Page 1


ro j p Le

et de

ca

mp

de

Relais .. . 4 1 n en 20 mo

Chère Animatrice, cher Animateur, "À l’étranger avec ton Relais", le plein d’infos qui doperont le projet de ton Relais à l’étranger, des propositions de partenariats, des idées de rencontres internationales, les échéances à ne pas manquer, les "terrains de jeu" autorisés, des exemples de projets réalisés précédemment, des pistes de financement, etc.

Le Service International : à vot’ service ! - pour toute info sur les camps en France (législation) ou tout autre pays ; - pour la recherche de contacts avec des pion- niers à l’étranger ; - pour te proposer des camps internationaux, des projets internationaux, … ; - pour entrer un projet et ainsi peut-être obte- nir des subsides ; - pour te préparer à un camp "extraordinaire" (destination plus lointaine) : formations, par- tenariats, base de données des camps pré- cédents,… ; - pour la recherche de partenaires : a.s.b.l., associations, chantiers,…

L’occasion aussi de découvrir de nouvelles idées des projets innovants ... Il n’est cependant pas indispensable de partir loin pour vivre un projet intense, soyez aussi AgiTaTerre et participez par exemple à un chantier nature dans une réserve naturelle wallonne avec Natagora. L’Europe est le terrain de jeu privilégié des pionniers mais … la dimension internationale, la rencontre avec d’autres Relais peuvent aussi se vivre tout près. Par exemple lors d'une grande rencontre internationale avec des jeunes venus des quatre coins d'Europe, tout près de chez vous !

Bonne lecture et ... bonne Entreprise !

Olivier Penasse, Permanent Service International olivier@sgp.be

Nous contacter : 39 Av. de la Porte de Hal, 1060 Bruxelles international@sgp.be Tél : 02/539.23.19 Fax : 02/539.26.05

A

Un projet à l’étranger implique pas mal de préparation, cette plaquette te permettra d’organiser tout cela. Un projet de camp bien pensé et planifié, c’est éviter de passer l’année à ne faire que des activités pour récolter de l’argent, tu pourras ainsi te consacrer aux défis, à la cohésion du groupe, … Nous nous ferons un plaisir de t’aider en t’apportant une aide personnalisée.

Et pour un tas d’autres choses …

omm s u

aire

u trou as... t ver ,

p. 3 Introduction p. 4 Cadre d’action p. 5 Types de projets p. 6 Les moments clés p. 7 Démarches obligatoires p. 8 Propositions pour 2014 p. 9 Quelques idées de camps, projets p. 16 Se préparer à une destination lointaine p. 17 Prévention et gestion de conflits p. 18 Coût d'un projet p. 19 Doper vos projets p. 21 Impact écologique p. 22 Ils l'ont fait ! p. 26 Un peu de tout ... 3


d ' a c t i on d e Re e s r t r a ng é ' d p l l a à a po m is C er ur l es ca Partir loin, oui mais … Les pionniers rêvent d’aventure, de projets fous, de destinations lointaines... Quoi de plus normal ? Oui mais clarifions certains points, car partir à l’étranger ce n’est pas refaire à l’identique le camp que tu ferais en Belgique. Tu devras y ajouter LA dimension internationale, avec la découverte de la culture propre au pays, des habitants, des rencontres avec d’autres pionniers, la découverte de l’environnement,… Un camp international n’est pas un camp touristique style "club Med", non, un camp international c’est vivre à 200% en interaction avec le milieu qui va t’entourer. Le "terrain de jeu" des Relais pour un camp à l’étranger Les pays dans lesquels les pionniers peuvent se rendre sont les 28 pays membres de l’Union européenne ainsi que la Suisse, l’Islande, la Norvège, le Maroc et certains pays plus lointains dans lesquels il y a des partenariats fédéraux (comme le Burkina Faso avec l’Association pour le Développement Communautaire - ADC). Tout camp à l’étranger doit être construit, réfléchi et planifié longtemps à l’avance. Dès que tu envisages un camp international (et même si tu n’as encore qu’une très vague idée) préviens le Service International. Plus tôt nous serons prévenus, mieux nous pourrons t’aider dans tes démarches.

4

Si tu envisages un projet en dehors de l'Europe, tu dois impérativement nous prévenir au plus tard le 30 novembre ! Dans le cas contraire, nous ne pourrons cautionner ton camp. C’est très tôt ? Oui, mais un camp hors terrain de jeu est exceptionnel, et demande donc des mesures exceptionnelles ! Nous devons analyser le projet pour pouvoir t’accompagner dans sa préparation, et si on s’y prend trop tard, nous ne pourrons pas le faire efficacement.


Ty

proje e d s t s i n t e r n at pe

N’oublie pas qu’il faut d’abord choisir ce que l’on veut faire et ensuite la destination. Ton Relais veut un camp international qui sorte de l’ordinaire. Voici les types de camps internationaux possibles pour lui. Camp échanges/ rencontres/jumelages : Bécours, Roumanie...

Invitations internationales

Types de camps internationaux

Camp itinérant

Combinaison 2 types de camps

Possibilité de greffer un autre projet :

reportage photo, projet écologique, spectacle, ...

Camp chantier et services

(projets à long terme)

• Manuel : restauration, archéologie,

construction, ...

• Nature : travail dans une réserve

naturelle, jardinage, parc animalier, ... • Service : hôme, orphelinat, centre de réfugiés, ...

Les camps de rencontres internationales : Une rencontre internationale offre l’occasion de rencontrer en très peu de temps des scouts de tous pays, une expérience à vivre ! Ce sont des camps "clé sur porte" où pratiquement tout est déjà organisé. Point de vue préparation c’est donc assez light, ce qui est idéal, car cela vous laisse, à ton Relais et à toi, plein de temps pour préparer la rencontre internationale, la découverte de scouts venus des quatre coins du monde ! Attention, les places étant limitées, il faudra réserver très tôt ! Les camps échanges/rencontres/jumelages : Vivre un camp à l’étranger tout en rencontrant des scouts locaux (1 jour, 2 jours ou tout le camp) et pourquoi pas l’année suivante les accueillir chez vous dans notre magnifique pays ? Ton Relais désire rencontrer des scouts dans le pays dans lequel vous irez ? Dès la rentrée, contacte le Service International qui vous aidera dans ces démarches.

io n a u x

Le camp itinérant : Ton Relais désire voyager, bouger, découvrir un tas de choses à pied, à vélo, en train,… alors l’itinérant est fait pour vous. Ici aussi le projet doit être bien réfléchi (maturité du groupe, finances, transports, …). évitez un circuit trop ambitieux, pensez aussi à prendre le temps lors des étapes pour explorer les environs, et ne pas passer à côté de beaucoup de choses. Le camp chantier et services : Les formes de camps chantiers sont très diversifiées (aménagement d’un sentier de montagne en Slovénie, animation d’enfants dans un orphelinat au Maroc, construction d’une ferme agroalimentaire au Burkina, …). Attention, réaliser un chantier, offrir un service à une association, à la population ne doit pas servir d’alibi pour partir loin ! D’une part, tu dois savoir que si ton objectif premier est d'offrir un service, ceci est parfaitement possible au coin de ta rue, d’autre part nous ne sommes pas une ONG à but humanitaire … Donc, avant de se lancer dans un tel projet, il faut se poser quelques questions : notre projet est-il utile, adapté à des besoins réels ? Est-ce que notre projet s’inscrit dans une continuité ? Est-ce qu’après notre départ, ce qu’on a construit sera utile, suivi ? Est-ce que nous partons en partenariat avec une association existante et spécialisée dans ce domaine ? La politique du Service International est de privilégier des partenaires déjà existants, de travailler sur du long terme et ainsi éviter les opérations "one-shot" qui n’ont que peu d’impact, vite oubliées après le départ du pays. La combinaison de deux types de camp ou plus : C’est par exemple : vivre un camp itinérant tout en rencontrant des scouts locaux ou participer à un chantier de reboisement puis visiter le pays avec les jeunes que vous aurez rencontrés et puis plein d’autres formules existent. à vous d’être originaux … 5


oments c un pro r m e r s l ternat al a és n j i e p t Le é ion pour pr

SEPTEMBR E O C TO B R E

Le Relais a un embryon d' idée de projet ma is tu ne sais pas encore vraime nt quoi, où, c o mment, avec qui,… • Contacte le Service International dès que ton Relais envisage un projet à l’étranger.

 N’oublie pas également d’en parler à ton Responsable d'Unité et Animateur fédéral chargé de la Région.

a

Expression, choix du projet...

3 0 AV R IL Dossier

de camp : e d’auto risation de camp er à l’étr anger" (docume nt 17.A du Staff P ass)

"Demand

NOVE

DéCEM MBRE -

BRE

nt, pparaisse a t je ro p du nt es lignes ires se fo Les grand avec des partena ing est cts lann les conta x, …), le p udget). u a c lo ts u nces, b (asbl, sco es échéa d n ra n (g li étab anisatio g r o , n io Répartit our mite p ires i l e t a s =d i tu dé e. s l a n op atio Intern er hors Eur e c 3 0 novembre i v r g e l’étran ir le S préven r un projet à réalise

a

JANVIER - AVRIL

C’est l’effervescence, vous êtes en pleine ACTION. C’est durant cette période que le projet doit vraiment avancer. Après le mois d’avril, le plus gros est fait, il ne reste qu’à finalise r certaines choses.

a

Préparation

UIN MAI - J

mises dernières s e d t n e om is plus ce fa e C’est le m n … i our En ma op tard p au point. tr n ie B ! laît camp qu’il te p nifier un la p à r e c commen nal !!! internatio d: Infos im u plus tar a p m a c portante nt 3.A vant le s (voir pa . (docume Un mois a " p ge 7) m a c e on d "Déclarati u "Staff Pass") d n nalisatio fi , n io t a Prépar Comme tu le vois, le dossier de camp doit être finalisé pour le 30 avril. Tu n’es pas tout seul pour le créer, ton RU, ta Région, le Service International sont SEPTEMBRE là pour t’aider à construire le projet. Dès que tu as une idée, contacte-nous, nous pourO C TO B R E rons t’aider tout au long de l’année au lieu de découRetour du cam vrir d’un coup ton dossier fin avril. p !!! Quelques infos, quelques photo s, ... Pour partager, N’oublie pas non plus le Staff Pass, dans lequel tu donner des idé es, ... trouveras une foule d’informations utiles !

+

a

6


Démarch

es obligatoires !

Lorsque vous organisez un camp à l’étranger, vous devez comme pour la Belgique, vous soumettre aux normes d’encadrement ONE du "Décret Centres de Vacances". MAIS si des législations particulières existent dans le pays où vous vous rendez, vous devez bien sûr les respecter.

Attention ! Règles très spécifiques pour la France (voir document "Camper en France" à télécharger sur www.scoutspluralistes.be)

Petit concentré du "Décret Centres de Vacances" de la fédération Wallonie-Bruxelles (géré par l’ONE) 1. Les normes d’encadrement sont fixées comme suit : • un Animateur par groupe entamé de 12 adolescents. Remarque : il existe des normes particulières s’il y a des jeunes moins valides.

2. Un Animateur sur trois doit être breveté ou assimilé. 3. Le camp doit être dirigé par un responsable qualifié qui est : • soit un animateur breveté de minimum 18 ans avec une année d’expérience d’animation après l’obtention du brevet; • soit une personne détentrice d’un brevet de coordinateur de centre de vacances. 4. Tout membre d’encadrement doit être de bonne vie et mœurs et doit pouvoir en attester s’il est âgé de 18 ans et plus. 5. Il faut élaborer un projet d’animation (dossier camp) Plus d’infos sur www.centres-de-vacances.be Cliquer : organisateur > Brochure "Centre de vacances" ou 02/539 23 19 (Alain)

De quoi se compose un dossier camp ? Demandes des scouts pluralistes et de l'ONE :

De plus pour les scouts pluralistes :

• le projet, l'explication des grandes lignes du camp ; • les activités prévues tout au long du camp ; • l’organisation quotidienne du camp.

• demande d’autorisation de camper à l’étranger (document 17.A du Staff Pass) ; • l’encadrement (liste des animateurs et inten- dants); • les partenaires potentiels (association, asbl, rencontres scouts locaux, …) ; • les aspects financiers (prix total, prix demandé aux parents, budget prévisionnel du camp, actions prévues pour gagner de l’argent,…) ; • l’itinéraire dans le cas des camps itinérants.

Ce projet d'animation explique concrètement ce que le Relais a envie de réaliser et comment il souhaite le faire.

7


D

op osi tio r p n es

sd

e proje

u r l ' été o p 2 0 14 ts

Afin de mieux t’aider, le Service International effectue pour toi chaque année des recherches détaillées afin de te présenter différentes propositions de camps. Il s’agit tout d’abord de camps internationaux, des camps "clé sur porte" organisés par des associations scoutes et guides dans les pays d’accueil, avec une multitude d’activités, un tas de rencontres prévues avec des scouts, guides et pionniers venus de partout. Cette année, tu trouveras les différentes propositions de rencontres internationales (au Royaume-Uni, au Danemark, en Allemagne...) directement sur le site Internet du Mouvement: www.scoutspluralistes.be. Nous proposons également différents partenariats avec des associations basées dans différents pays en Europe ou ailleurs. Sans oublier des chantiers au milieu de réserves naturelles en Belgique avec l’asbl Natagora (prairie gratuite en échange de quelques jours de travail !). Mais aussi d’autres partenaires dont tu as déjà entendu parler. Des propositions de projets qui répondent réellement aux demandes de Relais ! Attention, tous les partenaires ne sont pas présentés dans cette plaquette, c'est pourquoi un contact avec le Service International est un plus !

Pour plus d’infos : - Comment organiser et réussir un projet avec ton Relais, va voir dans la plaquette a"Animer l’entreprise" - L’organisation d’un camp a"Staff Pass" Ces documents sont téléchargeables directement sur le site www.scoutspluralistes.be En ce qui concerne les projets chantiers-services, souviens-toi de ces quelques points : un chantier doit être adapté aux besoins réels de la population, il doit être inscrit dans une continuité, un "one shot" est inutile. Il est fondamental de construire un tel projet avec des partenaires locaux (scouts ou autres associations). Nous disposons d’une petite base de données avec quelques contacts très sérieux. Cela ne sert à rien de t’énumérer des pays et des contacts, le but est que ton Relais choisisse un projet, puis selon celui-ci, le Service International pourra t’orienter vers tel ou tel partenaire. Nous ne pourrons donner notre accord qu’à des projets bétonnés qui répondent à ces exigences.

8

Bonne lecture des idées qui vont suivre et ensuite, contacte-nous pour plus d'infos : international@sgp.be


ues idé q l e e s d e cam p s ... u Q "Albinhac" ou l’histoire d’un camp en autarcie Loin de notre société de consommation, perdus dans les Causses, à 900 km de Bruxelles, quelques bâtiments autrefois abandonnés ont été repris en main part Dominique (ancien Responsable de Troupe à Mouscron) et Sabine, sa compagne. Seules connexions au monde extérieur : une ligne téléphonique et 600 mètres de chemin pierreux.

Esprit nature …

Leur but est de faire de ce petit domaine un lieu de rencontres et d’échanges, pour cela ils n’hésitent pas à accueillir des camps scouts pour peu que ceux-ci ne reculent pas devant des petits travaux. C’est aussi l’occasion pour les jeunes de découvrir un environnement où tout est fait pour vivre en autonomie : électricité produite par panneaux photovoltaïques, potager bio, recyclage des eaux usées, eau chaude par panneau solaire thermique, toilettes sèches, quelques poules et chèvres, arbres fruitiers, jardin aromatique. Un petit paradis sur Terre !

La région

Le hameau se situe dans l’Aveyron, proche de Millau, du Tarn, du plateau du Larzac. Une magnifique région ! Le domaine offre de vastes espaces pour planter sa tente mais le nombre de visiteurs demande à être planifié pour d’évidentes raisons d’organisation (dont l’approvisionnement en nourriture et eau potable). Dépêchez vous et réservez à temps !!!

Plus d’infos :

international@sgp.be ou 02/539.23.19 - www.albinhac.info

"Bécours", un centre scout français dans l’Aveyron Tu n’as pas trouvé de lieu de camp ? Alors, pourquoi ne pas vivre l’aventure dans le hameau de Bécours, dans le centre scout international des éclaireuses et éclaireurs de France (EEDF, nos partenaires laïques en France). Ce petit village abandonné d’une douzaine de granges et maisons, situé à 20 km de Millau a été racheté en 1980 et depuis restauré. Exposées plein sud, face au Parc naturel régional des Grands Causses, les maisons n’attendent que les bras qui voudront bien les reconstruire. Hébergement en camping comptez de 4 à 5,80 e nuit/pers ou dans le village. Capacité de 500 personnes sur une surface de 20 hectares ! Nombreux projets sur place : écologie, découvertes nature, …

Bécours étant un centre scout international, il est possible de planifier des rencontres avec des scouts d’autres pays et ainsi rentrer un dossier de subside au BIJ pour peut-être obtenir une bourse pouvant couvrir jusqu’à 80 % des frais ! Mais pour cela il faudra s’y prendre bien à temps … Plus d’infos : international@sgp.be ou 02/539.23.19 www.becours.fr

9


Un projet de camp 100 % NATURE à mini prix en Belgique... Ton Relais désire vivre un camp à proximité immédiate de la nature, à petit budget ? Cette proposition est faite pour vous !!! Grâce à un partenariat avec les a.s.b.l. "Natagora" et "Ardenne et Gaume" nous te proposons un véritable projet, 100% nature, dans des réserves naturelles en Belgique. Ce "projet nature" inclura la découverte de la réserve naturelle et des travaux de débroussaillage, fauchage ou creusement de mare dans la réserve. Environ trois jours de travaux pour un camp de 10, 15 jours, en échange logement gratuit sur de magnifiques et gigantesques prairies au sein même des réserves !!!

Les propositions en détails : - Prairie de Heinsch : Sur la commune d’Arlon, la prairie s’étend sur cinq hectares au sein même de la réserve. Feux et constructions possibles, pas d’eau potable. Libre chaque année à partir du 15 juillet. Nos partenaires ? - "Natagora", une a.s.b.l. qui a pour but de protéger la nature plus particulièrement en Wallonie et à Bruxelles avec un grand objectif : enrayer la dégradation de la biodiversité et reconstituer peu à peu un bon état général de la nature, en équilibre avec les activités humaines. Natagora a déjà protégé plus de 4000 hectares de sites naturels exceptionnels ! Plus d’infos : www.natagora.be

- Prairie d’Olloy-sur-Viroin : Situé sur la commune de Viroinval et d’une surface d'un hectare clôturé avec un accès à l'eau de puits et une source d'électricité (bâtiment bergerie dont l'accès est néanmoins strictement limité). Feux et constructions possibles, idéal pour les camps équipés de vélos. La prairie est disponible en juillet et août.

- Une prairie à Rulles : à proximité d’Habay-la-Neuve, la prairie s’étend - "Ardenne et Gaume", asbl créée en 1941 s'est sur 5 hectares au bord d’une rivière. Libre à pardonné pour tâche de sauvegarder l'intégrité de tir du 15 juillet. nos sites les plus beaux et les plus remarquables Il est également possible d’organiser de tels proen Ardenne, en Gaume et dans les régions limi- jets durant un week-end de l’année ! trophes de parcs naturels et de réserves naturelles. Plus d’infos : www.environnement.wallonie.be/ ardenne-et-gaume 10

Infos : international@sgp.be ou 02/539 23 19


Le Wwoofing … Non, ce n’est pas un nouveau sport à sensation ! Il s’agit du nom dérivé du mot WWOOF qui signifie "Willing workers on organic farms" ou encore "travailleurs volontaires dans des fermes biologiques". Le principe : en échange de quelques heures quotidiennes d’aide dans une exploitation biologique vous serez logés et nourris. Tâches très diverses allant de la récolte des carottes à la tonte de moutons, en passant par l’entretien du jardin ou la construction d’un nouveau hangar. WWOOF, une organisation qui regroupe des milliers de fermes dans pratiquement tous les pays. Plus d’infos pour les projets en Belgique : www.wwoof.be Pour la France: www.wwoof.fr In cinq gestion tendance de ca dom , gr no Aujo s animat aines d'an mp, hygi ands jeux ur ène et , est (d d'hui, le ions ont imation tran d'enve é)passé, temps de des impa pour lesq sports , ue cts su rgure, le mon s peti ts r no ls nos de ge de stes de dem gestes oc tre envir actions, Cet "o ain qu forts on ca et ar i nous sionnels nement. si l'o biodive util vert rê n att ve pour te " rs ut r de dé en ité et aborde cont (e truire ncore) in d a besoin la Nature en l'é do et d' ant des nergie au nc cinq ve d' notre éventu th id Terre rser les te actions els pa ées d'acti travers ch ématique ! ndan s: on rtenai aq ces L'Agi res po s concrète ue domai l'eau, les TaTe ne dé ur ag s, une m rre est au ir du des anim d'animat chets, le rant Anim éthode "A jourd'hui le ca ations dé ion. Des voisinag bi ateu mp m e, la fiches ta rs Sc GIR pour en plus qu ill ais bi ou la en sû ées, des pratique scou ts et Gui TERRE" 'un outil re r au ss pé tes m ssi to ! ou s ais ég des Plural Un outil in dagogiqu ute l'a rces istes e, c'es alem disp nnée . par to ent à l’ext … à ap ensable po t un conc pl ér ep us et ur iq pour ieur du M uer lors tous les t, d’ LES tous ouve SCOU ment, activités . TS PL

la Po rte

de

Ha l

B- 10

60

Br ux

ell es

... et ailleurs en Europe oe ls, A.P p.: res

epti

Oliv on/réa et Pi ier Penalisatio n: erre ss Serv e ais

39

av. de

Conc

Illus

trat

Cla

ion/m

udin

ise en

Coor

Alai

eD

dina

n Ba

eM

tion

iram

page

oor

:

:

URAL

ISTE

S

jan

Te r r e

Public

atio

ns SG

P-

AGITA TERR

E 20

13 -

Ed .

Camps Nature Environnement Participe (individuellement ou en Staff) à la protection contre l'incendie de massifs forestiers méditerranéens. Sensibilisation du public, prévention (surveillance), débroussaillage de zones à risque, etc. Une manière sympa de rencontrer des scouts venus d'Europe et du Maghreb. Plus d'informations sur le site des Scouts et Guides de France: http://blogs.sgdf.fr/natureenvironnement

A g i Ta

Dépô t lég al n°

D/2 013/7 145/1

Cette avec publica le so tio utie n a ét é n du gouv réalisé erne e men t

Des pour fiches et ag animer ir " un m onde vert" (p dura lus) ble .. .

wallo

n

Sport et Nature en Suède Une proposition 100 % pi pour un petit Relais (maximum 10 pers). Une semaine ou plus de descente de rivière en kayak, en autonomie complète ! à combiner avec une action de protection de l'environnement. Près de Harnosand, à 430 km au nord de Stockholm. Personne de contact sérieuse sur place, un amoureux de la nature à la suédoise qui gère un petit club de kayak. Coup de cœur …

Les 39 avScouts Tél: . de la et Guide Mai 02 539 Porte s Plur l: in de H aliste fo@ 23 19 s de al sgp. Fax: - 1060 Belgiq be Inte 02 53 Bruxel ue ASBL 9 rnet le : ww 26 05 s w.sc outs plur alis tes.

be

Plein d'idées de défis à réaliser en Relais pendant les camps à découvrir dans l'AgiTaTerre !

11


Chantiers avec l’a.s.b.l. "Jeunes en Roumanie"

Ton Relais désire se rendre utile et découvrir un nouveau pays ceci sans devoir travailler toute l’année pour gagner de l’argent, sans ruiner les parents ?!? Alors ce projet est fait pour vous ! Tu as le choix entre trois types de projets ou un mix de ceux-ci : - Animation d’enfants de 8 à 12 ans. - Chantiers de rénovation de bâtiments scolaires ou médicaux, aide aux paysans pour les travaux des champs, etc. - Chantiers écologiques. Avec qui ? En partenariat avec l’a.s.b.l. "Jeunes en Roumanie", partenaire de l’a.s.b.l. "Village Roumains" depuis 2006 et dont l’origine remonte à 1989. L’a.s.b.l. organise depuis 2002 des camps avec les différentes fédérations scoutes. Plus d’infos : http://jeunesenroumanie.org Quelques précisions … - Les chantiers durent de 10 à 15 jours et les horaires sont fonctions du type de projet avec bien sûr la possibilité de rester plus longtemps pour visiter la région. - Les camps sont répartis aux quatre coins de la Roumanie. - Plusieurs de nos Relais sont déjà partis avec "Jeunes en Roumanie", vous pourrez donc facilement avoir toutes les infos : 256e en 2008, 298e en 2011, 25e SSB et 66e en 2013 ... Ce que l’association vous apportera … - Il ne s’agit pas d’un camp "clé sur porte", l’association vous propose un projet dans les meilleures conditions possibles en vous offrant un maximum d’informations sur celui-ci et aide pour la logistique sur place. - L’association vous trouvera un village parfois une petite ville qui vous accueillera pour réaliser votre projet. 12

- Le voyage, les assurances, le budget sont uniquement de votre ressort mais l’association vous donne toutes les informations utiles pour voyager dans les meilleures conditions. Les plus ! - Rencontre entre le responsable de l’a.s.b.l. présent en Belgique, le staff et les parents des pionniers. - Recherche d’un chantier sur mesure qui correspond à vos attentes. - Budget très raisonnable, comptez 250 à 300 e tout compris ! - Coordinateur présent sur place, aide le groupe, joignable 24h/24h en cas de problème. - Rencontre préalable avec un groupe parti précédemment. - Un dossier contenant un tas d’infos (transport, chantier, etc) vous est remis. L’occasion donc de se rendre utile au travers de projets variés, de visiter un pays merveilleux de découvrir l’hospitalité des Roumains qui communiquent facilement, de partager leur culture, de créer des relations d’amitié, de découvrir une culture à la fois si proche par sa latinité et parfois si différente de la nôtre. Vous êtes intéressés par ce projet ou désirez davantage d’infos : international@sgp.be ou 02/539.2319. Attention faites vite car premiers arrivés, premiers servis... Prenez donc contact au plus tôt !!!


Animations d’enfants au Maroc avec l’association "Orient-Occident"

Nous te proposons ici un partenariat avec la Fondation "Orient-Occident". Une association sérieuse, avec laquelle plusieurs Relais des scouts pluralistes sont déjà partis. Un projet d’animation d’enfants âgés entre 6 et 12 ans (parfois aussi de plus jeunes enfants ou des ados), issus généralement de quartiers défavorisés et pour qui la venue de pionniers représente un vrai rayon de soleil durant leurs vacances. Une animation par des ateliers ludiques, éducatifs et sportifs qui a tout son sens, un projet vraiment utile car sur place l’effectif est souvent réduit au minimum par les encadrants locaux qui n’ont généralement pas assez de temps pour vraiment bien s’occuper de chaque enfant. Sans oublier bien sûr la découverte d’un pays souvent mal connu, avec peut-être au départ toutes sortes de préjugés qui tomberont en partie, une fois sur place ! Un magnifique pays où, si vous prenez le temps d’aller humblement à la rencontre des gens, vous découvrirez ce que signifie les termes "hospitalité marocaine". à vous, les découvertes de magnifiques villes impériales telles Fès, Marrakech, les Kasbah du Sud marocain, les riad, les montagnes de l’Atlas, les médinas, les musiques berbères, les tajines, les couscous, les thés à la menthe, les souks colorés et le soleil bien sûr ! Ce que l’association vous apportera … - Un accompagnement de qualité dès le début du projet, l’orientation vers des projets adaptés aux desiderata du Relais. - Une rencontre en Belgique avec la coordinatrice de l’association, le Relais, les parents des pionniers. - L’accueil sur place, la prise en charge du logement.

Relais 66e de Schaerbeek

Les plus ! - Une association sérieuse qui a de l’expérience et l’habitude de travailler avec les mouvements de jeunesse. - Votre action a du sens et est vraiment utile ! - Découverte d’un magnifique pays, d’une population chaleureuse. - Un accueil sur place assuré par la coordinatrice en personne qui reste joignable durant toute la durée du projet. - L’association est active dans différentes villes telles : Casablanca, Rabat, Meknes, Safi, Taroudant, etc. avec des projets différents. - Choc culturel garanti (il faudra donc s’y préparer, plus d’infos en page 17). Vous êtes intéressés par ce projet ou désirez d’avantage d’infos : international@sgp.be ou 02/539.23.19 Attention : prenez contact le plus tôt possible ! 13


Chantiers "construction" en Slovénie Découverte d’un des plus petits pays d’Europe, un "poumon vert" où il est agréable de prendre un bon bol d’air pur. Des paysages extrêmement diversifiés avec des torrents turquoises, d’énormes grottes, des lacs glaciaires, des vignes, des sommets alpins impressionnants, des forêts (qui couvrent 60 % du territoire), des parcs nationaux, etc. Vous vivrez ici un chantier nature, plutôt physique, consistant par exemple à baliser un vieux chemin de montagne en construisant des ponts, des passerelles, … Durant le chantier vous serez logés dans un véritable refuge de montagne. Un projet qui s’inscrit dans la continuité, puisque débuté en 2009 par le Relais de la 172e Unité de Woluwé-SaintLambert poursuivi par le Relais de la 291e Unité de Louvain-la-Neuve en 2010 et la 66e en 2011. Tu désires davantage d’infos, te mettre en contact avec les Relais partis précédemment, joindre le contact sur place ? international@sgp.be ou 02/539.23.19 Relais 172e de Woluwé-Saint-Lambert Relais 291e de Louvain-la-Neuve

14


Ferme pédagogique, plantations,… au Burkina Faso Ton Relais désire se lancer dans une aventure extraordinaire, découvrir le pays de manière authentique et une toute autre culture et ainsi vivre un véritable "choc culturel". Mais aussi participer à divers chantiers vraiment utiles ! Tout ceci en parfaite collaboration avec notre partenaire sur place … Un projet ambitieux, une expérience unique à vivre ! Avec qui ? Avec l’ADC ou Association pour le Développement Communautaire avec qui nous collaborons depuis maintenant plus de cinq ans. Plusieurs Relais ont participé à ce grand projet : 291e Unité de Louvain-la-Neuve en 2007, Relais de la 172e Unité de Woluwé-St-Lambert en 2008, Relais de la 66e Unité de Schaerbeek en 2009 … L’association œuvre pour l’amélioration de la sécurité alimentaire des habitants de la région. La ferme compte accueillir très prochainement des paysans de la région pour y apprendre des techniques de culture ainsi que des habitants et écoliers qui désirent s’instruire. Quelques précisions … - Idéalement ce projet se prépare sur une période de deux ans, le Relais ne doit donc pas être un nouveau Relais avec de jeunes pionniers, des Assistants pas assez expérimentés, … - Le budget constitue un élément important du projet (± 1000 e/pers) - Généralement vous vivrez deux semaines de chantier à Kounda (40 km de Ouagadougou) ainsi qu’une semaine de découverte du pays. - Il est bien sûr indispensable de se préparer au "choc culturel" que vous vivrez d’où la participation à une journée "Relations Nord-sud et Interculturel" avec le Service Civil International (ou SCI, association pluraliste). Plus d'infos p.17. Ce que l’association vous apportera… - L’association vous guidera dès le début dans la préparation de cette magnifique aventure. - Sur place, l’ADC s’engage à vous loger, se charge partiellement de l’organisation de la semaine de découverte du pays. Les plus ! - Vivre une expérience unique loin de chez soi et se sensibiliser aux relations Nord-Sud dans l’un des pays les plus sûrs de l’Afrique de l’Ouest.

Relais de la 66e de Schaerbeek

- Participation à des chantiers vraiment utiles avec une vision sur le long terme, poursuite du travail réalisé les années précédentes. - Présence du représentant de l’association en Belgique en septembre, octobre : une réelle occasion de bien préparer le projet avec le staff, les pionniers et les parents. - Sur place, accompagnement tout au long du chantier par les jeunes burkinabés. - Possibilité d’obtenir des subsides importants si l’on s’y prend très tôt et que l’on a un projet bien ficelé. Témoignage des Pi's de la 172e partis en 2008 : - Kounda, un petit village de type chefferie, accueillant et animé de génies… - Une rencontre avec nos cousins du bout du monde si différents et pourtant si proches… - Une odyssée dans la savane africaine pleine de suprises et découvertes… - L’accueil des Burkinabés m’a ébahi… Un projet qui demande un énorme engagement et motivation du Staff, des pionniers, des parents mais à l’arrivée une aventure extraordinaire ! Vous êtes intéressés par ce projet ou désirez davantage d’infos : international@sgp.be ou 02/539.2319 dès septembre !!! 15


Se

arer à p é r un p

ed

e s t i nat

l u s l oi n t p n a i ne io

Animation pour la section : "Les relations Nord-Sud et l’interculturel" Afin de mieux te préparer à certaines destinations plus lointaines voici une animation que l’on peut te proposer en partenariat avec une autre a.s.b.l., le "Service Civil International" (organisation de jeunesse pluraliste). Les formules proposées sont diversifiées et peuvent facilement s’adapter à une demande précise de votre relais.

Qui dit "Partir à l’étranger" dit aussi "Rencontre, découverte d’une autre culture". Et cette rencontre, appelée fréquemment "choc culturel" cela se prépare ! Un projet en Roumanie, Pologne, Tunisie, au Maroc … cela ne s’improvise pas. Comment imagines-tu la culture du pays dans lequel ton Relais va se rendre ? Que de stéréotypes ! Chacun de nous interprète les événements de sa façon, selon ses expériences, ses souvenirs, ses connaissances, sa vision du monde, sa culture,… Il y a des trucs pour heurter à coup sûr une autre culture comme : entrer en short dans une église en Espagne, piétiner les cimetières marocains (pour nous facilement assimilables à un terrain vague), insister dans un resto en Tchéquie pour garder son assiette jusqu’à la dernière bouchée,… Tu comprendras donc facilement pourquoi il vaut mieux être un minimum averti pour ce genre de projet. 16

Objectifs ? Sensibiliser aux questions des relations NordSud ou susciter l’intérêt pour les relations interculturelles. Quelles animations ? Plusieurs outils pédagogiques proposés, souvent sous forme de jeux. Plusieurs formules de sensibilisation : animation ponctuelle, formation d’un ou deux jours, cycle de formation s’étalant sur plusieurs mois et intégrant plusieurs modules. Les pionniers de la 172e qui sont partis au Burkina en 2008 ont voulu participer à cette animation. Quelques unes de leurs impressions… « - Immersion totale dans une culture inconnue ! - Cette formation a pu nous préparer au mieux pour qu’on sache un peu à quoi s’attendre, pour ne pas être trop déboussolé une fois là-bas... - Mise dans le bain totale ! » - Super intéressant, on se met à la place de l’autre ! - Permet de voir les valeurs et les différents comportements de chacun, renforce le groupe. - J’ai une meilleure idée des problèmes auxquels les pays en développement sont confrontés ! » Pour plus de renseignements : international@sgp.be


Bourse de formation (gratuite) en "prévention et gestion de conflits"

« Ton Relais se lance dans un projet à l’étranger. Partager des moments tous ensemble et aller à la découverte de nouveaux lieux et de nouvelles personnes s’avèrent souvent plein de surprises et de bons moments, mais occasionne aussi son petit lot de tensions et de conflits… ». Concrètement … Dans ce cadre, l’Université de Paix propose une "bourse de formation". Concrètement, cela signifie que ton Relais peut bénéficier d’une formation de trois jours offerte gratuitement par l’Université de Paix (hors frais de déplacement), sur la thématique des conflits  : coopération, dynamique de groupe, activités développant la cohésion de groupe, attitudes en situations de conflit, gestion des émotions, affirmation et écoute, etc. Il s’agit de découvrir des outils permettant de favoriser un climat positif, afin de profiter pleinement de cette expérience ! Pour ce faire, il suffit de renvoyer un dossier de candidature précisant le projet. La sélection se fait sur base de ce dossier.

Les dates limites auxquelles les dossiers doivent parvenir pour l’examen de la demande de bourse de formation sont le 31 décembre 2013 ou le 31 mars 2014. En savoir plus sur le site de l’Université de Paix, page "bourses de formations" : http://www.universitedepaix.org/formations/informations-pratiques/bourses-de-formation L’Université de Paix asbl est une organisation de jeunesse reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui organise des formations et développe des outils pédagogiques (comme Graines de médiateurs ou Belfedar) dans le but de favoriser la gestion de conflits par le dialogue. Plutôt que de faire la morale ou de marteler des théories, elle propose des mises en situations et des grilles d’analyse permettant à chacun de réfléchir et d’agir de manière qui lui convienne. Plus d’informations : www.universitedepaix.org - Tél : 081/554140 17


L

oût c e

d'un p

ro je

t à l ' ét

ge n a r

r

Le budget d’un camp à l’étranger est un aspect à ne pas négliger dans la préparation de ton camp. Surtout quand il s’agit d’un camp international de plus grande envergure. Un budget mal pensé peut dans le meilleur des cas t’inciter à repenser ton camp, ton projet et dans le pire des cas t’obliger à annuler ton projet, ta destination initialement prévue et cela parfois en dernière minute ! Rien de tel donc qu’un petit rappel des différents postes d’un budget camp. Le poste "transport" gonfle énormément le prix du camp (parfois bien plus de 50% du budget total). Alors s'y prendre bien à temps permet de diminuer le prix (billets d’avion, de train moins chers, possibilité de trouver des subsides, des sponsors, ...)

BuDget camp

€ €

Toni Pidia

€€€

(étaler sur 2 ans, trouver subsides, sponsors ...)

• Logement : camping, auberge de jeunesse, chez l'habitant, hôte,... ; • Transports : vers le lieu de camp, sur place, du matériel ; • Passeports : visa, autorisation parentale ; • Intendance : alimentation (tenir compte du coût de la vie locale) ; • Santé : vaccins, boîte à pharmacie, médecins et frais médicaux sur place ; • Assurances complémentaires : rapatriement éven- tuel, annulation, véhicules,... ; • Matériel : cartes, ateliers, jeux,... ; • Dépenses éducatives : visites, loisirs ; • Imprévus...

18

€ €€

Dans tous les cas, se poser la question si la destination est bien adéquate avec le projet envisagé. Inutile d’aller à l’autre bout du monde pour animer quelques heures des enfants défavorisés. On peut faire ça ici tout près et en plus l’argent des transports pourrait aussi vraiment servir. Sans compter le CO2 en moins dans notre atmosphère qui en a déjà plus qu’assez ! à méditer …


Doper vos

projets

Tu planifies un projet d’envergure ? Ton Relais désire se lancer dans un grand projet ? Mais projet d’envergure rime aussi avec récolte d’argent conséquente. Or, si vous y prenez à temps, si vous avez un projet intéressant alors il est possible d’obtenir des subsides moyennant la remise d’un dossier. Quelques exemples de financement : Le Bureau International Jeunesse (BIJ), la Fondation Roi Baudouin, le Service de la Jeunesse de la Communauté française, certaines banques, … Les aides sont souvent loin d’être négligeables (un dossier a été rentré en 2008 par un relais qui a ainsi obtenu 4000 euros pour son projet !!!). Alors le mieux est de nous le faire savoir dès le début de l’année scoute mais attention, avec la certitude d'obtenir un financement. Vous voulez vous rendre utiles mais ne savez pas trop quoi faire. Alors pas besoin d’aller faire un truc qui ne servira à rien ! Le Service International peut vous renseigner sur des projets adaptés aux attentes de votre Relais et surtout aux besoins réels sur le terrain. Il s’agit d’avoir une vision à plus long terme des chantiers, actions humanitaires et autres. Comment faire ? 1. Vous avez une idée de projet plus ou moins précise a Vous en parlez tout de suite au Service International. 2. Le Service International recherche si cela peut entrer dans le cadre d’un soutien de projet par tel ou tel organisme.

Toni Pidia

Solid'R ... pour financer vos projets ! En échange d'une activité de volontariat à Bruxelles ou en Wallonie avec l'asbl Volont'R (www.volontr.be), votre Relais pourra peut-être être soutenu financièrement dans un projet de solidarité en Belgique ou à l'étranger. Il s'agit de volontariat en institutions : hôpitaux, maisons de repos, écoles de devoirs, crèches, centres pour personnes handicapées, etc. (plus de 150 partenaires !). Des activités centrées sur le relationnel : participer à une animation dans une maison de repos, lire un conte aux enfants en crèche, encadrer des jeunes dans une école de devoirs, conduire un patient à une consultation… Ton Relais a une super idée de projet mais vous ne savez pas comment le financer ? Voilà une belle opportunité à saisir ! Plus d'infos : olivier@sgp.be

3. Si oui, le Service International vous recontacte et vous rencontre afin que l’on puisse rentrer un dossier de candidature qui sera éventuellement financé.. 19


Ne laissez pas dormir vos projets internationaux : le BIJ peut vous aider à les financer ! Découvrir la ligue d’impro au Québec, organiser une rencontre hip-hop à Barcelone, mettre en place une campagne contre le racisme avec des jeunes Sénégalais… Qu’ils soient culture, nature ou société, le Bureau International Jeunesse (BIJ) peut soutenir les projets des jeunes de Wallonie et de Bruxelles qui n’ont pas peur de bouger ! Le BIJ est chargé de gérer différents programmes internationaux d’éducation non formelle qui soutiennent chaque année les projets internationaux de quelque 3.000 jeunes. Des programmes pour qui ? Les programmes du BIJ s’adressent aux jeunes de 13 à 35 ans. Les seuls critères d’accès sont l’âge, la résidence (en Wallonie ou à Bruxelles) et l’implication dans le projet (s’investir à chacune de ses étapes). Mener un projet de groupe pour découvrir d’autres cultures et réalités. Réaliser un projet avec des jeunes d’autres pays permet de découvrir d’autres réalités et de prendre conscience des différences et similarités de chacun, de découvrir sa propre identité, de lutter contre les préjugés et le racisme pour cultiver la diversité ! Plusieurs programmes offrent cette possibilité aux groupes de jeunes, informels ou issus d’associations. • partez à la rencontre de jeunes québécois pour mener avec eux un projet culturel, social ou lié à vos centres d’intérêt. • menez un projet de groupe avec des jeunes européens pour discuter avec eux des thèmes qui vous intéressent autour d’un projet commun. à certaines conditions, des échanges de jeunes peuvent également être organisés avec des jeunes d’autres pays (Europe du Sud-Est, Europe de l’Est et du Caucase, pays méditerranéens). • menez un projet de groupe avec des jeunes des pays éligibles (Algérie, Bénin, Burkina-Faso, Burundi, Maroc, République démocratique du Congo, Rwanda, Sénégal, Tunisie) dans une perspective d’apprentissage mutuel et de rencontre égalitaire. 20

Attention, il s’agit d’échanges culturels de courte durée et pas de projets de coopération au développement. • découvrez comment vivent les jeunes flamands et germanophones en réalisant ensemble un projet de groupe réunissant des jeunes des 3 Communautés belges. Comment ça marche ? Principe de base : vous êtes l’acteur de votre projet ! Vous apportez vos idées et construisez un dossier qui répond aux objectifs du programme qui vous intéresse. Celui-ci est alors soumis à un comité (sur un formulaire et selon un calendrier précis) qui décide de son subventionnement en fonction de règles budgétaires consultables sur le site du BIJ : www.lebij.be D’autres financements possibles … - L’action "Community Week" de Delhaize qui soutient les asbl, organisations sociales pour différents projets. Le Relais de la 66e Unité de Schaerbeek a obtenu près de 500 e pour leur projet Burkina. - La Fondation roi Baudouin centralise des centaines de projets : www.kbs-frb.be De nombreuses autres possibilités de financement existent encore… mais il faut prendre la peine de rédiger un dossier et surtout avoir un projet concret et pas juste rentrer une demande pour avoir de l’argent. Il faut aussi s’y prendre bien à temps. Si tu es intéressé, pour toute question : international@sgp.be ou 02/539.23.19


Comment (ré)concilier projet lointain et impact écologique ?

"Nous n'héritons pas la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants" Antoine de Saint-Exupéry

be logic about nature

On choisit d’abord un projet, ce que l’on veut faire et ensuite une destination ! Il n’est pas indispensable d’aller au bout du monde pour vivre des camps extraordinaires. Mais soyons francs, ne nions pas le fait qu’un camp dans un pays plus lointain, l’inconnu, l’aventure, la découverte de nouvelles cultures, ça donne envie... Une expérience unique à vivre mais à quel coût "écologique" ?!? Quantité de gaz à effet de serre (GES), CO2 produits par une personne pour parcourir un km ? 444g GES pour un voyage en avion de moins de 1000 km 34g CO2 pour un voyage interurbain en autocar

307g GES avec une voiture en heure de pointe 2,6g CO2 pour un voyage en TGV

37g CO2 pour un voyage en train

0g , en vélo ! !! d ie àp

Pourtant un camp à l’étranger c’est encore possible ! Mais prenons néanmoins conscience de l’impact que cela aura et envisageons si possible de compenser autrement. Mais comment ? En compensant tes émissions de CO2 suite au transport en avion, voiture, … en investissant de petites sommes dans des projets de technologies visant la réduction de la consommation de carbone. Quelques exemples de projets en Inde : valorisation des déchets agricoles locaux pour la production d'électricité verte à Andhra Pradesh, projet éolien dans la région de Maharastra, … Infos et calcul en ligne de tes émissions de CO2 sur www.co2logic.com

Compenser, oui mais… à quel prix ? Petites simulations : émissions de CO2 émise par personne suite au vol aller-retour • Belgique - Burkina Faso (8614 km) = 1,9 Tonnes de CO2. Compensation pour ce projet : 42 e/pers • Belgique - Roumanie (3540 km) = 1,06 Tonnes de CO2. Compensation pour ce projet : 28 e/pers Un certificat mentionnant les réductions réalisées te sera envoyé, ainsi qu'une newsletter en vue de t’informer de l'avancement des projets auxquels tu as participé. Des sommes relativement minimes comparées au budget total de ton camp, de ton projet… Alors pourquoi ne pas commencer avec ton relais ? à méditer … Une boule de l'Atomium pourrait contenir 5 tonnes de CO2 pur. Les émissions en CO2 du Belge moyen équivalent chaque année au contenu de plus de deux boules. Imaginez 30 millions de boules de l'Atomium dans le ciel !!! Toutefois avant de penser à compenser, il importe d’abord de tout mettre en oeuvre pour réduire nos émissions à la source en modérant les activités occasionnant des émissions impor21 tantes de CO2.


nt fait ! o ' l Ils

Voici quelques exemples de projets vécus par nos Relais. D'autres retours de camps à l'étranger font régulièrement l'objet d'articles illustrés dans Le Mag. N'hésite pas à les consulter... LUXEMBOURG (79e Unité de Laeken) Hé oui, ce n’est pas nécessaire d’aller à l’autre bout du monde pour vivre un projet passionnant ! Voici un camp itinérant qui a pour but d’éveiller les pionniers à leur future vie d’animateur en animant des jeunes d’autres Unités. Mais aussi découverte de la Moselle, de la "Petite Suisse" et des Ardennes luxembourgeoises, du lac de la Haute-Sûre au sein même d’un magnifique parc naturel, etc. Un projet à petit budget pour découvrir un petit pays souvent mal connu. FRANCE (Relais régional Bruxelles Sud) Premier camp du Relais régional Bruxelles Sud ! Dans le Sud de la France, à quelques kilomètres de l’Espagne, au cœur de la vallée verte des Pyrénées-Orientales sur un terrain de 75 hectares ! Sur place, présence d’une association qui tente d’aménager un bout de territoire avec des habitations alternatives. Tepees, yourtes et autres cabanes font donc parties du quotidien. Projet de construction d’une plateforme de "relaxation observation" dans les arbres, construction d’un barrage, etc. Inévitable dans cet écrin de verdure, un trek de quelques jours en compagnie des gentils ânes prêtés par le proprio. Mais aussi… un projet de tournage d’un petit film, CLAP ! SLOVENIE (291e Unité de Louvain-la-Neuve) Un pays méconnu, plus petit que la Bretagne et pourtant riche de paysages extrêmement diversifiés. Au programme : découverte du pays bien sûr, visite d’un ancien château, d’un parc national dont trois nuitées passées dans un refuge de montagne, des gorges de Tolmin, mais aussi du rafting à Bovec et beaucoup d’autres choses. Sans oublier quatre jours de chantier nature afin 22

291e Unité de Louvain-la-Neuve

de restaurer un vieux chemin de montagne. Un chantier qui s’inscrit dans la continuité puisque le Relais de la 172e avait commencé celui-ci en 2009. La 291e a poursuivi en 2010 et la 66e en 2011 … MAROC (298e Unité de Dion-Valmont, 19e Unité de Gentinnes, 195e Unité de Beerchem et la 66e Unité de Schaerbeek) Grand succès pour cette destination, on pourra proclamer 2010 "Année du Maroc" ! Les Relais de la 195e et 66e sont partis en partenariat avec l’association "Orient-Occident" (plus d’infos sur ce partenariat en page 14). - 195e : projet d’animations d’enfants âgés de 6 à 12 ans dans un quartier défavorisé de Casablanca. - 66e : une semaine d’animations d’enfants dans


I l s l ' on t f a i t ! Scouts de Bruxelles et la Troupe de la 318e Unité d’Angleur ont décidé de participer au grand Jamboree SEE 20 : 10 au Danemark ! Une grande aventure à vivre au moins une fois dans son parcours scout, imaginez : plus de 16 000 scouts, guides et pionniers ! 400 îles, 1000 lacs, 7300 kilomètres de côtes, des fjords, le tout à moins de 1000 km de Bruxelles et en plus pour un budget raisonnable. Des tonnes d’activités "clé sur porte " à vivre, des centaines de rencontres, … c’est ça un Jamboree ! 25e Unité Sea-Scouts de Bruxelles

66e Unité de Schaerbeek

un centre à Meknès. Suivi de deux semaines de découverte du pays dont Casablanca, Marrakech, Fès et un trek dans l’Atlas. Les Relais de la 19e et de la 298e ont choisi une association ciblée davantage sur des chantiers manuels. - 19e : projet varié où se mêlent des visites culturelles telles les villes impériales de Fès ou Marrakech mais aussi la ville portuaire d’Essaouira ou encore Ouarzazate surnommée "porte du désert". Au programme aussi du sport avec un trek dans le Moyen Atlas et les cascades d’Ourzoute. Sans oublier des animations d’enfants avec le partenaire et un chantier avec des travaux d’irrigation et… plein d’autres choses. - 298e : projet basé sur des principes d’échanges avec la population, comme par exemple les pionniers qui ont mis la main à la pâte pour la cuisine avec l’aide d’une cuisinière locale. Participation à des chantiers en fonction des demandes et besoins directs des habitants mais aussi découverte du pays, sa culture, ses traditions, grande rando, visites de superbes villes, animations d’enfants du villages, etc. DANEMARK Le Relais de la 25e Unité Sea-

318e Unité d’Angleur

23


AUTRICHE (267e Unité d’Herstal) Grand Jamboree en Autriche, au sein même d’une nature prodigieusement préservée avec ses lacs d’eau pure, ses superbes massifs montagneux à seulement 1100 kilomètres de Bruxelles. Au programme : des tonnes d’activités, des randos, de l’aventure, des visites, des rencontres, du fun et 1000 autres choses ! SLOVÉNIE (172e Unité de Woluwé-Saint-Lambert) Découverte d’un pays au travers un voyage touristique, suivi d’un chantier "construction" qui consistait à baliser un chemin de montagne en dégageant la roche, les arbres et en construisant un pont et une passerelle. Durant le chantier, les pionniers ont été logés dans un refuge de montagne appartenant au contact sur place.

ROUMANIE (19e Unité de Gentinnes) Un projet qui répond aux aspirations diverses du groupe, c’est possible ! Animation d’enfants, tourisme, chantier "écologie", travaux de rénovation, trek,… dans un pays d’Europe peu ou mal connu et dans lequel le "choc culturel" peut être bien présent. Ce projet s’est fait en partenariat avec l’asbl "Jeunes en Roumanie" dont le représentant est présent en Belgique (plus d’infos sur ce partenariat en page 13).

Un projet à conseiller pour un Relais qui désire se lancer des défis "construction".

ANGLETERRE (220e Unité d’Ath) Camp itinérant avec visites de Londres, Oxford, Birmingham, … trek de quelques jours dans les environs du lac de Windermere. Rencontre avec des Unités anglaises et étape dans un centre scout.

BURKINA FASO (66e Unité de Schaerbeek) Plus besoins de présenter l’ADC ou Association pour le Développement Communautaire et notre ami Laurent Compaore. En effet, cela fait plus de cinq ans que le partenariat avec les scouts pluralistes est en place et ce n’est pas prêt de s’arrêter ! Au programme, construction d’une ferme pédagogique, d’une salle de formation, d’un poulailler, etc. avec les cousins (c’est ainsi que se nomment les scouts locaux). Mais aussi des animations avec les enfants du village, les villageois, la découverte du pays. Une expérience inoubliable qui n’attend plus qu’un autre Relais pour continuer l’aventure ! 24

ROUMANIE (291e Unité de Louvain-la-Neuve) Projet mixant chantier, rencontre et camp itinérant. Chantier "aménagement" dans un petit village (élevage, constructions), animations avec les enfants du village, visites de villages atypiques, château de Dracula, citadelle du 13ème siècle, étape à Bucarest et Fagaras, etc. ESTONIE (292e Unité de Braine-l’Alleud/Alsemberg/Rhode-saint-Genèse) Camp itinérant dans le pays, trekking dans le parc national de Lahemma, quatre jours d’actions envers la population d’un petit village (élagage, culture, nettoyage de zones polluées, …). HONGRIE (296e Unité de Waterloo) Découverte de la Hongrie et plus particulièrement sa capitale Budapest avec comme projet la réalisation d’un reportage vidéo culturel afin d’aborder la ville sous un autre regard. Le reportage a été ensuite présenté à la télévision locale de Waterloo.


FRANCE/BELGIQUE (291e Unité de Louvain-laNeuve ) Camp itinérant en Belgique avec une étape en Alsace. Dans le but de faire connaître la Section Pionniers aux autres sections de l’Unité, le Relais est passé de camp en camp pour participer à certaines activités ou en organiser d’autres. Réalisation également d’un "Tally-Book" photo/ vidéo. Voilà une façon sympa de partir en camp sans devoir passer toute l’année à gagner de l’argent pour un projet coûteux !

Mais aussi ... - Des chantiers au Maroc avec l'ASBL "Aït Aïssa". - Nouveau partenariat en Bulgarie .. - la Pologne (296e Unité de Waterloo), - la Bosnie et le Monténégro (66e Unité de Schaerbeek ), - l’Autriche (Relais régional Collines), - l’Italie et l’Espagne (292e Unité de Braine-l’Alleud/Alsemberg/Rhode-saint-Genèse), - l’Écosse (318e Unité d’Angleur), - le Pérou (25e Unité de Ganshoren), - le Sénégal (172e Unité de Woluwé-Saint-Lambert) et un tas d’autres projets …

25


e u d e t o ut p ... Un

Des centres scouts partout dans le monde ! Tu recherches un lieu de camp, un terrain, un endroit sous dur où loger, ... Il existe des centaines de centres scouts dans tous les pays ou presque. Plus d’infos sur http://scout.org/fr/ autour_du_monde/europe/informations_evenements/centres_scout Quelques endroits de camp sympas

à la rencontre de scouts étrangers ... Un échange avec des scouts à l'étranger ? N'hésite pas à soumettre ta demande au Service International qui te mettra en contact avec une Unité étrangère. Scoutasmus Tu veux combiner un séjour à l'étranger avec une expérience hors du commun ? "Scoutasmus" te permet de continuer et vivre dans une Unité scoute à l'étranger. Plus d'infos pour ces propositions : international@sgp.be ou 02/539.23.19. Des pays, des infos ... En savoir plus sur les moyens de transport, la culture, le climat à l'étranger ? Les "Fiches pays" te donneront des infos complètes sur www.internationalday.be

1. "Centre de Ranchal" situé dans le massif central, à 45 minutes de Lyon dans les monts du Beaujolais, à 700 mètres d'altitude. Multiples possibilités de logement, proximité d'un lac avec activités aquatiques, etc. Plus d'infos http://centrederanchal.ecles.fr

Retrouve sur www.scoutspluralistes.be l'ensemble des propositions pour les camps à l'étranger en 2014 !

2. Hameau isolé dans les Hautes Alpes, ancienne ferme proche du Lac de Serre-Ponçon. De superbes lieux de camp à découvrir sur www. villagesdesjeunes.org 26

A l'étranger avec ton Relais  
A l'étranger avec ton Relais  

Informations utiles à destination des Pionniers pour les camps en 2014. Réalisation: Service International des Scouts et Guides Pluralistes...

Advertisement