Page 1

Mangas TO BE HERO Shonen Août 2018

Numéro 10 Mangas Shonen | Août 2018 |

1


2 | Aoรปt 2018 | Mangas Shonen


La Rédaction Enfin passé les 2 ans du magazine et déjà les 4 ans du projet, le parcours n’est pas des plus aisés, mais chaque accomplissement est une victoire, aussi bien pour nous que pour tous ceux qui nous suivent. Nous avons décidé pour ce numéro de passer derrière le rideaux et parler de ce qui a été à la base des plus grand monuments, l’idée et la méthode qui précèdent la finalité. Nous parlerons aussi de nous, des coulisses du monde tant apprécié du manga et de quelques œuvres qui mettent fortement en avant des idées fortes. Nous n’oublions pas les classiques avis de la saison Otaku et Cinéphile, ainsi que nos recommandations de séries. Ainsi donc, c’est parti pour le MS Mag 10. Go!!!

Mangas Shonen | Août 2018 |

3


We Are Mangas Shonen 4 | Aoรปt 2018 | Mangas Shonen


HOT The Promised Neverland Origin

P. 8 P. 12

SUMMER 2018 Summer 2018

P. 16

M.S. ZONE Mangas Shonen Otaku News M.S. TOP: Univers Repoussants Mags Versus DOSSIER: Devenir Mangaka

P. 31 P. 42 P. 48 P. 52 P. 54

MS CINÉMA Films Du Moment V For Vendetta

P. 62 P. 71

MS SÉRIES Vikings Daredevil

P. 76 P. 78

MS MUSIQUE Azazou

P. 82

MS GAMING The Stanley Parable

P. 86

This War Of Mine

P. 90

Le Responsable

P. 94

CAMEROUN POWER L’Ota-Culture

P. 97

Speed Working

P. 100

TRUTHS BUSTER La Dualité De La Conscience

P. 103

Mangas Shonen | Août 2018 |

5


6 | Aoรปt 2018 | Mangas Shonen


BONNE LECTURE Mangas Shonen | Aoรปt 2018 |

7


T YPE SHÔNEN

G ENR E TH R I L L E R - FA NTA S TI Q U E

VO L U ME S 9 TÔ M E S

8 | Août 2018 | Mangas Shonen

«The Promised Neverland» est un manga écrit par Kaiu Shirai et dessiné par Posuka Demizu, prépublié depuis août 2016 dans le magazine Weekly Shōnen Jump de l’éditeur Shūeisha. Le tirage total de la série s’élève à 2,1 millions d’exemplaires en octobre 2017, année où le manga remportera le Prix Shōgakukan du meilleur shonen. Il est également nommé au Manga Taishō en 2017 et 2018. Une adaptation en anime sera diffusée à partir de janvier 2019.


AVENTURE INFANTILE SYNOPSIS Année 2046, des orphelins coulent des jours plus qu’heureux dans un orphelinat peu commun, où ils se sentent aimés et choyés par la directrice qu’ils appellent affectueusement «Maman». Une femme douce, chaleureuse et accueillante qui fait de leur quotidien dans l’orphelinat Grace Field House un véritable paradis, mieux encore que certaines vraies familles. Cet orphelinat néanmoins n’est vraiment pas comme les autres. Passé son oisiveté, on y remarque tout de suite son mode de vie plus que rigoureux vis-à-vis de l’éducation de ces enfants, ce qui forgera en tous une intelligence largement au-dessus de la moyenne, tout particulièrement dans les cas d’Emma, Norman et Ray, qui s’apercevront bien vite que cet orphelinat n’est pas si paradisiaque, et que leur échappatoire est une question de vie ou de mort.

La série amène le lecteur à une forme très contemporaine du shonen, enfants contre adultes. Dans ce monde où ils ne peuvent se faire confiance qu’entre jeunes et où les adultes ne retiennent pas leurs coups, ils sont obligés de se surpasser et prouver leur valeur en arrachant leur indépendance. Nous suivons alors ces enfants qui ont un objectif, et pas des moindres, faisant face en plus à des difficultés qui leurs sont propres; Ignorance, Naïveté, Hésitations, Peurs, Impatience,... Sous différentes formes, et venant même de certains personnages dont on ne s’y attendrait pas initialement. Tous ces traits, on apprend avec le temps à les estomper de notre esprit, mais contrairement à nous qui avons le luxe de lentement les voir se dissiper jusqu’à l’âge adulte, ces enfants ne disposent pas de l’avantage du temps. Ils ont ceci dit la chance d’avoir psychologiquement évolué différemment, permettant aux failles des uns d’être colmatés par les autres, illustrant une complémentarité rare, qui va de paire avec le concept de famille qui les tient soudés face à l’adversité. Nous avons donc toujours beau voir en eux des enfants qui grandissent et évoluent, leur niveau de compétence est toujours impressionnant.

Mangas Shonen | Août 2018 |

9


The Promised Neverland

CRITIQUE ( MANGA )

« The Promised Neverland » nous offre une aventure fantasque qui reste réaliste. Une fois son univers établit, sa construction ne va qu’en s’améliorant. À aucun moment ne rencontrons nous de ‘deus-ex’ tiré par les cheveux, chaque nouvel élément constituant un ajout majeur et logique à la série. Le sentiment de suivre des enfants dans une quête en apparence impossible, qu’ils rapprochent lentement mais sûrement de leur portée avec le temps, en plus des péripéties aussi surprenantes qu’informatives, offre une réelle immersion dans un univers que l’on veut véritablement découvrir de fond en comble et répondre à toutes les questions qu’elles soulève, au moins autant que nos personnages. Le plus bel accomplissement de la série est sa faculté à nous immerger visuellement en enfance. L’environnement et les personnages ont une beauté telle que nous concevrions le regard des grands yeux ébahis des tout jeunes, où le mal est difforme, repoussant, et hors contexte, car difficile alors de concevoir des horreurs pour un être qui n’a vécu que dans l’amour et le bonheur.

CONCLUSION Pour tous fans d’aventure, fantaisie et de suspense, cette série est un must. Entre le suivi d’enfants surdoués que l’on voit évoluer encore plus sur plusieurs points (Physique, Psychologique, Intellectuel, Émotionnel,...), et son style narratif où les personnages que nous pensions avoir cernés parviennent encore à nous surprendre, il y’a de quoi s’ouvrir à cette série et se laisser immerger dans un monde que nous n’aurions de cesse de découvrir, aussi bien pour ce qui est de son univers, que de ses personnages, que de son histoire parsemée de mystères. La série animée est prévue pour début 2019. Les plus patients pourront juste l’attendre, qui visuellement semble déjà avoir capté l’esprit du manga, nous sommes donc impatients de voir si elle parviendra à capter le reste. D’autant plus que le manga est déjà en vue de se terminer, alors la série animée pourrait bien en être l’intégrale.

10 | Août 2018 | Mangas Shonen


Mangas Shonen | Aoรปt 2018 |

11


T YPE SEINEN

G ENR E A C TI O N - S C I E N C E - F I C TI O N

VO L U ME S 6 TO M E S

12 | Août 2018 | Mangas Shonen

« Origin » est un manga seinen créé, scénarisé et illustré par BOICHI. Il est pré-publié depuis 2016 dans le Young Magazine. C’est l’avant-dernier bébé du créateur de génie qui a toujours su transformer en or tout ce qu’il a touché, que ce soit ses créations originales ou des reprises spin-off telles que «Terra Formars - Asimov», et qui a touché à tout types de styles, du seinen, passant par le shonen, sans délaisser même les hentai. Ce manga ne fait pas défaut à la règle, et bénéficie même de la touche d’expérience acquise par l’auteur dans divers domaines, pour en faire une œuvre qui vaut largement le détour.


DEVENIR UN JUSTICIER AVEC UN SIMPLE CONCEPT Dans le manga « Origin » de Boichi, nous suivons un robot, prototype d’intelligence artificielle, qui a pour seul code de conduite laissé par son créateur ou père : «Vis Convenablement». Cette seule commande régira alors toutes les actions du robot, allant de l’idée de se donner une apparence qui lui permette de se fondre dans la masse, à la valeur de protéger son prochain du mieux qu’il puisse.

Prototype d’une chaîne de robots dotés d’une intelligence artificielle hors du commun avec une adaptabilité extrême face à tout type de situations, Origin est le seul doté d’une responsabilité envers les personnes plutôt qu’envers les objectifs. Tous ses frères et sœurs ayant plutôt en priorité survie et évolution, chacun choisit pour ce but, sa voie, la plupart allant à l’encontre de la mission de notre héros.

Il entreprendra alors pour se faire de devenir un justicier qui combattra dans l’ombre tous les crimes qui se serviraient de la robotique, seule force qu’il reconnaît, contre cette humanité qui était si chère à son père. Dans ce monde futuriste alors, ce ne sont pas les crimes de ce type qui manqueront.

La vie de notre protagoniste se résume alors à évoluer mécaniquement et tenir tête à ses nombreux frères qui ont plusieurs avantages dès la base sur lui, tout en gardant cette partie de sa vie cachée de ses proches alors qu’il se fond au quotidien dans une société humaine qui ne suspecte pas le moins du monde qu’il puisse être une machine.

Mangas Shonen | Août 2018 |

13


Origin (Boichi)

CRITIQUE « Origin » a beau être un seinen, il met beaucoup les valeurs des Shonen en avant, plus précisément du type Nekketsu, simplement en les employant dans un contexte où principalement des adultes se retrouveront. Le personnage principal est dans la peau d’un jeune adulte au quotidien d’obligations compliquées à gérer entre ses problèmes et doutes existentiels qui ne lui laissent pas une seconde de répit, qu’il tente faire fonctionner en parallèle à une vie professionnelle exigeante. Clairement plus une vie de pré-pubère ou adolescent, Oublies les personnages qui ont encore la vie devant eux et beaucoup a découvrir et rencontres ceux-ci qui se disent parfois en avoir déjà trop vu, su ou vécu. Ce personnage commence en bas de l’échelle de puissance, a une forte volonté de respecter une philosophie personnelle, pour laquelle il va se donner les moyens d’y arriver et constamment surpasser ses limites pour être à la hauteur d’êtres qui n’avaient pas à le craindre auparavant.

14 | Août 2018 | Mangas Shonen

Nous pouvons donc soutenir qu’«Origin», prétendrait à juste titre être un Nekketsu pour adulte, insérant dans le genre classique des éléments qui le retireraient de la portée psychologique des plus jeunes, tels que la sexualité, les complexes sérieux de personnalité, fourberies des plus abjects, la divinité, le terrorisme, le quotidien d’un employé,... divers éléments qui vous souffleraient un vent frais et donnent un aperçu de ce que pourraient être certains Nekketsu si ils abordaient leurs univers de manière plus sobre et sérieuse. Cette œuvre n’est donc évidemment pas pour tout public, pas particulièrement parce qu’elle serait choquante, car aussi bien sa violence physique qu’émotionnelle ne sont pas hors du commun parmi les shônens modernes. Il ne conviendrait pas aux publics incapables de discerner les divers sous-textes et commentaires sociaux introduits par l’auteur, qui donnent son principal relief au scénario et surtout aux personnages.


L’ART DE BOICHI BOICHI, de son vrai nom Mujin Park est un artiste qui dans toutes ses œuvres a accordé une place de choix à l’aspect visuel. Il est donc d’ores et déjà une évidence que ce manga est tout simplement magnifique. Chaque planche, chaque case, a une identité visuelle propre et surtout précise. On y voit dans les cases comiques on trait tout simple classique des réactions exagérées classiques du manga, mais lorsqu’on en vient aux choses sérieuses, le photo-réaliste est au rendez-vous. Des planches sont tout bonnement réalisées en trois dimensions. En effet Boichi est l’un des rares mangakas a utiliser de manière poussée les rendus 3D comme bases pour ses dessins. Grâce à cela, les architectures futuristes, mécaniques et robotiques sont d’une complexité à en couper le souffle. Les personnages également, se retrouvant dans un croisement esthétique entre le manga et le manhwa, le tout passé sous le crayon d’un perfectionniste sont... Vous le voyez par vous-mêmes.

CONCLUSION « Origin » est un manga seinen créé, d’un auteur de grand talent qui le prouve une fois de plus. Il nous offre en un style narratif habituel sous un angle nouveau, fortement soutenu par l’aptitude graphique de l’illustrateur qui a été en mesure de créer des environnements qui nous absorbent par leurs beauté, détail et surtout l’échelle que l’auteur parvient parfaitement à illustrer en noir sur blanc. Nous le conseillons vivement à un public mature, qui pourraient se retrouver plus en ses personnages qu’en certains héros plus quiets qui ne reflètent pas toujours le quotidien des jeunes adultes.

Mangas Shonen | Août 2018 |

15


Coup De Coeur Spring 2018 Réalisée en hommage aux 50 ans de la série «Ashita No Joe», nous avons une reprise, où nous suivront joe, jeune boxeur de talent sans les moyens pour se hisser au sommet, mais qui a une chance, et à la seule force de ses poings écrasera tous les obstacles qui se présenterons, même si ceux-ci requièrent qu’il surpasse ses limites. La série cependant a beaucoup de différences avec l’original, car bien qu’elle en reprenne les grande lignes, elle modifies de nombreux points non seulement rendant cette reprise unique en son genre et pas juste un sous-produit de la franchise, mais mieux encore, elle s’offre d’être au pas avec les productions plus modernes, tout en gardant un charme d’antan qui ne manque pas de plaire. Il n’en démord pas que cette série est plus axée sur ses personnages que sur la boxe contrairement à ce qu’on pourrait penser à première vue, et c’est en cela que réside toute sa beauté. Parlons-en plus en détails.

16 | Août 2018 | Mangas Shonen

Synopsis «Megalo Box» est l’histoire d’un sans nom qui se baptisera lui-même Joe. Ce dernier se faisait jusqu’alors une vie à travers des combats truqués, les perdant contre de l’argent. Un jour il rencontrera un champion de megalo box, tournoi de boxe où les sportifs se servent de mécanismes pour optimiser leurs capacités, il fera alors face à une réelle domination. En tant que sportif passionné il ne saura alors rester sur cette défaite, et mettra tout en œuvre pour avoir sa revanche à la loyale, se tenant face à Yuri comme son égal sur le ring. Aidé alors par son entraineur à se faufiler dans le monde très restreint du Megalo Boxing, il établira sa place, et ce ne sont pas les obstacles qui manqueront.


La Grande Surprise... Pas Un Anime De Combat Contrairement à ce qu’il y paraît, l’anime se concentre bien plus sur le développement de ses personnages à travers l’exposition de leur passé et de leurs motivations, plutôt que de faire deux des passionnés du sport qui le vivent et le respirent à chaque instant de leurs vies... Enfin, pas tous. Joe lui vies et respire ce sport. Il désire le pratique à son plein potentiel et se réserve toujours afin d’être en condition athlétique optimale, que ce soit au niveau physique ou psychologique. Et même là, la série s’adonne plus à montrer son état psychologique avant, pendant et après les matchs. Alors plutôt qu’être impressionnés par ses affrontements, la série nous pousse à faire plus attention à la personne, ses doutes et ses aspirations.

Du côté de l’adversité, c’est le même procédé: Des discours bien nobles sur la valeur du sport, balancés par une véritable intimité avec les personnages. Ici aussi ils ont un réel engouement pour le sport et y sont engagés, mais plus encore ont d’autres activités qui leurs sont chères et des valeurs personnelles qui nous sont accordées de découvrir, et qui ont un impact notoire sur leurs actions. La série toute entière en est remplie. Elle se préserve de personnages sans intérêt, et opte pour en avoir avec une réelle substance et de quoi offrir au spectateur quelqu’un à comprendre et à qui s’attacher. Les séquences bourrées d’émotions ne sont pas en manque et les scènes d’actions, faites-nous confiance, ne déçoivent pas le moins du monde.

Et Un Old School Moderne Côté technique, la série nous plonge dans une atmosphère nostalgique, que ce soit par sa bande sonore qui mêle country, rock et old school ou encore par son aspect visuel entre décors de rocheuses(classique des westerns), classique nippon et rétro-futurisme représentant les parties plus modernes de la série, le tout avec un trait très réminiscent des 90s sur un chara-design semi-moderne. Classique moderne, à aucun moment l’animation n’est bancale, et est même plutôt impressionnante dans les séquences qui le requièrent. On n’y remarque même pas l’usage d’imagerie de synthèse qui pourtant est si commun dans les animes aujourd’hui.

On s’y sent tout de suite dans un monde auquel nous ne sommes plus habitués avec les séries récentes qui ont redéfinies le concept de futurisme et de modernisme. Ce nostalgie et familiarité nous absorbe tout de suite dans la trame de la série, surtout qu’avec sa sobriété, rend l’histoire plus engageante que dans une série trop dynamique. «Megalo Box» pour nous a été une série qui a su et pu s’imposer comme une reprise qui en valait largement le coup d’œil cette saison, aussi bien pour l’adrénaline qu’elle fait monter que pour l’intérêt qu’elle suscite vis-à-vis de son histoire. L’as-tu toi aussi vu et qu’en as-tu pensé? Aurais-tu opté pour une autre?

Mangas Shonen | Août 2018 |

17


SUMMER 2018 ANIME SEASON

Super Dragon Ball Heroes Shonen - Action - Surnaturel Promo pour le jeu «Dragon Ball Heroes», cette mini-série est un concentré de fan service censé nous apprêter pour le film Broly de cette fin d’année il faut croire. Nous avons alors une toute nouvelle ligne temporelle et des personnages des plus innattendus pour des chocs en tout genres; Aussi bien contre ces villains aux têtes plus que familières, qu’entre nos Z-Fighters. Fort d’éveiller de la curiosité en étant qu’un opus de la franchise Dragon Ball, il est malheureusement bien trop tiré par les cheveux, et effectivement convient mieux à un jeu... Un jeu portable qui plus est.

Verdict : Abandonné

FLCL Progressive Shonen - Action - Comédie Suite d’une série assez épique qui a brillé en son époque, elle nous revient avec un lifting tellement puissant qu’on la reconnaît à peine. Nouvelle protagoniste et personnages secondaires, l’essence de l’histoire reste ceci dit respectée sous bien des points, et comme suite à l’histoire originale c’est plutôt appréciable. La série est restée bien sympathique est surprenante en son sens, tout en gardant la pointe de mélancolie qui la définit depuis son tout premier épisode.

Verdict : Approuvé

18 | Août 2018 | Mangas Shonen


Overlord : Saison 3 Shonen - Sci-Fi - Drame Mamonga Sama est toujours au top et son empire croissant dans ce nouveau monde qu’il a décidé de conquérir. Le flux de l’histoire globalement est assez intéressant. La première saison se focalisait sur le personnage principale, la deuxième sur ses serviteurs, et cette troisième semble s’orienter vers la découverte des adversaires enfin valables qu’il aura à affronter. Pour un livre seinen devenu shonen, on voit bien que la tension de l’histoire a beau avoir été diluée, ses bases restent quand même bien encrées. Les thèmes de la politique et de la gestion se déploient lentement mais sûrement, et à chaque pas nous sommes impatients de voir les suivants. Son univers tout entier nous garde solidement scotchés, et cette saison aussi ne manque pas de nous enthousiasmer.

Verdict : Approuvé

Shingeki No Kyojin : Saison 3 Shonen - Action - Horreur Visuellement, c’est clairement du nouveau, en plus de l’opening qui pour une fois n’a pas fait l’unanimité des fans.... Mais techniquement, tout nous pousse à comprendre que nous sommes partis pour une histoire assez différente du survival horror qu’a été la vie de nos soldats jusqu’à présents. Maintenant extirpés de ce titre, ils ont à se battre contre les hommes, et littéralement le système. Une histoire plus humaine qui ne va pas hésiter à se plonger dans les motifs et motivations de tout un chacun dans son approche à la nouvelle situation. Une petite pause à la bestialité pour laisser place à la réelle cruauté, il faut croire. Il est clair en tout cas que c’est plus que cette saison parvient à soulever les sentiments du début de la série, nous mettant face à des créatures qui nous surprennent par leur malice et létalité.

Verdict : Approuvé Mangas Shonen | Août 2018 |

19


Summer 2018 : Avis

Banana Fish Shojo - Action - Drame Nouvelle série qui reprend un succès d’antan et en fait un succès actuel, abordant des thèmes encore assez lourds, mais dont le monde s’inhibe peu à peu, les mêlant avec un univers gangsta auquel on l’aurait difficilement associé quelques années plus tôt, et c’est une claque monumentale. Le caractère shojo se fait cependant bien ressentir dans la série, à travers le style de l’histoire très basé sur les émotions des personnages; ils semblent tout droit tirés d’une fan-fiction entre le pretty boy prêt à tout pour atteindre ses objectifs, ses bromance et sa romance avec le gars sensible. Le tout est ceci dit tellement bien écrit que la série donnerait même envie de s’y mettre, aux fan-fics. Quoi qu’il en soit, cette série s’annonce être la série suspense la plus valable de la saison.

Verdict : Approuvé

Hanebado Seinen - Sport - Drame Série de sport la plus hypée de la saison, elle est arrivée avec un panache rare, mais pas de digne concurrent pour prouver sa domination. Une fois de plus un superbe sport dont on ne parle pas assez dans la culture mondaine, que les Japonais reprennent pour nous concocter une série dont on ne peut sortir indifférent, pleine de scènes d’actions sportives, matchs endiablés, et stratégies créatives. La série se penche beaucoup aussi sur l’intimité des personnages. Évitant de s’éparpiller, elle ne se concentre que sur l’essentiel de son histoire, sans toutefois surenchérir sur le drame ou les rebondissements à tout va. Un équilibre dont on ne peut que se délecter.

Verdict : Approuvé

20 | Août 2018 | Mangas Shonen


Grand Blue Seinen - Slice Of Life - Comédie La série d’été par excellence; Les grands espaces, l’enjaillement, les journées ensoleillées, le monde coloré, le bleu à perte de vue, ... La série est un concentré de rafraîchissement et de détente quiète, qu’ils maintiennent à chaque épisode, aussi bien durant leurs aventures loufoques et soirées très mouillées que lors des envoûtantes scènes de plongée. D’ailleurs nous y avons droit à une introduction au monde de la plongée où l’on peut se substituer au personnage principal, et découvrir les merveilles et les difficultés de ce monde qui a tellement à offrir aux yeux et au cœur de qui veut bien s’y adonner. La série s’élèverait même presque au titre d’expérience, tellement son monde est immersif et pure. C’est au moins l’un, sinon, le must de cette saison.

Verdict : Approuvé

Free! : Dive To The Future Shojo - Sport - Slice Of Life Le grand retour du fan service féminin reproché de ne pas avoir assez de tétons. Eh bien, qui eut cru que les demoiselles feraient une telle réclamation... One hell of a génération. Étant à la base principalement une expérience visuelle, l’histoire la première fois était déjà plutôt okay, mais cette fois-ci ils ont mis les bouchées doubles. Cette saison nous engage dans les vies des personnages et leur histoire. Pour ce qui est du visuel, toujours au top lui aussi, tellement d’ailleurs que tu reprocherais presque à l’eau réel de ne pas être aussi fluide que dans la série.

Verdict : Approuvé Mangas Shonen | Août 2018 |

21


Summer 2018 : Avis

Lord Of Vermillion Shonen - Action - Drame Wow... Que de spoilers... Une série qui commence par sa fin, même pas une fin des plus glorieuses en plus. Non mais, comment s’attacher à des personnages quand tu sais que dans leurs derniers instants ils ne suscitent pas la moindre empathie, tellement ils méritent ce qui leurs arrive? C’est un shonen, mais qui se veut tellement dramatique qu’il en est tout bonnement ridicule. Il possède une variété de personnages dont le développement est calamiteux aussi bien pour ce qu’on découvre que pour la qualité du peu que l’on découvre, surtout que ce n’est pas le potentiel qui manquerait. La série cependant à l’avantage de ne pas manquer de scènes d’actions fortes, juste l’histoire qui va un peu dans tous les sens.

Verdict : Abandonné

Tenrou: Sirius The Jaeger Shonen - Action - Surnaturel La série d’action de la saison, rien à faire. On a droit à des poussées d’adrénaline constantes. Histoire, Animation et Chorégraphies fabuleuses, il y’a toujours de quoi être chaud avec cette série. Chaque épisode nous laisse impatient pour la suite, et chaque indice de l’histoire qu’elle donne nous hype pour le développement d’un tel personnage ou un autre. La série se garde d’être unidimensionnelle, tout en se préservant de la surcharge d’informations ou pire encore les remplissages. Pour faire court, cette série est un must de cette saison pour tous les fans d’action/aventure/surnaturel.

Verdict : Approuvé

22 | Août 2018 | Mangas Shonen


Satsuriku No Tenshi Shonen - Thriller - Aventure Un survival game au début pas des plus enchanteurs vu son premier épisode qui va dans tous les sens pour être au final assez confus, si ce n’est pour la présentation du duo principal; La fille la plus dépressive au monde et le psychopathe qui tire un peu trop sur cette corde. Ceci dit, une fois que l’on passe sur ces points, on découvre un monde intéressant à travers ses niveaux et un développement tout aussi intéressant à travers les bribes d’indices que donne la série pour nous permettre de reconstituer son puzzle. Il y’a de quoi se demander s’ils n’ont pas voulu toucher le fond juste pour ne pouvoir que monter dans l’estime du spectateur. En tout cas c’est réussi. D’ailleurs, ces deux là ont un air familier, non?

Verdict : Approuvé

Happy Sugar Life Shojo - Drame - Horreur Une anti-héroïne qui se bat pour préserver l’amour aussi bien le sien que lutter contre les formes abusives de cette dernières. Maintenant lances dans le tas une double personnalité meurtrière disposée à adopter des méthodes drastiques pour atteindre les objectifs de l’héroïne et un Yuri/Loli/Tsundere, et vous avez cette série plutôt étrange. L’amour est le point focal de cette série mais est abordé sous des angles soit étranges, soit tabous, soit tout simplement abusifs, et avec l’ajout du surnaturel, le message qui pourrait être touchant, l’est nettement moins. La série capte certes un certain intérêt, mais qui ne saura certainement pas être au goût de tout le monde.

Verdict : Ambigu Mangas Shonen | Août 2018 |

23


Summer 2018 : Avis

Hataraku Saibo Shojo - Action - Drame BEST. BIOLOGY CLASS. EVER!!! Si tu as déjà voulu savoir comment fonctionnait ton corps, tu as dû visiter NatGeo, Wiki, et tout un tas de sites que Google te présenterait bien volontiers. Mais si jamais tu es quand même curieux et que les gros mots de ces sites ne sont pas pour toi, voilà exactement la camme qu’il te faut. On ne te le cache pas, ce sera un peu chaud de voir que tes cellules ont plus de charisme, sex appeal, et kawai factor que toi, mais t’inquiètes, ça va te passer entre fou rires et ébahissements. Certaines cellules naïves te feront de la peine et d’autres saibo tsundere te feront flipper, mais vu leur rôle, c’est rassurant qu’ils soient de ton côté. Notre verdict; Quand tu te sens prêt à présenter un doctorat en médecine après juste cinq épisodes d’une série, la question ne se pose même pas.

Verdict : Approuvé

Back Street Girls: Gokudolls Seinen - Slice Of Life - Comédie Le châtiment ultime pour un Yakuza en 2018 ne serait plus la mort, mais de subir la vie d’une idol (Jeune musicienne, plus commune dans la J-pop et K-pop), surtout si leur manager est un parrain de la mafia sans scrupule. Voir alors la vie de trois Yakuza ratés, alcooliques et indignés convertis à la vie d’idol est hilarant. Tandis qu’ils tentent de se faire pardonner et récupérer leurs anciennes vies, leurs boss n’a d’autre que la ferme intention de les exploiter sous toutes les formes possibles et imaginables, plus tellement pour expier leurs péchés mais juste pour son plaisir sadique personnel. Ce qui peut cependant freiner un peu l’enthousiasme vis-à-vis de cette série est son aspect visuel qui pourrait à la longue en fatiguer plus d’un à cause d’un stoïcisme abusé. Mais allez, le fond en vaut la peine.

Verdict : Approuvé

24 | Août 2018 | Mangas Shonen


Chuukan Kanriroku Tonegawa Seinen - Comédie - Drame Le quotidien d’un directeur général de la mafia. Qui saurait à quoi s’attendre, surtout dans le monde de l’animation Japonaise. Dans les faits c’est une comédie assez simple sur les difficultés de la gestion de projet. C’est un seinen qui le revendique. Il a un humour sobre, qui bien que baignant dans l’absurde, tient plus de l’humour de situation que du sketch. La série tire des gloussements plus que des fou rires. Pour ce qui est de l’entrain de la série, en plus de cet humour sobre, la série n’est pas dynamique, Il s’y passe bien peu, en beaucoup de temps. Ce n’est pas la grande comédie de cet été, mais c’est un passe temps valable.

Verdict : Ambigu

Island Shonen - Drame - Horreur Nous ne nous attendions pas à voir dans un shonen le loli power, surtout que dans ce cas-ci, Flat is NOT justice, Flat is TOO DAMN YOUNG!!!!. Pour ce qui est de l’histoire, nous avons un personnage, supposément un Time-Naut (Voyageur dans le temps), qui a perdu la mémoire, et ce sont les traditions de la terre où il se réveille qui le guideront dans les retrouvailles de ses objectifs, qui semblent trop importants pour qu’il ne passe pas ses journées à faire le ménage, mais qui sommesnous pour juger? La série n’est ni dynamique ni particulièrement intéressante pour ce qui est de sa première partie du moins. Ça pourrait s’offrir un retournement à la Stein’s Gate, mais puisque tout ne peut pas être un chef-d’oeuvre, nous vous laisserons le soin de décider.

Verdict : Ambigu Mangas Shonen | Août 2018 |

25


Summer 2018 : Avis

Chio-Chan No Tsuugakuro Seinen - Comédie - Slice Of Life Une comédie bien unique en son genre, car prenant un univers esthétique qui se confondrait bien à celui d’un shojo, et y installe une histoire assez bien foutue quoique se tournant à un publique relativement mature. Chio-Chan est une jeune lycéenne qui chaque matin, sur son chemin de l’école, vit une aventure farfelue qui la retarde... Et ils n’y vont pas molo sur le côté farfelu. En plus d’être drôle, ça vous rendra certainement plus compréhensible envers vos amis toujours retardataires. Qui sait, peut être qu’ils venaient à la bonne heure mais sur le chemin ont été sacrés chefs de gang.

Verdict : Approuvé

One Room : Saison 2 Shojo - Slice Of Life - Ecchi Mini-série bien mignonne depuis sa première saison, une fois de plus nous suivons le quotidien de trois demoiselles qui partagent une chambre et un quotidien assez sympathique qui mêle leurs anticipations, préoccupations et par la force des choses, votre soutien psychologique. Pour l’expérimenter de manière optimale il faudrait la voir en VR Gear, et sentir directement impliqué dans les interactions que les personnages tentent d’obtenir de nous. Il reste alors que pour les curieux qui veulent se trouver une waifu Kawaï (et Loli, il faut se le dire), cette série renferme certainement leur best girl de la saison, Petits coquins va.

Verdict : Approuvé

26 | Août 2018 | Mangas Shonen


Iya Na Kao Sare Nagara Opantsu Misete Moraitai Seinen - Comédie - Ecchi Expérience complètement VR pour tenter de vivre une scène introductive d’un hentai, à différentes sauces; Église, loge, temple, ... De courte durée, les épisodes ont des trames assez directes, et une mise en scène immersive, normal pour de la VR. Pas besoin de dialogues a deux sens pour comprendre ce qui se passe, et une tension se ressent à chaque épisode, mettant vraiment en question la le niveau de cohésion entre vos envies et celles de celui que vous incarnez. Vous pourriez bien vous rendre compte d’avoir au moins autant envie que lui, avec la tournure des évènements.

Verdict : Approuvé

Asobi Asobase Shojo - Comédie - Slice Of Life Voir une comédie qui combine le caractère absurde qui réussissent aux séries comiques et la douceur de la jeune féminité. Une suite de sketchs drôles sur le quotidien de jeunes filles qui affrontent des situations marrantes en les rendant encore plus marrantes. Pas le fou rire de la saison, mais une très bonne comédie pour agrémenter ses fins de journées. Surtout que les personnages sont super attachantes.

Verdict : Approuvé Mangas Shonen | Août 2018 |

27


28 | Aoรปt 2018 | Mangas Shonen


4

10

Le film a une base qu’il parvient bien à faire saisir, mais se perd assez vite entre la légèreté de cette dernière et le format cinéma.

CRITIQUE Avant marquer la fin de ce qu’était le manga au public plutôt divisé qu’était «Fairy Tail», nous avons eu droit à un film qui surprenamment n’avait pas grand chose d’unique en luimême, ou du moins, en tant que dernier film de la longue continuité d’une série, c’était terriblement fade.

SYNOPSIS

Ce film n’apporte rien du tout à l’histoire de «Fairy Tail». Considérant qu’il se vendait comme le dernier film de la série, il se devait un minimum de hausser la barre que ce soit pousser aux extrêmes les forces de la série, ou tout simplement de tenter de proposer quelque chose de nouveau. Mais ils ont préféré la voie de l’OAV à la place. Pour ce qui est de l’histoire, elle n’a donc rien de spécial et à certains égards semble même carrément manquante sur des points. Bien qu’elle se focalise sur une seule linéarité principale, elle est assez légère au final et fait beaucoup plus dans le remplissage que dans la consistance.

L’équipe phare de la série est engagée pour une mission, récupérer un artefact peu ordinaire qui serait doté d’une puissance incommensurable, volé par un royaume qui se tient à l’écart de tout, n’inspirant pas grande confiance.

Côté technique; à peine mieux. Pour ce qui est de l’Art style/Animation, certaines scènes sont plutôt bonnes tandis que d’autres... Récupères l’information qu’elles tentent de te transmettre et passes à autre chose. La bande sonore reste la signature de la série.

Nos héros s’aventureront alors dans le royaume à la recherche du Dragon Cry, et se retrouveront à devoir résoudre un problème bien plus grand, les ambitions du roi de ce royaume ainsi que sa garde d’élite, heureusement ils auront l’aide d’une mage habile.

En gros, ce film est loin d’être le moment hors du commun de l’univers établi que tentent souvent d’être les films de ce genre. Il n’a pas vraiment de forces majeurs, c’est même plutôt banale.

Mangas Shonen | Août 2018 |

29


30 | Aoรปt 2018 | Mangas Shonen


Qu’est-ce que

Mangas

Shonen

Jamais eu marre de toute la marée d’informations contradictoires circulant au Cameroun sur la bande dessinée? Les illustrations sont l’avenir, que ce soit dans le manga, le comics, le cinéma ou même le gaming. Nous communiquons à travers plus de moyens que jamais, pourtant nous sommes encore forcés de constater la réticence de la grande majorité par chez nous vis-à-vis de ces évolutions, les renfermant dans la classe des moyens infantiles et inutiles à la vie courante. Nous levant alors contre ces injustices, nous affrontons le problème et décidons de faire le pas, mettre en avant cette industrie encore trop négligée et permettre à notre culture de profiter de ses bien faits, elle qui souffre déjà de tous les effets néfastes d’autres évolutions. Notre but cependant n’est pas que de divertir et encourager à se divertir, mais aussi et surtout d’ouvrir les mentalités à cette réalité économique qu’est l’industrie du divertissement, à ses subtilités, son usage, sa rentabilité et comment l’aborder dans notre culture bien trop délaissée dans le domaine. Nous vous laissons constater par vous-mêmes notre travail. N’hésitez pas à nous contacter pour tout motif qui vous intéresse. Nous sommes à votre entière disposition, depuis notre création, nous l’avons toujours été. Ensemble nous formons une famille. Oui chers lecteurs! C’est ce que nous sommes, car le partage et la générosité règnent en maîtres dans nos conversations; de ce fait nous convergeons toujours avec chacun son opinion vers un débat de fou sur tout ce qui entoure la culture artistique. Vous voulez en savoir davantage sur nous ? Venez donc faire un tour ou même plusieurs sur nos réseaux et dans nos publication, et agrandir notre famille. Ne dit-on pas souvent « Plus on est de fous, plus on rit ». We are Mangas Shonen.

Mangas Shonen | Août 2018 |

31


Qu’Est-Ce Que Mangas Shonen

NOTRE ART AU MBOA Notre culture a toujours accordé une grande importance à l’art. Que ce soit pour l’histoire ou l’esthétique, nous avons fait ressortir le meilleur de nos horizons en image, que ce soit par la sculpture, la peinture, l’ébénisterie, et bien d’autres que nous voyons encore aujourd’hui dans des expositions culturelles et des foires. Mais cela rentre dans notre tradition, beaucoup diront, surtout face à la mondialisation et les nouvelles formes d’expression. Cette multiplication de disciplines artistiques aussi communicatrices qu’intemporelles, marque le début de nouvelles identités culturelles propres aussi bien à la tradition, qu’à l’ère, et surtout une nouvelle facette artistique d’une nation ouverte à la conquête du reste du monde. Les arts modernes sont en plein développement dans notre pays, certes plus accrue dans le domaine de la musique où nous avons conquis la scène internationale avec des paroles et rythmes qui nous sont propres(ou sales dans certains cas), et d’artistes que l’on aurait même plus besoin de vous citer. La cinématographie, où nous sommes en perfectionnement, nous commençons à avoir un catalogue bien fourni et des studios qui se lancent dans l’industrie la tête froide et du contenu toujours meilleur que les précédents. Le jeu vidéo n’est pas à la rame non plus, et bien que le domaine le plus jeune, il n’est pas dépassé par les choses, mais plutôt se sert de sa position comme une force, se peaufinant sans cesse en backstage. Mais bon, connaissant notre magazine tu penses certainement à un autre secteur, celui qui n’est bien que pas le plus jeune, stagne le plus: Bande Dessinée.

32 | Août 2018 | Mangas Shonen


Le Magazine Pourquoi Le Faisons-Nous? Jeunes, passionnés et énormes consommateurs de l’industrie du divertissement, l’envie d’en parler n’est que naturelle. D’abords avec un entourage restreint, mais en son temps avec le reste du monde, partager avec des milliers, voire des millions d’autres, ou du moins, c’était la vision initiale de ce magazine. Inspiré bien-sûr par de nombreux qui le font déjà dans d’autres pays, nous avons cependant eu le déclic dû au fait qu’il n’existait pas de réelle plateforme propre à notre réalité Camerounaise. Avoir une réelle proximité avec nos compatriotes et établir une plateforme qui refléterait nos tendances nouvelles et nos grands classiques. Mais naturellement, entre le pitch d’un groupe qui avait encore à trouver ce qu’ils voudraient vraiment vis-à-vis de leurs thèmes et la vision finale, il y’a un faussée. La mondialisation affecte grandement notre culture, la soumettant plus à des effets de modes qu’à des réelles tendances, où les plus fidèles à eux-mêmes se tiennent tout simplement à l’écart. Pour tout aussi bien rester fidèles à nous-mêmes, un tournure a été prise.

Et Notre Approche? Qu’est-ce qui différencie une œuvre de qualité d’un simple effet de mode? Le contenu. Bien souvent, un grand nombre de personnes aiment ou détestent une œuvre parce que la majorité en parle en bien ou en mal. Un cas banal est celui de «Dragon Ball GT», détesté parce qu’il n’était pas ‘canon’ à l‘histoire et «Dragon Ball Super» qui lui a été adulé parce qu’il l’était, cela par les grandes masses, tout cela pour se rendre compte qu’au final l’effet de mode était complètement faussé. Nous voulons donner à tous la chance de voir les choses telles qu’elles sont. Qu’est-ce qui définit la réelle forme d’une certaine série, film ou manga? Au delà de l’action, du gore, du sexe, ou de l’extrême sobriété, l’histoire de fond est-elle de qualité ou juste une daube qui parvient à nous distraire de ses lacunes? Critiquer l’art est une chose bien subjective que nous tentons de mettre au second plan. Mettre le côté artistique à la lumière en revanche, est bien plus constructif, aussi bien pour le public que pour l’inspiration des créateurs en herbes que nous aurions hâte de voir faire naître des perles.

Mangas Shonen | Août 2018 |

33


Qu’Est-Ce Que Mangas Shonen

Le Cameroun Belle Origine, Œuvres à revoir L’optimisme

Le Réalisme

Notre idéal serait alors de pousser, déjà les Camerounais, mais aussi le reste du monde à aborder les œuvres non plus comme de simples divertissements à suivre et critiquer en fonction des masses et leurs définitions biaisées, plutôt que chacun acquiert la clairvoyance de définir ce qui sont pour lui des qualités, et savoir les discerner dans les subtilités de ce qui lui est proposé, afin de se faire un propre avis sans influence.

Pourtant les choses ne sont pas aussi évidentes. Comme dit, les mouvements de masses sont les plus récurrents et des influenceurs ont la main mise sur ce qui passe ou pas, principalement à cause d’une certaine paresse à découvrir pour soi-même ce qui pourrait nous convenir, et pire encore, l’envie de se mêler au reste.

Un public / marché artistique, capable d’exigence et plus encore de critique constructive plutôt que hâtive, serait pour un pays en développement une aubaine, offrant un réel espoir aux artistes. Mais le plus important ne serait pas cette utilité pour le public, car nous voudrions aussi pousser des artistes à s’en inspirer, trouvant possiblement des inspirations ou des déclics pour leurs propres œuvres, ou même encore tout simplement le courage de se lancer malgré certaines lacunes qu’ils se reprocheraient qui n’auraient pas réellement lieu d’être, sachant que la qualité d’une partie d’une œuvre sait souvent plus que largement combler une lacune adjacente.

34 | Août 2018 | Mangas Shonen

Du côté artistique, ce n’est pas tellement mieux. Entre la grande division encore présente, et le fait qu’au final nous voyons des productions qui dans la forme technique présente bien, les lacunes sont loin d’être ce qui manque, et l’évolution a tendance à être freiné par une fierté/adulation dite panafricaine. Loin de vouloir cracher sur nos accomplissements, nous avons de bons débuts, et tellement d’artistes au potentiel extrême. Nous avons juste le vilain défaut de manquer d’une exigence honnête, car si nous l’étions, les adulations faites de nos œuvres n’iraient pas de paire avec une consommation bien plus accrue des produits étrangers, avec un attachement juste superficiel pour ce qui est sous notre nez.


Nos Aspirations En Avant, la Génération Digitale Camerounaise Notre Réalité Présente

Un futur qui se dessine

Bien heureusement, ce ne sont pas les artistes qui manquent, et le temps passant, nous avons vu et voyons encore la liste des contributeurs à la culture Otaku/Divertissement/Digitale, s’étendre, entre ceux qui le font comme passe-temps, activité parallèle et surtout ceux qui ont en cela une perspective ou actuelle carrière. Et malgré malheureusement la qualité de certains travaux qui pourraient jouir de quelques affinements, nous entrevoyons nettement un large potentiel dans ce que nous avons déjà.

Pour le présent, qui sait si c’est une faiblesse ou une force que nous ayons tellement de créateurs en tellement de différents corps? Mais dans le meilleur des mondes, nous pouvons espérer en elles toutes des développements qui chacune à sa façon saura répondre à un besoin ou une lacune de notre contré.

Il subsiste aussi le fait qu’en grande majorité, ce soient des petits groupes à œuvrer dans ce sens, que ce soit en termes de moyens matériels, financiers ou de ressources humaines ( Quantité et Expérience ). Ce qui n’est pas vraiment aidé par l’assez claire dispersion des dits groupes, une forme d’individualisme qui impacte directement sur la lenteur des progrès dans les différents domaines justement. Heureusement que certains évènements les réunissent histoire de faire en quelques sortes le points sur les progrès de tous, reflet flatteur pour ce qu’il en est.

Notre Team

La machine est lancée et il serait pessimiste de ne pas y croire. Nous avons tout pour réussir, et avec nos débuts, c’est clair que le temps nous apportera l’expérience qui nous manque, ainsi que l’esprit d’observation et la capacité de compréhension et de reprise du meilleur que le monde a à nous offrir en tant que communauté naissante. Nous avons un marché mondial assez avancé que nous devons rattraper, et très certainement nous y arriverons en temps et en heure. Pour le moment tout ce que nous avons à faire, c’est se suivre et se soutenir. Pousser en avant les meilleurs, et aider les amateurs à devenir des professionnels, pourquoi ne pas carrément faire de tous nos artistes une ligue de légendes?

Pour tenir le pas avec nos activités présentes et espérer arriver à nos objectifs d’avenir, il est évident que nous travaillons en un groupe soudé; Des jeunes funs qui ont encore beaucoup à apprendre et à découvrir, mais qui à chaque étape donnent le meilleur d’euxmêmes, malgré quelques défaillances que nos lecteurs habituelles sauraient pointer. Petit brief rapide sur chacun d’entre nous. Mangas Shonen | Août 2018 |

35


Qu’Est-Ce Que Mangas Shonen

K. Louis Boris Qui Suis-je? Né le 16 Octobre 1992 à Yaoundé, J’ai eu un parcours académique riche dans plusieurs institutions de différentes villes, qui s’est soldée après l’obtention d’un baccalauréat de série scientifique par un brevet des techniciens supérieurs en maintenance des systèmes informatiques. Présentement membre de la diaspora Camerounaise, je ne démord cependant pas de ma terre mère et m’y investis cœur(Passion) et Âme(Aptitudes), à contribuer à l’évolution du secteur de mon choix, le développement artistique.

Mes Penchants... Mes passions sont informatique, jeux vidéos, cinéma et oui les mangas. J’ai poussé mon intérêt pour ce pilier de la culture japonaise jusqu’à la pratique de l’Aïkido. Détrompez-vous, je trouve quand même le temps pour le rap, le football, ma confiance en moi et surtout la bonne bouffe. Je pense que j’ai ces deux derniers points en commun avec deux de mes personnages préférés, tous issus de « One Piece » chef d’œuvre d’Eiichiro Oda que vous connaissez sans aucun doute : Doflamingo et Luffy. Le #1 reste quand même Hisoka.

Ma Vision Du Projet N’ayant pas trouvé de groupe dans lesquel se reflétait l’esprit otaku tel que je le concevais, j’eus l’idée de réunir, pas juste des personnes avec pour point commun l’univers du manga, mais ayant le plaisir d’être ensemble et échanger au-delà de la simple causette. C’est ainsi que Mangas Shonen fut créé. Depuis un certain nombre d’années, nous sommes là pour promouvoir le divertissement dans sa complexité. Ensemble nous formons une famille. Oui chers internautes ! C’est ce que nous sommes, car le partage et la générosité règnent en maîtres dans nos conversations.

36 | Août 2018 | Mangas Shonen


D. Leon Michael Qui Suis-je? Difficile de me présenter car membre régulièrement en Back-office, je suis un membre de projet Mangas Shonen, Infographe de formation pour dire peu, et co-créateur du projet et créateur/éditeur du magazine Donc en fait je suis un peu à blâmer pour tout ce que vous nous reprocheriez, mais juste un petit morceau du tout qui constitue Mangas Shonen.

Mes Penchants... Ce qui m’intéresse tout particulièrement est la découverte, quelque soit sa forme, quelque soit son fond. Évidemment, je ne m’attarde que sur ce qui me captive, ou du moins m’intrigue assez pour me faire vouloir découvrir la fin, et évites surtout de rester cloîtré dans un pattern unidimensionnel de préférences. Il est bien vrai que ma curiosité insatiable m’a déjà porté vers du contenu dont je ne parlerai probablement jamais (Sinon sous la torture), mais rien ne m’arrêtera dans ma quête de nouveautés.

Ma Vision Du Projet Elle est très simple, que nous contribuons activement à permettre à notre contexte(Cameroun) de voir le divertissement comme avant tout un art, une industrie, non un perd temps. Activement nous voulons dans le magazine déjà, ouvrir les mentalités à la complexité artistique des œuvres, qui ne sont pas juste des gribouillages mais des résultats de longs et complexes travaux de recherche et de réinterprétation pour ne dire que ça. Et ce n’est là que le gros de ma vision.

Mangas Shonen | Août 2018 |

37


Qu’Est-Ce Que Mangas Shonen

G. Danny Stéphane Qui Suis-je? Étudiant en Gestion, logistique et transport (GLT), j’ai des base en infographie et suis un passionné de tout ce que a trait à l’informatique.

Mes Penchants... Grand fan de lecture, visionnage et en globalement de toute forme d’art, et il n’est pas peu commun que je me plonges entièrement dans un fantasy, mon genre de prédilection, pendant des heures, et ne m’en sépare que pour mes responsabilités ou le sommeil. Je suis également un grand amateur de fiction, surtout de science-fiction, au point où si l’on me proposait de vivre dans un Isekai, la question ne se poserait même pas. J’aime la musique notamment : pop, rap, rnb, rock

Ma Vision Du Projet Je ne suis pas vraiment un spécialiste dans ce qui concerne la gestion d’un magazine mais mon point fort je pense est mon esprit d’équipe et mes idées pour l’avancement de nos projets. Le mangas shonen mag n’a pas toujours été le magazine que vous connaissez aujourd’hui, au départ il était un regroupement de fan de mangas et avec le temps nous sommes dit : « Pourquoi ne pas faire plus grand et en réunissant les compétences de tout un chacun » et vous avez l’actuel MS MAG. Le magazine pour moi est un moyen d’exprimer notre passion, et un moyen de se divertir tout en éduquant.

38 | Août 2018 | Mangas Shonen


K. Jordan Yaceinte Qui Suis-je? Salut les shônens... Moi c’est Kuimi Jordan 18 ans élève en classe de terminal D et je réside à Douala. Je fais partie de la team depuis deux ans déjà. Je suis dans la team de rédaction du webzine.

Mes Penchants... En ce qui concerne mes goûts je suis fan d’animes (shônens et Seinen), de musique (RnB, rap, afroRnB et kpop) et dernièrement j’ai commencé à m’intéresser au cinématographie, mais je suis plus films type action fantaisie que Séries TV.

Ma Vision Du Projet Ce que je souhaites pour le magazine c’est qu’elle transmette la passion du manga au Cameroun et à longue produire des BDistes. je voudrais que Mangas Shonen soit une référence en ce qui concerne le domaine en Afrique...

Mangas Shonen | Août 2018 |

39


Qu’Est-Ce Que Mangas Shonen

K. T. Elsie Miriam Qui Suis-je? Titulaire d’un Master en Banque et finance de l’UCAC, elle est aujourd’hui chargée du contrôle de gestion et financier d’une entreprise de BTP. Ayant une expérience dans le management d’équipe et l’organisation d’événements, passionnée par de nouveaux challenges et de l’univers du manga.

Mes Penchants... Je suis très engagée dans l’entrepreneuriat jeune, et portée principalement vers les secteurs engageant notre génération innovante portée vers des activités plus variées que jamais, et où il n’y a plus aucune honte a vouloir une carrière qui aurait été improbable il y a de cela tout juste quelques années. Et heureusement, car je peux me plonger à mon bon vouloir dans des livres, séries, films et blogs en tous genres, attisant ma curiosité constamment sur de nouveaux sujets, avec la quiétude d’une personne qui sait qu’aujourd’hui ça la distrait, mais que demain ça peut être le sujet d’une de mes interventions.

Ma Vision Du Projet Faire de Mangas Shonen la référence camerounaise et même africaine dans le monde du manga est la vison qui m’anime. Mais aussi à travers ceci, bousculer les habitudes, changer le regard des gens sur tous ces jeunes Otaku dont la passion n’est pas vraiment prise au sérieux et créer une véritable communauté de jeunes africains fiers de vivre et d’exprimer leur passion.

40 | Août 2018 | Mangas Shonen


Colin A. ASsene Qui Suis-je? Entre nous, ce sera KISE. Étudiant dans le domaine des NTIC, fan de culture pop Asiatique ! Bref, un GeekOtaku.

Mes Penchants... Ils sont aussi vastes qu’il y a d’étoiles dans le ciel. Pour faire court, tout ce qui touche de près ou de loin au domaine des NTIC m’intéresse (programmation, infographie, web design, marketing) en passant par la sociologie ou même la psychologie. La musique tient aussi une partie très importante dans ma vie. Elle me donne le rythme pour ma journée. J-Pop, J-Rock , Us pop, Folk, Blues, Indie, Techno, et même musique classique, je consomme de presque tout.

Ma Vision Du Projet Elle est trouble... Sans mes lunettes. Mais avec, tout devient claire : L’idée d’un tel magazine est une excellente idée. Dans un monde où le format papier est entrain de s’éclipser, un monde où le numérique domine, il était nécessaire de trouver un moyen de donner aux lecteurs un condensé des informations dont ils ont besoin. Ainsi, on leur évite d’aller farfouiller dans des dizaines des sites. En outre, Personnellement, il y a des sujets sur lesquels j’aimerais développer dans les jours avenir avec l’équipe : l’Afrique va certes doucement mais sûrement dans son plein développement, Mais des acteurs bien connus du public persistent a nous faire stagner sur place. Il est à nous donc, dans nos domaines respectifs de contribuer a l’édification d’une nation pleinement consciente de ses capacités de développement.

Mangas Shonen | Août 2018 |

41


OTAKU NEWS

Ryo Saeba Le Nicky Larson que tu as connu tout jeune est sur le point d’adopter un visage plus propre à lui-même. Dès le début 2019, des coffrets bluray remastérisés et non-censurés de la série sortiront.

Try Again Il n’y a que les faibles qui baissent les bras après une défaite, aussi cuisante soit-elle. Netflix n’en fait pas partie, cela ils nous le garantissent, en actes. Après l’accueil qu’a reçu le film original de Netflix l’année passée, ils ont décidé de repartir de plus belle en lançant de nouveau sur la table la franchise «Death Note». Maintenant, bien qu’il soit confirmé qu’un nouveau directeur, Greg Russo, prendra les reines, nous ne savons pas encore si il s’agira d’une suite au dernier film ou une production indépendante, ce qu’ils nous annonceront certainement au plus tôt.

42 | Août 2018 | Mangas Shonen

En plus, un film animé de la série sortira en Février 2019, une histoire originale inspirée de la série animée d’époque avec un style moderne. Une bande annonce est sortie, et la nostalgie y est déjà à point.

2nd Punch Saison 2 attendue initialement pour cette année, a été repoussée dû au changement de Studio d’animation, de Madhouse à JC Staff, un coup de peur a sévit sa communauté de fans avec la «rumeur» initiale de cette seconde saison pour 2020, rapidement «rectifiée» pour le printemps 2019, après une marrée de réactions. De quoi se demander si ce n’était pas un coup de marketing à La Cartman(South Park), et son parc d’attraction restreint.


Bléah Impatient à l’idée de la sortie prochaine du film live du manga «Bleach» de Tite Kubo? Longtemps anticipé durant sa pré-production bourrées de promesses et sa production bourrée de critiques, l’attente touche à sa fin avec sa sortie en Mi-Septembre sur Netflix. Recevra-t-il de l’amour, ou sera-t-il renvoyé à la Soul Society?

Old Gold La série manga et anime «One Piece» d’Eiichiro Oda a déjà 20 ans, compte 89 tomes, 13 long-métrages et plus de 850 épisodes, en plus es divers Spinoffs, OAVs, collaborations et jeux-vidéos de la franchise. Dire que la série n’en est qu’à 80% environs... Pour célébrer cette accomplissement rare pour le monde du manga, un film a été annoncé pour l’été 2019. Aucune information supplémentaire n’est encore disponible sur l’histoire ou même le titre de ce film, mais avec le dernier film «One Piece : Gold», nous pouvons être sûr que celui-ci aussi sera des plus ambitieux.

Poké-Film C’est à une vitesse rare que cette initiative a été mise sur pieds pour Hollywood. En 2 ans à peine, ils ont poussé en avant Pokémon, une propriété jusqu’alors exclusivement exploité par la japanimation, dans les studios américains, et lui ont donné un style unique pour un film Pokémon, que nous sommes bien curieux de découvrir à sa sortie en 2019. Sur 3DS un jeu éponyme est déjà disponible depuis le début 2016.

Péché Après un vaillant parcours de 6 ans déjà par nos péchés mignons, de «Nanatsu No Taizai», une fin est prévue vers l’été 2019 par Nakaba Suzuki, l’auteur, qui l’envisage dit-il depuis le tout début de la série, et qu’il rassure les fans en disant qu’elle sera loin d’être décevante. Le mangaka envisagerait bien une suite pour son manga si cela intéresse son éditeur ou se tourner vers un manga de sport, probablement sur le Baseball. Nous avons quand même droit en guise d’adieux à un film et un jeu vidéo sortis cette année, et qui sait ce qu’il nous réserve en plus pour l’année 2019.

Mangas Shonen | Août 2018 |

43


Otaku News

Ultimate Jump Chibi « Weekly Shonen Jump Jikkyou Janjan Stadium » Jeu mobile suivant la lancée des J-Star pour consoles, a été annoncé par bandai comme en projet de sortie pour cette année. Tandis quel certains se battront en fin d’année sur le tant attendu «Jump Force», certains autres seront sur mobiles avec plus de 39 personnages issus du Shonen Jump déjà annoncés pour le lancement et d’autres qui rejoindront le roster au fil des mois. Parmi eux, on peut citer les personnages de One Piece, Dragon Ball, My Hero Academia, Death Note, Black Clover, City Hunter, Cobra, Toriko, Jojo’s Bizarre Adventure, Hunter x Hunter, Kenshin, Cat’s Eye, Bastard!!, Wing-Man, Kinnikuman, etc.

One Piece «One Piece : World Seeker» à son annonce comme étant le premier jeu «One Piece» en open world a élevé les attentes des fans à leur paroxysme, eux qui n’attendaient que la chance d’explorer le vaste univers de la série et côtoyer/affronter ses personnages innombrables. Ces dernières semaines, des vidéos du Gameplay du jeu, qui on le rappelle est prévu pour cette année sur PS4, Xbox One et PC. En plus des nombreux bugs que le monde semble comporter, le public se rend compte qu’il s’agira plus d’une expérience sobre à la Skyrim, qu’une simulation du dynamisme visuel et événementiel de la série originale. Les choses s’annonceraient-elles déjà mal pour ce jeu si prometteur?

44 | Août 2018 | Mangas Shonen

Kill La Game « Kill La Kill The Game : IF » prévu pour une sortie en 2019 sur PS4 et Steam(PC), lui aussi a diffusé des séquences gameplay sur un site de streaming. Jeu de combat en plateforme. C’est un jeu de combat apparemment plutôt simple relativement au marché actuel du genre, et un peu dommage pour un univers aussi loufoque que celui de la série. Ce qui ne retire en rien que ça puisse être un très bon jeu de combat. Juste, Dommage.


Ninten-Read Tous trouvons une raison de se mettre à la Switch, malgré la réticence initiale suivant la Wii U. Après «Breath Of The Wild», le monde se laisse de plus en plus séduire par cette petite console de salon qui ne manque pas de surprises. La dernière en date est l’application «Inky Pen», bientôt disponible, qui offrira contre un abonnement de consulter divers Mangas, Comics et BDs de nombreux éditeurs internationaux.

To Be Ninja Le concept parfait pour un jeu «Naruto» a enfin été soulevé. Ce n’est pas encore complet, mais nous y sommes presque. Dans «Naruto To Boruto : Shinobi Striker», prévu au lancement sur PS4 et XBox One, vous pourrez sélectionner un personnage prédéfini, mais êtes encouragé à créer le vôtre, déterminant ses affinités élémentaires, armes, village, apparence, etc. Vous aurez ensuite à vous joindre à 3 autres ninjas pour accomplir des missions à 4V4 en ligne. Développé par le jeune studio Japonais Soleil, les options annoncées sont encore limitées, tout comme les Storm au début. Que cette aventure aille loin!!!

Tokyo Game La déprime vécue par les lecteurs avec le déroulement du manga a été consolée par sa fin convenable, mais qui laissait à son tour un vide dans le cœur de ces mêmes fans. C’est la fin de votre tranquillité, car vous pourrez déprimer à nouveau en revivant l’histoire de Kaneki (Celle du manga), en 4K qui plus est, sur PC ou PS4, d’ici la fin de cette année. « Tokyo Ghoul :Re Call To Exist » sera un survival game, où comme dans le manga, vous ne pourrez pas juste résoudre vos problèmes à la force de votre queue, mais connaîtrez la retraite et la défaite. Vous pourrez également partager l’expérience jusqu’à huit en local ou en ligne, et vous faire massacrer en groupe, comme dans le manga. Une fidélité au matériel d’origine rare.

Mangas Shonen | Août 2018 |

45


Otaku News

Ghost On Screen «Ghost In The Shell», une série en 2 saisons prévue pour 2019. Avec deux producteurs de talent et d’expérience; la première saison par Kenji Kamiyama (saga Ghost in the Shell SAC) & la seconde par Shinji Aramaki (Space Pirate Captain Harlock 2013) au sein des studios de Production IG. Ce sera une année de nostalgie entre «Ghost in the Shell», le film «Alita Battle Angel» de James Cameron, Le retour de «Yu Yu Hakusho» pour un OAV, la remasterisation de «City Hunter» et 2020 avec un nouveau film «Evangelion».

Smile «Watchmen» la série de comics la mieux réalisée et la plus reconnue encore à ce jour pour son scénario et ce depuis sa sortie, a connu de nombreuses fausses couches et avortement en rendu sur écran, mais avec son film de 2009, qui bien que réussi pour certains fans étant un échec total pour d’autres, a longtemps lancé un débat sur l’avenir cinématographique de la série. Finalement HBO (Game of thrones) a officiellement décidé de porter se fardeau et a annoncé qu’ils produiront une série TV inspirée du comics. Pas encore de date de sortie, mais c’est déjà une superbe nouvelle pour les fans.

46 | Août 2018 | Mangas Shonen

DC Universe La DC semble avoir officiellement abandonné la guerre cinématographique contre la MCU, reconnaissant son retard plus que évident. C’est bien dommage que ce soit lors de cet apparent abandon que les bandes d’annonces pour «Aquaman» et «Shazam» sont considérés par les fans et mordus de comics comme les plus prometteurs de l’univers. Ce n’est pas un abandon total néanmoins, car en parallèle à un investissement réduit dans le cinéma, la marque a décidé de se tourner vers le petit écran, et proposer sa propre plate-forme de séries exclusives, avec une approche particulière, et cette semblant plus cohérente avec son travail. La DC qui s’est toujours bien plus investis dans la complexité de ses histoires que la Marvel a fait le choix de prendre des personnages peu connus pour monter son univers. Le public aura alors la chance de se plonger dans ces personnages sans aprioris, et pourraient enfin apprécier une narration complète et non plus comprimé comme pour les films, se préservant de la perte de cohérence.


Hiver Tardif ? Fans de la guerre pour le siège le plus inconfortable de tous les temps, une mauvaise nouvelle est tombée. La saison 8 prévue pour Mai 2019, que vous attendez déjà, on le sait, depuis de nombreux mois, pourrait être repoussée. Ce n’est encore qu’une rumeur, mais il serait temps de vous préparer à prendre votre mal en patience, dans le cas où les choses tourneraient au plus mal.

Bad Ending Après son succès fou il y’a quelques années, et sa lente déchéance dans la culture populaire, «The Big Bang Theory» est officiellement prévue pour se terminer l’année prochaine. Le public s’en lassait et le casting principal aussi. Chacun des membres de ce dernier a même eu à donner son avis sur la tournure de la série, et pas grand monde ne la tenait encore en haute estime.

Mobile Gaming Le Honor Play sera le premier mobile de gaming réalisé par la filiale de Huawei. Le mobile sera doté d’un écran de 6,3 pouces, avec une résolution de 19.5:9 en 1080p, une batterie de 3,750mAh, and un processeur Kirin 970, 4GB de RAM and 64GB de stockage. Bien qu’elle ait des caractéristiques relativement élevées, elles restent dans la moyenne des productions de la maison et le smartphone n’aurait rien d’impressionnant sinon sa force majeure, le «GPU Boost» qui augmenterait les capacités du téléphone de 60% tout en réduisant la consommation d’énergie de 30%. Les capacités de l’IA du Kirin 970 sont également exploitées pour fournir une «expérience de jeu 4D», en analysant les images et l’audio en temps réel et en fournissant un retour de vibration en conséquence. L’IA est apparemment utilisée pour simuler le son surround 3D également. Avec le mobile gaming qui devient de plus en plus exploité entre les émulateurs et les jeux exigeants tels que «Fortnite», «PubG», «Asphalt 9», et même google qui a fourni un système de gestion des manettes Xbox One au système Android Pie (9), et HP qui a développé des casques pour gamers qui ont la particularité de rafraîchir les oreilles et la tête d’un joueur pour lui permettre de continuer sur des périodes étendues.

Mangas Shonen | Août 2018 |

47


10 UNIVERS REPOUSSANTS OTAKU Le mondes Otakus ont beau avoir des mondes qui nous font envie, ils ne manquent pas non plus de mondes que nous ne foulerions pour rien dans l’univers, que ce soit parce qu’ils sont flippants, ou tout simplement parce qu’ils n’ont

rien à nous offrir. D’ailleurs pour cette fois-ci, nous ne nous limiterons pas au monde des Animes, mais en explorerons bien d’autres.

10- Futur Dystopique

Commençons en douceur avec ce monde où le sens d’individualité, et même l’appartenance à la race humaine n’a pas le même impact que dans le nôtre. Vous pourriez être tout et n’importe quoi, par votre volonté ou non, et les petits plaisirs n’auraient plus rien de naturel. Tout se retrouverait à une échelle bien trop grande pour un individu, et les problèmes qui nous sont déjà extrêmes tels que le terrorisme aujourd’hui prendraient des proportions inimaginables. Pas vraiment le futur dont nous rêverions.

9- Monde D’Émotions

Nous sommes souvent sujet à la peine interne provoquée par des émotions fortes. Se faire briser le cœur par un partenaire, perdre un ami, affronter des obstacles sur le chemin vers nos objectifs, ce n’est pas ce qui manque au quotidien. Vous imagineriez alors devoir physiquement vous battre tous les jours contre une quantité infinie d’adversaires de cette façon? Une guerre dont vous ne verriez jamais le bout? Badass ou pas, à la longue vous seriez vidé.

8- Île Du Paradis

Plus besoin de le présenter; SASAGEYO!!!!! Tous les otakus entre 2013 et maintenant savent qu’il y’a du titan à combattre, mais personne n’est vraiment disposé à s’y coller. Levi s’en sort assez bien, et il serait grandement dommage d’être décapité ou régurgité alors qu’on peut très bien se contenter de regarder le spectacle bien en sécurité derrière notre écran. Erwin a même failli nous y attirer, mais vu ce qui lui est arrivé 10 secondes plus tard... Non merci.

48 | Août 2018 | Mangas Shonen


7- D-Gray World As-tu déjà vu un exorcisme ou une délivrance? On impose les mains, un peu d’eau bénite, hallelujah, amen. Eh bien là c’est la version soft. Dans le monde de «D.Gray-Man», c’est un peu plus. Premièrement, les démons ne squattent pas, ils deviennent proprios. Deuxièmement, les exorcistes ne sont pas des saints; entre vampires, samouraïs, vikings et on en passe, tu te demanderas bien quels sont les critères de sélection divins. Ton problème sera cependant que perdre un être proche pourrait coûter ta vie. Pareil si un voisin perd un proche aussi... En fait, une vie en coûte plusieurs et les exorcistes ne semblent pas fiables, Tu vois l’impasse?

6- Devil May Cry Très franchement on se dit bien que notre monde réel doit bien être comme ça, possédé et régit par des démons qui ne sont pas près d’avoir cher à leur cœur notre bien-être, dans DMC cependant, c’est non seulement flagrant, mais en plus occasionnellement ils font des inquisitions dans notre monde, et sans crier gare font des massacres à l’échelle mondiale. Nous mettre alors face à des adversaires dont nous ne savons rien et face à qui nous n’avons aucune chance, n’ayant littéralement qu’une seule personne en mesure de tout stopper, il y arrive dans les jeux, mais c’est un pari un peu trop risqué que de compter sur un jeune sans stress pour le sort de notre monde.

5- Tokyo (Ghoul) Il n’y a rien de pire dans ce monde que la Xénophobie, une autre de nos réalités flagrantes. Sources de conflits depuis sa création et jusqu’à nos jours, son nombre de victimes est en constate évolution, et il ne se cache même pas dans notre monde qui prétend prôner la tolérance. Le pire est que ça créait une relation d’oppresseur/opprimé, où les rôles changent souvent de côté, s’assurant que tout le monde finisse par être un monstre. Tokyo le représente de manière parfaite, et dans ce monde, tout le monde est une victime et un monstre à la fois. Toi aussi en serais un, criant aux crimes des autres, tandis que tu loues ou participes au massacre des siens. Est-ce ton idéal?

Mangas Shonen | Août 2018 |

49


Top 10 Monde Repoussants Otaku

4- Enfer Ninja

Ce monde provient de «Mortal Kombat»... Juste le nom ne suffit pas à dissuader le trip? Un monde où les hobbies principaux sont de mourir et tuer. Si tu meurs aujourd’hui demain tu tueras peut-être, oui oui, tu auras le droit de réessayer, mais entre décapitation, congélation, incinération, empoisonnement, dévoration, fonte, et bien d’autres, les vies illimités ne t’arrangeront pas forcément. Au bout d’un certain temps tu deviendras peut-être un super ninja tueur, mais comme de toutes façons tu seras coincé dans un tournoi infini, toujours pas cool pour toi.

3- Manhole L’apocalypse épidémique est l’une des plus grande peur de l’humanité depuis le développement de la médecine. Dans manhole, nous faisons face au pire scénario possible pour ce cas, une maladie inconnue qui se propage plus vite qu’un feu de forêt, mais qui ne se presse pas pour tuer ses victimes, s’assurant de la plus grande souffrance en ceux-ci et de leur donner l’apparence la plus hideuse possible. Il ne nous engouffrerait d’un seul coup dans un monde d’horreur entre souffrance et mort sans même un indice de ce qui se passe et de comment ce cauchemar aurait bien pu commencer.

2- Apocalypse

Tout religieux connait bien le concept de la fin des temps qui sera accompagné par des catastrophes d’une échelle cataclysmique. «DevilMan» l’illustre et effectivement on y voit à quel point cette perspective n’a rien d’enchanteresse. Le monde devenant un trou cruel où la loi du plus fort n’est pas en faveur de l’homme, et où même ces derniers sont leurs premiers ennemis, n’avoir plus ni espoir, ni réconfort, ni perspective, mais quand même voir les choses s’empirer... Tout ce qu’il te resterait serait l’espoir que tout cela s’arrête au plus vite, et avec le moins de douleur possible.

50 | Août 2018 | Mangas Shonen


1- Berserk Tous ceux qui connaissent ce monde s’y attendaient sans le moindre doute. Ceux qui ne le connaissent pas encore, imaginez un monde médiéval, donc déjà pauvreté, famine, maladie, et oppression, en plus des guerres, inquisitions et raids de mercenaires incessants, Mais puisque nous sommes dans «Berserk», nous ne voudrions surtout pas que les choses soient trop confortables.

Pour un peu pimenter le tout, saupoudrons ce monde de créatures fantaisistes violentes, puissantes et sadiques, qui face à l’homme ressentent un besoin irrépressible de tuer de la manière la plus horrible possible. Et ces créatures tu en rencontres partout, dans les palais, dans les prisons, dans les églises, dans les forêts. Ce monde c’est juste mort, mort, et mort. Même les immortels ne s’y sentent pas bien.

Prochainement

TOP 10 ANIME POLICIERS En avons-nous manqué? Page facebook, Mangas Shonen, Ou twitter avec l’Hashtag #MSRank11

Mangas Shonen | Août 2018 |

51


Mangas

Shonen

MAGAZINE

DES NUMÉROS PRÉCÉDENTS, LEQUEL AS-TU PRÉFÉRÉ? ET SURTOUT, POURQUOI? 52 | Août 2018 | Mangas Shonen


Vainqueur du dernier

Versus

GRIFFITH Mangas Shonen | Aoรปt 2018 |

53


D O S S I E R

LE GUIDE DU MANGAKA QU’EST-CE QUE LE MANGA? Vous le savez déjà, Le terme «MANGA» est employé pour désigner les bandes dessinées japonaises. Le manga provient de la peinture narrative qui apparaît sous la dynastie Nara (Environs le 12ème Siècle) avec l’apparition des premiers emakimono (Rouleaux narratifs) associant peintures et textes calligraphiés, qui assuraient ensemble le récit d’une histoire que l’on découvrait au fur et à mesure que se déroulait le rouleau. Cette forme de narration évoluera beaucoup au fil des années, et ne prendra une forme proche de celle que nous connaissons aujourd’hui qu’à partir du 19ème siècle avec des artistes tels que Hokusai, Aikawa Minwa et Santo Kyoden, qui faisaient alors des oeuvres dans un format bouquin plutôt que sur rouleau, modèle qu’ils baptisèrent «Manga». Le terme «Manga» peut être tout bonnement interprété comme «Dessin Au Trait Libre», le terme ‘‘Man’’ étant pour divertissement, et ‘‘Ga’’ pour dessin. Sachant cela, toutes les idées préconçues sur un manga bien ou mal dessiné perd donc tout sens, non?

54 | Août 2018 | Mangas Shonen

Le manga est désormais l’un des médias de divertissements les plus consommés au monde, au même titre que les films et les livres qu’il semble avoir remplacé auprès de la présente génération. Il y en a pour tous les goûts et en tout genre, des plus simples et clichés au plus complexes, osés, et tournés vers des publics plus matures. Le manga en plus d’être un divertissement fort apprécié à l’échelle internationale, est aussi une perspective de vie professionnelle à la même échelle. Bien évidemment, nous nous referons à la bande dessinée en général, mais employons le terme «Manga» pour rester en accord avec notre globale, et aussi parce que de tous les créateurs de Bandes Dessinées, ils ont l’univers professionnel le plus intense et attirant ces jours. Vous avez certainement remarqué l’intense rythme de publication des maisons d’édition japonaises de Manga. Un mangaka peut être uniquement dessinateur comme Takeshi Obata (Bakuman, Death Note, Platinum end) ou scénariste comme Tsugumi Oba auteur de «Death Note», «Bakuman» et «Platinum End». Mais la plupart des mangakas ont les deux facettes.


COMMENT FAIRE DE «MANGAKA» SON MÉTIER? Pour ceux qui ont lu ou regardé «Bakuman» (excellente œuvre illustrant l’univers du manga), vous aurez remarqué qu’il y a trois voies principales pour devenir mangaka au Japon.

1

Participer aux concours d’une maison d’édition en essayant d’occuper l’une des meilleurs positions. Cela vous permettra d’être remarqué par les éditeurs et vous deviendrez alors en mesure de proposer un «Pitch» qui pourrait intéresser les éditeurs et ainsi lancer votre carrière comme Eiichiro Oda ou Masami kurumada auteurs respectifs de «One Piece» et les «Saint Seiya» qui tous deux ont participé au prix Tezuka (différentes éditions) et sont sortis respectivement premier et deuxième.

2

Comme Takehiko Inoue le créateur de «Slam Dunk» et «Vagabond» vous pourriez débuter en tant qu’assistant d’un mangaka publié tout en travaillant sur votre œuvre en parallèle et la proposer à votre éditeur dès que l’occasion se présente. Dans le cas de Takehiko Inoue, il a été l’assistant de Tsukasa Hôjo créateur de «City Hunter».

3

Vous pouvez tout simplement comme les protagonistes de Bakuman apporter directement votre œuvre aux éditeurs. Si ce dernier est intéressé, il vous proposera sûrement de le soutenir lors d’un concours ou directement d’en faire une histoire. Passer par une école de dessin n’est pas une obligation. Pour être publié il n’y a pas de restriction de diplôme. Il faudrait aussi noter que ces écoles sont très chères et qu’elles ne vous apportent au final que les compétences techniques, qui sont loin d’être le véritable arsenal du mangaka. Vous y apprendrez simplement à développer votre style. Si votre but est d’apprendre à devenir mangaka à partir d’absolument rien, il y a de quoi être pessimiste. Pour la simple et pure raison que en devenir un implique avoir des dons naturels tels que du talent, de la curiosité, de la créativité, énormément de patience, de minutie, avoir un esprit de synthèse,... Beaucoup de chose qu’une institution scolaire saurait difficilement vous inculquer.

Mangas Shonen | Août 2018 |

55


Dossier: Le Guide Du Mangaka

Bureau D’Eiichiro Oda (One Piece)

CAS DE LA SHUEISHA (WEEKLY SHONEN JUMP)

QUOTIDIEN D’UN MANGAKA Bien que le travail s’effectue pour la plus part du temps à domicile, la charge n’est pas des moindres. Producteurs de contenu, chaque jour les mangakas doivent dessiner quelque chose pour avancer dans leur rythme de publication. Une grande partie de ce métier consiste à savoir oublier son ego pour avancer, éviter de se dire : je dois refaire jusqu’à la perfection. Parce que ce genre d’attitudes freine l’avancement, et la progression du Mangaka. Pour réussir à tenir au rythme de parution de 16 à 18 pages par semaine avec une moyenne de 12 heures de travail par jour, le mangaka emploi pour la plus part du temps des assistants et sont contraint de passer des nuits blanches.

56 | Août 2018 | Mangas Shonen

REVENU D’UN MANGAKA Comme pour tout artiste, le revenu du mangaka n’est pas fixe. Il varie en fonction de la popularité et des ventes. Ainsi, le revenu d’un mangaka du top 100 est d’environ 70 millions de yen par an, soit 680000 euros. Certains sont plus aisés; Eiichiro Oda par exemple, qui a un revenu annuel de 3,1 milliards de yen soit plus de 30 millions d’euro par an.

PRODUCTION DU MANGA Contrairement aux idées reçues, il est difficile qu’un mangaka travaille seul sur son œuvre, et derrière une tête d’affiche se trouvent au moins 4 personnes qui ont des rôles clés à la survie du manga; Éditeurs, Dessinateurs et Encreurs (Assistants de dessin) et Assistants Scénariste. Le mangaka principal est alors plus comme un leader qui apporte la source, mais son exploitation est un travail d’équipe.


TSUKASA HOJO

MASAMI KURUMADA

Il ne s’intéresse au manga que lorsqu’un de ses camarades participant au prix Tezuka lui demande son aide. En 1977, il décide de tenter sa chance au manga en lors du 18ème concours du Prix Tezuka et gagne le 2nd prix avec «Space Angel». Il signe un contrat avec l’éditeur et débute sa carrière professionnelle en 1980 avec «Tenshi No Okurimono».

C’est dès le lycée qu’il créait ses propres œuvres qu’il présente à certains concours de manga. À 21 ans, il se lance avec «Sukeban Arashi», pré-publié dans le jump, qui sera un flop hélas. Ce sera en 1977 qu’il commence à faire parler de lui avec «Ring ni Kakero», une série rendant hommage au fameux «Ashita no Joe» de Tetsuya Chiba, qui bénéficiera d’une adaptation animée.

L’année suivante, le jeune mangaka entame sa première œuvre majeure “Cat’s Eye”, adapté en anime 2 ans seulement après. En 1985, Hōjō enfonce le clou avec “City Hunter”, et s’apprête à devenir un phénomène social.

Par la suite, il tombe dans une période de déclin qui durera 9 longues années, avant de revenir sur le devant de la scène en 1991 avec sa série phare connue de tous : «Saint Seiya».

AKIRA TORIYAMA

EIICHIRO ODA

Il commence sa carrière en 1978 avec «Wonder Island», Publiée dans le jump, mais devient célèbre avec «Dr Slump». Il enchaîne avec «Dragon Ball» comportant 42 volumes. Cet œuvre deviendra prétendument le père du Nekketsu et ne manquera pas de références et de produits dérivés.

Il décide très tôt de suivre une carrière de mangaka, et à 17 ans est déjà publié dans le jump avec son premier succès «Kami Kara Mirai no Puresento». En ‘94, il quitte l’université et s’installe à Tokyo pour devenir l’assistant de trois mangakas du jump, tout en publiant des petites œuvres. Mais il découvre le succès en 1997 avec «One Piece».

Le mangaka produits des one shot, parmi lesquels figure «Cross Epoch», en collaboration avec Eiichiro Oda. En plus d’œuvrer dans le manga, Toriyama participe grâce à sa créativité aux projets de jeux vidéo tels que Blue Dragon dont il était chargé du Chara Design.

Le mangaka devient alors une référence incontournable du genre shonen, au même titre que Akira Toriyama. Étant l’un des élus à dépasser 100 millions de copies vendues au japon, chaque tome suivants vendant 10 millions de copies minimum.

Mangas Shonen | Août 2018 |

57


Dossier: Le Guide Du Mangaka

Contexte Camerounais Cet art n’est pas à la rame chez nous. Des artistes talentueux nous viennent de toutes parts, et ceci depuis plus des décennies. Ceci dit, il n’a pas la visibilité qu’il mériterait, devant faire face à de nombreuses difficultés du point de vue de notre culture, mais aussi de notre situation. Nous voyons heureusement notre génération accueillir les médias parmi lesquels la bande dessinée, lui offrant enfin un champ d’action considérable, et encore croissant. Les artistes et passionnés augmentant face à un marché qui semble sur le point d’enfin s’adapter, mais une industrie accusant encore un cruel manque de rigueur, communication, et accessibilité aussi bien pour les créateurs que pour les consommateurs. Les jeunes s’y engagent de plus en plus comme activité secondaire, timide face à un marché qui est encore en chantier, et une société de consommation plus tournée vers l’étranger, n’offrant que peu de relief à la production locale, qui n’étant pas encore nécessairement à la hauteur qualitative ou encore la disponibilité qui réduit sa portée et ses opportunités d’accéder à une montée de popularité en flèche. On en regretterait presque de ne pas être piraté... Les Jeunes BDistes peuvent maintenant se tourner vers des maisons d’éditions et des groupes de pré-publications plus disposés à leur prêter une oreille attentive. Celle-ci vient ou devrait venir avec des consignes de ces éditeurs sur le travail de BDiste, s’assurant de la productivité de leur protégé et de son évolution constante pouvant au plus vite rivaliser avec la compétition locale mais aussi étrangère. Les créateurs ont alors pour seule, mais pas simple, responsabilité de fournir des travaux de qualité aussi bien au niveau technique que scénaristique. Quelque chose qui puisse parler au public de la maison d’édition vers laquelle il se tournera, et ne pas se limiter à des idéaux de facilité prétendue d’un métier aussi dur et impitoyable, sinon plus, que le serait n’importe quel autre.

58 | Août 2018 | Mangas Shonen


Groupes De Prépublication de Bande Dessinée Au Cameroun

Maisons D’Édition De Bande Déssinée au Cameroun 3’AG ÉDITIONS

AKOMA MBA

BALAFONS

ÉDITIONS EBURNIE

HARMATTAN BD

JOKER ÉDITIONS

TOOM ÉDITIONS

WAANDA STOUDIO

IFRIQUIYA HTTP://WAANDACOMICS.COM

Conclusion Être mangaka n’est donc pas un métier de tous repos. Il n’est pas le plus évident à choisir car les différents chemins d’accès à ce monde ne sont pas les plus faciles, le métier vous empêche d’avoir une vie sociale ordinaire, et le revenu n’est pas toujours énorme. Certains réussissent rapidement, d’autres restent longtemps dans l’ombre avant d’y arriver, et d’autres même ni parviennent pas du tout.

Tout comme le monde sportif et artistique, il berce d’espoirs les aspirants, et fait un tri sélectif selon ses critères et son époque, laissant beaucoup derrière. Il n’est pourtant pas un gouffre, car tous peuvent simplement tenter leurs chance comme beaucoup d’autres, et ne s’abandonner à cet univers que si il vous accueille chaleureusement.

Mangas Shonen | Août 2018 |

59


60 | Aoรปt 2018 | Mangas Shonen


Mangas

Shonen

CINร‰MA

Mangas Shonen | Aoรปt 2018 |

61


MANGAS SHONEN Cinéma

Ocean’s 8 Ils nous ont fait le coup avec «Ghost Busters» et foiré avant, ce coup-ci est au moins mieux. Un remake de «Ocean’s 11» l’un des meilleurs films de heist, avec un cast entièrement féminin. Ce accuse le cruel défaut de manquer cruellement en originalité. Reprendre une histoire populaire et pas si vieille, ligne pour ligne, n’est aucunement une force. Le film est donc très prévisible, et semble miser sur les variantes qu’il s’offre en son type de personnages. Les deux principaux sont des copies de ceux de Ocean’s, mais au moins en les 6 autres personnages, nous avons du nouveau, mais qui dit nouveau ne dit pas forcément mieux. Le film se laisse regarder et serait certainement une meilleur expérience pour ceux qui découvrent la franchise par ce film.

Red Sparrow Ce film était une grande surprise. Nous le pensions être un film à la James Bond, et pourtant il s’est révélé être bien plus sombre, dramatique, avec des personnages aux motifs et comportements hautement ambigus. Tout au long du film le spectateur se retrouve à questionner l’environnement: Qui est qui? Qui veut quoi? Chaque nouveau nom remet l’innocence de tous en question, et voir quelqu’un protéger une information nous fait nous demander si nous savons vraiment garder un secret. Adieu les héros modernes en costume, bonsoir les corps froids. C’est une rare expérience qui tenterait de faire ressentir ce qu’incombe effectivement le contre-espionnage, une forme d’héroïsme qui n’a rien de loyal, d’éthique ou de joli.

Logan Lucky Ne t’es-tu jamais dit que les films d’actions se faisaient déjà un peu trop répétitifs? Personnages forts et charismatiques(ou au moins qui essaient), fort sens morale provenant d’un passé torturé et une liste de talents qui ne tiendraient pas dans un cahier? Il y en a bien trop, mais heureusement ici il n’en est rien. Pourquoi un simple homme pauvre ne voudrait-il pas voler simplement parce qu’il l’est et se retrouve dans une situation de réel besoin? Pourquoi l’homme en question ne pourrait-il pas être quelqu’un de bien qui a juste besoin d’un joker? Les valeurs et motifs de ce film ne sont pas extrêmes, c’est rafraîchissant.

62 | Août 2018 | Mangas Shonen


LUCKY «Logan Lucky» est un film sur un braquage organisé par des frères; boiteux et manchot qui n’ont que des malheurs dans leur famille. Le grand frère a bien envie de leur offrir une chance, surtout que si il ne trouve pas un minimum de liquidité, il perd la chance de juste voir sa fille, petite lumière de sa vie. La plus grande force de ce film est la simplicité avec laquelle il aborde les situations qu’il créait. Ayant des personnages qui sont des M. et Mme. tout le monde, au diable les plans compliqués et la machinerie abusée. En tant que spectateurs nous avons enfin droit à un film qui nous parle sans tenter de nous impressionner. Le film s’accorde aussi divers moments de comédie où nos personnages se retrouvent dans des situations qui nous arrachent un gloussement, mais cette fois encore ils évitent les abus du style un perso qui balance une blague en pleine fusillade ou une absurdité de ce genre. Cela ne revient pas à dire que le film n’est pas intelligent. En effet, en contrepartie des A-Team auxquels les autres films nous ont habitués, «Logan Lucky» nous offre plutôt des personnages qui savent être malins et se débrouiller avec peu pour atteindre ce qu’ils visent. Nous ne sommes pas au level McGyver, mais mieux.. Le level: «J’aurai pu faire pareil en fait...». Le point ambigu du film, que certains percevront (ex. nous) comme une force tandis que d’autres pourraient le considérer comme une faiblesse, est son rythme très posé. Le film a une histoire à raconter, et ne se presse pas pour le faire. Pas de grandes poussées d’adrénaline à l’horizon. Dans le genre heist voici un outsider que nous vous recommandons absolument.

Mangas Shonen | Août 2018 |

63


MANGAS SHONEN Cinéma

Les Indestructibles 2

Nous allons le dire... Oui nous allons oser... Ce film est OK! Ça faisait un bail qu’on l’attendait, il est beau, mignon et tout, mais... C’est juste l’histoire du premier abordé sous un angle différent. Bébé Jack-Jack en est la meilleure partie, c’est indéniable, mais ça aurait été encore mieux s’il n’avait pas été hissé au level god. On veut dire, c’est bien d’avoir plusieurs pouvoirs, ça devient un problème quand tu as TOUS les pouvoirs. Il résout tout juste en existant, en fait l’indestructible c’est lui. Le personnage le plus héroïque et impressionnant au final c’est Frozone, c’est celui qui apparaît vraiment à chaque fois comme la solution. En même temps quand ta voix originale est celle de Samuel L. Jackson...

Suicide Squad : Hell To Pay Ça fait encore mal de se dire qu’ils ne sont pas parvenus à faire une live-action décent, mais au moins on a la confirmation que Harley Quinn était fidèle. Le film en lui-même est fort appréciable pour ce qu’il est. Action, Comédie et un peu de drame sur les bords. Oui, comédie dans un film DC, les comeback sont limites meilleures que ceux de Marvel. Les lecteurs de comics aussi seront aux petits soins avec quelques références et un personnage en particulier qui vous prendra de court. L’animation est la classique DC animations et les chorégraphies de combats à tomber par terre. Le côté suicide est respecté et c’est cool de voir qu’au moins l’univers animé DC est une section qu’ils réussissent et pas qu’un peu.

Minga’a Et La Cuillère Cassée C’était rustique pour dire peu... Le film dû à un manque de moyens s’est permis de ne pas être particulièrement ambitieux, nous respectons cela. Ce film ne tient pas le pas avec les productions actuelles malheureusement. Il a beaucoup de qualités qui se font ensevelir sous encore plus de défauts. Tout le travail technique est tellement à revoir que sur le moment nous avons failli passer à côté d’une très belle histoire. C’est fantastique de voir déjà la réalisation, et encourageons le studio a continuer d’avancer, d’être plus exigeant avec soi-même la prochaine fois si possible. Pour l’histoire quand même elle mérite le coup d’œil, nous vous l’assurons.

64 | Août 2018 | Mangas Shonen


«Les Indestructibles 2»... Pourquoi est-ce considéré par tant de personnes comme un film pour enfants? Le mettriez-vous vraiment au même niveau que «Maya L’Abeille» ou «Dora L’Exploratrice»? Entre la violence animée, les philosophies socio-politique soulevées et les thèmes sombres abordés, vous penseriez vraiment que c’est fait pour parler aux tout petits? Il est bien vrai qu’avec toutes ces couleurs on pourrait se laisser berner, mais si il y’a eu tant d’attentes, ce n’était certainement pas celles d’enfants du primaire. Tout ceci pour dire que notre critique prend en compte le fait qu’il a été fait considérant qu’une majorité de son audience serait relativement mature d’où la complexité du vilain probablement. Parlant du vilain, il est bien fait. Mais ça s’arrête à la manière dont ce vilain est emmené au devant de la scène. Pour ce qui est du reste... Meh. Ils tentent de créer un mystère qui te pend au nez jusqu’à la révélation. Le pire et qu’au final c’est exactement la même chose que le premier. Le vilain a à un détail près la même finalité que Syndrome et est prêt à aller aux mêmes extrémités pour l’acquérir. Il a eu plus ou moins l’exact même parcourt pour en arriver là. On se demande même si développer le monsieur taupe n’aurait pas été plus excitant.

Pour ce qui est de la famille principale, ici au moins nous avons la chance de passer plus de temps avec tous les membres de la famille plutôt que se limiter à papa et maman. C’est fou ce qu’ils étaient d’un banal... C’est clair que le film a voulu partir sur une famille simple qui aurait juste des pouvoirs, pourtant nous impressionner serait resté une option plutôt sympathique, surtout que nous avons vu ce que la banalité dopé aux super pouvoirs donnait avec «No Ordinary Family», c’était pas bon. Jack-Jack a clairement été prévu comme la force de ce film. Étant donné que le teaser c’était lui, c’est vrai que pas mal de monde, nous y compris, nous attendions à ce que le film soit centré sur lui. Ce n’est pas le cas, mais il a ses moments de gloire. Baby power #1, il est trop mignon, on ne peut rien y faire. Il est aussi un peu trop boosté nous n’en dirons pas plus. À vous de le découvrir. Les enjeux assez dramatiques du premier (Mort de nombreux héros), est un peu équilibré en rajoutant de nouveaux. Ce film ne serait peut-être au final qu’une reprise du premier en plus soft, ça en ferait toujours un film intéressant à regarder, mais moins intéressant que le premier. Au final, il était juste Okay.

Mangas Shonen | Août 2018 |

65


MANGAS SHONEN Cinéma

Solo : A Star Wars Story Ce film n’est pas mauvais parce qu’il est mauvais, mais parce qu’il se tourne vers un public bien spécifique, les fans de Star Wars. Les termes compliqués, les références, des scènes qui sous-entendent le début de quelque chose de conséquent dans son futur qui est le passé de la série, tellement de choses qu’un outsider se voit à regarder et se demander ce qu’il peut bien être censé savoir. En dehors de cela et de quelques blagues qui ne passent pas vraiment, ce film est une histoire fort intéressante d’un personnage qui commence de rien et s’engage à devenir l’une des personne les plus respectée de l’univers, mais cela sans plus... Un film soit incompréhensible, soit Okay, selon ta position.

Deadpool 2 Mauvaise nouvelle, c’est possiblement le dernier film pareil de Deadpool avant un long moment, mais au moins ils ont marqué le coup. Violence: Check, 4ème Mur brisé: Check, Humour à s’en péter les côtes: Check, Personnages délirants: Check. Il ne lui manquait rien, de fois même il en faisait un peu trop, mais rien de grave. Le film est plus grand que la dernière fois et ce n’est qu’une force, bien que finalement il n’en ait pas abusé. Le style d’histoire reste pareil que le premier, une prémisse assez basique et Deadpool en commentateur pour ambiancer les choses. Le film laisse cependant assez perplexe sur sa fin vis-à-vis de l’avenir de la chose, Deadpool tel que nous l’aimons continuera-t-il? Disney nous le dira.

le

Ant-Man Et La Guêpe Ce n’est pas surprenant en fait que la guêpe soit en rogne tout le temps, elle a clairement besoin d’un homme qui n’a pas de problème de taille. Dans ce film ils forment une équipe qui combat... Ils combattent un tas de trucs pour tout vous dire. Honnêtement c’est confus, et les moments où ça ne l’est pas, c’est banal. Est-ce le reste de la MCU qui nous aurait rendu trop gourmands? Possible, mais là... Il manque d’impact ce film. Et trop de science aussi ils jacassent de trop de trucs compliqués à la star wars pour astrophysiciens et te font te sentir tellement mal que tu demandes plus de baston... Ce qu’ils te donnent ensuite sans trop de logique derrière.

66 | Août 2018 | Mangas Shonen


Ant-man et la Guêpe, dernier épisode sorti de la super série du moment MCU. Après l’impact assez solide du précédent, nous nous attendions à ce que celui-ci nous tienne un peu au taquet, mais bon... Fantôme avait bien l’air d’une personne en mesure de nous faire vibrer avec ses aptitudes et son costume badass, mais nous n’étions pas en phase avec elle (Comprendra qui pourra). Le premier opus, nous a satisfait juste avec Ant-Man, celui-ci en revanche... La guêpe arrive comme une wonder woman, douée en combat et encore plus en sciences... C’est le personnage la plus chargée en aptitudes de l’histoire, pourtant elle reste dans l’ombre des deux hommes à ses côtés, Ant-Man et Hank Pym. Derrière H. Pym parce que faite trop fille à papa pour le surpasser, et Ant-Man parce que sa personnalité de verre l’empêche de surpasser une personne qui a su acquérir notre affection, et aucune quantité de bottage de postérieur ne pourrait surpasser un gars sympathique et un papa exemplaire. Le pire en réalité est qu’elle est coincée dans ces confinement derrière deux personnages qui ne se démarquent pas réellement non plus: Pym est colérique, hautain et irritant, tandis que Ant-Man est juste un gars qui est là... Il suit le mouvement et occasionnellement demande à rentrer chez lui.

Parlons aussi des antagonistes, il y en a trop. Le développement de l’histoire avec Fantôme semble avoir été assez compliqué pour les scénaristes. Ils nous jettent alors dans une confusion où les spectateurs se retrouvent à jouer à un puzzle pour essayer de comprendre qui est qui et qui veut quoi. Au final, il n’y a pas beaucoup de personnages dans ce film, mais il n’y a pas beaucoup de développement non plus. Ça se sent un peu trop que c’est juste un interlude en attendant la suite d’infinity war avec l’ajout de quelques nouveaux personnages, permettant de développer de nouvelles spéculations sur les évènements de la dite suite et même l’exploration de nouveaux éléments qui pourraient avoir une importance capitale dans celle-ci. Mini-Spoiler: Ceux qui ont souffert de la fin d’Infinity war, la peine n’est pas terminée... Ce n’est pas super grave, mais bon... Et puis vous aurez aussi une lueur d’espoir, pas que du mauvais.

Mangas Shonen | Août 2018 |

67


MANGAS SHONEN Cinéma

Rampage Il y’a un aperçu de King Kong VS Godzilla dans ce film et ça veut bien dire qu’en 2020 nous serons aux anges. Pour ce qu’il en est du film, barbant chaque fois que ce sont des humains, magnifique chaque fois que ce sont des animaux en 3D. Il essaie d’être trop intelligent avec les clichés, «C’était une expérience qui a mal tourné maintenant il faut faire un antidote», mais tu t’en fous, tu l’as déjà entendu 15000 fois. Tu veux des animaux en ‘Rampage’. Physiquement ils t’impressionnent, et ils sont stratèges en plus. Du bon divertissement sans complication. Quoique se farcir 1h une trame dont on a absolument rien à faire pour 30 minutes de délire avec les animaux... Ça en fait un film plutôt moyen.

Jurassic World : Fallen Kingdom Deuxième opus de la nouvelle trilogie des jurassic, il se résume lui aussi à juste poser des bases pour une suite. Lui au moins contrairement à certains autres se donne la peine d’exploiter aux maximum les éléments à sa disposition, développe la relation entre les protagonistes à peine frôlée dans le premier et établit les causes et motifs du conflit majeur inévitable à la fin de la saga. Le film en lui-même a ses défauts provenant principalement de sa mise en scène qui vise tellement à créer des effets dramatiques qu’elle n’hésite pas à violer sa propre logique en plus de la logique universelle, ce qui en revanche peut refroidir le spectateur. Pour le moins il vaut largement le coup d’œil avec le final de la trilogie.

Death Wish Lorsque des gens ont vu Bruce Willis en médecin dans la salle de cinéma, certains se sont exclamés que quelque chose n’allait pas. C’est hilarant, surtout que ouais finalement comme ils l’attendaient c’était un classique Bruce Willis avec son avatar qui trouve une excuse pour vider le maximum de chargeurs. Un fait frappant du film était de voir un Bruce Willis vieux et fragile, mais ne vous inquiétez pas, c’est toujours un badass qui descend des gang à lui tout seul. Le film n’est pas un «Die Hard» mais il se laisse bien regarder comme une version soft des classiques de ce grand acteur.

68 | Août 2018 | Mangas Shonen


Parlons de Dwayne Johnson un peu... Il tente de battre un record, c’est sûr. Il enchaîne les films à succès comme des destinations de vacances. Il en est même à chaque fois en tête d’affiche. De plus on dirait qu’à chaque fois qu’il fait un film il prend des kilos de muscles en plus. On le voit dans tous types de rôles, allant du jeune homme naïf au demi-dieu, en passant par un maître de jeu vidéo et ex-forces spéciales devenu primatologue... Sauf qu’au final c’est toujours un peu le même gars; un homme sympathique dôté d’une grande morale et d’un passé d’expérience dans les domaines physiques et stratégiques, qui a la faculté de résoudre pratiquement n’importe quelle situation en se servant de sa tête, de sa force et de sa résistance quasi surhumaines. Dans «Skyscrapper», Dwayne J. est un homme sympathique dôté d’une grande morale et d’expérience dans les domaines physiques et stratégiques, qui a la faculté de résoudre pratiquement n’importe quelle situation grâce à sa tête, sa force et sa résistance quasi surhumaines. Sauf que cette fois il est handicapé, ce qui ne l’empêche pas d’être plus impressionnants que toi. La recette on la connaît tous déjà, un film d’action moyen qui a pour avantage sa profondeur visuelle qui profitant du format large du cinéma nous plonge dans la catastrophe en altitude.

Le grand retour de Denzel Washington dans le rôle de l’Equalizer. Pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est un peu la version black de «Die Hard»,donc bien mieux. Si tu ne connais pas «Die Hard» non plus, prépares-toi à être choqué, car ni l’un ni l’autre ne fait dans la dentelle. Denzel est un homme qui aide des gens opprimés, une sorte de John Wick aux service des gens, tu vois le niveau de violence mêlé au charisme naturel de l’acteur. Ce film a pourtant le problème de n’être que sa violence de surface. Beaucoup de belles scènes impressionnantes, qui se terminent par un vide, le spectateur n’en tire rien après. C’est un bon passe-temps, et un film okay.

Mangas Shonen | Août 2018 |

69


MANGAS SHONEN Cinéma

Sans Un Bruit Le film à suspense de l’année possiblement. Ce film nous introduit à son univers où une réalité qui nous est banale devient passible de mort: Ne plus avoir le droit de faire ou causer un seul bruit... Voir une famille tenter désespérément quoique habilement de se plier à cette règle surtout au vu des situations auxquelles ils se retrouvent confrontés est absorbant. L’univers construit autour d’eux et de leur mode de vie nous fait réellement ressentir quelque chose pour ces personnages, qui se retrouvant dans une situation qu’ils n’ont pas demandé, essaient de s’en sortir usant des moyens les plus perspicaces, qui pourtant ne sont juste pas suffisants.

American Nightmare 4 : Les Origines Prequel à la saga «American Nightmare», ce film montre comment la purge: Une nuit où tous les crimes sont permis, a été instaurée dans cette Amérique fictive. Étant une série de films dont le point fort sont les massacres, sa création telle que décrite dans ce film est plutôt intéressante. Ils démontrent plutôt humainement comment céder à ses pulsions primaires peut être facile, et cela sans oublier de faire attention aux inhibitions initiales qu’auraient des personnes dites civilisées à s’adonner à un acte aussi barbare. L’histoire a son intérêt bien que l’exécution puisse être assez... «Originale» avec les mecs qui deviennent des ninjas sans crier gare. Celui-ci quand même vaut le coup d’œil pour ceux qui hésitaient à donner une chance à ces films.

Action Ou Vérité C’est supposé être un film d’horreur, c.a.d., choquant et tout... C’était terrible... Dès le début en plus: Allons terminer la soirée dans une église abandonnée... Sérieux? Des adultes? On ne se casse même plus pour utiliser des clichés de nos jours? Sans parler alors du caractère terrible des victimes qu’à un niveau t’as vraiment envie de voir souffrir, et l’origin story la plus pathétique qui soit «Ce n’était pas supposé se passer comme ça», Bien-sûr un démon qui fait des coup bas... qui l’eut cru. Et puis, je vais juste laisser la malédiction là à l’air libre pour que n’importe qui puisse la choper... Non mais rien ne sauve ce film. Please STOP!!!

70 | Août 2018 | Mangas Shonen


Mangas Shonen | Aoรปt 2018 |

71


Voilà ! Vois en moi l’image d’un humble vétéran de vaudeville, distribué vicieusement dans les rôles de victime et de vilain par les vicissitudes de la vie. Ce visage, plus qu’un vil vernis de vanité, est un vestige de la vox populi aujourd’hui vacante, évanouie. Cependant, cette vaillante visite d’une vexation passée se retrouve vivifiée et a fait vœu de vaincre cette vénale et virulente vermine vantant le vice et versant dans la vicieusement violente et vorace violation de la volition. Un seul verdict : la vengeance. Une vendetta telle une offrande votive mais pas en vain car sa valeur et sa véracité viendront un jour faire valoir le vigilant et le vertueux. En vérité ce velouté de verbiage vire vraiment au verbeux, alors laisse-moi simplement ajouter que c’est un véritable honneur que de te rencontrer. Appelle-moi V

Autre adaptation d’un roman graphique de l’illustre scénariste Allan Moore (Watchmen, Jerusalem, Batman : Killing Joke, ...), «V for Vendetta» est un film d’Action/Suspense sorti en 2004. L’histoire tacle des problèmes socio-politiques de liberté du peuple sous différents aspects et les tendances du gouvernement à abuser de leur pouvoir aussi bien pour limiter cette liberté des populations, que pour les exploiter à des fins pas des plus catholiques. L’histoire met donc en avant l’anti-héros V, joué par Hugo Weaving (Le principal Mr. Smith dans Matrix ), un être qui choisit de ne pas mettre sa personnalité en avant, mais qui pour le plus grand bien, est fermement décidé à rendre au peuple sa liberté, et plus encore, offrir à ce dernier le bonheur de l’arracher lui-même des mains de l’oppression.

72 | Août 2018 | Mangas Shonen

Synopsis Dans un Londres dystopique, un gouvernement fasciste domine, et a fait de la vie de société une roue bien huilée où le gouvernement est absolu; liberté d’expression limitée, liberté sexuelle proscrite, couvre feu,... Tant de raisons pour lesquelles un proche pourrait disparaitre du jour au lendemain, ou pire encore, juste parce que le gouvernement en aurait décidé ainsi. Dans cette société subsiste V, un humble justicier aux allures, méthodes et passé plus mystérieux les uns que les autres, dont le seul but est de faire exploser la liberté dans les cœurs prisonniers des habitants de Londres.


Une Base Et Un But Bien Uniques Ce personnage et son histoire sont inspiré d’un personnage qui est même l’objet d’introduction du film, Guy Fawkes, qui pour la petite histoire était un militaire du catholicisme anglais, qui en son ère fit partie d’une milice vouée à rétablir une monarchie catholique, et renverser celle en place. Il fut arrêté un 5 Novembre 1605, alors qu’il gardait des explosifs destinés à enclencher la révolutions qu’ils mettaient sur pieds. Le personnage V en est un bon parallèle. Il a ceci dit des exclusivités qui lui sont bien propres, dont l’essentiel est que V agit seul, ce qui le protèges de la trahison, celle qui causa la fin de M. Fawkes.

V se rapproche plus de l’anti-héro, lui arrivant de faire payer de leur vies les personnes qu’il tente d’aider, tandis qu’il ne démord pas de ses objectifs entre noble révolution et vengeance personnelle. On perçoit en lui une forte personnalité, car portant le poids du monde qu’il tente de sauver, n’hésite pas à se détacher de son identité. Pour ce personnage, il est V, comme pourrait l’être n’importe qui d’autre prêt à se lever contre l’oppression. Il a juste la volonté de le faire, et de faire se propager la flamme de la révolution, jusqu’à ce que toute la population soit un brasier. Doté de rien de plus que l’urgence d’agir, il se cultive aux connaissances qui s’offrent à lui, dont il se fera une expertise. Néanmoins, le fait restera qu’il est un homme, et l’esprit ne saurait se nourrir que d’idéaux et de savoir. Il devra créer des liens, et c’est alors que ce film se tourne le plus de l’histoire de Guy Fawkes, vers le concept d’une idée qui peut et doit se rependre et perdurer.

Mangas Shonen | Août 2018 |

73


Rétro-Cinéma : V For Vendetta

Les Hommes Passent Et Ne Peuvent Laisser Que Bien Peu...

O

n nous dit de nous souvenir de l’idée et non de l’homme, parce qu’un homme peut échouer. Il peut être arrêté, il peut être exécuté et tomber dans l’oubli. Alors qu’après 400 ans, une idée peut encore changer le monde. Je connais d’expérience le pouvoir des idées. J’ai vu des hommes tuer en leur nom et mourir en les défendant...

74 | Août 2018 | Mangas Shonen

Un Pour Tous Dans la logique prônée dans le film par notre cher V, il est fort marqué le concept de l’idée au-dessus de la personne, lui-même en étant l’exemple type. Il ne montre jamais son visage, ni ne révèle de nom pouvant rammener à qui il est censé être comme individu, pourtant n’hésite à aucun moment à s’affubler de la personnalité de V, ou plutôt du concept qu’il veut représenter aux yeux de la société, l’idée de liberté, le désir de justice... La révolution. Il ne tente néanmoins pas de faire vivre à travers lui une idée qu’il aurait conceptualisé dans son coin, mais être la personnification d’une voix forte qui n’a de cesse de résonner dans les coeurs de chacun des habitants de Londres, mais qu’ils ont fait taire alors qu’ils se laissaient baratiner par un gouvernement qui œuvre à tout l’opposé de leurs intérêts, car a du pouvoir sur leur désir primaire de survivre, et fait flancher tous les autres. Que leur reste-t-il alors? Une vie certes, mais qui vaut vraiment la peine d’être vécue?

Tous Pour Un L’idée de liberté que représente l’existence de V n’est pas juste la chance de rentrer tard et être fier du gouvernement. Ce dernier va plus loin, exigeant du peuple que lui-même puisse décider de son sort, que celui-ci soit bon ou mauvais. La liberté dans son concept n’est donc pas d’attendre la perfection, mais de faire des choix, que ceux-ci nous apportent le bonheur ou de la peine, tant que cela nous comble personellement. Le peuple se laisse prendre à son mouvement et à son tour se lance dans l’action, démontrant avec V qu’une haute hiérarchie est sujète à ses serviteurs, car ils ne gagnent pas juste en nombre, mais parce qu’ils usent d’une volonté inébranlable qui écrase celle des forces militaires. Quelle valeur accordes-tu aux idées et à la liberté? En reconnais-tu l’influence gigantesque? Et plus important, quel désire résonne dans ton cœur que tu aimerais partager?


Mangas

Shonen

Sร‰RIES

Mangas Shonen | Aoรปt 2018 |

75


MANGAS SHONEN SÉRIES

Genre : Historique / Drame / Mature

Saison(s) : 5 Saisons

En cet ère où nous exploitons et re-exploitons les matériaux susceptibles d’intéresser, on se retrouve souvent avec des réinterprétations de mythes plus que tirés par les cheveux, et occasionnellement, des récits inspirés de faits réels, tellement impressionnants qu’ils ne nécessitent aucun ajout fictif. La série «Vikings» fait partie du 2ème groupe, faisant converger le mythe et la réalité des Vikings, dans une série qui vaut largement le détour.

Épisodes : 59 Episodes

Durée Par Épisode: 45 Minutes

Créateur(s) : Michael Hirst

Sortie : 13 Mars 2013

SYNOPSIS Ragnar Lodbrok est un fermier Viking convaincu d’être un descendant directe d’Odin, le dieu de la sagesse. Membre d’un clan qui va souvent en expédition pour rapporter des richesse et se permettre le commerce avec des contrées plus productives afin de combler la faible productivité de leur terre, il désire virer des expéditions routinières vers les mêmes destinations pour explorer d’autres contrées et s’ouvrir au monde. Dans ses ambitions, on le verra gravir les échelons et faire un nom tellement retentissant qu’il lui attirera amis et ennemis, aussi bien de près que de loin, le tout alors qu’il découvrira les contrées et cultures qui lui étaient alors étrangères, et assouvira sa soif de découverte.

76 | Août 2018 | Mangas Shonen


UNIVERS Le premier bon point de la série est son réalisme historique quant aux vikings, qui étaient avant tout des fermiers et des commerçants, tournés vers la conquête qu’en secondaire, et uniquement dans une optique de survie, plutôt qu’une rage guerrière. Cela est cependant mis en sous-texte, car malgré tout, la série tourne autour d’événements qui prennent qui ont engendrées des conflits, et donc naturellement des batailles. Un peuple hardi par les conditions de vies difficiles et la religion en laquelle ils s’abandonnent totalement, qui prône l’honneur par la valeur sur le champs de bataille, côté action, nous sommes servis avec du rab. Parlons de la trame. Suivant Ragnar Lodbrok, un homme bon, bien que rustre, nous sommes souvent rappelés par la série que la politique/Royauté, est un monde impitoyable où la confiance est un luxe que l’on ne peut se permettre, et pour un homme bon, c’est une leçon bien difficile à apprendre, ce qui ne réduit pas les obstacles, pourtant nourrit le spectateur d’un profond respect pour un homme capable de passer sur ses blessures pour un autre. Les autres personnages ne sont pas en reste, la série sachant prendre sur elle-même pour nous introduire en temps voulu à chacun et développer en tous des nuances qui les rendent à chaque fois imprévisibles et donc naturellement extrêmement intéressants.

CRITIQUE La série «Vikings» est un récit de la vie d’un personnage très intéressant, fort de son physique, psychologie et philosophie, qui dans un premier temps est montré en rapide et belle ascension aussi bien dans sa société que dans notre estime, puis au sommet, entouré de vicieux serpents, nous sommes tenus en suspense, curieux de voir la durée de sa résistance face à cet enfer humain. Comme dans toute histoire humaine, la série est remplie d’amour, de pardon et de trahison sous de nombreuses formes, et ajouté à cela le caractère imprévisible des personnages et la violence de l’environnement, chaque péripéties est un choc total, et un personnage pour qui vous ressentiez une sincère sympathie ou empathie peut devenir l’homme à abattre en une affaire de secondes.

Mangas Shonen | Août 2018 |

77


MANGAS SHONEN SÉRIES

Genre : Action / Drame / Crime

Saison(s) : 2 Saisons

Épisodes : 26 Episodes

Durée Par Épisode: 45 Minutes

Créateur(s) : Drew Goddard

Sortie : 10 Avril 2015

«Daredevil» ou le démon de Hell’s Kitchen, est l’une des premières adaptations de comics Marvel à l’univers des séries signées Netflix. Il a fait partir le grand buzz de cet univers, car il prend un héros qui ne faisait pas partie de la culture populaire, et le revoir pour les temps modernes, bien plus violents et complexes.

Synopsis Aveugle depuis ses neuf ans à la suite d’un accident, Matt Murdock possède des sens qui bénéficient d’une acuité extraordinaire. Fils d’un ex-boxeur qui travaillait pour la mafia et qui y a laissé sa vie, il a été abandonné à lui-même, et est bien au courant à quel point les activités illicites ruinent la vie de ceux qui y participent et leur entourage, et est bien décidé à faire quelque chose. Avocat le jour, il devient le super-héros Daredevil lorsque la nuit tombe, afin de lutter contre l’injustice à New York, plus particulièrement dans le quartier de Hell’s Kitchen, corrompu par la criminalité depuis sa reconstruction après l’attaque des Chitauris lors des événements du film «Avengers».

78 | Août 2018 | Mangas Shonen


Hell’s Kitchen Notre protagoniste, en plus d’être aveugle, vit dans le sombre univers du crime organisé, où en plus il est considéré comme un démon. Nous le voyons affronter des mafias de toutes provenances, qui ont divers modes d’opération, les unes plus dangereuses que les autres, sans avoir froid aux yeux. Plus intéressant encore, il mène avec brio une double vie; Avocat aveugle et chétif le jour, il met en avant ses compétences légales pour aider du mieux que ce système lui permette, les personnes opprimées. Le soir, il n’hésite pas à revêtir son costume de démon gardien, pour faire comprendre aux criminels qu’ils ne sont plus les bienvenus, ni dans son quartier, ni dans la vie de ses clients. Nous rencontrerons également divers autres personnages qui ont des approches différentes à ces vies en péril, allant des pessimistes qui diront qu’il ne faut penser qu’à sa gueule, aux plus optimistes à qui il ne manquerait que des aptitudes surhumaines pour se lancer dans une vie de justicier eux-aussi.

Critique «Daredevil» est une réinterprétation très intéressante du genre des super-héros. Non seulement il offre plus de réalisme au concept, mais plus encore, grâce au personnage abordé, il y a des nuances qu’ils donnent à l’histoire. On y explore la partie diplomatique du héros qui se sert du système pour sauver, et ne passe à la manière forte qu’en ultime recours. Ce qui nous change des autres qui ne sont que des compilations de combat et préparation au combat. Elle nous offre aussi en ses deux premières saisons une superbe origine du personnage au public, et ne donne qu’envie d’en voir plus, ce à quoi nous avons droit dans la série «Marvel Defenders» et très bientôt dans la troisième saison de cette série. Nous la recommandons très vivement aux fans du genre des héros, et tout autant aux sceptiques du genre, qui pourraient bien se surprendre à aimer.

Mangas Shonen | Août 2018 |

79


80 | Aoรปt 2018 | Mangas Shonen


Mangas

Shonen MUSIQUE

Mangas Shonen | Aoรปt 2018 |

81


Artiste Comédien & Conteur de la culture Fang Beti Diplômé en sociologie et en management des entreprises touristiques et hôtelières, AZAZOU de son vrai nom ANGONG ZE Arthur est un artiste pluridisciplinaire originaire du Cameroun. À la fois conteur, comédien, chanteur, danseur et metteur en scène, il compte actuellement plusieurs spectacles de contes et de théâtre. Âgé de 27 ans, AZAZOU est promoteur du festival international du conte MINKANA (l’unique festival de conte au Cameroun) et Président-fondateur de l’association culturelle MINKANA pour la promotion du conte au Cameroun.

En sept ans de carrière professionnelle en tant qu’artiste et promoteur culturel, AZAZOU a collaboré avec des institutions culturelles prestigieuses telles que l’Institut Français du Cameroun, le musée ethnographique des peuples de la forêt de Yaoundé, le Centre International pour le Patrimoine Culturel et Artistique de Yaoundé, le Goethe Institut du Cameroun, l’agence américaine pour le développement, TV5 Monde…

82 | Août 2018 | Mangas Shonen

Anticonformiste et iconoclaste, la démarche artistique d’Azazou se définit par la perpétuelle remise en question de l’artiste et la recherche de son identité. Sa pluridisciplinarité impose une coloration syncrétique à son travail où le conte va à la rencontre du théâtre, de la poésie, de la danse, du chant et de la musique. AZAZOU définit la scène comme un lieu de rencontre, un carrefour où les arts se rencontrent mutuellement. La démarche artistique d’azazou est également biphasée dans ce sens où l’artiste recherche toujours un point de rencontre entre tradition et modernité. Il n’hésite pas à appliquer la démarche sociologique dont il est pétrie pour mieux comprendre l’évolution des sociétés à partir des traditions et des rites pour saisir la contemporanéité de l’art aujourd’hui. Héritier et garant du patrimoine orale YEBEKOLO du peuple FANG - BETI, AZAZOU parcourt les villages de son pays à la collecte des contes qu’il conserve précieusement et partage avec son public pendant ses spectacles.


L’association culturelle MINKANA créée en 2014 et reconnue juridiquement au Cameroun fait la promotion du conte à travers des ateliers de formation, la création des spectacles, des échanges et l’organisation annuelle du festival international du conte MINKANA à Yaoundé au Cameroun. Cet événement depuis 2014 a réuni des conteurs du Cameroun, du Togo, de la France, du Congo, du Benin et de la république centrafricaine. La 4ème édition tenue du 17 au 24 mars 2018 avec pour thème «au-delà du conte, le vivre ensemble « a permis au public cosmopolite de Yaoundé de vivre le conte dans diversité artistique et culturelle.

Activités Conteur Traditionnel Fang- Béti et Formateur Initié formé par les patriarches YEBEKOLO du village de NYAMVOUDOU.

Ateliers sur les jeux du comédien au théâtre universitaire de Yaoundé I

Scènes expérimentales

à l’institut français de Yaoundé

Ateliers jeux d’acteur

Initiatives

- Animé par Annie TCHAWAK centre culturel Savannah de Yaoundé, - Théâtre universitaire de Yaoundé - Par EVA DOUMBIA metteur en scène à l’institut français de Yaoundé

Initiateur et délégué général du festival international du conte MINKANA

Ateliers de théâtre

au Cameroun depuis 2014

au théâtre universitaire de Yaoundé I au festival scène d’ébène de Yaoundé

Initiateur et commissaire de l’exposition photos JE SUIS AFRO à

Atelier d’interprétation

l’institut français de Yaoundé durant tout le mois de février 2016 en collaboration avec les photographes Maria ROBOLD(France) , AARON et SOH TENE du Cameroun

Initiateur du Concours jeune conteur décembre 2014 institut français de Yaoundé 2éme édition Concours jeune conteur mars 2016 institut français de Yaoundé

par EVA DOUMBIA à OTHNI laboratoire de théâtre.

Atelier d’écriture

par la dramaturge congolaise VALERY DICLO POMOS aux scènes d’ébène de Yaoundé

Atelier sur l’analyse-action de Stanislavski Institut français de Yaoundé par Hermine YOLLO

Mangas Shonen | Août 2018 |

83


MS MUSIQUE : AZAZO

Spectacles

LA GRANDE CHAMBRE

LA MARMITE DE KOKA MBALA

LES SOTTISES DE BEME LE SANGLIER

de FABIENNE KANOR MISE EN SCENE D’EVA DOUMBIA à OTHNI (théâtre)

DE GUY MENGA Université de Yaoundé I (théâtre)

à l’institut français de Yaoundé (contes)

L’ORACLE

LE FESTIN DE NOËL

DE GUY MENGA Université de Yaoundé I (théâtre)

à l’Institut Français de Yaoundé pour l’école fusel de Coulanges (contes)

SUR LES TRACES

DE TOUMAI Goethe Institut (théâtre /performance)

UN VIEUX PARDESSUS POUR UNNOBLE CADAVRE D’AZAZOU (théâtre)

LES AVENTURES MYSTÉRIEUSE DE FORET ÉQUATORIALE D’AZAZOU à l’institut français de Yaoundé (contes)

LE CHAMPIGNON MYSTÉRIEUX D’AZAZOU à l’institut français de Yaoundé (contes)

JUSQU’AU BOUT DE L’ABSURDE DE MARTIN AMBARA à l’INJS de Yaoundé (théâtre)

ON NE PAIERA PAS L’OXYGÈNE D’ARISTIDE TARNAGDA MISE EN SCENE D’EVA DOUMBIA à l’institut français de Yaoundé (théâtre)

LE PRINCE ZE ZE

D’AZAZOU à l’institut français de Yaoundé (contes)

LE VOLEUR INSOUPÇONNÉ

à l’institut français de Yaoundé (contes)

SOIR AU VILLAGE

à l’institut français de Yaoundé (contes)

84 | Août 2018 | Mangas Shonen

Distinctions PREMIER PRIX DU JURY SCIENCE SLAM CAMEROUN 2EMEédition avec pour thème : «Les Animaux Dans L’Oralité Africaine»

ARTISTE - AMBASSADEUR DE LA PAIX

à la « art gallery for peace»de la grande exposition d’art « The Movement Africa » à Yaoundé

ARTISTE – CONSULTANT DU PROGRAMME D’AIDE AUX INITIATIVES COMMUNAUTAIRE financé par l’agence américaine pour le développement international (USAID) pour la journée mondiale de la paix à l’extrême nord du Cameroun.

Les cafés du rire présenteront bientôt AZAZOU ONE MAN SHOW dans « ENGRENAGE », spectacle d’humour en tournée dans les cafés de Yaoundé dès le mois d’Août. Il s’agit d’un projet de l’Association MINKANA dont AZAZOU est le Président Fondateur


Mangas

Shonen

GAMING

Mangas Shonen | Aoรปt 2018 |

85


86 | Aoรปt 2018 | Mangas Shonen


STANLEY

THE

PARABLE «The Stanley Parable» est une fiction interactive développée par Davey Wreden et William Pugh sous le nom commun de Galactic Cafe, sortie le 17 Octobre 2013 sur PC et MacOS.

VOTREHISTOIRE

Il a été initialement fait comme un Mod du jeu Half-Life 2 développé par le studio Valve, pour par la suite être développé et avoir droit au remake qui deviendra le jeu officiel.

Vous êtes Stanley, un employé de bureau comme les autres, dans une société où sa seule responsabilité est de suivre les instructions qui lui sont données par l’intermédiaire de son ordinateur.

«The Stanley Parable» a été très bien reçu par la critique qui met en avant son aptitude à prévoir les réactions du joueur, à parodier intelligemment les scénarios de jeux vidéos, et à réfléchir sur la notion de choix et de liberté qu’ils prétendent apporter aux joueurs.

Il mènera heureusement cette vie d’employé moyen jusqu’au jour où toute une journée passée sans recevoir la moindre directive ni avoir vu ou entendu ne serait-ce qu’un seul collègue, il décidera pour la première fois dans son job, de prendre une initiative.

PRINCIPE

LE

Le jeu se base sur la possibilité d’offrir au joueur le choix de ses actions: Obéir ou désobéir. Dans un monde où presque tous les jeux ont une linéarité à laquelle nous ne pouvons pas nous soustraire: Sauver telle princesse, gagner telle guerre, vaincre tel adversaire... Nous avons tendance à oublier que nous ne choisissons plus

vraiment quoique ce soit mais nous réjouissons de suivre les ordres que nous dicte le scénario qui étant immuable nous contraint bien que de manière ludique, à ne pas être maîtres du jeu, mais au mieux ses pions et au pire ses esclaves. Mêmes scénarios pour tous, des niveaux qui finissent de la même façon peu importe la méthode... La seule différence étant la qualité de notre parcours. Félicitations, tu as suivi une ligne droite avec style.

Mangas Shonen | Août 2018 |

87


MS Gaming : The Stanley Parable

SYSTÈME

JEU

DE Seul dans cette immense bâtisse, vous êtes guidé par un narrateur, qui indique ce que devrait faire votre personnage, et commentant l’évolution de votre histoire. Il vous guide alors vos pas pour en atteindre la fin. Ceci dit, vous pouvez décider de ne pas l’écouter et de tracer votre propre voie. Il vous conseille de choisir une porte parmi deux? Choisissez l’autre, à vos risques et périls. Chaque choix que vous faites, chaque tournant que vous prenez ou pas, a une influence sur l’évolution du jeu et vous mène à une fin bien unique, certaines bonnes, certaines funestes. Ce cher narrateur a la patience de vous guider à travers le jeu, mais la perd très vite lorsque vous lui désobéissez et peut facilement vous mener à des culs-de-sacs, des mondes alternatif ou simplement tenter de se venger de vous par meurtre, torture, ou des moyens plus inventifs. Ce narrateur n’est pas tout puissant non plus car certains choix bien réfléchis peuvent plutôt que le pousser à des action directes, le frustrer plus qu’autre chose, et il n’hésitera pas à vous le faire ressentir dans ses paroles et également dans la tournure qu’il fera prendre au jeu.

88 | Août 2018 | Mangas Shonen

Le jeu, pour ce qui est des aspects techniques est relativement simpliste. Les graphismes sont plutôt humbles et ouverts à des ordinateurs modestes. Son gameplay est des plus basiques car le joueur n’a la possibilité que de se déplacer et d’interagir avec des boutons et des leviers. Côté bande sonore, nous sommes complètement dans une ambiance de bureau: Les bips, le son des impressions, les machines à café, les ascenseurs, etc... Ce qui aide bien mieux à mettre en avant la voix suave du narrateur tandis qu’il nous guide, nous vanne, ou nous menace. Effectivement un jeu à petit budget d’une toute petite équipe, mais qui ont clairement eu une vision intéressante qu’ils ont su matérialiser.


?

QUELINTÉRÊT OU

SENS

Dans une génération où nous avons tendance à oublier la valeur et même juste l’intérêt du libre arbitre, tous s’adonnent à ce qui leur semble le plus rassurant. Le problème est que le concept du rassurant est le plus souvent induit par la société d’une manière où d’une autre: Télévision, Internet, Bouche à Oreille,... Et nous avons tellement confiance en ces voix qu’assouvir curiosité ou passions peut nous être hors de question. Le jeu traduit, à sa façon, l’obéissance au narrateur comme une source de souffrances; Que ce soit en l’écoutant depuis le départ ou en lui désobéissant pour ensuite revenir sur ces pas, ce qui le plus souvent a un résultat encore pire. Le jeu n’implique pas cependant que désobéir et tracer sa propre voie est chose facile. Le Narrateur voit tout, il sera avant toi où que tu veuille aller et sera prêt à tout pour te plier à sa volonté. En effet, il a beau contrôler le monde qui t’entoure, ce qu’il ne pourra jamais contrôler en revanche, C’EST TOI... Enfin, à moins que tu ne cèdes et ne l’obéisse aveuglément comme il t’a été enseigné. Ce jeu est un commentaire intelligent aussi bien

des jeux vidéos que du monde réel. Nous avons tous le choix, mais laissons d’autres les faire à notre place. Il parle du fait qu’en se pliant de cette façon, nous pourrions même trouver une sorte de bonheur et de stabilité comme ce cher Stanley, mais si nous sommes justes des pions, peut-on prétendre vivre? À partir du moment où nous avons commencé à écouter le narrateur, c’est la fin.

C’est un message assez osé qui s’attaquerait à des réalités encrées en pratiquement tout le monde et dont nous dépendons à un point, tel que nous ne saurions pas nous en détacher en réalité. Religion, économie et politique par exemple, concevons-nous réellement un monde sans? Pourtant ne nous plaignons-nous pas des maux qu’ils génèrent quotidiennement tandis qu’au final impuissants nous continuons de les suivre? D’accord avec ce jeu? Penses-tu qu’il est idéaliste ou anarchiste? Une chance à une vie meilleure ou la fin de notre civilisation?

TON AVIS

?

Mangas Shonen | Août 2018 |

89


« This War Of Mine » est un jeu de survie en temps de guerre développé par 11 bit Studios qui s’est inspiré du Siège de Sarajevo. Ce jeu diffère de la plupart des jeux de guerre en se concentrant sur l’expérience des civils en temps de guerre plutôt que sur le combat en première ligne. « This War Of Mine » est sorti le 14 Novembre 2014 sur Windows, OSX, Linux, Android et IOS, et le 29 Janvier 2016 sur PS4 et XBox One. La sortie pour PS4 et XBox One introduit une nouvelle section qui sortira ensuite comme DLC pour les autres plateformes The Little Ones, où il s’agira principalement de gérer des enfants dans ce contexte étouffant de guerre, en plus de l’ajout de quelques autres éléments de Gameplay. Le jeu a remporté l’Audience Award, lors de l’independent Games Festival de 2015, bien qu’il se tourne vers un public assez restreint d’adultes voulant se confronter à des atrocités qui sont loin de n’être que fictives ou pompées d’adrénaline, mais un reflet de peine et de misère où tout repose sur les épaules du joueur.

90 | Août 2018 | Mangas Shonen

CONTEXTE Dans une ville ruinée par les guerres incessantes et les actes d’incivismes n’allant que plus violents et persécuteurs, un petit groupe de survivants parviennent à trouver refuge dans un abri qui bien qu’en piteux état, est à même de les protéger des balles perdues. Inconnus s’étant chacun frayé un chemin au milieu du chaos jusqu’à cet abri, ces personnes, chacun ayant ses spécialités, sa personnalité, ses forces et faiblesses, devront s’organiser et s’entre-aider pour tous survivre ne serait-ce qu’un jour de plus à cet enfer en vue de peut être en voir le bout. De cette aventure tu seras la tête pensante; Qui fait quoi? Qui va où? Tu devras les guider et prendre soin d’eux, leur permettant de faire face à la guerre, les agressions et la famine, mais aussi au climat, à la depression, et plus encore à leurs ententes mutuelles qui ne sera pas sans faille.


GAME

PLAY

Vous y incarnez l’organisation entre les membres de la maison. Vous devez pousser chacun à faire les choix corrects, sachant gérer trois choses: Ressources, Temps et Moral. Le jeu pousse le joueur à se poser les questions: «De quoi ai-je besoin?» et «De quoi aurais-je besoin?».

Vous avez donc à vous servir juste de votre souris pour donner à chacun une tâche à faire, considérant les aptitudes de chacun pour exploiter au mieux les ressources principales; Un bon cuisinier se servant de moins d’ingrédients pour faire un bon repas, un ancien maçon mettant moins de temps à dégager des débris ou encore un ancien athlète plus apte à s’échapper si une situation dérape. Tu devras savoir prendre soin de votre abri pour qu’il soit sûr et confortable, et le plus souvent faire des raids plus dangereuses les unes que les autres afin de récupérer des denrées, et du matériel de survie, à tes risques et périls.

Mangas Shonen | Août 2018 |

91


MS Gaming : This War Of Mine

ET SI CE N’ETAIT QUE CA... Le jeu ne se résume pas qu’à se construire un nid douillet et occasionnellement faire ses courses. Plus encore, c’est une aventure humaine, où nous découvrons des personnages personnes avec leurs histoires, attentes et peurs, et tentons tant bien que mal de les aider tandis qu’ils se débattent dans une situation de vie ou de mort qu’aucun d’entre eux n’a demandé, en attente de jours meilleurs. Savoir garder leur moral haut est alors la véritable échelle de mesure de notre aptitude au jeu. Le jeu n’hésite d’ailleurs pas à nous mettre en face de choix ambigus, qui peuvent avoir des effets destructeurs sur nos personnages. Aussi, les personnalités de chacun peuvent de manière souvent inattendue surgir. D’un coup un tel n’a plus envie de se nourrir, de se battre ou de blairer un de ses compagnons de survie, ce qui peut drastiquement empirer la dynamique de groupe et grandement affecter les recueil, conservation et exploitation des 3 ressources principales. Ce n’est qu’à travers ce que nous saurons leur apporter comme lueur d’espoir que le jeu pourra avancer, pas dans le sens classique avec un boss à battre à la fin, juste avec nos personnages qui garderaient l’envie de vivre. En plus de cela, l’ambiance constante de guerre ne facilite en rien les choses. Entre les contraintes sur les sorties, les risques omniprésents, et l’anxiété chaque fois qu’une personne s’approche de notre abri ou chaque nuit où le sommeil semble être un risque, combiner tout cela au manque de ressources, climat changeant et personnages préoccupants, on peut dire que nous ne sommes pas gâtés dans ce monde.

92 | Août 2018 | Mangas Shonen


IL N’Y A PAS QUE DES SOLDATS EN GUERRE « This War Of Mine » est une prise intéressante du jeu de guerre. Contrairement au COD, Battlefield et tous ces jeux de guerre et/ou de survie qui adulent la capacité combative de militaires ou encore de civils, pour être baptisé héros à la fin de leurs massacres, ce jeu prend une allure plus responsables, réaliste et regardante des réalités qui se cachent au milieu des décombres. La guerre ne profite qu’à ses sponsors, et même les guerriers bien qu’ils ne s’y plaisent pas, se laissent submerger par l’adrénaline. Les perdus au milieu des décombres, à la recherche d’un ami, d’un partenaire, d’un membre de famille, ou même juste une personne qui a vu son quotidien s’écrouler sous les coups des balles et des explosions, que doit-il ressentir durant tout ce temps? Rien à manger ni à boire, réfugié entre quatre murs et un toit qui tiennent à peine ensemble, sujet à la chaleur et au froid, impossible de sortir au risque de se prendre une balle perdue, pas d’amis, pas de famille, pas de distraction, et le pire est le fait de se voir lentement se métamorphoser en monstre ou charognard ne pensant à soi-même, au prix de la vie ou survie d’un autre.

Personne ne désire cette vie, pourtant c’est souvent ce qu’ils se voient offert au milieu de la guerre, tout cela pour ne pas recevoir la moindre considération sincère si jamais il parviennent à s’en sortir. Entre détresse, haine et desespoir, « This War Of Mine » nous guide dans une expérience où en tant que joueur nous ressentons la peine des personnages en même temps qu’eux et sommes souvent prêt à faire les choix des plus horribles, non seulement pour notre survie, mais aussi souvent par ressentiment cultivé au long de notre parcours. Cette expérience se tourne vers un publique avvertit, en mesure de supporter les horreurs de la guerre et ouvrir les yeux à ce qu’est véritablement le sentiment d’impuissance face à des actes qui assujetissent complètement notre mode de vie sans que nous ne puissions rien y faire, sinon se débattre avec ou contre d’autre personnes dans la même situation critique. Autre recommandation, ayez le cœur solide, car bien peu de jeu parviennent à illustrer aussi bien la détresse, et voir une personne se battre contre la mort par ses propres forces, c’est dur.

Mangas Shonen | Août 2018 |

93


94 | Aoรปt 2018 | Mangas Shonen


LE RESPONSABLE Nos Game Devs Mboa après le meteor qu’a été leur première production: «Aurion: La Légende Des Kori-Odan», nous avaient survoltés, et bien qu’une bande dessinée nous a été offerte pour l’apaiser, notre faim d’une suite résonnait fortement dans chaque cellule des otakus Camer, et un buffet a enfin été annoncé.

QUE SAVON-NOUS POUR LE MOMENT? Alors, le Studio Kiro’o a dévoilé la première bande annonce pour «Le Responsable», un jeu où vous incarnerez un jeune fonctionnaire dont le but sera alors de gravir peu à peu les échelons en vue d’atteindre lui aussi le poste de haut cadre de la fonction publique. Le Jeu se basera sur les choix du joueur, sa capacité ou incapacité à manœuvrer le système, pour déterminer la suite de l’histoire. Visuellement, nous savons là aussi que ce sera plutôt basique, des dessins simples qui font bien penser que ce sera clairement une ambiance plus ludique que socio-politique.

NOS ATTENTES Beaucoup reste à découvrir du jeu, mais avec notre impatience pour sa sortie, impossible de ne pas faire quelques spéculations personnelles. En voilà quelques unes: Nous espérons un «point and click», un mode de jeu avec des scènes statiques où il nous suffit d’intérragir avec les éléments disponibles, par peur d’une surchargé d’animations qui pourraient ne pas êtres optimales. Également, les débouchés pourraient être plus variées que finir boss, chômeur ou stagner. Pour rendre ce jeu vraiment engageant, choix et débouchés devront certainement être extrêmement variés, au moins que la valeur de replay ne se limite pas à trois essais, ou pire, avoir un ami qui en fait un briefing vite fait. Sur un ton plus sérieux, le jeu tentera subtilement de faire passer des messages sur la fonction publique. Ce serait l’occasion d’en illustrer des réalités, pour le pire, mais aussi pour le meilleur, et que le joueur, selon son poste il puisse y avoir des répercutions exogènes de ses bonnes et mauvaises actions.

BETTER OR WORSE? Vous Voulez Les Matricules? On Va Vous Donner!

Le Studio Kiro’o prend une toute autre approche avec ce jeu qui nous surprend certes mais est tout aussi intéressante, sinon plus que le dernier. Un jeu pour mobile bien qu’une exclu android à sa sortie en 2019, qui aura la possibilité de faire de nombreuses mises à jour et évoluer avec son public. C’est avec impatience que nous l’attendons.

Mangas Shonen | Août 2018 |

95


96 | Aoรปt 2018 | Mangas Shonen


C A M E R O U N A I S E

UN OTAKU

Un otaku est un terme désignant une personne qui consacre une grande partie de son temps à une activité d’intérieur comme les bandes dessinées, mangas, animes, films, dessins ou encore jeux vidéos. Nous pouvons l’étendre en considérant les personnes passionnées par une culture étrangère liée de près ou de loin à sa forme de divertissement de prédilection: Cuisine, Musique, Sport, etc. Type de personnes marginalisé auparavant au même titre que les dits geeks, gamers ou nerds, ça s’est considérablement diffusé ces dernières années, de plus en plus de personnes de tous genres, âges et cultures s’ouvrant à ce que le monde plus que varié du divertissement a à offrir.

AU CAMEROUN

Le Cameroun est un pays en pleine croissance dans le domaine du divertissement, où de plus en plus de médias sont explorés au fil du temps, et de manière de plus en plus développée, au point où nous parvenons même déjà à avoir dans divers domaine le niveau de concourir à l’international contre des zones auparavant considérées maître dans le domaine depuis de nombreuses années. Des passionnés de ces domaines naissent de nombreux artistes aussi talentueux qu’inspirés, qui nous émerveillent de leurs créativité et ne vont que croissant en nombre, créations, diversité et surtout ne cessent d’explorer de nouveaux horizons, y ajoutant ce petit ingrédient miracle qui les démarque du reste du monde; Leur bataille, leur culture et leur identité Camerounaise.

Mangas Shonen | Août 2018 |

97


L’Ota-Culture Au Cameroun

UNE INDUSTRIE EN EXPANSION

Au Cameroun, l’industrie du divertissement est en plein développement depuis quelques années. Nous l’avons vu avec la création de nombreux groupes et événements qui mettent en avant la création sur supports numériques et physiques. Plus récemment nous constatons même des évolutions techniques avec la cinématographie professionnelle, l’animation et le jeu vidéo. Des centres de divertissements bien que plus présents dans la capitale économique, sont cependant existants et prouvent que nous sommes prêts à consommer tout ce qui nous permettra de nous ouvrir à de nouveaux horizons, il suffit juste que la bonne initiative soit soulevée pour satisfaire un besoin présent.

SOCIÉTÉ EN ATTENTE

La communauté Otaku Camerounaise, elle encore est en attente de ce qui saura satisfaire leurs besoins. Certaines tentatives y sont, mais il manque encore un centre qui puisse complètement les satisfaire, tout en restant dans leurs moyens, considérant une consommation régulière du dit produit. Il reste alors à définir très exactement ce qu’ils attendent et que leurs proposer de sorte à satisfaire entièrement la demande.

98 | Août 2018 | Mangas Shonen

LES RÉALISATIONS

Il y a présentement de nombreuses œuvres se rapportant de près ou de loin à la culture otaku au Cameroun. La plupart se focalisent sur un secteur ou un autre de la culture globale et généralement ont des défauts assez signifiants au vu du marché qu’ils abordent. Nous pouvons citer: Mboa BD, qui est un mini-salon événementiel de la bande dessinée, qui malheureusement n’aide qu’à exposer des œuvres, sans pour autant leur donner de moyens de s’épanouir. Canal Olympia, qui permet un boom de la culture cinéphile au Cameroun, en plus de l’hébergement de divers évènements, ainsi que l’IFC qui lui offrait des ouvertures à la lecture, mais qui tous deux restent assez passifs dans ce qui sort de leurs activités ordinaires. La FNAC, qui est présentement la référence pour ce qui de l’offre de produits otakus (Livres, Films, Jeux, électronique, etc), mais qui a le défaut majeur d’avoir des prix qui ne sont pas vraiment à la portée de tous. Waanda Stoudio est aussi un point focal dans ce développement car première maison majeure de bande dessinée au Cameroun. Mais il n’y a pas que les grandes entreprises qui se lancent dans l’industrie. Des projets moins grands comme les groupes BlackTrek, 3AG et Zebra Comics, des jeunes de auteurs et réalisateurs de leurs bandes dessinées qui en publient régulièrement sur facebook et ont déjà un fort soutien de la communauté que la qualité de leur travail a réussi à réunir. N’oublions pas les Lascars Ultimate 3D, les Baos, Cool Black qui développent l’univers des sketchs et bien sûr les podcasts de Tanaki Vidéo et L’Inconnue.


SECTEURS EN VUE

L’ota-culture vient avec cependant tout un arsenal de variantes d’activités qui lui sont bien propres et vouées à exprimer/emplir au mieux les membres de cette communauté aussi bien leurs passions personnelles que des perspectives professionnelles qui ne manqueraient pas de s’étendre à un plus large public si exploité correctement, tel que vu dans le reste de ce vaste monde qui nous entoure.

E-Sport

Le jeu vidéo compétitif est une activité qui est en train de graduellement s’établir comme un sport au même titre que Football et Tennis par exemple. Nous ne manquons pas d’athlètes, bien que les événements E-Sportifs font encore en douce évolution.

Mode Incarner un personnage à travers son code vestimentaire et motifs (Maquillage). un moyen d’exprimer une simple passion ou bien sa créativité et minutie. Et aussi lier les stylistes à ce monde qui offre des opportunités quasi-inépuisables vis-à-vis de passionnés et de créateurs en tout genre(Cinéma, BD, ...).

Développement Le plus important serait d’ouvrir le public à une société où leur créativité dans toutes formes de domaine serait accepté et aurait plus qu’une chance de s’épanouir. Cela offrirait non seulement de la perspective à la jeunesse entreprenante, mais aussi élargirait l’offre que fournit le marché à la société de consommation. Que du gagnant.

Mangas Shonen | Août 2018 |

99


100 | Aoรปt 2018 | Mangas Shonen


Speed Working NOUVELLE TOUCHE ENTREPRENEURIALE DANS LES COULISSES Les jeunes désirent de plus en plus être indépendants financièrement. Pour eux, il est plus intéressant d’être son propre ‘’boss’’ que d’être un employé dans une structure quelconque. Cependant, il n’est pas juste question d’indépendance mais, de développer son projet en ayant une vision professionnelle de celui-ci. C’est dans cette optique que le concept ‘’SPEED WORKING’’ est mis sur pied par deux jeunes demoiselles de nationalité Camerounaise; Stéphanie NGO NDJIBE et Fidèle EBENGUE. Comme elles le décrivent aussi bien, il s’agit de «Soirées Réseautage» qui réunissent de jeunes entrepreneurs autour d’un exposé qui traite des questions d’entrepreneuriat arrosées par un cocktail. En plus de réunir des jeunes détenteurs d’idées entrepreneuriales. Cette soirée réseautage permet à chaque participant, speakers et partenaires y compris de savoir qui fait dans quoi ? Comment en est-il arrivé là ? Et par ricochet, avec qui puis-je m’associer pour faire avancer de mon business ? En dehors des astuces pratiques et conseils des speakers, ces jeunes ont l’occasion de faire grandir leur carnet d’adresse professionnel.

Le 07 juillet 2018 dernier a marqué le point de départ de ce concept dans un restaurant de la place. D’après les organisatrices, ce projet apportera pleines de surprises aux jeunes désirant entreprendre au Cameroun. Les participants de cette première édition se sont dis satisfaits par la soirée. Claude Ghislaine MBELENE, présidente fondatrice de l’ONG, HOPE BY NAEL l’a témoigné en affichant un son sourire et remerciant les organisatrices pour ce concept. Le partenaire O’rev Agency qui a fait le déplacement quant à lui attend déjà la prochaine édition et à l’atteinte d’un partenariat.

Le ‘’SPEED WORKING’’ compte aller plus haut en permettant à tout jeune porteur d’idée ou de projet de développer un business légal et rentable.

Fi e l E b e n g u e Mangas Shonen | Août 2018 |

101


World

TRUTHS BUSTER

102 | Aoรปt 2018 | Mangas Shonen


La Dualité De Lorsque l’on parle de dualité de la conscience, nous sommes bien loin de soulever un terme qui surprendrait grand monde. Le plus souvent illustrée comme un chérubin sur une épaule et un diablotin sur l’autre, il est très compréhensible qu’il s’agisse de la tendance humaine à devoir choisir, face à une situation, entre la bonne et la mauvaise voie. Mais qu’est-ce qui définit ces voies? Cette question est soulevée très fortement d’autant plus que nous les voyons dans les mêmes types de représentations souvent être d’accords ou plus surprenant, l’un donnant des conseils dont tu t’attendrais de l’autre.

En faisant des recherches sur le concept des démons, je crois que parmi tous les êtres vivants, les êtres humains en sont les plus proches.

Entre Bien Et Mal Nous sommes donc un peu forcés de se demander; «Qu’est-ce que le bien et le mal?» Ce qui est souvent bien différent de «Qu’est-ce qui est bien ou mal pour moi?», Ce qui a presque autant de réponses qu’il y a d’humains sur terre. Dans cet article nous tenterons de te faire voir que le monde est effectivement en noir et blanc, et que le gris n’est en réalité qu’un concept de neutralité créé par nous-mêmes pour éviter de se réprimander proportionellement à nos actes. Nous ne visons cependant pas à condamner l’humanité ou te faire te plonger dans la religion, plutôt faire voir la réalité derrière nos conceptions biaisées du juste et notre dure réalité accusatrice, soutenue par un exemple littéraire qui ne devrait pas manquer de te plaire.

- Migi (Parasyte)

Mangas Shonen | Août 2018 |

103


Truths Buster : La Dualité De La Conscience

Le Bien Dans le MSMag4, nous parlions des formes d’amour, égoïstes et altruistes. Le bien est pareil, car pour cerner son concept, il est important de noter qu’il se divise en effet comme l’amour en celui pour soit, et celui pour autrui. Il y a quand même Trois formes de bien qui sont les plus respectées: La Morale, La justice et la religion, toutes les trois variant selon l’expérience, la situation géographique et la culture. «Le bien» dans notre société moderne, n’est

pas une constante universelle... Sacrément tordu pour un monde qui se veut fonctionnel, non? Comment témoigner de sa bienveillance à une personne sans être sûr de ne pas faire tout l’opposé?

Palliant à ce problème sont nées les Normes Sociales, ensemble de règles basiques sur le vivre ensemble, qui se résument en la politesse et la tolérance. Insatisfaisant lorsqu’on sait que cette bien séance découle de la moralité d’une perception, imposée à toutes celles en-dessous, que leur choix personnels soient en accord avec ou pas. Au niveau personnel, nous avons depuis toujours un problème, flouter notre morale. Le plus souvent à travers la curiosité, nous disons du mal être bien, sous prétexte que nous garder dans l’ignorance ou le manque serait en soi tout aussi mal sinon pire envers nous-même. Biaiser le bien de cette façon est commune, et rassures-toi, ça l’est depuis des millénaires. Mais est-ce parce que c’est diffusé et que des raisons peuvent être soulevées en sa défense que c’est bien? D’ailleurs qu’estce que le mal au final?

104 | Août 2018 | Mangas Shonen

Le Mal Le mal, tout simplement est l’opposé du bien. Tout ce dont nous avons parlé pour le bien tient aussi pour le mal; Variant selon les conditions, sa forme elle aussi est variante. Le mal est globalement perçu par les individus comme une chose à éviter, et par les autres comme des choses à corriger, que ce soit par la manière douce ou par la manière forte. Il peut varier en ampleur, et contrairement au bien, suscite des retombées plus conséquentes que le bien, en gros il attire bien plus l’attention et la réaction. Le mal, bien qu’un tabou aux yeux de tous, a aussi toujours été une fascination pour le genre humain, donnant une saveur étrange aux choses les plus banales. La stimulation de bafouer, ou comme le diraient certains, ‘braver les interdits’, est souvent suffisant à donner de la valeur à une entreprise qui pourrait bien avoir des conséquences drastiques intérieures ou extérieures. Le mal est alors le reflet de la condition humaine, son hypocrisie abusive envers ellemême, qui prône une ligne de conduite jour et nuit d’un côté, tout en adulant sincèrement ce qu’elle juge mal de l’autre. Une bassesse sans pareil.


La Conscience Entre bien et mal se déchire notre conscience, une existence discrète qui juge pour nous le juste et l’abus, et pose des... Non, suggère des limites à la portée de nos actions. C’est au moins sur ce concept de conseillère basée sur notre définition du bien et du mal, qu’elle est plus communément identifiée.

La conscience a une responsabilité aussi bien envers nous qu’envers la société, ne répondant pas toujours par rapport à ce qui nous arrangerait le plus, mais ce qui nous permettrait de ne pas finir lynché.

Le mot clé ici est «Conseillère». En effet, la conscience a pour seul rôle de répondre à la question «Dois-je?» de manière binaire: Oui ou Non. Par la suite chacun décide de la suivre ou pas.

Bien que conseillère, elle a aussi un rôle de bourreau psychologique lorsqu’on lui désobéit occasionnellement. Pour les gens dits avoir encore de l’éthique, c’est simplement parce que leur conscience converge encore avec les besoin sociaux, et réprimande les écarts qu’aurait le sujet.

La conscience a diverses sous-fonctions. Des exemples assez flagrants de celles-ci sont la peur ou le rejet, qui s’apparentent aux questions : «Est-ce bien pour moi?», «Ai-je à m’en éloigner?»

Ce n’est pas le cas ni pareil pour tout le monde. Certains sont incapables de manger de la viande par considération pour l’animal sacrifié pour un unique repas, et d’autres peuvent aller au dodo après un génocide.

Mangas Shonen | Août 2018 |

105


Truths Buster : La Dualité De La Conscience

Littérature : Mr. Hyde & Dr. Jekyll De tous les exemples de dualité développés dans les œuvres littéraires, Hyde et Jekyll est le duo le mieux construit. Un petit résumé de leur histoire: Henry Jekyll, brillant scientifique anglais, désire exclure de son être toute «Indécence». Cela le mènera à la création d’une potion en mesure de faire de lui une personne irréprochable. Problème; il ne se libère pas de sa vulgarité, mais scinde sa personnalité entre bien et mal, cette seconde partie remplace occasionnellement le Docteur, comme entité aussi vulgaire que Jekyll est noblesse. Cette partie prend lentement le dessus... Au point où les deux disparaîtront, après une action inconnue qui fut probablement la dernière de Jekyll. Edward Hyde (Hyde - Hide - Caché), représente cette véritable forme humaine que nous masquons du mieux que nous puissions. Toutes ses actions trouvées horribles, allant de la vulgarité à la cruauté, sont fruits des désirs enfouis de Jekyll. D’après ce livre, nous tous serions comme H. Jekyll, ce qui pousse à se poser quelques questions: Reconnaissant des failles conséquentes dans notre manière d’être, la solution est-elle de les renfermer ou de les exprimer? Plus encore, avant Hyde, Jekyll était déjà respecté, mais alors, était-il pour autant une personne de bien parce qu’il n’entreprenait pas les crimes auxquels Hyde s’est livré? Lequel des deux a le plus tort? L’exécutant ou la tête pensante?

106 | Août 2018 | Mangas Shonen


Prétentions Comme nous disions, l’homme a toujours su faire la différence entre le bien et le mal, mais adulant le mal tout en priorisant le paraître, il voue un culte à sa curiosité innée du mal. Nous voyons cette condition humaine en tous ces malheureux criminels trouvant des excuses supposées les innocenter, bien qu’ils sachent parfaitement quel était leur choix. Tout cela impliquerait-il que l’homme n’a rien en lui à sauver? Loin de là. Simplement un constat amer sur sa condition. C’est loin d’être une fatalité, car nous sommes et avons été ainsi depuis des millénaires, et pour le meilleur ou pour le pire, nous avons ainsi battît tout ce qui fait notre société aujourd’hui.

Conclusion La conscience est et a toujours été, non pas la voix du divin et celui du maléfique, mais plutôt celui du devoir et du pouvoir. Cette dualité confronte l’homme à choisir la rigueur ou la corruption, une question où la réponse la plus choisie n’est pas la meilleure. Les médias ont occasionnellement explorés la profonde nature de cette dualité, et malgré le défaut du grand nombre à rester en surface, certains chefs-d’œuvres illustrent parfaitement bien les nuances qui la constituent, (Mr. Hyde & Dr. Jekyll, Alien X de Ben Ten, Origin, ...) n’existant que dans l’approche, car au fond nous le savons tous, les choses sont en noir & blanc, juste que de fois, nous rendons le noir moins sombre à nos yeux.

Mangas Shonen | Août 2018 |

107


L’ÉTRANGE ÈRE Mangas MÉDIÉVALE Shonen Octobre 2018

Numéro 11

108 | Août 2018 | Mangas Shonen


LECTEUR 10ème numéro et 2ème année d’existence du Mangas Shonen magazine... Quel parcourt!!! Beaucoup se passe constamment en background du projet, et pour l’instant, vous le savez il est encore un projet amateur ambitieux pour nous. Mais nous sommes reconnaissants de le voir évoluer, et ne sommes que plus motivés à vous offrir toujours plus.

Mangas Shonen | Août 2018 |

109


Mangas Shonen Retrouves nous MANGAS SHONEN @ MS_CM_OFFICIAL @ MS_CM_OFFICIAL 110 | Aoรปt 2018 | Mangas Shonen


Rendez-Vous Au Prochain Numéro.

Mangas Shonen | Août 2018 |

111


Mangas

Shonen

112 | AoĂťt 2018 | Mangas Shonen

N° 10

Mangas Shonen Numéro 10  

Nous avons décidé pour ce numéro de passer derrière le rideaux, et parler de ce qui a été à la base des plus grand monuments, l’idée et la m...

Mangas Shonen Numéro 10  

Nous avons décidé pour ce numéro de passer derrière le rideaux, et parler de ce qui a été à la base des plus grand monuments, l’idée et la m...

Advertisement