Page 1

Bureau de dépôt 1099 Bruxelles x

PB- PP B- 1/7079

Re

u r s de to

l'é té

Publications SGP P904074 (Ne paraît pas en juillet) - Mensuel N° 228 - NOVEMBRE 2016 - Ed. resp.: Emilie Van Den Broeck, 39 av. de la Porte de Hal B-1060 Bruxelles

BELGIE(N) - BELGIQUE

La revue officielle des Scouts et Guides Pluralistes de Belgique 39 av. de la Porte de Hal - 1060 Bruxelles Tél: 02 539 23 19 Fax: 02 539 26 05 Mail: info@sgp.be Internet: www.scoutspluralistes.be

asbl

n° 63


C'était la rentrée scoute ! Savez-vous que chaque Animateur consacre en moyenne 600 heures par an au bénévolat pour animer les enfants et les jeunes qui leur sont confiés ? Vous lisez bien : 600 ! Une sacrée capacité à s’engager, pas vrai ? Les employeurs ne s’y trompent pas, ils scrutent les CV à la recherche d’une expérience d’Animateur scout ou guide, bien conscients de toutes les qualités qu’un jeune développe au travers d’une telle expérience. Début octobre, les Animateurs ont consacré un week-end à participer au Congrès "Impeesa" et ont réfléchi à cette question de l’engagement. Comment transmettre aux Photo de couverture : "Les Enfants du Feu", Impeesa 2016

jeunes qu’ils animent cette capacité à s’engager ? Comment agir positivement sur et s’engager dans notre société ? Avec 50 millions de scouts et de guides à travers le monde, notre Mouvement contribue significativement à créer un monde meilleur. à chaque catastrophe naturelle, telle que celle qui a frappé Haïti récemment, les scouts se mettent au service des populations locales, de manière organisée et efficace. En Belgique, ces événements dramatiques sont heureusement plus rares, de moindre ampleur et mieux gérés par l’État. Pourtant, lorsque des milliers de personnes se sont retrouvées coincées dans un parc bruxellois, de nombreux scouts et guides se sont mobilisés pour parer aux premiers besoins.

Sommaire :

Que l’on porte un foulard autour du cou ou que l’on s’engage pour d’autres causes, une

p.3 Vivre les différences

chose est sûre : nos années scoutes nous ont appris le sens de l’engagement. Et, chaque

p.4 Retours de l'été

semaine, cette valeur fondamentale continue à être transmise à la génération suivante par

p.13 Rentrée scoute p.14 Formation p.15 Année thématique p.16 Congrès 2016 p.20 Kwad'9

des milliers d’animateurs à travers la Belgique. Merci donc à chaque Animateur, chaque Animatrice, pour le temps et l’enthousiasme qu’ils investissent dans notre Mouvement. L’équipe fédérale n

p.22 Foire aux Questions

Ont collaboré à ce numéro : Aurore Cullus, Julie Pire, Amélie Grandmont, Gabrielle Lemaigre, Olivier Penasse, Jonathan Piroux, Jérôme Ramacker, Simon Tonon, Manon Gaudin, Lune Zapico, Céline Mathieu, Anne Quenon et les R.U. de la 172e, 220e, 293e Unités

2016/17 • Samedi 19 novembre : FoRU - "Fonctionnement d'Unité" • Samedi 26 novembre : Modulo A • Dimanche 27 novembre : Modulo C/3

Coordination : J. Ramacker Mise en page, illu. : C. De Moor Photos : Les Scouts pluralistes In Memoriam : J-M Dezille

2

• Mercredi 30 novembre : Echéance déclaration camps à l'étranger • Du 28 au 29 janvier : Fofor - "Direction de stage" • Samedi 4 février : FoRU - "Animation d'Unité" • Dimanche 5 février : 9e Marche ADEPS - Région Fagnes • Du 25 février au 2 mars : FAn 2 de Carnaval • Samedi 18 mars : Assemblée Générale • Du 1er au 6 avril : FAn 1 & 2 de Pâques

v


vivre les différences

a l r e m i An e s s e m o pr s e l z e h c s n a c i l é P

Les Pélicans, c’est une Section de la 203e Unité Coriolis composée exclusivement de jeunes de 12 à 21 ans porteurs d’une déficience intellectuelle légère à modérée. Depuis cinq ans, la Section grandit et s’épanouit dans la joie et le partage. Le but principal est de pouvoir faire vivre un réel Scoutisme à nos jeunes. Repenser chaque point essentiel du Scoutisme Faire du Scoutisme aux Pélicans, c’est énormément de réflexion, de discussion et d’adaptation. En effet, depuis la naissance de la Troupe, il a fallu repenser chaque point essentiel du Scoutisme pour lui donner sens auprès de nos jeunes. Ils reçoivent donc un totem et un quali, sont répartis en patrouille, font des progressions personnelles ou dorment sous tente. Durant notre camp d’été, les Pélicans ont eu l’occasion de prononcer leur promesse pour la première fois. Il est important pour nous que nos jeunes puissent vivre cet acte d’engagement. Nous avons donc expliqué aux Pélicans le principe de la promesse. Ils ont pu choisir de la faire ou pas. Nous avons organisé deux promesses différentes adaptées aux difficultés de chacun. Certains ont pu vivre une promesse proche de celle des Castors, et d’autres la promesse scoute.

Les accompagner dans leur choix Pour ce qui est de la promesse Castors, nous avons adapté la chanson de la Cérémonie de la Pierre de Lune avec les totems des Animatrices et avec des gestes pour simplifier la compréhension. Après leur avoir raconté les histoires de chacun des personnages, ils ont été accompagnés de l’Animatrice représentant la valeur qu’ils avaient choisie sur base de ces histoires. Ils ont ensuite pu réaliser un bricolage en rapport avec leur Promesse. Lors de la Cérémonie, nous avons chanté la chanson et, à un moment précis, les Pélicans ont pu déposer leur bricolage au centre du cercle pour le présenter à la Troupe. Les autres Pélicans, qui ont fait la promesse scoute, ont choisi, sur base de l’affect, une Animatrice comme marraine. En effet, nous voulons qu’ils se sentent épaulés par quelqu’un qu’ils apprécient et qu’ils admirent. Après cela, ils se sont retrouvés en petit groupe en fonction des marraines choisies et ont discuté de la Loi des Scouts et Guides Pluralistes. Enfin, ils ont choisi le point de la Loi qu’ils voulaient appliquer tout particulièrement. Ils ont également eu l’occasion d’ajouter des parties plus personnelles à leur promesse. Ils ont ensuite écrit un petit texte qu’ils ont lu lors de la Cérémonie. Pour nous, l’important est de donner la chance à nos jeunes de vivre le même Scoutisme que tous les autres jeunes du Mouvement. Manon/Pajéro n

3


reportages 155e + 228e = camp merveilleux ! Cette année encore, plusieurs Sections des Unités de Spa et Pepinster ont fait camp commun : les Castors ainsi que les Louveteaux ont vécu les aventures de Star Wars à Mont. Les Scouts et Guides se sont transformés en Seigneurs des Anneaux à Haute-Bodeux. Panda, Equipier d'Unité n

Camp de la 203e

La 256e Unité de Rixensart est partie cette année à Forges-surMeuse.

4


retours de l'été 26e Hannut la de x au te ve ou L p Cam à Wyompont...

... et Castors !

Quand Herstal campe en Préhistoire Le camp de la 267e Unité a eu lieu dans la région de Hotton sur le thème des "Cro-Magnon". Du plus jeune Castor au plus âgé des Aînées-Routiers, tout le monde a vécu au temps des cavernes à la recherche de silex et de mammouths. Lors d’un camp d’Unité, on est au même endroit mais on vit chacun nos aventures. On se croise à l'intendance et durant les jeux inter sections. Ainsi on se connaît tous et on partage de supers moments ! Akela/Wallaby n

Tour du monde à la 135e Cette année, les Castors de Malmedy sont partis à la recherche de Grand-père Castor lors d'un grand tour du monde. Ils sont passés par les casinos de Las Vegas et la Holi Color en Inde, ont participé à un safari en Australie ainsi qu'aux jeux olympiques du Brésil. Après un city trip endiablé en Europe, les Castors l’ont finalement retrouvé endormi sur son siège. Picotin, pour le Staff Castors de la 135e Malmedy n

5


reportages Grand camp d’Unité sur un terrain des Scouts français Cette année, la 134e de Mons est partie en camp d'Unité à Pont-de-Barret (en France, près de Valence). Notre destination n’est pas due au hasard : il y a quelques années, nous avions hébergé dans le jardin d’une Animatrice des Pionniers venant de Valence. Ceux-ci faisaient un camp itinérant à vélo et ne trouvaient pas d'endroit pour loger sur Mons. Ils ont passé la soirée autour d'un feu de camp, accompagnés par nos pionniers de l'époque. étant restés en contact avec eux, leur aide nous a été très précieuse dans la recherche d'un terrain pour notre grand camp à l'étranger. Nous avons été accueillis sur le terrain appartenant aux Scouts de France.

Des liens intersections Après avoir fait beaucoup d'activités pour financer le car (budget de plus de 11.000 €), les 97 participants sont enfin partis pour cette belle aventure. Même les Animateurs Castors, sitôt leur camp en Belgique terminé, ont chaussé leurs bottines, pris leur sac à dos et se sont mis en route pour les rejoindre. Malgré leurs activités différentes et l'endroit de camp étendu, petits et grands pouvaient se retrouver tous ensemble autour du feu de camp afin de chanter jusqu'à en tomber de sommeil. Sur place, toutes les sections se sont entraidées. Des liens très forts se sont tissés entre les différentes Sections ! Les parents ont pu suivre l'aventure de loin comme s’ils y étaient grâce à un blog créé pour l'occasion : http://pontdebarret134.blogspot.be

6

Trek de Troupe Comme à l'accoutumée, scouts, guides, animateurs et intendants sont partis deux jours en trek pour marcher ensemble et passer une nuit à la belle étoile hors du terrain de camp. Après une dizaine de kilomètres à travers les forêts et les villages, ils ont traversé les falaises pour atteindre une plaine située à environ 850 mètres d'altitude près d'Eyzahut (France). Ils y ont passé la nuit, dans un abri de fortune, malgré les intempéries qui semblaient vouloir les déloger. Mais la Troupe du Dragon a tenu bon et est revenue le lendemain matin à Pont-de-Barret, pour passer une journée de détente bien méritée ! Anne n


* Soutien aux

vie ... e r t o v it c u o d .U.C.R.* a L'équipe du S

retours de l'été

s, Régions Unités, Cadre

La Meute de la 25e Ganshoren était géniale, de super Animateurs pour un super camp !

Stand au LaSemo Festival Constructions de la 164e

Comme l'année dernière, les scouts pluralistes ont été invités par le festival La Semo pour présenter l'AgiTaTerre. Plusieurs membres et anciens se sont retrouvés au stand et lors du débat engagé.

7


reportages

! s e g a y o v x u bea Expérience magique Un des plus

Projets Pionniers été 2016 « Un rêve que nous avons pu réaliser. Magnifiques rencontres. Une autre vision du monde. Projet incroyable ! » Aitäh, paldies, choukran, nirringrazzjak, σας ευχαριστώ, tack, hvala, merci… pour tous vos récits passionnants ! Les Relais ayant tous souhaité témoigner de leur projet vécu cet été, un Mag entier ne suffirait pas à vous conter leurs aventures. Petit avant-goût donc ci-dessous, et une "version longue" à suivre sur www.scoutspluralistes.be. Défi impossible ?

Rencontrer des scouts ici et ailleurs Le Service International a soutenu ceux qui désiraient vivre une rencontre internationale ou trouver un partenaire à leur projet. « Nous avons eu l'immense chance de rencontrer une Unité scoute de l'île qui nous a invité à aller voir leur camp ... Cette rencontre nous a laissé un souvenir formidable, un sentiment inoubliable d'avoir pu partager et apprendre des coutumes même aussi simple que le noeud de foulard. Je ne saurais dire à quel point j'ai envie de rencontrer maintenant des scouts du monde entier !!! ... » 172e Woluwé-St-Lambert - Grèce - Projet avec Wildlife Sense

Au Relais, un défi pourrait être l'ascension d'un sommet alpin, la construction d'un projet avec des jeunes d'un autre pays, un projet nature en collaboration avec une association ou mille autres choses. Mon défi à moi était de résumer vos 5.459 mots (ou 32.506 caractères) en deux pages du Mag ! Impossible ou presque ... Ils l'ont fait : - du canyoning dans les Gorges de l'Ardèche (134e Mons) - monter des pilotis dans un champ de boue après des inondations en... Belgique (135e Malmedy) - du rafting au Monténégro (155e Spa) - venir en aide à des tortues marines au milieu d'une petite île grecque (172e Woluwé-St-Lambert) - marcher sur un glacier suédois (20e Profondsart) Les Pis de la 172e en Grèce - organiser une rencontre avec une Unité islandaise (19e Gentinnes) « La journée s’est conclue par ce - apporter son aide à un refuge pour oursons en Croatie qu’on pourrait appeler une soirée dansante, à la lueur (195e Ganshoren) de nos lampes torches, dansant et chantant tous ensemb - recenser des peintures rupestres au fin fond du Haut- le sur des musiques françaises et marocaines ... L’ac Atlas marocain (250e Jamioulx) cueil des marocains n’a d’égal que leur générosité ! ... Ce - animer des enfants dans un orphelinat en Lettonie voyage aura été exceptionnellement enrichissant tant pou (291e Louvain-la-Neuve) r les Pionniers que pour les Animateurs et les personnes - chanter (juste) dans un karaoké estonien (298e Dion) rencontrées là-bas ; leur - entamer la discussion avec la Présidente maltaise sur... manière de vivre, les moments partagé s tous ensemble, laisseront longtemps un souvenir un ferry (22e Lillois) à chacun d’entre-nous. » e e 250 Jamioulx - Maroc - Projet ave - participer au Roverway en France (220 Ath) c Targa - compter en Thaïlandais ou plus difficile encore, manger un... durian(1) (66e Schaerbeek) s divertissantes (1) fruit tropical récolté dans le sud-est de l'Asie et connu né sur les activité si lé s pa s on av at de Grasi et « Nous n' pour son goût particulier et sa forte odeur. séjour à l'orphelin tre no de r ite of pr en plus de sur place. » rencontres faites ation d'enfants des magnifiques - Lettonie - Anim ve eu -N la e nai 291 Louv at dans un orphelin

8

« Nous avons, dans un premie r temps, rencontré une Unité islandaise durant une semaine . Ils nous ont incroyablement aidé ! Le scoutisme che z eux est assez différent. Ils nous ont organisé deux séjo urs dans des endroits magiques qu'ils connaissaient... On les a aidés à animer, peindre,.. Tout à la fin, nous avo ns partagé un excellent repas où ils nous ont fait goûter leur s spécialités. » 19e Gentinnes - Suède e au Monténégro Les Pis de la 155


le

ab y o r c n i ojet

Pr

Des souvenirs plein les yeux

pionniers

« Dans un premier temps, nous avons été accueillis de façon hyper chaleureuse sur l'ile de Vormsi par Karlos, notre contact sur place... Ensuite nous avons découvert Tartu, ville estudiantine, où nous avons visité le Musée des Sciences et fait un karaoké en estonien dans un bar - une belle tranche de rire - avant de retourner à notre point de départ : Tallinn. Sûrement la plus belle ville que nous ayons vue en Estonie, où nous avons fait de belles rencontres avec des scouts chinois et des personnes du monde entier dans l'auberge où nous logions. Nous avons pu y découvrir une activité surprenante : les "escape room" (2), dont tous les Pionniers sont devenus addicted ! » 298e Dion - Estonie

25 e Gansh

oren

(2) Jeu d'évasion grandeur nature où les joueurs doivent parvenir à s’échapper d'une pièce, pour cela il faut parvenir à trouver des éléments cachés dans le décor.

« Nous sommes partis faire un projet de rencontre interculturelle sur la thématique de la migration en BosnieHerzégovine. Ce voyage nous a permis de découvrir une culture unique et surtout un passé encore récent dans leur mémoire et assez lourd de conséquences (guerre d’exYougoslavie). Le mélange entre cet aspect de leur histoire et le côté très familial dans lequel nous avons été accueilli fait que ce projet fut une grande réussite que ce soit au niveau humain ou culturel. » 25e Ganshoren - Bosnie-Herzégovine

e en Suède Les Pis de la 20

aroc e 250 au M

La 19e en Island

e

« Nous avons travaillé avec l'association BirdLife Malta qui nous a permis de découvrir la nature de cette île méditerranéenne, notamment sa réserve naturelle et les incroyables falaises Ta' Cenc...

« J'ai plein de choses très positives à dire sur ce projet et sur les gens qui le font vivre. L'expérience que nous avons vécue cet été était magique et je serais ravie de transmettre ça à une autre Unité pour que d'autres puissent vivre ça aussi ! » 195e Ganshoren - Croatie - Projet de soutien au refuge pour ours à Kuterevo

Grâce à eux, nous avons pu entrer en contact avec l'université de Malte et découvrir leur projet de toit vert afin de lutter contre la pollution citadine. Mais aussi prendre conscience que le réchauffement climatique avait un grand impact sur le monde et même dans des petits endroits tels que Malte. Sur place nous avons pu rencontrer et discuter avec les scouts maltais. Des personnes incroyablement sympathiques et surtout serviables. » 22e Lillois - Malte - Projet avec BirdLife

9


reportages

Pis de la 134e en Ardè

che

« Les neuf premiers jours, nous avons eu la chance de faire un échange avec un groupe de jeunes thaïlandaises dans un petit paradis reculé au milieu de la jungle. Le thème principal de discussion et d'échange était la discrimination des femmes en général, le tout rythmé par des séances de méditation ainsi que des activités ludiques organisées par nos soins. Ce projet collait parfaitement avec les attentes du BIJ auprès duquel nous avons décroché une bourse qui adoucissait un peu les efforts financiers de l'année (...) Un réel choc culturel s'est produit en nous. Imaginez votre arrivée à l'aéroport de Bangkok. Vous sortez et là, la chaleur vous tombe dessus. Heureusement le métro climatisé vous attend, mais surtout veillez à ne toucher personne, c'est très impoli là-bas. Le soir dans la Sukhumvit road, il y a un boucan pas possible à cause des voitures, des motos transportant une famille entière et des tuks-tuks. Les odeurs vous montent aux nez car les restaurants sont situés... en plein milieu du trottoir. Essayez de rentrer à l'auberge sans vous perdre, en sautant hors du bateau-bus assez rapidement et en évitant la pluie tropicale. Mais profitez-en, car tous ces petits moments sont éphémères et croyez-moi, tous ces souvenirs resteront dans notre mémoire et notre cœur. » 66e Schaerbeek - Thaïlande - Projet avec World Peace

Ta Section souhaite rencontrer des scouts et des guides venus d'ailleurs ? Le Service International est là pour t'aider, te soutenir. N'hésite pas à nous solliciter dès le début d'année, on ne demande que ça ! C'est également possible pour les plus jeunes, tout comme vivre l'international ici en Belgique (accueil de sections étrangères, correspondance, ...). Quelques liens pour aller plus loin ... - Scouts and Guides visiting Belgium : https://www.facebook.com/groups/ vistingbelgium/?fref=ts - Erasmus scout : http://www.sgp.be/Erasmus-scout.html - Service international : http://www.sgp.be/Service-International.html Olivier, Service International n

Initiative Foundation

Rencontre entre Animateurs Pionniers Samedi 17 septembre, au Siège fédéral. Nous avons passé une journée très enrichissante durant laquelle nous avons pu échanger sur des bonnes pratiques et différentes formes de projets à mettre en place avec notre Relais.

10

Tout cela s’est fait dans une ambiance très conviviale et fut intéressant pour tous les participants. De très beaux projets vont voir le jour cet été 2017 ! Alexis n


pionniers R overwa y 2016 Au début du mois d’août 2016, les Pionniers de la 220e d’Ath sont partis au Roverway qui se déroulait, cette année, en France. Sarah, Bryan, Maud, Dariane, Zoé, Ambroise, Loup, Nicolas, Charlotte et Pierre vous racontent leur voyage en quelques anecdotes. Sur le déroulement du Roverway Dariane : « Le Roverway se divisait en deux parties. La première s’est déroulée pour nous à Poitiers sur le thème de la culture sourde. La cérémonie d’ouverture s’est faite à Bordeaux et a rassemblé environ 400 jeunes. La deuxième partie, le camp central, s’est tenue à Jambeville juste à côté de Paris. Il était axé sur le thème de "L’Europe de demain", "Notre pouvoir de changer le monde", ainsi que "L’importance du citoyen Européen". » Loup : « C’était cool ! Il y avait une bonne ambiance entre les différentes nationalités présentes, d’où qu’elles viennent dans le monde. » Sur la rencontre avec les Süricates de Poitiers... Sarah : « Ce fut une super expérience. Nous avions un peu de mal à communiquer avec eux au début, mais une interprète était présente. Ce que j’ai adoré, c’est que les sourds ne paraissaient pas "handicapés" mais semblaient juste parler une autre langue (comme avec les Italiens, Espagnols, ...). » Pierre : « Même si nous ne connaissons pas la langue de l’autre, nous nous retrouvons dans la même situation que les sourds. Apprendre les rudiments de cette langue est donc une grande chance. » Sur les échanges interculturels... Zoé : « Sur la Route (première partie du Roverway), nous avons appris essentiellement à communiquer, partager nos cultures, ainsi qu’à construire un groupe soudé. Nous étions avec des Italiens, des Norvégiens, des Anglais, et des Espagnols, des Français, et même des NouveauxCalédoniens ! » Sarah : « Nous avons pu échanger sur nos différentes cultures. Même avec les Français, c’est amusant de voir les différences qui existent entre deux pays pourtant si proches géographiquement et linguistiquement. »

Sur le camp central... Charlotte : « Avec toutes les langues parlées au camp central, nous avons parfois eu l’impression d’être comme les sourds que nous avions rencontrés à Poitiers, car nous ne nous comprenions pas forcément. » Ambroise : « Le message que j’ai retenu de ce Roverway est que c’est nous, les jeunes d’aujourd’hui, qui devrons nous occuper du monde de demain. Et que l’Europe a besoin de nous le plus activement possible. » Les Pionniers tiennent à remercier l’association Süricates basée à Poitiers, qui a été très présente durant leur Route, tous les organisateurs du Roverway France et Aurore Cullus (Cadre de notre Mouvement) pour son aide précieuse dans l’organisation de ce projet.

11


reportages Donner la parole aux Responsables d’Unité

Avant de donner le coup d’envoi de cette nouvelle année scoute dans les Unités et les Régions, les Équipes d’Unité et les Cadres se sont réunis le 27 août pour les Assises du Mouvement. C’est en bord de Meuse, sous un soleil de plomb, que cet incontournable rendez-vous s’est tenu. La matinée a été l’occasion de discuter avec les Responsables d’Unité de pistes pour améliorer certains services comme la formation proposée aux Équipes d’Unité (FoRU), les déclarations de camps en ligne ou encore la préparation de l’Assemblée Générale. Pendant ce temps, les formateurs ont réfléchi de leur côté à l’encadrement du stage pratique (FAn 3) afin qu’il soit encore plus riche pour les Animateurs.

Echanges & orientations Après une pause midi conviviale autour d’un barbecue, nous avons bravement repris le travail. Plusieurs ateliers étaient offerts au choix et il y en avait pour tous les goûts : un comité de rédaction du Mag ouvert à tous, un atelier d’échange de bonnes pratiques sur la diversité et l’inclusion dans les Sections, ainsi qu’un atelier sur les ressorts pour motiver les Animateurs à s’engager dans le parcours de FAn. Pour terminer la journée, tous les participants se sont réunis afin de proposer des orientations pour le prochain Plan de Mouvement. Ce travail a déjà bien servi puisqu’il a été la base du moment de concertation que les Animateurs ont vécu à Impeesa.

12

Merci à tous ceux qui ont rendu cette journée enrichissante. L’Année thématique de l’Engagement aura bien commencé grâce à vous ! Pour les absents (et aussi les présents), un bref résumé du contenu des échanges arrivera sous peu par courrier électronique. Simon, équipe fédérale n


rentrée scoute Ils sont beaux, colorés, animés. Ils fleurissent généralement à la rentrée. Les stands sont l’occasion pour une Unité de rencontrer de futurs membres dans un événement grand public. Que ce soit par choix stratégique de recrutement ou par souci d’entretenir de bonnes relations avec la Commune organisatrice, la participation à ce type d’événement est souvent un moyen d’être visible dans sa localité. Les Animateurs comme les enfants (et leurs parents) s’y retrouvent en dehors des horaires habituels de réunion. Cela crée du lien et de la convivialité. Pour peu qu’ils soient en uniforme, cela multiple leur présence sur place.

e Dynamifête 172

115e de Leuze Les Unités des scouts pluralistes sont régulièrement actives lors des braderies, fêtes communales, journées des associations … Car un grimage, c’est peut-être un enfant en plus à la Colonie. Une animation ou un coup de main bénévole au montage, ce sont des soutiens parfois financiers en retour. Pensez-y ! Pour aller plus loin : www.scoutspluralistes.be/ -Partenariats-.html Jérôme, Communication n

Fêtes médiévales 293e

13


formation

4 n A F & 3 n FA La rentrée rime désormais avec le FAn 4 !

C’est un succès pour le FAn 4 qui a pour la première fois ouvert ses portes début septembre à la demande des Unités : plus d’Animateurs qu’espéré et une belle équipe de formateurs ! Félicitations aux brevetés de ce FAn, issus de la 19e, 24e, 25e sea scouts, 66e, 71e, 94e, 97e, 111e, 134e, 172e, 220e, 256e, 267e Unité : Maud BEGON Pauline BOLAND Jérôme BRUYNEEL Lise CLAES Pia COTTIN Zoé DEBROEYER Simon DESCARTE Delphine DESOLLE Robin FOUGNIES Valentin GENTIL Crina LEMOINE Nathan LEYNS

Ophélie MICHELET Mathilde MOENS Chloé PARMENTIER Sarah ROUSSEAU Marion SCHUITEN Valentin SPELEERS Jérémie THIELENS Louis VANDE PERRE Marie VANDERFELT Isoline VERDEBOUT Marine VOS Charlotte WACQUIER

Le FAn 3 Bravo également aux Animateurs qui ont réalisé leur FAn 3 chez les Castors et qui ont également terminé leur formation théorique. Dernière étape avant le brevet : le deuxième stage pratique ! Roxane De BONHOME Cécile De FALLEUR Vincent DELOUVROY

14

Loïc EISENDRATH Loïc LABRADOR RUIZ Ilona SALMON

Amélie, Service Formation n


année thématique Bye bye Année de la Bientraitance ! De septembre à juin 2016, la bientraitance s'est invitée dans les activités et les publications des Scouts et Guides Pluralistes : des articles dans Le Mag et Le Mag Anim’, ainsi qu'une série de défis lancés aux Sections ! Les participants ont pu réaliser une affiche sur la sécurité au mois d'octobre, créer un cocoon-kit au mois de novembre, réaliser une vidéo en février et des portraits positifs en mars... L'année s'est terminée avec une réflexion générale sur le sujet.

Être bien traité, c’est se sentir en sécurité ! Nous partageons avec vous la réflexion des Louveteaux de la 267e Unité de Herstal, les grands gagnants de notre concours :

Résultats du concours Pour leur participation, leur créativité et leur motivation, la Meute de la 267e a reçu des gourdes aux couleurs des Scouts pluralistes et leurs Animateurs vont pouvoir suivre gratuitement une formation "Bosses et bobos" auprès de la Croix Rouge. Les Pionniers de la 164e Unité arrivent en deuxième position, tandis que la Troupe de la 24e Unité complète le podium. Bravo à tous !

L'année est finie mais la bientraitance continue... Poursuivons nos réflexions et nos actions au quotidien. Des fiches remplies de trucs et astuces seront bientôt disponibles afin de faire perdurer les bonnes pratiques au sein de notre Mouvement. Lune et Céline n

Dans notre Section, le mot "bientraitance" est un peu compliqué à comprendre. Mais certains d'entre nous ont compris "bien traiter". Être "bien traité" aux scouts, c'est être à l'aise avec ses copains/copines dans sa Sizaine, dans le groupe. C'est se sentir en sécurité sur la route, dans les jeux, sur Internet/Facebook. C'est aussi être respecté pour s'amuser, pour manger (faire attention aux allergies, aux régimes alimentaires que suivent certains d'entre nous: hallal, végétarien). Venir aux Scouts, aux Louveteaux, aux Castors, c'est pouvoir s'exprimer dans les activités ou sur celles-ci. On vient pour s'amuser, pour partager, pour rire, pour faire de chouettes activités et pour rencontrer de chouettes personnes. Les quelques règles à suivre dans notre Section pour être "bien traitant" sont : ne pas frapper, ne pas dire des choses méchantes, ne pas se moquer et respecter les autres. Fantine, Kloé, Chimène, Beth, Lucie, Marine, Michel, Tiago, Maxime, Florent, Thibault, Guillaume, Dany, Nourredine, Eva, Salma, Salvador, Erwan, Jeremy, Tony, Bagheera, Tegumaï, Baloo, Akéla et Raksha n

15


reportages

Impeesa, un Congrès t Après Kicèki et Segowlee qui ont eu lieu en 2014 pour nos Castors et Louveteaux, c’est tout naturellement qu’un Congrès, spécialement dédié aux Animateurs et aux Pionniers de notre Mouvement, s’est organisé ces 8 et 9 octobre dans notre domaine de Heure-enFamenne.

Une participation record Vous avez été plus de 370 Animateurs et Animatrices ainsi que 80 bénévoles à venir nous rejoindre à IMPEESA. Un record de participants qui nous ont fait confiance pour un weekend historique au sein des Scouts et Guides Pluralistes. Car il vous en a fallu de la confiance pour vous lever à des heures indues le samedi matin, passer des heures dans le train, vous faire enlever votre identité scoute dès votre arrivée mais, surtout, participer à un évènement sans savoir dans quoi vous alliez mouiller votre foulard…

16


congrès 2016

toujours plus fort !

Une organisation au taquet Autour de la table de coordination et d’organisation, cinq bénévoles et leurs équipes. Pendant près d’un an, ils ont tout mis en œuvre pour créer un événement sur mesure, à la hauteur des intentions et des attentes du Mouvement, pour mettre en avant VOTRE engagement.

Ce même engagement qui est le nôtre et qui vous amène tous les weekends à vous investir pour les jeunes de vos Sections. C’est après des heures de brainstorming, de débats et de briefings en tous genres que le nom, le logo ainsi que l’histoire et le planning d’Impeesa sont nés… pour vous amener là où nous l’avions rêvé.

17


reportages

Un engagement transversal Cet engagement, notre moteur à tous et qui fait de nous des C.R.A.C.S., vous a fait voyager dans un jeu de rôle. Il vous a poussés à revendiquer vos convictions et vos valeurs plus haut et plus fort face à un dictat contraire à nos Lois, Devises, Promesses scoutes. Une chose est sûre, nous avons pu compter sur vous pour vous rebeller et crier encore plus haut et encore plus fort que nos convictions ainsi que nos valeurs peuvent changer le monde pour le rendre meilleur. "Engagement", une thématique qui a régi votre weekend dans les moindres détails puisque nous avons pu dénombrer pas moins de 23 associations présentes lors du "black market". Ces associations avaient ceci en commun qu’elles ont fait de leur engagement un projet citoyen actif. Vous avez échangé, appris ou encore confronté des idées avec elles. Elles ont fait le déplacement jusqu’Impeesa pour venir à votre rencontre, elles sont reparties nourries de votre énergie.

! t s s Pss une idée de la signification du logo du Congrès ? IMPEESA, outre le nom donné au Congrès, est en réalité le totem de Lord Robert Baden-Powell. Ce totem lui aurait été donné par les Matabélés lors d’une mission au Zimbabwe. La signification qui lui est le plus souvent donnée est "le loup qui ne dort jamais". En réalité, Impisi dans la langue matabélé signifie "la créature qui rôde furtivement la nuit", soit plus communément appelée chez eux, la hyène. Affaire à suivre donc… Le personnage, quant à lui, est issu de la gestuelle des Indignés lors du mouvement des Nuits Debouts qui ont eu lieu en France et en Belgique, et signifie "parler plus fort".

18

Un nom et un logo qui allient parfaitement l’engagement et le Scoutisme. Vous avez été cependant nombreux à y apporter votre propre vision en allant toujours plus loin dans les significations.


congrès 2016

La concertation de tous C’est après une courte nuit composée de chants, de spectacle de feu, de light painting et de chaleur humaine que vous avez concerté sur l’avenir du Scoutisme au sein de notre Mouvement. Vous avez aussi pu prendre le temps de partager en Branches sur l’évolution et l’accompagnement de vos jeunes dans le Scoutisme pluraliste et la société. Encore merci à vous TOUS pour avoir fait de ce weekend un souvenir riche de rencontres et échanges. À dans trois ans pour un Congrès encore plus fort ;o) Gabrielle n

En bref, en deux jours : Nous avons vaincu la dystopie. Nous avons rencontré l’alternative. Nous avons fêté le plaisir d’être scout et guide ensemble. Nous avons un peu dormi. Nous avons concerté. Nous avons partagé pour les jeunes. Nous nous sommes engagés. Et ça, c’était beau !

19


kwad'9

m ! a e T y Welcome Diversit

« Comment construire une maison – notre Unité, notre Mouvement – qui serait

adaptée aux besoins de tout un chacun, dans laquelle toute la diversité soit respectée, où elle puisse trouver toute sa place, et où on y ait activement recours ? » Dans un Mouvement comme le nôtre, qui prône un pluralisme actif et dont les méthodes sont basées sur la confrontation des différences, se poser continuellement cette question – autant que la réponse qu’on lui donne – constitue une des pierres angulaires de notre projet pédagogique. Les questions d’Ouverture et de Diversité doivent donc, dans la mesure de nos moyens, trouver leur place en toile de fond de l’ensemble des projets que l’on entreprend. Diversity & Inclusion : une priorité du Scoutisme mondial Avant d’être attentif à la question en tant que pluralistes, il s’agit de l’être en tant que scouts et guides, tout simplement. La diversité et l’inclusion constituent d’ailleurs une des six priorités stratégiques du plan d’action que l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout appelle "Vision 2023" : « Le Scoutisme devrait refléter l’ensemble de la société et travailler activement à l’accueil de tous les individus, sans distinction aucune. Cette diversité doit non seulement se refléter dans ses membres, mais aussi dans les méthodes et programmes utilisés par le Mouvement ».

D’un soutien passif à une position active Jusqu’à cette année, notre Mouvement soutenait les projets locaux qui rentraient dans le dossier "Ouverture & Diversité", sans moyen humain pour réellement pouvoir en initier lui-même. Il était temps de changer la donne en transformant ce soutien passif en véritable projet actif ! Mais pour cela, il nous fallait une équipe… C’est donc avec grand plaisir que nous vous annonçons la mise en place d’une équipe de Cadres bénévoles spécialisés dans les questions de diversité et d’inclusion ! Constituée de Françoise (ex-membre du CA), de Florian (animateur à la 203e), de Guérand (nouveau venu dans le Mouvement), de Tamira (psychologue passionnée par le projet) et de Jonathan (permanent en charge du dossier), l’objectif de cette première année de fonctionnement sera avant tout d’établir un état des lieux de la diversité dans nos Unités. Et c’est sur base de ce travail que nous espérons être en mesure de vous proposer dès l’année à venir de nouveaux projets, idées, soutiens, outils ou mécanismes pour vous aider à relever le pari de l’Ouverture au niveau local. Des questions ? N’hésitez pas à contacter dès à présent l’équipe à l’adresse suivante : diversite@sgp.be Jonathan n

20

le us t’invitons à lire la fab Pour aller plus loin, no nt". ha lép l’E et e raf as : "La Gi de R. Roosevelt Thom


près de chez vous La 287e pose la première pierre de ses futurs locaux Depuis 1962, année de naissance de la 287e, notre Unité a "bourlingué" dans de nombreux sites de Péruwelz mis à notre disposition par les Autorités communales. Nos locaux actuels nécessitant d’importants travaux de rénovation, nous avons tenté d’obtenir des garanties quant à la pérennité de notre présence sur le site. Cela n’a pas été possible au vu de l’intérêt des promoteurs immobiliers pour notre quartier.Nous avons donc décidé, aidé par notre section adultes (SGAB), de "reprendre notre bâton de pèlerin" à la recherche d’un site pouvant nous accueillir pour de nombreuses années. C’est finalement un terrain avec quelques constructions laissées à l’abandon depuis plusieurs années qui a retenu notre attention. Après un an de négociations, nous avons pu signer un bail emphytéotique de 30 ans (renouvelable) avec la Fabrique d’église, propriétaire du site. L’institution exigeant certaines garanties, nous avons passé une convention avec notre Fédération qui a cosigné le contrat de bail. Le dimanche 18 septembre dernier, nous avons symboliquement procédé à "la pose de la première pierre" en proposant au Bourgmestre et à la Présidente de la Fabrique d’Eglise de hisser nos couleurs. à l’issue de la partie officielle, nous avions prévu un repas qui a fait le bonheur de plus de 160 convives et le tout s’est clôturé par un feu d’artifice.

La 287e est à l’aube d’une belle aventure au cours de laquelle, avec de nombreux soutiens, nous ferons de ce site un lieu d’épanouissement pour les générations futures dans le respect des préceptes énoncés par Baden Powell. Gerboise, Responsable d’Unité n

Bienvenue aux trois nouveaux Animateurs Fédéraux Territoriaux !

ion

la Rég FT pour Nele, A Sud sBruxelle

Sylvain, AFT pour CentreCharleroi-Namur

Nicola s AFT p , our la R

égion

Collin

21 es


Foire

aux

Comment lutter contre l’inacceptable ? Rosa Parks, Harvey Milk, Marie Durand, Victor Jara… ils sont des dizaines à avoir osé s’opposer et dire non à la discrimination raciale, l’homophobie, l’intolérance religieuse ou encore la dictature. Des personnalités qui ont inspiré une collection des romans historiques chez Actes Sud Junior. Voir l’ensemble des livres sur : ceuxquiontditnon.fr

Comment aborder la totémisation avec des ados ? Elle fait peur à certains, traîne avec elle de nombreux clichés, se vit différemment d’un groupe à l’autre… Et pourtant, la totémisation est un événement (re) connu dans la vie d’un scout ou d’une guide. Une nouvelle BD vient de paraître aux éditions Sarbacane. L’histoire se passe dans un camp en Belgique, mêlant souvenirs réalistes et fable animiste.

22

La fiction permet aux auteurs de traiter également d’autres sujets qui touchent à l’adolescence (drogue, homosexualité…), tout en retombant à chaque fois sur un message positif. Un livre à mettre cependant entre des mains averties ! "Totem" par Nicolas Wouters et Mikaël Ross, parution octobre 2016

oi ? u q t s e ’ c en à alerter Être citoy rt sert-il ’a L n ? x u un citoye s éga

t-il ntre yens son t la différence e o it c s le Tous uelle es ens ? Q ? les citoy d’autres et bien citoyen " n s o n o "b ti s n e e des et u s ces qu utobules, la revu te u to z A & border uvere ttront d’a e Philéas e Vous tro d 1 rm 5 e p ro notamumé vous ts grâce dans le n osophes. Elles n fa n e s c le à agir et phil neté ave i nous poussent enfants n e y o it c de isons qu e. la notion sur les ra isponible en lign u je n u à d e u iq ment g r pédago un dossie i: sse par ic hop/ Ça se pa setautobule.be/s a e il www.ph


s n o i t s uQ e

Peut-on faire du sport quand on est en situation de handicap ? Oui, il existe même les Jeux Paralympiques. Les derniers se sont déroulés en 2016 à Rio et la délégation belge a ramené 11 médailles ! "Du sport comme je veux!", la nouvelle campagne d’Altéo, vise à sensibiliser le grand public à l'inclusion des personnes handicapées ou malades grâce au sport. Une journée est organisée le 26 novembre 2016 à Louvain-la Neuve. Ouverte au grand public ET aux personnes en situation de handicap ou de maladie , cette journée se veut l’occasion de vivre un moment de partage dans différentes activités sportives et inclusives. Plus d’infos : www.alteoasbl.be

Quel projet nature pour quel terrain ? Vous voulez transformer un petit bout de terre près de votre local en un îlot de biodiversité ? Vous voulez sensibiliser les jeunes que vous animez à la préservation de la biodiversité, tout en agissant près de chez vous ? Ce guide pratique compile une série d’expériences de groupes en projet nature, accompagnés par l’asbl GoodPlanet pendant un an pour réaliser un coin nature, communiquer autour de son existence et l’utiliser avec les jeunes. Guide téléchargeable sur : http://www.canalnature.be/ guidepratique/

Où imprimer des t-shirts équitables ? Textile publicitaire pour certains, souvenir utile pour la plupart des groupes scouts, le t-shirt imprimé à vos couleurs est également porteur de vos valeurs. Pas évident lorsque l’étiquette mentionne: “Made in china”. La plateforme achACT propose désormais un service dont les fournisseurs respectent de bonnes conditions de fabrication. La démarche AgiTaTerre vous encourage à faire des choix pour l’avenir de notre planète. Celui-ci peut compter mais ne doit évidemment pas plomber votre budget camp. L’important c’est d’y participer chacun à son échelle. Site web : http://www.achact.be/tshirts/?p=tshirts

23


Soutenir financièrement les Scouts et Guides Pluralistes sans débourser un centime ? C’est possible grâce à la Prepaid Mastercard de NewB© (émise par PFS, Londres). Fabriquée en cellulose de maïs, la NewB Card peut être utilisée partout dans le monde… de quoi intéresser ceux qui souhaitent organiser un camp à l’étranger. www.newb.coop

La plate forme sc ou de don s en li te gne, dédiée au fina ncement pa rticipatif des projets sc opératio outs, sera nn février 2 elle en Ce nou 0 17 ! vel outil d e projets finance de ment aid prendre qualité nationa ux et/ou era les vie. locaux à www.sc out.org

don nt un a s r e 7 en v 01 7 faire 6 20 9 e l 2 z 9 0 87 ouve es BE 8 ralist ous p u e l V t P p om ides r le c et Gu ". s t su u o c "DON n o es S i t d n a me vec l a

• “Heure-Na ture”, • “Les Genê ts” à Cul-de In fo s e t ré s-Sarts, • “Les Gran s e rv a ti o n des Tentes” s : 0 2 539 23 1 à Ittre 9 C o n d it io n s o u d o m a in s p é c ia le s e s @ s g p .b p o u r le s m e e m b re s d e s S c o u ts p lu ra li s te s

h30 jours de 10h à 16 ouvert tous les t es ut co as ag Le M urs fériés i, dimanche et jo Fermé : samed be ut@sgp. mail : magasco e chez : mp aussi en vent es • Le fe u de cay, 5B ticl ar s No lva So ue Aven 00 - Wavre S co ut in g (Zoning Nord) 13 0 24 38 49 • O ut do or & ut,11 01 l: ho té nt Li ng Shoppi au vendredi s Ouvert du mardih - 13h à 18h 1200 - Bruxelle 36 72 12 3 de 10h à tél/fax : 02 73 au samedi à 17h le samedi jusqu’ Ouvert du mardi et de 13h h 12 à 0 on • S ee ee de 10h3 lundi la Croix, à 18h30 - fermé ée 56 chauss de Ottignies ut co S du 1340 • La M ai so n eys tél: 010 41 25 74i 41 rue Emile Th au samed Ouvert du lundi h à 18h30 1410 - Waterloo 10 16 de tél: 02 353 10 au samedi Ouvert du lundi de 10h à 18h30

Cette publication a été réalisée avec le soutien du Service Jeunesse de la Fédération wallonie - Bruxelles.

Imprimé sur papier 100% recyclé sans chlore

Profile for Scouts et Guides Pluralistes de Belgique ASBL

Le Mag 63  

Edition spéciale du magazine des Scouts et Guides Pluralistes de Belgique pour l'Année thématique de l'Engagement, novembre 2016.

Le Mag 63  

Edition spéciale du magazine des Scouts et Guides Pluralistes de Belgique pour l'Année thématique de l'Engagement, novembre 2016.

Advertisement