Gazette Bois-de-Lens N°2

Page 1

La nouvelle vie au Bois-de-Lens

La nouvelle vie au bois de Lens » est un projet de gazette imaginé suite à la collaboration de longue date entre des habitants du domaine, le service Habitat Permanent, le centre culturel d’Hastière et des artistes de l’asbl MUS -E Belgium.

«

Elle a pour objectif de faire connaître ce qui se passe au Bois-de-Lens en donnant la parole à des résidents.

Pour ce second numéro, nous donnons la parole à trois habitants connus de tous : Boule, Zézé et Maria.

Pour chacun d’eux, nous essayerons de savoir si la simplicité du quotidien et les routines sont suffisantes pour être heureux…

Le bonheur est-il dans le bois ?

janvier 2023 Numéro 02

BOULE & ZÉZÉ LE TRAVAIL C’EST LA SANTÉ

Pourquoi faire seul quand on peut faire à deux ?

Antoine (53) et Joseph (71), alias Boule & Zézé , mécanicien et ardoisier de profession. Deux hommes, quatre mains, une équipe en or.

Profitant d’une radieuse journée d’août, ils nous racontent leur collaboration en arpentant les allées du Bois-de-Lens.

Tous deux originaires de la région de Charleroi (Châtelineau et Gougnies), ils viennent respectivement s’installer au domaine, à 10 ans d’intervalle, en quête de tranquillité.

L’un en 2012, pour rejoindre son frère, l’autre, en 2002, avec femme et enfants. Après avoir acheté et travaillé à aménager leurs propriétés individuellement, de fil en aiguille, Boule a commencé à donner des coups de main à Joseph sur ses chantiers et vice et versa.

Une amitié est née !

Zézé demandant à Boule de lui montrer son «dernier trou» Antoine et Joseph devant le plan du domaine

« Nous sommes tous les

mais nous travaillons tout le temps »

Boule

En effet, il n’est pas question de ne rien faire, les deux hommes sont toujours affairés à construire, entretenir, réparer, inventer, aménager,… l’oisiveté est comme la rouille, elle use plus que le travail.

« J’ai toujours 20 ans » Zézé

Cette activité de chaque jour, la vie au grand air, ce flot permanent d’humour et de bonne humeur, voilà les ingrédients d’une santé et d’un moral de fer. «Jelefaisparcequej’aimebiendelefaire,etparcequej’habiteici,etque j’aimebiend’aidertoutlemonde» Boule

Depuis deux ans, Antoine, accompagné de Joseph, assurent bénévolement le bon fonctionnement et la maintenance de la distribution d’eau et d’électricité, essentielle à l’ensemble des habitants du domaine. Le réseau étant vétuste, ce travail est presque quotidien.

Toujours en train de patrouiller d’un coté comme de l’autre, nos deux copains connaissent tout le monde au domaine et n’hésitent pas à partager leur bonhomie avec tout un chacun.

deux retraités,
le dernier trou en question
Amis complémentaires, les deux font la paire !

Le monde de maria « À COEUR JOIE »

Pierrot propose à Maria d’arrêter les allers-retours entre Seraing (Liège) et le domaine et de venir s’installer définitivement au Bois-de-Lens.

ses mots, Maria ne peut cacher sa joie et répond « OUI ! OUI ! OUI ! »

Lors de la journée festive du 17 septembre - dont nous montrerons quelques images en fin de gazette - nous avons fait la connaissance de Maria à qui nous expliquons notre projet de portraits de résidents du Bois-de-lens. Très enthousiaste, elle nous propose spontanément sa participation pour intégrer ce volet-ci.

Nous nous donnons donc rendez-vous le 8 octobre chez elle et Pierrot, son mari, pour réaliser cet entretien.

De Seraing à serein

C’est en cherchant un projet d’habitat pour un de leur enfant que Maria et son mari découvrent l’existence du domaine en visitant plusieurs sites dans la région.

Suite au changement d’avis de leur garçon et voyant se profiler la retraite, le couple, animé par ces investigations immobilères, décide de poursuivre leurs recherches à des fins personnelles.

Ils ont un coup de cœur pour une parcelle comprenant une caravane dans le domaine du Bois-de-lens. Ils en font l’acquisition en 2012. Ils viennent alors y passer des weekends, et s’y sentant bien, ces weekends sont de plus en plus longs, et un beau matin d’hiver sous 60 cm de neige,

Ils vendent donc la maison qu’ils possèdent à Seraing et ré-investissent pour bâtir un châlet qui remplacera la caravane. Possédant déjà des compétences dans la construction et la rénovation, Pierrot produira lui-même les plans de leur projet.

Leur voisin Jean les conseillera en menuiserie. Ils entreprennent de tout faire seuls et les travaux du châlet se clôtureront en 2014. La caravane sera transformée en atelier pour Maria.

À
Maria devant son atelier entretien avec Maria

«Àpartunevache, on est autonome »

Pour Maria et Pierrot, la vie au Bois-de-Lens leur a permis de réaliser leurs rêves :

De Seraing au Bois-de-Lens, de la caravane au châlet, du jardin florissant au potager prospère et ce n’est pas fini…

Inventive et créative, Maria transforme ce qu’elle récupère : des boîtes de conserves, des p’tis pots, des noix, des caisses, des vêtements, des pinceaux, des tchinisses... elle crée d’innombrables objets usuels ou décoratifs, et mêle l’utile à l’agréable. Ces objets, elle est ravie de pouvoir les partager ou les donner, qu’ils aient leur propre vie.

Pour le jardin c’est la même chose... rien ne se perd, tout se transforme. Maria sème et récolte des légumes pour toute l’année,en veux-tu en voilà. Elle est toujours attentive à récupérer pour maintenir une sorte d’autosuffisance alimentaire.

La visite au(x) jardin(s) se finira dans le Kota, une cabane finlandaise dans laquelle on prendra un verre en refaisant le monde... tchin tchin !

une bière au kota séchage des graines les semences par espèce
!
Silence, ça pousse

QUELQUES CRÉATIONS DE MARIA

MON BOIS-DE-LENS À MOI
Boris Magotteaux & Laurent Quillet Laurent Quillet
Entretiens, écriture et conception : Graphisme : Relecture : SOUVENIRS DE LA JOURNÉE FESTIVE DU 17 SEPTEMBRE 2022 Nous avons besoin de dessins / photos / poésies pour composer une rubrique qui parle du Bois-de-Lens à travers vos points de vue, vos regards... Pour cela, vous pouvez nous envoyer vos documents à cette adresse : monboisdelens@gmail.com ou les déposer (en vrai) dans une boîte prévue à cet effet au bureau du domaine. → NOUVELLE RUBRIQUE
Catherine Scorier, Sara Conti Entretiens,
écriture et
Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.