Page 1

CAV&MA

PÉRIODIQUE N°4 BIS CENTRE D’ART VOCAL ET DE MUSIQUE ANCIENNE L’actualité du Chœur de Chambre de Namur, de l’Orchestre sur instruments anciens, les Agrémens, du Chœur d’Opéra et du Chœur symphonique de Namur.

Bulletin trimestriel de l’asbl Centre d’Art Vocal et de Musique Ancienne (Cav&ma) Novembre 2013 n°4 bis - Editeur responsable: Jean-Marie Marchal Avenue Jean 1er, 2 - 5000 Namur - Bureau de dépôt: 5000 Namur 1


éditos LE MOT DU PRÉSIDENT

LE MOT DU DIRECTEUR Automne, saison des récoltes ! Traditionnellement, nos étés sont relativement agités… 2013 n’a pas fait exception puisque notre activité fourmillante nous a fait traverser l’Europe, de Brême à St-Gaudens, en passant (à trois reprises !) par le célèbre Festival de Beaune. Nous en revenons riches de nouvelles rencontres et expériences qui ne pourront être que bénéfiques au moment d’aborder un automne chargé de musiques et de présents. Nos récoltes y sont en effet doubles : de nombreux concerts, tout d’abord, viennent récompenser des artistes imaginatifs et opiniâtres qui triomphent de la morosité générale ambiante ; plusieurs parutions discographiques, ensuite, témoignent brillamment de formidables aventures humaines et musicales dont le fruit est désormais accessible à tous les mélomanes. Comme vous le lirez dans les pages suivantes, les bijoux et pépites que nous ramenons de nos expéditions sont de qualité. L’aventure continue et les perspectives sont incontestablement favorables sur le plan artistique. Au moment où les négociations de renouvellement de notre contrat-programme avec les pouvoirs publics entrent dans leur phase décisive, espérons que tout ce travail sera récompensé ! Croisons les doigts ! Cet automne voit également le départ de Bernard Ducoffre de la Présidence du CAV&MA, après douze années de bons et loyaux services. Nous ne pouvons évidemment que remercier du fond du cœur cette personnalité sincère et attentive qui a accompagné la profonde mutation du CAV&MA et de son ensemble de référence, le Chœur de Chambre de Namur, sur le plan de la notoriété internationale, avec d’évidentes qualités humaines. Je me fais ici le porte-parole des administrateurs et de tout le personnel de notre association, ainsi que de l’ensemble de nos artistes, pour remercier chaleureusement notre ancien Président, et pour accueillir de manière tout aussi enthousiaste notre nouveau Président, Monsieur Maxime Prévot, Bourgmestre de la Ville de Namur. Nous voici parés pour hisser les voiles vers de nouveaux horizons…

A chaque fois que le bateau quitte le port, il revient plus brillant, plus alerte, plus riche. C’est la sensation que j’ai ressentie au fur et à mesure de mon accompagnement. Les artistes, les ensembles du CAV&MA ont souvent largué les amarres avec nos couleurs pour revenir chaque fois grandis et pleins de promesses d’un plus beau voyage encore à venir. Ces années de présidence m’ont largement montré ce que veulent dire – investissement – exigence – convivialité – humanité – éducation culturelle. Investissement intense de la part d’une équipe administrative au service d’un projet qui s’est inscrit avec brio dans le paysage culturel national et international. Exigence de la part des artistes qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour contribuer à la notoriété des ensembles abrités par l’Institution. Convivialité et humanité par l’esprit de tous les intervenants conscients que rien ne peut se construire solidement sans veiller toujours à la qualité des rapports humains. Education culturelle par la conscience que l’Art doit se situer au cœur du débat humain sur l’évolution de la société. Les petits et grands projets du CAV&MA sont empreints de cette philosophie. Ils sont menés avec beaucoup d’humilité au service de la musique et de sa beauté. Je remercie Jean-Marie Marchal, le directeur, et son équipe de m’avoir offert ces merveilleux moments et je souhaite longue vie à l’enfant devenu adulte. Bernard Ducoffre, Président

Jean-Marie Marchal, Directeur 2


Direction JEAN-CLAUDE MALGOIRE

LE ROI DAVID

ARTHUR HONEGGER CHŒUR DE CHAMBRE DE NAMUR LA GRANDE ECURIE & LA CHAMBRE DU ROY DANIELLE BORST, CLÉMENCE TILQUIN, YASMINA FAVRE, DENIS MIGNIEN.

vendredi 29 novembre 2013, 20 h \\ dimanche 1er décembre 2013, 16 h Tourcoing, Théâtre Municipal Raymond Devos

3


les échos Les Agrémens, concert d’ouverture du Festival Musical de Namur 2013. © Jacques Verrees

QUELQUES ECHOS DE 2013 On le sait, la réputation flatteuse du Chœur de Chambre de Namur repose en premier sur son parcours exceptionnel dans le domaine de la musique ancienne. Pour autant, et on l’oublie parfois, son répertoire est bien plus large. Divers projets du premier semestre 2013 sont venus fort opportunément le rappeler : BRAHMS, LE RETOUR… Ainsi par exemple, le Chœur de Chambre de Namur a abordé à plusieurs reprises le répertoire romantique, tout particulièrement sous la direction de Pierre Cao ou de Patrick Davin. C’est en leur compagnie que le chœur s’est notamment consacré à quelques œuvres emblématiques de Johannes Brahms, depuis les plus belles pages a cappella jusqu’au célèbre Deutsches Requiem. En tant qu’invité d’honneur du Festival de Wallonie en 2013, Patrick Davin nous a précisément proposé de remettre sur pied un programme Brahms centré principalement sur les deux

cycles de Liebesliederwalzer et les Zigeunerlieder. L’originalité de cette production, qui a fait étape à Namur, à Marche-enFamenne et à Stavelot, a résidé dans l’interpolation de lectures de lettres de Clara Schumann et de Johannes Brahms, interprétées sur scène par trois acteurs : Noémie Dujardin, Eric De Staerke et Vincent Dujardin (également metteur en scène). Cette production bénéficiait également du concours de Daniel Blumenthal et de Muhiddin Dürrüoglu au piano. C’était une occasion rêvée de retrouver d’une manière originale à la fois la musique de Brahms et le chef belge, qui a été, rappelons-le, le co-directeur artistique du Chœur de Chambre de Namur entre 2002 et 2005. Signalons également le fait que nous avons accueilli au sein de notre chœur l’un de nos ténors, Simon Parzybut, malheureusement devenu tétraplégique suite à un accident. Une première expérience de ce type pour lui depuis ce jour funeste. A la beauté de la musique se sont donc joints 4

un réel supplément d’âme et une émotion sincère. Portée par la Chœur de Chambre de Namur et placée sous la direction de Patrick Davin, la soirée de dimanche fut consacrée à deux sommets de la littérature vocale … C’était la fin d’une tournée, avec la part d’assurance et d’euphorie que cela comporte … l’op. 65 de Brahms fut particulièrement émouvant … une observation sans appel : le Chœur de Chambre de Namur est aujourd’hui l’un des meilleurs chœurs d’Europe! (La Libre Belgique, 7/8/2013) En guise d’apéritif à cette production d’été, certains des membres de notre chœur ont retrouvé les Liebesliederwalzer de Brahms dès le mois de février, cette fois en équipe plus réduite, en collaboration avec le Duo Solot, et sous la direction de Thibaut Lenaerts. Quatre concerts étaient programmés : à Namur, (deux fois) à Rochefort et à Nivelles. OSTINATO On ne le sait sans doute pas assez, mais le CAV&MA s’ouvre régulièrement à la musique


2013, les échos les échos Leonardo García Alarcón au Conservatoire de Bruxelles © Jacques Verrees

contemporaine. En témoignent les concerts et enregistrements consacrés à diverses œuvres (et notamment des créations) de Henri Pousseur, Xavier Darasse, Benoît Mernier, Pierre Bartholomée ou encore Michel Fourgon. C’est précisément Michel Fourgon et sa classe de composition du Conservatoire Royal de Musique de Liège qui ont été sollicités afin d’écrire plusieurs pièces pour petit ensemble vocal de huit voix et guitare électrique. La création de ces pièces nouvelles dues aux plumes de Georges Elpénor, Alithéa Ripoll, Dimitri Ianello, Michel Fourgon et Jean-Yves Colmant, était placée sous la direction de Gerhard Sporken. Elle s’est déroulée dans deux écrins remarquables : celui de la Salle Académique de l’ULG, dans le cadre du 10ème anniversaire de la classe de composition de Michel Fourgon, et à la Maison de Culture de Namur, dans le cadre de l’exposition « Ostinato », qui mettait en valeur la relation particulière de certains plasticiens avec la musique. La pièce de Michel Fourgon, Canzoniere, a été redonnée

le 18 septembre dernier à Flagey dans le cadre de la Conférence de presse relative à la présentation de l’ouvrage d’art édité à l’occasion des 25 ans du Chœur de Chambre de Namur (voir pages 22-23). Nos choristes y étaient placés une fois encore sous la direction de Gerhard Sporken, avec Hugues Kolp à la guitare, et cela en présence du compositeur.

DEUX CRÉATIONS ORIGINALES ET « SUR MESURE »… Leonardo García Alarcón a conçu pour le printemps dernier deux programmes originaux qui exploraient des thématiques particulières avec intelligence et sensibilité. Sa curiosité toujours en éveil a permis en effet d’élaborer tout d’abord, pour la période pascale, une Passion allemande qui conte ce récit unique à travers une sélection d’œuvres allant du 16ème au 19ème siècle, puis, tout spécialement pour l’exposition Watteau qui s’est tenue à Bruxelles (BOZAR), 5

un programme de Tableaux des expositions adapté au célèbre peintre français, comprenant des extraits d’opéras de Destouches, Marais,… avec la contribution d’une distribution de soliste de haut vol (Julie Fuchs, Paul Agnew, Marc Mauillon). Deux moments musicaux exceptionnels, au plein sens du terme !.. Vous trouverez des extraits vidéos de ce concert sur site, cavema. be.


Ostinato Mars 2013

Les Tableaux d’une exposition, Autour de Watteau au Conservatoire de Bruxelles. Avril 2014

Il Diluvio Universale à Anvers . Avril 2014 La salle debout! © Jacques Verrees

Il festino le 9 juillet á

la Roza Enflorese le 11 juillet â

Il Diluvio Universale à Anvers . Avril 2014 La salle debout! © Jacques Verrees


Lieder de Brahms au Conservatoire de Namur, Février 2013

Le Chœur de Chambre de Namur et Cappella Mediterranea répètent «Une Passion Allemande» (mars 2013)

Leonardo García Alarcón

Thibaut Lenaerts

Amadis de Lully à Beaune (juillet 2013)

Lieder de Brahms au Festival Musical de Namur 2013


Il Diluvio Universale à Anvers . Avril 2014 Le Chœur de Chambre de Namur © Jacques Verrees

FALVETTI… SAISON 4 Notre « saga Falvetti » débutée en 2010 autour de l’oratorio Il Diluvio universale, et qui réunit Leonardo García Alarcón, le Chœur de Chambre de Namur et la Cappella Mediterranea, s’est donc poursuivie en 2013. Cette saison 4 a compté plusieurs étapes, en France (Paris / OpéraComique, Toulouse, …), en Belgique (Antwerpen / De Singel) et en Allemagne (Bremen), devant des publics comblés. Sont d’ores et déjà programmées une saison 5 en 2014 (concerts à Paris, Berlin, Fribourg, … et à Namur !) et une saison 6 en 2015 (concerts à Brugge, Amsterdam, Malte,…). C’est ce qu’on appelle une success story, si je ne m’abuse ! Le filon n’est pas épuisé, puisque le second oratorio de Michelangelo Falvetti, Nabucco, a été enregistré par les mêmes artistes. Cet enregistrement est publié cet automne chez

Ambronay éditions (distribution Harmonia Mundi – voir rubrique discographique), ce qui devrait sans doute donner des idées aux programmateurs des salles et des festivals… UNE AUTRE HISTOIRE À ÉPISODES… … avec Christophe Rousset et les Talens Lyriques, que nous avons retrouvé à Londres (Barbican Center) en mars pour une reprise de Phaeton de Lully (dont l’enregistrement CD va être publié cet automne également – label Aparté) avant de prolonger l’aventure dès l’été venu à Versailles et à Beaune pour un autre opéra de Lully, Amadis… Interpréter cette œuvre dans la Cour des Hospices à Beaune, et l’enregistrer dans la salle d’opéra du Château de Versailles… Quels grands moments ! Ce sont des souvenirs qui comptent dans une carrière de musicien. L’enregistrement d’Amadis sera disponible fin 2014. 8

….Le Chœur de Chambre de Namur (préparé par Thibaut Lenaerts) s’inscrivit pleinement dans cette esthétique, parvenant à une homogénéité sonore grisante, notamment dans le finale prolongeant l’immense chaconne d’une succession de chœurs, grands et petits en alternance. (Martine D.Mergeay – La Libre Belgique – 17/07/2013) Après trois grands opéras de Lully (et autant de parutions discographiques), nous mettrons le cap sur l’œuvre de Jean-Philippe Rameau, toujours en l’excellente compagnie de Christophe Rousset et des Talens Lyriques, avec au programme en 2014 un opéra rarement proposé à l’affiche : Zaïs. FESTIVAL DE BEAUNE Une autre « affinité élective » nous lie au Festival de Beaune, qui a invité le Chœur de Chambre de Namur en 2013, non pas une, non pas deux, mais bien trois fois dans la même saison. Excusez du peu ! Notre chœur s’y est donc produit donc avec Christophe Rousset et les Talens Lyriques (Amadis de Lully – voir ci-dessus),


avec Federico Maria Sardelli et l’orchestre Modo Antiquo (Orfeo ed Euridice de Gluck), puis avec JeanChristophe Spinosi et l’ensemble Matheus (The Messiah de Handel). Autant de moments exceptionnels! Le Chœur de Chambre de Namur sera à Beaune aussi l’été prochain… Autant prendre de bonnes habitudes !… CAP SUR L’ALLEMAGNE… Le Chœur de Chambre de Namur s’est rendu à Brême à la fin de l’été. Les Agrémens ne sont pas en reste puisqu’ils ont mis le cap sur Regensburg dès le printemps. Ils ont eu l’occasion de s’y produire dans l’un des plus grands festivals de musique ancienne d’Allemagne, sous la direction de Guy Van Waas et avec la complicité d’Erich Hoeprich à la clarinette. Ceci au service d’un répertoire qu’ils maîtrisent tout particulièrement, celui en vogue à Paris au 18ème siècle, au temps du Concert Spirituel. Un magnifique programme que les amateurs belges ont eu également l’occasion de découvrir, à Namur et à Bruxelles. ….L’orchestre cher à Guy Van Waas a invité Eric Hoeprich, virtuose spécialiste depuis vingt de la clarinette ancienne, pour interpréter un concerto de Vogel, musicien allemand contemporain de Mozart et actif à Paris à la veille de la Révolution. Tout le raffinement du meilleur de la période classique pour cet avant-dernier concert de la saison philarmonique. (Léa Strasunas L’Avenir-14/05/2013) Les Agrémens se sont produits ensuite à deux reprises à Namur, la première fois dans le cadre de la Fête de la Musique, la seconde en ouverture du Festival musical de Namur. Guy Van Waas et notre orchestre ont eu l’occasion

Christophe Rousset dirige le Chœur de Chambre de Namur dans Phaeton de Lully à Londres

d’y collaborer pour la toute première fois avec trois jeunes solistes du chant issus de l’IMEP, Pauline Yarak (soprano), Manon Poskin (soprano) et Guillaume Houcke (contre-ténor). Une belle illustration de notre politique de collaboration avec l’enseignement supérieur et d’ouverture au monde professionnel pour les jeunes musiciens talentueux de notre région. Une ligne de conduite que nous allons poursuivre et même accroître dans les années futures. Nous sommes d’autant plus heureux de la réussite de cette entreprise que Pauline et Guillaume ont rejoint depuis les rangs du Chœur de Chambre de Namur. …Á tout juste 26 ans, il a interprété sans trébucher des extraits d’opéras baroques en ouverture du prestigieux festival musical de Namur. Sous la direction non moins prestigieuse de Guy Van Waas et accompagné par les Agrémens….Le CAV&MA et Guy Van Waas ont pris le risque magnifique de se reposer sur trois jeunes pour ouvrir le festival. Paris gagnant. (Cédric Flament - Vers l’Avenir - 06/07/2013 - Appassionata) …..Pari relevé avec talent pour ces trois jeunes solistes qui ont habité leur texte de bout en 9

bout avec émotion et professionnalisme, se jouant avec brio des difficultés d’une ligne vocale parfois très instrumentale, soutenus par des instrumentistes dont la vitalité et la joie de jouer ensemble ont emporté l’enthousiasme du public. Soulignons la remarquable prestation du contre-ténor Guillaume Houcke, révélation de cette soirée, que les spectateurs ont gratifié d’une ovation amplement méritée. (B.Chevigné &M.Fiévet-Jamart - Confluent -30/08/2013) LES VÊPRES DE MONTEVERDI Guillaume Houcke, précisément, faisait partie de l’équipe du Chœur de Chambre de Namur qui a gravi l’un des grands «Everest» musicaux de la musique ancienne vocale, les célèbres Vespro della Beatae Vergine de Claudio Monteverdi, à la demande du Festival d’Ambronay (deux concerts « sold out » et un enregistrement CD). Les solistes, les choristes, les instrumentistes de la Cappella Mediterranea et le chef, Leonardo García Alarcón, ont réellement mobilisé tout leur talent et toute leur énergie pour relever le défi de réaliser cette production en un temps très limité et d’en proposer une version passionnante. Grand succès public pour cette performance musicale et « sportive », qui a pu


Leonardo García Alarcón dirige les Vêpres de Monterverdi à Ambronay en septembre dernier. © DR

être découverte en télévision via Internet, et qui fera l’objet d’une parution discographique en 2014 (Ambronay Editions). Ce concert a été repris en Belgique à la fin du mois d’octobre, avec un égal succès (Antwerpen – De Singel – le 27 octobre). Leonardo Garcia Alarcon insuffle vie à tout son ensemble par une énergie et une passion communicative. Son enthousiasme et sa joie de célébrer Monteverdi et la Vierge sont perceptibles dès son entrée dans l’abbatiale. Il réalise enfin le rêve de monter ces Vêpres : on le suit avec bonheur (Pierre Tricou). Il y a quelques jours, nous avons retrouvé avec plaisir notre grand rendez-vous annuel avec le Centre de Musique Baroque de Versailles et le Palazzetto Bru Zane – Centre de Musique Romantique française autour de la redécouverte d’une œuvre majeure du répertoire d’opéra français au tournant des 18ème et 19ème siècles. Après Céphale & Procris de Grétry en 2009, La Mort d’Abel de Kreutzer en 2010, La Vénitienne de Dauvergne en 2011, et Thésée de Gossec

(dont vous trouverez un écho en rubrique discographique), c’est au tour de La Caravane du Caire d’André-Modeste Grétry de faire l’objet d’une résurrection au concert (à Liège – avec la collaboration de l’ORW et de l’OPRL - et à Versailles), ainsi qu’au disque. Une fois encore, c’est Guy Van Waas qui a officié à la tête des Agrémens, du Chœur de Chambre de Namur et d’une superbe distribution soliste, afin de rendre tout son lustre et ses couleurs à cet opus volontiers comique et très agréablement coloré. Notons au passage que plusieurs membres du chœur se sont vus confier des rôles solistes (Caroline Weynants, Julie Calbète, Philippe Favette, Anicet Castel). Quant au Chœur de Chambre de Namur, il était préparé pour l’occasion par Thibaut Lenaerts. « La grande scène du bazar où les esclaves font l’article de leurs charmes par la musique de leur nation, donne évidemment à Grétry l’occasion de brocarder allègrement les tics et usages respectifs de l’Europe musicale. L’esclave italienne (Chantal Santon, qui s’en donne à cœur joie dans les vocalises et les mines outragées de

la diva d’opera seria) se lance dans un air de bravoure qui emprunte son poème à l’aria de Medarse, conclusion du premier acte du Siroe re di Persia de Metastasio. La parodie, juste un peu outrée, permet à Grétry de se démarquer de son modèle, tout en restant suffisamment pince-sansrire pour lui rendre hommage... De même, l’air avec chœurs bien appuyé de l’esclave allemande (une Julie Calbète, sortie des chœurs, malicieuse et bourrue) est une pique envers le sérieux (soidisant) monolithique de cette école musicale. La France n’est pas en reste, puisqu’elle est représentée par un air accompagné de la harpe (interprété avec fruité par Caroline Weynants), représentatif d’une culture musicale galante, destinée aux salons, à la frivolité revendiquée... Guy Van Waas et ses Agrémens – auxquels on doit déjà un passionnant La Mort d’Abel de Kreutzer et un superbe Thésée de Gossec, tout récemment paru – sont dans leur élément dans ce tourbillon ludique de passions exacerbées, de situations faussement caricaturales et de plages symphoniques (ouverture, marche et ballets) plus sérieuses qu’on ne veut bien le dire. Par le soin apporté aux nombreux détails d’une partition bichonnée aux petits oignons, tant le côté primesautier et dansant des intermèdes que les parties purement pathétiques sont mis en valeur, soulignant mine de rien des procédés musicaux bien connus, mais qu’on s’amuse ici à démonter dans une complicité toujours active avec les spectateurs. L’effervescence du livret est servie ici par une énergie joyeuse qui porte le divertissement vers son épilogue attendu, la clémence du Pacha et la joie des protagonistes. Les seconds rôles sont admirablement campés; Alain Buet est un Husca savoureux, dont la rotondité vocale dissimule malaisément le rigorisme mercantile, Reinoud van Mechelen, Tamorin fort bien-chantant, rend séduisant le papillonnage amoureux et Tassis Christoyannis est un Florestan plein d’autorité, dont l’air « Ah ! si pour la patrie… » est admirablement ciselé et crée une véritable émotion, en l’un des rares moments de la partition où le second degré n’est plus de mise. Quant à Almaïde, Jennifer Borghi, après un premier air un peu court, lui confère noblesse et astuce. Simples silhouettes dans


La Caravane du Caire de Grétry à l’Opéra de Liège et au Château de Versailles, les 20 et 22 octobre derniers. Plus de photos sur nos pages Facebook © Jacques Verrees

Philippe Pierlot et le Ricercar Consort 11 juillet

11


le livret, Osmin (Philippe Favette) et Furville (Anicet Castel) prennent de la consistance grâce à la présence de leurs titulaires, issus du Choeur de chambre de Namur dont il faut une fois de plus relever l’excellence. » (ODB – Opéra) « Les Agrémens et leur chef attitré Guy Van Waas déploient une remarquable flexibilité dans ce jeu versatile des registres poétiques : tendresse amoureuse des tragiques donc (Zélime et SaintPhar), mordant héroïque et plein de gouaille des égyptiens : le Pacha, Huscar, sans omettre le courtisan chargé des divertissements Tamorin (qui pousse son maître aux délices de l’infidélité dans un air qui célèbre plutôt les surprises du butinage sensuel : rafraîchissant Reinoud van Mechelen)... Sans temps morts, et d’une parfaite continuité, la partition déroule d’évidentes réussites vocales et scéniques dont entre autres : la succession des airs des belles captives (dernière scène du II), plusieurs ensembles remarquablement écrits associant solistes et choeurs (même génie des dispositifs étagés chez Gossec à la même époque avec par exemple, Thésée, récemment révélé par les mêmes interprètes)... C’est surtout dans l’écriture, une multitude d’épisodes dramatiquement et psychologiquement très justes, parfois à peine développés, ou simplement esquissés, dont la vérité expressive et cette nouvelle attention pour l’introspection sentimentale des personnages annonce directement les opéras romantiques, dans la décennie suivante (Médée de Cherubini, 1797). Magnifiquement articulé, le Choeur de chambre de Namur impose avec vitalité, le rythme naturel du verbe dans des ensembles parfaitement en place. Le chef veille à la fine expressivité de chaque tableau ; c’est un ouvrage d’emblée équilibré qui malgré sa nature composite, conserve une étonnante cohérence musicale et dramatique. » (Classiquenews) Le Chœur de Chambre de Namur retrouve bientôt l’un de ses partenaires « historiques », à savoir Jean-Claude Malgoire, mais cette fois dans un répertoire que l’on n’associe pas nécessairement à cette figure incontournable de

la musique ancienne en France. C’est en effet le superbe oratorio Le Roi David d’Arthur Honegger qui est au programme des deux concerts prévus à Tourcoing (voir notre agenda des concerts). De quoi ravir nos chanteurs toujours avides de s’ouvrir aux horizons les plus divers. Pour les fêtes de Noël, le Chœur de Chambre de Namur retrouvera son directeur artistique, Leonardo García Alarcón, mais cette fois à la tête de l’orchestre baroque B’Rock. C’est la première fois que nos chanteurs collaborent avec cet excellent orchestre, et cela autour d’un programme entièrement consacré à Henry Purcell, et notamment à deux de ses plus belles Odes. Les répétitions se feront à Namur, les concerts étant eux programmés à Bruxelles, Gent et Antwerpen (voir agenda des concerts). Pour vous remettre des excès des fêtes de fin d’année, Guy Van Waas et Les Agrémens vous proposeront un programme intitulé « Sturm und Drang », en référence à ce répertoire classique allemand que les compositeurs de l’époque (Johann Christian et Carl Philipp Emmanuel Bach, Joseph Haydn,…) ont voulu irriguer de passions humaines pour le rendre à la fois plus sensible et plus spectaculaire. Notre orchestre y fera également la rencontre de la flûtiste allemande Anne Freitag, récente lauréate du Concours International de Musique Ancienne de Bruges. Ce concert sera à découvrir à Bruxelles, à Namur et à Charleroi (voir agenda des concerts).

12


La Caravane du Caire de Grétry à l’Opéra du Château de Versailles, le 22 octobre 2013. Nos deux ensembles réunis sous la direction de 13Guy Van Waas. © Jacques Verrees


Calendrier des concerts novembre - décembre - janvier 2014

ARTHUR HONEGGER : LE ROI DAVID Chœur de Chambre de Namur \\ La Grande Ecurie et la Chambre du Roy \\ Jean-Claude Malgoire

Danielle Borst, Clémence Tilquin,Yasmina Favre, Denis Mignien. vendredi 29 novembre 2013, 20 h dimanche 1er décembre 2013, 16 h Tourcoing, Théâtre Municipal Raymond Devos

PURCELL, ODES Chœur de Chambre de Namur \\ B’Rock \\ Leonardo García Alarcón Céline Scheen soprano, Terry Wey contre-ténor, Fernando Guimarães ténor, Benoît Arnould basse cavema.be choeur-chambre-namur.be lesagremens.be choeursymphoniquedenamur.be choeurdopera.be festivalmusicaldenamur.be

Lundi 16 décembre 2013, 20 h \\ Bruxelles, Eglise des Minimes Jeudi 19 décembre 2013, 20 h \\ Gent, Cathédrale St-Bavon Vendredi 20 décembre 2013, 20 h \\ Anvers, De Singel

LES AGRÉMENS : STURM UND DRANG

Anne Freitag (traverso) Les Agrémens Guy Van Waas Dimanche 26 janvier 2014, 20 h 30 \\ Théâtre Royal de Namur Lundi 27 janvier 2014, 20 h Bruxelles \\ Salle du Conservatoire Royal de Musique 28/01/2014, 20 h 30 \\ Charleroi|Palais des Beaux-Arts

Retrouvez nos concerts en sons et en images sur cavema.be ou suivez-nous sur Facebook et Twitter.

14


Disques

Wolfgang-Amadeus MOZART / Requiem / Solistes, Chœur de Chambre de Namur, New Century Baroque / Leonardo García Alarcón / Ambronay Editions AMY 038

Carmina Latina musique espagnole et sud-américaine des 16ème et 17ème siècles / Chœur de Chambre de Namur, Cappella Mediterranea, Clematis / Ricercar RIC 334

…. Le chef argentin qui a supprimé tout ce qui n’est pas de la main du compositeur ou co-écrit avec son élève Süssmayr pour ce disque qui devrait affoler les compteurs du label d’Ambronay. ( Antonio Mafra – Le Progrès -18 mai 2013) ….Un Requiem qui, on l’aura compris, s’éloigne de la liturgie pour retrouver une liberté, une théâtralité, une énergie et une puissance dramatique sans égale. Il est parfaitement servi par l’Ensemble New Century Baroque et le Chœur de Chambre de Namur. Du très beau travail. Et une belle prise de son, ce qui ajoute au plaisir ! Un disque indispensable. (Patrice Imbaud L’Education Musicale – Juin 2013) ….Alarcón prend un malin plaisir à accentuer les contrastes en relevant les tempi ou en creusant l’écart entre les dynamiques. Efficacement secondé par l’orchestre et un plateau de haute tenue, sans parler de la qualité de la prise de son, ce parti pris donne un relief bien venu à une musique qu’on pourrait croire connaître sur le bout des doigts. On citera, parmi les exemples les plus représentatifs de cette lecture de l’œuvre, le « Kyrie », implacable, ou encore le « Rex tremendae » et le « Confutatis », ébouriffants, ce qui n’est pas dû au hasard. (Etienne Comes – ResMusica – 14/06/2013) ….Il est de notoriété publique que le Chœur de Chambre de Namur est l’un des meilleurs au monde, ici l’interprétation confine au sublime, l’auditeur entre carrément en vibration avec les choristes. (L.Stras- Vers l’Avenir – 25/06/2013)

Un beau souvenir de la production « phare » du Festival de Wallonie 2012, dont Leonardo García Alarcón était l’invité d’honneur. Le souvenir de l’événement phare de l’été wallon 2012 : le pont jeté par Leonardo García Alarcón entre les expressions musicales du monde hispanisant des deux côtés de l’Atlantique : des pièces populaires d’une ferveur insatiable et la somptueuse Missa de Batalla du Catalan Joan Cereols. Le tout servi avec une fougue et une intensité renversantes. (S.M **** Le Soir – MAD - 22/05 2013) … Ce programme si révélateur, exportant la tradition polyphonique espagnole et portugaise notamment au Pérou, en Argentine et au Mexique, est interprété avec un enthousiasme communicatif. Un disque historique irrésistible. (Edith Weber – L’Education Musicale – Juin 2013) ….La superbe interprétation, toute en nuances chatoyantes, fait de ce CD, qui propose des œuvres de G. Fernandez, J. de Araujo, T. de Torrejon y Velasco, DJ. De Salazar et J. Cererols, une révélation d’une force propre à convertir tout un peuple d’adorateurs du soleil, un véritable coup de fouet énergisant. (L.Stras- Vers l’Avenir – 25/06/2013)

15


AU

UVE

NO

Michelangelo FALVETTI / Nabucco / Solistes, Chœur de Chambre de Namur, Cappella Mediterranea, Leonardo García Alarcón / Ambronay Editions AMY 036

Pour servir une partition aussi atypique que risquée, Leonardo García Alarcón s’est bien entendu entouré des fidèles qui nous ont souvent régalé dans d’autres projets. « Son » Chœur de Chambre de Namur en premier lieu : comme à l’accoutumée ductile, précis, incisif, mur de Chaldéens obéissants et déterminés bâtissant d’impressionnantes murailles humaines que le doute n’effleure pas. (Jacques Duffourg)

S TOUSQUES DI E SUR S S NO VENT RME EN LATEFO P DE ENT LES GEM R A CH TÉLÉ

AU

UVE

NO

François-Joseph GOSSEC / Thésée / Solistes, Chœur de Chambre de Namur, Les Agrémens, Guy Van Waas / Livre-disque 2 CD Ricercar RIC 337

…Autour d’elle, les personnages inféodés et aveuglés…, dont un chœur fabuleux de mordante vivacité (Chœur de Chambre de Namur), se distinguent par leur caractérisation juste… Excellent Guy Van Waas, artisan et défenseur d’une esthétique multiple, à la fois postbaroque, classique et déjà romantique… Réalisation exemplaire. (Carl Fisher-Classiquenews.com09/09/2013)


AU

UVE

NO

A PARAÎTRE

Par ailleurs, certains de nos chanteurs et de nos instrumentistes ont participé à l’enregistrement d’un très beau disque consacré à des œuvres rares de Marc-Antoine Charpentier, en compagnie de Florence Malgoire et de l’ensemble Les Dominos. Ce nouvel enregistrement vient de paraître chez Ricercar

Et l’avenir ? 2014 sera encore un cru extraordinaire. Nous publierons pas moins de 6 enregistrements. : - Ulisse nell’isola di Circe de Zamponi - Phaeton de Lully (ces jours-çi) - Amadis de Lully - Vespro della Beatae Vergine de Monteverdi - La Caravane du Caire de Grétry - Récital de Jennifer Borghi – airs français au tournant des 18ème et 19ème siècles – et Symphonie n°2 de Hérold

Signalons enfin que Jérôme Lejeune poursuit chez Ricercar l’édition de coffrets qui sont de véritables « sommes » sur des sujets particuliers de l’histoire de la musique. Chaque coffret comprend en effet un livre d’une centaine de pages et plusieurs CD. Il s’agit ici d’ouvrages à haute valeur ajoutée sur le plan culturel! En tant qu’artiste lié depuis des années à ce label, le Chœur de Chambre de Namur fait partie des interprètes repris à plusieurs reprises dans certains de ces coffrets tels : REFORME ET CONTRE-REFORME – Ricercar RIC 101 L’EUROPE MUSICALE DE LA RENAISSANCE (nouveauté) – Ricercar RIC 106

AU

UVE

NO

17


À C H A C U N S O N F E S T I VA L / U N F E S T I VA L P O U R T O U S

festival de Wallonie

51E ÉDITION 50 ANS LE FESTIVAL MUSICAL DE NAMUR 2014 Première quinzaine de juillet Thème: Danube, Mer Noire, Balkans


LE FESTIVAL 2013, BILAN Le CAV&MA assure la direction artistique du Festival musical de Namur, branche namuroise du Festival de Wallonie. Il collabore avec le CCR de Namur à la réussite de ce rendez-vous annuel de juillet qui se veut un lieu de rencontre convivial en même temps qu’un moment privilégié dans l’agenda des amateurs de musique classique ouverte sur le monde et les meilleurs artistes de

toutes les générations. Voici en guise de souvenir quelques photos et extraits de presse d’une édition 2013 qui laissera pas mal de bons souvenirs ! Cette année encore, déclinée sur le thème infini de L’Art d’aimer, le Festival proposait un menu copieux et éclectique, ménageant quelques joyeuses surprises, voire de sulfureuses découvertes. Parmi ces mets alléchants, des douceurs les plus sucrées aux zakouskis les plus poivrés, il ne fut pas simple de faire son choix! … Saluons l’inspiration des organisateurs du

Philippe Pierlot et le Ricercar Consort 11 juillet

19

Festival qui ont su au fil des années élargir leur public grâce à une programmation extrêmement diversifiée et novatrice, en accueillant également des musiciens généreux bien souvent de chez nous, preuve que notre terreau national regorge de talents ! (Confluent) Nous parlerons en détail de l’édition 2014 dans notre prochain numéro… festivaldenamur.be


Ostinato Mars 2013

Les AgrĂŠmens et Guy Van Waas 4 juillet

Burlesque Follies 12 juillet

Concert de l’Hostel-Dieu 7 juillet


Le Chœur de Chambre Ishango 13 juillet

Philippe Pierlot et le Ricercar Consort 11 juillet

Philippe Pierlot et le Ricercar Consort La Roza Enflorese 11 juillet


Le Centre d’Art Vocal et de Musique Ancienne recherche des sponsors! Devenez partenaire à partir de € 50 Le Centre d’Art Vocal et de Musique Ancienne recherche des sponsors! Vous aimez le Chœur de Chambre de Namur, Les Agrémens, le Chœur Symphonique, le Chœur d’Opéra: devenez partenaire ! Pour compléter ses budgets et mener à bien de nouveaux projets, le Cav&ma lance un appel au financement participatif. Votre participation ne sera pas un simple geste à titre gracieux. C’est du donnant-donnant ! Cet appel de fonds permettra aux parrains du Cav&ma de bénéficier d’une série d’avantages en fonction de l’importance du montant apporté. En soutenant le Cav&ma , vous aurez l’occasion d’y être accueilli en VIP, de découvrir l’envers du décor, de suivre l’élaboration d’un concert, de rencontrer les musiciens. En un mot, de devenir producteur de nos concerts. Plus d’infos: Patricia Wilenski +32 (0) 81 711 500, patriciawilenski@cavema.be

22


50 euros par an, sympathisant 250 euros par an, fan 500 euros par an, ami 1000 euros par an, parrain 2500 euros par an, sponsor A partir de € 5000 Mécène Nous aurons plaisir à vous détailler nos différents programmes personnellement.

23


Leonardo García Alarcón et Emmanuel Poiré

Le CAV&MA a célébré le 25ème anniversaire du Chœur de Chambre de Namur. Et oui, le temps passe ! C’est en mai 1987 qu’Emmanuel Poiré, alors directeur du Centre de Chant Choral, organise les auditions destinées à former cette nouvelle phalange, qui se produit pour la première fois en concert le 31 octobre 1987 sous la direction de Louis Devos, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (on ne dit pas encore BOZAR !), dans le cadre d’Europalia Autriche. En guise de clôture à la saison du 25ème anniversaire (2012-2013), le CAV&MA a donné rendez-vous à la presse dans l’un des studios de Flagey, à Bruxelles, le 18 septembre dernier. Y était présenté un ouvrage d’art intitulé « La voix dans les plis », publié par les éditions Lustre. C’est le fait que le chœur ait été intégré deux fois en cette année anniversaire à des productions créant un lien entre musique et arts plastiques (Watteau à BOZAR et Ostinato à la Maison de la Culture de Namur) qui nous a amenés à envisager cette publication originale, réalisée avec l’aide de la Ministre Fadila Laanan et de l’administration générale de la Culture auprès de la Fédération Wallonie-Bruxelles. En effet, il s’agit bien ici d’une manière de provoquer une rencontre entre la musique (celle enregistrée par le Chœur de Chambre de Namur tout au long de son parcours) et les arts plastiques (4 artistes qui ont réalisé chacun un « plié », c’est-à-dire une feuille indépendante qui peut se lire ouverte, en poster, ou fermée, sous forme d’un livret à découper ou non). Ajoutez-y un cinquième « plié » qui renferme un texte de Juliette Goudot évoquant l’histoire du chœur, illustré par Olivier Spinewine, et un QR Code (ci-contre) qui donne accès via Internet à une liste d’extraits de Cd’s ou de captations radio, et vous obtenez un objet original qui nous semble correspondre à notre volonté d’ouverture et de créativité. 24

Vous pouvez obtenir davantage de renseignements ou commander votre exemplaire auprès des Editions Lustre (lustre.be) ou du CAV&MA (cavema.be). « Les amateurs d’éditions rares et de qualité seront certainement à l’affût de ce coffret de Pliés. Les quatre plasticiens sont Felicia Atkinson avec « les mains oisives du hasard », une impression couleur informelle sur parchemin végétal ; Emmanuel De Meulemeester avec une suite d’aplats de couleurs au pliage irrégulier ; Baudouin Oosterlynck avec « Eole apaisé », un arrangement sur une cantate de Bach et une photographie ; et, enfin, Dominique Rappez avec « Fantaisie à neuf », une série d’impressions de dessins et de photos. » (Arts Libres – La Libre – 4/10/2013).


Cavalleria rusticana © ORW

Conférence de presse des 25 ans à Flagey, le 18 septembre dernier.

25


Nos ensembles ont les honneurs de la presse de manière très intense en ce moment à la faveur de nos sorties discographiques et du 25e anniversaire du Chœur. Une fois n’est pas coutume, nous en reproduisons quelques-uns dans ce périodique. Vous pouvez retrouver quasiment tous les articles parus récemment sur nos sites et nos pages facebook.

AU

UVE

NO

26


Retrouvez nos concerts en sons et en images sur cavema.be ou suivez-nous sur Facebook et Twitter.

AU

UVE

NO

27


cavema.be choeur-chambre-namur.be lesagremens.be choeursymphoniquedenamur.be choeurdopera.be festivalmusicaldenamur.be

Fête de la musique à Namur Rendez-vous incontournable des musiciens pour le solstice d’été, la fête de la musique permet aux petits comme aux grands de s’exprimer par l’art ! Le CAV&MA y était présent, le 20 juin, dans la Grande Salle du Théâtre Royal (dans le cadre de « Musique à tous les étages »). Les musiciens issus de notre association (Les Agrémens et Guy Van Waas, le Chœur Symphonique de Namur et Patrick Baton, les solistes du Chœur de Chambre de Namur Céline Rémy et Nicolas Bauchau) y étaient sollicités afin d’y assurer une présence sympathique et créative (séance pour les enfants, rencontre avec le public, concerts…).

Le CAV&MA collabore l’enseignement supérieur

avec

Notre association développe comme vous savez divers projets de collaboration avec le Conservatoire Royal de Liège et avec l’IMEP dans les domaines du chant et de la direction de chœur. C’est même l’ensemble des conservatoires et l’IMEP qui sont concernés par un projet que le CAV&MA mène en accord avec l’Opéra Royal de Wallonie à Liège. Il s’agit d’intégrer au Chœur d’opéra de Namur, qui renforce ponctuellement les chœurs de l’ORW, un maximum d’étudiants chanteurs inscrits en Master 1 et 2. Ces étudiants sont donc invités à participer à un stage préparatoire au CAV&MA, certains d’entre eux étant ensuite intégrés au sein de la production à l’ORW. Pour la saison 2013-2014, ce sont Aïda de Giuseppe Verdi et Fidelio de Ludwig van Beethoven qui sont au programme. Avis aux jeunes chanteurs désireux de se lancer dans l’aventure… ou d’y goûter une fois encore…

28

Par ailleurs, le CAV&MA prépare dans le cadre de son prochain contrat-programme une série de focus qui permettront la rencontre de musiciens expérimentés et de jeunes venus de l’enseignement supérieur. On y trouvera des rencontres, des petits stages, mais aussi une concrétisation sur le terrain (répétitions et concerts) pour les plus méritants. On vous en donnera assurément des nouvelles dans notre prochain périodique.

Retrouvez nos concerts en sons et en images sur cavema.be ou suivez-nous sur Facebook et Twitter.


La Fête de la Musique 2013 © Jacques Verrees.

Concert au palais le 18 octobre 2013. Clematis et Leonardo García Alarcón ont fait appel à des membres du Chœur et des Agrémens. Nous en étions donc un peu.

29


STURM UND DRANG Johann Baptist Vanhal Symphonie en sol mineur Carl Philippe Emmanuel Bach Concerto pour flûte ré mineur soliste: Anne Freitag (D) Johann Christian Bach Symphonie Op 6 n° 6 sol mineur Joseph Haydn Symphonie “Les Adieux”

LES AGRÉMENS direction GUY VAN WAAS www.cavema.be

Dimanche 26 janvier 2014, 20 h 30 | Théâtre Royal de Namur Lundi 27 janvier 2014, 20 h 00 | Bruxelles / Salle du Conservatoire Royal de Musique Mardi 28 janvier 2014, 20 h 30 | Charleroi|Palais des Beaux-Arts

30


LE CAV&MA

SERVICE DE PRESSE

(Centre d’Art Vocal & de Musique Ancienne) 2 Avenue Jean 1er 5000 Namur T : +32 (0)81 71 15 00 www.cavema.be

Be Culture T : +32 (0)2 644 61 91 F : +32 (0)2 776 82 09 Gsm : +32 (0)497 48 01 55 E-mail : info@culture.be Séverine Provost

Fondateur Emmanuel Poiré Direction Jean-Marie Marchal Adjointe à la direction Patricia Wilenski Régie Jean-Paul Pirlot Secrétariat Anne-Catherine Deroux Comptabilité Coraline Chapelle Promotion et sites Internet Laurent Cools Aide-régisseur Lino Bennardo Bibliothèque Lysiane Alexandre & Georges David Assistante de production Colette Tasiaux

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DU CAVEMA Président Monsieur Maxime Prévot Mesdames Nicole Bonameau, Anne De Gand, Chantal Istasse-Joly, Geneviève Lazaron. Messieurs William Ancion, Bernard Anselme, Guy Carpiaux, André-Marie Douillet, Bernard Ducoffre, Laurent Fack , Philippe Hermal, Philippe Lebacq, Pierre Lemaître, Guy Maquet, Marc Maréchal, Fabian Martin, Noël Minet, Emmanuel Poiré, Bernard Poncelet, Ali Serghini. Vous souhaitez recevoir ce document dans votre boîte aux lettres ou votre boîte mail? Envoyez-nous vos coordonnées à promo@cavema.be Il vous est possible de diffuser ce document au travers des réseaux sociaux au départ de www.cavema.be

Ce périodique a été rédigé par Jean-Marie Marchal. Réalisation: Laurent Cools

31


Direction LEONARDO GARCÍA ALARCÓN

ODES

PURCELL LEONARDO GARCÍA ALARCÓN DIRECTION, CLAVECIN CÉLINE SCHEEN SOPRANO TERRY WEY CONTRE-TÉNOR FERNANDO GUIMARÃES TÉNOR BENOÎT ARNOULD BASSE B’ROCK CHŒUR DE CHAMBRE DE NAMUR HENRY PURCELL PRÉLUDE POUR CLAVECIN, Z. 666, SYMPHONY (NOW DOES THE GLORIOUS DAY APPEAR, Z. 332), IF MUSIC BE THE FOOD OF LOVE, Z. 379B, COME, YE SONS OF ART AWAY (ODE FOR THE BIRTHDAY OF QUEEN MARY), Z. 323, CHACONY, Z. 730, MUSIC FOR A WHILE (OEDIPUS, KING OF THEBES, Z. 583), WHY, WHY ARE ALL THE MUSES MUTE?, Z. 343, PAVAN, Z. 750

Lundi 16 décembre 2013, 20h | Bruxelles / Eglise des Minimes Jeudi 19 décembre 2013, 20h | Gent, Cathédrale St-Bavon Vendredi 20 décembre 2013, 20h | Anvers, De Singel

Le Periodique 4 bis  

Le périodique du Centre d'art vocal et de Musique Ancienne.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you