Page 1

n°12 / mai 2009 / GRATUIT

Méditerranée Cultures et tendances urbaines


Sommaire Let’smotiv - mai 2009 #12

9 édito 10 News 16 Rencontre Anne Nivat

22 Reportage Népal

30 Design L’esprit des lumières

36 Objets Pique-Nique

38 Mode Freitag Série mode : Beast Box by J’WLS

52 Musique Ben Harper, Bat For Lashes, Chapiteuf, Oxmo Puccino, Drom Festival

66 Cinéma United Red Army, Cinémaginaire

70 Portfolio Lyndon Wade

80 Exposition BJCEM, Seconde Nature, Julien Blaine, Comic Strip…

90 Théâtre & danse Enfantillages, In Vitro, L’Amour, Cirk’en Mai…

104 Littérature La Comédie du livre

106 Chroniques Disques, livres, DVD

112 Agenda Musique 123 Guide des salles 126 Electro & clubbing 130 Le Mot de la fin


édito |

9

N°12 - mai 2009 édition Méditerranée

Let’smotiv Méditerranée BP 2172 - 34027 Montpellier Cedex 1 Tél. : 04 67 06 95 83 - Fax : 04 67 92 26 43 redaction.med@letsmotiv.com Let’smotiv Toulouse 18 rue des Couteliers - 31000 Toulouse Tél. : 05 61 14 03 28 - Fax : 05 61 14 25 22 info@letsmotiv.com Let’smotiv Nord 114 rue Barthélemy Delespaul - 59000 Lille Tél. : 03 62 64 80 09 - Fax : 03 62 64 80 07 redaction.nord@letsmotiv.com www.letsmotiv.com Service commercial : pub.med@letsmotiv.com & 04 34 26 80 30 Directeur de la publication : Nicolas Laboucarié Rédacteur en chef : Ludovic Deleu Rédaction : Alexandre Baugé Agenda : Caroline Page Graphisme : Yves Bommenel et Cécile Fauré Publicité : Olivier Hachet Antenne Marseille : Sandra Ernandez Ont collaboré à ce n° : Thibaut Allemand, Anne et Julien, Emma B, Céline Cauvi, Léa Daniel, Romain Duclos, J’WLS, Matthieu Leluc, Jean Marron, Lucie Moreno, Baptiste Ostré, Sébastien Paule, Dan Perjovschi, Luc Puddhu, Aude Raux / Collectif Argos, Gaëlle Reynaud, Célestine Spirit, Geoffrey Tarroux, Alex Terror, Damien Vervialle, Lyndon Wade.

Couverture : Lydon Wade http://lyndonwade.com

L’éditeur décline toute responsabilité quant aux visuels, photos, libellé des annonces, fournis par ses annonceurs, omissions ou erreurs figurant dans cette publication. Tous droits d’auteur réservés pour tous pays. Toute reproduction, même partielle, par quelque procédé que ce soit, ainsi que l’enregistrement d’informations par système de traitement de données à des fins professionnelles, sont interdites et donnent lieu à des sanctions pénales. Magazine gratuit. Ne pas jeter sur la voie publique. Impression : Imprimerie Menard

Let’smotiv est une publication de 1001Media : SARL au capital de 5000€ RCS Montpellier 502 035 581

Sauve

le monde ! Les bêlements des moutons peuvent bien être d’un bucolique insoutenable, le soleil printanier a beau fleurir l’asphalte, pas facile en ce moment de positiver. Certains mots ne vibrent plus de la même note. La crise est déjà passée par là. Le siècle a peur et nous avec. Les mauvais augures certes ne manquent pas, mais n’est-ce point le lot des Hommes que d’arpenter une vallée de larmes depuis la nuit des temps ? Se battre contre l’adversité est donc le moteur génétique de notre survie. Chaque espèce doit savoir s’adapter ou hélas disparaître. Ainsi sur les cendres encore chaudes d’un modèle obsolète se développent des initiatives pleines de promesses. La dynamique du commerce équitable est là pour l’illustrer. En repensant les rapports entre producteurs et consommateurs, les disciples de Max Havelaar posent patiemment les jalons d'un changement d’ère. Témoin de cette redistribution des rôles, la réussite de Grégoire, première web star de la variété française financée par une noria d’internautes actionnaires. Ou encore cd1d.com, plateforme de vente en ligne regroupant des labels indépendants à la fibre militante : Jarring Effects, Vicious Circle, Crash Disques… Autre piste, l’exemple des Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, réseau de 60 000 familles soutenant par leur abonnement à un panier de légumes des milliers d’agriculteurs bio. Alors que ce printemps, les Amap fêtent leur succès, des expériences similaires émergent dans le domaine culturel. De quoi enfin retrouver la magie du temps des cerises. bobie


En bref… C’est fizz ! Malgré la fronde de riverains acariâtres qui n’ont jamais bu l’élixir de jeunesse, le FISE, Mecque des sports extrêmes, squattera bien les rives du Lez pour la 3ème année consécutive du 20 au 24 mai prochain. Il faut dire que ce lieu imposant totalement rhabillé en gigantesque park est idéal pour accueillir la faune bigarrée de 1500 freeriders prêts à tenter tous les tricks (figures) les plus incongrus lors de contests acharnés en roller, bmx, skateboard, vtt slopestyle ou wakeboard. Mais au delà des compétitions, le Fise est aussi (et surtout) un village convivial entièrement dédié aux freestylers qui fourmille d’animations pendant 5 jours. ❥ www.fise-events.net

Google is watching you Continuant inlassablement son travail de collecte informative pour ses besoins marketing, Google a lancé récemment en France Street View, service permettant aux internautes de naviguer virtuellement dans une ville. Le site propose des vues à 360 degrés de rues, grâce à des images filmées par la Google-car. Les effets pervers sur le respect de la vie privée ne se sont pas fait attendre, tel ce cliché d’un passant sortant d'un sex shop ou en compagnie de sa maitresse et reconnu par sa femme. Le village entier de Brighton tente même de résister à l’envahisseur. Jusqu’à quand ? ❥

Télex

www.maps.google.fr/streetview

Le samedi 16 mai, pour la 5° édition de la nuit des musées. 1000 musées européens ouvriront gratuitement leurs portes sur leurs collections permanentes et temporaires : www. nuitdesmusées.culture.fr // à Nîmes les bonnes saturday night fever se passent au Café Olive avec les soirées Sound Explosion et un Dj O.G.W aux manettes qui régale les filles de


news |

11

Belles affaires Si vous aimez les créations originales, deux rendez-vous sont à ne pas manquer : le premier a lieu tous les jours jusqu’au 17 mai au Centre de Design Marseille. Intitulé B.A, ce nouveau Charity Shop propose des objets de designers internationaux à des prix bas dont le bénéfice des ventes est reversé à la lutte contre le cancer. Le second, le marché des créateurs, cultive le goût de l’insolite et de la découverte des créateurs locaux, stylistes, plasticiens, artisans, photographes. à Nîmes, ce sera le 9 mai, à Lourmarin le 17, et les 23 et 24 au Cours Julien à Marseille. Quand shopping rime avec créativité ! ❥

www.mailartenbalade.free.fr

Fan de

Mille et une nuits

à l'occasion de la célébration en avril du 12e anniversaire de la série South Park. ses créateurs Trey Parker et Matt Stone ont affirmé que des Marines américains leur ont remis une photo dédicacée de Saddam Hussein. Selon The Telegraph, les militaires auraient forcé l'ex-dictateur à regarder le film où Saddam est envoyé en enfer et où il fricote avec Satan. Après avoir passé la société américaine au vitriol pendant plus de 187 épisodes, l’adoubement de la série par le « boucher de Bagdad » est un moment de gloire caustique pour ses deux créateurs.

Partir à la découverte des arts du monde arabe, tel est le credo du festival Arabesques de Montpellier. La 4è édition du 21 au 23 mai, très musicale, fera une large part aux chanteuses orientales avec Natasha Atlas et Souad Massi en divas sur la scène de l'amphithéâtre d’Ô. Autre temps fort, Fellag, qui avec son spectacle Tous les Algériens sont des Mécaniciens dresse un tableau burlesque de la société algérienne. Autour des soirées, on pourra aussi visiter à la Galerie d’Ô l’exposition Arabica qui met en évidence la prégnance de cette culture dans notre société.

ses pépites groovy : www.myspace.com/djogw // L’association Lieux Publics vous invite le 15 mai à participer à son prochain Flash Rue (happening dans l’espace public). Moment convivial et amusemment garanti  ! Inscription sur le www.flashrue.net // Naissance d’une bibliothèque numérique planétaire et polyglotte. Cet espace est une source considérable de documentation sur les cultures du monde entier : www.wdl.org //


news |

12

Guerre virtuelle Alors que dégommer des nazillons sur son PC fait la fortune des grands studios de jeux vidéos (Call of Duty…), Konami vient de se faire taper sur les doigts avec son dernier opus. A peine annoncé, Six Days in Fallujah, basé sur une bataille meurtrière de la guerre en Irak, fait polémique. En effet, le projet, né à l'initiative d'anciens marines américains, est ultra-réaliste puisqu'alimenté de photos, vidéos et récits des combats. Alors que la guerre du Golfe nous a habitué aux images d’un conflit virtuel, voilà que les machines s’apprêtent à nous restituer avec perfidie la réalité de l’horreur des combats.

Ground Zero

Non d’une pipe

Pour les jeunes groupes de Montpellier rares sont les lieux de diffusion. Doté d’un matos au goût du jour et d’une salle spacieuse, le Point Zéro, sur le quai du Verdanson, est le nouveau spot des combos émergents qui veulent se frotter à un public étudiant fougueux. Ce mois-ci, la programmation est éclectique avec du rock indie (Pulse, Android le 08/05), du hip hop made in Philadelphia (Icon The Mik King, le 16/05) et un long week end du 1er mai voué à des gros beat electro. ❥ www.lepointzero.com

Alors que l’exposition Jacques Tati à la Cinémathèque de Paris bat son plein, voilà que les services juridiques de la Ratp nous rappellent que la France insouciante et poétique décrite par l’auteur de M. Hulot n’est plus. En effet les censeurs ont cru bon de masquer la pipe de l’affiche promotionnelle de l’expo au motif qu’elle risquait de contrevenir aux dispositions de la loi Evin sur l’incitation au tabagisme. Prochaine étape pour ces pissefroids, zapper la clope à Humphrey dans Casablanca pour y coller une Chupa Chups.

Télex

La prog 2009 du festival Les Siestes électroniques de Toulouse est tombée : Alva Noto, Ariel Pink, Para One, Hudson Mohawke, étienne Jaumet, Isolée, Dj Koze… www.les-siestes-electroniques.com // Le 26 mai se sera la Fête des voisins. L’occasion de rencontrer des personnes qu’on ne fait souvent que croiser. Grâce à www.immeublesenfete.com redevenez sociable.


news |

14

Plastiques industrielles La Chambre du Commerce et de l’Industrie de Marseille a lancé, en 2008, un concours artistique qui a pour objectif, de valoriser la culture sur son territoire. Il est ouvert à tous les artistes confirmés, qu’ils soient peintres, plasticiens, sculpteurs, photographes ou vidéastes. Pour cette deuxième édition, chaque participant devra soumettre une œuvre originale, esthétique et innovante sur le thème de l’économie du territoire en intégrant l’ensemble géographique des communes d’Aix-en-Provence, Arles et Toulon : une façon particulière de porter un regard sur le monde du travail. Le dossier est à retirer sur le site et à envoyer avant le 08 juin. ❥ www.marseille-provence.cci.fr

Mao le spermato

La montagne ça vous gagne

La toile mondiale est le ring où s’affrontent zélateurs et opposants à la dictature chinoise. Exemple, la nouvelle campagne publicitaire de la pharmacie virtuelle DocMorris pour des préservatifs, qui présente des illustrations caricaturant Hitler, Ben Laden et Mao. Les nationalistes qui vénèrent l’ancien leader s’offusquent de cette association, mais sur le portail sina. com certains contre attaque, comme ce vieil ouvrier de 70 ans qui écrit « à l'époque, outre la famine et la pauvreté, tout le monde avait le sentiment d'être en danger et dans une ambiance asphyxiante, en quoi Mao était-il grandiose ? »

Au cœur de l’Aude, entre montagne, étang et vignoble la communauté de Communes du Piémont d'Alaric est un modèle de développement social et culturel en zone rurale. Pour clôturer la saison, deux rendez-vous permettront aux citadins de s’oxygéner la tête. Le 23 mai à Floure sous chapiteau le Cirque Précaire défiera les lois fondamentales en jouant sur la gravité avec des objets improbables (scie, toupies géantes, faux…). Le 06 juin, Debout Sur le Zinc secouera l'esplanade du Canal du Midi de Marseillette de leur world festive dopée aux vitamines yiddish et rock’n’roll.

Télex

❥ www.piemont-alaric.fr

La MJC d’Aubagne organise le 16 mai le premier Dancehall Clash. Une battle entre selectas où 4 sound system s’affronteront à grands coups de lyrics : www.mjcaubagne.fr // L’electro en pleine nature ce sont Les Aires Libres 2009. Sites remarquables, prog musicale à la pointe, ateliers et animations pour enfants… Miam ! à partir du 07 juin à Aix www.aires-libres.com


rencontreq | G:C8DCIG:

17 &,

EgdedhgZXjZ^aa^heVg¶I]^WVji6aaZbVcY e]did¶9G

Anne Nivat :cegZb^ƒgZa^\cZ

9Zej^hY^mVch!6ccZC^kVieVgXdjgiaZbdcYZZigVXdciZaZh XdcÓ^ih!YZ<gdocn|@VWdja!YZ@VcYV]}g|7V\YVY#Hdc ]^hid^gZVb„bZ^che^g‚jcZWVcYZYZhh^c‚Zdg^\^cVaZh^\c‚Z 9Ve]c‚8daa^\cdc#JcZWZaaZdXXVh^dcYZgZcXdcigZgXZiiZ _djgcVa^hiZeVhXdbbZaZhVjigZh!fj^V[[gdciZaVg‚Va^i‚YZ aV \jZggZ VkZX aZh ]VW^iVcih! ad^c Yj Y^hXdjgh eda^X‚ YZh XdggZhedcYVcih ZbWZYYZY# GZedgiZg YZ \jZggZ bdYZhiZ! bV^hY‚iZgb^c‚Z!6ccZC^kVihZmeg^bZ^X^[gVcX]ZbZciZi ZcidjiZ^cY‚eZcYVcXZ#

8dggZhedcYVciZYZ<jZggZ!YZ9Ve]c‚8daa^\cdc!eVgjX]ZoHdaZ^aEgdYjXi^dchedjg GZedgiZghHVch;gdci^ƒgZhZcbVgh'%%.#


rencontre | G:C8DCIG:q

&18

»?ZbdcigZfjZeZcYVciaV\jZggZ! aVk^ZcZhÉVgg„iZeVh#¼ EdjgXdbbZcXZg!XdbbZciY‚Òc^" g^Zo"kdjhkdigZegd[Zhh^dc4<gVcYZ gZedgiZg 4 GZedgiZg YZ \jZggZ 4 ?djgcVa^hiZ4 ?Z hj^h _djgcVa^hiZ# GZedgiZg YZ \jZggZ! h^ aÉdc kZji Vc\a^X^hZg Zi he‚X^Va^hZg# BV^h \gVcYZ gZedgiZg cZ h^\c^ÒZ g^Zc# N V"i"^a YZh eZi^ih gZedgiZgh4Cdc#?Zhj^h_djgcVa^hiZ! idjih^beaZbZci# Kdjh VkZo XdjkZgi YZh XdcÓ^ih Zc IX]‚iX]‚c^Z! Zc 6[\]Vc^hiVc! Zc >gV`½ 8dbbZci X]d^h^hhZo"kdjh kdhgZedgiV\Zh4 ?ÉV^ Y‚Wji‚ bV XVgg^ƒgZ YZ _djgcV" a^hiZ Y^iZ YZ » \jZggZ ¼ Zc &...! adghfjZ aZ XdcÓ^i iX]‚iX]ƒcZ V ‚XaVi‚# ?ɂXg^kV^h fjdi^Y^ZccZbZci YZh Vgi^XaZh fj^ [V^hV^Zci igƒh hdj" kZciaVjcZYZA^W‚gVi^dc#:cbVgh '%%%! _Z hj^h YZkZcjZ XdggZhedc" YVciZ|BdhXdjedjgaZfjdi^Y^Zc# 6kVci YZ gZYZkZc^g e^\^hiZ! YZjm Vch eajh iVgY# ?ÉV^ YdcX edjghj^k^ Zc [gZZaVcXZ# 6j_djgY]j^! _ɂXg^h eg^cX^eVaZbZciedjgAZEd^ci!hVch VeeVgiZc^g|aVg‚YVXi^dc#BV^h_ÉV^ Y‚hdgbV^h jc cdb! XZ fj^ [VX^a^iZ aZhX]dhZh/h^_ZY‚X^YZYZeVgi^g Zc 6[\]Vc^hiVc dj Zc >gV`! _Z hV^h

fjZAZEd^ciVX]ƒiZgVbZhVgi^XaZh# 8ÉZhijcZ^bbZchZa^WZgi‚# Kdjh hdj]V^iZo » YdccZg aV eVgdaZ |XZjmfj^cZaÉdci_VbV^h¼#9jb^" Xgd"igdiid^g hjg YZh VkZcjZh Wdb" WVgY‚Zh!ZcfjZafjZhdgiZ4 CdcFjVcYdc[V^iYj_djgcVa^hbZ Y^i » YZ \jZggZ ¼! dc cZ eZji hZ a^b^iZg|aVeVgdaZd[ÒX^ZaaZ#8ZY^h" Xdjgh d[ÒX^Za Zhi XZaj^ YZ aÉVgb‚Z dXXjeVciZ dj a^W‚gVig^XZ! aZh YZjm iZgbZh hdci kVaVWaZh# 8ZiiZ Vgb‚Z kdjhbƒcZYVchhZhgVc\h!cZkdjh Y^i c^ cZ kdjh bdcigZ idji! kdjh cÉVkZo_VbV^hVXXƒh|aVedejaVi^dc adXVaZ#DccZeZjieVhhZXdciZciZg YZh ^c[dgbVi^dch ejgZbZci \‚dh" igVi‚\^fjZhZib^a^iV^gZh#?ZcZ[V^h eVh YZ b^Xgd"igdiid^g  ?Z gVeedgiZ jc ‚k‚cZbZci XdbeaZmZ hdjh eaj" h^Zjgh VheZXih! VkZX YZh cjVcXZh ZiYZhY‚iV^aheajh]jbV^chZieajh hdX^dad\^fjZh#9Zeajh!XZhVgb‚Zh fj^ dci ZckV]^! edjg aZh a^W‚gZg! aÉ>gV` dj aÉ6[\]Vc^hiVc k‚]^XjaZci jcZ ^Y‚dad\^Z dXX^YZciVaZ# >a Zhi YdcXigƒh^bedgiVciYZhZY‚iVX]Zg YZhZhhi‚g‚dineZhedjgZhhVnZgYZ XdbegZcYgZaVeZch‚ZYZfjZafjÉjc fj^cÉZhieVhc‚ZcDXX^YZci#


6ccZC^kVi|7V\YVY!Zc[‚kg^Zg'%%.#

KdjhZhi"^aY‚_|Vgg^k‚YZkZc^gVkZX fjZafjZh ^Y‚Zh eg‚XdcjZh Zi YZ X]Vc\ZggVY^XVaZbZciYÉVk^hhj^iZ |kdhgZcXdcigZh4 Cdc#8ZaVcZbÉZhi_VbV^hVgg^k‚! eVgXZfjZ_ZcZhj^heVhjcZDXX^" YZciVaZhiVcYVgY#?ZcÉV^VjXjcZ ^Y‚Z gZjZ! VjXjc hi‚g‚dineZ# ?Z cZ bZ gZcYh eVh YVch XZh eVnh edjg „igZ XdckV^cXjZ! c^ eVg aZh jch!c^eVgaZhVjigZh#?ZcZhj^h eVha|edjg_j\ZgaZh\ZchfjZ_Z gZcXdcigZ!bV^hedjgigVchbZiigZ | bdc ejWa^X XZ fjZ _ÉV^ k‚Xj Zi Zmea^fjZgXdbbZciaZh\ZcheZj" kZcihjgk^kgZ# Hjgk^kgZ!djk^kgZ!idjih^beaZbZci½ Dj^#AVeVgi^Z‚bZg\‚ZYZaÉ^XZWZg\ YÉjcZ\jZggZ!XZhdciaZhgV^YhV‚"

g^Zch!aZhWdbWVgYZbZcih!aZh`^Y" cVee^c\h! aZh ViiZciVih"hj^X^YZ½ :i^anVaZgZhiZ!YZhY‚iV^ahfjÉdc cZkd^i_VbV^h/XdbbZciaZh\Zch bVc\Zci! hZ gZXgdfjZk^aaZci YVch aZjg bV^hdc [Vb^a^VaZ! hZ bVg^Zci dj Zckd^Zci YZh HBH Vj eajh [dgi YÉjc XdcÓ^i# 9Zh Y‚iV^ah fj^ bdc" igZcifjZeZcYVciaV\jZggZ!aVk^Z cZhÉVgg„iZeVh# :ck^hV\Zo"kdjh kdigZ b‚i^Zg Xdb" bZjchVXZgYdXZ4 Cdc!XVgXÉZhijceaV^h^g#EZghdccZ cZbZ[dgXZ|VaaZgZc>gV`!d‘_ɂiV^h Zc_Vck^ZgZi[‚kg^Zg!c^Zc6[\]Vc^h" iVc!d‘_ZeVgi^gV^Vjbd^hYZ_j^c# ?ZcZeZjmVWVcYdccZgXZfjZ_ÉV^ ZcigZeg^h#A|"WVh!aZh\jZggZhXdci^" cjZci!_ZhZgV^higƒh[gjhig‚Z3


G:C8DCIG:q rencontre |

'% 20

EaVcX]ZYZ8dggZhedcYVciZYZ\jZggZ#

YZ cZ eVh hVkd^g XZ fj^ hÉn eVhhZ g‚ZaaZbZci# :i aZh \Zch fj^ bÉVX" XjZ^aaZci Zi bZ gZd^kZci kZjaZci hVkd^gfjVcY_ZgZk^ZcYgV^#BdcVb^ Da^k^ZgGdaa^cVcdbb‚7V\YVY»aV XVe^iVaZYZaVYdjaZjghjgaVIZggZ¼# Dg!_ÉV^aVX]VcXZYZedjkd^ggZkZc^g |EVg^h!aVXVe^iVaZYZaVYdjXZjg! Yj W^Zc"„igZ! Yj Xdc[dgi# 8ÉZhi jc ajmZ ^bbZchZ! jc eg^k^aƒ\Z# >a bZ eVgVˆi^cXdcXZkVWaZYZgdbegZYZh a^Zchi^hh‚hYZej^hiVciYÉVcc‚Zh# AdghfjZ kdjh gZkZcZo YVch XZiiZ XVe^iVaZ YZ aV YdjXZjg YVch fjZa ‚iViYÉZheg^i„iZh"kdjh4 ?Z hVkdjgZ X]VfjZ ^chiVci YZ bV eg‚hZcXZ YVch XZh eVnh g^X]Zh! ❥ ❥

^cYjhig^Zah Zi hVch XdcÓ^i! d‘ aÉdc eZjiVaaZgWd^gZjcXV[‚ZciZggVhhZ Zc idjiZ h‚g‚c^i‚# FjZa ^bbZchZ eg^k^aƒ\Z  8Vg Zc YZ]dgh YZ XZiiZ WjaaZ! aZ bdcYZ Zhi gjYZ# :i _Z igdjkZ ^cY‚XZci XZiiZ ehnX]dhZ YZaÉ^ch‚Xjg^i‚!fj^‚bVcZhdjkZci YZ higjXijgZh ‚iVi^fjZh Zi \djkZg" cZbZciVaZh# 8ÉZhi jc i]ƒbZ Ydci hZ cdjgg^hhZci aZh b‚Y^Vh! edjg kZcYgZ! Zi aɂiVi! edjg VhhZd^g hV a‚\^i^b^i‚ Zi hdc bdcdedaZ YZ aV k^daZcXZ#8VgYVchXZhZcYgd^ihhd^" Y^hVciidjX]‚heVgaÉ^ch‚Xjg^i‚!dc gZcXdcigZYZh\Zch[dgb^YVWaZh#H^ aÉdcdjkgV^iYVkVciV\ZaZY^Vad\jZ Zc gZheZXiVci XZh \Zch Yɂ\Va | ‚\Va! dc VjgV^i bd^ch eZjg YZ cd" igZdbWgZ# Kdjh VkZo h^\c‚ YZ cdbWgZjm djkgV\Zh#JcZbVc^ƒgZYZegZcYgZ YjgZXja!YZaV^hhZgYjiZbeh|aV g‚ÓZm^dc4 :mVXiZbZci# AZ hnhiƒbZ b‚Y^Vi^" fjZ Zhi jcZ ^cYjhig^Z Xdbe‚i^i^kZ fj^kVhdjkZciigdek^iZ!Vjg^hfjZ YZaVY‚h^c[dgbVi^dc#AZ_djgcVaZhi ‚e]‚bƒgZ!bV^haZha^kgZhgZhiZci# ?ZgZkZcY^fjZjcYgd^i|aVaZciZjg# ?ÉVeegd[dcY^h aV bVi^ƒgZ YZ bZh Vgi^XaZh#DceZji^aajhigZgjcXdcÓ^i! b„bZXdbeaZmZ!eVgYZh]^hid^gZh fj^idjX]ZciaZh\Zch#BV^hdccZ eZjieVhaZh^ckZciZg#>a[Vji^be‚" gVi^kZbZciVaaZghjgaZiZggV^c$

¿a^gZ$7VY\VYOdcZGdj\Z!'%%-!wY#;VnVgY$$AZcYZbV^chYZ\jZggZ!gZedgiV\Zhjg a>gV`Zia6[\]Vc^hiVc!'%%)!wY#;VnVgY$$8]^ZccZYZ<jZggZ!'%%%!wY#;VnVgY!egZb^ƒgZ Zme‚g^ZcXZYZaV\jZggZY6ccZC^kVi!ZcIX]‚iX]‚c^Z#


8    1 % 1::;  <   "  =   



                       !  

   

      " # $%& '(   )*(  +,  +-            . /   

  

      ) 0   11  1,           

 

23  & '    4 3  15  16          7 

       

 8% 8& '&

   9  9 '  '  2 8 1 %  1 % 

<   " 

<  "       $  "  ! 8   9  9

8    ,:::

 ! "# !# !# $$$%& ''%


Fonte accélérée

hjgaZid^iYjbdcYZ

6jYZGVjm$8daaZXi^[6g\dh


G:EDGI6<: q

'(


reportage q | G:EDGI6<:

24 ')

9VchaVX]VˆcZYZaÉ=^bVaVnV!YZbjai^eaZhaVXhhZ[dgbZciVj e^ZYYZh\aVX^Zgh#HdjhaVegZhh^dcYZaÉZVj!aVbdgV^cZÄXZ WVggV\ZcVijgZa^chiVWaZ[V^iYZY‚Wg^hYZgdX]ZZiYZ\aVXZÄ g^hfjZYZgdbegZ!aV^hhVcihɂX]VeeZgYZhb^aa^dchYZbƒigZh XjWZh YÉZVj YVch aZh kVaa‚Zh ]VW^i‚Zh# ¿ aÉdg^\^cZ YZ XZiiZ bZcVXZ!aZg‚X]Vj[[ZbZciXa^bVi^fjZ#:mea^XVi^dchYZej^haZ id^iYjbdcYZ# 9Éjc bdbZci | aÉVjigZ! idji eZji WVhXjaZg# 9Zh [Vb^aaZh! YZh bV^" hdch! YZh igdjeZVjm YZ nVX`h! YZh ediV\Zgh! YZh XjaijgZh! YZh edcih Zi YZh e^hiZh YZ igZ` edjg" gV^Zci „igZ Zbedgi‚h eVg YZh idg" gZcih Wdj^aadccVcih YÉZVj \aVX‚Z# 8dbbZaZ)Vd’i&.-*#6egƒhjc bd^hYZ_j^aaZiZmXZei^dccZaaZbZci YdjmYVchaVX]VˆcZYZaÉ=^bVaVnV VjC‚eVa!jc‚cdgbZWadXYZ\aVXZ hɂiV^i Y‚iVX]‚ Yj \aVX^Zg Yj 9^\ Ih]d#:ihɂiV^iZ[[dcYg‚YVchaZaVX Y‚_| \dg\‚ YÉZVj! hdjh aÉZ[[Zi YZ aÉVj\bZciVi^dcYZhiZbe‚gVijgZh# ¿XVjhZYZaVegZhh^dc!aVbdgV^cZ VkV^i gdbej# H^m | Y^m b^aa^dch YZ bƒigZhXjWZhYÉZVjX]Vgg^VciYZh e^ZggZh! YZh igdcXh YÉVgWgZh Zi YZ aV WdjZ hZ hdci Vadgh g‚eVcYjh YVch aV kVaa‚Z! Y‚kVhiVci idji hjg aZjgeVhhV\Z#K^c\iVcheajhiVgY! [VXZ | aVbea^[^XVi^dc Yj g‚X]Vj["

[ZbZci Xa^bVi^fjZ! aV bZcVXZ Zhi eajhfjZ_VbV^hYÉVXijVa^i‚# HVcYZZe 8]Vba^c\ GV^! gZcXdcig‚ YVch aZh adXVjm Yj LdgaY L^YZ ;jcY | @VibVcYdj! d‘ ^a Zhi gZh" edchVWaZ Yj egd\gVbbZ » 8]Vc" \ZbZci 8a^bVi^fjZ ¼! YgZhhZ XZ XdchiVi/»AV[dciZVXX‚a‚g‚ZYZh \aVX^ZghZhiaZeg^cX^eVa^cY^XViZjg Yj g‚X]Vj[[ZbZci Xa^bVi^fjZ# 9Z" ej^haZb^a^ZjYZhVcc‚Zh&.,%!aV iZbe‚gVijgZ V Vj\bZci‚ YZ &•8 YVch aÉ=^bVaVnV# AZh \aVX^Zgh YZ XZiiZ X]VˆcZ YZ bdciV\cZh [dci eVgi^ZYZXZjmfj^hZg‚Yj^hZciaZ eajhk^iZ#DcZhi^bZ|'%%YVchaZ bdcYZ!Ydci'%g^ZcfjÉVjC‚eVa! aZ cdbWgZ YZ XZjm fj^ bZcVXZci YZ hZ Y‚kZghZg ¼# BVa]ZjgZjhZ" bZci! YVch XZ eVnh! XaVhh‚ eVgb^ aZheajheVjkgZhYjbdcYZ!aZ\dj" kZgcZbZcicZeZjiXdcigZgaZYVc" \ZghVchaÉV^YZ^ciZgcVi^dcVaZ#3


reportage

|

26


G:EDGI6<: q

',

OdcZ|]Vjig^hfjZ ¿ *%&% bƒigZh YÉVai^ijYZ! aZ aVX \aVX^V^gZ>b_VZhih^m[d^heajhkVhiZ fjZXZaj^Yj9^\Ih]d#8ÉZhiaZeajh YVc\ZgZjm Yj C‚eVa# >a Ydb^cZ @]jbWj!aVkVaa‚ZYZ]VjiZ"bdciV" \cZaVeajheZjea‚ZYZXZeVnhZc" XaVk‚ZcigZaV8]^cZZiaÉ>cYZ!YVch aVfjZaaZ k^kZci *%%% H]ZgeVh# AV eajh idjg^hi^fjZ Vjhh^! \g}XZ | hZh e^hiZh YZ igZ` fj^ bƒcZci | aÉ:kZ" gZhi!Zbegjci‚ZhX]VfjZVcc‚ZeVg eajhYZ'*%%%‚igVc\Zgh#EVghZb‚ YZ eZi^iZh [ZgbZh Zi YZ gZ[j\Zh Zc e^ZggZh hƒX]Zh fjÉZcXZgXaZci YZh X]Vbeh YÉdg\Z Zi YZ edbbZh YZ iZggZ! aZ k^aaV\Z 9^c\WdX]Z gVh" hZbWaZ jcZ XZciV^cZ YÉ]VW^iVcih! k^kVci aZh e^ZYh YVch aZh cjV\Zh# JcZcYgd^iVjfjZadcVXXƒYZVegƒh fjVigZ_djghYZbVgX]ZYZej^hjcZ b^cjhXjaZe^hiZYÉViiZgg^hhV\ZVb‚" cV\‚Z|ÓZjgYZbdciV\cZ# FjVcYdcgZ\VgYZaZk^hV\ZYZ9dg_Z H]ZgeV!aZYdnZcYjk^aaV\Z!dcnkd^i aZhh^aadchXgZjh‚heVgaVbdjhhdc! aZ gZ\VgY Y‚aVk‚ YZh ‚iZcYjZh YZ cZ^\Z! aV eZVj \ZgX‚Z YZh ]^kZgh \aVX‚h!aɂgdh^dcYZhbdciV\cZh#:i jc]Vadajb^cZjm!XZaj^YZhcjV\Zh YVchaZhfjZah^aVeVhh‚-)Vcc‚Zh

»8]Vc\ZbZci Xa^bVi^fjZ/ YZjmbdihfj^ cZigdjkZciVjXjc ‚X]dYVchaVkVaa‚Z YZ@]jbWj#¼ YZ hV k^Z# EdjgiVci! XZi ^aajhigZ g‚h^YZci YZ 9^c\WdX]Z! eZgX]‚ | ))&%bƒigZhZcVkVaYjaVX\aVX^V^gZ YZaÉ>b_V!gZidjgcZcdhfjZhi^dcheVg YÉVjigZh ed^cih YÉ^ciZggd\Vi^dch / » AZ g^hfjZ YÉZmeadh^dc YZ aÉ>b_V 4 H^9^Zjaj^"b„bZcZhV^ieVh!Xdb" bZci!bd^!_ZedjggV^haZhVkd^g4¼ ¿ aÉZcig‚Z Yj k^aaV\Z! YVch hV eZ" i^iZ bV^hdc! 6c\Vi 7V]VYjg GV^! jc Xjai^kViZjg! hZ i^Zci YZkVci jc edhiZg! jc^fjZ Y‚Xdg YZ hZh bjgh Y‚Xg‚e^h/»?ÉV^VXXgdX]‚XZiiZV[Ò" X]ZeVgXZfjZ_ZigdjkV^hfjZXZaV [V^hV^i_da^#GZ\VgYZo/aVbdciV\cZ VkZX aV cZ^\Z# 9Vch aZ Xd^c! aZ hd" aZ^a#HZhgVndchfj^idbWZcikZghaV iZggZ# :i ej^h! Zc WVh! aV g^k^ƒgZ Zi aZhVgWgZh¼#>aa^i|kd^m]VjiZaZi^igZ Yj»_da^¼edhiZg/8]Vc\ZbZci8a^" bVi^fjZ#9Zjmbdihfj^cZigdjkZci VjXjc‚X]dX]Zoaj^#3


reportage q | G:EDGI6<:

28 '-

»>anVigde YZidjg^hiZhfj^ \g^beZci^X^ YVchjcZheg^i YZXdbe‚i^i^dc#¼ AVXdaƒgZYZh9^Zjm 9VchaÉZheg^iYZhH]ZgeVh!dg^\^cV^" gZhYjI^WZi!fjÉ^ahdcifj^ii‚^anV X^cf h^ƒXaZh VkZX aZjgh XgdnVcXZh WdjYY]^hiZh! X]VfjZ aVX! X]VfjZ e^X! X]VfjZ \aVX^Zg! X]VfjZ e^ZggZ Zhiegdi‚\‚eVgjcZY^k^c^i‚#»H^aV cZ^\ZZiaV\aVXZ[dcYZci!XÉZhieVg" XZfjÉ^anVigdeYZidjg^hiZhfj^k^Zc" cZci ^X^ edjg \g^beZg aZ eajh ]Vji edhh^WaZ YVch jc Zheg^i YZ Xdbe‚" i^i^dc!hVchVjXjcgZheZXiedjgaZh 9^Zjm YZ aV bdciV\cZ# 6adgh! XZh YZgc^Zgh hZ bZiiZci Zc XdaƒgZ Zi egdkdfjZciYZh^cdcYVi^dch¼!^bV" \^cZV^ch^jcZ^cÒgb^ƒgZXgd^h‚Zhjg aZh X]Zb^ch YZ aV kVaa‚Z# B„bZ h^ idjhaZhH]ZgeVhdWhZgkZci!YZej^h eajh YÉjcZ k^c\iV^cZ YÉVcc‚Zh! YZ egd[dcYh X]Vc\ZbZcih YVch aZjgh eVnhV\Zh!^aZhiY^[ÒX^aZ!YVchXZiiZ g‚\^dc h^ gZXja‚Z! YZ gZcXdcigZg YZh C‚eVaV^h fj^ [dci aZ a^Zc ZcigZ aÉZc҃kgZbZciYZaVeaVcƒiZZiXZh bdciV\cZh»VjigZ[d^hWaVcX]Zhfj^ YZk^ZccZcicd^gZh#BdgiZh¼#$


9:H><C designq|

30 (%

1

iZmiZ¶9Vb^ZcKZgk^VaaZ

L’esprit des lumières 9É:Y^hdc Vjm Xg‚Vi^dch XdciZbedgV^cZh! YZej^h eajh YÉjc h^ƒXaZ! aV ajb^ƒgZ [jhZ# ¿ aÉ]ZjgZ YZ aɂXdcdb^Z YɂcZg\^Z! aZh YZh^\cZgh bZiiZci aÉVbedjaZ | cj# AZ b^c^bVa^hbZed‚i^fjZhdccZaZ\aVhYZhVWVi"_djgVb" edja‚heg^k^a‚\^VciaɂejgZ#6giZb^YZ!8^ccV!;adh###aZh i‚cdghYZaɂY^i^dcXdckdfjZciaVXgƒbZYZhYZh^\cZgh# Eg‚hZciVi^dcYÉjce]‚cdbƒcZhVchdgcZbZciVjhZg" k^XZYÉjcVgi‚XaV^g‚#


1

2


9:H><C designq|

32 ('

6egƒh&(%VchYZWdchZiajb^cZjm hZgk^XZh! aÉVbedjaZ | ÒaVbZci YZ XVgWdcZ!XdcjZeVgI]dbVh:Y^hdc Zc&-,.!hZkd^ihVXg^҂ZhjgaÉVjiZa Yj g‚X]Vj[[ZbZci Xa^bVi^fjZ Zi gZ" b^h‚ZVjgVndcYZhgZa^fjZhiZX]cd" ad\^fjZh#6egƒha6jhigVa^ZZiaV8Va^" [dgc^Z! aV ;gVcXZ egdedhZ aVgg„i YZ hVXdbbZgX^Va^hVi^dcZc'%&%#BV^h aZhYZh^\cZghcdcieVhViiZcYjXZiiZ adjVWaZ ^ciZci^dc edjg g‚]VW^a^iZg XZi dW_Zi# GZ_ZiVci aZh Y‚WVjX]Zh Y‚XdgVi^kZh Yj eVhh‚! ^ah hZ hdci Y‚_|eZcX]‚hhjgaZÓVXdcYZkZggZ# 6X]^aaZ 8Vhi^\a^dc^ [V^i V^ch^ Ò\jgZ YZe^dcc^ZgZcbVi^ƒgZYZ[[Zj^aaV\Z ajb^cZjm!VkZXhVWdjaZIVgVmVXjb) ÓVcfj‚Z YÉjcZ `ng^ZaaZ YÉVbedjaZh djhVaVe^YV^gZAVbeVY^cV!XdcjZ edjg;adhZc&.,'#AɂXaV^gV\^hiZVa" aZbVcY>c\dBVjgZg!aj^Vjhh^!VkV^i ^bV\^c‚hVeZi^iZVbedjaZV^a‚ZAj" X^aa^cdZc&..'#6jiVciYZbdYƒaZh fj^dciXjai^k‚aɂejgZ!YVchaVa^\c‚Z YZ <^cd HVg[Vii^! bVˆigZ VWhdaj Yj \ZcgZVjmnZjmYZ9^Y^Zg@goZcidlh" `^!YZaV\VaZg^Z@gZd!|EVg^h/»9ƒh &.*)! ^a V ji^a^h‚ aZ c‚dc Zc \j^hZ Y‚XaV^gV\Z ^ci‚g^Zjg! VkZX jcZ Ve" egdX]Z[dcXi^dccVa^hiZYjajb^cV^gZ# HVg[Vii^Zhijc\‚c^Z¼#

»6j_djgYÉ]j^! aÉVbedjaZ[V^i aVaVbeZ#¼

8VW^cZiYZXjg^dh^i‚h‚XaV^g‚ 6j_djgYÉ]j^!aÉVbedjaZ[V^iaVaVbeZ# AZh Zc[Vcih X]‚g^h Yj YZh^\c ^ciZg" cVi^dcVa cZ bVcfjZci eVh YZ Xjadi edjg VX]ZkZg aZh XdYZh Wdjg\Zd^h# 6^ch^!BZiVbdge]dh^h*YZ<j^aaVjbZ 7VgYZiedjg8^ccV^ck^iZaÉVbedjaZ| iVWaZZcaÉ^ci‚\gVciY^gZXiZbZci|jc X]ZkZi#AVaVbeZ7adlIV'YjhijY^d >iVa^V 9Zh^\c! _djZ fjVci | ZaaZ aZ _ZjYjgZidjgcZbZci!ej^hfjÉ^ahÉV\^i YÉjcZ b^Xgd"aVbeZ YÉVgX]^iZXiZ eg^" hdcc^ƒgZYÉjcZVbedjaZ#JcV^bVci Zmi‚g^Zjg eZgbZi YZ aV Y^g^\Zg | igV" kZghaZkZggZ#6jÒgbVbZciYZaV]Vj" iZ_dV^aaZg^Zfj^‚XaV^gZaZfjdi^Y^Zc!^a [VjigZiZc^gYZjmcdbh/aZ;gVcV^h E^ZggZ8]Vge^cZiaZC‚ZgaVcYV^hE^Z" `Z 7Zg\bVch# AV \VaZg^Z @gZd ‚Y^iZ | - ZmZbeaV^gZh jcZ aVbeZ h^\c‚Z YjegZb^Zg!:XanehZfj^hÉ^che^gZYj hnhiƒbZhdaV^gZ#IVcY^hfjZ8]Vge^c bVg^ZWg^aaVbbZciiZX]c^fjZZiajY^" fjZ!7Zg\bVchYdccZ|kd^gaÉZhhZc" i^Za#JcZed‚h^Zajb^cZjhZYjkZggZ hdj[ӂ!hdjhidjiZhhZh[dgbZh#9Zh bdYƒaZhd‘aZbdjZiaZÓZm^WaZg^kVa^" hZciVkZXaVg^\^Y^i‚[gV\^aZYjkZggZ#

<gZZcVii^ijYZ 6j"YZa| YZ XZiiZ Xg‚Vi^k^i‚ Y‚Wg^" Y‚Z! aÉ]ZjgZ Zhi | aɂXdcdb^Z# AV \VbbZ:Xd8aVhh^XYZE]^a^ehdjaZh ÓjdXdbeVXiZh YÉDhgVb hÉZbead^Zci | ajiiZg XdcigZ aZ g‚X]Vj[[ZbZci eaVc‚iV^gZ# Dc eZji gZaZkZg XZ Y‚Ò VkZX ]jbdjg# 6^ch^! aZ XdaaZXi^[ EaVn 8dVa^i^dcVXdcjjceZi^iW^eƒYZ3


3


9:H><C designq|

34 ()

4

5

b‚iVaa^fjZ | i„iZ YÉVbedjaZ fj^ hɂX]^cZ | hZ a^W‚gZg YZ hV eg^hZ ‚aZXig^fjZ#JcZ^ck^iVi^dcYncVb^fjZ |‚Xdcdb^hZgYZaɂcZg\^Z#6jgVndc ‚Xd!Hi^X`n&X]Zo9gdd\9Zh^\c_djZ Vjhh^ aV XVgiZ kZgiZ VkZX jc ZbWVa" aV\Z&%%ji^aZfj^eZgbZiYZXdaaZg Y^gZXiZbZciaÉVbedjaZVjbjg# AÉ^bV\^cVi^dcZhibd^chY‚WdgYVciZ hjgaZeaVcYjbdW^a^ZgjgWV^c#AÉZc" hZ^\cZ ZheV\cdaZ KdcYdb Zck^hV\Z idji YZ b„bZ aZ ajb^cV^gZ YÉZmi‚" g^Zjg YZ bVc^ƒgZ ajY^fjZ VkZX I]Z HZXdcY A^\]i! jcZ \VbbZ b^hVci hjg aZ \^\Vci^hbZ YZ aÉVbedjaZ | edhZg YVch aZ _VgY^c# 7‚c‚ÒX^Vci YÉjcZ iZX]cdad\^Z YZ ed^ciZ! XZh aVbeZh YZ edan‚i]naƒcZ Zi YÉVX^Zg ^cdmnYVWaZYÉjcbƒigZYZ]Vjihdci

eZch‚Zhedjgg‚edcYgZ|YZhXdcY^" i^dch Zmig„bZh# Igj[[‚Zh YZ aZY Zi VjigZh egd\gVbbViZjgh! XZh dW_Zih ‚XaV^gVcih cdc ^YZci^҂h hdci eg„ih |ZckV]^ggVe^YZbZcicdh_VgY^chej" Wa^Xh!Zhe‚gdch"aZ#BV^haVgZcXdcigZ YZ aÉZhi]‚i^fjZ! Yj ed‚i^fjZ! Zi YZ aɂXdcdb^ZYɂcZg\^ZZhijcajmZfj^ cÉVeVhYZeg^m#$

❖ &#Hi^X`n!9gdd\YZh^\c!8]g^h@VWZa

<ZgVgYKVc=ZZh '#7adlIV!>iVa^V9Zh^\c9G (#A^\]i7ajWh!E^Z`Z7Zg\bVch <VaaZgn9Zh^\cK^gjh )#IVgVmVXjb!6X]^aaZ8Vhi^\a^dc^! &.--;ADH *#BZiVbdge]dh^h!<j^aaVjbZ7VgYZi 8^ccV

¿Y‚Xdjkg^g$lll#e^Z`ZWZg\bVch#Xdb!lll#\VaZg^Z`gZd#Xdb!lll#Ygdd\#Xdb! lll#eaVnXdVa^i^dc#cZi!lll#ZheVXZ"ajb^ZgZ#[g


        L E S ER V I C E C U LT U R E L D U C R O U S PR É S E N T E 

MINE DE RIEN

                                                      

-  "73*  +6*/ 550

 

-&

53*0

   -"

14%& & . & 5 13*/ 56%*"/5 *0/c  5 " c $3  RENS EI GNEMENTS : 04 67 41 5 0 7 6 T RI OLETTO : 75, AVENUE A UG US TI N FL I C H E

R A M 1 A RR Ê T UNI VERS I T É S  T 

5nMnDIBSHF[MFQSPHSBNNFTVSXXXDSPVTNPOUQFMMJFSGS


1

Le coin pique-nique h‚aZXi^dc¶GdbV^c9jXadh

BdYZgcZ![dcXi^dccZaaZ!‚XdadZiXdadg‚Z!aVeVcdea^ZYje^fjZ"c^fjZ ‚kdajZidjiXdbbZaVegVi^fjZ#AZY‚_ZjcZghjga]ZgWZhZigVch[dgbZ Vjhh^W^Zc Zc WVgWZXjZ eVgin hjg aZ WVaXdc fjZc eVjhZ Xg‚ejhXj" aV^gZZigdbVci^fjZ!eVg[d^hVjWdgYYZaVe^hX^cZ#HVaVYZh!\g^aaVYZh djedjaZi[gd^YbVnd½fjZafjZhd^iaZbZcj!bVc\ZgVjhdaZ^a!jcZ Wg^hZa‚\ƒgZhjgaZk^hV\ZZhiidj_djghVjhh^eaV^hVci#¿XdcY^i^dcYZ h‚fj^eZgjcb^c^bjb½


D7?:IHq objets |

(, 37

2

3

4 5

7

8

&#E^fjZ"c^fjZidjiXdc[dgiedjg)eZghdccZhVkZXXZeVc^ZgigVY^i^dccZaXdbegZcVciVhh^ZiiZh! bj\h! kZggZh! hVX ^hdi]ZgbZ! cVeeZ! hZgk^ZiiZh! hVa^ƒgZ! ed^kg^Zg! XdjkZgih Zi jc i]Zgbdh Zc ^cdm# ')%`! YgVXVZcV"hZaZXi^dc#Xdb $ '# @ZiX]je Zi bdjiVgYZ | kdadci‚ \g}XZ | XZ e^hidaZi | XdcY^bZcih bjc^ YZ YZjm gZX]Vg\Zh | gZbea^g YZ kdh hVjXZh eg‚[‚g‚Zh# '%`! ÒgZWdm#Xdb $ (#8VhhZ"Xgd’iZ|adbWgZhjgXZiiZIgZZCVeYZEVjaVEVnhV\Zfj^hVXXgdX]ZVjidjgYZhVgWgZh### -.`!hVWo#[g$)#8]VjYdj[gd^Y!gZhiZoXddaVkZXaZhWdjiZ^aaZh^hdi]ZgbZhYZ8g‚V8g‚V#'-`! enadcZh#Xdb$ *#9VchaZ;j\jAjcX]IdiZYZX]Zo7j^ai!cdjgg^ijgZZiWd^hhdcdciX]VXjcaZjg eaVXZ# A()#(m=(%!*mE&.Xb!'(!Wj^aicn#Xdb$ +#AZhWVcYZhYZeVccZVje]‚cda^fjZYj eVgVhda:chdbWgV<VcY^V7aVhXdeZgbZiiZciYZ_djZgVkZXadbWgZ|kdigZXdckZcVcXZ#9^Vb# &-% dj '&% Xb! = '&' Xb! & '*%E! dcZYZh^\c"XdaaZXi^dc#Xdb! hVWo#[g $ ,# AZ YZh^\cZg 7Zga^cd^h =Zcg^`9gZX`ZgV^ckZci‚7gjXZ#8Z\g^aaVjmVaajgZhYZ_VgY^c^ƒgZhVXXgdX]ZhVchXdbeaZmZVj WVaXdc]Zcg^`"YgZX`Zg#YZ$-#HZgk^XZYZiVWaZ=VnaZnbjai^XdadgZZcb‚aVb^cZg‚h^hiVciZ#7dˆiZ" gZeVh|)‚iV\Zh# ='.!*mE&(Xb!&+`!]VW^iVi#[g$ .#6hh^ZiiZ_ZiVWaZidjiZcjc6hh^ZiiZ! XdjkZgihZigZedhZkZggZ!idjinZhi#&'`!cZdbVgXd#Xdb$

6

9


Cd…;ajb


mode |

39

F11-14 © DR

texte ¬ Léa Daniel photos ¬ Freitag

Freitag :

beau comme un camion Le model F13, un sac « messenger » conçu par Markus et Daniel Freitag, trône désormais sur les étagères de la section design du Musée d'art moderne de New-York. Le célèbre MoMA. Cette intronisation remarquée a fait immédiatement passer les sacs Freitag du rang de must-have au statut d'objet culte. Récit d'une aventure commencée au siècle dernier.


BD9: modeq|

40 )-

»>aa^b^iZ|aV[d^h aZ\Vhe^aaV\Z Ziegdiƒ\Z YZaVeaj^Z#¼ AV eg‚hZcXZ YZh ;gZ^iV\! XZh hVXh ja" igV"g‚h^hiVcih Xdje‚h YVch YZ k^Z^aaZh W}X]ZhYZXVb^dc!YZX]VbWgZh|V^g! djYZXZ^cijgZhYZh‚Xjg^i‚!ZhiZcXdgZ i^b^YZ YVch cdh Xdcig‚Zh# :i edjgiVci hjgaZhWdgYhYZaVIVb^hZdjYVchaZh V‚gd\VgZh YZ HX]^eda 6bhiZgYVb! ^ah hdci a‚\^dc# GVÓVci idjh aZh hj[[gV\Zh VjegƒhYjcZ\‚c‚gVi^dc|aV[d^hX]^XZi VXi^kZ!cdbVYZZiaVWdg^ZjhZ!aVWZaa^h‚Z »_VbV^hhVchbdcaVeide¼#JcZ\‚c‚" gVi^dc | aÉ^bV\Z YZ BVg`jh Zi 9Vc^Za ;gZ^iV\! aZh YZjm \gVe]^hiZh hj^hhZh fj^hdci|adg^\^cZYZaVbVgfjZ#EVh" h^dcc‚h YZ k‚ad Zi VbViZjgh YZ hVXh YZXdjgh^Zgh!XZhYZjm[gƒgZhYZfj^coZ bd^h YɂXVgi! hZ hdci gZigdjk‚h W^Zc Y‚hZbeVg‚h!aZ_djgd‘aVeaj^ZaZjgZhi idbW‚Z YZhhjh# >ah dci Vadgh gZ\V\c‚ aZjg X]VbWgZ Y‚ijY^Vci VkZX kjZ hjg aVjidgdjiZ Zi dci Zj a^Y‚Z YZ gZXnXaZg aZhW}X]ZhYZhXVb^dchfj^eVhhV^Zci hdjhaZjgh[Zc„igZh#AZegZb^ZghVXZhi c‚ hjg aV iVWaZ YZ aZjg Xj^h^cZ# » Dc V XdbbZcX‚ZcigVkV^aaVci|aVcX^ZccZ! dc Zc V [VWg^fj‚ jcZ Y^oV^cZ fjZ adc V kZcYjZ | cdh XdeV^ch ¼ gVXdciZ BVg`jh!|aVbVc^ƒgZYjcHiZkZ?dWYZ aVXdc[ZXi^dc#:cidji!XÉZhi,%%e^ƒXZh fjÉ^ah[VWg^fjZciVgi^hVcVaZbZciZiY^[" [jhZci YVch jc Ojg^X] YZh Vcc‚Zh .% ZceaZ^cZ»bdk^YV¼#

9jcZj[VkZXYjk^Zjm wXdad 4 » Dc hZ Y‚Òc^i XdbbZ YZh Zc[Vcih YZ aɃgZ Yj Xdbedhi! cZ eVh _ZiZg aZh Y‚X]Zih Ydci dc eZji idj" _djgh hdgi^g fjZafjZ X]dhZ# Kd^a| aZ XdcXZeifj^Zhi|aVWVhZYZ;gZ^iV\¼! edjghj^i aZ Xd"[dcYViZjg | aV i„iZ YZ aV;";VXidgn!jcZjh^cZojg^X]d^hZfj^ [VWg^fjZ&*%%%%jc^i‚heVgVcZiZb" ead^ZjcZ\gdhhZhd^mVciV^cZYZ\Zch# AZh W}X]Zh hdci gZjZh Y^gZXiZbZci YZh igVchedgiZjgh ej^h aVk‚Zh# :aaZh hdci Zchj^iZ Xdje‚Zh | aV bV^c ej^h XdjhjZhVkVciYZYZkZc^gjchVX!jc edgiZ[Zj^aaZ dj jc ‚ij^ YZ i‚a‚e]dcZ hjgajcYZhX^cfh^iZhYVhhZbWaV\Z# AZh hVXh hdci Vadgh eg„ih | ZbWVg" fjZg# BV^h! VkVci YZ ÒaZg Vjm fjVigZ Xd^ch Yj bdcYZ! X]VfjZ ;gZ^iV\ gZ"


BVcdhBZ^hZc

k^Zci|aVbV^hdcbƒgZedjghjW^gjc iZhiZi„igZe]did\gVe]^‚#=^hid^gZYZ \VgYZgjcZYZgc^ƒgZigVXZYZXZidW_Zi XdbeaƒiZbZcijc^fjZ#

AV[[V^gZZhiYVchaZhVX AZh VbViZjgh cZ hn hdci YdcX eVh igdbe‚h! ;gZ^iV\! XZhi aZ hVX Yj MM>Z h^ƒXaZeVgZmXZaaZcXZ!YjgVWaZ!hda^YZ Zi»XdchX^Zci¼#>aeZgbZi|aV[d^hYZ eg‚hZgkZgYj\Vhe^aaV\ZZiYZaVeaj^Z# 8Zhi Vjhh^ adW_Zi fj^ g‚XdcX^a^Z aZh ig^Wjh#»7dWd¼Zi»7a^c\7a^c\¼edjg" gV^ZciegZhfjZkd^gZcaj^jcY‚cdb^" cViZjg Xdbbjc# AV egZjkZ  6Ydei‚ ZcHj^hhZeVgaZh9_h!aZhVgi^hiZhdj

aZhVgX]^iZXiZh!|B^aVc!^aZhi» gZXZ" a‚¼eVg8dghd8dbd&%!jcZWdji^fjZ YZajmZ!ZihZmedhZVjb^a^ZjYZXd’" iZjhZhXg‚Vi^dchYZ]VjiZXdjijgZ# 8de^‚bV^h_VbV^h‚\Va‚!fj^cVeVh ZhhVn‚ YZej^h YZ [VWg^fjZg jcZ WZ" hVXZVkZXjchVXYZg^odjjcZW}X]Z ejWa^X^iV^gZ 4 JcZ X]VˆcZ YZ hjeZg" bVgX]‚ hj^hhZ V b„bZ egdedh‚ | aV kZciZYZh9dccZghiV\YZh»?ZjY^¼# BV^h! ad^c YZ idjiZ XZiiZ V\^iVi^dc BVg`jhZi9Vc^ZaXdci^cjZciYZ[V^gZ XZ fj^ah kZjaZci! Zi VkZX \d’i! edjg fjZ ;gZ^iV\! fj^ h^\c^ÒZ a^ii‚gVaZbZci kZcYgZY^ZcVaaZbVcY!gZhiZjcZbVg" fjZ‚b^cZbbZciXg‚Vi^kZ#$

¿Y‚Xdjkg^g$EdjgVX]ZiZghdc;gZ^iV\djaZYZh^\cZghd^"b„bZ/lll#[gZ^iV\#X]


9‚WVgYZjgC>@>I6»YZ[Zch^kZ¼#


BD9:q

)(


GdWZWjhi^Zg»=^\]LV^hiH`^gi¼6B:G>86C6EE6G:A!B^"WVh»G^c\aZi¼<HJH!:hXVge^ch»?VkV¼G:E:IID#


IZZ"h]^gi»=neZg¼C>@>I6!7ZgbjYV86G=6GII!7Vh`Zih;:>NJ:#


HVgdjZaWaZj‚aZXig^fjZ»hX]bVX`¼@6C67:68=!IZZ"h]^gi»BjbWV¼<HJH!=ddY^Z6B:G>86C6EE6G:A! 7Vh`Zih8DCK:GH:!7dmZgEJAA>C#


7dYn6B:G>86C6EE6G:A!H]dgi**9HA!7Vh`ZihG::7DD@»;gZZhinaZ¼6A>;:#


=VjiYZbV^aadiZih]dginGDMN!Idc\h<daYC>@:#


IZZ"h]^gi86G=6GII!?ZVch<HI6G!7Vh`Zih69>96H»HjeZghiVg¼#


GdWZG:EA6N!:hXVge^chG:E:IID»?Zi¼kZgc^hgdhZ!BdcigZ(WgVXZaZihE6JA;G6C8@#


7Vh`ZihG::7D@;gZZhinaZ»Hig^eZY¼!7Vh`ZihC>@:>9!HVXVchZgdh^Zg»bjiVcV¼@6C67:68=! XVhfjZiiZjc^hZmZ<HJH!HVXYZhedgi_VjcZC>@:!HVXVchZZcXj^gH:HHæC! 8]VjhhjgZh»YVb^Zg¼K6CH!Idc\h»hjeZgldbVc¼=6K6>6C6H#


musique |

53

Interview texte ¬ Anne et Julien photo ¬ Danny Clinch

Ben Harper Back to the groupe En compagnie des Innocent Criminals, Ben Harper s’était installé dans une routine « argentée », gagnée au son d’un répertoire douillet et fédérateur. Mais en octobre dernier en Ohio, il présentait sur scène sa nouvelle formation, The Relentless7. Alors que sort leur premier album en France, Harper se justifie avec insistance  : la solitude du star-system lui pèse et il veut changer de cap artistique. Mieux : il prétend créer le nouveau son de l’Amérique ! Son sang serait-il redevenu bouillant ? La prétention est, en tout cas, on ne peut plus rock’n rollesque.


musique |

54

« J’ai payé le studio pour acheter le fait de n’avoir personne sur le dos qui me dise quoi faire, où aller et à qui parler. » 

Pourquoi revenir au travail de groupe, au risque de perdre la vedette ? Ce sentiment d’égalité est devenu important pour moi. Enfin, je n’ai plus de responsabilité unique, je peux me mettre de côté et laisser d’autres conduire le bateau. Quatre musiciens, un groupe de rock : cette aventure n’est pas exceptionnelle. C’est un processus organique dont je ne suis pas le seul maître. Je partage juste une direction musicale, le fait d’être quatre multiplie les possibilités artistiques. Et surtout, c’est un truc dont j’avais besoin. Que tout ait pu se faire naturellement répondait parfaitement à ce qui se tramait dans mon fort intérieur. Il se trouve que ce sont ces musiciens-là qui étaient dans ma vie à ce moment-là. On s’est retrouvés en studio avec une irrépressible envie de créer ensemble. Et ce désir n’était pas altéré par un marketing façon Coca Cola. Le vrai rock n’a pas besoin de ces calculs-là.

En dehors du fonctionnement même du groupe, donc d’un collectif, tu renoues avec un son brut et rugueux. Une direction que tu avais clairement laissé tomber depuis ton succès populaire… C’est parce que j’ai retrouvé l’urgence, le sang chaud. Le but des Relentless7 est de mettre un coup de pied dans un rock aseptisé actuel, tout en empruntant une voie créative. C’est vrai que c’est un nouveau territoire pour moi, comme si des pièces du puzzle de mon passé remontaient inexorablement à la surface pour m’aider à construire mon futur. À neuf ans, j’ai eu ma première chaîne stéréo et acheté mes premiers disques : un best of de Hendrix et le premier Queen. Ado, j’écoutais The Jam, The Germs, The Who, Led Zeppelin et Allman Brothers quand mes amis écoutaient du punk hardcore californien. On était aussi sur les premiers Public Enemy et NWA. Dans cette nouvelle formation, je traîne tout ça, quand


mes complices ont un éventail musical qui va du blues trad en passant par le rockabilly ou Nirvana. Mais nous quatre, c’est comme si on partageait un même réseau nerveux. La connexion est énorme. Je ressens ça comme une opportunité de redécouvrir la musique. En studio, cette énergie nous a submergée, dépassée. Si fort qu’on est carrément en train de réaliser que l’on construit la « Modern American rock Music ».

jouer à Las Vegas. Et quand je lance les dés, j’aime que la mise soit vraiment élevée. Je ne regrette jamais rien, je ne regarde pas en arrière. C’est irréaliste de vouloir tirer un trait sur son passé, mais important de prendre du recul pour avancer, changer d’état d’esprit, ouvrir sa conscience. Tu sais, quand nous avons enregistré, il n’y avait pas de boss de compagnie de disque, aucun contrat. J’ai payé le studio avec ma carte bleue. Ce risque m’a permis d’acheter le fait de n’avoir personne sur le dos qui me dise quoi faire, où aller et à qui parler. Mais je me sens libre d’abord parce que ce groupe est plus grand et plus fort que moi. Je n’aurais d’ailleurs jamais entamé seul cette remise en question... Utiliser uniquement mon nom pour vendre cet album serait le pire des mensonges.

Ouf, c’est un gros morceau  ! Tu n’as pas peur de paraître un poil pompeux ? C’est vrai, on prend un vrai risque en disant cela, mais je pense sincèrement que ce groupe peut redonner au rock US une nouvelle chance. Quand tu es artiste et que tu as la foi, le risque d’échec comme de ne pas rencontrer ton public ou de ne tomber que sur celui qui ne va pas te comprendre est immense. Mais le danger est un de mes fondamentaux, c’est bon d’y re- ❥ Ben Harper & Relentless7  : White Lies For venir. J’ai toujours aimé parier, j’adore Dark Times  (EMI / Virgin) Sortie le 27/04


musique |

56

texte ¬ Ludovic Deleu photo ¬ D. R.

Lasher prise Le plus difficile avec Natasha Khan (alias Bat for Lashes) est de parler de sa jeune et fulgurante carrière sans citer le nom d’une certaine B…K. Avec sa voix de sirène illuminée, son mutin minois, son décalage rythmique et son décorum chamanique, l’anglo-pakistanaise a forcément un air de petite soeur islandaise. évidemment, s’il y a pire comme comparaison, le risque de se coller un sticker indélébile sur le front est prégnant, voire gluant. Pour contrer ce coutumier processus de reproduction, cette copine de Devendra Banhart a déguerpi des plages de Brighton pour se frotter à la poussière d’une Californie expérimentale, histoire de tromper son monde et goûter aux falaises du lâcher prise. Two Suns sort donc ce mois d’avril avec toutes les caractéristiques d’une artiste équilibriste qui n’a pas voulu rater un second album trop attendu. Imparfait dans sa globalité mais brillant dans ses contours, la jeune amazone s’amuse à tromper nos écoutilles en délaissant la beauté folk minimaliste de Fur and Gold pour batifoler sur des plages numériques libertaires et luxuriantes. Un disque presque trop plein mais attachant par sa volonté à vouloir marquer son territoire, caméra sur l’épaule, transformant l'ancienne jouvencelle en concubine. Sa venue exclusive à Montpellier, en plein buzz, sera l’occasion d’aller scruter le potentiel volubile de la demoiselle, connue pour offrir des prestations scéniques parfois habitées et toujours bien entourées. / ❥

Bat For Lashes Le 23/05 à Victoire 2 à Montpellier (+ David Walters)


musique |

59

texte ¬ Jean Marron photo ¬ Pad Brapad Moujika © D. R.

On the drom

again

Dans une Europe sclérosée et frileuse où les minorités tziganes sont victimes de discriminations massives, le Drom Festival transforme la cité nîmoise en camp d’accueil des cultures nomades. Un voyage humaniste du Mali aux Balkans qui laisse les préjugés au bord de la route. Généreuse comme les artistes qu’elle met en avant, l’association Kourt’echel s’est démultipliée pour cette 6ème édition kaléidoscopique. Le départ se fera en ville entre stages de danse, ateliers et projections au Sémaphore. Le premier temps fort se situera au CSCS Valdegour où le concert de Lo’Jo et l’Herbe Folle réunira les vétérans et la nouvelle garde de la chanson world, union condensée d’une sono mondiale bigarrée. Le mercredi 12 mai, il vous faudra rejoindre le nouveau QG du festival, le Domaine de la Bastide et son chapiteau, qui centralisera les festivités. Deux expositions photographiques sur les Tziganes, de Turquie (Matthieu Chazal) et des Mongols ❥

(Samuel Keller), nous feront découvrir ces peuples nomades oubliés. Les spectacles, qu’ils soient pétaradants (Marcel Poudre), renversants (compagnie John Johnn Experience) ou fantasmagoriques (compagnie Estock Fish) contribueront à créer une ambiance onirique de fête foraine. Quant à la musique, omniprésente, l’urban-tzigane de Pad Brapad Moujika et le klezmer électrique d’Anakronic Electro Orkestra titilleront les explorateurs sonores. Belle introduction à un finish épatant où les rythmes effrénés du rare Ivo Papasov et de son orchestre de mariage débridé, permettront aux festivaliers de communier à l’unisson. /

Drom Festival et autres cultures Nomades Du 08 au 16/05 à Nîmes www.myspace.com/dromfestival & 06 76 82 97 69


musique |

60

texte ¬ Ludovic Deleu photo ¬ Jean-Baptiste Mondino

Le choix des larmes Le hasard de l’actualité nous pousse parfois à dresser des parallèles dichotomiques. Alors que le landerneau musical tergiverse sur le cas Orelsan, le généreux Oxmo Puccino vient poser, avec la délicatesse qu’on lui connaît, son nouvel effort verbal. Certes, un monde sépare le blanc bec normand et le titi débonnaire de la Place de Fêtes. Mais comment ne pas voir dans cette concordance printanière le désordre d’une nouvelle scène rap française qui patauge dans ses extrêmités. Pour autant, point de combat entre un faux Mike Skinner (The Streets) français dont la morve, aussi vécue soit-elle, dissimule une sévère indigence musicale et un tonton bienveillant qui affûte ses rimes au coutelas avant de les tremper dans un bouillon jazzy bien mené. Alors laissons les éhontés (dont certains dansent le samedi soir sur les rimes en VO d’un rap US bien plus outrageux) clore ce débat pour se diriger vers les planches sudistes qu’Oxmo viendra fouler ce mois de mai. Sorti de son précèdent Lipopette Bar made in Blue Note, le gaillard replonge avec L’Arme de paix dans les modules d’un hip hop plus spectral qui jongle avec soul, pop et chanson. Déjà tuteur d’un rap qui tombe le masque pour mettre à nu ses faiblesses, Puccino va plus loin dans l’introspection d’une amertume aussi brute que pesée. Non content d’être un des rares (le seul ?) rappeur à parler d’amour, son élégance à évoquer la chose le range dans le haut du panier des conteurs de l’âme, toutes catégories confondues. / ❥

Oxmo Puccino : L’Arme de paix (Cinq7/Wagram) Le 13/05 au Rockstore à Montpellier Le 14/05 à l’Espace Julien à Marseille Le 16/05 au festival Couleurs Urbaines (+ Assassin) à Ollioules (13)


Voix au pluriel texte ¬ Gaëlle Reynaud photo ¬ Ismène © Michel Boermans

Marseille laisse entendre les musiques, toutes ou presque, s’élever de ses théâtres, musées et autres lieux de concert. La musique dite Contemporaine est au centre de l’événement, mais des œuvres plus « classiques » et d’autres, actuelles ou du monde, justifient le pluriel du nom du festival.

Difficile de parler d’un tel événement sans risquer de tomber dans la liste, format dont la froideur est antinomique avec le sentiment que provoque la lecture du programme du festival Les Musiques organisé par le GMEM. Tentons d’opérer un choix dans cette somme prometteuse de spectacles, concerts et installations, qui sera forcément des plus arbitraires. Citons, par exemple, l’opéra pour voix seule Ismène, sur un texte de Yannis Ritsos et une musique de Georges Aperghis. La chanteuse soprano et comédienne Marianne Pousseur, aussi nue que sa voix, chante et raconte Thèbes, son père Œdipe et sa sœur, Antigone, qu’elle admire et craint tout à la fois. Au seuil de la mort, elle

revit une seconde fois son parcours, pour l’offrir au poète, jeune homme qui vient à sa rencontre. La tragédie trouve ici son corps dans la nécessité esthésique, dans la voix de ce traditionnel second rôle. Toujours dans le registre des histoires mythiques, Le malheur de Job, mis en scène par Jean Lambert-Wild, confronte un slameur, Dgiz, au texte biblique des lamentations de Job, cet homme que Dieu aimait, qui fut l’objet d’un cruel pari entre Dieu et Lucifer, dépouillé de ses biens, de son corps, des gens qu’il aimait, pour prouver dans cet enfer sa fidélité à Yaveh. De son côté, Hidden, spectacle mêlant danse (Carolyn Carlson) et musique (Kaija Saariaho), propose une musique aux accents japo-


musique |

63

nisants pour des corps amples, mûs par le désir, la violence et le plaisir qu’inspire la fluidité de mouvement. Les danseurs sont majestueux, à l’image des prêtres orientaux, sensuels car dans le continuum du cycle du monde. Dans un tout autre registre, My Space propose un dispositif simple, dans lequel deux improvisateurs de musique électroacoustique entrent en interaction avec une danseuse, en questionnant, par ❥

un dialogue nourri du traitement informatique des mouvements du corps, la réalité des espaces de chacun des créateurs-interprètes. Enfin, pour clore cette courte sélection de ces 20 jours de bombances expérimentales, une soirée electro se déroulera sur la Seita, à la Friche, dans un dispositif acousmatique qui promet un bain de musique plus jouissif que toutes les baignades nocturnes de nos fêtes éthyliques. /

Festival Les Musiques | Du 6 au 26 mai 2009 à Marseille à la Friche La Belle de Mai, Théâtre du Gymnase, Ballet National de Marseille, Musée Cantini, Auditorium des Archives et de la Bibliothèque Gaston Defferre, Bibliothèque de l’Alcazar (BMVR), Auditorium du Parc Chanot, Place Villeneuve de Bargemon, Théâtre des Bernardines, Atelier / Studio du GMEM. www.gmem.org & 04 96 20 60 10


musique |

64

texte ¬ Jean Marron photo ¬ Caravan Palace © D. R.

Le cœur à gauche Leur label "100% Collectif - 100% Ethique" n’aurait pu être qu’un slogan. Mais ce serait mal connaître les activistes de l’association Alternateuf qui grâce à leur esprit solidaire et à beaucoup d’huile de coude ont réussi à développer un festival épatant en plein Lauragais. Chapiteuf conjugue au présent des valeurs du passé : populaire sans être populiste, convivial sans être bourrin, moral sans être gonflant et identitaire sans être régionaliste : il offre aux festivaliers une bulle de fête consciente dans un monde de brutes. Bien sûr, pour avoir su fidéliser un tel public tout au long de ces 9 années d’aventures, il faut avoir un brin de talent et de chance. La chance, c’est que le site des Burnels soit resté insubmersible face aux colères du ciel lors de premières éditions épiques. Le talent, c’est cette programmation éclectique et trans-générationnelle, dont le fil conducteur est l’engagement citoyen des artistes choisis pour brûler les planches d’un chapiteau surchauffé. Ainsi le rap militant d’Assassin se mélangera au charleston futuriste de Caravan Palace quand le rock electro de La Phaze croisera le fer avec celui plus musette de Java. Et que dire de Trust, décommandé à la dernière minute l’an passé, et attendu cette année par tout un peuple ? Au delà des stars, Chapiteuf c’est aussi un tremplin musical (Vice Versa), une fanfare déjantée à l’apéro (cie du Petit Vélo), du tri sélectif et tant d’autres choses que vous découvrirez ce week-end du 15 mai. /

Festival Chapiteuf Les 15 et 16/05 à Castenaudary (11) – Site des Burnels www.alternateuf.com


concert

en plein air

t Deboiu nc sur le

Z

NOUVEL ALBUM SORTIE LE 27 AVRIL E (11) MARSEILLETTIN - 21h sam. 6 JU

1ère partie : PetitJean 13 € / 9 € - 04 68 79 73 98 Loc. : www.ticketnet.fr, Cultura, E.Leclerc Fnac, Carrefour, Géant, 0 892 68 36 22 (0,34€/min), www.fnac.com Un événement Cric e Crac, Saison Culturelle PIEMONT D’ALARIC - www.piemont-alaric.fr

11 JUILLET

FESTIVAL DESTINATION SOLEIL Marseillan (34) Plus d'infos : marceletsonorchestre.com INFO CONCERT .COM


Grand soir et matin rouge

texte ¬ Alex Terror photo ¬ Masayuki Kakegawa (c) Wakamatsu Production, Inc.

Il aura fallu une banale histoire de censure digne des grandes heures pompidoliennes pour qu’enfin l’œuvre de Koji Wakamatsu porte sa voix singulière sur les devants de la scène culturelle française. Résultante de cette bête médiatisation finalement opportune, la sortie de United Red Army, dernier film sans équivoque et sans égal de ce réalisateur insoumis. Le mois de Mai sera rouge, forcément.

En 2007, à la ressortie de Quand l’embryon part braconner, classique de 1966 signé Koji Wakamatsu, la Commission de classification des œuvres cinématographiques, suivie de la ministre de la culture Christine Albanel, avait émis un avis d’interdiction au moins de 18 ans. Sans revenir sur le caractère intellectuellement méprisant de cette décision, on n’a de cesse de s’interroger sur cette triste volonté de faire un exemple constitutionnel avec un film sortant sur notre territoire en 5 copies maximum, toutes exclusivement destinées au circuit art & essai (ce qui limite nécessairement l’accession de nos chères têtes blondes à ces images qu’elles ne sauraient voir). Quoiqu’on

puisse penser de cette affaire, celui qui s’en soucie le moins est bien Koji Wakamatsu lui-même, vaillant pratiquant de la guérilla cinématographique loin d’être effarouché par quelques afféteries moralistes et mondaines. À l’adolescence, le jeune Koji devient yakuza et, dans le cadre de ses nouvelles fonctions " supervise  " des tournages de cinéma. Plus désœuvré que réellement attiré par le mode de vie yakuza, le jeune Japonais se trouve vite piqué par le virus de la caméra et commence à donner au genre Pinku (ces films d’exploitation érotique dont L’Empire des sens d’Oshima, produit par Wakamatsu, est le représentant le plus élégant) de drôles de pellicules


cinéma |

67

où l’appétit voyeuriste du spectateurlambda se voit court-circuité par des fulgurances politisées, à la manière d’un José Bénazeraf nippon. Proche du milieu étudiant, c’est en soldat qu’il suit les plus radicaux d’entre eux et part filmer les camps de réfugiés palestiniens et le FLP à l’entraînement. Directement consécutif de cette radicalisation globale du mouvement gauchiste, l’incident du chalet d’Asama, en février 1972, voit une prise d’otages surmédiatisée aboutir à l’arrestation

des derniers membres de l’Armée rouge unifiée et à la découverte des corps de 14 d’entre eux exécutés sommairement suite à des purges internes. Revenant avec United Red Army sur cet incident tragiquement symbolique, Wakamatsu livre, sans jamais se renier, un véritable film-somme sur les dérives du totalitarisme politique, doublé d’un bel exemple de terrorisme culturel salvateur. Parfait pour un Printemps motivé et conscient. /

❥ United Red Army de Koji Wakamatsu Sortie le 06/05


cinéma |

69

texte ¬ Alex Terror photo ¬ La retirada © D. R.

Exile on Argelès Les 24e Rencontres Cinémaginaire d’Argelès sur Mer ont décidé, en prenant pour thème l’exil, de coller aux célébrations entourant le triste anniversaire de la Retirada de 1939, vaste exode en Roussillon de près d’un demi million d’espagnols, suite au durcissement de la dictature franquiste et à l’alliance hispano-germanique. Débarquant par plusieurs dizaines de milliers du côté d’Argelès, ces exilés fuyant la répression et les atteintes aux libertés élémentaires se retrouvèrent entassés malgré eux dans des camps provisoires bondés et propices aux épidémies, exilés dans un pays en guerre avec le leur. Sans laisser filer d’interprétation déplacée, on se bornera à faire un troublant parallèle avec une certaine actualité calaisienne, où les migrants afghans viennent s’échouer sur la plage, le regard rivé vers la Grande-Bretagne. Et si la situation n’est évidemment pas la même (le bruit de bottes reste, pour l’instant, encore ténu), force est de constater qu’une certaine

mécanique répressive semble vouloir être mise en place par l’état, poussant certains à la désobéissance civile, comme l’illustre le récent Welcome de Philippe Lioret. Cinémaginaire s’offre donc un thème plus que d’actualité, propice à une réflexion sur l’Autre et sur certains droits fondamentaux dont la France se targue d’être la patrie, les fameux Droits de l’Homme. On espère juste que l’aspect solennel du débat ne viendra pas brouiller ces instants de rencontres conviviales nécessaires à la pleine expérience de l’altérité et du don de soi. /

Rencontres Cinémaginaire d’Argelès sur Mer Du 20 au 31/05 www.cinemaginaire.org & 04 68 81 15 37


EDGI;DA>D q portfolio |

-& 71

AncYdcLVYZ

Room 107 Hdc cdb Zhi hjg idjiZh aZh aƒkgZh! hZh ^bV\Zh ‚aZk‚Zh VjgVc\YÉÃjkgZhYÉVgi#8dch^Y‚g‚!|_jhiZi^igZ!XdbbZ aÉjc YZh bZ^aaZjgh e]did\gVe]Zh Vb‚g^XV^ch XdciZbed" gV^ch!AncYdcLVYZ[V^ihZchVi^dcYVchaZbdcYZZci^Zg# IgVkV^aaVci edjg aZh eajh \gVcYZh V\ZcXZh ejWa^X^iV^gZh! aÉVgi^hiZ VXXjbjaZ aZh g‚[‚gZcXZh Hdcn! 8d`Z! GZZWd`! CZhia‚! K^g\^c! 779D! HVViX]^ CN½! VjiVci fjZ aZh g‚" XdbeZchZh#8Z\‚c^ZYZaÉ^bV\Z!|fj^aÉdcYd^iXZbd^h"X^ cdigZXdjkZgijgZ!edhhƒYZjchZchYjY‚iV^agVgZZijcZ iZX]c^fjZ^gg‚egdX]VWaZ#Hdc]jbdjg\g^cVciZiY‚XVa‚ igVkZghZcdbWgZjhZhYZhZhh‚g^ZhYdciI]^giZZc!jcigV" kV^aeZghdccZa]^aVgVciXdbedh‚YZedgigV^ihYZiZZcV\Zgh ]‚W‚i‚h#8ZXg‚ViZjgYÉ^bV\^cV^gZXVeijgZVjhh^aÉ^chiVci edjgb^ZjmaZhjWa^bZg#8ÉZhicdiVbbZciaZXVhVkZXaV h‚g^ZGddb&%,!eg‚hZci‚ZZceVgi^Z^X^#:aaZgVhhZbWaZ YdjoZhVncƒiZhhZY‚gdjaVciYVchaVb„bZX]VbWgZYZ bdiZa!aZiZbehYÉjcZVcc‚Z#8]VfjZXa^X]‚!hjg[dcYYZ h^ijVi^dc \gVkZ dj [g^kdaZ hj^X^YZ! [„iZ! bVg^V\Z! hijY^d edgcd! hXƒcZ YZ Xg^bZ½ hjhX^iZ ^bb‚Y^ViZbZci cdigZ ^ci‚g„ihjgjceaVc[dgbZabV^h^ck^iZVjhh^|gZXdch^Y‚" gZgYZheVchZci^ZghYZcdigZbni]dad\^ZbdYZgcZ#Idji eVhhZhVchfjZaÉZhi]‚i^fjZh^c\ja^ƒgZZi^XdcdXaVhiZYZ aÉVgi^hiZcZig‚eVhhZ# ❥

lll#ancYdclVYZ#Xdb


exposition |

81

texte ¬ Lucie Moreno photo ¬ Marjorie Brunet

Jeunes pousses et talent brut Avant de migrer en Macédoine en septembre prochain, la sélection française de la Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée s’exhibe à Montpellier. Laboratoire expérimental des nouveaux talents, la cuvée 2009 est aussi éclatée que talentueuse, donne à voir, entendre, écouter et penser. « Au-delà des distances, il existe des moments de rencontres et de découvertes. Au-delà des réticences, il existe des dynamiques conviviales de confrontation artistique.» Si ce flatteur préambule tiré de la présentation de l’exposition cherche forcément à nous séduire, il est incontestable que la BJCEM incarne depuis 20 ans, et quatorze éditions, tout l’art de la rencontre créative. Si les chiffres sont parfois trompeurs, ils peuvent aussi donner le tournis. Et la perspective d’aller présenter son travail en compagnie de 700 autres artistes venus du monde entier doit procurer de puissants frissons d’excitation au niveau du cortex. En attendant, ces 27 artistes sélectionnés ont donc l’occasion de tester l’œil (et ❥

les sens) du public jusqu'à fin mai. évidemment, résumer ici serait forcément réduire, et n’en sélectionner que quelques-uns nous en ferait oublier d’autres, tout aussi séduisants. Il serait également trompeur de parler de tendance et d’un état d’esprit tant la multiplication des supports et des pratiques (du designé au dansé, du filmé au dessiné, de l’écrit au sculpté) dévoile davantage une belle collection d’individualités qu’un conglomérat uniformisé. Dans cet exercice complexe de sélection, qui laisse une grande place au hasard et la curiosité du visiteur, signalons le remarquable travail de scénographie d’Hervé Mangani et un lieu, le Carré Sainte-Anne, qui se prête bien à la réception de la modernité. /

Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée Jusqu’au 31/05 au Carré Sainte-Anne à Montpellier www.montpellier.fr & 04 67 60 82 42


texte ¬ Sandra Ernandez photo ¬ Hommage à Giordano Bruno © Fabrizio Garghetti

« Lo solo poeta » Poète, politique, plasticien, anthropologue, écrivain : Julien Blaine est ce genre d’artiste aux trajectoires multiples que rien ne semble pouvoir ni enclaver, ni rassasier. Depuis 40 ans, il refuse les limitations, préférant partir dans tous les sens pour les explorer tous. Installations, photos, vidéos, dessins, peintures  : autant de pratiques qui ont servi la création de l’anthropologie poétique de Julien Blaine. La nouvelle exposition du MAC présente la dimension plastique de son œuvre  : Un tri. Poète avant tout, il possède l’art de combiner les mots et les sonorités, d’utiliser les rythmes pour évoquer les images et suggérer les émotions. Sa poésie s’est affranchie de la surface plate d’une feuille. La dimension poétique est infinie et l’inspiration en est de même. La manière de la traduire, aussi. Pourquoi devrait-elle se limiter à si peu d’espace alors, qu’elle s’étend au monde et à tout ce qui le compose  ? Pour sa quête, il devient

BLAINE au [mac] : un Tri Du 07/05 au 20/09 au MAC à Marseille www.mairie-marseille.fr & 04 91 25 01 07

un voyageur insatiable, explorateur de techniques, de peuples, de langages, de signes, de nature. Des pays « où l’on mange de mieux en mieux  » aux pays « où l’on crève de plus en plus », il se nourrit de ses rencontres artistiques et politiques. Blaine l’artiste se confond alors avec Poitevin, l’homme engagé «hurleur» utopiste, agitateur de conscience plus qu’«un brin politique». Son œuvre plastique reflète son affranchissement  : celui de l’écrivain qui utilise toutes sortes de techniques pour ne pas être limité aux mots, celui de l’homme engagé qui ne peut se contenter de ce qu’on lui donne à voir : Un cri comme l’art, en perpétuelle recherche sur le sens des choses. /

exposition |

83


exposition |

84

texte ¬ Jean Marron photo ¬ Shout de Vincent Elka © D. R.

Mutations naturelles Oeuvrant toute l’année à Aix en Provence dans les nouveaux territoires de création numérique, Seconde Nature cristallise son activisme au mois de juin en déployant des projets invités et en organisant parallèlement un festival de musique d’obédience électronique (voir page 126) dont certains groupes illustreront visuellement leurs lives (Moderat, Danton Eeprom, The Emperor Machine). Ce week-end en sonorama sert traditionnellement de starter à leur exposition estivale, cette année finement nommée Dessine moi un mutant. S’appuyant sur les Métamorphoses de Picasso installées toute l’année 2009 dans les musées environnants, la programmation invite des artistes contemporains à explorer cette thématique sous l’angle des mutations des corps, des formats et des territoires, sujet éminemment actuel au regard des transformations technologiques qui cherchent de plus en plus à investir nos paysages et nos physionomies. En attendant (nous ne sommes pas pressés) de voir à quelle sauce nous serons un jour mangés par les machines, excitation et inquiétude devraient se partager les sensations des visiteurs notamment dans un bestiaire numérique prometteur. Plus éphémères, projections cinéma, performances et promenades en forme de parcours insolites devraient finir d’assouvir l’appétence des férus de nouvelles formes de création artistique. / ❥

Festival Seconde Nature | Les 05 et 06/06 à Aix en Provence Musique et cinéma à la Cité du livre Expositions à la Scène Numérique et Fondation Vasarely « Dessine moi un mutant » du 05/06 au 25/07 http://secondenature.org & 04 42 64 61 00


texte ¬ Célestine Spirit photo ¬ Différents moments around the cave © Abdelkader Benchamma

à fond la forme En avant-goût du festival de bande dessinée à Sérignan qui se déroulera le 30 et 31 mai prochain, le musée de Sérignan se propose d’explorer les confins du dessin contemporain et de montrer comment cette pratique, dans sa spontanéité et, parfois, sa démesure, s’inscrit avec force dans l’époque actuelle. Confrontation des démarches, des techniques et des univers de création radicalement différents, c’est de ce foisonnement que naît tout l’intérêt de cette exposition. Une vingtaine d’artistes sont convoqués, toutes générations confondues, pour un état des lieux de l’expression dessinée. Véritable maître en la matière, l'Américain Robert Crumb, connu depuis les années 1960 pour ses bandes dessinées sarcastiques et iconoclastes, l'exploite. Usant de fines hachures ainsi que de correcteur blanc, il parvient à saisir, sur chacune de ses planches légendées et datées, des expressions prises sur le vif. Stéphanie Nava réalise des dessins au trait sobre et fin sur papier ou directement sur le mur. également forte habile à la ❥

plume, Christine Rebet imagine des saynètes d'une inquiétante étrangeté. Paysages et personnages sont mis en scène par Abdelkader Benchamma dans un monde improbable et flottant. Belkacem Boudjellouli dessine de manière très épurée des motifs qui n’occupent l’espace que partiellement, presque inachevés, mais toujours avec une volonté d’équilibre. Une nature luxuriante, parfois hostile, l’absence de vie humaine ou des troupes de gens sans identités, autant d’éléments qui nous plongent dans un univers déconcertant, onirique ou angoissant. On retrouve également présentées dans cette exposition les remarquables monographies d’artistes produites par les éditions Sémiose. /

Comic strip | Du 26/04 au 21/06 au Musée de Sérignan (34) Avec Abdelkader Benchamma, Belkacem Boudjellouli, Armelle Caron, Julien Cassignol, Sylvain Ciavaldini, Robert Crumb, Guillaume Degé, Jacob El Hanani, Roland Flexner, Pauline Fondevila, Jochen Gerner, Killoffer, Stéphanie Nava, Gérald Panighi, Guillaume Pinard, Christine Rebet, Jeanne Susplugas, Taroop & Glabel www.ville-serignan.fr & 04 67 32 33 05

exposition |

87


agenda Lost souls © D. R.

Un point zéro © D. R.

NAJAP

D’ICI UN POINT ZéRO

Jusqu’au 22/05 Marseille

Du 07 au 20/05 Marseille

Cette exposition itinérante retrace le parcours des 20 équipes lauréates 20072008, des Nouveaux Albums, concours européen, visant à faciliter l’accès aux commandes à de jeunes architectes et paysagistes. C’est à l’équipe Projectile, lauréate de la précédente édition qu’a été confiée la scénographie : une structure composée d’une succession de blocs lumineux liés les uns aux autres, support d’exposition pour les différents portraits, mariage entre exigence architecturale et symbolique d’équipe. ❥ Maison de l'Architecture et de la Ville PACA

Cette exposition, dans le cadre du festival les Musiques, dépend de la réalisation " d’une œuvre sonore qui se déploie dans l’espace public pour une durée dépassant largement la durée d’un concert ". Elle devient alors un paysage de sons instrumentaux, de foules ou de voix qui se propagent d’un univers végétal et aquatique sur le toit de la Friche Belle de mai. Début d’une longue série de rendez-vous qui se termineront en 2011. ❥ Toit-terrasse de la Friche La Belle de Mai www.lafriche.org &04 95 04 95 04

www.info-archi-paca.net

LOST SOULS Du 01 au 29/05 Marseille Vous les croisez tous les jours, abandonnées sur les trottoirs de nos villes ces âmes seules, rejetées d’une société de consommation qui remplace trop facilement les choses. Parfois certains leur offrent une nouvelle place… Au fil de ses balades, la photographe allemande Sigrun Sauezapfe a su les regarder. Une exposition dont la portée s’étend au-delà des assises de ces chaises et fauteuils laissés pour compte. Une représentation de la solitude. ❥ Atelier Relax Factory http://relax.factory.free.fr

SKETCH CITY Les 15 et 17/05 Marseille Pour ce troisième volet, Sketch City invite l’artiste anglais Tony Riff à la réalisation d’une fresque murale le vendredi 15 au Mundo Café. Le dimanche, l’événement revient, au complet, et investit, cette fois-ci, le bel espace de la galerie/boutique La Bergerie. En intérieur mais aussi dans l’espace public, ils vous proposeront une fin de journée (17h-22h) faite de performances plastiques, d’expositions, d’ateliers et de musique. ❥ Au Planet Mundo Kfé et à La Bergerie. www.myspace.com/sketchcitymassilia


exposition |

89

Sketch City © D. R.

Smart © D. R.

Grégoire Eloy © D. R.

Art 4 © D. R.

LE SM’ART

GRéGOIRE ELOY

Du 29/05 au 01/06 Aix en Provence

Jusqu’au 29/05 Montpellier

Depuis quatre ans, ce salon se donne pour ambition de réunir artistes, professionnels, publics et curieux autour de l’art contemporain dans le cadre bucolique du domaine de la Baume. Fort du succès de sa précédente édition (150 exposants, 12000 visiteurs et 600 acquisitions), ce week-end de pentecôte a tous les atouts pour améliorer cette performance artistique où figures renommées et nouveaux talents oeuvrent à l’unisson. ❥ www.salonsmart-aix.com & 06 88 89 09 54

Réalisé en 2006, le reportage de ce photographe indépendant suit le parcours du pipeline BTC (Bakou-Tbilisi-Ceyhan), deuxième oléoduc pétrolier du monde, co-propriété d’un consortium international et de l’Azerbaïdjan et charriant 1 million de barils par jour jusqu'à la Méditerranée. Cristallisant les tensions post-soviétiques et conflits ethniques de cet immense territoire, ce « tuyau » d’or noir enfoui sous terre est foulé par des peuples oubliés que Eloy capture d’un saisissant noir et blanc. ❥ Espace Transit - www.transit-photo.com

IMAGES SINGULIèRES Jusqu’au 10/05 Sète

ART 4

En créant un authentique rendez-vous photographique, l’association Cétàvoir se donne pour ambition de couvrir toutes les facettes de la focale photographique. Au regard du programme proposé pendant ces dix journées « singulières  » le pari est gagné d’avance. Célèbres, voire illustres, photo-reporters, agences, éditeurs et passionnés de l’image sont ici convoqués dans divers lieux de la ville (CRAC, Musée Paul Valery, Hôtel des Arts, Ancienne Chapelle, Galmerie Dock Sud…) ❥ http://www.cetavoir.fr & 04 67 18 88 69

Du 09 au 30/05 Perpignan Pour sa sixième édition, cette manifestation organisée par 4 galeries de Perpignan et Céret, investira les 800 m² du Couvent des Minimes, lieu patrimonial et prestigieux pour présenter des artistes contemporains et actuels, de renom ou jeunes talents. Dix-sept peintres, sculpteurs, photographes et vidéastes seront à découvrir : Cherif et Geza, Bofill, Ducau, Fabien Boitard, Alain Clément, Claude Viallat… Une installation vidéo créée par des stagiaires en audiovisuel de l’IDEM complétera l’exposition. ❥ & 04 68 51 25 63


Vertige

de l’Amour texte ¬ Sandra Ernandez photo ¬ Massimo Furlan © Numero23prod, Inc.

Au fort Saint-Jean, face à la mer dont les élans ne seraient rien sans l’attraction irrésistible de la lune et du soleil, le Merlan invite de nombreux artistes à venir nous parler d’Amour. Ils ouvrent un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, des voies de réflexions sur la subtilité des émois amoureux. Militant pour « la revalorisation d’un corps trop souvent malmené», la scène nationale a entamé en février 2009, une série de trois cycles, sur trois sujets aussi universels que le sont les femmes, le sexe et l’amour. Pour les aborder avec une plus grande liberté, elle a choisi le vagabondage. Des errances voulues qui permettent au spectateur de pénétrer facilement dans l’univers particulier du sujet. D’un hangar froid abritant une interprétation déchirante de la danseuse Kettly Noël, à une chambre d’hôtel hébergeant des lectures érotiques en tête-à-tête : l’implication est immédiate et les sensations s’étendent. Le spectacle ne subit plus le balisage des limites imposées

du théâtre. Pour cette dernière escapade de la saison, elle nous offre dix jours de réflexion sur l’Amour. Rien que ça ! Dans un cadre qui porte à la rêverie l’équipe du théâtre créera un espace propre à la détente et au partage avec une programmation destinée à toucher tous les âges, parce que l’amour n’en a pas  ! Comme chaque exposition et spectacle possède leur propre champ de réflexion, les artistes issus des différentes disciplines (danse, arts plastique, musique, théâtre, cinéma) engageront, chacun à leur manière, des dialogues sensoriels avec le cœur des spectateurs. Une ouverture en «grand écart » sur les subtilités d’un sentiment complexe, qui peut être : Naissant, quo-


théâtre

& danse |

91

tidien, cruel, passionné, platonique, partagé, obsédant, incontrôlable ou, tout simplement, évident. L’exposition Najnûn, de Ghada Amer et le spectacle Make noise be a girl de Massimo Furlan, mettront tous deux l’accent sur la complexité de la sexualité féminine. Gildas Milin dans Machine sans cible poussera, lui, à l’introspection en s’interrogeant sur le rapport entre Amour et Intelligence. L’association Fotokino touchera, elle, la sensibilité des plus

petits. Le film Parlez-moi d’amour sondera celle des adolescents, alors que le couple Delgado Fuchs proposera un cours d’assouplissements pour amoureux des courbatures et des sensations fortes ! Bref, encore une programmation riche de sens pour un théâtre très féminin qui a l’art de faire rentrer ses visiteurs au cœur de ses envies. /

❥ Parlez moi d’Amour Du 27/05 au 06/06 au Fort Saint-Jean et au MUCEM à Marseille www.merlan.org & 04.91.11.19.30


théâtre

& danse |

92

texte ¬ Gaëlle Reynaud photo ¬ Compagnie Créature © Coline Bossard

Kids d’Ô La revoilà, la toute nouvelle édition du désormais coutumier festival Enfantillages. L’occasion de sortir au théâtre en famille, dans le Domaine d’Ô, le parc d’attractions culturelles du département. Cette année encore, ce sont principalement les petits entre 4 et 10 ans qui se régaleront, entre spectacles, expos et ateliers proposés par des compagnies venues de plusieurs pays d’Europe. Cette année encore, le domaine de Bayssan à Béziers accueillera lui aussi les futurs abonnés le temps d’un weekend. Nous aurons accès à un cours d’anatomie de Monsieur Muscle, dont le concept sonne suffisamment violemment pour nous insuffler le désir d’explorer le corps de Superman, dans une curiosité mêlée d’étonnement et de rires. Nous pourrons parler de l’absurdité des centres de rétention à des enfants dès 3 ans, ce qui est nécessaire dans un pays où on pousse le crétinisme jusqu’à, par exemple, arrêter des mouflets parce qu’ils sont sans-papiers. Nous assisterons à la tentative de réécriture d’un conte traditionnel, transgression de la forme s’il en est. Un malabar géant tout rose bonbon racontera l’histoire du Domaine d’Ô à ceux qui se vautreront sur lui. Des débats philosophiques seront proposés à nos petites têtes blondes et des jeux collectifs les pousseront peut-être à se poser la question du concept de compétition dans ce monde de la guerre et de la performance. Pour ceux qui vivent dans les campagnes héraultaises, une partie des spectacles tournera pendant le mois de mai dans les salles du territoire. De quoi faire briller quelques petits yeux. / ❥

Saperlipopette ! Voilà Enfantillages ! Du 09 au 30/05 à Montpellier et dans l’Hérault www.theatre-13vents.com & 04 67 99 25 00


théâtre

& danse |

95

texte ¬ Jean Marron photo ¬ Le trouble de Narcisse © Pino Pipitone

Affinités électives Un avant-goût de ce que pourra générer Marseille Provence 2013 ? Certes, l’échelle demeure modeste mais l’intention est louable. Pour ce deuxième rendez-vous proposé par le Ballet National et l’école nationale supérieure de danse de Marseille, plusieurs lieux et disciplines se mettent au pas. On le sait. L’heure est à la collaboration entre lieux et arts de différentes natures. Et on ne va pas s’en plaindre. La Danse dans tous ses états en est une des multiples représentations.  à Marseille, le pari de réunir autour d’un projet commun plusieurs lieux dédiés ou non à l’art semble toujours audacieux. Mais la perspective de Marseille Provence 2013 laisse planer un vent nouveau. Depuis plusieurs décennies, la danse contemporaine repousse toujours plus loin les frontières du corps. En s’associant notamment au festival Les Musiques (cf. page 64) et au Musée d’art Contemporain de Marseille, cet évènement s’attache à rendre visible ces diverses affinités électives. Côté programmation, pas simple de trouver ❥

La danse dans tous ses états Du 16/05 au 05/06 à Marseille www.espaceculture.net & 04 91 32 73 27

une unité. Les travaux de fin d’année de l’école nationale de danse côtoient des créations du directeur du Ballet national de Marseille, Frédéric Flamand. à cela s’ajoutent plusieurs performances ainsi que des concerts de musique contemporaine. Le projet qui semble le plus emprunter la passerelle tendue entre musique et danse est celui d’Olivia Grandville. Celle qui illumina jadis les plus grandes créations de Dominique Bagouet travaille depuis quelques années sur la relation geste/son. Dans Myspace, sa nouvelle création, elle est seule sur scène avec deux musiciens qui retraitent en direct des sonorités évoluant au gré des mouvements de la danseuse eux-mêmes guidés par la musique. Qui (se) joue de l’autre ? /


théâtre

& danse |

96

texte ¬ Emma B photo ¬ Animécoles © D. R.

F.I.V artistique Depuis 2001, le service culturel du CROUS combat les idées reçues sur les spectacles amateurs et propose une saison « In Vitro, Printemps de la création étudiante » exigeante et ambitieuse. Petit focus sur 3 des 24 projets sélectionnés, trois projets qui représentent les trois mots d’ordre d’In Vitro : audace, qualité, diversité. à côté des spectacles d’initiative 100 % étudiante, ces propositions naissent du travail d’ateliers encadrés par des comédiens professionnels. C’est le cas de la pièce Le repos du 7ème jour. En choisissant ce texte réputé le plus injouable de Paul Claudel (l’histoire de la descente aux enfers d’un Empereur de Chine dont le peuple est menacé par une invasion de morts vivants), la troupe se lance sans complexe dans le grand œuvre de répertoire. Le prometteur collectif Almanonym propose Stigmate, un duo de danse contemporaine sur le thème du SIDA. Un face à face avec la mort magnifiquement chorégraphié par Guillaume Pires Parada, directeur artistique et interprète du collectif. Autre rendez-vous incontournable de cette édition : la soirée Animécoles organisée en partenariat avec le festival de cinéma d’animation de Baillargues. Toutes les écoles régionales d’animation et d’art présentent les courts métrages de leurs étudiants. LE spot pour rencontrer avant l’heure la nouvelle génération de réalisateurs de films d’animation. / ❥

In Vitro au Trioletto à Montpellier Le repos du 7ième jour : les 14, 15 et 16/05 Stigmate : les 22 et 23/05 Animécoles : le 03/06 www.crous-montpellier.fr & 04 67 41 50 76


%├ПDPVWSF[M&VSPQF

MFTHSBOETGFTUJWBMT

"VE├ПQBSUE"JY .BSTFJMMF /├ФNFT .POUQFMMJFS  #├П[JFST /BSCPOOF /JDF $BOOFT 4├ПKPVST"VUPDBSBVYNFJMMFVSTUBSJGT

'&45*7"-4&7&/54

#&/*$"44*.KVJMMFU#FOJDBTTJN 41 ├и .0/&(304%&4&35KVJMMFU.POFHSPT%FTFSU 41 ├и 8"$,&/01&/"*3KVJMMFUFSBP├ЯU8BDLFO % ├и  ,";"/5*1;BP├ЯU5IF6MUJNBUF3BWF3FQVCMJD 6LSBJOF   GPSNVMFFOBVUPDBSDPVDIFUUFTBVE├ПQBSUEF1BSJT├и  4;*(&5BP├ЯU#VEBQFTU )POHSJF   'PSNVMFT BWFDPVTBOTDBNQJOH BWFDMPHFNFOU├ЛQBSUJSEF├и  4;*(&5&/"7*0/BP├ЯUE├ПQBSU1BSJT├ЛQBSUJSEF├и 3&"%*/('&45*7"- (# E├ПQBSU1BSJT├и  #*&//"-&%"35%&7&/*4&8FFLFOEKVJMMFUFU"SNJTUJDF├и

%&1"3545065&4-&44&."*/&4

GPSNVMF"3FOCVTEFMJHOFTS├ПHVMJ├ТSFT I├ПCFSHFNFOU QFUJUTE├ПKFVOFST

#6%"1&454├ПKPVSKPVSTOVJUT├ЛQBSUJSEF├и 30.&4├ПKPVSKPVSTOVJUT├ЛQBSUJSEF├и ."%3*%4├ПKPVSKPVSTOVJUT├ЛQBSUJSEF├и #"3$&-0/&4├ПKPVSKPVSTOVJUT├ЛQBSUJSEF├и 

.&37&*--&69$*3$6*54%┬▓5┬▓

7&/*4&'-03&/$&30.&KPVSTOVJUTFOI├ЩUFM ├ЛQBSUJSEF├и (3&/"%&$03%06&4┬▓7*--&KPVSTOVJUTFOI├ЩUFM ├ЛQBSUJSEF├и 10350-*4#0//&4"-"."/26&KPVSTOVJUTFOI├ЩUFM ├ЛQBSUJSEF├и

Licence : 038 03 0002 - photo OfямБce de Tourisme de Grande-Bretagne

'PSNVMF"3FOCVT CJMMFU'FTUJWBM DBNQJOH

)&--'&45KVJO$MJTTPO 'SBODF ├и


théâtre

& danse |

99

texte ¬ Gaëlle Reynaud photo ¬ Un Amour © Christophe Raynaud de Lage

Come back Le second Cirk’en Mai à Martigues sera principalement clownesque et résolument fou dans sa forme. Un malicieux mélange de pratiques rituelles et de nouvelles explorations concocté par les Théâtres des Salins et du Sémaphore. Quelques visages ne nous sont pas inconnus dans cette appétissante programmation. Comme souvent, la nostalgie teinte chacune de ces propositions, classées pourtant dans le registre du « nouveau cirque ». Deux spectacles de Gilles Defacque seront présentés dans les deux scènes qui organisent l’événement. L’un nous plongera dans le souvenir d’une vieille salle de quartier, dans laquelle catch et théâtre se disputent l’affiche au son de l’accordéon tandis que l’autre se fera autoportrait, sorte d’hommage antemortem autoadressé puisqu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Les Cousins revisiteront les clowns de leurs pères, dans un hommage aux anciennes for-

mes circassiennes. Thierry Thieû Niang dansera son Amour pour la belle Arletti, alias Catherine Germain, dans un duo intime et désopilant, sous le regard magnifique et sensible de François Cervantès, maître incontesté en matière d’art du clown. Sortie de son placard social, notre âme d’innocence ne sera pas en reste : le Cirque Trottola ne manquera pas de nous dérider, dans le rire ou dans l’émerveillement, pendant que nos yeux s’écarquilleront devant les jongleries sonores et charnelles de Jérôme Thomas et Roland Auzet, duo inventif et génial aux découvertes proches du sublime. Bref, ça vaut le voyage dans le temps, dans la tête, et le voyage tout court. /

Cirk’en Mai Du 12 au 20/05 à Martigues - Port de Bouc (13) www.theatre-des-salins.fr & 04 42 49 02 01


agenda Petites cruautés © D. R.

Le Malade… © D. R.

PETITES CRUAUTéS

LES LIAISONS DANGEREUSES

Du 05 au 09/05 Marseille

Du 08 au 30/05 Marseille

Quatre personnages livrent leurs rêves de propos fielleux et d’actions perfides. De malveillances banales en vexations mesquines, on glisse vers des cruautés beaucoup moins ordinaires. Mais l’absence de remords et de culpabilité autorise le rire libératoire. Il s’agit bien de jouer avec la méchanceté, en parler avec évidence sans se soucier du politiquement correct, éveiller le trouble chez le spectateur entre réalité et fiction, aller aux portes de l’insupportable et continuer à en rire. ❥ Théâtre de Lenche

Dans cette adaptation, Noëlle Casta, metteuse en scène, endosse le rôle de la perfide marquise de Merteuil. Dans ce huit clos, tous les personnages entrent dans une danse de la manipulation et des amours cachés qui ne pouvait que mal finir. Extraits d’une histoire où Laclos dénonce aussi bien les méfaits du libertinage que l’oppression que subissaient les femmes de son époque dont les sentiments ne pouvaient s’exprimer librement. ❥ Athanor Théâtre www.athanor-theatre.com & 04 91 48 02 02

www.theatredelenche.info & 04 91 91 52 22

LE MALADE IMAGINAIRE Du 05 au 16/05 Marseille Des décors simples, des costumes réversibles, et seulement quatre acteurs en scène qui interprètent tous les rôles « pour jouer en permanence avec le public afin qu’il construise aussi le spectacle  ». Cette adaptation de la dernière pièce de Molière utilise une scénographie qui s’adresse à l’homme d’aujourd’hui. Elle délivre le même message d’amour de la vie et dénonce avec humour les abus de la médecine, l’obsession et les conventions familiales. ❥ Compagnie Vol Plané www.theatregyptis.com & 04 91 11 00 91

à FLEUR DE POE Du 13 au 16/05 Marseille Se basant sur quatre nouvelles, un récit et douze marginalia d’Edgar Allan Poe, le personnage M. Thomas Machin Chose, joué par Pierre-Philippe Devaux est comme l’auteur journaliste. Il raconte son parcours professionnel et sa vie amoureuse : «  l’amour rend aveugle et le mariage rend la vue ». La musique de Nathanaël Bergèse joue un rôle important dans cet hommage au précurseur du genre fantastique et du roman policier. Peut-être pour en traduire l’étrangeté ? ❥ www. www.parvisdesarts.com


Les Liaisons… © D. R.

à Fleur de Poe © D. R.

Le Roi Lear © D. R.

Tendance clown © D. R.

LE ROI LEAR et RICHARD III

SAFARI INTIME

Du 13 au 17/05 Marseille

Les 15 et 16/05 Cavaillon

Montées en dyptique avec un seul décor et une seule distribution, c’est au théâtre Nono que se joueront ces deux pièces majeures de l’œuvre de Shakespeare. Richard III ou l’histoire d’un tyrant machiavélique dont la chute sera aussi brutale que ses méthodes pour accéder au sommet. Le Roi Lear ou comment l’orgueil conduit à la perte. Deux pièces aux mêmes problématiques tragiques que sont la lutte pour le pouvoir, l’héritage et la légitimité. ❥ Théâtre de La Criée (hors les murs)

Après la conférence d’un représentant du Conservatoire des comportements humains, on part pour un parcours dans la ville afin d’observer les attitudes de ces étranges animaux que sont l’homme et la femme. Des guides en uniforme nous présentent des humains en captivité, dans l’entrebâillement des portes, à travers les fenêtres. Chaque safari intime mobilise environ 60 participants ; un tiers sont des professionnels qui récitent une partition. Les autres sont des habitants volontaires pour parler d’eux, se prêter au jeu. ❥ Par l’Opera Pagai

www.theatre-lacriee.com

TENDANCE CLOWN Du 15 au 30/05 Marseille Depuis 2005, le festival est un espace de réflexion et de travail autant pour des artistes de renom que pour de jeunes compagnies régionales et nationales. Pendant 15 jours, et sur trois lieux (Cours Julien, Abattoirs St Louis et Daki Ling), ce rendez-vous propose de découvrir une nouvelle école du clown, expérimentale et innovante. Une ouverture des frontières de la discipline sur d’autres genres artistiques plus burlesques. ❥ www.dakiling.com & 04 91 33 45 14

Nomade du Théâtre de Cavaillon à Le Thor (84) www.theatredecavaillon.com & 04 90 78 64 64

éTANG D’ART Les 30 et 31/05 Marseille Pluriculturel, en plein air et gratuit, le festival étang d’Arts de la Belle de Mai va déployer sa désormais coutumière humeur festive et son bon goût pour les curiosités baladeuses. Au programme : cinéma, danse, théâtre, art de rue, cirque et multiples formes musicales pour faire le lien. Venez sans calculer, les surprises sont en général au rendez-vous. à la friche Belle de Mai http://festivaletangdarts.blogspot.com

théâtre

& danse |

101


agenda 4 Costumes © D. R.

Je rien te deum © D. R.

4 COSTUMES…

DIDON ET éNéE

Le 05/05 Montpellier

Le 15/05 Sète

Après un long et original processus où le costume est au centre de la création, le Hangar dévoilera le 5 mai la finalité de ce projet d’une année où 4 costumiers ont fabriqué en toute liberté, pour ensuite se voir attribuer 4 comédiens, ensuite livrés à 4 auteurs pour finir dans les gestes de 4 metteurs en scène. Pas simple à expliquer en quelques lignes, la représentation de cette drôle d’idée devrait prendre tous son sens in situ. ❥ 4 costumes en quête d’auteur

Quand Jean-Paul Scarpitta présenta sa version de Didon et Enée à l’Opéra Comédie de Montpellier en février dernier, il ne savait pas encore que l’on allait lui proposer de prendre la direction de l’Opéra et de l’Orchestre de Montpellier et succéder ainsi à René Koering. C’est par une mise en scène contemporaine que Scarpitta s’attaque au seul opéra écrit par Henry Purcell en 1689. En sollicitant l’Opéra junior de Montpellier, Jean-Paul Scarpitta offre un opéra qui retrouve l’angélisme de l’histoire originale. ❥ Scène nationale de Sète & 04 67 74 66 97

www.theatreduhangar.com & 04 67 41 32 71

JE RIEN TE DEUM Le 14/05 Nîmes

CIRQUE PRéCAIRE

C'est le 11 septembre, le matin. Bone se lave les mains dans les toilettes de la première tour. L'avion percute celleci. Bone ne cherche pas à fuir mais à se sortir de là « autrement » : il s'élance dans le vide, il flotte et  se remémore sa vie, en un voyage initiatique offert au  spectateur comme une renaissance. Un texte troublant de Fabrice Melquiot mis en scène par Jean-Pierre Garnier, célèbre animateur de la classe libre du Cours Florent. ❥ Théâtre de Nîmes & 04 66 36 65 10

Les 19, 23 et 30/05 Aude et P.O Ce spectacle coordonne les arts de la jonglerie, de la mise en scène théâtrale, du jeux technique et oratoire, rythmé au son d’un violoncelle. Dans un contexte intimiste, Julien Candy s’élève dans ses manipulations étranges, d’objets insolites et autres instruments. Il dynamise son spectacle autour des lois fondamentales de la vie : la gravité, l’air, la couleur et l’équilibre. Peut-être dans l’espoir d’ébranler nos perceptions ? ❥ Par Cie La Faux Populaire/Le Mort aux dents à Cuxac Cabardes (11), Floure (11) et Saillagouse (66)  www.polecirqueverrerie.com


Didon et Enée © D. R.

Cirque Précaire © D. R.

Regarde maman… © D. R.

Jojo © D. R.

L’ŒIL DU LOUP

REGARDE MAMAN, JE DANSE

Le 20/05 Sète

Le 26 et 27/05 Sète

C’est comme un opéra mais il n’y a pas de chanteur. C’est un dispositif scénique atomisant, alors que l’objet joue sur les dialogues de formes, de la danse à la musique, au transformisme et au jeu d’enfant. Des signes étranges et décalés, issus des cosmogonies intimes des actants, font crisser la bien-pensance du spectacle traditionnel, par leur hétérogénéité chronique. L’œil du loup n’est pas près de se fermer, servi par la bande de doux fous qui opèrent ici une véritable gageure. Se laisser tenter ! ❥ D’après Pennac, mes Françoise Di-Tucci

Vanessa Van Durme fut un petit garçon qui rêvait d’être danseuse. Dans les années 70 elle part au Maroc pour changer de sexe et devenir une femme. Elle est le premier transsexuel belge. Par la suite, elle réalisera son rêve d’enfant en performant notamment pour Alain Platel. Ce spectacle est tout simplement son histoire. L’histoire d’une personne à la recherche du bonheur mais qui demeurera toute sa vie une bête de foire dans la tête d’une grande majorité de personne. Drôle, touchant, loin des clichés. ❥ Scène nationale de Sète & 04 67 74 66 97

Au Théâtre de Sète & 04 67 74 66 97

LA PROMENADE DU SCEPTIQUE Le 23/05 Béziers Adepte du dialogue comme forme d’écriture de la philosophie, Diderot fut un contemporain récalcitrant des Lumières, occupé davantage à flâner et à jouir qu’à se prendre au sérieux. Didier Mahieu et J-M Bourg incarneront les pensées matérialistes et désirantes délivrées par ses textes. Dans le mouvement généré par le dialogue des acteurs, les spectateurs seront invités dans l’espace de parole : la philosophie n’est pas seulement affaire de spécialistes. ❥ à Sortie Ouest www.sortieouest.fr & 04 67 28 37 32

JOJO AU BORD DU MONDE Le 27/05 Alès Jojo est un « solo boy » urbain. Il traîne dans la rue avec un ballon de foot crevé quand surgissent deux fées au RMI (Revenu Magique d’Insertion), un peu déglinguées : Anita et sa vieille mère Jillette, en fauteuil roulant. Jojo propose de veiller sur cette vieille fée qui perd la boule. Suite à sa disparition, Jojo part à sa recherche et passe de la forêt de la grande peur aux séances de désintoxication d’une clinique pour super héros super paumés. ❥ De Stéphane Jaubertie, mes Nino d'Introna Au Cratère www.lecratere.fr & 04 66 52 52 64

théâtre

& danse |

103


Comédie du livre

La Balaguère texte ¬ Céline Cauvi photos ¬ D. R.

Ce printemps 2009, après moults explorations planétaires, La Comédie du livre se la joue frontalière. évènement littéraire national, ces trois jours de plumes, de bulles et de palabres auront les effluves ibériques d’une Espagne bouillonnante et décomplexée.

L’effervescence littéraire espagnole et sa propension à modifier les règles du jeu interpellent vivement nos consciences hexagonales. Les livres d’auteurs espagnols se font de plus en plus de place dans les rayons et les vitrines. En invitant nos voisins de la péninsule ibérique, c’est la remise en question perpétuelle des idées établies que l’on accueille autour de la table. « Le pouvoir donne ses chances à l'impossible », « Penser sa vie : une leçon de philosophie par Fernando Savater  » ou «  De Carmen à Lucia Etxebarria : image et place des femmes dans la culture et la société » feront partis des sujets abordés ces quelques jours. Muselée par des années de franquisme,

la culture espagnole a connu un véritable essor, rapide et prolifique. Cette libération a d’abord entraîné les écrivains à dénoncer ce qu’il s’était passé pour les pousser ensuite à explorer ce qui pouvait en émerger. De cette abondance créative, la Movida, émane des thèmes récurrents, observés sous mille facettes. La digestion du passé, le questionnement, la conscience des réalités et la condition humaine soustendent les nombreuses publications. La littérature espagnole connaît bien l’extravagance et l’originalité, sensible à l’horizon ouvert droit devant.


littérature |

105

De l’Histoire au thriller, en passant par la philosophie, conte, récit et autre poésie, le tempérament espagnol aura droit de citer et exhibera les multiples perspectives de cet enthousiasme littéraire. Pour témoigner de la vivacité de cette nouvelle génération, Juan Bonilla, Pilar Adon et Xavier Gual l’instigateur du brillant Ketchup, seront présents. Jorge Semprún, auteur du classique L’écriture ou la vie jouera le rôle du doyen. Confirmés également, Rafael Chirbes et Carme Riera s’exprimeront ❥

sur l’Espagne contemporaine épaulés par Eduardo Mendoza et Carmen Posadas. L’univers de la bande dessinée et de l’illustration aura aussi sa part de bravoure. Ruben Pellejero, artiste derrière la fameuse série L’écorché et Nacho Fernandez Gonzalez, dessinateur de comics feront partis des festivités. Le vent du Sud amène avec lui un parfum d’aventure paraît-il : humons le sans modération. /

La Comédie du Livre Du 22 au 24/05 à Montpellier + Exposition Hispanique Espagne au Pavillon Populaire jusqu’au 24/05 www.comediedulivre.montpellier.fr & 04 67 29 74 99


disques

Bob & Lisa [blues] Rosethorns Vicious Circle / Discograph Les lunettes et la voix des Bellrays débarquent avec un « unplugged », juste une guitare, deux voix et un peu de percus. Bob et Lisa ont enregistré dix chansons, dont 9 originales (on trouve Wedding Bells sur le dernier des Bellrays), dans une atmosphère un peu mélancolique, avec une guitare vaguement blues et une superbe voix complètement soul. Tout cela, of course, est parfaitement maîtrisé et sans fard. C’est vrai, on se prend à imaginer ce que donneraient ces dix morceaux sous haute tension ; si Bob Vennum sortait sa SG et si Lisa Kekaula poussait un peu sa voix chaude, retenue pour le coup. Mais on aurait du mal à écouter ce Rosethorns autrement que pas fort, vautré, et en bonne compagnie… Non ?! Matthieu Leluc

Franklin [electro pop] Every now and then Wool Recording /Anticraft Changement de nom et de système de climatisation pour Double U qui délaisse légèrement (en nous prévenant qu’il y reviendra) l’electronica typée de ses précédents travaux pour dériver vers une pop folk aventureuse toute en nuance. Si l’atmosphère reste mélancolique et les machines en bandoulières, c’est le format presque duo de ce side project qui offre une nouvelle facette de ce compositeur qui mène sa barque depuis 10 ans avec élégance et fait preuve d’une ouverture musicale qui l’est tout autant. Composé et chanté avec sa compagne, le couple nous ouvre les portes d’une intimité musicale qui importe sur nos rivages méditerranéens, les doucereuses effluves d’une quiétude californienne. Jean Marron

L’HERBE FOLLE [chansons métissées] Chut Irfan Au diable la bienséance musicale, les conventions en usage n’ont qu’à bien se tenir. Pour ce deuxième opus, l’Herbe Folle se rit une nouvelle fois du gazon, brouillant les genres pour naviguer du rap au klezmer, du manouche au funk, de la java au dub, du rock au flamenco… En équilibre entre les univers, ces funambules jonglent avec les instruments pour créer une recette musicale ambitieuse aux parfums savamment amalgamés. Après un premier album autoproduit, ce jeune quatuor toulousain est accueilli par les Ogres de Barback au sein de leur label Irfan pour la sortie de Chut. Malgré l’intitulé, c’est sans retenue qu’ils nous transmettent à nouveau leur énergie et la générosité de leurs textes. On ne s’en prive pas… Geoffrey Tarroux


chroniques |

107

Krystle Warren [soul] Circles Because Music / Warner Oui, Krystle Warren est une chanteuse soul. L’épaisseur de sa musique, la chaleur de sa voix ont une âme qui vous dénude. On ne saurait pour autant réduire à une étiquette, cette jeune femme de Kansas City. Une série de concerts en première partie de Keziah Jones auront suffit à faire de ce Circles un disque des plus guettés par chez nous en ce début de printemps. Son potentiel y irradie une palette de compositions passant de la soul au jazz voire à la country (elle serait une grande admiratrice de Willy Nelson) en toute discrétion. Sa fragilité touche, autant que ses mélodies sonnent comme des soleils mélancoliques. C’est son premier album et pourtant l’on attend déjà la suite, en espérant qu’elle parviendra à conserver sa désarmante sensibilité. Baptiste Ostré

Powersolo [rock’n’roll] Blood skin bones Cornflakes Zoo / Discograph Yeepee hey ! Ce 4e Powersolo a de quoi réjouir les fans de r’n’r. À peine plus d’une demi-heure et douze titres dans la veine de leurs albums précédents. C’est frais, carré, sec, sans un pet de graisse, à l’image des frères Jeppesen, les deux membres du groupe. Pourtant, en si peu de temps, Powersolo expose et explose tout : des paroles hilarantes (Elvin D Jerk part 1 & 2), un son de gratte et des ambiances sixties (Coco) ou déterrées des Contes de la crypte. Si on aime écouter ce Bloodskinbones, on a surtout envie de voir Kim Kix et Atomic Child faire le show : ils en ont une satanée expérience et, même s’ils sont danois, font péter le thermomètre à chaque fois. Dites, les gonzes, quand est-ce que vous passez dans le coin ? Luc Puddhu

Naab [electro mondiale] Democrisis Naab Records / Anticraft On avait presque oublié Naab qui en 2002 avec Salam Haleikoum, s’était glissé avec adresse dans les rayonnages des mixtures fusionnant world et machinerie électroniques. Sept ans de silence et (peut-être) de réflexion pour rechausser ses crampons et shooter un Democrisis au parfum de boisson énergétique concocté entre Paris, Brest et New York. Délaissant un peu les scories orientales pour tremper ses doigts dans une huile bien plus urbaine, Naab ne révolutionne pas le beatmaking décloisonné (hip hop, rock, electro, riddims) mais joue la carte du plaisir simple, celui qui jumpe sans trop se soucier des rebonds et dénonce les maux d’une planète qui tourne carré, micro en main, pour la première fois. Jean Marron


livres Les petites fées de New York de Martin Millar (éditions Intervalles) Lorsque deux fées se retrouvent perdues en plein Central Park pour cause d’abus de whisky et de champignons hallucinogènes, on est sûre d’approcher un bon moment de fantaisie urbaine. Originaire d’écosse, Martin Millar retranscrit l’ambiance brumeuse et mystérieuse de cette région qui fut le berceau des petits êtres de la forêt. Il joue avec les codes de la fantasy classique et parachute Heather et Morag dans un décor moderne, profondément humain. Fans des Ramones et des New York Dolls, elles ont été chassées du royaume de fées, accusées de pervertir les jeunes pousses. En filigrane, il revisite le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare, et construit une passerelle enchanteresse vers le monde humain, bitumé et terre à terre. 301 pages, 19 € Céline Cauvi

Billy Wild l’intégrale de Ceka et Griffon (éditions Akileos) Billy Wild était un souffre douleur paumé jusqu’à sa rencontre avec Linus. Cet homme étrange lui propose un pacte et le rend immortel. Sur quoi, ivre de vengeance Billy va tuer, pour lui et pour son « bienfaiteur  », sans vraiment savoir ce qu’il a accepté. Au fil de l’histoire, il va chercher à comprendre, au risque d’en payer le prix. Le scénario de Ceka est un western gothique où la suggestion et le mystère priment. Force est de constater le style graphique époustouflant de Guillaume Griffon. Tout en jeux d’ombres et de contrastes, les dessins donnent naissance à des identités très marquées, même pour les personnages secondaires. Le décor est sombre, parfois fantômatique et indissociable du ballet sanglant qui s’y joue. 220 pages, 25 € Céline Cauvi

Fauteuils en état de siège de P. Samanos (La boite à bulles) Paul Samanos prend le parti de rire de sa condition d’handicapé. Tétraplégique depuis ses 16 ans, il est en fauteuil roulant et se retrouve tous les jours confronté aux difficultés de la vie quotidienne. On n’imagine pas toujours combien le rapport aux choses est différent quand on est cloué en position assise. Le sexe, le travail, les déplacements et toutes ces situations qui paraissent évidentes aux « valides » sont passés en revue avec ironie et autodérision. Simples et épurés, on s’attache facilement aux personnages. L’humour pertinent sur des réalités trop souvent oubliées inspire une réflexion sous un angle nouveau. Une bonne leçon de légèreté pour remettre tout le monde à sa place en se poilant. 112 pages, 13 € Céline Cauvi


dvd W, L'Improbable Président

The Lost de Chris Sivertson (Free Dolphin)

d'Oliver Stone (Metropolitan Filmexport) Impassible scrutateur des jeux du pouvoir, Oliver Stone clôt sa grande trilogie américaine avec un portrait foncièrement humain du mangeur de bretzels le plus célèbre du monde. Si le réalisateur avait fait de JFK le spectre culpabilisateur de la Nation et de Nixon une grande figure shakespearienne, il croque Bush Junior en grand dadais un peu gauche réglant sur la scène internationale ses sempiternels conflits avec un encombrant paternel n’ayant d’yeux que pour le jeune frère prodige. Avec W, Stone signe une drôle de comédie douloureuse qui invite le spectateur à rire d’un désastre. L’élégance dont il fait preuve ici le place définitivement au panthéon des grands réalisateurs américains. Alex Terror

Aux derniers Razzies (ces anti-Oscars censés décorer les pires films de l’année), le deuxième film de Chris Sivertson I Know Who Killed Me a tout simplement tout raflé. Triste tant ce film s’avère une expérience digne des De Palma les plus barrés. En attendant une sortie DVD, on patientera avec The Lost, premier film de Sivertson et, déjà, un sacré tour de force. Adapté d’un livre de Jack Ketchum, le film suit le parcours de Ray Pye, une petite terreur de province névropathe jusqu’à l’explosion. Possédant la rigueur scénaristique et esthétique des meilleurs films de genre 70’s, The Lost en garde aussi toute la fraîcheur et le premier degré, leçon qu’un certain Tarantino ferait mieux d’apprendre. Alex Terror

Possession d'Andrzej Zulawski (TF1 Vidéo) Cinéaste un peu tombé dans l’oubli, Andrzej Zulawski se rappelle à notre souvenir via l’édition DVD de ce qui reste son meilleur film à ce jour. Datant de 1980 et réunissant le discret mais indispensable Sam Neil et l’icône Adjani du temps de sa splendeur glaciale, Possession apparaît avec le recul comme le digest thématique de l’œuvre du maître. Un homme soupçonne sa femme de le tromper. Il la suit et découvre qu’elle a une relation avec un monstre. Pur drame de la jalousie derrière son argument de série B, Possession procède par phases d’atonie, suivies de violentes scènes d’hystérie où le style échevelé du cinéaste peut pleinement s’exprimer. Un bel exemple de romantisme pathologique. Alex Terror

chroniques |

109


uin Vendredi 12 j in ju et Samedi 13 ue Site de La Roq ( 12 ) Rodez u Onet Le Ch창tea


s Malade

Patrice Grand Corp u Soulfly Tricky La Rue Ketanoylon Circus

b Birdy Nam Nam Ba nx Ghinzu ro les Tambours du B lib Kweli

Beat torren Romantiques Juliette & The New ss Than Jake Fischerspooner Le idilarsen AutoKratz Rusko SSecond Sex Suicidal Tendencies ty Jane slight Anthem Dir The Ga

rus Project za La zo u Cl r to ec sp The In

Ouverture Vendredi à 18h30 et Samedi à 16h. Programmation sous réserve de modifications. Billetterie : Fnac - Carrefour - Géant - 0 892 68 36 22*. www.fnac.com - *0.34 € /min - Points de vente habituels.

musiques-tendances-électroniques

CAT2 N°10002474 – CAT3 N°10002475 - Conception graphique - Sandra Cantaloube.

DJ Muggs vs GZA TaBones Alborosie Ebonysur le Zinc DJ Qbert Debout a DilemN t Gojir


concerts ven 01.05 Avignon, Akwaba POUM TCHACK + DJ TAGADA (chanson) 21h 13e - 10e Bourg-les-val. (26), Th. le rhône MAGMA + NEOM (nu jazz rock) 20h30 28e - 25e La seyne/mer (83), Esplanade Couleurs Urbaines : MASSILIA SOUND SYSTEM + MOUSSU T E LEI JOVENTS + OAISTAR + PAPET J + RIT (ragga) 20h 20e cap d’agde (34), Purple lounge Musicales du Purple : BERRY + BENOIT DORÉMUS + ... (chanson) 20h 9e Marseille, Dan racing BLUE’S ON (rock) 21h gratuit Marseille, Data LA TERRE TREMBLE (psycho folk rock) 18h30 gratuit Marseille, Machine à coudre LAURE CHAMINAS + VERTIGO (chanson) 22h 5e Marseille, Poste à galène DJ RUDE BOY SOUND (club reggae) 21h30 6e Montpellier, Antirouille Drum’n’Bass-XPerience : JOY + SPLIT + BOOTSY + ANESTHEZIK (jungle d’n’b) 22h 3e Montpellier, Baloard HARLEM B + ANTOL (soul hiphop jazz) 21h 5e Montpellier, Blue up ANTICORPS SOUND SYSTEM

Ida y Vuelta

(hardtechno tribe) 21h gratuit Montpellier, Le 8 TIDO (TTC) (hiphop) 21h gratuit Montpellier, Mojomatic HIPPYCORE + ALFATEC (hardcore) 21h 4e Montpellier, Pleine lune URBAN BASS + SUCE MON BEAT (jungle d’n’b) 21h gratuit Montpellier, Point zero DJ MAM’Z + BEWARE + HUCKLEBERRY + TRICKS (electro cut breakerz) 21h gratuit Montpellier, Red turtle café AU FOND À GAUCHE (chanson) 21h gratuit Montpellier, Rockstore BABYLON CIRCUS (rock funk ska) 20h 19e Perpignan, Crock’more Métal Ladies Fest : KELLS + WHERE EAGLES DARE + OPERADISE (métal) 21h 10e St ambroix (30), Centre cult. DUB INC + LÉFÉKISKOÙ + JUAN MANCHOT (dub chanson) 20h 19e - 16e St jean de védas (34), Secret place MONORAL (rock prog) 20h 12e St jean de védas (34), Victoire 2 MEDINE + MAD HABITS + IORO & NETNA + CALIBRE XII + LÉGENDE URBAINE + RACHID X (rap) 20h 18e - 15e Sete (34), Taverne IYEXIA (chanson) 21h gratuit

sam 02.05 Aniane (34), Famourette ED’MI JAZZ TRIO (jazz vocal) 20h gratuit Arles (13), Cargo de nuit SPLEEN (folk soul) 21h30 15-10e Bourg-les-val (26), Th. le rhône BABYLON CIRCUS (rock ska reggae) 20h30 22e - 19e La seyne/mer (83), Esplanade Couleurs Urbaines : ZAHO + IDIR + KENZA FARAH (hip hop) 20h 20e cap d’agde (34), Purple lounge Musicales du Purple : MAREVA GALANTER + ARMAN MÉLIÈS (chanson) 20h 9e Marseille, Baby SAIKO NATA (world) 22h 5e Marseille, Black hand inn TRIAKHANTOS + HUNGRY JOHNNY (rock) 20h 5e Marseille, Cabaret aléatoire Outerspace : GENERAL ELEKTRIKS + SELECTER THE PUNISHER (electro soul funk) 21h 14e - 13e Marseille, Dan racing THE CHAROLAIS BISCUITS (pop rock) 21h gratuit Marseille, Poste à galène Nuit Rock & Groove (club rock & groove) 21h30 6e Montpellier, Baloard DARLA + SIGN OF DISGUST + EVERY 6 SECONDS (métal

cultures urbaines Pour de nombreux Catalans, c’est la fiesta de l’année. Généreux (gratuit chaque soir), éclectique (du rap, à la world, de la chanson au rock) et participatif (ateliers et rencontres associatives) La Casa Musicale met un point d’honneur à réussir la fin de sa saison culturelle. Avec Nneka, Assassin, Herbaliser, Sefyu, Sandra Nkake ou le retour des Kargol’s, le grand barnum de l’Arsenal est cette année plus que réjouissant. ❥ Du 04 au 08/06 à Perpignan


agenda |

113

hardcore) 20h 3e Montpellier, Jam ELULL NOOMI (chanson a capella) 21h 15e - 5e Montpellier, Méchantes bêtes MARTIN ET DUBOIS (oriental punk’n’math) 20h gratuit Montpellier, Pleine lune SIMBO (blues) 21h gratuit Montpellier, Point zero DJ CHIP DOUGLAS + BRAIVOX + CENOPE + ALTMODISH (electro audio fuckers) 21h gratuit Montpellier, Up and down LAST TANGO THEATRE (rock screamo) 21h gratuit Montpellier, Zénith TRYO (chanson) 20h30 35e Nîmes, Mas y mas AU FOND À GAUCHE (chanson) 21h gratuit Saint jean de védas (34), Secret place Métal Lady’s Fest : KELLS + OPERADISE (métal) 20h30 Sainte-croix-volvestre (09), Art’cade KERRIA NOIR + CRASHLANDING + ... (punk) 21h 7e - 6e

mer 06.05 Avignon, Passagers du zinc ARIANE MOFFATT + PERRINE (chanson) 21h 13e - 12e Marseille, Cabaret aléatoire Outerspace : BEN KWELLER +

Dérivé Live

EXSONVALDES (rock country) 20h30 15e - 14e Marseille, Parvis de l’opéra RAPHAËL IMBERT + COMPAGNIE NINE SPIRIT (Sirènes et Midi Net) 12h gratuit Montpellier, Esplanade BOTY : PIC NIC BREAK (human beatbox ) 15h30 gratuit Montpellier, Jam OUSANOUSAVA (chanson) 21h 20e 15e Montpellier, Rockstore TOOTS & THE MAYTALS (reggae) 20h 20e Montpellier, Th. g. philippe SeMAIne de l’Acte Chanson : JACQUES PALLIÈS + PASCALE ROUQUETTE (chanson) 21h Perpignan, El médiator ELKA 4TET (jazz) 21h 10e - 8e Toulon, Crep des lices Couleurs Urbaines : ZENZILA + YSAÉ (reggae) 00h

jeu 07.05 Agde (34), Le 4 CYD JOLLY ROGER + THE JUNGLE JOCKERS (demi-finale tremplin) 21h30 2e Aix en prov., Seconde nature B-Side : YACHT + NEWFOUNLAND + FRED BERTHET (electro pop) 20h30 10e Avignon, Passagers du zinc FAUSTA + BLACK OR WHITE +

JACK, DOPE & NOISE + ... (folk rock) 21h 1-0e Cavaillon (84), Grenier à sons LES HURLEMENTS D’LÉO + LES GROSSES PAPILLES (chanson rock) 20h30 17e - 14e La fare les oliv (13), L’humus OCCULT69 + MANU DUB (apéro mix) 19h gratuit Marseille, Baby AUTOPSY (rock) 21h gratuit Marseille, Cri du port MARCEL POWEL TRIO (jazz) 20h30 15e - 12e Marseille, Dan racing HELL HOUSE BAND (pop rock) 21h gratuit Marseille, Espace julien NADIYA (R’n’b) 20h30 30e Marseille, Poste à galène THE BOXER REBELLION + CURTISS (rock) 21h 10e Marseille, Poste à galène DJ LIONEL (bristish pop rock party) 22h30 6e Marseille, Théâtre toursky VINCENT DELERM (chanson) 20h30 30e Montpellier, Baloard Les Mots Jazzent : LACHE LES MOTS (slam) 21h 5e - 3e Montpellier, Esplanade Battle of the Year : PIC NIC BREAK (human beatbox ) 17h gratuit Montpellier, In vino veritas CARLINHOS (world) 20h gratuit

rock & electro Né dans le but de faire intéragir street art, photographie, multimédia et musique, ces dérivations artistiques cabotineront dans le centre ville sétois pour cette 2° édition. Les graffitis de Poch, avec ses personnages punk à taille réelle habilleront la ville, tandis que sur la scène de place de la Criée, le rock léché de My Park, tendance porno chic, devrait faire sensation. Finish dansant avec Dj Zita et ses pépites 80’s surgissant de microsillons collectors. ❥ Le 06/06 à Sète


agenda |

114

concerts Montpellier, Mojomatic Karaorock (live) 20h gratuit Montpellier, Th. g. philippe SeMAIne de l’Acte Chanson : JÉRAR SLABSKI + FABIEN BAGES (chanson) 21h Montpellier, Up and down B.O.B + PICORE (rock) 21h gratuit Nîmes, Périscope ElectrOlibre * ElectrOnim : DJ FLX + AUDIO MASTICK 20h30 St jean de véd (34), Victoire 2 THE HOP LA ... + UNCOMMONMENFROMMARS + OKPLOIDE (chanson) 20h

ven 08.05 Aniane (34), Famourette guing CANDIDO & CECILIA (world) 20h30 Mallemort (13), Cinéma OTIS + SAC À BOULONS (chanson rock) 20h 8e Marseille, Baby AHMAD COMPAORE (world) 21h gratuit Marseille, Cabaret aléatoire MSTRKRFT + BENGA + LA RIOTS OFFICIAL + MARKOVO + SOULEANCE (electro dubstep) 22h 20e Marseille, Dan racing ALEKS THE LARGE + HUMAN GAPS (rock) 21h gratuit Marseille, Espace julien THE LAST POETS + DJ REBEL (hip hop) 20h30 22e Marseille, Poste à galène DJ LIONEL + BLODDY DEAD AND SEXY (gothic newave) 21h 10e Montpellier, Antirouille LA VARDA + BOB’S NOT DEAD (chanson rock) 20h30 10e Montpellier, Mojomatic BAZAZA + CAVE CANEM (noise rock) 21h Montpellier, Pleine lune KINGS HI FI + ESPERANZA SOUND SYSTEM (reggae dubstep) 21h gratuit Montpellier, Point zero PULSE + ANDROÏD + THE PO-

LAR BEAR KISS (electro) 21h 5e Montpellier, Rockstore Battle of the Year : MISSILL (hiphop breakdance) 20h 15e - 5e Nîmes, Méridien PICORE + NTWIN (noise rock) 21h gratuit Perpignan, El médiator RISKE ZÉRO + LA BANDA DEL YUYU + ROCK’IN CHAIR (rock) 21h 5e - 3e Ste-croix-volve (09), Art’cade FILASTINE + MONSIEUR GUSTAVE (electro hybride) 21h 10 - 5e Salon de prov., Portail coucou THE ELDERBERRIES + TOXIC KISS + CLAN-D (rock) 21h 11e - 9e Sete (34), Taverne MAURESCA FRACAS DUB (rock reggae) 21h30 4e

sam 09.05 Aniane (34), Famourette guing MYSTERY TOUR (country) 20h30 Arles (13), Cargo de nuit POUM TCHACK (swing tzigane) 21h30 12e - 8e Avignon, Akwaba Elektro Freakz Show : KAP BAMBINO + MONSTER X + JANKENPOPP + MIOSINE (elektro ponk core) 19h 11e - 9e Istres (13), L’usine CRUCIFIED BARBARA & THE QUIREBOYS (hxc) 21h 20-17e Marseille, Affranchi Dub Station : KING EARTHQUAKE + IZYAH DAVIS + O.B.F (reggae) 20h30 10e Marseille, Cabaret aléatoire SWAYZAK + SEÏ A + GET THE CURSE (minimale pop) 22h 15e Marseille, Dan racing U-TURN (pop rock) 21h gratuit Marseille, Kaloum MARIE FAVEREAU (chanson) 21h 7.5e - 5e Marseille, Pl villeneuve de b. Les Musiques : GAMELAN BALINAIS (world) 18h gratuit Marseille, Poste à galène THE ELDERBERRIES (rock)

21h 15e - 13e Montpellier, Antirouille PZYON + PLAZOLMAN + T.SEB DJ + BOOTSY (jungle d’n’b) 21h 5e Montpellier, Jam HENRI DIKONGUE (folk africaine) 21h 15- 5e Montpellier, La victoria Multitronic Session : D’JAMENCY + MISS AIRIE + GREG J + FRED 2 7 + CHRIS EDNA + MINIMERS (electro) 22h 10e Montpellier,Pl. Marché aux fleurs Apéros Concerts : CHOZPAREÏ + LAURENT MONTAGNE (chanson) 18h gratuit Montpellier, Mojomatic INTROVERTED VIOLENCE + BORDERLINE (post punk) 21h Montpellier, Pl Nombre d’or Apéros Concerts : AMÉNIE + LES CHIENS NOIRS DU MEXIQUE (chanson rock) 18h gratuit Montpellier, Pleine lune SIMPAFLUTE (afrique) 21h grat. Montpellier, Point zero DJ CREEKS MX (dancehall) 21h 5e Montpellier, Th. g. philippe SeMAIne de l’Acte Chanson : HERVÉ TIREFORT 21h Montpellier, Up and down SATURN + UNKNOWN PROJECT + ... (rock punk) 21h gratuit Montpellier, Zénith Battle of the Year : SCRED CONNEXION (finale break dance) 15h30 28- 22- 19e Perpignan, El médiator KANA + SOUNDS OF ATLAS + DAPATCH SELECTA (reggae dub) 21h 11e - 9e Pujaut (30), Voisins du dessus SHAOLIN TEMPLE DEFENDERS (funk) 20h Sete (34), Taverne ATOMIC SMALL CLONE (rock) 21h gratuit St agreve (07), Château lacour MAKAK SD SYST (reggae) 22h 5e Toulon, Omega live Couleurs Urbaines : BUSDRIVER + SCRATCH BANDY CREW + LA RUMEUR (hip hop) 20h 13e


9 25!KVJMMFU!311: BV

SIMPLE MINDS ˆ DUFFY ˆ PAOLO NUTINI PASCALE PICARD BAND ˆ ˆTHE DO ˆAYO ˆPASCALE T H O M A S D U T RO N C ˆ O L I V I A R U I Z ˆ A N A Ï S ˆ J U L I E N D O R É ˆ T R U ST ˆ GREGOIRE ˆ ZAZA FOURNIER ˆ ANIS ˆGRACE ˆ LES FARFADAS ˆD J Z E B R A ˆ HONG KONG DONGˆPARCDEVALMY &DANSLAVILLE

W W W. L E S D E F E R L A N T E S D A R G E L E S S U R M E R . C O M


concerts dim 10.05

jeu 14.05

ven 15.05

Narbonne, Botafogo KANA + DAPATCH SELECTA (reggae) 19h30 12e Nïmes (30), cafarnal tribu Drom Festival : SMOKY JOE COMBO (swing jazz) 12h gratuit St jean de v. (34), Victoire 2 Battle de la 2nde chance 14h

Avignon, Akwaba TÉTÉ + MR TOMA (chans.) 21h 18-15e Carcassonne, Rockadelik KIEMSA + FURAYA (rock) 21h Lodève (34), Minuscule TROUBADELIC (blues) 20h30 grat Marseille, Baby SLOW FLOW (slam) 21h gratuit Marseille, Cabaret aléatoire Tighten Up ! : THE SOUL JAZZ ORCHESTRA + MUHAMMAD ALI + DJ O.G.W (funk groove) 21h 16 - 14e Marseille, Dan racing MOON DOGS (blues) 21h grat Marseille, Espace julien OXMO PUCCINO (hip hop) 20h30 20e Montpellier, Antirouille MATTHEW MCANUFF + OWN MISSION + FURYBASS (reggae) 20h30 7e Montpellier, Baloard Rude Awakening : AURÉLIEN BESNARD + OUTHOUSE (jazz improvisé) 21h 5e Montpellier, In vino veritas CARLINHOS (world) 20h gratuit Montpellier, Rockstore HILIGHT TRIBE (transe) 20h 18e Montpellier, Th. la vista Primavista : C’DRIC + IVON (chanson) 21h 10e - 8e

Apt (84), Lubéron bio Lubéron Jazz : LA TIT’FANFARE (jazz fanfare) 18h Arles (13), Cargo de nuit JAMES HUNTER (soul r’n’b blues) 21h30 15e - 10e Aubenas (07), Salle lebournot BOJAN Z TRIO (jazz) 20h45 12-8e Avignon, Th. chien qui fume ZOROZORA (chanson) 20h30 Castelnaudary (11), Site Chapiteuf : ASSASSIN + CARAVAN PALACE + MINISTÈRE DES AFFAIRES POPULAIRES (MAP) + LOFOFORA + INTERLOPE + LOÏC LANTOINE + LES GRANDES BOUCHES + LA CIE DU P’TIT VÉLO 18h 23e - 20e Céret (66), Théâtre de verdure Sirocco : SOMI DE GRANADAS (world) 19h gratuit Istres (13), L’usine GRACE (world) 21h 18e - 15e Luynes (13), Korigan DRUNK SOULS + DUD + CHUG-A LUG + KAISER SUSHIS (rock) 20h 4e Marseille, El ache de cuba TRIBUTE TO F.H (chanson) 21h 5e Marseille, Espace julien KENZA FARAH (r’n’b) 20h30 20e Marseille, Kaloum PRINCE ABDOU (world) 21h 7.5e Marseille, Meson EL ULTIMO GRITO (electro flamenco) 20h

mar 12.05 Marseille, Cri du port JEAN-MARIE MACHADO & DAVE LIEBMAN DUO (jazz) 20h30 20e - 18e Montpellier, Baloard Koa Jam Session 21h 7e - 3e Nîmes, Valdegour Drom Festival : LO’JO + L’HERBE FOLLE (world jazz) 20h30 10-7e

mer 13.05 Marseille, Baby L’HERBE FOLLE (festif) 21h grat Marseille, Poste à galène VICTOR DEME (world) 21h 22-20e Montpellier, Antirouille ANALISTIK + MACADAM BAZAR (chanson) 20h30 5-0e Montpellier, Rockstore OXMO PUCCINO (hiphop) 19h 20e Nîmes, Peuple et culture gard LUIZ RUIZ + RICARDO SANTIAGO (slam) 18h30 gratuit

Les Rocktambules de Rousson

rock

Si en 11 éditions le Près de Landas a vu nombre de guitares défouraillées, ce vendredi 05 juin du 12° opus rajoutera son lot de Marshall éventrés au palmarès. En effet avec Enhancer et Destructiuon Incorporated sur les planches, séance de headbanding assurée. Le lendemain la Comedia Provencala ajoutera une touche de fantaisie à ce monde de brutes, bien que le rock des Oai Star puisse s’avérer lui aussi méchamment acéré. ❥ Du 05 au 06/06 à Rousson (30)


agenda |

117

Marseille, Nomad’café POUM TCHACK (rock world) 20h 10e Marseille, Planet mundo kfé Tighten Up ! : SARAVAH SOUL + N77 + LIZZY PARKS (funk groove) 20h 10e - 8e Marseille, Poste à galène PETER VON POEHL + MARIE MODIANO (pop folk) 21h 18- 15e Marseille, Poste à galène SOPHIE DELILA (soul funk) 23h 6e Montpellier, Antirouille LPB CLUB (rock) 20h30 7-0e Montpellier, Baloard CÉDRIC + TOM POISSON (chanson) 21h 9e - 7e Montpellier, Le 8 DJ BARNABY STREET (psyché soul funk) 21h gratuit Montpellier, Mojomatic FUMESTONES (garage) 21h 4e Montpellier, Pleine lune JOKE AIR + CHALAWAN (jungle d’n’b scratch) 21h gratuit Montpellier, Point zero TOBOGGAN PROPHE + CANDY APPLE RED + HORNY POPES (punk rock) 21h 3e Montpellier, Th. la vista Primavista : OLIVIER L’HÔTE + J.B ET ESTEBAN (CHOZPAREÏ) (chanson) 21h 10e - 8e Montpellier, Up and down TOUCH YOUR ASS AND SMELL YOUR FINGER + 69 (rock) 21h grat

Tighten Up

Nîmes, Bastide Drom Festival : ANAKRONIC ELECTRO ORKESTRA + ZIVELI ORKESTAR + ANTIQUARKS (klezmer electro) 20h 13e - 8e Nîmes, Théâtre christian liger MARCEL BADEN POWELL (guitare trad) 21h Perpignan, À100m.ducentre... FABIAN FIORINI SOLO (jazz) 19h 8e - 5e Perpignan, El médiator THE INTELLIGENCE + SONIC CHICKEN (trash pop) 21h 6-4e Rodez (12), Chez le pat THE BOOZE BROTHERS (punk rock celtique) 21h gratuit St jean de véd (34), Secret place COCKNEY REJECTS + THE MOCHINES (punk) 20h30 16- 13e Ste-croix-volv (09), Art’cade LES BARBARINS FOURCHUS + EDDY LA GOOYASH (chanson) 21h 10e - 5e

sam 16.05 Aniane (34), Famourette gu. GUARANO SAMBA (brésil) 20h30 Aubagne (13), Mjc l’escale I DREN SOUND SYSTEM + BLACKOUT SOUND + LOVE CORNER CREW (dancehall clash) 21h 10e - 8e Avignon, Akwaba CHINESE MAN (electro hip hop) 21h 13e - 10e Béziers, Capharnarhum

DJ HUBWAR + DJ PULKA (rhum’n’bass) 22h gratuit Castelnaudary (11), Site Chapiteuf : JAVA + TRUST + LA PHAZE + AMAZIGH + JONAH + CIE DU P’TIT VÉLO 18h 25- 22e Marseille, Cabaret aléatoire Tighten Up ! : BEAT ASSAILANT + THE HERBALISER + SELECTER THE PUNISHER + LEDONZ AND THE KALAKUTTAZ (funk groove) 21h 18e - 16e Marseille, Dan racing ANONYM’ + GOOD HELL (blues rock) 21h gratuit Marseille, Meson ANA CORTES (flamenco) 20h Marseille, Poste à galène KRYSTLE WARREN (folk) 21h 12e - 10e Marseille, Salle arménienne DIAVOLANA + ARCÉNIO DE MOZAMBIQUE (afro métisse) 21h 16e - 11e Montfrin (30), Pl. M. bejart MICHEL ARBATZ + SKYE + LAURENT MALOT (chanson) 19h 15e - 10e Montpellier, Baloard MORGUILATH + HELLHOUNDS + REDDEN (black trash métal) 20h45 4e Montpellier, Pl. Beaux arts Apéros Concerts : MANIAK (hip hop) 18h gratuit Montpellier, Bouche à oreille MACROABSTRACT (electro jazz n’beat) 21h 2e

soul & hip hop Pour sa 3ème cuvée, le Tighten Up poursuit son exploration underground de la sonorité urbaine, qu’elle vienne des briques londoniennes, de l’inspiration from Lagos ou des ruelles de Brooklyn. Le Planet Mundo Kfé et le Cabaret Aléatoire accueilleront le rap mainstream de Beat Assailant, les platines Herbalisiennes de Ollie Teeba, l’afrobeat du Soul Jazz Orchestra. Des têtes d’affiche entourées de DJs du cru pour trois soirées prometteuses. ❥ Du 14 au 16/05 à Marseille


concerts Montpellier, Jam MARCEL BADEN POWELL (guitare trad) 21h 15e - 5e Montpellier, Mojomatic GET RICH OR DIE (truck core) 21h Montpellier, Parc des expos Fête de l’Humanité Grand Sud : BB BRUNES + POSITIVE ROOTS BAND + MÉMO + CAROLINE JAZZ BAND + STEEL BAND DE MONTAGNAC (rock) 12h 15e - 12e Montpellier, Pl. de tibériade ISIAH SHAKA (reggae) 21h grat Montpellier, Place rebuffy Apéros Concerts : ZOROZORA (chanson) 18h gratuit Montpellier, Point zero ICON THE MIC KING + DOSNOUN + DJ LORD FAZ + CENOPE + DJ CHIP DOUGLAS (hip hop from Philadelphia) 21h 10e - 8e Montpellier, Th. la vista Primavista : LA VEUVE MARCELINE + LE KOM’UN DES ZOTRES (chanson) 21h 10e - 8e Montpellier, Up and down ED MUDSHI + KABUKI BUDDA (jazzcore) 21h gratuit Montpellier, Zénith THOMAS DUTRONC (jazz manouche) 20h30 38e - 27e Nîmes, Bastide Drom Festival : IBRAHIM DJO + PAD BRAPAD MOUJIKA + IVO PAPASOV (rock touareg) 20h 13 - 8e Ollioules (83), Châteauvallon Couleurs Urbaines : OXMO PUCCINO + ASSASSIN (hip hop) 20h Perpignan, El médiator ISMAËL LO (world) 21h 22e St jean de véd (34), Secret place JAMES HUNTER (soul blues) 20h30 10e - 8e Sete (34), Taverne 2 (afro jazz) 21h gratuit Toulon, Omega live PETER VON POEHL + JOHN MERRICK EXPERIMENT (folk) 21h 13e - 7e Trouillas (66), Embuscade HEKTOR + DAN ALFRESCO (rock) 21h30

lun 18.05

jeu 21.05

Marseille, Poste à galène THE NEW CHRISTS + THE HOLY CURSE (rock) 21h 16e Montpellier, Baloard RESETH + CANDY APPLE RED (folk pop rock) 21h 2.5e Perpignan, El médiator THE TOASTERS (ska reggae) 21h 6e - 4e St jean de véd (34), Secret place MARISSA NADDLER + GRAND ELLE (folk rock) 20h 13- 10e

Alès (30), Vintage bike café ANOTHER FATE + AEZEN (punk rock) 21h 3e Apt (84), Salle des fêtes Lubéron Jazz : TOMASSENKO + FRANCESCO BEARZATTI TINISSIMA 4TET (jazz) 20h30 Arles (13), Cargo de nuit PIERS FACCINI + SAMMY DECOSTER (indie folk) 21h30 15- 10e Le bleymard (48),chapiteaux Festival d’Olt : MÉLOSOLEX + CLAUDINE LABÈGUE (chanson jazz) 20h30 13e - 11e Les pennes-mir (13), Jas’rod Prog’Sud : ECLAT + D PROJET + SYLBAT (rock prog) 20h30 15e Marseille, Baby DEADLY HUNTA + CAB (ragga) 21h gratuit Marseille, Dan racing NEW BORN + STRAWBERY FOR CHARLIE + THE OVERJOVED (pop punk) 21h gratuit Montpellier, Antirouille LAZYLATEKDZ (electro battle baleti) 20h30 10e - 8e - 5e Montpellier, Domaine d’o Arabesques : KAMILYA JUBRAN (world) 19h30 7e Montpellier, Domaine d’o Arabesques : FELLAG (spectacle) 22h 15e Montpellier, Jam Jam Découverte : JACQUES HELMUS GROUP (jazz) 21h grat Montpellier, Le 8 THE AMAZING JUKE BOYS (dance rock pop) 21h gratuit Montpellier, Pleine lune HEARTIKAL (reggae) 21h grat Montpellier, Rockstore EMILY LOIZEAU (chans) 20h 25e Perpignan, Place république Sirocco : LES FOUFOUNES ELECTRIQUES + GROWIN’SEED + BE2Z (rock) 18h30 gratuit Ruoms (07), Sunelia aluna Ardèche Festiv’Aluna : BÉNABAR + MANU (EX DOLLY) + SAULE (chanson) 19h 30e

mer 20.05 Avignon, Passagers du zinc ALEXIS HK + PENSE BÊTE (chanson) 21h 15e - 14e Les pennes-mir (13), Jas’rod Prog’Sud : STICK MEN + SAW + HÉLÈNE BRUNET (rock prog) 20h 20e Marseille, Cabaret aléatoire CUT CHEMIST + DJ CREESTAL + MASTER SHORTIE + DA JOBU (electro groove) 22h 18e Marseille, belle de mai Les Musiques : EREWHON (percussions) 21h 5e Montpellier, Antirouille VASSYA-CHE-FOLK-SHOW (folk slave) 20h30 5e - gratuit Montpellier, In vino veritas CARLINHOS (world) 20h gratuit Montpellier, Jam TIGRAN HAMASYAN ET LES FRÈRES MOUTIN + ARATTA REBIRTH TRIO (jazz) 21h 15 - 5e Montpellier, La victoria KMZ Attak Genetik V2.09 : R4LPH + VINKA + SPUD + VINZOMATOZ + KOKCI (drum’n’bass hardtek) 22h 10e Montpellier, Mojomatic KOMPADRES MUERTOS (rock) 21h Montpellier, Rockstore ASSASSIN (hip hop) 20h 20e Montpellier, Up and down ANOTHER FATE + D.I.Y (punk rock) 21h gratuit Toulon, Omega live N&SK (ska festif) 21h 13e - 7e


agenda |

119

ven 22.05 Béziers, Capharnarhum NIKKA (rock folk) 21h30 2e Béziers, Japan sun ANOTHER FATE + COPY OF A COPY (punk rock) 20h gratuit Beziers, Sortieouest Jazz in the Garden : TIGRAN HAMASYAN ET LES FRÈRES MOUTIN (jazz) 21h 20e - 15e Carcassonne, Rockadelik MR WHITE + JEFF’H + MICHEL GROS NAZE (one man band) 21h Gignac (34), Espace culturel SUPERSWING OCTET JAZZ BAND (jazz) 18h gratuit Istres (13), L’usine HILIGHT TRIBE + GUEM (electro transe) 21h 20e - 17e Le bleymard (48)chapiteaux Festival d’Olt : KABBALAH + LE SKELETON BAND + L’OEIL DU SOURD (chanson klezmer rock) 20h30 15e - 13e Le bleymard (48), Rues Festival d’Olt : MARCEL POUDRE + CLAUDINE LABÈGUE + CIE PIRE QUE DEBOUT + SPEED LICK (rock artifices) 15h30 grat Les pennes-mir (13), Jas’rod Prog’Sud : ODESSA + SYLVAN + REQUINS MARTEAUX (rock progressif) 20h30 15e Marseille, Cabaret aléatoire DUM DUM BOYS + MICRA GIRLS + ICH BIN DEAD + LES JOLIS (rock) 21h 16e

Marseille, Espace julien MISS KITTIN & THE HACKER + ANYTHING MARIA + JACK OLLINS (electro) 20h30 25e Marseille, Poste à galène PSYCHIC TV/PTV3 (psyché rock expé) 21h 27e - 25e Montpellier, Antirouille DJ NAUGHTY J (NTM) + CHALAWAN (hiphop) 20h30 10- 8e Montpellier, Chapelle gély QUATUOR ACCORDO (musique gitane) 20h 15e - 5e Montpellier, Domaine d’o Arabesques : NATACHA ATLAS + MAGYD CHERFI (world) 20h 15e Nîmes, Méridien DO YOU COMPUTE + CHOO CHOO SHOE SHOOT ! (noise rock) 21h gratuit Octon (34), Orange bleue GABRIELLE (chanson) 20h grat Payzac (07), Salle de la Blache SEB MARTEL + NIBS VAN DER SPUY + DJ SHALOM (folk blues) 21h 12e - 10e Perpignan, Casa musicale Sirocco : AMAZIGH KATEB + AMAN + BARRIO RUMBA + DJ HAZE (rock world) 19h 10- 7e St jean de véd (34), Victoire 2 LUCIANO (reggae) 20h 22 - 19e St agreve (07), Château lacour ZIGGI (electro reggae) 22h 15e Toulon, Omega live PIERS FACCINI + REVOLVER (folk rock) 21h 13e - 7e

Fête de l’Huma Grand Sud

sam 23.05 Aniane (34), Famourette gu MEZCAL JAZZ UNIT (jazz) 20h30 Apt (84), Salle des fêtes Lubéron Jazz : RÉMI CHAMARSSON TRIO (open bal) 22h Arles (13), Cargo de nuit THE STARLINERS + PANIK ANGELIK (pop rock electro) 21h30 12e - 10e - 8e Beziers, Sortieouest Jazz in the Garden : KENNY GARRETT (jazz) 21h 20e - 15e Carcassonne, Rockadelik ANOTHER FATE + OVERDRIVE (punk rock) 21h 5e Coustellet (84), Gare NIBS VAN DER SPUY + NAMAGODINE (folk) 21h 10e - 7e Istres (13), L’usine CALVIN RUSSELL (chanson folk) 21h 25e - 22e Le bleymard (48),chapiteaux Festival d’Olt : GONG GONG + LYRE LE TEMPS + EOL TRIO (electro jazz) 20h30 15e - 13e Le bleymard (48), Rues Festival d’Olt : LA CIE DU P’TIT VÉLO + CIE PORTEZ-VOUS BIEN + REVERSO MECANIC (fanfare rock) 15h30 gratuit Les pennes-mir (13), Jas’rod Prog’Sud : ROUGH&READY + PSICOTROPIA + LAZULI (rock progressif) 20h30 15e Marseille, Baby ALEXANDRE VARLET + FRAN-

rock & reggae

Rendez-vous des militants et des citoyens impliqués dans les débats sociaux, la Fête de l’Huma Grand Sud est avant tout un grand rassemblement populaire du printemps avec un plateau musical éclectique. Après les formations locales (Positive Roots Band, Steel Band…), c’est BB Brunes qui sera chargé d’allumer les 4000 partisans de la fête. Dans la veine rock garage, le trio parisien casse la baraque et leur énergie flamboyante vaut celle des groupes d’Outre Manche. ❥ Le 16/05 à Montpellier


concerts CIS MODERNE + ORSO JESENSKA (chanson) 21h gratuit Marseille, Cabaret aléatoire French Connection : TOKYO SEX DESTRUCTION + COWBOYS FROM OUTER SPACE + LES ARONDES (rock) 21h 17e Marseille, Dan racing BEACHES IN SPACE (rock indé) 21h gratuit Marseille, Espace julien LES DOIGTS DE L’HOMME + CESAR SWING (jazz manouche) 20h30 17e Marseille, Lollipop REVOLVER (pop) 18h30 gratuit Mèze (34), Esplanade UNE TOUCHE D’OPTIMISME (chanson festive) 21h gratuit Montpellier, Pl. Castellane Apéros Concerts : SOIT DIT EN PASSANT (chanson) 18h gratuit Montpellier, Domaine d’o Arabesques : SOUAD MASSI + AMAZIGH KATEB (world) 20h30 15e Montpellier, Jam RACHEL RATSIZAFY (jazz) 21h 13e - 10e - 5e Montpellier,la babotte Apéros Concerts : SCOTCH & SOFA (chanson) 18h gratuit Montpellier, Up and down CHARLY FIASCO + GECKO 5 + ... (punk rock) 21h gratuit Nîmes, Manoir de courbessac projections, expo + BERTRAND

PIERRE (inauguration) 18h grat Palavas (34), Palav. camping Reggae Pon the Beach : EARL 16 + DAVID HINDS (STEEL PULSE) + GWO KA TI CONODO (reggae) 12h 20e - 18e Paulhan (34), Pl. de la griffe BAS LES PATTES (baleti) 21h grat Perpignan, conservatoire Sirocco : DOBET GNAHORÉ + XAZZAR + DJIBILI GANG (world) 20h 10e - 7e Puisserguier (34), Salle des fêtes GOULAMAS’K + PAPA STYLE & BALDAS + KROSKA (rock ska) 18h30 6e Ruoms (07), Sunelia aluna Ardèche Festiv’Aluna : ROKIA TRAORÉ + YURI BUENAVENTURA + LONDON COMMUNITY GOSPEL CHOIR (world) 19h 30e St jean de véd (34), Victoire 2 BAT FOR LASHES + DAVID WALTERS (rock) 20h 16e - 5e Sete (34), Taverne JEAN MARC FLOURY QUARTET (jazz) 21h 4e Six fours (83), Esp. malraux MUXY + SUPERFUZZ BIG MUFF + THE MARTINS + SIR HEADACHE (festival o’live) 18h gratuit Toulon, Omega live SPYFOX + TWIN APPLE + PONY TAYLOR 21h 6-0e Vitrolles (13), Moulin à jazz FRANCESCO BEARZATTI TINISSIMA QUARTET (jazz) 21h nc

mer 27.05 Marseille, Bergerie B-Side : MAHJONGG + RAINBOW ARABIA (tropical industrial minimalist) 20h 10e Marseille, Espace julien LA FOUINE (hiphop) 20h 20e Montpellier, Pleine lune SOUNDS OF ATLAS (folklorico tribalorock) 21h gratuit Montpellier, Zénith SKA-P (rock ska) 20h 32- 29e St jean de véd (34), Secret place PONYTAIL + ODDLIST + DIVINE (indie pop) 20h 10e - 7e

ven 29.05 Aniane (34), Famourette gu JOËLLE NISS (jazz blues) 20h30 Avignon, Passagers du zinc MANU + PENSÉES (rock) 21h 13e Béziers, Capharnarhum FIGHTOR PEACE MOTTE (chansons engagées) 21h30 2e Causse de la s (34), Grange FANGA + GRAIL’OLI + PULLA (afrobeat & battucada) 19h 8e Frontignan (34), Site Festipop : BUNK & FAKTISS + NADA ROOTS + GARY POPPINS + FUSSOIR + FAUSTA (hiphop reggae pop) 20h 5e Lagrasse (11), Salle polyval. TU SHUNG PENG + ZAMAL + RAS DANIEL RAY + DJ VINODILO + USERS (reggae) 20h 8e

Shaolin Temple Defenders

funk

Après quelques années de rodage et un long apprentissage du contretemps funk (toujours difficile à capturer quand on n’a jamais mangé la poussière américaine), les STD ont enfin trouvé la bonne formule. Après avoir accompagné la soul sister Marta High et plaqué sur la cire un Chapter II : Gettin’ The Spirit à la hauteur du propos, ils vont faire suer les planches de nombreux clubs, exercice que les bordelais maîtrisent désormais avec une énergie rutilante. ❥ Le 30/05 au Cabaret Aléatoire à Marseille


agenda |

121

Marseille, Affranchi LA MÉTHODE + DJ DAZ + DJ FAZE + BIONIC MAN SOUND + DEM-J (hip hop) 20h30 gratuit Marseille, Embobineuse B-Side : NLF3 + LU&NL (odyssée psyché) 21h30 10e Marseille, Espace julien MINUIT SOLAIRE + THE PORTALIS + MALIN (rock) 20h30 6e Marseille, Poste à galène TAKANA ZION + DJ RUDE BOY SOUND (reggae) 21h 20e - 18e Montpellier, Antirouille PROJECTILES + DJ CERAX + PLAZOLMAN (electro) 21h 5e Montpellier, Pleine lune MEKANISM PARTY (minimale techno) 21h gratuit Montpellier, Point zero DÉROUTÉS + PECTOPAH + FLYING TOASTERS (rock) 21h grat St jean de véd (34), Victoire 2 Soirée Cap au Large : HIGH TONE (electro dub) 20h 14e Salon de prov., Portail coucou MAURESCA FRACAS DUB (rock reggae d’oc) 21h 8e Sète (34), hotel des arts DAVID REINHARDT TRIO (jazz) 20h 20e Six fours (83), Esp. malraux SEUN KUTI ET EGYPT 80 (afrobeat) 21h 18e

sam 30.05

Aix en prov., Parc jourdan MADEMOISELLE K + PSY 4 DE LA RIME + RED SHINES + EXITUNES + ROCKETT QUEEN + SKHUL + THE CHEERLEADERS + PUP’CURL + TEN WATT TRANSISTORS + (finale class’eurock 2009) 16h30 10e Aniane (34), Famourette gu ELASTIC BLUES (blues) 20h30 Arvieu (12), Salle des fêtes Mac d’Oc : MAP + 17 HIPPIES + GRAIL’OLI + PEPPER POTS (festif) 19h 10- 8e Aubenas (07), Salle lebournot HOUSSE DE RACKET (rock) 20h 8e Coustellet (84), Gare L’HERBE FOLLE (chanson) 21h 10e - 7e Frontignan (34),Site Festipop : NOISIA + DIRTY PHONICS + TU SHUNG PENG + LES 100 GR DE TÊTES + DJ LOLITA + BUSH CHEMISTS + KING GENERAL & CULTURE FREEMAN + DJ TWELVE + ... 21h 13e Marseille, Cabaret aléatoire Etang d’Art : SHAOLIN TEMPLE DEFENDERS + GONZALES + ... (soul funk) 20h30 13e Marseille, El ache de cuba LA CUMBIAMBA (cumbia parrandera) 21h 5e Marseille, Espace julien Emergenza : HIS MAJESTY + KOBALT + THE LIGHTENING + FIREWALL + GAROSTYL + ORCHIDOCLAST + ... (finale) 20h30 12e - 10e

Marseille, Poste à galène SLIIMY (pop funky) 21h 16 - 14e Montpellier, Pl. Canourgue Apéros Concerts : DIMONÉ (chanson) 18h gratuit Montpellier, Chapelle neuve Apéros Concerts : GABRIELLE (chanson) 18h gratuit Montpellier, Jam SAM FAVREAU FUNKESTRA + ATOMIK SMALL CLONES (groove) 21h 10e - 5e Montpellier, Le 8 MÉDHI SHERIFF T. (rock glam indé) 21h gratuit Montpellier, Mojomatic EARLY PUPPETS + HORSE GIVES BIRTH TO FLY (experimental rock) 21h nc Montpellier, Pleine lune MASAÏ IN DUB + SOIT DIT EN PASSANT (afro funk) 21h gratuit Montpellier, Point zero BUBBLE BUBBLE + HUCKLEBERRY + ELLIOT DUQUAI (minimal techno) 21h gratuit Montpellier, Up and down FIRST PART (punk) 21h gratuit Perpignan, El médiator Fiesta de fin saison 21h 5 - 3e St jean de véd (34), Victoire 2 Let’s meet Hip Hop 2009 : DJ FAZE + RPZ + DJ GALAC + HDC + SHAINY MAN + MONOTOF + LES AKUZERS + LÉGENDE URBAINE + 5/5 (hip hop) 20h

Festipop

electro & hip hop La 6° édition de Festipop ne dérogera pas à la règle. II s’agira de danser, partager, découvrir, s’initier et concourir pendant ce week-end consacré aux cultures urbaines. Entre jam de graffiti, tremplin rap, démo de capoeira, compet’ de skate, et deux soirées de concerts allant du reggae à l’electro (Noisia, Dj Twelve, Bush Chemists) chacun pourra trouver basket à son pied. Les bénéfices iront à l’ONG Hed Tamat pour la construction de puits d’eau au Niger. ❥ Les 29 et 30/05 à Frontignan (34)


agenda |

122

concerts Sète (34), hotel des arts DUO AFFINITÉS (jazz) 20h 15e Sete (34), Taverne JABRAZ (jazz world) 21h gratuit Toulon, Bar à thym SOULSYNDROME + LOUIS MEGAPHONE + SÉBASTIEN ROMÉO (black music) 23h grat Toulon, Omega live ANTHONY JOSEPH AND THE SPASM BAND + ... (afrojazz) 21h 13- 7e

jeu 04.06 Arles (13), Cargo de nuit SOPHIE HUNGER (folk soul) 21h30 15e - 12e - 10e Marseille, Sucrière Festival de l’Estaque : KARLIT & KABOK + SOLAT’ (hip hop rock) 20h30 10e Nîmes, Valdegour French Reggae Party : DA SOUND SYSTEM + RAÏA + MC SANKA ET VEENSOH + M. LÉZARD + ... (reggae) 21h 8e Perpignan, Casa musicale Ida y Vuelta : KARGOL’S + THE MESS (skacore punk) 18h grat

ven 05.06 Aix en prov., Cité du livre Seconde Nature : FUJIYA & MIYAGI + MODESELEKTOR + APPARAT + DANTON EEPROM + IVAN SMAGGHE + ANDREW WATERWALL (electro) 20h 22e

Avignon, Th. des doms DIDIER SUPER + DANIEL HÉLIN (chanson drôle) 20h 15e Cavaillon (84), Grenier à sons 10 RUE D’LA MADELEINE + FLEUR + THE LOG (finale Hors les Caves !) 20h30 12e - 10e Les matelles (34), Place MAURESCA FRACAS DUB + ORIGINAL’OCCITANA (10 ans du Son Dau Bartas) 19h gratuit Marseille, Nomad’café RIT + PAPET J + MAGYD CHERFI (10 ans du Nomad) 20h Marseille, Sucrière Festival de l’Estaque : MOUSSU T E LEI JOVENTS + OAI STAR (ragga d’oc) 20h30 13.7e Montpellier, Antirouille MONKEY-B (hiphop) 20h 13- 5e Nimes, Théâtre odéon SANDRA N’KAKE (soul jazz) 20h Perpignan, Casa musicale Ida y Vuelta : THE HERBALISER + CEUX QUI MARCHENT DEBOUT + LAYE (funk) 18h gratuit Rousson (30), Prés des landas Rocktambules : ENHANCER + DESTRUCTION INCORPORATED + KYLE’S DANCING METHOD + TASMA + ... (rock) 19h 15e

sam 06.06 Aix en prov., Cité du livre Seconde Nature : THE CHAP + TIM EXILE + METRONOMY + THE EMPEROR MACHINE + MATHEW JONSON + CHLOE.

Finale Class’ Eurock

(electro) 20h 22e - 20e Marseille, Cabaret aléatoire ANTIPOP CONSORTIUM + INTERLOPE (electro) 21h Marseille, Station alexandre AFRICA JAZZ EXPERIENCE (jazz) 21h30 15e - 12e - 8e Marseille, Sucrière Festival de l’Estaque : YURI BUENAVENTURA (world) 20h 25e Marseillette (11),(Canal Midi DEBOUT SUR LE ZINC (rock) 21h 13-9e Montpellier, Pl Nombre d’or Apéros Concerts : SERVO (rock) 18h gratuit Montpellier, Saint roch Apéros Concerts : OLIVIER ROMAN GARCIA ELECTRIC TRIO + THOM JAMES POTREL (jazz) 18h gratuit Montpellier, Pl. Sainte anne Apéros Concerts : LES P’TITES CAUSES (chanson) 18h gratuit Perpignan, Casa musicale Ida y Vuelta : NNEKA + SANDRA N’KAKE + KALOOMÉ (world) 16h gratuit Puget/argens (83)escarvatiers Le Mas en Concert : DJ VADIM + ZHI MC (PUPPETMASTAZ) (hip hop electro) 20h30 Rousson (30), Prés des landas Rocktambules : MASSILIA SOUND SYSTEM + MOUSSU T E LEI JOVENTS + PAPET J + SOLEIL FX + OAI STAR + CAMINO (reggae ragga d’oc) 19h 15e

rock & rap

Temps fort du 19° Tremplin Musical des Bahuts, la finale Class Rock permettra de sélectionner les 4 groupes locaux qui joueront sur les scènes des festivals européens cet été. Cette Champion’s league, les combos finalistes ne la joueront pas seuls. Le rock punchy de Mademoiselle K et le rap de Psy 4 de la Rime seront là pour les accompagner. Un marathon sonore joyeux en plein cœur de ville, la jeunesse aixoise attendait cela depuis 2 ans. ❥ Le 30/05 à Aix en Provence


Guide des salles de concert AIX EN PROVENCE (13) SECONDE NATURE 27 bis rue du 11 novembre & 04 42 64 61 00 ANIANE (34) FAMOURETTE GUINGUETTE & 06 09 22 25 38 ARLES (13) CARGO DE NUIT 7, avenue Sadi Carnot & 04 90 49 55 99 AUBAGNE (13) MJC L'ESCALE Les Aires Saint-Michel & 04 42 18 17 17 AVIGNON (84) AKWABA Châteauneuf de Gadagne & 0 490 22 55 54 • FABRIK THÉÂTRE 32 bd Limbert & 04 90 86 47 81 • PASSAGERS DU ZINC 23 Rte de Montfavet & 04 90 89 45 49 • TH. DES DOMS 1 bis rue des escalier st anne & 04 90 14 07 99 BOURG-LES-VALENCE (26) THÉÂTRE LE RHÔNE Allée André Revol & 0475433888 BÉZIERS (34) SORTIEOUEST Domaine de Bayssan & 04 67 28 37 32 CAPHARNARHUM Pont de Sauclières & 0467351781 CAVAILLON (84) GRENIER À SONS & 04 90 06 44 20 COUSTELLET (84) GARE Place du Marché & 0 490 76 84 38 GIGNAC (34) ESPACE CULTUREL & 0467570169 ISTRES (13) L'USINE RN 569 Route de Fos & 04 42 56 02 21 LUYNES (13) KORIGAN 2422 av. F. Ferrini & 06 50 77 51 77 MARSEILLE AFFRANCHI 212 boulevard de Saint Marcel & 0 491 35 09 19 • BABY 2 rue André Poggioli & 06 88 84 64 87 • BLACK HAND INN 8 rue d'Italie & 06 70 25 08 31 • CABARET ALÉATOIRE 41 rue Jobin & 04 95 04 95 09 • CITÉ DE LA MUSIQUE 8 rue Bernard du Bois & 04 91 39 28 28 • CRI DU PORT 8 rue du pasteur heuzé & 04 91 50 51 41 • DAN RACING 17 rue Poggioli & 06 09 17 04 07 • DATA 44 rue des Bons Enfants & 04 91 50 66 09 • DÔME 48 av St Just & 04 91 1 21 21 • EL ACHE DE CUBA 9 place Paul Cézanne & 04 91 42 99 79 • EMBOBINEUSE 11 boulevard Bouès & 0491506609 • ESPACE JULIEN 31 Cours Julien & 0 491 24 34 10 • KALOUM 3 rue de l’Arc & 06 83 19 64 31 • LOLLIPOP 2 bd Theodore Thurner & 04 9181 23 39 • MACHINE À COUDRE 6 rue J. Roque & 04 91 55 62 65 • MESON 52 rue Consolat & 0 662 88 40 23 • NOMAD'CAFÉ 11 bd de Briançon & 0 491 62 49 77 • PARVIS DE L'OPÉRA 2 rue Molière & 04 91 03 81 28 • PLANET MUNDO KFÉ 50 cours Julien & 04 91 92 45 72 • POSTE À GALÈNE 103 rue Ferrari & 0 491 47 57 99 • STATION ALEXANDRE 29-31 bd Charles Moretti & 04 91 00 90 00 • TH. TOURSKY 16 passage Léo Ferré & 04 91 02 58 35 • TH. DE L'OEUVRE 1 rue Mission de France & 04 91 90 17 20 MONTPELLIER (34) ANTIROUILLE 12 rue Anatole France & 0 467 06 51 68 • BALOARD 21 boulevard Louis Blanc & 0 467 79 36 68 • BLUE UP 4 Bd Louis Blanc & 04 67 60 67 65 • CHAPELLE GÉLY 170 rue Joachim du Bellay & 04 67 42 08 95 • DOMAINE D'O 857 av de St Priest & 04 67 67 73 73 • JAM Rue Ferdinand de Lesseps & 04 67 92 02 40 • LE 8 8 rue de l'Aiguillerie & 04 67 66 14 18 • MIX KOFFEE 13 rue du Grand St Jean & 06 61 70 21 21 • MOJOMATIC 1 bis rue Cambaceres & 06 20 83 31 10 • PLEINE LUNE 28 Fb Figuerolles & 04 67 58 03 40 • POINT ZERO 4 Quai du Verdanson & 04 67 79 39 06 • REBUFFY 2 rue Rebuffy & 04 67 66 32 76 • RED TURTLE CAFÉ 44 av de Palavas & 04 67 65 18 43 • ROCKSTORE 20 rue de Verdun & 0 467 06 80 00 • TH. GÉRARD PHILIPPE 7 rue pages & 0467587196 • TH. LA VISTA Rue Adam de Craponne & 04 67 58 90 90 • UP AND DOWN 5 rue du pila st gély & 04 67 66 23 75 NARBONNE (11) BOTAFOGO 8 av des Pyrénées & 04 68 41 95 09 • ZINC 21 21 av des Pyrénées & 04 68 45 74 24 NÎMES (30)THÉÂTRE ODÉON 7 rue Pierre Sémard & 04 66 36 65 10 DOMAINE BASTIDE Route de Générac & 06 76 82 97 69 • PÉRISCOPE 4 rue de la Vierge & 0 466 76 10 56 • THÉÂTRE CHRISTIAN LIGER rue du Cirque Romain & 04 66 76 74 49 • VALDEGOUR 19 place Pythagore & 0 466 23 17 85 • CAFARNAL TRIBU 3187 chemin du Carreau de Lanes & 0 466 68 09 17 PERPIGNAN (66) CASA MUSICALE 1 rue Jean Vielledent & 04 68 62 17 22 • CROCK'MORE Z.I 45 av du Dr Toreilles & 0 603 95 04 39 • EL MÉDIATOR Avenue du général Leclerc & 04 68 66 18 55 PUJAUT (30) VOISINS DU DESSUS Route de l'Aviation Aéroport de Pujaut & 04 32 61 45 91 RODEZ (12) CHEZ LE PAT 3 avenue de Bordeaux & 0565770734 SAINT JEAN DE VÉDAS (34) SECRET PLACE Zone Industrielle de la Lauze & 0 612 58 37 81 • VICTOIRE 2 Mas de Grille & 0 467 47 91 00 SALON DE PROVENCE (13) PORTAIL COUCOU 160 Bd Lamartine & 04 90 56 27 99 • SALON DE LA MUSIQUE 95 Avenue Raoul Francou & 04 90 53 12 52 SIX FOURS (83) ESPACE MALRAUX 100 av Delattre Tassigny & 0494345197 ST AGREVE (07) CHÂTEAU LACOUR Lacour & 04 75 30 12 31 SÈTE (34) PASSERELLE Presqu'île de Thau & 04 67 74 32 52 • TAVERNE 36 av Victor Hugo & 04 67 74 09 31 BEST WESTERN HOTEL DES ARTS 27 av Victor Hugo & 04 67 74 62 67 TOULON (83) BAR À THYM 32 boulevard Cunéo & 0 494 41 90 10 • CREP DES LICES 484 avenue des Lices & 0494247272 • OMEGA LIVE Bd du Command. Nicolas & 04 94 22 66 77 VITROLLES (13) MOULIN À JAZZ Domaine de Fontblanche & 04 42 79 63 60

agenda |

123


electro

& clubbing |

126

SECONDE NATURE

Les 05 & 06/05 à Aix en Provence

Les bacchanales hi-tech de Seconde Nature promettent, une fois encore, un sacré feu d’artifice pour les yeux et les oreilles. Au rayon bête de compétition est annoncé, en live, le marseillais exilé à Londres Danton Eeprom. L’animal viendra sûrement étrenner sur scène un premier album fort attendu par la technosphère et annoncé – mon dieu… résolument rock ! Plus excitant, la venue de Moderat, soit l’alliance efficace et futuriste Dj murphy © D. R. de Modeselektor, Apparat et Pfadfindereï aux visuels, ou quand la techno allemande se pare d’oripeaux dubstep… émotionnellement intense, forcément. On passera en revanche sur l’electropop rincée de Metronomy pour s’attarder sur The Emperor Machine, supposé fer de lance du - re-mon dieu… -Cosmic Disco et qui n’ont pour eux, à première vue, qu’un copinage adoubant avec l’excellent DC Recordings. Le label créé en 95 par Saul Kane aka Depth Charge s’offre depuis 2007 une seconde jeunesse en signant des groupes tels que l’excellent Padded Cell et, donc, cette machine impériale usinée par Andrew Meecham des Chicken Lips. Pas nécessairement le top du top, mais on leur accordera le bénéfice du doute, pour voir.  De toute façon, « de l’imprévu fait le bien », comme dirait un vieil ami bonze. Alex Terror

❥ http://secondenature.org

electro & clubbing MARSEILLE

MONTPELLIER

Cabaret Aléatoire

Ice Club

Friche Belle de Mai – www.cabaret-aleatoire.com ven. 08/05 > Mstrkrft, Benga, La Riots, Markovo, Souleance sam. 09/05 > Swayzak, Seï A, Get the Curse sam. 06/06 > Antipop Consortium, Interlope

Route de Palavas – Lattes & 04 67 65 84 23 jeu. 07/05 > Julien Jeweil & Dbr Style ven. 08/05 > Nikopol, Cerex Biotek, Jeff Rifer, Niko sam. 09/05 > Oscar Mulero, Ioan Lansak sam. 16/05 > Panpan, Ced sam. 23/05 > Greg Delon, Bastien Grine, Teka, Bash

Le Spartacus Autoroute A51 – Plan-De-Campagne – myspace.com/thebeezspartacus ven. 22/05 > Delon, Bastien Grine, Teka, Bash

L’Embobineuse 11, bd Boues - www.lembobineuse.biz Ven. 29/05 > NLF3, Lu&nl

K17 Impasse Albarel Malavasi & 06 50 78 33 44 ven. 08/05 > Dj Organon, Dj Scual, Xct, An Liz, Lyrem, Pat Le Pirate, Dj Loren, Syplik

Mix Koffee Klub 13 rue du Grand Saint Jean & 08 71 74 50 09 jeu. 07/05 > Remote ven. 08/05 > Purple sam. 09/05 > Dan CDK & Laurent Pastor ven. 15/05 > Blo(c), Galac sam. 16/05 > Raziek, Gordo ven. 22/05 > GOT Party avec Redwan, Timm sam. 23/05 > Athmos, Carla Blondi ven. 29/05 > Coalstairs sam. 30/05 > Fabien Sens


Le 11/04 au Zénith de Montpellier (34)

ON Y EST !!! Enfin le soleil perce l’épaisse couche de nuages qui a plané une bonne partie du printemps sur nos têtes et vient offrir à nos corps en mal de vitamine D de doux rayons reconstituants. Moralité, le mois de mai voit pousser, comme de petits champignons tout frétillants de rosée, les fêtes en extérieur et on en soupire d’aise  ! Deux   évènements maousses se détachent de Paul Kalkbrenner © D. R. toutes les propositions entraperçues. L’un dans les Bouches-Du-Rhône, l’autre dans l’Hérault. Le premier, Time 4 Invasion (16/05), est organisé par les petits gars de la Zone Radioactive et réunit un plateau plutôt costaud : Crystal Distortion, Ixindamix, 69db (soit quand même les Spiral Canal Historique), Les Boucles Etranges, Signal Electrique… à noter la venue des beatboxers montpelliérains d’1 Beat 2 Bouch’ qui accompagneront au micro Dj Chalawan et pour les avoir déjà vu ensemble, on vous assure qu’ils assurent grave.  Le second, Addict Techno vs. Electrobotik Invasion (23/05), propose quant à lui Tonio, The Toxic Avenger, Manu Le Malin, John Lord Fonda, Radium… Du costaud, du lourd, histoire de se mettre en jambes avant un été qui se profile sacrément chargé... Alex Terror

La Dune

NÎMES

Route des plages & 06 67 90 46 59 ven. 16/05 > Cathy Guetta

Le Périscope

Villa Rouge Chemin de la Calade – Lattes & 04 67 06 54 15 jeu. 07/05 > André Dalcan ven. 08/05 > Teenage Bad Girl, Da Fresh, Cid Jolly Roger ven. 15/05 > Nicolas Cuer, Lorent Air mer. 20/05 > Lorent Air

Rue de la Vierge - http://theatre-periscope.fr jeu. 07/05 > Audiomastik, Dj FLX AVIGNON

Le Privé Rte de Tavel – Les Angles - www.grossomodo.net jeu. 07/05 > Boys Noize vs. Housemeister mer. 20/05 > Carl Cox

Victoria

Level 1

Z. de la Lauze - Saint-Jean-De-Vedas sam. 09/05 > D’jamency, Minimers, Miss Airie, Greg J, Fred 27, Chris Edna, Dandi, Stan Rich, /Ad mer. 20/05 > R4lph, Vinka, Spud,Kokci, Vinzomatoze

Place Pie - http://www.myspace.com/lfobreak sam. 23/05 > Probe1, Yox, Spike, Chris Hexal, Rasta C

Akwaba Ch. des Matouses – Gadagne - www.freesson.com sam. 09/05 > Kap Bambino, Monster X, Jankenpopp, Miosine

electro

MICROTELEX

& clubbing |

127


electro

& clubbing |

128

electro & clubbing Fabrik Théatre

HERAULT

Bvd Limbert - www.freesson.com ven. 22/05 > Niveau 0, The Unik, Funny Ox, Confipop

Time 4 Invasion

AIX-EN-PROVENCE

La Scène Numérique Rue du 11 novembre - http://secondenature.org jeu. 07/05 > Yacht, Newfoundland, Fred Berthet sam. 09/05 > Jin Choï, Sarah Goldfarb sam. 09/05 > LUmi, Fred Berthet

Seconde Nature Festival La Scène Numérique - http://secondenature.org ven. 05/06 > Fujiya & Myagi, Moderat, Danton Eeprom, Andrew Weatherall, Ivan Smagghe sam. 06/06 > Chloé, Mathew Jonson, The Chap The Emperor Machine, Metronomy, Tim Exile

Le Baba’s Bd Jean Jaures - myspace.com/ominerecords ven. 08/05 > DJ L’Elf, Dyno, Orbeat, Onyks

Odd Genesis

Plan d’accès & infos au www.oddgenesis.com Sam. 09/05 > Dehix, Reut', Ben, Poy-poy, Kasato, MayTake ANDUZE

Sweatlodge Party Plan d’accès & infos au www.sweatlodge.fr sam. 16/05 > Arok, Skimfish, Redux, Dirty Bambi, Mr Samy BOUCHES DU RHONE

Addict Techno vs. Electrobotik Invasion Plan d’accès & infos sur myspace.com/addicttechno sam. 16/05 > Christian Fisher, Dj Link, David Moleon, Tonio, Rykkk’s, Fred Osaka, The Toxic Avenger, Manu Le Malin, John Lord Fonda, Miss Veronika, Dj Radium, Midilink

Plan d’accès & infos sur myspace.com/zoneradioaktive Sam. 23/05 > Crystal Distortion, Ixindamix, 69db, Jeff23, Meltdown Mickey, Les Boucles Etranges, Signal Electrique, Pro7, Maelstrom, Candy, Kokci, Spoilt Bastard, Electrik Botox, Junkerz, Mammuth, Yugo, Abraxxxas feat. Mc Ray & Dj H2c, Dj Chalawan feat. 1 Beat 2 Bouche TOULOUSE

Inox Festival Parc Des Sesquières - www.inox-festival.com jeu. 14/05 > Martin Solveig, Dirty South, 2 Many Dj’s, Boys Noize, André Dalcan, Tonio, Florent Vasquez… ven. 15/05 > Dj Hell, Dave Clark, Marco Carola, David Guetta, Laidback Luke, Sebastien Bennett… sam. 16/05 > Ritchie Hawtin, Dubfire, Luciano, Guy Gerber, Eric Pridz, Joachim Garraud, Sébastien Léger… dim. 17/05 > Oxia, Agoria, Bob Sinclar, David Carretta, Alex Millan… ESPAGNE

Rachdingue Villajuïga, près de la frontière www.myspace.com/rachdingue sam. 09/05 > 69DB, Snalatac, MC Bram's, DJ Haze, MC Jottmaxi, Littleson, DJ Sworz, MinDistort, Patt Ji, Juan Carlos sam. 16/05 > Miss Erika, Serio, Paul Von Betta, Irens Serra sam. 23/05 > Miss Airie, Mathis Baumont, Peter Kant, Llan, Aylo, Stefane Landea sam. 30/05 > Phillip Lenz, Juan Carlos, Meridian, Mathiu, F.Devil

Pour paraître dans l'agenda, envoyez vos dates sur agenda.med@letsmotiv.com avant le 20 mai.


A:BDI9:A6;>Cq

&()

>BB><G6CI"9VcEZg_dkhX]^ >aXdjkgZ[g‚c‚i^fjZbZciaZhbjghYZhbjh‚Zh"YdciaZBdBV|CZlNdg`Zc'%%," YZhZhYZhh^ch[VjhhZbZcicV‰[hZibdgYVcih!egdX]ZhYZaVXVg^XVijgZYZegZhhZ# AZGdjbV^c9VcEZg_dkhX]^V^bZ|XdbbZciZga]^hid^gZZcbVgX]Z!aZh\gVcYZh fjZhi^dch Yj bdcYZ XdbbZ a‚aVg\^hhZbZci YZ aJc^dc :jgde‚ZccZ dj aV Xg^hZ ‚Xdcdb^fjZ#>acdjh[V^ia]dccZjgYZcdjhd[[g^gajcYZhZhdg^\^cVjm# :medh^i^dc_jhfjVj'*#%+|aV<VaZg^ZB^X]ZaGZ^c|EVg^hZi_jhfjVj&'#%,VjIg^EdhiVa|A^aaZ# 8djgiZhn<VaZg^ZB^X]ZaGZ^c


Jonathan Knowles, photographe, imagine Desperados Red

L’ ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

let'smotiv méditerranée mai 2009  

let'smotiv méditerranée du mois de mai 2009

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you