Page 1

geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:48 Page1

10R0IS% ME TOU

GUIDE

ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

12

DÉPARTEMENTS À LA LOUPE BAIGNADE ET BASES NAUTIQUES BALADES ET RANDONNÉES PARCS DE LOISIRS SITES NATURELS REMARQUABLES SPORTS, LOISIRS ET SENSATIONS VILLAGES DE CARACTÈRE VISITES ET PATRIMOINE

GRATUIT HORS-SÉRIE ÉTÉ 2018


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:48 Page2


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:48 Page3

ÉDITO Eh oui, comme le chantaient les Négresses Vertes en 1988, l'été est là et bien là ! Et, comme chaque année, j'ajouterais que voilà votre guide été. Après une coupe du monde en Russie, il est temps de quitter les écrans pour remettre le nez dehors. Le guide été de Spot est le partenaire idéal pour arpenter notre grande région et agrémenter les belles journées de bons moments. Dans ces 64 pages, la rédaction a tenté, sans prétention, de répondre à toutes les envies : baignade, sport, sensation, émerveillement, patrimoine, balades et, évidemment, farniente pour toute la famille. Le plus dur maintenant, c'est de choisir ! Bel été et bonne lecture. Jérémy Chauche

Photo de couverture : Paysage surprenant de l’Arc alpin ©pxhere.com

SOMMAIRE

P04À11 BAIGNADE ET BASES NAUTIQUES P12À17 BALADES ET RANDONNÉES P18À23 PARCS DE LOISIRS P24À29 SITES NATURELS REMARQUABLES P30À39 SPORTS, LOISIRS ET SENSATIONS P40À43 VILLAGES DE CARACTÈRE P44À63 VISITES ET PATRIMOINE

INDEX PAR DÉPARTEMENTS 01,AIN

42,LOIRE

03,ALLIER

43,HAUTE-LOIRE

07,ARDÈCHE

63,PUY-DE-DÔME

15,CANTAL

69,RHÔNE

26,DRÔME

73,SAVOIE

38,ISÈRE

74,HAUTE-SAVOIE

P4 / 5 / 12 / 18 / 25 / 30 / 31 / 40 / 44 / 45 HORS SÉRIE ÉTÉ SPÉCIAL TOURISME

Hors-série du groupe UNAGI. 12, rue Ampère, 38000 Grenoble / S.A.R.L. de presse au capital de 52136,40 euros / RCS Grenoble : 420 090 573 / Tél. : 04 76 84 44 60 / Fax : 04 76 21 25 11 / Mail : contact@spot-web.fr

Directeur de la publication Sébastien Rousset / srousset@spot-web.fr Rédacteurs en chef Jérémy Tronc / jtronc@spot-web.fr / Jérémy Chauche / jchauche@spot-web.fr Ont collaboré à ce numéro Jean-Baptiste Auduc / Martin Léger / Romain Vallet / Louis Dufour Chefs de publicité Astrid Sarazin / asarazin@spot-web.fr / Benjamin Warneck / bwarneck@spot-web.fr Graphisme et Maquette Léa Alvarez Infographiste Michel Bathélémy Responsable diffusion Jean-Maxime Morel Tirage 40 000 exemplaires diffusés en libre-service dans 886 points de la région AUVERGNE-RHÔNE-ALPES par DiffusionActive / Impression Rotimpres(Espagne). La rédaction n’est ni responsable des textespubliés qui engagent la seule responsabilité de leur auteur, ni des erreurs ou omissions / www.spot-web.fr

P5 / 13 / 19 / 25 / 31 / 32 / 41 / 46 / 47 P5 / 6 / 13 / 19 / 25 / 32 / 41 / 48 P6 / 13 / 20 / 26 / 33 / 41 / 50 P6 / 15 / 20 / 26 / 33 / 34 / 41 / 52 / 53 P6 / 7 / 15 / 20 / 26 / 35 / 36 / 42 / 54 / 55 / 56

P7 / 8 / 15 / 21 / 27 / 36 / 42 / 56 / 57 P8 / 16 / 21 / 27 / 37 / 42 / 57 / 58 P8 / 16 / 21 / 28 / 37 / 42 / 58 / 59 P9 / 16 / 22 / 28 / 38 / 43 / 60 P9 / 10 / 16 / 22 / 28 / 38 / 43 / 60 / 61 P10 / 16 / 22 / 28 / 39 / 43 / 62

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 3


BAIGNADE ET BASES NAUTIQUES

La baIgnade, n'est-Ce Pas L'aCtIVIté n°1 de L'été ? éVIdemment qUe oUI. CeLa tombe bIen Car, même déPoUrVUe de mer, La régIon aUVergne-rhône-aLPes détIent qUeLqUes joLIes Cartes à joUer qUand IL s'agIt d'aLLer FaIre tremPette. entre PIsCInes, CoUrs d'eaU, LaCs et aUtres bases naUtIqUes, L'oFFre est sI rIChe qUe La seULe VérItabLe dIFFICULté sera de ChoIsIr. deUx moIs ne seront Pas de troP PoUr FaIre Le toUr de notre séLeCtIon. IL ne reste PLUs qU'à VoUs jeter à L'eaU. LoUIs dUFoUr

4 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018

Le lac de Paladru en Isère Lire page 6

01.BASE DE LOISIRS DE CHAMBOD-MERPUIS

Au cœur de la retenue du barrage d’Allement et dans un écrin de verdure, la base de loisirs de Chambod dispose d’une plage aménagée. Cette île artificielle de 20 hectares offre un cadre accueillant au bord d’une des plus belles rivières de France. La baignade est payante et surveillée durant la saison estivale. Vous y découvrirez une aire de jeux pour enfants, des espaces pour piqueniquer avec des emplacements pour barbecues et un parking gratuit à l’entrée. Un sentier vous invite à la découverte de la faune et de la flore de l’île à l’aide d’un guide. L’été, des jeux aquatiques ainsi que des sanitaires avec douches sont ouverts de 10h30 à 19h. > Hautecourt-Romanèche / à 20 km à l’est de Bourg-en-Bresse /

Accès libre de début septembre à fin juin / 04 74 37 25 88

©StephaneProdent

geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:48 Page4


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:48 Page5

> Oyonnax / à 65 km à l’est de Bourg-en-Bresse

© BNPA

01.LAC GENIN

Impossible de deviner l’existence du lac Genin tellement celui-ci se dévoile au dernier moment. situé à 830 m d’altitude dans une dépression karstique, ce lac bénéficie pourtant d’une notoriété déjà très ancienne. Classé site naturel dès 1935, le lac genin, caché au cœur d’une clairière bordée de sapins, d’épicéas et de hêtres, prend des allures de paysage canadien au fil des saisons. C’est à peine si la quiétude des lieux, et la sérénité qui s’en dégage, est troublée par les activités qui s’y pratiquent. à commencer par la baignade et les longues siestes d’été sur la pelouse grasse ainsi que les parties silencieuses de pêche (brochets, carpes, truites…).

07. BASE NAUTIQUE DU PONT D’ARC

© NWP

Le saviez-vous ? L’ardèche a creusé au fil du temps un magnifique canyon de calcaire sur plus de 30 kilomètres dont l’entrée est l’arche naturelle du Pont d’arc d’une hauteur de 80 mètres. Là-bas, la base nautique du Pont d'arc en ardèche met à disposition ses 30 ans d'expérience du loisir sportif de pleine nature. au programme : descente des gorges de l'ardèche en canoë, en kayak ou en kraft (bateau pour 6 à 8 personnes avec moniteur), randonnées en parcours libres avec moniteurs, canyoning, spéléologie et plein d’autres activités de 7 à 77 ans. dans un décor sauvage, vous découvrirez au fil de l'eau le spectacle inoubliable de la beauté sauvage d'un site protégé, classé réserve naturelle.

©StephaneProdent

> Vallon Pont d’Arc / 04 75 37 17 79 / www.canoe-ardeche.com

03.NATURAL WAKE PARK

Dans un cadre naturel, sur le plan d'eau de Villemouze dans l’Allier, il n’y a pas un mais deux parcs. Premièrement, le natural Wake Park est un téléski nautique tenu par des professionnels passionnés qui aiment partager leur passion de la glisse. Les activités proposées sont le kneeboard, le wakeboard, le wake skate et, bien sûr, le ski nautique. si glisser sur l’eau n’est pas votre fort, vous préférerez peut-être sauter, grimper et escalader sur le parc aquatique où 13 modules gonflables sont installés. sensations garanties pour une expérience ludique et sportive, à partir de 7 ans, à condition de savoir nager, évidemment. > Paray-sous-Briailles / à 25 km au nord de Vichy / 06 63 92 97 48 / www.naturalwakepark.com

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 5


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:48 Page6

Baignade et bases nautiques

07.BASE DE LOISIRS DU LAC DE DEVESSET Le lac artificel de Devesset, sur le plateau du HautVivarais (1000 m d'altitude), est un véritable joyau. dans un cadre naturel et verdoyant, profitez d’une base de loisirs de qualité dotée d'un parc aquatique avec structures gonflables sur l’eau et des pédalos en location. sur la plage, une école de voile où l'on pratique catamaran et dériveur vous offrira de nombreuses possibilités de navigation sur les eaux paisibles du lac. L'été, la température de l'eau oscille entre 18 et 23°C. si la voile n’est pas votre truc, jetez votre dévolu sur les pédalos et autres kayaks. > A Devesset / à 70 km au nord de Privas /

Tous les jours de juillet et août / 04 75 30 01 86

15.BASE DE LOISIRS DE GARABIT-MALLET

Au cœur du Cantal, profitez des joies de la plage et de la baignade sur la base de loisirs de Garabit-Mallet. selon son directeur, « l’eau est plus chaude sur la plage de mallet qu’en méditerranée, de fin juin à fin juillet. environ 24-25 degrés contre 21-22 sur la côte ». La base nautique offre une palette d’activités de Pâques à la toussaint. Pour découvrir ce superbe site, entre petites îles sauvages et grandes plages, vous avez le choix entre la planche à voile, le dériveur, le catamaran ou même le voilier. Pédalo, stand up paddle et kayak sont aussi proposés. L’occasion de découvrir les mines de magnac ainsi que les barrages de Lanau et sarrans. Pour les moins sportifs, le bateau à moteur permet d’atteindre les gorges du bès ou le viaduc de garabit en toute quiétude. > Val D’Arcomie / à 90 km à l’est d’Aurillac / 04 71 23 47 00 / auvergne.travel.com

Wakeboard, kneeboard, bouée tractée, stand up paddle, canoë et water games. Vous trouverez de quoi ravir les petits comme les grands, les experts comme les débutants au delta Waterpark, dans la drôme.Vous pouvez aussi profiter des activités terrestres comme la pétanque, le beach volley et la slackline. entre rivières et montagnes, sur la commune de Vercheny, c’est le cadre idéal pour passer une journée fun. sensations fortes et dépaysement garantis dans ce véritable paradis aquatique. Coup de cœur pour le téléski nautique, le premier du genre dans la drôme.

© LucOlivier

26.DELTA WATERPARK

> Vercheny / à 50 km au sud-est de Valence / 07 87 32 88 10 /

© Images et rêves

www.deltawaterpark.com /

38.LAC DE PALADRU

En saison estivale, les eaux cristallines du lac de Paladru, cinquième plus grand lac naturel de France, sont propices à la baignade. La craie lacustre qui recouvre les fonds du lac est bénéfique pour la peau et donne une couleur turquoise a l’étendue d’eau naturelle. avec 6 kilomètres de long et 392 hectares de superficie, le lac offre un sacré terrain de jeu pour des activités variées : pêche à la truite et aux brochets, pédalo, canoë-kayak, stand up paddle, la liste est loin d’être exhaustive. Le site est aussi remarquable pour ses 7 espaces naturels protégés dont celui des grands roseaux situé au nord du lac, lieu privilégié de nidification des oiseaux (colverts, cygnes, foulques ou grèbes huppés). > Paladru / à 45 km au nord de Grenoble / www.paysvoironnais.info

6 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018


© Sylvain Bridot

geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:48 Page7

38.LAC DE LA BUISSONNIÈRE

En pleine montagne, à l’entrée de la station des Deux Alpes, se trouve un petit écrin de nature qui semble suspendu hors du temps. dans un décor sublime, le lac de la buissonnière offre une vue imprenable sur les alpes. Face à ce panorama à 360 degrés, on se sent tout petit. sur place, vous trouverez un snack, des tables de piquenique, une cascade artificielle ainsi qu’un grand espace de pelouse et du sable pour bronzer ou jouer en profitant du paysage. La star ici, c’est la montagne ! Le plan d'eau est accessible au public du 1er juin au 30 septembre. La baignade est surveillée durant les mois de juillet et août. > Les 2 Alpes / à 70 km à l’est de Grenoble / 04 76 79 22 00 / ete.les2alpes.com

42.LES EAUX VIVES DE SAINT-PIERRE-DE-BŒUF

Avis aux amateurs de sensations fortes, les Eaux Vives sont faites pour vous ! en raft, kayak, bouée ou planche, le parcours vous réserve quelques belles surprises. Il vous faudra éviter rochers, chutes d’eau et remous pour atteindre la fin du circuit. on vous rassure, si les eaux Vives servent de centre d’entraînement annuel pour les kayakistes de la région (ah oui, quand même), il bénéficie d’un plan d’eau totalement calme sur lequel vous pourrez naviguer en paddle ou en canoë. à terre, un restaurant et un bar sont accessibles, au cas où toutes ces activités vous auraient laissé un petit creux. du bâtiment d’accueil à la rivière, du kayak au snack, l’ensemble est une invitation à la balade et à la pratique en eau vive. Cette base de loisirs est idéale pour passer un week-end agréable en famille ou entre amis. > Saint-Pierre-de-Bœuf / à 55 km à l’est de Saint-Étienne / 04 74 87 16 09 / espaceeauxvives.com


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:48 Page8

Baignade et bases nautiques

Au cœur de l'espace protégé de la réserve naturelle des gorges de la Loire (classé Natura 2000), la base nautique de Saint-Victor-surLoire dispose d’une plage de sable fin surmontée d'un vaste espace de verdure aménagé avec des jeux pour enfants. L'école municipale de voile est ouverte de mai à octobre. elle propose aux enfants de 7 à 12 ans une découverte des activités nautiques : catamaran, planche à voile, optimist, paddle ou encore canoë. La baignade est surveillée en juillet et août de 11h à 19h. avec plus de 300 anneaux d'amarrage, le port de saint-Victor est l'un des plus importants de France en eaux intérieures. > Saint-Victor-sur-Loire / à 15 km à l’ouest de Saint-Étienne / Ouvert de mai à octobre / 04 77 35 12 00

43.AIRE RESPIRANDO D’AUREC-SUR-LOIRE

Aurec est un bourg médiéval, blotti dans une pittoresque boucle de la Loire. Une aire respirando est un site sur lequel il est possible d’effectuer à la journée, une large variété d’activités de pleine nature adaptées à tous les niveaux de pratiques. quand on allie les deux, cela offre un grand espace de verdure en bord de Loire avec un complexe aquatique découvert ainsi qu’une base multisports. Le site de baignade, surveillée, est propice aux plongeons rafraîchissants ainsi qu’aux activités comme le pédalo, le kayak, le beach volley et la tyrolienne. Idéal pour les pique-niques en famille, c’est un lieu de vie prisé dès l'arrivée des beaux jours. > Aurec Plage / à 60 km au nord du Puy-en-Velay / www.auvergnevacances.com / 04 77 75 00 75

© base de loisirs ambert

42.BASE NAUTIQUE DE SAINT-VICTORSUR-LOIRE

63.VAL DORÉ À AMBERT

Située à 200 m de la gare d'Ambert, la base de loisirs de Val Doré vous propose un plan d’eau avec une plage aménagée et surveillée du 1er juillet au 31 août. situé en bordure de rivière, cet espace aquatique procurera des instants de plaisir, de détente et d’évasion pour les petits et les grands. Les amateurs de pêche et de nature sauront apprécier d’agréables moments au bord de la rivière à quelques mètres de l’étang. Petits et grands s’inventeront des histoires au fil de l’eau en pilotant les bateaux électriques ou les canoës du mini-port. de nombreuses animations seront proposées durant l’été : concerts en terrasse, ateliers découverte, journées à thème, carnaval d’été, feu d’artifice… > Ambert / à 80 km à l’est de Clermont-Ferrand / 04 73 82 34 68 / Tarifs variables sur les activités.

© GrandParcMiribelJonag

e - Mathilde André

69.PLAGE DE L’ATOL

8 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018

Autour du lac des Eaux Bleues du Grand Parc Miribel Jonage, il y a les plages gratuites et l’Atol. avec plus de 350 m² de sable blanc, le site vous accueille de mai à septembre. La zone de baignade et l’espace de loisirs s’agrandissent cette année. au menu : transats, jeux pour enfants, cabines de plages rayées et colorées, chaises longues, parasols-cocos et tables de piquenique. si lézarder n’est pas votre fort, vous pourrez toujours tenter de remporter une partie de beach-volley avant de plonger dans l’eau turquoise ou vous balader sur l’hectare de nature qu’offre le site. > Au Grand Parc Miribel Jonage / à 15 km à l’est de Lyon / www.grand-parc.fr /

04 78 80 56 20 / À partir de 7 €


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:48 Page9

69.LAC DES SAPINS

À cheval entre les communes de Cublize et Ronno, à une heure de Lyon, le lac des Sapins et sa multitude de services et activités s’offrent à vous. Pour les écolos ou simples amoureux de la nature, le lac des sapins propose une baignade biologique, la plus grande d'europe, avec un système de filtration naturel et une capacité d'accueil de 2 500 personnes. si vous souhaitez vous dépenser dans cette eau claire, kayak, planche à voile, paddle et pédalo seront là pour vous. enfin, pour les amoureux des bains de soleil, solarium, transats, snacks et bord de plage calme seront vos meilleurs amis, le temps d’une journée ou plus. > Cublize / à 65 km au nord ouest de Lyon / beaujolaisvert.com / 04 74 89 58 03

73.LAC D’AIGUEBELETTE

La réserve naturelle régionale du lac d’Aiguebelette abrite le troisième plus grand lac naturel français et une partie des zones forestières de la montagne de l’Épine. C’est un véritable écrin de biodiversité pour l’ensemble du territoire. Face à un décor changeant au gré des brasses, vous respirez (et ça fait du bien). très prisé pour ses activités récréatives, le célèbre lac déborde (non pas d’eau, n’ayez crainte) mais d’activités en tout genre : pêche, baignade sauvage, aviron, pédalo, paddle. sur une surface de 5 km², vous pouvez facilement passer votre journée sur l’eau, dans un cadre naturel remarquable et protégé. on a fini de vous convaincre là, non ? > à 20 km à l’ouest de Chambéry /

© CCLA

www.pays-lac-aiguebelette.com / 04 79 36 00 02


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:48 Page10

Baignade et bases nautiques

73.WAKE AND WATER GAMES

© WAM

L’objectif du Wake and Water Games est de créer un parc de loisirs aquatiques avec de nombreuses activités pour toute la famille, que l’on soit plutôt adeptes de glisse en tout genre ou expert en transat. autour de deux téléskis nautiques traversant l’espace aquatique, vous pourrez vous la jouer Kelly slater ou tony estanguet, respectivement champion de surf et de kayak. Vous préférez le fun ? Un mini-parc gonflable aquatique vous fera retomber en enfance. on imagine qu’après toutes ces activités, le besoin de souffler se fait sentir. à terre, sur la plage aménagée ou sur l’eau avec la chill zone flottante, vous pourrez rejoindre les amateurs de bronzage, hot-dog et canette fraîche à la main.

© O.T. Haute-Savoie

> Montailleur / À 45 km à l’est de Chambéry / www.wam73.fr / 06 19 28 42 23

74.BASE NAUTIQUE DE SCIEZ

Entre lac et montagne, découvrez la base nautique de Sciez. située dans la baie de Coudrée, espace naturel préservé, elle bénéficie d'un emplacement géographique privilégié. elle est à la fois une école de voile et un formidable centre de loisirs sportifs et culturels. différents types d'enseignements sont proposés selon les âges et les niveaux. du moussaillon de 4 ans à l'adulte expérimenté, chacun trouve son bonheur. L'apprentissage commence à terre par une présentation détaillée de l'embarcation et se poursuit sur l'eau pour ne jamais se terminer tant le plaisir de la navigation fait son office.

74.LAC DE PASSY

© O.T. Sciez-sur-Léma

n

> Sciez / à 90 km au nord d’Annecy / 04 50 72 62 77

10 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018

Site remarquable pour son paysage, c’est face au mont Blanc que vous pourrez découvrir le lac. d’une longueur de plus d’un kilomètre, le lac offre la possibilité de multiples activités, comme la baignade avec de nombreuses criques, mais aussi des loisirs pour tous. après un pique-nique sur l’aire dédiée et équipée (avec tables et barbecues à disposition), c’est en toute tranquillité que vous pourrez profiter d’un site d’accrobranche, sur les berges. La location de matériel stand up paddle est également possible en période estivale. Petits et grands pourront également profiter des jeux aquatiques gonflables, près de la plage aménagée. et pour les plus sportifs, des cours d’aquaforme ou d’aquabike sont proposés tous les jours (sauf le dimanche) par une éducatrice sportive. > A Passy / A 80 km à l’est d’Annecy / www.passy-mont-blanc.com


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:48 Page11


© BenoiEtPrieur

geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:48 Page12

BALADES ET RANDONNÉES

aVeC Le retoUr des beaUx joUrs sonne L’heUre de se dégoUrdIr Les jambes ! Ça tombe bIen : notre régIon se Prête PartICULIèrement aUx randonnées et aUx baLades de toUtes sortes. PoUr Une sortIe en FamILLe aVeC Les PLUs jeUnes oU PoUr Une LongUe marChe de PLUsIeUrs joUrs, PoUr Les PromeneUrs dU dImanChe oU PoUr Les grands sPortIFs, en Forêt, en montagne oU aU bord des LaCs, aUVergne-rhône-aLPes oFFre L’embarras dU ChoIx à toUs Les amoUreUx de La natUre. aLors PLUs d’exCUse PoUr rester enFermé Cet été : toUt L’monde dehors ! romaIn VaLLet

01.BALADES SUR LE PLATEAU DE RETORD

Vaste espace de prairie et de forêt, le plateau de Retord se situe à une moyenne de 1000m d’altitude (son point culminant est à 1322 m). de nombreux itinéraires (le gr9, les grandes traversées du jura…) permettent de le découvrir. Le circuit des Fermes de retord, au départ de Cuvéry, propose par exemple de s’immerger trois jours durant dans la vie rurale du sud du massif du jura. Le parcours, très bien balisé, s’étend sur 15 km et offre de très beaux panoramas sur la chaîne des alpes. Il est également possible pour les enfants d’effectuer des promenades à poney, à la longe, depuis l’auberge du Catray. ne passez pas à côté de la chapelle de retord : édifiée en 1852, elle est l’emblème du plateau et le point de ralliement de tous les randonneurs. > Le Grand-Abergement / à 60 km au sud-est de Bourg-en-Bresse / www.plateauderetord.fr

12 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:48 Page13

Un gour, pour les géologues, c’est un trou dans la roche qui retient l’eau aux temps chauds. Celui de l’annet est une petite mare peu profonde de 15 m sur 20, située au cœur de la forêt des Colettes. Une boucle assez longue (22 km pour 5h30 de marche et 370 m de dénivelé) permet d’y accéder en traversant des hêtraies et en descendant dans la vallée de la Veauce. mais il faut se méfier de l’eau qui dort : une légende locale raconte que le gour de l’annet renfermerait un village englouti. Les soirs de pleine lune, à minuit, on pourrait ainsi y entendre sonner les cloches de l’église du hameau disparu… ambiance blair Witch garantie ! Vu la difficulté relative de la rando, on vous déconseille tout de même d’aller vérifier par vous-mêmes de nuit. > Coutansouze / à 65 km au sud-ouest de Moulins / www.allier-auvergne-tourisme.com

© Luc OLIVIER-CDT Allier

03.GOUR DE L’ANNET

07.VOLCAN DE CRAU

© www.aubenas-vals.com

Au départ d’Antraigues (le village où vécut et repose désormais Jean Ferrat), cette rando plutôt facile, malgré l’important dénivelé (750 m), forme une boucle de 7,5 km. après avoir traversé le ruisseau du mas par le pont de gamond, vous grimperez au milieu des splendides châtaigneraies jusqu’au col de genestelle. en chemin, un clapas basaltique (sorte d’éboulis de pierre) rappelle que nous sommes ici sur les flancs d’un ancien volcan. depuis le col, poursuivez tranquillement jusqu’au château de Craux, qui abrite une chèvrerie : les plus gourmands pourront y faire des provisions de fromages ! La redescente, par un petit sentier à flanc de montagne, offre une superbe vue sur la vallée de la Volane et sur le volcan d’aizac. > Antraigues / à 37 km à l’est de Privas / www.aubenas-vals.com

Quand vous aurez grimpé au sommet de tous les volcans du Cantal, il y a fort à parier que vous aurez eu votre dose de randonnée pédestre et que vous chercherez d’autres moyens de découvrir les paysages auvergnats. Le vélorail vous apparaîtra alors comme une bonne alternative à la marche à pied. Le département en compte deux : l’un dans le Cézallier, l’autre dans le pays de mauriac. Ce dernier propose un itinéraire de 7,2km aller-retour (“le circuit de Ferluc”) qui, en 2h, vous fera franchir trois tunnels et trois viaducs, avec un arrêt au-dessus de la cascade de salins. Chaque vélorail peut accueillir jusqu’à 5 personnes (dont 4 adultes au maximum) et constitue une façon originale d’explorer cette “terre du milieu” à la française. > Drugeac / à 39 km au nord d’Aurillac / www.velorail.paysdemauriac.fr

© Julien Chartoire

15.VÉLORAIL DU PAYS DE MAURIAC

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 13


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:49 Page14


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:49 Page15

26/38.GRANDES TRAVERSÉES DU VERCORS

Attention : cette randonnée-là pourrait bien occuper toutes vos vacances d’été… Il faut dire que le plateau du Vercors, c’est vaste (1350 km²) et il y a mille et une façons de le visiter : à pied, à vélo (à assistance électrique ou tout-terrain), à dos d’âne ou de cheval… Les grandes traversées du Vercors regroupent ainsi une grande variété de parcours à suivre en une journée ou… beaucoup plus. La traversée de la réserve naturelle des hauts-Plateaux (60 km) ne vous prendra ainsi “que” trois ou quatre jours ; mais si vous optez pour le grand tour à pied (350 km !), prévoyez bien trois semaines… bien évidemment, il est également possible de n’effectuer que des petits tronçons de ces parcours : libre à vous de concocter le chemin qui vous sied dans ce paysage magnifique. > Au départ de Méaudre (Isère) / à 40 km au sud-ouest de Grenoble / www.vercors-gtv.com

38.FORT DU SAINT-EYNARD

Ce bâtiment militaire qui semble se fondre dans le massif de la Chartreuse a été édifié dans les années 1870. Il fait partie de la ceinture fortifiée de grenoble, qu’il domine à plus de 1338 m d’altitude. aujourd’hui, on y monte surtout pour profiter du belvédère qu’il offre sur la ville, la vallée du grésivaudan et le massif de belledonne. on y accède par le gr9 en partant du village du sappey-en-Chartreuse ou bien du fort de la bastille, un autre maillon essentiel de la “ceinture fortifiée”. L’itinéraire vous fera longer la crête du mont sainteynard, si reconnaissable et si chère au cœur des grenoblois, et passer par le col de Vence. L'ascension, fort agréable, réserve de très beaux panoramas. > Le Sappey-en-Chartreuse / à 13 km de Grenoble / www.grenoble-tourisme.com

© FreDdeDrick Pattou - Département de l’Isère

42.LES VISITES DES GREETERS

Envie d’une balade en ville qui change de l’ordinaire ? à saint-étienne, les greeters sont là pour ça. derrière cet horrible anglicisme (qu’on pourrait traduire en bon français par “hôtes”) se cache une initiative originale qui s’inscrit dans une démarche de tourisme durable et alternatif, basée sur l’échange. Les greeters sont des stéphanois bénévoles, et non des guides professionnels. L’aperçu qu’ils vous donneront de saint-étienne est purement subjectif. Il s’agit pour eux de faire découvrir “leur” ville : comment ils y vivent, ce qu’ils y aiment… seul ou accompagné (dans une limite de six personnes), vous en apprendrez ainsi plus sur la préfecture de la Loire et sur ses environs immédiats, d’une façon sensible et intimiste. > À Saint-Étienne / www.saint-etiennegreeters.com

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 15


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:49 Page16

BALADES ET RANDONNÉES

43.GORGES DE LA LOIRE

63.TOUR DU SANCY

Avec ses reliefs et terrains variés, le Puy-de-Dôme est un petit paradis pour les cyclotouristes et les VTTistes. Le département comprend ainsi 12 boucles, de 35 à 75 km, et 1200 km de circuits balisés. Pourquoi ne pas commencer par un tour sans souci du massif du sancy ? son fameux “Puy” est le point culminant du massif central (1885 m) et le plus haut volcan de France métropolitaine. au départ de la cité médiévale de besse-et-saintanastaise, une boucle de 78 km (comptez bien 4h) vous fera passer par le très beau lac Pavin, la commune La tour-d’auvergne (avec son plan d’eau où vous pourrez faire une pause et piquer une tête), le lac Chambon, les monts dore, la vallée de Chaudefour… autant de paysages spectaculaires dans une nature verdoyante.

Moins connues (et donc moins fréquentées) que celles de l’Ardèche, les gorges de la Loire n’en forment pas moins des paysages majestueux. Ce n’est pas pour rien qu’on appelle le fleuve naissant “la Loire sauvage” sur ses 200 premiers kilomètres depuis le mont gerbier-de-jonc, aux portes de la haute-Loire. Le canoë-kayak est un bon moyen de découvrir la région, entre plages de sable et falaises basaltiques. on comprend pourquoi la zone est classée “natura 2000” en constatant l’extraordinaire diversité de la faune et de la flore locales : plus de 115 espèces sont ici observables. et vous pourrez même admirer d’en bas les premiers châteaux de la Loire (comme celui de rochebaron), qui surplombent le fleuve.

> Besse-et-Saint-Anastaise / à 55 km au sud de Clermont-Ferrand / www.planetepuydedome.com

> Vorey-sur-Arzon / à 23 km au nord du Puy-en-Velay / www.auvergnevacances.com

© www.beaujolaisv

ignoble.com

69.VOIE VERTE DU BEAUJOLAIS

Quand on parle d’une voie verte dans le Rhône, on pense tout de suite à la célèbre Via Rhôna, qui suit le cours du Rhône sur 815 km, des rives du lac Léman à celles de la Méditerranée. mais ce serait dommage d’oublier qu’elle n’est pas la seule et que d’autres (moins longues, certes !) valent tout autant le détour. C’est le cas, par exemple, de cette Voie verte du beaujolais, qui serpente sur 13 km sur le tracé d’une ancienne voie ferrée. à pied, à vélo, en rollers : tous les moyens de transport doux sont bons pour découvrir la beauté du beaujolais en toute sécurité (les véhicules à moteur sont ici proscrits). trois “boucles de découvertes” le long de la voie offrent de surcroît aux randonneurs l’occasion de belles escapades dans ces paysages vallonnés. > Au départ de Saint-Jean-d’Ardières ou de Beaujeu / à 63 km au nord de Lyon / www.beaujolaisvignoble.com

73.PROMENADE DE JEAN-JACQUES ROUSSEAU

Une balade en pleine nature sans quitter Chambéry ? C’est possible en suivant les traces de jean-jacques rousseau. Le philosophe né à genève a en effet longtemps passé une bonne partie de sa jeunesse en savoie, à annecy mais également à Chambéry. C’est là qu’il vécut avec sa maîtresse, mme de Warens, qu’il surnommait “maman” bien qu’elle ne fût que de treize ans son aînée. de 1736 à 1742, jean-jacques et sa mILF coulèrent des jours heureux aux Charmettes, “une maison isolée au penchant d’un vallon”, sur les hauteurs de la ville. La promenade vous fera bien sûr passer non loin de la demeure, mais vous fera également traverser la magnifique roseraie alpine du château de boigne (photo) et offre de superbes panoramas sur la vallée de Chambéry. > À Chambéry / www.chambery-tourisme.com

16 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018

74.LE LAC BÉNIT

Situé à 1500 m d’altitude, le lac Bénit est réputé pour la couleur vert émeraude de ses eaux. on y accède assez facilement depuis le parking du bété, en suivant un sentier d’abord forestier, puis à ciel ouvert (1h15 environ). Face à vous, le massif du Petit bargy vous contemple de ses deux grands yeux ronds caractéristiques… Vous risquez fort de croiser également le regard indifférent des vaches qui paissent en été sur ce qui est, en hiver, une piste de ski de piste (vous n’aurez d’ailleurs qu’à suivre le téléski pour vous guider). arrivés au lac, les courageux grimpeurs sont récompensés par une aire de pique-nique et une buvette. mais attention : la baignade est ici interdite ! Vous aurez alors le choix entre repartir par là où vous êtes venus et effectuer une boucle en redescendant vers morsullaz, à pied ou en télésiège. > Mont-Saxonnex / à 57 km d’Annecy / www.mont-saxonnex.info


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:49 Page17


PARCS DE LOISIRS

déCoUVrIr, s’émerVeILLer, aPPrendre, se FaIre (gentIment) PeUr… Les raIsons de VIsIter Les ParCs de LoIsIrs d’aUVergne-rhône-aLPes sont aUssI dIVerses qUe Les ParCs eUx-mêmes. PetIts et grands y PartIront à La déCoUVerte d’anImaUx FamILIers oU exotIqUes (VoIre dIsParUs !), oU bIen testeront LeUrs ProPres LImItes (tant mentaLes qUe PhysIqUes), aCCroChés Par Un harnaIs soUs Les CImes des arbres à PLUsIeUrs mètres de haUteUr. à moIns qU’ILs ne PréFèrent toUt sImPLement joUer ? PeU ImPorte Ce qU’ILs ChoIsIront : L’amUsement est ICI toUjoUrs aU rendez-VoUs. romaIn VaLLet

18 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018

© L.Vera

geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:49 Page18

01.GROTTES DU CERDON

Bien sûr, on vient ici avant tout pour visiter les fameuses grottes, qui servirent de refuge aux hommes des cavernes à la fin du Paléolithique supérieur (entre 17 000 et 10 000 ans avant J.-C.). au moyen Âge, on y parquait les lépreux et, plus près de nous (de 1933 à 1959), un fromager s’en servit même comme cave d’affinage pour son bleu de gex ! mais une fois la visite terminée, ne passez pas à côté du parc de loisirs attenant, qui propose différents ateliers à faire en famille. Laissez libre cours à votre fibre artistique en réalisant peintures rupestres et poteries néolithiques ou bien réveillez le chasseur qui sommeille en vous en vous exerçant au tir au propulseur… La vie de nos ancêtres préhistoriques n’aura plus de secrets pour vous ! > Labalme / à 37 km au sud-est de Bourg-en-Bresse /

16 € adultes, 14,50 € enfants / www.grotte-cerdon.com


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:49 Page19

03.PALÉOPOLIS

Alors que le deuxième volet de la franchise Jurassic World vient de sortir en salle, autant vous prévenir tout de suite : vos gamins vont probablement vous forcer à bouffer du dino tout l’été. Plutôt que de tenter vainement de leur résister, abandonnez dès maintenant tout espoir illusoire et emmenez-les docilement à Paléopolis. Cette “colline aux dinosaures” propose notamment une exposition sur 600 m² regroupant 300 fossiles (dont le fameux t-rex), des ateliers (fouilles, art pariétal, moulage, minéralogie…) et des animations en réalité virtuelle (dont l’éprouvante traversée d’un pont de cordes sous une attaque de ptérosaures !). à la sortie, vous serez bien obligé d’en convenir : ces gros lézards, finalement, c’est pas si mal. > Gannat / à 49 km au nord de Clermont-Ferrand /

© CleDment Bardot

12,80 € adultes, 10,80 € enfants / www.paleopolis-parc.com

07.SAFARI DE PEAUGRES

Il n’y a pas si longtemps que ça, vous avez sans doute ricané devant cette vidéo qui a beaucoup tourné sur les réseaux sociaux et sur laquelle on voit des touristes inconscients sortir de leur véhicule en plein safari avant de se faire attaquer par des guépards. on espère que vous saurez mieux vous tenir au safari de Peaugres, qui rassemble, sur 80 hectares, environ un millier d’animaux appartenant à 127 espèces. Le must du parc, c’est évidemment son circuit à faire en voiture, qui vous emmènera en une heure des grands espaces de l’afrique à ceux de l’amérique du nord. mais ne passez pas pour autant à côté de l’espace aquatique (où cohabitent manchots et otaries) et n’oubliez pas d’aller saluer malabar, le troisième rhinocéros blanc du safari de Peaugres, né en mai. > Peaugres / à 97 km au nord de Privas / de 19,50€ à 23€ (adultes), de 17 € à 20 € (enfants) / www.safari-peaugres.com

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 19


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:49 Page20

© fredo

PARCS DE LOISIRS

15.CANTAL KID

Pour occuper les jeunes enfants les jours d’été pluvieux, on peut compter sur Cantal Kid, parc de loisirs et de jeux indoor qui propose trois zones adaptées à l’âge de votre progéniture : la Baby Zone (0-1 ans), le P’tit Parc (1-3 ans) et le Maxi-Labyrinthe (3-12 ans). à l’intérieur, on trouve des structures tubulaires, des toboggans, des ponts de singes, des piscines à balles, des Légos géants, un canon à balles, une tyrolienne, une piste de mini-karts… Les enfants peuvent aussi jouer avec la mascotte du parc (en forme de girafe) ou fêter leur anniversaire entre amis et en famille. et si vous voulez en profiter pour faire du shopping pendant ce temps-là, un service garderie est également proposé. bref, quand t’as l’seum, y a Cantal Kid ! > Saint-Flour / à 72 km à l’est d’Aurillac /

26.LES LABYRINTHES DE HAUTERIVES

> Hauterives / à 45 km au nord de Valence / 11 € adultes, 9,50 € enfants

38.WALIBI

Après avoir accueilli l’an dernier plus de 465 000 visiteurs, Walibi inaugure cette saison une nouvelle zone de 6 400 m², “Festival City”. à l’intérieur, on découvre trois nouvelles attractions : hurricane (des balançoires perchées à 50 m de haut), balloon race (des nacelles suspendues à 2,5 m du sol, davantage conçues donc pour les plus jeunes) et dock’n roll (un bateau qui propose une croisière gentiment agitée). Ces nouveaux manèges succèdent ainsi au monorail (inauguré en 2017) et à la montagne russe en bois timber (2016). au total, en deux ans, c’est ainsi un tiers du parc qui a été rénové. mais c’est toujours avec autant de plaisir et de frissons qu’on retrouve les incontournables de Walibi, tels que l’eqWalizer, le W.a.b. band tour ou le Concert’o. > Les Avenières / à 81 km au nord-ouest de Grenoble /

31 € (25 € - de 130cm) / www.walibi.fr

20 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018

© WalibiRA

(38 € par famille) / www.labyrinthes-hauterives.com

© Cantal kid

À quelques kilomètres du Palais idéal du facteur Cheval, ces quatre labyrinthes (faits respectivement de cyprès, de lavande, de charmilles et de tonnelles de glycine) regroupent au total plus de 7 kilomètres de parcours et plus de 6 000 arbres. Plusieurs expositions et décorations thématiques agrémentent les lieux : l’une sur les dragons, l’autre sur le système solaire… surtout, les labyrinthes proposent pour la première fois cette année un sentier à suivre pieds nus : sur 400 mètres, vous foulerez écorces, copeaux, galets blancs de Carrare et cônes de pin d’un pas d’abord hésitant puis confiant. seul inconvénient de ces labyrinthes : inutile de tenter d’y abandonner vos gosses, vous serez obligés de les récupérer à la sortie...

de 7,50 € à 9,50 € / www.cantalkid.com


© CleDment Bardot

geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:49 Page21

42.ESPACE ZOOLOGIQUE DE SAINT-MARTINLA-PLAINE

À mi-chemin entre Saint-Étienne et Grenoble, l’Espace zoologique de Saint-Martin-la-Plaine propose deux nouveautés en cette saison estivale 2018 : la volière des oiseaux et la serre des primates. La première présente plusieurs espèces d’oiseaux que l’on n’avait encore jamais pu admirer au parc : ibis rouges ou sacrés, grues demoiselles… La seconde est un enclos de 750 m² où déambulent gibbons à mains blanches, mangabeys couronnés et autres cercopithèques. mais ce ne sont là que quelques-unes des très nombreuses espèces du parc, qui comprend également des tigres, des lions, des antilopes, des ours malais… surtout, ne manquez pas le repas des gorilles (tous les jours à 14h) et, plus impressionnant encore, celui des loups (les mardis, mercredis, vendredis et dimanches à 15h30) !

43.FERME PÉDAGOGIQUE ET ÉQUESTRE DE SAINT-FRONT

16 € (12 € - de 10 ans) / www.espace-zoologique.com

© Marie Demoulin

Les citadins petits et grands peuvent ici renouer avec la nature en admirant quelques beaux spécimens d’animaux de ferme : vaches vosgiennes, chèvres du Massif central (une espèce en voie de disparition) et leur bouc reproducteur, brebis Noire du Velay et leur bélier, porc, âne, sans oublier la basse-cour (coq, poules, canards de Barbarie, lapins…) et les inévitables chiens et chats. outre la rencontre avec ces sympathiques et délicieux bestiaux, la ferme et le centre équestre attenant proposent également diverses activités. Un atelier, les mardis et jeudis, permet ainsi de se glisser pour deux heures dans la blouse d’un agriculteur. Les mercredis, on peut se lancer dans une chasse au trésor à dos de poney et, les vendredis, dans une balade à cheval.

> Saint-Martin-la-Plaine / à 26 km au nord-est de Saint-Étienne /

> Saint-Front / à 28 km au sud-est du Puy-en-Velay /

De 11,50 € à 27 € selon les activités / www.cap-st-front.fr

63.PARC ANIMALIER D’AUVERGNE

S’étendant sur 26 hectares dans le massif du Cézallier, ce parc accueille 350 animaux appartenant à 65 espèces provenant des cinq continents, avec, altitude oblige, une prédilection pour celles vivant dans des régions montagneuses. son objectif est de favoriser l’immersion des visiteurs dans l’univers de ces merveilles de la nature, par exemple grâce à une passerelle aménagée qui permet de circuler au milieu d’un enclos. Il propose en 2018 plusieurs nouveautés : un petit train, l’himalayan express, emmène ainsi les visiteurs jusqu’au sommet du parc et de nouvelles espèces asiatiques (cerfs cochons, dholes et kulans) et africaines (dont des zèbres de montagne) rejoignent les pensionnaires. Parmi les temps forts de la journée, le repas des animaux est évidemment un incontournable : on peut même participer au nourrissage privé (en petit groupe) d’une girafe ! > Ardes / à 60 km au sud de Clermont-Ferrand / 19 € (15 € - de 10 ans) / www.parcanimalierdauvergne.fr GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 21


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:49 Page22

PARCS DE LOISIRS City Aventure, ce sont deux parcs (“La Forêt perdue” à Sainte-Foy-lès-Lyon et “L’Île sauvage” à Albigny-Sur-Saône) situés dans les environs immédiats de Lyon qui proposent une immersion en pleine nature et au milieu des arbres, façon Avatar. Chacun propose plusieurs parcours accrobranche (avec différents niveaux de difficulté), des tyroliennes, mais aussi des animations au sol pour les moins casse-cous. rondins suspendus, passerelles de liane, filets de pêcheur sont là à la fois pour assurer votre sécurité et vous compliquer la tâche durant votre traversée des cimes. à albigny, vous pourrez également effectuer une promenade en canoë au fil de la saône tandis qu’à sainte-Foy-lès-Lyon, la Katapulte vous propulsera en une fraction de seconde jusqu’à 15 m au-dessus du sol !

© Bernadette Price

69.CITY AVENTURE

> À Albigny-sur-Saône et Sainte-Foy-lès-Lyon / à 10 km au sud et au

73.D’UN ARBRE À L’AUTRE

© D’un arbre à l’autre

nord de Lyon / de 9,90 € à 23,90 € / www.cityaventure.com

Au milieu du massif des Bauges, D’un arbre à l’autre est un véritable parc d’attraction en hauteur (1400 mètres d’altitude) au cœur d’une forêt de montagne. Culminant à 30 mètres audessus du sol, il offre quelques très beaux panoramas (dont une vue sur le mont blanc). Il propose depuis plus de vingt ans plus de 128 ateliers et jeux ainsi que dix parcours ludiques et sportifs (entièrement équipés d’une ligne de vie) à découvrir entre amis ou en famille (à partir de 3 ans). on y retrouve bien sûr les incontournables tyroliennes, des ponts suspendus faits de cordes, de rondins ou de planches… des animateurs sont présents pour mettre en confiance les enfants (et les adultes les moins rassurés !). > Les Déserts / à 21 km au nord de Chambéry / de 10 € à 27 € /

www.dunarbrealautre.com

Idéalement situé au bord du lac Léman, entre Évian et Thonon-les-Bains, ce mini-golf propose deux circuits de 18 pistes : le “tropical” se déploie autour d’un ruisseau dans une végétation équatoriale, tandis que “l’alpin”, plus ombragé et vallonné, serpente au milieu de la flore et des cascades des montagnes haut-savoyardes. Le parc propose également une patinoire synthétique sur laquelle on peut s’adonner aux joies de la glisse en toute saison. on y trouve aussi des manèges pour les enfants, parmi lesquels un trampoline à élastique, un circuit de voitures électriques et même… des bateaux électriques tamponneurs ! Il est possible de profiter de toutes ces attractions en nocturne puisqu’en été, le parc ne ferme qu’à 22h. > Publier / à 93 km au nord-est d’Annecy /

8 € (5 € - de 13 ans) / www.parcgolfaventure.fr

22 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018

© Parc Golf Aventure

74.PARC GOLF AVENTURE


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:49 Page23


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:49 Page24

entre Le massIF CentraL à L’oUest et Les aLPes à L’est, Le reLIeF de notre régIon est PoUr Le moIns aCCIdenté. tant mIeUx : C’est Ce qUI FaIt son Charme et ContrIbUe grandement à son PoUVoIr d’attraCtIon aUPrès des VIsIteUrs. sUrtoUt, CeLa noUs Permet d’admIrer qUeLqUes merVeILLes de La natUre, des trésors FaIts de PIerre et de roChe, qUI se sont Lentement Formés dUrant des mILLIons d’années et qUI seront enCore Là bIen aPrès noUs. C’est donC Une LeÇon d’hUmILIté qUe noUs admInIstrent Ces dIFFérents sItes natUreLs remarqUabLes, maIs en noUs en mettant qUand même PLeIn Les mIrettes aU Passage… romaIn VaLLet

Le bois de Païolive en ardèche. Lire ci-contre

© Jacques Le Letty

SITES NATURELS REMARQUABLES


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:49 Page25

Située dans le Bas-Bugey, la cascade de Glandieu se compose de deux chutes successives culminant à 60 m de haut et alimentait autrefois en énergie une scierie de marbre. Particulièrement recherchée pour sa fraîcheur en été, elle a l’avantage d’être très facile d’accès, puisqu’elle est située en bord de route. C’est ici que le gland, charmante rivière poissonneuse de l’ain, termine sa course de façon spectaculaire avant de rejoindre le canal de dérivation de brégnier-Cordon, puis le rhône. quand vous aurez été bien arrosé par les projections d’eau, plus efficace aux temps chauds que n’importe quel brumisateur, vous pourrez boire un verre à la terrasse du bar tout proche voire, si le cœur vous en dit, passer la nuit à l’hôtel du gland. > Brégnier-Cordon / à 82 km de Bourg-en-Bresse

03.FORÊT DE TRONÇAIS

En mai, la forêt de Tronçais a été la première forêt domaniale d’Auvergne à recevoir le label “Forêt d’exception”. raison de plus pour (re)découvrir cette magnifique futaie de chênes sessiles, dans laquelle on trouve également des hêtres et des charmes. réputée l’une des plus belles d’europe, elle compte des arbres vieux de plus de quatre siècles. au cœur du bocage bourbonnais, ses 10 500 hectares sont traversés par la marmande et la sologne. à pied, à Vtt, à cheval ou en cani-kart (petit véhicule tiré par des chiens de traîneaux), tous les moyens sont bons pour s’enfoncer au cœur de ce site majestueux. Parmi les cinq étangs qu’il abrite, celui de saint-bonnet-tronçais accueille durant l’été une base de loisirs, avec baignade surveillée.

© Pays de Tronçais

© Jacques Le Letty

> Vitray / à 60 km de Moulins / www.paysdetroncais.com

© Emmanuelle Bebi / Bugey sud tourisme

01.CASCADE DE GLANDIEU

07.BOIS DE PAÏOLIVE

Situé tout au sud de l’Ardèche, le bois de Païolive est une forêt ancienne qui s’étend sur 16 km². Véritable labyrinthe fait de pierres et d’arbres, il se caractérise par de surprenantes formations calcaires, sculptées par l’érosion naturelle et par le Chassezac, un affluent de l’ardèche dont on peut ici admirer les gorges. “L’ours et le Lion” est sans doute le plus emblématique de ces rochers qu’on dirait taillés par la main de l’homme : difficile en effet de ne pas y voir un combat entre ces deux rands fauves… de nombreux sentiers pédestres balisés (“la Vierge”, “la Corniche”, “saint-eugène”, “la boucle du randonneur”...) permettent d’explorer le bois (comptez une demi-heure à deux heures selon le parcours choisi). > Les Vans / à 64 km au sud-ouest de Privas / www.ardeche-tourisme.com

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 25


© Eric Walle

geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:49 Page26

15.PLOMB DU CANTAL

Point culminant des monts du Cantal, le Plomb du Cantal (1855 m) peut se gravir à pied (une heure et demie ou deux heures de marche suivant que vous partiez de la station du Lioran ou de celle de Prat-de-Bouc), en téléphérique ou en VTT (depuis le col de Prat-de-Bouc, à 450 m en contrebas du sommet). Formé il y a quelque 2,5 millions d’années, il s’agit de l’un des vestiges (très nombreux dans le département) d’un ancien et gigantesque volcan de 80 km de diamètre. sur ses pentes, vous verrez paître des troupeaux de salers ou d’aubrac, qui vous contempleront, impassibles, de leurs yeux doux et pensifs… grâce à sa position centrale et à sa situation dégagée, le sommet offre par temps clair une vue splendide.

26.ROC DE SAOÛ

Difficile de ne pas remarquer ce rocher haut de 501 m : c’est l’emblème du village de Saoû (prononcez “Sou”), peuplé par 520 habitants. à ses pieds coule la Vèbre, petite rivière longue de 14 km qui traverse saoû d’est en ouest. on peut visiter le coin à dos d’âne, de cheval… ou même en montgolfière. Vu du ciel, le roc n’est pas moins impressionnant ! Classée “espace naturel sensible”, la forêt de saoû, toute proche, présente la particularité d’occuper un synclinal (un pli de la croûte terrestre dans lequel s’est formé un creux) qui ressemble un peu à la coque d’un bateau renversé. ses 2500 hectares abritent une faune nombreuse dont vous pourrez peut-être, avec un peu de chance, apercevoir quelques représentants.

> Saint-Jacques-des-Blats / à 32 km au nord-est d’Aurillac

> Saoû / à 45 km au sud-est de Valence / www.paysforetdesaou-tourisme.com

© David Monniaux

38.GROTTE DE CHORANCHE

Au cœur du massif du Vercors, cette grotte (également appelée grotte de Couffin-Chevaline) est ouverte au public depuis 1967. Une visite guidée d’une heure vous fera découvrir ses quatre salles, toutes plus impressionnantes les unes que les autres. La vaste salle d’entrée (60 m de diamètre) vous accueille avec son magnifique lac souterrain aux reflets vert émeraude. La galerie du siphon est célèbre pour ses milliers de fistuleuses, des stalactites blanches très fines dont la plus longue atteint les 3,20 m. Viennent ensuite les cascades de la galerie serpentine et enfin le spectacle son et lumière féérique dans la salle de la cathédrale, haute de près de 25 m. Une véritable merveille spéléologique ! > Choranche / à 67 km au sud-ouest de Grenoble / de 7 € à 11,50 € / www.visites-nature-vercors.com

26 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:49 Page27

Cette “zone humide sensible” est la plus grande, la plus connue et la plus étudiée des tourbières du Parc naturel du Pilat. d’un intérêt exceptionnel pour la préservation de la biodiversité locale, elle est aménagée pour la visite : un sentier sur caillebotis de bois long d’un kilomètre vous permettra de la découvrir tout en gardant les pieds au sec et, surtout, sans piétiner cet espace fragile. Plusieurs panneaux pédagogiques rythment la promenade (d’une durée moyenne de 45 mn) et vous feront prendre conscience de la richesse de la faune et de la flore du coin. Ils vous en apprendront également plus sur la lente formation de la tourbière, constituée d’une accumulation de matière organique fossile. > Saint-Régis-du-Coin / à 25 km au sud-est de Saint-Étienne /

www.parc-naturel-pilat.fr

© Klaus FoFhl

42.TOURBIÈRE DE GIMEL

43.MONT MÉZENC

De même que Normands et Bretons se disputent le mont Saint-Michel, Ardéchois et Altiligériens peuvent tous légitimement revendiquer comme leur le mont Mézenc. Constitué de deux sommets distants d’environ 500 m, il est en effet situé à cheval sur les deux départements. Un sentier forestier au départ des estables, plus haut village du massif central, mène en une heure de marche tranquille à “la montagne des hommes d’en haut”, ainsi que l’appelait l’écrivain jules Vallès. Culminant à 1753 m (mais “seulement” 1744 m pour la partie altiligérienne !), il offre un magnifique panorama à 360° sur toute la région et notamment sur le mont gerbier-de-jonc, tout proche. avec un peu de chance, vous croiserez peut-être en chemin quelques marmottes, réintroduites dans le massif en 1985. > Les Estables / à 31 km au sud-est du Puy-en-Velay / www.auvergnevacances.com


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:50 Page28

SITES NATURELS REMARQUABLES

Un paysage de western au cœur de l’Auvergne : c’est le spectacle surprenant qu’offre au visiteur la vallée des Saints. Ces 27 hectares sont en effet hérissés d’étranges colonnes naturelles d’argile : des cheminées de fées (parfois appelées dans certaines régions “demoiselles coiffées”). Ces tours de dix à trente mètres de hauteur, aux teintes ocre et rouges, se dressent au milieu d’une forêt sèche ; leur forme, évoquant une procession de moines en soutanes, a donné son nom à la vallée. dans ce milieu fragile et préservé, la faune et la flore prospèrent : on y dénombre ainsi 17 espèces d’orchidées, 43 espèces d’oiseaux, des papillons, des chauves-souris… Un sentier aménagé permet d’explorer le site sans déranger ce petit monde, ni risquer d’endommager les gracieuses demoiselles. > Boudes / à 51 km au sud-est de Clermont-Ferrand

© Marie-Lan Nguyen

63.VALLÉE DES SAINTS

69.LANDES DE MONTAGNY

73.MONOLITHE DE SARDIÈRES

Situées dans la vallée du Garon, porte d’entrée des monts du Lyonnais, les landes de Montagny offrent une grande variété de paysages et de milieux naturels. elles sont d’ailleurs classées comme “espace naturel sensible”. Cette mesure vise à préserver l’exceptionnelle biodiversité de ce territoire qui, en alternant des terrains secs et des terrains humides, sert de refuge à un grand nombre d’espèces tant végétales (orchis à fleurs lâches) qu’animales (engoulevent d’europe, triton crêté...). au départ du vieux bourg médiéval de montagny, un parcours d’une vingtaine de kilomètres, à réserver aux sportifs confirmés (420 m de dénivelé), permet d’explorer une partie des landes (jusqu’à Chassigny) à Vtt.

Non, vous n’êtes pas en Bretagne devant un menhir, mais bien en Haute-Maurienne ! Cette étrange aiguille (qu’on appelle une ouille en patois) est faite de cargneule, une roche sédimentaire particulièrement dure qui a mieux résisté à l’érosion que celles qui l’entouraient. elle se dresse fièrement dans une clairière au pied du massif de la Vanoise à 1670 m d’altitude. haute de 93 m, on n’en aperçoit pourtant de loin qu’une partie : elle est en effet entourée d’une dense forêt de grands résineux. Les plus sportifs pourront même tenter de l’escalader par sa face sud : deux voies et des broches scellées dans la pierre permettent en effet d’atteindre son sommet, qui ne fut conquis pour la première fois qu’en 1957.

> Montagny / à 22 km au sud-ouest de Lyon / www.valleedugarontourisme.fr

> Sollières-Sardières / à 120 km au sud-est de Chambéry

Ce canyon très étroit et profond a été formé au fil des millénaires par l’érosion du Fier, un torrent haut-savoyard qui naît dans la chaîne des Aravis et se jette dans le Rhône. C’est l’un des plus anciens sites touristiques des alpes. La passerelle de 300 m de longueur qui longe ses parois, à environ 25 m au-dessus du sol, a en effet été aménagée dès 1869 (et régulièrement entretenue depuis, on vous rassure !). Le parcours permet d’admirer les flots impétueux du bien-nommé Fier, mais aussi quelques “marmites du diable” (ou “marmites de géants”), des cavités formées dans la roche par d’anciens cours d’eau. Une légende raconte qu’au moyen Âge, un jeune page amoureux de sa dame fit ici une chute mortelle en voulant poursuivre l’amant de sa belle. Peut-être au cours de votre visite l’entendrez-vous gémir... > Lovagny / à 12 km à l’ouest d’Annecy / 5,7 € (3 € - de 16 ans) / www.gorgesdufier.com

28 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018

© Florian PeDpellin

74.GORGES DU FIER


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:50 Page29


SPORTS, LOISIRS ET SENSATIONS

des VIsItes de mUsées oU de ChÂteaUx, Une baLade PéPère sUr Les rIVes d’Un LaC, Un tête-à-tête aVeC Un rhInoCéros bLanC, Une séqUenCe ContemPLatIon aUx gorges dU FIer... oK, C’est bIen beaU Ça, maIs noUs Ce qU’on VeUt, C’est transPIrer, joUer, saUter, FrIssonner, CoUrIr et grImPer ! et bIen IL y a toUt CeLa dans Les Pages sUIVantes. eLLes noUs raPPeLent aU Passage qUe La régIon aUVergne rhône-aLPes est reIne en La matIère. La PreUVe. jérémy ChaUChe et jérémy tronC

30 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018

Vtt de descente à Villard-de-Lans, Isère. Lire page 35.

01.VÉLOS RAILS DU BUGEY

La pédale, ce n’est pas que pour les cyclistes ! au cœur du bugey, sur une ancienne ligne de train qui reliait l’ain au nord du dauphiné, les touristes pourront s’adonner aux joies du vélo rail. Ici, on troque la selle pour un banc où l’on s’assoit côte à côte pour faire chauffer gentiment les mollets en famille ou entre amis. ni trop long ni trop pentu, le parcours de 2,5 km est idéal pour partager un moment de détente en famille ou avec des amis, loin du stress et de la recherche de la performance sportive à tout prix. enfin, depuis peu, les draisines (autre nom des vélos rails) sont adaptées aux plus jeunes histoire de les impliquer eux aussi dans la balade. > Pugieu / à 70 km au sud de Bourg-en-Bresse /

18 € par draisine / www.velorail01.fr

© Stéphanie Charles

geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:50 Page30


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:50 Page31

01.TROTTIN’HERB ET DEVAL’KART

Dévaler une piste de ski en plein hiver est un loisir bien trop commun. s’adonner à cette passion quand la neige a fait ses valises est une activité autrement plus rythmée. après avoir remonté la piste avec le téléski, l’aventure commence. au guidon des imposantes trottin’herb ou au guidon d’un deval’kart, les aventuriers s’adonneront aux joies du pilotage sur pentes qui étaient il y a quelques mois des pistes de ski. Ici, pas de discrimination ! Les personnes à mobilité réduite peuvent aussi découvrir les joies de ces descentes grâce à des fauteuils tout-terrain. L’occasion de jeter un regard nouveau pour les habitués des pistes enneigées. > Hauteville-Lompnes / à 65 km au sud-est de Bourg-en-Bresse /

© Luc Olivier

13 € de l’heure / www.aventuredubugey.fr

03.TESTEZ LE VÉLORAIL

L’Allier a la particularité de proposer deux parcours de vélorail sur son territoire. Petit rappel : le vélorail est un « engin » conçu pour rouler sur les voies de chemin de fer. Ce sont des passagers qui le font avancer en pédalant pendant que d’autres profitent du paysage, et inversement. avec le vélorail du bourbonnais, à noyant-d’allier, vous aurez un aperçu du musée de la mine, de la pagode ainsi qu’une vue imprenable, du viaduc, sur l’étang de messarges (comptez 1h45 pour le parcours). Celui de la sioule au mayet-d'école propose 3 parcours. Chaque circuit vous entraînera vers une nouvelle découverte : les magnifiques viaducs des Colettes et des Paraudes ou encore le charmant village de saulzet. Les parcours vont de 10 km (soit 1h15) à 26 km (3h15). > Noyant-d’Allier / à 20 km au sud-ouest de Moulins Mayet-d’École / à 48

km au sud de Moulins / 06 58 05 32 71 / www.veloraildelasioule.com

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 31


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:50 Page32

SPORTS, LOISIRS ET SENSATIONS

03.DISC-GOLF AU DOMAINE DES GRANDES CÔTES

Si vous souhaitez vous initier au disc-golf, le domaine des Grandes Côtes à Target propose des espaces d’entraînement dits practices (comme au golf) permettant de s’entraîner. ensuite, plusieurs parcours sont proposés pour répondre au niveau de tous. élaboré sur le même principe que le golf, le disc-golf se joue avec des frisbees, des disques de diamètre, forme et poids divers et un parcours de 18 paniers. Le but du jeu est de réaliser le circuit en un minimum de lancers grâce à la force du bras et aux différents frisbees variant selon la distance, le vent… Une activité originale et douce, prenante et accessible à tous, au cœur d’un parc exceptionnel de 45 hectares à travers plaines, forêts et petites collines. > Verzun-du-Bas, Target / à 48 km au sud-ouest de Moulins /

© Ardèche Canioning

© Domaine des grandes côtes

04 70 42 32 05 / www.domaine-des-grandes-cotes.com

07.SPÉLÉOLOGIE

La spéléologie est une autre activité incontournable en Ardèche. Plus de 2500 cavités souterraines sont recensées dans les masses calcaires de l’ardèche méridionale et donnent au département une importance à l’échelle européenne. à moins que vous soyez formé auprès d’un club de spéléologie, la pratique nécessite l’accompagnement d’un guide. Les professionnels d’artisan du Plein air’ proposent des excursions dans la région de la Caverne du Pont d'arc à partir de 5 ans. de quoi émerveiller les amateurs de jules Verne et de son Voyage au centre de la terre. > Montréal / à 50 km au sud de Privas / artisan-du-plein-air.com

32 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018

07.CANYONING AVEC LES INTRATERRESTRES

Le relief de l’Ardèche en fait un territoire particulièrement adapté à la pratique du canyoning. Cette activité combinant escalade, nage et marche trouve donc un parfait terrain de jeu parmi les montagnes et les cours d’eau ardéchois. Les moniteurs diplômés d’Intraterrestres proposent leurs services d’encadrement sur de nombreux sites, principalement dans le parc naturel régional des monts d’ardèche. si le canyoning ne vous séduit pas, vous pourrez vous laisser tenter par la via ferrata ou, pourquoi pas, le saut à l’élastique. > Aubenas / www.ardeche-canyoning.com


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:50 Page33

15.AVENTURES SYLVESTRES ET AQUATIQUES

Créé par le barrage de Saint-Étienne-Cantalès, le lac du même nom est un paradis pour les amateurs de loisirs outdoor. La baignade y est reine, mais dans ce cadre idyllique, on peut aussi se prendre pour un écureuil et voler d’arbre en arbre à renac aventure. Face à la plage aménagée et surveillée de rénac, ce parcours aventure déroule ses 8 circuits dans une jolie forêt de chênes, en une centaine d’activités. Les parcours sont accessibles dès 3 ans et sécurisés à 100 % grâce au système Clic-it. Le parc compte au total plus de 20 tyroliennes dont certaines survolent le lac sur plus de 135 mètres de longueur. quand les bras auront bien chauffé, songez à piquer une tête dans le lac ou à profiter de l’aquaparc juste à côté.

© Renac Aventure

> Saint-Gérons / à 25 km à l’ouest d’Aurillac/ 07 60 13 15 66 / Presqu'île de Rénac

26.DU KART SUR LES PISTES DE SKI

Une fois la neige fondue et les longues journées revenues, la station de Valdrôme rouvre ses pistes pour proposer de nombreuses activités estivales à sensations. Parmi elles le dévalkart. Cet engin non motorisé est tracté par un téléski pour grimper sans effort au sommet des pistes. en descente, gérez votre vitesse et votre trajectoire pour un maximum de sensations sur une piste sécurisée. au ras du sol sur un terrain accidenté, les émotions sont fortes et le plaisir garanti. La station propose d’autres attractions tout public : de la trottinette tout terrain, du tir à l’arc, du Vtt de descente, un parcours acro’cabana ou tout simplement de la randonnée sur 12 sentiers thématiques pour découvrir les paysages de la station la plus méridionale de la drôme. > Valdrôme / à 110 km à l’est de Montélimar / www.ladromemontagne.fr

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 33


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:50 Page34

SPORTS, LOISIRS ET SENSATIONS

26.DU KART ENCORE, MAIS AVEC DES CHIENS

Vous n’avez pas encore eu la chance de goûter à l’activité chiens de traîneau ? et bien pourquoi ne pas se rattraper cet été en allant faire un tour à esprit du nord à Vassieux-en-Vercors. encadré par des moniteurs dîplomés, vous allez passer quelques heures d'aventure extraordinaire au contact de la nature et d'une meute de huskies. apprenez à vous occuper des chiens et à les gérer, formez-vous au rudiment du pilotage puis passez aux commandes de votre kart attelé par 6 huskies. Vous arpenterez les forêts et les plateaux du Vercors en parcourant ses pistes et ses chemins tout en vous confrontant aux rigueurs de la conduite d’attelage. Une expérience unique. > Vassieux-en-Vercors / à 75 km à l’est de Valence / 06 67 60 42 80 /

© Esprit du Nord

www.esprit-du-nord.com / Ferme Balenne


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:50 Page35

38.FRISSONS EN FAMILLE AU COL DE MARCIEU

Niché au cœur de la Chartreuse, entre Chambéry et Grenoble, le col de Marcieu a inauguré au printemps une nouvelle attraction forte en sensations : le quick jump. Il s’agit d’un saut dans le vide à partir d’une plateforme installée dans les arbres, à 10 m de hauteur, avec un descendeur à frein. Ce parc très familial a également agrandi son parcours Petit Kid de la Forêt ludique. L’été, vous pouvez aussi profiter d’une piste de tubing (luge sur chambre à air sur une piste synthétique), d’une piste de luge d’été sur roulettes et d’une piste de descente en mountain board. Il y a aussi de l’accrobranche, du swing golf (parcours 6 trous en site naturel), le filet ludique à 4 mètres du sol, de la course d’orientation et des départs de randonnées. > Saint-Bernard du Touvet / à 30 km au nord-est de Grenoble / 04 76 08 31 58 /

© Espace ludique Col de Marcieu

www.col-marcieu.com

38.APPRENDRE LE VTT DE DESCENTE

Le Vercors, réputé pour ses vastes plateaux, donne l’impression d’un massif plutôt porté sur la pratique du VTT cross-country ou de la balade familiale. Ce qui n’est pas faux, mais c’est oublier ses stations qui proposent toutes ou presque de belles pistes de Vtt de descente de tout niveau. avant de s’y frotter, il est fortement recommandé d’apprendre les bases du pilotage. si cela ne vous fera peut-être pas aller plus vite, il est sûr en revanche que vous descendrez les pistes plus en sécurité et plus sereinement. L’école de Vtt be bike à Villard-de-Lans, par exemple, dispense des cours aux pratiquants de tous niveaux. Vous apprendrez ainsi les bases du pilotage et les erreurs à ne pas commettre afin de diminuer le risque d’accident. > Villard-de-Lans / à 34 km au sud-ouest de Grenoble /07 83 78 90 88 / http://bebike.fr

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 35


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:50 Page36

SPORTS, LOISIRS ET SENSATIONS

Il pleut et vous sautez de joie ? Ça c’est l’effet Jump park. Cet espace où le trampoline est roi a ouvert fin décembre à échirolles à côté de grenoble. Ici c’est le paradis des aspirants sauterelles et kangourous : 650 m² de déclinaisons sautillantes, et pour une fois, pas seulement réservés aux enfants. d’ailleurs, montrez-leur pour une fois qui saute le plus haut sur une des 6 zones du park : la free jump avec ses 16 trampolines raccordés, la dunk zone et ses paniers de basket, la stunt zone pour se jeter d’une plateforme de 2 mètres dans des cubes en mousse, la zone bac à mousse avec 4 trampolines différents pour expérimenter toutes les manières de voltiger, la dodge zone pour revisiter le jeu du ballon prisonnier, et enfin la tumbling zone et son trampoline de 13 mètres de long. > Échirolles / au sud de Grenoble / rue du Maréchal Leclerc

www.jumpark.fr /Chaussettes antidérapantes obligatoires 2 €

© Jérémy Tronc

38.TRAMPOLINE À GOGO À JUMP PARK

42.PÔLE D’ACTIVITÉS VERTICALES DES MONTS DU PILAT

Ici, un seul mot d'ordre : grimper ! Que ce soit à pied, à flanc de falaise, par des échelles de corde, il s'agit de s'élever ! C'est d'ailleurs la finalité première de ce pôle d'activités : d'abord se familiariser avec la verticalité, ensuite, si affinités bien sûr, s'entraîner aux techniques d'escalade. Le complexe est au cœur du Parc naturel régional du Pilat, sur le site du gouffre d'enfer. Vous y trouverez, par ordre de difficulté, deux via ferrata (enfants et adultes), porte d'accès à la verticalité, puis deux parcours montagne (enfants et adultes, à mi-chemin entre via ferrata et escalade, aide à la progression minimaliste mais sécurisée) et enfin un site d'escalade proposant des voies de toutes difficultés, jusqu'à 100 mètres de haut. > Planfoy / à 15 km au sud de Saint-Étienne / www.ffme42.fr


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:50 Page37

43.CAP LIBERTY

« Vacances j’oublie tout » dit le poncif. Et si, pour une fois, on joignait le geste à la parole. Le temps d’un court instant, on se vide la tête, on se jette dans le vide. Littéralement. depuis le viaduc de la recoumène (construit au xIxe siècle), les équipes de Cap Liberty proposent un saut à l’élastique exceptionnel avec une chute de près de 70 mètres. de quoi faire le plein de sensations mais aussi de profiter (après avoir repris ses esprits) de la beauté des paysages entourant le viaduc. reste plus qu’à rassembler son courage, à souffler un bon coup et à lâcher prise. sans crainte, l’élastique sera toujours là pour vous retenir ! > Au Monastier-sur-Gazeille / à 20 km au sud du Puy-en-Velay / de 60 à 70 € par personne / www.capliberty.com

63.PARC DE PRABOURÉ

Ce parc est un peu le lieu rêvé des amateurs de sensations fortes et de plein air. au parc de Prabouré, personne ne sait où donner de la tête tant l’offre est riche. Les adultes ont le choix entre la course d’orientation, la trottinette tout-terrain, la rando-ferrata ou la tyrolienne géante. Ici, le terme n’est pas galvaudé : 80 km/h à 110 mètres du sol ! des chiffres qui donnent déjà le tournis. Les plus petits pourront eux se lâcher avec leur tyrolienne spéciale, dans le parc des filets ou sauter sur les structures gonflables ! allez, on verrouille son baudrier et on y va !

© Prod03

> Prabouré / à 100 km à l’est de Clermont-Ferrand / praboure.fr

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 37


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:50 Page38

SPORTS, LOISIRS ET SENSATIONS

69.ARROW GAME

À chaque fois, c’est la même chose. dès que vous regardez robin des bois, Prince des voleurs, vous ne rêvez que d’attraper un arc avant d’enchaîner les flèches comme Kevin Costner. Ce fantasme est désormais à votre portée grâce à ce nouveau loisir : l’archery tag. Littéralement, ce jeu indoor et de plein air est le parfait croisement entre le paintball et le tir à l’arc. La douleur de l’éclatement d’une bille de peinture en moins. Ici, les embouts des flèches sont en mousse. Le principe est ultra-simple : deux équipes de 5 à 14 joueurs s’affrontent avec arc et flèches avec un seul but : éliminer tous les archers de l’équipe adverse. Il faudra donc bien se mettre à l’abri pour éviter les tirs ennemis avant de trouver la trajectoire parfaite pour éliminer vos vis-à-vis. à vos arcs, prêt, bandez ! > Vaulx-en-Velin / à 10 km à l’est de Lyon / de 16 à 19 € par

© Wake up

personne / arrowgamelyon.fr

69.ESCAPE GAME : PSYCHOSE

Un jour de pluie en plein été, c’est moche. mais c’est aussi l’occasion idéale pour faire un escape game qui fout les pétoches. Chez Wake Up, les game masters ont exactement ce qu’il faut avec « Psychose  ». dans ce scénario, les joueurs pénètrent les méninges d’un serial killer dérangé. Pour en sortir, il faudra faire fi des jump scare, cris démoniaques et autres surprises. au-delà de la peur qui freine la progression et la réflexion, la pièce est composée de beaucoup d’énigmes assez relevées. Une super expérience pour les courageux amateurs de gros défis. de quoi oublier le mauvais temps pour un moment ! > Lyon / de 20 à 40 € par personne / www.wakeup-lyon.com

73.PARAPENTE À AIGUEBELETTE

Un peu moins en vue que le lac d’Annecy, le lac d’Aiguebelette offre néanmoins un des plus beaux « spots » de parapente de la région, à la hauteur de son voisin haut-savoyard, la forte influence en moins. en savoie, c’est un site privilégié pour la pratique du vol libre. Voilà qui tombe bien (si on peut dire…) puisque c’est également sur ce secteur exceptionnel que vous trouverez l’une des équipes de moniteurs diplômés d’état les plus sympathiques pour vous accompagner dans votre premier grand saut dans le vide (si c’est le deuxième, ça marche aussi) pour survoler l’étendue bleue turquoise de l’un des plus beaux lacs de France. et si ce premier essai en « vol libre » fait naître chez vous une vocation, vous pourrez poursuivre votre découverte par des stages d’initiation pour voler de vos propres ailes. > Novalaise / à 20 km à l’ouest de Chambéry / 04 79 75 60 41 ou 06 99 12 73 62 / www.aiguebeletteparapente.fr

38 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018


© pxhere.com

geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:50 Page39

74.IMMERSION EN HAUTE-MONTAGNE

Ah ! La Haute-Savoie, ses hautes montagnes, le mont Blanc, et Chamonix, berceau et capitale incontestée de l’alpinisme où les plus belles ascensions ont été réalisées. et si vous marchiez sur les pas des grands alpinistes en partant vers les hauts sommets avec un guide ? La compagnie des guides de Chamonix propose des sorties à la journée réservées aux débutants. Vous recherchez une course neige  ? rocher  ? rocher et glace  ? toutes les déclinaisons sont possibles. Le guide vous accompagnera pour votre première ascension au pays des neiges éternelles. à vous l’aiguille du midi, l’arête des Cosmiques, la petite aiguille verte ou l’aiguille du Peigne. > Chamonix / à 96 km à l’est d’Annecy /www.chamonix-guides.com

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 39


VILLAGES DE CARACTÈRE

soUVent CLassés ParmI Les « PLUs beaUx VILLages de FranCe », Les boUrgs Présentés dans Ces Pages VoUs sédUIront Par LeUr remarqUabLe PatrImoIne arChIteCtUraL et CULtUreL, qUI date Le PLUs soUVent dU moyen Âge. maIs ILs ont aUssI d’aUtres atoUts à FaIre VaLoIr, qU’IL s’agIsse de Panoramas à CoUPer Le soUFFLe, de mUsées en toUt genre, d’Une ConCePtIon qUI est en soI orIgInaLe oU d’Une IdentIté à Part. martIn Léger

© P. Jayet

geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:50 Page40

Village de Pont-en-royans (Isère) Lire page 42

01.ONCIEU

Vu du ciel (ou depuis les hauteurs), le village d’Oncieu surprend par sa forme circulaire, les maisons enserrant un verger. Cette forme caractéristique serait due au fait qu'un village plus ancien aurait été détruit à la suite d'un événement brutal (incendie, peste) et sa reconstruction autorisée autour du pré féodal avec la condition de ne pas percer de fenêtre ou de porte donnant sur le pré. Les maisons sont pour la plupart de type "vigneron" avec leur cave en rezde-chaussée. L'entrée à l'étage est accessible par un escalier de façade. à ne pas rater : l'église saintLaurent, datant de 1840, qui renferme de belles stalles en noyer ; mais aussi le four, le lavoir et le puits couvert. > À 52 km au sud de Bourg-en-Bresse et 32 km au sud-ouest

de Nantua ; bureau d’info touristique de la vallée de l’Albarine : 04 74 36 32 86

40 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:50 Page41

03.NOYANT-D’ALLIER

© S.Bugnon

Apercevoir une statue de Bouddha doré de plusieurs mètres de haut au cœur d’un village typiquement bourbonnais, c’est possible à Noyant-d’Allier ! Cet ancien village de mineurs, touché par l’exode de ses habitants à la suite de la fermeture d’une mine de charbon dans les années 1950, a en effet créé un centre d’accueil pour les familles francovietnamiennes après les accords de genève, qui ont mis fin en 1954 à la guerre d’Indochine. L’ancien quartier des mineurs s’est transformé en la Cité de la brosse, un bourg vietnamien qui abrite notamment le lieu de culte des bouddhistes (une pagode érigée en 1983). on peut d’ailleurs découvrir l’intérieur du temple avec les bénévoles de la communauté. on trouve aussi dans ce quartier asiatique de multiples statues et de jolis jardins avec lotus, orchidées et autres pivoines.

e © Billblues photograph

07.VOGÜÉ

Bâti en arc de cercle, dans une majestueuse falaise qui surplombe l’Ardèche, Vogüé est un splendide village médiéval, classé dans le top 5 de l’émission de télévision « Le Village préféré des Français » en 2016. Il se compose d’une dizaine de petites rues pavées et étroites, entrecoupées d’arcades en pierre claire. ancienne forteresse, dont la reconstruction date des xVe et xVIe siècles, le château de Vogüé, composé d’un grand corps de bâtiment et de quatre tours d’angles, est ouvert au public. Il accueille fréquemment des expositions temporaires, et le panorama depuis ses jardins suspendus est splendide. Canoëkayak et baignade dans l’ardèche (calme et peu profonde ici) sont également possibles en été.

> À 20 km au sud-ouest de Moulins. Office du tourisme : 04 70 47 29 37

> À 10 km au sud d’Aubenas.

Office du tourisme de Pont d’Arc – Ardèche : 04 28 91 24 10

26.LA GARDE-ADHÉMAR

15.SALERS

Salers, ce n’est pas uniquement une race de vache à la magnifique robe acajou. C’est aussi un véritable joyau architectural classé parmi les Plus beaux Villages de France, perché à 947 mètres d’altitude, à l’entrée du Parc naturel régional des Volcans d’auvergne, en surplomb des vallées de la maronne, du rat et de l’aspre. ses remparts de lave sombre, offrant un saisissant contraste avec les paysages verdoyants tout autour, ainsi que les hôtels particuliers et les maisons à tourelles en pierre volcanique confèrent à salers un charme austère. Parmi les nombreuses richesses patrimoniales de la cité fortifiée, l’église saint-mathieu renferme cinq tapisseries d’aubusson du xVIIe siècle, mise au tombeau et lutrin polychrome.

L’atmosphère médiévale est encore bien présente au sein de ce village entièrement piétonnier, perché sur un éperon rocheux qui surplombe la vallée du Rhône. ruelles pavées, murets parcourus de lierre, fiers cyprès, oliviers argentés, maisons ancestrales joliment restaurées, passages voûtés et autres galeries d’art caractérisent aujourd’hui l’ancien fief des adhémar (l’une des plus puissantes familles du dauphiné au xIIe siècle). L’église saint-michel, merveille de l’art roman provençal, à clocher octogonal, les restes du château renaissance des escalin, la chapelle restaurée du Val des nymphes ou encore l’ancien prieuré bénédictin (xIe / xIIe siècles) sont quelques-uns des fleurons de La garde-adhémar. sans oublier le jardin des herbes, en contrebas de l’église. Labellisé « jardin remarquable », on y trouve de nombreuses plantes aromatiques et médicinales. > À 22 km au sud de Montélimar. Office du tourisme : 04 75 04 40 10

> À 40 km au nord d’Aurillac.

Office du tourisme du Pays de Salers : 04 71 40 58 08

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 41


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:50 Page42

© OT du pays de Charlieu-Belmont

VILLAGES DE CARACTÈRE

38.PONT-EN-ROYANS

Les maisons suspendues au-dessus de la rivière (La Bourne), aux façades colorées, constituent indéniablement LA curiosité touristique de Pont-enRoyans. Cette partie du village est d’ailleurs inscrite au titre des monuments historiques depuis 1944. elle doit son origine à la volonté des hommes, au xIVe siècle, de favoriser le négoce du bois. La promenade dans le dédale des ruelles médiévales vaut également le détour. n’hésitez pas à monter jusqu’à l’ancienne tour féodale des « trois Châteaux », d’où vous profiterez d’un large panorama. Le musée de l’eau – un complexe ludique, scientifique, culturel et pédagogique, consacré à l’eau sous toutes ses formes – est également un incontournable de Pont-en-royans. > À 45 km à l’est de Valence et 55 km à l’ouest de Grenoble.

Office du tourisme Saint-Marcellin Vercors Isère : 04 76 38 53 85

© Luc Olivier / Maison

du tourisme de Huate-Loi

re

42.CHARLIEU

43.ARLEMPDES

Une église aux trois clochers, des rues entièrement pavées et surtout un château médiéval juché sur un piton rocheux (près de cent mètres au-dessus de la Loire) sont les principaux atouts de ce petit bourg de 130 habitants. Vous y profiterez d’un paysage dominé par de superbes coulées basaltiques, parfois sous forme d’orgues, témoignant du passé volcanique de la région. Le château, construit du xIIIe au xVIe siècle, présente la caractéristique d’être totalement imbriqué dans la roche et de s’adapter à sa morphologie. délaissé avant la révolution française et tombé en ruines, il a été racheté en 1963 puis restauré par une association de descendants d’anciens seigneurs locaux et de passionnés. > À 27 km au sud-est du Puy-en-Velay.

Office du tourisme des Gorges de l’Allier (04 71 00 82 65)

Bâtisses à colombages, nombreuses ruelles moyenâgeuses... sont caractéristiques de Charlieu, dont l’essor a débuté à la fin du IXe siècle, avec la fondation de son abbaye bénédictine, l’une des premières qui fut ensuite rattachée à Cluny. Cette dernière est réputée pour ses tympans sculptés, dont celui de l’église, le plus ancien de l’art roman en France. à ne pas manquer également : les stalles de l’église saint-Philibert aux 24 dossiers peints représentant saints et apôtres, datés autour de l’an 1400 ; la salle des mariages de l’hôtel de Ville, ornée de tapisseries d’aubusson ; le musée de la soierie ; ou encore le musée hospitalier (traversée par le chemin de Compostelle de Cluny au Puy, Charlieu s’était dotée d’un hôpital médiéval accueillant pèlerins et passants). > À 18 km au nord-est de Roanne.

Office du tourisme du pays de Charlieu-Belmont : 04 77 60 12 42

63.MONTPEYROUX

Situé sur l’ancienne voie Régordane reliant Auvergne et Languedoc, Montpeyroux est un ancien village vigneron perché sur une bute en surplomb de l’Allier. son allure et sa luminosité lui confèrent un caractère quasiment méridional. Les maisons en pierre d’arkose blonde (noble matériau qui fit sa richesse), aux façades claires à génoises et aux toits de tuile ronde, entourent le donjon. datant du xIIIe siècle, il s’élève à une trentaine de mètres au-dessus des maisons, et offre depuis sa plateforme crénelée un panorama d’exception sur la chaîne des Puys, le massif du sancy et les monts du Cantal. à l’entrée de l’ancien village médiéval fortifié, vous pouvez aussi découvrir un magnifique porche du xIVe siècle. > À 25 km au sud-est de Clermont-Ferrand.

Office du tourisme du Pays d’Issoire : 04 73 89 15 90

42 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:50 Page43

69.SAINTSYMPHORIEN-SUR-COISE

Situé au cœur des monts du Lyonnais, Saint-Symphorien-surCoise produit chaque semaine 750 tonnes de salaisons, soit 25 % de la production française, ce qui en fait la capitale mondiale du saucisson ! Le village abrite aussi la cité pelaude, au patrimoine remarquable, avec notamment l'église collégiale du xVe siècle, seul ouvrage des monts du Lyonnais classé au titre des monuments historiques. Celle-ci était à l’origine un château primitif, qui deviendra au xIIe siècle une église romane, puis la collégiale actuelle au xVe siècle. Pas moins de sept voies de communication (routes de roanne, l'arbresle, Lyon, Vienne, rive-de-gier, saint-étienne et montbrison), dont les tracés remontent pour certains à la Préhistoire, convergent au cœur de la cité médiévale. > À 40 km à l’ouest de Lyon et 30 km au nord de Saint-Étienne. Mairie de Saint-Symphorien-sur-Coise : 04 78 44 37 57

73.CONFLANS

Juchée au sommet d’un escarpement rocheux, à 412 m d’altitude, Conflans est une jolie cité médiévale qui domine la confluence de l’Arly et de l’Isère. elle a su garder un charme intact, à l’abri de son enceinte datant du xIVe siècle, tout comme la porte de savoie (alors que la porte tarine a elle été construite au xVe siècle). Parmi les monuments remarquables qu’elle abrite – dont certains sont classés ou inscrits au titre des monuments historiques – citons le Château rouge (édifice en briques de la fin du xIVe siècle), la tour sarrasine (xIIe siècle), la Fontaine anselme (1711), la maison rouge (xIVe siècle, qui abrite désormais l’espace muséographique d’albertville), ou encore l’église saint-grat de Conflans. > Conflans est administrativement un quartier d’Albertville, situé sur les hauteurs de la ville. Office du tourisme d’Albertville : 04 79 32 04 22

74.DUINGT

Surnommé « la perle du lac d’Annecy », Duingt forme un verrou naturel entre le « petit » et le « grand » lac. sa presqu’île sur laquelle s’élève le château de ruphy (ou Chateauvieux, datant du xIe siècle) constitue l’une des images d’épinal du lac d’annecy. Ce village offrant une vue magnifique sur La tournette, les dents de Lanfon et le mont Veyrier, abrite également le château d’héré (xVe siècle). Le cœur du village est composé de ruelles étroites dont certaines remontent au moyen Âge. La rue principale est une des plus vieilles voies empruntées de tous les bords du lac. Faites un détour par le belvédère et la grotte notre-dame-du-Lac, en surplomb du village, afin de profiter d’un magnifique panorama sur le lac d’annecy. > À 12 km au sud d’Annecy.

© SavoieMontBlanc-Chabance

Office du tourisme du lac d’Annecy (bureau de Duingt) : 04 50 45 00 33


VISITE ET PATRIMOINE

des montagnes de L'oUest à CeLLe de L'est, notre régIon a ConnU nombre de CommUnaUtés hUmaInes, qUI ont LaIssé des traCes IndéLébILes dans Le Paysage. Le PatrImoIne qU'ILs noUs ont LégUé sembLe toUjoUrs PLUs IntrIgant (Comme Ces antIqUes PLaFonds PeInts dans Le CantaL) oU attrayant aVeC La ConserVatIon de saVoIr-FaIre d'antan (aVeC Un moULIn PaPetIer, toUjoUrs en FonCtIonnement). à traVers Les sIèCLes et Les KILomètres, on VoUs emmène à La déCoUVerte dU PatrImoIne de La régIon aUVergne-rhone-aLPes. jean-baPtIste aUdUC

© A. Gaubert

geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:50 Page44

01.MUSÉE DES SOIERIES BONNET

Le musée, installé dans les anciennes usines fondées par Claude-Joseph Bonnet, est un joyau. Impossible de rater ce complexe à jujurieux, avec ces bâtiments, hauts ou longs. Fermée en 2001, cette usine-pensionnat employait des jeunes filles vivant en totale autarcie (le lait et le vin sont produits sur place). Les employées, si elles bénéficient de bonnes conditions de vie, sont suivies à la trace par des nonnes. Leur vie ressemble curieusement à ces dernières et l’usine prend parfois des airs de couvent géant. Véritable « ville dans la ville » devenue musée, il laisse découvrir de pures antiquités, comme des métiers à tisser et surtout des repiqueuses de la salle de lisage, une rareté mondiale. > Jujurieux / à 28 km au sud-est de Bourg-en-Bresse / 04 74 36 86 65 /

http://patrimoines.ain.fr

44 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018


© Daniel Jolivet

geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:51 Page45

© A. Gaubert

01.FORT DE L’ÉCLUSE

En arrivant dans la vallée, le fort se dessine, accroché à son flanc de montagne. La partie basse, datant du xVIIe siècle, a ensuite été équipée d’un deuxième poste de défense. La forteresse veille, visiblement indéboulonnable, et offre un point de vue magnifique sur la vallée du rhône. anciennement militaire, le fort est désormais un lieu culturel où se déroule un programme soutenu et varié. ainsi, l’expo sur les chauves-souris (22 espèces nichent tout près des lieux) est l’occasion de démystifier cet animal maudit. Pour ce faire, un ensemble de caméras infrarouges et de capteurs d’ultrasons, installé dans leurs zones de vies, permettant une observation en live. Une autre expo (de osez la biodiversité) emmène les visiteurs à la découverte des races et variétés régionales, choisies pour s’abriter dans une arche de noé symbolique d’aura > Léaz / à 76 km à l’est de Bourg-en-Bresse / 04 50 56 73 63 / fortlecluse.fr

01.VESTIGES ROMAINS

De maigres restes. C’est ce que l’on se dit devant le temple ruiné d’Izernore — en latin, Isarnodorum — unique témoignage de la ville romaine. en effet, après les recherches menées durant 200 ans, il apparaît que le lieu de culte appartient à un ensemble urbain riche (presque un « vicus », terme qui décrit une ville à part entière). elle a en tout cas joué un rôle primordial dans la romanisation de ce secteur occupé par le peuple séquanes. Cependant, les fouilles n’ont pas permis de déterminer à quel dieu était dédié le temple, hésitant entre mercure et mars. Un autre temple, encore plus ancien, a disparu. Il est néanmoins possible de s’imaginer le grandiose d’une telle ville, et la puissance de cette civilisation, si peu présente dans la région. > Izernore / à 45 min à l’est de Bourg-en-Bresse / 04 74 49 20 42 / www.archeologie-izernore.com

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 45


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:51 Page46

© MuseDe Visitation

VISITE ET PATRIMOINE

03.MUSÉE DE LA VISITATION

La Visitation, ordre monastique féminin de droit pontifical, a pris ses quartiers à Moulins il y a bien longtemps déjà. en 1616 et dans les siècles suivants, l’histoire du couvent est tumultueuse. Pendant la révolution, le couvent est réduit en miettes et seule en réchappe la chapelle qui conserve ainsi un trésor architectural : le mausolée du duc de montmorency. aujourd’hui, le musée est aussi devenu le cœur battant de l’ordre de la Visitation, et de ses richesses terrestres. ainsi, en 2018, la chapelle accueille les trésors de la Visitation de Fribourg, exposés pour la première fois. on y trouve de riches vêtements liturgiques. Les fils et les broderies d’or et d’argent recouvrant les soieries, loin de tout vœu de pauvreté, laissent voir la richesse catholique de la renaissance. > Moulins / 4, place de l’Ancien Palais / 04 70 44 39 03 / www.musee-visitation.eu

03.LE CHÂTEAU DE BOURBONL’ARCHAMBAULT

L’édifice n’est rien de moins que le berceau des rois de France, celui de la famille Bourbon qui donna parmi les noms les plus connus de nos bons rois de droit divin (Louis XIV à XVI…). de la puissante forteresse comptant des dizaines de tours, il n’en reste que trois, sauvées par un poète local lors de la révolution. elles restent donc le témoignage de la féodalité. aujourd’hui, le site propose des visites en compagnie de guides en costume, pour revivre, quelques instants, les us et coutumes de la vie médiévale. sur le même domaine, d’autres vestiges vivent encore comme la tour qui qu’en grogne, datant du xIVe siècle et remaniée par Louis II lors de la guerre de Cent ans (elle est toujours visitable).

> Bourbon-l’Archambault / à 3 km à l’ouest de Moulins / www.forteressebourbon.fr

46 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:51 Page47

03.À LA DÉCOUVERTE DE VICHY

La ville, emblème du thermalisme (et de la collaboration, dont le régime porte son nom), accueille de superbes spécimens d’architecture d’Art déco, courant central de la fin du XIXe siècle en France. La visite débute en face de la mairie. Là est installée la maison des associations (qui fut un théâtre), ornée de deux allégories de la musique et de la danse sur son fronton. étourdissant, comme le lycée des Célestins (au 1, rue du général gallieni) qui prend la forme de la proue d’un navire (la forme paquebot est un must de l’art déco). autre emblème : le 22 rue debrest et sa haute maison, avec des bow-windows (classique), des bas-reliefs aux motifs floraux et des balconnets en ferronnerie exploitant le motif panier de fruits.

© Office de Tourisme de la ValleDe du Cœur de France

> À 1 h au sud de Moulins / 04 70 30 17 17 / www.ville-vichy.fr

03.LE MUSÉE DU CANAL DE BERRY

Le musée, en visite libre, propose de découvrir un monde parti en fumée : le transport de marchandises par canaux. Le musée est très couru pour ses gigantesques portes d’écluses, hautes de 6 m, dont les explications (distillées par un tableau interactif apprécié du jeune public) permettent d’aborder les problèmes physiques d’un tel ouvrage. Il permet aussi de se souvenir du métier d’éclusier, aujourd’hui presque disparu. de plus, une gare d’eau (une sorte de quai de débarquement) reconstitue les activités et le cheminement des matières premières venues brûler dans les fours à chaux. enfin, deux péniches, arrimées là, permettent de jeter un œil à l’habitat du marinier. > Audes / à 15 km au nord de Montluçon / 04 70 06 63 72 / http://museecanaldeberry.fr

AGRANDI EN 2018

OPINEL D’HIER À AUJOURD’HUI Jacques et Maxime Opinel vous accueillent toute l’année au Musée Opinel pour découvrir l’histoire du célèbre couteau savoyard créé en 1890 dans la vallée de la Maurienne. De l’ancienne forge du début du 20e siècle jusqu’à la présentation filmée des ateliers actuels, vous saurez tout de l’évolution de la fabrication de cette entreprise créée par Joseph Opinel en 1890. Présents dans les univers de la cuisine et de la table ou du bricolage et du jardinage, les couteaux Opinel sont toujours fabriqués en Savoie et sont désormais commercialisés sur tous les continents. Une boutique à l’issue de la visite vous proposera l’ensemble de la gamme Opinel. ENTRÉE GRATUITE Juillet et août : Ouvert 7 jours/7 Horaires d’ouverture : 9h-18h30 non-stop Fermeture les dimanches et jours fériés hors saison estivale MUSEE OPINEL 25 rue Jean Jaurès 73300 Saint-Jean-de-Maurienne Tel : 04 79 64 04 78 www.opinel-musee.com

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 47


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:51 Page48

VISITE ET PATRIMOINE

07.LE MUSÉE DES TRAINS

Créé en 1992 et repris par une jeune équipe en 2008, le « Jardin des trains ardéchois » est une attraction à ne pas manquer dans le département qui ne possède plus de gare SNCF. ainsi, sur 2800 m², les passionnés font revivre un pan d’histoire de l’ardèche : la nature recréée à l’identique, avec des centaines de bonsaïs, des rivières. et des paysages ardéchois fidèlement reproduits (parmi lesquels on compte le Pont d’arc ou encore la cascade du ray Pic). dans cet espace apaisé, des petits trains de marchandises et de passagers défilent sempiternellement (ils roulent 20 km par jour) devant des figurines représentant les villageois ardéchois dans leurs jus. Une ardèche plus vraie que nature

© BERTHON Yvan

> Soyons / accolé à Valence / 04 75 60 96 58 / www.jardin-des-trains.com

© gonzalez_rct_ stromain

07.FERME DE BOURLATIER

En rase campagne, la ferme de Bourlatier ressort comme la forteresse qu’elle était. Le bâtiment est superbe : sa toiture impressionne à l’extérieur (l’on compte 900 m2 de lauzes, équivalent à 150 tonnes). à l’intérieur, la charpente en forme de vaisseau retourné offre un volume incommensurable. à cela s’ajoute le « cheminement artistique » de bang hai ja, qui expose ses toiles contemporaines. L’expérience paraît anachronique, mais charmante dans un tel cadre. Cette ouverture fait suite à deux ans et demi de travaux de réaménagement du site, mené par le département de l’ardèche dans le cadre de la politique en faveur des espaces naturels sensibles (ens) du territoire ardéchois. > Sagnes-et-Goudoulet / à 42 km au nord d’Aubenas / 04 75 38 84 90 / www.bourlatier.fr

07.BELVÉDÈRE DU PIC

07.CHÂTEAU D’AUBENAS

> Le pic à Saint-Romain-de-Lerps / à 13 km au nord-ouest de Valence /

> Aubenas / place du château / 04 75 87 81 11

Dans la vallée du Rhône, la moindre colline qui dépasse 500m de haut devient une incroyable montagne. au sommet du belvédère du Pic (qui culmine à 649 m), l’impression est perturbante. L’on aperçoit à la fois les alpes d’un côté, le Ventoux de l’autre et mézenc au nord. La vue embrasse tout simplement 13 départements. Là-haut, des plans de lavandes habillent le mur d’enceinte de l’ancienne église, dont il ne reste que l’ancien chœur. Par ailleurs, la petite chapelle romane a fait l’objet d’une rénovation de ses façades. elle est également dotée d’un parvis et de bancs en pierre. de même, le sentier thématique entourant le site a été réaménagé. Un point de vue superbement rénové. 04 75 58 50 93

48 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018

Ici, tout se mélange. Sur quelques centaines de mètres carrés, l’histoire des châteaux en France est résumée. Là, un donjon médiéval du xIIe élève sa terrasse crénelée et ses 4 échauguettes à 26,50 m du sol. tout autour, l’héritage de plusieurs siècles et de 6 familles se succédant dans les murs, et apportant leur touche, leurs inspirations et leurs personnalités. ainsi, l’on découvre des fenêtres à meneaux, un escalier à vis très bien conservé, des tourelles et une toiture soignée qui se mêlent, et rivalisent de richesse. depuis le château, qui occupe le point le plus haut de la ville, on peut admirer le quartier de Pont-d’aubenas en contrebas. quant à l’entrée du château, elle est encadrée par deux tours rondes. Impressionnant.


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:51 Page49


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:51 Page50

VISITE ET PATRIMOINE

Tout près du puy Mary — cet ancien volcan de 1700 m de haut — se trouve l’église Saint-Léger, Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne. datée du xIIe siècle, l’église est plus trapue que spirituelle. elle a été construite grâce aux roches fondues et refroidies du volcan. surtout, elle renferme un trésor massif  : une « bande dessinée » médiévale. en effet, au plafond de l’église, on découvre les voûtes habillées de caissons en chêne. Ils affichent une multitude de motifs naïfs et polychromes, que ce soit des animaux, des chimères ou des ornements végétaux. Ces dessins seraient l’œuvre de peintres italiens de passage au xVIIe siècle. en tout cas, ils n’ont pas lésiné sur le nombre : on en dénombrerait 1 360. à vous de compter ! > Cheylade / à 93 km au sud-ouest de Clermont-Ferrand / 04 71 63 85 00 / www.cantal-destination.com

15.LES RESTES DE RISSERGUES

Marty McFly est un petit joueur. Ici, l’on revient un millénaire dans le passé, dans un monde où les seigneurs féodaux régnaient en maître sur des centaines d’hectares. De cette époque, il nous reste des vestiges de plusieurs habitations à Rissergues datant du XIe et du XIIe siècles. Le hameau rissergues compte seulement cinq bâtiments, mais il est entouré d’aménagements divers, et notamment des murs de terrasses de culture. en effet, le patelin est installé à moins de 1290 m d’altitude, ce qui autorise l'agriculture. Cet espace a été comme fossilisé dans le paysage sur près de 6 ha. de plus, dans la région, c’est l’un des derniers témoignages, puisque les habitations de leurs cousins, dans les plaines, ont disparu. > Rissergues / à 66 km à l’est d’Aurillac / www.risserguesarcheologie.sitew.fr

© calips96

15.L’ÉGLISE SAINT-LÉGER

15.LE VIADUC DE GARABIT

Pour franchir les obstacles naturels du Cantal, forgés par des millénaires d’activité volcanique, l’homme a dû faire fonctionner ses méninges. Ainsi, la ligne de train qui relie Béziers à Paris. Pour réaliser l’ouvrage de 122  m de hauteur, il a fallu 4 ans de prouesse technique de gustave eiffel et Cie pour achever le pont en 1884. La structure métallique, assemblée par rivets, est une répétition générale pour la construction de la tour eiffel (qui va pousser à Paris en 1889). Lorsque le pont de garabit est terminé, il est le plus grand ouvrage métallique du monde. surtout, le sens du marketing de eiffel est déjà là : l’ouvrage d’art est peint de rouge. aujourd’hui, il bénéficie d’un éclairage qui lui permet de briller de mille feux. > Ruynes-en-Margeride / à 112 km au sud de Clermont-Ferrand / 04 71 23 99 05 / www.ponts-remarquables.fr/viaduc-de-garabit

15.LE CHÂTEAU D’ANJONY

Le château est reconnaissable à ses tours resserrées sur un bâtiment solidement arrimé à son éperon rocheux. avant d’atteindre le sommet de l’édifice, l’on peut visiter les nombreuses salles, dont une petite chapelle entièrement décorée de fresques du xVIe siècle. région oblige, une surprenante statue de vierge noire s’y repose tranquillement. Plus loin, la salle des Preux est elle aussi couverte de fresques de la même époque, et dispose surtout d’un précieux cabinet de voyage, décoré de feuilles d’or et incrusté d’ivoire. rien que cela. enfin, après avoir jeté un œil à la salle d’armes, l’on atteint le sommet des tours, où les mâchicoulis posés à 40 m de haut permettent d’embrasser du regard la vallée. © Rafael, de CoDzar

> Tournemire / à 21 km au nord d’Aurillac / 04 71 47 61 67 / www.anjony.fr

50 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:51 Page51


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:51 Page52

VISITE ET PATRIMOINE

26.L’ÉGLISE SAINT-DIDIER

Tout au centre du village circulaire d’Alixan se trouve l’église Saint-Didier. En entrant, l’on admire les deux chapiteaux ornés de têtes sculptées de lions « valentinois » qui supportent l’arc du portail roman. Cette ancienne église castrale est mentionnée pour la première fois en 1275. au départ, c’est une simple chapelle du château. durant son existence, elle est maintes fois reprise. Le chœur, qui correspond à la chapelle, est notamment reconstruit à l’époque gothique, dont il reste de superbes nervures sur les plafonds. du château, il ne reste rien, ou presque — la seule tour survivante est devenue l’actuelle mairie — et c’est, désormais, l’église qui domine tout le village.

© Wiki

> Alixan / à 10 km au sud-ouest de Romans-sur-Isère / 04 75 47 02 62

26.LE MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE DE SAINT-PAULTROIS-CHÂTEAUX

La ville est plus connue pour sa centrale nucléaire que pour ses vestiges romains. Pourtant, dès les années 1970, une société d’archéologie et d’histoire est créée et présente les résultats de ses premières collectes. des décennies plus tard, le niveau est monté d’un cran et c’est un véritable musée d’archéologie tricastine qui conserve les superbes collections labellisées par la direction des musées de France. Celles-ci sont considérables, tant par la qualité des objets que par leur nombre. régulièrement, des expositions temporaires ont lieu, qui accompagnent les plus belles pièces de la collection de verrerie romaine, dont une mosaïque de 100 m². à ne pas rater. > Saint-Paul-Trois-Châteaux / à 29 km au sud de Montélimar / 04 75 04 74 19 /

www.dromeprovencale.fr

52 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018


© Jackogamer

geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:51 Page53

26.PONT DE NYONS

Inauguré par l’évêque du coin en 1409, le pont est l’aboutissement de 60 ans de financement participatif à l’époque médiévale. Le kisskissbankbank de nyons s’appelle « les œuvres du pont » et cherche à régler un problème majeur de la ville : à la fin du xIVe siècle, l’eygues se traverse encore à l’aide d’un bac. Pour cela, il faut réussir à rassembler 1200 florins d’or, la somme nécessaire pour un tel édifice. enfin, les travaux commencent et sont achevés relativement rapidement. son arche unique est une des plus importantes de l’époque, avec 19 m de hauteur et surtout 10 % de montée, empêchant les chariots de passer. Lors de ces primes années, le pont est équipé d’une solide tour de garde posée directement sur le pont. elle servait à percevoir le péage (il faut bien rembourser le crowdfunding) et fermer l’accès à la ville. > Nyons / à 50 km au sud-est de Montélimar / 04 75 26 10 35

26.MUSÉE DE L’AVION DE CHASSE

Plus de 66 avions de légende sont entreposés à Montélimar. des chasseurs aux airs méchants (et aux faux missiles reconstitués) comme un mirage IV trônent là. Il y a aussi des gros porteurs comme l’américain douglas dC-3, né en 1933. Cet appareil va transporter de nombreux militaires américains, durant plusieurs guerres. Puis, en 1945, les 10 000 avions seront ensuite revendus et bradés pour l’aviation civile. enfin, un autre appareil énigmatique de l’armée américaine, l'oV-10 bronco, est (un peu) présent à montélimar. L’aéronef a participé entre autres à la guerre du Viêt nam (comme avions de guidage d’artillerie, comprendre, bombardements au napalm) est l’un des seuls avions volant du musée. > Montélimar / chemin de l'entrée de l’Aérodrome à Montélimar / 04 75 53 79 49 / www.meacmtl.com

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 53


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:51 Page54

VISITE ET PATRIMOINE

38.L’ÉGLISE D’HUEZ

En 1968, une petite chapelle veille sur l’Alpe d’Huez. Cependant, sous l’impulsion du père néerlandais Jaap Reuten (qui officie sur le sommet de l’Isère de 1964 à 1992), c’est un véritable bijou en forme d’église qui est bâti. L’église notre-dame des neiges est achevée en 1970, financée par les dons des paroissiens et de nombreux bienfaiteurs. La forme du toit épouse à merveille le mouvement souple et arrondi de ce vaste abri et permet de répartir le poids de la neige. Une fois à l’intérieur de l’édifice, un puits de lumière, au centre, éclaire la nef. enfin, l’église comme de nombreuses autres en Isère a été habillée par treize vitraux d’arcabas. > Alpe d’Huez / à 65 km à l’est de Grenoble /

www.notredamedesneiges-alpedhuez.asso.fr

38.CENTRALE NUCLÉAIRE DE SAINT-ALBAN /SAINT-MAURICE

Lyon, si elle bénéficie des bienfaits de la vallée de la chimie, accueille aussi à moins d’une heure de route trois centrales nucléaires. à l’est, le superphénix est à l’arrêt quand la centrale du bugey tourne à fond, tout comme celle de saint-maurice-l’exil. au pied de celle-ci se trouve un espace d’exposition de 400 m², ouvert au public et équipé de films explicatifs, des maquettes et des bornes interactives. Vous y découvrirez des explications concernant les moyens de surveillance de l’environnement mis en œuvre par edF ou encore le traitement des déchets, vaste question aujourd’hui. > Saint-Maurice-l’Exil / à 51 km au sud de Lyon /

© EDF

04 74 41 33 66 ou 04 74 41 32 32 / http://saint-alban.edf.com

54 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:51 Page55

38.LA ROUTE PAVÉE ROMAINE

La route qui traverse Reventin-Vaugris est remarquable pour une raison au moins : on ne connaît pas vraiment sa date de création. si l’existence de cette route dite « du Vieux Pavé » est attestée sur la carte de Cassini et sur le cadastre napoléonien, elle pourrait être bien plus ancienne. ainsi, la portion qui nous intéresse est composée de 110 000 pavés. en 2016, un grand nettoyage a concerné 50 000 rocs, retirés, astiqués et reposés dans un mélange de sable et de chaux. en gros, 320 mètres de chemins ont été restitués de ce vestige de la route qui se trouve dans le prolongement de la voie romaine agrippa (de Vienne vers le sud de la France), un axe structurant de l’époque romaine.

© vinvin20

> Reventin-Vaugris / à 10 km au sud de Vienne

38.VISITE DU VERCORS DES JO

L’année 2018 a été marquée par la célébration des JO à Grenoble. dans le Vercors, l’événement a mis en lumière ces vestiges comme de véritables mastodontes du xxe siècle. d’une part, le tremplin de saut à ski de saint-nizier-du-moucherotte vaut le coup d’œil. au milieu de la forêt, apparaît le béton en lambeaux — construit en hiver, le béton fut chauffé avec des radiateurs —, mais reste digne dans sa mélancolie. Plus loin, à Villard-de-Lans, la piste de luge des jo a été en partie détruite pour créer une piste de luge d’été. Pour les plus curieux, la piste originelle existe toujours et est parfois empruntée par des skateurs fous. > Villard-de-Lans / à 34 km à l’est de Grenoble / 04 76 56 97 29 / villarddelans.com > Saint-Nizier-du-Moucherotte / à 20 km de Grenoble / 04 76 53 42 20 / Tremplin de saut à ski : chemin de la roche

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 55


© Bertrand Bodin

geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:51 Page56

VISITE ET PATRIMOINE

38.LA FERME DU PEUIL

Pour se rendre à la ferme du Peuil, perchée à 900 m d’altitude, l’on emprunte une sinueuse route. en contrebas, l’on aperçoit la plateforme chimique et ses (tout aussi) sinueuses canalisations. L’on se trouve encore dans la métropole de grenoble, mais l’on est au pied des falaises du Vercors, la tête dans les nuages. depuis le parking, l’on admire des prairies fleuries puis l’on atteint une forêt à la végétation multiple. enfin, au bout du chemin s’étend la tourbière, l’accumulation de végétaux qui n’ont jamais pourri. Cet espace naturel protégé est très sensible aux actions humaines. La ferme, au bout du chemin, dispose d’un espace pour les visiteurs et héberge aussi le berger et ses 200 brebis. > Claix / parking du Peuil / à 15 km au sud de Grenoble.

42.LES CHÂTEAUX DE SAINT-PIERRE-LA-NOAILLE 300 âmes vivent dans le village de Saint-Pierre-la-Noaille. et ce n’est pas moins de trois châteaux qui s’élèvent sur la commune, avec chacun son style et chacun son âme. ainsi, le premier et le plus ancien des châteaux croisés, le château de saint-Pierre, date du xIVe. Il est plutôt rustique, avec son donjon à la vaste toiture, le corps du bâtiment et sa galerie couverte. de plus, le château (qui ne se visite pas) dispose d’un parc arboré qui surplombe la plaine et offre une vue imprenable sur les monts du Forez. Là, c’est la rusticité qui est mise en exergue. Le deuxième château est celui de marchangy, beaucoup plus aristocratique, qui est devenu une chambre d’hôtes. Le dernier, le château de la garde, met en avant sa tour solide et crénelée. L’histoire des châteaux est bouclée. > Saint-Pierre-la-Noaille / à 18 km au nord de Roanne / 04 77 69 03 06

42.MUSÉE DU VIEUX SAINT-ÉTIENNE

Après un transfert nécessaire 500 m plus loin, le musée du Vieux Saint-Étienne est une référence muséographique depuis 1932. à l’étroit dans ses locaux, et en butte à des problématiques économiques, l’association a trouvé une solution avec le musée d’art et d’industrie. ainsi, le musée du Vieux saint-étienne revit de ses cendres au sein de son nouvel espace. on y découvre les 800 fusains de Chapelon, les sculptures de josé Frappa, tous les tableaux, toutes les photographies et des vestiges des maisons du xVIe. en tout, le musée conserve plus de 3 000 références. Pour le moment, une salle de préfiguration est ouverte (exposant les objets les plus marquants) et devrait être améliorée au fil des semaines. > Saint-Étienne / 2, place Louis Comte / 04 77 49 73 00 / www.musee-art-industrie.saint-etienne.fr

56 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE RHÔNE-ALPES 2017


© Denis Trente-Huittessan-Flickr

geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:51 Page57

42.CHÂTEAU DE L’AUBÉPIN

Cette vieille demeure féodale du XIIIe siècle montre ses atouts dès qu’on l’approche, surtout la tour. Cet avant-corps formant une barbacane a été construit en pierres de taille et jure avec le reste de la bâtisse, mais lui confère de la puissance. La bâtisse se détache ensuite entre deux ailes, une du xVe siècle et une aile gauche de la fin du xVIIe siècle. surtout, le château est accompagné d’un superbe parc à la française dessiné par andré Le nôtre (célèbre jardinier qui vécut sous le règne de Louis xIV), un jardin classé monument historique. enfin, pour les plus aisés, vous pourrez louer une des trois chambres d’hôtes pendant l’été. > Aubépin, à Fourneaux / à 23 km au sud-est de Roanne / 06 19 74 20 19 / www.chateaux-france.fr/chateau-de-l-aubepin

43.ABBAYE À LA CHAISE-DIEU

Créée en 1100 par Robert de Turlande, un moine noble, elle va affronter tout un millénaire, et participer à de grands événements mondiaux. ainsi, elle est fondée dans une période trouble, où la guerre entre les papes et les empereurs romains fait rage. C’est aussi une époque où l’élan monastique se confirme. après Cluny en 910, La Chaise-dieu va rassembler fortement autour de son fondateur. Lorsqu’il meurt, saint robert a réussi à réunir trois cents moines, notamment grâce à la forte piété que remarquent ses ouailles. robert de turlande appelle ce lieu « Casa dei », la maison de dieu. Ce n’est cependant qu’en 1300 que l’église abbatiale monumentale est construite, pour satisfaire la lubie du pape Clément VI qui veut y être enterré. > La Chaise-Dieu / à 40 km au nord de Puy-en-Velay / 04 71 00 05 55 / www.abbaye-chaise-dieu.com

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 57


© MOSSOT

geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:51 Page58

VISITE ET PATRIMOINE

43.LA DENTELLE À RETOURNAC

Depuis mille ans, le château de Lavoûte-Polignac domine de ses tours la Loire sur son promontoire rocheux, curieux résultat il y a 3 millions d’années de la rencontre entre l’eau et des éruptions volcaniques. Les ducs de Polignac y vécurent et l’on peut aujourd’hui partir sur leurs traces, en empruntant un chemin amenant à 14 points d’intérêt. on y découvre le corps de garde, la tour de guet, les ateliers (des vestiges d’une forge et d’un atelier de fabrication d’armes au bord de la falaise). Plus loin, un puits étonne (il fait 85 m de profondeur et aucun écrit ne l’évoque). enfin, les vestiges du château renferment une importante collection d’objets d’art, de tableaux et d’archives liés à l’illustre maison. > Lavoûte-sur-Loire / à 14 km au nord du Puy-en-Velay / 04 71 04 06 04 /

www.forteressedepolignac.fr

63.LE MONT-DORE

S’il ne faut pas manquer une visite dans le Puy-deDôme, ce serait celle des thermes du Mont-Dore. si les thermes arborent, à l’extérieur, un style néo-classique très austère, il ne faut pas s’arrêter là. en effet, une fois que l’on pénètre les lieux, la beauté des roches magmatiques — présentes dans les massifs tout proches — ressort vraiment, et la décoration rend plus visible la richesse des lieux toujours ouverts aux cures thermales. de plus, la ville offre un nombre important d’autres bâtiments, comme le casino arevian, à quelques minutes à pied, ou encore le Palace sarciron, vendu à des particuliers, mais qui est l’un des témoins de l’âge d’or du thermalisme qui a fêté son bicentenaire en 2017. > Le Mont-Dore / à 44 km au sud-ouest de Clermont-Ferrand / 04 73 65 05 10 / www.chainethermale.fr/le-mont-dore.html

58 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018

> Retournac / à 41 km au nord-est du Puy-en-Velay / 04 71 59 41 63 / www.ville-retournac.fr

63.LE PARC DU PRÉLONG

Un jardin pour admirer la beauté de la nature. C’est ce qu’offre l’ancienne propriété familiale d’achille boyer, à murol. Ce notable et maire de la ville a décidé de reprendre tout le jardin vers 1860, en y installant de nombreuses essences locales (chêne et autre châtaigner) et importe aussi des espèces typiquement américaines, comme le séquoia, les chênes rouges d’amérique et le cyprès de Lawson. au total, près de 700 arbres se dressent dans le parc, le plus gros étant un séquoia de 8 m de circonférence. Impressionnant. enfin, son jardin (plutôt à la française) vient contraster avec le foisonnement du parc à l’anglaise, et ces arbustes ornementaux comme le magnolia et les rhododendrons. > Murol / à 37 km au sud de Clermont-Ferrand / 04 73 79 60 29 / www.murol.fr

© Père Igor

43.CHÂTEAU DE LAVOÛTE-SUR-LOIRE

Au musée des Manufactures de Dentelles, c’est une dentellière qui accueille le visiteur. en effet, le musée s’est logé dans les anciennes usines de « auguste experton et Fils », qui a employé jusqu’à 400 personnes (plus de 10 % de la population à l’époque). Créée au xIxe siècle, l’entreprise a fait florès, mais a failli disparaître en 1994. sauvées in extremis, les archives sont maintenant conservées in situ, avec plus de 400 000 objets (sources d’inspiration, archives commerciales, mais aussi des modèles de dentelles et des stocks de documentation textile et d’art décoratif). enfin, vous pourrez découvrir le cœur de l’usine, le grand atelier où se trouvent les savoirfaire propres à l’atelier, le commerce planétaire, le chef d’entreprise et ses réseaux…


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:51 Page59

63.LE MOULIN RICHARD DE BAS

Dans une toute petite vallée encaissée du Puy-de-Dôme se trouve le moulin Richard de Bas. C’est ici, autour de 1350, que la toute première industrie papetière est née. aujourd’hui, le moulin est devenu un véritable musée vivant, car la roue du moulin tourne toujours et 200 feuilles de papier sortent de l’usine. Faites à la main, ces magnifiques feuilles sont essentiellement destinées aux éditeurs, artistes et autres amoureux de (très) beaux papiers. La démonstration se fait sous vos yeux ! de plus, le moulin laisse découvrir ses différents jardins où poussent les fleurs qui seront utilisées dans le papier. de quoi donner envie de reprendre la plume, la vraie.

© Richard de Bas

> Ambert / à 55 km à l’ouest d’Issoire / 04 73 82 03 11 / www.richarddebas.fr

63.LE CHÂTEAU DAUPHIN

Un donjon, six tours. C’est ce que décide Robert Ier, un troubadour qui entreprend la construction du donjon de Pontgibaud au XIIe siècle. autrefois desservie par un pont-levis, le château possède une salle à manger avec ses boiseries qu’il est tout de même possible d’atteindre en passant par la grande salle du château qui fait office aujourd’hui de salon. Les souvenirs historiques et familiaux gardent en tout cas une place prépondérante. Classée monument historique, la forteresse vieille de plus de 8 siècles dispose aussi d’un jardin potager, que montaigne a décrit dans une lettre. Il n’a guère changé depuis. Les 96 ares de jardin, bien exposé au sud-ouest, montrent des terrasses appuyées sur des murs de lave. enfin, on admirera le dessin en perspective, qui permet une vision idéale du jardin depuis le château. > Pontgibaud / à 23 km à l’ouest de Clermont-Ferrand / 04 73 88 73 39 / www.chateaudauphin.com

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 59


VISITE ET PATRIMOINE

69.LA MANÉCANTERIE ET LE MUSÉE DU TRÉSOR DE LA CATHÉDRALE

À la droite de la cathédrale Saint-Jean, à Lyon, se trouve un énigmatique bâtiment, la Manécanterie. Il a d’abord servi aux chanoines de saint-jean, pour devenir ensuite une manécanterie (comprendre, une école pour le chant du clergé). Le style de construction est singulier, mélangeant roman et gothique, tout en étant appuyé sur des fondations du IIe siècle. Ce serait aussi le plus ancien édifice de Lyon en dehors des bâtiments romains. après la révolution, la manécanterie est rachetée en 1806 par la paroisse qui veut y loger les enfants de chœur. aujourd’hui, les lieux abritent le trésor issu des collections du cardinal Fesch et du cardinal de bonald qui propose une collection d’objets liturgiques datant de l’époque byzantine au xxe siècle. > Lyon, Ve arrondissement / Place Saint-Jean / 04 78 92 82 29 / cathedrale-lyon.cef.fr

69.LE CHÂTEAU DE MONTMELASSAINT-SORLIN

Sur un promontoire, d’où le regard du visiteur peut atteindre le mont Blanc, le domaine du château de Montmelas-SaintSorlin s’étend. très ancien — le fort est mentionné dès 977 —, le fief appartient à anne de France (fille de Louis xI), puis sera vendu à d’autres seigneurs et sera profondément remanié, surtout au xIxe siècle. aujourd’hui, les visites sont possibles, notamment pour déguster les beaujolais issus des vignes alentour. L’on admirera les vestiges bien vivants du château, dont il subsiste un donjon rond, et une enceinte quadrangulaire munie de poivrières (de petites tourelles intégrées aux murs de défense). Le tout est encerclé par un jardin monumental, comme il se doit. > Montmelas-Saint-Sorlin / à 47 km au nord de Lyon /

© Efourage

04 74 67 32 94 / www.chateau-montmelas.com

© Office de Tourisme d’Irigny

geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:51 Page60

69.LE CHÂTEAU DE LA COMBE

Tout près de Lyon, les villages abritent de superbes ouvrages et divers bâtiments, comme à Irigny. L’on y trouve le château de la Combe, daté du xVIIe. Cette solide construction carrée est caractéristique de l’architecture lyonnaise de cette époque : sobre et efficace. du côté du parc, même règle : la clarté est de mise, avec des parterres et des jeux d’eau, s’étendant paisiblement. de plus, le château fut, jusqu’en 2010, le repère de la célébrité du petit écran : Louis la brocante. Il y avait posé ses cartons (avec toute l’équipe de production) de 98 à 2010, pour tourner les scènes où Louis est dans sa maison (qui fait aussi office de gigantesque débarras). > Irigny / à 15 km au sud de Lyon / 04 72 30 50 50 / www.irigny.fr

73.CHÂTEAU DE MONTMAYEUR

À 800 m d’altitude, aussi incongru que cela puisse paraître, une tour carrée, haute de 30 m, apparaît dans le paysage. Vestige du  château de montmayeur, un ancien  château fort du xIIe siècle fut le berceau de la famille du même nom. Cependant, les troupes de  Lesdiguières  forcent la famille à quitter le château, à la fin du  xVe siècle. Les tours, faute d’entretien, tombent en ruines. mais certaines restent encore debout aujourd’hui, même si trois siècles plus tôt, elles étaient référencées comme « ne fermait poinct ». en tout cas, la famille montmayeur avait bien choisi son petit coin de paradis, et surtout une position stratégique vitale. depuis la tour, l’on admire Les bauges, le massif de belledonne et la Chartreuse. rien que cela. > Montmayeur à Aime / à 96 km à l’est de Chambéry / 04 79 55 67 00

60 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:51 Page61

73.ÉCOMUSÉE DE LA COMBE DE SAVOIE

Il a été créé récemment en 1998. Intégré au Parc naturel régional du massif des bauges, sur la rive droite de l’Isère, entre montmélian et albertville, il surplombe grésy-sur-Isère. Ce village-musée de la Combe de savoie est un écomusée qui vise à conserver le patrimoine matériel, mais aussi immatériel comme les savoir-faire, les métiers… notamment en rapport à la vie agricole. Ce n’est donc pas moins de 7 000 pièces, utilisées par les habitants de la Combe de savoie, qui sont rassemblées dans ce village que l’on traverse lors d’une visite adaptée à tous (petits et plus anciens) sur 350 m² et 20 constructions. de plus, les coteaux sont peuplés de nombreuses essences d’arbres. > Grésy-sur-Isère / à 39 km au sud-est de Chambéry / 04 79 37 94 36 / http://lescoteauxdusalin.fr

73.LA CHARTREUSE D’AILLON

Sous les salles voûtées et les galeries de la Chartreuse d’Aillon s’est installée la Maison du patrimoine du Parc. en effet, depuis 2008, ce véritable témoignage nous raconte l’histoire et l’identité du massif des bauges, un territoire labéllisé Parc naturel régional. La maison présente les activités économiques, la vie rurale et encore l’architecture de la vie paysanne, le tout dans les vestiges restaurés d’un monastère créé au xIIe siècle. C’est d’ailleurs la seule bâtisse restante qui a réussi à nous parvenir. on prend connaissance de la vie religieuse qui y a prospéré durant des siècles (et s’est achevée au xVIIIe). L’on pourra donc se remémorer la vie monastique, passionnante elle aussi. > Aillon-le-Jeune / à 24 km au sud-ouest de Chambéry /

© B.Brassoud

04 79 54 97 77 / www.lesaillons.com/la-chartreuse-d-aillon.html

GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018 / 61


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:52 Page62

VISITE ET PATRIMOINE

74.LE PONT DE LA CAILLE

© B. Brassoud

Le pont s’annonce avec deux tourelles crénelées. original comme ouvrage d’art avec de telles mensurations : le pont de la Caille s’élève à 150 m au-dessus de la rivière (en fond de la gorge) et fait 192 m de long. Inauguré le 11 juillet 1839, ce joyau fait le lien entre les deux communes d’allonzier-laCaille et de Cruseilles. surtout, il a été nommé suivant celui du commanditaire (le roi de sardaigne, de Chypre et de jérusalem en même temps que duc de savoie), Charles-albert. aujourd’hui, le pont est doublé du pont Caquot, qui supporte la circulation automobile de la route départementale, permettant ainsi de se balader tranquillement. Vous pourrez aussi découvrir les traces du pont romain, qui subsiste non loin. > Entre Allonzier-la-Caille et Cruseilles /

© Andreas Eichler

à 16 km au nord d’Annecy / 04 50 32 10 33 / www.cruseilles.fr

74.LE CHÂTEAU DE CLERMONT

Ce rare exemple de l’architecture de la Renaissance au sein de l’ancien duché de Savoie est (évidemment) classé Monument historique en 1950. tout d’abord, le château surprend d’entrée par sa façade monumentale où se superposent les pierres sombres agencées en arc roman, et une porte percée d’une immense fenêtre-balcon. de plus, les galeries intérieures du château sont admirables, tout comme les fenêtres sans meneau, imposantes. ballotté entre les familles royales et différentes familles, le château est acquis en 1963 par le département de la haute-savoie. Face à tant de fioritures et de luxe, l’on y décèle un certain raffinement, mais aussi le bon vieux clinquant, qui permet d’être vu de ses voisins, indubitablement. > Clermont-en-Genevois / à 30 km au nord-est de Chambéry /

04 50 33 50 33

> Saint-Gervais-les-Bains / à 70 km à l’est d’Annecy /

04 50 47 76 08 / https://fr-fr.facebook.com/SaintGervais2KM3

62 / GUIDE ESTIVAL AUVERGNE-RHÔNE-ALPES 2018

© Fiona Dodswo

Le nom, énigmatique, intrigue le visiteur qui entre dans un parking de 11 étages que 12 artistes se sont approprié. Les œuvres de couleurs vives, ou plus sombres, égayent le béton brut trop souvent ennuyeux des parkings. Le saint-gervais 2 Km3 — contraction de « deux mille mètres cubes », qui correspond au volume avec lequel chaque artiste a dû composer — est la première étape d’un grand projet autour de l’art contemporain. en juin, une seconde étape est passée, avec l’acte II de l’événement. La piscine de saintgervais et les gares des télécabines du bettex et du mont d’arbois, ainsi que la façade nord de La Poste, seront recouvertes par huit artistes français, ou étrangers.

rth

74.LE 2 KM3 DE SAINT-GERVAIS


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:52 Page63

PUBLI-REPORTAGE

MUSÉE D'ART SACRÉ CONTEMPORAIN Quand une église se fait musée PHOTOS : PHILIPPE GONNET ET FRANCK BAILLY

U

n musée... ou une église ? Les deux à la fois ! De l'extérieur, l'église Saint Hugues de Chartreuse, nichée, presque cachée, au cœur du massif du même nom, ne se démarque pas de ses voisines, malgré son charme indéniable. Poussez ses portes, et vous constaterez qu'elle abrite un musée départemental de l'Isère  : le Musée d'Art Sacré Contemporain. Celui-ci constitue le prétexte idéal pour une escapade en pleine nature, et les chemins de randonnée de tous niveaux sont nombreux autour du lieu de culte devenu lieu d'art. Car le Musée d'Art Sacré Contemporain est unique au monde, se singularisant par sa situation donc, mais encore plus par sa collection et son histoire. En 1953, le jeune peintre JeanMarie Pirot - qui deviendra Arcabas - alors enseignant aux Beaux-Arts de Grenoble, découvre l'église Saint Hugues, à 25 km de la capitale iséroise. Posée au milieu des forêts et entourée de montagnes, celle-ci est en mauvais état ; sa charpente et sa voûte auraient besoin d'être consolidées. A la recherche de murs à peindre, il propose de participer à sa restauration en échange de l'autorisation de l'utiliser comme lieu d'expression de son art. S'inspirant exclusivement de la Bible, l'artiste crée des peintures monumentales. En prés de soixante ans s'est ainsi constitué un lieu étonnant à plus d'un titre, incontournable dans l'art sacré, présentant la particularité

d'accueillir les œuvres d'un seul et même artiste. Randonneurs de passage et férus d'art pourront y admirer une incroyable galerie de peintures, vitraux, sculptures, incrustations et mobilier. D'autant que l'entrée est libre ! Oubliez le cliché de l'église austère, le Musée d'Art Sacré Contemporain est un endroit coloré, vivant et accueillant. Son agenda estival en atteste : ateliers créatifs tous les mercredis, visites guidées tous les jeudis, conférence autour de l'inventaire patrimonial du Voironnais, et pour finir en beauté, un immanquable récital de violon dans le cadre du festival Berlioz, le 31 août.

MUSÉE D'ART SACRÉ CONTEMPORAIN • • • •

À Saint-Hugues-de-Chartreuse 04 76 88 65 01 www.saint-hugues-arcabas.fr entrée libre

Suite aux intempéries hivernales, certaines routes d'accès au musée sont partiellement ou totalement fermées. Rendez vous sur le site du musée pour plus d'informations.


geara 2018.qxp_mise en page 1 20/06/2018 17:52 Page64

Guide estival Auvergne-Rhône-Alpes 2018  

Magazine hors série 100% tourisme régional de la société SPOT Médias

Guide estival Auvergne-Rhône-Alpes 2018  

Magazine hors série 100% tourisme régional de la société SPOT Médias

Advertisement