Issuu on Google+

Edition Vaud, JAA 1024 Ecublens

Publicité

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-mail: serviceabo@gmaare.migros.ch


Nous promettons à Daria de mettre gratuitement à disposition plus de 650 000 m2 d’espaces verts pour jouer, s’amuser et se reposer.

Faire preuve de responsabilité sur le plan social. Plus d’infos sur generation-m.ch

Nous promettons à Deborah de soutenir, en tant que sponsor principal, des courses populaires pour plus de 200 000 sportifs d’ici 2015.

Migros est engagée depuis sa fondation dans le développement durable. Il est de tradition à Migros d’agir en prévoyant. Gottlieb Duttweiler, le fondateur de Migros, considérait comme primordial l’avenir de la Suisse et incitait ses collaborateurs dans les années cinquante déjà à s’engager en faveur de la société et de la culture.

Promouvoir un mode de vie sain. Plus d’infos sur generation-m.ch

Nous continuons à mettre en pratique la philosophie de Gottlieb Duttweiler en faisant des promesses concrètes à la génération de demain et nous nous engageons de façon ciblée pour l’avenir de la Suisse en développant des projets concrets.

«En regard de notre puissance matérielle croissante, nous devons toujours pouvoir offrir des prestations culturelles et sociales plus importantes. A cette fin et en dépit de toutes les exigences des affaires et de la politique, il nous faudra toujours libérer des moyens nouveaux et le temps des meilleurs d’entre nous, sinon la puissante œuvre de Migros dépérira comme un arbre qui ne fleurit plus.» Cette manière de penser conséquente et futuriste n’a pas changé. L’esprit pionnier de Migros en matière de développement durable est toujours actuel. L’introduction du Pour-cent culturel et du congé paternité ou la promotion de longue date de l’énergie solaire n’en sont que quelques exemples.

Nous promettons à Nick de diminuer notre consommation de courant de 10% par rapport à 2010 d’ici fin 2020.

Protéger le climat. Plus d’infos sur generation-m.ch


Edition Vaud, JAA 1024 Ecublens

NO 9 27 FÉVRIER 2012

www.migrosmagazine.ch

inFos Migros i 6

Durabilité: les promesses de Migros. société i 22

Comment favoriser le bienêtre au bureau. escaPaDe i 74

Photo: Dukas / Sipa / Baltel

Une belle balade en raquettes en Valais.

Pour le meilleur et pour le pire Dans le deuxième volume de «Femmes de dictateur», l’écrivaine française Diane Ducret revient sur les relations des despotes avec la gent féminine. | 42

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 021 694 66 56


soMMaire 4 |

| No 9, 27 FÉVRIER 2012 |

Migros Magazine |

éDitorial Steve Gaspoz, rédacteur en chef

Chacun a sa tâche Dans quelques semaines, nous devrons choisir entre une augmentation du nombre de jours de vacances et le statu quo. Libre à chacun de se faire un avis sur la question. Plus intéressant, cette votation soulève indirectement une question de ce qui permet aux travailleurs de tenir le rythme qui leur est imposé et de relâcher la pression quotidienne. Les vacances? Peut-être en partie, mais en tout cas pas sur le durée. Un temps de travail flexible? En partie probablement, mais sa mise en œuvre se révèle complexe pour les entreprises, comme pour les salariés. Les augmentations de salaire? Naturellement, un petit cadeau de fin d’année fait toujours plaisir, mais son effet ne dure malheureusement qu’un instant.

Un peu plus de huit heures, cinq jours par semaine sont dévolus au travail pour un temps plein. Soit un gros tiers de la journée. Reste alors à savoir à quoi nous occupons le reste du temps à notre disposition, ce que nous faisons pour entretenir notre bien-être tant physique que psychique. Car l’enjeu se situe aussi là. Une entreprise peut offrir les meilleures conditions de travail, cela ne sert à rien si nous ne prenons pas soin de nous-mêmes. Par effet de domino, un dysfonctionnement de l’un aura des conséquences sur l’autre. La relation de travail n’étant rien d’autre qu’un partenariat pour lequel les deux parties s’engagent à fournir leur part du marché.

steve.gaspoz@mediasmigros.ch

M-Infoline: tél.: 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch Cumulus: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). cumulus@migros.ch; www.migros.ch/cumulus Adresse de la rédaction: Limmatstrasse 152, case postale 1766, 8031 Zurich, tél. 058 577 12 12, fax 058 577 12 09 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch * tarif local

Photos: Laurent de Senarclens / François Wavre-Rezo / Loan Nguyen

Comme pour toute chose, la solution miracle n’existe pas. A chaque entreprise de trouver ce qui convient au plus grand nombre de ses travailleurs, ainsi qu’à elle-même, évidemment. Mais à l’instar du professeur Yves Emery (lire notre dossier sur le bien-être au travail en page 22), nombreux sont ceux à dire qu’un travailleur qui parvient à maintenir un équilibre entre son activité professionnelle et sa vie privée sera à coup sûr plus heureux, et donc efficace, qu’une personne accablée par ses différentes tâches. Voilà pratiquement une lapalissade, mais si l’on y réfléchit quelque peu, cela nous pousse à nous interroger sur nos propres choix.

74 | ESCAPADE En raquettes de Finhaut aux Marécottes (VS) avec Jean-Luc Lugon, accompagnateur en montagne.

Publicité

Ski + bains thermaux Logement en studio ou appartement 6 nuits sans service hôtelier Entrée libre aux bains thermaux Forfait de ski 6 jours Accès au sauna / hammam Peignoir et sandales

723 2 bassins extérieurs à 34/36° 1 bassin intérieur à 33° 1 whirlpool à 39°

CH-1911 Ovronnaz / Valais -Tél. 027 305 11 00 - info@thermalp.ch - www.thermalp.ch


|

sommaire

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

| 5

64 | Aux FOurnEAux Michel Caspary, ancien journaliste culturel, est désormais directeur du Théâtre du Jorat. Il dit son amour pour le théâtre tout en préparant son plat favori.

Nous promettons à Daria de mettre gratuitement à disposition plus de 650 000 m2 d’espaces verts pour jouer, s’amuser et se reposer.

Faire preuve de responsabilité sur le plan social. Plus d’infos sur generation-m.ch

34 | SOCIéTé Jean-Claude Marchand a été croquemort cinq ans durant. Il raconte son expérience dans un livre bourré d’humour… noir.

infos Migros

6 | Génération M: Migros fait plus de trente promesses à des enfants dans le domaine du développement durable. 8 | Entretien: Herbert Bolliger, président de la Direction générale Migros, nous en dit plus sur le projet Génération M. 55 | Animanca: un plateau de jeu bon pour la tête.

en bref

en Magasin

57 | Chocolat Frey: trois nouveautés pour les gourmets. 59 | Alimentation: huit nouveaux yogourts Passion à déguster sans tarder. 61 | Actilife: pour bien démarrer la journée.

cuisine de saison

17 | Les dernières informations du monde Migros.

société

36 | Environnement: l’impact du réchauffement climatique sur la flore de nos régions. 42 | Entretien: Diane Ducret.

64 | Michel Caspary: le nouveau directeur du Théâtre du Jorat.

22 | Travail: les différentes stratégies pour augmenter le bien-être des employés au bureau. 28 | Synergologie: nos gestes nous trahissent toujours 34 | Ouvrage: le quotidien d’un croque-mort.

votre région

69 | Votre coopérative régionale.

au quotidien

74 | Escapade: une balade en raquettes dans la région des Marécottes.

78 | Santé: votre ouïe est-elle surmenée? 81 | Finances: les conseils de la Banque Migros. 82 | Voiture: la Chevrolet Cruze Hatchback.

le Monde de…

92 | Markus Peissard: photographe.

rubriques

19 | Courrier des lecteurs 20 | Cette semaine 41 | Minute papillon La chronique de Jean-françois Duval. 85 | Jeux: sudokus, mots fléchés ... et surtout des bons d’achat Migros à gagner! 89 | Voyage lecteurs. A la découverte de l’italie du Sud. 90 | Cumulus: profitez des offres du moment.

Publicité

VOUS AVEZ UNE IDéE FIXE. NOUS

Informez-vous: www.swisshaus.ch

tuites: Infos gra

080 0 80 0 897

AVONS DES PRIX FIXES.

ALTEA CHF 386’600.– clés en main, sous-sol inclus


GÉNÉRATION M 6 |

| No 9, 27 février 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

En harmonie avec

Migros s’engage à continuer d’investir dans les énergies renouvelables. Une promesse faite à Enzo, un Lausannois de 13 ans, dans le cadre du nouveau projet Génération M.

D

epuis toujours, Migros œuvre dans le respect de l’homme. C’est que pour son fondateur, Gottlieb Duttweiler, il était primordial d’accorder une large place aux valeurs sociales et culturelles. Aujourd’hui, ces fondamentaux sont toujours pris en considération, rejoints il y a de cela plusieurs décennies par une dimension environnementale forte. Ainsi, le distributeur pense, agit et vit en fonction du développement durable. Et le prouve avec son nouveau projet – Génération M – qui recense plus de trente promesses faites à des enfants. Vis-à-vis d’Enzo Salinas, un Lausannois de 13 ans, Migros s’engage par exemple à soutenir les énergies renouvelables. Actuellement en huitième année d’enseignement secondaire, l’adolescent envisage de travailler plus tard dans le domaine de l’informatique ou des technologies. Et, comme beaucoup de jeunes gens de sa génération, il espère que le monde de demain sera le moins pollué possible. Toutefois, pour façonner le futur, il faut agir sur le présent. Et le temps presse: «Le réchauffement climatique a des conséquences désastreuses. Il provoque des catastrophes naturelles qui ont un grand impact sur les hommes et l’environnement, explique Enzo. De plus, les pays pauvres deviennent de plus en plus pauvres.» A son niveau, le jeune Lausannois est un bon élève puisqu’il a déjà adopté de bons écogestes: «Je fais attention à éteindre les lumières dont je n’ai pas besoin, je trie les déchets, je n’utilise pas de papier d’aluminium et j’évite de trop chauffer ma chambre.» Quant aux panneaux solaires, il aimerait bien en installer sur le toit de sa maison, mais malheureusement ses parents n’en sont pas propriétaires. «Je trouve qu’il devrait être obligatoire d’en poser

«J’agis à mon niveau en éteignant les lumières dont je n’ai pas besoin»

La centrale photovoltaïque d’Ecublens (VD) est une des plus grandes de Suisse.

sur toutes les nouvelles constructions», explique Enzo, plein de bon sens. Alors bien sûr, lorsqu’il a appris que Migros soutenait les énergies renouvelables, le Vaudois n’a pu que s’en réjouir: «C’est une super idée. J’espère que d’autres entreprises en feront autant.»

Les efforts de Migros ont été récompensés En tout, Migros a déjà développé une vingtaine de centrales photovoltaïques sur ses bâtiments. A Ecublens, Migros Vaud et Romande Energie gèrent par exemple 8500 m2 de panneaux solaires. D’une capacité de 1,1 million de kWh par an – soit la consommation de plus de trois cents ménages –, elle est une des plus grandes de Suisse. De plus, toujours

à Ecublens, Migros Vaud a installé une centrale à bois pour pouvoir diminuer sa dépendance par rapport au pétrole. Par ailleurs, dans toute la Suisse, de nombreux magasins sont labellisés Minergie. Grâce à une meilleure isolation et des systèmes de récupération de chaleur, d’importantes économies d’énergie sont rendues possibles. Heureuse conséquence: des enseignes peuvent désormais se passer de mazout. Ce n’est pas tout. En Suisse orientale, Migros a installé sur le toit d’un magasin à Gossau (SG) une éolienne équipée d’une pale de 6 m. Avec une vitesse de vent moyenne de 4 m/s, celle-ci fournit une production annuelle de 10 mWh, soit la consommation de trois maisons individuelles.


|

GÉnÉRATIOn M

Migros Magazine | No 9, 27 FÉVRIER 2012 |

| 7

notre Terre

Offrir un futur aux jeunes d’aujourd’hui Via Génération M, Migros promet d’engager ces trois prochaines années 3300 jeunes. Un sacré défi? Pas pour Edith Rutschmann, responsable de la formation professionnelle à Migros: «Nous sommes depuis des années le plus grand formateur d’apprentis du pays. Actuellement, 3386 adolescents apprennent un métier au sein de Migros.» Et le choix est vaste puisque le groupe propose pas moins de quarante professions, allant du gestionnaire en commerce de détail à l’informaticien en passant par le technologue en denrées alimentaires ou le chauffeur de camion. «Actuellement, les postes de polydesigner 3D, soit les décorateurs nouvelle génération, sont très en vogue», précise Edith Rutschmann. Le site internet Migros fournit une liste détaillée de toutes les formations possibles, en fonction de l’intérêt de la personne et de sa région de domicile. Infos: www.migros.ch/formation_professionnelle

Photo: Céline Michel

Votre portrait sur un sac Migros

Notons enfin que Migros Zurich dispose d’une flotte de camions roulant au biogaz, élaboré par fermentation de déchets organiques. Une autre solution ingénieuse pour se passer d’essence. Les efforts de Migros sont souvent récompensés. En 2010, Migros Vaud et Romande Energie ont reçu le Prix solaire suisse. Et en 2011, le distributeur a reçu, pour son engagement dans le domaine de l’énergie et de la protection de l’environnement au cours des trois dernières décennies, l’Energy Globe Award, la récompense internationale la plus prestigieuse dans le domaine. Ce faisant, Migros devançait plus de mille projets provenant de cent cinq pays. «Grâce à la technologie photovoltaïque et à son management énergétique exemplaire, cette

Nous promettons à Enzo de promouvoir les énergies renouvelables. Protéger le climat. Plus d’infos sur generation-m.ch

entreprise se profile comme un véritable défenseur du climat», a déclaré Reinhold Mitterlehner, le ministre autrichien de l’Economie lors de la remise du prix. A l’avenir, Migros continuera d’investir dans les énergies renouvelables. Ainsi, une éolienne sera bientôt mise en service sur le toit du siège de Migros Zurich et, à San Antonino (TI), le distributeur comptera dès ce printemps une installation photovoltaïque supplémentaire. Texte: Pierre Wuthrich

Pour le lancement de Génération M, Migros propose à ses clients d’être immortalisés sur un cabas à commissions réutilisable. Bien vu: celui-ci sera élaboré uniquement avec du PET recyclé. Alors, intéressé? Voici la marche à suivre: rendez-vous sur la page Facebook de Génération M et cliquez sur «J’aime». Téléchargez ensuite une de vos photos (portrait ou autre sujet). Les dix mille premiers clichés seront imprimés sur les sacs Migros. L’action court jusqu’au 9 avril, et les cabas Génération M seront disponibles en octobre aux caisses de magasins Migros. Les conditions de participation détaillées sont disponibles sur internet. Infos: www.facebook.com/Migros.GenerationM

Moins de sel pour cent septante produits Migros Dans le cadre du programme «actionsanté – manger mieux, bouger plus», une initiative de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), Migros a décidé de s’investir en faveur de la promotion de la santé. Concrètement, le distributeur a déjà réduit la teneur en sel de tous les pains Migros, qui en contiennent désormais plus que 1,5%. Les efforts vont maintenant se poursuivre jusqu’à fin 2012 pour diminuer le sel présent dans d’autres produits (pizza, pâtes, plats précuisinés, par exemple). Au total, cent septante références sont concernées par cette mesure. La saveur des différentes spécialités ne s’en trouve ou ne s’en trouvera pas altérée. Informations: www.actionsante.ch


génération M 8 |

| No 9, 27 février 2012 |

Migros Magazine |

«Engageons-nous vis-à-vis

Génération M regroupe plus de trente promesses faites à des enfants et des adolescents de toute la Suisse. Herbert Bolliger, président de la Direction générale Migros, nous en dit plus sur ce signal clair en faveur du développement durable.

Qu’est-ce que Génération M?

C’est le trait d’union entre les divers engagements de Migros dans le domaine du développement durable. Les thèmes touchent presque toutes les facettes du quotidien: santé, consommation, emploi, environnement et société. Sous cet intitulé, nous voulons présenter tout ce que notre entreprise réalise pour le monde de demain. C’est donc une liste des initiatives du distributeur?

Génération M ne se résume pas à une liste, car nous sommes avant tout actifs. Nous voulons encourager la consommation durable à travers nos produits et favoriser la santé de la population avec nos divers Fitnessparcs. Nous nous engageons vis-à-vis de la jeunesse d’aujourd’hui, la génération M justement, à réaliser des projets ambitieux dans ces domaines. Cet engagement de Migros vis-à-vis du développement durable ne date pas d’hier. Qu’estce que Génération M apporte de plus?

Jusqu’ici nous avons toujours commencé par agir avant de communiquer sur nos initiatives. En témoignent de nombreuses actions comme le Pour-cent culturel, la réduction des émissions de CO2 ou la promotion des installations solaires. Aujourd’hui nous estimons qu’il est important d’être plus transparents en ce qui concerne notre stratégie de développement durable, comme nous le sommes déjà pour nos objectifs économiques. Avec Génération M, nous voulons expliciter clairement nos buts pour ces prochaines années. Croyez-vous vraiment que les enfants vont s’intéresser aux promesses de Migros?

J’en suis convaincu, car il ne faut pas les sous-estimer. Même si les enfants ne comprennent pas tous les thèmes dans les moindres détails, ils en saisissent le principe et le soutiennent, à savoir: nous devons agir aujourd’hui, pour assurer notre qualité de vie de demain. Le point

Agir aujourd’hui pour le monde de demain: telle est la volonté d’Herbert Bolliger, président de la Direction générale Migros, avec le projet Génération M.

central dans Génération M est de toucher l’ensemble de la population. Comment le concevez-vous dans la pratique?

Nous sommes conscients du fait que notre succès dépend du soutien que nos clients voudront bien accorder à notre engagement. C’est pourquoi nous lançons un appel à la population suisse pour

l’inciter à prêter encore davantage d’attention aux questions d’environnement, de responsabilité sociétale et de santé lors de ses achats. Et comment comptez-vous atteindre ces personnes?

Nous voulons favoriser l’échange, encourager l’initiative individuelle et nous


|

génération M | 9

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

de la jeunesse» adresser à tout le monde. C’est pourquoi nous misons beaucoup sur internet pour cette campagne, car ce canal nous offre à tous de meilleures possibilités de communication et d’échange. Nous souhaitons que tout un chacun réfléchisse à ce qu’il peut faire pour le monde de demain et échange ses expériences. Migros veut s’impliquer activement dans cette discussion, en acceptant aussi les critiques. Les avis pertinents des consommateurs, tout comme ceux des spécialistes, nous aident à progresser. Migros commence sa campagne avec plus de trente promesses, auxquelles doivent s’en ajouter d’autres. Lesquelles vous tiennent le plus à cœur?

Ces nombreuses promesses montrent bien la variété de nos initiatives. Par exemple, je trouve courageux de la part de Migros de vouloir réduire la consommation d’énergie d’environ 10% jusqu’en 2020, et de diminuer de 20% supplémentaires ses émissions de CO2. Cet engagement montre à quel point nous prenons la question de la protection du climat au sérieux.

Une de ces promesses engage Migros à réduire de 10% l’impact environnemental de ses deux cent cinquante produits les plus vendus. Est-ce réaliste?

Photo: Paolo foschini

Nous sommes redoutablement efficaces quand nous avons un objectif devant nous. En ce qui concerne les emballages, nous avons déjà bien progressé dans cette initiative lancée il y a une année. Nous sommes ainsi parvenus à économiser mille tonnes de matériau et à en remplacer cinq cents par des éléments recyclés. L’engagement de M-Industrie est précieux à cet égard. Durant ces trois prochaines années, Migros veut à nouveau offrir à 3300 jeunes la possibilité d’effectuer un apprentissage. Cet engagement est-il aussi réalisable?

Bien sûr. Cette promesse, nous la concevons comme notre contribution spéci-

fique au système de formation exemplaire dont profite la Suisse. Je suis fier du fait que nous puissions donner à autant de jeunes la chance de bénéficier d’un bon départ dans leur vie professionnelle. En retour, Migros profite de la présence de cette relève, qui apporte du sang neuf à l’entreprise.

Nous promettons à Jeremy que, grâce à Migros Bio, l’équivalent de cent quarante terrains de football de cultures céréalières traditionnelles sera converti en cultures biologiques d’ici 2013.

Plusieurs de ces promesses concernent aussi la production durable de matières premières. Quels progrès Migros peut-elle concrètement accomplir dans ce secteur?

Il nous importe d’améliorer encore plus la qualité des cultures conventionnelles, en particulier dans le secteur alimentaire. Il est de notre responsabilité de proposer des standards écologiques et sociaux pour l’ensemble de l’assortiment Migros, et ce, même si ces améliorations ne concernent pas forcément tous les produits. Nous sommes spécialement actifs dans les domaines du café, du cacao ou encore du coton. Nous nous efforçons, avec les partenaires compétents, d’imposer de bonnes conditions de travail, une utilisation responsable de l’eau ainsi qu’un emploi restreint des pesticides. La santé est un thème central de Génération M, est-ce nouveau pour Migros?

Non, pas du tout. Nos centres de fitness apportent aujourd’hui déjà une contribution significative à la santé et nous disposons de bonnes compétences en matière de nutrition. Nous favorisons par ailleurs la course à pied, la lutte suisse et le ski, au moyen de toute une série de programmes, destinés notamment à donner le goût du sport aux enfants. En ce qui concerne notre assortiment, nous travaillons par exemple actuellement à diminuer la teneur en sucre de différents yogourts. Nous développons également notre offre dans le domaine de la restauration rapide à l’emporter avec le développement de produits plus légers et sains. Pour ne citer que quelques exemples.

Acheter écologique et équitable. Plus d’infos sur generation-m.ch

«Génération M nous oblige à nous dépasser»

Une entreprise qui importe autant de produits de Chine peut-elle légitimement se dire durable?

Oui. Sans l’Asie, nous ne serions pas en mesure de proposer une offre concurrentielle dans les rayons de l’électronique, des jouets ou des textiles. C’est notre devoir de nous développer commercialement en veillant autant que possible aux aspects sociaux et environnementaux. C’est pourquoi nous avons élaboré un code de conduite à l’usage de nos fournisseurs et que nous les aidons à le mettre en œuvre. Il faut de plus relever le fait que 98% des produits que nous importons d’Extrême-Orient et d’outremer sont acheminés par bateau. Qu’attendez-vous concrètement de Génération M?

Notre fondateur Gottlieb Duttweiler a misé dès le début sur le développement durable. Ce thème n’est donc pas nouveau. Toutefois, il ne s’agit pas de nous reposer sur nos lauriers. Génération M donne une nouvelle force à notre engagement, relie nos différentes initiatives et nous oblige constamment à nous dépasser. Entretien: Patrick Marcellin


génération M 10 |

| No 9, 27 février 2012 |

Migros: durable dès l’origine

Un retour sur les 86 ans de son histoire montre que Migros se souciait déjà des hommes et de l’environnement à une époque où personne encore ne parlait de développement durable.

E

Nous promettons à Dimitrije de former nos collaborateurs à une meilleure consommation énergétique. Etre un employeur exemplaire. Plus d’infos sur generation-m.ch

n entrant le mot «durabilité» sur le moteur de recherche Google, on obtient plus de quatre millions d’occurrences, la preuve que cette notion est désormais omniprésente. De nos jours, chaque entreprise ou presque y attache en effet beaucoup d’importance. Or, le développement durable caractérisait déjà Migros bien avant que l’expression ne devienne à la mode. Avec son entreprise, le fondateur Gottlieb Duttweiler souhaitait non seulement faire du profit mais aussi être au service du bien commun. Selon lui, c’était «l’homme et non l’argent qui devait être au centre de l’économie». De nombreuses phrases prononcées par Gottlieb Duttweiler résonnent encore de façon étonnamment actuelle. Ainsi, il était fermement convaincu que «seul un capitalisme assorti de prestations sociales peut et doit s’imposer». A ses yeux, le bien des clients, des employés et de la société dans son ensemble passait au premier plan, même si Migros devait pour cela renoncer à une partie de son bénéfice. Un exemple éclatant est le

refus de vendre de l’alcool et du tabac, un refus toujours d’actualité dans les magasins Migros. Dès l’origine, l’entreprise a ainsi apporté une contribution à la santé publique. Certes, ces égards envers l’homme et l’environnement n’ont pas été inspirés que par des idéaux; ils ont aussi été le fruit de réflexions d’ordre pratique. C’est ce que montre l’exemple du pont ferroviaire qui a permis de raccorder l’entreprise valaisanne du groupe Migros Aproz au réseau des CFF en 1961. Les bouteilles d’eau minérale représentaient simplement une marchandise lourde qu’il était plus facile de transporter par train que par camion. Jusqu’à présent, d’ailleurs, Migros continue d’acheminer une grande partie de ses produits par le rail plutôt que par la route. Dans les pages suivantes, vous découvrirez comment Migros, au cours de sa longue existence, a toujours fait œuvre de pionnière pour le bien de l’environnement et de la société. Textes: Michael West, Daniel Sägesser, Christoph Petermann et Andreas Dürrenberger

Migros Magazine |

1925 1920 1920

Gottlieb Duttweiler a fondé MIgros en 1925. Il pose ici devant sa Fiat Topolino, exposée aujourd’hui au Musée suisse des transports.


|

génération M | 11

Migros Magazine | No 9, 27 FÉVRIER 2012 |

1936 1930 1930

Gottlieb GottliebDuttweiler Duttweiler gründet politische fonde ledie parti politique Partei Landesring der de l’Alliance des IndéUnabhängigen pendants.

1941 1940 1940

1946

1947

Erstausgabe Création de la Fonda- Gründung der Stiftung der Wochenzeitung tion «Im Grüene», Im Grüene, Rüschlikon Première édition «Wir Brückenbauer» à Rüschlikon (ZH). (Dutti-Park)de l’hebdomadaire «Construire». ! Migros SA se transforme en coopératives régionales. ! Sauvetage et achat du chemin de fer du Monte Generoso, au Tessin.

1925: FonDation De Migros

Pour la santé: pas d’alcool ni de tabac L’histoire de Migros a commencé il y a 86 ans avec les premiers camions-magasins Ford T. Ceux-ci amenaient des produits, à la fois de qualité et bon marché, directement aux clients. Au début, l’assortiment se limitait à six articles de base: sucre, pâtes, café, riz, graisse de coco et savon. D’emblée, alcool et tabac en étaient exclus. Et cela n’a jamais changé, même après un élargissement rapide de l’offre. Par principe, Migros refusait de vendre des produits susceptibles d’entraîner une dépendance – une contribution à la santé publique par laquelle Gottlieb Duttweiler s’est distingué dès le départ. Cela s’est révélé spécialement important durant les années 1920, quand l’alcoolisme engendrait une grande misère chez les familles populaires suisses. En ces temps-là, les salaires étaient remis en mains propres, et aussitôt leur enveloppe de paie

en poche, beaucoup d’ouvriers filaient au bistrot pour y dépenser tout leur argent. Au fil des ans, Migros s’est engagée de nombreuses autres façons en faveur de la santé publique. Un bon exemple est son soutien au sport. Migros sponsorise aujourd’hui presque toutes les courses populaires de Suisse, allant de la Course de l’Escalade, à Genève, à Morat-Fribourg. Lors du Migros Sprint, plus de cinquante mille enfants courent après le titre de l’écolier le plus rapide de Suisse. Migros encourage l’activité physique même en hiver: au Grand Prix Migros, la plus grande course de ski d’Europe pour les jeunes, quelque sept mille participants se succèdent au départ. A quoi s’ajoutent les Fitnessparcs Migros et la vaste palette de cours de sport offerte par les Ecoles-clubs Migros, allant de l’aérobic à la zumba.


génération M 12 |

1950 1950

| No 9, 27 FÉVRIER 2012 |

1956 1957 Fondation des écoles de langues Eurocentres.

Participation au plus grand club du livre de Suisse, Ex libris.

L’Ecole-club Migros, propose des cours (ici de musique) accessibles à tous.

1957: FonDation DU PoUr-cent cUltUrel

La culture pour le peuple «Dans ce riche pays, trop peu de choses ont été faites pour permettre aussi aux couches les moins aisées d’accéder à des prestations et des biens culturels.» Des propos clairs que le fondateur de Migros a fait suivre par des actes. C’est ainsi qu’il fondait, en 1957, le Pour-cent culturel Migros. Quel que soit son bénéfice, l’entreprise allait dorénavant investir une part fixe de son chiffre d’affaires dans des projets culturels et sociaux. Actuellement, le montant dépasse les 100 millions de francs par an. Cette politique était à l’époque unique en Europe et dans le monde et l’est d’ailleurs toujours restée. Le Pour-cent culturel permet à un vaste public d’accéder à des prestations culturelles et sociales. L’Ecole-club Migros en est un remarquable exemple. Le Pour-cent culturel investit plus de la moitié

de son budget dans cette offre de cours. C’est en bonne partie grâce à ce soutien que l’Ecole-club Migros est devenue la principale institution de formation continue de Suisse. Chaque année, près d’un demi-million de personnes y fréquentent un cours. Par ailleurs, le Pour-cent culturel finance, entre autres, l’Institut Gottlieb Duttweiler (GDI) et un musée d’art contemporain à Zurich. Au niveau national, il permet l’organisation d’événements tels que le festival de pop m4music. Le Pour-cent culturel soutient aussi de façon ciblée des institutions régionales, comme le parc Pré Vert du Signal de Bougy (VD), ainsi que la culture locale, y compris des expositions dans de petits musées. La vision du fondateur – démocratiser l’accès à l’éducation et à l’art – déploie encore ses effets.

1961 1960

1963 Inauguration de l’Institut Gottlieb Duttweiler, à Rüschlikon (ZH).

1971 1970 Réduction de 25% de la teneur en phosphates des lessives.

Enjambant le Rhône, le pont relie directement l’usine Aproz au réseau des CFF.

1961: aProz est raccorDé aU réseaU cFF

Migros mise sur le transport ferroviaire De 1959 à 1961, Aproz s’est raccordé au réseau ferroviaire. Plus de 3 km de voies privées ont ainsi été posées et un pont a été bâti sur le Rhône, ce qui a permis aux trains de rouler jusqu’à l’intérieur de l’usine. Depuis, Aproz a acheminé 4,2 milliards de litres de boissons par le rail. Cet acte pionnier s’inscrit dans la stratégie de transports à long terme de Migros. Depuis un demisiècle, le distributeur n’a pas cessé de réaliser ses propres raccordements ferroviaires et de transporter ses marchandises par le rail. Aujourd’hui, les centres de distribution Migros, les centrales des coopératives et pratiquement toutes les sociétés de M-Industrie sont reliés au réseau CFF. Chaque année, Migros fait rouler 80 000 wagons, ce qui fait d’elle le plus gros client de CFF Cargo. Mais Migros œuvre en faveur de l’environ-

Migros Magazine |

nement à travers bien d’autres initiatives. Elle compte ainsi optimiser l’emballage des deux cent cinquante articles les plus vendus dans un délai de trois ans afin de faire baisser de 10% son impact environnemental. Pour cela, Migros envisage toute une série de solutions: le recours à du papier et du carton durables, le renoncement aux emballages doubles ou un accroissement de la part des matières recyclées dans les emballages en PET et en carton. Citons aussi l’optimisation des systèmes de réfrigération dans les magasins depuis plusieurs années. Tous les meubles de congélation disposent d’un couvercle. Dans cinquante de ses magasins, Migros a équipé les rayons réfrigérés d’une porte en verre, ce qui permet une réduction de la consommation de courant égale à celle de cent maisons familiales.


|

GÉNÉRATION M | 13

MIGROS MAGAZINE | No 9, 27 FÉVRIER 2012 |

1974

1978 1979

Migros est la première entreprise suisse à publier son bilan social.

1985

Création du Fonds d’aide Migros.

1980

Création de la charte de l’environnement Migros.

1990 1990

1996 1997 Premier rapport environnemental.

Première centrale photovoltaïque, à Davos (GR).

Premier code de conduite qui exige que les fournisseurs garantissent des conditions de travail acceptables.

Migros introduit le congé maternité bien avant que celui-ci soit avalisé par le peuple en 2005.

Le label M-Sano de Migros a ouvert la voie au bio en Suisse.

1974: LANCEMENT DE M-SANO

1987: LE CONGÉ MATERNITÉ

L’ancêtre de tous les labels Dans les années 1970, la population suisse associait spontanément le mot «bio» à une discipline scolaire plutôt qu’à des aliments produits de façon écologique. Or, c’est à cette époque déjà que Migros a posé les bases de ses futurs labels durables. Lors de la votation générale de 1970, les coopérateurs Migros ont exprimé le désir de voir davantage de produits issus d’une agriculture respectueuse de l’environnement garnir les étalages Migros. Migros a exaucé ce vœu en 1974 en lançant son programme M-Sano. L’objectif était de produire des aliments de façon naturelle, en recourant le moins possible aux intrants chimiques. Les critères de qualité définis concernaient la production, la transformation et le stockage, de même que le produit fini. Les conseillers M-Sano aidaient les producteurs à appli-

1987

quer les directives et procédaient régulièrement à des contrôles inopinés. Seuls les produits répondant à toutes les exigences de qualité pouvaient intégrer l’assortiment de Migros. Au tournant du millénaire, quand Migros a mis fin à son programme M-Sano, le terrain était depuis longtemps prêt pour de nouveaux labels. Aujourd’hui, les consommateurs soucieux d’écologie trouvent leur bonheur dans presque tous les secteurs de l’assortiment Migros. Ils connaissent Utz Certified et Max Havelaar, cuisinent du poisson MSC issu de pêche responsable, l’accompagnent de pommes de terre TerraSuisse et s’en régalent assis sur des chaises en bois FSC de production durable. Quant au terme «bio», les Suisses savent depuis longtemps qu’il ne s’agit plus seulement d’une matière scolaire.

Responsable socialement

Migros a introduit le congé maternité déjà en 1987, faisant une fois de plus œuvre de pionnier dans les questions sociales, puisqu’au niveau fédéral l’assurance maternité n’a été introduite qu’en 2005. En plus, les prestations de Migros prévoient un congé de seize à dix-huit semaines pour toutes les mères, à plein salaire, alors que la loi ne prévoit que quatorze semaines et une indemnité d’à peine 80% du salaire. Migros est le plus grand employeur privé de Suisse et occupe plus de 86 000 personnes. La communauté Migros se distingue non seulement par son nombre mais aussi par son caractère social, dans l’esprit même de son fondateur Gottlieb Duttweiler. «Pour Duttweiler, l’homme devait rester au centre de l’économie», rappelle Hans-Rudolf Castell, responsable des ressources hu-


génération M 14 |

! Lancement du programme «De la région».

2001 2000

! Fondation de la Migros Kids School, en Inde.

maines de Migros. L’entreprise en tient compte pour façonner sa politique du personnel, laquelle est codifiée depuis 1983 par la CCNT Migros. Cette convention collective inclut des acquis sociaux progressistes qui vont bien au-delà du minimum légal, dont le congé maternité. Les pères aussi sont bien lotis à Migros. Chacun d’entre eux peut prétendre à quatre semaines de congé paternité durant le premier an du bébé. Deux semaines sont payées par Migros et les deux autres peuvent être prises à titre de congé non payé. «Cette prestation fait de Migros une pionnière, et rares sont les entreprises à lui avoir emboîté le pas», souligne Hans-Rudolf Castell. Migros brille également au chapitre de la prévoyance professionnelle. Sa caisse de pension assure à ses affiliés une rente de retraite exemplaire égale à 70% du revenu assuré.

Premier camion roulant au biogaz.

2003

2006

Adoption de la politique environnementale et sociale.

2008

! Premier rapport de durabilité. ! Premier supermarché Minergie de Suisse.

2009

2010 2010

Plan d’action pour la protection du climat.

Le Pandamobil est un ancien camionmagasin Migros.

Migros Magazine |

Les premiers meubles réfrigérants sont dotés de portes en verre. Projet pilote pour le recyclage de CD dans les magasins de Suisse orientale.

2009: Un Partenariat stratégiQUe avec le WWF

La durabilité, une valeur fondamentale Migros et le WWF travaillaient déjà ensemble avant la signature de leur partenariat stratégique en 2009. Cette collaboration se faisait sur la base de projets ponctuels, comme pour l’huile de palme ou le bois de production durable. La situation a changé en 2007 quand Migros a créé un poste de chef du développement durable. Pour la première fois, les organisations non gouvernementales telles que l’Association transports et environnement (ATE), Greenpeace et Pro Natura avaient un interlocuteur unique et clairement défini. Avec le WWF,

le dialogue régulier a débouché sur une collaboration permanente. Depuis lors, le WWF et Migros s’engagent ensemble en faveur de la protection du climat et contre la surpêche des océans. En 2009, les deux partenaires ont décidé d’institutionnaliser leur fructueuse coopération. «Depuis la conclusion du partenariat stratégique, Migros appuie tous les projets du WWF destinés aux enfants et à la jeunesse, une étape logique pour une entreprise qui soutenait déjà le Pandamobile du WWF depuis 2001, explique Cornelia Diethelm, cheffe du dévelop-

pement durable à Migros. Nous voulons intéresser les jeunes aux questions environnementales et laisser aux générations futures une planète agréable à vivre.» En témoignent, entre autres, les actions «Manias» consacrées à la beauté des forêts tropicales, des océans et des montagnes ou les journées de découverte chez des paysans IP-Suisse à l’occasion de l’Année de la biodiversité. Dans le cadre du partenariat avec le WWF, Migros s’engage aussi à promouvoir la consommation durable et la biodiversité et à réduire les émissions de CO2.

Photos: Archives FCM, Institut Gottlieb Duttweiler Institut, Christophe Chammartin/rezo.ch, Index Stock Imagery/Keystone, Matthias Willi

1999

| No 9, 27 FÉVRIER 2012 |


M

É H C MAR

E D S U L P DE

% 10

PLUS DE 4 MILLIONS D’ACHATS LE PROUVENT : MIGROS EST MEILLEUR MARCHÉ QUE COOP. Du 31 janvier au 6 février, nous avons à nouveau effectué la plus grande comparaison de prix du marché de détail suisse avec plus de 5000 articles, en collaboration avec l’institut indépendant LP Marktforschung. Plus de 4 millions d’achats ont été effectués et les prix comparés avec ceux de Coop. Résultat: Migros est 10,1% meilleur marché. Un résultat qui prouve ce que nos clients savaient déjà depuis longtemps: FAIRE SES ACHATS À MIGROS, C’EST ÉCONOMISER MALIN.

MGB www.migros.ch W

R U E L EI L


Des prix numériquement vôtres. 20%

Maintenant Jetzt

799.–

sur tou l’assortimet nt d’appar

eils photo *

Avant

999.–

18 mégapixels

p. ex. appareil photo reflex EOS 550D 18 – 135 mm

Écran 3", 3,7 photos/s, stabilisateur d’image optique, enregistrement vidéo Full HD / 7933.393 Objectif Canon EF 50 mm f/1.4 USM, Fr. 399.– / 7933.649 Flash Canon Speedlite 270 EX, Fr. 229.– / 7933.561 En vente dans les plus grands magasins et sur www.melectronics.ch * Appareils photo compacts, reflex et à composants interchangeables. Action valable dans les magasins melectronics et sur un assortiment séléctionné dans la boutique en ligne. Non cumulable avec d’autres actions.

Maintenant

tzteJ

371.– Avant

Éc

555.–

RAM 4 Go Disque dur 500 Go

p. ex. ordinateur portable EASYNOTE LS44-HR-095CH

Processeur Intel® Pentium® Mobile™ B950 (2,1 GHz), graveur DVD multiformat, lecteur de cartes 5 en 1, webcam, interface HDMI / 7977.371

Les offres sont valables du 28.2 au 5.3.2012 ou jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les melectronics et les plus grands magasins Migros. FCM

Sous réserve d’erreurs et de fautes d’impression.

ra

n V i LE ew D 17 Dia ,3 m " on

d

33%

sur tous les o rd teurs portable inas dont le prix contie nt le chiffre 5

Carte mémoire Ultra SDHC

Spécialement adaptée aux appareils photo reflex et aux caméscopes, Fr. 24.80 au lieu de Fr. 34.80 / 7933.149


|

EN BREF

MIGROS MAGAZINE | No 9, 27 FÉVRIER 2012 |

| 17

Rappels de produits

Des contrôles de qualité ont conduit au retrait de deux références de l’assortiment.

P

our des questions de sécurité, Migros rappelle les crevettes cuites Tail On en barquette de 500 g (art. n° 2514.008.000.00) et demande instamment à ses clients de ne pas les consommer. En effet, des analyses des Swiss Quality Testing Services (SQTS) ont révélé la présence de bactéries pathogènes du type listeria dans ces crevettes d’élevage d’Indonésie. Les listeria peuvent avoir des répercussions sur la santé. Dans certains cas, la consommation d’un produit contaminé peut déclencher des symptômes semblables à ceux de la grippe (fièvre, maux de tête, nausées). Migros conseille aux femmes enceintes et aux personnes souffrant d’une déficience immunitaire de consulter un médecin si elles présentent de tels symptômes.

Sont concernées les crevettes Tail On ayant les mentions: ■ A vendre jusqu’au 19.2.2012, à consommer jusqu’au 20.2.2012, ■ A vendre jusqu’au 20.2.2012, à consommer jusqu’au 21.2.2012, ■ A vendre jusqu’au 21.2.2012, à consommer jusqu’au 22.2.2012, ■ A vendre jusqu’au 22.2.2012, à consommer jusqu’au 23.2.2012 ■ A vendre jusqu’au 23.2.2012, à consommer jusqu’au 24.2.2012.

Les clients peuvent rapporter ces barquettes de crevettes dans tout magasin Migros contre remboursement. Par ailleurs, Migros a détecté un défaut de qualité dans les bougies de cire en gel conditionnée dans des verres (couleurs bleu, rouge, vert menthe et blanc, art. n° 6765.157, prix de vente Fr. 2.–). En brûlant, celles-ci dégagent un volume anormal de fumée. L’élément décoratif flottant dans la cire peut s’enflammer et la mèche se plier provoquant le bris du verre. Il existe alors un risque que le gel, en s’écoulant, fasse s’enflammer des objets placés à proximité. Migros rappelle cet article en vente de septembre à décembre 2011 dans les Do it + Garden Migros et demande à ses clients de ne plus l’utiliser. Ces derniers peuvent le rapporter au service clientèle des magasins où ils seront remboursés.

ACTION DE NOËL

«Merci beaucoup»

Photos: Ueli Christoffel, Getty Images

Les appels et SMS des participants à notre grand concours de Noël ont permis de verser 27 000 francs à la fondation de Beat Richner au Cambodge. Un chèque d’un montant identique a de plus été remis par Steve Gaspoz, rédacteur en chef de «Migros Magazine», à Franziska Derungs, responsable de la fondation «Kind und Krebs» qui vient en aide aux enfants souffrant d’un cancer. «Un immense merci», s’est exclamée celle-ci.

Nous promettons à Rita que, d’ici 2013 au plus tard, les thés rooibos verts et noirs de la marque Tea Time proviendront exclusivement de l’agriculture durable.

Acheter écologique et équitable. Plus d’infos sur generation-m.ch

AU RAYON FRAIS

Plaisir léger La nouvelle crème fouettée de Vegiline ne contient que 20% de matière grasse. Idéal pour les gourmands qui veulent se faire plaisir tout en gardant la ligne.

Steve Gaspoz et Franziska Derungs.


OFFRES VALABLES DU 28.2 AU 12.3.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

D’UN LE PLAISIR ION. D’EXCEPT T R U O G O Y

–.85

Tous les yogourts Passion p. ex. au bircher, 180 g

Yogourt Passion: le plaisir du fruit à l’état pur en huit variétés. Offrez à vos papilles des moments de plaisir intense avec le yogourt Passion riche en fruits savoureux et d’une onctuosité surprenante. Pour des instants de plaisir particulièrement légers, optez pour les variétés framboise-canneberge et mangue-fruit de la passion avec seulement 0,1% de matières grasses et 0% de sucre cristallisé ajouté.

20x POINTS

MGB www.migros.ch W

LE PLAISIR D’UN YOGOURT D’EXCEPTION.


|

ACTION rubriKentitel

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

|

unterrubiKentitel | 19

OFFRE VALABLE DU 28.2 AU 5.3.2012 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DES STOCKS

Nous promettons à Benjamin de nous engager en tant que sponsor principal afin que, d’ici 2015, 2,9 millions de personnes puissent assister aux festivals les plus populaires de Suisse.

Gagcnheez Mzigros*

«Migros Magazine» no 8 du 20 février. A propos de l’article «Le drame des enfants abusés»

«Victimes d’abus et non pas abusés»

■ (…) Mais pourquoi cette faute grossière dans le titre? Ces malheureux enfants ne sont pas «abusés», mais «victimes d’abus». Le verbe «abuser» a en effet deux sens différents, selon qu’il est transitif direct ou indirect. (…) On ne peut mettre le verbe «abuser» au passif que dans le sens où il est synonyme de «tromper». Si vous voulez dire que l’on a attenté à la pudeur, voire à l’intégrité corporelle d’une personne (…), dites qu’elle a été «victime d’abus». S’exprimer ainsi n’est pas seulement correct: cela rappelle opportunément que l’enfant, l’adolescent ou l’adulte dont on a abusé est une victime. (…) Christophe Baroni, Nyon

«Migros Magazine» no 7 du 13 février. A propos de l’article «Où sont passées les bonnes manières?»

«Un savoir qui s’est perdu»

■ (...) Dans les années 70/80, il y a eu une rupture de transmission sur le comportement à avoir dans les

! vos courses

Faire preuve de responsabilité sur le plan social. Plus d’infos sur generation-m.ch

bons d‘achats: 1 *sous forme de

er

transports publics. La voiture était reine. En conséquence, les enfants n’ont pas appris à céder leur place (...). Donc, les jeunes parents d’aujourd’hui ne peuvent pas transmettre ce qu’ils n’ont pas reçu. (... )

Anne-Marie Spozio, Genève

/2 prix: 2’000 CHF

e

CHF e au 11 prix: 200

30%

3.75 5.40

30%

au lieu de

Caprice des Dieux 300g

3.90 5.60

«Ils ne font pas la différence»

■ D’après France Frascarolo-Moutinot, ne pas céder sa place dans le bus n’est plus considéré comme une impolitesse, idem en ce qui concerne les pieds sur la banquette. (…) Je pense qu’elle se trompe. Ce n’est pas accepté, ni même toléré, c’est subi! Car quelques personnes ayant fait l’expérience qu’elles pouvaient être (...) menacées, voire battues, on n’ose plus manifester son désaccord avec ce manque ambiant de respect pour les personnes et les choses. Les rituels de salutation des ados dont vous parlez, voilà une nouvelle règle, pour se démarquer des générations précédentes, d’accord. Mais, vous le dites vous-mêmes, l’essentiel est qu’il sache que dans d’autres contextes, cela se passe autrement et qu’il soit capable de s’y adapter.

Erzsébet Mekkey, Le Lignon

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch

au lieu de

Tartare Duo Ali & Fines Herbes 2x150g

30% 5.10

au lieu de 7.30

Chavroux Duo Tendre Bûche 2x150g

! 30%

30%

4.75 6.80

4.90 7.05

au lieu de

au lieu de

Fol Epi Classic 300g

Saint Albray 300g

SMS

**

«Jackpot» et votre adresse au 963

Internet

sur jackpotdesfromages.ch

**CHF –.20 / SMS / Conditions de participation sur www.jackpotdesfromages.ch / La participation est sans obligation d’achat.

Disponible dans les coopératives Migros Neuchâtel-Fribourg, Genève, Valais et Vaud


cette seMaine 20 |

| No 9, 27 février 2012 |

Migros Magazine |

sUr le viF

«Titeuf est un prénom un peu risible» Jean-François Ferrario, responsable de l’Etat civil du canton de Vaud

L’Etat civil français vient de refuser le prénom Titeuf à une famille de l’Oise. Et en Suisse, aurait-il été accepté?

Non, je ne pense pas. On serait allé dans le même sens que l’Etat civil français. Titeuf est un prénom un peu risible. C’est peut-être amusant de se faire appeler Titeuf maintenant, mais imaginezvous une personne plus âgée, à 40 ans, un peu chauve, affublée de ce prénom… Je ne suis pas sûr que ce soit adéquat. L’idée est vraiment de protéger le citoyen, il ne faut pas que ce soit choquant ou sujet à moquerie. Quels critères prenez-vous en compte?

Il y a vingt ans, on avait un lexique des prénoms et l’Office de l’Etat civil ne pouvait pas sortir de ce répertoire. Avec l’arrivée des étrangers, la loi a changé et s’est assouplie. Les étrangers ont des prénoms différents, ils sont arrivés avec leur propre culture et il devenait ridicule que des Irakiens ou autres doivent s’appeler Marcel, Louis ou Reymond. Mais on continue de faire attention que le prénom ne soit pas préjudiciable à l’intérêt de l’enfant. Vous arrive-t-il souvent de refuser un prénom?

Ça peut arriver, mais c’est assez rare, disons deux ou trois fois par année, parce que l’officier d’Etat civil arrive à faire comprendre aux parents que le nom n’est pas adéquat. Comme «Sadiq», très courant en ex-Yougoslavie. Quand on explique le sens du mot en français, les parents optent d’eux-mêmes pour un autre prénom. On essaie aussi d’attirer l’attention sur les initiales malheureuses, comme Walter Claude, ou sur les amalgames, du genre Megan Renaud. La demande la plus insolite?

Il y a eu une fois une demande pour «Google», que nous avons évidemment refusé. En cas de refus, est-ce que les parents peuvent faire recours?

Les gens peuvent remonter au Tribunal cantonal, voire jusqu’au Tribunal fédéral. A ma connaissance, ça n’est jamais arrivé. Entretien: Patricia Brambilla

iMPUlsion Stéphane Garelli, professeur à l’Université de Lausanne et à l’IMD

Kopimism

N

on, ce n’est pas une faute d’orthographe… Le Kopimism est une religion fondée il y a deux ans et dont la croyance est que l’information est sacrée et que l’acte de copier l’est tout autant. Cette religion – reconnue officiellement par la loi suédoise (si!) – rassemble plus de 3000 membres. Les membres du Kopimism se réunissent régulièrement, physiquement ou sur internet, pour des moments de prière et de méditation. Leur credo: «Nous vénérons la valeur de l’information en la copiant», il fallait y penser… Le Kopimism peut prêter à sourire: il n’est cependant que l’expression ubuesque d’un débat profond dans notre société: l’information est-elle du domaine public? Jusqu’où peut-elle être gratuite? Internet a ouvert une brèche


|

CETTE SEMAInE

Migros Magazine | No 9, 27 FÉVRIER 2012 |

| 21

Mes bons Plans

Dans la cabine du photomaton

Tania Araman, journaliste

dans l’obJectif

Photo: Alexander Yuan / AP

Entraîné par le rythme de la musique, cet homme danse frénétiquement alors qu’il s’adonne au karaoké. Cette scène a été immortalisée la semaine dernière en plein centre de Pékin.

avec plusieurs sites de téléchargement gratuit. Le plus célèbre, Megadownload, créé par l’inimitable Kim Dotcom, vient d’être fermé par le gouvernement américain. Il existe pourtant toute une génération qui estime avoir le droit à l’accès libre et gratuit à l’information et à la culture, sans tenir compte des copyrights. D’autres sont plus nuancés. Le Parti pirate suisse estime que «le partage de copies dans un cadre non commercial ne devrait jamais être illégal». Son grand frère, le Parti pirate suédois, fondé en 2006, a recueilli 7,1% des voix aux dernières élections du Parlement européen; ce qui leur a valu deux sièges. Et puis, il y a le «faux gratuit». Toujours en Suède, le premier journal gratuit a été lancé en 1992. Aujourd’hui

44 millions d’exemplaires sont distribués gratuitement dans 56 pays; en fait c’est la publicité qui paie le journal à la place des lecteurs… Les Américains disent: «no free lunch»: quelque part il y a toujours quelqu’un qui paie l’addition. Il existe peu de choses réellement gratuites dans notre société. Même Wikipédia, qui est une magnifique expérience intellectuelle, doit faire campagne pour recevoir des dons. Les religions aussi dépendent de la générosité publique sans laquelle elles ne survivent pas. D’ailleurs, je viens aujourd’hui d’essayer d’entrer sur le site internet de Kopimism: plus rien… peut-être se sontils tous évaporés dans les cieux bienheureux de la gratuité?

Outil d’introspection, expérience visuelle ou jeu identitaire: dès leur apparition à New York et à Paris dans les années 20, les cabines de photomaton ont inspiré les artistes de tous bords. Des surréalistes à Andy Warhol, en passant par la photographe américaine Cindy Sherman, le Musée de l’Elysée invite le visiteur à se plonger dans ce mode d’expression alternatif. Derrière le rideau – L’esthétique photomaton, Musée de l’Elysée, Lausanne, jusqu’au 20 mai.

A la recherche de sa mémoire perdue Se réveillant soudainement sur un banc parisien, une jeune fille ignore qui elle est et comment elle est arrivée ici. De fil en aiguille, elle remonte le fil de sa vie, se découvre un appartement, un chat, un boulot, des amis. Seule la mémoire fait défaut. Peut-être l’occasion de se construire une nouvelle existence? Avec «La page blanche», la dessinatrice Pénélope Bagieu et le scénariste Boulet signent un album tendre et intrigant. «La page blanche», Pénélope Bagieu et Boulet, Ed. Delcourt, en librairie.

Nous promettons à Giulia de réduire la teneur en sucre de 45% de nos yogourts d’ici fin 2013. Promouvoir un mode de vie sain. Plus d’infos sur generation-m.ch


société 22 |

|

travail

| No 9, 27 février 2012 |

Pour des employés bien dans leur peau au boulot

A l’aube de la votation sur les six semaines de vacances, des spécialistes du monde du travail se penchent sur la question du bien-être au bureau.

L

Nous promettons à Marta de soutenir l’action «A vélo au boulot» et d’impliquer le plus grand nombre de collaborateurs de toutes les entreprises privées en Suisse.

Etre un employeur exemplaire. Plus d’infos sur generation-m.ch

e 11 mars, le peuple suisse se prononcera sur l’initiative «Six semaines de vacances pour tous». Si les avis divergent quant à l’utilité d’une telle mesure, les études sont formelles: 80% des Helvètes souffrent de stress sur leur lieu de travail (source: Office fédéral de la statistique). Selon le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO), cette affection des temps modernes coûterait à la Suisse 10 milliards par an. Quelles que soient les raisons de cet état de fait – accélération du rythme de vie inhérente à l’époque, frontière de plus en plus étroite entre sphère privée et activité professionnelle, course à la productivité – ne serait-il pas temps de s’interroger sur les moyens d’augmenter le bien-être en entreprise? Quatre spécialistes du monde du travail – issus d’horizons très différents – se penchent sur la question. Texte: Tania Araman Photos: Istockphoto / Getty / LDD

Migros Magazine |

Les entreprises disposent de nombreux outils pour augmenter la satisfaction de leurs collaborateurs.


|

Migros Magazine | No 9, 27 féVRIER 2012 |

société

|

travail | 23

«A terme, les patrons s’y retrouvent» Yves Emery

Le spécialiste des ressources humaines «Bien sûr, de nombreux employés rêvent d’obtenir davantage de vacances, mais aujourd’hui leurs attentes ne se limitent pas à cet unique aspect.» Responsable de la chaire «Management public et Ressources humaines» de l’Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP), Yves Emery distingue trois critères qui peuvent jouer un rôle sur le bien-être d’une personne au travail: «Premièrement, il s’agit pour elle de trouver un équilibre entre vie privée et vie professionnelle.» D’où son attirance pour un système d’horaires de travail plus ou moins flexibles, sur la journée, la semaine, voire l’année. «Deuxièmement, en intégrant une entreprise, les employés s’interrogent sur les possibilités de développement que cette dernière leur propose: quelles compétences pourront-ils acquérir, quelles expériences valoriser, quelle valeur ajoutée pour leur CV? Enfin, troisièmement, ils considèrent l’ensemble des rétributions que leur propose l’employeur.» Au-delà du salaire et des vacances, les possibilités de développement, les infrastructures et équipements techniques, les assurances sociales, les avantages divers (aide aux déplacements, bon-repas, produits ou prestations à tarif réduit, etc.) entrent également en ligne de compte. Ne restent plus qu’aux entre-


société 24 |

|

travail

prises à adopter ce genre de mesures, donc! Pas si simple si l’on en croit Yves Emery: «Il existe bien entendu des obstacles réels. Les horaires à la carte peuvent s’avérer problématiques au niveau de l’organisation. Mais à terme les patrons s’y retrouvent: il est prouvé de longue date que des employés qui se sentent bien au bureau tombent moins souvent malades, fournis­ sent un travail de meilleure qualité et s’investissent davantage dans les projets de leur employeur.» Le spécialiste en ressources humaines souligne également la présence d’obstacles culturels, en citant l’exemple du jobsharing, et plus particulièrement du topsharing, c’est-à-dire lorsque deux managers se partagent le même poste. Une aberration, notamment pour une position de cette importance? Pas si sûr! «A terme, l’entreprise y gagne: elle peut compter sur deux intelligences, deux formations différentes et complémentaires, et une plus grande

«Les blocages culturels sont encore importants» flexibilité au niveau des horaires et vacances. Mais beaucoup d’entreprises n’y songent même pas: pour elles, un ou une cadre de direction ne peut travailler qu’à plein temps, au minimum.» Et d’évoquer également le cas de cet homme qui, travaillant depuis son domicile, avait l’impression que ses voisins le regardaient de travers, persuadés qu’il était au chômage... «Ces blocages culturels s’avèrent plus importants que les obstacles réels, relève encore Yves Emery. Mais il existe en Suisse de plus en plus d’entreprises qui cherchent des solutions, et les adoptent. Comme celle de baisser le taux d’activité de ses employés à 80% en les payant à 90% pour tenir compte de leur productivité réelle, et d’utiliser le temps ainsi gagné pour engager un collaborateur supplémentaire...» Un modèle à suivre?

| No 9, 27 féVrIEr 2012 |

«Il s’agit de s’intéresser vraiment à ses employés, d’aller au-delà de la relation contractuelle» Lucie de Palma

La directrice d’une PME Aimer ses collaborateurs. Voilà ce que préconise – et applique au quotidien – Lucie de Palma, fondatrice et directrice de Mediancer, une entreprise spécialisée dans le développement multimédia. «Il s’agit de s’intéresser vraiment à eux, d’aller au-delà de la relation contractuelle, de revoir le rapport patron-employés. Sans pour autant se mêler de leur vie privée.» Certes, une recette beaucoup plus facilement applicable dans une PME comme la sienne – comptant quatre collaborateurs, en sus de son époux et elle-même – que

«Il est important qu’ils se sentent reconnus» dans une grosse entreprise: «Un grand patron peut difficilement connaître tous ses employés, mais la relation devrait s’appliquer à toute la chaîne du management.»

Consciente de «caricaturer un brin», de donner un chouïa dans le paternalisme, la directrice de Mediancer n’en demeure pas moins convaincue pour autant: «S’ils sont en confiance, si on les laisse s’exprimer, ils oseront davantage se manifester quand quelque chose ne leur conviendra pas. Il est également important qu’ils se sentent reconnus dans leur travail, dans leurs accomplissements, et qu’ils s’épa­ nouissent dans leurs tâches, qu’ils se voient proposer de nouveaux challenges.» Plus concrètement, Lucie de Palma a adopté une stratégie de plus en plus populaire auprès des entreprises: laisser aux collaborateurs le choix entre une augmen­ tation de salaire et des jours de congé supplé­ mentaires. «Ils préfèrent souvent cette deuxième option: outre l’attrait des voyages, cela revient moins cher en termes d’impôts pour eux.»

Migros Magazine |


|

société

Migros Magazine | No 9, 27 féVrIEr 2012 |

|

travail | 25

Pour de nombreuses entreprises, l’amélioration du bien-être au bureau est un investissement qui porte durablement ses fruits.

«La direction générale doit être prête à se remettre en question» Didier Conus

Le coach en entreprise Le bien-être au travail, ça le connaît. Voilà onze ans que Didier Conus y consacre son quotidien, par le biais de sa société de coaching esperformance. Si pour lui et son équipe le système de fonctionnement d’une entreprise est primordial – chaque employé se trouve-t-il à la place adéquate, exploite-t-on ses compétences à bon escient, jouit-il de suffisamment de vacances, etc. – l’accent doit également être porté sur les relations humaines, les comportements. «Il s’agit d’un travail en profondeur qui s’opère sur la durée», souligne l’expert. Sa méthode? Après une première phase de diagnostic durant laquelle esperformance identifie les éventuels problèmes d’une entreprise, un plan d’action est établi, dans lequel la direction générale devra s’investir totalement. «Sans un engagement fort de sa part, aucune évolution n’est possible. Elle doit faire preuve d’une réelle envie de changer, être prête à se remettre en question.» D’ailleurs, ce sont bien souvent les managers qui bénéficieront des formations proposées par Didier Conus. Communication, valorisation des employés, gestion des conflits: autant de thèmes – et bien d’autres encore, «tout ce qui touche l’hu-

main» – qui pourront être abordés lors de ces séminaires. «Au-delà d’une mise en situation, les participants devront aussi effectuer un travail sur eux-mêmes.» Esperformance vient également d’intégrer à son équipe un expert en gestion du stress afin de fournir aux entreprises – employés et patrons – des méthodes à appliquer au quotidien. «Le rythme de notre société s’est tellement accéléré au cours de ces dix dernières années que nous n’arrivons plus à suivre. Par ailleurs, de plus en plus d’entreprises

«Il s’agit d’un travail en profondeur» adoptent le système du flux tendu: pour réaliser des économies, elles tournent avec un minimum de personnes, un minimum de temps pour chaque tâche effectuée. Dès lors, en cas d’absence d’un ou deux collaborateurs, c’est la panique.» Pour Didier Conus, le réel changement devrait s’opérer au niveau politique, avec à la clé des modifications de lois. «Osons mettre en place une nouvelle gouvernance d’entreprise!»


ACTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 28. 2 AU 5. 3. 2012 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUTES LES BOISSONS COCA-COLA EN EMBALLAGE DE 8 × 50 CL

6.60 8.80 au lieu de

COCA-COLA COCA-COLA LIGHT COCA-COLA ZERO 8 × 50 CL

Coca-Cola est en vente à votre Migros

30% DE RÉDUCTION Offres valables du 27.02.2012 au 10.03.2012 sur tOut les COllaNts dim

8.35

statt 11.90

11.1de515.90

8.35de 11.90

Collants d‘été teint de soleil r sublime vos jambes, pou l, ure nat et é unifi t un tein invisible et résistant

Collants sublim absolu resist zéro mat, toucher velouté, s plu e dur , filée ille ma

au lieu

au lieu

longtemps

9.45

au lieu de 13.50

Protège-bas Coton (lot de deux) protège-bas en coton, sans couture, pointes invisibles

www.dim.ch

Collants diam‘s voile Galbé légèrement galbant avec ceinture confort, semi-transparent et brillant

DIM chaussant sont en vente uniquement dans les plus grands magasins Migros. dim lingerie est en vente uniquement dans des filiales migros sélectionnées: migros Genève: MMM Genève Balexert, MM Carouge-Vibert, migros valais: MMM Monthey, migros vaud: MMM Lausanne-Métropole, MMM Crissier, migros Neuchâtel/fribourg: MM Bulle Gruyère-Centre, migros bâle: Delémont

DIM est en vente à votre Migros


|

société

Migros Magazine | No 9, 27 févrIer 2012 |

«Nous tenons compte des différentes phases dans la vie de nos collaborateurs» Barbara Schaerer

La directrice de l’Office fédéral du personnel Horaires à la carte, aide financière pour l’accueil extrascolaire des enfants des collaborateurs, opportunités de jobsharing et de formation continue: les conditions-cadres de travail inscrites dans la stratégie du Conseil fédéral concernant le personnel de l’Administration fédérale pour les années 2011-2015 s’ancrent résolument dans

«Chaque situation est analysée individuellement» la modernité. «Nous tenons compte des différentes phases de la vie de nos collaborateurs et de l’équilibre nécessaire entre activité professionnelle et vie privée, relève Barbara Schaerer, directrice de l’Office fédéral du personnel. Par exemple, en aidant nos collaborateurs avec des enfants en âge préscolaire, nous permettons aux employés de garder un contact avec le monde du travail durant les premières années de vie de leur fils

ou leur fille.» Si l’Administration fédérale a adopté une telle stratégie, c’est qu’elle est consciente qu’un «collaborateur satisfait de ses conditions de travail est en mesure de fournir des prestations de qualité. Il s’agit donc pour nous d’un investissement permettant d’améliorer durablement la productivité, la motivation et le taux de présence.» Par ailleurs, Barbara Schaerer estime que des conditions de travail modernes sont nécessaires pour pouvoir recruter et fidéliser des collaborateurs qualifiés. Ces derniers ont donc le choix entre différents «menus» pour fixer leurs horaires de bureau: un savant mélange entre durée de travail hebdomadaire plus ou moins longue, jours de compensation et salaire plus ou moins élevé. Cette flexibilité ne risque-t-elle pas toutefois de nuire à la bonne marche d’un service? «Chaque situation est analysée individuellement avant d’accorder des horaires à la carte. Ils sont proposés uniquement si le fonctionnement du service le permet. Il en va de même pour les possibilités de télétravail ou de jobsharing.

Nous promettons à Sophie de rester les champions suisses du standard MINERGIE.

Protéger le climat. Plus d’infos sur generation-m.ch

|

travail | 27


société 28 |

|

synergologie

| No 9, 27 février 2012 |

Migros Magazine |

Nos attitudes nous trahissent toujours

Ont-ils dit la vérité? Avec les affaires DSK et Hildebrand, le mensonge est aujourd’hui au cœur de la société. Savoir les repérer s’apprend, à travers la synergologie qui étudie le langage non verbal.

N

pathes qui n’ont pas de otre corps est bavard: ce que vous pensez, il réactions passeront très bien à travers le détecteur le sait et va le monparce qu’ils mettent en trer avant que vous ne vous place des mécanismes de en rendiez compte.» Face contrôle», explique Phià Philippe Turchet, menlippe Turchet. Mais ces teurs patentés et autres disstratagèmes se repèrent simulateurs n’ont qu’à bien aussi pour ce spécialiste. se tenir. Comme dans la séGrâce à un catalogue de rie américaine Lie to me, 1700 items: des signes reet même bien plus loin, ce pérables et autres nonCanadien sait repérer les gestes, les micro-expres- Philippe Turchet, père congruences du corps. Par sions et autres incohérences de la synergologie. exemple, se gratter le nez, qui démasquent ceux qui côté gauche, signifie qu’on cherchent à cacher la vément. A l’inverse quelqu’un rité. Spécialiste de la comqui se gratte le nez côté droit ne croit pas ce que munication non verbale, il a vous lui dites. Infaillible? même mis au point une discipline, la synergologie, ou C’est en tout cas comme ça l’art d’étudier l’esprit huque se grattait Bill Clinton main à travers le langage du dans l’affaire Lewinsky… corps. Comment ça fonctionne? Ce sont les émoComme dans les films, Philippe Turchet a collations qui ressortent: le cerboré avec la police de Monveau crée des microdémantréal, aidant à repérer les mensonges durant geaisons quand on n’est pas à l’aise. «Sauf les interrogatoires. Depuis, il forme directe- si on a un bouton, on se gratte quand il y a ment des enquêteurs à la synergologie. Avec un décalage entre ce qu’on pense et ce qu’on son équipe et en relation avec l’Université va dire», précise le spécialiste. «Se gratter du Québec à Montréal, il travaille aussi à le nez nous permet en même temps de nous un détecteur de mensonges d’un nouveau couper de l’autre, les yeux se détournent genre qui se basera sur le langage non ver- et ils regardent vers le bas, la zone de la bouche est cachée.» Pourquoi à gauche? bal. C’est le côté qui correspond au siège de la Un catalogue de 1700 signes conscience de soi situé dans l’hémisphère repérables droit. Tout se traduit de manière croisée «Les détecteurs ordinaires vont chercher entre le cerveau et le corps. l’anxiété, la transpiration. Mais celui qui a Les synergologues traquent aussi les nonpeur qu’on ne le croit pas sera aussi pris congruences, autrement dit les gestes, pospour un menteur. A l’inverse, les psycho- tures ou attitudes qui ne sont pas cohérents:

«Le corps parlera toujours. Son langage ne se contrôle pas»

Les synergologues partent du point de


|

soCiété

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

|

synergoLogie | 29

Quelques gestes analysés La synergologie aide à mesurer le décalage entre ce qui est dit et ce qui est. De leur pratique, les spécialistes livrent la signification d’attitudes maintes fois testées, par exemple: ■ Un être humain joyeux communique avec ses deux mains. ■ Un être humain détendu regarde son interlocuteur avec l’œil gauche. ■ Un être humain soumis à une grande peur traduit sa peur en laissant voir le blanc au-dessus de la pupille. ■ Un être humain qui communique systématiquement avec la main droite est en si-

tuation de vigilance par rapport à ce qu’il dit. ■ En situation de bien-être, si son interlocuteur est face à lui, un être humain en position d’écoute penche la tête légèrement à gauche. ■ Un être humain critique regarde toujours son interlocuteur avec l’œil droit. ■ Un être humain qui cesse de nous écouter cesse de cligner des paupières.

Un être humain a tendance à se gratter le nez sur le côté gauche quand il ment et sur le côté droit quand il ne croit pas son interlocuteur.

vue que mimiques et gestes sont en avance sur la pensée.

ainsi une main et la tête qui ne vont pas dans la même direction, le corps qui part à l’extérieur, le croisement de jambes en se détournant ou quand les mains disparaissent sous la table et y restent. «Une personne qui va mentir risque aussi de montrer le blanc inférieur de l’œil (appelé sampaku) parce qu’elle est anxieuse.» Autre indice: quand on dit la vérité, on fait les gestes en trois dimensions, parce qu’en en parlant, on revit la situation de l’intérieur. Quand on ment, en revanche, on l’explique en deux dimen-

sions, comme si on montrait le film de ce qu’on est en train d’inventer. Pour autant, tout ce qui sonne bizarre ou curieux ne signifie pas mensonges. D’ailleurs, ce dont Philippe Turchet est le plus fier n’est pas tant de détecter une imposture que de trouver l’authenticité: démontrer par le non-verbal que des gens que tout accuse sont innocents. Mais alors, rien de plus facile pour manipuler ou brouiller les pistes que d’apprendre et intégrer les bons indices? Pas tant que ça, désillusionne le syner-


Le plus efficace des déos – pour une protection maximale.* 20x POINTS

SUR REXONA MAXIMUM PROTECTION MEN FRESH SCENT ET WOMEN CONFIDENCE Valable du 28.2. au 12.3.2012

POUR LUI

RÉDUCTION DE LA TRANSPIRATION

POUR ELLE Rexona Maximum Protection offre la protection déo la plus fiable en toute situation.* Le test scientifique le prouve: plus efficace que tous les déodorants que vous connaissez. Plus de 90% des utilisateurs donnent la note «très bien» ou «bien» et recommanderaient ce produit.**

* concernant la réduction de la transpiration. ** Test consommateurs réalisé sur 209 personnes (Allemagne, 2009).


|

société

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

«Quand on ment sans préméditation, on cligne des yeux» gologue. «Le corps parlera toujours. Son langage ne se contrôle pas. Vous ne pouvez pas consciemment faire monter ou descendre les sampakus. Si vous ne montrez pas un item, vous en montrerez un autre. Le corps trouvera un moyen.» Ainsi, un mensonge sur le vif donnera certains indices, un bobard prémédité en fera apparaître d’autres. «Quand on ment sans préméditation, on cligne des yeux. Si, au contraire, j’ai prévu de mentir, je ne vais absolument pas cligner des yeux pendant que je parle. Mais une fois le mensonge dit, ça me fera beaucoup cligner.» C’est une certitude, assure Philippe Turchet; sur le site internet des synergologues, la vidéo de l’interview du politicien français Dominique Strauss-

Kahn illustre brillamment ce principe, lors qu’il expliquait sur TF1 qu’il n’avait pas agressé la femme de chambre de l’hôtel Carlton… «Votre corps trouve toujours un moyen de dire ce que vous pensez. Et même avec un temps d’avance. Admettons que vous m’écoutez mais que vous n’êtes pas d’accord: vous allez bouger. Mais vous ne vous rendez pas encore compte que vous êtes en désaccord. Il peut y avoir sept à huit secondes de décalage. Les neurobiologistes le disent: le corps est en avance sur la pensée, le geste précède la parole.»

«on rentre dans l’ère de l’importance des émotions» D’où l’utilité de la synergologie dans les interrogatoires. En Suisse, les enquêteurs de police ne sont pourtant pas formés à cette technique-là. Mais une formation d’initiation à la synergologie ouverte à tous se tient sur un week-end à Lausanne. De plus en plus sollicitée,

Publicité

le PRintemPs est lA sAisOn Du DePOussieRAge Appréciez l’arrivée de la belle saison avec le nettoyage de printemps Ford et informez-vous chez votre concessionnaire Ford sur les offres actuelles d’accessoires. NeTToyaGe de PRINTemPS DÈS FR.

79.–

|

sYnergoLogie | 31

Nous promettons à Céline de continuer à recycler intégralement nos cintres. Protéger le climat. Plus d’infos sur generation-m.ch


soCiété 32 |

|

synergoLogie

| No 9, 27 février 2012 |

Migros Magazine |

Sous le feu des projecteurs ÇA PIQUE? Se gratter le côté gauche du nez traduit le mensonge. C’était l’attitude de Bill Clinton dans l’affaire Lewinsky.

DSK A MENTI 0,27 clignement de paupières à la seconde pendant l’échange avec Claire Chazal, contre 2,6 clignements à la seconde après avoir parlé, soit dix fois plus! C’est du jamais vu lorsque la personne dit la vérité, selon les synergologues. PHILIPP HILDEBRAND D’après Philippe Turchet, l’ex-directeur de la Banque nationale suisse n’a pas montré d’indice de mensonges lors de la conférence de presse où il annonçait et expliquait sa démission.

Nous promettons à Elias de réduire nos émissions de CO2 de 20% entre 2010 et 2020. Protéger le climat. Plus d’infos sur generation-m.ch

«cette discipline est encore toute neuve. On n’est qu’au début du mouvement. On rentre dans l’ère de l’importance des émotions. Apprendre à les repérer, c’est possible en travaillant sur le langage du corps.» Côté sécurité, Philippe Turchet et son équipe ont formé des militaires français en Irak: «Pour eux, décoder la peur est vital: ils n’ont que quelques secondes pour déceler le danger. Contrairement à ce qu’on croit, un kamikaze n’est pas quelqu’un en colère, c’est avant tout une personne qui a peur. Et la peur, on la reconnaît par exemple à la forme des yeux,

«LIE TO ME» Les deux premiers épisodes de la très crédible série américaine sont parfaits pour comprendre ce qu’est le langage corporel, d’après Philippe Turchet.

des sourcils. Il y a une dizaine d’items à intégrer pour les personnes qui veulent la repérer.» Dans le milieu médical, décoder le langage du corps peut être utile au médecin pour savoir si un patient lui ment quand il dit prendre ses médicaments, alors que le traitement ne fonctionne pas. Peut-être oublie-t-il régulièrement de les prendre et il n’ose pas le dire? N’empêche, dans la vie privée, détecter les mensonges doit représenter un superpouvoir un brin embarrassant. Bien au contraire, il facilite et bonifie la communication, rétorque Philippe Tur-

chet. Sa compagne s’est d’ailleurs formée à la synergologie pour que le couple soit sur la même longueur d’ondes. «On comprend beaucoup plus vite ce dont l’autre a envie. Mais c’est vrai que cette capacité paraît flippante aux gens qui me connaissent moins!» Texte: Isabelle Kottelat Photos: Getty / Keystone

Prochain cours de synergologie en Suisse le 10 mars à Lausanne. Plus d’infos sur www.synergologie.org A lire aussi « Le langage universel du corps », Philippe Turchet, aux Editions de L’Homme.


La Corse

Marseille et la Côte bleue

Découvrez ce magnifique coin de terre! La Corse est aussi appelée «la DATES DES VOYAGES - 6 JOURS 1. 13 - 18 mai montagne en Méditerranée». Et cela 2. 20 - 25 mai à juste raison. Le plus haut sommet de l’île, le Monte Cinto, culmine à 3. 27 mai - 01 juin 2710 mètres. Le paysage corse est 4. 02 - 07 septembre extrêmement varié. 5. 09 - 14 septembre 6. 16 - 21 septembre 1er jour, Suisse - Toulon - à bord: 7. 23 - 28 septembre voyage de votre lieu de départ à

Marseille n’est pas seulement la plus ancienne ville de France, elle abrite aussi le premier port du pays et d’importants édifices datant de l’Antiquité, du Moyen-Âge et du XIXe siècle. Les villages de pêcheurs Cassis et Martigues bordés d’une mer bleue azur vous plongeront dans le monde de la pêche.

Toulon. Pendant la nuit, traversée en ferry vers la Corse. Petit déjeuner. 2e jour, Bonifacio - Ajaccio: arrivée de bon matin dans la ville portuaire de Bastia. En longeant la côte est vous atteignez Bonifacio. Excursion en bateau aux grottes du Dragon. Vous arrivez vers le soir à Ajaccio. Demi-pension. 3e jour, Ajaccio: toute la journée est consacrée à Ajaccio, la ville natale de Napoléon. Visite guidée. Après-midi libre. Demipension. 4e jour, excursion aux gorges de la Spelunca - les Calanches - Cargèse: vous atteignez les imposantes gorges de la Spelunca. Continuation pour Porto aux fascinantes Calanches. La roche de porphyre rouge fortement effritée crée d’étranges formations dans une petite contrée très diversifiée. Demi-pension. 5e jour, Calvi - Bastia - à bord: vous passez Corte et Ponte Leccia pour rejoindre Calvi. L’après-midi vous rejoignez Bastia. Temps libre avant l'embarquement sur le ferry vers la France. Petit déjeuner. 6e jour, Toulon - retour: retour en Suisse à votre lieu de départ.

PRIX PAR PERSONNE chambre à 2 lits / cabine double chambre à 1 lit / cabine individuelle assurance SOS / frais d’annulation Options siège double à usage individuel cabine extérieure chambre vue mer

CHF

A B A A B A B

945.-

CHF 1'145.CHF

25.-

CHF CHF CHF

120.30.90.-

PRESTATIONS • Voyage en car de luxe 5 étoiles • 5 nuitées avec buffet de petit déjeuner • 3 repas du soir • Traversées en ferry Toulon-BastiaToulon en cabine avec douche, WC • Excursion au bateau • Visite guidée d’Ajaccio HOTEL Hôtel Campo dell'Oro, Ajaccio (cat. off. ***) Bon hôtel avec restaurant, bar, piscine et sauna. Situation: face à la grande plage.

1er jour, Suisse - Marseille: voyage de votre lieu de départ à Marseille, via Lyon. Demi-pension. 2e jour, Marseille: une visite guidée vous fait découvrir cette métropole française. Vous découvrez entre autres le coeur de la vieille ville, le Vieux-Port avec ses bateaux de pêche typiques et ses voiliers de plaisance, l'imposante Palais de la Bourse et la basilique Notre-Dame-de-la-Garde. L’aprèsmidi est à libre disposition. Petit déjeuner. 3e jour, excursion à Cassis - Calanques: vous vous rendez dans la charmante petite ville de Cassis. De là, vous embarquez pour une balade en bateau le long des imposantes falaises des célèbres Calanques. Vous retournez à Marseille par la Route des Crêtes. Demi-pension. 4e jour, excursion à Martigues: le voyage vous mène à Martigues. Vous vous rendez au marché aux poissons à Carro, où vous rencontrez un pêcheur qui vous fera partager sa passion. Après un repas de midi vous visitez les vestiges de l’ancien art de la pêche. Assistez à la criée, la vente du poisson en gros. Vous êtes au coeur des événements et vivez un moment unique! Demi-pension. 5e jour, Marseille - retour: retour en Suisse à votre lieu de départ.

DATE DU VOYAGE - 5 JOURS 1. 10 - 14 juin PRIX PAR PERSONNE chambre à 2 lits / chambre à 1 lit assurance SOS / frais d’annulation Options siège double à usage individuel

CHF CHF

795.935.-

CHF

25.-

CHF

100.-

PRESTATIONS • Voyage en car de luxe 5 étoiles • 4 nuitées avec buffet de petit déjeuner • 1 repas de midi • 2 repas du soir • Balade en bateau dans les Calanques • Visite guidée de Marseille • Prestations HOTEL Hôtel Holiday Inn Express, Marseilles (cat. off. ***) Bon hôtel avec restaurant et bar. Situation: au centre, près de la gare centrale et à env. 15 minutes à pied du Vieux-Port. LIEUX DE DEPART Kallnach*, Bienne, Neuchâtel, Yverdon, Lausanne, Genève *Parking gratuit à disposition

LIEUX DE DEPART Route A Kallnach*, Bienne, Nechâtel, Yverdon, Lausanne, Genève Route B Kallnach*, Fribourg, Vevey, Lausanne, Genève *Parking gratuit à disposition

RESERVATIONS: 021 320 34 34

Ernest Marti SA, 3283 Kallnach, marti@marti.ch

Siège double à usage individuel

Les prix sont valables lors d'une réservation par www.marti.ch. Les autres centrales de réservation facturent habituellement un montant pour frais de dossier. Les conditions générales de voyages et de contrat de Ernest Marti SA s'appliquent.

Voyages ment exclusive le r pou s ones! francoph


société 34 |

|

portrait

| No 9, 27 février 2012 |

Migros Magazine |

Le croque-mort vous salue bien

Cinq ans durant, Jean-Claude Marchand a été agent funéraire. Une expérience marquante qu’il raconte dans un livre à l’humour de la couleur qui convient: noire.

C

’est le plus beau métier que j’aie jamais exercé.» Croque-mort, Jean-Claude Marchand l’a été pendant cinq ans. Cinq années qu’il a choisi de raconter aujourd’hui, lui que rien ne prédisposait à cette drôle de profession. Sauf qu’après une carrière dans les assurances, il se retrouve, vers la cinquantaine, «restructuré» et plutôt deux fois qu’une. La lecture d’une petite annonce, quelques péripéties, et le voilà agent funéraire dans une entreprise vaudoise de pompes funèbres. Son premier cadavre, affronté lors d’un entretien d’embauche, est celui d’un enfant de 10 ans. JeanClaude Marchand parle de «carapace», de «dissociation». Face à une scène de mort, il parvient à ne «rien ressentir». Et se compare volontiers à «un psychopathe rentrant tranquillement chez lui le soir après avoir commis des crimes épouvantables toute la journée. Le genre Dexter, vous voyez…» Ce qu’il préférait, c’était «le piquet», les 48 heures du week-end à se tenir prêt, au cas où: «On ne savait jamais sur quoi on allait tomber. Accidentés de la route, suicidés…» A force, Jean-Claude Marchand a fini par détester ceux qui se ratent: «J’ai trop vu sur le terrain des suicides réels, parfaits.» Et de dire son admiration pour cet homme s’enchaînant aux rails du TGV avec des menottes, en ayant pris bien soin de jeter la clé. Alors, «les geignards avec leurs petits appels aux secours…» De même, toutes les cérémonies funèbres ne se valent pas. «Il y a celle, tranquille, pépère, du nonagénaire, où les gens sont presque contents, vont boire un verre après.» Rien à voir avec les enterrements des jeunes accidentés. «Là, il faut être un monstre de glace. On sent comme un souffle obscur, une masse palpable de chagrin et de larmes.»

Alors ça le désole un peu, Marchand, le mépris qui entoure la profession, quand d’autres se targuent d’un prestige pas toujours mérité. Proctologue, par exemple, il ne pourrait pas. Infirmière non plus. Il préfère s’occuper «d’un mort plutôt que de soigner des vieux. Le mort, vous le prenez tel qu’il est pour le rendre plus beau. Tandis que nettoyer un vieux, c’est un peu le mythe de Sisyphe…»

Des moments qui restent dans les mémoires Et puis le croque-mort intervient «dans un moment émotionnel dont les gens se souviendront toute leur vie. Personne n’oublie les deuils qui l’ont frappé.» La boulette, dans ces instants solennels, s’avère donc, osons l’adjectif, mortelle. Du genre oublier les fleurs ou, pire, «oublier les chevalets et mettre des cageots à patates à la place». La préparation du défunt, explique encore Jean-Claude Marchand, fait sou-

vent la différence. «Une présentation réussie ou bâclée, ça se répète dans les familles.» D’où l’importance des «petits détails, le tube de colle pour clore les bouches et les paupières récalcitrantes, une petite touche de maquillage, le rasage...» Au point qu’aujourd’hui, tel le croque-mort de Lucky Luke estimant à l’œil les mensurations d’un futur défunt, Jean-Claude Marchand ne peut s’empêcher quand il croise quelqu’un de se dire: «Tiens voilà une levée de corps que je n’aimerais pas faire.» Pourtant, assure-t-il, les agents funéraires montrent le plus grand respect envers leurs «clients»: «Pendant la préparation du corps, jamais un commentaire déplacé. Entre nous, on les appelle «ce monsieur», «cette dame». «Est-ce que tu peux m’aider à habiller ce monsieur?» Des habits fournis par la famille et parfois selon la volonté du défunt. C’est ainsi que notre croque-mort en a

Nous promettons à Hanna d’utiliser exclusivement de l’huile de palme issue de l’agriculture durable d’ici 2015.

Acheter écologique et équitable. Plus d’infos sur generation-m.ch

«On acquiert un regard différent sur… la vie»


|

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

société

|

portrait | 35

Jean-Claude Marchand ne regrette pas d’avoir été croque-mort: «C’est le plus beau métier que j’aie jamais exercé.»

vu se faire enterrer en culotte de peaux ou en string. Jean-Claude Marchand n’en veut même pas à certains morts pour les circonstances parfois particulières dans lesquelles ils rendent l’âme – telle cette dame sur les toilettes. «On a fait mieux comme levée de corps, mais elle n’y peut rien, la pauvre.» Pas comme le suicidé qui se jette au fond d’un ravin «et ne pense pas au service après-vente».

«pas évident de coiffer quelqu’un sans l’avoir jamais vu avant» Celle en revanche qui mourut dans son fauteuil juste après une séance chez le coiffeur aura eu droit à toute la reconnaissance du croque-mort. Voilà un domaine où Jean-Claude Marchand «avait du mal»: coiffer les morts. «Pas évident de coiffer quelqu’un sans l’avoir jamais vu auparavant. De quel côté la raie? Pour les dames il faut faire bouffer un peu mais en évitant l’effet choucroute.» Des anecdotes, Jean-Claude Marchand en a plein son urne, mais «les plus gore» ne sont pourtant pas celles qui l’ont le plus marqué. Le souvenir plutôt de cette mère dont la fille s’était suicidée «et qui l’a veillée pendant deux jours et demi au centre funéraire, totalement immobile, hiératique, l’image de la douleur absolue, figée, tétanisée, comme si, elle aussi, était frappée de rigor mortis.» Oui, un beau métier, croque-mort, où l’on acquiert «de la sagesse, de la sérénité et un regard différent sur… la vie.» D’ailleurs, s’il aime citer Céline ou Camus, Jean-Claude Marchand ne dédaigne pas non plus Coluche et son fameux «quitte à mourir, je préfère que ce soit de mon vivant». Texte: Laurent Nicolet Photo: François Wavre-Rezo

A lire: Jean-Claude Marchand: «Chroniques d’un croque-mort à l’humour noir», Editions Favre.


soCiété 36 |

|

environneMent

| No 9, 27 février 2012 |

Migros Magazine |

Les chercheurs de l’Université de Lausanne ont étudié la flore des Préalpes vaudoises (ici, la région de l’Hongrin).

La berce du Caucase, plante invasive, peut atteindre 3 m de haut.

Entre 2001 et 2008, des plantes comme le genévrier et la myrtille sont montées de 35 mètres d’altitude en moyenne.

Les bambous et les palmiers commencent à pousser de manière spontanée en Suisse. C’est le cas notamment au Tessin.

Quel impact aura le réchauffement climatique sur la flore?

A Lausanne, un groupe de chercheurs fait des projections sur l’avenir de la végétation dans les Alpes. Des espèces sont appelées à disparaître, d’autres à se déplacer. Et les plantes exotiques commencent à débarquer.


|

société

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

|

environneMent | 37

Des changements pour l’être humain aussi L’homme a-t-il tout à craindre de ces changements climatiques à venir? Oui. Car ils ne sont pas sans conséquence pour lui. L’Homo citadinus va souffrir du réchauffement climatique. Aujourd’hui déjà, les mégalopoles, qui constituent des «îlots de chaleur» dus à la concentration d’activités humaines, tentent de reverdir leur centre, pour offrir des bouffées d’oxygène et faire baisser la température. Mais des changements moins anecdotiques sont à venir: la sécheresse va rendre certaines régions du monde impropres à l’agriculture. Le niveau des océans et mers pourrait monter de près d’un mètre au cours du siècle, noyant une partie des Pays-Bas, de la

V

ous ne savez pas distinguer une gentiane d’un crocus, malgré vos fréquentes randonnées alpines? Peu importe, vous ne manquerez pas de remarquer les changements qui ont déjà commencé. «On voit déjà quelques arbres qui s’établissent audelà de la limite naturelle de la forêt, comme les arolles, qui grandissent également plus rapidement, observe Pascal Vittoz, maître d’enseignement et de recherche en botanique à l’Université de Lausanne (Unil), qui travaille sur les changements déjà effectués pour mieux prévoir ceux à venir. En sept ans, entre 2001 et 2008, les plantes sont montées de 35 mètres en moyenne. L’ascension n’est pas homogène sur tout le territoire, mais le nombre d’espèces a augmenté en moyenne de 80% sur nos sommets durant le XXe siècle.» Parmi les plantes qui sont montées: le genévrier, la myrtille, le génépi... Pour l’instant, il y a de la place pour les nouveaux arrivants à haute altitude, «car il n’y a pas de plantes couvrantes. Mais la question se pose pour les espèces qui vivaient déjà sur les sommets et qui risquent de souffrir du développement des dernières arrivées», reprend le chercheur. Et si la forêt monte aussi, elle fera de l’ombre aux plantes plus petites, qui seraient à leur tour menacées d’extinction. Même si les montagnes re-

présentent des milieux hautement sensibles aux changements climatiques, le relief tourmenté des Alpes rend difficile pour les scientifiques le développement de projections générales; le laboratoire Ecospat (pour écologie spatiale) de l’Unil, créé il y a dix ans par le professeur Antoine Guisan (actuellement en congé scientifique), a fait des Préalpes vaudoises sa zone de recherche modèle, de 400 à 3100 mètres d’altitude. «Mais chaque massif montagneux est différent, par sa forme, son climat régional, son sol et sa géologie, d’où l’intérêt d’étendre et de tester nos résultats à d’autres régions ...», précise Christophe Randin, professeur remplaçant et spécialiste de la modélisation de la distribution des espèces alpines.

trois domaines sous la loupe des chercheurs Concrètement, le groupe travaille sur trois domaines spécifiques mais complémentaires: les changements climatiques, qui impliquent des disparitions, des migrations et des adaptations de la flore; l’augmentation des invasions biologiques – en clair, l’arrivée de nouvelles espèces en provenance de lointaines contrées; et les changements d’utilisation du sol, qui constituent actuellement le danger le plus immédiat sur la biodiversité et sur les espèces rares. «Il est

Camargue ou venise si des mesures ne sont pas prises et constituant aussi une menace indirecte du climat sur des écosystèmes côtiers fragiles. La Suisse ne sera pas épargnée. Avec la fonte des glaciers, l’eau risque d’être aussi plus rare dans les barrages. Donc moins de courant produit par notre or bleu. inquiétant, quand on sait que cela représente 55% de notre électricité. en plaine, c’est l’agriculture qui souffrira du manque de pluie et de la chaleur, nécessitant des irrigations plus fréquentes alors que les rivières apporteront moins d’eau. Quant aux stations de ski, elles vont devoir se muer en stations de villégiature quatre saisons.

Nous promettons à Maria d’offrir, avec l’aide de nos partenaires, des événements culturels, sportifs et environnementaux à 1,2 million d’enfants d’ici 2015. Faire preuve de responsabilité sur le plan social. Plus d’infos sur generation-m.ch


société 38 |

|

environnement

| No 9, 27 février 2012 |

connu que l’agriculture intensive ou la transformation des surfaces en zone constructible met à mal notre biodiversité, surtout sur le Plateau. Mais la culture en montagne a aussi un effet important: lorsque les paysans abandonnent un champ ou n’y emmènent plus leurs animaux paître, on voit que la forêt se réinstalle, au détriment de certaines espèces rares, comme les orchidées», s’inquiète Olivier Broennimann, premier assistant qui travaille sur les espèces rares et les plantes invasives.

migros magazine |

La remontée des myrtilliers

En bleu: la répartition actuelle des myrtilliers dans la région des Diablerets. En rouge: les projections pour 2050.

L’activité humaine montrée du doigt Les changements climatiques sont en marche. «Pour l’ensemble du XXe siècle, on constatait une augmentation de température de 1,3 degré. Aujourd’hui, le réchauffement climatique représente 0,57 degré par décennie! s’alarme Pascal Vittoz. Cela équivaut à cent mètres de dénivelé en dix ans. Et les modèles climatiques montrent clairement la responsabilité humaine!» Pas étonnant, donc, que les plantes remontent en altitude. Côté précipitations, il ne devrait pas y avoir de changement au niveau quantitatif. «Mais elles pourraient être moins bien réparties sur l’année, avec des étés plus secs.» Des modèles de répartition et de dispersion des espèces végétales ont été esquissés, avec des projections optimistes et pessimistes. D’ici 2100, dans le pire des cas, un tiers des trois cents espèces étudiées dans les Préalpes vaudoises pourraient être menacées d’extinction. Dans le meilleur des cas, 5% disparaîtraient localement. Et la moitié des espèces risquent de perdre plus de 80% de leur habitat. Leurs chances de survie tiennent en partie à leur potentiel de dispersion. Des espèces telles que le pissenlit sèment leurs aigrettes à tous vents et devraient ainsi pouvoir suivre le réchauffement. Par contre, d’autres n’essaiment pas au-delà de quelques centimètres et leur survie est donc incertaine.

Des pronostics sombres pour la myrtille Nous promettons à Roman de publier dès cette année l’empreinte carbone de 850 produits. Acheter écologique et équitable. Plus d’infos sur generation-m.ch

Les doctorants affinent ces modèles de répartition des plantes. Sur le terrain, ils observent leur présence et leur fréquence et établissent des cartes de répartition. Grâce à des programmes statistiques qui lient la présence des espèces aux données climatiques et topographiques, ils peuvent faire des projections géographiques dans le temps. Ainsi, la myrtille devrait se raréfier d’ici cinquante ans dans la région (voir carte).

De g. à dr.: Pascal Vittoz, Olivier Broennimann et Christophe Randin, spécialistes des changements climatiques.

Un danger croissant, ce sont les plantes invasives qui débarquent sous nos latitudes comme la berce du Caucase, une plante qui peut atteindre trois mètres de haut. Le contact avec ses feuilles cause chez l’être humain des éruptions cutanées lorsqu’il s’expose ensuite au soleil. «On calcule sa répartition potentielle pour voir où elle va devenir envahissante et si elle répond aux mêmes conditions que dans son environnement d’origine», explique Olivier Broennimann, qui étudie ce sujet. Mais surtout – et c’est déjà le cas au Tessin – les palmiers et bambous commencent à pousser de manière spontanée. «La nature survivra malgré les disparitions d’espèces. Si bon nombre n’ont pas d’utilité directe connue pour l’homme, elles portent toutes en elles les traces génétiques de leur histoire et nous permettent de mieux comprendre l’évolution du monde vivant», constate Pascal Vittoz. Car la conservation des espèces se révèle être aussi une question hautement philosophique. Texte: Mélanie Haab Photos: Loan Nguyen / Ecospat / Keystone


E N M R OL O O F R N P E A D L N R E R U E O T P

T A G

! N IO

NO

U

A E V

U

20x POINTS

AXE SPORTBLAST BODYSPRAY ET DOUCHE

Valable du 28.02. au 12.03.2012

AXE est en vente à votre Migros


|

Chronique

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

|

Minute papiLLon | 41

Connais-toi toi-même? Jean-François Duval, journaliste

Vous connaissez bien sûr la fameuse injonction de Socrate: «Connais-toi toimême», qu’on nous sert à toutes les sauces. On lui confère des vertus de sésame. «Se connaître soi-même» serait l’indispensable clé pour parvenir, sinon à un état de bonheur absolu, du moins pour en prendre le chemin. Voici des années, je suis tombé sur un spécialiste de la philosophie de la Grèce antique qui m’a affirmé que nos temps modernes comprenaient tout de travers cette formule socratique. Il m’a appris que le «connais-toi toi-même» de Socrate n’avait strictement rien de personnel. Socrate n’entendait nullement que chacun de nous passe sa vie à approfondir sa connaissance de soi en tant qu’individu ou personne – et certainement pas sur un plan psychologique. Ça m’avait beaucoup frappé, cette observation. Je viens de la retrouver dans un excellent petit livre tout juste paru, A la recherche d’un monde meilleur (Ed. Les Belles Lettres) dont l’auteur est Karl Popper, l’un des meilleurs philosophes du XXe siècle. C’est un recueil de ses conférences qui rend sa pensée accessible à tous. A propos de Socrate, Popper précise: «Connais-toi toi-même» signifie pour lui: «Sache combien tu en sais peu!» Et cette injonction, dans sa bouche, s’adresse avant tout à l’homme en général, c’est-à-dire aux êtres humains dans leur ensemble plutôt qu’aux

individus. En fait, pour Socrate, le nonsavoir est le propre de la nature humaine, et c’est de cela qu’il nous voudrait plus conscients. Voilà qui mérite d’être rappelé à l’heure où s’annoncent pour l’espèce humaine tant de problématiques à résoudre dans tous les domaines, et alors que notre foi en notre maîtrise est d’un incroyable orgueil! Popper le relève à propos de nos plus grands savants: Galilée, Einstein, tous ces gens-là, justement, faisaient preuve de la plus grande humilité – eux savaient que nous ne savons rien, au contraire de nous autres gens ordinaires, qui plastronnons et nous flattons de la modernité de «nos» connaissances et savoirs. Socrate et Platon illustrent à merveille ces deux positions contradictoires. On croit trop souvent que leurs pensées se rejoignent. Or, pas du tout! Certes, les deux philosophes prennent pour point de départ la prodigieuse ignorance de l’homme. Mais il existe entre eux une différence majeure. Là où Socrate pose des questions, Platon croit pouvoir arriver avec des «solutions» – en quoi il ressemble à l’homme d’aujourd’hui. Au contraire de Socrate, il ne peut s’empêcher de délivrer des réponses. Témoin son livre La République, où, convaincu de la force de ses raisonnements et de son savoir, Platon donne des recettes «rationnelles» pour fonder un Etat parfait.

Ses idées, au XXe siècle, ont débouché sur les pires totalitarismes. Notamment parce qu’elles se fondent sur le présupposé qu’un aréopage de sages, une élite, peut détenir la vérité politique, et que le peuple doit les suivre. La démocratie est-elle meilleure? Assurément oui, mais pas pour les raisons qu’on croit. Car, Popper le relève, le peuple ne détient pas forcément la bonne parole, il est tout aussi susceptible de commettre les pires erreurs qu’une «aristocratie» de sages. (Une démocratie en temps réel où les citoyens décideraient d’un clic de la marche des affaires publiques obéirait aussitôt à une logique folle). Non, si la démocratie est le meilleur des systèmes, c’est précisément parce que les citoyens savent qu’ils ne savent à peu près rien. En quoi, avec Socrate, on peut affirmer qu’au moins ils «se connaissent eux-mêmes». En somme, ce que nous appelons «démocratie» n’est pas vraiment démocratie: le pouvoir du peuple, pour s’exprimer de façon cohérente et s’appliquer dans une certaine durée, doit passer par la désignation de représentants. Mieux, comme ces «élus» eux-mêmes sont susceptibles de se fourvoyer complètement, leurs décisions sont contenues par ce garde-fou qu’on appelle une Constitution, et par une législation. Et voici comment «se connaître soi-même» permet d’échapper au chaos.

Publicité

Les femmes pauvres des pays en voie de développement sont les meilleures emprunteuses. Elles remboursent leurs microcrédits en l’espace d’une année à peine. L’argent sert par exemple à financer une entreprise familiale. Caritas lutte contre la faim et la pauvreté par l’attribution de microcrédits. Nous sommes solidaires. CCP 60-7000-4, www.caritas.ch © corbis

spinas | gemperle

L’investissement le plus sûr du monde.


entretien 42 |

|

diane duCret

| No 9, 27 FÉVRIER 2012 |

«On ne quitte pas un dictateur»

Après un premier tome à succès, l’historienne Diane Ducret revient sur les coulisses amoureuses des tyrans. De Fidel Castro à Ben Laden, en passant par Khomeiny, les femmes ne sont jamais loin. Pour le meilleur et pour le pire. Chez le dictateur, qui porte la culotte à la maison?

C’est très variable. Parce que, dans le couple dictatorial, les rôles ne sont que temporairement définis. La culotte s’échange! Fidel Castro, quoique La question du lecteur marié deux fois, n’a Régulièrement, nous vous offrons jamais affiché une la possibilité de poser des questions première dame à à nos invités. Visitez notre page ses côtés, mais il Facebook et suivez-nous sur Twitter: ne peut se passer www.facebook.com/migrosmagazine des femmes pour www.twitter.com/migrosmagazine l’épauler. Il a besoin de Celia Sanchez, révolutionnaire acariâtre, pour le seconder en toutes occasions. Il a besoin de Marita Lorenz, maîtresse qui sera engagée plus tard par la CIA pour l’assassiner, pour chasser les courtisanes qui frappent à la porte de sa suite présidentielle au Hilton. » Chez Ben Laden, l’intendance de la maison, l’éducation des enfants, est laissée aux femmes. Elles décident de la manière de procéder, même si les règles de Ben Laden vont jusque dans leur intimité puisqu’elles n’ont droit, lors de leur séjour en Afghanistan, qu’à deux heures par jour pour socialiser avec les autres. Quant à Saddam Hussein, il est le maître à l’extérieur, mais à l’intérieur de sa maison, c’est son épouse Sajida qui essaie de tenir ensemble la famille et de maintenir la paix dans le clan, de protéger les fils de la furie de leur père. Il y a aussi des culottes qui se partagent…

Oui, dans le couple serbe formé par Mira et Slobodan Milosevic, c’est vraiment madame qui est l’idéologue. Elle a un rôle de conseillère plus encore que d’épouse. C’est elle qui relit les discours de Slobodan, les corrige, ajoute un tour emphatique, parce qu’elle sait ce qui

peut plaire aux foules. Quand, en 1995, Milosevic négocie la paix à Dayton, il téléphone tout le temps à son épouse pour savoir s’il ne fait pas trop de concessions aux vainqueurs. C’est vraiment un couple au pouvoir. Par contre, chez Ruhollah Khomeiny, grande surprise…

Oui, et c’est très difficile, pour une jeune femme occidentale, agnostique comme je le suis, d’écrire que l’ayatollah est un homme tolérant et un mari modèle. J’aurais même envie d’écrire l’inverse! Mais on se rend compte, en effet, que le guide de l’Iran, alors qu’il est affilié à un système politique répressif envers les femmes, traite son épouse, Khadije Saqafi, comme un être tout à fait à part, et bien au-dessus même de ses enfants. Ceux-ci n’avaient pas le droit de manger tant qu’elle n’était pas à table. C’est lui qui fait la lessive, nettoie les toilettes, parce qu’il considère que les tâches ménagères sont indignes de son épouse. Alors même que les jeunes femmes n’avaient pas le droit d’aller à l’école, il fait la classe lui-même à Khadije. Le fait que Khomeiny soit resté monogame toute sa vie est aussi étonnant, surtout dans une région où on incite les hommes à haute responsabilité à prendre quatre épouses. Oui, c’est étonnant de voir que cet homme qui ne souriait jamais sur les affiches, parce qu’il considérait que c’était une preuve de féminité, voire d’homosexualité, était aussi délicat envers son épouse. Tous les despotes ne sont pas aussi fidèles que Khomeiny. Fidel Castro, par exemple, avait autant de femmes que de cigares…

C’est vrai, Fidel Castro a toujours une femme pour prendre soin de lui, à toutes les étapes de sa vie. J’ai eu la chance de

Le premier volume de «Femmes de dictateur» de Diane Ducret a été traduit en dix-huit langues.

Migros Magazine |


|

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

entretien

|

Diane DUcret | 43

Bio express Après plusieurs documentaires historiques pour la télévision, Diane Ducret s’est lancée dans la rédaction d’un essai en deux parties. Le premier volume, «femmes de dictateur» (ed. Perrin), paru en 2011, parcourait les petites coulisses de la grande Histoire, montrant l’étrange pouvoir de séduction des tyrans de la planète, de Lénine à Ceaucescu. Succès tonitruant: le livre a reçu un bel accueil critique et populaire, puisqu’il s’est vendu à 90 000 exemplaires et que dix-huit traductions ont été commandées. Le deuxième volume vient de sortir et clôt le dossier avec une nouvelle salve de révélations sur l’entourage des dictateurs contemporains. Une enquête fouillée, parfois menée sur le terrain, qui nous entraîne en Libye, en iran, en Corée du Nord, en Serbie et à Cuba.


|

Diane DUcret

pouvoir parler à deux d’entre elles, Marita Lorenz, la fameuse espionne, et Isabel Custodio, connue sous le pseudonyme guerrier de Lilia Amor, son grand amour du Mexique, qui est la seule à renoncer au mariage avec lui! Fidel, c’est un peu le Mussolini de Cuba. Toujours prêt à tout pour séduire et courtiser les femmes. Au fil de ses maîtresses, on se rend compte aussi de l’enfermement dans le pouvoir que va vivre Fidel Castro. Jusqu’à cette dernière épouse, Dalia, qui a la vie d’une recluse. Toutes ces femmes qui tombent aux pieds des guérilleros... N’y a-t-il pas un romantisme révolutionnaire?

Oui. On le voit, dans les scènes de jeunesse, quand Che Guevara et sa jeune compagne habitaient avec Fidel et ses deux ou trois maîtresses. Ils vivaient tous ensemble. Le charisme de Fidel a fait des ravages. A son retour d’exil, le petit appartement qu’il loue à La Havane est le plus couru et le plus fréquenté de la capitale. A cette époque-là, les premiers journalistes qui venaient à Cuba appelaient ça la révolution sensuelle.

| No 9, 27 février 2012 |

Dans l’ombre de dictateurs

1

2

3

4

1. Mirta Diaz-Balart, la première épouse de fidel Castro. ils se sont mariés en 1948 pour divorcer sept ans plus tard. 2. Sajida, épouse de Saddam Hussein, s’est toujours efforcée de faire tenir ensemble la famille. 3. Najwa a été l’une des cinq épouses de Ben Laden 4. Mira Markovic a exercé une énorme influence sur son mari Slobodan Milosevic.

Saddam Hussein, à vous lire, était aussi un tombeur…

Ça paraît impossible, mais le dictateur irakien était un séducteur incroyable. Certaines femmes qui le voyaient à la TV étaient séduites et voulaient passer dans son bureau pour l’approcher, le toucher. Et, lui, donne assez bien le change. Il va avoir deux épouses, qui l’aiment profondément, alors que la vie qu’il mène les détruit. Son deuxième mariage va donner lieu à un véritable vaudeville au sein du clan. Sa première épouse, apprenant son remariage avec la blonde Samira Shahbandar, va se teindre elle aussi en blonde comme premier acte de vendetta. Quant à sa dernière maîtresse grecque, blonde elle aussi, que j’ai pu rencontrer en Suède où elle vit cachée dans une cité HLM très pauvre, elle raconte que la griffe de Saddam est une pression de laquelle on ne peut se libérer. Paradoxe: vous le présentez aussi comme un féministe…

Nous promettons à Lino que, grâce aux produits TerraSuisse, les espaces abritant une grande diver­ sité d’espèces augmente­ ront de 30% dans les fer­ mes IP­Suisse d’ici 2013.

Migros Magazine |

C’est en tout cas le rôle qu’il a voulu se donner, au début de son mandat. Quand il arrive au pouvoir, très vite, il donne le droit de vote aux Acheter écologique femmes, il met en et équitable. avant son épouse non Plus d’infos sur voilée dans le cadre generation­m.ch d’une politique familiale en faveur des femmes, il donne l’obligation aux parents d’envoyer les jeunes filles à l’école. Mais pour ne pas être destitué par le fléau radical, il va revenir sur ces avancées. Cela dit, Saddam reste un amoureux des femmes. Au médecin de l’armée américaine qui vit à ses côtés depuis sa capture jusqu’à sa mort, il demande une photographie de son mariage et il écrit un poème pour l’épouse de celui-ci. A son chirurgien personnel, il donne même des conseils pour satisfaire les femmes.

Les dictateurs sont de grands séducteurs. Ce sont aussi des fashion victims…

Khomeiny ne s’autorise que L’Eau sauvage de Christian Dior. Mais Saddam, oui, a la classe, il aime la mode. Il possède quatre cents ceintures. Il a fait en sorte que des vêtements griffés par le couturier Christian Dior arrivent à temps pour son jugement. C’est dans ce costume qu’il voulait paraître pour la dernière fois. Est-ce que vous mettriez Kim Jong-Il dans cette même catégorie ?

Lui, ce serait plutôt l’alcool victim! La Corée du Nord étant très isolée, il n’a pas loisir de venir en Europe s’achalander aux grandes marques du luxe français, comme Saddam. Mais il s’offre d’autres plaisirs: les fêtes, une quarantaine de résidences, un palais de 6600 m2. Côté femmes, il a entretenu une relation longtemps secrète avec Song Hye-rim, qui lui a donné un enfant, a vécu un mariage forcé, puis une concubine japonaise... Mais il y a surtout sa sœur, très autoritaire, qui veille à ce qu’il ne prenne pas pour épouse une femme qui ne serait pas idéologiquement correcte et qui pourrait mettre la lignée en péril. Car Kim JongIl est le Toulouse-Lautrec de la politique nord-coréenne. Il est fasciné par les jambes des danseuses jusqu’à l’obsession. Une grande partie de sa vie va être dirigée à former et recruter des compagnies de danse, et les produire en spectacle auxquels il assiste le soir en s’enivrant. Ce petit théâtre de la cruauté va faire souffrir des femmes, comme cette danseuse qui préfère se suicider en sautant du toit de sa résidence avec son fiancé, quand elle comprend qu’elle ne pourra pas échapper à Kim Jong-Il. Vous terminez avec Ben Laden. Pourquoi l’avoir mis dans la liste?

Photos Kai Jünemann / Keystone

entretien 44 |


INCROYABLEMENT INCROYABLE MENT FRAIS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 28.2 AU 5.3.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

M-MALIN à Ananas avec sauce sir ai pl un l’espresso: uche acidulé avec une to us d’exotisme. Vo trouverez la recette / sur www.saison.ch les fr/m-malin et tous is ingrédients bien fra s. ro ig à votre M

40%

2.–

au lieu de 3.40

Steaks de filet de porc, TerraSuisse marinés, les 100 g

1.60

au lieu de 2.–

Raccard Tradition en bloc 20 % de réduction mini ou maxi, les 100 g

2.60

Ananas Costa Rica / Panama, la pièce

40%

11.80

au lieu de 19.80

Tulipes le bouquet de 30

2.50 1.50

au lieu de 1.80

Tous les pains complets (excepté bio) –.30 de moins p. ex. pain complet, 500 g

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.

au lieu de 3.–

Tous les flans en lot de 6 –.50 de moins p. ex. au caramel, 6 x 125 g


LA FRAÎCHEUR DU PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES

30%

2.70

au lieu de 3.90

Pommes de terre fermes à la cuisson Suisse, le cabas de 2,5 kg

4.15

au lieu de 4.90

Toutes les betteraves rouges étuvées et entières Anna’s Best ou bio 15 % de réduction p. ex. betteraves rouges étuvées bio, le kg

30%

5.50

au lieu de 7.90

Asperges vertes Mexique, la botte de 1 kg

40% 2.60

1.95

Courgettes Espagne / Italie, le filet de 750 g

au lieu de 4.50

Oranges sanguines Italie, le filet de 2 kg

33%

2.95

au lieu de 4.50

Framboises Espagne, la barquette de 125 g

30% 2.50

au lieu de 3.60

Tommes Jean-Louis à la crème 2 x 100 g

40% 7.–

au lieu de 11.70

Tortellonis M-Classic à la ricotta et aux épinards en lot de 3 3 x 250 g

Société coopérative Migros Vaud

7.70

au lieu de 8.90

Azalée le pot de 14 cm


MARCHÉ POUR TOUS. MARCHÉ DU 28.2 AU 5.3.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30% 2.55

au lieu de 3.70

Jambon au four Suisse, les 100 g

30%

9.40

au lieu de 13.50

Saucisse aux choux De la région, le kg

30%

9.20

au lieu de 13.20

Saumon sauvage Sockeye en lot de 2, MSC de pêche durable, Alaska, 2 x 100 g

3.30

au lieu de 4.20

Filet de loup de mer 20 % de réduction Islande, les 100 g

8.50

1.65

Gâteau au citron et carac 20 % de réduction p. ex. carac géant, les 500 g

Escalopes de poulet M-Classic 20 % de réduction Allemagne / Hongrie, les 100 g

au lieu de 10.70

au lieu de 2.10

40% 3.95

au lieu de 6.60

Cervelas en lot de 3, TerraSuisse Suisse, 600 g

33%

1.20

au lieu de 1.90

Cuisses de poulet épicées, TerraSuisse 2 pièces, les 100 g

30%

44.90 au lieu de 65.–

Entrecôte de bœuf Suisse, le kg


MÉGAFRAIS ET SU PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU

50% 4.65

au lieu de 9.30

Pizzas Margherita M-Classic, l’emballage de 3 pièces surgelées, 3 x 380 g

1.10

au lieu de 1.40

Tilsit surchoix 20 % de réduction les 100 g

1.15

au lieu de 1.45

Asiago 20 % de réduction les 100 g

30%

11.90 au lieu de 17.–

Tablettes de chocolat Frey Giandor en lot de 10 10 x 100 g

8.40

au lieu de 10.50

Tous les petits œufs en chocolat Frey en sachets de 500 g 20 % de réduction p. ex. petits œufs Pralinor et Giandor assortis, 500 g

3.50

au lieu de 4.40

Tous les biscuits et barres de céréales Farmer 20 % de réduction p. ex. Farmer Crunchy au miel, 240 g

4.60

au lieu de 5.60

Chips Zweifel de 170 g, 280 g et 300 g 1.– de moins p. ex. chips au paprika, 280 g

6.60

au lieu de 8.80

Tous les Coca-Cola en emballages de 8 x 50 cl 6 + 2 gratuits

1.10

au lieu de 1.40

Toutes les sauces en sachets et en tubes Bon Chef à partir de 2 articles –.30 de moins l’un p. ex. sauce au curry Bon Chef, 30 g


PER MOINS CHER. 28.2 AU 5.3.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

1.90

au lieu de 2.40

Tous les riz M-Classic et les sauces à riz Bon Chef 20 % de réduction p. ex. riz Carolina Parboiled, 1 kg

30%

14.15

au lieu de 20.25

Crevettes Pelican tail-on, cuites surgelées, 750 g

30%

14.55

au lieu de 20.80

Suprêmes de cabillaud Pelican, MSC, en lot de 2 surgelés, 2 x 400 g

7.10

au lieu de 8.90

Tout l’assortiment Vite Fait surgelé 20 % de réduction p. ex. Mah-Mee Vite Fait, 600 g

50%

6.15

au lieu de 12.30

Tous les Orangina en emballages de 6 x 1,5 litre

4.–

au lieu de 5.–

Toutes les tresses précuites (excepté bio) 20 % de réduction p. ex. tresses au beurre M-Classic, 700 g

50%

4.90

au lieu de 9.80

3.80

Mouchoirs en papier et serviettes à démaquiller Linsoft et Kleenex en emballages multiples p. ex. cubes Linsoft Ultra Soft en lot de 3, 3 x 60 pièces

12.90 au lieu de 17.–

Sacs à ordures Cleverbag Herkules en lot de 5

Toutes les lignes de vaisselle Cucina & Tavola en porcelaine, faïence, céramique, Bone China ou verre p. ex. assiette plate New Square, Ø 26,5 cm Valable jusqu’au 12.3


ÉCONOMISEZ FUTÉ. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 28.2 AU 5.3.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

19.80

au lieu de 39.60

Piles Energizer Ultra+ AA 15+5 gratuites*/*** Valable jusqu’au 12.3

40%

9.60

au lieu de 16.–

Essuie-tout ménager Twist en emballages multiples p. ex. Recycling, Champion CO2, 16 rouleaux

11.10

au lieu de 13.90

Produits de lessive Elan et revitalisants textiles Exelia 20 % de réduction p. ex. Elan Color Power Fresh, 2 litres Valable jusqu’au 12.3

12.90

Shorts et slips pour homme, en emballages multiples p. ex. shorts en lot de 3, tailles M – XXL

2.70

au lieu de 3.40

Produits d’hygiène intime Molfina et o.b. en lot de 2 20 % de réduction p. ex. protègeslips Bodyform Air, 2 x 36 pièces

2.55

au lieu de 3.20

Tous les chiffons et éponges Miobrill 20 % de réduction p. ex. chiffons de nettoyage universels en non-tissé, 6 pièces Valable jusqu’au 12.3

*En vente dans les plus grands magasins Migros, à **Micasa ou à ***melectronics.

79.90

au lieu de 99.90

Tous les pantalons pour femme et pour homme 20 % de réduction p. ex. jean bleu pour homme Valable jusqu’au 12.3

119.20 au lieu de 149.–

Toute la duveterie*/** 20 % de réduction (oreillers et couettes pour enfant incl.), p. ex. couette en duvet Prima soft, pures plumettes de canard neuves grises, 85 % plumettes, 15 % duvet, 160 x 210 cm, lavable à 60 °C Valable jusqu’au 12.3

33% 3.80

au lieu de 5.70

Lingettes imprégnées Soft en lot de 3 p. ex. Comfort, 3 x 50 pièces


LISTE D’ÉCONOMIES PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 28.2 AU 5.3.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK FRUITS & LÉGUMES Pommes de terre fermes à la cuisson, TerraSuisse, le sachet de 1 kg 1.40

Tous les pains complets (excepté bio) –.30 de moins

Courgettes, le filet de 750 g 1.95

Toutes les tresses précuites (excepté bio) 20%

Pommes de terre fermes à la cuisson, le cabas de 2,5 kg 2.70 au lieu de 3.90 30%

Tommes Jean-Louis à la crème, 2 x 100 g 2.50 au lieu de 3.60 30%

Oranges sanguines, le filet de 2 kg 2.60 au lieu de 4.50 40% Ananas, la pièce 2.60 Toutes les betteraves rouges étuvées et entières Anna’s Best ou bio 15% Noix, le sachet de 500 g 2.95 Tomates charnues, le kg 2.75 au lieu de 4.25 33% Chou rouge et chou blanc, bio, le kg 3.40 au lieu de 4.95 30% Dattes fraîches, le kg 14.80 au lieu de 19.80 25%

POISSON & VIANDE Crevettes Pelican tail-on, cuites, surgelées, 750 g 14.15 au lieu de 20.25 30% Suprêmes de cabillaud Pelican, MSC, en lot de 2, surgelés, 2 x 400 g 14.55 au lieu de 20.80 30% Merguez crues, Nouvelle-Zélande, les 100 g 1.55 au lieu de 2.25 30% Cervelas en lot de 3, TerraSuisse, 600 g 40% Jambon au four 30% Cuisses de poulet épicées, TerraSuisse, 2 pièces 33% Saumon sauvage Sockeye en lot de 2, MSC, 2 x 100 g 30% Saucisse aux choux, De la région, le kg 9.40 au lieu de 13.50 30% Escalopes de poulet M-Classic, les 100 g 1.65 au lieu de 2.10 20%

Pour vos achats, détachez ici.

Médaillons de dinde, les 100 g 2.15 au lieu de 3.10 30%

Tilsit surchoix 20%

Pik & Croq, 2 x 175 g 5.90 au lieu de 7.40 20% Bûches Chavroux duo, 2 x 150 g 5.10 au lieu de 7.30 30%

FLEURS & PLANTES

Tous les chiffons et éponges Miobrill 20% Valable jusqu’au 12.3

Produits Cornatur en lot de 2 30%

Toutes les lignes de vaisselle Cucina & Tavola en porcelaine, faïence, céramique, Bone China ou verre 50% Valable jusqu’au 12.3

Emincé de veau à la zurichoise avec nouilles Anna’s Best en lot de 2, 2 x 350 g 10.90 au lieu de 13.80 20% Tortellonis M-Classic à la ricotta et aux épinards en lot de 3, 3 x 250 g 40% Tous les biscuits et barres de céréales Farmer 20%

NON-ALIMENTAIRE

Tulipes, le bouquet de 30 11.80 au lieu de 19.80 40%

Tout l’assortiment Nivea Visage (excepté Nivea for Men), à partir de 2 articles 20% Valable jusqu’au 12.3

AUTRES ALIMENTS Chewing-gums Trident en lot de 2 20% Lapins Frey Sunny, Lucky ou Funny et œufs Babuschka

Tous les cakes de Mamie, p. ex. au chocolat, 420 g 3.90 au lieu de 4.90 20%

20x POINTS

Biscuits Rosette, Marie Croccant ou à l’avoine en lot de 3 20% Toutes les céréales pour adulte Kellogg’s 1.– de moins, p. ex. Special K, 500 g 4.– au lieu de 5.– Tous les thés et infusions Tea Time 15% Toutes les sauces tomate Longobardi 20% Tous les vinaigres Ponti et Giacobazzi 15% Ananas en tranches en lot de 6, 6 x 136 g 5.– au lieu de 6.30 20% Tous les petits œufs en chocolat Frey en sachets de 500 g 20% Tablettes de chocolat Frey Giandor en lot de 10, 10 x 100 g 11.90 au lieu de 17.– 30% Pizzas Margherita M-Classic, l’emballage de 3 pièces, surgelées, 3 x 380 g 4.65 au lieu de 9.30 50% Tout l’assortiment Vite Fait, surgelé 20%

Produits de coiffage Nivea Styling en emballages multiples, p. ex. laque Volume Sensation en lot de 2, 2 x 250 ml Produits Nivea Body en emballages multiples 20% Produits d’hygiène intime Molfina et o.b. en lot de 2 20% Mouchoirs en papier et serviettes à démaquiller Linsoft et Kleenex en emballages multiples, p. ex. cubes Linsoft Ultra Soft, en lot de 3, 3 x 60 pièces 3.80 Produits de soin pour les mains Nivea en lot de 2, p. ex. crème pour les mains SOS, 2 x 50 ml 6.90 au lieu de 8.20 Tous les collants, bas et chaussettes DIM 30% Valable jusqu’au 12.3 Shorts et slips pour homme, en emballages multiples, p. ex. shorts en lot de 3, tailles M-XXL 12.90 Tout l’assortiment de nourriture pour bébé et les laits Junior (excepté les laits premier âge et de suite 1, 2, 3) 20% Valable jusqu’au 12.3 Divers sous-vêtements / pyjamas pour bébé et enfant, p. ex. pyjama pour fillette 9.90

Swiss Bacon, TerraSuisse, les 100 g 1.70 au lieu de 2.15 20%

Tous les Coca-Cola en emballages de 8 x 50 cl, 6 + 2 gratuits 6.60 au lieu de 8.80

Pâté apéro maison, la pièce de 500 g 9.90 au lieu de 19.80 50%

Tous les Orangina en emballages de 6 x 1,5 litre 6.15 au lieu de 12.30 50%

Tous les boîtiers à suspendre et produits de nettoyage pour W.-C. Hygo en lot de 2, 1.20 de moins

Jarrets de veau, les 100 g 2.40 au lieu de 3.10 20%

Tous les riz M-Classic et les sauces à riz Bon Chef 20%

Essuie-tout ménager Twist en emballages multiples 40%

Toutes les sauces en sachets et en tubes Bon Chef, à partir de 2 articles –.30 de moins l’un

Lingettes imprégnées Soft en lot de 3 33%

PAIN & PRODUITS LAITIERS Tous les flans en lot de 6, 6 x 125 g –.50 de moins Raccard Tradition en bloc, mini ou maxi, les 100 g 20%

Tous les raviolis, lentilles et haricots blancs M-Classic en boîte 20%

Asiago 20%

Chips Zweifel de 170 g, 280 g et 300 g 1.– de moins

Produits de lessive Elan et revitalisants textiles Exelia 20% Valable jusqu’au 12.3 Sacs à ordures Cleverbag Herkules en lot de 5 12.90 au lieu de 17.–

Société coopérative Migros Vaud Vous trouverez plus d’informations sur les prix, les produits et les réductions sur les étiquettes des articles dans cet encart.

Tous les pantalons pour femme et pour homme 20% Valable jusqu’au 12.3 Piles Energizer Ultra+ AA, 15+5 gratuites 19.80 au lieu de 39.60 50% Valable jusqu’au 12.3 Toute la duveterie 20% Valable jusqu’au 12.3 Pyjama pour femme, single jersey ou satin, à partir de 22.90

NOUVEAUTÉS Tablettes de chocolat Frey Suprême Noir-Noisettes, Lait-Noisettes ou BlancAmandes, 180 g 3.90 NOUVEAU Valable jusqu’au 12.3 Produits capillaires L’Oréal Elsève Arginine Resist X3, p. ex. spray renforçateur Arginine Resist X3, 200 ml 9.80 NOUVEAU Valable jusqu’au 12.3 Gel douche et déodorant Axe Sport Blast, p. ex. gel douche Sport Blast, 250 ml 4.45 NOUVEAU Valable jusqu’au 12.3 Rexona Maximum Protection, p. ex. déo crème Maximum Protection Men 8.90 NOUVEAU Valable jusqu’au 12.3 Pink Love ou Relaxing Blue Migros Fresh Press & Go en recharge, p. ex. recharge Pink Love 2.90 NOUVEAU Valable jusqu’au 12.3 Lardons, TerraSuisse, 2 x 60 g 2.60 NOUVEAU Valable jusqu’au 12.3 Bain chocolat-caramel Kids, 500 ml 5.50 NOUVEAU Valable jusqu’au 12.3 Essence de nettoyage M-Plast, 100 ml 4.20 NOUVEAU Valable jusqu’au 12.3 Gamme de maquillage Covergirl Natureluxe, p. ex. fond de teint Silk Bamboo 315, 30 ml 12.50 NOUVEAU Valable jusqu’au 12.3 Yogourt Passion, 180 g –.85 NOUVEAU Valable jusqu’au 12.3

GASTRONOMIE Menu Délifit: Escalope de dinde, Provenance Pologne, Risotto aux côtes de bette, Drink fraises melon, l’assiette 12.80


PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 28.2 AU 12.3.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 3.90

Tablette de chocolat Frey Suprême Noir-Noisettes chocolat exquis avec noisettes entières, ine agrémenté de nougat de noisettes caramélisée, 180 g

NOUVEAU 3.90

Tablette de chocolat Frey Suprême Lait-Noisettes chocolat au lait avec noisettes entières, agrémenté de nougat ine de noisettes caramélisée, 180 g

NOUVEAU 12.50

e Gamme de maquillag Covergirl Natureluxe p. ex. fond de teint Silk Bamboo 315, 30 ml

NOUVEAU 2.90

Pink Love ou Relaxing Blue Migros Fresh Press & Go en recharge p. ex. recharge Pink Love

NOUVEAU 5.50

el

Bain chocolat-caram Kids 500 ml

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 4.20

Essence de nettoyage M-Plast 100 ml

NOUVEAU 2.60 Lardons, TerraSuisse 2 x 60 g

POINTS

MGB www.migros.ch W

NOUVEAU À VOTRE MIGROS. 20x


|

entretien

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

Il n’a pas exercé de pouvoir national, mais il a réussi à créer une dictature transnationale, avec la possibilité de lever une armée aux quatre coins du globe à partir de son idéologie. Son comportement est celui d’un dictateur, qui a une idéologie violente, armée.

Vous avez couvert plus de septante ans d’histoire. Voyez-vous une évolution dans le comportement des tyrans?

Disons qu’après deux guerres mondiales, la dictature a quitté l’Europe, rassasiée de barbarie idéologique. Mais on la retrouve dans d’autres systèmes. Même si la génération a changé, et que le décor a changé, le sort de ces femmes de dictateurs reste le même. Confrontées à des hommes destructeurs, l’amour qu’elles leur portent est ombragé du spectre de la violence. A tout moment, elles sont les prisonnières des systèmes politiques et idéologiques de ces hommes-là, quitte à en mourir ou à finir en exil.

Complètement. A la fois, il y a une tendresse dans la relation avec sa première épouse, Najwa, qui était très amoureuse de lui et voyait en lui l’image sur terre de la perfection. Elle l’a connu quand il était un adolescent très doux qui aimait la vie et était opposé à toute idée de violence. En 2001, Ben Laden convole avec sa quatrième épouse, Amal, qui se marie avec lui pour réaliser son rêve: être une martyre de la cause révolutionnaire. On se rend compte de la volte-face d’un homme qui aura détruit, transformé et marqué notre siècle de son sang.

Et vous, pourriez-vous être amoureuse d’un dictateur?

Peut-être que je l’ai été par le passé et c’est ce qui a fait que j’ai écrit ce diptyque.

Les cinq femmes de Ben Laden sont d’un dévouement incroyable, transbahutées d’un pays à l’autre, du Soudan au Pakistan, parfois dans des conditions très précaires. Et une seule a demandé le divorce!

Est-ce qu’il y a une différence entre les dictateurs de droite et ceux de gauche?

Du point de vue de la manière dont ils traitent les femmes, non. Ceux de gauche ont toujours eu une image plus sympathique. Mais c’est un tort. Bien sûr, il n’y a pas de gradation dans l’horreur, mais si on dénombre le nombre de morts par communisme ou par fascisme, il n’y a pas de quoi se dire que les dictateurs de gauche sont sympathiques. L’image de Castro ou du Che que l’on porte sur des t-shirts est scandaleuse. Très claire-

Diane DUcret | 53

ment, les dictateurs de gauche sont aussi cruels que ceux de droite. Et n’hésitent pas à faire exécuter ou disparaître toutes personnes, hommes ou femmes, qui sortent de leur giron.

Dans son comportement envers les femmes, est-il aussi caricatural que sa marionnette des Guignols?

Oui, parce qu’on ne quitte pas un dictateur. C’est peut-être le seul point commun que l’on peut voir entre toutes ces femmes. Ce dévouement n’est pas lié, comme on pourrait le croire, au poids de la tradition ou de la religion, puisque chez Castro, Kim Jong-Il, Milosevic, on retrouve le même dévouement. La première caractéristique d’une femme de dictateur, c’est une dévotion totale à l’homme dont elle a choisi d’épouser la destinée. Dans mon premier livre, il n’y a que Margherita Sarfatti qui avait quitté Mussolini sous la contrainte des lois anti-juives. Et dans ce second opus, il n’y a que Khadijah, troisième épouse de Ben Laden, qui demande le divorce et sur laquelle on ne sait presque rien puisqu’elle va disparaître de l’histoire.

|

Entretien: Patricia Brambilla

A lire: «Femmes de dictateur», volume 2, par Diane Ducret, Ed. Perrin. 2012.

«Les dictateurs de gauche sont aussi cruels que ceux de droite»

Nous promettons à Sharon de porter à 20% la part de produits légers Délifit dans les restaurants et Take Away Migros d’ici fin 2013.

Promouvoir un mode de vie sain. Plus d’infos sur generation-m.ch


20% DE RÉDUCTION OFFRES VALABLES DU 28.2 AU 12.3.2012 SEULEMENT, DANS LA LIMITE DES STOCKS DISPONIBLES, SUR TOUS LES PRODUITS NIVEA DE SOIN DU VISAGE ET TOUS LES PRODUITS DE SOIN DU CORPS ET DES MAINS EN DUO-PACK

Q10 plus / PURE & NATURAL ANTI-RIDES À PARTIR DE 30 ANS

5.25

16.15

par ex. Tonique rafraîchissant 200 ml

par. ex Q10 plus Light crème de jour anti-rides 50 ml

au lieu de 6.60

ANTI-AGING / PEAUX MATURES À PARTIR DE 40 /60 ANS

19.25

au lieu de 24.10

par ex. crème de jour DNAge 50 ml

au lieu de 20.20

SOINS DU CORPS ET DES MAINS

8.40

au lieu de 10.50

par. ex Lait corporel nourrissant en lot de 2, 2 x 400 ml

www.NIVEA.ch

DÉMAQUILLAGE / SOINS HYDRATANTS

Nivea est en vente à votre Migros


|

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

InfOS MIGROS aniManca | 55

Timon et Aileen adorent Animanca pour son côté stratégique. Qui va l’emporter cette fois-ci?

A

ileen et Timon jouent toute l’après-midi à Animanca dans leur chambre. Le frère et la sœur sont d’accord: «C’est un jeu super amusant, avec des règles très simples.» But du jeu: chaque joueur essaie d’amasser le plus de pierres possible dans son creux. Le plateau de jeu: chaque joueur possède un côté du plateau comprenant six trous et un creux situé à sa droite. Les règles du jeu: quatre pierres Animanca sont placées dans chaque trou. Lorsque vient son tour, un joueur vide un des trous lui appartenant et répartit les pierres qu’il contient dans les trous suivants, une par trou, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Son propre creux compte comme un trou normal, seul le creux de l’adversaire ne reçoit pas de pierre. Les pierres qui tombent dans son propre creux y restent et ne peuvent plus être déplacées. Si la dernière pierre tombe dans le creux du joueur, celui-ci a le droit de rejouer. Pour que le joueur puisse s’emparer des pierres de l’adversaire, il est nécessaire que l’un de ses propres trous soit vide. Lorsque la dernière pierre tombe dans le trou vide du joueur qui a la main, cette pierre ainsi que celles situées dans le trou d’en face tombent dans le creux du joueur. Gagner: le jeu se termine dès que tous les trous d’un joueur sont vides. Si son adversaire possède encore des pierres, elles tombent dans son creux. Le vainqueur est celui qui totalise le plus grand nombre de pierres dans son creux principal. Texte: Anette Wolffram Eugster Photo: Bernd Emmerling

Il vous manque encore des pierres Animanca? Sur www.animanca.ch, vous trouvez les dates des bourses d’échange qui se dérouleront dans les magasins et les restaurants Migros ainsi qu’en ligne.

Bon pour les neurones Le plateau de jeu Animanca, pour petits et grands, est synonyme de bonne humeur et de suspense.


50% DE RÉDUCTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 28.2.2012 AU 12.3.2012 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Les piles usagées doivent être rapportées au point de vente !

MORE POWER, MORE FUN!

50%

19.80 au lieu de 39.60

Piles alcalines Energizer Ult ra+ AA ou AA A en lot de 20

Energizer est en vente à votre Migros


|

en magasin

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

chocolat Frey | 57 Des noisettes et des amandes entières enrichissent le chocolat fin des nouvelles tablettes Suprême.

chocolat Frey

Trois chocolats pour des gourmets Les nouveautés exquises de l’assortiment suprême convainquent par leur pourcentage élevé de noisettes et leur grande taille.

I

l suffit de croquer à pleines dents dans le chocolat pour que sa saveur riche et raffinée explose en bouche. Bonne nouvelle pour les inconditionnels du chocolat: trois nouveautés viennent compléter l’assortiment Suprême de Chocolat Frey: ! Lait Noisettes – du chocolat au lait contenant des noisettes entières et de la nougatine aux noisettes caramélisées; ! Noir Noisettes – du chocolat noir aux noisettes entières et à la nougatine caramélisée;

! Blanc Amandes – du chocolat blanc aux amandes entières et à la nougatine caramélisée. L’atout de ce trio réside dans le format de ces nouveaux chocolats de haute qualité. En effet, les tablettes sont extra-épaisses (180 grammes). De plus, elles contiennent pas moins de 31% de noisettes (Noir et Lait Noisettes) et 33% d’amandes (Blanc Amandes). Ces chocolats de qualité premium sont élaborés avec le plus grand soin.

! Suprême Lait Noisettes Frey, 180 g, Fr. 3.90 ! Suprême Noir Noisettes Frey, 180 g, Fr. 3.90 ! Suprême Blanc Amandes Frey, 180 g, Fr. 3.90* * en vente dans les plus grands magasins.

Relevons par ailleurs que toutes les tablettes de Chocolat Frey portent le label de qualité Utz Certified. Cette organisation à but non lucratif active au niveau mondial s’engage pour une culture de cacao, de café et de thé respectueuse de l’environnement et socialement acceptable. Ainsi, vous savourerez les nouvelles spécialités Suprême de Chocolat Frey avec encore plus de plaisir. Texte: Frank Dittersdorf Photos et stylisme: Claudia Linsi


urs

tate r o p im

rands g s u l p s e s des es aux n d i a t m a dikt rtateurs en prix des livr ils gagnent u a NON gnée d impo icte déjà le dominante, mateurs om n oi sd Une p iels françai ette positio s des cons nforce ces o r c e t indust s. Grâce à cs sur le d e du livre r t leur dikta n n u e librair llions de fra le prix uniq ils impose r Internet. i u u des m . La loi sur ers pour q compris s artel s y g suisse teurs étran es acteurs, tonner ce c u l é distrib ais à tous efuser de b r m désor ON, c est N Voter rtateurs. hers s prix c o p p o d im es tr uisses à deole des r v i l des ndus aux S au monop e, les rabais à N NO ont ve vés grâce prix uniqu Amazon, s s e r ( le le v Les li ivement é la loi sur s Internet des c s e exces ateurs. Ave tous les sit uer les prix nouvelles e t t impor interdits e ront appliq t refuser d s v t seron ris, etc.) de r NON, c e res. e Ex Lib ateurs. Vot prix des liv t u impor ntations d rairies s b i e l i r e e r i augm libra as le prix ent teront les e s e d fin ue, p faces achè me prix qu a q i l n à u NON e vente seragrandes surendre au mêt pas de es ien ise xd rev Le pri rtateurs. L s pour les ne bénéfic er cette m o s , et imp prix cassé s qui, elles , c est refu à N e livres ites librairi . Voter NO ommerce. t c les pe de quantité e du petit é rabais programm t à mor

s e d t Dikta tateurs impor

Non au prix unique du livre le 11 mars 2012!


|

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

en Magasin

|

yogoUrts Passion | 59

Crémeux et fruités

Les huit nouveaux yogourts Passion séduisent irrésistiblement les papilles, cuillère après cuillère.

P

assion rime avec tentation. Comme le disait Oscar Wilde: «La seule façon de se débarrasser d’une tentation, c’est d’y céder.» Avec les nouveaux yogourts Passion, rien de plus facile que de suivre le conseil du célèbre écrivain irlandais. Qu’il s’agisse des birchermüeslis fruités ou des yogourts aux fruits gorgés de soleil (abricot, orange sanguine, mangue, fruit de la passion, canneberge légèrement acidulée, framboise, baies des bois) ou aux éclats de chocolat croquant, toutes les nouvelles créations signées Passion sont crémeuses et riches en fruits, en müesli ou en chocolat. Pour que vous puissiez les savourer sans mauvaise conscience, les variétés mangue– fruit de la passion et framboise–canneberge ne contiennent que 0,1% de matières grasses et sont complètement exemptes de sucre cristallisé. Proposés dans des gobelets aux couleurs gaies, les yogourts Passion, frais et crémeux, garantissent un maximum de plaisir au déjeuner, à la pause ou à n’importe quel autre moment de la journée. Texte: Claudia Schmidt Photo: Jorma Müller, stylisme: Esther Egli

! Yogourt Passion: stracciatella, bircher, abricot, orange sanguine, baies des bois, mangue, 180 g, Fr. –.85 ! Yogourt Passion avec 0% de sucre cristallisé et 0,1% de matières grasses: mangue– fruit de la passion, framboise–canneberge, 180 g, Fr. –.85 Du 28 février au 12 mars 2012, multipliez vos points Cumulus par vingt sur tous les yogourts Passion.


ACTION

OFFRES SEULEMENT VALABLES DU 28.2 AU 12.3.2012, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK.

10.20

9.90

au lieu de 12.40

Sprays Styling en lot de 2 p. ex. volume sensation ou diamond gloss 2 x 250 ml

10.20

au lieu de 12.80

Mousses Styling en lot de 2 p. ex. color protect ou diamond gloss 2 x 150 ml

p.ex. Gel Styling ultra strong ou baume lissant straight & easy en lot de 2 2 x 150 ml

www.NIVEA.ch

au lieu de 12.80

Nivea est en vente à votre Migros

OFFRE DECOUVERTE

FR.

2.80

AVEC COUPON RABAIS

En vente dans les plus grands magasins Migros

Le Rustique est en vente à votre Migros


|

en Magasin

Migros Magazine | No 9, 27 FÉVRIER 2012 |

! Breakfast Actilife, 1 l, Fr. 2.05 ! Antioxidants Actilife, 1 l, Fr. 2.30* ! Bun Di Actilife, 1 l, Fr. 1.85 ! Vital Actilife, 1 l, Fr. 1.85 ! Omega 3 Actilife, 1 l, Fr. 2.10 * En vente dans les plus grands magasins.

De l’énergie pour démarrer la journée

Les boissons Actilife sont de vrais concentrés de vitamines. Pour varier les plaisirs, Migros les propose en cinq spécialités rafraîchissantes.

Photo: Jorma Müller, stylisme: Irène de Giacomo

I

l est grand temps de faire le plein de soleil grâce aux boissons Actilife. Véritables cocktails de vitamines et d’autres précieux éléments, elles peuvent contribuer à notre bien-être. Actilife propose cinq variétés gorgées de soleil, combinées de sorte que tout le monde y trouve son compte. On sait depuis longtemps que les carottes et les oranges font la paire, une complémentarité confirmée dans Breakfast Actilife, une boisson riche en vitamines A, C

et E. Pour sa part, Omega 3 Actilife mise sur un trio de fruits frais à base d’oranges, de pommes et de fraises. Antioxidants Actilife, la boisson au jus d’orange, d’orange sanguine et d’acérole, est également riche en vitamines A, C et E. Bun Di Actilife, dont les ingrédients sont l’orange et la mangue, nous fournit de précieuses fibres, et Vital Actilife, la spécialité aux arômes exotiques, du calcium, du magnésium et du zinc. Texte: Dora Horvath

Un verre de Breakfast Actilife permet de commencer la journée en beauté. Cette boisson pour le déjeuner est également disponible en petit format pratique, idéal pour emporter.

|

actiliFe | 61


Il est toujours plus important de s’informer, d’en savoir plus, de comprendre les diverses facettes d’une question à notre époque mouvementée. Pour vous, des journalistes compétents éclairent l’actualité dans les quotidiens et magazines suisses et vous livrent une analyse de fond. Cette information est mise en perspective par des rédactions auxquelles vous pouvez faire confiance. Forgez-vous votre propre opinion. Parcourez votre publication préférée, où et quand vous le souhaitez, au gré de vos intérêts et de vos envies. Commandez dès maintenant un abonnement à l’essai sur www.presseabo.ch. Vos quotidiens et magazines suisses.


|

en Magasin

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

|

yogi tea | 63

Une tasse de thé et tout va mieux

S

elon la médecine ayurvédique, «ce que nous pouvons faire pour renforcer notre santé est plus efficace que ce que les autres peuvent faire pour nous». Si vous trouvez ce dicton plein de sagesse, nous vous invitons à savourer un des mélanges uniques de thé aux herbes et aux épices de Yogi Tea. Issues d’une culture biologique contrôlée, les herbes sont nettoyées et séchées à l’aide d’un procédé particulièrement respectueux du produit. Les précieux arômes des herbes soigneusement sélectionnées et des épices exotiques donnent aux infusions Yogi Tea une saveur aromatique incomparable. Vous en prendrez bien une tasse? Texte: Heidi Bacchilega

Thé «Intemporel» Yogi Tea, 15 sachets, Fr. 4.90 Thé «Bonne Soirée» Yogi Tea, 15 sachets, Fr. 4.90

Publicité

DE L‘OR PETILLANT

Fêtez Pâques avec Perldor. Naturellement et sans alcool.

Perldor est en vente à votre Migros


cUisine De saison 64 |

|

Michel casPary

«Pour moi, cuisiner c’est le plaisir de confectionner un repas pour les autres»

| No 9, 27 février 2012 |

Migros Magazine |


|

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

cuisine de saison Michel casPary | 65

Passage derrière le rideau

après plus de trente ans de journalisme culturel, Michel caspary est aux manettes de la Grange sublime à Mézières (Vd). Récit d’un indéfectible amour pour la scène autour d’un filet de bœuf.

S

a passion pour le théâtre est née là. Du côté de la Goutte d’Or et de la fameuse salle des Bouffes du Nord. Jeune journaliste libre, Michel Caspary vient y voir En attendant Godot, la célèbre pièce de Samuel Beckett. Avant de réaliser l’une de ses toutes premières interviews: Michel Bouquet, qui vient de quitter la scène avec Georges Wilson et Rufus. «C’était en 1979. J’étais dans mes petits souliers, mais ce très grand acteur m’a tout de suite mis à l’aise.» Plus de trente ans après cette belle intronisation, l’eau a coulé sous les ponts, la famille (trois enfants de 21, 18 et 12 ans) a gagné un peu en altitude, quittant le centreville de Lausanne pour une charmante maison du Montsur-Lausanne. Et Michel Caspary, lui, a décidé de passer derrière le rideau. Et de proposer directement ses coups de cœur scéniques à «son» public, celui du Théâtre du Jorat, cette «Grange sublime» de Mézières chère au cœur des Vaudois. Et de beaucoup d’autres. «C’est un lieu unique et historique, mêlant depuis longtemps le cirque, le théâtre et l’opéra.» «Je ne suis pas parti fâché avec ce métier», tient-il �� préciser. Aussi loin qu’il se souvienne, bambin dans les rues de Chailly, il rêvait d’ailleurs déjà de presse, écrite surtout. Malgré quelques incursions à la télévision et à la radio, c’est donc aux lecteurs du quotidien 24 heures qu’il fera partager dès 1981 sa passion de la scène d’ici et d’ailleurs. «Je me suis toujours vu comme un passeur de culture, et pas comme un créateur.»

goûts et Dégoûts

Secrets de cuisine

Temps de préparation du filet de bœuf à la mousse au gorgonzola et légumes: 30 minutes et environ 40 minutes de cuisson.

■ Pour vous cuisiner, c’est... Le plaisir de confectionner un repas pour les autres. J’adore le moment où les assiettes arrivent sur la table, quand les convives découvrent les couleurs et les saveurs. Un stress assez magique – et parfois déprimant, quand le résultat n’est pas au top... ■ Qu’avez-vous toujours en réserve? Des pâtes. ■ Quel est votre plat favori? J’adore les viandes. et les plats que cuisine ma femme. ■ Que ne mangeriez-vous pour rien au monde? Les tripes, la cervelle, le boudin. ■ avec qui aimeriez-vous partager un repas? Les gens qui ne m’aiment pas. La cuisine a des vertus fédératrices.


cuisine de saison 66 |

|

Michel caspary

«C’est un lieu unique et historique»

Nous promettons à Léon de garder notre position de leader commercial en matière de fret ferroviaire.

| No 9, 27 février 2012 |

Il devient un fin connaisseur du foisonnant terreau du théâtre francophone, dont il fait profiter pendant treize ans le Festival de la Cité à Lausanne, entre 1984 et 1997. «J’ai dirigé la rubrique culturelle de 24 heures par deux fois, pendant une douzaine d’années, ce qui fut passionnant mais extrêmement prenant.» Lorsqu’il demande de passer la main, il se reconnaît moins dans les options de son successeur. Et commence à imaginer d’autres horizons.

«ils cherchaient un successeur. Je me suis lancé» Une première tentative du côté de Beausobre, dont il vient de rédiger un magnifique ouvrage souvenir des vingt ans, capote. Mais elle donne l’occasion à ce jeune quinqua de s’essayer aux joies du curriculum vitae et de l’entretien d’embauche. «Disons que cela m’a mis en route. Lorsqu’un ami m’a appelé pour me parler de Mézières, j’étais prêt.» En place depuis deux ans, ayant évité de justesse une faillite grâce au soutien de

Protéger le climat. Plus d’infos sur generation-m.ch

Migros Magazine |

la Fondation de la famille Sandoz, grâce aussi à des collaborations avec les autres institutions culturelles vaudoises revivifiées, Anne-Catherine Sutermeister ne peut répondre au vœu de la Fondation du théâtre d’un poste directorial à 100%. «Ils cherchaient un successeur. Je me suis lancé.» Et rapidement imposé comme l’homme de la situation. Après quelques mois de travail intense, Michel Caspary présente en décembre dernier sa première saison, qui démarre en avril prochain. Une vraie prise de risque, avec un passage de 10 à 17 spectacles, dans un esprit mêlant la curiosité et la découverte. De Shakespeare à une comédie équestre, des Mummenschanz à Tchekhov: dix-sept spectacles qu’il a voulu éclectiques, pouvant convenir à la fois à un «public d’habitués très fidèle, qui vient de la région, mais aussi de plus loin en Suisse romande» et à des spectateurs nouveaux, jeunes ou familles. Pour les convaincre, le nouveau directeur multiplie les nouveautés, invitant la

Publicité

Tous les produits Cornatur portent le label végétarien européen.

et si oN CuisiNait végétarieN ? De plus en plus de personnes se passent volontairement de viande une fois par semaine. Parce que la variété est la base d’une alimentation équilibrée. Chez Cornatur, nous trouvons que c’est une bonne chose. Que diriez-vous, par exemple, de délicieux nuggets végétariens ? Vous trouverez dans la gamme Cornatur de la Migros un large éventail de savoureuses spécialités végétariennes – pour petits et grands. Bon appétit !

27 février 20 12

Nuggets Cor Natur aux légumes Préparation Réchauffer les nu ggets Cornatur à la poêle ou au four. Prépar er différents légum es et les cuire à la vapeur. Servir éventuelleme nt agrémenté de sauces. Pour 4 personnes 225g de nuggets végétariens Corna tur Sauces à tremper | Légumes (par ex. carottes, poireaux, courgettes , poivrons, etc.) Vous trouverez d’autres idées rec ettes sur www.cornatur.ch . Bon appétit !

Cornatur est en vente à votre Migros


|

CUISINE DE SAISON

MIGROS MAGAZINE | No 9, 27 FÉVRIER 2012 |

chanteuse Camille, baissant le prix des places, créant un abonnement jeune, et lançant surtout un tout nouveau site internet avec billetterie en ligne et possibilité d’imprimer son billet chez soi. «Le site permet même de choisir sa place en visualisant la salle, une système novateur et encore très peu répandu», se réjouit-il avec gourmandise.

|

MICHEL CASPARY | 67

Filet de bœuf à la mousse au gorgonzola Une recette de Michel Caspary

De la recherche de spectacles à la gestion de la buvette En trois décennies de critique culturelle, ce grand fan de hockey a noué de nombreux contacts qu’il compte bien mettre à profit pour multiplier les passerelles artistiques. «Pour 2012, par exemple, nous accueillons l’Opéra de Lausanne ou l’Orchestre de chambre de la ville.» Aller dénicher en Suisse romande, à Paris ou ailleurs le spectacle qui prendra idéalement place dans sa saison correspond à ce qu’il aime depuis toujours, avec une petite pointe de stress supplémentaire. En revanche, il découvre le métier de cafetier – la gestion de la très appréciée buvette du théâtre ouverte uniquement les soirs de spectacles n’est pas de tout repos – ainsi que la recherche de sponsors. «Ce grand vaisseau de 1000 places est situé dans une commune qui regroupe à peine 100 habitants de plus. Du coup, elle fait ce qu’elle peut pour nous aider, mais nous devons nous autofinancer à 87%. Sur 2,5 millions de budget, cela fait pas mal d’argent à trouver», sourit-il. Pas de quoi altérer son indéfectible amour pour les planches, puisque la Fondation du théâtre historique de René Morax – construit en 1908 et classé monument historique depuis une bonne trentaine d’années – vient de présenter un ambitieux projet d’extension budgété à quelque 6 millions de francs en partenariat public-privé. «De quoi voir loin et poursuivre une belle aventure», assure Michel Caspary avec l’enthousiasme des vrais amoureux. Texte: Pierre Léderrey Photos: Loan Nguyen

INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES 400 g de filet de bœuf ou filet ou romsteck 1 cs de beurre à rôtir sel, poivre du moulin 1 dl de porto 1 dl de vin blanc 1,5 dl de fond de veau 150 g de céleri 150 g de carottes 150 g de poireau 8 gros champignons de Paris bruns 1 cs de beurre 200 g de double crème 175 g de gorgonzola au mascarpone

PRÉPARATION 1) Glisser un plat réfractaire dans le four et préchauffer celui-ci à 75 °C. Couper la viande en tranches d’env. 2 cm d’épaisseur. Chauffer le beurre à rôtir dans une poêle. Y saisir la viande de tous les côtés durant env. 1 min, à feu vif. Saler et poivrer. Déposer les tranches sur le plat et poursuivre la cuisson au four durant env. 40 min. Déglacer les sucs de cuisson dans la poêle avec le porto. Ajouter le vin blanc et faire réduire de moitié. Ajouter le fond et faire réduire la sauce aux deux tiers. 2) Entre-temps, couper le céleri, les carottes et le poireau en menus morceaux. Faire cuire les légumes dans un peu d’eau salée en les gardant croquants. Emincer les champignons en lamelles.

3) Pour la finition, saisir les légumes et les champignons dans le beurre, saler et poivrer. Ajouter la crème et le fromage à la sauce, amener à ébullition à feu doux. Rectifier l’assaisonnement en sel et poivre. Emulsionner à l’aide d’un mixeurplongeur. Dresser la viande avec la sauce et les légumes. ■ Conseil: accompagner de pâtes. ■ Préparation: env. 30 min; cuisson: env. 40 min. ■ Valeur nutritive Par personne, env. 33 g de protéines, 50 g de lipides, 11 g de glucides, 2800 kJ / 660 kcal.

Dès maintenant dans votre kiosque favori pour Fr. 4.90 ou par abonnement sur www.saison.ch Douze numéros pour seulement Fr. 39.-


COLLECTIONNEZ MAINTENANT

Jusqu’à 50% de réduction sur les appareils électroménagers

Promotion valable pour Coca-Cola, Coca-Cola zero et Cola-Cola light 1.5 l. © 2012 The Coca-Cola Company. Coca-Cola, the Contour Bottle are registered trademarks of The Coca-Cola Company.

Coca-Cola est en vente à votre Migros


|

VOTRE RÉGION

MIGROS MAGAZINE | No 9, 27 FÉVRIER 2012 |

MIGROS VAUD | 69

NEWS

Des mètres de saucisses à Crissier ! Fournisseur pour Migros Vaud des saucisses à rôtir et des chipolatas de porc, Micarna SA sera présente dès ce mercredi 29 février et jusqu’au samedi 3 mars au MMM Crissier. ! Sur le stand dressé à cette l’occasion, deux apprentis de Micarna SA et de Migros Vaud partageront leur savoir-faire

avec les passants. Sous leurs yeux, ils fabriqueront des saucisses à rôtir au mètre que la clientèle pourra ensuite déguster et acheter. ! Deux promoteurs de Micarna SA accompagneront nos deux apprentis durant ces quatre jours autour de cette animation particulièrement goûteuse.

La fabrication des saucisses à rôtir au mètre se fera en direct.

Résultats en demiteinte

La phase-test de portes vitrées sur les frigos débouche sur un bilan mitigé. La réduction de la consommation énergétique est significative. En revanche, des problèmes pratiques se posent.

V

éronique Rivier, fidèle cliente du magasin Migros de Prilly, devant les vitrines réfrigérées: «Je trouve ces portes sur les frigos super. Je suis convaincue que cela facilite le contrôle de la chaîne du froid. En revanche, j’ai pu constater qu’elles peuvent poser problème aux personnes handicapées et malvoyantes qui peinent à trouver l’ouverture.» Pour rappel, un projet pilote concernant l’installation de portes vitrées sur l’ensemble des frigos Migros a été mené depuis l’été dernier. Dans notre canton, c’est le magasin de Sévelin, à Lausanne,

Véronique Rivier, fidèle cliente, a testé les portes de frigo du M Prilly et en a perçu aussi bien les avantages que les inconvénients.

qui a servi de cobaye, rejoint par celui de Prilly. Après six mois d’observations, les résultats chiffrés sont probants: dans certaines surfaces de vente, la consommation énergétique des frigos concernés a pu être réduite de 45%.

Vers un développement réfléchi D’un point de vue pratique, plusieurs zones d’ombres viennent ternir le tableau. L’ouverture et la fermeture des portes peuvent notamment gêner la circulation des clients en cas de forte affluence. Comme le relève cette cliente à

Prilly, les manipulations qui en découlent peuvent également se révéler problématiques pour une partie de la clientèle. Pour les collaborateurs, le réapprovisionnement n’est pas aisé non plus, notamment au niveau du rayon produits laitiers, très sollicité. Au regard de l’importance de ce projet, la Direction de Migros Vaud suit de très près son développement. Il a d’ores et déjà été décidé que le MMM Romanel, à la fin de sa transformation au printemps 2013, sera équipé de frigos avec portes vitrées, à l’exception du rayon produits laitiers. Texte et photo: Christel Grin


INCROYABLEMENT INCROYABLE MENT FRAIS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 28 FÉVRIER AU 5 MARS 2012 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK.

30% 2.05

au lieu de 2.60

AB laitue iceberg 20% de réduction le sachet de 260 g

30% 2.60

au lieu de 3.75

Galbani Mozzarella Maxi le sachet de 250 g

30%

16.–

au lieu de 20.30

Truite blanche 20% de réduction De la région, le kg

Société coopérative Migros Vaud

2.15

au lieu de 3.10

Médaillons de dinde France, les 100 g

2.95

au lieu de 4.25

Haricots coco Maroc, le sachet de 500 g

30%

3.40

au lieu de 4.95

Pomme Mairac en vrac Suisse, le kg

50% 9.90

au lieu de 19.80

Pâté apéro maison Suisse, la pièce de 500 g


|

votre région

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

|

Migros vaud | 71

Tous les chemins mènent à l’art

Sonja Ramsperger, artiste et galeriste, enseigne également avec «passion» à l’Ecole-club de Vevey.

I

l est des chemins où l’on hésite, où l’on tergiverse. Il est des chemins où l’on pressent la juste voie, comme pour Sonja Ramsperger. En 1989, elle ouvre un atelier de peinture sur porcelaine. Un an plus tard, une galerie d’art. Elle se découvre une inclination pour la peinture à l’huile, les collages, le papier mâché. Trouver un style et s’y tenir, tel est son credo.

savoir trouver son propre moyen d’expression S’ensuivent de belles rencontres avec d’autres artistes qui, comme elle, œuvrent sans relâche, cherchant une ligne directrice à leur création: «Il y a toujours un fil rouge dans le travail d’un artiste. Trouver sa propre voie, son propre style est capital.» Sonja Ramsperger arpente moult expositions, échange avec ses pairs, peintres et sculpteurs. En 2002, le déclic se produit: elle décide de transformer son atelier en galerie d’art. Les idées originales foisonnent. Coups de cœur. Transmission. Elle confie: «J’aime sentir le travail qu’il y a derrière une série de peintures. Au mois de juin 2012, j’orga-

nise la 230e exposition de ma galerie.» Pourquoi l’avoir nommée La Spirale? (Silence). «…Parce qu’il y a quelquechose d’évolutif. D’éternel. Evoluer dans le monde des arts relève d’une philosophie de vie: c’est le chemin qui est important et non l’aboutissement en soi.» Vous donnez aussi un cours de carton, colle et papier à l’Ecole-club Migros de Vevey. Comment celui-ci se déroulet-il? «Spontanément. Ce qui compte, c’est ce qui vient de l’intérieur.» Trouver sa propre chaise, c’est donc y révéler son âme? «Oui, tout à fait.» Ces cours ont lieu le mercredi, du 21 mars au 9 mai de 18 h 30 à 21 h 30 (Fr. 324.–). Texte: Deborah Kunz www.galerie-spirale.ch Expo collective du 17 février au 10 mars avec Michel Bühler et Alice Falquet.

Sonja Ramsperger dans sa galerie, La Spirale, à Vevey, avec une chaise relookée en papier mâché.

Les cours Samedis passion à Vevey ! Tableaux fantaisie, collage et peinture – les samedis 25 février et 19 mars, de 9 h à 12 h. fr. 126.– ! Papier et cartons, objets du quotidien – les samedis 10 mars et 24 avril, de 9 h à 12 h. fr. 109.– ecole-club Migros de vevey – rue des Moulins 11 – 1800 vevey – Tél. 021 923 05 05

Publicité

Chaque semaine, retrouvez des offres anniversaire exceptionnelles! TÉ USIVI EXCL CRISSIER

MMM

50%

7.–

au lieu de 14.–

Cuisses supérieure s de poulet

Suisse, le kg

www.centrescommerciauxmigros.ch

OFFRES VALABLES DU 28 FÉVRIER AU 5 MARS 2012 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK.

40%

2.50

au lieu de 4.25

Tomates en grappe Espagne, le kg


Bye bye l‘hiver!

Canapé

Bois d’eucalyptus, avec coussins écru (housses de coussin, rouge, Fr. 29.90) P x L x H: 65 x 138 x 61 cm. 7531.096

359.–

VALEUR FR.

Achat minimal: Fr. 500.– Valable du 27.2 au 31.3.2012

100.–

RABAIS

Tous les meubles de jardin Utilisable dans les magasins Do it + Garden Migros et Micasa de Suisse. Si un multiple du montant d’achat est atteint, plusieurs coupons de rabais identiques à celui-ci peuvent être remis en paiement. Non cumulable avec d’autres coupons.

Table

Bois d’eucalyptus, L x I x H: 70 x 70 x 38 cm. 7531.056

149.–

Fauteuil

Bois d’eucalyptus, avec coussins écru (housses de coussin, rouge, Fr. 15.90) P x L x H: 65 x 69 x 61 cm. 7531.095

199.–

✁ Table à rallonge

Bois d’eucalyptus, L x I x H: 150/210 x 89 x 75 cm. 7531.098

299.–

Banc

Bain de soleil à roulettes

Bois d’eucalyptus, L x I x H: 119 x 61 x 85 cm. 7531.100

169.–

Bois d’eucalyptus, L x I x H: 192 x 60 x 86 cm. 7531.101

Chaise de régisseur

Bois d’eucalyptus, habillage en tissu vert, écru, bleu ou rouge, P x L x H: 54 x 53 x 87 cm. 7531.099/104-106

59.90

Micasa Etoy Route Suisse 1163 Etoy Tél. 021 821 52 20 www.micasa.ch

Lu-Me: 10 h à 19 h Je: 10 h à 21 h Ve: 10 h à 19 h Sa: 09 h à 18 h

189.–


|

votre région

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

|

Migros vaud | 73

Dans le cadre du festival, la Tour vagabonde prendra ses quartiers à Dorigny avec de nombreux spectacles.

Quand le conflit devient création Pour fêter sa vingtième saison, le Théâtre de l’Université de Lausanne propose «Objectif mars», un festival pluridisciplinaire autour de la guerre.

I

l aura fallu trois ans à la Grange de Dorigny en général et à l’auteur, comédien, metteur en scène Jean-Michel Potiron en particulier, pour préparer Objectif mars. Ce festival autour de la question «Qu’est-ce que la guerre» débutera ce mercredi 29 février. Pour le mettre sur pied, tout le monde a joué le jeu. Le projet, qui pourrait sembler de prime abord quelque peu rébarbatif, a enthousiasmé les chercheurs des différentes facultés de l’Université (sciences sociales, biologie, lettres, etc.) et a très vite revêtu un aspect fédérateur. Trois ans de rencontres, d’interviews, de retranscriptions, de stages. Au final, deux «Actes», comme les définit la codirectrice de la Grange, Dominique Hauser: «Le premier est un recueil, composé de textes et de réflexions issus des ateliers de travail. Quant au second, il s’agit du spectacle La guerre, notre poésie». Jean-Michel Potiron propose, avec son équipe de comédiens, le fruit artistique de ses entretiens, de ses

recherches, de ses lectures. A quelques jours de la première, le metteur en scène rassure: «Loin de toute démarche culpabilisante, le spectacle portera un regard joyeux et bienveillant sur notre nature humaine.»

Les invités Jacques gardel et nicolas denis Le 7 mars prochain, à 18 h, le Service culturel Migros invite le metteur en scène et homme de théâtre Jacques Gardel, à l’occasion de la création de L’Iliade – la guerre, une fascination. Il sera accompagné de l’illustrateur Nicolas De-

nis, qui participe à l’exposition A la charge! Sous les traits de la guerre. Les deux événements s’inscrivent dans le Festival Objectif Mars (www.grangededorigny.ch). L’occasion, pour le public, de dialoguer avec les artistes. De son côté, la Cinémathèque de Lausanne sera également de la fête en proposant un cycle de films War is (not) over – La guerre à l’écran. Texte: Nicole Mottet Le Café culturel a lieu sur la passerelle de l’Ecoleclub Migros de Lausanne, rue de Genève 35. Gratuit et ouvert à tous. Inscription jusqu’au 6 mars à l’adresse service.culturel@gmvd.migros.ch

Abonnements à gagner La Grange de Dorigny et le Service culturel Migros vaud offrent 30 abonnements (entrée aux spectacles, films et à l’exposition – métro gratuit entre la Cinémathèque et Dorigny) aux lecteurs. Pour participer au tirage au sort, écrire à: service.culturel@gmvd.migros.ch. Seuls les gagnants seront avertis.


au quotidien 74 |

|

escapade

| No 9, 27 février 2012 |

La vallée du Trient en raquettes

Trois heures de bonheur glacé, entre combes féeriques et forêt de trolls. Une randonnée délicieusement sauvage de Finhaut aux Marécottes (VS) avec Jean-Luc Lugon, spécialiste des avalanches.

L

a randonnée démarre sur les hauts du village de Finhaut, au départ de l’ancienne route des diligences. Mais, très vite, Jean-Luc Lugon bifurque, attaque la pente à la dérobée, fait de petits lacets entre les bouquets de sorbiers et de noisetiers. «On va faire un petit tour dans la forêt des trolls, vous verrez, c’est magique!» dit-il, les yeux plus pétillants que le givre. S’ouvre alors un paysage de combes et de rochers façonnés par l’ère glaciaire. Trente centimètres de neige fraîche enveloppent tout de silence, dans un décor sauvage. Les branches des épicéas sont couvertes de diamants, un jet de lumière soudain allume cette féerie, on marche dans un conte. Odeurs fauves du renard en rut. Mais aucune présence à part quelques trilles de mésanges. Ne restent que les traces nettes dans la neige d’un chevreuil, d’un écureuil et d’un lièvre. Jean-Luc Lugon choisit les passages les plus bucoliques, s’attarde sur le tronc d’un cytise pelé par

un cerf, une grappe de cynorrhodons qui lancent leur or à travers l’écume de givre. Il s’émerveille de chaque détail, connaît chaque essence, ravi de retrouver le terrain de jeu de son enfance.

«Je décide des zones à risques, s’il faut évacuer des villages» Oui, Jean-Luc Lugon, natif de la vallée, connaît l’endroit mieux que sa poche. Et suit un itinéraire intime, non balisé, imaginé par ses soins ou plutôt retrouvé à chaque pas. Mais c’est aussi pour lui un terrain d’observation puisque cet ébéniste devenu accompagnateur de montagne est également chargé de la sécurité de la vallée du Trient en hiver. «Je décide au niveau des zones à risques, s’il faut évacuer des villages, fermer des routes ou des voies ferrées.» Un métier passion forcément. Parce qu’il faut sortir tous les jours par tous les temps, à ski ou en raquettes, pour contrôler l’état de la neige. Rester sur le qui-vive, savoir écouter le vent sur les

Carnet de route ■ Départ: du haut du village de finhaut (vS) à 1300 m, en direction de la Tête-de-Crêts, au nord-est du village. ■ Arrivée: Les Marécottes à 1100 m. retour à finhaut par le train des TMr. ■ Distance: 5 km. ■ Altitude maximale: 1458 m. ■ Durée: environ trois heures. itinéraire non balisé en hiver.

■ En voiture: autoroute A9 Lausanne-Sion, sortie n° 22 à Martigny. Suivre la direction Chamonix, passer le col de la forclaz, Trient et finhaut. ■ En transports publics: en train jusqu’à Martigny, puis prendre le TMr qui monte à Chamonix. Départ toutes les heures. infos sur www.tmrsa.ch

Migros Magazine |


|

AU qUOTIdIEn

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

escapade | 75

Nous promettons à Miel de doubler l’offre de textiles en coton durable d’ici 2015.

Acheter écologique et équitable. Plus d’infos sur generation-m.ch

La jolie balade dure environ trois heures.

crêtes, «sinon on ne comprend rien», monter à l’Arpille, à Bel-Oiseau, franchir le col de la Golette… En tout une surface de quelque 260 km2 entre Martigny et les Dents-du-Midi qu’il surveille, évalue, analyse et dont il tire des données pour l’Institut de l’étude de la neige et des avalanches à Davos. Les meilleurs moments? «La poudreuse. J’adore faire la trace, être seul sur un sommet. Souvent je dis merci. La montagne, je l’ai dans la peau depuis gamin.»

une empreinte gravée dans la roche Le chemin rejoint un sentier pédestre d’été baptisé «Louis les six doigts», en hommage à l’arrière-grand-oncle de Jean-Luc Lugon. «Il venait pâturer là avec son troupeau. Il a laissé l’empreinte de sa main à six doigts, gravée dans la roche. On peut la voir à la belle saison.» La montée s’accentue, entre les roches métamorphiques, gneiss têtu de 500 millions d’années, et les arbres couchés par la tempête Andrea, troncs vaincus, brisés net. On atteint bientôt le point

culminant du jour: la croix de la Boffa à 1426 m, avant de redescendre sur l’autre versant. Avec quelques passages délicats: la traversée de plusieurs couloirs à avalanche. «Il y a un danger à ne pas négliger ces jours, les avalanches par reptation. C’est un phénomène assez récent. Quand l’automne est beau et sec comme en 2011, et que le sol n’a pas gelé avant les premières chutes de neige, le manteau neigeux n’a pas le temps de se mettre en place sur le sol nu.» Résultat: la masse est instable, se déplace, s’ouvre comme une crevasse et peut glisser n’importe quand. «Un type d’avalanches difficiles à gérer parce qu’elles sont imprévisibles. Et on ne peut pas les faire descendre à l’explosif, parce qu’il n’y a pas assez de propagation pour faire bouger une masse de deux mètres d’épaisseur sur plus de cent mètres de long.» Jean-Luc Lugon en profite pour prendre quelques mesures, comme il le fait chaque jour. Sort une pelle, une sonde, une scie, un thermomètre. «On va ouvrir le livre, la neige va nous racon-


50% DE RÉDUCTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 28.2. AU 5.3.2012 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Un goût naturel à prix imbattable

50%

6.15

au lieu de 12.30

Orangina valable sur tous les 6 x 1.5 l

et e r G & t Met e clus) séjour in

n Gagne u

(vol e ontante m r a t s avec la

a diat à g x immé ri p e m c om 0 0 CD s ina.ch Aussi: 1 w.orang w w s fo n ’i d s ) lu P now um out (new alb

gner!

Orangina est en vente à votre Migros

NOUVEAU. PROFITEZ-EN MAINTENANT ! OFFRES VALABLES DU 28.2 AU 12.3.2012 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

e+ Glucosamin : désore tin oï dr chon mco e m m mais co escent primé ef ferv maintien Contribue au ticuar é ilit ob m la de primés laire, 30 com ef fervescents

27.80 En vente dans les plus grands magasins Migros

Calcium orga ni Sticks conten que an citrate de calc t du iu calcium est es m ; le se pour des os et ntiel des dents en bonn e santé, 24 sticks

13.80

20x POINTS

m Magnésiu e organiqu nant du nte Sticks co rate de cit précieux , minéral m magnésiu corps au essentiel magnésium le ; in a m u eh fonctionn soutient le uscles et m ment des 4 sticks 2 des nerfs,

13.80

Axamine est en vente à votre Migros


|

au quotidien

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

|

escapade | 77

ter une histoire», dit-il en creusant un trou aussi profond que possible, de manière à analyser les différentes strates. Il y enfonce le poing, les doigts, teste la densité du manteau neigeux, sa texture, son poids, sa résistance. «Le fond est pourri, très humide à cause de la pluie. Les grains ne tiennent pas ensemble. Avec le gel des nuits Jean-Luc Lugon claires à venir, ça va former une croûte instable en surface.» La descente se poursuit par les mayens de la Crêta, avec ses chalets sombres du XIXe siècle, vestiges du tourisme de l’aristocratie anglaise. On arrive alors peu après dans les gorges du Triège, sous l’épaule dure de la Barme. Le ruisseau vit encore, sous les bonnets de neige, chantonne entre les rideaux de glace. Une fois passé le petit pont, complètement recouvert, une dernière montée entre pins et sapins blancs mène au village des Marécottes. Quand les premières habitations surgissent, on est presque surpris. De retrouver la civilisation. De sortir du grand silence, du blanc pur, qui aère le cœur, les forces aiguisées par le froid, le souffle accordé. Le promeneur a alors le choix entre remonter sur Finhaut, en train, pour piquer une tête dans l’eau tempérée de la piscine. Ou de prendre la télécabine de la Creusaz et de s’affaler devant une assiette panoramique, au départ des pistes, en louchant sur le Mont-Blanc.

«La neige va nous raconter une histoire»

Texte: Patricia Brambilla Photos: Laurent de Senarclens Infos sur www.randoplus.ch

Jean-Luc Lugon, accompagnateur en montagne et spécialiste des avalanches.

Nous promettons à Ikechi de réduire la teneur en sel de 170 produits finis d’ici fin 2012.

Promouvoir un mode de vie sain. Plus d’infos sur generation-m.ch


au quotidien 78 |

|

santé

| No 9, 27 février 2012 |

Migros Magazine |

Surmenezvous vos oreilles? Musique, bruits, concerts: en matière d’audition, c’est autant l’intensité que la durée d’exposition qui compte. Faut tout additionner pour savoir si on met en danger son ouïe.

Les surmenages auditifs provoquent des acouphènes, des avertissements à prendre au sérieux.

D

ans les rues ou les transports publics, rares sont les têtes non pourvues de casques sur ou dans les oreilles qui distillent de la musique. Ces lecteurs MP3 s’avèrent le principal danger pour notre audition, d’après une étude de chercheurs américains publiée au début de l’année qui se sont penchés sur l’exposition sonore de quelque 4500 New-Yorkais. Raphaël Maire, médecin ORL Récemment, une autre étude, européenne celle-là, parlait de 10% des utilisateurs de baladeurs qui risquent des pertes auditives irréversibles, tandis que l’Université du Maine, en France, vient de mettre au point une tête acoustique

«Nos grands-parents devenaient sourds bien plus vite que nous»

artificielle pour faire prendre conscience aux jeunes des risques d’une écoute prolongée à des niveaux sonores élevés. Préoccupant? La situation ne paraît pas si alarmante, rassure Raphaël Maire, médecin responsable de l’unité d’otoneurologie au service ORL du CHUV, à Lausanne. «Ce n’est pas ce qu’on observe. Aucune statistique ne parle d’une augmentation des problèmes auditifs chez les jeunes, les plus grands consommateurs de musique au casque. Nos grands-parents devenaient sourds bien plus vite que nous, parce qu’ils étaient exposés au bruit des machines à leur travail. » Les baladeurs ne présentent pas de risques majeurs pour l’audition s’ils sont utilisés normalement, avec des pauses. Parce que si l’intensité sonore joue un rôle, le temps d’exposition et le type

d’écouteurs aussi. Le kit de base livré avec les MP3 engendre généralement moins de risques, car il est peu étanche: il laisse fuir le son. Les gros casques qui reviennent à la mode sont potentiellement plus dangereux, mais comme ils produisent un meilleur son, on a tendance à écouter à un volume moins élevé. En revanche, il convient d’être prudent avec les oreillettes intraoculaires. De plus, ces appareils sont généralement bridés: suivant les législations en vigueur en Suisse et en France, la quasi-totalité des lecteurs MP3 vendus en Europe respectent la valeur limite fixée à 100 décibels (dB(A)). Le dégât auditif relève toutefois d’un rapport entre une intensité sonore et un temps d’exposition. En matière d’audition, on additionne ainsi toutes les expositions: pour savoir si vous surmenez vos oreilles, la


|

au quotidien

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

Quelques exemples ! Sur l’échelle des décibels, la discothèque atteint 100 db(A), le seuil de la douleur 125, un fusil d’assaut 170 et un bruit mortel 180, tandis que le bruit standard dans un bureau avoisine les 60 dB(A). Une augmentation de 10 décibels correspond au doublement du volume sonore.

«Deux heures de disco à 100 décibels amènent quasiment le quota autorisé pour la semaine»

! Pour se rendre compte des dégâts acoustiques, le site www.suva.ch produit des exemples de conversation au restaurant et de concert de vivaldi avec ou sans pertes auditives. ! Plus d’infos sur les acouphènes sur www.tinnitus-liga.ch

SUVA propose un test en ligne sur son site internet. Par exemple, deux heures de disco à 100 décibels amènent quasiment le quota autorisé pour la semaine, selon Raphaël Maire. «Il ne faudrait jamais exposer plus de deux heures de suite nos oreilles à un niveau sonore de 100 dB(A)», prévient de son côté la SUVA. «Nos oreilles peuvent supporter de la musique forte à 95 dB (A) avec un casque pendant quatre heures par semaine. En revanche, le niveau sonore moyen d’un concert de rock de deux heures ne devrait pas excéder 98 décibels. » Chez les travailleurs au marteau-piqueur et autres scieurs, le port de protection d’ouïe est recommandé à partir de 85 décibels. Les surmenages auditifs provoquent des acouphènes qui sont déjà des symptômes, des avertissements à prendre

au sérieux. «Le fait d’avoir eu une stimulation acoustique intense ne veut pas pour autant dire lésions définitives de l’oreille. Sur des tests auditifs, on constate parfois des surdités, mais qui sont temporaires», explique le spécialiste ORL. C’est l’oreille qui protège l’audition.

La voix humaine, un danger potentiel Mais un coup de feu ou de trompette causera des dommages irréversibles, qu’on appelle surdité traumatique. Les cris dans les oreilles potentiellement aussi, tels les mauvais gags que se font les ados. «La voix humaine sur l’oreille dépasse largement les 100 décibels: c’est bien pire que d’écouter de la musique!» précise Raphaël Maire. Chez les enfants en revanche, les plaintes de trauma-

tismes acoustiques sont très rares, et ceux dus aux cris entre eux quasi impossibles, d’après son confrère Jacques Cherpillod, responsable de l’ORL pédiatrique à l’Hôpital de l’enfance de Lausanne. «Il faut aussi dire que dans la grande majorité des cas, les plus jeunes ne se plaignent pas spontanément de mal entendre ou d’avoir des acouphènes. Donc il se pourrait que de tels problèmes passent inaperçus occasionnellement.» Chez les adultes également, les pertes d’audition définitives ne se remarquent pas tout de suite, pour la compréhension de la parole en tout cas. Et si elles sont avérées, le médecin pourra prescrire de la cortisone et des vasodilatateurs, mais aucune preuve ne semble avoir clairement démontré leur efficacité. Texte: Isabelle Kottelat Photo: Keystone

|

santé | 79


Grâce à ce soutien dorsal je me sens renaître!

Plus jamais de mal au dos pénible

Escapades inoubliables!

• travailler sans douleur • être assis confortablement • savourer enfin une bonne nuit de sommeil

Magie florale dans le Tyrol du Sud, Train Jaune – Perpignan – Pyrénées, Côte d’Azur & Provence, Hambourg – Stralsund – île de Rügen – Berlin… Plaisir et dépaysement garantis!

Avec e suisse!

guid Le top, tout simplement: Voyages en train & circuits par le spécialiste.

Tous ceux qui souffrent de mal au dos seront enchantés du soulagement qu’offre ce bandage lombaire de 23 cm de large. Ce bandage étonnant a été conçu afin d’effectuer une légère pression sur les reins et de soutenir la colonne vertébrale et le ventre. C’est seulement en portant ce bandage lombaire que vous serez convaincu de son efficacité incroyable. Si vous souffrez de crampes, d’irritations nerveuses, si vous ne vous tenez pas comme il le faudrait ou si votre ventre n’est pas assez musclé, alors ce bandage lombaire vous aidera. Avec sa fermeture velcro qui lui permettra de s’adapter parfaitement à vous également, il vous apportera un confort total jour et nuit. Savourez ce sentiment incroyable de ne pas avoir de douleurs, dans votre profession, en travaillant au jardin, au sport ou bien pendant que vous faites le ménage. Lavable sans problème. Complémentairement au modèle standard, il existe une nouvelle version avec 5 aimants intégrés dans la partie dorsale. Un dos en bonne santé et sans douleur dépend d’un soutien permanent!

Tél. 021 622 00 60

www.zrt.ch App. Vacances NENDAZ

à louer: studio dès Fr. 407.– p. sem., 2-pces. dès Fr. 724.–p. sem, 3-pces. dès Fr. 1‘000.–p. sem., chalet dès Fr. 1‘321. p. sem. www.inter-agence.ch 027 288 23 19

L’offre de la semaine:

Tant qu’il ne saura pas voler, vous pourrez compter sur la Rega.

N°Art. 1490 Fr. 69.–

à côté du Burgerbad www.alpenblick-leukerbad.ch alpenblicklbad@bluewin.ch tél. 027/4727070, fax. 027/4727075 3954 Loèche-les-Bains

3 nuitées avec demi-pension nuitéesauavec demi-pension 33entrées Burgerbad, sauna et bain de va3 entrées au Burgerbad, sauna et bain peur et peignoir, accès libre au téléférique de deGemmi, vapeurLeukerbad Card Plus (Sportarena, la 1 billetdealler/retour pour Ringjet) le téléférique paradis ski pour enfants,

5 nuitées avec demi-pension 5 nuitées avec demi-pension 5 entrées au Burgerbad, sauna et bain de va5 entrées au Burgerbad, sauna et bain peur et peignoir, accès libre au téléférique de deGemmi, vapeurLeukerbad Card Plus (Sportarena, la 1 billetdealler/retour pour Ringjet) le téléférique paradis ski pour enfants,

de la Gemmi

(Nombre) Bandage lombaire avec 5 aimants N°Art. 1495 Fr. 89.– 128-72

Fr. Fr.660.– 625.–par parpersonne personne 77nuitées demi-pension nuitéesavec avec demi-pension 77entrées Burgerbad, sauna et bain vaentréesauau Burgerbad, sauna et de bain peur et peignoir, accès libre au téléférique de de vapeur la Leukerbad Card (Sportarena, 1 Gemmi, billet aller/retour pourPlus le téléférique paradis de ski pour enfants, Ringjet) de la Gemmi

Prénom

Fr. 845.– par personne

Rue/n°

Fr. 896.– par personne

Supplément pour la chambre individuelle Fr. 10.– par jour sur tous les arrangements.

Code postal/ville N° de téléphone A envoyer à:

Trendmail SA, Service-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen Tél. 071 634 81 25, Fax 071 634 81 29, www.trendmail.ch

Hôtel Alpenblick

Fr. 375.– par personne

Oui, veuillez m’envoyer contre facture (à 10 jours) et frais d’envoi

Nom

Offres Top / automne 2010 Offres Topété hiver/printemps le 4 2010 janvier 30 avril 09 08.01.2012 au 29.04.2012 du du 04dès juillet au09 21au novembre 2010

de 396.– la Gemmi Fr. par personne

Bon de commande (Nombre) Bandage lombaire

Loèche-les-Bains

www.rega.ch

La plus grande piscine thermale alpine alpine l’Europe (Burgerbad) est votre de l‘Europe est àà votre 12h00 disposition le le jour jour d’arrivée 00 disposition d‘arrivée dès dès 12h 12h00 (sauf le jour du départ). (sauf le jour du départ).


|

au quotidien

Migros Magazine | No 9, 27 février 2012 |

|

finances | 81

les conseils de la banque Migros

Le monde des bulles immobilières

Daniel Lang est responsable de la gestion des produits à la Banque Migros.

La vaine recherche d’un logement en propriété est une vraie source de frustration pour moi. Il y a deux ans, la Banque nationale suisse a tiré la sonnette d’alarme face à la menace d’une bulle immobilière, ce qui m’a incité à interrompre mes investigations. Mais loin de s’effondrer, les prix ont même augmenté sensiblement. La Suisse connaît-elle une bulle immobilière, oui ou non? Ce n’est qu’après coup que l’on pourra répondre à votre question avec certitude. Il vous faudra donc patienter quelque temps. Une bulle immobilière peut en effet durer de nombreuses années. Vous pourriez parfaitement acheter aujourd’hui un bien surévalué et le revendre dans dix ans en réalisant tout de même un bénéfice, juste avant que les prix ne s’effondrent. L’analyse des crises immobilières précédentes montre clairement pendant combien de temps et dans quelles proportions la bulle peut gonfler avant d’éclater. Prenons par exemple la dernière crise qu’ait connue la Suisse, en 1990: que se passerait-il si on transposait la situation d’alors en 2012? Aujourd’hui, un logement en propriété

coûte en moyenne 600 000 francs. Si l’on se basait sur les prix du marché de 1990 (en chiffres corrigés de l’inflation), il faudrait débourser environ 700 000 francs. Il s’agit également de prendre en compte l’augmentation des revenus intervenue ces vingt dernières années. En termes de charge sur le budget, les 600 000 francs de 1990 correspondraient aujourd’hui à environ 850 000 francs.

la suisse tire son épingle du jeu par rapport aux autres pays Ces chiffres montrent bien que les prix de l’immobilier en Suisse pourraient augmenter encore massivement en cas de surchauffe. Si ce scénario ne s’est pas encore produit, c’est sans doute que les banques, ayant tiré la leçon de la dernière crise, ont durci leurs critères en matière d’octroi de prêts hypothécaires. Le comparatif ci-contre des prix corrigés de l’inflation montre clairement qu’en France, en Grande-Bretagne et en Suède, la propriété du logement coûte deux fois plus cher qu’il y a vingt-cinq ans alors qu’en Suisse, les prix réels de l’immobilier viennent tout juste de dépasser leur niveau de 1985. Dans les trois pays précités, il n’est pas d’usage pour les banques de financer au maximum

l’envolée des prix 300 % 250 % 200 % 150 % 100 % 50 % 0 –50 % 1985

Suisse

1990

GB

1995

2000

France

2005

2011

Suède

Evolution comparative des prix réels de l’immobilier (corrigés de l’inflation) en Suisse, en GrandeBretagne, en France et en Suède depuis 1985.

The economist

80% du prix d’achat. Seule la Suède a introduit il y a une année une charge maximale de 85% pour combattre la surchauffe. Dans l’histoire récente, c’est le Japon qui a connu la bulle immobilière la plus extrême. En 1989, année correspondant au pic de la crise, le prix du mètre carré se négociait jusqu’à un million de dollars au Pays du Soleil levant. A Tokyo, les prix du logement ont chuté de 90% depuis cette date et ont retrouvé leur niveau des années 1970.

Publicité

Un an de bonne cuisine pour Fr. 39.– seulement 12 numéros de Cuisine de Saison pour Fr. 39.– au lieu de 58.80*. Abonnez-vous sur www.saison.ch/fr/abo ou au 0848 877 848.

*Vente à l’unité


VOITURE 82 |

|

CHEVROLET CRUZE HATCHBACK

| No 9, 27 FÉVRIER 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

Le cadeau d’anniversaire

Pour ses 100 ans, Chevrolet sort un modèle spécial aux lignes classiques, tendance sport.

Le tableau de bord Dans des tons sépia, il mélange modernisme et nostalgie sans vraiment choisir son camp. Les inserts chromés qui habillent la console centrale coupent l’effet rétro, c’est un peu dommage, mais l’ensemble reste agréable à l’œil.

La sécurité Six airbags, systèmes de fixation ISOFIX et prétensionneurs de ceinture de sécurité à l’avant viennent compléter une batterie d’équipements: antiblocage, contrôle de traction, programme électronique de stabilité) et répartiteur électronique de freinage.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Par Leïla Rölli, chroniqueuse automobile C’est au volant de la Chevrolet Cruze que je me suis retrouvée pour le test de la semaine. Il ne s’agissait pas de

n’importe quel modèle, mais de l’édition spéciale 100e anniversaire de la marque. De l’extérieur, en cherchant bien, on trouve quelques touches sportives, à l’instar de belles jantes noires de 17 pouces qui tranchent avec le blanc immaculé de la carrosserie, mais dans les grandes lignes, la Cruze Hatchback, plutôt agréable à regarder avec son museau imposant, joue la carte du classique.

Classique? Voilà un mot qui ne trouve pas sa place dans l’habitacle. J’ai été plutôt interloquée par le choix de la sellerie: brun et bordeaux. Ce choix audacieux qui, à la lecture, pourrait paraître farfelu, n’est pas sans rappeler les coloris des banquettes d’antan. Pour une édition anniversaire, on est tout à fait dans les tons… et quel bonheur de changer de l’an-

thracite déprimant qu’on voit bien trop souvent! Quant à la conduite, la Chevrolet Cruze m’a procuré un grand sentiment de sécurité, non seulement parce que les coloris sépia ont quelque chose de rassurant, mais encore grâce à sa tenue de route et à son agilité remarquable. Avec la bougeotte chronique et l’incapacité à voyager léger qui


|

VOITURE

MIGROS MAGAZINE | No 9, 27 FÉVRIER 2012 |

CHEVROLET CRUZE HATCHBACK | 83

Le moteur Un moteur diesel de 163 chevaux et une accélération de 0 à 100 en moins de 9 secondes, dynamique, performant et surprenant.

Le look Une pointe d’agressivité supplémentaire aurait été la bienvenue, mais l’ensemble classique à tendance sportive, relevé par l’originalité de ses jantes noires, est assez réussi. L’avant, massif et carré, apporte la juste dose d’élégance sans alourdir l’ensemble.

Nous promettons à Sem d’adopter des normes durables pour les trois quarts de nos produits en bois et en papier d’ici 2015. Acheter écologique et équitable. Plus d’infos sur generation-m.ch

Fiche technique

Chevrolet Cruze Hatchback, 100e anniversaire

se té suis s te ne èle yen d o o m m

200

180

140 147 159 160

120

ÉMISSION DE CO2 EN G/KM

100

Cruze Anniversary intègre pléthore d’équipements de série qui raviront les petits budgets. Parmi eux, la climatisation automatique, un régulateur de vitesse, un système de navigation ou encore les sièges en cuir chauffants… à se demander si Chevrolet n’a pas confondu son anniversaire avec Noël.

80

me caractérisent, je me suis attardée sur le coffre de mon carrosse: 450 l avant même d’avoir baissé les sièges, voilà un argument de poids qui saura séduire les familles avec poussette comme les sportifs au matériel envahissant… ou celles qui ne peuvent faire autrement que de bourlinguer avec leur garde-robe à proximité. Cerise sur le capot, la Chevrolet

Moteur/transmission: LTZ 2.0 Diesel, 4 cylindres, 1998 cm3, 163 ch. Boîte manuelle 6 vitesses. Performance: 0-100 km/h = 8,5 s, vitesse de pointe: 200 km/h. Dimensions: Lxlxh = 459,7 cm x 178,8 cm x 147,7 cm. Poids à vide: 1480 kg Consommation: mixte: 4,4 l/100 km. Emission de CO2: 147 g/km. Etiquette énergie: B Prix: à partir de Fr. 29 590.– et Fr. 32 390.– pour cette motorisation prix anniversaire.


ACTION

OFFRES VALABLES DU 28.2 AU 12.3.2012 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

12.-

10.45

o.b. ProComfort™ Normal, le lot de 2 x 32 pièces

o.b. ProComfort™ Mini, le lot de 2 x 32 pièces

au lieu de 15.-

12.-u de 15.au lie

o.b. ProComfort™ Super, le lot de 2 x 32 pièces

au lieu de 13.10

13.50 au

lieu de 16.90

o.b. ProComfort™ Super Plus, le lot de 2 x 32 pièces

o.b. est en vente à votre Migros

Marti Santé et Bien-être: Bienvenue là où il fait bon vivre!

1 semaine sur l’île d’Ischia, Italie Hôtel Villa Melodie ***

1 semaine sur l’île d’Ischia, Italie Hôtel Cleopatra ***

8 nuitées à Abano, Italie Hôtel Dolomiti ***

Hôtel charmant situé un peu sur la hauteur avec ambiance familiale, bar sur la pergola ainsi qu’une terrasse ensoleillée avec chaises longues.

Hôtel familiale situé au centre et malgré tout au calme au milieu d’un charmant bois de pins. Avec vaste terrasse ensoleillée confortable et une piscine thermale.

Petit hôtel familial apprécie, à quelques minutes à pied du centre, avec installation de cure moderne et rénovée ainsi qu’un espace bien-être.

Dès CHF 826.– par pers. pour 7 nuitées, en ch. à 2 lits, demi-pension, Dès CHF 918.– par pers. pour 7 nuvoyage aller et retour en car. Départs itées, en ch. à 2 lits, demi-pension, chaque vendredi du 28.09 au 19.10.12 voyage aller et retour en car. Départs chaque vendredi du 06.04 au 19.10.12

Dès CHF 795.– par pers. pour 8 nuitées, en ch. à 2 lits, pension complète, voyage aller et retour en car. Départ le samedi, 02.06.12.

Les prix sont valables lors d‘une réservation par www.marti.ch. Les autres centrales de réservation facturent habituellement un montant pour frais de dossier.

RÉSERVATIONS: 021 320 32 32

Ernest Marti SA, 3283 Kallnach

www.marti.ch

Vous o tr uverez ‘hôtels o des ffres d taires n suppléme tre o n s dan Santé « e u g lo cata » tr et Bien-ê e


jeux

MIGROS MAGAZINE | No 9, 27 février 2012 |

| 85

MOTS FLÉCHÉS: VALEUR TOTALE DES GAINS 750 FRANCS

A gagner, 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun!

EN PLUS: à gagner, 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 50 francs chacun pour la case bleue! Téléphone Composez le 0901 591 905 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF5 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Carte postale (courrier A) Migros Magazine, mots fléchés en plus, case postale, 8074 Zurich Délai de participation: dimanche 04.03.2012, à minuit

A LO REG R TA CA U • DEA CA LO RTE REGA CA C A R TA E • AU • ART CADE KK CARTE H E NA R T E • E SECN K K GE G CNH S CEHSG SEGCEHSEG K K A R T E • C A R T E C A D E A U • C A R TA R E G A LLO O CE H ENK NKKAR TE • C KA ARTE RTE CADE • C AU • C A R TA ART REGA E C LO AD EAU • C A R TA REG A LO

|

Un an de bonne cuisine pour Fr. 39.– seulement 12 numéros de Cuisine de Saison pour Fr. 39.– au lieu de 58.80*. Abonnez-vous sur www.saison.ch/fr/abo ou au 0848 877 848.

*Vente à l’unité

Comment participer

Téléphone Composez le 0901 591 901 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF1 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF1 CHAT Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, mots fléchés, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches

Monte-escaliers

CH-9620 Lichtensteig Tél. 071 987 66 80

www.hoegglift.ch

Délai de participation: dimanche 04.03.2012, à minuit Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. La participation automatisée est exclue du tirage au sort.

Solution n° 8: PANTAGRUEL Les gagnants de n° 7, voir: www.migrosmagazine.ch/motsfleches


jEUx 86 |

| No 9, 27 février 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

2

QUIZ: VALEUR TOTALE DES GAINS 300 FRANCS

A gagner, 3 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! Répondez aux questions du quiz. En reportant les lettres correspondant aux bonnes réponses dans la grille de solution, vous trouverez le mot code. 1. Qui a écrit le conte «La belle au bois dormant»? W M. Pagnol

F

J. de La Fontaine

R C. Perrault

2. Quel chanteur publia des albums basés sur le thème du monde des fables? E

Lucio Dalla

A Edoardo Bennato

O Rino Gaetano

3. Micheline Calmy-Rey a été conseillère fédérale durant …? H 8 ans

C 9 ans

T

7 ans

L

Laos

4. Quel drapeau n’a pas de soleil comme symbole ? E

Argentine

H Macédoine

5. Comment s’appelle une apparition fugace d’une personne connue dans un film? E

caméo

H cachalot T

Anja Pärson

Délai de participation: dimanche 04.03.2012, à minuit

U Helena Ekholm

Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. La participation automatisée est exclue du tirage au sort.

7. L’élément responsable d’une allergie s’appelle l’…? T

allergène

R anticorps

N antigène

8. Où fut menée «la campagne des Cent Fleurs»? D Cuba

F

USA

E

Chine

2

3

4

5

6

7

Solution n° 7: INTERNET Gagnants n° 6: Isabelle Jaccard, Concise VD; Catherine Jaquet, Villars-sur-Glâne FR; Maria Marmy, Rueyres-les-Prés FR

Solution: 1

Téléphone Composez le 0901 591 902 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF2 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF2 CHAT Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, quiz, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches

W cachexie

6. Quelle skieuse a grandi dans le même village qu’Ingemar Stenmark? R Pernilla Wiberg

Comment participer

8

PAROLI: VALEUR TOTALE DES GAINS 300 FRANCS

A gagner, 3 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! Remplissez la grille avec les dix mots. La solution se lit dans les cases orange, de bas en haut: elle ne donne pas forcément un mot.

E

AL TERCAT BAT TURES C I CEROL E CROUPONS DUCRO I RE FALSETTO OPERET TE RAPPEUSE SCRAP I ES TO I TURES

Solution n° 8: SEUTS Gagnants n° 7: Françoise Drouin, Bellevue GE; Sandrine Monnier, Dommartin VD; Jean Huber, Delémont

Comment participer

Téléphone Composez le 0901 591 903 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF3 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF3 AHESR Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, paroli, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/ motsfleches Délai de participation: dimanche 04.03.2012, à minuit Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. La participation automatisée est exclue du tirage au sort.


|

jEUx | 87

MIGROS MAGAZINE | No 9, 27 février 2012 |

3

BIMARU

PONTS

Le chiffre à côté de chaque colonne et de chaque ligne indique le nombre de cases occupées par les navires. Ils ne peuvent pas se toucher et doivent être complètement entourés par l'eau, sauf s’ils touchent le bord.

Chaque cercle représente une île. Le chiffre à l’intérieur du cercle indique le nombre de lignes (ponts) qui passent sur cette île. Les ponts qui relient les îles voisines ne sont que des traits horizontaux ou verticaux. Les îles peuvent être reliées avec des lignes simples ou doubles. Au final, toutes les îles sont reliées les unes aux autres. 2 3 Des intersections, des ponts dia2 3 4 gonaux et des liaisons avec plus 1 de 2 lignes ne sont pas autorisés.

5 0 2 2 2 3

Solution n° 7:

1 1 0 4 2

3

3

2

5

0

2

0

1

2

LE COIN DES ENFANTS

ÉNIGMES

5

8

3

3

4

2

3

3

2 3

1 2

1

3

3

3 3 3

3

1 3

2 4

4

3

2

5 3 2

Solution n° 7: 1

4

3

6

3

8

4 3

1

2 1

3

4

4

2

2 4 2 3

2 3 4

1 2

3 3 3 3

1 4 2 2

2 3 3 3 2

LES PERSONNAGES FANTASTIQUES DE TOBI Tobi aime se réchauffer devant la cheminée après une longue journée. Il s’invente des histoires avec des animaux extraordinaires. Voici quelques-unes de ses créations. Trouve des noms pour ces créatures amusantes. p.ex. le hibou à huit queues

LA PHOTO DE NINA

Pendant les sports d’hiver, Nina prend photo sur photo. Comme le paysage est beau sous la neige! 10 différences se sont glissées dans la deuxième photo. Entoure-les.

REJOINS-NOUS AU CLUB LILIBIGGS

Des surprises t’attendent, comme des jeux, des devinettes, le magazine du club et des événements super. Inscris-toi gratuitement ici:

www. lilibig gs.ch


jEUx 88 |

| No 9, 27 février 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

4

SUDOKU: VALEUR TOTALE DES GAINS 500 FRANCS

A gagner, 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! 8 9

2

9 7 3 2

4 9

3

6 2 8

9 6

4 8 1 1

9 Comment participer

5 9 3 2

5

Remplissez les cases blanches avec les chiffres 1 à 9. Chaque chiffre ne peut apparaître qu’une seule fois dans chaque rangée, chaque colonne et chacun des neuf blocs 3×3. La solution s'affiche dans les cases orange, de gauche à droite.

5

8

Téléphone Composez le 0901 591 904 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF4 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/ SMS). Exemple: MMF4 234 Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, sudoku, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches

Solution n° 8: 687

Délai de participation: dimanche 04.03.2012, à minuit

1

4 8 3 7 2 5 1 6 9

1 5 6 3 9 8 7 2 4

7 2 9 6 1 4 3 8 5

8 4 5 9 6 3 2 7 1

2 3 7 5 8 1 9 4 6

6 9 1 4 7 2 5 3 8

Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. La participation automatisée est exclue du tirage au sort.

9 7 4 2 5 6 8 1 3

5 6 8 1 3 7 4 9 2

3 1 2 8 4 9 6 5 7

Gagnants n° 7: Romy Hirt, La Neuveville BE; Muhamed Husic, Genève; Sylvia Jakob, Bienne BE; Heidi Miotto, Kirchberg SG; Angelika Walden, Brigue VS

Publicité

A der n ma ent! comtuitem gra

Le magazine

du bien-être et du développement durable

Janvier 2012/01

La vie en circuit fermé La lunchbox repensée L´hiver en liberté

Reflet des nouvelles tendances, Vivai, le magazine du bien-être et du développement durable édité par Migros, est une véritable source d’inspiration. Dans le numéro de janvier, vous découvrirez à quel point notre vie est conditionnée par des mouvements circulaires en lisant notre dossier consacré aux cycles, vous apprendrez aussi comment investir votre argent de façon durable et manger sur le pouce tout en veillant à votre santé. A commander dès aujourd’hui gratuitement sur: www.migros.ch/vivai, par mail à: commande.vivai@migrosmedien.ch ou en appelant le 0800 180 180.

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1766, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch

Tirage contrôlé: 505 869 exemplaires (reMP octobre 2010) Lecteurs: 598 000 (reMP, MACH Basic 2011-2) Direction des publications: Monica Glisenti

Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 058 577 12 12 fax: 058 577 12 09 Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: Alain Kouo Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Mélanie Haab, virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Jean-Sébastien Clément, Andreas Dürrenberger, Béatrice eigenmann, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Can (responsable), Gerda Portner, Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, emilia Gamito, Dora Horvath, Sonja Leissing, fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein, Claudia Schmidt, Jacqueline vinzelberg, Anette Wolffram Mise en pages: Daniel eggspühler (responsable),

Marlyse flückiger (direction artistique), Werner Gämperli (adj.), Nicole Gut, Gabriela Masciadri, Tatiana vergara Photolithographie: rené feller, reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, felicitas Hering Service photo: Olivier Paky (responsable), Lea Truffer (resp. pour la Suisse romande), Susanne Oberli Correction: Paul-André Loye Nouveaux médias: Sarah ettlinger

(responsable), Laurence Caille, Manuela vonwiller Secrétariat: Stefanie Zweifel (responsable), imelda Catovic Simone, Nadja Thoma, Nicolette Trindler Communication & coordination des médias: eveline Schmid (responsable), rea Tschumi Département des éditions: Patrick Wehrli (chef du département) edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 058 577 13 70 fax: 058 577 13 71 Thomas Brügger, (responsable annon-

ces), Alexander Oeschger (responsable marketing), Patrick rohner (responsable Media Services), Nicole Thalmann (responsable service interne). Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 058 577 13 73 fax: 058 577 13 72 Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja frick (responsable), Téléphone: 058 577 13 13 fax: 058 577 13 01 Editeur: fédération des coopératives Migros Imprimerie: Centre d’impression edipresse, 1030 Bussigny Tamedia SA, Zurich


|

MIGROS MAGAZINE | No 9, 27 FÉVRIER 2012 |

VOYAGE LECTEURS L’ITALIE DU SUD | 89

Bellissima Italia! Un mélange succulent de culture, de saveurs, de superbes paysages et de charme latin.

Positano, sur la côte Amalfitaine (grande photo). Les trulli, habitations typiques (petite photo).

R

ien qu’en y pensant on a le sourire aux lèvres, l’odeur de la bonne chère et du limoncello nous titille les narines, l’accent chantant nous berce de ses douces consonances. Découvrez avec nous la Rome éternelle, Capri la romantique, le charme de la côte Amalfitaine et les sites spectaculaires de Trulli ou des grottes de Castellana au cours d’un voyage «intenso» en couleurs, en saveurs et en découvertes.

1er jour: GENÈVE – ROME Vol pour Rome. Accueil et découverte de la cité du Vatican, petite enclave et siège de la Papauté. Visite du musée, de la chapelle Sixtine et de la basilique Saint-Pierre. 2e jour: ROME – SORRENTE Visite d’une des plus belles capitales au monde. Qu’il s’agisse du Forum romain ou du Colisée, toute l’ampleur de l’empire romain s’imposera à vous. Temps libre puis départ pour Sorrente, belle ville située au sud de Naples.

producteur de produits locaux et dégustation: vin, huile d’olive, mozzarella et limoncello. Déjeuner sur place puis départ pour la côte Amalfitaine, visite des villages de Positano et d’Amalfi. 5e jour: EXC. POMPEI ET VÉSUVE Excursion aux ruines de Pompei et au MontVésuve, le seul volcan d’Europe encore actif. Pompei, aujourd’hui site classé au patrimoine mondial de l’Unesco, était autrefois une métropole tentaculaire. 6e jour: SORRENTE – MATERA Visite de Naples, ville portuaire à l’ambiance bien particulière. Puis départ vers l’est, traversant en partie la botte, jusqu’à Matera. 7e jour: MATERA – BARI Visite des «sassis», anciennes maisons creusées dans le tuf et classées au patrimoine de l’humanité par l’Unesco. Découverte de la région de Trulli, nom des habitations typiques et amusantes qui caractérisent l’endroit. Arrêt à Alberobello puis aux grottes de Castellana, qui offrent un spectacle grandiose. Poursuite jusqu’à Bari.

3e jour: EXCURSION À CAPRI Traversée en ferry jusqu’à Capri, magnifique île ancrée dans des eaux azur qui inspira tant de chanteurs et de peintres. Tour de l’île et visite d’Anacapri, découverte à pied des jardins d’Auguste qui offrent une vue incroyable. Retour en ferry à Sorrente.

8e jour: BARI Visite guidée de Bari, après-midi libre pour vos derniers achats ou rêveries italiennes.

4e jour: LA CÔTE AMALFITAINE Découverte de Sorrente, posée sur une terrasse rocheuse surplombant la mer. Arrêt auprès d’un

9e jour: BARI – GENÈVE Tôt le matin transfert à l’aéroport, vol à destination de Genève (via Rome).

Dates et prix ■ Prix par personne: En chambre double 05.05.12 – 13.05.12 CHF 2345.– 15.09.12 – 23.09.12 CHF 2345.– Suppl. chambre individuelle CHF 350.– TP/ L /FCO RTP 090 ■ Prestations: Vols Alitalia de Genève à Rome et de Bari à Genève (via Rome) en classe éco. – Taxes et hausse carburant (CHF 166.-, val. fév. 2012) – Le ferry de Sorrente à Capri et retour – Les transferts de/à l’aéroport – Le circuit en bus climatisé – 8 nuits dans des hôtels 4* (standard local) – Demi-pension (matin et soir) – 1 déjeuner à la ferme, 1 déjeuner à Capri – Toutes les visites, entrées et dégustation selon programme – Guide local francophone pendant les excursions – Accompagnateur francophone au départ de Genève – Documentation de voyage. ■ Non inclus: L’assurance obligatoire multirisque (EUROPEENNE Assurances Voyages SA) à CHF 47.– et frais de réservation. ■ Renseignements et réservations: Demandez notre programme détaillé: par téléphone au 021 341 10 80. Par courriel: voyagesspeciaux@ tourismepourtous.ch ■ Remarques: Groupes francophones de min. 15, max. env. 25 personnes. Circuit sous réserve de modifications et soumis aux conditions générales de contrat et de voyage de Hotelplan SA, disponibles dans toutes les agences de voyages ou sous www.tourismepourtous.ch


DES POINTS. DES ÉCONOMIES. DU PLAISIR.

Vibrez au Letzigrund

Après un début de saison haut en couleurs, le Grasshopper Club Zürich compte bien remonter au classement à l’issue de la pause hivernale. Il misera sur une équipe jeune, talentueuse et motivée pour s‘imposer dans l‘Axpo Super League. Grasshopers contre Bâlois Les matches retour de la saison s’annoncent prometteurs. Venez encourager l’équipe de Ciriaco Sforza lors de sa rencontre du 10 mars 2012 au Letzigrund avec les champions de Suisse en titre.

À NE PAS MANQUER: GC – FCB Date: 10.3.2012, Zurich Prix: Fr. 39.– au lieu de Fr. 65.– Profitez: vous trouverez un nombre limité de billets jusqu’au 10.03.12 ou jusqu’à épuisement du stock sur www.migros.ch/cumulus à la rubrique «Manifestations». Remarque: les billets commandés dans le Ticketshop Cumulus sont soumis à des frais

40%

DE RABAIS

de traitement. Quatre billets au maximum par carte Cumulus. Les commandes multiples seront annulées d’office. Plus d’informations: www.gcz.ch Vous trouverez d’autres manifestations à prix réduit sur www.migros.ch/cumulus et aux points de vente sélectionnés.


DAVANTAGE DE RABAIS CUMULUS: www.migros.ch/cumulus

PLUS DE SKI POUR MOINS D’ARGENT!

LE PLEIN DE CHALEUR EN TURQUIE

SCHILTHORN PANORAMIQUE

Avec la carte-ticket Cumulus, vous bénéficiez de rabais au Gothard Oberalp Arena, à Villars et dans bien d’autres domaines skiables. L’offre comprend: • rabais permanent de 3% sur les forfaits journaliers de 1 à 7 jours • offres hebdomadaires: rabais supplémentaire certains jours ou certaines semaines (offres actuelles sur www.migros.ch/ cumulus à la rubrique «Forfaits de ski») • réservation simple et rapide en ligne pour éviter la queue à la caisse

Le nouvel hôtel 4* Sea World Resort & Spa donne sur une plage calme en bordure de la région balnéaire de Side et se prête particulièrement aux vacances en famille.

Découvrez le domaine de Mürren-Schilthorn, qui invite petits et grands à la détente sur ses nombreux chemins thématiques et de randonnée, été comme hiver. Vous atteindrez le sommet du Schilthorn (2970 m) après une demi-heure de voyage en cabine panoramique, rythmé par le grondement des chutes d’eau et à flanc d’une montagne escarpée. Une fois arrivé en haut, une vue à 360° sur l’Eiger, le Mönch, la Jungfrau et 200 autres sommets vous attend.

Validité: jusqu’à la fin de la saison. Pendant les offres spéciales du 9 au 22.4.2012, vous bénéficiez de 25% de rabais pour le domaine du Gothard Oberalp Arena (Andermatt-Gothard-Oberalp/SedrunGothard-Oberalp /Gemsstock) Prix: p. ex. un forfait journée adulte pour Fr. 42.– au lieu de Fr. 56.– pendant les offres spéciales et Fr. 54.– au lieu de Fr. 56.– le reste de la saison. Profitez: commandez la carte-ticket Cumulus pour Fr. 5.– sur www.migros.ch/ cumulus. Vous pourrez ensuite réserver rapidement et simplement vos forfaits sur www.ticketportal.com.

25% Jusqu’à

DE RABAIS

Validité: réservation entre le 27.2 et le 15.3.2012 pour un départ entre avril et octobre 2012 Prix: p. ex. départ de Zurich le 15.5.2012: 1 semaine tout inclus, chambre double à partir de Fr. 695.– par personne et de Fr. 395.– prix fixe enfants (de 2 à 14 ans) dans la chambre des parents. Chambre familiale sur demande (avec supplément). Départ de Genève: le samedi avec Corendon Airlines; supplément du jour. Le prix comprend: • chambre double, forfait tout compris • vol aller/retour en classe économique • toutes les taxes d‘aéroport et de sécurité • transferts en bus entre l’aéroport et l’hôtel • assistance par un guide à l’aéroport et sur votre lieu de vacances, frais de réservation Profitez: réservez gratuitement au 0800 88 88 15 ou sur www.migrosvacances.ch sans oublier de mentionner votre numéro Cumulus. Vous recevrez 10 points Cumulus par franc dépensé lors de votre réservation. Plus d’informations: www.migros-vacances.ch

10x POINTS

Validité: du 24.2 au 31.12.2012 Prix: Stechelberg – Schilthorn, aller/retour: Adulte Fr. 62.– au lieu de Fr. 94.80 Avec demi-tarif Fr. 41.– au lieu de Fr. 47.40 Avec AG Fr. 31.– au lieu de Fr. 37.– Enfant Fr. 31.– au lieu de Fr. 47.40 Profitez: présentez votre carte Cumulus à la station de Stechelberg et bénéficiez du rabais Cumulus. Remarque: avec la carte Junior, les enfants jusqu’à 16 ans voyagent gratuitement en compagnie d’un de leurs parents. Plus d’informations: www.schilthorn.ch

35%

DE RABAIS

POUR TOUTE QUESTION SUR CUMULUS: INFOLINE CUMULUS: 0848 85 0848


LE MONDE DE… 92 |

|

MARKUS PEISSARD

| No 9, 27 FÉVRIER 2012 |

MIGROS MAGAZINE |

La glace dans l’objectif

Amoureux définitif de la nature, le photographe fribourgeois Markus Peissard a réussi à capturer la beauté de l’hiver et de ses fresques glacées. A voir au Château de Gruyères.

I CARTE D’IDENTITÉ Nom: Markus Peissard Naissance: 26 août 1953 à Fribourg. Etat civil: marié, deux enfants. Il aime: la nature, la marche, le kayak à voile. Il n’aime pas: le projet d’éoliennes dans les Préalpes fribourgeoises. Rêve: «Faire une exposition de photos autour des dessins de roche et réaliser un long voyage en Islande.»

Nous promettons à Luna d’inciter au moins 1000 collaborateurs à s’investir dans un projet du WWF d’ici 2015.

Etre un employeur exemplaire. Plus d’infos sur generation-m.ch

l peine à sortir de son lit. Celui de la Gérine (FR), s’entend. C’est dans ce lieu de caillasse et d’eau, surtout du côté de la gorge de Plasselb, que Markus Peissard se sent chez lui. En accord. Et qu’il a commencé à faire de la photographie. Cet enseignant de formation, devenu fonctionnaire à l’Office fédéral des migrations, ne passe pas une semaine sans aller faire un tour «dans son paradis». En toutes saisons, quel que soit le temps, et surtout à pieds nus de mars à novembre. De ces allers-retours solitaires au cours de ces quatre derniers hivers, il a ramené une soixantaine de clichés givrés, petits et grands formats: la glace à fleur de caillou. Formes géométriques, courbes sensuelles, bulles d’air enfermées par le froid, son objectif saisit les fines dentelles de l’eau prisonnière, ses jeux de cristal, ses explosions d’or sous la surface. Et on ne sait plus si l’on est encore la tête en bas, dans la rivière, ou la tête en haut plongée dans des constellations d’étoiles. Markus Peissard ne met pas de titres à ses photos, pour que chacun y voie le reflet de ses propres rêveries. Le masque, le voilier, le diamant ou le cauchemar… c’est selon. «Je traite les images moi-même, mais je ne touche ni ne modifie jamais les couleurs. C’est tabou! J’accentue seulement les contrastes pour rendre les couleurs plus présentes, plus lumineuses.» Et quand viendra le dégel, rangerat-il son numérique pour une période d’hibernation? Non, il continuera à regarder la nature en plans rapprochés, à capturer «l’image qui saute aux yeux», à s’incliner pour mieux aimer le monde minéral tapi à ses pieds. Texte: Patricia Brambilla Photos: Pierre-Yves Massot-arkive / Markus Peissard

A voir: «Fantaisies de glace», photographies de Markus Peissard, Château de Gruyères, jusqu’au 29 avril. Infos sur www.chateau-gruyeres.ch

Mon souvenir

«C’est un argentique, avec l’objectif à soufflet. Quand je regarde cet appareil, je vois mon père. Il se promenait toujours avec lui dans sa main ou glissé dans son sac de montagne. C’est un objet lié à beaucoup d’émotions.»

Mon péché mignon

«Je résiste à tout sauf aux sucreries! Biscuits, chocolat… ma femme confectionne la pâtisserie et, chaque jour, nous faisons notre pain nous-mêmes. Pour le plaisir de faire, de pétrir à la main, c’est un joli geste.»


|

MIGROS MAGAZINE | No 9, 27 FÉVRIER 2012 |

LE MONDE DE... MARKUS PEISSARD | 93

Ma passion

«La photo, c’est vraiment une passion héritée de mon père, et qui reste pour moi une activité liée à des sorties dans la nature. Après une semaine sans photos, je commence à avoir des fourmillements dans l’index!»

Mon objet fétiche

«C’est une pierre que j’ai trouvée dans le lit de la Gérine. J’aime son énergie, son toucher, sa forme. J’en ai ramené une quinzaine chez moi. La plus grosse pèse 60 kg, alors je l’ai installée dans le jardin!»

Mon lieu de ressourcement

«Le lit de la Gérine et surtout la gorge de Plasselb. C’est un lieu que je connais depuis l’enfance. J’y vais souvent, parce que c’est un lieu de force et d’énergie. Cette rivière avale tout, soucis et états d’âme, et recrache de l’or.»

Ma photo préférée

«Je la trouve tout simplement belle. Elle me plaît par ses formes sensuelles, c’est doux, fin, élégant. Je suis fasciné par le côté abstrait que l’on trouve dans la nature.»


MAINTENANT OU JAMAIS!

Édition limitée

49.– Machine à les café à capsu au Delizio UNO et prix M-Budg

Temps de chauffe: seulement 15 s, largeur: 10,5 cm, pression: 19 bars, très faible consommation d’énergie, dimensions (h x l x p): 24,2 x 10,5 x 37 cm Disponible en diverses couleurs

OFFRE VALABLE DU 28.2 AU 12.3.2012, JUSQU’A EPUISEMENT DU STOCK. EN VENTE A MELECTRONICS ET DANS LES PLUS GRANDS MAGASINS MIGROS.


Nous promettons à Jan de n’utiliser que du cacao issu de l’agriculture durable pour produire les chocolats Frey d’ici 2013.

Acheter écologique et équitable. Plus d’infos sur generation-m.ch

Génération M. Promesses à la génération de demain. L’avenir de la prochaine génération est entre nos mains. Consciente de ses responsabilités, Migros s’engage par des promesses concrètes pour préparer un futur répondant aux attentes de chacun. Chacune de ces promesses est faite à un enfant ou à un adolescent. La génération M a notre parole. Nous mettrons tout en œuvre pour protéger l’environnement, favoriser la consommation durable, appliquer des conditions sociales exemplaires envers la société et les collaborateurs et promouvoir un mode de vie sain. Aujourd’hui nous promettons, entre autres, d’utiliser moins d’électricité et de réduire les emballages. Avec les promesses actuelles et à venir, nous prolongeons l’engagement traditionnel de Migros, et nous nous engageons à préparer un avenir digne d’être vécu pour nos enfants et nos petits-enfants.

Nous promettons à Manuela d’offrir une place d’apprentissage à 3300 jeunes les trois prochaines années.

Ensemble, nous préparons l’avenir. Sur generation-m.ch Contribuez vous aussi au futur de la génération de demain. Que se soit en passant moins de temps sous la douche, en vous rendant au travail à vélo ou tout simplement en éteignant votre ordinateur pendant la nuit. Ce sont les petits gestes d’un grand nombre qui finissent par avoir, ensemble, un effet conséquent. Informez-vous et engagez-vous sur generation-m.ch

Être un employeur exemplaire. Plus d’infos sur generation-m.ch


Nous nous engageons pour la génération de demain en faisant des promesses concrètes relatives à la santé, à la consommation, aux collaborateurs, à l’environnement et à la société.

Apprenez-en davantage sur generation-m.ch


Migros-Magazin-09-2012-f-VD