Issuu on Google+

infos

Bulletin municipal officiel - Prix : 0,76 euro - n°184 - Février-Mars 2014

Elections municipales des 23 et 30 mars : Aux urnes citoyens !

www.mairie- saint-mande.fr

(pages6 à 8)

Saint-Mandé

Dernière minute

Germaine Tillion au Panthéon : L’une des plus grandes dames de l’Histoire contemporaine honorée ! (voir en page 3)

• Bonne année à Saint-Mandé. • Non, le bureau de Poste ne fermera pas. • Succès pour le concert de Noël. • Le Bel âge à lʼhonneur ! • Le Père Noël fait escale à Saint-Mandé. • Réussite pour le modélisme ferroviaire.


03 Édito

Avis aux lecteurs En mars 2014 auront lieu les élections municipales. L'article L. 52-1 du code électoral interdit, dans les six mois précédant une élection générale, toute campagne de promotion publicitaire des réalisations ou de la gestion d'une collectivité sur le territoire intéressé par le scrutin. A cet égard, dans le souci de répondre à lʼégalité entre tous les candidats et afin de se conformer à la lettre et à lʼesprit de la législation en matière électorale, le magazine municipal de Saint-Mandé ne comportera plus ni lʼéditorial du maire, ni les tribunes libres dʼexpression des groupes politiques représentés au conseil municipal jusquʼen mars 2014. La rédaction de votre magazine Saint-Mandé Infos continuera bien évidemment dʼinformer les Saint-Mandéennes et les Saint-Mandéens au fil des mois, dans chaque numéro du magazine municipal, de tous les événements qui constituent lʼactualité et la vie de notre commune. Merci de votre compréhension.

Dernière minute

Germaine Tillion au Panthéon : L’une des plus grandes dames de l’Histoire contemporaine honorée ! a décision, prise par le Président de la République, «de faire entrer Germaine Tillion au Panthéon honore cette grande Dame de lʼHistoire contemporaine qui a été à la pointe de tous les combats modernes des femmes dans la société» souligne le maire de Saint-Mandé. Pionnière des mouvements de Résistance à lʼoccupation nazie, avec le «Musée de lʼHomme» dès juin 1940, son témoignage accablant et précis sur les camps de concentration nazie quʼelle a vécu, femme de médiation durant la Guerre dʼAlgérie, sa prise de position déterminée en faveur de la dignité de la personne humaine ou de lʼémancipation de la femme, pionnière de lʼethnologie française, témoignent, sʼil en faut, de cette juste décision. Le maire de Saint-Mandé - qui lʼavait suggérée, par lettre en date du 10 septembre 2013 au Président de la République - fait part de sa grande satisfaction de voir cette Saint-Mandéenne qui incarnait une certaine idée de la France, celle de lʼengagement en faveur des valeurs universelles de notre pays : «Liberté, Egalité, Fraternité», de la solidarité et du courage, être ainsi honorée. Germaine Tillion a vécu à Saint-Mandé de sa sortie des camps en 1945 jusquʼà son décès survenu en 2008. En 2005, la Ville, en sa présence, avait donné ses nom et prénom ainsi que celui de sa mère, Emilie (morte à Ravensbrück en 1945) au dernier groupe scolaire construit à Saint-Mandé. Germaine Tillion avait été faite «Citoyenne dʼHonneur de Saint-Mandé» à lʼoccasion de son 100e anniversaire en 2007.

L

Saint-Mandé Infos Directeur de la publication : Jean-Pierre Nectoux Photos : Fourmont Photos et DR Impression : IME Publicité : CMP Régie publicitaire, 01 64 62 26 00 Dépôt légal : à parution

Cet ouvrage a été imprimé chez IME le 25 septembre 2013


Sommaire

Vos élus vous reçoivent… • Patrick Beaudouin Maire de Saint-Mandé Ancien député prendre rendez-vous au 01 49 57 78 10

DOSSIER : élections municipales des 23 et 30 mars (pages 6 à 8)

05 DANS NOTRE VILLE 13 LA VIE ÉCONOMIQUE 17 LE SOCIAL 23 JEUNESSE/ÉDUCATION 27 LA CULTURE 33 LA VIE LOCALE 44 LES ASSOCIATIONS 46 LE CARNET

Pour les adjoints au maire, prendre rendez-vous au 01 49 57 78 00 • Florence Crocheton 1re adjoint au maire chargée de lʼEspace urbain, des Travaux, du Développement durable, du Logement et de lʼAdministration générale crocheton@mairie-saint-mande.fr Le mardi, de 11 h à 12 h, et sur rendez-vous.

• Annick Marghiéri 2e adjoint au maire chargée de lʼEnseignement, du Périscolaire, du Soutien scolaire, du Développement linguistique et du Temps libre marghieri@mairie-saint-mande.fr Le mercredi, de 11 h à 12 h, et sur rendez-vous.

• Jean-Pierre Nectoux 3e adjoint au maire chargé du Sport, de la Vie associative, au Jumelage et à lʼAnimation conseiller technique à la Sécurité nectoux@mairie-saint-mande.fr Sur rendez-vous.

• Françoise Dussud 4e adjoint au maire chargée du Développement économique, du Commerce, de lʼEmploi et des Marchés dussud@mairie-saint-mande.fr Le lundi, de 16 h à 18 h, et sur rendez-vous.

• Jean-Philippe Darnault

CNI et passeport Dans le département du Val-de-Marne, il faut compter environ six semaines pour la délivrance dʼune carte nationale dʼidentité. Les délais pour les passeports biométriques sont extrêmement variables selon la période de lʼannée. Attention : à l'approche des congés notamment entre les mois d'avril et de juillet et des périodes dʼexamen, les délais de délivrance des cartes d'identité et des passeports augmentent. Ces délais peuvent être supérieurs en cas de perte ou de vol. En conséquence, n'attendez pas la veille de votre départ pour solliciter un titre. Tout au long de l'année, le service état civil/affaires générales est à votre disposition au 01 49 57 78 30. Attention : les demandes de passeport sont obligatoirement réceptionnées sur rendez-vous.

5e adjoint au maire chargé de la Modernisation de lʼadministration, des Ressources humaines et du Contrôle de gestion darnault@mairie-saint-mande.fr Un samedi sur deux, de 11 h à 12 h, et sur rendez-vous.

• Françoise Fougerole 6e adjoint au maire chargée des Relations avec les institutions, les collectivités locales et les syndicats intercommunaux fougerole@mairie-saint-mande.fr Sur rendez-vous.

• Pascale Trimbach 7e adjoint au maire chargée de la Famille et de la Jeunesse trimbach@mairie-saint-mande.fr Le jeudi, de 9h30 à 10h30, et sur rendez-vous.

• Julien Weil 8e adjoint au maire chargé des NTIC, de la Communication et de la Culture weil@mairie-saint-mande.fr Le samedi, de 10 h à 12 h, et sur rendez-vous.

• Marc Médina 9e adjoint au maire chargé des Finances medina@mairie-saint-mande.fr Sur rendez-vous. • Alain Assouline Conseiller municipal délégué à la Solidarité entre les générations et à la Santé Reçoit uniquement sur rendez-vous à prendre auprès du CCAS. • Paul Desvaux Conseiller municipal délégué au quartier Centre et à l'Administration générale pauldesvaux-avocat@noos.fr Reçoit uniquement sur rendez-vous • Guy Machin Conseiller municipal délégué au quartier Nord et aux commissions de Sécurité guy-machin@mairie-saint-mande.fr Reçoit le mardi, de 10 h à 12 h, sur rendez-vous. • Philippe Polito Conseiller municipal délégué au quartier Sud et au Handicap ph.polito@mairie-saint-mande.fr Reçoit le lundi, de 10 h à 12 h, sur rendez-vous.


05 Dans notre ville

Saint-Mandé aujourd’hui :

22 602 habitants epuis 2010, l’INSEE rend public les résultats détaillés issus des recensements réalisés désormais annuellement. Les chiffres communiqués cette année correspondent à la collecte 2009 qui permettent de donner des indicateurs relatifs à la structure de la population et son évolution, à la famille, au logement, au niveau de vie à l’emploi et à la formation dans toutes les communes françaises. Qui sont les Saint-Mandéens d’aujourd’hui ?

D

aint-Mandé compte une population légale de 22 602 habitants rassemblés sur un territoire de 0,9 km2, soit une densité de 24 343 habitants aux km2 : une des plus élevées de France.

S

Une population qui augmente... Après une baisse sur la période 1968-1982, la population de Saint-Mandé augmente régulièrement depuis 1990. Cette croissance a connu une accélération sensible sur la période

1999-2010 : + 1,2 % en variation annuelle moyenne. Cette augmentation est plus soutenue que celle du département du Val-de-Marne qui est de + 0,7 %. Ainsi depuis 1999, la population saint-mandéenne a augmenté de + 13,4 %. Cette croissance de la population est liée à l'arrivée de nouveaux habitants (+ 0,4 %), soulignant lʼattractivité de SaintMandé mais également au taux de natalité de 15,3 %, supérieur à celui enregistré au niveau national (13 %).

... et qui rajeunit depuis 1999 ! Les moins de 20 ans représentent 23,8 % de la population recensée. Sur la période 19992010, on observe une nette augmentation des jeunes SaintMandéens (+ 2,9 %) et une diminution sensible des 65 ans et plus (- 3,7 %).

La famille majoritaire Saint-Mandé compte désormais 10 399 ménages. 5 692 ménages (54,7 %), sont composés d'une famille dont 2 642 couples avec au moins un enfant (25,4 %), 2 147 couples sans enfant (20,6 %) et 903 familles monoparentales (8,7 %). La part des familles avec enfant est en augmentation depuis 1999 (+ 1,3 %). Ainsi, on dénombre 1 381 foyers avec un enfant, 1 339 avec deux enfants, 501 avec trois enfants et 73 avec quatre

enfants et plus. Les personnes mariées représentent 43,3 % des Saint-Mandéens.

L'emploi à Saint-Mandé Le taux de chômage (au sens du recensement) chez les 1564 ans est de 8,5 % à SaintMandé, soit inférieur au taux national (12,1 %). 86,6 % des Saint-Mandéens sont salariés. Saint-Mandé comptabilise 7610 emplois dont 3 916 dans le secteur de lʼadministration publique, de lʼenseignement, de la santé ou de lʼaction sociale, 3064 dans le secteur du commerce, du transport et des services divers, 246 dans la construction et 384 dans l'industrie.

Cadres supérieurs et chefs d’entreprises La part des actifs (78,4 %) chez les 15-64 ans est supérieure au taux national (72 %). La population active est composée de 11 611 Saint-Mandéens dont 4 876 appartiennent à la catégorie des cadres et professions intellectuelles supérieures, 3 041 à la catégorie des professions intermédiaires, 2 186 sont employés, 860 artisans, 565 ouvriers et 4 agriculteurs exploitants. Les retraités représentent 20 % de la population en 2009, contre 23 % en 1999.

Logement 46,7 % des Saint-Mandéens

sont propriétaires de leur logement principal. Parmi les 5 049 locataires (48,6 %), 860 occupent un logement HLM (8,3 %). Enfin, 496 Saint-Mandéens (4,8 %) sont hébergés et logés à titre gratuit. On dénombre 436 maisons et 10 825 appartements.

Revenu net moyen A Saint-Mandé, le revenu net moyen est de 46 514 euros en 2009. 73,9 % des foyers fiscaux sont imposables. Tous ces chiffres sont disponibles sur le site de l'INSEE (www.insee.fr) et sont issus des campagnes annuelles du recensement de la population. Les résultats permettent de mieux connaître les caractéristiques de la population sur le territoire afin d'éclairer les décisions publiques en matière dʼéquipements collectifs notamment. La prochaine collecte aura lieu du jeudi 16 janvier 2014 au samedi 22 février 2014, et portera sur un échantillon de 8 % de la population dispersée sur lʼensemble de la commune.


06 Dans notre ville

Elections municipales les 23 et 30 mars 2014

Aux urnes citoyens ! L es conseillers municipaux seront élus les 23 et 30 mars 2014 au suffrage universel direct. Les élections municipales ont lieu tous les six ans. Elles sont destinées à renouveler l’ensemble des conseils municipaux dans les 36 682 communes françaises. Au plus tôt le vendredi et au plus tard le dimanche suivant le scrutin, le conseil municipal nouvellement élu se réunit pour procéder à l’élection du maire et de ses adjoints.

i vous avez plus de 18 ans et que vous êtes Français, vous pourrez voter à condition dʼêtre inscrit sur la liste électorale de votre commune. Si vous êtes ressortissant de lʼUnion européenne et que vous avez plus de 18 ans, vous pourrez voter, à condition dʼêtre ins-

S

crit sur la liste électorale complémentaire de votre commune de résidence.

Premier tour de scrutin

Au premier tour de scrutin, si une liste obtient la majorité absolue des suffrages exprimés (plus de 50 % des voix), elle obtient 50 % des sièges. Les autres sièges sont alors répartis entre toutes les listes (y compris la liste majoritaire) ayant obtenu plus de 5 % des suffrages exprimés, en proportion du nombre de suffrages obtenus. Tout bulletin modifié en quoi que ce soit est déclaré nul. De même, le panachage est interdit. Sinon, il est procédé à un second tour, le dimanche suivant. Seules les listes ayant obtenu au moins 10 % des voix au 1er tour peuvent alors se maintenir. Les listes ayant obtenu au moins 5 % peuvent toutefois fusionner avec une liste ayant obtenu plus de 10 %. Les sièges sont attribués aux candidats dans lʼordre de présentation sur chaque liste. Il est attribué à la liste qui a obtenu le plus grand nombre de voix un nombre de sièges égal à

la moitié du nombre de sièges à pourvoir. Les sièges restant sont répartis à la représentation proportionnelle entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés. Après son élection, le conseil municipal se réunit dans les plus brefs délais possibles pour élire en son sein le maire et ses adjoints. Le maire et les adjoints constituent la municipalité.

Deux grandes innovations en 2014 Les élections municipales des 23 et 30 mars sont marquées par deux grandes innovations : • les électeurs de toutes les communes de plus de 1 000 habitants éliront leurs conseillers municipaux selon le même mode scrutin. Ce mode de scrutin, qui impose le respect du principe de parité aux listes de candidats, était jusquʼalors réservé aux seules communes de plus de 3 500 habitants. Il devrait entraîner lʼélection de près de 16 000 conseillères supplémentaires. • les électeurs désigneront, à lʼaide dʼun seul bulletin de vote, leurs conseillers


07 municipaux et les conseillers communautaires. Les conseillers communautaires sont les représentants de la commune au sein de la structure intercommunale dont elle est membre. Prévue par la loi du 16

décembre 2010, cette réforme est destinée à conférer une véritable légitimité démocratique aux établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre (communautés de communes, com-

munautés dʼagglomération, communautés urbaines, métropoles). Jusquʼalors, les représentants des communes au sein de ces EPCI étaient élus par les membres du conseil municipal.

Emplacement des bureaux de vote

Dans notre ville

Pièce d'identité obligatoire pour voter La carte électorale seule ne suffit pas pour voter. Lʼélecteur doit se munir également dʼune pièce dʼidentité. Les électeurs doivent présenter au président du bureau, au moment du vote, en même temps que la carte électorale ou l'attestation d'inscription en tenant lieu, un titre d'identité. Les assesseurs sont associés, sur leur demande, à ce contrôle d'identité. Pour mémoire, rappelons que les pièces permettant de justifier de son identité au moment de voter sont mentionnées dans le décret du 12 décembre 2013 pris en application des articles R 5 et R 60 du code électoral, dont voici les dispositions : Les titres permettant aux électeurs français de justifier de leur identité en application de lʼarticle R. 60 du code électoral sont les suivants : - Carte nationale dʼidentité ; - Passeport ; - Carte du combattant de couleur chamois ou tricolore ; - Carte dʼinvalidité civile ou militaire avec photographie ; - Permis de conduire ; - Permis de chasser avec photographie, délivré par le représentant de lʼEtat. Ces titres doivent être en cours de validité, à lʼexception de la carte nationale dʼidentité et du passeport, qui peuvent être présentés en cours de validité ou périmés.


08 Dans notre ville

Tout savoir sur le vote par procuration l vous permet de vous faire représenter, le jour dʼune élection, par un électeur de votre choix. Lʼélecteur qui vote à votre place doit : - être inscrit dans la même commune que vous (mais pas obligatoirement dans le même bureau de vote), - ne pas avoir plus de deux procurations, dont une seule établie en France.

I

Qui peut voter par procuration ?

Savez-vous que ? Le jour du scrutin, des chauffeurs sont à votre disposition pour venir vous chercher à votre domicile, vous emmener voter puis vous raccompagner chez vous. Pour effectuer cette réservation dès aujourd’hui, il convient d’appeler le 01 49 57 78 30. La demande peut également être faite le jour même du vote au 01 49 57 78 30.

• Les électeurs attestant sur lʼhonneur quʼen raison dʼune obligation professionnelle, dʼun handicap, en raison de problème de santé et de lʼassistance apportée à une personne malade ou infirme, il leur est impossible dʼêtre présent dans leur commune dʼinscription le jour du scrutin ou de participer à celui-ci en dépit de leur présence dans la commune. • Les électeurs attestant sur lʼhonneur quʼen raison dʼune obligation de formation, parce quʼils sont en vacances, ou parce quʼils résident dans une commune différente de celle où ils sont inscrits sur une liste électorale, ils ne sont pas présents dans leur commune dʼinscription le jour du scrutin. • Les personnes placées en détention provisoire et les détenus purgeant une peine nʼentraînant pas une incapacité électorale.

Où faire établir la procuration ? Vous pouvez faire établir la procuration soit : - antenne de Saint-Mandé du commissariat de police, 4 avenue de Liège à SaintMandé, lundi de 9 h à 13 h, mercredi de 13 h à 17 h et vendredi de 9 h à 13 h. - au commissariat de police de Vincennes, 23 rue Raymond-du-Temple à Vincen-

nes, de 9 h à 18 h, du lundi au dimanche (tél : 01 41 74 54 54). - au Tribunal d'instance de Nogent, 19 rue Charles VII à Nogent-sur-Marne, de 9 h à 12 h et de 13 h à 16 h, les lundis, mercredis et vendredis ; de 9 h à 16 h, les mardis et jeudis (tél : 01 43 94 17 35). A noter que le demandeur peut pré-remplir et imprimer le formulaire disponible sur le site www.service-public.fr. Il suffit ensuite de se présenter devant lʼautorité compétente (commissariat de police, tribunal dʼinstance, police municipale) pour déposer la procuration.

Délais pour la faire établir Effectuez les démarches suffisamment tôt pour que la mairie puisse la recevoir.

Pièces à fournir Lʼélecteur devra simplement fournir une pièce dʼidentité et remplir une attestation sur lʼhonneur indiquant quʼil se trouve dans lʼun des cas de figure de lʼarticle L.71 du Code électoral mentionné ci-dessus.

Qui vote ? Pour exercer son droit de vote, l’électeur doit prouver son identité au moyen d’une pièce légale telle que sa carte nationale d’identité, son passeport, son permis de conduire… Il prend à l’entrée de la salle, sur présentation de sa carte d’électeur, une enveloppe. Des bulletins de vote sont à sa disposition. Pour être valable, un bulletin ne doit être ni raturé, ni déchiré. Le passage dans l’isoloir est obligatoire. À l’issue de son vote, chaque électeur appose sa signature à l’encre en face de son nom sur la liste d’émargement.

Les listes électorales Elles sont établies pour chaque bureau de vote et révisées tous les ans par une commission administrative qui veille à la régularité des demandes d’inscription ou de radiation. Elles seront définitivement closes à compter du 28 février.

Cas particulier Votre état de santé vous empêche de vous déplacer. La procuration peut être établie chez vous par un officier de police judiciaire. Joignez un certificat médical ou un justificatif de lʼinfirmité à votre demande.

Validité La procuration peut être établie pour un scrutin soit pour un tour, soit pour les deux. Toutefois, elle peut être portée à un an sʼil est établi que vous êtes de façon durable dans lʼimpossibilité de vous rendre dans votre bureau de vote. Pour les Français résidant hors de France, elle peut être portée à trois ans.

Les cartes électorales Une carte électorale sera adressée à compter du 1er mars 2014 aux nouveaux électeurs ou à ceux ayant changé d’adresse entraînant un changement de bureau de vote. Si vous ne retrouviez pas votre carte d’électeur, vous pourrez tout de même vous présenter à votre bureau de vote avec une pièce d’identité et accomplir votre devoir de citoyen.


09 Michel Mosimann, nouveau sous-préfet en visite à Saint-Mandé

récédemment délégué à lʼinformation et à la communication du ministère de lʼIntérieur, Michel Mosimann, 59 ans, a été nommé sous-préfet de Nogent-sur-Marne par décret du 13 décembre, en remplacement de Pascal Craplet qui avait rejoint la sous-préfecture de Nogent-sur-Marne en 2011. Ce dernier est réintégré dans son corps dʼorigine, à sa demande. Né le 6 février 1954 à Lons-le-Saunier (Jura), Michel Mosimann, administrateur civil, est diplômé de Sciences Po Paris et de lʼEcole des commissaires de lʼair (Eca), promotion 78. Commissaire de lʼair au ministère de la Défense de 1978 à 1989, il rentre dans la préfectorale en 1989 comme sous-préfet, directeur de cabinet du préfet de lʼArdèche (1989-1991), secrétaire général de la préfecture du Territoire de Belfort (1991-1993), sous-préfet de lʼarrondissement de Thann (1993-1996) et chef de la subdivision administrative des Iles-du-Vent en Polynésie française (1996-1998). Il quitte la préfectorale en 1998 pour rejoindre les cabinets ministériels, chef du bureau des affaires immobilières de la Police nationale au sein du ministère de lʼIntérieur (1998-2001), sous-directeur de lʼaction immobilière et de la logistique du ministère de la Justice (2001-2004), chef de cabinet du Garde des Sceaux Dominique Perben (2005), conseiller pour lʼimmobilier et les affaires intérieures au sein du cabinet du Garde des Sceaux Pascal Clément (20052007). En 2007, il revient au ministère de lʼIntérieur comme directeur de projet pour animer et coordonner lʼaction du ministère concernant la révision générale des politiques publiques (RGPP) puis il devient sous-directeur, délégué à lʼinformation et la communication à lʼadministration centrale de ce même ministère à partir de 2008, poste auquel il est reconduit en 2012, avant de revenir dans la préfectorale dans la sous-préfecture de Nogent-sur-Marne fin 2013. Mardi 7 janvier, le nouveau sous-préfet de lʼarrondissement administratif de Nogent-sur-Marne a été longuement reçu par le maire. Ce dernier a présenté à Michel Mosimann les spécificités de la commune, son territoire, ses caractéristiques, ses atouts et ses contraintes, mais également les grands projets dʼavenir que la Ville souhaite mettre en œuvre. Lʼoccasion pour le sous-préfet de rappelé que la commune avait tout le soutien de lʼEtat - soutien que Thierry Leleu, préfet du Val-de-Marne, avait déjà évoqué lors de sa dernière visite. En conclusion de cette rencontre, le premier magistrat saint-mandéen sʼest félicité des excellentes relations qui ont toujours existé entre lʼadministration de lʼÉtat et lʼadministration communale de Saint-Mandé et ce, au service dʼun meilleur service des SaintMandéennes et Saint-Mandéens.

Dans notre ville

Non le bureau de poste de Saint-Mandé ne fermera pas !

P

ncore une fois, il se répand dans la ville une nouvelle rumeur sur la fermeture du bureau de poste situé rue Jeanne-d’Arc à Saint-Mandé. C’est totalement faux…

E

omme jʼai déjà été amené à le faire auprès de nombreux Saint-Mandéennes et Saint-Mandéens qui mʼont interpellé sur le sujet, voici les faits que je tiens à rétablir. Jʼai reçu le 13 décembre dernier la visite de la directrice courrier de Saint-Mandé, Marie-Françoise Mamdouh, ainsi que le directeur courrier de la Poste du Val-de-Marne, Eric Guilleminot. Voici ce que tout Saint-Mandéen doit savoir : 1 - Le site de la poste appartient à la ville de Saint-Mandé. 2 - La ville de Saint-Mandé loue à la Banque postale donc à la poste, les locaux qui accueillent lʼensemble des activités de la poste : courrier, banque et gestion diverses. 3 - Depuis sa création en 2006, le Groupe Banque Postale Gestion Privée a une gestion beaucoup plus rigoureuse. Dans le cadre de leur restructuration, il cherche à limiter les frais de gestion. En conséquence, depuis 3 ans, la Banque postale cherche à rapprocher les centres de tri du courrier de nos deux communes, Vincennes et SaintMandé. Nous avons proposé des solutions sur Saint-Mandé, qui ne leur convenaient pas et donc la Poste cherche toujours à fusionner les centres de tri du courrier de Vincennes et de Saint-Mandé. Il apparaît que ce centre de tri pourrait être concentré sur Vincennes. Cependant, nos facteurs effectueront toujours leurs tournées à Saint-Mandé comme de tradition. Cʼest uniquement une logique de gestion. Le 7 février dernier, reçus à nouveau, les responsables courrier de la Poste mʼont confirmé cette option qui doit voir le jour en 2014. 4 - Le bureau de poste reste donc à Saint-Mandé.

C

Le Maire


10 Dans notre ville

Parc zoologique de Paris : A la découverte de la serre… ous voici dans la dernière ligne droite avant la réouverture tant attendue du Parc zoologique de Paris ! La végétation a bien poussé, les paysages des différentes biozones se dessinent et les derniers bâtiments sortent de terre, tandis que les animaux regagnent un à un leurs nouveaux lieux de vie. Girafes, autruches, zèbres, lamantins et bien d’autres sont déjà sur place.

N

Aurores au jardin zoologique Au moment où le parc zoologique de Paris rouvre ses portes, du 11 au 30 avril, le hall d’entrée et la salle des Fêtes de l’Hôtel de Ville de Saint-Mandé accueilleront une exposition sur le thème de «l'art animalier dans tous ses états». La commissaire de l’exposition, Danielle Beck, elle-même peintre animalier de renom, a sélectionné les artistes les plus représentatifs de cet art, tant en peinture, qu’en sculpture ou qu’en photographie. Parallèlement, à l'initiative de Jean-Louis Cordelier, président de l’Amicale philatélique de Saint-Mandé, le patio de l’Hôtel de Ville présentera une exposition de timbres (affiches et timbres originaux) représentant des animaux.

onçu comme un véritable voyage au cœur de la biodiversité, ce Parc zoologique offrira un parcours de visite spectaculaire, traversant cinq régions du monde reconstituées avec soin : de la plaine Sahel-Soudan à lʼEurope, en passant par la Guyane, la Patagonie ou Madagascar, les visiteurs seront totalement immergés dans les milieux naturels dont les animaux deviennent les véritables ambassadeurs. Concevoir le zoo du XXIe siècle,

C

qui ne soit plus une simple attraction mais un formidable outil de sensibilisation à la nature, tel est le projet novateur du Muséum national dʼHistoire naturelle autour de ce parc. Le Parc Zoologique de Paris, établissement du Muséum national dʼHistoire naturelle, rouvrira donc ses portes le 12 avril prochain après une rénovation complète qui aura duré près de deux ans et demi. Avant la dernière ligne droite menant à la réouverture, une visite exceptionnelle de la biozone Europe et de la serre tropicale a été organisée en avantpremière le mardi 17 décembre en présence notamment du maire de Saint-Mandé : lʼoccasion de sʼimmerger dans les biozones de ce parc unique... Elément phare du nouveau parc, la scénographie de la serre tropicale plonge les visiteurs dans la moiteur des zones tropicales humides (75 % dʼhygrométrie et 25° C). Elle présente les espèces animales et végétales de Guyane et de Madagascar. Ouvrage exceptionnel et atypique, cette voûte de verre, membrane intelligente de 4 000 m2, 100 mètres de long et 16 mètres de haut, conçue par Bernard Tschumi (urbanistes Architectes) avec Véro-

nique Descharrières sʼadapte aux conditions climatiques parisiennes pour recréer les conditions tropicales. Elle immerge le visiteur dans des paysages illustrant ceux de Guyane et de Madgascar conçus par lʼatelier Jacqueline Osty et Associés. La biozone Europe et la serre proposent au visiteur des végétaux endémiques. Les plantations qui ont commencé en avril 2013 et qui se sont achevées en décembre 2013 ont nécessité la mise en place de moyens exceptionnels : plus de 2 000 m3 de substrat, 3 000 végétaux, plus de 180 arbres et palmiers dont une cinquantaine de sujets dʼexception. Cette serre destinée à accueillir des espèces originaires de pays dans lesquels le Muséum est particulièrement impliqué par ses programmes de recherche et de conservation, a fait lʼobjet dʼun aménagement particulier adapté aux animaux. Leurs enclos ont été conçus de manière à sʼadapter aux besoins animaliers et à répondre aux exigences esthétiques paysagères. Concilier lʼensemble était indispensable pour les zootechniciens et les botanistes.


11 Parking Charles-Digeon

Dans notre ville

Nouveau : 28 places deux-roues supplémentaires Desserte du futur parc zoologique

n réponse aux courriers que lui a récemment adressé le maire de Saint-Mandé (voir notre précédente édition), Michèle Blumenthal, maire du XIIe arrondissement de Paris, dit avoir «pris connaissance avec attention» de ces courriers relatifs à lʼinsertion du futur parc zoologique de Paris dans son environnement, notamment au sujet des accès de ses visiteurs. «La mobilisation de mes équipes depuis plusieurs mois à ce sujet illustre la préoccupation qui est la mienne de préparer au mieux lʼouverture désormais prochaine du zoo, en favorisant la desserte de ce lieu en transport en commun. Cʼest à ce titre que je me réjouis que les renforts de bus, et notamment du 46 dévié, ait été récemment adopté par le STIF». Ce nouveau tracé permettra une amélioration sensible de la desserte en transport en commun du parc zoologique de la Ville de Paris a déjà fortifié avec la mise en service au public du prolongement du tramway T3 il y a un an. «Je comprends votre souhait dʼavoir organisé à la demande du zoo un arrêt minute, même si je pense que nous devons tous avoir en tête que son fonctionnement sera complexe. A mon sens, les autobus devront aller stationner sur les lieux prévus à cet effet aux abords du château de Vincennes. Cʼest dʼailleurs ce que jʼai indiqué aux adjoints du maire de Paris responsables des directions concernées qui ne manqueront pas de répondre à votre courrier» poursuit Michèle Blumenthal. «Je souhaite par ailleurs vous réitérer mon souhait que vous puissiez réaliser un arrêt Alphand sur lʼavenue Daumesnil durablement et dans les meilleurs délais avec la création dʼun quai bus. Accessible aux personnes en situation de handicap ainsi quʼaux poussettes, ce type dʼaménagement permettra dʼéviter du stationnement sauvage et un engorgement de la circulation que de simples zébras au sol ne sauraient endiguer». En conclusion, Michèle Blumenthal se dit disponible pour échanger sur ce dossier en lien avec la municipalité parisienne pour que le fonctionnement du zoo nʼimpacte pas la vie quotidienne de ses abords et que soit préservée au mieux le caractère particulier du bois.

E

ans le cadre de lʼextension de lʼoffre de stationnement en sous-sol des deux roues proposée par la société Q-Park, délégataire de la gestion des parkings souterrains à SaintMandé, cette dernière propose un nouvel abonnement sur 3 mois à 50 %. Une offre à saisir jusquʼau jeudi 20 mars. Cette offre est valable pour une place de parking maximum par contrat, dans la limite des places disponibles. Elle est réservée aux abonnés souscrivant pour la première fois à un abonnement moto au parking Charles-Digeon à Saint-Mandé. La réduction est appliquée sur les tarifs en vigueur. Elle est non cumulable avec toute autre offre promotionnelle en cours et non remboursable. Les tarifs et conditions des abonnements disponibles sur le site www.q-park.fr ou au bureau dʼaccueil du parking. Un parking accessible 24h/24 et 7j/7 pour les abonnés.

D

Validité de la carte nationale d’identité portée à 15 ans Depuis le 1er janvier 2014, la durée de validité des cartes nationales dʼidentité (CNI) délivrées aux personnes majeures passera de 10 à 15 ans. Attention, cette prolongation ne concernera pas les CNI délivrées aux mineurs qui resteront toujours valables 10 ans. Un décret a été publié en ce sens au Journal officiel du vendredi 20 décembre 2013. Cet allongement de 5 ans concernera à la fois : - les nouvelles CNI délivrées depuis le 1er janvier 2014, - les CNI délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013. Pour les CNI délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013, cette prolongation de 5 ans nʼimpliquera aucune démarche particulière de la part des usagers, la date de validité inscrite sur le titre nʼétant pas modifiée. À noter : pour ceux qui souhaiteront voyager avec une CNI dont la date initiale de validité sera dépassée, il sera possible de télécharger sur le site du ministère des affaires étrangères et du ministère de lʼIntérieur un document leur permettant de justifier de cette mesure auprès des autorités étrangères concernées.

Le «46» renforce son offre A compter du 12 avril, la ligne 46 (Paris Gare du Nord/Paris Château-de-Vincennes) bénéficiera dʼune extension de service de soirée jusquʼà 0h30, sur le tronçon Gare du Nord-porte Dorée, du lundi au dimanche. Au départ de Château-de-Vincennes, le dernier départ sera assuré à 23h05 du lundi au dimanche. Dans la perspective de la réouverture du parc zoologique, une amélioration des fréquences de passage se produira le samedi (10 minutes au lieu de 12 minutes) et le dimanche à hauteur de 12 minutes.


5e Journée des territoires de demain de Saint-Mandé :

IGN : La géographie est de plus en plus un outil de développement économique

a 5e Journée des territoires de demain sʼest déroulée le 26 novembre 2013 à l'Hôtel de Ville de Saint-Mandé. Elle a réuni plus de 80 participants et a été le point de départ d'une démarche territoriale en faveur de l'Est parisien (voir notre édition précédente). Elle a aussi permis à lʼInstitut national de lʼinformation géographique et forestière (IGN) de présenter les avancées de la géographie numérique au service du développement des entreprises, des territoires et des particuliers. La révolution numérique de lʼinformation géographique au service des entreprises, collectivités territoriales et des particuliers a été le thème central de cette 5e Journée des territoires de demain. Une table ronde intitulée «La révolution numérique de lʼinformation géographique au service des entreprises et des territoires» et animée par Fabrice Cathala, rédacteur en chef de Val-de-Marne Infos, a démontré lʼintérêt de sʼappuyer sur lʼinformation géographique pour faire du développement économique. Elle réunissait Pascal Berteaud, directeur général de lʼIGN, Pascale Luciani-Boyer, représentante de lʼAssociation des maires de

L

France, Denis Lieppe, Université Paris Sorbonne, André Jean-Marc Loechel, président de la Fondation des territoires de demain. Lʼéventail de lʼoffre dʼinformation géographique proposée par lʼIGN a été présenté aux collectivités et aux entreprises par Xavier Thauvin, directeur régional Ile-de-France et Outre-mer, pour leur faciliter

lʼélaboration des projets de développement économiques et territoriaux. Affaires et Convivialité, 59 avenue du général de Gaulle à Saint-Mandé (tél : 01 48 08 21 10 fax : 01 48 08 58 98 courriel : contact@affairesetconvivialité.com).

13 La vie économique

La permanence conseil pour les créateurs et repreneurs d’entreprises Organisée par la Ville de Saint-Mandé, son Espace accueil-solidarité-emploi (Ease) et le club Affaires et Convivialité, la permanence conseil pour les créateurs et repreneurs d’entreprises se tient tous les 1er et 3e lundis de chaque mois, de 14 h à 16 h, sur rendez-vous, à l’Ease, 25 avenue du Général de Gaulle à Saint-Mandé (tél : 01 48 08 23 24). Cette permanence permet aux porteurs de projets de bénéficier d’informations et de conseils de la part d’interlocuteurs du monde de l’entreprise pour les aider à franchir les étapes du parcours qui mène à la création ou à la reprise d’entreprise.

Le Royal Emy : la gastronomie asiatique à l’honneur hisong Ren et Xiao Ping, son épouse, vous reçoivent désormais dans leur restaurant inauguré le 4 décembre dernier. Situé au 71 rue Jeanne-dʼArc à Saint-Mandé, à deux pas de lʼentrée du zoo de Paris, vous trouverez au Royal Emy différents plats chinois, thaïlandais et vietnamiens. Menu enfant, menu vapeur, menu suggestion... régaleront vos papilles : entrées chaudes ou froides, plats traditionnels à base de volaille, viande ou de fruits de mer, sans oublier les potages, soupes, nouilles et les plats sur plaques chauffantes. Les spécialités du Royal Emy : brochettes grillées sur table et les marmites aux fruits de mer, aux 8 trésors ou aux travers de porc. Dans une ambiance conviviale et chaleureuse, venez faire une pause gourmande au Royal Emy. Livraison à domicile possible (à partir de 25 euros) ou à emporter. Le Royal Emy 71 rue Jeanne dʼArc à Saint-Mandé (tél : 01 43 28 48 80). Ouvert de 11 h à 14 h et de 19 h à 22 h tous les jours sauf le mercredi.

S


14 La vie économique

Animations de Noël et week-end de fête ! n partenariat avec l’Association saint-mandéenne des commerçants et artisans (ASMAC), samedi 14 et dimanche 15 décembre, la ville de Saint-Mandé était en fête ! Ces animations, très attendues de tous les Saint-Mandéens petits et grands, ont permis à notre commune de vivre un week-end de festivités, à l’approche de Noël et des fêtes de fin dʼannée. Dans les jardins de lʼHôtel de Ville, les petits ont pu découvrir les animaux de la ferme installés dans des enclos : une vache, un cheval de trait, un âne, des moutons et des chèvres ainsi quʼune vraie basse-cour avec des poules, des canards, des lapins et des dindons. La campagne à la ville ! Cette année, les abeilles étaient à lʼhonneur avec un atelier pédagogique de jeux interactifs pour faire découvrir aux enfants la vie des abeilles, une ruche géante et le secret de la fabrication des bougies en cire. Petits et grands ont appris beaucoup de choses sur les abeilles qui sont les senti-

E

nelles de notre environnement. Deux calèches tirées par de magnifiques chevaux et un petit train ont sillonné la ville du Nord au Sud et dʼEst en Ouest, en transportant enfants et parents ravis, en compagnie du Père Noël qui a généreusement distribué des tickets de manège et des friandises aux petits SaintMandéens. Samedi, devant lʼHôtel de Ville, le restaurant lʼHippopotamus a offert le traditionnel vin chaud aux «plus grands». Comme chaque année, les

petits Saint-Mandéens ont retrouvé avec joie le manège à eau de Nini, installé pour quelques jours dans les jardins de l'Hôtel de Ville. Ils ont pu aussi découvrir les splendides décorations de Noël dans le hall de la mairie et la forêt de sapins avec la famille dʼours polaires ! Durant le week-end, un groupe de musiciens, la Banda Festayre, a animé les rues SaintMandéennes, donnant une ambiance musicale joyeuse et festive à la ville illuminée.


15 V Services : le spécialiste de l’électricité

itué 9 bis rue Jeanne dʼArc, V Services sʼest installé à SaintMandé depuis 1981. Monsieur Roland, lʼactuel propriétaire, a repris la société en 2007 après avoir été, durant plusieurs années, le fournisseur en matériels électriques de V Services. Spécialiste en électricité, Monsieur Roland, vous dépanne, vous conseille et vous fournit des devis pour vos projets dʼélectricité ou pour une mise en conformité. Sa boutique est une véritable caverne dʼAli-baba de lʼélectricité ! Monsieur Roland travaille en collaboration avec dʼautres corps de métiers quʼil peut vous conseiller : plombier, serrurier, peintre, maçon, climatisation et cuisiniste. Sa société V Services est adhérente de Bleu ciel EDF qui peut ainsi les envoyer en dépannage chez les clients. Vous souhaitez mettre en conformité lʼinstallation électrique de votre logement afin dʼen assurer la sécurité et dʼen augmenter sa performance ? Vous souhaitez réparer votre lustre ancien, vos lampes et lampadaires vintages ? Vous cherchez un fer à repasser, une bouilloire ou un fer à friser ? Nʼhésitez pas à contacter V Services au 01 48 08 25 13 ou 06 63 47 05 56.

La vie économique

Semaine européenne de la réduction des déchets

S

17e Journée nationale de l’Audition : jeudi 13 mars Bien que de plus en plus intégrée aux politiques de prévention, lʼaudition représente encore un véritable enjeu de santé publique tant elle impacte la qualité de vie et le «bien vieillir». Les troubles de lʼaudition ne se voient pas et peuvent induire une perte dʼefficacité au travail, des situations de précarité sociale, une baisse de dynamisme social et une perte dʼautonomie précoce. Aujourdʼhui, encore un Français sur deux nʼa jamais fait tester son audition au cours de sa vie, cʼest pourquoi la campagne du 13 mars prochain veut changer le comportement auprès du grand public. Lʼassociation JNA porte cet engagement de sortir lʼaudition du tabou. Elle contribue à mieux informer les Français à travers plus de 2 300 acteurs locaux qui proposent à leurs publics : tests de lʼaudition, expositions, conférences, ateliers, stands d'information.

lʼoccasion de la Semaine européenne de la réduction des déchets qui sʼest tenue du 18 au 24 novembre, les enfants des centres de loisirs et les adhérents de la Maison des Marronniers se sont mobilisés autour de la thématique de la réduction des déchets. Acteurs de la prévention des déchets, les enfants de lʼALSH Tillion ont élaboré des petites scénettes sur le thème du gaspillage alimentaire et du tri des déchets. Ceux de lʼALSH Charles-Digeon les maternelles ont assisté à un spectacle réalisé par les animateurs durant lequel ils ont été sensibilisés aux éco-gestes du quotidien. Du côté de lʼélémentaire, un grand jeu de l'Oie sur la réduction des déchets et le développement durable a été organisé. L'objectif du jeu était de sensibiliser les enfants au recyclage des déchets et au développement durable. La Maison des Marronniers, quant à elle, a récemment acquis un lombricomposteur. Celui-ci a fait lʼobjet dʼune démonstration, accompagné dʼune conférence dʼinformation sur son fonctionnement.

A

Garantir la qualité de service Afin de garantir la qualité de service à lʼusager, il a paru nécessaire de modifier les jours dʼaccueil du public dans les centres de finances publiques du Val-de-Marne. Ainsi depuis le 2 janvier 2014, ces structures sont ouvertes les lundi, mardi, mercredi, vendredi toute la journée et le jeudi matin. Cʼest notamment le cas pour la Trésorerie municipale Nord Val-de-Marne, le Service des impôts des particuliers et des entreprises de Vincennes, trois unités installées 130-132 rues de la Jarry à Vincennes.


16 La vie économique

Bienvenue aux nouveaux commerçants et artisans saint-mandéens

Vœux de la municipalité aux gardiennes et aux gardiens d’immeubles

• Catherine Uguen cabinet «Saint-Mandé bien-être» (épilation, beauté des pieds et des mains, massages relaxants), 19 avenue Quihou (tél : 06 82 91 48 09).

• Claire Badin supermarché Picard 52 avenue du Général de Gaulle (tél : 01 41 93 09 95).

e maire et les membres du Conseil municipal ont présenté leurs vœux les plus chaleureux de bonne et heureuse année 2014 à une centaine de gardiennes, gardiens et employés dʼimmeubles de la ville de Saint-Mandé à la salle des fêtes le 21 janvier. Les gardiennes, gardiens et employés dʼimmeubles, en plus de la surveillance et de lʼentretien des locaux, représentent un véritable et fort lien social dans notre cité et dans bien dʼautres villes. Très souvent, ils servent de relais entre les habitants et les services municipaux, la police, la voirie ou encore avec les services sociaux signalant parfois de graves incidents et manquements. Ils facilitent aussi les rapports avec les services de la poste et de livraison et sont au premier plan pour lʼamélioration et lʼefficacité du tri sélectif des ordures ménagères des immeubles. Ils jouent aussi un rôle social important car ils permettent parfois de rompre la solitude des personnes seules, âgées ou handicapées. A lʼoccasion de cette traditionnelle cérémonie des vœux, le maire a tenu une nouvelle fois, au nom du Conseil municipal, à remercier ces femmes et ces hommes pour le travail quʼils accomplissent au quotidien dans les copropriétés ou encore dans les immeubles de logements privés ou sociaux, ainsi quʼà leur témoigner toute la gratitude des Saint-Mandéennes et des Saint-Mandéens.

L • Mohamed El Kastani supermarché Monoprix 5 avenue du Général de Gaulle (tél : 01 43 65 91 75).

• Frédérick Sanchez, agence Century 21, 64 avenue du Général de Gaulle (tél : 01 43 65 64 13). • Fernand Chedru, praticien en hypnose ericksonienne, 9 rue Allard (tél : 06 81 97 59 49).

«Metamorphose feeling» succède à «Marianne B» Ambiance chaleureuse, mardi 17 décembre, en soirée, au 125 avenue de Paris, à lʼoccasion de lʼinauguration du nouveau salon de coiffure «Metamorphose feeling». Le maire de Saint-Mandé, entouré de plusieurs élus, a adressé tous ses vœux de réussite et la bienvenue à Mme Barou, Saint-Mandéenne de cœur, meilleur ouvrier de France et gérante de ce 3e salon de coiffure. Un retour aux sources en effet, puisque Mme Barou a passé toute sa jeunesse à Saint-Mandé.


17 Le social

Le Bel âge fête la Nouvelle année

idèles à la tradition, le maire et lʼensemble des membres de lʼéquipe municipale étaient au rendez-vous des traditionnels déjeuners offerts samedis 11 et 18 janvier aux seniors saintmandéens. Ce fut pour tous lʼoccasion de déguster un excellent repas agrémenté de diverses danses et animations proposées par lʼassociation Vila Verde. Et pour clôturer ces journées, tous étaient invités à rejoindre la piste de danse au rythme de la salsa, du tango ou bien encore du traditionnel madison, si célèbre à Saint-Mandé.

F


18 Le social

Saint-Mandé à l’heure du Père Noël

«Une histoire pour deux mains»

omme il est de tradition en cette fin d'année, les enfants de la crèche de la Tourelle ont eu la surprise d'assister au spectacle de Noël, jeudi 19 décembre. Proposé par la compagnie CCDM, «Une histoire pour deux mains» a plongé les enfants dans le monde imaginaire des mains facétieuses où alternent et sʼentremêlent effets originaux, humour et tendresse. A la fin du spectacle, les enfants émerveillés ont généreusement applaudi les artistes et sont repartis les yeux pleins de lumières jusqu'au prochain spectacle !

Le CCAS fête Noël en famille

C

La crèche familiale à l’heure de Noël

lʼoccasion des fêtes de fin dʼannée, lʼéquipe de la crèche familiale a convié les familles, mardi 17 décembre à la Maison de la famille, autour dʼun goûter composé de délicieux mets. Les enfants ont profité d'un moment agréable en compagnie de leurs parents. Dʼautre part, les plus jeunes ont participé à un spectacle poétique, visuel, et musical intitulé «Les trois cadeaux de Lisette» jeudi 19 décembre.

A

a fin de lʼannée est toujours un moment particulier pour les familles suivies par le Centre communal dʼaction sociale (CCAS) puisquʼelles se retrouvent pour passer un moment de détente et de convivialité. Fidèle à la tradition, le Centre d'action communal d'action sociale (CCAS) saint-mandéen a organisé sa traditionnelle fête de Noël le samedi 14 décembre. À cette occasion, les parents ainsi que les enfants des familles suivies par le service ont donc été nombreux à assister à lʼaprès-midi festif et animé spécialement concocté pour elles dans la salle bleue de la Maison de la famille. Du stand de maquillage à lʼatelier de fabrication de décors de Noël, la palette dʼanimations proposées a fait lʼunanimité des petits et des grands dʼautant que les animateurs des centres de loisirs municipaux sont venus aider à tenir des stands et accueillir tout le monde dans de bonnes conditions. Après un spectacle de danse bolivienne suivi dʼun goûter gourmand, le père Noël en a profité pour distribuer des chèques cadeaux aux familles afin dʼaider à faire rentrer lʼesprit de Noël dans les foyers.

L


19 Les P’tits Wollémis célèbrent la fin d’année

arents, grands-parents, frères et sœurs ont répondu en grand nombre à lʼinvitation des responsables de la crèche des Pʼtits Wollémis pour la fête clôturant lʼannée 2013. Cʼest autour des chansons préférées des enfants quʼils se sont joints aux professionnelles. La municipalité tient à remercier les familles et les professionnelles pour la réussite de ce moment convivial de partage et dʼéchanges.

P

Joyeux Noël La crèche de la Maison du Bois a eu le plaisir d'accueillir le spectacle de la Compagnie «Coup de Balai», pour les enfants, à l'occasion de la fête de Noël du jeudi 5 décembre. Quelques jours plus tard, jeudi 12 décembre, parents et professionnels se sont retrouvés avec plaisir, autour des enfants de chaque section, pour partager un délicieux goûter.

Le social

Les Ribambins ont joyeusement fêté Noël

ardi 10 décembre, lʼéquipe des Ribambins, relais dʼassistantes maternelles, a proposé un spectacle «Tromboline et Foulbazar» dʼaprès lʼalbum de Claude Ponti, aux enfants de lʼétablissement accompagnés de leur assistante maternelle ou de leur garde à domicile. Parallèlement, des goûters de Noël ont été organisés sur les accueils durant la semaine du 16 au 20 décembre sans oublier lʼopération «portes ouvertes» réservée aux parents, les jeudi 19 et vendredi 20 décembre en soirée : l'occasion pour les familles de découvrir le lieu et toutes les décorations réalisées pour ces fêtes.

M


20 Le social

SIDA : Moins mortel, mais encore redoutable…

Les bénévoles de la banque alimentaire à l’honneur

ardi 21 janvier, la Croix-Rouge de Vincennes/Saint-Mandé réunissait les bénévoles autour dʼune galette des rois, en présence notamment du maire de Saint-Mandé, de Yann Cotten, président de la Croix-Rouge départementale, et Alain Moraine, président de la Croix-Rouge de Vincennes/Saint-Mandé, pour les remercier de leur engagement, leur dynamisme et leur solidarité lors de la quête alimentaire de novembre. Particulièrement à lʼhonneur, Jean-Marie Protat, fidèle depuis de nombreuses années, Thierry Piesyk, José Da Costa et Philippe Mussier se sont vu remettre la médaille des 150 ans de la CroixRouge avec toute la gratitude de lʼéquipe Croix-Rouge pour leur énergique soutien. Rappelons que les dons récoltés lors de la Banque alimentaire sont distribués tout au long de lʼannée aux Saint-Mandéens en difficulté par la Croix-Rouge. Un grand merci à tous… et à lʼannée prochaine !

M e Sida, voilà une maladie que tout le monde connaît… ou croit connaître. Savoir comment se transmet le sida est essentiel pour sʼen protéger… mais pas seulement ! Organisée par le Point Information Jeunesse et la Maison des Marronniers, une journée de sensibilisation sʼest déroulée voici quelques jours pour la seconde fois à Saint-Mandé. En effet, les idées reçues sur la contamination par le VIH, sont souvent erronées, et notamment par les plus jeunes. Cet évènement sʼest déroulé en deux temps avec, dʼune part une exposition sur les risques, lʼavancée des recherches, comment se protéger… Puis, des spots-vidéo avec des situations de vie quotidienne liées au virus du sida, ont été diffusés, ce qui a permis de débattre et de mettre en place des animations pédagogiques, telles que le jeu de lʼoie, un quiz/questionnaire... En sensibilisant sur les risques encourus, les modes de contamination, lʼutilisation du préservatif, le Point Information Jeunesse, avec lʼappui de la Maison des Marronniers, a rempli sa mission de prévention auprès dʼun public jeune et moins jeune qui a démontré sa volonté de mobilisation pour des évènements importants tels que la lutte contre le sida.

L

ASP recherche des bénévoles en soins palliatifs Association pour lʼaccompagnement et le développement des soins palliatifs (lʼASP fondatrice) est une association créée en 1984, pour apporter une présence et une écoute aux malades, à leur famille et à leurs proches dans les phases critiques de la maladie et en fin de vie. LʼASP fondatrice après sélection et formation des bénévoles, les soutient dans leur action de terrain par un travail de supervision mensuel, des actions de formations continues régulières et un apport dʼinformations constant. Actuellement, du fait de lʼaugmentation du nombre des demandes, nous avons à cœur de renforcer toutes nos équipes de bénévoles actifs en Ile-de-France. Nous recherchons également des bénévoles qui pourraient nous aider dans les tâches administratives et de communication de lʼassociation. Contact : 01 53 42 31 33 - courriel : benevolat@aspfondatrice.org - www.aspfondatrice.org


21

eudi 30 janvier sʼest déroulée, pour la 14e édition à Saint-Mandé, la conférence «Peut-on ne pas vieillir ?», sous la direction du vice président du CCAS et médecin généraliste, Alain Assouline. Un rendez-vous annuel qui a réuni une centaine de personnes. Au programme de cette 14e édition : le sport, le soleil et la nutrition ! La conférence a débuté par lʼintervention du rhumatologue, Marie-Ange Izou Fouillot, en abordant les bons gestes et postures pour éviter lʼostéoporose et pratiquer une bonne activité sportive. Puis, Pierre

J

Granier, cardiologue, a expliqué quelles étaient les bonnes pratiques sportives pour le cœur. Valérie Buffard, dermatologue, est ensuite intervenue sur les grains de beauté en expliquant comment examiner et surveiller sa peau et ainsi prévenir les cancers. Puis, Mélissa Ankri, nutritionniste, a évoqué les conseils à suivre pour manger équilibré et être en forme au quotidien. Enfin, pour terminer, Jean Eroukhmanoff, médecin généraliste, a dressé une liste des médicaments pour conserver une vie intime.

Le social

Demande de logement social a ministre de lʼÉgalité des territoires et du Logement, se félicite de lʼouverture du portail www.demande-logement-social.gouv.fr qui permet aux demandeurs de logement social de renouveler leur demande en ligne. La mise en ligne de ce portail constitue une première étape importante de la simplification du système dʼattribution des logements sociaux. Actuellement, toute demande de logement social doit être matérialisée par un formulaire «Cerfa» déposé auprès dʼun organisme de logement social ou dʼune mairie, qui la saisit et délivre un «numéro unique dʼenregistrement». Chaque année, le ménage doit réactualiser sa demande pour la maintenir active. Le portail www.demande-logement-social. gouv.fr permet d'effectuer en ligne le renouvellement annuel et/ou la mise à jour de la demande de logement social (par exemple en cas d'évolution de la composition familiale, des communes demandées, des revenus, etc.). Désormais, les demandeurs concernés seront avertis par courrier de la possibilité de procéder au renouvellement de leur demande sur Internet. Ce portail internet www.demande-logement-social.gouv.fr va sʼenrichir de nouvelles fonctionnalités dès le printemps 2014. Les demandeurs pourront alors déposer, via ce site, une nouvelle demande, sans avoir à la faire enregistrer préalablement auprès dʼun «service enregistreur». Par la suite, il est prévu que les ménages puissent, sur www.demande-logement-social.gouv.fr, déposer lʼensemble des pièces justificatives constituant leur dossier de demande, et de suivre lʼavancement des principales étapes de leur demande. Ces dispositions sont intégrées dans le projet de loi pour lʼaccès au logement et un urbanisme rénové (Alur).

L

REPÈRE

«Peut-on ne pas vieillir ? »


23 Soirée de solidarité pour des adolescentes Sri-lankaises

amedi 1er février, à 20 h les Concerts Saint-Mandéens ont offert sur la scène de la salle des Fêtes de lʼHôtel de Ville, un spectacle rassemblant des œuvres de Beethoven, Chopin et Saint-Saëns interprétées par deux jeunes musiciens, le violoniste Adrien Marchand et le pianiste Thomas Prat, des extraits du ballet Le Corsaire, deux concertos de Bach dirigés par Alexandre Korovitch. Un buffet sri-lankais a été servi à l'issue du concert. Les bénéfices de la soirée - accès aux concerts et au buffet – ont été entièrement reversés à l'association «Sri Lanka un sourire pour demain» créée en 2005 par Patrick Beaudouin au lendemain du tsunami. L'association a accompli l'objectif qu'elle s'était fixée : financer, durant dix années, les frais de scolarité et de fonctionnement dʼune classe de jeunes Sri-lankaises, orphelines suite au tsunami du 24 décembre 2004, dans le but de les accompagner, les aider, afin de leur permettre dʼenvisager lʼavenir avec espoir.

S

Jeunesse/Éducation


24 Jeunesse/Éducation

a traditionnelle période des vœux donne l’occasion pour l’exécutif municipal et notamment le maire de dresser un bilan des grandes réalisations entreprises l’année écoulée et de se tourner vers l’avenir pour en fixer les principales orientations sauf que tout les six ans, cette tradition républicaine est mise entre parenthèses pour cause de scrutin municipal et de respect de la loi en la matière. Les contraintes sont bien différentes pour les élus du conseil municipal des jeunes d’autant que le renouvellement de celui-ci vient d’avoir lieu et ses membres ne souffrent pas de l’obligation de réserve qui s’impose à leurs aînés.

Vœux et objectifs 2014 du conseil municipal jeunes

L

amedi 11 Janvier, en ouverture de la cérémonie des vœux de la municipalité, Karen Lhuissier, Edouard Wagner, Lisa Rosilio et Valentin Le Floch, nouveaux membres du conseil municipal jeunes, ont donc adressé leurs meilleurs vœux à lʼensemble des Saint-Mandéennes et SaintMandéens avant de révéler quelles seront leurs priorités pour 2014 : «Notre mandat de jeunes conseillers vient de débuter et nous nous sommes tous investis dans la création de projet pour notre ville avec joie et inspiration. Nous travaillons et travaillerons, en cette année 2014, à la réalisation des projets votés en assemblée plénière le mardi 10 décembre dernier». La commission Solidarité, Santé et Prévention travaille à la réalisation du projet «Viens danser pour leur Rêves». En juin 2014, elle organisera et préparera une soirée Concert et DJ pour tous les enfants saint-mandéens du CM1 à la 5e dans un gymnase de la ville. Les bénéfices de cette soirée, entrées et service de restauration, seront intégralement reversés à lʼassociation «Rêves» qui a pour mission dʼexaucer les rêves des enfants et des adolescents atteints de pathologies graves. La commission Environnement, Propreté et Citoyenneté travaille à la réalisation du

S

projet «Vélo-taxis». Pendant cette année 2014, elle organisera la mise en place de vélos taxis destinés à aider les personnes à mobilité réduite à se déplacer plus facilement dans Saint-Mandé pour aller au marché ou en hyper marché, faire et transporter des courses, se rendre à la pharmacie, à la poste, à la mairie, dans tout SaintMandé et sans polluer. Ce projet constituera donc un service de proximité en partenariat avec le Centre communal dʼaction sociale et créera des emplois jeunes dans le cadre dʼun service civique.

Projet multi-public La commission Culture, Patrimoine et Jumelage travaille à la réalisation du projet «Festival la Belle Etoile». Elle organisera un festival cinéma en plein air pendant la première semaine du mois de juin 2014, avec un film par soir selon le public visé : une soirée pour les enfants, une soirée pour les adolescents, une soirée bel âge, une soirée science fiction, une soirée péplum, une soirée historique, une soirée policier. Ce projet permettra aux SaintMandéen-nes et aux SaintMandéens de découvrir le cinéma autrement. Les bénéfices de ces soirées, entrées et service de restauration, seront

intégralement reversés à lʼassociation «Vaincre la Mucoviscidose» qui a pour mission dʼaccompagner les malades et leurs familles dans chaque aspect de leur vie bouleversée par la Mucoviscidose. La commission Sports, Loisirs et Jeunesse travaille à la réalisation du projet «Mondial 2014, Saint-Mandé avec les bleus !». Elle proposera la projection sur grand écran des matchs de lʼéquipe de France, les deux demi-finales et la finale. Ce projet rassemblera les Saint-Mandéens pour soutenir lʼéqui-pe de France de football jusquʼà la finale dans un esprit convivial et familial : nous partagerons ensemble lʼémotion, lʼamour du beau jeu, le fairplay et la fraternité. Les bénéfices de ces soirées, entrées et service de restauration, seront intégralement reversés à lʼassociation «Petits Princes» qui a pour mission de réaliser les rêves des enfants et des adolescents atteints de pathologies graves. Plus que jamais, le conseil municipal jeunes se veut «force de créativité et dʼimagination pour trouver des solutions aux problèmes posés par lʼévolution de notre monde, dʼaudace et de volonté dans le rassemblement et le partage des idées en étant plus que jamais solidaire et fraternel les uns à lʼégard des autres».


25 Finale de la piste d’éducation routière

Jeunesse/Éducation

Cafédiabolo fête la Saint Nicolas! e 6 décembre, petits et grands étaient invités à venir à la rencontre de Saint-Nicolas et de son compagnon le Père Fouettard ! De nombreux enfants, accompagnés de leurs parents, grands-parents ou nourrices, sʼimpatientaient de les voir arriver à la Maison de la famille de Saint-Mandé, En présence du maire de la ville et de quelques membres du conseil municipal, tous ont écouté avec attention la véritable histoire de Saint Nicolas et du Père Fouettard, tous deux arrivés dans leurs habits aux couleurs chatoyantes pour le premier et tout de sombre vêtu pour le second avec des paniers pleins de gourmandises dans les mains. Puis ils ont entamé une discussion animée pour savoir si les enfants avaient été sages et sʼils méritaient les friandises quʼils avaient apportées. Saint Nicolas a su persuader le Père Fouettard, grâce à des arguments irréfutables, que les enfants avaient été tous très sages durant lʼannée écoulée. Heureux, les enfants ont pu déguster avec gourmandise des friandises dans de jolis petits chaussons rouge et blanc, des pains dʼépices, des amandes, des oranges et mandarines, des biscuits en forme de bonhomme réalisés par les enfants : le tout accompagné de chocolat et de vin chauds... pour les parents ! Même le Père Fouettard, trop gourmand, a voulu goûter les friandises mais Saint Nicolas veillait... Ensuite, dans une ambiance musicale très conviviale, petits et grands ont chanté en chœur et dansé pour certains, avec Caroline Seyler et ses talentueux musiciens, Gilles Seyler son mari au piano, Nicolas à la basse et Virgil à la guitare. Ils ont interprété de joyeuses chansons enfantines et populaires, connues même des plus jeunes. Des remerciements particuliers à Caroline et Gilles Seyler qui ont accepté de fermer leur magasin dʼinstruments de musique (Seyler Music) à Saint-Mandé pour venir répéter, chanter et égayer gracieusement cette soirée de la Saint Nicolas, pour le plus grand plaisir des enfants. Saint Nicolas, en personne, a promis aux enfants dʼessayer de faire monter son âne lʼannée prochaine au 3e étage de la Maison de la famille ! Nous serons tous au rendez-vous ! Vivement la Saint Nicolas 2014 !

L

a finale de la piste dʼéducation routière, proposée en partenariat avec la prévention routière et la police nationale, sʼest déroulée le vendredi 20 décembre de 14 h à 16 h pour les meilleurs élèves de chaque classe de CM2. Rappelons que la mise en œuvre de la piste dʼéducation routière destinée aux élèves des classes de CM2, a pour but de sensibiliser les enfants aux dangers de la route en tant que cyclistes. Félicitations aux trois lauréats de la finale communale des écoles mais également à tous les participants.

L

Les fêtes de Noël en centres de loisirs

Centenaire de la Première guerre urant les vacances de Noël, les enfants inscrits en accueils de loisirs ont bénéficié de nombreuses activités, animations, spectacles et sorties prévus par les équipes dʼanimation de la Ville. Au programme : spectacles (Le pʼtit loup de Noël, Le manteau rouge, Les aventures de Pépé le singe…), cinéma (la Reine des Neiges, lʼApprenti Père Noël, Il était une fois une forêt), sorties au cirque, à la bibliothèque, chasses au trésor… Les enfants ont également laissé sʼexprimer leurs talents créatifs en fabriquant des étoiles, des bracelets, des bougeoirs, des cartes de vœux, et en réalisant des masques, des flocons de neige et des boules de Noël, le tout dans des décors féériques créés pour lʼoccasion…

D

Dans le cadre des manifestations quʼorganisera la Ville de Saint-Mandé à lʼoccasion du Centenaire du début de la Première guerre mondiale, le service municipal des archives et la mission culturelle sont à la recherche de tous les objets, photographies, documents relatifs à cette période et uniquement sur cette période 1914/1918. Prendre directement contact avec Marie-Noëlle Chevalier, commissaire de lʼexposition, au 06 73 51 87 97 (mission culturelle) ou Ariane Dutartre, commissaire scientifique, au 01 49 57 78 08 (archives).


27 La culture

Succès pour le 5e salon du «Livre à Part»

our ce 5e salon et anniversaire de «Livre à Part», les samedi 25 et dimanche 26 janvier, la mairie de Saint-Mandé a mis les petits plats dans les grands. Le maire et son adjoint au maire chargé de la Culture ont inauguré ce salon qui connaît un succès grandissant au fil des ans. Rendez-vous incontournable des amoureux de littérature ainsi que de livres dʼartistes uniques, une quarantaine dʼéditeurs étaient présents pour faire découvrir ou redécouvrir, aux visiteurs venus très nombreux, leur passion et leur Art. Par leur amour de la littérature et de la langue française, les exposants contribuent à découvrir de nouveaux auteurs, à toucher de nouveaux publics et à faire vivre la littérature dans toute sa diversité et toute sa richesse, en défendant des textes littéraires de grande qua-

P

lité : ceux dʼhier et dʼaujourdʼhui, dʼici et dʼailleurs ! Avec la complicité de Muriel Poulaillon, commissaire du salon, ce 5e salon sʼinscrit dans la lignée dʼune politique artistique mise en place depuis de nombreuses années à SaintMandé. Mieux faire connaître à un large public, de plus en plus conquis, lʼEdition Indépendante et la Petite Edition, souvent peu ou mal distribuée, ne disposant pas de la visibilité de lʼédition traditionnelle. Une quarantaine dʼéditeurs était présente en compagnie de la librairie saintmandéenne Mots et Motions.

Lectures… Les visiteurs ont été invités à assister à des lectures, des mises en voix et des mises en espace par des comédiens professionnels, sous la direction de Stéphanie Loïk, metteur en scène, actrice et présidente de la Commission internationale du théâtre francophone. Ainsi, à la salle des Mariages, des extraits de «LʼIncendie» de Tarjei Vesaas aux Editions de lʼŒil dʼOr et dʼ«Eclats de mémoire, Beyrouth, fragments dʼenfance» de Georgia Makhlouf aux Editions Al Manar, étaient programmés. Depuis le premier salon du «Livre à Part», le maire a souhaité quʼun fonds de collection, édition indépendante et petite édition soit constitué. Ainsi

chaque année la Médiathèque de la ville sʼenrichit de nouveaux ouvrages et livres dʼart. Cette année, une exposition du «Fonds de collection, livres et livres dʼartistes» était organisée à la Médiathèque où chacun pouvait admirer ces œuvres magnifiques.


28 La culture

Concert de Noël avec l’orchestre Idomeneo imanche 8 décembre à 17 h, un public nombreux avait pris place en lʼéglise Notre-Dame de Saint-Mandé pour assister au traditionnel concert de Noël proposé par la Ville : au programme SaintSaëns et son incontournable Oratorio de Noël. Cʼest à lʼâge de 23 ans, en 1858, que Saint-Saëns a composé ce dernier. Cet oratorio sʼouvre sur un prélude qui est une introduction à lʼhistoire de Noël : la qualité de la pastorale cadencée dessine les images

D

Hélène Tysman interprète Chopin

Hélène Tysman est une jeune pianiste issue du Conservatoire de Paris, lauréate de nombreux prix en Angleterre, en Allemagne, en Chine et aux Etats-Unis. Elle a aussi reçu un prix lors du très prestigieux Concours International Chopin de Varsovie. L'une des plus prometteuses pianistes de sa génération, s'est produite en soliste avec de nombreux orchestres et est invitée à jouer en France comme à lʼétranger, notamment dans les festivals de renoms. Elle est régulièrement invitée par la radio et la télévision. Egalement attirée par dʼautres formes artistiques, elle a partagé la scène avec le comédien Francis Huster dans un concert littéraire mêlant Chopin et Musset et prépare une tournée dans un spectacle sur Poe et Debussy avec le conteur, chanteur et récitant Yanowski. Jeudi 5 décembre à 20h30, Hélène Tysman a donné un éblouissant concert sur la scène de la salle des Fêtes de lʼHôtel de Ville de Saint-Mandé avant de retrouver le public pour dédicacer son dernier disque, récemment sorti, consacré à Chopin.

des bergers rassemblant leur troupeau dans les champs. Dans les autres mouvements, les chanteurs prennent le relais représentant différents personnages tels que le narrateur de lʼhistoire ou lʼange annonçant la naissance de Jésus et la chorale qui représente une multitude d’anges chantant à la gloire du Seigneur. Le mouvement final, qui suit le modèle des vieilles chansons de Noël françaises, est un hymne glorifiant toutes les créations de Dieu. Une soirée de qualité dont le mérite revient à lʼorchestre

Idomeneo, membre de l'Orchestre Symphonique du Chœur et Orchestre Symphonique de Champigny-sur-Marne, dirigé par Debora Waldman dont les musiciens sont de jeunes professionnels de haut niveau qui jouent dans les meilleures formations parisiennes autour dʼun répertoire centré sur les périodes classique et romantique qui sʼétend de Haydn à Brahms (symphonie, oratorio et opéra), et donne une place privilégiée à Mozart. En réalité, lʼOrchestre Idomeneo propose au public une nouvelle approche du son.


29 Louis Toffoli, peintre de la lumière et de la transparence

rtiste au talent mondialement reconnu, Louis Toffoli, peintre français - qui a longtemps vécu à Charentonle-Pont - était à lʼhonneur à lʼoccasion de la magnifique exposition organisée durant le mois de décembre au patio de lʼHôtel de Ville saint-mandéen. Une exposition dont le vernissage sʼest déroulé le 5 décembre en présence du maire de la ville, entouré de Jean-Marie Brétillon, maire de Charentonle-Pont, des membres du conseil municipal et de très nombreux invités. Toutes les œuvres présentées provenaient de la Galerie Perahia (anciennement Art cadre) à Paris qui expose en permanence des œuvres de Toffoli ainsi que dʼautres artistes. Sarah Perahia était dʼailleurs présente au vernissage accompagnée de son frère, Robert Perahia, expert de Toffoli, qui a présenté lʼœuvre de Toffoli aux invités. L'œuvre de Louis Toffoli (disparu en 1999) traverse le temps, elle est intemporelle, s'adressant aux jeunes et aux moins jeunes, nous insufflant par la féerie de ses couleurs et l'éclat de sa lumière, une bouffée de bonheur, d'amour et de sagesse. Son travail a été en

A

effet à l'encontre de la conception traditionnelle de l'Art «élitiste». Ainsi, il a su le rendre accessible au plus grand nombre, par la simplicité de son style et par ses principaux thèmes d'inspiration si fédérateurs. Tout d'abord la maternité, qu'il a sublimée. Il a donné de la mère et de son enfant, une vision de pureté et de quiétude, noyée dans un océan de tendresse. Et l'absence de traits du visage n'est en aucun cas un obstacle à cette vision mais bien au contraire, rassemble toutes ces scènes maternelles dans un même ensemble : l'Amour. Louis Toffoli a également encensé le travail manuel et l'artisanat, se faisant un témoin fidèle de la tradition. Il s'est en effet beaucoup inspiré du monde du travail, évoquant en permanence l'égalité entre tous, mais aussi la solidarité et la fra-

ternité, luttant à sa façon pour la Paix entre les hommes de quelque origine ou religion qu'ils soient. Eternel voyageur, il a imaginé un monde sans frontière, où les situations du quotidien nous rendent les personnages familiers, où les paysages sont un royaume pour la lumière (Brésil, Israël, les ÉtatsUnis, le Mexique, la Chine... et bien d'autres pays). A la vérité, les toiles de Toffoli sʼimposent dʼemblée au visiteur, la lumière est transparente traversant toutes les formes. Elle semble sortir des peintures et lʼimpression de pureté qui sʼen dégage crée une profonde intimité avec les personnages. Louis Toffoli serait à la recherche dʼune vérité intérieure inhabituelle, les couleurs et les lumières vibrant dans ses peintures font chanter les motifs de la toile et ravissent les spectateurs.

La culture

Sur un fil… Du mardi 31 décembre au jeudi 9 janvier, Jeanne-Marie Veron a présenté au patio de l’Hôtel de Ville ses dernières créations. Ses créations associent présent et passé dans une promenade à travers le temps comme un fil d’Ariane. Avec cette artiste nous entrons dans l’univers de la mémoire, des voyages imaginaires. Chez Jeanne-Marie Véron les mondes et les temps s’entrecroisent, se télescopent nourris de mythes et de réalité dans un espace ouvert. L’impression est étrange dans la traversée de ce monde connu et inconnu qui met en lumière la relativité des choses et du temps. Une réflexion sur la fragilité de la mémoire au-delà de l’image le peintre invite à une réflexion sur le temps fugitif.


30 La culture

Performances à la médiathèque… Le Jour le plus Court : l’équipe de la médiathèque a fêté le court métrage e 21 décembre dernier, à lʼoccasion du Jour le plus Court, lʼéquipe de la Médiathèque aura fêté de façon loufoque la journée consacrée au Court Métrage avec la projection de Fatty cuisinier et une performance culinaire et musicale ! La comédie burlesque Fatty cuisinier (The Cook) sortie en 1918 avec dans le rôle du serveur le célèbre Buster Keaton nʼa pas pris une ride ! Durant la projection, Daniele de Michele, dit «Don Pasta», aura cuisiné des pâtes «al dente» tout en en mixant jazz, soul, funk ou hip hop…. Sur scène, aidé de quelques volontaires qui auront mis «la main à la pâte», Don Pasta sera passé de son ordinateur à ses fourneaux, associant librement l'aubergine alla parmigiana de sa grand-mère, ses anecdotes culinaires au

L

jazz de Coltrane ou aux tubes des Rolling Stones… Un voyage musical qui aura enchanté les oreilles et les papilles de son public, invité à déguster le plat cuisiné sous

JP Nataf en «Parenthèses musicales»

e jeudi 12 décembre, entre deux enregistrements, cʼest lʼ«ex» et le «futur» des Innocents, JP Nataf, qui est venu partager lors dʼun showcase son travail musical en toute intimité. Il aura offert à son public près de deux heures trente de musique mais aussi dʼéchanges, dʼanecdotes…

L

ses yeux ! Tout lʼespace de la Médiathèque fut empli de bonnes odeurs, comme dans les cuisines italiennes à lʼheure de lʼaperitivo…

Place aux petits Nathalie Tual, lʼauteur de la célèbre série des albums Bulle et Bob, publiés chez Didier Jeunesse, est venue pour la joie de tous donner voix et chant à ses célèbres personnages ! Invités dans la cuisine de Bulle et Bob, les enfants et leurs parents sont venus rencontrer ces deux gourmands le samedi 25 janvier et se régaler avec eux dʼhistoires légères comme la farine, douces comme le miel… et épicées à souhait !


31 150e anniversaire du CICR ans le cadre des commémorations du cent-cinquantenaire de la naissance de la Croix-Rouge Internationale (création du CICR) lancées voici un an, lʼUnité locale de Vincennes/Saint-Mandé organise une exposition retraçant les temps forts des équipes secouristes locales en particulier lors des deux derniers conflits mondiaux. Lʼexposition se tiendra dans le Hall dʼaccueil de lʼHôtel de Ville saint-mandéen du samedi 8 au vendredi 14 mars. «Cet anniversaire nous donne l'occasion de jeter un regard critique sur notre passé, et de mieux cerner les points forts qui nous ont permis de mener nos activités en faveur de millions de victimes de conflits armés et dʼautres situations de violence», déclare Peter Maurer, président du CICR. «En collaboration avec nos partenaires au sein du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et de la communauté humanitaire au sens large, nous devons trouver les moyens pour relever ces défis», ajoute le président du CICR. «Il nous faut mieux coordonner les efforts humanitaires de prêter une très grande attention aux opinions de ceux que nous cherchons à aider afin de et leur donner la possibilité de jouer un rôle actif dans ces efforts, l'objectif ultime étant de permettre aux personnes dans le besoin de recouvrer une vie normale sur le long terme». Bon nombre des activités quotidiennes du CICR ont aujourdʼhui des incidences de grande portée. «La vision d'Henry Dunant - l'idée de la Croix-Rouge - a non seulement survécu, elle a prospéré durant toutes ces longues années», ajoute M. Maurer. «Au cours du dernier siècle et demi, le CICR a surmonté l'adversité politique, les difficultés financières, les barrières culturelles et d'innombrables autres obstacles, même les attaques dirigées contre son personnel qui cherchait à apporter une assistance et une protection humanitaires vitales aux personnes vulnérables».

D

Le 21 septembre les bénévoles du Val-de-Marne ont rendu hommage à l'un des fondateurs de la Croix-Rouge Internationale, Jean-Henri Dunant. Ce jour là, plus de 175 volontaires, 57 véhicules d'interventions venus de tout le département sʼétaient retrouvés sur l'esplanade du château de Vincennes, puis à la préfecture du Val-de-Marne à Créteil.

La culture

Les artistes de la Maison pour Tous exposent

es cours se déroulent dans la bonne humeur et la concentration. «Mariana nous laisse une grande liberté d'expression, nous permet de perfectionner nos techniques par le travail de sujets appropriés, nous aide à surmonter nos difficultés et nous pousse à créer des toiles originales, qui reflètent le caractère et la sensibilité de chacun d'entre nous. Elle nous donne envie de nous dépasser et d'aller toujours plus loin dans cet art difficile» témoignent tous ceux qui bénéficient de son enseignement dispensé dans le cadre de la Maison pour Tous. En attendant, ces véritables artistes viennent dʼexposer leurs créations dans le hall de lʼHôtel de Ville. Un grand bravo à tous : Christiane Videau, Martine Verdier, Michèle Thomas, Gin Rey, Laure Laffite, Rita Kanoui, Françoise Gradelet, André Gioli et Caroline Cotten.

L

Sports et paysages u mardi 14 au jeudi 23 janvier, sur la thématique «Sports et paysages», le peintre Marc Levy a invité le public à pénétrer dans son univers graphique et coloré à travers quelque 35 à 40 toiles. Un trait dynamique, une palette chromatique aux harmonies «chaudes», lʼartiste traduit à merveille lʼambiance des épreuves sportives en particulier celle des courses de chevaux. Même envoutement du visiteur lorsquʼil découvre - ou redécouvre - ces paysages du sud marocain qui sont autant dʼinvitation au dépaysement..

D


33 La vie locale

Bonne année à Saint-Mandé ! oucieux de respecter le plus scrupuleusement possible les obligations que fixe la loi en matière de communication dans le cadre des périodes préélectorales, le maire a donc évité, lors de la traditionnelle cérémonie des vœux de la municipalité organisée le samedi 11 janvier, de dresser un bilan exhaustif de l’action municipale. Cette soirée se déroulant à deux mois des élections municipales, le premier magistrat n’était donc pas autorisé à utiliser cette occasion pour faire le bilan de ses actions passées. Exit donc le bilan de tous les travaux qui ont été réalisés dans les écoles, sur la voirie, dans les bâtiments municipaux ou bien d’autres encore… Exit le bilan des activités sportives et culturelles de l’année… Exit surtout le programme des travaux et réalisations qui seront entrepris durant l’année 2014 !

S

ans son intervention, le maire sʼest donc plus directement adressé à toutes celles et tous ceux qui ont contribué et qui contribuent au développement de SaintMandé, quʼils soient fonctionnaires ou élus, chefs dʼentreprises ou salariés, militants ou cadres associatifs, membres des communautés éducative et scientifique, artistes, afin de les remercier chaleureusement pour leurs actions et leur engagement au service de tous. En cette soirée des vœux, Patrick Beaudouin sʼest donc contenté dʼévoquer les cinq défis majeurs que doit relever Saint-Mandé et ceux qui président à sa destinée : - Protéger et améliorer le cadre de vie, - Affirmer et adapter SaintMandé au développement durable, - Vivre dans une ville toujours plus solidaire et fraternelle, - Maintenir lʼidentité de SaintMandé dans un environnement en pleine mutation, - Continuer dʼassurer la sécurité.

D

Le tout dans un contexte budgétaire difficile et ce malgré des contraintes fortes et des menaces qui pèsent sur elle comme sur le devenir de communes de la petite couronne. «Je le rappelle souvent, SaintMandé est la plus petite ville dʼIle-de-France en surface géographique 0,92 hectare, moins dʼ1 km2. Nous sommes dans le top 4 des villes les plus denses, les plus peuplées, dʼailleurs

avec Vincennes : soit près de 27 000 habitants au km2. Ce qui a pour conséquence - et il faut en être conscient - un foncier rare donc un foncier cher. Ce qui rend très compliqué la réalisation de construction dʼéquipements publics et de logements, malgré le soutien de lʼEtat et des bailleurs sociaux». «Saint-Mandé est une ville sans économie réelle autre que celles de nos amis artisans, commerçants, professions libérales et de quelques Très Petites Entreprises (TPE). Les grandes entités économiques sont parapubliques. Il sʼagit de lʼHôpital dʼinstruction des armées Bégin et du Pôle géosciences en devenir. Nous avons donc des recettes fiscales liées à lʼéconomie qui demeurent très faibles. En conséquence la richesse de la commune, ce sont ses habitants avec un potentiel financier élevé qui nous situe juste après

Aubade musicale offerte par le Conservatoire municipal aux Saint-Mandéens dans lʼescalier dʼhonneur de lʼHôtel de Ville.


34 La vie locale

Petit cadeau de bienvenue aux nouveaux Saint-Mandéens…

la ville de Neuilly-sur-Seine. Le poids des efforts, dans un contexte de baisse massive des dotations budgétaires de lʼEtat et dʼaugmentation des prélèvements financiers des villes dites riches vers les villes dites pauvres, pèse donc sur lʼensemble des ménages qui vivent à SaintMandé. Et même si l'on peut se réjouir de vivre dans une ville où la pression fiscale est la moins élevée derrière les 6 villes du département aux recettes fiscales économiques très fortes, tel Rungis ou encore ChevillyLarue, il faut être attentif au poids des impôts». «Une autre contrainte, qui se révèle aussi être une richesse : la démographie. Elle a pesé très fortement sur lʼactivité de notre commune. En 1976, lorsque je suis arrivé à Saint-Mandé, près de 40 % de la population avait plus de 65 ans. En 1999, ce pourcentage est tombé à 19,10% et en 2010 à 15,10 %. Cette baisse a été naturellement rééquilibrée par une arrivée de nombreuses familles avec des enfants et cʼest une joie. Il a fallu nous adapter pour les recevoir. Or ce boum démographique nous lʼavons financé sur nos propres deniers car lʼEtat nʼa pris en compte quʼen

2009 lʼeffet de seuil de plus de 20 000 habitants. Nos dotations budgétaires ont été effectivement, jusquʼen 2009, celles dʼune ville de moins de 20 000 habitants avec les conséquences financières et budgétaires que lʼon imagine». Dans le même temps, le maire a rappelé que «les dotations budgétaires des communes ont été régulièrement écrêtées et revues à la baisse dans le cadre dʼun nouveau calcul où, entre autre, le potentiel financier des habitants a été pris en compte. Saint-Mandé a donc été doublement pénalisée». Saint-Mandé est le fruit dʼune longue histoire commencée il y a plus de mille ans. Saint-Mandé reste conforme à ce que souhaitent ses habitants parce que tous ont eu à cœur ou veulent maintenir vivant son dynamisme, sa solidarité sociale et son cadre de vie si recherché et envié. «Il faut donc en gérant Saint-Mandé, avoir à lʼesprit ces paramètres dʼéquation compliqués à résoudre. Mais cette volonté de maintenir Saint-Mandé telle que je viens de la décrire peut être menacée ou perturbée» fait remarquer le premier magistrat.

Contraintes administratives En effet, «une menace pèse sur notre commune : la Métropole du Grand Paris votée sur les bases dʼun amendement lors dʼun vote dʼun texte sur la décentralisation présenté par l'actuelle majorité». «Nos concitoyens y ont peu fait attention. Si naturellement on ne peut nier la nécessaire mutualisation des moyens et lʼintercommunalité - nous sommes dʼailleurs au sein de

lʼACTEP et nous avons de nombreux liens avec les villes de Vincennes et de Fontenaysous-Bois, avec qui nous agissons de concert dans de nombreux domaines - il nous faut rester vigilants pour conserver la taille humaine de notre commune. Avec ce projet de loi, récemment voté, nos villes de la Petite couronne, Saint-Mandé, Vincennes, Fontenay-sousBois, ou les 121 autres... vont se voir amputer de leurs prérogatives, des outils de gestion qui assurent leur autonomie de décision : droit du sol, urbanisme, logement, environnement, économie, ... Ce sera la Métropole du Grand Paris, un organisme géant de 200 à 300 élus, qui décidera du destin de nos sols, nos équipements, nos propriétés, du devenir de nos investissements collectifs ou individuels. Qui empêchera cet organisme de construire des tours ou de sʼattaquer à notre architecture à taille humaine, en lieu et place de nos pavillons ou de nos immeubles haussmanniens ?». Cette incontournable cérémonie des vœux a parallèlement permis de rendre hommage à tous ceux qui contribuent, au quotidien, au bon fonctionnement et au rayonnement de la ville, des services municipaux au tissu associatif qui par ses actions, tisse ce lien social primordial à la vie en collectivité. «Nʼoublions pas notre devise «Cresco et Floresco», toujours dʼactualité ! » a conclu le maire. «Elle nous montre lʼexemple, croître et embellir ! Voici les vœux que je formule pour la France, pour notre belle cité et pour chacun dʼentre vous ! Belle et heureuse année 2014 ! ».


35 Vœux 2014 aux forces de sécurité

Plus de 70 personnes étaient présentes dans la salle des Fêtes dont Michel Mosimann, sous-préfet de Nogent-sur-Marne, Dominique Bongrain, commissaire divisionnaire de Nogent, chef du 4e district, Laurence de Mellis, commissaire de Vincennes, le Chef de bataillon Frédéric Daugérias le capitaine Marie-Audrey Leheup, commandant respectivement le 3e Régiment de cavalerie et le 2e Escadron de la Garde républicaine, et Romuald Garin, chef de la police municipale de la Ville de Saint-Mandé. ardi 28 janvier, lʼHôtel de ville a accueilli la traditionnelle cérémonie des vœux aux Forces de sécurité et Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance. En lʼabsence du maire souffrant, cette cérémonie a été présidée par Jean-Pierre Nectoux, adjoint au maire chargé de la Sécurité, et en présence des membres du conseil municipal, adjoints et conseillers municipaux, du directeur général de lʼadministration communale, des directeurs et personnels des services municipaux, et a réuni les représentants de la police nationale et ses différentes composantes, la police municipale, la gendarmerie nationale, la Garde républicaine et la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP). Au nom du maire et des habitants de Saint-Mandé, JeanPierre Nectoux a chaleureusement remercié toutes ces forces de sécurité pour leurs actions quotidiennes de soutien, dʼaide et de secours au service des personnes et des biens. Il a souligné les très bons résultats obtenus grâce à une meil-

M

leure coopération depuis la création de la police dʼagglomération en septembre 2011. Puis, il a exprimé toute sa satisfaction devant lʼexcellence du partenariat entre police nationale et municipale depuis plusieurs années qui permet dʼassurer une sécurité croissante aux Saint-Mandéens car il ne faut pas oublier que la Sécurité est la première de nos libertés. Le nombre de personnes interpellées en flagrant délit et traduites en justice grâce à la vidéo protection, à la télésurveillance et aux bornes de proximité mises en place à Saint-Mandé, a augmenté. Mais, a-t-il souligné, «il faut continuer avec détermination notre présence de proximité car la délinquance se renouvelle sans cesse». Autre constatation : lʼété dernier, Saint-Mandé nʼa pas subi de cambriolages grâce à une meilleure communication et aux dispositifs mis en place par la police municipale en partenariat étroit avec la police nationale ce qui a aussi permis de faire baisser les chiffres de la délinquance.

Chacun sʼest félicité des bons chiffres de lʼan dernier mais comme lʼa martelé Michel Mosimann, sous-préfet de Nogent-sur-Marne, «il faut rester vigilant et continuer les efforts en améliorant encore le partenariat police nationale et municipale pour une plus grande efficacité et une meilleure sécurité des habitants de Saint-Mandé qui induira encore une nouvelle baisse des chiffres de la délinquance».

La vie locale

Laurence de Mellis, commissaire de Vincennes, Jean-Pierre Nectoux, adjoint au maire chargé de la Sécurité et Michel Mosimann, sous-préfet de Nogent-sur-Marne.

Michel Mosimann, sous-préfet de Nogent-sur-Marne, félicitant plusieurs policiers qui se sont illustrés au cours de leurs missions en 2013.


36 La vie locale

Téléthon 2013 à Saint-Mandé : partage et solidarité ! ette année encore, pour la 27e édition du Téléthon, la municipalité de Saint-Mandé a été fidèle à son engagement aux côtés des organisateurs du Téléthon, avec le soutien indéfectible du Comité des fêtes, des centres de loisirs et des différentes associations de la ville de Saint-Mandé. Tous se sont mobilisés une nouvelle fois pour lancer un appel à la générosité et aux dons. Le programme proposé, varié et festif, a permis ainsi de récolter plus de 4900 euros, plus quʼen 2012. Durant toute la semaine, du lundi 2 au vendredi 6 décembre 2013, une vente dʼobjets réalisés par les enfants et les animateurs des centres de loisirs a été organisée dans leurs locaux au profit de lʼAssociation française contre les myopathies (AFM). Le samedi 7, des ateliers de maquillage, pliage et dessins ont été proposés en même temps quʼune brocante de peluches et jouets, une vente dʼobjets ainsi que des crêpes et des gaufres sans oublier les gâteaux de la Passerelle que lʼon pouvait acheter. Chacun pouvait trouver son bonheur, sous la forme dʼun petit ours, dʼun jeu de construction, de livres, autant dʼobjets pour soi ou à offrir pour Noël… Lʼaprès-midi, un spectacle de

C

variétés françaises «Le Coffre à jouets» a été offert par les enfants et par Clémentine (chanteuse Saint-Mandéenne) accompagnée de sa pianiste Nam qui a permis à tous de danser et de chanter. La piscine du centre sportif Roger-Vergne, a participé aussi à ce Téléthon 2013 en proposant des baptêmes de plongée encadrés par les plongeurs de Saint-Mandé. Dimanche, cʼétait au tour du Cavalier de la Tourelle et de ses champions de nous enchanter avec des démonstrations dʼéchecs ! LʼAmicale pétanque du Chalet, quant à elle, a organisé deux tournois de pétanque qui ont ravi petits et grands, mordus ou néophytes ! Les Saint-Mandéennes et les Saint-Mandéens sont venus nombreux participer à ces journées de partage, de solidarité,

de convivialité et ont été très généreux : plus de 4 900 euros récoltés grâce aux dons dʼassociations et de particuliers. La municipalité adresse ses plus vifs remerciements aux associations participantes (la Passerelle, lʼAPC, les Plongeurs de Saint-Mandé et le Cavalier de la Tourelle), aux associations donatrices (lʼANAF, lʼAmicale du 101e RI, les amis des Rayons de soleil et de lʼEnfance, la Saint-Mandéenne, les Médaillés militaires - 72e section, lʼAssociation des jumelages, le Comité des fêtes, La Plaudienne, association des auvergnats du Cantal et le restaurant-hôtel Le Ruisseau), ainsi quʼaux nombreux bénévoles qui se sont mobilisés. Grâce à la mobilisation de tous, cette semaine de solidarité et dʼentraide a été une belle réussite !


37

15e édition du salon du modélisme ferroviaire :

Le rendez-vous des passionnés

a 15e édition de lʼexposition annuelle dédiée au modélisme ferroviaire a été un franc succès. Cʼest désormais une tradition, tous les ans, en janvier, la municipalité de SaintMandé et le Saint-Mandé Club Ferroviaire (SMCF) organisent lʼexposition de modélisme ferroviaire à lʼHôtel de Ville. Samedi 18 et dimanche 19 janvier, plus de 2 100 visiteurs sont venus admirer cet univers si particulier des trains en modèle réduit. Des réseaux très élaborés étaient exposés au grand public, connaisseurs ou néophytes ont été plongés dans ce monde passionnant. Cette exposition annuelle constitue un évènement incontournable auquel participent de nombreux amateurs, artisans,

L

fabricants, éditeurs, libraires, clubs et associations, tous passionnés de trains, de chemins de fer, miniatures ou grandeur nature. Cette année, plus de 10 participants ont fabriqué chacun des petits modules et les ont alignés, constituant ainsi un réseau ferroviaire de 16 m : un record ! Durant le week-end, les visiteurs ont pu admirer de nombreux exercices de styles en matière de modélisme (embranchement particulier, train de mine, funiculaire, ...) ainsi que des réseaux dʼenvergure à lʼimage de celui de Jean-Yves Pages avec sa gare de Castelnaudary et ses environs, qui était déjà présent lʼan dernier. Un autre magnifique circuit de

9 mètres a fait voyager les «ferroviphiles» (amateurs du monde des chemins de fer et des trains en tous genres) de tous âges, le long dʼune portion de la ligne Toulouse/Carcassonne avec ses nombreuses scènes détaillées autour de la voie… plus vrais que nature ! Chaque maquette représente des dizaines voire des centaines dʼheures de travail minutieux et technique avec des voies ferrées, des trains, des maisons, des églises, des cours dʼeau, villages, ponts, arbres, routes, habitants sont reproduits à plus ou moins petite échelle avec grand talent dans les moindres détails. Cette exposition est avant tout un lieu de partage entre passionnés du genre, débutants ou confirmés, où chacun peut trouver des réponses à ses questions ainsi que de nouvelles idées pour emmener le modélisme ferroviaire encore plus loin ! Les visiteurs ont pu également acheter du matériel et des livres spécialisés, neufs ou dʼoccasion. De nombreuses animations et démonstrations liées à la création, à lʼentretien et la réparation dʼun réseau se sont déroulées tout au long de ces deux journées. La beauté des trains et des paysages contribue au succès grandissant de ce salon.

La vie locale

Dans une ambiance conviviale, petits et grands ont pu admirer, rêver, retomber en enfance en parcourant cette superbe exposition ferroviaire. Un week-end féérique !

Les deux organisateurs de ce salon du modélisme ferroviaire.


38 La vie locale

Délégation sud-coréenne en visite à Saint-Mandé

eudi 12 décembre, une délégation de la mairie de la Métropole de Séoul (Corée du Sud) conduite par Hyang Ju Chun a été accueillie en mairie de Saint-Mandé pour une rencontre de travail portant sur lʼorganisation administrative du service de lʼEtat civil. En charge dʼun projet de restructuration de lʼétat civil sud coréen, la douzaine de membres de la délégation a ainsi rencontré plusieurs élus saint-mandéens dont Jean-Pierre Nectoux, adjoint au maire chargé du Sport, de la Vie associative, des Jumelages et de lʼAnimation, conseiller technique à la Sécurité, ainsi que le responsable du bureau de lʼétat civil et de lʼadministration générale. Un échange fructueux qui a permis à la délégation sudcoréenne de mieux comprendre et mieux connaître le fonctionnement interne du service.

J

Bon anniversaire à la Maison des Marronniers

5 décembre : hommage aux Morts pour la France

a municipalité et les anciens combattants avaient convié les Saint-Mandéennes et Saint-Mandéens à participer le jeudi 5 décembre, à 18 h, à la Journée nationale dʼhommage aux Morts pour la France pendant la Guerre dʼAlgérie et les combats du Maroc et de Tunisie. Une cérémonie qui sʼest déroulée place Charles-Digeon, aux pieds du monument aux morts saint-mandéen, en présence notamment du maire, de plusieurs membres du conseil municipal, de Jean Boggio, adjoint au maire honoraire, président de la section de lʼUnion nationale des combattants et du Souvenir français. Reprenant le message officiel de Kader Arif, ministre délégué aux Anciens combattants, le maire a rappelé quʼen cette journée «le retour sur cette mémoire douloureuse» et rendre hommage à tous ces hommes et toutes ces femmes, tous ces civils et ces militaires qui, pour fait de guerre et parce quʼils avaient foi en France, ont perdu la vie sur la terre algérienne ou en métropole». Une commémoration au cours de laquelle ont été cités les noms des vingt Saint-Mandéens morts pour la France en Afrique du Nord : Raoul Combes, André Fleouter, Gustave Marquet, Albert Desjouis, Marcel Hisler, Pierre Fahy, Gilbert Valentin, Roger Canier, Claude Bruant, Pierre Rigolot, Marcel Huguet, Claude Fialip, Saint-Paul Lermain, René Prevot, Claude Richard, Jacques Mercier-Laurent, Jean Bredel, Jean-Jacques Badu, Raymond Probst et Jacques Leffort.

L

Handicap et escrime

D

Photo JM Orlowski

Vendredi 20 décembre, la Maison des Marronniers a fêté ses 15 années dʼexistence lors dʼune soirée organisée dans la salle des Fêtes de la mairie. Thème : voyage dans lʼunivers fascinant et raffiné du Japon. Lʼoccasion pour les adhérents et le public de participer à de nombreux ateliers et de déguster des plats traditionnels japonais. Une soirée endiablée durant laquelle petits et grands ont pu se remettre de leurs émotions autour du copieux buffet pour goûter les nombreux et délicieux desserts. Un bel anniversaire célébré comme il se devait par les animateurs et les adhérents venus nombreux.

imanche 12 janvier, le Club d'escrime de Vincennes a organisé son circuit Handisport pour les séniors hommes et femmes. Ils étaient 30 dont 5 femmes et 25 hommes à concourir ce jour là et parmi eux pas mal de membres des équipes de France masculine et féminine. Commencée à 11 h, la compétition s'est achevée à 16h30 comme prévue par les organisateurs. Ce tournoi connait un succès de plus en plus grand, tant par le nombre que par la valeur des participants.


41 En direct du conseil municipal ardi 17 décembre à 20 h, le conseil municipal s’est réuni sous la présidence du maire, a pris les décisions suivantes …

M

1 et 2 - Le conseil municipal a approuvé les procès-verbaux du 10 juillet et 26 septembre 2013. 3 - Maintien du 9e poste dʼadjoint au maire. 4 - Election dʼun adjoint au maire. 5 - Décision modificative n°3 du budget primitif 2013 de la commune. 6 - Versement dʼun acompte de subvention à lʼASM Handball. 7 - Versement dʼun acompte de subvention à la crèche parentale associative «Les petits castors». 8 - Versement dʼune subvention exceptionnelle à lʼassociation La Passerelle. 9 - Ouverture des crédits dʼinvestissements 2014. 10 - Garantie dʼemprunt accordée à la société HLM SOFILOGIS - Opération 55-57 rue du Commandant Mouchotte à Saint-Mandé. 11 - Garantie dʼemprunt accordée à la Maison de Retraite Intercommunale (MRI) – 57 rue du Commandant Mouchotte à Saint-Mandé. 12 - Examen des rapports annuels dʼactivités 2012 des délégataires de services publics. 13 - Rapport annuel 2012 sur la qualité et le prix du service public dʼélimination des déchets. 14 - Rapport annuel 2012 sur le prix de lʼeau et la qualité des services publics de lʼeau potable et de lʼassainissement. 15 - Examen des rapports annuels dʼactivité 2012 des syndicats. 16 - Approbation du programme dʼactions du programme local de prévention des déchets pour lʼannée 2014. 17 - Approbation de la convention de mise à disposition de services du SIPPEREC dans le cadre dʼopérations de raccordement au réseau de distribution publique dʼélectricité.

18 - Adhésion au groupement de commandes du SIPPEREC pour les services et fournitures en matière de systèmes dʼinformation géographique. 19 - Sollicitation d'une subvention auprès de lʼagence «Eau Seine Normandie» pour des travaux pluriannuels dʼassainissement sur le réseau de la commune. 20 - Approbation de la convention pluriannuelle de participation financière de la collectivité à certaines formations du CNFPT. 21 - Modification du tableau des emplois de la ville. 22 - Convention dʼadhésion au service ergonomie et ingénierie de la prévention des risques professionnels du centre interdépartemental de gestion de la petite couronne. 23 - Avenant n°14 à la convention relative à la participation de la ville aux frais de fonctionnement pour les élèves saint-mandéens fréquentant lʼécole élémentaire Notre-Dame pour lʼannée scolaire 2013-2014. 24 - Participation des familles et de la ville aux dépenses des séjours de lʼannée 2014. 25 - Attribution de chèques initiatives jeune en faveur de deux jeunes Saint-Mandéens. 26 - Règlements de fonctionnement des crèches municipales et familiales et de la Halte garderie municipale de SaintMandé. 27 - Autorisation donnée à M. le Maire de signer la convention de partenariat 2014 avec la Chambre de métiers et de lʼartisanat du Val-de-Marne. 28 - Actualisation du règlement intérieur de lʼEspace Accueil Solidarité Emploi - Point Information Jeunesse applicable au 1er janvier 2014. 29 - Actualisation du règlement intérieur de la piscine du Centre Sportif Roger Vergne au 01/01/2014. 30 - Abrogation de la convention entre la ville de Saint-Mandé et le syndicat mixte Autolibʼ adopté par délibération du conseil municipal du 7 septembre 2011

et approbation de la nouvelle convention relative au déploiement, au financement et à lʼexploitation du service public Autolibʼ. 31 - Application de lʼarticle L 2122.21 L 2122.22 L 2122.23 du Code Général des Collectivités Territoriales : Il est demandé au conseil municipal de prendre acte des décisions suivantes prises par M. le Maire : - Portant approbation de la convention relative à la vérification des conditions du regroupement familial entre le Préfet du Val-de-Marne, la directrice territoriale de lʼoffice français de lʼimmigration et de lʼintégration de Créteil et le maire de Saint-Mandé ; - Portant création d'une régie de recettes temporaire et fixation des tarifs des produits vendus par le service périscolaire pour le festival des accueils de loisirs ; - Portant création d'une régie de recettes temporaire et fixation des produits vendus par le service juridique pour la remise des composteurs ; - Portant institution d'une régie d'avances temporaire pour le séjour de Rambouillet du 8 au 12 juillet 2013 du service périscolaire ; - Portant création d'une régie d'avances et de recettes auprès du stationnement payant - cartes d'abonnement de stationnement sur voirie ; - Portant création d'une régie d'avances et de recettes auprès du stationnement payant - horodateur ; - Portant modification de la régie d'avances auprès du service comptabilité ; - Portant approbation de la convention à passer entre la ville de Saint-Mandé et La Poste relative à la mise en place du dispositif recygo papier ; - Portant approbation d'un contrat de cession relatif à la diffusion d'un spectacle «Didier Lockwood improvisible» par la SAS Polyfolies ;

conseil municipal


42 conseil municipal

- Portant approbation d'un contrat de cession relatif à la diffusion d'un concert «Récital Talentissimo» par l'association Monde France et Culture ; - Portant approbation du contrat de prestation de service : mission de service public - capture, ramassage, transport des animaux errants sur la voie publique et exploitation de la fourrière animale ; - Portant approbation de la convention relative à l'organisation d'un approfondissement BAFA entre la ville de Saint-Mandé et l'Institut de Formation, d'Animation et de Conseil du Val-de-Marne (IFAC) ; - Portant approbation des conventions relatives à l'organisation de la journée Défense et Citoyenneté ; - Portant approbation d'un contrat de cession du spectacle «Il était un petit bois» par l'association enfance et musique ; - Autorisation donnée à Monsieur le Maire de signer la convention relative à la transmission des données de l'état civil et/ou des avis électoraux par Internet ; - Portant approbation d'une convention de location de salle entre Mlle Marjorie POU et la Ville de Saint-Mandé ; - Portant approbation d'un contrat d'engagement relatif à la diffusion d'un récital de piano par Mme Hélène TYSMAN ; - Portant approbation de la convention entre la ville de Saint-Mandé et l'association "La fleur qui rit" pour la programmation de séances de l'heure du conte à la Médiathèque ; - Portant approbation de la convention entre la ville de Saint-Mandé et l'Association «Centre innovant de développement social et artistique» pour la programmation de séances de l'heure du conte à la Médiathèque ; - Portant approbation d'un contrat de cession entre la ville de Saint-Mandé et l'Association «Les productions du vendredi» pour la

représentation du spectacle «don pasta - food sound system» à la Médiathèque ; - Portant approbation d'un contrat de cession entre la ville de Saint-Mandé et la Compagnie du chameau pour la représentation du spectacle «sortilèges et maléfices» à la Médiathèque ; - Portant approbation d'un contrat de location d'une salle de la Maison des Marronniers entre la ville de Saint-Mandé et Madame Inès MORALES ; - Portant approbation d'une convention d'animation culturelle «séances de lecture» entre la Ville de Saint-Mandé et la résidence Lanmodez ; - Portant approbation de la convention de partenariat entre l'INSEP, l'inspection académique du Val-de-Marne et la ville de Saint-Mandé ; - Portant adoption de la convention avec la société C.T.R. en qualité de conseil opérationnel chargé d'une mission d'audit et de conseil en Ingenierie fiscale - Taxe sur les surfaces commerciales (TASCOM) ; - Portant adoption de la convention avec la société C.T.R., en qualité de conseil opérationnel chargé d'une mission d'audit et de conseil en ingénierie fiscale - taxe foncière ; - Portant approbation d'un contrat de cession du droit d'exploitation d'un spectacle avec J.P NATAF par l'association 45 tour ; - Portant approbation d'un contrat de cession du spectacle «Qui veut la peau de la petite souris» par la compagnie rendez-moi mes sentiments ; - Approbation d'un contrat de cession entre la ville de SaintMandé et la compagnie les trois coups pour la représentation du spectacle «les 3 cadeaux de Lisette» à la Maison de la famille (crèche familiale). 32 - Vœu pour demander une réouverture de la concertation avec lʼEtat concernant les aspects financiers de la réforme des rythmes scolaires.

33 - Questions diverses Lʼordre du jour étant épuisé, M. le Maire a levé la séance à 0h15.

Retrouvez le compterendu détaillé des conseils municipaux en vous connectant sur le site internet de la ville : www.mairie-saintmande.fr

undi 20 janvier à 20 h, le conseil municipal s’est réuni sous la présidence du maire, a pris les décisions suivantes …

L

1 - Le conseil municipal a approuvé les procès-verbaux du 17 décembre 2013. 2 - Débat dʼorientations budgétaires 2014 de la ville de Saint-Mandé. 3 - Octroi de lʼindemnité de conseil au Receveur municipal. 4 - Participation communale à la surcharge foncière de l'opération d'acquisition-amélioration d'un logement social sis 67, avenue Sainte-Marie à SaintMandé. 5 - Autorisation donnée à M. le Maire de signer lʼavenant n°2 à la convention de partenariat avec lʼassociation «Aux amis collectionneurs de Saint-Mandé» pour lʼexploitation du marché aux vieux papiers. 6 - Autorisation donnée à M. le Maire de signer la convention à passer entre la Direction des services de lʼenvironnement et de lʼassainissement (DSEA) et la ville de Saint-Mandé pour le déploiement de la fibre optique. 7 - Modification des statuts du Syndicat intercommunal pour le gaz et lʼélectricité en Ile-deFrance (SIGEIF). 8 - Modification du tableau des emplois de la Ville. 9 - Modification du régime indemnitaire des agents municipaux : conditions dʼoctroi de lʼindemnité spéciale mensuelle de fonctions des agents et des


43 chefs de service de police municipale. 10 - Application de lʼarticle L 2122.21 L 2122.22 L 2122.23 du Code Général des Collectivités Territoriales : Le conseil municipal a pris acte des décisions suivantes prises par M. le Maire : - Portant modification de la régie d'avances du service comptabilité (2011-25) ; - Portant approbation d'une convention de prêt de la maison des marronniers à l'association " La Passerelle" du 25 décembre 2013 et du 31 décembre 2013 au 1er janvier 2014 ; - Portant approbation d'une convention de location de salle entre le Théâtre de la Demi-lune et la Ville ; - Portant actualisation des droits de voirie de la ville de Saint-Mandé à compter du 13/01/2014 ; - Portant approbation d'un contrat de location de salle entre la Maison des marronniers et Mme B. du samedi 4 janvier 2014 19h00 au 5 janvier 2014 1h00 ; - Portant approbation d'une convention de mise à disposition d'une salle de la Maison des marronniers à l'association «Secas» le samedi 1er février 2014 : - Portant approbation d'un contrat d'engagement relatif à la diffusion d'un récital violon piano par l'association les «Concerts saint-mandéens». 11 - Questions diverses Lʼordre du jour étant épuisé, M. le Maire a levé la séance à 21h50.

conseil municipal Première assemblée plénière du conseil municipal jeunes 2013-2015

ardi 10 décembre a eu lieu, dans la salle des Mariages de lʼHôtel de Ville, la première assemblée plénière du nouveau conseil municipal jeunes (CMJ) présidé par le maire de Saint-Mandé. Ce dernier a investi officiellement chaque jeune dans leur rôle de conseillère et conseiller en les décorant de la cocarde tricolore et républicaine du conseil municipal jeunes. Les quatre commissions du CMJ ont ensuite présenté chacune deux projets qui ont été soumis dès la fin des argumentations aux votes de tous les jeunes conseillers municipaux. Ainsi quatre projets ont été choisis dans lʼoptique de les réaliser dans lʼannée 2014 : - Commission Solidarité, Santé et Prévention : «Viens danser pour leurs rêves» une soirée dansante en faveur de lʼassociation «Rêves». - Commission Environnement, Propreté et Citoyenneté : «Vélo Taxi» un service de proximité pour les personnes à mobilité réduite. - Commission Culture, Patrimoine et

M

Jumelage : «Festival la Belle Etoile», cinéma en plein air en faveur de lʼassociation «Vaincre la mucoviscidose». - Commission Sports, Loisirs et Jeunesse : «Mondial 2014, Saint-Mandé avec les Bleus», projection sur grand écran des matchs de lʼéquipe de France en faveur de lʼassociation «Petits Princes». Avant de lever la séance, le maire a distribué les carnets de bord du «Petit citoyen», outil pédagogique indispensable du jeune conseiller municipal.


44 Appariement avec le Sénégal

Les associations

«Tu aimes bien chanter?» êtons, chantons ensemble ! Viens rejoindre le chœur d'enfants de Saint-Mandé. Aucune connaissance musicale nʼest requise pour intégrer la chorale. Des pratiques vocales et rythmiques sont encadrées par un chef de chœur expérimenté. Pour quoi faire ? Pour apprendre des chants festifs, émouvants dans plusieurs langues et éveiller ainsi le goût pour les pratiques musicales collectives et linguistiques… Pour apprendre des techniques vocales afin de mieux utiliser sa voix… Pour le plaisir de chanter ensemble ! Contact : Association Artemisa (tél : 06 09 36 32 27 - courriel : artemisa96@hotmail.fr).

F

L’Alliance Vila Verdé-Saint-Mandé imanche 6 octobre, lʼAlliance Vila Verdé - Saint-Mandé a organisé une après-midi de folklore portugais à lʼinitiative de Dorés de Sousa, marraine du jumelage entre Saint-Mandé et Vila Verdé, et de tous ses amis portugais de Saint-Mandé, au centre Roger-Vergne, rue du CommandantMouchotte. Grâce à lʼamicale participation des groupes folkloriques de Maisons-Alfort et de Nogent-sur-Marne, lʼaprès-midi a été un moment de partage convivial et festif, en présence du maire, de Jean-Pierre Nectoux, président de lʼassociation de Jumelages, des membres du bureau de lʼADJ, et dʼun public venu très nombreux. Plus de 200 personnes avaient fait le déplacement et ont pu admirer, entre autres, le groupe folklorique de Saint-Mandé pendant sa prestation très réussie de chants accompagnés des instruments de musique du Portugal. Toute lʼaprès-midi, les participants ont pu se restaurer grâce à des ventes et des dégustations de nombreux produits portugais : gâteaux, soupes régionales, accras de morue, vins pour le plus grand plaisir des gourmets. Le moment, très original, de la cueillette du maïs a aussi été apprécié de tous.

ors dʼun séjour à titre personnel au Sénégal, Jean-Pierre Nectoux, adjoint au maire et président de lʼAssociation des jumelages, a remis à lʼéquipe senior de football de Saly Portudal deux jeux de maillots et shorts (24) ainsi quʼune dizaine de ballons et des sacs de sport, offerts par le Football club de SaintMandé et lʼADJ. Parallèlement, lʼADJ de Saint-Mandé a remis à lʼécole primaire de la ville de Saly Portudal du matériel scolaire et des matériaux de construction pour lʼamélioration des infrastructures de lʼécole.

L

L’Amicale Pétanque du Chalet : 1983-2013, déjà 30 ans!

D

imanche 15 décembre, lʼAmicale Pétanque du Chalet (APC) a fêté ses 30 années dʼexistence ! Durant lʼassemblée générale, Jean-Pierre Nectoux, adjoint au maire chargé des Sports, de la Vie associative et des Jumelages, a remis la médaille dʼor de la Ville de Saint-Mandé au président de lʼAPC, André Raspail, président du Comité départemental du Val-de-Marne auprès de la Fédération française de pétanque et jeu provençal, pour son action, son efficacité et son engagement sans faille au sein de lʼAPC depuis de nombreuses années, en présence du maire, de Christine Sevestre, conseillère municipale déléguée aux Sports, ainsi que de nombreux adhérents et sympathisants du club. La veille, un repas très convivial à lʼHôtel de Ville, a réuni les membres de lʼAmicale Pétanque du Chalet pour fêter les 30 ans dʼexistence autour de son président, André Raspail. Durant son discours, il a rendu un bel hommage aux membres fondateurs disparus et il a remercié les présidents successifs qui en ont fait un club performant mais surtout un lieu de rencontres cordiales, sportives et de solidarité. André Raspail a vivement remercié le maire pour «le soutien financier, logistique et moral de la ville de Saint-Mandé» et du fort attachement des adhérents. Il a souhaité une longue vie à lʼAmicale et surtout des résultats sportifs à la hauteur de leur espérance.

D


45 Enfant de Seloghin

association Enfant de Seloghin, créée en janvier 2013 a pour objet dʼaméliorer les conditions dʼaccès à lʼéducation pour les enfants et dʼaider au développement du village. Seloghin se situe au Burkina faso, à peu près à 20 kilomètres de Ouagadougou, direction sud-est, dans la commune de Saaba. La nature y est très sèche et les pluies rares et insuffisantes. La plupart des villageois vivent sans eau, sans électricité et le plus proche barrage est à 8 kilomètres. Par conséquent, quotidiennement, les agriculteurs, les éleveurs, les femmes et les enfants se rendent à ce lieu, à pied, avec des bidons pour se ravitailler et faire boire les animaux. Par ailleurs, la scolarisation dans les écoles publiques au Burkina Faso est payante. Pour un enfant en primaire, les frais

de scolarité sʼélèvent à 10 000 Francs CFA, c'est-à-dire 15 euros ! Pour les familles cʼest énorme et, donc, certains enfants ne vont jamais à lʼécole, certains y restent un an, parfois deux, rarement trois. Depuis sa création, Enfant de seloghin, grace aux adhésions et aux fonds récoltés à travers des activités multiples, a pu réaliser plusieurs actions pour lʼécole Jacques Boulas de Seloghin. Ne serait-ce que sur le deuxième semestre de 2013, nous avons participé à la journée des Associations de SaintMandé, fait de nombreuses brocantes, organisé la Journée des Associations «Deux Projets, un Seul Objectif !» au lycée Teilhard-de-Chardin de SaintMaur, le 28 novembre dernier, réalisé une expo-ventes le 7 décembre et participé au Noël des Créateurs à la Charpente de Saint-Mandé. Et, bien-sûr,

Les associations nous sommes retournés au Burkina Faso pendant les vacances de la Toussaint. Au 31 décembre 2013 voici le bilan de nos actions : Lors de notre voyage, nous avons pu constaté que lʼécole manquait cruellement de livres et dʼéquipement pour lʼapprentissage des enfants et lʼenseignement des maîtres et que les tableaux datant de la création de lʼécole en 1984 étaient dans un état plus que lamentable. Achats de fournitures : 40 cahiers TP petit format, 3 cahiers TP grand format, 6 palettes de peinture, 3 boîtes de crayons de couleur, 8 boîtes de feutres, 1 jeu pédagogique, 1 tampon direction, 1 encrier, 50 règles de 20 cm, 30 livres de lecture CP1 dont 20 couverts. Travaux réalisés : 8 tableaux de 5 m de long et dʼ1,20 m de hauteur pour les classes de lʼécole. Financement du premier Arbre de Noël des enfants du village de Seloghin avec distribution de cadeaux, bonbons et biscuits et un repas de Noël. LʼArbre de Noël a eu lieu le 20 décembre. Dʼautres projets sont en cours pour 2014 : - Mise en œuvre de recherches de fonds pour la réalisation dʼun préau et dʼun coin cuisine. En effet, les enfants nʼont pas dʼabri pour se reposer au moment du déjeuner. Ils arrivent à lʼécole à 7 h le matin, ont cours jusquʼà 12 heures, reprennent à 15 heures jusquʼà 17 heures. Dans de très nombreux cas, ils parcourent jusquʼà 14 kilomètres aller-retour et quittent la maison sans manger et sans nourriture pour le midi. Le coût du préau est de 2 713 250 Francs Cfa (4 136,32 euros). - Campagne de reboisement autour de lʼécole : ceci permettra de créer un système dʼombre naturelle, de fournir des fruits et des sources de pharmacopée traditionnelle autour de lʼécole et de lutter contre la désertification. - Réalisation dʼun mini-book, recueil des travaux des enfant : lors de notre voyage, les

enfants ont écrit leurs chants, récitations et contes quʼils ont illustrés. En collaboration avec Annick Hémery de lʼatelier «Les MiniBooks» à SaintMandé, ces travaux vont être réunis en un livre. Plus de renseignements en contactant : enfantdeseloghin@voila.fr Brigitte Cadol-Gallardo Présidente

Bureau du LTSM La nouvelle composition du conseil administration et du bureau du LTSM est la suivante : Président : Sylvie Sitruk Vice-présidente et Trésorière : Rosine Laurent Secrétaire général : Thibault de Valence. Membres du comité : Benoit Bermond, Gérard Marin, Bernard Duclos, Martial Follot et Florence de la Ruelle.


Vive les mariés !

46 Les associations

Les Amis des Rayons de Soleil et de l’Enfance epuis plus de 35 ans, les Amis des Rayons de Soleil et de lʼEnfance organisent une vente de solidarité au profit de lʼEnfance en souffrance dans les salons de lʼHôtel de Ville. De nombreux stands pratiquant des prix défiant toute concurrence pour les vêtements et le linge de maison vous y attendent mais également vous pourrez y trouver des produits régionaux de grande qualité. Le bénéfice de cette vente permet dʼaider les 14 Maisons dʼEnfants à Caractère Social situées sur le territoire National. En 2014, les dates suivantes ont été retenues : samedi 15 mars de 14 h à 19 h et dimanche 16 mars de 11 h à 18h30. Les Saint-Mandéennes et Saint Mandéens ont toujours répondu présents, cette année encore, les organisateurs comptent sur eux.

D

ardi 3 décembre à 14 h, le maire a célébré le mariage de Méryl Mimoun (assistante de direction) et de Rudy Szwed (gérant de cabinet de recrutement).

M

Nouvelles de Saint-Mandé Accueil Vous aimez les activités suivantes : - Marche dans le bois de Vincennes, - Matinées théâtrales, - Aquagym à la piscine de Saint-Mandé - Cercle de lecture, - Débats spectacles, - Scrabble, - Art floral, - Sorties culturelles avec conférencière, - Excursion de fin dʼannée, - Déjeuners et goûters amicaux. Nos permanences : tous les mardis, sauf vacances scolaires, de 14h30 à 16h30, Centre Pierre-Cochereau, 2, avenue Gambetta à Saint-Mandé. Nos coordonnées : Andrée Cornet au 01 48 08 33 89 Marie-Joëlle Bousquet au 01 43 74 23 66.

amedi 7 décembre à 14 h, Françoise Fougerole, adjoint au maire chargée des Relations avec les institutions, les collectivités locales et les syndicats intercommunaux, a célébré lʼunion de Rosa Djendoubi (infirmière) et de Christian Julien (consultant).

S

Le Club des amis la suite de son assemblée générale du 16 janvier, la nouvelle composition du conseil administration et du bureau de lʼassociation Le Club des amis est la suivante : Président : Claude Andriot (01 43 28 68 96) Vice-président : Jacques Barbet Daugé (01 43 44 58 34) Secrétaire générale : Jacqueline Roux (01 43 28 66 99) Secrétaire générale adjointe : Janine Paulin (01 43 65 31 97) Trésorière : Christiane Péridier (01 43 98 12 79) Trésorière adjointe : Françoise Steratto (01 43 28 77 80) Membres du conseil dʼadministration : Annie Andriot, François Gravet, Guy de Luca, Jean Ide et Simone Ducroux.

A

undi 23 décembre à 14 h, le premier magistrat saint-mandéen a procédé au mariage de Dorothée Benguigui (professeur des écoles) et de Jonathan Sebbag (chef dʼentreprise).

L


Elections municipales 2014

Votez . . . z e l u o v s u o v i u q po ur

! z e t o v s i ma 4 1 0 2 s r a m 0 3 Les 23 et de 8 h Ă  20 h


Bmo février mars 2014