Page 1

QUE FAIRE LE WEEK-END ?

sept. 19

n°173

maGaZine

au frais et au calme LES COINS SECRETS VISITE URBAINE

force verte

POUR SE RÉGÉNÉRER

GRAND FORMAT

INITIATIVES LOCALES POUR CAUSE GLOBALE

journées du patrimoine

ÉVÉNEMENT DU MOIS

PORTES OUVERTES SUR L’HISTOIRE

Mensuel gratuit WWW.SPOT-WEB.FR

Édition grenoble


ÉDITO/SOMMAIRE TEXTE : JÉRÉMY TRONC

P.4

sept. 19

P.6

n°173

En couverture : Consommer local, acheter directement au producteur permet une traçabilité irréprochable des produits et une diminution de son empreinte carbone. © Elaine Casap - Unsplash

P.8

P.18

P.22

RENTRÉE TOUT FEU TOUT FLAMME Notre maison brûle, et nous la regardons enfin. Est-ce la puissance symbolique des flammes, étudiée par Gaston Bachelard - pionnier des études sur le feu et la flamme en littérature -, qui aurait engendré cette émotion planétaire ? La description d’un incendie dévastateur, dans les écrits, suggère l’apocalypse, la fin du monde. C’est le feu eschatologique de la tradition biblique selon le philosophe français. Là, ce sont des images de feu et de flammes s’attaquant à une forêt primaire et édénique (tout un symbole), qui ont suscité une vague d’indignation. La France a «  une part de complicité  » dans les incendies en Amazonie a reconnu Emmanuel Macron. Comment cela est-il possible  ? Le phénomène est connu, mais souvent déprécié : notre mode de vie ici a un impact global. En l’occurrence, si les terres sont déboisées au Brésil, c’est pour augmenter les surfaces agricoles où est produit le soja exporté, notamment, vers la France, afin de nourrir nos animaux d’élevage industriel. Vous voyez le lien ? Les conclusions ne sont pas dures à tirer et on se penchera donc sur notre dossier de rentrée pour trouver nombre d’alternatives locales vertueuses, et ainsi faire sa part du colibri.

P.16

P.26

P.4 I EN BREF 15 circuits de trail depuis Grenoble. La Backyard arrive en Chartreuse. Le Bar Radis au paradis... P.6 I VISITE URBAINE En pleine ville, la fraîcheur inattendue. P.8 I GRAND FORMAT Force verte : les bonnes résolutions écolos de la rentrée. P.16 I ÉVÉNEMENT DU MOIS Journées européennes du patrimoine. P.18 I ÉVÉNEMENTS

P.28

P.30

Festival Jour et Nuit. Merci, bonsoir ! Coupe Icare. Lyon game show. La Crantée de Brié. Exposition mycologique. Slow days en Vercors. Wider classic... P.25 I AGENDA DES FORUMS DES ASSOS P.26 I DESTINATION Crest (Drôme). P.28 I CARNET D’ADRESSES Café Myrö. Le Groove. Hangover fresh poutine. P.30 I CARNET D’ADRESSE ÉTHIQUE Anaïs J créations.

Septembre 19 / SPOT 3


EN BREF

Dans le bois des Vouillants

© Jérémy Tronc

TEXTE : JÉRÉMY TRONC

15 circuits de trail depuis GrenoBle

AM²NAGEMENT / Afin de développer et d’accompagner la pratique du trail, la Métropole de Grenoble a terminé d’aménager et de baliser pendant l’été 15 parcours répartis sur cinq secteurs (Bastille/Chartreuse, Vouillants/Vercors, Frange Verte d’Échirolles/plateau de Jarrie-Champagnier, col de Porte/Chartreuse et Vizille/Belledonne). Les tracés, réalisés en partenariat avec le épartement de l’Isère, empruntent les sentiers de randonnée métropolitains, soit plus de 220 km d’itinéraires (et plus de 10 000 mètres de dénivelé). Particularité : tous les points de départ sont accessibles par les transports en commun (bus, tram ou car).  Chaque secteur propose au minimum trois  itinéraires, avec les niveaux de difficulté  facile, moyen et difficile  (un seul très difficile, sur le secteur Vizille-Belledonne).  Les traces GPS des parcours sont téléchargeables sur le site de la Métro. > www.lametro.fr

le Bar radis au paradis

le mono sous les projos

MONOCYCLE / Quand se terminait la Coupe du monde 2019 de football, Grenoble annonçait l’organisation et l’accueil d’un autre événement sportif : le Championnat du monde de monocycle, du 22 juillet au 2 août 2020. Une activité qui s’accorde bien avec les valeurs défendues par la Ville  : sport et respect de l’environnement. Cet Unicon 2020 (contraction de unicycle et convention) devrait réserver de drôles et d’impressionnantes surprises aux spectateurs peu habitués à cette discipline. Plus de 2000 monocyclistes s’affronteront dans plus de 30 disciplines  : épreuve de lenteur, 10 km, 100 m, saut en longueur et en hauteur, basket (avec des Français tenants du titre depuis cinq ans), slalom, trial, etc.

© Tscheipi

DR

ROOFTOP / Cet été, le projet grenoblois le Bar Radis a été désigné grand lauréat de la catégorie “Alimentation et santé” lors de la finale de La Fabrique Aviva, initiative de mécénat de l’assureur Aviva France qui vise à doter d’un million d’euros des projets entrepreneuriaux utiles et innovants. Porté par la microbrasserie Maltobar, l’association Cultivons nos toits et le restaurant la Tête à l’envers, le Bar Radis devrait voir le jour dans le quartier Flaubert à l’automne 2020, entre la Bifurk et la MC2. Il se définit comme un « restaurant et atelier partagé d’émancipation alimentaire  »  et proposera un jardin potager, un bar-restaurant et un atelier de transformation alimentaire partagé. Montant de la dotation  : 65  000 €. > www.facebook.com/LeBarRadis

4 SPOT / Septembre 19

la Backyard arrive en chartreuse COURSE PIED / après la barkley, le massif de la Chartreuse s’apprête à accueillir un format de course lui aussi totalement inédit et fou : la backyard. leurs points communs  : leur créateur, gary Cantrell, alias laz, mais aussi leur difficulté extrême. le concept  : les coureurs ont une heure pour parcourir un circuit de 6,704 km et se reposer ensuite. Facile. Mais ils doivent repartir dans ce laps de temps pour le même exercice qui se répète jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un coureur en lice. le coureur qui ne finit pas sa boucle dans l’heure est éliminé. la course peut ainsi dépasser les 60 heures, soit plus de 400 km de course à pied  ! (record du monde  : 68 heures). une course contre soi-même, et personne d’autre. Jusqu’où pourrez-vous tenir  ?

26 000 000

TOURISME / C’est en euros le montant des travaux nécessaires à la relance du petit train de la Mure. un point a été fait cet été sur le chantier, avec la certitude que la ligne sera de nouveau fonctionnelle dès juillet 2020, 10 ans après l’éboulement qui a coupé la voie. le train circulera entre la Mure et le belvédère de Monteynard, soit 15 kilomètres de parcours. la partie basse n’est pas inclue dans le projet. Cette somme comprend la réhabilitation de la ligne et des ouvrages d’art, et la construction d’un restaurant panoramique et d’une gare d’accueil servant aussi d’office de tourisme intercommunal.

en chartreuse, la rivière le Guiers mort laBellisée

²COLOGIE / le Parc naturel régional de Chartreuse et l'association de pêcheurs réciprocité guiers, les deux porteurs du projet, peuvent se réjouir : samedi 27 juillet, le guiers Mort est rentré dans le club très fermé des 26 rivières sauvages labellisées de France. une rivière bien mal nommée tant ses eaux sont sauvages et poissonneuses. de nombreux éléments remarquables ont permis sa labellisation, parmi lesquels la qualité de ses eaux et le peu d’aménagement humain sur son cours. la labellisation porte sur le tronçon amont (12 km), c'est-à-dire de la source au site de Fourvoirie, à l'aval des gorges.


vISITE URBAINE

Sur les rives de l’Isère

TEXTE : JEAN-BApTISTE AUDUC

© JBA

fraîcheur et calme en pleine ville Où TROUvER UNE ATMOSphèRE vIvIFIANTE ? Depuis 3 ans maintenant, nos automnes ressemblent à des étés à retardement. Et ce n’est qu’un début, nous assurent les scientifiques qui préviennent : les Alpes vont être particulièrement sensibles. Alors pour les citadins étouffés, Spot passe en revue les petits coins de fraîcheurs planqués dans la cuvette. Bonus : isolés de l’agitation urbaine, ils vous permettront de faire un break en cette rentrée agitée.

V

ous n’avez pas de voiture ? La flemme de prendre un bus pour se mettre au frais à Chamrousse ? Hors de question d’utiliser l’avion pour la Laponie ? Il reste, dans la ville surchauffée, quelques coins de fraîcheur bienvenus et méconnus. Et sans climatisation mortifère, s’il vous plaît. Tour d’horizon à vélo.

le plus petit

Au Musée de Grenoble, la température de l’air est stable pour permettre une conservation idéale des œuvres. Pour conserver aussi les corps des Grenoblois, il offre bien malgré lui, un vent frais qui sort de ses entrailles. Inutile de se rendre à l’intérieur du parking, trop chaud. Il reste un petit coin, bien planqué, qui permet de se rafraîchir naturellement. Pour cela, il faut emprunter la voie de Corato, puis, au niveau de la tour de l’Isle, il faut longer le mur du musée pour rejoindre le parc Albert-Michallon. Sur le sol, au pied du mur du musée, vous verrez des grilles qui permettent l’aération dudit parking. C’est dans la toute dernière section de cette grille métallique que se trouve le coin de fraîcheur tant convoité. L’air sort du sol entre 15 et 20 °C. Certes, on se doit de rester sur un petit mètre carré pour tirer parti de l’air pur. Un plaisir solitaire et fugace, en somme.

le plus aBrité

Pour un abri plus couvert, on peut se tourner vers le parc des Berges

6 SPOT / Septembre 19

de l’Isère. Depuis le musée, il suffit d’emprunter le boulevard Maréchal-Leclerc, en direction du sud, pour tomber sur une muraille au niveau de la tour Belledonne. Là, un parc presque inconnu (sauf pour les vététistes, qui ont là un terrain de jeu) permet de grimper sur la muraille datant du Moyen Âge. Parcourir ce confetti de forêt offre un air de sous-bois agréable. Les bestioles s’agitent partout, et le vent qui parcourt les arbres fait bruisser les feuilles. Une petite balade urbaine à la fraîche.

le plus aquatique

Pour apprécier encore plus la fraîcheur, on peut encore suivre l’Isère, tout en restant côté Île Verte. Depuis le chemin de halage et sa piste cyclable, on rejoint rapidement le pont menant au CHU. Il suffit alors de remonter les quais jusqu’à approcher le débarcadère de l’école d’aviron. Posée sur l’eau, la structure orange flotte et permet aux chercheurs de fraîcheur d’atteindre le Graal : le vent, qui doucement glisse sur l’eau qui ondoie et vient caresser les peaux suantes.

le plus sauvaGe

Enfin, on regrimpe sur le bicycle en direction de Saint-Martin-leVinoux. Après les quais, il faut rejoindre la route de Lyon et poursuivre jusqu’à la frontière entre les deux villes. À ce niveau, sur la droite,


© JBA

Ci-dessus : Derrière le Musée de Grenoble

© JBA

Ci-contre : Le bastion et la forêt

deux pans de murailles fendent la Bastille. Entre les deux se trouve un ruisseau couvert d’un sous-bois encore sauvage. Il descend de la montagne grenobloise et part se jeter dans l’Isère, mais entre-temps autorise le visiteur à prendre le soleil tout en bénéficiant d’une température de dix degrés plus basse que la rue. Parfois, on étend une serviette sur l’herbe, tout près de la route. Parfois, on grimpe en cherchant la source de ce ruisseau béni, à travers une forêt bordélique et presque glaciale.

le plus haut

Enfin, le coin n’est pas secret, mais le sommet de la Bastille est parfait pour tenir le coup. On peut profiter d’un coucher de soleil époustouflant entre Vercors et Chartreuse. Du site, on voit le monument aux morts de la Bastille qui rougeoie sous le soleil. Depuis ces ruines qui dominent la vallée, les températures là aussi baissent drastiquement. Pour les courageux, on prend la tente sur le dos, et on grimpe en une heure ou deux. Pour les moins motivés pour suer, il reste les bulles, puis seulement quelques minutes de marche avant d’atteindre le monument. Tout autour, de petits espaces herbeux attendent les sangliers à la recherche de nourriture, mais aussi des Grenoblois assoiffés de températures en baisse. Si la nuit y est douce, le lever de soleil — que l’on fuit en ville — ne fait que nous bercer à cette altitude.

Septembre 19 / SPOT 7


gRAND FORMAT TEXTE : JÉRÉMY TRONC

force verte

INITIATIvES lOCAlES pOUR CAUSE glOBAlE L'écologie n'est pas une mode, c'est une nécessité. Des gestes écologiques individuels à adopter au quotidien, comme des bonnes résolutions, aideront à préserver l'environnement et à vivre dans les limites des capacités de notre Terre. Mais par où et comment commencer ? Notre dossier vous livre des réponses très concrètes et faciles à mettre en œuvre. Pour une transition plaisante, motivante et source de bien-être.

8 SPOT / Septembre 19


Dans ce panier, saurez-vous discerner ce qui est local de ce qui ne l’est pas ? Š pxhere.com

Septembre 19 / SPOT 9


© Daniela petrel - www.danielapetrel.com

gRAND FORMAT / FORCE vERTE

C’est un chiffre régulièrement annoncé pour sensibiliser l’opinion publique : en moyenne dans les supermarchés européens, les produits qu’on achète ont voyagé  2  400  kilomètres. C’est beaucoup non  ? Pour diviser par 10 ou plus ce chiffre, prenez la direction des nombreux marchés de producteurs de l’agglomération. Sur place, il faudra faire preuve de discernement car faire ses courses sur un marché ne veut pas forcément dire que l’on consomme local et de saison. Sur un étal, si vous voyez des ananas, des tomates dès le mois d’avril, des bananes ou des prunes trop bien calibrées, il ne s’agit pas d’un producteur local mais d’un revendeur de fruits et légumes qui se

10 SPOT / Septembre 19

fournit au Marché d’intérêt national de Grenoble. Passez votre chemin et orientez-vous vers les étals qui ne vendent que des variétés françaises et de saison de fruits et légumes, un bon indice de fiabilité. Mais le plus simple est de vous renseigner auprès du marchand, c’est aussi l’intérêt de ce genre de lieux. Vous aurez plus de chance de tomber sur des producteurs locaux (et bio) en vous orientant vers des marchés comme ceux des places Firmin-Gautier, André-Malraux et Saint-André à Grenoble, ceux places de la Louisiane à Meylan ou André-Balme à Seyssinet-Pariset, celui de Gières ou de Sassenage (consultez le site de la Métro pour connaître les lieux et les horaires).


Autres solutions qui vous garantissent d’acheter des produits locaux et de saison : le principe des paniers de producteurs ou les associations de producteurs. Dans cette dernière catégorie, il y a la Charrette bio, un système de distribution de produits  100 % bio et locaux  du bassin grenoblois. Sans intermédiaire, les produits sont à récupérer après commande dans un des points de vente occasionnels.

© Jérémy Tronc

© Jérémy Tronc

Les Amap fonctionnent sur le même principe. Il permet de créer un lien direct entre paysans et consommateurs, qui s'engagent à acheter la production de ceux-ci à un prix équitable et en payant par avance. Les paniers sont récupérés régulièrement dans les points de vente. Si cette démarche vous intéresse, vous pouvez contacter le réseau Amap de l’Isère, qui centralise les informations. Enfin la Ferme de Bonne (pas très loin du cinéma Le Méliès) est un point de vente permanent qui regroupe de nombreux producteurs du département. Ils tiennent chacun leur tour la boutique au succès incontestable. Fruits, légumes, viandes, poissons, fromages, produits transformés  : on trouve de tout en un même lieu, dont beaucoup de bio à des prix souvent moins élevés que dans les magasins dédiés (mais avec un choix moindre).

Septembre 19 / SPOT 11


© Jérémy Tronc

gRAND FORMAT / FORCE vERTE

Arrivée à la première place du palmarès des villes cyclables entre 100 000 et 200  000 habitants, Grenoble n’attend plus que vous et votre petite reine. Et pour oser franchir le pas (et ne plus jamais revenir en arrière) on peut déjà commencer par réaliser un stage de remise en selle proposé par la Métro en partenariat avec l’ADTC (prochaines dates le 21 septembre et les 5 et 10 octobre). Trouver un vélo si vous n’en avez pas déjà un ne devrait pas poser de problème avec le service de location de vélos Métrovélo proposant au moins 11 modèles différents : classique, junior, vélo cargo ou allongé pour les familles, pliant, électrique, tandem, tri ou biporteur. Pour en acheter un pas trop cher, l’association Cycle’n go à Fontaine propose des vélos d’occasion montés à partir de vélos de récupération, garantis au moins un mois. Elle peut aussi vous fabriquer des vélos à la carte. Enfin, l’association Un P’tit Vélo dans la tête propose des pièces, des cadres et des cours pour pouvoir réparer soi-même son vélo ou réaliser le cycle de ses rêves.

Et si, pour moins jeter, on commençait par moins acheter de produits neufs ? Consommer différemment ne veut pas forcément dire se priver mais simplement réfléchir à son acte d’achat et à ses besoins réels. Si un produit semble vraiment indispensable, on peut explorer des pistes alternatives pour se le procurer, ou ne pas l’acheter. Les voici.

> JE RÉPARE De nombreux produits pourraient être sauvés de la poubelle ou de la déchetterie par une petite réparation. Coûteuse ? Pas forcément. L’agglomération grenobloise dispose de nombreux Repair cafés. Le concept  : venez avec votre appareil défectueux, une équipe de bénévoles expérimentés tentera de le réparer. Vous ne payez que 5€ si la réparation aboutit. En plus vous passerez un moment convivial autour d’une boisson. Généralement, seul le gros électroménager n’est pas pris en charge. Il existe aussi un atelier de bricolage nommé la Brico à Fontaine. Il s’agit d’un espace de mise en commun de savoirs et d’outils pour « faire ensemble ce qu’on ne ferait pas tout-e seul-e ». L’autonomie, la transmission et la réappropriation des techniques sont encouragées, ainsi que la pratique collective du bricolage.

© JBA

> JE RECYCLE Recycler, ce n’est pas que porter ses produits à la déchetterie, c’est être aussi moteur du recyclage en achetant d’occasion les produits dont on a besoin dans les ressourceries et les brocantes. Emmaüs pour l’enseigne la plus connue, mais aussi la bien nommée Ressource, ou encore la Brocante de Mamie, la Remise, Grenoble Solidarité, Ma Petite Armoire (créé par la Croix-Rouge), etc. Les adresses de ce genre se multiplient en même temps que les richesses s’accroissent chez une minorité de personnes. Bizarre !

12 SPOT / Septembre 19

> JE FABRIQUE C’est le volet le plus intimidant mais en même temps le plus intéressant. Que diriez-vous de réduire votre dépendance aux circuits classiques de consommation en créant de vos propres mains ? Et pas seulement en réalisant votre dessous de plat en pinces à linge ou votre abat-jour en bouteilles d’eau minérale. Des associations grenobloises réfléchissent à des solutions, créent, partagent des savoirs et des savoir-faire plus ou moins complexes permettant d’explorer d’autres voies économiques et organisationnelles. Ainsi l’association Entropie propose des formations et des guides pour apprendre à construire soi-même des objets du quotidien : chaises, tables, fours solaires, composteurs, outils de jardinage, carrioles, etc. Elle anime des conférences, des formations et des ateliers pratiques d’autoconstruction. Enfin elle édite un catalogue d'objets à réaliser en design libre. L’association Low-Tech Lab Grenoble est dans la même veine en s’attelant à développer, à promouvoir et à démocratiser les low-tech, des technologies simples, plus respectueuses de l’environnement, accessibles à tous en termes de coût et surtout, que l’on peut construire soi-même. Il existe aussi à Grenoble les Réseaux d’échanges réciproques de savoirs (RERS) qui mettent en relation des personnes à la recherche de savoirs, de savoir-faire et de compétences et d’autres les offrant : cours de langues, aide en informatique, musique, cuisine, bricolage, danse, jardinage, couture… Ces échanges sont basés sur la réciprocité, sans aucune contrepartie financière ni aucun étalon pour mesurer la valeur relative de ces savoirs.


© Jérémy Tronc © Jérémy Tronc En moyenne un habitant produit une demi-tonne de déchets par an. C’est beaucoup non ? Sans viser le zéro déchet, on peut très facilement diviser cette masse par quatre ou cinq sans grosse contrainte. Mais comment et par ou commencer  ? On trouvera des astuces sur le net ou dans les livres où mieux, en s’adressant à l’association Zéro waste Grenoble, une antenne locale de l’association Zéro waste France. Elle promeut un mode de vie et de consommation popularisé par la Française Béa Johnson (expatriée à Los Angeles). Au cœur de la démarche : lutter contre le tout jetable en trouvant des alternatives aux produits à usage unique (que l’on va retrouver dans la mer, ou, c’est nouveau, en montagne sous forme de microparticules). L’association organise de nombreux rendez-vous permettant d’échanger des astuces et des événements pour promouvoir ce mode de vie : apéros zéro déchet (ouvert à tous), opérations de troc, ateliers de customisation et de fabrication de produits, opérations de nettoyage… Un bon moyen de franchir le pas en surmontant ses craintes. Naturellement, on peut se tourner pour ses courses vers les marchés alimentaires de quartier en emportant ses propres contenants, les boutiques de vente en vrac qui ont ouvert à Grenoble (La Bonne Pioche et Day by day) ou commander ses courses en vrac auprès de la société Aux Petits Grains qui vous les livre en plus à vélo. 100% écolo.


© Daniela petrel - www.danielapetrel.com

gRAND FORMAT / FORCE vERTE

Des envies de mettre les mains dans la terre mais pas de s’exiler à la campagne ? Grenoble a de quoi vous satisfaire. Il existe dans l’agglomération de très nombreux jardins partagés. Nous vous conseillons pour commencer de contacter Brin d’Grelinette, association de promotion des jardins partagés de l’agglomération. Elle propose des ateliers, des formations et des échanges de savoirs pour démarrer un  potager. Son site internet dispose d’une carte où vous

14 SPOT / Septembre 19

pourrez situer le jardin qui vous convient le mieux. Vous verrez à quel point les propositions sont nombreuses. Passez aussi par elle si vous vous intéressez au compostage ou si vous souhaitez connaître les producteurs locaux. Le site de la Ville de Grenoble vous apportera également toutes les informations nécessaires pour commencer à cultiver votre propre jardin au sein d’une communauté d’habitants.


© Jérémy Tronc © Jérémy Tronc

Contre toute attente, il est assez simple de créer son rucher si l’on s’y prend correctement. Et pour commencer, il faudra reprendre le chemin de l’école, du rucher école plus précisément, avec l’association Hommes et abeilles, le Syndicat apicole dauphinois ou l’Abeille dauphinoise, autre syndicat rassemblant des apiculteurs du département. Au cours de cycles de formation alternant cours théoriques et pratiques, vous apprendrez les gestes et les bonnes pratiques nécessaires au bon suivi des colonies d’abeilles et à la bonne réussite de l’activité apicole. Les bénévoles vous donneront aussi les bons coins pour débuter votre hobby : ruchers collectifs et lieux propices.

infos pratiques Site complet et à jour où vous retrouverez la plupart des informations développées dans cet article (et même plus) avec les adresses, les horaires et les coordonnées : http://ici-grenoble.org > SITE DE LA MÉTRO : www.lametro.fr > SITE DE LA VILLE : www.grenoble.fr > SITE DE SPOT GRENOBLE : Retrouvez l’article avec tous les liens vers les initiatives évoquées. www.spot-web.fr


ÉvÉNEMENT DU MOIS

journées européennes du patrimoine pORTES OUvERTES SUR l’hISTOIRE

TEXTE : JÉRÉMY TRONC

21 sept. 19

& 22

sept. 19

Bon nombre des 800 sites patrimoniaux répertoriés en Isère ouvriront leurs portes à l’occasion des Journées européennes du patrimoine, les 21 et 22 septembre prochains. Des visites souvent agrémentées d’animations originales. La rédaction a procédé à une sélection très locale, dont quelques premières participations (bienvenue aux nouveaux). fermées au public. Deux expositions sont aussi présentées : l’une, artistique, sur les carrières à ciment, l’autre, de photographies, sur l’histoire de Grenoble. Faites d’une vieille pierre, trois coups  ! > 9, place de Verdun à Grenoble / Sur inscription à l’accueil de l’office de tourisme. Places limitées à 30 / 04 76 42 41 41 / www.grenoble-tourisme.com Samedi : 9h30-10h30 / Dimanche : 10h45-11h45

les secrets d’arc-nucléart © laboratoire gIpSA-lAB

L'équipe pluridisciplinaire d'ARC-Nucléart dévoilera les techniques de conservation et de restauration qu'elle applique aux vestiges archéologiques ou aux œuvres historiques et ethnographiques. Elle présentera notamment sa technique originale de désinfection ou de consolidation des objets par l'utilisation du rayonnement gamma. La restauration de sculptures en bois polychromées sera également présentée. > 17, avenue des Martyrs à Grenoble / Réservation obligatoire avant le 13 septembre.

aconit et l’histoire de l’informatique

Pièce d’identité obligatoire. Se présenter 30 min avant la visite / www.arc-nucleart.fr

1

Samedi : 10h-11h30, 13h-14h30, 15h-16h30

O

N PR

IÈ EM RE

précieux caBinet remBrandt

PART

La reconstitution d’une salle informatique des années 70 pour une publicité ? Une exposition sur l’histoire de l’informatique ? C’est à l’Association pour un conservatoire de l’informatique et de la télématique (ACONIT) que l’on s’adresse. Grâce à des dons de particuliers, d’entreprises et de laboratoires, l’association possède la plus grande réserve de France de machines informatiques. À travers elles, on découvre l’évolution rapide de l’informatique, dans un lieu surprenant. Des bénévoles assureront une visite commentée de cet entrepôt-musée sur le thème « L’électronique et le numérique dans l’art et le divertissement » avec une présentation de cette fabuleuse collection.

PA ICI TI

Le cabinet Rembrandt est un espace dédié à l’exposition de l’une des plus belles collections privées au monde de gravures de Rembrandt, appartenant au Fonds Glénat. Ces œuvres sur papier d’une extrême fragilité car sensibles à la lumière sont présentées tour à tour, jamais plus d’une trentaine en même temps. Le cabinet Rembrandt sera ainsi toujours en mouvement. La présentation de ces œuvres de plus de 350 ans est complétée d’un dispositif numérique permettant d’appréhender le génie et la technique de Rembrandt.

> 12, rue Joseph Rey à Grenoble / 04 76 48 43 60 / Réservations : www.aconit.org

> 37, rue Servan à Grenoble / 07 87 97 64 49 / www.couventsaintececile.com / Tarif :

Horaires : Samedi : 10h30-12h, 14h-15h30, 15h30-17h

visite guidée (10h-11h30) à 5€, gratuites pour les moins de 13 ans / Nombre de place

Dimanche : 10h30-12h, 14h-15h30, 15h30-17h

limité à 20 / Accès libre l’après-midi / Réservation sur place le jour même.

les dessous de l'ancien musée-BiBliothèque

Samedi : 9h30-12h30, 13h30-18h30

Ce bâtiment, achevé en 1872, a été conçu par l'architecte parisien Charles Questel pour abriter le musée et la bibliothèque de la ville. Il fut considéré comme l'une des plus belles bibliothèques de France. Avec un guide conférencier de l'Office de tourisme Grenoble-Alpes Métropole, découvrez l'architecture et les nombreux décors peints de cet édifice original et accédez à des parties habituellement

16 SPOT / Septembre 19

trésors de la cathédrale notre-dame de GrenoBle

Cœur du groupe épiscopal fondé au IVe siècle, l’actuelle cathédrale (XIIIe siècle) recèle des trésors insoupçonnés : le ciborium monumental, le tombeau des évêques, la chapelle où saint Hugues accueillit saint Bruno, les fresques de l’abbé Guétal, le confessionnal de l’abbé Pierre… Une visite-conférence est proposée par Gilles-


© Jérémy Tronc Marie Moreau, historien de la cathédrale, sur l’histoire des évêques de Grenoble depuis les premiers siècles chrétiens. > Place Notre-Dame à Grenoble / 04 76 51 25 44 Dimanche : 14h-15h, 15h-16h

parc paul-mistral du futur

Abordez l’emblématique parc Paul-Mistral d’une autre manière grâce à cette proposition originale. Le spectacle de rue « Avenir du futur au parc Paul-Mistral » invitera chacun à se mettre dans la peau d’archéologues de l’an 5312 afin de comprendre la civilisation des années 2000 à travers l’interprétation des vestiges du parc PaulMistral. > 42, boulevard Clemenceau à Grenoble / https://orangerie-grenoble.org/ Samedi : 14h30-15h30, 16h-17h, 17h30-18h30 / Dimanche : 14h30-15h30, 16h-17h,

1

17h30-18h30

O

l’étranGe laBoratoire Gipsa-laB

PART

N PR

IÈ EM RE

PA ICI TI

Pour la première fois dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, l’Université Grenoble Alpes dévoile une partie de son exceptionnel patrimoine scientifique avec une présentation de la collection de phonétique expérimentale : analyseur à flammes, kymographe, palatographe, etc. Autant d’étranges instruments utilisés pour étudier et enseigner la phonétique depuis un siècle. > Bâtiment Stendhal C / 1290, avenue centrale à Saint-Martin-d’Hères / Visite commentée / Nombre de places limité à 8 / 04 76 82 41 16 / https://culture.univ-grenoble-alpes.fr Samedi : 10h-10h30, 10h45-11h15, 11h30-12h

visites d’outre-tomBe au cimetière saint-roch

Le cimetière Saint-Roch, créé en 1810, compte actuellement 29 000 concessions sur 13 ha. Plus de 800 tombes ont été classées remarquables pour leur intérêt architectural, artistique ou historique à la suite d’un inventaire patrimonial réalisé par la Ville de Grenoble. À l’occasion des JEP, plusieurs visites thématisées et pleines d’anecdotes vous permettront de découvrir la richesse du cimetière : histoires remarquables, les médecins de Saint-Roch, balade théâtralisée, personnages célèbres, etc. > 2, rue du souvenir à Grenoble / Réservation des visites : 07 87 63 39 83 / www.cimetieresaintrochgrenoble.e-monsite.com


ÉvÉNEMENTS

Le festival Merci, bonsoir ! C’est aussi pour les enfants.

© Florent Forestier

TEXTE : JÉRÉMY TRONC

05 sept. 19

> 07

sept. 19

festival jour et nuit

CULTURE / Organisé par la salle de concert La Belle Électrique, le festival Jour et Nuit propose logiquement une grosse programmation de concerts, certains gratuits, d’autres payants. Mais le festival n’est pas seulement réservé aux noctambules amateurs de DJ sets. De nombreuses animations grand public sont proposées pendant toute la durée de l’événement. D’ailleurs, pour cette 8e édition, les organisateurs vous invitent à vivre une nouvelle expérience, gustative et originale ! Les artistes partageront ainsi l’affiche avec 8 chefs locaux. Trois studios de cuisine et un espace de restauration public seront aménagés et mis à leur disposition pour exprimer leur talent. Pour le public familial, des concerts adaptés aux petites oreilles sont organisés (dont une boum boum pyjama), et des ateliers de cuisine pour créer en tribu des entremets. Il y aura aussi des initiations à l’art du reportage et au lightpainting, des ateliers sérigraphie et des cours de yoga. > www.la-belle-electrique.com

10 sept. 19

> 15

sept. 19

merci, Bonsoir !

ARTS DE RUE / Depuis 5 ans, le festival Merci, bonsoir ! anime la rentrée en proposant pendant six jours une programmation culturelle riche et diversifiée, en mélangeant des compagnies d’arts de rue professionnelles et des groupes de musique. Le coup d’envoi est donné au centre-ville de Grenoble mardi 10 septembre (Jardin de Ville et place Saint-André) avec du cirque, des concerts et du théâtre. Les jours suivants, c’est le parc Bachelard qui accueille le reste de la programmation. Tout est gratuit ou à prix libre : les  concerts, les spectacles, les  animations, les  ateliers  et les  apéroS-concerts. Plus de 50 rendez-vous sont ainsi proposés par l’association Mix’arts avec le soutien du Parc des arts. > www.mixarts.org ou www.mixarts.org/merci-bonsoir

18 SPOT / Septembre 19

12 sept. 19

> 15

sept. 19

lyon street food festival

GASTRONOMIE / Grande capitale de la gastronomie traditionnelle, Lyon n’est cependant pas figée et se réinvente en suivant les tendances modernes. Le Street Food festival en est la démonstration. Pendant ce rendez-vous, plusieurs dizaines de food-trucks sont rassemblés en un même endroit pour faire déguster des recettes planétaires. Cette année, Kobe, Hong-Kong, Madrid et la Finlande sont à l’honneur. Une fois le droit d’entrée réglé (sur place ou sur Internet), vous pourrez acheter des miams, la monnaie officielle du festival, afin de déguster autant de petits plats que vous voudrez. Mais le Lyon Street Food Festival, ce sont aussi des ateliers (œnologie, mixologie, biérologie, animations pour les enfants…), des concerts et des spectacles ! > Aux Subsistances (Lyon 1er) / Programme et prévente sur www.lyonstreetfoodfestival.com


© pxhere.com

13 sept. 19

> 15

sept. 19

foire de Beaucroissant

AGRICULTURE / Plus de 30 hectares de parking, 15 km d’allées, 1800 exposants provenant de 70 départements et environ 800 000 visiteurs  : les chiffres parlent d’eux-mêmes pour mesurer  l’ampleur de la foire d’automne de Beaucroissant. Le marché au bétail, avec ses milliers de tête sd’animaux qui passent de mains en mains a lieu uniquement le vendredi. Mais Beaucroissant, c’est aussi du matériel agricole (profitez-en pour vous acheter une moissonneusebatteuse à bon prix) , des exposants en tout genre, un marché aux plantes, un espace réservé à l’habitat et aux loisirs, et enfin une grande partie réservée aux attractions. C'est le coin préféré des enfants et des familles qui apprécieront aussi l’ambiance incomparable de ce rendez-vous majeur dans le monde agricole. Attention, pour la 800e édition de la foire, un feu d'artifice et de nombreuses animations sont prévus. > Beaucroissant / www.foirebeaucroissant.fr

12 sept. 19

> 22

sept. 19

les fêtes trésors de chartreuse

TERRITOIRE / C’est à un voyage dans le temps et à une découverte du patrimoine de la Chartreuse que les fêtes Trésors de Chartreuse vous invitent sur deux week-ends. La manifestation conjugue temps festifs et partage des savoir-faire et des connaissances pour offrir au plus grand nombre une découverte du travail en Chartreuse, de 1880 à nos jours. Les associations locales se sont mobilisées et ont préparé un programme de visites et de spectacles vivants sur des sites emblématiques, soit quatre jours de fête répartis sur deux week-ends (14, 15, 21 et 22 septembre). De nombreuses expositions seront proposées aux participants (photos, œuvres d’art), des visites (distillerie, ancienne maison forestière, tournerie hydraulique, etc.), des conférences et des spectacles. Chaque commune participante organise un final festif (bal, concert ou feu d’artifice). > www.tresorsdechartreuse.com


ÉvÉNEMENTS TEXTE : JÉRÉMY TRONC

© gilles Reboisson

Pendant la Lyon-Kayak, traversée de Lyon sur la Saône. Sympa.

19 sept. 19

> 22

sept. 19

la coupe icare

VOL LIBRE / Cerfs-volants, boomerangs, fauconnerie, autogires, montgolfières, ballons de papier, aéromodélisme, modèles réduits de planeurs et de montgolfières, parachutes, wingsuits, avions de voltige, avions de collection… Bon, on continue la liste ou vous avez compris que vous allez en avoir plein les mirettes à l’occasion de la 46e Coupe Icare  ? Le nez en l’air, la tête dans les étoiles, le plus grand rassemblement de vol libre de la planète vous fera rêver avec ses anges, ses artistes, ses 700 pilotes, en démonstration pendant un week-end hors norme. Tout ce qui se fait de plus innovant, acrobatique, spectaculaire et décalé en matière de sports aériens ultra-légers est présenté lors de la Coupe Icare qui rendra hommage, lors de cette édition, à Léonard de Vinci. > Lumbin et Saint-Hilaire-du-Touvet / Choisissez les navettes pour vous rendre sur place / www.coupe-icare.org

21 sept. 19

& 22

21 sept. 19

& 22

sept. 19

lyon kayak

GLISSE / L’expérience vaut la peine d’être vécue une fois : traverser Lyon au fil de la Saône avec des centaines d’autres embarcations. La célèbre Lyon Kayak vous le permet une fois par an, au départ de  Rochetaillée-sur-Saône. Pagayeurs amateurs et confirmés s’élancent sur  deux parcours de 14 et 21 km  en mode balade ou chronométré avec une arrivée commune (et spectaculaire)  à Confluence. Le kayak est à l’honneur tout le week-end. Le samedi, à Confluence, un village dédié permettra d’initier petits et grands à cette pratique grâce  à des baptêmes. Ne manquez pas l’impressionnant challenge dragon boat où des bateaux de 10 rameurs issus de la même entreprise s’affronteront pour un sprint de 200 mètres. Voilà une rentrée vraiment pagaie !  > Départ de Neuville-sur-Saône ou navette à Confluence / Tarifs : 25€ par personne – Location de biplace : 34€ / www.lyonkayak.com

sept. 19

lyon Game show

LUDIQUE / On ne change pas une formule qui gagne. Pour sa première édition, le Lyon game show brassait en un même lieu la riche et vaste culture pop, avec un mélange de stars du petit écran et du web, d’icônes geek, d’auteurs et de dessinateurs de comics et BD, de cosplayers et de joueurs de tout poil. C’est encore la recette de cette deuxième édition qui se déroulera les 21 et 22 septembre à la halle Tony-Garnier. Hormis la partie salon, un grand programme d’animations est prévu, parmi lesquelles des concours de cosplay, de jeux vidéo, mais aussi des rencontres avec des YouTubers et des acteurs en dédicace. Concerts, expositions (Harry Potter), conférences, espace comics et spectacles complèteront ce rendez-vous. > Halle Tony-Garnier / https://tgs-lyongameshow.fr

20 SPOT / Septembre 19


© pxhere.com

22 sept. 19

fête des plantes

JARDIN / Aux plantes annuelles périssables et polluantes, on préférera les plantes vivaces, plus faciles à entretenir et plus économiques. Elles présentent également une palette de couleurs, de formes, de textures et de parfums illimitée. Démonstration le 22 septembre au parc d’Uriage où une trentaine d’exposants producteurs vous proposeront leurs produits et leurs conseils d’experts : plantes vivaces, aromatiques, rosiers, légumes anciens, épiphytes, graines, arbres et arbustes, légumineuses, aquatiques, succulentes… Mais votre portefeuille ne sera pas le seul mis à contribution. Il vous faudra aussi ouvrir vos oreilles car les meilleurs spécialistes viendront vous enrichir de leurs connaissances et savoir-faire, dont Jacques Ginet, chroniqueur à France Bleu. > Parc d’Uriage / 04 76 89 10 27 / www.uriage-les-bains.com

22 sept. 19

la crantée de Brié

VTT / Un relief varié, des chemins larges ou des single joueurs, des panoramas splendides : le terrain de jeu autour de Brié-et-Angonnes est idéal pour tous les amateurs de VTT. Pour le découvrir, la Crantée de Brié vous propose 5 parcours VTT de tous niveaux, de 2 à 46 km. 700 randonneurs adultes et enfants sont attendus dimanche 22 septembre (places limitées) pour participer à cet événement sportif et convivial. La Crantée propose une palette de distances et de dénivelés accessibles à tous.  16,5, 25, 35 et 44 km : choisissez votre distance selon votre forme du moment et vos objectifs. L'après-midi, un jeu de piste à vélo d'une distance de 2 km  est proposé aux familles. De 8h à 16h, Métrovélo et le magasin Routens évolution vous proposent de tester des vélos à assistance électrique.  > Départ de Brié-et-Angonnes / Inscriptions en ligne : http://crantee.ape-brie.fr/


ÉvÉNEMENTS TEXTE : JÉRÉMY TRONC

27 sept. 19

& 28

sept. 19

BI¹RE / Une Petite Mousse, c'est l'entreprise grenobloise qui a grimpé très vite dans le domaine de la vente de bières artisanales par correspondance (depuis 2012). Après s'être lancée dans la culture du houblon bio et avoir ouvert son propre restaurant, la société annonce le lancement d’un festival qui parlera de bière, bien évidemment, qui plus est artisanale, son créneau depuis toujours. Trois temps forts sont proposés. Il y aura une chasse à la bière, avec un circuit de découverte des meilleurs spots à bière artisanale. Il y aura aussi un mini-village brassicole avec les meilleurs brasseurs de la région et des food trucks. Enfin, un atelier en temps réel de brassage de bière sera accessible en permanence. > unepetitemousse.fr

© pxhere.com

festival une petite mousse

© pxhere.com

28 sept. 19

& 29

sept. 19

exposition mycoloGique

CHAMPIGNON / La Société mycologique du Dauphiné investit durant deux jours l’Hôtel de ville de Grenoble pour causer amanites, bolets, tricholomes, cortinaires et autres champignons. La région est un véritable paradis pour les amateurs et l’époque est idéale pour réaliser de belles cueillettes. L’exposition proposée par l’association permettra aux visiteurs de se familiariser avec les principaux genres de champignons présents dans nos forêts. Ils seront tous exposés et des stands inviteront à s'initier aux principaux critères de détermination, à la reconnaissance des odeurs caractéristiques, à l’examen des caractères microscopiques à la loupe ou à l’observation de la chute des spores qui assurent la reproduction des champignons. Pour enrichir vos futures cueillettes et limiter les risques de confusion, ou déterminer une récolte, direction la mairie de Grenoble. > Hôtel de Ville de Grenoble / www.smd38.fr

28 sept. 19

& 29

sept. 19

slow days en vercors

ART DE VIVRE / Se déconnecter en prenant le temps d’apprécier l’essentiel, retrouver le goût des bonnes choses, s’initier à des sports doux en immersion en pleine nature… Tel est le créneau de cet événement lancé l’année dernière par Corrençon-en-Vercors. En s’appuyant sur la richesse (paysagère, culinaire, patrimoniale…) du territoire, il propose de nombreuses expériences inédites à ceux qui sont las de toujours courir, les urbains stressés un peu coupés de la nature. Quelques exemples parmi tant d’autres : une randonnée gourmande en accord mets et vins, une découverte du territoire à vélo électrique, une balade cueillette, une séance de “yoga marche nordique”, une initiation au biathlon ou encore un quiz nature à poney. > Corrençon-en-Vercors / www.slowdays-en-vercors.com

22 SPOT / Septembre 19


28 sept. 19

& 29

sept. 19

festi-Bike du taillefer

VTT / Le Festi-bike du Taillefer est un rassemblement de vététistes, organisé par  l’association FRTV,  qui aiment la vitesse et les sensations fortes.  Enduro et derby VTT  sont au programme de ce week-end qui se tiendra à l’Alpe-du-GrandSerre. Pour l’enduro, le tracé 2019 comporte cinq spéciales et trois liaisons à VTT et deux en télésiège pour 25 km environ et 1450m de D- et 1200m de D+. Pour la DH, le départ est prévu au sommet du télésiège du Serriou et l’arrivée au stade de Séchilienne pour un total de 1400m de D- dans un incroyable terrain de jeu naturel ponctué de modules et d’aménagements. Ça envoie du lourd.  > Alpe-du-Grand-Serre / www.engage-sports.com/festibike-du-taillefer-2019

29 sept. 19

wider classic

© Jocelyn Chavy

KILOM¹TRE VERTICAL / Partant de la ville la plus plate de France, cette course au format kilomètre vertical flingue vite cette réputation en s’attaquant aux contreforts de la Chartreuse par ses pentes les plus abruptes. Elle part du Jardin de Ville  et rejoint le mont Rachais, soit  820 mètres de dénivelé  positif et environ  sept kilomètres de course  agrémentés de deux ravitaillements. Attention, les jambes chauffent particulièrement dans les escaliers de la Bastille et à la fin du parcours.  Depuis 2018, une nouvelle épreuve est proposée pour les amateurs de trail. Le tracé les emmènera faire le tour du mont Rachais en passant par le flanc ouest puis est de la montagne. Un joli parcours, avec de nombreuses vues dégagées, représentant tout de même 18 km de distance et 1300 mètres de dénivelé positif. > Départ du Jardin de ville ou quai Stéphane-Jay /www.widermag.com


RENTRÉE SPORTIVE 07 sept. 19

forum des sports

© pxhere.com

FORUM / Parmi les questions existentielles de rentrée, celles sur le sport et la santé ne sont pas celles que l’on balaie d’un geste méprisant. Quel est le meilleur sport pour effacer mes rondeurs ou affiner ma taille ? Celui pour rencontrer un.e bel.le et sombre inconnu.e ? Le meilleur pour évacuer toute la hargne accumulée contre mon.ma chef.fe de service ? Réponses sans plus attendre le 7 septembre sur l’incontournable Forum des sports de Grenoble. Comme chaque année, c’est l’Office municipal des sports qui s’y colle pour organiser ce rendez-vous. Plus de 100 clubs vous attendent à Grand’place, représentant plus de 60 sports. Une trentaine de démonstrations sont planifiées de 9h30 à 18h. > Grand’place / 04 76 44 75 61 / www.omsgrenoble.com

22 sept. 19

© lSD Crouzet

course la GrenoBloise

SOLIDARIT² / Pour sa 10e édition, la course La Grenobloise propose une nouvelle formule. Pour son organisateur, le club ASPTT Grenoble, il s’agit d’attirer plus de monde pour faire de l’événement un rendezvous sportif incontournable à Grenoble. Les formats de course ont ainsi été revus à la baisse pour toucher le plus grand nombre. Il y aura donc une course de 7,5 km passant par le centre-ville de Grenoble et une marche de 4 km dans les allées du parc Paul-Mistral. L’esprit de la course reste le même : sensibiliser aux bienfaits d’une activité physique régulière et au dépistage précoce du cancer. L’organisation reverse d’ailleurs deux euros à la Ligue contre le cancer et un euro à l’association l’Oiseau bleu. > Parc Paul-Mistral / Plus d’infos : www.lagrenobloise.fr 

28 sept. 19

COURSE PIED / « Venez courir pour faire reculer le cancer  ». C’est l’invitation de cette course solidaire organisée au golf de Bresson par l’association Espoir Isère contre le cancer et le Spiridon club dauphinois. Deux circuits sont proposés, permettant ainsi au maximum de personnes de participer et de contribuer, grâce aux dons, à la recherche contre le cancer. Au départ du golf, le circuit de 5 km n’est pas chronométré. Pas de pression du chrono, contrairement à la grande boucle de 11 km où chaque coureur devra se mesurer à la montre. Un cadeau de départ sera remis à chaque participant. Notez que l’intégralité des bénéfices sera reversée à la recherche. > Golf de Bresson / Départ à 10h / www.spiridondauphinois.fr

24 SPOT / Septembre 19

© pxhere.com

trophée renée saBy


Forums des assos VENDREDI 6 SEPTEMBRE Domène À l’Escapade 16h à 20h - 04 76 77 23 81

Saint-Martin-D’Uriage À la Richardière 9h à 13h - 04 76 89 10 27

Saint-Nazaire-Les-Eymes Salle Cartier-Millon 16h à 19h30 - 04 76 52 24 29

Saint-Martin-Le-Vinoux Gymnase Pierre-Mendès-France 13h à 17h www.saint-martin-le-vinoux.fr

Veurey-Voroize Parvis de la salle des fêtes Dès 18h - www.veurey-voroize.fr

Sassenage Halle des sports Jeannie Longo 10h à 16h - 04 76 26 50 99

SAMEDI 7 SEPTEMBRE Brignoud Gymnase Jean-Jaurès 9h à 12h - 04 76 45 54 57 Champ-Sur-Drac / Jarrie Gymnase de Champ-sur-Drac 14h à 18h - 04 76 68 88 57 Claix Gymnase de la Bâtie 10h à 15h - 04 76 99 21 59 Crolles Gymnase de la Marelle 14h à 18h - 04 76 08 04 54 Échirolles Salle des fêtes - Gymnase Croixde-Vérines et salle des fêtes. 9h30 à 17h - 04 76 20 63 00 Froges Salle des sports 14h à 17h - 04 76 71 40 65 Gières Salle du Laussy 14h à 18h - 04 76 89 36 36 Grenoble Forum des sports - Grand’place 9h30 à 18h - 04 76 44 75 61 Meylan Gymnase du Charlaix 8h30 à 13h30 - 04 76 41 59 00 Moirans Gymnase le Vergeron 9h à 14h - 04 76 35 44 55 Montbonnot-Saint-Martin Maison du pré de l’eau 8h30 à 12h - 04 76 90 87 77 Pont-De-Claix Complexe des 2 ponts 10h à 17h - 04 76 29 80 44 Saint-Égrève Parc de l’Hôtel de ville 14h à 14h30 - 04 76 94 90 59 Saint-Ismier À l’Agora 8h à 13h - 04 76 52 12 77

Seyssinet-Pariset Gymnase Nominé 14h à 17h30 - 04 38 12 41 20 Seyssins Au Prisme 13h à 17h - 04 76 70 39 00 Terrasse (La) Salle polyvalente 9h à 12h - 04 76 08 20 14 Tronche (La) Gymnase Doyen-Gosse 9h30 à 13h - 04 76 63 77 00 Tullins Gymnase Chantal-Mauduit 9h30 à 12h30 - 04 76 07 00 05 Vaulnaveys-Le-Haut Salle polyvalente 14h à 17h30 - 04 76 89 18 05 Versoud (Le) Salle polyvalente du Pruney 9h à 12h - 04 76 77 12 64 Vizille Salle la locomotive 14h à 18h - 04 76 78 99 00 Voiron Le Grand Angle (Pl. des Arcades) 9h à 17h30 - 04 76 67 27 36 Voreppe À L’Arrosoir 10h à 15h - www.voreppe.fr VENDREDI 13 SEPTEMBRE Saint-Paul-De-Varces Salle polyvalente le Ruban 16h30 à 19h30 - 04 76 72 81 88 SAMEDI 14 SEPTEMBRE Grenoble Forum des associations - Palais des sports 10h à 18h Vif Salle polyvalente et place Jean-Couturier 9h30 à 15h - 04 76 73 50 50

Septembre 19 / SPOT 25


DESTINATION

La région est aussi propice au vélo.

© Copyright

TEXTE : ClAIRE gOTTARDI

© lévy Anthérion

crest (26)

lE vIllAgE AUx MIllE TERRES ET AUx MIllE vISAgES Un profil se détache au loin, c’est Crest, reconnaissable avec sa tour surplombant la vallée de la Drôme. Elle est à l’image de son histoire, médiévale et sauvage. Elle arbore fièrement ses ruelles sinueuses et son passé chevaleresque. Ce dernier, elle ne l’a jamais oublié et en a fait son étendard. Retour au cœur d’une ville moyenâgeuse où tout se mêle et s’entremêle, entre histoire, arts et terroir.

E

ntre le Parc naturel régional du Vercors et la Drôme provençale, Crest bénéficie du climat ensoleillé du Sud, sur fond de paysages de montagne, avec leurs sommets défiant le ciel. Le nom de la ville signifie d'ailleurs en latin « crête d’un oiseau  » pour ainsi désigner les saillies des montagnes et des cimes aux alentours. Cette crête fait aussi référence au site où a été bâtie la tour de Crest, à partir du XIIe siècle. Elle reste le seul vestige de la démolition du château fort. La ville est traversée de part en part par la Drôme, qui ondule au travers de la ville, passe sous le plus long pont en bois de France,

26 SPOT / Septembre 19

pour ensuite se transformer en une Drôme intime, douce et sauvage à la fois. Ce circuit aquatique, long de 172 km, traverse Crest en premier lieu, puis continue dans la vallée via les gorges de l’Escharis. Cette balade permet de découvrir la Drôme d’une manière complètement différente, où l’Histoire et la nature se dévoilent pudiquement tout au long d’un voyage champêtre et magnifique. Loin des artifices éphémères, Crest a su préserver son Histoire, développer son aura artistique, défendre ses terroirs et les beautés locales, en plein cœur de la ville ou de la nature.


© ville de Crest

terre d’histoire

De nombreux monuments balisent les ruelles sinueuses de la ville. L’Histoire défile sous nos pieds avec l’église Saint-Sauveur qui a subi les affres des guerres de Religion. Vient ensuite la chapelle des Cordeliers avec ses escaliers et ses 124 marches à gravir avant d’admirer le panorama. La visite continue avec le plus haut symbole de Crest : sa tour, dominant la vallée avec ses quelque 900 ans d’existence. Cette tour fut la pièce maîtresse des ruines du château fort de l’époque avec une hauteur impressionnante : 52 mètres. Ce qui en fait le plus haut donjon de France ! En redescendant, la fontaine de Saboury apparaît au détour d’une rue, faisant face au couvent des Ursulines. Vous l’aurez compris, Crest abrite l’Histoire à chaque coin de rue. Cette ville est fascinante car au fil des pas, l’Histoire se déroule mais reste attachée à ses origines moyenâgeuses. C’est pour cela que chaque année, une fête médiévale haute en couleurs et riche de spectacles est organisée en juin.

Les arts s’invitent allègrement au sein de la ville culturelle de Crest. Ce sont d’abord les métiers d’art qui jalonnent la cité et évoquent son passé. L’industrie des draperies, du coton et de la soie a été le fleuron de Crest, qui s’est ensuite tournée vers les tailleurs de pierre et autres métiers manuels afin de perpétuer ces pratiques ancestrales et aussi restaurer son patrimoine culturel. Plutôt arts et culture musicale ? La cité a développé tout un programme évoluant autour de la musique. Mozart, opéra ou encore jazz, vous serez emportés par la musique qui saura ravir petits et grands, connaisseurs et profanes.

© ville de Crest

terre d’arts

© Clémence gournon Mirmande

terre de Goûts

Comme chaque pays, Crest possède ses recettes ancestrales. La caillette drômoise, mélange de viandes et d’herbes, est un délice à découvrir à l'apéritif ou en entrée. Pour les amateurs de mets locaux, la Défarde est la spécialité traditionnelle, à base d’abats d’agneau, farouchement défendue par sa confrérie. Pour terminer, le choix se fait entre le fromage ou le dessert. Dégustez le picodon, le fromage de chèvre local, produit sous un climat méditerranéen. Vous préférez le sucré ? La couve est un petit gâteau finement parfumé avec des citrons ou des oranges confites.

pratique

terre de villaGes

Labellisée par Les Plus Beaux Détours, Crest arbore des alentours aussi jolis que charmants. Non loin, la forêt de Saoû est ceinturée par une muraille de calcaire formant un synclinal abritant une biodiversité remarquable. Prévoyez une randonnée pour profiter d’un fascinant lever de soleil. Vues époustouflantes pour certains, paysages grandioses pour d’autres. Que de beauté par ici ! Et Mirmande en fait partie. Classé parmi les Plus Beaux Villages de France, ce bijou dévoile son Histoire au détour des ruelles avec ses habitations vous emmenant au cœur de la Provence.

DE GRENOBLE : 1H30 EN VOITURE wwww.mairie-crest.fr/-L-office-de-tourisme-.html www.ladrometourisme.com > À VISITER : la chapelle des Cordeliers, la tour de Crest, l’hôtel Pluvinel, le pont en bois. Plan et itinéraires à demander auprès de l’OT. > BALADES ARTISTIQUES ET DÉCOUVERTE DES MÉTIERS D’ART : se renseigner auprès de l’OT. > POUR MANGER : Le Kleber, restaurant gastronomique, une étoile au Guide Michelin. 6, rue Aristide-Dumont. La Salle à Manger, produits frais et locaux, place du Champ-de-Mars. > POUR MARCHER : Randonnée Les Trois Becs. 9 km, durée : 5h

Septembre 19 / SPOT 27


CARNET D’ADRESSES TEXTE : JEAN-BApTISTE AUDUC

spot a testé pour vous ! *****

*****

Magda, barista et gérante. © JBA

café myrö

CAF² DE SP²CIALIT² / Ce n’est pas le peintre Miró qui a donné son nom au café de Magda. La pimpante barista apporte un nouveau souffle à ce genre de lieu cosy et confortable. Depuis la devanture bleu électrique, jusqu’au mur de droite où se logent des œuvres et les paquets de café Mokxa, le fournisseur du lieu. C’est après plusieurs années à l’étranger, notamment en Australie, qu'elle décide de reposer ses bagages avant d’ouvrir son antre dédié au café fin, ou « de spécialités  », c’est-à-dire au goût particulièrement remarquable. Magda travaille le café sous de nombreuses formes : des plus classiques (expresso et cappuccino) au plus frais avec des cafés frappés, en passant par des innovations nippones parmi lesquelles le «  cold drip  », une technique de goutte à goutte pour obtenir un café étonnant. En outre, elle s’est lancée pour offrir une cuisine savoureuse, sous la forme de bowl, qu’elle veut le plus sain possible, et que l’on pourra accompagner d’une pâtisserie maison : au choix, madeleine ou cookie. > 12, rue Jean-Jacques-Rousseau à Grenoble

le Groove

« lE plAFOND EST BAS ET COUvERT DE BOUqUETS TêTE EN BAS, EN COURS DE SÉChAgE. »

28 SPOT / Septembre 19

« lA pIMpANTE BARISTA AppORTE UN NOUvEAU SOUFFlE à CE gENRE DE lIEU COSY ET CONFORTABlE. »

BAR / Lorsqu’on entre dans le bar, c’est un antre que l’on découvre : le plafond est bas et couvert de bouquets tête en-bas, en cours de séchage. Et le bar patiné, comme le grand escalier sur la gauche, invitent à découvrir l’espace. C’est au croisement des rues de Lionne et Chenoise (les travaux viennent d’être achevés) que le Groove s’est posé, avec aux commandes Jordan. Barman accompli, il revient de quelques mois à Paris, pour y respirer un autre air que celui de la cuvette, afin de venir y replonger. Après quelques rapides travaux, il ouvre alors que le bitume de la rue n’est pas encore posé. Qu’importe, la place pour la terrasse est déjà prévue. Au croisement des places aux herbes, Notre-Dame, Bérulle et de la passerelle Saint-Laurent, le Groove va devenir un passage obligé. « Et puis c’est ce qu’il manquait sur cette petite place : un lieu d’animation  », assure Jordan, heureux de voir fleurir depuis son bar les grandes jardinières installées là il y a quelques jours. Comme un air de renouveau dans le centre-ville de Grenoble. > 4, rue de Lionne à Grenoble. Ouvert tous les jours de 17 h à 1 h


Simple mais consistant. © flickr

hanGover fresh poutine

POUTINE / « Danse la poutine  ». C’est par un tube méconnu des années 2000 commis par des rappeurs français de passage à Québec que la poutine débarque en France. Il a fallu attendre des années avant que le plat traverse l’Atlantique et se démocratise auprès de toute une génération. Pas étonnant pour un plat simple, consistant, adéquat après une soirée arrosée. D’où le nom, «  hangover  », qui évoque une bonne vieille gueule de bois. Ce produit, typiquement canadien (voire québécois) pourrait faire frissonner les chantres de la cuisine française. En effet, quand la poutine arrive, composée du triptyque bourratif — frites, sauce gravy et fromage —, l’on comprend que l’élaboration est simple, mais efficace. Et lorsqu’on la déguste, la bouche se remplit de la mixture et un son caractéristique devrait se produire : «  skouik skouik  » > 3, cours Berriat à Grenoble / Tous les jours de 11 h 45 à 14 h 30 et de 19 h à 22 h / www.hangoverfreshpoutine.com

« CE pRODUIT, TYpIqUEMENT CANADIEN (vOIRE qUÉBÉCOIS) pOURRAIT FAIRE FRISSONNER lES ChANTRES DE lA CUISINE FRANçAISE. » Jordan, le barman © JBA

Septembre 19 / SPOT 29


CARNET D’ADRESSE

spot a testé pour vous ! *****

TEXTE : JEAN-BApTISTE AUDUC

*****

Anaïs remet au goût du jour le macramé. © Anaïs J Créations

anaïs j créations

MACRAM² / Elle est bien loin l’idée selon laquelle le macramé est une matière juste bonne pour les hippies et autres jeunes chevelus des années 70. Non, le macramé a désormais ses lettres de noblesse, et chez Anaïs J Créations, on le met à l’honneur sous toutes les formes. D’abord avec ses propres créations. L’un de ses hits est un wrap qui emballe joliment le bouquet de la mariée, où le blanc du tissu tressé vient habiller à merveille les fleurs savamment assemblées. Logiquement, elle répond à des commandes sur une thématique de jeune adulte, comme ces cadeaux de naissance sous forme de petite tenture. De plus, Anaïs souhaite aussi développer un système de workshop, lors duquel elle distille ses connaissances sur les nœuds de macramé. Elle a d’ailleurs organisé un de ces événements dans le nouveau café/coworking, le Tercera. Un moyen de rendre sa place à l’artisanat local. > Instagram : @anaisjcreations / Mail : anaisjcreations@gmail.com

« lE MACRAMÉ A DÉSORMAIS SES lETTRES DE NOBlESSE, ET ChEz ANAïS J CRÉATIONS, ON lE MET à l’hONNEUR SOUS TOUTES lES FORMES. »

prochain numéro.

MARCHÉ DU JOUR © Jérémy Tronc

Les marchés de l’agglomération à la loupe.

octoBre 2019 n°174 - sortie le 02 octobre

SPOT est un magazine du groupe UNAGI. 12, rue Ampère - 38000 Grenoble. S.A.R.L. au capital de 97 561,88 euros. RCS Grenoble : 413 508 581. Tél. : 04 76 84 44 60. Fax : 04 76 21 25 11. Mail : contact@spot-web.fr Directeur de la publication : Sébastien Rousset (srousset@groupe-unagi.fr - 04 76 84 44 61) Responsable de rédaction : Jérémy Tronc (jtronc@spot-web.fr - 04 76 84 79 38) Service commercial - Publicité : Sébastien Roy (sroy@groupe-unagi.fr - 04 76 84 79 36) / Renaud Goubet (rgoubet@groupe-unagi.fr – 04 76 84 44 64) Ont collaboré au numéro : Claire Gottardi. Jean-Baptiste Auduc. Assistante de direction : Magali Pochot Design : www.michelbarthelemy.com Maquettiste : Léa Alvarez Infographiste : Melvin Martin Relectrice : Nathalie Gresset Responsable diffusion : Jean-Maxime Morel Tirage : 30 000 exemplaires en libre service, diffusés par DiffusionActive Impression Rotimpres (Espagne) La rédaction n’est ni responsable des textes publiés qui engagent la seule responsabilité de leur auteur, ni des erreurs ou omissions. Toute reproduction de SPOT est strictement interdite. www.spot-web.fr

30 SPOT / Septembre 19


A VENDRE


SMTC

Profile for Magazine SPOT

Magazine SPOT Grenoble - Septembre19 / Les bonnes résolutions éco-responsables  

Magazine SPOT Grenoble - Septembre19 / Les bonnes résolutions éco-responsables  

Profile for lpsgre
Advertisement