Page 1


Moïse fait du bateau Exode 2.1-10 Ça chatouille et ça gratouille ! Moïse, le petit bébé, rit de tout son cœur dans le joli panier que sa maman a fait tout exprès pour lui. Il aime quand les feuilles des arbres viennent le chatouiller. Il y a même un oiseau qui vient se reposer sur le bord de son berceau ! Il dit cui-cui, le regarde en penchant la tête, puis s’envole. Un crocodile fait des ronds dans l’eau ce qui berce Moïse qui en rit de plaisir ! Il ne sait pas, le petit Moïse, qu’il est menacé par des dangers terribles ! Tu te souviens du gentil pharaon avec sa barbichette de travers ? Eh bien, il a été remplacé par un méchant pharaon. Sa barbichette à lui n’est pas rigolote du tout ! Il a décidé que dans la famille de Jacob, il y a trop de monde et qu’il ne doit plus y avoir de garçons. C’est pourquoi la maman de Moïse décide de le cacher dans un panier sur le fleuve. Mais, que va-t-il lui arriver ? Le courant l’emporte ! Heureusement, une gentille princesse se baigne dans la rivière. Quand elle voit le petit panier, elle l’attrape et rit de bonheur en voyant le joli petit garçon. Elle décide de le prendre chez elle pour qu’il vive dans sa belle maison. 4


Le savais-tu ? Tous les prénoms ont une signification. Celui de Moïse veut dire «sauvé des eaux». C’est la princesse qui l’appelle ainsi car elle le voit, et le sauve en le sortant du fleuve. Elle s’en occupe bien. Et toi, sais-tu ce que veut dire ton prénom ? Et pourquoi tes parents l’ont choisi ?

Prière Merci pour toutes les personnes qui m’aiment et qui prennent soin de moi. Amen.

5


Un drôle de buisson Exode 2.11-3.6 Moïse a grandi dans la maison de la princesse. Elle est très gentille avec lui. Mais son papa à elle, c’est le vilain pharaon. Moïse ne l’aime pas du tout parce qu’il fait beaucoup de mal à sa famille. Un jour, il est tellement en colère en voyant un des soldats du roi qui frappe un de ses cousins qu’il lui tape dessus. Très fort ! Tellement fort que le soldat ne bouge plus, mais alors plus du tout ! Moïse a peur. Il part en courant. Il s’enfuit dans le désert, loin, très loin, là où personne ne le connaît ! Le désert, c’est vide, tout vide. Enfin, pas vraiment tout vide. Si on regarde bien, il y a des serpents, des scorpions, mais aussi des biches, des chèvres, des oiseaux qui font cui-cui comme tous les oiseaux, de belles fleurs, mais alors là il faut bien chercher pour les trouver ! Moïse est maintenant un berger. Il a plein de chèvres et de moutons et même un chameau avec deux bosses rigolotes.

6

Un jour, il voit un feu. C’est un buisson qui brûle. Mais c’est bizarre, il ne s’arrête pas de brûler. Alors Moïse décide d’aller voir. Quand il arrive tout près, il entend une voix qui l’appelle : - Moïse, Moïse... Moïse cherche partout. Il ne voit personne. Il se penche, soulève des cailloux, s’approche du feu, regarde les nuages... personne ! Mais la voix reprend : - C’est moi, Moïse ! Je suis le Dieu de tes parents, tu sais d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. J’ai allumé ce feu pour que tu viennes vers moi, parce que j’ai des choses à te dire.


Verset La colère nous donne envie de faire des choses méchantes. Prends le temps de te calmer en récitant ce verset : «Laisse la colère, ne sois pas furieux. Calme-toi, sinon cela va mal finir.» Psaume 37.8 (PDV) Explication pour les parents en page 54

Prière Toi qui est un Dieu de paix, quand je suis fâché, j’ai besoin de ton aide pour me calmer. Amen. 7


Le méchant pharaon Exode 3.7-12 - 7.1-7 Dieu parle longtemps avec Moïse près du buisson qui brûle. Il lui explique qu’il voit comme le pharaon est méchant avec les gens de sa famille et qu’il est très en colère contre lui. Il demande à Moïse d’aller voir le pharaon dans sa grande maison et de lui demander de laisser partir son peuple. - Mais, je ne sais pas bien parler ! Et, on ne me laissera pas entrer ! Et, j’ai aussi un peu la trouille ! dit Moïse tout doucement. - Ne t’en fais pas ! Je serai avec toi et si ça peut te rassurer, je vais demander à ton frère, Aaron, de venir avec toi. Quand Moïse et Aaron entrent dans la grande salle du palais, le pharaon est assis bien droit sur son trône. Il les regarde d’un air sévère. Sa barbichette est toute hérissée de colère. - Qu’est-ce que tu me veux, Moïse ? - Euh, bonjour, je viens de la part de Dieu, te dire que tu dois laisser partir son peuple !

8

- Quel Dieu ? Quel peuple ? Il y a beaucoup de dieux dans mon Royaume et je n’ai qu’un peuple. - Je ne parle pas de tes idoles, mais du seul vrai Dieu, celui d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. - Connais pas ! fait le pharaon. - Eh bien, tu vas faire sa connaissance ! Il te demande de libérer son peuple sinon... - Sinon quoi ? - Sinon tu auras des problèmes ! Le pharaon éclate de rire. - Moi, des problèmes ? Je suis le plus fort de tous les rois. Tu ne me fais pas peur, Moïse et ton Dieu non plus !


Bricolage À l’aide de branches et autres matériaux de la nature, bricole les 3 personnages de l’histoire, Moïse et son frère Aaron, le Pharaon avec sa barbichette toute hérissé et son air sévére. Puis, avec tes parents ou tes frères et sœurs, rejoue l’histoire d’aujourd’hui : Moïse qui a un peu peur et qui demande à Pharaon de faire partir le peuple de Dieu. Explications et images en page 54

Prière Tu me donnes du courage en me disant «Je serai avec toi». Merci mon Dieu. Amen. 9


Pharaon a des problèmes Exode 7.14 -12.42

10

Dieu se fâche très fort quand il apprend que pharaon ne veut pas laisser partir son peuple. Alors, il envoie plein de malheurs sur le pays. Un jour, le grand fleuve devient tout rouge, comme du sang. Un autre jour, il envoie des grenouilles partout dans les maisons, dans les lits, dans les habits, beurk. Une autre fois, ce sont des moustiques qui piquent, puis des vilaines bestioles, ensuite ce sont les vaches qui tombent malades et puis les hommes. Mais rien n’y fait. Pharaon est têtu ! Il fait sa tête des très vilains jours, comme toi quand tu ne veux pas manger les épinards que ta maman a mis dans ton assiette. Alors Dieu se fâche encore plus. Il envoie la grêle qui tombe du ciel et puis les sauterelles qui mangent tout le blé dans les champs, et finalement il éteint la lumière. Il fait nuit partout dans le pays. Même dans le beau palais du roi. Mais pharaon ne change pas d’avis. Il ne veut pas laisser Dieu emmener son peuple loin du pays d’Égypte. Alors Dieu décide d’envoyer un dernier malheur, un malheur terrible !

Il dit à Moïse : - Va dire à pharaon que tous les premiers nés du pays d’Égypte vont mourir. Mais, n’aie pas peur. Il n’arrivera rien à vos enfants. Il suffit que vous mettiez un peu de sang de mouton sur la porte de vos maisons et vous serez protégés. Cette nuit-là, il y a beaucoup de pleurs et de larmes en Égypte. Même dans le beau palais de pharaon. Alors, il décide de laisser partir Moïse et son peuple. - Allez-vous-en ! leur dit-il. Je ne veux plus jamais vous voir !


Mise en pratique Dieu protège Moïse et son peuple contre tous les malheurs. Le dernier malheur parle des premiers nés, mais qui sont-ils ? Prends des petits bonshommes pour représenter ta famille. Place-les par ordre d’âge. Où te trouves-tu dans la famille ? Es-tu le premier ? Le deuxième ? Comment te sens-tu à cette place ? Le premier né dans une famille est l’aîné. Le deuxième (les enfants du milieu) est le cadet. Et le dernier est le benjamin

Prière Merci mon Dieu pour mon papa et ma maman, merci pour ... (nommer tous les frères et sœurs), merci pour ta protection sur ma famille. Amen. 11


Départ à la mer Exode 13.20 - 14.31 Dans la famille de Moïse, tout le monde est très content. Ils vont enfin partir de ce vilain pays pour aller vivre dans le lieu si beau que Dieu a choisi pour eux. Ils prennent leurs casseroles, leurs habits, les chèvres, les moutons, les tabourets, le chat, le cochon d’Inde, les poupées, les jouets, la grand-mère, les cousins, le doudou et plein de souvenirs, et ils partent enfin d’Égypte. Au début, tout va bien. On chante, on danse, on s’amuse, on traîne un peu. Mais soudain, une terrible nouvelle ! Au loin, on voit un immense nuage. C’est la poussière que soulèvent les chevaux de l’armée de pharaon. Le roi est de nouveau très en colère et il a décidé de ne plus laisser partir le peuple. Alors, il est monté sur son char et, avec tous ses soldats, il est parti à leur poursuite pour les ramener en Égypte. Moïse encourage son peuple à marcher plus vite. Il faut aider la grand-mère, pousser la chèvre, ramasser la casserole qui est tombée sur le chemin. Mais voilà que la route se termine. Ils ont pris le chemin de la mer et là, devant eux, il n’y a plus que de l’eau, plus de route ! Et derrière eux, l’armée de pharaon approche ! 12

Alors, Dieu dit à Moïse : - N’aie pas peur, prends ton bâton et frappe la mer. Je te ferai traverser. Moïse fait ce que Dieu lui demande. Il étend son bâton sur la mer et immédiatement elle s’écarte. Waouh, un beau chemin bien sec s’étend devant eux. Vite, ils traversent ! Déjà, pharaon arrive à son tour ! Moïse attend que tout le monde soit passé, même le chaton qui traîne un peu, et enfin il étend à nouveau son bras vers la mer. L’eau reprend sa place. Dieu a protégé son peuple. Ils sont en sécurité de l’autre côté de la mer.


Prière

Chant Marchons droit Paroles en page 55

La famille de Moïse est très contente, mais elle a aussi très peur ! Tu es vraiment un grand Dieu : en ouvrant la mer, tu fais un très grand miracle ! Je te dis un très grand bravo pour tout ce que tu fais ! Amen. 13


Même pas des épinards ! Exode 16.1-36 Il y a maintenant plusieurs jours que Moïse et ses amis sont partis d’Égypte. Ils marchent tous les jours dans le désert. Au début, les amis de Moïse trouvent ça rigolo, mais après quelque temps, ils commencent à s’ennuyer. Il faut dire que le désert, c’est assez monotone. Il y a des cailloux, du sable, encore des cailloux, un peu de sable, de nouveau des cailloux ! Et puis, il y a un autre problème... Quand ils sont partis d’Égypte, ils avaient pris leur pique-nique avec eux. Un gros pique-nique pour plusieurs jours. Mais voilà, les jours ont passé et ils n’ont plus rien au fond de leurs sacs. Plus de pain, plus de fromage, plus de raisins secs, rien ! Alors, ils cherchent autour d’eux quelque chose à manger. Mais, comme tu le sais, dans le désert, il y a surtout du sable et des cailloux. Ils ont beau chercher, ils ne trouvent rien, pas même des épinards. Alors, ils se mettent à pleurer ! 14

- On va mourir de faim dans ce désert ! On n’a rien à manger ! Pour finir, ils s’asseyent tous par terre et tous ensemble se mettent à crier : - On a faim ! On a faim ! On a faim ! Moïse les regarde en hochant la tête. Lui, il ne se fait pas de souci. Il sait que Dieu ne va pas les laisser tomber, parce que Dieu les aime et qu’il les protège. En effet, le lendemain quand ils se réveillent, ils voient un truc bizarre sur le sol. C’est tout blanc, comme s’il avait neigé. Et puis, c’est un peu collant. Ils goûtent ce truc et... mmm, c’est bon ! Ça a un peu le goût de miel. Ils appellent ça la manne. C’est la nourriture que Dieu leur donne pour qu’ils n’aient pas faim. Tous les jours, la manne est là, et tous les jours ils mangent la nourriture que Dieu a préparée pour eux.


Le savais-tu ? Quand les amis de Moïse voient la manne, ils disent «qu’est-ce que c’est ?» et Moïse leur répond : «c’est le pain que l’Éternel vous donne à manger» Le mot manne veut dire «qu’est-ce que c’est ?» dans la langue de Moïse et ses amis. C’est le nom qu’ils donnent à cette nourriture qu’ils n’avaient jamais vue ni mangée avant d’être dans le désert. Chacun sort le matin pour ramasser la manne dont il a besoin pour sa famille. Lorsque le soleil chauffe, la manne qui est restée par terre se met à fondre.

Prière Tous les jours, je peux me mettre à table et manger des choses différentes, avec des goûts différents. Merci mon Dieu pour la nourriture ! Amen. 15


Dieu fait du camping Exode 19-20 À force de marcher dans le désert, Moïse et ses amis arrivent au pied d’une très grande montagne. Elle s’appelle le mont Sinaï. Dieu dit à Moïse : - J’aimerais bien te parler. Tu veux monter vers moi ? Je suis tout là-haut, sur la montagne. Moïse prend son sac de montagne, son bonnet et se met à grimper. Il a un peu peur parce que Dieu se cache dans une grande tempête avec des éclairs, du tonnerre, badaboum ! du vent très fort. Heureusement, Moïse connaît bien Dieu. Il sait que même s’il a l’air sévère quand il fronce les sourcils et qu’il parle avec sa grosse voix, il est toujours un papa qui aime ses enfants et qui veut leur donner le meilleur. Alors Moïse continue de grimper, malgré le vent et le tonnerre. Quand il arrive tout en haut, Dieu est là qui l’attend. - Bonjour, Moïse ! Tu n’es pas trop fatigué ? Tu veux manger quelque chose, te reposer un peu ? Moïse reste pendant des jours et des jours sur la montagne avec Dieu. En bas, ses amis s’inquiètent un peu :

16

- Qu’est-ce qu’il fait, Moïse ? Pourquoi il ne revient pas ? Là-haut, sur la montagne, Dieu écrit sur des grosses pierres les dix commandements. Mais Dieu demande encore à Moïse de lui construire une tente, car il a très envie de faire du camping avec Moïse et ses amis. Moïse est super content. Dieu va vivre avec eux ! Comme ça, quand il voudra lui parler, il n’aura plus besoin de mettre son bonnet et de grimper sur la montagne.


Mise en pratique Les 10 commandements sont des règles à suivre pour que ça se passe bien entre Moïse et ses amis et avec Dieu. Dans ta famille, il y a sûrement des règles pour que ça se passe bien. Pendant les repas, par exemple. Les connais-tu ? Prends une feuille et dessine avec ta maman ou ton papa 3 règles importantes que vous avez à table. Accroche la feuille à la salle à manger pour que personne n’oublie ces règles et pour que les temps de repas se passent bien.

Prière Quand c’est nécessaire, Éternel, viens me rappeler les règles importantes pour que ça se passe bien dans ma famille. Amen. 17

Loulou raconte la Bible - tome 2  
Loulou raconte la Bible - tome 2  
Advertisement