Page 1

Edition Valais, JAA 1920 Martigny

NO 11 10 MARS 2014 www.migrosmagazine.ch

ANIMAUX I 10

Chiens dangereux: la gabegie romande. SOCIÉTÉ I 14

EPFL: un programme pour enfants surdoués. CUISINE DE SAISON I 60

Photo: Jeremy Bierer

Les recettes de la finaliste suisse de «MasterChef».

Un monde de super-héros

Marc Atallah, directeur de la Maison d’Ailleurs, à propos de la nouvelle expo consacrée à Superman, Batman et autres personnages de comics. I 22 Veuillez annoncer le changement d’adresse à la poste s.v.p. ou au registre des coopérateurs, tél. 027 720 42 59


Commandez la lumière par une app

Mettez plus de couleur dans la vie avec les nouveaux philips Friends of hue LivingColors Bloom et Lightlairage strips. Avec ce système d’éclairage plug & play vous commanderez sans fil votre lumière depuis une App de votre smartphone ou votre tablette. tre Friends of hue met en scène votre intérieur en créant une ambiance de lumière de couleur. Des Apps de ent développeurs indépendants offrent beaucoup de fonctions supplémentaires.

FriENDs OF huE stArtEr Kit:

livingColors Bloom = 2X

+

CHF 229.Kit D’EXtENsiON:

livingColors Bloom LiViNgCOLOrs BLOOM Jusqu’à 16 millions de couleurs Lampe LED 8W à économie d‘énergie

Chaque starter Kit comprend en plus de deux luminaires LED un bridge WLAN pour connecter les luminaires au routeur. Vous pouvez également étendre votre système hue existant avec un kit d’extension Friends of hue contenant un LivingColors Bloom ou un Lightstrip.

z! gne a g : it t K r rezFrieends of hue starte v u o e e 10 Déc n ligne d a . c h / hu s tirage e a c i m www.

+

= 1X

CHF 99.90

FriENDs OF huE stArtEr Kit:

lightStrips = 2X

+

CHF 249.Kit D’EXtENsiON: Lightstrips Jusqu’à 16 millions de couleurs Flexible lumineux de 2m, longueur ajustable Lampe LED 12W à économie d‘énergie

Philips Friends of hue est en vente à votre Micasa

lightStrips = 1X

CHF 109.-

+


|

SOMMAIRE

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

| 3

ÉDITORIAL

77 | SANTÉ Le régime «fast», dit aussi «5:2», combine jours d’abstinence avec apport habituel de calories.

Steve Gaspoz, rédacteur en chef

Meilleur ami ou fardeau? La densification de l’habitat et l’augmentation de la population font apparaître de nouveaux problèmes. Et comme chaque problème a sa solution, pas une semaine ne passe sans que l’on nous propose de nouvelles règles. Prenons la détention d’un chien par exemple. Le boom des animaux de compagnie dans les années 2000 a été immédiatement suivi par celui des règlements divers. Tout le monde a trouvé relativement normal qu’une taxe pour les détenteurs de chiens voie le jour. Le principe du pollueur-payeur étant acquis. Puis ce fut le tour de l’obligation de suivre un cours de dressage pour avoir l’autorisation de détenir un animal. Les premiers grincements de dents se sont alors fait entendre. Puis s’est ensuivie une série de propositions aussi impérieuses que nécessaires. Il y a encore quelques mois, les élus lausannois ne se sont-ils d’ailleurs pas penchés sur la longueur des laisses et l’obligation du port d’une muselière pour certaines races? A chaque fois, l’argument pour l’instauration de l’une ou l’autre règle est le même: le bien commun et la sécurité du plus grand nombre. Un argument implacable, si au moins les règles étaient les mêmes dans l’ensemble du pays. Mais évidemment, particularisme helvétique oblige, ce n’est pas le cas. Ainsi, une race dangereuse à Fribourg ne l’est pas à Berne. Une assurance RC obligatoire à Genève ne l’est pas dans le canton de Vaud.

Illustration: Corina Vögele

Chose étonnante, le nombre d’animaux continue de croître malgré toutes les embûches. Un peu à l’image des automobiles qui, malgré les nombreuses chicanes et la répression, se multiplient sur les routes. De quoi laisser penser que les possesseurs d’animaux domestiques ne sont pas au bout de leurs peines.

EN BREF

VOTRE RÉGION

SOCIÉTÉ

AU QUOTIDIEN

4 | Les infos du monde Migros.

10 | Chiens dangereux: lois et stratégies diffèrent énormément selon les cantons. 14 | Surdoués: de jeunes matheux au Poly. 18 | Portrait: Rose-Marie Blondeau veille sur La Brévine pour MétéoSuisse. 24 | Entretien: Marc Atallah et son expo consacrée aux super-héros.

CUISINE DE SAISON

60 | Diane Freymond, sur la voie du succès, n’est pas près de lâcher le morceau.

EN MAGASIN

32 | De la région: la ciboulette de Hans Blaser. 34 | Hotelplan: la branche du voyage vue par Thomas Stirnimann, CEO. 36 | TerraSuisse: dans le respect de la nature. 40 | Max Havelaar: des produits équitables désormais aussi en boîte et en bocaux.

LE MONDE DE…

102 | Dominique Haldemann et ses tubes.

RUBRIQUES 8| 21 | 73 | 91 | 97 | 100 |

Actu: l’influence d’internet sur votre vie. Chronique: Marie-Thérèse Porchet Saviez-vous que... Le macadam. Jeux: tentez votre chance! Offre aux lecteurs: spa alpin. Cumulus: les offres fidélité de Migros.

Cumulus: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). cumulus@migros.ch; www.migros.ch/cumulus Adresse de la rédaction: Limmatstrasse 152, case postale 1766, 8031 Zurich, tél. 058 577 12 12, fax 058 577 12 09 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch * tarif local

RETROUVEZ-NOUS SUR:

facebook.com/ MigrosMagazine

70 | A votre service: surface en mosaïque. + la jointure à voir en vidéo sur le site! 72 | Vos questions ont trouvé réponse. 74 | Psychologie: une grossesse épanouie. 77 | Santé: alterner entre faste et jeûne. 81 | Education: punir de manière sensée. 85 | Multimédia: la télé s’installe sur le Net. 88 | Voiture: la Volvo V70 D4.

M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). www.migros.ch/service-clientèle; www.migros.ch

steve.gaspoz@mediasmigros.ch

www.twitter.com/ MigrosMagazine

65 | Votre coopérative régionale.

www.google.com/ +migrosmagazine

Publicité

Ski + bains thermaux  Logement 6 nuits (sans service hôtelier)  forfait de ski 6 jours <wm>10CAsNsjY0MDA20zU3NjG3MAQAfZyrng8AAAA=</wm>

<wm>10CFXKqw6DQBAF0C-azb07L5aRBEcqGvwaUt3_V01xiOPOcZQ33Lb9de7vIqAhqZYLyxc2otfQ5qZaUFgHbWW6YkTE44tZUsH5PwIV2GSKdyHmYLTv9fkBaHWzeHIAAAA=</wm>

738.-

 Entrée libre aux bains thermaux et au spa

Ovronnaz / VS - 027 305 11 00 - info@thermalp.ch - www.thermalp.ch


EN BREF 4 |

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

Migros championne du transport par le rail

Détente garantie en Crète.

En 2013, le distributeur a encore augmenté son volume de marchandises acheminées par CFF Cargo. Ce faisant, il a libéré les routes de près de 87 000 camions.

A la plage avec Globus Voyages En plus de proposer des séjours intervilles chic, des croisières élégantes ou des voyages d’exception autour du monde, Globus Voyages invite désormais les vacanciers exigeants à passer quelques jours sur les plus belles plages d’Europe. Ses deux nouvelles brochures «Soley – Balnéaires» listent ainsi quelques-uns des plus beaux hôtels en Espagne et Portugal ainsi qu’en Grèce, Chypre et Sardaigne. A noter que pour la saison hivernale 2014-2015, trois brochures supplémentaires feront la part belle aux offres dans les pays du Golfe, aux Caraïbes ainsi que dans l’océan Indien. Les catalogues sont disponibles dans les lounges Globus Voyages ainsi que dans les succursales Travelhouse, Tourisme Pour Tous et Hotelplan. www.globusvoyages.ch

M

igros aime le train. En 2013, jusqu’à quatre cents wagons par jour circulaient en Suisse pour le compte du distributeur, soit une hausse de 4% par rapport à l’année précédente. La distance totale parcourue a elle aussi pris l’ascenseur pour s’élever à onze millions de kilomètres (+8%). Depuis plusieurs années, Migros est le principal client de CFF Cargo. Rien qu’en 2013, celle-ci a transporté pour le compte du distributeur plus d’un million de tonnes nettes, soit 75 500 wagons. Au

total, cet acheminement des marchandises par le rail a permis d’économiser 11 000 tonnes de CO2 et de libérer les routes de près de 87 000 camions. Il y a peu, Migros a signé un contratcadre de trois ans avec les CFF et ainsi exprimé sa volonté de favoriser ce mode de transport respectueux de l’environnement qu’est le train. «Pour 2014 aussi, nous nous attendons à une hausse du transport par le rail», prévoit Bernhard Metzger, responsable Logistique transport à Migros.

Migros est le principal client de CFF Cargo.

Publicité

Devenez Assistante RH EXAMEN RECONNU PAR LA PROFESSION

En étudiant chez vous, à votre rythme

IFP - 1ère École suisse à distance spécialisée dans les métiers du secteur tertiaire

www.rh-ifp.ch Tél. : 022 364 86 30


EN BREF | 5

Rhume des foins? Erste Hilfe bei Verletzungen und Erkrankungen

LE PRODUIT DE LA SEMAINE

Chouette des moules Déguster des moules présente l’avantage de se sentir aussitôt transporté dans un petit port de bord de mer… Il existe de nombreuses recettes pour préparer ces fruits de mer: avec du vin blanc, dans un bouillon de légumes, cuits avec un pesto d’ail, voire relevés de safran ou de curry. Riches en protéines, les moules sont pauvres en calories.

Votre pharmacie Amavita

% 0 –2

Des bons ou une surprise L’attrait pour les paquets surprise «Elaboré chez nous» distribués dans le cadre de la campagne de la M-Industrie qui court jusqu’au 11 mars a dépassé toutes les espérances. Ainsi, les magasins ne pourront plus tous donner ces cadeaux aux clients qui ont rempli le carnet avec les dix-huit autocollants demandés. Toutes les personnes n’ayant pas obtenu un paquet surprise alors que leur carnet était plein recevront un rabais de 20 francs à faire valoir jusqu’au 24 mars.

Baromètre des prix

Photos: Jorma Mueller, Stockfood, DR

Si Migros baisse le prix des croissants au jambon cru fumé, elle doit par contre augmenter celui de plusieurs mélanges de noix. Cette hausse s’explique par une offre moindre en amandes et en noisettes du fait de faibles récoltes. Quelques exemples. Article Ancien prix* Nouveau prix* en % Croissants au jambon cru fumé Happy Hour, surgelés, 8 pièces 7.50 6.80 –9,3 Mélange de noix Sun Queen, 170 g 3.90 4.40 12,8 Mélange de noix Party, salé, 200 g 2.20 2.40 9,1 * En francs

L‘ ACTION DU MOIS avec 20 % de rabais est disponible dans 155 pharmacies Amavita. TRIOfAN® RHumE dEs foins Traitement naturel. Avec 2 % d’ectoïne naturelle. Convient aussi aux enfants. sans conservant. Par exemple : spray nasal antiallergique 20 ml

CHf 15.85*

au lieu de CHf 19.80

*Action valable jusqu’au 31 mars 2014. sous réserve de modifications de prix. demandez conseil à votre spécialiste et lisez la notice d’emballage.


Gardez la forme

Toutes les offres sont valables jusqu’à épuisement du stock.

en beauté! 59.90

49.90

Puma Sac de fitness pour femme Taille unique.

Puma Débardeur de fitness pour femme avec soutiengorge intégré Tailles XS – XL.

69.90

Puma Corsaire pour femme Tailles S – L.

99.80

Puma Chaussures de fitness FormLite XT Ultra NM pour femme Pointures 36 – 41.

Commandez maintenant en ligne sans frais de port.

www.sportxx.ch

49 SportXX en Suisse.


Votre ancien appareil vaut Fr. 100.– .

Pour votre ancien appareil, nous vous offrons Fr. 100.– *, par exemple sur le nouveau Samsung Galaxy S4.

Que se passe-t-il avec votre ancien appareil? Apportez-le dans une filiale melectronics, qu’il soit fonctionnel ou pas, et soutenez ainsi SOS Villages d’Enfants. Pour plus d’informations sur l’action: www.m-budget-mobile.ch/mobileaid

Fr. 49.– **

au lieu de Fr. 149.– Samsung Galaxy S4

Android OS, appareil photo 13 mégapixels, mémoire interne 16 Go Prix sans abonnement Fr. 579.–

FCM

* Vous recevez jusqu’à Fr. 100.– de rabais. Si votre nouvel appareil coûte moins de Fr. 100.–, il n’y a pas de remboursement sur le montant restant. Cette offre est valable du 1.3 au 31.3.2014 et à la conclusion d’un nouvel abonnement M-Budget Surf ou Surf Advanced de 24 mois. ** Ce prix est valable en relation avec cette offre et à la conclusion simultanée d’un nouvel abonnement M-Budget Surf Advanced (Fr. 29.80.–/mois, incl. 500 Mo), durée minimale de l’abonnement de 24 mois, sans carte SIM de Fr. 40.–.

En collaboration avec:


CETTE SEMAINE 8 |

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

Le World Wide Web a déjà 25 ans Réseaux sociaux, e-banking, e-commerce, internet a fluidifié les échanges et changé en profondeur nos comportements sociaux. Pour le meilleur, mais peut-être aussi pour le pire

A

ujourd’hui, on twitte, on buzze, on like, on fait ses paiements en ligne et on refait son profil Facebook. Mails, news, téléchargement de films et de musique, le web s’est installé dans le quotidien des foyers. Difficile d’imaginer qu’il y a trente ans le web n’existait pas. C’est le 13 mars 1989 que la Toile est née, mise au point par Tim Berners-Lee, un scientifique britannique du CERN, pour faciliter la communication entre chercheurs. Quatre ans plus tard, l’invention s’ouvre au grand public. Avec un succès foudroyant. En un quart de siècle, on est passé du modem poussif – il fallait un quart d’heure pour télécharger un fichier de 1 Mo – et du premier logiciel de navigation, l’austère Mosaic, à 220 millions de serveurs dans le monde pour quelque deux milliards d’internautes. Une récente étude du Pew Research Center, à

Washington, vient de souligner cet incroyable boom du Net: en 2014, 87% des Américains utilisent internet contre 14% en 1995. Quant à la Suisse, avec ses cinq millions d’internautes, elle n’est pas en reste: alors que 7% de la population avait recours au réseau en 1997, ils sont désormais 79% à l’utiliser chaque jour. Avec un fossé numérique qui demeure important selon l’âge (96% des 20-29 ans) et le revenu (94% des personnes avec un revenu mensuel supérieur à 10 000 fr.). Oui, le numérique a bouleversé tous les secteurs de la société, rétrécissant le globe à un village relié, où tout se partage, se sait, se dit. Mais comme toute révolution, celle-ci a aussi son côté obscur, cybercriminalité, dictature de la transparence et fin de la vie privée... Que l’on commence à peine à découvrir. Et qu’il faudra aussi apprendre à gérer. Patricia Brambilla

Le World Wide Web est né le 13 mars 1989 au

«Prisonniers des algorithmes, nous devenons Solange Ghernaouti, experte internationale en cyber-sécurité, professeure à l’Université de Lausanne.

Vingt-cinq ans de web. Qu’est-ce que ça a changé?

Disons que le web a été une étape vers plus de convivialité, plus d’ergonomie et plus d’accessibilité de l’info pour les non-techniciens. La philosophie du réseau a permis de mettre en ligne des contenus jusque-là inaccessibles et inexistants. Elle permet à l’utilisateur de surfer librement, même si le parcours de lecture est prédéterminé. Le numérique est-il la plus importante révolution de l’Histoire depuis l’Age du Bronze?

Je pense que c’est l’évolution qui a le plus changé l’humanité depuis la découverte du feu. Internet a changé la répartition du pouvoir et a modifié la réalité pour tous.

C’est le feu de Prométhée numérique! Alors qu’il n’était rien, Mark Zuckerberg est devenu un nouveau maître, de même les hackers, venus de nulle part, ont une capacité de nuisance réelle. Le bronze a aussi été révolutionnaire, mais il ne touchait qu’à la fabrication des choses, on pouvait continuer à s’en passer. Ce qui n’est pas le cas avec le numérique. Aujourd’hui, on ne peut plus avoir de sciences sans informatique. C’est un outil qui permet de générer du savoir, qui modifie en profondeur notre façon d’être, de créer, de communiquer, d’où des changements structurels de société. Mais l’euphorie des débuts n’est-elle pas un peu retombée depuis l’affaire de la NSA…


|

CETTE SEMAINE

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

| 9

Quel est votre a vis?

«On a tous les rens eignem disponibles, on fait ents ses réservations et ses paiements en ligne. Ça simplifi e la vie, on est plus rapide pour tout.»

«Le web a facilité l’a ccès culture en général. M à la ai prend beaucoup de s ça temps dans nos vies.» Renaud Durussel, 24

ans

«Je vis sans ordinate ur et sans internet. Pour certai ns concours en ligne, je demande à ma fille. Mais sinon , ça va très bien comme ça.» CERN à Genève sous l’impulsion du Britannique Tim Berners-Lee.

Maya Hofer, 72 ans

Patricia Grospiron

, 39 ans

«Le Net a consid ér changé nos vies ablement . Il a créé un boom d’infos da ns le entier et plein de monde de travail pour le postes s jeunes.» Hari Singh, 29

ans

Photos: Keystone/SPL/Sam Ogden, Felix Imhof

prédictibles et manipulables» Une prise de conscience est en train de se faire. On nous a vendu du ludique, du jeunisme, du gratuit, avec presque le même discours que les marchands de drogue. Nous sommes en train de nous rendre compte que ce n’était pas gratuit et qu’on ne peut plus s’en passer. Certains découvrent ce pouvoir de surveillance, qui n’est pas exercé que par la NSA, mais par un grand nombre d’acteurs privés et gouvernementaux… D’où un certain désenchantement. Mais les gens ont-ils changé leurs habitudes? Comme il n’y a ni débat ni alternative, on continue. Prisonniers des algorithmes, nous devenons prédictibles et manipulables, comme des zombies. C’est une course en avant qui va contribuer à la perte de l’essence humaine!

Comment voyez-vous le futur du web?

Quelques grands géants auront la maîtrise du marché, Google, Amazon, Facebook… Ils ont une puissance économique telle qu’il n’y aura plus de concurrence. Qui peut résister à dix-neuf milliards de dollars? Je vois aussi un risque de balkanisation d’internet: certains pays voudront sans doute contrôler des bouts du web au niveau national ou régional pour échapper à certains acteurs hégémoniques et se réapproprier leur souveraineté numérique. Ce que font déjà les Chinois et bientôt peut-être les Brésiliens. Infos sur www.scarg.org A lire: «CyberPower», par Solange Ghernaouti, Ed. EPFL press 2013

SONDAGE Est-ce qu’internet a changé votre vie? Résultats du sondage paru sur migrosmagazine.ch du lundi 3 au jeudi 6 mars 2014. Le sondage reste ouvert dans l’article en ligne. Vous pouvez encore donner votre avis.

25% non 75% oui

Votre avis compte! Chaque semaine, participez à notre sondage sur un sujet d’actualité sur la page d’accueil de migrosmagazine.ch


SOCIÉTÉ 10 |

|

ANIMAUX

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

Molosses: le cafouillage romand

Listes de chiens dangereux ou pas, interdiction ou multiples mesures administratives visant à la dissuasion: notre région tire la laisse dans tous les sens, au grand dam de la majorité des spécialistes. classe de chiens soumis à autorisation. Et pour cause, il en possède déjà un. En revanche, ce Fribourgeois de 32 ans ignore qu’un chien listé ne peut pas être issu d’un croisement. «En le ramenant, je suis allé chez le vétérinaire pour lui faire poser une puce. Ils m’ont dit qu’ils l’annonceraient aux autorités. Je me suis aussi acquitté de l’impôt sur les chiens. Je pensais donc que tout était en règle. Recevoir cette lettre de convocation en décembre a été une vraie surprise.» De fait, la missive lui apprend que sa chienne, alors âgée de 2 ans, est interdite en terre fribourgeoise. Et les autorités ne lui laissent comme choix que de la faire euthanasier ou de la confier au service vétérinaire. «Et dans ce cas, les frais de fourrière étaient à ma charge. En plus, je

suis sûr qu’ils la feraient piquer alors que Laïka est très gentille et qu’elle n’a jamais fait de mal à personne.» Marié depuis peu, chef d’équipe en tant que monteur de voies aux CFF, Marc Fuger n’a pas vraiment le profil du lascar de banlieue. Longtemps propriétaire avec son père d’un élevage de boxers, il a toujours vécu parmi la gent canine et se dit juste passionné par le caractère et l’allure de l’amstaff. «Je ne connaissais pas cette réglementation à propos des croisements. C’est absurde, j’habite à quelques kilomètres de la frontière vaudoise, où rien de tel n’existe.» Ce type de cas démontre l’imbroglio devant lequel se retrouvent les propriétaires (ou ceux qui veulent le devenir) de chiens de type molossoïde. Incohé-

«Ces listes selon les races se fondent sur des a priori»

Caroline Brennecke, présidente de Molo’s, avec sa chienne «Lillou».

Photos: Laurent de Senarclen , Getty Images

U

ne vraie pétaudière. Une dizaine d’années après les premières mises en cause massives de molosses dans les cas de morsures, la réponse politique ressemble aux aboiements au loin lors d’une balade nocturne: disparates et à la logique obscure. Marc Fuger, propriétaire à Belfaux (FR) de Laïka, en sait quelque chose: cette femelle amstaff (n.d.l.r: abréviation de «American Staff»), récupérée à l’âge de 9 mois dans le canton de Vaud, a pour les autorités fribourgeoises le tort de ne pas être de race pure, mais croisée avec un jack russell. En acceptant d’adopter l’animal au poil beige et blanc et aux yeux marron auprès de la tante d’une voisine, Marc Fuger sait bien qu’il fait partie de la


|

SOCIÉTÉ

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

ANIMAUX | 11

Des attributs physiques redoutables, associés à un comportement caractériel, laissent craindre des déboires pour certains chiens immaîtrisables.

rences législatives, ignorance des avis quasi unanimes des scientifiques, mesures onéreuses et inefficaces: du côté des amoureux des molosses, la résistance s’organise entre multiplication des associations de défense et calendrier coquin (lire encadré en page suivante). Mais comment expliquer pareille gabegie? Après un certain nombre de cas de morsures très médiatisés, dans le contexte d’une véritable psychose antipitbull en France, mais aussi la découverte d’un marché parallèle à l’intention de jeunes utilisant ces races comme faire-valoir effrayant, une commission fédérale a été mise en place. Son but? Proposer un cadre légal pour tout le pays. Hélas, le problème n’étant pas perçu avec autant d’urgence partout, c’était sans doute mission impossible.

D’autant que Genève avait pris les devants avec un vote populaire. La commission accoucha donc d’une souris, non sans se prononcer quand même sur l’inutilité d’un listage de races dangereuses. «L’Angleterre est aussi revenue en arrière sur ce point, explique à Lutry Caroline Brennecke, présidente de l’association Molo’s, qui annonce près d’une centaine de membres. J’espère que chez nous aussi, il ne s’agit que d’une question de temps.»

L’adéquation entre une race et sa dangerosité remise en question Le temps qu’une sorte de psychose collective infondée s’estompe? «Dire qu’une race est a priori dangereuse, ce n’est ni plus ni moins qu’un délit de sale gueule», tempête encore cette proprié-

taire d’un amstaff de bientôt 14 ans qu’elle connaît depuis qu’il a 4 mois. «Je sais déjà que j’en reprendrais un. Pour leur caractère unique et parce qu’ils sont très proches de leurs maîtres.» Retour à Genève, où Francesca Messina, présidente de Molossallstars, une association composée d’une cinquantaine d’«adoptants» de molosses sauvés de l’abandon ou de la maltraitance, ne dit pas autre chose: «Selon sa socialisation, son éducation et son propriétaire, un chien peut être plus ou moins dangereux. La gestion d’un chien n’est pas différente parce qu’une race possède une constitution plus ou moins puissante.» Comme pour les autres associations, le propos de Francesca n’est pas de prétendre que n’importe qui devrait prendre un molosse. «Mais en les diabolisant,

Marc Fuger et sa chienne «Laïka».


SOCIÉTÉ 12 |

|

ANIMAUX

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

«Les morsures de molosses sont automatiquement recensées, au contraire des autres races de chiens.» Colette Pillonel, vétérinaire comportementaliste

ajoute Caroline Brennecke, on les a transformés en ennemis de la santé publique sans écouter l’avis des spécia­ listes, qui reconnaissent que c’est bien le maître au bout de la laisse qui compte. Il faut se rappeler que seuls neuf cantons, essentiellement romands, ont légiféré en ce sens dans notre pays.» Il s’agirait donc d’une mauvaise réponse politique à un faux problème de sécurité publique. Et comme chaque canton est souverain en la matière, à chacun sa réaction qu’on assure excel­ lente. Genève et Valais ont carrément établi une liste de canidés interdits. Suivant que l’on habite au bord du lac Léman ou dans la plaine du Rhône, et même si l’on retrouve les habituels am­ staffs, pitbulls et autres rottweilers, les noms ne sont pas tout à fait les mêmes: depuis fin 2008, on en trouve ainsi 15 à Genève, mais 12 en Valais. Dans les deux cas, le but est de «renforcer la sécurité des citoyens», comme l’indique sur son site le Service de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV) genevois.

La sécurité publique reste au centre des préoccupations «La sécurité publique passe avant tout», confirme Jérôme Barras, à Sion. Le Valais a serré le collier plusieurs années avant le bout du Léman. «A l’époque, il y avait environ 350 chiens concernés par la liste dans le canton. Leur nombre diminue peu à peu.» En 2012, le canton a connu 88 agres­ sions de chiens sur l’humain contre 102 l’année précédente. Pour le vétérinaire cantonal, au­delà de ces fluctuations à relativiser, les choses vont dans le bon sens. Seules neuf autorisations de détention de races interdites ont été délivrées, à titre exceptionnel, à des citoyens récemment arrivés, et seule­ ment après examen attentif de l’animal par un spécialiste. Des demandes de plus

en plus rares, ce qui réjouit Jérôme Bar­ ras. «Il existe quelque 360 races de chiens. Je ne pense pas qu’en enlever 12 soit une grave atteinte à la liberté de choix.» Mais que répondre à ceux qui veulent un molosse et rien d’autre? «Pour le bien de tous, chacun doit à un moment donné apprendre à faire des concessions.» Vaud est sans doute le canton romand où la mode du «molosse à caira» (racaille en verlan) a été la plus visible. Pourtant, le Conseil d’état a choisi une voie médiane: pas d’interdiction formelle, mais une loi sécuritaire,

renforcée en décembre dernier, rendant bien plus contraignante l’acquisition de trois «C.P.D», (chiens potentiellement dangereux), soit les pitbulls, amstaffs et rottweilers.Avec présentation d’un extrait du casier judiciaire et 72 heures de cours au lieu des 4 (ou des 8 en cas de premier chien) obligatoires dans toute la Suisse. «Des chiens dont le nombre de morsures est proportionnellement plus impor­ tant. Mais, depuis l’entrée en vigueur de cette loi, les cas sont en baisse», affirme le vétérinaire cantonal Giovanni Peduto. Des chiffres qui, cependant, ne se basent que sur les cas de morsures offi­


|

SOCIÉTÉ

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

ciellement annoncés, ce que la loi fédérale oblige. «Le problème, c’est que si les particuliers ou les vétérinaires le font systématiquement lorsqu’il s’agit de molosses, ce n’est pas toujours le cas avec d’autres chiens. Les seuls chiffres valables seraient ceux des hôpitaux, mais ils ne sont pas récoltés», relève à Fribourg Colette Pillonel. Pour cette vétérinaire comportementaliste, il y a clairement stigmatisation de certains chiens «pour des raisons purement émotionnelles et politiques,

nullement scientifiques.» Pas d’effet positif, comme des bâtons dans les rouages du marché noir? «Les marchés parallèles ont toujours existé. En ce moment, il se reporte sur les petits chiens d’appartement, très à la mode.» Régulièrement consultée par les autorités pour des expertises, Colette Pillonel ne conteste pas la dangerosité de certains animaux. «Sinon, en tant qu’experte devant avant tout se soucier de la sécurité, je perdrais ma crédibilité.» Si les premières mesures ne fonctionnent

pas et que le chien reste agressif, elle va par exemple «proposer un replacement. La présence de jeunes bruyants peut ne pas convenir au chien, mais mis dans un contexte plus calme, il peut changer de comportement.» L’euthanasie vient en ultime recours, mais n’est pas taboue. Elle peut faire l’objet d’une décision administrative si les détenteurs continuent contre toute logique de s’y résoudre. Défendre les molosses ne signifie pas donc forcément les préférer aux humains. Texte: Pierre Léderrey

Florence Pittet en compagnie de son rottweiler «Eben».

Les accidents avec des molosses restent marginaux, aussi dans les cantons ayant renoncé à tenir des listes de chiens dangereux En Suisse romande, il existe aussi des eldorado pour molosses: Jura et Neuchâtel. Contrairement à ce qui fut affirmé dans la presse valaisanne en fin d’année dernière, Neuchâtel n’a jamais prétendu introduire une liste de chiens dangereux. «Cette décision date du début des années 2000, et si en ce moment nous toilettons en effet la loi cantonale sur les chiens, notre position reste inchangée.» Vétérinaire cantonal de longue date, Pierre-François Gobat se rappelle avoir tout entendu à l’époque. «On disait que nous ne faisions rien, on dénonçait notre laxisme. C’est tout l’inverse! Mais au lieu de diaboliser inutilement certains chiens, nous avons été les premiers à exiger que les médecins annoncent les morsures. Chaque cas reste suivi de près, et

nous insistons sur la prévention avec notamment des cours de sensibilisation dans les classes d’enfantine et de primaire. Nous vérifions aussi que les cours obligatoires aient été suivis.» Pour Pierre-François Gobat, les données sont claires: Neuchâtel connaît entre 5 et 6 morsures graves par an. «Pour les molosses, nous ne recensons pas plus d’un cas tous les 3 ans.» A son avis, la réaction de Genève, Vaud, Valais ou Fribourg est surtout politique. «Soit ils les ont carrément interdits, soit ils ont multiplié les obligations administratives, mais dans les deux cas, le but semble le même: faire disparaître certaines races du territoire. C’est bien le seul point sur lequel ces listes me semblent efficaces.»

En attendant, à Jongny (VD), Florence Pittet, qui se passionne pour les rottweilers, tente par un moyen original de changer le regard sur les molosses: déjà édité deux fois, son calendrier «Kiss my moloss» montre des jeunes femmes en tenue légère posant avec l’un de ces CPD. Efficace? «Je sais que c’est un travail de longue haleine, note la jeune femme de 31 ans, éducatrice canine bénévole à côté de son emploi. Il y a 15 000 morsures en Suisse chaque année. Si une certaine presse médiatisait chaque incident impliquant un berger allemand, il recommencerait à faire peur comme dans les années 1950. C’est exactement ce qui s’est passé avec ces chiens que nous aimons, qui sont certes costauds, mais pas plus dangereux que les autres.»

|

ANIMAUX | 13


SOCIÉTÉ 14 |

|

FORMATION

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

A 11 ans au poly

A l’EPFL, septante-cinq enfants et adolescents à très haut potentiel suivent le cours Euler de mathématiques tous les mercredis après-midi. Et ils adorent ça!

«Ici, je dois m’organiser et gérer mon travail.»

Gary Domeniconi, 15 ans et demi, élève au lycée du Locle

L

es mercredis après-midi, la moyenne d’âge sur le campus de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) baisse sensiblement. En effet, ce jour-là, des enfants et des adolescents de toute la Suisse romande – ils ont entre 11 ans et 17 ans – viennent suivre durant trois heures le cours Euler. Un enseignement exclusivement réservé aux jeunes présentant un très haut potentiel en mathématiques, soit environ 1% de la population, et dont la sélection se fait sur concours (lire encadré). «Nous accueillons actuellement septante-cinq élèves répartis en six classes, explique Jérôme Scherer, collaborateur scientifique à l’EPFL en charge de ce

cursus un peu particulier. Sur les six ans que dure le cours, nous suivons le programme de la 9e Harmos à la maturité et débutons même le niveau universitaire.» Pour y parvenir, le rythme est bien évidemment soutenu. «Nous avançons deux fois plus vite que dans une classe normale, tout en prenant le temps d’aller en profondeur dans chaque thématique. Au fur et à mesure du cours, les élèves sont alors amenés à tisser des liens entre les différentes branches des mathématiques et à appuyer leurs explications par des raisonnements logiques.» Bien qu’il s’adresse à des jeunes, le cours est toutefois quasiment exempt d’aspects ludiques. «Nous avons une

approche très sérieuse et rigoureuse de la discipline. Les élèves savent qu’ils ne viennent pas pour s’amuser. En ce sens, notre cours est unique en Europe.» Au final, après six années de dur labeur et une attestation, les jeunes peuvent directement entrer à l’EPFL en deuxième année de mathématiques, pour autant qu’ils acquièrent encore les quelques crédits manquants.

Des leçons au rythme soutenu Dans la classe de première année du cours Euler que nous allons suivre cet après-midi, on compte actuellement dix-sept enfants, dont sept filles. Preuve


|

SOCIÉTÉ

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

|

Votre enfant est-il surdoué?

Jérôme Scherer, collaborateur scientifique à l’EPFL

«C’est stimulant d’être ici avec des enfants comme moi.» Anaëlle Pfister, 14 ans, d’Yverdon-les-Bains

que les mathématiques ne sont plus réservées aux garçons. Sagement assis dans une salle de cours, cartables d’écolier sous les tables et trousseaux colorés bien ouverts sur les pupitres, ils écoutent attentivement Jérôme Scherer, qui après leur avoir fait passer comme chaque mois un test, enchaîne après cinq minutes de pause un cours sur les fonctions affines – «les fonctions quadratiques, ce sera pour la semaine prochaine», promet-il. Alternant explications au rétroprojecteur et démonstrations au tableau noir, le professeur assène à grand rythme la matière. Une classe normale serait vite dépassée, mais ici, lorsque Jérôme Scherer

Exemple 1 Marc et Maeva se tiennent dos à dos. Ils marchent alors chacun 10 pas en ligne droite. Maeva s’arrête là où elle est arrivée. Marc se retourne et rejoint Maeva en ligne droite. Il lui faut 18 pas pour retrouver Maeva. La longueur des pas de Maeva et de Marc est constante. Si Marc fait 4 pas, combien de pas doit faire Maeva pour parcourir la même distance?

Exemple 2 Dans un magasin, on trouve des boîtes de deux sortes différentes. Pour une sorte, le volume total de cinq boîtes vaut X cm3, X > 0. Pour l’autre sorte, il faut quinze boîtes pour arriver au même volume X. Quel est le volume d’une boîte en cm3 pour la sorte de boîtes qui ont le plus grand volume?

Exemple 3 Considérer la fonction f(x) = x2 + 32. Si m est un nombre positif tel que f(2×m) = 2×f(m), que vaut m? (A) Un tel m n’existe pas. (B) 0 (C) −4 (D) 4

(A) X/5 (B) 15X (C) 5⁄X (D) 5X

(A) 2,5 (B) 5 (C) 6 (D) 8

Informations, autres exemples d’exercices et inscription: http://euler.epfl.ch

pose une question, une forêt de bras levés se dresse aussitôt. Car ici, immanquablement, tout le monde a une – bonne – réponse à donner, laissant l’observateur du jour quelque peu pantois et admiratif. Lors de la seconde pause, alors que la plupart des participants s’amusent ensemble, Anaëlle Pfister, d’Yverdon-lesBains, se confie: «Mon père est professeur de maths. Il a vu que j’avais des facilités et m’a proposé de venir ici, explique timidement la jeune fille de 14 ans. Dans la classe d’Yverdon, je comprends tout de suite. Ici, c’est bien plus compliqué et ça va plus vite. Cela me plaît beaucoup.» Et tant pis s’il faut compter environ encore cinq heures de devoirs en plus à

la maison. «Ce n’est pas un problème, car je suis dispensée des cours de maths classiques. Comme j’habite à côté de l’école je peux rentrer chez moi. Et puis c’est stimulant d’être ici, avec des enfants comme moi. L’autre jour, nous avons eu une sortie et avons visité le tokamak de l’EPFL.» Le tokamak? «Oui, il s’agit d’un appareil de recherche en fusion nucléaire!» L’après-midi se termine par une période d’exercices. Elève en 4e année du cours Euler et en 2e année de lycée au Locle, Gary Domeniconi, 15 ans et demi, est venu assister Jérôme Scherer. «J’aime bien expliquer ce que j’ai appris ici, explique l’adolescent. Cela étant, je ne me

Exemple 1 (Bonne réponse: B); Exemple 2 (Bonne réponse: A); Exemple 3 (Bonne réponse: D)

«Notre cours est unique en Europe.»

Le prochain concours pour tenter de décrocher une place au cours Euler aura lieu le 3 mai 2014 à Lausanne et Delémont. Une inscription préalable est obligatoire jusqu’au 27 avril (minuit). Le test est constitué de questions à choix multiple et se déroule en 2 x 45 minutes. Durant chaque période, il faut résoudre vingt problèmes. En principe, le concours est ouvert à tous les enfants de niveau 7e à 10e Harmos. Toutefois, seuls les jeunes présentant un très haut potentiel ont des chances de le réussir. Les trois exemples ci-dessous donnent une idée de ce qui est demandé aux enfants lors du concours.

FORMATION | 15


SOCIÉTÉ 16 |

|

FORMATION

vois pas devenir professeur, mais plutôt chercheur en mathématiques, voire en biologie, en chimie ou en physique. Ce serait un job de rêve.» Et si la discipline n’est pas encore déterminée, Gary Domeniconi sait qu’il poursuivra ses études à l’EPFL. «Le cours Euler constitue un pont important entre le lycée et l’université. Ici, on anticipe ce passage en apprenant à travailler. A ce niveau, je sais très bien que je ne peux pas commencer à faire mes devoirs le mardi soir pour le lendemain. Je dois donc m’organiser et gérer mon travail. Cette nouvelle façon de faire, je l’applique aussi pour toutes les autres disciplines du lycée», analyse le Loclois. A l’écoute de cette analyse fine, Jérôme Scherer a le regard du professeur satisfait. «C’est pour moi vraiment un privilège de pouvoir enseigner ici. Tous les mercredis soir, je suis heureux en repensant au cours de l’après-midi.» Texte: Pierre Wuthrich Photos: Loan Nguyen

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

«Les filles ont autant de potentiel que les garçons» Kathryn Hess Bellwald est professeur titulaire de mathématiques à l’EPFL.

Le professeur Kathryn Hess Bellwald a suivi un cours similaire aux Etats-Unis.

Vous avez lancé le cours Euler en 2008. Y a-t-il eu à l’époque des réticences? Le président de l’EPFL, Patrick Aebischer, savait que j’avais suivi un cours similaire aux Etats-Unis et m’a demandé de créer un tel cursus à Lausanne. Par la suite, la direction de l’école m’a énormément soutenue. Convaincre les autorités politiques des cantons a demandé plus de temps. Il a fallu leur expliquer que notre but n’était pas de créer un vivier de surdoués ou de favoriser une élite mais que le cours Euler s’inscrivait dans une démarche visant le bien-être de l’enfant. En quoi est-ce important pour un enfant à haut potentiel de suivre ce genre de cours? A l’école, ces premiers de classe s’ennuient. Ici, ils s’épanouissent et remarquent qu’ils ne sont pas uniques. De plus, dans le monde scientifique, il vaut mieux commencer tôt si l’on veut aller loin.

En 1re année, il y a presque autant de filles que de garçons... J’en suis ravie, car les filles ont autant de potentiel que les garçons. Nous encourageons expressément les enseignants à inviter leurs meilleures élèves à prendre part au concours d’entrée. Depuis l’année dernière, nous remarquons un net engouement de la part des filles. Vous êtes à la recherche de nouveaux parrains pour financer le cours. Son avenir est-il encore assuré? Je suis certaine que nous allons trouver des financements sur le long terme, notamment du côté de fondations. Jusqu’à présent, nous avons refusé de collaborer avec des entreprises privées afin d’éviter toute exploitation marketing des enfants. Aujourd’hui, nous pourrions entrer en matière avec certaines d’entre elles, mais seulement avec prudence.

Publicité

Chose promise, chose due. Dorénavant, nous récupérons toutes les bouteilles en plastique vides et les recyclons. La petite Solei a de quoi être ravie: comme nous le lui avions promis, nous récupérons dorénavant les flacons de shampoing, gel douche, détergent et produit de lessive vides, en plus des bouteilles de lait, dans tous les magasins Migros. Par le biais de cette mesure et de nombreuses autres promesses concrètes, nous nous engageons pour la génération de demain.


HP au plus haut de sa forme et à bas prix. Maintenant

Avant

+ HD 3" D 17, LE n i ew ra tV Ecr ig h B

1199.– 1399.–

RAM 8 Go Disque dur SSHD 1 To

Maintenant

1099.– Avant

1299.–

HD " D 5,6 LE 1 n ew ra Vi Ec ight Br

RAM 8 Go Disq ue dur SSH D 1 To

Ordinateur portable HP ENVY 17-j176ez

Processeur Intel ® Core™ i7-4700MQ (2,4 GHz), Windows 8.1, puce graphique NVIDIA® GeForce ® GT740M Graphics avec RAM 2 Go (dédiée), lecteur DVD, pavé numérique, lecteur d’empreintes digitales, webcam HD, lecteur de cartes mémoire, Bluetooth ®, 4 ports USB 3.0 / 7978.208

Fr. 200.– de réduction l’un!

Avant

799.–

RAM 8 Go Disq ue dur 750 Go

Maintenant

HD " D 5,6 LE w 1 n ra Vie Ec g ht i Br

599.–

Ordinateur portable HP Pavilion 15-n046ez

Processeur Intel ® Core™ i5-4200U (1,6 GHz), Windows 8, puce graphique Intel ® HD Graphics 4600, lecteur DVD, webcam HD, pavé numérique, lecteur de cartes mémoire, 1 prise HDMI 1.4 et 2 ports USB 3.0 / 7978.032

Les offres sont valables du 11.3 au 17.3.2014 et jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les melectronics et les plus grands magasins Migros.

FCM

Sous réserve d’erreurs et de fautes d’impressions.

Processeur Intel ® Core™ i7-4700MQ (2,4 GHz), Windows 8.1, puce graphique NVIDIA® GeForce ® GT 740M avec RAM 2 Go (dédiée), webcam HD, lecteur de cartes mémoire, lecteur d’empreintes digitales, pavé numérique, 1 prise HDMI 1.4 et 4 ports USB 3.0 / 7978.207

599.– Avant

ile ct " t a 11,6 n ra D Ec D H LE

Maintenant

Ordinateur portable HP ENVY 15-j166ez

799.–

RAM 4 Go Disq ue dur SSH D 64 Go

Ordinateur portable HP Pavilion 11-h140ez x2

Processeur Intel ® Pentium ® N3520 (2,4 GHz), Windows 8.1, puce graphique Intel ® HD Graphics, capteur photo/vidéo avant et arrière, lecteur de cartes mémoire, Bluetooth ®, 1 prise HDMI 1.4 et 1 port USB 3.0 / 7978.209


SOCIÉTÉ 18 |

|

PORTRAIT

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

La femme qui venait du

Depuis bientôt quarante-cinq ans, la Neuchâteloise Rose-Marie Blondeau observe le habitante de la petite Sibérie se souvient encore très bien de ces hivers glacials où le

«Le froid est supportable jusqu’à -20, -25 oC.»


|

SOCIÉTÉ

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

froid

|

PORTRAIT | 19

Bol d’air

climat de La Brévine pour le compte de MétéoSuisse. Cette mercure plongeait en dessous de -40 °C.

Une terrible vague de froid en 1985

Jusqu’à l’automatisation en 1993, Rose-Marie Blondeau relevait la température trois fois par jour.

Notre hôte va chercher un carnet de bord dans lequel sont inscrits quelques faits marquants. Elle l’ouvre et pointe l’index sur un autre record qui, pour d’obscures raisons, n’a pas été homologué: «C’était début 1962 et il faisait -42,6 °C. » Bon, il y a encore de la marge avec les -71,2 °C enregistrés en 1926 à Oymyakon, un village situé en Sibérie et considéré comme l’endroit habité le plus réfrigérant de la planète. Revenons à La Brévine et à ses célèbres «cramines» comme on dit ici. «L’hiver le plus terrible de ces dernières décennies, c’était quand même celui de 1985, raconte Rose-Marie Blondeau. En janvier de cette année, on a eu une vague de froid qui a duré pratiquement une semaine avec des températures dépassant

les -40 °C (ndlr: entre -40,5 et -41,5 °C). Je me souviens que les gens ne s’attardaient pas trop dans la rue pour discuter.» «En fait, le froid est supportable jusqu’à -20, -25 °C, ajoute cette spécialiste. Après, c’est trop prenant et on a les narines qui collent quand on inspire.» Cette mère, grand-mère et arrièregrand-mère a quand même dû affronter ces frimas polaires à maintes reprises pour mener à bien sa tâche. «Avant l’automatisation de la station en 1993, on devait effectuer des relevés tous les jours à 7 h 30, 13 h 30 et 19 h 30 précises.»

A la saison des champignons, Rose-Marie Blondeau court les bois de son cœur tous les jours, qu’il vente ou qu’il pleuve. Pas question de louper une poussée de morilles, de bolets, de chanterelles, d’écailleux ou de pieds-de-mouton! «La forêt, c’est mon médicament», dit-elle.

Pelotes de laine

Une observatrice prédestinée... Depuis lors, sa mission s’est bien allégée évidemment. Elle inspecte régulièrement les deux bases de MétéoSuisse récemment modernisées, transmet quotidiennement par SMS des données pluviométriques et note scrupuleusement les stades d’évolution de la végétation environnante durant la belle saison. Et elle envoie également tous les deux mois un échantillon d’eau de pluie à l’Institut de géologie de l’Université de Berne. On est loin des premières observations à La Brévine datant de la fin du XIXe siècle où le seul instrument de mesure était un simple thermomètre fixé à une fenêtre. On est loin aussi de l’amateurisme de certains observateurs d’antan comme cette bonne du pasteur – elle s’appelait Aldine Favre, mais ne le répétez pas! – qui a été instamment priée par ses supérieurs «de lire les températures sur le thermomètre, et non de les inventer». Rose-Marie Blondeau, elle, est aussi fiable et ponctuelle qu’une pendule neuchâteloise. Fidèle au poste depuis bientôt quarante-cinq ans, cette régleuse de formation ne semble d’ailleurs pas prête à quitter son «job» d’observatrice. «J’ai beaucoup de plaisir à faire ça, c’est un bon prétexte pour se balader.» Cette «Sibérienne» devait être aussi un peu prédestinée à remplir cette fonction puisqu’elle a été conçue durant l’hiver 1947, l’un des plus glaçants qu’ait connu notre continent… Texte: Alain Portner

D’aussi loin qu’elle se souvienne, Rose-Marie Blondeau a toujours tricoté. Elle passe ainsi ses soirées d’hiver à côté de son poste de radio, et retrouve aussi une équipe de tricoteuses du cru un jeudi sur deux, notamment «pour habiller la fontaine et le thermomètre du village».

Jeux de mots

Photos Matthieu Spohn, iStock

N

i pelé ni tondu à l’horizon! Le cœur de La Brévine semble battre au ralenti ce jour-là. Pourtant, le thermomètre, qui trône au milieu de ce village que l’on surnomme la Sibérie de la Suisse, n’indique que quelques malheureux degrés au-dessous de zéro. Pas de quoi donc empêcher les habitants de cette localité d’à peine plus de 600 âmes de sortir de leur hibernation et de vaquer à leurs occupations… Rose-Marie Blondeau sourit. Ce n’est pas aujourd’hui que sa commune à la frigorifique réputation fera parler d’elle dans les chaumières et les médias! «C’est durant les jours sans vent et sans nuage qu’il y a les plus grands froids», précise cette alerte sexagénaire aux yeux bleu arctique. Comme ce fameux matin du 12 janvier 1987 où le mercure affichait… -41,8 °C! Mais ce n’est pas elle ni feu son mari (ce couple a commencé à jouer les observateurs pour le compte de l’Office fédéral de météorologie et de climatologie en mai 1969) qui ont relevé ce glacial record. «Nous, on faisait du ski et on a entendu la nouvelle à la radio», raconte la Brévinière. L’information leur a ensuite été confirmée au téléphone par Lisette Robert, leur remplaçante.

Rose-Marie Blondeau est davantage lettres que chiffres. «Avec une copine, on se retrouve régulièrement pour jouer au Scrabble.» Et quand elle n’a pas d’adversaire à sa mesure, cette Neuchâteloise active ses neurones sans se prendre la tête, en jouant aux mots fléchés…


. is a m a j u o t n a n e t in C’est ma

399.–

Aspirateur Dyson DC33c home + car N° d’art. 7171.542

Sans sac Mini-brosse turbine Brosse spéciale pour sols durs

Offre valable du 11.3 au 24.3.2014, jusqu’à épuisement du stock. En vente dans les plus grands magasins Migros et tous les melectronics.


|

CHRONIQUE | 21

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

IMPULSION

Poutinage artistique Les Jeux olympiques de Sotchi, au début c’était Tolstoï Story et à la fin Crimée et Châtiment! Une espèce de Guerre et Paix à l’envers. Et le véritable exploit de Poutine, c’est qu’après avoir dépensé 50 milliards pour les J.O., il lui reste assez pour envahir l’Ukraine!

Marie-Thérèse Porchet, née Bertholet.

Si les Jeux de Sotchi ont été les plus chers de l’histoire, c’est aussi parce que le sport national, la corruption, est devenu une discipline olympique. Même si on sait maintenant que les Russes qui ont été expropriés pour permettre la construction des infrastructures olympiques ont été beaucoup moins bien «indemnisés» que les arbitres de hockey ou les juges de patinage artistique! Obtenir les J.O., c’est avant tout une question de moyens financiers. Et quand ces moyens sont limités, il faut faire des choix. En Suisse, l’alternative est simple: soit on achète 22 Gripen, soit on achète 40 membres du CIO! Et comme c’est Maurer qui décide, on n’est pas près d’avoir les Jeux. J’ai toujours trouvé suspect cette fascination pour les Suédois. A mon avis, Ueli Maurer, il vient de chez IKEA. Quand on l’a monté, y manquait une pièce! Ueli Maurer, qui était présent à Sotchi, a surtout été marqué par le petit cafouillage lors du spectacle inaugural, lorsqu’un des anneaux olympiques ne

s’est pas déployé comme prévu: «Véveï, ch’ai tout d’svitte regarté que le 5e anal n’avait pas ouverturé correctement.» Je crois qu’il confond avec la gay pride. Qui c’est vrai est aussi une cérémonie d’ouverture. Heureusement, comme toujours dans ce genre d’événement, les performances de nos athlètes nous ont fait oublier tout le reste. Après sa superbe victoire en descente, Dominique Gisin a déclaré: «J’ai skié dans cette zone où il n’y a plus besoin de réfléchir.» Une zone très fréquentée. En tout cas c’est dans cette

«A mon avis, Ueli Maurer, il vient de chez IKEA. Quand on l’a monté, y manquait une pièce!» zone-là que la moitié des Suisses a voté le 9 février! Notre valeureuse championne olympique a ensuite décrit de manière émouvante ses deux dernières années de galère et de blessures: «Ça n’est jamais injuste, c’est la vie, mais ça fait mal quand même!» C’est aussi ce que déclarent parfois les enfants en sortant du catéchisme! Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent pas forcément celles de la rédaction.

Les bijoux sont agrandis.

Publicité

20%

SUR TOUS LES BIJOUX CARAT - or 18 carats et or 9 carats - argent - acier marques exceptées

du 11 au 31 mars

Centres commerciaux

Centres commerciaux

Genève Nyon La Combe, Vibert Vaud MMM Chablais Centre Aigle Valais Martigny-Manoir, Sierre

Genève Balexert, Les Cygnes Vaud MMM Crissier, MMM Romanel, Métropole Lausanne, Métropole Yverdon Valais Forum des Alpes Châteauneuf, Métropole Sion


ENTRETIEN 22 |

|

MARC ATALLAH

| No 11, 10 MARS 2014 |

«Les super-héros créent du mythe»

Dans sa dernière expo, Marc Atallah, directeur de la Maison d’Ailleurs à Yverdon, retrace l’épopée de Superman, Batman et Cie et s’interroge sur la manière dont ils ont influencé notre époque.

Pourquoi cette exposition sur les super-héros?

Il y a deux ans et demi à Bruges, j’ai aperçu une carte postale représentant Batman et Superman homosexuels. Je me suis dit qu’il y avait quelque chose à explorer avec ce vieux topo du super-héros qui fait partie de notre inconscient collectif, voire de notre conscient avec son omniprésence sur les écrans. Justement, devenu tellement mainstream, le super-héros permet-il encore une réflexion originale?

Un film nous épate avant tout par ses effets spéciaux, voire, dans le meilleur des cas, par l’histoire. Mais le cinéma questionne assez peu la symbolique ou la fonction narrative du super-héros. Notre exposition interroge la façon dont la figure du super-héros nous parle aujourd’hui, notamment à travers la manière dont s’en emparent certains artistes contemporains. L’art qui prend comme matériau le super-héros pour interroger chacun de nous. Mais pour que les gens puissent s’y intéresser, il faut naturellement connaître la tradition du comics d’où les super-héros sont issus, à laquelle nous consacrons également une large place. Mais n’y a-t-il pas quand même saturation devant cette omniprésence du super-héros?

Dès son apparition en 1938, le premier super-héros qu’est Superman se voit décliner en jouets. Au tout début des années 1940 sortent des «serial», des séries TV. D’ailleurs, à part la fameuse avec Batman, aucune n’a de succès. Donc le phénomène a très rapidement dépassé le cadre strict de la bande dessinée. Quelle est leur origine?

Dès le XIXe siècle, la littérature populaire européenne met en place des figures fortes de héros comme Capitaine Nemo,

Dr Jekyll & Mr Hyde. Aux Etats-Unis apparaissent des comic strips dans les quotidiens. Dans les années 1930, on a l’idée de réunir ces comic strips dans des publications séparées, ce que l’on a appelé le comic book. Les premiers sortent en 1934. L’année 1938 et le personnage de Superman voient la réunion de tous ces courants: la bande dessinée populaire, le héros fort, le déguisement-travestissement inscrit dans la mythologie américaine. C’est donc le prolongement d’une tradition vieille d’un bon demi-siècle. Les ventes explosent, et c’est le début de l’âge d’or du comics avec de plus en plus de dessinateurs lançant de nouveaux super-héros. Notamment au sein de la fameuse maison d’édition DC Comics, également propriétaire de Batman. Mais, au fait, comment expliquer que le premier des super-héros, à la différence de beaucoup de ses successeurs, vienne d’une autre planète?

La plupart des maisons d’édition de comics éditent aussi ce qu’on appelait les pulp magazines, souvent dédiés à la science-fiction. Les mêmes scénaristes et les mêmes dessinateurs y œuvrent. De plus, la période des années 1920 à 1940 constitue l’âge d’or du space opera, ces histoires de planètes à explorer. Les deux inventeurs de Superman se sont donc inspirés d’un terreau littéraire, d’une tradition esthétique, mais aussi de certains personnages préexistants comme Doc Savage dont le surnom était l’homme de bronze. Superman, c’est l’homme d’acier. Flash Gordon existe depuis 1934. Comment expliquer que, contrairement à Superman, il n’ait pas tenu la distance?

Flash Gordon va ailleurs dans l’espace, alors que Superman se bat sur terre. Il combat la pègre autour de lui. La jeunesse américaine d’alors se cherche une

«On dit qu’environ 400 superhéros sont créés entre 1938 et 1945»

MIGROS MAGAZINE |


|

ENTRETIEN

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

|

MARC ATALLAH | 23

-on? De quoi parle-t

s Maison d’Ailleur Dès fin mars, la : te en ins prés à Yverdon-les-Ba , an & Co… mics!» tm Ba , an m «Super consacrée une exposition . aux super-héros

mythologie. Elle se passionne pour cet être à la double identité, ce Clark Kent ordinaire se transformant en héroïque Superman. On peut également penser à une allusion métaphorique au président Roosevelt, qui sauve les Etats-Unis du marasme économique avec son New Deal tout en étant paraplégique. Et puis quelque part Superman, arraché à sa planète (sa famille est morte), tente de «réussir» aux Etats-Unis comme des millions d’immigrés de l’époque. Le succès de Superman donne-t-il immédiatement des idées à d’autres maisons d’édition et dessinateurs?

On dit qu’environ 400 super-héros sont créés entre 1938 et 1945. Batman arrive en 1939, Wonder Woman en 1941, Captain America en 1942. Beaucoup disparaissent très vite, parce qu’il y a beaucoup de redites et d’histoires guère passionnantes.

Captain America, le super marine qui met la pâtée aux nazis, est créé grâce à la science militaire. Le célèbre Spiderman, lui, naît d’un accident génétique...

Bio express Date de naissance: 4 juin 1978 Etat civil: marié, papa de Basile, 20 mois Formation: Lettres à l’Université de Lausanne et doctorat en littérature française sur la science-fiction. Tronc commun de physique théorique à l’EPFL. Marc Atallah, en plus de sa charge de directeur de la Maison d’Ailleurs, enseigne la littérature française à l’EPFL et à l’UniL.

Spiderman naît bien plus tard, en 1962. On est alors en pleine découverte de l’ADN. Une araignée de laboratoire le pique et bouleverse ses cellules au point de le rendre très fort, de lui permettre de grimper contre les murs, d’expulser de la toile, etc. Mais, au départ, c’est un accident: Peter Parker ne désire pas être piqué. Tout le contraire de l’un de ses ennemis, le Bouffon Vert, qui s’inflige la transformation. Il détourne l’invention scientifique à son profit égoïste, il dévoie le but de la recherche, et devient donc un super-héros. On pense à Dr Jekyll & Mr Hyde, à la figure du savant fou comme Frankenstein. Le super-héros ne fonctionne-t-il qu’avec le super-vilain?


Cette semaine chez Charles Vögele:

Combinaison de printemps dans de nombreux coloris à la mode

1 Veste en jean, coton/élasthanne 69.95 2 shirt à manches courtes, coton/élasthanne 14.95 3 Pantalon, coton/élasthanne 59.95

1

priX de L‘ensembLe

au lieu de 144.85

9995

1 shirt, 1 pantalon + 1 Veste en jean valable jusqu‘au 15.3.2014

2

3


|

ENTRETIEN

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

Au début, avec Superman, le super-vilain n’est pas clairement identifié. C’est la pègre, l’injustice que combat le représentant de la justice. Ressort narratif classique: Superman lutte contre ce qui contrarie son désir de justice. Même chose avec Batman, qui évolue à Gotham, la ville du crime, dont la source d’inspiration est à chercher du côté de Detroit, dans le Michigan. Ensuite, oui, le super-héros aura besoin de son double maléfique et les plus célèbres auront même droit à une série de super-vilains. Un super-héros, c’est d’abord un archétype?

Madame Bovary, c’est Madame Bovary. Superman, Batman, Spiderman représentent des archétypes avec lesquels les scénaristes peuvent jouer pour faire ressortir tel ou tel côté. C’est ce qui s’est passé avec Batman, devenu de plus en plus sombre et torturé au fil des adaptations, jusqu’à celle de Frank Miller – qui sera à l’origine des trois films Dark Knight – où il apparaît en lutte permanente avec lui-même. C’est aussi un archétype typiquement américain, comme la science-fiction ou le western. Le super-héros fait partie intégrante de l’esthétique américaine. A propos de scénarios, quelle est la qualité de ceux des années 1940?

Mauvaise. Les histoires sont réalisées à la chaîne, parce qu’au fond il s’agit d’abord de licences lucratives. Paradoxalement, la censure qui va bientôt frapper le genre va lui faire du bien. Justement, comment apparaît-elle?

En 1954, un psychiatre autrichien publie Séduction des innocents dans lequel il accuse les comics, lus par la plupart des jeunes, d’être responsables de la criminalité, voire de l’homosexualité. Avec un certain écho puisque le livre arrive jusqu’au Sénat américain qui est à deux doigts de prendre des mesures. Les éditeurs de comics prennent les devants et promulguent le «Comics Code» en 1954 qui oblige tous les éditeurs à le respecter avant de publier: plus de sexualité, plus de violence brute, pas de critique de

l’Etat, pas de grossièreté aussi, ce qui explique parfois des dialogues complètement insensés. Cela sonne la fin de l’âge d’or du comics. Mais, du coup, les scénaristes doivent se renouveler pour arriver encore à raconter des histoires. Et l’on voit bientôt apparaître Marvel, la maison d’édition où naîtront la plupart des autres super-héros ayant passé à la postérité…

Voilà. Marvel naît en 1961, avec des histoires beaucoup plus proches de la science-fiction. Contrairement à Superman, extraterrestre, ou à Batman, dont le seul pouvoir est au fond celui de l’argent, les super-héros seront soit issus d’une transformation génétique en général accidentelle (Spiderman, Daredeville, Hulk, les 5 Fantastiques), soit des mutants (les X-Men, les Avengers), soit des scientifiques de génie (Iron Man). Avec des histoires beaucoup plus en phase avec l’époque et ses découvertes: la génétique (l’ADN est découvert en 1953), le nucléaire, les robots et autres exosquelettes, la guerre froide puis, dans les années 70, la drogue, l’homosexualité. Le comics plonge donc dans le quotidien des gens.

|

Adaptations cinématographiques préférées?

Les trois «Dark Knight», qui reprennent donc le «reboot» de Batman inventé par le génial dessinateur et scénariste Frank Miller dans quatre albums BD dès 1986. Bruce Wayne sort de sa retraite et retourne au combat contre le crime jusqu’à la folie.

Le super-héros que vous n’aimeriez pas être?

Superman, trop lisse.

Comics préféré?

Sans doute «V pour Vendetta», hélas bien mal servi par le cinéma. Mais le comics est passionnant.

Parmi les grandes figures de Marvel, il y a celle de Wolverine, devenu l’un des préférés du public. Un peu un anti-Superman, non?

Autant Superman est lisse, droit dans son costume, autant Wolverine est tourmenté, impulsif, violent. Au début, il n’est qu’un mutant guérissant tout seul. Puis les scénaristes créent ce passé d’expérience militaire avec son squelette et ses griffes en métal révolutionnaire. Il devient un être paradoxal, machine à la fois au sens animal et purement instinctuel qu’au sens technologique. Un petit mot aussi sur le choix presque totémique d’un animal comme autosymbole: pourquoi Batman, par exemple, choisit-il la chauve-souris alors qu’il en a peur?

Précisément pour cela. Bruce Wayne craint les chauves-souris et il se dit que son insigne et son costume feront le même effet sur ses adversaires. On re-

MARC ATALLAH | 25

trouve là une notion anthropologique de base: les gens qui s’habillent de manière extravagante sont souvent timides. On met en avant ce qu’au fond on n’est pas. Un peu comme le masque, attribut du justicier, qui permet de changer d’identité. En quelque sorte, le costume du super-héros extériorise son propre traumatisme (j’ai été piqué par une araignée), mais aussi ce qu’il n’est pas ou plus: Superman choisit de porter l’emblème de sa famille sur Krypton, alors que cette dernière n’existe plus. Ces ambivalences participent, à mon sens, à la fascination du public pour ces personnages.

Publicité

L‘eau pétillante sans contraintes!

Notre eau du robinet - fraîcheur pétillante Les machines à soda sont disponibles chez Migros


ENTRETIEN 26 |

Biotine-Biomed forte En cas de troubles de la croissance des cheveux et des ongles ®

|

MARC ATALLAH

«Les superhéros apportent une cause pour laquelle se battre»

dus à une carence en biotine.

Jusqu’à ce que, dans les années 80, des scénaristes décident de s’affranchir des codes, c’est cela?

Oui avec des scénarios deve­ nus célèbres comme les Watchmen, ou donc le Dark Knight de Frank Miller. Le co­ mics entre alors dans l’âge moderne, et le public cesse d’être majoritairement en­ fantin ou adolescent. Néan­ moins, il faudra du temps pour s’affranchir complètement de cette forme de censure. Le premier mariage homosexuel, par exemple, n’apparaît qu’à la fin des années 90.

biotine.ch

Ces histoires-là nous parlentelles davantage aujourd’hui?

1 comprimé 1 x par jour

Veuillez lire la notice d’emballage. Disponible dans les pharmacies et les drogueries. Biomed AG, 8600 Dübendorf © Biomed AG. All rights reserved.

Photos: Jeremy Bierer, Keystone, DR

• Réduit la chute des cheveux • Améliore la qualité des cheveux et des ongles • Augmente l‘épaisseur des cheveux et des ongles

Dans le comics, comme dans le manga, il y a des moments avec des actualités trauma­ tiques. Pour la bande dessinée japonaise, c’est par exemple Hiroshima. La découverte de l’ADN fonctionne un peu comme cela pour les comics. La fiction agit alors comme catharsis, en imageant les choses: on parle des gènes en inventant des êtres mutants qui incarnent toutes les ques­ tions, souvent effrayantes, que l’on se pose alors. S’y glissent aussi des probléma­ tiques contemporaines com­ me celle de la différence, alors que les Etats­Unis sont en plein maccarthysme, ou en­ core de la décolonisation. En revanche, jusque dans les an­ nées 80, il y a peu de vraies critiques des valeurs améri­

caines. Les gentils gagnent toujours à la fin et le bien triomphe. Alors que, dans Watchmen, leur victoire est remise en question: on se rend compte de l’ampleur de leur totalitarisme. Comment comprendre le succès actuel des super-héros?

Pour que ça fonctionne, il faut que les gens y croient. La ré­ volution numérique le per­ met. La première série des Batman avait trouvé seule son public parce qu’elle était ou­ vertement décalée.

Mais cela explique-t-il vraiment le succès populaire?

Il y a un autre élément, que nous essayons d’exploiter dans l’exposition: pourquoi les gens ont­ils aujourd’hui besoin de super­héros? Dans une société un peu déshuma­ nisée comme la nôtre, qui manque de grand souffle, de grandes idées, ils apportent de l’épique, une cause pour la­ quelle se battre. J’y vois une sorte de signal de ce manque, de ces émotions à la fois ba­ siques et indispensables dont nous sommes avides. Au fond, comme le manga,le super­hé­ ros est une vraie usine à mythes. Entretien: Pierre Léderrey

«Superman, Batman & Co... mics!», Maison d’Ailleurs, Yverdon, du 23 mars au 21 septembre. www.ailleurs.ch


DOUX POUR LA PEAU DES HOMMES. ATTIRE LES COMPLIMENTS.

3.65 au lieu de 4.60

Soins pour le visage I am men 20% de réduction, p. ex. lotion après-rasage, 125 ml

2.45 au lieu de 3.10

Soins pour le visage I am men 20% de réduction, p. ex. crème à raser, 125 ml

2.85 au lieu de 3.60

7.80 au lieu de 9.80

Soins pour le visage I am men 20% de réduction, p. ex. crème hydratante Sensitive, 75 ml

2.40 au lieu de 3.–

Soins pour le visage I am men 20% de réduction, p. ex. mousse à raser Sensitive*, 250 ml

* En vente dans les plus grands magasins Migros. OFFRES VALABLES DU 11.3 AU 17.3.2014, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Soins corporels I am men 20% de réduction, p. ex. spray déodorant, 150 ml


ACTION Yann Sommer, gardien de but suisse et ambassadeur officiel de NIVEA MEN

ÇA COMMENCE PAR TOI.

7.20 au lieu de 9.00

NIVEA MEN Gel douche traitant Sport en lot de 3 3 x 250 ml *En vente dans les plus grands magasins Migros.

16.60 au lieu de 20.80

*NIVEA MEN Active Age Cème de jour ou nuit 50 ml chacun

7.20 au lieu de 9.00

8.80 au lieu de 11.00

NIVEA MEN Styling Aqua Gel en lot de 2 2 x 150 ml

3 pour 2

NIVEA MEN Gel douche traitant Muscle Relax en lot de 3 3 x 250 ml

7.90 au lieu de 11.85 NIVEA MEN Shampooing Strong Power en lot de 3 3 x 250 ml

SUR TOUS LES PRODUITS EN MONO DE SOIN DU VISAGE NIVEA MEN ET NIVEA MEN DEO, NIVEA MEN DOUCHE, NIVEA MEN HAIRCARE ET MEN STYLING PRODUITS EN EMBALLAGES MULTIPLES, OFFRES VALABLES DU 11.3 AU 24.3.2014, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

www.NIVEAMEN.ch

7.10 au lieu de 8.90

NIVEA MEN Déo Spray Invisible for Black & White en lot de 2 2 x 150 ml

Nivea est en vente à votre Migros


NOUVEAU

20x POINTS

NOUVEAU

4.45

AXE gel douche PEACE, 250 ml

NOUVEAU

5.50

AXE déodorant PEACE, 150 ml

OFFRE VALABLE SEULEMENT DU 11.03 AU 24.03.2014, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

AXE est en vente à votre Migros


ACTION

ITE Z! PROAF INTENANT

6.00 au lieu de 7.50

Rexona dédorant Duo p.ex. Lotus F1, Rexona men Roll-on Duo 2 x 50 ml

DÈS M

6.35 au lieu de 7.50 Rexona dédorant Duo p.ex. Cobalt, Rexona men déodorant Duo 2 x 150 ml

6.70 au lieu de 8.40

Rexona dédorant Duo p.ex. Lotus F1, Rexona men déodorant Duo 2 x 150 ml

5.00 au lieu de 5.90

Rexona dédorant Duo p.ex. Cobalt, Rexona men Roll-on Duo 2 x 50 ml

En vente dans les plus grands magasins Migros.

SUR TOUS LES PRODUITS REXONA EN MULTIPACKS, OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 11.03 AU 24.03.2014, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Rexona est en vente à votre Migros

ACTION UN RÉSERVOIR DE GEL HYDRATANT ∙ Hydrate la peau à chaque rasage ∙ Le gel, enrichi à l‘aloe vera et à la vitamine E s‘active au contact de l‘eau

7.90 au lieu de 15.80

HYDRO 5 Rasoir Edition Limitée à 1 lame

DES MICRO COUSSINS PROTECTEURS ∙ 5 lames UltraGlide avec des micro coussins protecteurs ∙ Ils lissent la peau pendant le rasage et réduisent les irritations de la peau DIFFUSEUR D‘HYDRATATION PIVOTANT ∙ Faire pivoter le réservoir de gel pour accéder aux zones difficiles

En vente dans les plus grands magasins Migros. OFFRE VALABLE DU 11.03 AU 24.03.2014,, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

www.wilkinson-sword.ch

Wilkinson est en vente à votre Migros


INFOS MIGROS 32 |

|

«DE LA RÉGION»

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

La région à l’honneur

Les produits locaux, réunis sous le label «De la région» depuis 1999, occupent une place de choix à Migros. Tout a commencé dans la ferme de Hans Blaser, à Ruswil (LU).

J

e m’appelle Hans Blaser et j’ai une question à te poser»: c’est par cette phrase, prononcée d’une voix assurée dans le dialecte lucernois, que commencent les seize vidéos Facebook du maraîcher, dans lesquelles il explique son travail et décrit ses produits. Fournisseur de Migros Lucerne, le paysan cultive des herbes aromatiques et des légumes frais pour l’enseigne, dont de la ciboulette et du rampon en hiver. Il compte parmi les 7500 exploitants participant au programme «De la région» du distributeur. Avec une particularité toutefois: c’est dans sa ferme de Neubode, à Ruswil, dans le canton de Lucerne, que tout a commencé. «En 1999, les responsables de Migros Lucerne sont venus rencontrer les maraîchers de la région, se souvient Hans. C’est ici, sur mon terrain, qu’ils nous ont présenté le label et le logo.» Aujourd’hui, ce dernier trône fièrement sur un grand drapeau à l’entrée de l’exploitation, et recouvre en grande partie la Smart du paysan. «Aucun de nous ne pouvait prévoir l’ampleur que tout cela allait prendre», confie celui-ci. A l’époque, ces agriculteurs observent avec angoisse le processus de globalisation et de concentration des exploitations agricoles européennes, qui atteignent des dimensions démesurées: «Nous pensions qu’on n’aurait bientôt plus besoin de petits producteurs indépendants comme nous.»

Un sentiment de reconnaissance envers les agriculteurs Mais les paysans n’étaient pas les seuls à ressentir un malaise face à l’interconnexion croissante des marchés internationaux: c’était aussi le cas des consommateurs, comme l’a confirmé

De la semence au produit final: Hans Blaser s’occupe lui-même de la production de ciboulette pour Migros Lucerne.

une enquête de Migros Lucerne (lire entretien). Le label «De la région» a donc permis de répondre aux attentes de chacun. Hans Blaser n’a pas oublié la phase de lancement: «Le projet a démarré en trombe, de façon parfois un peu chaotique. Mais il s’est fait connaître en un temps record.» Le label donne un sentiment de reconnaissance à ce maraîcher, qui gère avec ses trois frères l’entreprise familiale implantée depuis cinq générations.

«Avec la mise en valeur de l’ancrage local, les petites exploitations ont retrouvé une raison d’être. Le label permet de savoir d’où viennent les produits, créant ainsi un climat de confiance.» Un climat que Hans favorise également en postant sur sa page Facebook non seulement des vidéos, mais aussi d’innombrables photos et recettes de cuisine – avec des ingrédients issus de sa ferme, cela va de soi. C’est la coopérative Migros Lucerne qui a eu l’idée d’utiliser


|

INFOS MIGROS

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

«DE LA RÉGION» | 33

Hans Blaser, cultive des herbes aromatiques et des légumes frais pour Migros Lucerne, dont du rampon.

Le label en bref Migros compte dix coopératives qui commercialisent, sous le label «De la région» (appelé « I nostrani del Ticino», au Tessin), une grande variété de produits fabriqués dans les environs et vendus exclusivement dans leur région d’origine. Les enseignes assurent ainsi l’existence de nombreuses fermes régionales, de petite ou de moyenne taille, et promeuvent l’économie locale.

PAROLES D’EXPERT

«Nous avons visé juste: l’assortiment a très vite gagné en notoriété» Guido Rast, pouvez-vous nous rappeler la genèse du label «De la région», créé il y a quinze ans par la coopérative Migros Lucerne?

Guido Rast est responsable des supermarchés et des hypermarchés ainsi que membre de la direction de Migros Lucerne.

le réseau social. «Notre collaboration est exemplaire et unique, se réjouit le maraîcher. C’est un vrai partenariat, porté avec sérieux par chacune des parties prenantes.» Texte: Andreas Dürrenberger Photos: Herbert Zimmermann

Vous pouvez retrouver la page Facebook de Hans Blaser (en allemand) sur www.facebook.com, en tapant «Gebrüder Blaser Agrokulturen» dans le champ de recherche.

Nous utilisions déjà, depuis 1995, un label pour la viande provenant de Suisse centrale, et nous avons constaté que la notion de proximité était chère à nos clients. Nous avons alors réalisé des enquêtes, qui ont confirmé que de nombreux consommateurs voyaient plutôt d’un mauvais œil le processus de globalisation. Nous avons donc lancé une contre-tendance avec des produits locaux. Depuis, toutes les coopératives régionales proposent leurs propres références «De la région», et on compte désormais plus de 8000 articles arborant ce label dans toute la Suisse. Comment expliquez-vous ce succès?

Il semble que nous ayons visé juste. L’assortiment a très vite gagné en notoriété, ce qui a conduit les différentes coopératives à adopter tour à tour le label. Il faut dire que la

structure régionale de Migros, avec ses coopératives autonomes, constitue un atout de taille. C’est-à-dire?

Chacune d’elles connaît bien sa région, ses clients et ses fournisseurs, ce qui lui permet de développer et de tester ses propres idées. Or le label «De la région» se nourrit de l’innovation. Justement, trouvera-t-on bientôt une nouveauté dans les rayons de Migros Lucerne?

Absolument. Il s’agit d’un produit né d’une rencontre fortuite: dernièrement, en visitant une ferme pendant mon temps libre, j’ai eu l’occasion de m’entretenir avec un paysan. Ce dernier produit du vinaigre balsamique de pomme à partir de fruits cueillis sur des arbres à haute tige. Après plusieurs discussions, nous avons finalement décidé d’introduire ce vinaigre dans notre assortiment à partir du mois de mai.


INFOS MIGROS 34 |

|

GROUPE HOTELPLAN

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

«Nos prix ont baissé de près de 30%»

Thomas Stirnimann, CEO du groupe Hotelplan qui a récemment présenté les résultats de l’exercice écoulé, évoque le futur de la branche du voyage. BILAN

Actuellement, ce sont les pays frontaliers de la Suisse, mais aussi l’Espagne, qui attirent la majorité de nos concitoyens. A l’avenir, où ces derniers partiront-ils en voyage?

Des facteurs extérieurs grèvent les activités

Cet hiver, Hotelplan a enregistré de nombreuses réservations pour les Canaries, la Thaïlande, les Maldives, l’île Maurice et Cuba. Pour quelle raison?

L’Egypte est l’une de nos destinations-phares. Du coup, lorsqu’il n’est plus possible de s’y rendre, comme c’est le cas actuellement pour Sharm-elSheikh, les vacanciers recherchent des alternatives. Dont les destinations que vous avez citées. Les clients sont en quête d’offres toujours plus avantageuses. Comment leur donnez-vous satisfaction?

En leur assurant une transparence totale et un vaste éventail de possibilités. Aucun de nos concurrents ne propose autant de vols et de combinaisons qu’Hotelplan. Nos clients peuvent effectuer leur trajet aller à bord d’un appareil d’Air Berlin et rentrer avec EasyJet ou avec la compagnie charter tchèque Travel Service Airlines. Nous tenons compte de leur besoin de flexibilité. Ce type d’offre n’est disponible qu’auprès d’Hotelplan ou de l’une de nos agences de voyages partenaires.

Thomas Stirnimann, CEO du groupe Hotelplan.

«La destination Grèce va revenir en force»

Chaque année, on entend dire que les prix des vacances ne peuvent plus baisser. Pourtant, Hotelplan vend aujourd’hui des vols aller simple avec Travel Service Airlines à partir de 89 francs, soit avec des rabais allant jusqu’à 50%. Comment est-ce possible?

Nous avons orienté notre système sur celui des compagnies aériennes: nous misons sur un équilibre global. Le prix n’est pas valable pour toutes les places ni pour toutes les dates. Mais il ne s’agit pas pour autant d’un simple produit d’appel puisque, en moyenne, nous vendons environ 20% de nos billets à ce tarif. En s’y prenant à l’avance et en réservant via nos agences de voyages ou par internet, les clients peuvent en bénéficier. Nous proposons ces vols depuis déjà trois mois. Lors du lancement de l’offre, le prix le plus bas était même de 79 francs. Certains clients ont vraiment fait une bonne affaire!

Au cours de l’exercice 2012-2013 clos le 31 octobre 2013, le chiffre d’affaires du groupe Hotelplan a diminué de 3%, à 1463 millions de francs. L’activité suisse (Hotelplan Suisse) a contribué à hauteur de 838 millions de francs à ce résultat, avec un bénéfice en baisse de 9,9 à 2,1 millions de francs. Thomas Stirnimann, CEO du groupe: «La faillite de la compagnie aérienne Hello nous a coûté plus de quatre millions de francs au total. En outre, en septembre 2013, juste avant les vacances, nous avons dû annuler des vols complets à destination de l’Egypte en raison des troubles politiques. Nous avons cependant réussi à éviter les pertes.»

Quand devons-nous nous attendre à une hausse des prix des voyages?

Si seulement je le savais! Cela dépend essentiellement des taux de change avec l’euro et le dollar. Si ces deux devises s’apprécient, les vacances deviendront plus chères… L’ère des séjours à bas coût est donc terminée?

Qui sait? Le dollar pourrait aussi chuter à 50 cents par rapport au franc. Il est très difficile de faire des projections sur l’évolution des prix. Ce qui est sûr, c’est qu’aujourd’hui nous pouvons acheter des prestations hôtelières à des conditions très avantageuses. Et depuis que l’euro est si bon marché, il n’y a plus de différences de prix avec l’Allemagne. Au cours des quatre dernières années, nous avons profité d’une érosion des prix d’environ 30%. Je n’anticipe donc pas de

Photo: Philipp Rohner; infographie: Daniel Röttele

Compte tenu de la vitesse à laquelle les tendances évoluent, il est difficile de faire des pronostics précis. Nous pouvons cependant prédire un retour en force de la Grèce dans un avenir proche: pendant la crise, celle-ci a pris le bon chemin en investissant dans les installations hôtelières et dans les services. Sans compter qu’elle est attrayante en termes de prix. Les Maldives pourraient aussi voir leur cote grimper du fait de la forte demande des Chinois, des Russes et des Indiens.


|

INFOS MIGROS

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

|

GROUPE HOTELPLAN | 35

France 6 100 000

Les dix destinations préférées des Suisses Chiffres 2012

Allemagne 2 489 593

EtatsUnis 476 637

Grande-Bretagne 832 000

PaysBas 219 355*

Autriche 1 275 578

Italie 2 146 388*

Espagne 1 448 941

Grèce 299 619

12

Dépenses des voyageurs suisses à l’étranger

10 8

En milliards de francs.

Moyens de transport préférés pour les vacances Choix du moyen de transport principal pour les vacances hors de Suisse en 2012.

6

Voiture, moto, camping-car

4

Avion

2

Transports publics

201 0 201 2

200 4 200 6 200 8

199 8 200 0 200 2

199 4 199 6

199 0 199 2

198 6 198 8

198 2 198 4

1976 1978 198 0

0

Autre (par exemple: vélo, bateau)

50,9 % 26,7 % 18,6 % 3,8 %

* Estimation. Sources: Travel Inside; Office fédéral de la statistique.

correction immédiate. Pour l’instant, la situation est stable.

effet essuyé des pertes de plusieurs millions de francs (lire encadré).

Au cours de l’exercice 2012/2013, le chiffre d’affaires et le bénéfice de l’activité suisse d’Hotelplan ont reculé malgré la bonne santé de l’économie helvétique. Que se passera-t-il si la conjoncture se dégrade?

Dans un communiqué, vous avez indiqué vouloir renforcer le recentrage sur Hotelplan. Du nouveau pour les consommateurs?

Une telle évolution serait progressive, ce qui nous laisserait le temps de nous préparer. Nous avons été confrontés à une situation bien plus difficile lorsque Hello Airlines, notre principal transporteur à l’époque, a déposé le bilan en l’espace de vingt-quatre heures. Nous avons en

Turquie 354 461

Notre marque phare est en effet au cœur de nos préoccupations. Nous avons investi beaucoup d’argent dans la rénovation de notre réseau d’agences et dans la production de nouveaux catalogues. C’est aussi elle qui a profité la première de notre nouvelle technologie web. C’est maintenant au tour des marques Vacances Migros et Globus Voyages de se

voir offrir un lifting. Tous ces changements seront communiqués cet été, lorsque nous présenterons notre programme hivernal. Et vous-même, en tant que particulier, dans quelle mesure contribuez-vous à la hausse du chiffre d’affaires d’Hotelplan?

Je pars en vacances deux fois par an avec ma famille. Au printemps, nous choisirons une destination au soleil mais je ne sais pas encore où. Et pour cet été, nous avons déjà réservé un séjour à Mykonos. J’ai hâte d’y être: j’adore la Grèce! Texte: Reto Wild


EN MAGASIN 36 |

|

TERRASUISSE

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

La nature comme alliée

De l’air frais et des sorties pour les animaux, des espaces fleuris dans les champs de céréales, une biodiversité remarquable: environ 10 000 paysans IP-Suisse s’engagent pour une agriculture proche de la nature et produisent pour Migros. Leurs spécialités arborent le label TerraSuisse.

L

orsque Walter Heiniger, éleveur de bœufs à Weier im Emmental (BE), s’occupe de ses jeunes animaux, il sait qu’il a fait le bon choix en décidant de transformer son étable il y a onze ans. «Depuis que mes dix veaux passent davantage de temps à l’extérieur, ils sont beaucoup plus robustes et tombent moins souvent malades», explique-t-il. Si à l’époque une telle conversion était encore exceptionnelle, aujourd’hui, elle doit être mise en œuvre par tous les paysans IP-Suisse d’ici à la fin de l’année afin de garantir une amélioration du bien-être animal. Mais l’air pur n’est pas la seule composante d’un élevage respectueux des animaux. L’alimentation, elle aussi, joue un rôle essentiel en la matière. Chaque veau reçoit au moins 1000 litres de lait

TerraSuisse: „ Entrecôte de bœuf, les 100 g, prix du jour „ Saucisse de veau à rôtir, 280 g, Fr. 5.40 „ Escalopes de porc, les 100 g, prix du jour „ Galettes de röstis, surgelées, 500 g, Fr. 5.40* * En vente dans les plus grands magasins.

TerraSuisse garantit une agriculture suisse proche de la nature et respectueuse des animaux. Son programme de durabilité repose sur les directives d’IP-Suisse, l’Association suisse des paysannes et paysans pratiquant la production intégrée, qui compte 12 000 membres. Plus d’informations sur www.migros.ch/terrasuisse.

de vache frais, auxquels s’ajoutent de l’eau et du foin à volonté. Ce dernier a d’ailleurs une influence déterminante sur la qualité du produit final du fait de sa teneur en fer, qui confère à la viande une couleur légèrement rosée – ce qui dément la vieille idée reçue selon laquelle la chair doit être

aussi claire que possible. Le veau que Walter Heiniger fournit à Migros satisfait à toutes les exigences du label TerraSuisse. C’est d’ailleurs le cas de 91% de la viande de veau présente dans l’assortiment de l’enseigne.

Des directives plus strictes que la réglementation fédérale Les exploitants IP-Suisse peuvent se targuer de respecter des critères plus stricts que la législation helvétique en matière de fourrage et de sorties en plein air. Walter Heiniger est cependant convaincu que la promotion du bienêtre animal profite également aux consommateurs: «La viande d’un veau qui a respiré beaucoup d’air frais est tout simplement plus savoureuse.»


|

EN MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

TERRASUISSE | 37

«La viande d’un veau qui a respiré beaucoup d’air frais est plus savoureuse», nous dit Walter Heiniger, cultivateur de bœufs IP-Suisse.


EN MAGASIN 38 |

|

TERRASUISSE

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

Martin Tanner, céréalier à Bolligen (BE), vérifie si son blé est mûr.

Promouvoir la biodiversité Les céréaliers IP-Suisse renoncent à l’utilisation d’insecticides, de fongicide et de régulateurs de croissance. Ils s’engagent en faveur de la biodiversité, notamment en cultivant des fleurs sauvages dans une zone ciblée au beau milieu de leurs céréales. Ils offrent ainsi un refuge aux alouettes, qui peuvent y nicher et y couver (photo ci-contre). Ils aménagent en outre des haies ou des tas de pierres en bordure des champs afin de créer un habitat parfaitement adapté aux nombreux insectes, reptiles et oiseaux et de lutter ainsi naturellement contre les ravageurs.

Martin Tanner est satisfait de la qualité de son blé.


|

EN MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

|

TerraSuisse:  Polenta Bramata, 500 g, Fr. 1.80*  Huile de colza, 50 cl, Fr. 3.35  Tagliatelle d’épeautre, 500 g, Fr. 4.95*  Tresse au beurre, 500 g, Fr. 3.30

Pour une Suisse en fleurs

* En vente dans les plus grands magasins.

«Je ne cultive pas les mêmes céréales année après année. Je privilégie la rotation des cultures et les jachères florales.»

Martin Tanner, céréalier IP-Suisse

Le labeur des paysans n’est jamais monotone. Pas une année n’est semblable à la précédente, et pour les céréales, les fruits et les pommes de terre, il est impossible de connaître à l’avance le moment propice à la récolte. Même les exploitants IP-Suisse, qui œuvrent en harmonie avec les cycles naturels, sont soumis à ses caprices… Mais ils le savent depuis longtemps: il faut travailler en accord avec Dame Nature et non contre elle pour pouvoir vendre des produits sous le label durable TerraSuisse. Les obligations définies par IPSuisse, l’Association suisse des paysannes et des paysans pratiquant la production intégrée, sont particulièrement strictes. Ainsi, le recours aux produits chimiques – insecticides et fongicides – est formellement interdit dans la culture de céréales, au même titre que les régulateurs de croissance. Les exploitants tels que Martin Tanner, originaire de Bolligen (BE), s’engagent en outre à promouvoir la biodiversité animale et végétale. Ils ont notamment conscience du rôle indispen-

TERRASUISSE | 39

sable que jouent les abeilles pour polliniser leurs plantes. Or, selon les découvertes scientifiques, la monoculture et l’utilisation de pesticides en Suisse au cours des dernières années ont décimé des populations entières d’abeilles. C’est pourquoi les paysans IP-Suisse se sont donné pour mission d’attirer ces petites ouvrières et de leur offrir un habitat adapté.

Des céréales de qualité pour une panification optimale Dans le cadre de son projet Génération M, Migros s’engage à ne proposer dans son assortiment, d’ici à la fin de l’année, que des produits phytosanitaires inoffensifs pour les abeilles. On sait en effet que ce type de substances est employé même dans les jardins et sur les balcons des particuliers. Les paysans IP-Suisse, qui ont obtenu la certification TerraSuisse, montrent l’exemple en offrant un refuge aux espèces rares, animales et végétales. Et leurs efforts sont récompensés: les boulangers apprécient tout particulière-

ment les céréales helvétiques pour leurs excellentes propriétés de cuisson, qui donnent un pain savoureux très prisé des consommateurs. Pour éviter d’appauvrir les sols, les exploitants privilégient la rotation des cultures ou répandent un mélange de semences variées sur des champs entiers, qu’ils laissent en jachère pendant deux à six ans. Les sols peuvent ainsi se régénérer et sont plus fertiles par la suite. Pour nombre de paysans, il s’agit là de la forme la plus efficace de compensation écologique. Ces quelque 10 000 personnes, qui ont opté pour une production proche de la nature, incarnent une agriculture moderne symbolisée par le label TerraSuisse. Textes: Claudia Schmidt

Photos: Daniel Kellenberger, Peter Mosimann, Veronika Studer

Une partie de

Génération M incarne l’engagement de Migros en matière de développement durable. TerraSuisse y apporte une contribution précieuse.

Dans le cadre de Génération M, Migros s’engage à ne proposer dans son assortiment, d’ici à fin 2014, que des produits phytosanitaires inoffensifs pour les abeilles. En tant que client de l’enseigne, vous pouvez vous aussi apporter votre contribution à la défense de ces précieuses butineuses. Il vous suffit de leur fournir une nourriture variée en semant dans votre jardin ou sur votre balcon des plantes dites mellifères, particulièrement riches en nectar et en pollen. Commandez votre sachet gratuitement sur www.generation-m.ch/abeilles.


EN MAGASIN 40 |

|

FAIRTRADE MAX HAVELAAR

Conserves équitables

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

Des paysans de la coopérative Ceprovaje et des représentants de Migros dans un champ d’asperges vertes.

Poursuivant son travail de pionnière, Migros élargit sans cesse son assortiment Fairtrade Max Havelaar. Les nouvelles boîtes et les produits en bocaux, tels que les asperges vertes, permettent d’augmenter le revenu des petits paysans péruviens.

L

orsqu’on quitte Lima, la capitale du Pérou, pour se diriger vers le nord, le paysage aride se transforme complètement quelques minutes avant d’atteindre la ville de Trujillo. Les déserts de sable et de pierre couleur ocre, délimités par le Pacifique à l’ouest et par les Andes à l’est, font soudain place à des champs d’asperges bien verts qui s’étendent à perte de vue. Le Pérou est le principal exportateur mondial d’asperges, avec un chiffre d’affaires annuel de 532 millions de dollars. Longtemps à l’écart du développement, la petite cité coloniale de Trujillo compte aujourd’hui un million d’habitants, dont 60 000 vivent de cette culture. Celle-ci trouve un terrain parfaitement à sa convenance sur les sols sableux de la côte péruvienne, où il fait chaud toute l’année. Enrico Antonini, responsable des achats de conserves à Migros, effectue

«Je dois souvent faire preuve de persuasion» Enrico Antonini, responsable des achats de conserves à Migros

Le label Fairtrade décerné aux produits respectant des critères stricts en matière de développement durable et de commerce équitable, permet d’améliorer les conditions de vie de petits paysans et d’ouvriers agricoles de pays émergents et en développement. Plus d’infos sur: www.maxhavelaar.ch.

un travail de pionnier dans le domaine du commerce équitable. Il parcourt le monde entier à la rencontre de producteurs Fairtrade susceptibles de fournir à Migros la matière première pour ses fruits et légumes en boîte: «Je dois souvent faire preuve de persuasion pour convaincre les paysans que notre enseigne est un partenaire fiable. Au Pérou, les paysans n’aiment spécialement pas le changement et rechignent à faire des dépenses», précise-t-il. Dans les années 1970, le Pérou a lancé une réforme agraire à grande échelle et exproprié tous les grands propriétaires terriens. La terre a été redistribuée entre les travailleurs pour finalement revenir à des petits paysans, essentiellement par héritages successifs. L’exploitation de ces surfaces relativement modestes génère peu de profits, et les paysans éprouvent les pires difficultés à travailler efficacement et à se défendre contre les gros producteurs. En créant des coopératives, ils ont rempli une condition indispensable à l’obtention du label Fairtrade. Ce dernier

Enrico Antonini en pleine conversation avec des paysans de la coopérative Fairtrade Ceprovaje.

renforce leur position sur le marché: «Grâce à la certification, j’ai la garantie que mes légumes seront achetés par la compagnie Sociedad Agrícola Virú SA et par Migros. Je bénéficie ainsi de prix constants et des primes Fairtrade, ce qui me permet de planifier à long terme mon activité et d’avoir une certaine stabilité», confie Reyes Artega, membre de la coopérative Ceprovaje.

Optimisation de l’activité et prime Fairtrade L’organisation en coopérative stimule le développement économique et social des exploitations membres. Celles-ci se soutiennent mutuellement en échangeant leurs expériences mais aussi en se


|

EN MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

FAIRTRADE MAX HAVELAAR | 41

Salade poulet-asperges sur toast

Dans la région de Trujillo, au Pérou, l’asperge bénéficie de conditions climatiques idéales.

PÉROU

|

Plat principal pour 4 personnes  600 g de dés de poulet  1 cs d’huile d’olive  200 g de crème fraîche  ¼ cc de paprika doux  sel, poivre*  4 tranches de pain de mie  2 bocaux d’asperges vertes* de 190 g (égouttées 100 g)  100 g de feuilles de salades mélangées, p. ex. doucette (rampon), laitue romaine, chicorée frisée  cresson pour décorer

Trujillo Lima

200 km

PRÉPARATION Dans une poêle, saisir les dés de poulet env. 6 minutes dans l’huile. Les retirer et laisser refroidir. Mélanger le poulet et la crème. Assaisonner de paprika, saler et poivrer. Dorer le pain, le couper en biais. Egoutter les asperges. Dresser les toasts, les asperges et le poulet avec la salade. Décorer de cresson.

prêtant des machines. Elles profitent par ailleurs de la prime Fairtrade versée à la coopérative. Dans le cas des paysans de Trujillo, celle-ci permet d’acquérir des balances et des engrais. Des collaborateurs de Fairtrade leur dispensent en outre des connaissances en agronomie. Des formations sur des thèmes comme l’utilisation de l’eau potable des cours d’eau, l’optimisation de l’exploitation grâce à l’informatique et l’usage d’internet sont également à l’étude.

Photos: Daniel Grieser (Pérou), Vera Studer (recette)

Deux récoltes d’asperges vertes par an Dans la région de Trujillo, 57 fermiers vivent de la production des asperges vertes. Ils en tirent deux récoltes par an, l’une en mai-juin, l’autre d’octobre à décembre. La productivité atteint les douze tonnes à l’hectare, soit trois fois plus qu’en Suisse, où le climat ne permet qu’une récolte par an. La culture de l’asperge nécessite un travail manuel important: il faut creuser des sillons et installer les tuyaux qui serviront à l’irrigation, des canaux acheminant l’eau depuis les contreforts des Andes. Pendant la récolte, les travailleurs doivent parfois passer deux fois par jour dans le même champ, car les asperges peuvent pousser de 8 centimètres en une seule journée. Une fois ramassées, les asperges sont acheminées vers la fabrique de conserves Sociedad

Agrícola Virú SA, qui fournit Migros en asperges vertes depuis quinze ans. Depuis peu, la transformation, c’està-dire le remplissage des bocaux, est également assurée par un partenaire certifié Fairtrade, ce qui assure des revenus supplémentaires à tous les acteurs impliqués dans le processus de production. Environ six semaines après la récolte, les asperges, qui voyagent par bateau, arrivent en Suisse. Elles peuvent se conserver quatre ans. Migros commercialise chaque année 350 000 bocaux d’asperges vertes Fairtrade: «Nous sommes sans cesse à la recherche de nouveaux produits. Pour les paysans, les conserves Fairtrade sont l’occasion d’exporter plus et de gagner plus», explique Enrico Antonini, qui a eu plus d’une fois la possibilité de vérifier sur place que le commerce équitable améliorait vraiment les conditions de vie à long terme des paysans. L’assortiment actuel de conserves Fairtrade Migros comprend des mangues, des litchis, des ananas, des asperges vertes, des cœurs de palmier, des cœurs d’artichaut et du lait de coco. D’autres devraient suivre. Texte: Anette Wolffram Eugster

Une partie de

Génération M symbolise l’engagement de Migros en faveur du développement durable. Les produits Fairtrade Max Havelaar s’inscrivent dans cette philosophie.

Temps de préparation: env. 25 minutes Par personne: env. 35 g de protéines, 30 g de lipides, 14 g de glucides, 2000 kJ/480 kcal * Disponibles en qualité Fairtrade Max Havelaar.

 Asperges vertes Fairtrade M-Classic, 100 g, Fr. 1.90  Cœurs d’artichaut Fairtrade M-Classic, 240 g, Fr. 3.40  Tranches de mangue Fairtrade Sun Queen, 250 g, Fr. 1.70  Cœurs de palmier Fairtrade M-Classic, 220 g, Fr. 3.20

Recette de:


© MasterLu - Fotolia

Riviera des fleurs, joyau sur la côte ligure La côte ligure constitue le demi-cercle du golfe de Gênes. Cette région caractérisée par de nombreuses baies et des flancs montagneux abruptes plongeant dans la mer, possède une magnifique végétation méditerranéenne luxuriante. Une nature qui en émerveillera plus d'un. DATE DU VOYAGE - 5 JOURS 1. 11 - 15 Mai 1er jour, Suisse - Alassio 2e jour, excursion à Monaco - Monte-Carlo 3e jour, excursion au col de Tende 4e jour, excursion à Gênes - Portofino 5e jour, Alassio - retour PRIX PAR PERSONNE chambre à 2 lits chambre à 1 lit assurance SOS / frais d'annulation

CHF CHF

645.710.-

CHF

25.-

Option siège double à usage individuel

CHF

100.-

Les perles de la lagune de Venise Venise, avec ses 411 ponts, ses 118 îles, ses 150 canaux est un véritable labyrinthe, bercé par les chants de ses gondoliers. La ville romantique par excellence. DATES DES VOYAGES - 5 JOURS 1. 25 - 29 Mai 2. 14 - 18 Septembre

B A

1er jour, Suisse - Lido di Jesolo 2e jour, excursion à Venise 3e jour, dégustation de vin - promenade en bateau dans la soirée 4e jour, excursion à Murano - Burano 5e jour, Lido di Jesolo - retour PRIX PAR PERSONNE chambre à 2 lits chambre à 1 lit assurance SOS / frais d'annulation

Tyrol du Sud Dolomites Le paysage du Tyrol du Sud est grandiose. On y découvre les impressionnantes Dolomites avec leurs falaises abruptes mais aussi de petites villes comme Merano et Bolzano qui marquent cette région où l’influence méditerranéenne est perceptible. DATES DES VOYAGES - 5 JOURS 1. 08 - 12 Juin 2. 21 - 25 Septembre

B A

1er jour, Suisse - St. Christina 2e jour, excursion Dolomites 3e jour, excursion à Bolzano - Merano 4e jour, excursion Carezza al Lago Alpe di Siusi 5e jour, St. Christina - retour

<wm>10CAsNsjY0MDQx0TU2sbQ0MAQALnyxTg8AAAA=</wm>

<wm>10CFXKqw6DQBAF0C-azb3zyM52JMERRFO_hqD7_6oFhzjubFtFw21Z98_6LoLuYj4GWJFshFaqNngvGEL_4YVhnYF4dHHvNHBeRWACnzSxFOXMjHRa-x7nD1riO691AAAA</wm>

Option siège double à usage individuel

CHF CHF

695.750.-

CHF

25.-

CHF

100.-

PRESTATIONS Voyage en car de luxe 5 étoiles ● 4 nuitées avec petit déjeuner ● 4 repas du soir ● Dégustation de vin ● Croisière nocturne en bateau ● Visite guidée de Venise ● Entrées et visites selon programme

PRIX PAR PERSONNE chambre à 2 lits chambre à 1 lit assurance SOS / frais d'annulation Option siège double à usage individuel

CHF CHF

655.720.-

CHF

25.-

CHF

100.-

PRESTATIONS ● Voyage en car de luxe 5 étoiles ● 4 nuitées avec petit déjeuner ● 4 repas du soir ● Trajet en train Ventimiglia - Cuneo ● Transfert en bateau Rapallo - Portofino ● Visite guidée de Gênes ● Entrées et visites selon programme ● Guide local le 4e jour

PRESTATIONS Voyage en car de luxe 5 étoiles ● 4 nuitées avec petit déjeuner ● 4 repas du soir ● Funiculaire pour l’Alpe di Siusi ● Visites selon programme ●

HOTEL Hôtel Salus, Lido di Jesolo (cat. off. ****) Très bon hôtel avec restaurant, bar, terrasse et piscine. A 50 m de la plage.

HOTEL Hôtel Touring, St. Christina (cat. off. ***) Bon hôtel avec restaurant et bar au centre du village.

LIEUX DE DEPART Kallnach*, Bienne, Neuchâtel, Genève, Yverdon, Lausanne, Martigny

LIEUX DE DEPART Route A Kallnach*, Bienne, Neuchâtel, Genève, Yverdon, Lausanne, Martigny Route B Kallnach*, Fribourg, Genève, Lausanne, Vevey, Martigny

LIEUX DE DEPART Route A Genève, Lausanne, Yverdon, Neuchâtel, Bienne, Kallnach* Route B Genève, Lausanne, Fribourg, Kallnach*

*Parking gratuit à disposition

*Parking gratuit à disposition

HOTEL Hôtel Lido, Alassio (cat. off. ***) Bon hôtel avec restaurant et bar, situé en vieille ville d’Alassio, face à la plage.

RESERVATIONS: 021 320 34 34

Ernest Marti SA, 3283 Kallnach, marti@marti.ch

*Parking gratuit à disposition

Siège double à usage individuel

Les prix sont variables lors d‘une réservation par www.marti.ch. Les autres centrales de réservation facturent habituellement un montant pour frais de dossier. Les conditions générales de voyages et de contrat de Ernest Marti SA s‘appliquent.

s Voyage ent m e exclusivr les pou nes! ho francop


|

EN MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

|

CHOCOLAT FREY | 43

Des pois plein les yeux

Joliment emballés, les œufs en chocolat embellissent les fêtes de Pâques. Cette année, découvrez également une nouvelle édition limitée aux saveurs fruitées.

L

es petits œufs en chocolat de Frey sont très prisés. Disponibles en différentes variantes (Extra, Pralinor, Torrone et Mocca), les grands modèles en métal sont parfaits pour offrir en cadeau. Trois nouveautés viennent de plus enrichir l’assortiment: les gourmands fondront de plaisir devant les œufs géants Pralinor et Extra, tandis que les amateurs de saveurs originales ne manqueront pas de tester l’édition limitée aux myrtilles. Cette dernière a été choisie par les utilisateurs de Migipedia à Pâques l’an dernier. A partir du 25 mars, ceux-ci pourront de nouveau voter pour le parfum inédit 2015. Noix de coco, canneberges et fruit de la passion sont en lice. Que le meilleur gagne!

Les œufs de Pâques au chocolat Frey sont de retour!

Texte: Dora Horvath

LECTRICE EXPERTE Patricia Egresits, infirmière, Zurich

Photo: Claudia Linsi

Les œufs à pois sont ma confiserie de Pâques préférée depuis des années. J’aime leur onctuosité et leur saveur. La variété aux myrtilles donne un avant-goût de l’été, mais elle est légèrement trop sucrée pour moi. Mes favoris: les jaunes à pois rouges au Torrone.

Œufs géants Pralinor, 6 pièces, 186 g, Fr. 6.50

Vous souhaitez tester les chocolats et nous donner votre avis? Envoyez votre candidature (avec photo) à l’adresse: choco@mediasmigros.ch

Petits œufs aux myrtilles Frey, édition limitée, 500 g, Fr. 10.50

Œuf en métal Frey garni de petits œufs Torrone, 264 g, Fr. 12.50

M-Industrie élabore de nombreux articles Migros parmi les plus appréciés, dont les œufs à pois de Frey.


– tout le monde les aime. M&M’S est en vente à votre Migros


|

EN MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

|

BISCHOFSZELL | 45

De bons plats suisses prêts en un tournemain

Fini le chaos en cuisine: quand le temps vient à manquer, il suffit d’opter pour les spécialités Bischofszell, qui propose des alternatives savoureuses aux plats maison. Les préparations sont quasi exemptes d’exhausteurs de goût, d’arômes et de colorants.

Votre estomac crie famine mais vous avez peu de temps? Bischofszell est là pour vous! Röstis au beurre Bischofszell, 400 g, Fr. 1.70* au lieu de 2.60

Compote de pommes Jonagold Bischofszell, 3 x 300 g, Fr. 5.–* au lieu de 7.50 En vente dans les plus grands magasins.

Photo: Claudia Linsi

L

es produits tout prêts sont synonymes de rapidité et de commodité. Lorsque le temps et la motivation font défaut, ou que l’on a envie de se régaler sans passer des heures derrière les fourneaux, les plats prêts à l’emploi de la marque traditionnelle Bischofszell offrent une aide bienvenue. Prêts en un tournemain, ces produits se conservent longtemps à température ambiante, car ils ont été soumis à un traitement thermique. Ils se dis-

tinguent cependant des autres plats cuisinés que l’on trouve habituellement en magasin.

Les principaux ingrédients proviennent de Suisse Ces recettes de qualité mettent en avant l’origine des produits: les principaux ingrédients comme les pommes de terre, la crème, les pommes ou la viande sont 100% suisses, et la transformation s’effectue elle aussi dans notre pays. Les exhausteurs de goût, les arômes artifi-

ciels et les colorants sont quasiment tabous. Seuls des extraits d’épices sont utilisés pour relever la saveur des préparations. La crème donne au potage à la tomate une touche raffinée, tandis que les röstis ont un bon goût de beurre. Quant à la compote, elle est fabriquée à partir d’une seule variété de pomme et ne contient pas de sucre cristallisé ajouté. De plus, le pot est muni d’un couvercle refermable. Texte: Anna Bürgin

Soupe de tomates Bischofszell, 3 x 420 g, Fr. 5.80* au lieu de 8.70 En vente dans les plus grands magasins. * En action du 11 au 17 mars.

M-Industrie élabore de nombreux articles Migros parmi les plus appréciés dont les produits Bischofszell.


20x

Plus d‘informations sont disponibles sur : www.angrybirdsdrinks.ch

NOUVEAU

POINTS

www.angrybirdsdrinks.ch

NOUVEAU

NOUVEAU

1.20

1.20

Angry Birds Drink „Red“ Avec de jus de pomme et d‘arômes des fruits tropiques, 250 ml

Angry Birds Drink „Chuck“ Avec de jus d‘orange et d‘arôme de citron, 250 ml

En vente dans les plus grands magasins Migros. SUR TOUS LES PRODUITS ANGRY BIRDS DRINKS, OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 11.03 AU 24.03.2014, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

© 2009 – 2014 Rovio Entertainment Ltd.

Angry Birds Drinks sont en vente à votre Migros


|

EM MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

|

TENCHA | 47

Pensez à bien vous hydrater lorsque vous dansez.

A la vôtre!

Quand on fait la fête, il est généralement conseillé d’éviter les mélanges… A une seule exception: le nouveau thé froid Tencha.

E

Photo: Markus Bertschi

nvie d’organiser une super fête avec vos colocataires? Rien de plus simple: appelez quelques amis, invitez vos voisins – sans oublier ceux du dessous – et ressortez votre vieille collection de vinyles. L’un d’entre vous connaît sans doute un DJ qui saura enflammer la piste en taquinant les platines... Une excellente soirée disco en perspective!

Une nouvelle boisson au thé noir et à la limonade Lorsque vous dansez, votre corps peut perdre jusqu’à deux litres d’eau par heure. Quand on se dépense, il est donc essentiel de bien s’hy-

Thé froid Lemonade & Black Tea Tencha, 50 cl, Fr. 1.60

En vente dans les plus grands magasins

drater, de préférence avec des boissons sans alcool. La nouveauté «Lemonade & Black Tea» de Tencha saura satisfaire aussi bien les inconditionnels de thé froid que les buveurs invétérés de limonade. Sa jolie bouteille contient 50% de thé noir classique et 50% de limonade rafraîchissante au citron. Elle vient enrichir l’assortiment déjà composé des variantes «Green Tea with Honey» (thé vert au miel), «Green Tea Pomegranate» (thé vert à la grenade), «White Tea Blueberry» (thé blanc aux myrtilles) et «White Tea Elderflower» (thé blanc aux fleurs de sureau). Texte: Nicole Ochsenbein

Thé froid Green Tea with Honey Tencha, 50 cl, Fr. 1.50

Thé froid White Tea Blueberry Tencha, 50 cl, Fr. 1.50 En vente dans les plus grands magasins

Thé froid Green Tea Pomegranate Tencha, 50 cl, Fr. 1.50

M-Industrie élabore de nombreux articles Migros parmi les plus appréciés, dont les thés froids Tencha.


EN MAGASIN 48 |

|

À TABLE

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

Plein comme un œuf

Recette savoureuse Les «agnolotti all’arrabbiata», en qualité bio, renferment une garniture légèrement pimentée, mélange de fromage frais, d’herbes aromatiques, de tomates et de poivrons qui confère à la pâte sa belle couleur rouge. La recette a été complètement revisitée pour rendre ces pâtes fraîches encore plus savoureuses! Pour préparer vos «agnolotti», déposez-les une minute et demie dans du bouillon ou de l’eau bouillante – c’est prêt! Agnolotti all’arrabbiata Bio, 250 g, Fr. 4.90

Le délicat mariage de chocolat au lait, de grains de riz soufflé et de caramel a donné Risoletto. Ce grand classique est actuellement disponible dans un emballage cadeau inédit: un bel œuf de Pâques rempli de mini-Risolettos, un présent gourmand qui sera à coup sûr très apprécié. Œuf de Pâques Risoletto Frey, 372 g, Fr. 9.40

En vente dans les plus grands magasins

Publicité

©Disney

là où les rêves deviennent réalité.

réservez jusqu’au 15 AVRIL

30%

jusqu’à -

(1)

sur votre séjour + séjour

GRATUIT pour les -12 ANS ! (2)

Conditions : (1) Offre valable jusqu’au 15 avril 2014 inclus pour toute nouvelle réservation d’une durée minimum de séjour de 3 jours / 2 nuits pour des arrivées du 3 avril jusqu’au 12 novembre 2014 dans au moins un hôtel Disney® par date d’arrivée. Si l’offre ne vous est pas proposée lors de votre choix, sélectionnez un autre hôtel ou une autre date d’arrivée. Non applicable pour les séjours en chambres Castle Club au Disneyland® Hotel, chambres Empire State Club au Disney’s Hotel New York®, chambres « familles » au Disney’s Hotel Santa Fe, Bungalow Premium Plus au Disney’s Davy Crockett Ranch et toutes les Suites. Le transport, les options et l’assurance peuvent être ajoutés en supplément. Offre uniquement cumulable avec « le séjour gratuit pour les -12 ans ». (2) Pour l’achat d’un forfait adulte, dans le cadre Appelez le 0848 82 11 11, visitez www.hotelplan.ch de cette offre, les enfants de moins de 12 ans bénéficient gratuitement du même forfait. Minimum un adulte payant par chambre réservée jusqu’à ou visitez votre agence de voyages occupation maximale de la chambre. Sur présentation d’un justificatif de l’âge des enfants lors de l’enregistrement à l’hôtel (enfants de moins de 12 ans au moment de l’arrivée).


ENCORE DES ÉCONOM 40%

10.80 au lieu de 18.– Pizzas M-Classic en lot de 4 p. ex. Padrone, 4 x 370 g

30%

2.10 au lieu de 3.–

20x POINTS

4.70 au lieu de 5.90

Tous les cakes et biscuits M-Classic 20% de réduction, p. ex. cake au chocolat*, 700 g

4.90 au lieu de 5.90

6.50

Tous les articles de Pâques Frey Bunny Family PET et les œufs Babuschka, UTZ p. ex. Bunny au lait, 170 g

20%

8.40 au lieu de 10.50

Mortadelle Beretta prétranchée Italie, les 100 g

Œufs suisses d’élevage au sol, 15 pièces de 53 g+, 15% de réduction

Tous les œufs au chocolat Frey, UTZ, en sachet de 500 g p. ex. œufs Pralinor et Giandor, assortis

7.80 au lieu de 9.80

4.50 au lieu de 6.–

7.20 au lieu de 9.–

Fiori Spinaci e Ricotta Anna’s Best en lot de 2, aha! 2 x 200 g, 20% de réduction

Tous les croissants au beurre précuits et réfrigérés en lot de 2 25% de réduction, p. ex. 2 x 6 pièces, 2 x 210 g

*En vente dans les plus grands magasins Migros. OFFRES VALABLES DU 11.3 AU 17.3.2014, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Barres de céréales Farmer en lot de 2 20% de réduction, p. ex. Soft Choc à la pomme, 2 x 290 g


MIES. 5.10 au lieu de 6.40

Tous les délices M-Classic surgelés, 20% de réduction, p. ex. délices au fromage, 10 pièces

1.40 au lieu de 1.80

33%

5.80 au lieu de 8.70

Rocher ou Carré ChocMidor en lot de 3 p. ex. Carré, 3 x 100 g

2.60 au lieu de 3.30

3 pour 2 3.30 au lieu de 4.95

Galettes de riz ou de maïs en lot de 3 p. ex. galettes de riz au chocolat, 3 x 100 g

33%

5.– au lieu de 7.50

Tous les jus Gold, 1 litre et les emballages de 3 x 25 cl 20% de réduction, p. ex. jus multivitaminé, 1 litre

Toutes les eaux minérales Aquella en emballages de 6 x 1,5 litre 20% de réduction, p. ex. Aquella bleue

Raviolis, boulettes de viande, compote de pommes ou soupe à la tomate Bischofszell en lot de 3 p. ex. compote de pommes Jonagold*, 3 x 300 g

5.30 au lieu de 6.60

1.25 au lieu de 1.60

4.90 au lieu de 6.30

Graneo et Corn Chips Zweifel en emballages géants p. ex. Graneo Original, 225 g

Toutes les sauces tomate Salsa all’italiana 20% de réduction, p. ex. Salsa Napoli, 250 ml

Toutes les soupes en sachets Knorr en lot de 3 20% de réduction, p. ex. Cœur d’avoine, 3 x 75 g


ÉCONOMISEZ FUTÉ. 2.15 au lieu de 2.70

Tout l’assortiment Tangan 20% de réduction, p. ex. feuille d’aluminium n° 42, 30 m x 29 cm, valable jusqu’au 24.3

50%

24.10 au lieu de 48.20

Total en emballage économique XXL Classic ou Color, 7,5 kg

14.90

Chaussures de loisirs pour toute la famille diverses couleurs disponibles, p. ex. chaussures de loisirs pour fille, pointures 28–35

25.40 au lieu de 31.80

50%

2.15 au lieu de 4.35

Tous les sets de table, serviettes, nappes et rouleaux de nappe en papier Cucina & Tavola et Duni, p. ex. serviettes en papier, FSC, 33 cm, valable jusqu’au 24.3

15.90 au lieu de 23.85

Produits de lessive Total en lot de 2 20% de réduction, p. ex. Liquid, 2 x 2 litres

Produits Vanish en emballages promotionnels ou en lot de 2 p. ex. poudre rose Oxi Action, 1,5 kg

7.90

7.90 au lieu de 12.50

3 pour 2 37.60 au lieu de 56.40

Toutes les couches-culottes Pampers (excepté les emballages géants), p. ex. Baby-Dry 3, 3 x 48 pièces, valable jusqu’au 24.3

Collants, chaussettes et socquettes pour bébé et enfant p. ex. chaussettes pour bébé en lot de 5 paires

* En vente dans les plus grands magasins Migros. OFFRES VALABLES DU 11.3 AU 17.3.2014, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Parapluie de poche* diverses couleurs disponibles


AUTRES OFFRES. FRUITS & LÉGUMES Rampon Anna’s Best en lot de 2, 2 x 100 g 5.60 au lieu de 7.– Concombre, Espagne, la pièce –.70 au lieu de 1.40 50% Carottes, Suisse, en sachet de 1 kg 1.50 Fenouil, Italie, le kg 2.60 Prunes rouges, Afrique du Sud, le kg 3.20 Raisin blanc sans pépins, Afrique du Sud / Chili / Inde, la barquette de 500 g 2.40 Salade Batavia, «De la région.», la pièce 1.70 Tomates grappes en vrac, Italie, le kg 3.10 au lieu de 4.20 25% Pommes Braeburn, «De la région.», le kg 2.50 au lieu de 3.60 30%

POISSON & VIANDE Charcuterie des Grisons en minibarquette (viande séchée / lard à manger cru / coppa), Suisse, 180 g 7.95 au lieu de 11.85 30% Mortadelle Beretta prétranchée, Italie, les 100 g 2.10 au lieu de 3.– 30% Salami Rapelli de la fête des Pères, Suisse, la pièce de 640 g 16.50 au lieu de 27.50 40% Viande hachée de bœuf, Suisse, le kg 9.80 au lieu de 17.– 40% Nuggets de poulet Don Pollo, élaborés en Suisse avec de la viande du Brésil, 2 x 500 g 12.50 au lieu de 21.20 40% Tous les sushis, p. ex. Bio, saumon, élevage d’Irlande, crevettes, élevage du Costa Rica, 130 g 9.50 au lieu de 11.90 20% * Saucisse aux choux, IGP, Suisse, les 100 g 1.40 au lieu de 1.75 20% Emincé de porc duo, Suisse, 2 x 500 g 18.– au lieu de 30.– 40% Filets de truite fumés, «De la région.», les 100 g 4.95 au lieu de 6.20 20% Filets de cabillaud, MSC, de pêche durable, Atlantique Nord-Est, les 100 g 2.35 au lieu de 3.40 30%

Pour vos achats, détachez ici.

PAIN & PRODUITS LAITIERS Tous les yogourts Bifidus, p. ex. à la mangue, 150 g –.65 au lieu de –.85 20% Toutes les crèmes Dessert 6 x 125 g, p. ex. au chocolat 2.– au lieu de 2.50 20% Tilsit surchoix, les 100 g 1.25 au lieu de 1.60 20% Philadelphia nature en portions, 100 g 1.90 NOUVEAU *,** 20x Mozzarellas Alfredo en lot de 2, 2 x 150 g 2.40 au lieu de 3.– 20% Raclette du Valais, AOP, «De la région.», 1/1, 1/2, 1/4 meule, le kg 19.80 au lieu de 25.– 20%

FLEURS & PLANTES Tulipes ton sur ton, le bouquet de 20 12.50 au lieu de 15.80 Narcisses Tête-à-tête 1.– de moins, en pot de 10 cm, la plante 2.80 au lieu de 3.80 Tous les bulbes à fleurs printanières, p. ex. muguet 7.– au lieu de 8.80 20% Pensées, «De la région.», le bac de 4 pièces 3.50 au lieu de 4.50

AUTRES ALIMENTS Divers articles Kinder Ferrero en emballages géants ou multiples, p. ex. barres Kinder, 18 pièces 4.40 au lieu de 4.65 Tablettes de chocolat Frey avec motif printanier, UTZ, en lot de 3, Lait extrafin ou Noxana, p. ex. Lait extrafin, 3 x 100 g 3.70 au lieu de 5.55 33% Tous les articles de Pâques Frey Bunny Family PET et les œufs Babuschka, UTZ, p. ex. Bunny au lait, 170 g 6.50 20x POINTS 20x Tous les œufs au chocolat Frey, UTZ, en sachet de 500 g, p. ex. Pralinor et Giandor, assortis 8.40 au lieu de 10.50 20% Rocher ou Carré ChocMidor en lot de 3, p. ex. Carré, 3 x 100 g 5.80 au lieu de 8.70 33% Biscuits Tradition Petit Gâteau en lot de 2, p. ex. citron, 2 x 150 g 5.60 au lieu de 7.– 20% Tous les Nescafés, p. ex. Gold de Luxe Smart Pack, 150 g 7.10 au lieu de 8.90 20% Tous les thés et infusions Tea Time en sachets, à partir de 2 paquets, –.50 de moins l’un, p. ex. à la menthe, 50 sachets –.65 au lieu de 1.15 Tout l’assortiment de mueslis et de céréales Actilife, p. ex. Crunchy Mix Plus, 600 g 4.55 au lieu de 5.70 20% Barres de céréales Farmer en lot de 2, p. ex. Soft Choc à la pomme, 2 x 290 g 7.20 au lieu de 9.– 20% Galettes de riz ou de maïs en lot de 3, p. ex. galettes de riz au chocolat, 3 x 100 g 3.30 au lieu de 4.95 3 pour 2 Tous les délices M-Classic, surgelés, p. ex. délices au fromage, 10 pièces 5.10 au lieu de 6.40 20% Mélanges de légumes Farmer’s Best au beurre, suisses, Favorit et au four, surgelés, p. ex. mélange légumes suisses, 750 g 4.20 au lieu de 5.30 20% Filets de pangasius Pelican avec panure au citron en lot de 3, ASC, surgelés, 3 x 300 g 10.70 au lieu de 15.30 30% Mini Windy’s Classic ou petits beignets aux pommes M-Classic, surgelés, p. ex. petits beignets aux pommes, 500 g 6.– au lieu de 8.65 30%

*En vente dans les plus grands magasins Migros.

**Valable jusqu’au 24.3

Boisson Angry Birds Red & Chuck, 250 ml 1.20 20x NOUVEAU *,** Toutes les bières sans alcool, p. ex. Eichhof, 10 x 33 cl 6.90 au lieu de 10.30 33% Tous les jus Gold, 1 litre et les emballages de 3 x 25 cl, p. ex. jus multivitaminé, 1 litre 1.40 au lieu de 1.80 20% Jus de fruits mélangés, Bio, 100% mélange de fruits à base de jus et de pulpe, 1 litre ou 6 x 1 litre, p. ex. 1 litre 3.90 NOUVEAU *,** 20x Toutes les eaux minérales Aquella en emballages de 6 x 1,5 litre, p. ex. Aquella bleue 2.60 au lieu de 3.30 20% Capsules Actilife à l’huile de krill, MSC, avec précieux acides gras oméga 3, 30 capsules 12.90 20x NOUVEAU *,** Capsules de canneberge Actilife Medisana, dispositif médical pour une résistance accrue aux infections des voies urinaires, 30 capsules 10.80 NOUVEAU *,** 20x Lactobene Actilife, pastilles à la lactase pour une meilleure digestion du lactose, 30 pastilles 14.50 NOUVEAU *,** 20x Half-Half Lemon Tencha, boisson des Etats-Unis en vogue, se composant de limonade au citron et de thé noir, 50 cl 1.60 20x NOUVEAU *,** Röstis Bischofszell au beurre, 400 g 1.70 au lieu de 2.60 33% Toutes les sauces tomate Salsa all’italiana, p. ex. Napoli, 250 ml 1.25 au lieu de 1.60 20% Toutes les pâtes TerraSuisse, p. ex. cornettes à l’épeautre, 500 g 2.30 au lieu de 2.90 20% Toutes les soupes en sachets Knorr en lot de 3, p. ex. Cœur d’avoine, 3 x 75 g 4.90 au lieu de 6.30 20% Toutes les sauces liquides Thomy en lot de 2, p. ex. hollandaise, 2 x 250 ml 5.60 au lieu de 7.– 20% Conserves de légumes M-Classic, Fairtrade, p. ex. pointes d’asperges en bocal, 100 g 20x 1.90 NOUVEAU ** Raviolis, boulettes de viande, compote de pommes ou soupe à la tomate Bischofszell en lot de 3, p. ex. compote de pommes Jonagold, 3 x 300 g 5.– au lieu de 7.50 33% * Graneo et Corn Chips Zweifel en emballages géants, p. ex. Graneo Original, 225 g 5.30 au lieu de 6.60 Tous les croissants au beurre précuits et réfrigérés en lot de 2, p. ex. 2 x 6 pièces, 2 x 210 g 4.50 au lieu de 6.– 25% Tous les cakes et biscuits M-Classic, p. ex. cake au chocolat, 700 g 4.70 au lieu de 5.90 20% * Maxi Choco, 4 pièces, 280 g 3.50 au lieu de 4.40 20% Crêpes nature réfrigérées, 20x 360 g 3.70 NOUVEAU *,** Toutes les tourtes suédoises (en parts ou entières), p. ex. à la framboise, 500 g 7.80 au lieu de 9.80 20% * Salade de pâtes Anna’s Best aux légumes, 300 g 3.90 20x NOUVEAU *,**

Société coopérative Migros Valais

OFFRES VALABLES DU 11.3 AU 17.3.2014, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Fruits & yogourt crunchy Anna’s Best, p. ex. à la mangue, 20x 180 g 4.50 NOUVEAU *,** Agnolotti all’arrabbiata, 20x Bio, 250 g 4.90 NOUVEAU *,** Fiori Spinaci e Ricotta Anna’s Best en lot de 2, aha!, 2 x 200 g 7.80 au lieu de 9.80 20% Pizzas M-Classic en lot de 4, p. ex. Padrone, 4 x 370 g 10.80 au lieu de 18.– 40% Plateau d’amuse-bouche asiatiques, 640 g 11.90 au lieu de 14.90 20% Œufs suisses, d’élevage au sol, 15 pièces de 53 g+ 4.90 au lieu de 5.90 15% Toutes les pâtes farcies Destefano, «De la région.», p. ex. ravioli à la viande d’Hérens, 250 g 4.40 au lieu de 5.90 25%

NON-ALIMENTAIRE Aliments pour chats Sheba en lot de 12, p. ex. Découvertes, 12 x 100 g 9.80 au lieu de 12.30 20% Asco Fit by Nature, à l’agneau, au lapin ou au poulet, p. ex. au lapin, 3 kg 11.50 NOUVEAU *,** 20x Divers produits Nivea Hair Men en emballages multiples, p. ex. shampooing Sport en lot de 3, 3 x 250 ml 7.90 au lieu de 11.85 Tout l’assortiment I am face, p. ex. gel hydratant Aqua Care, 20x 50 ml 11.– NOUVEAU ** Tous les systèmes de rasage Gillette pour homme (excepté les lames de rechange), p. ex. Fusion Proglide Power 14.20 au lieu de 28.40 50% ** Produits I am Men et Nivea Men, p. ex. baume après-rasage Sensitive, 100 ml 4.70 au lieu de 5.90 20% ** Divers produits de rasage Gillette, Bic et Wilkinson, p. ex. gel de rasage Gillette Basic en lot de 2, 2 x 200 ml 6.70 au lieu de 7.90 Déodorant et gel douche Axe Peace, p. ex. déodorant, 20x 150 ml 5.50 NOUVEAU ** Divers produits de douche et déodorants I am, Nivea et Rexona en emballages multiples, p. ex. soin douche Nivea for men Sport en lot de 3, 3 x 250 ml 7.20 au lieu de 9.– Ensemble pour bébé (fille) 2 pièces, tailles 68–98 20x 25.– NOUVEAU *,** Adoucissant Exelia Parfumeur, p. ex. Violet Senses, 1 litre 20x 6.50 NOUVEAU ** Calgon en emballages promotionnels ou en lot de 2, p. ex. en poudre, 1,8 kg 16.90 au lieu de 21.80 Gel Tab Hygo WC Fresh Grapefruit ou Orange, nettoyage hygiénique et parfum intense, p. ex. Grape20x fruit 3.90 NOUVEAU *,** Ampoules halogènes Osram Classic Eco en lot de 4, culots E14 et E27, p. ex. Classic A ECO Superstar, 46W, E27 9.80 au lieu de 14.– Boîtes Clearbox, p. ex. avec 4 roulettes 15.– Set FriXion, 1 roller à encre avec mécanisme de pression et 3 mines de rechange + 1 roller à encre gratuit 14.70 au lieu de 19.60


NOUVEAU À VOTRE MIGROS.

NOUVEAU 1.90

Philadelphia nature en portions 100 g

NOUVEAU

NOUVEAU

NOUVEAU

4.50

4.90

1.20

Fruits & yogourt crunchy Anna’s Best p. ex. à la mangue, 180 g

NOUVEAU 3.70

Crêpes nature réfrigérées 360 g

Agnolotti all’arrabbiata, Bio 250 g

NOUVEAU 3.90

Salade de pâtes Anna’s Best aux légumes 300 g

En vente dans les plus grands magasins Migros. OFFRES VALABLES DU 11.3 AU 24.3.2014, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Boisson Angry Birds Red & Chuck 250 ml

NOUVEAU 12.90

Capsules Actilife à l’huile de krill, MSC avec précieux acides gras oméga 3, 30 capsules


NOUVEAU À VOTRE MIGROS.

NOUVEAU 3.90

Jus de fruits mélangés, Bio 100% mélange de fruits à base de jus et de pulpe, 1 litre ou 6 x 1 litre, p. ex. 1 litre

NOUVEAU

NOUVEAU

NOUVEAU

14.50

1.60

10.80

Lactobene Actilife pastilles à la lactase pour une meilleure digestion du lactose, 30 pastilles

Half-Half Lemon Tencha boisson des Etats-Unis en vogue, se composant de limonade au citron et de thé noir, 50 cl

Capsules de canneberge Actilife Medisana dispositif médical pour une résistance accrue aux infections des voies urinaires, 30 capsules

NOUVEAU NOUVEAU

NOUVEAU

11.50

25.–

Asco Fit by Nature à l’agneau, au lapin ou au poulet, p. ex. au lapin, 3 kg

Ensemble pour bébé (fille), 2 pièces tailles 68–98

En vente dans les plus grands magasins Migros. OFFRES VALABLES DU 11.3 AU 24.3.2014, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3.90

Gel Tab Hygo WC Fresh Grapefruit ou Orange nettoyage hygiénique et parfum intense, p. ex. Grapefruit


N IO T C U D É R E D % 0 2 La Hollandaise dont elles raffolent. Action Duopack

5.60 au lieu de 7.00

p.ex. THOMY Duopack Sauce Hollandaise 2 x 250 ml

SUR TOUTES LES SAUCES THOMY DUOPACK, OFFRE VALABLE DU 11.03 AU 17.03.2014, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

en fait toujours plus THOMY est en vente à votre Migros


EN MAGASIN

|

DE NOTRE ASSORTIMENT | 59

Printemps fleuri Il est grand temps de planter les bulbes de dahlias, de glaïeuls, de freesias, de bégonias et de muguets pour que votre jardin se pare de ses plus beaux atours! Une seule règle d’or: plus le bulbe est gros, plus la fleur sera grande. Muguets, 15 pièces, Fr. 7.–* au lieu de 8.80 * 20% de réduction sur tous les bulbes du 11 au 18 mars.

De fantastiques circuits en train, par le spécialiste Arbon Classics 2014 Flèche Rouge et cars d’époque vous emmènent sur les rives du lac de Constance à la découverte de l’Arbon Classics, grand rassemblement festif de véhicules anciens – avec possibilité d’embarquer sur le bateau à vapeur Hohentwil ou à bord du célèbre avion JU-52. 02.05 – 04.05.2014 3 jours, dès CHF 760.–

Pour les sportives Vous êtes une femme et vous aimez le sport et la nature? Le VTT Ghost Miss 1800 est fait pour vous! Sur les terrains accidentés, la fourche à suspension et le blocage à distance du guidon offrent le confort nécessaire. VTT Ghost Miss 1800, hardtail, Fr. 749.– En vente dans les magasins SportXX.

Soin pratique

Douche envoûtante

Selon le principe «2 en 1», cette brosse Pedic, très pratique, nettoie non seulement vos ongles, mais elle permet également d’éliminer les peaux mortes des pieds grâce à son côté pierre ponce. Brosse à ongles combinée avec pierre ponce Pedic, Fr. 4.90

Quel produit permet mieux d’allier douceur de l’amour et évasion des sens que le nouveau gel douche «First Love»? Grâce à sa formule riche en extraits de fleurs de pêcher et de pamplemousse, il rend votre peau soyeuse et parfumée. Gel douche First Love Esthetic, 200 ml, Fr. 4.90

En vente dans les plus grands magasins.

En vente dans les plus grands magasins.

Irlande Avec sa légendaire hospitalité, ses camaïeux de vert, sa côte sauvage baignée par l’Atlantique et ses moutons par milliers, l’Irlande constitue un superbe écrin pour notre circuit. Venez respirer l’air du grand large et vibrer au rythme des musiques traditionnelles ! 24.08 – 31.08.2014 8 jours, dès CHF 2’790.– Norvège & Suède Côtes découpées de fjords, forêts à l’infini, paysages parsemés d’une multitude de lacs et voies ferrées spectaculaires comme celles du train de Bergen, du Nordland ou de l’Inlandsbanan – la Norvège et la Suède nous offrent un spectacle de toute beauté. 22.07 – 05.08.2014 15 jours, dès CHF 6’550.– Tibet & train de Lhassa Puissance des montagnes, ferveur religieuse et grands espaces… prenez de l’altitude pour ce voyage sur le toit du monde ! Au programme, l’impressionnant train de Lhassa, le plateau tibétain jusqu’au camp de base de l’Everest, Xi’an (armée de terre cuite) et Shanghai. 14.05 – 31.05.2014 03.09 – 20.09.2014 18 jours, dès CHF 7’150.–

Nous vous envoyons volontiers nos programmes détaillés, à consulter également sur le site internet www.zrt.ch

ZRT Zermatt Rail Travel SA Av. de Cour 74, 1007 Lausanne Tél. 021 622 00 60, info@zrt.ch


CUISINE DE SAISON 60 |

|

DIANE FREYMOND

| No 11, 10 MARS 2014 |

Le terroir de chasse de Diane Freymond

La première candidate suisse à «MasterChef» n’est pas restée les papilles au repos après sa participation au show culinaire télévisé. Elle a concocté un bouquin de recettes simples et ludiques et une recette inédite pour «Migros Magazine».

L

a porte s’ouvre sur un sourire et un: «Ça va, pas trop dur ces escaliers? Je ne vous dis pas quand on rentre des courses!» Elle a le teint frais et l’œil bleu qui pétille, Diane Freymond. Cette petite étincelle qui fait que tout devient possible, même de gravir chargé comme un mulet les quatre étages de l’immeuble lausannois, où elle nous accueille dans l’appartement de sa sœur. N’est-ce pas d’ailleurs ce qui s’est produit? Nouvelle aux fourneaux, «Je n’avais que deux ans de cuisine», la Vaudoise de Duillier à l’accent bon chic bon genre est la première Suissesse à avoir participé à l’émission de téléréalité MasterChef. C’était au printemps dernier, lors de la 4e édition du jeu culinaire qui fait

recette sur TF1. La cheffe en herbe est restée cinq semaines en lice, intégrant le fameux «top ten» avant de se voir éliminée pour une histoire de banane ratée. Quelque mois plus tard, voilà la jeune femme de 27 ans gonflée à bloc par son aventure, croquant à pleines dents sa nouvelle notoriété. Livre de recettes (lire encadré), cours de cuisine et prestations de chef à domicile, celle qui travaillait jusqu’à l’été dernier à Zurich dans le marketing numérique a opéré un virage à 180 degrés à vitesse grand V. «A mon retour de MasterChef, je me suis dit: qu’est-ce que je fais, je poursuis mon job ou je vis ma passion pour la cuisine? Puis il y a eu cette proposition de livre et j’ai dit: top départ!» Depuis, Diane partage

MIGROS MAGAZINE |


|

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

CUISINE DE SAISON DIANE FREYMOND | 61

CARTE D’IDENTITÉ

De «MasterChef» à Violier Prénom et nom: Diane Freymond Date de naissance: 4 juillet 1986 Lieu d’origine: Saint-Cierges (VD) Etat civil: célibataire Léman Elle aime: les Alpes et les bords du lac h et de celui de Zuric Elle n’aime pas: les pessimistes cuisine Elle se plaît à dire qu’il est «le livre de quand faux tout Pas . le plus rapide de l’histoire» ral Gene (Ed. e» Dian de ttes on sait que «Les rece son s aprè mois six de s moin es sorti Media) sont e ne signiélimination à «MasterChef». Mais rapid joliment et e fie pas pour autant bâclé. Didactiqu ode aux une tout t avan illustré, le recueil se veut du rges aspe et ots Abric . produits régionaux ental, Simm de f bœu an, Lém du hes Valais, perc uve gruyère… chacun a son chapitre et se retro les re cont rien décliné en trois recettes. «Je n’ai très it sera il mais , llaud Saint-Jacques ou le cabi i fin auss son pois d’un côté à er dommage de pass s avon Nous lle. e-t-e estim alier, chev que l’omble chez aires la chance d’avoir des produits extraordin Un credo nous, alors apprenons à les cuisiner.» préface. la signe qui partagé par Benoît Violier, convaina elle t men com ande Quand on lui dem renconl’ai «Je : mine s’illu e Dian é, cu le chef étoil pour at tré quand je suis allée manger chez Roch pacce a il et isé mes 20 ans. Nous avons sympath ma t avan ne cuisi en té de m’accueillir un jour terminé, participation à «MasterChef». Mon livre Quand cer.» préfa le de pté acce a il et t je le lui ai offer e… Dian avec on vous dit que tout devient possible

son temps entre Zurich, Lausanne et la maison familiale de Duillier,près de Nyon.

Période pickles, virgules et petits points On la retrouve en cuisine, où attendent disposés sur la table les ingrédients du jour. Notre hôte nous annonce un plat tout en couleur: risotto de betteraves rouges et ses pickles de raves et de betteraves jaunes, accompagné d’un magret de canard rosé. C’est que mademoiselle Diane est en pleine période pickles. D’autres manies? Elle se marre: «Les pickles, ça se marie bien avec tout, un poisson, une viande, c’est délicieux. En ce moment, j’en fais tout le temps», avertit-elle en détaillant des disques de

«Cette proposition de livre m’a incitée à me lancer pour de bon.»


CUISINE DE SAISON 62 |

|

DIANE FREYMOND

SECRETS DE CUISINE st…  Pour vous, cuisiner c’e recevoir. r pou et Beaucoup de plaisir  Votre plat favori? ! Allez, les filets Il y a tellement de choses de perche du Léman. s pour rien  Que ne mangeriez-vou au monde? ayé lors d’un Des insectes. Ma sœur a ess pourrais pas. ne je i voyage en Asie, mais mo rs en réserve?  Qu’avez-vous toujou car il permet très Du beurre, du citron vert, t un peu fade, facilement de relever un pla et de la crème. s partager un  Avec qui aimeriez-vou repas? xplique Steve Jobs pour qu’il m’e sa vision du futur.

| No 11, 10 MARS 2014 |

betterave à l’emporte-pièce. Et d’ajouter: «Quand je fais quelque chose, je le fais à fond. A une époque, j’ai beaucoup croché sur le dressage: j’ai eu ma période «virgules» où j’étirais les sauces sur les assiettes,puis ma période «petits points». Un plat se dévore d’abord des yeux. Diane le sait bien, elle qui dînait en cuisine chez Philippe Rochat le jour de ses 20 ans (une surprise de son papa), et a couru les bonnes tables de Londres, où elle a vécu trois ans. «C’est la ville qui a le plus de restaurants étoilés au m2, et la plupart proposent des menus gastro à des prix raisonnables.Là-bas,je mangeais au resto entre 4 et 8 fois par semaine.» C’est également outre-Manche qu’elle découvre les émissions culinaires, dont Cooking the books, show télévisé où deux chefs réalisent en direct une recette de leur livre avant de la faire goûter à un membre du public. Un honneur qui lui revient un jour, alors qu’elle assistait à l’émission. Est-ce cela qui lui a donné

MIGROS MAGAZINE |

l’envie de passer à l’écran? «Il est vrai que la caméra ne m’a jamais dérangée, reconnaît-elle, et on l’oublie très vite. Il y a tellement de stress, d’émotion et de concentration dans un concours comme MasterChef que le fait d’être filmé devient secondaire.»

Un cours de cuisine en guise de premier jour de travail Son passage derrière les fourneaux remonte à son séjour à Paris. Nous sommes en 2006. Diane est venue y effectuer un stage en événementiel et... se retrouve à mitonner un petit plat le premier jour de son nouveau job: «Comme il tombait sur un jour férié, j’en ai profité pour aller suivre un cours à l’Atelier des chefs.» L’expérience plaît à celle qui jusqu’alors ne savait cuire qu’un steak. A tel point qu’elle finit par préférer se lever tous les samedis matin pour apprendre les bases du métier plutôt que de s’offrir une tranche de grasse matinée. Et

Magret de canard avec risotto aux betteraves et pickles Une recette de Diane Freymond

INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES 600 g de magret de canard sel, poivre huile pour la cuisson pourpier et persil pour la finition Pickles: 1 betterave jaune 1 colrave 2 dl de vinaigre de table 3 cs de sucre 0,5 dl d’eau Risotto: 1 oignon blanc 1 l de bouillon de légumes 2 dl de jus de betterave, fraîchement pressé ou en bouteille 1 cs d’huile d’olive 200 g de riz pour risotto 0,5 dl de porto rouge 2 cc de crème fraîche 20 g de beurre 20 g de parmesan râpé sel, poivre

PRÉPARATION 1) La veille, préparer les pickles. Emincer la betterave et le colrave en fines tranches à l’aide d’une mandoline. Y découper des rondelles à l’aide d’un emporte-pièce. Les réserver dans des bols. Porter à ébullition le vinaigre et l’eau avec le sucre. Laisser mijoter env. 15 min à feu doux. Verser le liquide sur

les rondelles de légumes. Laisser mariner les pickles durant la nuit. 2) Pour le risotto, hacher finement l’oignon. Porter séparément à ébullition le bouillon et le jus de betterave. Laisser mijoter le jus de betterave durant env. 5 min à feu doux. Chauffer l’huile, y faire suer l’oignon. Ajouter le riz, faire revenir le tout durant env. 2 min.

Mouiller avec le porto. Ajouter peu à peu le bouillon en poursuivant la cuisson jusqu’à ce que le riz soit légèrement croquant. Ajouter le jus de betterave et terminer la cuisson du risotto. Ajouter la crème fraîche, le beurre et le parmesan. Saler et poivrer. 3) Préchauffer le four à 200 °C. Inciser la peau du magret. Saler et poivrer. Chauffer l’huile. Y saisir la viande à feu vif, côté peau d’abord. La retourner et la saisir de l’autre côté. La déposer dans un plat à gratin et y piquer un thermomètre à viande. Faire cuire au four jusqu’à ce que la température à cœur atteigne 56 °C. Retirer la viande du four et la laisser reposer 10 min avant de la trancher. 4) Dresser le risotto avec les pickles, agrémenté de pourpier et de persil. Trancher le magret de canard et le dresser à côté. Préparation: env. 50 min + repos dans la marinade durant la nuit Valeur nutritive: par personne, env. 34 g de protéines, 40 g de lipides, 52 g de glucides. 3000 kJ / 720 kcal


|

CUISINE DE SAISON

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

puis sa maman y est aussi pour quelque chose dans cette passion de la bonne chère. «C’est une excellente cuisinière, elle m’a donné mon palais.» A son père, elle doit son goût pour les bons vins. Huit ans plus tard, voilà cette gourmande-née passée pro dans l’art de recevoir. Sans pour autant se prendre pour ce qu’elle n’est pas. «Ce ne sont pas quelques semaines d’émissions qui font de nous des chefs. Il me manque encore une certaine rigueur et une certaine technique, et je continue à me former.» Alors, Diane la cheffe en herbe poursuit sa route en cultivant sa cuisine inventive et colorée, collectionne les livres de recettes (elle en possède une centaine), rêve de contrées lointaines, telles que le Japon ou New York, où elle aimerait pouvoir passer du temps et, qui sait, peut-être un jour même ouvrir son propre restaurant.

|

DIANE FREYMOND | 63

Diane Freymond possède une collection imposante de livres de cuisine en tous genres.

Texte: Viviane Menétrey Photos: Mathieu Rod

Publicité

20% DE RÉDUCTION

–.65 au lieu de –.85

Tous les yogourts Bifidus 20% de réduction, p. ex. à la mangue, 150 g

–.65 au lieu de –.85

Tous les yogourts Bifidus 20% de réduction, p. ex. aux céréales, 150 g

20% DE RÉDUCTION SUR TOUTES LES BIFIDUS YOGOURTS, OFFRES VALABLES DU 11.3 AU 17.3.2014, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.25 au lieu de 2.85

Tous les yogourts Bifidus 20% de réduction, p. ex. fraise / mûre, 4 x 125 g


©Chiquita Brands L.L.C 2014

Gagne un voyage

au Costa Rica*

et viens découvrir la réserv e

*Pour 2 personnes, promotio

n nationale

Nogal !

... Et 200 bouteilles SIGG

NOGAL FÊTE SES 10 ANS ! En 2004, Chiquita et Migros décident de collaborer avec l’implication active des com munautés locales de la région 28’600 de Sarapiqui au Costa Rica. La création de corridors biologiques permet de protég er durablement l’exceptionnelle et fragile bio diversité qu’elle abrite. Nos actions en quelques chi Plus de 28’600 arbres ffres : plantés LE PROJET NOGAL EST UNE

INITIATIVE COMMUNE DE CH

afin de créer des corridors biologiques.

Plus d’info sur www.nogalre

IQUITA ET

serve.com

182’000 21’800

Près de 182’000 kg de déchets recyclés.

La participation de plus de 21’800 Costariciens à des programmes d’éducation environnementale.

Pour participer au tirage au sort, il suffit de : 1. Collectionner et coller 8 étiquettes Chiquita. 2. Répondre correctement à la question ci-dessous. 3. Renvoyer ce bulletin de participation directement à Chiquita ( voir l’adresse indiquée ci-dessous ). Question : En quelle année CHIQUITA et MIGROS ont-ils créé la réserve Nogal ? A – 2004

B – 2008

C – 1986

Envoie le coupon réponse à: CHIQUITA Brands International Sàrl - A-one Business Center Bâtiment B4 - Rte de l’Etraz - 1180 Rolle Date limite de participation : le 30 avril 2014 Les participants doivent être majeurs et doivent résider en Suisse Tu trouveras les conditions de participation au concours sur www.chiquita.ch - Promotion nationale : 1x voyage au Costa Rica pour 2 personnes, 200x bouteilles SIGG à gagner - Sans obligation d’achat ©Chiquita Brands L.L.C 2014

Indique ton nom et tes coordonnées ci-dessous : Nom/Prénom : .............................................................................................. Rue/N° : .......................................................................................................... NPA/Localité : .............................................................................................. Téléphone : ......................... Email : ............................................................


|

VOTRE RÉGION

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS VALAIS | 65

Les Fêtes du Forum

VALAIS

Les 17 et 18 mai, Martigny accueillera une grande fête romaine avec de nombreuses animations thématiques: des spectacles dans l’amphithéâtre, des combats entre Romains et Gaulois, un carré de fouilles archéologiques, la reconstitution d’un camp romain, un atelier de mosaïque, des jeux de l’Antiquité, des ateliers de création

artisanale, etc. En attendant, l’Ecole-club de Martigny présente dès le 14 mars une exposition annonçant cette première fête octodurienne de reconstitution historique. www.lesfetesduforum.ch

Les Fêtes du Forum: une immersion dans le passé romain d’Octodure.

Des progrès fulgurants

Deux semaines durant, vingt-quatre apprentis valaisans ont géré un supermarché Migros. Aujourd’hui, ils reviennent sur cette expérience hors du commun.

J

Photos: Didier Bérard / Frugo | 123rf.com

’ai plus appris en deux jours à Migros Sion Nord qu’en deux ans d’apprentissage.» Cette affirmation est probablement exagérée – souhaitons-le! – mais elle résume le succès de l’aventure. Au mois de janvier, vingt-quatre jeunes se sont vu confier les rênes du magasin Migros «Le Ritz» à Sion Nord. Durant une quinzaine de jours, ils ont réceptionné les marchandises, les ont placées en rayon, les ont vendues et se sont acquittés des tâches administratives usuelles. Après une première journée au cours de laquelle le personnel habituel a dispensé tous les conseils nécessaires, seuls deux adultes étaient présents dans le magasin: le gérant et son adjoint. Démis temporairement de leurs fonctions pour les céder à trois jeunes, ils ont eu pour consigne d’observer le travail des apprentis sans intervenir. Même lorsque l’un d’eux, croyant avoir commandé trois mille yogourts, s’est affolé en en recevant trois mille lots de quatre pots. Ces petits couacs font partie de l’apprentissage.

Une belle solidarité au sein du groupe Peu après la fin de cette expérience, tous les apprentis se sont retrouvés pour partager leurs souvenirs. Face au service de formation et à plusieurs membres de la direction de Migros Valais, chacun a présenté son bilan personnel. De témoignage en témoignage, et en dépit de personnalités très variées, des

Les apprentis ont tous été enchantés par l’expérience qu’ils ont eu la chance de vivre à Migros Sion Nord.

observations se faisaient récurrentes. Chacun a par exemple dit avoir gagné en autonomie et en assurance. «Je retiens de ces deux semaines qu’on arrive bien à se débrouiller quand on n’a pas le choix», résume une participante. Les jeunes ne se connaissaient pas tous en commençant l’aventure, et on pouvait se demander si la répartition des rôles et la hiérarchie imposées seraient acceptées de tous. S’il n’est pas toujours évident d’obéir aux ordres d’un supé-

rieur qui n’a pas la légitimité de l’expérience, tout le monde a cependant relevé qu’il régnait dans le magasin une excellente ambiance et que chacun a pu s’appuyer sur ses collègues dans un esprit de solidarité marqué. «J’ai constaté que le travail en équipe et la solidarité sont en grande partie la raison d’un travail bien fait», remarque par exemple une apprentie de deuxième année. De fait, grâce à l’appui de plusieurs collègues, la crise des yogourts a pu être maîtrisée et


VOTRE RÉGION 66 |

|

MIGROS VALAIS

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

Le repère A Sion Champsec, l’Outlet Migros

A Grâce à cette expérience, les apprentis ont grandement gagné en autonomie.

la marchandise redistribuée dans d’autres magasins.

Une meilleure vision des options futures Beaucoup de jeunes ont également changé de regard sur la fonction de responsable. Ils ont pu constater qu’elle impliquait de grandes exigences. «C’est une tâche difficile, explique une jeune femme: tout nous retombe dessus, même quand c’est la faute des autres.» «J’ai pu voir que chaque chose que l’on fait, chaque décision que l’on prend, a des conséquences», appuie l’un de ses collègues. L’expérience a aussi permis à quelques participants de mieux s’orienter dans leurs futures activités professionnelles. Ceux qui travaillent d’ordinaire dans des marchés spécialisés ont pu observer les spécificités d’un rayon alimentaire. «Les marchés spécialisés et les supermarchés, c’est le jour et la nuit, a-t-on entendu. J’ai remarqué que le travail dans l’alimentation, ce n’est pas si nul que ça. Je pensais que c’était réservé aux gens qui avaient de mauvaises notes, mais en fait c’est un très bon métier! « D’autres, habitués à travailler dans un grand supermarché, ont été dépaysés dans ce petit magasin de 650 m2 et en témoignent. «Ici, les tâches sont plus

variées, on doit faire preuve de polyvalence et on entretient des liens plus étroits avec les clients et les collègues.» A présent, chacun a réintégré son poste habituel et tente de mettre en application les aptitudes développées à Sion. «Grâce à cette aventure, je prends maintenant plus d’initiatives dans mon travail quotidien, car j’ai plus confiance en mes compétences», conclut une participante.

Un compte rendu qui profite à l’entreprise S’il est certain que les jeunes ont profité pleinement de leurs deux semaines aux commandes d’un magasin, force est de reconnaître que l’entreprise a tiré elle aussi de précieux enseignements. Car les témoignages permettent de repenser plusieurs éléments relatifs à la formation, à l’encadrement des jeunes et à l’organisation interne. Une réflexion est en cours pour répéter l’aventure en 2015, en tenant compte des remarques formulées afin de l’améliorer encore, par exemple en organisant un tournus entre différents postes et surtout en prolongeant sa durée. Parce que de l’avis unanime, l’expérience aurait mérité d’être poursuivie une à deux semaines supplémentaires. Texte: Mélanie Zuber

Changements d’adresse: les changements d’adresse sont à communiquer à la poste. Le journal suivra automatiquement à la nouvelle adresse. Abonnement à «Migros Magazine»: MIGROS VALAIS, 1920 Martigny, tél. 027 720 44 00. E-mail: registre.cooperateurs@migrosvs.ch INTERNET: www.migrosvalais.ch SERVICE CULTUREL: direction des Ecoles-clubs, rue des Finettes 45, 1920 Martigny, tél. 027 720 44 00.

utrefois situé sur la place des Potences, l’Outlet Migros du cheflieu a déménagé il y a quelques mois plus à l’est, sur la route du Manège, dans les anciens locaux du supermarché Migros de Sion Champsec. Changement supplémentaire: une nouvelle gérante a désormais pris les rênes du magasin. Elle s’appelle MarieAnne Van Belleghem et se distingue par son tempérament chaleureux et dynamique. Marie-Anne Van Belleghem, que trouve-t-on dans votre magasin?

On y trouve de tout! L’assortiment change de jour en jour. Nous proposons certains articles fixes ainsi que des surplus de différents fournisseurs. Le gros de l’assortiment se compose d’articles non alimentaires, mais le rayon dédié à l’alimentation se développe toujours davantage.

Les denrées alimentaires répondent-elles à des normes moins sévères que celles proposées dans un supermarché Migros?

Pas du tout, ce sont de très bons articles qui répondent aux normes Migros. La viande, par exemple, est la même que celle que l’on trouve dans les supermarchés. Le conditionnement est moins attrayant, les pièces plus volumineuses, mais la qualité excellente. Nous vendons également des articles Migros standard à moitié prix; il s’agit de surplus ou de marchandises dont la date de péremption approche. Toutes nos denrées sont de qualité et nous ne transigeons jamais sur la sécurité alimentaire. Que regroupe l’assortiment non alimentaire?

Il comprend quelques produits d’usage courants ainsi que des liquidations à prix réduits. C’est un paradis pour les gens qui aiment chiner, car nous recevons plusieurs fois par semaine de nouvelles marchandises. Quel est l’article le plus insolite que vous vendez?

Il s’agit peut-être des bijoux Carat, en or et en argent. Les fins de collection sont écoulées dans notre magasin deux à trois fois par an, à moitié prix.


|

VOTRE RÉGION

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

|

MIGROS VALAIS | 67

des bonnes affaires est entièrement dédié aux petits prix.

Invitation à participer au vote à l’intention des membres de la coopérative Migros Valais Chers membres, Des élections en vue du renouvellement des organes de votre coopérative se dérouleront d’ici douze semaines environ. Est à élire pour une nouvelle période de mandat de deux ans (2014-2016) l’organe de révision. Tous les membres peuvent soumettre des candidatures. Elles doivent être conformes aux statuts (art. 35) et au règlement électoral (art. 27). Les documents y relatifs peuvent être consultés dans nos magasins et au siège de la coopérative à Martigny sur présentation de la part sociale.

Pour Marie-Anne Van Belleghem, la gestion d’un Outlet Migros se vit au jour le jour. Et quels sont vos best-sellers?

Dans l’alimentation, il s’agit principalement de la viande surgelée Migros à moitié prix, des grands paquets de baies surgelées et des galettes de röstis. En ce qui concerne le non alimentaire, les jouets et les vêtements pour bébés et enfants rencontrent un très grand succès. Comment se lisent les prix des produits?

Nous étiquetons toujours les prix pleins. Selon les articles et les indications, ils bénéficient d’une réduction de 25%, de 50% ou même de 75%. Ainsi un produit portant la mention «1/4» ne sera facturé qu’à un quart de son prix, ce qui représente une ristourne extrêmement intéressante. Le travail dans un Outlet est-il le même que dans un supermarché classique?

Non, c’est un travail très particulier. Tout est à réinventer chaque jour, il nous arrive parfois de devoir déménager tout

un rayon et nous ne pouvons jamais savoir à l’avance quelle marchandise nous proposerons. Ce magasin se vit au jour le jour. Et je dois dire que ça me correspond bien, je m’ennuie vite lorsque tout est trop bien structuré. Quels sont les changements par rapport à l’ancien magasin?

La nouvelle surface est légèrement plus petite mais l’assortiment est le même qu’auparavant. Notre choix ne s’est pas réduit, même si nous proposons moins de pièces d’un même article. Les locaux sont plus confortables que les précédents et rendent les conditions de travail plus agréables. Quelle clientèle visez-vous?

Une clientèle très large. Car après tout, tout le monde a envie de faire de bonnes affaires! Entretien et photos: Mélanie Zuber

Les candidatures doivent être soumises jusqu’au 29 mars 2014 (dernier délai) au bureau électoral de notre coopérative. Bureau électoral: M. François Sarrasin, Martigny-Croix Président M. John Antille, Chalais Vice-président M. Yves Rossini, Chamoson Membre Mme Myriam Urdieux, Bitsch Membre M. Yvan Ançay, Massongex Membre (nouveau) Adresse: M. François Sarrasin, Président du bureau électoral de Migros Valais, chemin de la Dagne 1, 1921 Martigny-Croix Coopérative Migros Valais L’Administration


QUOTIDIENNEMENT FRAIS 20%

Sur tout l’assortiment des tresses au beurre Terra Suisse

2.80 au lieu de 3.50 Tresse au beurre, 500 g

20% 2.50

Pain tessinois, 400 g

2.40

Pain blanc, 500 g

2.- au lieu de 2.50

Pain des Alpes, 380 g

20% 9.- au lieu de 11.50

Forêt-Noire, 450 g, pour 4 personnes

3.70

Pain «Le Mayen» 400 g

Société coopérative Migros Valais

3.20

Pain valaisan Gourmet 400 g

OFFRES VALABLES DU 11.3 AU 17.3.2014, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK


Du 10 au 14 mars 2014

Demi poulet rôti avec pommes frites, légumes ou salade

12.50 la portion Box Kebab de poulet avec pommes frites et sauce à choix

9.-

Sandwich club poulet au curry

4.90 Coopérative Migros Valais


AU QUOTIDIEN 70 |

|

À VOTRE SERVICE

| No 11, 10 MARS 2014 |

Personnaliser une table avec de la mosaïque

Grâce aux petites catelles de verre, n’importe quelle surface peut se transformer en patchwork chatoyant. Katty Garrido, responsable du secteur «Décoration» chez Obi Renens, a choisi de recouvrir une table de jardin.

L

a mosaïque permet de customiser facilement n’importe quelle surface lisse de façon spectaculaire. Katty Garrido vous montre comment vous y prendre en évitant les erreurs du débutant. Il faut d’abord savoir qu’on peut coller spontanément ses catelles en fonction d’un motif aléatoire. Mais alors gare aux décalages! Il est plutôt conseillé de réfléchir à son dessin et de le reproduire sur une feuille aux dimensions de la surface à recouvrir. Cela permettra aussi de mieux déterminer le nombre de catelles nécessaires. Les catelles possèdent toutes une face un peu plus grande que l’autre et striée. C’est celle-ci qu’il faut coller contre la surface, en mettant beaucoup de glu pour que cela tienne bien. Attention: la colle et la pâte à jointoyer peuvent être corrosives. Il est donc conseillé de porter des gants tout au long du travail. Ne pas oublier de laisser un espace de 2-3 millimètres entre chaque catelle! Cela permettra de le combler avec un joint qui assurera la solidité de l’œuvre. Enfin, il est bon de réaliser que, dans la mosaïque, tout est possible. Il existe des catelles de verre spécifiques, mais on peut également profiter du grand choix d’éléments décoratifs proposés au secteur sanitaire (mosaïques rectangulaires, pierres, plaquettes de marbre ou de métal, etc.), ou alors intercaler des galets de verre ou autre, du moment que le tout est ensuite bien fixé grâce au joint. Un conseil, cependant: il vaut mieux ne pas mélanger plus de trois couleurs. Texte: Véronique Kipfer Photos: Loan Nguyen

Fiche technique  Pâte pour jointoyer  Pince spéciale pour couper la mosaïque  Catelles en verre, de différentes tailles  Plaques de mosaïque  Galets en verre, nacrés  Colle pour mosaïque  Gants fins multi-usages  Spatule souple  Chiffon microfibres

Commencer par prendre les dimensions de l’objet à recouvrir (ici: table de jardin ronde), afin de déterminer le nombre de catelles dont vous aurez besoin. Choisissez le motif que vous désirez coller sur la surface. Cela peut être un dessin spontané, un motif repris sur internet ou autre. Imprimez ce motif aux dimensions finales ou alors transposez les dimensions de votre dessin à échelle réelle sur une grande feuille de papier.

MIGROS MAGAZINE |

A noter: lorsque le bord de la surface est suffisamment large, on peut aussi le recouvrir de catelles.

Triez ensuite vos catelles par couleurs – même lorsque c’est un mélange de nuances «tout prêt» – de manière à ne pas perdre de temps lors du choix et du collage. Enfilez les gants.

Enduisez généreusement de colle le côté rayé de chaque catelle et collez celle-ci sur la surface à orner, que ce soit selon votre motif ou tout simplement en suivant votre impulsion créatrice.

Appuyez fortement, de sorte que la colle se répartisse partout. Ce n’est pas grave si elle déborde un peu, elle sera ensuite recouverte par le joint. Effectuez la mise en place de chaque élément de mosaïque de la même manière, en jouant avec les tailles et les structures (les petites catelles sont aussi pourvues de rainures).

Bon à savoir: lorsqu’on a peu de temps ou de patience, il est également possible d’utiliser des plaques de catelles. On colle alors toute la plaque d’un coup, de la même manière que pour les catelles individuelles. Important: il arrive souvent qu’il reste un espace, mais pas assez grand pour les catelles dont on dispose.

On peut alors couper les catelles en verre à la taille désirée avec une pince dédiée. Pour ce faire, on raie la catelle avec la lame incluse dans la pince.

Puis on glisse la catelle dans la pince de manière à ce que la rayure soit perpendiculaire à la ligne de la pince.

Bien serrer ensuite pour couper la catelle. A noter que la coupure est rarement droite, mais tant pis: la mosaïque doit rester un peu artisanale… Attention à bien laisser un espace de 2-3 millimètres entre chaque catelle pour le futur joint. Celui-ci permettra de mieux sceller les catelles à la surface à orner.

Lorsque toutes les catelles sont collées, laisser sécher au moins deux heures. Vérifier que tout est bien sec en essayant de les faire légèrement bouger. Si elles sont bien fixées, préparer le mélange de pâte à jointoyer.


|

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

AU QUOTIDIEN À VOTRE SERVICE | 71

Concours Par tirage au sort, en partenariat avec Obi, «Migros Magazine» offre à ses lectrices et lecteurs trois systèmes basse pression W670 Wagner, pour peindre en toute facilité, d’une valeur de Fr. 199.- chacun.

Appliquer une mosaïque est une façon originale de redonner un coup de jeune à votre mobilier.

masse des colorants ou des pigments purs. Lorsque l’objet à décorer est grand, il est recommandé de protéger le sol avec une bâche en plastique pour éviter les éclaboussures. Les éventuelles taches peuvent être nettoyées à l’eau si l’on s’y prend de suite.

Il faut que ce dernier soit fluide, mais pas trop liquide. Mélanger délicatement la pâte, et laisser reposer cinq minutes. Mélanger à nouveau, puis laisser reposer une à deux heures, afin de faire disparaître les dernières bulles d’air. La pâte devient ainsi plus compacte et moins «sableuse», et donc plus homogène à étaler. A noter: le temps de repos dépend de la marque utilisée. Bon à savoir: la pâte de base est blanche. On peut tout à fait l’assortir à ses catelles ou en changer totalement la nuance en ajoutant dans la

Répartir la pâte entre chaque catelle à l’aide de la spatule souple. Passer plusieurs fois la masse pour combler chaque trou. S’il en reste, on peut, pour une précision optimale, se servir d’un doigt pour les boucher – même si une partie des joints est déjà sèche.

Attention: le reste de pâte doit être déposé en déchetterie! Laisser sécher au moins cinq heures, selon l’épaisseur et la largeur des joints. Vérifier qu’ils soient secs en frottant du bout du doigt (toujours avec les gants!): la pâte doit se défaire en poussière. Si elle est repoussée et reste compacte, il faut encore la laisser sécher. Un joint à l’aspect mat sera de toute façon encore humide.

Lorsque le joint est presque sec, frotter avec un chiffon microfibres et enlever la fine couche de pâte subsistant sur les catelles. Polir avec une éponge légèrement humide. Laisser sécher. On peut protéger le travail avec une couche de vernis synthétique pour l’extérieur. Les joints étant poreux, cela leur évitera les taches de gras ou d’acidité, même en intérieur.

Déroulement du concours Répondez à la question suivante: Avec quoi est-il recommandé de protéger ses mains? Comment participer? Sur internet: tapez www.migrosmagazine.ch/ coupdechance (participation gratuite). Dernier délai: dimanche 16 mars 2014 à minuit.

La mosaïque de A à Z Vous avez encore des questions concernant cet art décoratif? Les spécialistes Obi sont à votre disposition. Lieu: Obi, avenue du Silo 11, Renens. Contact: tél. 058 573 53 00, www.obi-brico.ch

EN PARTENARIAT AVEC

SUR NOTRE SITE

En vidéo: l’application de la pâte à jointoyer. Sur www.migrosmagazine.ch rubrique «A votre service»


AU QUOTIDIEN 72 |

|

VOS QUESTIONS

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

Pas de question sans réponse!

Photos: istockphoto, Getty Images, Flora Press Agency, Illustration: Konrad Beck

Quel que soit le domaine, faites-nous part de vos soucis et posez-nous vos questions: nos experts y répondront dans la mesure du possible.

Bonjour, je suis bien ennuyée, car mon fils, qui a 6 ans, a commencé à dénoncer tout et tout le monde, même son petit frère pour tout et n’importe quoi. Comment conseillez-vous de réagir dans ces cas-là, lorsque ce n’est pas grave (par exemple quand son frère traîne avant de mettre son pyjama, etc.)? Doit-on lui répéter sans cesse que ce n’est pas bien de dénoncer? Ou dire qu’on ne veut rien savoir? Faire semblant de ne pas l’entendre? Ou le gronder? Ou y a-t-il encore un autre comportement, plus efficace, à adopter? Un grand merci pour vos indications. Daniela Martinez, Bussigny

Muriel Heulin, psychologue-psychothérapeute FSP, fondatrice et responsable du Centre périnatal «Bien naître, bien grandir» Bonjour, et merci pour votre question. Le fait de rapporter chez les enfants est très fréquent vers cet âge-là. Mais je pense que la première des questions à se poser est de savoir pourquoi votre fils a besoin de dénoncer l’autre. Est-ce qu’il a l’impression que cela lui confère une place d’allié avec l’adulte? Est-ce que c’est un moyen pour lui d’attirer l’attention? Est-ce qu’il cherche aussi à tester vos réactions? Alors, si vous demandez à votre enfant pourquoi il vient dénoncer ce qu’a fait l’autre, vous découvrirez peut-être ses motivations cachées derrière ce comportement. Il est important pour vous de faire attention aux suites que vous allez donner à ses dénonciations. En effet, s’il vous sent attentive à ça, il aura obtenu votre attention et c’est sûrement aussi ce qu’il cherche. Or, il est primordial de faire comprendre à votre enfant que ce n’est pas en nuisant aux autres qu’il obtiendra votre attention. Mais également qu’il doit apprendre à échanger directement avec ses camarades et à ne pas rapporter afin de développer son autonomie et de devenir un grand. Néanmoins, il est bien de savoir que parfois l’enfant va développer cette attitude afin de vérifier qu’il a bien compris une nouvelle règle qu’on lui a inculquée dernièrement pour lui permettre de mieux l’intégrer. La réaction que vous allez adopter viendra confirmer qu’il avait raison de penser que ce n’était pas bien de faire cela. Mais il faut lui expliquer que ce n’est pas à lui de vous apprendre ce qu’a fait le petit frère ou le copain. Que c’est à vous, l’adulte, de gérer cela et de mettre une limite. Vous pouvez plutôt valoriser le fait qu’il vous parle de lui, de ce qu’il a fait et non des autres. Cela lui donnera l’impression d’être important et d’avoir votre attention par rapport à ce que lui fait. J’espère que ces quelques pistes vous auront aidée un peu.

Je viens de voir que j’ai une petite fissure au plafond. Avec quel matériau puis-je la combler, et comment éviter que cela fasse une marque inesthétique? Jean-Michel Perrin, Bulle Katty Garrido, responsable du secteur «Décoration d’intérieur», Obi, Renens Achetez un mastic pour murs, que vous appliquerez à l’endroit fissuré. Laissez sécher (2 jours), puis poncez la surface avec un papier de verre à grains fins, pour lisser la différence d’épaisseur entre le mur et l’application de mastic. Le mastic, de couleur gris clair lorsqu’il est humide, va éclaircir un peu en séchant. Mais il ne sera jamais aussi clair que le mur, c’est pourquoi il faudra ensuite repeindre la surface avec de la dispersion ou une peinture prévue pour le plafond.

Avez-vous une astuce pour nettoyer un rouleau sans utiliser des litres de white spirit? Merci! Sven Berthoud, Bernex Katty Garrido, responsable du secteur «Décoration d’intérieur», Obi, Renens Il n’existe pas d’autre solution, désolée! On remarque souvent que les gens utilisent du white spirit pour tremper leur pinceau et le garder souple durant leurs travaux de peinture, puis jettent le matériel une fois que le travail est terminé. Attention, il ne faut pas jeter le white spirit dans l’évier ou les WC, mais ramener les restes salis à la déchetterie.


|

AU QUOTIDIEN

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

|

VOS QUESTIONS | 73

SAVIEZ-VOUS QUE…?

Ça roule! On m’a offert un Cymbidium il y a dix-huit mois. Il était magnifique lorsque je l’ai reçu, comme c’est toujours le cas, mais il n’a plus eu de fleurs ensuite, même s’il fait régulièrement de nouvelles feuilles. Et depuis deux-trois mois, le bout de ses feuilles commence à sécher. Comment m’en occuper: quand dois-je l’arroser? Dois-je le garder à

l’ombre ou à la lumière (pour l’instant je le garde au salon, plutôt à l’ombre)? Et comment lancer la floraison? Et une autre question: les feuilles prennent bientôt tout l’espace du pot, dois-je le rempoter? Cyril Hoden, Pully Philippe Morel, chef de secteur du Garden Brico-Loisirs de Chêne-Bourg Le Cymbidium est une orchidée assez facile, à condition de respecter

Une couche blanche apparaît à l’extérieur du pot en terre cuite des plantes d’appartement. Le pot est posé dans une assiette avec de l’eau. Que faire pour éviter cette moisissure? Carine Christen, Grossaffoltern Didier Weyland, enseignant CFPne, et Yves Meylan, chef de culture floriculture à l’Ecole d’horticulture de Lullier, Jussy Pour la couche blanche sur les pots en terre, il ne s’agit pas d’une

Les capsules de café Migros sont-elles recyclables? Si oui, où dois-je les mettre? Catherine Barby, Saillon Nadine Birrer Djan, conseillère à la clientèle M-Infoline Les matériaux d’emballage ont été soigneusement choisis: le carton est recyclable. Les capsules sont constituées à plus de 90% de

certaines règles. L’arrosage doit être abondant avec de l’eau non calcaire, et il faut laisser bien égoutter. Exposez-la devant une fenêtre à une température de 15 à 20 °C. Une fois les fleurs fanées, couper les tiges à la base puis placer votre Cymbidium dans une pièce plus fraîche, voire à l’extérieur durant la belle saison mais sans soleil direct. Faites des apports d’engrais tous les deux arrosages. Rempotez-la tous les deux ou trois ans après la floraison.

moisissure mais de nitrate de potassium (salpêtre) qui est le résultat de la cristallisation des sels nutritifs donnés comme engrais aux plantes (entre autres la potasse) qui traversent la paroi poreuse du pot en terre cuite. A cela s’ajoute également le calcaire contenu dans l’eau d’arrosage. Pour s’en débarrasser, il suffit de brosser le pot, qui va en partie rester gris-blanc, puis éviter de laisser de l’eau stagnante dans la soucoupe, ce qui, d’ailleurs, n’est jamais bon pour la grande majorité des plantes.

polypropylène et peuvent être éliminées avec les déchets ménagers, tout comme l’emballage plastique qui les entoure. A noter que le Café Royal est proposé depuis peu sous un nouvel emballage. Cette conversion nous permet d’économiser jusqu’à 60% du carton. Les capsules ont été adaptées et l’emballage plastique n’est désormais plus nécessaire.

ÉCRIVEZ-NOUS! Soumettez-nous vos questions de jardinage, nettoyage, travaux d’entretien ou problèmes de droit. A disposition sur notre site www.migrosmagazine.ch Dès cette semaine, un formulaire est disponible sous la rubrique «A votre service» / «vos questions». Il vous suffit de le remplir et de cliquer sur «envoyer»… et nos experts se pencheront volontiers sur le problème.

T

ous les chemins mènent à Rome. Parce que, dans l’Empire laLes voies modernes tin, un réseau de sont nées au XVIIIe. voies relie la capitale aux villes voisines. Pavées à l’huile de coude des esclaves et des légionnaires, ces routes. Au IIe siècle, il y en a 372. Les Romains n’ont pourtant inventé ni la roue ni la route, intimement liées et vieilles d’au moins six millénaires comme la route de la Soie en Chine, la Voie royale, en Perse, entre l’Iran et la Turquie, ou la voie de l’Encens qui relie l’Egypte, l’Arabie et l’Inde. Au fil des siècles, les routes disparaissent sous la végétation, s’enfoncent, se déforment, jusqu’à ce que trois ingénieurs se penchent dessus au XVIIIe siècle et se disputent l’invention des voies modernes: les Français Perronet, Trésaguet et l’Ecossais MacAdam qui développe la technique qui prend son nom. Faussement d’ailleurs. Elle n’a rien à voir avec la route goudronnée. C’est juste un procédé d’empierrement de chaussée en couches successives, bombées et surélevées. Et passées au rouleau compresseur. Quant au bitume, à l’asphalte et au goudron, ce sont des liants: les ciments qui, mélangés aux cailloux, donnent les revêtements. Les deux premiers se trouvent dans la nature respectivement sous forme de gisements et de roches hydrocarbures, donc apparentées au pétrole. Ils sont connus depuis la nuit des temps: utilisés pour étancher les jardins suspendus de Babylone, l’Arche de Noé et plus sérieusement digues, canaux et canoës, ainsi que pour embaumer les morts ou soigner les caries des Egyptiens. Le troisième, lui, est fabriqué en transformant la houille – roche charbonneuse. Il a été utilisé pour imperméabiliser les routes, jusqu’à ce qu’on découvre qu’il était cancérigène. Les études continuent à porter sur le bitume. Mais on peut encore rouler et construire tranquille: pas de lien avéré pour l’instant entre applications routières et cancer. Texte: Isabelle Kottelat


AU QUOTIDIEN 74 |

|

PSYCHOLOGIE

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

Bienvenue dans la maternité consciente

Ecouter son corps et son esprit, apprendre à respirer, méditer. Pour se préparer à la naissance de son enfant, deux psychologues proposent une approche basée sur la pleine conscience. Zen attitude garantie.

C

«Je me suis dit: quel bonheur de méditer enceinte!»

onnectez-vous à votre respiration et observez ce qui bouge. Est-ce votre ventre, vos côtes, votre bébé?» Il est bientôt 20 h et, au 5e étage de cet immeuble du centre de Lausanne, l’heure est à l’introspection. Quatre femmes au ventre arrondi sont agenouillées sur des bancs de méditation, les yeux fermés. Silence, respiration, silence. Assise en tailleur en face d’elles, Myriam Gamba reprend: «Utilisez ce moment pour vous, pour être en connexion avec vous-même et votre bébé, prenez conscience de votre posture, de l’air qui rentre dans vos narines et qui gonfle votre corps.» Le temps s’égrène doucement jusqu’au tintement final. Dernière inspiration et les yeux s’ouvrent. Une banale séance de méditation? Pas tout à fait. Celle-ci fait suite à la première partie d’un cours de préparation à la naissance d’un genre nouveau: la pleine conscience. Ici, pas de dessin de bassin, de cours d’anatomie ou de conseil sur l’allaitement. On parle conscience de soi, instant présent, gestion du stress et de la douleur sur fond d’exercices pratiques, de yoga et de méditation. A l’origine, Isabelle Corboz et Myriam Gamba, deux psychologues et jeunes mamans qui sont arrivées au même constat: la maternité et tout ce qui l’entoure est encore trop souvent résumée à un heureux événement, sans aborder les doutes et les difficultés auxquels tout parent est confronté: «Après la naissance de mon premier enfant, j’ai réalisé que j’étais très mal préparée à devenir mère, se souvient Isabelle Corboz. Comme beaucoup de femmes, j’étais très active et j’ai eu de la peine à intégrer que j’étais enceinte, à gérer les émotions des premières semaines avec un nourrisson. En somme, j’ai réalisé qu’il m’avait manqué quelque chose.»

Psychologues et jeunes mamans, Isabelle Corboz et Myriam Gamba (à dr.), initiatrices d’un cours destiné aux futures parturientes.

L’histoire sera tout autre pour sa deuxième grossesse. La psychologue découvre la méditation en pleine conscience dans le cadre d’un séminaire lié à sa formation et le déclic est immédiat: «Les séances n’étaient pas centrées sur la grossesse mais je me suis dit: quel bonheur de méditer enceinte!» Quelques discussions plus tard avec sa consœur Myriam Gamba, adepte du taichi et du yoga depuis de nombreuses années, et le concept de leur cours était né.

Accepter et explorer la douleur plutôt que chercher à l’évacuer Basées sur la méthode mise au point par le médecin américain Jon Kabat-Zinn et adaptée aux femmes enceintes par la sage-femme Nancy Bardacke (lire encadré), les huit séances hebdomadaires de deux heures abordent aussi bien la période de la grossesse que l’accouchement et le post-partum. «Dans le cas de l’accouchement et des craintes liées à la douleur, nous apprenons à explorer cette dernière plutôt que chercher à l’évacuer, explique Myriam Gamba. En adoptant une attitude différente, on finit par lâ-

cher prise et déstresser, et l’on se sent du coup plus compétent pour gérer l’épreuve.» Concrètement, cela donne par exemple un glaçon tenu une minute dans un poing serré, histoire d’expérimenter à une échelle moindre les futures douleurs liées aux contractions et d’apprendre à se concentrer sur sa respiration ainsi que sur son corps. Des exercices quotidiens basés sur la méditation en pleine conscience sont aussi à pratiquer chez soi, parfois avec le futur papa. Car si les hommes ne sont pas invités à assister aux séances, ils sont tout de même intégrés dans la démarche. «Nous avons hésité à leur ouvrir notre cours, raconte Isabelle Corboz, mais finalement nous avons préféré garder ce moment pour les femmes, car les participantes vivent quelque chose de très intime.» Quant aux motivations, elles diffèrent pour chacune des participantes: «Avant de tomber enceinte, l’idée d’accoucher me faisait horreur et j’étais très angoissée, raconte Angela, enceinte de son premier enfant. Aujourd’hui je suis plus calme.» C’est pour «ne pas passer à côté de sa grossesse» que Noémie a de son côté décidé de s’initier à la pleine conscience. Et c’est pour vivre «encore plus profondément et intensément» cet état qu’elle a «adoré» que Cristina, enceinte de son deuxième enfant, s’est inscrite. Autant d’attentes qui se rejoignent dans la recherche du bien-être. Au final, résume Myriam Gamba, la pleine conscience, c’est porter son attention de manière délibérée sur l’instant présent et sans jugement. Texte: Viviane Menétrey

www. vivre-en-pleine-conscience.ch


|

AU QUOTIDIEN

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

|

PSYCHOLOGIE | 75

La pleine conscience aide à aborder l’accouchement différemment et à mieux gérer cette épreuve.

Photos Getty Images/GlobalStock, DR

Une méthode inspirée du bouddhisme Créée en 1979 aux Etats-Unis par le professeur Jon Kabat-Zinn dans sa clinique de réduction du stress, la méthode de pleine conscience s’inspire de la méditation bouddhiste. «Je voulais partager avec mes patients les bienfaits que j’avais expérimentés en faisant ce type de méditation, raconte-t-il. Leurs effets

profonds, en relation avec la santé physique et avec celle du cœur, du mental et de l’esprit, m’apparaissaient clairement.» Pas banal de la part de celui qui est avant tout docteur en biologie moléculaire. Ses travaux résultent ainsi du mélange détonant de la science et de la spiritualité et font désormais école dans

le monde entier. C’est à son contact que la sage-femme Nancy Bardacke a découvert sa méthode de réduction du stress basée sur la pleine conscience et l’a adaptée aux femmes enceintes. Aujourd’hui, la pleine conscience est de plus en plus présente dans les milieux de la santé et intégrée à certains programmes médicaux.


NOUVEAU NOUVEAU

NOUVEAU

11.–

4.60

Tout l’assortiment I am face p. ex. gel hydratant Aqua Care, 50 ml, valable jusqu’au 24.3

NOUVEAU 6.10

Tout l’assortiment I am face p. ex. crème de jour pour peaux sèches, 50 ml

NOUVEAU 11.50

Tout l’assortiment I am face p. ex. soin de jour Vital, 50 ml

20x POINTS

Tout l’assortiment I am face p. ex. lingettes face pour peaux sèches, 25 pièces

NOUVEAU

NOUVEAU

11.–

3.90

Tout l’assortiment I am face p. ex. Colour & Control Care, 50 ml

NOUVEAU 10.40

Tout l’assortiment I am face p. ex. crème de jour Q10+, 50 ml

OFFRES VALABLES DU 11.3 AU 17.3.2014, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Tout l’assortiment I am face p. ex. lait démaquillant, 200 ml

NOUVEAU 7.30

Tout l’assortiment I am face p. ex. crème de nuit pour peaux normales, 50 ml


|

AU QUOTIDIEN

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

|

SANTÉ | 77

Cinq jours tu mangeras, deux jours tu jeûneras

Arrivé tout droit de Grande-Bretagne où il cartonne, le régime 5:2 ou «fast diet» marie périodes de restrictions et de plaisirs. Il est présenté par ses adeptes comme la nouvelle panacée. Vraiment? Le point avec une diététicienne.

C

inq jours tu mangeras, deux jours tu jeûneras. Ce pourrait être le premier commandement d’une nouvelle religion tant ses adeptes présentent ce régime comme le miracle que tout le monde attendait. Son nom: le «fast diet» ou «régime 5:2». Apparue en Grande-Bretagne, cette diète basée sur le jeûne intermittent cartonne outre-Manche et déferle aujourd’hui dans les pays francophones. Il faut dire que le programme est alléchant: «Je mange, je jeûne, je maigris, la santé en plus!» indique le dos de la couverture du Régime fast (Ed. Quotidien Malin), le best-seller du médecin Michael Mosley, coécrit avec la journaliste Mimi Spencer et désormais traduit en français.

Manger à sa faim tout en perdant du poids grâce à deux petits jours de jeûne par semaine: qui n’en a pas rêvé? Le point sur cette nouvelle diète.

Comment ça marche On alterne cinq jours où l’on mange normalement avec deux jours où l’on réduit drastiquement son apport calorique: 500 calories quotidiennes pour les femmes et 600 pour les hommes. Ces jours dits de «jeûne» ne doivent pas être consécutifs et il est recommandé d’absorber les calories en deux repas, au petit-déjeuner et lors du repas de soir. Il est toutefois possible de «grignoter» un légume ou un fruit dans la journée pour autant que l’on ne dépasse pas son quota de calories.

Que doit-on manger?

Lors des périodes de jeûne, des aliments riches en protéines et à faible index glycémique, c’est-à-dire pauvres en glucides, tels que le lait de vache écrémé, les flocons d’avoine, les œufs ainsi que les légumes verts. La recette selon ses adeptes pour pouvoir tenir et ne pas souffrir de la faim lors de ces périodes de restriction alimentaire. Le reste du temps, ce que l’on veut.

N’importe qui peut-il jeûner? Non. Les enfants, femmes enceintes et personnes atteintes de maladies, diabète ou troubles alimentaires ne doivent pas se lancer dans ce type de diète.


33% DE RÉDUCTION 33%

8.00 au lieu de 12.00

Eichhof sans alcool 8 x 50 cl

33%

6.00 au lieu de 9.00 Eichhof sans alcool 6 x 50 cl

33%

6.90 au lieu de 10.30

Eichhof sans alcool 10 x 33 cl

33%

6.90 au lieu de 10.30

Panaché sans alcool 10 x 33 cl

33%

4.80 au lieu de 7.50

Erdinger sans alcool 6 x 33 cl

En vente dans les plus grand magasins Migros.

SUR TOUTES LES BIÈRES SANS ALCOOL, OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 11.03 AU 17.03.2014, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Eichhof et Erdinger sans alcool sont en vente à votre Migros et sur LeShop.ch


|

AU QUOTIDIEN

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

Quel effet sur l’organisme? Selon Michael Mosley, le jeûne intermittent permet de «berner» l’organisme en lui faisant croire qu’il est dans une situation de famine potentielle et qu’il doit ainsi passer du mode «plein régime» à celui «d’entretien des fonctions». Conséquence: une perte de poids et une diminution du risque de souffrir un jour de diabète, de certains cancers et de maladies cardiovasculaires, assure l’auteur. Surtout, notre attitude face à la nourriture va changer, poursuit-il: «Le jeûne intermittent vous encourage à revoir votre alimentation. Car, avec le temps, vous découvrirez peut-être que vous souffriez d’une «distorsion des portions» et forciez «un peu la note». Résultat, vous réduirez naturellement vos portions et «ne viendrez plus à bout d’un grand paquet de chips!»

A quelle vitesse perd-on du poids? Bien qu’il soit aussi baptisé «le régime fast», le régime 5:2 n’induit pas de perte de poids spectaculaire en un temps record. C’est plutôt le contraire. On table sur environ un demi-kilo par semaine et environ 4,5 kilos en dix semaines, soit un peu moins de 2 kilos par mois. Texte: Viviane Menétrey Illustrations: Corina Vögele

|

SANTÉ | 79

«Se retrouver en sous-alimentation ne fera que de créer de la frustration» Que pensez-vous de ce type de régime basé sur le jeûne intermittent? Est-ce un régime de plus ou un régime miracle?

Véronique Di Vetta, diététicienne à la consultation d’obésité et des troubles du comportement alimentaire du CHUV.

Pour moi, il s’agit d’un régime de plus. Même s’il a permis dans certaines études de montrer à court terme que l’impact sur le poids était identique à celui qui pouvait être obtenu avec des régimes en continu, ces études n’ont été réalisées que sur une courte durée. Comme l’ensemble des régimes, il permet en effet d’obtenir une perte pondérale mais la reprise est généralement la constante. Ce régime s’apparente donc à n’importe quel type de diète, avec les dangers qu’on leur connaît, comme celui de reprendre tout le poids perdu une fois que l’on a arrêté. De plus, il joue sur les extrêmes, sur le tout ou rien, sans juste milieu. Pourtant, à en croire les auteurs, jeûner amène un autre état d’esprit face à son alimentation.

Oui, ce type de pratique peut être une bonne démarche si elle intervient dans une réflexion plus globale sur son corps et son alimentation. Mais ce qui me gêne dans ce régime, c’est qu’il n’offre pas de réelle réflexion, que ce soit en

quantité ou en qualité, lors des cinq autres jours sans jeûne. C’est pourtant là que le risque de consommation excessive est le plus important. Jeûner permet tout de même de perdre du poids, non?

Sur le court terme peut-être, mais certainement pas sur le long terme. On ne peut pas jeûner toute sa vie, et sans une vraie réflexion et un réel changement dans sa manière de s’alimenter, cela ne servira à rien. Se retrouver en sous-alimentation ne fera que créer de la frustration et cette dernière va inciter à des comportements extrêmes, surtout dans le contexte d’opulence qui est le nôtre.

Si ce n’est pas grâce aux régimes, comment réussir à perdre du poids durablement?

Ce n’est jamais la méthode mais la relation thérapeutique avec un professionnel de la santé ainsi que sa motivation personnelle sur le long terme qui fera que l’on perdra du poids: un changement doux et durable des habitudes de vie, un respect des sensations de faim et de satiété et une relation apaisée avec son alimentation.


20% DE RÉDUCTION

®

9.80 au lieu de 12.30

p. ex Sheba Elégance 12 x 100g

SUR TOUS LES PRODUITS SHEBA ILLUSTRÉS. OFFRES VALABLES DU 11.03.2014 AU 17.03.2014, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Sheba est en vente à votre Migros

30% DE RÉDUCTION 30%

9.80 au lieu de 14.00

Halogen Classic A ECO en lot de 4 Superstar 46W E27

30%

En vente dans les plus grands magasins Migros ainsi que dans les marchés spécialisés Do it + Garden et Micasa.

SUR TOUS LES PRODUITS OSRAM ILLUSTRÉS, OFFRES VALABLES DU 11.03 AU 24.03.2014, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

9.80 au lieu de 14.00

Halogen Classic B ECO en lot de 4 Superstar 30W E14

OSRAM est en vente à votre Migros


|

AU QUOTIDIEN

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

|

ÉDUCATION | 81

Qui aime bien, sanctionne bien

Souplesse et rigueur valent mieux que colère et laisser-faire. Pour aider les enfants à bien grandir, Philippe Beck, formateur d’adultes, propose une autre voie: la sanction intelligente. Décodage.

B

allottés entre différents préceptes, les parents d’aujourd’hui ne savent plus où donner de la baguette. Si le châtiment corporel est banni, le laisser-faire soixante-huitard n’a plus la cote non plus. Entre deux, la marge de manœuvre est suffisamment grande pour que l’on y perde ses nerfs. Alors, comment faire face intelligemment à l’insolence, aux refus et aux crises diverses et multiples qui jalonnent le parcours de l’enfance?

Sans violence et sans punir, répond Philippe Beck, formateur d’adultes dans toute la Suisse romande et auteur d’Eduquer sans punition (Ed. Jouvence, 2013). «La violence, qu’elle soit verbale ou physique, n’est jamais une fatalité mais toujours un risque.» D’accord. Mais faut-il pour autant laisser les enfants naviguer à vue, les doigts dans le nez et le compteur illimité devant l’écran des jeux vidéo? Pas du tout. Pour le médiateur, il s’agit au contraire de

Le but d’une sanction? Rappeler les règles.

Photos: Getty Images

Mon enfant fait une crise au magasin A ne pas faire: criser aussi, le bâillonner, s’enfuir en courant. A faire: ce genre de situation résulte souvent d’une incompréhension. L’enfant se rend-il compte que l’adulte n’achète pas tout ce qui lui fait plaisir? On peut dès lors le préparer au déroulé des courses, lui montrer la liste des achats, envisager à l’avance si l’on passera ou non au rayon des jouets. Et si l’enfant (surtout les plus petits) empoigne une poupée au passage, cela ne signifie pas forcément qu’il veuille l’acquérir, mais la montrer. Au lieu de hurler «non», on peut simplement partager son émerveillement devant ce beau

jouet et lui dire qu’on pourra revenir le voir la prochaine fois s’il en a envie. Si la crise survient quand même et que votre fille se roule au sol en tapant des poings, on peut lui rappeler la règle: au magasin, même les grands ne prennent pas tout ce qui leur plaît. Dans cette situation, il n’y a pas vraiment de victime, à part vos oreilles, donc pas de réparation à exiger. Mais pourquoi ne pas lui expliquer un peu plus tard ce que vous avez ressenti. La gêne, la honte, l’énervement, etc., sans tomber dans le chantage affectif («tu as fait mal à maman»).

Mes enfants ne veulent pas quitter l’écran A ne pas faire: s’énerver, tirer la prise, menacer de jeter l’ordinateur par la fenêtre. A faire: lui rappeler le but de la règle, que la limite du temps de jeu sert à protéger sa santé et sa vue, mais aussi à garder du temps pour d’autres activités collectives. En cas de récidive, une sanction possible consiste à ne plus laisser l’ordinateur/tablette en libre accès. «L’enfant doit comprendre que c’est le respect de la règle qui lui donne le droit d’aller sur l’ordi.» Et si rien n’y fait, mieux vaut essayer de faire passer le message autrement: par une histoire, un conte, un film qui le feront réfléchir sur lui et l’aideront à mûrir. En lui disant par exemple que 80% des enfants taïwanais portent des lunettes, parce qu’ils passent leurs journées scotchés à l’écran…


AU QUOTIDIEN 82 |

«Il ne faut pas rabaisser les enfants, mais les élever.» Philippe Beck

|

ÉDUCATION

prendre du recul pour mieux éduquer. Et surtout de remplacer la punition par la sanction. Charabia de spécialiste? «La punition fait souffrir, elle est animée par une volonté de faire mal et d’humilier. Alors que la sanction n’a pour but, comme son nom l’indique, que de resanctifier la règle, de rappeler les repères. Il ne faut pas rabaisser les enfants, mais les élever.»

La sanction éducative permet d’éviter une partie des récidives Pour éviter de monter les tours et d’entrer dans un perpétuel rapport de force. Pour ne pas tomber dans les réactions émotionnelles, qui font resurgir les vieux automatismes et les mauvais réflexes, mieux vaut parfois prendre le temps de trouver la bonne réponse. Celle qui aidera l’enfant à grandir plutôt qu’à l’enfoncer. «Ça ne veut pas dire être moins sévère, mais être sévère juste, rappelle Philippe Beck. Et puis, la pratique de la sanction éducative évite une bonne partie des récidives. C’est investir du temps au début pour en gagner ensuite.» Plus facile à dire qu’à faire? La sanction éducative en cinq exemples pratiques. Patricia Brambilla

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

Mon fils mange comme un cochon A ne pas faire: se mettre à hurler, lui dire qu’il sera privé de repas. A faire: se demander ce que l’enfant cherche à nous dire par son comportement. S’agit-il d’une vraie maladresse, d’indifférence ou d’une forme de contestation de la vie familiale? Il convient dès lors d’ouvrir la discussion avec lui, de lui demander comment il se sent à table, qu’est-ce qui l’empêche de manger proprement. Eviter les questions «pourquoi» avec les plus petits (avant 8 ans), ils ne savent pas y répondre. Il est intéressant de se demander ensuite si la transgression de la règle fait des victimes. Dans ce cas, la victime est la personne qui doit nettoyer après le repas du fauve, laquelle est en droit de demander une compensation. On peut alors

exiger de l’enfant qu’il nettoie luimême ou qu’il rende un service équivalent (aider à mettre la table, à préparer un repas, etc.). Autre compensation possible: prélever une part de l’argent de poche, qui servira à payer symboliquement la «femme de ménage». «Si la forme peut toujours se négocier, il s’impose d’obtenir une réparation», insiste Philippe Beck. Il suffit parfois de rappeler le but de la règle. En l’occurrence: l’hygiène à table, garante d’une certaine convivialité. On pourra alors sanctionner l’enfant, en l’excluant momentanément des repas en commun ou en faisant la grève du zèle: ne servir que des repas insipides pendant quelques jours… histoire de revaloriser les moments agréables autour de la table.

Infos sur les cours: www.formaction3.ch

Les jeux se terminent en pugilat Mon ado vit dans un capharnaüm A ne pas faire: râler et ranger sa chambre à sa place A faire: même si l’ado cherche sans doute à marquer son territoire et à afficher son autonomie, il est parfois bon d’ouvrir la discussion sur le sens que l’ordre et l’hygiène ont pour lui. Lui rappeler aussi que s’il a la jouissance de sa chambre, il habite encore chez ses parents

qui en sont les responsables légaux (mais oui, le propriétaire peut venir faire une inspection des lieux…). Quant aux sanctions, elles sont les mêmes que lors des repas (lire ci-contre). Soit il nettoie lui-même, en choisissant par exemple le moment et le jour de rangement, soit il donne une rétribution à la personne qui range sa chambre.

A ne pas faire: s’entêter dans des parties interminables de jeux compétitifs et traiter le hurleur de mauvais perdant. A faire: Philippe Beck propose carrément de transformer les jeux, quitte à changer les règles. «L’important n’est pas la règle en soi, mais ce à quoi elle sert. Un jeu reste un jeu, dont le but est le plaisir de chacun.» Il va même plus loin en proposant de changer le jeu compétitif en jeu coopératif. Un «Hâte-toi lentement» peut être agrémenté de gags et d’astuces, où l’on ne se mange pas

mais où l’on chemine ensemble. Même le Monopoly peut être abordé autrement en échafaudant des stratégies collectives. Du coup, on déplace les questionnements et il n’y a pas forcément un gagnant et un perdant. Face à un enfant qui perd et crise, mieux vaut faire preuve de compréhension et choisir une autre activité le temps qu’il accepte la défaite. «Après une frustration ou une mauvaise journée d’école, l’enfant a parfois juste besoin d’une victoire, alors que d’autres jours il sera plus enclin à perdre.»


Rail bon D’UnE ValEUR DE CHF

Nuits de rêve dans les hôtels thématiques d’Europa-Park. Réservez maintenant votre séjour dans votre agence de voyage CFF ou en ligne sur cff.ch/europa-park-hotel et passez un séjour inoubliable.

HôTEl THÉMaTiQUE 4 ÉToilES SUPÉRiEUR «bEll RoCK» DÈS CHF

196.–*

20.–

Valable lors de l’achat de l’offre Europa-Park suivante: «Offre Europa-Park de plusieurs jours» dans les hôtels d’Europa-Park (Bell Rock, Colosseo, Castillo Alcazar, El Andaluz, Santa Isabel). Exemple de prix: Hôtel Bell Rock, chambre à 4 lits incluant buffet petit déjeuner, entrée au parc pour 2 jours et documentation de voyage: CHF 176.00 au lieu de CHF 196.00 par personne. Le Rail Bon est à échanger dans la plupart des agences de voyages CFF. Le Rail Bon n’est pas cumulable (1 seul bon par personne). Pas de paiement comptant, d’échange ou de revente possible.

Pay Serie 0214 0000 0176 Valable jusqu’au 30 juin 2014

* Prix par adulte pour 1 nuit en chambre à 4 lits incluant petit déjeuner-buffet, entrée au parc pour 2 jours et documentation de voyage. Prix par enfant: CHF 145.–. Offre valable du 5.4. au 2.11.2014.


e! s s i u s a L e d rée a p m e t s e ’ s s. r e t c e L jà été distribué é L d t o n o c e s e ri n*. d rp u s paquets s 0.– de réductio le L’envie 2 s r. u F to s , n s ro in s ff a o g s ombreux ma el, nous vou itu dans de n e magasin hab tr o v s n a d s lu ou v e z p si vous n’en tr

Jusqu’au 11.3.2014, vous recevrez un autocollant pour chaque tranche d’achat de Fr. 20.– à la caisse de tous les supermarchés Migros (10 autocollants par achat au maximum, jusqu’à épuisement du stock). Jusqu’au 24.3.2014, dans tous les magasins Migros, le carnet complet peut être échangé contre un paquet surprise composé de produits d’usage courant d’une valeur totale de Fr. 20.– ou, si tous les paquets ont déjà été distribués, contre une réduction de Fr. 20.– sur cet achat ou le prochain. Offre valable jusqu’à épuisement du stock. Plus d’informations sur www.elabore-chez-nous.ch.

*sur

votre cart présentation de

e d’autocollant

s complète.


|

AU QUOTIDIEN

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

|

MULTIMÉDIA | 85

SUR LA TOILE

Les termes les plus recherchés Le plus célèbre gaffeur du monde de la BD, Gaston Lagaffe, fêtait ses 57 ans le 28 février. Ce qui lui a valu d’être au top des recherches sur Google en Suisse la semaine dernière. Il est suivi par la cérémonie des Oscars 2014 et, actualité bien plus tragique, par la situation politique en Crimée.

De média de masse, la télévision est en train de se transformer en fournisseur de programmes à la demande.

1. Gaston Lagaffe 2. Oscars 2014

La TV sur le Net: une dévorante histoire

Entre la petite lucarne et la grande toile l’idylle était programmée. Qui va manger l’autre? A vos paris.

Photos: Getty Images

L

a télé des familles prend l’eau et le canapé du salon la poussière. A chacun désormais son écran, peu importe le support. A chacun son programme et ses horaires. A cause ou grâce, comme on voudra, à sa majesté internet. Entre la petite lucarne et la grande toile l’idylle était programmée. D’abord à travers la «Catch-up TV», en bonne langue intelligible: télé de rattrapage. Consistant à regarder des émissions ou des séries comme et surtout quand ça nous chante. Soit via la touche replay disponible chez la plupart des opérateurs, soit sur le site internet d’une chaîne préférée. Le phénomène est tel que certains prédisent déjà un changement radical dans l’offre. Directeur de la chaire d’économie numérique à Paris-Dauphine, Dominique Roux expliquait récemment dans les colonnes de la Tribune de Genève qu’à la fin «seuls les grands événements notamment sportifs, type finale de Coupe du monde, resteront en direct à la télé». L’autre aspect de la télévision sur le Net, ce sont des sites proposant en vision directe sur ordinateur, tablette ou smartphone, un bouquet de chaînes. C’est le

cas par exemple de Zattoo qui offre une centaine de chaînes accessibles gratuitement, avec coupures publicitaires, ou selon un système payant mais sans réclame et avec une meilleure qualité d’image. Le bon vieux téléviseur du salon familial n’a pourtant peut-être pas dit son dernier mot. La plupart des modèles actuels sont équipés pour être connectés à internet. Tant qu’à la fin entre la télé et le net on ne va plus pouvoir distinguer qui a mangé l’autre. Texte: Laurent Nicolet

Gare au «binge watching» Si la TV va au Net, l’inverse est tout aussi vrai. A l’exemple de «House of cards», série produite par Netflix, site américain de diffusion de vidéos. Comme ceux de la première saison, les treize épisodes de la deuxième ont été mis en ligne d’un seul coup le 14 février dernier. Une pratique qui favorise le «binge watching», comme on parle «binge drinking»: consommer le plus possible en le moins de temps possible, jusqu’à tomber raide. Au demeurant «House of cards» est une série classique de manipulation politique, sauf que donnée à voir d’abord sur la Toile. Tellement classique qu’ensuite la télé se la réapproprie. La première saison a ainsi été diffusée sur Canal+. La deuxième le sera dès le 13 mars.

3. Crimée

Pour voir chaque jour quel est le terme le plus recherché en Suisse: www.migrosmagazine. ch/multimedia

UN OBJET

Une phablet chez HTC

Depuis quelques semaines, la «phablet» (smartphone XXL ou mini-tablette) HTC One Max – qui aura droit à Android 4.4.2 kitkat – vient concurrencer l’appareil ultra-dominant du marché, le Samsung Galaxy Note III. Ecran full HD avec une diagonale de 5,9 pouces et processeur 4 cœurs Qualcomm 600 (800 chez Samsung) suffiront-ils? HTC One Max, Fr. 749.- sans abonnement


M

É H C MAR

D S U L P E D

% 10

PLUS DE 4 MILLIONS D’ACHATS LE PROUVENT: MIGROS EST MEILLEUR MARCHÉ QUE COOP. Du 11 au 17 février 2014, nous avons à nouveau effectué la plus grande comparaison de prix du marché de détail suisse avec plus de 5000 articles, en collaboration avec l’institut indépendant LP Marktforschung. Plus de 4 millions d’achats ont été effectués et les prix comparés avec ceux de Coop. Le résultat: Migros est 11,6% meilleur marché. Un résultat qui confirme à nos clients ce qu’ils savent déjà depuis longtemps: FAIRE SES ACHATS À MIGROS, C’EST ÉCONOMISER MALIN.

MGB www.migros.ch W

R U E L E EI L


|

AU QUOTIDIEN

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

|

FINANCES | 87

LES CONSEILS DE LA BANQUE MIGROS

Investir dans le 2e ou le 3e pilier?

Daniel Lang est responsable de la gestion des produits à la Banque Migros.

En l’occurrence, on parle de montants très élevés. Chaque année, en Suisse, les salariés versent volontairement 4 milliards de francs à leurs caisses de pension. Ils investissent de la même manière près de 6 milliards dans leur pilier 3a. Quant à la question de savoir quel est le meilleur des deux investissements, elle dépend de plusieurs facteurs. Raison pour laquelle je me borne à des principes de base. Pour les personnes jeunes, le pilier 3a offre plus d’avantages. Tandis qu’en règle générale le rachat d’années de cotisation auprès de sa caisse de pension est, lui, plutôt indiqué pour les personnes à partir de 50-55 ans. Dans un cas comme dans l’autre, des versements réguliers évitent les problèmes financiers au moment de la retraite. Par ailleurs, ils vous font profiter d’avantages fiscaux intéressants dans la mesure où vous pouvez les déduire de vos revenus imposables. Par ailleurs, les revenus provenant du 2e et 3e pilier ne sont pas soumis à l’impôt. Raison pour laquelle le capital est lié. Ce qui signifie que, à part quelques exceptions, comme

l’acquisition d’un logement, vous ne pouvez y toucher qu’au moment de la retraite. Il existe cependant des différences entre ces deux systèmes de prévoyance. S’agissant du pilier 3a, vous disposez à chaque fois d’une année pour effectuer vos versements. Si vous ne le faites pas, vous ne pouvez plus les rattraper. Vos rachats auprès de la caisse de pension sont, eux, plus flexibles.

Différer son rachat auprès de la caisse de pension Dans l’hypothèse où, à partir de vos jeunes années, vous investissez régulièrement dans le 3e pilier, vous avez en outre la possibilité, dès 50 ans, d’augmenter votre avoir dans votre caisse de pension. En règle générale (voir le graphique), les salaires progressent avec l’âge. Ainsi, vos avantages fiscaux augmentent au fil du temps, en particulier si vous attendez quelque peu avant de consolider votre deuxième pilier. Le bon «timing» pour le faire correspond au moment où vos enfants atteignent leur majorité et que vous n’avez plus droit aux déductions les concernant dans votre déclaration d’impôt. En rachetant des années de cotisation dans votre caisse de pension, vous compensez

Le salaire augmente avec l’âge salaire brut en francs

90 000 80 000 70 000 60 000

Source: Office fédéral de la statistique (OFS)

Afin d’améliorer ma prévoyance vieillesse: me recommandez-vous de placer mon argent dans ma caisse de pension ou dans le 3e pilier?

50 000 40 000 30 000 20 000 10 000 0

< 20 ans 20 à 29 ans

30 à 39 ans

40 à 49 50 à 65 ans ans

Salaire annuel moyen pour différentes catégories d’âge

la perte de cet abattement. Quoi qu’il en soit, je vous recommande une planification minutieuse. Au lieu de débourser de grosses sommes une certaine année, vous devriez échelonner vos versements pour endiguer de manière optimale la progression fiscale. Ainsi, vous améliorerez le montant de vos ressources au moment de la vieillesse et vous économiserez des milliers de francs d’impôt.

Publicité

ille. Chocolastn iq ue et exquis,

noir et fondant, ru simple et raffiné

Envi e n? d’ in spir at io sà ou -v ez nn A bo on ! is Sa Cu isin e de 1 an née, se ul em ent CH F 39.–.

Commandez un abonnement inspirant ! Par tél. au 0848 877 848 ou sur www.saison.ch/fr/inspiration


AU QUOTIDIEN 88 |

|

VOITURE

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

Un grand vaisseau à l’appétit d’oiseau La majestueuse Volvo V70 D4 2014 est dotée de radars pour faciliter les opérations de parcage.

La sécurité

0 est déjà plus De série, la Volvo V7 ditionnelles qu’équipée. Aux tra joutent de options de base s’a s pour une ion ct nombreuses fon Par exemple, sécurité optimale. City Safety, toujours de série, le n capteur un système muni d’u ions llis co laser, prévient les . /h jusqu’à 50 km

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

prépare les freins pour Vous vous êtes sûrement déjà une réponse plus raque it étro si ing retrouvé dans un park pide et tout est mis en ses colonnes étaient toutes balafrées œuvre pour éviter le par des traces de peinture de carroschoc. serie. En général, ça ne m’effraie pas Aussi confortable e plus que ça, mais au volant d’un dans son comporte. ntion atte Volvo V70, je devais faire ment que dans son Près de 5 m de long, plus de 2 m de habitabilité, la V70 large, rétroviseurs compris, la V70 a D4 brille aussi au tout du mastodonte. L’avantage, c’est niveau de ses perde pas qu’à l’intérieur, on ne manque formances. Ses tel un rer œuv place, mais pour man accélérations vaisseau, il faut être prudent. sont bluffantes Heureusement, le grand break et sa consomest truffé de capteurs pour faciliter mation minime. ert conc les opérations. Sortant d’un Pour un er avou dois à l’Arena de Genève, je véhicule d’un tel ne je xert, Bale de ing que, dans le park gabarit et d’une telle faisais pas vraiment la maligne. Grâce puissance, on ne peut j’ai à la caméra de recul et aux radars, qu’être surpris par son que ité évité la casse avec plus de facil appétit d’oiseau. Il prévu, mais j’ai dû prendre mon temps. faudra également bien De radars, la V70 en est aussi pourvue faire attention à ne pas pour éviter les accidents. Sur dépasser les limitaautoroute, lorsque je m’approchais tions, car la sensation une t, d’un véhicule qui me précédai de vitesse est biaisée ligne orange venait se projeter sur le par la douceur de la pare-brise pour m’avertir que la disboîte automatique et tance de sécurité allait être franchie. l’excellente isolation Si l’on ignore cet avertissement, le phonique. agne omp voyant devient rouge et s’acc Texte: Leïla Rölli me systè Le d’une alarme sonore.

Le look

s de 5 m Le break Volvo, c’est lui. Prè aire gul tan rec ine de long, une cab ble sem qui nez g lon n précédée d’u V70 vo Vol la re, and cal la sur se pincer s tain Cer . allie élégance et tradition sem res es lui trouveront quelqu que blances avec le TGV alors parfaite la elle en t ron d’autres ver e. nav ndi sca la à le familia


|

AU QUOTIDIEN

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

|

VOITURE | 89

e bord Le tableau d à nt agréables

ts so Les instrumen oix, intuitifs. Au ch et lire, simples is bo de r lle ut s’habi de la console pe e in ab «c t fe un ef précieux pour e ol z chic. La cons bateau» asse r: utile si ent un clavie intègre égalem visuellee, on un téléph l’on connecte nsemble. rge un peu l’e ment, il surcha

L’habitacle

Luxueux, opulent, co nfortable et ultra-spacieux, il es t de tous les superlatifs! Ce vérit able salon sur roues choie tous se s occupants et, en option, offre mê me les sièges chauffants aux pass agers arrière. Seul bémol, les ma tériaux de la version testée étaie nt très sombres, ce qui semblait rap etisser l’espace.

Le coffre

rvice des La modularité au se tte arrière ue nq ba La . passagers rties selon un se rabat en trois pa Complètement rapport 40/20/40. volume de un re rabattue, elle off es! litr 00 16 de chargement les sont ng sa de nis mu s Des volet he nc r du dissimulés dans le pla ettent rm coffre. Relevés, ils pe d’éviter et es urs d’arrimer les co verse. ren se ne u que le conten

su ne

oy en

200

m

180

100 117 120

80

60

40

m

od

èle

Poids à vide: 1658 kg. Consommation: mixte: 4,1 l/100 km. Emission de CO2: 117 g/km. Catégorie: A. Prix: à partir de Fr. 53 500.-

20

Moteur / transmission: TurboDiesel 4 cylindres, 1969 cm3, 181 ch (133kW) Boîte automatique 6 vitesses. Performance: 0-100 km/h = 8,6 s. Vitesse de pointe: 220 km/h. Dimensions: Lxlxh = 481,4 cm x 158,8 cm x 154,7 cm.

te st é

Volvo V70 D4 2014

i ss e

ÉMISSION DE CO2 EN G/KM

140 151 160

FICHE TECHNIQUE

0

Photos: Joëlle Neuenschwander / LDD

«La Volvo V70 allie élégance et tradition.»


GRAND CASTING ROMAND

AC C TEUR DE SON TEMPS

des 50 ans et plus

Tant qu’il ne saura pas voler, vous pourrez compter sur la Rega.

Devenez Madame ou Monsieur Générations Plus 2014!

Lauréats

2013

www.rega.ch

nombreux bliable et remportez de Vivez une expérience inou Pierrette, hel, -Mic Yves te) droi che à cadeaux comme (de gau e dernière édition ! notr de ts nan gag les , Hélène et John

Comment participer? Conditions d’inscription Pas besoin d’avoir la taille mannequin ni d’être un ancien modèle pour participer. Il suffit d’être à l’aise devant un objectif et d’avoir envie de poser. Le casting s’adresse aux Romands de 50 ans et plus. Le concours comprend deux catégories : les boomers pour les 50 à 63 ans et les seniors pour les 64 ans et plus. Le règlement de participation et la liste des prix sont disponibles sur le site du casting ou par courrier.

Il vous suffit de nous adresser deux photos de vous seul(e) : un portrait et une en pied. Les deux photos doivent être récentes (moins de 6 mois), avec si possible un fond neutre ou peu de décor. Les photos envoyées par courrier doivent être de 10 x 15 cm et ne seront pas retournées. Merci d’y joindre vos nom, prénom, date de naissance, téléphone, e-mail et adresse postale.

Participez au grand casting sur

www.generations-plus.ch/casting ou par courrier à: Société coopérative Générations, Casting 2014, Rue des Fontenailles 16, 1007 Lausanne

Délai d’inscription : 31 mai 2014

www.msf.ch

Partenaires principaux

CCP 12-100-2

by

ONLINE MAGAZINE La plateforme interactive et multimédia aux contenus passionnants venant de Migros Magazine. Jetez-y un coup d’œil: www.migrosmagazine.ch.

www.migrosmagazine.ch

Dans l’urgence, donner les premiers soins


|

JEUX

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

MOTS FLĂ&#x2030;CHĂ&#x2030;S: VALEUR TOTALE DES GAINS 750 FRANCS

A gagner, 5 bons dâ&#x20AC;&#x2122;achat Migros dâ&#x20AC;&#x2122;une valeur de 100 francs chacun!

EN PLUS: Ă gagner, 5 bons dâ&#x20AC;&#x2122;achat Migros dâ&#x20AC;&#x2122;une valeur de 50 francs chacun pour la case bleue! TĂŠlĂŠphone Composez le 0901 591 905 (Fr. 1.â&#x20AC;&#x201C;/appel depuis le rĂŠseau fixe). SMS Envoyez MMF5 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.â&#x20AC;&#x201C;/SMS). Chances ĂŠgales et sans frais supplĂŠmentaires par wap http://m.vpch.ch/MMF12415 (gratuit depuis le rĂŠseau portable) DĂŠlai de participation: dimanche 16.03.2014, Ă  minuit

  

 ' !$#

$#'&" %&

      $($#        )))%%

'##

Solution n° 10: TĂ&#x2030;MĂ&#x2030;RITĂ&#x2030;

Comment participer

TĂŠlĂŠphone Composez le 0901 591 901 (Fr. 1.â&#x20AC;&#x201C;/appel depuis le rĂŠseau fixe). SMS Envoyez MMF1 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.â&#x20AC;&#x201C;/SMS). Exemple: MMF1 CHAT Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, mots flĂŠchĂŠs, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches DĂŠlai de participation: dimanche 16.03.2014, Ă minuit Aucune correspondance ne sera ĂŠchangĂŠe au sujet du concours. La voie du droit est exclue. Pas de versement en espèces. Concourir au moyen dâ&#x20AC;&#x2122;un logiciel de participation automatisĂŠ est exclu. Les collaborateurs/ trices des mĂŠdias Migros ne peuvent participer. Les gagnants/es seront informĂŠs/ĂŠes par ĂŠcrit et leur nom et lieu de rĂŠsidence seront publiĂŠs.

Monte-escaliers

CH-9620 Lichtensteig TĂŠl. 071 987 66 80

www.hoegglift.ch

Gagnants n° 9: Maria Perruchoud, Sierre VS; Huguette David, Montricher VD; Raphaèle Marclay, Massongex VS; Marie-ThÊrèse Paratte, Estavayer-le-Lac FR; Gilberte Schneiter, Sonvilier BE Gagnants en plus n° 9: Myriam Bonvallat, MiÊcourt JU; Aurelie Grivel, Fribourg; Jean-Jacques Mornod, Bulle FR; Vivien Debarge, Chêne-Bourg GE; Heliane Michelis, Genève


JEUX 2 | 92

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

QUIZ: VALEUR TOTALE DES GAINS 300 FRANCS

A gagner, 3 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! Répondez aux questions du quiz. En reportant les lettres correspondant aux bonnes réponses dans la grille de solution, vous trouverez le mot code. 1. Le principal pouvoir du phénix consiste à renaître de ses ...? O cendres

A plumes

E

nuages

Comment participer

2. Depuis le ..., il est obligatoire de circuler avec les feux allumés pendant la journée. L

01.06.2014

N 01.01.2013

I

Téléphone Composez le 0901 591 902 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF2 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF2 CHAT Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, quiz, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches

01.01.2014

3. Quelle rivière prend sa source dans le haut du village vaudois de L’Isle? A Areuse

B Broye

S Venoge

4. Lequel de ces mots n’est pas orthographié correctement? E

puissamment

I

violamment

U constamment

5. François Lachat est un homme politique suisse du canton ...? L

du Jura

R de Neuchâtel

T

Délai de participation: dimanche 16.03.2014, à minuit

de Genève

Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. La voie du droit est exclue. Pas de versement en espèces. Concourir au moyen d’un logiciel de participation automatisé est exclu. Les collaborateurs/ trices des médias Migros ne peuvent participer. Les gagnants/es seront informés/ées par écrit et leur nom et lieu de résidence seront publiés.

6. En quelle année a été créé le Salon international de l’automobile à Genève? L

1905

A 1910

N 1915

7. A quelle famille appartient la pieuvre? A gastéropodes

E

échinodermes

O céphalopodes

8. Le «Googol» s’écrit avec le chiffre 1 suivi de ... zéros. T

50

N 100

S 1000

Solution n° 10: PAQUEBOT Gagnants n° 9: Carol Michod, Nyon VD; Hélène Cuennet, Marly FR; Stéphanie Charlet, Payerne VD

Solution: 1

2

3

4

5

6

7

8

PAROLI: VALEUR TOTALE DES GAINS 300 FRANCS

A gagner, 3 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun!

Comment participer

Téléphone Composez le 0901 591 903 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF3 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF3 AHESR Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, paroli, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/ motsfleches

Remplissez la grille avec les dix mots. Chaque case de 1 à 5 correspond à une lettre de la solution.

2 1 3

S 5 4

AMO R P H A S ARTHROSE C I SELEUR COROSSOL EUSTAS I E MA I R E S S E RAPPELEE R I ESL I NG SCRATCHS SELLER I E

Délai de participation: dimanche 16.03.2014, à minuit 1

2

3

4

5

Solution n° 10: POINT Gagnants n° 9: Chanthy De Souza, Lausanne; Alice Dorthe, Chesalles-sur-Oron VD; Mercedes Mouchet, St-Imier BE

Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. La voie du droit est exclue. Pas de versement en espèces. Concourir au moyen d’un logiciel de participation automatisé est exclu. Les collaborateurs/trices des médias Migros ne peuvent participer. Les gagnants/es seront informés/ées par écrit et leur nom et lieu de résidence seront publiés.


|

JEUX | 93

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

BIMARU

PONTS

Le chiffre à côté de chaque colonne et de chaque ligne indique le nombre de cases occupées par les navires. Ils ne peuvent pas se toucher et doivent être complètement entourés par l’eau, sauf s’ils touchent le bord.

Chaque cercle représente une île. Le chiffre à l’intérieur du cercle indique le nombre de lignes (ponts) qui passent sur cette île. Les ponts qui relient les îles voisines ne sont que des traits horizontaux ou verticaux. Les îles peuvent être reliées avec des lignes simples ou doubles. Au final, toutes les îles sont reliées les unes aux autres. 2 2 4 4 Des intersections, des ponts dia3 gonaux et des liaisons avec plus 2 2 1 de 2 lignes ne sont pas autorisés.

5 0 2 3

5

3 1

Solution n° 10:

2

3

1 1 2 2

2

1

5

0

2

0

2

1

1

3

5

3

8 4 2 3

2 2 2 3

4 1 3 4

3 4 3 2

2

2 3 2 3

2 3 2

3 3 2

Solution n° 10: 2

2

4

8

3

4

3 3

2

4 2 1 3 2

3 5 1 2

2 1

4

2

2 4 3

3

2 3

5 4 3

2 1

2

3 3 3 3 3

LE COIN DES ENFANTS

Énigmes

IL PLEUT, IL PLEUT BERGÈRE … Le printemps c’est aussi la saison de la pluie. Allez, mouille-toi et réponds à nos questions!

T QU‘EST-CE QUI N‘ES R PAS À SA PLACE SU LA TABLE? blague et a mis la table d’une Hugo a décidé de faire une petite a même déposé des y drôle de manière aujourd’hui. Il manger. pour in beso n’a onne objets dont pers Coche ceux qui n’ont pas leur place sur la table.

un pa1. Tobi, Hugo et Nina n’ont qu’ nt aucun rapluie pour trois et pourta rquoi? d’entre eux ne se mouille. Pou

2. Plus il fa it sec, plus elle est mouillé e. Qu’est-c e? 3. Où les fleuves n’ont-ils pas d’eau? be dans 4. Tobi, de couleur bleue, tom sort-il? la mer Rouge, comment en

Découvre le monde fantastique des Lillibiggs Voici ce qui t’attend en ligne: • des jeux amusants • des idées de bricolage fantastiques & des coloriages • des idées passionnantes! Rends-nous visite sur:

www.lilibiggs.ch

Solution:

Solution: 1. Il ne pleut pas. / 2. la serviette / 3. sur la carte / 4. mouillé


JEUX 94 |

| No 11, 10 MARS 2014 |

MIGROS MAGAZINE |

SUDOKU: VALEUR TOTALE DES GAINS 500 FRANCS

A gagner, 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! 8 1 7 3

2 6 8

3

3 9

2

1 6 4

9 4 5 6 3

1

1 4 5

7

5 2 8 6

Remplissez les cases blanches avec les chiffres 1 à 9. Chaque chiffre ne peut apparaître qu’une seule fois dans chaque rangée, chaque colonne et chacun des neuf blocs 3×3. La solution s’affiche dans les cases orange, de gauche à droite.

Comment participer

Téléphone Composez le 0901 591 904 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF4 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/ SMS). Exemple: MMF4 234 Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, sudoku, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches Délai de participation: dimanche 16.03.2014, à minuit Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. La voie du droit est exclue. Pas de versement en espèces. Concourir au moyen d’un logiciel de participation automatisé est exclu. Les collaborateurs/trices des médias Migros ne peuvent participer. Les gagnants/es seront informés/ées par écrit et leur nom et lieu de résidence seront publiés.

Solution n° 10: 275 7 1 3 5 9 2 6 4 8

4 5 2 8 1 6 9 3 7

8 6 9 3 4 7 2 1 5

3 9 1 4 2 8 5 7 6

5 8 4 6 7 3 1 2 9

2 7 6 1 5 9 4 8 3

1 3 8 2 6 5 7 9 4

9 4 5 7 3 1 8 6 2

6 2 7 9 8 4 3 5 1

Gagnants n° 9: Bruno Koch, Ostermundigen BE; Jrene Bünter, Wolfenschiessen NW; Jules Rimet, Vernayaz VS; Nadine Page, Rueyres-St-Laurent FR; Timothy Moesch, Ostermundigen BE

Publicité

ONLINE MAGAZINE

SUIVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SUR WWW.MIGROSMAGAZINE.CH Bienvenue sur www.migrosmagazine.ch, la plateforme multimédia interactive qui vous propose, semaine après semaine, le contenu captivant de Migros Magazine et vous invite à dialoguer en ligne avec nos rédacteurs. Venez découvrir www.migrosmagazine.ch et laissezvous inspirer par son contenu. Vous pourrez également vous abonner gratuitement à l’édition imprimée: www.migrosmagazine.ch/abo.

IMPRESSUM

Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 058 577 12 12 Fax: 058 577 12 09

Andreas Dürrenberger, Béatrice Eigenmann, Christoph Petermann, Anna Meister, Michael West

Rédacteur en chef: Steve Gaspoz

Département Shopping & Food: Eveline Zollinger (responsable), Heidi Bacchilega, Emilia Gamito, Dora Horvath, Stefan Kummer, Sonja Leissing, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein, Claudia Schmidt, Jacqueline Vinzelberg, Anette Wolffram

MIGROS Magazine Construire case postale 1766, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch

Rédacteur en chef adjoint: Alain Kouo

Tirage contrôlé: 505 288 exemplaires (REMP 2013) Lecteurs: 704 000 (REMP, MACH Basic 2013-2)

Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Pierre Léderrey, Viviane Menétrey, Laurent Nicolet, Alain Portner, Alexandre Willemin

Direction des publications: Monica Glisenti

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Jean-Sébastien Clément,

Directeur de Médias Migros: Lorenz Bruegger

Mise en pages: Bruno Boll (responsable), Werner Gämperli, Nicole Gut, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Reto Mainetti

Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber Service photo: Olivier Paky (responsable), Lea Truffer (resp. pour la Suisse romande), Susanne Oberli Correction: Paul-André Loye Médias électroniques: Sarah Ettlinger (resp.), Laurence Caille, Véronique Kipfer, Manuela Vonwiller Secrétariat: Stefanie Zweifel (responsable), Imelda Catovic Simone, Nicolette Trindler

www.migrosmagazine.ch Communication & coordination des médias: Eveline Zollinger (responsable), Rea Tschumi Département des éditions: Rolf Hauser (chef du département) Alexa Julier, Margrit von Holzen edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 058 577 13 70 Fax: 058 577 13 71 Thomas Brügger, (responsable annonces), Carina Schmidt (responsable marketing), Marianne Hermann, Patrick Rohner (responsable Media Services), Nicole Thalmann (responsable service interne). Annonces: annonces@migrosmagazine.ch

Téléphone: 058 577 13 73 Fax: 058 577 13 72 Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 058 577 13 13 Fax: 058 577 13 01 Editeur: Fédération des coopératives Migros

Imprimerie: DZZ Druckzentrum Zürich AG


Vu à la télé

Plus d’un

million de pièces vendues! LE SOUTIEN-GORGE À ESSAYER ABSOLUMENT! AUX ETATS-UNIS, PLUS D’UN MILLION DE FEMMES LE PORTENT DÉJÀ! Commentaires de nos clientes: «Le soutien-gorge le plus confortable que j’aie jamais porté!» «Plus jamais je ne porterai d’autre soutien-gorge!» «C’est fantastique, on dirait une seconde peau!» «Si seulement tous les habits étaient aussi confortables!» «J’adore la souplesse des bonnets.»

Vous économisez

l’achat 10.- pour de 2 pièces

ssi A U ! A ua u ! E V U O N ur pe le en cou

Un dos large pour votre confort

L’incroyable soutien-gorge

Mesurez ici votre dessous de poitrine

Des bretelles élargies pour vous sentir à l’aise

2

“Magic-Soft”

pour seulement

Fr. 29.90

la pièce

Fermeture très facile sur l’avant

Satisfaite ou remboursée D’UN CONFORT SANS ÉGAL! Ce soutien-gorge unique en son genre épouse parfaitement la forme de votre buste et apporte un soutien incomparable à vos seins. Son tissu est d’une texture exceptionnelle et d’une douceur extrême. Ses bretelles, ses coutures et sa fermeture ont été conçues pour qu’il ne serre nulle part et n’entaille pas la peau. Le tissu stretch satiné est d’un confort sans égal. Vous oubliez que vous portez un soutien-gorge. Grâce à la souplesse de sa texture, le Magic-Soft s’adapte automatiquement à votre poitrine, quelle que soit la taille des bonnets. Tout ce que vous devrez indiquer lors de la commande est votre dessous de poitrine. Le soutien-gorge, en nylon et spandex, est lavable en machine.

Désormais en vente le slip assorti!

Commandez sans risque Dessous de poitrine 75 cm 80 cm 85 cm N° d’art. blanc: 1501 w1 w2 w3 Nombre: N° d’art. noir: 1501 s1 s2 s3 Nombre: N° d’art. peau: 1501 h1 h2 h3 Nombre: Slip S/M L XL N° d’art. blanc: 1502 w1 w2 w3 Anzahl: N° d’art. noir: 1502 s1 s2 s3 Nombre: N° d’art. peau: 1502 h1 h2 h3 Nombre:

Envoyez à: Trendmail SA, Service-Center Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG

Téléphone: 071 634 81 25 Fax: 071 634 81 29 Internet: www.trendmail.ch

124-234

90 cm 95 cm 100 cm 105 cm 110 cm w4 w5 w6 w7 w8 s4

s5

s6

s7

s8

h4

h5

h6

h7

h8

Slip à Fr. 29.90, dès 2 pièces Fr. 24.90 chacun

XXL w4 s4 h4

Oui, je commande contre facture (10 jours) et participation aux frais d’envoi Fr. 6.90: Soutien-gorge Magic-Soft à Fr. 34.90, dès 2 pièces Fr. 29.90 chacun

Prénom Nom Rue/n° NPA/Lieu N° Téléphone


Vacances

30% Gagcnheez Mzigros*

 ns d‘achats: 1 ous forme de bo

er

*s

30%

3.75 au lieu de 5.40

Caprice des Dieux 300 g

30%

2.70 au lieu de 3.90

Tartare Les Créations Fleur de Sel 150 g

prix: 2’000 CHF

e 200 CHF / 2e au 11 prix:

30%

4.30 au lieu de 6.20

dans le respect de vos volontés à prix très doux Genève Vaud Neuchâtel Fribourg Valais

022 552 03 22 021 552 00 21 032 552 00 45 026 552 00 40 027 552 00 12

Pompes Funèbres 24h/24

3.90 au lieu de 5.60

ui l dep a n i g L‘ori

30%

1 s 199

2.70 au lieu de 3.90

Tartare Les Créations Rêve du Jardin 150 g

30%

4.70 au lieu de 6.75

St.Albray 300 g

Fol-Epi Maxi Pack 300 g

SMS

**

Disponibles dans les plus grands magasins Migros

OFFRE VALABLE DU 11.3 AU 17.3.2014 JUSQU’À EPUISEMENT DU STOCK **Conditions de participation: jackpot@bongrain.ch. La participation est sans obligation d’achat. 0.20 CHF / SMS

Enterrement

L’offre de la semaine:

Tartare Ail & Fines Herbes Duo 2 x150 g

 30%

Association professionnelle www.autre-rive.ch

vos courses

«Jackpot» et votre adresse au 963

Disponible dans les coopératives Migros Neuchâtel-Fribourg, Genève, Valais et Vaud

· Développé et fabriqué en Suisse · Non polluant, véhicule électrique · Aussi sans permis de conduire · Jusqu‘à 30 km/h Veuillez envoyer votre documentation gratuite à :

Ing. Büro M. Kyburz AG Ch. de la Pierrâre 5 CH-1026 Denges

Nom / prénom: Rue: Code postal / ville:

Tél. 044 866 40 33

Téléphone:

www.kyburz-classic.ch MF1


|

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

COUP DE CHANCE

SPA ALPIN | 97

Participez et gagnez Par tirage au sort, en partenariat avec le Landhotel Golf & Salzano SPA, «Migros Magazine» offre à ses lectrices et lecteurs 2 week-ends «Wellness & Gourmet» au Landhotel Golf & Salzano SPA pour 2 personnes d’une valeur totale de Fr. 3000.-. Sont compris dans le prix 3 nuits pour 2 personnes en chambre double Deluxe, 3 menus gourmet de 4 plats, l’entrée au spa de l’établissement avec soins. Le bon doit être utilisé jusqu’à fin 2015, durant la demi-saison, du dimanche au jeudi.

Ci-dessus: le Landhotel Golf & Salzano SPA est construit dans le style chalet suisse. A dr.: la salle de repos du spa.

Le spa alpin, un plaisir sans fin «Migros Magazine» et le Landhotel Golf & Salzano SPA à Interlaken mettent en jeu deux week-ends «Wellness & Gourmet».

U

ne fois que l’on a séjourné dans ce charmant hôtel installé dans un chalet suisse typique, on n’a qu’une envie: y retourner! Le cadre, chaleureux, et l’atmosphère très sympathique n’ont pas leurs pareils. Car Sonja et Patrizio Salzano, qui dirigent le Landhotel Golf & Salzano SPA à Interlaken depuis vingt ans, savent donner à leurs hôtes, venus de loin comme des environs, le sentiment d’être uniques.

Grande cuisine et vue imprenable Réputé pour son excellente table, l’établissement sert une cuisine helvétique mais aussi des spécialités internationales ainsi que des plats de pâtes italiens, très appréciés des clients. Depuis la vaste terrasse, l’on peut profiter du spectacle grandiose de l’Oberland bernois, tandis que le jardin derrière la maison offre des recoins intimes propices à la détente. Les différentes chambres et suites, dans les-

quelles le bois et les couleurs chaudes dominent, se distinguent par leur décoration raffinée et personnalisée. Le nouveau Salzano SPA, dédié au bien-être du corps et de l’âme, est équipé de nombreuses installations originales aux accents montagnards telles qu’un sauna alpin, un sauna bio en bois d’arolle, un sauna en vieux bois avec vue sur l’Eiger, un bain de vapeur ou encore un Soft Pack System pour les enveloppements corporels avec des produits naturels. Des massages et des soins cosmétiques sont également dispensés. Le spa est en outre ouvert aux personnes ne séjournant pas à l’hôtel. Niché entre les lacs de Thoune et de Brienz, le Landhotel Golf est situé à seulement 500 mètres du golf. Interlaken constitue par ailleurs un point de départ idéal pour découvrir les merveilles inoubliables de l’Oberland bernois. Infos: www.golf-landhotel.ch (anglais ou allemand).

 Déroulement du concours Répondez à la question suivante: où se trouve le Landhotel Golf & Salzano SPA? Comment participer?  Par téléphone: appelez le 0901 560 089 (Fr. 1.–/appel à partir du réseau fixe) et communiquez votre réponse ainsi que vos nom, prénom et adresse.  Par SMS: envoyez un SMS avec le mot GAGNER, votre réponse ainsi que vos nom, prénom et adresse au numéro 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: GAGNER, réponse, Jean Delalune, rue des étoiles 1, 9999 Leciel.  Par carte postale: envoyez une carte postale (courrier A) avec votre réponse ainsi que vos nom, prénom et adresse à «Migros Magazine», «Landhotel», case postale, 8099 Zurich.  Par internet: tapez www.migrosmagazine.ch/ coupdechance (participation gratuite).  Dernier délai: 16.03.2014. Les gagnant/e/s seront informé/e/s par écrit. Pas de versement en espèces. La voie du droit est exclue. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Les collaborateurs/trices des médias Migros ne peuvent participer.


LAST MINUTE : LE NORD A PRIX D’OR

10.03.14 ergoasw.ch

Le meilleur de la Baltique avec deux jours à Saint-Pétersbourg, la Venise du Nord

Stockholm (Suède)

Saint-Pétersbourg Helsinki (Russi (Russie, ie, 2 jours) (Fin nlande)) (Finlande) Tallinn (Estonie)

« CRUISE & FLY » 12 JOURS DÈS

Riga (Lettonie) Klaipeda (Lituanie) Kiel

Ronne / Bornholm (Danemark)

CHF 1095.–

Gdynia (Pologne)

vols et taxes inclus

Le meilleur de la Baltique (No. 1) 12 jours : 30.04. 11.05. 22.05. 11 jours : 02.06. Jour 1 Jour 2 Jour 3 Jour 4 Jour 5 Jour 6 Jour 7 Jour 8 Jour 9 Jour 10 Jour 11 Jour 12

Kiel plaisirs en mer Stockholm, Suède Helsinki, Finlande St. Petersburg, Russie St. Petersburg, Russie Tallinn, Estonie Riga, Lettonie Klaipeda, Lituanie Gdynia, Pologne Ronne, Danemark Kiel

17h00 08h00 – 17h00 12h00 – 18h00 07h00 18h00 08h00 – 13h00 09h00 – 17h00 09h00 – 18h00 08h00 – 18h00 08h00 – 14h00 09h00

L’itinéraire décrit est celui du 30.04. L’ordre des escales desautres départsest différent (itinéraire exact sur www.CruiseCenter.ch). Visby remplace Gdynia pendant la croisière du 11 mai. La croisière du 2 juin dure un jour de moins et ne passe qu’un jour à Saint-Pétersbourg.

Un été en Europe du Nord – lorsque vos nuits deviennent jour. Sur des terres embrasées par le soleil de minuit, découvrez les multiples splendeurs des métropoles bordant la mer Baltique. Deux jours dans la ville des tsars sont absolument indispensables tant la ville regorge de trésors culturels et d’architecture : une promenade sur les canaux de la Neva pour admirer les façades baroques des palais, la cathédrale Saint-Pierre-et-Paul, tombeau des Romanov, la cathédrale Saint-Isaac, l’église de la Résurrection, la maison de Pouchkine et le musée de l’Ermitage, le deuxième plus grand musée d’art au monde, situé sur l’emplacement du palais d’Hiver, rassemblant les œuvres de toutes les grandes époques de l’art mondial (Renoir, Van Gogh, Rembrandt, Raphaël, Matisse, Léonard de Vinci…) et surtout les pièces du trésor des Scythes. La mer Baltique est tout simplement devenue une des grandes destinations touristiques mondiales, d’une forte diversité culturelle et naturelle, que vous découvrirez tranquillement, au gré des escales, en vous réveillant chaque matin dans un autre décor, aussi passionnant qu’exotique !

Costa Pacifica (4*)

Prix (en CHF) par pers. en occupation double, vols et transferts inclus Cabine

Prix officiels

30.04. / 11.05. 22.05. / 02.06.

Intérieure

2569.– 3249.– 4739.–

1095.– 1195.– 1295.–

Extérieure Balcon

1195.– 1295.– 1395.–

Contingents limités à prix bas : à partir d’un certain nombre de cabines et de vols vendus, les prix augmenteront. Prestations incluses : vols aller / retour en classe économique, transferts entre l’aéroport de Hambourg et le port de Kiel, croisière dans la catégorie de cabine choisie, pension complète à bord, cocktail du commandant et soirées de gala avec menu spécial, libre utilisation des infrastructures (salle de sport, piscine, jacuzzis), spectacles et divertissements (théâtre, casino, discothèque, bibliothèque), assistance de personnel parlant français, service de chambre deux fois par jour, taxes portuaires. Prestations non-incluses : boissons et dépenses personnelles, excursions facultatives guidées, pourboires obligatoires au personnel de bord payables à bord (env. Euro 8.– p. pers. / nuit), assurance frais d’annulation / assistance (de CHF 30.– à 75.–), frais de dossier (CHF 29.– par facture).

Contingents limités de cabines garanties !

032 755 99 99

ww www.CruiseCenter.ch

CruiseCenter SA · Rue de l’Hôpital 4 · CH-2000 Neuchâtel · Neuchatel@CruiseCenter.ch

«The Lic Licence to Cruise»


Circuits francophones :

En Grèce, en Andalousie, en Norvège et dans les pays Baltes

Stockholm, vieille ville

Delphes

Château Trakai

Norvège, paysage

Grenade, Alhambra

La Grèce mythique

5 joyaux de la Baltique

Fjords de Norvège

Passion Andalouse

Visitez les sites mythiques de la Grèce antique et goûtez aux produits du terroir!

Itinéraire original ralliant Helsinki à Stockholm en passant par les 3 capitales Baltes de Tallinn, Riga et Vilnius.

Découverte d’un pays où la nature est reine et où ses habitants vivent en harmonie avec elle.

Les plus belles villes andalouses s’offrent à vous! Nouveau programme limité à 8 participants.

1er jour : HELSINKI, arrivée. 2e jour : HELSINKI - TALLINN. Visite de la capitale finlandaise, l’après-midi traversée en ferry jusqu’à Tallinn. 3e jour : TALLINN. Visite de Tallinn, classée au Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco. 4e jour : TALLINN – RIGA. Vous longez les côtes de la mer baltique jusqu’à Riga. Visite. 5e jour : RIGA – VILNIUS. Départ vers Vilnius, découverte de la plus boisée des capitales Baltes. 6e jour : VILNIUS – KAUNAS. Temps libre, départ vers Trakaï, bâtie autour du lac Galvé. Visite du château. 7e jour : KAUNAS – STOCKHOLM. En route vers Riga visite du beau château letton de Rundales. Traversée de nuit jusqu’en Suède. 8e /9e jours : STOCKHOLM. Arrivée le matin, découverte de la ville construite sur 14 îles. Temps libre. Transfert à l’aéroport.

1er jour : OSLO, arrivée. 2e jour : OSLO – VINSTRA. Route jusqu’à l’ancienne cité olympique de Lillehammer, poursuite vers Vinstra. 3e jour : VINSTRA – ALESUND. Vous empruntez la célèbre route des trolls jusqu’au fjord. 4e jour : ALESUND – BEITOSTOLEN. Ferry à Aursnes. Croisière sur le fjord Geiranger, traversée de la vallée d’Otta. 5e jour : BEITSTOLEN – BERGEN. Route longeant la vallée de Hems, croisière sur le fjord de Sogn. Poursuite jusqu’à Bergen. 6e jour : BERGEN – GOL. Visite de Bergen, la cité de bois. Passage par le plateau montagneux le plus vaste d’Europe, parsemé de milliers de rennes. 7e /8e jours : GOL – OSLO. Route par la vallée de Halling jusqu’à Oslo. Visite guidée. Le lendemain, transfert à l’aéroport.

1er jour : MALAGA - TORREMOLINOS, arrivée et transfert à Torremolinos. 2e jour : TORREMOLINOS - SEVILLE. Départ vers Ronda, belle ville qui se dresse sur un rocher. Poursuite jusqu’à Séville. 3e jour : SEVILLE. Visite de la belle capitale andalouse. Après-midi libre pour flâner. 4e jour : SEVILLE - GRENADE. Départ pour Carmona et Cordoue. Découverte de l’une des plus belles villes de la région. 5e jour : GRENADE. Visite guidée de l’Alhambra, superbe témoignage de la domination musulmane en Espagne. Temps libre. 6e jour : GRENADE - TORREMOLINOS. En route pour Almunecar et la Vallée Tropicale, arrêt à Nerja, balcon d’Europe situé dans un cadre pittoresque. 7e /8e jours : TORREMOLINOS - MALAGA. Journée de détente en bord de mer, le lendemain transfert à Malaga, départ.

Dates et prix par personne

Dates et prix par personne

Dates et prix par personne

Dates et prix par personne

2 départs 17.05 au 24.05.14 et 11.10 au 18.10.14

5 départs 26.06 / 30.06 / 17.07 / 24.07 / 03.08.14

Départs tous les mardis du 10 juin au 12 août 2014

Départ tous les dimanches du 04 mai au 26 octobre 2014

Dès CHF 1195.-

Dès CHF 1595.-

Dès CHF 1625.-

Dès CHF 1345.-

Suppl. chambre individuelle CHF 215.Min. 15, max. env. 20 personnes par groupe.

Suppl. chambre individuelle CHF 565.Min. 10, max. env. 48 personnes par groupe.

Suppl. chambre individuelle CHF 395.Min. 2, max. env. 45 personnes par groupe.

Suppl. chambre individuelle CHF 345.Min. 2, max. 8 personnes par groupe.

1er /2e jours : ATHENES, arrivée. Le lendemain, visite de la capitale grecque et de ses monuments célèbres, dont l’Acropole. 3e jour : ATHENES - TOLON. Départ vers le Péloponnèse, arrêt au Canal de Corinthe. Visite des ruines de Mycènes et d’Epitaure. Dégustation d’huile d’olive biologique. 4e jour : TOLON - OLYMPIE. En route vers Olympie visite d’un domaine viticol et de villages traditionnels. 5e jour : OLYMPIE - DELPHES. Découverte du site d’Olympie, route pour Patras et Delphes via le plus grand pont suspendu d’Europe. Dégustation d’huile et de vin. 6e jour : DELPHES - KALAMBAKA. Visite du site archéologique de Delphes. Départ pour Kalambaka. 7e /8e jours : KALAMBAKA - ATHENES. Découverte des monastères des Météores, suspendus dans les airs. Retour à Athènes. Le lendemain, transfert à l’aéroport.

Prestations pour tous les circuits Transferts, circuit en bus, croisières et traversées en ferry selon programmes, nuits dans des hôtels de catégorie moyenne, demi-pension (Grèce et Andalousie) ou pension complète (Baltique et Norvège), visites et entrées mentionnées, guide francophone et doc. de voyage. Non inclus pour tous les circuits Vol international, frais de réservation. Ces voyages sont soumis aux conditions de contrat et de voyage MTCH SA, disponibles sous www.tourismepourtous.ch. Sous réserve de changements de programme. Vous trouverez de nombreux autres circuits dans notre brochure « circuits francophones ».

Renseignements et réservations : Tourisme Pour Tous – Voyages Spéciaux - Tél. : 021 341 10 80 Fax : 021 341 10 20 mail : voyagesspeciaux@tourismepourtous.ch ou dans votre agence de voyages la plus proche.


DES POINTS. DES ÉCONOMIES. DU PLAISIR.

ALEX HEPBURN AU ZERMATT UNPLUGGED Coup d’envoi exceptionnel pour «The Alex». Cette jeune musicienne d’origine écossaise établie à Londres se retrouve propulsée sur le devant de la scène avec sa chanson «Under». Un spectacle musical haut en couleur dans une ambiance du tonnerre. Date: 10 avril 2014, Zermatt Prix: Fr. 36.– au lieu de Fr. 45.– Informations et réservation: www.cumulus-ticketshop.ch

20%

DE RABAIS

SWISS HANDBALL CUP 2014 Swiss Handball Cup est le premier tournoi de handball au monde 100% international et 100% caritatif qui invite les meilleures équipes masculines de la planète à soutenir la cause du sport handicap en Suisse, en marge du circuit officiel de compétition. Dates: 5 et 6 avril 2014, Lausanne-Prilly Prix: de Fr. 24.50 à Fr. 38.50 au lieu de Fr. 35.– à Fr. 55.– Informations et réservation: www.cumulus-ticketshop.ch

30%

DE RABAIS


PROFITEZ-EN MAINTENANT: www.cumulus-ticketshop.ch

en collaboration avec:

LILIBIGGS FESTIVALS

EDITH – LA VOIX DE PIAF

En 2014 également, petits et grands vivront des moments exceptionnels grâce au fascinant programme de concerts et de jeux des Lilibiggs Festivals pour enfants. Un rendez-vous avec les superstars des chambres d’enfant à ne manquer sous aucun prétexte.

A l’occasion du 50e anniversaire de la disparition d’Edith Piaf, Jil Aigrot, la voix de Piaf dans «La Môme», lui rend un vibrant hommage en interprétant ses chansons intemporelles qui font désormais partie de la mémoire collective. Depuis le triomphe du film, Jil Aigrot a conquis un très large public en offrant des concerts chargés d’émotion et de grâce. Avec la présence exceptionnelle, à Genève, de Charles Dumont.

Dates: divers lieux et dates en 2014 Prix: de Fr. 44.– à Fr. 62.40 au lieu de Fr. 55.– à Fr. 78.– Informations et réservation: www.cumulus-ticketshop.ch

Dates: 25 au 27 avril 2014, Saint-Maurice, Genève, La Tour-de-Trême Prix: de Fr. 54.40 à 63.20 au lieu de Fr. 68.– à Fr. 79.– Informations et réservation: www.cumulus-ticketshop.ch

20%

DE RABAIS

20%

DE RABAIS

RÉSERVEZ VOTRE BILLET MAINTENANT! Profitez: billets disponibles sur www.cumulus-ticketshop.ch (jusqu’à épuisement du stock). Indiquez simplement votre numéro Cumulus lors de la réservation.

Remarque: chargez directement vos billets sur votre carte Cumulus. Vous économisez ainsi les frais d’envoi et profitez des prix les plus bas. Seul un nombre limité de

billets est disponible par carte Cumulus. Les commandes multiples seront annulées d’office. Autres manifestations à prix réduit sous: www.cumulus-ticketshop.ch

POUR TOUTE QUESTION SUR CUMULUS: INFOLINE CUMULUS 0848 85 0848


LE MONDE DE... 102 |

|

DOMINIQUE HALDEMANN

| No 11, 10 MARS 2014 |

Il fait chanter des tubes en PVC

8h

Le jeune percussionniste fribourgeois Dominique Haldemann a construit de toutes pièces un rimbatubes, un instrument d’un genre un peu particulier. Il participera cet été au premier tour de l’émission «La France a un incroyable talent».

CARTE D’IDENTITÉ Naissance: le 20 mai 1991 à Châtel-Saint-Denis Etat civil: célibataire Signe particulier: «Quand j’ai une idée en tête, je ne baisse jamais les bras, je vais jusqu’au bout, même si on me dit que ça ne marchera pas.» Il aime: «La musique! C’est mon métier et ma passion, c’est pour elle que je vis...» Il n’aime pas: «Lire de la jalousie dans les yeux de certaines personnes lorsque je parle de mes projets.» Un rêve: «Voyager autour du monde pour découvrir les instruments à percussion et les rythmes d’autres pays.» de son premier rimbatubes. «L’été suivant, j’ai posté un medley d’airs anciens et modernes sur Youtube.» Un succès immédiat auprès des internautes et une invitation à jouer lors du Comptoir gruérien de Bulle s’ensuivent. Motivé, il construit alors un instrument plus grand: 2 m 10 de long, 50 mètres de tuyaux, 100 mètres de scotch – et s’inscrit à l’émission «La France a un incroyable talent». Sans trop y croire... Et pourtant! «La production m’a annoncé quelques semaines plus tard que j’étais sélectionné pour le premier tour, qui aura lieu cet été à Paris...» Le programme du show («juste deux courtes minutes, mais il demande un sacré entraînement!») qu’il proposera? Chut, c’est un secret! Texte: Tania Araman Chaîne de Dominique Haldemann: www.youtube.com/user/kikibolet

«C’est mon instrument préféré. Avec ses quatre baguettes, il est techniquement plus intéressant que le xylophone. Il faut bien se chauffer pour ne pas attraper une tendinite aux poignets!»

9h

Incursion chez Harry Potter

Photos Jeremy Bierer

Ça vibre, dans la cave familiale de Dominique Haldemann! Et ça résonne. Aux notes de Beethoven et de Mozart succèdent des thèmes plus modernes comme «Pirates des Caraïbes» ou «Mission Impossible». Sous les étranges baguettes du percussionniste de Marsens (FR), point de peau tendue ou de touches en bois, mais un étonnant enchevêtrement de tubes gris en PVC. «C’est une amie qui m’a fait découvrir cet instrument il y a un an. Elle avait vu sur la toile des démos d’un Américain, Snubby J, et m’a dit: pourquoi n’essaierais-tu pas d’en construire un?» Titillé, le jeune musicien, étudiant à la Haute Ecole des arts de Berne, se met à l’ouvrage. Deux semaines de tâtonnement plus tard («Je n’avais aucun plan, j’y allais au feeling!»), voilà Dominique Haldemann propriétaire

Démo de marimba

«Il m’arrive de jouer du célesta. Cet instrument ressemble un peu à un piano et est surtout connu grâce aux films «Harry Potter»: c’est là-dessus qu’est joué le thème principal!»

13h15

MIGROS MAGAZINE |

Mise en route «En général, je ne bois qu’un café au réveil. Il m’arrive d’acheter quelque chose à la gare de Bulle avant de prendre le train pour Berne. Le reste de la journée, j’ai des horaires assez irréguliers pour mes repas: ça dépend des cours et des répétitions.»


|

MIGROS MAGAZINE | No 11, 10 MARS 2014 |

LE MONDE DE...

|

DOMINIQUE HALDEMANN | 103

Un instrument rare «La longueur des tubes détermine la tonalité des notes. Le Blue Man Group, des Américains, compte quelques membres qui jouent du rimbatubes.

14h30 Un artiste polyvalent «Même quand j’ai congé, je passe tous les jours à l’école et profite de l’infrastructure pour pratiquer d’autres instruments de percussion.»

Dans la peau d’un prof «Une fois par semaine à Bulle, je donne des cours de xylophone à des enfants. J’adore transmettre ma passion! Ça m’entraîne et me permet de gagner un peu d’argent.»

17h

20h Garder la forme «Le lundi soir, je joue au badminton. Ça me défoule! J’aime les jeux de raquettes et ai fait du tennis. J’ai dû choisir entre passer pro et me consacrer à la musique. Je ne regrette rien!»


MGB www.migros.ch

De la région. –––––––––––––––––––––––––––––––––––– ––––––––––––––––––––––––––––––––––––

La plus grande variété de produits régionaux. Mon petit coin de patrie. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––

www.delaregion.ch

Migros magazin 11 2014 f vs