Issuu on Google+

RÉCIT 22

Alain Morisod, quarante ans de carrière et des milliers de souvenirs… Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, www.mi www .migro .mi grosma gro smagaz sma gazine gaz ine.ch ine .ch,, CONSTRUIRE .ch CONS CONS ONSTRU TRUIRE TRU IRE

NO 1, 4 JANVIER 2010

Photos Alessandro Della Bella-Keystone / Thiery Parel

TENNIS 58

ACTUALITÉ MIGROS 30

Rencontre avec le président d’IP-Suisse. EN MAGASIN 40

Grand concours de dessin pour les enfants.

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch

Avantage: Timea

Timea Bacsinszky raconte sa première victoire dans le circuit professionnel féminin autour de l’un de ses plats favoris.


SEMAINES DES PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES

40%

10.2017.– au lieu de

Cuisses de poulet Suisse, surgelées, 2 kg

30%

4.90

au lieu de 7.–

Dos de merlu blanc MSC surgelé, 400 g

33%

30%

11.40

1.65de 2.40

Chocolat au lait extrafin 3 x 400 g

Jus multivitamines Gold 1l

au lieu de 17.10

au lieu

2.60

Bananes Costa Rica/ Panama, le kg

VOUS TROUVEREZ D’AUTRES OFFRES DES SEMAINES DES BONNES AFFAIRES AU MILIEU DE CE MAGAZINE!


BONNES AFFAIRES DU 5.1 AU 11.1.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30%

1.40

au lieu de 2.–

Nouilles en spirales Tipo M 500 g

40%

9.60

au lieu de 16.–

Tortellini al prosciutto crudo 1 kg

40%

4.10 6.90 au lieu de

Röstis 3 x 500 g

40%

7.50

au lieu de 12.60

Jambon cru des Grisons en lot de 2 Suisse, 2 x 107 g

33%

50%

11.–

au lieu de 22.–

Beignets de pangasius d’élevage, Viêt-nam, 900 g

2.70

Pamplemousses à chair rose Floride, le kg

42.– 63.– au lieu de

13.90

Papier hygiénique Soft Polar 24 rouleaux

Boîtes Top-Box A3 le lot de 3


4 | Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

ÉDITORIAL Steve Gaspoz, rédacteur en chef

Permettre d’interdire L’éducation, quel beau concept! Donner les bases pour compren-

dre le monde, apprendre à devenir autonome, s’affranchir des certitudes, mettre à profit la liberté qui nous est offerte. Un concept magnifique mais d’une immense complexité. Comment s’y prendre pour bien faire? Que de traités, de livres, de théories et de controverses. Certains prônent l’autorité, d’autres la permissivité, d’autres encore un retour à des temps passés, plus stricts et donc meilleurs. Que d’encre et de paroles pour de si faibles résultats.

M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch

Si la solution existait, ça se saurait. On sait par contre parfaite-

ment ce qui ne fonctionne pas. L’autoritarisme sévère, tel qu’appliqué avant le fameux mois de mai 1968, ne semble qu’avoir permis l’éclosion de la révolte et de la frustration. Pour finalement déboucher sur le laxisme qui a atteint son paroxysme dans les années 90. Aujourd’hui, on peine à trouver le chemin. Certains demandent un retour à une éducation «à la dure», telle qu’appliquée au milieu du siècle passé. Tandis que d’autres cherchent le savant équilibre entre les divers excès.

Comme souvent, la voie médiane est la plus difficile. Les tâtonne-

Photos Mathieu Rod / Christophe Chammartin-Rezo / Xavier Voirol-Strates / Emmanuelle Bayart

* tarif local

ments actuels en sont les preuves. Dans son éducation, un enfant a besoin tant d’autorité et de limites que de permission et de liberté. Le pédopsychiatre français Daniel Marcelli affirme d’ailleurs «qu’une vraie autorité autorise et, de temps en temps, pose une limite» (lire notre entretien en page 26). Mais cela sous-tend que l’enfant doit être capable d’obéir et le parent de se faire respecter par sa progéniture.

Evidemment, c’est plus vite dit que réalisé. Car qui dit respect dit

échanges, explications, négociations. Entre le parent qui ne sait pas dire non et celui qui abuse de son pouvoir, la voie intermédiaire sera de parvenir à imposer sa décision tout en la défendant. Laisser la liberté d’agir à son enfant tout en posant certaines limites et expliquant en quoi cela représente son intérêt. Ce qui implique d’y passer du temps. Elever un enfant en accéléré, c’est illusoire, nous dit Daniel Marcelli. D’ailleurs, pour lui, celui qui n’a pas vingt ans à consacrer à l’éducation de son enfant ferait mieux d’adopter un chien. Voilà qui a le mérite d’être clair.

steve.gaspoz@migrosmagazine.ch

Reportage 10

En haute saison, la station de Grimentz passe de 500 à 5000 habitants. Pour accueillir tout ce monde, de nombreux acteurs s’activent en coulisses. Rencontre avec quatre d’entre eux.


CETTE SEMAINE Entretien 26

Reportage 18

Dans son livre «Il est permis d’obéir», le pédopsychiatre français Daniel Marcelli remet en question les méthodes utilisées pour faire obéir les enfants.

Comment se faire soigner lorsque l’on n’a pas d’assurance maladie? Pour répondre aux besoins des plus démunis, Genève et Lausanne ont mis sur pied deux services spéciaux de soins ambulatoires.

RÉCITS

Station de ski

10

Santé

18

La station valaisanne de Grimentz côté coulisses. Se soigner même sans assurance maladie.

Alain Morisod

Retour sur quarante ans de carrière.

Daniel Marcelli

L’obéissance vue par le pédopsychiatre français.

22

Rencontre avec le président d’IP-Suisse.

Label «De la région»

Découvrez les producteurs de votre région.

EN MAGASIN

Timea Bacsinszky Votre coopérative régionale

26

30

32

Concours de dessin enfants: les gagnants verront leur œuvre imprimée sur des sacs Migros 40

54

58

65

VIE PRATIQUE Animaux Mieux vivre Grandir

70 75 78

RUBRIQUES Migros Flash Temps présents Minute papillon Voitures Voyage lecteurs Mots fléchés / Impressum

7 8 25 80 82 85

RÉUSSITE Aurélie Michaud

La Vaudoise Aurélie Michaud, 21 ans, vient de recevoir une bourse prestigieuse pour restaurer une horloge du XVIIIe.

Publicité

Le bon goût est toujours de saison. Commandez vite votre abonnement! Tél. 0848 877 848, www.saison.ch

52

VOTRE RÉGION

ACTUALITÉ MIGROS

Biodiversité

Après les repas de fêtes, mangez «Léger»! Les semaines des bonnes affaires

CUISINE DE SAISON

ENTRETIEN

Réussite 86

|5

86


UN MAX AX DE BIEN-ÊTRE! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 5.1 AU 11.1.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

9.05

3.65 4.60

20% sur tous les snacks pour chien Max par ex. oreilles de porc Max, 500 g

20% sur tous les snacks pour chien Max par ex. nerfs de bœuf Max, 5 pièces

au lieu de 11.35

6.95

au lieu de 8.70

20% sur tous les snacks pour chien Max par ex. poisson séché Max, 265 g

au lieu de

4.70de 5.90 au lieu

20% sur tous les snacks pour chien Max par ex. os à mastiquer vitaminés Max*, 6 pièces

2.45

au lieu de 3.10

2.95

2.65

20% sur tous les snacks pour chien Max par ex. os au jambon Max, 400 g

20% sur tous les snacks pour chien Max par ex. os à mastiquer Mini Max, 5 pièces

au lieu de 3.70

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

au lieu de 3.30

20% sur tous les snacks pour chien Max par ex. os à mastiquer Midi Max, 3 pièces


MIGROS FLASH

Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

|7

Migros est le détaillant préféré des Suisses A l’occasion d’une récente étude de satisfaction, les consommateurs helvétiques ont élu Migros «distributeur de l’année».

L

LE PRODUIT DE LA SEMAINE

A l’apéritif ou en dessert

Du seigle, de l’eau et du temps: il n’en faut pas plus pour confectionner un Pumpernickel, ce savoureux pain foncé et compact. Durant la longue cuisson de cette spécialité allemande, l’amidon des grains caramélise, ce qui a pour effet de rendre le pain presque doux. Normal donc que certains gourmets l’utilisent pour élaborer des desserts. D’autres, par contre, préfèrent le servir à l’heure de l’apéritif, en canapé. Bon à savoir: le pain Pumpernickel est désormais disponible à Migros en qualité bio.

e bureau de conseils et de recherches néerlandais Q & A a récemment dressé le classement des chaînes de magasins de huit pays d’Europe occidentale. En Suisse, les enquêteurs ont interrogé près de 7700 consommateurs à propos de cinquante-neuf entreprises. Les résultats de l’étude sont plus que réjouissants pour le groupe Migros. Tout d’abord, parce que les magasins Migros se hissent sur la première marche

du podium et peuvent désormais porter le titre officiel de «Retailer of the Year». Ensuite, parce que Ex Libris, le spécialiste du multimédia qui appartient à Migros, se place en troisième position, derrière Ikea. Les clients sondés ont dit apprécier les magasins Migros pour leur excellent rapport qualitéprix, pour la richesse de leur assortiment ainsi que pour les différentes offres spéciales et actions qu’ils proposent.

NEWS

Baisses du prix des articles Don Pollo

Photo bab.ch/Stockfood

La viande de volaille est toujours plus appréciée. Grâce à l’augmentation du volume vo d des ventes ainsi qu’à des mesures vi à diminuer les coûts, Migros est visant désormai à même de réduire jusqu’à 17% dé désormais le prix d les des produits Don Pollo. Ces ba baisses sont valables dès le 11 janvier 2010. Notons que la charcuterie Don Pollo ne contient pas de viande de porc et est plébiscitée pa les personnes soucieuses de par le ligne. leur Articles Do Don Poll Pollo Saucisse Coquerli Saucisse de volaille Saucisse à rôtir de volaille Fromage d’Italie de volaille, en tranches Salami de volaille, en tranches

Poids Nouveau prix 200 g 2.90 340 g 4.20 220 g 3.60

Ancien prix 3.50 4.90 3.90

– 17,1% – 14,2% – 7,6%

100 g

1.70

1.80

– 5,5%

100 g

3.60

3.80

– 5,2%

Différence

Désormais, Migros a aussi son propre profil sur Facebook.

Migros surfe sur Facebook Depuis longtemps déjà, Migros était présente sur Facebook, la plateforme internet de réseautage, via des groupes de fans. Désormais, le distributeur a son propre profil. La page internet recense notamment les derniers films publicitaires, des concours et un amusant quiz qui vous permettra de répondre à la question «Quelle marque Migros es-tu?» Alors rendez-vous tous sur www.facebook.com. Pour accéder au profil, entrez «Migros en français» dans le moteur de recherche.


8 | Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

SUR LE VIF

«Roaming: les tarifs ne sont pas si élevés que ça» Les opérateurs de téléphonie mobile doivent désormais mieux informer leurs clients sur ce que coûtera l’utilisation de leur natel à l’étranger. Mais n’aurait-on pas préféré une chute des tarifs d’itinérance? Réponse de Christian Neuhaus, porte-parole de Swisscom. Avertir le client d’une surtaxe, c’est bien. Arrêter de le surtaxer, ne serait-ce pas mieux?

En fait, les tarifs d’itinérance (roaming) ont déjà baissé en 2008, amenant la Suisse dans les limites préconisées par l’Union européenne. Un Romand se rendant en France ne paie pas plus qu’un Français en Allemagne, par exemple. Les opérateurs gagnent-ils de l’argent avec le roaming?

Comme la Suisse n’est pas dans l’Union européenne, nous devons passer un accord avec chaque opérateur présent dans chaque pays. C’est long et compliqué, et pas forcément financièrement intéressant. Comme la

concurrence, en revanche, nous gagnons de l’argent sur les clients des autres. Avec la fusion annoncée entre Orange et Sunrise, Swisscom ne risque-t-il pas d’être dépassé en matière de baisse des prix?

Si la Comco valide cette opération, cela va clairement booster le marché. Et nous préférons la concurrence à la régulation. De manière générale, les tarifs suisses ne sont pas si élevés, si l’on tient compte du coût de la vie. La téléphonie se fabrique ici, avec des coûts d’infrastructures et de salaires qui ne sont pas ceux de l’étranger. Propos recueillis par Pierre Léderrey

TRAIT POUR TRAIT

IMPULSIONS

Vivement la nouvelle année!

Dessin de Chappatte paru dans «Le Temps» du 30 décembre 2009

Jean Ammann, journaliste et chroniqueur «La Liberté»

Une année pleins gaz Le cortège des jours moroses s’avançait à l’heure close de 2009. Et autant vous le dire tout de suite, je la sentais mal, cette année qui venait. Notre place financière attentée, notre secret bancaire éventé, nos otages embastillés, Lara Gut alitée… Mazette, il y eut par le passé des réveillons plus guillerets. Et me voilà tout requinqué, comme remis dans le droit chemin

de la béatitude festive: j’exulte, car, quelques jours après Copenhague, Michael Schumacher a annoncé son retour en Formule 1. La météo de l’âme est donc bien versatile, que le come-back d’un septuple champion du monde suffit à éclaircir. Certains jugeront futile le motif de ma joie. A ceux-ci, je dirai que je ne suis pas le seul. Bernie Ecclestone, la caution morale de


TEMPS PRÉSENTS

|9

MES BONS PLANS par Alain Portner, journaliste

Photo Lukas Lehmann / Keystone

A écouter: Dans les cordes. Mathias Malzieu – le Zébulon du rock français – et son band bondissant nous offrent, pour leurs 15 ans, un double CD contenant des perles inédites qui raviront les petits pois sauteurs mexicains que nous sommes. Secouez! Secouez! «Dionysos eats music!!!», de Dionysos, Barclay.

DANS L’OBJECTIF

l’automobilisme, l’un des patrons de la Formule 1 (pas celui qui se livre à des orgies sado-maso habillé en Waffen-SS, l’autre), trouve ça «fantastique», que le plus rapide des exilés fiscaux revienne à la compétition, quatre ans après avoir pris une retraite bien méritée. Parlant de Schumacher, Bernie, tout transi, a dit: «C’est une des figures les plus incroyables que la F1 ait jamais créée.» Qui aurait cru qu’un expertcomptable, qu’un gérant de fortune, qu’un représentant en shampoing antipelliculaire puisse susciter tant d’émoi? Schumacher n’est pas un être humain, c’est un palmarès. Sept lignes dans une statistique et pas la moindre ligne de vie. J’ai eu peur un instant que la Formule 1 ne s’arrête. Avec le retrait de Honda, Toyota et BMW, je me suis dit que l’humanité allait retrou-

ver un semblant de raison, qu’elle délaisserait la procession dominicale des bolides à l’ordre immuable pour réveiller son sens critique: fallait-il obligatoirement que chaque véhicule consomme 75 litres aux 100 km pour confirmer à l’arrivée la grille de départ? Comment, à l’heure où le pétrole se raréfie, avons-nous pu tolérer cet attentat contre l’environnement, contre l’intelligence, contre la décence? Comment avonsnous pu sacrifier tant de champagne pour si peu d’ivresse? Si la Formule 1 s’était arrêtée, si Schumacher n’était pas revenu donner un peu de piment à ce manège turbo-compressé, qu’aurions-nous fait de nos dimanches après-midi, sachant que le Salon de l’auto n’en occupe que deux par année? > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Préparatifs présidentiels

Un mini-studio de télévision a été installé la semaine dernière dans le bureau bernois de la conseillère fédérale Doris Leuthard. But: enregistrer les vœux de la présidente de la Confédération. Ils ont été diffusés le 1er janvier sur les chaînes de télévision nationales.

A lire: Uppercut. Un univers sombre et décalé avec un personnage poids lourd qui se confesse sans pudeur à deux inspecteurs désabusés. Des illustrations en noir et blanc à couper le souffle et un texte aussi sobre que bien ciselé composent cette bédé coup de poing. Vivement le tome 2! «Blast - Grasse carcasse» de Manu Larcenet, Ed. Dargaud. A voir: Corps à corps. Une étrange forêt, deux couples d’amants presque échangistes, des fées facétieuses, une troupe de comédiens, des tonnes de possibilités... Une comédie teintée d’érotisme signée de l’indémodable Shakespeare. «Le Songe d’une nuit d’été», Nuithonie, Villars-sur-Glâne, du 8 au 24 janvier. A feuilleter: Jeu de jambes. A travers des aquarelles, dessins, photographies et descriptions lapidaires, ce guide qui n’en est pas un invite le lecteur à sillonner La Chaux-deFonds par la bande. Une jolie balade impressionniste. «Allons voir!», de M.-A. Didierjean et C. Louis, Ed. G d’Encre. Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


10 | Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

Grimentz, l’envers du décor

Comme beaucoup d’autres, la station du val d’Anniviers fait le plein durant les fêtes de fin d’année. Pour accueillir ce flot de visiteurs, beaucoup de monde s’active en coulisses. Reportage à la veille des vacances.

Grimentz compte environ 550 habitants à l’année. En haute saison, ce chiffre

Y

Simon Wiget, directeur de l’Office du tourisme de Grimentz.

«Il y a toujours plein de choses à régler au dernier moment.»

aura-t-il de la neige à Noël? A l’heure où vous lisez ces lignes, le doute prête à sourire. Mais en ce mardi 15 décembre, comme toute station de ski, Grimentz scrute le ciel. Vendredi en fin de journée déjà, la petite route grimpant depuis Vissoie amènera son premier lot de vacanciers. A 1572 mètres très exactement. Cette altitude relativement élevée per-

met à Jean-Pascal Solioz de se montrer assez serein. D’autant que le responsable d’exploitation des remontées mécaniques a son arme secrète: le froid qui sévit depuis quelques jours. «Là il doit faire quelque chose comme moins dix degrés à l’ombre, c’est parfait.» Les yeux bleus de ce natif du coin se lèvent en direction des longues perches crachant l’or blanc sans dis-


REPORTAGE GRIMENTZ

| 11

est multiplié par dix.

continuer. Il y a douze ans, comme beaucoup d’autres, Grimentz a cassé sa tirelire (un investissement à trois millions de francs) pour acquérir l’arme fatale contre le réchauffement climatique: cent douze canons à neige automatiques à basse pression, disposés depuis le bas des pistes jusqu’au milieu de l’impressionnant télésiège six places de Tsarva. «On fait de la neige

dès -4 degrés. On pourrait enclencher à -2, mais le rendement n’est pas terrible et ça coûte trop cher en électricité et en eau.»

«Un des indéniables atouts de Grimentz»

Heureusement, une fois en route, ça va vite. Pas de doute, les touristes pourront descendre jusqu’à l’arrivée de la télécabine skis aux pieds, «l’un

des indéniables atouts de Grimentz, toujours très apprécié», relève Simon Wiget. Son patronyme ne le laisse guère deviner – son père est d’origine allemande, sa mère française – mais le jeune directeur de l’Office du tourisme (34 ans) est «l’un des derniers enfants de la vallée à être né à Vissoie et non à Sierre». Après une formation dans le tourisme qui l’a emmené jusqu’en

Corse, ce sportif accompli revient pour huit saisons comme professeur de ski, de canyoning et de parapente. «J’ai ensuite créé une boîte d’événements qui m’a donné plusieurs mandats dans la région. Et lorsque le poste de directeur s’est libéré à l’Office du tourisme de Grimentz, on m’a tout naturellement contacté.» C’était il y a trois ans, et depuis lors Simon Wiget ne


NEW JUSTY 4 X4

LA NOUVELLE JUSTY 4x4. PETITE. SPACIEUSE. ÉCONOMIQUE. La Justy Four part à la conquête de nos cœurs. Et de nos routes. Longue de seulement 361 cm, elle n’en est pas moins une citadine à part entière. Accueillant confortablement jusqu’à cinq personnes, elle se distingue par des portes qui s’ouvrent largement et un coffre d’une capacité étonnante pouvant atteindre 630 litres. Et puisque nous parlons de litres: en moyenne, elle n’en consomme que 6,3 aux 100 km. Alors qu’elle est très généreuse en matière de puissance, de sécurité et d’équipement.

PUISSANCE: Moteur 4 cylindres en ligne, 16 soupapes, traction intégrale permanente, 1298 cm3, 91 ch (67 kW), 5 vitesses, commande variable des soupapes, DOHC.

SÉCURITÉ: ABS à 4 canaux avec EBD et assistance au freinage, airbags conducteur, passager et latéraux à l’avant, airbags rideaux à l’avant et à l’arrière, renforts de protection latérale, prétensionneurs de ceintures et limiteurs de la force de retenue à l’avant, ancrages ISOFIX pour sièges enfants à l’arrière.

Justy 5 portes, 4x4 ou traction avant 91 ch ou 70 ch Fr. 22’750.– ou Fr. 17’000.–

Impreza 4x4 5 portes, 1,5 l/107 ch à 2,5 l Turbo/300 ch Fr. 26’900.– à Fr. 59’900.– Aussi avec boxer diesel

Forester 4x4 5 portes, 2,0 l/147 ch à 2,5 l Turbo/230 ch Fr. 33’300.– à Fr. 51’300.– Aussi avec boxer diesel

ÉQUIPEMENT:

Direction assistée électrique, lève-glaces électriques à l’avant et à l’arrière, rétroviseurs extérieurs réglables électriquement, climatisation, dossier arrière réglable et rabattable en deux parties (60/40), radio-CD avec 4 haut-parleurs et entrée Aux, garde au sol de 15 cm.

PRIX: La Justy Four est disponible jusqu’à épuisement des stocks. Des stocks qui devraient disparaître rapidement vu son prix sensationnel de Fr. 22’750.–.

Catégorie de rendement énergétique C, CO2 148 g/km, 6,3 l/100 km (mixte). Moyenne de toutes les voitures neuves proposées: 204 g/km. SUBARU Suisse SA, Industriestrasse, 5745 Safenwil, www.subaru.ch, téléphone 062 788 89 00. Concessionnaires Subaru: env. 200. www.multilease.ch. Prix net recommandé, TVA de 7,6% incl.

Legacy 4x4 4/5 portes, 2,0 l/150 ch à 2,5 l Turbo/265 ch Fr. 35’500.– à Fr. 53’000.– Aussi avec boxer diesel

Outback 4x4 5 portes, 2,0 l/150 ch à 3,6 l/6 cyl./260 ch Fr. 42’000.– à Fr. 57’500.– Aussi avec boxer diesel

Tribeca 4x4 5 portes, 3,6 l/6 cyl./258 ch 5 ou 5+2 places Fr. 59’000.– à Fr. 67’500.–


REPORTAGE GRIMENTZ

Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

| 13

«Dans l’idéal, je préfère engager des gens du coin.»

Georges Solioz, chef de la voirie du secteur de Grimentz.

«Dès qu’il y a danger de gel, il faut intervenir.» ménage pas ses efforts pour promouvoir la station. Attablé à Saint-Jean, quatre kilomètres plus bas, pour déguster l’une des fameuses fondues de La Gougra, il en profite pour amener à Madeleine Zufferey une pile de la brochure d’informations annuelles tout juste sortie de presse. «La période avant les Fêtes s’avère toujours assez rock’n’roll. Il y a toujours plein de choses à régler au dernier moment pour que tout soit prêt.» D’autant que commence la première saison hivernale complète sous l’égide d’une fusion qui fit couler beaucoup d’encre. En novembre 2006, la population de la vallée acceptait le regroupement de six communes (Grimentz donc, mais aussi Saint-Jean, Chandolin,

Saint-Luc, Ayer et Vissoie) en la nouvelle entité «Anniviers». «Soit la troisième commune de Suisse en superficie pour tout juste 2500 habitants», rigole Georges Solioz, qui se retrouve patron de plus d’une vingtaine d’employés communaux. Malgré l’engagement de quatre ou cinq extras en haute saison, la petite équipe a fort à faire. Notamment pour entretenir les routes, dont certaines sont encore en terre battue. «Au niveau touristique, l’idéal serait de laisser la neige aussi blanche que possible en station et tout autour. Mais les descentes en luge au milieu des voitures représentent un gros risque d’accident. Et puis dès qu’il y a danger de gel, il faut intervenir.»

Laurent Flück, responsable du service d’exploitation Sierre-Val d’Anniviers.

Si possible avec du gravier plutôt que du sel: situé en contrebas sur la route de Zinal, le local de la voirie (et des pompiers) de Grimentz affectueusement surnommé «la Sibérie» – le soleil n’y réchauffe que rarement l’atmosphère – a fait le plein de gravier. «On utilise entre 300 et 400 mètres cubes à Grimentz, entre 1500 et 2000 pour la vallée. Le sel, lui, reste indispensable lorsque c’est trop gelé. «D’autant que le gravier n’a pas que des atouts. Au printemps, on le retrouve dans les prés et les égouts.»

A plein régime pour que tout soit prêt

A l’année, Grimentz compte 550 habitants environ. Durant les huit semaines où la station affiche

presque complet – soit les fêtes de fin d’année, les relâches de février et Pâques, si les conditions d’enneigement sont encore bonnes – ce chiffre est multiplié par dix. Pour la voirie, cela signifie un sacré coup de collier, ne serait-ce que pour vérifier les tableaux électriques et les canalisations d’eau de logements qui vont se remplir en vingt-quatre heures. «Nous devons aussi mettre en place la signalisation des rues et parkings pour gérer au mieux l’afflux de véhicules. Le but est que les hôtes de la station déposent leurs affaires puis laissent leur véhicule sur un grand parking de 500 places. S’il neige jusqu’en plaine, «les gens sont assez bien équipés». Dans le cas contraire,


M-Budget Netbook:

Objet culte, prix culte. Maintenant ou jamais!

333.– RAM 1 Go Disque dur 160 Go

Limited Edition

,1" 10

Netbook MO-D250-0Dgr

Processeur Intel® Atom™ N270 1,6 GHz, DDR2-RAM 1 Go, disque dur 160 Go, puce graphique Intel® GMA 950, webcam, lecteur de cartes multi-in-1 / 7970.796

Vous trouverez ce produit et bien d’autres encore dans les magasins melectronics

et les plus grands magasins Migros. Jusqu’à

épuisement du stock.

FCM

Sous réserve de modifications de prix, de modèles et d’erreurs d’impression.


REPORTAGE GRIMENTZ

Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

les pneus d’été zigzaguant sur les chaussées glissantes ne sont pas rares. «Lors des grosses journées d’arrivées, les pompiers aident les gens à mettre leurs chaînes à Vissoie si besoin est.» L’or blanc à basse altitude détermine aussi le tourisme de dernière minute, de plus en plus fréquent, en particulier à Pâques. «Il y a vingt ans, notamment dans les hôtels sans longue tradition familiale à la clientèle fidèle, les gens réservaient d’année en année. Désormais, les durées de séjour sont plus courtes et dépendent entre autres de la météo», reconnaît Simon Wiget. Fusion communale ou non, Grimentz reste une station familiale, tout en conservant une jolie réputation en matière de ski «de piste en tout cas, le fond, c’est plutôt à Zinal». Le type de clientèle ne devrait donc pas changer cette année, malgré l’abandon du label «Bienvenue familles» dispensé par la Fédération suisse du tourisme. «Les nouveaux critères sont devenus impossibles à satisfaire pour une station moyenne comme nous. Avec d’autres, nous avons réclamé une adaptation à la réalité.»

Six allers-retours par jour

Laurent Flück, lui, a un souci plus immédiat: va-t-il trouver le personnel saisonnier indispensable pour assurer les nombreux services de bus supplémentaires? «Le parcours Vissoie-Grimentz représente déjà six allers-retours journaliers. Vous ajoutez à peu près la même chose pour Saint-Luc et Zinal ainsi que les nombreux services de navettes depuis l’arrivée des pistes. Soit en tout cas un quart de courses supplémentaires en haute saison.» Responsable du service d’exploitation Sierre-Val d’Anniviers depuis 2004, le quadragénaire en a vu d’autres. «Dans l’idéal, je préfère engager des gens du coin, qui connaissent nos routes. Mais avec un permis plus difficile, il y a moins de candidats pour un boulot temporaire avec des horaires exigeants, puisque l’on roule de 8 heures à 21 heures, tous les jours.» Du coup, il faut parfois faire appel à des chauffeurs venus d’ailleurs et les quinze jours de for-

| 15

Une journée de sensibilisation au hors-piste

Jean-Pascal Solioz, responsable d’exploitation des remontées mécaniques.

«On fait de la neige dès moins quatre degrés.» mation avec un titulaire ne sont pas de trop. «Je me souviens notamment de cet ancien employé des transports parisiens qui n’avait jamais roulé de nuit. Forcément, ici, avec un jour qui décline en hiver à partir de 17 heures, ça change.» Laurent Flück travaille en mandat pour les cars postaux depuis l’entreprise de transport familiale fondée par le grand-père de son épouse. «C’est du transport public pur, donc forcément déficitaire. Et en même temps indispensable. Pour les visiteurs bien sûr, mais aussi pour les gens du coin, notamment les élèves.»

Le système électrique de la télécabine remis à neuf

Retour au bas des pistes. Jean-Pascal Solioz se réjouit de remettre en marche «sa» télécabine qui a profité d’un renouvellement de concession pour un changement complet de son système électrique. Un million de francs après vingt ans de

bons et loyaux services. «Et là c’est reparti pour la même durée.» L’installation transporte 1600 personnes à l’heure, exactement comme le télésiège quatre places. Encore plus fort, le télésiège six places peut monter jusqu’à 2000 passagers. Tout est donc prêt. Resteront les imprévus, en termes de météo notamment. Et puis les inévitables problèmes de sécurité et de blessures (un blessé par jour durant la saison) gérés par six patrouilleurs patentés. «Dès qu’il neige, le service de sécurité opère un tour complet du domaine dès 7 heures du matin. Sinon, c’est une heure plus tard, avec la montée des autres employés.» La dernière saison, avec son manteau neigeux instable, avait réservé quelques sueurs froides. Là, on croise non pas les spatules, mais les doigts. Pierre Léderrey Photos Mathieu Rod

En matière de sécurité, la pratique du hors-piste reste la bête noire des patrouilleurs. Grimentz n’y échappe pas, «les gens aimant sortir des secteurs balisés entre Lona et Moiry», selon Jean-Pascal Solioz. Parmi les différentes opérations de sensibilisation, l’une des plus impressionnantes reste le FreeDay Ride qui, après Leysin, dans les Alpes vaudoises le 19 décembre dernier, s’arrête à Grimentz le 9 janvier prochain. Le principe? Une journée de sensibilisation où des amateurs de sensations fortes sont suivis par deux professionnels: «Un guide de montagne, pour tout ce qui se rapporte à la connaissance du milieu, et un prorider pour les aspects liés à la glisse», détaille Simon Wiget. Le patron de l’Office du tourisme est aussi organisateur d’événements sportifs (par exemple du speed flying, un dérivé du parapente) et professeur de snowboard. «Le Freeday est d’abord une association née en 2003 de ma rencontre avec le célèbre rider Cyril Neri, vainqueur de l’Xtrême de Verbier, et le guide José Carron.» Pour ces trois montagnards, diminuer le nombre d’accidents graves passe par une sensibilisation aux dangers de ce milieu naturel, et notamment des avalanches. «Beaucoup de jeunes citadins ne possèdent plus cette culture de la montagne. Or il suffirait de respecter quelques règles élémentaires pour réduire les risques de manière marquante.» Durant le FreeDay Ride, des courses de hors-piste encadrées alternent avec l’enseignement de comportement dans le terrain, de lecture d’un bulletin d’avalanche et de connaissance du matériel de secours. Tout simplement indispensable. Inscriptions sous www.thefreeday.ch


FRAÎCHES, LES VITAMINES PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES

Pas de parfum z d’ambiance? Plie , et ge an or une peau d’ t. pressez fermemen nsi Vous parfumerez ai e. èc pi agréablement la

2.90

Clémentines Lilibiggs Espagne, le filet de 1 kg

3.20

Clémentines Espagne, le kg

2.90

Oranges blondes Espagne, le kg

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg * En vente dans les plus grands magasins Migros.

5.90

Grapefruits à chair rouge bio Espagne, le kg


SONT ENCORE MEILLEURES. DU 5.1 AU 11.1.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3.50

–.70

Oranges blondes bio Italie/Espagne, le kg

Limes Brésil/Mexique, la pièce

2.80

Citrons bio Espagne, le filet de 3 pièces

5.90

Clémentines bio Italie/Espagne, le kg

2.70 Grapefruits à chair rose ou rouge Floride, le kg

18.90 Bol en verre Astoria 28 cm

11.90

Presse-agrumes* en inox

5.80

Couteau à zeste* en inox


18 | Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

Les soignants des plus démunis

La Suisse possède deux structures universitaires de soins ambulatoires dédiées aux personnes dans la précarité, Suisses ou clandestins. Reportage à Genève et Lausanne, une semaine avant Noël.

D

ans quelques jours, 2010 offrira l’une de ses premières joies: une substantielle augmentation des primes maladie. De quoi alimenter le débat sur la médecine de demain. Voire la mauvaise humeur de cette fameuse classe moyenne ponctionnée à tout va. Et les autres? Comment font toutes celles et tous ceux qui n’ont pas accès à l’excellence du système de santé helvétique? Dans la plupart des cantons, ils se débrouillent entre organisations non gouvernementales et praticiens bienveillants.

Des buts identiques à Genève et à Lausanne

Vaud et Genève sont les seuls à offrir une structure universitaire, alliant prise en charge, enseignement et recherche. Si leur fonctionnement diverge, leur but reste identique: «Offrir à chacun, quel que soit son statut ou sa condition sociale, le meilleur soin possible.» Sans misérabilisme. Sans a priori. Depuis trois ans, le Dr Yves Jackson dirige l’UMSCO, l’Unité mobile de soins communautaires.

Le Dr Yves Jackson, directeur de l’UMSCO.

Créée en 1997, elle a pour mission de faciliter l’accès aux soins des personnes les plus précaires, Suisses ou étrangers, même sans assurance maladie. Si la structure dépend des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), elle prend place dans un autre quartier, celui de Plainpalais, juste au-dessus de l’un

des deux locaux du service social de la Ville. L’UMSCO collabore avec cette institution comme avec tous les membres d’un important réseau social de lutte contre l’exclusion et la précarité. «Nous représentons la porte d’entrée des soins publics. Les gens sont ensuite suivis par les généralistes de la Policlinique.» L’unité ouvre cinq demi-journées par semaine. Aujourd’hui, mercredi après-midi, c’est le moment des femmes, migrantes sans papiers pour la plupart. «Elles représentent de toute manière les trois quarts de nos patients», note en coup de vent Marylise qui parle «espagnol et un peu d’arabe». Après dix ans de service, l’énergique quinquagénaire endosse tout naturellement le rôle de coordinatrice cet après-midi. D’un coup d’œil, elle veille à ce que les personnes craignant avoir ou ayant la grippe aient bien enfilé leur masque. Le plus souvent, Marylise accueille chacun en haut de l’escalier qui débouche sur le hall qui fait office de salle d’attente. «Bonjour. Vous êtes déjà venue? Non?

Alors prenez un ticket s’il vous plaît.» Ramadali arrive avec une amie. Celle-ci a l’âge d’être sa fille, mais elles n’ont pas de lien de parenté. Seulement des liens communautaires, elles sont Kosovares toutes les deux. Ramadali a 43 ans, dont quelques-uns passés clandestinement à Genève pour «voir». Et surtout pour y trouver du travail. «Au Kosovo, il n’y a rien», soufflet-elle. Elle habite «avec une copine» et vient ici «pour la seconde fois». Avant, c’était pour une douleur à


RÉCIT SANTÉ

| 19

Une trentaine de personnes se rend chaque jour à la consultation de l’UMSCO.

un genou. Là, c’est un talon. «Je ne sais pas, il me fait mal, j’ai de la peine à poser le pied à plat par terre.»

Confidentialité et confiance

Comme les autres, elle a appris l’existence de ce service grâce au bouche à oreille. Et comme les autres, elle n’a pas très envie de répondre aux questions. «La confidentialité constitue l’une des bases de la confiance que nous nouons

avec ces gens», relève Yves Jackson. Pour la plupart en situation irrégulière, plutôt jeunes, ces migrantes ont appris à se méfier des regards trop inquisiteurs. D’ailleurs, le personnel veille au grain pour que le secret médical soit strictement respecté. Marylise, Odile et Martine assurent le tournus aujourd’hui. Deux autres collègues, Heidi et Tina, complètent un effectif plurilingue qui considère que travailler ici revêt une valeur particulière, fières de

perpétuer cette médecine sociale à la base de la création des hospices cantonaux, ancêtres de l’hôpital.

Sans travail ni permis

Tiens, un homme. On l’appellera Rachid. Marocain, la quarantaine, il habite à Genève depuis quatorze ans. «Je viens de Tanger. Plus de soleil, mais beaucoup moins de boulot», sourit-il. Avant une petite grimace: un poignet le fait souffrir

depuis qu’il a aidé un ami à déménager. Rachid est costaud, c’est seulement la seconde fois qu’il consulte. «J’ai eu un permis de travail. Là, il faut que je retrouve une place pour qu’il soit renouvelé.» Sa philosophie consiste à vivre «tranquillement, sans faire trop de vagues». Au pays, il a un fils de 14 ans. Peut-être le fera-t-il venir «lorsque tout sera arrangé». Ou peut-être pas. «Pour l’instant, il vit bien là-bas. Il aime la mer.»


20 |

RÉCIT SANTÉ

Les consultations se succèdent. Toujours selon une immuable procédure: ticket, puis enregistrement auprès du secrétariat qui demande le minimum, un nom et une date de naissance. Chacun voit ensuite l’une des trois infirmières «qui règlent les trois quarts des soucis de santé». Les autres devant attendre de voir le médecin. Le temps file et l’horloge affiche un peu plus de 15 heures. «Lorsque trente tickets ont été distribués, nous fermons la porte d’en bas, précise Marylise. Parce que sinon, il est impossible de finir selon l’horaire à 16 h 30. Si quelqu’un sonne après ça, on gère au cas par cas.» En se penchant un peu en arrière, l’infirmière peut apercevoir l’éventuel nouvel arrivant. «Bon, certains habitués le savent et reculent de quelques pas. Une sorte de petit jeu», raconte Odile, la plus ancienne, «à quelques mois près».

Madeleine, une habituée du mercredi

A propos d’habitués, voici Madeleine*. Comme chaque mercredi, elle laisse sa petite valise et son sac en plastique en bas des marches qu’elle gravit avec peine. Une chaise déposée à son intention l’attend en haut. Emmitouflée sous un bonnet péruvien et des écharpes en laine,

Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

Les trois infirmières du service règlent les trois quarts des soucis de santé.

Madeleine* a 74 ans et vit de peu depuis le décès de son époux. «Vous savez, selon les Orientaux, le mal que vous faites vous revient ensuite dix fois plus fort. Moi, je pense que c’est vrai.» En attendant, elle galère sans se plaindre. Dans le bureau d’à côté, Natacha s’inquiète. La jeune soignante n’est là que depuis deux semaines. Le type de clientèle comme de soins la change du service de médecine interne où elle œuvre d’ha-

bitude. «Je suis en stage dans le cadre d’une spécialisation en psychiatrie. Elle dure quinze mois, en cours d’emploi.» La blessure au bras d’un jeune homme n’a pas très bonne façon. Marylise lui vient en aide. «Ça s’est infecté. Sans doute depuis plusieurs jours. On va refaire le pansement, ça devrait suffire.» Le plâtre d’un homme plus âgé la fera davantage douter. Il sera envoyé aux urgences des Hôpitaux universitaires de Genève.

«Nous tentons de faciliter au maximum les démarches administratives, notamment en avertissant de leur venue», explique Yves Jackson entre deux patients. Certains jours, la file d’attente se prolonge, paraît-il, jusqu’au milieu des escaliers. Pas en ce mercredi plutôt calme. Le froid a peutêtre dissuadé certains. A moins que ce ne soit la trêve de Noël. Pierre Léderrey Photos Emmanuelle Bayart

De plus en plus de Suisses en consultation Comme des milliers d’autres personnes en Suisse, Karina souffre d’un diabète de type I. Une maladie nécessitant une prise en charge précoce et suivie. Seulement la jeune femme a développé sa maladie dans son pays de naissance, l’Equateur. «Ma mère souffrait du même mal. Et nous n’avions pas assez d’argent pour nous soigner toutes les deux», chuchote-t-elle d’une petite voix. Tout juste des doses d’insuline de temps en temps. «Du coup, Karina souffre de nombreuses complications organiques internes. Son corps n’est plus celui d’une femme de 34 ans», explique Patrick Bodenmann, le médecin

responsable à Lausanne de l’Unité des populations vulnérables (UPV) qui la suit depuis de nombreuses années. Arrivée clandestinement en Suisse après un passage par Lyon, Karina tombe rapidement malade. Elle entend parler de l’UPV en se rendant au Point d’Eau. Ce lieu de soins et de refuge pour personnes dans la précarité constitue l’un des relais classiques de l’UPV. Aujourd’hui, Karina ne va pas bien. Elle devra peut-être se faire opérer à nouveau. Malgré un permis humanitaire obtenu en 2006 et la fin de l’angoisse liée à la clandestinité, ses déboires professionnels

et ses ennuis de santé ne s’améliorent guère. «Peut-être parce que, étonnamment, sa régularisation ne provoque pas pour l’instant d’amélioration réelle de sa situation.» Créée en 2000, l’UPV rejoint le nouveau bâtiment des urgences du CHUV trois ans plus tard: contrairement à l’UMSCO, elle «ne constitue donc pas un lieu géographique spécifique, mais une petite équipe médicale d’horizons divers», assurant la prise en charge médicale mais aussi sociale. Cette cellule interdisciplinaire «joue le rôle de courroie de transmission au sein de la Policlinique médicale universitaire,

qui a depuis toujours pour vocation de soigner tout le monde». Sans que cela ne soit gratuit pour autant, les malades étant appelés à rembourser les prestations dans la mesure de leurs moyens. Si les consultations de la PMU concernent une bonne moitié de personnes étrangères, les Suisses précarisés sont aussi de plus en plus nombreux. A 43 ans, Patrick Bodenmann y œuvre depuis une décennie, «marquée par une réelle amélioration dans la prise en charge». Mais aussi, hélas, par une demande de plus en plus importante.


Apprenez un métier recherché par les Entreprises

Devenez Comptable Un métier sûr et bien payé

La Comptabilité Comptabi occupe une place vitale au sein des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs. Voilà pourquoi, chaque jour, des comptables de tous niveaux sont activement recherchés sur le marché de l’emploi. • Une Formation Unique à Distance en comptabilité, finance, gestion : pour vous former chez vous, à votre propre rythme, en toute convivialité et efficacité L’IFP SUISSE, appartient à un groupement d’écoles européennes qui bénéficient de 60 ans d’expérience et de savoir-faire dans la formation par correspondance et à distance des adultes.

• Quand Vous Voulez, Où Vous Voulez

L’IFP combine 3 approches pédagogiques au service de votre formation : Un enseignement par correspondance qui comprend des cours écrits, des CDs audio et un logiciel professionnel de comptabilité pour passer à la pratique. Une Formation à distance personnalisée qui comprend le suivi d’un professeur attitré joignable directement par téléphone ou par mail. Il sera votre « coach » pendant toutes vos études. Un espace personnel vous sera attribué sur notre site Internet, vous permettant de suivre vos études en temps réel et de communiquer avec l’école 7 jours sur 7, 24 H / 24. Une Formation en ligne avec des modules de eLearning interactifs qui apporte une approche ludique et vivante.

FORMATIONS DIRECTES DÉBOUCHANT SUR UN EMPLOI Durée

Niveau

Comptable

10 à 12 mois

Bac ou Maturité

Spécialiste en Gestion Comptabilité

15 à 20 mois

Bonnes connaissances comptables

Aide Comptable (avec option EXCEL)

6 à 8 mois

Accessible à tous

Secrétaire Comptable

6 à 8 mois

Accessible à tous

Comptabilité pour Indépendant

6 à 8 mois

Accessible à tous

Toutes nos formations comprennent un apprentissage des logiciels de comptabilité, fournis avec les cours et qui restent la propriété de l’élève. Préparation au diplôme européen ECDL (cours certifiés ECDL)

G E-LEARNIN Tous nos cours de comptabilité sont accompagnés de modules de formation en ligne (e-learning). Consultez la démo sur notre site ifp-formation.ch.

G A R A N T I E

É T U D E S

Après avoir suivi la totalité de la formation, et en cas de non réussite à l’examen final, l’IFP vous offre une année supplémentaire d’études gratuite avec une session de rattrapage.

* Enquête réalisée en 2008 et 2009 sur 170 élèves.

92%

des élèves ont n un bon ou très bo avis général sur l’IFP*

• Une méthode exclusive pour apprendre la comptabilité financière : La méthode CATENALE. • Un diplôme professionnel valorisant

A l’issue de votre formation et après avoir réussi notre examen écrit (2 sessions par an), l’IFP vous délivre votre diplôme professionnel que vous pourrez faire valoir auprès de votre futur employeur. Le Certificat IFP est apprécié par un grand nombre d’entreprises qui dépose directement sur le site de l’Institut leurs offres d’emploi. Les élèves et anciens élèves les consultent régulièrement. Plus de 90 candidats ont participé à la session du printemps 2008. Près de 70 % d’entre eux ont obtenu leur diplôme.

TION : A T N E I R S ET O 0 CONSEIL ne 022 364 86 3 h c ho par télép rmation. o f p if t e n inter par

Pour en savoir plus, adressez-nous dès aujourd’hui ce coupon-réponse ; vous recevrez gratuitement des renseignements complets.

Bon gratuit

à retourner à l’IFP Route des Avouillons 4 - 1196 GLAND

Oui, je désire recevoir gratuitement des renseignements sur vos formations aux métiers de la comptabilité et, en particulier, sur votre formation de :

........................................................................................................................

Qualité

Route des Avouillons 4 - 1196 GLAND Institut spécialisé dans la formation à distance

NOM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Age . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N° . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N° Postal Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tél. (soir) Tél. (journée) Niveau d’études . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Situation professionnelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . E-mail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

20 MIG - 97

Avec l’option logiciels bureautiques

Certifié


22 | Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

«Le public n’est pas si bête»

En plus de quarante ans de carrière, Alain Morisod a fini par faire quasiment partie du patrimoine génétique de la Suisse romande. Un parcours non prémédité, qu’il assume sans complexe.

C

elui qui fait de la musique populaire est forcément un vieux con, incapable de tenir une discussion.» Voilà, il l’avoue, le genre de poncifs qui l’agacent, lui le paisible, l’imperturbable, le sympathique Alain Morisod. «Il y en a aussi qui parlent de musique d’ascenseur. J’ai envie de leur dire: Arrêtez de culpabiliser les gens sur leurs goûts.» Ce n’est pourtant pas pour régler quelques comptes que le musicien genevois a publié son autobiographie – La vie, c’est comme une boîte dechocolat–quisevendraitd’ailleurs plutôt comme des petits pains. Non, pour une raison bien plus importante: «En Suisse romande, dit-il, mes souvenirs ce sont les souvenirs de beaucoup de monde.» Le troubadour, en plus de quarante ans de carrière, est allé «dans tous les coins» de ce pays, pour accompagner des chanteurs, faire les bals avec son orchestre, ou plus tard avec la télévision: «J’ai plein d’amis dans toutes les villes et villages.» Il y a quelques jours, un homme lui a dit: «Vous, je vous ai toujours connu. Vous faites partie de la famille.» C’était lors d’un concert à Monthey (VS), où la bourgeoisie d’honneur lui a été remise. Monthey, la ville des lointaines origines, que sa grand-mère paternelle, devenue veuve, avait quittée pour s’installer à Genève, seule avec treize enfants, dont le futur père d’Alain. Qui y rencontrera Marguerite, une Fribourgeoise, sa future épouse et la mère d’Alain, en entrant un jour prendre un verre au Café de la Butte, dans le quartier de Saint-Gervais, tenu par la mère de Marguerite.

Des origines valaisannes et fribourgeoises pour un authentique Genevois, pas étonnant qu’Alain Morisod se sente partout chez lui en Suisse romande. Avec, quand même, un vrai port d’attache: «Mon quartier, c’est les Eaux-Vives, c’est là que sont mes potes.» Dans son livre, il évoque entre autres un bac décroché semble-t-il à la stupéfaction générale, au strict collège de Florimont, dont il ne garde que de bons souvenirs. Puis cette épopée, à 18 ans, comme accompagnateur d’une Arlette Zola alors en pleine gloire. Il logeait au-dessus du Café de Grand-Fontaine, à Fribourg, au scandale des cousins de la branche fribourgeoise qui savaient bien, eux, ce que cachait cette adresse: le bordel le plus fameux du pays dzodzet.

Le coup de pouce de Fernand Raynaud

Ensuite le coup de pouce de Fernand Raynaud, qu’il accompagne en tournée et qui ne se prive pas de mettre en valeur le jeune pianiste. Dans l’entresol du quai Gustave-Ador qui lui sert de bureau,

«J’ai pleuré comme un gosse devant 1000 personnes.»

Alain Morisod raconte que le tube qui l’a lancé, l’indestructible Concerto pour un été, il savait déjà en le composant que ça allait être un succès –«mais pas à ce point-là». Que s’il n’a jamais vraiment fait les choses d’abord pour de l’argent, il s’est toujours souvenu «que dans showbusiness, il y a aussi le mot business». Il constate que pour lui tout s’est toujours enchaîné: «Je décidais de fermeruneporte,uneautres’ouvrait aussitôt.» En 1978, il choisit par exemple d’arrêter les bals – «pour ne pas me retrouver à 70 balais encore en train de taper sur mon clavier dans les brasseries» – et paf, un mois plus tard, les portes du Canada s’ouvrent grandes, par la magie d’un disque d’or. Alain Morisod reconnaît n’avoir certes «pas toujours été en vitrine, à la télévision», mais avoir toujours «bossé comme une bête» avec son lot de 120-130 spectacles, concerts ou accompagnements par année. Ce qui lui a permis cette performance: «Jamais eu de patron, jamais reçu de salaire de ma vie.» Il concède que son retour «un peu fortuit» à la télévision en 1998 a «redonné des couleurs» à son parcours. Mais n’allez pas qualifier ses émissions de passéistes, il pourrait rétorquer qu’inviter des vieilles gloires, c’est de la «nostalgie», pas du passéisme, nuance: «Ces has been, qui sont mon fonds de commerce, c’est pour faire plaisir aux gens, et parce que c’était une époque sympa, que j’aimais bien.» Et puis que faire contre cette vérité implacable, connue de toutes les chaînes généralistes: «Le samedi soir, le public de prédilection, ce sont les 50 ans

A ce jour, Alain Morisod a vendu… 20 millions de disques!


RÉCIT ALAIN MORISOD et plus. Je ne vais quand même pas leur balancer Amy Winehouse.» Il déplore dans la foulée que «cinq ou six décideurs à Paris» orientent le goût du public, décrètent ce qui passe et ne passe pas, font et défont les carrières – «Lara Fabian, Hélène Ségara, on ne les voit plus.» Mais c’est pour conclure qu’à la fin «le public n’est pas si bête». Ce public qui, malgré tout ce qu’on lui propose, n’en démord pas: ce qu’il veut c’est «Richard Anthony, qui a un gros bide, plus beaucoup de cheveux, mais dont les chansons continuent à lui aller droit au cœur». Alain Morisod dit apprécier ce trait de caractère des «50 ans et jusqu’à point d’âge»: «Ils ne se forcent plus. Comme les enfants. Ce qui compte pour eux, c’est un bon dîner le dimanche, une jolie chanson, une sortie. Ils retrouvent un naturel qui me touche.» Le piano, il y est venu par sa mère qui en jouait un peu, mais évidemment sans jamais penser que son fils en ferait un métier: «Elle se disait plutôt, avec la musique il aura toujours des copains, il ne sera jamais seul.» Il persiste en tout cas, d’autant que dès l’âge de 14 ans il constate ce petit miracle. «Des gens commençaient à me donner un peu d’argent pour jouer. Et on m’en a donné finalement de plus en plus!» L’autre passion d’Alain Morisod est bien connue. Il suffit de regarder son pendentif: une note de musique terminée par un ballon de foot. «Un grand match, je ne connais pas de plus beau spectacle. Il y a tout: la tragédie grecque, la gaudriole, la fourberie, des personnages extraordinaires.» Monter au stade de Frontenex, même pour un match de troisième ligue, ne lui fait pas peur: «Pendant une heure et demie, je ne pense à rien d’autre. Il y a toujours les mêmes trente bonshommes, on se raconte toujours les mêmes conneries.» Les quelques années passées à la tête du club de son cœur, UGS, avec deux promotions en Ligue B, ont fait fondre certaines illusions qu’il gardait sur le haut niveau: «Des gars qui mouillent pour le maillot, j’ai vite compris que c’était terminé.» Mais avec en prime, aussi, un lot de sentiments indescriptibles: «Comme président, on n’est pas partie

| 23

prenante, on ne marque pas soimême les buts, n’empêche, quand on est monté, après vingt ans de disette, j’ai pleuré comme un gosse devant 1000 personnes.» Très sollicité en Suisse romande, il y a quand même certains engagements qu’Alain Morisod refuse: «Tout ce qui concerne la politique.» Histoire de n’être «récupéré par personne». Il n’en pense pas moins et s’est même plié l’an dernier au test du site «smartvote»: «On pourrait m’imaginer un peu à droite. J’ai été surpris du résultat. L’homme politique dont mes convictions sont les plus proches, c’est le député socialiste Jean-Charles Rielle.»

Constance et fidélité

A feuilleter, en tout cas, le fil de sa carrière, on doit au moins accorder à Alain Morisod le goût de la constance. Il résume et énumère: «Dans le groupe Sweet People, il y a Mady et Jean-Jacques qui sont là depuis quarante ans, Fred depuis quinze, les techniciens tous depuis au moins quinze-vingt ans.» Pas de miracle ni de secret, mais un principe tout simple: «Je privilégie un musicien avec qui je m’entends bien, plutôt qu’un super musicien qui serait un sale type.» Il y a aussi Nicola, depuis trentetrois ans aux fonctions multiples, dont celle de chauffeur. Car il existe quand même un ou deux domaines où Morisod se revendique passéiste: il n’a pas de permis de conduire, ne sait pas allumer un ordinateur et trimballe un vieux natel pourri. «Comme ça je ne suis pas tenté d’envoyer 50 SMS par jour pour rien du tout.» De toute façon, du genre lèvetôt, il aime occuper ses petits matins à écrire des vraies lettres: «Les gens sont touchés, parce qu’ils en reçoivent de moins en moins.» Lui-même, en guise de bilan, la joue plutôt courte. Il évoque «un petit potentiel, exploité au maximum». Puis se souvient de ce que lui a dit un vieil industriel italien de ses amis, qui déteste sa musique: «Tu ne vends pas de la musique, toi, tu vends de la sympathie.» Laurent Nicolet Photos Thierry Parel

A lire: Alain Morisod: «La vie, c’est comme une boîte de chocolat». Editions La Sarine.


Circuit en Egypte

8 s ypte dè g E ‘ d t i Circu Fr.

Prestations incluses:

 Vols avec Egypt Air de Genève vers Le Caire

– . 9 9 10

$#&(

' % # + ) "! * jours

IHZNF GPHGRPS EN KCXJSE ZQEG YZSE ZR TRH OE UPO

et retour de Louxor

 Taxes d‘aéroport  2 nuits au Caire en hôtel 1ère classe et

petit-déjeuner inclus

é si v i t e ! u l c x n E oph o c n a fr

 1 nuit à Assouan en hôtel 1ère classe et

petit-déjeuner inclus  3 nuits croisière sur le Nil en bateau 1ère classe selon programme  1 nuit à Louxor en hôtel 1ère classe et petit-déjeuner inclus  Excursion vers les célèbres Pyramides  Une romantique «promenade en felouque»  Pension complète sur le Nil  Assistance d‘un guide francophone Et pendant la semaine de prolongation:  Programme semaine balnéaire à Hourghada: transfert vers Hourghada, 7 nuitées en hôtel 5 étoiles à l’hôtel Hilton Resort avec demi-pension incluse, transfert final à l‘aéroport  Vol de retour directement d’Hourghada via le Caire vers Genève

Profitez d’une réduction de CHF 300.incluse dans le prix d’action! Valable pour les réservations jusqu’au 31 janvier !

Dates et prix

Vols de Genève avec EGYPT AIR Février Mar Mars Mar 2 9 Avril Mar 6 Mai Mar 4 Juin Mar 1 8 Juillet Mar 6

16 16 13 11 15 13

Circuit selon programme Prix d‘action Prix normal circuit selon circuit selon programme programme 1399.– 1099.– 1499.– 1199.– 1599.– 1299.–

23 23 20 18 22 20

30 27 25 29 27

Voyage 1010 1 sem. balnéaire Hourghada demi-pension

499.– 499.– 599.–

Suppléments par personne / par semaine: Cabine individ. croisière: 249.– /199.– dès mai Supplém. par personne à l‘hôtel Hilton: Chambre individ. par sem. : 299.– / 199.– dès mai Chambre vue mer par sem.: 79.–

PRESTATIONS NON COMPRISES: L’assurance combinée frais

d’annulation et aide SOS CHF 35.– • Taxe visa d’entrée CHF 40.– • Excursions facultatives • Les rémunérations usuelles à bord du bateau env. 25.– ¤ p.pers. • Frais de réservation CHF 10.– par pers.

Réservez de suite chez VAC à La Chaux-de-Fonds:

Méditerranée Alexandrie ΔΔ Le Caire Δ

Le Caire: grandioses pyramides de Gizeh

Votre programme de voyage

Egypte

Hourghada Mer Vallée des Rois Louxor Rouge Esna Kom Ombo Edfou Assouan

1er jour, Genève – Le Caire: vol direct de Genève vers Le Caire avec Egypt Air. A votre arrivée transfert à votre hôtel première classe. 2è jour, Le Caire / Pyramides de Gizeh & Sphinx: après le petitdéjeuner, vous visitez les célèbres pyramides de Gizeh qui sont les plus anciens édifices et les mieux conservés de l’humanité. Lorsque l’on se tient devant ces gigantesques «montagnes pyramidales», construites par la main de l’homme, on comprend mieux pourquoi dans l’antiquité elles furent désignées comme la «première merveille du monde». Dans l’après-midi, profitez de l’occasion, pour participer à l’excursion facultative (payable sur place), la visite inoubliable du musée du Caire et ses trésors fabuleux des tombeaux des pharaons. 3è jour, Le Caire – Assouan: Vol du Caire vers Assouan sur le Nil. Transfert à votre hôtel et possession de votre chambre. Composez vous-même votre programme personnel d’excursions (à réserver avant votre départ en programme combiné ou sur place séparément). Excursion 1 – Assouan: avec Assouan, vous admirerez l’une des villes les plus étonnantes d’Egypte et son impressionnant barrage réglant toute la navigation sur le Nil. Vous verrez entre autres l’obélisque inachevé. 4è jour, Embarquement à bord de votre bateau: profitez de cette journée à Assouan ou bien prenez part à une excursion facultative le matin (payable sur place) vers Abou Simbel. Ces énormes statues de Ramsès font partie des plus grands et beaux chefsd’oeuvre d’Egypte. Embarquement sur votre bateau sur le Nil. Dans l’après-midi, préparez-vous pour une romantique «promenade en felouque» (voilier traditionnel égyptien) sur le Nil. 5è jour, Assouan – Kom Ombo – Edfou: Dans la matinée, trajet en direction de Kom Ombo. Excursion 2 – Kom Ombo: visite du magnifique temple de Sobek, une imposante construction représentant le dieu Sobek à tête de crocodile. 6è jour Edfou – Louxor: Excursion 3 – Temple d’Edfou: visite du temple d’Horus, l’un des mieux conservés d’Egypte. Cet imposant monument, d’une forte signification, remémore l’importance de la fortunée Edfou, qui fut jadis la capitale de la Haute Egypte. Profitez de votre après-midi sur la terrasse du bateau avec piscine. Le bateau continue vers Louxor. 7è jour, Louxor: Excursion 4 – Rive occidentale de Louxor: le matin visite de la célèbre vallée des Rois, du temple d’Hatshepsout et des deux fabuleux colosses de Memnon. Excursion 5 – Louxor

✆ 0848 840 905

ou sur internet: www.net–tours.ch

Lundi au vendredi 7h30 à 20h et samedi 8h à 12h

_Votre hôtel flottant première classe

et Karnak: l’un des points culminants vous attend avec la visite sur l’autre rive de Louxor du temple de Karnak et de celui de Louxor qui vous replongeront presque 5000 ans en arrière, dans l’ère des pharaons. Nuitée dans un hôtel à Louxor. 8è jour, Louxor – Genève ou vacances balnéaires à Hourghada: après le petit-déjeuner, trajet en direction de l’aéroport pour votre vol de retour de Louxor vers Genève. Pour ceux qui n’ont pris que la prolongation balnéaire, transfert en bus l’après-midi à Hourghada. Le vol de retour vers Genève après votre semaine balnéaire partira directement d’Hourghada.

Programme combiné d’excursions durant votre croisière à CHF 249.– ! Profitez du prix spécial et réservez avant votre départ les excursions de 1 à 5 !

Semaine de prolongation à Hourghada

Détente sur la plage de l‘hôtel Hilton 5 * à Hourghada

Hôtel Hilton Resort ★★★★★ www.hilton.com/worldwideresorts Ce paradis de vacances, appartenant à la très renommée chaîne des hôtels Hilton, vous garantit de passer des vacances balnéaires confortables sur une large plage de sable fin. Situation: très bel hôtel avec accès direct à une longue plage de sable fin. Hébergement: 392 chambres stylées disposant de bain/ douche/WC, sèche-cheveux, climatisation, minibar, téléphone, TV et balcon ou terrasse. Equipement: restaurant principal et deux restaurants à la carte. Piscine et terrasse dans les magnifiques jardins de l’hôtel.

VMT ZQZNSZCET L  Des prix très bas grâce à la vente directe  Nous sommes membre du fonds de garantie légal de la branche suisse du voyage

 Droit de résiliation gratuit dans un délai de 7 jours après réservation effective

Organisation et réalisation: net–tours


CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

| 25

Un Noël plein de minarets Jamais autant qu’en ces repas de Jean-François Duval, Noël et de Nouvel journaliste An, je n’ai entendu autant de conversations tourner, en sus de la dinde, autour des minarets. Jésus dans sa crèche sous le sapin ouvrait tout grand ses petites oreilles. Les santons avoisinants paraissaient sortis d’une vitrine de magasin d’antiquités. Aujourd’hui, je peux vous l’affirmer: rien n’est aussi délicieux qu’une dinde de Noël assaisonnée à la sauce minaret. L’homme est ainsi fait qu’il aime à parler au présent, et des minarets, au moins, on peut parler au présent. Un convive fit entendre ce propos: «Mes amis,

nos clochers agrémentent joliment nos paysages, et ça carillonne allègrement tous les dimanches! Mais pourvu que l’appel des cloches, en réaction à l’affaire des minarets, ne nous oblige pas à retourner nous casser le cul sur les bancs de bois de nos églises!» Un autre émit ce douloureux constat: «Notre vote contre les minarets est un aveu de faiblesse, un terrible manque de confiance dans notre capacité à remplir nos églises.» «Bah, fit un troisième, ce n’est plus notre foi qui doit faire carillonner nos clochers, mais la volonté de maintenir debout nos traditions et toute une culture judéo-chrétienne qui a permis à l’Etat laïque d’émerger.»

Je suis sûr que du haut du Ciel, nos aïeux les Croisés nous écoutaient avec commisération, accablés par notre manque de flamme et de vaillance. «Regardez-moi festoyer ces chrétiens du XXIe siècle, effrayés comme des pucelles devant l’érection d’un seul minaret! Les bougres ont peur de se faire foutre! C’est pitié de voir comme ils ne sont plus attachés qu’à un christianisme de muséographie, statufié, minéralisé dans la pierre, momifié dans la peinture, les oratorios, les cathédrales… Ah, quel bel accommodement avec le Ciel ils ont trouvé! Le religieux s’est dissous dans le culturel.» Tous nous nous mîmes à appréhender le retour des Croisés. S’ils revenaient parmi nous, quel serait leur premier souci? Eh bien, c’est manu militari qu’ils nous reconduiraient chaque dimanche dans des églises combles, la foule des pieux débordant sur le parvis. En attendant, ah, que la dinde était tendre sous la dent! Et comme les minarets pimentaient

délicieusement le tout! Reprenez-vous un peu de minarets, me disait-on d’un côté tandis que de l’autre on me présentait un plat de nouilles tout à fait al dente. Les repas sont là pour que nous puissions nous faire la dent et manifestement la querelle des minarets s’annonçait aussi longue que les pilons de la dinde succulente. «Grâce soit rendue aux minarets, qui nous rappellent à temps notre appartenance à la

Publicité

Unis contre le cancer du sein Christa Rigozzi, Miss Suisse 2006 et animatrice, avec son amie, Manuela Perna Avec le soutien de

www.liguecancer.ch

culture judéo-chrétienne!» disait l’un. «Si les Suisses craignent les minarets, avançait un autre, c’est qu’ils sont fascinés par l’islam! par son pouvoir fédérateur en regard duquel nos fragiles institutions fédératrices font pâle figure!» «Ce qui nous fait peur, entendait-on ailleurs, ce n’est pas l’islam en tant que tel, mais qu’une religion, autre que la nôtre, puisse être réellement vivante au présent, et même politiquement vivante. «Et alors! tonnait un quatrième, nous, c’est en citoyens laïques que nous voulons apprécier la beauté de nos carillons.» Tout le monde se resservit de la farce. Car les

amateurs de dinde, le plus souvent, adorent la farce, et rien ne ravit plus le palais qu’une dinde truffée de tartufferies. Moi, je jubilais, car n’étions-nous pas dans la plus belle des grandes traditions en matière de querelles: querelle des jansénistes et des jésuites, querelle du Cid, querelle des Anciens et des Modernes, querelle du Tartuffe… Et maintenant, ah quel superbe cadeau, une querelle des minarets! C’est le XVIIe siècle qu’on ressuscitait! Que ferions-nous sans querelle?! Les querelles sont un régal, les hommes s’en font toujours une Fête! La querelle affûte l’esprit et aiguise l’art de la conversation. De tous mes derniers Noëls, celui-ci était le moins doucereux, le plus vivant, le plus réussi. Moi, je vote résolument pour la querelle.


26 | Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

«Il n’y a pas de laxisme éducatif!»

Avec son ouvrage «Il est permis d’obéir», le pédopsychiatre Daniel Marcelli prend le contre-pied de ceux qui réclament un retour à l’éducation de grand-papa, qui confondent autorité et autoritarisme. Daniel Marcelli, étiez-vous un enfant obéissant?

Oui, assez obéissant. Puis je suis devenu un adolescent normalement désobéissant. J’ai pas mal signé de carnets de notes moimême, j’ai séché quelques cours… Quelle éducation avez-vous reçue?

Une éducation un peu autoritaire de la part d’un père militaire qui me disait toujours: «Je t’impose de faire ça, mais tu penses ce que tu veux.» J’ai donc eu la chance d’avoir un père qui respectait ma liberté de pensée, qui ne me soumettait pas psychiquement. A l’époque, on élevait les enfants dans la peur du gendarme.

Dans les années 50, l’objectif de l’éducation, c’était de faire en sorte que les enfants répondent aux critères de la société, deviennent un produit fini conforme aux normes sociales. Résultat: nous étions en pétard et en colère contre nos parents et également contre cet ordre social perçu comme contraignant. Mais aujourd’hui, on n’éduque plus les enfants comme hier…

On a renversé la problématique de l’éducation. Maintenant, le but

Daniel Marcelli dirige le service de psychiatrie infanto-juvénile du Centre hospitalier universitaire de Poitiers.


ENTRETIEN DANIEL MARCELLI des parents, leur souci, c’est d’épanouir les enfant sur les plans affectif (il faut qu’ils soient heureux) et intellectuel (il faut qu’ils aillent au maximum de leur potentiel). On est passé d’une éducation basée sur l’interdit généralisé des années 50 – «Il ne faut pas faire ci, il ne faut pas faire ça, je t’ordonne de faire ci et ça!» – à une éducation basée presque sur l’excès d’autorisation – «Va mon garçon, montremoi ce que tu sais faire!» C’est plutôt positif, non?

Oui, parce que ça permet aux enfants d’être extraordinairement épanouis, d’avoir une sécurité intérieure – un narcissisme comme on dit dans notre jargon – bien plus solide et assurée qu’avant. Ils ne se mettent plus, par exemple, à bafouiller, à baisser les yeux face à un adulte. Ils n’ont plus ce côté niaiseux et craintifs qu’avaient les enfants à mon époque. Ça, c’est pour le meilleur de l’éducation contemporaine… Et le pire, alors?

Bio express

Le professeur Daniel Marcelli est venu au monde le 1er mai 1946. «Naître le jour de la fête du travail, c’est quand même un comble pour quelqu’un d’origine corse!» rigolet-il. Petit, il voulait devenir pilote d’avion («Je viens de passer mon brevet.») ou pompier… «En tant que psychiatre, j’ai un peu réalisé ce rêve: j’éteins des incendies psychiques quand ça flambe trop!» Et il s’est spécialisé dans la pédopsychiatrie, «sans doute pour répondre au désir de ma maman qui aurait voulu faire pédiatre». Aujourd’hui, il dirige le service de psychiatrie infanto-juvénile du Centre hospitalier universitaire de Poitiers. Deux fois père et trois fois grand-père, ce grand spécialiste de l’enfance et de l’adolescence est aussi l’auteur de nombreux ouvrages pédagogiques, essais scientifiques et livres grand public. Le dernier en date, publié chez Albin Michel, s’intitule «Il est permis d’obéir – L’obéissance n’est pas la soumission».

Le problème de cette éducation, c’est que les enfants prennent de moins en moins tôt conscience des limites qu’ils devront nécessairement rencontrer un jour. Et les enfants sont comme tous les autres êtres humains: quand ils ont pris le pouvoir dans la famille grâce aux armes que sont le caprice, la colère et la séduction, ils n’ont pas envie de le lâcher! Certains parents n’arrivent même plus à dire non à leurs enfants!

Du moment qu’on ne formate plus les enfants, qu’on vise, au contraire, leur épanouissement, il est évident qu’on risque plus d’entraver leur potentiel en leur interdisant de faire quelque chose plutôt qu’en les y autorisant. Et comme les parents veulent le bien de leurs enfants, ils n’interdisent pas. En fait, le problème, c’est que jadis on a confondu l’autorité avec l’interdit. Une erreur conceptuelle gravissime! Pourquoi?

Parce qu’une autorité qui ne fait qu’interdire, c’est une autorité hémiplégique, c’est l’autoritarisme

| 27

des années 50! Une vraie autorité autorise et, de temps en temps, pose une limite. Et quand la limite est donnée sur un fond d’autorisation, elle prend sens: l’enfant va la comprendre parce qu’il ne la ressent pas comme une contrainte, un abus de pouvoir ou une humiliation. Le hic, c’est qu’on donne trop de place, trop de choix aux mômes!

Avec cette éducation d’allure démocratique, les parents d’aujourd’hui croient que laisser l’enfant choisir lui permet d’accéder à la liberté. Mais un enfant n’arrive pas au monde avec un psychisme et une pensée constitués. Pour comprendre le monde, il a besoin de ses parents, de son environnement. Ce qui est bon pour les adul-

«La solution se trouve dans le couple autoritéobéissance» tes ne l’est donc pas nécessairement pour lui. Ça, notre société, dont les valeurs suprêmes sont l’autonomie et l’individualisme, a bien du mal à le penser. Un exemple, dans votre livre, illustre bien cela: celui de cette fillette de 2 ans à qui sa mère demande si elle veut un yaourt vanille ou fraise…

Désemparée, cette fillette finit par choisir le yaourt à la fraise. Elle voit alors sa maman manger celui à la vanille et, d’un seul coup, elle se dit: «L’autre devait être meilleur. J’ai dû me tromper!» Donc, elle veut le yaourt que sa mère vient de manger. Et que dit cette dernière? «Je t’ai laissé choisir et maintenant tu veux l’autre? T’es caractérielle!» Mais comment voulez-vous qu’une gosse de cet âge sache quel yaourt elle préfère? Cette pseudo-liberté de choix renvoie l’enfant à sa solitude existentielle et à son désarroi. Les parents doivent assumer cette situation de dépendance pendant un certain temps et, à mesure que l’enfant grandit et se


28 |

ENTRETIEN DANIEL MARCELLI

Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

de limite, l’enfant va considérer que tout l’espace lui appartient. Et quand il sera à la crèche, à la maternelle ou dans un magasin, il fera n’importe quoi, il se mettra à tout tripoter… Les parents qui ont manqué les premières étapes de cet apprentissage peuvent-ils se rattraper?

Il est pendant longtemps possible de se rattraper, mais plus on interviendra tard, plus cela s’avérera difficile et plus cela prendra du temps. Persuasion et patience sont les seules armes dont on devrait user… Pas facile, facile quand un enfant vous pousse à bout! Quel parent n’a pas élevé la voix, menacé?

«J’ai eu la chance d’avoir un père qui respectait ma liberté de pensée.» constitue, lui restituer la part de liberté qui lui permettra justement d’obéir ou de désobéir. Pour lutter contre ce laxisme éducatif, pour restaurer l’autorité, vous prescrivez donc un vieux remède: l’obéissance.

Non, je vous récuse! Il n’y a pas de laxisme éducatif! Le laxisme, c’est la lâcheté des parents. Ça concerne une minorité d’entre eux. Beaucoup, en revanche, veulent bien faire et deviennent permissifs. C’est différent. Pour lutter contre cette permissivité, alors…

Déjà, je suis étonné qu’on ne parle jamais d’obéissance. A part quand il s’agit des chiens! Lorsque j’étais dans les colloques avec les psychanalystes, avec les gens qui ont la tête dans les étoiles, on parlait toujours de l’autorité et jamais de l’obéissance. Or, quand vous allez sur internet, les forums de discussion des mamans se concentrent souvent sur cette question: «Comment faire obéir mes enfants?» La difficulté à laquelle sont confrontés les parents, c’est comment apprendre à un enfant à obéir pour lui per-

mettre d’être libre. C’est le paradoxe éducatif central! Et la solution, selon moi, se trouve dans le couple «autorité-obéissance», un lien social fondateur qui devrait constituer la colonne vertébrale de l’éducation. A bien distinguer du lien «pouvoir-soumission» qui est le lien éthologique, le lien animal, le lien naturel. A ce propos, toujours dans votre ouvrage, vous décrivez une scène où un bambin se saisit d’un couteau.

Dans le lien «pouvoir-soumission», le parent utilise la force ou la séduction pour régler ce problème. Il va se précipiter sur l’enfant pour lui arracher le couteau ou alors il s’approchera de lui avec un sourire trompeur, en lui disant: «Donnemoi ce couteau mon petit chéri!» et en s’en emparant dès qu’il se trouvera à portée de main. Dans les deux cas, l’enfant a été contraint. Et dans le couple «autoritéobéissance»?

Ici, le parent dit calmement et fermement: «Pose ce couteau!» L’enfant ne réagit pas, il attend. «Je t’ai demandé de poser le couteau!»

Quelques secondes passent encore avant que le parent ajoute: «Tu as compris!» L’enfant finit par poser le couteau. C’est lui qui décide d’ouvrir la main, il a été libre d’obéir. Le parent explique enfin que cet objet est dangereux et qu’on peut se couper avec… L’explication doit, en effet, toujours venir après, parce que c’est la récompense de l’obéissance, c’est ce qui permet à l’enfant de grandir par la compréhension du monde. Exercer l’autorité, c’est donc se frustrer des arguments du pouvoir et établir un rapport de confiance avec l’enfant qui passe par la communication. A partir de quand et comment inocule-t-on cette obéissance?

Il ne faut pas inoculer l’obéissance. Il faut qu’elle s’acquière. La question de l’obéissance commence à se poser avec la conquête de l’autonomie motrice – lorsque l’enfant se met à marcher à quatre pattes – et elle devient brûlante avec l’acquisition du langage. Dès que l’enfant se déplace, il va aller vers des objets qui ne sont pas forcément bons pour lui et il faudra alors poser les premiers interdits de protection. Si on ne lui transmet pas ce concept

Ça demande du temps, de la patience, de la capacité à se frustrer, à ne pas être tout le temps dans l’agir… On ne pourra jamais compacter l’éducation avec un MP3 pour la transformer en un truc qui va durer deux secondes. Elever un enfant, ça demande au moins une bonne vingtaine d’années. Je suis désolé pour les parents modernes, mais il faut qu’ils consacrent du temps à l’éducation de leurs enfants. Sinon, ils n’ont qu’à adopter des chiens! Ce que vous prônez va à l’encontre du retour au dressage que d’aucuns réclament et qu’incarnent le pédiatre Aldo Naouri et aussi «Super Nanny» sur le petit écran…

Si j’ai écrit ce livre, c’est justement parce que je ne veux pas de ce retour à des valeurs archaïques, à cet autoritarisme des années 50! «Entre l’autorité qui construit et l’autoritarisme qui contraint, le chemin est étroit!» écrivez-vous.

Ben oui! Et je ne peux pas l’élargir. Il y a un seul chemin, celui de la compréhension et de l’intelligence. On a été doté d’un cerveau pour essayer de penser et être parent, dans l’éducation moderne, ça contraint à recourir à la réflexion. C’est un chemin étroit, mais c’est un chemin très enrichissant quand on parvient à le suivre. Propos recueillis par Alain Portner Photos Christophe Chammartin-Rezo


ACTION

OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 05.01.2010 JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Deux fois plus de plaisir!

5.20 au lieu de 6.20

*

Philadelphia Duo-pack Nature / Balance / Yogourt / Aux herbes / Balance aux herbes 2 x 200 g

*

* *

* Disponibles dans les plus grand magasins Migros

Philadelphia est en vente à votre Migros et sur LeShop.ch


30 | Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

Migros aime la nature L’Organisation des Nations-Unies a proclamé 2010 «Année internationale de la biodiversité». En étroite collaboration avec les plus de 20 000 paysans IP-Suisse et la Station ornithologique suisse de Sempach, Migros s’engage, elle aussi, pour une plus grande biodiversité dans notre pays. Elle promeut ainsi la diversité des espèces animales et végétales ainsi que la diversité génétique et celle des paysages en Suisse. Les exploitants qui commercialisent leurs produits à Migros sous le label TerraSuisse sont tenus de respecter des critères écologiques stricts et doivent créer sur leurs terres des biotopes pour les espèces animales et végétales rares. www.migros.ch/biodiversite

La nature a besoin de désordre

Président de l’association IP-Suisse qui regroupe plus de 20 000 paysans, Andreas Stalder aime créer des biotopes où règne un chaos naturel – pour le plus grand bonheur des espèces végétales et animales menacées.

A

ndreas Stalder aime bien le désordre. Dans la mesure où celui-ci est utile, évidemment. Se tenant à l’orée d’une de ses forêts, ce maître agriculteur d’Höchstetten, un village bernois de trois cents habitants, adore manifestement parler de ce chaos: «Autrefois, nous exploitions la forêt jusqu’à sa lisière. Aujourd’hui, nous abattons les sapins qui poussent en bordure, ce qui assure la lumière nécessaire aux taillis, aux bosquets et aux marécages, et nous laissons volontairement les branches joncher le sol de la forêt. Ces

amoncellements et la lisière ourlée de la forêt offrent une protection et des lieux de nidification à de nombreux animaux, favorisant ainsi la diversité des espèces.» Ce n’est pas seulement en tant qu’agriculteur qu’Andreas Stalder s’engage en faveur de la diversité biologique. En effet, l’homme est aussi président des 20 000 paysans IP-Suisse. Cette organisation professionnelle, et non politique, institue des directives de production très strictes: les produits phytosanitaires, par exemple, doivent être utilisés avec parcimonie. Dans la

culture céréalière, notamment, les paysans IP-Suisse n’emploient ni fongicides, ni insecticides, ni même accélérateurs de croissance. «Compte tenu des 22 000 hectares que les paysans IP-Suisse cultivent sans ces produits, cela a des retombées significatives», poursuit Andreas Stalder. Notons cependant que les herbicides sont autorisés en cas de d’urgence, lorsque les champs sont envahis par des mauvaises herbes nocives. Néanmoins, ces mesures ne suffisent pas: «Nous avons constaté qu’elles n’ont pas un effet écolo-

gique suffisant, puisque, en dépit de leur application, la diversité des espèces régresse.»

TerraSuisse: le projet du siècle

Pour y remédier, IP-Suisse s’est mise à la recherche de partenaires. Elle les a trouvés en Migros et la Station ornithologique de Sempach. Ensemble, elles ont créé le label TerraSuisse, devenu l’emblème des denrées suisses issues d’une production proche de la nature, respectueuse des animaux et promouvant la diversité des espèces. «Avec


ACTUALITÉ MIGROS

| 31

des champs pour leur affouragement. Outre la mise en valeur des lisières de forêts, il plante de l’herbe en hiver afin d’éviter l’érosion du sol, ou laisse pousser des plantes entre deux champs des bandes de terre libres. «Les insectes dont se nourrissent les oiseaux y trouvent un abri.» Dans les arbres à haute tige nichent des oiseaux et les haies offrent un refuge au lièvre et au hérisson. Andreas Stalder veut aussi créer des jachères florales. Il s’agit de bandes de terre aménagées entre des surfaces cultivées et ensemencées de végétaux indigènes rares offrant un biotope à de nombreuses espèces animales. Autrefois, ces plantes étaient considérées comme de la mauvaise herbe. En plus du lièvre, elles abritent des oiseaux tels que le bruant jaune, le bruant proyer, l’alouette des champs et la pie-grièche écorcheur, mais aussi des araignées et des insectes. Et au lieu d’éliminer les pierres qu’il extrait de ses champs, Andreas Stalder les entasse afin de permettre aux amphibiens de se réfugier dans les interstices. Des amas de pierres sur un champ? Cela peut faire désordre, mais c’est pourtant bel et bien utile. Et ce ne sont pas les animaux qui s’en plaindront. Daniel Sägesser Photos David Zehnder

Avec les pierres trouvées dans ses champs, champs Andreas Stalder, président de l’organisation IP-Suisse (photo en haut), forme de petits monticules dans lesquels les amphibiens trouvent refuge.

TerraSuisse, les paysans, Migros et les consommateurs ont le destin de la nature en main», estime Andreas Stalder. En effet: les paysans fournissent une plus grande prestation

en faveur de l’environnement, Migros propose à la vente ces produits, et les consommateurs acceptent de débourser un peu plus pour des denrées de qualité.

Pour Andreas Stalder, TerraSuisse est le «projet du siècle» qui présuppose un partenariat à long terme: «Les mesures mises en œuvre aujourd’hui pour protéger et favoriser la diversité des espèces ne porteront leurs fruits que dans vingt ans.» Les paysans IP-Suisse qui produisent pour le label TerraSuisse peuvent choisir dans un vaste catalogue de mesures celles qui conviennent à leur exploitation. Sur les vingt hectares de son domaine, Andreas Stalder élève quarante vaches laitières et cultive

Migros et le WWF: plus fort ensemble

Migros et le WWF s’engagent pour que la biodiversité soit la plus importante possible dans notre pays. A cette fin, les deux partenaires lanceront ce printemps une campagne d’actions. Dès à présent toutefois, les enfants jusqu’à 12 ans peuvent participer à un concours de dessin sur la biodiversité. Pour en savoir plus sur le sujet, rendez-vous en page 40 de cette présente édition.


32 | Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

Une relation de confiance

Avec le label «De la région», difficile de faire plus frais! Les produits proviennent réellement de l’exploitation voisine. Pour s’en rendre compte, «Migros Magazine» invitera ces prochaines semaines des consommateurs à aller à la rencontre des producteurs de leur région.

B

ien sûr, la globalisation a du bon. Le développement du commerce mondial n’a jamais offert aux consommateurs suisses un aussi vaste choix qu’aujourd’hui. Au point qu’il pourrait être difficile de renoncer aux avantages que représente le fait de pouvoir déguster, disons, du café, du chocolat ou des bananes. En parallèle, un phénomène contraire s’affirme pourtant: celui visant à consommer des produits de proximité. Anticipant cette tendance, Migros a lancé il y a plus de

dix ans déjà, le label «De la région», un programme regroupant des articles provenant d’une aire géographique limitée. Lancé en 1999 par Migros Lucerne, le label regroupait à ses débuts une centaine de producteurs seulement. Aujourd’hui, ils sont environ 7500 dans toute la Suisse à livrer près de 8000 articles estampillés «De la région», pour un chiffre d’affaires en 2008 s’élevant à 730 millions de francs. Le label «De la région» tisse un lien fort entre les producteurs locaux et les consommateurs privilé-

giant les denrées de proximité. Fruits et légumes, de même que produits laitiers et carnés, viennent réellement de l’exploitation voisine. Du coup, la fraîcheur est maximale et les émissions de CO2 dues aux transports minimales. Par ailleurs, les articles «De la région» sont produits selon des strictes règles. Ces normes prévoient notamment un élevage respectueux des animaux, l’utilisation limitée de pesticides et une exploitation des sols conforme aux principes du développement durable.

Enfin, il est à noter que le programme Migros favorise l’économie locale ainsi que les petites exploitations et met en valeur de nombreuses spécialités régionales. Afin que tout un chacun puisse s’en rendre compte, Migros Magazine va inviter ces prochaines semaines des Romands à aller à la rencontre de producteurs locaux. Les consommateurs pourront alors découvrir le travail des éleveurs et des cultivateurs habitant souvent à un jet de pierre de chez eux. Ne manquez pas nos futures éditions.

De l’arrière-pays genevois aux terres ensoleillées du Valais, en passant par la campagne vaudoise et les sols fertiles de la région des Trois-Lacs, des

Les sociétés coopératives Migros de Suisse romande vous présentent un de leurs produits «De la région» Migros Neuchâtel-Fribourg: regroupant deux cantons, cette coopérative n’a pourtant rien d’hétérogène. Il faut dire que de nombreux produits font le lien entre les deux régions. Il en va ainsi du fromage «Mont Vully», qui constitue un savoureux trait d’union entre Neuchâtel et Fribourg.

Migros Genève: premier légume à bénéficier d’une AOC, le cardon épineux genevois fait partie du patrimoine culinaire du bout du lac. Disponible en branche ou en bocal, il porte de plus le label «Genève Région - Terre Avenir».

Migros Vaud: affiné à la résinée, le «Brigand du Jorat» est un nouveau fromage à pâte mi-dure né de la créativité de Pierre-André Freymond. Son nom évoque les voleurs, aujourd’hui disparus, qui peuplaient les bois au-dessus de Lausanne.


ACTUALITÉ MIGROS

| 33

«Notre clientèle est sensible à l’agriculture de proximité» Francisco Fernandez est coordinateur des produits «De la région» pour Migros Genève. Pourquoi avoir créé le label «De la région»?

Lorsque Migros Lucerne a créé le label «De la région», les attentes des consommateurs pour des produits de proximité, qui sont un gage de qualité et de fraîcheur, étaient élevées. Les scandales alimentaires, la globalisation des échanges étaient sources d’inquiétude. Le programme «De la région» offre des garanties sans pareilles en termes de sécurité, de traçabilité et d’authenticité.

Photos Lukas Peters, Andrea Vedovo, Daniel Rihs

Mais il existe déjà un label «Suisse Garantie» et des AOC, n’est-ce pas suffisant?

producteurs passionnés fournissent des produits labellisés «De la région» à Migros.

Migros Valais: célèbre pour ses fruits et sa raclette, le Valais excelle aussi dans le domaine de la boulangerie. L’origine de son pain de seigle, aussi au bénéfice d’une AOC, remonte à 1209. Bien vu: la culture du seigle permet la sauvegarde de nombreux paysages.

Migros Aar: Bienne et le Jura bernois font partie de Migros Aar. Cette coopérative, qui est la plus grande de Suisse, propose de nombreux produits «De la région», tel le «Comte de Buchegg», un fromage affiné dans la cave d’un château datant du XIIe siècle.

«Suisse Garantie» différencie la production indigène des importations. Avec le label «De la région», le consommateur a l’assurance d’acheter un produit de proximité. Les distances de transport sont courtes, ce qui favorise le développement durable. Quant aux AOC et IGP, ce sont des dénominations complémentaires relevant d’une législation fédérale. Le critère d’ancrage historique y est déterminant. Les produits «De la région» sont, eux, le fruit de l’esprit d’entreprise et d’innovation des producteurs locaux, souvent petits, qui bénéficient ainsi d’une distribution plus large. Le nombre de produits «De la région» va-t-il s’étoffer?

Le développement du label est lié aux coopératives régionales. En Suisse romande, le potentiel est d’autant plus prometteur que notre clientèle est particulièrement sensible à l’agriculture de proximité.

Migros Bâle: les magasins jurassiens dépendant de Migros Bâle proposent avant tout de la salade de rampon certifiée «De la région». Comme celle-ci est très sensible, il est important qu’elle ne soit pas transportée sur de longues distances.


Baléares / Espagne

7 jours

Bateau au départ de Barcelone Fr.

980.-

par per s. en ch. dbl

e

Amandiers en fleurs Pension complète (sauf les repas du 1er jour et les 2 dîners du retour), excursions incluses avec guide

1er jour.............................. Suisse - Barcelone de Lluch. Retour à l’hôtel en fin d’après-midi. Départ des grandes localités de Suisse romande en direction de Lyon, Nîmes, Perpignan, Barcelone. Repas de midi libre en cours de route. Arrivée à Barcelone en fin d’après-midi. Souper libre. Vers 21h00, embarquement sur le bateau à destination de Palma. Installation dans les cabines, départ vers 23h00. Nuit à bord en cabines doubles.

Souper, soirée animation musicale.

4e jour ....... Majorque insolite, avec guide ................................................Après-midi libre

Petit déjeuner buffet. Découverte insolite de Majorque à travers la magie blanche et rose de ses fleurs d’amandiers. Retour à l’hôtel pour le dîner. Après-midi libre pour vous promener ou 2e jour ........ Palma historique, avec guide vous détendre. Souper à l’hôtel, soirée animation ...............................................Après-midi libre musicale. Arrivée à Palma vers 6h30. Débarquement, puis 5e jour ..................Majorque traditionnelle, petit déjeuner à l’hôtel. Visite guidée de Palma, la ................avec guide - Après-midi dansant capitale de l’île: les ruelles de son ancien quartier, Petit déjeuner buffet. Départ à travers la la cathédrale, le château de Bellver, véritable campagne en direction du nord de l’île. Tout forteresse unique au monde, le port et le parc de au long de ce parcours de rêve, vous pourrez la mer. Après la visite, installation à l’hôtel. Cocktail admirer les amandiers en fleurs. Dîner typique de bienvenue et dîner. Après-midi libre. Souper, dans une ancienne demeure seigneuriale. Aprèssoirée animation musicale. midi dansant, puis retour à l’hôtel. Souper, soirée 3e jour ....................................... Journée libre, animation musicale.

................................... tour de l’île facultatif 6e jour ............................... Barcelone - Rosas ...(ou autre excursion facultative avec guide) Petit déjeuner buffet. Embarquement sur le

Petit déjeuner buffet. Journée libre, pension complète à l’hôtel ou (facultatif) tour de l’île de Majorque ou autre excursion proposée sur place. Départ vers le village de Soller à bord d’un petit train en bois, datant de 1912, passant par la vallée des orangers. Si le temps le permet, traversée en bateau de Soller jusqu’à « La Calabra » et « Torrent de Pareis ». Panorama naturel d’une beauté extraordinaire. Dîner. Après le repas, continuation à travers les montagnes et la vallée du monastère

bateau à destination de Barcelone, dîner libre. Débarquement, puis départ pour Rosas. Souper et nuit dans un hôtel aux alentours de Rosas.

7e jour................................. Retour en Suisse

Petit déjeuner. Départ pour le voyage retour. Dîner libre en cours de route. Arrivée en Suisse en fin d’après-midi. Attention ! Prévoir un bagage à main pour la nuit sur le ferry

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS :

3 adres ses

pour mieux vous servir

Votre hôtel: Java***, situé à 100 m de la plage et à 1 km du centre-ville de Can Pastilla, sur la baie de Palma. Chambres avec salle de bains, W.-C., TV satellite, téléphone, climatisation, coffre-fort (contre paiement), balcon. Service de buffets froid et chaud. Ascenseurs, lobby. Piscines Rosas extérieure et Barcelone intérieure, sauna, sauna Palma salle de sport.

Majorque magique DATES DES SÉJOURS 2010

7 au 13 fév. 14 au 20 fév.

21 au 27 fév. 28 fév. au 6 mars

LIEUX DE DÉPART

Ligne 1 : Sierre - Sion - Leytron - Martigny Monthey - Aigle - Chailly - Vevey - Lausanne Morges - Nyon - Genève / Ligne 2 : Bulle - Fribourg - Avenches - Payerne - Lucens - Moudon / Ligne 3 : La Chaux-de-Fonds - Boudevilliers - Neuchâtel Boudry - Yverdon INCLUS DANS LE PRIX

Voyage en car tout confort - air conditionné - frigo - W.-C. - vidéo - sièges inclinables - cale-pied etc. » Le coup de fendant du patron à l’aller et au retour » Traversée de nuit en bateau Barcelone Palma en cabines doubles » Traversée de jour en bateau Palma - Barcelone en fauteuils » Hôtels***, ch. double avec salle de bains, W.-C., etc. » Cocktail de bienvenue à l’hôtel » Pension complète (sauf les repas du 1er jour et les 2 dîners du retour) » Vin aux repas » Toutes les excursions mentionnées au programme avec guide » Boissons gratuites dans le car durant le voyage aller-retour NON INCLUS DANS LE PRIX

[ VALAIS ] [ VAUD ] [ FRIBOURG ] Rte de Saillon 13 - 1912 Leytron Rte de l’Aérodrome 21 - 1730 Ecuvillens Rte d’Aubonne 26 - 1188 Gimel Tél. 027 306 22 30 Tél. 021 828 38 38 Tél. 026 411 08 08 info@buchard.ch lecoultre@buchard.ch ecuvillens@buchard.ch

Les repas du 1er jour et les 2 dîners du retour » Excursion du 3e jour 55 euros env. » Assurance annulation et assistance obligatoire Fr. 29.- (sauf si vous êtes en possession du livret ETI ou d’une assurance similaire) » Suppl. ch. indiv. Fr. 120.(limitées) » Suppl. cabine indiv. à l’aller (bateau) Fr. 130.- (limitées) » Semaine suppl. Fr. 490.Les conditions générales de BUCHARD Voyages S.A. s’appliquent


Valable du 5.1 au 25.1. 2010 ou jusqu’à épuisement du stock.

50%

Vous économisez

100.– maintenant 499.–

maintenant

499.– avant 999.–

82

cm

2 prises HDMI

Images tirées du DVD «Benjamin Button» © 2009 Warner Bros. Entertainment Inc.

avant 599.–

Téléviseur LCD TL-32LC855

82 cm 16:9, luminosité 500 cd/m2, contraste 1500:1, temps de réponse 6,5 ms, WXGA Progressive Panel (1366 x 768), télétexte TOP (1000 pages), son stéréo 20 W avec égaliseur, support mural inclus, prises: 2 HDMI, composantes, S-Vidéo, A/V, casque et 2 péritel / 7702.529 Appareil de construction similaire couleur anthracite: TL-32LC856 Fr. 499.– au lieu de Fr. 599.– / 7702.542 Appareil avec diagonale 67 cm: TL-26LC855 Fr. 429.– au lieu de Fr. 499.– / 7702.528

Mode économie d’énergie

Machine à café automatique ESAM 03.110 argent

Réservoir d’eau remplissable en façade, avec buse pour cappuccino, programme de rinçage et de détartrage automatique, broyeur conique / 7173.634

Vous économisez

50.– maintenant 299.–

Zoom grand angle 4 x 28 – 112 mm

avant 349.–

20%

maintenant

199.– avant 249.–

Appareil photo numérique IXUS 110 IS argent

12,1 mégapixels, écran 2,8", stabilisateur d’image optique, enregistrement HD Movie, prise HDMI, reconnaissance automatique des scènes, écran actif / 7933.213 Également disponible en couleur or / 7933.212

Aspirateur VAC 5550 sans sac

Puissance 1800 W, filtre HEPA (lavable), rayon d’action 9 m, avec embout de sol commutable / 7171.305

www.melectronics.ch


Valable du 29.12. 2009 au 25.1. 2010 ou jusqu’à épuisement du stock.

50%

Obscure

Veste de snowboard pour garçon

maintenant

Tailles 128 –176. 4715.769

114.50 avant 229.–

50%

maintenant

69.50

maintenant

avant 139.–

40%

maintenant

33%

Obscure

Veste de neige pour adulte 4761.258

59.90 l’un

35%

avant 89.90 l’un

maintenant

699.–

129.– la paire

avant 199.– la paire

avant 1180.– Rossignol

Skis Radical 9s WC OS Race avec fixations Axium 120

Nordica

Chaussures de ski pour homme ou femme One BM

4937.414

Head

Casque de sport d’hiver pour jeunes Joker / Star

4954.306 / 307

4947.571 / 572

Columbia Snow Racer

Luge

4950.056

33%

maintenant

59.90 avant 89.90

www.sportxx.ch

Bottes d’hiver pour adulte Pointures 38 – 45. 4951.135

40%

maintenant

99.90 avant 169.–


Valable du 5.1 au 18.1.2010, jusqu’à épuisement du stock.

33%

maintenant

39.90 avant 59.90

20%

maintenant

Lampe de bureau CORBY

Économe en énergie, 15 W, métal couleur aluminium, noir, transparent ou orange, hauteur max. 95 cm / 4202.504/505/506

avant 329.–

Suspension DIA

Halogène, 6 x 20 W, nickel mat, verre, réglable en hauteur de 110 à 190 cm, variateur d’intensité tactile réglable en continu, TAR incl. / 4201.124

20%

maintenant

263.20

20%

1599.20 avant 1999.–

maintenant

599.20

avant 749.–

Canapé 2,5 places MODENA

Divers modèles et couleurs, p. ex. tissu Florida moka, 225 x 90 x 76 cm / 4025.600

Chaise JAKOB S

Empilable, métal chromé, bois cintré plaqué érable, diverses couleurs, 46 x 44 x 88 cm / 4038.div

30%

maintenant

48.95

avant 69.90

maintenant

623.20

avant a partir de 779.–

FSC-SECR-0057 / FSC Trademark© 1996 Forest Stewardship Council A.C.

Table de salle à manger GALA Cœur de hêtre, 180 x 90 x 74 cm ou 210 x 95 x 74 cm Bois massif / 4010.155/156

50%

maintenant

20%

29.95 avant 59.90

Matelas SANAFLEX AIRTOP

Noyau en mousse, zone de confort d’épaule, couche de garnissage en laine vierge, housse en jersey, diverses dimensions, p. ex. 90 x 200 cm / 4033.036.900.10

20% sur tous les paillassons

50%

maintenant

39.95 avant 79.90

Oreiller FIBRA

100% fibres creuses de polyester, housse 100% microfibre de polyester, diverses dimensions, p. ex. 2 x 65 x 100 cm / 4517.293.109.10

www.micasa.ch

Couette synthétique FIBRA

100% fibres creuses de polyester, housse 100% microfibres de polyester, diverses dimensions, p. ex. 160 x 210 cm / 4517.293.123.10

p. ex. Kleen Mat Nylon Home

Sans bords en caoutchouc, diverses couleurs et dimensions, p. ex. rouge, 50 x 75 cm, lavable à 60° C / 4128.027.050.30, maintenant 43.90 avant 54.90


Valable du 5.1 au 18.1.10 ou jusqu’à épuisement du stock.

SOLDES maintenant

139.– avant 199.–

50%

maintenant

489.50

DO IT + GARDEN MIGROS Aspirateur à solides/liquides DGM 1250

avant 979.–

1250 W, 20 l, pour le bureau, l’atelier et la maison, avec accessoires. TAR incl.*/ 6166.308

DO IT + GARDEN MIGROS Tondeuse à gazon à essence BHRE 47 PL

50%

Pour surfaces jusqu’à 1400 m2, moteur à essence de 190 cm3, frein moteur, démarrage électrique, largeur de coupe 46 cm, hauteur de coupe réglable sur 7 positions, bac collecteur de 65 l, 39 kg. Jusqu’à épuisement du stock / TAR incl.* / 6307.138

maintenant

SOLDES 89.90

4.75

avant 9.50

Multiprise

6 x type 13, (4 x CH + 2 x EU), avec interrupteur, longueur du câble 1,5 m, en blanc. 6130.324

Superprix

50%

SOLDES maintenant

Chargeur pour batterie Super Plus

Chargeur pratique et maniable avec compresseur, prise de 12 V, protection contre la surchauffe et la surcharge. Jusqu’à épuisement du stock / 6207.045

* Prix avec taxe anticipée de recyclage incluse.

www.doit-garden-migros.ch

49.– avant 79.–

Etagère pour charges lourdes Tatra

Galvanisée, L x l x P: 180 x 90 x 45 cm, avec 5 rayons en contreplaqué, charge par rayon 150 kg. Jusqu’à épuisement du stock / 6034.229

maintenant

15.90 avant 31.80

Set de douche Antigua

Chromé, avec limiteur de débit (Energy), 3 fonctions, système antitartre et flexible en métal 1/2" x 180 cm. Jusqu’à épuisement du stock / 6757.586


Du 5 au 18 janvier

sur tout l’assortiment LÊger.


40 | Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

Dessine la nature comme tu la vois Participe au grand concours ayant pour thème la biodiversité! Les gagnants verront leur œuvre imprimée sur les sacs Migros disponibles aux caisses des magasins.

T

u aimes peindre? Et ta maman et ton papa apprécient de recevoir un beau dessin de toi, qu’ils peuvent accrocher au réfrigérateur, voire mettre dans un cadre et suspendre au mur? Si c’est le cas, ils seront encore plus fiers de toi si des milliers de Suisses se baladent dans les rues avec un sac Migros arborant une de tes œuvres! Mais pour que ce soit le cas, il faut que tu te donnes vraiment de la peine pour réaliser un chef-d’œuvre, car de nombreux enfants vont envoyer leurs dessins à Migros Magazine. Les plus beaux seront sélectionnés par un jury. Ensuite, ce sont les lecteurs et les internautes qui pourront voter

pour les dessins gagnants. A cette fin, les œuvres choisies pour la finale seront publiées dans Migros Magazine et sur internet.

Votes sur internet également possibles

Si ton dessin est mis en ligne, tu pourras alors le montrer à ta famille et à tes amis, même s’ils habitent loin de chez toi. Tous pourront voter pour les plus beaux dessins présélectionnés par le jury.

Un concours co-organisé avec le WWF

Tu connais sans doute déjà le WWF, une organisation qui s’engage pour que la nature

Grand concours: fais preuve de créativité et, avec un peu de chance, retrouve ton Conditions de participation: les enfants jusqu’à 12 ans, avec autorisation parentale, peuvent participer au concours. Les dessins seront réalisés sur une feuille blanche de 21 x 23,5 cm (format horizontal). Les collages sont également admis. Au dos du dessin doit figurer une étiquette autocollante blanche

indiquant le nom et l’âge de l’enfant, son adresse complète ainsi que le numéro de téléphone des parents. Le dessin ne doit pas comporter d’éléments créés par des tiers; il doit obligatoirement s’agir d’une création personnelle, qui ne viole pas le droit d’auteur ou le droit sur le design de tiers. Dans le cas contraire, les

parents endossent la responsabilité pour d’éventuelles prétentions en dommages et intérêts réclamées par des tiers. Chaque enfant ne peut envoyer qu’un seul dessin mais des enfants d’une même famille peuvent participer. Les dessins doivent être envoyés, non pliés, par courrier A dans une enveloppe A3 cartonnée,

accompagnée d’une enveloppe-réponse affranchie adressée au participant et d’une photo de ce dernier, à «Migros Magazine», concours de sacs, rédaction Shopping & Food, Case postale 1751, 8031 Zurich, ou par internet sur www.migros.ch/ concours_dessin. Délai: 17 janvier 2010 (date du timbre postal).


C’EST BON POUR LE MORAL! MORAL! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 5.1 AU 11.1.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Impressionnez vos invités avec ces faciles beignets de poire sur à préparer! Recette www.saison.ch Mot-clé: poire301

50%

40%

10.40

2.25

au lieu de 20.80

au lieu de 3.80

Pizzas Margherita ou Prosciutt o Anna’s Best, le lot de 4 par ex. Prosciutto, 4 x 370 g

Poires Beurré Bosc Suisse, le kg

40%

40%

10.80

2.60

au lieu de 18.–

au lieu de 4.40

Viande de bœuf hachée Suisse, le kg

50%

3.10

8.95

1.30

Civet de cerf cuit élaboré en Suisse avec de la vian de de Nouvelle-Zélande, 600 g

Edam suisse 20% de réduction les 100 g

au lieu de 17.90

Pommes de terre fermes à la cuisson Suisse, le sac de 2,5 kg

Bananes, bio, Max Havelaar Pérou/Équateur, le kg

au lieu de 1.65

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.


LA FRAÎCHEUR QUI SE MAN AN PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU

Une saveur toute lade traditionnelle: la sa mage. de cervelas au fro Recette sur www.saison.ch 6 Mot-clé: salade31

3 pour 2

4.60de 6.90 au lieu

Cervelas M-Classic en lot de 3 g Suisse, 6 pièces/600

9.90

Broméliacée dans un vase la plante

33%

8.30

au lieu de 12.40

Pain Sarment précuit en lot de 4 par ex. Pain Sarment rustique, 4 x 300 g

2.20

au lieu de 2.80

Salade mixte Anna’s Best 20% de réduction 250 g

3.20 4.– au lieu de

Tous les Yogos en lot de 4, 4 x 180 g 20% de réduction par ex. au miel


GE AUSSI AVEC LES YEUX. 5.1 AU 11.1.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30%

2.30

au lieu de 2.90

5.90de 7.90

Tous les pains pour toasts XXL 730/365 g 20% de réduction par ex. pain pour toasts XXL, 730 g

au lieu

1.40

au lieu de 2.–

Lard fumé TerraSuisse Suisse, l’emballage de 200 g environ, les 100 g

Tulipes Arlequin 25% de réduction le bouquet de 10 fleurs

1.55

au lieu de 1.90

Gruyère salé Suisse, l’emballage de 250 g environ, les 100 g

30%

1.40

au lieu de 2.–

Ragoût de porc frais, Suisse, les 100 g

1.80

au lieu de 2.25

Raccard surchoix 20% de réduction Suisse, l’emballage de 500 g environ, les 100 g

5.20de 6.20 au lieu

Tous les fromages frais Philadelphia en lot de 2, 2 x 200 g par ex. nature

1.95 2.45 au lieu de

Endives Suisse/Belgique, les 500 g

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg


SEMAINES DES PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU

30%

30%

30%

8.30 11.90

1.85

3.90 5.60

Boisson pour le petitdéjeuner Eimalzin* 1 kg

Sauce tomate au basilic Agnesi 400 g

Chips Terra au wasabi ou au paprika en lot de 2 2 x 100 g

au lieu de

33%

4.55 6.80 au lieu de

au lieu de 2.70

au lieu de

5.–

Chiffons universels en non-tissé, 15 pièces 38 x 40 cm

Choco Drink en lot de 4, 4 x 1 litre

3 pour 2

50%

35.80

4.90

tra Cartouches Brita Classic et Max tra, Max Brita s uche par ex. carto 3 x 2 pièces

Eponges de nettoyage Soft & Strong 4 x 3 pièces

au lieu de 53.70

au lieu de 6.80

* En vente dans les plus grands magasins Migros et ** Micasa.

29.–

au lieu de 58.–

Boîtes de bureau en lot de 2* par ex. Spacebox, 5 tiroirs s avec arrêt de sécurité, empilable


BONNES AFFAIRES 5.1 AU 11.1.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30%

13.90

au lieu de 19.90

Tous les sous-vêtements d’hiver pour femme, homme et enfant par ex. collants d’hiver pour homme m-IXX

19.90 Pyjama pour femme + un bas de pyjama

9.90 Slips Maxi pour femme, le lot de 5

9.90

19.90

Chaussettes pour femme, en emballages multiples par ex. chaussettes montantes, le lot de 3 paires*

Pantoufles pour femme, le lot de 2 paires pointures doubles 36/37–40/41

50%

19.90

Pulls de ski à col roulé pour femme ou homme, le lot de 2

39.95

au lieu de 79.90

/

a* ** Duvet en fibres synthétiques Fibr de garnissage: 100% fibres creuses polyester siliconées, housse: 100% cm microfibre de polyester, 160 x 210 Valable jusqu’au 18.1


SEMAINES DES BONNES AFFAIRES PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 5.1 AU 11.1.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

à par tir de

8.90

Sous-vêtements pour bébé et enfant

12.90

Slips pour homme, le lot de 7

9.90

Chaussettes de loisirs pour enfant, le lot de 5 paires

9.90

Chaussettes de loisirs pour homme, le lot de 5 paires

9.90

Chaussettes en laine pour homme, le lot de 3 paires

11.4014.40 au lieu de

Revitalisants textiles Exelia, le lot de 2 recharges 20% de réduction 5 senteurs, 2 x 1,5 litre


ÉCONOMISEZ AVEC PLAISIR. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 5.1 AU 11.1.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

Boulangerie/Pâtisserie Baguette Crusta la pièce de 360 g 1.90 au lieu de 2.40

Charcuterie Charcuterie Délicatesse prétranchée, Suisse, la barquette de 150 g environ, les 100 g 1.50 au lieu de 2.20

6.75

30%

Convenience Toutes les compotes Andros par ex. fraises, la barquette de 4 x 100 g 2.50 au lieu de 3.50

Fleurs/Plantes Roses à la pièce avec herbe d’ours le bouquet de 3 10.90 Petite caissette de printemps en bois avec primevère et plantes bulbeuses* la pièce 9.90

Fromage Chaumes préemballé, l’emballage de 200 g environ, les 100 g 2.40 au lieu de 2.95

40%

4.55 Serviettes à démaquiller Linsoft Quattro 4 x 150 pièces

Cuisses de poulet Optigal 20% de réduction fraîches, de la région, 2 pièces, la barquette de 530 g environ, les 100 g 1.20 au lieu de 1.50

lieu de 14.80

Valable jusqu’au 18.1 Tous les produits Labello 20% de réduction par ex. Labello Classic en lot de 2 3.15 au lieu de 3.95

Valable jusqu’au 18.1 Produits de lessive, adoucissants et anticalcaires M-Classic 20% de réduction par ex. produit de lessive complet en poudre M-Classic, 2,49 kg 10.80 au lieu de 13.50

4 pour 3 11.10 au Lingettes imprégnées Milette pour bébé, le lot de 4 par ex. Milette Ultra Soft & Care, 4 x 72 pièces

Hygiène/Cosmétiques

Lessives/Détergents

Supreme Tous les produits Handymatic atic dym Han ls Pear er Pow ex. par ns Supreme (observer les précautio illes d’emploi sur l’emballage), 44 past Valable jusqu’au 18.1

au lieu de 7.60

Volaille

Valable jusqu’au 18.1 Tout l’assortiment de produits de soins pour les mains 20% de réduction par ex. baume pour les mains et les ongles I am, 100 ml 2.20 au lieu de 2.80

au lieu de 13.50

4.30

au lieu de 5.80

Serviettes hygiéniques et protège-slips Molfina en lot de 2 par ex. serviettes hygiéniques Molfina Normal, 2 x 32 pièces

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg * En vente dans les plus grands magasins Migros et **melectronics.

199.–

Station de repassage à vapeur Mio Star / Vapo Casa II* ** 3,2 bars, ur vape sion pres touche de vapeur continue, avec fer à repasser professionnel


ÉCONOMIES PAR POIGNÉES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 5.1 AU 11.1.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

50%

3.80

1.95

au lieu de 3.90

Toutes les eaux minérales Aqu en emballages de 6 x 1,5 litre

30%

2.10

au lieu de 3.–

Tous les raviolis M-Classic, les haricots blancs et les lentilles en boîte par ex. raviolis alla napoletana, 870 g

4.30 5.40 au lieu de

Liquide vaisselle Handy en lot de 3 20% de réduction par ex. Handy, 3 x 750 ml

au lieu de 7.60

Lasagne verdi ou bolgnese M-Classic en lot de 2 surgelées, par ex. lasagne verdi, 2 x 480 g

ella

2.70 3.30

5.20

Tous les biscuits Blévita à partir de 2 paquets, –.60 de moins l’un par ex. Blévita au sésame, 295 g

Fromage d’Italie surfin et fromage d’Italie au jambon Malbuner, le lot de 4 4 x 115 g

au lieu de

au lieu de 6.60

33%

4.–

au lieu de 4.70

Tous les produits de nettoyage Migros Plus à partir de 2 produits –.70 de moins l’un par ex. détergent pour les vitres Migros Plus, 750 ml Valable jusqu���au 18.1

4.80 7.20 au lieu de

Gaufrettes en lot de 3 par ex. gaufrettes Classico, 3 x 150 g


EN MAGASIN

| 49

Chacun peint à sa façon! Montre-nous de quoi tu es capable, que tu aies 6, 9 ou 12 ans! Mets-y de la joie et de la couleur! Peut-être ton dessin sera-t-il plébiscité par les lecteurs et les internautes. Si c’est le cas, il ornera bientôt le sac que tu vois sur la photo et ceux que l’on trouve dans les magasins Migros!

Stylisme Caroline Busch

dessin sur 300 000 sacs Migros! Les participants sont répartis en trois catégories: jusqu’à 6 ans, de 7 à 9 ans et de 10 à 12 ans. Les enfants jusqu’à 6 ans peuvent se faire conseiller par leurs parents. Cela étant, le dessin doit tout de même avoir été réalisé par l’enfant lui-même. Seuls les dessins envoyés avec les coordonnées

complètes de l’auteur, sa photo, la formule d’inscription dûment remplie (lire en pages suivantes) et la signature de ses parents seront pris en compte. Les enfants des collaboratrices et des collaborateurs de Migros ainsi que de «Migros Magazine» ne sont pas autorisés à participer.

Par leur participation, les parents s’engagent à céder gratuitement à Migros tous les droits d’auteur, droits de design et autres droits sur les dessins envoyés de leurs enfants ainsi qu’à renoncer à toute exploitation des dessins pour leur propre compte.

2010 est l’Année internationale de la biodiversité. A chaque fois que tu vois ce logo, tu sais que tu pourras t’informer sur le sujet.


50 | Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

reste intacte, pour que les animaux ne disparaissent pas à cause de la pollution de l’air et de la déforestation et pour que l’eau des lacs et des rivières reste propre afin que les poissons puissent continuer d’y vivre. Pour sensibiliser la jeune génération, le WWF a fondé un club pour les enfants, le Panda Club, qui organise des activités originales et publie un magazine contenant de belles histoires sur la nature. Le WWF n’hésite pas non plus à taper sur les doigts des adultes lorsqu’ils veulent tout bétonner. Le grand sujet qui occupe le WWF actuellement est la biodiversité. Le mot peut paraître compliqué au premier abord, pourtant il ne l’est pas. La biodiversité, c’est l’abeille qui butine la fleur près du torrent, c’est l’oiseau qui chante sur une branche d’arbre, c’est toi qui découvres la nature. C’est l’environnement dans toute son harmonie – aussi avec les hommes. C’est cette nature que tu dois peindre! C’est ton arbre favori, le cours d’eau qui traverse la forêt, la vache qui broute sur le pré, tout ce que tu vois quand tu te balades. Alors à tes pinceaux!

Notre jury attend ton joli dessin avec impatience!

Voici les membres du jury chargés de sélectionner les quinze plus beaux dessins. Ensuite, ce sont les lecteurs et les internautes qui pourront élire les œuvres gagnantes. Plus d’infos dans notre édition du 1er février.

Dana Mostosi, WWF «En tant que chef de projet pour le Panda Club, je suis responsable d’actions telles que la vente de cartes postales WWF. Je me réjouis d’avance de sélectionner, parmi les dessins reçus, quinze motifs pour la prochaine série de cartes postales.»

Andreas Stalder, président de l’association IP-Suisse «La biodiversité des espèces et des paysages est le fondement vital des hommes, des plantes et des animaux. Nous, paysans, nous nous engageons chaque jour en faveur de la biodiversité.» A ce sujet: lire aussi en page 30 de la présente édition.

Fiona Hefti, ex-Miss Suisse «Quand j’étais enfant, j’ai moi-même participé à un concours de dessin du WWF et je suis sûre que mon fils âgé de 5 mois adorera en faire de même dès qu’il sera assez grand.»

Andreas Tölke

www.migros.ch Tu peux aussi participer au grand concours en te rendant sur www.migros.ch/concours_dessin

Ted Scapa, artiste «Cela fait des décennies que je travaille avec des enfants et je suis toujours impressionné par leur créativité. Ils m’apprennent davantage que je ne peux leur en enseigner.»

Si le jury effectue une présélection, ce sont les lecteurs et les internautes qui WWF (World Wildlife Fund for Nature), une organisation qui s’engage pour la nature et l’environnement S’engager pour la protection de l’environnement est une tâche passionnante! C’est pourquoi le WWF fait beaucoup pour les enfants et les adolescents. Le magazine «Panda Club» leur apprend une foule de choses sur les animaux menacés de

disparition. De plus, des camps de vacances ouverts à tous sont organisés (www.pandaclub.ch). Les adolescents dès 14 ans peuvent se retrouver sur pandaction.wwf.ch. Outre des informations sur les campagnes actuelles et de nom-

breuses photos, ils y trouveront des renseignements sur l’environnement. Les plus petits âgés de 3 à 6 ans trouveront dans la brochure «LiLu Panda» des histoires, des bricolages, des contes et de sujets à peindre. Depuis 2009, Migros est le

sponsor principal du programme pour les enfants et les adolescents du WWF, qui peut ainsi sensibiliser au mieux le jeune public à la protection de l’environnement.


EN MAGASIN

| 51

Dessine avec le cœur!

Helen Hirsch, directrice du Musée des beauxarts de Thoune «Les enfants sont d’excellents observateurs et ils montrent les choses telles qu’elles sont, un peu comme les artistes. Ils parcourent le monde les yeux grands ouverts et le regardent avec une saine curiosité. Je me réjouis de voir comment ils le dessineront.»

Les dessins réalisés avec le cœur sont les plus beaux! Dessine ton monde et montre-nous comment tu aimes voir la nature. Nous souhaitons que tu partages cette vision avec nous et le plus grand nombre possible. Peut-être es-tu un enfant sage qui rêve en regardant un lac. Peut-être es-tu plus turbulent, courant à travers la forêt enneigée... Nous nous réjouissons quoi qu’il en soit de recevoir ton dessin illustrant ton monde et les meilleurs instants que tu as passés en plein air. La nature est variée; les dessins que nous devrons bientôt sélectionner aussi. Pour que le choix soit plus facile à effectuer, nous avons créé trois groupes d’âge. Nous avons en effet estimé qu’il serait injuste de placer tous les participants à la même enseigne. Car à 3 ans, on ne dessine pas comme à 12 ans.

Voici le sac que tu connais déjà. Il a besoin d’un nouveau motif!

EXEMPLE Ce sac pourrait être le tien. Pour participer, utilise une feuille de 21 x 23,5 cm. Le plus facile est de découper une bande de 6 cm sur la largeur d’une feuille A4. Tu auras alors le bon format.

«J’ai entre 3 et 6 ans»:

«J’ai entre 7 et 9 ans»:

«J’ai entre 10 et 12 ans»:

Tes parents ont la permission d’intervenir. Certes, ils ne peuvent pas dessiner eux-mêmes, mais peuvent t’aider à choisir le style (crayon, feutre, etc.) ainsi qu’un sujet (animal préféré, etc.). Que dirais-tu de dessiner par exemple une abeille?

Tu peux déjà te débrouiller tout seul. Il te suffit de fermer les yeux et de t’imaginer dans un endroit de la nature que tu aimes beaucoup. Peut-être verras-tu alors une grenouille au bord d’un étang ou une coccinelle sur un brin d’herbe.

Tu es déjà un grand et peux t’atteler à des œuvres plus complexes. Peut-être aimerais-tu réaliser un collage en découpant de belles photos représentant la nature? Bien sûr, tu peux aussi te mettre à la peinture. Une ferme pourrait être un joli sujet.

voteront pour les dessins qui orneront les futurs sacs Migros. Accord parental En envoyant le dessin, les parents consentent en particulier à ce que Migros utilise les dessins comme bon lui semble, n’importe où, n’importe quand et sur n’importe quel support. En participant, parents et enfants renoncent aussi à leurs droits d’auteurs, en particulier au droit d’avoir leur nom cité.

Nom: Prénom:

Age:

Adresse:

Lieu:

N de téléphone:

Signature:

o

En participant, les parents acceptent que la photo de leur enfant soit publiée dans «Migros Magazine», «Migros–Magazin», «Azione» et sur www.migros.ch dans le cadre d’articles sur le concours. Son nom, son prénom, son adresse et son âge pourront également être publiés. Il ne sera effectué aucun versement en espèces. La voie de droit est exclue.


52 | Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

Péchez par légèreté

Notre conseil pour 2010: ne prenez que des résolutions que vous pourrez tenir! Privilégier une alimentation allégée en est une. Pour cela, Léger est à vos côtés.

D

ébarrassez-vous de vos kilos superflus! En mangeant des plats équilibrés, allégés et savoureux, vous vous sentirez aussi d’humeur plus légère. Une démarche qui n’implique pas de

vous autoflageller ou de changer radicalement vos habitudes. Commencez simplement par remplacer l’un ou l’autre produit qui figure à votre menu par un article Léger. Des flûtes apéritives aux

biscuits en passant par le fromage, le lait et le yogourt, les produits Léger ont tous un point commun: ils contiennent nettement moins de calories, de graisses et de glucides que les produits tradition-

nels. Et, ce qui ne gâche rien, ils sont délicieux! S’ils devaient vous permettre de perdre quelques petits kilos sans efforts démesurés, tant mieux! Heidi Bacchilega, Dora Horvath


Photo Ruben Wyttenbach

EN MAGASIN

Des pommes de terre en robe des champs avec un choix de fromages et une salade croquante: un repas vite préparé, digeste et… allégé avec les fromages Léger.

| 53

Saveur garantie

De nombreuses denrées comme le fromage, les produits laitiers, les pâtisseries et la charcuterie contiennent des graisses dites cachées. Comme celles-ci donnent leur goût aux aliments, c’est un peu grâce à elles si ces aliments sont si savoureux! Les produits de la vaste gamme Léger sont tout aussi délicieux, même s’ils contiennent au minimum 30% de moins de calories, de graisses et de glucides que les produits traditionnels. Bien vu: la valeur nutritive par portion et la différence par rapport aux produits classiques sont clairement indiquées sur l’emballage. Nouveau dans l’assortiment Léger: les rondines de fromage et la viande hachée de bœuf.

Rondines de fromage tomate et basilic Léger, 160 g,

Fromage à raclette Léger, 200 g,

Salade de pomme de terre Léger, 180 g,

Viande hachée de bœuf Léger, 300 g,

Flan choco Léger, 125 g,

Flûtes aux herbes des Alpes suisses Léger, 130 g,

Fr. 4.50*

Fr. 4.20*

Fr. 2.50*

Fr. -.60*

Fr. 6.50*

Fr. 3.60*

Tresse Léger, 350 g, Fr. 3.-*

Fleur cacao Léger, 80 g, Fr. 2.40* * En vente dans les plus grands magasins.


54 | Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

Vous trouverez d’autres offres et un jeu amusant sur les économies sur le site internet www.migros.ch/semaines_des_bonnes_affaires

Economiser, c’est gagner

Les semaines des bonnes affaires continuent. Découvrez dès mardi de nombreuses nouvelles offres. Que diriez-vous par exemple de boîtes de rangement pour le bureau à prix cassé? Offre Ancien prix (Fr.) 18.30 1) Chocolat Noxana, le lot de 3 2) Choco Drink UHT, le lot de 4 6.80 3) Ravioli alla napoletana M-Classic 4.10 4) Boîte de rangement pour bureau, le lot de 2 58. — 5) Jus d’orange Gold 2.30 6) Philadelphia nature, le lot de 2 6.20 7) Tortellini 16.— 8) Filets de pangasius Pelican, surgelés 6.50 Total 118.20

Prix action (Fr.) 12.20 4.55 2.85 29. — 1.60 5.20 9.60 4.55 69.55

Economie: Fr. 48.65

Un ciné ou une autre sortie? L’argent économisé permettra de s’offrir des souvenirs inoubliables. Tous les vendredis, Edith Zimmermann va faire les courses avec Anna, sa petite-fille. Edith a l’œil pour repérer les produits en promotion. «Tu as l’air de croire que je ne sais pas compter jusqu’à

trois, ma petite puce», plaisante la grand-mère avec Anna. Avec les économies réalisées, Edith peut investir dans des sorties avec ses petits-enfants. Souvenirs impérissables garantis!

› Ž

{

w

@ 4

å


EN MAGASIN

| 55

Daniele s’est acheté un duvet pour le lit d’appoint de son atelier. Rien de tel qu’un petit somme pour retrouver par la suite l’inspiration.

w {

Ž @

Offre Ancien prix (Fr.) 1) Eimalzin, 1 kg 11.90* 2) Chips au paprika Terra, le lot de 2 5.60 3) Spaghettoni Tipo-M 2.45 4) Ravioli alla bolognese M-Classic 2.80 5) Suprêmes de saumon de l’Atlantique Pelican, surgelés 7.40 6) Jus Gold Winterdream (disponible selon les saisons) 2.30 7) Duvet synthétique Fibrat 79.90** Total 112.35 Les boîtes de rangement mettront enfin un peu d’ordre sur le bureau d’Anna. La fillette trouvera ainsi plus rapidement ses crayons de couleur.

Prix action (Fr.) 8.30* 3.90 1.80 1.95 5.15 1.60 39.95** 62.65

* En vente dans les plus grands magasins Migros. ** En vente dans les plus grands magasins Migros et à Micasa.

Economie: Fr. 49.70

Grâce aux économies réalisées, Daniele pourra aller skier. Daniele Bürgisser a pris à la lettre l’expression «Comme on fait son lit on se couche». Ce graphiste indépendant a travaillé la moitié de la nuit et a «besoin au plus vite d’une perfusion de jus de fruits et d’une grande tasse d’Eimalzin.»

Quand Daniele décroche un nouveau contrat, il ne prend que peu de temps pour cuisiner. Les raviolis M-Classic tombent donc à point nommé pour lui. Il les trouve tout à fait «honnêtes», comme Migros d’ailleurs!

Photos Nik Hunger, stylisme Caroline Busch

4


ACTION OFFRES VALABLES DU 2.1 AU 18.1.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUT L’ASSORTIMENT L’ORÉAL PARIS DERMO-EXPERTISE ET MEN EXPERT

23.9de029.90 au lieu

p. ex. Soin de jour Réparateur Age Re-Perfect Nutrition Intense anti-affaissement + anti-fripements à la gelée royale, 50 ml

Jane Fonda

21.50

au lieu de 26.90

p. ex. Combleur Collagène Lèvres & Contour pour des lèvres visiblement plus jeunes, à l’acide hyaluronique et au collagène, 2 x 5 ml

20.7025.90 au lieu de

p. ex. Soin remaillant anti-rides + fermeté Revitalift Visage, Contours et Cou à la vitafibrine, 50 ml

15.10

au lieu de 18.90

p. ex. Soin du visage Men Expert Hydra Sensitive, hydratation 24h aux 4 minéraux fortifiants, 50 ml

Disponibles dans les plus grands magasins Migros

L’Oréal Paris est en vente à votre Migros


EN MAGASIN

Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

| 57

Le plus d’Anna’s Best

Les légumes crus sont apprêtés tous les jours en Suisse afin qu’ils restent bien frais et croquants. Le «Wok Gourmet» est garanti sans additifs ni conservateurs.

Des légumes à foison

Dans un petit ménage, il n’est pas toujours facile de se nourrir de façon équilibrée. Quelle personne seule a réellement envie de manger un chou-fleur entier? Cela étant, il est bon – et pas uniquement pour la santé – de varier les plaisirs. «Wok Gourmet» d’Anna’s Best permet non seulement de manger équilibré, mais aussi de gagner du temps. Ce mélange de légumes à base de brocolis, de chouxfleurs, de carottes et de carottes jaunes suisses est prêt en un tournemain, que ce soit au wok, au bain-marie, au four ou au micro-ondes. Quant aux amateurs de spécialités asiatiques, ils trouveront, également au rayon frais, le mélange exotique «Wok Asia». Wok Gourmet Anna’s Best, 300 g, Fr. 4.70* * En vente au rayon frais des plus grands magasins.

Publicité Athènes

Kalambaka

La Grèce,

11 jours Fr.

2’150.-

par pers . en ch. dble

monde des Dieux

Une en treprise familiale à vo tre service depuis 1953 !

ses 3 ad res vous servir pour mieux

DATES DES SÉJOURS 2010

9 au 19 avril 1er au 11 octobre

N°1 en Suisse romande

Inscriptions et réservations : [ VALAIS ] Route de Saillon 13 - 1912 Leytron Tél. 027 306 22 30 - Fax 027 306 53 77 E-mail : info@buchard.ch [ FRIBOURG ] Route de l’Aérodrome 21 - 1730 Ecuvillens Tél. 026 411 08 08 - Fax 026 411 08 01 E-mail : ecuvillens@buchard.ch [ VAUD ] Route d’Aubonne 26 - 1188 Gimel Tél. 021 828 38 38 - Fax 021 828 38 58 E-mail : lecoultre@buchard.ch Visitez notre site Internet : www.buchard.ch

Corfoue Météores Patras Olympie

Delphes Athènes

1er jour. . . 2e jour . . . 3e jour . . . 4e jour . . . 5e jour . . . 6e jour . . . 7e jour . . . 8e jour . . . 9e jour . . . 10e jour . . 11e jour . .

Suisse - Région de Rimini Embarquement pour la Grèce Débarquement à Patras - Région d’Olympie, avec guide Olympie - Tolon, avec guide Tolon - Vouliagmeni/Athènes, avec guide Vouliagmeni/Athènes - Arahova/Delphes, avec guide Arahova/Delphes - Kalambaka, avec guide Kalambaka - Corfou, avec guide Corfou, avec guide Corfou - Embarquement pour Venise Retour en Suisse Attention ! Prévoir un bagage à main pour les nuits sur le ferry

LIEUX DE DEPART : Ligne 1 : Sierre - Sion - Leytron - Martigny / Ligne 2 : Payerne - Avenches - Fribourg - Bulle - Châtel-St-Denis / Ligne 3 : La Chauxde-Fonds - Boudevilliers - Neuchâtel - Boudry - Yverdon / Ligne 4 : Genève - Nyon - Morges - Lausanne - Vevey - Chailly - Aigle - Monthey INCLUS DANS LE PRIX : Voyage en car tout confort - air conditionné - frigo - W.-C. - vidéo - sièges inclinables - cale-pied - etc. » Le coup de fendant du patron à l’aller et au retour » Hôtels catégorie A (4*) et B+ normes locales, ch. dble avec salle de bains, W.-C., etc. » Cabines intérieures à 2 lits sur le ferry » Guide du 3e au 9e jour » Demi-pension (sauf soupers des 2e et 10e jours) » Toutes les excursions et visites mentionnées au programme » Boissons gratuites dans le car durant le voyage aller-retour

NON INCLUS DANS LE PRIX : Les repas de midi et 2 soupers » Les boissons aux repas » Assurance annulation et assistance obligatoire Fr. 29.- (sauf si vous êtes en possession du livret ETI ou d’une assurance similaire) » Suppl. ch. indiv. (hôtel) Fr. 240.- (limitées) » Suppl. cabine double ext. (ferry) Fr. 60.- par pers. (limitées) » Suppl. cabine indiv. (ferry) Fr. 180.- (sous réserve de disponibilité)

Les conditions générales de BUCHARD Voyages S.A. s’appliquent

Demi-pension (sauf soupers des 2e et 10e jours), excursions incluses avec guide


58 | Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

U

n soir d’hiver dans les hauts de Lausanne, entre chien et loup, entre flocons et crachin, c’est une silhouette tout en muscle, pieds nus et petite robe noire près du corps, qui se découpe dans la cuisine de la villa familiale. Timea Bacsinszky a encore la lumière de sa dernière victoire dans les yeux, de grands yeux couleur ciel frangés de très longs cils, et le bronzage éclatant de ses récentes vacances du côté de Phuket, Thaïlande. Dans le séjour, les premières décos de Noël sont malicieusement accrochées aux lustres et aux statuettes d’angelots baroques, et les deux chats de la maison – Whisky la tricolore et Crevette, le costaud mal nommé – font leur numéro de miaulements déchirants autour de la table de la cuisine, l’œil rivé sur le poulet prévu pour la recette. Et Timea raconte son goût de la cuisine, ses dernières vacances, ses résultats à nouveau fulgurants, ses projets et son quotidien à l’agenda bien rempli. La valise toujours prête à glisser de son coin de placard pour le prochain tournoi. Un pan du salon est masqué par les statuettes, médailles, souvenirs de moments forts, quelques caricatures et dessins de presse et des photos épinglées un peu partout qui résument un parcours déjà riche. Le plus récent de ces trophées? Le premier «grand titre» de Timea, 20 ans tout frais, son premier sur le circuit WTA contre Sabine Lisicki (28e mondiale) à Luxembourg, entre la plaquette du mérite sportif vaudois attribué l’an dernier et des souvenirs de famille, dont un grand-père chercheur, dont elle est fière d’expliquer qu’il a été honoré par plusieurs distinctions.

Secrets de cuisine er c’est… Pour vous, cuisin que j’aime. Faire plaisir à ceux

at favori? Quel est votre pl us rais en manger to La fondue (je pour nco st fortement dé les jours, mais c’e lle. ne on thaïe poulet-citr seillé) et la soupe au z-vous pour rien Que ne mangerie monde? ou-fleur). Du boudin (et du ch Qu’avez-vous to Du lait.

e? ujours en réserv

er vous aimé partag Avec qui auriezun repas? t n modèle, vraimen Roger Federer, mo lma t en és pr ponible et très sympa, si dis temps. gré son emploi du

Ses parents à elle sont venus tous deux de Hongrie: sa maman pour étudier le français en Suisse à l’âge de 19 ans; jamais repartie, est installée comme médecin dentiste. Une famille mosaïque avec deux sœurs et un frère et puis son papa prof de tennis. D’accord, on a déjà tout écrit sur la difficulté d’avoir des parents qui vous mettent une raquette entre les mains à l’âge où d’autres se trimbalent encore en yupala, ou quasi, sur le péril de mélanger l’affectif et le directif, l’émotionnel et le sportif, le coaching et les liens familiaux. Mademoiselle B. n’a pas

Timea Bacsinszky, chez elle, dans la villa familiale des hauts de Lausanne.

Timea ou le goût délicieux La jeune joueuse vaudoise vient de remporter sa première victoire sur le circuit WTA; elle évoque autour d’une recette ramenée de Thaïlande, le Tom Kha Gai.


CUISINE DE SAISON

| 59

PARTAGER les feuilles

de citronnier kaffir en deux.

AJOUTER les pois mange-tout,

les champignons, le maïs et l’oignon.

AJOUTER le poulet

et les piments et poursuivre la cuisson.

de la victoire

son parcours, ses envies, ses passions


60 | Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

trop envie d’y revenir et, cela posé, s’en est superbement affranchie. Vers 11 ans, ses résultats la font comparer à Martina Hingis. Elle est «l’autre jeune prodige» du tennis féminin helvétique – et c’est peutêtre bien sa malchance… Trop tôt, trop vite, trop douée: à 13 ans, elle remporte pour la deuxième fois les Petits As de Tarbes, sur les traces de Miss Hingis encore.

Premiers objectifs très ambitieux

A force de se voir comparer et de sentir monter les enchères, la minichampionne s’était assigné pour objectif de devenir à son tour la plus jeune joueuse numéro un mondiale de l’histoire du tennis. «C’était inconscient et prétentieux», déclarera-t-elle en substance par la suite. C’était, surtout, se mettre une pression intenable et brouiller les cartes. Ne plus savoir ce que l’on aime, ni au fond qui l’on est. Il lui aura fallu se séparer de son père en tant qu’entraîneur, marquer une pause, hésiter à tout envoyer valser, avant de se réapproprier sa vie et son sport, avant de redécouvrir le tennis sur un autre mode, sa passion, oui, mais selon d’autres termes.

Un nouveau départ

Elle a fait, alors, le choix d’arrêter les études pour se consacrer à sa carrière sportive. Repartir de zéro alors qu’elle avait déjà presque une carrière derrière elle. Mûrir, grandir, surmonter les périodes difficiles, les ratages et les deuils qui n’ont pas manqué de suivre, le doute aussi. Depuis ces années de rupture, elle a fait, notent les observateurs unanimes, une progression remarquable, entrant dans le club des cent premières en 2007. Mais du côté de la cuisine montent des parfums de citronnelle et de galanga, comme un rappel des photos qui défilent en fond d’écran. Plages de rêve, sable blanc et flots turquoise, le genre de vacances couleur farniente auquel peut aspirer une fille de 20 ans, sportive d’élite, pour boucler une saison presque parfaite, fatigante, nerveusement éreintante, mais juste bien.

Timea Bacsinszky a ramené sa recette du Tom Kha Gai d’un récent voyage en Thaïlande.

«Je pourrais manger de la fondue tous les jours, mais c’est fortement déconseillé» Timea adore aussi cuisiner, particulièrement les recettes pâtissières: les gaufres, les crêpes, les gâteaux en tout genre. Elle a notamment confié sa recette de fondant au chocolat à un petit recueil pour la bonne cause édité par Caritas. Ça recoupe une autre facette de la jeune joueuse, «son côté Mère Teresa», comme la taquinent ses amis. Plutôt bonne fille au fond, pas de celles qui resquillent ou tentent de gagner des passe-droits liés à son statut, plutôt le genre à céder sa place dans

le bus aux dames d’âge mûr, à laisser passer le chaland qui n’achète que trois articles devant son caddie à elle… Son caddie, au fait? Plein de légumes et de fruits, de produits sains et de lait, un régime superéquilibré, même si sa gourmandise naturelle la porterait plutôt à manger de la fondue chaque semaine… Bref une fille de son âge et de son époque, qui a grandi avec Harry Potter, dévoré tous ses films après les bouquins et adore le fantastique. Tête bien faite, caractère

trempé et volonté redoutable, capable de remonter de la 140e aux environs de la 50e place mondiale en un temps record, capable aussi de démolir une raquette dans un accès de rage, énorme colère contre elle-même, juste avant l’Open des Etats-Unis. La raquette tordue est aussi posée là, au milieu des médailles et des coupes, peutêtre pour lui rappeler que la vie d’une tennis girl est faite de ces deux pôles. Un cœur voué à rebondir comme une petite balle jaune, d’émotions fortes en déceptions et de bonheurs sautillants en déchirements. On allait oublier: son prénom signifie, en hongrois, quelque chose comme estimé ou digne d’estime. Elle a mené un joli combat pour regagner la sienne et celle du monde du tennis. Véronique Zbinden Photos François Wavre / Rezo


CUISINE DE SAISON

| 61

Tom Kha Gai

Plat principal pour 4 personnes. Une recette de Timea Bacsinszky

INGRÉDIENTS 4 tiges de lemon-grass 30 g de galanga* 6 feuilles de citronnier kaffir* 100 g de champignons de Paris bruns 8 mini-épis de maïs 1 oignon 1 piment vert et 1 rouge 1 tomate 300 g de poitrine de poulet 50 g de pois mange-tout 3 dl d’eau 1 cube de bouillon de poule 1 l de lait de coco 1 cc de sucre 2 cs de jus de citron vert 4 cs de sauce de poisson sel

De savoureuses recettes sur www.saison.ch Pour s’abonner: 0848 87 7777, abonnements@saison.ch (39 fr. seulement pour 12 numéros)

Photo du plat: Cuisine de Saison

* en vente dans les épiceries asiatiques

PRÉPARATION 1) Couper les tiges de lemon-grass en quatre. Peler le galanga, puis le trancher. Partager les feuilles de citronnier kaffir et les champignons en deux. Couper les épis de maïs en deux, puis en morceaux, l’oignon en quatre, puis en fines tranches. Partager les piments en deux, les épépiner et les hacher. Détailler les tomates en fins quartiers et le poulet en dés. 2) Porter l’eau à ébullition avec le cube de bouillon. Ajouter le lemon-grass, le galanga et les feuilles de citronnier kaffir. Laisser mijoter env. 5 min. Ajouter le lait de coco en remuant, puis les champignons, le maïs, l’oignon et les pois mange-tout. Laisser mijoter env. 10 min. Ajouter le poulet et les piments, et poursuivre la cuisson 10 min à feu doux

jusqu’à ce que le poulet soit cuit. Retirer le lemon-grass et les feuilles de citronnier kaffir. Relever de sucre, de jus de citron vert, de sauce de poisson et de sel. Ajouter la tomate.

Suggestion: accompagner de riz basmati. Préparation: env. 20 min; Cuisson: env. 20 min Valeur nutritive: par personne, env. 28 g de protéines, 49 g de lipides, 52 g de glucides, 3150 kJ / 760 kcal


62 | Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

PETIT PRÉCIS CULINAIRE

Tout un fromage

Collaboratrice au magazine «Cuisine de Saison», Andrea Pistorius vous propose un magnifique plateau de fromages ainsi que deux recettes faciles à préparer.

C

omment piéger les souris? En les attirant avec du fromage, bien sûr: elles adorent ça! Mais elles ne sont pas les seules. Les Suisses aussi en raffolent: chaque année, ils en consomment en moyenne 21,17 kg par personne, soit 58 g par jour. Le fromage à pâte dure est particulièrement apprécié dans notre pays, qu’il soit doux, corsé ou encore très parfumé en raison d’un procédé d’affinage spécial. La mention «affiné en cave», par exemple, signifie que le fromage a été entreposé pendant au moins six mois dans une cave présentant une hygrométrie de 90% à 95%. Bonne nouvelle pour les personnes souffrant d’allergies: la plupart des fromages à pâte dure ne contiennent pratiquement pas de lactose.

Comment bien conserver le fromage

Il est une règle simple à retenir: les gros morceaux sèchent moins vite que les petits et restent donc tendres plus longtemps. Si le film alimentaire permet de les conserver proprement, cette méthode est critiquée par les connaisseurs. En effet, le fromage y transpire et risque ainsi de perdre sa couleur naturelle. Pour que le fromage reste frais longtemps: – placez-le dans le bac à légumes du réfrigérateur, car la température n’y est pas trop basse; – protégez la surface entamée à l’aide de film alimentaire sans envelopper la croûte; – n’oubliez pas que les cloches permettent de conserver le fromage pendant une courte durée

Grana Padano

Ce fromage friable est exclusivement élaboré dans le nord de l’Italie. Son goût corsé aux notes de noix est le résultat d’une longue maturation (jusqu’à 2 ans). A consommer en petits morceaux ou fraîchement râpé.

seulement. Au bout d’un certain temps en effet, vous pourrez observer un phénomène naturel de condensation pouvant générer des moisissures. L’idéal est donc de placer une feuille de papier de ménage sur le fromage pour absorber l’humidité. A noter que la cloche doit être régulièrement lavée et bien essuyée.

Deux savoureuses recettes à base de fromage

Soupe au Grana Padano: couper en petits morceaux 1 oignon et 1 gousse d’ail. Faire revenir dans 10 g de beurre avec un peu de sauge, de thym, 1 feuille de laurier et 5 cs de riz pour risotto. Mouiller avec 2 dl de vin blanc. Verser 4 dl de bouillon de volaille et laisser mijoter 15 min à découvert. Ajouter 1 dl de crème entière et poursuivre la cuisson durant 10 minutes. Ajouter 100 g de Grana Padano fraîchement râpé et laisser fondre. Passer la soupe au chinois et assaisonner avec du sel et du poivre blanc. Couper quelques tranches de viande séchée en fines lanières et faire griller dans 1 cs de beurre avec une brindille de thym. Dresser la soupe et garnir avec la viande séchée avant de servir. Röstis à l’Appenzell: peler 1 kg de pommes de terre cuites avec la peau et refroidies. Râper à l’aide d’une râpe à röstis. Griller 100 g de lardons dans une poêle à sec. Ajouter 20 g de beurre et les pommes de terre et faire dorer le tout. Saler et poivrer. A la fin de la cuisson, ajouter 100 g d’Appenzell coupés en petits dés et attendre qu’il commence à fondre. Servir immédiatement.

Fromage aux fleurs

Issues d’une production bio de plantes de montagne, les fleurs de bleuets et de soucis comestibles transforment ce fromage de la ligne Heidi en une somptueuse prairie fleurie. Produite à Savognin (GR), cette spécialité développe sa saveur délicate au cours d’un processus d’affinage de trois mois.


CUISINE DE SAISON Emmental

Originaire de la vallée de l’Emme, le célèbre fromage à trous s’est exporté au XVIIe siècle jusqu’en Russie. Il est considéré aujourd’hui encore comme le fromage suisse par excellence. Son affinage dure de quatre à douze mois.

| 63

Appenzell

Ce fromage corsé aurait plus de sept cents ans! Tout son mystère réside dans sa fabrication: seuls les Appenzellois détiennent la recette exacte du mélange d’herbes utilisé pour la saumure. Durée d’affinage: trois à six mois.

Tête de Moine

Ce fromage raffiné à pâte mi-dure a été inventé au XIIe siècle dans l’abbaye de Bellelay, d’où son nom quelque peu surprenant. Son goût est délicat et corsé à la fois, sa consistance très fondante. L’affinage dure de deux à trois mois. La girolle permet de former des rosettes très décoratives.

Si le nom de sa ville d’origine, Gruyères, est mentionné pour la première fois dans des écrits du XIIe siècle, le fromage n’est toutefois baptisé «Gruyère» qu’en 1602. Sa région de production englobe aujourd’hui les cantons de Fribourg, de Vaud, de Neuchâtel, du Jura et certaines communes bernoises. Son affinage dure entre cinq et huit mois.

Photo Claudia Linsi

Gruyère


t

ô nt el e! Bie uv ag no ball em

L’offre de la semaine: Bouchée après bouchée…

VERRE D'ALORS! Roulez gratuitement une année sur l'autoroute!

Nouvelle année = nouvelle vignette autoroutière Sur présentation de cette annonce, pour chaque réparation ou chaque remplacement de pare-brise vous recevrez gratuitement une vignette 2010! (Offre valable du 1er décembre 2009 au 31 janvier 2010)

Le pain croustillant Wasa contient des nutriments sains et de précieuses fibres alimentaires. Une saveur naturelle pour le bien-être au quotidien.

Thunstrasse 162 Bethlehemstrasse 40 Rue du Milieu 16a Altsagenstrasse 5 Hauptstrasse 12 Feldstrasse 11 Heinrich-Stutz-Strasse 2 Langgasse 137 Tössfeldstrasse 35 Untere Brühlstrasse 50 Siewerdtstrasse 99 Avenue Blanc 53 Route du Crochet 1 Rue des Draizes 80 Croix du Péage 28 Via Monda 1 Via Arbigo 78 Via Cantonale

031 938 48 48 031 994 19 80 032 341 64 91 041 342 14 40 062 897 58 90 061 403 10 20 044 777 25 30 071 244 57 41 052 214 11 15 062 752 05 15 043 333 52 83 022 731 84 90 026 466 56 01 032 731 03 45 021 351 78 78 0840 30 60 90 0840 30 60 90 0840 30 60 90

Que pour les personnes privées! Validité dans les filales DESA.

Le spécialiste tout près de chez vous! Muri BE Berne Bienne Horw Hunzenschwil Oberwil Urdorf St-Gall Winterthour Zofingen Zurich Oerlikon Genève Givisiez Neuchâtel Villars-Ste-Croix Camorino Losone Pambio-Noranco

infonord@desa-autoglass.com www.desa-autoglass.com

Wasa est en vente à votre Migros


Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

L

es 12 acteurs-chanteurs-danseurs de la Revue 2009 s’éclatent à tourner en dérision les événements de l’année écoulée et à brocarder nos hommes politiques, nos sportifs et autres pipoles... pour le plus grand plaisir de vos zygomatiques! Au menu des sketches, des parodies, des imitations, des chansons célèbres détournées et des musiques originales, des chorégraphies millimétrées et des danses délurées, des ombres chinoises, des marionnettes, un clown, un pape... bref, un grand spectacle de variétés. Avec les actrices chanteuses Isabelle Frêne et Emmanuelle Ging-Wehrli, le ventriloque Roger Alain, l’imitateur Jérôme Mouttet, l’humoriste Gérard William, le musicien Dominique Cosandier, les chorégraphes Geneviève Hauser et Steve Küenzi, les danseuses Silvana Pedrozo et Diana Taveira, les danseurs Fabio Bagnato et Iñaki Ligero.

MIGROS NEUCHÂTEL-FRIBOURG

| 65

L’année 2009 passée sous la loupe

«On jubile!»: la revue satirique neuchâteloise brille de tous ses feux à la salle de spectacles de La Fontenelle à Cernier, jusqu’au 17 janvier.

Personnalités égratignées

Quelques personnalités caricaturées: Pascal Couchepin, Olivia Nobs, Didier Cuche et Didier Burkhalter, le chanteur Grégoire, Sarkozy (Carla) et Obama (Michelle), Merz, Kadhafi et Micheline Calmy na Rey, Berlusconi, Freysinger, les cinq conseillers d’Etat neuchâtelois, Julien Fivaz... Quelques sujets: le miroir aux alouettes des sportifs, la grippe porcinette, la leçon d’humour de Didier Burkhalter, les éoliennes, les pubs des présidents, l’évolution de Darwin à Jackson, le transrun, Benêt 16, le conseil d’Etat sur ses grands chevaux, le pornogate jurassien, les otages, La Tchaux Le Locle à l’Unesco... SC

Photo Eric Vandel

Où et quand? «On jubile!» Salle de spectacles «La Fontenelle» à Cernier Du 7 au 17 janvier 2010 Informations: www.decharge.ch Réservations: 032 853 62 63

Les comédiens-chanteurs-danseurs vous convient à revisiter avec humour l’année 2009 dans la revue satirique neuchâteloise «On jubile!»


MIGROS NEUCHÂTEL-FRIBOURG

Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

| 67

L’équipe dynamique de La Chaux-de-Fonds, de g. à dr.: Elisabeth Bron, Laure-Christine Juillard et Elean McGreevy.

Découvrir l’Ecole-club de La Chaux-de-Fonds

Riche de son offre de cours bien qu’étant de moyenne envergure, l’Ecole-club a tout d’une grande et… elle vous veut du bien!

Photo Yann Winkel

A

elles trois, Elisabeth Bron, Laure-Christine Juillard et Elean McGreevy forment l’Ecole-club Migros de La Chauxde-Fonds avec talent et compétences. Toutes se sentent proches des clients qu’elles aiment accueillir au sein de cette petite structure, qui pourtant a tout d’une grande école: l’offre ne varie que très peu en comparaison des Ecoles-clubs établies dans des villes plus importantes. A relever cependant, les axes principaux de La Chaux-de-Fonds: les langues, l’informatique, le sport et le bien-être ainsi que les formations de secrétariat médical, com-

merciale et massage. L’ensemble des enseignants sont des professionnels passionnés qui connaissent parfaitement les branches enseignées. Quant aux collaboratrices de l’Ecole-club,ellessontdesconseillères hors-pairs qui connaissent parfaitement l’offre chaux-de-fonnière et savent trouver les mots qui orientent les personnes vers le cours ou la formation adéquate.

Nouveauté 2010: le «fit-pass»

Une nouveauté pour 2010 est lancée dans cette région: le «fit-pass» qui permet de bénéficier durant

une année, pour un forfait de 800 francs, de tous les cours de fitness (aérobic, step, CAF, bodysculpt, gym stick, flow tonic, Pilates, fat burner, midi fit, kickboxing, etc.)! Alors, prêts à (re)découvrir l’Ecole-club de La Chaux-deFonds? Passez à la rue Jaquet-Droz 12, on vous y attend avec plaisir!

Monique Jüni

Cours garantis! Pour l’informatique: les cours sont garantis dès trois inscriptions Pour tous les autres cours, ils sont garantis dès cinq inscriptions.


MIGROS NEUCHÂTEL-FRIBOURG

Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

| 69

Instant de vie de votre coopérative Début d’année tout en musique.

Photos Pierre William-Henry

G

heorghe Zamfir et la flûte de pan: le nom et l’instrument sont liés pour l’éternité. Le son de cette flûte est tellement unique que toute oreille qui l’a entendu une seule fois s’en souviendra et le reconnaîtra. Les concerts de l’artiste d’origine roumaine, qui avait fui le communisme soviétique pour s’établir à Paris vers 1970, sont joués à des rythmes endiablés. Ils ont fait de lui la référence, le plus grand et le plus célèbre des ambassadeurs de la flûte de pan au niveau mondial. «Impossible d’y arriver sans avoir un volume pulmonaire impressionnant», relève Cédric Monnin, spécialiste de l’instrument roumain reconnu internationalement et enseignant de la spécialité dans différentes Ecoles-

clubs de la coopérative. A titre comparatif, il dévoile que les poumons du maître de Bucarest peuvent contenir plus de 7 litres d’air, alors que la moyenne du commun des mortels se situe en 4 et 5,5 litres. Admiratif, Cédric Monnin illustre: «Zamfir est capable de jouer sur une seule inspiration un passage pour lequel nous devrions respirer trois fois.» L’enseignant porte son propre instrument formé de tubes de bambous de différents longueurs collés les uns aux autres sur un arc de cercle à ses lèvres. Quelques notes magiques, avant un rappel historique: «L’instrument à vent remonte à l’homme de Cro-Magnon.» Tous les peuples, de l’Amérique du Sud à l’Asie, Chine com-

prise avec le Neï, ont découvert les flûtes. Par le chemin des échanges, le Neï s’est retrouvé en Roumanie «devenant le Naï», que Gheorghe Zamfir, en se produisant en Suisse,

fait découvrir. Cédric Monnin, qui vous attend la semaine prochaine pour un nouvel Instant de vie, va dévoiler comment il y a succombé. FGi

Cette semaine La flûte de pan, instrument de musique magique d’origine roumaine, est à l’honneur. Cédric Monnin, passionné de la première heure, l’enseigne dans différentes Ecoles-clubs de la coopérative.

Pour Cédric Monnin, «la flûte de pan est un instrument ensorcelant!»

L’instant prochain Portrait de celui qui enseigne la flûte de pan.


70 | Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

Surmonter la mort de son Le départ de son meilleur ami à poils, plumes ou écailles est un déchirement pour son propriétaire.

A

ujourd’hui Médor est mort. C’était un bon vieux chien de 14 ans, même pas tellement beau ni racé. Mais c’était mon chien et il est mort. Devant le drame personnel que représente le décès d’un animal – naturel ou inattendu –, le propriétaire ne reçoit souvent que compassion polie de la part de son entourage et des réflexions du genre: «Ce n’était qu’une bête», «Ça va passer» ou encore «Tu n’as qu’à reprendre un autre animal». Pourtant, la séparation peut être une réelle souffrance. Comme pour toute perte, le processus de deuil est le même que pour un être humain. A la différence près que l’on se sent souvent beaucoup moins entouré par les autres. Il est difficile de définir le bon moment pour une euthanasie, ce qui rend l’affaire d’autant plus culpabilisante après le décès. Mais dans certains cas, il est possible de retarder le moment de la piqûre pour son animal, voire, si sa qualité de vie le permet, de l’accompagner dans sa mort naturelle.

A la recherche de réconfort

Les clients de Marina von AllmenBalmelli, vétérinaire à Neuchâtel, reviennent parfois après le décès de leur compagnon à quatre pattes dans le cabinet familial, pour discuter, chercher un peu de réconfort. «Mais je ne peux pas toujours les recevoir, entre deux consultations.» Elle décide de porter une plus grande attention à ce moment difficile. Et même d’évoquer la mort lors du premier rendezvous, lorsque les gens viennent avec un chaton, «car, souvent, ils n’y songent même pas, alors qu’elle peut survenir à tout moment». C’est aussi pour cette raison qu’elle propose des consultations de préparation à la fin de vie, qui s’adressent à tout propriétaire d’animal,

Marina von AllmenBalmelli, vétérinaire à Neuchâtel, auteur d’un livre pour les personnes confrontées à la mort d’un animal de compagnie.


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

| 71

animal de compagnie

Un deuil d’autant plus difficile qu’il reste souvent incompris de l’entourage. Conseils de vétérinaire.

indépendamment de l’âge de son protégé. Leur besoin d’attention après le décès de leur bête, d’écoute résonne en elle. Elle rédige alors une petite brochure à leur intention: Mort, euthanasie, deuil, qu’elle laisse à disposition à la réception du cabinet. «Ça a été une véritable razzia, je devais réimprimer régulièrement des exemplaires. Un client m’a demandé pourquoi je n’en ferais pas un livre.» L’idée germe dans sa tête et quelques mois plus tard paraît Quand l’animal s’en va, qui devient très vite une référence pour toute personne possédant un animal de compagnie. «Ce qui me fait le plus plaisir, c’est que le livre soit acheté aussi par de nombreux vétérinaires, surtout en France et en Belgique.» Selon la spécialiste, pendant longtemps, le rôle du vétérinaire s’est limité à constater la maladie et à procéder à l’euthanasie. «A aucun moment, dans la formation, on ne parlait des émotions du propriétaire. Aujourd’hui, une heure et demie de cours sur les cinq ans d’études y est consacrée.»

Des rencontres pour parler de son animal

Marina von Allmen-Balmelli est invitée à donner des conférences sur le deuil. Devant l’avalanche de questions et de demandes de soutien, elle décide de monter des groupes de parole pour les personnes touchées par le décès de leur compagnon à quatre pattes. Le programme s’étale sur cinq soirées en tenant compte des étapes usuelles d’un deuil. Il aide à franchir cette épreuve et à avancer. «On y évoque plusieurs thèmes. Lors de la première rencontre, chacun raconte des souvenirs des bêtises de l’animal, on rit beaucoup. Cela permet de se rappeler que son chien, chat, furet ou rongeur n’était pas parfait non plus», sourit la vétérinaire. Puis viennent des échan-

La Suisse compte plusieurs cimetières pour animaux.

«Où es-tu?»

Extrait d’un poème de Marina von Allmen-Balmelli, à son animal disparu.

Planter des fleurs, Baignées de pleurs.

Ta mort me rendrait malheureux, Je pleurerais les jours heureux, Mais je connaîtrais ton destin Et pourrais vivre mon chagrin. Aux yeux de tout le voisinage Nous pourrions tourner cette page. Te dire adieu Dans un beau lieu,

ges plus profonds, sur le sens de la vie, de la mort, sur les émotions ressenties, notamment la culpabilité. «Souvent, l’individu se sent coupable de la manière dont est décédé son animal. Dans le cercle

Au lieu de continuer à croire Qu’un jour tu pourrais revenir, Au lieu de toutes ces idées noires A propos de ton devenir, Je pourrais vivre une peine profonde, Un deuil complet: souffrance féconde.

de parole, il y aura certainement un propriétaire dont le meilleur ami est mort comme la première personne l’aurait souhaité, mais qui culpabilise aussi de ne pas avoir agi correctement. On relativise alors plus facilement.»

J’inventerais une cérémonie, A vivre avec tous nos amis: Planter une croix, creuser une tombe, Te dessiner une colombe, Ecrire des vers sur ton histoire Et les brûler en ta mémoire. Ce serait beau, Ça tiendrait chaud Un feu d’amour Pour mon cœur lourd.

Lors de la quatrième soirée, le thème se concentre sur les étapes d’un deuil. Il y a tout d’abord le choc de l’annonce et le déni. «Il peut être très marqué, les gens refusent l’idée que leur animal de compagnie doive


KIT JEUNES PARENTS: 17.10 11.30 60 pièces

4.90 1 kg *

* En vente dans les plus grands magasins

–.90 250 ml

Les meilleurs prix garantis sur plus de 500 produits. www.m-budget.ch


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

| 73

EN BREF

Une sépulture pour son animal

Marina von Allmen-Balmelli: «Parfois des gens refusent l’idée que leur animal de compagnie doive s’en aller.»

s’en aller ou ne peuvent se résoudre à l’euthanasie. Ils ont besoin de temps pour accepter l’idée.» Puis vient le temps de la révolte (pourquoi lui? Pourquoi maintenant? C’est injuste!). Une fois la colère dépassée, voilà la tristesse qui accable le propriétaire orphelin. Les journées sont longues, vides de sens. Enfin, au bout de quelque temps, l’acceptation prend le pas sur les autres sentiments. «Ces étapes ne signifient pas qu’il serait faux de reprendre un animal immédiatement après le décès d’un autre, ni d’ailleurs qu’il faut attendre d’être au cinquième stade du processus de deuil avant d’adopter de nouveau, précise Marina von Allmen-Balmelli. J’essaie tout au plus de mettre des garde-fous, lorsqu’ils souhaitent reprendre un chien de la même race et de la

Le livre est rapidement devenu une référence pour les propriétaires d’animaux.

même couleur que celui qui vient de décéder, afin de protéger le futur compagnon à pattes de devenir un animal de remplacement.» Mais comment sait-on si son compagnon à quatre pattes est

Comment savoir si son animal est en fin de vie? La vétérinaire neuchâteloise Marina von Allmen-Balmelli a établi une liste de points auxquels il faut faire attention au moment où un problème s’installe de manière définitive et non pas passagère. En cas de doutes, il faut s’adresser à son spécialiste. ➔ Mon animal a-t-il des difficultés à respirer? ➔ Est-il atteint d’une maladie incurable? Souffre-t-il? ➔ Est-il encore capable de s’alimenter? De se déplacer? ➔ Est-il encore propre? ➔ Son regard est-il triste, vide, fatigué? ➔ Gémit-il souvent? ➔ Cherche-t-il encore le contact avec ses congénères ou avec moi? ➔ A-t-il encore envie de vivre?

fatigué de vivre? «On le sent dans son regard, c’est au feeling. Parfois, il semble usé, mais avec encore une grosse envie de vivre. J’ai établi une liste de critères sur lesquels les propriétaires devraient se baser pour savoir si c’est le bon moment pour procéder à une euthanasie ou non (lire encadré)», explique Marina von Allmen-Balmelli, qui poursuit: «La mort n’est pas un échec, quand on peut faire un bon accompagnement de fin de vie. Si on a du temps, il faut s’y préparer, effectuer une dernière balade dans une région que l’animal apprécie, lui porter davantage d’attention. C’est aussi important que le propriétaire se fasse à l’issue fatale.» Comment la vétérinaire appréhende-t-elle le décès de ses patients à poils, fourrure, plumes ou écailles? «Je suis sereine quand l’animal est très malade, c’est un soulagement. Je ne cache pas mes émotions, parfois, je pleure avec le propriétaire, cela ne fait pas de moi un mauvais vétérinaire.» Mélanie Haab Photos Daniel Rihs et Keystone

«Quand l’animal s’en va», de Marina von Allmen-Balmelli. Ed Jouvence, 2007, disponible à son cabinet à Neuchâtel et sur www.exlibris.ch. Pour participer à un cercle de parole ou pour une consultation de préparation à la fin de vie: par téléphone 032 725 50 77 ou par mail: marina.vonallmen@vonallm.ch www.animal-deuil.vonallm.ch

Votre hamster / souris / chien / chat... a rejoint les anges. On vous demande si vous souhaitez conserver les cendres ou non. Posez-vous la question: quelle sépulture conviendra le mieux? Répandre ses cendres dans la forêt où il aimait se balader? Une cliente de notre vétérinaire a planté un rosier sur la tombe de son chat. «Chaque année, lorsque l’arbuste fleurit, c’est comme si son animal lui envoyait des pensées.»

Ecrire à son chat Pour faire le deuil de son animal, on peut lui écrire une lettre, lui dire combien on l’aimait, se souvenir des beaux moments, évoquer la vie sans lui, même lui raconter son quotidien. On peut ensuite brûler cette lettre ou la déposer près de la sépulture de son petit. Dans son livre «Quand l’animal s’en va», Marina von Allmen-Balmelli a rédigé une dizaine de poèmes, destinés à ses amis à quatre pattes décédés.

Un autre chien après «Médor» Ne vous précipitez pas immédiatement après le décès de votre chienne adorée au refuge SPA le plus proche pour adopter un autre compagnon, à moins qu’il ne soit vraiment inconcevable pour vous de vivre sans animal, ne serait-ce que pour une certaine période. Il est important de bien faire son deuil. Ne reprenez pas un animal qui ressemblerait comme deux gouttes d’eau au défunt. Les comparaisons seraient inévitables – généralement en faveur de celui qui a rejoint les anges –, et le nouveau chiot se sentira mal-aimé.


taxes portuaires incluses

LE PARADIS EN ECONOMISANT JUSQU’À 85% dès CHF 855.–* Joie de vivre et soleil avec 0% de r majoration single pou les 1ères réservations

04.01.10 ergoasw.ch

Bonne résolution no. 1 pour 2010: découvrir l’océan Indien, le Brésil ou Istanbul par la porte de l’océan

Les plus belles et les plus exclusives plages à la portée de chacun

MSC Magnifica**** Le bien nommé dernier-né de la flotte à un prix de lancement inédit

MSC Sinfonia**** : No. 998, 15 jours

MSC Melody*** : No. 1340, 22 jours

DÈPARTS :

MSC Magnifica**** : No. 1276, 8 jours

MSC Melody, No. 1340: 06.03.2010 MSC Sinfonia, No. 998: 18.03.2010 MSC Magnifica, No. 1276: 15.05. / 22.05. / 29.05. / 05.06. / 12.06. / 19.06. / 11.09. / 18.09. / 25.09.

Prix (CHF) par personne en occupation double (taxes portuaires incluses):

D’AUTRES OFFRES HALLUCINANTES

Cabine

MSC Melody***, No. 1340 Brésil (22 jours) Cat. Prix Prix officiel Joker

MSC Sinfonia****, No. 998 MSC Magnifica****, No. 1276 Océan Indien (15 jours) Méditerranée orientale (8 jours) Cat. Prix Prix Cat. Prix Prix officiel Joker officiel Joker

Intérieure standard Intérieure supérieure Extérieure standard Extérieure supérieure Mini suite Suite Balcon standard Balcon supérieure Mini suite avec balcon 3e / 4e lit sup. adulte Majoration cabine indiv. cat. 1-9 Acheminement aller/retour**

2, 5 6, 7 8 9, 10 11 12 – – –

1-3 4-5 7 8-10 – – – – 11

Réservez dès maintenant vos vacances de printemps et d’été et économisez un maximum sur les croisières des trois nouveau-né de la flotte italienne : La première personne paie le prix pour réservation anticipée (Prima-Premia), la deuxième gagne 50% de remise, les enfants voyagent gratuitement ! No. 1276: MSC Magnifica départs du 20.3 au 25.9.10, 8 jours dès CHF 845.– No. 1232: MSC Fantasia départs du 28.3 au 3.10.10, 8 jours dès CHF 825.– No. 1231: MSC Splendida départs du 27.3 au 25.09.10, 8 jours dès CHF 825.–

5450.– 6900.– 7790.– 8100.– 8930.– 10430.– – – –

855.–* 955.– 1055.– 1155.– 1255.– 1295.– – – – 575.– 0% 1450.–

2700.– 3110.– 3530.– 3750.– – – – – 4500.–

1295.– 1395.– 1595.– 1795.– – – – – 2395.– 795.– 80% 1590.–

1 3 4 – – – 6 9 12

1910.– 2180.– 2400.– – – – 2630.– 2245.– 3900.–

975.– 1185.– 1345.– – – – 1515.– 1685.– 2475.– 990.– 80% 195.–

**Acheminement aller/retour : MSC Melody : Vol (eco) de Zurich/Genève, 1 nuit d’hôtel**** à Salvador, transferts sur place, voyage retour en bus / MSC Sinfonia : Vols (eco) de/à Zurich, 1 nuit d’hôtel**** avant la croisière, 2 excursions à Durban, transferts sur place / MSC Magnifica : Voyage aller/retour en car).

Important : Le nombre de cabines disponibles à ce prix spécial est limité: soyez rapides ! Pour le MSC Magnifica, d’autres catégories de cabines sont disponibles sur www.cruisecenter.ch. Prestations incluses : Croisière dans la catégorie de cabine choisie, taxes portuaires, pension complète à bord, libre utilisation des infrastructures, spectacles et divertissements, disco et musique live, accompagnement de voyage francophone. Prestations non-incluses : Acheminement aller/retour (cf. tableau), boissons et dépenses personnelles, excursions facultatives guidées, pourboires (env. Euro 6.– par pers. par jour), assurance annulation facultative (entre CHF 55.– et CHF 95.– par pers.) frais de dossier (CHF 20.– par facture).

Naviguez sans être menés en bateau !

Téléphone 021 351 89 89

www.cruisecenter.ch

Huile de poisson concentrée De la quiétude naît la force

Les acides Oméga-3 d’Axamine Vitality® vous soutiennent. Axamine Vitality® Oméga-3 est une riche source d‘acides gras polyinsaturés avec 280 mg d‘EPA et 190 mg de DHA contenus dans chaque capsule. Ces substances contribuent à la croissance et au bon fonctionnement de la membrane cellulaire et sont indispensables aux différentes fonctions corporelles. Elles favorisent également, dans le cadre d‘une alimentation équilibrée, la régulation du taux de lipides dans le sang. Le DHA est essentiel aux cellules visuelles et aux membranes cérébrales qui transmettent les stimuli. La vitamine E est, elle, nécessaire au maintien de la fonction musculaire et favorise la stabilisation des acides gras insaturés. De plus, elle possède une véritable action antioxydante.

Dani Jud Champion du monde de karaté KSI Juniors

Ne pas prendre plus d’une capsule par jour! Pour adolescents et adultes

Capsules Axamine Vitality® avec huile de poisson concentrée, acides gras oméga 3, vitamine E et mélisse Huile de poisson concentrée à base de sardines, d’anchois et de maquereaux issus de pêche sauvage www.axanova.ch

Axamine est en vente à votre Migros


Migros Magazine 1, 4 Janvier 2010

VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Cette année, j’arrête d’être en retard!

Parmi les bonnes résolutions à prendre en 2010, arriver à l’heure aux rendezvous et payer ses factures à temps doivent figurer dans le top 5. D’où vient cette incapacité chronique à respecter les délais, comment la vaincre? Analyse de trois cas par un psychologue.

C

En général, identifier la cause de son retard, c’est déjà régler le problème à moitié.

| 75

harlotte, 31 ans, ne peut s’empêcher d’arriver en retard aux rendez-vous fixés avec son nouveau soupirant. Depuis quelque temps, Maurice, 51 ans, est incapable de franchir la porte de son bureau avant 9 h, alors qu’il est attendu à 8 h 30. Quant à Suzanne, 76 ans, à force de repousser le moment de passer à la poste régler ses factures, elle vient d’apprendre l’existence de l’Office des poursuites. Leur souci commun: une gestion du temps désastreuse. «Souvent, le principal problème des retardataires, c’est qu’ils sont conscients de cette faiblesse, mais qu’ils ne savent pas comment s’en sortir, relève Daniel Alhadeff, psychologue à Genève. Et cela reste embarrassant de dire, je vais voir un psy juste parce que je suis tout le temps en retard, puisqu’il ne s’agit pas d’une pathologie.» Alors avant de courir chercher de l’aide auprès d’un spécialiste, un simple mot s’impose: pourquoi? La première résolution de l’année pourrait bien être d’accomplir un travail sur soi. «Il faut se demander s’il s’agit d’un élément isolé ou si cela rentre dans un cadre plus global, dans une constellation de petites choses qui appartiennent à un tout.» Après réflexion, Charlotte a compris qu’elle cherchait surtout à se faire désirer par son petit ami. Sans s’en rendre compte, la


Entreprises Attention

achat, autos, autobus, camionnettes, même accidentées, kilométrage sans importance, paiement cash, déplacement gratuit. Tel. 079/449 37 37 ou 021/965 37 37

CHALETS TRAEGER SA A le plaisir de vous annoncer sa grande vente de Mobilhomes Au camping Les Lacustres

1470 Estavayer-le-Lac

© J e a n - M a rc G i b o u x p o u r M S F

Env. 20 modèles exposés Prix de déstockage usine, les meilleures offres qualité/prix Rendez-vous conseillé, n’hésitez pas

Face au dernier espoir, donner les premiers soins.

Hans-Jörg von Allmen se tient à votre disposition au +41 79 358 45 34 et 026 663 41 00 e-mail: henritraegersa@bluewin.ch site: www.chalets-traeger.ch

www.ppp.ch

Tél. 021 614 77 17

Case postale 116, 1211 Genève 21 Tél 022 849 84 84, fax 022 849 84 88 www.msf.ch, donateurs@geneva.msf.org CCP 12-100-2

CCP 10-26487-1

Annonce gratuite

Pour un monde plus juste.

…vers une ligne de rêve !

Vacances

Escapade neige &

328.-

4

DEMANDEZ DU BIO AUSSI POUR LES T-SHIRTS.

Fraîchement garni, selon l’envie du moment – le pain croustillant Wasa est chaque jour un plaisir. Jamais ennuyeux et toujours parfaitement équilibré.

www.bio-fair.ch

Le coton bio et équitable est plus sain pour l’être humain et la nature.

Wasa est en vente à votre Migros


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Migros Magazine 1, 4 Janvier 2010

jeune femme essayait de dominer la situation, «d’entrer dans une relation de pouvoir, remarque le spécialiste FSP en psychothérapie. Mieux vaut être celui qui est attendu que celui qui attend.» Et ainsi tester le degré de patience de son amoureux. Une pratique risquée qui peut se retourner contre la retardataire… De son côté, Maurice a dû admettre que ses «horaires modifiés» avaient un nom: sabotage. Car malgré les remontrances de son supérieur, il a continué à accumuler les retards matinaux. «Il s’agit d’une mise en échec que l’on peut relier à un manque d’estime de soi.» Après avoir surpris une discussion animée à son propos, persuadé que son patron allait bientôt le licencier, Maurice donne à sa hiérarchie de bonnes raisons de prendre des sanctions. Tout cela pour un simple manque de confiance en soi…

L’art de tout repousser au lendemain

Et Suzanne, aux poursuites, a été forcée de se remettre en question. Ces retards viennent d’un mal étrange, assez commun, appelé la procrastination. Ou l’art de tout repousser au lendemain. Les procrastinateurs sont pourtant des individus consciencieux, qui passent du temps à peaufiner des dé-

tails. Suzanne ne sortirait jamais de chez elle sans avoir nettoyé son évier, épousseté ses bibelots et préparé le prochain repas. Du coup, chaque sortie prévue en direction de la poste est tombée à l’eau, le guichet étant déjà fermé à l’heure du départ. Le cas typique du procrastinateur, «qui gère mal ses priorités, déclare Daniel Alhadeff. Il souffre d’une espèce de perfectionnisme. Dans sa tête, il s’imagine qu’il lui reste toujours encore cinq minutes pour effectuer ci ou ça. A force de vouloir tout contrôler, il perd du temps et ses moyens.» Plus Suzanne y réfléchit, plus elle se rend compte que l’idée de se déplacer jusqu’à la poste l’angoisse terriblement. La grand-mère pense qu’elle va d’abord s’affaler sur la chaussée en chemin. Et qu’ensuite le guichetier va la gronder parce qu’elle a mal calculé, parce qu’elle n’a pas respecté les délais. «On repousse ce qui nous inquiète, souligne le psychothérapeute. Cela part d’une bonne intention, «je ne suis pas prêt donc je le remets à plus tard». Mais on se prend dans un engrenage où l’on se ment à soi-même.» La solution: s’organiser différemment. Les mauvaises excuses du genre, «j’vais encore laver les vitres avant de partir», c’est fini! Et pour vaincre sa peur du postier, Suzanne se

fait accompagner par sa voisine qui au préalable vérifie les paiements à effectuer. Rien ne vaut la contribution d’une bonne âme. Pour Charlotte, il a fallu celle de son petit ami luimême. Avec tact, le jeune homme a su lui expliquer qu’il souffrait de ses retards, qu’il les vivait comme un affront et qu’il avait besoin qu’elle le respecte. «Utiliser la révélation de soi, c’est-à-dire parler de ce que l’on ressent plutôt que d’accuser l’autre ouvre la discussion», affirme le psychologue genevois. Un «je t’aime» réciproque a permis d’oublier les retards de la belle, qui depuis arrive en avance à tous les rendez-vous.

Une fois les choses mises à plat…

Maurice, lui, a demandé à s’entretenir avec son chef, à qui il a avoué craindre le licenciement. Résultat, une augmentation pour la nouvelle année s’il continue à travailler assidûment et s’il recommence à venir à l’heure au bureau. «Une fois que l’on a mis le doigt sur la cause des retards, on ne peut que changer, assure Daniel Alhadeff. La phase d’auto-observation permet de s’autocorriger.» Les retardataires chroniques apprécieront les conseils de deux psys américaines, Jane B. Burka et Leonora M. Yuen, qui offrent, dans le livre

| 77

RÉSULTATS DU SONDAGE EN LIGNE

«Etes-vous en retard?»

3%

Tout Tou le temps

8%

Souvent

52 %

Jamais

37 %

Parfois

1289 personnes ont donné leur avis du 21 au 30 décembre 2009.

Donnez votre avis sur d’autres thèmes sur notre site internet:

www.migrosmagazine.ch Comment ne plus être en retard (Ed. Pocket), des tests et des exercices pratiques pour réapprendre à «s’organiser dans sa vie personnelle et professionnelle». Vive les bonnes résolutions pour la nouvelle année! Virginie Jobé Photos Getty

Et si on en riait… Pour les retardataires chroniques qui ne souhaitent pas se soigner ou pour les narcissiques qui n’ont pas l’intention de changer, Dave Skinner et Henry Paker ont élaboré «90 excuses pour ceux qui sont toujours en retard». Des idées ingénieuses accompagnées d’illustrations cocasses à la sauce «english humour». Exemple: «Je ne savais pas quel stylo me mettre» ou encore «j’essayais d’apprendre le théorème de Pythagore à mes animaux de compagnie». Sur le web, les internautes ne manquent pas non plus d’imagination. Petit florilège d’excuses bidon trouvées sur la Toile. Certaines pourraient bien être utiles…

L’excuse de mauvaise foi: «Non, mais t’étais où, ça fait une heure que je te cherche. On n’avait pas dit devant le café?», «Ben quoi, on n’avait pas dit 20 h?!», «T’es arrivé en avance toi, pour une fois!» Les excuses pour le boulot: Il suffit de prendre un air triste et de ne pas ouvrir la bouche. Si quelqu’un demande ce qui ne va pas, il faut répondre, «je préfère ne pas en parler», en laissant échapper une larme. Ou, plus pragmatique: «J’ai pensé qu’il vaudrait mieux dormir un peu plus à la maison que de m’endormir au bureau.» Ou plus culotté: «Je ne suis pas en retard. J’ai décidé de changer mon horaire pour qu’il me convienne mieux.»

L’excuse respectable: «J’ai été coincé derrière un corbillard.» L’excuse franche: «Honnêtement, je n’ai pas d’excuses, alors ça peut être mon réveil qui n’a pas sonné, c’est à vous de choisir!» L’excuse prétentieuse: «Mes maîtresses ne voulaient pas me laisser sortir du lit.» L’excuse sportive: «Ma chaîne de vélo a sauté, je suis confuse.» L’excuse chevaleresque: «Mon cheval est tombé en panne» ou «Je n’ai pas pu venir plus tôt, je devais sauver le monde.» L’excuse d’étourderie: «Navré, je ne trouvais plus ma chaussure gauche...» L’excuse climatique: «Y avait du

vent, je n’arrivais pas à avancer.» L’excuse énorme: «Tôt dans la matinée, au moment où je faisais un somme après avoir fini de traduire «Guerre et Paix» en mandarin, mon chien s’est pris les pattes dans le fil électrique de mon radio-réveil qui n’a donc pas sonné. Et ce n’est que lorsque les pompiers sont entrés en hurlant «AU FEU!» que j’ai repris connaissance.» Sources: facebook.com, yahoo.com, laliste.tv, jeuxvideo.com/forums, www.sortirensemble.com, forum. pvtistes.net, www.jobboom.com. A lire: «90 excuses pour ceux qui sont toujours en retard», Dave Skinner et Henry Paker, Ed. Chiflet&Cie (2009).


78 | Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

Démonter, découper, les plaisirs qui font grandir Phase d’exploration nécessaire, les petits ont besoin d’éprouver leurs jouets et tous les objets à leur portée à coup de ciseaux ou de marteau. Petites astuces pour épargner les rideaux et le chat, tout en encourageant la créativité de nos chères têtes blondes.

C

hérubin, 3 ans, découvre avec jubilation le fonctionnement des ciseaux. Il découpe tout. Des papiers de toutes les couleurs, les vieux journaux qui traînent. Le laisser cinq minutes seul avec son outil, c’est prendre le risque de devoir dresser l’inventaire des dégâts, c’est-à-dire qu’il aura taillé tout ce qui peut l’être dans sa chambre: le bricolage récemment fait à la garderie, le poster de son cher Petit Ours brun et même ses livres préférés. Ses jouets adorés ont régulièrement droit au même traitement: il les démonte pour voir comment ils fonctionnent, les décortique jusqu’à ce que, justement, ils ne marchent plus. Et le pire, c’est ce gros chagrin qui l’étreint quand on lui annonce qu’ils ne sont pas réparables. Inquiétant?

Des passages nécessaires

Normal, répondent les spécialistes. Chérubin grandit. Découper, de même que démonter sont des passages obligés du développement d’un enfant. Et pas seulement obligés, mais nécessaires, insiste Anne Jeger, psychologue clinicienne à Lausanne. «Cela commence très tôt, dès que l’enfant peut se mouvoir tout seul, agripper, ouvrir, pousser. C’est de cette manière qu’il découvre le monde, mais aussi ses capacités à faire. C’est une étape d’exploration, de grande curiosité. Elle développe son intelligence sensorimotrice.» Pour la psychologue, il est même judicieux de lui offrir des jouets solides pour qu’il puisse

les démonter à sa guise, parce que c’est un besoin fondamental. Et pour éviter qu’il ne s’attaque aux rideaux ou à ses cheveux? «Tout petit, l’enfant n’est pas conscient de ce qu’il fait, si cela est permis ou non. Il teste et fait ses expériences. C’est aux parents de lui poser des limites.» En bref, plutôt que punir, lui expliquer ce qu’il a le droit ou non de découper, en lui mettant à disposition, pour ses expérimentations, des feuilles, du carton, du papier journal ou des bouts de ficelle (lire l’encadré). Cadrer et expliquer s’avère d’autant plus important lorsque Chérubin applique ses mêmes techniques d’exploration au genre animal, par exemple s’il veut «démonter» une mouche pour voir comment elle est fabriquée ou tester ses ciseaux sur la queue du chat. Ce qui arrive plus fréquemment qu’on ne le croit sans qu’on doive y voire une quelconque perversité. «Jusqu’à 2 ans, 2 ans et demi, les enfants ne se rendent pas compte qu’arracher les ailes à un insecte lui fait mal, confirme Anne Jeger. A cet âge se développe l’empathie. Le petit a besoin de ses parents pour comprendre qu’il fait souffrir l’animal. Avant cela, il continue son exploration sans limite.» Des expérimentations dont il serait toutefois dommage de brimer l’aspect jubilatoire. Les enfants n’ont en effet pas le même rapport aux choses et à leur utilité que les adultes. Pour un grand, la colle sert à coller. Pour un bambin, elle est marrante en soi. L’étaler en grand lac sur une feuille est tout autant instructif. Il n’y a non plus

rien de malsain à le laisser découper sans autre but que celui de découper et de regarder tomber les lambeaux de papier par terre. «C’est un jeu qui lui procure du plaisir. Pour lui, c’est rigolo de prendre les ciseaux et de lacérer tout ce qui passe!» Le pousser à réaliser à chaque fois un bricolage qui ait un sens ou le forcer à expérimenter dans un but précis reviendrait à tuer sa créativité.

Peu importe le résultat…

Parce que c’est aussi un enjeu de cette phase: la créativité et plutôt le processus créatif davantage que l’objet fini. Pour preuve, chacun a sûrement observé avec stupéfaction un bambin aplatir, sans état d’âme apparent, le bel escargot qu’il venait de réaliser en pâte à modeler ou le château construit en Lego. Dans la même optique, Pro Juventute conseille ainsi aux parents – dans des brochures explicitant le développement des enfants – de complimenter leurs enfants sur ce qu’ils font et non sur le résultat. Autrement dit: «Je suis content que tu aimes jouer avec de la pâte à modeler» plutôt que: «Il est beau le bonhomme que tu as fabriqué», sinon l’enfant pourra être tenté de ne plus créer que ce qui plaît à ses parents. Cette phase de grande curiosité peut durer longtemps, des années, parfois. Chez certains, elle continue même à l’âge adulte! Pas de quoi s’affoler pour autant. Là où il faut s’inquiéter, c’est «lorsque l’enfant casse de manière intentionnelle pour faire mal ou se faire


VIE PRATIQUE GRANDIR

| 79

Trucs et astuces ➔ Petit nécessaire d’expérimentation Une table de bricolage, des feuilles de papier de toutes les couleurs, du matériel de récupération tel que des rouleaux de papiertoilette, des magazines et des journaux, de la peinture, des pinceaux, du scotch, de la colle, par exemple d’amidon. On peut ajouter de petites planches de bois avec des petits clous et un petit marteau. «Faites confiance à votre enfant et il apprendra à manipuler des instruments pointus ou tranchants. Surveillez-le discrètement et vous serez étonnés de sa prudence dans leur maniement», suggère Pro Juventute dans ses brochures destinées aux parents. ➔ Fabrication d’une colle maison non toxique Pro Juventute propose aussi une recette de colle à confectionner soi-même et que les petits pourront étaler, voire goûter sans risque: Ingrédients: 1,5 dl de farine, 3 dl d’eau, une demi-cuillère à café de sel. Mélanger la farine et l’eau et faites bouillir ce mélange avec le sel jusqu’à ce qu’il soit transparent. Conservez-le au réfrigérateur dans un bocal fermé. Plus d’infos sur www.projuventute.ch ➔ Petit jeu simple pour apprendre à découper Demandez à l’enfant de tracer aux ciseaux son propre chemin sur un papier cadeau à motifs réguliers, type sapins de Noël ou bonshommes de neige de circonstance, soit les restes des Fêtes qu’on aura soigneusement mis de côté.

du mal», relève Anne Jeger. Pour le reste, «l’enfant peut jouer à tout ce qu’il veut du moment que les jeux et jouets sont inoffensifs pour lui et pour les autres, qu’il est accompagné par une personne responsable qui lui explique la teneur de son activité ludique. Le must, c’est qu’elle joue avec lui!»

Isabelle Kottelat Illustration Pascal Jaquet


80 |

VIE PRATIQUE VOITURES

Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

Une géante dans le segment des compactes

La nouvelle Astra impressionne par ses dimensions et par la qualité de son aménagement intérieur.

L

e segment des compactes est le plus âprement disputé du marché automobile. D’une part, les modèles proposés sont suffisamment spacieux et confortables pour une famille de quatre personnes. Et d’autre part, les clients de ce segment sont les plus regardants sur le plan financier. Pratiquement depuis l’époque de son lancement, la VW Golf domine cette catégorie à un point tel qu’on parle aujourd’hui de «classe Golf». Mais derrière ce leader, la course au podium est ouverte et la concurrence est grande. Au premier coup d’œil, la nouvelle Opel Astra tente d’impressionner la concurrence par ses seules dimensions. Elle mesure en effet 22 centimètres de plus en longueur que la Golf. Les occupants des places avant y trouvent leur compte en termes d’espace pour les jambes et de garde au toit, mais l’habitabilité

La nouvelle Opel Astra offre un excellent rapport qualité-prix.

reste moyenne à l’arrière. De plus, la partie postérieure assez plate a pour effet de réduire la capacité du coffre de 70 litres

Fiche technique

Les occupants des sièges avant ont beaucoup d’espace pour les jambes.

Opel Astra 1.7 CDTI Moteur/transmission: turbodiesel (common rail), 4 cylindres, 1686 cm3, 110 ch; boîte 6 vitesses manuelle, traction avant. Performances: 0-100 km/h en 12,6 s, pointe 181 km/h. Dimensions: L x l x h = 4,42 x 1,81 x 1,51 m, coffre 370 - 1235 l, poids 1393 kg. Consommation: 4,7 l/100 km (usine). Etiquette énergie A, émission de CO2 (donnée d’usine) 125 g/km. Prix: à partir de 29 650 francs (modèle de base 1.4 essence, 87 ch, à partir de 22 600 francs).

par rapport au leader du segment. Détail pratique: un plancher amovible permet de diviser le compartiment à bagages dans le plan horizontal. En y regardant de plus près, on se croirait vraiment dans l’Insignia, le modèle de classe supérieure. Les instruments, le design intérieur, les matériaux et la finition ne dépareraient pas une voiture nettement plus chère. Grâce à la position d’assise légèrement plus haute et aux montants A repoussés loin en avant, la visibilité est presque parfaite. La console médiane est toutefois un peu surchargée d’interrupteurs. La direction et la commande de boîte sont précises et les suspensions sont confortables et parfaitement amorties. Au niveau des motorisations, c’est la variété qui domine: le client a le choix entre cinq moteurs à essence déjà connus et quatre diesels. Question consommation et puissance, le récent turbodiesel de 1,7 litre peut

Economies d’échelle Il fallait bien s’attendre à ce que General Motors, la maison mère d’Opel, s’oppose à la vente de sa filiale allemande. Car les plates-formes de l’Astra et de l’Insignia sont utilisées également par d’autres marques du groupe, ce qui permet de réaliser des économies d’échelle. La structure de l’Astra sert d’ailleurs aussi de base aux futurs modèles électriques du groupe, l’Opel Ampera et la Chevrolet Volt, ainsi qu’à la Chevrolet Cruze. Positionnée dans le segment intermédiaire, l’Insignia partage quant à elle son héritage avec la Buick Regal.

être recommandé. Un seul reproche: il coûte 4100 francs de plus que le moteur à essence de 115 ch. Tout en restant moins cher que la version diesel comparable de la VW Golf. Andreas Faust


MAIGRIR! La plus récente découverte – les calories négatives

Vous pouvez maintenant perdre du poids, même si vous aimez manger…

VENDU À P LUS

D'UN MILLIO N D'EXEMPLA IRES

19 aliments, qui font maigrir Tous ceux qui les ont essayés ont maigri!

Question: Est-il possible que certains aliments fassent perdre du poids? Réponse: De récentes découvertes ont démontré que 19 aliments, particulièrement sains et nourrissants, brûlaient plus de calories qu’ils n’en apportaient à l’organisme. Plus vous en consommez, plus vous brûlez de matières grasses. Question: Comment peut-on expliquer ce phénomène? Réponse: Cette action en réduction de matières grasses devient compréhensible lorsqu'on sait comment les matières grasses sont stockèes par l’organisme. A la naissance, nous sommes dotés d’un certain nombre de cellules qui assimilent les graisses, et ces cellules se multiplient en cas de prise de poids. Avec le temps, le métabolisme fonctionne moins bien et permet aux hydrates de carbone de se transformer et de stocker de la graisse. Vous perdrez seulement du poids si votre organisme élimine ces matières grasses. Trois méthodes sont possibles: vous renoncez à une alimentation riche en graisses (régime), vous pratiquez beaucoup de gymnastique ou vous consommez des aliments aux calories négatives. La dernière méthode est bien sûr la plus simple, car elle ne demande ni efforts, ni sevrage. Question: Combien de kilos puis-je perdre en une semaine? Réponse: Avec moins de 10 kilos d’excès de poids vous allez perdre entre 2,5 et 3 kilos la première semaine et de 1,5 à 2 kilos, en moyenne, durant les semaines qui suivent. Avec un excès de poids supérieur à 10 kilos, vous perdrez encore plus de poids. Plusieurs personnes avec 20 kilos en trop ont perdu jusqu’à 6 kilos la première semaine.

Question: Dois-je entamer une diète ou une cure? Réponse: Vous ne devez endurer ni diète ni changer votre manière de vivre. Vous avez le droit de manger des pâtes, des plats en sauce, du beurre, du gâteau, etc. – tout ce dont vous avez envie. Il vous suffit d’ajouter quelques aliments aux calories négatives à votre alimentation habituelle... et vous observerez comment vos bourrelets et votre excès de poids disparaîtront. Question: Combien de ces aliments dois-je ajouter à mon alimentation habituelle? Réponse: Il suffit d’en tenir compte pour un quart de son alimentation. Vous pouvez bien entendu augmenter cette part, car plus vous consommez d’aliments aux calories négatives, plus vite vous perdez du poids. Question: Puis-je maintenir mon poids idéal une fois après l’avoir atteint? Réponse: Pour rester mince, il suffit d’en ajouter quelques-uns à son alimentation habituelle. Question: Quels sont ces aliments et où peut-on les obtenir? Réponse: Il s’agit de 19 produits naturels. Des fruits et des légumes qui sont disponibles partout. Question: Existe-t-il des preuves qui démontrent que des gens ayant essayé ces aliments ont perdu du poids? Réponse: Tous ceux qui ont ajouté des aliments aux calories négatives à leur alimentation habituelle ont perdu du poids. Question: J’ai lu quelque part que ces aliments pouvaient aussi être bénéfiques pour notre santé, est-ce exact? Réponse: Oui. Les aliments aux calories négatives entraînent également une baisse du taux de cholestérol... ce qui est bénéfique pour votre santé.

Question: J’ai déjà tout essayé pour perdre du poids... en pure perte. Pourquoi devrait-il en être autrement cette fois-ci? Réponse: Parce que les aliments aux calories négatives sont à l’origine d’un processus naturel: ils brûlent plus de calories qu’ils n’en fournissent. Il n’existe aucune raison pour laquelle cette méthode ne fonctionnerait pas pour vous. Voici les preuves pour l'efficacité des aliments aux calories négatives: J'avais tout essayé «Toute ma vie, j'ai souffert d'obésité. Après avoir vainement essayé les méthodes les plus diverses, je viens de perdre 16 kg. Ce résultat incroyable est dû uniquement aux calories négatives. Aujourd'hui, je me sens revivre! Claudia S. J'étais persuadée que je resterais grosse toute ma vie «Je rêvais d'être mince, mais quoi que j'essayais, je n'arrivais pas à perdre de poids. Jusqu'au jour où j'ai découvert les calories négatives. En 2 semaines seulement, j'ai perdu 11 kg!» Marthe S. Veuillez lire attentivement ce qui suit si vous avez décidé de ne pas accepter mon offre:

1

La formule miracle? Les calories négatives! Le succès de tout régime est lié à une absence de privation. Cela est désormais possible grâce aux calories négatives, car vous perdrez du poids tout en vous régalant. Plus vous en consommerez, plus vous mincirez. Connaissez-vous une méthode plus simple pour retrouver une ligne de rêve? Vous pouvez manger ce que vous voulez et quand vous le voulez. Il suffit de ne pas oublier qu'au moins un quart des aliments que vous mangez doivent être constitués de calories négatives. Vous avez désormais la possibilité de retrouver votre poids idéal et de changer diamétralement votre vie, sans pour autant suivre de régime. Tous les individus ayant essayé la méthode des calories négatives ont perdu kilo après kilo.

2 3

4

Nous avons effectué un test auprès de 20 personnes. Toutes – sans exception – ont perdu exactement le nombre de kilos qu'elles désiraient perdre. Voilà qui prouve que les calories négatives font véritablement maigrir. Vous pouvez, vous aussi, atteindre les mêmes résultats. Pourquoi ne pas essayer? Vous serez surpris! Pour obtenir votre exemplaire personnel de "19 aliments, qui font maigrir" il vous suffit d'envoyer le coupon ci-dessous encore aujourd'hui:

Trendmail AG Ser vice-Center Bahnhofstr. 23 8575 Bürglen TG

☎071 634 81 25 ou par Fax 071 634 81 29

www.trendmail.ch

Bon deA envoyer commande à: Trendmail AG, Service-Center Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG OUI, J'ai pris note des avantages que m'apportera le livre «19 aliments qui font magrir»: 1. Je perdrai au moins 2,5 kg au cours de la première semaine. 2. Dans les semaines suivantes, je perdrai à nouveau 1,5 kg au minimum et atteindrai progressivement mon poids idéal. 3. Je ne suivrai aucun régime. OUI, je veux perdre du poids. Veuillez m'envoyer contre facture (10 jours) plus frais d'expédition un exemplaire de "19 aliments qui font maigrir" au prix de Fr. 49.80, N° de commande 1062 125-65

D

es nutritionnistes ont découvert que certains aliments faisaient perdre du poids. Ce sont les aliments avec des calories négatives. Plus vous en mangez, plus vous perdez du poids!

Nom Prénom Rue/N° NPA/lieu:


82 | Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

Randonnées au cœur de l’Europe

Découvrez en compagnie de vos guides favoris Roger Droz, Michel Jossen, Eric Treuthardt et René Dutoit, les plus beaux paysages d’Europe.

Roger Droz vous fera découvrir l’Alentejo et la Croatie.

Découvrez la Corse et les Dolomites avec Michel Jossen.

PORTUGAL ALENTEJO (avec Roger Droz) NOUVEAUTÉ! Vaste région au sud de Lisbonne et au nord de l’Algarve, l’Alentejo recèle des trésors et des saveurs insoupçonnés! Il y a d’abord ses paysages avec des côtes aux falaises ciselées et au sable doré, mais aussi des immenses étendues solitaires plantées d’oliviers et de chênes-lièges… Il y a ensuite sa gastronomie et ses vins: plaisirs du palais que nous vous invitons à déguster! Mentionnons aussi la sérénité immuable des habitants, leur gentillesse, leur hospitalité. Sans oublier les 3000 heures de soleil par an qui permettent de parcourir à pied, au cours de belles randonnées variées, une magnifique région.

LA CROATIE (avec Roger Droz) Voici un programme apprécié conduisant à la découverte du golfe de Kvarner. Située au nord de la côte Adriatique, proche de la

Randonnée dans le sud de la France avec Eric Treuthardt.

René Dutoit vous emmène visiter la Bohême à vélo.

La Corse, une terre de contrastes.

Découvrez la Bohême à vélo!

frontière slovène, la baie de Kvarner est composée des îles de Krk, Rab, Losinj et Cres. Au cours de vos balades, vous découvrirez ces îles aux charmes divers ourlées d’une mer turquoise et restées hors des sentiers du tourisme de masse. Les randonnées se font en étoile à partir d’un hôtel 3* simple, situé sur l’île de Cres, directement en bord de mer.

LA CORSE (avec Michel Jossen) Surnommée l’Ile de Beauté, la Corse est une terre de contrastes. Amou-

reux et passionné de son île, Michel Jossen vous emmène sur les sentiers méconnus du sud somptueux. Des randonnées variées, en étoile à partir d’un hôtel situé dans le golfe du Valinco, à 50 mètres de la plage, vous font découvrir le littoral extraordinaire mais aussi les sommets environnants. Résultat: des vues à couper le souffle sur les côtes, la mer ainsi que sur la Sardaigne toute proche. C’est également l’occasion d’aller à la recherche d’étranges vestiges d’une civilisation qui, il y a de cela trois mille ans, s’est épanouie dans les forêts et le maquis du sud de l’île.

LES DOLOMITES (avec Michel Jossen) NOUVEAUTÉ! Les Dolomites: une destination rêvée de tous les randonneurs et des alpinistes! Classées au Patrimoine de l’Humanité de l’Unesco, ces montagnes lumineuses surgissant tels d’improbables mirages de sombres forêts et de verts pâturages offrent à chacun d’entre nous la possibilité d’assouvir sa passion et de régénérer ainsi le corps et l’esprit. On pourrait qualifier l’accueil du peuple «ladin» de sobre, efficace, confortable…


VOYAGES LECTEURS À PIED ET À VÉLO Les Dolomites: le paradis des randonneurs et alpinistes.

Dates et prix Le Portugal Prix par pers. en chambre double 24.04.10 – 01.05.10 CHF 1595.01.05.10 – 08.05.10 CHF 1595.08.05.10 – 15.05.10 CHF 1595.Suppl. chambre individuelle CHF 365.TP / L / LIS RTP 093

La Croatie Prix par pers. en chambre double 26.05.10 – 02.06.10 CHF 2095.02.06.10 – 09.06.10 CHF 2095.27.08.10 – 03.09.10 CHF 2095.03.09.10 – 10.09.10 CHF 1995.Suppl. chambre individuelle dès CHF 185.TP / L / ZAG RTP 001

Admirez les falaises ciselées de l’Alentejo.

propre à tous les montagnards rompus aux dures nécessités imposées par une nature qu’il a toujours fallu dompter. Votre camp de base, hôtel ou pension confortable, se situe à Pescul, petit village du val Fiorentina. Vous rayonnerez, soit directement de l’hôtel, soit suite à de courts transferts en bus.

PROVENCE ET CÔTE D’AZUR

(avec Eric Treuthardt) NOUVEAUTE! Logés sur la presqu’île de Giens,

dans un très agréable hôtel 3,5* situé directement en bord de mer, vous sillonnerez tout le littoral provençal au cours de randonnées variées, alliant la découverte de villages typiques à celle de sites naturels privilégiés. L’île de Porquerolles vous dévoile ainsi ses plus belles criques, Bormes-lesMimosas ses plus douces senteurs alors que les calanques de Cassis vous réservent de somptueux points de vue.

PRAGUE ET LA BOHÊME À VÉLO

(avec René Dutoit) NOUVEAUTÉ! Notre guide René Dutoit vous emmène à la découverte de Prague puis sur les routes de la Bohême du Sud, en République tchèque, à vélo. Des étapes journalières allant de 30 à 60 km permettent de découvrir en toute tranquillité la campagne typique, le joyau architectural de Cesky Krumlov ainsi que la cité médiévale de Trebon. Des arrêts et visites intéressantes agrémentent ce très agréable périple.

| 83

La Corse Prix par pers. en chambre double 22.05.10 – 29.05.10 CHF 2195.29.05.10 – 05.06.10 CHF 2195.02.10.10 – 09.10.10 CHF 2195.Suppl. chambre individuelle CHF 355.TP / L / FSC RTP 002

Les Dolomites Prix par pers. en chambre double 10.07.10 – 17.07.10 CHF 1695.04.09.10 – 11.09.10 CHF 1695.11.09.10 – 18.09.10 CHF 1695.18.09.10 – 25.09.10 CHF 1695.Suppl. chambre individuelle CHF 195.-

Inclus (pour tous les voyages): Transport de la Suisse à la destination de votre choix et retour, éventuelles taxes d’aéroports, de sécurité et hausse carburant selon la destination (valeur déc. 09), logement en hôtels soigneusement sélectionnés, base chambre double et demi-pension (pension complète pour les Dolomites et la Corse, petit-déjeuner pour l’Alentejo), tous les transferts selon programme, assistance de nos guides chevronnés selon la randonnée choisie, documentation de voyage. Non inclus: Assurance annulationassistance obligatoire, frais de dossier. Organisation: Tourisme Pour Tous, voyages spéciaux, 1001 Lausanne. Programmes sous réserve de modifications. Ces voyages sont soumis aux conditions générales de contrat et de voyage de MTCH Switzerland que vous trouverez dans toutes les bonnes agences de voyages ou sur www.tourismepourtous. ch. Groupes de min. 12 à 15, max. de 15 à 20 personnes selon le voyage.

TP / L / FLR RTP 091

Réservations

La Provence et la Côte d’Azur Prix par pers. en chambre double 08.05.10 – 15.05.10 CHF 1745.11.09.10 – 18.09.10 CHF 1745.Suppl. chambre individuelle CHF 200.-

Programmes détaillés, renseignements et réservations: 021 341 10 85 (Sylvie Gaudin) ou voyagesspeciaux@tourismepourtous.ch Réservations en ligne: www.migrosmagazine.ch/ voyageslecteurs

TP / L / AAZU RTP 093

Prague et la Bohême Prix par pers. en chambre double 21.06.10 – 28.06.10 CHF 1995.07.09.10 – 14.09.10 CHF 1995.Suppl. chambre individuelle CHF 350.TP / L / PRG RTP 095


84 |

TEMPS LIBRE CFF

Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

Excursions hivernales, testées pour vous par Sergio, Benoît et Beat.

Jusqu’à

50%

Le Glacier Express

Magie hivernale Sont compris: ➔ Voyage en train. ➔ Aller simple en train panoramique Glacier Express, Zermatt-Brigue-Coire–Saint-Moritz ou l’inverse. ➔ Réservation de place contre supplément.

Preda-Bergün

30%

Sont compris: ➔ Voyage en train. ➔ Carte journalière des Chemins de fer rhétiques Bergün-Preda et télésiège Bergün-Darlux. ➔ Taxe pour l’utilisation des deux pistes de luge.

Rigi

30%

Le Gornergrat

30%

Sont compris: ➔ Voyage en train jusqu’à Zermatt et retour. ➔ Montée au Gornergrat et retour ou montée à Rotenboden, location d’une luge et utilisation de la remontée pour luges du Rotenboden-Riffelberg.

Adelboden-Lenk

30%

Sont compris: ➔ Voyage en train et bus jusqu’à Lenk, Adelboden ou Frutigen et retour (à indiquer lors de l’achat du billet). ➔ Forfait de ski pour 1 ou 2 jours pour toute la région d’AdelbodenFrutigen-Lenk.

San Bernardino

30%

Arosa

30%

Sont compris: ➔ Voyage en train jusqu’à Arosa et retour. ➔ Forfait de ski pour 1 ou 2 jours pour toute la région d’Arosa, avec bus gratuit.

Crans-Montana

Lac Noir

Sont compris: ➔ Voyage en train et en bus jusqu’à Schwarzsee Bad et retour depuis Schwarzsee Lichtena. ➔ Randonnée depuis Schwarzsee Bad jusqu’au Palais des glaces ➔ Entrée au Palais des glaces.

Braunwald

Sont compris: ➔ Voyage en train et en car postal jusqu’au San Bernardino et retour. ➔ Forfait de ski pour 1 jour, valable pour toute la région du San Bernardino.

30%

Sont compris: ➔ Voyage en train jusqu’à Linthal, Braunwaldbahn et retour. ➔ Forfait de ski pour 1 ou 2 jours pour toute la région, comprenant le funiculaire Linthal-Braunwald et retour.

30%

Plaisirs de la neige Sont compris: ➔ Voyage en train. ➔ Carte journalière hivernale pour les trains à crémaillère depuis Goldau/ Vitznau et le téléphérique de Weggis. ➔ Bon de CHF 10.– utilisable auprès d’un centre de location du Rigi Kulm.

30%

Sont compris: ➔ Voyage en train et en funiculaire jusqu’à Montana et retour. ➔ Forfait de ski pour 1 ou 2 jours valable pour toute la région. Crans-Montana-Aminona.

La réduction est accordée uniquement si l’offre est achetée un guichet de gare. Informations à tous les guichets de gare et sur le site cff.ch Offres valables du 1er au 31 janvier 2010.


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

A gagner

Gagnez l’un des cinq bons de voyage Reka Rail d’une valeur de 100 francs chacun, offerts par les CFF. Les Reka Rails peuvent être échangés à tous les points de vente des transports publics contre tous les titres de transport disponibles aux guichets.

PLAIDEUSE VIN DU JURA

RIVIÈRE DE FRANCE LUI

PASSAGE BONBON

* J * E * T * I * P * P * I *

C O N T O U R N E R A I E N T

* Y E U S E * R U I N E U S E

P E R V E R S I T E S * M E T

* A * B U X N O V E U X A S * E

www.saison.ch

* Z E R O

C * Y A G A N E S O N S N S *

* C E L * A S S * S C I * F F I * C V A * T Z I * O * N E S

* * R A I E * E L I N G U E S

V A C I L L E R E N T * T E E

Solution Problème n° 53

Mot: zingibéracée

Gagnants Mots fléchés n° 52

Evelyne Ostertag, Chailly-Montreux (VD); Bluette Allemand, Moutier (BE); Daniel Morattel, Sédeilles (VD); Wilhelm Paulet, La Chaux-de-Fonds (NE); Philippe Challandes, Drône/Savièse (VS).

CANDIDES

ALORS ÉBOURGEONNE AMER

8

DIEU DU CIEL LOI

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 919 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 10 janvier 2010, à 18 heures.

IMPRÉVUES

SOÛL

ÉCIMONS

Comment participer:

DÉSIGNA RIVIÈRE DE FRANCE

CAPABLE

| 85

6 SIGNAL SONORE VISAGE

TRAMERIONS

SOUDÉ ÉTENDUES DE DUNES

LÉSION DE LA PEAU

4

PETITE ÎLE

ERBIUM

1

CACHAS

SAISON

9

SUCÉ

BIÈRES

www.saison.ch DÉBOURRERAIS

RÈGLE PLATE BOUQUINE

SUPPLIÉ

CRACK ESPACE ISOLÉ

MOIS FLEUR

RÉSINES FÉTIDES GROS TITRE D’UN JOURNAL

2 ACCÈS DE TOUX

SOUVERAIN NOTE

LANGUE

MŒURS

PUIS

NOTE DÉCORÉ

3 À TOI

EXPÉRIMENTÉES

5

7 © Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch Tirage contrôlé: 508 186 exemplaires (REMP octobre 2009) Lecteurs: 612 000 (REMP, MACH Basic 2009-2) Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Responsable de projets: Ursula Käser Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02 Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: Alain Kouo Département Magazine: Patricia Brambilla, Laurence Caille, Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Béatrice Eigenmann, Jonas Hänggi, Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Tina Gut, Dora Horvath, Martin Jenni, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli,

Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Regula Brodbeck (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Christina Rohner, Ester Unterfinger, David Zehnder Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille Secrétariat: Jana Correnti (responsable),

Imelda Catovic, Cony Kappeler Sylvia Steiner Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Simone Saner Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Reto Feurer (chef du département), Nicole Costa, Verena De Franco, Silvia Frick, Yves Golaz,

Janine Meyer, Janina Prosperati, Hans Reusser, Patrick Rohner (chef projet média), Eliane Rosenast, Kurt Schmid, Jasmine Steinmann, Nicole Thalmann Marketing: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Jrene Shirazi (cheffe du département) Editeur: Fédération des coopératives Migros IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny

Publicité

Plus de 400 plaisirs des loisirs, testés sur cff.ch


86 | Migros Magazine 1, 4 janvier 2010

La restauratrice du temps

Aurélie Michaud vient de recevoir une bourse prestigieuse pour remettre à neuf une horloge de parquet du XVIIIe siècle. A 21 ans, la Vaudoise aux doigts de fée sait où elle va.

L

es ongles soignés, la main fine à la poigne de fer, la jolie brunette a les yeux qui scintillent lorsqu’elle évoque son travail au Musée international d’horlogerie à La Chaux-de-Fonds. Avec élan, elle parle échappements, balanciers et montres à complications. «Ce qui m’attire le plus, c’est de connaître des nouveaux mécanismes. Autant le côté recherches que le côté pratique.» Si la jeune horlogère ne sait pas pourquoi le jury de la bourse Julius Baer l’a choisie, «peut-être parce que j’avais les idées claires», elle a une motivation sans faille pour démarrer sa pièce. «J’ai mis tout mon cœur dans la préparation du dossier. Etre choisie a été un grand soulagement. Et ça m’a permis de m’affirmer dans ce métier, dans lequel il y a encore peu de filles.» Il faudra pourtant qu’elle attende mars 2010, soit la fin de son stage au musée, pour se consacrer entièrement à la restauration d’une horloge de parquet du XVIIIe siècle. Avec une particularité: l’indication du temps géographique, «qui donne le lever et le coucher du soleil sur une carte du monde, vu de l’hémisphère nord. Ça m’a tout de suite plu.» Fraîchement sortie du Centre intercommunal de formation des Montagnes neuchâteloises, au Locle, où elle a obtenu un diplôme de technicienne en restauration et complications horlogères, elle dispense déjà des cours à des élèves à peine plus jeunes qu’elle. «Quand j’ai commencé en septembre, j’ai tout de suite donné mon âge. Certains ont dû se dire que j’étais folle. Mais ma jeunesse me permet de saisir leurs attentes et de rendre les leçons plus attrayantes.»

CCarte d’identité Au Aurélie Michaud, ho horlogère restauratrice Na Naissance: 17 mai 1988 au Sentier (VD). Etat civil: célibataire. Signe particulier: volontaire. Quand j’entreprends quelque chose, je vais jusqu’au bout. Elle aime: la générosité, je crois être généreuse, en tout cas, je fais tout pour. Et sortir avec mes amis pour boire un verre ou aller au cinéma. Elle n’aime pas: les araignées, les épinards, les personnes imbues d’elles-mêmes. Un grand rêve: partir au Pérou dans un but humanitaire. J’ai envie d’aider les enfants.

Sa force de caractère, elle la doit à ses dix ans de gymnastique rythmique, qui lui ont appris l’assiduité. Ou peut-être à la musique. «A 9 ans, je me suis mise à la clarinette. J’ai joué jusqu’en 2007 aux côtés de mon papa à l’Union instrumentale du Brassus. Cette activité m’a donné confiance en moi, notamment lors des solos.» Indépendante, la Vaudoise n’a eu aucune difficulté à quitter Le Sentier à 19 ans pour s’installer au Locle. Même si sa famille et ses amis lui manquent toujours un peu. «Disons que je n’ai jamais eu le temps de m’ennuyer. Pour avoir ma maturité professionnelle, j’ai dû étudier tous les soirs.» Un investissement qui a payé.

Virginie Jobé Photos Xavier Voirol-Strates / Keystone / Look

MON MÉTIER Aurélie Michaud pose avec l’horloge de parquet qu’elle s’apprête à restaurer: «A la base, je voulais devenir physiothérapeute. Mais il y a peu de places. Je n’ai pas été prise. Cela a remis en question mon futur. Avec l’horlogerie, j’ai retrouvé des attaches familiales. Mes arrière-grandsparents travaillaient déjà dans ce milieu. J’ai fait mon chemin, celui qu’il fallait.»


RÉUSSITE AURÉLIE MICHAUD

| 87

MON PLUS BEL OUTIL «Durant mon apprentissage, j’ai réalisé ce huit-chiffre, une pince permettant de retoucher le spiral sur l’organe réglant d’une montre. Je l’utilise lorsque je restaure des montres de poche. Un travail des plus minutieux et délicat.»

MA PROCHAINE DESTINATION «Avec mes 18 élèves, nous irons en voyage d’études à Malaga cet été. Je suis ravie qu’ils aient choisi cette destination, car j’adore l’Espagne, son soleil, sa mer, ses musées, son architecture. Et puis, je me réjouis de les voir dans un autre cadre que celui de l’école. Le contact sera différent.»

MON LIEU PRÉFÉRÉ «La vallée de Joux, j’y suis née, j’y ai vécu dix-neuf ans et j’y rentre tous les week-ends. C’est un endroit où on peut tout faire à n’importe quelle saison. En été, se baigner et se balader en bateau. En hiver, patiner sur le lac gelé et s’arrêter pour boire du vin chaud dans les petits stands.»

MON OBJET FÉTICHE «J’ai mis trois ans à construire ce boîtier marine. Il s’agit d’un calibre de montre de poche inséré dans un boîtier, utile aux navigateurs du XVIIe siècle. Pour moi, c’est l’aboutissement d’un grand travail, un objet qui représente toutes les techniques apprises jusque-là.»


BIENVENUE AU PAYS DES ROIS MAGES! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 4.1 AU 6.1.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

4.70

Gâteau des rois au chocolat* 420 g

2.80

Gâteau des rois* 180 g

3.30

Gâteau des rois 420 g

3.70

Gâteau des rois précuit réfrigéré, 420 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

3.30

Gâteau des rois sans raisins secs, 420 g


Migros Magazin 1 2010 f NE