Issuu on Google+

Light

ZOOM

Lumière

La construction de LILÔ

Espace aquatique de la Côtière Architectes : Chabanne & Partenaires Textes et photographies : Vincent Laganier

80x80mm

Light

ZOOM

Lumière

20x20mm


Sommaire Gros œuvre Architecture������������������������������ 7

Toiture

Baies Architecture�������������������������� 29

Architecture���������������������������75 N

2

Les galeries������������������������������15

Plan de la charpente����������������� 35

Plan des ouvertures������������������� 83

Les dallages sur terre-plein����������������������19

Les éléments de la toiture��������������������������� 37

Côté Nord-est���������������������� 85

Les murs de façade����� 23

La ferme tridimensionnelle�����������47

Côté Sud-ouest����������������� 93

La charpente arborescente������������������������ 55

Hall et bassins������������������ 101

La couverture���������������������� 69

Bien-être��������������������������������� 107


Bassins

Fluides

Revêtements

Architecture������������������������111

Architecture����������������������� 147

Architecture����������������������� 193

Plans d’eau����������������������������117

L’eau des bassins���������� 155

Les couleurs������������������������199

Sportif����������������������������������������� 119

Les réseaux d’eau������� 161

Surfaces carrelées������207

Ludique������������������������������������� 131

Traitement de l’air������169

Les habillages bois���� 213

Extérieur���������������������������������� 137

Le chauffage���������������������� 177

L’enduit mural������������������ 219

Lagune��������������������������������������� 143

L’électricité���������������������������183

Les plafonds �������������������� 223 Les sols extérieurs���� 229 Les façades �������������������������233 3


Gros œuvre

Suivant la courbe de la façade nord-est, la dalle et les poteaux en béton ont été coulés. Dans le local de traitement de l’eau, une cunette est prévue pour l’évacuation de l’eau en cas d’incident.


Architecture

Interview Jean-Marc Suspène

Architecte, directeur des études Chabanne & Partenaires

6

Quelle est la spécificité de la maçonnerie ? Sur LILÔ, la spécificité par rapport à d’autres centres aquatiques, c’est que nous avons mis en œuvre des bassins en inox revêtu. Ce qui nécessitait des plages autonomes par rapport aux bassins. Ces planchers béton sont en appui sur des poteaux, euxmêmes en appui sur un radier. C’est une des particularités de ce centre aquatique.

Comment est conçu un bassin traditionnel ? Un bassin traditionnel est fait en béton – comme une cuve – sur lequel on applique une étanchéité et du carrelage. De plus, il supporte les plages qui l’entourent par un corbeau et un joint de dilatation périphérique.


Gros œuvre Comment est gérée la profondeur ? Tout centre aquatique comporte des sous-sols – qu’on appelle des galeries. Elle assure la maintenance autour des bassins et les met en communication avec les centrales de traitement de l’eau. Donc, par économie, ces galeries sont à différentes profondeurs.

Nous mettons autour des bassins des zones à faible profondeur. En se rapprochant du traitement de l’eau, nous avons des zones à moyenne profondeur. Dans les zones les plus profondes, des filtres sont implantés, des tuyauteries, des pompes et tout un tas d’équipement et de matériels. Cette zone est toujours maçonnée. C’est-à-dire qu’elle comporte, en plus des murs, un dallage ou un radier au sol.

Que supportent les murs en béton armé ? Les murs porteurs sont toujours en béton. Nous sommes sur des équipements qui supportent des planchers de grande portée, qui portent des dalles, des dallages et la charpente. Donc, il y a rarement d’ambiguïté : tout ce qui est porteur est en béton.

7


Toiture


10

Construction


Toiture

Nœud de charpente Toutes les ferrures ont été tracées en détail par l’ingénieur avec l’architecte. Objectif : conserver au final une ossature fine, légère et très aérée, comme souhaité pendant les études.

120

x12

0

120x120

139.7

*6

20

0x1

12

139.7*6

0

x12

120

120x120

0

12

0x

12

.7*6

139

Perspective et plan de détail de charpente – Nœud 2 11


Baies


Construction

Un mur transparent Afin d’offrir aux visiteurs une meilleure connexion visuelle avec l’espace aquatique, ce murrideau a deux faces en angle. C’est une astuce de l’architecte qui permet d’élargir la vue vers l’extrémité de la halle bassins depuis l’accueil et la mezzanine.

Coupe de liaison sol / mur-rideau 14


V1

V1

V1

V1

V1

V1

V1

V1

V1

Au deux tiers de son linéaire, le mur-rideau fuit avec un angle de 120°. Seules les plus grandes vitres au rez-de-chaussée et à l’étage ont été posées.

Baies

En cours de montage

Plan du mur-rideau bassins / entrée 15


Architecture

3

1 2

7

Légende 1. Bassin d’aquagym 2. Bassin sportif 3. Pédiluve 4. Bassin ludique 5. Pataugeoire 6. Jacuzzi 7. Pentaglisse 8. Bassin extérieur 9. Bassin pour enfants 10. Miroir d’eau 16

3

8


Bassins

Bassins

6

4

5 10

3

9

5

17


Construction

D’une galerie à une paroi Selon le type de compétition, ici interrégionale, les dimensions du bassin sont standardisées par la FINA : Fédération internationale de natation. Pour LILÔ, le bassin de nage fait : •• 25 m de long, •• 15 m de large, •• 1,80 à 2,50 m de profondeur.

Coupe transversale du bassin sportif

18

Les parois de la piscine sont réalisées avec des panneaux en acier inox, pliés et perforés en usine. Ils arrivent sur le chantier recouverts d’une couche de PVC bleu clair.


19

Bassins


Construction

Traitement de l’eau 20


Fluides Fluides L’eau des bassins

Fluides

Panneaux solaires

21


Architecture

Quelles sont les finitions du bâtiment ? Peau de l’architecture, le revêtement se pose au moment des finitions. Ainsi, en quelques mois, le bâtiment est habillé d’un manteau agréable à l’œil. Le choix final des couleurs s’est fait à la fin des études pour LILÔ. L’esquisse présentée au concours de l’espace bien-être en rouge est le point de départ du travail sur la couleur de l’architecte. Au-delà de la couleur, choisir les matériaux répond à différentes contraintes : •• Esthétiques : texture, réflexion et transmission. •• Fonctionnelles : pérennité, sécurité et entretien.

Couleurs principes Espace bien-être 22


Grâce à des revêtements durables et facilement lavables, l’espace aquatique offre un nettoyage efficace. Dans les espaces publics, les sols en carrelage à l’intérieur ou en béton désactivé à l’extérieur résistent aux contraintes de passage et d’usage intensifs. Les cloisons sont réalisées en agglomérés enduits peints ou recouverts de faïences. Tous ces revêtements résistent au vieillissement précoce dû à la forte hygrométrie. De plus, ils présentent une maintenance aisée pour le personnel de la piscine.

Date de réalisation Janvier à mai 2011

Revêtements

Les chiffres des revêtements

Équipes Les revêtements et finitions se répartissent en 7 lots : •• 6 : métallerie serrurerie •• 7 : menuiserie intérieure bois •• 8 : plâtrerie - plafond suspendus - peinture •• 9 : carrelage-revêtement sols souples •• 10 : équipement de vestiaires sanitaires •• 11 : sauna hammam •• 22 : toiles tendues

Attributions et coûts •• 6 : Métallerie du Forez, Montbrison (42) : 296 239 TTC •• 7 : Idem, Colombe (38) : 291 624 TTC •• 8 : Meunier, Vaulx-en-Velin (69) : 166 624 TTC •• 9 : Snidaro, Sennecey Les Dijon (21) : 882 354 TTC •• 10 : Suffixe, Rioz(70) : 257 503 TTC •• 11 : Suède Sauna, La Bresse (88) : 64 405 TTC •• 22 : Stéphane Meunier, Meyzieu (69) : 240 985 TTC

23


L’équipe Maîtrise d’ouvrage

•• Communauté de Communes de Miribel et du Plateau : CCMP

Maîtrise d’œuvre

•• Architectes : Chabanne & Partenaires •• Économie, paysage, voirie et réseaux  : BEST​​ •• Fluides et traitement d’eau : V.T.B. & associés •• Structure : Cetis •• Acoustique : Echologos​

Équipement

•• Gestionnaire : Vert Marine

Éditeur

•• Light ZOOM Lumière www.projet-lilo.fr www.lightzoomlumiere.fr


RevĂŞtements


Plongez dans l’aventure d’un projet d’architecture ! Le livre numérique que vous venez de découvrir s’inscrit au sein d’une large collection d’ouvrages papiers, électroniques et applicatifs.

Cette collection a pour objectif de détailler toutes les différentes phases d’un projet d’architecture.

La conception

La construction

La réalisation

99 Les références de l’agence 99 Le concours d’architecture 99 Les études au chantier

99 Le gros œuvre, la charpente, les bassins, la couverture, les baies, les murs-rideaux 99 Les fluides, l’eau, de l’air et de l’éclairage 99 Les couleurs et les revêtements

99 L’architecture et la politique 99 Les fonctions et les usagers 99 Les lumières et les ambiances

92 pages - 14 €

Elle est axée autour de 3 volumes traitant chacun une des phases clés du projet :

Cela va de l’expression du besoin initial •• La conception à la livraison du bâtiment final et à son •• La construction appropriation par ses utilisateurs. •• La réalisation

240 pages - 29 €

108 pages - 20 €

>


Afin d’offrir une œuvre complète, chaque ouvrage est agrémenté de très nombreuses photographies, d’interviews, de dessins de principe, d’illustrations et de vues panoramiques. Ces ressources seront d’un grand intérêt pour les architectes, les ingénieurs, les techniciens ainsi que pour les professionnels du bâtiment et de la ville. Il s’agit aussi d’un véritable outils pédagogique pour les étudiants et les enseignants. Les 3 volumes sont d’ores et déjà disponibles dans leur intégralité au format papier et au format électronique. Il est également possible d’acquérir individuellement les différents chapitres au format électronique. Enfin, pour les possesseurs d’une tablette iPad, la plongée au cœur de LILÔ continue grâce à 6 applications. Chacune d’elles reprend un chapitre du livre tout en l’enrichissant de contenus et de fonctionnalités multimédias.

Applications iPad

Les références

La toiture

L’architecture

Les baies

Les lumières

Les bassins

N’attendez plus et poursuivez l’aventure en vous rendant dès maintenant sur :

www.Projet-LILO.fr


Volume 2 : la construction de LILÔ - Gros œuvre, Toiture, Baies, Bassins, Fluides, Revêtements