Issuu on Google+


© ReMedAct . com

2

Si toi aussi, tu veux faire partie de la légende des Zinkult’, RDV sur le net ou en dernière page !

Romain Cabané Émilie Carassou Mickaël Duclercq Maylis Galas Julien Garcia Mado Gavilan Mikael Ghetti Pierre Lahaderne Nicolas Loustalot Lydie Martin Camille Mouton Barbara Rodriguez Marie Salles Maxime Tibi Gabriel Vergez JP Zerthomé Graphisme Camille Mouton Sara Myrtille Mickaël Duclercq Couv + Graphisme ReMedAct . com Impression Imprimerie Charont Oloron (64) Directeur de publication Gérard Gourrat, président de l’association « La Haüt »

Les Zinkult’

Linkult.fr

Moi Aussi !!

 Les Zinkult’

Centre social La Haüt, 25 pl. St Pierre, 64400 Oloron Ste Marie

Dépot légal 21 .12.2012

ISSN 2264-5993

Toute reproduction même partielle du contenu publié dans Linkult est interdite sans acord • Linkult #2 • juillet+aout+sept 2013 Loi n°49-956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse, modifiée par la loi n°2011-525 du 17 mai 2011


Eh ! Dites ! Oh ! 1...2...3... Linkult ! Vous n’y croyiez plus ? Vous pensiez que les Zinkult s’étaient noyés sous les pluies torrentielles qui s’abattent sur le Haut Béarn depuis des mois ? Que nenni ! Et nous nous réjouissons de cet air déçu sur vos visages,oui messieurs dames. Au lieu de râler, vous feriez mieux de profiter de ce délicieux début d’été (hum hum) pour découvrir ce nouveau numéro de Linkult, concocté spécialement pour vous sur le thème des vacances ! Vacances, synonyme pour les adolescents boutonneux de la fin des examens et du début des soirées, puisqu’ils sont enfin débarrassés de leurs grincheux de profs ; pour les adultes, c’est une parenthèse dans leur job, un paradis où ils n’ont plus leur boss sur le dos (puisse-t-il ne pas lire par dessus votre épaule). Dans ce numéro, vous retrouverez un cocktail ensoleillé et explosif, un mélange des habituelles critiques de films et livres, en passant par les conseils pratiques, les gribouillis déjantés de nos illustrateurs et comme d’habitude, autant d’humour que de bonne humeur. Linkult ? A déguster bien frais, entre deux plongeons dans la piscine et une bonne glace à la vanille ! Marie Salles

3


PETITE

HISTOIRE

DES

On fait souvent remonter l’histoire des vacances à 1936, où le Front Populaire met en place 2 semaines de congés payés pour les salariés. En réalité, les vacances existaient bien avant cette date. Traditionnellement, ne pas travailler est un privilège réservé à la noblesse. Au XIXe siècle, les aristocrates voyagent souvent entre la ville, où ils entretiennent leur vie mondaine, et la campagne, où ils profitent de l’air pur et de la nature. Les bourgeois commencent aussi à les imiter pour se démarquer des travailleurs. À cette époque, les vacances scolaires durent du 15 août au 1er octobre, pour permettre aux élèves (qui appartenaient pour la plupart aux classes aisées) de se rendre dans leur résidence secondaire pendant la saison de chasse. Petit à petit, les familles aisées se rendent de plus en plus souvent dans les stations thermales et balnéaires (c’est surtout le cas en Grande-Bretagne) ce qui fait que certaines villes se développent fortement grâce à leur activité touristique À la fin du XIXe siècle, l’école est rendue obligatoire par Jules Ferry et accueille donc les élèves issus de milieux modestes qui «sèchent les cours» pour aider leurs parents pendant les récoltes agricoles. Les gouvernements décideront alors d’avancer progressivement le départ en vacances au 15 juillet. Les enfants n’ont pas cours pendant 2 mois et demi ! Puis la loi accordant 2 semaines de congés payés est adoptée en 1936 (un seul député aurait voté contre). Tous les salariés bénéficient d’un même droit aux vacances alors qu’avant les congés étaient organisés par secteur d’activité. Cependant, les vacances de 1936 ne ressemblent pas vraiment à celles d’aujourd’hui. Les familles ne s’entassent pas les unes à côté des autres sur la plage ou dans les avions à destination du Maroc ou de la Réunion. En fait, à cette époque, les Français profitent de leur temps de repos pour faire des balades, aller à la pêche ou discuter dans les cafés... En somme, ils s’accordent un peu de temps libre tout en restant près de chez eux. Les classes les plus aisées sont les seules à réellement partir en voyage. C’est en quelque sorte un signe de supériorité.

VACANCES

Pour changer les habitudes, le gouvernement proposera notamment des billets de train spéciaux pour les congés payés permettant d’avoir une réduction de 30%. Cependant, c’est principalement l’urbanisation qui explique la hausse des départs en vacances (chaque année, 65% des Français partent en vacances). En effet, plus une ville est peuplée, plus ses habitants cherchent à la quitter pour souffler un peu à la campagne, loin du stress et de la pollution.

Aujourd’hui encore, les vacances sont un signe de distinction sociale. Ainsi, dans les années 1990, une famille luxembourgeoise est restée cachée pendant 10 jours dans sa cave, tous volets fermés, pour faire croire à ses voisins qu’elle était partie en vacances et de cette façon dissimuler ses problèmes d’argent. Quand les Français partent en vacances, c’est surtout vers... la France. 90% des séjours se font sur le territoire national. Les régions Rhône-Alpes et Provence-AlpesCôte-D’Azur sont celles qui attirent le plus : elles accueillent chaque année environ 20 millions de touristes français chacune.

4

Sur un plan international, la France est le pays qui reçoit le plus grands nombre de visiteurs étrangers, mais ce chiffre s’explique en partie par une position de carrefour entre l’Europe du Nord et du Sud, par lequel de nombreux voyageurs sont contraints de passer. Enfin, l’organisation des vacances risque d’être prochainement remodifiée. En février, le ministre de l’éducation Vincent Peillon a annoncé qu’il réfléchissait à réduire la durée des grandes vacances de 15 jours afin de se rapprocher d’autres systèmes scolaires comme celui d’Allemagne où les élèves ont des vacances scolaires plus courtes qu’en France, mais des journées beaucoup moins chargées...

Maylis GALAS


Norah

Lisa

5

Llona

Tiffany


 Conditions d'accès

 Organisation de la formation

 Inscriptions

photo © Sara Myrtille

Dans un premier temps, vous devez vous inscrire sur le site mis en place par le Ministère des sports, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative : www.jeunes.gouv.fr. Un numéro d’inscription vous sera attribué. Vous pourrez ensuite prendre contact avec l’organisme de formation de votre choix. (liste organisme de formation en aquitaine : http://www.aquitaine.drjscs.gouv.fr/IMG/pdf/liste_organismes_aout11.pdf)

La formation se déroule en trois étapes : 1. Stage de formation générale : 8 jours Cette première étape a pour objectif de permettre à chaque stagiaire de découvrir le rôle et les fonctions de l’animateur, de l’aider à clarifier son projet d’animation et son choix de stage pratique. 2. Stage pratique : 14 jours ou plus Il peut s'effectuer en plusieurs séjours, en situation d'animation avec un public. Il doit être effectué dans une structure déclarée comme centre de vacances ou centre de loisirs auprès des services de la Jeunesse et des Sports. 3.Stage d'approfondissement (6 jours) ou de qualification (8 jours).Le stage d’approfondissement permet de bénéficier d’apports complémentaires. Il peut être axé sur un thème ou une dominante. Le stage de qualification permet d’acquérir une compétence technique et pédagogique dans un domaine spécialisé de l’animation (activités scientifiques et techniques, pratiques sportives, communication). Le cycle de formation doit être accompli dans un délai de 30 mois maximum, la période entre la formation générale et le stage pratique ne devant pas excéder 18 mois.

Etre âgé de 17 ans au premier jour du stage

Le BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur) est délivré par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Il prépare à être animateur en accueils collectifs de mineurs et en camps. Cette formation permet de sensibiliser les futurs animateurs à la connaissance des enfants, des adolescents, à l’organisation d’activités ou la mise en œuvre de projets.

LE BAFA 6  Autres aides

 Témoignages

« J'ai appris à gérer un groupe, préparer des animations, à m'organiser, à être créative et à gérer les petits tracas du quotidien aussi. Face à certains enfants difficiles, j'ai pu tester mon autorité. Vu que je souhaite être professeur des écoles, cette expérience est un plus pour mon parcours professionnel » Clara, 17 ans. « On découvre plein d’activités, on ne voit pas les journées passer… par contre je ne conseille pas ce genre de job d’été à ceux qui veulent gagner beaucoup d’argent, car ça n’est pas très bien payé ! » David, 19 ans. « Le stage théorique était super sympa, on apprend beaucoup de choses, on ne dort pas beaucoup durant les veillées, mais j’ai pu faire la connaissance de personnes venant de tous horizons. Les formateurs étaient à notre écoute et m’ont aidée par la suite à trouver un stage pratique. » Laura, 18 ans.

Certains centres de loisirs peuvent vous aider à financer votre BAFA en échange de bénévolat . Se renseigner directement auprès de leurs services. Pour tous renseignements n’hésitez pas à vous rendre à la mission locale ou au Centre social d’Oloron.

 Aides financières

1.Directions de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale Une demande de bourse peut être faite auprès des Directions départementales.. Le montant de cette aide n’est pas fixe. Il dépend de la situation financière du candidat ou de celle de ses parents s’il est toujours à leur charge. Dans tous les cas, elle ne peut pas dépasser 305 € pour l’ensemble de la formation BAFA. Pour bénéficier de cette bourse, il faut remplir le formulaire disponible en ligne sur www.aquitaine.drjscs.gouv.fr 2.Caisse d’Allocations Familiales (CAF) La CAF peut attribuer une bourse, quel que soit le montant des ressources du candidat, à partir du moment où celui-ci a commencé une formation BAFA. La demande remplie et signée doit être adressée à la CAF dans un délai de 3 mois maximum après l’inscription à la session d’approfondissement ou de qualification Le montant de la bourse est de : - 91,47 € pour tout type de sessions, hors celles organisées à l’étranger, - 106,71 € pour les sessions « animation de la petite enfance ». >Le formulaire de demande est accessible sur www.caf.fr (rubrique « Particuliers », puis « Les formulaires » et « en métropole ») et dans tous les points relais CAF.


7

Zoé

Nemania

Clément

Alice

Lola


Eux aussi, ils ont gravé leur trace :

C’EST LE

CD LES GARS ! Dé’clique

Pour tous ceux qui connaissaient le groupe oloronais Dé’clique, vous avez maintenant le privilège de les écouter à fond dans votre voiture, pour ceux qui n’ont pas encore eu la chance de succomber à leur charme lors du festival Porte Voix, précipitez-vous pour découvrir leur premier CD démo live. C’est un parfait mélange des genres, du guitariste en jogging à l’accordéoniste roots en passant par le chanteur en chemise, un batteur au chapeau vissé sur la tête, ces passionnés nous embarquent sur un rythme frais et entraînant. Leurs paroles douces et réalistes 8 se fredonnent inlassablement, et les influences ska et reggae se mêlent magnifiquement bien aux rayons de soleil de cet été !

 A découvrir au Leclerc culturel, Atarine, Music’oloron et au 64 ( près de la mairie).

8

» myspace.com/declique » fb : Dé’Clique

© David Duo

David Rojas « Con esperenza Amor y Fé » est l’aboutissement de 4 ans de travail de David Rojas et de ses acolytes ( Paquito F Criado, Marie et Andréa Criado, Antoine Marquet). Ces 12 créations inspirées du flamenco mêlent le chant, la guitare et la musique assistée par ordinateur pour réchauffer le cœur. Cette autoproduction est actuellement en vente près de chez vous ! Studio Ethnik studio JL Remond Graphisme Cynthia Chicorp (Creativ’ I.D)

» andanzas@voila.fr » 06 79 00 25 50

Camille Mouton


Lorsque Colin rencontre Chloé, il sait qu'elle sera la femme de sa vie. Un mariage, un couple bienheureux et une existence ponctuée de fantaisies et de visites de leurs amis... serionsnous dans une pâle histoire d'amour inconsistante ? Boris Vian nous livre en réalité un roman à la finesse inimitable, où le merveilleux comme l'absurde s'entrelacent dans une explosion littéraire à couper le souffle. Entre Chick, ami de Colin et éternel admirateur du philosophe JeanSol Partre, Nicolas, cuisinier talentueux

de Boris Vian



Livre

nymphomane sur les bords, Alise et ses pulsions meurtrières, ou encore la souris de compagnie de notre joli petit couple, le roman a de quoi nourrir notre imagination ! D'autant qu'il existe, de l'autre côté du miroir, une part de drame à cette histoire d'amour si touchante. Chloé tombe malade : un nénuphar pousse dans son poumon. Pour la soigner ? Il faut remplir la maison de fleurs, afin d'intimider le nénuphar qui finira par faner... Original, ce roman nous entraîne dans une valse de sentiments et autres surprises étonnantes, nous offrant un moment de tendresse mêlée d'amertume sur un plateau d'argent... Bien que datant de 1947, L'écume des jours a su garder toute sa fraîcheur et sa vitalité : à consommer sans modération, évidemment.

Marie Salles

L'écume des jours

Le roman de Boris Vian, par son originalité et son onirisme, semblait être une œuvre impossible à porter à l’écran. Pourtant, le réalisateur Michel Gondry, aussi connu pour La science des rêves et The we and the I, a relevé le défi. Alors, verdict ? La caméra du réalisateur sait nous amener exactement là où elle souhaite. Sans faire de détour, on retrouve la trame narrative originelle ainsi que tous les personnages liés à l’intrigue. Dans une mise en scène poétique, Gondry transmet au spectateur toutes les valeurs que l’on trouvait déjà dans le roman : le bonheur éphémère tout comme la folie. Le cocktail est explosif, le lyrisme

 Film

de Michel Gondry

délirant, et le metteur en scène dynamite les codes du cinéma de la même manière que Vian avait transgressé les règles littéraires. Que l’on soit cinéphile ou non, que l’on ait lu le roman ou non, on conviendra aisément que ce film est une œuvre d’art à part entière, à regarder plusieurs fois pour la savourer pleinement.

Marie Salles

9


MUD

un film de Jeff Nichols

Les premiers rayons du soleil effleurent les eaux du Mississippi, une silhouette sort discrètement d’une maison, s’enfonce dans les bois. Il s’agît d’Ellis, jeune garçon qui rejoint Neckbone, son ami. Tous deux s’embarquent sur un canot en direction d’une île déserte, promesse d’aventures. Arrivés sur place, nos deux héros ne tardent pas à découvrir le but de leur voyage ; un bateau perché sur un arbre, cabane idéale, mais des indices laissent à penser que quelqu’un y a déjà élu domicile... De retour à leur embarcation, ils découvrent un homme énigmatique. Un tatouage de serpent au bras, une dent cassée, les cheveux hirsutes ; il dit s’appeler Mud et attendre quelqu’un. L’aventure peut commencer. Présenté à Cannes en 2012, Mud est le nouveau film de Jeff Nichols, après la révélation Shotgun Stories et la confirmation Take Shelter. Basé sur un scénario écrit sur une dizaine d’années, ce longmétrage est une déclaration d’amour de son auteur à son état d’origine : l’Arkansas. De la volonté de filmer en lumière

naturelle à la bande originale, tout concourt à cette langueur qui imprègne chaque photogramme. La fluidité de la narration, cette façon de passer naturellement d’un personnage à un autre, couplée à la mise en scène évoquent le mouvement du fleuve Mississippi. Ce film contribue au renouveau du Southern Gothic aux côtés du premier film de Benh Zeitlin, Le Sud des Bêtes Sauvages, récompensé par la Caméra d’Or à Cannes en 2012 et que je vous recommande aussi vivement. Ce genre, à la fois littéraire (Faulkner pour n’en citer qu’un) et cinématographique, se caractérise par la géographie de son action (le sud des États-Unis donc) et ses éléments symboliques, volontiers magiques, fantastiques. On peut citer comme un des principaux représentants de ce genre au cinéma l’immense La Nuit du Chasseur de Charles Laughton. Citons également le romancier Mark Twain dont l’ombre plane sur le long-métrage ; on pense notamment à Tom Sawyer ou encore Huckleberry Finn. A la fois film d’aventure, récit initiatique mais aussi chronique familiale, Mud est incontestablement un grand film dont on se souviendra longtemps. On suit le personnage d’Ellis avec émotion et comme lui, on se retrouve embarqué le long des sinuosités du Mississippi, bercé par le ruissellement de l’eau à la lumière du soleil couchant.

10

Pierre Lahaderne


Only God Forgives un film de Nicolas Winding Refn

Only God Forgives est le nouveau film de Nicolas Winding Refn, un an après Drive, Prix de la Mise en Scène à Cannes et succès public aussi bien que critique à travers le monde. Attendu fiévreusement par les spectateurs ayant découvert le travail du metteur en scène danois avec Drive, Only God Forgives a toutes les chances de les décevoir, ce dernier long-métrage se rapprochant plus des précédents efforts de Refn, Valhallah Rising en tête. « Je vais me faire une petite virée en enfer  ». Ce seront les derniers mots que Julian entendra de son frère Billy. Ce dernier sera assassiné quelques scènes plus tard après avoir violé et tué une prostituée mineure. Dès lors, et sous la pression de sa mère, Julian se met à la recherche du responsable de la mort de son frère, s’enfonçant toujours plus dans un Bangkok interlope. Dès le générique, entièrement écrit en thaïlandais, on comprend immédiatement qu’on embarque pour un voyage vers l’inconnu. Bangkok en premier lieu, métropole ici filmée dans ses quartiers les plus sordides, des maisons de passe aux rings de boxe maculés de sang. L’action se déroule pour la majorité du film au cœur de la nuit, mais point d’obscurité ici, les néons aux couleurs fluorescentes donnant aux déambulations du héros des allures de rêve (et de cauchemar). On pense notamment au Suspiria de Dario Argento (pour ses éclairages surréalistes) et à sa relecture du Alice au Pays des Merveilles de Lewis Caroll. La mise en scène, où l’on reconnaît le renversante maîtrise plastique du réalisateur, les travellings tout en amplitude ainsi que la bande-son et ses nappes synthétiques contribuent à cette étrangeté toute onirique. Le film est dédié à Alejandro Jodorowsky, scénariste de BD mais également metteur en scène de quelques films surréalistes de

11

grande qualité. Only God Forgives fait notamment référence à l’un d’entre eux : Santa Sangre. On y retrouve le personnage de mère dévoreuse de son propre enfant ; elle est interprétée dans le film de Refn par une géniale Kristin Scott Thomas qu’on se plaît à détester tant elle se révèle ignoble. Mention spéciale à Vithaya Pansringarm, interprète du flic qui est poursuivi par Julian. Glacial et implacable, il se révèle à certains moments doué d’omniscience et on peut y voir le Dieu (vengeur) du titre du film. Only God Forgives est un film qui offre une proposition « autre » au spectateur. Par ces temps où tout ou presque passe par les mots, Nicolas Winding Refn nous propose un film quasi muet, les images se suffisant à elles-mêmes pour nous raconter une histoire (la définition du cinéma en somme). Le risque que prend le réalisateur danois ne peut qu’être salué, il fait confiance à son spectateur et lui laisse arpenter seul le chemin. Le film ne fait pas l’unanimité, de par sa violence, ses thèmes et sa structure, mais c’est à cela qu’on reconnaît les œuvres les plus marquantes. Sifflé à Cannes comme La Grande Bouffe en son temps, Only God Forgives est un film que je vous conseille vivement, bien qu’il ne soit pas à mettre entre toutes les mains... et que pour cela Dieu me pardonne. Pierre Lahaderne


ACTU NUMÉRIQUE 

E3 2013 Le bilan L’E3 s’est déroulé du 11 au 13 juin comme chaque année à Los Angeles, il s’agit là du plus grand salon du jeu vidéo. Cette année, 3 bonnes raisons de suivre les conférences des différents constructeurs et éditeurs : les infos sur la PS4, la Xbox One et l’annonce de nouveaux jeux ! Du côté de Sony, on n’a pas été déçu, le design de la PS4 a été dévoilé (ressemblant fortement à la Xbox One présentée plus tôt par Microsoft) tout comme son prix : 399€. Sony a balayé l’une de nos grandes peurs, le marché de l’occasion ne sera pas en faillite puisque la PS4 pourra lire des jeux d’occasion. De plus, aucune connexion obligatoire pour pouvoir jouer, on ne délaisse donc pas les joueurs démunis de connexion internet. Enfin, la console ne sera pas zonée, comme auparavant avec la PS3. Par contre, mauvaise nouvelle, l’online de la PS4 sera payant comme sur Xbox 360. Pour Microsoft qui avait déjà dévoilé sa bête quelques jours plus tôt, on apprend juste qu’elle sera au pris de 499€ et qu’elle intégrera directement la technologie Kinect. Microsoft ne délaisse pas non plus les joueurs de 360 puisque celle-ci se verra relookée. Donc, si vous ne savez pas encore quelle console choisir, si Kinect ne vous intéresse pas, tournez-vous vers la PS4 moins chère et plus puissante que la Xbox One. A moins que les exclusivités Microsoft ne vous fassent changer d’avis, est-ce que ça sera suffisant à 100€ d’écart ? Enfin, côté jeu vidéo, on a été gâté ! En vrac : • Quantic Dream a présenté un mystérieux Dark Sorcerer

12

• Mario Kart 8 annoncé • X, la suite de Xenoblade en monde ouvert • Final Fantasy Versus XIII renommé en Final Fantasy XV • Secret Ponchos, un western sur PS4 • Bayonetta 2 exclusivement sur Wii U (et l’héroïne aura les cheveux courts !) • The Walking Dead : 400 Days confirmé • Kingdom Hearts III sur PS4 et Xbox One • Un reboot de Mirror’s edge • Pikmin 3 dévoilé • Need For Speed Rivals révélé • New Super Luigi U et Yoshi’s New Island pour la Wii U • Metal Gear Solid V a fait parler de lui • Minecraft débarque sur Xbox One • Un nouveau Super Smash Bros Cette liste est loin d’être exhaustive tellement de nombreux jeux ont été dévoilés mais les plus grandes annonces sont là. Des centaines de jeux sont à venir sur Xbox One et autant sur PS4, ces deux consoles devraient sortir en novembre 2013. Solitude du côté de Nintendo pour qui l’E3 de cette année était surtout l’occasion de mettre l’accent sur les titres forts à venir. Ils ont pour cela envoyé sur chaque stand les développeurs de chacun des jeux à la rencontre des journalistes. Peu de grosses surprises à cet E3 si ce n’est nous montrer à quoi va ressembler la génération future de consoles de jeux.


Samsung jour pour le à e is m e n U Galaxy S4 eulement d’espace, s n syso G 6 1 es Malgré s cause d’u lisables à ti beauu t n o s o 9G qui prend n o ti a it lo p e cela il tème d’ex en plus d et e c la p e d applicacoup trop taller des s n ’i d le sib trer cela, est impos . Pour con D S e rt a c mise à la tions sur poser une ro p e d t n vie me ocSamsung e. Le systè n o h p rt a sm et il est jour à son is moins de place a staller nant d’in cupe désorm te in a m sible mémoire. aussi pos ur la carte s s n o ti a c des appli

Blackb

erry M ess les pla enger sur to t es-for utes L’opér mes ateur t é léphon annon iq ça que B it que c’ét ue T-Mobil ait le e lackbe 27 ju rry M dispon i n e sseng ible s er sera u mais it Black r iOS et Berry Andro que ce n’a pa id tte inf sa or T-mob ile a d mation soit pprécié ément juin. A sortie i de ffaire à suiv la date du 2 re ! 7

Les ACTU S en bref ! iTu

nes R Il s’a adio o git d fficia ’une perm lisé série ettan de ra t d’éc milli dio ou ons d tant e titr ter gratu s en lign e e i dio p pour l’Am s. Réservé tement 2 6 ropos pour ériqu e qui seron ra des ra e, iTun l’inses R dios t fin cités a t a tify audio, ex ncées pa hématiqu et De actem r des es ezer. tront ent c publ C p Matc our les a es public omme S ibonn p h. i és au tés dispa or Ce se s a ervic rv e iTu îiOS7 ice devra n es it arr . iver c et au tomn e ave c

iOS 7 dévo il é Le no uvelle OS (sys tème d’explo itatio bile de Apple n) mo a été dévo il é. Parmi les n o uveautés, on peut not ai des visuel er que les les sont mo ins no mbreu dans les préc ses que édents iOS ca r Apple es tim ses utilisateu e que rs ont co m pris le fonct ment du ta ionnectile. Le des ign es t mai plus épuré, ntenant les icônes pl us plates et nus très d if le fé s mere nt s. ram qu’Instag De rs e s ch w o an ll ge ments qui d + de fo evraient pert e mini no mbre de ectionne urbe ndroid d opufan de la m A n Vine coll o ti a p c arque à la po r bon li s p p lu a p l’ u r n m me. u e o v De p e no uvelles fo est d Succès nctionnalités éos qui . id r v pa te s ri it e ti fo g w o n co m me le nt leur apmessa m sur T partage Air Twitter entre plusieu nstagra Drop par w rtient à a p rs p iP a laire qu’I ifi u ho e nes, le cent oir a e Vin permettant re de contrô promouv avoir qu d s ’a le cc t le, r éd u u a er té o f rapi dement Il t p g lages les pl e in aux réus co urants donc tou e bénéficie d’un it a f s i le u co m me sur q in ans Andro id. IOS7 sera d e plus, V tenus d isponible ce mieux. D faite de ses con nt à Inst fa au e r u to d a m m ra p e n e, un ir et il vo us iPhone 5 po gration r, contra ur bénéfici les no uveaut s Twitte er de to utes és de cet O message S. ok, à Facebo ram.

tag rtient qui appa elles conditions s. , m a r g nouv Insta photo nc de ces ur le partage des o d e r f f plis s sou r te tre les ap r Twit n a e p e s é e é in s o m imp d’être ter iaux ! e est loin r les réseaux soc r r e u g a L vidéo su photos et

13


Sur sa planche à roulettes, de l’autre côté de la Terre ... « Hey, les gars, vous connaissez pas un skateur ? - Hassan ! » qu’ils me disent. Ok, me voilà 4 heures plus tard au skate park dans la chaleur du béton en compagnie de Julien Garcia et Hassan Abaroudi qui consent à lâcher sa planche pour me parler de sa passion. A 24 ans, ce jeune sportif et étudiant en LEA est reconnu pour sa persévérance et son talent dans le milieu du skate.

Comment es-tu monté sur ta planche ?

J’ai débarqué à 10 ans à Oloron, je ne vivais que pour le foot. Après une première année au FCO, la deuxième se passait plutôt mal alors j’ai décidé de ne plus aller au club. Je ne l’avais pas dit à mes 14 parents donc je devais quand même sortir de chez moi aux heures des entraînements et en parallèle, le skate-park se montait. J’ai commencé à skater avec des potes, les jeunes du collège. Au départ, j’étais pas forcément attiré mais je trouvais qu’il y avait une bonne ambiance, c’était nouveau, neuf et à la mode. Ce que j’aimais surtout, c’est qu’il n’y avait personne au-dessus de nous. Aucun adulte pour nous dire quoi faire. Le skate est un sport que l’on peut exercer seul, même s’il faut beaucoup de motivation pour progresser.

Parle-moi de ton évolution dans le milieu.

J’ai l’esprit compétitif, j’aime me confronter aux autres, pour savoir ce que je vaux. J’ai commencé à faire des compétitions à Paris, Nantes, Lille, Rennes, Bordeaux, Rouen, les coupes de France, le FISE (Festival international des sports extrêmes) puis les coupes d’Europe et enfin la coupe du monde à Paris. Plus de 5000 spectateurs nous regardent, on est retransmis sur Eurosport, c’est une poussée d’adrénaline, des gens avec un niveau immense qui te poussent à donner le meilleur de toi-même. C’est là-bas que je progresse, que je me sens le mieux. Je suis sponsorisé par DC et Jart, ce qui me permet de vivre ma passion gratuitement (défraiements, matériel ). Ça reste une passion, je prends ça comme ça vient, j’en profite. Puis faut vraiment un bon niveau pour arriver à en vivre.

Justement, DC t’a permis de voyager un peu ?

DC a envoyé deux membres ( mon meilleur ami et moi ) à Los Angeles pendant un mois et demi pour faire des photos et des vidéos. On était entouré des meilleurs mondiaux. Un rêve ! On voit en vrai ceux qu’on suit depuis tout petit sur les vidéos. Même hors skate c’est un monde à part ! J’ai fait beaucoup de skate park, j’ai eu une place pour la soirée des oscars, j’ai fait du golf sur un building, tiré à l’arme à feu et même volé un drapeau américain dans le jardin d’un patriote ! C’est ouf comme ville !

Comment te paraît le skate park d’Oloron aujourd’hui ?

Le sol n’est pas entretenu, et c’est en partie pour cette raison que la scène skate a éclaté, des nouveaux sports sont apparus comme la trottinette, le BMX, le roller. Il n’y a plus de compétitions, c’est dommage.

» photo : Maxime Tibi

» Camille Mouton


Fabien , Papa du Skate Park et grand-frère des skateurs C’est à la fin des années 90 que Fabien Reichert débarqua de sa Normandie natale pour rendre visite à sa mère, gérante d’un magasin de musique. Après quelques allers-retours pour les vacances et quelques sessions skate avec les locaux, il s’installa définitivement dans le Béarn et une idée originale germa dans sa tête : fusionner la musique et le skate. Des générations de skateurs et de musiciens se croisèrent durant une décennie avant que Fabien ne change de cap professionnel, lassé par les aléas économiques du commerce. Grâce à son investissement dans la scène locale, il est devenu LA figure du skate oloronais et malgré son emploi du temps chargé vous le croiserez toujours sur sa planche, motivé comme au premier jour.

«  Les gens viennent de Pau pour rider à Accous, avant ils venaient de Bayonne pour aller à Oloron ! »

En 1998, des dizaines de skateurs ridaient au fronton sur les marches des impôts, sur des modules en bois et se sont rassemblés pour créer l’association des skateurs d’Oloron Sainte Marie et Fabien Reichert passait un accord avec la mairie d’Oloron-sainte-Marie pour la construction d’un park : «  On se débrouille pour les plans ! » Ainsi, à une époque où ceux-ci fleurissaient dans la région, il pensa l’un des rares skate-park en béton avec modules. il attira beaucoup de skateurs locaux et extérieurs et créa une bonne dynamique puisque l’association donna naissance à de nombreux événements comme des compétitions, des barbecues ou encore des manifestations sportives lors du téléthon. Après un agrandissement en 2002 au moment des élections, les abords du park ont été améliorés : aménagements de points d’eau, tables, gradins, mur de graff .. Une trentaine de collégiens et les lycéens comme Hassan venaient skater entre midi et deux, dès qu’ils avaient une heure de libre. La fréquentation du site a connu un coup de mou entre 2007 et 2008. En 2009, un mur

de graff fut inauguré à l’occasion de l’événement « Couleur béton ». Quelques membres de l’association donnaient des cours d’initiation à des jeunes motivés et un nouveau groupe de skateurs vit le jour mais dans le creux de cette vague, c’est la trottinette qui connaissait son essor. Aujourd’hui, la scène se déplace à Accous, en vallée de Baréthous et les skateurs pointent du doigt la dégradation du sol du park d’Oloron et le manque de dynamique qui s’en suit.

« On a perdu une génération de skateurs. Le sol n’est plus bon, on perd trop de vitesse et pas assez de pop. Les compétitions nous manquent, ça apportait beaucoup de motivation. Et ça reste dommage pour Oloron parce que quand on n’a pas le permis, on est bien content d’avoir un park en ville. » Odran

Tous s’accordent à dire que le park d’Oloron a 15 besoin d’être rénové pour qu’il reste sûr, utilisable et agréable mais l’association des skateurs acceuille à bras ouverts les personnes qui veulent donner un peu de leur temps et de leur énergie pour faire avancer les choses. « Les outils sont là, c’est possible de relancer quelque chose »


Photos: Maxime Tibi


Caste des

Méta-Barons Fantastique histoire que celle de la caste des Méta-Barons ! Celle-ci se passe dans un univers gigantesque illustré par le fabuleux Juan Gimenez, et suit la lignée des Méta-Barons, guerriers sanguinaires et impitoyables, et mercenaires à temps perdu. A chaque tome est attribué un membre de la famille, avec ses actions dans le monde qu’il habite, et les conséquences que cela a sur les descendants.

BD

Mais rien à voir avec les aventures d’un quelconque héros attardé dont le hobby est de pulvériser le méchant à coups de masse pour sauver la gentille. Ici, les héros de la saga ont beau être des dieux de la baston, ils le font dans le cadre rigoureux des traditions de leur caste. L’initiation de chaque nouveau descendant se fait par un entraînement surhumain. Et chaque initiation se termine par deux épreuves ultimes : la mutilation d’un membre du fils par le père, et la mort du père par le fils au cours d’un combat à mort. Il y a également un code à respecter ; c’est ce que nous explique le scénariste Alexandro Jodorowsky dans La Maison des Ancêtres, un livre bonus retraçant le fil des origines de la série : « La Caste des Méta-Barons se déroule dans un empire galactique pourri. Il semble parfois qu’il n’y ait rien de bon dans cet univers. Dans ce contexte, le Méta-Baron apparaît lui-même comme un mercenaire. On pourrait alors dire que le Méta-Baron aussi est pourri car il se vend à qui le paye. Mais il a son code, il ne se vend pas à n’importe qui. De plus, il n’a pas vraiment besoin d’argent, puisqu’il est déjà richissime. C’est plutôt la cause qu’il choisit. » Ce qu’on en ressort alors, c’est peut être la volonté chez les Méta-Barons de rendre la justice dans un monde qui n’en a pas... Mais c’est aux lecteurs désormais de décider si ces guerriers peuvent être considérés comme des justiciers, ou comme de véritables salauds.

Gabriel Vergez

18


19


Machine gun tattoo Quand avez-vous commencé le tattoo ?

J’étais passionné par la tatouage, à 18 ans, je me suis fait faire mon premier. Puis j’ai continué, je pouvais pas m’arrêter. C’était une manière de ne pas être comme tout le monde, le mien symbolisait ma renaissance après une étape importante de ma vie personnelle. J’ai commencé à apprendre avec mon tatoueur et ça fait maintenant deux ans et demi que je travaille en studio. Pour moi, c’est un sentiment de liberté et 20 de désir, c’est totalement personnel : tu dis ce que tu veux sur ton corps. Chacun a sa raison de se faire marquer, c’est un monde à part, une manière de raconter une histoire. Même si dans la vie, tout a une fin, le tattoo lui n’en a pas. Des fois, des personnes viennent pour se faire faire un dessin après le décès d’un parent proche, la naissance d’un enfant ou en l’honneur d’une membre de leur famille. Ça me touche de me dire que c’est moi qui laisse cette trace indélébile sur la personne.

Votre style est différent de Titou ?

J’ai toujours été plongé dans un univers métal, dark de par mes dessins, ma musique, c’est ce que recherche une partie de ma clientèle, mais je fais de tout. J’aime beaucoup les cartoons, avec beaucoup de couleurs, c’est marrant à faire. Le réalisme est techniquement très intéressant.

M Mal achine ice N gun (Vêt inie Cu tattoo e 37 r ments, stom Sh u bijo op e L 6440 0 Ol ouis Bar ux ) o t 06 2 ron-Ste hou -Ma 6 30 rie 27 3 1

Qu’est ce que votre travail vous apporte ?

C’est pas un travail, c’est une passion. Depuis petit, je voulais faire un métier artistique. Aujourd’hui, quand je viens au studio, je suis content, j’ai la banane ! Puis on ne peut pas être tatoueur si on n’aime pas les gens, j’aime les rapports avec la clientèle.

Tu acceptes n’importe quel dessin ?

Je refuse de faire ce qui est trop politique, antisémites, nazi, les tattoo sur le visage et le crâne et ceux sur les clients qui ne sont pas majeurs ( sans autorisation parentale ).

Un conseil pour les jeunes qui veulent se faire tatouer ?

Bien réfléchir leur tatouage pour ne pas le regretter, surtout ne pas se précipiter, ça vaut le coup de prendre son temps.

Et pour ceux qui veulent se lancer dans la tatouage ?

C’est un milieu qui est très difficile à intégrer, surtout si on veut se lancer seul. Il faut être passionné par dessus tout puis trouver un bon maître tatoueur, ce qui est assez compliqué. Visez les grandes villes !


Armixt Ok, je vous l’accorde, la pente de la rue Révol est raide, mais c’est dans un petit bijou de boutique, à la vitrine attirante, que je fais une halte. A l’intérieur, Olivier, artiste dans de multiples domaines raconte son expérience de perceur.

Parlez-moi de votre expérience en tant que perceur.

Depuis plus de 18 ans, je servais de cobaye pour mes potes perceurs puis Audrey (ancienne perceuse de chez Titou) m’a formé pendant 5 mois. Aujourd’hui, ça fait 3 ans que je perce. J’aime beaucoup ça, c’est une modification corporelle, on ajoute quelque chose sur notre client et les relations humaines sont intéressantes. J’ai tous les styles et catégories sociales mais c’est vrai que de plus en plus de jeunes passent dans le studio. C’est maintenant rentré dans les mœurs : les caissières de chez Leclerc sont percées ! Se développent 21 aujourd’hui les piercings de surface, pratiques, discrets ..

Un conseil pour les jeunes qui veulent se faire percer?

Ne vous percez pas vous-mêmes ou ne le faites pas faire non plus par la copine dans les toilettes du bahut sinon, on s’expose à des maladies dangereuses (staphylocoques dorés, hépatites, virus) ou infections. Ne sous estimez pas les risques. N’hésitez pas à aller visiter les salles de piercing avant l’acte, de poser des questions aux professionnels et évitez les bijoux à 2€ achetés sur Ebay parce qu’ils ne sont pas conçus avec des matériaux faits pour passer à travers la peau et vous allez faire face à de nombreux rejets.

Et pour ceux qui veulent se lancer en tant que perceurs ? Il y a des formations, un diplôme d’hygiène et avec un professionnel, on apprend les bases, les techniques, les règles d’hygiène. Il ne faut pas être trop sensible, ne pas avoir peur du sang ou que le client s’évanouisse. Ne le faites jamais à domicile, c’est dangereux, on ne fait pas ça dans sa cuisine déguelasse ou sur le canapé du salon où le chien s’est assis.

» Camille Mouton

Arm 32 ru ixt.com e Oloro révol 6440 0 n-S 06 03 te-Marie 41 00 63


Titou Tattoo

Un art nommé tatouage ...

Pour un premier jour d’été, la pluie tombe à torrents. Cool pour un début de journée ? Je trouve refuge chez Titou, dans son petit studio de tatouage. Le reggae envahit la pièce de bonnes ondes, et il m’accueille avec un grand sourire sous ses dreads, dans la joie et la bonne humeur. Un mec est en train de se faire colorier le bras avant de passer sur le banc de torture. Ça rigole, ça discute et en plus, ça prend le temps de répondre à mes questions, c’est pas merveilleux ?

Très peu développés jusqu’aux années 90, les dessins fleurissent aujourd’hui sur nos peaux. Des ancres des pirates aux têtes de mort des bikeurs, le tatouage s’installe tranquillement dans nos moeurs et devient un moyen de renouer avec une tradition vieille de 50 000 ans ( plus que les peintures rupestres ).

formé sur le tas, comme la plupart, et aujourd’hui, je travaille à Oloron.

Comment as-tu commencé le tattoo ?

∞ Tribal pacifique Polynésien : Il descend d’une

Je faisais pas mal de dessins, et à 18 ans, je me suis fait mon premier tattoo, avec la méthode artisanale : à l’encre avec des aiguilles à coudre. Dans les années 90, il y avait très peu de tatoueurs en France, 10 peut-être, répartis dans les grandes villes. Le premier salon a était ouvert en 1970 ! Je suis parti faire mon service militaire, et là-bas, j’ai commencé à dessiner sur mes copains. Les dessins étaient assez bateaux : des poignards avec le serpent enroulé, ce genre de choses. Et déjà que c’étaient pas des chefs d’œuvre, en plus on les cachait pas : sur les avants bras ! C’était la folie ! Je voyageais beaucoup en outre mer et en Asie. En France, on voyait quelques photos de tatouages japonais ( avec beaucoup de fumée, d’animaux, de vagues .. ) , plus aboutis, qui me plaisaient particulièrement. Je me suis

22

Quels sont les styles, les modes ?

Il y a toujours eu des modes, dans les années 2000, c’était les tribales en bas du dos, en ce moment, c’est les petits oiseaux noirs ou les pissenlits. Mais en règle générale, le tattoo mûrit , il devient plus pacifique, plus réfléchi aussi. très ancienne tradition et chaque pièce doit être unique, chaque symbole différent des autres. Pour eux, c’est une véritable carte d’identité . Ça se fait beaucoup ici, peut-être à cause de la culture rugby.

Noir et blanc ou couleur ?

La majeure partie de mes pièces est faite en noir et gris. Seulement 20 à 30% des tatouages sont en couleur.

Vous refusez de dessiner des choses ?

Je refuse de faire les signes discriminatoires, fascistes, racistes, le prénom du nouveau petit copain, la feuille de cannabis au gamin qui vient de découvrir la drogue, et les codes barres. Pourquoi les codes barres ? Parce que ça va totalement à l’encontre du principe du


tatouage qui est censé personnaliser notre corps, faire en sorte qu’on se l’approprie et pas se tatouer le symbole d’un produit industriel diffusé en masse dans les grandes surfaces.

Avant, les gens venaient avec une idée, et on dessinait ensemble leur tattoo, tout passait à travers l’artiste. Depuis Internet, les clients m’amènent une photo, et me demandent de la recopier. Je refuse pas, mais je leur déconseille. «  Eh, t’es déjà la trentième à le faire sur Oloron ». Je retouche toujours avant de tatouer, par respect pour l’artiste à l’origine du premier dessin, puis c’est mieux pour le client, et pour moi aussi. Je fais aussi des recouvrements, pour repasser des tatouages, faire des finitions ou arranger les « erreurs de jeunesse ». Ça ne nous dérange pas de reprendre le travail d’un autre tatoueur. Dans les métiers artistiques, il n’y a pas de concurrence, chacun a son univers et on entretient de bons rapports.

Qu’est-ce que votre travail vous apporte ?

C’est un boulot qui m’éclate, parce que je pense qu’on apporte du plaisir aux gens. Et puis, le tattoo, c’est beaucoup plus que faire un dessin sur la peau. La marque est indélébile mais le souvenir qui lui est associé

Et pour les jeunes ?

Il n’y a pas de diplôme, alors le meilleur moyen de se former, c’est encore d’apprendre chez un tatoueur. Vous vous faites tatouer, vus discutez, vous sympathisez, et il vous prendra peut-être sous son aile. De nos jours, vu le niveau, il vaut mieux passer par un pro, à moins d’être très très doué dès le premier essai. ■

Des styles différents ...

Réalisme - fait à partir de photos, de portraits .. Soto - du célèbre tatoueur Chicano - inspiré du style mexicain Cholo - mélange de personnages squelettiques et de réalisme Old-school / New-school - style anglais, boule de billard ... Lettrage Dark » Camille Mouton

23

64 1 40 pla 05 0 O ce m .5 lor en 9. on dio 39 S nd .6 te- ou 9. M 14 ar ie

Avez-vous noté une évolution dans le tatouage  ?

l’est tout autant. Souvent, c’est un moment presque spirituel, une étape de la vie. Certains pensent qu’ils le font quand ils en ont envie, sans contexte particulier mais il y a souvent une raison plus profonde. Que ça soit après un enfant ou une rupture douloureuse, un tattoo a une histoire. La conception doit être un moment agréable, avec le sourire, la bonne humeur. J’aime faire des grandes pièces, on se sent fier même si on reste perfectionniste. J’aime bien aussi dessiner à main levée, pour continuer un tattoo par exemple : c’est plus efficace et plus sympa.


À quoi

jouer ces vacances ?

Les vacances sont là, quoi de mieux que de se retrouver entre amis et de se mettre devant une console de jeux ? Alors pour vous, je vais sélectionner des jeux multijoueurs, je parle là de jeux multi en local et non en ligne. Je vous passe les nombreux jeux de kart et de combats et je vais vous présenter seulement quelques jeux.

Les trois jeux auxquels je dédie ma chronique sont Rayman Origins, Portal 2 et la série des Gears Of War. J’aurais pu vous parler de nombreux autres jeux mutli qui en valent la peine comme Playstation All-Stars, Army Of Two, Kane et Lynch et bien d’autres encore mais il faudrait un fanzine entier pour tout aborder.

Rayman Origins 

Ubisoft (PS3/Wii/Xbox360/3DS/PC/Vita) Sorti en novembre 2011, ce jeu reste une référence en terme de jeux de plateforme. Haut en couleur, « Rayman Origins » est un jeu complètement déjanté qui peut réunir jusqu’à 4 personnes en coopération. Ne vous attendez pas à suivre une histoire bien ficelée, il ne s’agit là que d’un simple jeu de plate-forme et le faible scénario ne sert qu’à enchaîner les nombreux niveaux du jeu. Ce jeu gâtera vos yeux avec ses décors magnifiques, vos oreilles avec une multitude de musiques aussi entraînantes les unes que les autres et il mettra par contre votre patience à dure épreuve ! Et oui, certains niveaux sont justes insurmontables ! Il va falloir vous y prendre à de nombreuses reprises afin de voir le bout du tunnel, comptez donc

Portal 2

minimum une douzaine d’heures de jeux. En somme, un excellent jeu à jouer de préférence entre amis qui vous fera passer, j’en suis sûr de très bons moments !

Valve (PS3/Xbox360/PC) La série des Portal est déjà une référence en terme de jeux-vidéo mais je ne vais m’attarder ici que sur le second opus et plus précisément, au mode coop de celui-ci. Alors que le mode solo vous occupera plus d’une dizaine d’heure, le mode coop rallongera l’expérience de près de 8 heures. Il s’agit là de l’un de mes plus grands coups de cœur. Le jeu n’éblouit pas par son esthétique ni même par son scénario qui bien qu’intéressant, ne les tourelles et les nombreux pièges ! Vous jouerez en vous tiendra pas en haleine, mais par contre, il vous fera coopération avec un ami qui contrôlera un autre robot rire et surtout, réfléchir ! qui vous sera indispensable pour passer les différents Dans le mode coop vous contrôlez un robot niveaux du jeu. délirant armé du Portal Gun, une arme capable de créer Je vous conseille bien évidemment aussi le des portails (bleu et rouge). Entrez dans le portail bleu mode solo qui vous pliera de rire et qui vous remuera les et vous sortirez dans le rouge et inversement. Vous méninges mais le mode coop reste un bon moyen de l’avez deviné, un vrai casse-tête ! Votre but sera alors 24 s’amuser à deux ! de traverser différentes salles de test en évitant


Gears Of War

Epic Games, (Xbox360)

Voici enfin une exclusivité Xbox360, on ne me reprochera plus d’être un Pro-Sony. « Gears Of War » est une série de jeux de mâles remplis de testostérone qui compte au jour d’aujourd’hui 4 épisodes, chacun jouable à deux en local. Il s’agit là d’un jeu de guerre opposant l’humanité aux locustes, une race extra-terrestre venue nous envahir ! Rien de révolutionnaire donc ! La série compte une trilogie qui vous étonnera par sa beauté, son bestiaire et ses nombreux rebondissements ainsi qu’un préquel, bien moins intéressant qui n’a pour simple intérêt que de vous faire reprendre les armes avec un ami.

Chaque opus vous demandera plus d’une dizaine d’heures de jeu, de quoi vous occuper durant de longues journées d’été pluvieuses !

BONUS !

OneChanbara: Bikini Samurai Squad

Tamsoft, (Xbox360) Comme je suis d’humeur joyeuse, je me permets de vous présenter un quatrième jeu, une autre exclusivité Xbox 360, il s’agit de « OneChanbara : Bikini Samurai Squad » sorti en 2009. Ne vous méprenez pas, il s’agit là du pire jeu en coopération qui existe ! Il est jouable à deux, voilà son seul point positif : pouvoir se moquer de ce jeu avec un ami ! C’est graphiquement moche, le scénario est d’une simplicité rare et n’est que prétexte à vous faire contrôler deux belles jeunes filles en bikini découpant des zombies. En mode normal, comptez une centaine d’heures avant de finir le jeu alors qu’en mode facile, vous terminerez le jeu en une heure. Oui, la difficulté de ce jeu est très mal dosée ! Et comme si ça ne suffisait pas, le scénario est bourré d’incohérences, exemple ? Vous serez amené à

incarner Saki dans un chapitre nommé « à la recherche de Saki »... Jouez-y seulement si vous avez envie de vous moquer ou si l’idée de découper des zombies en bikini réveille en vous des pulsions inavouées ! Je terminerai ma chronique avec une citation de Cave Johnson, personnage clé de Portal : «Quand la vie vous fait trébucher, ça ne suffit pas de se relever. Il faut lui péter les rotules, à cette grognasse !»

25

Mickaël Duclercq


26

Jeu des 7 erreurs par Romain CabanĂŠ


27


Juillet

19-21, Eysus: Fêtes Locales - Buzy, Fêtes locales 20-21, Louvie Juzon, Pédehourat: Fête des Hameaux 23, Oloron, Parc Pommé, 21h: Théâtre Roméo et Juliette, -Lasseubetat: Cin’étoiles, Sideways 24, Artouste, Place village,18h: Concert Folk-trad « Julie and Co » - Oloron, Jardin Public, 18h: 3ème Marché des producteurs de Pays + Concert de Pierre et Willy 22, Arette, Cin’étoiles 25, Eaux Bonnes, 18h : Initiation à l’escalade + 21h : Concert avec « les allumettes » 26, -Arette, Marché de nuit + Bal Gascon -Oloron, Parvis de la Cathédrale, 21h30: Concert de Duende (Salsa, Reggae, Hip, Hop) 27, la Pierre Saint-Martin: Fête des Bourrugues 30, Oloron, Jardin Public, 21h: Grand Spectacle Ballet traditionnel Marula de Géorgie

 Annoncer un

événement ? ›› agenda@linkult.fr

(pour nov-déc-janv)

photo © Sara Myrtille

Aout

1, Oloron, Jardin Public, 21h: Grand spectacle Ballet traditionnel « Cantaclaro » (Vénézuela) 1, Eaux Bonnes, 18h : Initiation à l’escalade + 21h : Concert « Unplugged» 2, Arudy, Place de la Mairie, 19h30: animation musicale -Arette: Marché de nuit des Mousquetaires + animations -Laruns, Arcade de l’hôtel de ville: Concert Béarnais « Esta » 28 -Oloron, Place St Pierre, 20h: Marché de Nuit + Concert « Les Meuf’In » 3 et 4, Arette: spectacle de cape et d’épée -Aas: Fête du village des siffleurs (Repas - Messe - Apéritif - Jeux - Toro de Fuego – Bal) 4, Aydius: Fête du Village et Marché artisanal 5, la Pierre Saint-Martin: Soirée astronomie 5-10, la Pierre Saint-Martin: 10ème Open International d’Échecs du Pic d’Anie 6, Oloron, Place Jaca, 21h30: Concert de Pipco (Jazz Folk) 7, Arette: Conférence "Le 4L Trophy" 8, Oloron, Jardin Public, 21h: Grand spectacle Ballet traditionnel « Aldeia dos anjos » (Brésil) 9, Arette: Marché de nuit avec animations musicales et sportives (escalade, tyrolienne…) -Oloron, Place de la Résistance, 20h: Marché de nuit + Concert « Son del Salon » (Cuba) -Bedous, Place du Village: Fête de l’Union Sportive Aspoise 9-11, Lacommande: Fêtes du village -Féas: Fêtes du village 11, Eaux Bonnes: Fête des Fleurs (Marché artisanal - Apéritif concert - Jeux Gonflables, Corso Fleuri, repas) 12, Gourette, Esplanade du Valentin, 19h: Musicastronomy (ateliers, spectacle, découverte astronomique) 13-14, Gourette, Col d’Aubisque, 19h: Nuit des Étoiles 13, Oloron, ancienne école de St Pée, 22h: Cinéma en plein air « la source des femmes »


7, Vallée de Barétous: Cyclosportive «Larra-Larrau» Arette: Cyclosportive «La Haute Route des Pyrénées» 6-7, Verdets: Fêtes du Village 14, Oloron, Jardin Public: Fête des Associations / Foire de Septembre 9-22, Aramits: La Fête des Bergers 20-22, Oloron, Espace Laulhère: Salon des Artisans 21, Oloron: Ouverture de la saison culturelle Arudy: Championnat européen des Jeux Préhistoriques, 27, Bedous, Place François Sarraillé: Fêtes de la St Michel 28-29, Oloron: Festival International de l’image Culinaire 29, Oloron: Virades de l’Espoir MAIS AUSSI… >Toutes les animations du Haut Béarn (Visites, Marchés, Expos, Sorties natures, Conférences, Initiations Pêche, Escalade, Journées Cabanes ouvertes…) à retrouver sur le site des Pyrénées Béarnaises www. pyrenees-bearnaises.com > Les Mardi de l’insolite de l’Anti-Mites à Précilhon (Concerts, Expo, Danse, Marché d’artisanat…) > Les soirées Discos Piscines, le Mercredi soir à Lanne en Barétous > Le Programme complet des Quartiers d’été sur www.oloron-ste-marie.fr > Les Concerts du Jeudi aux Eaux Bonnes (+ d’infos à l’Office Tourisme Eaux Bonnes Gourette) > Les Apéros Concert « Un jeudi soir à Lacommande » (+ d’infos : Route des vins du Jurançon 05 59 82 70 30 ) > Les Concerts de l’Auberge-Gîte du Chemin de Perchades à Bilhères-en-Ossau

L ‘ A G E N D A

Sept.

14, Lescun, 21h30: Concert de Nadau (sous chapiteau) -Oloron, rue St Grat: Marché Gourmand Samaritain + animation musicale 14-18, Laruns: Fêtes du Village (sorties montagne, Pétanque, Concerts avec Funky Style Brass et Muyayo Riff…) 15, Oloron, Parvis de la Cathédrale, 21h30: Concert de Barrio Populo (Rock) 16, Arette: Marché de producteurs de pays + animations 17, Accous: Fête des Patates (Élection de Miss Patates) 22, Eaux Bonnes, Casino, 21h: Concert « Roll & Mathieu Pesquet » -Laruns, Place, 20h: Flâneries Nocturnes (initiation arts du cirque + déambulations musicales) 23, Oloron, Parvis de la cathédrale, 20h: Marché de Nuit + Concerts ACDFé (rock accordéon) et les Roms des foins (musique tzigane, et Balkans) 25, Eaux Bonnes, Gourette: XXVI ème Montée de l’Aubisque, Course pédestre à 8h30 (7h45 marcheurs et handisports) 30-1, Esquiüle: Fêtes du Village 31, Oloron, Jardin Public, 21h: Grand spectacle Folklorique « Cunha » (Portugal)

29

ET AILLEURS… > Musicalarue à Luxey (40) du 14 au 17 Août avec Joe Cocker, Gorillaz Sound System (Dj Set), Féfé, Boulevard des Airs, Sanseverino, Debout sur le zinc, la troba Kung fu, The Hyenes, Zenzile, la Rue Ketanou, Stephan Eicher, el Comunero, la Kinky Beat, Didier Super… > Festival Emmaüs à Lescar les 23 et 24 Juillet avec Ingloria, Keny Arkana, Bonga, Stupeflip, Oxmo Puccino, Public Enemy, 1995, Julieta Venegas, Ska-P, Sinofar, Boulevard des Airs. Entrée 20 euros la soirée - 35 euros le pass > Reggae Sun Ska à Pauillac du 2 au 4 Août avec Tryo, Ska-P, Dub Inc, Ky-Mani Marley, Raggasonic, Don Carlos, Uroy… > Fest’Afrik à Tartas (40), du 9 au 10 Août 2013, Festival de promotion des cultures d’Afrique qui sensibilise, à travers des thèmes renouvelés, à une action de sensibilisation au développement et à la solidarité internationale. >Hestiv’Oc à Pau du 22 au 25 Août avec «Canteca de Macao (reggae, ska, Flamenco), Kalakan… > Festival La cabane des Arts le 30 Août et le 1er Septembre à Monein (Arts de rue) > Fête du Bois, à Lucq de Béarn les 6 et 7 Septembre


E

'

RA TI QU KI TP

Participer à Linkult

Parce que tu le veaux bien  oui enfin ça on n’en sait rien encore passke...

Bref, si jamais toi aussi : ▢ tu es jeune (ou presque) ▢ t’as quelque chose à dire (c’est un plus) ▢ tu sais écrire (pour de vrai) ▢ tu sais dessiner (ou gribouiller) ▢ t’habites Oloron et ses vallées (c’est mieux) ▢ t’as un cerveau de piaf (ou deux) ▢ t’es pas un ours (nan passke tu comprends...) ▢ tu aimes les chats et les canaris homosexuels (ou pas) ▢ on t’a déjà traité(e) d’inkult(e) (et tu cherches encore c’que c’est...)

        

Alors cherche plus : t’es parfait(e) !! Participe au prodigieux, à l’incroyable, au splendide, à l’universel, à l’incommensurable (...) Linkult !  Participe aux réunions au centre La Haut (Oloron)  Poste directement sur www.linkult.fr Prochain n° sur...  la réponse est donnée par Mao & Q.I (ci-contre,

au cas où tu ne connaîtrais toujours pas les boss de Linkult), et c’est le dernier jeu concours de ce Linkult spécial vacances

À GAGNER: le droit de participer au prochain fanzine !!

Avant le

31 sept. c’est mieux,

nan passk’après...


esprit

Ouine

*

crâne

fantôme

déguisement

peur

Allô ?

magie

citrouille

*

zombie

squelette

* araignée

Tim Burton

or

Walking Dead

chat noir

mort(s)

sorcière

grenouille

vampire

monstre

*

Dead

bonbon

vendredi 13

loup-garou

*

WANTED



Linkult #2