Page 1

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

Publicité

NOUVELLE ODYSSÉE DE L’ESPACE POUR LES FAMILLES VISIONNAIRES.


LE NOUVEAU FIAT DOBLÒ: DE L’ESPACE POUR TOUTE LA FAMILLE.

Le nouveau Doblò Panorama dès CHF 18 900.–* et un leasing mensuel de CHF 169.–**. • 5 à 7 sièges • portes coulissantes des deux côtés • intérieur confortable • moteurs économiques avec Start&Stop • 6 airbags de série • ESP avec Hill-Holder • suspensions bi-link innovantes • système de navigation Blue&Me - TomTom * Prix de vente de la version 1.4 95 ch Active à partir de CHF 20 900.–, soit CHF 18 900.– après déduction de l’Eco-Bonus de CHF 1 000.– et d’une prime de reprise Eco de CHF 1 000.–, TVA incl. Conditions prime de reprise: la prime de reprise Eco de Fiat est valable sur toutes les voitures reprises plus anciennes de 8 ans (déterminante est l’année de l’immatriculation de la voiture: 2002 et plus ancienne et elle doit être immatriculée au nom du client 3 mois au minimum). ** Mensualités de leasing à partir de CHF 169.–, paiement par acompte de 25 % du prix catalogue, durée du contrat 48 mois, valeur résiduelle ultérieure CHF 7795.70 (hors TVA), 10000 km/an, taux d’intérêts annuel effectif 6,55 %, assurance casco complète obligatoire. Une offre de FIAT Finance. L’octroi d’un crédit est interdit s’il entraîne le surendettement du consommateur. Sous réserve de modifications des prix. Plus d’informations chez votre concessionnaire. Offre valable jusqu’au 31 mars 2010.

www.fiat.ch


ENTRETIEN 26

Amy Macdonald, l’enfant prodige de la pop britannique. Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

NO 8, 22 FÉVRIER 2010

EN CUISINE 50

Photos François Wavre-Rezo / Gerry Nitsch

Sandrine Viglino en solo

ACTUALITÉ MIGROS 31

Des seniors en mission secrète chez Migros. EN MAGASIN 34

Découvrez les nouveaux produits Bio Migros.

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch

L’humoriste valaisanne cartonne avec son one woman show «L’air de rien», le premier de son cru. Confidences autour d’un délicieux dessert.


L’AMBIANCE DE PÂQUE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES

n arbre Que diriez-vous d’u décoré? de Pâques joliment elques Il suffit de placer qu ns un da es branches fraîch rnir ga grand vase et de les ales de décorations pasc œufs colorées et de petits d’ornement.

8.50

Bougies en forme d’œuf 6 pièces

4.80

Poussins 6 pièces

4.50

Serviettes 33 x 33 cm triple épaisseur divers motifs 20 pièces

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

5.90

Figurines pour arbre de Pâques 12 pièces

À par tir de

3.90

Sac en papier


S S’INVITE CHEZ VOUS. DU 23.2 AU 1.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

5.90

0 .9 16 l’un

l’une

Figurines en tôle

Poule ou coq

7.90

Panier en feutre Ø env. 18 cm

9.90

Guirlande avec poules

4l’un.–

Paniers en osier 3 formes

13.90

au lieu de 19.90

Tulipes* le bouquet de 30 différentes couleurs

3.5 0 l’un Lapins en terre cuite

–.90

l’une

Primevère en pot de 9 cm


6 | Migros Magazine 8, 22 février 2010

ÉDITORIAL Steve Gaspoz, rédacteur en chef

Un job, juste un job Et toi, tu fais quoi dans la vie? L’une des questions les plus

couramment posées lors d’une première rencontre ou de retrouvailles. Il devient d’ailleurs parfois inquiétant de constater à quel point nous nous retrouvons réduits à notre profession. Rien d’étonnant dès lors que le chômage reste l’un des tabous de notre société. Et ce, dès l’adolescence. C’est du moins ce qui transparaît des rencontres de notre journaliste Virginie Jobé avec des jeunes de 12 à 17 ans (lire notre récit en page 14).

M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch

Un père ou une mère sans emploi, ça ne se dit pas. Non par honte,

mais par gêne de dévoiler un peu trop de l’intimité familiale. D’ailleurs, la plupart des jeunes estiment que le travail de leurs parents n’intéresse personne. Il n’y a donc aucune raison d’en parler à qui que ce soit. Malgré cela, les adolescents possèdent une représentation bien précise de la situation professionnelle de leurs père et mère. Et de ce qu’elle implique: stress, charge de travail élevée, fatigue, déprime. Rien de bien réjouissant. En conséquence, la perspective d’embrasser une carrière à leur tour n’a rien d’enchanteur.

Photos et illustration Carine Roth-arkive.ch / Xavier Voirol-Strates / Julien Gregorio-Strates / François Maret

* tarif local

Si ce n’est pour gagner de l’argent. Et accéder ainsi à l’indépen-

dance tant attendue. Exercer une profession intéressante, avoir des défis, réussir une carrière? Des éléments importants certes, mais uniquement s’ils permettent de se réaliser, de se développer et... de bien gagner sa vie. Rien de nouveau en soi, si ce n’est que ces préoccupations semblent apparaître de plus en plus tôt et avec insistance. L’insécurité de l’emploi et la crise économique actuelle n’y sont probablement pas étrangères.

Le monde du travail a perdu de sa superbe, pas de doute. Pour

parvenir à s’insérer au mieux dans la vie professionnelle, ils sont prêts à mettre tous les atouts de leur côté, par la formation notamment. Par contre, pas question de sacrifier ensuite sa vie à son boulot. Ils tiennent à rester disponibles pour leurs proches. Se battre oui, mais pour autant que ça en vaille vraiment la peine. Un pragmatisme plutôt sain et de bon augure.

steve.gaspoz@migrosmagazine.ch

RÉUSSITE 78 La Vaudoise Simona De Silvestro s’est exilée aux EtatsUnis il y a trois ans pour vivre sa passion: la course automobile. Rencontre avec une jeune femme qui n’a pas froid aux yeux.


CETTE SEMAINE

|7

AMOUR 18 Qu’en est-il d’aimer au troisième âge? Les témoignages touchants de six pensionnaires d’un EMS genevois, dont Suzanne Cavin.

MIEUX VIVRE 69 Petits blablas, grands résultats: une spécialiste fait l’inventaire des avantages du small talk.

RÉCITS

CUISINE DE SAISON

Monde du travail

14

Quand on parle de la profession de leurs parents à des ados, les esprits s’échauffent. Démonstration à Colombier (NE).

Amour

18

Comment le sentiment amoureux se décline-t-il au troisième âge? Témoignages.

Vie quotidienne

L’incroyable succès des écoles de cuisine.

22

26

ACTUALITÉ MIGROS

Troisième âge

Les magasins Migros sont-ils adaptés aux besoins des seniors?

Technologie

Migros a équipé une partie de son parc automobile de boîtes noires. Explications.

EN MAGASIN

SOCIÉTÉ 14 Comment les ados voient-ils la profession de leurs parents? Prise de température dans une classe de Colombier (NE).

L’humoriste valaisanne et sa mousse aux framboises.

31

33

Rencontre avec une cliente Migros qui mange bio dès le petit-déjeuner 34 Se doucher et se raser avec un seul produit? C’est enfin possible! 47

Les informations de votre coopérative régionale Mieux vivre

63

Communication

69

Les mille et une vertus du small talk.

RUBRIQUES

Migros Flash Temps présents Vous et nous Minute papillon Coup de chance

A gagner: des entrées pour Bernaqua.

Voyage lecteurs Mots fléchés / Impressum

MAISON SWISSHAUS.

XENOS CHF 466’100.– clés en main, sous-sol inclus

8 10 12 25 73

74 76

RÉUSSITE

Automobilisme

Simona De Silvestro.

Informez-vous: www.swisshaus.ch ou 0800 800 897

GOÛTS. ET SA

57

VIE PRATIQUE

Publicité

À CHACUN SES

50

VOTRE RÉGION

Une boîte à malice pour arrêter de fumer.

ENTRETIEN

Amy Macdonald

Sandrine Viglino

78


8 | Migros Magazine 8, 22 février 2010

Chouette, Pâques approche

MIGROS-NEWS LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

31

Tel est le nombre de retraités qui ont été récemment enrôlés pour noter incognito les magasins Migros en fonction des besoins des seniors. Pour en savoir plus, rendez-vous en page 31.

Prix d’études attribués A l’occasion du concours de jeunes talents 2010, le Pour-cent culturel Migros a décerné cinq prix d’études à des étudiants suisses particulièrement doués en théâtre du mouvement (clownerie, pantomime, acrobatie au sol, par exemple). Le jury international était présidé par Floriana Frassetto de la troupe des Mummenschanz. Chaque jeune talent se voit accorder la somme de 14 400 francs pour poursuivre ses études dans de bonnes conditions.

Lapins en chocolat à foison, œufs joyeusement colorés et deux concours: c’est sûr, Migros prépare Pâques.

www.pour-cent-culturel-migros.ch/concoursjeunestalents

Quel nom pour le veau Migros? Du 20 au 22 août se déroulera la fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres à Frauenfeld (TG). En tant que sponsor, Migros offrira un veau comme prix. Une belle idée… sauf que l’animal n’a pas encore de nom. Les lecteurs de «Migros Magazine» sont donc invités à lui en trouver un. L’auteur de la meilleure proposition recevra un forfait VIP pour deux personnes (valeur: 900 francs) pour la manifestation. Vos idées sont à envoyer jusqu’au 28 février à: Migros Suisse orientale, Département publicité, case postale, 9201 Gossau. N’oubliez pas d’indiquer votre nom, adresse postale, e-mail et numéro de téléphone.

Les livres d’images favorisent l’acquisition du langage

Certes, la parole est une faculté innée, mais ce n’est que par la pratique que le langage peut se développer. Il est donc conseillé aux parents de parler à leur bébé et de lui chanter des chansons dès son plus jeune âge. Avant de s’exprimer, le bébé se familiarise avec les sonorités de la langue. Vers six mois, il saisit la signification de certains mots et s’interrompt dans ses jeux quand il entend son prénom. Dès que l’enfant atteint l’âge d’un an, il est judicieux de regarder des livres d’images avec lui. De plus, lui décrire les dessins avec des mots simples s’avère doublement intéressant pour lui: non seulement il entend la sonorité du mot, mais il voit également ce qu’il signifie. Pour tout savoir sur la grossesse et la vie avec bébé, rendez-vous sur www.migrosbabyclub.ch

Migros met en jeu cinq poules contenant chacune des lingots d’or pour une

Q

Photos Sonja Ruckstuhl, bab.ch/stockfood

L’INFO BÉBÉ DE LA SEMAINE

uand Migros pense à Pâques, elle voit les choses en grand. Ainsi, ce sont plus de six millions de lapins en chocolat qui sont actuellement sur le chemin des magasins Migros – une grande famille qui se décline en pas moins de cent cinquante spécialités chocolatées. Et ce n’est pas tout: les rayons vont encore se parer de magnifiques œufs teints ainsi que de nombreux articles de décoration. De la nappe printanière aux ronds de serviette en forme de lapin, il y en aura pour tous les goûts.

Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, Migros organise deux grands concours. Tout d’abord, il vous est demandé de citer le nom de la sympathique poule qui, dans un désormais célèbre film publicitaire Migros, traverse toute la Suisse pour pondre un œuf dans un magasin. Les personnes ayant répondu correctement prendront part à un tirage au sort. A gagner: cinq poules remplies chacune de lingots d’or pour une valeur 10 000 francs et cinq cents cartes cadeaux d’une valeur de 100 francs chacune.


MIGROS FLASH

|9

Une aide pour les malvoyants Désormais, il est possible de se procurer un scanner de poche lisant les étiquettes.

Une fois le code-barres lu, le scanner indique le nom du produit.

M

igros pense également aux malvoyants. Désormais, ceux-ci peuvent se procurer un petit scanner capable de lire les codes-barres des produits Migros et d’indiquer par voix de synthèse le type d’article dont il s’agit. Cette solution – une première au niveau suisse – a été développée en partenariat avec Migros par la société Bones. Actuellement, le scanner est capable de lire près de 50 000 références. «Ce dispositif nous permettra d’accroître notre autonomie», s’est félicité Martin Mischler, de l’Union suisse des aveugles. Les lecteurs de code-barres à synthèse vocale seront distribués par l’Union centrale suisse pour le bien des aveugles (UCBA) à partir de mars 2010. www.ucba.ch

Depot-Interio s’étend en Suisse romande

valeur de 10 000 francs.

Ensuite, les plus créatifs d’entre vous peuvent proposer des noms pour trois lapins de Chocolat Frey. Envoyez vos idées et participez automatiquement à un tirage au sort. A gagner: une Fiat 500 et d’autres prix très attrayants. Enfin, sachez que les enfants ne sont pas oubliés. Dès le 10 mars, un lapin de Pâques Lilibiggs sera présent dans certains des plus grands magasins Migros de Suisse. Il leur proposera des jeux avec des petits cadeaux à la clé. Infos complètes: www.migros.ch/paques et www.chocolatfrey.ch

C’est bien connu: plus l’arrivée du printemps se fait sentir, plus l’envie de réaménager son intérieur croît. A temps pour répondre aux attentes de ses clients, Depot-Interio inaugure deux nouvelles boutiques en Suisse romande. La première ouvrira ses portes le 23 février à Lausanne (rue du Pont) et la seconde le 4 mars à Bienne (rue du Marché). De quoi faire le plein d’articles de décoration tendance à moindres frais. Ne vous en privez pas!

LE PRODUIT DE LA SEMAINE

La charcuterie préférée de Fellini

Federico Fellini, le génial réalisateur de La Dolce Vita, raffolait de la «Polpettone con la mortadella», soit un rôti haché à la mortadelle. Mais cette spécialité à base de viande de porc qui nous vient de Bologne est aussi délicieuse en ciabatta. Bon à savoir: la mortadelle possède moins de calories qu’un salami classique.


10 | Migros Magazine 8, 22 février 2010

SUR LE VIF

«Interdire sans éduquer ne sert à rien» Les «gamers» en jettent leur manette de rage. En mars, le Parlement risque d’interdire les jeux vidéo violents pour les mineurs. Voire pour tout le monde. En attendant la sentence, réaction de Nicolas Akladios, président de l’association Swiss Gamers Network. Interdire la vente de jeux classés 16 ou 18 ans aux mineurs, une bonne idée?

Pourquoi pas. Cela s’inscrirait dans une pratique vidéoludique responsable que nous prônons depuis quatre ans. Actuellement, on recommande aux commerçants de respecter la norme internationale PEGI, sans rien contrôler. C’est inefficace. Mais il est aussi permis de se demander s’il ne serait pas plus efficace de renforcer la prévention et la sensibilisation des parents et des enseignants, plutôt que de légiférer. Qu’un ado joue à «Call of Duty», un jeu vidéo de tir se déroulant pendant la Seconde Guerre mondiale, c’est si grave que ça?

Il faut arrêter de penser que le jeu vidéo est une activité destinée aux

plus jeunes. Aujourd’hui, le «gamer» moyen a 25 ans, et c’est la clientèle la plus visée par les éditeurs. Certains jeux sont conçus pour les adultes, il faut en tenir compte. Et la menace d’une interdiction générale?

Ce serait de la censure, et une censure inapplicable: à l’heure du marché global, il reste très facile avec une carte de crédit d’obtenir un jeu absent des rayons suisses. Allez-vous devenir un lobby pour monter au créneau?

Nous préférons faire de la prévention et organiser des tournois. Et je ne crois pas que les joueurs soient très inquiets. Propos recueillis par Pierre Léderrey

TRAIT POUR TRAIT

IMPULSIONS

Dessin de Chappatte paru dans «Le Temps» du 13 février 2010

Baronne Nadine de Rothschild

Ma philosophie Ce n’est pas encore l’heure du bilan, mais quand je regarde en arrière (ce qui m’arrive très rarement…), je considère avec sérénité mon parcours. De mes séances de pose à 16 ans pour le peintre Jean-Gabriel Domergue à la femme que je suis aujourd’hui, en passant par mes débuts au music-hall, ma carrière au cinéma, mes premiers émois sentimentaux, la ren-

contre de l’homme de ma vie, mon entrée dans le monde, mon mariage et l’existence qui en a découlé, rien de monotone, rien à regretter. Et si c’était à refaire? Je referai mieux! Car j’ai tracé ma route avec raison et les expériences que j’ai connues au fil des ans n’ont fait que renforcer ma conception des événements et ma détermination.


TEMPS PRÉSENTS

| 11

MES BONS PLANS par Patricia Brambilla, journaliste

Photo Christophe Ena /AP

A visiter: La femme-plante. Claudia Tapias Ospina, peintre colombienne établie en Suisse, propose une vision onirique de la femme. Alangui, végétal, pris dans des réseaux stellaires, c’est bien le corps féminin, nourricier et changeant, qui est célébré là, en une trentaine de toiles vives. Galerie Nelly L’Eplattenier, Lausanne. Jusqu’au 18 mars. Infos sur www.nellyleplattenier.ch

DANS L’OBJECTIF

Très vite, j’ai compris qu’il fallait être acteur de sa vie et non pas attendre que le sort décide pour vous. Bien sûr, la chance qui se manifeste sous forme de rencontres est essentielle. Encore faut-il savoir mettre à profit ces promesses de bonheur. On n’est aimé que si l’on est aimable. Et suffisamment psychologue pour avoir toujours un coup d’avance… Pour cela, il faut du caractère, mais pas l’ombre d’un mauvais caractère. Il faut de la gaieté, mais pas de l’insouciance. Il faut du détachement et non du dépit. Les embûches qui se présentent sur le chemin, les coups durs du destin, imposent parfois leurs lois et vous clouent au sol. On se relève alors patiemment, à force de volonté et d’optimisme. Il y a toujours un rayon de soleil après l’orage. Et un mot d’esprit pour rendre le sourire.

Le temps m’a forgé cette philosophie: volontaire et pragmatique, mais légère aussi et toujours teintée d’humour. Il faut garder l’œil qui frise si l’on veut faire un beau parcours. Et les plaisirs de la vie sont trop précieux pour ne pas être goûtés avec volupté. Ma sagesse, si elle existe, tient dans ce doux mélange entre rigueur et hédonisme. Entre sens du devoir et capacité à échapper aux convenances. Entre goût pour l’ordre et liberté de penser. On peut être rebelle sans mettre les pieds sur la table! Vient de paraître: «Ma philosophie… d’un boudoir à l’autre», par Nadine de Rothschild, Albin Michel > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Hop, hop, hop!

Ces jeunes femmes sont venues encourager les cyclistes inscrits à la première édition du Tour d’Oman qui a eu lieu du 14 au 19 février. Mise sur pied par l’organisateur du Tour de France, la course a réuni 160 coureurs du monde entier.

A voir: Coup de botox. Les Peutch ont effacé leurs rides et laissé les trois petits vieux dans leur Home des Endives. Histoire de présenter leur vrai visage dans un nouveau spectacle. Un stand-up à trois autour des quadras. «Face à face à face», par les Peutch. En tournée romande. Infos sur: www.peutch.ch A lire: Ouvrage posthume. A la fin de sa vie, le poète valaisan s’est encore plongé dans le ruisseau de l’enfance. Celle de Michène, sa femme. Une façon de se laisser cueillir par la beauté du monde. Jusqu’au bout. «Le roman de la Petite Fille», de Maurice Chappaz. Ed. Fata Morgana. A voir: L’Olympe à l’heure du pop-corn. Adaptation d’une série à succès, cette saga hésite entre héroïsme de carton-pâte et rebondissements poussifs. Restent de beaux sentiments, des jeunes gens enthousiastes et des personnages mythologiques assez réussis. «Percy Jackson et le voleur de foudre», de Chris Colombus. Pour annoncer un événement:


12 |

VOUS ET NOUS

Migros Magazine 8, 22 février 2010

«J’ai parfois peur en rentrant le soir avec les derniers trains» «Migros Magazine» n° 6 du 8 février. A propos de l’article «La politesse retrouve ses lettres de noblesse»

«Osons dire les choses»

Bravo pour votre article courageux concernant la politesse. Comme le mentionne votre éditorial, la politesse est vraiment en crise et notamment parmi les jeunes. Il devient par exemple infernal de circuler dans les trains, en particulier sur les petites lignes régionales, tellement les incivilités sont à la limite du supportable. (…) Gare à vous si vous osez faire poliment une remarque. Avec arrogance ces jeunes vous disent de vous occuper de ce qui vous regarde, vous insultent et vous maltraitent verbalement dans le langage ordurier dont ils sont coutumiers. (…) J’avoue avoir parfois peur le soir en rentrant avec les derniers trains sur Payerne. Le simple fait de regarder un jeune qui s’adonne à des incivilités est considéré comme une provocation. (…) Je me demande si l’on ne devrait pas instaurer un mouvement citoyen, comme en Allemagne, où les usagers se permettent de

remettre à l’ordre les personnes qui dérangent. (…) Arrêtons de nous cacher, osons dire gentiment les choses, avec toutefois une certaine tolérance. Des jeunes qui s’amusent, qui rient, cela se comprend. Mais c’est tout le reste (…) qui devrait disparaître. Je viens de parler des transports publics, mais dans la rue, dans les magasins, ce n’est guère mieux. Les bousculades sont monnaie courante. Qui tient encore les portes à la personne qui vient derrière soi? (…) Nous vivons une époque où les règles élémentaires de bienséance sont bafouées. Serait-ce une question d’éducation? (…) Arrêtons la crise de la politesse en montrant, nous qui avons reçu une bonne éducation, l’exemple à suivre. Alex Cornu,

Payerne (VD)

«Migros Magazine» n° 6 du 8 février. A propos de l’article «Les carnets intimes de Nadine de Rothschild»

«Rendons à César ce qui lui appartient»

Dans la dernière édition en date de Migros Magazine, Madame la Baronne fait passer pour sienne

une citation qu’elle a empruntée à Oscar Wilde – et légèrement écornée au passage –, puisque la citation exacte est: «Le gentleman est celui qui utilise une pince à sucre même lorsqu’il est seul.» Rendre à César ce qui lui appartient fait aussi partie des règles de savoir-vivre. (…) André Viroux

Oleyres (VD)

«Migros Magazine» n° 7 du 15 février. A propos de l’article «Des enfants assis bien comme il faut»

«C’est une décision exagérée»

(…) Je suis scandalisé de voir, à travers cet article, que votre journaliste n’apporte absolument aucun regard critique concernant la nouvelle loi. Personnellement, j’estime que c’est une décision exagérée du Conseil fédéral, soutenue par l’Office fédéral des routes (OFROU), de rendre obligatoires les sièges pour enfants, dans les autos, jusqu’à l’âge de 12 ans ou jusqu’à une taille de 150 cm, dès le 1er avril 2010. (…) J’ai un garçon de 10 ans (né le 26 janvier 2000), et un autre de 11 ans et demi (né le 23 juillet 1998). Ils seront donc tous les

Alex Cornu

deux concernés par cette nouvelle loi, et ça me révolte! Pour le plus grand de mes fils, vous n’imaginez quand même pas que je vais acquérir un siège pour quatre mois?! La sécurité routière est une chose très importante, il convient d’éviter au maximum les drames, mais de là à rendre obligatoires les sièges pour enfants jusqu’à un tel âge ou à une telle taille. (…) D’autre part, je me demande si nos autorités vont obliger les Européens, à la législation moins stricte, qui viennent dans notre pays en voiture avec un ou des enfant(s) entre 10 ans et 12 ans de faire l’acquisition de siège(s) pour enfants? (…) Je veux bien admettre que la législation actuelle (siège obligatoire jusqu’à 7 ans) n’assure pas une sécurité suffisante et qu’il convenait de la modifier. Mais indéniablement, la nouvelle loi va trop loin, en constituant une chicanerie supplémentaire pour les familles, en déresponsabilisant les parents, en posant de sérieux problèmes lors de transports organisés dans le cadre des clubs sportifs, etc. Cette nouvelle loi sera difficilement applicable. (…)

Joseph Calamo Monthey (VS)

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch Publicité

Les animaux ont aussi droit à la justice

Donnez une voix en justice aux animaux maltraités

L’avocat de la protection des animaux soutient la police et les autorités dans les cas de cruautés commises envers les animaux

www.avocatdesanimaux.ch Protection Suisse des Animaux PSA, Compte postal 40-33680-3, Mention «Avocat de la protection des animaux»

PROTECTION SUISSE DES ANIMAUX PSA


DU PAIN POUR LES GOURMETS. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 23.2 AU 1.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

rder: À déguster sans ta petit pain de Sils cette farci au poulet. Re h. sur www.saison.c 07 Mot-clé: sandwich3

3.50

Pane Passione classico 420 g

3.10

au lieu de 3.50

Pane Passione nero 350 g

3.10

au lieu de 3.50

Pane Passione rustico 380 g

1.80

Pain complet 500 g

2.50

2.90

Pain fitness aux graines 400 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

Couronne de Sils 300 g

3.20

Pain de chalet d’alpage* 400 g


14 | Migros Magazine 8, 22 fĂŠvrier 2010

Papa, maman, vous faites quoi dans la vie?


RÉCIT SOCIÉTÉ

| 15

Je-m’en-foutistes les jeunes? Quand on parle de la profession des parents à des ados, les esprits s’échauffent. Echantillon d’idées sur le terrain dans une classe neuchâteloise.

U

ne étude réalisée en France* montre que 70% des adolescents parlent régulièrement du travail de leur mère et 58% de celui du père. Souvent pour souligner le stress et la fatigue. Et en Suisse, que dit la relève? Dans une classe de l’école Cescole à Colombier (NE), une vingtaine d’élèves de 12-13 ans en 7e année, section maturité, se sont soumis à un questionnaire anonyme sur le sujet. Première interrogation: comment l’ont-ils vécu? Dylan y va franco. «C’est quand même un peu personnel. Surtout le chômage. Les parents n’ont pas envie qu’on en parle.»

Très peu de confidences à propos du chômage

Les élèves de 7e année, section maturité, de l’Ecole Cescole à Colombier, dans le canton de Neuchâtel.

Etre chômeur, un tabou. Même sans donner leur nom, les élèves qui ont vu père ou mère sans activité sont rares à coucher leur ressenti sur le papier. «D’un côté, on avait moins d’argent. De l’autre, mon père avait plus de temps pour lui» et «quand ma mère était au chômage, j’essayais d’aider le plus possible à la maison» sont les uniques confidences accordées. Etonnant? Pas tant selon Emilie Juillerat, enseignante. «Parfois, un élève qui se sent mal viendra discuter avec moi du chômage. Mais cela reste rare.» Grégoire Evéquoz, 54 ans, psychologue et directeur général de l’Office d’orientation et de formation professionnelle et continue (OFPC)

du canton de Genève, ne s’en étonne pas. «Le chômage n’est pas valorisé socialement. Donc, cette difficulté ne va être évoquée qu’en termes de conséquences en famille. On ne part pas en vacances parce qu’on n’a pas assez d’argent, par exemple.» Ils sont seize à déclarer ne jamais piper mot des occupations des parents en dehors du foyer. Parce que «ça n’intéresse personne», «je n’y pense pas», «j’ai d’autres sujets de conversation», «cela ne concerne personne» ou encore «cela n’est pas intéressant». Autre souci provoqué par le questionnaire, discuté par plusieurs des ados: est-ce que mère au foyer est un travail? La prof a tranché. Oui, on peut l’écrire ainsi. «Cet élément leur a beaucoup posé problème, souligne l’enseignante. Ils ne savaient pas quoi écrire.» Lionel a analysé la situation. Du haut de ses 12 ans, il considère qu’il s’agit bien d’un travail. Le hic: «Ça ne rapporte pas vraiment. Il y a plus de dépenses que de bénéfices.» Seuls deux élèves sur dix-neuf ne savent pas vraiment ce que fait leur mère hors du domicile familial. Le reste de la classe n’hésite pas à répondre pour les deux parents. Fait déroutant pour Grégoire Evéquoz. «En général, les adolescents ont une vision plutôt floue de l’activité parentale. Parce que les parents n’en parlent pas assez. Ou ne racontent que des éléments négatifs au


16 | Migros Magazine 8, 22 février 2010

lieu de valoriser ce qu’ils font.» Leur salaire? Cinq élèves le connaissent. «Au cas où ils seraient au chômage, c’est intéressant de le savoir, remarque Sarah. C’est dur de trouver un métier.» Florence, elle, ne tient pas à leur poser la question. «C’est leur truc, c’est eux qui gèrent.»

Ces parents qui travaillent trop

L’endroit rêvé pour lancer une discussion sur le sujet: à table. Certains élèves se renseignent sur l’emploi du temps des parents, d’autres les laissent aborder ce thème. Beaucoup insistent sur la fatigue racontée, le stress. Sept considèrent qu’ils travaillent trop. Réveil aux aurores, séances tard le soir, voyages fréquents, dossiers rapportés à la maison, ils observent de coin et n’en pensent pas moins. Roman, par exemple, dont le père est ingénieur en électronique, «peut-être que je ferai le même métier que lui plus tard», apprécie de dévaler souvent les pistes de ski avec son paternel. Cependant, il confie qu’il aimerait bien aller marcher en sa compagnie, «savoir comment il va». Quinze de ses camarades trouvent que leurs parents, surtout la mère, leur accordent assez de temps. Quand ils sont malades, pour les repas, lorsqu’ils en ont besoin.

Quand les enfants aident les parents

Quinze aussi à estimer que l’un et l’autre s’épanouissent dans leur job. Certains mettent même la main à la pâte. «Ma mère écrit à l’ordinateur et me demande de relire pour que je lui donne mon avis, révèle Ariella. Je suis contente de l’aider. Elle pense que je suis grande.» Emmanuelle compte parfois les sous de la caisse de son père, chauffeur de bus, «c’est drôle». Néanmoins, il n’y a que quatre élèves intéressés à «faire comme papa ou maman». Marjane aime bien le job de sa mère, assistante sociale, mais ne voudrait surtout pas gérer un restaurant comme son père, «trop stressant». Onze adolescents refusent d’acquérir les mêmes compétences que leurs aînés. «Une vo-

lonté de différenciation des parents fréquente à l’adolescence, remarque le psychologue Grégoire Evéquoz. Plus tard, certains vont pourtant se retrouver dans des orientations similaires. Parce qu’on leur aura inculqué l’intérêt pour un métier et la valeur du travail.» Telle Emilie Juillerat, dont les parents sont enseignants et qui s’était «juré de ne jamais faire comme eux»...

Des familles «pas comme les

Motivés à exercer une activité professionnelle

Et l’avenir, comment les ados l’imaginent-ils? Dix sont motivés à découvrir les joies d’exercer une profession, autant de filles que de garçons. Au masculin, cela signifie gagner de l’argent avant tout. Au féminin, l’indépendance rend cette perspective captivante. «Ce qui signifie la même chose, souligne Grégoire Evéquoz. Dans les études que nous avons réalisées, nous constatons que ce qui arrive au premier plan, c’est le développement de soi, se réaliser. Une tendance forte ces quinze dernières années.» Sept élèves s’inquiètent réellement, en majorité des filles. Les raisons: peu de vacances, «les gens sont de plus en plus tordus», «ça paraît stressant, dur», «je ne sais pas ce que je veux devenir plus tard». Alix pense que le chômage va augmenter, à cause de la crise économique. «Tout le monde devrait faire un effort pour économiser! La Suisse reste un bon pays.» Roxane envisage un futur difficile, «mais si on s’accroche, on peut y arriver. Il faut bien travailler à l’école». Dans leurs songes, ils se destinent aux métiers les plus variés. Vétérinaire ou médecin «pour sauver des vies», banquier, cuisinière, dessinateur de BD, mécanicienne, ingénieur en informatique, footballeur professionnel, journaliste sportif, prof, mère au foyer. Comme l’écrit l’un d’eux, «c’est comme se lancer dans une nouvelle vie». On leur souhaite plein succès!

Virginie Jobé Photos Xavier Voirol

* «Les adolescents et le travail de leurs parents», dont les résultats sont présentés sur www.observatoire-parentalite.com. Pour l’instant, aucune statistique n’existe sur le sujet au niveau suisse.

De gauche à droite: Yannick, 17 ans; Mike, 12 ans, et Dan, 15 ans.

La famille Tendon à Neuchâtel

Chez les Tendon, les enfants sont scolarisés à la maison.

➔ Job des parents:

Emmanuelle Tendon, 38 ans, enseignante à domicile et mère au foyer; Eric Tendon, 38 ans, professeur au Centre professionnel du Littoral neuchâtelois (CPLN) et enseignant à domicile. Nombre d’enfants: 5 «Je parle de mon père avec mes camarades de classe au CPLN. Forcément, puisqu’il est notre enseignant. On discute de lui comme d’un autre prof. Sauf que moi, je ne le critique pas.» Yannick, 17 ans, apprenti employé de commerce avec maturité intégrée, rigole de sa différence. «Avant, il était directeur d’une école privée où il me donnait déjà des cours. Il m’a suivi durant toute ma scolarité, donc l’avoir en apprentissage me paraît presque normal.» Le

père avoue avoir été emprunté au début. Fallait-il tutoyer ou vousoyer son fils devant les autres élèves? «Il m’est arrivé de lui dire vous. Maintenant, je formule mes phrases autrement: j’évite le tu ou le vous.» Ses cadets – Dan, Mike, Zoé et Joy - reçoivent l’enseignement de leur mère à domicile. Et aussi celui de leur papa. Plaisir ou calvaire? «J’ai des profs pour moi, relève Dan, 15 ans. Mais, je n’ai pas de copains de classe.» Même son de cloche du côté de Mike, 12 ans, qui regrette de ne pas voir des copains durant les pauses. «Quand j’en discute, les gens sont souvent étonnés. Ils trouvent cela bizarre. Je suis fier du travail de mes parents et en plus, on passe beaucoup de temps ensemble.» Emmanuelle et Eric Tendon ont tenu à donner une éducation biblique à leurs enfants, «pour


RÉCIT SOCIÉTÉ

| 17

autres»… La famille Mäder à Buix (JU)

Chez les Mäder, à Buix (JU), la maman a son cabinet de stylisme ongulaire à la maison et le papa est à la recherche d’un emploi.

➔ Job des parents: Nathalie

Mäder, 40 ans, styliste ongulaire et mère au foyer; Walter Mäder, 45 ans, au chômage, ancien ouvrier d’usine. Nombre d’enfants: 2.

Céline, 16 ans, étudiante à l’Ecole de culture générale (ECG), option art, n’a pas encore de projet précis quant à son avenir. Photo, graphisme ou journalisme, quoi qu’il en soit, son futur, elle le sent «lumineux. Il faut que je réfléchisse sérieusement à ce que je veux. Mais ça ne me stresse pas. Je ferai en sorte que ça aille.» Si elle apprécie que sa maman s’occupe de ses ongles, «je les montre et ça lui fait de la pub», l’adolescente ne compte pas l’imiter. «Ce n’est pas un travail dont on peut

avoir les mêmes valeurs en famille qu’à l’école». Un job de tous les instants que l’aîné, Yannick, apprécie. S’il devait qualifier d’un seul terme le travail de ses parents, il choisirait: organisation. «On ne réalise pas tout ce que ça demande de bosser à la maison. Maman n’est pas assez reconnue dans ce qu’elle fait. Quant à papa, on pense qu’il n’en fout pas une parce qu’il est prof. Les gens ne savent pas que c’est hyper-stressant.» Mike précise: «Si je compare à d’autres métiers, mes parents sont peut-être plus heureux. Ils ont plus de temps libre. C’est mieux que s’ils étaient chefs d’entreprise.» Les frères imaginent-ils devenir enseignants à leur tour? Non général! Yannick rêve de journalisme. Dan, qui vient de produire un CD de rap sous le nom de T-Dan, veut continuer dans la musique. Et Mike, s’intéresse à l’architecture, au design et au chant.

vivre facilement dans la région. Cela sert juste à arrondir les fins de mois.» Fonder tout de suite une famille? Encore moins. «Si j’étudie jusqu’à 21 ans, je ne veux pas élever des enfants à 23.» L’ancien job de son père ne l’emballe pas plus. Précision et concentration au rythme des 3x8 dans une usine, ça la refroidit. Sa sœur, Laeticia, 13 ans, en classe de soutien, espère devenir fleuriste. Pour le contact humain et parce qu’elle aime, «ce qui se rapporte à la nature». Les études, non merci. «C’est pas mon truc et je ne pense pas y arriver.» Le job de ses parents ne l’intéresse guère. L’important, c’est «qu’ils puissent m’acheter ce qu’il faut. » Depuis de nombreux mois au chômage à cause d’un accident, Walter Mäder a du mal à accepter sa situation.

«J’aimerais pourvoir commencer un nouvel apprentissage de graphiste ou dans le dessin. C’est dur.» Cette période difficile ne l’empêche pas de rester confiant pour l’avenir de ses filles. «Céline a choisi une voie qui a pas mal de débouchés. En plus, elle travaille bien. Un vrai bonheur. La petite a moins de facilité, mais est pleine de ressources.» Ses enfants n’ont aucune honte à dire que papa est chômeur. «Je ne vois pas pourquoi, souligne l’aînée. Cela peut arriver à tout le monde. Et puis, il peint!» Des paysages exotiques, des portraits, qui égaient le salon familial. De son côté, la mère se sent valorisée dans son travail. Dans la maison, elle possède une pièce spéciale pour recevoir les clientes. Détail apprécié des filles qui n’aimeraient pas qu’on envahisse leur foyer.

Céline (à g.) et Laetitia Mäder. La première n’a pas encore de projets précis pour son avenir, la seconde aimerait devenir fleuriste.


18 | Migros Magazine 8, 22 février 2010

Jamais trop tard pour l’amour ❤ Qu’en est-il d’aimer au troisième âge? Le sentiment amoureux se prolonge-t-il en même temps que l’espérance de vie? Reportage dans un EMS genevois. A travers six chemins de vie pour parler de l’amour, un peu, beaucoup, sous toutes ses formes.

P

arler de l’amour au troisième âge, c’est briser le double tabou de la sexualité et de la vieillesse. Mais quand même. Qu’en est-il du sentiment amoureux, du palpitant qui s’emballe? L’envie d’aimer s’essouffle-t-elle avec le temps, y a-t-il une érosion du cœur comme il y a une usure des os? «Je peux vous dire qu’on surprend des bisous, des mains qui se tiennent, beaucoup de tendresse aussi. On a même un couple qui s’est formé ici», avance Nadine Nanini, directrice des soins à la maison de retraite de Vessy à Genève. La preuve: sur quelque 200 résidents, l’établissement compte douze couples, dont deux en attente d’une chambre double. «Oui, ça existe toujours, ce désir, ce côté coquin qui les fait pétiller. Tant mieux! Ça nous laisse aussi l’espoir que le sentiment amoureux peut exister jusqu’au bout!»

Pour Thierry Daviaud, infirmier dans le même établissement et auteur d’un travail sur la sexualité des personnes âgées, «on n’aime pas à 15 ans comme à 40 ou à 70 ans. De même, certains ont un désir et une sexualité éteints depuis longtemps, d’autres pas.» Chacun vieillit comme il a vécu, comme il a aimé, trimbale ses fantasmes ou ses souvenirs, toute son histoire personnelle jusqu’au bout. Mais reste un invariable, d’après Thierry Daviaud, «le besoin d’être aimé résiste au temps».

Patricia Brambilla Photos Julien Gregorio / Strates

A lire: «Not a love story» de Tecia Werbowski, Ed. Metropolis 2009. Roman qui aborde avec humour et doigté les amours tardives entre une femme divorcée et un veuf inconsolable.

Rêveries orientales Suzanne Cavin, 88 ans Un châle léopard sur les épaules, de grands anneaux dorés aux oreilles, des bagues presque à tous les doigts, Suzanne Cavin a gardé la coquetterie à fleur de peau. Au mur de sa chambre, une copie de Renoir, des portraits de Marie-Antoinette, dont elle aime «le destin tragique». Et surtout un calendrier osé de torses mâles, galbés et dévêtus façon rugbymen. «Voilà mes hommes! Le soir, quand je me couche, ça me relaxe. Je me dis qu’il y a encore de beaux mecs!» Suzanne Cavin manie le verbe libre et sans complexe, à l’image d’une vie sans entraves.

Mariée deux fois, «mais ce n’était pas de l’amour», elle veut surtout garder en mémoire ses deux grandes passions orientales. Qui l’ont entraînée au Koweït et en Egypte pour des séjours galants. «J’avais un appartement rempli de tentures rien que pour moi... Oui, je pense souvent à ces moments de bonheur, c’était la plus belle période de ma vie.» Le plaisir physique, elle n’y pense plus, «que voulez-vous faire avec ces lits qui datent de 1920 et qui font cric-crac!» rigolet-elle en montrant sa chambre. Non, pour elle, le coup de foudre appartient au passé. Ce qui la fait encore vibrer? Un bon repas et un verre de vin. Ou une belle


RÉCIT SENTIMENT AMOUREUX

| 19

Montagne-passion

Suzanne Cavin: «On ne perd pas le désir d’aimer mais on doit le rentrer en soi, en arrivant ici.»

musique, comme la voix pénétrante d’Edith Piaf. «On ne perd pas le désir d’aimer, mais on doit le rentrer en soi, en arrivant ici. Je ne cherche plus à faire de rencontres. Les Suisses n’ont pas le tempérament des Orientaux, il leur manque la grandeur, le savoir-vivre. Et puis, à l’EMS, ils marchent tous avec une canne, ils boitent. Qu’est-ce que vous voulez que je fasse avec ça? Moi, j’ai recherché toute ma vie la beauté.» Aucune photo des hommes aimés. «Les souvenirs, ils sont là», dit-elle en montrant sa tête. Et dans une petite fiole de verre, éclairée par une poignée de sable d’Egypte, seule trace de ses rêves d’Orient.

Michel Trotin, 75 ans «J’arrive dans le dernier sprint», dit-il en préambule. Atteint de la maladie de Parkinson, Michel Trotin a dû entrer en EMS il y a deux ans. Le sentiment amoureux? «Rangé dans les vieilles armoires», répond celui qui dit avoir eu une vie assez tumultueuse, deux mariages, deux enfants et un concubinage de douze ans. «L’amour, ici, ça pose problème. C’est toléré tout en ne l’étant pas. On se heurte à un mur… Je suis trop jeune ou trop vieux et il n’y a pas un énorme choix!» Dans sa chambre, un lit à une place et un vélo d’intérieur «pour garder la souplesse». Ancien guide de haute montagne et moniteur de ski, Michel Trotin a surfé sur une vie de poudreuse, entre des légendes de la glisse comme Sylvain Saudan ou Jean-Claude Killy qu’il a bien connus. Le globe parcouru à la vitesse des lattes, Dolomites, Mont-Blanc, Mont Mac Kinley. «A cette époque, les femmes tombaient. J’ai la réputation d’être un dragueur», dit-il avec un rayon triste dans la voix. Le coup de foudre, il n’y croit plus, mais «ce serait bien d’avoir encore des caresses, des paroles douces, des petits cadeaux». Et d’enchaîner: «Je ne vois pas comment une femme pourrait s’enticher de moi tout à coup. Il me manque la santé et l’argent.» Dans sa bibliothèque, de petites gravures alpines et tous les livres sur la haute montagne qu’il a publiés. Mais aucun portrait féminin. «Je ne veux pas avoir les maris sur le dos!» Derrière la boutade, un aveu. Que son seul grand amour a été la montagne.

Michel Trotin: «Pour moi, le ski a été une passion fulgurante.»

Pierre et Madeline Jorand: «S’aimer en EMS? Oui, c’est possible.»

Le bonheur en pente douce

Pierre et Madeline Jorand, 84 et 82 ans Leur grande chambre ressemble à une chaumière. Avec des meubles de bois sombre, des statuettes ramenées d’Asie, des channes et une phrase gravée sur une plaquette à l’entrée: «Notre petit coin est si doux, pour être heureux vivons chez nous.» Pierre et Madeline, mariés depuis soixante ans, n’ont visiblement pas fini de se conter fleurette. «S’aimer en EMS? Oui, c’est possible», disent-ils en chœur. «Le sentiment n’a pas changé, c’est les cheveux qui ont blanchi. Je ne pourrais pas me séparer d’elle, c’est le Supérieur tout en haut qui décidera qui doit partir», ajoute Pierre. Quand Madeline est entrée à Vessy en 2008, suite à une mauvaise opération du genou, son mari l’a suivie. «Je ne voulais pas rester seul dans l’appartement. Au début, ça a été dur pour moi qui suis en bonne santé. Mais il faut le prendre du bon côté, je me dis que je suis à l’hôtel.» Depuis, il s’occupe de tout, de la mettre au lit, de lui préparer son petit-déjeuner. Entre eux, beaucoup de sourires, de clins d’œil, d’humour complice. «Je l’ai rencontré à 16 ans à mon premier bal. Il a été mon premier danseur», se souvient Madeline. Le secret de l’amour qui dure? Elle apprécie sa générosité, son sens du sacrifice, il continue d’aimer son sourire et ses mirettes. «Il faut dialoguer. Je ne dis pas qu’on ne se mettait pas de temps en temps une avoinée, souvent pour les questions d’éducation. Mais quand le ton montait, je la faisais rire et ça mettait fin aux disputes.» Aujourd’hui, ils prennent le temps de vivre, jouent ensemble au Scrabble, au jass, madame lit le journal et monsieur peint. Pierre replace une mèche sur le front de sa femme. «Quand on se réveille le matin, on se dit qu’on a de la chance d’avoir encore une journée ensemble.»


DES BOISSONS DÉLICIEUSEMENT LACTÉES.

que Nous veillons à ce s sur vous ne restiez pa opopr us vo votre soif et de sons encore plus boisson boissons lactées: au yogourt Actilife s au Cornwell, boisson alzin. Eim babeurre et Drink

NEU 3.50

Drink Lactaform à la fraise 4 ×100 g

1.60

Extra Choco Noir Frey* le gobelet de 210 ml

1.50

Grande Caffè Cappuccino le gobelet de 210 ml

1.90

Lassi Sélection à la mangue le gobelet de 250 ml

1.70

1.70

Drink au yogourt Léger à l’abricot* 500 ml

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

2.20

Drink au yogourt aha! à la pomme et à la poire, exempt de lactose* 500 ml

Drink Heidi au chocolat 330 ml


Migros Magazine 8, 22 février 2010

RÉCIT SENTIMENT AMOUREUX

| 21

L’amitié et plus si affinité

Madeleine Hoffer et Fernand Verolet se sont rencontrés il y a peu et partagent un «grand lien d’amitié».

Publicité

Fernand Verolet, 90 ans, et Madeleine Hoffer, 81 ans «L’envie d’aimer, heureusement, ça se renouvelle. J’en veux toujours plus, je ne me lasse pas de découvrir. Tant qu’on est en bonne santé, je ne suis pas pour la vie monastique!» L’œil bleu incroyablement pétillant derrière des lunettes en écaille, la chemise repassée de frais, Fernand Verolet, né le jour de la Saint-Valentin il y a nonante ans, fait partie de ces gens dont le cœur ne vieillit pas. «Je n’ai pas l’impression d’avoir mon âge. A l’intérieur, c’est toujours jeune!» Assez jeune en tout cas pour retomber amoureux et croire encore au coup de foudre. «L’année passée, j’ai fait la connaissance d’une dame ici. Le contact est arrivé tout seul. Mais les premiers temps, on jouait un peu à cache-cache, ce n’était pas facile d’avoir des moments d’intimité.» Cet ancien moniteur d’auto-école, veuf depuis 1982, n’en a donc pas fini avec les histoires d’amour. Et si cette tocade est aujourd’hui terminée, il n’en est pas pour autant un cœur à prendre. Sa main serre tendrement celle d’une autre femme, rencontrée il y a peu. «S’accompagner, c’est important. Madeleine vient avec moi en ville, et comme elle marche très bien, c’est une sécurité en plus d’une amitié. Elle est gentille tout plein, elle réfléchit bien. Et on est des joueurs frénétiques de jass!» Veuve également, la coiffure impeccable, Madeleine Hoffer garde dans les yeux le souvenir d’une vie très heureuse, d’un mariage longue durée «rempli d’amour». «On faisait chambre séparée et on se retrouvait quand on voulait. On s’est beaucoup aimé», se souvient Madeleine Hoffer. Retomber amoureuse d’un autre homme? «Non, ce ne sera jamais la même chose. La force du sentiment n’est plus la même. Maintenant je me blottis dans les bras de mon fils.» Ce qui ne l’empêche pas de partager avec Fernand Verolet un «grand lien d’amitié», une tendresse évidente déclinée sur le mode du vouvoiement.


22 | Migros Magazine 8, 22 février 2010

Nuls en cuisine: se soigner

U

L’énorme succès des cours de cuisine rappelle que la transmission culinaire a du plomb dans l’aile. Alors que même les entreprises mettent la main à la pâte, deux Romandes se trouvent bien loin des fourneaux. Témoignages.

n homme civilisé ne peut vivre sans cuisiner.» Enfin, ça, c’est Owen Meredith, obscur poète anglais du XIXe siècle, qui le dit. Les enquêtes d’opinion, elles, révèlent au contraire un pourcentage surprenant d’adultes en panne de recettes. Près d’un homme ou d’une femme sur cinq ne surmonterait ainsi que péniblement l’épreuve de l’œuf au plat. Frédérique Lauwerier, docteur en pharmacie et nutritionniste, lance en 2008 à Paris des cours de cuisine équilibrée et légère. Depuis lors, son Diet Café ne désemplit pas. «Il n’est pas rare d’apercevoir des élèves qui ne savent pas distinguer un oignon d’une échalote», s’amuse la cheffe. Son collègue Nicolas Bergereault a concocté, avec son frère François, la recette à succès de l’Atelier des Chefs. D’abord à Paris, puis dans toute la France, et désormais bientôt en… Angleterre. Souvent copiée, jamais égalée, dit-on. Le principe? de vrais toqués apprennent à des cadres pressés des deux sexes à mitonner leur plat de midi, avant une dégustation partagée. «Il existe de vrais manques parmi la génération des 25 à 45 ans», affirment-ils en chœur.

Pour tous les goûts

La Suisse romande n’est pas en reste. De l’Ecole-club Migros au prestigieux Georges Wenger, de Betty Bossi à Provins, de Vevey avec l’Atelier Cuisine jusqu’à Genève où, parmi d’autres, l’épicerie fine Katrépices affiche souvent complet avec son adaptation de l’Atelier des Chefs à la sauce helvétique. Si en France comme en Suisse les cours de cuisine font le plein, il ne s’agit pas seulement d’une réponse à la recherche d’une meilleure qualité de vie. Ou de l’affirmation d’une volonté d’allier plaisir et santé. Plutôt que d’effet de mode, il faudrait parler de choc

Dans toute l’Europe, comme ici à l’enseigne des Toquées de la cuisine à Lille, les cours de cuisine rencontrent un

générationnel. Beaucoup de monde ne sait tout simplement pas, ou plus, cuisiner. Comment en est-on arrivé là? Certains pointent du doigt – encore – le travail des femmes et le manque de temps qui interdit la transmission d’un savoir culinaire. «Les gens n’apprennent plus petit à petit, au fil de la jeunesse. Et ensuite, chez eux, ils n’ont plus le temps», relève ainsi le chef Olivier Berté, fondateur d’un autre atelier de cuisine parisien, les Coulisses du

Chef. D’autres évoquent une époque post-68 qui a voulu se libérer de l’obligation de la popote et de l’image rétrograde de la femme aux fourneaux. Nicolas Bergereault est de ceux-là: «Durant vingt ans on a expliqué aux gens que cuisiner ressemblait à une corvée, voire à un asservissement.» Et puis, vapeur arrière toute. Le binôme micro-ondes – plats surgelés commence à lasser. D’aucuns se rendent compte que mitonner des petits plats n’est peut-être pas si dés-

«Il existe de vrais manques chez les 25 à 45 ans» honorant. Ils veulent réapprendre des traditions culinaires. Ou alors faire dans l’exotisme et les goûts lointains. En tous les cas, parmi une


RÉCIT CUISINER

ou pas?

Les casseroles? Pas pour moi!

D’ailleurs les ateliers de popote assaisonnent déjà un nouveau marché: celui des soirées et autres «events» d’entreprise. Apprendre à cuisiner, c’est à la fois tendance et très convivial. Rien de tel pour souder une équipe qu’une petite séance d’épluchage commune. Au point que les séminaires de motivation abandonnent la recherche de l’adrénaline, laissant de côté les stages de rafting, pour empoigner poêles et spatules.

Des cours au succès grandissant

succès incroyable.

frange grandissante de la population, cuisiner redevient branché. La tendance se vérifie partout, des rayons grandissants en librairie au carton réalisé par M6 avec Un repas presque parfait: une brochette de grands chefs médiatiques emmenés par Cyril Lignac notent les performances de passionnés plus ou moins inspirés. Sans parler des très jolis scores de fréquentation réalisés par les nombreux sites et forums dédiés, comme marmiton.org ou supertoinette.com

| 23

«En fin d’année, ce type de clientèle représente même 80% de nos inscrits, détaille à Genève Joffrey Vuillermet, le co-fondateur de Katrépices Lorsque nous avons démarré, il y a deux ans, nous ne recevions quasiment que des particuliers. Petit à petit, ils en ont sans doute parlé au boulot et ça a donné des idées aux responsables.» A Vevey, l’Atelier cuisine est l’une des rares enseignes à pouvoir accueillir jusqu’à vingt personnes. «Et nous pourrons aller jusqu’à trente cet été, après quelques travaux», se réjouit Jérôme Rottmeier, l’un des deux associés. UBS, Swisscom, Nestlé, mais aussi des cabinets d’architectes ou d’avocats: l’aspect fédérateur de la table ratisse large. «Plutôt que d’aller au restaurant, ils viennent participer à la préparation festive et amusante d’un repas qu’ils dégustent ensuite.» Histoire de mieux se connaître, ou tout simplement de passer un bon moment. Joffrey Vuillermet: «Ce type d’activité un peu cocooning permet aussi de développer l’esprit d’équipe, d’éloigner les collaborateurs du stress lié à une période difficile.» Une vraie valeur refuge, on vous dit. Pierre Léderrey Photos MaxPPP et Nicolas Coulomb

Sylvia cultive deux aversions: la viande et la cuisine. Sylvia, elle, ne mange pas de ce pain-là. Animatrice socioculturelle en formation de 25 ans, cette Lausannoise cumule deux aversions revendiquées: la viande et la cuisine. Végétarienne et nulle aux fourneaux, c’est plutôt rare. Pas de quoi la déstabiliser p pour autant: «Je lu de lus ne mange plus uiss viande depuis que j’ai 11 ou 12 ans.» Attablée danss chéé un café branché de la capitale eune vaudoise, la jeune rfaite ssanté té femme semble en parfaite lorsqu’elle évoque deux maigres repas journaliers aux horaires fantaisistes. «Je suis incapable de manger à heure fixe. J’étudie souvent chez moi, et je grignote quand j’ai faim.» Souvent des trucs froids, parfois une pizza, voire l’un de «mes «plats» préférés: framboises surgelées, chocolat et salade verte. Je ne prends pas le temps de préparer. Il m’arrive d’acheter des ingrédients, mais ils finissent toujours par pourrir au frigo.» Sylvia préfère ses birchers, ses assiettes pain-fromage et les produits laitiers tout prêts. Sa mère s’en inquiète et lui découpe inlassablement des recettes dans les journaux. «Je ne les essaie jamais.» Seule exception fréquente à cette aversion de la casserole: «des

soupes froides aux légumes que je mixe». Et lorsqu’elle invite à la maison, un «ami qui cuisine super bien me prépare quelque chose de bon». De manière tout à fait officielle, ses copains s’amusent souvent de ses habitudes alimentaires. «C’est plutôt ma maman qui aurait tendance à s’en inquiéter.» D’autant que Sylvia se décrit plutôt comme gastronome, appréciant la bonne chère. Paradoxal? «Sans doute. C’est peut-être lié au temps que l’on s’accorde, ou non, pour soi.» Pour 2010, l’étudiante a tout de même pris une bonne résolution: un repas chaud par jour. Et lorsque l’on a des enfants, comment s’en sortir quand on sait à peine cuire des pâtes? «En épousant un homme qui sait bien cuisiner», sourit Véronique. jeu quarantaine, plutôt La jeune ravage ge e, et passionnée par ravageuse, so jo son job, cette coach et fo formatrice d’adultes affiche un petit côté superwoman. Mais c’est aussi une maman qui adore se deux enfants ses de 10 et 7 ans. Certai Certaines mères de famille assument difficilement leurs carences culinaires. Aucun complexe du genre chez Véronique: «Je l’ai avoué immédiatement à mon mari lorsque je l’ai rencontré: j’adore manger, mais je déteste cuisiner.» Miracle de l’amour, monsieur est un parfait cordon-bleu. «Du coup, je lui laisse les fourneaux.» La jeune quadra reconnaît cependant représenter l’exception parmi ses copines. Son peu d’empressement à y remédier suscite d’ailleurs encore l’incrédulité, notamment de sa belle-mère, «qui m’offre régulièrement des livres de recettes que je n’ouvre pas». A propos de famille, Véronique a passé une partie de son enfance dans le restaurant tenu par ses parents à Vallorbe (VD). Détail piquant, non?


LA CRÈME DE LA CRÈME. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 23.2 AU 8.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 11.–

Pour se sentir bien dans sa peau. Grâce à de nombreuses années de recherche, Zoé sait ce dont votre peau a besoin. Les formules adaptées aux besoins individuels et les parfums irrésistibles des soins vous offrent une réelle sensation de bien-être. Mais Zoé vous aide aussi à garder la ligne: les trois produits spéciaux améliorent visiblement l’aspect cutané, combattent la cellulite et raffermissent la peau. La tolérance cutanée de tous les produits est confirmée par des tests dermatologiques.

Lotion corporelle Zoé Hydra 250 ml

NOUVEAU 19.50 Crème décolleté Zoé Push-up!* 100 ml

NOUVEAU 12.50 Lait corporel Zoé Perfect Age 250 ml

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 13.50

Baume corporel Zoé Sensitive* 250 ml

NOUVEAU 22.50 Crème anti-cellulite Zoé Slim-it* 200 ml

NOUVEAU 13.50 Crème corporelle Zoé Rich Intensive* 200 ml


Migros Magazine 8, 22 février 2010

CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

| 25

Je retourne au cinéma Je me suis livré à une petite expéJean-François Duval, rience. Oui, car journaliste quand j’avais 10 ans, j’allais trois fois par semaine au cinéma, tous les après-midi du jeudi, du samedi et du dimanche. La moitié des gosses de la ville faisaient comme moi. C’était extrêmement excitant. Avant le début du film, on dégustait dans l’ombre un Ragusa pendant que passaient les «réclames». J’ai eu envie de voir s’il était possible de retrouver ce genre de sensations. L’autre jeudi, je suis allé voir Le Ruban blanc de Haneke, le samedi Gainsbourg une vie héroïque de Sfar, dimanche Un homme sérieux des frères Coen, le jeudi suivant Bright Star de Jane Campion, samedi, Invictus de Clint Eastwood et hier L’autre Dumas, avec Depardieu et Poelvoorde dans les rôles principaux. J’ai beaucoup aimé retrouver la sensation de me rasseoir dans un fauteuil de cinéma; selon les

salles on y éprouve un sentiment de confort inégalé. Pendant cinq ou six minutes, on attend que la salle s’obscurcisse avec douceur, et c’est un moment délicieux; on s’apprête à entrer dans un autre espace-temps. Puis la lumière s’éteint. Le film commence. Assez vite, j’ai compris que les jeudis, les samedis et les dimanches d’aujourd’hui ne seraient pas ceux d’autrefois. J’étais gêné,

terriblement encombré par mon esprit critique. A l’époque, n’importe quel film de pirates, n’importe quel navet avec Fernandel, n’importe quel Lassie chien fidèle faisait ma joie. Aujourd’hui, je sens dès les premiers plans si je me suis embarqué pour deux heures de médiocrité ou pour un éventuel ravissement de l’âme. J’ai perdu ma naïveté, et je me demande si, du même coup, je n’ai pas perdu la composante première de l’invention des frères Lumière.

cié Un homme sérieux des frères Coen, qui nous propose avec humour une relecture kafkaïenne et moderne de l’histoire de Job dans l’Ancien Testament et des incompréhensibles calamités que Dieu lui inflige. Gainsbourg m’a paru original et créatif dans sa première moitié, et une image d’Epinal dans la seconde, perdant tout son jus en devenant purement illustratif.

Dans mes jeunes années, la seule magie du cinéma, comme prouesse technique, me suffisait. On

peut-être), c’est Bright Star de Jane Campion, qui rend avec beaucoup de délicatesse les deux dernières années de la vie du poète romantique anglais John Keats, lequel mourut pauvre et tuberculeux à l’âge de 25 ans, en 1821. Il me faudrait toute une chronique pour vous donner mes raisons. Au terme de ma petite expérience, j’étais très content de vérifier que mon esprit critique fonctionnait encore parfaitement. Je note cependant que, même en période de bonnes sorties, il m’aura fallu me rendre cinq ou six fois en salle pour espérer être au moins ravi une seule fois. Art de la lumière, le cinéma commence par éblouir; longtemps il aveugle. De l’enfance à l’adolescence, de la force de l’âge à l’âge mûr puis à la vieillesse, on gagne peu à peu en lucidité ce que l’on perd en naïveté, en illusions, en éblouissements. Décidément, il ne faut plus que je me rende au cinéma comme un grand enfant.

ne jugeait pas d’un film en fonction de sa qualité artistique, mais des sentiments et des émotions qu’il mettait en œuvre en nous. Nous étions dans un temps d’innocence, comme Adam et Eve avant qu’ils ne soient chassés du Jardin de Paradis, qu’ils prennent conscience de l’existence du Bien et du Mal, et donc de celle de bons et de mauvais films. Et si seuls les enfants comprenaient quelque chose au cinéma? Adulte, j’ai trouvé que L’autre Dumas, au lieu de se centrer sur la passionnante question du processus créatif (comme l’avait superbement fait Milos Forman dans Amadeus) massacre une bonne idée de départ, celles des relations fécondes et créatives entre Alexandre Dumas et son nègre Auguste Maquet, pour se décentrer imbécilement sur un vaudeville amoureux plat et convenu. J’ai appré-

Finalement, le seul film récent qui m’a paru mériter le nom d’œuvre d’art (hormis Le Ruban blanc

Publicité

nant Mainte ur aussi po les Kids

La recette contre la toux pour toute la famille Bisolvon Sirop contre la toux fluidifie les mucosités visqueuses, libère les voies respiratoires et facilite l’expectoration. Sans sucre et à l’agréable arôme de cerise. Veuillez lire la notice d’emballage.


26 | Migros Magazine 8, 22 février 2010

«Je ne veux pas être une star» La chanteuse folk écossaise Amy Macdonald – 22 ans et déjà 3 millions d’albums au compteur - sort un nouveau disque le 5 mars et sera en concert en avril à Crans-Montana. Rencontre.

Amy Macdonald: «Je veux faire ce que j’aime, me produire sur scène.»


ENTRETIEN AMY MACDONALD

A

22 ans, Amy Macdonald a déjà gravé son nom dans l’histoire helvétique. La chanteuse folk écossaise fait partie des vingt artistes les mieux vendus et est la seule à avoir deux singles – This is the life et Mr Rock & Roll – classés au hit-parade historique des 25 meilleurs singles. La jeune fille effrayée par les flashs et qui semble vulnérable dans son t-shirt Elvis Presley a vendu plus de 3 millions d’albums dans le monde dont 150 000 exemplaires rien qu’en Suisse. Rencontre avant la sortie de son prochain album, A curious thing (le 5 mars) – dont est tiré le single déjà disponible Don’t tell me that it’s over – avec une artiste qui garde les pieds sur terre. Savez-vous que vous êtes l’un des vingt artistes les mieux vendus dans l’histoire suisse de la musique?

Oui, je le sais. C’est très cool.

Vous étiez au Paléo l’année passée. Vous appréciez le public suisse?

Le public était vraiment génial, le festival aussi. J’ai aussi chanté à Locarno. C’était probablement le festival que j’ai préféré jusqu’ici. Je me réjouis d’ailleurs de revenir en avril à Crans-Montana et à la Petite-Scheidegg. Mais j’ai peur qu’il fasse très froid.

Bio express

«Par bonheur, quand j’ai commencé à écrire, tout est venu facilement»

| 27

Comment avez-vous débuté?

Mon père avait une guitare, mais je ne viens pas du tout d’une famille de musiciens. J’ai appris à jouer seule parce que je voulais interpréter des chansons. J’ai travaillé quelques accords, c’est assez facile de s’initier soi-même. Après la guitare, la composition...

C’est en écoutant le groupe écossais Travis que j’ai eu envie d’écrire mes propres chansons. Puis, vous avez arrêté l’école...

Mais vous pourrez skier?

Je ne pense pas que j’aurai le temps malheureusement. Je faisais du ski quand j’étais plus jeune, mais je n’en ai plus fait depuis peut-être dix ans. Je ne suis pas sûre de me rappeler comment skier. Vous aimez la scène?

J’adore. C’est ma partie préférée, celle qui m’excite le plus. Tout le monde connaît votre voix, mais pas la chanteuse. Qui est Amy Macdonald?

Je suis très normale, pas très intéressante. Lorsque je rentre à la maison, je mène une vie vraiment ordinaire. J’ai seulement envie de faire de la musique.

Avec son premier album, «This is the life», sorti en 2007, Amy Macdonald a conquis toute l’Europe. Cet album l’a propulsée au sommet des hit-parades. Il a été consacré cinq fois disque de platine en Suisse, son single éponyme a été numéro un dans dix pays. L’Ecossaise a gratté sa première guitare à 12 ans en découvrant un instrument dans la maison. En une année, elle apprend à en jouer et compose ses premières chansons. Elève modèle, elle s’accorde une année sabbatique avant de commencer l’université pour se consacrer à la musique. C’est à ce moment qu’elle signe avec une maison de disques et que le conte de fées commence, même si Amy trouve que sa vie n’est pas assez glamour pour être définie comme tel. L’Ecossaise vit près de Glasgow (GB) avec son petit ami Steve Lovell, footballeur du club Partick Thistle.

Oui, mais j’ai réussi mes examens. J’ai toujours été très organisée et j’ai obtenu de bons résultats me permettant d’entrer à l’université. J’ai pris une année sabbatique afin de me consacrer à la musique. Et puis on m’a proposé d’enregistrer un disque. J’aurai toujours la possibilité d’aller à l’université, tandis qu’on ne me proposera pas tous les jours d’enregistrer un disque! Comment avez-vous décroché votre premier contrat?

Très facilement. J’ai envoyé des maquettes à des professionnels. C’est ainsi qu’une maison de production m’a contactée et j’ai signé un contrat. Mon manager est devenu probablement mon meilleur ami. On a presque l’impression que vous avez connu le succès du jour au lendemain...

Ce n’était incontestablement pas du jour au lendemain. J’ai enregistré le premier album en 2006, ça n’a absolument pas été instantané. Cela a pris des années. Votre vie a-t-elle changé?

Pas vraiment. Je ne me considère pas comme quelqu’un de célèbre. Pas envie de le devenir?

Non. Je ne veux pas être une star. Je veux juste faire de la musique. Je ne suis pas célèbre, c’est ma musique qui a du succès. C’est difficile de croire que vous menez vraiment une


28 |

ENTRETIEN AMY MACDONALD

Migros Magazine 8, 22 février 2010

vie ordinaire. Vous chantez sur scène, vous voyagez beaucoup...

Le Boss chante «Born in the USA»... Vous, c’est avec l’Ecosse que vous avez des liens forts...

Mais je ne le fais que depuis trois ans. Vous ne me voyez pas quand je suis à la maison. Je suis vraiment ordinaire. Répondre à des interviews, c’est la routine, c’est mon job.

Absolument. J’aime mon chezmoi, je suis fière de mon pays. C’est un magnifique endroit pour vivre. Je ne pourrais pas la quitter. Vous a-t-on déjà demandé de masquer votre accent écossais?

Vraiment?

Je n’aspire pas à avoir ma tête dans les journaux. Je déteste qu’on me prenne en photo, je déteste être filmée. Ce que j’aime, c’est me produire sur scène. Je me demande pourquoi soudainement je devrais dévoiler toute ma vie, alors que je n’ai pas à le faire. Je ne veux pas être suivie par des photographes et j’ai la chance de ne pas l’être. Quand je rentre à la maison, je mène une vie tout à fait normale. Je suis une femme de 22 ans comme les autres, je n’attire pas l’attention sur moi.

Plusieurs fois. C’est une insulte si quelqu’un me demande de le masquer. Je suis très fière de mes origines. De vos origines et de votre famille...

Ma famille est probablement la plus importante chose de ma vie. Elle est juste très fière de tout ce que je veux faire. Mes parents m’encouragent de manière inconditionnelle comme ils le font aussi avec ma sœur. Vous parvenez encore à passer du temps avec eux?

Avez-vous peur de la célébrité?

Non, pas du tout. C’est seulement que ça ne m’intéresse pas.

Je m’organise pour passer des moments avec ma famille et mes amis.

Que vous inspirent alors Amy Winehouse ou Lady Gaga...

Je pense qu’Amy Winehouse recherche toute cette attention parce qu’elle a plein de problèmes. Quant à Lady Gaga, c’est une industrie complètement différente, c’est une show-woman. Je ne suis pas comme ça. Etiez-vous sous pression pour écrire ce deuxième album?

Je pensais que ça serait difficile. Par bonheur, quand j’ai commencé à écrire, tout est venu facilement. Il faut dire que j’avais amassé de nombreuses expériences et de bons moments avec ma famille et mes amis. Le plus dur maintenant, c’est que ça plaise au public. Pensez-vous déjà à la suite de votre carrière?

Dans ce milieu, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Si je peux encore faire ce job dans dix ans, je serais très heureuse, parce que ça me plaît. Mais d’un autre côté, si je dois arrêter, ce ne serait pas grave parce que j’ai vécu tellement de choses exceptionnelles,

Et pour votre petit ami le footballeur Steve Lovell?

Oui, je prends toujours le temps. Aimez-vous le foot? «This is the life», le premier album d’Amy Macdonald, a été consacré cinq fois disque de platine en Suisse.

Oui, j’adore! C’est l’un de mes sports préférés, probablement mon préféré. Nous y jouons parfois en tournée. Quelle est votre équipe favorite?

«Ma famille est probablement la chose la plus importante de ma vie» rencontré tellement de monde dont certains sont devenus des amis pour la vie.

souvent interprété cette chanson. Alors pourquoi ne pas l’inclure dans l’album?

A côté de vos propres compositions, vous interprétez « Dancing in the dark» de Bruce Springsteen...

Aimeriez-vous chanter avec lui?

J’adore Bruce Springsteen. J’ai

Oh, oui, absolument.

Pour le troisième album, alors!

Qui sait!

Les Glasgow Rangers.

Vous suivrez la Coupe du monde de foot cet été?

Oui. J’aime beaucoup ce genre de rendez-vous. Malheureusement, l’équipe d’Ecosse n’a pas été qualifiée. Mais il y a beaucoup d’équipes que je peux soutenir, comme l’Allemagne, la Hollande, la France et la Suisse. Laurence Caille Photos Gerry Nitsch

www.amymacdonald.co.uk Amy Macdonald sera le jeudi 8 avril aux Caprices, le festival de Crans-Montana www.caprices.ch, et le samedi 10 avril à la Petite-Scheidegg www.snowpenair.ch (complet).


La nouvelle Toyota Yaris. Testez la plus grande parmi les petites.

Yaris 1,0 Linea Terra, 51 kW (69 ch), 3 portes, à partir de Fr. 19’250.–***

Illustration: Yaris 1,33 Linea Sol, 74 kW (100 ch), 5 portes, à partir de Fr 27’150.–***

Faites maintenant un essai sur route et profitez du paquet «sans soucis» 4+ La technologie moteur la plus avancée** — Performances accrues pour une consommation moindre: avec Toyota Optimal Drive, tous les moteurs à essence ou diesel sont encore plus efficaces et donc plus écocompatibles — Emissions réduites avec le nouveau système Stop&Start — Filtre à particules diesel — Moteur de 1,33 l développant 100 ch

Un concept de sécurité sophistiqué** — 5 étoiles au test de sécurité Euro-NCAP — ABS avec répartition électronique de la puissance de freinage, assistant de freinage et lumière de frein de secours — Contrôle de stabilité et de traction — Sièges avant avec système de protection contre le «coup du lapin» — Jusqu’à 7 airbags, y compris airbag pour le genou

Une qualité top et un confort remarquable** — Le plus petit diamètre de braquage de sa catégorie — Boîte manuelle à 6 rapports ou boîte innovatrice Multimode (boîte manuelle automatisée) pour une transmission de la puissance optimisée et efficace — Beaucoup de place pour 5 personnes (sièges arrière coulissants)

Profitez-en sans tarder:

toyota.ch

Auris

Verso

Avensis

*Bon de Fr. 750.– à 1’250.– selon les modèles, à faire valoir lors de l’achat de 4 roues d’hiver complètes Toyota d’origine. Cette action ne peut être combinée avec aucune autre action ou série spéciale et elle est valable pour les nouvelles immatriculations jusqu’au 30 juin 2010. **Disponibilité en fonction des modèles, en partie contre supplément de prix ***prix net recommandé avec TVA. Yaris 1,0 VVT-i, 51 kW (69 ch), consommation globale 5,0 l/100 km, émissions Ø de CO₂ 118 g/km, catégorie d’efficacité énergétique A. Yaris 1,33 Dual VVT-i, 74 kW (100 ch), consommation globale 5,1 l/100 km, émissions Ø de CO₂ 120 g/km, catégorie d’efficacité énergétique A. Ø des émissions de CO₂ de tous les modèles automobiles proposés en Suisse: 204 g/km.


Publireportage

LE BIEN-ÊTRE DES CHIENS

3 conseils

Votre chien est un compagnon important dans votre maison. C’est pourquoi vous souhaitez que les moments de bonheur que vous partagez avec lui durent le plus longtemps possible!

pour votre chien

LONGUE VIE À VOTRE CHIEN!

U

ne étude Nestlé Purina menée pendant 14 ans* a démontré que les chiens nourris dès leur plus jeune âge et durant toute leur vie dans le but d’atteindre une masse corporelle idéale, pouvaient vivre jusqu‘à 2 ans de plus en pleine forme. Pour atteindre cette masse corporelle idéale, procédez à une évaluation régulière de la silhouette de votre chien et contrôlez sa ration alimentaire.

CONTRÔLEZ LA SILHOUETTE DE VOTRE CHIEN

M

aintenir votre compagnon à son poids de forme commence par le choix d’une alimentation pour chien complète et équilibrée. La masse corporelle idéale ou poids de forme fait référence à l’évaluation de la condition physique des animaux de compagnie. Ils sont généralement classés dans l’une des trois catégories suivantes : en surpoids masse corporelle idéale trop maigre Mais comment savoir ? Analysez la silhouette de votre chien et comparez la aux trois descriptions ci-jointes. Adaptez sa ration journalière afin d’atteindre sa masse corporelle idéale. Vous pourrez ainsi partager encore plus de moments heureux ensemble.

NOS 3 CONSEILS : Surveillez sa silhouette. Contrôlez chaque ration : vous trouverez sur chaque sac MATZINGER Life Plus Nutrition les rations à respecter selon l’apparence de votre chien Faites-le bouger.

*Etude menée par Nestlé Purina pendant 14 ans avec des Labrador Retrievers: Kealy RD et al.(2002), JAVMA, Vol 220: 1315-1320; Lawler DF et al. (2008), Br J Nutr. 99: 793-805


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 8, 22 février 2010

| 31

En mission secrète

Les magasins Migros sont-ils adaptés aux besoins des personnes âgées? Un groupe de seniors a testé incognito trois enseignes, dont celle de Pully (VD).

C’

Simple retraité, Wolfgang Haschka a noté le magasin Migros du centre commercial Stucki à Bâle en fonction des besoins des seniors.

Rayon fromages Au rayon fromages, pas de vendeur en vue. Faut-il en déduire que le client doit peser luimême son gruyère?

aucun problème à noter, la signalisation est satisfaisante», assuret-il. S’il ne trouve pas ce qu’il cherche, il demande au personnel de vente qu’il trouve dans les rayons. Tout de suite, une vendeuse l’accompagne jusqu’aux boîtes de haricots blancs qu’il recherchait. «Lors de mon test également, cela s’est passé ainsi: quelqu’un a pris le temps de me renseigner – cet empressement n’est pas dû à votre présence ni à celle du photographe», précise le retraité. Christoph Petermann Photos Christian Aeberhard

Personnel de vente

est souvent ma femme qui m’envoie faire les courses», explique Wolfgang Haschka, 66 ans, avec un grand sourire. Mais à la fin de l’année passée, il a reçu un autre type de mission. Œuvrant en partenariat avec Migros, la Fondation Terzstiftung, qui s’engage en faveur de l’autonomie des personnes âgées, l’a envoyé dans un magasin afin qu’il teste sa convivialité à l’égard des seniors. La signalisation est-elle suffisante? Comment les produits sont-ils disposés? Le personnel se montre-t-il aimable et compétent? Ce sont là quelques points sur lesquels Wolfgang Haschka devait donner son avis. Le sexagénaire a recueilli ses impressions en effectuant ses achats incognito, tout comme trente autres acolytes, envoyés eux aussi en mission secrète dans des magasins Migros. Wolfgang Haschka s’est, lui, rendu dans le nouveau magasin Stucki à Bâle. «C’est très agréable, mieux qu’à la Coop», commente le retraité en désignant la nouvelle balance électronique du rayon des produits frais. Contrairement à l’ancien modèle, celle-ci permet d’introduire le numéro de l’article directement sur l’écran. Plus besoin de passer en revue une longue liste de chiffres: «Un vrai soulagement pour quelqu’un comme moi, qui n’a plus une très bonne vue.» On passe au rayon Fromages, dont l’assortiment convainc notre senior. Par contre, aucun vendeur en vue. L’homme remarque une balance qui ajoute à sa perplexité. Faut-il donc peser son fromage soimême? «Pour l’achat du fromage, j’aime bien être conseillé», regrette Wolfgang Haschka. Parlons maintenant de la circulation dans le magasin. «Il n’y a

Serviables, les collaborateurs Migros conseillent les seniors, et tous les autres clients, de manière compétente.

Le nouveau concept de magasins sous la loupe

Dans le cadre du nouveau concept de magasin 2010, quelques enseignes pilotes ont été transformées. Elles sont testées en collaboration avec la fondation Terzstiftung, en ce qui concerne leur convivialité à l’égard des personnes âgées. En tout, trente et un retraités ont noté les magasins de Pully (VD), de Kreuzlingen (TG) et de Bâle (centre commercial Stucki). Le nouveau concept de magasin est déjà bien accueilli par ce segment de la clientèle. L’amabilité du personnel et ses conseils, la logique de disposition des produits, l’aspect appétissant du rayon frais et la richesse de l’assortiment sont les points les mieux notés. «Notre marge d’amélioration se situe surtout au niveau de la signalisation. Pour les personnes âgées, il est important d’indiquer clairement où se situent les toilettes, ainsi que d’offrir des possibilités de s’asseoir», explique Erich Hürlimann, responsable de la planification des surfaces d’achat à Migros.


Nos prix imbattables. Toutes nos offres sont valables du 23.2 au 8.3.2010, jusqu’à épuisement du stock. maintenant

189.– l’un

maintenant

1090.–

avant 279.–

avant 1390.–

Reebok Tapis de course i-Run

20%

30% Polar Cardiofréquencemètre FT60F

maintenant

1049.– avant 1399.–

maintenant

399.– avant 499.–

25% 20%

maintenant

399.– avant 599.–

33% Livraison à domicile et montage gratuits d’une valeur de Fr. 180.–

Kettler Vélo elliptique Mondeo LE

Kettler Vélo d’appartement Polo M

Bodyshape Tapis de yoga maintenant

40% 44 SportXX en Suisse.

Polar Cardiofréquecemètre FT60 WD

90 2949.90 avant

www.sportxx.ch

Actilife Vélo elliptique Gofit 208


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 8, 22 février 2010

| 33

Plus besoin d’en venir aux mains: un «crash recorder» indique qui est fautif en cas d’accident.

Qui est dans son bon droit?

Placé dans un véhicule, un «crash recorder» peut aider à savoir qui est responsable d’un accident. C’est pourquoi Migros a équipé une partie de son parc automobile avec ces appareils.

Photo Rex /Dukas

L

es pneus crissent, le verre des phares vole en éclats, la tôle se froisse. Voilà un automobiliste qui vient de percuter le véhicule qui le précédait, lequel a embouti une troisième voiture. La première frayeur passée, les conducteurs commencent à s’invectiver. Dans ce genre de situation, un «crash recorder» peut faciliter les choses. L’appareil, proposé uniquement en Suisse par l’assureur Axa Winterthur, n’est pas plus grand qu’un paquet de cigarettes. Il se monte sous le siège d’une voiture et, lors d’une collision, enregistre la date et l’heure ainsi que les ralentissements et les accélérations du véhicule. Cette boîte

noire peut ainsi disculper le conducteur qui n’a pas fauté.

Réduire ses primes grâce à la petite boîte noire

«Souvent, le «crash recorder» a aussi un effet psychologique, explique Andy Auböck, spécialiste de la prévention des accidents chez Axa Winterthur. Le simple fait de penser à cet appareil incite à rouler plus prudemment.» Et si les jeunes conducteurs de 18 à 25 ans ainsi que les entreprises qui l’ont fait installer dans leurs voitures bénéficient ainsi de primes plus avantageuses, Axa Winterthur propose désormais aussi ce boîtier à tous les autres automobilistes.

A Migros, une partie du parc automobile dispose du «crash recorder» depuis le début de l’année. Participent à ce projet les sociétés coopératives de Migros Neuchâtel-Fribourg, Aar, Bâle et Tessin ainsi que toutes les entreprises industrielles et de services du groupe. L’instrument n’a pas été installé dans les camions, mais dans sept cents voitures et véhicules de livraison utilisés à des fins professionnelles. «Nous tenons à prévenir les accidents, explique Thomas Zimmermann, qui pilote ce projet à la Fédération des coopératives Migros. De plus, cela nous permet d’économiser entre 10 et 15% de primes d’assurance, ce dont notre

clientèle va indirectement profiter. En effet, chaque fois que Migros réduit ses coûts, il s’ensuit des baisses de prix.» Mais cela signifie-t-il que les employés de Migros dont les voitures de fonction sont équipées d’un «crash recorder» vont se sentir surveillés? «Il n’y a aucune raison, assure Andy Auböck. Certes, l’appareil mesure en permanence les données. Mais celles-ci ne sont exploitées qu’en cas d’accident. L’enregistreur n’indique alors que ce qui s’est passé vingt secondes avant et dix secondes après la collision.» Cette boîte de haute technologie n’a donc rien d’un espion pour automobilistes. Michael West


34 | Migros Magazine 8, 22 février 2010

LA SUISSE MANGE BIO

SÉRIE BIO – CETTE SEMAINE EN VISITE CHEZ

Du bio dès le petit-déjeuner Le dimanche matin, Claudia Bolliger ne renoncerait pour rien au monde à sa chère tresse préparée grâce au mélange Migros.

O

rientaliste de pro-ia fession, Claudia Bolliger, 49 ans, est un vrai oiseau dee nuit. Inutile de dire que le bruit impitoyable de son réveil ne la met pas franchement de bonne humeur. Pourtant, dans notre monde moderne, ce sont plutôt les lève-tôt qui donnent le ton… Claudia profite donc de son week-end pour se lever tard et prendre un petit-déjeuner copieux à base de produits si possible exclusivement bio: tresse maison, beurre, miel et, selon son hu-

me meur, fromage, œufs et lard grillé croustillant. Sa prédilection pour le bio s’inscrit parfaitement dans l’air du temps. me C’estt pourquoi Migros propose C’ aujourd’hui un assortiment de plus de 1000 articles bio. Et ce n’est pas fini! Afin que le client les repère plus facilement dans les magasins, ils auront désormais tous le même emballage ainsi qu’un nouveau logo. Dans cette nouvelle série d’articles bimensuels, nous essayerons de vous montrer la variété des produits bio. Dora Horvath

«Comme du temps de nos ancêtres»

Claudia Bolliger travaille toute la journée à la bibliothèque universitaire. Le soir, elle se prépare presque toujours un souper chaud. Farouche partisane du bio, cette grande voyageuse adore les légumes de saison, ce qui l’oblige parfois à faire preuve d’imagination pour concocter des plats savoureux.

Dans la mesure du possible, j’essaie de me nourrir exclusivement de produits bio. Je trouve que la différence se remarque surtout sur les légumes: les bio sont plus savoureux, plus aromatiques que les autres et ils se conservent aussi plus longtemps. Je n’achète plus que des légumes bio! Depuis quand achetez-vous bio?

Cela fait longtemps, mais de plus en plus depuis dix ans. J’ai eu quelques problèmes de santé et

je suis sûre que les produits bio sont plus sains. En quoi le bio est-il moderne?

En fait, le bio est plutôt vieille mode, car les fermes bio travaillent comme au temps de nos grands-parents ou arrière-grandsparents, à une époque où les pesticides et autres engrais chimiques n’existaient pas. La modernité du bio tient au fait qu’il est durable et écologique. Quel est votre produit bio favori?

Les légumes, mais aussi les légumineuses et les produits laitiers.

Photo Corinne Kramer

Que représente pour vous le bio?

Tranquillement installée dans son appartement bâlois, Claudia Bolliger sa-


EN MAGASIN CLAUDIA BOLLIGER DE BÂLE

voure une délicieuse tresse maison. S’il y a des restes, elle en fait du pain perdu qu’elle sert avec une crème à la vanille et du sucre à la cannelle.

| 35


36 | Migros Magazine 8, 22 février 2010

LA SUISSE MANGE BIO

ANCIEN NOUVEAU Farine fleur Bio, 500 g, Fr. 1.60

Claudia Bolliger sort du four sa tresse préparée avec le mélange «Tresse 8 céréales» Bio.

Le meilleur pour la cuisine bio Des repas encore plus savoureux grâce aux nouveaux produits Bio.

NOUVEAU PRODUIT

Quinoa blanc Bio Max Havelaar, 400 g, Fr. 4.50

NOUVEAU PRODUIT

Pas besoin d’être coiffeur pour faire de belles tresses! La méthode la plus simple et la plus rapide est de placer deux rouleaux de pâte en croix et de les faire ensuite se chevaucher en alternance.

Quinoa rouge Bio, 400 g, Fr. 4.30


C’EST BON POUR LE MORAL! MORAL! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 23.2 AU 1.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

x Voyage culinaire au au tropiques: ananas sse gingembre et mou sur tte au sésame. Rece www.saison.ch 2 Mot-clé: ananas30

50%

10.40

la

pièce

3.20

au lieu de 20.80

Pizzas Margherita ou Prosciutto Anna’s Best en lot de 4 par ex. pizza Prosciutto, 4 x 370 g

Ananas Costa Rica/Panama

33%

30%

3.80

1.55

au lieu de 5.70

au lieu de 2.25

Salami Rapelli Classico ou Rustico Suisse, par ex. Classico, prétranché, 118 g

30% 9.65

au lieu de 13.80

Tortellonis M-Classic à la viande ou au fromage en lot de 2 2 x 500 g, par ex. tortellonis au fromage

40%

8.40 au lieu de 14.–

Charcuterie à la viande de veau, prétranchée, Suisse, les 100 g par ex. M-Classic

le kg

2.90 Brocoli Italie/Espagne

Cordons bleus de poulet Don Pollo élaborés en Suisse avec de la viande d’Amérique du Sud, la barquette de 600 g

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.


LA FRAÎCHEUR QUI SE MAN AN PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 23.2

été, En hiver comme en iée: éc pr la salade est ap salade d’hiver avec sauce relevée. Recette sur www.saison.ch 08 Mot-clé: fromage3

2.–

au lieu de 2.50

Fromage des vignerons 20% de réduction les 100 g

3.70

Tous les œufs de Pâques colorés (excepté M-Budget), par ex. d’élevage au sol, 6 pièces de 50 g+

2.50

2.45

Tous les yogourts Bifidus en lot de 4, 4 x 150 g –.70 de moins par ex. à la fraise

Tous les jus frais Anna’s Best, 75 cl 20% de réduction par ex. jus d’orange

au lieu de 3.20

au lieu de 3.10

2.55

au lieu de 3.20

Beurre mi-gras Léger, 200 g


GE AUSSI AVEC LES YEUX. AU 1.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

–.90 au lieu de 1.90

Primevères de la région, la pièce

6.80

au lieu de 8.50

Fondue Tradition 20% de réduction 400 g 6.80 au lieu de 8.50 600 g 10.– au lieu de 12.50

30% 1.25

au lieu de 1.80

Bouilli entremêlé TerraSuisse viande suisse, les 100 g

1.40

au lieu de 1.80

1.60

Viande de bœuf hachée 20% de réduction viande suisse, les 100 g

Mozzarella Santa Lucia Galbani, 150 g 20% de réduction

26.40 au lieu de 33.–

Emincé de poulet Optigal 20% de réduction de Suisse, grand emballage, le kg

au lieu de 2.–

30% 8.40

au lieu de 12.–

Tourte des Princes la pièce 360 g

2.30

au lieu de 2.90

Tout l’assortiment Poissonnière 20% de réduction par ex. crevettes en manteau de pommes de terre, d’élevage, Viêtnam, les 100 g

30%

5.40

au lieu de 7.80

Poireau de Turquie, le kg

Société coopérative Migros Aar


SIAMO SEMPRE CONVENIEN DES PRIX ENCORE PLUS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 23.2

9.40

au lieu de 13.50

Branches Frey Classic avec concours, 30 pièces

40%

7.20 au lieu de 12.–

Huile d’olive Don Pablo 50 cl et 1 litre* par ex. 1 litre

50%

7.80

au lieu de 15.60

Jus d’orange M-Classic en lot de 12 12 x 1 litre

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

2.35

au lieu de 2.95

Tous les biscuits Créa d’Or à partir de 2 paquets –.60 de moins l’un par ex. croquandines aux amandes Créa d’Or, 100 g

2.70

au lieu de 3.40

Tous les gâteaux non réfrigérés 20% de réduction par ex. tarte de Linz, 400 g

30%

16.80 au lieu de 24.–

Leckerlis de Bâle 2 x 1 kg

6.80

au lieu de 8.50

Crème d’Or Vanille Bourbon, Caramellissimo ou Chocolate Chips en bacs de 1000 ml 20% de réduction par ex. vanille bourbon

9.90

Miel de fleurs crémeux ou liquide 1 kg par ex. miel de fleurs crémeux


NTI, ORA SIAMO IMBATTIBILI. S AVANTAGEUX QU’HIER. AU 1.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.40

au lieu de 3.–

Toutes les tartelettes et les strudels surgelés 20% de réduction par ex. ramequins, 4 pièces/280 g

2.15

au lieu de 2.70

Tous les plats préparés Subito 20% de réduction par ex. pasta all’arrabbiata, 2 portions

30%

15.40 au lieu de 22.–

Filets de cabillaud pacifique Pelican, MSC, en lot de 2 surgelés, 2 x 400 g

33%

au lieu de 3.25

Tout l’assortiment Exelcat 20% de réduction par ex. Exelcat Ragout Sélection en sachets, 4 x 100 g

au lieu de 7.80

Tous les fruits et les baies surgelés 20% de réduction par ex. framboises, la barquette de 500 g

4.50

2.90

Spaghettis Tipo M en lot de 3 3 x 750 g

Eau minérale Aquella en emballages de 6 x 1,5 litre

au lieu de 6.75

40%

2.60

6.20

3.30 au lieu de 5.50

Tout l’assortiment Migros Topline par ex. boîte à œufs Migros topline pour 2 œufs, avec salière et poivrier, 12,5 x 9 x 6 cm Valable jusqu’au 8.3

au lieu de 3.90


VOTRE PORTE-MONNAIE VOUS DIT MERCI. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 23.2 AU 1.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.55

au lieu de 3.20

Tout l’assortiment de soins pour bébé Milette (produits de lessive inclus, excepté les couches-culottes) 20% de réduction par ex. shampooing pour bébé Milette, 300 ml Valable jusqu’au 8.3

30% 9.45

au lieu de 13.50

Tous les produits Handymatic (excepté le sel régénérant), par ex. Supreme Power Pearls Handymatic*, 44 pastilles Valable jusqu’au 8.3

33%

1.60

22.20 au lieu de 27.80

au lieu de 2.40

Produits de lessive Elan, le lot de 2 recharges 20% de réduction différents parfums, par ex. Elan Jardin Fraîcheur, 2 x 2 litres

Tous les désodorisants Migros Fresh par ex. gel Migros Fresh Flower, 150 g Valable jusqu’au 8.3

11.40

au lieu de 14.40

Revitalisants textiles Exelia, le lot de 2 recharges 20% de réduction différents parfums, par ex. Exelia florence, 2 x 1,5 litre

28.70

au lieu de 35.90

9.90

Socquettes et mi-bas fins pour femme, le lot de 20 paires par ex. mi-bas fins

* Observer les précautions d’emploi sur l’emballage.

Tout l’assortiment de pyjamas et de chemises de nuit pour femme, homme, enfant et bébé (excepté les articles M-Budget, deluxe et ceux bénéficiant déjà d’une réduction) 20% de réduction par ex. pyjama pour homme

9.90

Chaussettes pour homme en emballages multiples par ex. chaussettes pour homme, le lot de 5 paires


ÉCONOMISEZ AVEC PLAISIR. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 23.2 AU 1.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Biscuits/Confiserie Biscuits au caramel en lot de 4 4 x 250 g 8.70 au lieu de 11.60

Céréales Weetos en lot de 2 2 x 500 g 8.90 au lieu de 11.20 Paddy en lot de 2 2 x 500 g 7.30 au lieu de 9.20

Charcuterie Saucisse paysanne à griller Aar 20% de réduction les 100 g 1.65 au lieu de 2.10

Légumes bio pour soupe de la région, le kg 5.80 au lieu de 8.30

30%

Pommes de terre backed potatoes de Suisses, le sac de 5 kg 5.50 Tomates cherry d’Espagne, la barquette de 1 kg 5.–

Poisson Filets de poisson chat provenance: Islande/pêche, les 100 g 3.30 au lieu de 3.90

Viande

Poitrine de dinde gril 20% de réduction en tranches, les 100 g 3.40 au lieu de 4.25

Rôti de bœuf TerraSuisse 20% de réduction viande suisse, les 100 g 2.45 au lieu de 3.10

Jambon au four en tranches, les 100 g 3.10 au lieu de 3.70

Steak de bœuf épicé TerraSuisse viande suisse, les 100 g 3.40 au lieu de 4.90

Jambon fumé Tyrol du sud 20% de réduction en tranches, les 100 g 4.95 au lieu de 6.20

Fleurs/Plantes Narcisses pleine terre le bouquet 20 pièces 4.90 au lieu de 5.90 Azalée petite la plante 6.90 au lieu de 8.90

30%

Restaurants Migros du 22.2 au 27.2 Hit de la semaine: Cordon bleu de porc (provenance: Suisse) avec Pommes frites, petits Pois et Carottes 13.80

NOUVEAU 4.95 Gel douche et déodorant Axe Rise Up aux minéraux de l’Himalaya et à l’extrait de limette, par ex. gel douche Axe Rise Up, 250 ml Valable jusqu’au 8.3

Fromage Sbrinz les 100 g 1.80 au lieu de 2.20 St. Paulin les 100 g 1.15 au lieu de 1.45 Toutes les mini fondues par ex. Mini Fondue Swiss Style Moitié-Moitié 200 g 3.20 au lieu de 4.– Fromage à la coupe: Gruyère surchoix les 100 g 1.80 au lieu de 2.20 Fromage à la coupe: Tomme Vaudoise les 100 g 1.70 au lieu de 2.10

Fruits Oranges Tarocco sanguines, d’Italie, le filet de 4 kg 5.90

Légumes Champignons blancs de la région, la barquette de 1 kg 6.90 Société coopérative Migros Aar * En vente dans les plus grands magasins Migros et Micasa.

19.90

au lieu de 24.90

Tout l’assortiment de molletons* 20% de réduction par ex. molleton Lion, 100% coton, avec élastiques dans les coins, 90/190 cm

5.–

Cintres, le lot de 12 en matière synthétique, avec crochets pivotants


DES NOUVEAUTÉS IRRÉSISTIBLES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 23.2 AU 8.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 3.60

Smoothie Anna’s Best ananas/banane/orange 100% fruits, pas produit à base de concentré et sans adjonction de sucre, désormais disponible en flacon de 50 cl

NOUVEAU 5.60 Déodorant Rexona Girl F4E (Friends forever) aérosol ou roll-on, par ex. déo aérosol, 150 ml

NOUVEAU 79.90

Chaussures grand confort pour femme et homme, pointures 36-45, disponibles également en modèle sandale

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 4.20

Exotic Mix Sun Queen, Max Havelaar ou Berry Mix Sun Queen par ex. Exotic Mix, Max Havelaar (kiwis, noix de coco, papaye, raisins sultanines, noix de cajou et noix du Brésil), 200 g

NOUVEAU 7.90 Gel Sanactiv en cas d’herpès labial soulage les démangeaisons et les sensations de brûlure, 2 g

NOUVEAU 4.20 Tranches au séré à l’abricot 2 pièces/200 g

NOUVEAU 4.20 Chips Terra Swiss Roots chips de carottes, de betteraves sucrières et de betteraves rouges au sel marin, 75 g

Un pas pour la forme! Grâce à sa semelle arrondie et dynamique et à son noyau en mousse intégré dans le talon, cette chaussure grand confort permet une démarche aisée sur tous les types de sols. Le résultat: une meilleure posture, une démarche naturelle ménageant les articulations et les muscles des jambes, des fessiers et du dos stimulés. Et ce n’est pas tout, en plus d’entraîner les muscles et d’améliorer la posture, les chaussures Avic-Wellness vous permettront de brûler des calories! Que vouloir de plus?


EN MAGASIN

ANCIEN

ANCIEN NOUVEAU

Cafino Cereal Bio, le paquet de 200 g, Fr. 6.90

NOUVEAU PRODUIT

NOUVEAU

Mélange «Tresse 8 céréales» Bio, 500 g, Fr. 2.50

NOUVEAU PRODUIT

Café Instant Bio Max Havelaar, 100 g, Fr. 6.30

Le nouveau logo Bio de Migros

Chocolat au lait fourré à la banane, Bio, Max Havelaar, 100 g, Fr. 2.40

Les articles de la gamme Bio de Migros sont produits à partir de matières premières de qualité, selon des procédés respectueux de l’environnement. Les produits suisses proviennent d’exploitations respectant les directives de Bio Suisse certifiés par le label en forme de bourgeon. Les articles d’importation sont conformes à l’ordonnance bio de l’UE. Des institutions indépendantes vérifient le respect des directives. www.migros.ch/bio

| 45


NO UV EA U

Rexona

naturalminerals naturalminerals

48h Protection déo. Laisse respirer votre peau

Achat minimal: Fr. 5.60 Valable du 23.2. au 15.3.2010

Rexona Natural Minerals (Variantes Fresh & Pure)

CHF

2.50 RABAIS

Disponible dans tous les grands magasins Migros en Suisse. Si un multiple du montant minimal d‘achat est atteint, plusieurs coupons de rabais peuvent être remis en paiement.

Contient des minéraux naturels Laisse respirer la peau

Osez. Découvrez la nature.

Rexona est en vente à votre Migros


EN MAGASIN

Migros Magazine 8, 22 février 2010

| 47

Lèvres protégées en hiver L’eau et la neige mettent les lèvres à dure épreuve en raison de leur effet réfléchissant. Un problème réglé grâce à Sun Protect de Lipcare avec indice de protection 15 et filtre UVA/UVB. Vous pourrez ainsi profiter pleinement des joies de l’hiver, sans vous en mordre les lèvres… Lipcare Sun Protect, lot de 2, Fr. 4.60

NOUVEAU À MIGROS

Touche orientale La crème douche et la lotion corporelle de la gamme de cosmétique naturelle Kneipp sont un enchantement pour les sens et vous plongent dans une ambiance digne des Mille et Une Nuits. Ces nouveautés qui exhalent de délicieux parfums exotiques de jasmin contiennent de l’huile d’argan, un précieux produit récolté par les Berbères marocains selon des techniques transmises depuis des générations. Riche en vitamine E, cette huile nourrit la peau et l’empêche de se dessécher. Produits Kneipp au jasmin et à l’huile d’argan: Bodylotion, 200 ml, Fr. 15.80* Crème Douche, 200 ml, Fr. 8.50* *En vente dans les plus grands magasins.

NOUVEAU À MIGROS

Deux en un! Grâce au nouveau «Nivea Double Effect Douche & Rasage», vous n’avez besoin que d’un seul produit pour vous doucher et vous raser. Cela en fera toujours un de moins pour encombrer votre douche! Avec cette lotion à l’huile d’avocat aux délicats parfums de fruits de la passion, votre peau reste pure, fraîche et lisse. Nivea Double Effect Douche & Rasage, 250 ml, Fr. 3.90


Cheveux abîmés : 5 problèmes – 1 solution ! NOUVEAU

Anti-Affinement

PRO-KERATINE + CERAMIDE

Anti-Fragilité

Anti-Fatigue

Anti-Rêche

Anti-Terne

Points CUMULUS multipliés par 20 sur les produits de la gamme Elsève Full Repair 5 Valable du 23.2 au 8.3.2010

Evangeline Lilly Retrouvez tous les soins Full Repair 5 sur www.lorealparis.com

* Disponibles dans les plus grands magasins Migros

L’Oréal Paris est en vente à votre Migros


COUSSIN ORTHOPEDIQUE SEAT SOLUTION™

Passer des heures assis sans douleur!

Avec SEAT SOLUTION, travailler pendant des heures en position assise est désormais possible. Idéal pour de longs trajets en voiture. Les coups et les vibrations sont absorbés et la position assise est très confortable.

SEAT SOLUTION™ met fin:

✔ Aux douleurs de dos ✔ Aux sentiments d’engourdissement au niveau de l’assise ✔ A mauvaise position assise ✔ A l’assise inconfortable

AVANT

SANS SEAT SOLUTION™

APRÈS

AVEC SEAT SOLUTION™

Mauvaise position Position correcte permettant une assise engendrant des confortable sans points de pression et points de pression. des douleurs

pression au niveau de la colonne vertébrale et du coccyx. Le dos s’en trouve soulagé et la mauvaise position corrigée. SEAT SOLUTION™ peut être utilisé partout: au travail, en voiture ou à la maison. Matériel résistant. Dimensions : 43,5 x 34 x 6,5 cm.

COUSSIN CUNÉIFORME Redonne à la colonne vertébrale sa «forme en S» naturelle

DÉCOUPE Pour moins de pression sur le coccyx et soulagement de la colonne vertébrale.

POIGNÉE INTÉGRÉE Pour l’emmener partout Pour seulement Fr.

SENTEZ VOUS REVIVRE – GRACE A LA CEINTURE DE SOUTIEN DORSAL!

39.-Trendmail SA

Service-Center, Bahnhofstr. 23 8575 Bürglen TG

Tél. 071 634 81 25 Fax 071 634 81 29

www.trendmail.ch

BON DE COMMANDE

r ie de travaille jo la r e v u o t tr en • Re confortablem is s s a e tr Ê • ’une bonne • Profiter d mmeil nuit de so Les personnes souffrant de maux de dos vont être séduites par l’effet de cette ceinture de soutien dorsal large de 23 cm! Elle a été conçue pour appliquer une légère pression sur la région lombaire et soutenir la colonne vertébrale et le ventre. C’est en portant cette ceinture que vous en découvrirez les effets extrêmement bénéfiques. Que vous ayez des muscles tendus, une mauvaise tenue ou de faibles muscles abdominaux, cette ceinture est faite pour vous. Elle vous apporte un confort total – nuit et jour. Idéale pendant le travail, le jardinage, le sport ou les tâches ménagères, cette ceinture lavable est si confortable que vous pouvez même dormir avec. Et pensez toujours: un dos sain dépend également d’un soutien optimal! Notre ceinture lombaire est lavable en machine et possède une fermeture scratch pratique.

CÔTÉ IMPERMÉABLE ET ANTITACHE Facile d’entretien

CÔTÉ RESPIRANT Pour plus de confort

❏ OUI, je commande contre facture (10 jours) plus frais d'envoi comme suit:

_____ Nombre Coussin SEAT SOLUTION (noir) N° d'art. 1282 Fr. 39. – _____ Nombre Coussin SEAT SOLUTION (bleu) N° d'art. 1252 Fr. 39. –

_____ Nombre Coussin SEAT SOLUTION en cuir véritable N° d'art. 1262 Fr. 69. –

galement Disponible é ants im avec des a our la santé bénéfiques p

_____ Nombre Ceintures lombaires N° d'art. 1490 Fr. 69. – _____ Nombre Ceintures lombaires avec 5 aimants intégrés N° d'art. 1495 Fr. 89. – Adresse: ❏ Monsieur

❏ Madame

Nom: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rue/N°: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . NPA/lieu: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . A envoyer à: Trendmail SA, Service-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG

210-40

Grâce au coussin orthopédique SEAT SOLUTION ™, les heures passées en position assise ne vous font plus souffrir. Ce coussin cunéiforme fait légèrement basculer le bassin vers l’avant et vous procure un grand confort d’assise. Sa découpe en U empêche de plus l’apparition de points de


50 | Migros Magazine 8, 22 février 2010

C

heveux courts, silhouette élancée, Sandrine Viglino, 34 ans, ouvre la porte de sa «maison de Barbie», comme elle l’appelle. Pas de rose à l’horizon, ni sur elle. En noir de la tête jusqu’aux chevilles. De manière que ses chaussures multicolores, elles, se voient bien. Même que des gens l’accostent dans la rue pour lui en parler. C’est que dans la famille de son «Ken», on tient un magasin de souliers à Martigny depuis plusieurs générations. Autant dire que l’artiste a trouvé chaussure(s) à son pied. Ses deux mazots non plus n’ont rien d’un logement de fifille. Plutôt un nid douillet, réchauffé de boiseries apparentes et surtout d’une cheminée. C’est au milieu des vignes qu’habite la Barbie de Fully (VS). Enfin, depuis qu’elle brûle les planches avec son nouveau spectacle L’air de rien, elle y transite.

Une question de sincérité

A peine lancé, son one woman show cartonne déjà. Pour une comédienne qui avertit les spectateurs d’un «Je n’ai rien à dire», c’est plutôt une bonne nouvelle. C’est que cette brindille brune a un secret. «Si on est sincère avec soi, on fait du bon travail.» Simplement, elle raconte ce qui lui passe par la tête. Egratigne des mythes inattaquables, à commencer par Barbara. La chanteuse française, elle la picote parce que, après tout, c’est à cause d’elle qu’elle a dû apprendre le piano. Car elle lui ressemblait. Ce que la fillette de l’époque n’a pas pris pour un compliment, «Barbara était déjà vieille». La comédienne dit se poser des questions insignifiantes. Comme de savoir ce qu’est devenue la petite Marie de la chanson. Se demande

Secrets de cuisine

us, c’est... Cuisiner pour vo suis toute seule. je Une contrainte si r de cuisiner pour Mais c’est un plaisi que j’aime. des amis, des gens é? Votre plat préfér ge de maman avec ma fro au Le gâteau verte du jardin. une bonne salade z-vous partager Avec qui aimerie un repas? re hepin pour connaît Avec Pascal Couc ec av politique ou les dessous de la que j’admire au on ns Véronique Sa niveau ar tistique. ? ujours chez vous Qu’avez-vous to oir uv po ur po to Des pâtes, du risot ontanément, des sp r ne isi cu s ur toujo les adore, une ou yogour ts moka, je uvoir s oignons pour po deux tomates, de et n chose de bo préparer quelque ge. un bout de froma r sû n simple. Et bie

encore pourquoi on se moque toujours des miss. Si la belle de Fully n’a pas fait le concours, il y a bien une raison. «Je n’ai pas de copines. C’est vrai, les miss disent toujours que c’est leurs copines qui les ont inscrites.» Plutôt qu’un groupuscule de nanas, Sandrine Viglino est entourée de mecs: Jean-Luc Barbezat (metteur en scène de son one woman show), et ses potes de La Soupe est pleine Thierry Meury, Laurent Flütsch, Christophe Bugnon ou encore Yann Lambiel. De sacrés numéros, dont certains

Un secret de famille au

Sandrine Viglino cartonne avec son nouveau spectacle «L’air de rien». Entre deux représentations, Fully, sa recette de la «mousse mythique aux framboises».


CUISINE DE SAISON SANDRINE VIGLINO

RÉDUIRE les framboises en

| 51

purée dans un robot ménager. Sandrine Viglino: «Cette mousse de framboises est un dessert affectif.»

AJOUTER le sucre glace puis mélanger.

FOUETTER LA CRÈME et l’incorporer à la purée. DRESSER dans des verres.

goût fruité

la comique valaisanne dévoile, chez elle à


52 | Migros Magazine 8, 22 février 2010

sont frappés de misogynie aiguë. Un peu maso, Sandrine? «J’ai su les mater», répondelle avec malice. Et d’ajouter qu’ils ont tous commencé ensemble dans cette émission satirique dominicale de la radio romande voilà dix ans et que ces joyeux lurons sont toujours prêts à s’entraider. L’autre émission radiophonique, Les Dicodeurs, elle y est entrée plus ou moins à la même époque. Très présente dans les deux variantes de rendez-vous qui dézinguent l’actualité, on l’entend souvent sans s’en rendre compte. Si on l’écoute, c’est en musique. Car à la base, elle est pianiste avant d’être humoriste. D’ailleurs, elle n’avait jamais songé à faire de la scène son métier. «Depuis l’âge de 4 ans, j’ai toujours voulu devenir institutrice.» Une profession qu’elle a exercée plusieurs années. «J’étais une prof assez stricte, mais atypique.» Ses élèves ont été son premier public. Il faut dire que Sandrine Viglino ne considérait pas la comédie comme un métier. Du moins pas pour elle. «Le spectacle reste un hobby, avant j’enseignais et je faisais ça à côté.»

Un déclic lors d’un séjour aux Etats-Unis

C’est en animant des bals qu’elle fait la connaissance de l’humoriste Yann Lambiel. L’accompagne en musique. Regarde ses collègues radiophoniques monter sur scène. Jusqu’en 1999. Un déclic se produit. Elle s’envole pour les Etats-Unis suivre des cours dans une école de musique durant sept mois. De retour en Suisse, elle cogite. Puis se lance. Prépare Drôle de Gammes puis C’est ma Tournée quelques années plus tard. Sur scène, elle s’éclate. Donne vie aux textes des autres plutôt qu’aux siens. Ses références humoristiques, ses confrères Flütsch ou Meury, placent la barre haut. Cette fille qui confie douter souvent a dû «simplement y croire un peu» pour se jeter à l’eau et faire du 100% Viglino AOC pour la première fois dans son nouveau spectacle. Peut-on rire de tout? «Non, il faut rire avec les bonnes personnes au bon moment», estime-t-elle. Aux chroniques assassines d’un Stéphane Guillon, elle préfère l’humour de

Sandrine Viglino: «J’aimerais partager un repas avec Pascal Couchepin pour connaître les dessous de la politique.»

«On ne peut pas rire de tout. Il faut rire avec les bonnes personnes au bon moment» Christophe Alévêque. La méchanceté gratuite, très peu pour elle. Et puis, elle n’aime pas se moquer des autres. Sa première cible, c’est elle. «Je me moque de moi, mais tout le monde se retrouve.» Elle raconte faire tellement de conneries. Comme conserver toutes les déco de mariage pour le jour – improbable – où on lui demandera d’en confectionner. Son mariage à elle? «Je préfère le divorce, répond l’artiste. Je ne risque rien, je suis une fille...» Et

d’ajouter: «C’est ça être rebelle en Valais: ne pas être mariée, ne pas avoir de maison ni de 4≈4...» Mais un jour peut-être qu’elle dira oui à son Ken qui cuisine «très très bien». Parfois ils se mettent ensemble derrière les fourneaux. Lui dirige les opérations tandis que sa chérie... «Je me tais et puis c’est tout bon.» Le grand désespoir de Maman Viglino, c’était que sa fille ne cuisine pas. Mais Sandrine s’y met gentiment. Suit scrupuleusement les recettes. Elle se dit gourmande et

prépare pour l’occasion une «mousse mythique à la framboise». Mythique, car la recette familiale – incontournable des réunions et les assiettes léchées tellement c’est succulent – est préparée avec les framboises de Tatie qui a de grandes framboisières au Brocard, en montant au Grand-Saint-Bernard. La famille s’y retrouve pour la cueillette. Sandrine, qui adore ces rendez-vous, assure qu’elles sont bien meilleures que les autres, ces framboises. Et puis, la jeune femme les a congelées sur une plaque à gâteau pour qu’elles restent super jolies, comme si elles avaient été récoltées le matin même. «C’est un dessert affectif», reconnaît l’artiste tout en picorant des baies bien juteuses. Laurence Caille Photos François Wavre / Rezo

Dates des prochains spectacles et infos sur le site: www.sandrineviglino.ch


CUISINE DE SAISON SANDRINE VIGLINO

| 53

«Mousse mythique à la framboise» Une recette de Sandrine Viglino

DESSERT POUR 4 PERSONNES

De savoureuses recettes sur www.saison.ch Pour s’abonner: 0848 87 7777, abonnements@saison.ch (39 fr. seulement pour 12 numéros)

500 g de framboises surgelées 4 cs de sucre glace 2 dl de demi-crème 100 g de glace vanille, légèrement dégelée 4 petites meringues

PRÉPARATION Réserver quelques framboises pour la décoration. Réduire les autres en purée dans un robot ménager. Ajouter le sucre glace et mélanger. Fouetter la crème et l’incorporer à la purée de framboises. Ajouter la glace et mélanger. Dresser dans des verres et décorer d’une meringue et des framboises réservées. Préparation: env. 20 minutes Valeur nutritive: Par personne, env. 4 g de protéines, 15 g de lipides, 31 g de glucides, 1200 kJ / 290 kcal


54 | Migros Magazine 8, 22 février 2010

PETIT PRÉCIS CULINAIRE

Merlu

Bon poisson frais...

Imposant: le merlu MSC de Migros est originaire d’Afrique du Sud. Il peut mesurer jusqu’à 1,3 m et vivre vingt ans, à condition d’échapper aux pêcheurs. Migros le propose entier au rayon poissons mais vous trouverez aussi des filets au rayon surgelés. Le merlu (ou colin) fait partie de l’ordre des gadiformes. Excellent grillé ou cuit à l’étuvée, surtout avec des herbes et des épices.

Andrea Pistorius, collaboratrice au magazine «Cuisine de saison», vous dévoile les secrets de quelques habitants des mers et vous donne des conseils sur la manière de les apprêter.

Préserver la biodiversité En soutenant depuis 1997 le label MSC (Marine Stewardship Council), Migros lutte pour la préservation de la biodiversité marine. L’objectif de son action est de garantir la pérennité des stocks de poissons, des biotopes marins et de la pêche, un secteur d’activité vital pour de nombreuses populations. Des directives strictes ont été édictées pour éviter la surpêche et permettre aux stocks de poissons de se reconstituer, voire de croître.

Conseils d’achat Le poisson est meilleur quand il est frais. Veillez à ce que: • les yeux soient brillants et un peu bombés et que la cornée soit légèrement transparente, • les écailles soient intactes et que les nageoires ne se détachent pas, • le poisson soit recouvert d’un fin mucus transparent, mais pas les ouïes, • les branchies soient rouges et bien distinctes, • la chair soit lisse et homogène. La chair de filets doit être bien structurée et ne pas sentir trop fort le poisson. Une odeur de varech et d’eau de mer est un signe de fraîcheur.

Fraîcheur garantie Une fois décongelé, le poisson ne doit pas être recongelé, car ce processus facilite la prolifération de

bactéries, qui ne sont pas éliminées à la congélation. La meilleure solution consiste à le laisser décongeler au réfrigérateur pendant la nuit, de façon à ce qu’il ne marine pas dans son eau. Conseil: les poissons entiers restent plus longtemps frais s’ils ont été vidés et que leurs branchies ont été enlevées. Les viscères et les branchies se gâtent en effet plus rapidement que le reste de l’animal.

Préparation du poisson Avant de cuisiner du poisson, il convient d’enlever ses arêtes avec une pince à épiler. Le poisson peut se préparer entier ou en morceaux, frit, grillé, rôti ou poché. Tant que la chair reste translucide, le poisson n’est pas cuit. C’est quand le poisson est cuit à la vapeur ou poché que sa chair est la plus tendre. Dans les deux cas, on parfume un fond de poisson avec différentes herbes et épices et on laisse le poisson – ou le filet – pocher dans l’eau frémissante mais non bouillante, ou cuire à la vapeur. On peut ajouter au fond des carottes, du fenouil, du gingembre, des baies de genièvre, de l’ail, du laurier, du persil et de l’aneth.

Découpage du poisson cuit • Enlever la nageoire dorsale à l’aide d’un couteau et d’une fourchette. • Détacher la peau le long du dos, sur la tête et la queue. • Enlever les nageoires ventrales. Oter la peau et détacher la tête en veillant à ne pas la détacher de l’arête centrale! • Retirer le filet supérieur. • Oter l’arête centrale par endessous avec la tête et lever le deuxième filet.

Cabillaud

Neutre: le cabillaud MSC est originaire du nord-est de l’Atlantique. Migros en propose des filets aussi bien frais que surgelés. Le jeune poisson qui n’a pas atteint sa maturité sexuelle est appelé morue, le nom de cabillaud étant réservé aux poissons adultes. Sa saveur est assez discrète et neutre. Le cabillaud peut atteindre 1,1 m de long. Photos iStockphoto (2), Bab.ch/Stockfood (2), Gian Vaitl

R

iche en acides gras oméga 3 polyinsaturés, en vitamines et en minéraux, le poisson permet de garder la forme. Afin de préserver les stocks à long terme, Migros a choisi de miser sur des espèces issues d’une pêche durable et d’élevages bio.


CUISINE DE SAISON

| 55

Lieu noir

Rosé: le lieu MSC est pêché dans les eaux du nord-est de l’Atlantique. Vous trouverez des filets à Migros aux rayons frais et surgelés. Malgré sa couleur saumonée, le lieu noir fait lui aussi partie de l’ordre des gadiformes. Il peut mesurer jusqu’à 1,2 m de long et sa chair a un goût prononcé, proche de celui du saumon.

Truite Bio

Pauvre en graisses: la truite Bio de Migros est originaire du Valais. Vous la trouverez aux rayons frais et surgelés. Les truites Bio mesurent de 40 à 55 cm et vivent au moins dix-huit mois. Elles sont élevées conformément aux principes de l’agriculture biologique. Comme elles sont nourries avec des aliments bio, elles sont moins grasses que les autres truites. Un poisson idéal à griller, frire ou pocher.


VOTRE RÉGION MIGROS AAR

Migros Magazine 8, 22 février 2010

| 57

BRÈVES

Produit de la semaine

Sèche-linge Siemens WT46E1M1CH – Capacité de remplissage jusqu’à 7 kg, classe d’énergie B, 9 programmes de séchage et 2 programmes additionnels, avec programme minuté chaud ou froid 20 min, ouverture de la porte 160°. Poids 45 kg, offre valable jusqu’au 15 mars 2010. Fr. 999.– au lieu de Fr. 1299.– avec 2 ans de garantie.

Offre Ecole-club Windows 7 – plus simple et plus efficace. Vous travaillez depuis peu avec Windows 7? L’Ecole-club Business vous présente les modifications, les nouveautés et les pièges de Windows 7. L’Ecole-club Business forme vos collaborateurs de manière compétente, en fonction de la pratique et des besoins. Infos sur: www.ecole-club.ch/business ou par tél. 0844 373 654.

InterMezzo Migros Aar est une entreprise relativement grande… Un cadre, récemment entré et qui ne tient pas à dévoiler son identité, vous le confirmera. Il brille ainsi par son absence à une séance prévue à la salle «Oberland» - nos salles de conférence à Schönbühl sont baptisées en fonction des différentes régions. Tout simplement parce qu’il a été au Centre commercial «Oberland» à Thoune et que là, ne trouvant personne, il s’est soudain inquiété. Encore une chance que ces salles n’aient pas pour nom «Bretagne» ou «Les Pouilles».

Des spectacles et des animaux sur le Gurten! Un programme printanier pour petits et grands.

«Flugsand» – un spectacle pour enfants du Théâtre ond-drom Lucerne.

D

eux personnages fort différents se rencontrent de manière fortuite dans le spectacle pour les enfants Flugsand. Des animaux bien en chair et des ballons-animaux annoncent pour leur part une fête du parc à leur gloire. Des spécialités culinaires et de la musique seront au rendez-vous du brunch de Pâques. Théâtre pour enfants: «Flugsand» Théâtre ond-drom Lucerne dimanche 21 mars, 15 h

Une vieille femme doit partir pour l’EMS avec, pour tout bagage, une valise et un tapis qu’elle a d’ailleurs pris soin de rouler. Le taxi qu’elle a commandé ne vient pas, mais elle trouve un chauffeur en la personne d’un monsieur Perse. Ces deux humains que tout oppose se rapprochent alors. Le tapis devient le lien entre l’enfance de la dame et celle de l’homme. Un voyage dans le passé de chacun – fort différent au demeurant – commence alors.

Dès 6 ans. www.theater.ch/theateronddromluzern Réservations auprès de Musicservice CPM AG, tél. 031 981 05 05 ou info@musicservice.ch

Et les fêtes se suivent en mars et avril

Fête du parc 2010, dimanche 28 mars, dès 10 h Le 28 mars, le parc de jeu du Gurten fait la fête. Le petit train et les kids-cars ouvrent officiellement la saison après avoir


58 | Migros Magazine 8, 22 février 2010

Programme de Pâques avec les Ratkings.

subi un grand nettoyage et une révision en règle. On retrouvera le musicien des rues Greg Tuohy et ses ballons-animaux, Crazy David et son équipe et bien d’autres animations drôles et sympas. Deux dromadaires et un chameau feront également le bonheur des enfants ce jour-là. Pour les plus grands, il est recommandé de réserver dès maintenant une place au restaurant self-service Tapis-Rouge pour déguster un copieux brunch (téléphone 031 970 33 16).

Pâques sur le Gurten, 4 avril, dès 9 heures. Un brunch de Pâques, aussi délicieux que varié, sera servi dans la tente panorama, en musique avec du jazz, du blues et de la soul des Ratkings. La Crazy-Team prendra en charge les bambins pour les maquiller, teindre des œufs et faire des jeux. Réservez rapidement votre table pour le brunch de Pâques au 031 970 33 33.

Greg Tuohy, musicien des rues, sera au rendez-vous de la Fête du parc de jeux.

Programme ➔ Mercredis 3, 17 et 31 mars, de 14 h à 17 h: Crazy Days avec Crazy David en voyage dans le Londres de 1886 et des devinettes dignes de Sherlock Holmes ➔ Mercredis 10 et 24 mars, de 14 h à 17 h: Crazy Days avec Crazy David pour un voyage à Athènes 500 ans av. J.-C. et création de mosaïques, découverte du

labyrinthe et de la mythologie grecque. ➔ Vendredi 12 mars, 22 h: Eltern John, Up at the Gurten – à l’assaut de la disco Rock et Oldies! www.elternjohn.ch ➔ Dimanche 21 mars, 15 h: «Flugsand». Dès 6 ans. www.theater.ch/theateronddromluzern Réservations auprès de Musicser-

vice CPM AG, tél. 031 981 05 05 ou info@musicservice.ch ➔ Dimanche 28 mars, dès 10 h: la place de jeu est à la fête! Avec le musicien des rue Greg Tuohy, l’animateur préféré des enfants Crazy David & Team, sans oublier un chameau et deux dromadaires! ➔ Dimanche 4 avril: Pâques sur le Gurten – brunch, avec les Ratkings. Décoration des œufs, des jeux

et maquillage pour les enfants. ➔ Lundi de Pâques 5 avril: DiscGolf Walkiecup. 2e Easter Monday Egg Eating & DiscThrowing Happening ➔ Vendredi 9 avril, 22 h: Eltern John, Up at the Gurten – A l’assaut de la disco Rock et Oldies! www.elternjohn.ch Le programme est toujours actualisé sur www.gurtenpark.ch

Changements d’adresse: les changements d’adresse sont à communiquer à la poste. Le journal suivra automatiquement à la nouvelle adresse. Abonnement à «Migros Magazine»: MIGROS AAR, 3321 Schönbühl, tél. 031 858 84 01/02. E-mail: dienstleistungen@gmaare.migros.ch


VOTRE RÉGION MIGROS AAR

En piste!

Dans trois semaines exactement, ce sera l’ouverture de la saison du cirque.

| 59

Cirque Monti: dextérité et concentrations pour jongler avec les massues. Cirque Nock: le clown, emblème coloré.

Cirque Monti.

A

u cirque, c’est première tous les soirs. Chaque jour et devant un public renouvelé, on prend tous les risques pour offrir le meilleur et jouir du plaisir de la réussite.» C’est en tout cas ce qu’a dit en substance Carl Zuckmayer. Cette année aussi, nous aimerions contribuer à alléger le budget des familles. A cet effet, nous offrons deux bons sur cette page qui permettent d’acquérir des billets à prix réduit pour des représentations dans les trois cirques suivants. La valeur de ces remises sera créditée entièrement aux différents établissements concernés et cela grâce au Pour-cent culturel Migros.

Cirque Monti: danse et acrobatie

Après l’année de son 25e anniversaire et le succès rencontré grâce à un magnifique programme, le Cirque Monti démarre sa 26e saison en rythme et en présentant des numéros de danse et d’acrobatie. Quinze artistes conjuguent leurs efforts et leurs talents pour faire vibrer le chapiteau. La piste s’ouvre à la danse, le dôme accueille les voltigeurs et les

musiciens créent un fond de sons et de rythmes sur lequel sauts, pirouettes et chutes se déroulent à la perfection. Le 26e programme Monti promet un spectacle de haut niveau, effectué par une troupe d’artistes qui respirent la joie de vivre. La tournée démarre le 12 mars et se termine le 24 octobre 2010. Plan de la tournée et réservations: www.circus-monti.ch ou par tél. 056 622 11 22.

Cirque Nock: 150 ans Cette année, c’est au tour du Cirque Nock de fêter un anniversaire. Et pas n’importe lequel puisque cette institution riche de traditions soufflera ses 150 bougies. Son programme lui permet de renouer avec des éléments d’anciens spectacles et de créer, grâce à des idées innovatrices, des moments magiques. Ce programme spectaculaire, signé Alexandra Nock, offre un feu d’artifice de divertissements de premier ordre où l’acrobatie, le comique et les animaux se disputent la vedette pour emporter le spectateur dans un monde fabuleux. Début de la tournée: le 13 mars à Frick. Infos: www.nock.ch

réservations: TicketCorner, tél. 0900 800 800 (Fr. 1.19/min).

Cirque Harlekin: un programme passionnant

En 2010, le Cirque Harlekin la joue très «harlekienne». Après le succès fantastique rencontré l’an dernier avec des artistes chinois, il présente cette saison une troupe masculine de huit personnes (Cian acrobatic troupe) – également en provenance de l’Empire du Milieu qui propose trois numéros traditionnels totalement fous (jonglage, sauts et acrobaties au mât oscillant).

Bon-Cirque Valeur Fr. 5.-

Pour tout achat d’un billet pour les représentations des cirques suivants: Cirque Monti, Cirque Nock Cirque Harlekin Valable pour la saison 2010. Un bon par billet. Société coopérative Migros Aar

Alessandro Gillert travaille sur la corde raide et les Clowns «Les Nicas», qui ont fait le plein de nouvelles idées, ont renoué avec leur «Taxi fou». Plusieurs parties des spectacles sont consacrées à des numéros poétiques. Chameaux, lamas, âne, zébu nain et chevaux complètent un programme de deux heures totalement passionnant, accompagné avec talent par un orchestre ukrainien de six musiciens. Début de la tournée: le 12 mars. Réservations: tél. 078 742 27 60. Infos: www.circusharlekin.ch ls

Bon-Cirque Valeur Fr. 5.-

Pour tout achat d’un billet pour les représentations des cirques suivants: Cirque Monti,Cirque Nock Cirque Harlekin Valable pour la saison 2010. Un bon par billet. Société coopérative Migros Aar


MMMM… PÂTISSERIE DE CARNAVAL DU FROMAGE QUI FAIT FONDRE D'ENVIE! MAINTENANT OU JAMAIS! OFFRES VALABLES UNIQUEMENT DU 23.2 AU 1.3.2010

1.95

Fromage à raclette nature, en tranches, De la région* le paquet environ 800 g les 100 g

3.80 5.10 au lieu de

1.75 au

Fromage à raclette, bio en tranches le paquet à 200 g la pièce

lieu de 2.35

Fromage à Ra clet bloc de environ te Tradition*, bio 500 g les 100 g

11.70

13.10

Fondue Swiss Style moitié-moitié, prête à l'empoi 800 g (2x 400 g) la pièce

*En vente uniquement dans les plus grands magasins. Société coopérative Migros Aar

10.00

au lieu de 12.50

Fondue Tradition* 600 g la pièce

Fondue Swiss Style surchoix* la pièce


Profitez! Offre valable du 22 au 28 février ’10 (jusqu’à épuisement du stock)

Carte-cafés valable pour 10 tasses de café ou de thé.

Carte valable jusqu’au 31.8.2010

25.–

au lieu de 30.–

P ro f i t

Ca C

s é f a c rte

rte do ette ca Carte v

alab

nne d

audes. h c s n o 0 boiss 1 à t i o r

10. 31.8.20 u a ’ u q le jus

Nous acceptons également les chèques-repas!

Société coopérative Migros Aar

ez!


Des tranches crémeuses pour toutes les petites envies.

N

u a e v ou

• Six tranches nches de fromage • Un goût ût intense, une texture fondante • Frais jusqu’à la dernière tranche, grâce à l’emballage refermable

www.leerdammer.ch

Son goût fait un malheur.

Leerdammer est en vente à votre Migros et sur LeShop.ch


Migros Magazine 8, 22 février 2010

VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

| 63

Une boîte à malice contre la cigarette

Le psychologue Stéphane Vagnarelli, actif dans un centre de pneumologie, propose des exercices concrets pour se jouer avec astuce du vilain petit démon de la nicotine.

L

es non-fumeurs ne le savent pas ou ne veulent pas le savoir, mais la cigarette dispense de nombreux bienfaits. C’est elle qui «détend», qui «tient compagnie», qui a rang et dignité de «rituel» et peut même constituer «la liberté de ne pas être très raisonnable face à autrui». C’est un psychologue qui le dit, certes, Stéphane Vagnarelli, mais qui officie au service de pneumologie de l’hôpital français Avicenne à Bobigny. D’accord, le même psy n’en nie pas pour autant les vilains – et disons même les horribles – défauts de la même cigarette, connus de tous, ceux-là. C’est elle qui «hypothèque notre santé, nous essouffle, nous fait tousser, nous

Arrêter de fumer est un cap difficile à passer, mais il existe des moyens pour atténuer ses souffrances.

donne mauvaise haleine» et, crime d’entre les crimes, «empeste nos vêtements».

Une fois la décision prise…

Cette ambivalence du fumeur face à son produit chéri, Stéphane Vagnarelli entend l’exploiter pour vaincre le petit monstre, au travers de quelques exercices pratiques. Le fumeur se voit d’abord proposer d’imaginer son futur. D’imaginer sa santé, sa sexualité, sa vie de famille, ses activités professionnelles «dans quelques années» et sous l’angle de deux hypothèses contradictoires: «Je continue de fumer», «J’arrête». Histoire de cimenter ce simple

point de départ: «J’ai envie d’arrêter». L’étape suivante consistera à choisir, en pesant avantages et inconvénients, la stratégie qui convient le mieux à chacun: diminuer sa consommation, arrêter durant une période déterminée, arrêter en diminuant progressivement, arrêter complètement sans préparation, ou en s’y préparant, etc. Il s’agira ensuite d’identifier, pour mieux les relativiser, toutes les craintes qui ne vont pas manquer de surgir. Face à la peur de ne pas y arriver, de ne pas supporter la frustration liée au manque, de prendre du poids, de perdre de l’assurance, de n’être plus soi-même, de ne plus arri-


5 jours

6 jours dès Fr.

dès Fr.

820.-

Lac de Garde Venise Demi-pension, excursions incluses avec guide

1er jour......................................................................Suisse - Lido de Jesolo Départ le matin en direction du Grand-Saint-Bernard, Aoste, Ivrea, Novare. Dîner libre en cours de route. Continuation par Milan, Bergame, Vérone, Padoue. Arrivée en fin d’après-midi au Lido de Jesolo. Installation à l’hôtel. Cocktail de bienvenue. Souper, soirée libre.

2e jour ............................................................................ Venise, avec guide Petit déjeuner buffet. Départ pour la journée avec un guide en direction de Venise. Visite de cette ville fascinante. Dîner libre et temps libre. Retour à l’hôtel, souper, soirée libre.

2e jour ............................................................................ Venise, avec guide Petit déjeuner. Transfert en bateau du parking de Punta Sabbioni à la place Saint-Marc. Visite guidée du quartier Saint-Marc. Dîner libre. L’après-midi, découverte de la « Venise des Vénitiens ». Temps libre, puis retour en bateau jusqu’au parking de Punta Sabbioni. Arrivée à l’hôtel en fin d’après-midi. Souper, soirée libre.

3e jour ..................................................................... Marché de Desenzano Petit déjeuner buffet. Départ pour la visite du marché de Desenzano. Dîner libre. Vers 15h00, retour à l’hôtel et temps libre à Maderno. Souper à l’hôtel, soirée libre.

3e jour ..................................................Les îles de la lagune, avec guide Petit déjeuner. Excursion à la journée dans la lagune vénitienne. Croisière en bateau avec guide. Arrêt à Murano et visite d’une verrerie. Continuation en direction de l’île de Burano, connue pour ses dentelles et ses maisons colorées de pêcheurs. Dîner. Après le repas, visite de Torcello. Retour à l’hôtel en fin d’après-midi. Souper, soirée libre.

4e jour ...........................................................................Vérone, avec guide Petit déjeuner buffet. Départ pour une excursion à la journée en direction de Vérone. Visite de la ville. Dîner libre et temps libre. Dégustation de vins sur le chemin du retour à l’hôtel. Souper, soirée avec musicien. 5e jour ....................................................................... Sirmione, avec guide Petit déjeuner buffet. Départ pour Sirmione. Visite des ruines romaines du Ier siècle en petit train. Dîner libre. Départ en direction de la côte orientale par Lazise, Bardolino, Garda. Arrivée à Malcesine, bien connue pour ses nombreux magasins. Retour à Maderno en bateau. Souper, soirée libre.

4e jour ........................Padoue et la Riviera de la Brenta, avec guide Petit déjeuner. Départ pour Padoue. Visite de la basilique Saint-Antoine, l’intérieur et le cloître, et du centre historique. Dîner libre. L’après-midi, départ par la route qui longe la Riviera de la Brenta pour admirer les façades des villas des anciens nobles vénitiens. Visite de la villa nationale Pisani à Stra. Retour à l’hôtel en fin d’après-midi. Souper, soirée libre.

6e jour ................................................................................Retour en Suisse Petit déjeuner buffet. Départ pour le voyage retour. Repas de midi libre. Arrivée en Suisse en fin d’après-midi.

2 au 7 mai Fr. 880.16 au 21 mai 20 au 25 juin 29 août au 3 sept. 19 au 24 septembre

5e jour ................................................................................Retour en Suisse Petit déjeuner. Départ pour le voyage retour. Repas de midi libre en cours de route. Arrivée en Suisse en fin d’après-midi.

Hôtel Milano***, sous la conduite du propriétaire et de sa famille. Position incomparable sur la promenade du lac. Ch. aménagées avec goût et sont pourvues de s-d-b, tél., TV. Piscine extérieure.

DATES DES SÉJOURS 2010

12 au 16 avril ...................................................................................Fr. 770.17 au 21 mai ......................................................................................Fr. 830.31 mai au 4 juin .........................................................................Fr. 830.13 au 17 septembre ..........................................................Fr. 830.11 au 15 octobre ......................................................................Fr. 770.-

OFFRE SPÉCIALE

5 au 10 avril (Pâques) 3 au 8 octobre

Fr.

et les îles de la lagune

Demi-pension (+ dîner du 3e jour inclus), excursions incluses avec guide

1er jour................................................................................Suisse - Maderno Départ des grandes localités de Suisse romande. Arrêt en cours de route pour le dîner libre. Arrivée à Maderno en fin d’après-midi. Installation à l’hôtel, cocktail de bienvenue. Souper, soirée libre.

DATES DES SÉJOURS 2010

770.-

par pers . en ch. dble

par pers . en ch. dble

820.-

INCLUS DANS LE PRIX : Voyage en car tout confort - air conditionné - frigo - W.-C. - vidéo - sièges inclinables - cale-pied - etc. » Le coup de fendant du patron à l’aller et au retour » Hôtel Milano***, ch. dble avec s-d-b, W.-C., etc. » Cocktail de bienvenue à l’hôtel » Demi-pension » Toutes les excursions et visites mentionnées au programme avec guide » Boissons gratuites dans le car durant le voyage a/r NON INCLUS DANS LE PRIX : Les repas de midi » Les boissons aux repas » Assurance annulation et assistance obligatoire Fr. 29.- (sauf si vous êtes en possession du livret ETI ou d’une assurance similaire) » Supplément chambre individuelle Fr. 130.- (sans balcon) / RABAIS ENFANTS : de 2 à 12 ans, 3e lit : Fr. 240.-

Hôtel Majestic**** à Lido di Jesolo. Excellente position, en bord de mer. Bar, salon, restaurant avec terrasse. Ch. avec s-d-b, W.-C., chauffage et air conditionné, TV satellite, tél., minibar, coffre-fort, sèche-cheveux, balcon.

INCLUS DANS LE PRIX : Voyage en car tout confort - air conditionné - frigo - W.-C. - vidéo - sièges inclinables - cale-pied - etc. » Le coup de fendant du patron à l’aller et au retour » Hôtel Majestic****, ch. dble avec s-d-b, W.-C., etc. » Cocktail de bienvenue à l’hôtel » Demi-pension (+ dîner du 3e jour inclus) » Les transferts en bateau » Les entrées à la cathédrale de Torcello et à la villa Pisani » Toutes les excursions et visites mentionnées au programme avec guide » Boissons gratuites dans le car durant le voyage a/r NON INCLUS DANS LE PRIX : Les repas de midi (sauf 3e jour dîner inclus) » Les boissons aux repas » Assurance annulation et assistance obligatoire Fr. 29.- (sauf si vous êtes en possession du livret ETI ou d’une assurance similaire) » Suppl. ch. indiv. Fr. 85.- (limitées à 4)

Valable pour ces 2 destinations Devises : euros / Passeport ou carte d’identité valable obligatoire Les CG de BUCHARD Voyages S.A. s’appliquent LIEUX DE DÉPART : Ligne 1 : Sierre - Sion - Leytron - Martigny / Ligne 2 : Payerne - Avenches - Fribourg - Bulle - Châtel-St-Denis Ligne 3 : La Chaux-de-Fonds - Boudevilliers - Neuchâtel - Boudry - Yverdon / Ligne 4 : Genève - Nyon - Morges - Lausanne - Vevey - Chailly - Aigle - Monthey

Une en treprise familiale à vo tre service depuis 1953 !

N°1 en Suisse romande

Visitez notre site Internet : www.buchard.ch

Inscriptions et réservations : [ VALAIS ] Tél. 027 306 22 30 Route de Saillon 13 - 1912 Leytron E-mail : info@buchard.ch

[ FRIBOURG ] Tél. 026 411 08 08 Rte de l’Aérodrome 21 - 1730 Ecuvillens E-mail : ecuvillens@buchard.ch

3 adres ses

pour mieux vous servir

[ VAUD ] Tél. 021 828 38 38 Route d’Aubonne 26 - 1188 Gimel E-mail : lecoultre@buchard.ch


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Migros Magazine 8, 22 février 2010

| 65

ver à gérer son stress, d’être privé de détente, on pourra se poser un certain nombre de questions apaisantes. Par exemple: qu’est-ce qui nous fait croire à toutes ces difficultés? Comment s’en sont sortis les exfumeurs que nous connaissons? Combien de temps imaginonsnous qu’il va falloir souffrir de ces inconvénients? Existaient-ils, ces inconvénients, lorsque nous ne fumions pas? Les ex-fumeurs que nous connaissons et qui ont pris du poids regrettent-ils d’avoir arrêté? etc. Enfin, lorsque l’une ou l’autre de ces peurs nous vient à l’esprit sans que nous soyons pourtant confrontés à la situation redoutée, le conseil de Stéphane Vagnarelli est simple: «Zappez! Il est inutile et même néfaste d’imaginer les difficultés et les situations à venir, si vous ne les ressentez pas à l’instant présent.»

Combattre l’ennemi numéro 1: l’envie de fumer

Le combat dès lors peut débuter. L’ennemi s’appelle «envie de fumer» et prospère sur quatre suppôts: le corps, quand il manque de nicotine, la pensée, quand elle se perd dans des sentiments de tristesse, de peur, ou d’ennui, l’entourage, lorsqu’il agace ou déçoit, l’environnement, enfin, lorsqu’il se fait propice, par exemple les situations où l’on avait toujours l’habitude de fumer. Chaque fois le même réflexe: se jeter sur une cigarette. Le psychologue propose alors une espèce de boîte à astuces où chacun peut puiser dans chaque cas de figure, selon sa convenance: se coucher plus tôt, prendre un bain, recourir à un substitut nicotinique à action rapide, faire des exercices de respiration, téléphoner à un proche, faire un tour, se remémorer les avantages d’être non-fumeur, se répéter que d’autres ont réussi, penser à quelque chose de plus agréable, refuser certaines invitations, se débarrasser des objets qui rappellent la cigarette, etc. En gros, face à son corps, on s’efforcera de rester zen, et face à ses pensées de garder toute sa motivation. Sans oublier de ménager ses proches et de pratiquer l’art de l’esquive avec son entourage: non,

Lorsque l’envie de fumer vous prend, mangez plutôt une pomme!

non je n’ai vraiment pas le temps de prendre un café. Des astuces qui pourront s’avérer d’autant plus efficaces qu’il s’agit souvent de simplement gagner du temps. Les pulsions qui poussent à fumer se révèlent en général aussi intenses que volatiles: «Elles ne durent que quelques secondes ou quelques minutes, selon l’attention qu’on leur porte.»

Un plan d’urgence à appliquer

Concrètement, Stéphane Vagnarelli propose pour chacune de ces envies de fumer de choisir au moins trois stratégies. Si malgré tout, et au gré des circonstances, (fête, dispute, stress, contrariété) on se trouve soudain au bord de la rechute, c’est le moment d’appliquer le plan d’urgence. Autrement dit quatre actions définies au préa-

lable et que l’on se forcera à exécuter avant d’allumer cette fameuse cigarette à laquelle on semble ne plus pouvoir résister. Pour déterminer les actions du plan d’urgence, on pourra puiser dans les récits et les catalogues héroïques des anciens fumeurs: prendre de grandes respirations, détendre ses muscles, se répéter que l’envie va passer dans deux ou trois minutes, trouver une occupation, passer un coup de téléphone, se dire qu’on ne va pas recommencer à fumer rien qu’à cause de ça, ou à cause d’elle ou à cause de lui. Quoi d’autre? Manger une pomme, faire quelques exercices physiques, s’obliger à attendre une heure avant d’allumer une cigarette, parler à un proche, se lever de table, ranger la cuisine, etc. En cas de rechute, le psy propose d’appliquer le plan d’urgence

avant chaque nouvelle cigarette. A force d’effectuer des actions pas toujours agréables avant de fumer, on observe bientôt «une très nette diminution de la consommation, car on s’oblige ainsi à faire des efforts pour fumer et non l’inverse».

Anticiper les situations à risques

Pour éviter d’avoir sans cesse à actionner le plan d’urgence, le mieux est encore d’anticiper les situations à risques – «une sortie avec des amis, un repas de famille, un gros stress professionnel, une soirée tout seul à la maison…» et de se demander ce qu’on pourra faire pour limiter l’envie de fumer. Surtout qu’une fois lancé, le non-fumeur débutant aura à affronter des situations à risques un peu particulières: les premières fois. Première journée au


s e l z e t Goû nant! e t n i a m

Zweifel est en vente à votre Migros


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Migros Magazine 8, 22 février 2010

travail sans la cigarette, premier week-end, etc. A ce stade, un petit aphorisme, limite lapalissade, pourrait faire du bien: «Les trois premières semaines sont souvent les plus difficiles, et les premiers jours les pires. Courage! Chaque heure passée vous éloigne donc de la zone rouge.» Contre les rechutes, dues souvent à la démobilisation devant l’ennemi brandissant dans un coin de la mémoire la nostalgie du joli temps où l’on était fumeur, pourquoi ne pas dresser un bilan, sortir la balance, mettre dans les deux plateaux ce que l’on a gagné et ce que l’on a perdu en congédiant dame cigarette? Si néanmoins rechute il y a, on se dira que la première tentative est rarement la bonne – ce qui est vrai – et que «chaque essai est riche en enseignements: on a déjà

appris à se passer de la cigarette dans certaines situations, on a déjà identifié des astuces qui nous aident... bref on est mieux armé pour la prochaine tentative…»

| 67

Connaître l’ennemi

Avant même toute tentative, il importe de bien connaître l’ennemi dont on a toujours tendance à minimiser les sales ruses – et de ne pas fuir les mauvaises nouvelles. Du genre «les cigarettes légères provoquent de nouvelles formes de cancer souvent plus difficiles à traiter». Ou encore: fumer trois cigarettes par jour n’est pas un bon calcul puisque le risque dépend autant de l’ancienneté du tabagisme que du nombre de cigarettes fumées. Compter sur le côté moins nocif du tabac à rouler ressemble également à un sacré leurre, son rendement en nicotine, goudron et monoxyde de carbone se révélant «3 à 6 fois supérieur à celui des cigarettes industrielles». D’autres vérités, encore plus connues, méritent aussi d’être martelées. Oui, les cigarettiers ciblent en priorité les jeunes: «Si les jeunes adultes ne fument pas, l’industrie du tabac périclitera», s’inquiétait en 1984 déjà Diane Burrow de la société R.J. Reynolds. Oui le tabac peut écorner les réputations les mieux établies de bête de sexe. Oui un fumeur sur deux meurt de la cigarette. Oui un cancer sur trois est dû au tabac. Oui les maladies dues au tabagisme – cancer du poumon ou bronchite chronique - s’avèrent particulièrement douloureuses et se traduisent par «un manque d’air de plus en plus intense». Pour s’en faire une petite idée «essayez quelques instants de respirer avec une paille».

Laurent Nicolet Photos Prisma / Gettyy

A lire: Stéphane Vagnarelli, 12 exercices pour se passer de la cigarette. Editions Odile Jacob

Publicité

Grande inauguration le 23 février:

La première boutique déco

de Lausanne.

DEPOT-Interio, c’est à la Rue du Pont 2 et c’est une multitude d’idées pour la décoration et la personnalisation de votre logis. Mais la première boutique déco de Lausanne, ça ne se raconte pas, ça se visite! Participez à notre grande fête d’inauguration le 23 février. Nous vous offrons des rabais de bienvenue* de 10% à 30%!

Et ce n’est pas tout: Les 100 premiers clients qui nous rejoindront recevront un parfum d’ambiance ipuro d’une valeur de CHF 24.95 en cadeau de bienvenue. A très bientôt chez DEPOT-Interio! DEPOT-Interio, Rue du Pont 2, 1003 Lausanne Horaire: lu-ve 9h–18h30, sa 9h–18h

*Jusqu’au 27.02.2010 au magasin DEPOT-Interio de la Rue du Pont 2, sauf pour les meubles, livres, produits alimentaires et bons. Rabais non cumulables.


9 jours d‘un fabuleux circuit de Bangkok au Triangle d‘Or

Circuit Thaïlande Chiang Mai Lampang

Valable pour les réservations jusqu’au 15 mars!

Vol de Genève ou Zurich avec Singapore Airlines Avril Mai Septembre Octobre Novembre

Jeu Jeu Jeu Jeu Jeu

1

4

8 6 2 11

15 13 9 14 18

22 20 16 21 25

29 27 23 28

Vol correspond. de Genève: supplém. CHF 125.– par trajet (facultatif).

Prix en CHF par personne en chambre double Circuit Thaïlande selon programme

Prix normal circuit 9 jours 2099.–

Prix d‘action circuit 9 jours 1799.–

Voyage 2110 sem. prolongation chambre de luxe petits déjeuners 699.–

Crochet par Singapour pour seulement CHF 199.-!

Lors de votre vol de retour, profitez-en pour faire un crochet et découvrir la bouillonnante métropole de Singapour. Prestations comprises: 2 nuits dans un hôtel 1ère classe avec petit-déjeuner inclus et transfert aller/retour à l’hôtel (réservations sur demande). Prestations non comprises: l’assurance combinée frais d’annulation et aide SOS CHF 50.– par pers. • Frais de réservation CHF 10.– par personne. Suppléments par personne/semaine: chambre individ. circuit CHF 199.– • chambre individ. Club Andaman, sem. prolongation CHF 299.– • chambre individ. Singapour CHF 99.–.

Sukhothai

Votre programme de voyage 1er jour / Genève ou Zurich – Bangkok: Vol correspondant de Genève ou départ de Zurich avec Singapore Airlines via Singapour vers Bangkok. Vous volez avec le nouvel Airbus A380. 2è jour / arrivée à Bangkok: Après votre arrivée à Bangkok le matin, votre première visite sera pour le Grand palais royal haut en couleurs, singulier mélange de style victorien et d’architecture thaïe traditionnelle en plein cœur de Bangkok. 3è jour / Bangkok – Ayutthaya – Sukothai: Trajet traversant de magnifiques paysages tropicaux à la végétation luxuriante. Le point culminant de cette journée sera la visite de Ayutthaya, l’ancienne capitale du royaume du Siam durant 400 ans et de ses superbes temples et pagodes. 4è jour / Sukothai – Chiang Rai: Visite de Sukhothai, le premier royaume de Thaïlande. Partez à la découverte de ses édifices et de son «parc historique». En continuant votre route l’aprèsmidi, vous ferez une halte au bord du lac Kwan Phaya. 5è jour / Triangle d’Or: Cette journée constitue le point culminant de votre voyage. Elle débute par la visite d’un village montagnard traditionnel et vous entraînera à la découverte d’un très joli marché haut en couleurs. Plus fascinant encore, vous partirez enfin pour le Triangle d’Or et entamerez une promenade en bateau sur le fleuve Mékong, là où les frontières de la Thaïlande, du Myanmar et du Laos se rejoignent. 6è jour / Chiang Mai: Aujourd’hui vous entreprendrez la visite d’un camp de travail d’éléphants, vous serez enchantés par la découverte d’une plantation d’orchidées.Dans l’après-midi, visite du temple de What Doi Suthep, l’un des plus imposants et des plus splendides de tout le pays. Le soir, nous vous convions à un dîner spectacle Kantoke avec danses traditionnelles. 7è jour / Chiang Mai – Lampang – Phitsanulok: En matinée, visite d’un centre d’artisanat local à Chiang Mai et départ ensuite en direction du sud. A Lampang, ne manquez pas la visite du temple et du splendide Bouddha d’émeraudes, l‘un des points forts de ce circuit. Vous atteindrez en soirée Phitsanulok. 8è jour /Phitsanulok – Bangkok: Vous ferez un tour de cette ville moderne, fort intéressante, traversée par la rivière Nan. Trajet de retour en direction de Bangkok pour une dernière nuit dans la métropole thaïlandaise. 9è jour / Bangkok – Retour à Zurich/Genève ou prolongation à Phuket: Pour les clients qui décident de prolonger une semaine balnéaire à Phuket, transfert à l’aéroport de Bangkok et vol vers Phuket puis transfert à leur hôtel. Pour les autres clients rentrant en Suisse, nous organisons le transfert à l’aéroport de Bangkok et vol à destination de la Suisse avec l‘Airbus A380.

– . 9 9 17

Triangle d‘Or

<

Profitez d’une réduction de CHF 300.incluse dans le prix d’action!

CHF

s e! ‘ i r b u du m o n d lA c e v a io n o s av r g s plu

Pendant la semaine de prolongation:

 Vol de Bangkok à Phuket  Transfert en bus à l‘hôtel (aller/retour)  7 nuitées en hôtel 1ère classe, le Club Andaman, avec petit–déjeuner inclus

9

AU0: – le E V U NO A38

Prestations exceptionnelles:

 Vols de ligne aller/retour au départ de (Genève) Zurich avec le nouvel Airbus A380 de Singapore Airlines  Taxes d‘aéroport Circuit en bus moderne et climatisé Toutes les nuitées exclusivement en hôtels 1ère classe Buffets de petit– déjeuner quotidiens Demi–pension du 3è au 8è jour avec un dîner spectacle Kantoke et danses folkloriques traditionnelles inclus  Toutes les visites proposées y compris les prix d’entrées  Assistance exceptionnelle d’un guide francophone durant tout le circuit Documentation de voyage informative

GARoAyaNge S A B X PRI jours de v

tion

P r i x d ‘a c TI !

Chiang Rai

Thaïlande

Phitsanulok

Ayutthaya Maroc Bangkok

Phuket

Prolongation sur l‘île Phuket Ce complexe en bord de mer, entouré d’espaces verts tropicaux, se situe à l’extrémité nord de Patong Beach.

Club Andaman ★★★★

www.clubandaman.com

Situation: Seule une rue sépare l’hôtel de la plage de sable. Vous rejoindrez à quelques minutes à pied d’innombrables magasins, restaurants et autres possibilités de divertissement. Transfert de l’aéroport env. 45 minutes. Equipements: Deux grandes piscines, lobby bar, 2 lounges, 2 restaurants à la cuisine internationale et spécialités de grillades. Un superbe buffet de petit-déjeuner américain vous est servi le matin. Chambres: Vous résidez dans les chambres de luxe les plus récentes qui se situent à partir du 4ème étage du bâtiment. Elles sont équipées de bain/douche, WC, climatisation, minibar, sèchecheveux, TV sat., bouilloire pour thé/café et balcon côté mer. Activités sportives gratuites: Tennis de table, billard, fitness aquatique, centre de fitness. Payants: spa, tennis, le centre sportif aquatique sur la plage (ces services sont indépendants de l’hôtel).

Club Andaman, Phuket

Réservez de suite à notre centre d’appel VAC de la Chaux-de-Fonds: Vos avantages –

✆ 0848 840 905 Lundi au vendredi 7h30 à 20h et samedi 8h à 12h Internet: www.net–tours.ch

 Des prix très bas grâce à la vente directe  Nous sommes membre du fonds de garantie légal de la branche suisse du voyage  Droit de résiliation gratuit dans un délai de 7 jours après réservation effective Organisation et réalisation: net–tours, Glattbrugg


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Migros Magazine 8, 22 février 2010

| 69

Petits blablas, grands résultats

Le small talk, petite conversation anodine, ça se travaille. Pour réussir en société et être aimé de son voisinage, les conseils d’Annabelle Utelli, consultante en image personnelle et professionnelle.

D’

emblée, la spécialiste pose les bases. «Le small talk n’est qu’une étape. Toute la communication découle de la présentation, de l’attitude, de l’image que l’on dégage.» Depuis quinze ans, Annabelle Utelli travaille au service d’une clientèle internationale. Durant ses voyages professionnels, de l’Australie aux Emirats, la consultante a su capter et retenir ces petits plus qui rendent une conversation agréable et, surtout, utile. «Dans une réception, la maîtrise des banalités reste plus efficace que de grands discours. Le small talk est devenu ordinaire

grâce aux réseaux, ceux où l’on s’échange des cartes de visite. De plus, dans notre société, chacun reste devant l’ordinateur. On perd la relation humaine.» Si l’on ne parle plus comme au temps de Montaigne ou La Bruyère, que le terme «conversation de salon» paraît désuet, il est nécessaire de mettre un peu de bonne volonté dans ces bavardages futiles, souvent ô combien utiles. Marc a décroché un job grâce aux petites discussions qu’il a eues avec le nettoyeur de sa nouvelle entreprise. Ils se croisaient chaque matin à l’arrêt de bus, s’échan-

geaient quelques mots et c’est ainsi qu’il a su qu’un poste se libérait. Magique!

Priorité numéro 1: établir un contact visuel

Dans une assemblée, Annabelle Utelli indique qu’avant de se lancer vers n’importe quel interlocuteur, mieux vaut observer. Pour choisir LA personne qui a l’air sympathique. Ensuite, sortir son plus beau sourire, «sans exagérer», et chercher à établir un contact visuel. «C’est la base. Si l’autre ne vous regarde pas, vous n’établissez aucun contact. Il n’y a

pas d’étincelle.» Petit exercice pratique proposé par la consultante: dans la rue, regarder les gens en leur souriant. «Vous allez voir, on va vous adresser la parole sans vous connaître. Si quelqu’un ne répond pas, tant pis. Il ne faut pas avoir peur du rejet.» Reste à se déplacer vers l’élu. Mais attention! «Si vous marchez les épaules rentrées comme si vous alliez chez le dentiste, évidemment, personne ne va vous regarder et encore moins avoir envie de vous aborder. Cela nécessite une belle posture, une gestuelle étudiée. Et de porter des


50% DE RÉDUCTION 19.90 au lie

u de 39.75

Piles alcalines Energizer Ultra+ AA/LR6 en lot de 20

Les piles usagées doivent être rapportées au point de vente !

VALABLE DU MARDI 23.2.2010 JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

La magie de l’Été indien ou le passage des colonnes d’Hercules en dessous du pronto

taxes portuaires incluses

OFFRES SPÉCIALES MAGIQUE EN DESSOUS DU PRONTO dès CHF 1095.–*

22.02.10 ergoasw.ch

Energizer est en vente à votre Migros

Costa Luminosa****+

No. 1198, Costa Atlantica : 02. - 13.10. (12 jours)

No. 1153, Costa Luminosa : 01. - 10.09. (10 jours)

Prix magiques par personne en occupation double

(taxes portuaires incluses) : Cabine

No. 1198 : L’Été indien Costa Atlantica**** Cat. Prix officiels Prix magiques

No. 1153 : Les colonnes d’Hercules Costa Luminosa****+ Cat. Prix officiels Prix magiques

Intérieure standard Intérieure supérieure Extérieure (vue partiellement masquée) Extérieure standard Balcon standard Balcon supérieur Balcon premium 3e/4e lit sup. adulte 3e/4e lit sup. enfant Cabines à usage individuel Acheminement facultatif aller/retour

I1 I3 E1 E2 B2 B4 B7

I1-I2 I3-I4 E1 E2 B1-B2 B3-B4 B5-B7

2320.– 2690.– 2810.– 3190.– 3690.– 4200.– 4570.–

1155.– 1345.– 1405.– 1595.– 1845.– 2105.– 2295.– 930.– 250.– Sur demande 1390.–

2270.– 2590.– 2810.– 2940.– 3170.– 3460.– 3740.–

1095.–* 1195.– 1395.– 1495.– 1595.– 1695.– 1895.– 690.– 240.– Sur demande 460.–

Dans l’incendie de l’été indien flamboyant qu’éteignent, tout à l’est, les vagues de l’Atlantique, la Nouvelle-Angleterre déploie les charmes d’une région à la diversité riche de vallées, de plaines de lacs, de forêts, de côtes et de villes qui y ont poussé. Avancez à bord du Costa Atlantica dans l’éblouissement d’un automne à nul autre pareil ou passez les mythiques colonnes d’Hercules – le nom donné dans l'Antiquité aux montagnes qui bordaient le détroit de Gibraltar – jusqu’en Méditerranée à bord du flambant neuf Costa Luminosa. Deux offres uniques pour les amateurs de découverte et de bien-être… Acheminement aller/retour facultatif : Costa Atlantica : vols aller/retour de ligne Genève – Québec/ New York – Genève, transferts entre l’aéroport, le port et l’aéroports inclus. Costa Luminosa : vol de ligne Genève – Amsterdam, transfert au port inclus / transfert de Savone à Genève, Lausanne, Nyon, Martigny ou Berne en car confortable.

IMPORTANT : Le nombre de cabines disponibles à ce prix spécial est limité: soyez rapides ! D’autres catégories de cabines sont disponibles sur www.cruisecenter.ch. Prestations incluses : Croisière dans la catégorie de cabine choisie, taxes portuaires, pension complète à bord, libre utilisation des infrastructures, spectacles et divertissements, disco et musique live, accompagnement de voyage francophone. Prestations non-incluses : Acheminement aller/retour (cf. tabelle des prix), boissons et dépenses personnelles, excursions facultatives guidées, pourboires (env. Euro 6.– par pers. par jour), assurance annulation facultative (entre CHF 55.– et CHF 95.– par pers.) frais de dossier (CHF 20.– par facture.

Naviguez sans être menés en bateau !

Téléphone 021 351 89 89

www.cruisecenter.ch


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Migros Magazine 8, 22 février 2010

vêtements où l’on se sente bien.» Sans faute de goût. Jeans et baskets à l’opéra, «c’est dégradant pour les artistes. Comme ça l’est pour les organisateurs d’une soirée. Participer à un cocktail demande de la préparation.» La consultante préconise l’utilisation d’un marqueur, un signal qu’on se rappellera. Un bijou, une coiffure spéciale, voire un rire ou une voix. «On oublie facilement les noms. Il faut donc ruser.» Ça, c’est pour le chic.

On ne tutoie pas des inconnus

Continuons avec le charme. Pour que son comportement demeure adéquat et ravageur. Savoir-vivre oblige, on ne tutoie pas, «même si l’on est du même âge. Et surtout pas une femme vis-à-vis d’un hom-

Quelques trucs

permettent d’abreuver, ou de clore, le dialogue.» Et l’on entre ainsi dans le domaine de la séduction. Céline se souvient d’une soirée durant laquelle elle n’a cessé d’écouter les aventures d’un invité, en ne lâchant que quelques mots. Lorsqu’elle l’a revu, il s’est empressé de lui confier qu’il avait adoré la «richesse de leur dialogue»…

Savoir ce qui se passe dans le monde

me.» On se présente et on pose des questions. Pas n’importe comment, bien sûr. Les demandes auxquelles on peut répondre par oui ou non sont à bannir. Le truc de la spécialiste: écrire «cqqcoqp» dans le creux de sa main afin de se remémorer à tout moment les mots interrogatifs comment, qui, quand, combien, où, quoi, pourquoi. Le but: apprendre à connaître son interlocuteur et développer de l’empathie. L’astuce qui ouvre toutes les portes. Dans la lenteur, inutile de se presser, une écoute active, durant laquelle on reformule les réponses pour montrer qu’on entend ce qui est raconté. «Les gens adorent parler d’eux-mêmes. Magnifique, vous écoutez et vous tirez des conclusions qui vous

Un peu de culture ne nuit pas. Un vocabulaire soutenu bien placé reste du meilleur effet. Connaître l’actualité, retenir de délicieuses anecdotes. Un travail sur le long terme. «On se brosse les dents tous les jours. On peut aussi se cultiver au quotidien.» Le sens de la repartie, le stade au-dessus pour les novices, donne autant de plaisir à l’interlocuteur qu’à celui qui s’exprime. Comme savoir rire de soi, en toute occasion, aide à casser les barrières. «A l’image des enfants, de grands séducteurs, qui ne savent pas encore parler mais qui obtiennent déjà tout ce qu’ils veulent. Ils vous sourient, vous craquez. Malheureusement, l’adulte perd cette spontanéité.» Annabelle Utelli aime comparer le small talk à une voiture. Il suffit de mettre la clé, de démarrer, de passer une, deux, trois, quatre, cinq vitesses et puis de freiner, de débrayer. «Et là, vous créez un nouveau contact avec quelqu’un d’autre. Les timides doivent vaincre la peur d’autrui. Dans une journée, on a mille et une occasions de dire bonjour.» Virginie Jobé Illustrations François Maret

Infos: www.image-style.com A lire: «Ayez le sens de la répartie» de Christine Öttl et Gitte Härter, Ed. Vigot.

➔ Lorsque l’on parle de son travail: Florence Le Bras, dans le livre «Small talk», conseille de résumer son job en quatre phrases. S’il est compliqué, l’agrémenter d’anecdotes pour divertir l’auditoire. Surtout, penser à montrer les côtés positifs de sa profession. A éviter: dire, «je fais du business», cela peut sous-entendre qu’on cache une activité douteuse. Raconter sa journée dans le détail ennuie. ➔ Quand on ne comprend rien à la discussion: Il faut oser les questions! Oublier la honte. La journaliste propose même d’«annoncer la couleur». Genre: «Au risque de paraître stupide, que signifie… Je n’y connais rien.» Des interlocuteurs polis répondront volontiers et… changeront de sujet de conversation. A éviter: attendre que ça passe. Lassant et stérile. ➔ Comment se débarrasser d’un pot de colle: Trouver une formule pour le ou la quitter, «avec élégance», comme le souligne la journaliste. Par exemple, «je vous remercie pour cet agréable moment passé avec vous, mais je dois vous laisser pour…» A éviter: «Je dois m’absenter un instant.» La personne pourrait vous accompagner…

| 71

➔ Réagir devant des «hum, euh, bof»: Votre interlocuteur ne sait produire que des onomatopées? Deux solutions: prononcer une phrase qui lui sera agréable et qui pourra, éventuellement, le pousser à ajouter des mots à ses bruits. Ou alors, fuir. A éviter: persister alors qu’il ne dit rien. Il finira par s’énerver. ➔ Face à un matamore: «Il est sûr de lui, connaît tout et tient à le faire savoir. Inutile de chercher à glisser un mot, il s’intéresse surtout à lui, à ses prouesses.» Florence Le Bras pense que l’on peut s’en sortir en pensant à autre chose ou alors, «faire un aparté avec un voisin de table». A éviter: s’évertuer à essayer de se faire entendre. Fatigue assurée, perte de temps non négligeable. ➔ Après une gaffe: Le chien de la voisine vient de mourir et on demande comment il va. Aïe. Lui présenter des excuses, du style, «je suis un gaffeur incorrigible, pardonnezmoi». A éviter: vouloir se rattraper avec «ce n’est pas ce que j’ai voulu dire», «vous avez mal compris». Cela rendrait la voisine responsable de la gaffe. Tiré de: «Small talk. Comment engager la conversation et se faire des amis» de Florence Le Bras, Ed. Leduc.S.

Publicité

Bien dormi? zeller sommeil forte – avec valériane et houblon

• favorise

l‘endormissement et un sommeil réparateur

• 1 comprimé 1 heure avant le coucher

Max Zeller Söhne AG 8590 Romanshorn

zeller sommeil forte est un médicament phytothérapeutique. Disponible en pharmacie et droguerie. Veuillez lire la notice d‘emballage.


Rendez-nous visite au

www.

Festival des voyages Marti

à Kallnach,

.ch

du 4 au 6 mars

Divertissement, rabais de réservation, voyage en car gratuit!

La Corse

Lac de Garde - Venise - Vérone

Bonifacio - Ajaccio - Calanches - Calvi - Bastia

Sirmione - Garda - Malcesine - Riva

Découvrez ce magnifique coin de DATES DES VOYAGES terre! La Corse est aussi appelée 1. 09 - 14 mai A «la montagne en Méditerranée». Et 2. 16 21 mai B cela à juste raison. Le plus haut 3. 23 - 28 mai A sommet de l’île, le Monte Cinto, culmine à 2710 mètres. Le paysage 4. 30 mai - 04 juin B corse est extrêmement varié. 5. 05 - 10 septembre A 6. 12 - 17 septembre B 1er jour, Suisse - Toulon - à bord: 7. 19 - 24 septembre A voyage de votre lieu de départ à Toulon. 8. 26 sept. - 01 octobre B Pendant la nuit, traversée en ferry moderne vers la Corse. Petit déjeuner. 2e jour, Bonifacio - Ajaccio: arrivée de bon matin à Bastia. En longeant la côte est vous atteignez Bonifacio. Excursion en bateau aux grottes du Dragon. Par Sartène vous arrivez vers le soir à Ajaccio. PRIX Demi-pension. CHF 995.3e jour, Ajaccio: toute la journée est 6 jours consacrée à Ajaccio. Une visite guidée chambre à 2 lits / vous fait découvrir la ville. Après-midi cabine double intérieure libre. Demi-pension. chambre à 1 lit / CHF 1'220.4e jour, excursion aux gorges de la Spelunca - les Calanches - Cargèse: cabine individuelle intérieure par Vico et le col de Vergio, vous atteignez assurance SOS / frais les imposantes gorges de la Spelunca. d’annulation oblig. CHF 25.Continuation pour Porto aux fascinantes Options: Calanches. Demi-pension. siège double 5e jour, Calvi - Bastia - à bord: vous à usage individuel CHF 120.passez Corte - Ponte Leccia pour rejoindre CHF 25.Calvi et Bastia. Temps libre au centre dans cabine extérieure cette ville pittoresque avant l’embarque- chambre vue mer CHF 85.ment sur le ferry vers la France. Petit déjeuner. PRESTATIONS 6e jour, Toulon - retour: retour en • Voyage en car de luxe 5 étoiles Suisse à votre lieu de départ. • 5 nuitées avec buffet de petit déjeuner Hôtel Campo dell'Oro, Ajaccio • 3 repas du soir (cat. off. ***) Bon hôtel avec restaurant, bar, piscine et • Traversées en ferry Toulon-Bastiasauna. Toulon en cabine avec douche,WC • Promenade au bateau aux grottes du Dragon • Visite guidée d’Ajaccio

Le climat doux du lac de Garde DATES DES VOYAGES permet à une végétation méditer1. 09 - 13 mai ranéenne luxuriante de se déve2. 26 - 30 septembre lopper. Laissez-vous charmer par les magnifiques paysages hauts en couleur et par les contrastes entre montagnes, lacs clairs et villages pittoresques. Vous visitez des villes uniques comme Sirmione, Venise et Vérone où vous pouvez flâner dans PRIX les ruelles romantiques. 1er jour, Suisse - Sirmione - Garda: voyage de votre lieu de départ au lac de Garde. Sirmione exerce une fascination particulière. Passez par la forteresse des Scaliger pour rejoindre la vieille ville aux petites ruelles intimes et observez son animation colorée. Vers le soir arrivée à votre hôtel à Garda. 2e jour, excursion à Venise: l’arrivée à Venise, entre ciel et mer, est déjà féerique. Pendant une visite guidée, vous découvrez les curiosités de cette ville. Des canaux romantiques, places éblouissantes et ruelles étroites enchantent toujours tous les visiteurs. 3e jour, excursion à Malcesine Riva - promenade en bateau: vous rejoignez par la rive droite du lac Malcesine, lieu pittoresque au bord du lac. Continuation pour Riva. Là, vous sentez un souffle de mondanité. Après vous jouissez d’une promenade en bateau qui vous mène à Garda. 4e jour, excursion à Vérone: Vérone avec ses nombreux trésors culturels et monuments compte parmi les plus belles et les plus intéressantes villes d'Italie du nord. Après une visite guidée vous avez encore de temps libre pour flâner dans les ruelles de la magnifique vieille ville. 5e jour, Garda - retour: retour en Suisse à votre lieu de départ, via Milan.

LIEUX DE DEPART Route A Kallnach*, Bienne, Neuchâtel, Yverdon, Lausanne, Genève Route B Kallnach*, Fribourg, Vevey, Lausanne, Genève

5 jours

chambre à 2 lits chambre à 1 lit assurance SOS / frais d’annulation oblig. Option siège double à usage individuel

CHF 675.CHF

805.-

CHF

25.-

CHF

100.-

PRESTATIONS • Voyage en car de luxe 5 étoiles • 4 nuitées avec buffet de petit déjeuner • 4 repas du soir • Promenade en bateau sur le lac de Garde • Visites guidées de Venise et Vérone HOTEL Parkhotel Oasi, Garda (cat. off. ****) Très bon hôtel avec bar, salles de séjour et piscine. Situation: calme, au-dessus de Garda. LIEUX DE DEPART Route A Kallnach*, Bienne, Neuchâtel, Genève, Yverdon, Lausanne, Martigny Route B Kallnach*, Fribourg, Genève, Lausanne, Vevey, Martigny *Parking gratuit à disposition

*Parking gratuit à disposition

Les prix sont valables lors d'une réservation par www.marti.ch. Les autres centrales de réservation facturent habituellement un montant pour frais de dossier.

Réservations: 021 320 34 34

Ernest Marti SA, 3283 Kallnach • Courriel: marti@marti.ch

Les conditions générales de voyages et de contrat de Ernest Marti SA s'appliquent

A B

Siège double à usage individuel


COUP DE CHANCE BERNAQUA

Migros Magazine 8, 22 février 2010

| 73

Pour oublier les soucis quotidiens

A gagner: 70 cartes journalières pour profiter du sauna et du parc aquatique Bernaqua logés dans le centre Westside, près de Berne.

P Participez eet gagnez aavec un peu dde chance «Migros Magazine» met en jeu 35x2 entrées pour le parc aquatique et spa Bernaqua, une oasis de détente et de bien-être située dans le centre commercial Westside à Berne. Valeur de chaque entrée: 55 francs. Par téléphone en appelant le 0901 591 913 (Fr. 1.–/appel depuis un poste fixe) et en indiquant vos nom et adresse. Par SMS en envoyant un SMS avec le mot-clé CHANCE, suivi de votre adresse au numéro 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: CHANCE, Adam Premier, rue du Paradis 1, 9999 Jardinville. Par internet en complétant le formulaire sur notre site internet www.migrosmagazine.ch, rubrique «Coup de chance».

Photos Marcel Chassot, Céline Meyer

Par courrier en envoyant une carte postale en courrier A à: Migros Magazine, «Bernaqua», case postale, 8099 Zurich. Oubliez les soucis du quotidien: Bernaqua offre des saunas et des bains d’une surface de 2000 m2.

Date limite de participation: le dimanche 28 février 2010.

L

Les gagnants seront avertis par écrit. Le versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Tout échange de correspondance et le recours à la voie judiciaire sont exclus. Les collaborateurs de «Migros Magazine» ne sont pas autorisés à participer.

es noms des saunas parlent d’eux-mêmes. Ils s’appellent par exemple mer de brouillard, sel de la terre, feu et glace ou charbons ardents… Sur 1200 m2 au total, les visiteurs peuvent passer de l’étuve bienfaisante au froid glacial. Ils ont tout loisir de s’entourer de lave débordante ou de se détendre à la lueur des bougies, voire des aurores boréales pulsées...

Le parc aquatique et spa Bernaqua installé dans le centre commercial et de loisirs Westside, près de Berne, offre des saunas pour tous les goûts. Au contact des éléments, les visiteurs trouvent ici de quoi se détendre et évacuer leurs problèmes quotidiens. Grâce à un plan d’eau de 2000 m2 au total, le parc Bernaqua suscite l’enthousiasme de ses hôtes, auxquels il propose de nombreuses

aventures. Sur les plus longs toboggans couverts de Suisse, les familles peuvent s’en donner à cœur joie, à une vitesse qui procure d’intenses frissons même si elle n’a rien d’effrayant. Rien que la conception de ce monde aquatique vaut le détour. Star de l’architecture, le New Yorkais Daniel Libeskind a flanqué le parc d’un bâtiment qui rappelle un gigantesque morceau de cristal. Michael West

Plus d’informations sur: www.bernaqua.ch www.westside.ch


74 | Migros Magazine 8, 22 février 2010

Bienvenue à bord!

Croisières maritimes et fluviales de tout premier choix avec guide suisse.

M

ontez à bord de nos navires et découvrez ce qui rend unique une croisière maritime ou fluviale. Un service in-

comparable, associé à un circuit où il n’est point besoin de faire et défaire ses valises sans cesse, représente certainement l’une des ma-

nières les plus confortables et agréables de voyager et de profiter de vos vacances d’une façon extraordinaire. Plaisir garanti!

t uniquemen t e é it iv s En exclu teurs de pour les lec azine»: ag «Migros M

Fr. 100.–ion t de réducns anticipées

ser vatio pour les ré uées jusqu’au e ffe c t 10! 31 mars 20

Chine fascinante

Le canal de Panama

Century Sun***** Yangtsé 10 —22.8.2010

MS Zuiderdam****+ Canal du Panama 25.9 —14.10.2010

A partir de Fr. 4755.—

Magie automnale MSC Poesia****+ Québec—New York 8 —18.10.2010

A partir de Fr. 3390.—

➔ En automne, la nature de la côte Est du Canada et de la Nouvelle-Angleterre se pare de mille couleurs magiques. Visitez «la Belle Province» du Québec aux accents qui sentent bon la francophonie ainsi que de grandes métropoles comme New York et Boston.

➔ C’est le moment de découvrir la Chine en suivant le cours du Yangtsé, à bord du «Viking Century Sun», le plus long bateau fluvial avec cabines. Ce nouveau et luxueux navire est le seul à offrir les standards occidentaux. Sa direction est assurée par des professionnels suisses.

A partir de Fr. 4895.—

Ardente Andalousie La Belle de Cadix***+ Guadalquivir 10 —17.6.2010

A partir de Fr. 2650.—

➔ Découvrez la magie qu’exerce le paysage andalou sur ses visiteurs ainsi que le goût sensuel de la vie exprimé par l’Andalousie. Que vous soyez adeptes de culture ou de nature, que vous aimiez la tranquillité ou parcourir le monde, cette croisière fluviale sur le Guadalquivir saura vous satisfaire pleinement!

➔ Voie navigable construite pour relier l’Atlantique au Pacifique, le canal du Panama se faufile à travers la forêt vierge. Vous serez enthousiasmés lors de ce trajet de huit heures où vous passerez des écluses en contemplant un paysage verdoyant et des lacs au bleu étonnant.


VOYAGE LECTEURS

| 75

Croisière royale Queen Mary 2***** D’Europe en Amérique (ou en sens inverse), dix jours Europe - Amérique Programme 1: 2.8 / 1.10.2010 Amérique - Europe Programme 2: 4.7.2010

Beautés de la Russie

Anastasia*** De Moscou à St-Pétersbourg 28.6 —8.7.2010

A partir de Fr. 2390.—

➔ Entre les deux métropoles animées de Moscou et Saint-Pétersbourg, ce voyage sur les fleuves romantiques et les lacs gigantesques vous permettra de découvrir l’immensité russe. Tout y est fascination et splendeur. De Moscou, située au cœur du pays et qui présente aux visiteurs ses places immenses, ses bâtisses et ses clochers en oignons, jusqu’à Saint-Pétersbourg, au bord de la Baltique, avec ses bâtiments splendides et ses boulevards somptueux. L’âme russe se décline ici en grand...

Amérique du Sud Infinity****+ Santiago du Chili – Buenos Aires 14.1 –1.2.2011

A partir de Fr. 4895.—

Trésors de la Baltique Costa Luminosa****+ Amsterdam–Amsterdam 13–24.5.2010

A partir de Fr. 2790.—

➔ Découvrez les villes de la Baltique! Cap sur la merveilleuse Stockholm, Helsinki et la majestueuse Saint-Pétersbourg aux mille trésors. Admirez Tallinn, déclarée réserve d’Etat en raison de son patrimoine architectural médiéval parfaitement bien conservé.

➔ Un feu d’artifice d’impressions inoubliables vous attend au cours de ce voyage. Les paysages grandioses des fjords chiliens et patagoniens, le contournement légendaire du Cap Horn et l’étonnante variété d’une faune et d’une flore exceptionnelle, font de cette croisière un voyage qui n’a pas son pareil.

A partir de Fr. 3990.—

➔ Expérimentez avec nous l’un des points forts de tout croisiériste qui se respecte: la traversée transatlantique sur le «Queen Mary 2». La Cunard Line compte parmi les compagnies maritimes les plus traditionnelles du monde. Si vous souhaitez effectuer un voyage sortant de l’ordinaire, fêter un événement exceptionnel ou encore vous accorder le luxe de prendre votre temps, soyez certain que vous êtes à la bonne place sur ce paquebot!

Entre Occident et Orient Athena***+ 28.9 —14.10.2010

A partir de Fr. 3570.—

➔ Ce voyage sortant de l’ordinaire sur la mer Noire vous conduit à des endroits célèbres tels qu’Odessa et Yalta ainsi qu’à l’autre bout de la mer Noire à Batumi et Sotschi. Plongez-vous dans un monde riche en contrastes entre l’Occident et l’Orient où se côtoient des architectures et des paysages très variés.

Commande de prospectuss

Les facettes de l’Asie Diamond Princess****+ Pékin – Singapour 16.11 – 7.12.2010

A partir de Fr. 5580.—

➔ Ce voyage vous permet d’expérimenter d’une façon unique la fascination qu’exerce l’Asie sur ses visiteurs. Au programme, six pays, chacun avec leurs caractéristiques et cultures. Monter à bord d’un bateau extraordinaire afin d’admirer des paysages époustouflants, des métropoles où règne une animation trépidante et des peuples souriants, garantit des vacances inoubliables.

Nous vous envoyons ns avec plaisir une brochure détaillée de nos croisières maritimes et fluviales accompagnées! Envoyer le formulaire suivant à M-Travel Switzerland, Hotelplan, Département croisières, Sägereistrasse 20, 8152 Glattbrugg Nom: Prénom: Rue: NPA/lieu: Téléphone: Adresse électronique:

Vous pouvez également nous appeler au: 043 211 72 51 (lu – ve, de 8 h 30 à 18 h) ou nous envoyer un courriel à cruises@hotelplan.ch


76 |

MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 8, 22 février 2010

RÉCIT MORCEAU DE BŒUF

DISTINCTIF EXFILTRATION

A gagner

5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

VÉRIN ÉCORCE DE CHÊNE

PÈRE DU TÉLÉPHONE JAVEAU

MAUX D’ OREILLES NÉODYME

MAMAN DOULEUR

1 REVIGORÉ SIÈGE SUSPENDU

7 ALLIAGE

8

Comment participer:

CÉRIUM

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 919 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 28 février 2010, à 18 heures. * P * E * C * A * G * L * A *

T H E S A U R I S A T I O N S

* A C T I V E R A I E N T * U

C R O O N E R * I N E G A L E

* M E C

E * A C U R * I

L * I I E N A N T S A R * I O N * S Et la vie a du mordant! T E Essayez-les maintenant! * Q F U * R * M * E U I F O R M S * E M U E E V E E * N R A S * S T

* N E * O C U L A I R E * I A

L E S I N E R * T R E S S E R

Solution Problème n° 7

Mot: conférencier

ID EST

ARBRES

ATOME

www.hoegglift.ch

4

10

ESPION ROYAL PARÉ

LANGUE

TRAVAIL

VANITEUX

6 ROI DE JUDA

9

ALLÉGUER

À POIL

POISSONS

SÉLECTION MONTAISONS

12 SIGLE D’ UN TRAITÉ COPINE

PRÊTRE DES JUIFS PÂTÉS

VAGABONDER INJUSTE

MONNAIE

11 SOLLICITEUSE SIROTÉE

3

BROUILLÉ

HÖGG Liftsysteme AG CH-9620 Lichtensteig Tel. 071 987 66 80

VIEILLE COLÈRE

Gagnants Mots fléchés n° 6

Stéphanie Bardet, Lugnorre (FR); JeanMarc Moreillon, Aigle (VD); Muriel Donzé, Le Noirmont (JU); Chantal Fracheboud, Fribourg (FR); Pierre Curty, La Chaux-de-Fonds (NE).

Monte-escaliers

PRINCE TROYEN

FOYER

2 SAINS ET SAUFS

VITESSE D’UN NAVIRE

DAME D’ HONNEUR

5 © Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch Tirage contrôlé: 508 186 exemplaires (REMP octobre 2009) Lecteurs: 612 000 (REMP, MACH Basic 2009-2) Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Responsable de projets: Ursula Käser Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02 Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: Alain Kouo Département Magazine: Patricia Brambilla, Laurence Caille, Céline Fontannaz Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Béatrice Eigenmann, Jonas Hänggi, Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Tina Gut, Dora Horvath, Martin Jenni, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli,

Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Regula Brodbeck (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Christina Rohner, Ester Unterfinger, David Zehnder Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille Secrétariat: Jana Correnti (responsable),

Imelda Catovic, Cony Kappeler Sylvia Steiner Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Simone Saner Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Reto Feurer (chef du département), Nicole Costa, Verena De Franco, Yves Golaz, Maya Matzenauer,

Janine Meyer, Hans Reusser, Patrick Rohner (chef projet média), Eliane Rosenast, Kurt Schmid, Jasmine Steinmann, Nicole Thalmann Marketing: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Jrene Shirazi (cheffe du département) Editeur: Fédération des coopératives Migros

IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny

Publicité

Le bon goût est toujours de saison. Commandez vite votre abonnement! e-mail: abonnements@saison.ch, fax: 062 746 35 71, www.saison.ch


Entreprises ACHETE Bijoux anciens

Or – Argent –Diamants Montres bracelets et de poche en or, Patek Philippe – Rolex – Chronographes Paiement comptant, Tél. 079 431 07 87

RECOLOREZ VOTRE SALON CUIR ou recouverture cuir ou tissu

026 656 15 22 – www.cuir-leder.ch

D É C L A R AT I O N

DʼIMPÔTS

comptabilité et conseil financier indépendant, se déplace: André Gudet,Tél. 077 419 08 74 gudet_conseil@yahoo.com

VOTRE HÉRITAGE, C’EST L’AVENIR DE NOS PATIENTS Pour commander notre brochure legs, contactez-nous au 0848 88 80 80. MSF, RUE DE LAUSANNE 78, CP 116, 1211 GENÈVE 21 WWW.MSF.CH | CCP 12-100-2

Vacances

Loèche-les-Bains Offres Top hiver 4 janvier 09au au02 30mai avril2010 09 dudès 03lejanvier 2010

Escapade neige &

Hôtel Alpenblick

à côté du Burgerbad www.alpenblick-leukerbad.ch alpenblicklbad@bluewin.ch tél. 027/4727070, fax. 027/4727075 3954 Loèche-les-Bains

4

3 nuitées avec demi-pension 3 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 384.– par personne

328.-

5 nuitées avec demi-pension 5 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 640.– par personne 7 nuitées avec demi-pension 7 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 861.– par personne Supplément pour la chambre individuelle Fr. 10.– par jour sur tous les arrangements. La plus grande piscine thermale alpine de l’Europe (Burgerbad) est à votre disposition le jour d’arrivée dès 12h 00 (sauf le jour du départ).

Au pôle Sud, les glaces fondent plus vite que prévu. Le climat a besoin de vous: www.greenpeace.ch

L’offre de la semaine: METTEZ VOTRE SILHOUETTE EN FORME – CONTRÔLE DE LA LIGNE AVEC CLA La formule du contrôle pondéral moderne:

CLA + alimentation équilibrée + exercice physique = rapport muscles-graisse amélioré Le CLA, acide linoléique conjugé, est un acide gras polyinsaturé et fait partie de notre alimentation quotidienne. Sous forme naturelle, il se trouve principalement dans les aliments d’origine animale. Cependant, les changements dans les méthodes d’alimentation et d’élevage du bétail font que les valeurs en CLA actuelles sont significativement plus basses que par le passé, ce qui justifie une complémentation. Le CLA favorise

une combustion efficace de la graisse et réduit la graisse corporelle tout en maintenant la masse musculaire. Le CLA en tant qu’ingrédient fonctionnel est obtenu à base d’huile de carthame de grande qualité.

Vous trouverez plus d’informations sur le CLA sur notre site www.sponser.ch/cla

Les produits CLA se trouvent dans votre Migros dans l’assortiment Fit Control ou chez SportXX.


78 | Migros Magazine 8, 22 février 2010

Une vie américaine à 400 km/h Après une formidable saison en Formule Atlantique, la Vaudoise Simona De Silvestro accède à la catégorie reine du sport automobile d’outre-Atlantique, l’IndyCar. Portrait d’une cassecou qui garde la tête sur les épaules.

S

velte et coquette, teint hâlé et sourire éclatant, la blonde Simona De Silvestro (21 printemps au compteur) ressemble à la plupart des filles de son âge. Difficile d’imaginer, en la voyant en tenue de ville, sans combinaison ni casque, qu’elle conduit des bolides pouvant atteindre les… 400 km/h! Eh oui, cette Vaudoise de Montsur-Rolle, exilée depuis trois ans aux Etats-Unis par passion automobile, est pilote de course. Et au plus haut niveau, puisqu’elle va «jouer», cette saison, dans la cour des grands, des tout grands même: l’IndyCar, l’équivalent américain de notre F1, dans laquelle s’illustre notamment la sulfureuse Danica Patrick. Coup d’envoi: le 14 mars à São Paulo. «Un nouvel apprentissage démarre», commente avec modestie Simona, qui dompte des chevaux moteur depuis qu’elle est haute comme trois pommes. «J’ai reçu mon premier kart à 6 ans. J’arrivais à peine à toucher les pédales.» Un an plus tard, elle participait à sa première compétition officielle – une finale romande – et la remportait. Poursuivant sur sa lancée, cette habituée des pole positions a aligné, l’an passé en Formule Atlantique (la F2 américaine), quatre victoires et neuf podiums, raflant au passage le titre honorifique de la superwoman ayant remporté le plus de courses en monoplace sur les circuits d’outre-Atlantique. «J’ai été en tête du championnat toute l’année.» Démarrage en trombe, mais fin en queue de poisson: un concurrent – un véritable fou du volant!

CCarte d’identité Si Simona De Silvestro, pi pilote automobile Na Naissance: 1er septembre 1988. Et Etat civil: célibataire. Si Signes particuliers: fille unique et polyglotte. Elle parle français, suisse allemand, allemand, anglais et italien. Elle aime: dormir, aller au cinéma, sa famille et ses amis. Elle n’aime pas: faire sa valise, les dangers publics sur la route et les gens qui croient tout savoir. Rêves: gagner les 500 miles d’Indianapolis et devenir pilote de Formule 1.

– l’a éjectée de la chaussée lors de la dernière épreuve, la privant ainsi de son sacre et du million de dollars qui allait avec… Un incident qu’elle qualifie sobrement de «bizarre», alors que d’autres l’ont jugé proprement scandaleux! Imperturbable et plus déterminée que jamais, Simona continue de tracer sa route, de s’entraîner dur dans l’espoir de briller sur les circuits d’IndyCar. «C’est une vie de sacrifices: j’ai quitté ma famille et arrêté mes études pour venir aux Etats-Unis, je n’ai pas de petit copain, je ne vois que rarement mes amis…» Cette fonceuse prend tous les risques pour réaliser son rêve: «Je veux être la première femme à devenir pilote de Formule 1.» (Rires) Alain Portner Photos Carine Roth-arkive.ch / Keystone

MON LIVRE PRÉFÉRÉ «Je détestais lire des livres jusqu’à ce que je m’attaque au premier Harry Potter. L’histoire m’a scotchée et j’ai dévoré toute la série. Mais ces temps-ci, je me plonge surtout dans des biographies d’athlètes.»


RÉUSSITE SIMONA DE SILVESTRO

| 79

MON PÉCHÉ MIGNON «Chaque fois que je vois des lunettes de soleil qui me plaisent, il faut que je les achète, c’est plus fort que moi! Cette paire-là, je ne m’en sépare pas depuis quelques mois déjà, parce qu’elle m’a porté chance jusqu’ici…»

MON COÉQUIPIER «En Formule Atlantique, j’étais dans la même écurie que Frankie Muniz, le héros de la série «Malcolm». Il est plus âgé que moi, mais je le considère un peu comme mon petit frère… On figurera d’ailleurs ensemble dans le jeu vidéo «Stargate Worlds» que sortira notre sponsor à la fin de cette année.»

MON MODÈLE «Quand j’ai vraiment commencé à regarder la F1, c’étaient les années de gloire de Michael Schumacher. Il était incroyable! J’aimerais bien avoir autant de succès que lui dans le futur.» (Rires)

MA PAS SIO ON

«Mon métier, c’est st de ro roul uler ul er vite vi te.. Pl te Plutôt cool, non on?? Mê on Même me si ça de dema mand ma ndee de gra nd rand ndss nd sacr sa crif cr ific ices ic es,, j’j’ai es ai vra raim imen im entt en beau be auco coup co up de ch chan ance an ce de vi vivr vree quel qu elqu quee ch qu chos osee d’ d’au auss ssi fabu fa bule bu leux le ux!» !»

MA FUTURE VOITURE

«Cette monoplace de 650 CV, qui atteint 400 km/h en vitesse de pointe, je la piloterai cette saison en IndyCar, l’équivalent américain de la Formule 1. C’est un rêve qui devient réalité!»


Vendredi 26 février

sur tout l’assortiment Migros.

Vendredi 26 février 2010, les points CUMULUS sont multipliés par 5 dans tous les magasins Migros, restaurants Migros, Saveurs et Take Away Migros, melectronics, Do it + Garden Migros, Micasa, SportXX, Outdoor by SportXX et OBI. Profitez-en! Excepté les sacs poubelle taxés et vignettes d’élimination, consignes, prestations de service, Taxcards, téléchargement électronique, bons et cartes cadeau.

Migros Magazin 08 2010 f AA  

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland Publicité • 5à7sièges • portescoulissantesdes deuxcôtés • intérieurconfortable • moteurséconomiqu...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you