__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

LeCourrier.es

Numéro 87 – Numéro Spécial Aug-Sep 2018 | 10.000 exemplaires | Esp. 3€ / Fr. 3€ / 5,60 Sfr

LES NOUVELLES PROMOTIONS IMMOBILIÈRES

Prix et évolution du marché immobilier en Espagne P4

Un groupe philippin investit 45 millions d'euros P6

Informe 2do trimestre 2018

PROVINCIAS

Evolución interanual del valor medio

Media Nacional +6,6%

Álava*

2,6% Vizcaya

7,6%

0,3%

Comunidad Foral de Navarra

León

Pontevedra

-0,4%

Guipúzcoa*

0,9%

6,1%

Lugo*

-3,0%

3,0%

Cantabria

Asturias

A Coruña

6,7%

10,5%

Burgos

Ourense*

1,4%

Palencia*

-6,3%

2,1% Zamora*

-2,0%

La Rioja

Huesca

10,1%

3,1%

Valladolid

Soria**

Zaragoza

9,8%

n.d.

5,8% 3,4%

Guadalajara

-3,5%

Ávila

Madrid

2,9% Cáceres

-4,5%

-0,8% 5,6%

Tarragona

3,1%

Salamanca

Girona

Lleida

1,8% Barcelona

Segovia

Teruel*

-0,1%

-9,3%

15,5%

Castellón

Toledo

Cuenca*

-1,1%

-6,5%

Islas Baleares

0,2%

9,9% Valencia

4,0% Ciudad Real

Albacete

-2,6%

Badajoz

-0,7%

-0,8%

Alicante Córdoba

4,2 %

6,7% Jaén

Murcia

2,2%

4,8%

Huelva

4,0%

Sevilla

3,0%

Granada Almería

3,7%

Santa Cruz de Tenerife

0,1%

Málaga

3,9%

10,1%

Cádiz

-0,2% Las Palmas

Ceuta

7,0%

n.d. Melilla

n.d.

Incremento superior al 10%

Descenso entre el 0 y el -5%

No disponible

Incremento entre el 5 y el 10%

Descenso entre el -5 y el -10%

* Datos provisionales

Incremento entre el 0 y el 5%

Descenso superior al -10%

Consulte la evolución histórica (índice y valor €/m2) del IMIE Mercados Locales y construya sus propios gráficos en https://www.tinsa.es/precio-vivienda

C/ José Echegaray 9. Parque Empresarial Las Rozas. 28232 MADRID

||

www.tinsa.com

||

913 727 500

9

Les deux prochains WOMMs de Madrid et Valencia P27

La renaissance de Benalmadena

P8

Lancement du premier guide de l'achat immobilier en Espagne


2

L’édito

Des nouvelles zones dynamiques ne font qu’émerger Philippe CHEVASSUS

L’ESPAGNE EST UNE terre d’entrepreneurs mais aussi et surtout de promotions immobilières. L’immobilier est un secteur qui bouge depuis 5 ans sur la péninsule ibérique. Avocats, banques, assurances, se convertissent de plus en plus en prescripteurs immobiliers et ils ont bien raison. Il n’y a qu’à regarder le nombre

de Socimi immobilières qui rentrent en bourse chaque semaine depuis le début de l’année avec des actifs immobiliers de 500 millions d’euros et plus. Ce qui est loin d’être le cas pour des secteurs de la nouvelle technologie où malheureusement aucune start-up ne sort en bourse en Espagne. C’est le chiffre qui compte et une promotion immobilière à elle seule a la capacité de facturer des dizaines de millions d’euros voir des centaines. Depuis quelques mois, des pro-

moteurs vendent sur plans. Certains observateurs parlent peut-être de « bulles », il y a certes une bulle dans le luxe en ville, surtout à Madrid mais il y a encore beaucoup d’opportunités à des prix défiants toute concurrence en Europe dans le reste de l’Espagne. Une nouvelle génération de promoteurs immobiliers a bien comprit l’enjeu de pouvoir offrir des produits modulables, modernes et à des prix raisonnables. Si vous regardez bien notre graphique de la page

8, on peut voir qu’il émerge de nouvelles promotions immobilières dans des zones moins connues par les investisseurs étrangers comme Guipuzcoa, Burgos ou encore Navarre. Des nouvelles zones dynamiques ne font qu’émerger.

Les événements immobiliers OPEA. Ce sont des rencontres avec les acteurs locaux, du networking et des contacts indispensables pour accompagner un investissement. Plus d'informations sur opea.es

Retrouvez au quotidien Le Courrier d’Espagne sur tous les vols Air Europa Madrid-Paris-Madrid, Madrid-Bruxelles-Madrid et Valence-Paris-Valence.


IMMOBILIER

Votre partenaire incontournable

entre la France et l’Espagne

14 rue de Castiglione 75001 PARIS Tel.: +33 (0)1 44 50 79 80  •  Fax : +33 (0)1 44 50 79 81 J.ibanez@lvi-avocats.fr • contact@lvi-avocats.fr

3


4

IMMOBILIER

2 trimestreimmobilier 2018 Prix et évolution Informe du marché en Espagne do

La reprise du marché résidentiel croît en intensité et en répartition géographique. Le prix moyen des logements en Espagne se situait à 1328 €/m2 au deuxième trimestre, ce qui représente une augmentation de 6,6 % au cours des 12 derniers mois, par rapport à l’augmentation 3,9 % enregistrée au Informede 2do1300 €/m trimestre 2 premier trimestre 2018. La valeur moyenne n’a2018 pas été dépassée depuis le premier trimestre 2013. PROVINCIAS

Evolución interanual del valor medio

source : TINSA

Media Nacional +6,6%

PROVINCIAS

Evolución interanual del valor medio Álava*

2,6%

LE COÛT DE la vie en Espagne a augmenté de 10,9 % depuis le creux atteint au cours du premier trimestre de 2015, principalement en raison de l’évolution du marché résidentiel à Barcelone et à Madrid, qui sont deA Coruña -3,0% venus plus chers en moyenne de 48,8 % et 41,8 %, respectivement, de leurs minimums Pontevedra respectifs dans la crise. Malgré un cumul de -0,4% 11  trimestres consécutifs d’augmentations interannuelles, le prix moyen en Espagne est inférieur de 35,2 % au niveau maximum atteint en 2007.

Media Nacional +6,6% Guipúzcoa*

Vizcaya

A Coruña

0,9%

6,1%

Lugo*

Pontevedra

0,9% 7,6% Comunidad Foral de Navarra

León

6,7%

-0,4%

León

Ourense*

6,7%

-6,3%

Ourense*

1,4%

La Rioja

-2,0%

Valladolid

-2,0%

2,1%

3,1%

Guadalajara

-3,5%

Ávila

Communautés Autonomes

-3,5%-0,1%

Madrid

2,9%

Ávila

-0,8%

Barcelona

5,6%

5,8%

5,6%

Tarragona

Tarragona

3,4% Teruel*

-0,1%

-9,3%

Madrid

2,9%

15,5%

-0,8%

Zaragoza Barcelona

3,4% Guadalajara

Teruel*

Girona

Lleida

1,8%

Girona

n.d.

3,1%

Salamanca

3,1%

1,8% Soria**

5,8%Segovia

Huesca

10,1%

Lleida

9,8%Zaragoza

Segovia Salamanca

3,1%

Valladolid Soria**

n.d.

9,8%

La Rioja

Huesca

10,1%

Zamora*

2,1% Zamora*

1,4%

10,5%

Burgos

10,5%

Burgos

Comunidad Foral de Navarra

Palencia*

Palencia*

-6,3%

7,6%

Guipúzcoa*

3,0%

0,3% Cantabria

Asturias

0,3%

6,1%

Vizcaya

Lugo*

-3,0%

3,0%

Cantabria

Álava*

2,6% Asturias

-9,3%

Castellón 15,5%

Castellón

Islas 0,2% Baleares Cáceres La Communauté de Madrid (+ 15,5 %), Navarra Islas Toledo Cuenca* 0,2% Baleares Cáceres -4,5% 9,9% Toledo Cuenca* -1,1% -6,5% (+ 10,5 %) et La Rioja (+ 10,1 %) sont les ré-4,5% 9,9% -1,1%Valencia -6,5% gions qui ont enregistré la plus grosse augmen4,0% Valencia 9 tation d’année en année au deuxième trimestre. C/ José Echegaray 9. Parque Empresarial Las Rozas. 28232 MADRID || www.tinsa.com || 913 727 500 Ciudad Real Albacete 4,0% -2,6% Badajoz -0,7% Cinq autres régions, à commencer par les îles Alicante -0,8% Ciudad Real Albacete Baléares (+ 9,9 %), la principauté des Asturies 6,7% -2,6% Badajoz https://www.tinsa.es/precio-vivienda -0,7% Córdoba Jaén (6,1 %) et les îles Canaries (5,7 %) montrent une 4,2 % Consulte IMIE Mercados Locales y construya sus propios gráficos en Alicante -0,8% Murciala evolución histórica (índice y valor €/m2) del 2,2% 4,8% croissance de plus de 5 % au cours des 12 der6,7% Huelva Córdoba Sevilla 4,0% Jaén niers mois. La Catalogne, qui il y a un an a été 3,0% 4,2 % Granada Murcia Incremento entre el 0 y2,2% el 5% Descenso superior al -10% Almería 3,7% la région autonome la plus dynamique avec des Santa Cruz 4,8% Huelva 0,1% de Tenerife * Datos provisionales Incremento entre el 5 y el 10% Descenso entre el -5 y el -10% Málaga augmentations annuelles supérieures à 11 %, 3,9% research Sevilla 4,0% 10,1% Cádiz Descenso entre el 0 y el -5% Incremento superior alGranada 10% No disponible 3,0% continue de croître aujourd’hui, même si le -0,2% Almería 3,7% rythme a ralenti à 4,6 % en glissement annuel. Las Palmas Santa Cruz 0,1% Ceuta de Tenerife 7,0% Málaga La reprise reste difficile à atteindre dans les rén.d. 3,9% 10,1% n.d. Cádiz Melilla gions de l’Estrémadure, la Galice et Castille-La Melilla Tinsa IMIE Mercados Locales CAPITALES -0,2% n.d. Mancha, où le prix moyen de l’année dernière a research n.d. Las Palmas 7,0% Evolución interanual del valorIMIE medioMercados chuté respectivement de 3,4 %, 2,2 % et 0,7 %. Ceuta Ceuta Tinsa Locales 7,0% Las Palmas research À Castille-La Mancha le logement a perdu plus n.d. -0,2% No disponible Incremento superior al 10% Descenso entre el 0 y el -5% Cádiz Media Nacional +6,6 % de la moitié de sa valeur depuis 2007 (-52,8 %). 10,1% Melilla 3,9% Málaga Incremento entre el 5 y el 10% Descenso entre el -5 y el -10% * Datos provisionales de Tenerife Des paramètres également très importants dans CAPITALES 0,1% n.d. Santa Cruz 3,7% Almería entre el 0 y el del 5% valor medio Descenso superior al -10% interanual la dernière décennie sont La Rioja (-49,9 %), EvoluciónIncremento Granada 3,0% Bilbao CAPITALES Oviedo* 4,0% Sevilla Aragon (-48,2 %) et Murcie (-46,3 %). Au 6,1% Santander -3,1% Nacional +6,6 % 4,8% EvoluciónHuelva interanual Media del valorVitoria* medio A Coruña* San Sebastián* 2,2% contraire, les régions qui sont les plus proches du -3,9% 2 Consulte la evolución histórica (índice y valor €/m ) del IMIE Mercados Locales y construya propios gráficos Murcia en 4,2 % 2,6% sus -0,6% Jaén 5,7% No disponible Incremento superior al 10% Descenso entre el 0 y el -5% Córdoba scénario de 2007 sont les îles Baléares (-23 %), https://www.tinsa.es/precio-vivienda Media Nacional +6,6 % 6,7% Bilbao 0,7% Oviedo* 6,1% Madrid (- 30,1 %) et l’Estrémadure (-32,7 %). -0,8% Alicante Santander Incremento entre el 5 y el 10% Descenso entre el -5 y el -10% * Datos provisionales Vitoria* -3,1% A Coruña* Lugo* -0,7% San Sebastián* Badajoz -2,6% -3,9% 2,6% Ce trimestre, les statistiques de prix ne sont-0,6% Albacete Bilbao Ciudad Real Pontevedra* C/ José Echegaray 9. Parque Empresarial Rozas. 28232 MADRID 5,7% || www.tinsa.com || 913 727 500 IncrementoLas entre el 0 y el 5% Descenso superior al -10% Oviedo* 9 León Pamplona* Burgos 6,1% 0,7% Santander Vitoria* pas disponibles, car elles ne sont pas considérées -3,1% 4,0% 2,1% A Coruña* San Sebastián* 6,9% 0,3% Huesca* -3,9% 12,3% 2,6% Lugo* Valencia -0,6% 5,7% comme représentatives, dans les villes autoVigo -0,5% -8,3% Girona* Pontevedra* Ourense** Burgos Logroño León Pamplona* -6,5% 0,7% -1,1% -3,7% Lleida 9,9% -4,5% 7,6% 2,1% nomes de Ceuta et Melilla. 6,9% n.d. 0,3% 12,3% Palencia** Huesca* Cuenca* 4,2% Toledo 2 Lugo* (índice Cáceresy valor €/m ) del IMIE Mercados Locales y construya Balearesgráficos en Consulte la evolución histórica sus propios Zamora* -10,8% Vigo 0,2% Islas -0,5% -8,3% Girona* Ourense** Logroño Pontevedra* Castellón -3,7% Lleida León Pamplona* Burgos Zaragoza 0,8% 15,5% n.d. https://www.tinsa.es/precio-vivienda Soria** Valladolid 4,2% 2,9% 2,1%7,6% Palencia** Zamora* -10,8% Provinces

Tinsa IMIE Mercados Locales

0,8%

Le marché résidentiel demeure caractérisé par l’avance à différentes vitesses. Les régions uni-provinciales de Madrid (+ 15,5 %), Navarre (+ 10,5 %) et La Rioja (+ 10,1 %) se distinguent parmi les autres provinces comme ayant les plus fortes croissances de prix du logement au cours de l’année dernière, suivies par les Iles Baléares (+ 9,9 %), les provinces de Valladolid (+ 9,8 %), Guipuzcoa (+ 7,6 %) et Las Palmas (+ 7 %). Au contraire, il n’y a pas de signes évidents d’amélioration dans les provinces de Castillas, d’Estrémadure et de la Galice.

Statistiques pour le deuxième trimestre :

Vigo

Valladolid

-3,7%

7,5%

7,5%

Soria**

n.d. n.d.

Segovia*

6,9%

Zaragoza Ourense**

5,0%

0,3% Madrid

n.d. Ávila

-0,5%

-3,5% Segovia*

-2,7%

Salamanca Zamora*

Guadalajara

-8,0%

-8,0%

7,6% 6,0%

Palencia** 3,1%

Ávila

Madrid

0,3%

18,9 %

Cáceres

Cáceres

-8,3%

4,7%

0,3%

-3,0%

Lugo*

A Coruña Ciudad Real

Badajoz

Córdoba

5,1% Huelva

Córdoba

Santa Cruz Las Palmas de de Tenerfie

2,3%

-1,0%

15,8%

Álava*

Sevilla PROVINCIAS 5,6%

Almería

-2,8%

7,1%Cádiz Melilla Las Palmas de Gran Canaria n.d.

15,8%

2,3% Granada

Málaga

15,8%

Castellón de la Plana

7,7% Mallorca

12,9% Valencia

Palma de Mallorca

12,9%

Alicante

5,0%

Alicante

Media Nacional +6,6%

5,0%

Murcia

4,8% Almería

-2,8%

Ceuta

Ceuta

1,9%

-0,8% Girona

Granada

Informe1,9% 2do trimestre n.d. 2018 2,3%

2,1%

6,0%

7,1% Málaga

Cádiz

1,1%

Murcia

5,6%

Lleida

Barcelona

Albacete

2,8%

Santa Cruz de Tenerfie

-1,0%

Las Palmas de Gran Canaria

2,8%

1,8% Tarragona

9,2%

Jaén

-2,8% 6,4%

7,1%

9,2%

Córdoba

Jaén 5,1%

Almería Huelva

Granada

2,6%

1,1%

-8,6%

5,6%

Guipúzcoa*

Vizcaya

Ciudad Real

5,0%

2,1%

4,2%

9

Palma de

7,6%

3,0%

Tarragona Tarragona 913 727 500

Huesca 7,7%

Valencia

1,8%

Evolución interanualSevilla del valor medio4,8%

Ceuta

n.d.

Albacete

Teruel*

10,5% -8,6%

Cuenca*

4,7% 0,9%

3,4% -10,8%

Castellón de la Plana 3,1%

Guadalajara

10,1% La Rioja-0,2%

6,0%Girona*

Lleida

Barcelona

de Navarra Comunidad Foral

Toledo*

Barcelona

-8,3%

Zaragoza

Mallorca

Cantabria

Murcia

Huelva

Málaga Cádiz

9,2%

1,4%

Huesca*

||

5,8% 5,0%

Soria** -8,6%

1,8% 12,9%

Alicante

3,7%

5,1% 4,8% 6,4%

1,9%

6,1%

-8,6% Badajoz

Sevilla

Gran Canaria

-8,3%

www.tinsa.com Zaragoza

Cuenca* Palma 18,9 de %

Ciudad Real

3,7% Jaén 2,8%

5,6%

0,3%

Valencia

Asturias

1,1%

Badajoz

6,4%

Cruz Dans cinq provinces, le prix moyen n’a pas ré-deSanta Tenerfie cupéré la moitié de la valeur obtenue en 2007 : -1,0% Toledo, où l’ajustement de la dernière décennie est de 56,5 %, Guadalajara (-54,8 %), Saragosse (- 51,1 %), Castellón (-50,6 %) et Tarragone (-50,2 %). En revanche, les chutes cumulées sont moins élevées par rapport aux hausses correspondant aux provinces des Îles Baléares (-23 %), Ourense * (-25,2 %) et Santa Cruz de Tenerife (-28,6 %).

Cáceres

Teruel*

n.d. n.d.Teruel*

Burgos Madrid

Albacete

-8,6%

3,7%

7,7% Ávila

León

4,7%

1,8%

Castellón2,1% de la Plana Palencia*

-8,0% 6,7%

Toledo*

Cuenca*

|| Soria**

-2,7%

18,9 % Salamanca

Ourense*

-0,4%

-8,3% Pontevedra

Toledo*

Zamora* Madrid

-8,6%

0,3% -6,3%

9,8% Tarragona 7,5%Valladolid -0,2% 2,1% Segovia*

-2,0%

Teruel*

-0,2% Ávila

-9,3%

Logroño Guadalajara Barcelona

Segovia Guadalajara C/ José-2,7% Echegaray 9. Parque Empresarial 0,8% Las Rozas. 28232 MADRID Valladolid Salamanca Salamanca

12,3%

5,0% -0,1%

Melilla

n.d.

Se incluye Vigo, por considerarse un mercado tan representativo como la capital de su provincia.

n.d.

Melilla

n.d. Incremento superior al 10%

Descenso entre el 0 y el -5%

No disponible

Incremento entre el 5 y el 10%

Descenso entre el -5 y el -10%

* Datos provisionales

Incremento entre el 0 y el 5%

superior al 10% Descenso superior alIncremento -10%

Se incluye Vigo, por considerarse un mercado tan representativo como la capital de su provincia.

Descenso entre el 0 y el -5%

No disponible

Incremento entre el 5 y el 10%

Descenso entre el -5 y el -10%

* Datos provisionales

Incremento entre el 0 y el 5%

Descenso superior al -10%

Se incluye Vigo, por considerarse un mercado tan representativo como la capital de su provincia.

Consulte la evolución histórica (índice y valor €/m ) del IMIE Mercados Locales y construya sus propios gráficos en https://www.tinsa.es/precio-vivienda No disponible Incremento superior al 10% Descenso entre el 0 y el -5% Consulte la evolución histórica (índice y valor €/m2) del IMIE Mercados Locales y construya sus propios gráficos en 2


BARCELONA

Informe 2 trimestre 2018 do

3 3 VARIACIÓN INTERANUAL DE PRECIO (%) Media de la capital: +6,0%

PRECIO MEDIO (€/m2) BARCELONA Media de la capital: 3.281 €/m2 2

5 IMMOBILIER Tinsa IMIE Mercados Loca

PRECIO MEDIO (€/m ) Media de la capital: 3.281 €/m2

Tinsa IMIE Mercados Locales

research

VARIACIÓN INTERANUAL DE PRECIO (%) Media de la capital: +6,0%

research

2.500 — 3.000 más de 3.000

2.500 — 3.000

9

8

más de 3.000

Tinsa IMIE MercadosDistrito Loc SEVILLA SEVILLA 7

EVOLUCIÓN DE PRECIOS EN LAS CINCO GRANDES CAPITALES BARCELONA research MEDIO (€/m ) PRECIO PRECIO MEDIO 6 5 10 5 (€/m 6) 10 BARCELONA PRECIO Media MEDIO (€/m ) de la capital: Media de la capital: 1.5861.586 €/m €/m MADRID PRECIO MEDIO (€/m ) VARIACIÓN INTERANUAL DE PRECIO (%) Media de la capital: 3.281 €/m 9

7

PRECIO MEDIO (€/m2) Media de la capital: 2.826 €/m2

6

5

2

10

9

8

21

6 7

9

4

1

3

10

11

11

19

13

12

18

17

14

2

10

19

13

12

3

18

17

4.365

19,9%

Arganzuela

3.625

19,3%

3

Retiro

4

Salamanca

5 6

research Tetuán

7

Chamberí

8

Fuencarral-El Pardo

SEVILLA PRECIO MEDIO (€/m ) Media de la capital: 1.289 €/m2

18 11

15 14

3

7 8

6 2

4 13

12

7 8

11

2

13

12

9

7

11

10

9

10

9

6

1

3

8

6

5

2

14,3%

6

Gràcia

3.607

15,9%

7

Horta Guinardó

2.830

1.709

11,0%2

8

Nou Barris

2.281

9

Sant Andreu

Ciudad Lineal Hortaleza

17

Villaverde

18 19

1 Villa de Vallecas 6 Vicálvaro 3

20

San Blas

6

2

21,5% 15,5%

9

31.430

15,4% 9 8 MEDIO 7,4%

12

2

4

Campanar

5

La Saïdia

6

11 11 El Pla del Real

7

L’Olivereta

8

Patraix

9

Jesús

16

3

4

8

15,4%

1.141

13,6%

10 1.942

10,8%

SEVILLA

11

Poblats Marítims

1.110

12

Camins al Grau

1.523

7

16

Benicalap

17

Poblados del Norte 8 1 Poblados del Oeste 6 3 Poblados del Sur

1.071

2

2 682

9

11.098 4

16

1

3

10 11

3

69

4

12-5%

7

6

105 1 3 2 9 5

8

ZARAGOZA ZARAGOZA Más de 10%

2 6 PRECIO MEDIO PRECIO (€/m MEDIO) (€/m2) 2 7 Media deMedia la capital: 1.245 €/m Menos dede -10% la capital: 1.245 €/m2

— 1.000

||

913 727 500 -10% —

15 -5%

2

0%

— 1.500

-5% —

1

3

16

9

0% — 5% 8 5% — 10%

4 10% Más de

Distrito

11 11

€/m2

% Interanual

10

11 12

7

Ciutat Vella

3.828

2

L'Eixample

4.004

3

Sants-Montjuïc

3.207

4

Les Corts

4.102

9,5%

5

Sarrià-Sant Gervasi

4.512

4,7%

6

Gràcia

3.607

9 3,6%

9

Sant Andreu

2.678

8,9%

10

Sant Martí

163.102

2,7%

12

8

10

1 1014,9% 8 3 2 1 5 3 2 6,8% 4 5

1

7

11

10

PRECIO (%)

1.000 — 1.500

-10% —

1.500 — 2.000 2.000 —7 2.500

-5% —

0%

0% —

5%

2.500 — 3.000

5% —

10%

2 más de 3.000

9

1 6

3

Distrito 4

€/m

% Interanual

1 3 2

12

5

Distrito

4

Más de 10%

2

8

7 9

2

9

8

7

12

-5%

66

9

8

1

3

4

6

7 8

4

Universidad

6,5%

5

2

ZARAGOZA 1

Ciutat Vella

14,9% 53.828 2 2 (€/m DE PRECIO MEDIO ) PRECIO VARIACIÓN L'Eixample 4 INTERANUAL 4.004 6,8% 2 11 Media la capital: 1.245 Media de lade capital: +5,6% 2 €/m Sants-Montjuïc 3.207 9,7%

4

7 9 4.102 Les Corts 12 7 1 8 3 2 Sarrià-Sant Gervasi 4.512

2 PRECIO MEDIO (€/m ) 3 Media de la capital: 101.245 €/m 5

1

Casco Antiguo

2.398

2,5% 9

2

Macarena

1.301

5,5%

3

Nervión

2.137

3,7%

4

Cerro - Amate

5

Sur

974

2,8%

1.825

14,1%

6

2

7

9,7%

9

6

8,9% -2,4% 2,7%

10 12 4 1 Las Fuentes 10 8 3 2 5 La Almozara 4

4

Cerro - Amate

-0,3%

8

7

San Pablo - Santa 12

6,2%

98

Este-Alcosa-Torre San Pablo - Santa J

901

2,0%

10 9

12 Bellavista - La Pal Este-Alcosa-Torreb

1.250

7,9%

11 Remedios 10 Los Bellavista - La Palm

-2,4%

11

1.205 9 1.060

9

Macarena Cerro - Amate Barrios rurales d Nervión Sur

Norte

Torrero-La Paz Margen Izquierda

2 412 53

Triana

Oliver - Valdefierro

Barrios rurales del norte

8 Oliver - Valdefie Distrito 19 Casco Antiguo Torrero-La Paz 210 Macarena Margen Izquierd 1 Casco Antiguo 311 Nervión Barrios rurales d

7

9 10

7 La Almozara Barrios rurales del oeste

6

8

11

Delicias

Universidad

6,2%

1.060

11

10 7 1.577 11 1 8 3 2 1.2255

7

3

4

2,3%

1.730

4

12

% Interanual 6,2%

2.678 9 1.225 3.102

La Almozara

Oliver - Valdefierro

Media deDistrito ladelcap Barrios rurales norte

11

3,6%

2.830 €/m9 2 2.281

San 1 José Casco Histórico Las 2 Fuentes Centro

Torrero-La Paz VARIACIÓN I (%)9VARIACIÓN 5 San José INTE 10 Margen Izquierda de la c 6 Media Las Fuentes

4,7%

3.607

Distrito Nou Barris8

San 11 10 11José

9,5%

6

5

Gràcia 4 2 Horta Guinardó

6

6

Sur

Triana Norte

Los Remedios4

3,9%

1.379

9,1%

1.031

-2,6%

6

5

12 Barrios rurales del oeste 988 6,9% VARIACIÓN INTERANUAL PRECIO Distrito €/m2 DE % Interanual VARIACIÓN INTERANUAL DE PRECIO(%) (%) Media +5,0% 16de la Media decapital: la capital: +5,0% 1

Casco Antiguo

2.398

2,5%

2

Macarena

1.301

5,5%

3

Nervión

2.137

3,7%

4

Cerro - Amate

974

2,8%

5

Sur

1.825

14,1%

11

6

Triana

1.932

5,9%

2

7

Norte

1.041

-3,6%

3

8

San Pablo - Santa Justa

1.629

2,3%

4

9

Este-Alcosa-Torreblanca

1.226 11

4,0%

56

10

Bellavista - La Palmera 12

11

Los Remedios 12

7 8

11

10 7 1.578 1 8 103 2 2.196 5 3 1

2

9

Distrito Distrito

2

Casco CascoHistórico Histórico Centro

Centro

3

Delicias

4

Universidad

5

Delicias

Universidad

San José

SanFuentes José Las

7,3%

67

LasAlmozara Fuentes La

6,5%

78

La Almozara Oliver - Valdefierro

5 9

Distrito

€/m2 4 % Interanual

1

DistritoINTERANUAL €/m DE % PRECIO Interanual(%)6 VARIACIÓN 10 7 7 12 1 8 3 2 +5,6% Media deZARAGOZA la capital: 8

6

10 1 3 2 5

5 Horta Guinardó

7,3%

6

11

7

11 118

2.196 11

89

Torrero-La Paz Oliver - Valdefier

910

Margen Izquierda Torrero-La Paz

11 10

Barrios del Margenrurales Izquierd

11

Barrios rurales d

12

6

12

6

€/m2

% Interanual -2,4%

16

VARIACIÓN INTERANUAL DE PRECIO (%) 11 Media de la capital: +5,6% 10

Sarrià-Sant Ciutat 2 Vella12 Gerv

Gràcia L'Eixample 2 8 73 1 Sants-Montjuïc Horta Guinardó 4 66 8 1 4 Les Corts 8 6 Nou 3 Barris 4 5 6 Sarrià-Sant 3 Gervas 9 Sant Andreu (%) 6 Gràcia5 10 Distrito Sant Martí

(%)

4

SEVILLA

62

Les Remedios Corts Los

1.578

PRECIO MEDIO (€/m ) VARIACIÓN DE PRECIO (%) 7 Horta Guinardó 2.830 INTERANUAL 9,7% 2 Media de la capital: 1.245 €/m la capital: +5,0% 8 Nou Barris Media de 2.281 6,2%

PRECIO MEDIO (€/m2) Media de la capital: 1.586 €/m2 0 — 1.000 Menos de -10%

51

9

Los Remedios

4

9

Sants-Montjuïc 7 Pa4 Bellavista - La Distrito

411

Bellavista - La Palmera

9,7%

4

310

12

11

6

0% 3 1

L'Eixample Este-Alcosa-Torr

10

7

2 VARIACIÓN INTERANUAL DE PRECIO (%) 0% — 5% 5 4capital: +5,6% Media de la 3.000 5% — 10%

2.000 — 2.500

2

% Interanual

29

3

5

Menos de -10% 11 10 -10% — -5% 10

5

ZARAGOZA 3

1

11€/m2

1 2 66 9 Sant Andreu 3 84 1 10 Casco 1 Sant Histórico Martí 66 3 2 Centro 5 3 Delicias 11 411 Universidad 5 12

— 2.500

1.500 — 2.000

1

7

2

4

VARIACIÓN I Media de- Sant la c Ciutat Vella San Pablo

Nou Barris 11 11Histórico Casco 9 Sant 10Andreu 10 Centro 10 Sant Martí Distrito Delicias

8

5

9

2

4

12

7

9

17 3 2 5

18

-3,6% 5% — 10% 1.629 2,3% Más de 10% 1.226 4,0%

7

-8,6%

Los Remedios

9

1.041

6

4,1%

8

11

VARIACIÓN INTE Media de la cap

8

11 Norte 2.500 — 3.000 10 8 San Pablo 10 - Santa Justa más de 3.000 9 Este-Alcosa-Torreblanca

9 7,3%

1.021

10

2 -Macarena Cerro Amate más 0 de —3.000 1.000 3 Nervión Sur 1.000 — 1.500 Triana 4 Cerro - Amate 1.500 — 2.000 Norte 52.000Sur— 2.500 Distrito San Pablo - Santa Justa 62.500 Triana — 3.000 Este-Alcosa-Torreblanca 7 másNorte de 3.000 Bellavista - La Palmera

7

6 2,5% Casco Antiguo 2 8 32.398 8 VARIACIÓN INTERANUAL DE PRECIO 2 2 Macarena 1.301 5,5% 9 4 1 4 8 Media1 de la capital: +5,0% 3 3 Nervión 2.137Menos de -10% 3,7% 6 0 — 41.000 3 4 1.000 Cerro— - Amate 974-10% — 2,8% 4 1.500 -5% 5Sur 9 3 5 1.500 1.825 6 — 2.000 -5% — 14,1% 0%

3 -7,8%

9

10

4

1

512,1%

7

4 937

1.500 — 2.000

6

5

2

15

10

10

5

13,9%

16

Benimaclet

11

6

8,2% 11 2 0,4% 10 7 1 8 4,0% 3 26

1.516 13,6% VARIACIÓN DE1 PRECIO (%) 10 7 INTERANUAL 9 7 12 6 1.375 16,7% 1 8 3 2 +5,0% Media de la capital: Rascanya Algirós

más de 3.000

7

9

4 PRECIO MEDIO (€/m ) 16,3% Media de la11capital: 1.586 €/m2 2 4

16

8

7

8

Distrito

1.500Antiguo — 2.000 Casco VARIACIÓN INTE 2.000 — 2.500 2 Macarena Media de la cap 1 Casco Antiguo 3 Nervión 2.500 — 3.000 1

7

7

8

-0,8% 7

903

2.500 — 3.000 66

5

9

11

PRECIO 932 MEDIO (€/m ) 12 2 Quatre Carreres 1.214 SEVILLA Media de la 5capital: 1.586 €/m 10

0 PRECIO C/ MEDIO (€/m2) VARIACIÓN INTERANUAL DE PRECIO (%) José Echegaray 9. Parque Empresarial Las Rozas. 28232 MADRID || www.tinsa.com 1.000 2 2 Media de la capital: 3.281 €/m Media de la capital: +6,0%

6

1

1.000 — 1.500 Media de la

4

12

2

2

5 1.542

1.116

6

8

10

VARIACIÓN 0 — 1.000 IN Distrito c

2

PRECIO MEDIO (€/m ) 11 6 8 10€/m2 Media5 de la capital: 1.586 10

Distrito

ZARAGOZA

7

1

8,9%

8 INTERANUAL DE PRECIO (%) VARIACIÓN 1 2.177 3,3% 2 3 PRECIO MEDIO (€/m )3 VARIACIÓN INTERANUAL DE PRECIO Media de la capital: +6,0% L’Eixample 2.129 4 10,8% 5 2 Media de la capital: 1.245 €/m Media 6 Trianade la capital: +5,0% 1.932 5,9% Extramurs 1.556 4,0% 2.00016— 2.500 0% — 5% Ciutat Vella66

1.000 — 1.500

9

6,2%

2.678

10

1

PRECIO MEDIO (€/m 2) €/m2 % Interanual 1 2 Media de la 4capital: 9 1.245 €/m 6

2

9,7%

2

8

1 2

710

3

4

3,6%

3

3 VARIACIÓN INTERANUAL 9 8 DE PRECIO (%) 5 4 8 1 Media de la capital: +6,0% 9 6

11 11

9

7 6 5 ZARAGOZA

10

10

35 PRECIO MEDIO (€/m2) 4 SEVILLA 2 11 11 Media de5 la capital: 1.586 €/m 2

8 10

7

4

11

9

6

10

más de 3.000

BARCELONA

66

15,5%

5

11

7

SEVILLA

7

4 2.283

2.904 16,6% 5 VARIACIÓN INTERANUAL DE PRECIO (%) 10

0 — 1.000

10 1 3 2 5

66

PRECIO (€/m2) 4 2.029 Media de 22,0% la capital:9 3.281 €/m2 1.971 5

8

5 54

5

11 11

6,8% 10 9,7%

6

2 10 Sant Martí 3.102 2,7% 7 (€/m PRECIO MEDIO ) 2 Media de la capital: 1.245 €/m2 9

19,8% BARCELONA

11

Barajas

8 PRECIO MEDIO (€/m2) 2.000 4 la capital: 1.586 €/m2 Media de 2.500

2

2

18,6%

3.139 8

2 1

11

4

7

1.658 72.267

6

7

11 11

4

1.840

5

Tinsa IMIE Mercados Locales SEVILLA

3

14,9%

3.207

1.984

2 2.614

19

19

1 4.004

5

3 10 Sants-Montjuïc

1

3.828

2

1

3 IMIE Locales Media de la Tinsa capital: 1.586 €/m Mercados Media de la capital: +5,6% ZARAGOZA BARCELONA research PRECIO MEDIO (€/mDE ) PRECIO (%) PRECIO MEDIO (€/m ) VARIACIÓN INTERANUAL ZARAGOZA Media de la capital: 1.245 €/m Media de la capital: 3.281 €/m Media de la capital: +6,0%

16

19

5

11

16,9%

4.570 18,7% 2 SEVILLA 4 SEVILLA

15

18

research

10

12,7%

3.135

511 1 Ciutat Vella 10 4 2 L'Eixample

7

7

Sarrià-Sant Gerv VARIACIÓN I Media2de la c

66 Sant 10 10 Martí Sant Martí

%10Interanual 9

Moratalaz

4 13 PRECIO MEDIO (€/m2) 1 Media de la capital: 1.245 €/m142 3

€/m

6

14

10 10

ZARAGOZA

4 55 Distrito

Puente de Vallecas

3

15 510 14

16

9

8

2

Les Corts

7 Horta Guinardó Horta Guinardó 2 8 Barris Nou Nou 1 Barris 8 66 Sant 9 Andreu Sant Andreu 83

8

4

Sants-Montjuïc

4

6 Gràcia Gràcia

7

9

3 5

6

13

2

5

6

4.116 5

Distrito

5

17

3

Sarrià-Sant Gervasi7

Usera

PRECIO MEDIO (€/m2) 3 12 Media de 4 la capital: 3.281 €/m

17

8

5

12

9

8

1

3

Les Corts

Carabanchel

Latina

BARCELONA

6

6

1 6

7

Sants-Montjuïc

4

11

2

1

9

Tinsa IMIE Mercados Locales Media de la capital: +5,6%

2

4

16,4%

9 Más9de 10%

8

L'Eixample

3

Les Corts 4.102 9,5% VARIACIÓN INTERANUAL DE PRECIO (%) 3 2 4 5 Sarrià-Sant Gervasi 4.512 4,7% VARIACIÓN DE 1PRECIO (%) Media de la INTERANUAL capital: +5,6%

21 PRECIO MEDIO (€/m ) Media de la capital: 1.586 €/m2 research VARIACIÓN INTERANUAL DE PRECIO (%) 7 Media de la capital: +9,2%

VALENCIA

16

4.647

2.500 — 2 más de 3.000

0%

2

3.218 20,4% PRECIO MEDIO (€/m2) Moncloa-Aravaca 3.457 13,2%2 PRECIO MEDIO ) 1.586 €/m2 Media de la(€/m capital:

2

18

15,3%

5%

1

7

3.879

0% —2) (€/m

Tinsa IMIE Mercados Locales

Chamartín

10

20

15

Centro

2

9

3

4

1

14

2

5

7

20

15

1

16

21

6

5

10

2

4

16 9

6

5

1

7 2.000 — 2.500 PRECIO

7

Distrito VARIACIÓN IN VARIACIÓN INTE VARIACIÓN INTE 1 Media Ciutat de Vella la de la capc 1Media Ciutat Vella 2 L'Eixample Media de la cap

2

MEDIO 38 5% — 10% 2Media de la 3capital: 3.000 3.281 €/m2

8

7

2-10% —

4

-5%

1.500

3 % Interanual

€/m2

10 2 2 Menos de -10%

1 2 4 1 BARCELONA — 2.000 -5% —

1.000 — 1.500

3

8

8

5

1

2

2 2 6

0 — 1.000

2 1 Media de la4 capital: +6,0% 4

Distrito

9

7

2

VARIACIÓN INTERANUAL DE PRECIO (%) 2 Media de la capital: 3.281 €/m Media de la capital: +18,9%

2.000 — 2.500

1.500 — 2.000

8 8 9

0 1.500 — 1.000 — 2.000

1.000 — 1.500

2.000 — 2.500

8

7

0 — 1.000

1.000 — 1.500

1

Casco Histórico

1.225

2

Centro

1.730

6,2%

3

Delicias

1.060

2,3%

4

Universidad

1.577

-0,3%

5

San José

1.225

6,2%

6

Las Fuentes

901

2,0%

7

La Almozara

1.250

7,9%

8

Oliver - Valdefierro

1.205

-2,4%

9

Torrero-La Paz

1.060

3,9%

10

Margen Izquierda

1.379

9,1%

11

Barrios rurales del norte

1.031

-2,6%

12

Barrios rurales del oeste

988

6,9%

Barrios rurales del

Barrios rurales d


6

IMMOBILIER

Un groupe philippin investit 45 millions d’euros dans un projet de « Glamping » en Espagne Hosteltur

L’ENTREPRISE PHILIPPINE REVOLUTION Precrafed s’est associée aux BC Studios Architects de Barcelone afin de créer un complexe hôtelier de style « Glamping » de luxe (hébergements touristiques se rapprochant du camping et entrant dans la catégorie du tourisme alternatif) dans le Delta de l’Èbre. Le complexe possèdera tous les

avantages et le confort d’un hôtel. Le projet comprendra 70 maisons, chacune avec piscine ou jacuzzi et l’accès à une plage privée. Il y aura également un espace de 700 mètres carrés, un bâtiment central qui accueillera un centre de yoga et de bien-être, un spa, un restaurant de produits bio et un petit centre d’évènements. La construction débutera dès 2019. Des services annexes seront également mises en place comme la mise à disposition de voitures électriques pour les clients.

Recherche d'immeubles ou d'hôtels jinvestisenespagne.com propose de rechercher des hôtels et des immeubles pour tout type d'investissement en Espagne, la recherche est faite par une équipe locale expérimentée active depuis 20 ans sur la péninsule ibérique et capable d'apporter des actifs avec un accès direct aux propriétaires.

Plus d'informations : jinvestisenespagne@gmail.com

10 hôtels Ibis – 10 Destinations pour vous séduire Espagne et Portugal Culture – Gastronomie – Sport – Tourisme – Affaires

ibis Setúbal – Lisboa  |  Ibis Porto Centro Bolhao (ouverture juin 2018)  |  ibis Irún  |  ibis budget Madrid Mostóles  |  ibis Alicante et ibis budget Alicante ibis Barcelona – Montmeló – Granollers  |  ibis Barcelona – Castelldefels  |  ibis Oviedo et ibis budget Oviedo  |  contact@ipih.fr


IMMOBILIER

7

Madrid : 10ème ville au monde où le marché immobilier de luxe augmente le plus En 2017, le nombre de personnes ayant un actif net de plus de 50 millions de dollars était de 129 730, soit une augmentation de 10 % selon une étude d’Uhnwi (Ultra High Network Income). Un autre rapport, The Wealth Report 2018, réalisé par le cabinet de conseil immobilier Knight Frank, estime par ailleurs que ces personnes représentent une richesse commune de 26,4 milliards de dollars (21,4 milliards d’euros). Des richesses souvent investies dans l’immobilier, et cette année, à Madrid.

CONTRAIREMENT AU CLASSEMENT 2016 du Wealth Report, en 2017 New-York détrône Londres en tant que leader de l’indice de richesse dans le monde. Toujours selon l’étude, un tiers des ultra-riches vit en Amérique du Nord et, les troisième, quatrième et cinquième villes qui attirent le plus sont : San Francisco, Los Angeles et Chicago. Madrid occupe la vingtième position de cette liste, mais fait une entrée remarquée à la dixième place des villes où le marché du luxe se développe le plus. Sur les près de 130 000 personnes qui possèdent des actifs nets supérieurs à 50 millions de dollars, 44 000 habitent en Amérique du Nord, et 35 880 en Asie. L’Europe tombe à la troisième place avec 35 180 personnes dont la majorité a élu domicile en Allemagne (23 %), suivies de la France et du Royaume-Uni.

Madrid, une ville attractive pour les investisseurs

L’Espagne est le sixième pays d’Europe qui compte le plus de grandes fortunes. Selon le rapport de Knight Frank, 18 % des grands patrimoines choisissent l’Espagne pour y installer leur première ou seconde résidence. Madrid est la ville qui bénéficie le plus de ces investissements grâce à une attractivité grandissante liée à son mode de vie et ses perspectives d’avenir. La capitale espagnole se situe, en effet, derrière Shanghai et Munich en termes de richesse. Selon Carlos Zamora, directeur résidentiel de Knight Frank, Madrid attire pour plusieurs raisons. D’abord grâce à une bonne reprise de la croissance économique, autour de 3 %, mais aussi à ses infrastructures, la sécurité physique et juridique, et l’évolution du prix des logements de 10 % interannuel. Ces atouts ont permis à la capitale de faire son entrée dans le top 10 des villes où le prix du logement

de luxe augmente le plus. Un classement mené par la ville chinoise de Guangzhou où la valeur d’un bien de luxe a augmenté de 27,4 %, suivie de Le Cap (19,9 %) et d’Aspen (19 %).

vu sa valeur moyenne interannuelle augmenter de 17 % au premier trimestre 2018. Selon le rapport Knight Frank, le prix au mètre carré des

biens de luxe dans la capitale espagnole est d’environ 7 100 euros, ce qui la situe au même niveau que des villes comme Dubaï ou Sao Paulo.

Une dynamique qui devrait s’accentuer

Madrid, dont la valeur interannuelle en 2017 a augmenté de 10,6 %, est la quatrième ville européenne derrière Amsterdam (15 %), Francfort (12,9 %) et Paris (12 %). Madrid n’est pas la seule ville espagnole au classement, puisque Barcelone occupe la dix-huitième place (7,2 % de croissance) et Marbella la trente-huitième (3 % de croissance). Une partie des investissements étrangers à Madrid provient, notamment, des pays latino-américains (18 %) quand Paris ou Berlin reçoivent des investissements hôteliers de Turquie et des pays du Proche-Orient. Madrid devrait continuer à attirer des investisseurs puisque la ville a

HB-004318

Eva GOSSELIN


8

IMMOBILIER

La renaissance de Benalmadena

Assez mal connue des français, la petite ville balnéaire attire de plus en plus d’investisseurs internationaux et de touristes haut de gamme. Située entre Malaga et Marbella, elle présente de nombreux atouts dont celui de ne pas être encore trop sophistiquée. La ville connaît un véritable boom depuis trois ans. P. C.

SI LES VOLS entre Paris et Malaga sont quotidiens avec différentes compagnies aériennes comme Air Europa ou Transavia et amènent un flux grandissant chaque année de touristes français ce n’est pas pour autant que les villes voisines sont toutes connues par le public francophone. L’une d’elles, située à quinze minutes de la gare de Malaga, connaît un véritable boom depuis la fin de la crise et peut prétendre à devenir une belle station balnéaire dans les années à venir. Il s’agit de Benalmadena. Jusqu’à présent on y voyait plutôt un public « populaire », un tourisme « mass market », où défilait des bus entiers de retraités du nord de l’Europe. Pendant près de 20 ans, quasiment aucun hôtel n’avait été rénové et l’hôtelerie de luxe inexistante. Seul le Mac hotel (racheté par RIU), a su offrir des installations modernes et propres en face de la plage. Les français et les belges ne

jurent que par Malaga et Marbella sur la Costa del Sol. A tord. Marbella est devenu une station internationale bien trop sophistiquée pour y trouver de l’authenticité locale. Sans compter que le plus gros défaut de Marbella est sa plage ; une mer assez sale et des plages minuscules. De plus, les autorités locales laissent pousser comme des champignons des blocs de béton au milieu des plages comme celui qui est actuellement en construction en face du café Capuccino, bloquant ainsi l’accès par la plage pour les promeneurs. Il est encore possible de privatiser à l’année le sable de Marbella… Benalmadena quant à elle, est en train de tirer avantage de ne pas être une station balnéaire Jetset. Le Puerto Marina par exemple, est un des plus beaux ports de plaisance d’Espagne (voir photo ci-contre). On y trouve différents restaurants dont l’une des meilleures adresses SeaFood d’Espagne  : El Mero. Une générosité incroyable et un choix judicieux de crustacés à des prix très raisonnables. La parillada

del Marisco par exemple est une des spécialités de la maison, des produits frais et variés comme la Concha Fina qui est un met local très populaire dans la zone et que l’on trouve en abondance. Cela ne vous coûtera que 70 euros le plat pour 2 ou 3, voir 4. Quant à sa plage, il suffit de la comparer sur Google Earth avec celle de Marbella pour comprendre qu’il n’y a pas photo. A Benalmadena, les plages sont grandes, les fameux Chiringuitos sont excellents et contrairement à Marbella, ils ne bloquent pas la circulation des promeneurs.

Émergence d’hôtels 4 et 5 étoiles

Les hôteliers ont bien compris les potentiels de la ville et affluent à grands pas à l’image de la chaine hôtelière Best Hotels qui a décidé de quitter la Catalogne pour s’installer à Benalmadena. Ils y possèdent déjà 3 hôtels. La chaine Hoteles Globales quant à elle a annoncé l’acquisition de l’hôtel Los Patos Park, un 4 étoiles qui va offrir un hébergement « all

inclusive », de plus en plus demandé d’ailleurs par les touristes haut de gamme. Voir article du Courrier dans lecourrier.es L’un des premiers à avoir placé un hôtel grand luxe est la chaine Vincci avec son Vincci Selection à Aleysa boutique and spa (chambre à partir de 300 euros s’il vous plait). Le tourisme à Benamalena est encore très local (beaucoup d’espagnols) d’ailleurs le restaurant El Mero que nous avons cité précédemment a une occupation de 80 % d’espagnols le samedi soir, des vieilles familles de Malaga qui viennent se faire plaisir en face du Puerto Marina.

De nouvelles promotions immobilières avant-gardistes

Autre aspect qui symbolise la renaissance de la ville balnéaire : ses promotions immobilières d’un nouveau genre. Benalmadena est située entre la mer et la montagne et peut jouir de vues exceptionnelles sur ses hauteurs ce qui fait la joie des promoteurs immobiliers et des investisseurs. Certaines promotions

sont en train de voir le jour car la clientèle internationale va désormais affluer dans la ville. Blue Heaven est une de ses superbes promotions qui vient de voir le jour sur les hauteurs de la ville. Chaque appartement dispose d’une terrasse de 20 mètres carrés sans vis à vis. A dix minutes des plages de Benalmadena, ‘Blue Heaven’ est l’une des meilleures opportunités d’investissement immobilier sur la Costa del Sol. Un nouveau complexe d’appartements offrant un hébergement de haute qualité et des vues sensationnelles sur la mer. (Voir photo principale) L’urbanisation est située sur une colline sur les hauteurs de la ville. Il se compose de 192 appartements , tous avec terrasses et vue sur mer. En outre, les espaces communs offrent des piscines à débordement, une salle de sport panoramique, un sauna, un bar avec terrasse et aire de jeux, le tout immergé dans un jardin. Cette promotion offre des caractèristiques plus internationales. (Promotion commercialisée par Gilmar Real Estate)


9

C’est à Madrid qu’il y a le plus de promotions immobilières nouvelles Les derniers chiffres de l’étude Tinsa révèlent une grande disparité entre les régions. Depuis 2 ans on assiste à un véritable boom des nouvelles promotions immobilières sur l’ensemble de la péninsule et des îles. research

MADRID EST EN tête avec 6,5 nouveaux visas pour 1 000 maisons du Tinsa IMIE Mercados Locales

parc et 5,9 pour Guipuzcoa. On retrouve en queue de liste Orense, Lugo et Tarragone. Les biens immobiliers se vendent et les promoteurs l’ont bien compris, d’autant plus que l’Espagne s’ouvre depuis peu à des promotions immobilières d’un style avant-gardiste.

ACTIVIDAD PROMOTORA Y COMPRAVENTAS source : TINSA RELATIVAS Compraventas sobre parque

Visados de obra sobre parque

0

0

5 nouvelles villas à vendre au coeur du lotissement le plus luxueux d’Espagne

Transmisiones en el último año móvil* por cada 1.000 viviendas del parque provincial. 5

10

15

20

25

30

35

7,3 Ourense 10,4 Zamora 10,6 León 10,9 Lugo 11,0 Cáceres 11,1 Teruel 11,2 Soria Niché au cœur d’une forêt méditerranéenne, La Zagaleta est un petit coin de paradis 11,3 luxueux sur la Costa del Sol. Plus de 200 demeures,Ávila toutes plus impressionnantes les unes 11,6 Cuenca que les autres, se partagent les lieux. Cinq nouvelles villas viennent d’être mises en vente, 11,7 Coruña (A) à partir de 10 millions d’euros. 11,8 Pontevedra 12,8 Palencia 13,3 Badajoz magne (30 %), desCiudad pays duReal nord de Récemment, cinq nouvelles villas Eva GOSSELIN 13,4 l’Europe (30 %) et enfin d’Espagne ont été mises en vente. Leurs prix 13,5 Segovia varient de 10,5 à 14,5 millions et d’autres pays (10 %). 13,5 Salamanca La confidentialité qui Jaén règne sur d’euros. Toutes sont équipées des C’EST UN LIEU privé, presque 14,2 14,4 de ces dernières technologies, à la fois caché, situé entre Benahavís et les noms des propriétaires Albacete 15,1 Burgos spépour le confort des futurs propriéMarbella. La Zagaleta est un lotis- villas a créé de nombreuses 15,1 Asturias (Principado de) Shataires, mais aussi pour respecter Vladimir Poutine, sement de luxe, créé en 1991, au culations. 16,1 CórdobaDavid l’environnement. cœur d’une forêt méditerranéenne kira, Brad Pitt ou encore 16,8 Lleida Chacune des cinq villas propoété cités, de 900 hectares. On sait peu de Beckham ont notamment 17,7 Valladolid choses sur les propriétaires des mais ces noms ont été démentis par sées a ses caractéristiques. Ainsi, la 18,1 Huelva quelque 230 villas construites au fil la compagnie qui gère La Zagale- Villa Salucci (10,5 millions d’eu18,6 Cantabria ta. D’autres personnalités ont re- ros, 5 986 mètres carrés) a pour des années. 18,6 Huesca à proprié- particularité d’avoir une piscine18,7 Les terrains de La Zagaleta ap- connues elles-mêmes être Sevilla la fois intérieure et extérieure. La des villas luxueuses partenaient, avant 1989, à Adnan taires de l’une 18,8 Navarra (C. Foral de) demeure Dimensions (12,5 milKhashoggi, milliardaire saoudien, du lotissement, parmi elles : 19,4 Álava Hans d’Orange Té- lions d’euros, 7 099 mètres carrés) décédé en 2017. C’est à cette date Snook, fondateur Guipúzcoa 19,5 19,8 ; Jürgen Guadalajara Bartels, ancien doit son nom aux grandes proqu’ils sont vendus aux enchères lécom  19,9 Zaragoza Starwood portions qui la caractérisent. Elle et remportés par une société de président de la chaîne 20,0 Fink, ancien compte aussi un appartement pour portefeuilles, composée d’Espa- Hotels ; lord StanleyCastellón La Rioja Brile personnel et son propre atelier 20,0 de gnols, de Suisses, d’Allemands et trésorier du Parti Conservateur 20,1 Vizcaya informa- réparation pour automobiles. de Nord-Américains. À la tête de tannique ; et enfin l’un des 20,2 Blue Dreams (13,5 millions, de la Silicon ce groupe d’investisseurs, Enrique ticiens les plus connusGranada 20,3 Cádiz Pérez Flores, aujourd’hui président Valley, David Heinemeier Hansson. 6 900 mètres carrés) est une villa de 20,3 Toledo huit chambres et une salle de cinéhonorifique, a voulu créer un nou20,6 Murcia ma, un spa, une piscine, un jacuzzi, veau modèle résidentiel qui inté- Cinq nouvelles villas en vente 21,2 Nacional grerait notamment de nouveaux Parce que La Zagaleta Valencia est construite et un sauna. La Mansión Capric21,7 services de luxe. au cœur d’une forêt méditerra- cio (13,9 millions d’euros, 8 612 21,8 Tarragona Parmi les infrastructures dispo- néenne, la compagnie qui gère le mètres carrés) est située dans l’un 22,5 Barcelona 22,9 Girona des meilleurs vals du lotissement. nibles on compte deux terrains de lieu, tous comme les propriétaires, 24,0 Cruz Tenerife golf, un club sportif, un centre hip- ont à cœur Santa de respecter l’environ- Elle comporte six chambres, sept 25,4 PalmasPour (Las) cela, salles de bains, une piscine, et un pique, un héliport, et même un lac nement qui les entoure. 25,8 Almería privé. La Zagaleta Service, propose chaque villa a été pensée pour res- spa. Enfin, Ibiza Breeze (14,5 mil27,4 Madrid également aux propriétaires de ré- pecter la nature et le lotissement lions, 8  612 mètres carrés) profite 30,1 Balears pondre à toutes leurs demandes conserve un faible taux d’urbanisa- d’un merveilleux ensoleillement. 32,3 Alicante grâce à une équipe de 120 profes- tion, comme l’a expliqué à Expan- Une salle de jeux, un cinéma privé, 36,2 Málaga

sionnels plurilingues disponibles 24 heures sur 24. Mais, pour accéder à ce luxe, il vous faudra débourser jusqu’à 25 millions d’euros pour une villa, dont certaines dépassent 10 000 mètres carrés.

Un lieu privilégié par les personnalités discrètes

Au sein de La Zagaleta, plusieurs nationalités sont représentées. Les acquéreurs sont notamment originaires, selon Expansión, du Royaume-Uni (30  %), d’Alle-

Licencias de construcción en el último año móvil* por cada 1.000 viviendas del parque provincial.

sión, Ignacio Pérez Diaz, directeur un spa, un bar, une salle de sport, et piscine font partie entre de ses équidu Business Development, « Nous en losune *Compraventas últimos cuatro trimestres, el 2T 2017 sommes très fiers d’avoir une faible pements. y el 1T 2018 L’actuel directeur de la compadensité de construction, puisque de Fuente: Ministerio de Fomento l’espace d’origine pour 4 000 mai- gnie, Jacobo Cestino, ancien golsons, nous avons22seulement accor- feur professionnel, souhaite expordé un permis pour 420, dont 230 ter le concept de La Zagaleta dans la zone de Sotogrande (au nord de sont actuellement construites. » Si le marché immobilier espa- Gibraltar). La compagnie est, en gnol a été très touché par la crise effet, devenue propriétaire en 2015 économique, ce n’est pas le cas de du groupe Valderrama, qui possède La Zagaleta qui a même vu certains dans cette région 220 hectares de de ses terrains revalorisés à hauteur terrain. Un hôtel luxueux de 220 de 300 %, pendant cette période. chambres devrait y être construit.

1

2

3

4

5

6

7

8

Ourense Lugo Tarragona Zamora Lleida Castellón Ávila Pontevedra Cantabria Girona Valencia Murcia (Región de) León Cuenca Palencia Salamanca Cáceres Ciudad Real Badajoz Cádiz Jaén Asturias (Principado de) Santa Cruz Tenerife Huelva Rioja (La) Toledo Coruña (A) Soria Palmas (Las) Huesca Valladolid Sevilla Granada Segovia Teruel Almería Guadalajara España Albacete Álava Córdoba Barcelona Zaragoza Burgos Baleares (Islas) Navarra (C. Foral de) Málaga Alicante Vizcaya Guipúzcoa Madrid (Comunidad de)

9

0,5 0,7 0,9 1,0 1,0 1,1 1,2 1,2 1,4 1,4 1,4 1,5 1,5 1,6 1,6 1,7 1,7 1,8 1,9 2,0 2,0 2,0 2,0 2,1 2,1 2,2 2,2 2,3 2,4 2,5 2,6 2,7 2,7 2,8 2,9 2,9 3,1 3,2 3,2 3,3 3,3 3,3 3,5 3,6 3,7 4,2 4,7 4,8 4,8 5,9 6,5

*Visados de obra nueva aprobados en los últimos cuatro trimestres: entre el 1T 2017 y el 4T 2017 Fuente: Ministerio de Fomento

S’annoncer dans et son quotidien online lecourrier.es com.lecourrier@gmail.com


10

BUSINESS

L’ENDROIT PARFAIT POUR PROFITER DE LA COSTA DEL SOL

À PARTIR DE

170.000€

Appartements de 1 à 4 chambres avec de grandes terrasses, en rez de chaussée avec jardins et en attique avec un solarium. Tous ont une vue mer et d’excellentes prestations. Situé dans une résidence privée à Santangelo avec 3 piscines communes et à seulement quelques minutes de Benalmadena village, du golf, des zones de loisirs et des meilleures plages de la Costa del Sol. Finitions By

Commercialise:

Fait la promotion:

+34 654 862 356

info@blueheavenbenalmadena.com blueheavenbenalmadena.com


BUSINESS

NOUVELLE MILE D’OR - ESTEPONA

29 appartements exclusifs de design avant-gadiste, et perfectionnés au moindre détail. De 2 à 4 chambres.

Un style de vie privilégié Une combinaison de prestige et commodité ce qui rend cet investissement le plus intelligent de la Costa del Sol.

952 808 570 elcampanariohills.com

À partir de

349.000 €

11


12

IMMOBILIER

Trinitario Casanova investit 400 millions d’euros dans le projet Madrid Nuevo Norte Le projet Madrid Nuevo Norte, qui doit donner un nouveau visage à la partie nord de la capitale espagnole, a reçu un investissement du groupe Baraka, qui s’offre ainsi 1,2 million de mètres carrés de la zone qui sera rénovée. Eva GOSSELIN

TRINITARIO CASANOVA, ENTREPRENEUR et investisseur dans l’immobilier, est parvenu à un accord via Baraka Capital Group avec les propriétaires de plusieurs terrains à proximité de la gare Chamartín. Il est ainsi devenu propriétaire d’une zone qui s’étend jusqu’au Paseo de la Castellana en passant par la Plaza de Castilla. Avec ces terrains, l’investisseur devient le propriétaire de près d’1,2 million de mètres carrés. Il a pu acquérir ces derniers en versant 400

millions d’euros aux anciens détenteurs de ces terrains qui, jusqu’ici, étaient en désaccord avec Fomento (actuel propriétaire) notamment à propos des sommes versées lors de leur expulsion. Le projet Madrid Nuevo Norte a été approuvé en avril dernier par la mairie du Madrid, qui a signé un accord avec Fomento et la société Distrito Castellana Norte. Il s’agit de repenser la zone autour de la gare de Chamartín, au nord de la capitale, afin de créer un nouveau lieu de vie, avec la construction de 10 500 logements, mais aussi un quartier d’affaires.

La croissance immobilière de la province de Grenade repart à la hausse Selon les conclusions d’une étude de l’Institut national de la statistique (INE) espagnol, le marché immobilier de la province de Grenade a connu une forte croissance en ce début d’année. Eva GOSSELIN

LES TRANSACTIONS IMMOBILIÈRES ont continué à augmenter à Grenade, positionnant la province parmi celles qui ont la meilleure croissance en Andalousie. En effet, en février, 835 achats-ventes ont eu lieu, faisant une moyenne de 30 ventes par jour et même d’une transaction toutes les 45 minutes. Un bilan positif dû à la croissance continue du marché immobilier de la province ces deux dernières années, selon le rapport de l’INE. Toujours d’après cette étude, l’achat-vente a augmenté de 22 % par rapport à la même période l’année dernière.

Des résultats au-dessus de la moyenne nationale

Ces bons chiffres placent la province de Grenade, en termes de croissance, au-dessus de la moyenne de l’Andalousie, mais aussi de celle de l’Espagne. On

note ainsi que la réactivation du marché est 37 % plus importante à Grenade qu’au niveau national, et 19 % plus forte que par rapport à la Communauté autonome d’Andalousie, sur les douze derniers mois. Par ailleurs, la progression de 22,2 % de l’achat-vente dans la province de Grenade, la place quatrième sur ce point, face aux provinces. Ce classement est mené par Cádiz qui a réalisé une croissance impressionnante de 55,7 % en février, suivie d’Almería avec une croissance de 35,1 %. Enfin, Séville clôture le top 3 avec 30 % de plus d’achats-ventes par rapport à l’année dernière. Malgré ces bons indicateurs, le marché immobilier de la province de Grenade est encore loin d’avoir retrouvé son niveau d’avant la crise. En effet, sur le mois de février 2008, 1  351 opérations avaient été conclues. Actuellement, avec 835 achats-ventes, il y a 38 % de moins d’opérations qu’en 2008 à Grenade.

Un promoteur français d’Espagne propose des villas sur mesure

Wolf Promotor est un promoteur francophone de la Costa Blanca, géré par un couple franco-espagnol, Yann et Diana. Ils proposent de superbes propriétés sur la Costa Blanca et se sont spécialisés dans des produits sur-mesure et des budgets très accessibles. Diana nous parle de ce produit en plein expansion. (Voir modèles p18/19) PC

sympathique qui peut parfois manquer à certaines nations.

Pouvez-vous nous décrire les produits que vous proposez ?

Jusqu’à quel point vous pouvez faire ce sur-mesure, cette personnalisation ? Le choix de matériel employé par exemple ?

Tout d’abord Wolf Promotor est un promoteur constructeur amoureux de la qualité et du design. Nous sommes dans le domaine de la décoration et la construction depuis pratiquement 40 ans, mais nous avons une équipe de jeunes talents qui nous apporte toutes les nouveautés du marché. De ce fait nous proposons des villas totalement sur mesure, créées en coordination avec Yann Wolf, notre directeur et le reste de notre département de design. Cela n’implique absolument pas de différence de prix entre une maison de complexe immobilier qui fabrique ses biens en batterie et nous qui faisons des villas à la carte. Notre but est très « optimiste » et est dirigé à l’unique satisfaction de nos clients.

La demande a-t-elle beaucoup évoluée depuis quelques années ?

Effectivement, la demande est extrêmement progressive. Nous avons connu une crise immobilière des plus importantes depuis 2007, mais à partir de l’année 2012 les européens notamment, décident de venir s’installer ou investir en Espagne. Nous avons un avantage des plus performants qui comprend le meilleur climat d’Europe, les vols directs entre les aéroports les plus importants du continent, les prix des transports de plus en plus intéressants, une qualité de vie simple et facile, un coût quotidien en dessous de la moyenne de beaucoup de pays riches, une ambiance inégalable dans le reste du monde, des paysages magnifiques et une nouvelle tendance de plus en plus polyglotte avec le meilleur esprit

Nous n’avons pas de limite, nous faisons des maisons pour des gens plein d’illusions et notre devoir se concrétise par la satisfaction de chacune des parties. Nous avons évidemment sélectionné les meilleures marques de carrelage, notre architecte est des plus renommé en Espagne, s’agissant du neveu d’Agatha Ruiz de la Prada, nos installations comprennent une cuisine équipée avec un électroménager de marque Bosh, un sol à chauffage radiant dans les salles de bains ou plus sur demande, un système domotique contrôlable depuis le bout du monde, une installation lumineuse par leds depuis le sol et le contre plafond, une piscine avec cascade d’eau, un pool bar. Et puis beaucoup d’autres plus…

Quelle différence de prix avec un projet non personnalisé ?

La question est très intéressante. Nous commercialisons également des produits de certains de nos confrères constructeurs et par ce fait nous devons être extrêmement compétitifs. Nous savons que le marché est incroyablement délicat. Chacun de nous cherche le meilleur produit au meilleur prix. Par ce fait, nous avons décidé de nous placer sur une base de promoteur à grande échelle en réalisant des maisons sur mesure. Ce qui revient à dire que nos maisons « exceptionnelles » (s’il m’est permis l’expression), sont BEAUCOUP mieux équipées et proposées à un prix de grande distribution.

N’oublions pas un détail plus qu’important, notre société est d’ampleur familiale et par ce biais nos clients gagnent tous les avantages stratégiques et économiques.

Un gros projet récent à nous citer ?

À part les constructions que nous avons principalement sur Los Altos de Polop, nous avons réservé plusieurs terrains sur la Costa Blanca. Nous cherchons toujours l’endroit idéal pour chacune des familles qui a toujours un goût et un désir différent. Notre plus grand bonheur est de monter un Showroomet un bureau entre Benidorm et la Nucía qui sera prêt mi-août. Situé sur la route la plus transitée de la province, il sera peu probable de ne pas nous voir. Cela nous permettra d’avoir la réception personnalisée de chacun de nos clients, mais aussi de pouvoir choisir les matériaux principaux depuis notre bureau, de pouvoir répondre à toutes vos questions et d’organiser votre nouveau projet. En tout cas, Wolf Promotor est une des rares sociétés qui vous recevra de jour comme de nuit si vous le souhaitez, le moment qui pour vous sera important.

Start-up immobilière propose stage de 6 à 9 mois à partir de septembre/octobre, poste basé à Madrid. Pour plus d'infos : info@opea.es


13


14

IMMOBILIER

Casas inHAUS, la marque espagnole de maisons modulaires haut de gamme.

L’entreprise Casas InHAUS offre un service intégral de conception, fabrication et vente de maisons d’architectes durables. L’agence inHAUS est specialisée dans les maisons modulaires en béton de style moderne et standing et entièrement fabriquées en usine. Chantier controlé : Les maisons modulaires sont des constructions rapides qui utilisent des systèmes industrialisés avec des contrôles de production stricts, des processus hautement standardisés, de sorte d'optimiser la durée du chantier. Respect de l’environnement et des conditions de travail : Par conséquent, ce type de construction implique des économies significatives, tout en contribuant à l'amélioration de la qualité du travail et à la réduction de la consommation d'énergie et de production des déchets. Projet « clé en main » : Casas inHAUS délivre des projets de maisons « clé en main » en France et en Espagne, cela signifie que tout est géré de A à Z, et que le budget et les délais sont parfaitement maîtrisés. Modèles de maisons adaptables : Avec 111 modèles de maisons et plus d'une décennie d'expérience dans le secteur. Chaque maison est unique, personnalisable par le choix des finitions (revêtements de sols, murs, couleur de la peinture…) que vous aurez décidé avec l’architecte d’intérieur inHAUS, faisant en sorte que chaque espace de votre maison soit exactement comme vous l’aviez imaginé. Prestations haut de gamme : De plus, Casas inHAUS travaille uniquement avec une gamme de matériaux élevée et avec une certification énergétique A voir A +. Ainsi, la valeur d’une maison inHAUS est optimum et immédiatement profitable. Casas inHAUS valorise la perfection des finitions, la rencontre entre les matériaux, la qualité des espaces et par le rapport au paysage. Ils défendent une architecture bien pensée et mieux construite. Service clients : Ils priment la qualité et le confort des utilisateurs, et grâce à son service après-vente, la société Casas inHAUS garantie le niveau de satisfaction de sa clientèle tout au long de la vie de la maison. Savoir faire : Casas InHAUS compte à présent une centaine de collaborateurs, une équipe soudée qui rassemble tous les professionnels de la construction : architectes, ingénieurs, designers, graphistes, décorateurs, constructeurs tous salariés.

« MERCI à toutes les personnes qui jusqu’ici nous ont choisi et fait confiance pour réaliser la maison de leur rêve. » Rubén Navarro Lopez, architecte et gérant de l’entreprise Casas inHAUS

L’équipe prend en main l'étude de votre terrain pour trouver la maison qui correspond le mieux à vos besoins en terme d'espace et de budget, dessine et adapte votre maison en fonction des contraintes du terrain et s’occupe de toutes les démarches administratives. La maison est ensuite fabriquée en usine à Valence, oú des visites sont organisées régulièrement. C’est une entreprise innovante par son processus, son design et sa compétitivité, une alternative au mode de construction traditionnel, très performante. Casas inHAUS met tout en oeuvre pour offrir des maisons élégantes, confortables, modernes et performantes, un service rapide et efficace pour une clientèle exigeante.

FICHE TECHNIQUE • Certification énergétique A • Fondations semelles isolées en béton armé • Structure EMOHA modulaire • Système aérothermique avec conduits • Une façade ventilée • Des espaces en double hauteur • Des fenêtres et des portes toute hauteur 2,60m • Une isolation maximale par l’extérieur et l’intérieur • Fenêtre quadruple vitrage avec lame d'air et membrane planytherm • Eclairage encastré à technologie LED durable et économique en énergie • Transport de la maison finie à la parcelle

« Nous avons une GRANDE équipe avec qui nous réalisons de GRANDES choses. »


IMMOBILIER

15

Quelques exemples parmi les 111 modèles de maisons dessinés par les architectes de Casas inHAUS Maison modulaire design luxe modèle Mallorca 7D 2P 2.323  |  FR. 739.000€ – ES. 559.200€ MALLORCA EST UN modèle de maison modulaire inHAUS de la gamme luxe, élégante et spacieuse. Cette grande maison se développe principalement au rez-de-chaussée. Idéale pour les grands terrains et avec des vues très marquées dans une direction. Les zones de jour sont spécialement conçues pour encourager la vie en famille, qui parfois a be-

soin de se regrouper parfois de s’isoler. Pour cela, des espaces d’ordre privé ont été imaginés à savoir une zone de lecture, d'étude ou de terrain de jeux pour enfants. Au rez-de-chaussée, l'on trouve la pièce à vivre, deux chambres d'enfants et une grande chambre parentale avec salle de bains et dressing. Au premier étage une autre chambre matrimoniale, avec salon privé, dressing, et salle de bains munie d'une baignoire sculpturale avec vue sur l'horizon.

Maison modulaire haut de gamme modèle Punta Umbría 5D 2P 2.224  |  FR. 469.000€ – ES. 339.200€ SON VOLUME EST compact et son style est contemporain, ce modèle fait partie des maisons inHAUS les plus standing. Le programme de cette maison de développe sur deux étages, avec une distribution idéale pour une famille nombreuse. Il s'adapte parfaitement aux parcelles de forme étroite et allongée.

Maison modulaire en béton modèle Estepona 4D 2P 2.216  |  FR. 484.000€ – ES. 370.200€ LE MODÈLE ESTEPONA est attrayant et ambitieux, élégant et remarquable. Ce logement est composé d’un ensemble de volumes décalés qui Font de cette maison un modèle très contemporain. C'est une maison de taille moyenne, mais son apparence l'élève au rang des grandes villas design. Elle se distingue par une distribution

confortable des pièces de vie usuelles réparties au rez-de-chaussée, à savoir trois chambres, un grand espace salon et la salle à manger - cuisine ; complétée par un espace de vie exceptionnel au premier étage, dédié à une activité au choix, bureau, salle de jeu ou de réception, de détente ou de lecture, donnant l'accès à une terrasse. Ce modèle de maison est particulièrement recommandé lorsque la parcelle donne à voir des vues exceptionnelles en hauteur.

Au rez-de-chaussée, l'accès se fait par un petit porche, qui débouche sur une vaste pièce de salon avec cuisine ouverte, avec des vues sur le jardin. À côté de l'escalier, se trouve une chambre et une salle de bains. Ensuite, à l'étage, on accède à une buanderie, une salle de bains complète, 3 chambres et la suite parentale avec dressing, s'ouvrant sur l'extérieur par l'intermédiaire d'un large balcon en « U » qui caractérise la façade principale.

Maison modulaire en béton modèle Benidorm 4D 2P 2.200  |  FR. 419.000€ – ES. 309.200€ CELLE-CI EST SIMPLE et minimaliste, avec tout le confort d'une première résidence. Elle comporte un étage avec quatre chambres. Sa volumétrie se divise en deux corps principaux distincts, la zone de jour reliée au porche principal, et la zone de nuit

avec deux chambres doubles et une salle de bains, d'autre part, une suite parentale et une terrasse privée. Ayant plusieurs extérieurs couverts, la maison renforce son lien avec l'extérieur, principalement au niveau des pièces de jour, c’est ce qui confère à la maison un caractère si original.

Maison modulaire design modèle Tarifa 3D 1P 2.138  |  FR. 289.000€ – ES. 209.200€ LA MAISON TARIFA est un modèle compact performant. Avec trois chambres et deux salles de bains, la maison totalise 138 m2 avec tout le confort d'une première résidence, comprenant une grande cuisine et une suite parentale, avec dressing. Le volume est conçu en créant une galerie continue le long des pièces nobles de la maison, face au jardin et à la piscine. Cela permet de profiter d'un espace à l'ombre à l'extérieur devant la maison. La connexion visuelle avec le jardin est directe en tout point de la maison,

info@casasinhaus.com

créant une relation extérieure-intérieure exceptionnelle et accentuant la sensation d'espace. L'entrée est disposée au centre de la maison, permettant de répartir à droite les zones de jour et à gauche les zones de nuit. La salle à manger et la cuisine communiquent entre elles dans le respect d'une certaine intimité ou au contraire avec l'option de tout ouvrir. Dans la zone de nuit, il y a deux chambres simples avec une salle de bains et la suite parentale avec salle de bains et dressing. En somme, le modèle Tarifa est le modèle idéal, familial mais compact, pour autant design et haut de gamme.

RENDEZ-VOUS À PARIS Casas inHAUS exposera au Salon

+34 900 102 961

FAIRE CONSTRUIRE SA MAISON

+33 (0)9 70 44 85 95

Porte de Versailles EXPO

www.casasinhaus.com

21, 22 et 23 septembre, Stand A13


16

BUSINESS

Seat arrive en Norvège avec une plateforme en ligne Les Norvégiens vont désormais découvrir l’automobile espagnole à travers les modèles Ibiza, Léon, Arona et Ateca de Seat. Ces derniers seront les premiers à être commercialisé en Norvège, mais uniquement sur une plateforme en ligne. Eva GOSSELIN

Espagne : record historique pour l’exportation en 2017 Selon un rapport du ministère de l’Economie, de l’Industrie et de la Compétitivité, publié en février, l’exportation espagnole a fait un bon en 2017. Eva GOSSELIN

LES CHIFFRES DE l’exportation pour l’année dernière ont atteint le record historique de 217 126 millions d’euros, soit une progression de 8,9 % par rapport à 2016. Une augmentation telle que les résultats espagnols sont meilleurs que ceux de l’Union européenne (+7,4 %) et de la zone euro (+7,2 %). Par rapport à ses voisins européens, l’Espagne se place également en première position puisque l’Italie a progressé de 7,4 %, l’Allemagne de 6,3 % et la France 4,5 %. Le Royaume-Uni signe cependant une meilleure croissance puisque l’exportation, pour ce pays, a augmenté de 13,4 %. Au niveau mondial, l’Espagne signe une progression plus importante que les Etats-Unis (+ 6,6 %), et que la Chine (+6,7 %). Néanmoins, le Japon se place devant avec une augmentation de ses exportations de 11,8 %. Les importations ont elles aussi connu, au cours de 2017, une augmen-

tation historique atteignant 301 870 millions d’euros, soit une progression de 10,5 %. Une croissance qui s’explique selon le rapport du ministère « par la poussée de la demande intérieure et la hausse des prix des produits énergétiques. Ainsi, les importations de biens d’équipement (21,5 % du total) ont augmenté de 7,8 % ; ceux des produits chimiques (14,9 % du total) ont augmenté de 5,7 % ; ceux des produits énergétiques (13,4 % du total), 36,4 % ; et ceux de l’automobile (12,9 % du total) de 4,8 %. »

La hausse de l’exportation a touché tous les secteurs

Tous les secteurs ont vu leur exportation croître en 2017, à l’exception de l’automobile qui n’a augmenté que de 0,1 %, alors qu’il est le troisième secteur le plus important à l’export (16,3 % du total). Ainsi, les biens d’équipement (20,3 % du total) ont augmenté de 9,2 % ; la nourriture, les boissons et le tabac (16,5 % du total) ont progressé de 6,3 %. Dans le domaine industriel, les produits chimiques (14 % du total) sont en hausse de 7,8 % et les

produits manufacturés (10,2 % du total) de 9,7 %. Certains pays ont augmenté leur importation de produits espagnols. Les plus grosses progressions concernent l’Argentine (51  %), le Nigeria (28,7  %), la Chine (24,4 %), l’Australie (21,4 %), le Maroc (15,7  %), l’Indonésie (15,6 %). Le Canada, la Turquie et les Etats-Unis enregistrent, eux, une hausse d’environ 10 %. Cependant, l’exportation vers certains pays a baissé, c’est le cas au Venezuela (-49,3 %), en Algérie (-11,2 %) et en Egypte (-9,7 %). Parmi les communautés autonomes qui ont connu la plus forte croissance de leurs exportations se trouvent les Îles Baléares (59 %), les Îles Canaries (26,6 %) et l’Andalousie (20,5 %). De son côté, la Catalogne n’a pas subi, en 2017, le revers de la crise politique au niveau de son exportation. L’autonomie a été le principal exportateur avec 25,6 % des exportations, soit une augmentation de 8,7 %.

Le gouvernement basque s’associe à Metxa, accélérateur de start-up Le gouvernement basque, à travers le fonds de capital risque Basque FCR, est devenu associé de Mexta. Cette entreprise, située à Vitoria-Gasteiz, aide les entrepreneurs à accélérer le développement de leurs projets. L’investissement du gouvernement, de 100 000 euros, ira aux start-up déjà sélectionnées par Metxa. Eva GOSSELIN

LE FONDS DE Capitale Risque géré par Gestión du Capital Riesgo des País Vasco SCEIC, S.A est destiné à investir dans les entreprises qui se développent, à hauteur de 23 millions d’euros. Le fonds en-

courage également l’entreprenariat grâce à un investissement à hauteur de 5 millions d’euros. Pour Metxa et Basque FCR, l’alliance entre le public et le privé permet de promouvoir l’investissement dans des projets avec fort potentiel de croissance. C’est également le signe fort de la volonté du

gouvernement basque de s’impliquer dans l’entreprenariat local en l’encourageant. Metxa, de son côté, investit environ 75 000 euros par projet. Actuellement, 6 start-up sont soutenues : Thebest5, Boat Jump, Dog Vivant, White Spell, BriteShoes et Ship Net premium.

SEAT A ANNONCÉ au mois d’avril son entrée sur le marché des voitures en Norvège. En effet, le groupe espagnol rendra possible l’achat de ses modèles en ligne, à travers un site qu’il a créé. Une façon originale de s’implanter dans un nouveau pays mais assez logique car la Norvège est l’un des pays les plus digitalisé du marché européen. La plateforme imaginée par Seat est, évidemment, le point-clé de ce nouveau système de vente. Le site sera accessible tous les jours de l’année et à n’importe quelle heure. Il permet de réaliser un achat rapide, mais personnalisé. Le client pourra, en effet, choisir son modèle préféré mais aussi la finition, le moteur, la couleur et les accessoires qu’il souhaite.

Magasins éphémères

En cas de problèmes, des centres de services à la clientèle avec une assistance téléphonique seront à

disposition des clients du site internet pour répondre à leurs questions. Ces centres, situés à Oslo, Bergen et Trondheim, serviront également de centre d’exposition où les clients pourront voir les voitures de la marque. 23 autres points de vente sont aussi prévus sur le territoire norvégien. Peu connu du grand public dans le pays scandinave, Seat a prévu dans les prochaines semaines d’ouvrir deux magasins éphémères afin de faire découvrir ses produits aux Norvégiens. Les clients pourront donc y voir les différents modèles mais aussi la nouvelle plateforme et essayer les véhicules s’ils sont intéressés. La plateforme en ligne n’est pas la seule actualité de la marque automobile espagnole en Norvège. En effet, Seat s’est récemment allié à Hyre, site internet de mobilité, pour promouvoir un service de voiture partagée. 40 voitures vont ainsi permettre aux usagers norvégiens d’utiliser une voiture Seat et d’avoir les bénéfices de la voiture partagée.

El Corte Inglés ajoute près de 100 nouvelles marques dans ses magasins et sur Internet Eva GOSSELIN

L’enseigne espagnole va accueillir près de 100 nouvelles enseignes dans ses magasins et en ligne. Pour la plupart, il s’agit de petites marques, pour beaucoup internationales. L’objectif est d’attirer une nouvelle clientèle, plus jeune, grâce à une offre exclusive en Espagne. Traditionnellement, ce sont les grands groupes internationaux qui occupent les corners des allées des magasins El Corte Inglés. Mais, depuis quelques mois l’entreprise veut modifier son offre, notamment en ce qui concerne le prêt-à-porter. Ainsi l’enseigne a annoncé la commercialisation prochaine de nouvelles marques, à la fois dans ses magasins et sur son site internet. Près d’une centaine de petites

marques de niche devraient ainsi apparaître dans l’offre d’El Corte Inglés. Parmi elles, on pourra retrouver AllSaints, Anine Bing, Essentiel Antwerp, Paule Ka, Reiss, Wandering ou Forte Forte pour les femmes. Du côté de la mode enfant, Brownie, Kilarny ou bien Naëlle, font partie de la liste, et chez les hommes Jott, Balr ou encore Duvetica. La lingerie et les sous-vêtements ainsi que la salle de bains s’ajoutent aux autres domaines avec des enseignes comme Lou, Danapisarra ou Hysteria. Même si la part belle est faite aux marques internationales, certains créateurs espagnols ont aussi été sélectionnés par El Corte Inglés. Il sera désormais possible de trouver dans les grands magasins des vêtements de Pequena Moma, Pili Carrera, Saint Claire ou Baby Kids Atelier.


BUSINESS Mercadona : leader de la grande distribution espagnole en 2017 Une récente étude de l’EAE Business School sur « La situation de la grande distribution sur le marché de la consommation », positionne Mercadona à la première place des marques de grande distribution en Espagne. Eva GOSSELIN

LES SUPERMARCHÉS ET autres magasins d’alimentation ont clôturé 2017 sur une note positive puisque le secteur commence à récupérer le niveau qu’il avait perdu après la crise. Autre constat dressé par cette étude, la majorité du secteur de la grande distribution est occupée par un petit groupe […] Une récente étude de l’EAE Business School sur « La situation de la grande distribution sur le marché de la consommation », positionne Mercadona à la première place des marques de grande distribution en Espagne. Les supermarchés et autres magasins d’alimentation ont clôturé 2017 sur une note positive puisque le secteur commence à récupérer le niveau qu’il avait perdu après la crise. Autre constat dressé par cette étude, la majorité du secteur de la grande distribution est occupée par un petit groupe de grandes chaînes. Et, la première d’entre elles est Mercadona qui a occupé en 2017 24,1 % du marché. Loin derrière, Carrefour et Día complètent le podium puisqu’ils représentent 8,7 % et 8,2 % du secteur en 2017, respectivement. Lidl fait aussi partie des marques qui deviennent plus importantes, notamment avec une part de marché de 4,3 % soit une augmentation d’1,5 point par rapport à 2013. À l’inverse, Eroski poursuit une tendance à la baisse puisque le groupe atteint 5,6 % de part de marché en 2017. Le rapport souligne aussi les habitudes de consommation des Espagnols. 47 % d’entre eux se dirigent vers un supermarché lorsqu’il est l’heure de faire les courses et 15, 8 % choisissent les magasins discount. Les établissements traditionnels sont eux favorisés par 14,6 % de la population, et seulement 12,9 % des Espagnols préfèrent les hypermarchés.

Nouvelles tendances d’achat

L’ÉTUDE CONSTATE PLUSIEURS nouvelles tendances dans le secteur de l’alimentation dont la croissance continue des supermarchés régionaux depuis 2013,

où ils occupaient 8,6 % du marché, jusqu’en 2017 (11,3 %). Une augmentation de 2,7 points dût à la multiplication du nombre d’établissements de ce type mais aussi à une nouvelle tendance chez les consommateurs de vouloir acheter des produits frais et locaux. Cela se vérifie également lorsqu’il s’agit de désigner le meilleur endroit pour acheter les produits frais. Ce sont les magasins traditionnels (32,4 %) et les supermarchés (35,1 %) qui sont favorisés par les consommateurs. Au contraire, seuls 8 % d’entre eux se rendent en hypermarché. Par ailleurs, contrairement à d’autres types d’achats, les courses en ligne ne sont pas favorisées par les Espagnols. L’augmentation de la part de marché occupée par cette façon d’acheter n’a que peu augmenté, de 0,5 % en 2013 à 1,3 % en 2017. Des chiffres qui indiquent un fort potentiel de croissance, surtout que ce secteur est dynamisé par l’arrivée des nouvelles technologies, notamment à travers le groupe Amazon.

Les franchises de plus en plus nombreuses

Il existe actuellement plus de 9 000 établissements franchisés en Espagne, ces derniers représentent 54 enseignes de la grande distribution. Au total, les franchises ont généré un chiffre d’affaires de près de 6 144 millions d’euros en 2017, réparti entre les supermarchés et les chaines de grande distribution (7 000 magasins de 19 enseignes), les magasins spécialisés (1  256 magasins de 25 enseignes), les boulangeries (700 boutiques de 10 enseignes). Les franchises ont également permis la création de 104 000 emplois. Les marques les plus représentées par les établissements franchisés sont, Carrefour (Express et Market), Dia (Market, Maxi et Cada Dia), Eroski (City, Center et Hyper), Consum, Simply, Caprabo, Unide, Covirán et Spar. C’est Dia qui a le plus développé cette forme de magasins, le groupe compte aujourd’hui 7 500 établissements dans 5 pays, dont plus de 3 700 franchises.

S’annoncer dans et son quotidien online lecourrier.es com.lecourrier@gmail.com

17

Le tourisme festivalier, un nouveau concurrent au soleil et aux plages espagnoles Devant les touristes étrangers qui choisissent l’Espagne pour le soleil et la plage (entre 30 % et 40 %), le tourisme événementiel, qu’il s’agisse de festivals de musique, de foires ou de concerts, rassemble 18 % des voyageurs qui partent en Espagne, selon le président de l’Union des agences de voyages (UNAV), Carlos Garrido. Le tourisme festivalier est devenu une « motivation très importante » au moment de choisir sa destination de vacances, reconnaît C.Garrido. Source : HOSTELTUR

DANS CE CONTEXTE, le marché du tourisme s’attend à clôturer l’année avec une croissance des ventes de 10 % par rapport à l’année précédente, une augmentation qui a également été renforcée avec le soi-disant tourisme festivalier. L’industrie de la musique live en Espagne a facturé 269,2 millions d’euros en 2017, soit 20,6 % de plus que l’année précédente, avec un record historique qui renforce l’Espagne en tant que destination des grandes tournées de concerts internationaux, selon Fitur. La troisième édition du Madrileño Mad Cool a réuni cette année plus de 80 000 personnes. Les auberges de jeunesse sont l’une des options préférées pour les « festivaliers ». L’Association de Empresarios del Hospedaje de la Comunidad de Madrid (AEHCAM) a souligné que, le public étant exclusivement jeune, à Madrid, lors de grands événements tels que Mad Cool, les auberges sont occupées à 80 % durant les week-end.

Environ 25 % de la population qui occupe les Hostal entre la deuxième moitié de juin et le mois de juillet, ce qui coïncide avec le Mad Cool ou la Gay Pride, a un profil de jeune, cette tendance commence alors à décliner à partir du mois d’août. Il y a aussi le logement dans les locations, qui a connu eu une augmentation des taux d’occupation et des prix durant cette période. Lors du Festival International de Benicàssim (FIB), qui s’est terminé il y a une semaine dans la municipalité de Castellón, le prix moyen par nuit en location était d’environ 128 euros, soit 17 % de plus que le reste de l’année , selon les données de l’Institut des Evaluations (IV). Les appartements touristiques sont parmi les principales options d’hébergement du public participant à des événements musicaux. A Barcelone, pendant la Primavera Sound, qui a eu lieu entre le 30 mai et le 3 juin, et a enregistré 220 000 visiteurs durant ses trois premiers jours, les prix de la location étaient d’environ 50 euros par personne et par jour, 36 % plus que la moyenne de l’été, pointe l’IV.

Selon cette source, lors de la célébration du festival Mad Cool dans la capitale espagnole, entre le 12 et le 14 juillet, les réservations pour ce type d’hébergement ont augmenté de 16 % par rapport à l’édition précédente. En ce qui concerne les prochains festivals qui auront lieu cet été, l’Institute of Assessments a souligné que lors du Sonorama, qui aura lieu à Aranda de Duero (Burgos) du 8 au 12 août, les réservations d’appartements en location ont déjà été multipliées par 3 par rapport aux réservations lors de l’édition précédente. A l’occasion du festival Dreambeach, qui se tiendra à Villaricos (Almeria) du 8 au 12 août, il est prévu une augmentation 140  % pour ce type de logement. Dans ce contexte, l’Association des Agences de Voyages de Madrid (AEMAV en espagnol) a montré son rejet face à la commercialisation de forfaits logements et festivals offerts par la société organisatrice Mad Cool, puisque ce type de services ne peut être offert, organisé et commercialisé que par les agences de voyages.

Valencia croit en ses chances d’accueillir la Web-Summit 2019 malgré quelques doutes sur ses capacités d’hébergement Après 5 ans à Lisbonne, la Web Summit (évènement annuel majeur des professionnelles de la technologie et du digital) cherche une autre ville pour s’installer et pourrait choisir la ville de Valencia. Laurence LEMOINE

LE DOSSIER DE candidature a officiellement été déposé et tout est fait pour séduire les organisateurs de ce rendez-vous international devenu en 10 ans incontournable puisqu’il attire plusieurs dizaines de milliers de personnes pendant 4 jours. La Generalitat et la mairie de Valencia ont donc présenté un dossier de candidature pour montrer que la ville, en plus d’avoir toutes les infrastructures nécessaires pour organiser les conférences, séminaires et autres rencontres peut aussi loger les quelques 65 ou 70 000 visiteurs attendus des quatre coins de la planète. Car ce Web Summit est devenu une référence puisque les 400 participants de la première édition à Dublin en 2008 sont devenu près de 70 000 !

Les projecteurs du monde entier braqués sur Valencia avec plus de 2 000 journalistes accrédités et les plus grands acteur du Web et du monde digital, voilà qui séduit une mairie soucieuse de développer et moderniser son image d’autant que ce type d’événement peut générer jusqu’à 300 millions d’euros de retombées économiques. Le ticket d’entrée est lui de 5 millions d’euros qui seraient payés conjointement par la mairie et la Generalitat. Mais si les installations de la Feria Valencia, du Palais des Congrès, de la Marina, de l’Opéra ou du Musée des Sciences semblent offrir suffisamment d’espaces et de possibilités, de sérieux doutes persistent sur les réelles capacités d’hébergement de la ville et de la région. Car il suffit de compter pour s’apercevoir que les 18 367 lits recensés à

Valencia ou les 38 656 places repartis sur l’ensemble de la province ne suffisent pas…Il y a bien les fameux logements touristiques, mais la municipalité souhaite en fermer près de 15 000… Reste un certain nombre de chambres qui seraient louer à des bateaux de croisière (le dossier parle de 1 400 cabines possible) mais on arrive difficilement au nombre de 70 000… Gageons que la troisième ville d’Espagne fera valoir ses autres (et nombreux) atouts pour que la faiblesse de ses infrastructures hôtelières ne l’empêche pas d’être retenue. Rien que pour l’Espagne, Barcelone, Madrid et Bilbao sont en compétition et il faudra patienter jusqu’au mois de novembre prochain pour savoir quelle grande ville européenne aura le privilège d’avoir été choisi.


18

IMMOBILIER


IMMOBILIER

19


20

BUSINESS

Murcia : la Communauté autonome qui monte Avec un taux d’urbanisation en augmentation de 27 % depuis 2001, la ville de Murcie et sa périphérie ont changé de visage en quelques années. Des constructions toujours plus nombreuses qui traduisent l’attractivité naissante de la région. Celle-ci ne devrait d’ailleurs pas faiblir puisque l’année prochaine un nouvel aéroport ouvrira ses portes, laissant espérer une recrudescence du tourisme. Eva GOSSELIN

PLUS DE LOGEMENTS, c’est ce que souhaitait en 2001 le PGOU, Plan General de Ordinamiento Urbano (Plan Général d’Organisation Urbaine), créé par la mairie. Des prévisions confirmées il y a quelques jours par le rapport de l’Université Polytechnique de Carthagène qui a étudié les conséquences de ce plan sur l’urbanisme de Murcie. Depuis 2001, le territoire urbain de la municipalité et de sa périphérie a ainsi augmenté de 27 %, passant de 43 à 55 millions de mètres carrés occupés par des constructions. Par ailleurs, l’étude remarque que dans les communes rurales, la ville a gagné 1,8 million de mètres carrés sur la campagne. Ainsi, 3 600 parcelles ont été construites, créant des logements pour 9 000 personnes. Cependant, les constructions sont encore loin d’être majoritaires à Murcie, puisqu’elles ne représentent que 7 % des 885 millions de mètres carrés qui composent la ville. En effet, 60 % de la surface est occupée par les forêts, les terres agricoles et les espaces verts. Cette étude doit permettre à la mairie d’ajuster ses plans d’urbanisation pour les années à venir, puisque le marché immobilier est de plus en plus demandeur.

« De nouvelles constructions naissent à toute vitesse »

Si Murcie étend de plus en plus sa ville, c’est notamment grâce à l’intérêt qu’elle suscite depuis quelque temps. Et ces projets d’agrandissement permettent de proposer des biens aux futurs résidents. L’investissement est donc surtout intéressant dans le neuf, comme le confirme Ana Rits, agent immobilier chez Chic Estate à Roda : « Le meilleur calcul pour l’instant est d’acheter un bien sur plan ou que le projet vienne de débuter, car dès que la grue commence à fonctionner ou que la maison témoin est terminée, les prix augmentent automatiquement de 10 000 € par bien. » La côte et la campagne intéressent également de plus en plus les investisseurs : « La Mar Menor est en pleine évolution. Dans plusieurs petits villages au bord de la mer, de nouvelles constructions naissent à toute vitesse. » constate Ana Rits. Et, les opportunités sont réelles, même en bord de mer. Ainsi, des produits recherchés comme les attiques restent abordables, c’est ce que souligne Ana

Rits « Nous avons plusieurs attiques exceptionnels dont un à partir de 370 000 €, sur la digue en première ligne, et un second avec deux chambres à partir de 179 000 €. Nous avons même des villas avec 3 chambres, à 300 mètres de la plage pour 300 000 € ! » Des investissements très intéressants à l’achat et qui le restent lorsqu’il s’agit de les rentabiliser. En effet, comme l’explique Ana Rits : « Nous avons plusieurs clients qui achètent pour la location, au titre d’un investissement, et le combine avec une utilisation privée. La rentabilité est aux environs nets de 4 à 6 %. »

Une région en développement

Moins cotée que Barcelone ou Valencia, Murcie et ses alentours restent une région où il fait bon vivre : « Les villages ont tous les conforts et tout est ouvert toute l’année. Nous voyons aussi des grandes enseignes comme Carrefour, Décathlon, Leroy Merlin, Mc Donald, Liddl ou Aldi, qui viennent s’installer dans la région. Ils sont au courant de la grande évolution et de la venue des touristes européens. » commente Ana Rits. Et, les touristes devraient effectivement être de plus en plus nombreux à venir visiter la Murcie. Un nouvel aéroport, l’Aéroport International de la Région de Murcie Juan de la Cierva, plus souvent appelé aéroport de Corvera, devrait ouvrir ses portes à la fin de l’année. Il devrait notamment permettre de mieux accueillir les 1,2 million de passagers qui se rendent dans la Communauté autonome. Preuve de l’attractivité que représente cette nouvelle destination, les compagnies se positionnent déjà. Ainsi, jet2.com, compagnie britannique, a déjà mis en vente 55 000 sièges pour couvrir des liaisons aériennes avec Leeds Bradford et Manchester. Le premier vol vers Leeds devrait être assuré dès le 29 mars 2019, et celui vers Manchester le 1er avril 2019. Par ailleurs, d’autres compagnies comme Ryanair ou Iberia Express se sont également dites intéressées. Dynamisée par de nouvelles infrastructures, notamment au niveau des transports, et par le plan d’urbanisation de sa capitale, la Murcie devrait connaitre un essor important dans les prochains mois. Si les premières pierres du développement à venir sont posées, il est temps de penser à investir dans cette région attractive où les biens sont encore très abordables.

Le ministère de l’économie et des entreprises lance la première vente aux enchères de licences 5G LCE

LE MINISTÈRE DE l’économie et des entreprises, par l’intermédiaire du Secrétariat d’État à la société de l’information et au numérique (SESIAD), commencera demain à 10 heures la première adjudication en Espagne de licences pour l’utilisation du spectre radioélectrique et pour la fourniture des services 5G. Le résultat de chaque journée sera annoncé, à compter de 18h00, sur le site web du ministère. C’est la première étape pour le déploiement des réseaux nécessaires au développement du système 5G, qui placera l’Espagne parmi les pays les plus avancés dans la promotion de cette nouvelle technologie.

Caractéristiques et développement de l’enchère

Un total de 200 MHz sera offert dans la bande de fréquences 3,6-3,8 GHz, et les quatre principaux opérateurs du marché espagnol de la téléphonie mobile participeront : Movistar, Vodafone, Orange et MásMóvil. Les 200 MHz sont répartis dans 40 blocs de 5 MHz chacun, tous à l’échelle nationale. Le prix de départ de chaque bloc a été fixé à 2,5 millions d’euros, soit un total de 100 millions d’euros pour les 200 MHz proposés. Les concessions auront une durée de 20 ans. Les opérateurs participant à l’enchère doivent respecter la limite maximale de fréquences qui peut être disponible pour le même opérateur dans la bande 3,4-3,8 GHz, fixée à 120 MHz. L’offre sera développée par des moyens

électroniques, à travers un mécanisme de vente simultanée ascendant des tours multiples. Les soumissionnaires doivent formuler leurs offres pendant la durée du tour. Le processus se termine lorsque aucune nouvelle offre n’est reçue dans un cycle. La vente aux enchères aura lieu dans des rondes prévues par le Conseil, entre 10 heures et 18 heures, du lundi au vendredi. Les tours auront une durée maximale de 30 minutes et seront programmés au moins 15 minutes avant leur heure de début. La technologie 5G n’est pas seulement le nouveau paradigme des communications mobiles, mais elle constituera l’élément technologique essentiel de la transformation numérique. Son déploiement permettra le développement de l’Internet des objets, du big data, de la robotique ou de la réalité virtuelle, avec un effet transversal sur la société et l’économie au cours de la prochaine décennie, étant un catalyseur pour attirer l’investissement et tirer parti de la croissance inclusive en aidant à réduire la fracture numérique. L’enchère qui commence fait partie du plan national 5G 2018-2020. Avec le processus qui commence, l’appel d’offres de spectre radio appelé par la publication dans la Gazette officielle de l’État sera achevé le 26 mai 2018. Les opérateurs ont jusqu’au 29 Juin pour soumettre leurs demandes. La bande 3,4-3,8 GHz (3400-3800 MHz) a été identifiée comme la bande principale pour l’introduction des services 5G en Europe. Par conséquent, le plan national 5G envisage comme priorité la soumission des 200 MHz de la bande 3,6-3,8 GHz (3600-3800 MHz).

䰀伀䌀䄀唀堀 䌀伀䴀䴀䔀刀䌀䤀䄀唀堀   䴀䄀䐀刀䤀䐀

㈀  愀渀猀 搀ᤠ攀砀瀀爀椀攀渀挀攀 愀甀 挀匁甀爀  搀攀 氀愀 挀愀瀀椀琀愀氀攀 攀猀瀀愀最渀漀氀攀 倀爀椀洀攀 刀攀愀氀 䔀猀琀愀琀攀 椀渀昀漀䀀瀀爀椀洀攀爀攀愀氀攀猀琀愀琀攀⸀攀猀 ⠀⬀㌀㐀⤀ 㤀㄀㐀 ㌀㘀㜀 ㌀㈀㘀

Directeur et Fondateur : Philippe Chevassus Collaborateurs : Eva Gosselin, Laurence Lemoine, Camille Galoisy, Anna Frobert Mise en page : Oana Rafaila Impression : Imprentamundo Editeur : Womms networking y congresos, S.L. / ModestoLaFuente, 19 bajo Derecha / 28003 Madrid / Tel : +34 672 269 795 E-mail : com.lecourrier@gmail.com, Dépôt Légal : M-44345-2004 Membre de la Cocef (Chambre Officielle de Commerce d'Espagne en France) à Paris. Membre de WOMMs.

ᰠ䴀愀搀爀椀搀 挀ᤠ攀猀琀 愀甀猀猀椀 攀琀 猀甀爀琀漀甀琀  甀渀攀 焀甀攀猀琀椀漀渀 搀ᤠ椀渀琀攀爀氀漀挀甀琀攀甀爀ᴠ 䌀栀爀椀猀琀椀愀渀 䴀渀愀猀猀Ⰰ 倀爀椀洀攀 刀攀愀氀 䔀猀琀愀琀攀


JURIDIQUE

21

Une présence globale en France et en Espagne

Service Clients: (+34) 91 119 05 35 • www.morillon.es • info@morillon.es Madrid • París • Lisbonne • Oviedo • Barcelone • Alicante • Valence • Malaga

AF 225X305 ESPAÑA-FRANCIA 20 AÑOS.indd 1

21/11/16 17:54


22

JURIDIQUE

Informations sur les droits de succession en Espagne Le cabinet juridique White Baos proche d’Alicante fait part d’informations intéressantes pour les lecteurs du Courrier d’Espagne au sujet des drois de succesion. Carlos BAOS www.white-baos.com

NOUS AIMERIONS CETTE fois-ci vous orienter concernant la donation, qui peut être avantageuse et vous permettre de réduire les droits de succession.En effet nous recevons de nombreux clients francophones qui possèdent une propriété en Espagne et s’inquiètent des impôts que leurs héritiers devront payer après leur décès. Ils souhaitent donc connaître les éventuelles autres options, par exemple la donation, et ainsi voir s’ils peuvent économiser et payer le moins d’impôts possible. En premier lieu, vous devez savoir qu’en Espagne les droits de succession et de donation sont régis par les mêmes lois et réglementations. Et leur imposition, bien que ce n’est pas exactement la même, dans de nombreux cas est très similaire. Par conséquent, il n’y a normalement pas une importante économie entre faire une donation à votre famille et à vos enfants, et ces derniers hériter de vous. Mais ce n’est pas toujours ainsi, et chaque cas doit être étudié attentivement. Car par-

fois certains critères tels que peuvent l’être la résidence fiscale du donateur ou donataire, le défunt et les héritiers, peuvent déterminer l’application d’une loi ou d’une autre, et par conséquent il peut être beaucoup plus avantageux de faire une donation ou transmettre au moyen de la succession ou l’héritage. En second lieu, il est vrai que les droits de succession et de donation sont graduels et progressifs, et en principe on paiera beaucoup moins de droits si la transmission des biens se fait en plusieurs fois et/ou à plusieurs bénéficiaires. Ainsi, par exemple et grosso modo, si vous avez deux enfants et que ces derniers ne sont pas résidents fiscaux en Espagne, et que lorsque vous décédez vous leur laissez dans votre héritage espagnol des biens pour une valeur de 350.000 €, c’est-à-dire 175.000 € chacun, ils paieraient chacun des droits de succession selon l’échelle nationale d’un montant d’environ 23.000 €. Mais en principe, si vous laissez 175.000 € à chacun d’eux, répartis en 5 donations de 35.000 € chacune, ils paieraient pour chacune d’elle environ 1.570 € de droits de donation, c’està-dire un total de 7.850 €. Par conséquent,

l’économie serait considérable, car au lieu de payer chacun 23.000 € ils paieraient seulement 7850 € environ. Mais pour empêcher cette façon simple d’« éviter » les impôts, la Loi 29/1987, de l’Impôt sur les Droits de Succession et Donations, dans son article 30, prévoit que : • Les donations entre un même donateur et donataire effectuées dans le délai de trois ans, seront considérées comme une transmission unique aux effets de liquidation de l’impôt et se cumuleront.. • La même chose sera applicable aux successions, et ainsi les donations effectuées dans un délai inférieur à quatre ans avant le décès seront cumulées.Par conséquent, si vous souhaitez faire des donations, cellesci ne devront pas se faire dans un délai inférieur à 3 ans entre chaque (entre donation et donation), ni dans un délai inférieur à 4 ans au moment du décès. Si cela n’était pas le cas, non seulement elles ne seront pas effectives, mais elles pourraient même être nuisibles du point de vue fiscal.L’information fournie dans cet article ne prétend pas être un conseil légal, elle transmet simplement l’information liée aux sujets légaux.

French Desk juridique Retrouvez les cabinets juridiques hispano-français sur lecourrier.es

Equête n de

?

réussite

La COCEF vous aide à développer vos affaires entre la France et l’Espagne pour plus d’information: www.cocef.com

España Francia

Recherche d ‘actifs immobiliers en Espagne (immeubles et hôtels) Jinvestisenespagne.com

22, rue Saint-Augustin 75002 Paris

COCEF - 126x177,50.indd 1

16/10/2017 17:24:35


FISCALITÉ

23

Des inspecteurs supplémentaires pour contrôler les hébergements touristiques Cela est plus symbolique qu’autre chose car, devant le nombre élevé de biens immobiliers proposés en location touristiques, le nombre de fonctionnaires chargés de les inspecter est tout simplement ridicule : 4 au total pour la province de Valencia, dont 2 qui viennent juste de commencer. Laurence LEMOINE

LA GENERALITAT TENTE de s’adapter au boom parfois anarchique des locations saisonnières mais paraît désarmé face à l’augmentation du nombre de biens inscrits au registre des locations de courtes durées : seulement pour la province de Valencia près de 8 000 appartement ou maisons ont été inscrits l’année dernière, soit 35 % de plus que l’année précédente. Jusque-là, le nombre d’inspecteurs n’était que de 10 au total : 2 pour Valencia, 3 pour Castellon et 5 pour Alicante un chiffre qui n’avait pas changé en dix ans malgré l’explosion de ce type d’offre locative. Mais la Generalitat veut renforcer sérieusement les contrôles pour assainir une situation qui lui échappe et pour cela, étudie également la possibilité de sous-traiter les contrôles en faisant appel au secteur privé. Il est question, par exemple, de lancer un appel d’offres de 55.000 euros par an pour inspecter au hasard, 3 000 logements inscrits au registre de location touristique et vérifier la véracité des informations fournies par les propriétaires. Par ailleurs, compte tenu du succès de l’expérience pilote de l’année dernière menée dans des villes comme Gandia, la collabora-

tion de la police locale est à l’étude pour ainsi généraliser les accords avec l’ensemble des municipalités touristiques. La police locale serait donc habilitée à mener des contrôles. Ces dispositions s’ajoutent à d’autres décisions en faveur d’un encadrement renforcé du secteur puisqu’ à partir de janvier 2019, les plateformes de locations touristiques auront l’obligation de fournir les données fiscales de ses utilisateurs, au fisc Espagnol comme le prévoit la loi fiscale, approuvée par le ministère des Finances en décembre 2017, et qui entrera en vigueur dès maintenant. Cette loi oblige les plateformes intermédiaires à fournir les informations et données relatives à l’activité de location touristique comme les noms des propriétaires et les références cadastrales mais aussi et bien sûr, le nombre de nuitées réalisées avec le chiffre d’affaire correspondant … L’enjeu en plus de réduire la fraude fiscale est aussi de limiter la hausse des loyers qui en 1 an en moyenne dans la Comunidad Valenciana a augmenté de près de 10 % (9,5 selon la dernière étude de Fotoca). La bataille pour un vrai contrôle de ce secteur continue mais ne semble pas gagnée par les pouvoirs publics dont les moyens financiers et humains restent limités.

Déclaration d’information relative aux locations touristiques

TLA Avocats . Avocats francophones. Étés-vous en train d’acheter une maison en Espagne ?, ou avez-vous besoin des conséquences légales et fiscales, succession, testaments, etc d’un point de vue internationale ? Nous sommes experts en droit immobilière, urbanistique, et en droit de succession et héritage internationale. De notre équipe 5 personnes parlent parfaitement français ! PROPRIÉTÉ : Nous sommes experts non seulement en Droit Immobilière, mais en droit urbanistique. • Assistance juridique et avis en différents matières comme impôts, fiscalité, résidence, etc. • Vérification des limitations et dettes de la propriété • Étude de la situation urbanistique de la propriété - Ce service se peut obtenir que par experts en droit urbanistique • Négociation de contrats et préparation de documents relations avec l’achat : NIE, banques, notaire, etc. • Accompagnement dans toutes les étapes du processus d’achat. • Enregistrement de la propriété à votre nom, changement des contrats de l’eau, l’électricité, l’impôt foncier, et la copropriété. Domiciliation de paiements. SUCCESSION : Notre équipe est préparée pour vous assister en : • Avis légale et fiscale en conjoint avec les biens en possessions en Espagne • Préparation et traduction des testaments espagnols • Assistance en processus d’héritage en Espagne, et exécution de testaments internationales Où sommes-nous ? Bureau à Ciudad Quesada Bureau à Javea Avda. Las Naciones, 11 – A Ctra Cap de La Nao Plá, 126

Bureau à Javea Avda. Furs, 31

BUREAU À CALPE C/ Delfín, 3

info@tlacorp.es

BUREAU À VALENCIA Plaza Cánovas, 1

Contactez-nous pour une consultation gratuite ! tlacorp.es +34 965 48 8168

La bancassurance qui vous accompagne en Espagne

Banque I Assurances I Services

Cette année, une nouvelle obligation en matière de déclaration d’information relative aux utilisations de logements à des fins touristiques a été établie par le biais du nouveau modèle 729, qui devra être présenté par les personnes ou entités qui servent d’intermédiaires dans l’usage locatif de ces derniers. Miguel MORILLON mmorillon@morillon.es

POUR L’EXERCICE 2018, la déclaration d’information aura un caractère annuel, et son délai de présentation sera compris entre le 1er et le 31 janvier 2019. Dès 2019, la périodicité de la déclaration sera trimestrielle.

Qui doit la présenter

Les personnes et les entités qui fournissent le service d’intermédiaire entre les bailleurs et occupants de l’usage de logements à des fins touristiques, que cela soit à titre onéreux ou gratuit. Cette considération est notamment accordée aux personnes ou entités qui, constituées en plateformes de collaboration, servent d’intermédiaires dans l’usage locatif qui sont considérées comme prestataire de services de la société d’information et ce, indépendamment qu’elles fournissent ou non le service sous-jacent objet de l’intervention ou de l’imposition de conditions relatives à ce service, telles que le prix, les assurances, les délais ou autres conditions contractuelles. Cette année une déclaration annuelle devra être présentée entre le 1er et le 31 janvier 2019, et à partir de l’année prochaine la déclaration sera présentée chaque trimestre. Sont exemptés de la présentation du nouveau modèle de déclaration d’information :

• Les logements touristiques régulés par leur réglementation spécifique. • Les biens en jouissance à temps partagé et les utilisations et contrats auxquels fait référence l’article 5 de la LAU (Loi espagnole sur les logements à usage locatif), à l’exception de l’usage locatif temporaire de la totalité d’un logement meublé et équipé dans des conditions d’utilisation immédiate, commercialisé et promu sur des canaux d’offre touristique et effectué à des fins lucratives, même s’il est soumis à un régime spécifique issu de sa réglementation sectorielle. L’information obligatoire à communiquer est : 1. Le nom du propriétaire du logement, bénéficiaire du droit en vertu duquel il met à disposition le logement à usage locatif (si différent du propriétaire du logement) et identification des personnes ou entités bailleresses. 2. L’immeuble objet de l’occupation. 3. Le nombre de jours de jouissance du logement aux fins touristiques, ainsi que la date de début de l’occupation. 4. Le montant perçu par le bailleur du bien.

Contigo France, l’Agence Francophone en direct Groupe Crédit Mutuel

Qui sommes-nous ? Le Groupe Crédit Mutuel en Espagne propose aux clients francophones sa nouvelle agence en direct Contigo France (ATLANTIS - TARGOBANK), avec des solutions bancaires et d’assurances pour toute la famille, en français.

Découvrez nos avantages : • Equipe francophone à votre écoute • Gestion en français de votre compte bancaire et de vos assurances • Prestation à distance pour plus de commodité • Services d’aide à l´installation des nouveaux arrivants en Espagne

ATLANTIS - TARGOBANK

+34 93 496 47 34 infocontigofrance@contigofrance.es www.contigofrance.es

De plus, il peut être également fourni en option : 1. Le numéro de contrat attribué par l’intermé-

diaire.

2. La date d’intervention de l’intermédiaire. 3. L’identification du moyen de paiement utilisé.

Contigo France est une marque de la banque TARGOBANK, S.A.U. qui distribue les produits et services d’assurance et bancaires des compagnies du Groupe des Assurances du Crédit Mutuel Espagne et de la banque. TARGOBANK, S.A.U., Siège social: C/Claudio Coello, 123 28006 - MADRID. Reg. Merc. de Madrid, Tomo 1.326, Folio 70, Sección 8ª, hoja M-14751. NIF. A79223707. Reg. B.E.0216 Le Courrier d'Espagne.indd 1

27/08/2018 13:14:18


24


COMMUNAUTÉ Laurent Gauze, French Tech Perpignan :

« Pour nos entreprises, l’Espagne représente un marché plein d’opportunités » LCE

POUR LA DEUXIÈME année consécutive, la Train de la French Tech a relié plusieurs territoires de la French Tech, Toulouse, Montpellier, Perpignan, Gérone et Madrid pour accompagner les start-up françaises de l’occitanie. Une initiative de Laurent Gauze, Président de l’agence de développement économique Pyrénées Méditerranée Invest, mais aussi entrepreneur en Espagne. Les startups françaises regardent un peu plus le marché espagnol car derrière l’Espagne c’est un marché hispanique de 500 millions d’habitants en ligne de mire. Rencontre avec Laurent Gauze :

Qu’appelle-t-on le train de la French Tech et pourquoi l’avoir créé ?

Tout d’abord pourquoi. Parce qu’il me semble essentiel de relier toutes ces villes du Sud. Il y a un affect, un sentiment commun, d’où l’idée du train, lien physique nous reliant, nous Perpignan à Gérone, Barcelone et Madrid. Et bien sûr en invitant nos villes régionales tant Montpellier que Toulouse, on parle souvent de communauté digitale, d’éco-système et bien il faut que les collectivités s’occupent de faire vivre, de densifier ce dernier. Pourquoi le train de la French Tech ; parce que hormis Perpignan qui l’organise toutes les autres villes qui participent le sont, et Perpignan porte l’ambition de le devenir en 2018 ! ! !

Qui sont les lauréats cette année et les secteurs représentés ?

• Prix du jury a été remis à Ipaidthat (outil de facturation pour TPE-PME et application de gestion des notes de frais), qui partira au CES de Las Vegas en janvier 2019 • 2ème prix à Coursicab (plate-forme urbaine de livraison disruptive). • 3ème prix Innovation à Xkelet Easylife, (prothèse orthopédique par impression 3D) • 4ème prix coup de cœur à Pousse-Pousse (box pousse-pousse pour découvrir le jardinage en s’amusant)

• 5ème et 6ème prix (mentions spéciales) à Sekurity (solution pour deux-roues motorisés avec capteurs intelligents, qui appellent automatiquement les secours en cas d’accident) et Visualeo (collecte et vérification de datas)

En quoi les écosystèmes start-up franco-espagnols peuvent faire plus ? Les autorités sont-elles ouvertes ? Ne manque-t-il pas de Hub startup en Espagne ?

Pour nos entreprises, l’Espagne représente avant tout un nouveau marché plein d’opportunités. Maintenant en dehors de tout système étatique, il est important de pouvoir échanger sur du savoir-faire, les compétences et domaines d’actions des uns et des autres. A voir la concrétisation de l’ambition fédératrice espagnole via la création d’un label collectif style French Tech et des aides actions qui y seraient attachées.

La 15ème édition du prix Dialogo remis à Isabelle Huppert et Carlos Saura Le Prix Dialogo 2018 (15ème édition) a été remis à l’actrice française Isabelle Huppert et au réalisateur espagnol Carlos Saura. Le Prix a été remis a la résidence de France par la présidente du jury, Christina Garmendia. Camille GALOISY

Une troisième édition alors ? Des nouveautés prévues ?

Il a été très difficile de choisir les lauréats de cette 2nde édition, tant les startups étaient aussi intéressantes et dynamiques les unes que les autres, allant des solutions digitales pour gestion d’entreprises, aux objets connectés innovants dans différents secteurs tels que la musique, la santé, la sécurité pour moto, ou encore de prothèse orthopédique par impression 3D, de box de jardinage, de réalité augmentée, de solution holographiques, de plateforme de tourisme, de réseaux sociaux et même de plateforme de mise en relation de spot de wakeboard ! Il faut obligatoirement ancrer dans la durée les relations et les actions. Notre département, les Pyrénées-Orientales, est un département agricole, on a l’habitude de travailler longtemps la terre avant qu’elle ne donne des fruits ou des légumes, il faut opérer pareil en matière purement économique. Il y aura donc forcément une troisième édition, visant à renforcer les relations entre les territoires french tech d’Occitanie et d’Espagne, mais l’idée est d’aller encore plus loin.

25

Vous êtes entrepreneurs dans l’hôtelerie en Espagne, les start-up espagnoles du tourisme ont-elle leur mot à dire en France ? Oui bien sûr et de plus en plus, ce secteur a été d’ailleurs l’un des plus disruptés depuis près de 10 ans .

Il y a quelques mois, Cabify, la seule licorne espagnole, a levé 100 millions d’euros mais ne s’attaque qu’au marché latam. Est-ce que les start-up françaises utilisent enfin l’Espagne pour ce marché hispanique de 500 millions d’habitants ? Je pense qu’elles connaissent de plus en plus l’Espagne en tant que telle, il y a une complémentarité évidente entre nos deux pays, une culture méditerranéenne entre nos deux territoires, mais aussi une envie commune d’innover et de se lancer de nouveaux défis. La sélection des startups de 5 territoires différents l’a bien démontré, des startups proposant des concepts très différents, mais ayant un point commun : l’innovation et l’ambition de se développer à l’international, c’est le concept de la French Tech.

L’AMBASSADEUR DE FRANCE en Espagne, Mr Yves Saint-Geours, a rappelé l’importance de cette amitié franco-espagnole, la réputation du réalisateur espagnol Carlos Saura mais également la personne emblématique et très présente sur les écrans espagnols qu’est Isabelle Huppert. L’actrice française s’est montrée émue et touchée de pouvoir représenter cette union franco-espagnole, elle a défini le Prix Dialogo comme étant un « véritable échange de curiosité, une envie de se connaître l’un l’autre dans tous les domaines engendrant un intérêt réciproque ». Elle n’a pas hésité à citer de grands peintres espagnols tels que Picasso, Sorolla, Miro ou encore Dali pour parler de l’échange culturel entre les deux pays. Carlos Saura a approuvé tout en déclarant qu’il fallait que l’Espagne et la France demeurent « ouvertes l’une à l’autre, et qu’elles ne laissent aucun problème économique ou politique se mettre en travers de leur amitié ; il faut continuer à faire la promotion de nos deux cultures ». Lors de cette conférence il a surtout été question des derniers films de Carlos Saura « Argentina » et « Beyond Flamenco » basés sur la culture espagnole avec énormément de musique et d’émotion. Quant au dernier film de l’actrice Isabelle Huppert, il a été tourné à Calais et touche un sujet sensible d’actualité française et européenne : l’accueil des migrants. Le Prix Dialogo existe depuis 2004 et a été créé par l’association Dialogo créée en 1983 afin de développer la coopération et l’amitié Franco-espagnole et promouvoir des activités commerciales, culturelles et scientifiques entre les deux pays. Une fois par an, un prix récompense une personnalité ou un organisme représentatif de la coopération Franco-Espagnole.

Un superbe 14 juillet à l’ambassade de France à Madrid Yves Saint Geours, ambassadeur de France en Espagne, à reçu des milliers de compatriotes et leurs amis espagnols dans les jardins de la résidence. Un succès partagé par tous. LCE

CHAQUE ANNÉE, LE 14 juillet donne lieu une une gigantesque soirée à la Résidence de France en Espagne. L’occasion pour de nombreux compatriotes français de Madrid de se retrouver autour d’un Pastis. Plus de 3000 personnes ont assisté à ce gigantesque rendez-vous appuyé par les entreprises françaises sponsors. Lors de son discours, Yves Saint-Geours

témoigne également de la fierté des Français de voir le 14 juillet célébré partout à travers le monde grâce notamment à la mobilisation exceptionnelle des ambassades et des consulats. « La communauté française joue un rôle important. D’abord parce qu’elle aime l’Espagne et fait partager cet amour. Vous êtes les meilleurs ambassadeurs de la politique de coopération et d’amitié de notre pays. » Il s’est exprimé aussi via un message vidéo sur le site de l’ambassade.

Les marques françaises très présentes cette année

Le groupe Accor, par exemple, très présent en Espagne avec plus de 90 hôtels, s’est fait remarqué pour la deuxième année consécutive avec un superbe espace représentant les marques du groupe en Espagne (Mercure, Ibis, Ibis Style) et dans lequel on pouvait déguster les offres gastronomiques des hôtels. Canapés de saumons préparés sur le champ s’il vous plait. L’occasion pour rencontrer les dirigeants

du groupes et certains franchisés. Carrefour a aussi fait un superbe effort avec plusieurs buffets de fruits frais et de Gaspacho. Targo Bank, la banque des français d’Espagne du groupe Crédit Mutuel, soutient le 14 julliet chaque année depuis son ouverture en Espagne.


26

OPEA 1er réseau de conseillers immobiliers francophones en Espagne

Votre projet immobilier en Espagne 1er réseau de mandataires immobiliers francophones en Espagne

Gerona - Barcelona - Valencia - Denia - Alicante - Elche - Málaga

Benalmádena - Marbella - Tenerife - Palma de Mallorca - Ibiza Si vous souhaitez acheter en Espagne, ce qui compte avant tout c’est d'être conseillé par un interlocuteur fiable, transparent, et compétent, qui a une légitimité dans sa zone géographique. C’est ce qu’offre OPEA, le premier réseau de chasseurs et mandataires immobiliers francophones en Espagne.

www.opea.es


NETWORKING Les deux prochaines soirées Networking WOMMs de Madrid et Valencia Après plusieurs événements WOMMs organisés au premier semestre 2018, les deux prochains événements réunissant chacun plus de 250 personnes, auront lieu à Valencia le 26 septembre, et à Madrid en Novembre. LCE

CRÉÉ EN 2007, le réseau WOMMs représente plus de 1000 sociétés entre Madrid, Valencia, Barcelona et Paris. Plus de 150 événements ont été organisés depuis 11 ans, au total plus de 10 000 personnes ont assisté aux événements.

Le prochain événement aura donc lieu dans un 5 étoiles de Valencia et réunira des représentants du Real Estate et de la Protech de la ville. 300 personnes seront présentes dont 98 % d’espagnols. L’événement de novembre à Madrid aura lieu dans un endroit prestigieux et comptera sur l’appui d’un partenaire français de poids puisque le groupe Foncia sera partenaire de l’événement.

WOMMs est une plate-forme de networking offline et off market ainsi que de congrès 100 % espagnole. Elle s’adresse aux cadres dirigeants, entrepreneurs confirmés et personnes influentes dans leur ville de résidences.

Partenaire du prochain WOMMs networking de Madrid

Demandes de participation aux événements sur www.womms.com

www.womms.com

27


28

B A N Q U E

D E

G E S T I O N

P R I V É E

D E P U I S

1 8 8 1

CONSTRUIRE UN PATRIMOINE, C’EST AVOIR L’AUDACE DE LE RÉINVENTER CHAQUE JOUR.

C LAUDIO C OELLO 123, 28006 M ADRID T +34 91 43 67 490 E BTESPAGNE@BANQUETRANSATLANTIQUE.COM PARIS • LONDRES • SINGAPOUR • LUXEMBOURG • BRUXELLES • MADRID NEW-YORK • GENEVE • MONTREAL • HONG-KONG • BARCELONE • SAN FRANCISCO

Profile for Le Courrier d'Espagne

Le Courrier d'Espagne  

Real Estate / Innovation / Tourisme / Green

Le Courrier d'Espagne  

Real Estate / Innovation / Tourisme / Green

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded