Page 1

MUSテ右 MALRAUX - LE HAVRE PARCOURS DANS LES COLLECTIONS

nuages

Carnet de visite

DES CLEFS ET DES JEUX POUR COMPRENDRE


Bienvenue au musée ! Le musée Malraux te présente aujourd’hui les peintures de ses collections permanentes. En t’apportant un éclairage sur les œuvres, ce parcours va te permettre de pénétrer dans l’univers du musée. Ce livret te propose des jeux que tu pourras faire chez toi, ou au cours de tes déplacements dans le musée. Ce carnet de route te permet de suivre les artistes dans leurs voyages et leurs aventures. Les points de repère t’aident à aller plus loin et à comprendre les techniques, les courants artistiques et les genres* picturaux. Un espace t’est réservé dans certaines pages où tu peux dessiner et t’exprimer. N’hésite pas à t’asseoir au sol pour dessiner tranquillement. À la fin du livret, les mots marqués d’un astérisque* te seront expliqués. Prends ton temps, avance à ton rythme, explore comme tu en as envie, et passe un bon moment avec nous !

Ce carnet a été réalisé par l’équipe du musée Malraux, Ville du Havre. Coordination : Michèle Blanchard, responsable du service des publics. Conception : Mathilde Milot, Jeanne Busato. Textes : Jeanne Busato, Gaëlle Cornec, Karine Martin de Beaucé, Emmanuelle Riand, conférencières. Conception graphique et mise en page : L’ATELIER de communication. Desssins : Sirou Impression : imprimerie ETC, Yvetot Crédits photographiques : Le Havre musée Malraux, Florian Kleinnefen. En couverture : Eugène Boudin, Étude de ciel, vers 1888-1895. Huile sur bois. 2


Dans ce parcours, tu vas suivre l’aventure du nuage dans la peinture d’hier à aujourd’hui. Tu vas observer des nuages, symboles du domaine des Dieux, des nuages “décor”, mais aussi des nuages tout simples, éléments fondamentaux du paysage. Tu découvriras également que les nuages peuvent devenir le sujet principal du tableau. Le nuage est un sujet infini, aux multiples facettes, à la fois éphémère et informe, mystérieux et plein de secrets. Un élément toujours en mouvement, inaccessible et intouchable. Ces qualités en font, pour les peintres, un doux rêve… un jour, aller dans les nuages ! À toi, de te plonger la tête la première dans cette grande aventure…

Nuage

[nu-a-j’]

Nom masculin (étymologie : Nue ; bourg. nueige.) 1. Ensemble de particules très fines d’eau liquide ou solide maintenues en suspension dans l’atmosphère par les mouvements verticaux de l’air et dont la saturation et la condensation peuvent entraîner la chute de précipitations. 2. Tout ce qui forme une masse légère, de forme indécise et comme en suspension : Un nuage de poussière. Un nuage de lait dans une tasse de thé. 3. Menace plus ou moins précise : Avenir chargé de nuages. 4. Chagrin, trouble qui se peint sur le visage : Un nuage passa dans ses yeux. 5. Ensemble de points obtenus expérimentalement et qui, portés sur un graphique à coordonnées rectangulaires ou rapportés à un repère d’un espace, se groupent en donnant l’impression d’un nuage. Définition du dictionnaire Larousse

3


Des nuées célestes… Tantôt clairs, tantôt sombres, les nuages des XVIe et XVIIe siècles plantent le décor. Ils sont parfois le symbole de la maison des dieux.

REGARDE BIEN Comment le peintre a-t-il réalisé les nuages ? Qu’est-ce qui les rend si particuliers ?

Franscesco da Montereale Le Miracle de Santa Casa de Lorette C’est une histoire insolite et même une légende. En 1291, la maison natale de la Vierge à Nazareth, aurait été transportée par des anges de la Terre Sainte en Italie. Une église est enlevée dans les airs par un séraphin, doté de trois paires d’ailes, et par un couple d’anges, tandis que deux autres anges couronnent la Vierge et son enfant. Ce tableau du XVIe siècle ressemble aux œuvres du Moyen-Âge. La Vierge et l’enfant ont une taille disproportionnée, ce qui correspond à leur grande importance dans la légende. Cependant, certains éléments appartiennent à l’époque de la Renaissance : le paysage en arrière-plan, les nombreux détails des costumes et les arabesques dans les nuages. 4


Charles De La Fosse La Consécration de la Vierge Dans ce tableau du XVIIe siècle, une scène importante se déroule sous tes yeux : il s’agit de La Consécration de la Vierge. La Vierge, envoyée sur terre pour racheter la faute d’Ève est représentée au centre de la toile comme une très jeune fille avec le regard baissé. Elle est entourée d’anges. Les nuages ne sont pas réels mais plutôt « spirituels ». Ils symbolisent la « frontière » entre le domaine terrestre et le domaine sacré des cieux. Les couleurs jouent un très grand rôle symbolique. Le bleu est la couleur céleste par excellence. C’est aussi la couleur réservée à la Vierge comme signe de son appartenance au royaume de Dieu. Et l’or symbolise la lumière divine. Le coloris, c’est l’art d’unir les couleurs entre elles et de créer ainsi des effets de lumière. Charles De La Fosse est un remarquable dessinateur. Pourtant, on a l’impression, dès que l’on s’éloigne du tableau, que les formes perdent leurs contours et que la couleur prend le dessus et structure l’œuvre. Ainsi, les couleurs emmènent ton œil loin de la vie sur terre, loin du réel, pour te rapprocher des nuages et du monde des cieux.

À TOI DE JOUER ! Francesco Solimena La Chute de Simon le magicien Solimena est un peintre italien du XVIIe siècle. Simon le magicien se prend pour Dieu. Devant la foule très nombreuse, il défie Pierre et Paul, deux apôtres. Il s’élève dans les airs, soutenu par deux démons portés par une colonne de nuages sombres. Pierre, très énervé, se concentre pour le faire chuter. C’est alors qu’un ange apparaît et foudroie le mage, qui est aussitôt entraîné vers le sol.

OBSERVE

Tu découvres deux types de nuages. Ainsi les nuages obscurs sont porteurs de créatures infernales et symbolisent le Mal alors que la clarté autour de l’ange et les nuages célestes symbolisent le Bien.

Dans ce tableau aux dimensions impressionnantes, découvre une multitude de symboles. Observe bien les anges : ils présentent à la Vierge de nombreux objets… À toi de retrouver à quels symboles ces objets correspondent !!! a. Le lis b. Le miroir c. La lune Symbole de : 1. Sagesse divine, reflet de la lumière éternelle 2. Justice et perfection de l’humanité 3. Pureté et beauté

5


De sublimes nuages…

Déclinaison palette chaude / palette froide

Pierre-Jacques Volaire, Éruption du Vésuve, 1771 Issu d’une grande famille de peintres de Toulon, Volaire devient, en 1754, le collaborateur de Claude Joseph Vernet pour une série de tableaux appelée les Ports de France. Volaire s’établit ensuite à Naples. La silhouette du Vésuve en éruption, à gauche, attire au premier plan les savants et les curieux intéressés par le spectacle extraordinaire offert par la nature. En arrière-plan, la pleine lune, en partie cachée par des nuages légers, éclaire le ciel sombre et les eaux profondes de la baie de Naples. Les teintes flamboyantes du volcan et de ses coulées de lave s’opposent aux couleurs froides et complémentaires du ciel et de l’eau, adoucies par la clarté de la lune voilée par les brumes nocturnes.

OBSERVE les personnages au premier plan. Ils sont tout petits face au paysage. Ils sont même transparents, comme impuissants face à cette éruption volcanique. En regardant le tableau, tu es un peu comme à leur place !

Point de repère : le romantisme Les peintres romantiques choisissent des sujets qui les touchent. Des thèmes comme la douleur, la folie ou encore le courage… ou des sujets extraordinaires, qui fascinent mais aussi peuvent faire peur, comme les catastrophes naturelles que l’homme ne peut maîtriser. On parle de sujets “sublimes”. Aujourd’hui, quand tu utilises le mot “sublime”, c’est pour dire que quelque chose, ou quelqu’un, est “super” ou “très bien”. C’est donc un sens un peu différent de celui des peintres romantiques ! 6


mystérieux et secrets Willem Van de Velde, Mer agitée Willem Van de Velde le jeune est un peintre hollandais du XVIIe siècle. Tout jeune, son père lui apprend à peindre. Puis, il part pour l’Angleterre où il se prend de passion pour la couleur. À son retour, il se fait le « coloriste » des travaux de son père, Van de Velde l’Ancien. Dans la plupart de ses compositions, il peint la côte hollandaise avec des navires. Il représente avec fidélité les détails de la mer, par beau temps comme par tempête. Ses meilleures productions sont poussées jusqu’à un réalisme exceptionnel.

Expérience n°1

Le goût de la pluie

Pour former un nuage, il faut des millions de gouttelettes. Le nuage se forme souvent au dessus des mers ou des océans où l’eau est salée. Mais est-ce que la ap pluie luie lu luie ie e est st s st salée alée al lée ée ? Quel goût a la p pluie uie e?

(2)

(1)

OBSERVE

bien ce ciel, à ton avis, est-ce qu’il pleut ? C’est avec des coups de pinceaux très fins et légèrement effacés que le peintre parvient à représenter la pluie. Il donne ainsi l’impression d’une pluie fine comme le crachin que l’on trouve en bord de mer.

(3)

(4)

Il te faut pour cette expérience : un saladier transparent, une grande feuille de papier d’aluminium, du gros sel, un torchon et des glaçons. MARCHE À SUIVRE : Remplis à moitié ton salad ier d’eau chaude, puis ajoute 2 cuillères à soupe de gros sel (1). Recouvre le saladier avec la feuille d’aluminium (2) et pose le torchon dessus avec des glaçons. Laiss e agir quelques minutes (3). Des petites gouttes vont se former sur le papier d’aluminium, comme les petites gouttes qui forment les nuages. Enlève délicatement le torchon et les glaço ns et retourne la feuille d’aluminium (4) pour goûte r les petites gouttes. Quel goût ont-elles ? Réponse page 27

7


Des nuages… Au XVIIe siècle et surtout en Hollande, les peintures représentant la mer se multiplient. On les appelle des Marines. Et qui dit marine, dit nuage…

OBSERVE

le mouvement des nuages, des vagues et des voiles. À ton avis, dans quelle direction souffle le vent ?

Ludolf Backhuysen, Marine Ludolf Backhuysen est l’un des plus grands peintres de marine du XVIIe siècle. Il est né en 1630 et vit en Hollande jusqu’à l’âge de 78 ans. Dans ce tableau la ligne d’horizon est basse, et les nuages occupent les trois quarts de la toile. Les bateaux sont menacés par la tempête. Les nuages renforcent l’impression d’angoisse et l’effet dramatique de la scène. Regarde bien et imagine ce qui va arriver à tous ces hommes qui luttent contre la tempête. Pour donner de la profondeur au tableau, le peintre représente des bateaux depuis le premier plan jusqu’au lointain. C’est ainsi qu’ils paraissent de plus en plus petits. 8

Le sais-tu ? Backhuysen s’embarque sur des navires pour aller étudier les nuages, les effets de la tempête, et les bateaux. Ensuite, il court jusqu’à son atelier pour peindre ses tableaux avec beaucoup de détails et de vérité.


enfermés dans l’atelier REGARDE BIEN La taille des figures et des éléments naturels diminue au fur et à mesure de leur position dans la profondeur du tableau. En utilisant ces plans successifs, c’est-à-dire, étape par étape, le peintre utilise les règles de la perspective*.

Cornélis Huysmans, La Fuite en Égypte Cornélis Huysmans est un grand peintre hollandais de paysages du XVIIe siècle. En observant ce tableau, tu peux constater que ton œil se déplace facilement d’un bord à l’autre du rectangle, pour atteindre l’espace du ciel et des nuages. Les nuages animent vivement ce paysage grâce à différents effets d’éclairage. Cornélis Huysmans commence par des dessins, des petites notes et des esquisses*, afin d’effectuer un relevé très précis du paysage. Puis il peint son tableau dans le silence de son atelier, loin de la nature. Sa peinture est un mélange de sensations, de notes, de souvenirs et d’imagination. Ce paysage n’est pas le sujet principal du tableau. Il te raconte une histoire où les personnages ressemblent à des acteurs de théâtre qui auraient arrêté de jouer et poseraient pour le peintre !

Le sais-tu ? Cette scène religieuse représente la fuite en Égypte. La jeune femme assise en amazone sur l’âne, c’est Marie tenant l’enfant Jésus sur ses genoux. Et c’est Joseph, qui mène l’âne. Cette histoire se passe quelque temps après la naissance de Jésus. Le roi Hérode, apprenant la naissance d’un enfant destiné à devenir « roi des juifs », craint de se voir dépouillé de son pouvoir. Il donne l’ordre de massacrer tous les nouveau-nés de son territoire. Joseph est averti par un ange. Joseph, Marie et Jésus doivent fuir. 9


Des nuages précurseurs* La peinture de paysage représente la nature. Elle a longtemps été considérée comme un genre* moins important que les autres. Mais au XIXe siècle, la nature devient le sujet privilégié des artistes, et surtout un sujet autonome.

Georges Michel Route en pleine campagne Georges Michel est né en 1763. C’est un artiste de transition entre le XVIIIe et le XIXe siècle. Regarde bien les nuages. Ils occupent une place importante. Ils permettent de comprendre le tournant qui se dessine dans l’histoire du paysage. Les nuages de Michel sont remplis de lumière et de vérité. Sa peinture va influencer d’autres peintres appelés peintres de l’École de Barbizon.

Constant Troyon Soleil couchant Constant Troyon fréquente dès 1843 les peintres de l’École de Barbizon. Troyon est aussi un maître de la peinture animalière. Il veut placer les animaux dans leur vrai milieu : la nature !

Point de repère : l’école de Barbizon L’École de Barbizon est une famille de peintres qui se regroupent pour peindre la nature. Ils ne se retrouvent pas dans un atelier mais dans un petit village qui porte le nom de Barbizon, à la lisière de la forêt de Fontainebleau. Le regard qu’ils portent sur la nature est différent, nouveau, et annonce de grands changements artistiques… On peut dire que les peintres de l’école de Barbizon sont des portraitistes de la nature. 10

REGARDE BIEN Les contrastes de lumière dans le ciel. À ton avis quel est le moment de la journée ?


À TOI DE JOUER ! Voici une liste de couleurs, à toi de retrouver la pastille correspondante et de découvrir son secret.

Eugène Delacroix, Paysage à Champrosay Eugène Delacroix s’installe dans le petit village de Champrosay à partir de l’été 1844. Il aime se promener dans la forêt, à côté. Il réalise alors de petites études de paysages. Dans ce paysage, l’un des plus ambitieux qu’il ait peints, Delacroix utilise une peinture légère, très fluide, diluée à l’extrême. On peut ainsi parler de lavis*. L’artiste arrive à saisir ce moment où les dernières lueurs du couchant illuminent le ciel. Delacroix aime les couleurs et ses paysages lui permettent de s’exprimer pleinement. Il en parle d’ailleurs très bien dans son journal intime.

Hier, 13 novembre, je remarquais le même phénomène au soleil couchant : il n’est plus éclatant, plus frappant le midi, que parce que les oppositions sont plus tranchées. Le gris des nuages, le soir, va jusqu’au bleu ; la partie du ciel qui est pure est jaune vif ou orangé. Loi générale : plus d’opposition, plus d’éclats. Journal de Delacroix, à Champrosay, 1850.

a. ocre b. indigo c. bleu d. parme e. orange f. prune La liste des secrets : 1. Couleur primaire et couleur de base dans de nombreuses civilisations. 2. Issue d’un petit arbuste originaire des Indes. 3. Colorant naturel obtenu en écrasant de la terre argileuse, signifiant en grec “jaune”. 4. On obtient cette couleur en mélangeant des pigments* rouges et des pigments* jaunes. 5. Vient de la violette double originaire d’une ville d’Italie. 6. Les arboriculteurs connaissent 400 espèces de ce fruit qui donna son nom à cette couleur.

Le sais-tu ? Pour Eugène Delacroix, Champrosay est comme un laboratoire pour la pratique du paysage. C’est là qu’il peut exécuter, en plein air, d’étonnantes petites études qu’il retravaille ensuite dans son atelier. Elles sont parfois réutilisées pour certains décors comme celui de la galerie d’Apollon au Louvre. 11


Eugène Boudin : le roi des nuages Eugène Boudin aime le ciel. Le ciel est même souvent l’unique sujet de ses œuvres. Il choisit un cadrage où la ligne d’horizon est très basse. Et souvent, la mer ou la terre n’apparaissent plus dans ses compositions. Il joue avec la matière. Tantôt il brosse énergiquement la surface de la toile avec de larges coups de pinceaux, tantôt il utilise une peinture très fluide comme un lavis*, ou encore, il applique une couleur pure en empâtement*. C’est un artiste curieux et observateur. Il peint en plein air, sur le motif*. Il regarde la lumière, ses changements et note systématiquement la météorologie correspondant à sa peinture.

À toi de jouer Prodigieuses magies de l’air et de l’eau. De quel auteur est cette citation ? À toi de le découvrir en replaçant les mots dans les grilles. En complément, tu devras placer trois lettres mystères

V T C

L B

G D

R S I U

E 12

U

HORIZONTALEMENT : GRIS - FLOU - AIR - BEAUTÉS TUMULTUEUX- MAGIE VERTICALEMENT : BRUN - RAIS - CABBOTTÉ SÉRAPHIN - MOELLEUX - VELOUTÉ - EAU - NUAGES


Pages à découper


Mémory

LES NUAGES AU MUSÉE MALRAUX

Voici quelques détails des tableaux que tu as découverts dans ce parcours. Tu peux maintenant les découper pour obtenir un jeu de mémory. Le but de ce jeu est de retrouver, chacun son tour, les nuages par paire une fois que toutes les cartes sont retournées.


1

2

3

4

À toi de jouer Retrouve le titre de chaque tableau de Boudin. a. Grand ciel

b. Coucher de soleil au bord de la mer

c. Ciel couchant

d. Soleil pâle couchant

« Nager en plein ciel »

Dessine Compose ton ciel avec des nuages en notant exactement l’heure et les indications météorologiques appropriées…

Mardi 3 décembre (1856). Nager en plein ciel. Arriver aux tendresses du nuage. Suspendre ces masses au fond, bien lointaines dans la brume grise, faire éclater l’azur. (...) A-t-on fait mieux jadis ? Les Hollandais arrivaient-ils à cette poésie du nuage que je cherche ? Eugène Boudin 17


Sisley : un peintre amoureux des nuag

OBSERVE BIEN le sol au premier plan : tu peux apercevoir l’ombre portée du gros nuage sur la berge.

Alfred Sisley, Le Loing à Saint-Mammès, 1885 Né à Paris dans une famille d’origine anglaise et envoyé à 18 ans en Angleterre, Alfred Sisley découvre les peintres anglais tels que Turner ou Constable, maîtres absolus du paysage anglais. Revenu en France, il se lie d’amitié avec d’autres peintres, les impressionnistes. Mais des difficultés financières l’obligent à habiter en banlieue, dans la région de Moret-sur-Loing. Il en peint les paysages à partir de plusieurs points de vue et réalise ainsi des séries* de tableaux. Elément essentiel, le ciel occupe les deux tiers de sa composition. Dans chaque plan, on peut retrouver des touches* différentes caractéristiques de Sisley : des touches* enlevées et rapides pour la berge, des aplats* pour les maisons, de la légèreté pour la végétation et de la transparence pour le ciel.

18

Sisley fixe les moments fugitifs de la journée, observe un nuage qui passe et semble le prendre en son vol. Sur sa toile, l’air vif se déplace et les feuilles encore frissonnent et tremblent. Stéphane Mallarmé Si s à propo sley et sa manière de former les nuages


es À TOI DE JOUER Retrouve l’intrus… Voici trois paysages de berges et de rivières. Dans cet ensemble de tableaux se cache un intrus. En effet, Sisley était souvent comparé à un autre peintre, un de ses amis impressionnistes. Tu connais déjà le tableau numéro 2. Alors, à ton avis, lequel est l’intrus : le numéro 1 ou le numéro 3 ? Et de quel autre peintre s’agit-il ?

DEVINE

1.

2.

Comme Constable, qui étudie la typologie des nuages, Alfred Sisley attribue un rôle important au ciel qui ne peut pas être considéré seulement comme un fond. Il étudie ainsi la formation des nuages et leurs déplacements. Quel est le nom des différents types de nuages que tu peux retrouver dans le tableau de Sisley Le Loing à Saint Mammès. Pour retrouver les noms des nuages, tu pourras trouver un peu d’aide page 24.

Point de repère : l’impressionnisme

3.

1874, Claude Monet expose avec d’autres amis peintres à Paris. Le titre de son tableau Impression soleil levant est alors repris par un journaliste pour nommer ce groupe de peintres : les impressionnistes. Ces artistes cherchent à capter l’impression fugitive de l’instant grâce à la lumière. Ils sont attirés par tout ce qui réfléchit les rayons du soleil (neige, nuage, eau). Emportant leur chevalet, ils peignent sur le motif* dans la nature aux environs de Paris et en Normandie. Ils utilisent des couleurs pures* posées les unes à côté des autres en touches* rapides. 19


Pissarro à Pontoise… Camille Pissarro est né en 1830 aux Antilles et arrive à Paris en 1855 pour vivre sa vie d’artiste. Avec Claude Monet et Alfred Sisley qu’il rencontre très vite, Camille Pissarro est l’un des grands maîtres de l’impressionnisme. D’ailleurs il est le seul à participer à chacune des huit expositions du groupe organisées de 1874 à 1886. Camille Pissarro, Un Carrefour à l’Hermitage, Pontoise. 1876

REGARDE BIEN

De 1872 à 1882, Camille Pissarro habite à Pontoise. Ce sont des les différents aspects de ce années très dures car il connaît de gros problèmes d’argent et paysage. En quelle saison n’arrive pas à vendre ses peintures. Cependant il continue à peindre a-t-il été peint ? les motifs qui l’entourent, les arbres, les nuages, les champs, les maisons et même quelques personnages qui se promènent dans la campagne. Il s’intéresse à la vie rurale et aux hommes qui y vivent et y travaillent.

Les petits moutons pour s’endormir… Regarde bien les nuages qui ponctuent le ciel bleu : la couleur des nuages est pure et intense. Le peintre s’efforce de représenter le paysage dans la lumière de l’instant présent comme un tout harmonieux. N’oublie pas que « peindre sur le motif* » exige une très grande rapidité d’exécution. Les impressionnistes utilisent donc des couleurs en tube qu’ils peuvent transporter facilement. À toi d’observer le ciel et de reconnaître les petits moutons, ou peut-être d’autres formes… Dessine-les ! 20


et au Havre

L’Avant-port du Havre, Matin. Soleil. Marée montante, 1903

L’anse des pilotes au Havre, 1903

En 1903, Camille Pissarro est âgé de 73 ans. Il vient s’installer pendant trois semaines dans une ville que tu connais bien : Le Havre. Il loue une chambre d’hôtel sur le port et, depuis la fenêtre de sa chambre, il peut contempler l’activité portuaire à n’importe quel moment de la journée. De nombreux personnages traversent le tableau, de nombreux navires entrent et sortent du port du Havre. Tout semble aller très vite et le peintre réussit à transmettre l’idée du temps qui passe. Les nuages occupent beaucoup de place dans les deux tableaux. Ils filent à toute allure et Pissarro doit les capter aussi vite qu’il doit saisir les variations de la lumière. Pissarro a également peint des nuages… de fumée, ceux des bateaux à vapeur. Camille Pissarro utilise des couleurs pures*, dans une matière colorée épaisse et dense pour traduire la luminosité de cet instant unique.

À toi de jouer Voici trois détails du ciel d’un tableau de Pissarro. De quel tableau s’agit-il ?

Le sais-tu ? Camille Pissarro a peint infatigablement presque chaque jour. Le volume de son œuvre est prodigieux. Le nombre de ses peintures s’élève à plus de 2000 tableaux !!! Camille Pissarro avait un rêve qui s’est réalisé : il a transmis sa passion de l’art à ses cinq fils qui sont tous devenus artistes. 21


Avec Monet, les nuages se transforme L’éphémère d’un instant lumineux mis en peinture par Claude Monet Claude Monet, Le Parlement de Londres, 1903

OBSERVE LE CIEL. Les nuages deviennent brouillard. Monet parvient à « emprisonner » la lumière et à représenter la rencontre du soleil et du brouillard.

Claude Monet est né à Paris en 1840, mais il passe sa jeunesse au Havre. Peintre impressionniste par excellence, Claude Monet va chercher à capter les variations de la lumière au fil des heures et des saisons. Il réalise ainsi des « séries ». Afin de retranscrire ces impressions fugitives, il travaille sur plusieurs toiles en même temps, tout au long de la journée, mais à des heures différentes. Claude Monet s’est exercé au travail en série avec la série des Meules, des Peupliers et de la Cathédrale de Rouen. Entre 1899 et 1903, il se rend à Londres et peint une série représentant le Parlement. Monet peint avec la même légèreté de matière l’eau, le ciel et l’architecture. Il est même, parfois difficile de deviner où se situent les différents éléments car, petit à petit, ils disparaissent sous l’effet de la lumière !

À toi de jouer : VISIT TO LONDON ! Claude Monet connaît bien Londres. Il y est déjà allé en 1870 avec son ami Camille Pissarro. Tous les deux découvrent alors le peintre anglais Turner qui va beaucoup les influencer. En Angleterre, le brouillard est souvent présent, surtout le matin. Mais sais-tu comment on dit brouillard en anglais ? La silhouette que tu distingues dans la brume s’appelle « Le Parlement ». C’est un endroit très connu à Londres, la capitale de l’Angleterre. C’est ici que les lois sont votées. Ce bâtiment de pierre symbolise force et puissance. La peinture de Claude Monet te donne-t-elle la même impression ? Choisis un adjectif et entoure-le pour définir l’architecture du Parlement peint par Claude Monet. Fantomatique / impalpable / important / impressionnant / mystérieux / poétique / imposant 22


nt REGARDE BIEN le tableau puis recule-toi de plusieurs mètres… Plus tu t’éloignes, plus la nature se transforme et t’emporte dans une sorte d’infini…

Le sais-tu ? La maison et le jardin de Claude Monet à Giverny existent toujours ! Maintenant, c’est devenu un véritable musée de l’impressionnisme que tu peux visiter tout au long de l’année, pour mieux connaître et comprendre le travail de ce grand artiste…

Claude Monet, Les Nymphéas*, 1904 En 1883, Claude Monet s’installe avec sa famille dans une maison à Giverny, village situé entre Rouen et Paris. Il va y vivre et y travailler jusqu’à sa mort en 1926.

À toi de jouer Dans toute la série des Nymphéas, Claude Monet transforme la nature en couleurs. Alors concentre-toi sur les couleurs de ce tableau… Quelle est la couleur dominante ? Que se passe-t-il ?

Son jardin devient alors sa seule source d’inspiration. Il consacre 25 ans de sa vie à le peindre et réalise ainsi les grandes séries des Nymphéas. L’expérience artistique de Claude Monet à Giverny sera déterminante dans l’histoire de la peinture du XXe siècle. Le peintre propose une nouvelle vision du paysage qui va le conduire vers l’abstraction*. Claude Monet va apparaître comme le précurseur* d’un mouvement des années 1960 appelé « l’expressionnisme abstrait* ». Avec Claude Monet, plonge dans son jardin et dans les eaux de son étang… Le peintre fait disparaître la ligne d’horizon pour se concentrer sur l’eau et la végétation. Hormis les couleurs vives des nénuphars, la surface du tableau est presque monochrome*. L’étang crée un miroir où les nuages ne disparaissent pas mais deviennent reflets et nuances. Claude Monet t’invite ici à ouvrir une porte sur l’ailleurs et l’imaginaire… 23


La science des nuages Chaque nuage est observé et ensuite classé selon son altitude et ses caractéristiques. Ainsi tu peux reconnaître les nuages dans le ciel. Le ciel (ou plus précisément la troposphère) est divisé en trois niveaux différents : l’étage inférieur, l’étage moyen et l’étage supérieur. Voici les noms des différents nuages : – les stratus : couche ou voile nuageux – les stratocumulus : nuages en galets – les nimbostratus : couche nuageuse haute – les cumulus : nuages en amas – les cumulonimbus : nuages en amas brillants – les altostratus : voile translucide haut – les altocumulus amas groupés, ciel pommelé – les cirrus : nuages hauts en filaments – les cirrostratus : voiles continus, ciels striés – les cirrocumulus : voiles cumuliformes, aspect ondulé Sans oublier les traînées de condensation ou les moteurs à réaction très haut dans le ciel (10 000 m) et les nuages nacrés ou noctiluscents très très loin dans la stratosphère (85 000 m).

M. ou Mlle Météo En t’aidant des symboles de Météo France, réalise la météo du jour. Soleil

Pluie

Soleil voilé

Pluie forte ou averses

Quelques éclaircies Nuageux

Pluie ou averses, localement orageuses

Belles éclaircies Peu nuageux

Neige, quelques flocons

Variable

Pluie et neige mêlées

Couvert

Neige forte

Brouillard Bruine ou pluie faible

Averse de grêle Orage

Rares averses

24


On donne le nom de nuages à des vapeurs aqueuses, suspendues au sein de l’atmosphère et qui troublent sa transparence. Lamarck Lamarck (1744-1829) est un naturaliste français connu pour avoir proposé le premier une théorie de la vie et de l’évolution des êtres vivants. C’est le premier savant à classer les nuages. Et c’est grâce aux travaux de l’anglais Luke Howard qu’en 1803 sera proposée une véritable classification des nuages encore utilisée de nos jours.

À toi de jouer G

A

B

A

L

A

Y

U

R

E

S

N

A

M O

S

B

J

I

S

A

M

F

S

A

B

P

S

E

L

E

M M O

P

M

A

R

B

R

U M

E

U

X

N

U

A

G

I

E

S

N

L

O

U

P

N

R

V

E

S

E

P

U

O

R

G

U

O

T

O

T

E

U

I

S

E

P

U

O

R

T

T

A

T

N

A

G

T

E

R M

I

N

E

S

S

E

L

I

O

V

N

G

I

B

I

A

U

O

B

O

U

R

S

O

U

F

L

E

S

E

N

U

T

O

N N

E

R

R

E

A

T

E

E

G

A

U

N

Y

E

C

O

L

A

M B

E

A

U

X

S

E

R

P

R

A

Expérience n°2 Pour former un nuage, il faut des millions de gouttelettes. Le nuage se forme souvent au-de ssus des mers ou des océans et à très haute altitu de où il fait souvent très froid.

2.

3.

1.

4.

5.

Retrouve les noms des nuages de la classification de Lamarck et barre-les dans le tableau. Attention, ils peuvent être dans tous les sens !!! Classification des nuages par Lamarck : nuages brumeux

nuages pommelés

nuages terminés

nuages attroupés

nuages en lambeaux

nuages coureurs

T

nuages boursouflés

nuages groupés

A

nuages en barres

nuages de tonnerre

T

nuages en balayures

la fabrique de Nuages

Il te faut pour cette expérience : une bouteille en plastique coupée ou un grand bocal en verre, un bouchon en plastique, 3 allumettes, un saladier métallique et des glaçons. Marche à suivre : 1. Remplis ta bouteille au ¾ avec un mélange d’eau froide et d’eau chaude 2. Prépa re tes glaçons dans le saladier 3. Demande à un adulte d’allu mer les 3 allumettes en même temps, les éteindre et les positionner rapidement sur le bouchon dans la bouteille 4. Recouvrir directement la bouteille avec le saladier conte nant les glaçons. 5. Tout doucement, un nuage va se former à l’intérieur. La vapeur se condense dans la bouteille en fines gouttelettes qui s’accrochent aux particules de fumée et forment ainsi un nuage. Tu peux observer des nuées qui se forment et bougent comme dans l’atmosphèr e. Au bout de quelques minutes, tu peux laisse r les nuages s’échapper et les voir partir en fumée ! 25 2 5


500 ans de nuages François Ier

Henri IV

1500

Louis XIV

Louis XVI

1600

1700 BAROQUE

RENAISSANCE

PRÉCLASSICISME

F. Da Montereale

Ludolf Backhuysen 1631-1708

(1re moitié XVIe)

Pierre-Jacques Volaire 1729-1799

Willem Van de Velde 1633-1707

Georges Michel

Charles De La Fosse 1636-1716 Cornelius Huysmans 1648-1727 Francesco Solimena 1657-1747

Napoléon Ier

Napoléon III IIIe République

1800

1900

PRÉ-ROMANTISME ROMANTISME ÉCOLE DE BARBIZON

2000

IM MPRESSIONNISME FAUVISME

G. Michel 1763-1843 Eugène Delacroix 1798-1863 Constant Troyon 1810-1865 Eugène Boudin 1824-1898 Camille Pissarro 1830-1903 Alfred Sisley 1839-1899 Claude Monet 1840-1926

Chronologie En te promenant avec nous d’un nuage à l’autre, tu as parcouru quelques siècles. Cette chronologie va t’aider à replacer chaque artiste dans son époque.

26


Glossaire

RÉPONSES AUX JEUX

Abstraction : l’art abstrait s’oppose à l’art figuratif. L’art abstrait utilise des formes, des couleurs mais ne représente pas la réalité, le monde visible.

Page 4 Les nuages sont entourés de filaments d’or.

Aplat : une surface relativement grande où la couleur est appliquée d’une manière unie.

Page 5 a3 / b1 / c2

Couleurs pures : couleurs qui sortent directement des tubes de peinture, sans mélange. Les impressionnistes utilisaient des couleurs pures parfois éclaircies de blanc. Empâtement : couche épaisse de peinture. Il permet d’introduire de la matière dans le tableau et de jouer avec la lumière. Esquisse : première étude d’une œuvre qui permet de définir les grandes lignes de celle-ci. Elle sert de base au tableau. Synonyme aussi de croquis ou d’ébauche.

Page 7 Les gouttes ne sont pas salées, et la pluie non plus ! Le sel reste, en effet, dans la mer, seule l’eau monte dans le nuage sous l’effet de l’évaporation. Cela fait partie du cycle de l’eau. Page 8 Le vent souffle vers la droite. Page 10 Il s’agit du soir au moment où le soleil se couche comme, d’ailleurs, le titre du tableau l’indique.

Expressionnisme abstrait : mouvement artistique qui s’est développé peu après la Seconde Guerre mondiale et qui consiste à retranscrire ses pensées et ses sentiments avec des formes abstraites et des couleurs très variées.

Page 11

Genre : un genre est une catégorie de tableaux. Parmi les genres, tu trouves la peinture d’histoire, le portrait, la peinture de genre, la nature morte, le paysage et le nu.

Page 12 C’est Charles Baudelaire (1821-1867) qui est l’auteur de la citation “Prodigieuses magies de l’air et de l’eau”

Lavis : technique qui consiste à peindre par touches* légères et transparentes, soit avec de l’encre de Chine, soit avec des couleurs diluées à l’eau. Monochrome : une peinture monochrome est peinte d’une seule couleur. Parfois, les tons peuvent varier à la surface du tableau. Nymphéas : fleurs de nénuphars que Claude Monet cultive toute l’année dans l’étang de son jardin. Perspective : la perspective est une technique de dessin permettant de donner une impression de profondeur. Pigment : matière colorante de différentes origines, soit animale, soit végétale, qui permet de fabriquer les couleurs en peinture. Précurseur : un précurseur est quelqu’un un qui permet la naissance de nouvelles idées ou de nouveaux mouvements artistiques. Par exemple, Eugène Boudin est un artiste précurseur du mouvement impressionniste. Sur le motif : pour les impressionnistes, il n’était pas question de peindre un paysage autrement qu’en allant sur le motif, c’est-à-dire en plein air, par opposition à la peinture d’atelier. Peindre sur le motif permet de rendre avec réalisme les variations de la lumière et de l’atmosphère. Touche : chaque coup de pinceau est une touche.

a3 / b2 / c1 / d5 / e4 / f6

Page 17 a4 / b2 / c3 / d1 Page 19 L’intrus est Claude Monet avec le tableau n° 1 qui se nomme La Seine à Vétheuil. Le nom des nuages 1 - Stratocumulus 2 - Stratus 3 - Cumulus Page 20 Il s’agit de l’automne avec ses couleurs bien identifiables que sont le vert mais surtout les nuances de jaune et d’orange. Observe : les arbres ont perdu leurs feuilles. Page 21 Il s’agit d’Avant-port du Havre. Page 22 En anglais, brouillard se dit “fog”. Tous les mots sont bons pour qualifier le Parlement sauf important, imposant et impressionnant. Car dans la brume, le Parlement a l’air fantomatique. Page 23 La couleur dominante est le vert. Le tableau devient presque monochrome*. Un tableau monochrome est un tableau qui n’a qu’une seule couleur.

27


Titre

Carnet de visite jeune public DES CLEFS ET DES JEUX POUR COMPRENDRE Ce petit guide à l’usage des jeunes visiteurs peut être utilisé d’une œuvre à l’autre, dans l’ordre ou le désordre, seul ou avec l’aide d’un adulte. Comme un souvenir de voyage, on pourra le feuilleter de nouveau après la visite, s’attarder, compléter les jeux, dessiner où bon nous semble.

28


MUSテ右 MALRAUX - LE HAVRE PARCOURS DANS LES COLLECTIONS

nuages

Carnet de visite

DES CLEFS ET DES JEUX POUR COMPRENDRE

NuagesCarnet  

Carnet de visite MUSÉE MALRAUX - LE HAVRE PARCOURS DANS LES COLLECTIONS DES CLEFS ET DES JEUX POUR COMPRENDRE

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you