Page 1

QUE FAIRE LE WEEK-END ?

avr. 15

n°128

MagaZine

place victor-hugo

visite urbaine

bourgeoise et populaire

tous au jardin

grand format

grenoble a la main verte

course de la résistance courir et se souvenir événement du mois

ions 100 invuritat le GAGNEZ

cirque pinder po

RDV EN PAGE 4

MENSUEL GRATUIT WWW.SPOT-WEB.FR

ÉDITION GRENOBLE


2 sPot / Avril 15


ÉDITO/SOMMAIRE TEXTE : JÉRÉMY TRONC

P.4

avr. 15

P.6

n°128

En couverture : cueillette de légumes sur les terrasses de la bibliothèque municipale du centre-ville de grenoble. la culture hors-sol, ça marche !

P.8

P.16

P.18

© Association française de culture hors-sol

P.25

NUT IN MY NEM Partir d’un titre chelou pour écrire un édito chelou, c’est le concept que nous avons choisi ce mois, pour vous lecteurs. Nut in my nem, soit « noix dans mon nem  » ou encore «  cacahuète dans mon nem  » renvoie sans équivoque à la tendance gastronomique actuelle, celle de revisiter les plats classiques en y introduisant quelques touches d’exotismes comme le hamburger au tofu, la pizza au magret, le couscous à la saucisse de Francfort ou la choucroute au curry/lait de coco. Certains plats sont devenus à leur tour des classiques, d’autres sont très osés voire totalement dégueulasses. Maîtrisant parfaitement l’art de l’ellipse (mais aussi contraint de faire plus court), nous pouvons sans détour relier ce titre au dossier de ce mois : l’art du jardinage. Si celui-ci est universel et reste associé à la campagne, nous avons pris le parti de l’étudier sous un angle local et très urbain. D’où la noix, la bouffe, le métissage, la convergence… Voilà, voilà.

P.26

P.4 I EN BREF Des wikipédiens à la Casamaures. Bientôt des vignes à la Bastille ? Un téléski-nautique à Moirans... P.6 I VISITE URBAINE Place Victor-Hugo P.8 I GRAND FORMAT Grenoblois à la main verte P.16 I ÉVÉNEMENT DU MOIS Course de la Résistance P.18 I ÉVÉNEMENTS Fête des minéraux, Festiv’arts, randonnée de

P.28

P.30

la Métro, Freestyl show, Color me rad, Prenez la clé des champs... P.26 I DESTINATION Tain l’Hermitage - Tournon P.28 I CARNET D’ADRESSES Lolë. Privaride : vente privée de matériel outdoor. Premier magasin Spartoo P.30 I CARNET D’ADRESSE ÉTHIQUE Terroir d’Isère rapproche les petits producteurs des Grenoblois.

lectrices, lecteurs, spot a besoin de vous ! répondez à notre enquête en page 31

Avril 15 / sPot 3


EN BREF

bientôt des vignes à la bastille ?

TEXTE : JÉRÉMY TRONC

VITICULTURE / La nouvelle nous vient de nos confrères de Rue 89 : Thomas Finot, talentueux vigneron du Grésivaudan, projette de remettre des vignes sur les pentes de la Bastille avec un cépage oublié, le persan. Le dossier est en cours et les élus de la ville étudient d’un œil favorable ce projet voulu en biodynamie, mode de culture encore plus respectueux de l’environnement que l’agriculture bio. Le jeune homme a déjà fait les preuves de son talent sur des petites parcelles plantées en Drôme et en Isère, à Bernin. On attend de goûter  ! > www.domaine-finot.com

des “Wikipédiens” à la casaMaures

la casamaures, saint-martin le vinoux

From garden 2 by Pethrus - Own work. Licensed under CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

HISTOIRE 2.0 / La Casamaures, villa de style orientaliste et d'inspiration arabo-andalouse située à Saint-Martin le Vinoux, accueillera, samedi 4 et dimanche 5 avril, les "geeks" de l'encyclopédie wikipedia. Cette opération, qui se déroule dans le cadre des journées contributives organisées par wikipedia France, a pour objectif d’améliorer les articles de Wikipedia et de donner plus de visibilité aux sujets traités. Elle est ouverte à tous. Samedi matin, entre 10h et 11h30, une visite guidée sera offerte aux participants par l'association. Puis du samedi au dimanche, la salle de l'Orangerie attendra les participants pour développer les articles et les thématiques, les mettre en forme, les finaliser puis les « wikipédier ». Durant les ateliers, la numérisation des photos et l'importation de fichiers sur Wikimedia Commons est aussi prévue. > inscriptions, programme et informations : https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Journées_contributives/Casamaures

gagneZ

QUE FAIRE LE WEEK-END ?

www.spot-web.fr

- 75 TICKETS A/R POUR LE TÉLÉPHÉRIQUE DE LA BASTILLE - 20 « OFFRES DÉCOUVERTES » POUR L’ACROBASTILLE DE GRENOBLE - 100 INVITATIONS POUR LE CIRQUE PINDER (du 5 au 12 mai à l’Esplanade de Grenoble) - 10 PASS POUR LA 10E ÉDITION DE LA JUNIOR FOLIZ (du 20 au 24 avril aux 2 Alpes) - 20 ENTRÉES POUR LE JARDIN AUX OISEAUX D’UPIE (Drôme)

Pour participer, allez vite sur www.spot-web.fr/grenoble onglet GAGNEZ !

4 sPot / Avril 15

Web

un nouveau téléskinautique à Moirans

WAKE-PARK / Un téléski-nautique plus accessible et moins cher, c’est la promesse de Paul-Emmanuel Eyme, créateur et gérant d’Addict Wake Park. L’ouverture est prévue le 1er mai sur un plan d’eau situé à moins de 3km à l’ouest de Moirans Il sera équipé de 2 téléskis nautiques de 200 mètres de portée chacun. L’un sera agrémenté de modules et s’adressera plutôt aux pratiquants avertis. L’autre sera réservé à une clientèle débutante et familiale « avec 99% de réussite  » selon Paul-Emmanuel qui gère la vitesse du câble en fonction du niveau des participants. Wakeboard, kneeboard, wakeskate et même bouée tractée seront accessibles. L’Addict Wake Park proposera en plus du stand-up paddle, une rampe de skate, de la pêche et progressivement du wake pour public handicapé et d’autres animations plus «  terrestres  ». > addict Wake Park / 793 route du grand verger à moirans / contact@addict-wake.fr 06 82 91 23 77 / www.addict-wake.fr

trail et vtt à la bastille

OUTDOOR / Une piste de VTT qui dévale La Bastille, un parcours de trail qui relie la porte Saint-Laurent à Saint-Pierre-en-Chartreuse, un kilomètre vertical, tels sont les aboutissements probables du souhait de la municipalité de Grenoble de rendre le plus écologique possible l’accès aux disciplines outdoor. L’idée : faire en sorte de pouvoir accéder à ses pratiques et au patrimoine naturel via des modes de déplacement alternatifs à la voiture individuelle. Les parcours de proximité s’appuieront le plus possible sur les chemins existants afin d’éviter de lourds et coûteux aménagements. > www.grenoble-tourisme.com/fr


LOISIRS PLEIN AIR

RUBRIQUE PUBLIRÉDACTIONNELLE

L’air, l’eau, la terre… Trois éléments pour explorer, vivre des sensations fortes, s’émerveiller. C’est ce qu’on vous propose dans cette rubrique grâce aux prestataires professionnels ci-dessous, spécialisés dans les sports d’eau vive, les activités montagnardes, les vols en parapente, l’exploration souterraine, ou la grimpe dans les arbres. Il y a en a pour tous les goûts et tous les niveaux, du pied tendre au kamikaze intrépide..

ALTO PARAPENTE

VENEON EAUX VIVES

BALADES & BIEN-ÊTRE

PARAPENTE / • Découvrir : Biplace tandem avec Moniteurs Diplômé d'Etat. Biplace Découverte, Sensation et Thermiques. • Apprendre : Stage Initiation, Perfectionnement, Pilotage, Cross et SIV. • S'équiper : ALTO dispose d'un magasin pour la vente de matériel de parapente et de vol libre, neuf et occasion. Vêtements de vol libre et accessoires. Tarifs de groupe à partir de 6 personnes.

RAFTING, HYDROSPEED, HOT-DOG / Vénéon Eaux Vives, dès le printemps c’est parti ! Venez decouvrir la joie des sports de Glisse en Eaux Vives, entre Collegues ou entre Amis. Sur place, vous profiterez aussi de nombreuses facilités : espace pique-nique, sanitaires, douches chaudes, barbecue.

SANTÉ, FITNESS, PLAISIR / • Marche Nordique/Nordique Walking toute l’année, tous niveaux. • Stages et séances individuelles de relaxation. • Stages « Vaincre le vertige  » tout public et professionnels. • Randonnée et réflexologie plantaire. • Randonnées tous âges, tous niveaux, demi-journée, journée, WE, séjours. • Sorties scolaires découverte de la nature, agrément éducation nationale.

> ALTO Ecole de Parapente du Vercors 60 chemin du Prenay, La chenevarie 38250 Lans en Vercors 04 76 95 46 82 - 06 85 55 39 27

> VENEON EAUX VIVES Le Plan du Lac 38520 St Christophe en Oisans 04 76 80 23 99

info@parapente-alto.com www.parapente-alto.com

rafting.veneon@wanadoo.fr www.rafting-veneon.com

LAC CORMORANCHE

CORDEO

CAMPING ET BASE DE LOISIRS / À seulement 1 heure de Lyon, bienvenue dans nos hébergements classés 4 étoiles à partir du 1er mai : 117 emplacements caravane ou tente à proximité immédiate de la plage. Profitez de nos 9 mobilhomes ou de nos 12 chalets loisirs, de 1 à 6 personnes. Un hébergement original ? Découvrez nos 4 tentes tipi pour allier le plaisir de camper avec tout le confort nécessaire et nos 3 tentes bivouac perchées sans matériel à monter.

ESCALADE, CANYONING, VIA-FERRATA, SPÉLÉO/ Nous proposons un encadrement professionnel pour vous guider sur les plus beaux parcours de la région (Vercors, Chartreuse, Bauges). Stages escalade adultes et enfants : pour progresser sur sites école ou en grandes voies, proche de Grenoble ou lors de séjours plus lointains. Dans un souci de qualité, nous formons des groupes restreints.

> CAMPING ET BASE DE LOISIRS DU LAC 365 Chemin du Lac 01290 Cormoranche-sur-Saône 03 85 23 97 10

> CORDEO 22, rue Victor Lastella 38000 Grenoble 06 85 76 48 02

contact@lac-cormoranche.com www.lac-cormoranche.com

contact@cordeo.fr www.cordeo.fr

> BALADES & BIEN-ETRE Beatrix Voigt La Tronche 04 76 44 48 81 www.balades-et-bien-etre.com

TELESKI NAUTIQUE DU MACONNAIS-BEAUJOLAIS GLISSE & CHILL / À seulement 45 min de Lyon, débutant ou confirmé, seul ou en groupe, pratiquez au téléski nautique différentes activités de glisse : wakeboard, ski nautique, kneeboard, wakeskate. Installez-vous au solarium ou à la terrasse du snack, détendez-vous et profitez d’une vue imprenable sur les monts du Beaujolais et du Mâconnais. Du 28 mars au 11 octobre.

> LE LAC Chemin des Sablons 71680 Crêches sur Saône 09 72 13 23 02 www.lelac.fr

Avril14 15//SsPot 5


VISITE uRBAINE TEXTE : ISABELLE CARTELLIER

place victor hugo tous les immeubles de la place font 4 étages mais la décoration est libre.

© Daniela Pétrel - www.danielapetrel.com

Légende

NAISSANCE D’uN quARTIER MODERNE Ma fille me dit au téléphone : « on se retrouve à VH ! » Moi, je veux bien mais « c’est quoi VH ? » «Place Victor Hugo ! ». En 1885, quand la place fut terminée, les rues n’avaient pas encore de nom et la place se nommait : Place C. La même année, après le décès de Victor Hugo, Edouard Rey, alors maire de Grenoble, décide de lui rendre hommage et la place C devient place Victor Hugo.

Q

ue vous veniez du bord de l’Isère, de la gare, des boulevards ou des vieux quartiers, vous avez toutes les chances de traverser la place VictorHugo. Située en plein centre de Grenoble, elle montre une ambiance en contrastes : population hétéroclite et de toutes générations  ; entourée de commerces de luxe mais aussi de fast-food et barbes à papa ; voie de passage du tram, des voitures et des piétons ou square pour lézarder au soleil, se reposer sur un banc et boire un verre en terrasse. Variété aussi au fil des saisons avec le festival le Millésime, le marché de Noël et la fête de la musique. Enfin, les immeubles à l’esthétique «  haussmannienne  », qui bordent la place Victor Hugo sont les témoins d’un quartier

6 sPot / Avril 15

aisé et moderne qui fut construit en 1889 entre la place Grenette et la gare pour devenir le nouveau centre-ville.

un quartier Militaire

Avant 1885, la place qui n’existe pas encore est occupée, entre le bassin actuel et l’église Saint Louis du côté du tram, par le couvent des Carmélites fondé en 1636 et transformé en caserne en 1792. En face, du côté de la statue de Berlioz, se trouvent deux grandes casernes construites en 1730 et 1768. Ainsi, durant quelques années, soldats et carmélites sont voisins au grand dam des sœurs qui reçoivent des soldats, par-dessus les murs d’enceinte, des messages qu’elles n’ont pas le droit de lire. Du milieu de la place, jusque vers le Bd Jean-Jaurès, la zone

est complètement dégagée jusqu’aux pieds des remparts de la ville pour assurer une surveillance en toute sécurité. De l’autre côté des remparts, en 1858, un quartier s’est développé autour de la gare mais les fortifications l’isolent du reste de la ville. Alors, en 1883 les casernes sont déplacées, reconstruites dans l’actuel quartier de Bonne et la fortification est détruite. À la place, le maire Edouard Rey fait dessiner entre l’église Saint-Louis et la gare, un nouveau quartier qui deviendra le nouveau centre de Grenoble. La place Victor Hugo d’où partent les nouvelles avenues va devenir un trait d’union entre la vieille ville et les quartiers qui se développent à l’ouest.


© Daniela Pétrel - www.danielapetrel.com

statue d’Hector berlioz installée pour le centenaire du compositeur.

8 MAI 2015

DE LA GRENOBLE

de l’eau à tous les étages

Les immeubles « hausmanniens  » respectent un gabarit strict de 4 étages mais la décoration est libre. Si vous levez la tête vers les façades, vous verrez de nombreuses moulures sous les balcons voire des sculptures comme le majestueux griffon au sommet de l’immeuble, à l’angle de la rue Molière et du Bd E. Rey. À la fin du XIXe siècle, ce nouveau quartier attire les familles bourgeoises. Les appartements sont confortables et sont les premiers à être construits avec des salles de bain. Un nouveau réseau d’adduction d’eau est donc mis en service ce qui aura pour conséquence une tarification de l’eau, jusque-là gratuite puisque fournie par les fontaines de la rue. Comme il n’est plus besoin d’aller chercher l’eau, on construit au milieu de la place, le premier bassin d’agrément.

10 KM 11 H

D É PA R T

S FA M I L L E R U O C R A P 5 E T 1 0 KH M 45 D É PA R T 1

1

hoMMage

Situé du côté Bd E. Rey, le monument au Général de Beylié a été inauguré en 1913. Mécène et collectionneur, le général a donné de nombreuses œuvres d’art au musée de Grenoble. Plus loin, la statue Berlioz a été inaugurée en 1903 à l’occasion du centenaire de la naissance du compositeur né à la Côte-Saint-André.

inscription sur www www.isere.fr .isere.fr

LE LE 8 M MAI AI, C CEE N’EEST ST P PAS AS Q QU U’U UN N JOUR JOUR FFÉRIÉ ÉRIÉ


GRAND FORMAT TEXTE : AuRÉLIE BEAu

la saison redémarre au jardin partagé de la poterne (géré par l’association brin d’grelinette), quartier teisseire à grenoble. un lieu de rencontre, d’échange, de mixité. © Daniela Pétrel - www.danielapetrel.com

8 sPot / Avril 15


urbains à la Main verte

DES JARDINS POuR TOuS

Ça y est, le printemps s’est enfin décidé à pointer le bout de son nez… Vous allez pouvoir ressortir les pelles et les râteaux, les arbustes et les graines… À Grenoble, le jardinage urbain est en plein boom ! Que ce soit entre voisins sur une parcelle mise à disposition par la ville ou sur un bout de votre balcon pour faire pousser un plant de tomates, les initiatives ne manquent pas pour garder un petit coin de nature entre les immeubles. Ce n’est pas parce qu’on habite en ville, qu’on ne peut pas avoir la main verte. La preuve !

Avril 15 / sPot 9


© Daniela Pétrel - www.danielapetrel.com

GRAND FORMAT / uRBAINS à LA MAIN VERTE

« LE BuT D’uN JARDIN PARTAGÉ : REDONNER uN PEu DE « VERT » à LA VILLE, OFFRIR uN BOuT DE CAMPAGNE Aux uRBAINS »

C

’est un phénomène en pleine expansion : les jardins partagés. Ils peuvent être collectifs, éphémères, à vocation sociale, pédagogiques… L’association Le Passe Jardins en a recensé une quarantaine dans le département de l’Isère, la plupart sur l’agglomération grenobloise. Car c’est bien ça le but d’un jardin partagé  : redonner un peu de «  vert  » à la ville, offrir un bout de campagne aux urbains. L’association Brin d’Grelinette dynamise les jardins urbains depuis cinq ans à Grenoble, avec un espace en particulier  : le jardin de la Poterne. Karine Bailet fait partie des

10 sPot / Avril 15

animatrices qui font vivre ce bout de terre : «  Nous proposons des permanences les mardis matin et vendredis après-midi. À ce moment-là, les Grenoblois peuvent venir nous aider à cultiver. Nous leur donnons des conseils. Nous passons un moment convivial tous ensemble. Il y a deux sortes de public  : ceux qui viennent se faire du bien par la terre, très souvent des publics en difficulté. Puis une nouvelle génération de jeunes Grenoblois qui veulent des conseils plus techniques pour se lancer dans une activité. Ils sont de plus en plus nombreux à revenir aux métiers de la terre.  »

Faire ses léguMes en FaMille

Le jardin de la Poterne propose aussi, depuis peu, treize parcelles individuelles pour que les familles puissent cultiver elles-mêmes leurs légumes. L’avantage est donc aussi économique pour Karine Bailet : «  Nous essayons de développer ce concept dans les quartiers comme à Teisseire, mais c’est plus compliqué. Il y a un gros travail de sensibilisation à faire. Les gens préfèrent aller acheter une pizza au supermarché du coin plutôt que de manger des légumes moins chers qu’ils auraient cultivés. C’est dommage… Surtout que les subventions ont tendance à baisser. Je pense qu’au


L’AS Fontaine Athlétisme organise le 15e

uet 10 km d u Mug

À gauche : Jardin de la poterne. entraide pour préparer le jardin. on en profite pour glaner des conseils de jardinage, discuter et faire connaissance.

en avril, je prépare Mon balcon ! Vous l’aurez compris, il est donc possible de cultiver sur son balcon ou sa terrasse. À condition de bien se préparer. Brigitte Lapouge est une spécialiste du jardinage. Elle vient de publier son dernier ouvrage « Je réussis toutes mes cultures en pot » aux éditions Iséroises Terre Vivante. Elle nous donne quelques conseils pour bien réussir ses plantations. « C’est déjà le moment de s’y mettre ! Les grosses gelées sont passées… Vous pouvez vous lancer  ! Attention tout de même à certaines soirées plus fraîches surtout sur Grenoble. Il peut encore y avoir des températures négatives en avril. Dans ces cas-là, rentrez vos pots. Pour des climats comme Grenoble, je conseille des contenants en bois qui protègent de la fraîcheur. Ca se trouve partout, vous pouvez même les fabriquer vous-mêmes avec quelques planches. Sur un petit espace, on peut utiliser n’importe quel pot, à condition qu’il y ait assez de place pour la culture que vous avez choisie. Pourquoi ne pas recycler des boîtes de conserves pour des aromatiques par exemple  ? Les aromatiques sont d’ailleurs les plus simples à cultiver sur un balcon ou une terrasse. C’est facile, ça ne prend pas de place et ça sert toujours pour agrémenter des petits plats. C’est d’ailleurs déjà le moment de les planter, tout comme les radis, les salades ou encore les oignons. Je pense que la principale règle quand on veut cultiver sur son balcon, c’est de ne pas voir trop grand. Plus une plante est grosse, plus elle a besoin d’espace. Ne vous lancez pas dans la plantation d’arbres, on ne sait pas comment ça peut évoluer.  » > Je réussis toutes mes cultures en pot  ! de Brigitte LapougeDéjean et Serge Lapouge, aux éditions Terre Vivante.

if 10 km qualificat nat de France pour le champion ) ns (cadets à vétéra in(e)s / minimes 2000 m benjam (e)s 1000 m poussin s tte be 600 m gam s lle ne 400 m mater

er m ai Vendredi 1 2015

Plus d'informations sur www.athletisme-fontaine.com

PRÉSENTE

Avril 15 / sPot 11


GRAND FORMAT / uRBAINS à LA MAIN VERTE

© Delphine Evesque - Centre Terre vivante

En-haut : culture hors-sol sur les terrasses de la bibliothèque du centre-ville.

contraire, il y a une vraie politique à renforcer dans ce domaine. Par la terre, nous pouvons améliorer beaucoup de choses !  » Le lien social est, en effet, le principal objectif de ces jardins partagés. À Voreppe, une parcelle a été installée en bas des tours pour que les habitants apprennent à se connaître. À la Côte Saint André, des repas sont préparés le mardi et le jeudi avec les produits récoltés. À Villefontaine, une assistante sociale accompagne les participants. Pour s’en sortir, pour manger ou juste pour passer un moment de calme, il y a forcément un jardin près de chez vous  !

retour à la nature

Même chose au centre écologique Terre Vivante à Mens dans le Trièves. Christine Corbet est chargée de communication. Elle le confirme, ce sont surtout des urbains qui viennent prendre des conseils : « À partir du printemps, nous organisons des stages

12 sPot / Avril 15

© Delphine Evesque - Centre Terre vivante

Si vous préférez cultiver en toute intimité, il y a l’option « hors sol  ». Dans les grandes villes comme Grenoble, la culture sur la terrasse ou le balcon s’est fortement développée. Ce n’est pas parce qu’on a un 30 m2 en ville, qu’on ne peut pas profiter de produits frais  ! Il est même fortement recommandé d’installer son potager en toute circonstance. Pour se lancer, il suffit juste de connaître les bons gestes. Et sur ce point, Grenoble est plutôt en avance. Des stages et ateliers sont organisés dans plusieurs structures. C’est le cas, par exemple, de l’Association française de culture hors-sol (AFCH), dont le siège est rue Saint Laurent à Grenoble. À destination des entreprises, des collectivités ou des particuliers, elle propose des ateliers pour apprendre à cultiver efficacement dans un petit espace.

© Association française de culture hors-sol

un potager sur Mon balcon

Au milieu : l’association française de culture hors-sol (aFcH) basée à grenoble peut vous former à l’art de cultiver sur votre balcon. En-bas : ciboulette prête à être replantée. Formation au centre terre vivante à mens.


GRAND FORMAT / uRBAINS à LA MAIN VERTE

jardinage sur différents thèmes. 60% des participants viennent de la Région RhôneAlpes et la plupart de l’agglomération grenobloise. Tout simplement parce que ce sont eux qui ont des choses à apprendre… Ils sont de plus en plus nombreux à se rapprocher de la nature. Même en habitant en ville, ce n’est pas incompatible. Nous avons par exemple, des stages sur le jardin de poche ou sur les boutures, les marcottes et compagnie. » Car, ne vous attendez pas à des rangées de salades, de pêchers et d’aubergines… Le potager de balcon se résume souvent à quelques grappes de tomates cerise et de fraises des bois. Ce n’est qu’une touche de nature qui ne devrait pas vous nourrir au quotidien mais qui vous mettra du baume au cœur quand les beaux jours seront vraiment installés  !

Ci-contre : au jardin de la poterne. une serre permet de commencer les cultures plus tôt dans la saison.

jardinons nos rues ! On peut dire que les choses ont changé depuis les dernières élections municipales. Grenoble : première grande ville écologiste et cela se ressent dans les premières mesures développées par la municipalité. Lucille Lheureux, adjointe aux espaces publics et à la nature en ville, nous parle des actions mises en place pour développer le jardinage urbain. - Les jardins partagés «  Il y a bien sûr les jardins partagés en constante évolution sur Grenoble. Des jardins gérés par les maisons d’habitants et donc les antennes mairies. C’est la Ville qui met les terrains à disposition. Pour chaque jardin, il y a normalement un encadrant mairie. Il y a différents formats et nous espérons vraiment développer cette diversité individuelle, collective, éducative…  » - Jardinons nos rues « Depuis notre arrivée à la mairie, nous développons aussi des formes de jardins plus libres. C’est le concept « Jardinons nos rues ». N’importe quel Grenoblois peut, par le biais de son antenne mairie, demander de cultiver dans un petit bout de la ville. Cela peut être un bout de trottoir par exemple. Il doit juste s’engager à ne pas utiliser de pesticides. Si le projet est validé, c’est la municipalité qui se charge de creuser la fosse et d’installer le jardin. Nous avons déjà été approchés par des habitants de la place Marval et de la rue Stalingrad.  » - La Bastille « Nous voulons que cet espace redevienne une porte d’entrée sur la montagne. Nous savons que les Grenoblois y sont très attachés pour la balade du dimanche par exemple. Pourquoi donc ne pas développer le lieu pour y apporter une découverte  ? Nous avons plusieurs pistes de réflexion comme l’installation de vignes. Nous espérons aussi le classer en espace naturel sensible. En attendant, des ânes et des moutons vont occuper la Bastille pendant toute la période de printemps  !  » - Des Grenoblois sensibilisés « Je pense que nous pouvons dire que Grenoble est une Ville de jardinage. Quand on parle de la capitale des Alpes, on pense directement aux montagnes, mais il n’y a pas que ça  ! La nature rentre petit à petit dans la Ville. Les vrais urbains ont de plus en plus envie de vert et de grands espaces. Et nous sommes dans la bonne direction à Grenoble  !  »

14 sPot / Avril 15


© Daniela Pétrel - www.danielapetrel.com

pratique > La liste des jardins partagés en isère sur le site www.lepassejardins.fr > brin d’grelinette : 16 avenue Paul Cocat à grenoble – 04 76 44 14 38 – www.brindgre.org Permanences et conseils les mardis matins et vendredis après-midis au jardin de la Poterne, 24 chemin de la Poterne à grenoble. > Les stages jardinage avec l’association française de culture hors-sol : 89 rue saint Laurent à grenoble - www.culture-hors-sol.org > et avec terre vivante : domaine de raud à mens – 04 76 34 36 35 – www.terrevivante.org

Avril 15 / sPot 15


ÉVÉNEMENT Du MOIS TEXTE : JÉRÉMY TRONC

course de la résistance 08 Mai 15

COuRIR ET SE SOuVENIR

Le Conseil Général et la ville de Grenoble vous proposent de participer le 8 mai à la 1ère édition de la course de la Résistance. Un parcours de 10km dans les rues de Grenoble via les sites historiques emblématiques. Accessible aussi aux non coureurs, il sera jalonné de panneaux historiques jusqu’à la ligne d’arrivée dans le parc Paul Mistral, lieu de plusieurs réjouissances populaires. Présentation avec Yannis Ameziane, chef du projet.

Un événement sportif emprunt d’une forte dimension culturelle et historique… Oui, c’est un tout. La course de la Résistance est associée aux cérémonies commémoratives. Celles-ci auront lieu un peu plus tôt pour, dans la continuité, laisser place à 11h au départ de la course. Le parcours sera également enrichi de contenu. Il sera jalonné tous les kilomètres avec des panneaux historiques simples et très accessibles, même aux enfants, illustrant les différents aspects de l’histoire de la Résistance à Grenoble. Ils ne s’adressent pas aux coureurs - ceux-ci auront beaucoup de contenu à l’arrivée au parc Paul Mistral - mais aux autres

16 sPot / Avril 15

La course passe également par 4 lieux emblématiques de la Résistance… Oui ces 4 lieux emblématiques (la place de la Résistance, la  rue Bizanet, le  Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère  et  l’Esplanade des communes Compagnon de la Libération. Ndlr) font partie d’un projet plus global mené par la ville de Grenoble sur les lieux historiques de la Résistance. Ainsi la course prend appuie sur la récente mise en place d’un  parcours urbain  dédié à cette page de l’histoire. L’Office de Tourisme de Grenoble propose d’ailleurs des balades en vélo pour redécouvrir ces lieux historiques. Le parc Paul Mistral proposera-t-il des animations  ? À partir de 13h les gens pourront participer à un grand pique-nique citoyen. À partir de 14h débutera un jeu de quizz intergénérationnel qui permettra de gagner des lots. Il y aura aussi des associations, des panneaux informatifs et divers jeux. Cette course va-t-elle perdurer  ? Tout dépend du succès que rencontrera la première édition.

© Ryan Knapp - FLick

participants qui s’engageront sur le parcours sous un autre mode que la course à pieds chronométrée : marche, vélo, roller, trottinette…

© Patrik Nygren - FLickr

Pour le 70e anniversaire de la capitulation de l’Allemagne signée le 8 mai 1945 à Berlin, vous organisez un événement sportif. Pourquoi ? C’est parti d’un constat. Aujourd’hui les cérémonies du 8 mai mobilisent de moins en moins de personnes. L’année dernière, c’était 200 participants pour une agglomération de 500  000 habitants. De plus, peu de gens connaissent la signification exacte de cette date. On s’est donc rapprochés des différentes institutions qui organisent ces cérémonies pour faire en sorte de changer les habitudes en organisant un événement populaire et festif, et pas seulement cérémonial.

En haut : ce sera la seule course à pied à passer dans les rues du centre-ville de grenoble. Ci-dessus : l’arrivée au parc paul mistral aura lieu à proximité de la vasque olympique.


© Josiah Mackenzie - FLickr Ci-dessus : les inscriptions sont limitées à 1000 personnes.

pratique LA COURSE Course à pied chronométrée de 10 km parcourant les sites historiques de la résistance. départ à 11h, place de la résistance, devant le mur du souvenir. Limitée à 1000 participants. ouvert aux licenciés, non licenciés, et personnes en situation de handicap.

Le parcours emprunte les berges de l'isère, jusqu'à l'Île verte avec un ravitaillement rue bizanet. Les coureurs passeront devant le musée de la résistance et de la déportation de l’isère, puis place de verdun, avant de terminer leur tracé historique parc Paul-mistral, le long de l'allée des Justes. L'arrivée sera jugée sur l’esplanade des communes Compagnon de la Libération, à proximité de la vasque olympique.

TARIFS 4 € jusqu'au 23 avril. Comprend l'accès aux ravitaillements, le chronométrage électronique, de la documentation sur l'histoire de la 2nde guerre mondiale à grenoble, un tee-shirt technique et un gobelet réutilisable.

POUR LES NON COUREURS dès 11h45, possibilité de profiter librement et à votre rythme du parcours balisé. un accès libre est également prévu à mi-distance à partir de la rue bizanet.. Infos, inscriptions : www.isere.fr

Photos © Laurent Salino - © Arnaud Childeric

PARCOURS


ÉVÉNEMENTS

© Rodrigo Gómez Sanz

TEXTE : JÉRÉMY TRONC / JÉRÉMY CHAuCHE

04 avr. 15

> 05

avr. 15

Fête des plantes et graines rares BOTANIQUE / Un petit tour des stands, puis après une 1/2 heure on tourne en rond. C’est embarrassant quand la visite d’une foire se déroule ainsi. Peu de chance que cela arrive à la fête des plantes et graines rares de Réaumont. Une fois que vous aurez fini votre tournée des exposants de végétaux et des associations, vous pourrez profiter de la très riche programmation mise en place par La Maison de l’arbre. Au choix : les conférences de Laurent Bourgeois, spécialiste reconnu des plantes aromatiques, ou bien celles des différents invités tous très pointus dans leur domaine. Par exemple une spécialiste de la flore alpine, un cuisinier de fleurs et plantes sauvages ou une passionnée d’épices sauvages. Avec les ateliers et les balades, vous pouvez même tenir tout une journée. > À réaumont (isère, 40 min. de grenoble) / 04 76 65 27 56 / www.lamaisondelarbre.fr

04 avr. 15

> 06

avr. 15

Fête des Minéraux de bourg d’oisans MINÉRAUX / Un événement à la hauteur des 300 gisements de cristaux et de minéraux de l’Oisans. Voilà ce qu’ont voulu les organisateurs de la fête des minéraux de Bourg d’Oisans. Ce massif est avec celui du Mont-Blanc le premier site européen d’extraction de cristaux. Le programme propose d’illustrer ce monde passionnant par différentes approches : les plus belles collections privées de minéraux, la rencontre de cristalliers dont la quête de ces merveilles est l'oeuvre de leur vie, des géologues et des historiens qui viendront expliquer la formation de ces concrétions, une bourse et un salon de minéraux de France et du monde, des ateliers, des visites et, plus insolite, un défilé de mineurs du 19e siècle (départ à 11h00 le samedi de la place des Cristaux). > bourg d’oisans / informations : http://mineralshow.fr/ 06 09 59 40 50

18 sPot / Avril 15

Ci-dessus : la fête des minéraux de bourg d’oisans honore le premier site européen d’extraction de minéraux.

05 avr. 15

World oF dance SPECTACLE / Plus grand événement mondial de danse urbaine, World of Dance ne fera qu’une seule étape en France, et c’est au Summum de Grenoble que ce grand show consacré à l’art de la dance de rue et aux chorégraphies contemporaines s’arrêtera. Show qui ne se cantonne pas aux représentations scéniques, mais qui s’intéresse aussi à l’ensemble de la culture urbaine et de ses modes de vie. Les meilleurs danseurs et troupes de danse du monde y participent en espérant décrocher leur ticket pour les finales qui se dérouleront à Los Angeles le 16 août. Parmi les sélectionnés français, on remarque B boy Lilou, Mia Frye, les twins, Jawn ha, Andrew Baterina et bien d’autres encore. Un aperçu de leur talent est possible sur la page facebook de l’événement (post du 10 mars). > au summum www.worldofdance.com/france


09 avr. 15

> 11

avr. 15

biennale de l’habitat durable

11 avr. 15

> 12

avr. 15

classic’oZ

ÉCOLOGIE / « Vivre la ville durable  », tel sera le thème de la prochaine biennale de l’habitat durable qui s’installera sur le site de la caserne De Bonne. Particulièrement destinée au grand public, la biennale se rapprochera des initiatives les plus concrètes, faciles à mettre en œuvre  : réalisation de jardins partagés et compostage, mise en place de pédibus, construction d’habitats groupés participatifs. Le but  : faire connaître des expériences et donner envie à d’autres d’agir à leur tour. L’événement proposera aussi des expositions pour développer une culture commune, des tables rondes pour partager les expériences, des balades-ateliers pour faire soimême et des temps festifs. La ville durable n’est pas une utopie, à condition d’y mettre chacun du sien. > Plus d’infos : www.biennalehabitatdurable.fr

© Ville de Grenoble

DERBY / Avant la fermeture de ses pistes le 26 avril, Oz-en-Oisans organise un week-end sportif et festif les 12 et 13 avril. Baptisé Classic’Oz, il s’articule en deux temps forts. Celui du samedi est ni plus ni moins qu’un derby qui partira du Dôme des Rousses à 2800m jusqu’à la station à 1350m. Peu importe le moyen ou l’itinéraire, l’important c’est d’arriver le plus rapidement possible en bas. Une formule kids est également proposée avec plein de cadeaux à l’arrivée. Le lendemain aura lieu la 3e édition du 2 Ride Downhill. Par équipe de deux, il faut rallier un point haut et un point bas (soit 10km de course et 2000m de dénivelée) en commençant en skis et en terminant en VTT. Les deux journées ont plusieurs points communs : l’esprit de fête, l’envie de se dépasser et de s’amuser, et de nombreuses animations annexes, musique, démonstrations et initiations. > inscriptions et informations : office de tourisme  www.oz-en-oisans.com / 04 76 80 78 01 / info@oz- en-oisans.com

11 avr. 15

> 12

avr. 15

la gaspard’in SKI DE RANDO ET RAQUETTES / D’une jolie course de ski alpinisme, la Gaspard’in s’est muée en événement grand public pour les amateurs de ski de rando et de raquettes. Finie la compétition, l’essor et la popularisation de ces deux pratiques ont conduit les organisateurs à revoir leur feuille de route, plutôt attractive si l’on se réfère au programme annoncé. L’idée, c’est que les pratiquants de tous niveaux y trouvent leur compte. Les débutants pourront apprendre les techniques de bases des deux pratiques en appréhendant l’environnement montagnard. Les plus aguerris auront l’occasion de participer à des itinéraires de grande envergure inédits, de parfaire leur condition physique et mentale et de tendre vers une pratique autonome. Le tout encadré par des professionnels de la montagne qui animeront de nombreux ateliers. Bien vu. > saint-Christophe en oisans – La bérarde / 04 76 80 50 01 www.berarde.com

Avril 15 / sPot 19


ÉVÉNEMENTS

11 avr. 15

TEXTE : JÉRÉMY TRONC / JÉRÉMY CHAuCHE

Le Grimoir d’Arkandias

Ci-dessous : Éric boisset, l’auteur du roman le grimoir d’arkandias, adapté au cinéma, sera présent au salon du livre imaginaire.

11 avr. 15

> 12

avr. 15

17 avr. 15

> 12

avr. 15

salon du livre iMaginaire LITTÉRATURE / Science-fiction, fantasy, fantastique, voilà les genres de littérature appartenant à la famille du livre imaginaire. Pascale Languille, l’organisatrice de Grésimaginaire, en est fondue, tout comme son mari, l’écrivain Jean Vigne. D’où ce nouveau festival, le seul en Isère sur cette thématique. Vingt-cinq auteurs sont invités. Parmi eux Éric Boisset, l’auteur du Grimoire d’Arkandias, récemment adapté au cinéma. Le Comité de Simulation de Jeux du Dauphiné (CJSD) assurera des démonstrations et des initiations simples aux jeux de rôle et de plateau. L’association Excalibur proposera à deux reprises des démonstrations de combats. Immersion dans le monde fantastique garantie ! > samedi 11 et dimanche 12 avril / de 10h à 18h / espace aragon de villard-bonnot / entrée gratuite / 06 89 02 73 55 http://gresimaginaire.wix.com/accueil

> 19

avr. 15

Festiv’arts

Festival de bd de l’alpe d’hueZ

ARTS DE RUE / Après quelques incertitudes quant à la pérennité du festival, les organisateurs de festiv’arts sont soulagés et peuvent officiellement annoncer les dates de la prochaine édition : les 11 et 12 avril. Une formule un peu réduite dans le temps mais qui garde néanmoins les éléments de son succès  : des spectacles gratuits dans les rues du centre-ville le samedi après-midi (danse, cirque, magie, théâtre, contes et musique), une soirée de concert à l'esplanade du musée de Grenoble le samedi soir (avec Naouack, Mû et Generale Hydrophonik) et bien sûr, le traditionnel bal folk du dimanche après-midi au Jardin de Ville ! > Les 11 et 12 avril / 04 76 70 35 87 https://www.facebook.com/festiv.arts.7

BULLES / Toujours à l’affût d’une course à gagner, enchaînant frayeurs et freinages trop tardifs, les motards de la BD Joe Bar Team terminent souvent leur compétition par une réplique pleine de mauvaise foie du genre «  T’attaquais toi  ?  ». Fane, l’auteur des tomes 2, 3, 4 et 6, sera l’invité d’honneur du 10e festival de BD de l’Alpe d’Huez, entouré d’auteurs non moins prestigieux comme Aurel, Vuillemin, Petrossi, Zanzim et bien d’autres encore. Programme du week-end dans le palais des sports et l’espace congrès Grandes Rousses de l’Alpe d’Huez  : dédicaces bien entendu, mais aussi animations, expositions et projections. Une raison de plus de profiter du ski de printemps à l’Alpe d’Huez. > Palais des sports et espace congrès grandes rousses de l’alpe d’Huez / de 17h à 20h 04 76 11 44 44 / www.alpedhuez.com

© Festivarts Pirates ! Par la compagnie AFAG éâtre

20 sPot / Avril 15

19 avr. 15

derby vtt de chaMrousse COURSE / La saison de ski n’est même pas terminée que Chamrousse propose déjà un derby de VTT. Elle est comme ça la station des Grenoblois. Cette course qui aura lieu le jour de la fermeture des pistes, le 19 avril, est une sorte de clin d’œil à la saison de VTT qui démarrera quelques semaines plus tard. En attendant, place aux amateurs de descente. Ils vont devoir dévaler 1850 mètres de dénivelé négatif entre la Croix de Chamrousse et Vaulnaveys-le-Haut. Pas mal pour une première course qui commencera sur les pistes de ski encore enneigées et se poursuivra sur les sentiers forestiers. La première partie sera déterminante pour bien se positionner avant les chemins plus étroits. La course est ouverte à tous, dès 16 ans, et à partir de 13 ans pour les licenciés. > Plus d’infos : www.chamrousse.com rubrique événements et divertissements


ÉVÉNEMENTS TEXTE : JÉRÉMY TRONC / JÉRÉMY CHAuCHE

25 avr. 15

> 26

avr. 15

© Gilles Reboisson

Foire de beaucroissant 19 avr. 15

lyon urban trail COURSE / Avec plus de 8000 participants l'an dernier et une première version nocturne en septembre qui a reçu également un joli succès, Lyon se place comme la capitale incontestée des trails urbains. De très bonne augure avant cette nouvelle édition. Les ingrédients qui ont fait la réussite de l'épreuve sont à nouveau de la partie : 3 parcours (13, 23 et 35 km) au cœur de la capitale des Gaules. Ce parcours ludique, touristique et technique, monte et descend en permanence au sein des quartiers les plus pittoresques de Lyon : Croix-Rousse, Quais de Saône, Vieux-Lyon... Le tout avec des points de vue à couper le souffle et une arrivée impressionnante enchaînant l’opéra, la traversée de la cour de l’Hôtel de Ville et l’escalier d’honneur avant de déboucher sur la place des Terreaux. Une épreuve jubilatoire à ne pas rater et un beau défi quand on aime la course. > À Lyon / de 15 à 45€ selon les parcours / www.lyonurbantrail.com

19 avr. 15

Marché aux Fleurs et dentelles de sassenage

TRADITIONNEL / On ne parle plus de la foire de Beaucroissant mais des foires de Beaucroissant. En effet, depuis 1836, la foire d’automne a eu une petite sœur dont les caractéristiques demeurent tout de même très impressionnantes : 1000 exposants et autant de tête de bétails et de 250 à 300  000 visiteurs. Si l’on se réfère aux photos prises dans les années 40 à 60, le contenu de la foire n’a guère changé. C’est d’abord un rendez-vous important du monde paysan où agriculteurs et éleveurs se rencontrent et viennent faire un peu de business. Mais c’est aussi un rendez-vous populaire et familial, avec des manèges, des marchands de camelote et des animations en tout genre. Cette année la foire aura sa radio temporaire audible sur le 94.8 et sur www.beaucroissant.net. > À beaucroissant / www.foirebeaucroissant.fr

26 avr. 15

randonnée de la Métro MARCHE À PIED / Elle est gratuite, il y a des ravitaillements, elle est balisée, vous rencontrerez du monde et pourrez discuter… Non, décidément, la traditionnelle randonnée biannuelle organisée par la Métro est vraiment un rendez-vous sympathique et intéressant. Intéressant car les marcheurs partent à chaque édition sur des sentiers par forcément très réputés, mais néanmoins jolis et toujours à portée de bus, de tram ou de vélo. Pour cette 31e édition, il s’agira de partir du Domaine du château de Vizille et d’arpenter les chemins qui parcourent Belledonne en partant de tout en bas. Distance et dénivelé changent en fonction du niveau de difficulté choisi. Il y en a trois généralement. > départ du domaine du château de vizille / inscription gratuite sur place de 8h à 10h30 / 04 76 24 48 59 ou 04 76 59 56 91 www.lametro.fr

22 sPot / Avril 15

© Deletraz

ART ET FLEURS / Le dimanche 19 avril, la cour du Domaine de Sassenage servira de nouveau de cadre au marché aux fleurs et dentelles. Un environnement plutôt favorable aux deux pendants de cette manifestation organisée par Les amis du château : verdure et décoration d’un château du XVIIe dans lequel on imagine parfaitement ces dames d’alors pratiquer la dentelle au fuseau. Des ateliers lui seront d’ailleurs consacrés sous la houlette de dentellières. Incroyable école de patience et de précision. Les apprentis jardiniers trouveront aussi leur compte auprès des stands des exposants présents.  Pépiniéristes et horticulteurs sauront prodiguer de bons conseils de jardinage et d’entretien. > Château de sassenage / de 9h30 à 18h / www.chateau-de-sassenage.com


Avril 15 / sPot 23


ÉVÉNEMENTS TEXTE : JÉRÉMY TRONC / JÉRÉMY CHAuCHE

26 avr. 15

JEUX ÉQUESTRES / Slalom, balles et cônes, cartons, facteur, les 2 drapeaux, teksab… tels sont les noms des épreuves de pony-games, une série de jeux équestres nés en Angleterre et débarqués en France dans les années 90. Ils se pratiquent en équipe de 4 ou 5 joueurs mais sans contact. Ils se jouent sous forme de relais entre les cavaliers. Pas moins de 32 épreuves sont dénombrées en France là où nos voisins Anglais en comptent plus de soixante-dix. Agilité, dynamisme, gestion de la conduite et de la vitesse et de l’équilibre du couple poney et cavalier rendent cette discipline très spectaculaire. Le club équestre la Chevauchée à Sassenage accueillera un concours de pony-games le 26 avril avec des candidats de toutes catégories. > Club équestre la Chevauchée / 37 chemin des moironds à sassenage 04 76 26 47 26 / Plus d’infos : www.ponygames.fr

26 avr. 15

trail du lac de paladru

DR

COURSE À PIED / Ça y’est, le lac de Paladru a sa course nature. Elle se déroulera le dimanche 26 avril. Une date assez précoce dans le calendrier des courses à pieds ce qui fait de ce trail un bel objectif de début de saison pour préparer les grandes épreuves. Deux formats de course sont proposés : 13 et 35 km. La plus grande boucle (D+  : 1000 m) fait le tour du lac, départ et arrivée à Paladru. Elle passera par les plus beaux points de vue du secteur. Le circuit de 13km (D+  : 350 m) se déroulera côté ouest du lac en passant par Brézin. Attention, il faudra avoir plus de 20 ans pour s’aligner sur le 35 km et plus de 16 ans pour le 13 km. Originalité : chaque participant bénéficiera d’un tour en pédalo sur le lac le jour de la course. > départs et arrivées de Paladru http://traildulacdepaladru.hot-chili-pepper.com

24 sPot / Avril 15

le parcours de 35km fera le tour du lac

© Goulven Gonthier

pony-gaMes

30 avr. 15

Freestyle shoW SPORTS EXTRÊMES / Dans le cadre du festival international des sports extrêmes (FISE), le stade des Alpes accueille pour la première fois le 30 avril le Freestyle Show. Une soirée entièrement dédiée aux sports extrêmes co-produite par les organisateurs du FISE et le stade des Alpes. Plusieurs disciplines seront mises à l’honneur lors de cette soirée : le FMX (motocross) avec les plus grands riders qui ont marqué l’histoire du FISE (dont les champions du monde Rémi Bizouard et David Rinaldo), mais aussi le VTT, le Roller, le BMX et la trottinette sur un Big Air installé pour l’occasion. Pour ajouter un peu plus de frissons, des tentatives de record du monde sont attendus dans un stade des Alpes plus chaud que lors d’une rencontre du Top 14. > Plus d’infos : www.freestyleshow.fr

01 Mai 15

Foire du 1er Mai TRADITION / Les foires, c’est souvent une question de tradition moyenâgeuse. Celle du 1er mai à Mens ne déroge pas à cette règle. Elle rassemble chaque année plus de 250 exposants et de très nombreux visiteurs qui la placent au deuxième rang des foires les plus fréquentées en Isère. Pas mal pour ce petit village du Trièves. Une profusion qui implique aussi une grande diversité de domaines et d’activités : produits du terroir, matériel agricole, animaux de la ferme, plants et fleurs,  textiles, artisanat du monde, confiseries, attractions pour enfants, etc. C’est aussi le rendez-vous des gourmands qui pourront découvrir et déguster des spécialités locales comme les ravioles du Trièves, appelées aussi « Sabot de Vénus », des fromages et produits charcutiers ou les fameuses Bouffettes de Mens. > À mens (50 min. de grenoble) / 04 76 34 61 21 / www.mairie-de-mens.fr


DR

02 Mai 15

color Me rad

Au-dessus : Être bombardé de fécule de maïs coloré, apparamment, ça rend heureux. color me rad.

COURSE FUN / La rédaction ne pouvait pas faire l'impasse sur cet événement qui sera sans doute l'un des plus fun du printemps. Color Me Rad est ce que l'on appelle une course des couleurs. La recette de cette épreuve bien plus conviviale que sportive est simple : courir sur un micro parcours de 5 kilomètres tout en se faisant bombarder de fécule de maïs de toutes les couleurs, une sorte de croisement entre le footing du dimanche et la fameuse fête Holi en Inde. Une fois la ligne d'arrivée franchie, place à la fête avec un festival de musique, histoire de voir ce qui vous reste dans les pattes ! Un moment de sport et de fun garanti sans gluten (si, si !). > au parc de miribel-Jonage (1h20 de grenoble) / tarifs : 25 à 28 €

02 Mai 15

> 03

Mai 15

preneZ la clé des chaMps AGRICULTURE / Prenez la clé des champs est une vaste opération « portes ouvertes  » de fermes situées en Isère, Savoie et HauteSavoie, organisée par les chambres d’agriculture. Chaque exploitation est sélectionnée sur les qualités de son accueil et des animations mises en place pour l’occasion. Le temps d’un week-end, vous pourrez rentrer dans les fermes, découvrir les métiers des agriculteurs, échanger avec et participer aux animations proposées : traites, nourrissage, exposition, démonstrations… Le tout souvent couronné d’un goûter ou d’un repas campagnard. Pour les parents c’est l’occasion de faire le plein de produits de qualité frais, locaux et de saison, et pour toute la famille de voir des animaux et de découvrir la vie à la ferme au cours d’un road-trip rassemblant plusieurs exploitations. > samedi 2 et dimanche 3 mai / toutes les fermes participantes : www.prenezlacledeschamps.com

Avril 15 / sPot 25


tain l’herMitage tournon

DESTINATION TEXTE : SANDRA GARDENT

L’AuTRE VISAGE Du SuD

Quand au pense au Sud on pense spontanément au Midi de la France oubliant les merveilles de la Drôme et l’Ardèche. Tournon sur Rhône et Tain l’Hermitage ne manquent pourtant pas de charme. La première située en Ardèche à 20 km de Valence, la seconde sur la rive gauche du Rhône fait face à Tournon. Aussi attractives l’une que l’autre ces villes ne doivent rien aux villages provençaux.

L

DR

a drômoise et l’ardéchoise sont elles aussi gorgées de soleil à travers le jus goûteux de leurs pêches de vigne et abricots. Les saveurs ne sont d’ailleurs pas en reste à Tain l’Hermitage tant ses vignobles sont célèbres. Des atouts de poids pour une ville de caractère marquée par l’Histoire. Rappelons que Tain l’Hermitage fut le fief des Dauphins et la possession des Tournon au XIIe siècle. Elle doit son nom à un autre point historique : le retour de la croisade contre les Cathares du chevalier Sterimberg qui se retira alors dans un ermitage sur la colline. C’est en 1920 que le qualificatif «  Hermitage  » fut accolé au nom de la commune. Cet épisode de l’histoire de la région explique encore le nom du terroir vinicole AOC. Une région enchanteresse donc pour les touristes en mal de week-end originaux. À Tain l’Hermitage on ne risque pas de s’ennuyer tant il existe de ressources au plan culturel ou naturel. En balade pour la journée, il faut se rendre sur les coteaux, site classé depuis 2013. Une occasion rêvée d’éduquer son palais à l’œnologie et de redécouvrir des saveurs du terroir. Puisque un plaisir gustatif n’est jamais de trop, la citée du chocolat, l’atelier Valrhona, caressera les gourmands dans le sens de leurs papilles. Pour la culture, Tain l’Hermitage et Tournon se chargent de tout  : le château musée de Tournon offrira aux visiteurs de belles heures de contemplation devant divers chefs-d’œuvre architecturaux ou picturaux tandis que le lycée Gabriel Faure, premier lycée jésuite de France, exhibera les volumes anciens de sa superbe bibliothèque devant les regards ébahis par tant de richesses patrimoniales.

26 sPot / Avril 15

valrhona, la cité du chocolat

les coteaux, site classé depuis 2013

les coteaux, une histoire des saveurs

S’il est un lieu qu’il ne faut pas manquer dans la région c’est bien sûr les coteaux de Tain l’Hermitage. Une excursion pittoresque pour un panorama emblématique des paysages viticoles rhodaniens. D’une superficie de 140 hectares, ils laisseront un souvenir historique et insolite. Ils sont situés au confluent du Rhône et du Doux au cœur du vignoble du Côte du Rhône. L’Hermitage en est d’ailleurs une appellation célèbre. Le vignoble domine le champ visuel et offre une occasion de se familiariser avec la culture du vin et ses savoir-faire. Les collines, en terrasses du fait des diverses pratiques viticoles, sont à voir. On retrouve toute une tradition dans ses différents aménagements techniques tels que des peintures murales affichant le nom des viticulteurs, construits dès la fin du XIXe siècle. D’où le grand intérêt historique de la visite des coteaux pour les promeneurs. Le périmètre de classement reprend celui de l’appellation d’origine contrôlée « AOC Hermitage  » et concerne les communes de Crozes-Hermitage, Larnage et Tainl’Hermitage.


© Christophe Grilhé

le château Musée de tournon, un rendeZ-vous avec l’histoire

Après une balade savoureuse pourquoi ne pas faire une pause culturelle en visitant le château musée de Tournon ? Les visiteurs en ressortiront armés pour comprendre l’Histoire de la région et se l’approprier. Classé Monument historique en 1938, le Château-Musée date des XVe et XVIe siècles et bénéficie de l’appellation « Musée de France ». Il possède aussi le label " Vignobles et Découvertes". Il présente chaque année des expositions d’art contemporain et permet de découvrir une partie de la vie des Comtes de Tournon ainsi que diverses œuvres d’art.

valrhona, la citée des gourMands

Tain l’Hermitage n’est pas seulement la terre promise des œnologues avertis, c’est aussi le temple du chocolat. Avec l’atelier du chocolat Valrhona, toutes les gourmandises seront permises. Cet espace entièrement dédié au chocolat propose des ateliers, des stages gourmets et des rencontres avec les métiers du cacao et du chocolat en plus d’une boutique où les visiteurs pourront gâter leur palais. Cette citée du chocolat mérite bien son nom et saura séduire les plus réticents aux sucreries.

le lycée gabriel Faure, anthologie du savoir

Le lycée Gabriel Faure est une bâtisse incontournable dans la région. Fondé par le Cardinal François de Tournon, il est le 1er lycée jésuite de France après Paris. Certaines de ses parties sont classées « Monument Historique ». À l’intérieur, une superbe bibliothèque dite « Honoré d’Urfé  » de 15000 ouvrages dont quelques uns sont précieux, notamment la 2e édition de l’encyclopédie de Diderot et d’Alembert, aura de quoi susciter la curiosité. Dans l’établissement scolaire historique on peut encore découvrir une galerie de tapisseries anciennes et une chapelle classique.

« ON RETROuVE TOuTE uNE TRADITION DANS SES DIFFÉRENTS AMÉNAGEMENTS TECHNIquES TELS quE DES PEINTuRES MuRALES AFFICHANT LE NOM DES VITICuLTEuRS »

pratique

TAIN L’HERMITAGE / TOURNON 106 km de grenoble et 20 km de valence. > Portail touristique www.hermitage-tournonais-tourisme.com/fr > Le château musée 14 place auguste fauré à tournon-sur-rhône / www.chateaumusee-tournon.com > Lycée Gabriel Faure Place stéphane mallarmé à tournon-sur-rhône / 04 75 08 21 33 > Cité du chocolat Valrhona 12 avenue du Président roosevelt à tain l’Hermitage / 04 75 09 27 27 / www.valrhona.com

Avril 15 / sPot 27


CARNET D’ADRESSES TEXTE : AuRÉLIE BEAu

Spot et son équipe de rédacteurs sont sur le qui-vive pour vous faire découvrir les tendances du moment : boutiques originales, nouvelles adresses, sites internet émergeants et bons petits restaurants hors des sentiers battus.

Ci-contre : lolë, du prêt-à-porter pour les sportives

la coMMunauté lolë à la caserne de bonne BIEN-ÊTRE / Plus qu’un nouveau magasin de vêtements, c’est un concept qui s’est installé à la Caserne de Bonne en janvier dernier. Lolë est une marque québécoise qui commence son développement en France. Elle propose du prêt-à-porter pour les sportives, des vêtements innovants pour les femmes actives et urbaines. Yoga, fitness, running… Vous retrouverez tout ce qu’il faut pour être à l’aise dans votre corps. Et ce n’est pas la seule activité de Lolë. La boutique propose aussi gratuitement des ateliers découverte une à deux fois par semaine. Des sessions Pilate, Zumba, barre à terre, chants méditatifs… encadrées par des ambassadrices. En trois mois, le concept a conquis les Grenobloises. Elles sont de plus en plus nombreuses à adhérer à cet état d’esprit. > Lolë, centre commercial Caserne de bonne, grenoble / www.facebook.fr/Loleateliergrenoble inscription obligatoire au 09 86 20 67 12

« LES MEMBRES PEuVENT PROFITER DE REMISES ALLANT DE -40 à -70% SuR DES PRODuITS SPÉCIALISÉS »

28 sPot / Avril 15

© A.B.

« PLuS qu’uN NOuVEAu MAGASIN DE VêTEMENTS, C’EST uN CONCEPT »

privaride.coM : le Meilleur de la glisse à petit prix VENTE PRIVÉE / Les sites de ventes privées accueillent de plus en plus d’adeptes. Aujourd’hui, il est possible d’acheter ce que l’on veut à moindre coût. Et c’est maintenant le cas dans l’univers glisse et outdoor. Privaride a été lancé à l’automne dernier depuis Grenoble. Le siège est installé sur le cours Jean Jaurès pour proposer des ventes privées en ligne, plusieurs fois par semaine. Les membres peuvent profiter de remises allant de -40 à -70% sur des produits spécialisés. L’équipe Grenobloise a choisi de travailler avec des marques connues dans le milieu. Plus de soixante ventes ont déjà été organisées, principalement dans l’univers des sports d’hiver. Après un bon démarrage, Privaride va enclencher maintenant sa deuxième phase  avec des ventes autour du trail, la randonnée, le skate et tous les sports outdoor d’été en général. > www.privaride.com


DR

spartoo : du virtuel au réel

85 m2 de chaussures et de sacs pour hommes et femmes

MODE / Qui n’a jamais fait une commande sur le site Spartoo.com ? Nous étions déjà fiers d’avoir le leader de la vente de chaussures en ligne à Grenoble. Il se développe maintenant dans une boutique « en chair et en os  ».  85 m2 de chaussures et de sacs pour hommes et femmes, en plein centre-ville. C’est la première boutique de la marque. Un test qui entraînera certainement l’ouverture d’autres magasins en France. Sur place, il sera désormais possible d’essayer des produits et de se laisser le temps de la réflexion. Si vous n’êtes pas convaincu tout de suite, vous pourrez le commander plus tard sur le site et vous faire livrer. La boutique Spartoo est ouverte depuis fin mars au 1 rue de Sault à Grenoble. Vous y retrouvez déjà toute la nouvelle collection printemps – été. > spartoo : 1 rue de sault à grenoble / www.spartoo.com

« IL SERA DÉSORMAIS POSSIBLE D’ESSAYER DES PRODuITS ET DE SE LAISSER LE TEMPS DE LA RÉFLExION »

privaride.com, ventes privées spécialisé

es dans l’outdoor. DR

Avril 15 / sPot 29


CARNET D’ADRESSE

spot a testé pour vous ! *****

TEXTE : JÉRÉMY TRONC

**** *

Dans cette rubrique, point d’éthique au rabais ou de durable à obsolescence programmée. On teste, on se renseigne, et si l’enseigne nous semble digne d’intérêt, on en parle. Sinon, poubelle verte “je trie”.

Ci-contre : toute l’année, fruits et légumes frais et de saison avec terroir d’isère © Frédéric Bisson - Flickr

terroir d’isère TERROIR / Du petit producteur au fin fond de la Chartreuse à la porte de votre domicile, il existe désormais un trait d’union qui s’appelle Terroir d’Isère. Ce site de vente en ligne ne commercialise que des produits issus de petites exploitations situées en Isère ou un peu plus loin, dans la Drôme et la Savoie. Passez votre commande sur le site parmi plus de 200 références puis bénéficiez d’une livraison à domicile la semaine suivante, conformément à l’heure et à la date qui vous arrange. Entre temps, Fabien Burdet, le créateur du site, sera allé sillonner pour vous la campagne à bord de son camion frigorifique. Manque de temps pour faire le tour des petits producteurs ? Pas envie de prendre la voiture par souci écologique  ? Terroir d’Isère se charge de le faire pour vous en mutualisant les commandes. Tous les produits sont locaux et de saison, forcément frais et toujours très goûteux. > www.terroirdisere.com

Mai 15

n°129

Sortie le 6 mai

« CE SITE DE VENTE EN LIGNE NE COMMERCIALISE quE DES PRODuITS ISSuS DE PETITES ExPLOITATIONS SITuÉES EN ISèRE. »

prochain nuMéro.

SPÉCIAL RANDO Un numéro avec plein de pages qui donnent envie de marcher.

© Hourgade - Flickr

SPOT. Editions “LE PETIT SPORTIF”, 12, rue Ampère - 38000 Grenoble. S.A.R.L. de presse au capital de 12195,65 euros. RCS Grenoble : 420 090 573. Tél. : 04 76 84 44 60. Fax : 04 76 21 25 11. Mail : contact@spot-web.fr Directeur de la publication : Sébastien Rousset (srousset@spot-web.fr - 04 76 84 44 61) Responsable de rédaction : Jérémy Tronc (jtronc@spot-web.fr - 04 76 84 79 38) Chef de publicité : Mélanie Arbessier (marbessier@spot-web.fr - 04 76 84 44 62) Ont collaboré au numéro : Aurélie Beau. Sandra Gardent. Isabelle Cartellier. Jérémy Chauche. Assistante de direction : Lidwine Bastien(contact@spot-web.fr) Design :www.michelbarthelemy.com Maquettiste : Géraldine Crosio Infographiste : Carole Barraud Responsable diffusion : Jean-Maxime Morel Tirage : 30 000 exemplaires en libre service, diffusés par DiffusionActive Impression Rotimpres (Espagne) La rédaction n’est ni responsable des textes publiés qui engagent la seule responsabilité de leur auteur, ni des erreurs ou omissions. Toute reproduction de SPOT est strictement interdite. www.spot-web.fr

30 sPot / Avril 15


QUELS LECTEURS ÊTES-VOUS ?

Avril 2015

Chères lectrices, chers lecteurs,

Pour nous envoyer vos réponses, 3 solutions :

Nous vous avons préparé un petit questionnaire afin d’en savoir un peu plus sur vous, vos ressentis par rapport à SPOT, ce que vous aimez, ce que vous aimez moins, ce que vous aimeriez trouver, sur votre façon d’utiliser votre magazine, les raisons pour lesquelles vous le lisez…etc.

Par mail à contact@spot-web.fr : Répondez en utilisant les chiffres des questions et les lettres des choix de réponses (Ex : 1/A, 2/B).

Afin que ce questionnaire soit véritablement efficace, merci de bien vouloir répondre à toutes les questions sans exception. Si vous êtes plusieurs dans la famille à lire SPOT, merci de bien vouloir prendre le temps de nous répondre individuellement. Ce questionnaire n’est bien entendu pas obligatoire ; en revanche il est vraiment important pour nous et par voie de conséquence, on l’espère également pour vous.

Par courrier à SPOT – 12 rue Ampère – 38000 Grenoble : sur papier libre en utilisant les chiffres des questions et les lettres des choix de réponses ou en nous envoyant ce questionnaire rempli. Sur notre site internet : www.spot-web.fr/grenoble dans le bloc noir en bas de site, cliquez sur «Enquête» pour accéder au questionnaire en ligne.

QUESTIONNAIRE

1 | Vous êtes :

A — Une femme

2 | Votre tranche d’âge :

B — Un homme

A — moins de 20 ans B — de 20 à 24 ans C — de 25 à 29 ans D — de 30 à 34 ans

E — de 35 à 39 ans F — de 40 à 44 ans G — de 45 à 49 ans H — de 50 à 54 ans

I — de 55 à 59 ans J — de 60 à 69 ans K — 70 et plus

3 | Dans quelle ville habitez-vous ? ………………………………...............................................................................................................................................................................……. 4 | Quelle est votre catégorie socio-professionnelle ? A — Agriculteur exploitant B — Artisan/commerçant/chef d’entreprise C — Cadre et profession supérieure

D — Profession intermédiaire E — Employé(e) F — Ouvrier

5 | Avez-vous des enfants ? A — Oui (combien ? …........ )

G — Sans activité professionnelle H — Retraité(e) I — Étudiant

B — Non

6 | Dans le magazine SPOT, quelles sont les rubriques qui vous intéressent le plus ? Possibilités de réponses multiples. A — En bref (p 4) B — Visite urbaine (p 6/7) C — Dossier «  Grand Format  » (p 8 à 15)

D — Evénements (p 16 à 25) E — Destination (p 26/27) F — Carnet d’adresses (p 28 à 30)

G — Carnet d’adresses Éthique (p 31)

7 | La photo de UNE du magazine a-t-elle une influence sur votre prise en main ? A — Oui

B — Non

8 | S’agissant des informations que vous trouvez dans SPOT, diriez-vous qu’elles sont ? Possibilités de réponses multiples. A — Très intéressantes B — Complètes C — Utiles

D — Claires E — Insuffisantes F — Pas intéressantes

G — Incomplètes H — Variées I — Inutiles

9 | Utilisez-vous les informations que vous lisez dans SPOT ? A — Jamais

B — Parfois

C — Souvent

D — Régulièrement

10 | Selon vous, y-a-t-il des types d’informations, des thématiques ou des rubriques qui manquent dans SPOT et dont vous auriez besoin ? A — Oui B — Non Si oui, la ou lesquelles  ? ……………………………………………………………………………..................................................................................................................................................…………

11 | Depuis que vous lisez SPOT, vous souvenez-vous d’un dossier, d’une thématique ou d’un article qui vous a particulièrement intéressé ? A — Oui B — Non Si oui, (la)lequel(le)  ? ………………………………………….......................................................................................................................................................……………………………………………

12 | Utilisez-vous ou avez-vous déjà utilisé également le site internet de SPOT www.spot-web.fr ? A — Oui

B — Non

13 | Commentaires : Profitez de cet espace de commentaires pour nous faire remonter une ou plusieurs informations relatives au magazine SPOT, qu’elles soient positives ou dans le but de nous aider à mieux répondre à vos besoins. ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………................................................................................................

Merci de votre participation. Avril 15 1 Mars 14//sPot SPOT31


32 sPot / Avril 15

Profile for Magazine SPOT

QUE FAIRE LE WEEK-END? Mensuel gratuit des loisirs et du tourisme en Rhône-Alpes  

MAGAZINE SPOT Avril 2015- Édition Grenoble

QUE FAIRE LE WEEK-END? Mensuel gratuit des loisirs et du tourisme en Rhône-Alpes  

MAGAZINE SPOT Avril 2015- Édition Grenoble

Profile for lpsgre
Advertisement