Issuu on Google+

Belgique - België P.P. 1099 Bruxelles x 1 / 7079

On the ro ! n ad agai

G

A

tes

à l'étran

éto

an

N uit de

Mag 43.indd 1

s

ge

's

r

2011

Pi

Publications SGP P904074 (Ne paraît pas en juillet) - Mensuel N°182 - Envoi spécial JUIN 2011 - Ed. resp.: L. Geeraerts, 39 av. de la Porte de Hal B-1060 Bruxelles

o

Bureau de dépôt 1099 Bruxelles x

iles f

il

La revue officielle des Scouts et Guides Pluralistes de Belgique 39 av. de la Porte de Hal - 1060 Bruxelles Tél: 02 539 23 19 Fax: 02 539 26 05 Mail: info@sgp.be Internet: www.scoutspluralistes.be

asbl

n° 43 23/05/11 17:38:40


L’Assemblée générale de notre Association vient de se dérouler. Nous avons voté de belles et grandes orientations pour les 3 ans à venir… mais comment se contenter d’orientations si ce n’est pas en les traduisant en actions concrètes !? Notre devoir d’ASBL et de Scout, c’est de donner au mot démocratie tout son sens, dans notre gestion quotidienne et dans la mise en œuvre d’actions au service du Mouvement. Voter est un pas en avant, agir sera le second. Ensemble dans les semaines à venir, nous allons réfléchir à faire en sorte que nos idéaux d’avenir puissent devenir des actions d’aujourd’hui. Chacun de nous, en lisant ce Mag et les orientations que nous avons choisies, peut commencer à penser à la traduction concrète de nos vœux en actions, pour son Unité, sa Section, ses jeunes, le Mouvement scout pluraliste et ses camps… Et en parlant de camps, quelques petites piqûres (non douloureuses, on espère) de rappel parsèment votre Mag, pour la prépa et l’animation du camp, pour faire en sorte que chacun y retrouve le plaisir, l’aventure, la découverte et le bonheur de se retrouver ensemble, ailleurs et autrement dans l’aboutissement festif et convivial de votre année scoute pluraliste.

p.3 Vivre les différences p.4 Retour AG p.6 Projets CERA

On vous souhaite à tous et toutes de très chouettes camps, un bel été et de belles rencontres… et de notre coté, nous nous organisons pour palier l’absence de Présidence, en mettant tout en œuvre – avec vous – pour trouver dans le Mouvement la personne motivée et motivante qui s’engagera pour relever ce défi passionnant.

p.8 Camps responsables p.10 Staff Pass p.12 AgiTaTerre p.14 Noeuds

Le Conseil fédéral n

p.15 Un journal d'Unité P.17 Sinus Georges p.18 Pi's à l'étranger P.20 Retour des Unités p.22 Pêle-Mêle p.24 Agenda

KWAD'9

P.16 Nuit des étoiles filantes

Ont collaboré à ce numéro : Alain Bairamjan, Céline Champagne, Aurore Cullus, Bertrand Debroux, Virginie De Bruyne, Nathalie Delannoy, Amélie Grandmont, Frédéric Hemeleers, Caroline Hollela, François Jacquemin, Aurélie Maingain, Jo Obbiet, Pierre Seraille, Valérie Vercruysse, Vincent Vanderstocken, Vigo. Coordination : J. Ramacker Mise en page, illu. : C. De Moor Photos : Les scouts pluralistes In memoriam : J-M Dezille

2 Mag 43.indd 2

Une trace de plus de notre Centenaire Bien qu’elle fut fondée au printemps 1910, la Première Troupe de Belgique fut officiellement reconnue le 26 juin 1911, sur la pelouse de la plaine des Artilleurs du bois de la Cambre. On y trouve d’ailleurs une stèle posée en 1960 pour rappeler le 50e anniversaire des B.S.B.

De la Première Troupe de Bruxelles, est né en 1929 le Groupe Honneur, soit la Région Bruxelles-Sud. Au désarroi des historiens, la première section scoute belge a disparu, fusionnée avec la 97e Troupe de l’If, il y a de ça une vingtaine d’années …

En septembre dernier, le Groupe Honneur a eu le grand plaisir de mettre la main sur un Staff complet, motivé et plus que jamais d’attaque à relancer la Première Troupe. Portant fièrement le foulard violet autour du cou, les scouts et guides de la 1ère sont déjà les plus nombreux de la Région Bruxelles-Sud !

Le 26 mars 2011, les SGAB-OSOGB (Scouts et Guides Adultes de Belgique) ont inauguré une plaque commémorative installée dans la Holy Trinity Church à Ixelles. La présence d’une communauté anglicane à Bruxelles est en effet fortement liée à la genèse du Scoutisme en Belgique. Les nouveaux animateurs de la Première ont donc tout naturellement assisté à cette inauguration, en compagnie des SGAB. Vincent n

23/05/11 17:38:50

vi


vivre les différences

Chantier International : clap première

Ils viendront du Japon, de Corée, de Russie, de France ou d’Italie, voire même parfois d’un peu plus loin. Ils ne parleront pas français, baragouineront un pauvre anglais international … et ils seront sur notre Domaine de Heure-Nature du 17 au 29 juillet. De doux dingues, diriez vous ? Encore plus quand vous saurez qu’ils ont payé leur voyage, traversé des continents sur leurs propres deniers, pour venir travailler "gratos" ! Par gratos, je veux bien dire sans être payé. Bref, bénévoles et volontaires. De doux dingues, vous aviez raison. Mais un chantier international de jeunes bénévoles, n’estce pas quelque part comparable à l’engagement que certains d’entre nous mettent au service du Scoutisme pendant de longues (et belles) années ? N’est-ce pas même un prolongement de l’engagement scout ? Vivre les différences, et apprendre que travailler n’est pas forcément synonyme de fric. Peut-être même aussi source de plaisir gratuit. Apprendre à vivre ensemble, se connaitre, suer et vivre ! Bref, ils seront avec nous (la 25e unité de Ganshoren participe au chantier), chez nous, pour découvrir la Belgique, le Scoutisme pluraliste, et embellir notre Domaine : travaux de débroussaillage, construction de tables et bancs, de toilettes sèches, aménagement des berges de l’étang … Et ceci, outre d’être une première pour notre Mouvement, est aussi une première et unique coproduction entre quatre organisations de jeunesse pluralistes : Les Compagnons Bâtisseurs, le Service Civil International, l’association JAVVA, et les Scouts et Guides Pluralistes. Pour tous ceux et celles qui désirent vivre une journée de chantier international, amenez vos bottes, vos râteaux, vos sécateurs et débroussaillons tous ensemble le samedi 23 juillet de 14 à 17h. Cette "journée ouverte" fera ensuite la place belle à une soirée barbecue, accompagnée de vos spécialités mais également des bons petits plats concoctés par les volontaires du chantier venus du monde entier. Pierre n

Mag 43.indd 3

Parte

naire

Plus d’info : virginie@sgp.be ou pierre.seraille@sgp.be

sd

e ce www proje .com t pagn onsb www atisse .javva urs.b .org e www .scibe lgium .be

AFS recherche des familles d'accueil bénévoles AFS Programmes Interculturels asbl permet à des jeunes entre 15 et 30 ans de vivre une expérience interculturelle par le biais d'un programme scolaire ou un projet de volontariat à l'étranger. Chaque année, à la fin du mois d'août, une centaine de jeunes venus des quatre coins du monde arrivent dans notre pays pour y vivre 3, 6 ou 10 mois. AFS recherche activement des familles prêtes à donner un foyer à ces jeunes ! Accueillir un jeune chez soi, c’est découvrir une nouvelle culture, apprendre une nouvelle langue, comprendre d’autres manières de vivre, se remettre en question et élargir ses horizons. Intéressé(e) ? international@sgp.be ou www.afsbelgique.be

3

23/05/11 17:39:02

:


mouvement

Cinq grandes orientations pour les tro Chaque année le Mouvement tient son Assemblée Générale le 3ème week-end de mars. Ce moment regroupe les représentants des Unités, les Cadres et les équipes fédérales.

Les résultats financiers ont été approuvés par l’AG. Les actions du Conseil d’Administration et le rapport du Conseil fédéral ont été adoptés à l’unanimité. La mise sur pied d’un fond social en cas de perte de subsides a été votée, ainsi que la proposition de budget pour 2011. L’Assemblée Générale est généralement l’occasion de faire le point sur les actions de l’année écoulée, échanger à propos du fonctionnement du Mouvement ainsi que d’élire les différents candidats aux fonctions d’administrateurs, etc. Cette AG 2011 revêtait un caractère un peu particulier puisqu’il s’agissait également de définir les orientations du Plan d’action du Mouvement 2011-2014. Suite aux ateliers sur la vision d’avenir des scouts pluralistes réalisés à Yatano avec tous les animateurs présents, et à la suite d’une série de rencontres de concertations dans différentes Régions, un atelier a été organisé pour faire le point sur nos priorités, celles des Unités et du Mouvement dans son ensemble. La proposition finale de texte a été adoptée à l’unanimité lors du vote de l’AG­­.

Tour de l’AG en deux minutes chrono

4

Ça se passait à Wépion (près de Namur) à La Marlagne. Nous avons été jusqu’ 80 personnes, pas mal ! Il y avait 28 Unités représentées… L’ambiance était chaleureuse et les débats très constructifs. La volonté de tous pour faire avancer notre Mouvement animait chaque intervention et on s’est bien marré.

Mag 43.indd 4

Le Conseil d’Administration avait fait une proposition concernant le contrat de solidarité. Il y a eu beaucoup de débats autour de cette question. En fin de compte, à l’écoute des Unités représentées, il n’y aura pas de nouveau contrat de solidarité en 2011 (les graines étant arrivées très tardivement). Une réflexion et de nouvelles propositions seront élaborées pour l’AG 2012. Nous avons eu une très bonne et intense discussion concernant la tenue scoute : la façon dont on considère "l’uniforme", quelles sont nos règles à ce propos ou ce que l’on souhaiterait en faire. Le Conseil fédéral prendra le relais de ce moment en vue de mettre sur pied une commission de réflexion à ce propos.

1 Un nécessaire développement • Une dynamique de croissance du Mouvement • Des moyens permettant l’amélioration de la qualité des lieux d’accueil (locaux, camps) • Favoriser les relations entre la structure de soutien et les Unités.

2 Des ressources humaines motivées et optimisées • Développer nos ressources humaines concernant nos Cadres • Être davantage présent sur le terrain aux côtés des Animateurs et Staffs d’Unité.

23/05/11 17:45:26


assemblée générale 2011

es trois années à venir Il n’y avait pas de candidature pour la fonction de Président fédéral. L’AG a voté une motion qui organise temporairement cette situation en confiant l’ensemble de la mission au Conseil fédéral. La motion sur le Plan a été votée à l’unanimité.

OK ! On a un bon plan … et quelles seront les suites ? D’ici la rentrée scoute de septembre, le Conseil fédéral va mettre sur pied une série de démarches et de supports pour permettre aux Unités de définir et planifier leurs propres actions pour 2011-2014 sur base des orientations reprises ci-dessous.

Lors des Assises du 27 août 2011, où se retrouveront l’ensemble des RU/RUa’s et Cadres du Mouvement, le Conseil fédéral lancera ses actions et activités pour le prochain Plan. Ce sera l’occasion de découvrir les grands projets, les outils et les activités du Mouvement proposés pour 2011-2014.

Ont été élus comme administrateurs : Allison DERENNE et Émilie VAN DEN BROECK

Jo n L’an prochain, c’est Paris REFFERS et Marcel Cullus qui vérifieront nos comptes. Serge DELVAUX termine son mandat au Conseil d’Administration et devient membre du Conseil d’arbitrage en tant que Conseiller.

Pour l’AG 2012 : À partir de septembre 2011, chaque Unité doit élire ses représentants à l’AG, qui se déroulera le WE des 17 et 18 mars 2012. Qu’on se le dise !

3

Des Unités en croissance qualitative et quantitative • Favoriser le soutien aux Animateurs, le suivi de la qualité des programmes • Soutenir les Staffs d’Unité dans les successions. • Faciliter la gestion administrative de l’Unité et du Mouvement.

Mag 43.indd 5

4 Des jeunes encadrés par des Animateurs en nombre et compétents • Renforcer la participation de nos Animateurs aux formations • Attirer des jeunes nonscouts, et renforcer les Staffs • Développer une proposition pour nos jeunes qui ne sont pas tout de suite intéressés par l'animation.

5

Un programme actuel et porteur de nos valeurs • Faire le point sur nos propositions adolescentes • Envisager la Loi et la Promesse au 21e siècle • Redévelopper la dimension "Plein air" dans les activités. • Poursuivre "Vivre les différences", et le développement durable grâce à "AgiTaTerre".

r mateu i n A s lu sera p ? Tu ne e tembr p e s n e e ce ssite d

réu ipe à la dre. ic t r a p nt Ca Alors devena quipes plan en si les É les in a s a ndras forcer Tu ren s et tu soutie ale région es Sections. d p.be projets es@sg r d a c e-toi à Propos

5

23/05/11 17:45:51


mouvement

s luraliste p s t u o c s : tés des ar CERA e p Huit Uni s e é s n , e récompe e , 318e , 292 , 25 e 19 e la 298 , e 40e et 115 ! 11 , 2

Pour un fois, oublie les gaufres !

C’est avec ce slogan culturellement ancré dans nos habitudes scoutes (bien que j’aurais plutôt parlé de massepain) que la coopérative CERA a lancé son appel à projets fin 2010. Objectif annoncé : valoriser l’engagement des Animateurs et soutenir les groupes locaux en les récompensant d’un prix de 1.000 euros à investir durablement. Ce type d’appel à projets est fréquent, tant au niveau public que privé. En tant que Mouvement citoyen et actif, il nous semble tout naturel de participer à de telles initiatives et le Service Soutien aux Unités les diffuse régulièrement via l’Expresso. Ne fut-ce que pour mettre en lumière (médiatique) les compétences et les engagements de nos jeunes. Mais il ne faut pas attendre un subside pour collaborer avec une autre association de votre quartier. C’est à vous de créer l’occasion ! à contrario, nos activités ne doivent évidemment pas se limiter à ces appels à projets. Gardons en tête qu’à travers eux, c’est une part de notre promesse scoute que nous réitérons.

Pirates-lecteurs à l’abordage ! En gestation depuis le début de l’année, la journée du samedi 26 février a vu la concrétisation de notre projet dans le cadre de CERA : une animation nommée « Piratelecteur » au sein d’une école primaire de Jette. 11h00, les animateurs se rassemblent pour un briefing devant l’école où ils devront faire découvrir aux enfants la bibliothèque et l’amusement par et à travers les livres. Répartis en trois groupes, les petits pirates, dûment grimés, doivent trouver des indices dans les livres pour savoir vers quelle partie de l’école ils mèneront leur équipage. Leur voyage les mènera de l’île aux pirates semée d’embûches (« tour du monde » dans la salle de gym) aux contesen-jeu (petits jeux basés sur un conte connu : Pinocchio,…) en passant par la reconstitution d’une BD muette.

SPaG Solidaire

6

Grâce à cet appel à projet, les neuf Mouvements de jeunesse de Braine-l'Alleud (réunis sous l’acronyme SPaG), dont la 292e Unité des scouts pluralistes, recevront 1000 € qu’ils ont décidé d’utiliser dans le paiement des formations complémentaires des Animateurs bénévoles : Formation BEPS (secourisme), Accueil d’un enfant handicapé dans la Section, Guide nature, … D’autres Unités ont choisi quant à elles d’investir durablement dans du matériel ou l’aménagement de leur local.

Mag 43.indd 6

à chaque étape de leur périple, les pirates-lecteurs recevaient une des trois clefs permettant, une fois rassemblées, d’ouvrir le coffre au trésor. Et dans ce coffre au trésor, une carte souvenir pour chacun et un livre d’or pour y noter les impressions de la journée ou tout simplement laisser une trace dans ce livre qui restera à la bibliothèque. 16h00, il est temps de remballer le matériel et de rentrer chez soi avec, au cœur, les sourires des enfants. Frédéric, RU 25e n

23/05/11 17:49:16


projets CERA Des petits dragons dans un home Nous nous sommes inscris à l'appel "La jeunesse s'anime et a tout à y gagner" organisé par CERA et, le 18 février 2011, nous apprenions notre sélection parmi 153 lauréats. Nous avons misé sur l'intergénérations. Voici le récit du projet. Les Castors ont décidé de construire un dragon chinois. équipés de grandes chemises (celles des papas), ils ont abondamment peint leurs cartons. Toute la Colonie a ensuite porté fièrement son dragon dans les rues de la ville jusqu’au home où toutes les personnes âgées nous ont accueillis par des applaudissements à faire trembler la terre entière. Les pensionnaires du home H. Destrebecq ont pu admirer, en primeur, la danse que les Castors préparaient pour leur fête d'Unité. Ensuite, c'est avec un grand plaisir que nos petits scouts ont servi un goûter aux "spectateurs".

Avant de nous quitter, nous avons immortalisé l'instant par une photo de groupe. Promesse est faite de se revoir l'année prochaine. La plupart de nos Castors n'avaient jamais mis les pieds dans un home et la rencontre a été des plus enrichissantes pour tout le monde. La cerise sur le gâteau c'est que nous bénéficierons d'un subside de 1.000 euros qui portera sur des acquisitions durables (matériel de camp). Mais ce n'est pas tout : vous pouvez doubler notre mise (1.000 euros supplémentaires) en votant en faveur de notre Unité ! En effet, le public pourra élire son cliché préféré sur le site entre le 1er et le 21 septembre. Mobilisez tous vos amis, familles et réseaux pour qu'ils votent en notre faveur sur le site internet www.cera. be Nathalie, Animatrice Responsable Castors 115e n

Nettoyage de printemps Active sur l’événement depuis 4 ans, la 318e Unité d’Angleur a décidé cette année de participer au nettoyage des berges de l’Ourthe en apportant un plus pédagogique. Différents ateliers étaient prévus afin que chacun rentre chez lui en ayant le sentiment d'avoir appris quelque chose. Objectif : que les jeunes en ressortent avec une autre approche de la pollution et de ses conséquences sur l'environnement. Une démarche bien scoute qui fait honneur à l’AgiTaTerre... ;o)

Vu à la télé ! La 19e Unité de Genti nnes a planté des ha ies formées d'espèces locales, de telle manière à renfor cer le maillage vert, en partenariat av ec l'association Chastre Biodiversité asbl. Une action concrète qu i méritait bien un report age sur Canal Zoom, la télévision loc ale de Gembloux (à voir sur notre page Facebook !).

Mag 43.indd 7

7 23/05/11 17:49:51


mouvement

Mêle-toi de tes voisins ! Dans ton programme de camp, tu as peut-être prévu un jeu où les enfants vont questionner les habitants du village, parfois en sonnant à leur porte. Tu te dis que vous ne dérangez pas trop à vingt dans votre plaine lorsque vous chantez autour du feu ... Or, savais-tu que durant la période des camps, certains villages de Wallonie triplent leur population ? Les cinq Mouvements scouts et guides de Belgique ont décidé de sensibiliser leurs membres aux plaintes récurrentes des habitants et autorités en période de camps. Certes, elles ne sont pas nombreuses comparativement aux nombres de camps organisés chaque été (9.000 rien qu’en Wallonie). Cela ne veut pas dire non plus que tous les camps sont mal gérés et que tous nos jeunes sont des empêcheurs de siester en paix. Mais il faut bien admettre que, par effet de masse, certaines pratiques d’animation peuvent se révéler nuisibles pour notre réputation. Et ce sont malheureusement souvent ces dérives qui font la Une des journaux et des conseils communaux.

Position commune Cet été, les cinq fédérations souhaitent donc agir sur trois thématiques et demandent à chacun et chacune d’y être particulièrement attentifs. Evidemment, nous attacherons pareille importance aux plaintes qui nous parviennent. Mais il s’agit ici de trois propositions d’actions concrètes à tenir compte dans l’animation des camps 2011.

La mendicité au porte-à-porte La débrouille, d’accord, mais pas au détriment de la quiétude du voisinage. Même en hike, c’est aux Animateurs de prévoir à manger, boire et dormir. Pour le logement, un repérage peut se faire lors du pré-camp, en journée. Pense en effet aux conséquences : suite aux abus, des portes peuvent se fermer alors que des jeunes sont réellement dans le besoin (en cas d’accident par exemple).

La consommation d’alcool « Nous nous engageons à être responsables et capables d’animer durant tout le camp.» Voilà un modèle de charte qui pourrait être proposée à ton Staff (et aux intendants) avant le camp.

Les nuisances sonores Le tapage nocturne se situe entre 22h et 7h. La nuisance sonore, elle, n’a pas d’horaire : cela concerne tant les jeux de crépuscule que les courses-relais sur la place du village. C’est la perception que nous en avons qui différencie un son d’un bruit, surtout quand on le subit. Outre le fait de prévenir les voisins de votre présence, il est donc important de ne pas concentrer vos activités dans les zones habitables.

Respect mutuel Le respect se doit, bien entendu, d’être mutuel entre voisins et scouts pour une relation "GAGNANT-GAGNANT" dans cette cohabitation éphémère. La Charte pour les camps défend d’ailleurs cette communication, qu’il est nécessaire d’instaurer, entre les Sections en camp et les communes qui les accueillent. Sois donc proactif avec ton Staff. C’est l’ensemble du Mouvement qui t’en remercie et, peut-être à moyen terme, la survie des camps qui en dépend. Mêle-toi de tes voisins : rencontre-les, accueille-les sur ton camp comme eux le font avec toi dans leur village, écoute leurs recommandations … et passe un super camp avec eux ! Jérôme n

Bonne idée !

8

Georges Brassens

Mag 43.indd 8

Pourquoi n’ouvrirais-tu pas ton terrain ou ton gîte à d’autres scouts et guides en hike ? Tu pourrais aller à la rencontre des autres Unités, pluralistes ou issues d’autres Mouvements, et leur proposer d’accueillir temporairement des groupes pour dormir. Ce serait l’occasion de partager des expériences, de réaliser un jeu ensemble ou de se refiler des bons tuyaux dans la région.

23/05/11 17:54:25


camps responsables •

Parlons-en en formation Lors du FAn 1 de Pâques qui s’est déroulé à Wasmes, les Animateurs ont répondu à quelques questions sur les consommations problématiques. Ensuite, ils ont eu l’occasion de discuter ensemble des points abordés, de leur vision des choses et de la façon dont ils traitaient ces questions dans leur Section. Les participants sont bien conscients qu’en tant qu’Animateurs ils ont des responsabilités envers leurs jeunes, envers les parents mais aussi envers eux-mêmes. Voici quelques unes de leurs réactions face à des situations précises... • Des parents te disent que leur enfant de une autre approche : « On peut tolérer qu’ils 14 ans peut fumer. Quelle sera ta réac- boivent une bière à la fin d'une journée, d'un week-end ou d'un camp. Mieux vaut tion ? "contrôler" la consommation que totalement « Je serais très surpris mais par respect l’interdire et risquer que cela se passe incopour les autres jeunes, je demanderais à gnito et avec des boissons plus fortes. » l'enfant de ne pas fumer pendant qu'il est aux scouts. » D’autres pensent aussi que • Une autre question, un peu plus pour une question d’influence il est préfévicieuse, à laquelle ils ont répondu : rable que ce jeune ne fume pas lors des « Comment parler de la consommation activités. d’alcool en Staff, sans saouler ? » • Un Animateur de ton Staff permet aux Un participant propose de faire une sorte d’activité Spi à l’aide de photos qu’il faut jeunes de boire. Comment réagis-tu ? juger ; la plupart pensent qu’il faut en discuCertains ont un avis très arrêté en scandant ter franchement quitte à faire ça autour d’un que ce n’est pas l’attitude d’une personne verre. Dans tous les cas ce qui est imporresponsable. « Je lui dis que ces actions tant de se dire c’est que « ce sujet n'est pas n’ont pas leur place aux scouts. Nous pour "saouler", c'est au contraire un débat à sommes là pour nous émanciper et non pour aborder, nécessaire et important! » devenir "accro" à quelque chose. » D’autres sont plus mitigés et lorsqu’il s’agit • Et toi, qu’aurais-tu répondu à leur place ? de Pionniers (ceux de plus de 16 ans) ils ont Amélie n

Documents de référence Tu trouveras différents trucs et astuces dans les documents disponibles au téléchargement sur notre site web : - la position commune sur les trois thématiques (texte officiel GSB) - l’AgiTaTerre (thématique "voisinage") - le Staff Pass (chapitres 12 et 16) - la "Charte pour les camps" (opération Well’Camp) - "Fermer la porte aux dépendances".

Mag 43.indd 9

Depuis janvier 2010 la loi interdit de vendre, servir et offrir de l’alcool supérieur à 0,5% à des jeunes de moins de 16 ans et des boissons spiritueuses aux moins de 18 ans.

Rappelons aussi qu’il est interdit de vendre ou d’acheter du tabac à des jeunes de moins de 16 ans.

9 23/05/11 17:54:50


Ça sent bon le camp !

Vous y êtes bientôt, ce grand camp qu'on attend avec tant d'impatience parce qu'on sait qu'on va être si bien là-bas… Et, pour être sûr que tout se passe bien, que personne ne tombe malade bêtement à cause d'une négligence, l'hygiène au camp est d'une importance capitale. Aussi, tout comme le corps, le camp a besoin d'entretien pour ne pas puer. De plus, il y a des raisons très concrètes et très logiques quant à la nécessité de garder son campement propre : - laisser par exemple traîner de la nourriture attirera à coup sûr bien des animaux (rongeurs, insectes ou sanglier...) - entreposer inadéquatement les déchets attirera d'autres visiteurs indésirables. N'oubliez donc pas le tri sélectif. Même si la commune ne l'oblige pas, il y a des parcs à containers partout en Région wallonne. Il suffit de se renseigner.

10

En camp, la conservation des aliments pose parfois des problèmes. On ne peut pas toujours avoir un congélateur, un frigo et une chambre froide au camp. Alors, il faut faire avec les moyens du bord tout en respectant les règles absolues d'hygiène. Pour les aliments secs, un sac ou un filet à provision est un minimum. En le suspendant, il sera à l'abri des bestioles de toutes sortes (vous voyez de quoi il est question!!!). Pour le pain, faire un deuxième sac, cette fois-ci il suffira de l'appeler sac à pain! Mais pour des scouts plus expérimentés et pour un grand camp, il est plus intéressant d'installer un vrai "garde-manger".

Mag 43.indd 10

Dans l'intendance, ou à un endroit qui n'est jamais exposé au soleil, creusez un trou d'environ 50 cm de côté et d'un mètre de profondeur. Posez du petit bois dans le fond et ensuite un sac rigide (sac de tente ou en toile de jute, par exemple). Prenez une bâche plastique et remplissez le trou comme si vous comptiez y garder le l'eau. Prévoyez un couvercle en claies et ce qui vous reste de toiles imperméables pour fermer le trou et ainsi isoler de l'air ambiant. Vous aurez de la sorte une "cave" qui permettra de garder des aliments à une température bien inférieure à la température ambiante et bien sûr à l'abri de la lumière. Cette installation peut aussi être refroidie si vous avez la possibilité de congeler des bouteilles d'eau chez le propriétaire. ATTENTION, les bouteilles d'eau congelées sont particulièrement riches en bactéries de toutes sortes ; il faut donc les placer en-dessous de la bâche en plastique, jamais en contact avec ce que vous voulez conserver.

Le trou à eaux sales sert à se débarrasser des eaux usées provenant de la vaisselle, de la cuisson ou du lavage, au lieu de la jeter un peu partout autour du camp. Suivant ce raisonnement, il sera impératif d'utiliser des produits naturels, non toxiques pour la nature (voir recette d’un détergent écologique dans l’AgiTaTerre). Il faut cependant veiller à ne pas le faire trop près du campement, mais pas non plus aussi loin que les feuillées. Creuser le trou de 50 cm de diamètre. Plus petit, à coup sûr de l'eau sera déversée à côté et trop grand, il sera difficile de le recouvrir. Ne pas avoir peur de faire un trou profond (on sous-estime souvent la quantité d'eau à disposer et rapidement le trou devient plein). Disposer dans le fond du trou des pierres, du gravier et du sable qui filtreront l'eau avant qu'elle ne rentre en terre. Bien délimiter le trou afin de ne pas le perdre de vue et d'éviter les accidents. S'assurer d'avoir un bon couvercle pour empêcher son accès aux animaux (treillis alourdi de terre ou de tourbe, grande pierre plate).

23/05/11 17:56:34


staff pass La notion d'hygiène ne s'arrête pas uniquement à la gestion des ressources et des déchets. Tout scout doit s'assurer de garder une hygiène corporelle adéquate et ce, tous les jours du camp. Pour ce faire, le Relais, la Troupe, la Meute ou la Colonnie doit posséder des installations prévues à cet effet. N'hésitez pas à faire des jeux sur l'hygiène, vous verrez que votre expérience personnelle est suffisamment riche que pour que votre imagination déborde de créativité. Et pourquoi pas un défi de construction pour voir quelle équipe construit la meilleure douche ?? Ce n'est pas parce que nous sommes en camp qu'il faut abandonner les bonnes vieilles habitudes de la maison! Dans les faits, vivre dans un endroit propre n'est pas qu'une question de bonnes manières. Mais imposer son odeur de bouc aux autres est souvent source de conflits sur le camp. Les dents se lavent tous les jours, en camp comme ailleurs, les dessous-de-bras puent encore plus vite en camp qu'à l'école et une bonne hygiène corporelle réduit les risques de maladie et d'infection en cas de blessure.

Comme chaque année, les scouts pluralistes mettent en service un numéro d’urgence en cas d’accident pendant les camps. Pour les problèmes importants en semaine de 9h à 17h, le numéro est celui du Siège : 02/539 23 19. En dehors de ces heures, un numéro de GSM unique : 0498 51 72 23

Bon camp ! Dague Tu trouveras dans le Staff Pass, chapitre 11, d’autres conseils relatifs à l’hygiène au camp et les maladies de la nature. Le document est téléchargeable sur le site web fédéral.

ce de tes ise en pla m ur la s n a ouveras s ider d Afin de t’a our le camp, tu tr petit logo s p ntes un animation hes suiva c fi Branches s e d tion des c n chacune fo n E ue cette sable. sauras q reconnais tu u , s e é ur telle o ntionn andée po ainsi me m m o c re est animation e d’âge. h c telle tran

Mag 43.indd 11

11

23/05/11 17:56:59


anim'action Camp durable à la 296e Dans le cadre de leur camp scout 2011, les Animateurs de la Troupe Puma Condor de la 296e Unité de Waterloo ont pour projet d’organiser un camp écologique afin de sensibiliser leurs jeunes à leur environnement. Comme l’explique Sébastien : « Nous voulons également leur apprendre l’autogestion en leur permettant de faire leurs propres expériences. » Afin de mener à bien ce projet, ils ont décidé de mettre en place plusieurs activités : - Création et utilisation d’une toilette sèche. - élevage de poules - Tri des déchets - Création et gestion d’un compost - Achat de produits locaux - Utilisation de produits écologiques « Nous avons conscience que les feuillées traditionnelles ont un impact négatif sur notre environnement. » Ainsi, les Animateurs ont imaginé une toilette sèche possédant une structure réutilisable. Le Mag vous offre l’explication et le plan en primeur ci-dessous. Leur projet de camp écologique a reçu le soutien de la commune à concurrence de 125 € pour l’achat du matériel.

de s e t t e l i o t s e L e s s e h c u d i h c l'ar , s e h c è s t n o s ... s e h c è s i h c r a

i o l p m e ’ l P r ê t e s à société bruxel-

e une logistiqu , une je "Kopo" ialisée dans la propose , éc loise sp ur événements camps. o p le ur s durable et, ches po è s s e Yatano tt des toile vons testées à plus que sa était Nous le l, l’essai environnera é n é g de l’avis Les avantages ailettes ré nt. conclua ont multiples : to cupérés/ s aux ré mentaux s matéri s d’eau écoe d s n a lisées d lus de 230 litre ttes ,p es toile recyclés ar rapport à d p nomisés ! e u chimiq vation : & réser .76.51 s n io it Cond 02/888 po.be info@ko

Création et utilisation d’une toilette sèche La toilette sèche est une structure réutilisable durant plusieurs années et pourra donc faire partie intégrante de la vie de la Troupe. Son utilisation est très simple : après chaque passage, une poignée de copaux est jetée dans le seau. Une fois ce dernier rempli, son contenu est récolté afin de créer un compost.

12 Mag 43.indd 12

à la fin du camp, celui-ci sera remis à l’agriculteur qui loue son terrain et qui pourra l’utiliser comme engrais.

23/05/11 17:59:48


Il était une fois ...

AgiTaTerre

« Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’active, allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les jeter sur le feu. Au bout d’un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit « Colibri ! Tu n’es pas fou ! Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ?! » Le colibri lui répondit alors : « Je le sais, mais je fais ma part ».

La 66e se met au vert !

30 % des nos déchets ménagers sont compostables ! Un déchet composté n’est pas incinéré et il évite donc des émissions de gaz à effet de serre. De plus, il est valorisé en se transformant en terreau fertile pour les plantations. Face à ce défi la 66e a décidé d’agir ! La dynamique de quartier a gagné la plaine, un potager de quartier va voir le jour juste à côté de là où l’Unité du Corbeau Noir se réunit chaque dimanche. Un partenariat a été initié avec l’ASBL des Potagers de Quartier. La 66e a construit à travers des jeux et à l’aide de tous les enfants et les jeunes un composteur qui servira pour le potager de quartier et plus largement aux voisins. Grâce ce projet l’Unité s’inscrit dans une dynamique de quartier mettant en valeur l’importance de l’action locale, la rationalisation du problème des déchets et le développement durable. Vigo, Animateur Troupe 66e n

Prenez-en de la graine ... de scouts ! Avec le printemps, les nouvelles "Graines de scouts " (contrat de solidarité 2010-2011) ont envahi notre Mouvement. De nombreuses Unités sont déjà venues chercher leurs lots au Siège. Que ce soit dans un potager collectif ou sur le balcon d’un kot, les semences se plantent un peu partout. Pour pouvoir en profiter au maximum, des recettes avec du basilic ou de la cressonnette sont téléchargeables sur www.scoutspluralistes.be. Cultivons nos différences !

Mag 43.indd 13

13 23/05/11 18:00:21


anim'action Noeuds te prends pas la tête ! Les nœuds, c’est le quotidien d’un scout marin. Autant le nœud carré d’un foulard que ceux qu’on utilise pour les activités nautiques. Il y a des nœuds à chaque étape : lorsqu’on grée (prépare) un bateau, qu’on l’utilise et puis lors du rangement. à partir des Castors, les enfants apprennent le plus simple : le nœud en 8, qu’on réalise sur tous les bateaux à voile. On demande aux Louveteaux de connaître cinq nœuds dont ils ont besoin sur leur Optimist (petit bateau de 2,4 m de long) : le 8, la demi-clé, le nœud plat, le noeud de chaise et d’amarrage. Les nœuds décoratifs (pomme de touline, macrame,…) s’apprennent chez les Scouts et Guides. On va plus avec eux aussi dans la justification des nœuds. Un bon nœud ? Facile à faire, solide, facile à défaire. Mais surtout qu’il ne se défasse pas tout seul ! Dans nos bateaux le nombre de cordages est limité. Au maximum dix sur les Lelievlets (bateaux de la Troupe, 6m de long en acier pouvant aller sur le canal et passer des écluses). Ils ne sont pas en même matière que la ficelle utilisée pour les brelages.

à chaque nœud son utilité Sur toutes les écoutes (cordages qui servent à régler les voiles), il faut faire un nœud en 8 à l’extrémité comme arrêt. Ce nœud est plus facile à défaire qu’un nœud simple, surtout après avoir été serré. On utilise le nœud de chaise pour attacher la voile à la drisse (cordage qui sert à hisser la voile), comme certains le font pour leur drapeau au mât. Le nœud de chaise est aussi utilisé comme nœud de secours lorsque quelqu’un tombe à l’eau. C’est une boucle fixe, solide et facile à faire. Bien que parfois, ce sont des Louveteaux qui montrent aux Animateurs comment le réaliser ! Le nœud de chaise s’utilise aussi pour les amarres d’un bateau. Sur un bateau, il faut juste être un peu méthodique. Ranger correctement les amarres pour éviter de se prendre les pieds dedans. Les Sea-Scouts (trois Unités chez les scouts pluralistes) partent également en camp, souvent à proximité d’un plan d’eau pour les plus jeunes. Si le trajet en voile ne dure pas trop longtemps, les scouts réalisent également des constructions. Décidément, ils en voient de tous les nœuds ! Aurore n

14 Mag 43.indd 14

23/05/11 18:02:21


jeunes reporters

Le UGH est un périodique trimestriel envoyé à tous les membres actifs de la Région Bruxelles Sud , dite le Groupe Honneur. On y trouve les comptes-rendus des activités régionales et de chaque Unité, des articles marquants parus dans les anciens journaux du Groupe, des informations plus officielles, des jeux, la liste des nouveaux membres et des nouveaux totems, des photos, … Tout le monde peut collaborer au UGH (un peu comme Le Mag...). Bien que ce soient les Animateurs de Section qui y écrivent le plus souvent, nous encourageons nos jeunes à envoyer leurs propres articles, jeux et photos. Depuis peu, le UGH a lancé une campagne d’abonnement qui cible les anciens du Groupe Honneur. Ceux-ci sont également invités à partager les récits et anecdotes de leurs belles années passées au Groupe. De cette manière, nous faisons du UGH un espace de communication et de partage idéal entre les Animateurs, les jeunes et les anciens. Vincent, rédacteur en chef du UGH n

Le Tally retrace l'histoire de la Meute : ses grands moments, ses anecdotes, ses joies, etc. Le journal mural, c’est un peu le Tally quotidien de camp. En fin de journée, à tour de rôle, des équipes d’enfants se réunissent pour raconter ce qu’ils ont vécu. Leurs récits seront diffusés le lendemain au reste du groupe sur un grand panneau.

En bibliothèq

ue au Siège

:

- Jeux de Lec ture et d’Ecr iture, fichier collection "Vie de la ns jouer", édi tions Les Fra nc as . - Sélection d e 65 jeux et ac tivités pour… découvrir, co mprendre, s’ exprimer, participer. F ichier Hors S ér ie de la colle "Viens jouer" ction , Création Le s Francas, E Classe. dition La

étapes de réalisation : • Récolter en vrac les anecdotes et souvenirs de jeux vécus tout au long de la journée par l’équipe. • Leur proposer de parcourir la presse quotidienne de la région (un journal local acheté à la librairie par les intendants) et de sélectionner une ou deux informations qui les intéressent. • Les aider ensuite à sélectionner les informations (5 à 6 maximum) pour composer la page A 3 du journal mural. Choisir l’info prioritaire et hiérarchiser les autres (article, brève,…). • Les mettre en ateliers, une partie réalisant les illustrations et l’autre les écrits. • Mettre le tout en page en faisant attention à la taille des titres, des sous-titres et des textes. Répartir harmonieusement les images dans le canevas général. Ici le rôle de l’Animateur est important afin de bien mettre en valeur le travail des enfants. • Une fois terminé, afficher le journal mural dans la salle du petit déjeuner !

Mag 43.indd 15

15

23/05/11 18:02:38


événement Nuit des étoiles filantes à Heure "Savourer un moment magique dans un cadre enchanteur ...". D’emblée, l’affiche titille la curiosité des amateurs de plein air. Pour la première fois cet été, notre association ouvre les portes de son Domaine Heure-Nature au grand public le temps d’une soirée. Le Mag a interviewé Virginie De Bruyne, initiatrice de ce projet pour notre Mouvement, afin d’en savoir un peu plus sur cet événement… Pourquoi une "Nuit des étoiles filantes" dans notre domaine scout ? On voulait faire profiter amis, familles et voisins du Domaine. On est dans un cadre naturel que peu de gens, excepté les scouts pluralistes, connaissent. C’est en outre un projet qui ne demande que son sens de l’observation pour profiter pleinement du spectacle. En quoi consiste le partenariat avec la Maison du Tourisme Condroz-Famenne ? En gros, la Maison du Tourisme reçoit un subside européen pour financer des événements coup de cœur. On a répondu à leur appel à projet et notre "Nuit des étoiles filantes" fait partie des huit sélectionnés. Des scouts ou guides pluralistes seront-ils impliqués dans l’organisation ? La Meute de la 135e de Malmédy est en camp à Heure à ce moment-là et va nous donner un sacré coup de main logistique. Mais tout Animateur ou Cadre qui le souhaite est le bienvenu bien sûr, soit pour animer soit pour accueillir le public. Pour lire cette carte, mettez la au-dessus de votre tête. Il faut que le mois en cours soit orienté vers vous.

Le Domaine de Heure, outil pédagogique de sensibilisation à la Nature ? à fond et plus que ça ! On essaie de développer notre Domaine vers une gestion de plus en plus durable. Ceux qui y viennent peuvent vraiment s’en servir pour sensibiliser les jeunes à leur environnement. Pour aimer la nature, il faut l’observer; et pour la protéger, il faut la connaître.

16 Mag 43.indd 16

Pour

aller plus loin

Ce projet est financé par le Fonds européen agricole pour le développement rural et le Commissariat Général au Tourisme de la Région wallonne. www.valleesdessaveurs.be

23/05/11 18:09:22


découverte musicale Interview Le lendemain d’un concert au PacRock Festival de Pontà-Celles et juste avant une répétition à Bruxelles, Le Mag a rencontré le jeune chanteurcompositeur Julien Toussaint alias Sinus Georges, "le cousin wallon de Selah Sue". Comment est né Sinus Georges ? Il y a deux ans, j’ai arrêté mes études d’architecture pour me consacrer entièrement à la musique. Je suis autodidacte mais j’ai suis entouré aujourd’hui de trois jazzmen. Le projet tourne autour de cette envie de faire de la musique qui fait du bien aux gens. Tu chantes parfois en anglais et parfois en français. Ce choix est-il un non-choix ? L’anglais est plus mélodique, parle de ressenti ; alors qu’on peut plus facilement jouer sur les figures de style avec le français. Certains producteurs voudraient que je ne chante qu’en anglais. Mais je me sens davantage capable d’écrire des textes intéressants en français. Dans "les idées louches", tu enchaînes des évidences sur la vie. Réflexions philosophiques ou simples jeux de mots ? Cette chanson met en évidence les évidences qu’on finit par oublier. Dans la vie, tout est duel. Je voulais partager des réflexions qui mèneront peutêtre à des déclics. Toi qui a été au Patro, quel souvenir gardes-tu des camps d’été ? Les camps, c’est ce qu’il y a de meilleur. Ça remet les valeurs en place. C’est comme quand nous sommes partis au Burkina pour des rencontres musicales. On jouait dans les marchés, devant le roi du village. On n’avait rien, on partageait nos différences et c’était génial ! Le premier album studio de Sinus Georges sortira au mois de décembre 2011. Découvrez le groupe cet été sur les scènes des Ardentes (7/07) et de Dour (16/07). www.myspace.com/sinusgeorges

Mag 43.indd 17

17

23/05/11 18:09:31


près de chez vous

Ils seront près d’une centaine cet été à partir à l’étranger. Des scouts et guides pluralistes, âgés de 15 à 18 ans, qui ont fait le choix de partir à la découverte d’un monde qu’ils ne connaissent pas. Coup d’œil sur leurs destinations.

Dans la méthode Pionniers, le projet correspond au grand camp des autres Branches : l’aboutissement d’une année. à la différence que ce sont les jeunes eux-mêmes qui l’organisent de A à Z. Les Animateurs du Relais les accompagnent dans la recherche d’un projet et des moyens pour y parvenir. Cette participation active développe l’autonomie des Pionniers et leur mobilité… à travers l’Europe, du Portugal à la Roumanie !

-

Destinations 2011 Tchéquie, Slovénie, Croatie, Roumanie ; Italie, Grèce, Portugal, Maroc… Les Pionniers recherchent semblet-il le choc des cultures et le soleil. Et les projets 2011 démontrent tout le panaché de possibilités offertes aux jeunes grâce au Scoutisme pluraliste. La 134e de Mons s’engage par exemple dans la reconstruction d’un village détruit par des séismes en Calabre. De son côté, la 195e de Berchem-Sainte-Agathe donnera le biberon à des ours dans un refuge en Croatie.

18

La majorité des projets se font en partenariat avec une association locale. Pour notre Mouvement, c’est une garantie d’actions de service utiles à la communauté que nous rejoignons le temps d’un été. Ainsi le Relais de la 111e partira au Maroc avec une association belgomarocaine aux côtés de laquelle d’autres scouts pluralistes se sont déjà engagés. Quant aux Pionniers de la 66e, ils continueront un projet de déblaiement d’un sentier de randonnée dans les forêts slovènes entamé par deux autres Relais de notre Mouvement.

Mag 43.indd 18

Pratiquer le pluralisme actif Faire quelque chose de ses mains, de ses nœuds, de cet esprit solidaire et engagé construits chez les Castors, Louveteaux, Scouts et Guides… Ce n’est pas évident de mettre en place un tel projet. Il a fallu assumer ses choix, retrousser ses manches et parfois confronter ses divergences d’opinion pour aboutir à un projet qui au final fait rêver les lecteurs de ce Mag. Rassurez-vous : la plupart des projets comportent également une semaine de visite touristique de la région. Pour joindre l’utile à l’agréable, évidemment. Le pluralisme actif encourage chacun d’entre nous à aller à la rencontre d’autres cultures et à partager la nôtre. Les projets des Pionniers sont une chance pour les jeunes d’aujourd’hui de vivre de telles expériences. Pour en avoir vécu deux (au Burkina et en Roumanie), je ne peux qu’envier ceux et celles qui y goûteront cet été. Jérôme n

23/05/11 18:22:24


Pi's à l'étranger Pentedattilo, reconstruite par la 134e Mons Comme le dit Sébastien, ce n’est pas son projet mais le projet que tous les pionniers ont accepté. Chipmunk explique qu'ils vont aider à reconstruire une ville détruite par un tremblement de terre, pour permettre aux gens de recommencer une vie normale. Souslik ajoute qu'ils participeront également à la vie du village en aidant à la cueillette de fruits et légumes avec une association locale qui s’occupe de personnes déficientes mentales. La seconde semaine, continue Lemming, nous ferons un camp itinérant sur une des côtes de la Sicile. • Qu’est-ce qui te motive à participer à ce camp ? Chipmunck : - Le fait de partir à l’étranger et d’aider des gens qu’on ne connaît même pas sans rien demander en retour, partager de bons moments en se rendant utile. Siamang : - Au départ j’avais choisi le projet de la Roumanie mais finalement j’attends le camp avec impatience. Et puis on a l’honneur de participer au premier camp Pi de la 134e, c’est historique ! • Quelles sont tes attentes par rapport à ce projet ? Jaguarundi : - J’espère revenir de ce camp avec des souvenirs plein la tête mais aussi avec un certain sentiment du travail accompli.

Spip : - Je ne suis jamais allé en Italie. Je pense que nous pourrions avoir une très bonne expérience de ce voyage. Sébastien : - Je dirais la connaissance d'un pays étranger et de sa culture, agrémenté d'une bonne entente entre chaque pionnier, d'un temps radieux et que l'on s'éclate au maximum ! Propos recueillis par Aurélie, Responsable du Relais n

The maPIs clan made in 111 en short, en jeans ou en djellaba Partir hors de nos sentiers battus pour vivre et partager des expériences uniques en accord avec notre vision du scoutisme, telle est notre optique de base. Les verts et bleus partent ce mois de juillet au Maroc dans la vallée d’Aït Aissa en partenariat avec l’asbl qui porte le même nom. Nous mènerons un projet en trois temps : un chantier de reconstruction de bâtiment (bergerie, école), l’animation des enfants du village et la découverte des horizons et paysages typiques de la région le temps d’un trek.

La 19e dansera le sirtaki Nous partons vivre l'aventure "WWOOF" (pour World Wide Opportunities on Organic Farms) en Grèce durant la première moitié du camp. Nous allons prêter main forte dans une ferme écologique qui est prête à nous accueillir. En échange de notre travail, le couple de fermier nous offre le logis et le repas. Durant cette période, nous aimerions préparer un petit reportage relatant notre expérience. Celui-ci pourrait par la suite être utilisé par d'autres Relais désirant s'aventurer dans ce genre de projet. La deuxième partie de notre camp sera consacrée à un voyage itinérant en Grèce, à la rencontre de scouts de la région pouvant nous faire découvrir au mieux leur pays ! Caroline, Relais Pionniers “Into The Wild” n

Mag 43.indd 19

- Malgré toutes ces choses qui peuvent nous faire rêver, la formation de sensibilisation de l'asbl QUINOA nous a bien ouvert les yeux. Nous devrons garder la tête froide et bien nous dire qu’en tant qu’européens, nous ne possédons pas la science absolue et nous ne venons pas pour les convertir à notre mode de pensée mais bien pour s'ouvrir à leur culture. Guereza - J'ai de l'énergie à revendre et l’envie qu'elle serve à aider, partager une expérience forte comme la découverte de la vie dans un autre pays en dehors des sentiers battus de l'industrie touristique me permettra d’achever ma "vie scout" comme animé par un grand évènement. Archimède Bien plus que mener un projet de tourisme durable, nous voulons nous plonger dans une culture bien différente de la nôtre afin de nous créer une image personnelle plus juste que toutes les fausses idées reçues ici en Belgique. Allactaga et le Relais Pionniers de Sarihgwan n

19

23/05/11 18:22:35


"Success story" Lors du dernier week-end de mars, tous les membres de la 111e (Bruxelles-Sud) étaient invités à passer un sympathique camp d’Unité, comme chaque année en somme. Sauf que cette année notre Unité a littéralement explosé puisque nous avons ouvert une seconde Meute, WonTolla, et fondé la première Colonie de l’Unité, Hocus Pocus ; nous nous sommes aussi lancés dans l’aventure des Pionniers, avec notre Clan 111. C’est donc avec beaucoup de joie que nous avons accueilli nos nouveaux castors, qui portent un joli foulard vert et rouge. En tout nous étions près de 120 personnes à séjourner dans les bâtiments du Chat Botté au Coq, à quelques pas des dunes et de la mer. Hobbes n

Grande Chasse de l’Ankus du Roi Trois Meutes de la Région Collines (31e de Mouscron, 240e d'Elouges et 287e Péruwelz) se sont donné rendez-vous le samedi 16 avril dernier sur la place d’Anvaing. Après un rassemblement, tout le monde s’est dirigé vers la plaine pour vivre les différentes activités sur un thème Jungle. Mowgli, après avoir rendu visite à Thuu, lui vola l’Ankus puis l’abandonna dans la Jungle après qu’Hathi lui expliqua à quoi il servait. Décidé à le retrouver pour le ramener au cobra blanc, Mowgli aidé des loups partirent donc voir Bagheera, Messua, Phao, Baloo et Kaa pour recevoir, après une petite épreuve, un indice qui les guidera jusqu’à l’Ankus. Lardaki, Responsable Meute 31e Mouscron n

Fafnir, week-end Troupes Le week-end des 16 et 17 avril, les patrouilles de la 31e, 240e et 287e ont participé à différentes activités tel un cross-d’orientation, un repas trappeur et des olympiades.

20 Mag 43.indd 20

23/05/11 18:24:19


retour des Unités Le Groupe Honneur à l’Heure d’été ! Une fois n’est pas coutume, Bruxelles-Sud - Groupe Honneur, pour les intimes - organisait sa traditionnelle "Coupe Pierre Graux" sur les plaines du domaine de Heure durant le congé de Pâques. Sous un soleil estival, plus de cent scouts (18 patrouilles) se sont affrontés amicalement, pour garder ladite Coupe jusqu’à l’année prochaine… Constructions, animations (aux fortunes diverses, il faut bien l’admettre), concours bouffe (5h de gastro…nomie)… : depuis les techniques de base du scoutisme jusqu’à l’esprit grand-guignolesque du scout moderne, tous ont à nouveau relevé le défi ! Encore bravo aux Toucans (11e) pour leur victoire ! Et à l’année prochaine !

Les personnages de BD revisités par la 94e de Roux Le 26 février, la 94e Unité de Roux a célébré à sa manière le Thinking Day. Le Clan, qui rassemble les Animateurs à la retraite, a organisé un grand jeu pour les enfants, mais aussi les parents et les Animateurs. Cher au pays carolo, c’est le thème de la BD qui a été mis à l’honneur. Petits et grands se sont démenés pour recomposer les planches de BD dispersées par le Ptit Boulou, la masquotte de l’Unité. Et ceci malgré la pluie !

à la recherche du lapin de Pâques Tous les castors se sont transformés en lapin (grâce au grimage) et ont appris la belle chanson des cloches de Pâques, suivie d’un jeu… L’après-midi, les castors se sont dirigés vers le bois à la recherche des grands œufs de Pâques… pour les manger ! Journée bien chargée, de nouvelles connaissances dont de nouveaux amis Castors d’Elouges. En espérant nous revoir bientôt. Organdi, Responsable Colonie 31e Mouscron n

Mag 43.indd 21

• La Maman Pourbaix : « Génial de partager une journée avec les enfants et les autres parents, ça nous apprend à nous connaître... » • Maman de Florence: « Super chouette car il n'y avait pas d'esprit de compétition. C'était pour s'amuser. Dommage pour la pluie, les machines à laver s'en souviendront ! » • La Mamy de Wesley (66 ans) : « Je vois que je suis toujours jeune ! »

21 23/05/11 18:24:44


-

Des animaux étranges… une rencontre renversante Le samedi 27 août prochain, Natagora remet le couvert pour la 13e édition de la Nuit européenne des chauves-souris. Dans le cadre de l'année internationale de la forêt et de l'année des chauvessouris, le thème "Vol de nuit en forêt" a été choisi car de nombreuses espèces, loin de passer leur vie au fond des grottes, sont dépendantes de la forêt, et d'une gestion à long terme de celle-ci ! Cette année encore, une cinquantaine de sites en Wallonie et à Bruxelles proposeront balades nocturnes, projection d'un film, exposés,... Infos : www.chauves-souris.be

Les Mouvements de jeunesse se donnent rendez-vous sur les places, près d'une gare, dans un parc… avant ou après l’école, l’université ou le travail… pour fêter la 3e édition de cet événement déjà incontournable de la rentrée scoute. Ce sera l’occasion de se rencontrer et se faire connaître des voisins. Dans chaque ville, plusieurs Unités issues des différentes fédérations peuvent se rassembler pour organiser ensemble LEUR journée. Si le projet t'intéresse, manifeste-toi auprès du Siège fédéral ! Tu recevras les contacts des autres Animateurs ou Responsables locaux pour lancer ensemble ce projet. www.mouvementsdejeunesse.be

Génération

XXI : Traç ons l’aven ir !

Le diman che 18 s eptembre voiture, 2011, lors on vous propose de la Jo "plus gra de partic urnée sa nde fresq iper à la ns ue du m partie de réalisatio onde". C s bouleva n de la elle-ci s’é rds du ce longue d tendra su ntre de B ’un r une ruxelles. naliser qu kilomètre dont vo U ne toile g u elques m s a u re é ante z l’o ètres… to les bienv utes les fo ccasion d’en pers enues ! U onne page b rmes d'ex jeunesse lanche off p , et aux je erte aux M ression sont unes qui de valoris ouvemen les font v er nos ré ts de ivre – do alisations n c e vous ! -, t Un événe notre eng afin ment fes agement. tif, gratuit et ouvert à tous ! Envie de participe r? www.gen eration21 .be

Appel à la solidarité scoute

22

En mars dernier, la 79e Unité de Laeken s’est réveillée en cendres. Après avoir saccagé à plusieurs reprises leurs locaux, des vandales y ont bouté le feu détruisant le matériel mais également les souvenirs de toutes les Sections. Des démarches sont en cours avec la Commune pour les reloger. Malgré tout, l’Unité a décidé de faire sa Fête d’Unité et de partir en camp. Nous profitons du Mag pour faire appel à votre solidarité ! Il leur manque : des casseroles d’intendance, des passoires, des couverts de cuisine, des réchauds à gaz, des assiettes en plastique, des couverts en plastique, des haches, scies, maillets, pelles, … Ce don en nature permettrait aux jeunes d’oublier un peu ce triste incident. Contact : Fabrice (RU), 0475/60 37 96, fabrice@letot.be

Mag 43.indd 22

23/05/11 18:26:25


25% de réduction en 2011

-

Pour bénéficier de ce tte réduction, comman dez vos tentes Alpino au Siège des scouts Pluralistes

s au Musée, a p s n ie v e n tu Si r a à to i… le M u s é e v ie n d une salle

C o n n a is s e z - v o

u s l’ e f f e t p a p il lo n ?

Îles de Paix lance une ca changer !". S mpagne intit ulée "ça do outenu par d it es clips d’an tiques (les m imation hum ésaventures orisde Bardaf, P le papillon), louf et Scrou le site web p nch ropose différe multimédias ntes ressourc : web-report es ages, jeu é officiels, exp ducatif, rapp o en ligne... U o rt s n e vraie sourc précieuses ! e d'informatio L’AgiTaTerre ns n’est pas trè s loin… www.cadoitc hanger.be

Testé pour vous ! Bruxelles, ville des pavés, des trous dans les trottoirs et des toilettes en sous-sol. Pas facile en chaise roulante, c'est le moins qu'on puisse dire ! Mais alors, où aller quand on veut découvrir la capitale ? Ce plan de la ville en fauteuil mentionne les musées, cinémas, théâtres, cafés et restaurants abordables et (relativement) accessibles au centre-ville. Les textes ont été rédigés par de jeunes chaisards bruxellois, qui ont tout personnellement testé sur place. Le plan des rues comporte un code couleur indiquant la praticabilité des trottoirs. C'est parfois un casse-tête mais Bruxelles est trop top pour ne pas tenter le coup. Commander ce guide gratuit ? Envoyer un mail à asph@ mutsoc.be ou le télécharger sur www.bruxellesenfauteuil.be

Mag 43.indd 23

ée itinérant, s est un mus us. Ce semiLe Muséobu s ouverte à to ue ro r su n tio llonne les rues d'exposi res de long si èt m et 20 de e s de Wallonie remorqu lles et village vi u o s de re êt rs , tie pre et quar xposition "Pro l'e r e ou br P to s. oc lle 15 (du de Bruxe e l'hygiène" d e a ir s to bu is H éo us du M paraître? 12), l'équipe 20 ict ai m da di 31 ux pannea 2010 au ique via des cat lle ém co th de la abordé es issues un ntaine de pièc constitution d' ques, une ce même une re et s le éa us tions m tte de 1925. cabinet de toile s du Musévisites guidée s le et ès cc La venue, l'a uits. obus sont grat be eobus@cfwb. 05 26 et mus 40 1/ 08 : ct Conta

Des châteaux en Wallonie ? Eh oui ! Pas besoin de traverser la frontière française pour se plonger en plein Moyen Âge. Que ton thème de camp soit "Les Visiteurs " ou "Johan et Pirlouit", il y a plus d’un dragon qui se cache à deux pas de la Meuse. Au total quelque quatre-vingts châteaux ont été repérés le long du fleuve… et il est possible de les visiter ! Découvre-les sur www.chateauxdelameuse.eu

23 23/05/11 18:26:41


Agenda • 2011 - 2012 24 juin : "Portes ouvertes" au Siège 13 août : Nuit des étoiles filantes (Heure) 27 août : Assises 21 octobre : JdMJ 2011 du 29 octobre au 3 novembre : FAns de Toussaint du 18 au 23 février : FAn’s de Carnaval 17 et 18 mars : AG 2012 du 31 mars au 5 avril : FAn’s de Pâques

• “Heure-Nature” • “Les Genêts” à Cul-des-Sarts : 02 539 23 19 (Virginie Debruyne) domaines@sgp.be

• “Les Grandes Tentes” à Ittre : 067 64 63 44 (Martine Van Der Meiren) Conditions spéciales pour nos membres

cout !!!!

Nouveau au Magas

Catalogue complet sur www.scoutspluralistes.be

Le Magascout est ouvert tous les jours de 10h à 17h. Fermé : samedi, dimanche et jours fériés mail : magascout@sgp.be Nos articles sont aussi en vente chez :

&

• “Outdoor & Scouting” Shopping Linthout,11 1200 - Bruxelles tél/fax : 02 733 36 72 Ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 12h et de 13h à 18h30 - fermé lundi

Mag 43.indd 24

• "La Maison du Scout" 36a rue de la Station, 1410 Waterloo tél: 02 353 10 16 - fax: 02 354 35 92 Ouvert du mardi au samedi de 10h à 18h30

Imprimé sur papier 100% recyclé sans chlore

Nœud de foulard : 2 € Couteau Suisse Victorinox Spartan : 10,95 € Boussole d'orientation PLR020 Baladéo : 6,45 €

Cette publication a été réalisée avec le soutien du Service Jeunesse du Ministère de la Communauté française.

• • • • • • • •

Les 3 domaines SGP

23/05/11 18:27:28


Le Mag 43