Issuu on Google+

Bureau de dépôt 1099 Bruxelles x

lèm e s

Ca m

ps

dahyrr

ob

yn

K

Publications SGP P904074 (Ne paraît pas en juillet) - Mensuel N°204 - JUIN 2013 - Ed. resp.: A. Poels, 39 av. de la Porte de Hal B-1060 Bruxelles

Belgique - België P.P. 1099 Bruxelles x 1 / 7079

s a n s pr

La revue officielle des Scouts et Guides Pluralistes de Belgique 39 av. de la Porte de Hal - 1060 Bruxelles Tél: 02 539 23 19 Fax: 02 539 26 05 Mail: info@sgp.be Internet: www.scoutspluralistes.be

asbl

n° 51


L 'été arrive ! L’été arrive à tâtons. Avec son lot de camps, de fous rires, de constructions alambiquées, de rencontres et de partages. Après avoir vaillamment combattu, dans les steppes de Heure, l’infâme Locki et ses affreux sbires, Kyndahyrr se raconte en photos, et on l’espère, en formidables souvenirs ! Rappelez-vous en pendant la préparation de vos camps : une chouette animation se prépare et mêle le merveilleux, la stratégie, la coopération et l’aventure ! L’été arrive à tâtons. Avec son lot de préparation, de déclarations et de demandes de soutien. N’oubliez pas que les cadres régionaux, le Siège, ses permanents … sont tous et toutes à votre disposition pour vous soutenir, vous aider, vous conseiller. Une date à retenir : 21 juin, c’est la Fête d’U Siège : venez nombreux à cette rencontre ! Photo de couverture : Animateurs de la 172e à Kyndahyrr Sommaire : p.3 Vivre les différences p.4 Près de chez vous p.6 Objectif 5000 p.7 International p.8 Formation p.10 AgiTaTerre p.11 Camps sans problèmes

L’été arrive à tatons… et ne tardera pas à devenir hier ! Heure des bilans, de partages de bonnes pratiques, de rencontres … tous les responsables d’Unité et leurs adjoints sont attendus aux Assises, le 31 août. Puis ce sera le Congrès des Scouts et Guides pluralistes de Belgique ! Notre Congrès, où sont invités tous les animateurs et animatrices du Mouvement … TRIGWELL sonne à la porte : à vos agenda ! Les 28 et 29 septembre, les Mondes s’entrecroisent pour un avenir meilleur. L’été arrive. Il est déjà (presque) parti ... Anouck Poels, Présidente fédérale n

p.15 Retour Kyndahyrr p.18 Kwad'9 p.22 Pêle-Mêle

Ont collaboré à ce numéro : Marina Aurichio, Alain Bairamjan, Gwendal Bouguet, Virginie De Bruyne, Martin Delplace, Pierre Gérard, Amélie Grandmont, Nicolas Jacquet, Bénédicte Lenoir, Jo Obbiet, Olivier Penasse, Anouck Poels, Jérôme Ramacker, Pierre Seraille, Pierre Servais, Arnaud Tondeur, Renaud Vanlangendonck,…

2013/14

Coordination : J. Ramacker

• Fête d’U Siège : 21 juin 2013

Mise en page, illu. : C. De Moor

• Assises : 31 août

Photos : Les scouts pluralistes

• Congrès des Scouts pluralistes : 28 et 29 septembre 2013

In Memoriam : J-M Dezille

• Fête des Mouvements de Jeunesse: 18,19,20 octobre • AG : 15 et 16 mars 2014

2

• Activité fédérale Castors : 26 avril 2014 • Activité fédérale Louveteaux : 26 avril 2014

v


vivre les différences Homophobie, kénophobie, éreutophobie, coulrophobie... toutes les phobies sont des peurs irrationnelles. Avoir peur de l’obscurité ou des clowns ne suscite évidemment pas autant de discours haineux que la peur de l’autre (ou de soi-même, "homo" venant du grec "même"). Des propos discriminants qui se retrouvent aujourd’hui de plus en plus sur Internet. Comme si la distance avec son écran (approximativement 80 cm) jouait un filtre de dédramatisation. Pire, de banalisation. Cyber(in)tolérance On parle de "cyber intimidation" lorsqu’un individu ou un groupe d’individus utilise Internet et toutes autres technologies pour porter préjudice à d’autres personnes, de façon délibérée, répétée et hostile. Une blague grinçante dans la cour de récréation, ça peut encore passer selon le contexte. Lorsque celle-ci est "tweetée", puis amplifiée, et enfin conservée pendant des années sur un réseau mondial d’échange d’informations, la blague ne fait plus du tout sourire ... Mais qu’est-ce qui relève réellement du discours de haine ? Le Conseil de l’Europe en donne la définition suivante : toutes les formes d'expression qui propagent, incitent, promeuvent ou justifient la haine raciale, la xénophobie, l'antisémitisme ou d'autres formes de haines fondées sur l'intolérance, y compris l'intolérance qui s'exprime sous forme de nationalisme agressif et d'ethnocentrisme, de discrimination et d'hostilité à l'encontre des minorités, des immigrés et des personnes issues de l'immigration. Or ces expressions haineuses peuvent avoir des conséquences graves et conduire à des actes violents, parfois tragiques. Les médias témoignent régulièrement du suicide d’un jeune suite à un cyber-harcèlement. Nous ne pouvons rester indifférents face à ces comportements. Quelle limite se donner dès lors lorsqu’on rigole entre amis sur un chat ou un forum ? La réponse se trouve dans un texte bien plus vieux qu’Internet… Les Droits de l’Homme, défendus dans ses fondements par notre Mouvement, s’appliquent aussi à la sphère virtuelle.

Mouvement européen et belge Le 26 juin 2013, plusieurs acteurs de la Jeunesse en Fédération Wallonie-Bruxelles lanceront officiellement le Mouvement contre les discours de h@ine et la discrimination en ligne. Pour que chaque jeune sensibilisé par la campagne devienne un cyber-défenseur de la tolérance, de l’ouverture et du respect sur Internet. En tant que scouts et guides pluralistes, il nous appartient de rester maîtres de nos paroles dans la vie de tous les jours comme sur Facebook. Vous le savez, être pluraliste se vit par des gestes simples, par des "clics" engagés, par des actions concrètes. Alors soyez cyber-activistes : partager l’amour pas la haine ! Jérôme, leucosélophobe n Plus d’info sur la campagne nationale et européenne sur le site web du Bureau International Jeunesse : http://www.lebij.be

3


reportages Les Marcassins de la 291e Unité de Louvainla-Neuve en visite à la Fondation Folon

Rencontre inter-colonies Après une rencontre en FAn2, les Staffs Castors de la 287e et de la 291e ont décidé d'organiser une journée inter-colonies. C'est donc le samedi 5 mai que la Colonie de Louvain-la-Neuve est venue rejoindre les Castors de Péruwelz pour une journée riche en découvertes. Sous un soleil éblouissant, les Castors sont partis à l’aventure afin de rechercher une source d’eau. En effet, l’eau prévue pour le goûter avait été polluée par des gens peu scrupuleux ! Aidés par Malak, Gri-Gri, Organdi, Zip, Mistigri, Papaye et Tilali, les Castors ont résolu le problème de l’eau qui venait à manquer. Un grand merci à la Colonie de la 291e pour cette magnifique journée et rendez-vous l’année prochaine ! Papaye de la 287e n

4

Un premier mai pas comme les autres pour la 292e ! Ce n’est une surprise pour personne, qui dit 1er mai dit muguet. C’est pourquoi les Pionniers de la 292e Unité étaient présents dès 6h du matin pour vendre du muguet afin de récolter des fonds pour leur projet de rafraichissement d’une réserve naturelle au Portugal. Enfin installés aux endroits stratégiques, les Pis se sont transformés en Pi-sandwiches afin d’attirer le regard des premiers acheteurs. Après plusieurs heures passées aux bords des routes, le nombre de passants ne cessait d’augmenter. Toutes sortes de personnes nous rendaient visite : anciens de l’Unité, anciens scouts, et même M. François Damien dit l’Embrouille ! Quelle fut notre surprise lorsqu’on le vit ! Nous étions tous décontenancés, à commencer par moi, ! Lionceau, pour le Relais de la 292e n


près de chez vous L ’ AG e n bref

La 135 e a fêté le Cwarmé ! Depuis plusieurs années, la 135e Unité intègre les louveteaux dans le folklore malmédien. Nous avons fait la Saint Martin ainsi que le carnaval (Cwarmé) de Malmedy. Pour cela, nous avons participé au 1er jeudi gras (1er des quatre jeudis avant le carnaval) dont le cortège est réservé aux enfants. Le thème était "Les fruits et légumes" et les costumes ont été réalisés par les louveteaux. Des chants en wallon ont également été appris pour cette occasion. Renaud & Bénédicte n

L’Assemblée générale des Scouts et Guides Pluralistes s’est déroulée le samedi 16 mars 2013 à la Marlagne (Wépion) avec environ 80 participants. L’ambiance était comme à l’habitude à la sagesse, aux échanges et à la constructivité. Les rapports des vérificateurs aux comptes et les comptes de résultats pour l’année 2012 ont été approuvés. Les décharges pour l’action du Conseil fédéral et du Conseil d’Administration ont été votées à de très larges majorités. Louis Michiels a terminé son mandat de Président du Conseil d’Administration. à l’occasion de cette Assemblée générale, Allison Derenne a été élue en tant que Présidente de ce Conseil jusqu’en 2015. Merci à Louis pour son long engagement et l’ensemble de son action au cours de ces années. Trois nouveaux administrateurs ont été élus : Françoise VAN VLIET, Benjamin DESSY et Sullivan DERENNE. Les vérificateurs aux comptes pour l‘exercice 2013 seront Marcel CULLUS, Tony DELVAL et Didier BARBASON. Le Conseil d’Arbitrage (en cas de conflits importants) sera présidé par Benjamin DOBRUSZKES. Et trois Conseillers ont été (ré)élus : Élisa SchWarzenberger, Jean-Luc DE PAEPE et Olivier SERVAIS L’Assemblée générale se réunit chaque année pour faire le point sur les comptes, l’action des équipes fédérales, les projets et enjeux du Mouvement en vue d’assurer son bon fonctionnement. Elle se compose des Administrateurs, des membres du CF et surtout … des représentants des Unités ! Elle est un élément déterminant dans le processus démocratique de notre association. Participer ... être citoyen ! L’an prochain, l’Assemblée aura, entre autres, à élire un(e) Président(e) du Conseil fédéral (organe de direction du Mouvement) et un nouveau Plan d’Action pour les années 2014 à 2017. Rendez-vous le week-end des 15 et 16 mars 2014 !

5


mouvement Objectif 5000 Depuis pas mal de temps, des échos filtraient çà et là sur l’arrivée prochaine d’un jeu à destination des Unités dans le cadre du plan Objectif 5000. Lors de la dernière Assemblée générale de mars 2013, les participants ont eu l’occasion de découvrir le prototype quasi terminé de ce jeu qui s’appelle … THE CHOICE ! Un jeu pour décider, agir et réussir ensemble ! Faire des choix pour mettre en action, au sein de chaque Unité le projet des scouts pluralistes et poursuivre tous ensemble le développement de notre Mouvement et d’un Scoutisme de qualité toujours ouvert à davantage de jeunes, tel est l’objet de THE CHOICE ! Autour d’un plateau de jeu offrant différent parcours thématiques, les Animateurs et le Staff d’Unité (en Conseil d’Animation Local) ont l’opportunité de faire le point sur leur vision et besoins dans des sujets aussi essentiels que l’animation de qualité dans l’Unité, le patrimoine matériel et immatériel, les membres et la façon de leur faire "Vivre les différences", l’encadrement et la formation dans l’Unité, la communication et l’image de l’Unité.

Au travers des questions auxquelles tous sont amenés à se positionner, l’Unité pose des choix ou des options pour l’avenir, en termes de projets concrets pour s’améliorer, se perfectionner, se développer et mettre sur pied un plan d’action pour l’année qui vient et celles d’après.

6

Le jeu est également jalonné de défis, de pièges, de rebondissements, pour s’amuser, mettre un peu de piquant, mieux se connaître, se défouler et assurer une bonne ambiance dans des débats souvent passionnés. Ce nouveau jeu pour les Responsables d’Unité et leurs Animateurs est donc un outil formidable pour démarrer l’année scoute en Unité, pour faire le point sur toute une série d’éléments fondamentaux du Scoutisme et de sa mise en œuvre. Jo, Service de soutien aux Régions et aux Unités n


international Pour les Relais 250e Unité Jamioulx et 66e Unité Schaerbeek, ça bouge… avec le BIJ ! Un projet de camp à l’étranger cela se prépare, se construit durant de longs mois. Seulement monter un projet de A à Z avec des jeunes Pionniers âgés de 15 à 18 ans, ce n’est pas toujours aisé pour nos Animateurs. Comment (bien) mener à terme un projet, le financer, aller à la rencontre d’une autre culture, mettre sur pied un échange ou une rencontre avec des jeunes d’un autre pays ? Not easy … Le Bureau International Jeunesse (www.lebij.be), qui encadre chaque année des centaines de projets jeunes, souhaitait depuis longtemps collaborer davantage avec nous. C’est chose faite depuis peu, puisque pour la toute première fois des projets pilotes ont été mis en place par le BIJ en collaboration avec différents Mouvements de jeunesse.

Deux jours de formation

Plus d’info s sur les possibilité offertes p s ar le BIJ, les financ ments pos e sib internation les, … : al@sgp.be

Concrètement, deux Relais des scouts pluralistes ont participé en mars à deux journées de formation. Ces journées rassemblaient des groupes d’autres fédérations ; elles se sont déroulées dans une magnifique ambiance. Au programme divers concepts pas toujours facile à digérer : "échanges de jeunes", "interculturalité", "citoyenneté", … Les participants étaient tous unanimes pour dire qu’une telle rencontre était hyper enrichissante. Eh oui… échanger avec d’autres groupes de jeunes, découvrir d’autres horizons, c’est aussi ça l’apprentissage de la "dimension internationale" ! En avril, chaque groupe a été coaché personnellement afin que son projet puisse aboutir et, à la clé, recevoir un soutien financier non négligeable.

Zoom sur nos projets

• Le Relais de la 250e Jamioulx participera au camp international JamBE en Belgique ((www.belgium2013.be). Au programme : mobilité douce pour s’y rendre (vélo) et reportage vidéo sur place pour témoigner de la bonne entente avec nos amis flamands et ainsi faire un pied de nez à certains esprits obtus ! • Le Relais de la 66e Schaerbeek se rendra en Roumanie. Au programme : collaboration avec une association locale et découverte du pays, de ses habitants, avec déplacements en train (formule InterRail) durant lesquels ils construiront un carnet de voyage en images (ndlr : talentueux dessinateur dans l’équipe, ça promet …)

Nous attendons impatiemment les retours de ces deux beaux projets pour Le Mag de rentrée. Olivier, Service International n

7


formation Du 30 mars au 4/5 avril ce sont presque 100 Animateurs et Pionniers en dernière année qui ont été formés et nourris par 30 bénévoles répartis dans les 3 étapes de formation organisées. Merci à eux ! Les

retours

des

FAn

de

Pâques parvenus au Service Formation ont été très positifs. Les équipes de formateurs et d’intendants étaient plus

que

complémentaires

et les participants comme chaque fois nombreux. On espère vous revoir bientôt ! Amélie, service formation n

Félicitation à nos brevetés pour avoir bouclé leur parcours. Bravo également à deux Animatrices Castors qui ont conclu leur parcours de formation par un 2ème stage pratique.

8

Charlie BALFROID

Pauline GIGOT

Marion BARBIER

Carollane GODART

Jérémy BODSON

Gautier HENRY

Basile BOURTEMBOURG

Nicolas NDIAYE

Pauline BRENEZ

Louise PIRET

Céline CHAPEAUX

Lucas TABOGA

Estelle DE BRUYN

Laura TOUMPSIN

Charlotte DE SURAY

Julie NARDELLA

Nastasia FILLEUL

Clémence BECKER


formation e la t Olivier d é Shirley e ont entam e th ’A d 0 22 es : 1 à Pâqu leur FAn it

on parta t début, u to u A « une cereux avec d s le s u to , mais au réhension p p a e in ta ste été FAn 1 a ju ouvé e tr o n l a n fi s tr ous l'avon appy" super ! N "H x u a râce "Happy" g . ts n e prés formateurs ntres et lles renco e b s è tr De . Impasouvenirs s n o b ver en de s se retrou u to e d ts tien » FAN 2 :D

Tu es breveté(e) depuis plus d’un an et tu aimerais participer à un FAn en tant que formateur ou formatrice ? Tu maitrises le Programme des scouts pluralistes (au moins en partie) et tu sais travailler en équipe ? Tu te sens prêt(e) à défendre et transmettre les valeurs du Mouvement ? Si tu as répondu "oui" à un maximum de ces questions, tu nous intéresses ! Un FAn, c’est cinq à six jours de stage, toujours pendant les congés scolaires, ainsi que quelques réunions de préparation et d’évaluation. C’est aussi rejoindre une équipe de formateurs, dépasser ses pratiques d’Unité, se former à ses missions,… Si l’expérience de formateur ou formatrice t’intéresse, demande à rencontrer le Service Formation au 02/539.23.19 ou formation@sgp.be.

9


AgiTaTerre Formation intendance durable Apprendre à cuisiner scout autrement : p’tit retour sur une formation de toqués ! 1/3 de notre empreinte écologique … c’est ce que représente notre alimentation. Mais également 30 % des émissions de gaz à effet de serre (davantage que les transports !). Notre Mouvement devait donc sensibiliser ses Animateurs et nos intendants à ces problématiques, et surtout leur apporter des pistes de solutions, des alternatives à la malbouffe omniprésente dans notre société. Un nouveau regard sur l'assiette, des démarches "AgiTaTerre" ... pour la planète, pour notre santé. Une nouvelle formation a donc été mise en place, trois jours bien remplis mixant théorie et (beaucoup) de pratique.

Toques d’or pour :

10

- Lara et Maxime de la 291e Unité Louvain-la-Neuve - Alexis et Thomas de la 25e Unité Ganshoren - Siloé de la 298e Unité Dion-Valmont - Alexis de la 26e Unité Hannut - Et Marco (SVE)

Bref aperçu du menu … Première journée avec un délicieux petit déjeuner sain et équilibré, "jeu de la ficelle" pour mieux cerner les implications et impacts de nos choix de consommation, documentaire interpellant autour de la viande, etc. Sans oublier plusieurs heures aux fourneaux à la découverte de recettes inédites, de produits inconnus (tiens Bongo , c'est quoi ce légume bizarre ?) et bien d'autres découvertes gustatives. Et pour clore cette journée, ambiance zen et piano bar autour d’un magnifique buffet dans l’un des meilleurs restos végétariens bruxellois !

Pour la suite, le rendez-vous était donc fixé une semaine plus tard avec des participants ultra motivés. Le défi était de taille puisqu'il nous fallait maintenant cuisiner durant tout un week-end pour pas moins de 70 personnes ! Avec comme cobayes les futurs Animateurs en formation (merci le FAn2 de Pâques !). Une belle cuisine, de délicieux ingrédients, la visite chez des producteurs locaux … nous avions tout pour concocter des menus hors du commun : pizzas et hamburgers végétariens, beignets de feuilles bizarres, purée de céréales inconnues, houmous fluo, etc. Merci à Caro et Rocio de l’association "Rencontre des Continents" et Cyrille du "Début des haricots" pour le partage de leur savoir-faire. Olivier, Cellule "développement durable" n


Pour des camps sans problèmes !

p et le lieu ns entre un cam tio la re s de se La ba te des Mouuve dans "la char tro se ille ue cc l’a qui sur le site se" disponible es un je de ts en Ru et des vem et auprès de votre be s. te is al ur pl ts scou de votre Région. Cadres chargés Des repères : ies, pas urvie" sont bann "s ns io at ér op s/ ns, seule • Les hike er auprès des ge di en m r le al d’ n questio llicitée. l’eau peut être so s présentes yen, les personne to ci ut to e m om C • isances sono- ivent éviter les nu do p m ca un r su . itent pas à la nuit) res (qui ne se lim avec les prendre contact it do p m ca e qu • Cha ique ou e ce soit en Belg qu s, le ca lo és rit auto ailleurs. atiques, il faut mations problém aque • Pour les consom n. En tous cas, ch io at m om ns co n viser la no en mesure à tendant doit être toutes Animateur ou In ir jour et nuit avec en rv te in d’ t en tout mom me. en cas de problè ses potentialités

Seul ? Non, jamais ! à part quelques moments extrêmement organisés dans un cadre sécurisé (pour un petit temps de réflexion personnel en vue de la Promesse par exemple …) il n’y pas lieu que des jeunes (enfants, jeunes, garçons ou filles) soient d’une quelconque façon livrés à eux-mêmes seuls sur la route, dans un village ou en pleine nature. Le principe de précaution est toujours de mise : • les enfants toujours accompagnés d’un Animateur • les jeunes toujours en petits groupes (au minimum à deux) et les Animateurs savent parfaitement où ils sont ou quel est l’itinéraire à suivre (et ils le vérifient). Les jeunes disposent toujours dans ce cas des références du camp et d’un numéro à contacter en cas de problème.

La recherche d’hébergement pour le Hike, … De nos jours, il est de plus en plus difficile de trouver quelqu’un qui accepte d’héberger un groupe de scouts et de guides pour une nuit sans un minimum de confiance et de garanties … De même, il n’est plus raisonnable que les scouts et de guides partent à la recherche d’un hébergement sans un minimum de confiance et de garanties C’est aux Animateurs qu’il incombe de trouver les lieux d’hébergement adéquats pour ces activités. Ils les recherchent et font une visite préalable. Il n’y a pas de place pour l’improvisation donc !

11


Pour des camps sans problèmes ! • à pied … Seul ou en groupe, il faut marcher à côté de la route sur : - Les trottoirs - Les parties de la voie publique réservées aux piétons - sur les accotements praticables - à défaut, sur la piste cyclable (céder le passage aux deux roues)

• Sur la route : - Seul ou en groupe, il faut marcher sur la gauche de la chaussée le plus près possible du bord en file indienne et porter un gilet fluo.

• En vélo … Chaque cycliste du groupe doit suivre les règles en vigueur, il faut rouler : - Sur la piste cyclable. Il y a l’obligation de l’utiliser. - Sur les zones de stationnement (libres de voitures sur une longue distance) ou sur les accotements. - En dehors des agglomérations, sur les accotements en saillie (surélevés par rapport à la chaussée) et même sur les trottoirs. - S’il n’y a pas d’autres solutions, rouler à droite de la chaussée, en file indienne. - Avant toute activité de ce type vérifier l’état des vélos (freins etc.), que chaque jeune connaisse les règles du code de la route et qu’il maîtrise son vélo. - Usage du casque plus que vivement recommandé !

Gile (6 €/pièce - 5 t fluo de sécurité "les scou € à partir de 10 ts ) en vente au pluralistes" Magascout.

• Les consignes : - Étudier soigneusement l’itinéraire et le repérer (éviter les routes fréquentées, les nombreuses traversées de routes ou de carrefours, etc.), favoriser les chemins, les sentiers de grande randonnée. - Être visible et encadrer le groupe : un animateur en début et en fin de groupe pour fermer la marche. - Veiller à ce que les animateurs et les jeunes portent un gilet fluo et des repères réfléchissants. - Être prudent aux abords des virages. - Dans le cas où des jeunes (scouts et guides pour un hike, par exemple) circulent sur la voie publique, les anima- mateurs restent responsables, ils redoublent de précau- tions et vérifient que les consignes aient été comprises et sont appliquées (ils se déplacent pour s’en assurer).

• Garder à l'esprit que :

12

- Vous avez vos habitudes et les gens du coin qui empruntent les routes aussi. Ils connaissent bien leur route et relâ chent quelquefois leur attention ou sont surpris de voir un groupe à un endroit où ils n’ont pas l’habitude d’en voir ... - Vous devez redoublez de prudence dans les virages un peu serrés ou qui comportent des végétations qui pourraient masquer votre présence - Vous ne devez jamais pique-niquer en bord de route ou sur une aire de parking (de toute façon c’est tellement mieux en pleine nature, …), éloignez-vous de la chaus sée, tenez les enfants à l’œil !

Petit rappel de circonstance pour tous ceux qui partent en camp : l'assurance comprise dans votre affiliation ne couvre pas le matériel. Si vous le désirez, il est possible d'en prendre une spéciale pour le matériel qui part avec vous en camp. Pour ce faire, vous (enfin, votre RU) pouvez prendre contact avec un assureur de votre choix. Nous travaillons à rendre cette assurance spéciale plus facile d'accès, mais nos démarches n'ont pas encore abouti. En tous les cas, il ne sera pas possible d'assurer les véhicules que vous utilisez en camp (ou même en réunion). Si certains anciens contrats courent encore au sein d'autres fédérations, il n'est plus possible d'en souscrire de nouveau. N’oubliez pas de prévenir également vos intendants à ce sujet. Autre rappel important : les Animateurs ne sont pas couverts en responsabilité civile lorsqu'ils sont "sous l'influence de boissons alcoolisées ou de stupéfiants". En gros, si vous ne respectez pas les règles en vigueur au sein de notre Mouvement, ce sera pour votre poire ! Assurés ou pas, on ne pourra rien faire pour vous. Alors soyez responsables. À bon entendeur, Daguet, Administrateur des scouts pluralistes n


Pour des camps sans problèmes ! M./Mme camps, une personne de contact des communes : il existe dans plusieurs dizaines de communes en Wallonie des personnes qui sont chargées de faciliter les relations entre les camps d’été et la commune, l’environnement, le voisinage, les accès aux différents services. Depuis plusieurs années Monsieur et Madame camps sont une véritable ressource pour bien des situations dans les camps. N’hésitez-jamais à les rencontrer, à faire appel à eux. Avant le camp, vous devez prendre contact avec la commune et envoyer le document prévu dans le Staff Pass.

L' Agent de la Division Nature et Forêts : Entre le 30 avril (date à laquelle vous transmettez vos demandes à la DNF) et le camp, du temps passe, des contacts changent, des consignes nouvelles apparaissent, pour être bien certains de pouvoir jouer çà et là ou de pouvoir ramasser du bois à tel autre endroit, il est bon (même très bon) de reprendre contact avec l’agent de la DNF qui couvre votre camp

Un peu de tri pour y voir plus clair : Chaque Intercommunale a ses propres règles en ce qui concerne le tri des déchets, de très simple à très compliqué (parfois il faut séparer les bouchons du PMC, différencier les plastiques blancs des autres ou plus encore …). Le plus efficace est de reprendre contact avec la commune avant le camp ou dès l’arrivée au camp (via sa personne de contact, son M. ou Mme camps ou directement avec le centre de tri) afin d’effectuer le meilleur tri possible (et surtout de ne pas devoir le recommencer au parc à déchets).

• La berce du Caucase … Tout contact est à éviter ! Cette plante géante contient des substances toxiques. Elle prolifère dans les milieux sauvages : le long des talus de chemin de fer, les fossés, les prairies, les lisières. Sa sève provoque une sensibilité de la peau à l’action du soleil et des lésions peuvent se développer en quelques jours. La peau devient rouge, gonflée et de grandes cloques mettent un à deux jours à apparaître. En cas de contact : il faut rincer immédiatement avec de l’eau froide (attention à ne pas étendre la surface de la zone touchée), éviter le soleil pendant une semaine et porter d’autres vêtements que ceux ont été imprégnés. En cas de contact important : peau rouge, gonflée, en cas de lésion, de contact aux yeux : consultez sans tarder un médecin. Il est nécessaire de prévenir les parents à la fin du camp.

• Les salmonelloses : Elles peuvent s’attraper dans l’eau des rivières (se renseigner sur la qualité des eaux de baignades) , des sources stagnantes, ou dans des aliments peu frais (viande, légumes mal lavés, …). Il faut donner des instructions aux cuistots ou aux jeunes eux-mêmes s’ils s’occupent de la cuisine : bien cuire les aliments et faire bouillir l’eau si la source n’est pas identifiée clairement comme sûre.

• Tiques et maladie de Lyme : Cette maladie est transmise par la tique. Elle s’accroche à la personne et se paie une pinte de bon sang. Si vous découvrez une tique accrochée, soyez très attentifs. Le mieux est d’utiliser une pince à épiler ou mieux encore une pince à tique (en vente dans les pharmacies). Attention car une tique mal enlevée peut infecter une plaie et ne résout rien face à cette maladie. Mieux vaut en cas de doute, consulter un médecin. Si quelques jours après, une tache rouge entoure l’endroit de la morsure, consultez directement un médecin À l’issue du camp, il est INDISPENSABLE d’avertir les parents en précisant la date et l’endroit de la piqûre. L’enfant devra consulter un médecin dans le mois qui suit la piqûre.

13


Pour des camps sans problèmes ! Plusieurs scouts et guides, bien qu’ils soient jeunes et en pleine forme, se plaignent d’avoir froid lors des nuits de week-end ou de camp. Malgré ce qu’ils croient, ce n’est pas une fatalité. En effet, il y a moyen d’augmenter le confort de ses nuits en choisissant un sac de couchage (Sdc en abrégé) adapté. Pour ce faire, les principales caractéristiques à prendre en considération sont :

Il existe deux types principaux de forme : • Le type couverture est de • Le type sarcophage est forme carrée et, par conséplus cintré et il y a moins d’air à réchauffer. Il est quent, il a le gros désavanplus léger et moins volumitage d’avoir un volume d’air neux. Cependant, il a peutplus important à réchaufêtre le désavantage d’être fer. Il est aussi très encomun peu moins spacieux/ brant. Vous l’aurez compris, ce n’est pas le plus recomconfortable que le type mandé des Sdc. couverture.

Il existe deux types de garnissage : • Le synthétique présente l’avantage d’être bon marché et de rester chaud même humide. Cependant il est volumineux et lourd. Il a aussi le désavantage d’avoir une durée de vie réduite, principalement dû au fait qu’il est très sensible aux cycles de compression et de décompression (il perd ses qualités thermiques à force d’être rangé dans sa housse).

• La plume a l’avantage d’être plus isolante, moins volumineuse, moins lourde et d’avoir une durée de vie plus longue. Par contre, cela a un coût, puisque la plume est nettement plus chère ! De plus, la plume est très peu résistante face à l’humidité et sèche très lentement. Par conséquent, si elle est détrempée, le Sdc va perdre la totalité de ses qualités thermiques et devenir inefficace.

tones" : es avec des "autoch Intrusions ou problèm village, des né par des gens du rtu po im t es mp ca n To est viré par les enfants, ton camp t ien nu en s ne hto toc au é, …) ? (du matériel a été abîm d’autres (non) scouts ! r la situation Ne laissez jamais traîne stile à la e face à un groupe ho êm -m us vo s pa z se gis N’a r "terrain de jeu". venue de scouts sur leu e de la comCamps ou la personn me /M M. au l pe ap is Fa e locale. s directement à la Polic ou z-v se res ad et ne mu

14

N'oubliez pas le matelas ...

Généralement plusieurs températures sont renseignées sur un Sdc. à l’heure actuelle, il existe une norme européenne (EN 13537) qui tend à se généraliser (attention toutes les marques ne fonctionnent pas sur cette norme !) et qui mesure 4 températures différentes : • Limite supérieure : température à laquelle une personne standard peut dormir sans transpiration excessive. • Confort : température à laquelle une personne standard peut s'attendre à dormir confortablement. • Limite inférieure : température à laquelle une personne standard peut dormir pendant huit heures dans une position en chien de fusil sans se réveiller. • Extrême : température minimale à laquelle une personne standard peut rester pendant six heures sans risque de décès par hypothermie (même si des engelures sont encore possibles). Dans le cadre du Scoutisme et pour une utilisation relativement occasionnelle, n’investissez pas des sommes folles. Je vous conseille de vous orienter vers un Sdc à votre taille, de type sarcophage, pour le gain de place, et avec un garnissage synthétique, plus économique que le garnissage en plume. NE SURTOUT PAS choisir un Sdc sur base de la température extrême ! Au pire sur base de la température limite inférieure mais le mieux reste de se baser sur la température de confort. Baribal Avalanche, 7e Unité SGP Liège n

23 19. : 02/539 e g iè s u ro à lui d : le numé ro est ce s é é m ri u fé n rs le 7h, et les jou De 9h à 1 week-end 3. le , e é ir En so 51 72 2 es import le 0498 s problèm de des le r u o p former es e o d'urgenc ant la péri ortant n numéro ment grave pend p ’u d im it e g m ’a s Il véne problè 'é n d ou u s : a c d n n accident n n ente u o tants et e , e s c il n e s e ar urg es con our une camps. P e du soutien et d ficile. Donc pas p ssit ent dif qui néce rticulièrem tendeur cassé … a p n o ti a une situ tte ou un camionne e d e n n a p


kyndahyrr

Il était une fois Harfang Davidson, un ancien guerrier viking qui profitait (trop) paisiblement de sa retraite après avoir mené une troupe de vaillants guerriers durant cinq ans. Commençant à trouver le temps long – il avait mené son dernier combat en l’an 2008 – il fut bien ravi lorsque son comparse l’appela à la rescousse pour reprendre les armes l’espace d’un week-end. Enfin un peu d’action ! Après quelques instants d’hésitations (n’était-il pas trop vieux, savait-il encore combattre ?), Harfang se lança avec joie dans la bataille. Il retrouva ainsi des sensations qu’il pensait à jamais enfouies dans ses lointains souvenirs : la joie de gambader fièrement à travers taillis et bosquets, le frisson que l’on ressent à faire partie d’un groupe motivé ou encore l’épuisement dû à une longue journée passée en plein air. Rien que pour cela, le vieil Harfang fut bien heureux d’avoir accepté l’invitation et regagna ses pénates le cœur joyeux.

à ce genre participation e d n co se ta Hyla, c’est érale… à Arud’activité féd de participer n io as cc l’o guide jà eu e une jeune Oui, j’avais dé qu po l’é à s ai ne . J’ét expérience à naco en 2008 vraiment une st is ’e ta C j’é i. , rr le re hy r Kynda comme Lo ou P . te ou sc e sa vi je suis eau puisque pas rater dans rid du té cô re l’aut maintenant de atrice. m ni A i aujourd’hu

Lorelei, qu’as-t u pensé C’était de Kyn trop gé dahyrr nial. On scouts ? a renco des autr ntré de es Unité Spa so s s nt .L ferait bie particulièremen es guides de t sympa n un ca m s. On étaient vachem p ensemble… Les jeux ent au super d poin ég Roi, un uisements. On t, comme les sexy vik a ing ! Y’a vait le meilleur les orga juste un nisateur truc que s avaie voir : le nt o ch nuit fin a auffage dans le ublié de prés vril, c’es t vraime tentes. 2°C la nt abus er !

t oi consistai Hyla, en qu ci ti ar p t ta concrètemen ? r dahyr pation à Kyn ec des AniJ’animais av s des autres mateurs venu nisation était Unités. L’orga on est arrivé, nickel. Quand : les déguisetout était prêt ux, des enve ments, les je s les consigne loppes avec bouffe ! d’animation, la penser à nos On n’avait qu’à petits scouts.

Lorelei, animeras -tu lors d’une prochaine activ ité fédérale ? Si la prochaine activité fédérale a lieu dans 5 an s, évidemment que je veux parti ciper. Je serai sans doute Anim atrice dans ma Troupe à ce mom ent-là. Ce doit être chouette d’ être embarquée dans une grande activité avec autant de scouts et de guides.

15


kyndahyrr L’activité Kyndahyrr a donc été pour moi l’occasion de renouer avec les bases du Scoutisme, des fondements qui outrepassent les frontières des fédérations : vivre en groupe (avec toutes les difficultés mais surtout les richesses que cela comporte), être en contact avec la Nature, dépasser ses propres limites (j’oublie souvent que je suis d’ordinaire timide et paresseux lorsque j’ai un foulard autour du cou), s’engager et s’investir personnellement. Tant d’éléments qui m’étaient donc familiers mais, si l’on veut poursuivre la comparaison entre le Scoutisme que j’ai connu et celui que j’ai rencontré lors du week-end Kyndahyrr, les différences résident justement… dans la différence. Vous le savez bien, la force des scouts pluralistes est la mise en valeur des différences et de la mixité : de genre, sociale et culturelle. Une mixité que je n’ai pas connue dans mon ancienne Troupe et qu’il est d’autant plus important de promouvoir dans notre société actuelle : vos valeurs peuvent véritablement changer le monde.

16

« Merci pour ce week-end extrêmement sympa qui a permis d'avoir des activités inter-troupes et va sûrement permettre de booster celles-ci. Cela m'a (enfin) permis de rencontrer d'autres jeunes de Troupes appartenant à notre Mouvement. Le week-end était superbe, bien organisé et ne manquait pas d'humour :-) à part les saucisses de poulet du premier soir, proposez à nouveau un weekend de ce genre et je répondrai "toujours prêt" ! » Angwantibo, 220e Unité Ath


kyndahyrr "J'ai a im et les é ce week -end c déguis ar et j'ai emen renco ts éta les activité ntré p ient b s lein de ie Elkho gens n faits, und, 2 e cool." 5 Un ité Se a-Sco uts

Un deuxième élément qui m’a marqué lors de cette activité est l’ambition. J’ai véritablement été impressionné par l’ampleur de l’activité : du point de vue du nombre de participants, bien entendu, mais également du point de vue du décorum qui avait été mis en place. Costumes, étendards, drakkars, feu d’artifice ; ces moyens couteux (certes en argent mais surtout en temps) ont permis d’offrir aux scouts une activité spectaculaire. Activité que je n’avais jamais véritablement vécue (JAMbe en 2007 mis à part) dans mes années de Scoutisme. Le nombre plus restreint de membres des Scouts et Guides Pluralistes permet cet effet paradoxal : c’est la plus petite fédération qui réalise les activités les plus grandioses. Enfin, je conclurai par ce que moi j’ai essayé d’apporter. Le Scoutisme a été et reste pour moi synonyme d’animation. Si l’on veut que le terme Mouvement de jeunesse continue à avoir sa raison d’être, il importe que chacun, jeunes et Animateurs, accepte de quitter le confort de la vie quotidienne pour se mettre en mouvement. Ce confort, ne l’oubliez pas, vous pourrez en profiter tout au long de votre vie. Durant ce week-end j’espère que vous aurez pu recevoir mon enthousiasme et ma motivation pour vous mettre en mouvement. Si c’est le cas, alors j’aurai rempli ma mission. Harfang Davidson, Roi des jaunes (au trône !) n

17


kwad'9 C e ci s er a vot re his t oir e 2013 … Ce que certains redoutaient le plus est arrivé. La montée de la température du globe a provoqué le dégazage du CO2 des océans et la montée des eaux. L’Histoire était en marche. Partout sur la planète des guerres civiles éclataient pour s’approprier les territoires échappant encore à ce désastre écologique … Sentant la fin arriver, des scouts et des guides pluralistes décidèrent d’unir leurs forces pour construire un abri de fortune. Celui-ci devait s’ouvrir dès qu’un nouvel équilibre serait trouvé... Certains, n’ayant pas pu rejoindre d’abri au moment de la catastrophe, durent s’adapter à ces nouvelles conditions climatiques et aux radiations. Les survivants se rassemblèrent peu à peu en tribus, et développèrent de nouvelles sociétés basées sur des valeurs indispensables à leurs yeux pour éviter un nouveau désastre. Traditionnellement, les trois chefs élus des tribus mènent le Trigwell : rassemblement des peuples de chaque tribu, il leur donne l’occasion de se rencontrer, confronter leurs découvertes et échanger leurs savoir-faire. Mais le prochain risque d’être fort perturbé par l’arrivée des scouts et des guides pluralistes… à l’ouverture de leur abri, tout avait changé. Ils allaient devoir réinventer un monde à eux …

18

déjà éo arent d p i é r v p ites les Clip bénévo activités inéd n e d u uipes d’Unité ois des Des éq ieurs m teurs et Staffs vous ne s lu p nima depuis ur. Si ir aux A ns à l’état p ircule sur la r f f o r u io po ot er c nd d’ém e vu, un teas r week-e e o c .b s n as e aliste l’avez p w.scoutsplur w Toile : w

ues es aura luralist ratiq p p s t s u o o c 013 au Inf s des s septembre 2 Congrè 9 hain 8 et 2 Le proc ek-end des 2 23 19 e w ture. 02/ 539 a N lieu le u o e r e u e He sgp.b Domain os : trigwell@ f n ’i Plus d

Invitation à tous les Animat e u rs et Staffs d’Unité Qu’est devenu notre domaine Heure-Nature à la suite de ce désastre écologique ? Ce lieu est-il toujours propice aux rassemblements et aux activités de nos scouts pluralistes ? Venez découvrir qui sont ces peuples survivants et comment s’organisent leurs nouvelles sociétés ! En route pour de nouvelles aventures ! Partageons avec les Sylvanians, les Faltazis et les Kirieks leurs valeurs et réinventons notre monde autour de celles-ci. La rencontre se vit déjà sur Facebook où chaque tribu nourrit une page à ses valeurs. à tout de suite ! Pierre et Virginie n


mouvement Fêt e d es M ou ve me n ts de je une s s e : et si on bougeait tous ensemble ? Pour la 2ème édition de la Fête des Mouvements de jeunesse, les Faucons Rouges, les Guides Catholiques de Belgique, le Patro et les Scouts et Guides Pluralistes s’unissent une nouvelle fois pour rassembler leurs membres. Une belle occasion de promouvoir nos valeurs tous ensemble les 18, 19 et 20 octobre 2013. Euh … Qu’est-ce que c’est ? Vous êtes certainement au courant que d’autres groupes de jeunes sont actifs près de chez vous et, qu’eux aussi, se réunissent chaque week-end, foulard autour du cou. La Fête des Mouvements de jeunesse est un événement au rayonnement national qui proposent aux différents groupes locaux issus des Mouvements de jeunesse de se rencontrer et d’échanger le temps d’un goûter, d’un petit déjeuner, d’une animation et plus si affinités. C’est à vous d’organiser votre Fête des Mouvements de jeunesse et de la concevoir selon vos envies. La seule limite est votre imagination !

Se rencontrer … oui mais comment ? Vous pouvez contacter le Siège qui vous mettra en relation avec les autres Fédérations. Si vous connaissez des Responsables d’Unité ou les Animateurs d’autres Mouvements dans la même commune que la vôtre, appelez-les pour leur proposer un chouette projet en commun.

Plus d’infos ? Ça se passe par ici ! N’hésitez pas à vous rendre sur le site Internet de l’événement www.fetesdesmouvementsdejeunesse.be et à "liker" la page Facebook www.facebook.com/fetedesmouvementsdejeunesse Nicolas, stagiaire Service Communication n

iège en

FMJ à L

2012

Libre à vous d’entamer les démarches de votre côté, mais n’oubliez pas d’inscrire votre projet sur le site web de l’événement pour que l’on parle de vous et de votre initiative.

Un bon moyen de se faire connaitre dans sa région En participant à l’événement, vous recevrez un tas d’outils pour faire parler de votre projet : affiches personnalisables, flyers téléchargeables, badges, ballons … La Fête des Mouvements de jeunesse, c’est aussi faire découvrir aux gens autour de vous ce que vous faites. Repoussez les limites de l’originalité, c’est en vous démarquant que vous attirerez l’attention et éveillerez la curiosité. D’autres occasion de se rencontrer en 2013 : le 21 juin à la Fête d’U Siège et le 31 août aux Assises Plus d’infos : www.scoutspluralistes.be

19


nouveaux outils Tous connectés sur www.scoutspluralistes.be ! L’avant-première s’est déroulée lors de l’Assemblée générale de mars dernier. L’annonce était dans l’air depuis plusieurs mois, pour ne pas dire plusieurs années. Fruit des besoins exprimés par un groupe de bénévoles et des intentions du Plan fédéral, le nouveau site web des scouts pluralistes est sur le point d’éclore. Inauguration prévue fin juin 2013. Site externe d’information et de visibilité Internet est avant tout un moyen facile de se faire connaître de toute personne qui souhaiterait rejoindre un groupe scout près de chez elle. L’accessibilité des informations est d’ailleurs un élément qui prédomine dans la navigation du nouveau site web. Que ce soit pour inscrire un nouveau membre, ou pour rejoindre notre Mouvement après quelques années de pause, les internautes pourront, à l’aide de textes courts et pertinents, trouver l’engagement qui leur correspond pour nous rejoindre. Trois raccourcis ciblent le visiteur régulier : "Magascout ", "Location de domaines", et "Sés@me". Une façon de répondre au plus près des habitudes de nos publics en ligne. Une carte permet également de trouver rapidement une Unité des scouts pluralistes. Pour chaque groupe local, une fiche de présentation est prévue sur le site web fédéral. Une manière d’offrir de la visibilité sur Internet à toutes nos Unités, qu’elles aient ou non un site ou une page Facebook propre.

Portail multimédias interne de communication La zone de téléchargement, utilisée par la plupart d’entre vous lors d’une recherche de documents utiles à l’animation et l’organisation des activités, est renommée "Ressources ". Cette rubrique offre soit une recherche à l’aide de mots clés, soit une liste de questions-types. Le système utilisé pour administrer le site (SPIP) permet en outre de réunir sur une seule page web différents documents et informations pertinents à la thématique cliquée par l’internaute. Le nouveau site web devait aussi refléter l’image de notre Mouvement : jeune, dynamique, engagé, actif et solidaire. L’utilisation d’un bandeau de "news" résumées à l’aide de photos sur la page d’accueil, permet une réelle animation multimédias. Reportages photos ou vidéos de projets menés par une Unité, invitation à des événements, annonce d’exclusivités … Il s’agit de témoigner de l’actualité de notre Mouvement, sans devoir attendre la parution d’un Mag par exemple. Vous constaterez d’ailleurs la complémentarité des médias utilisés par notre Mouvement pour communiquer : Le Mag, le site web, la Page Facebook, l’Expresso…

20

Alors si vous avez participé à une course de cuistax, réalisé un clip avec votre Relais ou organisé un jeu sensationnel, envoyez vos réalisations à communication@sgp. be. Car ce nouveau site web, c’est avant tout le site de notre Mouvement, des Scouts et Guides Pluralistes, et donc de vous ! Il vivra de vos actions sur le terrain et interactions en ligne. Pour que rayonne de plus en plus loin nos valeurs pluralistes. Jérôme, Service Communication n


nouveaux outils Fonds de solidarité, c’est à vous de jouer ! Le Fonds de solidarité est un fonds approvisionné par les dons spontanés que reçoit le Mouvement mais pas seulement puisque, vous aussi, vous pouvez l’alimenter. Comment ? On vous explique tout.

Soutenez- vous Le Fonds de solidarité est avant tout une action d’entraide entre les Unités. En achetant à prix coûtant les produits "scouts pluralistes" labellisés, vous pouvez ensuite les revendre au prix que vous désirez aux membres, aux parents, à vos proches… bref à tout votre entourage. En fonction du bénéfice récolté, libre à vous de reverser ce que vous voulez au Fonds et de garder le reste pour votre Unité. Et puis, avouez que les objets sont top non ?

Formulaire de demande La réserve financière constituée par le Fonds est destinée aux Unités qui, par exemple, ont subi des dégâts matériels (tentes déchirées à cause d’une tempête, …) ou des Unités qui ont envie de développer un projet en lien avec le Scoutisme pluraliste et qui n’ont pas forcément les moyens de le financer. Pour ce faire, un formulaire de demande de financement est téléchargeable sur le site web fédéral. La demande doit être introduite par le/la Responsable d’Unité et sera ensuite examinée, au plus vite, par le Conseil fédéral.

Mais à qui il est ce pull ? Lors d’un camp, les Animateurs doivent souvent faire face à un monticule d’affaires en tous genres, ne sachant pas trop à qui elles appartiennent. Ils sont alors forcés de constater que tous les parents ne pensent pas à mettre des étiquettes sur les vêtements de leurs chères têtes blondes. Pour tenter d’y remédier, les Scouts et Guides Pluralistes s’associent cette année à "Kidprint", une très jeune entreprise made in Belgium. En commandant vos étiquettes sur www.jeunesse.kidprint.be, 15% du montant total sera automatiquement versé au Fonds de solidarité des scouts pluralistes. D’autres produits participent également à l’opération : cold pack pour soigner les bobos, bracelet pour ne pas perdre les enfants dans la foule, tattoo qui colle bien sur la peau… Ce partenariat concret et solidaire est un exemple de service utile à notre Mouvement et à tous ceux et celles qui bénéficieront du pourcentage octroyé. D’avance merci pour eux. Nicolas, stagiaire communication n

21


En voilà une bonne idée ! TILT, c'est l'abréviation de Terrain Interactif Ludique pour Tous : un espace dédié à la découverte et à la réflexion sur de la diversité du monde.

Give box Le concept est né à Berlin en 2011 et arrive depuis peu en Belgique. Une armoire de rue dans laquelle peuvent être déposés et pris, sans obligation de réciprocité, des objets qui pourraient avoir une seconde vie.

Installé dans le lieu-dit "La ferme de Froidmont", à quelques pas de la gare de Rixensart, TILT propose plusieurs animations pour les enfants de 2,5 à 12 ans sur des thèmes qui font voyager l’imaginaire : "Le parcours des épices du monde", "Pérou, célébrons le soleil", "Voyageons à la rencontre des papous", ... http://www.tiltbelgium.be

Voilà une idée simple et ingénieuse qui pourrait fleurir à côté de votre local d’Unité.

On est tous le vieux de quelqu’un L’accélération des technologies, les incertitudes sociales, économiques et écologiques … Une collection de petits livres à petits prix pense à tous ceux qui se sentent largués par la modernité galopante! Premiers titres publiés : Facebook et Lady Gaga. Disponibles en édition numérique sur : http://www.12-21editions.fr

22

-


Maîtrisons les écrans Pas de TV AVANT 3 ans. Pas de console de jeu AVANT 6 ans. Pas d'Internet seul AVANT 9 ans. Pas de réseau social AVANT 12 ans.

Chouette enquête et animation gratuite La petite chouette aux yeux d’or a besoin de votre aide pour mener une enquête personnelle : en voyant son reflet dans l’eau de la source, elle s’est aperçue que ses yeux avaient perdu leur éclat doré. Que s’est-il passé ? Quelqu’un a-t-il volé sa précieuse couleur ? Témoignages des animaux, devinettes, petits jeux, guideront, salle après salle, les enfants vers la clé du mystère. L’équipe du Domaine de Bérinzenne propose en outre une animation gratuite sur le programme européen de préservation Natura 2000 aux Mouvements de jeunesse. Celle peut s’organiser également sur votre lieu de camp ! Pour plus de renseignements : 087 / 77 18 38 ou f.gatellier@berinzenne.be

La nouvelle campagne de Yapaka.be, programme de prévention de la maltraitance de la Fédération WallonieBruxelles, incite les parents à mesurer l’exposition de leurs enfants aux médias. Avec des slogans tels que « la meilleure émission, celle qu’il crée lui-même » et un livre "Grandir avec les écrans, la règle 3-6-9-12" de Serge Tisseron, la campagne apporte une série de conseils et de repères pédagogiques. Téléchargeable sur www.yapaka.be

Participez à la Journée des droits de l’enfant Chaque année, la date du 20 novembre marque l’anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant. En 2013, si vous organisez une activité de sensibilisation avec votre Section ou votre Unité (dans la semaine du 16 au 24 novembre 2013), il est possible de la faire labelliser "Festival ZERO>18". Plus d’infos sur le site web du Délégué général aux droits de l’enfant ou www.zero18.be

23


• “Heure-Nature”, • “Les Genêts” à Cul-des-Sarts, • “Les Grandes Tentes” à Ittre

Infos et réservations : 02 539 23 19 ou domaines@sgp.be

Conditions spéciales pour les membres des scouts pluralistes

Vous pouvez le faire en versant un DON sur notre compte n° 879 – 2962001 – 77 des Scouts et Guides Pluralistes avec la mention "DON". Si le montant de votre don égale ou dépasse 40 €, vous bénéficierez d'une réduction d'impôts et vous recevrez une attestation des Scouts et Guides pluralistes. Cette publication a été réalisée avec le soutien du Service Jeunesse de la Fédération wallonie - Bruxelles.

Imprimé sur papier 100% recyclé sans chlore

Le Magascout est ouvert tous les jours de 10h à 16h30 • Le feu de camp Avenue Solvay, 5B Fermé : samedi, dimanche et jours fériés (Zoning Nord) 1300 - Wavre mail : magascout@sgp.be tél: 010 24 38 49 Ouvert du mardi au vendredi Nos articles aussi en vente chez : de 10h à 12h - 13h à 18h le samedi jusqu’à 17h • Outdoor & Scouting • La Maison du Scout Shopping Linthout,11 36a rue de la Station, 1200 - Bruxelles 1410 - Waterloo tél/fax : 02 733 36 72 tél: 02 353 10 16 Ouvert du mardi au samedi Ouvert du lundi au samedi de 10h30 à 12h et de 13h de 10h à 18h30 à 18h30 - fermé lundi • La Malle Scouts • Seeonee Chaussée de Lodelinsart 387 56 chaussée de la Croix, 6060 - Gilly 1410 - Waterloo tél: 071 41 96 46 tél: 010 41 25 74 Ouvert du lundi au vendredi de 10H à 17H Ouvert du lundi au samedi Fermé mercredi de 10h à 18h30

les camps ous équi pe r , ve ut v ant o v c nez A s au maga s, ourde opinels g s ... et a biole en a b u tr e s ter le Fon imen l d s a de et ! Solidarité


Le Mag 51