Page 1

GUIDE

ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

100%

TOURISME RÉGIONAL ÉTÉ 2019 / GRATUIT


ÉDITO L’argument écologique semble de plus en plus peser dans le choix d’une destination touristique. Face à l'urgence climatique, le souci de réduire son empreinte carbone au moment de partir en vacances n’a jamais été autant d’actualité et oblige à repenser ses modes de déplacement. L’avion, très polluant, est bien sûr dans le collimateur des citoyens « responsables », en tout cas dans celui de ceux qui n’ont plus envie de s’arranger avec leur conscience écologique. Sans avion, on part où ? Quid de “l’exotisme” ? Et si on veut partir loin, comment fait-on ? Pour ne pas avoir l’impression de se priver de libertés (désuètes ?), la solution est sans doute de repenser sa définition du tourisme à l’aune des nombreux problèmes qu’il engendre. Faut-il voyager loin pour voyager bien ? Notre mouture 2019 de notre Guide estival Auvergne-Rhône-Alpes vous aidera peut-être à résoudre ce dilemme très contemporain. JÉRÉMY TRONC

HORS SÉRIE ÉTÉ SPÉCIAL TOURISME

Le guide estival Auvergne Rhône-Alpes est un magazine hors-série, édition du Groupe UNAGI 12, rue Ampère, 38000 Grenoble / S.A.R.L. au capital de 97561,88 euros / RCS Grenoble : 413 508 581 / Tél. : 04 76 84 44 60.

Directeur de la publication Sébastien Rousset srousset@groupe-unagi.fr Rédacteurs en chef Jérémy Tronc - jtronc@spot-web.fr / Jérémy Chauche - jchauche@spot-web.fr Rédacteurs Benjamin Leroy / Martin Léger / Jean-Baptiste Auduc / Alice Forges / Romain Vallet / Lucas Mollard Relectrice Nathalie Gresset Chefs de publicité Sébastien Roy - sroy@groupe-unagi.fr / Renaud Goubet - rgoubet@groupe-unagi.fr / Magali Paliard mpaliard@groupe-unagi.fr / Benjamin Warneck - bwarneck@groupeunagi.fr / Nicolas Héberlé - nheberle@groupe-unagi.fr Maquette Géraldine Crosio Maquettiste Léa Alvarez Infographiste Melvin Martin Responsable diffusion Jean-Maxime Morel Tirage Tirage 35 000 exemplaires diffusés en libre-service dans 986 points de la région AUVERGNE-RHÔNE-ALPES par DiffusionActive Impression Rotimpres (Espagne) La rédaction n’est ni responsable des textes publiés qui engagent la seule responsabilité de leur auteur, ni des erreurs ou omissions.

Photo de couverture : Le château de Châteauvieux à Duingt, lac d’Annecy. © Pierre Bascugnana - Agence Tintamarre

SOMMAIRE

P04à10 BAIGNADE ET BASES NAUTIQUES P12à17 BALADES ET RANDONNÉES P18à22 PARCS DE LOISIRS P24à29 SITES NATURELS REMARQUABLES P30à39 SPORTS, LOISIRS ET SENSATIONS P40à43 vILLAGES DE CARACTèRE P44à62 vISITES ET PATRIMOINE

INDEX PAR DÉPARTEMENTS 01,AIN

42,LOIRE

03,ALLIER

43,HAUTE-LOIRE

07,ARDÈCHE

63,PUY-DE-DÔME

15,CANTAL

69,RHÔNE

26,DRÔME

73,SAVOIE

38,ISÈRE

74,HAUTE-SAVOIE

P4 / 5 / 12 / 18 / 25 / 30 / 40 / 44 / 45 P5 / 13 / 19 / 25 / 31 / 41 / 46 / 47 P6 / 13 / 19 / 25 / 32 / 41 / 48 P6 / 7 / 13 / 20 / 25 / 32 / 33 / 41 / 48 / 50 / 51 P7 / 14 / 20 / 26 / 33 / 34 / 41 / 51 / 52 / 53 P8 / 14 / 20 / 26 / 34 / 35 / 42 / 53 / 54 / 55

P8 / 14 / 21 / 26 / 35 / 36 / 42 / 56 P8 / 15 / 21 / 27 / 36 / 42 / 56 / 57 P9 / 15 / 22 / 28 / 36 / 42 / 58 / 59 P10 / 16 / 22 / 28 / 37 / 38 43 / 59 / 60 P10 / 16 / 22 / 28 / 38 / 43 / 61 / 62 P10 / 16 / 22 / 29 / 38 / 45 / 62

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 3


RivièRes, Lacs, cascaDes, PLaNs D'eau, éTaNgs... La RégioN auveRgNe-RhôNeaLPes N'a Pas De LiTToRaL maRiTime mais PossèDe à Peu PRès TouT ce qui PeuT se faiRe D'(e)auTRe eN maTièRe De PLaisiRs aquaTiques. sauvage ? NaTuRe ? améNagé eT suRveiLLé ? uN Peu De TouT ceLa ? chaque DéPaRTemeNT aBRiTe queLques Lieux De BaigNaDe à DécouvRiR. BeNJamiN LeRoY

4 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019

© La belle rencontre

BAIGNADE ET BASES NAUTIQUES

01.LA PLAINE TONIQUE

Vous êtes plutôt plan d'eau ou piscine ? Plage ou transat  ? Toboggan ou paddle ? Fromage ou dessert ? Ne choisissez plus, la Plaine Tonique vous propose tout cela et même plus ! Le nec plus ultra de la baignade ! D'un côté, le lac de 95 ha et ses 500 m de plage de sable ; de l'autre, le centre aquatique avec ses cinq piscines, ses deux toboggans géants et sa plate-forme de jeux d'eau. Bien évidemment, bananes, kayaks, bouées tractées, parachute ascensionnel, flyboards et bien d'autres activités sont au rendez-vous. Pour les terriens, ne pas oublier le minigolf, les terrains de volley et de badminton... Proposition à saluer : le jeu coopératif Playa Playa, pour apprendre aux plus jeunes à prendre soin de nos lacs, mers et cours d'eau tout en s'amusant  > Malafretaz / À 100 km au nord de Lyon / 04 74 30 80 52 /

www.laplainetonique.com


© Xavier Thomas - Ville de Vichy

> Charix / à 100 km au nord-est de Lyon / www.hautbugey-tourisme.com

© Haut Bugey Tourisme

Le Canada à une heure de Lyon ? Ça ressemble à une publicité mensongère pour une compagnie aérienne low cost, et pourtant, c'est (presque) la vérité ! Le lac genin est en effet surnommé « le petit canada du haut-Bugey ». situé à 850 m d'altitude dans une clairière entourée de sapins, d'épicéas et de feuillus, l'endroit donne l'impression d'avoir traversé l'atlantique. Terrain de jeu naturel propice aux activités de plein air, c'est aussi un magnifique lieu de baignade qui offre une plage de sable surveillée. à 3 km du lac, le parc oyoxygène est l'endroit idéal pour parfaire la journée. au menu : accrobranche, jeu de piste, parcours d'orientation, parcours pieds nus pour appréhender l'environnement par la marche.

- Marc Chatelain

01.LAC GENIN

03.ÉTANG DE TRONÇAIS

Si Tronçais est plus connu pour ses 10 600 hectares de forêt que pour ses activités aquatiques, la chênaie compte malgré tout cinq étangs. quatre d'entre eux ont été créés par l'homme pour des besoins industriels, seul celui de saint-Bonnet-Tronçais est naturel et ouvert à la baignade. un peu de fraîcheur au cœur d'un poumon vert, accompagnée de tous les aménagements garantissant une baignade ludique, pratique et sécurisée. hors de l’eau, les visiteurs ont la possibilité de louer canoës, kayaks et paddles ou de s’adonner aux sports d’été sur des terrains de badminton, volley et basket-ball. et parce que claquettes et slip de bain peuvent aussi rimer avec élégance, un parcours minigolf de 15 trousvous permettra d’affirmer votre swing et votre swag. > À Saint-Bonnet-Tronçais / à 45 km au nord de Montluçon

03.LA PLAGE DES CÉLESTINS À VICHY

Attardons-nous sur un incontournable estival de la ville : la plage des Célestins, sur l'Allier. Pas moins de 600 m² de sable fin, une guinguette, des cabines de plage s'accordant bien avec l'héritage mondain de la ville : voilà de quoi donner à la station thermale un air de bord de mer. Déjà très agréablement aménagées tout au long de l'année, les berges de la rivière deviennent pour quelques semaines le temple de la détente et de l'amusement. au menu : pataugeoire, jeux d'eau, toboggan et filet à grimper pour les plus jeunes, terrains de pétanque, basket-ball, beach-volley ou beach-soccer pour tous. sportive, la baignade vichyssoise ! > Vichy / à 55 km au nord de Clermont-Ferrand / www.vichy-destinations.fr

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 5


Baignade et bases nautiques

07.BAIGNADE AU PONT DU DIABLE

© Simon Bugnon

Voiciun site que nous vous avons déjà recommandé dans Spot Magazine : le pont du Diable, sur la commune de Thueyts. Le département de l'ardèche regorge de lieux de baignade offrant un décor incroyable mais celui-ci vient parfaire la scénographie d'une touche historique et pittoresque. La légende raconte que le pont aurait été construit par le Diable lui-même en échange de la première âme qui traverserait celui-ci. vous trouverez un parking à 100 mètres du pont, mais descendre à pied depuis le village contribue au charme de l'excursion. vous emprunterez pour cela la chaussée du Roi et l'échelle de la Reine, deux escaliers taillés dans une faille de basalte, et aurez l'occasion d'apprécier chemin faisant quelques panoramas mémorables. > À Thueyts / à 20 km à l’ouest d'Aubenas

07.BAIGNADE DANS LA VOLANE À LAVIOLLE

Le pays d'Aubenas et l'Ardèche en général ne sont pas avares en coins de baignade sauvages et naturels. encore faut-il les trouver, car ils ne s'offrent pas à n'importe qui. c'est ainsi à une hérésie que nous nous livrons en ces lignes puisque nous allons partager avec vous un de ces fameux lieux méconnus... accroché à flanc de montagne, le village de Laviolle surplombe les gorges de la volane. ici, vous pourrez profiter d'une eau fraîche et translucide dans de superbes vasques formées au milieu des rochers, véritables piscines naturelles. en partant à l'aventure le long de la rivière, vous découvrirez d'autres spots de baignade incomparables. mais ceux-ci se méritent... Nous vous avons donné le tuyau, à vous de trouver vos propres coins !

© P. Soissons

> Laviolle / à 20 km au nord d'Aubenas

07.AQUA ARDÈCHE

On ne vantera jamais assez les mérites de la baignade dans des cadres naturels mais profiter des équipements d'un “aquaparc” a aussi ses avantages, notamment pour les familles avec de jeunes enfants. Pendant que vous vous prélasserez sur les chaises longues, vous serez rassuré de savoir que vos chérubins s'ébattent en toute sécurité, dans un cadre garantissant éclats de rire et stimulation de leur imagination. Trois piscines sont à disposition dont la Tropicana destinée aux plus petits et la piscine Pirates avec son bateau et ses canons à eau. De plus, les six toboggans sauront vous donner quelques frissons : en bouée 4 places dans le family slide ; avec un départ à prés de 80 km/h dans l'aqualoop ; ou dans un tunnel de 60 m agrémenté d'effets lumineux avec le Turbo cyclone ! > À Villeneuve-de-Berg / à 15 km au sud-est d’Aubenas / 04 75 94 82 81 / www.aqua-ardeche.com

15.LAC DE SAINTÉTIENNE-CANTALÈS

Terre de fromages et de bovins à la robe rouge, le Cantal possède aussi quelques beaux lieux de baignade, comme le lac de Saint-Étienne-Cantalès. créé en 1945, le plus grand lac artificiel d'auvergne s'étend sur 13 kilomètres pour une superficie de 563 ha. on y trouve trois plages où la baignade est surveillée : Puech des ouilhes, Renac et espinet. La première propose un sentier sur pilotis pour les balades au bord de l'eau, des terrasses flottantes et de nombreuses embarcations à louer, tandis que sur le site de la deuxième, le parc aquatique Renacland ravira les plus jeunes. Depuis Renac, une passerelle himalayenne de 124 m permet de rejoindre espinet, deux sites distants de 8 km par la route ! > Saint-Étienne-Cantalès / à 25 km à l’ouest d'Aurillac / Renacland : 07 83 30 34 78 / www.renacland.fr

6 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


15.CIRQUE DE MALLET

Non loin du viaduc de Garabit, la plage du Mallet se trouve au fond d'un petit vallon, au cœur du cirque du même nom. La baignade y est surveillée, l'eau est en moyenne à 24 / 25°c (données vérifiées par la rédaction) et l'entrée dans l'eau en pente douce permettra à tous de profiter des joies de la baignade. Juste en face, la presqu'île du cheylé accueille une base nautique où vous pourrez louer canoës, kayaks, dériveurs, planches à voile, pédalos, stand-up paddles et catamarans avec lesquels vous pourrez explorer librement les îles alentour et profiter de leurs plages isolées. Les marcheurs pourront grimper jusqu'au belvédère de mallet, offrant une vue remarquable sur les vallées de la Truyère et du Bès. > Fridefont / à 25 km au sud de Saint-Flour / www.pays-saint-flour.fr

26.VALLÉE DE LA ROANNE

Voici une suggestion pour ceux qui ont l'esprit aventureux, qui ne sont pas pressés et qui n'ont pas peur d'explorer un minimum avant de découvrir le coin baignade de leur rêve. La vallée de la Roanne est située dans un écrin de montagnes dans le pays de Die. La route suivant la rivière, vous aurez chemin faisant de belles opportunités de vous jeter à l'eau. Le mieux est de vous garer lorsque vous en avez l'occasion, et de suivre un sentier au débotté ; il est rare qu'ils ne finissent pas par déboucher sur la Roanne. on recommandera notamment les alentours de saint-Nazaire-le-Désert : les Raillasses, le pas du gourd... Renseignez-vous auprès des locaux : si vous n'avez pas trop l'attitude du touriste envahissant, ils devraient vous répondre. > Entre Saint-Benoit-en-Diois et Saint-Nazaire-le-Désert / à 40 km au sud de Die / www.vallee-roanne.com

26.LE CLAPS DE LUC

Le Claps de Luc (ou Saut de la Drôme) est un spectaculaire éboulement dans la rivière de la Drôme, plusieurs fois centenaire, et bien connu des amateurs d'escalade (plus de 120 voies ! ). Les gigantesques rochers barrèrent la rivière, formant deux lacs, dont le plus grand s'étalait tout de même sur 300 hectares et pouvait atteindre 70 mètres de profondeur ! Passèrent quelques siècles avant que les chartreux ne décident de percer un des blocs rocheux, asséchant les lacs, forçant la Drôme à se frayer un chemin entre les éboulis, créant au passage de multiples cuvettes où faire trempette. Lieu populaire et donc assez fréquenté l'été mais qui demeure sauvage : prudence de mise ! > Luc-en-Diois / à 20 km au sud de Die / www.ladrometourisme.com


Baignade et bases nautiques

38.LAC DE PALADRU

Il y a 20 ans, Alain Resnais et Agnès Jaoui rappelaient à la France la légende oubliée des chevaliers paysans de l'an mil au lac de Paladru. cet épisode historique majeur ne doit pas faire oublier que « le lac bleu » est aussi une destination incontournable lors des fortes chaleurs estivales. entouré de verdure (son nom viendrait de pelas druon qui signifie « près des chênes »), d'une belle couleur turquoise (due à la craie qui tapisse son fond, également bénéfique pour la peau), Paladru offre un cadre de rêve pour la baignade, ainsi que 4 plages surveillées. Bien sûr, de nombreuses activités nautiques sont également disponibles, ainsi que des voies vertes aménagées pour les balades en toute tranquillité sur les rives du lac.

© Luc OLIVIER-Maison du Tourism

e de la Haute-Loire

© Stéphane prodent - OT Pays Voironnais

> Charavines / à 90 km au sud-est de Lyon / www.paysvoironnais.info

42.SAINT-VICTORSUR-LOIRE

À quinze minutes de Saint-Étienne, la base nautique de SaintVictor-sur-Loire, rénovée il y a quelques années, offre le meilleur en matière d'aménagements. sur les bords du lac de grangent, dans la réserve naturelle des gorges de la Loire, vous pourrez selon l'envie vous installer sur la plage de sable fin ou étendre votre serviette dans l'herbe. La baignade est surveillée, la qualité de l'eau contrôlée chaque semaine et le club nautique propose de nombreuses activités (pédalo, canoë, planche à voile, catamaran, paddle...). vous pourrez même partir en balade commentée à bord d'un bateau croisière électrique à la découverte du château millénaire de grangent ou de la forteresse médiévale d'essalois. > Saint-Victor-sur-Loire / à 15 km à l’ouest de Saint-Étienne / 04 77 48 77 48

43.LAC DU BOUCHET

Fierté altiligérienne, le lac du Bouchet est le site naturel le plus fréquenté du département. malgré sa popularité, c'est un lieu de baignade et de balade assez calme, situé à une altitude de 1205 mètres dans un cratère volcanique et entouré de vastes forêts. on raconte que le lac est né de la colère des dieux qui, excédés par la vie dissolue que menaient les habitants du Bouchet, auraient englouti le village sous les eaux, n'épargnant qu'une vieille dame et sa chèvre... L'atmosphère y est plus calme aujourd'hui, un charmant sentier aménagé longe le lac, la baignade est surveillée, et des activités de plongée sont même proposées, pour aller vérifier si les débauchés susmentionnés avaient réellement dépassé les bornes. > Cayres / à 20 km au sud du Puy-en-Velay

43.AUREC-SUR-LOIRE

Petit bourg aux allures médiévales, Aurec-sur-Loire se trouve blottie dans une pittoresque boucle de la Loire, et a su pleinement profiter de cet emplacement : vous pourrez y prendre part à des descentes en canoë, y louer des bateaux électriques, et bien sûr profiter de la base de loisirs. au choix : le plan d'eau surveillé ou la piscine extérieure (surveillée elle aussi) avec ses toboggans, ses cascades, son bassin réservé aux plus jeunes. en bonus, pléthore de distractions à votre disposition : minigolf, terrains de pétanque, beach-volley ou sandball (sorte de handball, mais dans le sable), bowling sur herbe (sorte de bowling, mais sur l'herbe), jeux pour enfants... vous n'aurez que l'embarras du choix ! > Aurec-sur-Loire / à 60 km au nord-est du Puy-en-Velay / www.gorgesdelaloire-tourisme.fr

8 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


63.LAC D'AUBUSSON D'AUVERGNE

Situé au sein du Parc naturel régional du Livradois-Forez, le lac d'Aubusson d'Auvergne, plan d'eau artificiel créé il y a une vingtaine d'années, propose tout ce que le petit baigneur moyen peut espérer : une plage surveillée, une aire de jeux, des tables de pique-nique... mais son environnement naturel préservé est aussi mis en valeur, avec le sentier d'interprétation « saute-Ruisseau », de nombreux parcours d'orientation et même, pour les amateurs de géocaching, une cache à trouver aux abords du lac. Plus largement, les 75 hectares de bois et de champs aménagés environnants, comme les paysages de moyenne montagne, invitent à une petite marche revitalisante avant de se jeter à l'eau. > Aubusson-d’Auvergne / à 55 km à l’est de Clermont-Ferrand /

© Aurélien mthevon

Base nautique : 04 73 53 56 02

63.LAC D'AYDAT

Et le titre de plus grand lac naturel d'Auvergne est attribué... au lac d'Aydat ! affichant, à la toise, une altitude de 850 m, une profondeur de 15 m et une superficie de 65 ha, le champion du Puy-de-Dôme vous ravira par son paysage boisé et ses airs de station thermale. La baignade est surveillée et une vingtaine de sentiers balisés entourent le plan d'eau. on ne saurait d'ailleurs que trop vous recommander de pousser jusqu'au col de la croix-morand (20 min en voiture) et de finir à pied l'ascension du puy du même nom (une demi-heure mais une pente assez prononcée) qui culmine à 1519 m. De là-haut, la superbe vue sur d'autres lacs du massif central (lac de guéry, lac chambon...) devrait vous inspirer d'autres idées de baignade. > Aydat / à 25 km au sud de Clermont-Ferrand

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 9


Baignade et bases nautiques

69.AQUAPARK BELUGA

Belle nouveauté en Beaujolais, avec l'ouverture de l'Aquapark Beluga, sur la plage du Colombier à Anse. Toboggans, catapultes, ponts flottants... en tout 12 structures gonflables (citons le free fall supreme ou le Walkback, des noms prometteurs) pour un parcours sur 900 m² et une durée de 45 minutes. Le tout se déroule en toute sécurité : gilets de sauvetage, maître.sse.s nageur.se.s, filets de protection, et 100% des chutes garanties dans l'eau ! si vous ne vous sentez pas spécialement l'esprit aventurier, la plage du colombier permet aussi bien sûr la baignade (surveillée) et dispose de jeux (terrestres cette fois) pour enfants et d'une guinguette pour se restaurer. oserez-vous relever le défi du beluga du Beaujolais ?

69.LAC DES SAPINS

Le bio est en vogue dans nos assiettes, mais pas seulement : le côté nature est également prisé pour la baignade ! et avec le plus grand bassin biologique d'europe, le lac des sapins n'est pas en reste ! une eau pure, sans chlore, particulièrement saine et 100% écologique. celle-ci est filtrée naturellement par différentes couches de minéraux et des plantes dépolluantes, traquant et annihilant toute trace de bactéries ! Le meilleur des baignades artificielles et naturelles en somme. haut lieu de trempette non loin de Lyon, de nombreux activités et aménagements sont aussi proposés, sur terre comme dans l'eau : pédalo, aviron, mais aussi paintball, minigolf, tir à l'arc ou à la sarbacane, parcours de santé... > Cublize / à 65 km au nord-ouest de Lyon / www.beaujolaisvert.com

© OT Pays du Lac d'Aiguebelette

> Anse / à 30 km au nord de Lyon / www.facebook.com/aquaparkbeluga

73.LAC D'AIGUEBELETTE

Aux portes des Alpes, le lac d'Aiguebelette se vante d'être le plus chaud d'Europe : 26° C en moyenne en été ! il est surtout apprécié pour son cadre de baignade : des eaux vert turquoise et un magnifique paysage d'alpages avec vue sur les falaises de la chaîne de l'épine. La berge est est la plus sauvage et la baignade n'y est pas surveillée, tandis que pas moins de 7 plages parsèment les côtes ouest et sud. La plupart sont surveillées, équipées...et payantes ! L'endroit est très fréquenté en juillet et août, mais entre le nombre de plages et les petits coins à découvrir, vous devriez trouver un coin où méditer les mots de l'écrivain henry Bordeaux qui qualifiait le lac de « perle d'émeraude enchâssée dans un écrin de montagnes ». > À 90 km à l’est de Lyon / www.pays-lac-aiguebelette.com

74.PARC AQUATIQUE WIBIT DU LAC DES ÉCOLES

Avec les beaux jours, Les Gets, station de ski familiale par excellence, passe en mode estival. Le lac des écoles, à 1240 m d'altitude, est l'espace aquatique de la station. il offre tous les incontournables que sont en droit d'attendre les baigneurs : de belles pelouses pour le farniente et la bronzette, un toboggan aquatique, une aire de jeux pour enfants, un terrain multisports. surtout, le lac accueille un parcours aqualudique composé d'une quarantaine de modules gonflables plus que propices à la rigolade : parcours d'obstacles, toboggan géant, mur d'escalade, cage à singe... Notre favori, ne serait-ce que par son nom : le blob, une catapulte humaine ! Dit comme ça, ça semble un peu barbare, mais rassurez-vous, c'est sans danger. > Station des Gets / à 75 km au nord-est d'Annecy / www.lesgets.com

10 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


comme vous PouRRez Le coNsTaTeR, La PLuPaRT Des Douze BaLaDes eT RaNDoNNées que Nous vous PRoPosoNs DaNs Les Pages qui suiveNT soNT PLuTôT moNTagNeuses. c’esT uN faiT : eNTRe Le massif ceNTRaL à L’ouesT eT Les aLPes à L’esT, auveRgNe-RhôNe-aLPes esT uNe RégioN qui aime PReNDRe De La hauTeuR eT RaRes soNT Les DéPaRTemeNTs qui échaPPeNT à ceTTe RègLe. mais “aLTiTuDe” Ne sigNifie Pas foRcémeNT “DifficuLTé” : PRomis, JuRé, iL N’Y a RieN D’iRRéaLisaBLe PaRmi Nos suggesTioNs. eT Les sommeTs que vous aTTeiNDRez eN suivaNT Les chemiNs que Nous vous iNviToNs à PaRcouRiR Ne se mesuReNT Pas qu’eN mèTRes : PRéPaRez-vous aussi à aTTeiNDRe Des cimes De BeauTé, Des faîTes De PLaisiR eT Des Pics D’émeRveiLLemeNT… RomaiN vaLLeT

12 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019

© Terre Valserine

BALADES ET RANDONNÉES

01.LA VOIE DU TRAM

Entre Bellegarde et Chézery, un tramway a circulé entre 1912 et 1937. Les quatre convois quotidiens aimaient bien prendre leur temps, puisqu’ils mettaient environ 1h40 pour parcourir les 20 km de la ligne… faites comme eux et ne vous pressez pas trop pour suivre ce sentier en pente douce qui s’explore aussi bien à pied (c’est mieux si on veut lire les treize panneaux d’interprétation qui retracent l’histoire de cette voie ferrée d’intérêt local) qu’en vTT, notamment grâce à la dizaine de modules (obstacles, etc.) disposés sur les quatre premiers kilomètres de la rando et qui rendent le parcours plus fun. L’aller simple, depuis le parking de Lancrans (sur la RD 991) jusqu’à celui en face de la mairie de chézery, vous prendra environ 6h30 mais il est possible de faire le retour en bus (pensez à contacter l’office de tourisme avant). > Lancrans / à 27 km à l’est de Nantua / www.terrevalserine.fr


03.LES GORGES DU CHER

© Mallaury Buis

Tout à l’ouest du département de l’Allier, le petit village de Lignerolles s’est construit autour des pentes abruptes des gorges du Cher, classées Natura 2000. on y vient l’été pour trouver une fraîcheur bien agréable. au départ de l’église saint-martin, construite au xixe siècle dans un style néo-gothique, la boucle (balisée en jaune, même si les repères ne sont pas toujours très visibles), d’une longueur de 11,4 km, commence par descendre jusqu’à la rivière. elle longe ensuite celle-ci jusqu’au rocher de la Buse, dont l’escalade peut se révéler un peu difficile (il faut se tenir à un câble pour grimper). La deuxième moitié de la balade s’éloigne du cher mais vous fera passer, via des routes de campagne, par de charmants petits hameaux.

07.LE MASSIF DU TANARGUE

Envie d’une balade un peu plus longue que d’habitude, pour un long week-end ou une petite semaine ? cette randonnée en itinérance de 62 km, à effectuer en quatre jours, devrait combler toutes vos attentes en vous plongeant au cœur d’une nature sauvage offrant une grande variété de paysages. au départ de Largentière, cette boucle vous fera passer par la tour de Brison (dont le belvédère offre un panorama à 360°), le pont du gua (bel ouvrage à trois arches datant du xve siècle), le col de meyrand, la cham du cros, le sommet de méjean et le village de Joannas, avec des étapes pour dormir à Beaumont, Loubaresse et Rocles. Bref, une immersion dépaysante au cœur du Parc naturel régional des monts d’ardèche, une coupure bienvenue au sein d’un territoire de transhumance et de pastoralisme.

> Lignerolles / à 97 km au sud-ouest de Moulins /

www.allier-auvergne-tourisme.com

15.LE CHÂTEAU D’ALLEUZE

Bâti au sommet d’un piton rocheux, ce château fort à plan carré, flanqué aux angles de tours rondes, fut la propriété des évêques de Clermont, avant de servir de QG à une bande de brigands qui terrorisèrent la région à la fin du XIVe siècle. au départ du hameau de La Barge, une boucle d’une dizaine de kilomètres à travers gorges et plateaux offre de superbes points de vue sur ses ruines, inscrites au titre des monuments historiques. on commence par emprunter un chemin sablonneux avant de s’enfoncer dans un pré, puis dans un bois. La rando vous fera passer par les hameaux de surgit, Barry et Languiroux, jusqu’à une prairie qui surplombe le château. Les paysages vous semblent familiers ? c’est normal : c’est dans cette région que furent tournées plusieurs scènes de La Grande Vadrouille (1966), censées pourtant se dérouler en Bourgogne...

© M. Dupont

> Largentière / à 20 km au sud-ouest d’Aubenas / www.tourisme-valdeligne.fr

© Hervé Vidal

> Alleuze / à 14 km au sud de Saint-Flour / www.pays-saint-flour.fr

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 13


BALADES ET RANDONNÉES

26.LES CRÊTES DE LA SARCÉNA

© Lionel Pascale

- La Drome Tourism e

Cette belle randonnée, le long des crêtes les plus méridionales du Diois, vous mènera jusqu’à leur point culminant, le sommet du Duffre (1 757 m). Le panorama offre de superbes échappées sur les alpes du sud, le vercors et le Dévoluy. au départ du parking de la station de valdrôme, gagnez celui de la cabane de Pré pourri. Traversez la clairière, suivez le sentier qui s’enfonce dans un sousbois et grimpez jusqu’au sommet des crêtes. Des bornes thématiques vous présenteront alors le milieu naturel que vous rencontrerez. en continuant à travers les pelouses d’altitude, vous arriverez jusqu’à une croix, puis jusqu’au Duffre et au sommet dit “La Pyramide”. Redescendez par le Pas la Lauze puis La Bergerie. > Valdrôme / à 106 km au sud-est de Valence / www.diois-tourisme.com

38.LE TOUR DU SIGNAL DE L’HOMME À CHEVAL

Les écuries Second Souffle proposent plusieurs balades à dos de canasson depuis leurs centres équestres du Bourg-d’Oisans, des Deux Alpes et de l’Alpe d’Huez. au départ de ce dernier, cette rando accessible à tous offre une vue imprenable sur le massif des écrins tout proche. L’itinéraire de 25 km (pour un dénivelé positif de 919 m) passe d’abord à proximité du golf et de l’altiport de la célèbre station de sports d’hiver, en direction du col de sarenne. il effectue ensuite une boucle autour du signal de l’homme, qui culmine à 2 176 m, en passant par les cols de cluy et de maronne ainsi que par la station d’auris-en-oisans. une bonne façon d’admirer un paysage splendide sans trop se fatiguer ! > L’Alpe d’Huez / à 63 km de Grenoble / www.secondsouffle.fr/alpe-huez

42.LE BOIS DES CÔTES

Au départ de Champoly (place de la Fontaine), cette balade de 13 km vous emmènera jusqu’au château des Cornes d’Urfé, qui offre un panorama impressionnant, à 930 m d’altitude, sur le Forez, le Bourbonnais et l’Auvergne. on dit même que le matin, par temps clair, il est possible d’admirer à la fois le mont Blanc et le puy de Dôme… avant d’y accéder, vous passerez par le hameau de corbillon. Prenez alors le temps d’un petit détour pour jeter un œil à sa jolie cascade, accessible par un sentier aménagé. vous emprunterez ensuite moult chemins herbeux et traverserez le hameau de chassagne avant d’atteindre le but de votre expédition : les ruines très bien restaurées de ce château édifié entre le xiie et le xive siècles, dont le donjon renferme en son sommet une table d’orientation.

© Le Roannais

> Champoly / à 86 km de Saint-Étienne / www.leroannais.com

14 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


© P.Gilibert

43.LES ORGUES DE CHADECOL

Perchées sur un promontoire rocheux, au lieu-dit “Les Clauses”, les orgues basaltiques de Chadecol constituent à la fois une formation géologique étonnante façonnée par le volcanisme et un site “protohistorique” habité dès l’âge du bronze. on y accède depuis la commune de Blesle, classée parmi les Plus Beaux villages de france, le long d’un sentier escarpé mais qui offre en permanence une très belle vue sur les falaises (PR Respirando n° 506). arrivé au sommet, admirez les cabanes en pierre sèche dont on ignore la datation exacte mais qui reprennent des techniques de construction datant du Néolithique. on passe ensuite devant un impressionnant mur cyclopéen de 350 m de long, avant de redescendre sur Blesle en longeant la rivière alagnon. > Blesle / à 81 km du Puy-en-Velay / www.tourismeblesle.fr

63.LES PUYS CHOPINE ET DES GOUTTES

Les volcans, dans le Puy-de-Dôme, ce n’est pas ce qui manque. ces deux-là ont pourtant une particularité : le puy chopine (qui culmine à 1 181 m d’altitude) est imbriqué dans le puy des gouttes. on y accède très facilement (la boucle de 6 km s’effectue en moins de deux heures) par un sentier en faible pente qui chemine entre sous-bois et forêts de hêtres. après avoir laissé la voiture sur le parking de saint-ours, on emprunte un chemin qui passe à proximité de la “fontaine des pères” et d’un parc à moutons avant de commencer doucement l’ascension. Le sommet offre une très belle vue sur le puy de Dôme, la chaîne des Puys, le massif du sancy, l’artense, les combrailles et, en surplomb, sur la carrière du puy de Lemptégy et le site de vulcania. > Saint-Ours / à 14 km au nord-ouest de Clermont-Ferrand / www.terravolcana.com

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 15


BALADES ET RANDONNÉES

69.LE CIRCUIT DE GARGANTUA

Au cœur du Beaujolais, cette boucle de 18 km (balisée en rouge et blanc) commence très logiquement par cheminer entre les vignobles. on passe ainsi devant un très beau moulin à vent du xve siècle, classé monument historique. Les choses se corsent ensuite avec l’ascension du pic de Rémont. c’est ici, dit la légende, que le géant qui donne son nom à cette balade aurait déposé sa hotte… et que, bien des siècles plus tard, les randonneurs l’imitent en se délestant de leur sac à dos le temps d’une pause bien méritée ! on atteint ensuite les ruines de la maison (ou cabane) des chasseurs (peut-être un ancien relais du réseau télégraphique chappe), au sommet de la montagne du même nom. son belvédère offre un panorama à 360° de la région. La balade se termine en redescendant vers son point de départ, le bourg de chénas, non sans passer à proximité de son château. > Chénas / à 72 km au nord de Lyon / www.destination-beaujolais.com

73.LE LAC DES VACHES ET LE COL DE LA VANOISE

Avec cette balade de 5h environ et de 877 m de dénivelé, à défaut de multiplier les pains, vous allez littéralement marcher sur l’eau… Depuis le parking des fontanettes, on chemine à travers la forêt en longeant la piste de ski jusqu’au refuge des Barmettes. De là, on suit les murets en pierre sèche jusqu’au lac des vaches, que l’on traverse à gué, sur des dalles. c’est par cette “route du sel” que passaient les muletiers transportant dans le Piémont italien du bétail, du miel, du minerai ou du fromage. on poursuit en contournant le lac Long jusqu’au refuge du col de la vanoise (2 522 m). un point d’observation idéal pour admirer les neiges éternelles de la grande casse (3 855 m), le plus haut sommet de la savoie. > Pralognan-la-Vanoise / à 104 km au sud-est de Chambéry / www.pralognan.com

74.LE PARMELAN

Après le lac, le Parmelan, montagne du massif des Bornes dont les falaises très reconnaissables sont visibles depuis la petite Venise des Alpes, est l’autre bonne raison de faire une pause à Annecy durant l’été. une fois dépassé le chalet chappuis (et ses belles vaches de montagne), deux voies s’offrent à vous : petit montoir (plus long mais plus facile) ou grand montoir (plus rapide mais plus raide) ? Les deux vous mèneront au sommet (à 1 856 m) en forme de lapiaz de ce plateau calcaire fortement marqué par l’érosion. De là, vue imprenable sur le lac d’annecy et le défilé de Dingy-saint-clair. Le paysage est encore plus beau au coucher du soleil : pour l’admirer en toute sérénité, pensez à réserver une nuit au refuge camille Dunant. > Villaz / à 11 km au nord-est d’Annecy / www.savoie-mont-blanc.com

16 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


© Rhône Tourisme


aveNTuRes, DécouveRTes eT émeRveiLLemeNT soNT au PRogRamme De L'éTé eN auveRgNe-RhôNe-aLPes TaNT La RégioN coNceNTRe uN gRaND NomBRe De PaRcs De LoisiRs De TouTes soRTes. au PRogRamme : Des Jeux, Des aTTRacTioNs, Des ReNcoNTRes avec Des BêTes à PoiLs, à PLumes ou à écaiLLes, eT Des PRises De Risques eNcaDRées PouR s'écLaTeR eT se souveNiR De ce NouveL éTé. Lucas moLLaRD eT JéRémY chauche

© Le parc des oiseaux

PARCS DE LOISIRS

01.LE PARC DES OISEAUX

Installé au beau milieu de la Dombes, le parc permet de découvrir pas moins de 3000 oiseaux, répartis entre 300 espèces différentes sur un domaine de 35 hectares. un voyage ornithologique plein de surprises, dans la collection la plus diversifiée d’europe. Le parc propose aux visiteurs un véritable tour du monde des volatiles. Les escales passent, par exemple, par l’afrique ou encore l’océanie avec le bush australien et la volière où l’on peut approcher de très près les loris (de petits perroquets). Du côté du continent européen, les amateurs de rapaces ne sont pas en reste avec, notamment, le terrifiant vautour. Du côté de l’asie, les fans de Kung Fu Panda pourront, pourquoi pas, rencontrer maître grue parmi ses congénères. > À Villars-les-Dombes / à 30 km au sud de Bourg-en-Bresse / 04 74 98 05 54 /

www.parcdesoiseaux.com

18 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


03.LE PAL

Le parc de 50 hectares combine attractions et zoologie en plein cœur de l’Allier sur la commune de Saint-Pourçain-sur-Besbre. on y trouvera des attractions accessibles à tous, un parc animalier avec pas moins de 700 animaux et des lodges africaines pour dormir comme de vrais aventuriers en safari. Le parc d’attractions accueille une dizaine de montagnes russes et de manèges pour les amateurs de sensations fortes et dix autres attractions destinées aux plus petits et aux familles. cette année, le parc inaugure “Les ailes du Yukon”, un défi qu’il faudra relever en famille pour piloter un deltaplane, attention : expérience vertigineuse garantie ! côté faune, on pourra découvrir pas moins d’une centaine d’espèces réparties sur 35 hectares, avec la forêt des loups du canada, “l’alligator park” ou encore l’île des chimpanzés. initiation à la nature pour les enfants et découvertes pour les plus grands assurées ! > À Saint-Pourçain-sur-Besbre / à 25 km à l’est de Moulins /

© Roger Puillandre

04 70 48 72 00 / www.lepal.com

07.LE JARDIN DES TRAINS ARDÉCHOIS

Un lieu qui porte bien son nom, puisque l’Ardèche est reproduite en miniature sur cette maquette de 2800 m2, fruit de 25 ans de travail. un pari fou de deux ardéchois, férus de modélisme, qui se sont lancés dans l’aventure, des idées plein la tête. sur les mini rails, une douzaine de trains parcourent tunnels, ponts et gares avec un réalisme saisissant tant les créateurs du parc sont attachés aux détails. Les connaisseurs de la région reconnaîtront le château de crussol ou encore le célèbre pont d’arc, avec une réplique en miniature fidèle. une découverte originale et familiale pour s’émerveiller devant ce mini monde, situé dans le village de soyons, à seulement 10 km de l’a7. > À Soyons / à 8 km au sud de Valence / 04 75 60 96 58 / www.jardins-des-trains.com

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 19


PARCS DE LOISIRS

15.MARGERIDE AVENTURE

Le parc multi-activités situé dans la vallée du Roussillon, en plein cœur du massif de la Margeride, allie accrobranche et balades à cheval dans un cadre dépaysant de pleine nature. Le parcours aventure classique propose pas moins de sept pistes d’accrobranche, accessibles à partir de 2 ans. Les enfants peuvent également se laisser tenter par une balade à dos de poney sur un parcours ludique, accompagnés de leurs parents qui devront, à pied, tenir les brides des équidés pour les guider. Pour les amoureux de la nature, le parc propose également le parcours verticîme, à l’extérieur du parc. au programme : une rando de 2 km à travers le massif pour aller rejoindre les départs de trois tyroliennes qui permettront de survoler un ruisseau à pas moins de 40 mètres de haut. sensations garanties ! > À Ruynes-en-Margeride / à 39 km au sud de Massiac /

Le parc est situé à Peyrins, à quelques minutes en voiture de Romans-sur-Isère. installé dans le bois des ussiaux, il propose de nombreuses activités accessibles à tous. Pour les mordus d’accrobranche, il propose une quinzaine de parcours avec différents niveaux de difficulté. Le parcours rose a d’ailleurs été entièrement refait et agrandi, il est accessible aux petits aventuriers de 2 ans. Pour les fans de Batman, il est également possible de réaliser certains parcours en nocturne pour survoler le sol telle la chauve-souris de gotham city. seul ou en équipe, on peut aussi défier ses amis grâce à un laser game outdoor. enfin pour les spiderman en devenir, on conseille vivement le saut dans le vide depuis une plateforme située à 12 m de haut. sécurité et sensations fortes garanties ! > À Peyrins / à 7 km au nord de Romans-sur-Isère / 06 19 13 69 38 /

www.accroforest.com

© Gilles Reboisson

© Accro Forest

© P. LMR

06 07 35 13 53 / www.margeride-aventure.com

26.L’ACCROFOREST DE PEYRINS

38.LE BOIS DES LUTINS Le parc est situé à seulement 30 minutes en voiture de Lyon. établi sur 10 hectares de forêt avec étangs, il vous transporte dans un voyage féérique. ce tout nouveau concept vous invite à venir découvrir la vie et les traditions d’un mystérieux petit peuple habitant la forêt de Diémoz. Le parcours plein de rebondissements et d’émerveillement emmène petits et grands dans un village de cabanes perchées sur la cime de grands arbres. vous atteindrez le refuge des fées ou encore le village des trolls grâce à de grandes tyroliennes. une expérience inoubliable à partager en famille et en toute sécurité ! > À Diémoz / à 40 km au sud de Lyon / 04 92 02 06 06 / www.leboisdeslutins.com

20 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


© Accro Forest

© Groupe Kishum

42.ZOO DE SAINTMARTIN-LA-PLAINE

L’espace zoologique situé à Saint-Martin-la-Plaine est un lieu atypique qui abrite de nombreuses espèces animales venues des quatre coins du monde. à travers de grandes allées, les familles pourront découvrir le millier d’animaux présentés tout en arpentant la colline sur laquelle est installé le zoo. on ne pourra que recommander de prendre le temps d’observer les gorilles et autres primates dans leurs tout nouveaux espaces. Les curieux peuvent également contempler des espèces venues d’asie comme l’ours malais, les macaques de Tonkean, ou encore les gibbons lar. gros coup de cœur pour l’espace dédié aux reptiles où l’on peut notamment s’amuser à retrouver des caméléons camouflés dans les branchages ou apprécier de très près (et en silence !) la grâce des serpents. > À Saint-Martin-la-Plaine / à 26 km au nord-est de Saint-Étienne / 04 77 75 18 68 / www.espace-zoologique.com

43.LES FOUS DE LA GLISSE

Le parc situé à seulement 20 minutes en voiture du Puy-en-Velay propose plusieurs circuits cross répartis en quatre niveaux de difficulté classés par couleurs de piste : jaune, bleue, rouge et noire, évidemment, pour les pilotes aguerris. Pour votre descente sportive, vous avez le choix entre une trottinette cross (accessible à partir de 7 ans) ou un Drift Trike, un tricycle rabaissé (accessible à partir de 11 ans) qui permet de prendre des virages en dérapant : sensations fortes garanties ! Le parc propose également divers jeux à réaliser en famille : jeux d’adresse, slackline, sarbacane, billard, pétanque ou encore molkky. > À Loudes / à 15 km à l’ouest du Puy-en-Velay / 06 78 77 43 92 / www.lesfousdelaglisse.fr

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 21


PARCS DE LOISIRS

63.VULCANIA

Installé au cœur de la chaîne des Puys, au centre de la faille de Limagne inscrite au patrimoine de l’Unesco, le parc est un incontournable auvergnat. avec un concept unique en europe, vulcania propose aux enfants et aux plus grands de découvrir les mystères, les secrets de notre Terre et des volcans. en une même journée, les familles pourront découvrir l’auvergne à travers le regard d’un aigle, plonger au fond des océans à bord d’un sous-marin et même s’aventurer au cœur des éruptions volcaniques pour les plus courageux. Le tout, en compagnie du professeur Yapadrisk et de son fidèle Pitoufeu qui accompagnera les plus petits. au rayon des nouveautés : le film Dans les yeux de Thomas Pesquet et le spectacle volcano Drones. enfin, cet été, vulcania s’embrase jusqu’à 22h à l’occasion de dix soirées spéciales. Le parc sera ouvert de 18h à 21h30 avec des animations telles que la déambulation de personnages volcaniques, la présentation de rapaces en vol libre ou le spectacle Yapadrisk et la flamme des volcans. attention à ne pas rater le spectacle pyrotechnique Dragon Time !

69.I-WAY

À seulement 5 minutes en voiture du centre-ville de Lyon, le complexe I-Way propose aux curieux et aux adeptes de pixels une immersion des plus troublantes grâce à ses salles équipées de simulateurs. ici, on passe de la formule 1 à la motogP sans passer son permis de conduire ! Les simulateurs, montés sur vérins, plongent les pilotes en herbe dans l’univers de la course avec de bonnes doses d’adrénaline (et de secousses !). Pour une immersion différente, la salle lyonnaise propose de goûter à la réalité virtuelle grâce à deux aventures très prenantes. Pour les amateurs de réflexion, i-Way propose également trois scénarios d’escape games dont une enquête policière bien ficelée. > À Lyon 9e / 04 37 50 28 70 / www.i-way-world.com

> À Saint-Ours-les-Roches / à 15 km au nord-ouest de Clermont-Ferrand /

© I-Way

© Les Ménuires

04 73 19 70 00 / www.vulcania.com

73.SPEED MOUNTAIN

74.ELEVATION INDOOR

Celui-ci n’est pas un parc à part entière mais cela n’en fait pas moins une attraction à sensations fortes à découvrir dans le cadre de la station des Ménuires. La piste de luge insolite, d’une distance d’un kilomètre, permet aux enfants de plus de 5 ans et aux parents de descendre à fond la caisse, en négociant les virages et les descentes en freinant le moins possible. et oui, car pour gagner il faudra battre le record de Boukty, la mascotte du circuit qui ne fera pas de cadeaux. sur les rails, le parcours paysagé vous permettra d’admirer les montagnes entre deux virages !

Le complexe situé en Haute-Savoie, à 50 minutes du lac Léman, offre un parcours où les amateurs et pros de l’acrobatie ne risquent pas de s’ennuyer. Au programme : trampolines, bacs à mousse, big air pour le snow et le ski, skatepark et même du parkour. Le complexe propose des sessions libres, des initiations mais aussi des séances de coaching pour se perfectionner dans sa discipline favorite. Les sessions libres sont accessibles dès 6 ans, tout comme le coaching. De quoi défier les lois de la gravité sans se faire mal. Pour une sécurité garantie, le staff encadre très précisément et distille des conseils avisés aux aventuriers !

04 79 00 62 75 / www.lesmenuires.com

www.elevation-indoor.com

> À Saint-Martin-de-Belleville / à 46 km au sud d’Albertville /

22 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019

> À Neydens / À 35 km au nord d’Annecy / 04 50 74 02 83 /


© Puy D’images

SITES NATURELS REMARQUABLES

Ça Y esT, eNfiN, c’esT Les vacaNces. vous aLLez RemPLiR à Ras BoRD voTRe voiTuRe D’uN équiPemeNT De PLage eT De camPiNg, iNsTaLLaNT Des eNfaNTs geigNaRDs à L’aRRièRe qu’iL fauDRa occuPeR PeNDaNT Le TRaJeT, PaTieNTeR Des heuRes eNTièRes DaNs Les BouchoNs eT vous DisPuTeR avec voTRe camaRaDe De voYage suR L’iTiNéRaiRe à emPRuNTeR. vous PaRTez à La meR. qu’aLLez-vous DoNc faiRe Là, maLheuReux.se ? ResTez DoNc eN auveRgNeRhôNe-aLPes. s’iL N’Y a PoiNT D’océaN, PouR PReNDRe L’aiR eN RégioN, iL Y a BieN De quoi faiRe : Jugez PLuTôT. aLice foRges

Puy mary voir page 25


© Puy D’images

> Thoiry / à 100 km à l’est de Bourg-en-Bresse / 04 50 28 09 16 / www.ain-tourisme.com

07.BOIS DE PAÏOLIVE

« Païolive » : déjà, avec ce petit tréma, le Sud vous accueille en chantonnant, sourire en coin. ce bois se situe à l’extrémité sud du département. on le parcourt sur les circuits de la vierge ou de la corniche (plus dangereux), en s’imprégnant de son atmosphère puissante et mystérieuse, d’un bon pas ou le nez au vent. Dans ses profondeurs, d’inquiétantes silhouettes minérales s’élèvent, s’entrelacent, se défient, à l’instar des rochers de l’ours et du lion. ce « bois des fées », paysage de chênes blancs et de calcaire, fait galoper l’imagination. sa faune et sa flore sont particulièrement riches, et le chassezac y a creusé patiemment ses gorges. Profitez-en pour faire un saut à la grotte de la cocalière, dans le gard voisin !

© Rémy Lacroix

01.SOMMET DU RECULET

L’Ain dans l’autre (vous l’avez ?), point besoin d’aller au bout du monde pour trouver à s’occuper cet été. ain ? quoi ? oui, vous nous avez compris : le département regorge d’atouts pour vous permettre de respirer un peu. et c’est par exemple au sommet du Reculet que vous pourrez profiter d’un bon bol d’air frais pour décrasser vos poumons urbains : à 1718 mètres d’altitude, c’est le deuxième sommet le plus haut du massif jurassien. après une grimpette ardue qui vous galbera les mollets pour frimer sous le soleil, installez-vous près de la croix qui veille sur les marcheurs, et prenez-en plein les mirettes : vos yeux erreront, captivés, sur les paysages de genève, du lac Léman, du mont-Blanc et de la chaîne des alpes. si vous êtes courageux, poursuivez vers le crêt de la Neige, côté Jura !

03.FORÊT DE TRONÇAIS

11 000 hectares : il y a bien de quoi se perdre dans la forêt de Tronçais, au cœur du bocage bourbonnais. grande dame majestueuse à la robe verte, elle fut longtemps courtisée par les hommes. à la fin du xviie siècle, colbert y installe une futaie de chênes pour fabriquer la flotte française. son bois est encore utilisé pour les fûts de vin bordelais. on s’y promène à l’ombrage des grands arbres, se laissant happer par le babil d’une source claire, des fontaines et des étangs. La lumière creuse son lit à travers les feuillages, et il y aurait bien de quoi s’imaginer revenir au temps des bûcherons et des ménétriers si bien décrits par george sand dans son roman Les Maîtres Sonneurs. Riche de son histoire sylvicole et de multiples chemins propices à la naissance de la douce mélancolie des voyageurs, la forêt de Tronçais saura vous charmer cet été ! > A 45 km au nord de Montluçon / 04 70 46 81 50 / www.allier-auvergne-tourisme.com

> Les Vans / à 70 km au sud-est de Privas / 04 75 66 77 07 / www.bois-de-paiolive.org

15.PUY MARY

Sommet des monts du Cantal, le puy Mary s’élève à 1783 mètres d’altitude. on ne l’a pas nommé mary du nom d’une charmante demoiselle, mais de celui de marius, évangélisateur de l’auvergne. Labellisé grand site de france en 2012, le puy mary est très prisé des visiteurs, mais on ne les blâme pas. ce mont est le nombril d’un corps figé depuis des centaines d’années, celui d’un volcan, le plus grand d’europe, d’une envergure de 2 700 km2 ! et la vue sur le paysage rocailleux et les vallées glaciaires de la rude auvergne émeut les randonneurs récompensés de son ascension... au pied du puy, la pause est conseillée à la maison de site du pas de Peyrol pour comprendre l’histoire du volcanisme sur le massif cantalien. > Le Claux / à 50 km à l’ouest de Saint-Flour / 04 71 47 04 14 /

www.puy-mary.fr

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 25


SITES NATURELS REMARQUABLES

© Grotte de la Luire

38.AUTOUR DU LAC DU LAUVITEL

26.GROTTE DE LA LUIRE

On l’appelle le “lac de tous les records” : 68 m de profondeur, plus de 37 ha de superficie et 6,8 millions de m3 d’eau. impressionnant, mais surtout splendide : le paysage est d’une beauté indéniable, au cœur du massif des écrins. Le lac, le plus grand du massif, est jouxté par une réserve naturelle intégrale, vierge de toute présence humaine et donc interdite au public... ce qui permet de préserver une faune et une flore particulièrement précieuses. on peut s’y promener en partant du hameau de la Danchère, suivant un itinéraire programmé par le Parc national. arrêtez-vous aussi à la maison du parc au Bourg-d’oisans, pour compléter vos connaissances de la montagne ! > Le Bourg-d’Oisans – Venosc / à 50 km au sud-est de Grenoble / 04 76 80 06 82

© Lucas Leufen Media

Couvrez-vous bien : la température à l’intérieur ne dépasse pas les 7°C ! La grotte de la Luire se visite à la bougie que vous aurez préalablement fabriquée avec votre guide. ensuite, ne reste plus qu’à se glisser en bas, toujours plus bas... approchant le premier gouffre, puis jusqu’à 300 mètres de profondeur avec un moniteur. c’est la plus grande remontée d’eau temporaire au monde ! au-delà de la découverte d’un site géologique extraordinaire, il est bon de savoir que la grotte fut aussi le théâtre d’opérations de la seconde guerre mondiale : utilisée comme hôpital de la Résistance, elle est attaquée par un raid allemand en juillet 1944, laissant pour morts de nombreux maquisards. un voyage au centre de la Terre que Jules verne n’aurait pas dédaigné. et ne soufflez pas sur la bougie ! > Saint-Agnan-en-Vercors / à 70 km à l’est de Valence /

42.LA GRAVIÈRE AUX OISEAUX

Pas moins de 30 hectares de zone humide composent cette gravière ligérienne. un vaste espace riche en faune sauvage, dans lequel observer les volatiles qui s’y sont installés en nombre : martins-pêcheurs, hérons cendrés, cormorans... Plus de 50 espèces au total. sans oublier les mammifères, comme les castors et ragondins, friands des points d’eau ! Pour s’y retrouver, la maison de la gravière, une ancienne ferme aménagée en site pédagogique, avec un jardin biologique et muséographie, vous ouvre ses portes. Deux kilomètres de sentier pédestre balisés vous attendent : idéal pour les petits curieux que la nature attire. une chouette façon d’éduquer les bambins au respect de l’environnement ! > Mably / à 8 km de Roanne / 04 77 78 54 29

26 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019

© Gravière aux oiseaux

04 75 48 25 83 / www.grottedelaluire.com


La nature est bien faite. enfin, pas toujours, mais à Rosières, oui : le ravin pittoresque de corbœuf, colorado miniature de l’auvergne, vaut le détour. une petite boucle pédestre d’un peu moins de deux heures vous conduira à traverser la rivière suissesse par le viaduc. on aperçoit alors le ravin et ses strates multicolores qui acquièrent des teintes particulières en fonction des saisons. ces ravins d’argile, tantôt d’une courbe douce, tantôt saillants, sont les témoins de la présence d’un lac, voilà 40 millions d’années. Des sédiments qui suscitent l’intérêt des scientifiques : aussi, il est formellement interdit de pénétrer dans le ravin, afin de ne pas perturber le naturel du site géologique. > Rosières / à 20 km au nord du Puy-en-Velay / 04 71 01 30 67

© Puy en Velay Tourisme

43.LE RAVIN DE CORBOEUF


© Gwenaelle Douard Office Tourisme Pays Issoire

SITES NATURELS REMARQUABLES

On associe, bien sûr, le Puy-de-Dôme aux majestueux volcans d’Auvergne, que l’on vous recommande pour des randonnées estivales. mais nous vous proposons là un pas de côté pour découvrir une curiosité géologique, située à Boudes : un véritable canyon auvergnat, la vallée des saints. Plusieurs cheminées d’argile rouge aux teintes chaudes, surprenantes, s’élèvent côte à côte. Des silhouettes qui évoquent des moines en procession, d’où le nom qui leur a été donné ! impressionnants géants de roche dont la couleur est due à une forte concentration en oxyde de fer... à savoir également que le village de Boudes est connu pour ses vins. Rien ne vous interdit d’y faire un saut après la visite... > Boudes / à 50 km au sud de Clermont-Ferrand /

04 73 89 15 90 / www.issoire-tourisme.com

28 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019

69.L’ÎLE DU BEURRE

Bon à savoir : non, il n’est pas question d’y faire des tartines sur lesquelles ajouter un peu de confiture de fraises de Mamie. L’île du Beurre tire son appellation de bièvre, ancien nom du castor, animal emblématique de l’îlot. martinspêcheurs, cormorans et ragondins lui disputent ce petit territoire bucolique et préservé, riche en biodiversité. un centre d’observation, doublé d’aquariums où nagent des poissons du Rhône, est parfaitement adapté aux zoologistes en herbe. Les photographes apprécieront aussi de capturer la faune ! à pied ou à vélo, faites le tour de l’île avec des jumelles pour observer de près les petites et grosses bêtes du site ! > Tupin-et-Semons / à 40 km au sud de Lyon / 04 74 56 62 62 / www.iledubeurre.org

© Île du beurre

63.LA VALLÉE DES SAINTS


Vous rêvez de croiser de mignons bouquetins, des aigles aux griffes aussi acérées que leur regard, des chamois qui gambadent et des marmottes levant leur petite tête à votre passage ? Ne cherchez plus, le Parc national de la vanoise sera votre destination. immense par sa superficie qui s’étend entre la Tarentaise et la maurienne, le parc protège la faune et la flore du territoire (2000 espèces végétales) depuis sa création en 1963. verdure, cimes, lacs et petits sentiers (400 km balisés), les ingrédients sont réunis pour une recette gourmande de dépaysement montagnard (qu’on récompensera par exemple d’une bonne tartiflette). attention à bien respecter le lieu : sa beauté se conserve grâce au respect des bonnes pratiques par les touristes !

© Bruce on Flickr

73.LE PARC DE LA VANOISE

> À 100 km à l’est de Chambéry / 04 79 62 30 54 /

© Brey Photography

www.vanoise-parcnational.fr

74.LA MER DE GLACE

Empruntez gaiement le petit train à crémaillère au départ de Chamonix (c’est les vacances, on ne va pas non plus faire trop d’efforts). Le chemin de fer existe depuis 1908 ! à 1913 m d’altitude, vous voilà tout ébaubi : la vue sur le glacier des alpes, long de 7 km, c’est quelque chose. et quand on dit glacier, on ne parle pas du vendeur en camionnette qui arpente les rues, mais bien de l’immense mer de glace, aujourd’hui en recul du fait du changement climatique. Pour prolonger le plaisir glacé, visitez la grotte de glace (accessible en télécabine puis long escalier), un lieu féérique retaillé chaque année depuis 1946. Le glaciorium, espace pédagogique et interactif, saura lui aussi vous convaincre de l’importance de protéger ces merveilles immaculées... > Chamonix-Mont-Blanc / à 100 km à l’est d’Annecy / 04 50 53 22 75 / www.chamonix.com

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 29


ceux qui aimeNT Les vacaNces eN moDe cooL, DécomPRessioN, RePos, faRNieNTe eT aPéRo suR La PLage N’oNT aucuN iNTéRêT à feuiLLeTeR Les Pages De ceTTe RuBRique. eN RevaNche, Les amaTeuRs De seNsaTioNs foRTes, De sPoRTs iNcoNgRus, D’aDRéNaLiNe, De sueuR, De PaRois aBRuPTes, D’eaux TumuLTueuses, De DesceNTes à BoRD D’eNgiNs iNsoLiTes DevRaieNT TRouveR LeuR BoNheuR, eNTRe moNTagNes, Lacs, RivièRes, eT goRges. JéRémY chauche eT JéRémY TRoNc.

30 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019

© D. FrobertAuvergne Rho?ne-Alpes Tourisme

SPORTS, LOISIRS ET SENSATIONS

01.CANYONING

L'Ain est, contrairement à ce que l’on pourrait croire, un pays d'eau. étangs, cours d'eau, cascades, gorges... autant de spots où les audacieux peuvent s'adonner aux joies du canyoning ou de la randonnée aquatique. Près de quarante parcours sont référencés dans le département et les prestataires proposant ce type de sorties ne manquent pas. Pour les non-initiés, le canyoning consiste à progresser dans le lit d'un cours d'eau sur des portions où celuici chemine par gorges, ravins et cascades. Bref, ça bouge ! La randonnée aquatique en est une version plus soft, avec des parcours plus aisés, et donc davantage adaptée aux moins sportifs et aux plus jeunes. enfilez votre combinaison, votre casque et votre baudrier, et jetez-vous à l'eau, c'est le cas de le dire ! > Bohas-Meyriat-Rignat / à 16 km à l’ouest de Bourg-en-Bresse /

www.lezar-des-bois.fr


03.CANOË SUR LA SIOULE

Frontière naturelle entre l’Allier et le Puy-de-Dôme, la Sioule s’écoule plus ou moins paisiblement dans des gorges restées très sauvages et préservées. Les parcourir par la voie des eaux permet une expérience dépaysante, comme une aventure dans un pays inexploré. ce cours d’eau, de classe un, avec des passages de classe deux, est accessible en famille, et praticable en rafting ou en canoë. quelques franchissements plus rapides et agités devraient vous apporter des sensations fortes. soyez prêt à pagayer pour défier les vagues et les rapides. cette sortie sur la sioule peut se faire en liberté, sans guide, avec des haltes sur des parties de berge. un voyage magique d’environ 15 kilomètres. > À Ébreuil / à 32 km à l’ouest de Vichy / 07 60 84 78 90 /

© pxhere.com

www.canoe-sioule.com

03.ACCRO-SIOULE

Ce parc d’aventures et de loisirs a été créé par la Communauté de commune Val de Sioule et Bouble sur une ancienne carrière de kaolin (argile blanche friable et réfractaire qui est la base de la fabrication de la porcelaine) et au milieu des bois de l’ONF. ce parcours accrobranche est le plus grand de l’allier. il propose 7 parcours, 84 ateliers différents, des tyroliennes à fortes sensations et un saut dans le vide à la fin du parcours noir pour les amateurs du frisson aérien. Tous les parcours sont sécurisés par des lignes de vie continue. ce qui assure la sécurité totale de tous, même des tout-petits, et la sérénité des parents qui pourront profiter des espaces pique-nique. > Échassières / à 50 km à l’ouest de Vichy /

04 70 90 78 12 / www.accro-sioule.fr/parc-accrobranche-auvergne/

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 31


SPORTS, LOISIRS ET SENSATIONS

07.SPÉLÉOLOGIE À MONTRÉAL

La spéléologie est une autre activité incontournable en Ardèche. Plus de 2500 cavités souterraines sont recensées dans les masses calcaires de l’ardèche méridionale et donnent au département une importance à l’échelle européenne. à moins que vous soyez formé auprès d’un club de spéléologie, la pratique nécessite l’accompagnement d’un guide. Dès l’âge de cinq ans, les curieux peuvent découvrir les secrets du sous-sol avec les professionnels d’artisan du Plein air. au menu : des excursions dans la région de la caverne du Pont-d'arc. De quoi émerveiller les amateurs de Jules verne et de son Voyage au centre de la Terre.

07.EN RAPPEL DANS LES GORGES DE L’ARDÈCHE

Avis aux Spiderman en devenir, on a trouvé l’activité qu’il vous fallait ! Du côté du pilier d’autridge, vous testez l’une des expériences les plus dingues des alentours. au beau milieu des gorges de l’ardèche, c’est depuis ce spot bien connu des spécialistes de base jump que vous vous lancerez dans le vide pour une descente en rappel de 180 mètres au-dessus de la rivière. De quoi faire le plein d’adrénaline mais également de se prendre une grosse dose de paysages magnifiques. côté sécurité, pas d'inquiétude, vous êtes accompagné d’un guide. L’activité est ouverte à tous dès 12 ans mais notez que, une fois en bas, la remontée est plutôt ardue avec une longue marche sur des terrains variés. N’estce pas un prix à payer raisonnable pour une telle aventure ? > Saint-Remèze / à 70 km au sud de Privas / www.adrenaline-hunter.com

> À Montréal / à 50 km au sud de Privas /

© Superbass

artisan-du-plein-air.com

15.VOLER AVEC LES OISEAUX

« Je viens de vivre un moment extraordinaire et inoubliable, un rêve d’enfant à 70 ans. Voler avec ces oies bernaches et pouvoir les toucher, c’est tout simplement magnifique. » Des témoignages comme celui-ci, il y en a des dizaines sur le site de christian moullec, pionnier du vol en uLm et en montgolfière avec des oiseaux. L’objectif initial était de mener des actions de sensibilisation à la protection des oiseaux migrateurs et de réintroduire l’oie naine en suède. christian se fait alors oiseau lui-même afin d’accompagner des espèces protégées sur leur parcours migratoire. c’est à votre tour désormais de vivre cette expérience incroyable. au choix, oies, grues ou bernaches vous accompagneront pendant votre vol. faites comme l’oiseau… > À Saint-Simon / à 8 km au nord-est d’Aurillac / 04 71 62 39 02 / www.voleraveclesoiseaux.com

32 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


© Cantal Mushing

15.MUSHING ESTIVAL

Dans le Cantal, l’activité chiens de traîneau se pratique aussi en été. Laëtitia et sa meute vous donne rendez-vous à Pailherols pour 60 minutes d’activité dont 30 minutes de balade. vous apprendrez à connaître les chiens, à leur prodiguer des soins et à les préparer. ensuite, confortablement installé dans un kart à roues tracté par les chiens, vous découvrirez autrement les espaces sauvages et authentiques du cantal. votre musher vous fera partager sa passion en vous dévoilant tous les secrets de sa meute et toutes les ficelles du métier. vous arpenterez les forêts et les combes du massif en parcourant ses pistes et ses chemins tout en découvrant les rigueurs de la conduite d’attelage. Les personnes à mobilité réduite pourront aussi profiter de belles balades en toute sécurité grâce au tout premier kart spécialement conçu pour elles. > Pailherols / à 34 km à l’est d’Aurillac / 06 77 40 11 92 /

www.cantal-mushing.com / www.carlades.fr

26.SPÉLÉO DANS LE VERCORS

Véritable gruyère, le Vercors compte plus de 3000 cavités, toutes sculptées par la force de l’eau. avec le gouffre Berger en tête d’affiche, c’est un massif mondialement réputé auprès des spécialistes. De passage dans la région, il serait dommage de ne pas goûter à l’aventure intérieure, car la découverte du monde souterrain est fascinante : le temps s’arrête et vous êtes confronté à des éléments rares et intrigants. Des spécialistes de l’activité proposent des sorties adaptées à tous les niveaux, même aux enfants qui, équipés d’un casque, d’une lampe, d’un baudrier, vont se prendre pour de grands aventuriers. Les sorties entre 1h30 et 5 heures (et même plus pour les amateurs) vous emmèneront à la découverte de ce monde de l’ombre. > À Pont-de-l’Isère / à 10 km au nord de Valence / 06 89 69 71 72 /

www.canyoning-speleo-aventure.com

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 33


SPORTS, LOISIRS ET SENSATIONS

26.TIR À L’ARC ET À LA SARBACANE

Alignement du bras, position des épaules et des pieds, prise de corde, main et bras d’arc, armement… Le tir à l’arc ne s’improvise pas et requiert une technique pointue pour obtenir rapidement de bons résultats. à l’acro pôle aventure à comps, une séance de tir à l’arc est accompagnée par un formateur qui vous apportera les bonnes bases pour débuter et corrigera vos premiers tirs. cette initiation se fait sur blasons traditionnels mais aussi, c’est plus drôle, sur cibles 3D représentant des animaux de la forêt. on se prend vite pour un chasseur du mésolithique. à la suite de cette découverte, le centre vous propose une initiation au tir à la sarbacane. Là encore ce sont les pauvres cibles 3D, chevreuil ou sanglier, qui seront les victimes de vos tirs très vite précis. Tant pis pour eux. > Comps / à 35 km à l’est de Montélimar /

© Jérémy Tronc

04 75 52 21 19 / www.acropoleaventure.com

38.LE LANCER DE HACHE

De passage à Grenoble, ne manquez pas de tester cette nouvelle activité en vogue. avant de commencer, vous serez coaché pendant 10 minutes sur les consignes de sécurité et la technique adéquate. vous avez le choix entre trois modèles de hache mais le tomahawk est le plus facile pour débuter. Passé l’appréhension et la maladresse des premiers jets, il est plutôt courant de planter l’outil (ou l’arme) dans la cible. Les tirs manquent de précision mais finalement, le lancer de hache est assez rapide à maîtriser. souvent les filles et les garçons font jeu égal aux différents challenges. « contrairement à ce qu’on peut penser, c’est un sport qui plaît autant aux filles qu’aux garçons. La force est moins importante que la technique et l’adresse » commente Pierre-henri vernet, l’un des deux gérants de la salle ouverte mi-avril. N’oubliez pas votre chemise à carreaux ! > À Grenoble / 26 rue Normandie Niemen à Échirolles /  09 70 98 32 17 / www.h2grenoble.com

34 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


38.EN AVION AU-DESSUS DES GLACIERS

Jacqueline Giraud et Jack Porte détiennent les clés du ciel de l’Oisans. Depuis leur club house installé à l’altiport henri giraud, ils proposent des vols découverte et l’instruction du vol montagne. Les baptêmes durent 20 ou 30 minutes et permettent de découvrir des points de vue somptueux sur les paysages et une approche spectaculaire sur les reliefs. à peine le plancher des vaches quitté, on en prend plein la vue tant l’altiport de l’alpe d’huez se situe dans un cadre exceptionnel. survoler les glaciers de saint-sorlin, du Lombard et du mont-de-Lans, passer le col de sarenne, côtoyer les aiguilles d’arves, filer en direction du grand Pic de la meije ou encore flirter avec les falaises du plateau d’emparis, autant de paysages à (re)découvrir depuis le ciel.

© Jérémy Tronc

© www.johanmeallier.fr

> Alpe d’Huez / 04 76 11 35 81 / www.aeroclubalpedhuez.fr

42.PÔLE D’ACTIVITÉS VERTICALES DES MONTS DU PILAT

Ici, un seul mot d'ordre : grimper ! que ce soit à pieds, à flanc de falaise, par des échelles de corde ou des tyroliennes, vous allez vous élever ! c'est d'ailleurs la finalité première de ce pôle d'activités : d'abord se familiariser avec la verticalité, ensuite, si affinités bien sûr, s'entraîner aux techniques d'escalade. Le complexe est situé à 15 minutes de saint-etienne, au cœur du Parc naturel régional du Pilat, sur le site du bien nommé gouffre d'enfer. vous y trouverez, par ordre de difficulté, deux via ferrata (enfants et adultes), puis deux parcours montagne (enfants et adultes, à mi-chemin entre via ferrata et escalade, aide à la progression minimaliste mais sécurisée) et enfin un site d'escalade proposant des voies de toutes difficultés, jusqu'à 100 mètres de haut. > Planfoy / à 15 km au sud de Saint-Etienne / www.polevertical.fr

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 35


© praboure.fr

SPORTS, LOISIRS ET SENSATIONS

42.SAUT À L’ÉLASTIQUE À PÉLUSSIN

Probablement l’une des activités qui devrait offrir le grand frisson aux téméraires. Depuis le viaduc de Pélussin, après un court briefing, les courageux pourront s’élancer pour un saut de l’ange digne des films d’action les plus classes. au menu : une chute libre de 65 mètres qui devrait donner quelques palpitations même aux plus badass. et, croyez-nous, 65 mètres c’est une grande chute ! une fois les pieds à nouveau sur le plancher des vaches, c’est en levant la tête qu’on constate la folie (encadrée) que l’on vient de réaliser. > Pélussin / à 45 km à l’est de Saint-Etienne / www.adrenactive.com

43.RANDONNÉE EN QUAD AU RAVIN DE CORBOEUF

Voilà une des activités préférées des grands enfants. agé de 18 ans minimum et titulaire d’un permis B, vous prendrez les commandes d’un quad biplace de 300 cm3. que les mineurs se rassurent, ils montent évidemment en passager. au programme : une balade mémorable au coeur du ravin de corboeuf, surnommé le colorado français grâce à son canyon composé d’argiles multicolores. De quoi réveiller les rêves d’aventures hors des sentiers battus.

> Rosières / A 20 km au nord-est du Puy-en-Velay / www.adrenactive.com

63.PARC DE PRABOURÉ

Voilà le paradis des amateurs de sensations fortes et de plein air. au parc de Prabouré, personne ne sait où donner de la tête tant l’offre est riche. Les adultes ont le choix entre la course d’orientation, la trottinette toutterrain ou encore la rando-ferrata. mais, que l’on soit claire, ici, on vient pour les sensations et donc pour la tyrolienne géante ! ici, le terme n’est pas galvaudé : 80 km/h à 110 mètres du sol ! De quoi laisser un large sourire solidement accroché sur le visage. Les plus petits pourront eux-aussi se lâcher avec leur tyrolienne spéciale ! on verrouille son baudrier et on y va !

> À Prabouré / à 100 km à l’est de Clermont-Ferrand / praboure.fr

36 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


S’envoyer en l’air plusieurs fois de suite ? c’est désormais un rêve (fantasme ?) possible du côté d’ifly, une plateforme de chute libre indoor. grâce à cette puissante soufflerie, vous serez projeté dans les airs pour des sessions de pur fun. sensations garanties ! après un briefing en bonne et due forme et un passage par les vestiaires pour enfiler la tenue du parfait parachutiste et les précieux bouchons auditifs, c’est casque vissé sur la tête et lunettes bien accrochées que vous pénétrerez la zone de vol. un bond en avant et c'est parti ! Pas le temps de toucher terre avec une soufflerie envoyant l'air jusqu'à 250 km/h ! aucune crainte à avoir, pendant toute la session, un instructeur vous accompagne et vous enverra peut-être jusqu'à 12 mètres de haut pour un saut en toupie. De quoi avoir le sourire aux lèvres pour toute la journée ! > Saint-Priest / à 20 km à l’est de Lyon / www.iflyfrance.com

© iflyfrance.fr.com

69.IFLY


SPORTS, LOISIRS ET SENSATIONS

69.BARJOXTREM

« On dirait que ça te gêne de marcher dans la boue ? » chantait notre cher Michel Delpech. Du côté de vernaison, ce n’est pas le cas. au contraire ! sur plus de 50 000 m², une trentaine d’obstacles sont disséminés entre pont de singe, palissades, échelles horizontales, plans inclinés... bref un sacré menu. Le tout sur deux parcours : le rouge “sec” et le bleu, beaucoup plus boueux. Depuis peu, Barjoxtrem dispose également d’un parcours outdoor inspiré de l’émission Ninja Warrior. certains obstacles paraissent difficiles mais le staff distille ses conseils pour les surmonter. aucun burpee (sorte de pompes améliorées pour gi) ne sera demandé en cas d’échec comme dans les spartan Race. après quelques hésitations, se jeter dans la boue entre amis, c’est vite très drôle. > Vernaison / à 18 km au sud de Lyon / http://barjoxtrem.fr

73.DISC GOLF AUX SAISIES

Si vous souhaitez vous initier au disc golf, la station des Saisies propose des espaces d’entraînement, dits practices (comme au golf), permettant de travailler sa technique et son geste. un parcours de neuf paniers est proposé pour défier les amis ou la famille. élaboré sur le même principe que le golf, le disc golf se joue avec des frisbees, des disques de diamètres, formes et poids divers, et un parcours variant de 9 à 18 paniers. Le but du jeu est de réaliser le circuit en un minimum de lancers grâce aux différents frisbees variant selon la distance, le vent… une activité originale et douce, prenante et accessible à tous, le mont-Blanc en toile de fond.  > Les Saisies / à 30 km au nord-est d’Albertville /

74.VIA FERRATA DES EVETTES

Installée dans les aiguilles Rouges, au-dessus de Chamonix, cette via ferrata dispose d’une des vues les plus spectaculaires en France (si si !), face au massif du Mont-Blanc, si proche et si puissant. elle se situe sur le domaine skiable Brévent-flégère au niveau du téléphérique de la flégère. cette proximité mécanique ne gêne en rien la tranquillité du lieu. on y accède par un sentier agréable. La via dispose d'un pont de singe, d'un pont népalais et de deux échappatoires. comptez entre 3 et 4 h en aller-retour depuis le téléphérique de la flègère, (dont 20 minutes pour accéder au point de départ et 20 minutes supplémentaires pour le retour à pied une fois au sommet). harnais, casque et longe de via ferrata sont obligatoires et l’accompagnement par un guide conseillé si vous n’êtes pas familier de la pratique. N’oubliez pas votre appareil photo pour immortaliser l’instant ! > La Flégère / Chamonix / www.chamonix-guides.com

38 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019

© viaferrata-fr.net

04 79 38 83 02 / www.sportsloisirsdesmontagnes.com


© Squaw Valley Alpine Meadows

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 39


© Pierre Soissons

vILLAGES DE CARACTèRE

Les BeLLes PieRRes De La RégioN RaYoNNeNT BieN au-DeLà De Nos fRoNTièRes, Ça, oN Le savaiT DéJà. ReLigieux, miLiTaiRe ou NoBLe... Les foRmes De NoTRe PaTRimoiNe soNT muLTiPLes eT Les PLus Beaux viLLages De fRaNce se TRouveNT saNs DouTe à L’iNTéRieuR De Nos fRoNTièRes aDmiNisTRaTives. voici Les BoNNes aDResses PouR que chacuN s’eNRichisse De NoTRe hisToiRe. JeaN-BaPTise auDuc

01.VONNAS

Vonnas se trouve dans la Dombes et la Bresse, tout en étant à proximité des vignobles du Mâconnais. au carrefour de ces terroirs, les plaines sont verdoyantes, et l’église de saint-martin, fondée au xiie siècle se dresse. évidemment, les peuples plus anciens, dont les mérovingiens, étaient déjà passés dans les parages (un sarcophage a été découvert sous les fondations du lieu de culte) mais depuis le xixe, l’église a été peu à peu inutilisé. heureusement, en 1992, une rénovation permet une restauration partielle de la peinture murale. en outre, la ville s’est vêtue de dizaines de milliers de plantes, poussant entre ses vieilles pierres. enfin, la commune accueille un centre de luxe, "le village Blanc" (avec hôtel 5*, parc et spa). Le grand luxe. > Vonnas / à 20 km à l’ouest de Bourg-en-Bresse / 04 74 50 04 47 /

www.veyle-tourisme.fr/

40 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


07.JAUJAC

Non loin d’Aubenas se niche Jaujac, un village recelant mille et un trésors architecturaux ou historiques. La richesse se trouve dans les pierres et les ruelles pavées, fières héritières des seigneurs qui vécurent ici. La famille éponyme y habita dès le xiie siècle et demeurait au château de chastelas (rive gauche). mais le plus étonnant est que deux autres seigneuries se sont installées dans le village, et pas en construisant de petits châteaux. Non. celui du conte d’antraigues possède un grand bâtiment principal flanqué de tours qui lui confèrent un aspect offensif. quant à la famille des Bruget, elle s’offre un château disposant d’une grande salle aux magnifiques plafonds à la française. > Jaujac / à 50 km à l’ouest de Montélimar / 04 75 93 22 28 /

© No Marius

www.ardechedessourcesetvolcans.com

Sur le chemin de la sinueuse rivière qui traverse des paysages bucoliques, Saint-Pourçain-sur-Sioule s’étend. et puis, au centre du village, émergeant de la skyline, apparaît la tour de l’horloge. appelée beffroi (empruntant ce mot au Nord de la france), la construction est équipée d’une horloge surmontée d’une toiture pointue couverte d’ardoise sombre. elle a été remaniée maintes fois, mais est à l’origine une tour de l’enceinte monastique (voire une tour de guet à l’époque moyenâgeuse selon certains écrits). elle se visite avec les autres salles d’expositions du musée de la vigne et du vin tout proche. enfin, vous pourrez achever la découverte de saintPourçain grâce à une visite guidée sur les secrets du village. > Saint-Pourçain-sur-Sioule / à 25 km au nord de Vichy / 04 70 45 32 73 / www.payssaintpourcinois.com/

15.LAROQUEBROU

Tout se trouve à Laroquebrou. Un couvent (qui n’en est pas vraiment un à l’origine), une église (datée du XIVe siècle), la trémoliere (colossale maison appartenant à la famille de la Trémolière), et même un château. mais pour sauvegarder son petit patrimoine, la commune de Laroquebrou a dû s'appuyer sur les villages voisins pour mener les travaux nécessaires. grâce à leur détermination à sauvegarder le patrimoine, les visiteurs peuvent profiter de cette cité de caractère (un label donné en 2014). ainsi, parmi les points d'intérêt de Laroquebrou, on trouve le château de la famille montal, habilement construit à l'entrée des gorges de la cère. sa longue vie a conduit à la destruction partielle du donjon en 1881.

© Montbrun-Les-Bains

03.SAINT-POURÇAINSUR-SIOULE

26.MONTBRUNLES-BAINS

L’image d’Épinal de la France pourrait se résumer en admirant Montbrun-les-Bains. La Drôme provençale, c’est avant tout un paysage vallonné où la nature sauvage s’étend sur les pentes abruptes. Puis la vallée s’élargit et de petits villages apparaissent. Reilhanette d’abord, puis la route s’étend jusqu’à montbrun-les-Bains. son château frappe au milieu des collines environnantes et s’élève face au mont ventoux. on atteint la construction en empruntant des rues tortueuses pavées qui laissent découvrir des vues sur le superbe paysage. au bout du chemin, le château se dessine avec ses trois tours rondes crénelées et abîmées par les siècles. cependant, il est impossible de le visiter puisque les restes du château sont détenus par un propriétaire privé. > Montbrun-les-Bains / à 50 km au sud-est de Nyons / 04 75 28 82 49 / www.baronnies-tourisme.com

> Laroquebrou / à 20 km à l’ouest d’Aurillac / 04 71 46 94 82 / www.laroquebrou.fr

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 41


vILLAGES DE CARACTèRE

38.MENS

Le sud de Grenoble, nouvel eldorado vert de la grande région grenobloise, a longtemps été au cœur des routes commerciales des Alpes. mens tout particulièrement, puisque dès l’époque romaine, la ville s’affirme. Puis, c’est toute une industrie rurale (chanvre, laine, fer) qui prend son essor et commerce avec le sud du pays. aujourd’hui, les tuiles rouges des toits lui confèrent son charmant aspect rural. L’église, elle, se détache, immaculée. au ras des pavés, mens offre à l’œil curieux un lavoir de pierre, une place du marché avec son bar associatif suractif et des moutons, qui cycliquement se rendent aux alpages environnants. un trésor isérois dans un écrin de sommets. > Mens / à 50 km au sud de Grenoble /

© Haedener

© Sainte-Croix-en-Jarez

04 82 62 63 50 / www.trieves-vercors.fr

42.SAINTE-CROIXEN-JAREZ

Parfois, le devenir des bâtiments construits des siècles en arrière pose question. à sainte-croix-en-Jarez, c’est tout simplement une chartreuse, une abbaye fondée en 1084 par saint Bruno, qui a été petit à petit transformée. ce lieu saint laisse désormais songeur, quand les enfants gambadent dans ce qui fut la cour des Pères. en effet, les biens nationaux ont partagé les lieux entre particuliers, commune et associations. ainsi, on visite mais on vit aussi dans les bâtiments. Détail presque folklorique, il reste tout de même des pères chartreux. Reste à jeter un œil sur le paysage vallonné du Parc naturel régional du Pilat. > Sainte-Croix-en-Jarez / à 30 km à l’ouest de Saint-Étienne / 04 77 20 20 81 / www.chartreuse-saintecroixenjarez.com

43.AUZON

Ce mignon village médiéval (classé aux Monuments historiques) perché sur un promontoire rocheux révèle ses secrets dans un écrin de verdure. il est connu dans le monde entier pour la découverte d’une cassette en os de baleine composée de runes et de symboles païens (il est conservé au British museum à Londres). Les vestiges plus consistants comme la porte de Brugelet ou les tours composent un village au visage ancien. Les rues étroites (certaines sont pavées) se faufilent entre les maisons serrées, et le ruisseau auzon est visible parfois en contrebas. Puis apparaît l’église saint-Laurent. un vrai joyau qui abrite une inscription funéraire datant de l’époque gallo-romaine, mais aussi un reliquaire d'une dent de saint Laurent. La classe. > Auzon / à 25 km au nord d’Issoire /

04 71 77 05 41 / www.gorges-allier.com

63.CHAMPEIX

Alors que le Puy-de-Dôme recèle de belles pierres, le secteur à l’ouest d’Issoire est très dense. entre saint-floret et montaigut-le-Blanc (de sympathiques villages) se trouve champeix. organisé sur un plan en étages, suivant la pente de la vallée de la couze chambon, le village est né il y a plusieurs siècles. L’église saint-Jean, datée du xiie siècle, est perchée en haut du village et offre une vue magnifique sur le village et ses alentours. surtout, champeix se distingue par ses terrasses (appelée « pailhats ») dont les murets de pierre sèche ont souffert des affres du temps. Patiemment dégagées, ces terrasses sont rénovées petit à petit. enfin, il sera possible d’admirer les nombreuses façades de la fin du moyen-Âge et de la Renaissance. > Champeix / à 15 km à l’est d’Issoire  / 

04 73 96 73 39 / www.issoire-tourisme.com

42 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


69.SAINT-ROMAINAU-MONT-D’OR

Assez tôt, l’histoire de Saint-Romain-au-Mont-d’Or est conflictuelle. ce paysage de vacances (que les Lyonnais aisés affectionnent) se trouve à deux pas de Lyon, au bord de la saône. et déjà, les villageois du moyen-Âge affrontent l’intransigeance de leurs seigneurs sur terre, les archevêques de Lyon. aujourd’hui, c’est la mairie qui met des bâtons dans les roues de la demeure du chaos (musée abritant artprice, un site d’info sur l’art ainsi qu’une collection d’art très importante). évidemment, sa noirceur et sa puissance artistique jurent avec le petit village environnant, dans lequel on emprunte des traboules, des passages et des impasses pour atteindre le château et l’église datée du xie siècle. > Saint-Romain-au-Mont-d’Or / à 10 km au nord de Lyon / 04 78 22 25 06

73.LE MONAL

Un paysage de carte postale… Avec le village du Monal, cette expression n’a jamais été aussi vraie. face au glacier du mont Pourri se dresse à 1874 mètres ce hameau réputé pour ses authentiques chalets montagnards des xviiie et xixe siècles et ses paysages verdoyants, entourés d’une importante forêt de mélèzes. un patrimoine naturel et architectural exceptionnel qui a fait de lui un site classé aux monuments historiques. il est accessible en 1h15 de la station de sainte-foy Tarentaise. un petit sentier forestier vous emmène au pied de ces constructions de bois et de pierre, où les ruisseaux et les gouilles serpentent encore entre les maisons. on peut y voir d’anciennes caves à lait, constructions de pierre à cheval sur le ruisseau, qui permettaient à l’époque de réfrigérer et de conserver le lait. > Le Monal / à 70 km à l’est d’Albertville /  04 79 06 95 19 / www.saintefoy-tarentaise.com

74.SIXT-FER-À-CHEVAL

Habité depuis un millénaire par des moines, le village livre un nombre incroyable de petits patrimoines religieux. généralement, les oratoires ou croix datent du xviie siècle, démontrant l’ingéniosité et le travail minutieux des tailleurs de pierre. L’on compte neuf chapelles, dont sept, dans le village, et encore 44 bassins et fontaines. certes, la période révolutionnaire a mis fin à la présence des moines, mais l’abbaye est, elle, restée en place. aujourd’hui, il est tentant de partir à leur recherche, d’autant plus que le village se situe dans un environnement naturel exceptionnel, au confluent de deux torrents qui louvoient entre les habitations et surgissent des pics montagneux. un lieu qui attire chaque année des milliers de touristes. > Sixt-Fer-à-Cheval / à 60 km à l’est de Genève / 04 50 34 49 36 / www.sixtferacheval.com

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 43


© Daniel Gillet – Ain Tourisme

vISITE ET PATRIMOINE

Des chÂTeaux aux aqueDucs eN PassaNT PaR Les JaRDiNs, Les aBBaYes, Les égLises eT auTRes musées coNsacRés aux savoiRfaiRe ou aux aveNTuRes iNDusTRieLLes, La RégioN auveRgNe-RhôNe-aLPes aBRiTe uN Riche PaTRimoiNe aRchiTecTuRaL, cuLTuReL, iNDusTRieL… eT PaR coNséqueNT De NomBReuses iDées De visiTe, NoTammeNT PouR Les JouRs où iL Ne faiT Pas Beau, mais Pas uNiquemeNT. voici uNe séLecTioN De visiTes qui méRiTeNT Le DéTouR. maRTiN LégeR

01.CHÂTEAU DE FERNEY-VOLTAIRE

C’est dans ce château que le célèbre écrivain a passé les vingt dernières années de sa vie. après avoir acquis la seigneurie de ferney en 1758, à l’âge de 65 ans, voltaire reconstruit entièrement le château, mais aussi les alentours : marais asséchés, construction de maisons, d’une fontaine publique, d’une nouvelle église, pavage des rues, développement de l’artisanat… il aménage aussi le domaine autour du château : jardin à la française, ouverture dans la frondaison des arbres pour dégager la vue sur les alpes et le mont-Blanc, transformation de la grange en salle de spectacle (où sont testées des pièces avant d’être mises en scène à Paris)… c’est ici que voltaire écrivit le Dictionnaire philosophique et le Traité sur la tolérance. > Ferney-Voltaire / à 7 km au nord de Genève / 04 50 40 53 21 / www.chateau-ferney-voltaire.fr

44 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


© Gilles Brevet – Ain Tourisme

01.ABBAYE NOTREDAME-DES-DOMBES

Cette abbaye a été fondée au XIXe siècle par des moines cisterciens issus de la communauté d’Aiguebelle, dans la Drôme. ils ont contribué à défricher, assécher et développer les terres (alors très marécageuses) qui leur avaient été confiées. Désormais occupée par la communauté du chemin Neuf (une communauté catholique à vocation œcuménique), l’abbaye continue de valoriser les richesses locales par le travail des hommes. en l’occurrence l’agriculture, avec la production de lait et fromage, viande de bœuf, miel et pommes (goûtez à la musculine, une préparation à base de fruit, miel et bœuf, sorte d’ancêtre des barres énergétiques !). mais aussi la fabrication d’icônes contemporaines (un mur de l’église en est orné) et de mosaïques, sans oublier des cours et conférences de philosophie, théologie et histoire. > Le Plantay / à 26 km au sud-ouest de Bourg-en-Bresse / 04 74 98 14 40 / www.chemin-neuf.fr/fr/pres-de-chez-toi/abbayes/abbaye-des-dombes

01.MUSÉE DU CHEMINOT

Petite ville étroitement liée à l’histoire du rail (2150 personnes travaillaient à la compagnie PLM en 1930, soit quasiment le tiers de la population locale !), Ambérieu a vu naître ce musée à l’initiative de passionnés, en 1987. Des bureaux d’une petite gare, à la salle à manger des roulants, les décors de la vie cheminote du début du xxe siècle ont été reconstitués. Le rez-dechaussée est consacré à l’histoire du musée et au monde du train, tandis qu’à l’étage, sont décrites des scènes de vie des cheminots. Parmi les objets emblématiques du musée, citons des maquettes de locomotive à vapeur, deux cabines de conduite reconstituées, le poste d’aiguillage, le bureau du chef de gare des années 1950, ou encore des prototypes de chariots électriques installés à ambérieu pour freiner les wagons. > Ambérieu-en-Bugey / à 35 km au sud-est de Bourg-en-Bresse / www.musee.cheminot.free.fr / 06 40 06 51 14

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 45

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 45


vISITE ET PATRIMOINE

03.CENTRE NATIONAL DU COSTUME DE SCÈNE

Quelque 10 000 costumes de scène – dont les plus anciens remontent au XVIIIe siècle – mais aussi des éléments de décor de scène (toiles peintes, machinerie, etc). voilà ce qu’on trouve au cNcs, qui est abrité dans un bâtiment du quartier villars (ancienne caserne de cavalerie construite à la fin du xviiie siècle, dans le quartier de la madeleine), classé aux monuments historiques depuis 1984. Des habits et gilets masculins portés dans les pièces de marivaux et Beaumarchais, aux costumes de Philippe guillotel pour la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’albertville, en passant par ceux portés par Luciano Pavarotti et Rudolf Noureev, les collections de ce musée sont particulièrement riches. elles sont alimentées principalement par des fonds de la Bibliothèque nationale de france, de la comédie-française et de l’opéra national de Paris.

© Luc OLIVIER-CDT Allier

> Moulins / à 57 km au nord de Vichy / 04 70 20 76 20 / www.cncs.fr

03.CHÂTEAU DE L’AUGÈRE

Parmi les 13 châteaux de la commune d’Agonges (!), celui de l’Augère est le plus ancien (il date du XVe siècle) et le seul ouvert au public. à ne pas manquer : le donjon, l’ancien pont-levis et les pigeonniers, qui datent tous de 1441, même si la partie située à gauche du donjon a été restaurée en 1898 par l’architecte moreau. Notez aussi que ce château a toujours été habité depuis sa construction. son nom viendrait du latin augeria (trou d’eau) : il avait été construit à l’origine près de la rivière de l’ours, puis reconstruit (après la guerre de cent ans) dans un fond entouré d’eau. ses dépendances abritent aujourd’hui un musée vivant du monde de la forêt et de la vénérie (chasse à courre) bourbonnaise. Diverses animations ont lieu pendant l’été : son et lumière, spectacles… > Agonges / à 17 km au nord-ouest de Moulins / 06 32 02 30 87 / www.chateaudelaugere.fr

46 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


© Philippe Busser - CDT Allier

03.MUPOP (MUSÉE DES MUSIQUES POPULAIRES)

Des musiques du monde rural à la culture rock et électro, en passant par le bal musette ou l’ère de la pop music, le MuPop est un musée consacré à l’histoire et aux objets des musiques populaires françaises, de 1750 à aujourd’hui. il aborde aussi le lien étroit entre musique et société (mode d’apprentissage, de transmission, de rapport au corps, à la danse, etc.). Plus de 3500 instruments sont à découvrir, comme la selmer (la guitare de Trust) ou des vielles à roue, une batterie de 1920 ou la plus ancienne cornemuse du monde. Dans la “salle des machines”, dédiée aux nouvelles pratiques numériques, c’est vous qui jouez ! Le musée abrite aussi des expositions temporaires : actuellement, ce sont Les tubes de l’été (depuis les années 1960) qui sont mis à l’honneur. > Montluçon / à 75 km à l’ouest de Moulins / 04 70 02 19 60 / www.mupop.fr

03.MUSÉE DE L’ILLUSTRATION JEUNESSE

On trouve dans ce musée quelque 3500 originaux issus des travaux d’une trentaine d’illustrateurs, dont ceux de Nicole Claveloux (qui a notamment illustré Alice au Pays des Merveilles en 1974), Jean Claverie (Trois Contes, Little Lou), Nathalie Novi, Sara ou Letizia Galli. vous découvrirez l’histoire de l’illustration jeunesse (en textes et en images), les techniques et outils de l’illustrateur, à travers des films et interviews. vous pourrez aussi consulter le fonds d’albums en libre accès dans la salle de lecture. Le miJ a ouvert en 2005 dans un hôtel particulier, l’hôtel de mora, édifié en 1750 par la famille cadier de veauce, et qui abrita au xixe siècle l’imprimerie Desrosiers, célèbre pour ses ouvrages régionaux richement illustrés.

> Moulins / à 57 km au nord de Vichy / 04 70 35 72 58 / www.musees.allier.fr

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 47


vISITE ET PATRIMOINE

Adossé au coteau surplombant la ville de Tournon, le Jardin d’Eden est l’ancien parc du monastère de l’ordre des Cordeliers. Bien ombragé, à l’abri des anciennes fortifications de la ville (la tour et les remparts datent de la Renaissance), il s’étend sur plus d’un hectare, où se côtoient diverses essences botaniques. un parcours émaillé de bassins, de statues, d’oratoires et de petits ponts mène au belvédère où une roseraie attend le promeneur qui ne manquera pas de tomber sous le charme d’un panorama d’exception : une vue sur la ville de Tournon ainsi que sur la vallée et sur les vignobles de Tain-l’hermitage au pied desquels serpente le Rhône. Possibilité de visite guidée en compagnie de l’actuel propriétaire des lieux. > Tournon-sur-Rhône / à 20 km au nord de Valence / 04 75 07 05 27 / www.edenparc.eu/fr/accueil

07.JARDIN DES TRAINS ARDÉCHOIS

Imaginez tous les trésors naturels de l’Ardèche concentrés sur la moitié d’un terrain de football. c’est ce qui vous attend dans ce Jardin des trains ardéchois, fruit de 25 ans de passion. Du célèbre pont d’arc au château de crussol, en passant par le mont gerbier-deJonc, la fontaine intermittente de vals-les-Bains ou la cascade du Ray-Pic, vous découvrirez bon nombre des paysages emblématiques du département… 22 fois plus petits que nature ! et au milieu de tout ça, des trains miniatures traversent gares, tunnels et viaducs enjambant les rivières parmi 900 bonsaïs et 1000 figurines, sur un circuit de 750 mètres de long. Leurs animations sonores vous permettront de vous plonger dans l’ambiance d’autrefois.

© BM-ADT07

07.LE JARDIN D’EDEN

07.MUSÉE MAGNANERIE

Observer à la binoculaire les ailes de papillons, caresser la peau d’un magnan, récolter des cocons, tirer le fil de soie... voilà ce qui vous attend au musée de la magnanerie, qui abrite le plus grand élevage de vers à soie ouvert au public. ce musée retrace la fabuleuse épopée de la soie, débutée en chine il y a 5000 ans, ainsi que celle des ardéchois, éleveurs de vers à soie, producteurs de cocons et de graines. La visite s’opère dans deux salles principales. La première, dite des papillons, propose une découverte de la diversité des soies existantes dans la nature. La seconde, désignée comme salle d'éducation ou magnanerie, évoque par son agencement, ses collections d'objets agricoles et surtout par le maintien de ses importants élevages-témoins des vers à soie, le temps de la soie. > Lagorce / à 50 km au sud de Privas / 04 75 88 01 27 / www.lagorceardeche.com

© ADT07

> Soyons / à 8 km au sud de Valence / 04 75 60 96 58 / www.jardin-des-trains.com

15.CHÂTEAU D’ALLEUZE

Dressé sur un piton escarpé surplombant la vallée de la Truyère, et dont le barrage de Grandval a fait une presqu’île, ce château classé aux Monuments historiques date du XIIIe siècle. il appartenait aux évêques de clermont, avant que Bertrand de garlan, pillard à la solde des anglais, s’en empare en 1382, pendant la guerre de cent ans. L’évêque dut lui payer une rançon pour le récupérer. mais las des troubles causés par ce château, les sanflorains le démantèlent en 1405, au grand dam de l'évêque qui ordonne sa reconstruction. il ne subsiste plus aujourd'hui qu'un corps de logis central, éventré, flanqué de quatre tours circulaires. L’accès en était difficile, et l’on assure que des souterrains communiquaient au ruisseau du vallon, permettant ainsi de mener les chevaux à l’abreuvage pendant le siège. > À Alleuze / à 10 km au sud de Saint-Flour / 04 71 60 22 50 /

www.pays-saint-flour.fr/patrimoine-culturel/site-et-chateau-dalleuze/

48 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


vISITE ET PATRIMOINE

L’Écomusée de la Margeride se compose de trois sites situés sur deux communes voisines. La ferme de Pierre allègre (à Loubaresse) vous plongera dans l’univers rude des paysans margéridiens du xixe siècle. De la salle commune à la grange, en passant par la chambre ou l'étable, tout a été conservé ou fidèlement reconstitué : le cantou, la souillarde, les lits clos, la pendule et de nombreux objets et vêtements. à Ruynes-en-margeride, se trouve l’école de clémence fontille (la première institutrice, qui avait 54 élèves dans sa classe unique), où vous pouvez, une fois par semaine, faire une dictée d’époque ! enfin, le jardin de saint-martin (également à Ruynes), situé au pied du donjon du xiiie siècle, constitue une véritable invitation à découvrir les milieux naturels de la région, la faune et la flore locales et l'action de l'homme qui a façonné le paysage depuis des générations. > À Ruynes-en-Margéride et Loubaresse / à 15 km au sud-est de

Saint-Flour / 04 71 23 43 32 / www.ecomuseedemargeride.fr/

© Hervé Vidal

15.ÉCOMUSÉE DE LA MARGERIDE

15.MUSÉE D’ART ET D’ARCHÉOLOGIE D’AURILLAC

Implanté en centre-ville, dans un bâtiment du XVIIe siècle (un ancien couvent de visitandines, devenu Haras national au XIXe siècle jusqu’aux années 1980), ce musée allie tradition et modernité. on peut souligner sa présentation muséographique très vivante de collections d’archéologie (avec des objets provenant de la période néolithique jusqu’à l’époque médiévale), de beaux-arts, de photographies contemporaines, d’ethnographie (avec un intérieur traditionnel cantalien reconstitué). L’industrie locale du parapluie (et d’ombrelle) y est également évoquée. une salle d’animation pour le jeune public ravira vos enfants. > À Aurillac / 04 71 45 46 10 / www.musees.aurillac.fr


© Cantal Destination

15.MONASTÈRE DE SAINT-PIERRE DE MAURIAC

Ce site remonte au VIe siècle, date de la fondation d’un sanctuaire. mais le monastère lui-même est édifié au ixe siècle, à l'occasion du renouvellement des chartes des prieurés de sens. au cours des siècles, le monastère a subi des modifications dues à des aménagements ou à des destructions. ses vestiges ont été mis au jour il y a quelques années. La salle capitulaire du xie siècle est ornée de colonnes d'un édifice gallo-romain. La galerie est du cloître présente des éléments romans et gothiques (la surélévation date de la réforme de saint-maur du xviie siècle). Des fouilles archéologiques aujourd'hui visibles ont fait découvrir les restes de l'église carolingienne qui était accolée au monastère du ixe siècle. > À Mauriac / à 47 km au nord d’Aurillac / 04 71 68 19 87

26.GROTTE DE THAÏS

D’étonnants reliefs naturellement marqués et fracturés, avec une dominante de couleurs rouge, orange et noire, caractérisent la grotte de Thaïs. elle doit son nom à la rivière souterraine qui se jette dans la Bourne à la sortie de la grotte, et qui a créé un véritable labyrinthe de galeries par l’action de l’érosion. à la fin du dernier âge glaciaire, elle était habitée par des groupes de chasseurs, qui côtoyaient un paysage de steppe froide où vivaient les rennes, les loups, les ours et les perdrix des neiges. Lors des visites guidées des quelque 600 mètres de galeries aménagées, les guides vous feront revivre le quotidien de ces chasseurs : taille de silex, allumage de feux. à noter qu’un os gravé, pouvant être considéré comme l’un des premiers calendriers lunaires, avait été retrouvé dans cette grotte (il est aujourd’hui exposé au musée de valence). > À Saint-Nazaire-en-Royans / à 36 km au nord-est de Valence / 04 75 48 45 76 / www.visites-nature-vercors.com/fr

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 51


vISITE ET PATRIMOINE

26.MÉMORIAL DE LA RÉSISTANCE

Inauguré le 21 juillet 1994, à l’occasion du 50e anniversaire des combats du Vercors, le Mémorial est une forteresse à l'image de la citadelle naturelle du massif du Vercors. ces falaises ont inspiré les auteurs du Plan montagnards, cheval de Troie pour commandos aéroportés pendant la seconde guerre mondiale. à l’écart de toute construction, en bordure de falaise sur la commune de vassieux-envercors, le site choisi offre une vue sur l’ensemble du massif et sur le champ de bataille. Tour à tour acteur et spectateur, le visiteur est mis en situation, plongé en immersion dans le quotidien des maquisards. L’ambiance visuelle et sonore vous immerge dans l’atmosphère étouffante des années noires. mais la visite se veut aussi ludique, à l’image de ce jeu dont vous êtes le héros (nouveauté 2019), pour suivre le parcours de Paul, jeune combattant pour la Liberté. > À Vassieux-en-Vercors / à 30 km au nord de Die / 04 75 48 26 00 / www.memorial-vercors.fr

26.AQUARIUM DES TROPIQUES

Vous pourrez observer des centaines d’espèces de poissons tropicaux aux multiples couleurs, soit plus de 2000 poissons répartis dans 27 aquariums pouvant aller jusqu’à 50 000 litres. Piranha carnivore d’amérique du sud, poisson arc-en-ciel d’océanie, poisson-clown d’asie ou encore poisson-éléphant d’afrique, vous découvrirez des espèces issues de cinq régions de l’hémisphère sud, aux comportements parfois insolites. L’endroit abrite également un bassin extérieur consacré aux tortues de floride, mais aussi des collections d’insectes et de papillons, et de coquillages de Nouvelle-calédonie. un livret d’accueil, des bornes ludiques et pédagogiques, et un balisage spécifique, égayeront la visite des enfants de 3 à 13 ans. > À Allex / à 21 km au sud de Valence / 04 75 62 62 11 /

© L.Pascale - La Drome Tourisme

www.aquarium-des-tropiques.com/fr

52 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


26.MAISON DE LA TRUFFE ET DU TRICASTIN

Dans une maison de caractère aux plafonds voûtés et aux murs de pierre, Saint-Paul-Trois-Châteaux a consacré un écrin au diamant noir de la cuisine française. ici, vous entrez de plain-pied dans le monde mystérieux de la truffe noire, la vraie, communément appelée Truffe du Périgord mais dont le Tricastin – un territoire à cheval sur la Drôme et le vaucluse - est la terre de prédilection. Tous les aspects de la truffe sont décortiqués : son cycle biologique (arbre hôte, nature du sol…), l’approche culturale de différents arbres hôtes, la récolte et le cavage (chien, truie, mouche), les différentes espèces de truffes, l’évolution de la production et les pays producteurs, ou encore les falsifications et les fraudes, la conservation et la gastronomie. > À Saint-Paul-Trois-Châteaux / à 28 km au sud de Montélimar /

© Christian Martelet

04 75 96 61 29 / www.maisondelatruffe.com/

© L.Pascale - La Drome Tourisme

38.SITE MÉDIÉVAL DU COUVENT DES CARMES

Situé au sein du bourg médiéval fortifié de Beauvoir-en-Royans, en surplomb de la vallée de l’Isère, et sous les contreforts du massif du Vercors, ce couvent du XIVe siècle, récemment restauré, était la résidence d’Humbert II, le seigneur du Dauphiné, et Beauvoir-en-Royans la capitale de ce territoire. Le site se répartit aujourd’hui en trois espaces principaux. Le musée des Dauphins retrace l’histoire des Dauphins de france et de la constitution du Dauphiné. Le Jardin médiéval abrite aussi bien des plantes condimentaires, aromatiques et médicinales, que des légumes anciens et quelque 300 arbres fruitiers. enfin, au musée de la flore, autour d’une exposition ethno-botanique, vous pourrez assister à une présentation interactive et ludique de l'espace d'interprétation de la flore programmée par le Parc naturel régional du vercors. > À Beauvoir-en-Royans / à 40 km au sud-ouest de Voiron / 04 76 38 01 01 / www.couventdescarmes.com/fr

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 53


vISITE ET PATRIMOINE

38.FORT BARRAUX

Cette fortification bastionnée créée en 1597 par Ercole Negro, classée au titre des Monuments historiques en 1990, est l’une des plus anciennes et plus prestigieuses places défensives des Alpes. ce type d'architecture (forme en étoile, hérissée de bastions et d’ouvrages avancés), apparue en italie dès le début du xvie siècle, succède aux constructions traditionnelles des châteaux forts. ceci s'explique par l'évolution des armes à feu et en particulier des canons qui sont de plus en plus performants. Revu et amélioré au fil du temps (notamment par vauban, à la fin du xviie siècle), fort Barraux servit de lieu de garnison, d’entrepôt pour les armes et les munitions et de prison (militaire en 1917-18, civile pendant la seconde guerre mondiale). > À Barraux / à 40 km au nord-est de Grenoble /

© Images et Rêves

06 37 63 02 95 / www.fort-barraux.fr

38.JARDIN ARCHÉOLOGIQUE DE CYBÈLE

À l'emplacement des anciens hospices, le jardin de Cybèle présente les vestiges complexes d'un quartier de la ville galloromaine. il se décompose en trois espaces clés : 1) deux arcades d'un portique du forum de taille imposante et sculptées de motifs ornementaux symboliques (dieu du fleuve), ce qui montre l’importance du forum dans l’aménagement urbain chez les Romains ; 2) un mur en grand appareil qui correspondait à la salle d'assemblée municipale pouvant accueillir 800 magistrats sur des gradins encore visibles ; 3) une maison citadine (domus) aux dimensions importantes, sans doute très luxueuse, avec terrasses aménagées où de larges découvertes archéologiques ont pu être faites. > À Vienne / 04 74 78 71 04 / 04 74 53 70 10 /

www.www.vienne-condrieu.com/1132-jardin-archeologique-de-cybele.html

54 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


© Laurent Salino

AGRANDI EN 2018

OPINEL D’HIER À AUJOURD’HUI Jacques et Maxime Opinel vous accueillent toute l’année au Musée Opinel pour découvrir l’histoire du célèbre couteau savoyard créé en 1890 dans la vallée de la Maurienne. De l’ancienne forge du début du 20e siècle jusqu’à la présentation filmée des ateliers actuels, vous saurez tout de l’évolution de la fabrication de cette entreprise créée par Joseph Opinel en 1890. Présents dans les univers de la cuisine et de la table ou du bricolage et du jardinage, les couteaux Opinel sont toujours fabriqués en Savoie et sont désormais commercialisés sur tous les continents. Une boutique à l’issue de la visite vous proposera l’ensemble de la gamme Opinel.

38.SITE ARCHÉOLOGIQUE DE BRANDES

À quelques encablures de l’actuel altiport de l’Alpe d’Huez, se trouvait entre le XIIe et le début du XIVe siècle, le village archéologique de l’Argenteria de Brandes. on peut aujourd’hui y admirer une habitation, la fortification, l’église et l’atelier de lavage de minerais, laissés en ruines mais restaurés. Brandes était le plus haut village médiéval d’europe (à plus de 1800 m d’altitude) lié à l’exploitation d’une mine d’argent. vous avez le choix entre des panneaux explicatifs sur place et des visites guidées. Les nombreux objets retrouvés au fil des campagnes de fouilles menées par des équipes du cNRs depuis 1977 - sont exposés au musée d’huez et de l’oisans, situé au 1er étage du Palais des sports de l’alpe d’huez.

ENTRÉE GRATUITE Juillet et août : Ouvert 7 jours/7 Horaires d’ouverture : 9h-18h30 non-stop Fermeture les dimanches et jours fériés hors saison estivale Fin des visites 30 minutes avant la fermeture MUSEE OPINEL 25 rue Jean Jaurès 73300 Saint-Jean-de-Maurienne Tel : 04 79 64 04 78 www.opinel.com/musee

> À l’Alpe d’Huez / à 15 km au nord-est de Bourg d’Oisans / 04 76 11 21 21 / www.alpedhuez.com

38.MUSÉE DE LA MINE IMAGE

Envie de découvrir l’univers fascinant de la mine et des gueules noires ? Rendez-vous à la mine image, un site minier souterrain authentique, où pendant plus de mille ans (jusqu’à sa fermeture en 1997), des hommes ont extrait le meilleur charbon du monde, l'anthracite du plateau matheysin. La motte-d'aveillans a connu une exploitation minière à partir du xvie siècle, mais ne connaît de véritable développement qu'au début du xixe siècle. Les salles d’exposition vous permettent de découvrir la lampisterie, la salle des pendus, les métiers du jour, l’univers social de la mine et le quotidien du mineur, ainsi que dans la salle aux trésors, de magnifiques minéraux. un film de 20 minutes vous plonge dans la formation du charbon et vous montre son exploitation par l’homme. > La Motte-d’Aveillans / à 8 km au nord-ouest de la Mure / 04 76 30 68 74 / www.mine-image.com/fr

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 55


vISITE ET PATRIMOINE

42.MUSÉE DE LA CRAVATE ET DU TEXTILE

© ADT Loire

Installé dans l’ancienne usine Loire-Piquet (construite en 1856), ce musée est composé de trois bâtiments : l’usine ; l’ancienne maison de maître et la buanderie  et le local de la machine à vapeur. il vous fera découvrir l'histoire du tissage et ses spécialités : la cravate (plus de 1000 cravates de tous styles et différentes époques) ; la gaze à bluter, un tissu de soie servant autrefois à tamiser la farine dans les moulins  ; les soieries pour l'ameublement ou l'habillement. on découvre également le damassé, à travers une grande collection de linge de maison confectionné à Panissières pour l'hôtel-restaurant et les trousseaux de jeunes filles. il présente enfin plusieurs machines, dont deux métiers à tisser et des documents d'archives relatifs à l'histoire de la région. > À Panissières / à 50 km au nord de Saint-Étienne / 04 77 26 23 46 / 07 84 32 74 56 / www.musee-de-la-cravate.com

42.PRIEURÉ DE POMMIERS

Adossé à l’église romane, reconnue pour son exceptionnelle acoustique, l’imposant prieuré de Pommiers, au nord de la plaine du Forez, a su résister aux épreuves du temps. son histoire débute par la fondation d’un petit monastère bénédictin dès le ixe siècle. son développement sous l’impulsion des abbayes de Nantua (ain) dès le ixe siècle et de cluny (saône-et-Loire) dès le xie siècle ont fait de Pommiers un village fortifié. Promenez-vous sur le pont de la valla du xive siècle et découvrez l’église prieurale saint-Pierre (xie-xiiie siècles) dont l’acoustique est exceptionnelle. Laissez-vous conter la vie quotidienne et l’architecture au cours des siècles en voyageant des caves aux charpentes dans les anciens bâtiments monastiques.

42.SALLE HÉRALDIQUE DE LA DIANA

La salle de la Diana, située au cœur de la ville de Montbrison, ancienne capitale du comté de Forez, était à l’origine le lieu où siégeaient les États du Forez. cette étonnante salle voûtée, édifiée vers 1295, est couverte d’un lambris divisé en 1728 compartiments peints de blasons. on en compte 242, entrelacés d’animaux fantastiques, contenant les armes à fleur de lys du roi ou les armoiries des familles nobles du forez. Le décor de la voûte constitue un témoignage monumental, unique et rare, des relations diplomatiques entretenues par les comtes. La salle contient aussi une exceptionnelle bibliothèque (30 000 ouvrages) composée de livres et archives anciens, où les chercheurs trouvent des documents rares sur l’histoire du forez, des régions voisines et de la france.

> À Pommiers / à 35 km au sud de Roanne / 04 77 65 46 22 / www.loire.fr/jcms

43.CHÂTEAU DE CHAVANIACLAFAYETTE

> À Montbrison / à 40 km au nord-ouest de Saint-Etienne /

© Luc Olivier

04 77 96 01 10 / www.ladiana.com

Demeure d’enfance du marquis de Lafayette (où est né, en 1757, le héros de la guerre d’indépendance américaine), le château de Chavaniac fut construit au XIVe siècle, puis modernisé, grâce à Lafayette à partir de 1791, par l’architecte Vaudoyer. Vendu comme bien d’émigré à la suite de l’exil de Lafayette en 1793 (car il vota contre la mort de Louis XVI), il fut racheté par la tante de ce dernier. en 1917, John moffat, un industriel américain, crée l’association french heroes Lafayette memorial fund, qui achète le château et le fait rénover de fond en comble afin d’abriter les collections historiques de Lafayette, glanées des deux côtés de l'atlantique. il est meublé en style Louis xvi. Propriété du conseil départemental de la haute-Loire depuis 2009, le château de chavaniac-Lafayette abrite désormais le musée du général, homme d’état et humaniste Lafayette. > À Chavaniac-Lafayette / à 35 km au nord-ouest du Puy-en-Velay /

04 71 77 50 32 / w.chateau-lafayette.com

56 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


© Luc Olivier

vISITE ET PATRIMOINE

43.ROCHER ET CHAPELLE SAINTMICHEL-D’AIGUILHE

Classé 4e de l’émission de France 2 Le Monument préféré des Français, en 2014, le rocher de Saint-Michel-d’Aiguilhe est une ancienne cheminée volcanique sur laquelle se dresse une surprenante et magnifique chapelle, dédiée à saint Michel depuis le Xe siècle. Pour accéder à la chapelle plus que millénaire (construite en 961, puis englobée dans un monument plus vaste au xiie siècle), il vous faudra gravir 268 marches ! au passage, observez le fleurissement naturel des parois. au sommet, une superbe vue panoramique vous attend. une nouvelle expérience de visite digitale – immersion 3D et expérience 2.0) a été mise en place cette année, afin de découvrir l’œuvre originale sous un autre œil. cette nouvelle scénographie constitue aussi une visite virtuelle et permet de se retrouver en immersion totale dans la #saint-michelBox. > À Aiguilhe / à 1,2 km au nord du Puy-en-Velay / 04 71 09 50 03 /

© O. Octobre/GTMC-VTT

www.rochersaintmichel.fr

43.TRAIN TOURISTIQUE VELAY EXPRESS

Ce chemin de fer historique, qui vous emmène au cœur des prés et des forêts des contreforts du massif Central, est le train à vapeur le plus haut d’Europe (des trains diesel circulent aussi sur cette ligne). Les élégants wagons de la Belle époque vous emmènent en effet à plus de 1 000 mètres d’altitude, au pays des grands espaces et de l’air pur, sur le plateau du velay, au-dessus des gorges du Lignon, avec vue sur les mythiques monts mézenc et gerbier-de-Joncs. La ligne s’étend sur 27 km, avec quatre gares : Raucoules (au hameau d’oumey), Tence, Le chambon-sur-Lignon et saint-agrève. à noter que le transport des vélos est gratuit (prévenir 48h à l’avance). ce train est exploité par les bénévoles de l’association voies ferrées du velay. > À Raucoules / à 19 km à l’est d’Yssingeaux / 04 71 59 68 06 / www.velay-express.fr/

63.MANOIR DE VEYGOUX

Un parc à thèmes pour (re)découvrir la Révolution française de façon ludique. voilà comment on peut présenter le manoir de veygoux. construit au xviie siècle, il fut le fief du général Louis charles antoine Desaix, l’un des héros de la Révolution. Le musée qui y est aujourd’hui installé vous propose de suivre ses traces, de la prise de la Bastille jusqu’au champ de bataille de mareng, en passant par le serment du Jeu de paume (une initiation à la pratique du sport du jeu de paume est d'ailleurs possible grâce à un jeu vidéo). il traite des origines de la Révolution, de ses principaux personnages, de ses grands évènements, de ses fêtes et de ses symboles. La technologie de la réalité augmentée fait vivre les guerres révolutionnaires menées par Bonaparte. Pour les plus jeunes, un jeu de piste aide à comprendre l’histoire de la Révolution. > À Charbonnières-les-Varennes / à 10 km au nord-ouest de Volvic / 04 73 33 83 00 / www.veygoux.com

63.MUSÉE DE LA CÉRAMIQUE

Installé dans une ancienne fabrique superbement réhabilitée (elle-même implantée sur un site archélogique découvert au XVIIIe siècle), le musée de la céramique conte l’histoire du travail des potiers, de l’Antiquité à nos jours. Lezoux fut en effet l’un des plus grands centres de production de céramique de l’empire romain. inauguré en 1957, ce n’est qu’au début des années 1980 que le musée s’installe dans l’ancienne fabrique de céramique Bompard (datant du xixe siècle), dont les bâtiments, inscrits à l’inventaire des monuments historiques, sont disposés autour d'une cour : grange, maison de maître, entrepôt, séchoir. on a aussi le corps de fabrique où se dressent aujourd'hui deux fours monumentaux, deux laboratoires superposés, qui servaient à la cuisson de poteries utilitaires : céramique vernissée, grès ou encore faïence décorative... > À Lezoux / à 30 km à l’est de Clermont-Ferrand / 04 73 73 42 42 /

www.musee-ceramique.puy-de-dome.fr/accueil.html

58 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


63.LES 5 ÉGLISES MAJEURES DE L’ART ROMAN

Qu’ont en commun Notre-Dame-du-Port à Clermont, l’église de Saint-Saturnin, Notre-Dame-des-Fers à Orcival, l’abbatiale Saint-Austremoine à Issoire et l’église de Saint-Nectaire ? qualifiés de majeurs, ces sanctuaires offrent une synthèse architecturale complexe, mais très précise et d'une rare puissance monumentale, que l'on retrouve en chacun d'eux, aux dimensions et à quelques nuances près. une telle unité concernant une série d'édifices est exceptionnelle dans l'art roman (xie et xiie siècles). Par l'ordonnance magnifique de son étagement, le chevet est la partie la plus belle et la plus typique des églises d'auvergne. Tournée vers le soleil levant, image du christ ressuscité, la majestueuse composition pyramidale se déploie des chapelles au clocher qui surmonte le massif du transept.

© S. Gonon/Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme

> 04 73 42 20 20 / www.planetepuydedome.com

69.COUVENT DE LA TOURETTE

Un rectangle de béton brut posé dans un champ au milieu de la forêt. Voilà à quoi ressemble, au premier abord, le couvent de la Tourette, construit entre 1953 et 1960 à la demande des Dominicains de Lyon. ce bâtiment est aussi – surtout – la dernière grande œuvre de Le corbusier en france. sa force, sa richesse et sa complexité sont telles qu’en 1986, les architectes français l’ont choisi comme la deuxième œuvre contemporaine française la plus importante, après le centre Pompidou. ce couvent fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1979. il est également inscrit, avec 16 autres œuvres de Le corbusier, sur la liste du patrimoine mondial de l’unesco en 2016. il accueille notamment des séminaires, des rencontres culturelles et des expositions d’art contemporain. > À Éveux / à 28 km au nord-ouest de Lyon / 04 72 19 10 90 /

www.couventdelatourette.fr

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 59


vISITE ET PATRIMOINE

69.CHÂTEAU DE MONTMELAS

Ancien château fort, érigé en 977, reconstruit aux XIIIe ou XIVe siècles, restauré dans une esthétique néogothique au XIXe siècle, le château de Montmelas était à l’origine la place forte des seigneurs de Beaujeu. il passe ensuite aux mains des Bourbons, avant de devenir en 1566 la propriété de la famille qui l’habite aujourd’hui. Depuis la colline sur laquelle il est perché, on jouit d’une superbe vue sur la vallée du Rhône et le mont-Blanc. en plus des visites guidées classiques (mardi, mercredi et jeudi à 14h30 et 16h en juillet-août), des visites en costumes d’époque sont proposées un samedi par mois. Notez que de nombreux épisodes de la série humoristique Kaamelott (diffusée sur m6) ont été tournés dans ce château. > À Montmelas-Saint-Sorlin / à 10 km au nord-ouest de Villefranche-sur-Saône /

69.COURS RENAISSANCE DE VILLEFRANCHESUR-SAÔNE

Il n’y a pas qu’à Lyon qu’on visite des cours intérieures. Villefranche-sur-Saône en a aussi. ici, on ne parle pas de traboules, mais de cours renaissance. un circuit d’interprétation de ces cours et maison - le circuit des trésors cachés - a d’ailleurs été mis en place par la communauté d’agglomération. il propose une visite scénarisée de 24 cours, signalées par des totems sur les trottoirs de la rue Nationale. Bornes avec explications, qR codes, applications mobiles et livre de 56 pages disponible à l’office du tourisme vous permettront d’en savoir plus sur ces magnifiques hôtels particuliers datant du xve au xviiie siècle. La maison giliquin, avec son escalier en colimaçon, sa galerie à deux étages, son puits et ses arcades, fait partie des fleurons de ce circuit. > À Villefranche-sur-Saône / 04 74 07 27 40 / www.destination-beaujolais.com/

© Gae@lle Taburiaux

04 74 67 32 94 / www.chateau-montmelas.com

60 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019


© Savoie Mont Blanc-Daugeron

73.CHÂTEAU DE MIOLANS

Construit au XIe siècle, sur les vestiges d’un oppidum ou d’une forteresse romaine, le château de Miolans est perché sur un éperon rocheux adossé au massif des Bauges, et domine la combe de Savoie. La vue du haut de ses vieux remparts est à couper le souffle, des crêtes enneigées du mont-Blanc jusqu’aux lointains contreforts du vercors, en passant par la Dent d’arclusaz et la chaîne de la Lauzière. il abrite également aujourd’hui un charmant jardin d’inspiration médiévale. L’ambiance y était nettement moins bucolique il y a quelques siècles : propriété des puissants barons de miolans, qui étaient également les seigneurs incontestés de toutes les terres environnantes, ce château abrita de 1564 à 1792 l’une des plus redoutées prisons des états de savoie, où séjourna notamment le marquis de sade.

73.FILATURE ARPIN

Créée en 1817, à Séez, au cœur de la Savoie (qui n’est pas encore française), cette filature est alors novatrice, n’hésitant pas à s’équiper avec des métiers mécaniques fonctionnant avec une roue à aube, le summum du progrès à l’époque. elle a su garder au fil du temps ses traditions : une laine issue des moutons des quatre vallées environnantes (Tarentaise, Beaufortain, maurienne et val d’aoste), des étapes de fabrication immuables (de 17 à 24 selon les tissus), sur des machines désormais classées à l’inventaire du patrimoine national. Le tout en utilisant le versoyen, cette rivière qui fournit l’eau nécessaire à la production d’électricité et au lavage de la laine. Le drap de Bonneval, les vêtements des expéditions polaires françaises de Paul-émile victor ou les tenues des membres du cio pour les Jo d’albertville font partie des réalisations emblématiques de cette entreprise familiale. > Séez / à 59 km à l’est d’Albertville / 04 79 07 28 79 / www.arpin1817.com/fr

> Saint-Pierre-d’Albigny / à 30 km à l’est de Chambéry /

www.chateau-de-miolans.com / 04 79 28 57 04

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019 / 61


© Savoie Mont Blanc-Bijasson

vISITE ET PATRIMOINE

73.ÉCOMUSÉE « MONTRICHER AUTREFOIS »

Installé dans une ancienne demeure, au cœur du vieux village de Montricher (à proximité de la station des Karellis), cet écomusée géré par des bénévoles passionnés permet aux visiteurs de découvrir la vie d’autrefois : l’habitat, les travaux des champs, le travail du bois… Le tout avec un petit air d’accordéon ! Le processus de fabrication des ardoises – une production qui a perduré jusqu’aux années 1970 – y est également reconstitué. à noter que des ateliers de décoration de porte-clés en ardoise sont proposés pour les enfants à certaines périodes. comptez 1 h 30 à 2 h pour la visite guidée. > Montricher / à 13 km au sud-est de Saint-Jean-de-Maurienne /

04 79 59 61 50 / www.ecomusee-montricherautrefois.e-monsite.com

74.CENTRE DE LA NATURE MONTAGNARDE

Envie de découvrir la faune, la flore et la géologie des Alpes ? Rendez-vous au centre de la nature montagnarde, un musée installé en temps normal dans le château des Rubins (datant du xive siècle), mais exceptionnellement délocalisé cet été à la bibliothèque de sallanches. De l’évolution des glaciers à l’introduction en milieu naturel des espèces en voie de disparition, en passant par l’alimentation du gypaète barbu, du grand tétras ou de l’ours brun, sa visite est très instructive, avec de nombreux ateliers interactifs, très appréciés par les enfants (tout comme les animaux empaillés !). Le musée propose aussi des randonnées accompagnées sur le thème de la découverte naturaliste, et diverses conférences. > À Sallanches / à 27 km à l’ouest de Chamonix  /

04 50 58 32 13 / www.centrenaturemontagnarde.org

74.LE PARC DES ÉPOUVANTAILS

Vous risquez de rencontrer du monde si vous partez vous promener dans la forêt d’Andilly, qui s’étend sur 12 hectares. Plus exactement 122 épouvantails, disséminés aux quatre coins de cette forêt, mais qui sont davantage charmants que terrifiants. Tous vaquent à leurs occupations quotidiennes : la maîtresse qui dispense une leçon d’histoire, le facteur qui distribue le courrier, les musiciens qui donnent un concert… au cours de votre promenade, vous découvrirez aussi une sympathique basse-cour avec moutons, chèvres, ânes, cochons et autres oies, mais aussi une centaine de variétés végétales. vous pourrez aussi faire une pause au bord des nombreux petits étangs. Deux spectacles (celui des chouettes et des hiboux, à 11 h 15 et 15 h 15, et celui de l’épouvantesque chef d’orchestre, à 14 h et 17 h) sont aussi joués quotidiennement. > À Andilly / à 24 km au nord d’Annecy / 04 50 32 73 64 / www.lepetitpays.com/le-parc-des-epouvantails

74.TRAMWAY DU MONT-BLANC

Plutôt Anne, Jeanne ou Marie ? Ces prénoms, ceux des filles de Pierre Noury, l’ancien directeur du Tramway du Mont Blanc (TMB) dans les années 1950, ont été donnés aux trois locomotives de l’un des derniers trains à crémaillère de France. c’est dire le caractère spécial d’un voyage à bord du TmB, qui vous emmène en 1 h 15 du fayet (à 580 m d’altitude) au Nid d’aigle (2380 m), où vous attend une vue splendide sur le glacier de Bionnassay. cinq arrêts offrent aux randonneurs (voire aux vététistes) de nombreux points de départ de balades : saint-gervais (792 m d’altitude), motivon (1400 m), le col de voza (1653 m), Bellevue (1794 m) et mont Lachat (2115 m). à noter que le tracé du TmB n’a pas évolué depuis sa création en 1907. s’il est aujourd’hui électrique, sa faible vitesse (12 km/h) laisse tout loisir d’admirer un paysage à couper le souffle ! > À Saint-Gervais-Mont-Blanc / à 23 km à l’ouest de Chamonix / 04 50 53 22 75 / www.saintgervais.com

62 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2019

74.LA CHARTREUSE DE MÉLAN

Cette ancienne nécropole princière, fondée en 1285 par Béatrice de Faucigny, fut successivement couvent de moniales chartreuses (jusqu’à la Révolution française), hôte de congrégations religieuses, orphelinat (à partir de 1923) et aujourd’hui site culturel, qui abrite chaque été une exposition temporaire (en 2019, Patrimoine sacré. Architecture religieuse au XXe siècle). avec son église à l’architecture épurée, des fresques partiellement conservées et des vitraux créés en 2002, ce site allie sobriété médiévale et art contemporain. aux abords du bâtiment, des sculptures monumentales sont réparties sur trois hectares. ces œuvres font écho à l’histoire de la chartreuse ou sont en lien avec le cadre paysager exceptionnel du site. > À Taninges / à 10 km au nord de Cluses / 04 50 33 23 73 /

www.hautesavoiexperience.fr


PUBLI-REPORTAGE

MUSÉE ARCABAS EN CHARTREUSE L’œuvre d’une vie PHOTOS : DENIS VINÇON LA BREBIS RETROUVÉE, ARCABAS

i vous optez cet été pour les reliefs chartrousins afin d’échapper à la chaleur parfois étouffante de la ville, ne manquez pas le musée Arcabas en Chartreuse, l’un des 11 musées départementaux de l’Isère. Et découvrez l’œuvre d’une vie : celle du peintre Arcabas qui a usé de son talent pour restaurer et décorer l’église de Saint-Hugues.

S

Lovée au cœur du Parc naturel régional de Chartreuse, la petite église néo-romane du hameau de Saint-Hugues se fond parfaitement dans le décor à la fois bucolique et paisible d’un village de montagne. Pourtant, une fois à l’intérieur, le lieu sacré révèle aux visiteurs un musée d’art sacré contemporain unique en son genre : le musée Arcabas en Chartreuse. Et son histoire est intimement liée à celle du peintre éponyme Jean-Marie Pirot, alias Arcabas, décédé l’an passé. « En 1951, l’artiste âgé de 25 ans, originaire de Moselle et tout juste nommé professeur aux Beaux-Arts de Grenoble, arrive dans la région et exprime son désir de peindre dans une église, explique la directrice du site. Deux ans plus tard, il passe par hasard un week-end à Saint-Hugues, pousse la porte de l’édifice religieux en travaux à l’époque et le volume lui semble intéressant. » Après avoir obtenu la bénédiction du curé Raymond Truffot et du maire Auguste Villard qui l’ont toujours soutenu dans son entreprise, son projet de longue haleine est alors lancé. Vitraux finement ciselés,

toiles de jute, fresques imposantes, candélabres en fer forgé, porte en chêne… Arcabas a investi le lieu du sol au plafond et a consacré près de 40 ans de sa carrière à lui redonner vie, en l’ornant d’œuvres colorées inspirées de la Bible. Chaque année, ce musée exceptionnel attire des milliers de visiteurs, passionnés d’art ou simples promeneurs, et organise de nombreux événements et activités. Au programme cet été : des visites guidées tous les jeudis à 11h, un atelier de pratique artistique tous les mercredis à 15h ou encore des conférences sur l’architecture romane et néo-romane (20 juillet, 18h) et sur les grands polyptyques d’Arcabas (17 août, 18h). Alors pourquoi ne pas profiter de toutes ces activités pour marcher dans les traces de l’artiste cet été ?

MUSÉE ARCABAS EN CHARTREUSE • Dans le hameau de Saint-Hugues à Saint-Pierre-de-Chartreuse • 04 76 88 65 01 • www.saint-hugues-arcabas.fr • Ouvert tous les jours (sauf mardis, 1er mai et 1er janvier), entrée libre


Profile for Magazine SPOT

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE RHÔNE-ALPES 2019  

Magazine hors série 100% tourisme régional

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE RHÔNE-ALPES 2019  

Magazine hors série 100% tourisme régional

Profile for lpsgre
Advertisement