Page 1

elle est pas belle la vie ?!

paris centre

DÊcembre 2012 - n° 38 - lebonbon.fr


Photos © Flavien Prioreau Tel: 06 98 31 34 92 www.flavienprioreau.com Modéle : Marin


Président Jacques de la Chaise

édito

Bon’jour !

jacques@lebonbon.fr Rédactrice en chef Camille Clance camille@lebonbon.fr Graphiste Romain Launais Secrétaire de rédaction Anne-Charlotte Anris Rédaction Marion Buiatti, Coralie Dienis, Clémence Goudard, Odilon Corby

Aujourd’hui, j’ai fait de la soupe. Pour une fois que le froid ne me donne pas envie de tartiflette, j’ai sauté sur l’occasion. J’ai fait de la soupe, comme ça, moi-même, avec des vrais légumes (bio, j’assume, victime

Photographes

de la mode, tel est mon nom de code), mon couteau en céramique, mon

Géraldine Doyen, Clémence Goudard,

mixeur plongeant. J’avoue, j’étais pas forcément partie dans un truc très

Sophie de Nazelle, Odilon Corby

tradi, j’ai spontanément pensé épices, légumes oubliés, lait de coco, pain d’épice : il faudrait peut être que j’arrête de regarder «  Un Diner

Photo couverture

Presque Parfait ». Bref lave, épluche, coupe, cuit, broie : ça sentait bon

Flavien Prioreau

chez moi, ça sentait l’hiver, le potimarron, si j’avais envie de solliciter un

Responsable culture et partenariats

peu plus ton imagination, joli Bonbon, je dirais même que ça sentait le sapin – sans mauvais jeu de mot des années 50, je parle bien du coni-

Charlotte Perget

fère - et le feu de cheminée, ouep. Pour de vrai, quoi de plus jouissif /

Petites annonces

romantique / réconfortant qu’une soupe maison ? Le seul inconvénient

annonce@lebonbon.fr

étant qu’en général tu en fais tellement que tu en manges pendant 15 jours. Et puis que le truc diététique de base (oui, tu t’es obligée à ne pas

Rejoignez le Bonbon

mettre de beurre parce que tu sais déjà que tu vas prendre cher à Noël)

recrut@lebonbon.fr

devient limite aligot parce que tu y rajoutes de la crème, du fromage, des

Contactez-nous hello@lebonbon.fr

pâtes et du jambon. Ben oui, tu as froid, pardi. Et c’est là que toi, petit Bonbon joyeux, tu te dis « Mais qu’est ce qu’elle a cette excitée à nous parler céleri rave et petit bouillon ? », mais Bonbon joli, estime toi heu-

01 48 78 15 64

reux ! Je viens de t’éviter l’édito rituel sur la liste au Papa Noël, la magie

SAS Le Bonbon

de la St Nicolas et autres réjouissances christmatesques !

12, rue Lamartine 75009 Paris

Je te le souhaite bien bon cela dit. Bisous d’amour.

SIRET 510 580 301 00032

Camille Clance Rédactrice en Chef Publicité pub@lebonbon.fr 06 33 54 65 95

1—

CENTRE


sommaire

Décembre 2012

6. Le Square

10. Christian Constant

14. L’îlot

18. WhatSize

24. Sauver le Monde des Hommes

28. Banlieue et S.D.F.

5. Le Bon Timing

16. Le Bon Ciné

24. Le Bon Sauveur

6. Le Bon Commerçant

17. Les Bonnes Annonces

26. Le Bon Horoscope

10. La Bonne Étoile

18. La Bonne Pointure

28. La Bonne Initiative

12. Les Bons Plans

20. Les Bons Plans

30. Le Bon Agenda

14. Le Bon Resto

22. Les Bons Snapshots

32. Les Bonnes Adresses

3—

CENTRE


Padiglione

20% de réduction SUR TOUTEs LES PRESTATIONS

Un salon de coiffure en plein cŒur de Paris, sur l’île St Louis 3, rue Jean du Bellay - 4 E Tél. : 01 43 54 34 16 www.padicoiffure.fr --Valable jusqu’au 5 Janvier 2013

dubble

- 10% pour tout achat

Restauration rapide haut de gamme fast good tendance 17, rue de la banque - 2 e tel. : 09 81 80 32 20 --Valable jusqu’au 5 Janvier 2013


le bon timing Théâtre

Les événements à ne pas manquer !

Entre vous et moi Artiste accomplie, Alexandra Duvivier vous subjuguera dans ce spectacle qui fait partie des plus gros succès du Double Fond. Féminine et facétieuse, elle dose charme, humour et gouaille pour enchaîner des tours rapides, relevés d’une petite histoire, d’une bonne blague ou d’un jeu de mots. Jusqu’au 29 décembre 2012 au Double Fond 1, place du Marché Sainte-Catherine - 4e

Découverte

Et l’homme… créa le robot ! Une exposition inédite dédiée à celui qui peut apprendre, raisonner, interpréter, s’adapter et développer ses capacités : le robot ! D’où viennent les robots ? À quoi servent-ils ? Quel est le devenir de la robotique ? Jusqu’ au 3 mars 2013 au Musée des Arts et Métiers 60, rue Réaumur - 3e www.arts-et-metiers.net

Shopping

Happening La Cooking @ Segoola Pour sa première édition, la Cooking by Viktoria investit clandestinement un opticien dans le Haut Marais parisien. Rendez-vous chez Segoola, boutique métamorphosée en laboratoire illicite le temps d’une soirée. Vos combinaisons vous y attendent. Le jeudi 13 de 20h à minuit chez Segoola 104, rue de Turenne - 3e www.segoola.fr

Découverte

Fabien Granet Détournées, télescopées puis remises en scène, c’est par un grand big-bang que naissent les images de Fabien Granet. Comme des fragments multiples,

DR / DR / DR / DR /

ses dessins se nourrissent d’une constellation de référents, allant de son quotidien à l’histoire de l’art, en passant par le cinéma, l’imagerie populaire… Galerie Gabriel & Gabriel - 68, rue du Vertbois - 3e Tél. : 09 64 20 85 51 - www.gabrieletgabriel.com

5—

CENTRE


le bon commerçant

Publi-reportage Camille Clance Photo Marion Buiatti

Le Square Un QG au carré Allez hop, le Bonbon toujours aux avant-postes

les lieux ! Notre père a toujours été dans le milieu de

pour faire mentir les clichés et autres stéréotypes.

la restauration, il possédait d’ailleurs un café à Saint

Aujourd’hui, on s’attaque à « Le service dans les

Germain où l’on a passé notre enfance. Donc forcé-

cafés parisiens est déplorable, les gens sont aigris,

ment, on a évolué dans ce milieu, on y a travaillé très

désagréables et tous gris. » Et c’est là que j’inter-

tôt, et on a rapidement eu le goût du métier, continue

viens, donc.

Willy. Notre famille paternelle est aveyronnaise, et nous a transmis des valeurs primordiales que nous

Une localisation idéale

mettons en avant tous les jours au Square. L’accueil

Bienvenue au Square, joli bistrot voisin presque

et le respect du client sont ainsi des priorités. Ici, ils

limitrophe du tout aussi joli Square du Temple, point

se sentent considérés, ils sont comme chez eux. »

de convergence de la rue de Bretagne et de la rue du Temple qu’on aime d’amour. Des brocantes, des

Une carte teintée de tradition

brunchs, des terrasses : il s’en passe des choses

Le côté aveyronnais, c’est aussi d’en donner pour leur

dans ce quartier au charme sans égal « Ce qu’on

argent aux gens. Le choix des produits est donc pri-

préfère ici, ce sont les habitants, raconte Willy, l’im-

vilégié ici. « Par exemple, notre Cantal vient directe-

mense patron du Square (immense parce qu’il est

ment d’un petit producteur et fait en général le bon-

grand, je précise). Notre raison de nous lever le matin

heur de nos gourmets. C’est un peu la ligne éditoriale

avec plaisir, ce sont nos habitués. C’est une véritable

de notre cuisine : sincère, bonne, un peu tradition-

petite famille que l’on a su recréer, au sein de ce petit

nelle le midi, et franchement plus jeune le soir avec

village qu’est le 3e arrondissement. Nous faisons en

des burgers qui ont beaucoup de succès. Toutes nos

sorte que la frontière serveur-client soit la plus mince

entrées et nos desserts sont faits maison sur place. »

possible. Pas de prise de tête, pas de code, on est le bienvenu si on a envie de venir prendre son café du

Des soirées hautes en couleurs

matin en pyjama. Je serais presque tenté de voler à

Parfois, au détour de la rue du Temple, vous enten-

Mac Do son “Venez comme vous êtes !”»

drez un vacarme presque musical émaner du Square. Pas d’inquiétude, c’est juste une soirée Fanfare.

Un QG en puissance

Oui oui, vous lisez bien, une fanfare, une qui joue

Voilà 5 ans que Willy, son petit frère Antoine et

fort, qui met l’ambiance, qui réchauffe les cœurs.

leur père se sont associés pour reprendre l’affaire.

Et qui remplit les verres ! «  C’est une ambiance

« C’était un tas de ruines quand nous avons réinvesti

un peu spectacle, ça change ! Les gens viennent

7—

CENTRE


le bon commerçant spontanément se ravitailler au bar, se regroupent autour de l’orchestre pour partager ce moment un peu hors du temps. Mais on invite aussi des groupes rock, pop, des chanteurs que l’on aime particulièrement. On organise aussi beaucoup de soirées à thème – créoles, cubaines par exemple, avec la cuisine qui va avec ! Et puis nombreux sont nos clients qui fêtent leur anniversaire ici. On se refuse à la privatisation, car ce n’est pas l’ADN du lieu. Privatiser, ce serait refuser l’accès à nos habitués contre un joli chèque : ce n’est pas notre philosophie. Par contre, on réserve avec plaisir une partie de la salle, où les gens laissent souvent libre court à leur folie en ce qui concerne la décoration. » Une décoration bien pensée Briques, pierres apparentes, lustre vintage… On aime l’esprit un peu industriel, un peu rétro, un peu brut de l’endroit. «  Quand nous sommes arrivés ici, l’ensemble des murs était recouvert de formica brun, pas très avenant. En creusant un peu, on a découvert toutes ces belles pierres. L’espace recelait de trésors de charme que les anciens propriétaires avaient masqué pour je ne sais quelle raison. Forcément, on a mis tout ça à nu, pour arriver à ce résultat. Dont nous sommes fiers ! Les gens se sentent bien ici, et c’est le principal pour nous. » La terrasse, miam miam la terrasse Oh oui, la terrasse. Elle est au soleil depuis le matin jusqu’à au moins 16h. Souvent prise d’assaut, et on comprend pourquoi. On en oublie presque le murmure de la ville. Parce que le parisien est addict au café en terrasse, surtout lorsque le soleil pointe le bout de son nez, et pour plein d’autres raisons, le Square est définitivement l’adresse à retenir !

Le Square 165, rue du Temple - 3e Tél. : 01 42 72 22 75

8—

CENTRE


la bonne étoile

Texte et Photo Marion Buiatti

Christian Constant un Chef entier, ma foi ! Début septembre, j’apprends que le Chef et jury de

c’est ça que j’adore. C’est vraiment quelque chose de

l’émission Top Chef, prépare un coup avec Mono-

familial, de convivial.

prix. Il s’agit de foie gras, je suis toute ouïe, j’insiste pour le rencontrer (Constant hein, pas le foie gras,

À Noël, c’est bûche or not bûche ?

quoique).

Pas bûche ! Plutôt un roulé à la châtaigne. Avec une crème au beurre à la châtaigne. Ce sont des souve-

Pourquoi est-il important d’être Constant ?

nirs d’enfance, l’hiver en famille, le partage. Ma mère

En cuisine il faut toujours avoir de la rigueur, de la

avait l’habitude de faire des roulés qui ressemblaient

régularité, de la passion et l’amour de ce que l’on

beaucoup à des bûches pour le réveillon.

fait. être « Constant » c’est rester moi-même, tout le temps, ne jamais changer quelle que soit la situation.

Dans la série gourmandise, avez-vous un bonbon favori ?

Même quand on collabore avec Monoprix donc ?

Les dragées Pécou. Ce sont les meilleures du monde !

Bien sûr. La collaboration s’est faite via le fabriquant

Elles sont d’une finesse ! L’enrobage est fondant, et

de foie gras Grand Auguste, avec qui je travaille dans

très délicat autour de l’amande. C’est parfait après

mes établissements. Il m’a demandé d’établir ma

un café ou à un mariage. Quand on en a goûté une,

recette, a proposé l’ensemble à Monoprix et voilà !

ce n’est plus possible d’en manger d’une autre sorte !

J’ai choisi le design pour présenter le produit, une cocotte Staub en céramique : un récipient malin

Et vous, comment interpréteriez-vous le bonbon ?

qui peut resservir pour faire des œufs cocottes, une

Ce serait un bonbon de Noël. Une truffe au chocolat,

crème vanille, une mousse au chocolat…

avec une touche de truffe noire et de whisky.

Et ce foie gras, comment se déguste-t-il ?

Si Paris était un plat, quel serait-il ?

En apéritif, à plusieurs, pour démarrer les fêtes, avec

Paris, c’est les monuments, c’est vieille France, c’est

une salade et accompagné d’une bonne bouteille de

l’Histoire… Ce doit être très élégant, et très bon

Champagne. Sa présentation invite à le partager et

comme un vol au vent !

10 —

CENTRE


Et si vous deviez faire de la Tour Eiffel un plat, com-

une porte. Ils pensaient que j’allais les mordre (au

ment se composerait-il ?

Crillon il était surnommé le pitbull, ndlr). Mais au

Ce serait gigantesque. Je verrais bien un chapon

final j’étais plus dégoûté pour eux que pour moi… Je

bourré de foie gras ! Avec des marrons, des châ-

les ai réconfortés, mais je pense qu’ils ne s’en sont

taignes et un bon jus. Il faut que ce soit magique,

pas remis ! (rires)

festif, exceptionnel mais aussi accessible. Ce n’est bien sûr pas un plat de tous les jours, c’est sublime, Sa bonne adresse :

comme la Tour Eiffel !

Epicerie Israël - 30, rue François Miron - 4e La question vache de Noël : pouvez-vous nous racon-

ter un évènement où vous avez eu « les boules » ?

Retrouvez Christian Constant…

C’était en 1997, pour ma réception de mariage au

Chez Monoprix, avec sa cocotte de foie gras

Crillon (où il a été chef pendant 7 ans, ndlr). Les

de canard entier mi-cuit pour 33,99 € les 160g.

pâtissiers avaient passé des heures sur une pièce

www.maisonconstant.com

montée extraordinaire… que j’ai vue par terre sous

11 —

CENTRE


les bons plans

Texte & Photo Raphaël Bosse-Platière

dubble Deux fois plus de plaisir Dans une publicité devenue culte, Aimé Jacquet

Tous les jours, un nouveau mix de jus de fruits frais

disait : « Tu vois, ça coûte pas plus cher de bien

et un plat du jour sont à la carte, ainsi que des wraps

manger ». Et l’ancien sélectionneur des Bleus ne

toastés et des bagels. Une carte qui, pendant tout

croyait pas si bien dire. Ca s’appelle le  fast-good.

le mois de décembre, se mettra aux couleurs des

Les enseignes proposant une restauration rapide de

fêtes. Vous pourrez ainsi goûter à la salade « foie

qualité se multiplient dans les rues de Paris. Parmi

gras, pomme verte et pain d’épice » et au dessert

elles, il y en a une qui sort du lot : « dubble ».  

à prendre absolument, un triffle aux cerises (gâteau

à base de fromage blanc, ndlr) et au Cointreau, dont

Ouvert depuis le mois d’avril dans la coquette rue de

la recette est précieusement tenue secrète.

la Banque, à deux pas de la place de la Bourse, ce

restaurant est déjà bien connu des CSP+  qui tra-

Et contrairement à d’autres enseignes concurrentes,

vaillent aux alentours. Et lorsque l’on franchit la

chez dubble, on peut s’offrir des petits plaisirs culi-

porte, on comprend tout de suite pourquoi.

naires sans se ruiner. Le menu qui vous propose un

plat, un jus de fruits frais ou une boisson, et un des-

La décoration vous plonge immédiatement dans une

sert maison est  à moins de 10 € ! Et pour ceux qui

ambiance agréable. « Mes clients me disent souvent

n’ont pas le temps de profiter du calme de la salle

qu’ils aiment cet endroit pour son côté apaisant, et sa

ou des quelques places en terrasse, il existe un petit

nourriture fraîche » me confie Jean-François, qui a

plus. Il est possible de commander  son repas  par

changé de vie pour ouvrir son restaurant. Cet ancien

téléphone (avant midi) et de venir le chercher  à

directeur artistique d’agence de pub s’est lancé dans

l’heure de son choix. 

cette aventure avec un seul mot d’ordre : « proposer une nourriture saine et équilibrée à un prix abordable ». C’est peut être ça le dubble avantage.    Ici, tout est fait maison. De la « salade de penne au

dubble

curry et aux aubergines grillées », aux gâteaux du jour,

17, rue de la Banque - 2e

en passant par les « fusillis à la copa et aux quatre

www.dubble-food.com

fromages » : Jean-François cuisine tout avec son

Ouvert du lundi au vendredi, de 8h30 à 15h30

commis. La diversité de la carte permet de venir

Tél. : 09 81 80 32 20

toute la semaine sans jamais manger la même chose.

12 —

CENTRE


les bons plans

Publi-reportage & texte Camille Clance Photos DR

Le Mécène

Wen Zhou

Marine Chalayer à la Galerie Métanoïa

Best Bô Bun ever

Il était une fois un site internet, une galerie, et une

Une petite rue piétonne, le boucan des palettes sur

artiste. Le site internet, c’est Le Mécène, qui permet

les pavés, des faux airs de Chine : oui, vous êtes bien

à vous, moi, tous, chacun à son échelle, de financer

rue au Maire.

l’exposition d’un artiste, une sorte de My Major Com-

Compliqué de choisir entre tous les petits boui-bouis

pany de l’art, en somme.

asiatiques quand une envie de nems vous envahit

L’objectif est de réunir 3 000 € de mécénat dans les

soudain l’esprit. Le meilleur test : celui de l’autoch-

90 premiers jours de la cagnotte pour organiser un

tone ne ment jamais. Chez Wen Zhou, la population

vernissage et une exposition dans une galerie à Paris.

chinoise se retrouve, et c’est la meilleure garantie,

La-dite galerie, c’est la Galerie Métanoïa, créée

non ? Le décor ? On s’en fout. Ce qui nous intéresse

en 2006 et située rue Quincampoix, à deux pas du

ici, c’est l’assiette. Des petits plats typiques de la

Centre Pompidou. L’artiste qui a gagné les faveurs

province de Wen Zhou – d’où le nom, forcément.

des internautes et qui se verra exposé à la Galerie

La spécialité, c’est la soupe de poisson tapé. Des

Métanoïa du 15 au 23 décembre, c’est Marine Cha-

tranches de poisson tellement frappées qu’elles

layer, dessinatrice textile qui marie au gré de son ins-

deviennent fines comme du papier. C’est chaud, par-

piration peinture, broderie et étoffes. Elle présentera

fumé, ça fond dans la bouche.

une série d’une vingtaine de pièces abstraites, entre

Mais, car il y a un mais, la palme d’or revient au Bô

couleur et poésie, nostalgie et rêverie, ainsi qu’un

Bun, subtile mélange de soja, de vermicelles, de

nouveau travail plus figuratif racontant des person-

bœuf sauté aux oignons, et petits morceaux de

nages enfantins et mélancoliques.

nems dorés. La Chine toute entière dans un coup de

Dans le prolongement de l’exposition, ses œuvres

baguette. Et le pire, c’est que vous pouvez payer votre

seront en vente en ligne sur le site www.lemecene.fr

tournée : vous n’en aurez guère pour plus de 12 € par

pendant 3 semaines.

personne, 6,50 € le Bô Bun. Qui dit mieux ?

Marine Chalayer à la Galerie Métanoïa Du 15 au 23 décembre

Wen Zhou

56, rue Quincampoix - 4e

18, rue au Maire - 3e

Ouvert tous les jours de 11h à 18h30, nocturnes les

Tél. : 01 42 74 05 09

mercredis, vendredis et samedis jusqu’à 20h30.

Tous les jours midi et soir sauf le dimanche soir

Entrée libre.

13 —

CENTRE


le bon resto

Publi-reportage Camille Clance Photo Odilon Corby

L’îlot Les mousquetaires du coquillage Ils sont trois, ils sont jeunes, fringants, ils aiment

livré cuit. Nous rencontrons les producteurs, en parti-

bien boire, bien manger : la vie quoi. Stan, Val et Oli-

culier les ostréiculteurs, et nous sommes avec plaisir

vier ont bénéficié d’un de ces hasards de la vie qui,

dépendants des saisons en ce qui concerne les arri-

souvent, font bien les choses. Rencontre.

vages. Nous proposons des variétés aussi diverses et qualitatives que la Fine de Claire, la Perle Blanche

Olivier, barbe imposante, nonchalance de rigueur, se

ou la Belon Prat Ar Coum, mais aussi des crevettes

fait porte-parole d’un jour. Il y a 4 ans, il rencontre

bios bien fermes comme on les aime, ou de l’anguille

Val et Stan du Barav. De leur collaboration naîtra

fumée de Suède dont les clients ne se remettent

l’Aller-Retour, restaurant de la rue Dupuis spécialisé

pas. Le credo : simple, bon, et bon. La carte des vins

dans la viande. Puis s‘en suit l’ouverture en juillet

suit cette lignée. Elle est composée de véritables

dernier de l’Îlot, dernier volet en date de la trilogie

coups de cœur. Bio, naturel ou non, on choisit juste

du quartier Dupetit-Thouars, avec la participation de

le meilleur.» Nos petits coups de cœur à nous : le

Lou, la nouvelle recrue. « On est partis d’un constat

Kouign Amman, cuisiné par des mains expertes et

simple : il est difficile de manger des fruits de mer à

bretonnes ; la terrasse, avec vue sur le Carreau du

Paris en dehors des brasseries un peu vieillottes. Ça

Temple, habillée de grands bancs accueillants qui

a son charme, certes, mais on a aussi droit de ne pas

faciliteront les rencontres ; le plateau dégustation,

se retrouver dans un repère de touristes dès qu’on a

qui propose presque l’intégralité de la carte en mode

envie d’huîtres.»

dégustation, et la vente à emporter, pour les plateaux télé un peu sophistiqués. D’ailleurs, les plus

L’Îlot, c’est un peu le royaume de la mer à deux pas

avisés commencent déjà à réserver leurs bourriches

de la rue de Bretagne. Décor simple et élégant (on

d’huîtres pour Noël !

évite avec bonheur les bouées au mur et les portecouteaux en forme de sardine), et surtout, carte à

L’Îlot

faire pâlir de désir le commandant Cousteau. « Tout

4, rue de la Corderie - 3e

est frais, livré du jour et cuit sur place, ce qui n’est

Tél. : 06 95 12 86 61

pas forcément le cas dans tous les restos de fruits

www.facebook.com/lilot.paris

de mer. Quand vous mangez un bulot qui a la consis-

Ouvert du mardi au samedi

tance d’un pneu, vous pouvez être certain qu’il a été

14 —

CENTRE


15 —

CENTRE


le bon ciné

Texte Clémence Goudard Photo DR

Le Grand Rex Rendez-vous étoilé Nous parisiens, il faut l’avouer, nous avons quelques

plus vrais que nature. Un décor majestueux, mais qui

gros défauts. Ou si vous préférez, disons des traits

traverse l’histoire de l’Europe avec quelques assom-

de caractères. La fierté par exemple, ou le fait de

brissements.

tout contester. Ou aussi quand parfois, on ne voit pas

Le Grand Rex tient aussi malheureusement sa célé-

plus loin que le bout de son nez.

brité de sa réquisition par les Allemands lors de l’occupation. Pendant cette époque, les amoureux du

On se donne souvent rendez-vous à ses pieds, mais

lieu restaient fidèles aux séances mais il est rapide-

on y va plus souvent pour un bon film que pour le

ment devenu « SoldatenKino  » , le cinéma des sol-

bâtiment lui-même. Il est pourtant bien enterré dans

dats, dans lequel les propagandes étaient projetées.

notre mémoire le Rex, comme un décor, en surface,

Mais de fil(m)s en aiguilles, il se relève d’autant plus

mais vu des coulisses c’est encore mieux et il

fort à la Libération, et le temps est au succès pour notre monstre d’image. Il inaugure

faut clairement en profiter.

en 1988 à l’occasion du Grand Bleu

Il a fallu près de 50 ans pour que

« le Grand Large  », qui devient

le cinéma de Jacques Haïk soit reconnu comme monument his-

à l’époque le plus grand écran

torique français. Il n’empêche

d’Europe. Bon, jusqu’à ce qu’il

que ce modèle réduit du Radio

soit détrôné par Le Gaumont

City Music Hall de New York est

Grand Écran Italie.

aussi beau de l’intérieur, quand

L’avantage reste la virée en

on y prête attention.

coulisse, « Les étoiles du Rex », qui vous permet d’aller com-

À son inauguration, Paris Soir

prendre tout ça par vous même.

l’intitulait « Éclat de Hollywood

Une visite dans les secrets du

tombé sur Paris » : il a été construit

cinéma pour découvrir sa magie, ses

par Auguste Bluysen, architecte connu également pour le Casino du Touquet. Ce

artifices. Connaître l’histoire du lieu mais aussi

ne pouvait être qu’un succès. Ce qui est d’autant

la puissance d’Hollywood. Derrière l’écran, c’est un

plus étonnant, c’est le choix de collaboration avec

parcours initiatique terriblement addictif pour les

Maurice Dufrêne pour l’intérieur : à contrario des

amateurs du 7e art : on y retrouve son âme d’enfant.

paillettes de la grande City, c’est un univers de french

C’est aussi l’occasion d’être vous aussi au centre de

riviera qui s’impose, aux tendances art-déco fan-

la scène. Mais je n’en dis pas plus, vous, comme moi,

tasque, contemporain, surplombé de ciels nuageux

passez devant tous les jours…

16 —

CENTRE


The Beauty Lounge

-25% sur toutes les prestations *

Les soins des 4 coins du monde 13, rue Ferdinand Duval - 4e Tél. : 01 42 74 43 34 69, rue d’Argout - 2e *hors soins cabine

Oska

L’Assiette à Carreaux

Un premier achat = un cadeau de bienvenue

Offre de Noël : un dessert offert pour un dîner

Restaurant Bistronomique 45, rue des Petits Carreaux - 2e 133, rue Vieille du Temple - 3e

Tél.: 09 53 27 33 83

Tél. : 01 42 77 04 14 - info@oska-paris.com

Ouvert midi et soir du lundi au vendredi.

www.oska-paris.com

Ouvert le samedi soir.


Offre non cumulable valable du 1er décembre au 5 janvier 2013

Offre non cumulable valable du 1er décembre au 5 janvier 2013

Offre non cumulable valable du 1er décembre au 5 janvier 2013

Offre non cumulable valable du 1er décembre au 5 janvier 2013


Dyvine

-20%

sur présentation du coupon + un cadeau

© Crédits www.pointcarl.com

EKJO

20%

de réduction*

Boutique Créateur EKJO

Boutique de lingerie

32, rue de Poitou - 3e

58 rue d’Argout - 2e / Tél. : 01 42 33 98 11

Tél. : 01 42 72 51 46

Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h

6, rue des quatre vents - 6 e

Contact : ludyvine2@free.fr - Fan page : Dyvine

Tél. : 01 40 46 89 67

Site web (en construction): www.dyvine.fr

www.ekjo.fr

* Voir conditions en magasin

Segoola Opticien

La Petite Chambre Bleue

-20%

-15%

sur tout 1er achat

sur tout le concept store

Segoola, vos yeux ont du goût

Galerie de curiosités - Shopping vintage AISSO & CO

104, rue de Turenne - 3e - Tél. : 01 42 74 55 20

Coaching personnalisé, Pilates, massage

Ouvert lundi-vendredi 11h30-19h30,

31, rue d’Argenteuil - 32, rue Saint Roch - 1er

dimanche: 12h-18h.

Tél. : 01 49 27 93 11

www.segoola.fr

www.lapetitechambrebleue.com


Offre non cumulable valable du 1er décembre au 5 janvier 2013

Offre non cumulable valable du 1er décembre au 5 janvier 2013

Offre non cumulable valable du 1er décembre au 5 janvier 2013

Offre non cumulable valable du 1er décembre au 5 janvier 2013


Retrouvez Odilon sur adopteunmec.com : «chodilon» Le vers dans la pomme est parti… Quel bonheur !

Trouvez-moi le perroquet qui a chié sur la tête de Chloé

t’es caché où?

Notre belle aventure continue, après les chupitos les kangourous … et bien d’autres <3

La calotte Odilon !

Sophie, besoin d’un pompier pour éteindre le feu?…

Bah alors Pierrot,

Focus sur les clients mon Antoine  !

Lila, tu déchires grave !

Nico, on compte sur toi pour marquer l’essai ce mois-ci

Ouii mon Nickniiick

Lionel et son nouveau costume Smalto… Sexy demain !

Bon voyage copain ! Ramène un kangourou !

Bernie Bijoux, une créatrice de bijoux qui a le mérite d’être originale ! facebook.com/ BernieBijoux

Recherche château à Montréal, septembre 2014. Contactez moi au 06 59 10 19 74

recrute : stagiaires (fin d'étude, min 6 mois) commerciaux Merci d’adresser vos candidatures à : recrut@lebonbon.fr

Bienvenue à Eléonore Zelda et bravo à Elodie et Matou !

Tom, toujours pas refumé… respect !

Quel kiffe d’être avec vous, ma petite famille chérie ! Je vous aime. JDLC

Vous aussi passez votre annonce

Ma petite feuille morte, laisse moi te cueillir et t’emmener avec moi.

— annonce@lebonbon.fr 60 caractères = 30 €

Charlotte aux fraises, pas trop de crème pour les fêtes.

À toute l’équipe du BIG UP à notre coloc’ et à nos chaussettes trouées!

Donner sans rien

Bonbon, je vous

attendre en retour

souhaite de joyeuses

est une sensation

bulles de fin d’année.

délicieuse.

JDLC

17 —

CENTRE

A défaut de trouver un mec, j’ai une coloc’ poilue! haha ;)


la bonne pointure

Texte Camille Clance Photo Charles Guillet

WhatSize L’homme shoe shoe Il est de ces endroits où l’on se sent instantanément

La chaussure, l’homme : deux évidences

bien. Déco mi-indus, mi-vintage ultra chaleureuse,

« Je viens d’un quartier du 93 où la Sneakers permet-

sélection ad hoc mixant allègrement tendance,

tait de se différencier les uns des autres. Et puis la

sport et urbano-chic : l’homme est à l’honneur chez

Street Culture fait partie de ma vie à 100%… Le choix

WhatSize, et quel honneur… Rencontre avec Max,

de privilégier l’homme s’est imposé naturellement

fondateur de la boutique.

car le marché de la Sneakers Haut de Gamme touche essentiellement la clientèle masculine. »

La naissance de WhatSize « Après avoir quitté le Centre de Formation de Foot-

Un shop à l’ambiance particulière

ball et terminé mes études de commerce, j’ai inté-

« C’est un univers dans lequel le cuir, le bois et

gré la chaine de magasin de sport Courir en tant que

les matières métalliques apportent une certaine

vendeur. Rapidement, j’ai évolué en tant qu’assistant

richesse qui nous permet d’entrer en communication

manager, puis responsable de shop. J’ai décidé à ce

plus rapidement avec le client, qui souvent se sent

moment là de vivre une expérience professionnelle

comme à la maison. Cette ambiance nous accom-

extrêmement enrichissante à Londres, toujours dans

pagne depuis mon séjour à Londres où cette culture

le secteur de la Sneakers. Par la suite, je suis devenu

du vintage est très présente. Le graff (qui domine

responsable Compte Clefs auprès d’une marque

l’espace) y est aussi pour beaucoup dans l’atmos-

de chaussures pour terminer comme Sales Mana-

phère : il nous a été offert par l’artiste brésilien Loro

ger France. J’ai ensuite décidé de me mettre à mon

Verz »

compte et d’ouvrir ma propre agence de distribution et choisi d’axer mon business sur ma passion depuis

Quand clientèle et sélection ne font qu’un

toujours : la Sneakers Haut de Gamme ! L’Agence

« J’habille l’Homme et la Femme dynamique qui sont

WhatSize est ainsi née. Et puis j’ai très vite ressenti

passionnés de belles Sneakers de grande qualité.

le besoin de dupliquer ma passion au travers d’un

Ce sont des gens qui en général adorent la Street

shop : le premier WhatSize Shop s’ouvre dans la rue

Culture, et qui aiment voyager à travers notre uni-

Keller (Paris 11e). Très rapidement, l’espace s’avérant

vers vestimentaire mais aussi et surtout musical et

petit, j’ai dû ouvrir un shop plus grand. En janvier

de déco… Car nous ne vendons pas seulement de la

2012, nous avons donc ouvert un second WhatSize

chaussure. Nous travaillons par exemple avec une

Shop au 21, rue Greneta, dans le quartier de Montor-

artiste irlandaise qui se nomme SweetLime et qui

geuil.

réalise des bijoux faits main d’une grande finesse, ainsi que 2 créatrices françaises, Alice Hubert et

18 —

CENTRE


Eloïse Fiorentino. Le reste de la sélection de Denim

Mr Moustache qui est une jeune marque française :

ou de Chino est essentiellement la gamme premium

leur packaging est une boîte à vin en bois ! La French

de la marque Scotch&Soda qui nous arrive tout droit

Touch, quoi… »

des Pays-Bas. Et puis, il y a aussi des sélections de vinyles qui éveillent notre intérêt, sans oublier les

La liste au Papa Noël de Max

blousons en jean et les lithos de l’artiste lyonnais

« Continuer à prendre du plaisir auprès de ma famille,

Spé. Il est issu du Graffiti et fait partie de 1984,

de mes amis et de mes partenaires… Et voyager ! »

incroyable collectif d’artistes français à suivre absoSes bonnes adresses

lument. »

Restaurant Chez Pierrot 18, rue Etienne Marcel - 2e

Des créateurs triés sur le volet « Parmi les créateurs auxquels nous tenons, il y a

l’Expérimental Cocktail Bar : 37, rue St Sauveur - 2e

Groundfive, qui a été crée à Gap par 2 amis et fans de

Rice&Beans : 22, rue Greneta - 2e

baskets de qualité, surfant sur un design très italien. Nous avons aussi deux marques danoises particuliè-

WhatSize

rement dynamiques en terme de design : House of

21, rue Greneta - 2e

Montaigue et Shoe The Bear (Copenhague) qui pro-

Tél. :  09 81 96 36 72    

posent des produits haut de gamme (de 110 € à 340

www.what-size.com

€). Mais aussi le hollandais Filling Pieces, ou encore

max@what-size.com

19 —

CENTRE


les bons plans

Publi-reportages Rachel Thomas & Camille Clance Photo Ecotribu

Solstice des créateurs #5

Padicoiffure

Vente éphémère de mode et déco éthiques by Ecotribu

Père et fille

Avis à tous les friands de mode et déco solidaires,

Il était le roi du chignon. Un artiste hors pair, un

la 5ème édition du Solstice des Créateurs est l’évène-

homme généreux, drôle, et qui manque au monde de

ment à ne pas manquer les 15 et 16 décembre pro-

la coiffure depuis sa disparition en 2011, j’ai nommé

chains. Cette vente éphémère de créateurs éthiques

Alain Padiglione. C’est sa fille Stéphanie, digne héri-

et solidaires organisée par Ecotribu présente le

tière, ex-professionnelle de la mode, qui a repris le

travail de 20 créateurs engagés. Vous découvrirez

flambeau et le salon de la rue Jean du Bellay.

une sélection pointue de créations en adéquation

 « J’étais conseillère en image jusqu’en 2009, année

avec l’esprit de l’association : de l’éthique, du manu-

durant laquelle j’ai décidé de rejoindre mon père.

facturé et du local, de l’écolo et du recyclage. Des

Par profonde envie de me rapprocher de lui, et d’ap-

pièces uniques qui donnent du sens ici et ailleurs.

prendre toutes les ficelles du métier qu’il maitrisait

Refaites votre garde-robe, ou trouvez des cadeaux de

à merveille. La meilleure motivation du monde.»,

Noël 100% écolos ! Au programme, de la mode (Nina

explique Stéphanie la passionnée.

Robin, Jac Totum…), des accessoires (Toubab Paris,

Le salon que père et fille ont ouvert ensemble en

Pampa & Pop…), de la déco (Vanessa Morandini…),

2009 est à leur image : simple, convivial, chaleureux.

des idées originales pour petits et grands.

L’espace est vaste et lumineux, et donne envie d’y

Pour sa 5ème édition, Ecotribu organise en supplé-

passer quelques heures à se faire chouchouter. Par-

ment une exposition sur le thème de la couleur avec

lons chouchoutage justement : nous ne sommes pas

des invités de choc ! Betty de Paris, artiste plasti-

dans un simple salon de coiffure. Manucure, soins

cienne présentera « Couleurs Nature » arbre à sou-

du visage (avec notamment le prodigieux système de

haits, composé de tissus teints uniquement avec des

courant galvanique), mais aussi lissage brésilien (par

plantes. Rosa Tapioca, créatrice, nous explique le

Prestige et Inoar) et autres réjouissances capillaires

DYE LAB, la machine de teinture 100% écolo ! Agnès

orchestrées par la marque Sebastian (dont les new-

Robin, designer textile, vous fera voyager à travers sa

yorkais raffolent), ou encore Wella pour la couleur. Le

peinture.

tout dans un Paris qui fleure bon la tradition et l’histoire…

Solstice des créateurs #5 - Association Ecotribu Les 15 et 16 décembre 2012 - Entrée Libre

Padicoiffure

Ouvert de 11h à 20h

3, rue Jean du Bellay - 4e

http://ecotribu.worpress.com

Tél. : 01 43 54 34 16

Galerie Art&Events - 79, rue Quincampoix - 3e

www.padicoiffure.fr

20 —

CENTRE


les bons plans

Texte Camille Clance

ALittleMarket.com Petits plaisirs de Noël Une fois n’est pas coutume, on part dans le 17e pour

décoration pour la chambre des enfants, mais aussi

un joli marché de Noël qui risque de faire des heu-

des jouets, du prêt-à-porter ou encore des acces-

reux ! Connaissez-vous le site ALittleMarket.com  ?

soires de mode ! Des centaines de propositions pour

Ce site internet dédié aux créations Made in France

enfin prendre le parti de l’originalité, et redonner une

et faites-main a été lancé en 2009, et regroupe

vie au sapin ! Car en privilégiant l’objet de créateur,

aujourd’hui plus de 40 000 créateurs proposant

on s’offre la possibilité de personnaliser le présent

900 000 créations : mode, bijoux, accessoires, déco-

d’une manière unique.

ration… Mais plus qu’un simple site d’achat, ALittleMarket.com organise régulièrement des évène-

Tout au long de l’année, ALittleMarket.com organise

ments physiques qui permettent aux acheteurs de

une multitude d’évènements à  retrouver sur le site.

rencontrer leurs créateurs préférés.

Ateliers créatifs, salons de créateurs, journées du fait-main  : redécouvrez le plaisir de consommer et

C’est dans cet état d’esprit qu’a été imaginé « Le

d’offrir du Made in France, et de découvrir des créa-

Marché des Batignolles », qui prendra place dans

teurs pleins d’imagination.

le joli quartier des Batignolles dans lequel les illuminations de Noël ont une saveur particulière, et la

Pour ceux qui n’auront pas la chance de pouvoir flâ-

magie de Paris prend tout son sens. À cette occasion,

ner au délicieux Marché des Batignolles, les créa-

plus de 55 créateurs du site seront présents pendant

teurs vous attendent sur le site internet.

3 jours afin de vendre une multitude de créations. Enfin une alternative sympathique, dynamique, et purement française à la course au shopping de Noël. Terminé les combats de catch dans les rayons des grands magasins pleins à craquer, vous éviterez

Le marché des Batignolles d’ALittleMarket.com

aussi grâce à ALittleMarket.com les marchés tradiVendredi 14 décembre de 11h à 20h

tionnels où pullulent bougies en  cire d’abeille, bonnets péruviens et autres lampadaires marocains.

Samedi 15 et dimanche 16 de 10h à 20h Place Richard Baret - 17e

C’est ainsi que les passants trouveront de quoi

satisfaire les petits et les grands en vagabondant

Plus d’infos sur alittlemarket.com  

entre les stands : bijoux, décoration pour la maison,

21 —

CENTRE


Il vous suffit de prononcer le mot magique le Bonbon au moment de payer et vous bénéficierez de l’offre annoncée !


Retrouvez encore plus de bons plans sur www.leBonbon.fr

Š ClÊmence Goudard


le bon sauveur

Texte Camille Clance Photo DR

Sauver le Monde des Hommes Le Messie en cardigan Toi, Homme Bonbon. Oui toi, avec ton écharpe trop

masculin. » Le pull matelot de St James immortalisé

courte, ton jean que tu as mis toute la semaine et ton

par Gainsbourg, la Flight Jacket de l’Armée US de

manteau « trop grand mais super chaud  ». Homme

Schott portée par Gregory Peck et Sinatra, ou encore

Bonbon, j’ai la solution.

les sneakers Jack Purcell chères à James Dean.

Alexandra et Pierre sont deux jeunes gens pleins

Autre constat : l’homme n’aime pas faire du shop-

d’avenir et de bon sens. Tous deux diplômés de

ping. « Il n’est souvent pas capable d’apprécier une

Science Po, après divers obscurs parcours dans

silhouette dans sa globalité, d’assortir des pièces, de

la finance et le droit, ils décident de concrétiser

déterminer si une coupe lui va ou pas. Aussi, sa fré-

leur projet de fin d’études : Sauver le Monde des

quence d’achat est moindre que celle d’une femme :

Hommes. Intitulé ambitieux, me direz-vous. Explica-

quand il entreprend d’aller faire les boutiques, il

tions de Pierre, le Sauveur en Chef. « Nous sommes

achète en masse, deux fois par an, et ne remet plus

partis de plusieurs constats probants. Le premier,

les pieds dans un magasin. » Ainsi, Sauver le Monde

c’est qu’il n’existait pas d’offre prêt-à-porter mas-

des Hommes a eu la brillante idée de développer

culin pour les hommes qui ne se reconnaissent pas

une poignée d’applications (Logiciels ? Codes  ? J’ai

dans les grandes chaînes entrée de gamme, ni dans

décroché quand Pierre a tenté une explication.) Tou-

les marques tendance trop chères, pas forcément

jours est-il que c’est génial, voire même révolution-

qualitatives et assez pompeuses. En tant que mec

naire. Pour commencer, le Dresspad, grand écran

avec la trentaine en point de mire, j’aime ressembler

tactile qui surveille la boutique et permet de visua-

à quelque chose sans pour autant avoir le même look

liser les pièces de la collection, d’accéder à toute

que tout le monde. Les vrais exemples d’élégance

l’histoire des « Incontournables » et bientôt de créer

sont autrement légendaires que ceux qu’on voit dans

des looks. Puis le Dressomaton – mon préféré : deux

les magazines de nos jours. C’est à eux que j’ai envie

caméras, une tablette tactile. Vous cherchez une

de m’identifier. » C’est ainsi que naît la gamme des

veste, mais laquelle choisir ? Bleu, marron, noir  ?

‘’Incontournables’’, tout droit sortie des gardes-

Jean, velours ? Le Dressmaton vous prend en photo

robe des héros urbains, de ces icônes de la condi-

de face et de ¾ profil, et vous permet de comparer

tion masculine ; « un véritable panthéon du vestiaire

les essayages, et même d’envoyer les clichés à votre

24 —

CENTRE


moitié (ou à votre maman, faute de) pour glaner son

où l’art de faire plaisir à l’homme de votre choix

avis. Je vous l’avais dit, révolutionnaire.

(sélection thématique sur des profils masculins

Bien entendu, l’offre s’étend à d’autres marques, tou-

aussi divers que le Dandy, le Patriote, le Soundlover…

jours dans la lignée de « l’abordable gratifiant ». Prim

Qui ne se limite pas à la garde-robe !)

I Am, créateur danois doux et pas cher, Ben Sherman le fameux, la marque de foulards Swann Homme inspirée du monde de Proust et fabriquée en Nor-

Sauver le Monde des Hommes

mandie, ou encore Emrø, qui maîtrise à ravir l’épuré

42, rue Saint Antoine - 4e

scandinave.

www.sauverlemondedeshommes.com

Pour Noël, ne manquez pas l’opération « How to Please a Man for Christmas » (du 8 au 25 décembre),

25 —

CENTRE


le bon astro

Texte Dame Sucette

BÉLIER 22 mars / 21 avril

CANCER 23 juin / 21 juillet

En ce mois festif vous aurez à cœur de vous occuper

L’hiver arrive vous souffrez d’une baisse de tonus et

de vos proches et de leur faire plaisir. Côté boulot le

ça se ressent. Évadez-vous, partez vous ressourcer,

succès sera au rendez-vous, Mercure vous donnera

sortez de votre carapace, brisez ce cercle vicieux

une totale présence d’esprit et une grande souplesse.

et reprenez le dessus ! Lancez-vous, osez, sautez,

Côté cœur, une page se tournera… pour le meilleur !

fermez les yeux et laissez-vous aller ; ce mois de

Vous vous montrerez tour à tour conquérant(e),

décembre vous offrira de nombreuses opportunités

amical(e), léger(e) ou sérieux(se). En couple lâchez

de rencontres ! Si vous ne les laissez pas passer le

un peu de lest et vous verrez que tout ira mieux.

21 décembre vous profiterez donc de la fin du monde

Laissez libre cours à votre tempérament fougueux et

sous votre couette au chaud, à deux ! Un pas en

battant. Un dernier conseil : gardez espoir en l’avenir.

arrière ne marquera pas un échec mais une avancée pour vous .

TAUREAU 22 avril / 21 mai

LION 22 juillet / 23 août

L’hiver arrive, mais étonnamment votre moral est au

La fin du monde ne vous fait pas peur. Vous déci-

beau fixe. Vous avez la pêche et vous la partagez avec

dez de l’affronter la tête haute, en prenant quelques

votre entourage. Célibataire, c’est le moment de sor-

résolutions primordiales pour préparer la nouvelle

tir, les astres sont de votre côté ! En couple, la routine

année qui approche. Serrage de ceinture peut-être,

s’installe et vous en avez plus qu’assez. Côté travail,

mais on ne vous empêchera pas de croquer la vie à

des responsabilités que vous n’attendiez pas vont

pleines dents. Mars en Vénus vous confère l’énergie

chambouler votre programme. N’ayez crainte tout va

nécessaire à vos projets les plus ambitieux, et fait

rentrer dans l’ordre aux alentours du 12 décembre.

grimper au plafond votre libido hivernale. Dansez,

Un mois agité qui vous donnera assez de force pour

riez, tentez, buvez, aimez, car ce dernier mois de

entreprendre tous vos projets laissés de côté durant

l’année va vous combler ! En couple, gare toutefois

l’automne.

aux prises de bec aux alentours de Noël. GéMEAUX 22 mai / 22 juin

VIERGE 24 août / 23 sept.

Après quelques semaines plutôt moroses, vous

Amour. Célibataire : ne tentez pas les pickpockets,

retrouvez enfin votre dynamisme et votre bonne

votre cœur est un bien précieux, ne le donnez pas au

humeur légendaires ! Les rencontres et les nouveaux

premier venu. En couple : un homme avec une boucle

projets s’enchaîneront et le mois de décembre ne

d’oreille va mettre en danger l’être aimé, restez sur

vous laissera aucun répit. Au boulot, faites atten-

vos gardes ! Niveau boulot, c’est pas de la tarte pour

tion à ne pas vous laisser déborder et soyez attentifs

décembre ! Vous allez en baver, mais toujours avec le

aux instructions. Côté santé, n’hésitez donc pas à

sourire… Attention au surmenage qui pourrait avoir

prendre quelques jours de repos pour décompresser

des effets néfastes sur votre santé. Avec une ten-

et profiter de votre aura rayonnante ! Côté cœur, vos

dance à la gourmandise et aux excès de tous genres,

désirs vont se concrétiser et une jolie relation poin-

gare à la crise de foie et à l’épuisement !

tera le bout de son nez.

26 —


le bon astro

Décembre 2012

BALANCE 24 sept. / 23 oct.

CAPRICORNE 23 déc. / 20 janv.

Côté coeur, rien ne va plus. Vous allez vous faire

Vous avez l’impression que vous ne comptez pas, que

balancer ! Ne perdez pas espoir, pomponnez-vous

votre avis n’est pas assez pris en compte, bref, que

et allez dans votre bar fétiche. Faites-vous ccom-

vous ne vous exprimez pas assez en cette fin d’an-

pagner de vos copines les moins jolies et foncez ! Au

née. Imposez-vous ! Vous avez un rôle à jouer, que ce

boulot, l’ambiance est au rendez-vous. Vous faites

soit dans votre milieu familial ou dans votre couple,

du bon travail et vous pouvez espérer une augmen-

et tout le monde attend que vous vous exprimiez !

tation avant la retraite. Santé : Pensez à vous couvrir

Côté travail, c’est le moment de demander une pro-

et sortir tout votre attirail (bonnet, cagoule, écharpe,

motion. Foncez.

gants…) afin de ne pas tomber malade et pouvoir profiter de cet hiver avec un nouvel amoureux… qui sait ? scorpion 24 oct. / 22 nov.

VERSEAU 21 jan. / 19 février

Mercure et Vénus vont feront tourner en bourrique

Ah, enfin décembre ! Le mois que l’on apprécie pour

ce mois-ci ! Vous serez amené à résoudre moulte

sa magie, Noël en famille et le passage dans une

conflits. Jupiter se confrontant avec Vénus en milieu

nouvelle année. Pour vous les Verseaux, ce mois

de mois, mesdames, messieurs en couple, atten-

sera « coquin », célibataires, vous allez rencon-

dez-vous à vous chamailler ! Célibataires, faites

trer quelqu’un de tout à fait different de toutes vos

attention à vos futures rencontres, apprenez à vous

anciennes relations, et ce sera LA personne. Un bon

maîtriser (que diable !).  Mais rassurez-vous natifs du

conseil, ne laissez aucune porte fermée. Côté job,

Scorpion ! La fin d’année sera des plus exquises, les

voilà une année bien remplie qui prend fin, et vous

astres seront bienveillants en fin de mois, vous lais-

finirez sur les chapeaux de roues ! Votre moral sera

sant en paix pour les fêtes de Noël ! PS : attendez-

explosif et ça, c’est plutôt une bonne nouvelle.

vous à être gâté(e) par vos proches… SAGITTAIRE 23 nov. / 22 déc.

POISSONS 20 fév. / 21 mars

Le mois de décembre est votre mois, vous fêtez

Une fin d’année harmonieuse et douce se profile pour

votre anniversaire et tout se chamboule dans votre

décembre… Les enfants qui s’entendent à merveille,

tête. Des projets vont tomber à l’eau pour vous offrir

votre étalon qui vous monte allègrement. Au boulot,

d’autres perspectives auxquelles vous n’aviez pas

vos collègues sont de vrais copains. Attention, tout

réfléchi, ne vous affolez pas tout va rentrer dans

de même au copinage au travail, il faut toujours gar-

l’ordre vers le 8 décembre. Votre carrière va prendre

der une petite distance de sécurité ! C’est vrai quoi

le tournant que vous attendiez depuis des mois : ne

à la fin… Vous allez passer de superbes fêtes de fin

ratez pas le côche ! L’amour est au rendez-vous mais

d’année, en famille… car tout compte fait, il y a rien

vous n’avez pas la tête à ça, c’est dommage car vous

de mieux !

pourriez rater le prince charmant.

27 —


la bonne initiative

Texte Coralie Dienis Photo Géraldine Doyen

Wesh ! T’as besoin d’aide ? De Panam-centre, les jeunes de Drancy sont les boss ! Minibus blanc, raï ou rap dans les baffles, vous les

avez-vous besoin de quelque chose ?  ».  Tiré de son

avez peut être croisés au détour de la rue de Bre-

sommeil, le couple couché sous cet abri de fortune

tagne ou près des Halles, un soir où, partiellement

sursaute. Ils ont une soixantaine d’années, peut-être

éméché, vous cherchiez une gargote branchée pour

plus. Peu importe, au vu de la situation ce genre de

finir en beauté votre soirée…

questionnement frôlerait l’indécence ! Ils acceptent un café, quelques vêtements chauds, rendent

Eux, ils ont entre 19 et 23 ans. Ils s’appellent Sabria,

un sourire. Les effluves de musiques s’éloignent,

Mehdi, Samir, Yanis, Julie, Marine ou encore Yohann,

les jeunes sont déjà repartis pour venir en aide aux

et, chaque vendredi soir depuis trois ans, ils quittent

autres. Et des « autres », rien que dans le centre de

les tours de Drancy pour décompresser d’une lourde

Paris ce n’est pas ce qui manque. À 2 heures à peine,

semaine de boulot. Comme tout le monde me direz-

des 140 sandwichs et des dizaines de litres de bois-

vous ! À ceci près que leur raison de ne pas retrouver

sons chaudes, il ne reste rien.

leur doux plumard est, sans aucun doute, bien différente de la vôtre. « Arrête-toi ! J’en ai vu là-bas ».

Un vendredi soir banal pour ces jeunes venus d’un

La camionnette stoppe sa course. Chacun se met en

« quartier dit défavorisé ». Pour ces quelques uns qui

ordre de bataille et c’est armés qu’ils descendent.

cassent avec brio tous les préjugés, qu’on peut avoir

De sandwichs, de cafés bouillants, de moulinés de

sur la banlieue. Eux pour qui venir en aide à ceux qui n’ont rien est devenu un credo. « Un geste natu-

légumes.

rel quand on a vu des frères, des amis, se détruire, En bons soldats, la technique est rôdée, les gestes

devenir S.D.F. ou même y passer » nous dira Yanis,

millimétrés. Un groupuscule de deux se détache

un des vétérans de cette équipée hors du commun.

du peloton et se dirige vers un amas de couver-

Mais pour les bonnes actions comme pour vos lon-

tures étendu à même la chaussée de la rue Réau-

gues soirées de fiesta il faut un minimum de moyens.

mur. «  Bonsoir, excusez-nous de vous déranger,

Eux les ont trouvés au sein de leur quartier du 93

28 —

CENTRE


où la préparation des maraudes commence dès la

nos armoires dont on ne se revêtira jamais, Sabria

sortie des classes. Pendant que d’autres jouent, les

et les autres seront ravis de recevoir les fonds de

enfants de Cachin se réunissent dans le local jeunes.

placard du tout Paris ! Pulls, manteaux, couvertures,

Petites mains gantées, charlottes sur la tête, ils pré-

bonnets, nourriture…Tout est permis ! Et, pour ceux

parent les sandwichs à la chaîne pendant que les

qui voudraient se délester de menue monnaie, bonne

mamans réchauffent soupes et cafés avant de les

nouvelle : les bonnes actions sont déductibles d’im-

mettre presto dans des thermos. Ensuite, ils trieront

pôts.

les vêtements gracieusement donnés à l’associa-

À bon entendeur : Je vous salue !

tion. Bonnets par là, manteaux par ci, couvertures là bas… « Il y en a de plus en plus. C’est bien. Mais il n’y Pour plus d’informations, contactez Brahim

en aura jamais assez »

Tél. : 06 99 82 37 57

Donc : parce qu’on a tous des trucs qui trainent dans

29 —

CENTRE


le bon agenda

Agenda des manifestations culturelles

THÉÂTRE Full Metal Molière

The Birth of Gravity

Deux acteurs ratés prennent en otage tout un théâtre

L’artiste japonaise de 61 ans a toujours partagé sa

pour infliger aux spectateurs une version très

carrière entre des séries pour des grands noms de la

spéciale du « Malade imaginaire ».

mode (en septembre 2012, 80 photos de YurikoTakagi

Jusqu’au 30 décembre

ont été publiées dans le livre PleatsPlease d’Issey

Le Point Virgule

Miyake) et des projets très personnels (Confused

7, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie - 4e

Gravitation, Nus Intimes, etc).

Tél. : 01 42 78 67 03

Jusqu’au 15 janvier

www.parisetudiant.com/etudiant/sortie/full-metal-

Galerie Lazarew

moliere-paris-04-2.html

14, rue du Perche - 3e www.galerie-lazarew.fr

SHOPPING

Posters, posters… Poster for tomorrow – projet principal de l’association

Segoola

4 tomorrow – est un concours international

L’opticien en vue du Marais, vous convie à ses

d’affiches sur des thèmes liés aux droits de l’Homme

animations de décembre !

et aux libertés fondamentales. Les 100 meilleures

-Dimanche 02 = Atelier Macaron, Segoola X Granny

affiches sélectionnées par un jury international font

Alice (14h - 18h, entrée libre)

l’objet d’une exposition simultanée autour du 10

-Dimanche 09 = Atelier Coiffure, Segoola X The

décembre de chaque année, pour célébrer la Journée

Hairdresser (14h - 18H, entrée libre)

internationale des droits de l’Homme.

-Dimanche 16 = Atelier Vide dressing (14h-18h,

Du 6 au 9 décembre 2012 / 12h – 18h

entrée libre)

Musée des Arts Décoratifs

Segoola - 104, rue de Turenne - 3e

103, rue de Rivoli - 1er

www.segoola.fr

Tél. : 01 44 55 57 50 Something for the Weekend

EXPOSITIONS

Des figurines de maquettes colonisent notre environnement et  s’approprient avec impertinence

Adoka Niitsu

divers éléments du réel. Comme pour témoigner

La Galerie Hors-Champs est heureuse de présenter

de l’existence d’un micro-monde photosensible,

l’artiste japonaise Adoka Niitsu, et sa nouvelle

Jean-Joseph Renucci les photographie dans des

exposition concentrée sur son travail autour du

dispositifs imaginaires et parvient à prolonger la vie

dessin et de la lithographie, sur sa réflexion autour

de ces liliputiens hors-champ.

du support et de la transmission.

À partir du 6 décembre Du mercredi au vendredi

Jusqu’au 13 janvier

14h30 -19h et samedi 10h - 19h

Galerie Hors-Champs

Galerie Nivet-Carzon

13, rue de Thorigny - 3e

2, rue Geoffroy Langevin - 4e

www.galerie-hors-champs.com

Tél. : 09 54 29 30 10

30 —

CENTRE


le bon agenda

Agenda des manifestations culturelles

CONCERT ET OP !

Be Jazz !

Pendant un an, l’exposition collective « Et Op ! »

Cruz Control présente son premier album teinté

invite de jeunes artistes et des artistes de renom

de  jazz progressif : « Le Comment du Pourquoi? ».

à présenter leur travail sur l’art cinétique et à le

Le jeudi 6 décembre

partager avec les adultes comme les enfants : 9

Centre Wallonie-Bruxelles

artistes se succèderont, ambiance hypnotisante à

127-129, rue Saint-Martin - 4e

souhait !

Tél. : 01 53 01 96 96

Jusqu’au 18 mars 2013. Musée en Herbe - Ma Première Galerie 21, rue Hérold - 1er Tél. : 01 40 67 97 66 www.parisetudiant.com/etudiant/lieu/le-museeen-herbe-ma-premiere-galerie.html

Glady’s

Glady’s se met aux couleurs de Noël ! Venez gâter votre compagnon à poils.

Accessoires de vie pour chiens et chats Le confort que les animaux méritent Alimentation et friandises 26, rue de Maubeuge - 75009 - Tél. : 01 48 78 70 14 —

devenez fan de glady’s sur facebook www.facebook.com/gladys.paris.1


les bonnes adresses

Régie publicitaire pub@lebonbon.fr 06 33 54 65 95

La Petite chambre bleue

SEGOOLA 104, rue de Turenne - 3e

31, rue d’Argenteuil

Tél. : 01 42 74 55 20

32, rue Saint Roch - 1er

L’assiette À carreaux

PEPA’S

45, rue des Petits Carreaux - 2e

48, rue des Petits Carreaux - 2e

Tél. : 09 53 27 33 83

Tél. : 01 42 36 06 77

EKJO

GLADY’S

32, rue de Poitou - 3e

26, rue de Maubeuge - 9 e

Tél. : 01 42 72 31 85

Tél. : 01 48 78 70 14

Oska

Padiglione

133, rue Vieille du Temple - 3e

3, rue Jean du Bellay - 4e

Tél. : 01 42 77 04 14

Tél. : 01 43 54 34 16

THE BEAUTY LOUNGE

dubble

13, rue Ferdinand Duval - 4e - 69, rue d’Argout - 2e

17, rue de la Banque - 2e

Tél. : 01 42 74 43 34

Tél. : 09 81 80 32 20

Dyvine 58, rue d’Argout - 2e Tél. : 01 42 33 98 11

32 —

CENTRE


présente

Samedi 15 décembre de 18h à 2h 101, rue Amelot - 11e entrée libre

Paris Centre - Décembre 2012  

Découvrez le magazine Le Bonbon Paris Centre du mois de décembre 2012.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you