Issuu on Google+

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

no 1, 29 décembre 2008

Bonne année 2009!

Photo Christophe Chammartin / Rezo

Barrigue, le célèbre dessinateur de presse, s’est ’ t mis i sur son trente t t ett un pour préparer é la l première recette de cuisine de l’année de «Migros Magazine» > 42

Changements d’adrese: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch


Valable du 26.12. 2008 au 19.1. 2009 ou jusqu’à épuisement du stock

50%

26%

maintenant

maintenant

369.–

avant 259.–

avant 499.–

50%

maintenant

SOLDES 449.–

30%

maintenant

69.90 avant 99.90

Snowboard Target avec fixations Bolt

Set de skis pour adulte Aero GTS + J610

4937.403

3 patins. 4950.056

www.sportxx.ch

50%

Tailles 122 –164, 4715.141 (ill.), également disponible en brun (4715.142).

maintenant

avant 159.–

Egalement disponible en argent. 4947.338

Raichle

Chaussures multifonctions SWISS

Avec semelle VIBRAM. Pointures 37– 44. 4933.049

38%

35%

maintenant

maintenant

129.– avant 199.–

79.50

Uvex

Chaussures pour la neige

89.90

49.90 avant 79.90

Trail Master

SOLDES Bob avec volant

Tailles XS – L. 4761.343

Veste d’hiver pour enfant

4947.381

Snow Racer

Veste de ski pour femme

avant 69.90

Extend

4945.133

Salomon

Columbia

34.95

Casque de sports d’hiver Easy Ride anthracite

Nitro

129.50

Nike

Chaussures indoor MULTICOURT 8 pour homme

Pointures 38 – 45. 4795.176


cette semaine | 3

Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

ÉDITORIAL

SOMMAIRE

Joël Guillet, rédacteur en chef

migros f lash

>6

temps présents récits Douze raisons de se réjouir en 2009 > Découvrez votre horoscope africain

>8 > 10 > 14

entretien > Beat Kappeler, ancien leader syndical et chroniqueur, passe en revue les éléments marquants de 2008

> 18

actuel Migros baisse le prix du lait

> 22

Les billes Lilibiggs de Nouvel-An sont arrivées dans les magasins Migros!

> 24

Meilleurs vœux!

Je suis en train de relire un

ouvrage au titre compliqué mais explicite: L’Enthousiasme et la joie au temps de l’exaspération. Son auteur est le philosophe français Robert Misrahi. Si tant est qu’on puisse résumer son propos: c’est surtout quand tout va de travers et que la colère monte qu’il importe de conquérir le bonheur!

récit

> 14

A l’aube de la nouvelle année,

Illustrations Albin Christen / Marco Zanoni / Nik Hunger

l’interview que nous a accordée l’ancien leader syndical Beat Kappeler (lire en page 18) ne regorge pas précisément d’optimisme. Notre armée fait fausse route, les théories économiques se délitent, les syndicats se fourrent le doigt dans l’œil, l’AVS périclite, l’ouverture des frontières est problématique... Dans ce contexte, il n’est pas inutile de rappeler avec Robert Misrahi qu’il appartient à chacun, même en ces temps peu favorables, de choisir entre l’allégresse et l’abattement. Confiante dans l’avenir, la rédaction de Migros Magazine vous souhaite pour 2009 une multitude de plaisirs du corps et de l’esprit indépendante des vicissitudes de l’heure!

joel.guillet@migrosmagazine.ch

entretien

> 18

en magasin

> 40

en magasin Concours: jouez les détectives et remportez de superbes prix > Découvrez les nouvelles promotions «1 Gratuit», ça en vaut la peine!

> 40

aux fourneaux Barrigue le dessinateur dévoile ses projets tout en préparant une blanquette de veau

> 42

offre aux lecteurs Deux aspirateurs Siemens d’une valeur de près de 500 francs à gagner. Tentez votre chance!

> 46

votre région Les informations de votre coopérative régionale

> 47

vie pratique Médecine: ces maux qui ne sont pas forcément psychosomatiques

> 52

Mots fléchés / Impressum

> 55

cumulus

> 56

réussite Junior Manizao: enseignant le jour, rappeur la nuit

> 58

> 26

Produit de la semaine Un menu de Réveillon avec les produits Sélection > 38

M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch

Publicité

Qu’est-ce que ça donne? Tiramisù? Salade aux œufs et aux crevettes? Dans Cuisine de Saison, vous trouvez des recettes pour tous les goûts. En plus, nous vous proposons d’intéressants reportages de voyages dans le monde du bon goût. Vous en trouverez un avant-goût sur www.saison.ch. Ou découvrez tous les menus dans l’édition actuelle, disponible dans votre kiosque.

LE BON GOÛT EST TOUJOURS DE SAISON.


Avec l’aimable soutien de:

Suisse. Naturellement.

CONCOURS

Pour glisser allègrement dans la nouvelle année, nous tirons au sort 8 paires de skis Stöckli©, avec un décor « lacté » exclusif.

Participation sur www.swissmilk.ch ou par SMS au 939 Participez tout simplement sur swissmilk.ch/ski ou envoyez un SMS (CHF 0,20/SMS) avec le code « Milk41 », « votre nom », « votre adresse », « votre année de naissance » et « votre taille » au numéro de téléphone 939 (par ex. Milk41 Julie Dupont Rue de l’Exemple 2 1200 Genève 1990 175). Bonne glisse dans la nouvelle année! Conditions de participation: Délai d‘envoi: 15 janvier 2009. Toute personne domiciliée en Suisse peut participer au concours. Les collaborateurs et collaboratrices de la Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL n’ont pas le droit de participer. Pas de paiement des gains en espèces. Aucune correspondance ne sera échangée. Tout recours est exclu. Les participants acceptent que leurs données personnelles, traitées en toute confidentialité, soient éventuellement utilisées par la Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL et ses partenaires à des fins promotionnelles.


Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

Herbert Bolliger

BONS VŒUX | 5

Chers clientes et clients, Chers sociétaires de la coopérative Migros cette école offre à près de mille enfants la possibilité de suivre une scolarité qui serait normalement inabordable pour leurs familles.

Herbert Bolliger, président de la Direction générale de la Fédération des coopératives Migros: «La confiance que nous témoignent nos clients est notre plus grand capital.»

Il est certaines prestations et valeurs pour lesquelles nous ne voulons pas nous faire devancer! C’est pourquoi Migros s’engage pour la santé de la population et pour des améliorations sociales et écologiques, offre le meilleur rapport prixprestations et veille à ce que ses produits soient frais, proviennent si possible de la région et soient, qui plus est, surprenants. Que d’ambition! me direz-vous. Et, sceptiques, vous vous demanderez si une entreprise est vraiment en mesure de remplir simultanément tous ces objectifs, à savoir agir en respectant des préceptes éthiques, être fiable, surprendre sans cesse avec des nouveautés et rester à la fois bon marché et prospère. Migros en est capable, je vous l’assure! C’est une réalité et pas seulement une vue de l’esprit et une volonté. Pour preuve, je pourrais vous énumérer d’innombrables exemples de prestations qui étayent ces promesses. Mais je préfère vous parler des nombreux prix qui nous ont été décernés l’an dernier. L’un d’entre eux est le premier prix Equité de Suisse. Migros a été élue «entreprise la plus équitable de Suisse pour sa convaincante politique d’entreprise» et a été récompensée par un montant de 10 000 francs. Nous avons doublé cette somme et l’avons versée à la Migros Kids School de Tirupur, en Inde. Fondée il y a dix ans par Migros et la K.I.D.S. Foundation,

C’est vous, chers clientes et clients, coopératrices et coopérateurs, et non un jury, qui nous avez décerné cette distinction. En vertu de vos expériences quotidiennes, vous avez voté pour Migros et l’avez élue. Je vous remercie très sincèrement de vos suffrages, bien sûr, et tout particulièrement de la confiance que vous nous témoignez. Cette confiance est le plus grand capital d’une entreprise. Surtout à une époque marquée par les difficultés économiques, comme celle que nous traversons actuellement. Et c’est dans ces moments-là que l’on remarque que ce bien précieux est fragile. Il vaut la peine d’en prendre soin. Nous nous y employons quotidiennement, en nous efforçant de répondre aux souhaits de notre clientèle, et ce, dans le respect de l’homme, de l’environnement et des animaux. L’une de nos tâches les plus nobles est d’être à la fois leader sur le marché et numéro un en matière d’innovation. Mais c’est aussi l’une des plus exigeantes, car parfois, du fait de l’importante machinerie propre aux plus grands, les bonnes idées ne voient pas le jour. Le grand art consiste à jeter un pont entre une idée, voire une utopie, et vos désirs bien réels. Par chance, nous y parvenons, comme en témoigne votre attachement à Migros. Ce dont nous nous réjouissons. Comme l’an dernier, nous continuerons à croître de manière prospère et durable, serons à même de conforter notre position de numéro 1 sur le marché et continuerons de remplir nos devoirs d’employeur responsable. De tout cœur, je vous souhaite de joyeuses fêtes, ainsi que bonheur, santé et succès pour la nouvelle année. Je vous remercie de votre confiance. Herbert Bolliger, président de la Direction générale de la Fédération des coopératives Migros


6 | Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

M-NEWS

Sur les traces de Lara Gut

Prêt à postuler à Migros? Le site www.migros.ch a étoffé sa rubrique «Formation professionnelle». Le nouveau moteur de recherche permet de trouver rapidement, en fonction de ses affinités et de son lieu de résidence, un apprentissage approprié ou un emploi. Par ailleurs, le nouvel espace «Prêt pour votre candidature» fourmille de conseils pour réussir son entretien d’embauche. Il dispose même d’un questionnaire en ligne pour tester ses connaissances sur l’art de postuler.

Marraine officielle du Grand Prix Migros, Lara Gut a elle aussi participé à cette grande compétition réservée aux jeunes skieurs.

www.migros.ch/formation_professionnelle

A

imerais-tu dévaler les pistes enneigées comme Lara Gut, la nouvelle étoile du ski suisse? Si oui, inscris-toi au Grand Prix Migros, la plus importante course de ski en Europe pour les jeunes entre 8 et 15 ans. Car la Tessinoise a également commencé par là! «Quand j’étais enfant, le Grand Prix Migros était pour moi

Changez d’assureur

Profitez du changement d’année pour changer d’assureur. Migros Assistance propose une assistance dépannage, une assurance voyage ainsi qu’une protection juridique à petits prix.

le point fort de la saison. Il avait la même signification que le championnat du monde aujourd’hui», se souvient Lara Gut. En 2005, c’est la consécration, la skieuse termine à la deuxième place de la compétition et voit sa carrière sportive décoller. A temps pour l’édition 2009, Lara Gut est devenue la marraine du Grand Prix Migros: «J’aimerais

donner du courage aux enfants et les inciter à se dépasser», indiquet-elle. Un tel exemple de réussite devrait motiver les 6500 participants attendus aux treize courses qualificatives de la saison. Et, ce faisant, assurer la relève du ski suisse. «Certes, le Grand Prix Migros est une compétition, mais l’essen-

Baisse des taux d’intérêt

La Banque Migros réduit ses taux d’intérêt pour les comptes de transaction et d’épargne. Elle réagit ainsi à la baisse du niveau des taux sur le marché monétaire et des capitaux. Les nouvelles conditions prennent effet à compter du 1er janvier 2009. Les principaux ajustements sont les suivants: compte épargne-placement: 1,250% au lieu de 1,500 %, compte d’épargne: 0,875% au lieu de 1,125%, compte privé 0,125% au lieu de 0,250%. www.banquemigros.ch

Photos bab.ch/stockfood, h/s od, Swiss Ski,i, Key Keystone, ne, Bertrand Cottet/Strates t/S

www.migros.ch/assistance

Simonetta Sommaruga s’est engagée en faveur des importations parallèles.

Importations parallèles: victoire! Migros et les consommateurs ont gagné: les importations parallèles seront autorisées. Après un long et rude combat, c’est fait! Le Parlement a décidé d’autoriser les importations parallèles. Désormais, les produits brevetés pourront être importés en Suisse par le canal de vente officiel. Un beau succès pour les organisations de consommateurs ainsi que les détaillants. Dans cette bataille, on a vu la conseillère aux Etats socialiste Simonetta Sommaruga,

présidente de la Fondation pour la protection des consommateurs, monter au front au côté du conseiller national radical Otto Ineichen, fondateur d’Otto le soldeur. Migros salue ce premier pas d’une réforme contre la cherté de la Suisse. Seule ombre au tableau à relever: l’importation parallèle de médicaments demeure interdite.


migros f lash

|7

Vite V ite e et et bien bien informé in nform mé avec avec Migros M Magazine LES PETITS PRIX DE DE LA SEMAIN SEMAINE NE

Lampe Corby

Fr. 39.90 au lieu de Fr. 59.90 Lampe à faible consommation énergétique, disponible en trois couleurs.

En 2005, Lara Gut a terminé à la deuxième place du Grand Prix Migros.

Crampons à neige Fr. 14.—* au lieu de Fr. 28.— Crampons Yeti pour

tiel n’est pas là: le plus important est de participer», assure Lara Gut. Avant tout en effet, les enfants doivent pouvoir s’amuser en skiant ensemble.

enfants, disponibles en trois motifs et trois couleurs. * Jusqu’à épuisement du stock.

Informations et inscription: www.gp-migros.ch

LE PRODUIT FRAIS DE LA SEMAINE

Grand Prix Migros 2009

LE COMPLIMENT DE LA SEMAINE

Du gruyère sinon rien!

Solomon Tafera a un péché mignon: le gruyère! Il adore le goût fruité et relevé de ce fromage et en achète toutes les semaines. C’est bien simple, il ne peut pas y résister: il en déguste à tous les repas et aime particulièrement préparer des sandwiches au gruyère. Il se rend souvent dans le magasin Migros de la rue de l’Hôpital à Neuchâtel, car il habite dans le quartier. Evidemment, il n’en ressort jamais sans avoir un gros morceau de gruyère dans son sac!

Miam, miam, des crevettes!

En cuisine, les crevettes Tail On jouent un rôle toujours plus grand. C’est que leur chair plus volumineuse que celle d’autres espèces fait saliver les gourmets. A peine sont-elles dans la poêle qu’elles se parent d’un rose des plus appétissants. Pauvres en graisses mais riches en protéines et en précieux minéraux, les crevettes Tail On se laissent apprêter de nombreuses manières (lire notre recette en page 38). Elles sont disponibles à la pièce auprès de votre poissonnier Migros ou déjà conditionnées (au rayon frais ou des surgelés).


8 | Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

SUR LE VIF

«Le ski doit rester synonyme de liberté» Des contrôles de vitesse seront effectués sur les pistes à Nendaz et aux Crosets. Le point avec Philippe Lathion, directeur de TeleNendaz. Aux Crosets (10 et 11 janvier), puis à Nendaz (17 et 18 janvier), la SUVA posera son radar au milieu des pistes, histoire de sensibiliser les skieurs aux dangers d’une vitesse excessive et d’enrayer la constante augmentation du nombre d’accidents (70 000 ces dernières années). Les explications de Philippe Lathion, le patron de TeleNendaz.

Pour l’instant, pas d’amende à la clé. Mais ce type d’initiative n’ouvre-t-il pas la voie à davantage de contrôle?

La dorsale, le casque, et maintenant le radar: c’est le début de la fin pour les amateurs de sensations de liberté?

C’est vrai qu’il y a par exemple de plus en plus d’insistance sur le port du casque. Mais chacun peut se positionner. D’ailleurs, personnellement, je ne le porte pas. La vitesse, c’est pareil, une question de choix personnel. Et si la prévention devenait répression, soyez sûr que je quitterais aussitôt la branche.

Dans mon esprit, cette campagne n’a pas pour but d’interdire, mais de rendre conscient que l’on skie souvent trop vite par rapport à son niveau. Avec les skis carvés, beaucoup se croient meilleurs qu’ils ne sont.

J’y serais personnellement opposé. Le ski doit rester synonyme de loisir. Mais cela signifie aussi de responsabilité. C’est ce que la SUVA veut rappeler. La multiplication des mises en garde ne tue-t-elle pas un peu le plaisir?

Propos recueillis par Pierre Léderrey

TRAIT POUR TRAIT

Dessin de Mix & Remix paru dans «L’Hebdo» du 23 décembre 2008

IMPULSIONS Sophie Richard, chroniqueuse

Une dernière pour la route? Nous y voilà. C’est pas la fin du monde, c’est juste la fin de l’année! Après les douze coups de minuit du 31, mais seulement après, il sera temps de penser plus ou moins sérieusement à toutes nos bonnes résolutions… La liste de 2009 est-elle exagérément longue? Les envies de changement sont-elles vraiment réalistes? Nous verrons ça après

avoir noyé 2008 dans les bulles du réveillon. Oui, c’est ça! Faisons péter les bouchons et festoyons sans ce soucier du lendemain. Sans penser à ce premier jour de janvier qu’on risque de passer entre la couette et les toilettes en jurant qu’on ne s’y laissera plus jamais prendre. Du reste, passer le premier jour de l’année brassé comme un


temps présents | 9

MES BONS PLANS par Pierre Léderrey, journaliste

Photo Sonja Reeves / AP/ Mankato Free Press

Voir: Carte postale XXL. 83 millions de dollars et 2 h 35 à la gloire des étendues australiennes et de l’amour entre l’aristocrate en ombrelle (Nicole Kidman) et le dur à cuire au cœur tendre (Hugh Jackman). De la romance grand spectacle sur fond de guerre mondiale et de racisme ordinaire. Certes cousu de fil blanc, le film donne quand même envie de s’envoler pour Alice Springs. «Australia», de Baz Luhrmann, en salle.

DANS L’OBJECTIF yogourt périmé est sans doute ce qui pourrait arriver de mieux aux buveurs de l’extrême qui renonceront à se faire raccompagner. Oh oui! Je sais bien que les discours sur l’alcool au volant ont un goût affreusement moralisateur. Je ne m’engagerai donc pas davantage sur la voie des recommandations. Toutefois, en songeant à tous ceux qui finiront le crâne défoncé dans leur voiture transformée en boîte de conserve contre une barrière de sécurité, je me demande si la délicieuse sensation que procurent le doux tangage et l’interminable roulis d’un premier janvier au lit ne sont pas préférables. L’expérience des vomissements intermittents n’est-elle pas plus palpitante qu’un électro-encéphalogramme plat comme une crêpe? Et cet inestimable bien-être enfin retrouvé après

une gueule de bois de deux jours, ce serait stupide de s’en priver, non? Boire ou conduire, je crois que c’est tout réfléchi. Et si je veux absolument que mon foie connaisse la crise, je trouverai un moyen... non motorisé! En vérité, je ne ferai rien le 31, mais cette période me rappelle simplement que rouler bourré est infiniment plus stupide et meurtrier que de se sentir obligé de fêter le passage à la nouvelle année. N’empêche, si je lève quelques coupes de champagne cette semaine, il y en aura une pour vous, lecteurs, qui avez peut-être lu quelques-uns de mes billets d’humeur ces trois dernières années. Nous y voilà. C’était juste ma dernière «Impulsion», c’est pas la fin du monde! > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Bien au chaud!

La musique à fond, bonnet et chapeau sur la tête, Ron et Jojo Goodrich – un couple du Minnesota – profitent sous la neige du jacuzzi installé dans leur jardin. Tucker, leur chien de 3 ans, se lancera-t-il à l’eau?

Lire: Vous dites? L’équivalent du chien d’aveugle pour les sourds? Un perroquet perché sur votre épaule et qui vous braille dans l’oreille. Contrairement aux malvoyants, héros tragiques, les malentendants évitent rarement le ridicule. La preuve par ce prof dur de la feuille tombant dans les rets d’une étudiante pas manchote. David Lodge, «La Vie en sourdine», Ed. Rivages Ecouter: Pour les petites oreilles. Les bobos, le grenier de grand-maman et autres comptines issues de l’imagination fertile de Marie Henchoz. De la douceur et de la poésie souriante sans mièvrerie. «Sautecroche 11» et «Minicroche fait le tour du monde», Ed. Lep. Visiter: La Suisse d’alors. Une soixantaine de daguerréotypes du XIXe siècle, du Jura au Valais en passant par Berne ou Bâle, premières images de l’époque pionnière de la photographie. Magique. Bulle, Musée gruérien, «Miroirs d’argent», jusqu’au 29/03. Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


10 | Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

Douze raisons de se

Année de tous les dangers? Entre faillites en chaîne et récession, le millésime 2009 s’annonce morose. Voici quelques bonnes raisons de ne pas déprimer.

JANVIER

> 20.01.09

Entrée en fonction à la he Maison-Blanch t du présiden Obama

ma de Kate Mais aussi des retrouvailles au ciné ze ans après Winslet et Leonardo DiCaprio, dou s, abîmé trop «Titanic». Uni contre vents et marée ntiqque, le ppa les vagues glaciales de l’Atla tôt par p mythique se retrouvera dès le couple 21 janvier sur nos écrans dans «Les noces rebelles». Pas de lutte contre un iceberg cette fois, maiss une révolte contre le rêve américain, qui les noie dans l’ennui. Un m réalisé par Sam Mendes, drame m ri de Kate Winslet. Espéle ma rons qu’il ne soit pas jaloux!

FÉVRIER

.09 02.09 15..02 u 15 au .09 a 2.09 > Du 02.02

l’occasion Tenir les pouces à Didier Cuche à ski alpin des Championnats du monde de 2009, Val-d’Isère (Savoie-France)

Mais aussi hurler «Stéphaaaaane Laaaambieel» les 3 et 4 février dans la patinoire de Malley à Lausanne, lors du prestigieux gala «Art on Ice»! «L’adieu aux lames», comme le titrait joliment le journal «24 heures» au lendemain de l’annonce par le Valaisan de son retrait de la MARS

compétition, n’était heureusement qu’un au revoir. Le petit prince des glaces n’a jamais eu l’intention de raccrocher ses patins, mais simplement de r mettre un terme à sa carrière sportive pou ménager son corps d’athlète. Ouf!

nsible aux voitures, vous n’avez qu’un pas Inssens Inse à faire pour vous rendre à l’Arena, où dé!» ba barque, dès le 25 mars, «Mamma Mia s Cette comédie musicale ensoleillée par les tube > Du 05.03.09 inoxydables du groupe ABBA vous dépaysera plus au 15.03.09 t qu’une carrosserie. Au programme: men sûre de lon Sa , une jeune femme qui cherche son iage mar un , que grec île une ve nè Ge l’automobile, suédois. père et pas moins de 22 titres du quatuor


récit

réjouir en 2009 L AVRIL

09 .04..09 6.04 26 > Du 2 au 27.09.09

Bâle: prestigieuse ouver ture au Kunstmuseum de l’exposition Vincent Van Gogh

vrrill et jusqu’au Mais aussi: dès le 2 avri e,, se tiendra ève, Geenèv 28 juin, à Palexpo, Gen ’expo» inspirée el:ll’ex l’exposition «Zizi sexuuel Zep le best-seller de p par d élène Bruller. Présenet d’H tée à la Cité des Sciencess, Paris, depuis octobre 200077, p où po riche en gadgets, cette expo ent tout ce enfants et adultes apprenneent xee n’a jaqu’il faut savoir sur le sexe q les mpps que mps mais désempli. Il était temp Romands et les Romandess puissent aussi faire leur éducation.

MAI

nt: l’Euro... pourront se tourner vers un autre événeme méga-teuf, Pride, la version XXL de la GayPride! Cette Ceux que les ritournelles rassembler 250 000 personnes sous trop sages de l’Eurovision, qui risque fort de du 2 mai l’arc-en-ciel, débridera les rues zurichoises dont la finale se tiendra à de la ville au 7 juin. Après Stockholm,, c’est au tour Moscou, rebutent… alémanique d’accueillir DJ et chars à paillettes, torses exaltés et tenues carnavalesques. Un rendez-vous qui combinera musique, sport,, m culture et un festival du film gay.

> 16.05 09

N JUIN

> Du 04.06.09 au 07.06.09

Quatrièmes élections européennes depuis

Pour des dizaines de millions d’utilisateurs, ce début d’été brillera comme l’aube d’une informatique nouvelle. Celle de la mort de Windows Vista, l’une des versions les plus calamiteuses du célèbre système d’exploitation quasi universel.

1993

Et de l’arrivée de son successeur, plus sobrement baptisé Windows 7. Pour se rattraper, l’oncle Bill est allé regarder du côté de son meilleur ennemi, le croqueur de pommes. Les fenêtres se mettraient-elles à rugir? LIRE LA SUITE EN PAGE 12

AGENDA | 11


12 | Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

JUILLET

> 20.07.09

Quarantième anniversaire du pas de l’homme sur la lu premier ne

Mais aussi l’occasion d’admirer l’é clip solaire totale la plus longue du XX e se I siè cle. Du 21 au 22 juillet, la Lun e glissera entre la Terre et l’astre de se feu , plongeant dans l’obscurité, en plein jour, les habitants de l’est de l’Asie au nord-est de l’O céanie. L’occasion de s’offrir des vacances exotiques! Avec le plaisir d’envoyer une carte d’Iwo Jima, ou des îles jap onaises alentour puisque c’est là que le phénomène durera plus de six minutes. AOÛT

> 04 - 05.08.09

L’incontourna ab ble le: méditer en compagnie de Sa Sainteté le 14e dalaï-lama à LausannePrilly

Mais aussi: s’enivrer des rugissements de bolides d’autrefois! Tel le Phénix, le Grand Prix autom va renaître de ses cendres cinquante- obile de Suisse cinq ans après sa dernière édition bernoise. Du 21 au 23 août, plus de 200 véhicules de collection tourneron t sur le «WestsideRing», un circuit long de 7 km com me Bremgarten. L’occasion rêvée donc de l’ancien tracé de voir rouler de belles mécaniques et aussi de (re)vivre cette course folle remportée à deux reprises par le légendaire Fangio. Vroum! Vroum!

SEPTEMBRE

> 11.09.09

Fin de la construction du mémorial du World Trade Center

Mais aussi: cancres de tous les pays, réjouissez-vous, r’vlà le Petit Nic ola Pas le pion tout en nerfs et en tics s. qui squatte l’Elysée, non le célèbre écolier créé, il y a cinquante ans, par Sempé et Goscinny. Et plutôt deux fois

qu’une. D’abord dans un dessin animé sur M6 -52 épisodes, déjà achetés par l’Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Turquie et le marché sudaméricain. Puis au cinéma, avec Kad Merad et Valérie Lemercier dans le rôle des parents, et Maxime Godard, 9 ans, dans celui du Petit Nicolas.


récit

AGENDA | 13

OCTOBRE

> 02.10.09

Mais aussi: Les olympiades du fro Bataille le Jura bernois, du 23 au 25 mage de montagne dans le Jura et octobre. Enfin des joutes où le de titans, in Switzerland ne risque pas made la déculottée. Quoique: les meille à Copenhague, fromagers de urs montagne du monde soumettront pour l’obtention men d’un leu r pro du ctio n à l’exajury composé d’une centaine dee des Jeux d’été spécialist es. Prudents, et comme pou r 2016, entre s’assurer la bienveillance du ciel , less Rio de Janeiro, Juras siens ont déjà procédé à l’érectio Madrid, To n Tokky yo d’une Tête de moine géante. 40 00 et Chicag go visiteurs attendus entre Tram 0 elan, Bellelay et Saignelégier. NOVEMBRE

> 09.11.0 09

on célébrrer era le 20e an nn niiv ve errs sai airre e de la chu utte du Mur de de Be errlin lin

DÉCEMB BR RE E

Mais aussi:: Tina Turn er fê Elle avait arrêté la scèèn tera ses 70 ans! nee après une tournée qui fut laa plu p s lucrative de l’ l’aann 2000. Cette bombe musicale alla it-elle se tenir tranquille? Que non! Elle sera vier à Cologne. Elle fera dès le 14 janen murs d’Anvers, Berlin, suite vibrer les Ha novre, Vienne, Mancheste mbourg, Har, Munich, Londres, Arnhem et Paris. Et la Suisse? Eh bien, tous ses fans con Zurich les 15 et 16 fé vergeront vers vrier.

> 17.12.09

1989: chutte du régime de Nicolae Ceaucescu

Ultime moment pour célébrer l’année Darwin, le naturaliste britannique cumulant les 200 ans de sa naissance et les 150 ans de la p ution par on, (presque) mois pour mois, de «L ’Origine des espèces». Un sacré pav ppa é dans le jardin (d’Eden), lan çan t tion. Exi Ex t le surnaturel, l’adaptation du la théorie de l’évoluvivant s’explique par des causes ppurement naturelles (le fameux Struggle for life). L’Eglise lui sonne les cloches, la controverse scientifique enfle. Jusqu’à l’absolution de la génétiq éti ue, confirmant le génial postulat.

Textes: Patricia Brambilla, Jean-François Duval, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet et Alain Portner. Illustrations: Keystone, Stills-online, DR, das Fotoarchiv, TV-Yesterday, Gettyimages, Helga Lade, Marlyse Flückiger et Westend61


14 | Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

Découvrez votre horoscope africain! Bonne et heureuse année 2009! Votre personnalité décryptée grâce à l’astrologie africaine.

D

ans les villages africains, on croit beaucoup à ce qui est «donné» par les dieux le jour de la naissance. Un enfant reçoit des dons et talents propres à modeler sa jeune personnalité. Plus tard, il sera plus

enclin à accumuler les richesses, à les distribuer, à regarder vers l’horizon ou à s’occuper essentiellement de sa famille. Il aimera beaucoup manger, ou palabrer, ou voyager, ou amasser en prévision des temps difficiles…

En un clin d’œil > 6 janvier au 3 février: Baobab > 4 février au 4 mars: Biens d’ambre et d’argent > 5 mars au 4 avril: Famille > 5 avril au 3 mai: Aide aux voisins > 4 mai au 4 juin: Ancêtre > 5 juin au 4 juillet: Juge > 5 juillet au 4 août: Noix de kola > 5 août au 6 septembre: Voyageur

> 7 septembre au 7 octobre: Eloignement > 8 octobre au 6 novembre: Enfant de la parole > 7 novembre au 5 décembre: Récolte dans les greniers > 6 décembre au 5 janvier: Marche

Si vous êtes né(e) entre le 4 février et le 4 mars, vous êtes

Biens d’ambre et d’argent

Vos pierres: aigue-marine, agate, saphir, diamant Vos fleurs: crocus, freesia

> Le natif a un tempérament actif et nerveux, fuyant systématiquement la routine. Mais attention à un défaut majeur: celui de se précipiter les yeux fermés dans toutes les situations extravagantes et insolites, par jeu, par instinct, et surtout pour être sûr de vraiment s’amuser. Le natif a tendance à s’égarer, poussé par son irrépressible envie d’inconnu et de nouveautés. > Très spontané, il tourbillonne en commettant maintes étourderies, acquérant dès l’enfance le surnom de «tête de linotte» ou «feu follet». Il se hâte en permanence, de peur de ne pas avoir le temps de vivre assez de choses. Doué pour réaliser de bonnes affaires, c’est un excellent conseiller en placements.

Si vous êtes né(e) entre le 6 janvier et le 3 février, vous êtes

BAOBAB Vos pierres: ambre, améthyste Vos fleurs: pivoine, œillet, coquelicot > A l’image de l’arbre vénéré qu’elle représente, la personne née sous le signe du Baobab bénéficie d’une solide personnalité, d’un caractère honnête, très réfléchi et libéral. On consulte le natif volontiers lors de dilemmes et conflits, et il arbitre les discussions avec beaucoup de bon sens. Il a cependant besoin de

temps pour peser le pour et le contre, et rendre un jugement bien équilibré. > Il a reçu à sa naissance une sûreté de jugement instinctive, qui favorisera toute sa vie sa persévérance. Il suivra son intuition avec ardeur et opiniâtreté, et cette fidélité à une idée, un but, sera bien souvent gage de réussite. Ce flair formidable ne le décevra pratiquement jamais.

LIRE LA SUITE EN PAGE 16


nouvelle année

HOROSCOPE AFRICAIN | 15


16 | Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

Si vous êtes né(e) entre le 5 mars et le 4 avril, vous êtes

Famille

Vos pierres: lapis-lazuli, saphir Vos fleurs: lilas, lupin, iris

> Le mot qui symbolise le mieux ce natif est «solidarité». Il a très jeune le désir de former une grande famille unie. Cette image de «clan», souvent dirigé par un patriarche bienveillant ou une mère chaleureuse et réconfortante, sera toujours positive. Pas du tout égoïste, il est ouvert, extraverti, acceptant de partager ce qu’il a, même lorsqu’il est pauvre. > Il cherche l’alliance avec les autres, se fait porte-parole de la paix. Il préfère la vie en collectivité, et ne sera jamais ermite ou voyageur en solitaire. Chaleureux, soucieux du bien de l’Humanité, c’est un vrai altruiste.

Si vous êtes né(e) entre le 5 avril et le 3 mai, vous êtes

AIDE AU VOISINAGE Vos pierres: chrysoprase, émeraude Vos fleurs: réséda, lys, nénuphar > Patience et organisation, mariage du jeune et de l’ancien, du classique et du moderne, des traditions et des nouveautés, du féminin et du masculin, du magique et du quotidien: voilà tout ce que représente ce signe! Il construit, comme son nom l’indique, sa vie sur une multitude de petits détails positifs. > Il prend ses responsabilités très au sérieux et s’attelle avec un entêtement de fourmi à ce qu’on lui demande de préparer. Il n’aura pas l’idée d’une audacieuse expédition, mais saura parfaitement s’occuper de l’organisation. Comme sa grande gentillesse le rend populaire, il suscite l’affection d’autrui.

Si vous êtes né(e) entre le 4 mai et le 4 juin, vous êtes

Ancêtre Vos pierres: citrine, diamant, rubis Vos fleurs: héliotrope, rose, souci

> Ce natif cherche toujours à guider autrui, ce qui est bien, mais aussi à le commander en toute circonstance, ce qui l’est moins. Ce fâcheux penchant à l’autoritarisme qui n’entend pas que l’on discute ses volontés lui vaudra des inimitiés, des affrontements, voire de sérieux déboires selon les personnalités qui lui feront face. > Persuadé d’être un «chef», il voudrait que l’on se réfère à lui pour tout. Si on ne le consulte pas systématiquement, il en prend ombrage, et se heurte à beaucoup de problèmes, car nombreux sont ceux qui refusent les décisions arbitraires. Mûr très tôt, il possède effectivement une belle force de caractère, mais ne détient pas la science infuse.

Si vous êtes né(e) entre le 5 août et le 6 septembre, vous êtes

VOYAGEUR Vos pierres: malachite, tourmaline Vos fleurs: chrysanthème, jasmin, zinnia > Un signe double, mélange de déséquilibre et de permanence. Et logiquement, comme les traits de caractère, les surprises du destin seront doubles sa vie durant! Voilà donc quelqu’un qui peut provoquer chez ses proches aussi bien l’espoir que la peine, la joie que la déception, le bonheur que la tristesse. > Il refusera les chaînes, même les plus soyeuses, pour pouvoir garder cette liberté de partir s’il le désire. Il veut conserver sa faculté de faire ce qu’il lui plaît, même s’il en abuse rarement. Ce n’est pas du tout quelqu’un d’inconséquent et on peut croire à sa parole.

Si vous êtes né(e) entre le 7 septembre et le 7 octobre, vous êtes

Eloignement Vos pierres: béryl rose, jaspe sanguin, corail rouge Vos fleurs: cyclamen, dahlia, hortensia

> C’est un poète, un rebelle, un rêveur, un velléitaire, rétif à tout choix qui n’émane pas de lui. Par principe, il répond «non» systématiquement, dès son enfance, à toute autorité, toute règle, toute hiérarchie. Il refuse les contraintes, la normalité: marginal, il veut croire que l’Homme pourrait être bon. > N’allez pas vous imaginer pour autant qu’il est heureux de se mettre ainsi au ban de la société. Il n’a ni bonheur naturel ni le sourire facile. Pour l’apprivoiser, mieux vaut se présenter comme un(e) militant(e) pour la liberté: alors, il partagera tout ce qu’il a et dialoguera pendant des heures avec son/sa semblable...

Si vous êtes né(e) entre le 8 octobre et le 6 novembre, vous êtes

ENFANT DE LA PAROLE


nouvelle année

HOROSCOPE AFRICAIN | 17

Si vous êtes né(e) entre le 5 juin et le 4 juillet, vous êtes

Si vous êtes né(e) entre le 5 juillet et le 4 août, vous êtes

Vos pierres: pierre de lune, perle, opale Vos fleurs: reine-marguerite, arum, giroflée

Vos pierres: aigue-marine, saphir, diamant Vos fleurs: immortelles, glaïeuls, pieds d’alouettes

Juge

Noix de kola

> Il sait parfaitement, même très jeune, quelles sont ses forces et faiblesses. Doté d’une formidable intuition, il sait reconnaître les prémices d’un orage et agit toujours judicieusement avant qu’il n’éclate. Il peut se révéler un militant féroce, et sa volonté de fer apparaîtra comme quasi inattaquable pour ses adversaires. > Incorruptible, d’une incroyable ténacité, clairvoyant, il intimide fréquemment, et ne fait d’ailleurs rien pour mettre les gens plus à l’aise! Il a besoin de solitude et de spiritualité pour s’épanouir. Rien ne l’énerve plus que les niaiseries ou bêtises infantiles.

> Instable, léger, joyeux, gourmand: tels sont les principaux traits de caractère du signe. Excité pour un rien, virevoltant en riant aux éclats, voilà un natif pour qui la bonne humeur est une seconde nature! Il préfère les relations insouciantes et sans complication qui se succèdent, sans que cela fasse de peine à quiconque, simplement pour le plaisir. > Insensible aux remontrances et aux éclats de ceux qui le réprimandent pour son attitude insolente de gamin, il ne se sent jamais coupable, tout au plus ennuyé. Et il boude, mais peu de temps, car il est incapable de rester en place!

Si vous êtes né(e) entre le 7 novembre et le 5 décembre, vous êtes

RÉCOLTE DANS LES GRENIERS Vos pierres: cristal de quartz ou de roche Vos fleurs: fougère, hellébore, primevère > Une générosité très étendue, un beau sens de la loyauté, mais aussi de la vanité et de la coquetterie! Avec en prime une aptitude toute particulière à se laisser glisser dans le moelleux... Ni méchant, ni vindicatif, ni méfiant, il ouvre volontiers sa porte à ceux qui veulent profiter de ce confort si agréable. > Le problème est qu'ainsi il risque de s'anesthésier, et si jamais la chance venait à tourner, qu'une catastrophe s'abattait sur sa maisonnée, il serait épouvantablement malheureux. Trop matérialiste, s'habituant à vivre dans le faste, il ne saurait pas comment supporter l'absence de sollicitude.

Vos pierres: jade, turquoise, perles d’eau douce Vos fleurs: azalée, cyclamen, bégonia > Né sous la bienveillance des esprits, bénéficiant dès sa naissance du dévouement de tout son entourage, il sera considéré comme extraordinaire et on aura tendance à le mettre sur un piédestal. Ainsi adulé, il en prendra l'habitude et deviendra un adolescent orgueilleux et insolent. Adulte, il risque de croire que tout lui est dû. > Egoïste, il est porté sur les mondanités si sa situation sociale le lui permet et aime se glorifier de ses relations et bonnes fortunes. Pourtant, ses qualités sont réelles: intelligence, grande capacité de travail, sens de la repartie, bonne mémoire, acuité d'esprit, logique. S'il se retrouvait d’un seul coup sans appuis, il pourrait puiser dans ses ressources intérieures.

Si vous êtes né(e) entre le 6 décembre et le 5 janvier, vous êtes

Marche

Vos pierres: nacre, émail, onyx Vos fleurs: orchidée, tulipe, jasmin, renoncule

> Le sentier, la piste, les grandes voies des caravanes convergent vers ses idéaux. La connaissance et la sagesse le conduisent à enrichir ses horizons, et il adore explorer la planète, les autres civilisations, passionné par les modes de vie différents du sien. Citoyen du monde, son approche libérale de la vie est très ouverte. > C’est dans sa nature d’errer librement. S’il se sent intellectuellement ou physiquement limité, il peut rapidement devenir invivable. En revanche, si on lui laisse la liberté dont il a besoin, il se révèle aussi gentil que généreux. Illustrations Albin Christen


18 | Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

«Une crise corrige là où le bât blesse»

Beat Kappeler, ancien leader syndical, est devenu l’un des chantres les plus affûtés d’un capitalisme anglo-saxon de plus en plus contesté. Passage en revue d’événements marquants de 2008. Parlons d’abord de l’armée suisse, souvent sur la sellette cette année et que vous qualifiez de «décadente». Les nouveaux chariots à roulettes dont disposent les soldats vous agacent particulièrement…

Ces chariots confirment ce que j’ai observé pendant le service militaire de mes deux fils. On a perdu de vue le but de l’armée. Est-ce qu’elle sert à défendre le territoire, ce qui me semble plutôt illusoire, ou à des interventions de maintien de la paix à l’étranger? Ni l’une ni l’autre de ces options n’ont été choisies, on navigue sans concept. Ces chariots sont un des signes qui montrent que l’armée suisse est devenue une armée de luxe, qu’elle n’est plus prête à combattre. On ne va pas à la bataille avec des chariots. Il y a d’autres exemples comme les serviettes en papier avec le logo de l’unité imprimé dessus. Tout est devenu feutré, très peu de marches, les soldats rentrent à la maison le vendredi soir déjà. On ne prépare pas les soldats aux conditions difficiles d’une intervention humanitaire, ou guerrière. L’armée suisse est une armée sans combat. Maurer à la tête du Département de la défense, ça vous redonne un peu d’espoir?

Pas du tout. Maurer ne m’intéresse pas. C’est une affaire qui concerne le Conseil fédéral dans sa totalité. Malheureusement, cet Exécutif se contente d’une gestion purement administrative. Le Gouvernement et le Parlement n’ont

pas de programme défini. Pour moi, un Gouvernement qui se respecte est issu d’une élection parlementaire et devrait avant de se constituer avoir établi un programme contraignant. Au lieu de cela, on ne parle que des personnes. La Sonntags Zeitung a publié récemment sur une pleine page les photos de tous les papables pour succéder à Leuenberger et Couchepin. Je trouve révoltant d’aborder la question politique par les personnalités plutôt que par le programme. Il est d’autre part aberrant d’avoir un gouverne-

«Le petit peuple croit à la performance» ment dont les membres décident individuellement quand ils vont s’en aller. Qualifier l’initiative des syndicats sur la flexibilité de l’âge de la retraite «d’immorale et d’asociale», n’était-ce pas un peu exagéré?

Pas exagéré du tout. On peut montrer avec des chiffres que l’AVS sera en cessation de paiement dès 2019. On peut démontrer que, déjà dans la configuration actuelle, le système n’a pas d’avenir. Si on augmente les prestations, c’est-à-dire si on augmente

les charges de l’AVS, on la tue. Si l’AVS n’est plus viable, on arrivera à la même situation qu’en France ou en Allemagne, où on a réduit les prestations pour tout le monde à plusieurs reprises. C’est asocial et immoral parce qu’on frappe tout le monde, y compris les plus démunis. En revanche vous prônez qu’on exclue la morale de la question de l’asile...

Tous les hommes sont mus par les mêmes pulsions, les mêmes motivations, à savoir leur intérêt propre. Beaucoup de gens arrivent ici, et c’est tout à fait normal, parce que c’est leur intérêt propre d’essayer de s’introduire sur notre marché du travail. Mais il est tout aussi normal que le pays d’accueil, le pays cible, puisse gérer son immigration, et défende ses intérêts propres à lui. Vous faites partie de ceux qui préfèrent la libre circulation des marchandises à la libre circulation des personnes...

En Europe, je suis pour la liberté de circulation des personnes, mais pas au niveau mondial. Cette liberté existait avant 1914. Mon grand-père italien côté maternel est entré en Suisse sans passeport, à l’âge de 15 ans, en 1901, mais il n’y avait pas d’Etat social, aucune garantie, il dormait dans les églises. Tandis qu’aujourd’hui, selon la Constitution fédérale, toute personne se trouvant sur le sol helvétique a droit à des moyens d’existence. Si vous décrétez ça,

Bio express

> Né en 1946, maturité classique (A) au collège St-Antoine, Appenzell. > Etudes en sciences politiques à Genève et Berlin-Ouest. Licence en sciences politiques, 1970. > 1972-1977: journaliste économique indépendant. > 1977-1992: secrétaire de l’Union syndicale suisse. > 1996-2000: professeur extraordinaire à l’institut des hautes études en administration publique (IDHEAP). > 1999: docteur honoris causa de l’Université de Bâle. > 1997-2007: membre de la Commission fédérale de la communication.


entretien

BEAT KAPPELER | 19

vous ne pouvez pas ouvrir les frontières, c’est mathématique. Si vous n’assurez rien, si vous dites, débrouillez-vous, là, vous pouvez tout ouvrir. C’est l’un ou l’autre. C’est le discours de l’UDC, ça...

La montée de l’UDC correspond exactement au moment où les milieux politiques ont commencé à dire au petit peuple que c’était son intérêt d’avoir beaucoup d’étrangers, que les étrangers c’était une chance. Comment peut-on affirmer ça à un ouvrier qui est concurrencé sur sa place de travail, dans son logement, par les immigrés? La gauche dit aussi qu’un Etat qui fait des dettes, c’est un Etat solidaire. Mais le peuple ne croit pas à ça. Ça n’entre pas dans son catalogue de vertus. Pour l’école, on a dit, aucun effort, il faut dorloter les gens. Dans l’école que fréquentaient mes deux garçons, il y avait un lit dans chaque classe, au cas où les pauvres petits seraient fatigués. Ça non plus le petit peuple n’y croit pas. Il croit à la performance, à l’assiduité. Au syndicat, lorsqu’on annonçait aux ouvriers qu’ils n’auraient dorénavant plus à effectuer d’heures supplémentaires, c’était la consternation. Cette idée que le travail est rare, qu’il faut le préserver en interdisant de travailler est une idée stupide que la France et l’Allemagne ont pleinement réalisée et qui fait son chemin depuis vingt ans dans les syndicats suisses. Vous parlez souvent de fausse solidarité. Alors, la vraie solidarité, ce serait quoi?

Celle que les Romains définissaient par l’expression «In solidum». A savoir, tout le monde est responsable du résultat. Ce n’est pas, comme aujourd’hui, «les uns paient et les autres reçoivent». La vraie solidarité ce serait plutôt, on a un but commun et tout le monde s’y emploie, selon ses forces et à sa mesure. La vraie solidarité consiste à prendre tout le monde au sérieux. L’économiste est chroniqueur à la «NZZ» et au «Temps».

Autre événement marquant, l’élection d’Obama, sur laquelle

LIRE LA SUITE EN PAGE 21


Entreprises Attention

achat, autos, autobus, camionnettes, même accidentées, kilométrage sans importance, paiement cash, déplacement gratuit. Tel. 079/449 37 37 ou 021/965 37 37

Avant de jeter votre vieux salon,

demandez-nous une offre! Parce que le recouvrement du rembourrage vaut presque toujours la peine. Nous recouvrons également votre ancien salon d’étoffe ou de véritable cuir nappa. Service express en 10 jours seulement. Salon de remplacement gratuit. Garantie 10 ans. Conseils à domicile, aussi le soir, dans toute la Suisse. Demandez nos échantillons et découvrez notre assortiment de rêve. Atelier de rembourrage I tél. 079 403 39 93 Schoffelgasse 3 I 8001 Zürich

ACHETE Bijoux anciens Téléphone 044 712 60 60, www.berghilfe.ch

Or – Argent –Diamants Montres bracelets et de poche en or, Patek Philippe – Rolex – ATMOS Paiement comptant, Tél. 079 431 07 87

L’offre de la semaine:

Schweizer Berghilfe Aide Suisse aux Montagnards Aiuto Svizzero ai Montanari Agid Svizzer per la Muntogna

écembre d 6 2 u d rier au 2 fév

50%

ijoux sur les b lés nt signa e m le ia c spé ock nt du st

232.50

e épuisem jusqu‘à

au lieu de 465.–

277.50

au lieu de 555.–

367.50

au lieu de 735.–

467.50

197.50

au lieu de 395.–

322.50

au lieu de 645.–

367.50

au lieu de 735.–

au lieu de 935.–

377.50

au lieu de 755.–

Profitez du choix de perles de culture, bijoux or 18 carats sertis de diamants ou pierres précieuses

image agrandie

GENÈVE Centres Commerciaux Balexert, Cornavin "Les Cygnes", Nyon La Combe et Migros Chêne-Bourg, Lancy-Onex, Planète Charmilles, Plainpalais, Vibert VAUD

Centres Commerciaux Crissier, Métropole 2000 Lausanne, Chablais Centre Aigle et Migros Romanel, Pully, Renens, Vevey, Yverdon

VALAIS

Centres Commerciaux Métropole Sion, Martigny-Manoir, Monthey et Migros Brigue, Sierre, Viège, Zermatt


entretien

Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

BEAT KAPPELER | 21

immobilière, c’est parce que nous en avons connu une, très grave, il y a quinze ans. C’est grâce à ce que nous avons appris à cette occasion qu’aujourd’hui encore les banques en Suisse ne prêtent pas plus que 70% pour une maison, et que les gens restent réticents à s’endetter.

tout a été dit. Par contre vous êtes un des seuls à trouver quelque chose de positif dans le bilan des années Bush... «L’Amérique respectée parce que frappeuse», dites-vous...

Hormis les Etats-Unis, il n’existe pas d’autre pouvoir crédible capable d’intervenir dans des situations qui tournent mal. Personnellement je serais intervenu depuis longtemps au Zimbabwe. Je critique l’Union européenne qui n’intervient pas au sud du Congo, qui se contente de communiqués sur le Darfour. Les communiqués ne servent à rien. Je pense que les grandes nations ont un devoir d’intervention contre ces «failed states», ces Etats qui se décomposent, qui sont un danger pour les autres et leurs propres populations. Seuls les Etats-Unis ont prouvé qu’ils étaient en mesure de frapper et avaient la volonté de frapper. Ils l’ont fait avec Bush, ils l’ont fait avant Bush. La Serbie de Milosevic a plié en quelques semaines devant les bombes de Clinton. Ce droit d’ingérence, n’est-il pas pour longtemps déconsidéré en raison du désastre irakien?

Bien sûr, c’est une intervention qui n’a pas débouché sur les résultats escomptés et dont les justifications étaient fausses. Mais il ne faudrait pas à partir d’une expérience négative se décourager entièrement. Nombre d’autres interventions pourraient se faire avec beaucoup moins de sacrifices. Chasser les pirates en Somalie ne nécessiterait pas une très grande opération.

N’empêche, cette notion d’intervention militaire est formidablement impopulaire aujourd’hui...

En Europe en tout cas, où l’inactivité est devenue la règle, où l’on n’envisage plus de bouger, d’entreprendre soi-même quelque chose, ni au niveau individuel ni au niveau étatique. Denis de Rougemont avait dit un jour, la décadence c’est quand on se demande «Qu’est-ce qui va nous arriver?» au lieu de «Qu’est-ce que nous allons faire?» 2008 restera aussi, bien sûr, comme l’année où le capitalisme

Avez-vous été à ce point traumatisé par votre période syndicale pour avoir si radicalement changé d’optique?

«Je pense que les grandes nations ont un devoir d’intervention contre les Etats qui se décomposent» financier s’est effondré. Qu’en pense l’économiste?

Ce n’est pas le capitalisme en tant que tel qui a échoué. Plutôt le système mis en place par les autorités américaines pour faciliter l’accès à la propriété. On a poussé Freddie Mac, Fannie Mae et les autres agences de crédit à placer amplement ces subprimes, ces hypothèques bon marché, ça a été souhaité par le Congrès à plusieurs reprises. De plus, c’est en ne sauvant pas Lehman Brothers, que le Trésor américain a créé la panique. Vous n’êtes pas très enthousiaste face à l’action des Etats pour résoudre la crise. «Sarkozy, tout faux», avez-vous même écrit...

Sarkozy est un homme sans concept, mais doué pour les déclarations tonitruantes à sa propre gloire. Les plans de relance, je trouve cela largement prématuré. C’est d’une pusillanimité incroya-

ble: au premier relâchement de la ferveur des consommateurs américains, on se lance dans des programmes gigantesques d’infrastructures. On ouvre toutes les vannes alors qu’il faudrait peutêtre attendre un peu. La plupart des gens ont dans l’idée aujourd’hui que le système économique doit être sans faille. Mais ça n’a jamais été le cas. Les crises sont caractéristiques d’un système ouvert, sans dictateur. Une crise est quelque chose de normal, qui a l’avantage de corriger rapidement, sans autorité, et de corriger exactement là où le bât blesse: où il y a des pertes. N’est-ce pas accorder là une confiance excessive et naïve au marché?

Pourquoi faire confiance aux autorités qui n’ont rien vu venir, qui ont même aggravé la situation, plutôt qu’au marché? Si la Suisse ne connaît pas actuellement de crise

Pas du tout. Je suis toujours resté moi-même. Seulement, il y a trente ans, les syndicats et le PS n’avaient pas l’attitude qu’ils ont aujourd’hui. Les vrais libéraux, c’était nous. Nous nous battions contre les cartels, pour un droit des actionnaires plus ouvert dans les sociétés anonymes, que je devais défendre à la télé contre les patrons. J’ai dû lutter au nom du syndicat pour les accords du GATT puis de l’OMC, contre les arts et métiers, contre les paysans, contre aussi, sur certains aspects, l’économie suisse. C’était une époque complètement différente où l’ouverture était l’apanage de la gauche et où la droite faisait barrage. Depuis, tout a changé. Le patronat a adopté la pensée économique anglosaxonne, ouverte, libérale, tandis que la gauche est retombée dans cette attitude consistant à dire, le système est mauvais et ce qui nuit au système est bon pour nous. C’est pourquoi je suis parti. L’événement qui vous a le plus marqué en 2008, ça serait quoi finalement?

Comme économiste, avoir vu tous les paramètres connus vaciller. On reste bouche bée. Dernier épisode en date, l’affaire Madoff: une fraude à 50 milliards de dollars, ça vous détruit beaucoup de confiance. D’un point de vue plus personnel j’ai eu de la peine à retenir mes larmes en découvrant des photos de croque-morts au Zimbabwe, creusant des fosses dans une terre aride et dévastée. La preuve que lorsque des théories économiques fausses sont appliquées, cela conduit à la destruction de toutes les valeurs humaines. Propos recueillis par Laurent Nicolet Photos Marco Zanoni


22 | Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

En 2009, le prix des produits laitiers baissera.

Migros baisse le prix du lait Dès 2009, Migros vendra le lait et la plupart des produits laitiers meilleur marché. Par contre, le prix du beurre restera stable. Ce qui pousse Migros à exiger que les entreprises de transformation le réduisent aussi.

E

n Suisse, il y a trop de lait, et celui-ci est trop cher. Conséquence: nos produits laitiers ne soutiennent pas la comparaison avec les produits importés de l’Union européenne (UE). Même chose pour le fromage et la poudre de lait suisses exportés: leurs prix sont trop élevés sur le marché européen. Pour pouvoir mieux affronter cette concurrence internationale, dès le 1er janvier 2009, les entreprises de transformation du lait paieront aux pro-

ducteurs environ neuf centimes de moins le kilo de lait. «Cette réduction va mettre le lait suisse à peu près au prix de celui de l’UE et le rendre ainsi concurrentiel. Ce qui nous permettra de préserver nos parts de marché. Cela dit, pour les agriculteurs, la baisse de prix est démesurée», explique Jacques Bourgeois, directeur de l’Union suisse des paysans. Qui dit prix d’achat plus faible au producteur, dit aussi prix de

vente plus bas du transformateur au distributeur. «Ces économies, nous en ferons évidemment profiter intégralement nos clients. Cela non pas de manière linéaire, mais ciblée sur différents produits», explique Hans Peter Meier, chef du marketing produits frais à la Fédération des coopératives Migros. Concrètement, le litre de lait entier UHT coûtera par exemple 10 centimes de moins et le quart de litre de demi-crème UHT baissera de 15 centimes.

Le prix du beurre, lui, ne changera pas. «Nous souhaitons bien sûr aussi réduire son prix», souligne Hans Peter Meier, déçu. Mais Cremo et Emmi, les fournisseurs de beurre, n’ont pas octroyé de réductions de prix à Migros. Quant à ELSA, l’entreprise Migros de transformation du lait, elle n’en fabrique pas. «Nous ne comprenons pas pourquoi la baisse du prix du lait ne se répercute pas sur tous les produits, notamment le beurre»,


actuel

| 23

Informations MIGROS

Centimes par kilo de lait 80 78 76 74 72 70 68 2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008 *

Prix moyen du lait en Suisse En 2008, les agriculteurs ont reçu en moyenne environ 77 centimes par kilo de lait de la part des entreprises de transformation de lait. Ce prix varie selon les régions et l’utilisation qu’il en est fait. Le prix du lait destiné à la confection du fromage est par exemple plus élevé.

Photos Ex-press, Keystone

* De janvier à octobre.

critique Hans Peter Meier, ajoutant avec fermeté: «Pour nos clients, nous demandons aussi une réduction du prix du beurre.» La plus grande partie du beurre qu’elle vend à ses clients, Migros l’achète à Cremo, l’entreprise fribourgeoise de transformation du lait. Mais pourquoi ce produit ne baisse-t-il pas alors même que Cremo paie moins cher le lait acheté aux paysans? «A vrai dire, il faudrait que les paysans reçoivent non pas 9 à 12 centimes de

moins par kilo de lait, mais entre 14 et 16 centimes», déclare Michel Pellaux, secrétaire général de Cremo. C’est seulement alors que le prix du beurre pourrait baisser à son tour.

Le beurre moins cher dès cet été «La baisse actuelle des prix ne nous permet de réduire que le prix de la partie maigre du lait. Cela permet de mieux l’écouler, ce marché étant largement libérali-

sé.» Quant à la graisse du lait, matière première du beurre, son prix n’a pas encore baissé. Il faut dire qu’une telle diminution entraînerait actuellement un choc sur les prix accordés aux paysans. C’est pourquoi l’Union suisse des paysans et la Confédération se sont entendues pour échelonner les réductions de prix et ne pas encore toucher à celui du beurre. Une appréciation que partage Jacques Bourgeois: «Si le prix du

beurre baissait, les paysans subiraient une pression encore plus forte. Il est donc important d’attendre quelque peu.» Ce à quoi Michel Pellaux rétorque: «Le prix du beurre sera également plus bas à partir de l’été 2009 au plus tard.» Le représentant des paysans admet d’ailleurs lui-même qu’il y a une certaine marge de manœuvre: «Actuellement, les stocks de beurre sont très importants en Suisse. Cette situation doit être assainie.» Daniel Sägesser


actuel

BILLES LLE ES

Les nouvelles billes sont là!

Du 29 au 31 décembre, Migros vous propose une série spéciale de six billes Lilibiggs aux motifs d’hiver et de la Saint-Sylvestre.

Migros Magazine 1, 29 décembre 2008 Migros

Q

uand Hugo s’amuse avec Tobi dans la neige et que Nina pavane avec ses cache-oreilles tendance, cela ne peut vouloir dire qu’une seule chose: les Lilibiggs ont succombé aux joies de l’hiver. Après avoir distribué pas moins de quarante-deux billes cet été, Migros propose désormais une nouvelle série de billes Lilibiggs. Attention: les petites sphères sont disponibles durant trois jours seulement, soit du lundi 29 décembre au mercredi 31 décembre 2008. Pour tout achat de 80 francs minimum, les clients recevront – directement aux caisses des magasins – un petit sac contenant trois billes. Au total, la collection de l’édition de fin d’année se compose de six billes blanches arborant des motifs d’hiver ou de la Saint-Sylvestre. Notez qu’un petit sac seulement sera distribué par passage aux caisses, et ce, jusqu’à épuisement du stock. L’action est valable dans les magasins Migros ainsi que dans les quatre marchés spécialisés (SportXX, Micasa, M-Electronics et Do it + Garden Migros). Gageons qu’avec ces nouvelles billes, les enfants sauront s’amuser durant les vacances et le soir du réveillon.

Cinzia Venafro

Avec les nouvelles billes Lilibiggs, les enfants auront de quoi s’amuser le soir du 31 décembre.

Photo Joschi Herczeg

24 |


Sylvia: J’avais tellement perdu de poids en 1 semaine que j’ai annulé mon rendez-vous pour une chirurgie gastrique!

ENFIN!

Un traitement naturel contre l’obésité a été développé.

Sylvia nous raconte comment grâce à un procédé révolutionnaire elle a perdu 22 kg en 7 semaines alors qu’elle était désespérée et décidée à se faire poser un ballon gastrique. on histoire est somme toute assez banale. . . Pour résumer, entre 23 ans, quand j’ai eu mon fils unique, et hier si je puis dire, 10 ans s’étaient passés et j’avais 25 kilos en trop. J'avais tellement essayé de procédés miracles que je ne croyais plus à rien. Je ne trouvais plus rien à m’habiller, je n'osais pas sortir et la plage était devenue un supplice. Mais le pire, c’étaient les réflexions de mon mari et de mon fils que je ne veux pas rapporter ici. Enfin, au niveau affectif avec mon mari cela devenait catastrophique. Et puis un jour, à la télé, j’ai vu une émission sur les chirurgies gastriques pour les personnes qui souffrent et qui n’arrivent pas à maigrir. En réalité, il s’agit de placer un ballon dans l’estomac. Par conséquent, on ne peut pas manger beaucoup et donc on maigrit. Au bout du rouleau et prête à tout pour redevenir une vraie femme, je suis allée voir mon médecin. Je lui ai dit que je voulais faire cette opération. Finalement, nous avons fixé une date pour l’intervention. J’avais pris une décision radicale et j’étais convaincue du résultat. Le jour après, j'ai confié cette décision à ma meilleure amie Monica. Le lendemain, elle m’a appelé pour me dire que son mari qui est ingénieur biologiste, avait entendu parler d’un nouveau procédé qui assure le même effet, mais qui évite les inconvénients d’une intervention chirurgicale. Il s’agissait d’une sorte de poudre qui gonfle pour atteindre un volume multiple dans l’estomac et permet d’agir comme le ferait un ballon gastrique. Deux jours après, elle était devant ma porte avec le paquet contenant la poudre miracle qu’il fallait prendre sous forme de capsules. Quand j'ai lu la composition, j’ai constaté qu’il s’agit d’un dispositif médical certifié et à 100% naturel qui n'entraîne aucun effet secondaire nocif. Je pensais surtout à mon opération qui approchait (c’était dans 10 jours). Je me suis dit que ce

serait une bonne occasion de m'y habituer. Alors j'ai pris 3 capsules une demi- heure avant chaque repas principal et l’effet a été immédiat. Je mangeais ce que je j’aimais, mais je ne n'avais plus ces pulsions qui vous font grignoter toute la journée. Après 3 jours, j'avais perdu 1,5 kilos et en fin de semaine, la balance a affiché 3,5 kilos de moins. Il me restait 3 jours avant l'opération. J’ai appelé mon médecin pour lui raconter ce qui m'arrivait. Quand je lui ai parlé de la composition de PLANTO-SLIM (c'est le nom de ces capsules qui contiennent cette poudre miracle), il n'a pas été étonné.Il m'a dit que j’avais réalisé naturellement ce que je m’étais préparé à faire avec une opération chirurgicale. Nous avons décidé ensemble d’annuler mon opération et de suivre les résultats ensemble chaque semaine. Evidemment, j’ai continué à perdre du poids régulièrement. Le premier mois j’avais perdu exactement 13 kilos – et cela sans faire aucun effort particulier. Je mangeais ce que j’aimais, à ma faim avec un sentiment de satiété que j'avais oublié depuis longtemps. Je me sentais en pleine forme. J’ai perdu 22 kilos après 7 semaines. Là, mon médecin m’a dit stop c’est assez. J’avais peur de reprendre du poids en arrêtant de prendre PLANTO-SLIM. Pour éviter donc l’effet yoyo bien connu, je prends tout simplement 2 capsules de PLANTO-SLIM avant des repas particulièrement riches en calories, mais c'est tout. J’ai enfin la silhouette dont j’ai si longtemps rêvé et avec mon mari j’ai des relations affectives plus belles que jamais auparavant.

POURQUOI PLANTO-SLIM AGIT COMME UN BALLON GASTRIQUE NATUREL

PLANTO-SLIM ag i t s el o n l e même pri nci pe que l e bal l o n g as tri que qui es t i ntro dui t dans l e cadre d'une o pérati o n (ce bal l o n do i t rempl i r l ’es to mac). La di fférence c’es t que PLANTO-SLIM es t à 1 0 0 % naturel . Chaque jo ur v o us perdez du po i ds s ans s ens ati o n de fai m. Déco uv rezen l es rai s o ns ci -des s o us … 1 )Sens ati o n de s ati é- cette sensation de satiété bez moins de calories de ce durable et agréable vous ne que vous mangez. De cette té po ur l o ng temps

Les capsules PLANTO-SLIM sont remplies de poudre de glucomannane de konjac, un extrait végétal de la racine de konjac spécialement traité. En prenant cette poudre avec de l'eau, celle-ci gonfle dans l'estomac jusqu'à atteindre 200 fois son volume normal et forme une masse gélatineuse qui enferme les composants alimentaire broyés. Ainsi, vous mangez nettement moins que d’habitude car votre estomac est rempli plus rapidement. Grâce à

ressentez plus de sensation de faim omniprésente. La poudre elle-même est éliminée de manière naturelle sans être digérée. PLANTO-SLIM peut être pris à volonté.

2 )Rédui t l ’abs o rpti o nde cal o ri es

En outre, PLANTO-SLIM retarde l'absorption de graisses et réduit la quantité de glucides qui sont absorbés par la nourriture. Le résultat? Non seulement, vous mangez moins, mais aussi vous absor-

Avalées avec de l’eau, ces capsules agissent comme un ballon gastrique naturel.

+

+

➔ Si vous souhaitez perdre du poids normalement, prenez 2 capsules avant chaque repas principal.

➔ Si vous souhaitez perdre du poids rapidement, prenez 3 capsules avant chaque repas principal.

Trendmail SA, Service-Center Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG

Tel. 071 634 81 25, Fax 071 634 81 29 www.trendmail.ch

BON DE COMMANDE

OUI, je commande contre facture (10 jours) + participation aux frais d'envoi (Fr. 5.90) comme suit:

Veuillez cocher ci-dessous le régime souhaité: ❏ PLANTO-SLIM régime 10 jours (64 capsules)

No d'art. 3601

Fr. 48.–

PLANTO-SLIM régime 1 mois (192 capsules) ➔ Recommandé pour des résultats optimaux!

No d'art. 3603

au lieu de Fr. 144.–

manière, vous perdez automatiquement de poids et ce, sans avoir faim un seul instant.

PLANTO-SLIM régime 2 mois (384 capsules)

No d'art. 3606

au lieu de Fr. 288.–

3 )Rembo urs ement g aranti

Monsieur

N'hésitez pas et commandez PLANTO-SLIM encore aujourd’hui. Si vous ne perdez pas de poids avec PLANTO-SLIM, nous vous remboursons votre argent sans discuter. C’est honnête, n’estce pas?

=

=

seulement Fr. 98.– !

seulement Fr. 178.– !

Madame

Nom: Prénom : Rue/N°: NPA/lieu:

A envoyer à: Trendmail SA, Service-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG

205-130

M


26 | Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

Le réveillon de la Saint-Sylvestre commence mal: sitôt la salade terminée, Hugo V. s’écroule, mort, devant ses trois enfants.


Encore plus avantageux Valable du 30.12 au 5.1

3

60

2

au lieu de 4.50

Tous les yogourts Léger en lot de 6 6 x 180 g / 1080 g Jusqu’à épuisement du stock

90

Pommes Braeburn cat. 1 Suisse le kg

50%

8

3

210

20

au lieu de 2.65

au lieu de 3.90

3

2

Pommes de terre riches en amidon ou fermes à la cuisson Suisse le cabas de 1,5 kg

au lieu de 17.–

Saucisses de Vienne en lot de 5 Suisse 5 x 2 paires / 1 kg Jusqu’à épuisement du stock

Tous les Zwieback 20% de réduction Exemple: Zwieback Classic 260 g 2.10 au lieu de 2.65

Snacketti Zweifel en lot de 2 2 x 75 g Jusqu’à épuisement du stock

20

50

50

Trèfle porte-bonheur avec cache-pot la plante Jusqu’à épuisement du stock

10

90

Roses à la pièce et herbe d’ours le bouquet de 3 Jusqu’à épuisement du stock

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.


Encore plus avantageux Valable du 30.12 au 5.1

4

2

20

30 au lieu de 5.40

Amaretti fourrés Suisse 4 / 210 g

au lieu de 2.80

Cornets à la crème Suisse 2 / 140 g Valable jusqu’au 3.1.09

1

75 au lieu de 2.15

Raccard fromage à raclette Tradition frais, Suisse, le bloc de 750 g env. les 100 g

16

6

50

7

80

au lieu de 19.50

Poulet Optigal frais, Suisse, la pièce de 1 kg env. le kg Jusqu’à épuisement du stock

au lieu de 8.90

Carpaccio de saumon atlantique frais, Norvège l’emballage de 150 g Jusqu’à épuisement du stock

Pain surprise élaboré en Suisse avec de la viande de Suisse la pièce de 430 g Jusqu’à épuisement du stock

au lieu de 9.80

50

4

20

Litchis Madagascar le kg

2

90

2

10 au lieu de 2.80

Salade mixte Anna’s Best 250 g

3

95

Snack tomates Cherry /cornichons Espagne l’emballage de 300 g

au lieu de 4.70

Steak de boeuf frais, Suisse les 100 g Jusqu’à épuisement du stock

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg


1111111111

Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Valable du 30.12 au 5.1, jusqu’à épuisement du stock

2 + 1 gratuit

1 + 1 gratuit

Tablettes de chocolat de 100 g (Lait extrafin, Giandor, Noxana, Tourist ou Noir) le lot de 3, 3 x 100 g Exemple: Lait extrafin 3.20 au lieu de 4.80

Thés Tetley (Breakfast, Earl Grey ou Ceylon) en lot de 2, 2 x 25 sachets 2.90 au lieu de 5.80

2 + 1 gratuit

Blévita au sésame le lot de 3, 3 x 295 g 6.60 au lieu de 9.90

2 + 1 gratuit 2 + 1 gratuit 1 + 1 gratuit Califora au chocolat en lot de 3, 3 x 1 kg 19.– au lieu de 28.50 Röstis originaux en sachet aluminium en lot de 3, 3 x 500 g 4.60 au lieu de 6.90

Tortellonis à la ricotta et aux épinards en lot de 2, 2 x 500 g 6.50 au lieu de 13.– Jusqu’à épuisement du stock

2 + 1 gratuit 1 + 1 gratuit

Toutes les eaux minérales Aquella en emballages de 6 x 1,5 litre (1 emballage de 6 + 1 emballage de 6 gratuit) 4.50 au lieu de 9.–

1

Gratis Gratuit

A l’achat d’un emballage multiple portant ce signe, un produit vous est offert.

Boîtes Top-Box A3 59 x 41 x 25 cm en lot de 3 42.– au lieu de 63.– Jusqu’à épuisement du stock


1111111111

Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Valable du 30.12 au 5.1, jusqu’à épuisement du stock

2 + 1 grat

4 + 1 gratuit 1 + 1 gratuit 1 + 1 gratuit

Chaussettes de carving Salomon en lot de 2 paires 19.90 au lieu de 39.80 En vente dans les plus grands magasins Migros et SportXX.

Chaussettes de loisirs pour homme le lot de 5 paires 9.90

Pulls à col roulé pour homme l’emballage de 2 pièces 19.90

2 + 1 gratuit

1 + 1 gratuit 1 + 1 gratuit Tops à bretelles pour femme l’emballage de 2 pièces 11.90

Chaussettes en laine pour homme le lot de 3 paires 9.90

1 + 1 gratuit

Chemises de nuit l’emballage de 2 pièces 19.90

1 + 1 gratuit

Leggings + pantalon corsaire pour femme 15.90

4 + 1 gratuit Pantalon de pyjama long + 1 short pour femme 14.90 Hauts assortis: haut de pyjama à manches longues + 1 à manches courtes pour femme 14.90

Socquettes en coton pour femme le lot de 5 paires 7.50

1 + 1 gratuit

Films alimentaires pour réfrigérateur et four à micro-ondes N° 11 en lot de 2, 2 x 36 m x 29 cm 3.30 au lieu de 6.60


1111111111

Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit

2 + 1 gratuit

tuit

Lingettes imprégnées Soft Comfort le lot de 3, 3 x 50 pièces 4.– au lieu de 6.–

Slips mini pour femme l’emballage de 3 pièces 9.90

1 + 1 gratuit

3 + 1 gratuit

Caleçons pour homme l’emballage de 2 pièces 11.90 Eponges de nettoyage Soft & Strong le lot de 4, 4 x 3 pièces 5.10 au lieu de 6.80

4 + 1 gratuit

Linges de cuisine 45 x 75 cm 100% coton le lot de 5 9.90 au lieu de 12.40

1 + 1 gratuit

1 + 1 gratuit

Produits de lessive Total en sachets de recharge, le lot de 2 (Classic, Sensitive, Color & Form ou Aloe vera) 2 x 2 litres 15.90 au lieu de 31.80

2 + 1 gratuit Chiffons de nettoyage universels en microfibre en lot de 3 9.50 au lieu de 14.25

Draps-housses en jersey Serah en lot de 2 couleurs et dimensions diverses, 100% coton Exemple: 2 x 90/190 - 100/200 cm 22.90 En vente dans les plus grands magasins Migros.


4

60

Encore plus avantageux Valable du 30.12 au 5.1

au lieu de 5.80

Sur les boîtiers Hygo pour W.-C. en lot de 2 1.20 de moins Exemple: recharge Fresh Stick Pine Hygo (observer les précautions d’emploi sur l’emballage) 6 sticks de 50 g 4.60 au lieu de 5.80 Jusqu’à épuisement du stock

3

13

90 au lieu de 24.80

13

90

50 au lieu de 4.70

Sur tous les produits Handymatic (excepté le sel régénérant) à partir de 2 produits 1.20 de moins l’un Exemple: poudre Handymatic Classic 1,5 kg 3.50 au lieu de 4.70 Valable jusqu’au 12.1

Produits anticalcaire Mica en emballages géants Exemple: poudre Mica 2,1 kg 13.90 au lieu de 24.80 Jusqu’à épuisement du stock

14

5

80

au lieu de 18.–

Cleverbag Herkules, 35 litres en lot de 5 Jusqu’à épuisement du stock

6

20

10 au lieu de 7.60

Serviettes de démaquillage Linsoft en lot de 4 Jusqu’à épuisement du stock

au lieu de 7.80

Revitalisants textiles Exelia 4 parfums: Aqua Poetica, Lovely Moments, Sweet Moments, Ocean Breeze 1,5 litre Jusqu’à épuisement du stock

au lieu de 19.80

Sur la lessive pour le linge fin Yvette en lot de 2 5.– de moins Exemple: Yvette Care, pour la laine et la soie, en emballages de recharge 2 x 1,5 litre 14.80 au lieu de 19.80 Jusqu’à épuisement du stock

33%

149.–

au lieu de 229.–

22

13

90

Papier hygiénique Soft Polar ou Antarctic 24 rouleaux Jusqu’à épuisement du stock

90

Mules anatomiques pour femme Jusqu’à épuisement du stock En vente dans les plus grands magasins Migros avec rayon chaussures.

Aspirateur Accelerator ZAC6711 Electrolux Puissance 1800 W, filtre HEPA, rayon d’action de 9 m. Jusqu’à épuisement du stock En vente dans les plus grands magasins Migros et M-Electronics.


Et encore des actions Boulangerie/Pâtisserie Valable du 30.12 au 5.1 CH Couronne soleil 300 g 2.20 au lieu de 2.60 Charcuterie Jusqu’à épuisement du stock Saucisse séchée La Joséphine de la Gruyère prétranchée élaborée en Suisse avec de la viande de Suisse, la barquette de 80 g env. les 100 g 3.45 au lieu de 4.35 Fleurs/Plantes Valable jusqu’au 5.1.09 Azalée Christine le pot de 12 cm 9.50 au lieu de 11.90 Frais et déjà prêt du 30.12 au 5.1.09 Pizza family au feu de bois Barbey Margherita 900 g 13.20 au lieu de 16.50 Fromage du 30.12 au 5.1.09 Raccard fromage à raclette Tradition, en tranches les 100 g 1.95 au lieu de 2.40

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg

Fruits du 30.12 au 5.1.09 Papayes Brésil/Côte d’Ivoire la pièce 3.30 Poisson Jusqu’à épuisement du stock Saumon fumé fumage corsé Atlantique l’emballage de 100 g 5.50 au lieu de 6.80 Viande Jusqu’à épuisement du stock Pierrade de boeuf fraîche, Suisse les 100 g 4.35 au lieu de 4.90 Volaille Jusqu’à épuisement du stock Crispy de poulet panés frais, élaborés en Suisse avec de la viande du Brésil la barquette de 700 g 9.90 CH = action nationale

Notes personnelles

Conservez votre mobilité

grâce au soutien d’Axamine Glucosamin Conservez votre mobilité en vous alimentant sainement et en faisant suffisamment d’exercice. Axamine Glucosamin vous soutient dans vos efforts ! Un complément d’alimentation à base de glucosamines est particulièrement important pour les personnes d’âge mûr et les sportifs. Leur propre production de glucosamine ne suffit en effet généralement plus à maintenir leurs articulations en bonne santé. Pastilles Axamine Glucosamin avec 750 mg de sulfate de glucosamine, vitamines C, E, B6, zinc et sélénium.

1 x par jour Paul Singer, 83 ans 4 fois champion suisse de tennis sénior

Un produit d’Axanova AG www.axanova.ch

Le sulfate de glucosamine est un composant essentiel des tissus conjonctifs, du cartilage articulaire et des ligaments. La vitamine C est nécessaire à la bonne santé des os et des vaisseaux sanguins. La vitamine E est importante pour le maintien des fonctions musculaires. La vitamine B6 est nécessaire au métabolisme des protéines. Le zinc soutient les fonctions du métabolisme permettant de produire de l’énergie. Quant au sélénium, ses propriétés antioxydantes protègent l’organisme.

Axamine est en vente à votre Migros


Encore plus avantageux Jusqu’à épuisement du stock

50%

2

90

50%

3

20

3 pour 2

5

90

au lieu de 6.40

Pochettes de présentation A4 40 pièces, transparentes, 80 my

33%

2

50%

au lieu de 8.85

Tipp-Ex Mini correcteur, 5 mm x 5 m

90

au lieu de 4.50

50%

50%

3

70

au lieu de 5.80

Stylos bille 10 pièces, couleur de la mine: bleu

8

80

4

70

au lieu de 9.50

Rubans adhésifs 10 pièces, transparents, 19 mm x 33 m

au lieu de 17.70

Set de ciseaux 3 pièces

au lieu de 7.50

Bâtons de colle 3 pièces de 20 g

Marqueurs 5 pièces assorties

40%

6.–

au lieu de 10.50

30%

3 pour 2

420

au lieu de 6.30

Blocs-notes A4 en emballage de 3, 100 feuilles chacun

5

Classeurs de 7 cm 3 pièces, div. couleurs

90

au lieu de 8.50

Répertoires pour classeur, demi-format 5 pièces, 120 my

En vente dans les plus grands magasins Migros.


en magasin

| 35

De l’assortiment > CONCOURS

Amusezvous à jouer les détectives Photos Sandro Diener, stylisme Marlise Isler, coiffure et maquillage Bassil, décor Markus Härdi

Un meurtre le soir de la Saint-Sylvestre? Quelle horreur! Par chance, le très pincesans-rire détective Philip Maloney fait partie des convives. Aidez-le à retrouver le coupable et participez à notre grand concours.

D’

habitude, je n’aime pas trop les festivités. Je n’ai qu’un seul costume présentable et mon foie ne supporte plus la moindre goutte de champagne. Devant l’insistance de mon nouveau client, Hugo V., qui disait craindre pour sa vie, j’ai toutefois accepté d’être présent à son réveillon de la SaintSylvestre. Quand je suis arrivé, la police était déjà là. Mon client, lui, n’avait plus rien à craindre, s’étant affalé la tête dans son assiette, mort. En plus du policier, il y avait les trois enfants de Hugo V. Tous avaient une ou plusieurs raisons de se réjouir de son décès. Après avoir examiné la scène du crime et m’être fait mon opinion sur les invités, j’ai recueilli les impressions du policier. POLICIER: Une sale affaire, Maloney. D’après le légiste, l’homme aurait été empoisonné. Je vais donc interpeller les trois personnes présentes. Je

pourrai ensuite me rendre à la soirée du Nouvel An des policiers cruciverbistes. MALONEY: Vous devriez résoudre le cas maintenant. Les contribuables vous en seront reconnaissants. De même que les deux innocents. POLICIER: Il s’agit peut-être d’un complot, car les trois profitent du crime. MALONEY: Le suspect numéro un, c’est celui ou celle qui a préparé le repas, ou qui a servi le champagne et le vin. POLICIER: C’est bien là le problème. Chacun des trois convives était chargé de préparer un plat. Ce qui est curieux, c’est que les trois enfants ne présentent aucun signe d’empoisonnement alors que tout le monde a mangé la même chose. MALONEY: En général, les empoisonneurs aiment bien les plats à base de champignons.

LIRE LA SUITE EN PAGE 36


36 | Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

POLICIER: Aucun plat n’en contenait, il n’y avait même pas de sauce aux champignons. MALONEY: Peut-être le maître de maison présentait-il une allergie? Imaginez qu’il ait succombé à une overdose de caviar! Les pauvres peuvent seulement se permettre d’être allergiques à la poussière, tandis que les riches sont allergiques à tout, sauf à l’argent. POLICIER: Voilà une théorie intéressante, Maloney. Il paraît que le maître de maison était allergique aux fraises. Cela dit, ce n’est pas du tout la saison. Et il aurait été difficile de glisser des fraises dans un plat sans que Hugo V. s’en aperçoive. MALONEY: Vous savez, du moment qu’on a les moyens, on peut acheter n’importe quel produit à n’importe quel moment de l’année. A propos d’achats. Votre costume est bien fatigué... Vous le portez tous les jours depuis que vous en avez hérité de votre grand-père? POLICIER: Je vous rappelle, Maloney, que les agents de la brigade criminelle en service ne doivent pas se singulariser en portant des vestes en cuir onéreuses ou des chaussures de luxe. Les impôts de nos concitoyens doivent servir à acheter non pas des uniformes mais des Taser et des bombes lacrymogènes au poivre. A propos de poivre… Quelqu’un a très bien pu verser le poison dans le moulin à poivre ou dans la salière. MALONEY: A quel moment le pauvre homme a-t-il trépassé? POLICIER: Juste après l’entrée. MALONEY: Et qui était chargé de sa préparation? POLICIER: Julia Z. Elle prétend cependant avoir servi la même chose à tout le monde, ce qui donne du poids à la thèse de l’allergie. Nous pourrions prendre un échantillon de l’entrée, le numériser et le copier virtuellement dans un jeu vidéo. Si des personnages tombent raides morts après en avoir mangé, cela prouvera que c’est elle la coupable. MALONEY: Cette femme m’a l’air intelligente. Si elle avait voulu assassiner son père, elle aurait certainement empoisonné le plat principal ou le dessert pour ne pas être suspectée immédiatement. POLICIER: Alors c’est l’un des deux autres qui a fait le coup. Je vais interpeller Clara X. sur-le-champ.

Le maître de maison, Hugo

HUGO V.

CLARA X.

Montrait des signes de dépression

Etait chargée du plat principal et du dessert

Homme très fortuné, propriétaire d’une somptueuse villa, Hugo V. a perdu de l’argent pendant la crise financière. Dernièrement, il montrait des signes de dépression, son doberman adoré étant tombé amoureux des lions en pierre qui se trouvent sur le terrain voisin. N’entretenant plus de relations avec son voisin depuis des années, il devait donc se résoudre soit à confier son chien à un refuge pour animaux, soit à enterrer la hache de guerre. Deux perspectives trop douloureuses à ses yeux. Son ex-femme ne croit pas qu’il se soit suicidé. Hugo V. n’avait

Après que son mari l’a quittée, Clara X s’est aperçue que leur maison était hypothéquée. Depuis, elle mène une vie simple dans un deux-pièces et joue au loto. Elle soutient qu’elle était occupée à préparer le plat principal et le dessert et qu’elle n’a pas vu ce que Julia concoctait comme entrée. Elle ne pense pas que son frère ou sa sœur ait quelque chose à voir avec le décès de leur père. «Jan n’est pas très malin, il ne pourrait même pas présenter la météo à la radio. Il a toujours voulu être une star de football, mais n’a jamais dépassé le stade de la 1re ligue. Maintenant, il s’imagine qu’il va pouvoir faire car-

pas de soucis de santé, à part de petits problèmes cardiaques dont il s’était plaint. Par ailleurs, comme son allergie à la poussière avait tendance à s’aggraver, il faisait nettoyer de fond en comble sa maison trois fois par jour. Ses enfants considéraient ces dépenses de ménage comme du gaspillage.

MALONEY: Pourquoi elle? POLICIER: Parce que Jan V. est un homme et que 99% des empoisonnements sont commis par des femmes. MALONEY: Et si Jan V. appartenait au 1% restant? POLICIER: Le soir de la Saint-Sylvestre, c’est impossible, Maloney.

Statistiquement, les exceptions se situent à n’importe quel moment de l’année, mais jamais le 31 décembre. De plus, Jan V. a un alibi en béton. MALONEY: Il prétend qu’il est arrivé trop tard et qu’il n’a donc pas eu le temps de préparer le plat principal, c’est ça?

rière comme agent. En plus, il veut reprendre un club et le hisser jusqu’en Ligue des Champions. Il rêve! J’étais bien contente qu’il n’ait pas le temps de s’occuper du plat principal; il ne sait rien faire en cuisine. Par contre, il a eu la bonne idée d’apporter des fleurs comestibles. Il y en avait une espèce différente par personne, mais les miennes n’avaient aucun goût. Notre père ne souffrait pas d’allergie, mais il avait le cœur fragile. Je crois qu’il s’est suicidé et qu’il a essayé de faire passer ça pour un meurtre. Peut-être voulait-il se venger du fait que nous ne lui rendions que très peu visite.»

POLICIER: Exactement. S’il n’était pas dans la cuisine, il n’a pas pu mettre le poison dans les plats. Du coup, c’est Clara X. qui s’est chargée du plat principal et du dessert. MALONEY: Oui, mais Hugo V. n’a même pas eu le temps d’y goûter puisqu’il est mort juste après l’entrée.


en magasin

V., et les trois suspects

JULIA Z.

JAN V.

A eu l’idée du réveillon

En bon sportif, ne boit que de l’eau

Julia Z. rêve depuis toute petite de devenir une star de la chanson, mais n’a jamais réussi à faire autre chose que du théâtre amateur. Son objectif est désormais d’ouvrir sa propre salle de music-hall. C’est elle qui a eu l’idée du réveillon et qui a proposé à son frère et à sa sœur de préparer chacun un plat. Elle conteste avoir ajouté quoi que ce soit dans l’entrée. D’après elle, il n’y aurait rien d’étonnant à ce que son père soit décédé de mort naturelle. Elle n’est pas très tendre avec sa sœur: «Clara a épousé un homme riche qui est parti aux Maldives il y a un an avec une ancienne candidate à Miss

Son agence de management de footballeurs n’étant pas rentable, Jan V. a dû se déclarer en faillite. Il pense qu’avec quelques millions il pourrait faire d’un club de village une grande équipe. Malheureusement, son père ne s’est jamais intéressé au football et n’a pas voulu investir dans son projet. D’après lui, il est possible que ses sœurs aient décidé d’empoisonner, ensemble, leur père. «Elles ont toujours été de connivence. Quant on était petits, j’étais leur souffredouleur. Une fois, elles m’ont enfermé dans la cave et ont dit à nos parents que j’étais parti pour un match de foot.

Suisse. Depuis, elle n’a plus jamais eu de ses nouvelles. Comme elle est habituée à un certain train de vie, elle a besoin d’argent. J’ai remarqué qu’elle est restée un bon moment dans la cuisine. La préparation du plat principal a pris beaucoup de temps. Elle avait trouvé la recette dans un livre d’un chef étoilé italien et elle devait sans cesse chercher la traduction de certains termes. A un moment, je suis sortie fumer une cigarette. Clara aurait eu tout le temps de mettre du poison dans l’entrée à ce moment-là.»

POLICIER: Clara X. a très bien pu mettre le poison dans l’entrée. MALONEY: Pour risquer de s’empoisonner elle aussi? Cela n’a aucun sens. Je chercherais plutôt du côté des boissons. Qui s’en est occupé? POLICIER: Aucun des trois. Les boissons ont été choisies et servies par le maître de maison.

MALONEY: Aha… Peut-être qu’il avait perdu des sommes colossales après avoir spéculé en Bourse ou que sa femme était partie avec un gigolo qui le faisait chanter. POLICIER: Vous pensez qu’il s’est suicidé? Dans ce cas, ce n’est plus mon affaire, Maloney. MALONEY: Si vous n’êtes plus en

Julia est la plus intelligente des deux. C’est sûrement elle qui a eu l’idée du meurtre et chargé Clara de l’exécution. Je pense qu’elle a versé quelque chose dans le vin. Notre père buvait beaucoup et vite, il ne se serait aperçu de rien. Peut-être qu’elles voulaient aussi se débarrasser de moi. Par chance, en tant que sportif, je ne bois que de l’eau. C’est difficile d’y ajouter quoi que ce soit sans que l’on s’en aperçoive. A moins qu’il existe des poisons inodores. Il faudrait que je demande à ma copine, elle travaille dans une jardinerie. Pour moi, c’est clair, ce sont elles qui ont fait le coup.»

charge de l’affaire, je la reprends. POLICIER: Vous n’y pensez pas, Maloney. Ici, c’est moi qui décide. MALONEY: Et vous allez exploiter de nouvelles méthodes d’investigation? POLICIER: Vous savez, il faut vivre avec son temps, Maloney. Bientôt, les affaires seront résolues en direct sur le petit écran. C’est le

CONCOURS | 37

public qui décidera quel suspect sera envoyé derrière les barreaux. Un peu à la manière de la «Star Academy». MALONEY: Et vous, vous chanterez une version tango de la «Tactique du gendarme»? POLICIER: Très drôle, Maloney. Sans les médias et internet, plus rien n’est possible aujourd’hui. Si on n’est pas référencé sur Google, on se retrouve sur la touche ou, au mieux, dans l’émission «A la recherche de la nouvelle star». Tenez, vous, vous pourriez passer le casting comme détective privé chantant. MALONEY: Ha! ha! Je vais déjà m’installer et savourer le plat principal et le dessert. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut s’offrir ce petit plaisir. POLICIER: C’est sûr. Vous n’avez pas réservé une table à la soupe populaire? Vous pourriez y fêter la nouvelle année en compagnie d’anciens golden boys! MALONEY: En tout cas, si on vous accordait un bonus pour chaque cas résolu, ça ne coûterait pas bien cher à la collectivité. Je me demande pourquoi nos concitoyens ne demandent pas votre mise à la retraite. POLICIER: Et moi, j’invite les lectrices et les lecteurs de ce numéro à nous envoyer par e-mail le nom de l’assassin (lire les conditions du concours en page 39, ndlr). Ils auront ainsi peut-être la chance de gagner une croisière sur un lac suisse. MALONEY: Un policier y vendra des coussins chauffants pour soulager les rhumatismes! POLICIER: Je plaisantais, Maloney. Les prix mis en jeu sont bien sûr beaucoup plus intéressants. Il suffit d’indiquer qui a assassiné Hugo V.

Alors? Hugo V. s’est-il suicidé? At-il été empoisonné par l’une de ses filles? Par son fils? Si vous avez découvert qui est responsable de son décès, participez à notre concours (lire en page 39).

Roger Graf (avec Martin Jenni) Photos Sandro Diener Stylisme Marlies Isler Maquillage Vikon Bassil Recettes Linda Hemmi

LIRE LA SUITE EN PAGE 38


38 | Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

Idées de recettes pour le 31 décembre. Et cette APÉRITIF

Tomates, courgettes et carottes fourrées

Pour 4 personnes

INVOLTINI SÉLECTION C’est dans l’arrière-pays des Abruzzes que les légumes pour Involtini sont récoltés. Ils sont immédiatement apprêtés pour éviter qu’ils ne perdent leurs précieuses vitamines. Involtini di pomodori Avec fromage, amandes, basilic, ail. Involtini di zucchine Avec riz, poisson, tomates, olives, persil. Involtini di carote Avec riz, poisson, noix, oignons, persil.

PLAT PRINCIPAL

Filet de bœuf Pour 4 personnes

FLÛTES SÉLECTION Torsadées à la main, les flûtes sont, après trois jours, badigeonnées d’œuf et dorées au four. Flûtes à la moutarde et au miel Délicieuse pâte feuilletée additionnée de beurre à la crème d’alpage, de moutarde à l’ancienne et de miel. Flûtes aux figues et au piment Délicieuse pâte feuilletée additionnée de beurre à la crème d’alpage, de figues et de piments.

ENTRÉE

DESSERT

Pour 4 personnes

Pour 4 personnes

Salade de crevettes Tail On, mangues et roquette INGRÉDIENTS - VINAIGRETTE 1 piment rouge 2 ou 3 brins de coriandre ou de basilic 1 citron vert 5 cs d’huile d’olive Sélection 1 cc de miel Caa-tay Sélection 1 cs de sauce soja INGRÉDIENTS - SALADE 300 g de crevettes Tail On Sélection 1 mangue Sélection ½ concombre Nostrano 80 g de roquette 1 poignée de jeunes feuilles de salade PRÉPARATION 1) Vinaigrette: couper le piment en deux dans le sens de la longueur, épépiner et hacher. Ciseler la coriandre ou le basilic. Presser le citron vert. Mélanger le tout avec le reste des ingrédients. 2) Faire dégeler les crevettes. Peler la mangue, couper en petits dés. Peler le concombre, couper en petits dés. Mélanger avec la roquette et la salade, disposer dans des assiettes et napper de vinaigrette.

Trifle aux fra


en magasin

fois, sans crime au menu… irlandais, sauce au whisky et au roquefort INGRÉDIENTS 80 g de roquefort Sélection 40 g de beurre, mou 4 filets de bœuf irlandais Sélection (180 g l’un) 2 cc d’huile de tournesol 2 dl de whisky irlandais 1 cs de beurre, froid sel et poivre Sélection PRÉPARATION 1) Bien mélanger le roquefort et le beurre à la fourchette. 2) Saisir les filets dans l’huile (par face: 2 min 30 pour saignant, 4 min pour à point, 6 à 7 min pour bien cuit). Réserver au chaud sur une assiette préchauffée et la recouvrir d’une feuille d’aluminium. 3) Réduire le feu. Déglacer les sucs de cuisson avec le whisky, faire réduire de moitié. Hors du feu, incorporer le beurre jusqu’à obtention d’une sauce veloutée. Saler, poivrer. 4) Dresser la viande sur des assiettes avec le beurre au roquefort. Servir la sauce à part.

Aidez Philip Maloney A à démasquer le meurtrier et gagnez m de superbes prix!

Toutes les personnes ayant trouvé le coupable participeront à un tirage au sort. A gagner: 3 chaînes stéréo Yamaha Pianocraft E700 avec lecteurs CD, DVD et MP3, radio et 2 enceintes de 30 W, d’une valeur de Fr. 698.chacune, 3 cartes cadeau Migros d’une valeur de Fr. 100.- chacune ainsi que 30 sacs Migros.

3 chaînes stéréo Yamaha Pianocraft E700

3 cartes cadeau d’une valeur de Fr. 100.chacune

mboises et aux amaretti INGRÉDIENTS 250 g de framboises surgelées 2 sachets d’Amarettini Sélection (80 g chacun) 1 orange, pressée 1 pot de Crème du Confiseur à la vanille (400 g) 1 dl de crème entière 100 g de crème acidulée 1 cs de sucre glace PRÉPARATION 1) Laisser dégeler les framboises. En mettre 8 de côté. 2) Emietter 3 amarettini dans chacune des 4 verrines. Répartir les framboises. Parsemer de 2 amarettini émiettés, additionner de 1 cs de jus d’orange. Ajouter 2 ou 3 cs de crème vanille. 3) Mélanger la crème entière, la crème acidulée et le sucre. Battre en mousse assez ferme, répartir sur la crème à la vanille. Décorer avec les framboises réservées.

CONCOURS | 39

30 cabas Migros (10 par motif)

Pour participer: > Par téléphone: composez le 0901 560 082 (Fr. 1.-/ appel) et communiquez votre réponse, ainsi que vos nom et adresse. > Par SMS: envoyez «CRIME» suivi de votre réponse, votre nom et votre adresse au numéro 920 (Fr. 1.-/SMS). Exemple: CRIME réponse, Max Modèle, Rue Modèle 11, 9999 Modèleville. > Par internet: rendez-vous sur le site internet www.migrosmagazine.ch. > Par carte postale: envoyez votre réponse, ainsi que vos nom et adresse à: Migros Magazine, Concours Maloney, case postale, 8099 Zurich. Date limite d’envoi: 4 janvier 2009 (date d’envoi faisant foi). Les gagnants seront informés par écrit. Pas de versement en espèces. La voie de droit est exclue. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours.


40 | Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

Vous reprendrez bien un peu de thé? Les promotions «1 Gratuit» permettent de réaliser de substantielles économies. Au cours des quatre prochaines semaines, Liam l’Ecossais, connu pour être, près de ses sous, nous montrera comment se faire plaisir, sans pour autant casser sa tirelire.

M

ême les Ecossais, réputés économes, seront bluffés: du 30 décembre 2008 au 26 janvier 2009, Migros proposera de nombreux articles en promotion. En effet, tous les multipacks sur lesquels une étiquette «1 Gratuit» est collée contiennent un article gracieusement offert. Chaque semaine, l’offre portera sur une nouvelle sélection de produits. Liam, notre Ecossais, peut donc s’en donner à cœur joie. Durant la première semaine de l’action, il en oublie même ses

origines pour déguster une tasse de thé English Breakfast de Tetley. Et comme il n’aime pas faire dans la demi-mesure, le voilà qui prend la pose confortablement installé dans un siège construit avec les boîtes de thé qu’il s’est procurées. Nous ne dévoilerons pas le nom du produit sur lequel Liam jettera son dévolu la semaine prochaine. Un indice toutefois: il plaira à tous les gourmands. Pour en savoir plus sur les promotions, rendez-vous sur www.migros.ch/1Gratuit.

Anna Bürgin

Les actions du 30 décembre au 5 janvier

1+1

Eau minérale Aquella, 2 emballages de 6 x 1,5 l, Fr. 4.50

2+1

Tablettes de chocolat Giandor, 3 x 100 g, Fr. 3.40

2+1

Chiffons en microfibre Miobrill, 3 pièces, Fr. 9.50

3+1

Eponges Miobrill, 2 soft et 2 strong, 4 x 3 pièces, Fr. 5.10


en magasin

1 GRATUIT | 41

Le voyage est gratuit pour une personne: carte journalière Duo CFF, 1 + 1, Fr. 54.-

1+1

Thé à prix d’ami: English Breakfast Tea de Tetley, 2 x 25 sachets,

Photo Nik Hunger, stylisme Uschi Stähli, décor Markus Härdi

Fr. 2.90

2+1 2 +1

Rösti Original, 3 x 500 g,

Fr. 4.60

1+1

Tortelloni ricotta-épinards, 2 x 500 g, Fr. 6.50

Une exclusivité Migros Partez à la découverte de la Suisse! Achetez une carte journalière à Fr. 54.- (2e classe), et une personne de votre choix pourra voyager gratuitement avec vous! Seule condition: un des deux voyageurs doit posséder un abonnement demi-tarif. La carte journalière, valable jusqu’au 31 mars 2009, permet de circuler, sur l’ensemble du réseau de

2+1

Boîtes plastique Top Box, 3 pièces, Fr. 42.-

l’abonnement général, et ce, du lundi au vendredi dès 9 h ainsi que le samedi et le dimanche sans restriction d’horaire.

Attention: la carte journalière Duo CFF est disponible dans votre magasin Migros du 30 décembre 2008 au 26 janvier 2009 inclus. Elle est vendue en exclusivité à Migros.

1+1

Flacon de recharge de lessive Total, 2 x 2 l, Fr. 15.90


42 | Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

Le trublion à moustaches affûte ses couteaux Pas encore enterré, Barrigue! Si l’humoriste franco-suisse a quitté la vitrine du «Matin», ce n’est que pour mieux rebondir. Jamais à court d’idées, il met les bouchées doubles pour réaliser son projet: lancer un nouveau journal satirique.

A

h non, je ne suis pas à la retraite. J’ai une vie de fou!» Thierry de Barrigue de Montvallon, plus connu sans les particules, n’a donc pas remisé ses crayons. Un dessin tous les deux jours pour le site web de Radio Cité, «ce qui lui permet de garder le contact avec l’actu», un nouvel album des Barricatures (le 28e!) et 750 bouquins à dédicacer avant la fin de l’année. On s’en doute, le trublion à moustaches, l’empêcheur de lire en rond, l’éplucheur irrévérencieux de l’actualité qui a ouvert la voie du dessin de presse en Suisse romande, ne manque pas de ressort. Après vingt-neuf ans d’insolents services au quotidien Le Matin, à travers toutes ses mues, et un divorce amer en avril 2008, il dit simplement: «Il était temps pour moi de quitter ce journal, de ne plus être un fonctionnaire. Tout est plus compliqué qu’avant, mais plus gratifiant aussi.»

Près de quarante ans dans le métier Ce métier qu’il fait «passionnément et de mauvaise humeur» depuis trente-six ans, il n’est pas près de le laisser tomber. Mieux, il fourmille d’idées et ne voit plus aucune raison de ne pas les réaliser. «Je suis un peu usé par la

presse, mais c’est justement pour ça que j’ai un projet novateur qui va nous booster.» Il va donc réaliser le vieux fantasme qui sommeille au fond de tout dessinateur de presse: lancer un hebdomadaire satirique. Le nom n’est pas encore défini, mais la date de parution est fixée au mois d’avril prochain. Dans l’équipe, on murmure déjà les noms de ses vieux potes, Roger de Diesbach, l’équipe de La Soupe, Plonk & Replonk, Mix & Remix, Sarclo… «On veut faire quelque chose de décontracté, de rapide, concis, provocateur. Mais ce sera l’inverse de Saturne. Pas de branlette intellectuelle genevoise! On veut s’adresser à toute la Suisse romande.» Pour Barrigue, c’est sûr, le dessin n’est pas un plaisir solitaire. Depuis son premier portrait de Frank Zappa pour Rock & Folk en 1972 aux personnages à l’œil las, un peu fatigués d’aujourd’hui, il n’a cessé de s’adresser aux autres. «On ne dessine pas pour son nombril, mais pour les lecteurs, sans tomber dans le populisme pour autant.» Avec cette pointe de provocation aussi, cette fronderie canaille qui lui ont valu plus d’une lettre incendiaire. Mais l’homme n’est pas du genre à s’offusquer. Au contraire. Le débat, la controverse, le croquis qui suscite la ré-

flexion, il adore ça. «Le dessin est un contact, un dialogue avec les gens.» Plus d’une fois, il a pris son téléphone, le soir, pour appeler certains lecteurs, parce qu’ils avaient mal réagi à un dessin. Histoire de prolonger la discussion.

Prêt à rire de tout Comme tous les humoristes, il cultive le pessimisme de la raison et l’optimisme de la volonté, se dit prêt à rire de tout, «surtout en ces temps de politiquement correct». Et, vieux fond moralo-révolutionnaire, croit à l’insurrection des damnés de la Terre. «Bien sûr, un dessin n’a jamais changé le monde. Mais il permet d’améliorer le quotidien et la communication.» Il blague sur la mort – «cette belle saloperie inévitable» – sur le couple, – son sujet de prédilection – la politique, la marche du monde, avec ce trait d’esprit et de crayon qui hésite entre la satire et la brève de comptoir. Derrière le «ouistiti qui rebondit» se cache au fond une nature contemplative. Qui passe beaucoup de temps à écouter les gens, à observer. Et qui a arrondi son poignet pour aller plus vite à l’essentiel. LIRE LA SUITE EN PAGE 44

Pour Barrigue, l’année 2009 s’annonce pleine de projets.


aux fourneaux

| 43

Des recettes à réaliser chez soi > BARRIGUE

A

B

C

D

A - Rassembler les ingrédients avant de se lancer dans la conception de la recette. B - Peler et couper les carottes. C - Faire revenir la viande. D - Ajouter le bouillon. E - Ajouter les champignons ainsi que leur jus.

E


44 | Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

Blanquette de veau

Barrigue: «La presse d’aujourd’hui ne cultive plus les gens.»

«Avec le temps, on devient plus rapide, on va droit au but. J’ai grossi le nez des personnages, parce que c’est la partie expressive du visage. Regardez Achille Talon, les personnages de Mix… Et puis, le gros nez, c’est important pour dessiner Couchepin!» Mais qu’on ne s’y trompe pas. Ce père de famille facétieux, trois grands enfants, dont une qui suit sa trace, est un affectif profond, un écorché vif, très fier de sa progéniture et très soucieux de ne pas lui faire de l’ombre. «Un projet avec ma fille? Non, heureusement pour elle! C’est trop encombrant. J’ai été le fils de Piem, trop longtemps. J’ai quitté Paris pour ça, pour tuer le père.» L’esprit vagabond, toujours en quête de correspondances, de traits vitriolés à croquer sur le coin d’une table, Barrigue s’attriste de l’évolution de la presse. Regrette que les journaux «ne cultivent plus les gens et oublient de les rendre curieux». Aigri? Non, détaché, comme celui qui a le regard et la pipe tournés vers d’autres horizons. «Un jour, je me débrancherai de l’actu qui me déprime et me désespère. Et je reviendrai à mes premières amours: la peinture.» L’éternel énervé trouverait-il l’apaisement? En tout cas, il fait des efforts pour se mettre «en condition d’adoucissement». Alors, pour commencer: un whisky, un air de jazz, une partie de billard. Et un Nouvel An en amoureux à Paris devant les toiles de Picasso! Patricia Brambilla Photos Christophe Chammartin / Rezo

Infos sur www.barrigue.ch et www.radiocite.ch

Pour 4 personnes 1 kg de ragoût de veau en cubes beurre à rôtir 2 cs de farine 1 cube de bouillon de poulet 1 cube de bouillon de légumes 2,5 dl de vin blanc 3 carottes 1 gros oignon 1 petite boîte de champignons (p. ex. cèpes) 1,5 dl de crème fraîche 1 jaune d’œuf ½ jus de citron 1) Faire revenir la viande dans du beurre jusqu’à ce que les mor-

ceaux soient un peu dorés. Saupoudrer de deux cuillères à soupe de farine. Bien mélanger. Ajouter deux ou trois verres d’eau et remuer.

4) Dans un bol, bien mélanger la crème fraîche, le jaune d’œuf et le jus de citron. Ajouter ce mélange au dernier moment, bien remuer et servir tout de suite.

2) Ajouter les deux cubes de bouillon, le vin et couvrir d’eau. Couper les carottes en rondelles et l’oignon, puis les ajouter, ainsi que les champignons avec leur jus. 3) Laisser mijoter à feu doux environ 2 heures, en remuant. Si nécessaire, rajouter de l’eau de temps en temps.

D’autres recettes dans: www.saison.ch


aux fourneaux | 45 LES BONS CONSEILS DE LA SEMAINE

La pizza party de Nouvel An Invitez donc vos amis à une pizza party. La soirée sera chaleureuse et vous ne serez pas stressé(e), car tout peut être préparé à l’avance. > Pâte: la pâte à pizza prête à l’emploi et à abaisser soi-même: partager 500 g en 4 boules. Abaissée, chaque boule donne un fond de 18 cm de diamètre. Vos invités peuvent abaisser eux-mêmes une boule pour une petite pizza et la garnir à leur goût. On peut aussi couper une abaisse de 25 x 38 cm en quatre parts de 12 x 19 cm. Cette grandeur permet de placer 4 pizzas sur une même plaque pour les cuire au four en même temps. > 1, 2 ou 3: chaque hôte peut encore cuire une autre pizza avec une garniture

M-Infoline Du lundi au vendredi matin, 9 h–12 h, 0901 240 244 (première minute gratuite puis Fr. 1.par appel) Vendredi et samedi, 17 h 30 –19 h 30, 0901 125 250 Fr. 1.– par appel puis tarif normal (Fr. 0.08) par minute.

différente. On compte par personne env. 200 à 250 g de pâte à pizza. La quantité dépend de ce que vous servez en accompagnement, p. ex. des salades.

N’aide pas contre la phase du «non» mais au moins contre la fièvre. ie. n pharmac Nouveau e ns ordonnance. sa Maintenant

> Cuisson au four: préchauffer le four à 250° C au minimum. Les pizzas sont cuites en 5 à 10 minutes. > A table: le tout fonctionne aussi très bien avec un four à raclette. On prépare de petites portions de pâte. Chaque hôte étend sa pâte à la main jusqu’à ce qu’elle ait la grandeur des caquelons à raclette, puis il la garnit individuellement. La cuisson ne dure aussi que quelques minutes, mais elle dépend de la puissance du four à raclette. > Mettre à disposition: tabliers, torchons pour les mains, éventuellement baguettes à pâte, de la place pour abaisser et garnir la pâte, du papier sulfurisé de la grandeur des fonds.

Dès aujourd’hui dans les kiosques

> Pour la garniture: huile d’olive, sugo de tomates, mozzarella, épices pour pizza, rondelles de tomates, poivrons en fines lamelles, champignons en rondelles, thon émietté, fines herbes hachées, rondelles d’ail dans l’huile d’olives, crevettes, lamelles de jambon cru et de jambon cuit, épinards en branches dégelés, dés de gorgonzola, anchois, cœurs d’artichauts coupés en quatre, olives, câpres, etc.

En cas de douleurs et de fièvre. Aussi anti-inflammatoire. Arôme orange. Pour enfants dès 6 mois. Veuillez lire la notice d’emballage. Vifor SA


46 |

coup de chance

ASPIRATEUR SIEMENS

Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

Puissance optimale!

Cette semaine, «Migros Magazine» met en jeu 2 aspirateurs Siemens VSZ 42232, d’une valeur de 449 francs chacun. Tentez votre chance! C Comment participer p 2 aspirateurs d’une va valeur de 449 francs chac à gagner. chacun Par téléphone: appeler le 0901 591 913 (1 franc par appel) et donnez vos nom et adresse.

L’aspirateur Siemens VSZ 42232.

Par internet: compléter le formulaire sur www.migrosmagazine.ch/ coup de chance. Par SMS: Envoyez un SMS avec le texte Chance et votre adresse au numéro 920 (1 fr. par SMS). Exemple: Chance Max Muster, Rue des Rosiers en fleurs 7, 9999 Cityville Par courrier: Envoyez une carte postale (courrier A) à: Migros Magazine, «Siemens», Case postale, 8099 Zurich.

L

e Nouvel-An approche et, avec le soir du 31, la liste des bonnes résolutions. Qu’avez-vous décidé cette année? Si vous êtes résolu de faire le ménage plus régulièrement, cet aspirateur est fait pour vous! En effet, le Siemens VSZ 42232 facilite votre quotidien! De forme compacte, il promet confort et puissance d’aspiration optimale. Il propose une régulation automatique de la puissance au sol pour vous éviter de vous baisser lors de son utilisation. Avec cet aspirateur, le suceur sur le tapis ne colle plus et toutes

les saletés de vos moquettes sont capturées. En outre, le Siemens VSZ 42232 possède un système de baisse du niveau sonore pour un plus grand confort d’utilisation. De couleur gris/anthracite, il est en vente au prix de Fr. 449.dans les plus grands magasins Migros et les points de vente M-Electronics. Cet aspirateur vous offre les fonctions et accessoires suivants: 2200 watts, niveau sonore 77 dBA, volume sac ou réservoir de 4 litres, 7 niveaux de filtration Ultra HEPA, variateur de puissance,

La date limite de participation est le 4 janvier 2009 (minuit).

longueur cordon: 10 mètres, divers accessoires inclus, tels une brosse universelle avec semelle métal, une brosse parquet, un suceur ameublement, un suceur plat et long. Tentez dès à présent votre chance et gagnez l’un de nos deux aspirateurs Siemens! Tiffany Pasche

Les gagnant-es seront avertis par écrit. Le versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Tout échange de correspondance ainsi que le recours à la voie judiciaire sont exclus. Les collaboratrices et collaborateurs de «Migros Magazine» ne sont pas autorisés à participer. Vous trouverez la liste des gagnant-es sur notre site internet la semaine suivante (www.migrosmagazine.ch/coup de chance/ Les gagnants)


votre région

Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

| 47

MIGROS NEUCHÂTEL-FRIBOURG HÂ H ÂTEL-F -FRIBOURG FRIBOURG

Le Pourcent culturel

Un engagement unique au monde. Le pour-cent du chiffre d’affaires de détail est le financement d’activités culturelles et sociales selon les statuts de la coopérative. Le montant global se répartit dans trois catégories bien distinctes.

Reeto von Gunten au Festival du conte à Fribourg.

Nos quatre Ecoles-clubs N

Virginie Hocq au Casino du Locle.

Qu’elle soit Club par ses cours de sport, de loisirs, de Qu langues ou Business par ses formations professionlang ne nelles, cours de langues à diplômes et informatique, l’Ec l’Ecole-club Migros est la plus grande institution de Su Suisse de formation d’adultes.

Un soutien indispensable Un prix de CHF 50 000.– Afin d’honorer un artiste de la région, le Grand Prix culturel Migros Neuchâtel-Fribourg est décerné

chaque année par un jury composé essentiellement de personnalités du monde des arts.

Les aides culturelles qui sont octroyées sous forme de partenariat avec des centres culturels et des théâtres. Ces aides financières vont aussi à des artistes professionnels. Des soutiens ponctuels sont offerts aux compagnies, orchestres ou expositions dans le but d’encourager les différents milieux culturels.

Photos Tom Haller, Service culturel, Archives Migros

Plus de mille demandes par année

Fe Festival des Six-Pompes à La Chauxde-Fonds (ci-dessus) et journée forestière pour les enfants à Belfaux (ci-contre).

Au niveau des «dons», sont traitées toutes les sollicitatrai tion tions émanant de sociétés, asso associations et autres clubs pour autant qu’il ne s’agisse pas de professionnels. Le doma domaine est vaste et couvre tant des demandes à but social que culturel. MMo


votre région

Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

AGENDA

Félicitations aux diplômés!

Toutes nos félicitations à la volée 2008 de la formation d’Agent de voyages IATA (International air transport association)! Le 26 novembre, ils sont venus retirer leurs diplômes entourés des enseignants et des collaborateurs des Ecoles-clubs qui n’ont pas manqué de leur souhaiter le meilleur pour leur avenir professionnel.

NEUCHÂTEL-FRIBOURG | 49

Résolutions pour 2009 en vue

Avoir des objectifs pour l’année à venir, c’est bien! L’Ecoleclub vous accompagne dans votre choix et vous aide à les tenir!

Avec ce diplôme, il leur sera permis de travailler aux quatre coins du globe dans les secteurs du tourisme et de l’aviation. La prochaine formation d’Agent de voyages IATA aura lieu du 31.01.09 au 05.09.09, les samedis de 8 h 30 à 16 h 30. Pour plus de renseignements, veuillez vous adresser au secrétariat de l’Ecole-club de Neuchâtel. Prérequis pour cette formation: des bonnes connaissances de l’anglais. Vous pouvez télécharger la brochure détaillée sur notre site internet www.ecole-club.ch

L’Ecole-club vous aide à tenir vos résolutions pour la nouvelle année.

Les inscriptions seront traitées par ordre d’arrivée.

Photo Elean McGreevy

V

La volée 2008 de la formation d’Agent de voyages IATA: devant, de g. à dr. Carine Lehmann et Laure Gremaud; derrière Sandra Manic et Didier Arber, enseignants.

oici un florilège de résolutions que tout un chacun pourrait prendrepour l’an prochain: faire un régime post-fêtes, se mettre au sport, arrêter de fumer, mieux s’entendre avec ses collègues, être plus généreux, stopper les critiques gratuites, passer plus de temps avec ses proches, devenir écolo, limiter les crédits, faire de bonnes actions, arrêter de dire des gros

mots, manger plus sainement, ne plus attendre que les autres soient parfaits…! Cela laisse songeur, n’est-ce pas ? Alors pourquoi s’imposer de telles exigences et ne pas, tout simplement, en avoir qu’une et,

au surplus, légère: celle de se faire plaisir. En choisissant un moment privilégié à soi, qui permet de reprendre des forces, de l’énergie, tout en étant entouré d’autres personnes hors du quotidien. Histoire de prendre l’air et de rentrer chez soi enrichi de nouvelles expériences et de bien-être. Un choix de cours vous attend dans les Ecoles-clubs!

Monique Jüni


Magasins Migros Métropole-Centre

Daniel Gyger

Marin-Centre

Jérôme Vivo

Sandrine Di Mito

Marly-Centre

Patrick Zaugg

Serge Luginbuehl

Patricia Jacot

Olivier Morisetti

Leandro Mirata

Portes-Rouges

Philippe Tissot

Fabienne Jeannin

Christian Gillard

La Neuveville

Jean-Luc Blondel

Jaqueline Helfer

Gino Camponovo

Marc-Alain Merz

Marie-Thérèse Cardelli

Yvan Bulliard

Michel Pagura

Steve Loersch

Christian Del Monico

La Béroche

Carla Gomes

Annemarie Theijs

Düdingen

Alexandra Rossier

Erich Meuwly

Gilles Paclet

Avry-Centre

Steve Gafner

Morat

Michel Sevcik

Claude Broillet

Métropole-Centre

Andrea Bachmann

Romont

Roger Nissille

Julia Gabriel

Sylvie Becker

Christophe Blaumann

Danielle Beraldo

Boudry

Steve Barreiro

Pedro Lourenco

André Valceschini

Cormanon

Denise Piot

Jean-Paul Eltschinger

Hôpital

Françoise Marguet

Fernanda Bellini

Franco Pucciariello

Marguerite Favre

André Pythoud

Rita Pereira

Thierry Denervaud

Saignelégier

Thierry Bernardin

Raul Duque

Le Locle

Robert Fleury

Aude Bonnet

Avry-Centre

Pérolles-Centre

Marylou Blanc

Fabienne Cotting

Avenches

Gruyère-Centre

Cédric Kurth

René Neuhaus

Kerzers

Restaurants Migros Marin-Centre

Nicole Coban

Diana Bourqui

Tavannes

Schoenberg

José Ferreira

Andreia Marrucho

Centre La Tour

Franco Pusceddu

Frédéric Kaufmann

Courtepin

Sandro De Luca

Pascal Taddeo

Tramelan

Fribourg

Colombier

Marius Thobor

Frédéric Becker

Victor Duarte

Châtel-St-Denis

Hôpital

Romont

André Soguel

Chantal Welcklen

Dominique Gendre

Peseux

Yves Hodel

Beauregard

Yasna Morales

Jean-François Dacomo

Morat

Saint-Imier

Flamatt

Maritza Pena

Nicole Benoit

Thierry Tschanz

Forges

Olivier Rentsch

Jacques Savary

Pérolles-Centre

Astrid Reynaud

Pascal Kury

Charles Krebs

Gruyère-Centre

Cernier

James Roussel

Christian Romariz

Dominique Kern

Richard Amez-Droz Fleurier

Le Locle

Alvaro Lourenco

Avry-Centre

Claude Broillet

Les gérantes et gérants ainsi que leurs adjoints, vous souhaitent une très bonne année 2009! Société coopérative Migros Neuchâtel-Fribourg

Irène Lehmann

Betty Bennouna


Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

votre région

NEUCHÂTEL-FRIBOURG | 51

Instant de vie de votre coopérative Cap vers 2009, avec confiance et perspicacité.

Photos Pierre-W. Henry

A

l’heure du bilan sur l’année écoulée, force est malheureusement de constater qu’une année qui s’annonçait sereine et lumineuse s’est assombrie brusquement, à la fin de l’été, par une crise financière ébranlant l’économie mondiale dans sa globalité. Les mauvaises nouvelles se succèdent et le lecteur de la presse a le sentiment d’assister à un scénario de science-fiction, le plongeant dans un marasme dont l’issue est incertaine. La Suisse est elle aussi touchée par ce phénomène. Le commerce de détail ne sera pas épargné, et l’année 2009 s’annonce d’ores et déjà très difficile, dans un contexte de forte concurrence. Migros Neuchâtel-Fribourg a su anticiper. Cormanon, Chiètres, Bulle/La Tour, Avenches,

Saignelégier, Châtel-Saint-Denis et Guin accueillent désormais des magasins qui rendent de précieux services à une clientèle satisfaite de pouvoir trouver à proximité de chez elle des commerces très agréables, qui lui offrent un large choix. Ces unités répondent pleinement à nos attentes. Le nouveau Marin Centre vient d’ores et déjà de fêter l’ouverture de ses premiers commerces. Le succès est là aussi bien présent. Même si le chemin s’annonce difficile pour 2009, Migros Neuchâtel-Fribourg peut avoir confiance en l’avenir. Elle continuera à faire preuve de perspicacité, en maîtrisant ses coûts pour pouvoir garder une situation financière saine. Malgré les difficultés, notre coopérative veillera à conserver sa

politique culturelle et sociale, unique, qui est une richesse de l’entreprise. Nous savons pouvoir compter sur nos 3000 collaboratrices et collaborateurs, et sur une clientèle fidèle, dont l’attachement à Migros est exemplaire.

Que chacune et chacun soit d’ores et déjà remercié de sa précieuse contribution! Excellente Nouvelle Année à tous, en espérant que vos vœux les plus chers puissent être réalisés. Très cordialement,

Damien Piller, président

Cette semaine Rencontre avec le président de l’Administration de la coopérative au seuil de la nouvelle année. L’instant prochain Migros Service: livreur-transporteur de meubles.

Damien Piller, président depuis 1996.


52 | Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

Docteur, j’ai vraiment mal et ce n’est pas dans la tête!

Dans un ouvrage qui dénonce la toutepuissance de la psychologie, Sophie Dominique Rougier passe en revue les abus de la médecine moderne. Mais son livre souligne aussi l’importance de la collaboration entre patients et médecins.


vie pratique

| 53

MIEUX VIVRE

L

ouise a 78 ans. Son mari est décédé, ses enfants se sont éloignés, elle ne rencontre que rarement ses petitsenfants. Ce qui ne l’empêche pas de profiter de sa retraite, de jouer aux cartes et de préparer de bons petits plats. C’est plutôt sa santé qui l’inquiète. Son corps s’est soudain couvert de plaques rouges, provoquant des démangeaisons. Rendez-vous chez une dermatologue qui lui prescrit une pommade. Sans résultat. Après l’application d’un deuxième traitement, l’état de sa peau ne s’améliore toujours pas. A la troisième visite, la dermatologue lui donne des anxiolytiques, persuadée que sa situation familiale la démoralise, que ses maux sont psychosomatiques. Et le nombre de plaques rouges augmente encore.

Une batterie de tests plus tard… «Mon sentiment, c’est que cette dermatologue ne savait plus quoi faire de moi, raconte Louise dans C’est psychosomatique. Est-ce le bon

diagnostic? de Sophie Dominique Rougier. Lui dire non, je ne pouvais pas; d’abord, elle avait l’air sûre d’elle, d’autre part elle m’aurait répondu que je n’étais pas médecin.» N’en pouvant plus, la grandmère s’est rendue à l’hôpital. Une batterie de tests d’allergie plus tard, le diagnostic est clair: Louise n’a pas supporté sa nouvelle teinture à cheveux. D’où ses démangeaisons. «Je ne suis plus jamais retournée voir la dermatologue!» précise Louise.

Mise en garde contre certains abus Dans son livre, résultat de six mois de recherches et de récolte de témoignages, la journaliste française Sophie Dominique Rougier ne tient pas à faire le procès de la médecine moderne, mais juste à mettre en garde contre certains abus. «C’est difficile à croire, écrit-elle, mais dans les années 50, la psychologie et la psychanalyse étaient considérées comme du charlatanisme par les médecins, ou peu s’en faut. Pour carica-

Pour un partenariat efficace

Les patients qui souffrent mais qui ne sont pas écoutés éprouvent un sentiment de détresse et de solitude.

Avant de vous rendre à un rendez-vous chez le médecin, préparez une «check-list.» Plus vous donnerez d’informations, mieux le praticien pourra vous aider à trouver la cause des maux. Sophie Dominique Rougier propose une série de questions à se poser: • Depuis quand je souffre? • A quelle fréquence apparaissent les troubles? • Où se situent les douleurs? • Est-ce que je ressens d’autres symptômes en même temps? • Dans ma famille y a-t-il des personnes qui endurent des souffrances identiques? • Ai-je changé des éléments dans mon environnement quotidien (produits d’entretien ou de beauté, literie, peinture, revêtement de sol, animal, mode de déplacement, sport, loisirs, etc.)? • Ai-je l’impression que quelque chose provoque ces maux (lieu, aliment, position, contact, fatigue, etc.)? Il est important de bien connaître son propre parcours médical. Posséder un carnet de santé avec les dates, les symptômes, le diagnostic et les traitements administrés permet d’arriver devant de nouveaux médecins avec des arguments de poids.

turer, on pourrait dire que si pendant longtemps on ne voulait pas entendre parler des psys, aujourd’hui on n’entend plus qu’eux. On exagère l’influence du stress, du psychisme et de l’émotionnel dans le déclenchement des maladies ou de l’apparition de symptômes somatiques.» Didier a attendu vingt-cinq ans pour qu’un médecin fasse le bon diagnostic. Il souffre de maux d’estomac à 15 ans déjà. Aucun médicament ne lui convient. A 20 ans, on le pousse à entamer une psychothérapie. «Chaque fois que je parlais de mon ulcère, de mes symptômes, raconte-t-il, la psychologue me répondait: «On a déjà évoqué tout cela, il faut avancer dans votre thérapie.» De plus, cette femme était gentille, souriante, persuasive, et dans mon entourage, c’était la même chose, chacun était sûr que j’avais un ulcère parce que j’étais nerveux et tourmenté.» De fibroscopie en fibroscopie, les médecins se persuadent qu’il s’agit d’une maladie chronique. Didier absorbe des quantités astronomiques de remèdes, y compris des anxiolytiques. Jusqu’au jour où l’on découvre enfin le problème: une infection par helicobacter pylori, qui s’acquiert dans l’enfance et qui peut être soignée grâce à des antibiotiques et des antiacides. «Je n’étais plus le coincé, l’angoissé de service, mais un «vrai» malade, victime d’un problème infectieux, un malade noble, qu’on regardait autrement et qui allait guérir.» Lors de son enquête, Sophie Dominique Rougier a été bouleversée par la détresse des personnes qu’elle a interviewées. «Le patient vit doublement mal les choses: d’une part, il perçoit qu’il est mal soigné, et d’autre part, il a LIRE LA SUITE EN PAGE 54


54 |

vie pratique

MIEUX VIVRE

Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

S’INVESTIR

Ecouter son corps

«Vous êtes le mieux placé pour savoir ce qui se passe en vous», insiste Sophie Dominique Rougier. Et pas besoin de compétences médicales. Il faut simplement être «acteur de sa santé». C’est-à-dire se demander pourquoi on consulte, en discuter avec son entourage, s’observer, écrire les changements que l’on remarque. En allant chercher des informations sur internet (sur des sites sérieux) ou dans les bibliothèques, on ajoute aussi des cordes à son arc.

PRUDENCE

Attention aux charlatans Résoudre ses conflits psychiques pour guérir d’un cancer, c’est ce que proposait le Dr Hamer, un médecin allemand qui a été condamné en France, en Allemagne et en Suisse. Sur cinquante de ses patients, seuls sept auraient survécu. Les dérives existent. La journaliste donne quatre règles d’or pour échapper aux escrocs: un médecin ne doit pas procurer de documents à caractère idéologique; ses diagnostics et traitements ne doivent pas répondre à un dogme; si une pratique semble trop farfelue, il faut l’éviter; si le médecin dit détenir la vérité universelle, fuir.

TOXIQUE

Pollution intérieure Certains produits, ceux que l’on ne voit pas, peuvent provoquer des dysfonctionnements de notre organisme. L’alpha-pinène, le propanol, le limonène et autres tétrachloroéthylènes, que l’on trouve dans les désodorisants, peintures, nettoyants pour sol, etc. sont toxiques. Il est donc extrêmement important d’ouvrir les fenêtres régulièrement afin de renouveler l’air. Même en hiver!

Des patients peuvent rester des années avec des douleurs inexpliquées.

le sentiment que son cas n’est ni intéressant ni sérieux.» C’est le cas de Mélissa, la vingtaine, qui a quitté sa famille pour son travail et a souffert suite à cela de cystites chroniques. «Je n’oublierai jamais ce petit sourire en coin des médecins auxquels je me suis adressée, affirme-t-elle. Ce sourire qui signifiait: «Quand on est jeune, inexpérimentée, un peu effrayée par la vie, c’est ce qui arrive. Ça vous passera avec l’âge.» C’était insupportable et méprisant.» Au final, grâce à des investigations familiales, elle comprend qu’elle est allergique à certains protège-slips et pas du tout dépressive.

Des malades passifs De leur côté, les médecins se défendent. Beaucoup sont frappés par la passivité des malades. «Ils sont malades, ils veulent être pris en charge, qu’on les soulage, si possible rapidement, et le reste ne les intéresse pas, déclare un généraliste dans le livre. Disons-le, c’est un comportement qui ne nous aide pas forcément…» Bruno Halioua, historien de la médecine, voit également un changement du degré d’exigence

des patients. «Ils n’abordent plus la maladie de la même manière, ne se contentent plus des informations que les médecins leur délivrent et font le succès des ouvrages et émissions de vulgarisation médicale.»

Des pratiques contestées Comment être pris au sérieux? Comment se sentir soutenu? Certains se tournent vers les médecines parallèles, très à la mode: phytothérapie, homéopathie, acupuncture, etc. Des pratiques souvent basées sur les origines psychiques des maladies. Mais tous ne partagent pas cette approche. Comme Bernard Bouheret, kinésithérapeute qui pratique le shiatsu: «Cette épidémie d’explications psychologiques à la maladie devient grotesque, déclare-t-il à Sophie Dominique Rougier. On en arrive à une médecine en kit; c’est le syndrome Ikea, avec une seule clé, on ouvre toutes les portes. Quand j’entends dire: «Le foie, c’est la colère», je dis stop!» Ce qui l’inquiète, c’est que les patients répètent sans comprendre et que, souvent, ces affirmations reflètent l’ego des thérapeutes. Et Sophie Dominique Rougier, qui n’a rien contre les médecines

douces, d’ajouter: «On peut dire qu’il n’est pas besoin d’adorer Vishnu pour ressentir les bienfaits d’une séance de yoga. Ce qui me paraît essentiel, en revanche, c’est de trouver la pratique qui nous convient, celle qui donne des résultats et, bien entendu, le praticien qui semble sérieux et compétent.» Qu’il soit cardiologue ou homéopathe, le médecin n’a pas tous les droits. Et s’il ne convient pas au patient, autant en changer. Pour affronter un nouveau visage médical, mieux vaut se préparer (lire l’encadré). Le médecin se réjouira de l’investissement du malade et le futur partenariat ne pourra être que meilleur. Virginie Jobé Photos Tom Grill/ Corbis et Getty

A lire: «C’est psychosomatique. Est-ce le bon diagnostic?», de Sophie Dominique Rougier, Ed. Albin Michel (2008).

www.migrosmagazine.ch Maladies réelles ou psychosomatiques: des informations complémentaires sur notre site


mots f léchés | 55

Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

A gagner 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

ROI D’ALBANIE

COMBLERAIENT GLACIS

RHUME ÉVOLUTION

PATRIE D’ ABRAHAM CERTIFICAT

CHIENNE

* A * G E N T A D A I R E * R E

* D * O U V D E * E * A R U R

* T E T * U * P * S P * E R P U I E E R

B E S O G N E U S E S * L U I

* U * U R I * M A N U E L L E

P R E R E T P A I T E S * E S

12 STAND FORAIN NATION

ALLIÉE

3

Velouté de carottes avec cœur de pesto? Cupcakes aux carottes? Dans Cuisine de Saison, vous trouvez des recettes pour tous les goûts. www.saison.ch.

BRUIT

DIEU DU CIEL RÉSINES

Mot: contribuable

Gagnants Mots fléchés n° 51

9

RÂPER

INTACTES

NICKEL

POU

TENTÂT

Solution Problème n° 52

Josette Miedinger, Morges (VD); Nicole Zambon, Aïre (GE); Jonathan Blanchard, Pully (VD); Nicole Déage, Riaz (FR); Anne Blanc, Lavey-Village (VD).

SOUHAITE

Qu’est-ce que ça donne?

6

2

CHOISIR

LE BON GOÛT EST TOUJOURS DE SAISON.

11

U S I N E R A S * E T R I E R

VALLÉE FLUVIALE

4

OURLETS

Comment participer:

* E N U R E S I E * O T A G E

ABANDONNERIONS

LASSES

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 20120 (Fr.1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 4 janvier 2009, à 18 heures.

A R C H I T E C T U R E R A S

VOIE

VÊTU

10

* P * T * O * A * B * R * G *

SAUCISSONS PSITT

TROUS

NEPTUNIUM SINON

NEZ

FILS D’ISAAC TITRES

BRISÉ

ARBRE

ÉTENDU

NOTE

SAULE

ROUE À GORGE

BALAIS

1

OR

7

FLEUVE

ADOLESCENT

8

5

ÉBRUITÉ

© Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch Tirage contrôlé: 511 161 exemplaires (REMP octobre 2008) Lecteurs: 581 000 (REMP, MACH Basic 2008-2) Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Responsable de projets: Ursula Käser Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02 Rédacteur en chef: Joël Guillet Rédacteur en chef adjoint: Steve Gaspoz Chef d’édition: Alain Kouo Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Laurence Caille, Jean-François Duval, Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Gaston Haas (responsable), Pierre Wuthrich (resp. coordination), Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Cinzia Venafro, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Ruth Gassmann, Dora Horvath, Martin Jenni, Fatima Nezirevic, Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli, Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri,

Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Regula Brodbeck (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Ester Unterfinger Correction: Paul-André Loye Internet: Anne-Marie Python Secrétariat: Jana Correnti (responsable), Imelda Catovic, Sylvia Steiner

Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Simone Saner Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Reto Feurer (chef du département), Nicole Costa, Verena De Franco, Silvia Frick, Alexandra Gatto, Yves Golaz, Adrian Holzer, Janina Krampera, Janine Meyer,

© Michael Zumstein / L’œil public

Publicité

Face au dernier espoir, donner les premiers soins. Case postale 116, 1211 Genève 21, Tél 022 849 84 84, fax 022 849 84 88 www.msf.ch, donateurs@geneva.msf.org, CCP 12-100-2

Marcellina Moella, Hans Reusser, Patrick Rohner (chef projet média), Eliane Rosenast, Kurt Schmid, Sonia Siciliano, Jasmine Steinmann, Marc Suter, Nicole Thalmann Marketing: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Jrene Shirazi (cheffe du département) Éditeur: Fédération des coopératives Migros IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


56

M-CUMULUS

Migros Magazine 1, 29. décembre 2008

INFOLINE 0848 85 0848 Appels depuis la Suisse Lu–Ve 8–17 h (8 ct./min) 17–19 h (4 ct./min) Sa 8–16 h (4 ct./min) Appels depuis l’étranger +41 44 444 88 44 Lu–Ve 8–19 h Sa 8–16 h Fax 044 272 44 48 (pour les changements d’adresse) E-Mail/Internet M-CUMULUS@Migros.ch, www.M-CUMULUS.ch

COLLECTIONNEZ DES POINTS Restaurants Migros, Gourmessa Migros, Migros France

Offre: téléphériques

Une journée plaisante Rechargez vos batteries et fuyez la grisaille d’un épais manteau de brouillard. Passez une journée plaisante à skis ou en snowboard ou bien remplissez simplement

■ Bergbahnen Klewenalp-Stockhütte (BBE SA) Tél. 041 624 66 00 www.klewenalp.ch Avec 13 installations et un domaine skiable de 40 km de pistes, les sports d’hiver sont à l’honneur. Luge, ski, snowboard, marche nordique, raquettes ou airboard, il y en a pour tous les goûts! ■ Bergbahnen Grüsch-Danusa Tél. 081 325 12 34 www.gruesch-danusa.ch Grüsch-Danusa est un site idéal pour des vacances familiales, où la neige est au rendez-vous. Points forts: le paradis des enfants avec le train fantôme, un tapis roulant avec musique et le FuXpark. ■ Monde Panoramique Lungern-Schönbüel Tél. 041 678 14 85 www.panoramawelt.ch Quel que soit votre choix: descendre les pistes avec les accessoires de sport tendance loués chez NTC, admirer un coucher de soleil dans la piscine chauffée ou vivre une journée comme un Esquimau, le monde panoramique de LungernSchönbüel comblera chacun.

vos poumons d’air frais des sommets: à vous les bienfaits de la montagne!

■ Gotthard-Oberalp-Arena Tél. 081 920 40 90 www.gotthard-oberalp-arena.ch Domaine skiable de 125 km de pistes préparées et variées (40 km difficiles, 57 km moyennes et 28 km faciles; 45 km enneigés artificiellement). Passez une journée inoubliable au cœur de l’Europe. ■ Bergbahnen Meiringen-Hasliberg SA Tél. 033 971 35 81 www.meiringen-hasliberg.ch Les bouts de chou sont enchantés de s’ébattre dans le tout petit pays du ski du domaine skiable de Meiringen-Hasliberg. Les plus grands apprécieront les vastes pistes de carving, les couloirs naturels et les tracés de randonnées pour pratiquer leur sport de prédilection dans des conditions idéales. ■ Sportbahnen Elm Tél. 055 642 60 60 www.elm.ch Des téléphériques modernes vous mènent à 2105 mètres d’altitude. Carving, snowboard ou freeride: Elm vous propose plus de 40 km de pistes et variées pour tous les goûts ainsi que des versants naturellement enneigés.

■ Rigi Bahnen SA Rigi Bahnen AG Tél. 041 399 87 87 www.rigi.ch Le Rigi est le paradis de la randonnée et de la luge en Suisse centrale. 10 km de pistes de luge, 35 km de tracés de randonnée d’hiver et 3 parcours de raquettes vous y attendent. Location de luges, raquettes et autres airboards au centre situé à Rigi Kulm. ■ Sportbahnen Stoos Tél. 041 818 08 08 www.stoos.ch Un paradis hivernal idyllique, sans voitures et idéal pour les familles. Domaine skiable de 35 km et 8 installations de téléphériques (nouveau: télésiège de 6 places au Klingenstock), piste de luge et d’airboard, randonnées d’hiver et sentiers de raquettes, espace de ski pour les enfants, pistes de ski de fond, curling et bien davantage. ■ Funiculaire et téléphérique de Moléson-sur-Gruyères Tél. 026 921 85 00 www.moleson.ch A Moléson, mordez l’hiver à pleine dents: domaine skiable familial adapté à tous les niveaux, snowpark, piste de luge de 4 km, sentiers raquettes balisés. Panorama du sommet du Moléson époustouflant!

www.m-mastercard.ch

SEULS LES COUPONS DE RABAIS ORIGINAUX SERONT ACCEPTÉS EN PAIEMENT.

VA L E U R

(certaines prestations)

20%

RABAIS

Non cumulable avec d’autres réductions. Seuls les coupons de rabais originaux seront acceptés en paiement.

Valable pour 1 carte journalière pour 1 adulte ou 1 adolescent ou 1 enfant (rabais de 10%) Valable du 29.12.2008 jusqu’à la fin de la saison d’hiver 2009 Validité: l’offre est valable une fois par région de ski sur présentation de la carte CUMULUS et sera oblitérée aux fins de contrôle.

Téléphériques


OFFRES

Migros Magazine 1, 29. décembre 2008

57

LE TON FAIT LA MUSIQUE p. ex. haut-parleurs X-240 Logitech, qualités sonores exceptionnelles, subwoofer avec transducteurs pour les graves, avec boîtier de commande et support pour lecteur MP3, Fr. 64.90 au lieu de Fr. 79.90 (sans iPod)

✂ Achat minimal: Fr. 79.90 Valable du 30.12.2008 au 31.1.2009 VALEUR CHF

15.–

p. ex. haut-parleurs Z-10 Logitech, deux voies 30 Watt RMS, écran LCD numérique, commandes multimédia sensibles au toucher, câble USB, Fr. 134.– au lieu de Fr. 149.– (prix d’action au lieu de Fr. 199.–)

Tous les haut-parleurs PC Logitech

RABAIS

Utilisable dans les M-Electronics et les plus grands magasins Migros de Suisse sur présentation de la carte CUMULUS. Si un multiple du montant d’achat est atteint, plusieurs coupons de rabais peuvent être remis en paiement.

DÉTENTE PURE p. ex. masseur Shiatsu, doigts vibrants, 2 niveaux de massage, Fr. 39.90 au lieu de Fr. 59.90 (avec 2 coupons de rabais A)

p. ex. masseur corporel Eagle, avec chaleur infrarouge, 2 accessoires, Fr. 54.90 au lieu de Fr. 79.90 (avec coupon de rabais B)

p. ex. natte pour bain bouillonnant Bubbly, 3 vitesses de massage, 3 niveaux d’air, télécommande, Fr. 89.90 au lieu de Fr. 139.90 (avec 2 coupons de rabais B)

✂ RABAIS

Utilisable dans les M-Electronics et les plus grands magasins Migros de Suisse sur présentation de la carte CUMULUS. Si un multiple du montant d’achat est atteint, plusieurs coupons de rabais peuvent être remis en paiement.

Achat minimal: Fr. 69.90 Valable du 30.12.2008 au 31.1.2009

25.–

VALEUR CHF

VALEUR CHF

10.–

Coupon de rabais A Tous les appareils de massage Mio Star

Achat minimal: Fr. 29.90 Valable du 30.12.2008 au 31.1.2009

RABAIS

Utilisable dans les M-Electronics et les plus grands magasins Migros de Suisse sur présentation de la carte CUMULUS. Si un multiple du montant d’achat est atteint, plusieurs coupons de rabais peuvent être remis en paiement.

Coupon de rabais B Tous les appareils de massage Mio Star


58 | Migros Magazine 1, 29 décembre 2008

Prof passionné et rappeur engagé

On l’avait remarqué à l’élection de Mister Suisse en 2006. Mais on avait oublié que Junior Manizao était avant tout un rappeur aux textes forts. Dans quelques semaines, il sort son premier album.

S

on histoire avait ému le pays entier, il y a deux ans, alors qu’il était candidat à Mister Suisse. Premier Noir à se présenter, il avait raté le podium d’un cheveu. Fuyant la dictature de son Congo natal à 4 ans avec sa famille, Junior Manizao débarque à Bulle dans les années 80. Quelque temps plus tard ses parents décèdent du sida: sa mère en 1989 et son père en 1992. Une famille bulloise l’adopte, lui ainsi que ses deux frères. La révélation, sa «claque», comme il dit, il la reçoit en 1996, quand il entend pour la première fois à la radio: Caroline, de MC Solaar. «Elle exprime tout, les textes sont fantastiques, le rythme puissant. Je me suis dit que c’était ça que je voulais faire», raconte le jeune homme de 28 ans. Il se met alors à écrire ses propres textes, à rapper dans sa chambre. Très vite, il fait quelques scènes, sous le nom de Magister. «Magister, c’est le maître, en latin. Je veux transmettre quelque chose par ma musique, toucher les gens», explique-t-il. Parti de chez ses parents adoptifs à 17 ans, il effectue divers boulots, dont mannequin, pour payer ses études à l’Ecole normale puis à l’Université de Fribourg, où il étudie la sociologie et l’histoire. Les weekends, il défile dans des soirées. «Ça m’a permis de mettre du beurre dans les épinards...» Aujourd’hui, Junior Manizao est avant tout un enseignant passionné, à Estavayer-le-Lac (FR). En cours, il a imposé une règle: on ne parle pas de sa musique qui est diffusée à la radio, ou lorsqu’il passe à la télévision. «Quand je me réveille le matin, je suis prof. J’adore mon métier

l’important, c’est de se relever après la chute. Mon histoire en est la preuve», insiste-t-il. Un des titres de l’album, Ma Suisse, a une longue histoire: lors d’un défilé à Huttwil (BE), le jeune homme est hué par des néonazis. Révolté, il écrit alors un texte engagé sur le pays dont il rêve, une terre d’accueil. Florilège: «Croix blanche sur fond rouge elle m’a tendu les bras / elle a fait de moi ce que je suis là / un de ses fils sans se limiter à ma différence / car elle a compris que sa force est dans la tolérance...»

Des mythes, mais pas de Dieu Pendentif fétiche: pour Junior Manizao, il existe une clé pour chaque problème.

et me consacre à 100% à mes élèves.» Ce n’est qu’en rentrant le soir, chez lui, qu’il fait de la musique, «j’écris, j’essaie de visualiser les prochains concerts: comment entrer sur scène, comment modifier un morceau pour qu’il ne soit pas simplement un copier-coller de l’album.»

Il ne fait pas de rap avec ses élèves Hyperactif, il avoue avoir besoin de cette adrénaline et tomber malade lorsqu’il a des vacances. Dans ses rares moments de détente, il file rendre visite à son amie zurichoise. Et si vraiment il lui reste du temps, il se «défonce quelques heures» avec sa console de jeu. L’album, intitulé Icarus, débarque début février dans les bacs. «Je

n’ai pas voulu le sortir immédiatement après l’élection de Mister Suisse. Je ne voulais pas être perçu comme un mister de plus qui se reconvertit dans la musique, car elle était là bien avant. J’ai pris du recul. Mais les gens ne m’ont pas oublié, ils me reconnaissent parfois dans la rue.» Sa biographie, parue en allemand fin 2006, a été écoulée à 4000 exemplaires, ce qui l’a aidé à surfer sur la célébrité post-élection. Les textes tournent autour de sa vision de la vie, des gens, de la Suisse. «C’est un album de recherche d’amour, il n’est ni sombre ni violent, comme souvent dans le milieu du rap. J’ai choisi Icarus pour sa symbolique: je vole au-dessus du monde et l’observe alors qu’il est en train de se casser la figure. Mon but est de redonner de l’espoir. Car

Magister, Icarus... Junior Manizao baigne dans les symboles. Il le reconnaît d’ailleurs. Les légendes permettent de véhiculer des messages. «Mais je ne suis pas chrétien. Je ne veux pas qu’on m’impose une manière de penser. J’aime imaginer qu’il y a quelque chose au-dessus de moi, sans lui donner un nom.» Watermelon, sa maison de disques, prévoit un destin européen à son album, qui devrait sortir en France, en Belgique, voire au Canada. Dans dix ans, il s’imagine chanteur à 100%. «J’aurais plein d’enfants. Et j’aimerais aussi animer des ateliers d’écriture. J’espère que Junior s’effacera derrière Magister et que le public ne m’appellera que par mon nom d’artiste.»

Mélanie Haab Photos Joëlle Neuenschwander

www.myspace.com/magister «Ein Mann weint nicht», Gabrielle Baumannvon Arx, Edition Wörterseh (pas encore traduit en français).


réussite

JUNIOR MANIZAO | 59

Le jour, Junior Manizao est enseignant à Estavayer-le-Lac (FR). La nuit, il rappe sous le pseudonyme de Magister, le maître en latin.


Publireportage

Des vacances mouvementées

Le séjour en Thaïlande de Madame J., de Schaffhouse, a pris une tournure inattendue. En effet, des milliers de manifestants bloquaient l’aéroport de Bangkok, ce qui compromettait son retour en Suisse. Dans cette situation délicate, l’assurance voyage de Migros Assistance a fourni à la vacancière une assistance rapide et sans formalités.

J

eudi 27 novembre. Au cours de la journée, un nombre croissant de manifestants occupe l’aéroport de Bangkok et paralyse ainsi le trafic aérien. En Suisse, l’époux de Mme J. apprend que la situation à l’aéroport de Bangkok se détériore et il en informe sa femme, qui est en déplacement dans le pays. Au même moment, Andy Keller,

Paré à toute éventualité avec l’assurance voyage mondiale Dans une telle situation, le Care Team de Migros Assistance intervient en organisant rapidement une aide directe aux personnes concernées. Leur rapatriement, l’aide sur place ou une assistance médicale sont pris en charge. Pour Fr. 123.–, l’assurance voyage mondiale de Migros Assistance offre une couverture complète à votre famille ou aux membres de votre ménage. Complément d’information sur Migros Assistance sur www.migros.ch/assistance

directeur Tourisme chez Mondial Assistance, le partenaire d’assurance voyage de Migros Assistance, reçoit toujours plus de demandes de voyageurs inquiets, bloqués en Thaïlande et désireux de rentrer en Suisse.

Aéroport paralysé

L’aéroport de Bangkok est complètement paralysé. L’équipe d’Andy Keller affrète un avion auprès de Hello Airlines afin de rapatrier à Zurich les Suisses qui se trouvent à Bangkok. Entre-temps, le nombre de demandes avoisine les 400.

Plan d’action immédiat Les droits de survol, le plan de vol et l’équipage sont organisés et l’appareil quitte le même soir Zurich en direction d’Utapao, un aéroport militaire situé à une centaine de kilomètres au sud-est de Bangkok. Parallèlement commencent les préparatifs pour un deuxième vol (destiné aussi aux assurés d’autres compagnies) pour le 2 décembre.

Lundi 1er décembre au matin

Monsieur J. appelle Migros Assistance pour discuter des modalités du retour de son épouse. On lui propose immédiatement le vol

KEYSTONE

pour la Suisse qui quitte Utapao le 2 décembre.

Lundi 1er décembre, l’après-midi Madame J. reçoit un SMS l’informant qu’un car stationné près de son hôtel l’emmènera mardi à l’aéroport. Le premier vol quitte la Thaïlande.

Sauvés par un vol spécial

En compagnie d’autres touristes suisses, Madame J. est conduite à l’aéroport d’Utapao. Elle a déposé sa valise à l’hôtel pour l’enregistrement et le contrôle d’identité a lieu dans le car. A 11h00, l’avion

plein à craquer décolle pour la Suisse, où l’époux de Madame J. l’accueille avec soulagement à 21h00. Les 159 autres Suisses rentrés avec elle se réjouissent également d’être à nouveau à la maison. Les situations de crise comme celle de Bangkok surviennent partout dans le monde: fuite avant l’arrivée d’un ouragan dévastateur, évacuations après des attentats ou instabilité politique comme en Thaïlande. Une aide rapide est alors primordiale. Pour Madame J. de Schaffhouse, tout est bien qui finit bien grâce au soutien de Migros Assistance.

✁ Voyagez également en sécurité et commandez maintenant Je veux pouvoir compter sur le soutien de Migros Assistance en cas de besoin. Je commande les assurances cochées ci-dessous contre facture. Veuillez m’envoyer la/les police/s correspondante/s avec les Conditions générales d’assurance:

Assurance voyage Monde* valable dès le (JJ.MM.AA)

Madame pour Fr. 78.–

Monsieur

Nom, prénom Rue, n°

pour Fr. 45.–

* L’Extension Assurance voyage Monde est disponible uniquement en complément à l’Assurance voyage Europe.

Prière d’envoyer le talon à: Migros Assistance, Hertistrasse 2, case postale, 8304 Wallisellen

NPA, lieu Téléphone Portable** E-Mail Date, signature ** Pour faciliter la communication en cas d’urgence ou de sinistre, nous vous serions reconnaissants d’indiquer ce numéro.

Votre commande nous parvient encore plus vite en cliquant sur www.migros.ch/assistance ou en composant le 0848 99 11 99.

P_MM_f_08/18

Assurance voyage Europe valable dès le (JJ.MM.AA)


Migros Magazin 1 2009 f NE