Page 1

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

no 15, 6 avril 2009

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

Actuel Les clients

Migros achètent 13% meilleur marché que chez Coop > 24

Entretien

En magasin Une table somptueuse pour le dîner de Pâques > 30

La vie de Coco Chanel selon Henry Gidel, écrivain. > 20

Photos Thierry Parel / Kai Jünemann / Pierre-Yves Massot-arkive.ch / Dirk Lässig

Récit

La confession, un sacrement déserté. Le point avec l’abbé Pascal Desthieux. > 10 Réussite

La délicieuse recette de l’élue

Benoît Krummenacher, le champion des Esther Waeber-Kalbermatten, première conseillère d’Etat valaisanne, a reçu «Migros Magazine» dans sa cuisine. > 56 pistons. > 78

Changements d’adrese: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch Publicité

Une envie gourmande?


Encore plus avantageux Valable à partir du 7.4, jusqu’à épuisement du stock

Produits I am Haircare ou Bathcare en emballages multiples

3 pour 2

575

au lieu de 7.20

Après-shampooing I am en lot de 2 2 x 300 ml

3 pour 2

560

au lieu de 8.40

6.–

Gel douche I am No Limit en lot de 3 3 x 250 ml

au lieu de 8.–

Savon liquide I am Essentials, le lot de 2 recharges 2 x 500 ml

780

au lieu de 11.70

Shampooing et après-shampooing 2 en 1 I am, le lot de 3 3 x 400 ml

6

20 au lieu de 7.80

Spray capillaire tenue extra-forte I am, le lot de 2 2 x 300 ml

3 pour 2

7

80

au lieu de 11.70

Shampooing ultradoux I am en lot de 3 3 x 400 ml

3 pour 2

580

au lieu de 8.70

Gel douche I am Silk en lot de 3 3 x 250 ml

735

au lieu de 9.80

Bain moussant I am Silk en lot de 2 2 x 500 ml


cette semaine | 3

Migros Magazine 15, 6 avril 2009

ÉDITORIAL

SOMMAIRE

Joël Guillet, rédacteur en chef

migros f lash

>4

vous et nous

>6

Mea culpa

temps présents récit La confession > Le quotidien sans voiture des Burdet

>8 > 10 > 16

minute papillon La chronique de Jean-François Duval

> 18

entretien Henry Gidel, auteur d’une biographie sur Coco Chanel

> 20

actuel Migros 13% moins chère que Coop

> 24

Un nouveau système d’affichage des prix à Migros

> 26

Politique agricole: la qualité a son prix

> 28

en magasin Un festin de Pâques raffiné grâce aux produits Sélection

> 30

Jouez et gagnez de magnifiques prix > Björn Berg, le Suisse qui a inventé une nouvelle boisson

> 34 > 49

aux fourneaux La recette de la première conseillère d’Etat du Valais

> 56

votre région Les informations de votre coopérative régionale

> 63

vie pratique Les rencontres sur internet

> 68

> Messieurs, mettez-vous au régime!

> 72

voyage lecteurs A Berlin, pour fêter le vingtième anniversaire de la chute du Mur

> 75

Mots fléchés / Impressum

> 77

Faire ses Pâques! Les catholiques

sont moins de 15% à se confesser à l’occasion de la résurrection du Christ (lire en p. 10). Cette désaffection pour le sacrement de réconciliation risque de s’amplifier. Fini l’exercice du repentir collectif! Désormais seuls ceux qui battent leur coulpe individuellement peuvent recevoir l’absolution.

récit

> 16

Auteur d’un ouvrage sur le sujet,

Pascal Desthieux, curé de Romont, l’affirme: «Tous les péchés doivent être avoués!» Sur le site catholique.org, on explique aux fidèles comment se préparer à ce rendez-vous spirituel, en insistant sur la nécessité de libérer sa conscience de ses pensées impures et obscènes…

en magasin

> 49

Photos Nicolas Coulomb / Marco Zanoni / Getty

Dans «Le Nouvelliste», le cha-

noine Yannick-Marie Escher détaille les avantages de la confession: elle augmente la connaissance de soi, favorise l’humilité, stimule la grâce et nous met en relation très profonde avec le Dieu sauveur! Joyeuses Pâques à toutes et à tous!

P.-S. Ne manquez sous aucun prétexte l’exquise contribution de notre nouvelle chroniqueuse Martina Chyba (p. 8)!

Publicité

joel.guillet@migrosmagazine.ch

mieux vivre

> 72

réussite Benoît Krummenacher, prodige de l’euphonium, un instrument de la famille des cuivres doux > 78

Produit de la semaine

De nouveaux adoucissants Exelia aux senteurs printanières > 45

M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch * tarif local

Pneus d'été à prix Migrol.

Incl. 2 ans garantie remplacement des pneus + points bonus CUMULUS.

M-CUMULUS: 1 point bonus pour 2 francs d'achat.

Partenaire

Migrol Auto Service, partenaire officiel Adam Touring Infos: www.migrol.ch ou tél. 0844 21 21 21


4 | Migros Magazine 15, 6 avril 2009

M-NEWS

Recettes en ligne Le site du magazine culinaire «Cuisine de Saison» a fait peau neuve. En quelques clics, les internautes trouveront une foule de recettes, classées par exemple par ingrédients. Et si le site met notamment la cuisine moléculaire à l’honneur, il n’en oublie pas pour autant les plats traditionnels suisses. Bien vu: l’inscription au site est gratuite. www.saison.ch

Circuits pour francophones

«Circuits francophones Pour Tous», une brochure inédite en Suisse romande, propose plus de cinquante-cinq destinations aux rapports qualité/prix remarquables. Le fascicule compte de nombreuses nouveautés. Parmi elles, notons un voyage sur la Route de la Soie, la découverte de la côte de Bornéo et une croisière en Antarctique. Ces circuits se déroulent en petits groupes d’environ quinze personnes, accompagnés par un guide francophone au départ de la Suisse.

LE PRODUIT FRAIS DE LA SEMAINE

L’aile ou la cuisse?

Un poulet bien juteux ravit toute la famille. Car, entre cuisses, ailes et poitrine, chacun y trouve son compte. Bien vu: le poulet de Pâques déjà épicé Optigal proposé dans son sachet cuisson.

La bible des musiciens Avec plus de 4000 coordonnées, le «Swiss Music Guide» qui vient de paraître est le guide le plus complet et le plus actuel du secteur pop helvétique. Le recueil bilingue qui comprend plusieurs articles approfondissant des thèmes du domaine musical est une contribution du Pour-cent culturel Migros. Il est publié aux Editions Mediacom Diffusion. www.swissmusicguide.ch

Photos Florian Nidecker, Lotti Bebie, Pierre-Yves Massot/Arkive, Keystone

www.tourismepourtous.ch.

LE COMPLIMENT DE LA SEMAINE

«Je privilégie le lait Bio»

Jeune maman, Nathalie Schärer, de Develier (JU), vient souvent remplir le garde-manger familial au magasin de Delémont. Elle attache beaucoup d’importance à une alimentation saine et variée pour sa petite famille et achète fruits et légumes de toutes sortes. Au rayon des produits laitiers, elle achète bien entendu du lait Bio. Très satisfaite par son goût et sa qualité, elle choisit toujours celui-là, convaincue de faire du bien à la fois à sa famille et à l’environnement.


migros f lash

|5

Vite et bien informé avec Migros Magazine

Migros a brillé en 2008 La semaine dernière, Herbert Bolliger, président de la Direction générale Migros, a présenté un bilan 2008 réjouissant. Le chiffre d’affaires est en hausse de plus de 13% et le bénéfice est le troisième plus élevé de l’histoire de Migros.

M

igros a connu un exercice 2008 des plus positifs. A l’occasion de la présentation du bilan 2008 la semaine dernière à Zurich, Herbert Bolliger, président de la Direction générale de Migros, a pu annoncer un chiffre d’affaires record de 25,8 milliards de francs, en croissance de 13,5%. Avec 701 millions de francs, le bénéfice du groupe est le troisième de toute l’histoire de Migros. Quant à sa part de marché, le groupe Migros a pu franchir le seuil des 20% (20,5% contre 18,3% en 2007). Cette croissance est due en partie à la forte progression de Denner. Dans le secteur alimentaire, la part de marché atteint désormais 28,6%. En matière d’investissement, Migros a accru ses dépenses de 17,8% à 1,674 milliard de francs. Durant les trois prochaines années, le distributeur a prévu d’injecter plus de cinq milliards de francs dans l’économie suisse.

LES PETITS PRIX DE LA SEMAINE

Sèche-cheveux Fr. 49.90 au lieu de Fr. 99.90 Ce modèle

Actilife dispose de deux niveaux de température, avec touche air froid. Puissance: 960 watts.

Nettoyant

Fr. 11.40 au lieu de Fr. 15.20 Profitez cette semaine d’un rabais de 25% sur tous les produits de nettoyage Miocolor, p. ex. dissolvant de moisissure, 500 ml.

A vos baskets

Herbert Bolliger, président de la Direction générale Migros, a de quoi être souriant.

A fin 2008, 84 096 personnes étaient employées par le groupe Migros, dont 3178 apprentis dans plus de quarante métiers.

Pour 2009, Migros table sur une croissance de 2%, notamment grâce au commerce en ligne. www.migros.ch/bilan

LeShop.ch récompensé Migros se distingue dans le monde du web! Jeudi dernier se déroulait à Zurich le Best of Swiss Web Award, qui récompense chaque année des projets dans le secteur d’internet, de l’e-business et de la communication mobile. Christian Wanner, directeur de LeShop.ch, s’est vu remettre le prix d’honneur pour son œuvre de pionnier dans le domaine du commerce de détail sur internet. LeShop.ch est

aujourd’hui le supermarché en ligne le plus important du pays. Dans la catégorie Online-Marketing, le projet «Billesmania» des Lilibiggs a reçu la médaille d’argent. Jusqu’à ce jour dans l’histoire de Migros, jamais un projet promotionnel n’avait rencontré un tel succès. Best of Swiss Web, qui fêtera bientôt ses 10 ans, demeure le prix suisse le plus important du secteur.

Migros aime le sport: elle le prouve en sponsorisant non seulement les plus belles courses à pied de Suisse, mais aussi en soutenant Migros Sprint, une compétition organisée par Swiss Athletics. Ouverte aux jeunes sportifs âgés entre 10 et 15 ans, elle se déroule dans plus de deux cents localités. Son but est simple: courir le plus vite possible la piste de 60 m, pour les participants nés entre 1996 et 1999, ou de 80 m pour ceux nés entre 1994 et 1995. Les meilleurs d’entre eux seront qualifiés pour la finale cantonale, une étape intermédiaire avant la finale nationale du 19 septembre. www.migros-sprint.ch

Sponsoring by

Migros Sprint 2009


6|

vous et nous

Migros Magazine 15, 6 avril 2009

«Comment se comporter avec nos enfants?» Irène Cuenat «Migros Magazine» n° 14 du 30 mars.

«Et la place de l’amour?» A 8 ans, elles s’habillent comme des ados… Je souris lorsque je lis cet article… Après avoir lu l’autre, «Le zizi sexuel s’expose à Palexpo», je me questionne! Mais comment réagir? Déjà que dans cet article il est bien expliqué à quelle vitesse sortent les spermatozoïdes pour aller féconder l’œuf des FILLES! Excusez-moi de réagir si fort! Mais je croyais que c’était lorsqu’on était devenue FEMME que ça devait arriver! Une psychologue pourra-t-elle nous affirmer que les jeunes filles visitant l’expo auront bien saisi cette notion très fun? Comment se comporter avec nos enfants? On demande à nos filles de ne pas se «sexuer» trop vite, mais d’un autre côté, on emmène nos chérubins voir des «zizis sexuels» et des baisers tout mouillés, juste pour pas leur donner envie d’essayer toujours plus et plus tôt… Cette contradiction me laisse quelque peu perplexe! Je suis

pour une éducation sexuelle prônant le respect de l’autre et l’importance de la place de l’amour, mais franchement, de là à en faire une foire de l’expo, on est à deux doigts du premier «Grand salon de l’amour et de l’érotisme» pour enfants… on n’arrête pas le progrès.

Irène Cuenat, par e-mail

«Migros Magazine» n° 14 du 30 mars. A propos de l’article «A 8 ans, elles s’habillent comme des ados».

«Il faut avoir le courage de dire non»

Maman de deux grands ados, je suis choquée de voir des parents désarmés devant les caprices vestimentaires d’une enfant de 8 ans. Si elle ne possédait pas de vêtements de Lolita, le problème de l’habillage du matin ne se poserait pas. Qui a acheté ces déguisements (et je suis polie)? Les parents? Des tiers? Les parents ont pour tâche première de protéger leurs enfants, y compris d’eux-mêmes et d’autres adultes trop pressés de les voir grandir. Leur faire plaisir, ça passe après.

Pour mes enfants, j’ai toujours choisi, et posé les limites de la façon la plus simple: «C’est moi qui achète, c’est moi qui décide. Tu n’es pas d’accord? On s’en va.» (…)

Marie-Jo Boillat, par e-mail

«Migros Magazine» n° 14 du 30 mars. A propos de l’article «Prenez soin de vos oreilles!»

«On est devenu un peu zinzin»

Votre article soulève une question importante. Je trouve quand même un comble qu’on doive se munir de tampons pour aller au concert. On est juste devenu un peu zinzin, il y a trop de décibels? Pas grave on met des tampons dans les oreilles pour les protéger! On ne pourrait pas juste mettre la musique moins fort? C’est un peu une lapalissade, vous en conviendrez. Et il n’y a pas que les concerts, mais aussi les festivals en plein air, la Fête des Vendanges, et même certains magasins ou boutiques, d’où je ressors très vite, tant le bruit y est inconfortable. Joëlle Conlon,

«Migros Magazine» n° 14 du 30 mars. A propos de «Dans l’objectif».

«Il s’agit d’une locomotive Diesel CC»

Est-ce votre participation avancée aux farces du 1er avril, lorsque vous nous avez présenté la photo de la fusée Soyouz transportée «en train à vapeur»? Certes, le panache au-dessus de la locomotive est impressionnant, mais il ne s’agit malheureusement pas d’une locomotive à vapeur. Peut-être que si on avait donné leur chance aux ingénieurs de la vapeur dans les années 50, ces machines auraient pu ressembler quelque peu à celle de la photo, mais on a donné alors la préférence à la diésélisation. En effet, la locomotive russe présentée en page 9 est bel et bien à moteur à combustion interne: une Diesel CC, et le panache n’est que la condensation de l’humidité de l’air froid au-dessus de l’échappement des gaz. Dommage, on aurait pu rêver…

par e-mail

Alfred-André Krähenbühl, Villars-sous-Yens

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch Publicité

Profitez jusqu‘au 13 avril GENÈVE

Centres Commerciaux Balexert, Cornavin „Les Cygnes“, Nyon La Combe et Migros Chêne-Bourg, Lancy-Onex, Planète Charmilles, Vibert

VAUD

Centres Commerciaux Crissier, Métropole 2000 Lausanne, Chablais Centre Aigle et Migros Romanel, Yverdon

VALAIS

Centres Commerciaux Métropole Sion, Martigny-Manoir, Monthey et Migros Brigue, Sierre, Viège, Zermatt

BON BON BON Non cumulable avec d‘autres offres exprimées en %.

sur tous les bijoux or 18 carats, perles de culture, plaqué or et acier Valable jusqu’au 13 avril 2009. Bon à présenter lors de votre achat auprès de Carat Bijouterie


Citiz Limousine Black (noire)

Citiz 60‘s White (blanche) • • • •

Citiz Steel Grey (grise)

Grille adaptable pour verre à Latte Macchiato Bac pour 10 capsules usagées Réservoir d‘eau 1 L Dimensions (très compactes) : 13 x 27.7 x 37.2 cm (LxHxP)

Citiz Fire-Engine Red (rouge)

Fr. 299.-

Fr. 399.• • • • • • Citiz & milk Limousine Black (noire)

La préparation la plus rapide de recettes à lait Préparation simultanée de café et de lait Grille adaptable pour verre à Latte Macchiato Bac pour 10 capsules usagées Réservoir d‘eau 1 L Dimensions : 23.7 x 27.7 x 37.2 cm (LxHxP)

Citiz & milk Fire-Engine Red (rouge)

Fr. 499.• Préparation simultanée d’un Lungo et d’un Espresso possible • Grilles adaptables pour verre à Latte Macchiato • Bacs pour 2 x 10 capsules usagées • Réservoir d‘eau 1.4 L • Dimensions : 32.6 x 28.1 x 28.6 cm (LxHxP) Citiz & Co. Limousine Black (noire)

Citiz & Co Steel Grey (grise)

Recevez

Fr. 80.-

Pour tout achat d’une machine Nespresso Classic automatique ENTRE LE 4 AVRIL ET LE 30 MAI 2009, un crédit de Fr. 80.sera porté sur votre compte au Club Nespresso. Voir modalités de l’offre.

NESPRESSO est en vente à votre Migros


8 | Migros Magazine 15, 6 avril 2009

SUR LE VIF

Pâques: une fête chrétienne à influences païennes Mais pourquoi mange-t-on des lapins en chocolat le jour de la résurrection du Christ? Explications de Philippe Borgeaud, professeur d’histoire des religions à l’Université de Genève.

Quel rapport entre Pâques et les lapins en chocolat?

La tradition des lapins en chocolat se rapporte plutôt à la période de l’année à laquelle nous célébrons cette fête. Le mot avril tire en effet son origine de la forme étrusque du nom Aphrodite. Ce mois est donc celui de la déesse de l’amour. Or, chez les Grecs, on offrait un lapin – un symbole de fécondité évident – à l’être aimé, tout comme on donnerait aujourd’hui un bouquet de fleurs. Des traditions païennes parasiteraient donc Pâques?

Comme bon nombre de célébrations chrétiennes, Pâques a dû se faire une place dans le calendrier romain. Plusieurs fêtes avaient

déjà lieu à cette époque de l’année, accompagnées de toutes sortes de rituels. Or, il est très difficile de contraindre les gens à abandonner leurs coutumes. Les chrétiens les ont donc intégrées, à contrecœur peut-être, à leurs propres traditions. Au moins, le carême est une coutume 100% chrétienne!

Pas du tout. La notion de jeûne remonte à l’Antiquité. On accordait également beaucoup d’importance à sa rupture festive. D’ailleurs, l’une des fêtes païennes célébrées à l’époque de Pâques – en l’honneur de la déesse Cybèle – impliquait un jeûne. Propos recueillis par Tania Araman

TRAIT POUR TRAIT

IMPULSIONS

Manifs contre le G20

Dessin de Chappatte paru dans «Le Temps» du jeudi 2 avril 2009

Martina Chyba, journaliste et productrice à la TSR

Métro, boulot, porno Il paraît que, je cite, «tout le monde le fait». Non, on ne parle pas là des gens qui résilient leur compte à l’UBS. Mais de ceux qui surfent sur des sites porno au boulot. Je suis une grande fille et j’en ai vu d’autres… j’ai même lu le Guide du zizi sexuel, c’est dire. Mais il y a quand même deuxtrois choses qui, si je peux me permettre, me turlupinent.

> Les gens qui regardent du porno au boulot sont généralement à peu près éduqués et informés; ils devraient donc savoir que le moindre apprenti informaticien de 16 ans peut tracer à la nanoseconde près tout ce qu’ils boutiquent sur le Net. Surtout quand ils travaillent dans une administration. Alors question n° 1: ils sont stupides ou quoi?


temps présents | 9

MES BONS PLANS par Patricia Brambilla, journaliste

DANS L’OBJECTIF > On travaille en moyenne 8 heures par jour. Oui c’est long. Mais bon, généralement on y survit, et il nous reste environ 16 heures de vie privée. Alors question n° 2: les pulsions de ces personnes sont-elles à ce point irrépressibles qu’elles ne puissent attendre l’heure de la récréation? > En principe, le porno sur internet, se pratique dans un but… euh… d’interactivité, aboutissant fréquemment à… euh… des actes d’autoérotisme disons. Alors question n° 3: Vous imaginez la scène? Au bureau? Dans ces fameux «open space» dans lesquels on nous oblige à travailler et où le degré d’intimité est à peu près le même que dans un sauna mixte plein à ras bord? A ce stade de la réflexion, ma copine, qui possède un sens inné

et indéniable de la synthèse, me dit: «Le problème, c’est qu’à la maison y’a bobonne.» Ah oui. Effectivement. C’est embêtant. Bobonne ne serait certes pas très contente de partager son mari et son ordinateur avec Svetlana au pubis intégralement épilé et qui est bonne aussi mais dans une autre acception du terme. Et c’est là que surgit la question n° 4: pourquoi ne parle-t-on que d’hommes qui téléchargent du porno au boulot, qui bloquent les disques durs et qui démissionnent? Serait-ce une spécialité exclusivement masculine? Mmh… Peut-être que les femmes le font aussi. Mais au moins, elles ont l’intelligence de ne pas se faire piquer. > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Retour au pays

Suède, fin mars 2009: après avoir passé l’hiver en terre africaine, plusieurs centaines de grues cendrées se retrouvent dans leur milieu natif, aux abords du lac Hornborgasjon, au sud du pays. D’ici un mois, la saison des amours commencera.

Photo Reuters / Scanpix Sweden

Voir: Cirque équestre. L’Ecole-Atelier Shanju propose un nouveau spectacle, enjoué, avec des musiciens, des comédiens, des acrobates et, bien sûr, des chevaux et des poneys. Une création ludique pour petits et grands enfants. «La répétition», du 17 avril au 10 mai, à l’EcoleAtelier Shanju, à Ecublens (VD). Infos: www.shanju.ch Lire: Les bonnes manières. L’ambassadrice de la courtoisie et l’animateur social de Montpellier ont uni leur savoirfaire pour rassembler dans un ouvrage les règles du savoir-vivre. Tous les trucs de la baronne pour donner à ses mômes les bases de la politesse. «Réussir l’éducation de nos enfants», Nadine de Rothschild et Arsène Bouakira, Ed. Favre. Ecouter: Le retour de Starsailor. Quatrième galette et le même nombre d’années d’attente pour le quatuor anglais. Onze titres romantiques et lyriques, quelque part entre TheVerve et Coldplay, dont ils retrouvent d’ailleurs le producteur, Steve Osborne. Et toujours la voix envoûtante de James Walsh. Starsailor, «All the Plans», EMI. Visiter: Art verrier. Du vitrail incandescent au bijou festif, ce sont 44 artistes suisses qui exposent leur amour de la lumière. L’occasion de découvrir l’éventail foisonnant des techniques, de la fonte au mobile. «VerreGlas», Musée suisse du vitrail, Romont. Jusqu’au 20 septembre. Infos: www.vitromusee.ch Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


10 | Migros Magazine 15, 6 avril 2009

A Pâques, à confesse tu iras

Les 15% de catholiques qui se confessent encore au moins une fois par année le font généralement à Pâques. Un sacrement déserté mais qui garde sa légende et ses mystères. Tour d’horizon, avec l’abbé Pascal Desthieux, curé de Romont (FR).


récit

LA CONFESSION | 11

1973, insiste sur le côté «dialogue» delaconfession,aupointqu’aujourd’hui certains théologiens y voient un lien de plus en plus marqué avec une forme de thérapie, voire de psychanalyse: «C’est un sacrement qui ressemble de plus en plus à un temps d’écoute, d’accompagnement. Il y a une dame qui me téléphone régulièrement pour me demander si elle peut se confesser. Je prends chaque fois une demiheure à trois quarts d’heure, c’est l’occasion pour elle de faire le point sur sa vie.» Adieu donc le chuchotis compassé au fond d’une boîte souvent étouffante. Mais la tombée en désuétude des confessionnaux ne signifie-t-elle pas une perte d’intimité, de discrétion, n’affaiblitelle pas le fameux secret de la confession? Pascal Desthieux se montre catégorique, ce secret-là est absolu: «Seule la personne qui se confesse peut nous en relever.» Cela vaut aussi pour les cas les plus extrêmes, comme l’aveu d’un meurtre: «Même si quelqu’un d’autre est accusé à la place du vrai meurtrier qui se serait confessé à moi, je ne peux le dénoncer. Juste l’inciter à le faire lui-même.»

Des récits douloureux

Pascal Desthieux, curé de Romont, est l’auteur d’un livre sur la confession.

T

ant pis pour Walt Kowalski, alias Clint Eastwood. Tant pis pour cette belle scène, dans Gran Torino, où le vieil homme expédie ses péchés derrière une grille aussi réglementaire que la pénombre ambiante et le col romain du curé. Il faut s’y résigner: les confessionnaux sous nos latitudes, sans être formellement supprimés, sont de plus en plus rarement utilisés. On leur préfère généralement, dans une salle éclairée, un face-à-face à découvert, sur deux chaises, une pour le prêtre, une autre pour le pénitent.

«Une silhouette derrière une grille, des gens qui se mettent à genoux, et ne pas savoir à qui j’ai affaire, non, personnellement je n’aime pas trop cela», confesse l’abbé Pascal Desthieux, curé de Romont et auteur d’un livre sur le sacrement de pénitence. Lui-même, hormis ses trois premières années de prêtrise à la basilique de Lausanne, qui disposait de salles aménagées avec des grilles, n’est jamais entré dans un vrai confessionnal. Il faut dire, dans la foulée de Vatican II, que le rituel, qui date de

Plus douloureux encore, le cas d’un enfant qui confesserait être abusé. «Là je l’inviterais à demander à ses parents ou à d’autres adultes de porter plainte, ou entreprendre une démarche. Si l’enfant dit non, on ne peut rien faire.» Ce sacrement, qui aboutit à l’absolution, suscite encore bien d’autres débats. La remise des péchés, autrement dit la remise des compteurs à zéro, est considérée par d’aucuns comme un peu trop facile. S’il suffit de se confesser pour être pardonné, vautronsnous gaiement dans le péché. L’écrivain François Nourissier parlait ainsi de «magnifique astuce». «C’est une vision très légaliste, c’est ne rien comprendre à la miséricorde et à l’amour de Dieu», rétorque Pascal Desthieux. Et d’expliquer que la condition de l’absolution, c’est le désir – «au moins le désir» – de ne pas recommencer, qu’il y ait repentir, regret.

«Quelqu’un qui se confesse et qui ne manifesterait pas le désir de changer sa conduite, théoriquement on ne devrait pas lui donner l’absolution, mais la différer. A quelqu’un qui confesserait avoir une maîtresse, je demanderais s’il est prêt à cesser cette relation. S’il dit non, je le prierais de revenir quand il sera prêt.» Un cas de figure certes plutôt rare: «Celui qui a une maîtresse et qui veut la garder, normalement, ne va pas venir se confesser.»

On peut tout confesser Mais que faut-il confesser au juste? La réponse de l’abbé Desthieux fuse: «Tout!» Les pénitents d’ailleurs n’hésitent pas à confier «des choses lourdes qui ne sont pas toutes de l’ordre de la faute. Un enfant par exemple qui me raconte les difficultés de ses parents et qui pleure.» Dans son livre, le curé de Romont se gausse par ailleurs d’un travers particulier, la tendance à avouer les fautes des autres, comme cette «dame qui confessait tous les péchés de son mari, puis de son fils. Quand je lui demandais et vous? Elle répondait, oh, pas grand-chose.» Sans parler de cette autre dame qui avait choisi de se confesser à l’ancienne et annonçait ainsi ses péchés: «1er commandement: rien. Deuxième commandement: deux fois. Troisième commandement: une fois.» Etc. Aux petits malins qui confesseraient avoir «commis le péché d’impureté», vu la variété de la gamme, le prêtre demandera d’être un peu plus précis.

Comment faire pénitence? Reste la douloureuse question du tarif. On est très loin des trois Pater et deux Ave autoritairement distribués par Don Camillo. La tendance et les consignes sont plutôt à la recherche commune d’un «effort» entre le prêtre et le pénitent. Plutôt que des prières «des actes concrets qui correspondent à ce que la personne nous a confié. A un enfant par exemple LIRE LA SUITE EN PAGE 12


12 | Migros Magazine 15, 6 avril 2009

je demanderais d’être plus sympa avec ses parents, de s’excuser auprès de son frère. A un mari, de faire un grand sourire à sa femme, etc.» La pénitence peut aussi inclure l’idée de réparation: «Voire par exemple, dans le cas d’un vol, s’il y a la possibilité, de rendre l’argent.» La fameuse distinction entre péchés véniels et péchés mortels subsiste, dans la mesure où l’Eglise

«demande aux catholiques de recourir au sacrement du pardon en cas de faute grave». Pour qu’il y ait faute grave, l’abbé Desthieux signale que trois conditions sont nécessaires. La matière d’abord, à savoir quelque chose d’objectivement grave, comme un meurtre ou un vol important. Il faut ensuite que la personne sache qu’il s’agit d’une faute grave et enfin qu’elle la commette en toute li-

berté. «Ça limite les possibilités. Même si dans le catéchisme de 1992, la liste des fautes graves a été un peu étendue. On y parle de fraude bancaire, de détournements de fonds.» Un ponte du Vatican, Mgr Girotti, chargé des questions de conscience a par ailleurs suggéré qu’on y ajoute encore d’autres péchés bien d’aujourd’hui: «Pollution, manipulations génétiques, inégalités sociales.»

Absolution collective ou individuelle?

Un rituel qui se perd

Pâques cette année marquera dans certains cantons comme Fribourg, qui l’avaient un peu abandonnée, le retour à l’absolution individuelle. L’absolution collective, donnée à tous au terme d’une cérémonie communautaire, a été autorisée par Vatican II pour les «cas d’urgence». «A partir des années 70, explique Pascal Desthieux, on a considéré que le manque de prêtres lors de grandes affluences comme à Pâques était un cas d’urgence et les absolutions collectives sont devenues une habitude.» Mais les évêques suisses en janvier ont mis le holà et exigé le retour aux absolutions individuelles. Un diktat qui a été mal reçu par nombre de paroissiens estimant que les évêques allaient ainsi vider encore un peu plus les églises. Pascal Desthieux attend de voir et précise que les cérémonies communautaires, avec demande de pardon, ne seront pas supprimées, l’absolution étant simplement réservée à ceux qui se décideront pour une confession entre quatre yeux: «Les évêques ont rappelé l’importance de l’aveu individuel et souligné qu’il serait temps de voir ce sacrement aussi comme une démarche personnelle, même si cela «coûte» et n’a rien d’évident.»

Qui se confesse encore aujourd’hui? Disons-le franchement: plus grand monde. On estime que 1% des catholiques vont à confesse régulièrement, et 15% au moins une fois par année, généralement à Pâques. D’où l’expression un peu tombée dans l’oubli: faire ses Pâques: «Dans le minimum que demandait l’Eglise, outre participer à la messe dominicale, il y avait se confesser une fois par année. Or le temps du carême est un temps spécialement axé sur cette démarche de conversion.» Longtemps, comme c’est encore le cas parfois chez

Le quiz de la confession Questions 1. Dans certains cas limite, le prêtre n’est plus tenu au secret de la confession. Vrai ou faux? 2. La distinction péchés véniels/ péchés mortels n’existe plus. 3. Au début de l’histoire de l’Eglise, le sacrement de pardon n’existait pas, car il était impensable que les nouveaux chrétiens puissent pécher. 4. Il vaut mieux ne pas parler des péchés trop gênants: cela risquerait d’embarrasser le confesseur. 5. Si le pénitent ne connaît pas son acte de contrition, il ne pourra pas recevoir le pardon.

6. Chez les protestants, la confession n’existe pas. 7. L’absolution n’est pas valide si le prêtre est plus pécheur que la personne qui se confesse. 8. Quand nous confessons nos péchés, il est bon de reconnaître humblement ce que nous avons fait, sans chercher à nous justifier ou à nous excuser. 9. La plus grande réforme de Vatican II a été de supprimer tous les confessionnaux. 10. Après l’absolution, nous sommes tranquilles jusqu’à la prochaine confession. 11. Après notre aveu, nous recevons

Sous nos latitudes, les confessionnaux


récit

LA CONFESSION | 13

les orthodoxes, la confession fut liée à la communion. On ne communiait pas s’en s’être au préalable confessé. «Faire ses Pâques» incluait ainsi les deux. L’Eglise continue d’ailleurs de demander qu’en cas de faute grave on s’abstienne de communier.

Choisir son confesseur Notons encore que le choix du confesseur est laissé à l’entière liberté du pénitent. Certains préféreront quelqu’un de proche, de connu, d’habituel, capable d’un certain suivi, d’autres se sentiront plus à l’aise avec un parfait inconnu. Dans les vallées latérales du Valais, certains paroissiens autrefois, plutôt que de confier leurs turpitudes à l’omnipotent curé du village, préféraient descendre à Sion et se confesser chez les capucins. «Un bon confesseur, explique Pascal Desthieux, est quelqu’un qui sait être à l’écoute et si possible de bon conseil. On sera parfois déçu. Mais c’est la force de ce sacrement: le pardon est donné de toute façon, même si le prêtre n’est pas très bon.»

Questions tirées de «La confession, enfin je comprends mieux» de Pascal Desthieux, Ed. Saint-Augustin

sont de moins en moins utilisés.

logiquement une punition selon la gravité de notre faute. 12. Le nouveau rituel de 1973 propose quatre formes de célébration du sacrement du pardon. 13. En donnant l’absolution, le prêtre étend les mains au-dessus de la tête du pénitent. 14. Comme il est pénible d’avouer ses fautes, on peut remplacer l’aveu par la formule «Je confesse à Dieu tout-puissant». 15. Ne voulant pas se mêler de ce qui ne le regarde pas, le prêtre se gardera bien de donner le moindre conseil. 16. On parle de confession de «relèvement» quand le pénitent est couché et que le prêtre le relève après l’absolution. 17. Le plus important est d’avoir une vraie contrition, le regret de nos fautes, et le désir de nous en éloigner.

Réponses 1. Faux. Le secret de la confession est absolu et inviolable. Seule la personne qui se confesse peut demander au prêtre de révéler ce qu’elle a confié, par exemple pour dénoncer une injustice ou venir au secours d’une personne en danger. 2. Faux. Il y a divers degrés de gravité dans les péchés. Certains portent profondément atteinte à notre communion avec Dieu et avec l’Eglise, tandis que d’autres ne font que ralentir notre progression spirituelle. 3. Vrai. Mais on s’est vite rendu compte que les chrétiens étaient hélas capables de commettre de graves péchés. 4. Faux. Afin d’être pleinement libérés, nous ne devons pas volontairement cacher ces fautes-là. 5. Faux. Dans le nouveau rituel, la personne qui se confesse peut s’exprimer spontanément au cours du temps de prière qui précède l’absolution.

6. Faux. Elle a disparu, il est vrai, dans certaines Eglises comme celles qui suivent la réforme de Calvin, mais les Eglises luthériennes et anglicanes ont continué de pratiquer la confession. 7. Faux. La validité du sacrement ne dépend pas de l’état de sainteté du prêtre, puisque c’est Dieu lui-même qui agit. 8. Vrai. On n’est pas au tribunal: on vient simplement reconnaître ses torts et demander pardon, sans chercher des circonstances atténuantes. 9. Faux. Le concile a effectivement réformé le sacrement, mais n’a pas abrogé les confessionnaux, même s’ils sont beaucoup moins utilisés. Tout fidèle peut demander de recevoir discrètement l’absolution dans un confessionnal. 10. Faux L’effort de conversion se poursuit. 11. Faux. Il ne s’agit nullement d’une punition, mais d’un «signe de

Enfin le curé de Romont indique que l’origine du mot grec «péché» signifie manquer: «Comme manquer sa cible. Le péché pour moi c’est se tromper de bonheur. Prendre pour un bonheur ce qui ne l’est pas. Un bonheur trop passager, un plaisir trop égoïste qui va nous laisser un goût amer.» Dernière consolation étymologique: pénitence ne viendrait pas de poena, la peine, mais de l’adverbe paene, presque. Comme «un regret et une volonté de faire mieux». Laurent Nicolet Photos Pierre-Yves Massot / arkive.ch Dessin François Maret

A lire: «La confession, enfin je comprends mieux», de Pascal Desthieux, Editions Saint-Augustin

www.migrosmagazine.ch Pensez-vous que la confession est encore pratiquée à notre époque? Participez à notre sondage.

conversion» manifestant notre désir de changer, de renoncer au mal. 12. Vrai. Le sacrement peut être donné lors d’une célébration avec un seul pénitent, lors d’une célébration communautaire avec absolution individuelle, ou absolution collective. La quatrième forme est la célébration non sacramentelle, où le pardon n’est pas donné tout de suite. 13. Vrai. Ce geste de l’imposition des mains exprime le don de Dieu et la grâce de son pardon. 14. Faux. L’aveu personnel reste essentiel pour la confession. 15. Faux. Le prêtre donne des indications pour aller de l’avant. 16. Faux. La «confession de relèvement» est accomplie par ceux qui ont conscience d’avoir commis un péché grave dont ils seront «relevé» grâce au sacrement du pardon de relèvement. 17. Vrai. La contrition est essentielle pour recevoir le pardon.


La floriculture est de saison.

n o i t c u d é r 20 % de

Le nouveau catalogue de jardinage est un gage d’épanouissement. Vous y trouverez tout pour avoir la main verte et une foison de conseils utiles pour faire florès! Disponible dès re à présent dans les magasins ies d’o iller ta s le Do it + Garden Migros, au 0848 84 0848 ou bien sur www.doit-garden-migros.ch s te u to et

xtiles de bain te s le s u to r u s de couette s e s s u o h s le t e

par ex. tapis de bain MALOJA 100 % coton Bio, 50 x 80 cm 4530.059 avant 15.– maintenant

12.–

par ex. parure de lit FELIPE satin, 100 % coton Bio, taie d’oreiller, 65 x 100 cm 4512.230 avant 29.90 maintenant

par ex. parure de lit LORENA

Housse de couette, 160 x 210 cm 4512.230

satin, 100 % coton Bio, taie d’oreiller, 65 x 100 cm 4512.232

avant 89.90

avant 29.90 maintenant

23.90

maintenant

par ex. rideau de douche TREND

Housse de couette, 160 x 210 cm 4512.232 Achat minimal: Fr. 25.– avant 89.90 Valable du 1.3 au 30.4.2009

maintenant

71.90

5.– CHF

Achat minimal: Fr. 25.– Valable du 1.3 au 30.4.2009

5.–

par ex. linges en tissu

RABAIS éponge SARINA

Tous les engrais et les produits phytosanitaires

100 % coton Bio, 50 x 100 cm Tous les terreaux et 4508.063 les amendements

www.micasa.ch

23.20

maintenant Terreau pour fleurs et jardin MIOPLANT Natura Pour la maison, le balcon et le jardin. 5 l, Fr. 1.90 10 l, Fr. 3.20 20 l, Fr. 5.– 40 l, Fr. 9.– 6581.001-051

avant 11.–

maintenant Utilisable dans les magasins Do it + Garden Migros de Suisse. Si un multiple du montant d’achat est atteint, plusieurs coupons de rabais peuvent être remis en paiement.

tissu avec revêtement hydrofuge, 100 % polyester, 180 x 180 cm 4531.540 avant 29.–

CHF

RABAIS

23.90

8.80

Utilisable dans les magasins

Offre valableDo duit31.3 au 20.4.2009 toutes les housses de couette, les taies + Garden Migros desur Suisse. Si un multiple montant d’achat d’oreiller et les textiles de du bain, excepté les articles M-Budget. est atteint, plusieurs coupons En vente dans tous les magasins Micasa et les plus grands magasins Migros. de rabais peuvent être remis en paiement.

71.90


ÉVEILLEZ LE PRINTEMPS. SPRING MOMENTS DE CHOCOLAT FREY.

MAGIE EXQUISE.


16 | Migros Magazine 15, 6 avril 2009

La famille deux-roues

Alors que les files de véhicules à moteur s’allongent dans les villes, de plus en plus de Romands abandonnent le volant au profit des transports publics ou de la «mobilité douce». Rencontre à Genève avec les Burdet, des convaincus du vélo.

S

on surnom, c’est VDA. Pour «voiture des amis». Emprunter en de rares occasions le véhicule des voisins constitue la seule concession des Burdet à la voiture. Ou à peu près. Eh oui, on peut être une famille avec quatre enfants et se passer de volant. Comme Magdalena et Eric, de plus en plus de citadins franchissent le pas. Un bon tiers des habitants de la Cité de Calvin, par exemple (lire encadré). «Certains amis nous trouvent très courageux. De notre côté nous n’avons pas le sentiment que ce choix représente un effort particulier», sourit Eric. Mathématicien aujourd’hui formateur des maîtres du cycle primaire, ce Genevois de 44 ans aime le vélo comme «moyen de transport pratique et écologique», mais ne se considère pas pour autant comme un anti-bagnole acharné. Il en possédait d’ailleurs une dans sa vie d’avant. «C’est même un peu grâce à elle que nous nous sommes rencontrés», s’amuse Magdalena. Eric acquiesce: «Nous jouions dans le même orchestre, à Bienne, durant les vacances. Une charmante jeune femme a demandé qui pouvait la ramener. J’étais venu avec une R5 que j’utilisais finalement assezpeu.Etnousavonsliéconnaissance.» Si la Renault a créé l’occasion, c’est la «grande» musique qui les lie. Eric a fait le conservatoire comme violoncelliste, mais n’en a jamais vécu contrairement à Magdalena qui déménage alors de Saint-Gall à Berlin avec son hautbois pour rejoindre un orchestre

professionnel. «Un bon millier de kilomètres nous séparait», se souvient Eric, éternel Genevois de la rive droite. Le couple finit par se rejoindre et leur mariage est célébré en 1993.

Une charge en moins dans le budget Leur premier appartement commun se situe avenue du Mail à Genève. «Autant dire qu’il fallait tourner un moment pour dénicher une place de parc. J’ai rapidement vendu la R5. Et nous n’en avons jamais racheté depuis.» Amoureux des chiffres, Eric n’a pas besoin de forcer son talent de mathématicien pour constater que l’absence du budget voiture fait du bien aux finances communes. Selon les esti-

De nombreux accessoires pour cyclistes sont accrochés à la penderie.

mations du TCS, chaque kilomètre parcouru coûte dans les 70 centimes. Soit facilement plusieurs milliers de francs annuels laissés sur le bitume. Sans compter l’essence, les réparations et autres taxes ou pépins plus ou moins imprévus. «Au départ, nos motivations étaient donc plutôt pratiques et économiques. Le souci écologique est venu par la suite, petit à petit», relève sa compagne.

Un emplacement qui compte Lorsque les Burdet se mettent en quête d’une maison à acheter, de bonnes connexions en transports publics font figure d’évidence. «Ici, nous avons beaucoup de chance sur ce point, d’autant que plusieurs personnes dans la rue se montrent comme nous très sensibles à l’écologie.» L’absence de voiture rythme la vie de la petite troupe. «Elle modèle notamment nos loisirs, explique Magdalena. Le dimanche, on se balade dans les parcs des environs au lieu d’aller à la campagne loin de la ville.» Evidemment, les loisirs hivernaux prennent un peu l’allure d’expéditions. «La dernière fois, pendant que les grands skiaient avec leur maman à la Dôle, raconte Eric, je lugeais avec les petits du côté de la Givrine. Soit le bus jusqu’à la gare, le train jusqu’à Nyon, un changement pour rallier Saint-Cergue, puis encore un autre jusqu’au col. Deux heures de trajet contre sans doute la moitié en voiture.» Du coup, à part la fameuse VDA, la famille utilise par-

A l’image d’un bon tiers de la population genevoise, les Burdet roulent à vélo.

fois les services de la coopérative d’autopartage Mobility. «C’est pratique, même s’il faut s’y prendre à l’avance, surtout pour trouver un véhicule capable d’embarquer six personnes. Je crois qu’il n’y en a que deux sur Genève.» Et puis il y a le vélo. Dans le cœur d’Eric, puis de toute la famille, la petite reine a rapidement éclipsé la déesse à quatre roues. D’abord parce que, comme dans la chanson, à vélo on dépasse les autos dans les bouchons genevois. Et puis ça permet de garder la forme au quotidien. «Vingt-cinq minutes plutôt sportives pour me rendre au travail, durant la belle saison. J’ai trouvé un itinéraire loin des grands axes pour rouler à l’aise», sourit l’enseignant, à l’enthousiasme visiblement communicatif. Difficile en effet de rater le parc à vélos devant la villa du quartier de Châtelaine. Ici, chaque


récit

adulte a le sien, de même que les plus grands, Valentin (14 ans) et Séraphine (12). Et pour les petits trajets, Amédée (4) et Philémon (2) rejoignent la charrette jaune vif. «Les copains en sont jaloux», assure Magdalena. Qui monte souvent en selle pour se rendre au centre-ville. Et avoue pester parfois contre les automobilistes-rois.

Le tour du Léman en famille L’été dernier, la famille s’est lancée dans un tour du Léman, durant six jours. «Avec la tente et le petit dernier d’un an et demi qui gambadait partout, c’était assez sport», avoue Eric. Instigateur du projet, il attendait beaucoup de cette première expérience. Et malgré quelques énervements passagers, cela reste un beau souvenir. «Ce rythme de déplacement favorise la recherche

d’endroits sympas qu’on ne remarquerait même pas en voiture.» Ce qui n’empêche pas Amédée «de rêver d’acheter une auto pour tout le monde» ou Séraphine, assez sensible à la mode, «de ne pas nous trouver toujours assez fashion, d’autant que nous n’avons pas de télévision». Heureusement, l’adolescente se rattrape sur l’ordinateur familial. Et cela lui laisse davantage de temps pour travailler son violoncelle, alors que son frère Valentin a choisi la trompette. «Nous donnons parfois des concerts improvisés ici, s’enthousiasme Magdalena qui donne toujours des cours et joue au sein de l’Orchestre symphonique genevois. Et nous avons fondé un trio avec des copains du quartier.» Autant dire qu’avenue Henri-Bordier, le concert de klaxons n’a pas droit de cité. Pierre Léderrey Photos Nicolas Coulomb

MOBILITÉ DOUCE | 17

Un gros potentiel Dans Genève intra-muros, 36% des habitants vivent sans voiture, soit 6% de plus en une demi-décennie. Et c’est Gérard Widmer, chef du Service de la mobilité, qui le dit. Si les besoins en déplacements continuent de croître, ils se répartissent différemment, avec davantage de trajets en transports publics, à pied ou à vélo. Cela s’appelle «le transfert modal», et il fonctionne plutôt bien «en ville même et dans les communes de la petite couronne urbaine». En 2005 (derniers chiffres connus), la voiture n’y représentait plus que 39% des déplacements, contre 48% cinq ans auparavant. Ça se gâte évidemment dans les communes dites «péri-urbaines» où «l’usage de la voiture reste très fort». Mais le nombre de ménages qui s’en passe augmente quand même, passant de 20 à 24%. Cette tendance se remarque moins dans le canton de Vaud voisin, par exemple, plus éclaté géographiquement. Bonne nouvelle pour les Burdet comme pour l’association ProVelo, Robert Cramer, magistrat en charge des Transports à Genève, estime urgent d’encourager la «mobilité douce», la petite reine représentant un «gros potentiel» encore à développer. «On dépense des centaines de millions de francs pour le tram et le train, il faut oser dépenser quelques dizaines de millions pour le vélo», a-t-il notamment déclaré récemment dans les colonnes du «Courrier». Parmi les projets dédiés, l’idée d’une passerelle pour permettre aux cyclistes d’emprunter le pont du Mont-Blanc.


18 |

chronique

Migros Magazine 15, 6 avril 2009

MINUTE PAPILLON

Le Zizi soumis à la question

La semaine dernière, nous avons publié sous ma signature quatre pages de reportage sur l’expo «Le Zizi sexuel». Oui, j’approuve cette expo inventive et fort réussie. Jean-François Duval, journaliste

Cependant vient de me parvenir un étrange document de dix pages, que les

instit’ genevois doivent distribuer à leurs élèves dès l’âge de 9 ans. Car toutes les classes de 5e, 6e et 7e visiteront l’expo, sauf désaccord des parents (hum... comment les parents musulmans qui ne possèdent pas le français se décideront-ils?). Douze mille élèves vaudois feront de même. Le document, tiré à plusieurs milliers d’exemplaires, s’intitule Questionnaire de préparation destiné aux enfants. Les instit’ le remettront à chaque gosse avant la visite de l’expo. Je l’ai sous les yeux. Il y a 27 questions. Ici, il faut cocher la bonne case parmi 2 ou 3 réponses proposées. Là, on a mis des pointillés pour que les élèves puissent répondre sur 3 ou 4 lignes. Autrement dit, les gosses vont parcourir l’expo avec un crayon et un FORMULAIRE À REMPLIR. Nous, on avait bêtement cru que Zep et son épouse souhai-

taient que les enfants se dépatouillent dans l’expo à leur guise. Mais non! Pas question de les laisser découvrir les choses du sexe spontanément, en toute liberté et EN RESPECTANT LEUR INTIMITÉ. Ils sont gentiment invités à tout mettre par écrit, en se laissant canaliser par les directives du questionnaire. Bref, alors que l’idée initiale était de permettre la découverte amusante, décomplexée et joyeuse du sexe, cette découverte se présente sous forme d’un DEVOIR. (On est obligé de lire les panneaux pour trouver certaines réponses). Exemple de questions: «Pourquoi les filles ont-elles parfois peur de ne pas avoir un sexe fait comme celui des autres filles? Parce que le sexe

des filles contrairement à celui des garçons…» Chères fillettes, chers garçons, à vous de compléter en remplissant correctement la ligne de pointillés qui suit, et ne copiez pas sur votre voisin(e). Question no 17: «Est-ce que les filles fabriquent des ovules chaque jour? Développe un peu.» On laisse 4 lignes de pointillés pour ce faire. Ailleurs: «Quel est le secret d’un bon baiser?» Deux lignes de pointillés pour donner son opinion intime. Certaines questions

sont joliment techniques: «Un adulte produit-il en moyenne 2 millions ou 200 millions de spermatozoïdes par jour?» Coche la bonne case, et continue. Comment nomme-t-on le moment où les spermatozoïdes sont expulsés du pénis? Au choix: «Une élévation»,

«Une éjaculation», «Une impression». Ou encore: quels trucs les filles qui n’ont pas encore de seins trouvent-elles pour s’en fabriquer: «la ouate», «les mandarines», «les melons», «les ballons»? L’expo devait être une découverte intime et personnelle à effectuer par chacun en son for intérieur. Or, même si les élèves n’ont pas à rendre leur copie au terme du parcours, on «prépare» la découverte, on ramène le sexe au savoir et à la connaissance intellectuelle, avant même que certains élèves se soient d’eux-mêmes posé ces questions. Ah, quelle belle manière de mettre le sexe à la question! L’écrivain Daniel Pennac le disait: il n’y a pas meilleur moyen de tuer chez les enfants le goût de la lecture qu’en les interrogeant trop tôt sur le plaisir éprouvé à se laisser aller à la découverte d’une histoire. Et s’il en allait de même de l’amour et du sexe?

Publicité

ET QUE FONT VOS ENFANTS DE LEURS VACANCES?

GAGNEZ MAINTENANT LA MAISON DE VACANCES PARFAITE POUR VOTRE FAMILLE! Davantage d'espace et de liberté pour les rêves de vacances de votre famille. Gagnez maintenant une semaine de vacances familiales dans la maison de vos rêves sur www.interhome.ch/compétition. Le délai de participation au concours est le 30.4.2009. Téléphone: 043 810 92 92 www.interhome.ch


Jouez les filles de l’air à la saison des pollens ! Lorsque le nez vous démange et vous brûle, qu’il coule sans arrêt, les mouchoirs de poche Kleenex® Balsam vous soulagent. - ADIEU LES NEZ ROUGES, GRÂCE À L’EXTRAIT DE CALENDULA - LAISSE UN FILM PROTECTEUR SUR LA PEAU IRRITÉE Si les choses empirent, participez vite à notre concours et envolez-vous en jet pour des régions sans pollens !

6

70 au lieu de 8.70

Valable du 7. 4

Boîte Triopack Kleenex® Balsam 3 x 80 mouchoirs Jusqu’à épuisement du stock

À gagn

er : 10 x bon pou 1 r un vol a v ec SWIS d’une va leur de S, C’est to CHF ut 1000.– mot clé simple : envoy ! e z un S «vol» a M S av e u n ° 9 8 89 particip c le (–.4 ez Date lim sur w w w.klee 0 /SMS) ou n ite d’en voi 31. 5 ex.ch. . 2009.

9

90 au lieu de 13.80

Valable du 7. 4 Mouchoirs de poche Kleenex® Balsam 48 x 9 mouchoirs Jusqu’à épuisement du stock

Conditions de participation sur www.kleenex.ch, sans obligation d’achat.

Kleenex est en vente à votre Migros


20 | Migros Magazine 15, 6 avril 2009

«Chanel était nulle en couture!»

Sa vie est un roman. Son œuvre ne se démode pas. Coco Chanel fascine toujours autant. Rencontre à Paris avec Henry Gidel, auteur d’une biographie sur la styliste de génie, avant la sortie de trois films événements consacrés à «Mademoiselle».

2

009, année Chanel? Trois films biographiques annoncés semblent l’attester: Coco avant Chanel, réalisé par Anne Fontaine et interprété par Audrey Tautou (sortie le 22 avril), Chanel et Stravinsky, l’histoire secrète, de Jan Kounen, avec Anna Mouglalis (ce printemps?), et un long métrage «top secret», dont on sait juste qu’il sera signé Danièle Thompson, la fille de Gérard Oury. Presque quarante ans après sa mort (Gabrielle dite Coco s’est éteinte en janvier 1971 à l’âge de 87 ans et repose depuis au cimetière de Bois-de-Vaux à Lausanne), «Mademoiselle» reste donc à la mode, comme son style d’ailleurs. Henry Gidel, auteur d’une captivante biographie intitulée sobrement Coco Chanel (Ed. Flammarion), nous en dit plus sur cette femme exceptionnelle à l’existence tourmentée et au destin hors du commun… Henry Gidel, pourquoi cet incroyable regain d’intérêt pour Coco Chanel?

C’est qu’elle est en permanence d’actualité. Il y a un prêt-à-porter Chanel, des parfums, des accessoires, des succursales répandues dans le monde entier… Ces films ne sont d’ailleurs que quelques manifestations de plus parmi les innombrables qui ont déjà été produites. Bref, le destin de cette femme fascine toujours.

Pourtant, elle cumulait les défauts: égocentrique, capricieuse, médisante, colérique, tyrannique… On disait d’elle que c’était le seul volcan d’Auvergne qui n’était pas éteint.

(Rires) Elle était infernale. Elle avait beaucoup d’esprit, mais de l’esprit méchant. Un exemple?

Un jour, le couturier Pierre Balmain lui demande: «Dites-moi chère amie, à part vous bien entendu, quel est le meilleur couturier?» Et elle lui répond: «Mais c’est vous mon cher Balmain. Il faut

Bio express L’écrivain et conférencier français Henry Gidel s’est spécialisé dans les biographies, faisant revivre sous sa plume alerte plusieurs personnalités ayant marqué de leur empreinte notre histoire: Feydeau (prix Lutèce de la mémoire), les deux Guitry (Goncourt de la biographie), Cocteau, Coco Chanel bien sûr (réédité en novembre 2008 et traduit en huit langues), Picasso, Sarah Bernhardt et Marie Curie. Toutes ces histoires si particulières et fascinantes sont parues aux Editions Flammarion, dans la collection Grandes Biographies.

bien que la Province s’habille!» C’est vache, hein? Et vous, qu’est-ce qui vous a poussé à écrire une biographie sur Coco Chanel?

J’avais envie d’écrire sur une femme et j’ai tout de suite pensé à Chanel, à son parcours, à sa vie sentimentale particulièrement riche avec des amants comme le duc de Westminster – sans doute la plus grande fortune d’Angleterre –, le poète fauché Pierre Reverdy ou encore le grand-duc de Russie, un cousin du tsar. Et ce qui m’intéressait aussi, c’est qu’elle a été probablement la plus grande mécène de son temps. Pari difficile, puisque mentir ne demandait aucun effort à «Mademoiselle»… Elle qui préférait d’ailleurs se tailler une légende sur mesure plutôt que dire la vérité sur sa tumultueuse existence!

Absolument. Il est de bon ton aujourd’hui de dire qu’on a eu une enfance misérable, qu’on est sorti du ruisseau grâce à nos efforts, notre énergie, notre intelligence… On en est fier! Mais à son époque, sortir d’un milieu très pauvre, ça faisait très, très mauvais effet. Elle s’était donc reconstruit un passé, elle s’était inventé un père brillant homme d’affaires qui allait souvent aux Etats-Unis et qui avait réussi à amasser une belle fortune. Elle


entretien

HENRY GIDEL | 21

voulait cacher que ses parents étaient pauvres, que sa mère était morte jeune et que son père l’avait abandonnée, l’avait placée dans un orphelinat tenu par des sœurs. C’est donc surtout son passé à la «Cosette» qu’elle cherchait à travestir…

Pas seulement. Elle voulait aussi dissimuler le fait qu’elle avait été une femme entretenue pendant quelques années par un officier qu’elle avait rencontré à Moulins. Elle voulait qu’on la distingue des grandes cocottes de l’époque, la belle Otero ou Emilienne d’Alençon. Elle était quand même prête à tout pour échapper à sa condition!

L’écrivain Henry Gidel a publié de nombreuses biographies de personnalités.

Oui. D’ailleurs, avant de faire des chapeaux, puis de la couture, elle a essayé de devenir chanteuse. Ça n’est donc pas un Mozart de la haute couture, puisqu’elle pensait faire autre chose. Vous vous rendez compte: si elle avait réussi dans la chanson, elle n’aurait sans doute jamais été l’immense couturière que l’on connaît. Rien, mais vraiment rien ne prédisposait cette petite Auvergnate à libérer le corps de ses contemporaines, à faire la mode, à bâtir un empire, à devenir l’une des femmes les plus remarquables de son temps.

Comme elle avait reçu une éducation sommaire chez les sœurs, qu’elle avait donc très peu appris, Chanel n’avait pas de préjugés. Et c’est cette vision fraîche, nouvelle qui lui a permis de balayer les conventions. Elle savait tout ce qui ne s’enseignait pas et c’est ça qui a fait sa réussite. C’est même, comme vous l’écrivez, «une couturière qui ne sait pas coudre»!

Chanel était nulle en couture! Mais ce qui était admirable, c’est que pour concevoir ses robes, elle ne dessinait rien du tout. Elle mettait un tissu sur un mannequin, elle arrangeait ça avec ses doigts, elle disait: «faites-moi ci, coupez-moi ça!»… C’était plus de la sculpture que de la couture. LIRE LA SUITE EN PAGE 22


22 |

entretien

HENRY GIDEL

Migros Magazine 15, 6 avril 2009

«Le travail était son seul refuge contre la solitude.»

A quoi d’autre encore doit-elle son incroyable succès? A son flair? A ses rencontres avec de riches personnalités? A son bon sens terrien et à son obstination paysanne?

Un peu à tout ça, mais il y a aussi une part de mystère bien sûr… Dans le génie, on ne peut pas tout expliquer, sinon on pourrait le reproduire! Et il ne faut pas oublier non plus que Coco Chanel était dotée d’une énergie vraiment extraordinaire. Energie qui lui a notamment permis, quinze ans après avoir fermé sa maison, de la rouvrir, de recommencer tout à zéro alors qu’elle avait déjà 71 ans. Justement, comment expliquer que cette créatrice hyperactive se soit mise ainsi en sommeil, comme la Belle au bois dormant, entre 1939 et 1954?

A ce propos, Coco Chanel donnait cette explication: «Je ne veux pas avoir à habiller les femmes dont les maris vont mourir sur le front!» Cette frivolité la choquait. Mais pour elle, autant de temps sans rien faire, ça a été tragique. Elle se sentait inutile. Durant ce long entracte, juste après guerre, elle s’est «réfugiée» à Lausanne.

La Suisse, pour elle, était sans doute symbolique de la sérénité, de la paix retrouvée. Elle avait besoin de s’éloigner de Paris, de son agitation, de ses histoires politiques. On l’avait arrêtée à la Libération parce qu’elle avait eu comme amant un officier allemand. On n’a jamais su qui avait ordonné son arrestation, mais on suppose que c’est Churchill qui l’a fait libérer. Il n’y avait rien de nazi chez elle. A propos de sa liaison,elledisaitd’ailleurs:«Quand une femme a 60 ans et qu’un monsieur lui fait la cour, on ne lui demande pas ses papiers!» Coco Chanel a été heureuse en affaires, mais malheureuse en amour…

C’est vrai. Elle répondait un peu à la définition que faisait Jean Anouilh de la tragédie: «Une reine qui a des malheurs.» Elle perd sa maman quand elle a 12 ans, son père l’abandonne, son premier et

sans doute seul grand amour meurt dans un accident de voiture, le duc de Westminster la trompe continuellement… J’ai d’ailleurs beaucoup aimé l’épisode où ce dernier offre une émeraude de grand prix à Chanel pour se faire pardonner l’une de ses infidélités et qu’elle la laisse tomber dans les eaux souillées du port de Monaco. Quel beau geste! Et puis il y a un de ses amants, Paul Iribe, qui est terrassé par un infarctus lors d’une partie de tennis… Non, on ne peut pas dire qu’elle ait été gâtée par le sort! Elle a d’ailleurs avoué souffrir «d’un violent besoin d’être aimée»!

Oui et ça vient de son passé d’enfant, d’orpheline. La plaie ne sera jamais cicatrisée. Elle aura toujours peur d’être rejetée, abandonnée. Ça expliquerait le côté «femme de harem» soumise de cette entrepreneuse, par ailleurs si farouchement indépendante?

Pour elle, qui est un peu de la vieille école, une femme devait sans doute être soumise. Une soumission au moins de façade pour contenter l’homme parce que c’est trop moche si on n’est plus aimé. Est-ce encore ce besoin d’être aimée qui la pousse à être aussi généreuse avec des artistes comme

Diaghilev, Cocteau, Stravinski ou encore Picasso?

Sans doute. Et elle estimait qu’ayant de la fortune, elle devait les aider, parce qu’ellee avait une grande considération pour cet art dont elle avait longtemps été privée. Encore à 50 ans, Stravinski recevait d’elle une pension mensuelle. Elle payait les coûteuses cures de désintoxication de Cocteau qui était un opiomane invétéré et lui offrait trois semaines au Ritz quand il avait le cafard. Bon, elle a été généreuse avec ces genslà, mais il semble qu’elle l’était moins avec son personnel. Ses employées s’en plaignaient et pourtant elles aimaient, elles admiraient leur patronne. Beaucoup d’entre elles ont pleuré quand Chanel est morte. Bien qu’entourée d’une myriade d’écrivains et d’artistes, son unique famille au fond, elle a énormément souffert de solitude.

Elle a été très seule toute sa vie, en particulier durant ses dernières années d’existence. Il n’y avait plus que trois, quatre personnes qui l’entouraient. D’ailleurs, à cette époque, quand elle dînait avec des amis le soir, ça se prolongeait très, très tard parce qu’elle voulait retarder le plus possible le moment où

L’ouvrage d’Henry Gidel est publié aux Editions Flammarion.

elle se retrouverait seule dans ses deux petites mansardes du Ritz. Finalement, elle s’est réfugiée dans le travail, sa seule raison de vivre?

C’était une travailleuse acharnée. L’oisiveté la déprimait. Le célèbre bottier Massaro m’a raconté à ce propos qu’un jour elle lui a dit: «Vous savez, quand on est dans le malheur, il y a un ami à la porte duquel on peut toujours frapper, c’est le travail. Jamais, il ne vous refusera son aide!» Si elle travaillait tant, c’est en partie parce que c’était son seul refuge contre la solitude.

Propos recueillis par Alain Portner Photos Kai Jünemann

www.migrosmagazine.ch Amusez-vous avec le quiz consacré à Coco Chanel


MGB www.migros.ch

Tout ce qui comble le lapin de Pâques.

Lapin en T-shirt 245 g

9.90

Lapin pirate * 240 g

8.80

Œuf Babouchka * 105 g

9.90

Bébé lapin 150 g

8.20

Œufs au sabayon Spring Moments 340 g

9.90

Calendrier de Pâques Frey Kids 160 g

11.80

Lapins colorés * 160 g

7.50

* En vente uniquement dans les plus grands magasins Migros.


24 | Migros Magazine 15, 6 avril 2009

«Les clients achètent à meilleur compte à Migros»

Lors de la conférence de presse de bilan, Oskar Sager, chef du marketing, a montré que Migros offrait un meilleur rapport prix-prestation que son principal concurrent.

O

n peut tourner et retourner la question dans tous les sens: Migros est et reste le champion suisse du rapport prix-prestation. Une fois de plus, cela a été démontré noir sur blanc par le chef du marketing Oskar Sager à l’occasion de la conférence de presse de bilan de Migros, la semaine dernière à Zurich. Dans une comparaison de prix très détaillée, l’institut indépendant d’étude de marché GfK a confirmé ce que les clients savent déjà: nulle part ailleurs ils en ont autant pour leur argent. «Chaque jour, un million de clients font leurs achats à Migros, a déclaré Oskar Sager. Mais l’élément déterminant est ce que nos clients achètent et paient effectivement à la caisse. Maintenant, plus aucun doute: chez nous, les économies sont bien réelles.» Sur mandat de Migros, GfK a privilégié une méthode de comparaison beaucoup plus précise que d’ordinaire (lire ci-contre). Pour sa

dernière étude, l’institut a pris en considération 427 groupes de marchandises, qu’il a pondérés en fonction de leurs chiffres d’affaires. Au total, près de 28 000 articles de Migros et de Coop ont été pris en compte.

Le niveau des prix Migros est plus bas que celui de Coop dans l’alimentaire et le non-alimentaire.

En moyenne, Migros est 13% moins chère

Migros

100%

Coop

113%

Les résultats sont frappants si l’on considère les prix moyens de tous les groupes de marchandises. Dans la bouche d’Oskar Sager, ils se résument en une phrase: «A Migros, les clients paient environ 13% de moins que chez son principal concurrent.» C’est en particulier l’achat de produits alimentaires qui permet aux consommateurs de faire de substantielles économies, à savoir 21% en moyenne. Migros est même 24% meilleur marché dans le secteur Near Food. Dans les produits frais, les prix Migros sont inférieurs de 9% à ceux de Coop.

Analyse des prix entre Migros et Coop

Total du panier

Food et produits frais Migros Coop

100% 112%

Food (conserves, pâtes, riz, etc.) Migros Coop

100% 121%

Migros offre le meilleur rapport prixprestation.

Produits frais (fruits, légumes, pain, etc.) Migros Coop

100% 109%

Near food (lessives, cosmétiques, etc.) Migros Coop

100% 124%

Oskar Sager a encore étayé sa démonstration en prenant pour exemple deux groupes de marchandises à fort chiffre d’affaires: la viande fraîche de porc et celle de bœuf. La première s’achète

Paroles de clients Candie Durbet, Corcelles (NE): «Je préfère nettement faire mes courses à Migros. Les produits y sont de bonne qualité et bien moins chers.»

ne, Leonard Kocane, Les HautsGeneveys (NE): «Le rapport qualité-prix de Migros est plus intéressant que celui de Coop.»

Ch Christine Jeanneret, Cortaillod (NE): «Je compare to toutes les semaines les prix des produits en pr promotion en lisant «Migros Magazine» et «Coopérati tion». A chaque fois, je m’y retrouve avec Migros.»


actuel

| 25

Informations MIGROS

«Nous analysons le niveau effectif des prix»

Oskar Sager, chef du marketing Migros.

10% meilleur marché à Migros, alors que la seconde est 12% moins chère. Pour Oskar Sager, il est très important d’offrir le meilleur dans le rapport prix-prestation.

En effet, celui-ci est l’une des cinq valeurs fondamentales de Migros avec la fraîcheur, la suissitude, la régionalité et le développement durable.

Christine et Hans Käser, Langenthal (BE): «En prenant en compte tout l’assortiment, nous pouvons faire des économies à Migros. Cela se voit particulièrement pour la viande.»

Daniel Sägesser

Photos Paco Carrascosa, Bertrand Cottet/Strates, Siggi Bucher

Existe-t-il différentes méthodes d’analyse des prix? Oui, dans le commerce de détail suisse, on publie souvent des comparaisons de prix. Pour ce faire, on prend des articles d’un fournisseur et on cherche des produits similaires chez ses concurrents. Ces comparaisons sont assez théoriques, car elles ne reflètent pas vraiment le comportement réel des ménages suisses. Soit, mais quelle est alors votre méthode? Nous avons choisi une autre approche. Depuis des années, nous analysons la façon dont un échantillon de 2250 ménages suisses alémaniques et suisses romands font leurs courses. Ces ménages nous communiquent tous leurs achats de marchandises d’usage courant ainsi que les prix effectivement payés. Ces chiffres forment la base de cette analyse, dans laquelle nous avons considéré 28 000 articles répartis dans 427 groupes de marchandises. Pouvez-vous nous en dire plus sur ces groupes de marchandises? Ce panier comporte l’ensemble des principaux articles de consommation courante, sans les boissons avec alcool et le tabac. Pouvez-vous nous donner un exemple?

Stephan Niklaus, Langenthal (BE): «Par choix, je ne fais quasiment que mes achats à Migros. Il m’est donc difficile de comparer les prix…»

Peter Hofer, chef de l’institut indépendant d’étude de marché GfK, et son équipe ont comparé pas moins de 28 000 articles.

Oui. Un de ces 427 groupes est le chocolat au lait en tablettes. Les ménages achètent tantôt une tablette seule, tantôt un emballage multipack… Nous avons récapitulé sur toute l’année 2008 ces données qui reflètent les achats effectifs. Nous avons alors constaté que les ménages ont dépensé en moyenne 1,01 franc pour une tablette de chocolat de 100 grammes à Migros, contre 1,27 franc chez son concurrent Coop.

Avez-vous aussi pris en considération les offres promotionnelles? Oui! Nous avons travaillé sur les prix effectivement payés. Et nous avons aussi considéré le fait que les ménages profitent des promotions pour faire des réserves.

Francis Boillat, Peseux (NE): «Je suis un inconditionnel de Migros. J’ai remarqué que les produits y sont toujours meilleur marché que chez Coop.»


26 |

actuel

ASSEMBLÉE DES DÉLÉGUÉS

Migros Magazine 15, 6 avril 2009

Nouveau système d’affichage des prix

A l’avenir, Migros indiquera les prix des produits sur les rayons. Le 28 mars, l’Assemblée des délégués de la Fédération des coopératives Migros (FCM), organe suprême de la communauté Migros, a donné son aval à une large majorité.

I

l n’a fallu que quelques heures pour que la décision soit publiée sur la plupart des sites internet d’informations. Par quatre-vingt-quatre voix contre dix et sept abstentions, les délégués de la Fédération des coopératives Migros (FCM) ont approuvé samedi 28 mars à Zurich la proposition que leur a soumise l’administration (ou conseil d’administration) de renoncer à l’inscription des prix sur les produits. Notons que Migros est le dernier grand distributeur en Europe à connaître encore cette pratique.

Un plus pour l’environnement Selon Oskar Sager, chef du marketing, seul 1% des 100 000 clients interrogés à l’occasion d’un sondage a affirmé qu’il faisait ses achats à Migros parce que le prix était indiqué sur le produit. Ils étaient beaucoup plus nombreux à mentionner comme raison l’emplacement du magasin, le rapport prix-prestations, l’assortiment attrayant ainsi que la bonne qualité des produits. La présidente de l’Assemblée des délégués, Ursula Nold, a relevé qu’à première vue cette mesure pouvait être perçue comme une péjoration, mais, en l’analysant de plus près, on ne pouvait qu’y trouver des avantages pour les clients. Les économies qu’elle permet de réaliser pourront être ainsi répercutées sur les prix, qui baisseront. Par ailleurs,

L’Assemblée des délégués a largement accepté le projet d’affichage des prix sur les rayons.

«écologiquement parlant, il est absurde de devoir détruire des emballages en raison de changements de prix», a expliqué Ursula Nold aux délégués. Migros fera tout, selon Oskar Sager, pour assurer une communication transparente. De plus, le distributeur examine plusieurs procédés pour que les clients puissent être au mieux renseignés sur les prix. Les détails concernant l’introduction de l’affichage des prix sur les rayons sont encore à l’étude. La nouvelle pratique pourrait être mise en œuvre dans deux ans. Lors de leur 164e assemblée, les délégués ont eu aussi à se prononcer sur plusieurs autres objets. Ils ont ainsi approuvé – à l’unanimité – le rapport annuel

rold Sacher, l’un des deux représentants du personnel au sein de cet organe, qui a pris sa retraite à fin février.

Un feu d’artifice d’idées dès le 14 avril

Ursula Nold et Oskar Sager faisent partie des partisans de cette proposition.

ainsi que les comptes 2008 de la FCM. Puis ils ont élu, également à l’unanimité, Patrick Avanthay, de la coopérative Migros Valais, membre de l’administration de la FCM. Celui-ci remplace Ha-

La nouvelle campagne publicitaire de Migros a donné lieu à des discussions nourries. Dominique von Matt, directeur de l’agence de communication Jung von Matt/Limmat, a dévoilé quelques images des prochains films publicitaires et a promis un feu d’artifice d’idées pour le 14 avril, date du lancement de la campagne, ainsi que les mois suivants. Enfin, le nouveau slogan «M comme Meilleur» a aussi reçu un accueil très favorable dans la salle. Gaston Haas Photos Paco Carrascosa


MGB www.migros.ch

Tout ce qui comble le lapin de Pâques.

30%

sur le saumon sauvage fumé MSC Sockeye * le lot de 2 x 100 g

11.90

au lieu de 17.80

NOUVEAUTÉ Suprême de colin MSC

20%

Prix du jour

sur le prix du jour Dorade royale entière, dos de cabillaud du Pacifique MSC et filet de saumon, sans peau (d’élevage) **

NOUVEAUTÉ Merlu MSC en tranches

Prix du jour

NOUVEAUTÉ Omble chevalier bio entier

Prix du jour

* Action valable à partir du 7. 4. 2009 jusqu‘à épuisement du stock. ** Action sur le poisson frais valable du 31. 3 au 13. 4. 2009. Le poisson frais est en vente uniquement dans les plus grands magasins Migros disposant d’un rayon poissonnerie.


28 | Migros Magazine 15, 6 avril 2009

Accord agricole Suisse - UE

La L a Suisse Suisse négocie un accord agroalimentaire avec l’Union européenne. «Migros Magazine» fait le tour de la question en cinq volets. 1. L’agriculture suisse 2. L’agriculture au sein de l’Union européenne 3. L’industrie alimentaire suisse 4. Le point de vue des consommateurs suisses 5. Le point de vue de Migros

La qualité a son prix L’agriculture autrichienne a su profiter des marchés ouverts. L’exemple de Bernhard Aichinger qui a trouvé des débouchés à l’exportation avec ses fruits et légumes et, surtout, grâce à un bel esprit d’innovation.

L

e bassin d’Eferding, en Haute-Autriche, fait beaucoup penser à notre Seeland tant la région semble avoir été créée pour la culture maraîchère. C’est ici que Bernhard Aichinger exploite cinquante hectares. Avec sa compagne et ses parents, il cultive douze hectares de fraises et dix de concombres. Le reste de la superficie étant occupé par des céréales et du maïs. Pendant la saison des récoltes, près de quatre-vingts travailleurs – essentiellement en provenance d’Ukraine, de Roumanie, de Pologne ou du Kosovo – s’affairent sur le domaine. Tous logent à la ferme.

Après l’adhésion de son pays à l’Union européenne (UE), lorsque l’agriculture autrichienne s’est vue confrontée au marché libre, Bernhard Aichinger a craint pour son exploitation. Trop petite? Pas assez professionnelle? «Nous savions que nous devions évoluer, c’est-à-dire produire ce que demande le marché et baisser nos prix», se souvient-il. Avec les concombres et les fraises qu’ils cultivaient depuis trente ans, les Aichinger étaient déjà dans le bon créneau. Pour se développer, ils ont acheté de nouvelles machines et opté pour une production intégrée. En revanche, ils ont abandonné la culture du chou et du cornichon, vu que la

Bernhard Aichinger: «Mon exploitation

concurrence des Pays-Bas était trop forte. De même, ils ont renoncé à exporter des courgettes.

Photos DR, Juerg Christandl/WPN

Série

Les fraises de la Haute-Autriche s’exportent bien. Les Allemands en sont particulièrement friands.


actuel

POLITIQUE | 29

«Nous avons saisi notre chance»

Ingénieur agronome autrichien, Stefan Hamedinger s’exprime sur les réussites de l’agriculture autrichienne en Europe. L’agriculture autrichienne était-elle préparée à l’ouverture des marchés?

A l’époque, notre agriculture était comparable à l’agriculture suisse actuelle. L’industrie et le commerce étaient beaucoup mieux préparés que bien des exploitations agricoles.

sont donc beaucoup plus grandes puisque les surfaces agricoles restent les mêmes. Les exploitations produisent désormais plus de lait, viande, légumes, Stefan fruits et vin qu’avant l’adhéHamedinger sion parce qu’elles ont saisi leur chance d’exporter leurs produits.

Les paysans craignaient-ils de subir des préjudices?

Oui, ils pensaient que leurs débouchés allaient diminuer et que la forte concurrence étrangère allait faire baisser les prix. Avec raison?

est assez grande pour faire face à la concurrence internationale.»

Peu à peu, Bernhard Aichinger a loué de nouvelles terres, de meilleure qualité, pour agrandir sa surface et disposer des cinquante hectares actuels. «Mon exploitation est désormais assez grande pour faire face à la concurrence internationale. Nos produits sont de bonne qualité, ce qui a son prix», souligne l’agriculteur. Développant de nouvelles variétés de fraises, Bernhard Aichinger a même créé sa propre marque, les «Eferdinger Premiumerdbeeren» ou fraises premium d’Eferding. «Cela nous a permis de nous profiler en Allemagne.» Mais l’homme n’est pas seulement un agriculteur créatif, il est aussi un entrepreneur qui réussit. En collaboration avec

un autre paysan, il commercialise lui-même ses produits. Les deux partenaires s’entraident et se conseillent mutuellement. Pour Bernhard Aichinger, cette coopération est le principal changement intervenu depuis l’adhésion de l’Autriche à l’UE. Les deux associés exploitent des machines d’emballage et un entrepôt frigorifique communs. Grâce à l’augmentation des volumes, ils ont plus de chances d’écouler leurs produits: «Ensemble, nous pouvons exporter plus loin de plus grandes quantités et mieux utiliser les capacités des camions. Cela réduit les coûts de transport et nos produits arrivent directement aux commerçants allemands», explique-t-il. Daniel Sägesser

Non! Le marché intérieur était trop exigu pour beaucoup de nos entreprises agroalimentaires qui n’attendaient que la possibilité d’exporter leurs produits en Allemagne et en Europe de l’Est. Ce qu’elles font avec succès aujourd’hui. On peut en déduire ceci: lorsque l’industrie de transformation et le commerce sont assez forts pour se profiler dans le pays et à l’étranger, les paysans qui travaillent de manière rationnelle le sont aussi. De plus, les consommateurs autrichiens continuent à acheter en priorité des produits du pays. Attitude au demeurant soutenue par l’Etat via une campagne de sensibilisation. Quant au débat sur le changement climatique, il accentue bien évidemment encore cette tendance. Quel a été l’impact du marché libre sur l’agriculture?

Les structures ont beaucoup changé: de 1995 à 2008, près de 35% des exploitations ont disparu. Leurs terres ont été louées ou ne sont plus exploitées qu’à titre accessoire. Les fermes restantes

Vers quels pays l’Autriche exporte-t-elle sa production agricole?

Le vin jusqu’en Amérique, la viande jusqu’en Chine et le lait en Italie. Nos légumes vont en Allemagne, Tchéquie, Roumanie et Hongrie. Et nous vendons même des oignons en Australie et en Nouvelle-Zélande. Mais qu’est-ce que les produits autrichiens ont de spécial?

La bonne qualité est recherchée partout dans le monde. Comme la Suisse, l’Autriche est connue pour ses montagnes, sa nature et son caractère authentique. Cela nous rend crédible. L’Autriche est aussi considérée comme la championne d’Europe des produits biologiques.

Oui, nous sommes particulièrement forts dans la viande et le lait. Mais nous produisons encore trop peu de légumes bio et devons même en importer. Quels sont les principaux facteurs de succès de l’agriculture?

Il faut une qualité excellente et de solides structures de commercialisation. Toutes deux sont encouragées par l’Union européenne. Et pour ce qui est des cultures spéciales, il est important d’avoir suffisamment de main-d’œuvre, soit des travailleurs saisonniers.

Propos recueillis par Daniel Sägesser


30 | Migros Magazine 15, 6 avril 2009

La vaisselle en porcelaine Sélection doit son design intemporel à différents vernis et un relief subtil. Assiette de présentation, ronde*, Fr. 39.90**, assiette plate, ronde, Fr. 19.90**, assiette à dessert, ronde*, Fr. 15.90**, fourchettes, le lot de 4, Fr. 49.90**, couteaux, le lot de 4, Fr. 59.90**, cuillères à soupe, le lot de 4, Fr. 49.90**, cuillères à café, le lot de 4, Fr. 39.90**. A allier avec des verres Sélection. * Existe aussi en version carrée. ** En vente dans les plus grands magasins.


en magasin

| 31

De l’assortiment Migros > TOUT POUR PÂQUES

Un festin raffiné et élégant Au copieux brunch succède un autre banquet: le repas de Pâques. Markus s’active en cuisine tandis que son épouse dresse une table somptueuse avec la vaisselle Sélection. Aux enfants ensuite de mettre la touche finale: les lapins en chocolat!

Tulipes spéciales Sélection, le bouquet de 7 fleurs, Fr. 12.90 Pichet en verre Michelangelo, 2,5 l, Fr. 39.90


32 | Migros Magazine 15, 6 avril 2009

Pour le plat principal, Markus maîtrise également la situation: le carré d’agneau marine et les asperges sont blanchies. Il suffira ensuite d’enfourner le tout. Et qu’en est-il du dessert? Là, par contre, Markus a choisi la facilité. C’est que le soleil brille. Et puis les invités et la famille s’amusent – qui aimerait rester à l’écart? Alors va pour le tiramisu Sélection. Il est si bon qu’il passera aisément pour un dessert maison! Ruth Gassmann Photos Dirk Lässig Stylisme Marlise Isler Recettes Cuisine de Saison

t d saumon fumé f é Tartare de Entrée pour 4 personnes

200 g de saumon fumé à la liqueur de whisky Sélection 100 g de céleri 1 pomme 1 citron Bio 1 cc de miel Caa-tay Sélection Fleur de sel Sélection Mélange de poivre et de fleurs Sélection 1 bouquet d’aneth 2 cs de crème fraîche 1) Découper quelques fines lamelles de saumon et les enrouler pour

former une fleur. Couper le reste du saumon en dés. 2) Râper finement le céleri, couper la pomme en très petits dés. Prélever 1 cc de zeste du citron et presser le jus. Ajouter le miel. Assaisonner avec la fleur de sel et le mélange de poivre et de fleurs. Hacher finement 1 cs d’aneth. Bien mélanger le tout et dresser à l’aide d’un emporte-pièce. Décorer avec une pointe de crème fraîche, un brin d’aneth et une fleur de saumon.

Les photos ont été prises à l’hôtel Can Davero à Binissalem, à Majorque. www.candavero.com

M

arkus est un petit malin: officiellement, il prétend se sacrifier en restant derrière les fourneaux afin que son épouse et leurs invités puissent profiter de l’air printanier. En réalité, il adore cuisiner! Et parce que notre hôte est très bien organisé, il s’y est pris assez tôt. Pour l’entrée, il a préparé un tartare de saumon fumé Sélection au miel, au céleri et à la pomme. Il ne lui reste plus qu’à dresser les assiettes. Et là aussi, il a pris de l’avance puisqu’il a déjà confectionné de jolies fleurs de saumon.


en magasin

Pour son menu de fête, Markus a opté pour des produits Sélection: carré d’agneau, 100 g,

Fr. 7.80*, miel au

romarin, 250 g, Fr. 5.20*, fromage à la truffe, 220 g, Fr. 13.50,

TOUT POUR PÂQUES | 33

poivre Tellicherry, Fr. 5.20*, fleur de sel, Fr. 7.90*, huile d’olive, 5 dl, Fr. 19.–*, olives

hondroelies, 150 g,

Fr. 7.20*

* En vente dans les plus grands magasins.

Crémeux à souhait: tiramisu Sélection, 90 g, Fr. 3.80

Carrés d’agneau à la grecque sur lit d’asperges Plat principal pour 4 personnes 6 gousses d’ail 1 bouquet de romarin 3 citrons Bio 1 cs de miel au romarin Sélection Huile d’olive Sélection 2 carrés d’agneau Sélection d’environ 300 g Poivre Tellicherry Sélection 1 botte d’asperges vertes 150 g d’olives hondroelies Sélection Fleur de sel Sélection

1) Presser 1 gousse d’ail et mettre de côté les autres pour plus tard. Détacher et hacher 1 cs d’aiguilles de romarin, mettre de côté le reste. Prélever le zeste d’un citron et en exprimer le jus. Couper les deux autres en petits quartiers. Mélanger l’ail pressé, 1 cs de jus de citron, le miel et 2 cs d’huile d’huile d’olive. Badigeonner l’agneau sur toutes les faces, poivrer et laisser mariner durant 1 heure. 2) Blanchir les asperges dans l’eau salée. Passer à l’eau froide et égoutter.

3) Préchauffer le four à 180° C ainsi que le plat à gratin vide. Chauffer 3 cs d’huile d’olive dans une poêle. Essuyer la viande et saisir 2 minutes avec les brins de romarin et les gousses d’ail. Mettre les asperges dans le plat à gratin, puis disposer l’agneau avec l’ail et le romarin. Ajouter les quartiers de citron et les olives. 4) Saupoudrer de fleur de sel et arroser du reste de la marinade. Piquer le thermomètre à viande sur le côté et faire cuire jusqu’à une température à cœur de 55° C. Servir avec un risotto au fromage.


34 |

en magasin

TOUT POUR PÂQUES

Œufs de poules Marans Sélection, 6 œufs suisses d’élevage en plein air, 53 g+, Fr. 5.90*

Migros Magazine 15, 6 avril 2009

Mélange de fleurs Sélection, 8 g, Fr. 5.80* * En vente dans les plus grands magasins.

Dégustations Sélection

Jusqu’au 11 avril encore, plusieurs magasins organisent des dégustations de produits Sélection et distribuent des petites brochures de recettes de cuisine. Retrouvez les dates des dégustations et la liste des magasins sur le site www.migros.ch/paques.

Saumon fumé à la liqueur de whisky Sélection, 100 g, Fr. 9.80*, saumon royal Sélection, 100 g, Fr. 13.90*

Tomates cocktail Sélection, 200 g, Fr. 3.50*

Jouez et remportez de magnifiques prix 1er prix: 1 corbeille cadeau Sélection d’une valeur de Fr. 140.- 2e-5e prix: 4 x 1 carte cadeau Migros d’une valeur de Fr. 100.- chacune. Tentez votre chance: par téléphone en composant le 0901 560 096 (Fr. 1.-/appel) et en indiquant votre nom et votre adresse. par SMS en envoyant le mot-clé

«Pâques», puis vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.-/SMS). Exemple: Pâques Pierre Lexemple, Rue Lexemple 1, 9999 Modèleville. par courrier en envoyant une carte postale (courrier A) à: «Migros

6e-15e prix: 10 x 1 sac Migros avec de la viande séchée Heidi d’une valeur de Fr. 100.chacun. Magazine», Pâques, Case postale, 8099 Zurich. Date limite de participation: 12 avril 2009 Les gagnants seront informés par écrit et leurs noms publiés sur le site

16e-25e prix: 10 x 1 lot de pralinés Spring Moments d’une valeur de Fr. 30.- chacun www.migrosmagazine.ch. Le versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Recours à la voie judiciaire exclu. Aucune correspondance au sujet du concours ne sera échangée.


ILE DE MADÈRE L’île aux fleurs dans l‘océan Atlantique

GARANllement à S A B X I ne PR xception

Prestations incluses:

CHF

! Vols aller/retour de Genève ou Zurich vers Funchal avec TAP Portugal

! Taxes d‘aéroport ! Transfert de l’aéroport à l’hôtel de votre !

Vo l s de ! G e nèv e

choix aller/retour 7 nuitées à l‘hôtel de votre choix avec copieux buffets de petit-déjeuner Guide francophone sur place

! Et lors du crochet à Lisbonne: ! Transferts aller/retour de l’aéroport à !

Océan Atlantique

l’hôtel et 1 nuitée en hôtel 4 étoiles avec buffet de petit-déjeuner inclus Tour panoramique gratuit

Votre lieu de vacances

Profitez d’une réduction de CHF 300.incluse dans le prix d’action! Valable pour les réservations jusqu’au 3 mai !

Dates / Prix par personne en chambre double Vol de Genève ou Zurich avec TAP Portugal Mai Mer Ven Juin Ven Septembre Ven Octobre Ven 2

6 8 5 4 9

13 15 12 11 16

20 22 19 18 23

Maroc

Madère

Hôtel Oasis Atlantic

L‘île de Madère, un paradis de fleurs, surnommée le jardin flottant de l’Atlantique, offre Grande Canarie toute l’année des conditions climatiques exceptionnelles favorisant une faune et une flore chatoyantes. Partez en excursion à la découverte de cette belle île et prenez le temps de flâner dans les charmantes bourgades ou dans Funchal, la capitale.

www.hoteloasisatlantic.com

C r o c h eet p

Possédant un ravissant point de vue sur la mer, cet hôtel 1ère classe constitue la base de départ optimale pour partir en excursion à la découverte de cette superbe île.

Oasis Atlantic avec petit-déjeuner Voyage 2509 A Prix normal Prix d‘action Semaine 1 semaine 1 semaine prolongation 1299.– 999.– 399.– Suppléments par personne: Ch. individ. par semaine: 279.– facultative demi-pension par jour: 35.–

Prestations non comprises: l’assurance combinée frais d’annulation et aide SOS CHF 35.– par personne.

Lors de ces 3 excursions, découvrez les plus beaux endroits de l’île aux fleurs. Notre guide vous conduira dans les lieux les plus sauvages de l’île et vous pourrez y découvrir ses plus beaux recoins. Ne ratez pas cette offre qui vous fait économiser CHF 50.– et réservez le programme d’excursions avant votre départ! Itinéraire ouest: mercredi et vendredi/ Itinéraire est: dimanche / Excursion la Vallée des Nonnes et Monte: samedi (déjeuner facultatif).

Très bel hôtel 1ère classe, situé dans l’une des plus belles baies de Madère, la baie de Praia Formosa et son époustouflant panorama sur l’océan d’où s’élève l’imposante falaise de Cabo Girao, l‘une des plus hautes du monde. Situation: Service de bus gratuit de l’hôtel pour se rendre au centre de Funchal distant de 5km. Equipement/divertissement: excellent appart-hôtel avec restaurant, bar, sauna, salle de massages, whirlpool, piscine, terrasse bains de soleil, serviettes de bain et parasols (payants), pool bar. Hébergement: les 206 chambres studios sont toutes très bien équipées avec kitchenette, bain ou douche/WC, TV, téléphone, coffre-fort louable, balcon avec vue imprenable sur l’océan.

ou sur internet: www.net–tours.ch

Lundi au vendredi 7h30 à 20h et samedi 8h à 12h

CHF

199.–

L’occasion est trop belle de faire un crochet par Lisbonne pour découvrir la capitale du Portugal à votre retour de voyage. Dans la matinée (mercredi ou vendredi), vol de Funchal (Madère) en direction de Lisbonne. Vous serez accueillis par notre guide francophone qui vous conduira au centre-ville dans votre hôtel 4* (buffet de petit-déjeuner compris). Après-midi libre. Le soir venu, laissez-vous emporter par le charme du Bairro Alto, quartier animé au centre de Lisbonne, un lieu où survivent encore les traditionnels locaux de fado, bars à la mode et restaurants. Le lendemain, votre guide vous emmènera à la découverte de l‘attrayante ville de Lisbonne pour un tour panoramique et y découvrir ses curiosités. Puis, transfert directement à l‘aéroport et vol de retour vers Genève/Zurich. Prestations comprises dans le prix: Vol Funchal – Lisbonne, tour panoramique de Lisbonne, transfert à l’hôtel, 1 nuitée en hôtel 4 étoiles en chambre double avec petit-déjeuner, transfert à l’aéroport et vol de retour vers Genève ou Zurich. (supplément chambre individ. CHF 95.–).

Pestana Bay Ocean Hôtel """"(")

✆ 0848 840 905

ar

Lisb o nn

Situation: Vous atteindrez Caniço en 10 minutes de marche et Funchal avec le bus régulier de l’hôtel en 15 min. Equipement: buffets au restaurant à la carte, bars, shops, coiffeur, coin internet, piscine couverte avec eau douce et whirlpool. Une piscine extérieure chauffée et terrasse, s’offre à vous dans le jardin donnant accès à la promenade sur le front de mer. Chaises longues et parasols sont disponibles gratuitement. Hébergement: 224 chambres avec bain/douche/WC, sèchecheveux, climatisation, TV par satellite, minibar, coffre-fort et balcon avec vue mer sur le côté. Sport/divertissement: vélo tout-terrain, fitness, sauna, jacuzzi, massages payants et gymnastique aquatique proposés quotidiennement. Le soir, de l‘ambiance avec musique live.

Pestana Bay avec petit-déjeuner Voyage 2509 B Prix normal Prix d‘action Semaine 1 semaine 1 semaine prolongation 1399.– 1099.– 399.– Suppléments par personne: Ch. individ. par semaine: 279.– facultative demi-pension par jour: 35.–

Réservez de suite chez VAC à La Chaux-de-Fonds:

L‘impressionnant relief escarpé de l‘île

Hôtel Oasis Atlantic """"

27 29 26 25 30

Programme d’excursions pour seulement CHF 149.–

– . 9 99

ee 1 semain

tion

P r i x d ‘a c TI !

Pestana Bay Ocean Appart-Hôtel

Vos avantages –

´ ´ ´

Des prix très bas grâce à la vente directe Vous ne payez pas de taxes de réservation Nous sommes membre du fonds de garantie légal de la branche suisse du voyage ´ Droit de résiliation gratuit dans un délai de 7 jours après réservation effective Organisation et réalisation: net–tours, Glattbrugg


36 |

en magasin

TENDANCES

Migros Magazine 15, 6 avril 2009

Le visage du futur Les cosmétiques, c’est n, comme les sacs à main, ils doivent remplir un grand nombre d’exigences pour nous convaincre vraiment. nt Mais une fois qu’ils ont conquis nos cœurs, nous ne pouvons plus nous en séparer. C’est le cas des produits Covergirl, qui existent depuis quarante ans. Pour sa prochaine campagne, la marque recherche sa nouvelle égérie. Vous avez entre 15 et 20 ans, mesurez au moins 1,74 m et vous sentez l’âme d’un mannequin? Inscrivez-vous au concours «Schweizer Covergirl 2009». En plus de devenir le nouveau visage de Covergirl, la gagnante signera un contrat avec l’agence Option et prendra part à l’Elite Model Contest 2009. Inscription jusqu’au 26 mai 2009 sur www.covergirl.ch (en allemand).

De l’air enfin

Coloris à lèvres Outlast Covergirl, diverses couleurs,

Fr. 17.30

Quand la neige fond et les primevères refont leur apparition, il est temps de troquer ses bottes d’hiver contre des chaussures permettant à ses pieds de mieux respirer. Mais dès que la température s’élève, gare à la transpiration. Les chaussures Air Cool aux semelles étanches et respirantes permettent d’éviter pareille déconvenue. Ces modèles disposent en effet d’une membrane spéciale qui chasse l’humidité vers l’extérieur. Quant à leur forme ergonomique, elle ménage muscles, tendons et articulations. De quoi entreprendre de belles balades au printemps. Chaussures de loisirs pour homme, noire, Fr. 59.90*, beige, Fr. 49.90*, sandales pour enfant, la paire, Fr. 49.90* * En vente au rayon chaussures des plus grands magasins.

Dites deux fois non à l’humidité L’humidité est absorbée par une membrane spéciale, puis transportée vers l’extérieure grâce à un système de lamelles. Pour sa part, la semelle étanche empêche l’eau de pénétrer dans la chaussure.


Encore plus avantageux Valable du 7.4 au 13.4

33%

9

60

7

90

au lieu de 14.40

Pizzas Margherita ou Toscana Anna’s Best en lot de 3 Margherita 3 x 330 g

au lieu de 9.90

Viande des Grisons prétranchée Suisse 110 g

Toscana 3 x 370 g 10.20 au lieu de 15.30 Jusqu’à épuisement du stock

30%

11.–

au lieu de 15.80

Filets Gourmet à la provençale Pelican MSC, en lot de 2 colin d’Alaska (sauvage) du Pacifique surgelé 2 x 400 g Jusqu’à épuisement du stock

6 pour 4

380

au lieu de 5.70

Eaux minérales Aproz Classic, Medium ou Cristal en emballages de 6 x 1,5 litre Eaux minérales aromatisées Aproz Plus* en emballages de 6 x 1 litre 5.20 au lieu de 7.80 *En vente dans les plus grands magasins Migros.

4

30

Filet d’agneau Nouvelle-Zélande les 100 g

2

40

Fraises Espagne / Italie la barquette de 500 g

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.


Encore plus avantageux Valable du 7.4 au 11.4

5

2

90

Fenouil Italie le kg

60

2

90

au lieu de 3.90

Kiwis Italie le kg

au lieu de 3.90

Tomates Olivette Espagne la barquette de 250 g

16.–

au lieu de 23.–

49.–

Ragoût de lapin France et Hongrie le kg

au lieu de 67.–

2

7

30

Viande de boeuf pour fondue bourguignonne Suisse le kg

au lieu de 3.20

Rampon Suisse le sachet de 100 g

50 au lieu de 9.10

Asperges vertes Mexique et USA la botte de 1 kg

3

20 au lieu de 4.20

Pommes Gala Suisse le kg

Société coopérative Migros Vaud


1

85 au lieu de 2.30

Sur le pain de pommes de terre aux noix –.45 de moins Exemple: 300 g 1.85 au lieu de 2.30

30%

9

90

au lieu de 14.50

Pâté de Pâques Suisse 500 g Jusqu’à épuisement du stock

Filet de saumon sans peau (d’élevage, Norvège), dos de cabillaud MSC (sauvage, Alaska), dorade royale (d’élevage, Grèce) 20% de réduction

1190

au lieu de 17.80

6

90

Lasagnes bolognaises Migros en emballages géants 800 g Jusqu’à épuisement du stock

Saumon sauvage MSC Sockeye le lot de 2 Alaska 2 x 100 g Jusqu’à épuisement du stock

4

15

790

au lieu de 10.80

Poulet de Pâques Optigal épicé en sachet cuisson Suisse le kg Jusqu’à épuisement du stock

10

90

Tulipes le bouquet de 20 Jusqu’à épuisement du stock

2

au lieu de 5.20

Toutes les sauces à salade Frifrench 50 cl et 1 litre 20% de réduction Exemple: sauce à salade française 50 cl 4.15 au lieu de 5.20

20 au lieu de 2.80

Sur tous les sérés aux fruits 4 x 125 g –.60 de moins Exemple: à la fraise 2.20 au lieu de 2.80 Jusqu’à épuisement du stock

1

75 au lieu de 2.15

Raccard Tradition en bloc les 100 g


Nouv

Valable du 7

Croissants aux légumes Happy Hour Croissants croustillants en pâte feuilletée, farcis aux légumes surgelés 5 pièces / 210 g 3.50

Tartelettes aux tomates et au basilic Happy Hour Idéales pour l’apéritif: tartelettes de pâte feuilletée garnies à la tomate et au basilic surgelées 18 pièces / 180 g 6.50

Glace Smoothie yogourt & fraise/banane Un bâtonnet glacé léger, avec 33% de glace au yogourt et un mélange de smoothie à la fraise et à la banane (25% de fruits dans le mélange de fruits) 4 x 87 ml 5.50

Mega Star white chocolate Nouveau: en S! Bâtonnets de délicieuse crème glacée à la vanille enrobés de bon chocolat suisse blanc. 6 x 95 ml 8.90

Dos de colin Pelican La chair du colin est peu grasse et très juteuse surgelé 400 g 5.80 Glace Smoothie yogourt & fruits exotiques Un bâtonnet glacé léger, avec 33% de glace au yogourt et un mélange de smoothie à l’orange, à la mangue et au fruit de la passion. (40% de fruits dans le mélange de fruits) 4 x 87 ml 5.50

Crunchy Ice Eimalzin Crème glacée à l’Eimalzin marbrée de sauce à l’Eimalzin et enrobée de chocolat au lait rehaussé des fameux crispies d’Eimalzin. 6 x 93 ml 8.90

Ice Tea gingembre / cardamome Tencha Thé blanc aux extraits de gingembre et de cardamome 50 cl 1.60


veau

7.4 au 20.4

Bouillon de légumes et sauce pour rôti AHA Sans lactose ni gluten, sans conservateurs; convient aux personnes allergiques à la moutarde et au céleri. Bouillon de légumes AHA 225 g 5.10 Sauce pour rôti AHA 180 g 5.30

Vital Balance Natural Selection Adult au poulet et à l’avoine Les ingrédients de la ligne Vital Balance Natural Selection sont délicatement cuits à la vapeur selon un processus spécial pour que leurs nutriments, leur qualité et leur saveur restent intacts. 300 g 5.30

Vital Balance Natural Selection Adult au canard, avec tomate et courgette Contient des ingrédients de première qualité, sélectionnés en raison de leurs propriétés naturelles et précuits à la vapeur à la température idéale. 4 x 85 g 5.60

Chocolat au lait AHA sans lactose Ce véritable chocolat au lait est exempt de sucre de lait, mais son goût est le même que le chocolat au lait traditionnel. 100 g 2.10

Lotion corporelle Nivea Happy Time Aux extraits de bambou, protéines de lait et parfum de fleurs d’oranger: une sensation inédite sur votre peau. Peaux normales et sèches. 250 ml 6.50 Tablettes de chocolat fourrées à l’alcool liquide Le délicieux mariage de l’eaude-vie ou de la liqueur et du chocolat suisse. Chocolat au lait avec fourrage liquide à l’eau-de-vie williams ou au kirsch 100 g la tablette 2.10 Chocolat noir avec fourrage liquide à la grappa ou à l’absinthe 100 g la tablette 2.60

Potz Calc Espresso Détartrant spécial pour les machines à café et à espresso. Simple, rapide et doux avec les matériaux. Pour un café pleinement aromatique et une durée de vie maximale de votre machine à café (observer les précautions d’emploi sur l’emballage). 2 x 125 ml 8.60

En vente dans les plus grands magasins Migros.


Encore plus avantageux Valable du 7.4 au 13.4

50%

22

45

2

50 au lieu de 3.10

Sur tous les biscuits Créa d’Or à partir de 2 paquets –.60 de moins l’un Exemple: croquandines aux amandes Créa d’Or 100 g 2.50 au lieu de 3.10

5

7

10

20 au lieu de 6.60

Fromage d’Italie surfin et fromage d’Italie au jambon Malbuner, le lot de 4 4 x 115 g Jusqu’à épuisement du stock

au lieu de 8.90

Toutes les crèmes glacées Crème d’or en bacs de 1000 ml 20% de réduction Exemple: vanille bourbon 7.10 au lieu de 8.90

3

7

30

4

au lieu de 44.90

Poêles GreenPan des séries Kyoto et Vienna Exemple: GreenPan Kyoto, Ø 24 cm, avec revêtement antiadhésif réfractaire en Thermolon, pour tous les types de feu (sauf induction). 22.45 au lieu de 44.90 En vente dans les plus grands magasins Migros.

60 au lieu de 5.80

Tous les accompagnements Delicious surgelés 20% de réduction Exemple: pommes duchesse 600 g 4.60 au lieu de 5.80

au lieu de 9.20

Muesli croquant Farmer Croc aux baies des bois, le lot de 2 2 x 500 g Muesli croquant Farmer Croc au chocolat, le lot de 2 2 x 500 g 7.20 au lieu de 9.– Jusqu’à épuisement du stock

50 au lieu de 4.70

Sur tous les produits Handymatic (excepté le sel régénérant) à partir de 2 produits 1.20 de moins l’un Exemple: poudre Handymatic Classic (observer les précautions d’emploi sur l’emballage) 1,5 kg 3.50 au lieu de 4.70 Valable jusqu’au 20.4

285

au lieu de 3.60

Tous les désodorisants Migros Fresh (excepté les emballages multiples et M-Budget) 20% de réduction Exemple: Migros Fresh Stick’up Lemon. Effet rafraîchissant jusqu’à 5 semaines. 2.85 au lieu de 3.60 Valable jusqu’au 20.4


Et encore des actions Boulangerie/Pâtisserie du 7.4 au 13.4 Tresse au beurre précuite 600 g 3.60 au lieu de 4.50 Charcuterie du 6.4 au 12.4 Jambon Gourmet maxi les 100 g 3.15 au lieu de 3.90 du 6.4 au 12.4 Saucisse à rôtir de porc “La Paysanne vaudoise” l’emballage de 300 g env., le kg 18.– au lieu de 23.– du 7.4 au 13.4 Viande séchée des Grisons maxi l’emballage de 110 g 7.90 au lieu de 9.90 Convenience du 7.4 au 14.4 Carottes râpées Anna’s Best le sachet de 200 g 1.20 au lieu de 1.50 Fleurs/Plantes Valable du 7.4 au 13.4 Anthémis (marguerites) naines la plante 3.50 Jusqu’à épuisement du stock Bouquet de roses et de lys 14.90 Jusqu’à épuisement du stock Phalaenopsis avec cache-pot 2 inflorescences la plante 24.50 du 7.4 au 11.4 Bégonia Elatior en pot de 13 cm la pièce 6.80 au lieu de 8.80 Frais et déjà prêt Jusqu’à épuisement du stock I30%I Tortellonis au fromage le lot de 2 2 x 500 g 9.65 au lieu de 13.80 Fromage Valable du 7.4 au 13.4 Tilsit à la crème bio les 100 g 1.85 au lieu de 2.30 du 7.4 au 13.4 Apérifrais Provençale ou italienne l’emballage de 100 g 3.30 au lieu de 4.20 du 7.4 au 13.4 Gorgonzola Dolce les 100 g 1.35 au lieu de 1.65 du 7.4 au 13.4 I50%I Raccard à l’ail en bloc les 100 g 1.15 au lieu de 2.30 du 7.4 au 13.4 Vacherin fribourgeois doux les 100 g 1.60 au lieu de 1.95 Fruits Valable du 7.4 au 13.4 Kiwis Italie le kg 2.60

CH

CH

CH

CH

CH

du 6.4 au 11.4 Fraises Espagne la barquette de 500 g 2.40 au lieu de 3.20 du 6.4 au 11.4 Pommes Gala Suisse le kg 3.20 au lieu de 4.20 Légumes du 6.4 au 11.4 Rampon Suisse le sachet de 100 g 2.30 au lieu de 3.20 Produits laitiers du 7.4 au 13.4 Tous les Probifidus drink 6 x 65 ml 2.80 au lieu de 3.50 Volaille du 6.4 au 11.4 Bloc de foie gras de canard “Labeyrie” la barquette saveur de 200 g 23.– au lieu de 28.50 du 7.4 au 11.4 Médaillons de dinde l’emballage de 300 g, le kg 26.– au lieu de 32.– Lessives/Détergents Jusqu’à épuisement du stock Adoucissant Exelia 4 senteurs 1,5 litre 5.20 au lieu de 7.80 Gourmessa du 6.4 au 11.4 Demi-langouste garnie la pièce 15.– au lieu de 18.50 Restaurants Migros du 6.4 au 11.4 Brochette de volaille tex mex Qualité suisse Pommes soufflées Jardinière de légumes + 1 bouteille d’Aproz médium de 5 dl l’assiette 12.50

Société coopérative Migros Vaud

CH

COOL!

CH = action nationale

Notes personnelles

30%

11

50

au lieu de 16.50

Crevettes Black Tiger Luxor entières, crues d’élevage, Bangladesh surgelées 750 g Jusqu’à épuisement du stock

CH

Surgelés


Encore plus avantageux Valable du 7.4 au 13.4

5

90

50%

au lieu de 7.20

Tous les revitalisants textiles et les aides au repassage Amidil à partir de 2 produits 1.30 de moins l’un Exemple: Exelia Florence, sachets de recharge 1,5 litre 5.90 au lieu de 7.20 Valable jusqu’au 20.4

maintenant

39

90

49

60

Produits I am Bathcare/Sport en emballages multiples Exemple: crème de douche I am Bathcare (3 pour 2) 3 x 300 ml 5.60 au lieu de 8.40 Jusqu’à épuisement du stock

7

80

12

90

au lieu de 11.70

49

90

Chaussures pour femme, homme et enfant Exemples: sandales pour femme 49.90 chaussures de loisirs pour homme 49.90 chaussures pour enfant 19.90 Jusqu’à épuisement du stock En vente dans les plus grands magasins Migros avec rayon chaussures.

au lieu de 8.40

Produits capillaires I am Haircare en emballages multiples Exemple: shampooing Volume I am Haircare (3 pour 2) 3 x 400 ml 7.80 au lieu de 11.70 Jusqu’à épuisement du stock

avant 70.–

Brosses à dents à accumulateur Braun Oral-B D9013 Alimentation par accumulateur, autonomie env. 30 min, diverses couleurs. Jusqu’à épuisement du stock En vente dans les plus grands magasins Migros et M-Electronics.

Trottinette JD Bug charge max. 50 kg Jusqu’à épuisement du stock En vente dans les plus grands magasins Migros et SportXX.

5

35.–

90

Spots économes Zigzag 6 x 9 W, nickel mat, verre. Longueur: 150 cm, 2 articulations. Jusqu’à six fois moins d’énergie consommée. Jusqu’à épuisement du stock En vente dans les plus grands magasins Migros et Micasa.

au lieu de 29.90

Lunettes de lecture avec étui Disponibles en noir, «demi», bleu marine et rouge, dioptries diverses Jusqu’à épuisement du stock En vente dans les plus grands magasins Migros.


en magasin

Migros Magazine 15, 6 avril 2009

ADOUCISSANTS | 45

Symphonie florale Photo bab.ch/Oredia

Grâce aux nouveaux adoucissants Exelia, vos vêtements préférés exhalent des senteurs printanières d’une exquise fraîcheur.

L

es premières chaleurs seront bientôt de retour et, avec elles, l’envie de s’habiller léger. Pour accompagner cette humeur printanière, Migros lance deux nouveaux adou-

cissants Exelia de saison: Aqua Poetica, aux notes florales et fraîches, et Sweet Moments, une création délicieusement fruitée. Tous deux sont vendus à un prix action jusqu’à épuisement des

stocks, en plus des produits Exelia existants: Ocean Breeze et Lovely Moments. L’ajout d’Exelia pendant la dernière phase du lavage permet d’éviter que les tissus ne se char-

gent d’énergie électrostatique. Votre linge reste parfaitement doux et facile à repasser. Adoucissants Exelia: Aqua Poetica et Sweet Moments, 1,5 litre, l’un Fr. 5.20


20% Valable du mardi 7.4. au lundi 20.4.2009. Jusqu’à épuisement du stock

Sur tout l’assortiment Garnier visage et corps

NOUVEAU

15

90 au lieu de 19.90

p. ex. Garnier bodytonic Gel soin remodelant à l’algue marine

15

10

19

90 au lieu de 24.90

au lieu de 18.90

p. ex. Garnier Orchidée Vitale Yeux Soin revitalisant complet pour peaux matures

17

50 au lieu de 21.90

p. ex. Garnier Nutritionist Caféine Roll-on yeux

p. ex. Garnier bodytonic Duo Massage Cellulite Roll-on

Garnier est en vente à votre Migros


en magasin

Migros Magazine 15, 6 avril 2009

DÉCORATION | 47

Lumières printanières Avec le retour des beaux jours, il est temps de ressortir les grils et de décorer votre jardin. Besoin d’un éclairage extérieur original? Optez pour Light Vision. Ce système modulaire proposé par les Do it + Garden Migros permet de combiner guirlandes lumineuses et motifs végétaux et animaliers. De quoi

aménager un jardin des plus féeriques. Bien vu: les éléments de base ne doivent pas être démontés à la fin de l’été vu qu’ils résistent au froid. Il suffit donc de changer les sujets décoratifs en fonction de la saison pour que votre jardin resplendisse de lumière en hiver également.

Eléments à insérer papillons, 20 pièces, Fr. 7.80*, lampes halogènes pierre, le lot de 3, Fr. 69.90* * En vente dans les Do it + Garden Migros.

Publicité

Vivre plus d’aventures... ...facilement, librement et spontanément.

En famille ou en couple, le caravaning vous permet d’organiser vos vacances exactement comme vous le souhaitez. Vous pouvez rester dans un endroit qui vous plaît et où le soleil brille. Vous allez à votre propre rythme en alternant aventure

et détente. Tentez l’expérience vous-même! Vous trouverez un interlocuteur compétent pour la location ou l’achat d’une caravane ou d’un camping-car parmi les membres de l’association professionnelle caravaningsuisse: www.caravaningsuisse.ch


La floriculture est de saison. Le nouveau catalogue de jardinage est un gage d’épanouissement. Vous y trouverez tout pour avoir la main verte et une foison de conseils utiles pour faire florès! Disponible dès à présent dans les magasins Do it + Garden Migros, au 0848 84 0848 ou bien sur www.doit-garden-migros.ch

Achat minimal: Fr. 25.– Valable du 1.3 au 30.4.2009

Achat minimal: Fr. 25.– Valable du 1.3 au 30.4.2009

5.–

5.–

Utilisable dans les magasins Do it + Garden Migros de Suisse. Si un multiple du montant d’achat est atteint, plusieurs coupons de rabais peuvent être remis en paiement.

Utilisable dans les magasins Do it + Garden Migros de Suisse. Si un multiple du montant d’achat est atteint, plusieurs coupons de rabais peuvent être remis en paiement.

CHF

RABAIS

Tous les engrais et les produits phytosanitaires

CHF

RABAIS

Tous les terreaux et les amendements

Terreau pour fleurs et jardin MIOPLANT Natura Pour la maison, le balcon et le jardin. 5 l, Fr. 1.90 10 l, Fr. 3.20 20 l, Fr. 5.– 40 l, Fr. 9.–

6581.001-051


en magasin

Migros Magazine 15, 6 avril 2009

BOISSONS | 49

Une belle success story Mojo est une nouvelle boisson désaltérante à base de mandarine, de pamplemousse ou de mûre. Elle a été développée par un Suisse, Björn Berg.

V

oilà près de cinq ans, Björn Berg en a eu assez des boissons trop sucrées que les restaurants lui proposaient. Adepte de la maxime «On n’est jamais mieux servi que par soi-même», ce juriste a décidé de développer sa propre gamme de boissons: Mojo. A-t-il été facile de réaliser votre propre boisson?

Il m’a fallu un certain temps. J’ai fait des essais pendant plusieurs semaines pour trouver un équilibre parfait entre jus de fruits, fructose et gaz carbonique. Et un beau jour, je suis parvenu à un résultat qui répondait à mes attentes. Ne nous cachez-vous pas quelques difficultés supplémentaires?

Non, il suffit d’être patient et de ne pas avoir peur de faire ses propres expériences. L’écorce de mandarine contient par exemple une huile essentielle qui démultiplie les arômes. Selon son dosage, on obtient des goûts très différents. Quelle est la spécificité de Mojo?

Mojo est une boisson exempte d’agents conservateurs, d’additifs, de sucre cristallisé et d’édulcorants. Elle ne contient que du fructose naturel.

Photo Marco Zanoni

Vous avez commencé à développer votre produit en 2004 et livrez désormais Migros. C’est une belle success story!

Tout n’a pas été facile. Mais j’ai de la suite dans les idées. J’ai fait la tournée des restaurants, des cantines et même des homes pour faire goûter mes échantillons, ce qui m’a permis de gagner mes premiers clients. Pendant cette période, j’ai sûrement dû transporter d’un endroit à un autre près de 100 000 bouteilles. Mais vous savez, ce genre de travail

manuel m’a permis de garder les pieds sur terre! Pourquoi ce nom, «Mojo», et comment faut-il le prononcer?

Ce nom est un mot hoodoo. Il est synonyme d’énergie et porte chance. Il sonne bien dans toutes les langues. Vous pouvez donc le prononcer comme vous le souhaitez. Avez-vous d’autres projets?

Je suis en train de préparer un quatrième arôme et prévois deux nouvelles boissons sans gaz carbonique. Mais je ne peux en dire plus pour l’instant.

«Mojo est synonyme d’énergie» nergie»

C’est moi qui l’ai fait! Björn Berg aime savourer sa propre création. Mojo Blackberry, Grapefruit et Mandarin, 5 dl, l’un, Fr. 1.80


en e n magasin ma agas

Migros Magazine 15, 6 avril 2009

Frais et fruité La nouvelle boisson aux fruits d’Anna’s Best met les produits bio à l’honneur, en l’occurrence un jus de pomme suisse et un jus de cassis italien. Légèrement diluée et non sucrée, cette boisson rafraîchissante est recommandée par Michel Montignac, l’inventeur de la méthode nutritionnelle qui porte son nom, puisqu’elle se compose d’ingrédients présentant un indice glycémique bas ou très bas. Par ailleurs, cette nouveauté Anna’s Best est exempte d’arômes artificiels, de colorants et d’agents conservateurs. Pour en savoir plus sur les préceptes de Michel Montignac, rendez-vous sur le site www.annasbest.ch/montignac. Conseillé par Michel Montignac: boisson Pomme-Cassis Bio Anna’s Best, 50 cl, Fr. 3.20*

* En vente au rayon frais des plus grands magasins.

Croquantes, ces Suissesses! Ceux qui aiment les fruits croquants à souhait tomberont sous le charme de ces belles pommes rouges Braeburn. Fermes et juteuses, elles présentent en bouche une douceur quelque peu acidulée et s’avèrent être une variété idéale pour la cuisson. Que diriez-vous par exemple d’un strudel aux pommes tiède accompagné d’une sauce vanille maison? Vous trouverez au rayon frais des plus grands magasins Migros de la pâte à strudel prête à l’emploi. Pommes Braeburn de Suisse, prix du jour

Photo Lotti Bebie

50 |


Pour qu’ilWertvollste y a de plus douxim dans la vie. Für ce das Leben.

Nous avons déjà convaincu le lapin

de Pâques... ... que l’alimentation pour bébés HiPP ne contient que des ingrédients de qualité supérieure... avec toutes les propriétés qui en font des aliments très digestes pour l’organisme des bébés. Le lait BIO HiPP par exemple, est obtenu à partir de lait de vaches élevées de manière naturelle et dans un environnement respectant leurs besoins.

Remarque importante : l’allaitement est la meilleure nourriture qui soit pour votre bébé. Demandez conseil à un spécialiste si vous désirez utiliser une alimentation pour nourrissons.

Achat minimal : Fr. 19.90 Valable du 07.04 au 27.04.2009

5.– CHF

RABAIS

Sur l’ensemble de la gamme HiPP (sauf les laits de départ)

www.hipp.ch

En vente dans tous les grands magasins Migros en Suisse. Si un multiple du montant minimal d’achat est atteint, plusieurs coupons de rabais peuvent être remis en paiement.

HiPP est en vente à votre Migros


52 | Migros Magazine 15, 6 avril 2009

Nouveautés MSC:

is Colin français: Migros propose désormais du colin français MSC d’Afrique du Sud.

Saumon: Migros ne propose plus que du saumon d’élevage et du saumon sauvage MSC.

Nouveautés de la pêche durable:

Sébaste: Migros ne propose plus que du sébaste sauvage d’Islande.

Estu eo Migros Mig lu que de Esturgeon: ne propose plus l’esturgeon d’élevage dans ses magasins.

Loup du nord: Migros ne propose plus que du loup du nord sauvage d’Islande.

Choisissons les bo Membre du WWF Seafood Group depuis le printemps dernier, Migros s’engage pour que les mers restent poissonneuses. Les espèces menacées d’extinction sont retirées de l’assortiment ou remplacées, si cela est possible, par des poissons issus

Retirés de la vente à Migros: s:

Illustrations Klett lett Verlag, Jón n B. B Hlíðberg, Getty

Mérou: espèce victime de surpêche.

Raie: espèce très menacée par la surpêche.

Poisson perroquet: espèce à la croissance très lente, par conséquent très menacée.

Sabre noir: espèce victime de surpêche.


en magasin

Thon blanc: Migros propose désormais du thon blanc MSC.

Mi pl Vivaneau: Migros ne propose plus que du vivaneau d’élevage ou du vivaneau sauvage de NouvelleZélande.

POISSONS | 53

Cabillaud: Migros propose désormais du cabillaud ud d’élevage ou du cabillaud du Pacifique MSC.

Ba Baudroie: Migros ne propose plus que de la baudroie de la Manche et de la mer Celtique.

Turbot: Migros ne propose plus que du turbot d’élevage d’Espagne.

ns poissons! de pêcheries durables ou d’élevages écocompatibles. De plus, au comptoir des rayons poissonnerie, les clients Migros ont désormais le choix parmi de nombreux poissons certifiés MSC.

Co pè presque Congre: espèce disparue à proximité des ports de pêche.

Grenadier de roche: espèce de grand fond à croissance lente.

Béryx: espèce dont la maturité sexuelle est tardive et la progéniture peu nombreuse. Victime de surpêche.

Pagre: Migros l’a retiré de son assortiment.

Anguille: espèce menacée d’extinction dans le monde entier.


54 | Migros Magazine 15, 6 avril 2009

M

igros est le premier détaillant de Suisse à proposer du poisson MSC à ses comptoirs. Rappelons que le Marine Stewardship Council (MSC), principal programme de certification en matière de pêche durable, s’est donné pour objectifs de stopper la surpêche des océans et de préserver les stocks existants. Pour Andrea Pistorius, collaboratrice au magazine Cuisine de Saison, la qualité est un critère majeur. Et elle ne pense pas seulement à celle des filets, mais aussi celle des méthodes de pêche employées. «J’aimerais que nous arrivions à préserver l’écosystème des océans pour que ma fille et les générations futures puissent aussi en profiter. C’est pour cela que je privilégie le poisson MSC.» Très au fait de la diététique, la mère de Laura, 10 ans, cuisine chaque semaine des produits de la mer. «Le poisson est bon et bénéfique pour la santé. Il contient beaucoup d’iode, de vitamine D et d’oméga 3, excellents pour le cœur.»

A Migros, vous trouverez un vaste

Des conseils distillés par des professionnels A Migros, Andrea et Laura sont toujours très bien conseillées. «Les poissons MSC sont issus d’une pêche responsable», explique Carmine Esposito, poissonnier par passion. Plus de 2300 collaborateurs Migros ont suivi une formation et ont ainsi été sensibilisés au thème du développement durable. Ils peuvent désormais répondre à toutes les questions des clients sur la provenance, la traçabilité et le label MSC en général.

Le plaisir de cuisiner du poisson Quand on cuisine avec des enfants, il faut savoir s’amuser et surtout faire appel à tous les sens, ou presque: voir, sentir, toucher et goûter, bien sûr! Si votre magasin Migros ne dispose pas de comptoirs, optez alors pour du poisson proposé au rayon des surgelés.

Heidi Bacchilega Photos Lucas Peters Recette Cuisine de Saison

Filets de cabillaud sur lit d’épinards Plat principal pour 4 personnes

50 g de pignons 2 filets de cabillaud MSC (environ 500 g) 2 cc de jus de citron Sel, poivre du moulin 500 g d’épinards frais 2 à 3 cs d’huile d’olive 1 gousse d’ail ½ bouquet de thym 80 g de jambon cru 1 tomate séchée confite à l’huile 1 cs de panure 1) Griller les pignons à sec. Couper les filets en deux, assaisonner avec le jus de citron, saler et poivrer. Trier les épinards, retirer les tiges. Chauffer 1 cs d’huile d’olive, ajouter

l’ail pressé et faire blondir. Cuire les épinards à la poêle avec un peu d’eau. Passer sous l’eau froide, bien égoutter. Mélanger avec l’ail et 1 cs de pignons. Disposer dans un plat à gratin et recouvrir avec les filets de cabillaud. Préchauffer le four à 200° C. 2) Détacher 1 cs d’aiguilles de thym et hacher finement avec le jambon cru, la tomate et le reste de pignons. En recouvrir les filets et cuire le tout environ 20 min au four. Conseil: Servir avec des pommes de terre à l’eau.


en magasin

POISSONS | 55

choix de poissons MSC et serez bien conseillés A gauche: Carmine Esposito, poissonnier à Migros, conseille à ses deux clientes de cuire leur cabillaud MSC au four pour qu’il reste tendre. A droite: hacher le jambon cru, la tomate et les pignons, répartir sur les filets et enfourner. Ci-dessous: qui a dit que les enfants n’aimaient pas le poisson?

Filets de cabillaud du Pacifique MSC, 400 g,

Fr. 11.60

Bâtonnets de poisson MSC «Florentine», 400 g,

Fr. 5.60

Poisson frit croustillant MSC, 400 g, Fr. 4.50

Filets de saumon sauvage du Pacifique MSC, 250 g,

Fr. 8.90

Le WWF Seafood Group

Les membres du groupe s’engagent à proposer progressivement des poissons provenant de réserves gérées durablement et d’élevages écocompatibles. Infos supplémentaires sur www.migros.ch/Poisson.


56 | Migros Magazine 15, 6 avril 2009

Le repas pascal de la conseillère d’Etat Première femme à obtenir ce poste dans son canton, la Haut-Valaisanne Esther Waeber-Kalbermatten ne cache pas son amour des casseroles. Nous l’avons rencontrée chez elle, à Brigue, pour la préparation d’un cabri.

E

nfant, elle se réjouissait de courir les champs à la recherche du chocolat caché par le fameux lapin. A 56 ans, celle qui deviendra la première conseillère d’Etat valaisanne le 1er mai teint ses œufs elle-même et prépare un gitzi (cabri en suisse allemand) le dimanche de Pâques. «Parce que c’est une fête importante et que mon mari aime bien ce plat.» Et d’expliquer que cette année est spéciale pour sa région, car Migros a acheté 280 bêtes à l’Association haut-valaisanne d’élevage de chèvres (Oberwalliser Ziegenzuchtverband). Une première! «Les éleveurs ont du mal à vendre leurs animaux. Cette fois, ils se sont réunis afin d’en distribuer le maximum une semaine avant Pâques. C’est une grande fierté pour les Haut-Valaisans.» Originaire de Saas Almagell, petite-cousine de Pirmin Zurbriggen, Esther Waeber-Kalbermatten quitte sa terre natale pour des études en pharmacie. Une branche qu’elle a choisie par attirance pour la nature et les sciences. Ce qui lui plaît: tester, mélanger les produits, peut-être aussi le côté minutieux de l’entreprise. «Dans mon métier comme en cuisine, j’aime suivre les

recettes. J’en recueille partout, même chez le coiffeur.» Etudiante à Berne, elle devient membre sympathisante du Mouvement de libération des femmes. «La capitale était vraiment en avance comparé au Valais. J’ai été une des premières filles à accéder au collège de Brigue. Nous étions une douzaine face à 600 garçons. Maintenant,heureusement,c’est50-50.» Un an et demi avant de terminer sa formation, elle tombe enceinte. Son mari Reinhard, rencontré à 17 ans, est alors médecin assistant. Un moment difficile.

Une pause pour s’occuper de ses fils Dans un état de stress considérable, elle réussit pourtant à finir ses études, mais décide de s’arrêter durant cinq ans. Pour s’occuper de ses trois garçons et permettre à son mari d’avancer professionnellement. «Je n’ai pas eu l’impression de me sacrifier. Mais c’est sûrement pour cette raison que je suis très sensible au fait de pouvoir concilier le travail et la vie privée.» Une pause qui ne l’empêche pas de s’engager au Comité haut-valaisan pour l’environnement et les transports en 1979. Alors «verte indépendante», elle se rapproche du

Parti socialiste dans une volonté de progression, ce groupe étant mieux implanté en Valais. «Et puis, verts et socialistes ont beaucoup d’idées communes. Ce sont eux qui ont la meilleure répartition hommefemme.» L’équilibre, la bonne équation entre les deux sexes, une question qui lui tient à cœur. A tel point qu’elle fonde le Bureau cantonal de l’égalité dans les années 90. «A une époque où cela n’était pas évident. J’ai beaucoup appris en le présidant six ans. Nous ne réclamons pas la majorité, juste la moitié. Ce qui n’est pas considéré comme normal.» LIRE LA SUITE EN PAGE 58

A

B


aux fourneaux

| 57

Des recettes à réaliser chez soi > ESTHER WAEBER-KALBERMATTEN

Esther WaeberKalbermatten: «Mon mari aime bien ce plat.»

C

D

A - Les ingrédients du repas pascal d’Esther Waeber-Kalbermatten. B - Couper les carottes en deux dans le sens de la longueur. C - Saler et poivrer les gigots. D - Déposer les gigots sur le lit de légumes, couvrir puis mettre au four.


58 | Migros Magazine 15, 6 avril 2009

Gigot de «gitzi» pascal

Bientôt entourée de quatre conseillers d’Etat, elle ne craint pas l’étouffement. «Avec quatre hommes à la maison, j’ai appris à me défendre.» Un léger sourire illumine son visage sérieux. Elle en a vu d’autres, Esther Waeber-Kalbermatten. Suppléante du district de Viège au Grand Conseil, patronne de sa propre pharmacie dès 1993, «un fait rare en Valais», puis députée PS du district de Brigue au Grand Conseil ou encore conseillère communale dans sa ville, son curriculum vitae donne le vertige. Les dimanches, la politicienne part en randonnée avec son mari, médecin-chef du Centre psychiatrique du Haut-Valais, et si possible avec ses fils Aurel (31 ans), historien, David (28 ans), médecin, et le cadet, Rolf (26 ans), chercheur en maths à New York. «Quand ils étaient enfants, je les ai protégés de la politique. J’ai toujours séparé ma vie privée de mes engagements à l’extérieur.» Sa bouffée d’air frais: l’opéra. Avec une préférence pour les œuvres de Verdi, «parce qu’elles sont très joyeuses». Organisée, la conseillère d’Etat compte faire prospérer son département (sécurité, affaires sociales et intégration). Et à ceux qui se moquent en disant qu’on ne lui a laissé que des miettes, elle rétorque: «J’ai dix services à ma charge, les autres sept. Et il est temps que les socialistes s’occupent de la Sécurité.» Une pionnière, encore ébahie d’avoir provoqué un événement historique. «Dans ma vie, rien n’a jamais été planifié à long terme. Le temps passe et un jour, tout est possible.» Virginie Jobé Photos Thierry Parel

Photo de la recette: Lotti Bebie

La politicienne s’apprête à ajouter les pommes de terre dans le plat.

Pour 4 personnes 1,3 kilo de gigot de cabri (2 pièces) 2 oignons, 1 poireau 2 carottes épluchées 1,5 dl de bouillon de légumes chaud coriandre moulue, sel, poivre huile d’olive, beurre Marinade Mélange d’huile d’olive, de beurre fondu, de poivre et de coriandre Accompagnement 500 g de carottes 3 colraves (choux-raves) 6 oignons nouveaux 800 g de pommes de terre nouvelles huile d’olive, beurre, sel, sucre 1) Préchauffer le four à 160° C. Couvrir d’huile d’olive le fond d’un plat à gratin. Saler et poivrer les gigots. Les mettre au four 5 minutes, les retourner et laisser encore 5 minutes. Sortir la viande

du four et la réserver sur une assiette. 2) Laver les légumes. Couper les oignons épluchés, le poireau, les carottes épluchées en deux dans le sens de la longueur puis couper en demi-rondelles. Etaler les légumes au fond du plat à gratin et mettre au four 7 minutes. Sortir le plat, remuer les légumes et ajouter le bouillon. Déposer les gigots badigeonnés de marinade sur le lit de légumes. Couvrir. Mettre au four 1 h 45. Toutes les 15 minutes, ajouter de la marinade au pinceau sur les gigots. 3) Pendant la cuisson, éplucher les carottes, les colraves et les oignons nouveaux. Couper les carottes en petites lamelles et les colraves en morceaux. Hacher grossièrement la moitié des tiges des oignons et faire rissoler 5 minutes dans une casserole avec du beurre. Réserver. Couper le reste des oignons en deux dans le sens de la longueur. Une demi-heure avant la

fin de la cuisson des gigots, faire chauffer trois casseroles, une pour chaque légume, avec une noix de beurre. Ajouter les légumes, du sel, ½ cc de sucre et laisser mijoter. Remuer souvent. Au besoin, ajouter 1 cs d’eau. 4) Couper les pommes de terre en deux avec la peau. Saler et badigeonner d’un mélange d’huile d’olive et de beurre fondu. Déposer sur une plaque munie de papier sulfurisé et mettre au four durant les 20 dernières minutes de cuisson des gigots. Juste avant de servir, réchauffer les tiges d’oignons réservées et les mettre sur les pommes de terre. 5) Selon les goûts, filtrer le jus du lit de légumes pour en faire une sauce claire. Rectifier l’assaisonnement.

D’autres recettes dans: www.saison.ch


aux fourneaux | 59

Dès aujourd’hui dans les kiosques

LES BONS CONSEILS DE LA SEMAINE

Autour de Pâques > Galettes de Pâques: la plus traditionnelle des pâtisseries de Pâques est en pâte brisée avec une garniture de riz et d’amandes. Le riz et les œufs sont un signe de fécondité. > Repas de Pâques: nombre de personnes respectent une ancienne coutume pascale: manger de l’agneau. Un gigot, un agneau de lait ou un rôti de cabri sera plus savoureux lorsqu’il aura trempé quelques jours dans une marinade. Le jour de la préparation, durant le lent braisage, il reste suffisamment de temps pour se consacrer aux accompagnements. Il est préférable de commander à l’avance votre gigot, votre agneau de lait ou votre rôti de cabri chez le boucher. > Décoration de dernière minute: écrire le nom des convives du brunch de Pâques sur les œufs à l’aide d’un feutre indélébile. Le nom devra être bien visible lorsque l’œuf sera dans son coquetier. Cuire les œufs comme d’habitude. Les noms permettent de respecter les divers temps de cuisson et chaque hôte a son propre œuf à la coque. Si vous souhaitez peindre entièrement les œufs, veillez à ce que les feutres soient destinés au secteur alimentaire.

> Cuisson des œufs: percer un petit trou au haut de l’œuf au moyen d’une aiguille fine ou d’un pique-œuf. Faire bouillir suffisamment d’eau – elle doit recouvrir les œufs – et y déposer les œufs en les faisant glisser avec une cuillère ou une écumoire. Faire cuire doucement sans couvrir. Si un œuf «explose» malgré tout, ajouter immédiatement un peu de vinaigre qui empêchera l’œuf de se diluer dans l’eau. Sortir les œufs et les passer sous l’eau froide pour qu’ils restent tendres. > Peler des œufs: les œufs de Pâques devraient être «âgés» d’une semaine afin qu’on puisse mieux les peler. Ils seront également plus faciles à peler si on les passe sous l’eau froide après la cuisson.

M-Infoline Du lundi au vendredi matin, 9 h–12 h, 0901 240 244 (première minute gratuite puis Fr. 1.par appel) Vendredi et samedi, 17 h 30 –19 h 30, 0901 125 250 Fr. 1.– par appel puis tarif normal (Fr. 0.08) par minute.

BEURRE DE CHOIX = PRIMES AU CHOIX

Dégustez le beurre de choix FLORALP et soyez récompensé ! Collectionnez dès AUJOURD’HUI les nouveaux points FLORALP !

1. 1 point (sur chaque emballage de 100 g) et 2 points (sur chaque emballage de 200 g) à découper et à collectionner. 2. Choisissez vos primes-cadeaux (sous www.floralp.ch) et remplissez le bon de commande. 3. Collez les points FLORALP sur la carte de commande et renvoyez-la à : Producteurs Suisses de Lait PSL, Floralp « Primes », Case postale, 3024 Berne Informations sur les primes et sur les modalités de commande :

w w w. f l o r a l p . c h I N F O L I N E F L O R A L P 0 31 3 5 9 5 7 0 0


Nous ne jurons que Maintenant

799.– Avant

899.–

Syntoniseur TNT intégré

RABAIS

Avec coupon de rabais 799.– au lieu de 899.–

82

cm

Téléviseur LCD KDL-32L4000

82 cm 16:9, luminosité 450 cd/m2, contraste 1200:1, temps de réponse 8 ms, WXGA Progressive Panel (1366 x 768), télétexte TOP (700 pages), son Surround Virtual Dolby 20 W, prises: 2 HDMI, composantes, PC, S-Vidéo, A/V, casque et 2 péritel / 7702.498 Appareil de construction similaire avec diagonale 67 cm: KDL-26L4000 Fr. 699.– au lieu de Fr. 799.– / 7702.500

Maintenant

1599.–

Achat minimal: Fr. 599.– Valable du 24.2 au 20.4.2009

Avant

RABAIS

Bild folgt

Avec coupon de rabais 1599.– au lieu de 1899.–

100.– CHF

RABAIS

1899.–

Bravia Engine

Téléviseur LCD KDL-40W4000

102 cm 16:9, luminosité 450 cd/m2, contraste 1800:1, temps de réponse 8 ms, résolution Full-HD (1920 x 1080), syntoniseur TNT intégré, EPG, mode True Cinema 24p, mode photos USB, pied pivotant, prises: 3 HDMI, PC, USB, composantes, A/V, casque et 2 péritel / 7702.481

2 10

Utilisable dans tous les magasins M-Electronics en Suisse. Si un multiple du montant d’achat minimal est atteint, plusieurs coupons de rabais peuvent être remis en paiement.

cm

Maintenant

888.– Avant

999.–

Enregistreur DVD avec disque dur

Set home cinema HTD-780SF

Système de son Surround 5.1 de 1000 W, enregistrement sur DVD +/– R/RW, DVD +R Double Layer et disque dur 160 Go (max. 455 h), chapitrage automatique, guide électronique des programmes, prise USB, HDMI-Upscaling 1080p, calibrage numérique / 7722.108

Images tirées du DVD «Max & Co» © Walt Disney Studio Home Entertainment, Switzerland

FCM

Sous réserve de modification de prix, de modèles et d’erreurs d’impression.

Toute la gamme des téléviseurs LCD et plasma


par nos prix!

++ Pl

s n o3

++

Meille ur pri garan x ti

Maintenant

666.– Avant

u s Pl u

799.–

Machine à café automatique Odea Giro Mode économie d’énergie, fonction vapeur rapide, quantité de poudre programmable, moulin en céramique, récipient à grains 180 g, réservoir d’eau 1,5 l / 7173.540

Maintenant

99.90 Avant

149.–

Rasoir HQ 6990 R

Maintenant

349.– Avant

A Alimentation accu/secteur, têtes de coupe flottantes in individuelles, coupe-favoris, témoin de charge, c commutation automatique de la tension / 7178.482

449.–

Puissance 2200 W

Maintenant

149.– Avant

50%

299.–

Tête de rasage à mouvement quadruple

Aspirateur VSZ-42232

Filtre HEPA, rayon d’action de 10 m, avec embout supplémentaire pour sols durs / 7171.283

Rasoir 8975

Alimentation accu/secteur, témoin de contrôle de charge et de capacité résiduelle, commutation automatique de la tension / 7178.518

Les offres sont valables du 7.4 au 20.4.2009 ou jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les M-Electronics et les plus grands magasins Migros.


3

0%

2

versements

d‘intérêt

ans

1/3 2/3 3/3 Kia Carens

à l’achat

après 12 mois

après 24 mois

Kia Carnival

OPTION PROMOTIONNELLE 3 VERSEMENTS, 0% D’INTÉRÊT L’acheteur qui veut bénéficier de cette offre paie son nouveau véhicule en trois tranches identiques. La première tranche à la signature du contrat, la deuxième 12 mois plus tard et la dernière 24 mois après l’achat. Les montants sont basés sur le prix recommandé, TVA incluse. La durée du contrat est de 24 mois et de 20 000 km/an au maximum. Aucun paiement spécial ou caution ne sont requis.

Exemple de calcul Carens 2.0 L CVVT Classic man.: prix net recommandé, TVA incluse CHF 29 450.–, 3 versements de CHF 9816.65 à 0% d’intérêt = CHF 29 450.–. Exemple de calcul Carnival 2.7 L V6 Classic man.: prix net recommandé, TVA incluse CHF 37 950.–, 3 versements de CHF 12 650.– à 0% d’intérêt = CHF 37 950.–.

KIA Motors SA, 5745 Safenwil Tél. 062 788 88 99, fax 062 788 84 50, kiamotors@kia.ch

www.kia.ch

Option promotionnelle de 3 tranches — désormais sur tous les modèles Kia!

PICANTO dès CHF 14 950.–

RIO dès CHF 16 950.–

CEE’D dès CHF 20 980.–

ECO_CEE’D_SW dès CHF 22 222.–

PRO_CEE’D dès CHF 25 450.–

CARENS dès CHF 29 450.–

CARNIVAL dès CHF 37 950.–

SPORTAGE GT EDITION CHF 39 990.–

SORENTO dès CHF 39 950.–

L’option promotionnelle de 3 tranches à 0% d’intérêt est valable à l’achat d’une nouvelle Kia, avec conclusion du contrat jusqu’au 30 juin 2009. Cette offre n’est pas cumulable avec d’autres actions et ne s’applique pas à l’offre spéciale relative à la nouvelle eco_cee’d break, ni au véhicule utilitaire K2900. Une casco complète est obligatoire. L’octroi du crédit est interdit s’il entraîne un surendettement du consommateur. Votre partenaire Kia se tient à votre disposition pour tout complément d’information. Consommation mixte en l/100 km (catégorie de rendement énergétique, CO2 g/km, man./aut.) – moyenne de tous les véhicules neufs 204 g/km Carens 2.0 L essence 145 ch 8,4 (8,6), D (D), 201 (206) Carnival 2.7 L V6 essence 189 ch 10,7/10,9 (E/E, 255/260)

HvS Forch

Les deux 7 places Kia


Migros Magazine 15, 6 avril 2009

votre région

| 63

MIGROS VAUD

Qui de la poule ou du lapin…?

Des traditions religieuses aux festivités hautes en couleur, Pâques s’affiche!

S’

il y a bien une fête riche en significations et en symboles, c’est celle de Pâque(s)! A commencer par une subtilité linguistique en fonction des croyances religieuses. Chez les chrétiens, «les Pâques» célèbrent la résurrection du Christ et marquent la fin du jeûne de carême, tandis que dans la religion juive, «Pâque» au singulier commémore la sortie d’Egypte du peuple hébreu. En deçà de cet aperçu biblique se cachent bon nombre de traditions païennes, souvenirs de cultes anciens.

La célébration du printemps L’origine du lapin de Pâques remonterait à l’Antiquité. Animal très prolifique, le lièvre représentait un symbole de fécondité et de renouveau. On l’associait à Eostre, déesse du printemps, célébrée par les Saxons et dont le nom se prête encore aujourd’hui à la fête de Pâques, dans plusieurs langues: Easter en anglais, Ostern en allemand. Le lapin pascal a traversé les époques à travers des us et coutumes plus amusants, surtout auprès de la gent enfantine. Véritable compagnon domestique émergeant du nid de Pâques ou contrefaçon – tout aussi appréciée – en chocolat, l’animal a tout pour séduire. En Alsace et en Allemagne, les enfants confectionnent un nid de paille ou de mousse que les parents cachent, la veille de Pâques, LIRE LA SUITE EN PAGE 64

A l’approche de la fête de Pâques, œufs et lapins ont fait leur apparition dans les centres commerciaux.


64 | Migros Magazine 15, 6 avril 2009

Pâques en fête dans vos centres Migros!

dans le jardin ou dans la maison afin que le lapin y dépose des œufs multicolores. Ceux-ci seront collectés dès le lendemain matin par les bambins. Autres images pascales, la poule ou les cloches qui sonnent gaiement pour fêter la résurrection de Jésus après être restées silencieuses du Jeudi au Samedi saint. De retour de Rome, on dit qu’elles y auraient fait le plein d’œufs en chocolat!

Gober ou décorer les œufs L’œuf est symbole d’une nouvelle vie et en offrir à Pâques, ou pour célébrer l’arrivée du printemps, est une coutume installée depuis des centaines d’années (l’ouvrage des œufs décorés, teints ou travaillés étant antérieur au christianisme). Pour certains, la tradition des œufs de Pâques se rattacherait au carême. Dès le IVe siècle, l’usage de cet aliment pendant la pénitence de quarante jours est interdit par l’Eglise. Entassés dans les garde-manger, le moyen expéditif de se débarrasser des œufs était de les donner aux enfants. Au XIIe siècle en Europe, les gens avaient l’habitude de s’échanger des œufs bénis à l’église mais c’est au XVIe siècle qu’ils se transformèrent en écrin à surprise et séduirent par la suite les rois de France. C’est d’ailleurs dans l’Hexagone qu’est apparu, au

Ambiance et surprises printanières dans les centres MMM de Crissier, Romanel, Aigle et Yverdon. A vos agendas… avant que le lapin ne prenne la poudre d’escampette! Ateliers de bricolage: mercredi 8 avril, 13 h à 18 h

Dans le nid, est-ce Perlimpinpin qui couve les œufs?

XVIIIe siècle, l’art de vider un œuf frais et de le remplir de chocolat. Aujourd’hui, décorer les œufs, partir à leur conquête dans les jardins ou lors de la traditionnelle course organisée au Signal de Bougy sont des moments appréciés des enfants et leur famille. Outre les produits tradition-

nels tels les friandises chocolatées, les décorations et les bouquets de printemps, Migros propose des animations spéciales en lien avec les festivités pascales: ateliers de bricolage, lancer d’œufs, dégustations (lire ci-contre). Sûr qu’il y en aura pour tous les goûts! Karin Masselink

Samedi 11 avril, 10 h à 13 h et 14 h à 17 h Grand lancer d’œufs avec 1000 lapins à gagner: mercredi 8 avril, dès 13 h Visite du lapin de Pâques: samedi 11 avril Dégustation de douceurs: 8, 9 et 11 avril Au MMM Crissier, le lapin de Pâques attend les enfants pour une photo souvenir le mercredi et le samedi!

Courses aux œufs et repas de fête au Signal de Bougy Dimanche 12 avril à 11 h, le clown Chichili animera la traditionnelle course aux œufs au Signal de Bougy, véritable nid à cachettes et à trésors. Il va y avoir du sport, des rires et des lapins en chocolat à gagner! Entre découverte des animaux de la ferme et balades à dos d’âne (4 francs le tour), le restaurant propose aux gourmets deux menus de fête, dont le traditionnel filet d’agneau pascal, proposés du vendredi 10 au lundi 13 avril. Informations: www.signaldebougy.ch

Changements d’adresse: les changements d’adresse sont à communiquer à la poste. Le journal suivra automatiquement à la nouvelle adresse. Abonnement à «Migros Magazine»: MIGROS VAUD, 1024 Ecublens, tél. 021 694 66 56. E-mail: RegistreCooperateurs@gmvd.migros.ch


POUR VOS FÊTES DE PÂQUES Pains surprise Pain surprise paysan Gruyère, jambon, salami, saumon fumé

50.–/Pce

Pain surprise brioché Jambon, salami, cantadou au raifort, crème sandwich

28.–/Pce

Pain surprise valaisan Pain complet, viande séchée, jambon cru

32.–/Pce

Pain surprise saumon fumé Pain brioché et saumon fumé

32.–/Pce

Provenance du saumon fumé: Norvège ou Chili

Pain surprise saumon fumé et crabe Provenance du crabe: Malaisie En vente uniquement du 6 au 17 avril 2009

44.–/Pce

Assortiment de canapés Canapés ronds assortis Asperges, jambon, mousse au thon, salami ou terrine

2.–/Pce

ACTION: Crevettes 1.90 au lieu de 2.20/Pce ACTION: Canapé rond au foie gras 2.60 au lieu de 3.–/Pce Canapés carrés assortis Asperges, jambon, salami, surimi, thon ou terrine

3.–/Pce

ACTION: Crevettes, saumon fumé 3.10 au lieu de 3.60/Pce Actions valables du 6.4 au 11.4.09

Plats froids Traiteur Délices scandinaves

82.– le plat

Délices des Grisons

70.– le plat

Plat campagnard

76.– le plat

Plat de rôtis

76.– le plat

Amuse-bouche Mini-croissants au jambon

1.30/Pce

Mini-ramequins

1.50/Pce

Mini-quiches lorraines

1.50/Pce

Mini-sandwichs cocktail 1.60/Pce Jambon, salami, fromage ou thon

Passez vos commandes spéciales auprès de votre rayon Take Away 48h à l’avance. Vous pourrez emporter votre commande sans difficulté, grâce à nos emballages spécialement étudiés. Disponible dans les Take Away suivants: MMM Chablais Centre Aigle, Centre commercial Migros Crissier, Métropole Yverdon-les-Bains, Marché Romanel, MM Bergières, MM Métropole Renens, MM Pully, MM Chailly, MM Montreux, MM Morges.

Les illustrations sont indicatives

Plat pour 6 personnes


2’000 billets offerts!

Fan de foot? Pour tout achat au SportXX du 6 au 18 avril, 2 billets vous seront offerts (sur demande) pour le match du samedi 18 avril à 19h30 au Stade de la Pontaise à Lausanne, opposant le FC Lausanne-Sport au Servette FC. Jusqu’à épuisement du stock

CH. DU CLOSALET 7, 1023 CRISSIER

L’univers du sport www.sportxx.ch


votre région

Migros Magazine 15, 6 avril 2009

MIGROS VAUD | 67

Comment éviter le stress à coup sûr! Mettre son corps à l’épreuve est source de satisfaction: témoignage de deux participantes aux cours biking et cardio de l’Ecole-club.

O

n trouve à peu près tout sur un plateau ou dans les vitrines, on a accès à une multitude de disciplines, d’objets ou d’informations… Impossible et inaccessible finiront peut-être par disparaître du dictionnaire! Dans le domaine du bien-être physique, il est toutefois difficile de trouver une activité qui entretienne la musculature, améliore la condition et modèle le corps sans le moindre effort… Dans ce cas de figure, un paramètre incontournable: la motivation. L’avis de deux adeptes des cours de sport à l’Ecole-club: Vous profitez toutes les deux d’une ou deux pauses de midi hebdomadaires pour suivre un cours de sport, cardio qui plus est. Qu’estce qui motive cet effort?

Lucile: Le besoin de faire quelque chose, de bouger, d’entretenir ma forme physique. Mais aussi de dépasser mes limites et de me donner à fond… Je fais du biking et dans mon cours, il y a une super ambiance, l’enseignant nous pousse à aller toujours plus loin, il nous encourage vraiment. Le fait d’être en groupe et tout ça en musique, je trouve que c’est vraiment motivant. Christel: Sentir chaque muscle travailler, évacuer le stress avec les cours cardio, ne penser à rien d’autre qu’à ce que je suis en train de faire et, surtout, cette

Pratiquer du sport pendant la pause de midi pour un bien-être total…

sensation de bien-être inégalable, physique et mental, à la fin du cours! Si vous étiez privées de cette activité, la «punition» aurait-elle un impact sur votre humeur?

Lucile: Ce cours me permet de me vider la tête et comme il a lieu à midi, de bien déconnecter du travail, c’est donc un excellent antistress. Christel: Certainement, car une fois que le rythme est pris – ce qui est peut-être le plus difficile – je

sors du cours l’esprit et le corps léger et d’humeur joyeuse!

physiquement totalement vivant…

J’ai une baguette magique, je vous installe sur une chaise sans bouger pendant une heure et vous garantis que l’effet sera le même: vous me suivez?

Votre enthousiasme m’interpelle! Quel argument imparable auriezvous pour me convaincre de tester votre activité favorite?

Lucile: Je pense que j’hésiterais quand même, car c’est parfois tentant de céder à la facilité, mais l’ambiance est tellement bonne… Non, je n’échangerais pas! Christel: Non! Car rien ne remplace cette sensation d’être

Lucile: L’essayer, c’est l’adopter… On se sent tellement mieux après! Christel: En plus de générer un sentiment de bien-être, faire du sport autorise la gourmandise sans culpabilité…

Propos recueillis par Laurence Allemann

Adresses Ecoles-clubs: Lausanne: rue de Genève 35, 1003 Lausanne, tél. 021 318 71 00. Vevey: rue des Moulins 11, 1800 Vevey, tél. 021 923 05 05. Yverdon-les-Bains: ruelle Vautier 10, 1400 Yverdon, tél. 024 423 40 60. Internet: www.ecole-club.ch – Activités culturelles et Exploration du Monde: chemin du Dévent, 1024 Ecublens. Permanence téléphonique du lundi au vendredi, de 9 à 12 heures, tél. 021 318 71 75 Fitness ParcM Malley: ch. du Viaduc 1, 1008 Prilly, tél. 021 620 66 66 – Eurocentres – séjours linguistiques: rue de Genève 35, 1003 Lausanne, tél. 021 318 71 29 ou 021 318 71 30.


68 | Migros Magazine 15, 6 avril 2009

La cyberdrague, tout un art! A en croire les commentaires des utilisateurs de sites de rencontres sur le Net, le chat s’apparente parfois à une vraie jungle. Témoignages et conseils de convaincus et de déçus.

F

atal_love», «Jesuite», «Lapin» cherchent à rencontrer «Nadidounette», «Mirzalala» et «Glapiotte». Ça se passe comme ça chez Celibataires.ch & Cie. On prend un pseudo et on se lance. Enfin, c’est ce qu’on croit. Car qui veut dégoter la

perle rare ou simplement trouver chaussure à son pied ne chatte pas à l’instinct, ne se présente pas sans réfléchir et ne raconte pas son intimité après deux messages échangés. Les lois d’internet sont indiscutables. La preuve avec des survivants de la jungle virtuelle.

> Le mitigé Alfred*, 31 ans, a connu sa première grande histoire d’amour grâce au Net. C’était il y a huit ans. «Je n’osais pas draguer en boîte. Notre relation a duré deux ans et demi.» Par la suite, il a fait la connaissance d’autres filles et est revenu ponctuellement sur les sites de rencontres. A eu ses faveurs: Swissfriends.ch. «C’est local. Les profils y sont bien réalisés. Par souci d’honnêteté, j’ai pris du temps pour créer le mien, entre les questions à choix multiples et les descriptifs de soi à écrire. Et un bon profil permet de mieux commencer une conversation.» Il a chatté de nombreuses fois, parfois durant des heures. «C’est sympa, on se marre. Mais quand

on s’arrête, la conversation n’est pas sauvegardée. Je ne me rappelle ni le prénom ni les sujets de discussion.» Pour les hommes, l’inscription, payante, est plus chère que pour les femmes, moins présentes sur ces sites. «Les premiers jours sont gratuits, le temps d’y prendre goût. Ensuite, il faut choisir un abonnement pour pouvoir accéder à toutes les informations.» Sa tactique, lire les détails des profils qui lui plaisent et envoyer une question perso à l’intéressée. Ce qui marche une fois sur dix. «Beaucoup ne répondent pas. Ça fait mal à l’ego.» Il n’a pas mis sa photo, par pudeur, mais l’envoie volontiers si on le lui demande «poliment». Par contre, c’est l’élément qu’il regarde en premier

chez son interlocutrice, avec son degré d’études. Depuis le printemps 2008, il a bu des verres avec une trentaine de jeunes femmes. Certaines sont devenues des amies, pour un temps. D’autres ses maîtresses, bien que ce ne soit pas ce type de liaison qu’il recherche. Et il y a un mois et demi, Alfred a succombé aux charmes de Melinda*. A un moment où il n’y croyait plus. «L’entreprise prend du temps, coûte un peu d’argent et souvent on est déçu. Mais tout à coup, on ne sait pas pourquoi, on est amoureux. Un coup de chance.»

> Les déçues Divorcée depuis plusieurs années, Mathilde*, 46 ans, s’est inscrite sur Swissfriends.ch et Celibataires.ch. Sur les conseils d’une copine, par hasard. Elle a utilisé

plusieurs tactiques. D’abord parler avec tous ceux qui lui écriLIRE LA SUITE EN PAGE 70


vie pratique

| 69

MIEUX VIVRE

Ce qu’on qu’o a tendance à oublier oublie «Il faut du temps te pour trouver l’âme sœur!» Une remarque d utilisateurs de récurrente des ren sites de rencontres. Rien que du bon sens, certes. ce Vite perdu devant la vitesse à laquelle défi défilent les informations. Le choix est énorme. Du local, tel Juralove.ch qui s’adresse aux personnes des ca cantons de Neuchâtel, Berne et Jura. Du national Swiss avec Swissfriends.ch et ses «dizaines de milliers de profils et photos des membres». Ou Celib encore Celibataire.ch et ses plus m de 191 000 membres, «pour un soir ou pour la vie». Meetic promet des «millions de célibataires à rencon rencontrer» et Parship se n 1 européen des dit être «le n° rencontres par affinités». déniche le partenaire idéal, Pour dénicher il faut savoir être patient. Eplucher les profils des élus pe potentiels, peaufiner son propre so descriptif, sortir sa belle et invena moment de titiller tive plume au trou sa proie, trouver les mots justes lors de ses réponses. Et même si en chattant nonchalamment on est informé en trois clics que son interlocuteu préfère les repas interlocuteur chinois aux vietnamiens, qu’il a lu tout Balzac et qu’il chausse du 43, on n’apprendra n’app à le connaître réellement q que sur la durée. Le plus difficile: difficile admettre que pour augmenter ses se chances de réussite – et échapper aux tueurs en série ou aux sorcières hystériques –, on doit aussi éviter précipite la rencontre. «Ne de précipiter brûlez pas les étapes», comme le souligne Mat Match.com, «le n° 1 mondial des rencontres» dans ses «10 conseils cons de sécurité pour votre prochain procha rendez-vous». Un choix de sites sit de rencontres: www.swissfriend www.swissfriends.ch, http://fr.meetic.ch, www.ch.match www.ch.match.com, www.juralove.ch, www.celibataire www.celibataire.ch, www.fr.parship.ch


70 |

vie pratique

MIEUX VIVRE

Migros Magazine 15, 6 avril 2009

FACILITÉ

Pour les parents aussi

Après une séparation, pas facile de retrouver l’amour, surtout avec des enfants à la maison. En créant parentsolo.ch, la société genevoise Helvetica Media SA a trouvé la solution. Sur ce site de rencontres pour les familles monoparentales suisses, les parents esseulés – séparés ou célibataires – dialoguent en ayant l’assurance d’être compris par leur interlocuteur, qui vit les mêmes situations. Et plus si affinités. Lien: www.parentsolo.ch

À LIRE

Le vécu d’une blogueuse Chroniqueuse et rédactrice française, Christelle Masson s’était donné trente jours pour trouver l’homme de sa vie sur Match. com. L’aventure, racontée sur son blog et publiée dans un livre, durera cinq mois. A 39 ans, elle découvre un monde inattendu, se fait de nouveaux amis, essuie quelques échecs. Un journal intime frais, vite lu, à consommer entre deux discussions sur un «chat». A lire: «Journal de mes rencontres sur internet», Editions Thélès, 2009.

RÉUNIONS

Célibataires ensemble Pour les Romands qui en ont assez des promesses en l’air et des amours virtuelles, l’Association Double-Moitié organise des activités, dans «la vraie vie», à partager entre célibataires. Une à deux fois par mois, des visites de musée, des soirées gastronomiques, des balades dans le Jura ou initiations au bowling sont proposées aux membres. Récréatif, enrichissant et pourquoi pas romantique! Inscription: www.double-moitie.com

vaient. «Pas génial, on ne sait plus où on en est.» Sa technique du «on discute peu, on se voit tout de suite» n’a mené à rien non plus. En deux ans et demi, elle a fait la connaissance d’une vingtaine d’hommes et n’a pas vécu une seule aventure. «En ce moment, ça me pompe. Alors j’y vais moins souvent. J’essaierai peut-être Meetic la prochaine fois.» «Ce que je retiens des rencontres sur internet, c’est qu’il faut savoir susciter l’intérêt sans distiller trop d’infos, remarque Caroline*, 28 ans. Et aussi qu’il vaut mieux éviter d’y aller tard le soir, à cause des mecs bizarres.» Elle a commencé à surfer sur les sites de rencontres parce qu’elle ne savait pas «comment faire des connaissances autrement». Résultat: la jeune femme se dit cynique aujourd’hui. «En tant que femme, on débarque avec ses idées de prince charmant et on se rend compte que finalement on n’est qu’un produit sur un étalage.» Son plus grand fiasco: Swissfriends.ch. «J’ai mis ma photo. Une demi-heure après je recevais dix messages avec des pseudos uniquement. Aucun garçon ne se présentait. J’ai retiré mon profil après trois jours.» Sur Anibis.ch, Caroline peut mettre sa taille, son poids, sa nationalité et même son revenu. «Je ne dis pas combien je gagne, mais c’est une des choses que je re-

garde sur les profils des hommes.» Avec l’âge, le lieu de domicile, le métier et les hobbies. La photo n’est pas un critère pour elle. «En général, elle ne

correspond pas aux attentes. Et s’il n’y en a pas, le mec se dit très beau, alors…» Toujours méfiante, elle ne donne jamais son numéro, l’e-mail suffit.

> La ravie Philippa*, divorcée, 52 ans, s’est mise à surfer sur les sites de rencontres lors d’un arrêt maladie. Elle avait du temps et l’envie d’oublier la solitude. Inscrite le 8 février 2007 sur Swissfriends, elle y rencontre l’homme de sa vie le 31 mars de la même année. «J’ai suivi à la lettre tous les conseils du site!» Prendre son temps, être prudent, ne donner rendez-vous que dans des lieux publics en ayant prévenu son entourage au préalable, etc. Son profil était clair, avec une photo récente, et celui de ses rêves aussi. «Je voulais un divorcé ou un veuf, entre 52 et 58 ans, avec des enfants, de plus de 1 m 80 et de plus de 100 kilos, non fumeur.» Sylvère*,

un menuisier de 57 ans, n’attendait qu’elle. Ce qu’elle a aimé sur le site? Le fait que tout le monde se vousoie et les questions «vie pratique» à remplir sur son profil. Du genre, pouvez-vous aller vous coucher sans que la vaisselle soit faite? «Si l’homme a répondu non, je l’élimine d’office. Je ne veux pas d’un cassepieds.» Ce qui l’a troublée? «La souffrance de la plupart des hommes de mon âge. On n’a plus trente ans pour trouver quelqu’un et en même temps, on a tous peur de se faire gauler une deuxième fois.» Virginie Jobé Illustrations Pascal Jacquet * prénoms fictifs


Publicité

Sylvia: J’avais tellement perdu de poids en 1 semaine que j’ai annulé mon rendez-vous pour une chirurgie gastrique!

ENFIN!

Un traitement naturel contre l’obésité a été développé.

Sylvia nous raconte comment grâce à un procédé révolutionnaire elle a perdu 22 kg en 7 semaines alors qu’elle était désespérée et décidée à se faire poser un ballon gastrique. on histoire est somme toute assez banale... Pour résumer, entre 23 ans, quand j’ai eu mon fils unique, et hier si je puis dire, 10 ans s’étaient passés et j’avais 25 kilos en trop. J'avais tellement essayé de procédés miracles que je ne croyais plus à rien. Je ne trouvais plus rien à m’habiller, je n'osais pas sortir et la plage était devenue un supplice. Mais le pire, c’étaient les réflexions de mon mari et de mon fils que je ne veux pas rapporter ici. Enfin, au niveau affectif avec mon mari cela devenait catastrophique. Et puis un jour, à la télé, j’ai vu une émission sur les chirurgies gastriques pour les personnes qui souffrent et qui n’arrivent pas à maigrir. En réalité, il s’agit de placer un ballon dans l’estomac. Par conséquent, on ne peut pas manger beaucoup et donc on maigrit. Au bout du rouleau et prête à tout pour redevenir une vraie femme, je suis allée voir mon médecin. Je lui ai dit que je voulais faire cette opération. Finalement, nous avons fixé une date pour l’intervention. J’avais pris une décision radicale et j’étais convaincue du résultat. Le jour après, j'ai confié cette décision à ma meilleure amie Monica. Le lendemain, elle m’a appelé pour me dire que son mari qui est ingénieur biologiste, avait entendu parler d’un nouveau procédé qui assure le même effet, mais qui évite les inconvénients d’une intervention chirurgicale. Il s’agissait d’une sorte de poudre qui gonfle pour atteindre un volume multiple dans l’estomac et permet d’agir comme le ferait un ballon gastrique. Deux jours après, elle était devant ma porte avec le paquet contenant la poudre miracle qu’il fallait prendre sous forme de capsules. Quand j'ai lu la composition, j’ai constaté qu’il s’agit d’un dispositif médical certifié et à 100% naturel qui n'entraîne aucun effet secondaire nocif. Je pensais surtout à mon opération qui approchait (c’était dans 10 jours). Je me suis dit que ce serait une

bonne occasion de m'y habituer. Alors j'ai pris 3 capsules une demi- heure avant chaque repas principal et l’effet a été immédiat. Je mangeais ce que je j’aimais, mais je ne n'avais plus ces pulsions qui vous font grignoter toute la journée. Après 3 jours, j'avais perdu 1,5 kilos et en fin de semaine, la balance a affiché 3,5 kilos de moins. Il me restait 3 jours avant l'opération. J’ai appelé mon médecin pour lui raconter ce qui m'arrivait. Quand je lui ai parlé de la composition de PLANTO-SLIM (c'est le nom de ces capsules qui contiennent cette poudre miracle), il n'a pas été étonné.Il m'a dit que j’avais réalisé naturellement ce que je m’étais préparé à faire avec une opération chirurgicale. Nous avons décidé ensemble d’annuler mon opération et de suivre les résultats ensemble chaque semaine. Evidemment, j’ai continué à perdre du poids régulièrement. Le premier mois j’avais perdu exactement 13 kilos – et cela sans faire aucun effort particulier. Je mangeais ce que j’aimais, à ma faim avec un sentiment de satiété que j'avais oublié depuis longtemps. Je me sentais en pleine forme. J’ai perdu 22 kilos après 7 semaines. Là, mon médecin m’a dit stop c’est assez. J’avais peur de reprendre du poids en arrêtant de prendre PLANTO-SLIM. Pour éviter donc l’effet yoyo bien connu, je prends tout simplement 2 capsules de PLANTO-SLIM avant des repas particulièrement riches en calories, mais c'est tout. J’ai enfin la silhouette dont j’ai si longtemps rêvé et avec mon mari j’ai des relations affectives plus belles que jamais auparavant.

POURQUOI PLANTO-SLIM AGIT COMME UN BALLON GASTRIQUE NATUREL

PLANTO-SLIM agit selon le même principe que le ballon gastrique qui est introduit dans le cadre d'une opération (ce ballon doit remplir l’estomac). La différence c’est que PLANTO-SLIM est à 100% naturel. Chaque jour vous perdez du poids sans sensation de faim. Découvrez-en les raisons ci-dessous … 1) Sensation de satiété pour longtemps

Les capsules PLANTO-SLIM sont remplies de poudre de glucomannane de konjac, un extrait végétal de la racine de konjac spécialement traité. En prenant cette poudre avec de l'eau, celle-ci gonfle dans l'estomac jusqu'à atteindre 200 fois son volume normal et forme une masse gélatineuse qui enferme les composants alimentaire broyés. Ainsi, vous mangez nettement moins que d’habitude car votre estomac est rempli plus rapidement. Grâce à

cette sensation de satiété durable et agréable vous ne ressentez plus de sensation de faim omniprésente. La poudre elle-même est éliminée de manière naturelle sans être digérée. PLANTO-SLIM peut être pris à volonté.

2) Réduit l’absorptionde calories

En outre, PLANTO-SLIM retarde l'absorption de graisses et réduit la quantité de glucides qui sont absorbés par la nourriture. Le résultat? Non seulement, vous mangez moins, mais aussi vous absor-

bez moins de calories de ce que vous mangez. De cette manière, vous perdez automatiquement de poids et ce, sans avoir faim un seul instant.

3) Remboursement garanti

N'hésitez pas et commandez PLANTO-SLIM encore aujourd’hui. Si vous ne perdez pas de poids avec PLANTO-SLIM, nous vous remboursons votre argent sans discuter. C’est honnête, n’estce pas?

Avalées avec de l’eau, ces capsules agissent comme un ballon gastrique naturel.

+

+

=

=

➔ Si vous souhaitez perdre du poids normalement, prenez 2 capsules avant chaque repas principal.

➔ Si vous souhaitez perdre du poids rapidement, prenez 3 capsules avant chaque repas principal.

Trendmail SA, Service-Center Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG

Tel. 071 634 81 25, Fax 071 634 81 29 www.trendmail.ch

BON DE COMMANDE

OUI, je commande contre facture (10 jours) + participation aux frais d'envoi (Fr. 5.90) comme suit: Veuillez cocher ci-dessous le régime souhaité: ❏ PLANTO-SLIM régime 10 jours (64 capsules)

No d'art. 3601

Fr. 48.–

PLANTO-SLIM régime 1 mois (192 capsules) ➔ Recommandé pour des résultats optimaux!

No d'art. 3603

au lieu de Fr. 144.–

PLANTO-SLIM régime 2 mois (384 capsules)

No d'art. 3606

au lieu de Fr. 288.–

Monsieur

seulement Fr. 98.– !

seulement Fr. 178.– !

Madame

Nom: Prénom : Rue/N°: NPA/lieu:

A envoyer à: Trendmail SA, Service-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG

205-159

M


72 | Migros Magazine 15, 6 avril 2009

Messieurs, mettez-vous au régime!

Les poignées d’amour et un ventre rebondi ne sont pas l’apanage des femmes. Désormais, les hommes se mettent aussi à la diététique. Conseils.

S

ur la balance, hommes et femmes ne sont pas égaux. Si toutes les filles ont tenté, un jour ou l’autre, de perdre du poids, les garçons vivent dans une autre réalité. C’est seulement à l’approche de la quarantaine que la plupart de ces messieurs prennent conscience de leur embonpoint naissant ou déjà préoccupant et ouvrent leur premier livre de diététique.

Entre bières et plats en sauce Premier constat: les hommes sont les champions de la malbouffe. Ils aiment les plats en sauce, la charcuterie et boivent plus d’alcool. A cela s’ajoutent les repas de midi pris sur le pouce et la bière après le travail. Certes, le trait est exagéré. Pourtant, les chiffres le confirment: selon l’OFSP, en Suisse, 46,3% de la population masculine de plus de 15 ans souffre d’une surcharge pondérale, voire d’obésité. Pire, le taux de 55% est dépassé chez les plus de 45 ans. «Le plus souvent, les hommes qui viennent consulter sont proches de la qua-

rantaine, observe Luc Favrod, diététicien à Morges. Ils se disent qu’ils devraient faire quelque chose pour leurs kilos en trop.» Le professionnel note que généralement les messieurs viennent d’eux-mêmes, ou sur conseil de leur médecin. L’argument esthétique ne semble pas faire mouche, ni davantage les pressions de leur compagne pour qu’ils s’affinent. En revanche, le souci d’être et rester en bonne santé les pousse à consulter. Le message des professionnels de la santé concernant les risques cardiovasculaires a également joué son rôle de sensibilisation. «Mais souvent, les hommes n’ont aucune idée de la diététique, leur hygiène de vie est mauvaise. Un petit changement peut donc avoir beaucoup d’impact.» Si les femmes ont tendance à développer une solide culotte de cheval à la puberté, les hommes prennent du poids plutôt au fil des ans, dans la région du ventre. Autrefois synonymes de réussite sociale, les bedaines riment aujourd’hui davantage avec hypertension, risques

En Suisse, près de la moitié des hommes de plus de 15 ans sont en surpoids.


vie pratique

ponsabilités professionnelles et les repas d’affaires – dans lesquels il est délicat de n’avaler qu’une petite salade – prennent le pas sur le jogging du samedi.

Sensation de satiété

cardiovasculaires et diabète. D’où l’importance de faire attention à la prise de poids dans cette région-là.

Une différence physiologique Bienheureux hommes qui, à régime égal, perdent 5 kilos là où les femmes n’en déposent que 3 sur la balance. La différence est bien physiologique: les hommes ont proportionnellement moins de masse grasse et plus de muscles. Plus de muscles, donc plus de facilité à l’effort et à «fabriquer du muscle supplémentaire». Par conséquent, ils dépensent plus d’énergie, même les jours où ils sont inactifs: «Une marche de 30 minutes par jour, à un rythme légèrement essoufflé, produit déjà des résultats», confirme Luc Favrod. L’abîme entre les sexes tient aussi au fait que les femmes ont souvent des années de régimes derrière elles. Face aux «famines» provoquées volontairement, leur corps développe un réflexe de stockage des réserves et résiste donc à toute tentative de l’affamer. Il développe une mémoire des sévices endurés. «Les hommes ont moins de culture du régime et leur corps n’a pas été habitué aux privations, ce qui facilite la perte de poids.» Et puis, il faut préciser que souvent les hommes ont un mode de vie moins sédentaire que les femmes, plus d’activité physique... au moins jusqu’à ce que les res-

Mais alors, où se loge le problème? Pourquoi – si c’est si facile pour ces messieurs de perdre du poids – une partie aussi importante d’entre eux voient l’aiguille de la balance dépasser le raisonnable? «En général, la sensation de faim est mal gérée. On pense à autre chose en mangeant et on n’écoute pas sa satiété, constate Luc Favrod. Pour perdre du poids, ne pas hésiter à jeter ce qui reste dans l’assiette. Notre corps n’est pas une poubelle.» Mais devant la liste interminable des régimes proposés (Dukan, Weight Watchers, Montignac, pour ne citer que les plus célèbres), les hommes sont souvent perturbés. «C’est vrai que le comptage de points, de poids ou de portions précises est une difficulté ressentie chez eux», souligne Luc Favrod. Qui recommande aux principaux intéressés de consulter un-e diététicien-ne avant de commencer un contrôle de poids. Ils élaborent ensuite ensemble un plan d’action et sont suivis dans ce parcours du combattant. «Le plus important, c’est de prendre du plaisir à manger, de mâcher lentement, dans le calme et sans activité parallèle.» Et quand l’objectif de poids est enfin atteint, après des mois d’efforts, et que le changement des habitudes alimentaires est intégré, est-ce que les hommes reprennent les kilos perdus ou est-ce gagné? «Il n’y a pas plus de reprise de poids que chez les femmes. En revanche, si le régime a été trop restrictif, on risque de regrossir rapidement.» Mélanie Haab Photo GettyImages

MIEUX VIVRE | 73

Se mettre au régime en couple Hommes et femmes ne perdent les kilos ni de la même manière, ni au même rythme, ni aux mêmes endroits. Cependant, des experts préconisent le régime en couple, car il favorise l’encouragement mutuel. Ainsi, on évite les situations du genre steak tartare pour l’un et salade sans sauce pour l’autre. Les femmes ont tendance à grignoter, alors que les hommes forcent plutôt sur les quantités. Le principe de base reste le même: éviter les aliments trop riches en graisses, varier les menus et y introduire plus de fruits et de légumes. Vous pourrez aussi faire vos courses ensemble, établir à deux les menus de la semaine et profiter de passer des soirées en amoureux, autour d’un poulet grillé (sans la peau) et d’une salade avec une vinaigrette allégée. «Dîners légers en tête à tête», par Solveig Darrigo, Delphine Brunet et Jean Bono, Editions Solar, 2006.

Comment savoir si on est en surpoids? L’Organisation mondiale de la santé a établi une échelle pour estimer à partir de quelle limite un individu est en surpoids: l’indice de masse corporelle (IMC, ou BMI en anglais). Celui-ci calcule notre poids au m² de la manière suivante: poids / taille (en m)² = IMC. Soit, pour un homme de 1,75 m et 80 kilos: 80 / (1,75x1,75) = 26,1 Un IMC entre 18,5 et 25 signifie que la personne a un poids normal. Entre 25 et 30, elle est en surpoids. Au-delà, on parle d’obésité (modérée jusqu’à 35, sévère jusqu’à 40, morbide plus haut). En dessous de 18,5, on parle de maigreur, voire de dénutrition sous 16,5. Mais l’IMC ne tient pas compte de la masse musculaire, plus lourde, ni de la constitution du squelette. Il ne s’applique pas non plus aux enfants. En Suisse, 52,7% des hommes et 65,5% des femmes ont un poids normal. Plus de 2,3 millions de personnes âgées de 15 ans et plus présentaient, en 2007, une surcharge pondérale (soit 37,3%), selon l’Enquête suisse sur la santé.

Publicité

Pour votre ménopause, adoptez la couleur! Cimifemine neo ®

de la Soulage les troubles bouffées ménopause tels que nervosité de chaleur, sueurs ou

de la Extrait spécial Ze 450 à grappes) plante Cimifuga (actée 1 comprimé par jour

suffit

Actée à grappes fortement dosée ent Ceci est un médicam à base de plantes. e Disponible dans votr uerie. pharmacie ou drog ice Veuillez lire la not d’emballage. AG Max Zeller Söhne n 8590 Romanshor


Vacances

Entreprises Attention

ACHAT D’OR

achat, autos, autobus, camionnettes, même accidentées, kilométrage sans importance, paiement cash, déplacement gratuit. Tel. 079/449 37 37 ou 021/965 37 37 Il était une fois un hôtel restaurant à la Vallée de Joux

Avant de jeter votre vieux salon,

Cuisine gastronomique du terroir, wellness

Offre „Nid de Pâques“ dès CHF 400.-p.p.

Tel. 021 845 0 845, www.leshorlogers.ch

CASLANO / LAC DE LUGANO Maisonnettes à Louer Tel. 079 / 816 61 58 www.campodelgrillo.ch

LAS BEAUTES

dans le sud de la France

Avez-vous besoin d’aide ou d’encadrement dans la vie quotidienne? Nous vous proposons une place de vacances ou d’habitation au soleil, dans le sud de la France.

Tel. +33 617 37 07 45 / las-beautes@orange.fr

Appartements de vacances, comfortables et individuelles au sud de la France.

www.ppp.ch

Tél. 021 614 77 17

Pour un monde plus juste. CCP 10-26487-1

Annonce gratuite

MAS “BEAU SOLEIL” LE SOLEIL A ST. REMY-DE-PROVENCE Tel. +33 432 60 14 95 / www.masbeausoleil.com

z e d n a m m Co uitement grat catalogue

votre ances c a v e d

N° de téléphone gratuit 0800 180 180

Fax 044 344 31 90 En collaboration avec

L‘Europe en train

Séjours Linguistiques

SÉJOURS LINGUISTIQUES

5

Engadin St. Maurice

Profitez du cours haut de l’OR Paiement immédiat au comptant Bijoux et montres en or pièces de monnaie en or et argent argenterie. Qui se trouvent seulement dans un tiroir, Démodés, vieux, défectueux ou qui proviennent d’un héritage.

Au cours du jour Exemple: 30 mars 09 – CHF 34 gr or fin (24 Kt)

L’offre de la semaine:

www.cash-your-gold.com Numéro gratuit Tel. 0800 043 043

2

3

Sierre-Anniviers

Fiesch – Eggishorn

ZINAL sa nature, ses balades ses 4000, et son air pur

Aventure sur le glacier Aletsch

ADULTES > SPÉCIAL ADOS >

Forfait:

> Anglais > Allemand > Espagnol > Italien > Russe > Chinois > Japonais

2009

Allez-y! Séjours linguistiques

Le spécialiste dans son domaine

Internet www.migrosmagazine.ch/voyages

4

1

demandez-nous une offre! Parce que le recouvrement du rembourrage vaut presque toujours la peine. Nous recouvrons également votre ancien salon d’étoffe ou de véritable cuir nappa. Service express en 10 jours seulement. Salon de remplacement gratuit. Garantie 10 ans. Conseils à domicile, aussi le soir, dans toute la Suisse. Demandez nos échantillons et découvrez notre assortiment de rêve. Atelier de rembourrage I tél. 079 403 39 93 Schoffelgasse 3 I 8001 Zürich

Crissier, Centre Commercial MMM Migros Entrée principale à droite du 14 au 18 et 20 au 25 avril 2009

Rue de Chantepoulet 10 1201 Genève Tél. 022 906 10 90 www.allez-y.ch talk@allez-y.ch

6

Locations de vacances

Au coeur du Valais et à l‘extrême sud du Val d‘Anniviers, la station de Zinal, nichée à 1‘670 m d‘altitude, est située au pied de la Couronne Impériale des Alpes dominée par le Weisshorn (4e plus haut sommet d‘Europe 4‘506 m). A la fois sportive et familiale, elle est à découvrir en toute saison.

www.zinal.ch Tél. 027 475 13 70

Hébergement, Raclette à discretion, randonnée sur le glacier guidé, déjeuner, transport avec le téléférique, tous les taxes inclues Prix par personne en chambre double CHF 299.-03.07. - 03.10.2009 www.fiesch.ch

Commande Merci de me faire parvenir gratuitement les catalogues suivants.

Été 09 F

1

2

3

4

5

6

Nom/Prénom Adresse NPA/Localité Mobile/Téléphone privé Ces montagnes. Ces lacs. Cette lumière!

Railplan

Découvrir l‘Europe en train avril 2009 à mars 2010 Tél. 0848 82 11 11 glattbrugg@hotelplan.ch www.hotelplan.ch

Découvrez l’été à la montagne de Engadin St. Moritz et profitez de l’offre «Remontées mécaniques comprises»: Plus de 90 hôtels permettent à leurs hôtes estivaux d’utiliser gratuitement les 13 remontées mécaniques dès la deuxième nuitée.

Engadin St. Moritz

7500 St. Moritz Tél.: +41 81 830 00 01 allegra@estm.ch www.engadin.stmoritz.ch/inclusive

E-mail

Locations de vacances Commande de brochure: www.interhome.ch/brochure Appel gratuit 0800 84 88 88

Date limite de commande des catalogues: Dimanche 26 avril 2009 Choisissez par quel moyen vous souhaitez passer votre commande:

Téléphone gratuit: 0800 180 180 (du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h à 17h) Coupon: ESPAS, c/o Migros Magazine, Naglerwiesenstr. 4, 8049 Zurich) Fax: 044 344 31 90, Internet: www.migrosmagazin.ch/reisen


voyage lecteurs

Migros Magazine 15, 6 avril 2009

BERLIN | 75

Berlin: vingt ans après

Le 9 novembre 1989, devant les caméras du monde entier, de jeunes Allemands de l’Est et de l’Ouest brisent le Mur de la honte. Partez dans l’une des capitales les plus en vue du monde avec «Migros Magazine» et Tourisme Pour Tous. Dates et prix

du 18 au 21 juin 2009 du 11 au 14 septembre 2009 Prix par pers. En chambre double CHF 1895.Suppl. ch. indiv. CHF 195.TP / L / BER RTP 009

East Side Gallery.

La porte de Brandebourg, la cathédrale et la tour de la TV et le quartier Saint-Nicolas.

M

igros Magazine et Tourisme Pour Tous vous proposent de revivre l’histoire et de découvrir une ville devenue aujourd’hui l’une des capitales culturelles les plus en vue du monde.

Photos Tourisme pour Tous

Programme Jour 1, Genève – Berlin, journée sur le thème du Mur Vol Lufthansa ou Swiss à destination de Berlin. Arrivée en début d’après-midi, tour panoramique de la ville. Visites sur le thème du Mur et arrêts aux différents lieux où se trouvent encore des restes de l’édifice. Découverte d’East Side Gallery, la plus longue section du Mur encore debout, entièrement restaurée à l’occasion du vingtième anniversaire de la réunification. Ces peintures expriment l’euphorie des retrouvailles entre Berlinois

de l’Est et de l’Ouest et l’espoir d’un avenir meilleur pour tous les peuples. Visite du musée au mythique Check Point Charly, point de passage, entre Berlin-Ouest et Berlin-Est, réservé aux étrangers, aux diplomates et aux prisonniers. Jour 2, journée à Potsdam Excursion à Potsdam, la ville des parcs et des châteaux au milieu des bras de la rivière Havel. Visite du château de Cecilienhof où furent signés les accords de Potsdam en 1945, scellant la cession de la Prusse à la Pologne et à l’U.R.S.S. Visite de la ville, du quartier hollandais et de la colonie russe Alexandrovka. Retour à Berlin et dîner dans un quartier branché. Jour 3, Berlin, journée sur le thème de la RDA Visite de l’avenue Karl-Marx et

du quartier Saint-Nicolas, quartier historique qui a fait l’objet d’une reconstitution exemplaire. Repas de midi à la tour de la TV (368 mètres de haut) avec une vue imprenable sur Berlin. Visite du musée RDA qui retrace la situation quotidienne en Allemagne de l’Est. Soirée facultative culturelle au Friedrichstadtpalast (la plus grande scène de théâtre au monde). Jour 4, Berlin – Genève Poursuite des visites sur le thème du Mur. Départ pour la Bernauer Strasse où la séparation entre Est et Ouest a laissé de profondes cicatrices. Une portion du dispositif de démarcation a été conservée. Puis petite croisière sur la rivière Spree afin de voir Berlin sous une tout autre perspective. En fin d’après-midi, transfert à l’aéroport et vol Lufthansa ou Swiss à destination de Genève.

Prestations: > Vols Lufthansa ou Swiss, Genève – Berlin (via Munich ou Zurich) et retour en classe éco > taxes d’aéroport et hausse carburant (val. CHF 275.- mars 09) > Transferts en autocar climatisé > 3 nuits dans un hôtel 4* au cœur de Berlin > pension complète, y c. repas de spécialités > Toutes les excursions au programme > Toutes les entrées > Guide francophone pour excursions et visites > Documentation de voyage. Non inclus: > Soirée au Friedrichstadtpalast (env. CHF 190.-) > Pourboires et dépenses personnelles > Frais de réservations. Organisation: Tourisme Pour Tous, voyages spéciaux, 1001 Lausanne. Sous réserve de changements de programme. Groupes de min. 20, max. env. 30 pers. Ce voyage est soumis aux conditions générales de contrat et de voyage MTCH Switzerland, disponibles sous www.tourismepourtous.ch ou dans les agences de voyages. Renseignements et réservations 021 341 10 80 (Sylvie Gaudin) ou par courriel: voyagesspeciaux@ tourismepourtous.ch


Préparés par des rédactions compétentes et dignes de confiance, les articles qui paraissent dans les journaux et magazines suisses vous permettent de vous rapprocher des gens. Lire, c’est s’informer sur l’actualité locale et internationale, comprendre les enjeux, rester à la page et saisir les évolutions sociales, économiques, technologiques et professionnelles. Rendez-vous sur le site www.presseabo.ch pour découvrir les différentes offres d’abonnements et participer à notre grand concours doté d’une palette de prix d’une valeur totale de Fr. 125'000.–

Photo: Corbis

Nous sommes toujours en phase avec l’actualité, pour que nos lecteurs le soient aussi.


mots f léchés | 77

Migros Magazine 15, 6 avril 2009

A gagner

DÉGAGER

TENTE

EXAMEN

CANAILLE

5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

DAREDARE BRIN LONG

10

SITUATION

2 6

SOUMIS

Comment participer:

SODIUM

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 20120 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 12 avril 2009, à 18 heures.

ABERS

9

INFLUER

DIEU DU CIEL PAUMELLE

PETITES VOIES

* O I S O N * L I B R A I R E

A * I * F I T E L L E U A I M * T O X I N E S * D * * M A U T A N * E * S P R P E *

E * I R O L R S * E T O * P R A * L C I * S M E A * R V A I E G O R I N S O S

* E N L U M I N U R E S * T I

A S P E R I T E S * A E R E E

DÉPUTÉ

POISSONS

RIVIÈRE

PAREIL

PARESSEUX

CAUTION

POUFFÉ

Mot: lexicographe

Sabine Dupraz, St-Légier (VD); Lisa Fantini, Veyrier (GE); Pierre Garo, Oron-la-Ville (VD); Marc Girod, Neuchâtel (NE); Nicolas Godoy, Les Acacias (GE).

CHIC RAVAGEAS

5

Solution Problème n° 14 Gagnants Mots fléchés n° 13

CONCAVITÉS LOMBAIRES

7

www.saison.ch

LONGUEUR D’UN FIL

G R A S S O U I L L E T T E S

BAUDETS MAL D’ OREILLE

RICHE

11

* P * E * M * D * E * O * H *

PURIN STAND FORAIN

DANCING

POÈME

OISEAUX

ZÉZAYE

RARES

ÉLIMAI

COUCHE

8

3 PLANTE BULBEUSE ALORS LONGUE PÉRIODE

NÉGATION

NETTOYER

4 RADIUM

RECULS

100 M2

BRAMAIS

12

CROCHETS

1 © Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch Tirage contrôlé: 511 161 exemplaires (REMP octobre 2008) Lecteurs: 581 000 (REMP, MACH Basic 2008-2) Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Publicité

Responsable de projets: Ursula Käser Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02 Rédacteur en chef: Joël Guillet Rédacteur en chef adjoint: Steve Gaspoz Chef d’édition: Alain Kouo Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Laurence Caille, Jean-François Duval, Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Gaston Haas (responsable), Pierre Wuthrich (resp. coordination), Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Cinzia Venafro, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Ruth Gassmann, Dora Horvath, Martin Jenni, Fatima Nezirevic, Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli, Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri,

Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Regula Brodbeck (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Ester Unterfinger Correction: Paul-André Loye Internet: Anne-Marie Python Secrétariat: Jana Correnti (responsable), Imelda Catovic, Sylvia Steiner

Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Simone Saner Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Reto Feurer (chef du département), Nicole Costa, Verena De Franco, Silvia Frick, Alexandra Gatto, Yves Golaz, Adrian Holzer, Janine Meyer, Marceline Moella,

Janina Prosperati, Hans Reusser, Patrick Rohner (chef projet média), Eliane Rosenast, Kurt Schmid, Sonia Siciliano, Jasmine Steinmann, Marc Suter, Nicole Thalmann Marketing: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Jrene Shirazi (cheffe du département) Editeur: Fédération des coopératives Migros IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


78 | Migros Magazine 15, 6 avril 2009

Le champion des pistons

A 21 ans, Benoît Krummenacher est un prodige de l’euphonium, un instrument de la famille des cuivres doux. Il s’est distingué lors de concours suisses et internationaux.

U

ne douce mélodie s’échappe de la fenêtre d’une maison posée près de la voie ferrée à Courtepin (FR). Benoît Krummenacher, 21 ans, jubile. Déchiffrer des partitions, découvrir de nouveaux compositeurs, il adore ça. Jouer de l’euphonium, c’est son dada, sa passion, la raison pour laquelle il se lève aux aurores et joue durant deux, trois, quatre heures d’affilée. «Benoît Krummenacher est en passe de devenir l’un des meilleurs solistes du pays, voire d’Europe.» Ce compliment est sorti de la bouche du directeur d’Euphonia, une formation fribourgeoise qui regroupe l’élite des amateurs. L’intéressé s’empourpre lorsqu’on le lui rappelle. Dernièrement, il a remporté le prix Besson pour le meilleur euphonium solo lors du concours national de brass bands à Montreux, tandis que son groupe Euphonia y a décroché le titre de champion suisse. Et il a terminé deuxième au championnat européen des solistes à Glasgow (GB) en 2006. Les concours ne sont pas primordiaux, tempère le musicien, qui se dit «monstre content d’avoir réussi, mais ça ne va pas plus loin». Ce qui l’intéresse: jouer.

Amoureux à l’unisson Le plus souvent, le musicien fait vibrer son cuivre à Berne, à la Haute Ecole des arts, où il peaufine sa formation. Mais il s’exerce aussi à domicile, dans une pièce où résonnent les accords du piano – le deuxième instrument qu’il

Benoît se concentre jusqu’à quatre heures par jour sur ses partitions.

étudie – et les mélodies du bugle, un instrument à vent, joué par son amie. Non, les amoureux ne s’essaient pas souvent aux duos, mais unissent leurs passions lors des répétitions de La Lyre de Farvagny, où Benoît tient la baguette de directeur. Le prince de l’euphonium aimerait taquiner encore davantage les pistons de son Willson doré. Pour ne pas perdre le tempo. Il s’y adonne déjà quotidiennement «comme un sportif». Une assiduité d’autant plus importante qu’il progresse prestissimo depuis qu’il se consacre entièrement à la musique, après avoir achevé un apprentissage d’employé de commerce et accompli son école de recrues dans la fanfare militaire. «Je n’ai jamais autant appris que depuis une année», reconnaît-il, impatient, excité, curieux de poursuivre cette exploration mu-

sicale avec son professeur Thomas Ruedi, «le top du top», connu dans toute l’Europe, en Asie et aux Etats-Unis.

Premières notes à 9 ans Benoît Krummenacher semble déjà suivre les traces de son mentor. Pourtant, c’est les lèvres posées sur l’embouchure d’un autre cuivre – un cornet – qu’il commence sa carrière musicale, à 9 ans, au sein de L’Alprose, la fanfare de Montbovon (FR), village où il a grandi. Egalement membre de la société, son père y joue de l’euphonium. Le son grave et la tessiture semblable à celle du basson ou du violoncelle ensorcellent bientôt le futur virtuose. Résultat, il manie plus souvent l’instrument de son père que le sien et troque, après six mois, son cornet contre un euphonium.

Survolant sa scolarité avec facilité, le Fribourgeois confie ne pas avoir trop dû potasser ses cours, ce qui lui a laissé du temps pour la musique. Le déclic se produit lorsqu’il entre au conservatoire, et plus précisément lorsqu’il décide de souffler une heure par jour dans son cuivre. «C’est à partir de ce moment que j’ai commencé à prendre du plaisir, en pratiquant beaucoup», expliquet-il. L’enfant qui n’avait pas besoin de faire d’efforts pour parvenir à ses fins constate alors que l’exercice paie. Les seuls bémols auxquels Benoît Krummenacher est confronté sont couchés sur des partitions. A peine évoque-t-il le stress. Il confie être toujours un peu tendu, même lorsqu’il n’interprète pas de partie de soliste. Son talent l’a conduit à tenir, récemment, le premier rôle lors du concert de gala de l’Orchestre d’Harmonie de Fribourg. Avec des ensembles cotés, il s’est aussi produit en France, en Angleterre, en Irlande et au Canada. Bien sûr qu’il rêve d’une carrière internationale de soliste, qui ne le désirerait pas? Les parcours du Britannique Steven Mead ou du Finlandais Jukka Myllys lui font évidemment envie. La tête sur les épaules, il préfère interpréter adagio sa partition à lui. «Il faut y aller par étapes», insistet-il. Il aurait tort de ne pas profiter pleinement de son instrument qui n’a «jamais aussi bien sonné que maintenant». Laurence Caille Photos Pierre-Yves Massot/arkive.ch


réussite

BENOÎT KRUMMENACHER | 79

Benoît Krummenacher est considéré comme étant l’un des meilleurs solistes du pays, voire d’Europe.


MERCREDI 8 AVRIL: POINTS CUMULUS MULTIPLIÉS PAR 10 SUR TOUS LES JOUETS.


Migros Magazin 15 2009 f VD  

En magasin Une Actuel Les clients Récit La confession, un sacrement déserté. Le point avec l’abbé Pascal Desthieux. > 10 table somptueuse...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you