Page 1

Dedicated to People Flow™

HELSINKI • TRAPPES • NICE

Chez KONE on ne vous demande pas de cacher votre handicap mais de révéler vos compétences.

Bilan 2012-2014

Notre engagement pour le handicap


2

KONE

RAPPORT D’ACTIVITÉ HANDICAP 2012-2014

Sommaire Édito Hugues Delval .................................. 3 Notre accord handicap en chiffres ............. 4 Interview de Laurent Grosse, DRH ............. 6

Bilan de l’accord 2012-2014 Recrutement ............................................ 10 Insertion et formation ............................... 12 Maintien dans l’emploi ............................ 14 Collaboration avec le milieu protégé ........ 16 Communication et sensibilisation ............. 17 Lycée Lautrec de Vaucresson : des élèves autonomes .............................. 19


3

Handicap et diversité : une richesse et un atout pour gagner ensemble ! KONE est avant tout une entreprise de service. L’engagement et les compétences de notre personnel sont fondamentaux pour satisfaire nos clients et assurer notre succès. Depuis 2007 et la signature de son premier accord sur le handicap, KONE France s’est engagé dans une politique volontariste de recrutement et de reconnaissance des personnes en situation de handicap. En quelques années, elle a donné des résultats concrets, puisque le taux d’emploi des personnes en situation de handicap a atteint 3,68 % en 2014. Si nous ne pouvons que nous réjouir de cette progression, nous devons néanmoins poursuivre nos efforts et dépasser la barre symbolique des 4 %. C’est donc tout naturellement que nous avons signé un nouvel accord triennal handicap en octobre 2014. Outre les cinq points développés tout au long des pages de ce rapport d’activité, l’objectif de l’accord 2015-2017 sera de favoriser l’entrée des jeunes en alternance dans le monde du travail. Dès lors, nous accompagnerons les alternants lors d’un parcours de formation. Si les résultats de ces actions ne seront connus que dans plusieurs mois, je suis intimement convaincu que les équipes KONE France continueront à faire de l’entreprise un employeur responsable et engagé pour l’emploi des personnes en situation de handicap.

Hugues Delval, Directeur Général KONE France


4

KONE

RAPPORT D’ACTIVITÉ HANDICAP 2012-2014

2012-2014

Notre accord handicap en chiffres 3,68 %

Taux d’emploi de travailleurs handicapés

300 000 € Budget de la Mission Accessibilité Handicap

64

salariés accompagnés

39

reconnaissances de la qualité de travailleurs handicapés

16

recrutements

10

relais handicap sur toute la France

3

accords handicap signés depuis 2007


5

ACCESSIBILITÉ À TOUS LES ÉTAGES KONE est un acteur majeur de l’industrie des ascenseurs, des escaliers mécaniques et des portes automatiques. Depuis plus d’un siècle, le Groupe s’est consacré à comprendre les besoins de ses clients, leur offrant des prestations et des services de première qualité, ainsi que des solutions de modernisation et de maintenance. L’entreprise a pour objectif d’offrir la meilleure expérience de déplacement des personnes – People Flow® – afin qu’elles puissent circuler en toute sécurité, de manière confortable et sans attente dans les immeubles. KONE compte environ 47 000 collaborateurs à travers le monde. En France, KONE emploie près de 3 300 salariés, dont 2 500 techniciens. L’entreprise a créé en 2006 sa propre Fondation. Sa démarche s’articule autour de trois axes principaux : améliorer l’accès physique aux bâtiments, notamment aux personnes handicapées ; favoriser l’accès à la culture sous toutes ses formes, particulièrement pour les personnes handicapées et, enfin, créer les conditions de création de liens sociaux entre les habitants d’un immeuble ou d’un quartier, tout en les aidant à mettre en place des actions de solidarité de proximité.


6

KONE

RAPPORT D’ACTIVITÉ HANDICAP 2012-2014

Interview Laurent Grosse, DRH KONE France À la tête de la Direction des Ressources Humaines depuis 2010, Laurent Grosse a fait toute sa carrière au sein d’entreprises à forte dominante technologique. Diversité, Génération, Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE) : il dresse un état des lieux des avancées sur les différents points de l’accord handicap 2012/2014.

Avant d’aborder le handicap, pouvez-vous nous parler de la diversité chez KONE ?

Plus généralement, avez-vous signé plusieurs accords liés à la diversité ?

La diversité chez KONE reflète la diversité de la population française. C’est une photographie de notre pays. Il est naturel de travailler avec une mixité de talents, car elle fait notre richesse. L’accessibilité étant au cœur de notre activité - nos produits contribuent tous à rendre la circulation et les déplacements dans les bâtiments plus fluides - nous sommes donc naturellement sensibles aux enjeux de l’intégration sous toutes ses formes, dont fait partie le handicap.

Nous avons débuté en 2007 avec un accord sur l’égalité hommes-femmes. Si la diversité est bien représentée dans notre entreprise, le challenge touche plus à notre capacité à recruter des femmes. En effet, nos métiers, pour la plupart, sont techniques et physiques. Malgré nos efforts, recruter des techniciennes reste une vraie difficulté. Par la suite, nous avons signé un accord de Génération. Le personnel KONE est fidèle, attaché à son entreprise et beaucoup de collaborateurs font toute leur carrière chez nous. La promotion et la mobilité interne


7

sont des piliers de notre culture d’entreprise. Le développement des compétences passe par le tutorat, plus particulièrement dans nos métiers techniques. En effet, aider un jeune à débuter dans le métier, à être formé par des professionnels, est très valorisant et s’inscrit dans nos gènes.

Abordons le handicap. Quels sont les enjeux de l’accord ? L’accord handicap KONE comporte cinq enjeux majeurs : le recrutement, le maintien dans l’emploi, l’insertion, les relations avec le milieu protégé, sans oublier la communication et la sensibilisation.

La signature de cet accord s’inscrit-elle dans votre politique RSE ? Absolument ! En 2009 nous avons signé un premier accord handicap agréé par la direction départementale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle (DDTEFP). Il a été signé par l’ensemble de nos partenaires sociaux : CFE-CGC, FO, CGT et CFTC. Pourquoi ? Parce que c’est un engagement sociétal fort. C’est également l’opportunité de prouver, en interne, que nous sommes nous-mêmes acteurs de l’accessibilité. La signature de cet accord pour l’emploi des personnes en situation de handicap n’a donc rien d’anodin. Bien au contraire, elle s’inscrit dans notre démarche d’entreprise responsable. Nous sommes d’ailleurs le premier ascensoriste à avoir signé un tel accord. Fin 2011, l’accord a été resigné avec l’ensemble des partenaires sociaux, et agréé par la Direccte des Alpes-Maritimes, où se situe notre siège social. Cela prouve que notre société fait du handicap un axe de développement majeur en matière de ressources humaines.

recrutions en masse il n’y a pas si longtemps. Pourtant, embaucher des personnes handicapées est particulièrement complexe pour une entreprise comme la nôtre, à la recherche de techniciens. En effet, rares sont les compétences disponibles sur le marché de l’emploi. Convaincus que métiers techniques et handicap ne sont pas incompatibles, nous avons rédigé des fiches retraçant les missions, les contraintes et les aménagements de chaque poste. Cela permet au candidat ou au salarié KONE de se positionner en fonction de ses aptitudes.

Quels types de postes sont concernés ? Tous nos postes sont ouverts aux candidats en situation de handicap.

Qu’en est-il du maintien dans l’emploi ? Qui le gère ? Durant ce deuxième accord, une trentaine de salariés KONE ont fait l’objet d’un accompagnement par la Mission Accessibilité Handicap. Cette aide revêt plusieurs aspects avec, en premier lieu, l’aménagement du poste de travail. Qu’il s’agisse de sièges ergonomiques, de souris informatiques, de claviers, d’une rampe d’accès pour une personne en télétravail, de boîtes automatiques de véhicules ou de prises en charge de transport adapté, chacune de ces actions est financée par notre mission handicap. Nos collaborateurs ont tout à y gagner : ils peuvent travailler dans de meilleures conditions et contribuent à changer les mentalités de leurs collègues. C’est pourquoi nous invitons nos salariés qui sont concernés à se faire reconnaître travailleur handicapé, même si nous sommes conscients que cette démarche est parfois difficile à entamer.

Plus concrètement, pouvez-vous nous parler des objectifs de recrutement ?

Vous évoquiez la mission handicap de KONE. Comment fonctionne-t-elle au quotidien ?

Entre 2012 et 2014, KONE devait recruter 30 personnes en situation de handicap. À première vue, rien de bien difficile quand on sait que nous

Aux vocables de « mission handicap », nous avons souhaité rajouter le mot accessibilité. C’est en effet un sujet très sensible chez nous


8

KONE

RAPPORT D’ACTIVITÉ HANDICAP 2012-2014

« Nous sommes le premier ascensoriste à avoir signé un accord handicap. C’est une grande fierté pour nous. »

puisque nos ascenseurs, escaliers mécaniques et portes automatiques permettent d’accéder plus aisément aux bâtiments. Plus concrètement, la Mission Accessibilité Handicap KONE France est gérée au quotidien par Coralie Michel, qui connaît bien les problématiques RH puisqu’elle occupait auparavant un poste de chargée de recrutement chez nous. Elle est épaulée par dix relais régionaux.

Le troisième point de l’accord est l’insertion par la formation. Des initiatives ont-elles été déjà mises en place ? Oui, bien sûr ! En premier lieu, nous renforçons notre collaboration avec les centres de reclassement professionnel qui peuvent, à terme, nous permettre de recruter ou d’accompagner des salariés KONE inaptes à leur poste suite à un accident de la vie. En outre, tout au long des trois années de notre accord, les dix relais de la Mission Accessibilité Handicap KONE sont formés afin de développer des initiatives locales avec nos salariés et les partenaires associatifs partout sur le territoire.

Un autre point tout aussi sensible tient au milieu protégé… Signer notre accord nous a permis d’accroître nos partenariats avec les ESAT. Chaque fois que cela est possible, nous travaillons avec des établissements du milieu protégé. À titre d’exemple, on peut citer notre siège de Nice et l’agence de Brest qui confient le ménage de leurs locaux à des ESAT. De même, le classeur ABC, véritable bible de la sécurité chez KONE, est lui aussi réalisé par un établissement protégé. Faire appel à une structure d’aide par

le travail doit répondre aux mêmes exigences « qualité/prix » que tout autre prestataire. C’est pourquoi notre collaboration reste soumise à une gestion rigoureuse, en adéquation avec notre politique d’achat.

Qu’en est‑il de la sensibilisation ? Notre accord nous confère des objectifs quantitatifs d’embauches et de partenariats. Cependant, le véritable succès tient à l’intégration des travailleurs handicapés au sein de notre entreprise. En effet, nous devons faire partager à l’ensemble du personnel notre vision de cette intégration et banaliser la collaboration quotidienne entre salariés valides et travailleurs handicapés. L’enjeu est donc de créer une mixité au sein de nos équipes. Il existe encore des craintes, si ce n’est des a priori. À nous de les dédramatiser. Mais c’est un travail de longue haleine.

Pour conclure, il semblerait que vous ayez signé un nouvel accord handicap avec l’ensemble des partenaires sociaux pour les années 2015 à 2017… Tout à fait. Dans ce nouvel accord, l’un des enjeux marquants sera l’accès à la formation de niveau supérieur aux étudiants en situation de handicap. En effet, l’insertion professionnelle passe souvent par l’alternance et chez KONE, cette porte d’entrée facilite l’accès au premier emploi. Concrètement, l’objectif de recrutement passera par l’accompagnement de 30 alternants en situation de handicap dans des parcours complets de formation et vers leur premier emploi.


9

Le bilan de l’accord


10

KONE

RAPPORT D’ACTIVITÉ HANDICAP 2012-2014

Recrutement Signer un accord pour l’emploi des personnes en situation de handicap n’est pas un acte anodin pour KONE. Bien au contraire, cela s’inscrit dans sa démarche d’entreprise responsable comme le prouvent les objectifs de recrutement, ambitieux.

Préparer les recrutements très tôt en amont Recruter trente personnes en situation de handicap est un challenge. Le service recrutement de KONE se trouve confronté à un manque de candidats en situation de handicap ayant les compétences requises sur ses offres d’emploi. C’est pourquoi nous avons décidé d’accompagner les étudiants à obtenir leur diplôme et à s’insérer dans le marché du travail avec l’association Tremplin. En parallèle, un partenariat a été mis en place avec Défi RH, cabinet de recrutement

spécialiste du handicap. Les profils qu’il propose concerne tous nos postes ouverts.

Chaque poste ouvert aux candidats handicapés L’équipe de la Mission Accessibilité Handicap a rédigé des fiches reprenant l’ensemble des contraintes physiques, visuelles et auditives de chaque poste dans nos métiers techniques. Les candidats ou salariés KONE peuvent donc se positionner en fonction des contraintes


11

posturales éventuelles. Au 31 décembre 2014, seize personnes ont été recrutées, dont près de la moitié en CDI.

Le sourcing, un enjeu capital Le service recrutement de KONE s’engage à proposer à ses managers, à compétences égales, au moins un candidat en situation de handicap pour chacune des offres d’emploi. Le sourcing demeure absolument essentiel. Par conséquent, KONE a décidé d’investir les sites Hanploi, handicap.fr et l’Agefiph. Si les profils techniques restent rares, KONE a cependant recruté quatre techniciens en situation de handicap. L’intégration passe tout d’abord par une période de stage en entreprise. Elle permet au candidat de découvrir le métier et les exigences du poste. Abdou, interviewé ci-dessous, en est le parfait exemple. Son manager confirme l’avoir recruté en raison de ses compétences et de sa personnalité ; une preuve indéniable que le handicap n’est pas un frein à la performance.

Aller à la rencontre des candidats KONE participe régulièrement à des salons de recrutement comme Paris pour l’emploi. Une cinquantaine de CV sont récoltés lors de chaque édition. Les profils sont majoritairement des fonctions supports.

REPÈRES

16 recrutements 3 CDD, 7 CDI, 6 alternances

LE SAVIEZ-VOUS ?

413 421 demandeurs d’emploi handicapés à fin décembre 2013 (Pôle Emploi)

Abdou, technicien de maintenance, recruté en 2010 « En novembre 2005, je découvre, lors d’une visite médicale, que je suis atteint d’une maladie cardiaque : mon coeur ne bat pas au bon rythme. Quel choc, car je n’avais jamais rien ressenti ! J’ai très mal vécu ma maladie, surtout les trois premiers mois : j’avais le moral à zéro et n’avais plus aucun revenu. Une situation d’autant plus difficile à vivre quand on est père de famille. Petit à petit, j’ai repris le dessus. Au bout de trois ans, j’ai enfin pu suivre une formation durant

17 mois dans un centre de reclassement professionnel. C’est comme ça que j’ai découvert l’électrotechnique. Mon entrée chez KONE? J’ai tout simplement vu qu’ils recrutaient des personnes en situation de handicap. Depuis mon arrivée, en 2010, j’apprécie beaucoup le contact avec la clientèle et la diversité des interventions. L’ambiance de travail est également très bonne chez nous : il règne un véritable esprit de solidarité. »


12

KONE

RAPPORT D’ACTIVITÉ HANDICAP 2012-2014

Insertion et formation L’insertion et la formation sont deux rouages essentiels de notre accord handicap, comme en témoignent les partenariats mis en place avec des écoles de commerce et d’ingénieurs.

Une convention signée avec la Direccte 06 En mai 2014, KONE a signé une convention de partenariat handicap avec la Direccte des Alpes-Maritimes, le rectorat et des entreprises de la région. Trois types d’actions sont désormais en place : • Identifier les offres d’emploi disponibles pour les jeunes en situation de handicap et favoriser l’utilisation des sites de l’académie pour lesdites offres. • Proposer des périodes de formation, des stages, des contrats en alternance ainsi que des rencontres au sein des établissements scolaires avec des salariés KONE. • Participer au financement des projets.

Les écoles, viviers de talents KONE a passé des accords avec plusieurs grandes écoles de commerce et d’ingénieurs parmi lesquelles l’IGS, Kedge ou l’ESTP. Très actives sur le front du handicap, elles nous permettent d’accueillir des talents qui pourraient, à terme, rejoindre nos équipes.

Partenaires de l’association Tremplin Tremplin aide les personnes handicapées à passer de leur statut d’étudiant ou d’apprenti à celui de futur travailleur. L’association aide également les entreprises à passer d’une volonté et d’une politique d’intégration en faveur des personnes handicapées à une réalité d’accueil,

de formation et d’insertion. Ce partenariat permet à KONE de recruter des stagiaires en situation de handicap, de formation bac à bac+5.

Partenaires de la Fagerh Fédérant 120 établissements à travers la France, la Fagerh nous permet d’accueillir des stagiaires techniques et administratifs. Ces personnes, qui ont subi un accident de la vie, sont plus rapidement opérationnelles du fait de la formation dispensée dans leur établissement. Afin d’assurer un meilleur suivi, nous désignons un tuteur KONE, chargé d’accompagner le stagiaire et de favoriser son intégration.


13

Le CRP Suzanne Masson : une collaboration fructueuse Établissement rattaché à la Fagerh, le centre de reclassement professionnel Suzanne Masson, situé à Paris, est un partenaire attitré. Ses élèves de Technique en Équipements et Systèmes Électroniques (TESE) ont d’ailleurs visité notre centre de formation de Trappes. Par la suite, nous avons accueilli plusieurs stagiaires, dont un en formation alternée sur un an. Enfin, outre les présentations régulières de nos métiers, nos collaborateurs participent aux journées de jury d’examen. Lors des périodes de stage nous mettons en place un suivi administratif impliquant l’ensemble des parties prenantes que sont les ressources humaines, la hiérarchie et le centre de formation. Chaque stage fait l’objet d’une évaluation spécifique. Ce partenariat met en évidence la capacité du stagiaire à occuper un poste au sein de notre entreprise. Cela nous offre ainsi l’opportunité de détecter les talents potentiels, et, le cas échéant, de déterminer les compléments de formation nécessaires en fonction de nos besoins.

REPÈRES

20 stagiaires en situation de handicap recrutés

LE SAVIEZ-VOUS ?

94 % des employeurs sont satisfaits du déroulement du contrat d’alternance (source : Rapport d’activité 2013 de l’Agefiph)

Kenny, attaché de clientèle « Je suis attaché de clientèle depuis juillet 2014. J’ai commencé comme alternant à l’agence de Rouen en juillet 2011. KONE m’a recruté en recherchant dans la base de CV de l’Agefiph. Ce qui me plaît le plus dans mon métier, ce sont la diversité des relations commerciales et les opportunités d’évolution au poste d’ingénieur d’affaires. En plus, à Rouen comme à Lille, où je travaille désormais, il y a une très bonne ambiance, ce qui est vraiment appréciable. KONE est une entreprise où l’on peut se perfectionner, où l’on apprend des processus précis et rigoureux. L’entreprise se donne les moyens de former ses employés. En outre, nous bénéficions d’une relation de proximité avec le management et à mon poste, je peux échanger facilement avec mes directeurs. »


14

KONE

RAPPORT D’ACTIVITÉ HANDICAP 2012-2014

Maintien dans l’emploi En trois années, nous avons maintenu un trentaine emplois. Chaque fois que cela est possible, nous reclassons nos collaborateurs et adaptons leurs postes.

Les aménagements

Les achats de matériel

L’aménagement de poste de travail est un des enjeux du maintien dans l’emploi. Il peut être envisagé dans deux cas : lors de l’embauche d’une personne et lorsqu’un salarié KONE France a besoin d‘un aménagement de son poste de travail.

KONE a acheté plusieurs sièges ergonomiques. Deux types d’achats ont été principalement effectués : des appareils de mobilité et du matériel de bureau. Ainsi avons-nous fait l’acquisition de sièges et de souris-claviers ergonomiques. Le matériel de mobilité consistait quant à lui en un fauteuil roulant, une rampe d’accès et, enfin, en l’aménagement de véhicules. Ajoutons également une prise en charge de remboursement d’appareils auditifs.


15

L’aide au transport adapté Depuis 2012, plusieurs collaborateurs bénéficient du remboursement de leur transport adapté. À Nice, où se trouve notre siège social, nous faisons appel au réseau Mobil’Azur. Il permet à nos salariés en situation de handicap de se rendre plus aisément au travail et ce, en toute sécurité.

64 SALARIÉS ACCOMPAGNÉS 10 sans aménagement

17 bilans par inaptitude

29 achats de matériel

8 aménagements d’horaires/poste

REPÈRES

39 RQTH LE SAVIEZ-VOUS ?

17 167 C’est le nombre de maintiens dans l’emploi accompagnés par Sameth (Rapport d’activité Agefiph 2013)

Martine, responsable de l’accueil depuis 2004 « Je travaille chez KONE depuis plus de vingt ans. J’ai commencé au centre d’appel clients et ai rejoint l’accueil de notre antenne de Villeneuve-la-Garenne en 2004. Il y a six ans, j’ai commencé à souffrir d’une sciatique puis d’une hernie discale. D’années en années, la douleur devenait de moins en moins supportable malgré les médicaments et les infiltrations. Ayant entendu parler de mon mal de dos chronique, deux représentantes de la Mission Handicap m’ont conseillé de me faire reconnaître handicapée. Je n’y avais jamais pensé car pour moi, être handicapée c’était être aveugle ou en fauteuil roulant. J’ai fait les démarches nécessaires auprès de la médecine du travail et de la Maison Départementale des Personnes Handicapées et, en quelques mois, j’ai pu obtenir deux fauteuils ergonomiques : un lorsque je suis à l’accueil téléphonique et l’autre lorsque je m’occupe du courrier. Grâce à ces fauteuils, j’ai aujourd’hui un plus grand confort de travail. En outre, mes collègues m’aident à porter toutes les charges lourdes. »


16

KONE

RAPPORT D’ACTIVITÉ HANDICAP 2012-2014

Collaboration avec le milieu protégé C’est indéniable : la collaboration avec les ESAT s’est accrue depuis la signature de notre accord handicap. Dans l’ensemble, les différents établissements avec lesquels nous travaillons donnent entière satisfaction.

L’entretien des locaux

AKTISEA, un modèle de collaboration

Jusqu’en 2008, notre siège social de Nice utilisait les services d’un ESAT pour le ramassage des corbeilles à papier. Les excellents résultats obtenus nous ont progressivement amenés à confier l’entretien de l’ensemble du site, le personnel KONE se déclarant satisfait de la propreté de son environnement de travail. Aujourd’hui, plusieurs agences KONE font appel à un établissement du milieu protégé pour ce type de prestation.

AKTISEA, entreprise adaptée niçoise fondée en mai 2012, propose des services clé en main pour des prestations administratives et commerciales, des actions marketing et des formations à la relation clients. KONE collabore avec l’établissement pour des missions de traduction et d’accueil physique.

La multiplication des prestations de service Suite à la signature de l’accord handicap, nous avons progressivement généralisé la mise à disposition de personnels d’ESAT pour les prestations de services telles que le classement, la mise à jour de dossiers, les photocopies, l’archivage, la mise sous pli de mailings, la saisie, l’informatique simple et les tâches administratives répétitives.

PRESTATIONS RÉALISÉES AVEC LES ESAT

REPÈRES

231 044 euros de CA réalisé

LE SAVIEZ-VOUS ?

370 900 salariés handicapés dans les établissements assujettis en 2011 (Dares)

ÉTABLISSEMENTS CONFIANT L’ENTRETIEN À DES ESAT

Marketing 11 % Mise à disposition de personnel 3 % Administratif 6 % Ménage 80 %

14


17

Événement de sensibilisation durant la semaine pour l’emploi des personnes handicapées, novembre 2013.

Communication et sensibilisation La communication externe et la sensibilisation des salariés sont indissociables de la signature d’un accord handicap. Sans elles, il est difficile de faire changer les regards sur le handicap au sein de l’entreprise. Communication externe : une campagne audacieuse

Conférence et ping-pong avec Grégory Rosec

En 2014, KONE a sorti sa nouvelle campagne de marque employeur. Audacieuse, elle joue avec humour sur les origines finlandaises du Groupe. Cette campagne a été primée fin 2014, preuve que la créativité peut attirer des talents. Cette récompense s’ajoute aux labels Top Employeur, obtenus en 2013, 2014 et 2015.

En mars 2012, l’agence de Lille a accueilli Grégory Rosec, joueur de tennis de table handisport. Originaire du Havre, Grégory a fait part de sa vie de sportif de haut niveau et de ses difficultés à trouver un emploi. Préparant les Jeux Olympiques de Londres, il a également échangé quelques balles avec les collaborateurs de KONE. Ces derniers ont pu s’apercevoir que ce pongiste au caractère haut en couleurs était un véritable champion.


18

KONE

RAPPORT D’ACTIVITÉ HANDICAP 2012-2014

L’elevator pitch : les rencontres en ascenseur Quoi de plus légitime pour un leader de l’ascenseur que de sensibiliser ses collaborateurs au handicap à travers un « elevator pitch » ? Fort de ce constat, KONE a engagé une troupe de comédiens qui, l’espace d’un trajet en ascenseur, a sensibilisé les salariés de l’entreprise aux handicaps invisibles. Ces représentations se sont tenues en novembre 2013, lors de la semaine pour l’emploi des personnes handicapées, sur une dizaine de sites.

L’animation Parcours du handicap Quand l’espace de travail devient un terrain hostile aux personnes en situation de handicap, que pouvons-nous faire pour améliorer le confort de travail de celles et ceux qui font beaucoup d’efforts pour s’adapter ? Pour répondre à cette épineuse question, KONE a décidé de sensibiliser son personnel aux conséquences du handicap au travail. Pour ce faire, un petit challenge a été mis en place visant à réaliser des tâches a priori très simples lorsqu’on est valide, mais qui s’avèrent non sans difficultés pour les personnes en situation de handicap. Le parcours a été animé par deux comédiens ainsi qu’un artiste circassien, élément perturbateur. Tout au long du parcours et des tâches à effectuer, les participants ont été troublés par une mauvaise assise, un clavier distordu, un écran sombre ou une gêne motrice.

Un des visuels de la campagne de marque employeur primée en 2014

Le challenge Quizvivor Ce jeu, inspiré des émissions de télé, était disponible sur notre intranet durant la première semaine de décembre 2014. Nos collaborateurs ont pu se livrer à une compétition sans merci face à de redoutables adversaires : les avatars KONE. Les questions sur le thème du handicap ont été jugées très formatrices. L’opération a été un véritable succès puisqu’elle a réuni plus de 450 participants.

Extrait du quizz


19

FOCUS RÉALISATION

Lycée Lautrec de Vaucresson : des élèves autonomes Le lycée Toulouse-Lautrec de Vaucresson accueille une majorité d’élèves en situation de handicap physique. KONE y a installé dix-huit ascenseurs. Chaque appareil est à double entrée. Il est équipé de portes palières et de portes cabines vitrées, afin que les enfants soient toujours en contact avec l’extérieur. Pour les élèves atteints d’un handicap plus lourd, un appareil omnibus a été installé. Desservant les trois niveaux du lycée, il fonctionne en permanence à certaines heures de la journée. Ce projet est une première en Île-de-France.


KONE Siège social Bâtiment Aéropôle ZAC de l’Arénas 455, promenade des Anglais BP 3316 06206 Nice CEDEX 3 - FRANCE Tél. : +33 (0)4 97 18 47 00 Fax : +33 (0)4 97 18 50 99

www.agence-maverick.com

www.kone.fr

©KONE 07-2015. Crédits photos : N. Périé, KONE, DR Document non contractuel. Dans un souci constant d’amélioration de nos produits et de nos services, nous nous réservons le droit d’apporter toute modification que nous jugerions nécessaire. KONE - Société anonyme au capital de 10410015 € - 592 052 302RCS NICE.

Kone rapport handicap 2012 2014  

Maverick maitrise les rouages de la communication handicap. Voici le rapport triennal 2012-2014 retraçant l'engagement de Kone, acteur majeu...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you