Issuu on Google+

VIE PRATIQUE 73

Le coach sportif qui utilise la ville comme terrain de sport. NO 8, 21 FÉVRIER 2011

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

ONSTRUIRE ONSTRU ONS TRUIRE TRU IRE www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

ENTRETIEN 26

Ondes de fiel

Photos Thierry Parel / François Wavre-Rezo

Ancien journaliste vedette de la Radio suisse romande, Pascal Décaillet tire aujourd’hui à boulets rouges sur le service public. ACTUALITÉ MIGROS 34

Le sculpteur féru de Nanos. EN MAGASIN 38

Manger bio? Une vraie philosophie de vie.

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch


LA NATURE SAIT

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU

IO ! B N O I T O M O R P MAINTENANT S. O R G I M E R T O ÀV 1 au 14. 3. 201 Du 2 2 . 2

1.–

au lieu de 1.25

Tous les Ice Tea, bio 20 % de réduction p. ex. Ice Tea aux herbes des Alpes 1 litre

1.65

au lieu de 2.10

Toutes les sa lades râpées, bio, 200 g 20 % de rédu ction p. ex. carottes

1.95

Pommes de terre fermes à la cuisson, bio Suisse le sac de 1 kg

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

7.70

au lieu de 9.70

Raccard Surchoix, bio 20 % de réduction 12 tranches, 400 g

1.60

au lieu de 2.–

Tilsit à la crème, bio 20 % de réduction les 100 g


CE QUI EST BON. 5.60

MGB www.migros.ch W

22.2 AU 28.2.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

au lieu de 7.–

1.40

Jambon de campagne fumé Ländle, bio 20 % de réduction prétranché Allemagne, les 100 g

Toutes les tablettes, bio, 100 g et les pralinés, bio 20 % de réduction p. ex. Max Havelaar au lait

au lieu de 1.80

14.30

au lieu de 17.90

2.50

au lieu de 3.15

Toutes les chips*, bio 20 % de réduction p. ex. paprika, 140 g

2.60

au lieu de 3.30

Margarine*, bio 20 % de réduction 250 g

Confection femme et homme, Bio Cotton* 20 % de réduction (excepté les collants, chaussettes et sousvêtements, la lingerie de nuit, les articles M-Budget et ceux bénéficiant déjà d’une réduction) p. ex. t-shirt pour femme, turquoise

2.70

au lieu de 3.40

2.25

1.95

Soupe de tomate au mascarpone, bio 20 % de réduction 415 ml

Toutes les pâtes et les épices, bio 20 % de réduction p. ex. cornettes fines, 500 g

au lieu de 2.85

au lieu de 2.45

Tous les biscuits, bio 20 % de réduction p. ex. biscuits à l’épeautre et aux raisins, 255 g


4 | Migros Magazine 8, 21 février 2011

AUX FOURNEAUX 60

ÉDITORIAL

Francine Bouchet dirige La Joie de lire, seule maison d’édition romande spécialisée dans les livres pour enfants. Rencontre autour d’un lapin en gibelotte.

Steve Gaspoz, rédacteur en chef

L’opposition progresse La SSR (Société suisse de radiodiffusion et télévision) manque de moyens! Une rengaine à laquelle nous ont habitués ses

dirigeants depuis quelques années. Ils pensaient jusqu’à il y a peu que les Helvètes tenaient suffisamment à leurs médias nationaux pour supporter des augmentations répétées de la redevance. Or depuis la fronde anti-Billag, le vent a tourné pour la SSR. Les voix réclamant une meilleure gestion des ressources et une limitation de l’offre se multiplient. Et certains politiques se mêlent au concert des critiques pour demander la division par deux du prix de la redevance.

M-Infoline: tél.: 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch

Car lui, ce discours, il le tient depuis toujours. Ou, du moins, depuis qu’il a pris son indépendance en claquant la porte de la Radio romande. Payer pour des émissions de politique et de débat, de culture et d’actualité, d’accord; pour acheter des séries américaines, pas question! Financer un service public minimal mais de qualité, plutôt «qu’engraisser un mammouth», voilà son leitmotiv (lire notre entretien en page 26). Un avis que semblent désormais partager de plus en plus de ses concitoyens. François Wavre/Rezo, Mathieu Rod, Pierre-Yves Massot/arkive, Getty

* tarif local

De quoi amuser un ancien de la maison, le journaliste Pascal Décaillet.

Une question reste ouverte: qu’englobe ce service public minimal?

Payer moins, cela ne fait aucun doute, nous sommes tous prêts à adhérer à l’idée. Par contre, sitôt que l’on se penche sur l’offre et, en l’occurrence, sur sa limitation, les voix discordantes ne manquent jamais de se faire entendre. L’Etat doit-il financer une radio à tendance alternative comme Couleur 3 ou des jeux télévisés sur la TSR? Probablement pas. Mais, tant qu’à payer une redevance, ne préfère-t-on pas quelques extras à l’ennuyeux strict minimum?

RÉUSSITE 94 La jeune graphiste Tessa Gerster vient de réaliser une série de timbres pour La Poste et Pro Juventute. Visite dans son atelier de Lausanne.

steve.gaspoz@migrosmagazine.ch

Publicité

3000 points CUMULUS. Avec la CUMULUS -MasterCard gratuite*, vous collectez des points CUMULUS à chacun de vos achats, à Migros et en dehors de Migros, dans 29 millions de commerces du monde entier. Si vous commandez une CUMULUS -MasterCard entre le 1er février et le 31 mars 2011 et que votre demande est acceptée, vous recevrez 3000 points CUMULUS en guise de bienvenue.

Cotisation annuelle:

CHF 0.–*

Demande: cumulus-mastercard.ch/3000, à votre Migros ou en appellant le 044 439 40 27 *Aucune cotisation annuelle pour la carte principale et la carte supplémentaire, ni dans les années qui suivent.

L’émettrice de la CUMULUS -MasterCard est GE Money Bank SA.


CETTE SEMAINE

|5

RÉCIT 12 Blé, sucre, café, charbon: le prix des matières premières flambe jusqu’à atteindre des sommets historiques. Analyse d’un phénomène.

PLEIN AIR 79 Chaque année en hiver, le lac de Joux se transforme en immense patinoire en plein air. Reportage sur la banquise éphémère.

RÉCITS

CUISINE DE SAISON

12

Francine Bouchet

Portrait

18

Les informations de votre coopérative régionale

Société

20

Sport

73

Plein air

79

Mieux vivre

84

Grandir

86

Auto

88

Récit

La flambée du prix des matières premières. La douloureuse histoire de Brigitte Kuthy Salvi. Qu’est-ce qui distingue l’homme de l’animal?

ENTRETIEN

Pascal Décaillet

ACTUALITÉ MIGROS

Nanomania

David Stricker, le sculpteur neuchâtelois féru de Nanos.

Trésor de nos archives

Il y a quarante ans au Signal de Bougy (VD).

Assortiment

Pourquoi Migros va intensifier son engagement en faveur des produits bio.

EN MAGASIN

Alimentation

Ces consommateurs qui privilégient les produits bio.

Bien-être

En forme grâce à Actilife.

VOTRE RÉGION

VIE PRATIQUE

L’urban coaching ou le fitness en pleine ville.

26

34

Reportage sur le lac de Joux gelé, un jour de grand froid. Que faire contre la transpiration excessive?

37

Puberté: comment aborder le sujet avec les enfants?

38

La BMW 520d.

RUBRIQUES

40

57

Migros Flash Temps présents Minute papillon Mots fléchés / Impressum

RÉUSSITE Tessa Gerster La graphiste sur timbres.

Publicité

NOS CLIENTS SONT TOUS LES MÊMES: CHACUN VEUT UNE MAISON UNIQUE.

Informez-vous: www.swisshaus.ch ou 0800 800 897

HELLA CHF 580’550.– clés en main, sous-sol inclus

60

67

6 8 24 93 94


6 | Migros Magazine 8, 21 février 2011

NEWS LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

407 000 000

En 2010, Migros a réalisé avec ses produits bio un chiffre d’affaires de 407 millions de francs, soit une augmentation de 14% par rapport à 2009. Lancé en 1995, le label bio de Migros compte désormais plus de 1000 références. Pour en savoir plus sur le sujet, rendez-vous en pages 38 et suivantes.

Sun Look: la protection solaire adéquate Ne recherchez plus l’ombre: tous les produits de la ligne de protection solaire Sun Look sont conformes à la nouvelle recommandation de l’Union européenne et offrent ainsi à toute la famille (et quel que soit le type de peau) une protection équilibrée contre les rayons UVA et UVB. Par ailleurs, les huit gammes (basic, kids, sensitive, multi protection, light & invisible, active, après et selftan) de Sun Look se sont offert un léger lifting de leur emballage, à temps pour le retour des beaux jours.

Un jardin bio

Migrol mise sur le label Minergie A l’avenir, Migrol a décidé de construire uniquement dans ses stations-service des enseignes Migrolino répondant aux standards Minergie. En effet, l’expérience des bâtiments certifiés existants a montré que le standard Minergie permettait de réaliser de substantielles économies. Ainsi une enseigne Migrolino verte dégage par an 8,75 tonnes de CO2 de moins qu’un magasin classique.

LE CONSEIL BÉBÉ DE LA SEMAINE

Les Do it + Garden Migros proposent désormais des engrais et terreaux bio développés avec l’Institut de recherche de l’agriculture biologique.

Une nouvelle étude de la clinique universitaire Sainte-Justine de Montréal a démontré que la voix de maman activait différentes zones du cerveau. La voix d’une infirmière ne stimule par exemple que la reconnaissance de la parole. Si en revanche une mère parle à son enfant, elle fait activer, La voix de maman agit sur en plus, des zones du le cerveau de bébé. cerveau du bébé qui sont importantes pour l’acquisition d’une langue. Pour tout savoir sur la grossesse et la vie avec bébé, rendez-vous sur www.migrosbabyclub.ch

Photos Stockfood, Getty Images, Plainpictures

A l’école linguistique avec maman

L

entement mais sûrement, le printemps arrive. Et avec lui, l’envie pour de nombreux jardiniers d’aller cultiver leur coin de terre ou de refleurir leur balcon. A tous les amoureux de la nature, les Do it + Garden Migros proposent désormais huit variétés d’engrais, trois types de terreaux ainsi qu’un substitut de tourbe et un paillis. Tous sont certifiés bio et portent le nouveau logo «Migros Bio Garden». «Chaque article satisfait à de strictes exigences développées en

collaboration avec l’Institut de recherche de l’agriculture biologique», explique Sandro Glanzmann, spécialiste pour les labels durables à la Fédération des coopératives Migros.

Pas de produits de synthèse et pas de tourbe

Ainsi, les terreaux sont par exemple exempts de tourbe. Quant aux engrais, ils ne contiennent pas de substances de synthèse mais uniquement des composants naturels comme du compost ou de la farine


MIGROS FLASH

|7

Migros Genève est le meilleur employeur Pour le magazine «Bilan», Migros Genève est la plus généreuse.

D

Migros Genève et ses employés: un lien fort.

ans son édition du 16 février 2011, le magazine économique Bilan a dressé le palmarès des sociétés les plus généreuses avec leurs employés. Dans la catégorie Grandes entreprises, Migros Genève se hisse sur la première marche du podium. Pour les journalistes qui ont sondé au total cinq cents employeurs, Migros Genève se distingue au niveau de la formation (cours, séjours linguistiques à l’étranger) et de son rapport à l’engagement de personnes handicapées. De plus, la coopérative a été la première entreprise romande à recevoir le label Friendly Work Space, qui garantit une bonne gestion de la santé au travail, et elle offre un congé paternité de deux semaines, pour ne citer que quelques exemples des actions qu’elle a accomplies pour le bien de ses employés.

Migros promeut la lecture «La Bataille des livres» est une association regroupant des professeurs de huit pays francophones. Elle vise à promouvoir la lecture auprès des 6 à 12 ans. Chaque enfant des classes participantes, dont 280 en Suisse romande, est invité à lire une partie ou l’ensemble de la sélection proposée avant d’exprimer son avis sur internet. Dès aujourd’hui, Migros soutient «La Bataille des livres» en proposant une sélection d’ouvrages dans soixante-cinq magasins Migros et Melectronics afin de permettre aux élèves qui n’ont pas la chance de participer à cette opération de découvrir ces ouvrages. Pour chaque livre vendu, Migros reversera Fr. 1.- à l’association. Informations: www.bataille-des-livres.ch

de roche. A noter que le facteur transport est lui aussi pris en compte. Pour pouvoir arborer le label «Migros Bio Garden», les produits doivent se composer d’ingrédients provenant de Suisse ou, mieux, de la région dans laquelle ils sont élaborés. Notons encore que Migros va constamment étoffer son assortiment d’articles certifiés «Migros Bio Garden». Sont notamment prévus des produits phytosanitaires écocompatibles. Michael West

LE PRODUIT FRAIS DE LA SEMAINE

Sucrée ou salée?

En Suisse, la plupart des gourmets dégustent la papaye simplement à la cuillère, après l’avoir coupée en deux et épépinée. Ce fruit s’apprête pourtant de nombreuses autres façons. Il peut par exemple être cuit comme une courge, être réduit en purée pour entrer dans la préparation de dessert ou encore être séché. En Guyane, on utilise aussi la papaye pour farcir les poitrines poulet. La cuisine du monde est si variée. Profitons-en.


8 | Migros Magazine 8, 21 février 2011

SUR LE VIF

Facteurs: gare aux chiens! Cent cinq cas de morsures en 2010. Soit dix de plus que l’année précédente. Le mythe du facteur et du chien a décidément la dent dure, au point que l’on en vienne à se demander si ce métier n’est pas à risque. Nathalie Salamin, l’une des porte-parole de La Poste, s’interroge avec nous. Certaines tournées vont-elles se retrouver classées en zones dangereuses?

L’augmentation des attaques de chiens ne constitue bien sûr pas une bonne nouvelle. Mais il faut les remettre dans leur contexte. D’abord, elles restent le plus souvent sans grande gravité. Ensuite, elles représentent moins de 4% des accidents dont sont victimes les facteurs. Et quelles sont les autres causes d’incidents?

Avant tout les chutes occasionnant foulures et autres torsions musculaires. Sur la glace et la neige, mais aussi dans les escaliers et même dans les espaces encombrés de câbles dans le cas de notre personnel de bureau.

C’est pourquoi nous participons actuellement à la campagne de la SUVA consacrée aux chutes en tous genres. Comment La Poste gère-t-elle ce type de problèmes?

En organisant régulièrement des séances de sensibilisation. Concernant les chiens, le personnel y apprend le comportement adéquat face à un animal agressif. Nous nous préoccupons de la bonne santé physique du personnel de distribution. Un employé agressé peut-il demander sa réaffectation?

Cela n’est jamais arrivé dans le cas d’une morsure. Après un braquage, si. Propos recueillis par Pierre Léderrey

TRAIT POUR TRAIT

Dessin de Chappatte paru dans «Le Temps» du mercredi 16 février 2011

IMPULSIONS Jean Ammann, journaliste et chroniqueur «La Liberté»

Lyoba for ever Un blockbuster, un succès phénoménal: en huit semaines, 12 000 spectateurs ont vu Le sentier des vaches, le film que JeanThéo Aeby a consacré aux poyas, ces peintures naïves où les vaches se suivent comme les éléphants du cirque Knie, à la queue leu leu. Les programmateurs du canton de Fribourg plongent dans leurs archives: au cours des six derniè-

res années, il n’y a que Bienvenue chez les Ch’tis et Les Bronzés 3 qui ont fait mieux. A Fribourg, Dany Boon, Christian Clavier et l’Holstein sont les trois vedettes du box office. Au même moment, à La Tourde-Trême, Michel Corpataux, chef de chœur, ressuscite un festival d’avant-guerre, du temps où les Helvètes aux bras noueux gar-


TEMPS PRÉSENTS

|9

MES BONS PLANS par Tania Araman, journaliste

DANS L’OBJECTIF

daient leur arme de service à la maison, entre un pain de sucre et un savon de Marseille, il ressuscite le festival «Mon Pays», créé en 1924 par Joseph Bovet à l’occasion du tir fédéral: les six représentations ont affiché complet, 4800 personnes ont vu cet oratorio. Mon pays, mon beau pays, mon beau pays à moi. Comment analyser ces triomphes? Ici comme ailleurs, on pourrait dire que face à la mondialisation, le sentiment identitaire resurgit. On pourrait dire que devant l’accélération de la société, le passé est la seule certitude. Ou, simplement, on pourrait dire qu’il s’agit de spectacles culturels de haute teneur et sachant ça, les esthètes y accourent en nombre. Quant à moi qui vis au beau milieu de cette civilisation de l’herbe

chantée par tant de ferveur et peinte avec tant de minutie, je constate jour après jour le morcellement du territoire, l’inflation du trafic motorisé, la prolifération des centres commerciaux, l’essor des zones artisanales, l’éclosion des quartiers pavillonnaires, le jaillissement des routes de contournement, le recul de la paysannerie et le saccage de la nature… Dans mon journal, je lis la lettre amphigourique d’un président de société de développement. Il dit «Sauvons la Gruyère de M. Franz Weber», parce que l’écologiste tente – vainement – de sauver le pourtour du château de Gruyères assiégé par les faiseurs d’affaires. Moi je pense que, pour une heure ou deux, ces milliers de spectateurs font taire leur remords. > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Bagage encombrant

Sur ce cliché, un vendeur de ballons d’Islamabad au Pakistan (à droite sur la photo) se rend sur son lieu de travail en taxi. Hilare, il tient d’une main son chargement encombrant et coloré. Une situation qui a certainement dû faire sourire de nombreux passants.

Photo Muhammed Muheisen / AP / Keystone

A voir: De la conquête de Colomb à la guerre de l’eau. Alors que des milliers de Boliviens luttent contre la privatisation de l’eau, un jeune réalisateur (Gael García Bernal) tente de tourner un film sur la colonisation. Entre deux combats - sa propre entreprise, rêve d’une vie, et la cause populaire – il devra choisir. «Même la pluie», d’Icíar Bollaín, en salle dès mercredi. A lire: Aventures tumultueuses. Dans ce nouvel album, le sympathique - et un tantinet distrait – détective Jérôme K. Jérôme Bloche se retrouve successivement arrêté par les forces de l’ordre, enlevé par des malfrats et confondu avec le fils d’un criminel... De quoi réjouir ses fans! «Mathias», Dodier, Ed. Dupuis. A visiter: La modernité avant Picasso. La Fondation de l’Hermitage à Lausanne rend hommage aux peintres espagnols qui ont précédé le grand Pablo. L’occasion de découvrir les artistes méconnus qu’il a dans un premier temps imités, avant de s’en démarquer. «El Modernismo. De Sorolla à Picasso 1880-1918». A écouter: Le retour de R.E.M. Il faudra encore attendre quelques jours avant de pouvoir découvrir le nouvel album de ce groupe mythique. A la clé, une collaboration avec Pearl Jam, les Peaches et Patti Smith... Ça promet! «Collapse Into Now», R.E.M., Warner Bros, sortie le 4 mars. Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


MGB www.migros.ch W

LA PLUIE PEUT BIEN TOMBER.

49.90

Veste imperméable tendance pour fillette* imprimé fuschia tailles 134 –178

24.90

Veste imperméable pour fille et garçon* fuschia et bleu foncé tailles 80 –128

34.90

Veste imperméable pour garçon* bleu et rouge tailles 98 –128

34.90

Veste imperméable pour garçon* noir et marron tailles 134 –176

19.90

24.90

Pantalon imperméable pour garçon* noir tailles 134 –176

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

24.90 Pantalon imperméable pour garçon* bleu foncé tailles 98 –128

Pantalon imperméable pour fille et garçon* fuschia et bleu foncé tailles 80 –128


COURRIER DES LECTEURS

Migros Magazine 8, 21 février 2011

«Migros Magazine» no 6 du 7 février. A propos de l’article «Dormir avec son enfant, un bien ou un mal?»

«J’ai été choquée par cet article»

La teneur globale de votre article n’a pas toute mon approbation, mais je ne suis ni pédopsychiatre, ni éducatrice, ni référente médicale, je suis seulement une maman de jeunes de 20 ans et 17 ans. (…) Ce qui m’a choquée, c’est «le maternage proximal», abordé négativement et dont la teneur m’a paru très «anti-écolo». J’ai porté mes enfants à l’aide d’un porte-bébé, près du corps, et l’image de l’écharpe me paraît vraiment discriminatoire. (…) Quel que soit le moyen de porter son enfant près de soi, je ne comprends pas du tout en quoi cela est négatif pour le développement de l’enfant. L’allaitement prolongé est vraiment une donnée bien relative. Pour ma part, j’ai nourri au sein mes deux enfants pendant six mois. Est-ce un laps de temps trop long? (…) Quel nombre de mois est censé être sain pour l’enfant? (…) Et le «bouquet» c’est la notion de la fabrication des petits pots de purée maison. (…) A l’heure des grandes polémiques diététiques, comment osez-vous faire paraître une notion «négative» et susceptible d’entraver le développement de l’enfant, en doutant des bienfaits des petits pots maison. Isabelle Lozet,

Vevey

«Les experts procododo existent!»

Dans les sociétés occidentales, une majorité de parents ne voient pas leurs enfants une grande partie de la journée mais, selon vous, les psychologues et les psychothérapeutes, en général, ne seraient pas partisans du co-sleeping. Ce qui signifie

que les parents devraient également se tenir à distance de leurs enfants pendant la nuit. Il serait intéressant de connaître les spécialistes auxquels vous faites référence. Car, d’après mes propres informations, les experts favorables au co-sleeping ne manquent pas, fort heureusement. C’est une pratique que j’ai moi-même expérimentée jadis, en tant que père, et je ne peux que vivement la recommander. C’est sûr que l’enfant qui s’endort paisiblement dans les bras de sa mère, ou de son père, se développera mieux qu’un enfant qu’on laisse pleurer tout seul dans son propre lit. Faut-il être diplômé en psychologie pour en douter?

Jean Debonneville, Lausanne

«Un bébé isolé est un bébé en danger»

(…) Non le cododo ce n’est pas prolonger la grossesse, c’est répondre au besoin naturel de l’enfant, qui est inchangé depuis la nuit des temps: un bébé isolé est un bébé en danger. Un bébé est fait pour être près de sa mère, nourricière, protectrice. (…) Par contre je m’offusque contre le dernier paragraphe. (…) Oui, il s’agit de vivre au plus près des besoins de son bébé, mais pas de prolonger l’état fusionnel de la grossesse! La péridurale c’est bien, c’est super pour les mamans qui ne veulent pas souffrir… mais tout comme la maman perd contact avec la douleur, le bébé perd contact avec la maman quand il y a péridurale. Voilà déjà un premier stress pour le bébé. Et pour la maman, je vous assure que vivre un accouchement sans péridurale, c’est magnifique (…) En ce qui concerne l’allaitement prolongé, il est meilleur pour l’enfant et pour le porte-monnaie. C’est une question de bon sens et pas de fusion avec bébé. (…) Elise Frioud,

Posieux

«Un amalgame dangereux» Cet article m’a mise en colère. Son contenu est partial et répond par la négative à la question sans mentionner les nombreuses études (…) qui démontrent les bienfaits du cododo, comme du portage d’ailleurs, et qui favorisent, entre autres, cette autonomie tant mise en avant dans notre culture. Pratiquement toutes les cultures autres que la culture occidentale moderne pratiquent et ont pratiqué depuis que l’humanité existe le sommeil partagé (…). Ces enfants ont-ils donc des troubles du développement psychique? De plus l’auteur fait un amalgame dangereux en semblant prétendre que non seulement le co-sleeping, «pose des questions quant à la suite du développement de l’enfant et son indépendance» mais aussi l’accouchement sans péridurale (…), le portage en écharpe (…), l’allaitement prolongé, la fabrication de pots maison (…). Etre un nouveau parent est déjà source de doutes et de questionnements, de nombreux livres aux théories différentes s’opposent. Votre article n’apporte rien d’autre que des idées reçues négatives qui empêchent les parents de se fier à leur instinct et à ce que leur montre leur enfant. (…)

Manon Burrell, Vevey

«Des troubles de l’autonomie?»

(…) Les spécialistes soutiennent que dormir seul est gage de l’autonomie future de l’enfant. C’est tout le contraire. Plus un enfant a été materné, sécurisé, plus il sera facile pour lui de se détacher de sa mère le moment venu, simplement parce qu’il aura établi les bases d’une sécurité intérieure très solide.

| 11

Cette sécurité lui permettra de s’éloigner de ses parents sans crainte, en toute confiance, quand lui se sentira prêt. Et ça, c’est le gage d’une autonomie intégrée et inébranlable. N’oublions pas trop vite que nous sommes des mammifères, et que nous partageons avec eux les mêmes réflexes archaïques. Si une femelle mammifère pose son petit quelque part et s’en va, elle signe son arrêt de mort, et tous les deux le savent. (…) Parquer un bébé seul dans sa chambre est une pratique typiquement occidentale de l’ouest. Partout ailleurs dans le monde, les enfants partagent le sommeil de leurs parents. Faut-il en déduire que la majorité de l’humanité souffre de troubles de l’autonomie? Et qu’en est-il des gens qui n’ont simplement pas le choix, faute de place? (…) Nos bébés ont tout le temps de découvrir qu’ils vivent dans une société furieusement individualiste, laissons-leur au moins le moyen de se construire des outils pour y faire face le mieux possible.

Sandrine Prince, Saint-Cergue

«Migros Magazine» no 6 du 7 février. A propos de l’entretien avec Frédéric Lenoir

«Il est utile de se référer à la Bible»

Frédéric Lenoir, directeur de l’excellente revue Le Monde des religions, navigue entre philosophie et spiritualité. Les trois religions chrétiennes: catholique, orthodoxe et les diverses branches protestantes ont puisé leurs doctrines et leur credo dans la Bible. C’est la seule source qui nous informe sur l’origine de la vie, la manière de la poursuivre et la réalité sur l’au-delà. Il est utile de s’y référer.

Sylvain Meyer, Pasteur adventiste Epalinges

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch


12 | Migros Magazine 8, 21 février 2011

Blé, sucre, café, charbon: la pénurie guette

Croissance des pays émergents, aléas climatiques mais aussi regain d’intérêt des milieux financiers expliquent des hausses de prix brutales. En passe de détrôner Londres comme première place de négoce, Genève est aux avant-postes de cette bataille sans merci.

A

Genève, dans son bureau de la Faculté des sciences économiques et sociales, le doyen Bernard Morard regarde avec inquiétude la flambée des prix des matières premières. «Les perspectives ne sont pas très bonnes», avoue-t-il. Au moins, les inscrits à la nouvelle formation en négoce qu’il dirige ne manqueront pas de travail. Thème du semestre: «la protection des matières premières et le risque sur les prix». Le sujet est brûlant d’actualité dans la cité de Calvin, devenue depuis quelques années la première place pour le courtage des matières premières. Plus d’un tiers des transactions mondiales de pétrole, de céréales, de café ou de sucre se réalise au sein des bureaux très feutrés de quelque quatre cents entreprises installées dans la région. Chiffre d’affaires 2010: 800 milliards de francs, selon l’Association genevoise du négoce et de l’affrètement (GTSA). Et les perspectives pour cette année sont excellentes, avec 10% de croissance annoncés. Ailleurs, dans la vraie vie, c’est plutôt la soupe à la grimace. C’est Nicolas Sarkozy qui dénonce à Davos une «spéculation inadmissible» sur les denrées de première nécessité. C’est l’avertissement lancé par Robert Greenhill lors de la présentation annuelle de l’instance organisatrice, le World Economic Forum: «Le monde est plus vulnérable aujourd’hui qu’il ne l’a jamais été depuis un demi-siècle.» Car le monde a peur. Effrayé par le retour de la pénurie. Cette crainte, présente depuis plusieurs années en matière d’énergies fossiles, devient aussi globale que l’éco-

Le cours du café est à un sommet historique depuis treize ans.

nomie mondiale. Maïs, blé, sucre, mais aussi cacao ou métaux sans même parler du problème de plus en plus épineux de l’eau potable: les réserves diminuent à mesure que bondit la consommation. Dans les pays développés, les économistes craignent que les porte-monnaie déjà mis à mal par la crise finan-

cière s’allègent davantage avec l’augmentation programmée des prix du pain ou du café.

Le souvenir des émeutes de la faim de 2008

Mais ailleurs, dans les pays aux économies plus fragiles, c’est le spectre d’émeutes de la faim comme celles

de 2008 qui réapparaît. Celui d’une crise alimentaire majeure alimentée par de brutales hausses de prix et une spéculation grandissante. Avant d’être qualifiée de révolution, et de chasser du pouvoir le clan de Ben Ali, la colère du peuple tunisien a d’abord été tournée contre l’inflation des prix alimentaires.


RÉCIT MATIÈRES PREMIÈRES

| 13

Les métaux aussi

Le charbon représente la première source énergétique chinoise.

La demande en métaux rares explose, notamment pour fabriquer des téléphones portables.

Le combat pour un approvisionnement sûr en matières premières n’inquiète pas que les gouvernements. Et la géopolitique des ressources ne se limite pas aux énergies fossiles ou aux produits alimentaires. L’essor des nouvelles technologies et l’appétit grandissant des populations en matière d’électronique et d’informatique engendrent également un rude combat pour l’accès aux métaux précieux. Pas de téléphone portable sans batterie au lithium-ion, ces accumulateurs au lithium à forte capacité dénués d’effet mémoire. Or il s’avère impossible de les fabriquer sans cobalt, que l’on trouve essentiellement en Afrique, du côté de la République démocratique du Congo et de la Zambie. Le gallium? Produit essentiellement en Chine, il se retrouve dans les cellules photovoltaïques et les circuits intégrés. Quant à la fibre optique, dont notre pays est en train de se couvrir, elle n’existerait pas sans germanium. Tout comme le platine pour les piles à combustible, ou le

européenne concluant qu’il n’existe pas de lien direct entre «le processus de formation des prix» et cette extrême volatilité qui pousse brutalement à la hausse et à la baisse, perturbant consommateurs et producteurs.

Un changement radical de philosophie? Suite aux incendies qui ont dévasté la Russie l’été dernier, le gouvernement a décidé de geler ses exportations de blé.

Idem en Algérie voisine. «De manière générale, alors que le marché s’enflamme à nouveau, les gouvernements ne semblent pas mieux préparés qu’il y a quatre ans», estime Robert Greenhill.

Pour la France, qui en a fait la priorité de sa présidence du G20 pour cette année, la spéculation constitue le coupable tout désigné. Paris a ainsi fustigé Bruxelles et le rapport préparé par la Commission

La question est capitale. Elle concerne chacun d’entre nous, et déterminera les équilibres planétaires de ces prochaines années. Au fond, elle revient à se demander si le secteur du négoce est en passe de changer radicalement de philosophie, adoptant la célèbre devise de la finance: «buy low, sell high». Pour Emmanuel Fragnière, vice-directeur du programme «négoce»

néodyme pour le laser. Autant de métaux rares devenus stratégiques pour nombre d’industries: peu de pays producteurs et aucune possibilité de substitution. L’Union européenne vient de tirer la sonnette d’alarme, rappelant que quatorze de ses matières premières minérales étaient «d’une importance critique» alors que les prévisions évoquent en 2030 une demande mondiale multipliée par trois. Preuve de la justesse de cette inquiétude, «certains pays prennent des mesures protectionnistes et constituent des réserves stratégiques», relève Emmanuel Fragnière. L’année dernière, la Chine – qui contrôle 95% de la production mondiale de métaux rares - a décidé de limiter ses exportations de «terres rares» représentant dix-sept minerais dont l’exploitation pourrait être nationalisée. Bref, comme le soulignent nos experts, «l’époque où l’on pouvait tout acheter à bon prix est révolue». Et le libre marché exclut de plus en plus là les ressources naturelles.

de la Haute Ecole de gestion romande, tout est d’abord affaire de définition. «L’évocation de la volatilité du marché du négoce des matières premières se fait souvent par analogie avec celui des marchés financiers. Or il existe une différence de nature fondamentale. «Contrairement à la finance, il s’agit ici de transporter des quantités physiques depuis une région qui en produit jusqu’à une autre qui en demande. Et cela de la manière la plus économique possible.» Or ce marché de «transactions physiques» reste selon nos deux experts gouverné par la loi de l’offre et de la demande. «Cette équation continue de déterminer les prix.» Et les bénéfices du secteur proviennent traditionnelle-


PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 22.2 AU 7.3.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

4.45

au lieu de 5.60

20% de réduction sur tous les détergents spéciaux Pial et Potz Xpert, p. ex. produit d’entretien pour les parquets Pial, 1 litre* valable jusqu’au 14.3

8.30

au lieu de 9.80

1.50 de réduction sur tous les produits de nettoyage Potz en lot de 2 p. ex. Potz Clac, 2 x 1 litre

6.65

au lieu de 8.90

25 % de réduction sur tous les détergents Migros Plus en lot de 2 p. ex. détergent pour salle de bains Migros Plus, 2 x 750 ml

10.–

Set de nettoyage pour le sol en microfibre 3 pièces

5.– 4.90

Chiffons à vaisselle en microfibre 2 pièces

*En vente dans les plus grands magasins Migros.

Chiffons de nettoyage universels en non-tissé 15 pièces

9.–

Chiffons en microfibre 4 pièces

MGB www.migros.ch W

PRÊT POUR LE MÉNAGE DE PRINTEMPS?


RÉCIT MATIÈRES PREMIÈRES

Source: CNUCED, UNCTADSTAT

Migros Magazine 8, 21 février 2011

Sucre: prix en dollars par livre

Coton: prix en dollars par livre

Blé: prix en dollars par tonne

0.30

1.60

300

0.25

1.30

250

1.00

200

0.70

150

Janvier à décembre 2010 010 0

Janvier à décembre 2010

0.20

0.15 Janvier à décembre 2010

ment de la logistique, de la connaissance du marché et des cours. Pas de l’achat à vil prix et de la revente au maximum. Ce qui est, grossièrement décrit certes, le fonctionnement de la finance. Et nos deux experts reconnaissent que le risque de financiarisation s’amplifie. Difficile de pré-

tendre le contraire, il est vrai, après quelques récents et très médiatiques coups spéculatifs. Celui d’Anthony Ward, le bien surnommé «Chocfinger», qui en juillet dernier a fait main basse sur la plus grande partie des stocks européens de cacao en déboursant 1,2 milliard de dollars. Bien vu: six mois plus tard,

le cours de la fève brune s’affolera à Londres comme à New York, après l’annonce du gouvernement d’Alassane Ouattara de geler les exportations de la Côte-d’Ivoire, premier producteur mondial. Le phénomène s’amplifie depuis quelques années. «Il s’explique d’abord par la demande croissante

des pays émergents, à commencer par la Chine», explique Emmanuel Fragnière. La croissance de l’Empire du Milieu tourne à plein régime, ce qui réclame par exemple de gros besoins en énergie. «La plupart des bateaux transportant quelque 150 000 tonnes de charbon sont notamment réqui-

Publicité

Pour vous au Swisscom Shop

Au doigt et à l’œil. Ecran tactile, grandes touches et simplicité d’emploi font de ce téléphone mobile votre partenaire idéal. Soleil et paysage vraiment superbes :-)

Nokia C3

1.–*

Argenté et gris foncé.

Grandeur nature

| 15

* A la souscription d’un nouvel abonnement Swisscom NATEL® liberty mezzo CHF 35.–/mois, durée minimale du contrat 24 mois. Carte SIM non comprise CHF 40.–. Prix sans abonnement CHF 269.–.


20% DE RÉDUCTION PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 22. 2. AU 7. 3.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK 20% de réduction sur tous les aliments et compléments alimentaires Actilife

1.60

au lieu de 2.05

Boisson à base de jus de fruits Actilife Breakfast 1l

3.80

4.80

Drinks à la framboise Actilife Cornwell 6 x 100 ml

Produit à tartiner à la pulpe d’argousier Actilife 450 g

au lieu de 4.80

au lieu de 6.–

2.80

au lieu de 3.50

Actilife all-in-one 20 comprimés effervescents

1.40

au lieu de 1.75

1.60

au lieu de 2.–

Galettes de riz complet au yogourt Actilife 6 pièces

7.10

au lieu de 8.90

Actilife ImmunPRO 30 pastilles à sucer

Margarine Actilife Balance 250 g


RÉCIT MATIÈRES PREMIÈRES

Migros Magazine 8, 21 février 2011

sitionnés pour leur marché.» Phénomène collatéral, un peu partout, une classe moyenne de plus en plus nombreuse consomme de plus en plus de viande. Or le bétail se nourrit de grains, notamment de maïs devenu la céréale la plus consommée au monde. «Sans même parler des agrocarburants qui contribuent à la hausse des cours», et cela même s’ils ne représentent que 2% des terres cultivées mondiales.

Lorsque la Russie stoppe ses exportations…

Sans évoquer non plus les désordres climatiques contribuant à péjorer les récoltes. Nul n’aura pourtant oublié les incendies vécus par la Russie l’été dernier après une sérieuse période de sécheresse. Troisième exportateur de blé, le pays décidera peu après de geler ses exportations. Suffisant pour que certains parient sur la baisse

«Le monde est plus vulnérable aujourd’hui qu’il ne l’a jamais été depuis un demi-siècle» de l’offre. Et donc la montée des prix. Avec cette menace de pénurie, les investisseurs ont regardé les matières premières avec un œil nouveau. D’autant que les milliards réinjectés dans les circuits financiers pour surmonter la crise ont provoqué un afflux de liquidités manquant de débouchés. Et tout le monde s’est mis à vouloir des «commodités» (de l’anglais «commodities») agricoles, devenues volatiles comme précédemment le pétrole. Sur le blé, par exemple, les fonds d’investissement et autres investisseurs institutionnels repré-

senteraient déjà un bon tiers des transactions. Selon le bon vieux principe de la diversification de portefeuilles, on répartit les risques. Et on transfère des actifs là où c’est le plus rentable. Les matières premières rejoignent désormais les habituelles actions et obligations. On parle de plus de 250 milliards de dollars placés en matières premières. Problème: ces investisseurs n’ont aucun rapport avec les métiers traditionnels du négoce. Ils n’achètent pas des céréales pour les transformer en produits finis. Et s’ils acquièrent des stocks, ce n’est pas pour les revendre à des pays

| 17

clients, mais pour attendre que leur valeur grimpe en flèche. Bref, avec l’économie mondialisée, tout se complique. Autrefois, les maisons de négoce négociaient et les banquiers assuraient leurs risques. «C’est ce qui s’appelle en termes techniques les marchés à terme, poursuite Emmanuel Fragnière. Ils servent à prémunir producteurs et utilisateurs des matières premières des variations des cours.» D’après la France et l’Allemagne, certains les utilisent désormais non comme un outil pour garantir les prix, mais directement comme un moyen d’engranger des bénéfices. «Et cette pression va continuer à moins que la consommation ne baisse, ou que la production augmente. Deux cas de figure peu probables», admet Bernard Morard. Il devient donc urgent de vérifier l’ampleur du mal. Et s’il est encore réparable. Pierre Léderrey Photos Getty / Reuters / Fotolia

Publicité

Cours en baisse, avantages en hausse: la prime €-Flex d’Opel. La Suisse aime l’euro: pour tout achat d’une voiture neuve Opel, la prime €-Flex s’ajoute dès maintenant à l’avantage client qui peut aller jusqu’à CHF 6’000.–. Une prime qui varie en fonction du taux de change de l’euro. Le montant de la prime €-Flex est actualisé régulièrement sur www.opel.ch.

www.opel.ch Exemple de prix pour un achat comptant: Opel Zafira Enjoy 1.6 ECOTEC®, 85 kW/115 ch, 5 portes, boîte manuelle 5 vitesses, prix de base CHF 33’350.–; avantage client CHF 6’000.–; nouveau prix de vente CHF 27’350.–, duquel doit être déduite la prime €-Flex.


18 | Migros Magazine 8, 21 février 2011

«Je ne voulais pas devenir aveugle»

L’avocate Brigitte Kuthy Salvi a perdu la vue à l’âge de 15 ans et demi. Un deuil terrible, une longue traversée qu’elle conte plus qu’elle ne raconte dans son livre «Double Lumière» publié aux Editions de l’Aire.

B

rigitte Kuthy Salvi nous accueille dans le cabinet d’avocats qu’elle partage avec deux associés et amis. C’est à Bienne, à proximité de la gare. Dans ce lieu qui lui est familier, elle se déplace sans l’aide de sa canne blanche. Nous la suivons le long d’un couloir qui conduit de la réception à son bureau. Celui-ci est vaste, lumineux, décoré sobrement et avec goût. D’emblée, notre hôte nous avertit: «Je ne veux pas me mettre en scène, être considérée comme «l’aveugle qui a réussi», je déteste ça! J’ai juste envie de parler de mon livre.» Un livre intitulé Double Lumière, d’inspiration autobiographique, à l’écriture soignée et poétique. Une sorte de carnet de voyage, en 44 textes, au cœur de l’obscurité, de son obscurité, mais aussi de la lumière.

«J’ai accepté à peu près ma condition humaine»

Ce journal de bord intime, cette quinquagénaire a pu prendre le risque de l’écrire, parce qu’elle a fait la paix avec sa cécité. «J’ai accepté à peu près ma condition humaine, sourit-elle. De toute façon, je crois que c’est difficile pour tout le monde de faire alliance avec la vie.» Mais parler de l’absence de voir reste tout de même douloureux pour elle… «Si je me concentre, ce que je vois objectivement devant mes yeux, ce n’est pas le noir, c’est plutôt une lumière grise avec des petits flashes. Ce n’est pas beau comme le noir peut être superbe!» Evidemment, Brigitte Kuthy Salvi se débarrasserait volontiers

de ce handicap si elle le pouvait. «Heureusement, ma cécité m’offre des surprises, parfois bonnes, et c’est cela qui la rend supportable.» Comment cela? «Eh bien, un exemple: il y a quelque chose dans le regard des autres – le vôtre maintenant – qui me touche. Je ne peux pas l’expliquer. C’est comme ça.» Idem quand elle va voir une expo de peinture avec des proches qui lui commentent certaines toiles. «Leur description ne me suffit pas. J’ai besoin d’être devant un tableau pour le ressentir.»

Les petites joies du quotidien

Autres sources de satisfaction: toutes les victoires minuscules qu’elle collectionne au quotidien. «Parvenir à prendre le train et à marcher jusqu’ici, réussir à utiliser une machine à laver le linge ou à travailler avec un nouveau logiciel, faire la cuisine sans se brûler… Ce sont des petites joies qui compensent les agacements, les énervements, les peurs et les échecs.» Les renoncements également comme celui de mettre au monde un enfant. Un passage de son livre qu’elle préfère ne pas commenter. Par pudeur et parce que c’est un sujet encore trop sensible, trop complexe pour y répondre brièvement. On lui propose alors de revenir quelques années en arrière. Jusqu’à ses 15 ans et demi et ce fameux soir où son chirurgien ophtalmologue lui a appris qu’elle faisait «désormais partie du monde de la nuit». Qu’a-t-elle ressenti? «Sur le

moment, j’ai eu une grande bouffée d’angoisse. J’avais une peur panique de ne plus pouvoir regarder les étoiles et rêver comme avant, d’avoir un regard vide, mort. Une première réaction, des inquiétudes immédiates finalement assez surprenantes, assez étranges, je trouve.» Après le choc, le déni et la colère. Etapes qu’elle a résumées ainsi: «Je veux retourner en classe, je veux tout, comme avant. Je veux qu’on me regarde avec les mêmes yeux, que personne ne me prenne en pitié.» «Je ne voulais pas devenir aveugle. J’avais envie de laisser à cette part de moi le moins de place possible pour qu’elle ne devienne pas un obstacle à la relation avec les autres.» Cette phase durera sept ans, «le temps nécessaire à me construire, à pouvoir regarder ma cécité en face». Durant ce long processus de deuil, la jeune Brigitte enfouit ses peines «dans les profondeurs marines» et s’accroche «aux souvenirs des regards aimés pour ne pas sombrer». «Oui. Un peu comme ces soldats italiens qui se retrouvaient sur le front de l’Est et qui rêvaient aux spaghettis de la mamma. On s’accroche à ce qu’on a connu et aimé, et c’est ça qui permet d’avancer.»

Eviter l’enfermement, l’isolement

Avancer, toujours avancer. Contre vents et marées. Prendre, avec ses proches, le pari de l’indépendance et de la liberté pour éviter l’enfermement, l’isolement. «Je ne suis pas une solitaire de la souffrance.

Brigitte Kuthy Salvi: «Je ne veux pas être considérée comme l’aveugle qui a réussi.»


PORTRAIT BRIGITTE KUTHY SALVI

| 19

«Je m’accrochais aux souvenirs des regards aimés pour ne pas sombrer» J’ai toujours porté ma cécité avec d’autres, mes parents, mes amis, mon amour. J’ai reçu vraiment beaucoup de solidarité et de marques de confiance.» Elle en est reconnaissante. Sincèrement. «J’étais récemment en Inde. Làbas, les personnes aveugles n’ont pas d’autres choix que de mendier.»

«J’ai souvent dû plaider ma cause et convaincre»

Cette femme énergique et passionnée a choisi, elle, d’être avocate. Car, comme elle l’écrit, «j’avais appris à me battre pour ma propre cause existentielle». Elle rit. «C’est vrai. J’ai dû souvent plaider ma cause et convaincre.» Convaincre les directeurs d’école, de lycée, d’université, les professeurs de jiu-jitsu et de yoga, etc., de lui laisser une chance, une petite chance qu’elle a su donc provoquer et saisir. Sa force, Brigitte Kuthy Salvi la puise dans son «lien vrai avec des gens» qu’elle aime et qui l’aiment, avec la nature, avec le monde de la création au sens large, avec l’écriture bien sûr… Et puis, il y a cette insatiable curiosité qui la pousse sans cesse vers l’avant, qui lui permet de conserver «le goût de l’envie d’apprendre, de découvrir, de voyager, de rêver». «Tout cela fait que je suis vivante, ma part aveugle aussi», conclutelle, rayonnante. Alain Portner Photo Pierre-Yves Massot /arkive

A lire: «Double Lumière», Brigitte Kuthy Salvi, Ed. de l’Aire.


20 | Migros Magazine 8, 21 février 2011

Qu’est-ce qui fait qu’un animal est un animal et qu’un homme est un homme?


RÉCIT SOCIÉTÉ

| 21

Animal, qui es-tu?

La «philosophie animale» réfléchit sur les différences qui nous séparent de nos frères prétendument inférieurs. En se demandant par exemple pourquoi il est plus légitime de tuer une souris qu’une vieille tante à héritage. Explications et réactions.

P

ersonne n’a une nouvelle un honte devant ère: la postèr des enfants domesticité. do ou des bêtes.» Qui se caracQu C’était ce que soutérise par té un tenait Aristote, il y une séparaa vingt-cinq siètion radicale entre anicles. Si notre rap-maux d’éleport à l’enfant a rvage et anibien changé, pourmaux doquoi continuons- Le sacrifice d’une vie animale mestiques. nous de n’avoir pas est-il légitime s’il permet de On se tient honte devant «les sauver une vie humaine? soigneusebêtes»? C’est ce ment à genre de questions que peut se poser la «philosophie l’écart des premiers, on n’assiste animale», une discipline en plein plus à «leur naissance, leur reproessor, spécialement dans les pays duction, leur mise à mort». Tout au contraire, nous avons accentué anglo-saxons. Si nous n’avons pas honte de- la proximité avec les animaux de vant un animal, suggérait Aris- compagnie «de tous poils et plutote, c’est parce que la honte est mes». L’autre trait marquant de la dans le regard du témoin. Or post-domesticité consiste en l’apl’animal n’est pas capable de ce parition d’un sentiment inédit de regard accusateur. Averroès ajou- culpabilité face aux procédés de tera que les probabilités sont fai- l’élevage industriel. bles qu’il aille raconter partout ce «Les réalités horrifiantes qu’il a vu. Dans leur préface au recueil des guerres innombrables» de textes de philosophie animale Face à ces bouleversements, il y qu’ils ont publié, Hicham-Sté- avait sans doute urgence à se rephane Afeissa et Jean-Baptiste demander ce qui fait qu’un homJeangène Vilmer évoquent la fa- me est un homme et un animal un meuse anecdote de Diderot. De- animal. Difficile de prendre envant un orang-outan enfermé core l’humain comme point de dans une cage de verre au jardin référence, «les réalités horrifiandu roi, le cardinal de Polignac, tes des guerres innombrables» qui trouve que la bête ressemble ayant rendu cette idée «tragicoà un saint Jean prêchant dans le mique», comme le souligne le désert, lui lance: «Parle, et je te philosophe Matthew Calarco. baptise!» Pour autant, de nouvelles formes d’humanisme ont tenté de sauver L’ère de la ce qui pouvait l’être. Emmanuel post-domesticité Levinas par exemple, penseur maAujourd’hui nous n’en sommes jeur de l’après-guerre, pour qui plus là. Pas loin même de baptiser c’est le visage de l’Autre qui fonde sans autre nos muets compa- la morale, qui me dicte le comgnons. Certains auteurs décrivent mandement «tu ne tueras point».

Un visage qui vient interrompre mon égoïsme en me révélant son dénuement. Dans cette optique, voilà l’animal mal barré, lui à qui cet attribut de visage a toujours été refusé. Matthew Calarco rétorque que la morale ne peut se réduire au visage de l’autre, que «la gentillesse» et «l’affabilité» aussi peuvent venir mettre fin à mon égoïsme.

Sur la question de notre responsabilité à l’égard des animaux, Peter Singer, l’un des auteurs phares en éthique animale, propose le critère de la préférence des intérêts. Il explique ainsi qu’une souris aura autant le droit de ne pas souffrir qu’un homme: personne en effet, pas plus la souris que l’homme, préfère souffrir plutôt que ne pas souffrir. En re-

«Croire que le don d’amour est limité à nos seuls proches est une erreur fondamentale» Franz Weber, Fondation Franz Weber

«Dans un proche avenir, notre science atteindra un niveau spirituel tel qu’elle sera capable de saisir la mémoire des océans et du vent et le langage et les pensées du monde animal. Nous saurons enfin communiquer avec les animaux, les plantes, avec tout ce qui vit et vibre autour de nous; nous pourrons enfin exister en harmonie avec eux. C’est cela le sens de la création, c’est cela sa logique. Croire que le don d’amour est limité à nos seuls proches est une erreur fondamentale. L’injustice à l’endroit de créatures totalement innocentes, les animaux, est sans doute la culpabilité la plus lourde dont l’humanité se charge, car elle conduit irrésistiblement à l’injustice à l’endroit des hommes, générant haine et guerres. Quant au principe «N’a le droit à la vie que ce qui est utile à l’homme», il est fondamentalement erroné. C’est seulement le jour où nous saurons reconnaître aux animaux et aux végétaux un droit inaliénable à la vie, et que nous agirons en conséquence dans le monde entier, que nous saurons préserver notre propre droit à la vie.»


22 | Migros Magazine 8, 21 février 2011

vanche l’homme préfère davantage rester en vie que la souris, ne serait-ce que pour réaliser ses projets d’avenir. L’animal, lui, n’a pas cette capacité à se projeter dans le futur lointain, vit au jour le jour et donc «ne perd rien en mourant s’il est tué sans douleur».

«Ceux qui ont des désirs pour l’avenir»

«Et l’écureuil qui fait ses provisions pour l’hiver?» Diana Sobolewska, Vegan Planet «Ce n’est pas en raison d’un attribut quelconque qu’on accorde des droits moraux. Si c’était le cas on pourrait accorder moins de droits à quelqu’un en raison d’un QI inférieur. La parole est un moyen de communication et les animaux communiquent très bien. Ce n’est pas parce que nous ne les comprenons pas en général que nous sommes supérieurs à eux. Cela vient uniquement d’une incapacité de notre part. L’animal nous renvoie à nous-mêmes et nous donne en fait des messages très clairs. Quand on enferme un animal il va tenter de fuir. Quand on enlève le veau de la mère pour l’envoyer à l’abattoir, elle montre clairement sa souffrance. Si on choisit d’ignorer ces messages, c’est que nous choisissons volontairement de rester ignorants. Il est grotesque de penser que l’animal ne perd rien quand on le tue. Il perd sa vie et tout ce que la

vie lui apporte. Et nous ne savons absolument pas s’il peut se projeter dans l’avenir ou pas. Lorsque l’écureuil fait ses provisions pour l’hiver, je ne vois pas un animal en train de vivre au jour le jour… Quant au sacrifice de certains au profit du plus grand nombre, c’est une théorie dangereuse qui peut amener à tous les excès et, poussée à son extrême, peut justifier les pires horreurs, y compris l’eugénisme et le génocide.»

Autre principe défendu par Singer: le sacrifice d’une vie est légitime s’il permet de sauver d’autres vies, d’autant plus s’il s’agit de «la vie de ceux qui sont capables d’avoir des désirs pour l’avenir». De nombreux penseurs ont combattu cet utilitarisme. Tom Regan, le plus célèbre, estime qu’il faudrait plutôt tenir compte de certaines facultés de connaissances qu’ont en commun les mammifères supérieurs – ceux qui comme nous «mènent une vie Fanny Vaucher, LausAnimaliste dont ils ont l’expérience». L’animal, doté ainsi d’une «La tentative de se couper uniques, avec leur caractère, leurs envies, mais aussi leur sensivaleur identique à définitivement des autres bilité et leurs émotions. Il n’existe pas de différence fondamenl’homme, ne sauanimaux, par exemple par le tale qui regrouperait tous les humains d’un côté et tous les rait lui servir de choix du critère de la parole animaux de l’autre. Les différences biologiques, qui existent ressources. Point comme distinction absolue, n’a entre tous les animaux, ne peuvent pas remplir cette fonction. d’élevage alors ni jamais atteint son objectif. La plupart des humains ont certes la capacité de se projeter d’expérimentaNombre d’humains ne parlent dans l’avenir. Mais cela ne justifie pas une ascendance sur les tion. pas, alors que nombre d’animaux parlent à leur manière. autres animaux et leur mise à mort. Ça serait justifier le meurtre Quant à l’arguL’érection de cette frontière imperméable, qui prive les animaux d’enfants en bas âge, de handicapés ou de personnes séniles ment d’un sacrid’un visage, d’une individualité, d’une conscience, les exclut de qui n’ont pas cette capacité. Les animaux éprouvent comme fice utile pour saunotre sphère morale. Pourtant, n’importe qui ayant déjà eu un nous la peur, la souffrance et le désir de ne pas mourir. Nous ver d’autres vies, contact avec un chien, une vache ou une poule sait qu’ils sont devons en tenir compte et tirer les conclusions qui s’imposent.» Regan y répond par l’absurde en invoquant sa tante Bea, très riche et très âgée et dont la mort permettrait à son neveu de faire un don substantiel à un hôpital pour enfants. Selon les mêmes critères Sophie Michaud Gigon, secrétaire romande de Pro Natura utilitaristes qui justifient la souris de laboratoire, assassiner tante Bea ne serait donc plus un mal «Je vois davantage de difficultés dans la concurrence autour du sol et des mais un devoir. ressources que dans une confrontation entre deux espèces. La pression sur

«Ils éprouvent comme nous le désir de ne pas mourir»

«L’augmentation de la population humaine, voilà le véritable danger»

Laurent Nicolet Photos Getty / Keystone / Céline Michel

A lire: - «Philosophie animale», textes réunis par H.-S. Afeissa et J.-B. Jeangène Vilmer, Editions Vrin, 2010. - «L’éthique animale», de J.-B. Jeangène Vilmer, collection Que-sais-je, PUF 2011

le territoire est de plus en plus grande avec l’augmentation de la population humaine et de ses besoins et le véritable danger pour les animaux sauvages réside dans la perte de leur espace naturel vital. L’humain a un pouvoir de domination à nul autre pareil et corollairement une responsabilité face aux autres espèces de la planète. Il est capable d’exploiter les ressources de la planète. Il se doit donc – c’est dans son propre intérêt – de les protéger. Il est évident que l’homme fait des projets, contrairement à l’animal, qui suit son instinct. Et en suivant son instinct, l’animal sauvage assume le rôle que lui a dévolu la nature et garantit ainsi l’équilibre naturel. Cette interdépendance et cet équilibre tendent vers la perfection et cela force l’admiration.»


RÉCIT SOCIÉTÉ «Certains animaux ont pu et su apprendre notre langage» Sandrine Chalet Picard, Protection suisse des animaux (PSA), psychologue-éthicienne et éthologue collaboratrice et animatrice SVPA. «De nombreuses recherches ont démontré les capacités des animaux, telles que le langage. Le langage humain est propre à l’être humain comme le langage du chien est propre au chien... certains animaux ont pu et su apprendre notre langage, par le langage des signes par exemple, mais il nous reste très difficile, à nous «humains», de percer tous les secrets de la communication animale. Les mentalités ont évolué. Du discours qui considère que Dieu n’a pas créé l’animal à son image, et qui autorise ainsi les hommes à le soumettre et à l’exploiter, à celui qui permet aujourd’hui à l’animal de se faire baptiser (eh oui, il

existe des messes pour animaux), l’écart est phénoménal! Nous refusons de donner à l’animal le visage de l’humanité (donc, par définition, «l’ensemble des hommes, ou la nature humaine»). Ce refus nous permet de rester dans une position dominante et c’est regrettable... Je pense pourtant qu’il ne faudrait pas donner ce visage d’humanité à l’animal mais plutôt le visage de l’animalité à l’homme! L’animal devrait être respecté en tant que tel, en fonction de son espèce et de ses besoins... ce qui nous aiderait à constater que l’Autre existe aussi dans le règne animal.»

Publicité

UPER TAUX LEASING ÀFr.S34 9.–/mois** à partir de

JUSQU’À FR. 6’ 6’800.– D’AVANTAGE PRIX: LES MODÈLES SPÉCIAUX SEAT EXEO/EXEO ST ADVANTAGE. *

Les modèles spéciaux SEAT Exeo et Exeo ST ADVANTAGE sont plus attractifs que jamais. Rendez-vous chez votre partenaire SEAT pour les découvrir dans les moindres détails et les essayer. En plus des nombreux équipements de série, vous bénéficiez d’options supplémentaires d’une valeur allant jusqu’à Fr. 6’800.–.

• PHARES BI-XÉNON AVEC ÉCLAIRAGE ADAPTATIF • DISPOSITIF MAINS LIBRES BLUETOOTH

• AIDE AU STATIONNEMENT • CAPTEUR DE PLUIE

• SIÈGES CHAUFFANTS • PORT USB

* SEAT Exeo ST ADVANTAGE 2.0 TSI 200 ch Multitronic. Modèle présenté avec des équipements optionnels: pack Style Fr. 430.– et jantes alu 18" Fr. 580.–. Prix de vente nets recommandés, TVA de 8% incluse. Consommation mixte 7.7 l/100 km, émissions de CO2 179 g/km. Efficacité énergétique classe D. Moyenne des émissions de CO2 des véhicules neufs en Suisse (toutes marques et tous modèles confondus) 188 g/km. ** Super leasing avec taux de 3.9% sur tous les modèles SEAT jusqu’au 28.2.2011. Taux d’intérêt effectif annuel 3.97% (2.94% pour des durées de 12 à 36 mois). L’octroi de crédit n’est pas autorisé s’il entraîne le surendettement du client. Acompte de 10% obligatoire. Durée 48 mois, 10’000 km/an, assurance casco complète obligatoire non comprise, toutes les mensualités avec TVA de 8% incluse. Exemple de calcul avec un financement via AMAG LEASING SA: SEAT Exeo Advantage 1.8 TSI 160 ch, prix d’achat au comptant Fr. 34’750.– (net), durée 48 mois, 10’000 km/an, acompte 15%: Fr. 349.– par mois.

UNE MARQUE DU GROUPE VOLKSWAGEN

| 23


24 |

CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

Migros Magazine 8, 21 février 2011

C’est de la sorcellerie Tous les programmes de télévision Jean-François Duval, sont ennuyeux – journaliste du moins, ils m’ennuient, moi. Mon cas est loin d’être unique. Quand mon jeune ami Félix débarque l’un ou l’autre soir dans mon salon, il saisit le programme sur la table basse, il le consulte, puis il laisse tomber «Y a rien à voir ce soir, est-ce qu’on va encore devoir se faire un film pourri?» Le mieux, me dis-je, ce serait que Félix et moi nous sautions illico dans un avion low cost pour nous retrouver dans six heures place Tahrir, au Caire, pour participer à la liesse générale et sentir passer le souffle de l’Histoire. J’en parle à Félix qui me rappelle que demain 8 heures il doit être au boulot. Dommage, me dis-je, voilà des événements qui seraient restés gravés dans nos mémoires à jamais; la TV, elle, est notre narguilé du soir. Il y a des années que ça dure et j’ai décidé de mettre le holà à cette situation: plus de séries ni de films pourris chez moi. Je veux pouvoir choisir. Quand j’avais 10 ans, avec un copain, on rêvait des heures à toutes les inventions qui verraient le jour au XXIe siècle. On disait: «Par exemple, d’un

claquement de doigts, on fera apparaître devant nous, dans l’air, n’importe quel film qu’on aura envie de voir, aussi facilement Publicité

qu’Aladin usant de sa lampe magique.» Aujourd’hui, nous y sommes, sauf que le claquement de doigts a pris la forme du clic. A preuve cette emplette que je viens de faire. A coup sûr, ai-je dit à Félix, elle va résoudre notre problème de films de plus en plus pourris (car les programmes de télévision, sentant leur mort prochaine, subodorant la fin de leur dictature, sont d’ores et déjà dans une phase de décomposition avancée). Sous ses yeux, j’ai exhibé ma dernière acquisition: un boîtier Apple TV de 9,5 x 9,5 cm pour une

épaisseur de 1,5 cm. Ce bidule, qui coûte une fondue pour deux, se branche à une prise murale et se raccorde au poste TV. Sans qu’il soit nécessaire d’allumer son ordinateur, il capte les ondes wifi. C’est la lampe d’Aladin dont je parlais. Félix et moi, on a allumé l’appareil. Des films qu’on pouvait louer (voire acheter) se sont affichés sur mon écran TV. Lequel choisir? Sous forme de previews, on peut voir le début de chacun gratuitement. Les premières images d’Another Year, chargées en 90 secondes dans la mémoire tampon du bidule, se sont brusquement mises à défiler sur l’écran. Là, une trouille inconnue, une frousse du diable m’a saisi, exactement la même épouvante qu’éprouvaient les peuples primitifs lorsque les premiers explorateurs les prenaient en photo. Par quel tour de sorcellerie, par quel prodige toutes ces images tra-

versaient-elles des espaces immenses, franchissaient-elles les murs des bâtiments, les parois de mon appartement, mon corps et ma chair, mes muscles et ma matière grise pour aboutir, sans aucune connexion visible, dans ce minuscule boîtier noir, et s’incarner ensuite sur mon écran TV? J’étais renvoyé à ma condition de sauvage ignare et terrorisé, je devinais autour de moi un

formidable univers d’ondes invisibles qui se jouaient des lois de l’éther. Le phénomène était si surnaturel que je me demande bien ce qui m’a retenu de prendre mes jambes à mon cou, en abandonnant Félix à son sort. A la dernière seconde, je me suis souvenu de Shakespeare affirmant dans Hamlet qu’il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre que nous n’en pourrons jamais rêver ni concevoir. Voilà une phrase qui est un magnifique et très efficace onguent contre les forces de l’obscur. Grâce à Shakespeare, j’ai réussi à garder mon calme et à regarder défiler les premières images d’Another Year, le temps qu’a duré le preview. Lisons et relisons Shakespeare, qui nous offre pareil remède de cheval. P.-S.: Ensuite de quoi, hélas, adieu veaux, vaches, cochons… Pour voir non pas le seul preview mais le film en entier (7 fr. de location), il fallait compter 2 h 30 de téléchargement… Autant se rabattre sur un bon vieux Woody Allen, en DVD.


PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 22.2 AU 7.3.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

A par tir de

A partir de

Ligne parfumée Lily of the Valley, divers articles

Bougies figuratives

8.90

9.90

Lanterne couleur crème

6.90

14.90

Nichoir à oiseaux décoratif

17.90 7.90 Guirlande de feuilles env. 5,5 m

En vente dans les plus grands magasins Migros.

Etagère couleur crème

5.90

Récipient en forme de cœur, couleurs vert clair et mauve

MGB www.migros.ch W

CÉLÉBRONS LE PRINTEMPS!


26 | Migros Magazine 8, 21 février 2011

«Oui, je suis un emmerdeur!»

L’ancien pape de «Forum», le journaliste Pascal Décaillet, qui œuvre en indépendant depuis 2006, n’a rien perdu de son enthousiasme. Une verve désormais tournée contre le service public et un centre-droit auquel il ne croit plus. Confidences offensives. Qualifier, comme vous le faites, la SSR «de mammouth dûment engraissé par la redevance» et qui se contente de diffuser des séries américaines, n’est-ce pas un peu caricatural?

La SSR est trop lourde, trop chère et son nouveau patron Roger de Weck ne procède sur ce point à aucune autocritique. Il ne semble pas se comporter en entrepreneur qui va changer quelque chose mais plutôt en gentil gestionnaire venu défendre le pré carré du service public. Il hérite par le seul fait de la redevance de sommes considérables à gérer alors qu’il y a beaucoup trop de chaînes. Par exemple?

Je m’interroge entre autres sur l’existence de Couleur 3: une chaîne jeune, dynamique, boumboum, les privés font ça tout aussi bien. Je le disais déjà l’époque: la SSR devrait apprendre les réflexes du privé, apprendre à se battre. J’avais demandé que chaque émission ait une autonomie totale de façon à ce qu’elle puisse avoir da-

vantage de moyens en fonction de sa propre audience. Je plaidais ça pour Forum un peu par provocation. Oui je suis un emmerdeur, je l’étais déjà, j’adorais les provoquer parce qu’ils dormaient et moi je n’aime pas dormir. Une initiative UDC visant à réduire la redevance, voilà qui doit vous plaire…

Je la signe en effet. Je ne souhaite pas la suppression du service public, mais sa transformation en quelque chose de musclé, densifié, concentré sur ses fonctions régaliennes qui sont le débat politique et la culture – toutes les cultures: ancienne, moderne, contemporaine, rock. Et c’est presque tout.

«La SSR devrait apprendre à se battre»

Je trouve très bien que ma concession aille à des émissions comme Forum, Infrarouge, Arena et à la culture mais pas à l’achat de séries américaines. Des séries qui permettent de financer le reste, la culture, le débat…

C’est l’argument de Gilles Marchand. Je trouve plutôt que c’est à lui de se débrouiller avec l’argent qu’il a pour financer le minimum régalien de politique et de culture. Ce qui se fait sur Léman Bleu ou La Télé n’est pas foncièrement différent de ce qui se fait sur la SSR. Sauf que c’est avec des moyens drastiquement moindres, cent fois moindres. Vous avez raconté dans «L’Hebdo» votre «soulagement» de ne plus être salarié. Un statut indigne?

Absolument pas. Mais je crois qu’il y a des gens qui sont faits pour être salariés, qui sont contents au fond d’accomplir leurs heures, d’avoir leur week-end, et pas trop d’em-

Bio express ➔ Né le 20 juin 1958. Valaisan de Genève. Marié avec la comédienne Caroline Gasser. Deux filles: Pauline (19 ans) et Louise (16 ans). ➔ Journaliste professionnel depuis vingt-cinq ans. Débuts au «Journal de Genève», puis à la Radio suisse romande (correspondant au Palais fédéral, chef de la rubrique nationale, producteur des trois grandes tranches d’informations: «Les Matinales», «Le 12 h 30», «Forum»). ➔ Depuis le 6 juin 2006, entrepreneur indépendant,

responsable de sa propre agence de journalisme. ➔ Producteur de l’émission «Genève à chaud», tous les soirs sur Léman Bleu. ➔ Chroniques à «La Tribune de Genève», au «Matin Dimanche» (2005 à 2010), au «Nouvelliste», au «Giornale del Popolo». ➔ 2008-2010, producteur responsable et présentateur du «7-8», sur Radio Cité. ➔ Présente depuis septembre 2010 une chronique, tous les jeudis sur One FM.

Pascal Décaillet: «Ce qui se fait sur Léman Bleu ou La Télé n’est pas foncièrement différent de ce qui se fait sur la SSR.»


ENTRETIEN PASCAL DÉCAILLET

| 27

«Roger de Weck semble se comporter en gentil gestionnaire venu défendre le pré carré du service public» merdements. Des gens qui n’aiment pas le conflit, y compris avec leur patron. Moi, quand j’avais des patrons, j’adorais être en conflit avec eux. Maintenant que je n’en ai plus, je suis en conflit avec moi-même. Pourquoi les références faites par Roger de Weck aux Lumières, dans une tribune du «Temps», vous ont-elles tellement énervé?

Les Lumières ont joué un rôle capital dans l’histoire des idées, ont préparé la Révolution française. J’ai toujours été républicain. De droite, mais républicain. Mais les Lumières avec majuscule de De Weck, c’est l’Aufklärung, l’origine du mouvement radical, la Suisse de 1848. Je respecte tout ça mais à titre personnel et de par ma famille, je ne suis pas insensible non plus à la vieille Suisse d’avant. La simple Aufklärung de M. de Weck ne suffit pas à expliquer le mystère tellurique de la Suisse. Le premier commis de l’audiovisuel suisse nous assène des Lumières qui ne sont pas celles du PDC ni de l’UDC. Les UDC, comme on sait, sont des brutes nocturnes. Et puis de Weck semble vouloir des débats avec moins de confrontation, il a déjà changé la mise en scène d’Arena. Il s’arroge le droit de dire que la politique suisse ne doit pas être antagoniste. Alors que justement la Suisse risque de se bipolariser encore dans les années qui viennent. Vous avez en tout cas l’air de le souhaiter...

Je suis un bagarreur. L’idée


Prix sveltes. Toutes les offres sont valables du 22.2 au 7. 3.2011, jusqu’à épuisement du stock.

maintenant

29.90

Vous économisez

20.–

Vous économisez

avant

49.90

Vous économisez

200.–

100.–

maintenant

maintenant

399.– avant

Bodyshape Set d’haltère de 10 kg

499.–

749.– avant

949.–

Vous économisez

400.–

Kettler Home-trainer Polo M

maintenant

1599.– avant

Kettler Home-trainer Golf P Eco

1999.–

maintenant

maintenant

399.– avant

Kettler Vélo elliptique Unix PX

599.–

avant

1399.–

Vous économisez

Bodyshape Vélo elliptique CT10

350.–

Vous économisez

200.–

48 SportXX en Suisse.

1049.–

www.sportxx.ch

Kettler Vélo elliptique Mondeo LE


ENTRETIEN PASCAL DÉCAILLET

Migros Magazine 8, 21 février 2011

qu’il y ait une gauche, une droite, et une dialectique fraternelle mais musclée, ne me gêne pas. Je ne suis pas d’accord qu’on dise que la Suisse est le pays du consensus par excellence. On l’est par résultat, pas par nature. Il n’y a pas de raisons que le Suisse soit par nature plus consensuel qu’un autre. Bien sûr on doit respecter la pluralité des langues, des religions, c’est plus nécessaire que dans un pays monolithique. Mais la Suisse a besoin de davantage de confrontation. La confrontation, ce n’est pas s’insulter, c’est dire, voilà je ne suis pas d’accord avec vous, on s’explique et à la fin le peuple vote. Mais le public ne commence-t-il pas lui aussi, comme de Weck, à se lasser de la politique-spectacle menée par l’UDC?

Que ce ne soit pas toujours boumboum, Freysinger contre Levrat,

«La Suisse a besoin de davantage de confrontation» d’accord, mais revenir à Table ouverte, Gaston Nicole en col roulé, la pipe à la bouche, assis et tout le monde qui s’emmerde, je ne suis pas d’accord. Vouloir atténuer le débat, c’est vouloir défendre les partis du centre. De Weck, sous son apparence de neutralité, est quelqu’un en fait qui est d’un parti, d’une vision, d’une manière de voir. A l’époque de «Forum», une de vos obsessions c’était la fusion radicaux-PDC. Aujourd’hui vous plaidez plutôt pour un élargissement de la droite vers l’UDC…

Cette fusion ne s’est pas faite, es-

| 29

Parmi ces stars flamboyantes, votre ami Christophe Darbellay, pas forcément pressé de suivre vos conseils de convergence avec l’UDC…

sentiellement à cause de quelques stars flamboyantes. Aujourd’hui j’ai moins confiance dans ce centre-droit pour être le pivot de la politique suisse. Le pivot des années à venir, je pense que ce sera l’UDC, avec laquelle la droite non UDC devrait travailler dans un maximum de secteurs possible. Cette droite classique peut bien sûr rejeter certains discours de l’UDC qu’elle considère comme xénophobes, mais il reste nombre de points de convergence, sur les finances, la fiscalité, le refus de ramper devant l’Union européenne.

Je suis plus à droite que lui, mais c’est vraiment l’homme politique que j’admire. Il a de la rapidité, de l’humour, c’est un grand voyou. Je l’ai surnommé «le grand flandrin des glaciers», capable de se lever la nuit pour monter la crête où se lève le vent. C’est un bandit de grand chemin qui va chercher l’électeur là où il est. L’animal politique le plus doué que je connaisse aujourd’hui en Suisse romande, même s’il défend un peu le contraire de mes idées. Lui croit au centre comme pivot. Les derniers sondages semblent vous donner raison, avec plus de deux tiers des suffrages pour la droite. Vous avez une explication?

Publicité

chef de cuisine animonda Cuisine séduit les chats gourmands avec des compositions exceptionnelles à base de viande – naturelles, saines et préparées avec soin. Nouveautés disponibles dès maintenant chez Migros: huit variétés raffinées pour les chattes, les matous et les chatons les plus exigeants. animonda Cuisine offre un pur plaisir gourmand, carné à souhait. Les chats s’en lèchent déjà les babines. animonda Cuisine – naturellement riche en viande, sans colorants ni conservateurs artificiels

o/o 0 1o -

DELIC

e

facebook/animonda www.animonda-cuisine.ch

animonda Cuisine est en vente à votre Migros


30 |

ENTRETIEN PASCAL DÉCAILLET

La Suisse est un vieux pays conservateur. On revient à la vieille Suisse dont on parlait tout à l’heure, celle d’avant 1798, d’avant la révolution helvétique, un pays encore assez rural. J’ai engueulé Pierre Maudet récemment lors d’un «Grand oral», où il m’avait fait le numéro sur la Suisse qui n’est plus qu’une métropole. Je lui ai demandé s’il lui arrivait parfois de sortir de Genève. La paysannerie fait encore partie du pays et les Suisses de 2011 sont des conservateurs éclairés. Des gens qui voyagent, qui lisent des livres en plusieurs langues, qui sont cultivés mais aussi très attachés quand même à ce que ce petit pays très faible coincé entre des géants garde une certaine indépendance. Il ne s’agit pas du tout de repli, juste d’un petit pays qui se bat, qui doit se battre plus qu’un autre. Nous n’avons pas grand-chose. Du vin blanc, de la matière grise, des banques, c’est tout. Trop de monde, surtout à gauche, oublie que notre prospérité est très récente. Avez-vous toujours été antieuropéen? Même à l’époque de Delamuraz?

L’espace économique, j’ai voté pour, j’étais avec Delamuraz. Mais c’était l’époque où le Parti radical était encore capable de forger des hommes d’Etat. Couchepin a été le dernier. Il s’est beaucoup planté, mais sa manière d’être en politique en faisait un vrai ministre. Aujourd’hui, qu’il y ait quatre femmes au Conseil fédéral ne me pose aucun problème. Il pourrait y en avoir sept, sauf que cette équipe n’est pas géniale. Personne n’émerge. Didier Burkhalter ne me déçoit pas pour la bonne raison que je n’y ai jamais cru. La politique, c’est une incarnation. Oui mais en qui actuellement? Ils sont où les grands hommes? Je cherche. Vous manifestez de plus en plus une sorte de tendresse pour les UDC, que vous appelez «les gueux» ou la «marge», que vous présentez en butte au mépris des médias et des autres partis. Pourquoi pas la même indulgence pour la marge de l’autre bord, tout aussi méprisée?

Migros Magazine 8, 21 février 2011

«La paysannerie fait encore partie du pays et les Suisses de 2011 sont des conservateurs éclairés» J’aime l’extrême gauche genevoise parce qu’elle est complexe – Parti du Travail, Grobet, Solidarité(s). Ils s’engueulent, se détestent, s’autodétruisent et pourtant je ne les ai jamais autant invités. Oui, j’ai beaucoup de respect pour l’extrême gauche et même le PS, cette bande d’encaviardés. Cela dit, cela me gêne qu’à Genève, l’UDC et le MCG soient effectivement traités comme des gueux. Stauffer n’est pas d’une finesse à toute épreuve, mais il a fait un score exceptionnel et représente un bout d’histoire. Au lieu de le combattre – et il y a de quoi, Genève ne peut pas se passer des mouvements transfrontaliers – ses adversaires le jalousent, le méprisent. Plus ils le méprisent, plus il va monter. Qu’en est-il de la création annoncée d’un site multimédia conservateur, auquel vous participeriez? Financé par qui?

J’aimerais effectivement apporter ma pierre à un projet de ce genre, en gardant mon statut d’indépendant. Pas question de devenir le

laquais journalistique d’un grand financier de droite. Je ne suis le laquais de personne.

dent d’être sur les listes électorales depuis huit, douze ou seize ans, ce sera difficile.

En tant que Valaisan de Genève quel regard portez-vous sur la Valaisanne de Genève qui assure cette année la présidence de la Confédération?

Vous–même n’êtes-vous pas tenté de franchir le Rubicon?

Micheline, je l’ai toujours défendue. J’ai beaucoup de respect pour cette dame qui a toujours eu le regard droit d’une ministre qui se bat, travailleuse, honnête, aimant son pays, une vraie Valaisanne, une sale tronche. J’ai apprécié que cette femme de gauche mène une politique de droite lors du contentieux fiscal avec l’Allemagne, l’Italie et la France de l’ignoble M. Woerth et leur dise: arrêtez de nous emmerder.

La carrière politique de votre ancien adjoint Fathi Derder, vous y croyez?

Il a pris une décision courageuse. Mais se faire une place chez les libéraux-radicaux qui sont là depuis deux cents ans dans le canton de Vaud, avec des gens qui atten-

J’aime trop le métier de journaliste. Et puis j’ai 52 ans: si j’avais eu la fibre, ça se saurait.

Vous avez pour la première fois de votre vie déposé récemment une plainte en diffamation contre le député vert Antonio Hodgers. Etait-ce bien nécessaire?

Hodgers voudrait me faire passer pour un partisan de Ben Ali alors qu’il n’y a aucun journaliste de Suisse romande qui ait reçu autant que moi en quinze ans les opposants tunisiens. Rien ne peut légitimer une dictature. Cela dit, les habitudes ne sont pas les mêmes. Les pays ne sont pas les mêmes. Je ne pense pas que notre belle démocratie suisse, qui m’est pourtant si chère, ait des leçons à donner à qui que ce soit. Propos recueillis par Laurent Nicolet Photos Thierry Parel


Pentecôte à Salzbourg

La ville de Mozart et des mélodies pour rêver!

4 jours de voyage dès seulement

Voyage exclusif du 10 au 13 juin 2011

Fr. 695.-

Culture et musique hoirs pair!

Découvrez au cours de ce voyage de premier choix l‘incroyable diversité de Salzbourg, ville de Mozart, un concert exclusif avec des mélodies de Mozart à la célèbre l’Abbaye Saint-Pierre et un formidable programme de voyage aux attractions et aux prestations sans pareilles!

Mozart exclusif Avec concert de Pierre! à l’Abbaye Saint-

Compris dans le prix

Le merveilleux parc du château à Salzbourg

✓ Trajet en car spécial confortable à Salzbourg et retour ✓ 3 nuitées dans un bon hôtel 4 étoiles

Soyez de la partie! Votre formidable programme de voyage:

✓ 3 x petit-déjeuner copieux sous forme de buffet à l’hôtel

1er jour –vendredi 10 juin 2011 Trajet du lieu de départ choisi via Vorarlberg, Innsbruck, le beau Pays de Salzbourg jusqu’à Salzbourg. Après votre arrivée, la cuisine de votre hôtel 4 étoiles de première classe vous servira un délicieux menu 3 services.

✓ 2 x dîner 3 services succulent à l’hôtel ✓ 1 x dîner de gala festif à 3 plats à l’Abbaye Saint-Pierre

2e jour – samedi 11 juin 2011 Après un copieux petit déjeuner, nous faisons ce matin un grand tour de ville guidé. Laissez-vous séduire par le charme particulier et la richesse culturelle de la ville de Mozart! Une visite de la maison natale de Mozart figure bien sûr également au programme de la journée! Profitez de l’après-midi pour explorer la ville de votre propre chef. Pour la soirée, un événement hors pair vous attend: dans une ambiance romantique à la lueur des chandelles, nous savourons un concert exclusif avec les mélodies enchantées de Mozart à la splendide Abbaye Saint-Pierre! La première représentation de la célèbre Grande Messe en C mineur de Mozart a eu lieu en 1789 à l’Abbaye Saint-Pierre. Le délicieux menu Mozart, servi pendant les pauses du

concert, est composé de recettes originales des 17e et 18e siècles. 3e jour, dimanche 12 juin 2011 Après le déjeuner, nous partons pour Gut Aiderbichl, le paradis des animaux! Lors de la visite guidée du domaine, vous apprenez beaucoup de détails intéressants, des histoires d’animaux émouvantes et découvrez la philosophie de vie holistique de la fameuse ferme. De retour à Salzbourg, nous vivons le dernier grand moment de notre séjour. Le monde de la bière Stiegl, une brasserie unique en son genre en Europe, nous révèle les secrets de cette boisson de culture millénaire. Réjouissezvous d’une visite guidée compétente et apprenez tout sur l’art du brassage. Nous terminerons notre visite par une dégustation. Un menu 3 service exquis nous sera servi dans la soirée à l’hôtel. 4e jour, lundi 13 juin 2011 Après le petit déjeuner, nous repartons pour la Suisse pleins de souvenirs inoubliables.

✓ 1 x concert de Mozart exclusif à l’Abbaye Saint-Pierre ✓ Entrée, visite guidée et dégustation dans la célèbre brasserie Stiegl ✓ Grande visite guidée de Salzbourg ✓ Entrée et visite guidée de la maison natale de Mozart ✓ Excursion à Gut Aiderbichl et visite guidée ✓ En cas de réservation jusqu’au 15.3.2011, un CD surprise ✓ Assistance efficace d’un guide suisse pendant tout le voyage

Prix d‘action jusqu‘au 15.3.2011 Prix par personne en chambre double:

en Hotels 4 étoiles

Fr. 695.-

Non compris/en option: Supplément chambre individuelle Fr. 115.Frais de réservation: Fr. 20.- (par réservation) Vous choisissez votre lieu de départ: Genève, Lausanne, Neuchâtel, Martigny, Montreux, Fribourg ALLEMAGNE Salzbourg

SUISSE

Innsbruck

Partenaire de voyages en car avec qualité garanti

AUTRICHE économisez encore plus – jusqu’à 100% en chèques Reka

Gut Aiderbichl - le paradis des animaux!

Places limitées! Réservez illico & profitez!

www.volksmusik-reisen.ch

Holiday Partner, Urdorf - Votre spécialiste des voyages événements populaires!

Tél. 044 735 30 06


LES 30 ANS DE SUZUKI EN SUISSE

Nous fêtons, vous profitez: avec la BARRY Edition

Suzuki, l’une des marques les plus appréciées dans notre pays, se sent particulièrement redevable à sa clientèle suisse. Une bonne raison, en cette année anniversaire, de s’engager en faveur d’un symbole national: les chiens SaintBernard et la Fondation Barry. Vous pouvez aussi en profiter directement en optant pour nos modèles anniversaire BARRY avec un équipement spécial exclusif et des prix très intéressants. Modèles spéciaux en séries limitées. Jusqu’à épuisement du stock. La Fondation Barry La Fondation Barry du Grand-St-Bernard se consacre au maintien de l’élevage vieux de 300 ans et à la sauvegarde de l’espèce unique des chiens Saint-Bernard. Le plus fameux représentant de sa race était le Saint-Bernard Barry (né en 1800 au GrandSaint-Bernard; mort en 1814 à Berne). Barry était utilisé comme chien de

sauvetage par les moines de l’hospice, il est censé avoir sauvé la vie de plus de 40 personnes. La fondation est propriétaire de l’élevage depuis 2005 et la finance par des dons. 100 000 francs pour la Fondation Barry Suzuki soutient la Fondation Barry et lui offre 100 000 francs en cette année anniversaire.


Chez Suzuki, Fr. 30.– valent maintenant jusqu’à Fr. 6 350.–: avec les modèles spéciaux BARRY en série limitée.

Set cuir BARRY Edition

New Alto GL BARRY Edition Plus-value Supplément Votre bénéfice

Avec tous les packages: set de voyage BARRY Edition de qualité supérieure (valise, sac à bandoulière et serviette), en cuir véritable, fait main en exclusivité dans une manufacture italienne.

Fr. 3 450.– Fr. 30.– Fr. 3 420.–

New Alto 1.0 GL BARRY Edition, 5 portes, Fr. 14 990.– + Fr. 30.– New Alto 1.0 GL Automatique BARRY Edition, 5 portes, Fr. 16 490.– + Fr. 30.– Y compris climatisation, set cuir et kit déco BARRY Edition!

New Jimny GL Top 4 x 4 BARRY Edition Plus-value Supplément Votre bénéfice

Fr. 5 050.– Fr. 30.– Fr. 5 020.–

New Jimny 1.3 GL Top 4 x 4 BARRY Edition, 3 portes, Fr. 23 990.– + Fr. 30.– New Jimny 1.3 GL Top 4x4 Automatique BARRY Edition, 3 portes, Fr. 24 990.– + Fr. 30.–

New Splash GL BARRY Edition Plus-value Supplément Votre bénéfice

Y compris volant gainé cuir, sièges tissu / cuir, jantes alu et de nombreux extras ainsi que set cuir et kit déco BARRY Edition!

Fr. 3 450.– Fr. 30.– Fr. 3 420.–

New Splash 1.2 GL BARRY Edition, 5 portes, Fr. 17 990.– + Fr. 30.– New Splash 1.2 GL Automatique BARRY Edition, 5 portes, Fr. 19 490.– + Fr. 30.– Y compris climatisation, set cuir et kit déco BARRY Edition!

New Grand Vitara GL Top 4 x 4 BARRY Edition Plus-value Supplément Votre bénéfice

Fr. 6 350.– Fr. 30.– Fr. 6 320.–

New Grand Vitara 2.4 GL Top 4 x 4 BARRY Edition, 5 portes, Fr. 35 990.– + Fr. 30.–, Automatique, Fr. 37 990.– + Fr. 30.– New Grand Vitara 1.9 GL Top Turbodiesel 4 x 4 BARRY Edition, 5 portes, Fr. 37 990.– + Fr. 30.–

New SX4 GL Top 4 x 4 BARRY Edition Plus-value Supplément Votre bénéfice

Fr. 3 950.– Fr. 30.– Fr. 3 920.–

New SX4 1.6 GL Top 4 x 4 BARRY Edition, 5 portes, Fr. 28 990.– + Fr. 30.– New SX4 1.6 GL Top 4 x4 Automatique BARRY Edition, 5 portes, Fr. 30 490.– + Fr. 30.–

Hanspeter Bachmann (à gauche), Directeur de Suzuki Automobile Schweiz AG, et Ruedi Thomann, Directeur de la Fondation Barry (à droite), lors de la remise du chèque.

Y compris 4 roues d’hiver complètes de marque premium sur jantes en alu ainsi qu’un set cuir et un kit déco BARRY Edition!

www.suzuki.ch

Y compris phares xénon, intérieur cuir, toit ouvrant électrique en verre, coulissant et relevable ainsi que set cuir et kit déco BARRY Edition!


34 | Migros Magazine 8, 21 février 2011

En équilibre

Sculpteur neuchâtelois, David Stricker s’est fait connaître en empilant des pierres. Sera-t-il aussi inspiré avec les Nanos?

D

ans l’atelier de David Stricker, installé dans la vieille ville de Neuchâtel, les Nanos côtoient désormais les impressionnantes sculptures de pierres qui ont rendu l’artiste célèbre. Souvenez-vous: durant Expo.02, notre homme empilait des galets sur

l’arteplage de Neuchâtel, défiant ainsi les lois de la gravité et émerveillant de nombreux badauds. En 2011, la magie opère toujours. Ilhan, 7 ans, et Priscilia, sa copine du même âge, ouvrent grand leurs yeux à la vue des œuvres de David Stricker qui sem-

blent s’élancer vers le ciel comme des arbres pétrifiés. Maître de l’équilibre, le Neuchâtelois a accepté de tenter une expérience ludique avec les deux enfants: bâtir la plus haute «échelle à bandits», comprenez par là le plus important empilement de

Nanos. Concentration et adresse sont donc ici particulièrement demandées. «C’est beaucoup plus facile avec des pierres», constate David Stricker. Après une tentative infructueuse d’empiler deux figurines, il décide de changer de stratégie et de commencer par étudier la stabilité des différents Nanos avant de les empiler. Ilhan et Priscilia par contre ne se perdent pas en tergiversations. Priscilia s’empare de Babsi et de Carlita, deux des Nanos de la tribu des Pinkies. Malheureusement, sa tour ne tient pas. Pour sa défense, la fillette a une excuse de poids:


ACTUALITÉ MIGROS

| 35

Tombera? Tombera pas? Empiler des Nanos n’a rien d’aisé même pour l’artiste David Stricker, ici entouré d’Ilhan et de Priscilia.

elle s’est cassé le bras gauche lors d’un accident de bob et doit porter une attelle. Forcément, dans ces conditions, il n’est pas facile de faire des prouesses. Après dix minutes, la tour de David comprend trois Nanos, tout comme celle d’Ilhan, tandis que celle de Priscilia n’en a que deux. «Hey, regardez, je vais me transformer en un des Nanos Bandito», lance Ilhan en gonflant les joues jusqu’à ce que son visage devienne tout rouge. Si ce numéro de Grand-Guignol lui vaut l’admiration de Priscilia, il lui coûte aussi son «échelle à bandits», qui s’écroule lamenta-

blement. Et les Banditos de rouler sous la table. «Vous allez voir ce que vous allez voir! Je vais empiler une centaine de Nanos, rien qu’avec une main», se vante Priscilia. Si le chiffre ne sera jamais atteint, la petite fille parvient tout de même à construire une tour de quatre Nanos – que le photographe immortalise aussitôt. Une demi-heure plus tard et après bien des piles écroulées, la tour de Priscilia ne compte plus que deux Nanos, un de moins que celle d’Ilhan et deux de moins que celle de David Stricker. Les enfants retiennent leur respiration

quand le sculpteur essaie de placer le 5e Nano. C’est réussi! Le 6e en revanche se montrera plus récalcitrant… Grand vainqueur du concours, David Stricker n’en est pas pour autant satisfait de sa performance: «Empiler des Nanos n’a rien à voir avec empiler des pierres! Comme ces dernières sont plus lourdes, elles sont donc plus faciles à équilibrer», analyse-t-il pendant qu’Ilhan et Priscilia s’amusent avec Babsi.

Nicole Ochsenbein Photos Gerry Nitsch

www.nanomania.ch

«Des bières?» – «Non, non, des pierres!» Quand le sculpteur neuchâtelois David Stricker traverse la frontière pour se rendre à une exposition, par exemple en France, ce qui lui est arrivé récemment, il doit souvent expliquer aux douaniers ce qu’il transporte. Ceux-ci n’en reviennent pas quand ils voient ces amas de galets. David Stricker s’est fait connaître en empilant des pierres les unes sur les autres pour en faire des créations impressionnantes. Il parvient à faire tenir des gros blocs de 15 kg sur des cailloux beaucoup plus petits sans utiliser de colle. La recherche de l’équilibre parfait – celui des pierres, bien sûr, mais aussi le sien – est au centre de sa démarche artistique. Les sculptures de pierres qu’il a créées pour Expo.02 ont désormais été assemblées durablement afin de composer un souvenir de la dernière exposition nationale. www.davidstricker.ch


Istanbul & la Cappadoce Nos prestations haut de gamme:          

e To u t

En réservant jusqu’au 19 mars, vous paierez ce voyage au prix d’action suivant: Dates & Prix (par pers. en chambre double) Voyage 2911 Circuit 8 jours / 7 nuits Voyage 1: 01.04.–08.04.11 Voyage 2: 15.04.–22.04.11 Voyage 3: 20.04.–27.04.11 Voyage 4: 29.04.–06.05.11 Voyage 5: 06.05.–13.05.11 Voyage 6: 13.05.–20.05.11 Voyage 7: 20.05.–27.05.11 Voyage 8: 21.09.–28.09.11 Voyage 9: 30.09.–07.10.11 Voyage 10: 07.10.–14.10.11 Voyage 11: 14.10.–21.10.11 Voyage 12: 21.10.–28.10.11 Voyage 13: 28.10.–04.11.11

Prix normal Prix d‘action circuit circuit 1295.– 995.– 1295.– 995.– 1295.– 995.– 1295.– 995.– 1295.– 995.– 1295.– 995.– 1295.– 995.– 1295.– 995.– 1295.– 995.– 1295.– 995.– 1295.– 995.– 1295.– 995.– 1295.– 995.–

Supplément pour chambre individuelle: CHF 210. – Prestations non comprises: L’assurance combinée frais d’annulation et aide SOS CHF 35.–. Frais de réservation: CHF 10.– par personne. Températures: Votre voyage se déroule dans les meilleures périodes, avec températures très agréables d‘env. 25° C. Ces dates tombent dans la période haute saison et d’après notre expérience, les vols s’avèrent très vite complets. Nous vous conseillons de vous y prendre longtemps à l’avance pour réserver avant que toutes les places soient déjà réservées. .

Réservez de suite chez VAC à La Chaux-de-Fonds:

CHF

r is! p m o s t c ites 

Vols de ligne aller/retour de Genève vis s avec Turkish Airlines ou Pegasus Airlines tes les utes les taxe u o t  Toutes les taxes d’aéroport hôtels e guide  to  s l Cocktail de bienvenue l o  V ension  Circuit selon programme dans i-p la dem un bus moderne, confortable et climatisé Toutes les visites mentionnées dans le programme, inclus les billets d’entrée Trajet en train 1ère classe d’Istanbul vers Ankara en wagons-lits, en compartiment double Paysages cappadociens très impressionnants 7 nuits dans des hôtels 4 et 5 étoiles Demi-pension à Istanbul Pension complète du 4ème au 7ème jour Circuit grandiose de 8 Accompagnement de A à Z durant tout le jours incluant Istanbul, voyage par notre agent uniquement Ankara et la Cappadoce francophone

Economisez CHF 300.-!

de 8 jours ulement à se

Istanbul Ankara

Turquie

Net-tours vous offre en exclusivité ce voyage fantastique. Durant ce voyage vous avez l’unique occasion de visiter la métropole d’Istanbul et de découvrir la fabuleuse Cappadoce. Un autre point culminant de ce voyage est assurément le trajet en train dans un compartiment double d’Istanbul à Ankara. Durant tout le circuit notre guide francophone très expérimenté vous accompagnera et, d’une manière tout à fait charmante, vous parlera de son pays, de son histoire et de son peuple. Nous considérons que ce voyage n’est pas un voyage «commun» mais plutôt un circuit hors du commun et désirons vous faire vivre une expérience d’un caractère très particulier ! 1er jour / Genève – Instanbul: Vol de ligne avec la compagnie renommée Turkish Airlines de Genève directement vers Istanbul. Accueil de notre guide à l’aéroport suivi d‘un transfert à votre hôtel. 2è jour / La Mosquée Bleue – Ste Sophie – Le Palais Topkapi: La journée débute avec le point culminant de cette visite fantastique: la célèbre «Mosquée Bleue». Ce sanctuaire possède six minarets qui, à eux seuls, lui donne un aspect royal. Puis vous visitez la célèbre Sainte Sophie, l’une des plus grandes églises du christianisme et aujourd’hui le chef d’œuvre le plus important de l’art byzantin ainsi que le symbole de l’histoire religieuse époustouflante d’Istanbul. Et, pour couronner cette journée, visite du Palais Topkapi qui s’érige sur l’une des sept collines entre la corne d’or, le Bosphore et la mer de Marmara. 3èjour / Le bazar d’Istanbul – Promenade en bateau sur le Bosphore – Voyage en train vers Ankara: Ce matin, vous entreprenez une vadrouille au grand bazar couvert de la vieille ville. Puis laissez-vous charmer par les senteurs enivrantes du Bazar aux Epices dans la partie nord de la ville. L’après-midi, appréciez une agréable promenade en bateau sur le célèbre Bosphore où vous pourrez admirer les châteaux forts et les palaces qui bordent les deux rives d’Asie et d’Europe. Du côté asiatique vous vous rendez dans un restaurant pour déguster un repas typiquement turc. Puis vous partez en direction de la gare pour un voyage de huit heures en train vers Ankara (nuitée dans un wagon-lits compartiment double, 1ère classe). 4è jour / Ankara – Visite de la ville – Cappadoce: Après le petitdéjeuner visite de la ville d’Ankara et des curiosités les plus im-

✆ 0848 840 905 Lundi au vendredi 7h30 à 20h et samedi 8h à 12h

ou sur internet: www.net–tours.ch

ou auprès du bureau profes.: 0848 14 25 36 Lundi au vendredi 9h à 12h et 13h30 à 18h

– . 5 9 9

tion

P r i x d ‘a c voyage

Nouveauté exclusive en Suisse !

portantes comme la citadelle, le musée ainsi que le mausolée d’Atatürk et la mosquée Aslanhane. Puis départ vers les hauts plateaux en direction de la Cappadoce aux paysages d’une beauté impressionnante. Des éruptions volcaniques ont modifié la région de façon continue provoquant des formations bizarres de pierres formant des paysages époustouflants. 5è jour / Göreme: Aujourd’hui, émerveillez-vous du miracle mondial de la Cappadoce avec ses massifs montagneux aux formes lunaires et féeriques. Dans un paysage saisissant modelé par l‘érosion, trajet dans la vallée fascinante de Göreme qui abrite des sanctuaires rupestres (monuments culturels de l’UNESCO) ainsi que des habitations, des villages troglodytiques et des villes souterraines. La route se poursuit dans la vallée de Siméon, nommée aussi la vallée des «Moines» et la vallée des «cheminées de fées» modelées par l’eau et l’érosion. Dernière balade dans la ville pittoresque des potiers: Avanos. 6è jour / La vallée Siméon – la vallée rouge: Aujourd‘hui vous vous dirigez vers Zelve et admirez le musée de plein air qui est en fait un ensemble de 3 vallées émaillées d’églises et de maisons abandonnées. Ensuite, randonnée par la gorge rouge et la pittoresque vallée rose aux formations de roches fantastiques. 7è jour / la vallée d’Ihlara – la ville souterraine de Serthali: Vous partez vers le village d’Ihlara au pied du volcan Hasan Dag. Petite randonnée par la gorge d’Ihlara où coule la rivière entre de hautes falaises rouges. Vous verrez les meilleures facettes de la Cappadoce. L’après-midi visite de la ville souterraine de Serthali. Les premiers habitants de la Cappadoce ont creusé des villes souterraines où jusqu’à 40‘000 personnes vivaient. Visite d’une fabrique d’objets en onyx et de produits en écume de mer. 8è jour / vol de retour Turquie – Genève: Transfert vers l’aéroport et vol vers Genève. Capadocce

Mosque Bleue, Istanbul

Vos avantages –  Des prix très bas grâce à la vente directe  Nous sommes membre du fonds de garantie légal de la branche suisse du voyage  Droit de résiliation gratuit dans un délai de 7 jours après réservation effective Organisation et réalisation: net–tours, Glattbrugg


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 8, 21 février 2011

ORDINATEUR

Un bon de 50 francs

| 37

TRÉSOR DE NOS ARCHIVES

Le Signal de Bougy a 40 ans

Dans les Melectronics, on sait ce que satisfaction clientèle veut dire. Le marché spécialisé Migros le prouve encore une fois en remboursant le prix de vente de deux ordinateurs défectueux et en offrant en sus à leur propriétaire un bon cadeau de 50 francs. Sont concernés par cette mesure l’ordinateur HP Pavilion Elite HPE-510ch et le notebook Acer Aspire 5750G-2634G64Mnkk dotés d’un processeur Intel défectueux. Celui-ci peut endommager le disque dur ainsi que le lecteur DVD. Il s’ensuit que les appareils s’éteignent et ne peuvent plus être démarrés. Toutes les personnes en possession d’un de ces modèles peuvent donc le retourner dans le magasin Melectronics le plus proche.

L

e 2 juillet 1971, Adèle Duttweiler, la veuve du fondateur de Migros, Gottlieb Duttweiler, et Pierre Arnold, alors président de la Fondation Parc Pré Vert, inauguraient en grande pompe le Signal de Bougy. Ce faisant, la Fédération des coopératives Migros et les coo-

pératives Migros de Suisse romande, propriétaires du lieu, offraient à la population un des plus beaux espaces verts de l’arc lémanique, dont la vue sur le lac et les Alpes a toujours su séduire les visiteurs. Situé entre Lausanne et Genève, le Signal de Bougy comptait

à son ouverture 55 ha. Quarante ans plus tard, sa superficie est passée à 110 ha, et le site compte désormais aussi un golf de 18 trous. Le Signal de Bougy ouvrira à nouveau ses portes le samedi 26 février 2011. Infos: www.signaldebougy.ch

LE BAROMÈTRE DES PRIX

La viande de porc en hausse

Source: Suisseporcs

D

epuis octobre 2010, le prix de la viande de porc suisse n’a cessé d’augmenter, passant de Fr. 3.30 le kilo (octobre 2010) à Fr. 3.80 le kilo (février 2011). Cette augmentation s’explique par une demande en jambon supérieure à la moyenne ainsi qu’une baisse périodique du côté de l’offre qui se répercute de manière retardée sur les prix. Si jusqu’à présent Migros a renoncé à corriger ses prix, elle devra désormais le faire, et ce, pour un choix de jambons crus et cuits. Tous les produits dont le prix a été baissé durable-

Prix du porc d’abattage

ment fin décembre ne sont pas concernés par cette augmentation modérée des prix de vente.

Fr. 3.30 3. le kkg

Du 18.10 au 5.12.201 5.12.2010

Fr. 3.40 le kg

Du 6.12 au 13.12.2010

Fr. 3.50 le kg

Du 14.12 au 26.12.2010

Fr. 3.60 le kg

Fr. 3.70 le kg

Du 27.12.2010 Du 10.1 au au 9.1.2011 16.1.2011

Fr. 3.80 le kg

Du 17.1 au 20.2.2011


38 |

ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 8, 21 février 2011

«Une croissance réfléchie» La demande de produits bio ne fléchit pas. Renato Isella, responsable du label à Migros, explique pourquoi Migros va continuer à intensifier son engagement.

E

n Suisse, la vente de produits bio a quadruplé depuis 2004. Cela se remarque sur le chiffre d’affaires Migros qui, dans ce secteur, s’est élevé en 2010 à 407 millions de francs (+14% par rapport à 2009). Lancé en 1995, le label bio de Migros s’affiche désormais sur plus de 1000 articles. Il est à la fois la marque du soutien apporté à l’agriculture biologique et l’emblème d’un haut standard de qualité. Le point avec Renato

«Une précieuse contribution» Regina Fuhrer est présidente de Bio Suisse, la Fédération des entreprises agricoles biologique suisses. Comment jugez-vous la collaboration avec Migros? Elle est importante parce que Migros achète exclusivement des denrées alimentaires bio suisses à des exploitations certifiées Bio Suisse. Ce faisant, elle soutient concrètement une agriculture durable et privilégie une détention d’animaux respectueuse de leurs besoins. Migros fournit donc une précieuse contribution au développement de l’agriculture biologique suisse.

Isella, responsable de l’ensemble de l’assortiment bio de Migros. Quels produits bio sont particulièrement demandés aujourd’hui?

Les fruits et légumes ainsi que tous les produits laitiers sont très demandés. On note aussi une forte progression dans les produits convenience et les surgelés ainsi que dans les vêtements en coton bio et, au printemps, dans les engrais naturels. La demande semble forte partout. Où Migros met-elle l’accent?

Presque tous les produits ont un potentiel de développement. Pensons par exemple au poisson, mais aussi aux boissons ou à la viande bio. Actuellement, notre priorité est de rendre les consommateurs attentifs à la grande diversité de nos produits bio. C’est ce que nous avons par exemple fait, fin décembre, en baissant le prix de plus de deux cents références. Est-ce la porte ouverte à une croissance à tout prix?

Non. Nous voulons une croissance réfléchie. Une croissance effrénée serait incompatible avec le bio. Elle n’irait pas non plus dans l’intérêt du consommateur. Pour quelle raison?

Le consommateur attend – à raison – que nous lui offrions un choix judicieux. Bien sûr, c’est le client lui-même qui, en fin de compte, décide de ses achats. Mais pour pouvoir exercer pleinement sa liberté de choix dans cet univers toujours plus complexe de la

Pour Renato Isella, les produits bio doivent apporter un plus non seulement à l’homme mais aussi à son environnement.

consommation, il compte sur notre sélection. C’est-à-dire?

Cela passe par la définition de critères précisant pourquoi un produit est bio. La santé a un caractère émotionnel, certes, et elle compte beaucoup pour le consommateur, qui aime manger des produits frais et le plus naturels possible. Seulement, il faut aussi que l’environnement y trouve son compte. Nous tenons à ce que nos produits bio n’aillent pas à l’encontre de la protection durable de la nature. Selon quels critères sont fabriqués les produits bio suisses?

Nous achetons tous les produits bio suisses – sans exception – à des exploitations agricoles certifiées par Bio Suisse. Pour ce qui est de

la transformation et de l’importation de produits bio, nous nous en tenons à l’ordonnance suisse sur l’agriculture biologique. Le bio a-t-il le même succès dans toute la Suisse ou bien observez-vous des différences régionales?

Nous observons un fossé entre la population urbaine et rurale ainsi qu’entre la Suisse romande et la Suisse alémanique. Les plus grands consommateurs de bio sont les citadins suisses alémaniques. Le segment du bio est plus faible au Tessin ou en Valais, par exemple, mais le potentiel de développement y est d’autant plus grand. Nous connaîtrons sans doute de belles progressions dans ces régions ces prochaines années.

Propos recueillis par Daniel Sidler Photo Joschi Herczeg


DES VÉHICULES SCANDALEUSEMENT ACCESSIBLES.

Dacia Duster 4x4

dès Fr.

19 900.–

Dacia Sandero

dès Fr.

9 900.–

Dacia Logan MCV

dès Fr.

12 900.–

www.dacia.ch 0800 000 220 Roues d’hiver offertes sur tous les véhicules neufs Dacia: offre réservée aux commandes de clients particuliers dans le réseau Dacia participant jusqu’au 28.02.11. La livraison du véhicule doit être effectuée d’ici le 30.04.11. Modèles illustrés (équipements supplémentaires incl.): Duster 4x4 Lauréate 1.6 16V 105 ch, 1598 cm3, 5 portes, consommation de carburant 8,0 l/100 km, émissions de CO2 185 g/km, catégorie de rendement énergétique E, Fr. 24 700.–; Duster 4x4 1.6 105 ch, 5 portes, Fr. 19 900.–. Sandero Lauréate 1.6 84 ch, 1598 cm3, 5 portes, consommation de carburant 6,7 l/100 km, émissions de CO2 155 g/km, catégorie de rendement énergétique D, Fr. 14 400.–; Sandero 1.2 75 ch, 5 portes, Fr. 9 900.–. Logan MCV Lauréate 1.6 16V 105 ch, 1598 cm3, 5 portes, consommation de carburant 7,1 l/100 km, émissions de CO2 164 g/km, catégorie de rendement énergétique D, Fr. 17 300.–; Logan MCV 1.6 84 ch, 5 portes, Fr. 12 900.–. Garantie: 36 mois/100 000 km (au 1er des 2 termes atteint).


40 | Migros Magazine 8, 21 février 2011

Tout le monde aime les

Bio: derrière ce petit mot se cache une philosophie de vie à laquelle de plus en plus de gens se ces prochaines semaines. Tous ont décidé de privilégier des denrées issues d’une production

«Une consommation éthique»

L

uthier de 70 ans, Hans Peter Rast a été initié aux produits bio dès son plus jeune âge grâce à sa grand-mère, qui tenait un des premiers restaurants végétariens de Zurich. Pour ce musicien passionné de violoncelle et de contrebasse, le bio est synonyme de nourriture saine. Depuis des générations, sa famille perpétue cette tradition responsable. Depuis quand achetez-vous des produits bio?

Dans la famille, c’est mon épouse qui se charge des courses. Depuis que les articles bio existent, elle en achète quand nous en avons besoin. Nous possédons par ailleurs un grand potager, où nous cultivons des pommes de terre, des carottes, des fruits ainsi que des herbes aromatiques. Pourquoi donc?

Disons que nous choisissons la voie la plus sûre pour devenir vieux… Qui vous a initié au bio?

Mes grands-parents. Plus tard, nous avons lu des livres et des articles sur le sujet qui nous ont aidés dans notre démarche. J’ajouterais que nous possédons cinq moutons qui nous fournissent de l’engrais naturel. Il était donc logique que nous choisissions la voie du bio. Pour quels produits privilégiezvous le bio?

Pour toutes les denrées alimentaires comme les œufs, les produits laitiers, la viande et les légumes. Il est important de savoir avec certitude que tel élevage est respectueux des besoins spécifiques des animaux. C’est seulement ainsi que la consommation peut se justifier du point de vue éthique. Les produits bio sont-ils plus savoureux?

Oui, je sens la différence quand je mange par exemple une banane ou une orange. Vous sentez-vous mieux depuis que vous mangez bio?

Luthier de profession, Hans Peter Rast s’est aussi perfectionné dans la fabrication d’archets. Après ses années de compagnonnage à Stockholm, il a ouvert en 1969 son propre atelier à Zurich avec son épouse.

Vous engagez-vous dans d’autres domaines pour la protection de l’environnement?

écologique. Vous savez, le métier de luthier n’enrichit pas son homme. J’ai donc appris très tôt à vivre avec peu et j’en suis très satisfait.

Incontestablement. Je me sens plus performant quand je me nourris sainement. Nous n’achetons jamais de pain blanc mais du pain aux graines. Il nous arrive même de faire notre propre pain.

J’achète le moins possible de produits vendus dans des emballages en plastique afin de limiter la production de déchets. Et je roule dans une voiture qui carbure au gaz naturel. Pour les vêtements, mon choix se porte exclusivement sur les matériaux naturels de qualité qui durent. En évitant toutefois les jeans dont la production nuit à l’environnement. Autre point important, je vis et travaille sous le même toit, ce qui est assez

Quel est votre produit bio favori dans l’assortiment Migros?

Le yogourt nature bio que je mélange volontiers avec de la confiture ou des petits fruits.

Propos recueillis par Tina Gut


EN MAGASIN

produits bio

rallient. C’est le cas des consommateurs qui s’expriment ci-après ainsi que biologique. Ils vous disent pourquoi.

Le bio est à l’honneur à Migros:

Mélange de thé aux herbes des Alpes, 26 sachets, Fr. 2.70 Salsiz, 100 g, Fr. 4.90* Soupe de légumes, Fr. 2.10 Saumon fumé, en tranches, 100 g, Fr. 8.90 Crémant, Max Havelaar, 100 g, Fr. 1.80 Œufs suisses, 4 pces, Fr. 3.20 60 Couronne soleil, 360 g, Fr. 2.60 Oranges blondes, 3 pces, prix du jour * En vente dans ans les plus grands magasins.

| 41


42 | Migros Magazine 8, 21 février 2011

PPourquoii bio? bi ?

En achetant des produits bio, vous contribuez à préserver l’environnement et soutenez une agriculture proche de la nature. Les quelque mille produits bio de Migros sont autant de pas permettant d’atteindre ce but et autant de bonnes raisons de faire ses courses à Migros. Les directives bio et leur contrôle Tout le monde ne peut pas prétendre à l’appellation bio. Le terme est soumis à une législation sévère, tant en Suisse qu’à l’étranger. Migros attache une grande importance au respect et au contrôle strict de ces directives. Les principes bio Le programme bio de Migros s’appuie sur les principes suivants: - respect de la nature; - production selon les cycles naturels; - préservation de la fertilité naturelle des terres; - protection préventive des plantes (au lieu de recours aux produits phytosanitaires de synthèse); - élevage respectueux des animaux; - pas d’OGM et de transports aériens. Afin de protéger la nature et promouvoir les exploitations du pays, Migros donne toujours la préférence aux produits suisses par rapport aux produits étrangers.

Le bio est à l’honneur à Migros: Petits pois, 500 g, Fr. 3.50* Bière sans alcool, 6 x 33 cl, Fr. 5.60* Grains de maïs, 285 g, Fr. 1.80 Viande hachée de bœuf, les 100 g, Fr. 2.25 Fines herbes pour salade, 58 g, Fr. 2.35 Salsa di pomodoro, au basilic, 420 g, Fr. 3.60* Spaghetti, 500 g, Fr. 2.40, Müesli croquant Farmer Croc Nature, 500 g, Fr. 4.90* Pyjama pour homme, Fr. 34.90

* En vente dans les plus grands magasins.


INCROYABLEMENT FRAIS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 22.2 AU 28.2.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

le L’Italie vous passe tte bonjour: orecchie es ris ce aux tomates et à la ricotta. Vous trouverez la recette h/fr/ sur www.saison.c tous univers-migros et tre vo à les ingrédients Migros.

50 0 g

2.20

Tomates cerises en grappe Maroc/Italie, la barquette de 500 g

40%

40%

11.90

1.70

au lieu de 2.90

Jambon roulé M-Classic fumé et cuit, Suisse, les 100 g

au lieu de 19.90

Tulipes le bouquet de 30

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.


À CONSOMMER FRAIS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 22.2

Le paquet santé: olis. feuilletés aux broc recette Vous trouverez la h/fr/ sur www.saison.c tous univers-migros et tre les ingrédients à vo Migros.

1.65

au lieu de 2.10

Toutes les salades râpées, bio, 200 g 20% de réduction par ex. salade de carottes

1.95

2.90

Pommes de terre fermes à la cuisson, bio Suisse, le sac de 1 kg

2.80

9.–

Doucette bio Suisse, le sachet de 100 g

Champignons blancs et bruns De la région, au détail et préemballés, le kg

Brocoli Espagne/Italie, le kg

au lieu de 3.80

Société coopérative Migros Bâle

au lieu de 10.80


SANS MODÉRATION! MODÉRATION! AU 28.2.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.30

au lieu de 2.90

Salade Alice Anna’s Best Suisse, le sachet de 250 g

PRIX CRAQUANTS 40%

1.90 au lieu de 3.20

Kiwis Italie, la barquette de 1 kg

2 kg

3.80

Pommes Jazz Suisse, le kg

2.80 au lieu de 3.80

Oranges blondes Espagne, le filet de 2 kg

1 kg

1.70

au lieu de 2.20

Fraises Espagne, la barquette de 250 g

7.20 au lieu de 9.20

Asperges vertes Mexique, la botte de 1 kg


BIENVENUE DANS LE M PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 22.2

e, Honneur au fromag l’eau tre et de quoi vous m au he à la bouche: quic ves. sbrinz et aux endi recette Vous trouverez la /fr/ sur www.saison.ch us to et s ro univers-mig tre vo à les ingrédients Migros.

30%

2.55

au lieu de 3.70

Jambon au four Suisse, les 100 g

5.60

au lieu de 7.–

Jambon de campagne fumé, bio 20% de réduction Allemagne, les 100 g

30% 7.70

au lieu de 11.–

Steaks hachés de bœuf, TerraSuisse l’emballage de 4 x 115 g

2.40

au lieu de 3.10

Tous les poissons MSC frais 20% de réduction par ex. filets de carrelet, MSC, de pêche durable dans l’Atlantique NordEst, les 100 g Société coopérative Migros Bâle

9.50

au lieu de 13.–

Saumon fumé de l’Atlantique Norvège (élevage), le duopack de 2 x 100 g


ONDE DE LA FRAÎCHEUR. AU 28.2.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

PRIX CRAQUANTS 40%

5.50

au lieu de 6.80

Escalopes de veau de Suisse, au détail et en libre-service, les 100 g

8.40 au lieu de 14.10

Cordons-bleus de poulet Don Pollo élaborés en Suisse avec de la viande du Brésil, l’emballage de 600 g

30%

4.30

au lieu de 5.20

Filet d’agneau de NouvelleZélande, au détail et en libre-service, les 100 g

12.50 au lieu de 17.90

Civet de cerf cuit élaboré en Suisse avec viande de NouvelleZélande, la barquette de 600 g

30%

1.70

au lieu de 2.05

Tranches de dinde M-Classic Allemagne, barquette de 2 pièces ou 6 pièces, les 100 g

3.60 au lieu de 5.20

Saucisses à rôtir de veau produit suisse, 2 pièces, 280 g


LA FRAÎCHEUR À PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 22.2

7.70

4.30

Raccard surchoix, bio 20% de réduction 12 tranches, 400 g

Camembert suisse crémeux 20% de réduction 300 g

au lieu de 5.40

au lieu de 9.70

2.60

3.80

Margarine, bio 20% de réduction 250 g

Œufs suisses, bio d’élevage en plein air, 53 g+, la boîte de 6 pièces

au lieu de 3.30

2.40

au lieu de 3.–

Tous les flans, le lot de 6 20% de réduction par ex. au chocolat, 6 x 125 g

Société coopérative Migros Bâle

au lieu de 4.70

1.70

au lieu de 2.15

Gruyère mi-salé, bio fromage suisse à pâte dure, préemballé, les 100 g

4.50 –.50

au lieu de –.65

Tous les sérés aux fruits M-Classic (sauf Heidi) le gobelet de 125 g

au lieu de 6.–

Madeleines aux pépites de chocolat ou madeleines pur beurre, le lot de 2 paquets 25% de réduction par ex. madeleines aux pépites de chocolat, 2 x 240 g


PORTÉE DE M MAIN. AIN. AU 28.2.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

33%

13.80

au lieu de 20.70

Pizzas Grande Fina Anna’s Best 4 Stagioni ou Margherita, le lot de 3 par ex. 4 Stagioni, 3 x 450 g

1.85

au lieu de 2.35

Grana Padano 20% de réduction par ex. la pièce, les 100 g

33%

9.–

au lieu de 13.50

Raviolis Anna’s Best à la ricotta et aux épinards, le lot de 3 paquets 3 x 200 g

4.15

au lieu de 4.90

Toutes les betteraves rouges étuvées et entières Anna’s Best et bio 15% de réduction par ex. betteraves rouges, bio, le kg

2.10

au lieu de 2.50

Pain du château la pièce de 500 g

50%

2.30

au lieu de 2.90

Merveilles le paquet de 216 g

19.80

–.95

Orchidée/ Phalaenopsis 2 rameaux, la plante

Primevères en pot de 9 cm la plante

au lieu de 28.90

au lieu de 1.90


SOYEZ LES PREMIE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 22.2

33%

50%

11.–

4.80

Boules de chocolat Frey, 750 g Giandor, Lait extrafin ou assorties

Petit Beurre au chocolat au lait, le lot de 4 paquets 4 x 150 g

au lieu de 16.50

30%

1.55

au lieu de 2.25

Tous les spaghettis, spaghettinis et spaghettonis M-Classic par ex. spaghettis, 750 g

au lieu de 9.60

4.70

au lieu de 5.70

Kellogg’s Special K, DayVita, Corn Flakes ou Crunchy Nut 1.– de moins par ex. Kellogg’s Special K Classic, 500 g

40%

6.20

au lieu de 10.40

Thon M-Classic à l’huile ou à l’eau salée, le lot de 8 8 x 155 g

4.55

au lieu de 5.70

Graneo Original ou Mild Chili Zweifel en lot de 2 2 x 100 g


RS À EN PROFITER! AU 28.2.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

5.40

2.15

au lieu de 6.80

au lieu de 2.70

Tous les articles de boulangerie Happy Hour, surgelés 20% de réduction par ex. croissants au jambon, 12 pièces/500 g

30% 9.20

au lieu de 13.20

Bâtonnets de merlu sauvage Pelican, le lot de 3 paquets surgelés, élaborés en Pologne avec du merlu du Pacifique, 3 x 450 g

6 pour 4

4.40

au lieu de 6.60

Toutes les eaux minérales S. Pellegrino, le lot de 6 par ex. S. Pellegrino, 6 x 1,5 litre

Tous les plats préparés Subito 20% de réduction par ex. pasta all’arrabbiata, 2 portions

30%

3.60

au lieu de 5.20

Petits pois potagers Farmer’s Best surgelés 1 kg

40%

14.80

au lieu de 18.50

Tout l’assortiment d’aliments pour chien Vital Balance 20% de réduction par ex. Vital Balance Adult au poulet, 3 kg

10.65 au lieu de 17.75

Papier hygiénique Soft en emballages multiples par ex. Soft Recycling, 30 rouleaux


DES ÉCONOMIES À GOGO. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 22.2 AU 28.2.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

4.70

au lieu de 5.90

Tous les détergents spéciaux Pial et Potz Xpert 20% de réduction par ex. PowerCleaner Potz Xpert, 750 ml Valable jusqu’au 14.3

6.–

au lieu de 7.50

Produits de nettoyage Potz, le lot de 2 1.50 de moins par ex. Potz Fresh Power flacon et recharge, 2 x 1 litre

40%

8.55

au lieu de 14.25

Produits Fructis Care en emballages multiples par ex. shampooing Fructis Force & Vitality 2 en 1, le lot de 3, 3 x 250 ml Valable jusqu’au 7.3

2.90

au lieu de 3.65

Tous les produits de nettoyage M-Classic 20% de réduction par ex. chiffons humides M-Classic pour le sol, 15 pièces Valable jusqu’au 14.3

7.90 9.90

Chaussettes de sport pour homme, le lot de 5 paires pointures 39-42/ 43-46 Valable jusqu’au 7.3 *En vente dans les plus grands magasins Migros et **melectronics.

Tout l’assortiment de sousvêtements pour femme et homme (excepté les articles M-Budget et ceux bénéficiant déjà d’une réduction), par ex. slip avec ouverture Maestro, tailles S-XL, diverses couleurs Valable jusqu’au 27.2

7.35

au lieu de 9.20

Tous les articles en microfibre Miobrill 20% de réduction par ex. chiffons de nettoyage épais en microfibre Valable jusqu’au 14.3


LISTE D’ÉCONOMIES. OFFRES VALABLES DU 22.2 AU 28.2.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK FRUITS & LÉGUMES

4.30

Kiwis, la barquette de 1 kg 1.90 au lieu de 3.20 40% Pommes Jazz, le kg 3.80

au lieu de 4.90

Fraises, d’Espagne, la barquette de 250 g 1.70 au lieu de 2.20 Oranges blondes, d’Espagne, le filet de 2 kg 2.80 au lieu de 3.80 Champignons blancs et bruns, De la région, au détail et préemballés, le kg 9.– au lieu de 10.80 Asperges vertes, du Mexique, la botte de 1 kg 7.20 au lieu de 9.20 Tomates cerises en grappe, la barquette de 500 g 2.20 Pommes de terre fermes à la cuisson, bio, le sac de 1 kg 1.95 Brocoli, le kg 2.90

Tout l’assortiment Hygo pour l’entretien des W.-C. à partir de 2 articles –.60 de moins l’un par ex. Hygo Power Tabs, 10 x 25 g Valable jusqu’au 14.3

Doucette bio, de Suisse, le sachet de 100 g 2.80 au lieu de 3.80 Toutes les salades râpées, bio, 200 g 20% Toutes les betteraves rouges étuvées et entières Anna’s Best et bio 15% Salade Alice Anna’s Best, de Suisse, le sachet de 250 g 2.30 au lieu de 2.90

POISSON, VIANDE & VOLAILLE

149.–

au lieu de 199.–

49.90 au lieu de 59.–

Coussin chauffant Mio Star Thermocare 100*/** 4 niveaux de chaleur, préchauffage rapide, répartition uniforme de la chaleur Valable jusqu’au 7.3

Pour vos achats, détachez ici.

Aspirateur VAC 4800*/** puissance 1800 W, filtre HEPA, rayon d’action 9 m, avec accessoires Valable jusqu’au 7.3

Cordons-bleus de poulet Don Pollo, l’emballage de 600 g 8.40 au lieu de 14.10 40% Tranches de dinde M-Classic, Allemagne, barquette de 2 pièces ou 6 pièces, les 100 g 1.70 au lieu de 2.05 Escalopes de veau, de Suisse, au détail et en libre-service, les 100 g 5.50 au lieu de 6.80 Steaks hachés de bœuf, TerraSuisse, l’emballage de 4 x 115 g 7.70 au lieu de 11.– 30% Filet d’agneau, de Nouvelle-Zélande, au détail et en libre-service, les 100 g 4.30 au lieu de 5.20 Jambon roulé M-Classic, fumé et cuit, les 100 g 1.70 au lieu de 2.90 40% Civet de cerf cuit, élaboré en Suisse, avec viande de Nouvelle-Zélande, la barquette de 600 g 12.50 au lieu de 17.90 30% Jambon au four, les 100 g 2.55 au lieu de 3.70 30% Jambon de campagne fumé, bio, les 100 g 5.60 au lieu de 7.– 20% Saucisses à rôtir de veau, produit suisse, 2 pièces, 280 g 3.60 au lieu de 5.20 30% Tous les poissons MSC frais 20%

Société coopérative Migros Bâle

Bâtonnets de merlu sauvage Pelican, surgelés, le lot de 3 paquets, 3 x 450 g 9.20 au lieu de 13.20 30% Saumon fumé de l’Atlantique, Norvège (élevage), le duopack de 2 x 100 g 9.50 au lieu de 13.–

PAIN & PRODUITS LAITIERS

Pain du château, la pièce de 500 g 2.10 au lieu de 2.50 Raccard surchoix, bio, 12 tranches, 400 g 7.70 au lieu de 9.70 20% Grana Padano, par ex. la pièce, les 100 g 1.85 au lieu de 2.35 20% Gruyère mi-salé bio, fromage suisse à pâte dure, préemballé, les 100 g 1.70 au lieu de 2.15 Camembert suisse crémeux, 300 g 4.30 au lieu de 5.40 20% Margarine, bio, 250 g 2.60 au lieu de 3.30 20% Tous les flans, le lot de 6 20%

Tous les sérés aux fruits MClassic (sauf Heidi), le gobelet de 125 g –.50 au lieu de –.65

FLEURS & PLANTES

Tulipes, le bouquet de 30 11.90 au lieu de 19.90 40% Primevères en pot de 9 cm, la plante –.95 au lieu de 1.90 50% Orchidée/Phalaenopsis, 2 rameaux, la plante 19.80 au lieu de 28.90

AUTRES ALIMENTS

Œufs suisses bio, d’élevage en plein air, 53 g+, la boîte de 6 pièces 3.80 au lieu de 4.70 Raviolis Anna’s Best à la ricotta et aux épinards, le lot de 3 paquets, 3 x 200 g 9.– au lieu de 13.50 33% Pizzas Grande Fina Anna’s Best 4 Stagioni ou Margherita, le lot de 3 33% Tous les plats préparés Subito 20% Madeleines aux pépites de chocolat ou madeleines pur beurre, le lot de 2 paquets 25% Merveilles, le paquet de 216 g 2.30 au lieu de 2.90 Boules de chocolat Frey, 750 g 11.– au lieu de 16.50 33% Petit Beurre au chocolat au lait, le lot de 4 paquets, 4 x 150 g 4.80 au lieu de 9.60 50% Graneo Original ou Mild Chili Zweifel en lot de 2, 2 x 100 g 4.55 au lieu de 5.70 Kellogg’s Special K, DayVita, Corn Flakes ou Crunchy Nut 1.– de moins Toutes les eaux minérales S. Pellegrino, le lot de 6 6 pour 4 Tous les articles de boulangerie Happy Hour, surgelés 20% Tous les spaghettis, spaghettinis et spaghettonis M-Classic 30%

Petits pois potagers Farmer’s Best surgelés, 1 kg 3.60 au lieu de 5.20 30% Thon M-Classic à l’huile ou à l’eau salée, le lot de 8, 8 x 155 g 6.20 au lieu de 10.40 40%

NON-ALIMENTAIRE

Tout l’assortiment d’aliments pour chien Vital Balance 20% Produits Fructis Care en emballages multiples 40% Tous les articles en microfibre Miobrill 20% Valable jusqu’au 14.3 Produits de nettoyage Migros Plus, le lot de 2, par ex. détergent au vinaigre et recharge, 2 x 1 litre 4.85 au lieu de 6.50 25% Divers articles de nettoyage, par ex. chiffons de nettoyage universels en non-tissé, 15 pièces 5.– Tous les produits de nettoyage M-Classic 20% Valable jusqu’au 14.3 Produits de nettoyage Potz, le lot de 2, 1.50 de moins Tous les détergents spéciaux Pial et Potz Xpert 20% Valable jusqu’au 14.3 Tout l’assortiment Hygo pour l’entretien des W.-C., à partir de 2 articles –.60 de moins l’un Valable jusqu’au 14.3 Papier hygiénique Soft Recycling, 30 rouleaux 10.65 au lieu de 17.75 40% Chaussettes de sport pour homme, le lot de 5 paires, ou chaussettes pour homme, le lot de 4 paires 9.90 Valable jusqu’au 7.3 Confection femme et homme, Bio Cotton (excepté les collants, chaussettes et sous-vêtements, la lingerie de nuit, les articles M-Budget et ceux bénéficiant déjà d’une réduction) 20% Collants et mi-bas fins pour femme, l’emballage de 20 pièces, ou chaussettes pour femme, le lot de 5 paires 9.90 Valable jusqu’au 7.3 Points Cumulus multipliés par 10 sur tout l’assortiment de sous-vêtements pour femme et homme (excepté les articles M-Budget et ceux bénéficiant déjà d’une réduction) Valable jusqu’au 27.2

NOUVEAUTÉS

Petits singes Lilibiggs, 175 g 2.50 NOUVEAU Valable jusqu’au 7.3 Muesli Farmer Croc Chocolat Noir & Banane (Limited Edition), 500 g 5.40 NOUVEAU Valable jusqu’au 7.3 Refresh Solution Actilens en monodoses, 20 x 0,5 ml 8.90 NOUVEAU Valable jusqu’au 7.3

Vous trouverez plus d’informations sur les prix, les produits et les réductions sur les étiquettes des articles dans cet encart.


PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 22.2 AU 7.3.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

249.– au lieu de 349.– 25% de réduction sur les téléviseurs LCD Techline TL-22LC883 avec diagonale de 56cm, media player USB, HDMI, avec support mural

24.90 Molleton Remo, imperméable dessus: 100 % coton, dessous: revêtement imperméable, div. dimensions, p.ex. 90/200 cm

49.90 au lieu de 99.90 50% de réduction sur les Radio Dual CRL 1 Radio avec OUC et lampe, fonction réveil avec radio, lumière ou alarme

50%

49.90 au lieu de 69.90

25 % de réduction sur les parures de lit en satin Simone 100 % coton, div. motifs et dimensions p.ex. 160/210 + 65/100 cm

49.90 à partir de

9.90

, Pyjama pour femme homme et enfant p.ex. pyjama pour fillette, tailles 98 –128

au lieu de 69.90 25% de réduction sur les duvets en fibres synthétiques Neni Garnissage: 100 % fibres creuses de polyester, housse: 100 % fibres creuses de polyester, poids: 1350g 160/210 cm

EN VENTE DANS LES PLUS GRANDS MAGASINS MIGROS (LISTE COMPLÈTE DES MAGASINS: WWW.MIGROS.CH/ECONOMISER).

79.– au lieu de 129.– 35% de réduction sur les haut-parleurs S315i Logitech iPod/iPhone, noir rechargeable, autonomie de l’accu jusqu’à 20 h, connexion via prise c 3,5 mm, compatible ave io, d’autres appareils aud s iPod non compris dan la livraison

39.90 au lieu de 59.90 Oreillers en fibres synthétiques Danin, le lot de 2 Garnissage: 100% fibres creuses de polyester, housse: 100% polyester, poids: 2 x 1000g p.ex. 2 x 65/100 cm

29.90 Horloge murale, div. modèles

MGB www.migros.ch W

ÉCONOMISEZ EN DORMANT.


EN MAGASIN

| 55

«A l’avenir, tout le monde mangera bio!»

M

ère de deux enfants et femme au foyer, Eladia Gutierrez-Peña adore cuisiner pour sa fam famille et ses amis. Originaire de République dominicaine, elle Répu n’achète presque que des produits n’achè bio, du d café et des bananes de son pays bien sûr, mais aussi d’autres denrées alimentaires. denr Depu quand achetez-vous des Depuis prod produits bio?

Les cuisiniers émérites comme Eladia Gutierrez-Peña savent que le choix d’ingrédients est crucial pour la réussite d’un plat: «J’essaie si possible d’acheter des produits bio afin que mes créations soient plus savoureuses.»

Cela fait environ huit ans que je privilégie le label bio. Si, au début, je vilégi me llimitais aux légumes, j’achète aujourd’hui d’autres produits comaujo me ddes spaghettis ou des biscuits. Pourquoi? Pour

Initia Initialement, je l’ai fait pour les enfants. Pendant ma grossesse, je me suis nourrie de façon plus saine et réfléchie réfléc qu’avant afin que mon enfant ne reçoive que le meilleur. Aujourd’hui, on sait plein de choses Aujo sur le bio, et les articles sur le sujet sont disponibles partout, si bien que j’en j’ achète plus qu’auparavant. Je sui suis persuadée qu’ils font du bien au cor corps et à l’âme. Qui vous vo a initiée au bio?

Quan mon fils Jeremy, aujourd’hui Quand âgé de 8 ans, est venu au monde, mon pédiatre m’a conseillé de ne plus cuisiner que des produits frais et sains. sai J’ai suivi tout de suite ce conseil et j’ai commencé à donner cons des bouillies bio à mes deux enfants.

Pour quels produits privilégiezvous le bio?

Les denrées alimentaires. Pour les habits, j’avoue que je suis moins regardante. Les produits bio sont-ils plus savoureux?

Pour moi, c’est une évidence! Mais c’est aussi peut-être parce que je sais que ce sont des produits bio. Vous sentez-vous mieux depuis que vous mangez bio?

Oui, j’ai l’impression que je digère mieux. Vous engagez-vous dans d’autres domaines pour la protection de l’environnement?

Oui, quand j’en ai la possibilité. Pour ne citer qu’un exemple, je recycle absolument tout. Quel est votre produit bio favori dans l’assortiment Migros?

Il y en a beaucoup mais je citerai en premier lieu les carottes. Chez nous, on aime les grignoter crues. Celles de Migros sont saines et délicieuses. Le bio est-il actuel?

Oui, les gens sont aujourd’hui très sensibilisés au problème. C’est le résultat d’années de campagnes d’information. Je pense qu’à l’avenir, tout le monde mangera bio.

Propos recueillis par Heidi Bacchilega

CONCOURS C

UUne semaine de vacances bio à gagner!

Pa Participez dans les magasins Migros au concours bio. Répondez à la question qu figurant sur le coupon de participation (lire aussi en page 59) et déposez celui-ci dans l’urne prévue à cet effet jusqu’au 14 mars 20 Avec un peu de chance, vous gagnerez avec votre famille une 2011. de trois semaines de vacances d’été mises en jeu à l’hôtel bio des Uc Ucliva de Waltensburg (GR) ou d’autres magnifiques prix.


À ESSAYER SANS HÉSITER.

NOUVEAU 2.50 Petits singes Lilibiggs biscuits multigrains fourrés à la crème à la banane, 175 g

NOUVEAU 5.40

Muesli Farmer Croc Chocolat Noir & Banane (Limited Edition) avec copeaux de chocolat noir fondant et dés de banane, 500 g

NOUVEAU 8.90

Refresh Solution Actilens en monodoses humidifie les yeux secs, pratique en déplacement, 20 x 0,5 ml

En vente dans les plus grands magasins Migros.

MGB www.migros.ch W

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 22.2 AU 7.3.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 2.20 Mélange de gaufres Désirée un assortiment de délices sucrés, 500 g

NOUVEAU 3.30 Cerneaux de noix Sun Queen, bio 100 g

NOUVEAU 5.40

NOUVEAU 4.95 Gel douche Axe Cool Metal au menthol rafraîchissant, 250 ml

Épinards à la crème Philadelphia Farmer’s Best, surgelés épinards hachés au fromage frais Philadelphia, 600 g


EN MAGASIN

Migros Magazine 8, 21 février 2011

En forme tout l’hiver Grâce aux savoureux produits de la gamme Actilife, faites-vous du bien et profitez sans soucis de la fin de l’hiver.

| 57

S

e nourrir de façon équilibrée en privilégiant les fruits et les légumes, dormir suffisamment et faire de l’exercice au grand air sont les meilleurs préceptes pour rester en forme. Et si vous optez en sus pour les produits Actilife, vous mettez alors toutes les chances de votre côté pour que vous et votre famille passiez l’hiver en bonne santé. Le matin, commencez la journée avec la boisson Breakfast, un mélange rafraîchissant à base de jus d’oranges et de carottes qui fournit à l’organisme des vitamines A, C et E et de la provitamine A. Tartinez ensuite votre tranche de pain avec la margarine Balance et participez ainsi au développement de votre bien-être. En effet, ce produit à tartiner est riche en oméga-6 et oméga-3 d’origine végétale, des acides gras qui ont une influence positive sur le taux de graisse dans le sang. Enfin, le bloqueur d’infections ImmunPro lutte par une action physique contre le virus du rhume et renforce les défenses immunitaires. Vous pouvez prendre ces pastilles à sucer à titre préventif ou lorsque vous commencez à avoir mal à la gorge. DH

Boisson aux fruits Breakfast Actilife, 1 l, Fr. 1.60 au lieu de Fr. 2.05* Bloqueur d’infections ImmunPro Actilife, 30 pastilles à sucer, Fr. 7.10 au lieu de Fr. 8.90* * 20% de rabais du 22.2 au 7.3.2011

Margarine Balance Actilife, 250 g, Fr. 1.40 au lieu de Fr. 1.75*


Le parfum glamour pour une présence pleine de style Nouveau

Sur Rexona Girl Beauty déo aérosol & déo Roll-on Valable du 22.2. au 7.3.2011

12.95

Rexona Girl Beauty Box, y compris pendentif coeur disponible dès maintenant JUSQU`À ÉPUISEMENT DU STOCK

Rexona est en vente à votre Migros


Participez maintenant et gagnez des vacances bio. Combien de produits la ligne Migros Bio comprend-elle? Cochez la bonne réponse, remplissez le talon de participation et glissez-le jusqu’au 14 mars 2011 dans l’urne du concours située dans votre Migros. Participation aussi possible sur www.migros.ch/bio Gagnez 3 séjours d’une semaine de vacances d’été en demi-pension, pour toute la famille, à l’hôtel bio Ucliva à Waltensburg, d’une valeur de Fr. 3100.- ou 100 bons d’achat bio d’une valeur de Fr. 50.– chacun.

100

400

Plus de 1000

Prénom/nom: Rue: NPA/localité: Téléphone: E-mail:

La nature sait ce qui est bon.

Conditions de participation: la participation au tirage au sort n’est liée à aucune obligation d’achat. Les collaborateurs de la Fédération des coopératives Migros, de Heer Druck AG et de l’agence de publicité Jung von Matt/Limmat SA ne sont pas autorisés à participer au concours. Une seule participation par personne. Le délai de participation est fixé au 14 mars 2011. Le tirage au sort des gagnants aura lieu le 24 mars 2011. Les gagnants seront informés par écrit. Tout recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du tirage au sort. Les prix ne peuvent pas être échangés ni convertis en espèces.


60 | Migros Magazine 8, 21 février 2011

Secrets de cuisine ine, c’est: Pour vous la cuis transformation Une alchimie, une des règles. de la matière, avec petit miracle. La cuisine tient du

C’

est en France, dans la Drôme, que Francine Bouchet aurait aimé nous recevoir. Car là-bas, la cuisine fait 40 mètres carrés. Et elle s’y sent chez elle. Autour de sa maison, les possibilités de promenades dans les montagnes sauvages sont infinies, loin du brouhaha des salons littéraires. Mais c’est la porte de son appartement genevois qu’elle ouvre, sis à quelques centaines de mètres d’une troisième maison, qu’elle a fondée il y a bientôt vingtcinq ans: La Joie de lire, éditions spécialisées dans la littérature pour la jeunesse.

Collaboration avec une institution prestigieuse

Genève donc, sa ville natale, et sa petite cuisine tout en longueur pour apprêter un lapin en gibelotte. L’éditrice passe un tablier multicolore tout neuf. «Je l’ai ramené de mon dernier passage à la Tate Gallery, à Londres.» Allusion à un voyage d’affaires pour discuter avec le musée qui publie des livres de La Joie de lire en anglais. Un joli exemple parmi d’autres du rayonnement international de la petite maison genevoise. Ses livres au graphisme original et soigné sont en effet très largement diffusés en France, plusieurs d’entre eux traduits en anglais, en italien,

non? Votre péché mig n vin. ges avec un très bo ma Un plateau de fro . ple sim z se as e cuisine Sinon, j’apprécie un . ple par exem Le gigot d’agneau er? pouvez pas aval Et ce que vous ne s, mément les rognon Je n’aime pas énor rine. d’u urs un petit goût car ils gardent toujo e? ujours en réserv Qu’avez-vous to is su ne s et de riz. Je Un paquet de pâte uvre. pa t tô J’ai le frigo plu pas très réserve. z-vous partager Avec qui aimerie un repas? .G. Le Clézio. Avec l’écrivain J.M

en allemand, en espagnol, voire en coréen ou en japonais, comme les célèbres aventures du chat Milton, de la Lausannoise Haydé ou les albums d’Albertine. Et en ce début d’année, un bel album, Diapason, a décroché une récompense prestigieuse dans le secteur de la littérature enfantine, en Corée du Sud. Dans le milieu, le succès des éditions – 500 livres en un quart de siècle – est reconnu et envié, aussi de l’autre côté de la Sarine. En amont, on trouve une infatigable travailleuse. Une experte qui sait choisir des illustrateurs et des auteurs de qualité. Trancher, négocier, se mon-

Francine Bouchet: «J’ai ramené ce tablier de mon dernier passage à la Tate Gallery, à Londres.»

Pour que la joie de lire

La Genevoise Francine Bouchet est à la barre de la seule maison d’édition romande dédiée l’éditrice défend des livres exigeants, «car les enfants sont une élite».


CUISINE DE SAISON FRANCINE BOUCHET

| 61

FAIRE revenir les lardons

et les oignons dans la cocotte.

SAISIR le ragoût de lapin de tous les côtés. MOUILLER avec le vin blanc. FAIRE BRAISER environ 40 minutes au milieu du four.

demeure

exclusivement à la jeunesse. Autour d’un lapin en gibelotte,


Rendez-nous visite au

Festival des voyages Marti

www.

à Kallnach,

.ch

du 3 au 5 mars

Divertissement, rabais de réservation, voyage en car gratuit!

DATE DU VOYAGE 1. 17 - 29 juillet

PRIX

13 jours

CHF 1'995.-

chambre à 2 lits chambre à 1 lit assurance SOS / frais d’annulation oblig. Option siège double à usage individuel

Roumanie - pays des contrastes Monastères de la Moldau - Delta du Danube - Bucarest - Brasov La Roumanie est tellement riche en trésors culturels, beautés naturelles, artisanat d’art et art populaire que seule une toute petite partie peut être assimilée lors d’un voyage. Saisissez l’ambiance du pays, écoutez l’histoire de la Roumanie, admirez les précieux monuments, jouissez du pays, de ses habitants, de la cuisine roumaine et laissez-vous séduire par une nature restée vierge. 1er jour, Suisse - St. Leonhard: voyage de votre lieu de départ à St. Leonhard près de Salzbourg. Demi-pension. 2e jour, St. Leonhard - Budapest: vous dépassez Vienne et atteignez bientôt la frontière hongroise, puis Györ. Vous traversez la région transdanubienne pour rejoindre Budapest, capitale de la Hongrie. Demi-pension. 3e jour, Budapest - Baia Mare: vous rejoignez l’est de la Hongrie et franchissez la frontière de la Roumanie. Puis vous arrivez à Baia Mare. Demi-pension. 4e jour, Baia Mare - Gura Humorului: après un bref tour de ville, vous visitez le musée de la Minéralogie qui compte parmi les plus célèbres de toute l’Europe. Puis vous traversez les Maramures. Dans les villages de montagne, une culture rustique originale est toujours vivace. Au «Cimetière Joyeux» de Sapanta, vous découvrez des inscriptions funéraires pleines d’humour, gravées dans le bois des croix bleues. A Barsana vous visitez la célèbre église en bois avant de poursuivre jusqu’à Marginea où vous visitez le centre de céramique noire et pouvez observer les artisans au travail. Vers le soir vous arrivez à Gura Humorului. Demi-pension. 5e jour, excursion aux monastères de la Moldau: la chaîne de monastères de la Moldau septentrionale est unique

au monde. C’est Stéphane le Grand qui fit construire ces 44 églises et monastères. Vous visitez les monastères de Moldovita, Sucevita et Voronet. Demipension. 6e jour, Gura Humorului - Tulcea: via Bacau et Galati, vous arrivez à Tulcea. Cette cité portuaire est la principale ville du delta du Danube. Demi-pension. 7e jour, excursion dans le delta du Danube: le Danube débouche dans trois bras, reliés entre eux par des canaux et des affluents. Entre eux s’étendent de nombreux lacs. Une excursion en bateau vous permet de découvrir ce paysage d’eaux et de marécages réputée comme l’un des plus grands paradis d’Europe pour les oiseaux. Pension complète. 8e jour, Constanza - Bucarest: vous rejoignez la Mer Noire à Constanza. Continuation jusqu’à Bucarest. Vous découvrez les principales curiosités touristiques de la capitale roumaine sous la conduite d’un guide local. Bucarest, à l’origine traduit par «la ville joyeuse», offre une architecture aérée avec de larges boulevards et d’imposants édifices. Demi-pension. 9e jour, Bucarest - Brasov: à Sinaia, une célèbre station balnéaire et de sport d’hiver, vous visitez le monastère francis-

cain qui comporte des éléments de style baroque et gothique. Après vous arrivez à Brasov, ville des Carpates joliment restaurée et très animée. Tour de ville guidée. L’Eglise Noire est un monument représentatif qui abrite des joyaux et doit son nom à l’incendie de 1689 qui a entièrement noirci sa façade. Le soir, vous prenez part à une soirée folklorique roumaine. Appréciez le repas typique et l'encadrement musical. Demi-pension. 10e jour, Sibiu - Arad: départ pour Sibiu, capitale culturelle 2007, dont les séduisantes maisons hautes en couleur bordent des rues pavées. Pendant un tour de ville guidé, vous visitez le musée Brukenthal qui fait partie des plus importants de Roumanie et abrite un important département d’histoire et d’art populaire. Poursuite du voyage vers Arad à travers un paysage contrasté où alternent sombres forêts et sympathiques villages. Demi-pension. 11e jour, Arad - Balatonfüred: après avoir franchi la frontière, vous traversez la Hongrie et atteignez le lac Balaton. Demi-pension. 12e jour, Balatonfüred - Lienz: vous longez le lac Balaton avant d’arriver à Keszthely où se trouve le château des Festetics. Vous passez la frontière hongroise à Heiligenkreuz et continuez votre voyage dans le Tyrol de l’Est à destination de Lienz. Demi-pension. 13e jour, Lienz - retour: retour en Suisse à votre lieu de départ.

CHF 2'425.CHF

25.-

CHF

260.-

PRESTATIONS • Voyage en car de luxe 5 étoiles, non fumeur • 12 nuitées avec buffet de petit déjeuner • 1 repas de midi • 12 repas du soir • Croisière dans le delta du Danube • Visites guidées de Bucarest, Brasov et Sibiu • Entrées et visites selon programme • Guide local en Roumanie HOTELS Bons hôtels à Baia Mare, Gura Humorului, Tulcea, Arad, Balatonfüred Très bons hôtels à St. Leonhard, Budapest, Bucarest, Brasov, Lienz LIEUX DE DEPART Genève, Lausanne, Yverdon, Neuchâtel, Bienne, Kallnach* *Parking gratuit à disposition

Les prix sont valables lors d'une réservation par www.marti.ch. Les autres centrales de réservation facturent habituellement un montant pour frais de dossier.

Réservations: 021 320 34 34

Ernest Marti SA, 3283 Kallnach • Courriel: marti@marti.ch

Les conditions générales de voyages et de contrat de Ernest Marti SA s'appliquent

Siège double à usage individuel


Migros Magazine 8, 21 février 2011

CUISINE DE SAISON FRANCINE BOUCHET

| 63

Francine Bouchet: «Bien sûr, nous pourrions publier des livres plus faciles mais nous ne faisons pas de compromissions.»

trer exigeante. Stimuler, refuser aussi. «Francine est d’une grande sincérité; une femme de projets qui connaît extrêmement bien son métier; elle peut fermer la porte ou l’ouvrir très grande», commente Haydé, illustratrice et amie de longue date. «Une dure à cuire» comme d’aucuns la qualifient? «J’ai de la personnalité et on ne me fait pas baster.» Avec le temps pourtant, l’éditrice déclare s’être adoucie. «Je suis moins sévère avec moimême et, du coup, avec les autres.» Sourire.

Mais la ligne éditoriale est restée la même: «Bien sûr, nous pourrions publier des livres plus faciles mais nous ne faisons pas de compromissions.» Et quand on lui reproche de faire des ouvrages élitaires, elle rétorque: «Les enfants sont une élite.» Et toc.

«Quand un enfant vient au monde, tout est à faire»

Sans s’interrompre, la directrice fait revenir les oignons. Mère de trois adultes et trois fois grandmère, elle aime se mettre aux fourneaux. «Quand un enfant

vient au monde, tout est à faire. Comment faire pour nourrir sans détruire?» Surtout pas en apportant des réponses toutes faites. L’éditrice a horreur du prêt-àpenser et des diktats pédagogiques. La question des genres, par exemple, est toujours à réexplorer. Elle fera paraître ce printemps deux ouvrages sur le sujet, dont un intitulé les 101 bonnes raisons de se réjouir d’être une fille, qui prend résolument le parti des demoiselles: «C’est un peu de la provoc bien sûr... Mais arrêtons de dire qu’un garçon et une fille

sont identiques.» Selon elle, le politiquement correct en littérature ne viendra pas à bout des inégalités des chances, un combat parfaitement légitime au demeurant. Pour la Genevoise, la lecture a pour mission d’ouvrir un espace de liberté où l’on peut se retrouver. «J’ai été une enfant très solitaire et la liberté m’était indispensable. Avec mes livres, c’est avant tout à ces enfants que je m’adresse.» Tandis que le lapin mijote au four, elle ouvre le vaisselier et nous découvrons un re-


Migros Magazine 8, 21 février 2011

coin de son jardin secret: sa collection de pots à lait. Une bonne trentaine de ruminants miniatures en porcelaine nous fixe: «J’aime beaucoup les vaches. Ce sont des contemplatives rassurantes.» Francine Bouchet reconnaît avoir un faible pour la Schwyzoise au poil brun clair, moins apprécier celles d’Hérens, trop combatives à son goût, et ne regretter qu’une chose: que les vaches ne paissent pas dans la Drôme provençale. En 2012, La Joie de lire fêtera ses vingt-cinq ans d’existence. «Et pourtant j’ai souvent l’impression que ma vie n’a pas encore commencé», confie-t-elle soudain. Depuis quelques années, elle écrit aussi de la poésie pour adultes. «Je n’ai pas de sentiment de frustration. Mais il y a d’autres possibles à explorer.» Lesquels? Tout est ouvert. Décidément, Francine Bouchet est une femme de projets.

CUISINE DE SAISON FRANCINE BOUCHET

| 65

Lapin en gibelotte Une recette de Francine Bouchet

Céline Fontannaz Photos François Wavre / Rezo

www.lajoiedelire.ch

PRÉPARATION 1) Porter de l’eau à ébullition. Y verser les lardons et les laisser mijoter 1 min. Egoutter. Partager les oignons en deux et les couper en fins quartiers. Couper les champignons de Paris en quatre.

INGRÉDIENTS

De savoureuses recettes sur www.saison.ch Pour s’abonner: 0848 87 7777, abonnements@saison.ch (39 fr. seulement pour 12 numéros)

150 g de lardons 3 oignons 150 g de champignons de Paris blancs 2 cs de beurre 1,2 kg de ragoût de lapin sel, poivre 2 gousses d’ail 1 cs de farine 2,5 dl de vin blanc sec 3 dl de fond de veau ½ bouquet de persil

2) Préchauffer le four à 150 °C. Chauffer un peu de beurre dans une cocotte et y faire revenir les lardons et les oignons. Ajouter les champignons et faire revenir le tout. Retirer de la cocotte et réserver. Saler et poivrer le ragoût de lapin. Le saisir de tous les côtés dans le reste du beurre. Y presser l’ail. Fariner la viande. Mouiller avec le vin. Ajouter le fond de veau et porter à ébullition.

Couvrir et faire braiser env. 40 min au milieu du four. Au bout de 20 min, ajouter les lardons, les oignons et les champignons réservés. 3) Ciseler le persil. Rectifier l’assaisonnement du ragoût avec du sel et du poivre. Juste avant de servir, le parsemer de persil. Préparation: env. 20 min; braisage: env. 40 min Valeur nutritive Par personne, env. 46 g de protéines, 32 g de lipides, 8 g de glucides, 2300 kJ / 550 kcal


Baléares / Espagne

Prix pour les 20 premières inscriptions. Dès la 21e place, prix sur demande

8 jours dès Fr.

1’130.-

Majorque en avion par per s. en ch. dbl

e

Pension complète, excursions incluses et facultatives

1er jour :.................................. Suisse  Palma Départ des grandes localités de Suisse romande en direction de Genève. Embarquement sur le vol Genève  Palma. Débarquement et transfert à votre hôtel. Souper, soirée animation musicale.

2e jour :..................Valldemosa, avec guide ................................................. Après-midi libre

5e jour :........................................Journée libre ................. ou Grottes du Drach (facultatif) Petit déjeuner buffet. Journée libre en pension complète à l’hôtel ou facultatif : le matin, visite des fameuses Grottes du Drach aux formations calcaires et au grand lac souterrain (le plus grand du monde), le lac Martel. Retour et dîner à l’hôtel. Après-midi libre. Souper, soirée animation musicale.

Petit déjeuner buffet. Le matin, visite guidée de Valldemosa, siège de la très célèbre chartreuse de Frédéric Chopin et George Sand. Temps libre pour flâner dans les ruelles pavées du village. Retour à l’hôtel pour le dîner. Après-midi libre. Souper à l’hôtel, soirée animation musicale.

Petit déjeuner buffet. Découverte du marché d’Inca. Dîner à l’hôtel. Après-midi libre. Souper à l’hôtel, soirée animation musicale.

3e jour :................................. Journée libre ou ....... tour de l’île de Majorque (facultatif)

7e jour : ............................... Alcudia, Pollença ...............................et Formentor, avec guide

6e jour :...................................... Marché d’Inca ................................................. Après-midi libre

Petit déjeuner buffet. Journée libre en pension complète à l’hôtel ou facultatif : tour de l’île de Majorque en car, bateau et petit train, sans le repas de midi : Soller et son port de pêcheurs, la magnifique plage de Sa Calobra et le fameux Torrent de Pareis, puis Inca, le village du cuir. Souper à l’hôtel, soirée animation musicale.

Petit déjeuner buffet. Excursion à la journée au nord de l’île, avec guide. Départ en direction d’Alcudia et Pollença. Dîner typique dans le cadre d’une ancienne maison seigneuriale. Continuation vers Formentor, site majestueux avec un panorama exceptionnel. Retour à l’hôtel. Souper, soirée animation musicale.

4e jour :........................Andraitx, avec guide ................................................. Après-midi libre

8e jour :...... Tour panoramique de Palma, ....................................avec guide - Vol retour

Petit déjeuner buffet. Le matin, visite guidée d’Andraitx et son port de pêcheurs. Continuation le long de la corniche ouest par Estellencs et Banyalbufar. Retour à l’hôtel pour le dîner. Après-midi libre. Souper à l’hôtel, soirée animation musicale. Programme sous réserve de modification

Petit déjeuner buffet. Tour panoramique guidé de Palma, la capitale de l’île, avec les ruelles de son ancien quartier, la cathédrale, le château de Bellver, véritable forteresse unique au monde, etc. Temps libre pour shopping. Dîner à l’hôtel. Dans l’après-midi, transfert à l’aéroport et vol retour Palma  Genève. Arrivée en Suisse en début de soirée.

Demandez nos catalogues de voyages et vacances balnéaires 2011 - Plus de 130 destinations www.buchard.ch RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS :

[ VALAIS ]

Rte de Saillon 13 - 1912 Leytron Tél. 027 306 22 30 info@buchard.ch

[ FRIBOURG ]

3 adres ses

pour mieux vous servir

Rte de l’Aérodrome 21 - 1730 Ecuvillens Tél. 026 411 08 08 ecuvillens@buchard.ch

Aller et retour en avion Genève  Palma  Genève Transferts en car Buchard Sur demande, réservations uniquement des vols aller/retour DATES DES SÉJOURS 2011

2 au 9 avril .....................................................................................Fr. 1’130.9 au 16 avril ................................................................................Fr. 1’130.16 au 23 avril ............................................................................Fr. 1’130.23 au 30 avril ............................................................................Fr. 1’130.30 avril au 7 mai ................................................................Fr. 1’180.7 au 14 mai....................................................................................Fr. 1’180.14 au 21 mai ...............................................................................Fr. 1’180.21 au 28 mai...............................................................................Fr. 1’180.28 mai au 4 juin...................................................................Fr. 1’220.4 juin au 11 juin ..................................................................Fr. 1’220.11 au 18 juin...............................................................................Fr. 1’220.18 au 25 juin...............................................................................Fr. 1’220.27 août au 3 septembre.....................................Fr. 1’250.3 au 10 septembre ........................................................Fr. 1’250.10 au 17 septembre ....................................................Fr. 1’250.17 au 24 septembre ....................................................Fr. 1’220.24 septembre au 1er octobre ....................Fr. 1’220.1er au 8 octobre ....................................................................Fr. 1’180.8 au 15 octobre ...................................................................Fr. 1’180.15 au 22 octobre ...............................................................Fr. 1’180.22 au 29 octobre .............................................................Fr. 1’180.LIEUX DE DÉPART

Ligne 1 : Sierre - Sion - Leytron - Martigny Monthey - Chailly - Lausanne - Morges - Rolle Ligne 2 : Bulle - Fribourg - Avenches - Payerne Yverdon INCLUS DANS LE PRIX

Transferts Suisse romande/aéroport de Genève a/r en car Buchard Accompagnement check-in par notre chauffeur Vol aller-retour Genève  Palma  Genève Taxes d’aéroport et surcharge carburant, sous réserve de modification de prix 20 kg de franchise de bagages Sur place, assistance par une hôtesse Buchard Excursions en car local, avec guide Hôtel***, ch. dble avec salle de bains, W.-C., etc. Pension complète Vin aux repas NON INCLUS DANS LE PRIX

[ VAUD ]

Rte d’Aubonne 26 - 1188 Gimel Tél. 021 828 38 38 gimel@buchard.ch

Assurance annulation et assistance obligatoire Fr. 33.- (sauf si vous êtes en possession du livret ETI ou d’une assurance similaire) Suppl. chambre individuelle Fr. 160.- (limitées) Semaine supplémentaire avril Fr. 450.-, mai et oct. Fr. 520.-, juin et sept. Fr. 550.- Rabais enfants de 3 à 12 ans, dès 3e lit Fr. 280.Excursions facultatives (réservation sur place) : Tour de l’île de Majorque (journée) 54 € - Grottes du Drach (demi-journée) 29 € Devises : euros / Passeport ou carte d’identité valable obligatoire Les conditions générales de BUCHARD Voyages S.A. s’appliquent


Migros Magazine 8, 21 février 2011

VOTRE RÉGION MIGROS JURA-BÂLE

| 67

Saint-Ursanne, perle du Doubs

Un beau livre illustré présente la bourgade médiévale du Clos du Doubs et ses trésors patrimoniaux. Le texte et l’image y dialoguent merveilleusement.

L’

historien Jean-Claude Rebetez et le photographe Jacques Bélat ont uni leurs talents pour réaliser le portrait de Saint-Ursanne, un lieu d’exception, remarquablement conservé. Les premières traces d’occupation humaine du site remontent en effet à 9000 ans avant J.-C. et se trouvent dans un vallon situé à deux kilomètres de Saint-Ursanne. Cet abri plurimillénaire abritait des chasseurs-pêcheurs-cueilleurs du Mésolithique ancien. Il n’est plus visible, car la construction de l’autoroute l’a fait disparaître. Selon la légende, Saint-Ursanne devrait son nom, voire sa fondation, au moine irlandais Ursinius, qui aurait vécu en ermite dans ce lieu isolé vers le VIe siècle. L’existence d’un couvent est attestée pour la première fois dans un document du IXe siècle. Les évêques de Bâle deviennent les princes de Saint-Ursanne dès le XIe siècle. A la Révolution, la France occupe la principauté épiscopale, qui devient le département du Mont-Terrible, annexé dès 1800 au département du Haut-Rhin. De 1815 à 1978, Saint-Ursanne vivra sous le régime bernois, jusqu’à l’entrée en souveraineté du canton du Jura en 1979. A travers toutes ces péripéties historiques, la petite ville a conservé intact son magnifique centre médiéval, rassemblé autour de la collégiale et du cloître.

Photos: Jacques Bélat

Patrimoine bâti exceptionnel

Le prestige de Saint-Ursanne est sans commune mesure avec sa petite taille. Malgré sa modeste population, 689 habitants en 2008, elle a tout d’une petite ville avec son exceptionnel patrimoine bâti. Ce qui n’a pas échappé aux responsables de l’Inventaire fédéral des sites protégés qui l’y ont inscrite en 1986. La collégiale est un des plus beaux monuments du Jura «où

La statue de saint Jean Népomucène accueille les visiteurs à l’entrée sud de Saint-Ursanne.

l’art et l’histoire se conjuguent le mieux», selon Jean-Claude Rebetez. Elle fut bâtie à la fin du XIIe siècle, certainement sur le plan d’une église abbatiale édifiée auparavant. Son architecture marque la transition entre le roman tardif et le gothique, avec des influences bourguignonnes et rhénanes. Le livre, d’un format agréable et pratique, se lit avec plaisir, car l’auteur a su allier érudition et clarté, le tout assaisonné d’une pointe d’humour bienvenu. Au fil des pages, de nombreuses informations sont fournies au lecteur. L’ouvrage se divise en six chapitres: l’environnement naturel, l’histoire de l’ermite Ursanne, l’architecture de la collégiale, les caractéristiques de la vieille ville, les habitants et la so-

ciété d’autrefois et, enfin, le développement économique. Le charme de Saint-Ursanne au fil du temps tient également à la qualité des photos de Jacques Bélat. Son œil exercé nous offre des vues d’ensemble et de détails, prises sous des angles inhabituels et raffinés. Le livre sous le bras ou dans la sacoche, allons découvrir les secrets et les merveilles de cette petite ville au grand pouvoir de séduction. Malgré sa taille modeste, on ne peut en faire le tour en une seule fois. Il faut y revenir souvent. «Saint-Ursanne hors du temps» Photographies Jacques Bélat, textes Jean-Claude Rebetez Porrentruy: Editions des Malvoisins, 2010, 150 pp., Fr. 49.-

Deux projets de mise en valeur

Deux importants projets de mise en valeur touristique de la cité médiévale ont été dévoilés récemment: la mise en place d’un véritable concept de signalisation à l’intention des visiteurs et la rénovation des façades de quatre édifices remarquables, avec un dispositif d’éclairage (portes SaintPaul et Saint-Jean, Maison de la Dîme, Hôtel de Ville). Ces projets sont soutenus par la Confédération et le Canton du Jura.


68 | Migros Magazine 8, 21 février 2011

Des pains bio cuits sous vos yeux

Dans les grandes Migros, les pains sont préparés et cuits sur place. Melanie Rüfenacht est l’une des jeunes boulangères en charge de ce travail au Claramarkt de Bâle. Elle parle avec passion du pain bio.

D

ans sa profession, Melanie Rüfenacht vit ses plus beaux moments lorsqu’elle retire les miches brûlantes du four à l’aide d’une pelle en bois. «Regardez comme elles sont croustillantes!» s’exclame-t-elle avec enthousiasme. En observant la jeune femme à son travail dans la boulangerie maison du Claramarkt à Bâle, on s’aperçoit immédiatement que faire du pain n’est pas qu’une profession, mais une passion pour elle. En 2007, après quatre ans de formation à Migros, Melanie Rüfenacht a passé avec succès ses examens de fin d’apprentissage. Pour les boulangers, il va de soi que la fraîcheur est primordiale. A la boulangerie maison, ils enfournent les premiers pains à 5 heures et demie du matin. Cela ne dérange aucunement Melanie Rüfenacht de quitter la chaleur douillette de son lit de bonne heure le matin: «En contrepartie, je peux profiter de l’après-midi,

Pain bio en action

Du mardi 22 février au lundi 28 février, tous les pains bio des boulangeries maison de Migros s’obtiennent à un prix promotionnel.

alors que beaucoup de gens travaillent.»

Comme à l’époque de grand-mère

Au fournil, la production se poursuit. Melanie Rüfenacht prépare la pâte du pain bio aux graines de courge. Comme jadis, la pâte est divisée en portions et disposée dans des moules. «Avec son goût noisetté, le pain bio aux graines de courge apporte un peu de changement dans l’alimentation quotidienne», déclare la jeune femme. Le troisième des savoureux pains bio est à l’épeautre, l’une des plus anciennes céréales d’Europe, relève la boulangère. Tartiné de beurre et de confiture par exemple, le pain bio à l’épeautre est délicieux au petit-déjeuner. Et ses ingrédients très sains, notamment les protéines, les vitamines, les minéraux et les acides gras non saturés, en font exactement ce qu’il faut pour attaquer

Melanie Rüfenacht façonne manuellement la pâte du pain bio aux graines de

avec entrain une journée bien remplie.

Une passion qui ne faiblit pas

Il y a déjà trois ans et demi que Melanie Rüfenacht exerce son métier à la boulangerie maison du Claramarkt et elle a toujours le feu sacré. «Le travail y est très varié, ce que j’apprécie beaucoup», précise-t-elle. La boulangère-pâtissière ne met pas seulement la main à la pâte à la production, elle rem-

place aussi la responsable du bureau, passant par exemple des commandes et établissant des comptes. Un autre défi l’attend prochainement encore: «Je me suis inscrite au cours de formateur d’apprentis.» Elle se réjouit déjà de transmettre ses connaissances professionnelles à des jeunes. Vu la passion avec laquelle elle accomplit son travail quotidien, on la croit sur parole. Texte et photos Rolf Zenklusen

Les pains bio de Jowa

Dans les magasins Migros, on trouve aussi un assortiment équilibré de pains bio produits par la boulangerie Jowa.

Pour Melanie Rüfenacht, faire du pain est plus qu’un métier. C’est une véritable passion qu’elle souhaite transmettre.


VOTRE RÉGION MIGROS BÂLE

| 69

Première séance de l’année

Le comité coopératif a commencé l’année en tenant sa 325e séance.

E courge.

Le trio gagnant Depuis début 2010, les boulangeries maison de Migros Bâle confectionnent trois variétés de pain bio: complet, aux graines de courge et à l’épeautre. «Ces pains sont savoureux, digestes et se conservent longtemps. Raison pour laquelle ils ont beaucoup de succès auprès de la clientèle», déclare Rochus Liniger, responsable des douze boulangeries maison de Migros Bâle. Pour les réaliser, seuls sont autorisés des ingrédients produits selon une réglementation très stricte et certifiés à l’interne par Migros. L’organisme externe ProCert garantit, pour sa part, que les directives bio ont été respectées. «Nous n’utilisons que de la farine suisse», précise Rochus Liniger. Les boulangers de Migros s’inspirent d’anciennes recettes et recourent à des procédés d’antan pour confectionner les pains bio. «Le long temps de repos et de fermentation de la pâte est capital pour la qualité

Les trois variétés de pain bio restent fraîches longtemps. d’un pain», explique Rochus Liniger. Le levain est préparé la veille. Afin que la pâte développe au mieux ses arômes, elle repose plusieurs heures dans le fournil chaud. Et après avoir été divisée en portions et façonnée, elle retourne dans la chambre de fermentation. Ce n’est qu’après que les pâtons sont cuits durant différents laps de temps et à différentes températures. «Ce procédé confère aux pains bio des boulangeries maison leur croûte croustillante et leur mie humide, et assure leur longue conservation», souligne Rochus Liniger.

Rolf Zenklusen

rnst Mutschler, président du comité coopératif, a salué les participants et l’intervenant du jour, Harald Nedwed, président de la Direction générale de la Banque Migros. Puis il a informé l’assemblée des travaux du bureau et de l’avancement des préparatifs pour les élections de renouvellement de l’ensemble du comité en 2012, avant de céder la parole au président de l’administration de Migros Bâle. Comme à l’accoutumée lors de la première séance de l’année, Rudolf Grüninger a donné un intéressant aperçu des tâches de l’administration, exposant les plus grands projets et les sujets les plus importants auxquels ses collègues et lui se sont consacrés l’an dernier. Le président de l’administration a également relevé l’importance que revêt la bonne collaboration qui s’est instaurée entre son organe et la direction de Migros Bâle depuis que Werner Krättli en a pris les rênes, il y a quinze ans, jour pour jour.

Un exercice 2010 décevant

Werner Krättli, directeur, s’est ensuite brièvement exprimé sur l’exercice 2010 et sur les résultats de ce début d’année, qu’il qualifie de décevants en termes de chiffre d’affaires. Il reviendra en détail sur les chiffres définitifs à la prochaine séance, juste avant la conférence de presse

annuelle de Migros Bâle. Puis il a répondu sans détour aux questions émanant du comité. A la surprise de nombreux participants, le comité coopératif a expliqué les raisons qui l’ont amené à refuser démocratiquement la proposition du bureau de réduire le nombre de ses membres de 60 à 48. En revanche, il a accepté les candidatures à la commission préparatoire des élections de renouvellement de l’ensemble du comité en 2012 proposées par le bureau et celle de Dieter Bangerter comme président de ladite commission.

Six soutiens culturels approuvés

Suzanne Sarbach, présidente de la commission des affaires culturelles et sociales, a ensuite présenté six demandes de soutien, qui ont toutes été acceptées par le comité. Se partageront un montant total de 15 500 francs: la crèche Bläsi, la fondation Rohrer pour la musique mécanique et la fondation Melchior, à Bâle, le Museum Laufental pour sa collection paléontologique, Firewire pour son Bandcontest à Lausen ainsi que les Amis de la Musique et de l’Orgue pour leurs concerts à Porrentruy et à St-Ursanne. Enfin, Harald Nedwed a conclu la séance par un exposé très intéressant et divertissant, intitulé «La Banque Migros a le vent en poupe». Priska M. Thomas Braun


LE MEILLEUR DU BIO. OFFRES VALABLES DU 22.2 AU 28.2 OU JUSQU‘À ÉPUISEMENT DU STOCK.

Optez pour de succulentes brochettes de viande hachée à la sauce au chou-rave. Vous trouverez la recette sur www.saison.ch/fr/universmigros et tous les ingrédients à votre Migros.

2.25

Viande hachée bio produit suisse la barquette env. 300 g les 100 g

2.05

Appenzeller bio doux fromage suisse à pâte mi-dure préemballé les 100 g

VALEUR FR.

Achat munimal: Fr. 15.– Valable: jusqu’au 28.2.2011

3.–

RABAIS

7 617002 039926

M-Drink bio pasteurisé 1 litre

au lieu de 0.00

2.10 Utilisable dans les magasins Migros de la société coopérative Migros Bâle. 1coupon de rabais original par offre sera accepté. Non cumulable avec d’autres coupons.

1.60

4.30

Tout l’assortiment de fruits et légumes bio

7.80

Jambon de Parme bio d’Italie la barquette de 70 g

Oranges sanguines Tarocco bio d’Italie le filet de 3 pièces

Société coopérative Migros Bâle

Racines rouges cuites bio de Suisse le kg


Pour 39 francs des assiettes qui ne seront plus jamais ennuyeuses.

ent m e n n o Ab pour n a n ’u d et Fr. 39.– adeau: votredeccuisine

e au le livre urmand r de Fr. 15.–. o g e in «Cuis e valeu n» d’un tenant: ie id t o u q ain andez m Comm 848 77 0848 8

80049526

Vous pouvez aussi commander un abonnement d’une année à Cuisine de Saison pour seulement Fr. 39.– sur www.saison.ch/fr/abo

Le bon goût est toujours de saison.


Publicité

– Publicité –

Aliment Miracle de la Nature? Pourquoi bourrer son corps d’ail? Cet aliment miracle freine la croissance de tumeurs, réduit les conséquences du cancer du sein, l’emporte sur la pénicilline dans le combat contre 8 types de bactéries résistant aux antibiotiques, aide dans la prévention des attaques ET protège les patients victimes d’une crise cardiaque contre l’éventualité d’une deuxième crise! L’ail abonde de plus de 200 vitamines et minéraux, tels que calcium, potassium, fer et zinc et de l’agent anticancéreux, le selenium! Dans «Le Livre de l’Ail», Emily Thaker, auteur de livres sur la santé a recueilli des centaines de recettes et remèdes à base d’ail. Découvrez comment le miel, le vinaigre et d’autres ingrédients naturels s’allient à l’ail pour aider à soulager les douleurs rhumatismales et l’arthrite, mettre un frein à l’appétit, diminuer l’emprise du stress, faire baisser le taux de cholestérol, accélérer la circulation du sang, soulager les douleurs musculaires et articulaires. Vous y trouverez des remèdes éprouvés qui servent à réduire l’hypertension artérielle, enlever des verrues, soulager les maux de dents et oreilles, qui aident dans la prévention des ulcères, de la diarrhée, des indigestions, des douleurs abdominales, de la constipation; qui allègent la fatigue, calment les hémorroïdes, rendent le sang plus fluide, guérissent du rhume et des symptômes de la grippe, font tomber la fièvre, ainsi que de nombreux autres remèdes. Apprenez comment vous débarrasser de «son odeur et de son piquant» et comment le fait de le faire cuire, rôtir ou frire affecte ses propriétés thérapeutiques. Découvrez comment utiliser l’ail sous forme de poudre, de pilule, d’essence ou en gousse fraîche, ainsi que les dangers que cette plante présente. Prenez plaisir à lire les anciens mythes et légendes de l’ail et quel a été son rôle dans l’histoire des athlètes grecs, des esclaves égyptiens, des soldats britanniques et bien d’autres. Pour commander votre exemplaire du «Livre de l’Ail», il vous suffit de remplir le coupon ci-contre. Les stocks sont limités, commandez donc dès aujourd’hui.

de 93 composants sont présents dans le vinaigre – pour combattre avec succès tout ce qui peut vous faire souffrir. Imaginez: une seule cuillerée de vinaigre de cidre contient des vitamines des minéraux, des enzymes, des aminoacides des éléments nutritifs, de la pectine et du bêta-carotène. Plus de 70 études scientifiques ont prouvé que le bêta carotène réduit les risques de cancer et augmente les défenses de l’organisme (système immunitaire). On sait aussi que la pectine possède la faculté d’aider votre corps à réduire son taux de cholestérol et diminue les risques de maladies cardio-vasculaires.

 Réduire les éruptions cutanées et les mycoses  Détruire les microbes présents dans la nourriture  Améliorer le travail du coeur et de la circulation  Réduire l’hypertension, etc. Vous apprendrez aussi à préparer la fameuse recette de la pâte à tarte de nos grand-mères et l’avantage d’y ajouter une cuillère de vinaigre de cidre. Comment un mélange de vinaigre et de jus de fruits soulage les symptômes de l’arthrite et d’autres douleurs rhumatismales. Vous mélangerez vos condiments préférés avec du vinaigre pour créer de nouvelles épices, de délicieuses vinaigrettes et aussi pour réaliser des laxatifs doux, des gargarismes pour soulager la toux et désinfecter, etc. De plus, le vinaigre possède un fort pouvoir nettoyant que vous pourrez utiliser avantageusement pour tous les objets que vous voulez voir étinceler de propreté. Emily Thacker vous montre également comment fabriquer vousmême votre vinaigre et comment le mettre en bouteille. C’est très simple et vous verrez qu’offrir une bouteille de vinaigre-maison est un cadeau qui fait énormément plaisir. Alors, profitez de découvrir ces 308 recettes-maison et remèdes naturels. Vous verrez, lorsque vous aurez parcouru «Le Livre du Vinaigre » vous vous poserez certainement la question suivante: y a-t-il une seule chose pour laquelle le vinaigre ne soit pas bon? Pour recevoir votre exemplaire personnel du «Livre du Vinaigre», il vous suffit de remplir le bon-ci-dessous.

Le vinaigre peut servir à QUOI ? Vous découvrirez dans «Le Livre du Vinaigre» 308 recettes et remèdes populaires très efficaces que vous pourrez préparer vous-même po ur:  Améliorer votre métabolisme  Aider à digestion  Faire baisser votre taux de cholestérol  Traiter les peaux à problèmes  Retarder les signes de vieillesse et les taches sur la peau  Obtenir une peau plus douce et plus lumineuse  Améliorer la qualité de vos cheveux  Combattre l’ostéoporose (grâce au calcium)  Aider les maux de tête à disparaitre  Agir sur les cors et les durillons

Tél. 071 335 80 15 Fax 071 335 80 18

Bon à retourner à Body Best

Body Best GmbH – Postfach 501 – 9430 St Margrethen Fax 071 335 80 18 – Tél. 071 335 80 15 Veuillez me faire parvenir les ouvrages suivants: ______ exemplaire(s) de «Le Livre du Vinaigre » au prix de Fr. 39.- pour 1 exemplaire (+ Fr. 6.95 de participation aux frais de port et d’assurance) ______ exemplaire(s) de « Le Livre de l’Ail » au prix de Fr. 39.- pour 1 exemplaire (+ Fr. 6.95 de participation aux frais de port et d’4ssurance) Economisez Fr. 19.-! Commandez les deux publications pour seulement Fr. 59.(+ Fr. 6.95 de participation aux frais de port et d’assurance)

EN PRIME GRATUITEMENT

Répondez vite et vous recevrez GRATUITEMENT un exemplaire du guide «Mincir par le Vinaigre» Les stocks sont limités. Passez commande dès aujourd’hui.

Droit de restitution de 30 jours.

Nom:

Prénom:

Adresse: NPA/Localité:

Date de naissance:

2170

L’AIL

CHICAGO: De plus en plus de chercheurs du monde entier arrivent à la même conclusion que celle déjà énoncée par de très anciens guérisseurs: le vinaigre est un véritable remède miracle pour une vie plus longue et plus saine. Depuis l’antiquité une dose quotidienne de vinaigre de cidre a toujours été recommandée pour contrôler l’appétit et maintenir le bien-être. Même les redoutables Samouraïs (guerriers japonais) faisaient confiance aux merveilleuses vertus du vinaigre, notamment pour assurer leur pouvoir et leur force, en buvant un breuvage très spécial. Et cette boisson tonique, vous allez bientôt pouvoir la préparer vousmême. Aujourd’hui, de nombreux rapports scientifiques font l’éloge des pouvoirs curatifs et préventifs du vinaigre pris quotidiennement. C’est pourquoi, Emily Thacker a réuni dans son ouvrage «Le Livre du Vinaigre» plus de 308 recettes maison et remèdes naturels que vous pouvez, très facilement préparer chez vous pour votre plus grande satisfaction. Vous apprendrez comment contrôler votre appétit et maigrir grâce à un cocktail de vinaigre à prendre à l’heure du repas. Vous découvrirez des remèdes très efficaces pour combattre le rhume, alléger les douleurs provoquées par l’arthrite ou par d’autres maladies articulaires. Le vinaigre est en effet un excellent anti-inflammatoire totalement naturel. Vous prendrez connaissance des résultats de tests scientifiques qui montrent que le vinaigre est entre autres une réserve naturelle de vitamines et de minéraux – plus


VIE PRATIQUE SPORT

Migros Magazine 8, 21 février 2011

| 73

1. Les dips sur un banc ➔ Cet exercice entraîne les triceps. Les bras tendus, mains appuyées sur le bord du banc proches des fesses, les jambes légèrement fléchies en avant, la poitrine bombée. Plier les bras jusqu’à ce que les coudes forment un angle droit, en fléchissant légèrement les jambes, le dos bien droit. Puis remonter. On inspire en pliant, on expire en montant. Répéter plusieurs fois le mouvement, faire une pause et recommencer.

Mathieu Gleyre, coach sportif, spécialiste en urban training.

Quand la ville devient terrain de sport

Marre des fitness? Besoin de se dépenser sans devoir prendre la voiture pour profiter de la nature? L’alternative idéale: le parcours urbain. Gratuit, ludique et adaptable à tous. Les conseils d’un coach.

P

lus que quelques mois avant que les beaux jours n’arrivent. Il est grand temps de se remettre au sport. Oui, mais. Flemmards nous sommes, flemmards nous resterons. La salle de gym se situe à des kilomètres. Et puis, il y aura plein de monde, il faudra reprendre un abonnement. D’où

l’idée d’une solution simple, efficace et à portée de baskets: le fitness en ville. On sort de la maison et la cité devient terrain de jeu, ou presque. «Deux séances d’une heure par semaine, c’est un bon entraînement, signale Mathieu Gleyre, 36 ans, coach sportif et fondateur d’Urban-training.ch. Il

est important de les fixer dans son agenda, sinon, on ne le fait pas.»

De la marche rapide

Le concept urban training qui, à la base, se pratique en groupe, s’adresse à tous, dès 18 ans. Pas besoin d’un passé de


12 jours passionnants à partir de 1995.-!

Les côtes romantiques de l’Europe!

Faites l’expérience de l’Europe durant les plus belles saisons: De l'Italie à Malaga, avec sa célèbre cathédrale et ses « Calles » datant de la Renaissance andalouse en suite de Cadix, vous découvrirez Séville la capitale Andalouse en passant par Lisbonne, la ville de contrastes ! Vous serez également impressionné par le charme paisible d’Honfleur, un village de pêcheurs du 13 e siècle parfaitement conservé. Continuez votre voyage à Londres avec sa myriade d'attractions pour terminer enfin avec la majestueuse ville de Copenhague. Réservez maintenant et économisez jusqu’à CHF 575.- par personne.

Voici ce qui est inclus: - Voyage en autobus Suisse-Savona - Croisière Savona-Copenhague en pension complète - Taxes portuaires et activités à bord - Vol avec EasyJet Copenhague-Genève incluant les taxes d’aéroport - Excursion d’une ½ journée à Malaga

- Excursion d’une journée à Séville incluant le déjeuner - Excursion d’une ½ journée à Lisbonne - Excursion d’une journée à Londres - Nuit à l’hôtel à Copenhague, incluant petit déjeuner et transfert à l’aéroport

Votre itinéraire avec le navire de rêve Costa Luminosa du 04 jusqu’au 15 mai 2011 Jour 1: Voyage en autobus Suisse-Savone (Italie). Embarquement et départ à 17:00h / Jour 2: Plaisir en mer / Jour 3: Malaga (Espagne) / Jour 4: Cadix (Séville/Espagne) / Jour 5: Lisbonne (Portugal) / Jour 6: Vigo (Espagne) / Jour 7: Plaisir en mer / Jour 8: Le Havre (Honfleur/France) / Jour 9: Harwich (Londres/Grande-Bretagne) / Jour 10: Plaisir en mer / Jour 11: Copenhague (Danemark), arrivée à 8:00h. Débarquement et transfert du port à votre hôtel. Visite libre de Copenhague. / Jour 12: Transfert à l’aéroport et vol de retour avec EasyJet vers Genève.

Départs 2011: 04.05. – 15.05. (croisière du printemps) 09.09. – 20.09. ° (croisière d’automne)

Découvrez quelles vacances Costa peut vous offrir :

Offre 1060

Costa Luminosa : ****+, BRT : 92600. Longueur: 294m, largeur: 32.25m, équipage: 921, passagers: 2260. La conception, les matériaux nobles, les nouvelles attractions et l'architecture fantastique, font du Costa Luminosa, un navire de charme et innovateur. Il est appelé, à juste titre, le joyau de la flotte Costa. Pour les clients qui recherchent repos et de détente, vous trouverez le Spa Samsara à bord et pour les gourmets parmi vous, le restaurant à la carte avec une cuisine ouverte est idéal. Le cinéma 4D, le nouveau simulateur de Golf et de voiture de course de Grand Prix vous donnerons beaucoup de plaisir, d'excitation et d'aventures. Les innombrables cabines avec balcon, la piscine avec un toit en verre amovible et un écran géant vous offrent une vue unique. Le Costa Luminosa est une petite merveille qui vous promet une croisière inoubliable.

°= Croisière dans l'ordre inverse! Non-inclus: les boissons, dépenses personnelles, pourboires à bord (6 euros p.p/jour), éventuelles surcharges de carburant, assurance annulation.

Prix du forfait par personne en CHF: Cat. Cabine Costa Pronto « Réservez-tôt » (sans excursion) I1-I4 2 lits intérieure de 2180.- à 2460.E1-E2 2 lits extérieure de 2560.- à 2670.B1-B4 2 lits extérieure avec balcon de 2770.- à 3070.B5-B7 2 lits sup. ext. avec balcon de 3170.- à 3370.-

Cruisetour Prix Spécial (avec excursions) 1995.2375.2545.2795.-

Supplément pour le départ du 04.05.2011: CHF 50.- par personne

www.cruisetour.ch / info@cruisetour.ch

Cruisetour AG, General-Wille-Str. 10, 8002 Zurich

CROISIÈRES MONDIALE

Économisez jusqu’à 465.295.525.575.-

Nombre de places limitées!

Réservez maintenant: numéro gratui

t!

C r u i s e 0800- 2 7 8 4 7 3


VIE PRATIQUE SPORT

Migros Magazine 8, 21 février 2011

sportif. Il ne s’agit pas de course, mais de marche rapide – «comme lorsque l’on est pressé ou que l’on fait du shopping dans le but de voir toutes les boutiques» – entrecoupée d’exercices comparables à ceux d’un fitness. A la différence que les engins sont procurés gratuitement par la ville. Un banc se transforme en outil pour les pompes, un muret en stepper, les marches d’escalier en renforçateur musculaire des cuisses (lire les encadrés). «Si on ne possède aucune connaissance en sport, il est préférable de demander les conseils d’un coach au début afin d’éviter les mauvaises postures, précise Mathieu Gleyre. Et pour ne pas être dégoûté tout de suite, il faut varier les exercices ainsi que les endroits.» Attention aussi à agrémenter son bout de chemin de montées, de descentes et de plats pour ne pas s’ennuyer ni s’épuiser. Se diriger vers un parc, un lac, ou n’importe quel coin «vert» peut être un objectif agréable. De même que faire connaissance autrement avec sa ville. «Le but est de pousser les personnes qui ne font pas de sport à s’y mettre. Chacun suit son rythme. Matin ou soir, cela reste bénéfique. Il faut respecter ses envies.» En gros, on se crée son propre parcours Vita, avec les éléments qu’offre la cité. Après avoir marché d’un bon pas une dizaine de minutes, sans avoir eu besoin de s’échauffer, on choisit un emplacement et on se lance.

Des séries de trois

Que l’on entraîne les muscles fessiers ou des bras, les séries de trois sont de rigueur. «Le nombre de répétitions de mouvements dépend de la condition physique des personnes. Quelqu’un qui souffre de surpoids, par exemple, n’effectuera que dix pompes les premières fois. Il est nécessaire de faire une pause quand les muscles commencent à brûler. Et ensuite, on recommence.» Et quelle tenue choisir? Le coach conseille des vêtements spécifiques à la course, dans des matières qui laissent passer la transpiration. La doudoune, les gants et l’écharpe resteront dans le placard.

| 75

EN BREF

Urban training à côté de chez soi Il y a une année, Mathieu Gleyre a créé Urban training à Lausanne, Genève et Yverdon. Destiné aux novices ou aux personnes qui ont dû arrêter le sport et veulent s’y remettre, ce parcours hebdomadaire d’une heure en milieu urbain permet de bénéficier des conseils d’un coach expérimenté gratuitement. Mais aussi de se déplacer incognito, car au milieu d’un groupe de 20 à 25 personnes. Le concept s’est étendu aux villes de Neuchâtel, Fribourg, Bulle, Montreux, Vevey et Sion. D’avril à septembre, sur inscription. Infos: www.urban-training.ch

Parkour, joutes acrobatiques 2. Les fentes sur les marches d’escalier ➔ Cet exercice muscle les cuisses et les fesses. Buste et jambes droits face à l’escalier. Monter les marches par deux (ou moins ou plus selon sa taille), fléchir la jambe qui avance jusqu’à ce que le genou forme un angle droit tandis que la jambe à l’arrière reste légèrement fléchie. Répéter le mouvement en continuant à monter, une flexion une fois sur une jambe, une fois sur l’autre. Une fois en haut de l’escalier, descendre et recommencer.

Mieux vaut: un t-shirt, un short ou un bas de training et, pour l’hiver, une petite veste que l’on pourra attacher autour de la taille après un moment d’entraînement. Dans l’une de ses poches, il faut également penser à glisser une petite bouteille d’eau afin de ne pas se déshydrater. Quant aux baskets, l’air de rien, elles ont leur importance. Car les inflammations de tendons, les fameuses tendinites, guettent les sportifs novices et souvent mal équipés. «Dès deux séances par semaine, aller consulter un podologue ou se rendre dans un magasin spécialisé me semble indiqué. Les pieds sont compliqués, avec des supinations, des pronations. Un bilan podologique réalisé par un spécialiste permet d’éviter un grand nombre de blessures.» Cette pratique bihebdomadaire aide à se muscler,

Pour les plus téméraires, la ville peut se transformer en course d’obstacles et d’escalade. Née en France, cette pratique s’appelle Parkour et demande un certain entraînement. Le but: aller d’un point A à un point B le plus directement possible. Saut, grimpe, roulade, course: les samouraïs des temps modernes (voir le film «Yamakasi» d’Ariel Zeitoun), ou plus simplement traceurs, utilisent l’architecture urbaine comme terrain de sport. Cette discipline est même enseignée dans l’armée française. Infos en Suisse romande: http:// suisse-parkour.forumactif.com

Exercices à domicile Et s’il fait trop froid? Pas de mauvaises excuses, il est aussi possible de s’entraîner à la maison. Il suffit d’un peu de place et d’une connexion internet pour suivre les conseils diététiques et exercices minceur d’une coach professionnelle. Une séance de dix minutes par jour, parce que votre corps le vaut bien. Infos: www.coaching-minceur.ch


VIE PRATIQUE SPORT

| 77

La mozzarella italienne 3. Les pompes contre un mur

Le mobilier urbain permet toutes sortes d’exercices comme ici des pompes.

à maigrir – si bien sûr elle est accompagnée d’une alimentation saine et équilibrée – à renforcer ses capacités cardiovasculaires et aussi à vivre sa ville différemment. «Pratiqué en groupe, l’urban training est très motivant. Dans mes cours, des jeunes de 18 ans côtoient des mamies de plus de 70 ans. En se déplaçant à plusieurs, on ressent moins de gêne. On cherche aussi à se dépasser. Et puisqu’on marche, les dames peuvent papoter», rigole le coach.

➔ Cet exercice est idéal pour entraîner les pectoraux, l’avant des épaules et les triceps. Les mains écartées (un peu plus que la largeur des épaules), jambes tendues sur la pointe des pieds, dos droit. Fléchir les coudes jusqu’à ce qu’ils forment un angle droit, la poitrine s’approche du bord du mur sans le toucher. Et remonter, sans tendre complètement les coudes en fin de mouvement. On inspire en descendant, on expire en remontant. Répéter plusieurs fois le mouvement, faire une pause et recommencer.

change de look!

Disponibleent

m immédiate

Virginie Jobé Photos François Wavre / Rezo

Idées d’exercices en ville

Pour commencer, il convient d’effectuer trois séries de chacun des exercices présentés. «Dès que l’on se sent plus à l’aise, on peut passer à cinq», souligne le coach sportif Mathieu Gleyre. A ne pas oublier: ➔ Faire une pause de 45 secondes entre deux séries. ➔ Se concentrer sur sa respiration: on expire dans l’effort, on inspire quand on relâche. ➔ Si l’on s’entraîne le matin, ne pas sortir le ventre vide pour éviter l’hypoglycémie et la tête qui tourne. ➔ Si l’on s’entraîne à midi, «il faut avoir mangé un petit-déjeuner et un en-cas à 10 h (un fruit, un yogourt, un morceau de pain), précise le coach. Le dîner, pris après les efforts, se composera d’un plat de pâtes avec des protéines pour se recharger». ➔ Si l’on s’entraîne le soir, on soupera après les efforts.

Galbani est en vente à votre Migros


EN SUISSE, FRANCE, ITALIE, ALLEMAGNE, AUTRICHE ET MADÈRE

RANDONNÉES PÉDESTRES

Les conditions générales de BUCHARD Voyages S.A. s’appliquent

www.buchard.ch

Fr. 1’29 5

.-

Dolomites (Tyrol Sud)

8 jours du 18 au 25 juin et du 9 au 16 juillet 2011

Pension complète (sauf repas a/r), randonnées avec guide

Lombardie Suisse Centrale

7 jours du 4 au 10 juillet et du 5 au 11 sept. 2011

Fr. 1’26 0

6 jours du 4 au 9 juillet 2011

.-

.-

Pension complète avec 2 pique-niques (sauf repas a/r), excursions et randonnées incluses avec guide

Demi-pension + 3 pique-niques, randonnées avec guide, visite guidée de Lucerne

Forêt-Noire

Fr. 1’13 0

Fr. 1’18 0

.-

6 jours du 18 au 23 juillet 2011

Demi-pension + 3 pique-niques, randonnées avec guide, visites guidées

Les Cévennes ardéchoises

Fr. 820 .-

Cinque Terre

5 jours du 20 au 24 juin 2011

5 jours du 4 au 8 avril et du 17 au 21 octobre 2011

Pension complète avec 2 pique-niques (sauf repas a/r), randonnées avec guide

Massif de l’Aubrac

Fr. 1’06 0

.-

6 jours du 27 juin au 2 juillet 2011

Pension complète (sauf repas a/r), excursions et randonnées incluses avec guide

Imst (Tyrol)

Fr. 850 .-

Fr. 860 .-

Pension complète (sauf repas a/r et dîner du 3e jour), randonnées avec guide

Madère

Fr. 2’27 0

8 jours du 11 au 18 juin 2011

.-

Pension complète avec pique-niques le midi (sauf repas a/r), randonnées avec guide, a/r en avion, accompagnateur Buchard

6 jours du 27 juin au 2 juillet et du 15 au 20 août 2011

Demi-pension, randonnées incluses avec accompagnateur

DÉ PART S GES EN CAR 4* / TOUS NOS VOYA SE CALITÉS DE SU IS DES GR AN DES LO LE DB . CH PAR PE RS. EN ROM AN DE / PR IX

+ de 130 destinations

Demandez nos catalogues de voyages et vacances balnéaires 2011 Une en treprise familiale à vo tre service depuis 1953 !

N°1 en Suisse romande

LEYTRON (VS) - ECUVILLENS (FR) - GIMEL (VD)

027 306 22 30 info@buchard.ch - www.buchard.ch


VIE PRATIQUE PLEIN AIR

Migros Magazine 8, 21 février 2011

Sur la banquise éphémère du Jura vaudois

Mi-janvier, la glace s’est figée à la Vallée faisant du lac de Joux la plus belle patinoire naturelle de Suisse. Reportage un jour de grand froid.

J’

ai enfin compris pourquoi j’aimais tant le lac en hiver: la pureté. Il n’y a rien sur cette immense surface, pas un bâtiment et on sait qu’il n’y en aura jamais. C’est un sentiment magique.» Un peu comme Rémy Rochat, historien à la vallée de Joux (lire encadré), on est saisi par un sentiment de plénitude en découvrant cette immensité gelée qui s’étend à l’infini entre les sapins, sous le soleil. Quelques silhouettes se détachent au loin dans ce paysage hivernal. Sur des patins, à pied ou en tirant une luge.

On peut patiner sur le lac mais aussi se promener, moyennant de bonnes chaussures.

A la mi-janvier, le lac a gelé. Une mince couche de glace s’est formée puis grâce à la bise et à des températures polaires, la croûte s’est épaissie pour atteindre 18 à 20 cm en ce début du mois de février créant ainsi la plus grande patinoire naturelle de Suisse, sur 9 kilomètres carrés, à 1000 mètres d’altitude.

Et au milieu l’eau fait des vaguelettes…

L’eau se fige tous les hivers, mais la nature réserve toujours des surprises: cette saison, le lac n’a pas

gelé sur toute sa longueur, en raison de courants. Au milieu, à la hauteur des Bioux, l’eau fait des vaguelettes. Pour les patineurs et les marcheurs, interdiction formelle de dépasser la zone délimitée par les piquets rouges et verts. «Ça n’est quand même pas comme une patinoire. Les gens ont tendance à l’oublier», déclare Jean-Daniel Meylan, l’un des trois gardes-lac et responsable de la sécurisation depuis trente ans. Tous les jours les vigiles surveillent très attentivement l’évolution de la banquise et balisent les espaces

| 79


40% DE RÉDUCTION OFFRES VALABLES DU 22.2 AU 7.3.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES SHAMPOOINGS GARNIER FRUCTIS EN LOT DE 3

8.55 14.25

8.55

8.55

p. ex. shampooing Garnier Fructis Force & Vitality 2en1, en lot de 3 x 250 ml

p. ex. shampooing Garnier Fructis Fresh, en lot de 3 x 250 ml

p. ex. shampooing Garnier Fructis Color Resist, en lot de 3 x 250 ml

au lieu de

au lieu de 14.25

au lieu de 14.25

PR O M O

Garnier est en vente à votre Migros

20%

de rabais sur toute la gamme Mébucaïne®

f

+ 10% de rabais supplémentaires pour les détenteurs de la SUNCARD valable jusqu’au 12 mars 2011 et selon nos conditions générales.

www.sunstore.ch


VIE PRATIQUE PLEIN AIR

Migros Magazine 8, 21 février 2011

Le guide

où la glace, plus fragile, pourrait se fissurer. Ce jourlà, ça n’a pas manqué: un petit Genevois venu faire du hockey avec deux copains a eu de l’eau jusqu’aux cuisses après avoir enfreint une limitation. «Rien de grave, il est allé se changer, et voilà», raconte la maman, un poil gênée.

Des milliers de personnes sur la glace

Les jours d’affluence comme le dernier week-end de janvier, où plusieurs milliers de personnes sont venues chercher le soleil sur la glace, Jean-Daniel Meylan est toujours un peu inquiet. «Par chance, nous n’avons jamais eu d’accident grave...» «Nous venons pour la tranquillité, la lumière et la beauté du paysage», confie un couple du Montsur-Lausanne (VD), amoureux de la Vallée. Malgré la fermeture partielle, le solide miroir est suffisam-

Jean-Daniel Meylan, l’un des trois gardes du lac de Joux.

➔ Y aller: en train, une liaison rallie chaque heure la vallée de Joux à Vallorbe (VD). ➔ Sur le lac: des drapeaux indiquent les accès. Verts, ils signalent que la patinoire est ouverte. Rouges, ils précisent qu’il ne faut en aucun cas s’y risquer. ➔ La patinoire est-elle ouverte? Le numéro de téléphone 021 845 42 42 renseigne sur les conditions météo. ➔ Où louer des patins? En semaine, à la cordonnerie Mouquin, au Sentier, en face de l’église. Tél. 021 845 65 73. Le week-end, la coordonnerie tient un stand sur les rives du lac, au Pont. ➔ Où se restaurer? Au Pont, le week-end, divers stands. Le tea-room Sur les Quais, au Pont, propose toutes sortes de thés et

| 81

des crêpes sucrées et salées. La crêpe combière et celle à la mousse de féra du lac de Joux sont à recommander. D’autres adresses sur le site de l’Office du tourisme. ➔ A faire dans la région: D’autres sports comme le ski, la raquette et le ski de fond, suivant les conditions d’enneigement. Pour les familles, le Juraparc, au Mont-d’Orzeires, avant Le Pont, semble tout indiqué. Le site élève aujourd’hui bisons, loups et ours qui évoluent en semi-liberté: ouvert tous les jours de 9 h à la tombée de la nuit. Rens.: www.juraparc.ch et 021 843 17 35 ➔ Renseignements généraux: Office du tourisme de la vallée de Joux, au Sentier: ouvert tous les jours de 9 h à 12 h et de 13 h à 18 h. www.myvalleedejoux.ch/fr 021 845 17 77.

Publicité

ACTION

OFFRES VALABLES DU 22.02 AU 28.02.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30% 5.80

au lieu de 8.30

Le lot de 2 Tendre Bûche

Chavroux est en vente à votre Migros


82 |

VIE PRATIQUE PLEIN AIR

ment vaste pour de longues promenades et d’amples arabesques: 5 kilomètres depuis Le Pont, du côté de la rive sud, 2 kilomètres en amont du lac. Et encore un grand bout de glace vers Le Sentier. Dans la fraîcheur du matin, on entend de violents craquements. Sous les pas et les patins, des fissures se dessinent soudain. «C’est parfaitement normal et sans danger, la glace travaille», assure JeanDaniel Meylan. Les bruits cesseront entre midi et 15 heures lorsque l’atmosphère se sera réchauffée.

Migros Magazine 8, 21 février 2011

Quand Paris faisait venir ses glaçons de la Vallée

Vous avez dit snowkite ou kitewing?

C’est mercredi après-midi, les familles et les sportifs sont venus profiter de l’atmosphère du Grand Nord. A la hauteur du village de L’Abbaye, des voiles colorées virevoltent dans l’air. Une petite bise s’est levée. Un jeune s’essaie au snowkite: «Skis aux pieds on se fait tracter par une voile», explique ce Genevois. Plus loin, on s’adonne au kitewing, qui se pratique avec des patins et une voile rigide semblable à celle des planchistes. Sous son casque, David Lenoir a le sourire: «La glace est excellente, dure. Dimanche, j’ai atteint des vitesses de 70 km/h.» Des conditions idéales mais qui peuvent se péjorer d’un jour à l’autre Des chutes de neige, un redoux et les patineurs pourront ranger leur matériel. «Oui le patinage est toujours passager. Pour quelques jours, ou davantage, on ne sait jamais», philosophe Rémy Rochat. Ici, la nature a encore le dernier mot. Céline Fontannaz Photos Pierre-Yves Massot-arkive.ch / Auguste Reymond, col. Daniel Aubert, Le Brassus

En patins, en luge ou à pied, le lac offre de nombreuses possibilités.

Les scieurs de glace sur le lac Brenet, vers 1900. On patinait déjà au XIXe à la vallée de Joux. Mais on exploitait aussi la glace. En l’absence de congélateurs, elle constituait un bien économique de valeur, utile pour conserver les aliments, fabriquer des glaçons et toutes sortes de mets. A la fin du XIXe siècle, la demande est de plus en plus forte, si bien que des banquiers genevois décident d’exploiter le lac Brenet, petit voisin du lac de Joux. La qualité de sa glace est jugée excellente et sa formation extrêmement régulière. Ainsi naissent les Glacières du Pont, en 1880, près de la gare, dont l’exploitation durera jusqu’en 1942. Durant l’hiver, des ouvriers sont mobilisés pour découper de gros blocs à l’aide de grandes scies droites. Les pavés sont ensuite stockés dans un vaste hangar doté de doubles parois isolantes remplies de sciure. A la belle saison, les pavés géants quittent la vallée de Joux.

«La glace était commercialisée un peu partout mais Paris était le plus gros client», précise Rémy Rochat, mémoire vivante de la Vallée, qui a rassemblé de nombreux documents et photos sur le sujet. C’est que la glace issue des étangs et marécages français était d’une pureté moindre que celle du lac Brenet. «Entre 1880 et 1886, les blocs sont acheminés en char tirés par des chevaux jusqu’à Croy puis transvasés dans des wagons. Avec la chaleur, ils fondaient durant le trajet et c’était aussi un désastre pour les routes.» Raison pour laquelle la société fait construire la ligne de chemin de fer, encore en exploitation

aujourd’hui. Elle est inaugurée en 1886 et changera plusieurs fois de propriétaire. Le train permet d’augmenter les quantités expédiées. «En 1911, année particulièrement chaude, un wagon par jour quitte la Vallée à destination de Paris», note Jean-Moïse Rochat, fils de Rémy, dans un article sur le sujet. Enfin, au terme de plusieurs faillites, les glacières ferment: la glace artificielle et les réfrigérateurs ont pris progressivement le relais, d’autre part l’eau est devenue impropre à la consommation. Aujourd’hui le lac Brenet est utilisé pour fabriquer de l’électricité. Raison pour laquelle il ne gèle plus.

«En 1911, un wagon par jour quitte la Vallée à destination de Paris»


Avec le soutien de l’Aide Suisse aux Montagnards, les Oppliger, un couple de paysans de montagne, ont pu installer une nouvelle source d’énergie. Cette installation solaire efficace alimente leur alpage du Jura neuchâtelois et assure également l’avenir de la traditionnelle buvette «Métairie d’Aarberg» – dont les revenus sont indispensables pour les Oppliger. Avec un don en faveur de l’Aide Suisse aux Montagnards, vous pouvez également aider à assurer l’avenir des habitants des régions de montagne. www.aideauxmontagnards.ch. Compte postal pour les dons 80-32443-2

La réalisation de cette affiche a été possible grâce à l’engagement de notre partenaire médias.

Projet d’Aide aux Montagnards n° 7498: Un nouvel approvisionnement autonome en énergie.


84 | Migros Magazine 8, 21 février 2011

En finir avec la transpiration excessive Taboue, complexante, handicapante, l’hyperhidrose est difficile à vivre au quotidien. Mais des solutions existent pour se soigner.

D

es auréoles sous les aisselles, des mains moites, une odeur épouvantable qui émane des chaussures. Tout le monde a, une fois au moins dans sa vie, éprouvé la gêne de transpirer abondamment, sans pouvoir y faire grand-chose. Mais chez certaines personnes – entre 1 et 3% selon les études – la sudation prend davantage d’ampleur encore. Récurrente, elle en devient handicapante dans la vie de tous les jours. «Je suis étudiante et les gens ne comprennent pas combien je souffre. Ils pensent que j’ai un problème hormonal ou d’anxiété, soupire Mathilde*. Je souffre d’hyperhidrose grave des mains et des pieds. Je perds toute confiance en moi quand je rencontre de nouvelles personnes, car je crains qu’elles ne me présentent leur main. J’évite de me rendre dans des mariages et d’autres rassemblements.» Au service de dermatologie du CHUV, ces patients arrivent avec des affections plus ou moins importantes. «Beaucoup de gens transpirent pas mal mais n’en sont pas gênés. D’autres consultent pour rien, observe le médecin Bernard Noël. Suer n’est pas une maladie mais peut avoir des répercussions négatives au niveau social ou psychologique.» Les premières mesures à appliquer relèvent du bon sens. Porter des habits sombres, éventuellement un maillot de corps pour ab-

sorber la transpiration. Aérer tous les soirs ses chaussures, voire alterner deux paires pour leur laisser le temps de sécher, avoir toujours des chaussettes de rechange avec soi. Marcher à pieds nus lorsque cela est possible, ou en sandales. «Bien souvent, les gens prennent spontanément ces mesures, pas besoin de le leur répéter», note le médecin.

Plusieurs thérapies possibles

Lorsque les mains ou la tête s’avèrent zones problématiques, trouver des solutions se complique à en devenir un casse-tête. C’est là – ou plus précisément lorsque le seuil de tolérance est franchi – que la médecine intervient, avec plusieurs thérapies possibles, selon la localisation et l’intensité de la transpiration. Elles sont présentées ici par ordre croissant d’intensité. Il y a d’abord les anti-transpirants locaux pour les affections légères. On applique une préparation à base de chlorure d’aluminium hexahydraté sur la peau séchée au préalable, avant de couvrir la zone d’un film qu’on laisse agir quelques heures. Un geste qu’il faudra effectuer tous les jours. Pour les mains et les pieds, l’ionophorèse est privilégiée. Il s’agit de tremper le membre incriminé dans un bac d’eau. On y installe un petit courant électrique. «Ce n’est pas douloureux, rassure Bernard Noël, le patient ressent quelques

Ils ne suent pas

Suer fait partie de nos besoins physiologiques, pour évacuer la chaleur. Pourtant, il existe des maladies rarissimes qui empêchent la personne de transpirer. On appelle cela l’anhidrose. «Ces gens n’ont pas de glandes sudorales, ce qui provoque des chocs de chaleur», explique Bernard Noël, dermatologue au CHUV. Ne parvenant pas à régler la température de leur corps, ces personnes ont un pronostic vital réservé.

La sueur n’a pas d’odeur L’amalgame veut souvent que qui transpire dégage une odeur corporelle nauséabonde. C’est partiellement faux. La macération serait plutôt en cause: suer de longues heures dans le même pull ou les mêmes chaussures favorise le développement de bactéries et de champignons qui, eux, sentent mauvais. L’odeur devrait donc nous avertir qu’il faut prendre immédiatement des mesures d’hygiène adéquates.


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Publireportage

| 85

Janine Stephens Senior Brand Manager, Marlow Foods Ltd

QUORN™ À LA CONQUÊTE

DU MONDE Les produits Quorn sont appréciés dans le monde entier. Délicieux et très digestes, qui dit mieux ?

picotements. Après six à huit séances déjà, il ne sue plus.» L’avantage: on peut acheter la machine pour l’utiliser ensuite chez soi. Car il faut répéter l’opération deux à trois fois par semaine durant dix minutes.

Le produit Quorn à base de champignon (mycoprotéine) contient de précieux nutriments. Ses protéines de haute qualité, sa richesse en fibres et sa faible teneur en matières grasses constituent une alliance aussi appréciable que rare dans l'alimentation. C'est pourquoi les produits Quorn sont si populaires à travers le monde !

La toxine botulique à la rescousse

Entre 1 et 3% de la population souffre de transpiration excessive.

Si ces deux méthodes, les plus courantes et les plus simples à appliquer, n’ont pas fonctionné, on peut tenter un traitement à la toxine botulique (Botox). Grâce à des marqueurs, on définit la zone problématique, dans laquelle on injecte de la toxine botulique. Ce traitement est à renouveler tous les six mois environ. Son inconvénient est son prix: minimum 600 francs, non remboursés par les assurances. Enfin, la chirurgie est la solution de dernier recours, lorsque rien n’a eu l’effet escompté. Sous anesthésie locale, on pratique une aspiration des glandes sudorales placées sous la peau. Pour les mains et le visage, il faut faire une intervention beaucoup plus lourde en anesthésie générale, qui consiste à couper certains nerfs le long de la colonne vertébrale. «Le souci est qu’ensuite la transpiration se déplace ailleurs, créant parfois de nouvelles zones problématiques. Malheureusement, les résultats sont imprévisibles. Il faut donc réserver l’opération aux cas les plus graves.» L’hyperhidrose diminue avec les années à partir de 40 ans. On peut dès lors simplement prendre son mal en patience. «Mais pour un jeune de 20 ans bourré de complexes, c’est difficile à entendre», conclut le médecin. Mélanie Haab Photo Getty

Les spécialités Quorn sont fabriquées en Angleterre par Marlow Foods. Elles sont vendues dans de nombreux pays européens et aux États-Unis. Pas moins de 16 plats végétariens sont disponibles sur le marché suisse, ce qui permet à chacun de trouver son bonheur ! Toutes les spécialités Quorn sont extrêmement variées, vite prêtes et, ce qui ne gâte rien, absolument délicieuses. Grillades, escalopes ou émincé de Quorn : la marque est plébiscitée sous toutes ses formes, tant par les végétariens que par les amateurs de viande. Les produits Quorn sont en vente au rayon frais Cornatur de tous les grands magasins Migros. De délicieuses recettes Quorn sur : www.quorn.com

Quorn™ et le logo Quorn™ sont des marques déposées de Marlow Foods Ltd.


86 | Migros Magazine 8, 21 février 2011

Puberté: ce qu’il faut dire aux enfants Corps qui change, nouvelles questions. La préadolescence est souvent une période angoissante pour les filles. Et les garçons. Comment l’approcher avec sérénité? Conseils de Pascale Coquoz, éducatrice en santé sexuelle à Fribourg.

L

es seins poussent sous le t-shirt, les premiers poils se font visibles sous les aisselles. La préadolescence, qui démarre vers 9-10 ans pour les filles et 11-13 ans pour les garçons, est cette étape de transition, qui précède les bouleversements psychologiques de l’adolescence. «C’est le plus grand stade de maturité de l’enfance», comme le formule joliment Pascale Coquoz, éducatrice en santé sexuelle au service de Planning familial et d’information sexuelle du canton de Fribourg. Oui, mais pour Valentine, 9 ans, c’est surtout une étape incertaine, avec ce corps qui lui

échappe. Qui l’inquiète, la désarçonne, l’angoisse parfois. Le moment où elle réclame à grands cris son statut de grande, mais dort encore avec son doudou. Le moment où elle essaie en douce les parfums de maman, mais joue encore à la poupée.

La sexualité est l’affaire des pères et des mères

«A cet âge-là, les filles et les garçons se posent plein de questions sur leur corps et se gênent parfois de les formuler. D’où l’importance pour les parents d’avoir une culture de l’éducation sexuelle dans la famille, d’avoir jeté les bases d’une

bonne communication», remarque la spécialiste. Qui en est convaincue: la sexualité, ça s’apprend et c’est l’affaire des pères et des mères, ou d’une personne de confiance proche de la famille. «Certains enfants sont parfois plus à l’aise avec quelqu’un d’extérieur, comme un parrain ou une marraine.» Sans tomber dans les schémas rigides, il revient aux mères de parler avec leur fille de la venue des règles, et aux pères d’aborder l’éjaculation avec leur fils. Et surtout de ne pas transmettre trop d’images négatives. «Les femmes parlent souvent des douleurs des

Un livre pour en parler Pas toujours à l’aise pour parler sexualité? Les parents qui peinent à trouver les mots peuvent toujours se rabattre sur un ouvrage qui explique tout, de xx à xy, de la séduction à l’alchimie des corps, en passant par la génétique et la conception. Dans «Le sexe expliqué à ma fille» (Ed. Seuil 2010), Jean-Didier Vincent, professeur de physiologie à Paris, aborde l’amour sous la forme d’un dialogue socratique avec son adolescente. Trois questions à l’auteur. Est-ce au père de parler sexualité à sa fille? Pourquoi pas? Dans un couple, il revient aussi bien au père qu’à la mère de parler sexualité. Je ne me

Jean-Didier Vincent a écrit: «Le sexe expliqué à ma fille», paru aux Editions du Seuil.

suis pas substitué à la mère pour toutes les questions gynécologiques, mais pour expliquer l’étonnement du premier baiser, les maladresses, le respect de l’autre, la beauté de l’amour, etc. Un homme peut tout aussi bien le faire. Il n’y a que des gens qui pensent mal qui peuvent en rougir. En matière de

sexualité, il y a beaucoup de choses à désacraliser.

avec. Une véritable métamorphose pour la fille et le garçon.

Alors, que se passe-t-il, physiologiquement, dans le corps d’un(e) préadolescent(e)? Pendant l’enfance, la lulibérine, cette hormone de l’amour sécrétée par l’hypothalamus, est diffusée faiblement dans l’organisme, toutes les 80 à 90 minutes. Du coup, les hormones sexuelles restent à un taux bas dans le sang. Mais à la puberté, entre 10 et 14 ans, le chef d’orchestre hypothalamique amplifie les battues et accélère le rythme. En réponse, les gonades sécrètent leurs hormones sexuelles, ce qui enclenche la puberté et toutes les transformations qui vont

Avez-vous constaté un avancement de l’âge de la puberté ces dernières années? Oui. La puberté devient plus précoce depuis deux générations. Il arrive même que certaines filles soient réglées à 8 ans. Plusieurs raisons à cela. L’amélioration de l’hygiène alimentaire et sanitaire joue sans doute un rôle. Mais aussi l’augmentation des cas de petite obésité dans l’enfance. On a découvert un lien entre la leptine des tissus adipeux et la kisspeptine, qui provoque la sécrétion des hormones sexuelles. L’obésité pourrait donc être un des facteurs déclenchants de la puberté précoce.


VIE PRATIQUE GRANDIR

| 87

Il arrive souvent que des enfants de 9-10 ans soient confrontés à des images pornographiques.

menstruations, des migraines, de la mauvaise humeur, mais c’est dommage. Pourquoi ne pas embellir le jardin, positiver l’événement? Les règles, c’est l’invisible qui devient visible, l’accessibilité à la fertilité et à la féminité. Il est important de le dire aussi.» Mal à l’aise dans ce corps qui change, les préados ramènent aussi des vocables dignes de Calamity Jane à la maison. Et la première fois que votre tête d’ange balance des mots crus, les bras vous en tombent. Et les oreilles. Pour Pascale Coquoz, ce langage n’a rien de nouveau. Ce qui change aujourd’hui, c’est qu’il est effectivement utilisé plus tôt, parfois même dans les classes enfantines. Alors, faut-il réagir ou non? «Oui, parce que certains enfants pensent que «chatte» ou «bite» sont les bons mots. Il est donc important que la parole de l’adulte vienne

contrecarrer la vulgarité. Il faut dire ce qui est respectueux et ce qui ne l’est pas.»

«Un environnement hypersexualisé»

Souvent les parents sous-estiment ce que leurs enfants savent, parce qu’ils croient que l’information ne vient que du cercle familial. Erreur: l’information est partout, auprès des copains, des grands frères ou des grandes sœurs. Mais aussi tout autour, dans la publicité, à la TV, sur internet. «L’enfant vit désormais dans un environnement hypersexualisé, auquel il est difficile de le soustraire. C’est d’ailleurs souvent une source d’angoisse et d’agitation pour lui, comme si on ne le laissait pas vivre à sa place d’enfant.» Il arrive justement que des filles ou des garçons, à 9-10 ans déjà, se retrouvent confrontés à

des films ou à des images pornographiques. En cherchant des infos sur internet ou, «accidentellement» chez un copain. Que faire? «Je dis aux parents de ne pas réagir au quart de tour. Il faut d’abord prendre du recul, ce qui permet de dédramatiser la situation. Les drames créent le tabou, ce qui stimule la fascination à l’adolescence.» Mieux vaut revenir plus tard sur ce qui s’est passé, ce qui a été vu. Rappeler aussi l’interdit, que la loi ne permet pas de regarder des images pornographiques à n’importe quel âge. Et, pourquoi pas, saisir l’occasion de faire réfléchir l’enfant à la sexualité de manière plus générale, au-delà des prouesses techniques. «C’est le bon moment de parler d’amour, du partage, de la réciprocité», suggère Pascale Coquoz. L’opportunité de transmettre des valeurs, d’expliquer ce qui

est normal ou non, de développer le sens critique de l’enfant. «L’éducation sexuelle ne se réduit pas à l’information sur la contraception, les IST et les abus sexuels. Elle concerne aussi la sexualité dans une vision plus complète, qui englobe évidemment le corps et ses plaisirs, l’engagement affectif, ainsi qu’une bonne conscience de soi.» Un bel apprentissage pour les parents funambules, qui doivent tout à coup marcher sur le fil tendu de la tendresse et de la discrétion. Histoire de permettre à l’enfant grandissant de vivre sa nouvelle intimité. En l’accompagnant sans intrusion. Patricia Brambilla Illustration Pascal Jaquet

Des groupes de paroles parents-enfants sont organisés dans la plupart des cantons. Plus d’infos sur www.avifa.ch, www.profa.ch ou www.genevefamille.ch


88 | Migros Magazine 8, 21 février 2011

Ma semaine en BMW 520d Une voiture spacieuse, luxueuse mais aussi volumineuse…

Préparation et interface Bluetooth pour téléphones portables

Le volant

Gainé cuir et intégrant la majeure partie des commandes principales, il se rétracte pour laisser le conducteur prendre place ou sortir du véhicule et, en option, il se réchauffe rapidement sur simple pression d’un bouton, très agréable en hiver.

Elle permet d’avoir accès à toutes les données présentes sur le portable. E-mails, contac ts, SMS, calendrier ou encore rép ertoire musical. De plus, le conten u des e-mails peut être énoncé à travers les haut-parleurs grâce à la fonction lecture à voix hau te.

teurr de vitesse Le régulateu avec fonction freinage

Il permet d’enregistrer la vitesse souhaitée dès 30 km/h et la maintient constante. Le limitateur de vitesse prévient grâce à un signal sonore et lumineux lorsque la vitesse définie est dépassée.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Par Leïla Rölli, chroniqueuse automobile J’ai souvent eu l’occasion de tester des voitures luxueuses, mais avec cette somptueuse BMW série 5, je ne suis pas loin d’avoir atteint le

sommet. Un intérieur raffiné qui ressemble fortement à celui d’un yacht, tapissé de cuirs clairs et de bois précieux. Toutefois, je n’ai pas été réellement convaincue par la moquette beige qui recouvrait le sol. En une semaine de test, elle avait déjà changé de quelques tons, malgré mes efforts pour la garder nette. Idem pour les vide-poches

habillés d’un textile que j’apparenterais au daim et qui requièrent le plus grand soin. Surdimensionnée en tout point, cette berline me donnait l’impression d’être minuscule. Sensation renforcée par les appuie-têtes, fixés au maximum de leur hauteur lorsque j’en pris possession et par une position d’assise plutôt relaxante. J’étais

aussi bien que sur une chaiselongue! Puissante, confortable, agréable à conduire et j’en passe, la BMW 520d ajoute la galanterie à la liste fournie de ses qualités. En effet, le volant se rétracte pour laisser le conducteur sortir du véhicule et ne reprend sa place qu’au démarrage. Devant tant d’égards, je n’aurais presque


TEST BMW 520D Système de récupération de l’énergie au freinage

L’alternateur produit du courant dès que le conducteur relâche l’accéléra teur. L’énergie cinétique due à la décélération ou au freinage est alors transformée en énergie électrique et stockée dans la batt atteerie. rie.

L’habitacle

nie et confort dans onie Harmo Ha iance calme et feutrée. amb une Des rangements astucieux r et nombreux. De l’espace pou nd gra io aud chacun et un système . bles blia inou s luxe pour des voyage

Fiche technique

200

180

m su oye iss nn e e

160 167

137 140

120

m te od st èle é

Emission de CO2 en g/km

100

plus loin. L’objectif était de trouver une place de parc assez grande pour accueillir un tel monstre. Pas simple… il a même fallu rabattre les rétroviseurs pour passer dans une rue exiguë dans laquelle les voitures étaient parquées artistiquement. Mais nous étions si bien installés que quelques tours de quartier supplémentaires ne nous ont pas dérangés.

80

pas été surprise qu’une tasse de thé me soit offerte par un bras mécanique sorti de la boîte à gants. Consciente de ne pas être la cible première d’une telle voiture, je me suis amusée du regard des passants qui s’interrogeaient lorsque, place Saint-François à Lausanne, je m’arrêtais pour prendre quatre amis. Tous en jeans et baskets, nous allions manger un hamburger quelques rues

BMW 520d Moteur / transmission: diesel, 4 cylindres, 1995 cm3, 184 ch, Boîte automatique 8 rapports. Performance: 0-100 km/h = 8,1 s, Vitesse de pointe: 225 km/h. Dimensions: Lxlxh = 489,9 cm x 186,0 cm x 146,4 cm. Poids à vide: 1715 kg. Consommation: mixte: 4,9 l / 100 km Emission de CO2: 137 g/km. Etiquette énergie A. Prix: à partir de Fr. 65 200.-

| 89


ORANGINA.CH

OR

! ETTE U A VE CAN U O N A EN IN G N A

20x les points CUMULUS sur Orangina 33cl et 6x33cl Valable du 15.2. au 28.2.2011

Origina by Nature Orangina est en vente à votre Migros

Pour 39 francs des assiettes qui ne seront plus jamais ennuyeuses. 80049526

Vous pouvez aussi commander un abonnement d’une année à Cuisine de Saison pour seulement Fr. 39.– sur www.saison.ch/fr/abo

Le bon goût est toujours de saison.


COUP DE CHANCE BERNAQUA

Migros Magazine 8, 21 février 2011

| 91

Une architecture grandiose pour un plaisir de la baignade sans limite.

Participez et gagnez

«Migros Magazine» met en jeu 45 x 2 entrées pour le parc aquatique et spa Bernaqua situé dans le centre commercial et de loisirs Westside, aux portes de Berne.

Pour des moments à soi, Bernaqua propose de nombreux saunas.

Tentez votre chance ➔ par téléphone en appelant le 0901 591 913 (1 franc par appel à partir du réseau fixe) et donnez votre nom et votre adresse.

Bernaqua se compose de dix-huit bassins dont deux extérieurs.

➔ par SMS en envoyant un texto avec le mot CHANCE ainsi que votre nom et votre adresse au numéro 920 (1 franc par SMS). Exemple: CHANCE Paul Ducommun, rue de la Gare 1, 1200 Genève.

Un monde de détente

➔ par internet en vous rendant sur le site migrosmagazine.ch (rubrique «Coup de chance»).

Gagnez nonante entrées pour le parc aquatique et spa Bernaqua situé aux portes de Berne et oubliez le quotidien.

A

la question «Quel est pour vous le plus grand luxe?», de plus en plus de Suisses répondent «Avoir du temps». Dans un monde où les journées semblent toujours plus courtes, s’octroyer quelques heures de détente est en effet devenu aussi rare que précieux. Le parc aquatique et spa Bernaqua, situé dans le centre commercial et de loisirs Westside, aux portes de Berne, offre tout cela et bien plus encore.

Outre un spa et des thermes romano-irlandais, Bernaqua propose de nombreux saunas qui participeront à votre recherche du bien-être. A vous de choisir, selon vos goûts personnels, entre l’espace «Sel de la terre» (60 à 70 degrés), la zone «Feu et glace» (100 degrés), le sauna bio «Coin de nature» (65 degrés), le bain de vapeur «Mer de brouillard» (45 degrés) ou encore l’aire «Sur des charbons ardents» (90 degrés).

Eclairé à la lueur des chandelles, le «Sauna des bougies» est réservé aux femmes, tout comme le bain de vapeur «Aurore boréale» et son envoûtant jeu de lumières. Bernaqua, c’est aussi un parc aquatique de 2000 mètres carrés se composant de dix-huit bassins (dont deux extérieurs) et doté des plus longs toboggans couverts de Suisse! A Bernaqua, toute la famille y trouvera son compte.

Patrick Marcellin

➔ par courrier en envoyant une carte postale en courrier A à: Migros Magazine, «Bernaqua», Case postale, 8099 Zurich. Délai de participation: dimanche 27 février 2011. Les gagnant(e)s seront averti(e)s par écrit. Le versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Tout échange de correspondance et le recours à la voie judiciaire sont exclus.

Infos: www.bernaqua.ch


Vacances

Loèche-les-Bains Offres / automne 2010 OffresTop TopÊtÊ hiver / printemps lejanvier 4 2010 janvier avril 09 09 2011 auaunovembre 0130mai 2011 dudès 04dès juillet au09 21 2010

HĂ´tel Alpenblick

à côtÊ du Burgerbad www.alpenblick-leukerbad.ch alpenblicklbad@bluewin.ch tÊl. 027/4727070, fax. 027/4727075 3954 Loèche-les-Bains

Immobilier F-Bourgogne Sud, ferme bien restaurÊe, 1,6 ha, ₏ 350’000.–

TÊlÊphone 079 567 25 74 – 0033 795 672 574 www.mpconcept.ch/torpes

3 nuitÊes demi-pension nuitÊesavec avec demi-pension 33 entrÊes sauna et bain vaentrÊesauauBurgerbad, Burgerbad, sauna et de bain peur et peignoir, libre accès pour le tÊlÊfÊrique de vapeur de la Gemmi, Leukerbad plusleCard (Sportare1 billet aller/retour pour tÊlÊfÊrique na, de ski pour enfants, Ring-Jet) de paradis la Gemmi 5 nuitÊes demi-pension nuitÊesavec avec demi-pension 5 entrÊes sauna et bain vaentrÊesauauBurgerbad, Burgerbad, sauna et de bain peur et peignoir, libre accès pour le tÊlÊfÊrique de vapeur de la Gemmi, Leukerbad plusleCard (Sportare1 billet aller/retour pour tÊlÊfÊrique na, de ski pour enfants, Ring-Jet) de paradis la Gemmi

L’offre de L’offre de la semaine:

Abonnement d’essai Fr. 20.– Compliments compris.

7 nuitÊes demi-pension nuitÊesavec avec demi-pension 7 entrÊes sauna et bain vaentrÊesauauBurgerbad, Burgerbad, sauna et de bain peur et peignoir, libre accès pour le tÊlÊfÊrique de vapeur de la Gemmi, Leukerbad plusleCard (Sportare1 billet aller/retour pour tÊlÊfÊrique na, de ski pour enfants, Ring-Jet) de paradis la Gemmi

                 



      

Fr.896.– 845.–par parpersonne personne Fr.

SupplÊment pour la chambre individuelle Fr. 10.– par jour sur tous les arrangements. La plus grande piscine thermale alpine de l’Europe (Burgerbad) est à votre disposition le jour d’arrivÊe dès 12h 00 (sauf le jour du dÊpart).

spinas | gemperle

6 Êditions de Cuisine de Saison pour Fr. 20.– seulement au lieu de Fr. 29.40. A commander dès maintenant. 0848 877 848.

Fr.660.– 625.–par parpersonne personne Fr.

    

Fr.396.– 375.–par parpersonne personne Fr.

DEMANDEZ DU BIO AUSSI POUR LES T-SHIRTS. www.bio-fair.ch

Le coton bio et Êquitable est plus sain pour l’être humain et la nature. 16% de tous les insecticides sont utilisÊs pour le coton. Le coton bio, lui, se passe complètement des traitements polluants. Il prÊserve l’environnement et protège l’être humain. Vous trouverez sur le site bio-fair.ch l’adresse des boutiques vendant des vêtements à base de coton sain et Êquitable près de chez vous. Vous pouvez Êgalement encourager votre boutique prÊfÊrÊe à proposer plus de vêtements à base de coton bio. Un grand merci!


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 8, 21 février 2011

TOUS LES SIX MOIS ÎLE

A gagner

5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

* M E L E * A N C O L I E * C

R * U * A A I N * R C R E T E L E S * C E E S * U N www.saison.ch I * C * F R E R * E * L E S E A L P E * I E E * A

L

I

C

E

N C

I

CRAWLE

MÉTRO

MONNAIE DESSERT BRETON

* A M I * V * A * A * L * V S

CHOYER

CURES

INTÉRIEUR

VALLÉE FLUVIALE ÉBRUITÉ

8 2 VOLÉE DE COUPS

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, case postale, 8099 Zurich Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 919 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 333 104 (Fr. 1.-/appel, tarif depuis un réseau fixe) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 27 février 2011, à 18 heures. D E S O L E * N E N E T T E S

ABJECT

REMBOURRENT FRIVOLE

Comment participer:

* D * C * R * I * A * E * L *

TINTAIT

| 93

E D E S S E * M E S S A G E S

* I N T E R N A T I O N A L E

U N T E L * A S C E N S I O N

E M E

N

T

Solution Problème n° 7

Mot: licenciement

Gagnants Mots fléchés n° 6

Samuel Hoffer, Monthey (VS); Rose-Marie Roserens, Vernayaz (VS); Raymond Guerne, Bévilard (BE); Cécile Vinçotte, Meyrin (GE); Annette Schneider, Colombier (NE).

CENTIÈME DU YEN NOTE

11

Monte-escaliers FLATTANT

10

CHARPENTE AVANT SOUR

www.hoegglift.ch

SCIÉ

MUSIQUE

EXPLOSIF

AIRES

RAIRE

7

PAYSAN PAUVRE

DURILLON

5 BERNÉS CIRCULA HÖGG Liftsysteme AG CH-9620 Lichtensteig Tel. 071 987 66 80

CONVERS FEMMES À L’AISE

DÉLIT

ÉCLOSES

VENU DE

POUFFÉ

TEXTUEL JEU CHINOIS RIVIÈRE

CONIFÈRE

NOTE

9

ÉGOÏNE LAC DES PYRÉNÉES

4

FLEUVE

GLUCIDE

DONNE

3

RIVIÈRE

PIÈCE DE RÉCEPTION

12

PREMIERNÉ

1

6 © Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch

Projets et évenements: Eveline Schmid (responsable), Denise Eyholzer Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02

Tirage contrôlé: 502 316 exemplaires (REMP octobre 2010) Lecteurs: 583 000 (REMP, MACH Basic 2010-2)

Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: Alain Kouo

Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Laurence Caille, Céline Fontannaz Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Béatrice Eigenmann, Andreas Dürrenberger, Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Can (responsable), Gerda Portner, Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Tina Gut, Dora Horvath, Sonja Leissing, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein, Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand,

Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Christina Rohner (resp. pour la Suisse romande), Susanne Oberli Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille Secrétariat: Stefanie Zweifel (responsable), Imelda Catovic Simone, Doris Fischer, Nadja Eppenberger

Publicité

VOTRE HÉRITAGE, C’EST L’AVENIR DE NOS PATIENTS

Pour commander notre brochure legs, contactez-nous au 0848 88 80 80. WWW.MSF.CH | CP 12-100-2

Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Nadia Falce Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Stephan Gartenmann (responsable), Thomas Brügger, Nicole Costa, Yves Golaz, Hans Reusser, Kurt Schmid

Service Interne: Nicole Thalmann (responsable), Verena De Franco, Christine Kummer, Janine Meyer, Danielle Schneider, Jasmine Steinmann Marketing: Alexander Oeschger (responsable), Maya Bächtold, Alexa Julier Media Services: Patrick Rohner (responsable), Eliane Rosenast Editeur: Fédération des coopératives Migros IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


94 | Migros Magazine 8, 21 février 2011

La graphiste sur timbres

Fraîche et talentueuse, Tessa Gerster a réalisé une série de timbres pour La Poste et Pro Juventute. Véritables œuvres d’art en miniature! Incursion dans son atelier à Lausanne.

Carte d’identité d’ d Tessa Gerster, graphiste Naissance: le 1er octobre 1980 à Morges (VD). Etat civil: amoureuse. Signes particuliers: va toujours de l’avant, combative, positive. Elle aime: écouter les morceaux de Get Well Soon en boucle, les couleurs après l’orage, la franchise, les choses simples. Elle n’aime pas: n’avoir pas enfilé la bonne tenue le matin, le son de son piano désaccordé, le manque d’intelligence et de sensibilité. Un grand rêve: «J’en ai plein! Partir au Japon, qui me fascine pour son côté traditionnel et contemporain à la fois. Ou m’installer à New York pour un certain temps…»

garçon et sa tirelire, traits doux et colorés, en train de rêver, économiser, dépenser et offrir un cadeau. Presque un conte illustré! Quel que soit le support, timbre ou affiche, la démarche reste la même: Tessa Gerster s’imprègne d’abord du sujet, se documente. Procède, dans un premier temps, par des croquis à la main. Tâtonne, essaie. Laisse venir les idées, les garde en tête pendant quelques jours jusqu’à mûrissement. Qu’elles tombent toutes seules sur la feuille. «Quand on est graphiste, on n’arrête jamais vraiment de travailler, il n’y a pas de bouton off!»

«On n’a pas une place délirante pour s’exprimer»

La contrainte du timbre? «C’est un petit format, on n’a pas une place délirante pour s’exprimer. On ne peut donc pas partir dans trop de détails.» Pourtant, on reconnaît sa griffe: un certain dépouillement, une évidente clarté, une ligne simple sans chichis, mais non dénuée de profondeur. Alors, on l’imagine grande collectionneuse, propriétaire d’albums foisonnants aux pages à la transparence croquante. «Non, je ne suis pas philatéliste. Mais j’avoue avoir découvert un monde très riche, passionnant même, et je comprends maintenant ceux qui collectionnent les timbres. Qui sait, peut-être qu’un jour je vais m’y mettre aussi?»

Patricia Brambilla

Photos Mathieu Rod / Thomas Andenmatten / Wikipédia

A

mbiance de loft new-yorkais, mobilier de bois brun cigare, stores à lamelles et grandes photos noir-blanc sur les murs. Une vieille mappemonde attend sur son trépied. Mais pour Tessa Gerster, le monde tourne plutôt bien. Cette jeune graphiste lausannoise, 30 ans à peine, a décroché deux beaux mandats, hors des sentiers battus: réaliser l’illustration de timbres. Elle a toujours baigné dans l’image. Depuis toute petite. Se souvient des murs de l’appartement couverts de tableaux. De la bibliothèque remplie de livres d’art. Et de ces heures passées dans la contemplation parfois d’une seule toile. Tessa Gerster n’est pas devenue peintre. Mais, quelque part, dans leur cadre de dentelles blanches, ce sont des tableaux miniatures qu’elle réalise en inventant le graphisme de nouveaux timbres. D’abord pour le centenaire de Jeanne Hersch. C’est elle qui décroche le concours avec son portrait décalé, le visage de la philosophe tourné vers l’arrière, profil volontaire audacieusement retravaillé en fuchsia. Dans la foulée, Pro Juventute lui donne carte blanche pour ses timbres sur le thème de l’enfant et l’argent. «Je n’avais pas envie de montrer l’argent de manière directe, mais symboliquement. D’où l’idée du cochon tirelire. Et je voulais du vivant, du simple, du rigolo.» Bingo: sur la série sortie à Noël dernier, on voit un petit

MA PASSION «En quatre ans de métier, la réalisation dont je suis le plus fière, c’est peut-être l’illustration. Parce que c’est de la création pure, on va chercher ailleurs, on est davantage dans le côté émotionnel. Donner vie à un personnage, c’est particulier comme sentiment…»


RÉUSSITE TESSA GERSTER

| 95

MON PREMIER TIMBRE «La Poste m’a sollicitée pour le centenaire de Jeanne Hersch. Je n’imaginais pas du tout gagner ce concours. J’ai dû faire une recherche documentaire sur cette philosophe, je me suis familiarisée avec son univers. Et j’ai aimé cette femme pour son discours simple et limpide, accessible à tous.»

MON PÉCHÉ MIGNON

«J’adore la brisolée pour son côté convivial. Et aussi parce que je ne pourrais me nourrir que de châtaignes! J’aime aussi beaucoup le mariage des poires, du raisin et de la viande séchée. J’en fais à la maison, c’est particulièrement bon avec du vacherin!»

MON TABLEAU FÉTICHE «Le tableau de Fragonard intitulé «La Balançoire» est une toile qui m’a marquée quand j’étais enfant. J’ai passé des heures à la regarder! Cette jeune femme en grande robe sur une balançoire de velours rouge, avec un jeune homme dans l’ombre, me fascinait. C’est une image très romantique, comme une rêverie, qui m’habite toujours.»

MON LIEU DE PRÉDILECTION «Manhattan! J’ai une grande histoire d’amour avec cette ville. J’y ai passé une année après mes études et je m’y sens chez moi, enveloppée, rassurée. Peut-être à cause de la verticalité. Et puis ça vit en permanence, il y a toujours quelque chose à faire, à voir.»


23

iqu

fév

em

en rie t le m r: l e L e rc r ed ux i ibu s!

Le premier joker qui brille dans le noir! Viens chercher ton NanoJoker qui brille dans le noir le mercredi 23 février 2011: chaque client reçoit ce Luxibus tant convoité pour tout achat à partir de Fr. 60.– dans tous les magasins Migros, Do it + Garden Migros, melectronics, Micasa, SportXX y compris Outdoor ou sur LeShop.ch. D’autres NanoJoker palpitants t’attendent encore: le 2 mars, le DJ Starlight qui débarque tout rayonnant, suivi du Megachamp doré le 9 mars 2011. Chaque joker est disponible jusqu’à épuisement du stock: 1 joker au maximum par achat.

www.nanomania.ch

MGB www.migros.ch W

Un


Migros Magazin 08 2011 f BL