins de Christian Scheurer Impressionnante, la scène du film «Titanic» dans laquelle le bateau se brise en son milieu avant de lentement sombrer... A son origine, un dessin du designer bernois Christian Scheurer. «Je commençais à peine à travailler pour Hollywood, raconte-t-il. Je venais de collaborer au film «Le Cinquième Elément» de Luc Besson quand James Cameron a mandaté Christian notre studio d’effets spéciaux, Digital Domain, pour Scheurer, simuler la scène du naufrage.» Il est alors chargé de designer. mettre en images le fameux moment où le «Titanic» se casse en deux. «Une immense maquette était en construction et l’équipe avait besoin de savoir où et comment les planches se briseraient. J’ai acheté plusieurs bouquins sur le sujet, j’ai dû étudier très consciencieusement les plans de construction du bateau. C’était fascinant.» Conscient de sa chance d’avoir pu collaborer à un projet d’une telle ampleur, Christian Scheurer a vu ensuite sa carrière s’envoler. Il travaille aujourd’hui aussi bien dans le domaine du cinéma que des jeux vidéo.


s et u s o ` e s t t e e i u r a arq v b n n i e t t men e l ` a Un bu g e is a De` sorm

<

. u a e p le l e v u o s. n e t i e o n b u en Un régal en gelée au goût irrésistible !

Avec une délicieuse terrine !

NOUVEAU: avec du filet émincé finement grillé !

Une saveur unique ! (auparavant “Gusto“)

Avec une sauce bien juteuse !

D’instinct, les chats préfèrent une alimentation variée. Les délicieux menus Exelcat® répondent exactement à ces besoins: avec des sachets, barquettes et boîtes au nouveau design, faciles à distinguer. M CO P

10 0

W

%

T

Sans arômes ni conservateurs artificiels

LE

Ingrédients de qualité soigneusement contrôles

VO LL

Source de protéines précieuse

E RTIG

Exelcat est en vente dans votre Migros


|

soCiÉTÉ

Migros Magazine | No 15, 10 AVRIL 2012 |

|

Dossier | 19

«Une métaphore de notre situation actuelle» se dépêcher de voir ce qu’il y a à voir, de dire ce qu’il y a à dire avant que tout ne soit plus que ruines.

Illustrations et photos: Konrad Beck / Keystone / Günter Bäber-downroom / Mathieu Rod / 20th Century Fox / Jean Revillard-Rezo / LAP

Jean-Pierre Keller, sociologue, auteur de «Sur le pont du Titanic». Editions Zoé, 1994. Qu’est-ce qui vous fascine dans le «Titanic», au point de lui avoir consacré un livre? Assister ou participer à la disparition du bateau – suivant que l’on était sur le pont ou dans les chaloupes – je voyais cela comme une métaphore de notre situation actuelle où l’on a le sentiment d’une disparition possible de notre civilisation. Les sociétés d’autrefois ne se posaient pas la question de savoir si elles allaient disparaître. Les Romains ne se doutaient pas qu’un jour leur empire disparaîtrait. Alors qu’aujourd’hui nous avons la conscience que tout change, que tout va vite et qu’il faut

Pourquoi se souvient-on du «Titanic» quand tant d’autres catastrophes plus meurtrières sont oubliées? Dans les catastrophes instantanées – explosion du Concorde, bombe atomique d’Hiroshima – on ne peut pas se mettre dans l’histoire. La bombe, ils ne l’ont même pas vue tomber à Hiroshima, il n’y a pas de récit. Tandis qu’avec le «Titanic» il y a une durée, qui correspond à peu près à celle d’un film, avec des personnages auxquels on peut s’identifier. Même chose avec les tours du World Trade Center: là aussi il se passe du temps avant qu’elles ne s’écroulent. On peut se mettre à la place des gens qui se demandaient ce qui se passait, qui téléphonaient, qui sautaient par la fenêtre… Le «Titanic», premier échec de la modernité? C’était, en effet, le bateau le plus moderne, le plus grand, le plus luxueux, le plus sûr, et il a coulé quand même. Un doute immense s’est emparé des gens. Ça a été la fin de

cette idée que la technique peut triompher de tous les dangers. Ce bateau, en plus, allait à New York, c’est-àdire à la rencontre du pays le plus moderne, et voilà que la rencontre n’a pas lieu. Au point que certains journaux après la catastrophe recevaient des lettres mettant en cause le nom du bateau, disant qu’il était présomptueux de l’avoir appelé «Titanic», comme si on avait provoqué le destin, qui s’était vengé. Quels autres éléments mémorables retenezvous de cette histoire? L’orchestre, un mythe dans le mythe, l’élément le plus connu de la catastrophe avec l’iceberg, cette idée quand même extraordinaire que pendant que le monde s’engloutit, les musiciens continuent de jouer comme si de rien n’était ou comme un hommage à ceux qui vont disparaître. Et le fait que deux populations se côtoyaient et que la mort des pauvres touche moins que celle des riches. Pas tellement par sympathie pour les riches, mais parce qu’on pense, tiens, même eux peuvent mourir, ces gens richissimes sur ce bateau de rêve.

Le «Titanic» a aussi marqué leur vie ! L’ensemble musical I Salonisti Une opportunité comme tombée du ciel. Quand Lorenz Hasler, violoniste de l’ensemble bernois I Salonisti, reçoit un coup de fil de la 20th Century Fox, il n’en croit pas ses oreilles. «Ils m’ont demandé si nous serions intéressés à participer au tournage d’un film à Hollywood...» Voilà donc les cinq membres de l’ensemble propulsés acteurs dans «Titanic», de James Cameron, l’une des plus grandes productions cinématographiques du XXe siècle, incarnant l’orchestre rendu célèbre par son héroïsme: celui de jouer sur le pont jusqu’à la dernière minute du naufrage. «L’expérience a été passionnante, le site du tournage, avec la reconstitution du bateau, impressionnante», se souvient le violoniste. Comment I Salonisti, qui existe depuis près de trente ans, a-t-il été repéré par la maison de production hollywoodienne? «Nous jouons avant tout de la musique de la Belle Epoque. La 20th Century Fox avait eu connaissance de l’un de nos albums et décidé de faire appel à nous.» Loin d’avoir attrapé la grosse tête, l’ensemble a continué ensuite son bonhomme de chemin. «Bien sûr, il est maintenant plus facile d’expliquer qui nous sommes», reconnaît Lorenz Hasler.

L’orchestre bernois I Salonisti dans une scène du film «Titanic».


SOCIÉTÉ 20 |

|

JEUX OLYMPIQUES DE LONDRES

| No 15, 10 AVRIL 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

La star du village

En athlétisme, Clélia Reuse laisse loin derrière la concurrence suisse et détient un record national. Dans son fief de Riddes (VS), un fan-club a été créé pour soutenir la championne.

Q

uinze centimètres, c’est ce qui manque à la jeune femme de 23 ans pour se qualifier aux Jeux olympiques dans l’une de ses deux disciplines de prédilection: le saut en longueur. Chaque jour, à l’entraînement, elle peaufine le geste parfait, la technique, mais passe aussi des heures en salle de musculation, à travailler sa condition physique. C’est que le sport d’élite devient un travail à plein temps. Enfin presque: «Je travaille à 40% à la commune de Riddes comme secrétaire, explique Clélia. Mais cette saison-ci, je suis plutôt à 35%, car la préparation aux JO prend plus de temps, avec les camps d’entraînement. Mon employeur est très arrangeant et me soutient énormément.»

Les haies pour pimenter le sprint L’athlétisme, elle y est venue naturellement, par son père puis ses deux grandes sœurs qui le pratiquaient déjà. Le petit frère s’y essaiera aussi. Mais elle sera la seule à percer. Clélia s’essaie à plusieurs disciplines, toujours avec succès (notamment en heptathlon). La jeune femme, un peu timide mais bien décidée à ne laisser personne lui ravir sa place de favorite, excelle dans le 100 mètres haies et le saut en longueur. «Je trouve le sprint seul un peu ennuyant, les haies mettent du piment.» Aucun doute, à la voir enjamber ces obstacles si facilement! Clélia est propulsée sous les projecteurs en 2005, lors du Festival olympique de la jeunesse européenne, en Italie, où elle remporte l’or au 100 mètres haies et l’argent en saut en longueur. Dans la foulée, elle est nommée jeune athlète suisse de l’année et entre dans le cercle très fermé des «World class potential», de la Fédération nationale d’athlétisme. L’émulation ne se fait pas attendre. Son oncle et quelques amis créent un fan-club pour la soutenir, «La haie d’or». Tout le village est derrière elle, les sponsors arrivent. Mais l’organisation de ses entraînements reste compli-

«Mon x am oureunt e m e soutiup» beauco Nom: Clélia Reuse Date de naissance: 1er août 1988 Discipline: «Pour moi, l’athlétisme, c’est une quête du mieux, qui doit conduire à la course parfaite dont rêvent tous les sportifs.» Le titre de film qui résume votre vie: «Million Dollar Baby», car il faut croire en soi, avoir envie d’en découdre, de gagner.»

Découvrez Clélia Reuse en vidéo.

quée: elle partage un entraîneur avec les autres sportifs de l’élite romande. Ils se retrouvent à Aigle, Lausanne, Macolin pour peaufiner chacun de leurs gestes, selon un programme bien établi. «Je fais énormément de trajets en voiture, en gros, c’est comme si je travaillais à mitemps sur Lausanne, alors je ne peux pas me plaindre», dit-elle avec son charmant accent valaisan. Les heures ont payé: trois mois après avoir réuni quatre filles pour créer une équipe suisse de relais 4x100 mètres, l’été dernier, elles ont fait tomber le record national de la discipline, lors d’Athletissima, à Lausanne. «C’était un sentiment incroyable! Mon fan-club avait organisé un car pour venir me voir courir! Et on a battu le record vieux de trente-deux ans! On avait beaucoup travaillé la technique, par exemple, je devais remettre le relais à Léa Sprunger, qui est bien plus grande que moi, il fallait le porter plus haut, pour qu’elle l’attrape plus vite. Tout se joue sur ce genre de détails!» Les filles ont également obtenu leur ticket pour les plus grands rendezvous mondiaux.

Des vacances et du repos en automne Alors, quand elle peut enfin se reposer, Clélia Reuse en profite pour passer du temps avec son amoureux. «On est ensemble depuis sept ans. Il sait que l’athlétisme est ma vie et que le reste passe après. Il me soutient beaucoup et souhaite de tout cœur que je puisse réaliser mon rêve en me qualifiant pour les Jeux», confie-t-elle. En fin d’année, ils se mettront en ménage. Et cet automne, elle se la coulera plus douce: des vacances, du repos, des heures de rattrapage de ses séries télévisées préférées, comme Grey’s Anatomy… Avant de reprendre intensivement l’entraînement. Car elle compte bien participer, en 2014, aux championnats d’Europe qui se dérouleront à Zurich. Gageons que le car de supporters sera également de la partie. Texte: Mélanie Haab Photos: Nicolas Righetti / Rezo


|

MIGROS MAGAZINE | No 15, 10 AVRIL 2012 |

SOCIÉTÉ

|

JEUX OLYMPIQUES DE LONDRES | 21

Mes premiers JO

Clélia Reuse passe de nombreuses heures à peaufiner chacun de ses mouvements. Elle s’entraîne ici au Centre mondial du cyclisme à Aigle.


Ice Shine

Lisse & Soyeux 2in1 Soin ultra-léger Anti-pelliculaire

Volume & Densité 2in1 Protection & lissage Classic Care 2in1

Volume & Densité Volume & Protection

Cheveux fins Valable du 10.4. au 23.4.2012

Cheveux colorés

TOUS LES PRODUITS PANTENE PRO-V (SANS EMBALLAGES MULTIPLES)

Tous types de cheveux

20x POINTS

Lisse & Soyeux

Lors de chaque lavage

Repair & Care

Avantage

Lavage en profondeur et en douceur

Cheveux normaux à épais

Nazan Eckes, Eckes Présentatrice

1

Application

« Mon premier choix pour des cheveux éclatants de santé. Testez-le dès maintenant et décidez vous-même »

Shampooing doux

Classic Care

NOUVEAU

Pantene Pro-V – Système de soins pour des cheveux éclatants de


parfaitement adaptés à votre type de cheveux – santé

2

3

Soin hydratant

4

Protection quotidienne sans rinçage

Masque hebdomadaire à rincer

Masque intensif 2 minutes protecteur

Spray de soin Protection thermique & Brillance Spray de soin Protection & Brillance

Sérum réparateur pour les pointes des cheveux

Spray de soin de nuit Spray de soin de nuit Masque de soin immédiat Volume & Brillance

Intensive Repair

Intensive Repair Brillance intense Concentré fixateur de couleur

Ice Shine

Lisse & Soyeux

En fonction des besoins

Soin ultra-léger

1 x par semaine Pour les cheveux très abîmés, 2 - 3 x par semaine

Protection & lissage

Lors de chaque lavage

Repair & Care

• Protection contre les dommages dus au coiffage • Soin intensif durant la nuit • Protection longue durée contre les fourches

Volume & Densité

• Réparation et protection contre les dommages ultérieurs • Soin intensif, les cheveux sont à nouveau éclatants de santé

Volume & Protection

Meilleur démêlage

Plus d’informations sur www.pantene.ch

Pantene Pro-VPantene est en vente gibts in à votre Ihrer Migros


SOCIÉTÉ 24 |

|

PORTRAIT

| No 15, 10 AVRIL 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

Au service de la danse

Inlassablement, la Neuchâteloise Noémie Ettlin recherche le geste parfait au sein du Ballet national de Marseille. Plongée dans les coulisses d’une répétition, avant la tournée suisse de la compagnie.

U

n havre de paix dans une ville trépidante: tel se présente le siège du Ballet national de Marseille, caché au cœur d’un grand parc arboré. Cette frontière naturelle n’est pas la seule à marquer une distance avec la cité phocéenne. Replié sur lui-même, le bâtiment d’une blancheur éclatante est quasiment dépourvu de fenêtres. Pour y pénétrer, il faut emprunter une rampe qui, jouant le rôle de sas, emmène le visiteur dans une cour intérieure, puis donne accès aux différents studios à moitié enfouis dans le sol. Ici, tout a été pensé pour que les danseurs puissent se concentrer sans que

«J’aime la liberté liée aux nouvelles créations» leur esprit soit détourné par les scories de la vie quotidienne. En ce lundi matin, une trentaine de jeunes gens de toutes nationalités suit la classe technique du répétiteur Thierry Hauswald, premier prix du Conservatoire de Paris. Au piano droit: Jonathan Soucasse réveille les corps avec des airs

que chacun peut chantonner. Petit à petit, des sourires se forment sur les visages, et l’énergie artistique semble atteindre chaque extrémité du corps. Lissé, pointé, demi-plié, fondu, rond de jambe: ici on répète, répète et répète encore les techniques de base. C’est qu’il faut atteindre le geste parfait, le saut idéal, la plus belle ligne d’équilibre. Bref, sans relâche, on y recherche la grâce. Noémie Ettlin est de ceux-là. La Neuchâteloise de 23 ans a intégré le Ballet national de Marseille en 2009 et ne le regrette pas. «Frédéric Flamand, le directeur général, a ouvert la compagnie, d’école classique à ses débuts à la danse


|

société

Migros Magazine | No 15, 10 avril 2012 |

|

portrait | 25

Noémie Ettlin a intégré le Ballet national de Marseille en 2009.

Steps – pas à pas

contemporaine. Il a apporté une nouvelle lumière qui me convient parfaitement. J’aime la liberté liée aux nouvelles créations.» D’aussi loin qu’elle s’en souvienne, Noémie Ettlin a toujours aimé le mouvement. «A 4 ans, je m’essayais aux pirouettes, puis je dansais dans ma chambre avec mes copines.» Après une formation classique à Neuchâtel et un bac en poche, elle rejoint le Collectif du marchepied de Lausanne, s’initie au modern jazz et au hip-hop, puis intègre à Dresde le programme européen D.A.N.C.E en 2007. Noémie Ettlin fait alors la connaissance de Frédéric Fla-

Depuis vingt-quatre ans, le pour-cent culturel Migros organise la plus grande biennale de danse contemporaine de Suisse: Steps. Pensée dans la volonté de rendre la culture accessible au plus grand nombre, la manifestation se déroulera dans plus de trente villes de grande ou de moyenne importance et est placée sous le haut patronage d’alain Berset, conseiller fédéral, et de Corine Mauch, syndique de la ville de Zurich. En tout, près de cent représentations sont prévues du 12 avril au 5 mai. l’édition 2012 du festival aura pour thème «La féminité dans la chorégraphie». Pour

isabella Spirig, directrice artistique de Steps, le choix allait de soi: «les protagonistes de la danse contemporaine étaient toutes des femmes durant la première partie du XXe siècle.» Cette année, isabella Spirig a donc décidé de mettre en avant des chorégraphes comme Meryl Tankard, lucinda Childs ou Cathy Marston. Par ailleurs, Steps organise également à genève, Lausanne et Bienne des projections de films consacrés à l’histoire des femmes dans la danse, avec notamment des documentaires sur Pina Bausch, Martha Graham ou Josephine Baker. Notons aussi que, pour la première fois de l’histoire de

Steps, la soirée inaugurale aura lieu en Suisse romande, à Genève (le 12 avril, Bâtiment des Forces motrices), avec la prestation très attendue de sylvie guillem. Elève de rudolf Noureïev, muse de Maurice Béjart et source d’inspiration pour William Forsythe, la danseuse star française hypnotise tous les spectateurs par sa capacité irréelle à habiter chaque centimètre de la scène. Précisons encore que Sylvie Guillem renonce à son cachet et que Steps versera celui-ci à Unicef Suisse et Pro Natura Suisse. Programme détaillé et réservation: www.steps.ch


SOCIÉTÉ 26 |

|

PORTRAIT

| No 15, 10 AVRIL 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

mand et, la même année, reçoit un prix d’études du Pour-cent culturel Migros. «J’ai pu en bénéficier durant deux ans. Il m’a permis de payer mon loyer et de devenir indépendante vis-à-vis de mes parents. Surtout, grâce à cette aide, j’ai pu passer du statut d’amateur à celui de professionnelle.» La Neuchâteloise n’a jamais regretté son choix de vie: «Comme je suis de nature plutôt timide, je peux avec la danse m’exprimer sans utiliser de mots. De plus, la danse permet de s’adresser aux personnes qui ne parlent pas la même langue que nous.»

Faire et refaire le même mouvement Il peut bien évidemment y avoir de la frustration, notamment au moment des répétitions quand il faut faire et refaire le même mouvement, parfois pendant plusieurs semaines, ou quand le danseur se perd dans les méandres d’une chorégraphie qui semble toujours plus opaque. Mais cette lutte au quotidien connaît souvent une fin heureuse. Et quel bonheur alors lorsque le ciel s’éclaircit. «C’est un plaisir incroyable de pouvoir danser sur scène devant un public et de se sentir portée par tout le groupe.» Il suffit de regarder les membres de la compagnie s’échanger des regards complices ou discuter à l’insu du répétiteur pour admettre que la légendaire compétition entre danseurs n’a ici pas lieu d’être. Noémie Ettlin confirme: «Nous sommes solidaires et l’ambiance est bonne. Comme nous sommes tous sous contrat, la compétitivité n’est pas présente. Elle peut être par contre beaucoup plus vive lorsqu’on est en formation et que chacun cherche une place. Cela dit, j’ai toujours refusé cet état d’esprit.» Et tant pis si la jeune Neuchâteloise n’est pas de toutes les performances proposées par Frédéric Flamand. Lors de la tournée suisse du Ballet national de Marseille organisée par Steps, le festival de danse du Pour-cent culturel Migros, Noémie Ettlin ne dansera par exemple pas chacune des trois pièces prévues au programme. En contrepartie, elle fera partie des cinq danseurs sélectionnés pour la chorégraphie d’Emanuel Gat. Intitulée «Organizing Demons», celleci est coproduite par Steps et sera présentée en création mondiale le 23 avril à Lugano en présence de l’auteur. «Dans

«C’est un plaisir incroyable de pouvoir danser sur scène»

Noémie Ettlin se produira en Suisse le 23 avril prochain à l’occasion d’une création mondiale.

cette pièce, les cinq protagonistes forment un groupe qui prime constamment sur chaque individualité. La difficulté est donc d’être toujours connecté à l’ensemble.» De plus, l’Israélien, qui a aussi composé la musique et créé les costumes, recherche davantage l’authenticité que la virtuosité. Tout est donc dans une subtile maîtrise de l’interprétation. La matinée touche à sa fin. Le travail reprendra après une courte pause jusqu’aux environs de 18 heures. Il en est ainsi tous les jours de la semaine; l’art a ses exigences. Dehors, à trois pâtés de maisons, le stade vélodrome de l’Olympique de Marseille focalise encore toutes les attentions. «C’est vrai que nous passons un peu en deuxième plan», regrette Noémie Ettlin. Cependant, le Ballet national de Marseille compte bien prendre sa revanche. Tout du moins en 2013 puisque la cité phocéenne a été élue capitale eu-

ropéenne de la culture. Espérons alors que les Marseillais seront plus nombreux à apprécier l’arabesque d’un danseur que la reprise de volée d’un footballeur. Et de fait, tout naturellement, s’émouvoir.

Texte: Pierre Wuthrich, de retour de Marseille Photos: Lise Lacombe / La Company

A voir aussi sur notre site internet, la vidéo exclusive de Noémie Ettlin durant la classe technique.

Marseille danse Fondé en 1972 par Roland Petit, le Ballet national de Marseille fait partie des meilleures compagnies françaises. Il est régulièrement invité à se produire à l’étranger (Europe, Etats-Unis, Asie). Après avoir été dirigé par Marie-Claude Pietragalla, il est géré par le Belge Frédéric Flamand depuis 2004. Multidisciplinaire, le chorégraphe aime s’entourer d’architectes (Zaha Hadid), de designers (les frères Campana), de plasticiens (Ai Weiwei) ou même d’urbanistes (Dominique Perrault) pour lancer des processus de création. Le Ballet national de Marseille sera en tournée dans toute la Suisse, notamment le dimanche 29 avril au Théâtre de Vevey.


u a e v u o N

20x POINTS

BARRYS SNACK

Validité du 10.4. au 16.4.2012

100 rel, e u aiss t a n e gr d oins 30 en m . www

k.ch c a n ys-s r r a b

Zweifel est en vente à votre Migros


ENTRETIEN 28 |

|

PIERRE MAGISTRETTI ET FRANçOIS ANSERMET

François Ansermet (à g.) et Pierre Magistretti, précurseurs du dialogue entre psychiatrie et neurobiologie.

«Nous sommes déterminés à être libres» François Ansermet, patron de la pédopsychiatrie des Hôpitaux universitaires de Genève, et Pierre Magistretti, neurobiologiste lausannois célèbre, dialoguent autour de quinze ans d’échanges entre leurs deux disciplines.

| No 15, 10 avril 2012 |

MIGROS MAGAZINE |


|

MIGROS MAGAZINE | No 15, 10 AVRIL 2012 |

ENTRETIEN

|

PIERRE MAGISTRETTI ET FRANçOIS ANSERMET | 29

Vous êtes précurseurs dans ces liaisons entre neurosciences et psychanalyse. Aujourd’hui, beaucoup vous suivent dans cette voie...

Pierre Magistretti: Freud était en fait un neurologue, qui essayait avec les outils scientifiques de son époque d’échafauder une théorie globale du fonctionnement cérébral. Il était au fait des découvertes scientifiques, un peu comme si les psychiatres aujourd’hui lisaient quotidiennement Science ou Nature. François Ansermet: Comme psychanalyste et psychiatre travaillant avec de très jeunes enfants, je me demande en permanence comment se construit un sujet. D’où vient la naissance du psychisme, qu’est-ce qu’une trace laissée par l’expérience? Comme celle-ci s’inscrit et se réinscrit pour donner un sujet unique et irremplaçable. Comment devient-on ce que l’on est?

F. A.: Voilà. Qu’est-ce qui nous constitue? Nos choix amoureux, notre orientation professionnelle sont-ils dictés par nos gènes ou avons-nous une liberté pour en décider? Et si nous avons cette liberté, comment et dans quelle mesure un deuil, un traumatisme, un événement important nous marque-t-il? Cela signifie-t-il que si Freud avait eu les moyens scientifiques de mettre davantage de neurobiologie dans ses travaux, il l’aurait fait?

P. M.: Ah oui je le pense.

Mais vous, François Ansermet, en tant que psychiatre, cela n’est-il pas une déception?

Non, pas du tout. Freud lui-même disait qu’il voulait fonder la psychanalyse comme une médiation entre le biologique et le psychique. C’est-à-dire de trouver comment chacun d’entre nous se construit, avec d’un côté le vivant, qui nous constitue à la naissance, et de

l’autre le monde tel qu’il est. Les deux entrent en contact. Le corps avec l’histoire de la famille, les symboles, la langue, la culture. Et Freud cherchait à fonder cette perspective biologiquement. Mais la science de son époque ne lui permettait pas de réaliser ce lien. Il a donc été «obligé» de spéculer, de construire une théorie globale du cerveau et du psychisme. Quelque part votre collaboration a donc réalisé le projet de Freud?

P. M.: Restons modestes. Mais en tout cas, chacun en restant dans son champ scientifique, nous avons repris le fil de l’interrogation freudienne autour de cette question de la trace, qui se situe précisément à la frontière entre neurobiologie et psychisme. Mais entre-temps les psychanalystes n’ontils pas un peu oublié cette volonté d’origine?

P. M.: Il y a clairement eu une dichotomie entre le biologique et le psychique avec des polarisations très importantes où les deux domaines ne se sont plus parlé. C���est, il faut le reconnaître, un exercice difficile. Parce que l’on glisse facilement vers l’analogie, on risque d’arriver à des raccourcis dangereux. Notre démarche a donc toujours consisté à rester chacun ce que l’on est. Mais nous avons des points de convergence. N’y a-t-il pas un risque de glisser vers une conception purement mécanique de notre psychisme?

F. A.: Nous défendons au contraire une description non réductionniste. Soit l’on dit, comme cela a été longtemps le cas, l’état du cerveau et le psychisme n’ont aucun rapport. Soit on imagine, comme peut-être trop souvent aujourd’hui, que chaque état psychique provient d’un circuit neurologique. Notre point du vue

Bios express ! François Ansermet Né le 25 juin 1952 à Lausanne. Marié, papa d’Aurélia (1983), médecin et professeur à la faculté genevoise de médecine, il dirige là-bas depuis 2007 le Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à Genève. Psychanalyste freudien.

! Pierre Magistretti De nationalité suisse et italienne, il est à 59 ans, un scientifique mondialement connu. Docteur en médecine et en neurobiologie. Professeur de physiologie à l’Unil, directeur du Brain Mind Institute de l’EPFL, directeur du Centre de neurosciences psychiatriques du CHUV.


125 ch pour un plaisir de conduire écologique. Avec son nouveau moteur révolutionnaire 1.0 l Ecoboost la Ford Focus ne se situe pas seulement dans la catégorie de rendement énergétique A, mais de surcroît ses 125 ch génèrent un plaisir de conduire à l’état pur. Avec une consommation moyenne de 5.0 l/100 km et des émissions de CO2 de 114 g/km, ce moteur correspond aux données d’un moteur conventionnel de 1.8 l. Pour davantage de plaisir de conduire et une bonne conscience. ford.ch

Le nouveau moteur 1.0 l EcoBoost. A présent dans la Ford Focus dès Fr. 17’400.-.

Focus Ambiente 1.0 l EcoBoost, 100 ch/74 kW, 5 portes, prix du véhicule Fr. 17’400.- (prix catalogue Fr. 24’400.-, à déduire Prime €uro Fr. 4000.-, Prime Verte Fr. 2000.- et Prime EcoBoost Fr. 1000.-). Modèle figurant sur l’illustration: Focus Titanium 1.0 l EcoBoost, 125 ch/92 kW, 5 portes, prix du véhicule Fr. 24’475.- (prix catalogue Fr. 31’475.-, à déduire Prime €uro Fr. 4000.-, Prime Verte Fr. 2000.- et Prime EcoBoost Fr. 1000.-). Conditions pour bénéficier de la Prime Verte: le véhicule repris doit être âgé de plus de 8 ans. Conditions détaillées pour la Prime Verte sur www.ford.ch. Offre valable jusqu’au 30.6.2012. Sous réserve de modifications des rabais et des primes pouvant intervenir en tout temps. Focus Ambiente: consommation 4.8 l/100 km. Emissions de CO2 109 g/km. Catégorie de rendement énergétique A. Focus Titanium: consommation 5.0 l/100 km. Emissions de CO2 114 g/km. Catégorie de rendement énergétique A. Moyenne de toutes les voitures neuves vendues: 159 g/km.


|

Migros Magazine | No 15, 10 AVRIL 2012 |

enTreTien

|

pierre MagisTreTTi eT François anserMeT | 31

«Chez l’animal, les gènes déterminent le comportement»

«Nous ne sommes pas maîtres de notre propre maison psychique»

Pierre Magistretti, neurobiologiste

François Ansermet, psychiatre

est médian: deux champs différents, mais qui ont une intersection au niveau de la trace et des états du corps. Intersection qui soulève autant de questions qu’elle n’apporte de réponses?

F. A.: Bien sûr. Si vous dites que chaque expérience laisse une trace dans le réseau neuronal, cela signifie qu’il y a des mécanismes qui le permettent. Mais l’inscription elle-même dépend de l’histoire de chacun, de ce qu’il vit. Mais pourquoi chaque cerveau humain produit-il un individu différent alors que ce n’est pas le cas pour le pigeon ou le lézard?

P. M.: On parle souvent de manière interchangeable de pulsion et d’instinct. Chez l’animal, les gènes déterminent le comportement. L’instinct, c’est donc une manière de dire que les comportements animaliers sont déterminés par les gènes. Chez l’humain, il y a naturellement aussi un programme de développement du cerveau. Mais, à la naissance, le petit homme n’a pas de mode d’emploi. Seule l’expérience le lui donnera. Chacun se construit alors soi-même. L’homme, moins déterminé génétiquement que l’animal, a donc beaucoup plus de liberté. Hélas, cette liberté peut impliquer la violence, la criminalité, bref un mode d’emploi qui comporte des erreurs. Nous revenons du côté de la psychanalyse. Nous avons donc la liberté de faire notre propre malheur.

F. A.: Oui le pire comme le meilleur.

Chacun est le metteur en scène de son propre devenir. Cela peut aller vers beaucoup de créativité et de générosité, comme vers la destructivité de soi ou des autres. Pourquoi telle sorte d’échec dans le principe du plaisir, comme dirait Freud? D’où vient cette pulsion à ne pas vouloir notre bien? La neurobiologie dit d’ailleurs quelque chose à ce sujet…

P. M.: Oui. D’abord se rappeler que le cerveau se met en place par des gènes à travers un programme préétabli. Une grande partie des maladies psychiatriques, notons-le, sont dues à des troubles de ce système. Notre cerveau est beaucoup sensible à l’expérience que chez les animaux. Reste qu’il y a donc des mécanismes biologiques à la base de notre liberté humaine. F. A.: Ce qui est vécu et ce que le sujet crée s’inscrit en nous. Cela modifie donc ce qui était. C’est pourquoi nous disons que nous n’utilisons jamais deux fois le même cerveau. En quelque sorte, nous sommes biologiquement déterminés pour devenir uniques et libres. Nous sommes déterminés pour ne pas l’être. Prenons l’exemple de l’addiction. En quoi votre collaboration est-elle utile à la compréhension d’un tel phénomène?

P. M.: D’abord cela illustre un point important de notre modèle: un état du corps associé à des représentations, à des images. Des études cliniques montrent que si vous présentez un objet pour vous

et moi neutre, par exemple une cabine téléphonique, à des personnes en rémission de consommation de stupéfiants, celui-ci active chez elles un bouleversement corporel. Peut-être parce que la cabine servait à appeler le dealer. L’addiction montre la force du lien entre représentation et état du corps. Notre idée est que ce modèle est présent dans la vie de tous les jours, suscitant du plaisir et du déplaisir. Tous deux sont liés. Quand on prend des substances addictives, on active des systèmes de récompense. En même temps, sont activés des circuits neuronaux associés au stress et à une forme de déplaisir. Avec un même stimulus vous activez à la fois plaisir et déplaisir. Les gens ont tendance à répéter, ce que les psychanalystes appellent la compulsion de répétition, des comportements qui amènent au déplaisir: on dépense trop, on mange trop, etc. Notre idée, c’est que la construction dans l’inconscient qui pousse la personne à agir contre son bonheur contient les mêmes mécanismes que chez le toxicomane qui consomme sa drogue. F. A.: Quand on met en marche un système de plaisir, on actionne parallèlement un système de déplaisir. Dans nos hypothèses, il s’agit peut-être même d’un lien biologique, comme si la machine était mal fabriquée. Aujourd’hui les neurosciences sont présentes partout...

P. M.: C’est vrai que beaucoup de domaines attendent des réponses dans la


Nouveau chez

Migros

Les classiques britanniques pour la saison BBQ

HP est en vente à votre Migros

| No 15, 10 AVRIL 2012 |

Migros Magazine |

32 | compréhension du cerveau. Il me semble qu’il faut chercher à poursuivre cette réflexion: comprendre en quoi le cerveau détermine ce que nous sommes et reste en même temps déterminé par notre individualité. Mais il faut également rester modestes. F. A.: Il y a un risque, dans cette fascination, de penser que l’état amoureux par exemple ne serait explicable que par les propriétés qui permettent l’amour. Quoi qu’il en soit, nous ne sommes pas le maître de notre propre maison psychique. Une partie de nous-mêmes nous demeure cachée, certaines motivations entrent en jeu à notre insu. Comme disait un cycliste célèbre, nous faisons des choses «à l’insu de notre plein gré», en ce que Freud appelait l’inconscient. P. M.: Oui parce que les traces de mémoire qui s’associent forment de nouvelles associations qui ne sont plus en lien direct avec l’expérience initiale. On crée une discontinuité. Je pense que la neurobiologie peut aider à comprendre cet autre mode de fonctionnement du cerveau qui correspond à l’inconscient, et qui est d’ailleurs sans doute beaucoup plus déterminant dans nos comportements que ce que l’on pense faire consciemment. Sauf que l’on ignore encore la fonction de ces traces cérébrales?

P. M.: On sait que l’inscription d’une expérience ne se fait pas dans une seule synapse, soit le contact entre deux neurones, mais dans un ensemble qui se modifie. Et notre cerveau n’est pas un appareil photo, puisque même dans l’inscription de l’expérience existe déjà une part de subjectivité. F. A.: Et l’association de différentes traces permet en quelque sorte de se libérer un peu de l’expérience vécue, en allant vers de nouvelles traces. C’est sur cette possible discontinuité que s’ap-

«Une partie de nous-mêmes nous demeure cachée» François Ansermet

puie l’effet dynamique de la parole dans le travail psychanalytique, où l’on met en jeu la possibilité pour la trace de se réorienter, et donc pour nous de se libérer par exemple d’un traumatisme vécu. P. M.: Que fait-on finalement dans une psychanalyse: on se remémore et on réactive des souvenirs et la capacité clinique du thérapeute est d’arriver à faire quelque chose de ces traces en aidant la personne à leur donner un autre destin. Du coup neurosciences et psychanalyse s’apportent mutuellement…

P. M.: Paradoxalement, les avancées des neurosciences permettent de rappeler l’unicité de chaque cerveau, et empêchent les thérapeutes de trop se focaliser sur un enchaînement automatique de causes et d’effets. F. A.: Oui, cela permet de passer d’une logique de la cause à une logique de la réponse: chacun peut créer sa propre réponse. Il y a une place pour la réponse. Si je vois un enfant, cliniquement, au lieu de considérer toutes les causes qui l’on amené dans cet état, je peux me demander quelles solutions il est en train d’inventer. Entretien: Pierre Léderrey Photos: Thierry Parel

François Ansermet et Pierre Magistretti ont coécrit «A chacun son cerveau» et «Les Enigmes du plaisir» (Odile Jacob). Tous deux ont créé, fin septembre 2010 à Genève, la Fondation Agalma, destinée à donner un espace au dialogue entre leurs deux disciplines. www.agalma.ch


Publireportage

Ce qui compte c’est le bilan énergétique Déjà 37 % de la population helvétique souffrent d’obésité. Les raisons: notre alimentation est trop abon­ dante, trop grasse et trop riche en glucides. De plus, nous ne bougeons pas assez. Les lipides, les glucides et les protéines four­ nissent au corps humain l’énergie dont il a besoin. La prise ou la perte de poids dépend uniquement de l’équation de l’équilibre éner­ gétique, c’est­à­dire du rapport entre l’ab­ sorption d’énergie et la dépense d’énergie. C’est ce qu’on appelle le bilan énergétique. Bilan énergétique positif Nous consommons en moyenne 2750 kilo­ calories par jour; nos besoins énergétiques sont toutefois souvent nettement inférieurs. A la longue, ceci conduit à un bilan énergé­ tique positif – lequel se traduit par une prise de poids.

Surabondance Dans l’histoire de l’humanité, jamais une telle surabondance d’aliments n’a été observée. Les étals des grands distributeurs croulent sous des délices du monde entier. Outre les aliments non traités, nous trou­ vons également toujours plus de plats cuisi­ nés. Difficile de résister à ces tentations généralement conditionnées dans des em­ ballages aux couleurs et promesses alléchan­ tes. Mais ces aliments possèdent bien sou­ vent une valeur énergétique élevée pour un faible volume et parasitent ainsi notre sen­ sation de faim et de satiété. Il n’est donc pas étonnant que notre alimen­ tation soit trop abondante, trop grasse et trop riche en glucides. Manque d’activité Si nous ne modifions pas nos habitudes ali­ mentaires, seule la pratique d’une activité physique suffisante peut finalement contri­ buer à ce que notre bilan énergétique soit équilibré. Au travail toutefois, nous sommes plutôt assis. A la maison, les appareils et les machines nous facilitent la tâche. Et durant nos loisirs nous préférons nous relaxer. Bien que les Suisses soient plus sportifs que les habitants d’autres pays, leurs activités phy­ siques n’arrivent toutefois pas à compenser l’excédent d’énergie. Un programme performant pour contrôler le poids à long terme Une alimentation saine et une activité phy­ sique suffisante sont indispensables pour contrôler durablement le poids. Les disposi­ tifs médicaux à base de plantes contribuent efficacement à réduire les apports en lipides et glucides et à diminuer les apports alimen­ taires.

Biomed AG, Überlandstrasse 199, 8600 Dübendorf

Trois pour un Trois stratégies, un seul et même but: réduire durable­ ment l’apport calorique. Réduire les apports nutrition­ nels en lipides et glucides est une possibilité; maîtriser l’appétit et les comportements alimentaires compulsifs en est une autre. Maintenant, pour la première fois, il existe des solutions naturelles et complètes pour pré­ venir et traiter individuellement la surcharge pondérale.

Liposinol­Biomed™ Réduit l’absorption des calories provenant des grais­ ses alimentaires. Il contient un complexe naturel breveté à base de fibres végétales qui enveloppe les graisses alimentaires ingérées dont 27 % sont élimi­ nées tout à fait naturellement.

Carbosinol­Biomed™ Réduit l’absorption des calories provenant des glu­ cides. Il contient un complexe glycoprotéinique végétal qui empêche la division des glucides sous forme d’amidon en molécules de sucre dans l’in­ testin grêle et permet ainsi d’éliminer jusqu’à deux tiers des glucides complexes naturellement.

Appecal­Biomed™ Freine l’appétit et contribue à maîtriser les com­ portements alimentaires. Son complexe de fibres végétales solubles dans l’eau gonfle dans l’estomac et provoque ainsi une agréable sensation de satiété. Il retarde simultanément la vidange de l’estomac et prolonge la sensation de satiété.

Disponible dans les pharmacies et les drogueries www.LiposinolBiomed.ch


INFOS MIGROS 34 |

|

COOPÉRATIVES

Envie de devenir coopérateur Migros? Devenir membre d’une société coopérative Migros ne coûte rien et présente de nombreux avantages. Les coopérateurs ont un droit de vote et peuvent se prononcer sur les comptes annuels de leur région, par exemple. En Suisse romande, ils reçoivent de

plus chaque semaine «Migros Magazine». Peut devenir coopérateur toute personne de plus de 18 ans. Informations complémentaires: www.migros.ch/cooperateurs

| No 15, 10 AVRIL 2012 |

SÉRIE

Année des coopératives de l’ONU «Migros Magazine» consacre une série de douze articles sur le thème des coopératives. Il s’agit de montrer différents aspects de cette forme juridique qui possède un ancrage historique dans notre pays. Ce quatrième volet s’intéresse à la structure de Migros en dix coopératives régionales.

Migros ou le reflet de la Suisse

Le distributeur est le miroir de notre pays. En effet, il est formé de dix sociétés coopératives enracinées dans ses différentes régions. Cette diversité constitue un précieux atout pour Migros.

V

ue de l’extérieur, une entreprise forte de nombreux collaborateurs et réalisant un chiffre d’affaires substantiel passe vite pour tentaculaire. On appelle ainsi volontiers Migros le «géant orange». Pourtant, le grand distributeur ne se dresse pas avec arrogance dans le paysage. A dire vrai, Migros est en réalité formée de dix sociétés coopératives régionales réunies à l’enseigne de la Fédération des coopératives Migros (FCM). Un coup d’œil sur la carte ci-contre souligne les grandes différences entre les membres de cette fédération, que ce soit au niveau de la zone d’activité, du nombre de collaborateurs ou du chiffre d’affaires. Chacune de ces sociétés évolue ainsi dans un environnement qui lui est propre. Il est donc ici possible de dresser un parallèle avec les cantons suisses – et pas uniquement parce que les dix sociétés coopératives possèdent toutes une grande autonomie. Chacune d’elles possède de ce fait sa propre direction et ses propres spécialistes en marketing, à qui il revient, notamment, de déterminer l’assortiment des magasins selon les

besoins de la clientèle locale. Certaines spécialités ne se trouvent ainsi que dans les rayons des magasins d’une zone déterminée. Il en va ainsi des cardons épineux genevois AOC de Migros Genève ou du Rheintaler Ribelmais, une semoule issue d’une ancienne variété de maïs proposée par Migros Suisse orientale.

MIGROS MAGAZINE |

BÂLE

Chiffre d’affaires net 2011 (en Suisse) en millions de francs: 966 Investissements 2011 en millions de francs: 35,3 Collaborateurs: 3451

NEUCHÂTEL-FRIBOURG

Chiffre d’affaires net 2011 (en Suisse) en millions de francs: 776 Investissements 2011 en millions de francs: 28,5 Collaborateurs: 2637

VAUD

Chiffre d’affaires net 2011 (en Suisse) en millions de francs: 1164 Investissements 2011 en millions de francs: 88 Collaborateurs: 3905

Chaque société coopérative Migros a son identité Les collaborateurs Migros sont à l’écoute des consommateurs des dix sociétés coopératives, et certains clients siègent au comité coopératif de leur société régionale. Ils y font part de leurs désirs à propos de l’assortiment ou dans d’autres domaines, comme l’encouragement à la culture. En effet, chaque «canton Migros» s’engage pour des projets culturels et sociaux. La structure fédéraliste de Migros constitue un atout dans la mesure où chaque société coopérative apporte ses propres spécificités à l’entreprise. «Migros Valais est unique en bien des points. D’une part, notre coopérative épouse parfaitement les frontières du canton, avec pour colonne vertébrale

GENÈVE

Chiffre d’affaires net 2011 (en Suisse) en millions de francs: 1031 Investissements 2011 en millions de francs: 75 Collaborateurs: 4169


|

INFOS MIGROS

Migros Magazine | No 15, 10 AVRIL 2012 |

CoopÉraTiVes | 35

Nombre de membres des dix sociétés coopératives Migros Les «cantons Migros» recoupent parfois plusieurs régions de Suisse. D’où la différence du nombre de membres.

aar

Chiffre d’affaires net 2011 (en Suisse) en millions de francs: 3251 Investissements 2011 en millions de francs: 100,6 Collaborateurs: 11 705

Aar: Suisse orientale: Zurich: Lucerne: Bâle (avec Jura): Vaud: Neuchâtel/Fribourg: Genève: Tessin: Valais:

119 374 118 993 85 803 74 712

176 696 167 604 153 858

313 766

399 546

480 836

zuriCH

Chiffre d’affaires net 2011 (en Suisse) en millions de francs: 2543 Investissements 2011 en millions de francs: 108,2 Collaborateurs: 8753

LuCerne

Chiffre d’affaires net 2011 (en Suisse) en millions de francs: 1331 Investissements 2011 en millions de francs: 45 Collaborateurs: 5653

Les dix sociétés coopératives Migros en un coup d’œil: chacune d’entre elles est un acteur économique important de sa région.

suisse orienTaLe

Tessin

VaLais

Chiffre d’affaires net 2011 (en Suisse) en millions de francs: 505 Investissements 2011 en millions de francs: 57 Collaborateurs: 2204

Chiffre d’affaires net 2011 (en Suisse) en millions de francs: 528 Investissements 2011 en millions de francs: 13 Collaborateurs: 1873

Chiffre d’affaires net 2011 (en Suisse) en millions de francs: 2355 Investissements 2011 en millions de francs: 96,9 Collaborateurs: 9135


INFOS MIGROS 36 |

|

COOPÉRATIVES

| No 15, 10 AVRIL 2012 |

SÉRIE

Année des coopératives de l’ONU

Pourquoi je suis devenu coopérateur Migros

«Les coopératives

Mauro Damiani est employé de poste à Cugnasco-Gerra (TI) «Migros est une entreprise démocratique: ses membres se prononcent par exemple sur les comptes de leur société coopérative. Pour Migros, il n’y a pas que les affaires. Le distributeur encourage la culture et la formation. La coopérative Migros Tessin est une composante de la société tessinoise. En outre, on y trouve des produits de qualité.»

Depuis soixante ans, Jules Kyburz, président de la Fondation Gottlieb et

D

e moussaillon à capitaine d’industrie – c’est ainsi que, d’une manière très sommaire, on peut résumer le parcours professionnel de Jules Kyburz, aujourd’hui âgé de 80 ans. L’Argovien a commencé à travailler à 17 ans en s’engageant à Londres comme auxiliaire sur un pétrolier suédois avec lequel il a navigué pendant sept mois. Une fois de retour au pays, il a fréquenté l’école de commerce afin de réaliser un de ses autres rêves: être engagé à Migros – ce qui est arrivé alors qu’il avait 20 ans. Comme grand admirateur de Gottlieb Duttweiler, le fondateur de Migros, Jules Kyburz tenait en effet absolument à travailler au sein de cette entreprise. En qualité de magasinier à Wetzikon (ZH), il a commencé par décharger des camions et ranger les marchandises sur les rayons. Puis il a poursuivi sa carrière en passant par divers échelons hiérarchiques dans différentes sociétés coopératives. Il a été gérant d’un magasin à Bâle puis responsable du MM Zoug. Dans la société qui s’appelait alors Migros St-Gall, il a été contrôleur de magasin puis chef des ventes. Au début des années 1970, il s’est hissé à la tête de Migros Berne (du nom de la société coopérative de cette époque). En 1984, il a pris ses fonctions de directeur de Migros dont il a marqué le destin pendant huit ans avant d’en devenir le président, en 1992. Une année plus tard, il est entré à la Fondation Gottlieb et Adèle Duttweiler. Comment Jules Kyburz, qui a connu aussi bien les organes des sociétés coopératives régionales que ceux de la Fédération des coopératives Migros, juget-il la segmentation de l’entreprise en dix entités? C’est ce qu’a voulu savoir Migros Magazine.

la vallée du Rhône, explique Max Alter, directeur de Migros Valais. De l’autre, nous avons bénéficié d’un attachement particulier de la part d’Adèle Duttweiler. L’épouse du fondateur était en effet originaire de notre canton.» De son côté, «Migros Tessin est active dans une région qui se sent suisse, mais qui est un peu isolée et est influencée par l’Italie du point de vue culturel, résume Lorenzo Emma, directeur de Migros Tessin. Une situation qui nous porte à avoir des magasins avec un assortiment et un style spécifiques, plus proches de ceux de l’Italie.» La société coopérative Migros Genève, elle, recouvre une zone à forte densité de population qui se caractérise par un mélange des cultures. «Ne serait-ce qu’en raison de la présence de l’ONU, notre clientèle est très cosmopolite, explique Guy Vibourel, directeur de Migros Genève. Notre coopérative ne gère pas seulement le centre commercial de Balexert, le plus grand de Suisse romande, mais aussi six bureaux de change ainsi que des hypermarchés et un centre de loisirs en France voisine.»

Illustration: Konrad Beck, photo: DR

Œuvrer pour le bien de tous et agir sur le long terme Autant les dix sociétés coopératives Migros possèdent leur caractère propre, autant elles adhèrent à la construction en fédération de Migros. Ernst Weber, directeur de Migros Lucerne, le souligne: «La structure coopérative favorise les perspectives à long terme. Ses échéances ne sont pas les mêmes que pour des entreprises revêtant d’autres formes juridiques.» Et Werner Krättli, directeur de Migros Bâle, de conclure: «Migros sert les intérêts communs au lieu de favoriser un petit nombre d’actionnaires et de chercher la maximisation des gains à court terme.» Texte: Michael West

MIGROS MAGAZINE |

Depuis plus de septante ans, Migros revêt la forme d’une société coopérative. Cette forme juridique est-elle encore adaptée aux exigences de notre époque?

Bien sûr. En 1940, lorsque Gottlieb Duttweiler a donné à son entreprise la forme d’une coopérative, il voulait avant tout s’assurer que, dans le futur également, Migros servirait l’intérêt général. Le détaillant devait réussir sous l’angle économique, mais ses gains devaient profiter à l’ensemble des consomma-

De magasinier à président: le parcours de Jules Kyburz est un exemple pour nombre d’employés Migros.

teurs. Ainsi, l’entreprise n’est pas seulement guidée par la maximisation de ses profits, mais aussi par sa responsabilité sociale. Cette idée est plus actuelle que jamais. Il n’empêche: si Migros était une société anonyme, elle serait peut-être encore plus grande et encore plus profitable?

Au contraire! Sous la forme d’une société anonyme, Migros n’aurait jamais atteint la taille qui est la sienne aujourd’hui. En tant que coopérative appartenant à ses clients, l’entreprise bénéficie du soutien de la communauté. C’est la raison pour laquelle elle a pu croître de manière systématique. Elle est devenue le plus grand employeur privé de Suisse. Cette ascension s’est faite avec le concours de la population. Notons aussi qu’une société anonyme ordinaire n’aurait jamais pu s’offrir une institution comme le Pour-cent culturel. Que pensez-vous de la segmentation de Migros en dix coopératives indépendantes?

C’est une des forces de Migros. Gottlieb Duttweiler a organisé son entreprise à


|

inFos Migros

Migros Magazine | No 15, 10 AVRIL 2012 |

|

CoopÉraTiVes | 37

sont des laboratoires d’idées»

Adèle Duttweiler, œuvre au sein de Migros. Il nous explique pourquoi sa structure en dix coopératives régionales est une force. l’image de la Confédération. Les sociétés coopératives régionales correspondent aux cantons, qui sont aussi très indépendants. Jusqu’à maintenant, le système fédéraliste helvétique a fait ses preuves. Cela vaut également pour Migros. Les collaborateurs des coopératives régionales sont à l’écoute directe de leurs clients dont ils peuvent satisfaire au mieux les vœux et les besoins. Comme directeur de Migros, n’auriez-vous pas souhaité une centralisation plus forte?

«Une société anonyme n’aurait jamais pu créer le Pour-cent cultureI.»

Non. Pour moi, il a toujours été clair qu’il valait mieux agir en dix endroits différents qu’en un lieu central. Souvent, les coopératives régionales se sont révélées être des laboratoires d’idées. A maintes

reprises, des projets intelligents ont vu le jour dans une région donnée, avant d’être repris par d’autres coopératives. A quels projets pensez-vous concrètement?

Les exemples abondent, au présent comme dans le passé. La ligne très appréciée de produits De la région issus de l’agriculture locale trouve son origine au sein de la société coopérative Migros Lucerne. Les petits magasins Voi, avec produits frais et un espace bistrot, sont une idée de Migros Aar. Pensez également aux Golfparcs qui ont rendu ce sport populaire en Suisse. Il s’agit d’une success story qui a pris sa source dans la coopérative Migros Lucerne, au Golfparc de Holzhaüsern.

Comment jugez-vous la globalisation croissante de l’économie? L’ancrage régional a-t-il véritablement un avenir?

Oui, car il existe aussi de fortes résistances à la globalisation. Les consommateurs apprécient les entreprises bien implantées dans le terreau régional. Ils affectionnent les produits frais provenant du champ voisin. Dans certains villages ou dans certains quartiers, on assiste à un retour des petits magasins. On peut d’ailleurs le vérifier au sein de Migros, où les Migrolino compacts remportent un vif succès. Leur nombre ne va-t-il pas bientôt passer de cent septante à deux cent cinquante? Entretien: Michael West Photo: Paolo Dutto

Publicité

30% DE RÉDUCTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 10. AU 23.4. 2012 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES PRODUITS STEWI

89.60

au lieu de 128.–

Libelle

138.60 au lieu de 198.–

Lady Compact

Séchoir parapluie 50 m • Seulement 175 cm de longueur (fermé) • Mât central télescopique • Cordage protégé par des clapets en aluminium • Ouverture facile grâce à la cordelette d’élévation à hauteur des mains • Hauteur réglable

62.30

au lieu de 89.–

Sèche-linge • 20 m de longueur de séchage (10 cordes à 1,5 m) • Hauteur réglable de 110 à 175 cm (sans palier) • Repliable en une mince baguette • À pied en croix • Également utilisable comme pare-soleil

Combi Maxi

Sèche-linge • 14,4 m de longueur d’étendage avec 8 barres de linges • Extensible de 90 à 160 cm • 57 x 97 cm

Disponibles dans les plus grands magasins Migros

Stewi est en vente à votre Migros


en magasin 38 |

|

bio

| No 15, 10 avril 2012 |

Le soleil bio de Sicile

Trois à quatre fois l’an, les citrons bio sont récoltés au sud de l’Italie. Migros connaît chaque producteur et s’approvisionne directement auprès de coopératives. Une fois en Suisse, les agrumes sont contrôlés pour garantir l’authenticité du label Bio.

A

ucune autre région d’Italie n’est aussi marquée par la culture des agrumes (clémentine, orange, pamplemousse et citron) que la Sicile. Au Moyen Age déjà, la mention «Agrume de Sicile» garantissait une saveur incomparable et assurait à l’île une source sûre d’importants revenus. En Sicile, le citron est à la fois un aliment et un remède très prisé. On le dit ainsi capable de conjurer de nombreux maux. Au point que certains Siciliens ne partent jamais en vacances sans emporter des citrons dans leurs bagages. La coopérative Ragazzi exporte des agrumes bio vers la Suisse. Les citrons de Gaetano Campisi, un des producteurs, poussent dans la région de Syracuse. «Nous produisons «Nous produisons de de façon biodynamique façon biodynamique depuis environ cinq depuis environ ans. Nous sommes convaincus d’avoir cinq ans.» de bonnes chances de nous imposer sur le marché grâce à ce produit respectueux de l’environnement. Beaucoup de consommateurs utilisent également le zeste et privilégient donc les citrons bio.» Contrairement à la culture traditionnelle du citron, le processus biologique renonce à l’utilisation d’engrais chimiques et d’insecticides. «Nous avons recours à des engrais naturels et aux insectes auxiliaires, qui éliminent

les ravageurs sans nuire à l’environnement.» Et pour que ces principes soient respectés, les producteurs font l’objet – sur place – de contrôles par des organisations indépendantes. Celles-ci examinent non seulement les cultures, mais toutes les étapes allant de l’exploitation à la société de conditionnement et garantissent ainsi que les fruits bio tiennent bien toutes leurs promesses.

Des citrons de qualité pour un plus bienvenu en cuisine A leur arrivée en Suisse, les agrumes sont ensuite pesés, testés et emballés. Et comme ils sont réunis par lots de trois pièces de 150 grammes (au minimum chacune), ils ne peuvent pas être mélangés avec les autres citrons. Dernière instance de contrôle, le service qualité de Migros prélève des échantillons et les fait analyser par les Swiss Quality Testing Services pour rechercher d’éventuels résidus de produits phytosanitaires. En 2011, les agrumes bio n’ont fait l’objet d’aucun retour. Le goût des citrons n’est jamais le même. Ceux-ci offrent en effet une couleur et une saveur différentes en été et en hiver. Mais qu’ils agrémentent du poulet, de l’agneau ou du poisson, ou qu’ils soient servis en salade, en accompagnement de légumes ou en forme de confiture, ils magnifient toujours la table. Texte: Heidi Bacchilega

migros magazine |


|

EN MAGASIN

Migros Magazine | No 15, 10 AVRIL 2012 |

bio | 39

Contrôle du label Bio Au moins une fois par an, des organisations reconnues par l’Etat sont chargées de contrôler et de certifier les producteurs et les entreprises de transformation bio en Suisse et à l’étranger. A Migros, qui fait l’objet de contrôles au niveau du traitement et de la vente, ces organismes sont: Bio Inspecta, l’Institut pour l’écologie de marché (IMO) et Procert Safety. A l’étranger, cette tâche revient à des organisations accréditées par l’UE telles qu’IMO, Ecocert ou SKAL. De plus, le service qualité interne de Migros procède au prélèvement d’échantillons à l’arrivée des produits. Une partie de

Génération M représente l’engagement de Migros envers les générations à venir. Migros Bio y apporte une contribution précieuse.

Ci-dessus (grande photo): le producteur bio Gaetano Campisi (à g.) discute avec Salvatore Ragazzi, président de la coopérative éponyme. Ci-contre et ci-dessus: le chemin des citrons, des bocages de Sicile directement à Migros. A leur arrivée, les fruits sont contrôlés, pesés et conditionnés par lots de trois. Un jour plus tard, les citrons bio sont déjà proposés à la vente.

Citrons Bio, Italie, le lot de 3, au prix du jour


Joue & gagne!

S R U O C N O C

© Europa-Park Mack KG

e visite d’Oasis pour un et st Ru de k ar ap urop Gagne un voyage à l’E ess prix quotidiens, autre x eu br m no s de n l’u ta fête d’anniversaire ou e sur www.oasisfun.ch gn ga et ue Jo s. el su en hebdomadaires ou m

DES fRUitS, DE l’EaU DE SOURCE Et DU fUN! Oasis est en vente à votre Migros


|

en Magasin

Migros Magazine | No 15, 10 AVRIL 2012 |

Les fromages Höhlengold Cave d’Or – Gruyère, Emmental et Montagne – sont parfaitement mûris et affinés avec beaucoup de soin.

|

FroMage | 41

Dans les règles de l’art

Trois nouveaux fromages, affinés pendant plusieurs mois dans des grottes naturelles en Suisse, séduisent par leurs arômes savoureux. La grande classe.

D

ès qu’on goûte les fromages Höhlengold Cave d’Or, la différence saute, pour ainsi dire, aux papilles. La raison: leurs longues périodes de mûrissement et d’affinage dans des grottes naturelles en Suisse. Trois sortes éminentes se trouvent dès maintenant à Migros: le Gruyère, l’Emmental et le Montagne. Un véritable régal pour les gourmets. Ces fromages sont produits selon la tradition, avec beaucoup de soin, à partir du délicieux lait suisse. Suivant la variété, les spécialités Höhlen-

gold Cave d’Or peuvent passer jusqu’à quatorze mois dans certaines grottes suisses qui, tant au niveau de la température que de l’hygrométrie, offrent des conditions idéales à la fabrication de fromages exceptionnels. Pour un affinage parfait, le maître fromager fait usage de son remarquable savoir-faire et de la patience nécessaire. Relevons encore qu’il faut sortir le fromage du réfrigérateur une demi-heure avant de le consommer pour que ses arômes épicés s’expriment pleinement. Texte: Dora Horvath

! Gruyère Höhlengold Cave d’Or, les 100 g, Fr. 2.60 ! Montagne Höhlengold Cave d’Or, les 100 g, Fr. 2.60 ! Emmental Höhlengold Cave d’Or, les 100 g, Fr. 2.85* * En vente dans les plus grands magasins

Du 10 au 23 avril 2012, multipliez vos points Cumulus par vingt sur tous les fromages Höhlengold Cave d’Or.


72% AIMENT

^

LE GOUT

DE

PEPSI MAX

*

GRATUIT! ESSAIE MAINTENANT ET

GAGNE

FR. 10 000.−! RA I LCITY B E RNE, LUNDI 9.4.2012 RA I LCITY LAUSANNE, MARDI 10.4.2012 RA I LCITY SA INT−GA L L, ME RCRE DI 11.4.2012 RA I LCITY LUCE RNE, JEUDI 12.4.2012 RA I LCITY WINTE RTHOUR, VE NDRE DI 13.4.2012

*Test en aveugle Pepsi MAX, échantillon représentatif n = 200, conduit en octobre 2011 en Suisse (Lausanne et Winterthour) par The Nielsen Company

MAXIMUM TASTE. NO SUGAR. maximum taste • no sugar

Pepsi MAX est en vente à votre Migros


|

en Magasin

Migros Magazine | No 15, 10 AVRIL 2012 |

A l’heure de la pause

La nouvelle spécialité de Créa d’Or porte bien son nom. Baptisée Mandoline, elle se compose de deux biscuits aux amandes tenus ensemble par une délicieuse crème, aussi aux amandes. L’idéal pour agrémenter les moments de détente.

Des biscuits aux amandes raffinés. ! Mandoline Créa dAOr, 110 g, Fr. 3.40

D

es compositeurs aussi inspirés que Vivaldi, Mozart ou encore Beethoven ont tiré des sons ravissants de la mandoline. Aujourd’hui, les pâtissiers de Midor SA lui rendent hommage en lançant Créa d’Or Mandoline, un biscuit dont la forme rappelle cet instrument à cordes. Il est tout simplement succulent avec une tasse de thé, de cappuccino ou de latte macchiato. Il suffit d’ouvrir le paquet nouvellement conçu pour qu’une bonne odeur

d’amande vienne taquiner les narines. Les équipes de Midor SA se sont servies des meilleurs ingrédients pour réaliser cette création raffinée, dans laquelle une crème d’amandes fondante fait tenir ensemble deux biscuits aux amandes croquants en pâte brisée. Pour déguster ces spécialités, accordez-vous une pause en écoutant un peu de musique classique et vous oublierez toutes les tracasseries de la vie quotidienne. Texte: Claudia Schmidt

|

CrÉa D’or | 43


en Magasin 44 |

|

gasTronoMie

| No 15, 10 avril 2012 |

Migros Magazine |

Les restaurants et les take-away Migros se mettent au bio l’idée de privilégier des aliments bio, produits selon les principes du développement durable, commence de plus en plus à faire son chemin dans la restauration. la tendance semble inéluctable: ceux qui mangent souvent dehors essaient en général de se nourrir de la façon la plus responsable possible. Pour répondre à ces attentes, les restaurants et les take-away Migros proposent dès maintenant des mets bio. De délicieux birchers, des petits pains croustillants et des boissons rafraîchissantes seront les premiers articles de ce type disponibles partout. vous trouverez aussi dans de nombreux endroits une sélection de salades de saison bio. l’assortiment sera régulièrement élargi et variera d’un restaurant à l’autre. Ces nouveaux produits bio montrent une nouvelle fois la volonté des restaurants et des take-away Migros de satisfaire tous les goûts: la palette est large, allant des menus équilibrés Delifit au vaste choix de salades et de buffets en passant par les plats chauds et les succulents desserts. Vous reconnaîtrez les articles bio à leur label vert, le même qu’arborent les produits bio Migros vendus en magasin. Publicité

% 10 les ca

Repose-pieds AMALFI Tissu, blanc, capitonné, 65 x 65 x 42 cm

avant 249.– maintenant

225.–

és, p a n a c ui l s su r l e s t s e t l e s f a u t e li napés-

Fauteuil AMALFI Tissu, blanc, capitonné, 76 x 70 x 78 cm

avant 349.– maintenant

315.–

Canapé 2 places CALIFORNIA Tissu nanotechnologique Magu, vert, 182 x 90 x 76 cm Antitache

avant 927.– maintenant

835.–

Canapé-lit SALAMANCA Tissu, beige/anthracite à motifs, 200 x 82 x 65 cm, surface de couchage 80/160 x 200 cm

avant 749.– maintenant

www.micasa.ch

Valable du 3 au 30.4.2012. Disponible dans tous les magasins Micasa et dans la boutique en ligne.

675.–


INCROYABLEMENT INCROYABLE MENT FRAIS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 10.4 AU 16.4.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

M-MALIN aUn must pour les am re: gè lé e in is cu de teurs les petits roulés de ousse concombre à la m us Vo . is fra e ag de from tte ce re la ez er trouv h/ sur www.saison.c les us to et fr/m-malin is fra en bi s nt ingrédie s. ro ig M tre à vo

2.20

au lieu de 2.60

Tous les pains frais bio –.4 0 de moins p. ex. couronne soleil, bio, 360 g

50%

2.10

–.65

Tomates cerise en grappe Espagne/Maroc/ Suisse, la barquette de 500 g

au lieu de 1.30

Concombres Espagne/ Pays-Bas, la pièce

30%

4.55

au lieu de 5.40

Mozzarella Galbani en lot de 3 15% de réduction 3 x 150 g

–.60

au lieu de –.75

Tous les yogourts bio (excepté les yogour ts au lait de brebis) 20% de réduction p. ex. à la fraise, 180 g

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.

13.80

au lieu de 19.80

Beignets de pangasius d'élevage, Viêt-nam, 900 g


LA FRAÎCHEUR DU PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES

33% 3.90

au lieu de 6.20

Fraises Gariguette France, la barquette de 250 g

40% 2.10

Raisin blanc sans pépins Chili/Inde, la barquette de 500 g

1.20

au lieu de 2.–

Raccard tradit ion 1/4 Suisse, préemballé, les 100 g

30% 2.30

au lieu de 3.30

Poires Beurré Bosc Suisse, le kg

3.80

au lieu de 4.80

Salade mixte, bio 20% de réduction 250 g

1.90

5.–

Salade pommée ver te Suisse, la pièce

Madeleines pur beurre l’emballage de 20 pièces, 550 g

7.20

50%

au lieu de 8.90

Asperges blanches Pérou/Allemagne/ Espagne, la bot te de 1 kg

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg

1.90

au lieu de 3.80

Géraniums en pot de 10,5 cm, la plante


MARCHÉ POUR TOUS. MARCHÉ DU 10.4 AU 16.4.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30%

1.15

au lieu de 1.65

Charcuterie M- Classic Suisse, les 100 g

30% 3.65

au lieu de 5.25

Chipolatas, TerraSuisse p. ex. chipolatas au lard, 520 g

30%

2.55

au lieu de 3.20

Filet de sandre à ne pas surgeler, Russie/Kasakhstan, 20% de réduction les 100 g

11.90

au lieu de 14.90

Plateau Asia Snacks Vietnam 20% de réduction l'emballage

9.80

au lieu de 14.–

Cuisses de poulet Optigal épicées Suisse, 4 pièces, le kg

30%

10.90

au lieu de 15.60

Piz zas Margherita ou 4 Stagioni La Piz za en lot de 2 p. ex. pizzas 4 Stagioni, 2 x 420 g

40%

1.10

au lieu de 2.15

Bouilli de bœuf frais, Suisse, les 100 g en libre-service

33% 4.40

au lieu de 6.60

Cervelas, TerraSuisse, 3 x 1 paire Suisse, le multipack

30%

2.–

au lieu de 2.90

Filet de porc, TerraSuisse les 100 g


MÉGAFRAIS ET SU

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1

1.80

au lieu de 2.25

Fromage de montagne des Grisons salé, bio 20% de réduction les 100 g

6.70

au lieu de 8.40

Tablet tes de chocolat Frey en lot de 6 Lait/noisettes ou Lait extrafin 20% de réduction p. ex. Lait/ noiset tes Frey, 6 x 100 g

2.60

au lieu de 3.30

Tous les produits précuits réfrigérés (excepté les articles bio et M-Budget) 20% de réduction p. ex. tresse au beurre M- Classic, 400 g

1.50

au lieu de 1.90

Toutes les boissons Shakeria, 250 ml 20% de réduction p. ex. à la fraise

1.90

au lieu de 2.40

Tout l'assor timent Thai Kitchen 20% de réduction p. ex. lait de noix de coco Thai Kitchen, 250 ml

1.95

au lieu de 2.25

Toutes les pâtes M- Classic à par tir de 2 paquets, –.3 0 de moins l'un p. ex. spaghettis M- Classic, 750 g

8.60

au lieu de 10.80

Tous les cafés Noblesse et Cafino 20% de réduction p. ex. Cafino en sachets, 550 g

1.85

au lieu de 2.20

Toutes les purées de pommes de terre Mifloc 15% de réduction p. ex. purée de pommes de terre Mifloc, 140 g

1.30

au lieu de 1.55

Tous les thés et infusions, bio 15% de réduction p. ex. infusion aux graines de fenouil Klostergarten, bio, 20 sachets


PER MOINS CHER.

10.4 AU 16.4.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

6.–

au lieu de 7.50

Croquettes au four Delicious, 1 kg surgelées 20% de réduction

7.80

au lieu de 10.40

Rivella rouge ou bleu en emballages de 8 x 50 cl 25% de réduction p. ex. Rivella rouge, 8 x 50 cl

40% 2.65

au lieu de 4.45

Tous les gels douche Axe (excepté les emballages multiples) p. ex. Africa, 250 ml Valable jusqu'au 23.4

4.70

au lieu de 5.90

Toutes les glaces M- Classic, 200 0 ml 20% de réduction p. ex. glace à la vanille, 200 0 ml

40% 5.50

au lieu de 6.90

Tout l’assor timent de litières pour chat Fat to 20% de réduction p. ex. Fat to Plus, 10 litres

8.10

au lieu de 13.50

Tous les produits Handymatic Supreme (excepté le sel régénérant), p. ex. pastilles Supreme Power Pearls, 44 pastilles Valable jusqu'au 23.4

50%

–.50

au lieu de 1.–

Toutes les boissons Vit tel p. ex. eau minérale Vit tel, 1,5 litre

13.60 au lieu de 17.–

Megastar en lot de 12 Vanille, Almond ou Cappuccino 20% de réduction p. ex. Megastar Almond, 12 pièces

50%

11.85

au lieu de 23.70

Papier à photocopier Papeteria en lot de 3 A4, blanc, 80 g/m2, FSC, 3 x 500 feuilles


ÉCONOMISEZ FUTÉ. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 10.4 AU 16.4.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

50%

11.90

au lieu de 23.85

Piles Energizer Ult ra+ AA /LR6 en lot de 12 Valable jusqu’au 23.4

74.–

au lieu de 148.–

Rasoir Philips PowerTouch PT736/18 autonomie de l'accu de 40 min, système à 2 lames, lavable, têtes de coupe DualPrecision, avec station de charge, brosse de net toyage et capuchon de protection Valable jusqu'au 23.4

9.90

Chaussettes pour homme, en emballages multiples p. ex. chaussettes de sport en lot de 5 paires

3.70 10.85

au lieu de 14.50

Tout l’assor timent Zoé 25% de réduction p. ex. crème de jour raf fermissante Zoé Revital, 50 ml Valable jusqu'au 23.4

17.80

au lieu de 22.40

Produits de lessive pour le linge fin Yvette en lot de 2 20% de réduction p. ex. Color, 2 x 2 litres

*En vente dans les plus grands magasins Migros.

2.70

au lieu de 3.40

Produits d'hygiène int ime Molfin lfina a en lot de 2 20% de réduction p. ex. protègeslips Bodyform Air, 2 x 36 pièces

33% 3.80

au lieu de 5.70

Lingettes imprégnées Soft en lot de 3 p. ex. Comfort, 3 x 50 pièces

au lieu de 4.20

Tout l’assor timent de soins pour bébé Milet te, à par tir de 2 produits, –.5 0 de moins l'un p. ex. bain pour bébé Milette, 500 ml Valable jusqu’au 23.4

30%

89.60

au lieu de 128.–

Tous les étendoir s à linge Stewi p. ex. Libelle, bleu Valable jusqu’au 23.4


LISTE D’ÉCONOMIES. OFFRES VALABLES DU 10.4 AU 16.4.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK FRUITS & LÉGUMES

Poires Beurré Bosc, le kg 2.30 au lieu de 3.30 30% Raisin blanc sans pépins, la barquette de 500 g 2.10 Tomates cerise en grappe, la barquette de 500 g 2.10 Concombres, la pièce –.65 au lieu de 1.30 50% Carottes, bio, le sachet de 1 kg 2.40 Salade mixte, bio, 250 g 3.80 au lieu de 4.80 20% Pommes Jazz bio, Suisse, le kg 5.60 au lieu de 6.90 Melon Charentais, Maroc, la pièce 4.50 au lieu de 5.60 Fraises Gariguette, France, la barquette de 250 g 3.90 au lieu de 6.20 33% Salade pommée verte, Suisse, la pièce 1.90 Asperges blanches, Pérou / Allemagne / Espagne, la botte de 1 kg 7.20 au lieu de 8.90 Dés d’ananas, l’emballage de 550 g 5.10 au lieu de 7.70 33% Anna’s Best Saladbowls (sauf M-Classic), p.ex. Anna’s Best Saladbowl French, la pièce de 180 g 3.35 au lieu de 4.20 20%

Pour vos achats, détachez ici.

POISSON & VIANDE

Chipolatas, TerraSuisse, p. ex. chipolatas au lard, 520 g 3.65 au lieu de 5.25 30% Charcuterie M-Classic, Suisse, les 100 g 1.15 au lieu de 1.65 30% Filet de porc, TerraSuisse, les 100 g 2.– au lieu de 2.90 30% Cuisses de poulet Optigal épicées, Suisse, 4 pièces, le kg 9.80 au lieu de 14.– 30% Ailes de poulet Optigal épicées, Suisse, 6 pièces, les 100 g 1.15 au lieu de 1.45 20% Beignets de pangasius, 900 g 13.80 au lieu de 19.80 30% Foie de bœuf en tranches, frais, Suisse, les 100 g –.80 au lieu de 1.05 20% Viande hachée mélangée en duopack, fraîche, Suisse, 2 x 500 g 12.50 au lieu de 18.– 30% Bouilli de bœuf, frais, Suisse, les 100 g 1.10 au lieu de 2.15 40% en libre-service Churrasco de veau mariné, à ne pas surgeler, Suisse, les 100 g 1.90 au lieu de 2.40 20% Cervelas, TerraSuisse, 3 x 1 paire, Suisse, le multipack 4.40 au lieu de 6.60 33% Saucisse aux choux vaudoise, Suisse, la pièce de 350 g env., les 100 g 1.05 au lieu de 1.35 20% Gendarmes fumés 3 paires, Suisse, le filet de 300 g 4.– au lieu de 5.10 20% Viande séchée du Valais Fleury, Suisse, la barquette de 100 g env., les 100 g 7.60 au lieu de 9.50 20% Filet de sandre, à ne pas surgeler, Russie/Kasakhstan, les 100 g 2.55 au lieu de 3.20 20% Brochette de crevettes marinée à l’ail, à ne pas surgeler, Vietnam, les 100 g 2.45 au lieu de 3.50 30%

Duo émincé de saumon fumé 5 baies / citron-aneth, Atlantique Nord, le duopack 11.– au lieu de 15.80 30%

PAIN & PRODUITS LAITIERS

Pain toast complet Oliver’s, 280 g 2.10 NOUVEAU ** Tous les pains frais bio –.40 de moins Tous les produits précuits réfrigérés 20% Tous les yogourts bio (excepté les yogourts au lait de brebis) 20% Tous les yogourts Passion, 180 g, p. ex. à la mangue –.85 NOUVEAU ** Fromage de montagne des Grisons salé, bio, les 100 g 1.80 au lieu de 2.25 20% Tous les fromages Cave d’Or, p. ex. Gruyère, les 100 g 2.60 NOUVEAU ** Mozzarella Galbani en lot de 3, 3 x 150 g 4.55 au lieu de 5.40 15% Philadelphia en lot de 2, p. ex. nature, 2 x 200 g 4.60 au lieu de 5.80 20% Toutes les boissons Shakeria, 250 ml, p. ex. à la fraise 1.50 au lieu de 1.90 20% Crème de la Gruyère, Suisse, le gobelet de 250 ml 3.30 au lieu de 4.10 Raccard tradition 1/4, Suisse, préemballé, les 100 g 1.20 au lieu de 2.– 40% Reblochon Jean-Louis, Suisse, la pièce de 160 g 2.45 au lieu de 3.05 Trio de tommes, Suisse, p.ex. 1 x rustique + 1 x Amouron + 1 x Vaudoise, l’emballage de 3 x 100 g 3.95 au lieu de 5.70 30% Fromage fondu aux noix, France, l’emballage de 150 g environ, les 100 g 1.70 au lieu de 2.10

FLEURS & PLANTES

Tulipes, le bouquet de 20 9.50 au lieu de 14.50 Osteospermum, en pot de 10,5 cm 2.– de moins 2.90 au lieu de 4.90 Géraniums, en pot de 10,5 cm 1.90 au lieu de 3.80 50% Bouquet de roses, Max Havelaar, le bouquet de 9 roses 19.80 Begonia elatior*, le pot de 12 cm, 5.90 au lieu de 7.90 25% Géranium de luxe, le pot de 12 cm 6.90 au lieu de 8.50 Calla, le pot de 14 cm 14.80 Suspension fleurie de Fuchsia de la région, la pièce 24.90 au lieu de 29.90

AUTRES ALIMENTS

Tablettes de chocolat Frey en lot de 6 20% Mélange pour gâteau à la framboise, 300 g 5.40 NOUVEAU ** Toutes les pâtes M-Classic, à partir de 2 paquets –.30 de moins l’un Toutes les purées de pommes de terre Mifloc 15%

Röstis en sachet aluminium, bio*, 500 g 2.15 au lieu de 2.55 15% Les fruits secs et les noix, bio, p. ex. amandes entières, 200 g 3.30 au lieu de 3.90 15% Moutarde* ou mayonnaise, bio*, p. ex. mayonnaise, 265 g 2.05 au lieu de 2.45 15% Ketchup Heinz en lot de 2, p. ex. 2 x 700 g 5.25 au lieu de 6.60 20% Tous les thés et infusions bio, p. ex. graines de fenouil Klostergarten, 20 sachets 15% Tous les cafés Noblesse et Cafino 20% Biberlis appenzellois en lot de 6, 6 x 75 g 5.40 au lieu de 7.20 Gaufrettes à l’ananas, 235 g 2.70 NOUVEAU ** Gaufrettes ou Taragona M-Classic en lot de 2, p. ex. gaufrettes, 2 x 150 g 2.40 au lieu de 3.– 20% Rivella rouge ou bleu en emballages de 8 x 50 cl 25% Red Bull Red, Blue ou Silver, p. ex. Red, 250 ml 1.90 NOUVEAU ** Toutes les boissons Vittel 50% Toutes les boissons bio, p. ex. Ice Tea aux herbes des Alpes, 1 litre 1.20 au lieu de 1.45 15% Gnocchis bio, ou Pasta fresca bio, en lot de 2, p. ex. gnocchis, 2 x 300 g 5.90 au lieu de 7.40 20% Pizzas Margherita ou 4 Stagioni La Pizza en lot de 2 30% Tous les jus frais bio, p. ex. jus d’orange, 75 cl 2.80 au lieu de 3.55 20% Palak Paneer, Dal Makhani ou Chana Masala Jaipur, p. ex. Palak Paneer Jaipur, 250 g 4.50 NOUVEAU ** Baba Ganoush Al Fez, 160 g 4.90 NOUVEAU ** Tout l’assortiment Thai Kitchen 20% Crème glacée Crème d’or Leckerli de Bâle, 200 ml 3.50 NOUVEAU ** Megastar en lot de 12, Vanille, Almond ou Cappuccino 20% Toutes les glaces M-Classic, 2000 ml 20% Crème d’or Fraise ou Amarena, 1000 ml 9.80 NOUVEAU ** Glaces Lilibiggs Hugo, l’emballage de 8, 560 ml 6.50 NOUVEAU ** Croquettes au four Delicious, 1 kg, surgelées 6.– au lieu de 7.50 20% Tous les riz secs* et quinoas*, bio, p. ex. riz complet Natura, bio, 1 kg 1.95 au lieu de 2.35 15% Madeleines pur beurre, l’emballage de 20 pièces, 550 g 5.– Tortillas - Wraps, p.ex. pouletavocat, l’emballage de 165 g 3.75 au lieu de 5.– 25% Plateau Asia Snacks, Vietnam, l’emballage 11.90 au lieu de 14.90 20%

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg **Valable jusqu’au 23.4 Vous trouverez plus d’informations sur les prix, les produits et les réductions sur les étiquettes des articles dans cet encart.

Panini «micro-ondable»*, p.ex. jambon, la pièce de 275 g, 5.– au lieu de 6.30 20% Cornatur, p.ex. escalope bio légumes pommes de terre, la pièce de 180 g 3.10 au lieu de 3.90 20%

NON-ALIMENTAIRE

Tout l’assortiment de litières pour chat Fatto 20% Tous les aliments bio pour chat* –.90 au lieu de 1.10 15% Produits de lessive pour le linge fin Yvette en lot de 2, p. ex. Color, 2 x 2 litres 17.80 au lieu de 22.40 20% Tous les produits Handymatic Supreme (excepté le sel régénérant) 40% Diffuseur de parfum automatique Golden Vanilla Migros Fresh, en recharge, 30 ml 4.90 NOUVEAU ** Systèmes de rasage et rasoirs jetables I am men, p. ex. système de rasage KAI 8.90 NOUVEAU ** Tous les gels douche Axe (excepté les emballages multiples) 40% ** Produits Arad, p. ex. sels de bain, 500 g 4.90 NOUVEAU ** Tout l’assortiment Zoé, p. ex. crème de jour raffermissante Zoé Revital, 50 ml 10.85 au lieu de 14.50 25% ** Tout l’assortiment de soins pour bébé Milette, à partir de 2 produits –.50 de moins l’un ** Tous les produits Pantene Pro-V (excepté les emballages multiples), p. ex. shampooing Repair & Care, 250 ml 4.70 NOUVEAU ** Produits capillaires Nivea en emballages multiples, p. ex. shampooing Intense Repair, 3 pour 2, 3 x 250 ml 8.80 au lieu de 13.20 Produits d’hygiène intime Molfina en lot de 2, p. ex. protège-slips Bodyform Air, 2 x 36 pièces 2.70 au lieu de 3.40 20% Lingettes imprégnées Soft en lot de 3, p. ex. Comfort, 3 x 50 pièces 3.80 au lieu de 5.70 33% Tous les étendoirs à linge Stewi, p. ex. Libelle, bleu 89.60 au lieu de 128.– 30% ** Piles Energizer Ultra+ AA/LR6 en lot de 12 11.90 au lieu de 23.85 50% ** Rasoir Philips PowerTouch PT736/18 74.– au lieu de 148.– 50% ** Papier à photocopier Papeteria en lot de 3 50% Slips midi ou maxi pour femme, le lot de 4, p. ex. slips midi 9.90 Chaussettes pour homme, en emballages multiples, p. ex. chaussettes de sport en lot de 5 paires 9.90 Semelles en bambou et en noix de coco, pointures doubles 36/37–44/45 5.80 NOUVEAU **


NOUVEAU DANS VOTRE MIGROS. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 10.4 AU 23.4.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 2.70

Gaufrettes à l'ananas «Summer Edit ion» délicates gaufrettes avec un fourrage à l'ananas 235 g

NOUVEAU 4.50 Palak Paneer, Dal Makhani ou Chana Masala Jaipur plats préparés indiens, p. ex. Palak Paneer Jaipur (épinards au fromage frais), 250 g

NOUVEAU 4.90 Diffuseur de parfum automat ique Golden Vanilla Migros Fresh, en recharge 30 ml

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 5.40

Mélange pour gâtea u à la framboise «Special Edition» un plaisir léger et fruité, idéal pour l'été, préparation simple et rapide (moule inclus), 300 g

NOUVEAU 6.50

Glaces Lilibiggs Hugo, l'emballage de 8 560 ml

NOUVEAU 5.80 Semelles en bambou et en noix de coco pointures doubles 36/37 - 44/45

20x

NOUVEAU 1.90 Red Bull Red, Blue ou Silver «Special Edit ion» p. ex. Red Bull Red, 250 ml

NOUVEAU 2.10 Pain toast complet Oliver’s 280 g

NOUVEAU 4.90

Baba Ganoush Al Fez dip d’aubergines grillées, 160 g

POINTS


|

EN MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | No 15, 10 AVRIL 2012 |

|

DE NOTRE ASSORTIMENT | 53

Au bon goût de baies Kids Multivitamin Actilife est un complément alimentaire destiné aux enfants à partir de 3 ans. Deux cuillerées quotidiennes fournissent douze vitamines et quatre sels minéraux. Kids Multivitamin Actilife, 290 g, Fr. 9.40*

Et fondent les kilos… Vous aimeriez perdre quelques kilos superflus? C’est possible à condition de privilégier une alimentation équilibrée et pauvre en matière grasse. Vous obtiendrez des résultats encore meilleurs en complétant ce régime avec les comprimés Fat Blocker Fit Control. Ils contiennent un complexe de fibres végétales à base de figuier de Barbarie, qui se lie aux graisses dans l’estomac, les empêchant ainsi d’être digérées. Fat Blocker Fit Control, 30 comprimés, Fr. 16.80*

*En vente dans les plus grands magasins

*En vente dans les plus grands magasins

Publicité

Coussin pour bain de soleil SUMA

% 0 2 me

100 % dralon, enduit de téflon, rayé beige et vert, 185 x 58 cm Hydrofuge et antisaleté (bain de soleil non compris)

avant 149.– maintenant

120.–

r ins pou SUVI s s u o c s l es A et sur tou e jardin SUM ub l e s d Coussin d’assise SUMA 100 % dralon, enduit de téflon, diverses couleurs, 45 x 45 cm Hydrofuge et antisaleté

avant 22.90

Coussin d’assise SUVI 100 1 % coton, enduit de téflon, jaune, bleu et à carreaux, 45 x 45 cm b Hydrofuge et antisaleté H

avant 10.90 a m maintenant

8.70

Coussin à dossier bas SUVI 100 % coton, enduit de téflon, jaune, bleu et à carreaux, 100 x 50 cm Hydrofuge et antisaleté

avant 27.90 maintenant

micasa.ch

22.30

Offre valable du 3 au 23.4.2012 dans tous les magasins Micasa, Do it + Garden Migros et Migros ainsi que dans la boutique en ligne Micasa.

maintenant

18.30


50% DE RÉDUCTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 10.4.2012 AU 23.4.2012 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Energizer soutient le projet UNICEF Energie Solaire pour 250 écoles en Mauritanie et permet à de nombreux enfants d’aller à l’école. www.energizer.eu/ch/unicef

50%

11.90 au lieu de 23.85

Plus d’énergie,* moins de déchets**

Energizer soutient

Les piles usagées doivent être rapportées au point de vente !

p. ex. piles alcalines Energizer Ult ra+ AA ou AA A en lot de 12

www.unicef.ch *versus Energizer Classic, valable pour Energizer Ultra Plus, Energizer High Tech, Energizer Ultimate Lithium. **utiliser moins de piles, générer moins de déchets.

Energizer est en vente à votre Migros


|

MIGROS MAGAZINE | No 15, 10 avril 2012 |

EN MAGASIN

|

PLANTES MÉDITERRANÉENNES | 55

Les plantes méditerranéennes ont besoin de la lumière et de la chaleur solaires. En forme de remerciement, elles grandissent et développent de magnifiques fleurs. ! Fuchsias, différentes formes et tailles* ! Laurier rose, 14 et 17 cm* ! Palmier nain, 25 cm* ! Dipladénia espalier, 17 cm* ! Reines-marguerites, différentes tailles* ! Petit olivier, 16 cm*

*Toutes les plantes, tant qu’elles existent en stock, sont disponibles dans certains magasins Migros à des prix saisonniers.

L

es plantes méditerranéennes ne craignent pas le soleil et ne dépérissent pas immédiatement en cas de sécheresse. Sous nos latitudes, les lauriers roses, les agrumes, les palmiers nains, les bougainvillées, les reinesmarguerites, les fuchsias et autres plantes originaires de l’espace méditerranéen s’adaptent très bien à une culture en pots sur les terrasses orientées au sud. Elles ont besoin de chaleur et de soleil mais, le plus souvent, un minimum d’eau leur suffit pour croître de façon spectaculaire. Que vous les installiez sur un balcon exposé au sud ou sur une terrasse protégée du vent, les plantes méditerranéennes résistent parfaitement même au soleil brûlant de midi. Mais il convient de leur laisser suffisamment de temps pour s’acclimater à leur nouvel environnement, surtout si elles ont passé l’hiver dans la véranda ou à la cave. Placez-les dans un premier temps à un endroit relativement peu ensoleillé et arrosez-les régulièrement. La terre doit être bien poreuse et légèrement sableuse. La taille des pots dépend de la variété et de la taille souhaitée. Plus le pot est grand, plus la croissance des plantes est vive. Texte: Jacqueline Jane Can

On dirait le Sud…

Les plantes méditerranéennes en pot se réveillent à cette période de l’année et se propagent sur la terrasse du toit, sur le balcon ou dans le jardin.


Vous trouverez dès maintenant, dans votre magasin pour lâ&#x20AC;&#x2122;entretien et


20x POINTS

NOUVEAUTÉ EN VENTE DÈS MAINTENANT DANS VOTRE MAGASIN MIGROS!

20x points Cumulus sur tout l’assortiment Schwarzkopf & Syoss de soins et de styling des cheveux. Valable du 10.4. au 23.4.2012

Migros, plus de 40 nouveaux produits Schwarzkopf et Syoss le styling de vos cheveux. Schwarzkopf et Syoss sont en vente à votre Migros


cuisine de saison 58 |

|

claude Jabès

| No 15, 10 AVRIL 2012 |

L’homme des allégories gourmandes

Il saupoudre ses plats de néologismes et de joie. Utilise le verbe comme exhausteur de goût. Claude Jabès, phénomène aux fourneaux et ancien chroniqueur de «L’Hebdo», édite enfin ses meilleures recettes. Dont l’incontournable lotte à la culutte!

U

n appartement à deux pas du Léman, avec le bruit des vagues qui ressassent quasiment sous la fenêtre. Beaucoup de plantes, une collection de pierres précieuses, un attraperêves, un vieux cor de chasse, plusieurs bouddhas ventrus qui exultent sur une commode. Et surtout une cuisine exiguë mais truffée de pots à épices, digne de la cabane de Merlin. Voilà le décor hétéroclite et chaleureux, qui entoure l’homme aux nombreuses vies. Claude Jabès, la soixantaine exaltée et le regard aussi bleu qu’un plongeon dans

la Méditerranée, multiplie les casquettes avec l’aisance d’un jongleur italien. Aussi gourmand que fin latiniste, grand épicurien devant l’Eternel, c’est lui qui a tenu pendant cinq ans la chronique gastronomique de L’Hebdo, de 1997 à 2002, éclaboussant les lecteurs de ses textes déjantés. Ce n’est qu’aujourd’hui, dix ans plus tard, qu’il a accepté de se laisser convaincre par ses amis de rééditer sa prose. Soit 214 recettes qu’il a fallu trier, sélectionner, voire actualiser – «les références à l’affaire Clinton, je les ai mises à la sauce DSK» – pour n’en garder que

goûts et dÉgoûts

Secrets de cuisine ■ Pour vous, la cuisine c’est… Ma passion première, mon expression artistique à moi. C’est un art combinatoire comme la musique ou la peinture! ■ Quel est votre plat favori? Le cabri à la tessinoise, avec sa cuisson en deux temps et sa marinade romarin et purée d’anchois. ■ Que ne mangeriez-vous pour rien au monde?

Le boudin, les huîtres et le foie gras. ■ Qu’avez-vous toujours en réserve? De l’ail, des oignons et des citrons. ■ Avec qui aimeriez-vous partager un repas? En d’autres temps, j’aurais répondu Brigitte Bardot… Mais là, je dirais Pierre Dac. Cet humoriste reste un maître à écrire pour moi. J’aurais vraiment adoré partager ma table avec lui!

Migros Magazine |


|

Migros Magazine | No 15, 10 AVRIL 2012 |

CuISINE dE SAISON claude Jabès | 59

Claude Jabès aime jouer avec les goûts et les mots. La lotte à la culutte? Un titre de recette inspiré d’un tournoi de lutte à la culotte.


OFFRE VALABLE DU 10. 4 AU 23. 4. 2012

20x POINTS

Höh l e n go ld Cave d’Or

TTE, E EN GRO G A IN F F ’A L GALÉ. GOÛT INÉ N ’U D E G GA

TE GER NA

E

AG

MO

MO

IS

EIFT

14

D ’ A F FI N

HÖHLENGEREIFT MIT TRADITIONSREICHEM SAVOIR-FAIRE AFFINAGE EN GROTTE SELON UN SAVOIR-FAIRE TRADITIONNEL

KRÄFTIG, AROMATISCH / CORSÉ, AROMATIQUE

2.60

Fromage Höhlengold p. ex. Gruyère, les 100 g

MGB www.migros.ch W

L’AFFINAGE EN GROTTE, GAGE D’UN GOÛT INÉGALÉ.


|

Migros Magazine | No 15, 10 AVRIL 2012 |

cuisine de saison

|

claude Jabès | 61

cinquante-deux par ouvrage, «celles qui m’ont fait rigoler». Le premier volume de ses Allégories gourmandes est sorti en décembre dernier, 1600 exemplaires vendus, et le deuxième tome débarque fraîchement dans les bacs. «Je ne voulais pas faire un livre de cuisine classique. Je trouve qu’ils ne sont pas marrants. J’ai cherché une autre façon d’écrire, assez explicite, mais qui mette de la joie. Disons que c’est un livre de littérature gourmande.» Pas de photos, mais des illustrations suggestives, comme des traits de fusain décalés que ne renieraient pas Plonk & Replonk. On retrouve le propos exubérant, la plume rabelaisienne, trempée dans l’encrier de Pierre Desproges, l’art de manier avec jubilation la contrepèterie. Claude Jabès mitonne autant qu’il philosophe, soucieux de marier intimement la belle et la bonne langue. On le soupçonnerait presque de proposer des recettes pour le seul plaisir d’un titre. «C’est arrivé deux fois, avec La lotte à la culutte, inspirée d’un tournoi de lutte à la culotte. Et avec Basilic Instinct, où j’ai dû improviser un plat de pâtes aux courgettes pour honorer ce jeu de mots.» On s’en doute. L’inspiration lui vient de toutes parts. «Il y a de l’invention, de l’adaptation et même du plagiat dans mes recettes.» D’une nuit d’insomnie à se promener dans le frigo, il a imaginé une mousse de Ragusa au mascarpone. Imbibé de caipirinhia, il a conçu une inédite recette de courge aux crevettes. D’un trou d’air en avion, qui bouscula son plateau repas, poussant à l’accolade son entrée et son dessert, est née sa voluptueuse salade de choux aux kiwis. La diététique? Il fait la sourde oreille. «Je pars de l’hypothèse audacieuse que tout ce que j’aime me fait du bien. Je me fie au feu vert de mon corps. Mais ça doit venir du cœur pas du mental.»

«Disons que c’est un livre de littérature gourmande»

Jusqu’à l’âge de 3 ans en egypte De son enfance au Caire, il ne garde presque rien, juste le souvenir des descentes à la cave lors des bombardements du canal de Suez. A 3 ans, sa famille débarque à Lausanne, nouvelle vie. Mais Claude Jabès, fils unique, n’est pas encore un fin gourmet. «J’étais un affreux gamin. J’ai été puni et puni, parce que je

«Il y a de l’invention, de l’adaptation et même du plagiat dans mes recettes.»


Nicola Spirig d‘Europe Double championne d‘Euro ope de triathlon en 2009 et 201 2010 0

Cadeaux de remerciement GRATUITS* Collectionnez vos tickets de caisse ! 1 FRANC = 1 POINT

150

115 70 * Les carnets de collecte et les conditions de participation sont disponibles sur notre site Internet www.pg.com. Sous réserve de modification des cadeaux. Chaque 1,00 CHF de valeur d‘achat pour un produit participant donne droit à 1 point (la valeur totale de tous les tickets de caisse étant déterminante). Tout recours juridique est exclu. Le paiement en espèces n‘est pas possible. ** Rasoirs, épilateurs, Satin Brush.

**

Les marques P&G sont en vente à votre Migros


|

CUISINE DE SAISON

MIGROS MAGAZINE | No 15, 10 AVRIL 2012 |

ne finissais pas mon assiette. Je passais des heures à la regarder jusqu’au dernier grain de riz.» Le souvenir des cures d’huile de foie de morue escortées d’une demi-orange lui arrache aujourd’hui encore des grimaces. Mais ce qui aurait pu devenir un traumatisme a viré en passion débordante. A 14 ans, lors du divorce de ses parents, c’est lui qui commence à «faire copuler les légumes» dans la casserole. Il songe alors à s’inscrire à l’école hôtelière. «Mais ma mère voulait que je fasse docteur. J’ai fini à l’uni, en HEC, pour lui faire plaisir.» Ce qui lui vaut désormais son titre le plus sérieux: consultant en optimisation des stratégies de communication pour de grandes entreprises.

|

CLAUDE JABÈS | 63

Lotte à la culutte et riz boule dingue

Une recette de Claude Jabès

cettes D’autres re bès de Claude Ja er rg a ch lé à té

La cuisine comme fil rouge Qu’importe. L’homme, même cravaté, n’a pas vraiment quitté les fourneaux, puisqu’il cuisine pour les amis, anime avec truculence des anniversaires, des mariages et des events. Continue de préparer son beurre clarifié lui-même, «parce qu’il se conserve mieux et prend un agréable goût de noisette». Est capable de filer en Provence pour le seul bonheur d’une gousse d’ail, cultive son piment antillais sur le balcon, dont il tire purée, Tabasco et autres émulsions volcaniques. Avec un tel succès qu’il les vend désormais au marché en petits pots assaisonnés. Au milieu de toutes ces occupations, il trouve encore le temps d’exercer une activité de guérisseur avec sa compagne, «on est les créateurs de sa propre vie», et de méditer entre deux bols tibétains. Infatigable? Non, mais définitivement amoureux de la vie des papilles qu’il s’amuse à chambouler, en préparant déjà le troisième volume de sa saga culinaire. Texte: Patricia Brambilla Photos: Loan Nguyen

PLAT PRINCIPAL POUR 4 À 6 PERSONNES 600 g de filets de poisson, p. ex. lotte, cabillaud ou baudroie 20 g de gingembre 1 oignon nouveau 20 à 24 tranches de lard à griller 1 cs d’huile ½ cc de sel 2 cs de sauce soja 2 cs de vin blanc 1 cs de vermouth, en vente dans les épiceries fines 1 cs de vinaigre, p. ex. vinaigre de riz Riz au citron: 1 citron, 5 dl d’eau, sel 25 g de beurre 1 bâton de cannelle 3 feuilles de laurier ½ cc de coriandre moulue ½ cc de curcuma 300 g de riz basmati

PRÉPARATION 1) Préchauffer le four à 200 °C. Tailler les filets de poisson en 12 médaillons. Couper le gingembre et l’oignon nouveau en bâtonnets de la taille d’une allumette. Disposer les tranches de lard deux par deux en croix, déposer un médaillon de poisson sur chacune d’elles. Poser un peu de gingembre et d’oignon sur le poisson et envelopper le tout de lard. Déposer les papillotes dans un plat à gratin. Faire une sauce en mélangeant le reste des ingrédients et la verser sur les papillotes. Faire cuire 15-20 min au four. 2) Pour le riz, presser le citron. Porter l’eau à ébullition, saler. Chauffer le beurre, y faire revenir les épices. Ajouter le riz et faire brièvement revenir le tout. Mouiller avec l’eau bouillante salée. Laisser mijoter env. 20 min à couvert. Avant de servir, affiner de beurre et de jus de citron. 3) Arroser les papillotes de leur jus de cuisson et les servir avec le riz au citron.

Conseil: Claude Jabès remplace l’oignon nouveau usuel par de petits oignons nouveaux en vente dans les épiceries asiatiques. Préparation: 30 min; cuisson au four: 15–20 min Valeur nutritive Par personne, env. 58 g de protéines, 45 g de lipides, 61 g de glucides, 3750 kJ / 890 kcal

Dès maintenant dans votre kiosque favori pour Fr. 4.90 ou par abonnement sur www.saison.ch Douze numéros pour seulement Fr. 39.-


Nous promettons à Nuyen de réduire de 10 % la charge environnementale globale des emballages des 250 produits les plus vendus d’ici 2013. Les emballages doivent non seulement être résistants, mais doivent également être les plus écologiques possible. Pour réduire son impact sur l’environnement, Migros entend miser davantage sur des matériaux recyclés et écologiques et supprimer les éléments superflus de ses emballages d’ici à 2013. Nous nous engageons pour la génération de demain en faisant cette promesse et d’autres promesses concrètes relatives à la santé, à la consommation, aux collaborateurs, à l’environnement et à la société.

Faites-nous part de votre promesse sur generation-m.ch


|

VOTRE RÉGION

MIGROS MAGAZINE | 15, 10 AVRIL 2012 |

MIGROS NEUCHÂTEL-FRIBOURG | 65

NEWS

Dégustation de rhubarbe La rhubarbe fait partie des produits typiques du Seeland, du Vully principalement. Les plus grands consommateurs de Suisse de rhubarbe se trouvent dans ce même espace territorial: nous, Neuchâtelois et Fribourgeois! Utilisée et cuisinée comme un fruit elle est cependant un légume qui s’apprête de bien des manières, encore faut-il savoir

comment! Connue pour sa saveur très acide, elle se marie parfaitement avec une bonne dose de sucre. Elle ne se mange quasiment jamais crue, mais peut être dégustée en gâteau, en compote, en coulis, tout comme en mousse, en crumble ou alors en confiture fraise-rhubarbe. Marin Centre, le 13 et 14 avril 2012

C’est parti pour la première étape!

La 27e édition du BCN Tour du Canton de Neuchâtel débute le 25 avril à Cornaux.

Le BCN Tour: une autre façon de découvrir le magnifique canton de Neuchâtel.

Photo: www.shutterstock.com

L

e coup d’envoi de la 1re étape du 27e BCN Tour du canton sera donné le mercredi 25 avril à 19 heures au centre sportif de Cornaux. Couvet, Les Ponts-de-Martel, Colombier,La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel accueilleront également le BCN Tour grâce notamment à l’engagement des sociétés locales qui organisent une cantine permettant de se restaurer et favorisant les contacts entre participants et supporters. Le BCN Tour encourage les participants à utiliser le covoiturage. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire sur le site prévu à cet effet pour chaque étape. Les amoureux de la course à pied

ou du walking participent avec enthousiasme à une ou plusieurs étapes. Il est encore possible de s’inscrire sur place au départ de la 1re étape pour six étapes,trois étapes ou une seule étape.

Une nouvelle catégorie «couple» Plusieurs nouveautés pour le BCN Tour 2012 dont: une catégorie «couple», des meneurs de voile, l’installation de douches mobiles performantes à l’arrivée, un balisage spécial pour les enfants et le téléchargement gratuit des photos des étapes.Migros est sponsor «ravitaillement» et offre aux participants des

eaux minérales au poste intermédiaire et à l’arrivée, ainsi que du thé froid et des bâtons de céréales Farmer. Ryffel Running by SportXX Migros s’associe pour la première fois à cet événement en tant que Sponsor Or. 2011 fut une année record avec 13 685 personnes classées sur les six étapes et 4405 qui ont participé à l’une ou l’autre étape! Faire le Tour, c’est découvrir le canton de Neuchâtel avec ses lieux si différents les uns des autres qu’une seule envie subsiste: y retourner pour en apprécier la beauté! Texte: MMO Photo: Robin Nyfeler


|

VOTRE RÉGION

MIGROS MAGAZINE | No 15, 10 AVRIL 2012 |

|

MIGROS NEUCHÂTEL-FRIBOURG | 67

Le ballet workout emprunte des figures au ballet classique.

Le football freestyle, un exercice créatif avec un ballon.

L

a grâce du cygne et l’athlétisme du chat sauvage: ce sont les deux objectifs du ballet workout, qui d’une part emprunte au ballet classique ses séquences de mouvements et d’autre part constitue un véritable entraînement (la définition même du mot workout) sportif, pour développer la condition physique, la mobilité, l’endurance, l’équilibre, la posture, la force – et une musculature harmonieuse. Une séance débute par un échauffement style ballet,accélère le rythme avec des chorégraphies simples mais efficaces

Athlétiques mais esthétiques

Le ballet workout et le football freestyle, deux sports urbains où l’on peut se dépenser tout en apprenant l’harmonie des mouvements. et se conclut sur du stretching dynamique. Tonicité, sueur, élégance et plaisir! Le cours est dispensé par un professeur de danse ou fitness.

Coordination, concentration et confiance en soi Excellent pour la coordination, la concentration – et la confiance en soi: le football freestyle peut très vite faire son petit effet avec des premiers enchaînements de gestes simples et épatants, à la portée de chacun.Les débutants (de tous âges) s’orienteront peu à peu vers ce

qu’ils préfèrent: le ballon au pied, le jeu dans les mains comme les basketteurs, ou la chorégraphie, urbaine et dynamique.Les plus assidus pourront se préparer à des démonstrations et des compétitions. Créatif et ludique, le football freestyle peut donc se concevoir comme un vrai sport et en même temps comme un exercice libre et sain dans lequel chacun progresse à son rythme vers l’exigence, sans jamais perdre de vue le plaisir du jeu. Texte: Lili Marchand Photos: Stéphane Gerber / Kost

Toutes les zumbas

Danser en galbant son corps, en renforçant sa musculature et son système cardio-vasculaire: c’est la zumba, une fête fitness sur des airs latinos! La zumba toning, pimentée d’éléments de musculation (toning), utilise les sticks (haltères) pour un effet encore plus intéressant. La zumbatomic pour enfants de 4 à 7 ans, bonne pour la coordination, fait bouger en s’amusant. Le cours zumba in the circuit, rapide et efficace, propose en 30 minutes une série complète d’exercices.

Adresses des Ecoles-clubs: Neuchâtel: rue du Musée 3, 2001 Neuchâtel, tél. 058 568 83 50. Fribourg: rue Hans-Fries 4, 1700 Fribourg, tél. 058 568 82 75. La Chaux-de-Fonds: rue Jaquet-Droz 12, 2300 La Chaux-de-Fonds, tél. 058 568 84 00. Bulle: rue de Toula 20, 1630 Bulle, tél. 058 568 83 25. Cours au Val-de-Travers: tél. 058 568 84 75. Cours au Val-de-Ruz: tél. 058 568 84 75. Internet: www.ecole-club.ch


|

Votre rÉgion

Migros Magazine | No 15, 10 avril 2012 |

|

Migros neucHÂtel-fribourg | 69

La valse des jambons

Sébastien Beuret, boucher à Migros, nous guide dans le dédale du rayon charcuterie où l’offre s’est considérablement enrichie ces dernières années.

O

riginaire de Haute-Saône, Sébastien Beuret a rejoint le Haut-Doubs pour apprendre la technique du fumage. Il est aujourd’hui boucher à Migros Hôpital, à Neuchâtel. Pourquoi une telle variété de jambons?

Pour satisfaire toutes les envies! Cru, cuit, fumé ou rôti, nous avons des spécialités de nombreuses régions, ou encore des préparations pauvres en sel, en graisse ou sans lactose pour ceux qui suivent un régime spécifique.

Quel rôle joue la provenance du produit?

Tout est une question de terroir et de savoir-faire. Les techniques de salage et de séchage sont différentes d’une région à l’autre. L’altitude et le taux d’humidité dans l’air influencent également le goût de la viande. Et la race des cochons?

Le jambon ibérique,par exemple, est produit en Espagne avec des porcs Pata negra. Ceux-ci sont élevés en liberté et se nourrissent de glands sous les chênes-lièges.

Cela confère à leur chair un arôme délicat de noisette. Comme le fromage, le jambon est-il affiné durant plusieurs mois?

Le jambon de Parme est séché durant vingt-quatre mois, parfois jusqu’à trente-six mois.Plus il est affiné, plus son goût est corsé. Et le jambon de votre enfance?

Un jambon fumé à l’os et bouilli entier dans une marmite. Tout simplement délicieux! Propos recueillis par: Pauline Seiterle

Photos: Pierre-William Henry

Originaire de Haute-Saône, Sébastien Beuret a rejoint le Haut-Doubs pour apprendre la technique du fumage. Il est aujourd’hui boucher à Migros Hôpital, à Neuchâtel.

Simplement bon

Un mariage parfait

Sébastien Beuret prépare des saltimboccas avec du jambon cru et des tranches de porc – mais c’est aussi délicieux avec de la volaille! il vous suffit d’emballer la viande avec le jambon et de sceller les rouleaux avec un pic en bois. vous n’avez plus qu’à rissoler les saltimboccas dans un peu d’huile d’olive. Pour cette recette, le boucher vous conseille un jambon de Parme qui donnera du caractère à votre plat.

le jambon cuit se marie délicieusement avec la légère amertume de l’endive. Enveloppez les bourgeons blanchis avec de bonnes tranches de jambon de campagne – Sébastien Beuret vous conseille le Jambon Gourmet de Terra Suisse. Glissez les petits paquets dans un plat, recouvrez de béchamel, parsemez de gruyère râpé et enfournez! Simple et juste savoureux.

Toute dernière touche avant de déguster ces endives au jambon: de la béchamel, du gruyère et au four!


TOUS LES PRODUITS ZOÉ. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 10.4 AU 23.4.2012

18.65

au lieu de 24.90

Soin de jour Zoé Effect PhytoCELLTec Vitis Vinifera Advanced, IP 15 25 % de réduction 50 ml

13.85

au lieu de 18.50

Crème anticellulite Zoé Slim-it! 25 % de réduction 200 ml

11.60

au lieu de 15.50

Crème raffermissante contour des yeux Zoé Revital 25 % de réduction 15 ml

12.35 au lieu de 16.50

Soin de jour anti-âge Zoé UltraSensitive, IP 15, avec hyaluron 25 % de réduction 50 ml

12.35

au lieu de 16.50

Gel-crème de jour léger Zoé HydraProtect 25 % de réduction 50 ml

MGB www.migros.ch W

25% DE RÉDUCTION.


|

Migros Magazine | No 15, 10 AVRIL 2012 |

au quotidien escapade | 71

Quand l’art contemporain guide nos pas

Marcher d’un pas léger, en musardant entre printemps et œuvres d’art. qui dit mieux? C’est l’invitation lancée par le Sentier des sculptures à ependes (FR).

L

e village d’Ependes, à 8 kilomètres de Fribourg, était connu autrefois pour sa sorcière. Mais il y a une autre bonne raison d’aller y flâner aujourd’hui: son sentier des sculptures. Initiée en 2008 par Michel Riedo, enseignant et sculpteur du cru, «pour amener l’art vers les gens et les confronter à des œuvres contemporaines», la démarche a de quoi séduire. Ce sont donc trente-six sculptures qui égaient le parcours, d’ailleurs en constante extension, vitrine vivante pour les artistes fribourgeois et d’ailleurs, ainsi que pour les élèves de l’école primaire d’Ependes qui ont réalisé quelques-unes des œuvres. Tout le monde peut-il exposer? «Si c’est quelque chose d’intéressant, on accepte. Mais on ne prend pas les champignons à la tronçonneuse! Il faut qu’il y ait quand même un peu de recherche. Et aussi que l’œuvre résiste aux intempéries», explique le concepteur du projet.

Un choc des mondes au départ de la balade

Cette fleur de pissenlit géante est l’œuvre de l’artiste vaudois Jimmy.

Pour démarrer la balade, mieux vaut partir du centre du village, sur le grand parking à côté du supermarché. Choc des mondes. Quatre œuvres sont à cueillir entre le ballet des voitures et des caddies. A ne pas rater, sous les conifères, la spirale de rouille dans son cercle d’or de Hans Schöpfer, prêtre et sculpteur lucernois, qui dit l’émerveillement, la force solaire, le renouveau de la vie. Un coup d’œil au nain malicieux de Plonk&Replonk – à vous de le trouver!– et il ne vous reste plus qu’à mettre vos pas dans les traces jaunes de l’AVEAM (signalétique de l’association A voir et à marcher). Remonter la grand-rue et bifurquer sur la rue d’Amont. On croit apercevoir l’emplacement d’une benne à ordures, mais c’est une œuvre magistrale qui vous attend. Celle d’Urs Ernst, Keinheit, alignée de personnages en tubes rouillés, petits soldats immobiles, dont un seul


NOUVEAU!

20x

POINTS

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 10.4 AU 23.4.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Le système de rasage parfait pour une pea u masculine lisse et Le premier rasoir I am soignée: men Kai permet, grâce à sa tête pivotante flex un rasage de très près. ible, Les lames extra résista ntes traitées au titane que des bandes traitan ainsi tes à l’aloé véra et à la vitamine E glissent san sur la peau et offrent une s effort sensation de confor t iné galée. Le nouveau sys de rasage dispose de tème rechanges à 3 ou 5 lam es. Egalement dispon forme de rasoir jetable ible sous .

NOUVEAU NOUVEAU

5.90

Rasoir jetable double lame I am men, 10 pièces Avec tête pivotante flexible.

4.90

Rasoir jetable triple lame I am men, 4 pièces Avec tête pivotante flexible.

NOUVEAU NOUVEAU

NOUVEAU

8.90

5.40

Rasoir I am men KAI Avec tête pivotante flexible et deux lames de rechange.

Rechange à 3 lames I am men, 4 pièces Des lames extra résistantes traitées au titane.

9.40

Rechange à 5 lames I am men, 4 pièces Des lames extra résistantes traitées au titane.


|

au quotidien

Migros Magazine | No 15, 10 avril 2012 |

|

escapade | 73

Trente-six sculptures, toutes très différentes les unes des autres, égaient le parcours.

se détache pour pointer du doigt l’infini. Une œuvre dans un style futuriste italien, à la géométrie parfaite, lançant son message à la volée. Et c’est là toute la force de ce parcours: faire surgir des œuvres dans le décor du quotidien, entre un massif d’hortensias et une borne électrique, avec la campagne en arrièreplan et les chats qui musardent dans les champs.

des œuvres qui surgissent avec la force de l’inattendu Très vite, on se surprend à chercher les sculptures, à les attendre, à les guetter. Alternatives aux piscines, prés carrés et autres potagers du monde fonctionnel, les œuvres surgissent avec la force de l’inattendu, de l’insolite, de l’essentiel. Comme ce point d’orgue de la balade, quand on descend un petit escalier longeant un quartier de villas. Soudain s’élève un étrange clocheton. Puis un deuxième. Formant une porte toujours ouverte sur l’échappée du paysage, les brumes blanches du Kaiseregg et de la Haute-Singine au loin. Comme deux campaniles vénitiens, Jardin, de Flaviano Salzani, est une fenêtre, une lucarne qui ouvre sur le magnifique, l’évasion campagnarde, l’horizon oublié. Oui, toutes ces sculptures sont aussi là pour ça: inviter le promeneur à regar-

der autrement, recadrer le regard des distraits et des pressés, en redistribuant l’espace alentour, en faisant ralentir le pas. Les œuvres sont des pauses, des respirations dans le temps de l’utilitaire. Un petit détour amène au deuxième point d’orgue de la balade. Devant une immense ferme de 1837, avec sa poya, son jardin de muscaris, les arrosoirs alanguis à côté d’une fontaine de pierre, se dresse soudain un immense pissenlit. Tige de rouille et aigrettes levées contre le ciel, l’œuvre de Jimmy est d’une force époustouflante. Parce que la fleur qui s’essaime, géante et fragile à la fois, contient tout: la légèreté, le renouveau, la fin toujours proche. «J’ai eu un coup de cœur et j’ai craqué. Je l’ai achetée pour mon anniversaire. Elle est belle

à contre-jour, avec les montagnes derrière. En hiver, la neige se prend dans les tiges et forme des pompons», raconte l’heureuse propriétaire des lieux.

un sentier bucolique pour rejoindre la grand-route Il faut ensuite revenir sur ses pas, descendre un sentier bucolique entre talus et haies de thuyas, glaner encore quelques surprises et rejoindre la grandroute. Remonter en direction de l’église, où se nichent deux œuvres de Michel Riedo, Fertilité et Memoriam, marbre noir contre marbre blanc, amour et mort en écho. Au carrefour, prendre ensuite la petite route qui passe devant l’école, et rejoindre un lotissement de villas sur le chemin de la Pudressa. C’est là que se

Carnet de route Itinéraire: Boucle libre à travers le village d’Ependes (Fr), en suivant les traces de pas peintes en jaune, signées avEaM. Durée: Environ 1 h 30, en prenant le

temps de contempler les trente-six sculptures. Pour s’y rendre: ! En voiture: autoroute a12, lausanne-Fribourg. Prendre la sortie n° 5, rossens et suivre la direction Farvagny,

puis Corpataux, arconciel et Ependes. Grand parking à 50 mètres de l’église, au centre du village. ! En train: la ligne de bus TPF 233 relie Fribourg à Ependes. infos sur www.tpf.ch


Maintenant

tzteJ

399.– Avant

890.–

Commandes en façade

55%

Maintenant

tzteJ

169.– Avant

299.–

Puissance 1800 W

40%

Machine à café automatique ECAM 23.210.W

Broyeur conique silencieux et réglable sur 13 niveaux, système cappuccino, programme de détartrage et de rinçage automatique, dimensions (h x l x p): 33,8 x 23,8 x 43 cm / 7173.763

Disponibles en option: détartrant DeLonghi 500 ml, Fr. 19.90 / 7173.707

Les offres sont valables du 10.4 au 16.4.2012 ou jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les melectronics et les plus grands magasins Migros. FCM

Sous réserve d’erreurs et de fautes d’impression.

Aspirateur UltraSilencer Classic Silence ZCS2000W

Silencieux (72 dB), puissance d’aspiration réglable en continu, micro-filtre, câble 9 m, embout commutable pour sols / 7171.409 Disponibles en option: sacs à poussière s-bag E-201B, Fr. 8.90 / 7171.212


|

AU QUOTIDIEN

MIGROS MAGAZINE | No 15, 10 AVRIL 2012 |

trouve la dernière salve. A ne ’autres Découvrez d es pas manquer: sentiers d La question du sculptures sculpteur lausannois Jacques Basler, véritable tourment de ferraille, et les étonnantes créations de Véronique Chuard. Gousses végétales, embarcations aériennes ou voiles renversées, les créations en acier soudé et polyester coloré sont de véritables sourires en apesanteur et valent à elles seules le détour. Pour terminer le parcours, un ange goguenard et dodu, aux ailes noires et nœud papillon, semble attendre le visiteur en regardant sa montre. Un temps pour tout, céramique de Mathilda Raboud, est une joviale façon de rappeler l’heure au visiteur. Et d’en prendre congé. Texte: Patricia Brambilla Photos: Pierre-Yves Massot / arkive.ch

Infos sur www.aveam.ch

|

ESCAPADE | 75

A découvrir lors d’une promenade… En 3D: un éléphant en marche, une femme fatale, des météorites… Verbier (VS) a désormais son Parc de sculptures, situé entre les Ruinettes et la Chaux. On y monte en télécabine et on redescend à pied par un sentier de 3 km émaillé d’œuvres contemporaines. Infos sur www.3-dfoundation.com Tout en bois: dans la forêt du Gibloux (FR), à Sorens, un chemin d’environ 3 km jalonné de 140 sculptures bûcheronnes invite le promeneur à marcher en souriant. Nains, écureuils, armaillis, les surprises à la tronçonneuse amuseront petits et grands au coin du bois. Infos sur www.gruyere-nature.ch

Sentier Tinguely: le site du Bois des Brigands à Thierrens (FR) inaugure cette année un sentier artistique, en clin d’œil à Jean Tinguely. Artistes confirmés et en herbe y exposeront leurs créations du 1er mai au 30 septembre. Infos sur www.tinguely2012.ch Bois d’art: de Lamboing (BE) jusqu’à l’auberge de montagne, la Bergerie du Haut, à MontSujet, un chemin de randonnée (4,4 km) propose de marier nature époustouflante et œuvres d’art, toutes réalisées par les élèves de l’Ecole de sculpture sur bois de Brienz. Davantage d’infos sur www.jurabernois.ch

Totems de la forêt: à La Sagne, près du Locle (NE), un seul homme, Georges-André Favre, a fait sortir du bois une centaine de figures, sirène, couple enlacé, hippocampe, hibou. Ses œuvres sont toutes visibles sur le Sentier des statues, au départ du terrain de foot de La Sagne. Infos sur www.sentierdesstatues.ch Après-ski: William Besse, le descendeur grand vainqueur du Lauberhorn en 1994, a troqué ses skis contre la tronçonneuse. Et trace désormais ses courbes dans l’épicéa. Son bestiaire accompagne le promeneur le long du bisse de Verbier (VS). Infos sur www.william-besse.ch

Publicité

ACTION

OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 10.4 AU 16. 4. 2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUTES LES BOISSONS RIVELLA EN EMBALLAGE DE 8 x 50 cl (6+2 GRATUIT)

7.80de 10.40 au lieu

Rivella 8 x 50 cl Rouge, Bleu

La Suisse fête les 60 ans de Rivella.

Rivella est en vente à votre Migros


Au quOTIDIEN 76 |

|

pSyChOlOGIE

| No 15, 10 avril 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

Comme des hérissons en hiver

Humeur changeante, altération du raisonnement, émotions excessives: les personnalités dites borderline souffrent un calvaire souvent mal compris

U

n personnage hors normes, un peu borderline, comme il en existe peu à Genève.» C’est ainsi qu’un po­ liticien haut en couleur, récemment dé­ cédé, fut salué dans la presse par l’un de ses amis. On comprend tout ce que ce terme anglo­saxon de «borderline» peut avoir d’ambigu et de passe­par­ tout. Même en psychiatrie où le TPB (trouble de la personnalité borderline) n’est guère étudié que depuis une tren­ taine d’années et se voit souvent mal compris. Tout en générant une souf­ france «banalisée ou condamnée, voire punie par l’entourage», notent le pro­ fesseur Bernard Granger et la psycho­ logue Doria Karaklic, auteurs d’un livre sur la question. Des proches assez facilement tentés de voir en effet dans les manifestations d’impulsivité et d’instabilité chronique des personnalités borderline les ba­ En chiffres nales conséquences ! 2 à 3% de la population d’un «mauvais ca­ générale souffre de trouble ractère» ou d’«un de la personnalité borderline. manque de volon­ ! 60 à 70% des «borderlines» té». feront une (ou plusieurs) tentative En gros, il y a TPB de suicide durant leur vie. lorsque les réactions ! 8 à 10% des «borderlines» émotionnelles, les «réussiront» leur mort provoquée. comportements ! 30% à 40% des suicides et attitudes habi­ comptabilisés sont commis tuelles d’un indivi­ par des malades ayant un trouble du deviennent du­ de la personnalité. rablement «inadap­ tés». Des troubles de caractère «sou­ Source: AAPEL (Association d’aide vent qualitative­ aux personnes avec ment les mêmes» un «état limite»)

que chez les «individus normaux», mais «amplifiés». Ainsi, par rapport à l’impulsivité oc­ casionnelle de tout un chacun, celle du borderline sera «excessive, fréquente, autodestructrice».

une importante perturbation des émotions Le TPB peut conduire à des attitudes de mise en danger «telles que des rapports sexuels non protégés avec des inconnus, des abus des substances, des dépenses inconsidérées» ou encore des auto­ mutilations. Avec, en sus, l’angoisse constante d’être rejeté ou quitté par le partenaire ou les proches, ainsi que des «sentiments de vide et de désespoir». Bref, la perturbation émotionnelle du borderline se manifeste «par son inca­ pacité à avoir des sentiments nuancés à l’égard d’une personne ou d’une situa­ tion». Pas facile à vivre, on l’a dit, pour un entourage dont le comportement peut pourtant avoir une influence décisive et positive, à condition d’être approprié: «Si les proches doivent rester calmes et ne pas exprimer de façon trop visible leurs émotions, ils doivent aussi ne pas tolérer certaines attitudes du patient, comme les colères, les menaces, les coups, les injures.» Sans pour autant l’«affronter de front, ni poser d’ulti­ matum à tout bout de champ». D’autant moins facile, explique de son côté le très médiatique psycho­ logue Christophe André, que vis­à­vis de leurs proches, les borderlines expri­ ment «des demandes envahissantes d’être aimés et assistés, qu’ils alternent

«Les proches ne doivent pas tolérer certaines attitudes» Dora Karalic, psychologue et Bernard Granger, psychiatre

avec des fuites brutales quand l’intimité devient trop menaçante pour eux.»

une difficulté à gérer la distance C’est ainsi qu’un sobriquet leur serait venu dans les milieux psychiatriques: «des hérissons en hiver». «Ils ont envie de se rapprocher de l’autre pour se ré­ chauffer, mais s’ils se rapprochent trop près, ils se piquent. Quant aux causes du TPB, relèvent Granger et Karaklic, elles sont sans doute «multiples». Génétiques, sociales, psy­


|

au quotidien

Migros Magazine | No 15, 10 avril 2012 |

|

psychologie | 77

Entre 2 à 3% de la population, souffre de trouble de la personnalité borderline.

La traque des neuf indices Pour qu’un diagnostic de TPB puisse être établi, on admet que le patient doit présenter au moins cinq des neuf critères énumérés par le manuel DSM IV de l’Association américaine de psychiatrie. 1. Efforts effrénés pour éviter les abandons réels ou imaginés. 2. Mode de relations interpersonnelles instables et intenses caractérisées par l’alternance entre les positions extrêmes d’idéalisation excessive et de dévalorisation. 3. Perturbation de l’identité: instabilité marquée et persistante de l’image ou de la notion de soi.

chologiques, biologiques. Avec mention particulière à «des antécédents d’abus sexuels». Le TPB fut aussi soupçonné d’être un mal féminin (70% des consultations). On peut penser qu’en réalité, les hommes consultent moins. Ou, selon la vieille plaisanterie, qu’ils se trouvent déjà tous en prison.

«ils ont besoin d’un certain degré de dépendance» Les troubles de la personnalité borderline d’autre part se rencontrent essentiellement dans les sociétés industrialisées. Granger et Karaklic ont leur petite idée: l’individualisme, la faiblesse et la précarité des liens sociaux dans les pays développés fragiliseraient «les individus vulnérables, dont les sujets borderline qui ont besoin d’un certain degré de dépendance affective pour pouvoir fonctionner de façon optimale». Même

s’ils peuvent sembler d’une constance et d’une régularité décourageantes, les troubles borderline se soignent et même plutôt bien si l’on en croit Granger et Karaklic. Au moyen, principalement, d’une «psychothérapie adaptée», et à condition qu’elle dure suffisamment longtemps: «Environ deux ans.» Reste que la vie du borderline se résume souvent à un gros paquet de souffrances, comme le montrent les nombreux témoignages recueillis par Granger et Karaklic. De souffrances et d’incertitude absolue: «Je ne sais pas qui je suis. Je suis complètement contradictoire: un jour je veux une chose; le lendemain, autre chose. Je ne sais pas ce que je veux ni où je vais dans ma vie.» Texte: Laurent Nicolet Photo: Getty Images

A lire: Pr Bernard Granger, Daria Karaklic: «Les Borderlines». Odile Jacob,

4. impulsivité dans au moins deux domaines potentiellement dommageables pour le sujet (p. ex. dépenses, sexualité, toxicomanie, conduite automobile dangereuse, crises de boulimie). 5. répétition de comportements, de gestes ou de menaces suicidaires, ou d’automutilations. 6. instabilité affective due à une réactivité marquée de l’humeur (p. ex. dysphorie épisodique intense, irritabilité ou anxiété durant habituellement quelques heures et rarement plus de quelques jours). 7. Sentiments chroniques de vide. 8. Colères intenses et inappropriées ou difficulté à contrôler sa colère (p. ex. fréquentes manifestations de mauvaise humeur, colère constante ou bagarres répétées). 9. Survenue transitoire dans des situations de stress d’une idéation persécutoire ou de symptômes dissociatifs sévères.


avec

Sonja Grimm Sanshiro Denis Alber Jacky Lagger

Sonja Grimm

Sanshiro

27 et 28 mai 2012

Signal de Bougy Billets/Infos

www.lilibiggs-doremifamille.ch

Denis Alber

Lilibiggs DoReMiFamille Ticket-Line 0900 000 244 (90 centimes par minute/appel, réseau fixe)

Jacky Lagger

Sponsors

Sponsor Titre

Partenaire Média

Production

NOUVEAU PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 10.04. AU 23.04.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Produits de soins corporels avec des minéraux de la Mer Morte. Les produits ARAD ont fait l‘objet d‘un nouveau développement qui a donné naissance à une ligne de soins tout à fait origina­ le; celle­ci s‘appuie sur les connaissances relatives aux bienfaits apportés par les minéraux. Selon le produit, on intègre aux minéraux naturels de la Mer Morte des composants que l‘on trouve dans les plantes à l‘état naturel. Les matières minérales sélectionnées et les substances végétales permettent de produire les crèmes sans agent conservateur. Des analyses dermatologiques ont confirmé la tolérance de l‘épiderme à tous les produits.

NOUVEAU 15.90 Body Butter ARAD soin intensif pour peau sèche, 250 ml

Disponibles dans les plus grand magasins Migros

NOUVEAU 6.50

Crème pour les mains ARAD effet soignant et pro­ tecteur ne graisse pas , 80 ml

20x POINTS

NOUVEAU 4.90 Sel de bain ARAD à base de minéraux g de la Mer Morte, 500

ARAD est en vente à votre Migros


|

AU QUOTIDIEN

MIGROS MAGAZINE | No 15, 10 AVRIL 2012 |

|

SANTÉ | 79

Quand le cœur fait des faux bonds

Notre myocarde n’est pas une horloge neuchâteloise, il a le droit de commettre quelques irrégularités sans qu’on soit au bord de l’infarctus. Souvent bénignes, les palpitations et extrasystoles ont le don d’angoisser.

I

sabelle a l’impression que son cœur trébuche sur un coup et repart à contretemps, celui de Patricia «vrille», quelques secondes, comme s’il ne se rattrapait pas. Des sensations qui font flipper ces deux femmes, la petite quarantaine, qui ont déjà atterri aux urgences, persuadées de friser l’attaque cardiaque. «Les consultations pour des plaintes de palpitations sont en légère augmentation chez les moins de 50 ans, constate

François Mach, professeur responsable du service de cardiologie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Un phénomène parfois lié, selon lui, à la consommation de «toxiques» comme le cannabis ou d’excitants moins illégaux mais pris en trop grande quantité, tels que ceux que l’on trouve dans les boissons énergisantes ou simplement le café et le thé. Palpitations, le terme englobe un ensemble de symptômes désagréables per-

çus par une personne lorsque son cœur bat trop vite, trop lentement ou de manière irrégulière. Les ratés du cœur, extrasystoles en langage médical, sont des coups supplémentaires très rapprochés que le cœur fait entre deux battements, suivis d’une pause. Ils sont bénins dans 90% des cas, chez des personnes saines, relève François Mach. On en a tous, mais certains ne les sentent pas. On parle plus particulièrement d’arythmie quand ces extrasystoles se répètent sur plusieurs


au quotidien 80 |

|

santé

| No 15, 10 avril 2012 |

Migros Magazine |

Le paradoxe des grands sportifs le sport est bon pour la santé, mais pratiqué à haute dose, il peut aussi provoquer des palpitations. «Chez les jeunes patients qui font trop de course à pied, de cyclisme ou d’aviron, leur rythme cardiaque devient tellement lent (35 à 40 pulsations par minute) qu’il favorise para­ doxalement l’apparition d’arythmies bénignes», explique François Mach, lui­même marathonien. «Ces symptômes sont d’autant plus mal supportés chez les sportifs. Mais la plupart du temps, il n’y a rien à faire. Parfois, on peut les traiter avec des médicaments ou une petite intervention qui consiste à introduire un cathéter jusque dans le cœur pour enlever le petit court­circuit qui provoque ces arythmies.»

secondes voire plusieurs minutes. Là encore, ça ne signifie pas que ce soit grave, même si le spécialiste cherchera à exclure d’autres problèmes pour l’affirmer. «Une personne peut avoir 50 000 extrasystoles par jour, soit un battement sur deux, et ne rien risquer du tout tandis que chez d’autres (avec une atteinte cardiaque sous-jacente le plus souvent, comme un infarctus), les extrasystoles peuvent être liées à un mauvais pronostic», complète Etienne Delacrétaz, professeur et spécialiste en cardiologie à la clinique Cecil. «Il faut donc, au départ, savoir si elles se manifestent sur un cœur normal, après examen chez le médecin, électrocardiogramme, échographie cardiaque et éventuellement d’autres tests.» «Si elles surviennent de plus en plus fréquemment ou qu’elles durent de plus

en plus longtemps, ça vaut la peine d’effectuer un monitoring, totalement indolore, non invasif et banal», ajoute François Mach. On pose sur la poitrine un petit appareil qui enregistre l’activité du cœur durant vingt-quatre heures (Holter) ou une semaine (R-Test). Histoire d’attraper ces ratés et de voir desquels il s’agit. Les extrasystoles supra-ventriculaires, donc provenant des oreillettes du cœur, sont toujours bénignes, explique François Mach. Si elles viennent des ventricules, gauche ou droit, c’est plus ennuyeux. «Jusqu’à 5 à 10 par heure, c’est encore considéré comme normal. Au-delà, tous les 3-4 battements, c’està-dire des milliers par jour, le risque c’est qu’elles soient doubles, triples ou qu’elles aboutissent à de la tachycardie ventriculaire. Il faut alors, et c’est possible, la traiter.» Avec des médicaments

Exclure un problème de thyroïde les palpitations peuvent aussi être l’unique symptôme d’un problème qui a plutôt à voir avec la thyroïde. Ou quand cette glande située sous le menton et responsable de la sécrétion d’hormones se met en surrégime. il s’agit généralement de personnes qui ont plutôt chaud et qui perdent du poids bien

qu’elles mangent beaucoup, avec des tremblements et un rythme cardiaque élevé au repos, de 100 pulsations à la minute, selon François Mach. le problème thyroïdien se contrôle facilement avec une prise de sang. le plus souvent lié aux femmes, il est souvent banal, assure le professeur.

Chez les jeunes, le sport à haute dose peut favoriser l’apparition d’arythmies bénignes.

ou une technique qui consiste à entrer un petit cathéter dans le cœur, reproduire la tachycardie et la brûler. Elle ne reviendra plus.

thé, café, tabac et alcool favorisent les extrasystoles Dans le cas d’extrasystoles bénignes, s’il n’y a aucun souci à avoir, il n’y a pas grand-chose à faire non plus. Si ce n’est vivre avec et diminuer sa consommation de thé, de café, de cigarettes ou d’alcool qui favorisent leur survenue. Tout comme le manque de sommeil. Souvent, les extrasystoles bénignes disparaissent d’elles-mêmes, aussi soudainement qu’elles sont arrivées. Toutefois, nombreux sont les patients qui restent inquiets même quand le médecin les a rassurés. Pour preuve, les échanges sur des forums internet liés à la santé. La prise de magnésium peut aider, voire de bêtabloquants qui diminuent la survenue et la durée des ratés. L’activité physique apporte aussi son bénéfice. Une demi-heure de marche rapide (il faut transpirer), trois fois par semaine, suffit à abaisser le rythme cardiaque général, remontant aussi par-là le seuil d’apparition de ces angoissants ratés. Texte: Isabelle Kottelat Illustration et photo: Getty Images / Istockphoto


ACTION OFFRES VALABLES DU 10.4 AU 23.4.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK RÉDUCTION SUR TOUS LES PRODUITS NIVEA HAIR CARE ILLUSTRÉS.

3 pour 2

9.30

au lieu de 10.35

Shampooing en lot de 3 classic care 3 x 250 ml

8.90

au lieu de 13.35

Shampooing en lot de 3 FOR MEN, long repair 3 x 250 ml

3 pour 2

8.80

au lieu de 13.20

Shampooing en lot de 3 intense repair, nutri cashmere, diamond gloss, VITAL, volume sensation, color protect 3 x 250 ml

6.30

6.55

Après-shampooing en lot de 2 intense repair, nutri cashmere, diamond gloss, color protect 2 x 200 ml

Après-shampooing en lot de 2 long repair 2 x 200 ml

au lieu de 8.20

www.NIVEA.ch

au lieu de 7.90

Nivea est en vente à votre Migros


CHF

CHF

49 90

39 90

AS IX FANT R P S E ZD G AG N E

CHF

34 90

/MSTA OK.COM

h c . s r a t s www.m-

FACEBO R U S S TIQUE

Vacances TERROIR ET CULTURE Des vacances autrement www.venthonevousaccueille.ch

Partout à votre secours, jour et nuit!

L’offre de la semaine:

CHF

19 90

Devenez donateur: www.rega.ch

RS.CH

POUR LES FANS DE LA MIGROS

Dans l’urgence, donner les premiers soins www.msf.ch CCP 12-100-2

A der an ent! m m o c tuitem gra

Le magazine

du bien-être et du développement durable

Mars 2012/02

Activités manuelles Intolérances alimentaires Randonnée gomérienne

De génération en génération

Reflet des nouvelles tendances, Vivai, le magazine du bien-être et du développement durable édité par Migros, est une véritable source d’inspiration. Dans le numéro de mars: notre dossier spécial scrute les relations entre les aînés et les jeunes dans une société où coexistent quatre générations, les intolérances et allergies alimentaires passent sous la loupe de nos experts, le retour du «fait main» fait souffler un vent de créativité…

Vivai 2/12

1

A commander dès aujourd’hui gratuitement sur: www.migros.ch/vivai, par mail à: commande.vivai@migrosmedien.ch ou en appelant le 0800 180 180.


|

au quotidien

Migros Magazine | No 15, 10 avril 2012 |

|

finances | 83

les conseils de la banque Migros

Supprimez le SMI s’il vous plaît! «Le Swiss Market Index (SMI) se trouve à un niveau plus bas qu’il y a dix ans! Cela prouve qu’il ne vaut pas la peine d’investir dans des actions. Vous devriez retenir ce thème pour une de vos prochaines chroniques.»

Daniel Lang est responsable de la gestion des produits à la Banque Migros.

Un tel message –et d’autres qui lui ressemblent!– me donne à penser qu’il est temps de plaider la cause des actions suisses. Certes, je le concède, ces dix dernières années ont été particulièrement difficiles pour les actionnaires. Néanmoins, les faits prouvent que les actions valent mieux que leur réputation. Il n’empêche: quelques mesures simples et efficaces pourraient utilement libérer les actions de leur mauvaise image. Ainsi, sous sa forme actuelle d’indice de référence, le Swiss Market Index (SMI) devrait disparaître. La proposition n’est pas aussi saugrenue qu’elle le semble au premier abord. Le SMI donne en effet une image fausse de la performance des actions suisses. Pourquoi? Le SMI est ce qu’on appelle un indice de prix. Il met simplement en évidence l’évolution du cours des actions. Mais il néglige complètement les dividendes versés aux actionnaires. Or, sur le long terme, ces versements représentent pas moins de 40% des revenus glo-

baux. En bref, le SMI considère les actionnaires comme sensiblement plus pauvres qu’ils ne le sont en réalité. Le Total Return Index, qui inclut précisément les dividendes, donne, lui, une image plus juste de l’évolution de la fortune. Le DAX allemand appartient précisément à cette catégorie d’indicateurs comme le Swiss Performance Index (SPI). Il est malheureusement négligé par la Bourse suisse.

un rendement complémentaire de 25% sur dix ans Que se passerait-il si, dans un nouvel indice, les bourses incluaient les dividendes? Au lieu d’une perte de 7,5% due à la baisse des cours durant les dix dernières années, l’actionnaire suisse aurait réalisé un gain de 17,5%. C’est une différence de taille. Le tableau est encore plus réjouissant si l’on prend en compte les dividendes versés depuis le lancement du SMI au milieu de 1988. En ce cas, le SMI n’évoluerait pas autour des 6200 points, comme maintenant, mais nettement plus haut, vers les 10 200 points (cf. graphique). Chers amis du SIX Swiss Exchange (appellation officielle de la Bourse suisse), veillez s’il vous plaît à ce que les actions suisses soient correctement représen-

le «véritable» indice boursier L’indice phare de la bourse suisse devrait correspondre au tracé en rouge sur le graphique. 14 000 12 000 10 000 8000 6000 4000 2000 1996 1998 2000 2002 2004 2006 2008 2010 2012

SMI avec les dividendes

SMI actuel

Evolution des actions suisses cotées au SMI (avec et sans les dividendes)

tées. Une prise en compte des dividendes dans le SMI constituerait de surcroît un signe de reconnaissance pour les blues chips helvétiques dont les actionnaires retirent de généreux dividendes (Nestlé, Novartis, Roche, Swisscom). Nous nous réjouissons du jour où l’évolution de la bourse actuelle sera commentée dans les nouvelles de cette manière: «Aujourd’hui le SMI a gagné 100 points. A la clôture, il a terminé à 10 300 points…»

Publicité

Un an de bonne cuisine pour Fr. 39.– seulement 12 numéros de Cuisine de Saison pour Fr. 39.– au lieu de 58.80*. Abonnez-vous sur www.saison.ch/fr/abo ou au 0848 877 848.

*Vente à l’unité


VoiTure 84 |

|

nouVeLLe ToYoTa aVensis

| No 15, 10 AVRIL 2012 |

Migros Magazine |

Féline, soignée et cosy Ce break stylé offre plaisir de conduite et confort.

Le toit panoramique La modularité Le coffre passe de 534 l à 1609 l de volume et de 1020 mm à 1870 mm de long, sièges rabattus. La surface de chargement, complètement plane, est encadrée par des rails coulissants permettant de fixer barres et filet pour compartimenter la zone.

En option. Le grand plus de ce break est son toit vitré. Légèrement teinté, il sublime l’intérieur en y apportant une lumière douce et une ambiance feutrée. Les passagers assis à l’arrière prendront plaisir à observer nuages, étoiles et sommets.

L’habitacle Une isolation phonique très aboutie vient parfaire le confort de son intérieur luxueux. Un système multimédia aux multiples possibilités, des matériaux et finitions de grande qualité, des assises et fonctionnalités ergonomiques et bien pensées, l’ensemble est élégant et convivial, c’est un sans faute.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Par Leïla Rölli, chroniqueuse automobile L’Avensis est, sans conteste, un beau break. Elégant et sportif à la fois, il fait oublier qu’il peut également

revêtir l’étiquette de la familiale parfaite. Mon ami Fabien, très exigeant en matière de style, m’a d’ailleurs complimentée sur la plastique du véhicule de la semaine, en s’attardant particulièrement sur l’avant. Me précédant sur l’autoroute, il avait l’impression d’être suivi par un gros félin. Les phares étirés lui donnaient l’impression de grands yeux agressifs qui le pourchassaient

à travers la nuit. Vue de l’intérieur, la nouvelle Toyota Avensis est tout sauf agressive. Son habitacle cosy et sa faible consommation donnent envie de cumuler les kilomètres, chose dont je ne me suis évidemment pas privée. Attendue dans le Vully pour une réunion de famille, c’est de bonne heure que j’ai quitté les hauteurs valaisannes, serpentant sur de

petites routes sinueuses afin de rejoindre la plaine. Le véhicule est lourd, ce qui se ressent parfois dans les virages et fortes pentes. Toutefois, la Toyota Avensis disposant d’une très bonne tenue de route, les effets de ballottement dus au poids sont relativement minimes… même en n’apportant aucun soin particulier dans le choix de ses


VOITURE

Migros Magazine | No 15, 10 AVRIL 2012 |

nouVeLLe ToYoTa aVensis | 85

La sécurité En plus des options de base, l’Avensis offre de nombreuses prestations de sécurité. Parmi elles: système de sécurité précollision, appuie-têtes actifs, assistance au maintien dans la voie ou encore contrôle électronique de stabilité.

Impact sur l’environnement Le moteur Turbodiesel 2.0 allie performances, basse consommation et faibles émissions. De plus, Toyota vise à construire des véhicules toujours moins polluants et s’est imposé un système d’évaluation, l’Eco-VAS (Ecological Vehicle Assessment System) permettant de mesurer l’impact environnemental d’un véhicule tout au long de son cycle de vie, et ce, dès sa planification et son développement.

Fiche technique Nouvelle Toyota Avensis

su ne oy en

200

180

159 160

140

m

m

od

èle

te st é

i ss e

ÉMission De Co2 en g/KM

120

agréable que le soleil faisait également partie du voyage. Avec les rayons qui filtraient à travers le vaste toit panoramique, c’est comme si le printemps s’était invité dans mon habitacle. Savoureux!

100

trajectoires. Bien que la motorisation testée ne développe que 124 chevaux, la nouvelle Avensis m’a surprise par son dynamisme. Légère et réactive, elle fonce sur autoroute et permet de dépasser en toute sécurité sans devoir rétrograder, et ce, malgré ses 1580 kg. Outre l’émerveillement que procurent les paysages de la Gruyère au petit matin, la balade fut d’autant plus

Moteur / transmission: 2,0 D-4D FAP Turbodiesel. 4 cylindres, 1998 cm3, 124 ch. Boîte manuelle 6 rapports. Performance: 0-100 km/h = 10,1 s. Vitesse de pointe: 200 km/h. Dimensions: Lxlxh = 478,0 cm x 181,0 cm x 148,0 cm. Poids à vide: 1580 kg. Consommation: mixte: 4,6 l/ 100 km. Emission de CO2: 120 g/km. Etiquette énergie: A. Prix: à partir de Fr. 32 900.- pour cette motorisation.

80

|


jeux

Migros Magazine | No 15, 10 avril 2012 |

| 87

MOTS FLÉCHÉS: VALEUR TOTALE DES GAINS 750 FRANCS

EN PLUS: à gagner, 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 50 francs chacun pour la case bleue!

A gagner, 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun!

Téléphone Composez le 0901 591 905 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF5 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Chances égales et sans frais supplémentaires par wap http://m.vpch.ch/MMF12415 (gratuit depuis le réseau portable) Délai de participation: dimanche 15.04.2012, à minuit

A LO REG R TA CA U • DEA CA LO RTE REGA CA C A R TA E • AU • ART CADE KK CARTE H E NA R T E • E SECN K K GE G CH G S CEHSG LO C E SGCEHSE N K K A R T E • C A R T E C A D E A U • C A R TA R E G A LO E NHK E N K K A R TE • C KA ARTE RTE CADE • C AU • C A R TA ART REGA E C LO AD EAU • C A R TA REG A LO

|

monteescalier

ble Livra ite! u s de

www.rigert.ch · 021 793 18 56 Nouveau en Suisse romande

Comment participer

Téléphone Composez le 0901 591 901 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF1 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF1 CHAT Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, mots fléchés, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches Délai de participation: dimanche 15.04.2012, à minuit Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. La participation automatisée est exclue du tirage au sort.

Solution n° 14: BREUVAGE Gagnants n° 13: Monte-escaliers

CH-9620 Lichtensteig Tél. 071 987 66 80

www.hoegglift.ch

Anne-Laure Aeby, Pully VD; Jules Favre, Pont (Veveyse) FR; Laurence Nobs, Vuadens FR; André Jayet, La Tour-de-Peilz VD; Monique Steiner, Chambrelien NE

Gagnants «en plus» n° 13:

Jacqueline Bardet Pasche, Peseux NE; Suzanne Wenger, Bienne BE; Josiane Mora, La Cure VD; Simone Patthey, Fiez VD; Anne-Brigitte Donnet, Sion


jeux 88 |

| No 15, 10 avril 2012 |

Migros Magazine |

2

QUIZ: VALEUR TOTALE DES GAINS 300 FRANCS

A gagner, 3 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! Répondez aux questions du quiz. En reportant les lettres correspondant aux bonnes réponses dans la grille de solution, vous trouverez le mot code. 1. Quel animal Jean de La Fontaine désigne-t-il par la gent marécageuse? E

grenouille

S poisson

G canard

2. Où exerce un gemmologue habituellement son métier? A boulangerie

M joaillerie

T

zoo

3. Comment s’appelle le chien dans la série littéraire «Les Six Compagnons»? E

Kafi

U Milou

N Filou

4. Combien d’astéroïdes sont actuellement répertoriés dans le système planétaire? P 13

E

env. 1000

R plus de 500’000

5. Quel artiste fut surnommé «Jack the Dripper»? E

Jack London

B Jack Butler Yeats U Estavayer-le-Lac

Délai de participation: dimanche 15.04.2012, à minuit

D Lausanne

Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. La participation automatisée est exclue du tirage au sort.

7. Quelle abeille a la durée de vie la plus longue? A le faux bourdon

E

l’ouvrière

D la reine

8. Dans quelle ville la vente de chewing-gum fut interdite de 1992 à 2004? E

Singapour

M Bangkok

L

Hong Kong

2

3

4

5

6

7

Solution n° 14: FLÛTISTE Gagnants n° 13: Kurt Bannwart, Genève; Monique Acker, Lausanne; Virginie Ducommun, Vevey VD

Solution: 1

Téléphone Composez le 0901 591 902 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF2 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF2 CHAT Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, quiz, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches

A Jackson Pollock

6. Où se situe le château de Chenaux en Suisse romande? S Bulle

Comment participer

8

PAROLI: VALEUR TOTALE DES GAINS 300 FRANCS

A gagner, 3 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! Remplissez la grille avec les dix mots. La solution se lit dans les cases orange, de bas en haut: elle ne donne pas forcément un mot.

S

APPARATS BAL ESTON C A L O S OME CYB I STER DRA I S I NE DROSERAS I T A C I SME R I SSEAUX TEOS I NTE TOAL I ENS

Solution n° 14: EAAOI Gagnants n° 13: Sophie Benassi, Aigle VD; Claude Fornerod, Domdidier FR; Veronique Pera, La Tour-de-Peilz VD

Comment participer

Téléphone Composez le 0901 591 903 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF3 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF3 AHESR Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, paroli, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/ motsfleches Délai de participation: dimanche 15.04.2012, à minuit Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. La participation automatisée est exclue du tirage au sort.


jeux | 89

Migros Magazine | No 15, 10 avril 2012 |

BIMARU

PONTS

Le chiffre à côté de chaque colonne et de chaque ligne indique le nombre de cases occupées par les navires. Ils ne peuvent pas se toucher et doivent être complètement entourés par l'eau, sauf s’ils touchent le bord.

Chaque cercle représente une île. Le chiffre à l’intérieur du cercle indique le nombre de lignes (ponts) qui passent sur cette île. Les ponts qui relient les îles voisines ne sont que des traits horizontaux ou verticaux. Les îles peuvent être reliées avec des lignes simples ou doubles. Au final, toutes les îles sont reliées les unes aux autres. 3 Des intersections, des ponts dia3 3 2 4 gonaux et des liaisons avec plus 3 2 1 de 2 lignes ne sont pas autorisés.

1 3 0 7

8

4

Solution n° 14:

0 5

4

3

0

3

2 0

2

2 1

2

2

4

3

1

1

2

3

3

1

1

5

1 2

3 2

2

3

1

3

2 3

Solution n° 14: 3 6 5 3

3

S

R R

H

2 2

4

3

4 1 4 6

3 3

3 2 1 3

2 2 3

3 3 3

3 1

3

C

E G

France Italie

H

I

K

J

L

O

BERNE

L L I

Z

A

BELLINZONA

B

Autriche

F

P

Allemagne: C, E, G, M; France: B, F, K, N; Autriche: A, H, I, O; Italie: D, J, L, P

X

MONTREUX

T

2

3

N

LUCERNE

E

ZERMATT

M

Z

BÂLE

T

5

M

L C N

B

2

2

B

D

N ZURICH

L

B

2

2

3

2

4

Allemagne

Savais-tu que le lac Majeur est le point le plus bas de Suisse, à 193 mètres d’altitude, et que la pointe Dufour est le plus haut, à 4634 mètres d’altitude? Entre ces deux extrêmes, il y a une foule de choses à découvrir. Les découvertes sont d’ailleurs l’occupation favorite de Nina pendant les vacances. Connais-tu les lieux qu’elle a déjà visités? Pour t’aider, elle a ajouté quelques lettres et photographié une attraction régionale pour chacune de ces localités.

Z

7

A

EN VOYAGE DÉCOUVERTE

M

3

3

On parle plusieurs langues en Suisse, ce qui est très pratique. En effet, cela permet de communiquer avec les habitants des nations voisines. Tobi adore cela et en profite pour apprendre une foule de choses sur les cultures qui nous entourent. Il a d’ailleurs rapporté des objets typiques de chez nos voisins. Sauras-tu les attribuer à leur pays d’origine?

ÉNIGMES UH

2

3

3

2

UN BON VOISINAGE

LE COIN DES ENFANTS

N

2

2

NEUHAUSEN

|

REJOINS-NOUS AU CLUB LILIBIGGS

Des surprises t’attendent, comme des jeux, des devinettes, le magazine du club et des événements super. Inscris-toi gratuitement ici: www. lilibig gs.ch


jeux 90 |

| No 15, 10 avril 2012 |

Migros Magazine |

4

SUDOKU: VALEUR TOTALE DES GAINS 500 FRANCS

A gagner, 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! 7

1

4

8

1

9

6

Remplissez les cases blanches avec les chiffres 1 à 9. Chaque chiffre ne peut apparaître qu’une seule fois dans chaque rangée, chaque colonne et chacun des neuf blocs 3×3. La solution s'affiche dans les cases orange, de gauche à droite.

2

8 5 2 7 6 5 3 1 7 8 4

9

4

9

3

Comment participer

8 6

Téléphone Composez le 0901 591 904 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF4 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/ SMS). Exemple: MMF4 234 Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, sudoku, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches

5

Délai de participation: dimanche 15.04.2012, à minuit

9

Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. La participation automatisée est exclue du tirage au sort.

Solution n° 14: 421 5 3 7 8 6 1 9 2 4

4 9 8 2 3 7 5 1 6

2 6 1 4 9 5 8 7 3

1 2 5 7 4 6 3 8 9

9 8 6 5 2 3 7 4 1

3 7 4 9 1 8 6 5 2

7 4 3 6 8 2 1 9 5

8 1 2 3 5 9 4 6 7

6 5 9 1 7 4 2 3 8 06010009329

Gagnants n° 13: Miriam Rothen, Allschwil BL; Roland Brunner, Gossau SG; Beatrix Mattmann, Steffisburg BE; Betty Jeanneret, Cressier NE; Christine Pricaz, Genève

Publicité

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE AGGRAVE LA CRISE DE L’EAU. Aidez-nous à approvisionner en eau les habitants de régions arides. www.helvetas.ch Dès maintenant, versez 30 francs par SMS: envoyez eau 30 au 488.

iMpressuM MIGROS Magazine Construire case postale 1766, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch

Tirage contrôlé: 505 869 exemplaires (rEMP 2011) lecteurs: 598 000 (rEMP, MaCH Basic 2011-2) Direction des publications: Monica Glisenti

Directeur des médias Migros: lorenz Bruegger Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 058 577 12 12 Fax: 058 577 12 09 Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: alain Kouo Département Magazine: Tania araman, Patricia Brambilla, Mélanie Haab, Pierre léderrey, laurent Nicolet, alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Jean-Sébastien Clément, andreas Dürrenberger, Béatrice Eigenmann, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Can (responsable), Gerda Portner, Heidi Bacchilega, anna Bürgin, Emilia Gamito, Dora Horvath, Sonja leissing, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein, Claudia Schmidt, Jacqueline vinzelberg, anette Wolffram Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable),

Marlyse Flückiger (direction artistique), Werner Gämperli (adj.), Nicole Gut, Petra Hennek, Gabriela Masciadri, Tatiana vergara Photolithographie: rené Feller, reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Olivier Paky (responsable), lea Truffer (resp. pour la Suisse romande), Susanne Oberli Correction: Paul-andré loye Nouveaux médias: Sarah Ettlinger

(responsable), laurence Caille, Manuela vonwiller Secrétariat: Stefanie Zweifel (responsable), imelda Catovic Simone, Nadja Thoma Communication & coordination des médias: Eveline Schmid (responsable), rea Tschumi Département des éditions: Patrick Wehrli (chef du département) edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 058 577 13 70 Fax: 058 577 13 71 Thomas Brügger, (responsable annonces), Carina Haid (responsable

marketing), Patrick rohner (responsable Media Services), Nicole Thalmann (responsable service interne). Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 058 577 13 73 Fax: 058 577 13 72 Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 058 577 13 13 Fax: 058 577 13 01 Editeur: Fédération des coopératives Migros Imprimerie: Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny Tamedia Sa, Zurich


Effet immédiat: visiblement

PLUS MINCE ...et des fesses bien galbées! Fabriquée à base de matières modelantes, la nouvelle gaine pour ventre et fesses FIGURA STAR vous donne immédiatement une silhouette assurée, féminine et sexy. Jugez-en par vous-même...

Avec la gaine FIGURA STAR, soyez encore plus belle en robe moulante! Mettez votre silhouette à son avantage en portant la gaine pour ventre et fesses FIGURA STAR sous vos vêtements. Idéal en combinaison avec des robes moulantes. Avec sa coupe haute, la gaine FIGURA STAR est constituée d‘une matière extensible et respirante. Elle est pourvue à hauteur du ventre / de la taille d‘un élastique doublé et offre un effet liftant au niveau des fesses. Votre silhouette est visiblement plus mince!

Partie renforcée pour un ventre plat

La gaine FIGURA STAR n‘a pas de coutures sur les côtés et ne marque pas la peau grâce à son mélange de coton souple et extensible. En outre, les fifinitions nitions sont invisibles sous les vêtements. En optant pour la gaine FIGURA STAR, vous faites les choix d‘une silhouette parfaite et d‘un maximum de confort. Commandez donc cet article sans plus attendre et profitez en même temps de nos tarifs de lancement avantageux.

Effet de maintien liftant pour des fesses sexy

Gaine FIGURA STAR – le vêtement modelant qui se porte en dessous: ✓ Remodèle les zones à problèmes des femmes

✓ Pas de coutures latérales

C D

✓ Effet de soutien extensible (confortable)

✓ Pas de transpiration (respirant)

Taille

✓ Ne marque pas la peau

✓ Parties renforcées au ventre et aux fesses

✓ Ne glisse pas

S

M

L

XL

XXL

32-34

36-38

40-42

42-44

44-46

C = tour de taille

cm 66-74

cm 74-82

cm 82-91

cm 91-103

cm 103-115

D = tour de hanches

cm 90-98

cm 98-106

cm 106-115

cm 115-125

cm 125-135

Matière: 42% coton, 29% polyester, 18% nylon, 11% élasthanne

BON DE COMMANDE Quantité

dans mon corps. Je commande contre facture (10 jours) plus frais d’envoi (Fr. 6.90):

Désignation d’article

Taille

N°d’art.

Prix

FIGURA STAR Gaine ventre et fesses FIGURA STAR Gaine ventre et fesses FIGURA STAR Gaine ventre et fesses FIGURA STAR Gaine ventre et fesses FIGURA STAR Gaine ventre et fesses

S

4500-S

FR. 79.—

M

4500-M

FR. 79.--

L

4500-L

FR. 79.--

Rue/N°:

XL

4500-XL

FR. 79.--

NPA/Lieu:

XXL

4500-XXL

FR. 79.--

TOTAL DE MA COMMANDE

Quantité x Prix

OUI, je veux avoir une silhouette visiblement plus mince et me sentir bien

314-4

❑ Madame ❑ Monsieur Nom:

Prénom:

Tél.:

A envoyer à: TRENDMAIL SA, Service-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG

Commander rapidement? Par Tél: 071 634 81 25, par Fax: 071 634 81 29 ou sur www.trendmail.ch


DES POINTS. DES ÉCONOMIES. DU PLAISIR.

Du temps pour soi RABAIS PREMIÈRE COMMANDE

Commandez en ligne et faites-vous livrer confortablement à domicile. Vous bénéficierez en outre d’un rabais de Fr. 30.– sur votre première commande entre le 9 et le 30 avril 2012.

Plus de temps pour soi et pour sa famille.

Avez-vous envie d’avoir plus temps pour déconnecter, pour apprécier un apéro entre amis ou pour jouer avec vos enfants? Grâce au supermarché en ligne LeShop.ch, vous effectuez vos courses confortablement depuis chez vous, votre bureau ou en déplacement. Des achats en ligne toujours plus appréciés Plus de 350 000 ménages européens se font déjà livrer leurs courses alimentaires à domicile. LeShop.ch, filiale de Migros, a ainsi livré 39 000 tonnes à 106 000 ménages suisses en 2011, soit plus de 8000 cabas par jour.

Un assortiment de supermarché et plus encore L’année dernière, le montant des commandes sur LeShop.ch a atteint 150 millions de francs. Tout l’assortiment, y compris les surgelés et les produits frais, est disponible en ligne. Outre les produits Migros et les articles de marque, on y trouve également des vins et des spiritueux. Boom des terminaux mobiles De plus en plus de clients commandent via l’application LeShop.ch pour iPhone ou Android, avec plus de 11% de toutes les commandes en 2011.

Validité: du 9 au 30 avril 2012 Profitez: 1. Faites vos courses sur www.LeShop.ch. 2. Avant le paiement, saisissez le code 1204MNL30 sous «Bons & Cadeaux». 3. Le rabais de Fr. 30.– sera déduit automatiquement. Remarque: offre réservée aux nouveaux clients et valable une seule fois par ménage, pour une commande minimale de Fr. 150.– livrée par LeShop.ch. Frais de livraison entre Fr. 7.90 et Fr. 15.90, voir les conditions de commande et de livraison sur www.LeShop.ch.

30.– DE RABAIS

Offre première commande Valable: du 9 au 30.4.2012 Saisir le code 1204MNL30 lors de votre commande sur www.LeShop.ch. Fr. 30.– seront alors déduits automatiquement du montant total.


DAVANTAGE DE RABAIS CUMULUS: www.migros.ch/cumulus

ACHETEZ VOTRE MAZOUT MOINS CHER

L’ALPAMARE À PRIX RÉDUIT

GORAN BREGOVIC

Offre: mazout Du 10 au 19 avril 2012, les particuliers passant une nouvelle commande jusqu’à 10 000 litres reçoivent 1000 points en plus des 100 points habituels par 1000 litres de mazout. Passez votre commande sans plus tarder avec votre numéro Cumulus sur www.mazout-migrol.ch ou au 0844 000 000 (tarif normal).

L’Alpamare de Pfäffikon SZ est le plus grand parc aquatique couvert d’Europe. Les visiteurs y viennent tout au long de l’année depuis plus de 30 ans pour s’amuser et se reposer. Les amateurs d’adrénaline s’en donneront ainsi à cœur joie dans les 11 toboggans exceptionnels. Autre attraction: les vagues de près d’un mètre qui déferlent toutes les demi-heures dans un bassin spécial. Ceux qui préfèrent s’activer sans se mouiller privilégieront plutôt l’espace fitness. Et pour décompresser, rien de tel qu’une petite séance détente avec hammam, sauna et massages.

Goran Bregovic joue avec talent du contraste entre l’entraînante fanfare des instruments à vent de son Gypsy Brass Band et les voix angéliques de ses deux chanteuses bulgares. Personne n’incarne avec autant de force et de subtilité le melting-pot musical des Balkans.

Offre: révision de citerne Pour toute nouvelle commande, les particuliers bénéficient d’un rabais de 30 francs sur les révisions de citerne effectuées d’ici fin septembre 2012 (offre non cumulable). Passez votre commande sans plus tarder avec votre numéro Cumulus sur www.migrol.ch ou au 0844 000 000 (tarif normal). Offre: alarme de prix mazout Connaissez-vous l’alarme de prix mazout de Migrol? Ce système d’alerte vous envoie un e-mail ou un SMS gratuit dès que votre limite est atteinte, avec fonction de commande automatique. Enregistrez-vous gratuitement sur www.migrol.ch/alarmeprix.

Validité: du 9 avril au 31 mai 2012 Prix: 30% de rabais sur l’entrée à l’Alpamare pour vous et trois autres personnes au maximum. Entrée à l’espace fitness/wellness non incluse dans le prix. Profitez: remettez simplement votre coupon de rabais en caisse. Plus d’informations: www.alpamare.ch

Vous trouverez d’autres manifestations à prix réduit sur www.migros.ch/cumulus et aux points de vente sélectionnés.

30 % DE RABAIS

1000

POINTS

Dates: 7 mai, Genève / 8 mai 2012, La Chaux-de-Fonds Prix: Genève: Fr. 84.– au lieu de Fr. 105.– / Fr. 64.– au lieu de Fr. 80.– / Fr. 44.– au lieu de Fr. 55.– . La Chaux-de-Fonds: Fr. 68.– au lieu de Fr. 85.– / Fr. 48.– au lieu de Fr. 60.– Profitez: billets en vente jusqu’au 25.4.2012 ou jusqu’à épuisement du stock sur www.migros.ch/cumulus à la rubrique «Manifestations». Indiquez simplement votre numéro Cumulus lors de la réservation. Remarque: les billets commandés dans le Ticketshop Cumulus sont soumis à des frais de traitement. Quatre billets au maximum par carte Cumulus. Les commandes multiples seront annulées d’office. Plus d’informations: www.allblues.ch

L’Alpamare à petit prix! Valable: du 9.4 au 31.5.2012 Entrée pour un adulte et trois autres personnes au maximum. Réservez votre massage ou soin beauté au 055 415 15 08. Non cumulable avec d’autres réductions.

20%

DE RABAIS

POUR TOUTE QUESTION SUR CUMULUS: INFOLINE CUMULUS: 0848 85 0848


LE MONDE DE... 94 |

|

THOMAS BOUVIER

| No 15, 10 AVRIL 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

«Les adultes sont des enfants avec des dettes...»

Avec «Le Livre du visage aimé», Thomas Bouvier signe, dans une prose d’une grande fluidité, une œuvre d’une ambition inhabituelle sous nos latitudes. Et s’en explique modestement.

L Nom: Thomas Bouvier Naissance: 7 mars 1962 Etat civil: célibataire Il aime: «La complexité, la simplicité». Il n’aime pas: «Les complications, les simplifications. Je ferais assez mienne cette phrase de Barthes: «...une résistance éperdue à tout système réducteur». Sauf qu’elle vous met assez vite en guerre avec le monde entier.» Un rêve: «Que les êtres humains arrivent à régler leurs conflits sans verser des océans de sang.»

A lire: Thomas Bouvier: «Le Livre du visage aimé», Ed. Zoé

Un bureau

«Ma table de travail à Schwytz. Marre de payer 1700 francs un studio à Genève. C’est sur cette table que j’ai relu, coupé, corrigé le «Livre du visage aimé» et où probablement je commencerai le suivant».

Un endroit

«Le débarcadère d’un ferry, à Forestville sur l’estuaire du Saint-Laurent. L’étrange construction à droite est un canal suspendu qui permettait de flotter les troncs exploités en amont dans les terres et les forêts. Un endroit très beau, pas d’événement, juste un moment d’attente.»

Un moyen de transport

«Je n’ai pas de voiture, n’en ai jamais eu et ne projette pas d’en avoir. J’ai appris à apprécier ces villes dans la ville que sont devenues les gares, comme celle de Lucerne ici. Quant à celle de Zurich, on peut même s’y faire soigner les dents.»

Photos: Loan Nguyen et Thomas Bouvier

CARTE D’IDENTITÉ

es adultes sont des enfants avec des dettes...» Dans le nouveau livre de Thomas Bouvier, il n’y a pas que des aphorismes. Mais aussi un long conte, des histoires et de l’Histoire, un roman, des lettres, de nombreux destins véridiques. L’écrivain, qui est aussi photographe et musicien, s’est isolé pendant deux ans au fond du val Ferret pour accoucher de ce Livre du visage aimé. Qu’il voulait «un tribut payé à tous ceux – artisans, constructeurs, poètes, concepteurs, architectes, peintres, etc. – qui gardent un désir de vrai, un goût du sens, au milieu des conflits et des guerres, au milieu du chaos et de la brutalité». Le livre se termine sur plusieurs ambiguïtés. Sans doute parce «l’humanité commence là: quand il y a du paradoxe». Thomas Bouvier entendait aussi prendre congé de cette «histoire du XXe siècle» qui le «hante», le siècle des camps de la mort et des goulags. Dans le Livre du visage aimé, il est aussi beaucoup question de vieillesse, de maladie. De filiation, de transmission. Impossible de ne pas évoquer le père, Nicolas Bouvier: «J’ai vu mon père travailler seul, inconnu et tout à coup, à la fin de sa vie, la notoriété est venue. Mais il avait ce goût du vrai, du sens, il ne voulait pas devenir riche, pas devenir célèbre, juste travailler authentiquement, c’est cela que je garde de lui.» Le Livre du visage aimé est aussi un livre sur le pouvoir des mots: «Un loup ne peut pas faire du mal, il suit un programme écologique, alors que nous sommes, nous, dans l’extraordinaire position de pouvoir choisir. Chaque mot peut être orienté. Pour dominer, manipuler, détruire, déprécier ou au contraire transmettre, enrichir, enseigner, élargir». Autant compléter l’aphorisme du début. «Les adultes sont des enfants avec des dettes... et des bombes atomiques.»Texte: Laurent Nicolet


|

LE MONDE DE...

MIGROS MAGAZINE | No 15, 10 AVRIL 2012 |

|

THOMAS BOUVIER | 95

Un moment

«Je suis chez moi, une lumière m’intéresse, un moment me plaît, je le prends. Il y a des choses très riches dans des moments ordinaires, simples. L’antispectaculaire. La vie réelle se passe beaucoup plus là, dans l’antispectaculaire, que dans la finale du Mondial».

Mon livre

«Nous sommes dans l’extraordinaire position de pouvoir choisir»

«Mon dernier livre est un tribut payé à tous ceux qui gardent un désir de vrai, un goût du sens, au milieu des conflits et des guerres, au milieu du chaos et de la brutalité.»

Un visage

«Le livre a été écrit pour ce visage. Pour plusieurs visages mais particulièrement celui-là. C’est le visage qui m’a accompagné pendant toute la rédaction du livre. La grâce qui s’en dégage m’a énormément inspiré.»


MAINTENANT POINTS CUMULUS MULTIPLIÉS PAR 5 TOUT L’ASSORTIMENT MIGROS on Coup squ’au le ju 12 b a l a v 20 15.4.

5x

s, vignettes, consigne ettes d’élimination, SIM, bons, ordures taxés et vign cartes iTunes, cartes Excepté les sacs à le avec ice, téléchargements, ulab serv de cum ns Non tatio ble. pres Taxcards, original est vala s rtbox. Seul le coupon plupart des boutique cartes cadeau et Sma asins OBI et dans la valable dans les mag fres simultanées uement. En cas d’of d’autres coupons. Non uniq l idue Pas indiv t e. un acha use s’appliqu en ligne. Utilisable pour , l’offre la plus avantage r les points Cumulus permettant de multiplie ible. poss re d’off ul et de caisse, cum tick de rent pas sur le additionnels ne figu s le lendemain sur Les points Cumulus rement et crédité rieu ulté és bilis pta mais seront com ulus. votre compte Cum

15 Valable du 9.4 au

.4.2012

EN T TOUT L’ASSORTIM MIGROS ros et mar ché s les magasins Mig bou tiqu e en Utilisable dans tous ainsi que dans la se Suis . en isés spé cial votr e car te Cumulus pré sen tation de lign e Mic asa sur

Du 9.4 au 15.4.2012, vous pouvez en profiter encore davantage! Découpez simplement le coupon et présentez-le à la caisse avec votre carte Cumulus lors de votre prochain achat. Les points Cumulus additionnels ne figurent pas sur le ticket de caisse, mais seront comptabilisés ultérieurement et crédités le lendemain sur votre compte Cumulus.

29 > 7 613248 8776

S POINT


Migros-Magazin-15-2012-f-NE