Issuu on Google+

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

Publicité

C’EST SCANDALEUX!


DACIA. DES VÉHICULES À DE SCANDALEUSEMENT ACCESS

Avec Dacia Duster, les grands espaces vous appartiennent. 4x4 au vaste habitacle, Dacia Duster met sa rob de confort et permet de transporter tous vos équipements de loisirs. Avec sa position de conduite haute, Dacia Duster, et si on s’offrait plus en dépensant moins?

Offre réservée aux clients particuliers dans le réseau Dacia participant jusqu’au 31.01.2011. Modèle illustré (équipements supplémentaires incl.): Duster 4x4 Lauréate 1.6 16V 105 ch, 1598 cm3


SOCIÉTÉ 12

Crise du logement: des Romands témoignent de leur calvaire Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

.ch,, CONSTRUIRE CONS CONS ONSTRU TRUIRE TRU IRE www.migrosmagazine.ch,

NO 3, 17 JANVIER 2011

ENTRETIEN 30

Photos Stephan Gladieu - Dukas - Le Figaro / David Gagnebins-de Bons

Le bonheur en grande taille

Comédienne, mannequin, styliste et blogueuse: Stéphanie Zwicky, Fribourgeoise établie à Paris, surfe d’un succès à l’autre.

ACTUALITÉ MIGROS 38

Elsa, l’une des meilleures laiteries d’Europe. EN MAGASIN 59

Tentations chocolatées bio. Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch Publicité

CUMULUS-DEALS en pages 90/91


4 | Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

ÉCOLOGIE 24

ÉDITORIAL

Walter Wildi est à la tête de l’Institut Forel (Versoix), une structure dépendante de l’Université de Genève spécialisée dans l’étude des eaux douces.

Steve Gaspoz, rédacteur en chef

La pénurie se renforce On a beaucoup parlé de la crise économique ces derniers mois,

* tarif local

Pour certains, c’est simple: impossible de déménager! Et malgré

Photos Mathieu Rod / Thierry Parel / Thomas Andenmatten / Pierre-Yves Massot-arkive

M-Infoline: tél.: 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch

reléguant au second plan une autre crise: celle du logement. Et pourtant, la situation se péjore de jour en jour. La pénurie que connaît l’arc lémanique depuis des années est en train de contaminer les régions environnantes, favorisant la spéculation, les hausses de loyer et les arnaques. Se loger à prix modéré à proximité des centres urbains devient le calvaire de toujours davantage de personnes et de familles (notre sujet en page 12). leurs efforts actuels, les responsables cantonaux ne sont guère optimistes. La faute à un manque de vision dans les années 90, au manque de terrain, aux procédures administratives, mais aussi et surtout au succès économique de la région. Revers de la médaille, le dynamisme des entreprises et les nombreuses créations d’emplois alimentent la pénurie. Car qui dit emplois dit travailleurs et qui dit travailleurs dit logements et infrastructures diverses.

Evidemment, les profiteurs sont à l’affût. Il y a en première ligne

les régies, qui ne se gênent pas pour procéder à une sélection de plus en plus drastique des bons et des «mauvais» locataires, et certains propriétaires qui en profitent pour relever les loyers. Mais de plus en plus aussi d’arnaqueurs professionnels. Certains proposent à la location des logements ne leur appartenant pas, tandis que d’autres contractent un maximum de baux pour ensuite jouer sur le marché de la sous-location. Pour les personnes modestes et les familles de la classe moyenne ne reste qu’une solution: s’établir toujours plus loin de leur lieu de travail.

GRANDIR 84 Les outils informatiques se révèlent de formidables moyens favorisant la création. La preuve avec Léo Cusin, 12 ans, lauréat du concours Bugnplay avec son film d’animation.

steve.gaspoz@migrosmagazine.ch

Publicité

Collectez des points CUMULUS dans le monde entier Avec la CUMULUS -MasterCard gratuite*, vous collectez des points CUMULUS à chacun de vos achats, à Migros et en dehors de Migros, dans 29 millions de commerces du monde entier.

Cotisation annuelle:

CHF 0.–*

Demande: cumulus-mastercard.ch, à votre Migros ou en appellant le 044 439 40 27 *Aucune cotisation annuelle pour la carte principale et la carte supplémentaire, ni dans les années qui suivent.

L’émettrice de la CUMULUS -MasterCard est GE Money Bank SA.


CETTE SEMAINE

|5

CULTURE 76 Première suisse pour les aveugles et les malvoyants, le Musée d’art du Valais a reconstitué des œuvres sous la forme de maquettes tactiles. Visite.

RÉCITS

Crise du logement

Recherche appartement désespérément.

12

Consommation

16

Portrait

22

Ecologie

24

La chasse aux bonnes affaires. Samuel Matthey-Doret, la passion de la montagne. Les eaux du Léman sous haute surveillance.

ENTRETIEN

Stéphanie Zwicky

ACTUALITÉ MIGROS

30 38

Merci de tout cœur!

57

Lucie Gross veille sur ses voisins.

EN MAGASIN

Bon et bon marché

59

Farmer Soft Choc

61

Le rösti de pommes.

AUX FOURNEAUX 62

Chocolat noir et banane: un duo irrésistible.

Lorsque Hélène Becquelin, blogueuse et créatrice d’Angry Mum, livre sa recette d’une potée ravigotante, son mari Momo veille au grain…

Hélène Becquelin.

CUISINE DE SAISON

Culture

76

Un musée s’adapte aux aveugles et aux malvoyants.

Mieux vivre

84

Lorsque l’ordinateur pousse à la créativité.

Voitures

86

La Volvo V60.

RUBRIQUES

Migros Flash

6

Courrier des lecteurs

11

Temps présents

8

Minute papillon

29

Mots fléchés / Impressum

89

Cumulus

90

RÉUSSITE

Emmanuelle Rol 62

Championne de voile.

Informez-vous: www.swisshaus.ch ou 0800 800 897

CADRA CHF 364’050.– clés en main, sous-sol inclus

81

Des conseils pour rester zen en toute circonstance.

Publicité

NOS CLIENTS SONT TOUS LES MÊMES: CHACUN VEUT UNE MAISON UNIQUE.

71

VIE PRATIQUE

Grandir

Elsa

Visite dans la crème des laiteries.

VOTRE RÉGION

Les informations de votre coopérative régionale

92


6 | Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

Un anniversaire blanc

NEWS

Lutte suisse: un engagement durable Après l’incommensurable succès populaire des fêtes fédérales de lutte suisse à Frauenfeld en 2010 et à Aarau en 2007, Migros poursuit son engagement en faveur de ce sport traditionnel en soutenant d’ores et déjà la prochaine rencontre prévue en 2013 à Berthoud, dans l’Emmental. Par ailleurs, Migros poursuit sa collaboration avec Kilian Wenger, le roi de la lutte en titre, tout en prolongeant celle avec son prédécesseur Jörg Abderhalden pour les trois prochaines années. www.esaf2013.ch

En mer Cantabrique, les pêcheurs respectent les quotas.

Les plaisirs de la pêche en toute bonne conscience

Année exceptionnelle pour Juskila, qui organise des camps de ski gratuits pour les ados. A l’occasion de sa septantième édition, 70 Suisses de l’étranger ont été invités en plus des 600 enfants du pays.

Bonne nouvelle pour les gourmets: les sardines du golfe de Biscaye, dans la mer Cantabrique, au nord de l’Espagne, sont à nouveau disponibles dans les magasins Migros. Cette espèce avait été retirée de l’assortiment après l’interdiction de pêche prononcée par les autorités espagnoles. Des spécialistes ibères et européens avaient en effet constaté que le golfe de Biscaye souffrait de surpêche. Depuis lors, la population de sardines s’est reconstituée pour atteindre plus de 50 000 tonnes, soit bien au-delà de la masse critique de 33 000 tonnes, ce qui a permis de lever l’interdiction. Grâce aux pêcheurs cantabriques qui s’en tiennent strictement aux quotas définis de manière scientifique, les sardines peuvent à nouveau être dégustées en toute bonne conscience.

LE PRODUIT DE LA SEMAINE

Délice des Grisons

750 000

C’est le nombre de litres de lait transformés quotidiennement par la laiterie industrielle de Migros, Estavayer Lait SA, dans le canton de Fribourg. Découvrez l’usine – qui est l’une des plus grandes et des plus modernes d’Europe – en lisant l’article en page 38.

Photos Keystone, LDD

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

La viande des Grisons – qui a bénéficié d’un formidable coup de projecteur grâce au fou rire de Hans-Rudolf Merz – est élaborée à partir des meilleurs morceaux de bœuf. Ils sont ensuite assaisonnés avec du sel, du salpêtre, des herbes des Alpes ainsi qu’un mélange d’épices. Durant trois à cinq semaines, les morceaux sont conservés à une température proche de zéro. Autre étape importante: le séchage durant plusieurs semaines. Particularité de la viande des Grisons: la conservation est entièrement naturelle. Quant à sa forme rectangulaire caractéristique, elle est obtenue à la suite de pressages successifs durant la maturation, technique qui permet de mieux répartir l’eau.


MIGROS FLASH blanche la septantième édition de ce rendez-vous soutenu – entre autres – par Migros, les organisateurs ont en plus invité 70 adolescents d’origine helvétique vivant dans dix-sept pays étrangers. Des Suisses résidant au Canada, aux Etats-Unis, en Australie, en Afrique du Sud, au Mexique, au Sénégal, en Tunisie, ainsi qu’en Europe ont ainsi fait le déplacement pour profiter des joies de la neige.

Un prodige du violon en concert En janvier, l’Orchestre de la Suisse italienne se produit avec le musicien russe Vadim Repin. A écouter à Lugano, Viège, Genève, Saint-Gall et Zurich.

42 000 enfants ont participé au camp Juskila

Parrain des Suisses de l’étranger, Adolf Ogi participe au camp.

C

omme chaque année en janvier, 600 filles et garçons de tous les cantons ont profité gratuitement des joies de la neige à la Lenk (BE) lors du camp de ski Juskila. Pour marquer d’une pierre

Durant leur séjour dans l’Oberland bernois, les Suisses de l’étranger étaient parrainés par l’ancien conseiller fédéral Adolf Ogi. Autres personnalités à avoir pris le chemin de la Lenk: le roi de la lutte Kilian Wenger et le champion olympique de skicross Michael Schmid. Au total, l’institution de SwissSki a accueilli depuis sa création quelque 42 000 jeunes Helvètes. Cette année, près de 1300 ados ont participé au tirage au sort qui a permis de sélectionner autant de filles que de garçons provenant de tous les cantons. Le principe selon lequel aucun enfant ne paie et aucun collaborateur n’est rémunéré a bien évidemment été respecté. Une devise à laquelle le plus grand camp de la jeunesse et du sport reste fidèle depuis sa création.

|7

L

a troisième tournée des Migros-Pour-cent-culturelClassics s’annonce grandiose. Aux côtés de la jeune corniste bernoise Zora Slokar, l’Orchestra della Svizzera italiana s’offre une vedette internationale: le violoniste Vadim Repin. A bientôt 40 ans, l’enfant de Novosibirsk (en Sibérie) est un habitué des scènes, puisqu’il s’est produit pour la première fois en public à seulement 6 ans et demi. C’est en 1989 qu’il a percé au niveau international en devenant le plus jeune à décrocher la plus prestigieuse distinction mondiale parmi les compétitions de violon, la Queen Elisabeth Competition à Bruxelles. Ensuite, il a reçu de nombreux prix parmi lesquels l’Echo Award, le Diapason d’or, le Prix Caecilia et l’Edison Award. Lors de sa tournée en Suisse, Vadim Repin interprétera le Concerto pour violon de Tchaïko-

vski, un chef-d’œuvre qui mêle virtuosité et mélancolie slave. Autres pièces au programme: le Concerto pour cor no 2 de Mozart ainsi que la Symphonie no 7 de Beethoven, le tout placé sous la direction du chef d’orchestre colombien Andrés Orozco-Estrada.

Programme Migros-Pour-cent-culturel-Classics: Orchestra della Svizzera italiana avec Vadim Repin (violon), Zora Slokar (cor), direction Andrés Orozco-Estrada. 17 janvier à Radio Studio à Lugano; 18 janvier au Centre culturel et de congrès à Viège; 19 janvier au Victoria Hall à Genève, 20 janvier à la Tonhalle à Saint-Gall; 21 janvier à la Tonhalle à Zurich. www.migros-pourcent-culturel-classics.ch


8 | Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

SUR LE VIF

Calmy-Rey la mal-aimée Les premiers résultats du sondage en ligne Vimentis viennent de tomber. Au chapitre «Qui éliriez-vous au Conseil fédéral?», les 30 000 participants ont «voté» pour les ministres actuels, à l’exception de Micheline Calmy-Rey qu’ils ont éjectée au profit de Karin Keller-Sutter. La réaction du politologue René Knüsel. L’éviction virtuelle de Micheline Calmy-Rey par le «peuple», une surprise pour vous?

Oui, dans la mesure où cette relative défiance à son égard est assez nouvelle. Comment expliquer cette baisse de popularité?

Les récentes controverses ont laissé quelques traces dans les mémoires, à commencer par la gestion de l’affaire des otages suisses en Libye. La campagne orchestrée à son encontre a sans doute aussi contribué à ce résultat. Dans cette simulation, une libérale-radicale remplace une socialiste. Virage à droite?

Cette déduction est simpliste. L’enjeu gauche/droite joue peu dans la représentation de l’équi-

libre interne au Conseil fédéral, telle que perçue par le public. Le sondage mesure plutôt un effet de correction suite à l’éviction de la candidature de Mme Keller-Sutter, victime d’un jeu politicien, alors qu’elle bénéficiait de l’aura d’une candidate idéale. Ce vote virtuel montre que les sondés sont grosso modo pour le statu quo et donc qu’une élection du Conseil fédéral par le peuple ne bouleverserait pas nos habitudes politiques…

Tirer une telle conclusion serait hâtif quant aux effets d’une élection par le peuple. On doit plutôt retenir la forte adhésion populaire à l’image de collégialité, de concordance et de participation plurale au Conseil fédéral. Propos recueillis par Alain Portner

TRAIT POUR TRAIT

IMPULSIONS

Dessin de Mix & Remix paru dans «L’Hebdo» du 13 janvier 2011

Jean Ammann, journaliste et chroniqueur «La Liberté»

Y a-t-il quelqu’un pour diriger le monde? L’histoire belge nous surprendra toujours: ce pays vient de battre un record d’Europe et menace même la suprématie de l’Irak. Depuis le 8 janvier, c’était un samedi, la Belgique détient le record européen de la plus longue crise politique: 209 jours sans gouvernement, si l’on fait abstraction du décoratif Albert II. Au niveau mondial, l’Irak détient toujours la palme de

l’anarchie avec 289 jours, mais il faut reconnaître que la vacance post-dictatoriale joue en faveur de l’ancienne Mésopotamie. Depuis sept mois, la Belgique nous assène la preuve qu’un pays peut vivre sans gouvernement. Devant cette situation inédite, les économistes ont la perplexité enthousiaste. Au début du mois de janvier, le magazine L’Expansion


TEMPS PRÉSENTS

|9

MES BONS PLANS par Tania Araman, journaliste

Photo Allison Shelley / Reuters

A voir: Espoir romand. Le film lausannois «La petite chambre» remportera-t-il l’Oscar du meilleur film étranger? En attendant le verdict, les Romands pourront enfin découvrir sur les écrans ce long métrage émouvant sur le thème de la vieillesse, qui a déjà séduit le public de Locarno l’été dernier. «La petite chambre», de Véronique Reymond et Stéphanie Chuard, en salle dès mercredi.

DANS L’OBJECTIF

titrait: «L’économie belge s’en sort plutôt bien sans gouvernement». Et l’on apprenait qu’en 2011, le PIB belge pourrait augmenter de plus de 2%, «une performance supérieure à celle de la zone euro». Cela renvoie à cette question: y a-t-il quelqu’un pour diriger le monde? J’ai depuis longtemps la certitude que le monde est un immense paquebot qui ne connaît qu’une seule force, celle de l’inertie. Il est lancé et il continuera sa route jusqu’à ce qu’il rencontre l’iceberg fatidique et facétieux. La fin du pétrole sera notre échouement, à moins que ce ne soit la bombe atomique ou le réchauffement climatique. De temps en temps, à bord, quelqu’un s’agite et saisit la barre. Cela peut être de Gaulle ou George W. Bush, Churchill ou Ronald Reagan, un sauveur

ou un sabordeur. L’immense majorité des passagers reste accoudée au bastingage, spectatrice de la croisière. Qui agit sur les événements? Les politiciens se disent prisonniers des économistes qui ne voient jamais rien venir. La crise financière de 2008? Imprévisible. La crise grecque? Inattendue. La crise irlandaise? Déconcertante. Quelqu’un avait-il prévu la fin de l’Union soviétique et, plus près de nous, les attentats du World Trade Center? L’historien Marc Ferro, dans son dernier essai, le dit: «Aucun des phénomènes historiques les plus marquants de notre temps n’avait été prévu.» Gouverner, c’est tromper l’inaction. Depuis 218 jours, les Belges ne font plus semblant. > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Port-au-Prince un an après

Port-au-Prince, le 9 janvier 2011. Cette Haïtienne prie dans les décombres de la cathédrale de Port-au-Prince détruite par le tremblement de terre du 12 janvier 2010 qui a fait 250 000 victimes. Un an après, des dizaines de milliers de bâtiments sont toujours en ruine et la situation humanitaire reste inquiétante d’après le CICR.

A écouter: Putain de stade. Si vous avez manqué en juin dernier le concert événement d’Indochine au Stade de France, vous pouvez désormais en recréer l’ambiance dans votre salon. Avec en prime sur la version triple DVD un making of de la tournée. Indochine, «Putain de stade», distr. Jive. A faire: La magie des ballons. Amateurs de shows aériens, rendez-vous à Château-d’Œx! La capitale internationale de la montgolfière accueille pour la 33e fois le festival international de ballons. L’occasion de vous élever dans les airs... «Festival international de ballons», du 22 au 30 janvier. Infos: www.festivaldeballons.ch A lire: Un auteur en colère. Avant même sa sortie, le nouvel opus d’Alexandre Jardin a déjà fait parler de lui. L’auteur y évoque avec amertume les activités douteuses de son grand-père lors de la Seconde Guerre mondiale. «Des gens très bien», Grasset, en librairie.


Du 18 au 31 janvier

Tout l’assortiment Heidi


COURRIER DES LECTEURS

Gabrielle Junod-Ochsner, Nyon

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch

s d hé

Patch a

Partie adhésive Protection

EAUTÉ V U O N gie Technolo

& Confort

Libération prolongée des huiles essentielles naturelles

100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0%

Libération durant 8 heures 1h

2h

3h

Libération rapide

4h

5h

6h

7h

8h

Libération longue durée

*Peut s‘appliquer aussi sur un duvet ou un meuble. Ne laisse aucun résidu.

2.– CHF de réduction à l’achat de Trio Patch by Triofan ou Trio Cream by Triofan Valable dans toutes les pharmacies et drogueries du 6 janvier au 30 juin 2011.

Kombinazione 01.2011

J’ai lu avec attention (…) l’article consacré à M. Franz Hoffman «l’homme qui a réinventé l’écriture». A mon avis, ce graphiste n’a rien inventé du tout. Cela fait depuis plusieurs années que tout un chacun, à l’aide d’un scanner et d’une grille, peut se créer sa propre police de caractères «maison». En effet, lorsque j’ai acheté mon tout premier scanner

Support pour huiles essentielles

BON

«Mon scanner me permettrait déjà de créer mon écriture»

«Un enfant instruit n’a pas besoin de se bagarrer» (…) Et si simplement on enseignait dans nos écoles leurs droits et devoirs à nos enfants! Il existe des livres, des DVD et autres enseignements ludiques sur les trente articles de lois des «Droits de l’homme et des enfants». Les parents, éducateurs et enseignants peuvent se les procurer sur internet. Un enfant instruit, qui a la connaissance de ses droits et devoirs, n’a pas besoin de se bagarrer, car il a d’autres intérêts. Imaginez-vous un monde sans criminels, sans actes nuisibles de vandalisme et autres idioties aberrantes de certains «ados». Un monde où les gens ont plus de liberté et d’intelligence. Un rêve utopique? Certainement pas! (…) A chaque parent et enseignant d’en prendre acte pour une civilisation future plus calme et moins de folie ambiante. Devenons des humanistes.

uiles essen tiel l

relles.

«Migros Magazine» no 1 du 3 janvier. A propos de l’article «L’homme qui a réinventé l’écriture».

«Migros Magazine» no 1 du 3 janvier. A propos de l’article «Les conflits aident à grandir»

ec 3 h v a if

natu

Saxon

Meyrin

es

Les forêts suisses doivent remplir leurs fonctions protectrices, sociales et économiques. Ainsi le prévoit la loi de 1991 sur les forêts et paysages. (…) De manière générale, les exigences envers les forêts, clairières, rivières, etc. et leurs fonctions diverses se sont accrues ces dernières années. A-t-on oublié les animaux vivant en dehors des réserves? Peut-être. En effet, les sous-bois et ruisseaux sont des lieux de détente très appréciés (…). (…) Ils sont considérés comme un bien public, dont la population profite largement. (…) Mais dans ce décor, la faune prioritaire perd ses repères, quitte à risquer sa vie pour survivre. Maurice Burnier,

Kombinazione 01.2011

«Les animaux, victimes du succès des forêts»

(…), un logiciel me permettait de créer ma propre écriture manuscrite et de l’intégrer dans le logiciel MS Word. Ce logiciel de reconnaissance d’écriture utilisait la même grille que celle à laquelle M. Hoffman fait référence. (…) D’accord, peut-être que ce monsieur a apporté quelques modifications à l’idée de base, pour pouvoir l’utiliser sur Facebook, mais de là à s’en approprier tous les mérites... Corinne Ansermier,

BON

«Migros Magazine» no 2 du 10 janvier. A propos de l’article «Faune alpine: ne pas déranger».

Pour une nuit d’hiver reposante.*

| 11


12 | Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

En Suisse, il est devenu habituel de faire la queue pour aller visiter un appartement.

Au secours, je cherche un appartement!

Le taux de logements vacants sur l’arc lémanique n’a jamais été aussi bas. Alors que les particuliers se battent pour trouver un toit, les cantons multiplient les démarches pour endiguer une crise très mal anticipée. Témoignages et paroles d’experts.

T

rouver un logement sur l’arc lémanique? Mission impossible! Voilà bien longtemps que les villes de Lausanne et de Genève ne sont plus les seules à être touchées par la crise. Aujourd’hui, aussi bien les districts de Morges que de Nyon ou de la Riviera affichent un taux de vacance de 0,4 à 0,6%. La moyenne dans le canton de Vaud ne dépasse pas non plus ce résultat. «Il devrait atteindre au moins 1,5% pour que le marché soit confortable, déplore Lionel Eperon, chef du Service de l’économie, du logement et du tourisme du canton de Vaud (SELT). Même le Chablais, encore épargné jusqu’à récemment, commence à souffrir de la pénurie.» Quant à Genève, n’en parlons pas: le taux de va-


RÉCIT PÉNURIE DE LOGEMENTS

| 13

Ils cherchent depuis environ un an en 2009), le nombre de logements à disposition ne s’est vu accroître que de 18%. La courbe démographique de Vaud a également pris l’ascenseur, gagnant 10 000 habitants en 2007, 16 500 en 2008 et 13 000 en 2009 (total en 2009: 697 802). «On construit actuellement entre 3000 et 4000 nouveaux logements par an, alors qu’il en faudrait entre 4500 et 5000 pour stabiliser le marché», explique Lionel Eperon. Outre la rareté du terrain à disposition, les lenteurs administratives pour déclasser les terrains à bâtir, pour établir de nouveaux plans de quartier et pour obtenir des autorisations de construction expliquent ce déséquilibre.

«Des actions au coup par coup»

cance y plafonne depuis belle lurette à 0,23%. Les raisons de cette crise que chacun s’accorde à dire sans précédent? Sans dédramatiser la situation, les deux cantons concernés évoquent avant tout l’économie particulièrement florissante de la région. «La plus performante d’Europe», souligne Lionel Eperon. Jugé très attractif, l’arc lémanique séduit toujours davantage de nouvelles entreprises et multinationales, drainant un nombre important de nouveaux habitants. Pour répondre à cette croissance démographique, une extension considérable du parc de logements serait nécessaire. Or, les cantons ont du mal à suivre. Alors que la population genevoise a augmenté de 20% en vingt ans (atteignant 457 600 habitants

Toutefois, le problème n’est pas nouveau. Comment a-t-on pu laisser la situation s’enliser à ce point? «En ce qui concerne Genève, on a manqué le coche il y a vingt ans, relève Carlo Sommaruga, secrétaire général de la section romande de l’ASLOCA (Association suisse des locataires). Les grands déplacements des années 50 avaient donné lieu à une extension de la ville dans des quartiers tels que Lancy et Meyrin. Lorsqu’on est arrivé à épuisement de ces zones, les politiques se sont contentés d’agir au coup par coup. Ils n’ont pas affiché de volonté d’anticipation.» De son côté, Lionel Eperon estime qu’il était difficile de pressentir une telle croissance démographique. Mark Muller, conseiller d’Etat genevois en charge du département des constructions, évoque quant à lui la période de récession des années 90 et les retards pris à cette époque dans les

A quatre – bientôt cinq – leur 3,5 pièces devient vraiment trop petit Noms: Valérie, Pierre-Alain, Sara et Jérémy Attanasio. Professions: assistante en pharmacie et boulanger. Cherchent depuis: environ un an. Où: dans la région lausannoise. Nombre d’appartements visités: une vingtaine. «Nous attendons un troisième enfant pour avril. Les deux autres dorment déjà dans la même chambre. Il nous faudrait au moins une pièce de plus...» Leur recherche de logement, Valérie et Pierre-Alain Attanasio l’ont entamée il y a un an, avant même qu’elle ne tombe enceinte pour la troisième fois. Depuis, ils n’ont visité qu’une vingtaine d’appartements. Pas faute de motivation... «Je consulte presque chaque jour les petites annonces sur internet, raconte Valérie. Mais peu correspondent à nos critères. Nous n’avons pas de salaires mirobolants, nous ne pouvons pas monter au-delà de 2000 francs de loyer.» Et quand ils tombent quand même sur un appartement qui leur convient, le

dépôt de leur dossier se solde immanquablement par une déception. «Soit il est rejeté, soit la régie augmente le loyer. Au bout d’un moment, c’est décourageant.» Travaillant tous deux à Ecublens, ils souhaiteraient rester dans la région lausannoise. «Nous avons déjà élargi notre champ de recherche. Nous sommes prêts à aller jusqu’à Cossonay. Mais il ne faut pas exagérer: même s’il paraît qu’il est plus facile de trouver quelque chose à Payerne, nous n’allons pas déménager là-bas!» Dans leur situation, ne pourraient-ils pas prétendre à un appartement subventionné? «Bien sûr, mais même ceux-là sont durs à trouver. Ou alors il faut déjà habiter ou travailler sur la commune.» Et si le bébé arrivait avant qu’ils ne trouvent un logement plus grand? «Dans un premier temps, ce ne sera pas trop grave, ils pourront dormir les trois dans la même chambre. Mais à long terme, ce ne sera plus possible. Enfin, on ne perd pas espoir!»


14 | Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

projets de développement du canton.

Nécessité de prendre des mesures drastiques

Inutile pourtant aujourd’hui de rejeter la faute sur l’un ou sur l’autre. Il faut agir, et vite. Au programme à Genève: nouveaux plans de quartier, déclassement de zones villas et agricoles, revitalisation urbaine simplification des procédures administratives de planification et d’autorisation de construire. «A terme, nous souhaiterions bâtir 2500 logements par an», explique Mark Muller. Dans le canton de Vaud, on se tourne avant tout vers les communes. «Certaines d’entre elles possèdent du terrain, explique Lionel Eperon. Le rôle du SELT est donc de les guider. En les encourageant par exemple à privilégier la construction d’habitations de type coopérative. En effet, l’un des problèmes prépondérants de cette crise, c’est le manque de logements à loyers modérés. Quant aux communes ne disposant pas de terrain, l’Etat a voté une aide spéciale de 50 millions de francs sous forme de prêts à intérêt quasi nul, afin de les aider à en acquérir.

Des mesures utopiques?

Aussi bien Lionel Eperon que Mark Muller reconnaissent que la crise ne se résoudra pas du jour au lendemain. De son côté, Carlo Sommaruga estime que des mesures beaucoup plus incisives devraient être prises pour espérer régler le problème d’ici trois à cinq ans. «Il faudrait redonner à l’Etat une fonction beaucoup plus importante, décrète-t-il. Tout comme il a la possibilité d’exproprier des terrains pour bâtir des écoles, des routes, des piscines, il devrait être en mesure de faire de même pour des zones constructibles qui ne seraient pas mises en valeur par leur propriétaire. Et on devrait peut-être envisager un moratoire sur l’implantation de nouvelles sociétés, malgré l’avantage fiscal.» Autant de solutions qui auraient toutefois peu de chances de passer à un niveau politique... Tania Araman Photos David Gagnebin de-Bons et Reto Oeschger-Tamedia

Ils cherchent depuis juillet 2010 Ils souhaitent itent emménager ensemble depuis plus de six mois Noms: Virginie D’Alberto et Yves Panchaud Professions: laborantine en chimie à Genève et monteur électricien à Lausanne. Cherchent depuis: juillet 2010 Où: entre Nyon et Rolle Nombre d’appartements visités: une quarantaine «Le plus difficile, ce n’est pas de chercher un appartement, mais de faire passer son dossier auprès des régies!» Derrière le ton enjoué de Virginie D’Alberto se cache une certaine lassitude. Voilà six mois qu’elle souhaite emménager avec son ami Yves Panchaud. «Nous aimerions bien fonder une famille. Or, ni mon appartement ni le sien ne sont assez grands.»

Dotés d’un dossier irréprochable - ils sont tous deux solvables, disposent d’une attestation de non-poursuites, ne possèdent pas d’animaux et ont la nationalité suisse («Apparemment, c’est un critère important pour certains propriétaires...») – ils peinent pourtant à trouver. «Soyons honnêtes, nuancent-ils: nous ne sommes pas prêts à accepter n’importe quoi. Nous avons déjà refusé deux logements, l’un que nous avons jugé finalement trop cher et l’autre dont le loyer a été augmenté alors qu’aucuns travaux n’étaient prévus: comme il se situait déjà au-delà de notre fourchette de prix, nous ne pouvions pas nous le permettre.» Depuis le mois de juillet, ils ont tout de même visité une quaran-

taine d’appartements entre Nyon et Rolle. Ils ont même passé leur propre annonce sur Anibis, offrant une prime de 500 francs à qui leur ferait signer un bail. Sans succès. Il y a deux mois, alors qu’ils venaient une fois de plus de passer à côté d’un appartement qui répondait à tous leurs critères, Virginie a bien eu envie de tout envoyer balader. «Le plus frustrant, c’est que l’on ne nous dit jamais pourquoi nous n’avons pas été retenus. Une fois, lorsque j’ai appelé la régie pour demander des explications, ils se sont contentés de me répondre: A un moment, il faut bien faire un choix. Je suis de plus en plus dégoûtée par le système.»


RÉCIT PÉNURIE DE LOGEMENTS

| 15

Elle a trouvé un appartement... mais a dû acheter une voiture Nom: Sarah Jaquemet Profession: photographe Cherche depuis: septembre 2010 (a trouvé un appartement en décembre) Où: sur la région lausannoise, ville et campagne Nombre d’appartements visités: environ 3 par semaine pendant trois mois Persévérance. Chance. Culot. Voilà trois qualités indispensables, selon Sarah Jaquemet, pour trouver un appartement dans la r��gion lausannoise de nos jours. Lorsque la jeune Vaudoise et son ami décident de prendre de la distance, c’est à elle de déménager, leur logement de Vuillerens appartenant à sa famille à lui. «Je voulais trouver quelque chose rapidement. Pendant trois mois, j’ai écumé les sites spécialisés. Certains jours, j’actualisais ma page de recherche sur Anibis toutes les dix minutes, histoire de voir les nouvelles annonces le plus tôt possible. D’ailleurs, c’est comme ça que j’ai eu mon appartement: coup de bol, j’étais l’une des premières à téléphoner, et donc à le visiter. Ensuite, j’y suis vraiment allée au culot: j’ai sonné chez le propriétaire qui habitait dans le même immeuble. Il était en plein souper avec sa famille, je lui ai quand même remis mon dossier. Il m’a dit, vous êtes la première à faire ça, l’appart, vous l’avez.» Son 2 pièces avec jardin privatif, cuisine agencée et baignoire neuve - pour le loyer raisonnable de 1000 francs par mois - elle l’a donc vraiment mérité. Seul bémol: sa situation. «Il se trouve à Grancy, aux environs de Cossonay, loin des transports en commun. J’ai donc dû réinvestir dans l’achat - et l’entretien – d’une voiture.»

Elle a trouvé après trois mois Attention aux arnaques! Gare aux arnaques! Alors que certaines personnes vivent un calvaire pour trouver un toit, d’autres n’hésitent pas à tirer profit de leur vulnérabilité. Passons outre les (presque anodines) photos mensongères affichées sur les annonces, prises depuis un étage supérieur pour rendre la vue plus

séduisante ou sous un tel angle que l’appartement paraît beaucoup plus grand. Plus grave: les photos de logement qui n’existent pas ou qui ne sont pas à louer. Une expérience vécue par Sarah Jaquemet; «Le type prétendait être à l’étranger, il fallait lui envoyer

l’équivalent d’un loyer pour obtenir les clés. Heureusement, je ne suis pas tombée dans la combine.» Autre schéma: photos ou non, on vous demande de signer le bail avant même la visite de l’appartement. C’est à prendre ou à laisser, vous dit-on. A coup sûr, l’annonceur compte sur la situation

critique dans laquelle se trouvent certaines personnes pour arriver à ses fins. Une règle d’or donc: ne jamais verser d’argent ou signer de contrat avant d’avoir vu - en vrai! le bien à louer. Sur Anibis, il est possible de signaler toute pratique douteuse au webmaster.


16 | Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

La chasse aux bonnes affaires Dénicher le meilleur produit au meilleur prix – sur la Toile ou dans les magasins – est le rêve de nombreux consommateurs. Mais quelles sont les limites de cette chasse aux bons plans?

J

anvier, c’est la saison traditionnelle des soldes. Sur des affiches ou dans les vitrines, les magasins vantent des offres à ne pas manquer. Les consommateurs recherchent la meilleure affaire, jubilent en la trouvant, délient les cordons de leur bourse ou tapent fébrilement les codes de leurs cartes bancaires. Pourtant, pas besoin d’attendre les périodes habituelles de rabais pour acheter des articles à bon prix: il existe des magasins d’usine dits «outlets» qui offrent des produits à moindre coût (même Migros s’y est mise à Sion et Romanel-sur-Lausanne), les plus connus étant sans doute ceux d’Aubonne et de Villeneuve, dans le canton de Vaud.

bonnes affaires? Vu l’abondance des prix cassés, le client ne se ferait-il pas plumer en achetant sans rabais? «Grâce à internet, les consommateurs ont accès à des offres dont ils n’avaient pas connaissance auparavant», observe David Bosshart, CEO de l’Institut Gottlieb Duttweiler (GDI) à Rüschlikon (ZH), spécialisé dans la recherche de thèmes socio-économiques et la découverte de tendances. Revers de la médaille de cette abondance de super offres: «Plus les consommateurs sont confrontés à des prix qui baissent, plus leur confiance envers les vendeurs diminue, explique le directeur du GDI. Car dans leur conception, cela signifie que la qualité du produit en souffre ou qu’on leur a trop fait payer dans le passé.» Ce que le consommateur doit débourser est bien sûr un point important dans l’acte de consommation, mais ce n’est pas le seul critère. «Nous constatons une réorientation vers des valeurs autres que l’argent. Notre étude «Consumer value monitor» a démontré une préférence pour des articles alimentaires produits de manière responsable, soucieuse de l’environnement et des hommes.»

«Dans tout achat, il y a un côté irrationnel très fort»

Les bons prix se trouvent aussi sur le Net

Mais il y a aussi les bons plans que l’on peut dénicher sur la Toile: des sites de ventes privées parmi lesquels eboutic.ch, mystore.ch ou ceux de ventes aux enchères ebay.ch ou encore ricardo.ch. Dans le domaine des transports, on cherche le vol le moins cher en réservant tôt sur easyjet.com ou en cherchant un billet de train dégriffé sur le site cff.ch. Faire du sport (easy-ski.ch) ou regarder une pièce de théâtre (beausobre.ch avec ses actions last minute) à prix cassés, c’est possible aussi, à condition d’avoir de la patience et de la chance. Conjuguer emplettes et rabais, cela s’appelle «smart shopping» et on ne parle plus de radinerie, mais d’«achats malins». Mais jusqu’où ira cette course aux

Des réactions subjectives

Comme le constate Emmanuel Combe (lire l’entretien ci-contre), l’acheteur est davantage enclin à Lire la suite en page 19

«Le low-cost est l’allié du luxe» Emmanuel Combe, professeur de sciences économiques à l’Université Paris I, auteur de «Le low cost», qui vient de paraître aux Editions La Découverte, coll. Repères. Le low-cost, c’est bon marché?

Non. Le low-cost n’est pas synonyme de baisse de coût. Il ne s’agit pas plus de soldes ou ventes privées qui sont un modèle de gestion des stocks. Au contraire, le low-cost limite un produit au strict nécessaire en lui enlevant l’optionnel. La Logan de Renault coûte par exemple 10 900 fr., car c’est un produit nu. En rajoutant des options (direction assistée, air conditionné, etc.), le prix rattrape celui des modèles de la concurrence. Dans le domaine aérien, des compagnies comme Easy Jet


RÉCIT CONSOMMATION

| 17

montant que l’on peut reporter sur les produits plaisirs, dont fait partie l’Iphone. Le consommateur est de plus en plus éclairé grâce à internet. C’est devenu presque une vertu. Etre radin, c’est être malin. Il veut en avoir pour son argent. Pourquoi payerait-il pour des mauvais conseils (banque, assurance) ou, dans le domaine automobile, un lecteur audio ou des vitres électriques s’il n’en a pas besoin. Renault propose une voiture de base: le consommateur veut avoir le sentiment que c’est lui qui choisit. Le consommateur demande à être responsable. Il choisit et paie ce qu’il veut acheter. C’est un aspect générationnel qui touche beaucoup plus les jeunes (internet) et les plus diplômés.

font payer l’accessoire: les consommations, la possibilité d’entrer en premier en cabine, la garantie d’attraper la correspondance. Le low-cost se concentre sur l’essentiel. Tout est simplifié et standardisé. A côté de l’automobile et de l’aérien, où trouve-t-on du low-cost? Ce concept s’applique à trois autres secteurs: la distribution alimentaire avec les hard-discounters (14% de parts de marché en France (30 à 40% en Allemagne), les banques et les

assurances sans agence (en ligne) ainsi que les services à la personne (coiffure, salle de gym, agence immobilière). Car le consommateur ne veut pas du low-cost partout. Et pourquoi donc? Le consommateur est disposé à mettre le prix à condition d’avoir un service. On observe de plus en plus des comportements polarisés, où les gens achètent du luxe (Iphone par exemple) et des produits de marque tout en rognant sur certains produits courants. Le consommateur est

schizophrène. Une étude a révélé que 65% des Français fréquentent les hard-discounters pour des produits basiques. Pourtant, ce type de commerce ne représente que 14% des parts de marché. Il y aura toujours les épiceries haut de gamme et les hard-discounters. Au milieu, les supermarchés vont souffrir. Le low-cost est l’allié du luxe. Que voulez-vous dire? Le panier alimentaire est très cher en France. Si l’on réalise 20% d’économie sur le panier, c’est un

Le low-cost pour la classe aisée, le comble... Le low-cost profite à ceux qui en ont le moins besoin. On peut en arriver à celui qui paie le plus cher est celui qui est le moins riche, parce qu’il faut avoir une connaissance du système pour ce qui est des services (banques en ligne, télécommunications en ligne). Cela vaut particulièrement pour le low-cost aérien: qui profite des vols à bas prix entre Paris et Marrakech: les bobos parisiens qui ont une maison à Marrakech. Qu’en est-il de la qualité? Il y a une diminution de qualité, heureusement. Certes, il y a une qualité intrinsèque – dont la sécurité fait partie – qui n’est pas négociable. Dans l’aérien, un vol doit permettre de se rendre à une destination donnée à l’heure dite. Dans l’alimentation, le produit ne doit pas être dangereux pour la santé. Il faut que la sécurité soit garantie. Il en est de même dans le domaine automobile.


ACTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 18.01. AU 31.01.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

BODYSPR AY

9.30

au lieu de 11.90

AXE déodorant aérosol duo Africa, Shock 2 x 150 ml

9.30de 12.40 au lieu

GEL DOUC HE

AXE déodorant aérosol duo Click, Rise Up, Hot Fever, Dark Temptation 2 x 150 ml

3 pour 2

9.90

au lieu de 14.8

AXE gel douc he trio Africa, Shock, Twist, Rise Up, Hot Fever, Dark Temptat ion 3 x 250 ml

5

AXE est en vente à votre Migros


RÉCIT CONSOMMATION

Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

rogner sur le prix de certaines marchandises. «Le consommateur fait souvent preuve d’un comportement schizophrénique, ajoute David Bosshart. Toute augmentation de prix pour un litre de lait de 5 centimes provoque des réactions, bien que nous ne dépensions même pas les 10% de notre argent pour l’alimentation. Par contre, qu’un gadget électronique coûte 100 francs de plus ne semble pas décisif pour un certain nombre de clients. Il ne faut jamais oublier que dans tout achat il y a un côté irrationnel très fort.» Mettre la main au porte-monnaie n’est donc pas un acte si anodin qu’il n’y paraît. Deux personnalités romandes lèvent le voile sur leur manière de dépenser. Laurence Caille lllustration François Maret Photos F. Wavre-Rezo / C. Rappo-arkive

| 19

Sandrine Viglino: «Instinctivement, on cherche toujours la meilleure affaire»

Actuellement en tournée avec Yann Lambiel dans «Aux suivants», Sandrine Viglino repartira ensuite sur le routes de Suisse romande avec «L’air de rien...»

Dans son one woman show, l’artiste valaisanne se présente comme «née catholique, Valaisanne, Migros». Lorsqu’il s’agit de faire les courses, elle est souvent pressée. «Je passe ma vie dans ma voiture. J’achète les produits de première nécessité au petit magasin de mon village. Ce ne sont pas forcément de bonnes affaires, mais j’y trouve tout. Je fréquente volontiers les petits commerces: boulangerie, boucherie. C’est peut-être un luxe: je vis seule et sans enfants et peut privilégier la qualité.» Pareil pour les articles non alimentaires: dans la mesure du possible, elle achète à Martigny. «En fin de compte, avec le service après-vente, on s’y retrouve. Je préfère acheter mes instruments dans un magasin de Martigny qui m’a sauvée une fois plutôt que de passer des heures à comparer les prix sur

internet. Je suis un peu flemme...» Devant un énorme panneau solde, «j’essaie de me raisonner, mais instinctivement, on cherche toujours la meilleure affaire. Reste que même aux soldes, j’ai l’impression de me faire rouler. Les revendeurs ont des marges pas possibles. Mais c’est un état d’esprit. Je préfère acheter une bonne paire de chaussures plutôt que dénicher la bonne affaire. Sans compter que je n’ai pas le temps de courir les soldes et que, bien souvent, il n’y a pas ma taille.» Pour un appareil photo, par exemple, elle va comparer le prix, «parce que je n’en ai pas besoin dans l’immédiat». Pour les affaires sur la Toile, elle laisse faire ses cousines qu’elle charge de revendre des choses sur Ebay ou Ricardo. www.sandrineviglino.com

Anzeige

SUR TOUT L’ASSORTIMENT CANDIDA DÈS L’ACHAT DE 2 PRODUITS. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.1 AU 31.1.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

33% 33% 2.–

au lieu de 3.–

Brosse à dents Candida antitartre 1 pièce

33%

2.20

au lieu de 3.30

Dentifrice Candida Sensitive Plus 75 ml

3.35

au lieu de 5.–

Solution buccodentaire Candida Parodin Plus 400 ml

MGB www.migros.ch W

33% DE RÉDUCTION.


ACTION 20% SUR TOUS LES PRODUITS WASA ET WASA SANDWICH OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 18.1 AU 24.1.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Wasa – la saveur naturelle du bien-être.

1.7lieu5de 2.20 au

rig Wasa O g 5 20

2.85

au lieu de 3

inal –

.60

Wasa Sand w Fromage fr ich – ais et ciboulette 3 x 37 g

1u.9lieu0de 2.40 a

es Wasa S g 200

am –

Wasa est en vente à votre Migros


RÉCIT CONSOMMATION

| 21

40%DE REDUCTION OFFRES VALABLES DU 18.01 AU 24.01.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES PRODUITS LES CRÉATIONS DE TARTARE

Antonio Hodgers: «J’ai souvent l’angoisse d’avoir fait un mauvais achat» Conseiller national genevois récemment élu à la présidence du groupe parlementaire des Verts, Antonio Hodgers n’aime pas trop faire du shopping. Ses achats, il les fait au magasin le plus proche et «par internet pour les grandes commissions. Je n’achète que ce dont j’ai besoin en fonction des besoins de mon ménage.» Ce qui lui importe: la qualité et l’origine du produit. Les très gros rabais ne suffisent pas à le faire craquer pour un article. «Je me demande si j’ai vraiment besoin de cet article. J’évite d’acheter une chose pour l’unique raison qu’elle n’est pas chère.» S’il n’a pas la fièvre des soldes, il va tout de même attendre le bon moment pour acheter. Mais il ne recherche pas les bonnes affaires. «Ça prend trop de temps.» D’autant que, de retour à la maison, «j’ai souvent l’angoisse d’avoir fait un mauvais achat». Quant au prix, «si l’article est de qualité, produit dans des

À LA POINTE DE LA GOURMANDISE conditions sociales et environnementales décentes, oui je trouve que le prix est juste».

RÉSULTATS DU SONDAGE EN LIGNE

Les bonnes affaires 6%

je craque pour tout et pour rien

47%

j’achète seulement les articles repérés depuis longtemps

22 %

ne sont jamais des achats malins

25 %

c’est génial!

977 personnes ont donné leur avis sur notre site internet du 27 décembre 2010 au 6 janvier 2011.

Donnez votre avis sur d’autres thèmes sur notre site internet:

www.migrosmagazine.ch

Nouveau! Tartare est en vente à votre Migros


22 | Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

Samuel Matthey-Doret, la passion du roc

Le Valaisan est l’un des rares Romands à avoir décroché son brevet de guide de montagne en 2010. Découverte d’une profession où la communication et le marketing ont fait leur entrée.

Q

uand il était gosse, Samuel Matthey-Doret avait le vertige. La peur du vide lui a passé – «heureusement!» – et a fait place à l’amour de la pente, résolument. A 25 ans, le Valaisan au regard et au sourire francs, à la charpente solide, vient de décrocher son brevet fédéral de guide de montagne. En 2010, 23 pros des cimes ont réussi avec succès leur formation. Trois ans d’études échelonnables sur plusieurs années, un échec dans une discipline impliquant un redoublement. Samuel, lui, a tout enchaîné. Ils sont deux Romands à avoir fait un sans-faute. Exigeant, le cours comprend une quinzaine de semaines balayant tous les domaines, de la randonnée à la médecine de montagne en passant par les avalanches, l’escalade, les cascades de glace, le ski... A cela s’ajoutent quarante courses réalisées avec succès ces deux dernières années. Mais des sommets, il en a vaincu d’autres bien avant. Pour être admis en formation, il faut déjà un sacré niveau.

«On nous a appris à choyer le client»

A l’écouter raconter, on se dit que le temps des guides bourrus et taciturnes est révolu. «Il y en a encore mais de moins en moins!» Depuis quelques années, les candidats bénéficient de cours de communication et même de marketing. «On nous a appris à choyer le client! Etre guide est un travail social. Il s’agit de faire découvrir la montagne aux gens. Qu’à la fin d’une course, il leur reste quelque chose. Et puis, en

Bio express 1985: naissance à Sion, second de deux frères 1997: premier camp d’alpinisme à l’Hospice du Grand-Saint-Bernard 2001: face nord du Pigne-d’Arolla (VS) 2004: Petit Clocher du Portalet (VS) 2005: Nevado Sajam (Bolivie), 6542 mètres 2007: début de la formation d’aspirant-guide 2010: brevet fédéral de guide de montagne

tant que guide, on représente aussi le Valais auprès de ses hôtes.» Pas qu’un discours, Samuel y croit fermement.

Un père conducteur de chiens d’avalanche

Le goût des montagnes remonte à l’enfance, bien sûr. Né à Sion, il n’est pourtant pas issu d’une famille de marcheurs acharnés. «Mon père en a fait un peu quand il était jeune et puis il a été conducteur de chiens d’avalanche, du coup on a été sensibilisés à ne pas faire de grosses bêtises dans ce domaine.» Chez les Matthey-Doret, l’été se passe à la mer en bus camping. En famille, il pratique un peu de peau de phoque et de l’escalade. Mais sa première «vraie» course, il la réalise à 12 ans, dans le cadre d’un camp d’alpinisme. C’est le Mont-Velan, à 3731 mètres d’altitude. Quatre à cinq heures de montée sur un glacier. Les prémices de milliers d’autres. Et puis l’ado enchaîne les camps Jeunesse & Sport, les sommets, les journées d’escalade durant les week-ends et les vacances scolaires, devient moniteur, en songeant qu’il serait merveilleux d’en faire son métier. «Pour

être dans un environnement qu’on aime; pour concilier passion et profession.» Un rêve d’avenir. Samuel devient d’abord apprenti électricien puis ingénieur. C’est en travaillant qu’il se paie sa formation de guide, un investissement de 25 000 francs, tout de même. Et pour un crapahuteur de sommets, il vaut mieux assurer ses arrières, même si le nouveau diplômé espère bien vivre de sa passion. «On ne sait jamais, on peut avoir soi-même un accident, ou perdre un client et ne plus vouloir exercer.»

«Le risque zéro n’existe pas»

Les dangers et le sécuritarisme ambiant, il y pense sans se laisser démonter: «On fait de son mieux. Et de toute façon, le risque zéro n’existe pas.» Il rappelle qu’aujourd’hui, l’hélico est à portée de téléphone. Jamais encore, il n’y a eu recours. Pourtant, il s’est fait des frayeurs. «Une bonne chose; cela nous rappelle que l’on n’est pas invincible.» Et l’alpiniste, aussi à l’aise dans une paroi de rocher que sur un flanc enneigé, d’énumérer quelques-uns des sommets vaincus: la

Jungfrau, le Mönch, le Lyskamm, le Zinalrothorn, le Grand-Combin, la Dent-Blanche ainsi que quelques 6000 sud-américains. Autorisé à naviguer seul, Samuel a commencé à se constituer sa clientèle. Il a sa page internet (www.montagneabloc.ch) «Si on veut travailler, il y a assez de boulot pour tout le monde.» La saison dure de décembre à septembre. Avec ses clients, l’alpiniste ambitionne de partir à la découverte de sommets qu’il ne connaît pas. Un défi. Mais en montagne, on n’est jamais seul, en dépit des apparences. «On peut demander à un collègue des tuyaux sur un sommet. Ou faire la course en suivant un guide plus expérimenté.» Davantage que les imprévus, le pro redoute les amateurs à la tête dure décidés à atteindre le sommet pour rentabiliser leur journée (en moyenne de 650 francs) alors qu’il neige et qu’il vente. Voilà qui exigera du tact et de la négociation. Des conditions idéales, Samuel Matthey-Doret en rêve pourtant. Et le nouveau guide de se remémorer l’ascension de la Dent-Blanche dans le val d’Hérens – son sommet préféré notamment en raison de sa forme pyramidale parfaite et de sa modeste fréquentation –, alors qu’il était aspirant guide. «C’était fin septembre, il faisait beau, pas froid. Nous étions une petite équipe, guides et clients. On est montés sans peine. En haut on était presque en t-shirt. On est redescendus tranquillement, mon client était content, moi aussi. Dans ces moments, on se dit: j’ai choisi le bon métier.» Céline Fontannaz Photos Isabelle Favre


PORTRAIT MONTAGNE

Samuel Matthey-Doret est un homme heureux: après trois ans d’études, il vient de décrocher son brevet fédéral de guide de montagne.

| 23


24 | Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

Le Monsieur Propre des eaux douces

Dépendant de l’Université de Genève, l’Institut Forel à Versoix s’est spécialisé dans l’étude des eaux douces. Après les grandes pollutions des «trente glorieuses», de nouvelles menaces planent sur nos lacs. Le point avec Walter Wildi, maître des lieux.

A

l’âge où je me baignais dans les rivières, c’était des cloaques.» Directeur de l’Institut Forel, à Versoix, spécialisé dans la science des eaux douces, Walter Wildi parle d’un temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître. Celui de la pollution de nos lacs et rivières, qui a commencé en gros à la fin de la deuxième guerre, avec un double boom: économique et démographique. Le début des fameuses trente glorieuses. Depuis, l’installation systématique de stations d’épuration a enrayé le phénomène. Tout n’est pourtant pas limpide, propre et en ordre dans nos plans d’eau: «Le problème que nous avons aujourd’hui, c’est que ces stations n’épurent pas toutes de façon suffisante.» Et pour certaines substances «même pas du tout». Sont bien éliminés, résume Walter Wildi: «les nutriments, matières organiques, phosphates et autres composés azotés». Les métaux lourds sont également bien retenus par les stations. Là où ça se gâte, en revanche, c’est avec «les médicaments, essentiellement des antibiotiques et des hormones issues des contraceptifs, ainsi que les produits phytosanitaires de l’agriculture». Des substances pas enlevées, «ou trop peu», des eaux usées. Avec une difficulté supplémentaire et des chemins parcourus différents: «Les produits phytosanitaires arrivent dans l’eau de fa-

Algues et bactéries sont cultivées dans le laboratoire.

çon diffuse, par exemple depuis le vignoble ou les terres agricoles, directement dans le lac, alors que les antibiotiques et les hormones arrivent des stations d’épuration, c’està-dire de sources ponctuelles.»

Des améliorations techniques

Walter Wildi reconnaît qu’actuellement de grands efforts sont faits pour améliorer des stations d’épuration plus vraiment à la hauteur «cela se fait lentement, mais ça se fait». Notamment à travers de nouvelles techniques comme le traitement aux ultraviolets et l’ozonisation. «On rajoute de l’ozone qui vient oxyder les substances indésirables.» Sous l’effet de ces deux techniques conjuguées, les

Walter Wildi, directeur de l’Institut Forel, tient une carte du Léman: «Le lac

substances de synthèse, comme les produits phytosanitaires, les antibiotiques, les hormones, se voient «dégradées, c’est-à-dire éclatées en plus petites chaînes de substances organiques qui n’ont plus les mêmes effets». Rien à faire en revanche pour l’heure contre les substances qui arrivent par ruissellement des terres agricoles. La solution serait plu-

tôt à chercher du «côté de l’agriculture intégrée et bio», nettement moins prolixes en substances nocives. Là aussi la conversion est lente mais réelle selon Walter Wildi: «La culture intégrée se pratique de plus en plus dans le vignoble de Lavaux par exemple. Les produits sont appliqués directement sur la plante, avec comme résultat beaucoup moins de ruissellement et de pro-


REPORTAGE ÉCOLOGIE

| 25

Faut-il avoir peur de la baie de Vidy?

peut être considéré dans un état satisfaisant du point de vue des grands composants.»

duits qui arrivent jusqu’au lac.» Dans le cadre de la mise au point des techniques d’ozonisation et de traitement aux ultraviolets, l’Institut Forel a participé également à des tests d’écotoxicologie. Par exemple sur les daphnies, de minuscules crustacés. Le but était de pouvoir «tester plus rapidement la toxicité des eaux issues des stations d’épuration».

«Les stations n’épurent pas toutes de manière satisfaisante»

Si par exemple le lac Léman peut être considéré dans un «état satisfaisant du point de vue des grands composants», en revanche la surveillance de ses eaux montre régulièrement la présence de substances dont on connaît assez peu l’impact. «Par exemple, à propos des hormones, on ne peut tout à fait exclure comme conséquence une féminisation des hommes.»

L’institut s’est penché sérieusement sur la lourde question du mercure, «le seul métal qui nous cause encore réellement des problèmes». Un métal qui va s’évaporer, se transporter par l’air, se redéposer. «Quand il arrive dans un environnement pauvre en oxygène, comme le fond d’un lac, il peut se transformer en éthyle de mercure et devenir alors extrêmement toxique.» Pour mieux comprendre ce phénomène de méthylation, des études ont été menées notamment dans la baie de Vidy qui reçoit les eaux «épurées ou plutôt partiellement épurées» de la ville de Lausanne. Une baie qui est ainsi le site lacustre le plus pollué de Suisse. La station d’épuration, il faut dire, avait été conçue pour 200 000 habitants, alors qu’aujourd’hui les eaux déversées correspondent à 400 000 habitants: «Les installations ne sont plus assez grandes pour rester efficaces.» Parallèlement, une doctorante de l’institut a étudié un lac roumain où l’on trouve de grandes concentrations de mercure provenant des industries, des concentrations telles qu’elles peuvent encore affecter la santé des populations. «Surtout celles qui mangent du poisson, le vecteur qui fait entrer le mercure dans la chaîne alimentaire.» En Suisse, certes, on n’en est plus là. Néanmoins, quand on lui demande s’il mangerait du poisson pêché dans la baie de Vidy, Walter Wildi répond: «Pas tous les jours.»

Une ombre nouvelle plane même sur les eaux et à laquelle, explique Walter Wildi, «nous avons rendu attentives les autorités. Cette menace, c’est celle des nouveaux organismes. Par exemple les OGM.» Walter Wildi ne veut «pas peindre le diable sur la muraille» et dit n’avoir a priori «rien contre les OGM». Il s’agit selon lui simplement d’être


26 |

REPORTAGE ÉCOLOGIE

Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

conscients «qu’avec un champ de maïs OGM dans l’arrière-pays, vous aurez la partie transformée de l’ADN qui arrivera dans le lac, par les eaux souterraines ou les eaux de ruissellement».

L’effet des toxiques sur les gènes

L’Institut Forel mène également des recherches sur le phénomène appelé de «génotoxicité», à savoir l’effet de substances toxiques directement sur la partie génétique des organismes. A cet égard des travaux sont effectués sur «une plante très robuste, invasive, qu’on trouve partout: on regarde de quelle façon la partie génétique souffre si on la soumet à un stress dû à la présence de métaux lourds». Concernant les rivières, notamment la Sarine et la Birse, Walter Wildi mentionne un encombrant «héritage à digérer»: «Les déchar-

Les scientifiques analysent très régulièrement les eaux du Léman.

ges où on a mis beaucoup de PCB (utilisé dans la production de matières plastiques, dans l’industrie métallurgique, etc.). Ce sont souvent «des sites contaminés anciens, où les eaux s’exfiltrent de la nappe phréatique dans les rivières». Avec

Publicité

comme conséquence des concentrations de PCB «encore relativement importantes». Depuis 1998, un programme d’évaluation de sites contaminés a été mis sur pied. De nombreux assainissements sont en cours, no-

tamment à Genève sur l’ancien site d’Artamis, à la décharge de Bonfol (JU) bien sûr ainsi que dans la plus grande décharge de Suisse, à Kölliken (AG). «Mais l’assainissement est un processus qui coûte cher, ne produit rien» et donc avance lentement «en fonction des moyens à disposition». Des moyens qui manquent aussi à l’institut, situé dans le cadre idyllique d’une propriété léguée par la famille Lachenal: «C’est un endroit idéalement situé, équipé de laboratoires performants. Mais les bâtiments sont fissurés, avec des infiltrations et des livres qui pourrissent dans la bibliothèque. Nous travaillons dans un domaine dont l’importance ne va en tout cas pas diminuer dans l’avenir. Mais n’avons pas l’impression d’être une priorité pour l’Etat de Genève.» Laurent Nicolet Photos Thierry Parel

14

L’offre est valable jusqu’au 24.1.2011 ou jusqu’à épuisement du stock.

Sur un large choix de musique Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les melectronics et la plupart des magasins Migros.

CMR

Sous réserve de modifications de prix, de visuels et d’erreurs d’impression.


www.volkswagen.ch

client * Avantage – . 0 0 5’9 jusqu’à fr. Le modèle spécial Golf Team. Plus d’équipements, plus d’innovations, plus de luxe, plus de confort, plus de sécurité. Découvrez les équipements de série complets de la Golf Team, comme le système de radionavigation RNS 510, le ParkPilot, la climatisation “Climatronic”, le pack hiver et de nombreuses autres options. Le tout est à vous dès 30’350 francs* ou à 2.9%** chez AMAG Leasing. Un essai chez votre partenaire Volkswagen ne manquera pas de vous convaincre.

En plus de cet avantage client, nous vous offrons des équipements supplémentaires au choix, d’une valeur de fr. 2’000.–.***

*

Golf Team 1.2 l TSI, 105 ch, boîte manuelle à 6 vitesses, prix courant: fr. 36’250.–, pack Team incl. Prix modèle spécial: fr. 30’350.–. Avantage client: fr. 5’900.–. Prix net conseillé, TVA 8% incl. ** Prix d’achat comptant: fr. 30’350.–, exemple de calcul de leasing: acompte 10% fr. 3’035.–. Taux d’intérêt annuel effectif 2.94% jusqu’au 28.2.2011 (12–36 mois, 3.97% pour 37–48 mois), durée 36 mois (10’000 km/an), mensualité fr. 354.95/mois. Hors casco complète obligatoire. Tous les prix TVA incl. Il est interdit d’accorder un crédit susceptible d’entraîner le surendettement du consommateur. Sous réserve de modifications. Valable seulement pour les contrats conclus via AMAG Leasing AG. *** A l’achat des modèles Volkswagen suivants, choisissez jusqu’au 31.3.2011 des équipements supplémentaires gratuits – que vous soyez client privé ou client de flotte. D’une valeur de fr. 1’000.– pour la Fox, de fr. 1’500.– pour la Polo et la CrossPolo, de fr. 2’000.– pour tous les modèles Golf, ainsi que pour la Jetta, la Scirocco, l’Eos, le Tiguan, le Touran, la Passat Berline, la Passat Variant et la Passat CC, de fr. 2’500.– pour le Sharan et de fr. 5’000.– pour le Touareg et la Phaeton (tous les montants TVA incl.).


CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

| 29

Savez-vous classer avec classe? Où diable ai-je rangé ce dossier dans mon ordi? Voyons, voyons, et si pour le retrouver j’utilisais la fenêtre Recherche? Où est-elle? Ah, la voilà. Oh, mais au fait, c’était quoi déjà, le nom de baptême de ce fichier? Il me le faut, il me le faut, sinon jamais la fenêtre Recherche n’acceptera de m’indiquer par quel chemin labyrinthique remettre la main dessus… Non, mais c’est quand même incroyable, ça! Un ordinateur est fait pour ordonner, classer, et le mien n’ordonne rien, il me renvoie à ma propre mémoire qui ne peut évidemment rivaliser avec la sienne en gigabytes. Où est-il donc, ce foutu fichier? Décidément, je vous le demande, à qui, à quoi se fier désormais? Oh, je le sais bien, je ne suis pas seul à connaître ce genre de problèmes, nous sommes des millions, des milliards, et l’humanité entière finira par y perdre son latin.

Jean-François Duval, journaliste

Mon ami Max par exemple, lui, est déjà en train de le perdre tout à fait. Il partage avec sa femme

un même ordi et récemment, m’a-t-il dit, il est tombé sur un fichier «Arbre». Intrigué, il l’ouvre, car il ne voit pas du tout ce que cet «Arbre» fait là, de surcroît au milieu des Applications. Et il tombe sur toute une correspondance très compliquée entre lui-

même et ses voisins, dont les minons cotonneux du magnifique saule pleureur, portés par le vent en été, viennent régulièrement boucher les chéneaux de sa villa, empêchant l’écoulement des eaux de pluie. Il appelle son épouse. «Mais pourquoi n’as-tu pas classé ça sous «saule pleureur» l’engueule-t-il

presque, on s’y retrouverait au moins, «Arbre», c’est vague: qui peut se douter que sous cet «Arbre» se cache en réalité toute l’affaire de nos démêlés avec la famille Duchmoll?! – Ben, fait sa femme, alors faut p’t’être classer ça sous «Voisin». Avec un grognement, Max suit le conseil. «Ah, ah, on y est, voilà qui est précis», se félicitet-il. Rebaptisée «Voisin», l’icône saute jusque tout en bas de l’ordre alphabétique des fichiers. Du coup, Max remarque qu’une autre icône «Voisins» (avec un «s») existe déjà là. Il l’ouvre, il tombe sur «Prix». Ouvrant «Prix», il constate que le bull-terrier de la famille Maltrochu, ses autres voisins, a remporté un prix de beauté dont, Dieu sait quand, il a dû lui sembler nécessaire de conserver la trace. Tout cela n’est-il pas vertigineux? Aujourd’hui, Dieu lui-même, pourtant équipé d’un ordinateur tout-puissant, n’y retrouve plus les siens. Il a beau relire Georges Perec, fameux auteur français qui écrivit Penser/Classer, rien n’y fait. On m’a rapporté que l’autre jour, non sans énerve-

ment, pas loin même de la divine colère, il cherchait à retrouver le fichier qu’il avait créé à propos d’une espèce créée à son image entre 120 000 et 6 millions d’années plus tôt. Dans «Recherche», il tapait frénétiquement «hominidés», «chimpanzés», «australopithèques», «Neandertal», «bonobos». «Ah, j’ai le nom sur la langue», murmurait-il. En désespoir de cause, il tapa même «créature créée à mon image» tout en rougissant d’avoir pu composer une expression aussi pléonastique. Las, la fenêtre «Recherche» afficha «0 résultat». «Aurais-je par hasard stocké cela sur mon disque dur externe?» s’interrogea-t-il. Une demi-heure plus tard, ses nerfs étaient à bout. Une chanson de Françoise Hardy lui

revint à l’esprit. Dix secondes après, il l’avait retrouvée dans sa Bibliothèque Itunes. Elle s’intitulait Où est-il? et il était prêt à parier que c’était même le grand Jimmy Page qui était à la guitare. La voix délicate de Françoise envahit délicieusement sa tête tout entière: «C’est bête d’être aussi étourdie… Où est-il, où est-il? Bien qu’il soit un peu petit, il est visible, serais-je atteinte de myopie? Où est-il où est-il?» Un sourire zen naquit au milieu de sa grosse barbe blanche, Dieu repoussa son ordinateur et se laissa aller à une grande béatitude.

Publicité

Bracelets cordons dès 40.–

NOUVEAUTÉS Enlightened Swarovski Elements & argent

Genève: Centres commerciaux de Balexert et Cornavin „Les Cygnes“ Vaud: Centres commerciaux Métropole Lausanne et Métropole Yverdon Valais: Centre commercial Métropole Sion


30 | Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

«Grosse n’est pas une insulte»

Comédienne et mannequin grande taille, Stéphanie Zwicky a ouvert les portes du monde de la mode aux personnes rondes. Parcours d’une Suissesse heureuse.

Mannequin, comédienne, styliste, chroniqueuse, blogueuse, coach de mode, qui êtes-vous?

Ben je suis un peu tout ça. Mon premier métier – et celui que j’ai envie d’exercer le plus longtemps possible – c’est comédienne. Dans le mannequinat on a une durée de vie limitée. Je suis aussi blogueuse de mode, ce qui me prend beaucoup de temps. Styliste, plus ou moins, car ce n’est pas mon vrai métier, je collabore avec des pros pour ma ligne de vêtements. Ces activités se rejoignent-elles ou sont-elles très différentes?

Tout se rejoint. Elles sont complémentaires, c’est pour cela que j’arrive bien à les distiller dans ma journée de travail. J’ai une énergie du diable, qui pourrait abattre des montagnes et je l’utilise pour tout ce que j’entreprends. Et où trouvez-vous toutes vos idées?

Je me balade dans les rues de Paris. L’architecture peut être une source d’inspiration, les expositions de peinture, les vieilles photos. Je fréquente les brocantes, je regarde les vieux films italiens. Je me suis par exemple inspirée d’une statue de vestale grecque qui avait un joli drapé pour dessiner une robe plissée. J’ai trouvé votre livre au rayon des beaux-arts, cela vous étonne?

Au rayon des beaux-arts? (Rires) Je ne savais pas du tout où on pouvait le classer. C’est tellement nouveau de passer du blog à un livre. J’en suis ravie et flattée.

Vous avez participé cette année au Forum des 100. Cela signifie que vous êtes devenue la voix des personnes de forte taille?

Je déteste qu’on me dise que je suis une porte-parole. Je suis avant tout une femme qui réalise des choses. Je fais juste ma place dans le monde de la mode et cela englobe les femmes rondes. C’est plutôt l’idée d’entreprendre des choses qui n’existaient pas ou si peu. Je ne mets pas mes formes en avant pour arriver à quoi que ce soit.

«Un anneau gastrique ne résout pas tout» Alors c’est en tant qu’entrepreneuse que vous avez été invitée?

J’exporte une certaine image de la Suisse à l’étranger. J’ai réalisé une collection avec la Redoute, qui est une immense maison de couture. Ce que je fais, c’est par passion. Que les gens le remarquent ensuite, c’est une consécration de la part de mon pays que j’aime profondément. Quel message souhaitiez-vous faire passer?

Quand on a des rêves, il faut toujours y croire. Je suis partie d’un rêve, j’ai changé de vie. Mais il faut

faire plein de concessions, c’est sûr. Justement, comment passet-on d’hygiéniste dentaire à comédienne?

J’ai toujours rêvé de devenir comédienne. Je faisais du théâtre à l’école paramédicale de Fribourg, ça a été une révélation. Mais en Suisse, on a des idées très préconçues sur les métiers artistiques. Cela effrayait mes parents, et semblait inaccessible. Alors j’ai vraiment essayé cette voie. Mais le rêve était toujours là et je me voyais mal commencer une vie trop tranquille, avec un appart, des horaires. J’avais envie d’essayer avant d’avoir une famille, être trop implantée pour pouvoir changer. C’était le moment ou jamais. J’ai tout quitté et je suis partie à Paris. J’ai passé les auditions et ai été acceptée au cours Florent. C’est ainsi que tout a démarré. Ça a bouleversé ma vie! Il y a neuf ans, on vous a posé un anneau gastrique, le résultat a été catastrophique. Pourquoi cela n’a-t-il pas fonctionné?

Cela ne correspondait pas du tout à ma façon de me nourrir. Je mange peu, mais souvent. Mon chirurgien n’a pas su le déceler et m’a fait miroiter des merveilles. Et en fait, ce miracle n’est jamais arrivé. C’est bien plus dur qu’on ne le pense. Je suis devenue plus centrée sur la nourriture. Je vomissais à chaque repas. Je ne me reconnaissais plus, j’étais paumée. Il faut arrêter de croire que d’avoir un anneau autour de l’estomac permet vraiment de modérer son alimentation.


ENTRETIEN STÉPHANIE ZWICKY Stéphanie Zwicky: «On me dit souvent que j’incarne la French touch.»

| 31

Il n’y avait pas assez de préparation au préalable?

J’étais, pendant des années, dans une course poursuite des régimes et j’étais prête à tenter tout ce qui est possible et imaginable. L’anneau représentait l’opération de la dernière chance. Se faire ouvrir le corps pour mettre un anneau autour de l’estomac, c’est une autre affaire qu’un régime! Tant qu’on n’y est pas, on a des œillères et on entend ce qu’on a envie d’entendre. Et il y a des choses que je n’ai pas eu l’envie ou l’idée de demander. On se dit que ça va marcher. Résultat: j’ai fait une dépression. Avec les techniques d’aujourd’hui, vous le referiez?

Non, jamais. Ça m’a bouleversée de l’intérieur. Cela a été une épreuve trop difficile. J’ai trop perturbé mon corps avec dix-sept ans de régimes. Je vais le laisser tranquille. Il a déjà réalisé quelque chose de miraculeux: se stabiliser. Les régimes nous déboussolent, on ne reconnaît plus la sensation de faim ou de satiété. On devrait déjà inculquer ces règles à l’école, comme prévention. On ne les apprend pas parce que cela n’engage aucun moyen financier et ne rapporte rien à l’industrie pharmaceutique, c’est triste.

Bio express

Date de naissance: 9 mai 1976. Termine ses études d’hygiéniste dentaire en 1998 et travaille en tant que telle quelques années. Se marie en l’an 2000 avant de débarquer à Paris quatre ans plus tard. Fréquente le cours Florent et en sort diplômée en 2007. En novembre 2008, début de son blog Big Beauty qui la propulse sur le devant de la scène avec aujourd’hui 210 000 visites uniques par mois. Passe pour la première fois sur M6 le 23 août 2010 avec sa chronique beauté. Deux millions d’auditeurs. 14 janvier 2011 première de la pièce de théâtre «Le grand soir» au théâtre du Gymnase à Paris, six soirs par semaine pendant huit mois!

Comment réagiriez-vous si un jour votre enfant avait aussi des problèmes de poids?

C’est difficile à dire. Je pense que je n’en ferais pas un drame, je ne le focaliserais pas là-dessus pour ne pas en faire un pseudo-handicap comme on veut nous le faire croire. Ensuite, il faut voir s’il sera en bonne santé. Il aura une prédisposition génétique assez forte, c’est sûr. Qu’avez-vous ressenti à l’annonce du décès du mannequin anorexique Isabelle Caro, qui avait affiché ses formes dans une publicité contre cette maladie?

Je l’avais rencontrée une fois sur un tournage sur l’enfer des régimes. Hélas cela nous rappelle que l’anorexie est un fléau qui gagne encore du terrain et dont on sort rarement vainqueur. On pouvait deviner son calvaire et sa tristesse mais on était cer-


D È S M ERCR EDI

19 JANVIER

EN CA DE AU :

U N COCH O N T IR E L IR E POUR CH AQUE A CHAT DÈS 6 0 F R A NCS . JUSQU’À ÉPUISEMEN T DU STOCK.


ENTRETIEN STÉPHANIE ZWICKY

Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

tainement encore loin de la réalité. Isabelle avait beaucoup de courage pour en parler ouvertement et sans tabou. Puisse son message perdurer aussi longtemps que possible. Est-ce qu’on est encore mal perçu aujourd’hui quand on est obèse?

J’ai la chance de ne pas le ressentir. Je crois que je renvoie une autre image qu’une femme ronde qui se sent mal dans sa peau, quelque chose de positif, donc je ne vois pas pourquoi on m’insulterait.

Au contraire, les gens vous reconnaissent dans la rue à présent.

Ah oui! Tous les jours on me reconnaît. Beaucoup de femmes me disent merci. Cela vaut de l’or. Je reçois aussi beaucoup de courrier, j’essaie de répondre à chacun.

«Beaucoup de femmes me disent merci. Ça vaut de l’or» Comment faut-il dire, ronde, enveloppée, obèse?

Obèse, pour moi, c’est le terme médical, comme si on disait que je souffre d’alopécie pour dire que je perds mes cheveux. J’utilise grosse ou ronde. Grosse n’est pas une insulte, c’est un qualificatif comme un autre. Est-ce qu’il y a davantage de choix aux rayons grandes tailles des magasins aujourd’hui?

Actuellement, il y a beaucoup plus de choix par internet. Cela permet d’accéder à des boutiques qui n’ont pas pignon sur rue. Dans les magasins, c’est encore très difficile. Même à Paris on ne peut pas espé-

rées de la haute couture. Cela va dans la continuité de ce que j’ai envie de montrer dans la mode. C’est de l’artisanat, les pièces sont faites une à une, à la main.

rer monts et merveilles. Quelques boutiques commencent à faire des extensions de tailles. On est à l’aube de quelque chose, mais on en est encore loin. Après une collection pour La Redoute, vous avez créé tout récemment «Call me Ponie», votre ligne de vêtements en cuir.

Une amie blogueuse de mode, Pauline, m’a contactée. Elle aimait ce que je dégage et voulait monter un projet de ligne de vêtements pour toutes les femmes, de la taille 36 à 58. Le cuir est la grande tendance du moment, on ne pouvait pas passer à côté. On s’est inspi-

Avez-vous suivi des cours pour savoir quelles teintes, coupes, couleurs vous vont?

La meilleure école que j’aie suivie, c’est celle de ma maman. Ma mère est férue de mode, elle possédait une chambre entière destinée à ses vêtements! J’adorais aller m’y déguiser. Elle me laissait toucher les pièces qu’elle achetait, m’expliquait plein de trucs. Il y a quelque chose d’inné dans la mode. Grâce à ma mère, j’ai cette idée des formes et des couleurs qui peuvent aller ensemble, ou même des tendances. Aujourd’hui sur laquelle de vos activités vous pose-t-on davantage de questions?

Publicité

DÉCOUVREZ D’AUTRES HORIZONS ET AMUSEZ-VOUS!

595.–

TOUT COMPRIS

Dreams Beach ****

Marsa Alam Départ de Zurich avec Hello les 20 et 27.1.2011

1195.– PETIT DÉJEUNER

695.–

TOUT COMPRIS

Al Mas Palace Gold

en 5 **** Hurghada Départ de Zurich avec Hello les 2, 9, 16 et 23.2. 2011

Prestations incluses dans le prix Migros: * Frais de réservation par téléphone et sur Internet * Vol aller et retour en classe économique avec des compagnies d’aviation renommées * Taxes d’aéroport et de sécurité en Suisse et à l’étranger * Visa pour l’Égypte: Fr. 40.– * 20 kg de franchise de bagages * Transport en bus de l’aéroport à l’hôtel et retour * Assistance de votre guide à l’aéroport et sur le lieu de vacances

www.vacances-migros.ch Ligne de réservation gratuite: 0800 88 88 15

Khao Lak Sunset Resort ***(*)

Khao Lak, Thailand Départ de Zurich avec Edelweiss Air les 25.3, 1er et 29.4.2011

| 33


ACTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 18 AU 24.1.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

9.20

au lieu de 11.50

Emballage de 10 barquettes Sheba de 100 g 3 variétés 20 % moins cher Veau, volaille ou saumon

Chaque jour, régalez votre chat avec le goût succulent et les excellents ingrédients de Sheba. À GAGNER:

un week-end gastronomique d’une valeur de CHF 5000.– pour vous et une écuelle Alessi pour votre chat. Participation partout où on trouve Sheba et sur www.sheba.ch.

Sheba est en vente à votre Migros


ENTRETIEN STÉPHANIE ZWICKY

Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

Un peu de tout. Actuellement, j’ai une grosse actualité théâtrale – encore la réalisation d’un grand rêve! Mais elles s’équilibrent, il y a toujours une qui prend le dessus et l’autre qui prend le relais.

Aimeriez-vous avoir votre propre émission?

Oui totalement! Il faut encore que je fasse mes preuves. Pour l’instant, l’audimat est très bon. Est-ce qu’à Paris vous êtes encore la Suissesse ou cela s’estompe?

On est venu vous chercher pour cette pièce de théâtre?

On me dit souvent que j’incarne la French touch (rires). Je me sens davantage Européenne, j’aime mélanger les cultures. Mais je garde beaucoup de liens avec la Suisse.

On dit souvent que le théâtre est une grande famille, c’est vrai. Quand on a travaillé avec quelqu’un, on se souvient de vous. J’avais déjà joué avec le metteur en scène qui m’a proposé ce rôle.

Vous n’avez pas voulu prendre un pseudonyme?

Et à M6 aussi, on est venu vous chercher?

Oui, j’ai eu beaucoup de chance. Un jour, j’ai reçu un coup de fil pour me proposer d’être chroniqueuse beauté. J’ai fait quelques essais.

| 35

«Je garde beaucoup de liens avec la Suisse»

Tout est arrivé tellement vite que je n’ai pas eu le temps de penser à un pseudonyme. C’est mon nom, finalement, et vu qu’il n’est pas commun, les gens s’en souviennent (rires). Propos recueillis par Mélanie Haab Photos David Sauveur / Agence Vu

Publicité

50% de rabais

sur tous les textiles et toutes les chaussures marqués.

Dans tous les magasins SportXX et tous les rayons sport des magasins Migros. Valable du 18.1 au 21.2.2011 ou jusqu’à épuisement du stock.

48 SportXX en Suisse.

www.sportxx.ch

Argovie Brugg – Neumarkt; Buchs – Wynecenter; Oftringen – OBI Fachmarktcenter; Spreitenbach – Tivoli; Wettingen – Landstrasse 99; Bâle Allschwil – Paradies; Bâle – Claramarkt; Bâle – Dreispitz; Füllinsdorf – Schönthal; Berne Berne – Marktgasse; Berne Brünnen – Westside; Brügg – Centre; Langenthal – MParc; Schönbühl – Shoppyland; Thoune – Zentrum Oberland; Fribourg Avry-sur-Matran – Avry-Centre; Genève Carouge – MParc La Praille; Genève – Centre Balexert; Grisons Coire – MParc Kalchbühl; Jura Delémont – MParc; Lucerne Sursee – Surseepark; Ebikon – MParc; Neuchâtel La Chaux-de-Fonds – Métropole; Marin – MParc; Nidwald Stans – Länderpark; Schaffhouse Herblingen – Herblinger Markt; Schwyz Lachen – Feldstrasse 6; Soleure Langendorf – Ladendorf; Saint-Gall Abtwil – Säntispark; Buchs – MParc; Mels – Pizolpark; Rapperswil – Zentrum Migros Bahnhof; Wil – MParc (Churfirstenstr. 54); Tessin Morbio Inferiore – Serfontana; S. Antonino – Centro S. Antonino; Thurgovie Amriswil – Amriville Stadtmarkt Oberthurgau; Vaud Crissier – Centre Commercial; Zoug Steinhausen – Zugerland; Zurich Bülach – Bülach Süd; Dietikon – Löwenstrasse; Dietlikon - Greenhouse; Regensdorf – Zentrum; Wallisellen – Glattzentrum; Winterthour – parc Grüze; Winterthour – Neuwiesen; Uster – Uster West; Zurich – Altstetten; Zurich – Brunaupark; Zurich – City; Magasins M-Sport: Argovie Bremgarten – MM Bremgarten; Genève Chêne-Bourg – Migros Chêne-Bourg; Schwyz Schwyz – Mythen Center; Soleure Olten – Sälipark; Vaud Romanel-sur- Lausanne – MMM Romanel-sur-Lausanne; Montagny – Expo Centre; Nyon – Brico Loisirs; Valais Glis – Brico Loisirs; Zurich Wädenswil – MMM Wädenswil; Wetzikon – MMM Wetzikon


Commandez votre catalogue de vacances gratuit

1

Scandinavie

2

Scandinavie

avec

➔ Téléphone gratuit: 0800 276 232 concours (lundi à vendredi, 8 h-12 h et 13 h-17 h) ➔ Coupon à droite ➔ Fax: 044 344 31 90 ➔ En ligne: www.migrosmagazine.ch/voyages Un travail commun avec la fondation ESPAS.

3

4

Bien-être

Circuits

Glur Reisen AG

Glur Reisen AG

5

Scandinavie-Hurtigruten

Spécialiste Scandinavie

Tél. 061 205 94 94 reisen@glur.ch www.glur.ch

Tél. 061 205 94 94 reisen@glur.ch www.glur.ch

Bains d’Ovronnaz

6

Fluviale et côtière

L’Europe en croisière SÉLECTION DE CROISIÈRES AU DÉPART DE LA SUISSE

Vacances 2011

I N D I V I D U E L L E - N OV E M B R E 20 1 0 À N OV E M B R E 20 1 1

Informations et réservations:

Informations et réservations:

Tourisme Pour Tous

Les Bains d’Ovronnaz 1911 Ovronnaz (VS)

L’Europe en croisière fluviale et côtière

Tél. 021 341 10 40 info@tourismepourtous.ch www.tourismepourtous.ch

Tél. 021 341 10 80 info@tourismepourtous.ch www.tourismepourtous.ch

Tél. 027 305 11 00 info@thermalp.ch www.thermalp.ch

Tél. 021 320 72 35 infolausanne@croisieurope.com www.croisieurope.com

Tourisme Pour Tous

7

FLUVIALE ET CÔTIÈRE

Vacances à la mer

u catalogu Le nouvea est arrivé ! Vacances à la mer

8

Maisons pour les vacances

e

2011

9

Voyages en train

CroisiEurope Suisse

10

Voyages en train

De fantastiques voyages en train par le spécialiste!

Le Transsibérien à bord des wagonslits affrétés!

Vacances exclusives et inoubliables en Suisse et aux quatre coins du monde.

Une des dernières grandes aventures ferroviaires de notre temps.

Italie Croatie Espagne Sud de la France Center Parcs

Location de vacances Commande de brochure: www.interhome.ch/brochures Réserver des appartements de vacances: www.reka.ch

Commandez-le maintenant gratuitement au 031 329 66 33 www.reka.ch

Calendrier des voyages 2011 De fantastiques circuits en train par le spécialiste des voyages ferroviaires.

Le Transsibérien Une des dernières grandes aventures ferroviaires de notre temps. 11.06 – 29.06.2011 17.07 – 04.08.2011 27.08 – 14.09.2011

Téléphone 0840 84 88 88

Ici habitent les vacances

ZRT Zermatt Rail Travel SA Tél. 027 922 70 00

www.zrt.ch

ZRT Zermatt Rail Travel SA Tél. 027 922 70 00

www.zrt.ch


11

Séjours linguistiques

12

Voyages aériens

13

Europa-Park

14

RailAway CFF

SÉJOURS LINGUISTIQUES by

≥Séjours linguistiques ≥Adultes ≥Séjours linguistiques ados ≥Anglais ≥Allemand ≥Espagnol ≥Italien ≥Russe ≥Chinois ≥Japonais

RailAway SA

globo-study

Universal Air Tours SA

Europa-Park Bureau Suisse

Voyage en groupe

Tél. 022 906 10 60 talk@globostudy.ch www.globostudy.ch

Tél. 0848 81 11 88 info@universaltravel.ch www.universaltravel.ch

Tél. +41 (0) 848 37 37 37 info@europapark.ch www.confertainment.de

Tél. 051 227 27 00 gruppen@railaway.ch www.cff.ch/groupes

Le spécialiste dans son domaine

15

Voyages en car

Catalogue de vacances 2011

16

Spa

17

spa

Thalasso

18

Egypte

Thalasso

pause bien-être

Egypte

ressourcez-vous

découvrir l’égypte autrement

Ernest Marti SA Tél. 021 320 34 34 marti@marti.ch www.marti.ch

Destinations Santé

Concours Les prix:

➔ 2 entrées pour famille (2 adultes et 2 enfants) à EuropaPark

1

2

3

Destinations Egypte 022/960 95 00 www.destinations-egypte.ch

022/960 95 00 www.destinations-sante.ch

Commande

Commander et gagner! Participez au tirage au sort avec le bulletin de commande (à droite) et gagnez un des prix attrayants:

➔ 1 appareil photo Sony HX5

Destinations Santé

022/960 95 00 www.destinations-sante.ch

4

Veuillez me faire parvenir les catalogues suivants:

5

6

7

8

9

10

11

12 13 14 15 16

17

18

Prénom / nom: Rue / case postale: NPA / lieu: Tél. portable / tél. privé: E-mail: Choisissez le mode de commande préféré ➔ Téléphone gratuit: 0800 276 232 (lu à ve, 8 h-12 h et 13 h-17 h) ➔ Coupon: ESPAS, c/o Migros Magazine, Naglerwiesenstrasse 4, 8049 Zurich ➔ Fax: 044 344 31 90 ➔ En ligne: www.migrosmagazine.ch/voyages Commande de catalogues et/ou participation sont à retourner jusqu’au 18 février 2011.

Voyages en car

Je participe uniquement au tirage au sort. Les gagnants seront informés par écrit. Le recours juridique est exclu. Je ne désire pas participer au tirage au sort.


38 | Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

La crème des laiteries

Entreprise du groupe Migros, Estavayer Lait SA est l’une des usines de transformation du lait les plus modernes d’Europe. Sur son site, 750 000 litres de lait sont traités quotidiennement. C’est d’ici que provient la moitié des yogourts consommés en Suisse.

L’

hygiène est un élément incontournable dans notre secteur», insiste Victor Haenggeli (45 ans) en disparaissant se changer dans les vestiaires. Il faut dire qu’on ne badine pas avec la propreté dans la laiterie industrielle de Migros. Dans l’usine d’Elsa à Estavayer-le-Lac (FR), les deux secteurs – production et logistique – sont d’ailleurs clairement séparés. Une nette délimitation au sein du bâtiment et des vêtements de couleurs différentes permettent de différencier les zones correspondant chacune à un standard d’hygiène. Ainsi, le vert règne à la production – régi par des règles d’hygiène draconiennes –, tandis que le bleu distingue la logistique. C’est dans cette partie qu’est acheminé le lait. D’imposants tuyaux permettent de déverser directement le liquide depuis les gros camions-citernes jusque dans les réservoirs situés à l’intérieur de la laiterie, dans la zone de production.

Le lait, un produit très délicat

Victor Haenggeli travaille depuis vingt-sept ans chez Elsa, où il a occupé différentes fonctions et formé de nombreux apprentis. C’est lui qui nous guide au sein de l’entreprise, accompagné de Heidi Martin (21 ans), qu’il a formée et qui a terminé il y a deux ans sa formation de technologue en industrie laitière. Cette profession, qui n’existe que depuis 2001, remplace les métiers de fromager et de lai-

A peine livré, le lait est immédiatement travaillé.

Dans la zone de production, Heidi Martin

SÉRIE — 6e PARTIE Avec ses seize entreprises en Suisse et ses trois sociétés à l’étranger, M-Industrie, qui appartient au groupe Migros, produit plus de 20 000 articles allant de la confiture à la lessive. Les quelque 10 000 collaborateurs (dont 400 apprentis exerçant quinze métiers différents) font de M-Industrie l’un des principaux employeurs de Suisse. M-Industrie compte parmi les premiers fabricants au monde de marques propres et exporte sa production dans plus de cinquante pays. En 2009, son chiffre d’affaires s’élevait à plus de 5 milliards de francs. «Migros Magazine» consacre une série de portraits à différentes entreprises du groupe.

Heidi Martin et Victor Haenggeli lors du


ACTUALITÉ MIGROS

| 39

Elsa-Mifroma en bref Spécialisé dans la fabrication et dans l’emballage de produits laitiers ainsi que dans l’affinage de fromage, Elsa-Mifroma appartient au groupe Migros et comprend quatre entreprises: Elsa, à Estavayer-le-Lac (FR), Mifroma SA, à Ursy (FR), Mifroma France SA et Dörig Käsehandel AG, à Urnäsch (AR). Alors qu’il comptait 930 collaborateurs, le groupe a réalisé en 2010 un chiffre d’affaires global de 1074 millions de francs. www.elsa.ch

surveille les processus de remplissage, différents pour chacun des produits.

contrôle de qualité.

tier. Si Victor Haenggeli s’est déjà changé, ce n’est pas encore le cas d’Heidi Martin, qui part troquer ses vêtements gris et orange de logisticienne contre un habit blanc fraîchement lavé et enfiler une coiffe ainsi que des bottes propres avant d’entrer dans la zone de production. Tous deux se lavent ensuite soigneusement les mains puis les désinfectent. «Le lait est un produit particulièrement délicat qui ne doit être en contact avec aucune bactérie ni aucun autre micro-organisme», explique Victor Haenggeli. Le nettoyage de la laiterie est donc lui aussi particulièrement important. Victor Haenggeli veille pour cela à l’utilisation de produits adaptés, à une

exécution minutieuse et au respect des directives en la matière. La zone de production est principalement composée de machines rutilantes en acier chromé et de conduites métalliques argentées reliant de manière complexe les différents réservoirs entre eux. Les collaborateurs disparaissent presque derrière ces gigantesques machines. Quant au lait, on n’en voit pratiquement pas la couleur: les immenses réservoirs ne sont en effet ouverts que dans le cadre des contrôles réguliers. La zone est contrôlée par les collaborateurs de la centrale de commande. Pas moins de quatorze moniteurs ainsi que des ordinateurs centraux leur

Le lait: une matière première qui sert à fabriquer un grand nombre de denrées alimentaires.


40 |

ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

«On ne peut pas réinventer le lait et le fromage» Directeur d’Elsa-Mifroma, Gilles Oberson, 53 ans, parle de l’avenir de l’entreprise du groupe Migros. Quelle est la place du groupe Elsa-Mifroma sur le marché du lait et du fromage helvétique?

La propreté: une exigence de base pour l’élaboration de produits laitiers.

permettent de gérer et de surveiller l’ensemble des processus. Selon le produit final (lait de consommation, crème, yogourt, séré ou dessert), les matières premières sont mélangées différemment et réparties dans les différentes zones. Les technologues en industrie laitière comme Heidi Martin vérifient que les bons ingrédients ont bien été ajoutés en quantité adaptée. Ils coordonnent en outre les différentes étapes de fabrication et surveillent les données relatives à la température et à la pression ainsi que le flux du produit. «Comme nous ne pouvons pas voir ce qui se passe dans les machines, il est essentiel de pouvoir se représenter ce qui se passe à l’intérieur, explique Victor Haenggeli. C’est le seul moyen de réagir de manière appropriée en cas de problème.»

La centrifugation, une étape-clé

La centrifugation est l’un des principaux processus de transformation du lait. «Il permet de séparer la crème du lait tout en épurant celui-ci», précise Victor Haenggeli. La pasteurisation, qui consiste à chauffer brièvement le lait, est tout aussi importante: elle élimine les micro-organismes et contribue à allonger la durée de conservation du lait. «Pour la fabrication des yogourts, des bactéries lactiques sont ajoutées au lait pasteurisé afin qu’il fermente et qu’il caille», poursuit Heidi Martin.

Une fois le processus de fabrication terminé vient la dernière étape: la mise en pots ou en bouteilles. Chaque produit a son propre récipient et chaque groupe de produits son dispositif de remplissage spécifique. Lorsque le lait, les yogourts et le séré sont dans leurs emballages respectifs, ils sont transportés jusqu’à la zone logistique puis mis en palettes. Un système de transport automatique et de longs tapis roulants conduisent ensuite les palettes dans des entrepôts réfrigérés qui, eux aussi, sont entièrement automatisés. Les produits sont alors acheminés vers la zone d’expédition, où ils sont préparés puis chargés dans des camions ou des wagons.

Un travail d’équipe indispensable

Victor Haenggeli nous fait remarquer, non sans une certaine fierté, que la moitié des yogourts vendus en Suisse sont produits par Elsa. La transformation quotidienne de 750 000 litres de lait et la fabrication de 330 produits différents nécessitent une étroite collaboration entre les différents acteurs concernés. «Nous sommes dépendants les uns des autres comme les rouages d’une horloge: si une minuscule chose ne fonctionne pas, cela suffit à freiner l’ensemble du processus», résume Victor Haenggeli pour illustrer l’esprit d’équipe qui règne au sein de l’entreprise. Salomé Zimmermann Photos Nicolas Righetti-Rezo

Le groupe Elsa-Mifroma est l’un des plus importants opérateurs sur le marché des produits laitiers en Suisse. Avec son usine d’Estavayer-le-Lac (FR), Elsa est la plus grande unité suisse de transformation et de production de produits laitiers frais et de lait de consommation. Elle transforme près de 300 millions de kilos de lait par année, lait acheté exclusivement en Suisse. Quant à Mifroma à Ursy (FR), qui dispose du plus grand centre de traitement et de conditionnement de fromages en Suisse, elle commercialise près de 80% de fromages suisses et 20% de fromages importés. Avec Micarna et les succursales Migros, Elsa-Mifroma fait partie des plus gros employeurs de la région fribourgeoise. Comment expliquer cette concentration?

Ces entreprises sont implantées dans le canton de Fribourg depuis plus de cinquante ans. Nous sommes au centre d’une région agricole par excellence, avec des productions laitières, maraîchères et de l’élevage. Les conditions-cadres ont toujours été très intéressantes pour notre activité industrielle, la main-d’œuvre est suffisante et très qualifiée, la formation agro-alimentaire pointue. Ces dernières années, votre groupe a repris une laiterie de Suisse centrale. Etait-ce un bon investissement?

Elsa a acquis une participation minoritaire de l’entreprise «Schwyzer Milchhuus». Ce partenariat a pour but de développer sur le long terme des synergies tant industrielles que commerciales. Ce processus a démarré et

il portera ses premiers fruits durant l’année en cours. Nous n’excluons par ailleurs pas d’entreprendre d’autres partenariats ou collaborations. Vous êtes présent en Europe avec Mifroma France. Envisagez-vous d’étendre vos activités à l’étranger?

Mifroma France est principalement active sur le marché français et au Benelux. A ce titre, elle est leader sur ces marchés pour les fromages suisses et les produits laitiers frais suisses. Les perspectives de développement sont intéressantes. Depuis quelques semaines, nous sommes également présents sur le marché américain pour y développer le commerce de fromages suisses. Nous estimons pouvoir atteindre rapidement une part de marché d’environ 20 à 25% des fromages suisses sur ce marché. Elsa et Mifroma surprennent tout au long de l’année avec des produits laitiers innovants. Que peut-on encore tirer du lait qui n’est pas déjà commercialisé?

Le lait et le fromage ne peuvent pas être réinventés. Par contre, nos équipes de développement, de marketing et de production s’emploient à chercher et créer des produits nouveaux et originaux tant par leur technologie et leur composition que par leur présentation et leur emballage. Nous nous efforçons continuellement de surprendre et d’étonner les consommateurs. Où en sera le groupe Elsa-Mifroma dans cinq ans?

Le groupe aura consolidé sa position sur le marché indigène et très fortement développé ses activités au niveau international. Propos recueillis par Daniel Sidler


PRIX DYNAMITÉS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.1 AU 24.1.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

40%

2.20 au lieu de 3.70

Oranges blondes Espagne, le filet de 2 kg

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.

30%

8.45

au lieu de 12.10

Jambon cru des Grisons, le lot de 2 barquettes Suisse, 2 x 125 g


UNE VÉRITABLE EXPL PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.1

3.–

au lieu de 3.75

Salade du mois Anna’s Best 200 g 20% de réduction

la

pièce

1.40 Laitue iceberg Espagne

2.–

au lieu de 2.90

Bâtonnets de légumes Anna’s Best 20% de réduction Suisse, le sachet de 250 g

2.80

au lieu de 3.20

Carottes bio de la région Suisse, le sachet de 1 kg Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg

3.90

au lieu de 4.60

Poireau vert Suisse/Belgique, le kg


OSION DE FRAÎCHEUR. AU 24.1.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

4.60

Clémentines avec feuilles Espagne, le panier de 1,5 kg

30% 4.80

au lieu de 6.90

Litchis Afrique du Sud/ Madagascar, l’emballage de 500 g environ, le kg

3.80

Pommes Jazz Suisse, le kg

30%

2.90 au lieu de 4.20

Ananas Costa-Rica/Panama, la pièce

30%

3.50

Grapefruits rouges bio Espagne, le filet de 3 pièces, le kg

3.60 au lieu de 5.25

Champignons blancs Suisse, l’emballage de 500 g


LES PRIX LES PLUS CRA PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.1

40%

1.55 au lieu de 2.60

Jambon de derrière, le lot de 2, TerraSuisse les 100 g

30%

7.70

au lieu de 11.–

Steaks hachés de bœuf, TerraSuisse 4 pièces, 460 g

30% 1.30

au lieu de 1.90

Ragoût de porc frais, Suisse, les 100 g

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg

40% 1.25

au lieu de 2.10

Escalopes de poulet M-Classic Allemagne/Hongrie, 6 pièces, les 100 g

30%

9.60

au lieu de 13.80

MSC Nuggets de poisson XXL Atlantique, l’emballage de 500 g


QUANTS DE LA SAISON. AU 24.1.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30% 1.15

au lieu de 1.70

Charcuterie M-Classic Suisse, les 100 g

40%

11.70

au lieu de 19.50

Saumon fumé de l’Atlantique Norway d’élevage, Norvège, 300 g

30%

1.05

au lieu de 1.35

Coquelet 20% de réduction frais, Suisse, les 100 g

4.20 au lieu de 6.30

Entrecôte de bœuf fraîche, importée, le morceau de 400 à 600 g environ, les 100 g En libre-service

3 pour 2 au lieu de 2.70

3.70

Filet de porc fumé 20% de réduction Suisse, les 100 g

Cervelas Suisse, 3 x 1 paire

2.15

au lieu de 5.55


FRAIS À PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.1

les

100 g

1.60 au lieu de 2.–

Le fromage Raccard Tradition 20% de réduction par ex. en maxi-bloc

40%

2.30

au lieu de 3.90

Création tartare Rêve du jardin* France, l’emballage de 150 g

30% 8.80

au lieu de 12.60

Plats préparés Anna’s Best Tradition, le lot de 2 par ex. émincé de poulet au curry avec riz, 2 x 370 g

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg * En vente dans les plus grands magasins Migros

30% 1.10

au lieu de 1.60

Edam Suisse la pièce de 250 g environ, les 100 g

30%

3.90

au lieu de 5.60

Spätzli aux œufs Anna’s Best, le lot de 2 paquets 2 x 500 g

5.70

au lieu de 7.20

Grana Padano, le lot de 3 20% de réduction râpé, 3 x 120 g

30%

12.50 au lieu de 18.–

Antica Pasteria Cappelletti prosciutto crudo fraîche, Italie, l’emballage de 1 kg


CROQUER. AU 24.1.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.55 2.30

au lieu de 2.90

Carac Suisse, l’emballage de 2 pièces/210 g

4 x 1 litre

4.–

au lieu de 5.–

Lait UHT Valflora, le lot de 4 20% de réduction

au lieu de 3.20

Chaussons aux poires et bâtons fourrés aux noisettes (y compris bio) 20% de réduction par ex. bâtons fourrés aux noisettes, 4 pièces/220 g

au lieu de 9.–

Cornatur Quorn escalope nature Angleterre, l’emballage de 340 g

12.–

au lieu de 18.–

Leckerli de Bâle 1,5 kg

40%

2.15

au lieu de 3.60

Tous les yogourts M-Classic, le lot de 6 par ex. à la vanille, 6 x 180 g

30%

6.30

33%

2.30

au lieu de 2.90

Merveilles 20% de réduction 216 g

30%

11.80

au lieu de 14.80

Terrine printanière la pièce

13.90

au lieu de 19.90

La magie des roses, Max Havelaar le bouquet de 30


ICI, VOUS EN AVEZ P PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.1

3 pour 2

5.80

au lieu de 8.70

Pain Sarment foncé et clair 3 x 300 g

2.–

au lieu de 2.70

Toutes les sauces Agnesi en bocal 25% de réduction par ex. sugo al basilico, 400 g

50%

7.90

au lieu de 15.80

Raviolis alla napoletana M-Classic, le lot de 4 boîtes 4 x 1,2 kg

1.75

au lieu de 2.20

Tous les pains croustillants et sandwiches Wasa 20% de réduction par ex. pains croustillants Original, 205 g

2.80

au lieu de 3.55

3.75

Ketchup Heinz 700 g + 210 g gratuits

33%

1.20 au lieu de 1.80

Toutes les pâtes M-Classic par ex. frisettes, 500 g

Tout l’assortiment d’épinards surgelés Farmer’s Best 20% de réduction par ex. épinards à la crème, 800 g

40% 4.55

au lieu de 7.60

Pizzas Toscana M-Classic, l’emballage de 2 pièces surgelées, 2 x 360 g


OUR VOTRE ARGENT. AU 24.1.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30%

14.15

au lieu de 20.25

Crevettes Pelican tail-on, cuites, surgelées 750 g

50%

4.20 au lieu de 8.40

Toutes les boissons sucrées Jarimba en emballages de 6 x 1,5 litre par ex. pamplemousse light Jarimba

30% 8.10

au lieu de 11.70

Champignons mélangés ou champignons de Paris, le lot de 3 sachets par ex. champignons mélangés, 3 x 200 g

au lieu de 2.40

Toutes les tisanes Klostergarten 20% de réduction par ex. tisane apaisante Albertus, 20 sachets

au lieu de 9.20

Muesli Farmer Croc, le lot de 2 20% de réduction par ex. muesli aux baies des bois, 2 x 500 g

50%

3.90

4.–

Ice Tea en brique, le lot de 12 citron, light ou pêche, par ex. Ice Tea au citron, 12 x 1 litre

Tous les birchermueslis 20% de réduction par ex. birchermuesli Reddy Fit, 700 g

au lieu de 7.80

33% 1.90

7.30

5.90

au lieu de 8.85

Biscuits Créa d’Or, le lot de 3 paquets croquandines aux amandes, Noisette ou Kipferl à la vanille, par ex. croquandines aux amandes, 3 x 100 g

au lieu de 5.–


JAMAIS IL N’A ÉTÉ AUSSI SIM PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.1

4.–

au lieu de 4.70

Tous les produits de nettoyage Migros Plus à partir de 2 articles –.70 de moins l’un par ex. détergent pour la cuisine, 750 ml Valable jusqu’au 31.1

30%

2.35

au lieu de 3.40

Tout l’assortiment Choco Loco par ex. crisp Choco Loco, 215 g

2.50

au lieu de 3.–

Toutes les confitures et gelées en bocaux, 185 g – 500 g à partir de 2 articles –.50 de moins l’un par ex. confiture d’abricots Extra, 500 g

1.30

au lieu de 1.60

Toutes les tablettes de chocolat Frey et M-Classic de 100 g (excepté les tablettes Suprême et les emballages multiples), à partir de 2 tablettes –.30 de moins l’une par ex. Noxana Valable jusqu’au 31.1

15.80

au lieu de 19.80

Califora au chocolat ou Eimalzin, le lot de 2 20% de réduction par ex. Califora au chocolat, 2 x 1 kg

2.80

au lieu de 3.40

Tout l’assortiment Hygo pour l’entretien des W.-C. à partir de 2 articles –.60 de moins l’un par ex. Hygo Ocean Clean, 750 ml Valable jusqu’au 31.1

9.20

au lieu de 11.50

Menus Sheba en barquettes, le lot de 10 diverses variétés, 10 x 100 g


PLE DE FAIRE DES ÉCONOMIES. AU 24.1.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

40%

2.40

au lieu de 4.–

Tous les produits de soins capillaires Elsève par ex. shampooing Elsève Nutri-Gloss, 250 ml Valable jusqu’au 31.1

40% 5.15

au lieu de 8.60

Tous les produits de styling Studio Line par ex. micro-spray aérosol Invisible FX ultra strong, 250 ml Valable jusqu’au 31.1

9.90

au lieu de 14.85

Produits de douche et déodorants Axe en emballages multiples par ex. gel douche Axe Hot Fever (3 pour 2), 3 x 250 ml

17.85

au lieu de 23.80

Tout l’assortiment Wilkinson 25% de réduction par ex. lames de rasoir Wilkinson Quattro Titanium, le lot de 8 Valable jusqu’au 31.1

40%

13.25 au lieu de 22.10

Papier hygiénique Soft en emballages multiples par ex. Soft Comfort, FSC, 32 rouleaux


ACHETEZ À EN FAIRE C PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.1

5.10

au lieu de 6.80

Tout l’assortiment Secure contre l’incontinence à partir de 2 articles 25% de réduction par ex. Secure light plus, 24 pièces Valable jusqu’au 31.1

33%

5.50

au lieu de 6.90

Tout l’assortiment Sanactiv 20% de réduction par ex. gel à l’arnica, 100 ml Valable jusqu’au 31.1

1.50

au lieu de 1.90

19.90

au lieu de 39.90

Natte Bodyshape*/** 175 x 60 x 1 cm Valable jusqu’au 31.1

Tout l’assortiment d’ouate Primella et Max Havelaar à partir de 2 articles –.40 de moins l’un par ex. rondelles d’ouate Primella, 80 pièces Valable jusqu’au 31.1

* En vente dans les plus grands magasins Migros et à ** SportXX.

2.85 au lieu de 4.30

Tout l’assortiment Candida à partir de 2 articles, par ex. dentifrice Candida Multicare 7 en 1, 75 ml Valable jusqu’au 31.1

3.–

au lieu de 3.80

Tous les produits Labello pour le soin des lèvres 20% de réduction par ex. Labello Classic, le lot de 2 Valable jusqu’au 31.1


RAQUER VOTRE CABAS. AU 24.1.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

14.90

Pull de ski à col roulé pour femme* 100% coton, tailles S–XXL, noir et bleu ciel Valable jusqu’au 31.1

14.90

Pull de ski à col roulé pour homme* 85% coton, 15% polyester, tailles S–XXL, diverses couleurs Valable jusqu’au 31.1

11.90

Slips mini ou taille basse pour femme, le lot de 4* 95% coton, 5% élasthanne, tailles S-XL, diverses couleurs Valable jusqu’au 31.1

14.90

Grenouillère en tissu doux pour bébé* 80% coton, 20% polyester, tailles 50–74, diverses couleurs Valable jusqu’au 31.1

14.90

Pulls de ski à col roulé pour enfant, le lot de 2* 100% coton, tailles 104–164, diverses couleurs Valable jusqu’au 31.1


DES ÉCONOMIES À PETITS PRIX. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.1 AU 24.1.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

13.90

Caleçons pour homme, le lot de 3 95% coton, 5% élasthanne, tailles S–XL Valable jusqu’au 31.1

14.90

Slips midi ou taille basse pour femme, le lot de 5 95% coton, 5% élasthanne, tailles S–XL, diverses couleurs, par ex. slips Valable jusqu’au 31.1

50%

29.– au lieu de 58.–

Diverses boîtes de bureau Spacebox, le lot de 2* 5 tiroirs avec arrêt de sécurité, empilables

* En vente dans les plus grands magasins Migros et à ** Micasa.

19.95

au lieu de 39.90

Couverture Lidia*/** 100% polyester, 150 x 200 cm Valable jusqu’au 31.1


LISTE DES ÉCONOMIES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.1 AU 24.1.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK FRUITS & LÉGUMES Oranges blondes, le filet de 2 kg 2.20 au lieu de 3.70 40% Clémentines avec feuilles, Espagne, le panier de 1,5 kg 4.60 Pommes Jazz, le kg 3.80 Ananas, Costa Rica/Panama, la pièce 2.90 au lieu de 4.20 30% Grapefruits rouges bio, Espagne, le filet de 3 pièces, le kg 3.50 Litchis, Afrique du Sud/Madagascar, l’emballage de 500 g environ, le kg 4.80 au lieu de 6.90 30% Champignons blancs, Suisse, l’emballage de 500 g 3.60 au lieu de 5.25 30% Carottes bio, De la région, Suisse, le sachet de 1 kg 2.80 au lieu de 3.20 Poireau vert, Suisse/Belgique, le kg 3.90 au lieu de 4.60 Laitue iceberg, la pièce 1.40 Bâtonnets de légumes Anna’s Best, Suisse, le sachet de 250 g 2.– au lieu de 2.90 20% Salade du mois Anna’s Best, 200 g 3.– au lieu de 3.75 20%

POISSON, VIANDE & VOLAILLE Escalopes de poulet M-Classic, 6 pièces, les 100 g 1.25 au lieu de 2.10 40% Coquelet, frais, Suisse, les 100 g 1.05 au lieu de 1.35 20% Ragoût de porc, frais, Suisse, les 100 g 1.30 au lieu de 1.90 30% Entrecôte de bœuf, fraîche, importée, le morceau de 400 à 600 g environ, les 100 g 4.20 au lieu de 6.30 30% En libre-service Steaks hachés de bœuf, TerraSuisse, 4 pièces, 460 g 7.70 au lieu de 11.– 30% Filet de porc fumé, Suisse, les 100 g 2.15 au lieu de 2.70 20% Jambon cru des Grisons, le lot de 2 barquettes, 2 x 125 g 8.45 au lieu de 12.10 30% Jambon de derrière, le lot de 2, TerraSuisse, les 100 g 1.55 au lieu de 2.60 40% Charcuterie M-Classic, les 100 g 1.15 au lieu de 1.70 30%

Cervelas, Suisse, 3 x 1 paire 3.70 au lieu de 5.55 3 pour 2 MSC Nuggets de poisson XXL, Atlantique, l’emballage de 500 g 9.60 au lieu de 13.80 30% Saumon fumé de l’Atlantique Norway, 300 g 11.70 au lieu de 19.50 40% Crevettes Pelican tail-on, cuites et surgelées, 750 g 14.15 au lieu de 20.25 30%

PAIN & PRODUITS LAITIERS Pain Sarment foncé et clair, 3 x 300 g 5.80 au lieu de 8.70 3 pour 2 Le fromage Raccard Tradition 20% Edam Suisse, la pièce de 250 g environ, les 100 g 1.10 au lieu de 1.60 30% Création Tartare Rêve du jardin, France, l’emballage de 150 g 2.30 au lieu de 3.90 40% Grana Padano, le lot de 3, râpé, 3 x 120 g 5.70 au lieu de 7.20 20% Lait UHT Valflora, le lot de 4, 4 x 1 litre 4.– au lieu de 5.– 20% Tous les yogourts M-Classic, le lot de 6 40%

FLEURS & PLANTES La magie des roses, Max Havelaar, le bouquet de 30 13.90 au lieu de 19.90 30% Tulipes arlequin, le bouquet de 10 pièces 5.90 au lieu de 7.50 Azalée Christine en pot de 12 cm, la plante 9.90 au lieu de 12.90 20% Terrine printanière, la pièce 11.80 au lieu de 14.80

AUTRES ALIMENTS Carac, Suisse, l’emballage de 2 pièces/210 g 2.30 au lieu de 2.90 Cornatur Quorn escalope nature, Angleterre, l’emballage de 340 g 6.30 au lieu de 9.– 30% Antica Pasteria Cappelletti prosciutto crudo, frais, Italie, l’emballage de 1 kg 12.50 au lieu de 18.– 30% Raviolis alla napoletana M-Classic, le lot de 4 boîtes, 4 x 1,2 kg 7.90 au lieu de 15.80 50% Plats préparés Anna’s Best Tradition, le lot de 2 30% Merveilles, 216 g 2.30 au lieu de 2.90 20%

Biscuits Créa d’Or, le lot de 3 paquets 33% Leckerli de Bâle, 1,5 kg 12.– au lieu de 18.– 33% Chaussons aux poires et bâtons fourrés aux noisettes (y compris bio) 20% Toutes les tablettes de chocolat Frey et M-Classic de 100 g, à partir de 2 tablettes –.30 de moins l’une Valable jusqu’au 31.1 Tout l’assortiment Choco Loco 30% Califora au chocolat ou Eimalzin, le lot de 2 20% Tous les pains croustillants et sandwiches Wasa 20% Tous les birchermueslis 20% Muesli Farmer Croc, le lot de 2 20% Toutes les confitures et gelées en bocaux, 185 g – 500 g, à partir de 2 articles –.50 de moins l’un Toutes les tisanes Klostergarten 20% Toutes les boissons sucrées Jarimba en emballages de 6 x 1,5 litre 50% Ice Tea en brique, le lot de 12 50% Pizzas Toscana M-Classic, l’emballage de 2 pièces, surgelées, 2 x 360 g 4.55 au lieu de 7.60 40% Tout l’assortiment d’épinards surgelés Farmer’s Best 20% Toutes les pâtes M-Classic 33% Spätzli aux œufs Anna’s Best, le lot de 2 paquets, 2 x 500 g 3.90 au lieu de 5.60 30% Toutes les sauces Agnesi en bocal 25% Ketchup Heinz, 700 g + 210 g gratuits 3.75 Champignons mélangés ou champignons de Paris M-Classic, le lot de 3 sachets 30%

NON-ALIMENTAIRE Menus Sheba en barquettes, le lot de 10, 10 x 100 g 9.20 au lieu de 11.50 Tous les produits Labello pour le soin des lèvres 20% Valable jusqu’au 31.1 Tous les produits de styling Studio Line 40% Valable jusqu’au 31.1

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg Vous trouverez plus d’informations sur les prix, les produits et les réductions sur les étiquettes des articles dans cet encart.

Tous les produits de soins capillaires Elsève 40% Valable jusqu’au 31.1 Gel douche Axe Hot Fever (3 pour 2), 3 x 250 ml 9.90 au lieu de 14.85 Tout l’assortiment Wilkinson 25% Valable jusqu’au 31.1 Tout l’assortiment Secure contre l’incontinence, à partir de 2 articles 25% Valable jusqu’au 31.1 Tout l’assortiment Candida, à partir de 2 articles 33% Valable jusqu’au 31.1 Tout l’assortiment d’ouate Primella et Max Havelaar, à partir de 2 articles –.40 de moins l’un Valable jusqu’au 31.1 Tout l’assortiment Sanactiv 20% Valable jusqu’au 31.1 Tous les produits de nettoyage Migros Plus, à partir de 2 articles –.70 de moins l’un Valable jusqu’au 31.1 Tout l’assortiment Hygo pour l’entretien des W.-C., à partir de 2 articles –.60 de moins l’un Valable jusqu’au 31.1 Papier hygiénique Soft Comfort, FSC, 32 rouleaux 13.25 au lieu de 22.10 40% Pull de ski à col roulé pour femme 14.90 Valable jusqu’au 31.1 Pull de ski à col roulé pour homme 14.90 Valable jusqu’au 31.1 Slips midi ou taille basse pour femme, le lot de 5 14.90 Valable jusqu’au 31.1 Slips mini ou taille basse pour femme, le lot de 4 11.90 Valable jusqu’au 31.1 Caleçons pour homme, le lot de 3 13.90 Valable jusqu’au 31.1 Grenouillère en tissu doux pour bébé 14.90 Valable jusqu’au 31.1 Pulls de ski à col roulé pour enfant, le lot de 2 14.90 Valable jusqu’au 31.1 Diverses boîtes de bureau Spacebox, le lot de 2 50%


PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.1 AU 31.1.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 3.95 Thon Rio Mare à l’eau salée, 112 g ou 3 x 56 g par ex. thon à l’eau salée, 112 g

NOUVEAU 7.80

Protections acoustiques en silicone une protection efficace contre le bruit, l’eau, le froid et le vent, bonne tolérance cutanée, 6 pièces

NOUVEAU 2.10 NOUVEAU 5.90 Beef Chips Suisse, les 100 g

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 3.10 Mini cœurs de France petits biscuits croustillants en pâte feuilletée, 200 g

Yupi Bizzl Mix bonbons acides et pétillants en gomme d’origine végétale, 175 g

MGB www.migros.ch W

DES NOUVEAUTÉS IRRÉSISTIBLES.


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

| 57

«Faire quelque chose de bien chaque jour»

Dans son immeuble de Grand-Lancy (GE), Lucie Gross est considérée comme la «mamie» de ses voisins qu’elle aide et sur qui elle veille. D’origine thaïlandaise, Sriwan Tenthorey a appris le français avec Lucie Gross, sa «deuxième maman».

L

es Fêtes sont passées, mais pour Lucie Gross, «Noël, c’est tous les jours. Il faut quotidiennement faire quelque chose de bien», estime-t-elle. Et ce ne sont pas de vains mots chez cette grandmaman: dans l’immeuble de GrandLancy (GE) où elle habite depuis

trente-cinq ans, Lucie Gross est toujours là pour les autres. Sa voisine de palier l’appelle même «mamie». D’origine thaïlandaise, Sriwan Tenthorey a trouvé une «deuxième maman» avec Lucie Gross qui lui a appris le français et le fonctionnement de la maison.

TRÉSOR DE NOS ARCHIVES

Musique au téléphone

N

on, les deux femmes à droite de la photo ne sont pas des employées de bureau stressées qui doivent répondre à deux appels téléphoniques en même temps. Elles se trouvent dans une succursale d’Ex Libris, où elles profitent d’écouter de la musique à l’aide d’écouteurs qui ressemblent drôlement à des combinés. Sur les tourne-disques, on aperçoit des vinyles, support de la musique en 1969, année durant laquelle la photo a été prise. A l’époque, Ex Libris était déjà à la pointe du progrès. Aujourd’hui, l’entreprise de Migros peut se targuer d’être le premier fournisseur de produits multimédias de Suisse. Son application pour Iphone lancée en décembre dernier a été téléchargée 30 000 fois. Qui aurait pu imaginer une telle technologie il y a quarante ans? Michael West

Même lorsqu’elle a été hospitalisée, Sriwan Tenthorey a pu compter sur sa «mamie» qui venait régulièrement la voir. C’est naturel de tendre la main pour Lucie Gross qui se retrouve souvent à faire la médiatrice, presque la traductrice pour des femmes qui parlent peu le français, à aider les personnes âgées à traverser la route ou à raccourcir des pantalons. «Je sais ce qu’on peut ressentir quand on est seul. C’était aussi mon cas à mon arrivée ici», glisse-t-elle. Durant vingt-trois ans, la dame s’est aussi occupée de son beau-père puis s’est mise à apporter des assiettes de soupe aux autres personnes âgées de l’immeuble. «Dommage qu’il n’y ait pas plus de gens comme elle!» remarque Eric Tenthorey, le mari de Sriwan. «Un grand coup de chapeau!» Mais Lucie Gross n’aime

pas trop les remerciements: «Je suis déjà largement récompensée: je me sens bien, et la vie m’apprend tous les jours.

Isabelle Kottelat Photo Magali Girardin

Merci de tout cœur!

Dans le cadre de l’année européenne du bénévolat, l’initiative «Merci de tout cœur!» lancée par le Pour-cent culturel Migros souhaite mettre en valeur celles et ceux qui aident autrui sans pour autant faire partie d’une institution. Vous souhaitez remercier quelqu’un qui fait le bien autour de lui? Appelez le 0848 08 09 08 (tarif local) ou rendez-vous sur le site internet www.mercidetoutcoeur.ch


40% DE RÉDUCTION OFFRES VALABLES DU 18.1 AU 31.1.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES PRODUITS L’ORÉAL PARIS ELSÈVE ET STUDIO LINE

7.50de 12.50 au lieu

p. ex. masque Elsève Re-Nutrition, à la gelée royale, 300 ml

3.10

au lieu de 5.20

5.15de 8.60

p. ex. shampooing Elsève Full Repair 5, 250 ml

au lieu

5.15

p. ex. mousse volume Silk & Gloss, fixation forte, 200 ml

au lieu de 8.60

p. ex. gel Indestructible Memory-Effect, fixation extrême, 150 ml

L’Oréal Paris est en vente à votre Migros


EN MAGASIN

Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

| 59

BON & BON MARCHÉ

NOUVEAU À MIGROS

FR. 6.–

Rösti de pommes Souper pour 4 personnes

➔ Couper 4 petits pains rassis ou 200 g de pain blanc en fines tranches. Eplucher 500 g de pommes acidulées, les couper en quartiers puis en fines tranches. Env. Fr. 4.50

Des friandises sans gélatine

Avec leur saveur acidulée merveilleusement rafraîchissante, les nouveaux bonbons à la gomme Yupi Bizzl Mix feront aussi le bonheur des adultes. L’assortiment panaché a également tout pour plaire aux végétariens, car ces bonbons sont exempts de gélatine. Ils arborent d’ailleurs le label végétarien européen de couleur jaune. Yupi Bizzl Mix, 175 g,

Fr. 2.10*

* En vente dans les plus grands magasins.

➔ Faire fondre un peu de beurre dans une grande poêle et griller les tranches de pain en les retournant régulièrement. Env. Fr. –.50

NOUVEAU À MIGROS

Une tranche de plaisir Pas envie de manger de la viande ou du poisson? Pourquoi n’opteriezvous pas pour une quiche aux légumes et une tarte aux fruits, des spécialités qui constituent de savoureux repas, que ce soit à midi ou le soir. Tous les trimestres, l’assortiment de gâteaux Migros s’enrichit de deux spécialités, l’une sucrée, l’autre salée. Actuellement, il s’agit d’une tarte aux baies des bois et d’une quiche au brocoli. Tarte aux baies des bois, 215 g, Fr. 3.40 Quiche au brocoli, 200 g, Fr. 3.40

+ Mini-format, maxi-plaisir

Ces feuilles au chocolat bio (noir, blanc et au lait) sont fourrées à l’amande, au café ou à la noisette. Proposé dans un emballage très sobre, cet assortiment constitue une belle idée cadeau. A moins que vous ne préfériez offrir les nouvelles truffes proposées nouvellement en qualité bio. Feuilles au chocolat bio, 150 g, Fr. 11.50* * En vente dans les plus grands magasins

Conseil: ajoutez un peu de sucre à la cannelle.

NOUVEAU À MIGROS NOUVEAU À MIGROS

Tentations chocolatées en qualité bio

➔ Ajouter les tranches de pomme, 2 cs de raisins secs et 2 cs de sucre. Cuire à feu doux 10 à 15 min à couvert jusqu’à ce que les rösti soient bien dorés. Env. 1.-

Lancés en 1954, les Carambar ont fait des petits. Les nouvelles variétés proposées en miniformat se déclinent en plusieurs arômes: caramel, caranougat, orange, cola et citron. Les minis Carambar, 220 g,

Fr. 4.35*

* En vente dans les plus grands magasins.

+


20% Valable du 18.1 au 31.1.2011 ou jusqu’à épuisement du stock.

Sur tous les skis et les snowboards

Sur tous les casques, les lunettes et les protections de sports d’hiver

20%

maintenant

135.20 avant 169.– Uvex

P. ex. casque de sports d’hiver X-Ride Motion 4947.117

20%

20%

maintenant

maintenant

20%

127.20

maintenant

avant 159.–

479.20

avant 199.–

avant 599.–

Scott

P. ex. protection dorsale 4948.099

20%

maintenant

319.20 avant 399.–

Head

P. ex. set de skis Peak 72 avec fixations SL 100 4937.493

Nitro

P. ex. snowboard Haze avec fixations Wizard 4945.244

www.sportxx.ch

159.20

Sur tous les vêtements de ski et de snowboard ainsi que les accessoires pour adulte* * Excepté les articles bénéficiant déjà d’une réduction.

Extend

P. ex. veste de neige Extend avec système Recco, pour homme 4761.691


EN MAGASIN

Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

Un duo apprécié

Et le gagnant est… la barre aux céréales Chocolat noir & Banane de Farmer Soft Choc! L’automne dernier, cette spécialité enrobée de délicieux chocolat a en effet été élue «édition limitée préférée» par 12 000 clients Migros. Ce plébiscite lui vaut aujourd’hui d’être proposée toute l’année sur les rayons Migros. Elaborée à base de riz, d’avoine, de maïs et de blé, cette barre se compose aussi de chocolat noir et de morceaux de banane. Elle fournit de l’énergie ainsi que des fibres à l’organisme, ce qui en fait un snack idéal à grignoter, que ce soit à la récréation, sur les pistes de ski ou au bureau. Très appréciée, la combinaison de chocolat et de banane est un régal pour petits et grands. C’est pourquoi, dès février, Migros proposera aussi ce mélange sous forme de müesli Farmer. Barres de céréales Farmer Soft Choc Chocolat noir/Banane, 9 bâtons, Fr. 4.60

NOUVEAU À MIGROS

Publicité

PRIX DYNAMITÉS

PRIX DYNAMITÉS

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18 AU 24.1.2011 LE MATIN OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18 AU 24.1.2011 L’APRÈS-MIDI OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3.50

3.50

Croissant, café, thé ou boisson chocolatée

C’est ici que se rencontre toute la Suisse. À prix avantageux.

Tartelette aux fruits, café, thé ou boisson chocolatée

C’est ici que se rencontre toute la Suisse. À prix avantageux.

| 61


62 | Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

L

a mèche blanche décomplexée, les lunettes noires à montures carrées. Comme sur les dessins. A première vue, Hélène Becquelin, auteure du blog Angry Mum, ressemble à son personnage. Une quadra énergique, mère de deux ados et épouse du placide Momo. Mais la ressemblance s’arrête là, la réalité est évidemment plus fine. Parce que la pétillante graphiste, 47 ans, a un sens de l’humour et de la dérision atavique, qui l’immunise définitivement contre toutes formes de déprime. Son blog, elle l’a commencé il y a cinq ans «pour le fun». «Angry Mum est pratique pour parler des choses tristes et désagréables. Elle est tellement con que ça en devient drôle! Et puis, je voulais aussi régler des comptes avec certaines mamans du quartier...» Mission accomplie, puisque certaines cases lui ont valu de se brouiller avec quelques personnes.

Des thèmes qui font mouche à tous les coups

Mais pas de quoi freiner Hélène Becquelin, qui continue de croquer le quotidien d’une mère au foyer, sans tabou mais sans méchanceté. Le trait spontané, le cadrage nerveux et dénué de bulles, retravaillé ensuite à l’ordinateur, donnent à ses strips en noir et blanc une verve qui n’a rien à envier à Bretécher. Les thèmes, puisés dans la vie de tous les jours, font mouche à tous les coups: fatigues de l’âge, vêtements impossibles à porter, petites vacheries entre femmes et jalousies de square. «Tout ce que je raconte ne m’est pas forcément arrivé. Disons que c’est beaucoup du vécu, mais c’est toujours exagéré. Il y a quand même un gros travail de caricature, sinon ça ne serait pas amusant.»

Secrets de cuisine us, c’est: Cuisiner pour vo Nourrir la famille. at préféré? Quel est votre pl ples qui stis, les plats sim rö Hélène: j’aime les . rappellent l’enfance es en été, gratins et poté en s Momo: grillade hiver. au z-vous pour rien Que ne mangerie monde? Hélène: les abats. cervelle , la coriandre et la Momo: les endives de singe. e? ujours en réserv Qu’avez-vous to et des te ma to e de la sauc Des pâtes, du riz, litres de lait. un z-vous partager Avec qui aimerie repas? n livre aime plus pour so Pierre Perret, qu’on is on Ma . ns ur ses chanso de recettes que po le de e qu ez lui plutôt préférerait aller ch recevoir ici!

Preuve que le ton est juste, le succès est au rendez-vous. Son blog, classé dans la catégorie Révélation du festival d’Angoulême, reçoit quelque 400 clics par jour et vient même de trouver un format papier chez Glénat. «Le blog est un brouillon, c’est du jeté, du vite fait. J’ai dû tout redessiner, refaire les scénarios. Ça m’a pris six mois, mais c’était passionnant.» Résultat des courses? Environ 3000 exemplaires vendus en Suisse depuis la sortie de l’album en septembre dernier. Un vérita-

Hélène Becquelin n’aime pas cuisiner. Raison pour laquelle elle se fait souvent aider par son mari Momo.

Dans la cuisine d’Angry

La blogueuse Hélène Becquelin tient le crayon avec plus de plaisir que le manche des casseroles. qui s’est collé aux fourneaux pour une ravigotante potée.


CUISINE DE SAISON HÉLÈNE BECQUELIN

PELER les carottes puis les couper en rondelles.

RINCER les lentilles. FAIRE REVENIR brièvement le tout.

DÉPOSER le saucisson sur les lentilles.

Mum

Pas grave, c’est son mari Momo

| 63


Alsace / France

2 jours

Music-Hall de Kirrwiller

1er JOUR Strasbourg, soirée au Music-Hall

DATES DES SÉJOURS 2011

Départ des grandes localités de Suisse romande en direction de Berne, Bâle, Mulhouse. Arrivée à Strasbourg. Dîner libre. Installation à l’hôtel. Après-midi libre pour découvrir cette magnifique ville: la Petite-France, quartier le plus pittoresque avec ses maisons anciennes, la rue de la Mésange, une des plus animées, la cathédrale Notre-Dame, etc. Vers 19h30, départ en direction de Kirrwiller. Souper dansant et spectacle au Royal Palace. Retour à l’hôtel vers 02h00.

2e JOUR Riquewihr - Suisse Petit déjeuner buffet. Vers 10h00, départ en direction de Riquewihr, attrayante petite ville, perle du vignoble alsacien. La ville a gardé son apparence du XVe siècle. Repas de midi libre. Arrivée en Suisse romande en fin d’après-midi.

12 au 13 mars 19 au 20 mars 26 au 27 mars 2 au 3 avril 15 au 16 octobre

INCLUS DANS LE PRIX JVoyage en car tout confort - air conditionné - frigo W. C. - vidéo - sièges inclinables - cale-pied - etc. JLe coup de fendant du patron à l’aller et au retour JHôtel Best Western Monopole Métropole***, chambre double avec salle de bains, W.-C., etc. JGrande soirée au Music-Hall de Kirrwiller, souper et spectacle JBoissons gratuites dans le car durant le voyage aller-retour

3 adresses

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS Une entreprise familiale à votre service depuis 1953 !

vir pour mie ux vous ser

345.-

LIEUX DE DÉPART Ligne 1 Sierre - Sion - Leytron - Martigny - Monthey - Aigle - Chailly - Châtel-StDenis - Bulle - Fribourg Ligne 4 Genève aéroport (6h30) - Nyon Morges - Lausanne (7h30) - Yverdon - Neuchâtel - Berne Neufeld NON INCLUS DANS LE PRIX KLes dîners KLes boissons aux repas KAssurance annulation et assistance obligatoire Fr. 33.- (sauf si vous êtes en possession du livret ETI ou d’une assurance similaire) KSupplément chambre individuelle Fr. 40. - (limitées) Devises : euros Passeport ou carte d’identité valable obligatoire

Tél. 027 306 22 30 - Route de Saillon 13 - 1912 Leytron (VS) - info@buchard.ch Tél. 026 411 08 08 - Route de l’Aérodrome 21 - 1730 Ecuvillens (FR) - ecuvillens@buchard.ch Tél. 021 828 38 38 - Route d’Aubonne 26 - 1188 Gimel (VD) - gimel@buchard.ch

N 1 en Suisse romande

www.buchard.ch

22 au 23 octobre 29 au 30 octobre 5 au 6 novembre 12 au 13 novembre 19 au 20 novembre

Fr.

par pers. en ch. dble

Les conditions générales de BUCHARD Voyages S.A. s’appliquent

Demandez nos catalogues de voyages et vacances balnéaires 2011

- plus de 130 destinations !

E N G GUNA E VISITE DES STUDIOS DE ET TOUS LES JOURS DES

DVD DE LA 8e SAISON

© 2010 Twentieth Century Fox Film Corporation. All Rights Reserved. © 2010 The Coca-Cola Company. “Coca-Cola Zero”, “Coke Zero”, the Contour Bottle and the Dynamic Ribbon Device are registered trademarks of The Coca-Cola Company

Coca-Cola est en vente à votre Migros


Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

CUISINE DE SAISON HÉLÈNE BECQUELIN

| 65

Hélène Becquelin et Momo se connaissent depuis vingt-deux ans.

ble triomphe pour le marché romand. Mais le succès, elle s’en soucie comme de son premier yaourt moka. Pas de quoi se prendre la tête. Elle préfère prendre son pied en dessinant, à sa table ronde, dans son coquet appartement de Lausanne. «J’ai depuis toute petite eu un crayon à la main. En famille, on ne faisait pas de vélo, on ne sortait pas, mais on dessinait. On partait en vacances avec une boîte de feutres et on pouvait la laisser sur place à la fin, tellement elle était usée.» Des études aux Beaux-Arts pour se lancer dans la BD, puis un virage vers le graphisme. Avant de s’offrir une pause de dix ans pour s’occuper de ses enfants. «J’ai eu le temps de m’arrêter, d’observer, et je ne l’ai jamais regretté.» En cuisine, Hélène Becquelin s’y rend pour nourrir la famille.

Deux fois par jour. Mais sans grande conviction. Quitter les crayons pour les casseroles, elle s’en passerait. Le plus souvent, c’est donc Momo qui porte la toque. Complémentaires aux fourneaux et dans la vie. Elle parle beaucoup, s’emporte, rigole. Il taquine, lance quelques vannes entre deux silences. Ils se comprennent à demi-mot, leurs esprits créatifs emboîtés depuis vingt-deux ans. D’ailleurs, c’est lui, son premier lecteur et son censeur, qui a conçu son site internet. «S’il ne comprend pas un strip, c’est que c’est trop compliqué. S’il trouve que l’allusion à un de nos amis est trop directe, je retravaille, je brouille les pistes.» Ses influences? Ne cherchez pas du côté de la BD. A part Hugo Pratt, elle avoue ne pas connaître le monde de la bande dessinée classique. Inutile aussi de chercher du côté de son frère, le dessinateur de

presse Mix & Remix. «Plein de gens trouvent que nos dessins seressemblent.Mais je ne vois pas, à part Les aventures d’Angry Mum se déclinent en peut-être dans l’écoBD (en haut) mais aussi en calendrier. nomie de moyens, la simplification. S’il n’y a pas besoin de décor, on n’en lène Becquelin. Et une nouvelle met pas. On va à l’essentiel parce douceur. «En racontant certaines qu’on est tous les deux de grosses histoires, j’ai pu solder certaines feignasses!» rigole cette night-club- choses. Je suis plus zen qu’avant, beuse invétérée qui ne renie ni sa c’est une catharsis, le blog.» mèche iroquoise ni son passé punk Les cartes de vœux terminées, rock, dans les belles années des elle va donc reprendre le fil de ses Clash et des Ramones. aventures croquées sur le vif. Elle tient déjà le prochain sujet: les «Je suis plus zen quinquas divorcés qui se remettent qu’avant» en couple avec des femmes de N’empêche qu’il lui arrive de tra- 30 ans… De quoi faire grincer quelPatricia Brambilla vailler plus de dix heures par jour, ques dents! courbée sur sa table lumineuse, Photos Pierre-Yves Massot / arkive.ch qu’elle a fabriquée elle-même. En fait, elle a une pêche d’enfer, Hé- www.angrymum.com


ACTION 25% DE RÉDUCTION VALABLE DU 18.1 AU 31.1.2011 SUR TOUS LES PRODUITS WILKINSON

6.35de 8.50 au lieu

p. ex. Xtreme 3 Sensitive Rasoir jetable en lot de 4+2

www.wilkinson-sword.ch

14.9de019.90 au lieu

p. ex. rasoir Quattro Titanium Precision e avec tondeuse intégré

Wilkinson est en vente à votre Migros


CUISINE DE SAISON HÉLÈNE BECQUELIN

Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

| 67

La potée du Grand Nord

Une recette d’Hélène Becquelin

INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES 200 g de pommes de terre fermes à la cuisson 2 carottes 1 pomme acidulée 250 g de poireau 1 oignon 1 bouquet de persil 1 cs de beurre 100 g de lardons 2 gousses d’ail 250 g de lentilles vertes 2 cs de raisins secs 1 dl de vin blanc 5 dl de bouillon env. 1/2 cc de piment d’Espelette 2 brins de thym 1 pointe de couteau de girofle en poudre 1 saucisson vaudois d’env. 350 g sel

PRÉPARATION

De savoureuses recettes sur www.saison.ch Pour s’abonner: 0848 87 7777, abonnements@saison.ch (39 fr. seulement pour 12 numéros)

1) Couper les pommes de terre en gros cubes, la pomme en lamelles le poireau en rouelles de 1 cm d’épaisseur et les carottes en rondelles. Hacher l’oignon et ciseler le persil. Chauffer le beurre dans une casserole. Y saisir les lardons. Y presser l’ail. Ajouter les lamelles de pomme, le poireau, l’oignon, le persil, les lentilles et les raisins secs, et faire brièvement revenir le tout.

Ajouter les pommes de terre et les carottes. Mouiller avec le vin et laisser réduire un peu.

servir avec la potée. Préparation: env. 15 min; cuisson à feu doux: env. 50 min

2) Verser le bouillon dans la potée. Assaisonner avec le piment d’Espelette, thym et girofle en poudre. Déposer le saucisson sur la potée, couvrir et laisser mijoter env. 50 min à feu doux à moyen. Saler selon les goûts. Trancher le saucisson et le

Valeur nutritive Par personne, env. 36 g de protéines, 40 g de lipides, 51 g de glucides, 3000 kJ / 750 kcal


68 | Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

PETIT PRÉCIS CULINAIRE

Tout pour plaire

La cannelle, le poivre ou le gingembre sont aussi bons que sains. Sonja Leissing, rédactrice culinaire, nous dit pourquoi.

Piment séché

Saveur: il existe différentes sortes de piments allant de doux à très fort. La force du piment est due à sa teneur en capsaïcine. En cuisine: concassé, le piment séché s’utilise pour préparer des saucisses, des chutneys, des sauces, des plats orientaux, des pâtes et des pizzas.

Clou de girofle

Saveur: très intense et amère. En cuisine: si les clous de girofle se marient bien avec des mets sucrés, ils font aussi bonne figure avec les plats salés. Il suffit de très peu de poudre de clou de girofle pour aromatiser un dessert. Les Américains piquent le jambon de clous de girofle pour relever son goût.

L

a plupart des gens ne profitent qu’à Noël du parfum ensorcelant de la cannelle, de la noix muscade, des clous de girofle et du gingembre. Cela est regrettable. En effet, il faudrait consommer ces épices toute l’année et les utiliser le plus souvent possible en cuisine. En plus d’enchanter les sens avec leurs arômes âpres ou doucereux, elles stimulent également le

métabolisme. Pratiquement toutes les épices font depuis toujours l’objet de marchandage étant donné leur valeur. Le piment rouge, le gingembre ou encore le poivre vert sont des produits convoités depuis la nuit des temps et dont l’histoire se lit comme un roman policier. Les épices ont fait la gloire et la richesse de personnages éminents; elles ont aussi déclenché des guerres, et des hommes se sont

Cannelle

Saveur: agréablement douce et intense, avec une pointe boisée. La meilleure vient du Sri Lanka. En cuisine: la cannelle accompagne aussi bien les plats salés que sucrés. Elle fait merveille avec l’agneau, les desserts au chocolat, les pains d’épice, les gâteaux et les boissons telles que le thé ou le punch.


CUISINE DE SAISON

Photos bab.ch/Stockfood

lancés dans de dangereuses expéditions pour se les accaparer. Quant à ceux qui se risquaient à les falsifier, ils étaient condamnés à la peine capitale…

Entre pharmacopée et cuisine

Au-delà de leurs qualités gustatives, les épices ont de tout temps été utilisées pour leurs vertus médicinales, et ce, pour lutter contre

toutes sortes de maux. Nos ancêtres mâchouillaient par exemple volontiers quelques clous de girofle pour lutter contre une rage de dents. Une cuiller à café de cannelle moulue permettait, elle, de soulager une crampe d’estomac. Notons que la cannelle provient de l’écorce de cannelier, un arbre à feuilles persistantes qui pousse au Sri Lanka. Dans l’Anti-

quité déjà, elle était vénérée en raison de son effet désinfectant. Selon une étude récente effectuée aux Etats-Unis, une demicuiller à café de cannelle suffirait à abaisser de 30% le taux de glycémie de personnes souffrant de diabète de type B. Il semble que cet effet soit dû à la présence de catéchines. Quant à la racine de gingembre, elle passe pour soulager les

| 69

crampes et réduire les mucosités tenaces. En cuisine, le gingembre frais est pelé et coupé en fines tranches ou petits morceaux qui peuvent se consommer crus ou cuits. Infusé avec du thé, le gingembre est un excitant puissant qui empêche de dormir. Un dernier conseil: évitez de consommer des épices les jours de canicule ou gare au risque de surchauffe!

Poivre rose Saveur: le poivre dégage des senteurs chaudes, puissantes et boisées. Le poivre blanc est plus fort que le noir ou le rose. En cuisine: les grains de poivre entiers relèvent idéalement les bouillons et les sauces. Moulu ou concassé, le poivre entre dans la composition de mélanges d’épices ou de marinades qui accompagnent la viande, le poisson ou les légumes.

Noix muscade

Gingembre

Arôme: fort et un peu mordant. En cuisine: le gingembre moulu et séché entre dans la composition du pain d’épice, du curry et d’un grand nombre de plats asiatiques. Frais, il accompagne des chutneys et des plats indiens. La bière et le vin au gingembre sont également réputés.

Saveur: très aromatique, doucereuse et légèrement amère. En cuisine: la noix muscade doit toujours être fraîchement moulue. En poudre, elle se marie superbement avec de nombreux plats: purée de pommes de terre, potages, pot-au-feu, viandes, voire fromages et gâteaux aux fruits.


spinas | gemperle

Olé, la Méditerranée

Croisière de 8 jours

1 sema

ine à p

CHF 72

. de

5.–

Orient Queen Évaluation Hotelplan ***

4 anniversaires passés au laboratoire. 2 spectacles de fin d’année manqués. 1 nouvelle thérapie développée pour les enfants atteints d’un cancer. Votre don nous permet de soutenir les chercheurs qui s’engagent dans la lutte contre le cancer. Grâce à vous, de plus en plus de personnes ont une chance de guérison. CP 30-3090-1

Un bateau de croisière de classe moyenne de 355 cabines, à l‘atmosphère familiale décontractée et connu pour son hospitalité teintée d‘européanisme. Sa taille humaine et ses vastes et spectaculaires ponts extérieurs permettent de vivre des moments agréables et détendus à bord. Le bateau abrite 2 restaurants, bars, salons, casino, discothèque, boutiques, bain à remous, 2 piscines, minigolf, piste de course à pied, sauna, salle de remise en forme, petit salon de beauté et Spa, médecin, salle de jeu et de vidéo pour enfants, Internet. Fonctionnelles, les cabines ont douche, WC, climatisation, téléphone, TV et radio.

Méditerranée occidentale, 8 jours Saison A: 9, 30.4, 21.5, 5.11.11, Saison B: 11, 18, 25.6, 2.7.11 Saison C: 16, 23, 30.7, 20.8, 24.9.11, Saison D: 6, 13.8.11

Itinéraire: Gênes, Italie (dép.19.00)–Marseille, France–Palma de Majorque, Espagne–Almeria, Espagne–Malaga, Espagne–Tanger, Maroc–Ibiza, Espagne–Barcelone, Espagne–Gênes, Italie (arr.12.00). HP S SORQ Intérieure Prix en CHF par personne Standard en cabine double Cat. Prix spéciaux IA/IB

VERRE D'ALORS!

Intérieure Extérieure Extérieure Superior Standard Premium Cat. Cat. Cat. IC/ID XA–XC XD–XE

Saison A Saison B Saison C Saison D 3 e/4 e personnes dans lit supplémentaire sur demande. Les moins de 18 ans dans la cabine de 2 adultes ne paient que les taxes portuaires (CHF 130.–). Supplément cabine individuelle: 50%. La compagnie maritime se réserve le droit d‘annuler les prix spéciaux à tout moment. Sous réserve de modifications des prix.

Roulez gratuitement une année sur l'autoroute!

Nouvelle année = nouvelle vignette autoroutière

Prestations

Croisière selon programme, logement dans la catégorie de cabines réservée, pension complète à bord, taxes portuaires, documentation.

Sur présentation de cette annonce, pour chaque réparation ou chaque remplacement de pare-brise vous recevrez gratuitement une vignette 2011! (Offre valable du 1er décembre 2010 au 31 janvier 2011)

Non compris

Acheminement en car Suisse–Gênes et retour CHF 205.– par personne (aussi pour les moins de 18 ans), nombre minimum de participants requis. Acheminement en voiture possible (parking à disposition). Boissons et pourboires à bord. Excursions guidées. Assurance multirisque obligatoire, CHF 35.–. Taxe forfaitaire éventuelle de votre agence de voyages.

Muri BE Berne Bienne Horw Hunzenschwil Oberwil Urdorf St-Gall Winterthour Zofingen Zurich Oerlikon Genève Givisiez Neuchâtel Villars-Ste-Croix Camorino Losone Pambio-Noranco

Thunstrasse 162 Bethlehemstrasse 40 Rue du Milieu 16a Altsagenstrasse 5 Hauptstrasse 12 Feldstrasse 11 Heinrich-Stutz-Strasse 2 Langgasse 137 Tössfeldstrasse 35 Untere Brühlstrasse 50 Siewerdtstrasse 99 Avenue Blanc 53 Route du Crochet 1 Rue des Draizes 80 Croix du Péage 28 Via Monda 1 Via Arbigo 78 Via Cantonale

031 938 48 48 031 994 19 80 032 341 64 91 041 342 14 40 062 897 58 90 061 403 10 20 044 777 25 30 071 244 57 41 052 214 11 15 062 752 05 15 043 333 52 83 022 731 84 90 026 466 56 01 032 731 03 45 021 351 78 78 0840 30 60 90 0840 30 60 90 0840 30 60 90

Que pour les personnes privées! Validité dans les filales DESA.

Le spécialiste tout près de chez vous!

infonord@desa-autoglass.com www.desa-autoglass.com

Bon à savoir

Devise à bord: euro. Langues à bord: anglais, allemand, français (divertissements et annonces uniquement garantis en anglais). Documents nécessaires pour les citoyens suisses: carte d‘identité ou passeport valides. Exception: pour effectuer une excursion individuelle au Maroc, passeport valable encore 6 mois après la date du retour. Cette offre est soumise aux conditions générales de contrat et de voyage de MTCH SA. En cas d’annulation, conditions de la compagnie de navigation.

À réserver maintenant!

043 211 72 51 lu–ve 8 h 30–18 h 00


MIGROS NEUCHÂTEL-FRIBOURG

Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

AGENDA

Société de Musique de La Chaux-de-Fonds Récital de Nelson Goerner 1er Prix du Concours Franz Liszt de Buenos Aires, Nelson Goerner s’est solidement établi comme l’un des pianistes les plus remarquables de sa génération. Suite à une rencontre avec Martha Argerich, il obtient une bourse qui lui permet de venir en Europe. Il remporte le 1er Prix avec distinction du Conservatoire de Genève, ainsi que le 1er Prix du concours international d’exécution musicale de Genève qui lui ouvre les portes d’une carrière internationale. Nelson Goerner interprétera la «Sonate en si mineur» de Liszt, une œuvre dont la force du contenu musical et la difficulté technique font de chacune de ses interprétations publiques un événement de premier plan, ainsi que les «Kreisleriana», opus 16, un ensemble de huit pièces composées par Schumann, à

Photos Nelson Goerner / David Hounchinger / DR

Le pianiste Nelson Goerner joue à La Chaux-de-Fonds.

Pochette-surprise au Royal à Tavannes

De janvier à juin, chaque semaine une nouvelle gourmandise à découvrir dans une salle au charme fou!

L

a diversité et le plaisir de la découverte sont les fils rouges du collectif Le Royal à Tavannes. Il dévoile une programmation qui répond à toutes les envies, et ce, grâce à un engagement qui dépasse les dix ans d’expérience. Un tour d’horizon s’impose! La chanson, une discipline que les bénévoles du Royal chérissent depuis fort longtemps avec: Manu Galure, l’électrisant (26 février), Govrache, le moqueur (12 mars), Pascal Auberson, le flamboyant (8 avril) ou le tendre Pascal Rinaldi (13 mai). L’amour des textes sera représenté par Pétronille de Saint Rapt qui nous revient le 27 janvier, Narcisse le slameur sera sur les planches le 1er avril pour ne pas manquer la troisième édition du Printemps de la Poésie, les 2 et 3 avril; un week-end à réserver. Les amateurs du rire trouveront de quoi se changer les idées et se glisseront avec bonheur dans la folie absurde du drolatique Vincent Kohler, le 25 février, ou apprendront avec amusement… «Comment élever un ado d’appartement», le 21 mai prochain. Pour les férus de sensations fortes, ils vibre-

l’époque où il était follement amoureux de Clara Wieck. Avant ces deux monuments du piano romantique, Nelson Goerner interprétera la «Sonate en mi bémol majeur» K 282 de Mozart. Expérimentation mais aussi héritage, le rythme endiablé sur lequel se termine l’œuvre n’est pas sans rappeler les sonates de Scarlatti. La Chaux-de-Fonds, salle de musique de L’heure bleue, le 25 janvier à 20 h 15 www.musiquecdf.ch. Billetterie: 032 967 60 50 / billet@heurebleue.ch

| 71

Sensation forte de la musique avec les Rambling Wheels qui joueront le 11 mars dans le Jura bernois.

Dirty Hands offre un show grandiose.

ront aux sons du rock avec Jack is Dead, le 28 janvier, du funk-jazz de Jolicamion, le 25 février, ou des Rambling Wheels, le 11 mars. Quant aux jeunes, ils ne sont pas oubliés, loin s’en faut! Les portes leur seront spécialement ouvertes lors des ateliers Slam le 1er avril (dans le cadre du Printemps de la Poésie, mentionné plus haut), ou des ateliers Breakdanse le 18 mai suivis d’un show grandiose de Dirty Hands. Les plus petits, eux, ont rendez-vous avec Rikiko, le 30 janvier. Et bien plus encore… sous www.leroyal.ch. RP


MIGROS NEUCHÂTEL-FRIBOURG

Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

| 73

Secrétaire médicale: un diplôme en dix mois

L’Ecole-club propose une formation dispensée par des professionnels en lien avec l’évolution d’un domaine en perpétuelle mutation!

P

our les personnes qui aspirent à changer d’orientation, à progresser ou à obtenir une reconnaissance de leur expérience professionnelle, la formation continue représente un atout majeur dans leurs projets futurs. Dans cette perspective, les personnes ayant suivi la formation de secrétariat médical soulignent qu’elles ont acquis non seulement les compétences spécifiques de la branche mais évolué sur le plan personnel et gagné une meilleure confiance en soi. Fortes d’un diplôme en poche, elles témoignent d’une assurance accrue dans leur recherche d’un nouveau poste dans un marché de l’emploi toujours plus compétitif.

Photos Shutterstock / Kost

De la terminologie médicale à la facturation

D’une durée de dix mois, la formation est dispensée par des professionnels des matières enseignées, au fait des dernières évolutions des domaines concernés: terminologie médicale, anatomie, correspondance médicale, facturation, assurances, organisation d’un cabinet et communication. Chaque session de formation est constituée en petits groupes de dix personnes au maximum et offre ainsi un environnement idéal pour des échanges entre participantes et formateurs ainsi qu’un rythme d’apprentissage adapté à chacune. Les personnes intéressées peuvent prendre contact avec l’Ecole-club de leur région pour un conseil personnalisé, sans engagement, auprès de la responsable de la formation. JR

Font partie de la formation: organisation d’un cabinet et communication.

La formation continue est un bon moyen de gagner en confiance en soi.

Prochains cours A Fribourg Du 5 février au 3 décembre 2011 Les samedis de 8 h à 12 h. A La Chaux-de-Fonds Du 23 février au 14 décembre 2011 Les mercredis de 17 h 30 à 21 h 30. A Bulle Du 2 avril au 4 février 2012 Les samedis de 8 h à 12 h. Conseil personnalisé Ce rendez-vous individuel avec la responsable de formation permet: ➔ d’analyser la situation professionnelle; ➔ de savoir si vous possédez les connaissances nécessaires pour suivre la formation; ➔ d’évaluer l’engagement personnel pour cette formation; ➔ de répondre à toutes les questions liées à cette formation spécifique ou à des formations de l’Ecole-club Business. Mme Joëlle Ruellan est disponible au 058 568 83 85 ou joelle.ruellan@gmnefr.migros.ch.

Adresses Ecoles-clubs: Neuchâtel: rue du Musée 3, 2001 Neuchâtel, tél. 058 568 83 50. Fribourg: rue Hans-Fries 4, 1700 Fribourg, tél. 058 568 82 75. La Chaux-de-Fonds: rue Jaquet-Droz 12, 2300 La Chaux-de-Fonds, tél. 058 568 84 00. Bulle: rue de Toula 20, 1630 Bulle, tél. 058 568 83 25. Cours au Val-de-Travers et cours au Val-de-Ruz: tél. 058 568 84 75. Internet: www.ecole-club.ch


MIGROS NEUCHÂTEL-FRIBOURG

Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

| 75

Instant de vie de votre coopérative

Nina Racine, du bord de la mer Noire aux rives du lac de Neuchâtel.

Photos Stéphane Gerber

Q

uittant les rives de la mer Noire, Nina Racine découvre la Suisse en 1990, l’année où Bykov et Khomutov, Russes eux aussi, débarquent au HC Fribourg. Pendant cinq ans, elle y officie en tant qu’interprète pour une multinationale. Après un bref retour au pays, elle pose définitivement ses valises dans le canton de Neuchâtel où son curriculum lui ouvre, un jour de 2002, les portes de l’Ecoleclub de La Chaux-de-Fonds. Aujourd’hui, cette native de Shaulay en Lituanie, qui a étudié le français et l’anglais à l’Université, continue d’enseigner le russe à l’Ecole-club de Neuchâtel. «Après trois heures de cours, on peut déjà lire le russe. Et au bout de dix leçons, on est à même de dire quelques phrases», affirme-t-elle, fière et amusée.

Ce qui la motive à transmettre son savoir? «Les élèves m’apportent beaucoup et m’apprennent un tas de choses sur la culture, l’histoire et la littérature de la Russie.» Nina Racine conçoit en effet un cours comme un lieu d’échanges, de partage. Les soliloques, très peu pour elle. De plus, les élèves sont invités à commenter l’actualité ou à raconter leurs vacances, le tout en russe. L’enseignement de cette langue de prime abord hermétique est dispensé à trois niveaux. Pour les débutants, tout commence par la maîtrise de l’alphabet cyrillique et l’apprentissage du vocabulaire de base. Au degré moyen, on focalise sur la lecture et on s’attaque aux auteurs russes, Tolstoï notamment. Alors que ceux qui ont pris de l’avance s’attellent à l’art de la

conversation. L’une de ses élèves, justement, l’accoste: «Madame Racine, je me suis rendue en Russie en vacances et vous savez quoi?

J’ai réussi à me débrouiller pour me faire comprendre!» C’est bien le plus beau compliment qu’on puisse lui faire. Pascal Vuille

Cette semaine Au travers de l’enseignement de la langue russe, Nina Racine donne en même temps aux élèves de ses différents cours l’occasion d’apprivoiser la Russie, son histoire, sa littérature, sa culture et ses traditions.

Nina Racine enseigne le russe à l’Ecole-club de Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds.

L’instant prochain: une décoratrice, artiste par passion.


76 | Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

L’art au bout des doigts

Comment donner à voir un tableau à un aveugle? C’est le défi que s’est lancé le Musée d’art du Valais en reconstituant des œuvres sous la forme de maquettes tactiles. Une première suisse. Visite guidée.

L

à je sens la roche. Là au-dessus il y a une petite passerelle et au fond de l’eau.» Adeline Clerc promène ses doigts sur une reconstitution en trois dimensions d’une vue romantique des Alpes suisses du XVIIIe siècle. Avec sa main, elle peut même entrer dans la profondeur du tableau, toucher les rochers en arrière-fond; ou effleurer le tout petit personnage et le mouton du premier plan. «A leur contact, des images, des sensations, des souvenirs surgissent», raconte la visiteuse du jour. Le tableau de Caspar Wolf est l’une des cinq œuvres que le Musée d’art du Valais a choisi de représenter sous la forme d’une maquette. Une balade tactile à travers l’histoire de l’art, du XVIIIe au XXIe siècle. Sous cette forme, la démarche est une première suisse.

A l’occasion d’une transformation

«L’une des missions du musée est de rendre accessibles ses collections à un public le plus large possible. A l’occasion de sa transformation, en 2007, nous avons élaboré différents projets de médiation, à l’intention des classes, des familles, et nous avons aussi pensé à ceux qui sont le plus handicapés dans un musée d’art: les aveugles et les malvoyants», explique Liliane F. Roth, médiatrice culturelle des musées cantonaux. Une gageure, car les arts visuels – la sculpture exceptée si l’on imagine que l’on puisse toucher – se donnent exclusivement… à voir.

Pour accompagner Adeline Clerc dans sa visite, Annick Vermot, l’une des guides du Musée d’art, complète le propos. «L’œuvre est à peu près grande comme toi et est plus large que tes deux bras étendus.» L’ensemble du personnel de l’institution a été formé à l’accueil des malvoyants. Il sait les guider à travers les salles du musée, qui ont été sécurisées à leur intention. Et expliquer ce qui échappe aux visiteurs handicapés. A commencer par les dimensions de l’œuvre. Mais aussi les détails. Les motifs sur les habits des personnages, les couleurs... Pour qui voit encore ou a vu par le passé, une reconstitution mentale sera alors possible.

Des maquettes aussi pour les voyants

Fait intéressant, les maquettes parlent aussi au public ayant l’usage de la vue. Expérience faite devant la reproduction de l’œuvre contemporaine de l’artiste Maria Ceppi, Creusement du tunnel du Lötschberg. Des grues, une carotteuse, des machines de chantier, mais aussi de la vigne, de l’herbe, du sable... des matières et des formes diverses à palper, à sentir sous les doigts. Et en y regardant de plus près, des détails tels qu’une petite maison adossée aux vignes ou les aspérités du sol sautent aux yeux. Ils avaient échappé à l’observation de la pièce originale. «La maquette pourra être également utilisée pour les visites de classes comme

Annick Vermot (en bleu), l’une des guides du musée, explique une maquette à Adeline Clerc, visiteuse non voyante.

support pédagogique», commente Annick Vermot. En plus des cinq œuvres transcrites en maquette, le musée s’est équipé d’audio-guides à grosses touches spécialement conçus pour les malvoyants. Des commentaires, très descriptifs, permettent de découvrir trente tableaux, en français, en allemand et en anglais. Les audio-guides sont également destinés au public «bien voyant».

Le projet «Toucher Voir» a trouvé un écho enthousiaste auprès de la Fédération suisse des aveugles et malvoyants (FSA), dont la section valaisanne a collaboré très étroitement avec le musée pour la réalisation de l’exposition. «Dans un monde où 80% de l’information nous parvient sous une forme visuelle, le déficit sensoriel isole les individus et complique les activités de la vie en société. Pour


VIE PRATIQUE CULTURE

| 77

Accessibles? Le site de museums.ch, du Conseil international des musées (ICOM) Suisse, informe sur l’accessibilité des musées aux fauteuils roulants. Sur 1077 institutions, 250 s’annoncent comme aménagées. www. museums.ch (onglet «guide des musées»). En cours de construction mais déjà bien documentée, la plate-forme internet Accessibilite.ch lancée par Procap renseigne sur l’accessibilité de tous les lieux culturels de Suisse. Elle est destinée aux malvoyants, malentendants et personnes à mobilité réduite. www.accessibilite.ch

L’exemple bâlois

Afin d’inciter concrètement les musées bâlois à développer des projets orientés vers le public handicapé, le Museumstern a été créé en 2006. Doté d’une valeur de 20 000 francs et distribué en 2010 pour la dernière fois, ce prix a récompensé cette année la Kunsthalle de Bâle, qui a mis sur pied un atelier introduisant les enfants et adultes handicapés à l’art contemporain, et le Museum am Burgdorf, à Lörrach, pour ses divers projets intégratifs.

nous, personnes aveugles ou malvoyantes, le dispositif «Toucher Voir» est une invitation à s’approprier un espace de culture, à s’ouvrir à une démarche muséale ou artistique», se réjouit Kannarath Meystre, secrétaire général de la FSA. Dans les musées romands, les projets de longue durée dédiés spécifiquement aux malvoyants sont encore rares. «Ponctuelle-

ment, plein de choses se font. A commencer par des visites commentées et accompagnées», déclare Hervé Richoz, chargé de communication de la FSA. Les musées cantonaux du Valais ont déjà annoncé qu’ils comptaient étendre le concept «Toucher Voir» au Musée d’histoire et au Musée de la nature. Ce premier volet, soutenu par la Loterie romande, a coûté 150 000 francs.

L’accès à la culture n’est pas le problème des malvoyants uniquement. Comparativement au reste de l’Europe où certains musées ne reçoivent de subventions qu’à la condition qu’ils développent des modules spécifiques, en Suisse, peu d’efforts sont faits pour l’intégration des handicapés. Poussés par l’introduction de la Loi sur l’égalité pour les handicapés (Lhand) de 2004 – qui im-

pose aux nouvelles constructions ou à toutes rénovations lourdes de répondre aux normes d’accessibilité, en particulier pour les chaises roulantes – villes, cantons et institutions culturelles se mettent néanmoins à phosphorer sur des projets intégratifs. A Bâle (lire ci-dessus) mais aussi à Genève. La ville du bout du lac Léman a ainsi procédé à un


NOUVEAUTÉ ABSOLUE: Purification de l’air par l’eau - avec jeu de lumières!

5 en 1

Purificateur d’air ● Humidificateur ● Diffuseur de parfum ● Source lumineuse ● Ionisateur Des tests indépendants le prouvent:

Le purificateur d’air

AquaAirGlobe

D

Mauvaises odeurs

Que c’est propre!

81%

écouvrez une technologie sensationnelle pour la purification de l’air, qui fonctionne sans produit chimique, filtre ou ventilateur bruyant. La poussière, les microorganismes, le pollen, la fumée et les mauvaises odeurs sont littéralement éliminés de l’air, seulement et uniquement à l’aide d’une technologie d’aspersion d’eau fonctionnant à l’électricité. Mais ce n’est pas tout! Le nouvel Aqua AirGlobe diffuse également l’humidité nécessaire afin de créer un climat ambiant agréable. En outre, il vient enrichir l’air d’ions négatifs, qui ont un effet dynamisant et sont bénéfiques pour la santé. Grâce à sa fonction d’éclairage LED coloré, vous pouvez choisir d’avoir une succession de 3 couleurs (bleu, rouge, vert), une seule couleur fixe, ou bien une lumière non colorée. Si souhaité, Aqua AirGlobe vous sert aussi comme diffuseur de parfum, il suffit d’y ajouter des huiles essentielles. Voici un purificateur d’air qui séduit non seulement par un design attrayant, mais aussi par sa polyvalence! Commandez dès maintenant! Livraison dans la limite des stocks disponibles.

en moins Bactéries

47%

en moins Nicotine

88%

en moins

Id éa l po ur le s s! iq ue pe rs on ne s al le rg

✔ SANS PRODUITS CHIMIQUES ✔ SANS FILTRE

Profitez d’un spectacle de lumières LED fascinant, en bleu, rouge et vert!

élimine: Aqua AirGlobe RE, ✔ L A POUSSIÈ LE POLLEN ettests ✔Independent ÉE L A FUMthe ✔showed following benefits:

Génial: si souhaité, ajoutez des huiles essentielles - pour votre santé, ou simplement en tant que diffuseur de parfum! Diamètre: 17,5 cm.

Voici comment cela fonctionne: L’air impur est aspiré à l’intérieur de la boule d’eau, où il est alors littéralement lavé au moyen de nombreux jets d’eau très fins. Ainsi nettoyé, humidifié et ionisé, l’air est à nouveau évacué dans la pièce. Il est également possible d’ajouter des huiles essentielles, afin de diffuser des parfums agréables et bienfaisants dans la pièce.

Trendmail SA , Ser vice-Center, Bahnhof s tr. 23, 8575 Bür glen

Tél.: 071 634 81 25 • Fax: 071 634 81 29 • www.trendmail.ch

Monoxyde de carbone

83%

en moins Champignons

68%

en moins

Bon de commande

Oui, je commande contre facture (10 jours) +

participation aux frais d'envoi (Fr. 6.90) comme suit: Quantité N° d'art. Désignation de l'article

Prix unitaire Prix total

1112

Aqua AirGlobe (SensuAir)

Fr. 79.–

1199

Lot de 3 parfums pour Aqua air globe

Fr. 24.90

orange, vanille et thé vert, de 10 ml chacun

❏ Madame ❏ Monsieur

252-39

Nom: Prénom : Rue/N°: NPA/lieu: N° Tél.:

A envoyer à: TRENDMAIL SA,, Service-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG


VIE PRATIQUE CULTURE

Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

inventaire de l’accessibilité de tous ses sites culturels. Depuis avril de cette année, il figure dans la brochure Handicap et Culture, qui recense également les offres de la ville, parmi lesquelles l’accès gratuit pour les aveugles, sourds et personnes à mobilité réduite ainsi que pour leur accompagnateur à tous les lieux de culture genevois. L’accueil de ce public spécifique devrait faire un bond en avant à l’occasion de 2012 Rousseau pour tous, grande manifestation célébrant le tricentenaire du philosophe franco-suisse. Dans ce cadre, Genève développe un grand programme de médiation. Laboratoire d’idées, les projets développés et réalisés pourront ensuite être repris par les institutions culturelles et appliqués de façon durable. Céline Fontannaz Photos Thomas Andenmatten

| 79

Informations pratiques

➔ Musée d’art du Valais, place de la Majorie 15, Sion. Visite gratuite pour les personnes aveugles et malvoyantes, sur inscription (max. 5 personnes) le 5 février, à 14 heures. Lecture d’une œuvre surprise, jeudi 20 janvier à 20 heures. Rencontre avec Maria Ceppi, auteure de l’œuvre sur le percement du Lötschberg, jeudi 10 février à 20 heures. ➔ Des visites guidées pour personnes aveugles et malvoyantes peuvent être organisées sur demande pour des groupes (minimum trois personnes). Elles seront gratuites jusqu’en juin 2011.

A l’aide de ses doigts, la visiteuse ressent l’œuvre d’art.

Information et réservations: 027 606 46 90

Publicité

SUR LES BISCUITS CRÉA D’OR EN LOT DE 3. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.1 AU 24.1.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

33% 6.40

au lieu de 9.60

33% 5.90

au lieu de 8.85

Croquandines aux amandes Créa d’Or 3 x 100 g

Noisette Créa d’Or 3 x 100 g

33%

5.–

au lieu de 7.50

Kipferl à la vanille Créa d’Or 3 x 100 g

MGB www.migros.ch W

33% DE RÉDUCTION.


Glucosamine + Chondroïtine

pour la mobilité articulaire

À chaque mouvement, nous sollicitons une ou plusieurs de nos articulations. Un surmenage constant, une mauvaise posture ou simplement l’âge, peuvent entraîner une usure des articulations et restreindre la mobilité articulaire. En particulier les sportifs et les personnes âgées devraient être attentifs à la préservation de leur mobilité articulaire. Comprimés Axamine Mobility® avec 300 mg de glucosamine et 250 mg sulfate de chondroïtine, vitamines C et E, zinc, sélénium, cuivre et manganèse.

Paul Singer, 83 ans 4 fois champion suisse de tennis sénior

www.axanova.ch

La glucosamine et le sulfate de chondroïtine sont des composants essentiels des tissus conjonctifs, du cartilage articulaire et des ligaments. Un apport suffisant permet de maintenir la mobilité articulaire. La vitamine C est nécessaire à la bonne santé des os et des vaisseaux sanguins. La vitamine E est importante pour le maintien des fonctions musculaires. Le zinc soutient les fonctions du métabolisme permettant de produire de l’énergie. Quant au sélénium, ses propriétés antioxydantes protègent l’organisme. Les sels minéraux cuivre et manganèse sont indispensables au bon fonctionnement du métabolisme.

Axamine est en vente à votre Migros

En vente dans les plus grands magasins Migros

CHF 14,90

CHF 39,90

CHF 14,90 CHF 28,90

h c . s r a t s m . w ww

POUR LES FANS DE LA MIGROS

info@handilift.ch info@handilift.ch

info@handilift.ch A votre service 24 heures 7 res jours /7 /7 7 jours


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

La zénitude appliquée au quotidien La période de Noël est passée et pourtant le stress ne retombe pas, bien au contraire. Quelques conseils pour rester zen face à l’adversité.

P

our ceux que le yin et le yang horripilent, il existe d’autres manières de retrouver son calme. «La zénitude n’appartient pas au monde asiatique, elle est un art de vivre avec soi-même, sans s’appuyer sur les autres», lance, en préambule, Sioux Berger, journaliste spécialiste du bien-être et auteure de 10 minutes pour être zen. Le stress prend des formes diverses selon qu’il résulte d’un trop-plein de travail, d’une surcharge familiale, émotionnelle ou d’un mal-être plus diffus. Par conséquent, les moyens à mettre en œuvre pour y remédier doivent eux aussi s’adapter à chaque situation. Car il faut réagir rapidement pour ne pas laisser la situation déraper. «Sur le long terme, les risques d’un stress permanent sont d’ordre médical, dépression, maladies coronariennes, vieillissement prématuré...»

Quand et comment devenir zen

Qu’entend-on exactement par zénitude? «C’est un art de vivre au quotidien, un travail sur soi pour redécouvrir la vie dans l’instant présent, explique Sioux Berger. Actuellement, on est toujours tendu vers un avenir où on pense qu’il y sera caché un plaisir à conquérir: quand j’aurai fini de travailler, je partirai en vacances, quand j’aurai fini de m’occuper des enfants je pourrai enfin souffler...»

Le rire permet de libérer des endorphines, hormones relaxantes.

| 81


Alsace / France

2 jours

Music-Hall de Kirrwiller

1er JOUR Strasbourg, soirée au Music-Hall

DATES DES SÉJOURS 2011

Départ des grandes localités de Suisse romande en direction de Berne, Bâle, Mulhouse. Arrivée à Strasbourg. Dîner libre. Installation à l’hôtel. Après-midi libre pour découvrir cette magnifique ville: la Petite-France, quartier le plus pittoresque avec ses maisons anciennes, la rue de la Mésange, une des plus animées, la cathédrale Notre-Dame, etc. Vers 19h30, départ en direction de Kirrwiller. Souper dansant et spectacle au Royal Palace. Retour à l’hôtel vers 02h00.

2e JOUR Riquewihr - Suisse

12 au 13 mars 19 au 20 mars 26 au 27 mars 2 au 3 avril 15 au 16 octobre

22 au 23 octobre 29 au 30 octobre 5 au 6 novembre 12 au 13 novembre 19 au 20 novembre

INCLUS DANS LE PRIX JVoyage en car tout confort - air conditionné - frigo W. C. - vidéo - sièges inclinables - cale-pied - etc. JLe coup de fendant du patron à l’aller et au retour JHôtel Best Western Monopole Métropole***, chambre double avec salle de bains, W.-C., etc. JGrande soirée au Music-Hall de Kirrwiller, souper et spectacle JBoissons gratuites dans le car durant le voyage aller-retour

Fr.

345.-

par pers. en ch. dble LIEUX DE DÉPART Ligne 1 Sierre - Sion - Leytron - Martigny - Monthey - Aigle - Chailly - Châtel-StDenis - Bulle - Fribourg Ligne 4 Genève aéroport (6h30) - Nyon Morges - Lausanne (7h30) - Yverdon - Neuchâtel - Berne Neufeld NON INCLUS DANS LE PRIX KLes dîners KLes boissons aux repas KAssurance annulation et assistance obligatoire Fr. 33.- (sauf si vous êtes en possession du livret ETI ou d’une assurance similaire) KSupplément chambre individuelle Fr. 40. - (limitées)

Du sommeil retrouvé aux kilos gommés, de l’activité ciblée au farniente, du commerce équitable au bio branché. Les incontournables 3du bien-être, les bons sses adre RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS dernières tendances: avec Vivai, la nouvelle Uneplans, entreprise familialeles à votre service depuis 1953 ! revue Migros du bien-être et du développement durable.

Petit déjeuner buffet. Vers 10h00, départ en direction de Riquewihr, attrayante petite ville, perle du vignoble alsacien. La ville a gardé son apparence du XVe siècle. Repas de midi libre. Arrivée en Suisse romande en fin d’après-midi.

vir pour mie ux vous ser

Devises : euros Passeport ou carte d’identité valable obligatoire

Tél. 027 306 22 30 - Route de Saillon 13 - 1912 Leytron (VS) - info@buchard.ch Tél. 026 411 08 08 - Route de l’Aérodrome 21 - 1730 Ecuvillens (FR) - ecuvillens@buchard.ch Tél. 021 828 38 38 - Route d’Aubonne 26 - 1188 Gimel (VD) - gimel@buchard.ch

N 1 en Suisse romande

www.buchard.ch

La revue

Les conditions générales de BUCHARD Voyages S.A. s’appliquent

du bien-être et du développement durable

Demandez nos catalogues de voyages et vacances balnéaires 2011

- plus de 130 destinations !

A der an ent! m comtuitem gra

Janvier 2011/01

L’efficacité énergétique Renforcer ses défenses

La forme selon le coach

Dans le numéro de janvier: Du bio à même la peau: après l’alimentation, le label bio conquiert la confection POU R En p V O U S a un c ge 35, avec alendrier des a bien-ê stuces tre

Santé! Que manger pour renforcer ses défenses immunitaires?

©

La forme sur mesure: suivez le coach! Le calendrier Vivai: 12 suggestions pour vivre mieux en 2011

A commander dès maintenant gratuitement sur www.migros.ch/vivai, par mail à commande.vivai@limmatdruck.ch ou en appelant le 0800 180 180.


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

Il n’y a pas de période dans la semaine ou dans sa vie davantage propices pour effectuer le travail de méditation. «Le zen se pratique à chaque instant, dans la redécouverte du quotidien. Je suis concentré sur ce que je fais.» En clair, on peut commencer par réapprivoiser le vide, le silence, dont on a peur aujourd’hui – manger devant la télévision, écouter son baladeur dans le bus... D’abord une semaine durant laquelle on coupe tout, télévision, téléphone, ordinateur. «Il est impossible de se retrouver sans faire cette coupure. On est rarement seul avec soi-même.» Puis, peu à peu, on peut apprivoiser cette peur du vide, en se chouchoutant: un bain chaud aux chandelles, un moment durant lequel on ne fait rien d’autre qu’écouter sa respiration... Plus facile à faire lorsqu’on n’a pas d’enfants, mais pourquoi ne pas en profiter alors qu’ils dorment, ou les confier à quelqu’un quelques heures par semaine?

Prendre un bon bain chaud fait partie des petits riens qui aident à se relaxer.

Le stress au travail

Trop de boulot, un chef tyrannique, du mobbing, un open-space... les raisons qui poussent au burn-out ou juste à un état de stress permanent ne manquent pas. Difficile de dire stop, sous risque d’être licencié ou de voir sa prime baisser. «Penser que le bureau est comme une grande famille est illusoire. Vous devez garder en mémoire qu’il s’agit d’une union de travail, et placer moins d’affectif dans chaque heure au boulot. Cela permet de conserver la bonne distance et de rester beaucoup plus zen», recommande Sioux Berger. La journaliste propose de conserver son calme quoi qu’il arrive, soit garder le sourire tout en sachant dire non quand cela s’impose. Elle propose même des tactiques de contre-attaque face au chef hargneux, au collègue tire-au-flanc ou râleur. Mais la solution est en vous. «Plus vous êtes zen, plus les autres le seront. Si vous créez en plus un bureau agréable, vous avez gagné une bonne dose de sérénité. Votre bu-

reau peut être à votre image, ni trop anonyme ni trop personnel, car ce n’est pas un lieu intime.»

Le stress dans la famille

La zénitude se fissure déjà lorsque deux personnes se mettent en ménage et doivent partager les tâches. A qui l’aspirateur et comment le passer au mieux? Pourquoi criet-il si fort lorsqu’il s’énerve? Quand arrivent les enfants, cela devient de pire en pire. Ils ne veulent pas dormir, n’aiment jamais le contenu de leur assiette, pleurnichent, font des caprices... «Déléguez! A partir de 4 ans, les enfants sont capables de comprendre que ce n’est pas aux autres de ranger derrière eux. Etablissez un planning et responsabilisez-les pour le ménage.» De même, pour se souvenir de toutes les activités et échéances importantes de chacun, on peut acheter un grand

agenda familial sur lequel tout est noté. L’organisation en devient plus facile et la dose de stress quotidien en sera fortement réduite. Mélanie Haab Photos Getty

| 83

Exercices pratiques L’automassage peut être une première solution anti-stress. Les zones très efficaces pour se détendre se trouvent derrière la nuque, à l’intérieur des bras et des jambes, les pieds et les mains. Deux points se révèlent particulièrement efficaces: sous le gros orteil et dans le creux de l’os du petit doigt. La respiration joue un rôle prépondérant dans la relaxation. Asseyez-vous confortablement dans un fauteuil, fermez les yeux et essayez de sentir l’air qui entre dans vos poumons et en ressort. Tentez d’inspirer par une narine et expirer par l’autre. Vous pouvez aussi chanter, cela aide la respiration à prendre de l’amplitude. Prenez dix minutes par jour pour méditer. Repassezvous le fil de la journée, relevez les moments de joie et de bonheur. Pressez votre pouce contre votre majeur et essayez de ressentir les pulsations du cœur. Enfin, le rire reste un remède à tous les maux. Il libère des endorphines et soulage les douleurs tout en faisant travailler votre ceinture abdominale et en vous apportant une dose de sérénité.

Publicité

Bien dormi? zeller sommeil forte – avec valériane et houblon

• favorise

l‘endormissement et un sommeil réparateur

• 1 comprimé 1 heure avant le coucher

Max Zeller Söhne AG 8590 Romanshorn

zeller sommeil forte est un médicament phytothérapeutique. Disponible en pharmacie et droguerie. Veuillez lire la notice d‘emballage.


84 | Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

C’

est l’histoire d’Ali, un alien tombé sur terre. L’aventure se passe en noir et blanc, dans une ambiance de vieux films muets sur fond de piano. Réalisation: Léo Cusin. Scénario et mise en scène: Léo Cusin. Interprète musical: Léo Cusin. Non, les jeunes ne sont pas tous scotchés à leur ordinateur uniquement pour consommer passivement de la musique Mp3, des jeux ou pour raconter leurs soirées sur Facebook. Il y en a aussi qui profitent de l’outil informatique pour créer, inventer et expérimenter. A 12 ans, Léo Cusin a remporté un concours cette année: son mini-film d’animation réalisé à base de dessins a été récompensé de la médaille d’or au Bugnplay.ch. Ce projet du Pourcent culturel Migros encourage la créativité des jeunes à l’aide de nouvelles technologies (lire l’encadré). Une belle expérience pour le jeune Fribourgeois qui compte en faire son métier à l’image des frères Guillaume, concepteurs helvétiques de «Max & Co».

Les nombreuses qualités de l’ordinateur

Parce que contrairement à ce que l’on a tendance à croire, l’ordinateur ne tue pas l’imagination. Ou pas toujours. Il l’encourage aussi, faisant carrément partie du processus créatif pour Didier Coenegracht. Ce jeune enseignant, musicien à ses heures, a testé en classe primaire une expérience combinant musique, multimédia et enseignement ou l’enregistrement d’un court morceau via l’informatique. Elle a servi de base à son travail de diplôme à la Haute Ecole pédagogique (HEP) de Fribourg. «L’ordinateur donne un retour direct, un regard extérieur qui vient rapidement contrairement à la réponse de l’enseignant, fait-il ressortir. Il rend les élèves plus autonomes et, du coup, plus créatifs, si les enseignants n’interviennent pas directement.» Pour le jeune instituteur, les nouvelles technologies permettent indéniablement de développer la créativité: des compétences qui peuvent ensuite être transférées dans d’autres domaines. «On

Quand l’ordinateur po

Le plus souvent montrés du doigt, les nouveaux médias se révèlent aussi l’imagination des jeunes. Rencontre avec un Fribourgeois de 12 ans qui a trop souvent tendance à ne lier la créativité qu’à l’artistique», regrette-t-il. Une idée partagée jusqu’en haut lieu scolaire: «L’imagination tient davantage d’une attitude mentale, d’un processus qui permet d’inventer d’autres chemins pour aborder le monde», définissait Isabelle Chassot, prési-

dente de la Conférence suisse des directeurs de l’instruction publique dans un dossier sur l’école et la créativité paru sur www.revueeducateur.net. Créer ou animer des blogs, y placer des enregistrements: même les activités presque quotidiennes de beaucoup de jeunes sur ordina-

teur ou téléphone portable peuvent donner lieu au développement de toutes sortes de créativités. Le maître mot, c’est d’être actif face à l’écran. «En gardant à l’esprit les dangers du côté passif, l’ordinateur permet de développer un certain nombre de compétences chez les utilisateurs, qu’ils soient


VIE PRATIQUE GRANDIR Avec son dessin animé «Ali l’alien», Léo Cusin, 12 ans, a remporté le concours Bugnplay.

Logiciels de création à profusion Les enfants d’aujourd’hui sont quasiment nés avec une souris dans la main. Sélection de quelques logiciels qui titilleront leur génie créateur: ➔ Images et sons: parmi la ribambelle d’éditeurs simples et d’accès facile de gestion des images et du son, citons Audacity, une solution libre pour Mac et PC qui permet de jouer et créer avec les sons. Côté images, Picasa propose de gérer des bibliothèques d’images et de faire des retouches. Les solutions de base sur Mac Iphoto et GarageBand font aussi

fit parfois de peu de choses pour passer d’un côté à l’autre. Un instituteur, un professeur d’école secondaire, un parent qui a envie de montrer tout ce que l’on peut faire avec les nouveaux médias.»

Lorsqu’une petite BD devient dessin animé

usse à créer

de formidables outils qui encouragent a trouvé sa voie en inventant un film d’animation. jeunes ou non», précise Jean Retschitzki. Ce professeur émérite du département de psychologie à l’Université de Fribourg – il a donné des cours sur ce thème et une contribution dans le livre paru en 2009 sous le titre Apprendre de la vie quotidienne – va plus loin: «On apprend même dans des activités

plus futiles comme regarder la télévision ou faire des recherches musicales sur internet. Il ne faut pas négliger cette utilisation des médias.» Consommer ou visiter un site reste toujours plus facile que créer, qui prend du temps et demande un effort, nuance-t-il. «Mais il suf-

| 85

A Léo Cusin, il a fallu quatre mois pour réaliser son petit film d’animation, depuis le moment où il a entendu parler du concours Bugnplay.ch à l’école. Ses parents l’ont soutenu, même s’ils n’ont rien de caïds en informatique, d’après ses dires. Lui non plus d’ailleurs. «Mais j’aime beaucoup l’ordinateur et j’avais un peu exploré des logiciels comme i-Movie, sur Mac.» Fou de dessins, il avait aussi déjà donné vie à son personnage d’Ali l’alien et lui avait écrit des aventures dans une petite BD version papier. Mais la technique des films d’animation, Léo Cusin ne connaissait pas du tout. Il a donc commencé par faire une storyboard, le scénario, explique-t-il, puis tous les dessins à la main qu’il a ensuite scannés. Un travail laborieux. Quant à la bande-son, elle est également de lui. «J’étais en train d’apprendre un morceau de piano et je me suis dit qu’il irait bien pour le film», raconte-t-il. Selon le jeune homme, pas besoin d’être informaticien pour franchir le pas. «Mais il faut un peu de patience.» Lui, c’est sûr, a attrapé le virus de la création. Il se

très bien l’affaire, selon l’enseignant Didier Coenegracht. ➔ Dessins: pour les petits, le logiciel libre Tuxpaint (Mac et Windows) permet de créer des dessins de manière amusante. ➔ Bandes dessinées: pour les nombreux enfants qui aiment raconter des histoires, le logiciel Mac (payant) Comic Life permet de créer des bandes dessinées ultrafacilement. En y insérant des photos et des bulles. «Les enfants ont beaucoup de plaisir à utiliser cet outil, selon Didier Coenegracht. Et ils peuvent s’y mettre à plusieurs.»

lance d’ailleurs déjà dans un nouveau projet. Mais chut, on n’en saura pas plus pour l’instant…

Isabelle Kottelat Photo Mathieu Rod

Pour voir le film de Léo Cusin: www.bugnplay.ch/bugnplay/de/ library2010/allwinner.php

Bugnplay: lance-toi!

Tu aimes manier l’ordinateur, le fer à souder, l’appareil photo numérique, la scie sauteuse, le téléphone portable ou un peu tous ces outils à la fois? Bugnplay.ch est fait pour toi! Ce concours médias et robots du Pour-cent culturel Migros récompense des réalisations et inventions dans les domaines audio, vidéo, web, games, installation et robotique. Seule limite à l’imagination: que les projets soient réalisés à l’aide de médias numériques et de nouvelles technologies. Tous les jeunes entre 8 et 20 ans vivant en Suisse peuvent y participer, individuellement ou en groupe, avec à la clé des prix en espèces. La date limite d’inscription est fixée au 31 janvier 2011. Plus d’informations: www.bugnplay.ch


86 | Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

Ma semaine en Volvo V60 En plus d’offrir une conduite et un confort de premier ordre, le break est équipé d’un tempomat qui peut s’adapter à la vitesse du véhicule qui précède. Explications. La clé

L’alerte vigilance conducteur (DAC)

Grâce à un bouton «i»» comme information, on peut savoir si la voiture a bien été fermée ou si l’alarme a été déclenchée. Très pratique pour les têtes en l’air!

Le DAC permet d’alerter le conducteur fatigué ou distrait à une vitesse supérieure à 65 km/h. Grâce aux signaux émis par une caméra numérique qui surveille la route à l’avant et analyse le comportement, le DAC ite peut détecter tout comportement de conduite anormal et déclenche un signal sonore.

Le moteur D3

5 cylindres? Oui 5, associés à un tout nouveau turbo-diesel de 2.0 l pour une conduite de premier ordre en termes de confor t, d’efficience énergétique et d’émissions réduites de CO2.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Par Leïla Rölli, chroniqueuse automobile Si Volvo décrit sa S60 comme étant «infernale», la V60 testée cette semaine est, elle, carrément hantée à mon avis! Vous connaissez

sûrement la fonction «tempomat» qui permet au conducteur de maintenir son véhicule à une allure constante sans appuyer sur l’accélérateur. Ingénieux pour celui qui traverse les Amériques sur de larges boulevards, roulant jusqu’à l’horizon. Mais en ville? Ou sur l’autoroute A1 aux heures de pointe? Eh bien, c’est là qu’on remercie la technologie et tous les

cerveaux qui sont à son service. La Volvo V60 permet non seulement de se mettre en «vitesse de croisière» mais également, grâce à un détecteur, de s’adapter à la vitesse du véhicule qui la précède. Mon premier essai a été audacieusement effectué sur l’autoroute. Je limitais ma vitesse à 120 km/h et sélectionnais une

distance de sécurité plutôt réduite, histoire de tester. Un sentiment de méfiance teinté de scepticisme m’obligea à garder mes sens en alerte et mon pied en dessus du frein. J’ai d’ailleurs eu un peu peur lorsque je me vis foncer à vive allure dans la camionnette qui venait de s’engager devant moi… Mais arrivée à proximité du véhicule, la


TEST VOLVO V60 Carrosseries propres

Pour réduire ses besoins en solvant s polluants, Volvo a fait le choix de n’utiliser que des peintures à l’eau pour les teintes ex térieures de ses voitures. L’entier de la voiture est recyclable à 85% .

Le cooffffrree

Les sièges arriè re sont rabatta bles en trois portions 40/20/40 et le si èg e passager avan t peut s’incliner pour offrir un espace de ch argement de pr ès de 3 m de long. De mul tiples sangles ou barres coulissantes so nt disponibles pour compartimente r ce coffre qui passe de 430 à 1241 l ba nquette arrière rabattue.

Fiche technique

200

180

m su oye iss nn e e

154 155 160

m te od st èle é

Emission de CO2 en g/km

120

accélérations surviennent à chaque fois que le véhicule qu’on suit change de trajectoire et la voiture s’emballe un peu dans les virages… la vitesse ne s’adapte pas aux trajectoires. Cependant, la V60 est aussi équipée d’un freinage d’urgence au cas où un piéton se jetterait sous les roues du véhicule. Malheureusement, aucun de mes amis n’a voulu se porter volontaire pour tester cette fonction.

80

Volvo marqua une grosse décélération et calqua automatiquement son train sur le véhicule qui la précédait. Complètement bluffée, mais rassurée par cet étrange phénomène, je n’ai plus touché les pédales jusqu’à ce que je me parque devant chez moi… car non, ça elle ne le fait pas encore toute seule. En ville, ce n’est pas du tout pratique, bien qu’il soit possible de conduire avec le «tempomat». De fortes

Volvo V60 D3 Moteur / transmission: diesel, 5 cylindres, 1984 cm3, 163 ch. Boîte Geartronic automatique 6 vitesses. Performance: 0-100 km/h = 9,2 s, vitesse de pointe: 215 km/h. Dimensions: Lxlxh = 462,8 cm x 186,5 cm x 148,4 cm. Poids à vide: 1614 kg. Consommation: mixte: 6,1 l / 100 km. Emission de CO2: 154 g/km (étiquette énergie A). Prix: à partir de Fr. 51 400.–

| 87


Pour 39 francs des assiettes qui ne seront plus jamais ennuyeuses.

Vacances

80049526

Vous pouvez aussi commander un abonnement d’une année à Cuisine de Saison pour seulement Fr. 39.– sur www.saison.ch/fr/abo

Le bon goût est toujours de saison.

L’offre de L’offre de la semaine: semaine:

Vivez d’inoubliables vacances en famille

Réservez tôt et économisez jusqu’à

36%

Center Parcs vous invite à vivre une expérience fantastique en pleine nature. Cottages originaux, cadre reposant, activités variées en plein air et à l’intérieur – la formule Center Parcs est unique en son genre. Sport ou détente, plaisirs aquatiques ou aventure à ciel ouvert : tout est à proximité, vous n’avez qu’à choisir votre programme. Partez à la découverte des domaines Center Parcs !

www.centerparcs.ch, hotline 0848 11 22 77 (CHF 0.08/min.) ou dans votre agence de voyages *En combinant réservation anticipée et réduction famille, vous économisez jusqu’à 36%* !

*


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

A gagner

5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

* U R E * T O R R E N T * T A

E * M * A L O U * L O U S S E N F A I S G Monte-escaliers E www.hoegglift.ch R I O N S * E * A * S T A T S O E U R E L * R E T E R A * HÖGG Liftsysteme AG CH-9620 Lichtensteig Tel. 071 987 66 80

ENTRAVA

CÉDER

NEZ

MÉTRO

VASE MACHINE À VENT

POMPAI

ENTAILLE

RETIRE

TABASSER

4

PLAINTE

8

RANGERA

* A R A * B * V * E * U * P O

A V E N I R * E * C E R T E S

ANCIENNE TOUR

10

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, case postale, 8099 Zurich Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 919 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 333 104 (Fr. 1.-/appel, tarif depuis un réseau fixe) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 23 janvier 2011, à 18 heures. M O T I O N * A P P A R E N T

AGRÉER

6

Comment participer:

* L * B * A * C * O * A * U *

NARRÉ

| 89

* E N T O U R L O U P E T T E

R E T E N T I O N * O S C A R

PARESSEUX

ÉTUI

OISEAUX

SPÉCULE

PÉPITE CONFÉRENCIÈRE

MOUFLE

5

ASTRES

SODIUM COLMARIEN

11 DIEU DU SOLEIL LOUPÉ

SUDISTE

CHIPOTE

CRACK ZEUS L’ENVOYA PAÎTRE

www.saison.ch TROIS FOIS ERBIUM

Mot: sentimentale

Corinne Babey, Cortaillod (NE); Renato Cardone, Lausanne (VD); Bernard Stalder, Granges-Paccot (FR); Claire-Lise Corthésy, Bercher (VD); Raymonde Beichel, Genève (GE).

FLEUVE

COTON

Solution Problème n° 2

Gagnants Mots fléchés n° 1

2

VOIE CRI D’ARÈNE

12

HABITATIONS À TAHITI

PLANTE À FORTE ODEUR

1

FROMAGE TROUSSEAU

PANTOIS POMME

VEDETTE PRIVÉ DE RAMEAUX

RAYON

9

ÉCLOS

RÈGLE PLATE

CATAIRE BELLE SAISON

ÉCONOMISES

7

3 © Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch

Projets et évenements: Eveline Schmid (responsable), Denise Eyholzer Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02

Tirage contrôlé: 502 316 exemplaires (REMP octobre 2010) Lecteurs: 583 000 (REMP, MACH Basic 2010-2)

Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: Alain Kouo

Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Laurence Caille, Céline Fontannaz Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Béatrice Eigenmann, Andreas Dürrenberger, Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Gerda Portner (adj.), Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Tina Gut, Dora Horvath, Sonja Leissing, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand,

Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Christina Rohner (resp. pour la Suisse romande), Cornelia Beutler, Ueli Christoffel, Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille Secrétariat: Stefanie Zweifel (responsable),

Publicité

VOTRE HÉRITAGE, C’EST L’AVENIR DE NOS PATIENTS

Pour commander notre brochure legs, contactez-nous au 0848 88 80 80. WWW.MSF.CH | CP 12-100-2

Imelda Catovic Simone, Doris Fischer, Nadja Eppenberger Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Nadia Falce Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Stephan Gartenmann (responsable), Thomas Brügger,

Nicole Costa, Yves Golaz, Hans Reusser, Kurt Schmid Service Interne: Nicole Thalmann (responsable), Verena De Franco, Christine Kummer, Janine Meyer, Danielle Schneider, Jasmine Steinmann Marketing: Alexander Oeschger (responsable), Maya Bächtold, Simone Saner Media Services: Patrick Rohner (responsable), Eliane Rosenast Editeur: Fédération des coopératives Migros IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


90 | Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

1. Forfaits de ski

CUMULUS-Deals 2. Switzerland Travel Centre

Profitez avec la carte CUMULUSMasterCard

Jusqu’à 30% de rabais i

Wellness à prix sympa

Le site www.ticketportal.com vous permet de télécharger des forfaits de ski pour différentes destinations. Vous devez pour cela commander* la nouvelle carte CUMULUS avec puce RFID intégrée (Fr. 5.–) sur www.M-CUMULUS.ch.

Le magnifique paysage montagneux et le lac des Quatre-Cantons forment le cadre idéal pour des vacances reposantes à Weggis. L’hôtel Alexander Gerbi est situé dans un havre de tranquillité, non loin du centre. L’espace wellness et beauté Vitalis offre une vaste palette de soins.

* Vous pouvez utiliser cette carte CUMULUS pour faire vos achats.

Aperçu de vos avantages • Finie la file d’attente aux caisses • Rabais permanent de 3% sur les forfaits journaliers et les abonnements jusqu’à sept jours • Bonus hebdomadaires: profitez d’un rabais supérieur à 3% certains jours ou certaines semaines • Réservation en ligne rapide et simple Stations de ski Andermatt/Nätschen-Gütsch Disentis Matterhorn ski paradise Nax Feldis Splügen Villars/Les Diablerets

28.2–20.3. 19.3–16.4 1.4–23.4 3–26.4 28.2–12.3 14.3–27.3 19.3–25.4

25 % 15 % 22 % 30 % 20 % 15 % 20 %

Régions de ski: Lötschental, Splügen, Disentis, Andermatt-Gotthard-Oberalp (GOBA) Gemsstock, Sedrun-Gotthard-Oberalp (GOBA) Gemsstock, Andermatt/ Nätschen-Gütsch, Sedrun, Villars/Les Diablerets, Zermatt/ Matterhorn ski paradise, Nax, Feldis

Offre CUMULUS à l’hôtel Alexander Gerbi **** à Weggis du 17.1 au 17.4.2011 • 2 nuitées en chambre double • 2 petits-déjeuners copieux • 1 demi-pension • 1 bon de Fr. 50.– par personne pour le restaurant ou les prestations Wellness Avantage CUMULUS 2 nuits avec 1 x demi-pension et bon (valeur: Fr. 50.–) pour Fr. 295.–

Points CUMULUS x 5. Le prix s’entend par personne et par séjour. Sous réserve des disponibilités. Réservation par carte de crédit; frais de dossier de Fr. 30.– en cas de paiement sur facture. Réservez au numéro gratuit 00800 100 200 27 ou sur www.MySwitzerland.com/ CUMULUS parmi plus de 300 hôtels et vous recevrez des points CUMULUS quintuplés pour chaque franc de réservation. Ayez votre carte CUMULUS à portée de main afin d’indiquer le numéro lors de la réservation.

La carte gratuite (sans cotisation annuelle) CUMULUSMasterCard vous permet de régler vos achats dans le monde entier. La carte CUMULUS-MasterCard est acceptée partout où l’est MasterCard, soit dans plus de 29 millions de lieux. Elle est avantageuse, même pour des petits montants. Vous collectez à chaque utilisation de précieux points CUMULUS. Faites confiance à la sécurité La carte CUMULUS-MasterCard est munie d’une puce électronique répondant aux normes de sécurité les plus modernes. Votre code NIP personnel remplace une signature dans un nombre croissant d’endroits. Paiements sécurisés sur Internet Grâce à la norme de sécurité internationale MasterCard SecureCode, vous êtes encore mieux protégé lorsque vous faites des achats en ligne. Demandez dès à présent votre MasterCard sur www.cumulus-mastercard.ch. Le formulaire correspondant est disponible à votre Migros ou en composant le 044 439 40 27. L’émettrice de la CUMULUS-MasterCard est GE Money Bank SA.

Collectionnez des points: dans tous les magasins Migros, Restaurants Migros, Gourmessa, Migros France, Melectronics, SportXX, Micasa, Do it + Garden rd Migros, Obi, bi Migrol, ol Ex Libris, ib www.exlibris.ch, xlib ch


Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

Découvrez d’autres CUMULUS-Deals sur www.M-CUMULUS.ch Infoline 0848 85 0848 M-CUMULUS@Migros.ch 3. Vacando

Appels depuis la Suisse: Lu–Ve 8–17 h (8 ct./min), 17–19 h (4 ct./min) Sa 8–16 h (4 ct./min) Appels depuis l’étranger: +41 44 444 88 44, Lu–Ve 8–19 h, Sa 8–16 h; Fax 044 272 44 48 (pour les changements d’adresse)

4. Migrol

5. LeShop.ch

Points x 3 pour le ski en janvier

Profiter trois fois chez Migrol

Profitez de 1000 points

Réservez dès à présent votre maison ou votre appartement de vacances pour vos vacances de ski en janvier! Vous profitez en effet de points CUMULUS x 3 sur toutes les réservations jusqu’au 31.1.2011 pour des vacances de ski en Suisse jusqu’au 2.4.2011. Sur www.vacando.ch/ch-fr, vous trouverez plus de 100 000 maisons et appartements de vacances à louer. Offres d’hiver actuelles sur www.vacando.ch/ ch-fr/ski.

Offre 1: carburant Profitez du 17 au 30.1.11 d’un rabais de 3 centimes par litre sur le prix actuel du carburant (excepté gaz naturel) à la pompe. Présentez la carte CUMULUS. Offre valable dans toutes les stations avec shop et endroits avec l’affiche d’action «Rabais CUMULUS 3 ct./litre» pendant les heures d’ouverture du shop. Non cumulable avec d’autres actions et réductions. Profitez également pour collecter des points de bonus CUMULUS à l’achat de carburant Migrol et en faisant vos courses dans un shop Migrol. Action et points de bonus CUMULUS non valables pour la Migrol Company Card.

Sur la piste ou confortablement installé chez vous, savourez l’hiver sans vous priver. Commandez en ligne et faites-vous livrer vos achats devant votre porte. Vous recevez 1000 points CUMULUS pour votre commande du 17 au 23 janvier 2011!

Offre 2: mazout* Les clients privés qui commandent jusqu’à 10 000 l de mazout reçoivent, en plus des 100 points de bonus crédités par 1000 l, 1000 points de bonus CUMULUS par commande. Valable pour les nouvelles commandes du 18 au 27.1.11.

* Offre valable une seule fois par ménage. Commande minimale: Fr. 99.– livrée par LeShop. Frais de livraison: de Fr. 7.90 à Fr. 15.90. Conditions de commande et de livraison sur www.LeShop.ch.

Offre 3: révision de citerne* Les clients privés bénéficient d’un rabais de 50 francs par commande de révision de citerne. Valable pour les nouvelles commandes avec exécution jusqu’au 31.3.11. Non cumulable.

Profitez du Baby Club Migros

Par ex. 1 semaine au chalet L’Escale à Ovronnaz, dans le Valais (photo, ci-dessus, référence de l’hébergement CH1912.407.1): pour 6 personnes Fr. 1385.– pour une arrivée du 5 au 12.2.11.

Rien de plus simple Réservez en ligne sur www.vacando.ch/ch-fr ou par téléphone (24 h/24) en composant le 0844 10 20 10 (Fr –.11/min). N’oubliez pas d’indiquer votre numéro CUMULUS lors de la réservation.

Vous êtes propriétaire et souhaitez louer votre maison de vacances? En la confiant à Vacando, vous évitez les tracas administratifs et les risques en louant votre objet selon vos souhaits. Complément d’information sur www.vacando.ch/ch-fr/ proprietaire.

* Commandes au 0844 000 000 (tarif normal de communication) ou sur www.migrol.ch en indiquant votre numéro CUMULUS.

partenaire Migros, LeShop.ch, Vacances Migros, Switzerland Travel Centre, travel.ch, Vacando, Mobility, Banque Migros, CUMULUS-MasterCardd

1. Faites vos courses sur www.LeShop.ch ou votre iPhone. 2. Lors de votre inscription, entrez votre numéro CUMULUS dans votre compte client (si vous êtes nouveau client) 3. Entrez le code 110117CUM1000 à la fin de votre commande, à l’étape «Bons & Cadeaux».

En adhérant au Baby Club Migros, vous profitez d’une foule d’avantages. Inscription gratuite avec votre carte et mot de passe CUMULUS et c’est tout! L’adhésion au Baby Club Migros est réservée aux futurs parents ou aux parents d’enfants jusqu’à trois ans. www.migrosbabyclub.ch

| 91


92 | Migros Magazine 3, 17 janvier 2011

Emmanuelle Rol, fille d’Eole

La régatière vaudoise a le vent en poupe! L’an passé, elle a gagné le Bol d’Or à bord du «Ladycat» de Dona Bertarelli et les championnats d’Europe de 470 sous les couleurs de la France. Elle attaque donc 2011 sans complexe et toutes voiles dehors.

E

mmanuelle Rol a les yeux bleus comme les flots, une longue chevelure blonde de sirène qui cascade jusqu’à ses épaules et le pied marin. A seulement 24 ans, cette Pulliérane, championne d’Europe en titre en catégorie 470, fait déjà partie des meilleures barreuses de la planète. Ses premiers pas sur le pont d’une embarcation datent de l’âge du gilet de sauvetage taille moussaillon. «J’ai commencé toute petite avec mon papa qui pratique la voile comme un régatier du dimanche.» A 8 ans, elle navigue seule «sur un Optimist, une véritable coque de noix». La passion la dévore. Sa chambre est tapissée de posters de bateaux. La Vaudoise se lance dans les régates, passe sur 420, puis 470. Chez les juniors, en duo avec Anne-Sophie Thilo, elle vogue de succès en succès: championnes de Suisse, d’Europe et du monde. En 2008, ce tandem de choc décroche une modeste 17e place aux J.O. de Pékin. «On était un peu déçues.» A un point tel qu’Emmanuelle envisage de quitter le navire définitivement. «Après trois mois à terre, j’ai craqué!» Retour à la compétition, mais avec une nouvelle coéquipière et sous un autre pavillon. Celui de la France, sa seconde patrie, «une grande nation de la voile». Structure professionnelle, concurrence vive et stimulante: des conditions idéales pour se dépasser. Rol et Defrance (c’est le nom de sa partenaire) foncent, bouscu-

Carte d’identité Emmanuelle Rol, régatière Date et lieu de naissance: 6 août 1986 à Lausanne. Etat civil: célibataire. Signes particuliers: «Je suis Lion et mon caractère correspond assez bien à mon signe astrologique: meneuse, réfléchie mais prête à bondir, énergique, compétitrice…» Elle aime: «Les vents chauds.» Elle n’aime pas: «Piétiner, faire du sur-place.» Rêve: «Décrocher une médaille aux J.O. de Londres en 2012!»

lent leurs rivales, raflent le titre de championnes d’Europe 2010 de 470 et pointent désormais à la 2e place du classement mondial de la catégorie. «On a encore une bonne marge de progression.» Sourire. Insatiable, cette louve de mer revient aussi sillonner son lac à bord du Ladycat, le catamaran de Dona Bertarelli. «J’ai rejoint cet équipage en 2008 et on a remporté le Bol d’Or l’an passé.» Sur le Léman donc, son terrain de jeu quand elle était enfant. Mais comme Emmanuelle ne peut pas courir deux lièvres à la fois, elle a décidé de faire une pause lacustre pour s’investir corps et âme dans son aventure française et olympique. «Je veux aller à Londres en 2012 pour gagner une médaille!» Et rien ne la fera dévier de sa route… Alain Portner François Wavre / Rezo

MES PÉCHÉS MIGNONS

«Depuis toute petite, je suis un bec à sucre. J’aime faire et manger les desserts, surtout ceux au chocolat. Ça égaie ta journée si elle n’est pas comme tu l’espérais…»


RÉUSSITE EMMANUELLE ROL

| 93

MA PASSION

«Quand on régate, on se bat contre la nature, on compose avec les éléments, on gère vagues et vents, on cherche toujours à aller plus vite. C’est sportif, technique et il faut avoir du feeling.»

MES ÉTUDES «Je ne sais pas trop pourquoi je me suis inscrite à l’Ecole polytechnique fédérale à Lausanne… Sans doute parce que je suis plutôt scientifique. J’aurai terminé mon master en science et génie des matériaux l’été prochain et je pourrai donc, dès ce moment-là, me consacrer pleinement à la voile.»

MON HOBBY

«Dès que j’ai un peu de temps, je crée des bijoux. Le style dépend du moment et de l’humeur. Et ça me fait plaisir de les offrir, d’autant que ma collection commence un peu à déborder.»

MES PETITS COINS DE PARADIS «Les plages ensoleillées, j’adore! Parce que je trouve ça beau, que je me sens bien dans l’eau et que c’est agréable parfois de ne rien faire, de simplement bronzer et profiter de la chaleur.»


POUR DES LÈVRES ET UNE PEAU ENCORE PLUS DOUCES … PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES UNIQUEMENT DU 18. 1 AU 31. 1. 2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK.

I am est aux petits soins de votre peau avec de nombreuses nouveautés: l’irrésistible Glam gloss avec son délicieux parfum de fleurs de cerisi er habille vos lèvres d’un voile scintillant. La Lotio n pour le corps à la provitamine B5 et à la vitam ine E aux extraits de fleurs de cerisier du Japon enveloppe la peau d’un délicat parfum et lui confère une douceur infinie. Le Masque hydra tant onctueux au miel naturel, à l’aloe vera et au beurre de karité de culture biologique apaise et déten d la peau. Et pour bien démarrer la journée, offrez vous un coup de fraîcheur avec le gel de douche I am Juicy Fruits & Oils. Ses perles d’huile traitantes se transforment en une douce texture sur la peau et lui confèrent un velouté sans pareil. Toute s ces nouveautés hydratent votre peau en profon deur afin qu’elle soit rayonnante de beauté!

NOUVEAU

3.90

Glamgloss I am Young Pour des lèvres scintillantes et d’une douceur infinie 10 ml

NOUVEAU

NOUVEAU

NOUVEAU

4.60

2.60

Lotion corporelle I am Young Cherry Blossom Aux extraits de fleurs de cerisier du Japon pour une peau délicatement parfumée 250 ml

I am Shower Juicy Fruits & Oil Gel de douche aux perles d’huile traitantes pour une peau veloutée 250 ml

2.80

Masque hydratant I am Natural Cosmetics Masque hydratant apaisant au miel et à l’aloe vera 2 ×7,5 ml


ES PRIX SIBLES.

Dacia Duster 4x4, le tout-terrain le plus avantageux de Suisse dès Fr.

19 900.–

www.dacia.ch 0800 000 220

bustesse et ses capacités de franchissement au service de vos rêves d’évasion. Spacieux, son intérieur modulable offre un maximum vous pouvez envisager les voyages en toute sérénité. Proposé à un prix incroyable, il dispose aussi de moteurs diesel économes.

3

, 5 portes, consommation de carburant 8,0 l/100 km, émissions de CO2 185 g/km, catégorie de rendement énergétique E, Fr. 24 700.–; Duster 4x4 1.6 105 ch, 5 portes, Fr. 19 900.–. Garantie: 36 mois/100 000 km (au 1er des 2 termes atteint).


Rendez-vous aux portes ouvertes Dacia le 22 janvier. Et découvrez des véhicules scandaleusement accessibles.

Dacia Duster 4x4

dès Fr.

19 900.–

Dacia Sandero

dès Fr.

9 900.–

Dacia Logan MCV dès 12 900.–

www.dacia.ch 0800 000 220 Offres réservées aux clients particuliers dans le réseau Dacia participant jusqu’au 31.01.2011. Roues d’hiver offertes sur tous les véhicules neufs Dacia. Modèles illustrés (équipements supplémentaires incl.): Duster 4x4 Lauréate 1.6 16V 105 ch, 1598 cm3, 5 portes, consommation de carburant 8,0 l/100 km, émissions de CO2 185 g/km, catégorie de rendement énergétique E, Fr. 24 700.–; Duster 4x4 1.6 105 ch, 5 portes, Fr. 19 900.–. Sandero Lauréate 1.6 84 ch, 1 598 cm3, 5 portes, consommation de carburant 6,7 l/100 km, émissions de CO2 155 g/km, catégorie de rendement énergétique D, Fr. 14 400.–; Sandero 1.2 75 ch, 5 portes, Fr. 9 900.–. Logan MCV Lauréate 1.6 16V 105 ch, 1598 cm3, 5 portes, consommation de carburant 7,1 l/100 km, émissions de CO2 164 g/km, catégorie de rendement énergétique D, Fr. 17 300.–; Logan MCV 1.6 84 ch, 5 portes, Fr. 12 900.–. Garantie: 36 mois/100 000 km (au 1er des 2 termes atteint).


Migros Magazin 03 2011 f NE