Page 1

La Principauté glomed.free.fr/laprincipaute.html

Le premier journal d’actualité de Monaco

Année X • Numéro 97 • Mensuel édité par Global Media Associates Sas • Gérant de la publication Roberto Volponi • Rédaction et administration : “Le Beausoleil de Monaco” 6, boulevard de la Turbie 06240 Beausoleil • Tél. : +33 09.50.79.90.84 • Fax (+33) 09.55.79.90.84 • Siège Social : Piazza Caduti della Montagnola 48 00142 Rome • Tél./Fax (+39) 06.23.31.52.15 • Bureau de Milan : Tél./Fax (+39) 02.70.03.01.42

Juillet-Août 2011

Numéro de Commission Paritaire : 0512 U 81608 • Dépôt légal : à parution • Imprimé sur papier spécial en Union Européenne • Concessionnaire général de publicité : Global Media Associates Sas Section Publicité • Abonnements : annuel (soit 11 numéros) € 20 ; hors Monaco et France +50% • S’adresser à Global Media Associates - Bureau Abonnements ou à http://glomed.free.fr/abo.pdf

€2.00

Photo © Charles Franch / Palais Princier Monaco

L’événement

Spécial mariage princier



OUI

8 GRANDES PAGES DE REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE


2 La Principauté L’ Evénement

Le mariage princier

L’ Evénement Le mariage princier

Juillet-Août 2011

INTERVIEW EXCLUSIVE• Jean des Cars, journaliste et écrivain, historien officiel de la famille princière de Mo

“Des souverains au

INTERVIEW

“Pour les Français les Grimaldi sont des cousins : une dynastie de remplacement pa our présenter le mariage Princier dans sa véritable dimension historique et populaire, La Principauté a demandé à Jean des Cars, historien, écrivain et journaliste français - spécialiste des dynasties européennes - de répondre en exclusivité à nos questions.

P

 Jean des Cars, vous êtes lié depuis longtemps à la famille régnante de Monaco. Votre approche historique recoupe des relations privées. Jean des Cars : “Mon arrière grand-père adorait Monaco, terminus de rêve de sa passion des trains, grande révolution de lʼépoque. Il était dʼautre part très lié au prince navigateur et savant, le Prince Albert Ier. Un jour pour parler du monde sous-marin, le duc des Cars mon arrière grand père donc, se rend au palais. La voiture-calèche du prince vient le chercher à la gare mais sur la place du palais quʼon lui fait visiter pour lʼhonorer, les vieux pavés sont fatals à lʼéquipage. Le plancher de la voiture sʼeffondre et mon aïeul se retrouve entrainé à courir au rythme du cocher pour éviter le pire. Une scène à la de Funès. Il en sortira essoufflé, vestimentairement déstructuré et en sueur. Le chambellan du Prince lui disant « vous nʼauriez pas dû vous presser autant monsieur le duc, vous étiez à lʼheure » Cette anecdote faisait beaucoup rire Rainier et Grace. Nous avons été très proches notamment lors de la fondation du Festival du cirque. Mon père Guy des cars était lui aussi passionné du cirque et du Monaco culturel. Car Monaco a toujours été en avance, a toujours été un phare.

PAR PATRICE ZEHR Photos © DR

Les premiers cinémas de la Côte dʼAzur ont ouverts à Monaco. Les premières voitures, les premières expositions océanographiques. Monaco cʼest un petit pays avec une grande histoire dont ce mariage ouvre une nouvelle page innovante”.  Que pensez-vous de la couverture médiatique du mariage. JDC : “Elle est à la hauteur de lʼévénement. Pour les Français les Grimaldi sont des cousins. Cʼest une dynastie de remplacement par rapport à une nostalgie royale, non avouée mais bien réelle dans notre monarchie républicaine. Les médias ont été fascinés par la comparaison Charlene - Grace. Cʼest un anachronisme mais cʼétait inévitable. Ce nʼest pas facile pour la jeune femme qui a fait front à cette pression parfois malveillante, avec une gentillesse et une classe qui ont forcé lʼadmiration. Il nʼest jamais facile de prendre une suite, surtout quand on vient derrière une légende. Ce ne fut pas facile pour Albert II de succéder à son père le « boss incontesté», Rainier III. Il a su trouver son style, elle saura occuper sa place”.  Quelles leçons en tirer... JDC : “Une principauté mythique mais bien réelle a été redécouverte, elle a trouvé un couple qui deviendra mythique, mais restera moderne. Monaco cʼest un rêve, un pays rêvé qui doit continuer avec un mélange de vedettes, de personnalités, de fortunes, mais aussi dʼaffection, de proximité et de qualité de vie pour tous. Il nʼy a pas que des riches à Monaco. Il y a un petit peuple - nationaux et résidents - qui sʼest associé à la joie du couple à travers les céré-

L’EDITORIAL

Les larmes de la Princesse qui ont ému le monde entier l y a deux clés de lecture pour ce mariage princier qui a attiré les yeux du monde entier sur notre petite Principauté. Toutes les deux légitimes, toutes les deux aussi respectables. D’un côté, il y a ceux qui cherchent toujours à trouver des prétextes pour évoquer des scandales présumés, sur la seule base de rumeurs incontrôlées, souvent enrichies par des détails croustillants de pure fantaisie... Pour eux, tout le reste n’est qu’une façade hypocrite pour cacher ces scandales présumés. De l’autre côté, il y a ceux qui refusent même l’idée que derrière une belle fête puisse se profiler n’importe quels secrets inavouables, et qu’il ne s’agit que de mensonges malveillants, sans aucun fond de vérité, fruits de l’imagination sans limites de ceux qui jalousent Monaco et tout ce qui l’entoure. Chacun est libre d’avoir son opinion sur ce sujet, de croire ce qu’il veut, mais – fort heureusement - tout cela n’a pas réussi à gâcher la fête des Monégasques (et de la grande majorité des résidents), réunis autour de leur Prince et de leur nouvelle Princesse durant deux jours qui resteront gravés dans les mémoires pour les années à venir. Au-delà de tous les bruits de couloirs qui ont explosé juste une semaine avant la date fatidique, ce qui restera gravé à jamais dans les mémoires des millions de personnes du monde entier qui ont assisté - directement ou à travers les médias - à ce mariage historique, sera sans doute le moment d’émotion sincère que n’a pu cacher la Princesse lors du dépôt du bouquet dans la petite église de Sainte Dévote. Les larmes de la jeune épouse ont balayé d’un seul coup toutes les malignités de ceux qui tentaient d’insinuer qu’il ne s'agissait que d’une sorte de représentation théâtrale sans vrais sentiments. Les émotions authentiques, elles, peuvent difficilement être dissimulées. Une émotion qui était palpable aussi parmi les personnes qui ont assisté à la cérémonie dans les rues de la Principauté en fête. Les Monégasques ont accueilli leur nouvelle Princesse avec un enthousiasme et une vraie affection qui étaient évidents aux yeux de la planète entière. Un mariage donc, qui non seulement a été parfaitement organisé, mais a laissé aussi une forte empreinte émotionnelle, intimement partagée par tout un peuple... Néanmoins, il faut le dire, les racontars autour du couple princier ne se sont pas - pour autant - arrêtées, et continueront sans doute encore longtemps à remplir les tabloïds internationaux. Les personnages célèbres, et encore plus les chefs d’Etat n’ont pas le droit à leur vie privée dans la même mesure que le commun des mortels... Il faudra s’habituer à vivre avec, sans se faire trop d’illusions, et apprendre à les gérer de la meilleure façon possible. Ce mariage nous dit aussi, clairement, que malgré tous les efforts qui ont été faits pour faire ressortir la véritable image de ce pays, « le vrai Monaco » a encore du mal à franchir les frontières. Il reste encore beaucoup de travail à accomplir pour faire en sorte que l’ « autre Monaco » puisse enfin trouver la place qu’il mérite dans un imaginaire collectif qui semble toujours plus intéressé au côté « people », ce qui ne répond pas à une réalité bien différente et authentique. Mais les larmes pleines d’émotion d’une ravissante Princesse qui ont ému le monde entier ont d’ores et déjà commencé à apporter leur importante contribution en ce sens… (R.V.)

I


Juillet-Août 2011

L’ Evénement Le mariage princier

La Principauté

3

onaco, répond à nos questions sur l’impact que cette union pourrait avoir sur la relance de l’image de la Principauté et sur son avenir

u milieu de leur peuple”

ar rapport à une nostalgie royale, non avouée mais bien réelle dans notre monarchie républicaine”

INTERVIEW

Cʼest la base des relations franco-monégasques. La France doit protéger Monaco en cas dʼagression extérieure. Et comme vous le savez pour le mariage Princier la sécurité externe aérienne et maritime a été prise en main avec lʼaccord de Monaco, par la France, les carabiniers et les policiers monégasques assurant la sécurité intérieure des milliers de participants à lʼévénement. Il y a eu en1731 un événement qui aurait pu être fatal. La dynastie des Grimaldi est éteinte. Cʼest un seigneur de Matignon qui par mariage devient un Grimaldi. Lʼhôtel de Matignon donc, siège du gouvernement français, est curieusement un ancien domaine des Grimaldi. Petit à petit donc Monaco construit avec la France ce quʼon appelle aujourdʼhui « une communauté de destin ». Il faut bien voir cependant quʼà cette époque Monaco est un bout du monde très difficile dʼaccès par la terre. De Paris à Monaco il faut un mois. Cet inconvénient a, en fait, protégé la Principauté”.

monies civiles et religieuses, les concerts et manifestations populaires. Il y a un vrai peuple monégasque, gonflé par la fidélité des résidents envers la famille princière. Les monégasques nʼavaient connu que Grace et Rainier III, ils restent marqués par leurs disparitions et ce mariage, cʼest le retour officiel du bonheur à Monaco, de Monaco Etat bonheur. Il y a un miracle à Monaco que le monde a découvert lors de ce mariage. On a vu des souverains au milieu de sa population dans une communion familiale. Ce miracle politique unique au monde…cʼest une des leçons de ce mariage. Le rêve est parfois un modèle”.  Les Grimaldi sont en effet une vraie dynastie européenne dans lʼhistoire de lʼEurope... JDC : “Oui, on oublie le plus souvent de rappeler que ce Rocher qui fait rêver a été pendant des siècles un enjeu européen. Cela a duré 700 ans. Monaco attire depuis lʼantiquité avec un port naturel très sûr. Cet abri était connu des Phéniciens, des Grecs et des Romains. Au Moyen Age lʼEurope à connu une guerre concernant de nombreux pays et opposant, pour la domination du continent, les partisans de lʼEmpereur du Saint Empire Romain-Germanique et les papes qui se présentaient en légitimes continuateurs de Rome et en représentants de Dieu en terres chrétiennes. Cette guerre est souvent une guerre civile qui oppose entre elles, les grandes familles féodales, cʼest le cas alors dans la puissante cité-état maritime de Gênes. Lors dʼun épisode de ce conflit entre papes et empereurs, les Grimaldi sont chassés et ils réussissent avec leurs amis et clients à sʼemparer par ruse, dans un scénario digne dʼAlexandre Dumas, du rocher. Pour se faire ouvrir

les portes par la garnison, les Grimaldi se déguisent en moine, lʼhistoire de Monaco commence comme un formidable feuilleton”.  Et depuis cette dynastie est restée... JDC : “On lʼoublie souvent mais cette dynastie est aujourdʼhui la plus ancienne des dynasties européennes. Plus ancienne que les britanniques, les espagnols et toutes les autres. Sur un si petit territoire, même sʼil a été un temps plus important, cʼest historiquement fou. Tout le monde a voulu sʼemparer de Monaco et les ambitions se sont un peu annulées grâce à un génie manœuvrier hors-pair des Grimaldi. Un élément très important pour expliquer la longévité des Grimaldi réside dans le rôle exceptionnel que les femmes ont pu jouer. A Monaco, contrairement à la France, il nʼy a pas de loi salique, une loi qui écarte on le sait les femmes du trône. Cʼest un point essentiel. Il y a eu pendant ces périodes incertaines à Monaco des femmes de seigneurs puis des princesses qui ont été de fortes femmes et des meneuses dʼhommes. Aujourdʼhui encore si le Prince ne sʼétait pas marié, ou sʼil avait voulu renoncer à ses obligations, sa sœur Caroline aurait pu prendre les choses en main naturellement et légitimement par exemple. Dʼailleurs cela a été le cas avec la mère du Prince Rainier. Monaco nʼest pas un rocher people tranquille. Qui sait que pendant plus dʼun siècle entre Moyen Age et Renaissance, le Rocher a été gouverné par des représentants de lʼEspagne plus puissants que le seigneur monégasque ? Monaco a été une possession espagnole. Le tournant, cʼest en mai 1641 la signature par le roi de France Louis XIII du Traité de Péronne. Cʼest Richelieu qui sʼest souvenu du passé maritime des Grimaldi à un moment où la France était privée dʼune marine digne de ce nom.

 Tout commence vraiment pour le Monaco dʼaujourdʼhui avec Napoléon III. JDC : “Oui cʼest le grand tournant- le chemin de fer, le tourisme, mais il y avait également de bonnes relations entre les Grimaldi et Napoléon Bonaparte. En fait, dans la tourmente révolutionnaire puis lʼeffondrement de lʼempire napoléonien qui débouche sur un redécoupage de lʼEurope, Monaco aurait pu complètement disparaître. Nʼoublions pas que cʼest une petite phrase de Talleyrand qui sauve la Principauté « Et le Prince de Monaco rentrera dans ses Etats ». La période est très difficile car Monaco se retrouve sous lʼinfluence du Piémont Sardaigne. Les Grimaldi, fait princes par les espagnols et altesses sérénissimes par Louis XIV, sont hors des grandes puissances liées à un petit Etat. Mais tout change quand Napoléon III récupère Nice et la Savoie. Monaco perd les ¾ de son territoire mais le Prince Charles III a un trait véritablement de génie. Il invente le tourisme de luxe, les jeux, le casino, fait bâtir lʼopéra par Charles Garnier et supprime les impôts directs. Cʼest le début du miracle de Monte Carlo qui perdure aujourdʼhui encore”.

 Il y a eu la deuxième guerre mondiale tout de même. JDC : “Oui. Une période très difficile et Monaco a été relancé par un mariage, celui de Rainier et de Grace. En 1956, quand Rainier épouse la mythique Grace Kelly, il nʼy avait plus de femmes au Palais depuis longtemps. Aujourdʼhui. depuis 6 ans, depuis la mort de son père il y avait un prince célibataire. Cela ne va pas à Monaco, une Principauté sans princesse régnante. Les monégasques attendent beaucoup de cette jolie jeune femme et ils ont raison”.

“La saga des Grimaldi”, Jean des Cars, « tempus » - éditions Perrin. Format poche, nouvelle édition, 500 pages, 10 euros


4 La Principauté

Politique & Société

Juillet-Août 2011

NOUVEL HOPITAL • Au-delà de l’enjeu politique, le site choisi par le Gouvernement semble le moins pénalisant et le mieux adapté possible

Bientôt à l’Est du nouveau... Le projet prévoit 409 lits sur près de 75 000 m2 destinés au bassin s’étendant de Villefranche-sur-mer à Menton PAR PATRICE ZEHR

l est hélas inévitable que le futur hôpital de Monaco ne devienne un enjeu politique majeur. Cʼest un projet qui concerne tout le monde à Monaco et dans le bassin de population concerné. Cʼest lʼavenir de la santé publique de plus de 120.000 personnes qui est en jeu pour deux ou trois générations. Cʼest certainement le plus important, au niveau humain, de tous les futurs chantiers de Monaco. La santé ce nʼest pas que de lʼimmobilier hospitalier. La santé ça coûte cher mais personne ne peut sʼen passer. Il faut donc faire pour le mieux avec des coûts adaptés aux moyens et maitrisés dans le temps. Le projet présenté par le Gouvernement Princier engage en effet la Principauté sur un projet de santé et un choix immobilier déterminant pour les années à venir. Sʼil y a bien cependant un objectif qui devrait dépasser tous les clivages, cʼest celui de la qualité des soins, le bien être des patients et le respect du personnel. Est-ce si difficile alors que les réponses aux questions fondamentales paraissent simples ? Monaco avait-il besoin dʼun nouvel hôpital ? Tout le monde répond oui. Le site choisi est-il le moins pénalisant et le mieux adapté possible, la encore la réponse est oui. Le projet retenu est-il ambitieux tout en restant néanmoins raisonnable ? Là aussi la réponse est affirmative.

POLITIQUE

I

 Les critiques avant le projet Alors on peut toujours sʼinquiéter du coût et anticiper des dérapages toujours possibles et sans doute inévitables. Mais le faire dès aujourdʼhui sans connaître les opéra-

LE NOUVEL HOPITAL EN CHIFFRES Le projet du nouvel hôpital prévoit la construction de 365 lits, auxquels s'ajoutent 44 lits de psychiatrie déjà existants. Soit 409 chambres sur près de 75 000 m² destinés au bassin s'étendant de Villefranche-sur-mer à Menton. Pour un budget estimé à 550 millions d'euros (contre les 720 millions d'euros annoncés, mais certainement sousestimés à lʼépoque, selon le Conseiller Valeri, du projet Vasconi réactualisé). Une enveloppe complémentaire de 9 millions d'euros sera consacrée à la réduction des nuisances par l'installation de murs antibruit transparents et le renforcement des doubles vitrages du CHPG. Dans le but de « préserver la qualité de l'accueil et des soins prodigués à l'hôpital pendant toute la durée du chantier », comme lʼa souligné le Conseiller de Gouvernement pour les Affaires Sociales et la Santé.

teurs du projet, leurs engagements et le cahier des charges, cʼest tout de même assez facilement crier au loup même si lʼon est sûr que dans certaines forêts il y a forcément des loups. Parmi les différentes hypothèses, celle privilégiant le site actuel sʼest finalement imposée, consacrant la nécessité dʼun regroupement des services, avec la proximité du futur Centre de Gérontologie Clinique Rainier III, tout en limitant les nuisances lors de la construction. Le choix de la partie Est du site nʼest pas une option prise « par défaut ». Elle ne comporte plus de « bâtiment-tiroir ». Par rapport à lʼoption Ouest, le bâtiment devrait être plus rapidement opérationnel, plus rationnel dans son fonctionnement et offrir une plus grande cohérence architecturale. Bien sûr il faut attendre pour voir ce qui sera proposé et choisi à la place du cube volumétrique inesthétique des premiers visuels. Ce choix offre surtout lʼavantage de permettre la livraison de trois quarts des services dès la première phase en 2021.

DES CHAMBRES DʼEXCELLENCE Elles auront entre 18 et 22 m2 contre 16 à 17 dans les hôpitaux voisins et 22 à 24 dans le projet Vasconi. Cela reste vaste et ambitieux. 380 millions toutes taxes comprises. 312 millions pour un projet français, à Nice, de 100.000 m2 et de 750 lits. Cela est du à la nature du terrain et aux 558 places de parkings envisagées. Un programme complémentaire de 300 autres places est déjà prévu. Cʼest dû surtout à la qualité de la construction et aux structures adaptées à des soins généralistes de qualité et à des ratios de personnels et donc de m² construits par lit, très supérieurs à ceux des hôpitaux du pays voisin. On ne peut quʼespérer que les comptes seront bons, mais surtout les soins excellents.

LES REACTIONS • Médecins et forces politiques concordent en large majorité sur le choix adopté par le Gouvernement

J.F. Robillon : “Une décision où prévaut le bon sens”

es principales inquiétudes portent sur une dérive des coûts. Le Conseiller Valeri a donc voulu être très clair. Il a martelé la volonté du Gouvernement L de «se tenir aux chiffres préparés avec beaucoup de sérieux et de professionnalisme par le cabinet Icade ». Certains trouvent le prix des chambres très élevé. Mais il faut savoir ce quʼon veut. La qualité des chambres (toutes individuelles) est un choix pour la réputation et lʼattractivité du futur CHPG, pour le confort des malades, et pour lʼenvironnement du personnel.

 Un choix largement partagé... Le projet dʼailleurs a été bien reçu par les médecins notamment ceux engagés dans la vie publique comme Jean Michel Cucchi qui sʼest félicité du meilleur choix possible, mais aussi Jean-François Robillon, le Président du Conseil National : “Depuis lʼannonce de lʼarrêt du projet Vasconi par le Gouvernement Princier en juin 2010, je nʼai cessé de défendre une solution qui devait aller dans le sens de la préservation des finances de lʼEtat, de lʼintérêt des usagers du service public de la santé et permettre au Gouvernement de respecter sa parole de livrer 500 logements pour les Monégasques dʼici à la fin de la mandature en cours. (...) Cette solution, que jʼai toujours défendue, consistera finalement à construire sur le site actuel du CHPG où des centaines de millions dʼeuros ont déjà été investis pour des équipements publics de soins (Centre de Gérontologie Clinique, centrale dʼénergie, centre de formation des infirmiers), dans une zone à lʼest qui permettra de libérer un maximum de réserves foncières en vue de réaliser des opérations immobilières résidentielles et de bureaux, tout en préservant la construction dʼune très belle opération domaniale « le Tamaris ». En ma qualité de Président du Conseil National, je suis donc heureux que le Gouvernement Princier ait pris une décision faisant prévaloir le bon sens et lʼintérêt général du Pays”. Quant à Patrick Bini, directeur de

lʼactuel Centre Hospitalier et bien sûr largement consulté, il a estimé ce choix “comme le plus pertinent”. Jean-Joseph Pastor, le Président du Conseil dʼadministration du CHPG, ne conteste pas le choix mais on sent quʼil pense que le coût ne sera pas maitrisé. Anne Poyard-Vatrican trouve de son coté le projet encore flou et pointe du doigt le coût des lits et le problème des parkings dans une adhésion moins positive que ses alliés de lʼUNAM au sein de lʼUPM. R&E reste sur la position du « wait and see » mais dénonce déjà le poids annuel du projet sur le budget de lʼEtat, fidèle à sa ligne de lutte absolue contre tout risque de déficit. Pourtant, sʼil y a bien un domaine où il faut investir quitte à écorner les pseudos dogmes économiques, cʼest bien celui de la santé.  La fin dʼune hypothèque qui facilite les relances immobilières ! Voilà donc le projet « les Tamaris » libéré mais ce nʼest pas le seul chantier concerné. On peut estimer que dans la continuité des tours Odéon le projet dʼune « défense » à la monégasque sera peut être repris dans les stratégies dʼattractivité en tenant comptes des réalités internationales. De la même manière tout est dégagé pour le nouveau collège sur les délaissés ou lʼutilisation du terrain du Testimonio. Il ne faut pas non plus oublier le «foncier libérable» prés de 8.000 m2 à lʼemplacement actuel et 1240 m2 sur lʼespace ouest non utilisé. Le chantier après les études sur 4 ans devrait durer 10 ans…. Cela nous met en 2015 pour le début des travaux. Mais dés 2021 les trois quarts des services pourront être livrés et lʼancien hôpital aura continué à fonctionner avec le moins de désagrément possible. Dʼici-là Monaco aura à nouveau changé de visage. Car cʼest de l'avenir du pays dont on parle. La ligne de conduite est celle de lʼambition réaliste. Cʼest ce que précise le communiqué gouvernemental. “La décision sur le nouvel Hôpital illustre la volonté du Gouvernement Princier de mettre en œuvre sa politique de manière ambitieuse et responsable”. Mais la vigilance va sʼimposer pour maîtriser les dépassements des coûts, cette maladie nosocomiale de la construction... (P.Z.)


Politique & Société

Juillet-Août 2011

La Principauté

LEGISLATION • Le vote favorable de la majorité des élus intervenu après un interminable débat dû à la complexité des sujets en question

Droits de mutation réformés Une loi devenue désormais indispensable mais fortement contestée sur la méthode et les conséquences PAR PATRICE ZEHR

e vote du mardi 28 juin au Conseil national reflète mal la vigueur des débats sur la réforme des droits de mutation. 2 contre et 3 abstentions. Ce vote est intervenu après un interminable débat qui a obligé a renvoyer à plus tard le texte de société consacré aux violences conjugales et surtout aux discriminations. Il a montré que lʼUNAM, membre de lʼUPM avec lʼUP, nʼhésitait pas sur un point précis à rejoindre la majorité UDM, de plus en plus relative avec le départ de Catherine Fautrier dans le Corps diplomatique monégasque. Ce qui sʼest manifesté tient en deux critiques.

L

 Les risques pour les opérations off shore Il nʼy avait pas dʼurgence, le Gouvernement et son Conseiller pour les Finances nʼauraient pas assez précisément évalué les conséquences de la réforme notamment sur le secteur off shore. Pour les droits payés dans le circuit classique, tout le monde est dʼaccord, ils étaient parfois dissuasifs. Leur baisse de 40% veut relancer un secteur plus que poussif. Le raisonnement est convaincant, il vaut mieux avoir moins sur quelque chose que beaucoup sur rien. Bien plus complexe les ventes off shore. Cʼest normal puisque lʼopacité est faite pour quʼon nʼy comprenne rien. Ce secteur, qui concerne plus de 60%, peut être 80%, des transactions, nʼengendrait aucun droit pour Monaco. On achetait à Monaco mais Monaco ne touchait rien. Lʼéthique en fait paraît rejoindre lʼintérêt bien compris de lʼEtat. Maintenant quand on voudra monter une opération off shore qui débouche sur une acquisition à Monaco, il faudra payer 7,5%. On reste opaque mais on paye.  Les attaques de Nouvion contre Robillon R&E dénonce une précipitation inutile, une connivence gouvernement - UDM et une prise de risque non calculée. En fait Laurent Nouvion reproche au président Robillon dʼavoir escamoté un débat sur un texte qui peut faire peur à certains riches investisseurs. Ce dernier a réagi en rappelant que tout le monde était dʼaccord sur le principe de rétablir lʼéquité entre les deux systèmes. Il regrette lʼabsence, lors des travaux préparatoires, du leader de R&E enfermé comme toujours dans la critique alarmiste et précise que la baisse des droits de mutation classiques ne se justifie quʼavec une compensation sur lʼoff shore. Même approche de lʼUnam alors que lʼUP aurait aimé plus dʼavis dʼexperts avant de sauter le pas. Pour Jean-François Robillon toutes les garanties ont été prises. « Rappelons tout dʼabord que depuis 2003, le Conseil National, toutes tendances politiques confondues, demande le dépôt dʼune loi modifiant lʼactuel dispositif des droits de mutation auquel échappe les sociétés « off shore ». Pourquoi une telle demande ? Depuis 1947, environ 15.000 appartements, hors domaines de lʼEtat, ont été construits en Principauté. Sur ces 15.000 appartements, près de 3.500 appartiennent à des sociétés « off shore » et, comme par hasard, se sont les biens situés aux adresses les plus prestigieuses et donc les plus couteuses. Si bien que depuis quelques années les services fiscaux monégasques nʼenregistrent plus de ventes supérieures à 4 millions dʼeuros ! »

Photo © CN

 Mieux évaluer les conséquences... Pour Anne Poyard-Vatrican les gains attendus ne justifient peut être pas les risques pris… il fallait en tout cas en être sûr. « Depuis que je suis élue, depuis 2003, cʼest le texte le plus complexe, le plus technique et le plus risqué quʼil nous a été donné de voter…… Et pourtant ce projet de loi remporte la palme toute catégorie de la vitesse supersonique dʼétude en Commission…… De quoi parlons- nous ? Les droits de mutation ne représentent que 6 à 8% des recettes de lʼEtat, et dans lʼhypothèse la plus favorable nous pourrions passer à des droits de mutation qui représenteraient 8 à 10% des recettes. …. Par contre dans le cas contraire, cʼest à dire où la frilosité des inves-

tisseurs lʼemporterait, lʼabsence de hausse de ces droits devra se conjuguer avec des effets collatéraux bien plus importants. Vous arguez avec fierté avoir resserré les mailles du filet mais encore fautil que les poissons y entrent ! Ma crainte, qui est partagée par la place financière est que votre système risque de surcroît de faire fuir les poissons et que votre filet se vide... » Il est évident que lʼéthique a un prix. Lʼattractivité de Monaco passait par une baisse des droits de mutation impliquant une réforme globale, concernant donc lʼoff shore. Les conséquences sur ce secteur ont-elles été bien évaluées ? Pour le Gouvernement et une majorité dʼélus - oui, non pour R&E et les indépendants, pas assez pour lʼUP.

Attractivité : surtout ne plus perdre de temps !

U

n conseil stratégique pour l’attractivité (CSA) a été mis en Photo © DR place. Le gouvernement s’adjoint donc une cellule de réflexion de développement et de prospective. Il répond ainsi à la feuille de route Princière. Un peu comme l’avait si bien fait, il y a de cela deux ans déjà, le Conseil national sous la présidence de Stéphane Valeri dans le cadre des propositions « Monaco 2029 ». C’est peu dire que ce document de travail n’a pas été véritablement bien exploité. On a tout de même l’impression qu’on réfléchit beaucoup alors qu’il est plus que temps d’agir. Il est évident que certaines propositions de « Monaco 2029 » auraient pu être mises en œuvre sans attendre les travaux d’un autre comité, aussi prestigieux soit-il. Le nouveau conseil stratégique est composé de 14 membres de droit et de 30 personnalités désignées… Cela fait beaucoup de monde, même si c’est du beau monde, pour travailler vite et déboucher sur du concret. Ce n’est pas la qualité des participants de droits ou choisis du conseil stratégique qui est en cause, mais une impression, celle que l’on hésite finalement beaucoup sur les grandes lignes de l’attractivité. On ne demande bien sûr qu’à être démenti. Si les objectifs et les moyens s’imposaient d’eux-mêmes, on n’aurait certes pas besoin de « think tank » saturés de compétences. Il est donc à souhaiter que la multiplication des réflexions et la diversité des participants ne gène pas l’objectif principal : faire des choix rapides pour des actions immédiates. Certaines évidences peuvent s’imposer, elles sont déjà dans « Monaco 2029 » que tous les membres du conseil stratégique ont certainement en leur possession. On sait que dans la compétition internationale actuelle et dans un tel contexte économique, le temps qui passe c’est de l’attractivité perdue par rapport aux concurrences. Réfléchir sur l’attractivité c’est bien, c’est indispensable, mettre une stratégie en application – enfin- ce sera mieux, et le plus vite possible. Pour être complet, rappelons que le gouvernement a déjà pris des mesures concrètes, dès avant la création du CSA : allégement du processus de création d’entreprise, création du « Monaco Business Office » et un package jeune entrepreneur, issu du travail conjoint du gouvernement et de la JCEM. (P.Z.)

5


Juillet-Août 2011

La Principauté

Economie & Finance

FINANCE • Le président le l’AMAF Etienne Franzi fait le point sur la situation financière du pays durant cette période de crise internationale

La place résiste mais plafonne D’une progression à deux chiffres on est passé à une progression à un seul chiffre : juste + 3,4% en 2010... PAR PIERRE-YVES

REICHENECKER

e n’est pas encore Photo © DR l’inquiétude, mais une constatation : d’une progression a deux chiffres - +15% en 2005, 2006 – on est passé depuis à une progression à un chiffre : +3,4% du 31.12.2009 au 31.12.2010. Avec une baisse des dépôts et -3,6% sur la même période. Depuis 2007, la place « évolue » dans un créneau entre 75 et 79 milliards d’euros. En cause : les inquiétudes sur l’extension, à certains de principaux marchés de la place monégasque, des accords de coopération fiscale (La Principauté a signé à ce jour 24 accords de coopération fiscale, dont 13 avec des pays de l’OCDE). « La progression de 2,6 Mds d’euros, enregistrée sur l’ensemble de l’année, est pour l’essentiel due à la combinaison des effets de marché et de change » a expliqué Etienne Franzi, le président de l’AMAF (1) en recevant récemment la presse locale. Le nombre d’établissements bancaires, 36, reste stable, avec une forte concentration, huit établissements pesant pour 2/3 des actifs financiers. En notant l’arrivée du premier groupe financier libanais, Audi Saradar, qui a repris la Dresdner Bank Monaco.

C

 Hedge funds en vogue Alors, quelle stratégie de développement pour la place monégasque ? D’abord tenir compte de ses spécificités. La place se positionne clairement sur la gestion de fortune. Avec une internationalisation de la clientèle - deux tiers de clients internationaux non résidents. Prochain objectif : la clientèle russe avec une mission de prospection prévue à Moscou en octobre prochain. Par ailleurs, la Principauté attire de plus en plus les gestionnaires de Hedge funds. Une quinzaine sont déjà installés à Monaco, venant de Londres principalement, et quatre nouveaux dossiers d’implantation sont en cours d’examen. « C’est bien pour alimenter la machine économique, mais cela n’apporte rien à la place financière » a souligné M.Franzi. Le président de l’AMAF a également tenu à rappeler que « tout le monde reconnaît la qualité de lutte de Monaco contre le blanchiment. Pas question de risquer

RENCONTRE

d’entamer l’image de la Principauté ».  Oh Sister ! En conclusion, à une question concernant la déclaration de Christine Lagarde sur la crise bancaire de 2008 et la faillite de la banque Lehman Brothers (2) : «Si Lehman Brothers s'était appelée Lehman Sisters, la banque n'aurait peut-être pas fait faillite» car les femmes, dans les affaires, «injectent moins de libido et de testostérone» que les hommes , le président Franzi a répondu par un « no comment » de circonstance. Mais, a-t-il tenu à préciser, «deux grandes banques de la place monégasque ont à leur tête une femme». Deux banques anglo-saxonnes. Ceci explique peut-être cela ! Photo © CDE

La CDE développe le cercle de ses adhérents ors du « Rendez-vous des Adhérents » de la CDE fin juin, le président Michel Dotta a tenu à rappeler quel était l’objectif premier de la Chambre de développement économique de Monaco : être toujours plus représentatif de l’activité économique de Monaco tout en élargissant les réseaux locaux des chefs d’entreprises. Aider les entreprises à accroître leurs réseaux, à Monaco et à l’étranger. A l’étranger lors des missions économiques, des contextes relationnels exceptionnels sont proposés aux entreprises, leur permettant à la fois de nouer des liens d’affaires sur la destination proposée, mais aussi avec les autres chefs d’entreprises monégasques qui se déplacent. Récemment en Estonie, lors de l’accompagnement d’un Voyage Officiel de S.A.S. le Prince Albert II, le bilan de la délégation économique monégasque était des plus positifs. Les pays ciblés en 2012 seront : les Pays-Bas, la Norvège et la Suède, la Turquie et la Bulgarie. A Monaco, la CDE recrée ces mêmes opportunités d’affaires pour les entrepreneurs. Les 19 et 20 septembre prochains, ce sont ainsi 70 sociétés polonaises de secteurs d’activités très divers qui viendront à la rencontre des entreprises monégasques pour des rendez-vous «B to B». Ne lisez pas «bed and breakfast» !, mais «business to business», c'est-à-dire des rendez-vous ciblés, sur mesure, en fonction des secteurs d’activités et des intérêts des entrepreneurs. C’est l’une des multiples facettes des activités de la CDE. Mettre en contact direct les chefs d’entreprises, de développer de nouvelles opportunités, d’agrandir en tout cas leur carnet d’adresses à Monaco et à l’étranger. (A.P.J.)

L

RENCONTRE  Tout savoir sur la CDE et son actualité : www.cde.mc

(1) Association monégasque des activités financières (2) Lehman Brothers a officiellement fait faillite le 15 septembre 2008 (faute de repreneurs) suite à la crise financière mondiale née de la crise des subprimes.

ECHOS • ECHOS • ECHOS • ECHOS • Télé travail. Le gouvernement monégasque espère signer un accord sur le télétravail avec les autorités françaises, avant la fin de lʼannée. Deux points à retenir de ce probable accord : au minimum un tiers du temps devra être passé dans lʼentreprise, donc pas plus de 2/3 temps à domicile ; les salariés resteront en tout état de cause assurés sociaux monégasques. Et ça, cʼest plutôt bien. • Monaco, des stats à part dans le monde ! Ooops ! La Campagne de communication officielle du gouvernement affirme, dans son visuel sur lʼemploi : « Saviez vous que chaque matin la population de Monaco augmente de 35% ? ». Et dʼexpliquer : « Avec 48334 salariés pour 35352 résidents, la Principauté de Monaco sʼimpose comme un des bassins dʼemplois les plus dynamiques du Sud de lʼEurope ». Pour le bassin dʼemploi, cʼest vrai. Peut-on en dire autant des chiffres ? Posons le problème (avec des chiffres arrondis pour simplifier). Soit 35.000 résidents en Principauté ; soit 45.000 salariés – les pendulaires – qui viennent chaque matin travailler en Principauté. Diriez-vous que la population de la Principauté augmente de 35% chaque matin, ou que la population de la Principauté fait plus que doubler chaque matin ? Moi, je choisis la seconde solution. Jʼai raison, non ? Ou bien… • Shame on You: ce nʼest pas un refrain des Eagles, mais une célèbre chanson américaine – jʼaime bien la version dʼAerosmith ! - . Shame on You, cela veut dire « Honte sur toi ». Honte à celles et ceux qui ont mis en vente sur la toile les billets du concert des Eagles du 30 juin. Un concert gratuit, des billets offerts par le Prince Albert et miss Wittstock à lʼoccasion de leur mariage. Le comportement de quelques un(e)s porte lʼopprobre sur toute la population… shame on you baby ! (P.Y.R.)

7


8 La Principauté

Ecologie & Environnement

Juillet-Août 2011

ANNIVERSAIRE • Le Centenaire de l’Institut Océanographique de Paris célébré dans la capitale française en présence du Prince Albert

La Maison des Océans est née Une institution qui entend continuer à jouer un rôle majeur dans la diffusion des savoirs sur la scène internationale PAR PIERRE-ALAIN

Photo © DR

ENERGIES PROPRES

Menton choisit le led

a Ville de Menton vient de réaliser au niveau du L Cours Georges V un projet innovant en matière d’éclairage public. Les anciens lampadaires «boules» ont été remplacés par des candélabres Led régulés par détecteur de présence. Un procédé unique en France ! Ce projet répond à trois objectifs définis dans les lois sur l’environnement des « Grenelle 1 et 2 ». 1 - Réduire la pollution lumineuse engendrée par des luminaires qui éclairent également vers le ciel : 2 - Utiliser les dernières technologies en matière de sources lumineuses afin d’obtenir un rendement énergétique optimum : 3 - Asservir les équipements d’éclairage public par des systèmes de régulation intelligents qui réduisent le flux lumineux en fonction des besoins lié à la fréquentation des usagers. Les douze luminaires Led installés intègrent une cellule de détection de présence. Chaque luminaire est équipé de 4 rangées de Led, lorsque la cellule ne détecte pas de présence d’usager sur les trottoirs ou sur la chaussée, seules 2 rangées de Led sont alimentées et donnent un éclairage d’ambiance. Lorsque la cellule détecte la présence d’un piéton ou d’un automobiliste dans un rayon de 16 mètres, l’ensemble des rangées de Leds s’allume pour donner un éclairage optimum qui a fait l’objet d’une étude précise d’éclairement. Sur les 11 heures en moyenne de durée d’éclairage le dispositif devrait fonctionner à 50 % pendant 6 heures ce qui permettrait de réaliser, grâce à ce dispositif de régulation, une économie supplémentaire de puissance consommée de près de 30 %... et de réduire les coûts d’exploitation de cette installation de près de 86 %. sur la scène internationale.

ENERGIES PROPRES

MARTINI

lors j'ai voulu combler une lacune, en créant moiPhotos © DR même et en établissant à Paris un centre d'études océanographiques étroitement relié avec les laboratoires et collections du Musée océanographique de Monaco, où je réunis depuis vingt ans les résultats de mes travaux personnels et de ceux des éminents collaborateurs qui me sont venus de tous les pays d'Europe." C'est en ces termes que le Prince Albert Ier évoquait les raisons qui l'ont poussé à créer les deux établissements qui constituent sa Fondation, dans un courrier de 1906 adressé au Ministre français de l'Instruction Publique. Une fondation, unique au monde, qui a pour but de faire découvrir au plus grand nombre l'océan et la science océanographique. Un siècle plus tard, la Fondation poursuit l’œuvre voulue par son créateur, pionnier de l’océanographie française, instigateur et mécène scientifique, dont les idées de diffusion et de vulgarisation sont toujours d’actualité. Les collections (à Monaco), les enseignements (à Paris), la présentation des connaissances océanographiques et des grands thèmes de recherches qui font l’actualité d’aujourd’hui (à Monaco et à Paris) constituent l’apanage de la Fondation.

"A

 Porter de nouveaux enjeux L’océan est un patrimoine commun de l’humanité. L'Institut océanographique a réussi son pari au cours des cent dernières années et atteint ses objectifs pédagogiques (l’océanographie est désormais une science reconnue) et veut s’orienter, en parallèle, vers de nouveaux enjeux. C’est pourquoi l’Institut océanographique de Paris entend continuer à jouer un rôle majeur dans la diffusion des savoirs. Aussi vénérable qu’elle soit, une institution gagne en pertinence si elle sait actualiser son rapport au public. Si elle se donne les moyens de parler le langage de son temps. Si elle est une maison accueillante pour les usagés d’aujourd’hui et de demain. Le 21 juin dernier, le Prince Albert II a dévoilé une plaque caractérisant plus que jamais l’Institut océanographique de Paris tant au niveau national qu’international : "La Maison des Océans" (photo). En se qualifiant de « Maison des Océans », l'Institut océanographique de Paris entend reprendre la place qui lui revient historiquement sur la scène internationale. Celle d'un carrefour des savoirs poursuivant ce pourquoi il fut créé : connaitre, aimer et protéger les océans. Un siècle d’accueil. Pourquoi pas un deuxième siècle encore ?

ENERGIES PROPRES

Au service de la science

a Transatlantic Race 2011, est accueillie par L le Royal Yacht Squadron, le New York Yacht Club, le Royal Ocean Racing Club et le Storm

Photo © DR

Trysail Club. La course compte 20 participants engagés pour cette course de 2,975 milles nautiques, au départ de Newport, pour rallier le Cap Lizard à l’ouest de Plymouth, en Angleterre. Le départ a été donné le 3 juillet. La Transatlantic 2011 est destinée aux voiliers de course, course/croisière et classiques d’une taille minimum de 40 pieds. Un temps record sera établi pour ce parcours effectué en course par le World Sailing Speed Record Council, organisme de la fédération internationale de voile ISAF. Aux côtés de bateau de la Volvo Race, de Maxiyacht affûté comme Rambler dessiné par “Juan K.”, ou encore du très grand Falcon Maltese, le Perini Navi à trois mâts de la grecque Elena Ambrosiadou cours le plan Farr de 115 pieds Sojana. Ce ketch propriété de Peter R. Harrison est équipé d’un thermosalinographe TSG qui envoie des données de température et de salinité aux observateurs des océans et notamment aux programmes européens Coriolis et GOSUD ainsi qu’aux recherches de l’AIEA de Monaco. Alexia Barrier (photo) présidente de l’association 4myplanet est devenue suite au 4myplanet Tour l’an dernier l’ambassadrice de la cause des scientifiques en les mettant en relation avec les armateurs et skippers intéressés pour équiper leurs bateaux et ainsi contribuer au challenge global de la préservation et de l’observation des océans. Pour la petite histoire Sojana à remporté la MaxiTransatlantic en novembre dernier à l’aller (des Canaries aux Antilles) avec à son bord le TSG 4myplanet. Preuve que ce laboratoire automatisé et embarqué ne nuit en rien aux performances du bateau.

ENERGIES PROPRES

Course à suivre sur : www.4myplanet.eu et http://www.transatlanticrace.com


LaPrincipauté Le premier journal d’actualité de Monaco

C

e journal, à conserver, apporte la preuve que le mariage Princier de Monaco a atteint tous ses buts et au delà. Pour les mariés bien sûr et tout d’abord, car c’est de leur vie qu’il s’agit. La cérémonie religieuse, tenue de carabinier et robe éblouissante, a manifesté le rayonnement international de Monaco et des Grimaldi, plus de 40 chefs d’états et représentants, un record. Un extraordinaire défilé de mode et d’histoire. Défilé de mode, avec des tenues rivalisant d’élégance. Comme on n’en avait pas vu depuis très longtemps. De même pour le défilé de l’histoire et notamment celui de ces dynasties et familles qui ont fait l’Europe. Loin des bureaucraties et des politiques, non pas un devoir, mais un plaisir de mémoire. Et puis Monaco a répondu au désir du Prince souverain, être un Etat modèle et un modèle d’Etat. Ce mariage a prouvé que l’on peut être un pays fier de ses nationaux et qui gâte toutes ses communautés sans faire de communautarisme. Monégasques, résidents, travailleurs, tous avaient leur place et tous ont profité de la fête. Le concert des Eagles dans le stade Louis II, comme le spectacle de Jean-Michel Jarre sur le port ont répondu aux espérances. Le Prince et la nouvelle Princesse après le mariage civil au milieu des Monégasques, et puis un peu plus tard au milieu des résidents. Une dynastie qui sait se faire aimer. Albert II toujours digne et envoyant des messages avec ses petits coups d’œil amicaux, Charlene au sourire distingué et au mouvement gracieux, la tête penchée sur l’épaule de son époux, ont trouvé le style d’une intimité partagée. Les journalistes internationaux présents, parfois caustiques au départ, ont été surpris et séduits par cette proximité d’affection. Une vague chaleureuse qui a chassé les méchantes rumeurs des jours précédents. Des rumeurs qui ont finalement resserrés encore davantage les habitants entre eux autour du couple. Ceux qui se sont laissé aller à la culture du dénigrement, entretenu par une médiatisation accrocheuse et sans retenue, peuvent le regretter. Rien ne pouvait gâcher la fête, on le lisait dans les yeux d’Albert et de Charlene encore plus que dans les « oui » échangés. Avec tout ce qui se passe, comment peut-on encore jouer avec ce qui n’est pas avéré ? Il faut accorder au nouveau couple une présomption, celle du bonheur, il y a droit. Toute une communauté nationale de destin dans sa diversité le souhaite et l’a affirmé devant le monde et ses représentants, Président de la République française très applaudi, monarques chefs d’états et représentants des grandes familles d’Europe. C’est un nouveau départ pour Monaco aussi et tout le monde l’a bien ressenti dans ce déroulé à l’organisation parfaite, ouverte et généreuse où se sont mêlés le protocole, la solennité, le rituel mais aussi, la ferveur populaire, la simplicité même sur son 31 - et le bonheur intime. Un mariage inégalable disions-nous, un mariage pouvons nous affirmer qui ne sera pas égalé. (P.Z.)

Spécial mariage princier Photos © DR


10 La Principauté Spécial mariage princier

Spécial mariage princier

Juillet-Août 2011

17 heures : S.A.S. le Prince Albert II et Mademoiselle Charlene Wittstock prononcent leur premier et tant a

1 juillet : le jour er

NOTRE REPOR

Son Altesse Sérénissime la Princesse Stéphanie pendant le mariage civil

1er juillet 2011, 17h30 : S.A.S. le Prince Albert II embrasse Son épouse la Princesse mariage civil célébré, comme prévu par la Constitution Monégasque, par Philippe N

En haut : P. Narmino prononce la formule rituelle ; en bas : les félicitation du maire

Les Princesses Caroline et Stéphanie depuis le balcon avec la petite Alexandra dʼHanovre


Juillet-Août 2011

Spécial mariage Spécial Fête Nationale princier

La Principauté

attendu “oui” dans la Salle du trône du Palais Princier. Mademoiselle Wittstock devient S.A.S. la Princesse Charlene de Monaco

r du mariage civil

TAGE SPÉCIAL

Le mariés avec les Monégasques sur la Place du Palais après la cérémonie

Charlene depuis le balcon du Palais quelques minutes après la cérémonie de leur Narmino, Président du Conseil dʼEtat et Directeur des Services Judiciaires Photos © DR

Les mariés en compagnie de Donatella Knecht de Massy et Chris Le Vine, témoin de lʼépoux

En haut : le couple dans la Salle du trône ; en bas : le mariage retransmis sur grand écran

11


alais Princier - Monaco


Photo Š Charles Franch /


14 La Principauté Spécial mariage princier

Spécial mariage princier

Juillet-Août 2011

Toujours à 17 heures, dans la Cour d’Honneur du Palais Princier a eu lieu l’union religieuse célébré par M

2 juillet : la céré

NOTRE REPOR

Son Altesse Sérénissime le Prince Albert souriant pendant la messe de mariage

2 juillet 2011 : les mariés, main dans la main, promettent de sʼaimer et se res monie religieuse a été célèbrée par l'archevêque de Monaco Monseigneur Berna

En haut : la Cour dʼHonneur avec tous les invités; en bas : la signature des registres

Un des moments le plus solennels : le Prince Albert passe lʼalliance au doigt de Son épouse


Juillet-Août 2011

Spécial mariage Spécial Fête Nationale princier

La Principauté

Monseigneur Bernard Barsi, archevêque de Monaco, à la présence de 450 invités prestigieux venus de tous les coins de la planète

émonie religieuse

TAGE SPÉCIAL

Lʼémotion de S.A.S. la Princesse Charlene, que le superbe voile nʼa pas pu cacher...

specter devant Dieu et les hommes et en présence de tous les invités. La céréPhotos © PP ard Barsi dans la Cour dʼHonneur du Palais Princier.

Le couple princier salue les Monégasques à la sortie du Palais avant de se rendre à Sainte Dévote

En haut : les mariès ouvrent le bal ; en bas : le rite traditionnel de la piéce montée

15


16 La Principauté

Spécial mariage princier

Juillet-Août 2011

Comment les Monégasques et les touristes ont partagé avec le couple princier ces deux jours inoubliables de fête

L’enthousiasme de la foule Photos © DR

L

e mariage princier a impliqué non seulement les Monégasques - bien sûr -, les résidents et les habitants des communes limitrophes, mais aussi les touristes de passage à Monaco ou ceux venus spécialement pour assister à cet événement historique. Nous avons recueilli quelques impressions de ces derniers dans les rues de la Principauté, le jour même du mariage. Propos recueillis par Jean-Philippe Lucas. Reportage photographique réalisé par Julien

Bill vient de Los-Angeles, son voyage entre la France et lʼItalie comprenait une halte à Monaco : «Monte-Carlo fait rêver, cʼest tellement romantique et glamour, je pense que vous avez beaucoup de chance dʼavoir un Prince et une Princesse comme eux, cʼest un mariage qui le chic à la française».

Peter et Rachel jeune couple londonien est arrivé à Monaco pour passer du bon temps «le mariage, non, nous ne sommes pas venus pour ça, mais tant mieux, ca vaut le coup, et puis cʼest sympa cʼest le deuxième mariage people auquel nous assistons cʼest super et puis ici tout est beau, chic cʼest génial, vive Monaco».

Shoeeb est réunionnais. Il a décidé de passer ses vacances en France entre Paris et la Côte dʼAzur «je voulais absolument visiter la côte mais surtout venir à Monaco et je dois dire que je suis comblé, cʼest vraiment très beau, le mariage du prince cʼest très bien, dommage que lʼon ne puisse pas participer un peu plus...»

Jean et Emilienne sont venus de Bruxelles pour rendre visite à leurs enfants installés à Menton. Pour rien au monde ils nʼauraient voulu passer à côté de cette fête extraordinaire. «Ah ! Cʼest vraiment magnifique, nous sommes très heureux pour eux, ils sont très beaux, nous leur souhaitons que du bonheur ».


Juillet-Août 2011

Ecologie & Environnement

La Principauté

ITINERAIRES • Depuis 1992 un Conseil scientifique veille jalousement pour protéger et sauvegarder ce patrimoine naturel d’une rare beauté

Vivre la nature aux îles de Lerins Respirer pour quelques jours l’ambiance d’une vie monacale et admirer l’une des forêts françaises les plus visitées PAR JEAN-PHILIPPE LUCAS

our échapper aux bruits de notre monde rien de mieux que de passer une journée ou un week-end sur les îles de Lérins. Au choix : balade dans la nature ou ressourcement spirituel. Cocteau disait « la Côte d’Azur est l’antichambre du paradis », peut-être l’avaitil trouvé en séjournant sur les îles, il est vrai qu’elles offrent des beautés insoupçonnées.

P

 Saint-Honorat, l’île des moines La plus connue à travers le monde est sans nul doute Saint-Honorat, dite l’île aux moines ou l’île sacrée. Mais elle est sûrement aussi la plus énigmatique, la plus mystérieuse. Cachée derrière sa grande sœur elle est enveloppée d’un parfum mystique et spirituel. En y accostant (1) vous pourrez respirer et admirer la vie d’une communauté de moines dont la vie n’a pas changé depuis seize siècles. Même Saint Patrick a séjourné au monastère avant d’aller évangéliser l’Irlande. Aujourd’hui encore l’accueil est un élément fondamental dans la vie des moines. Pour une journée ou un week-end vous pourrez partager la vie monacale. Tout est fait pour se ressourcer, contempler, prier et rester au calme. Et si vous en avez la force, rien ne vous empêche de vivre au rythme des moines (sans obligation). Lever à 4h du matin (bonne chance), la journée sera égrenée par les 7 prières quotidiennes. L’hôtellerie est ouverte à tous. (2)  Une flore protégée… et le nectar des dieux Au cours de vos balades vous pourrez admirez : palmiers, micocouliers, cyprès et divers plantes grasses cactées, agaves, aloès. Et sur le littoral pousses de pins d’Alep, cinéraire et sur les rochers fenouil de mer, lotier, et lavande de mer. Le plus vieux monastère d’occident offre un moment de paix. Cet été visiter l’exposition « icones fenêtres du ciel » du 14 juillet au 7 août, et si vous souhaitez dialoguer venez aux mardis de Lérins (19 juillet, 9 et 23 août) le thème sera : croire, espérer, aimer aujourd’hui. Le 6 août à 15h le groupe Ava Corsica donnera un concert. Des visites sont organisées par des jeunes. Mais saint Honorat est connue aussi pour son vin qui honore les meilleurs tables de France et depuis peu de plusieurs pays (U.S.A, Chine …) Les moines font dans le haut de gamme. Liqueurs de plantes et de fruits, marc de Lérins, l’abbaye possède des crus exceptionnels comme le Saint Salonius, le Saint Lambert ou le Saint Césaire. Sur un vignoble de 8 hectares, le monastère produit 36000 bouteilles. Pour finir votre tour gastronomique, faites une halte a La Tonnelle (3) le chef Arnaud Ronxin se fera un plaisir de vous faire déguster un confit de fleurs de violette, un panaché de la mer à la plancha ou des langoustes du vivier aux oignons.

PEOPLE VERT

Roger, homme de coeur

oger Federer n’est pas seulement un joueur de tennis d’exception, il est aussi un R exceptionnel homme au grand cœur en-

Photo © DR

dehors des courts de tennis. Pour preuve son engagement humanitaire. En créant sa propre fondation il vient en aide aux populations démunies de l’Afrique australe (Ethiopie, Tanzanie…) Il souhaite permettre à des enfants de prendre leur avenir en main et d’y contribuer activement. Il encourage pour cela l’accès à une formation, à un sport, là où aucun moyen financier n’est disponible. Au Zimbabwe par exemple, pays dans lequel règne un immense chaos, la fondation de Roger Federer s’est engagé aux côtés de l’association E.T.A.S pour créer des écoles primaires et secondaires et former des professeurs qui, pour la plupart d’entre eux, ont fui le pays laissant des milliers d’enfants sans instruction scolaire. « Je suis l’avenir de demain » voila un des slogans souvent répété par les membres de la fondation. Roger Federer insiste sur le fait que « dans de nombreux pays, l’enseignement et le sport ne sont hélas pas encore accessibles à une majorité. Je suis très heureux de pouvoir faire une différence à travers ma fondation ». Un des derniers programmes de la fondation a commencé en février 2011. Elle a lancée une initiative concernant la petite enfance au Malawi. Soutenu par le crédit suisse (logique !), il a pour objectif d’améliorer l’éducation, la santé et la nutrition pour plus de 50 000 enfants de 4 à 6ans. Jusqu'à peu de temps encore, le champion suisse était seul pour financer les programmes. Aujourd’hui les aides viennent du monde entier, permettant ainsi la mise en place de projets plus importants. Gentleman sur les courts, gentleman dans la vie, c’est tout Roger. (J.P.L.)

PEOPLE VERT

Une image estivale des îles de Lerins : le petit port de Sainte-Marguerite, et - en arrière plan - Saint-Honorat. Photo © Palais des festivals et des congrès de Cannes - Kelagopian

 Un Conseil scientifique veille sur les îles A une brasse de Saint-Honorat, se trouve l’île de Sainte-Marguerite, que vous pouvez rejoindre en kayak de mer (4), véritable paradis pour le promeneur. Parcourez dans une totale quiétude les larges sentiers qui sillonnent l’île tout en admirant une belle forêt (la deuxième forêt la plus visitée de France) de pins et d’eucalyptus allepo, des essences rares, des oiseaux migrateurs. L’O.N.F qui veille jalousement sur ce patrimoine naturel se fera un plaisir de vous faire découvrir en visite guidée tous les secrets de la faune et de la flore et des mystérieux résidents de l’île, comme le masque de fer. (5) Sachez que depuis 1992 un conseil scientifique des îles de Lérins (C.S.I.L) a été créé pour protéger et sauvegarder les îles : www.csil.ifrance.com Pas d’hôtel sur l’île mais le restaurant « La guérite » propose langouste, chapon de mer farci ou une bouillabaisse tradition. Bonne balade estivale sur ces îles naturellement préservées. (1) Pour les navettes entre cannes et les îles : société Planaria 04.92.98.71.38 ; (2) Contact : hotellerie@abbayedelerins.com ; (3) 04.92.99.54.08 ; (4) 06.70.47.46.57 ; (5) Contact : monsieur Vallés 04.93.43.49.24

17


18

La Principauté

Juillet-Août 2011

l’Actualité l’

CURIOSITES • Un lieu original et unique au monde à seulement à 20 minutes de Monaco

Un musée plein de surprises... Photo © DR Photos © DR



MONACO EN BREF



 La nouvelle exposition du Nouveau Musée National de Monaco vient d’ouvrir ses portes à la Villa Sauber. « on aura tout vu », maison de couture parisienne, dirigée par Livia Stoianova et Yassen Samouilov, présente la collection de Galéa. Une invitation à voyager dans le temps et dans l’espace avec pour guide la curiosité, l’émerveillement et la fantaisie. L’exposition sera présentée jusqu’au 29 janvier 2012. Ouvert tous les jours, entrée gratuite le premier dimanche de chaque mois.  Les campagnes de démoustication ont commencé avec un mois d’avance à cause des températures plus élevées. Dans la lutte anti moustiques, tels que, par exemple, le moustique tigre, les agents de la DAU pulvérisent en moyenne toutes les trois semaines entre le printemps et l’automne un larvicide biologique. Une fréquence qui peut varier selon les besoins. Depuis début mars, trois campagnes ont déjà été menées sur l’ensemble du territoire en ciblant plus particulièrement les points d’eaux stagnantes, les galeries techniques et les caniveaux.  Du 27 juin au 1er juillet, dans la base militaire de Bethesda (États-Unis), avait lieu la 11e course de sousmarins à propulsion musculaire. Pour la première fois, une équipe française était de la partie, avec le Scubster, un sous-marin à pédales. L'événement a lieu tous les 2 ans et rassemble des grandes universités du monde entier venues présenter leur savoir-faire en matière de sousmarins... à propulsion musculaire. Le Scubster a été décoré par l’artiste monégasque Beli. Un requin et sa sirène afin de sensibiliser l'opinion sur la nécessité de protéger les requins, en insistant sur le désastre au niveau de l'écosystème marin qu'implique leur massacre.  L’Astrorama d’Eze propose un festival « Lecture du ciel » en juillet-août. 8 soirées la tête dans les étoiles, avec à chaque fois une thématique différente parmi lesquelles: Les satellites, à quoi ça sert, combien ça coûte le 6 juillet, Café des sciences autour de la Vie extraterrestre le 20 juillet. Contes et légendes du ciel le 27 juillet, ou encore Apollo XIII le 24 août. Astrorama, route de la Revère, col d’Eze. Réservations sur le site www.astrorama.net ou par téléphone 0493 858 558. Tarif : 13 euros, étudiant 10 euros  Les boîtes aux lettres de la Poste aux couleurs de la Principauté. Depuis la mi-juin, les 72 boîtes aux lettres implantées sur la voie publique sont en « rouge et blanc ». Pour information, en 2010, la Poste de Monaco a acheminé un peu plus de 20 millions de lettres dont à peu près 2,5 millions relevées dans les boîtes aux lettres.

ʼai réalisé un rêve dʼenfant en créant mon musée-spectacle. Jʼespère vous y faire partager mon univers fait de curiosité, dʼinsolite et de magie… ». Jean-Pierre Speidel, créateur du musée, nous emmène, nous emporte à sa découverte. « Mon monde féérique et magique est un spectacle à part entière où tout est interactif. On emmène les visiteurs dans une histoire magique et pédagogique à la fois. Tout visiteur, petit ou grand, peut en appuyant sur un bouton donner vie aux multiples personnages qui peuplent mon musée. La visite commence au bar du Musée qui devient une petite scène de théâtre avec des oiseaux en cage qui chantent, des bouteilles où dansent des ballerines et un homme assis, que rien ne semble étonner. Ensuite, dʼinsolites et instructifs voyages attendent le visiteur au détour

«J

La Principauté Le premier journal d’actualité de Monaco

Edité par GLOBAL MEDIA ASSOCIATES Sas

“ Le Beausoleil de Monaco” 6, bd de la Turbie 06240 Beausoleil

Tél. : +33 09.50.79.90.84 Fax : +33 09.55.79.90.84 glomed.free.fr/laprincipaute.html email : glomed@free.fr Directeur de Publication Roberto Volponi Rédacteur en Chef Patrice Zehr Rédacteur en Chef Adjoint Pierre-Yves Reichenecker Avec la collaboration de Lisa Arquette Amanda Coutelle Jean-Philippe Lucas Pascale Marcaggi Pierre-Alain Martini Alessandro Paparella Alan Parker-Jones Photos Claudia Albuquerque Olivier Almondo Centre de Presse Projet graphique PDC Milano Relations Publiques Mary Coles Promotion & Publicité Chantal Garry Diffusion Monaco & Côte d’Azur SEC Cour Anc. Gare SNCF Impression Graficolor Regione Prati - Arma di Taggia (IM) Le tirage de ce numéro a été de 28.400 exemplaires

Copyright © 2011 by Global Media Associates Sas Piazza Caduti della Montagnola 48 • 00142 Rome

du couloir de lʼInfini où lʼon doit franchir un puits sans fond, de lʼAtelier du musée où lʼon découvre les différentes phases de création des automates, de La Maison de Tarzan avec son décor de jungle et ses animaux automates grandeur nature (tigre, crocodile, singe, toucan, etc.), du Salon Hanté où dʼétranges phénomènes se produisent ou de la Galerie des Automates qui présente une magnifique collection de plus de 150 automates animés qui font leur show devant les visiteurs. » Spectacles (il faut se tenir à jour), restauration (il faut réserver), cours de magie (mercredi et samedi), boutique (on peut aussi louer des automates !)  Musée de la Curiosité et de l'Insolite - 39, Rue Beaumont 06300 Nice Tél : 04 92 04 69 32 www.museedelacuriosite.com

GASTRONOMIE

Les hydrolats de Colagreco rgentin, dʼorigine itaPhoto © DR lienne, arrivé en France en 2001 sans maîtriser la langue de Molière, Mauro Colagreco - chef cuisinier du Mirazur à Menton - sʼest imposé parmi les chefs les plus prometteurs quelques mois à peine après son installation en 2006... à deux enjambées de lʼancien poste frontière qui sépare la France de lʼItalie. En 2007 il obtient déjà sa Photo © LP première étoile au Guide Michelin. Mauro a su imposer un style qui lui est propre, en particulier dans l'interprétation du produit et dans le contraste des saveurs. Un style qui ne fait pas référence aux chefs avec lesquels il a travaillé en France (notamment Alain Ducasse !) Mauro est et se sent libre de sʼexprimer en suivant son intuition qui lʼamène à piocher dans la culture locale des deux côtés de la frontière. Dans son restaurant, rien nʼest figé. Si la carte évolue en moyenne tous les deux mois, lʼaudace de Mauro se traduit par sa capacité à jouer la carte de l'éphémère avec des plats imaginés pour un repas, deux jours ou une semaine. Simplement, parce quʼun produit passait par-là et que Mauro lʼa visualisé sur une assiette. La création voit le jour, symbole dʼune liberté dʼinspiration et dʼexpression de lʼinstant présent. Moitié juin, on a pu goûter un menu aux hydrolats, une de ses spécialités : les hydrolats sont obtenus lors de la distillation par entraînement à la vapeur d'eau des fleurs, feuilles ou rameaux des plantes. Les hydrolats étaient bien connus des savants arabes du Moyen-Age. Ils étaient probablement aussi utilisés par les Égyptiens antiques, grands amateurs de parfums...

A

GASTRONOMIE

 Au restaurant MIRAZUR - 30, avenue Aristide Briand - Menton

 La Poste de Monaco délivre depuis plus de 8 ans le courrier en « zéro émission de CO² ». Les facteurs se déplacent en vélos électriques, mais également en voitures électriques grâce à la nouvelle flotte de véhicules zéro émission de CO², qui comme les boîtes aux lettres, sont désormais aux couleurs de la Principauté !  Monaco : rendez-vous obligé des amateurs de musique de provenance internationale. En juillet - août, le Prince accueille dans la Cour d´Honneur du Palais, transformée en un lieu musical magique, les concerts de plein air donnés par l´Orchestre entouré de prestigieux chefs et solistes. 17 (exceptionnellement à l’Auditorium Rainier III), 24, 26, 31 juillet et 4 et 7 août, à 21h30. N’oubliez pas : veste et cravate de rigueur, majesté du lieu oblige. Tél. +377 98 06 28 28 - www.opmc.mc  Une jeune chanteuse à découvrir et à suivre, Christya Dayss. Egalement auteur et compositeur... de pop rock en français. Elle vient de sortir un album 13 titres « De vies en vies ». Des titres en partie composés avec Norbert Proust. Christya est entouré de musiciens de Monaco. A découvrir live sur youtube : http://www.youtube.com/watch?v=r_pucu2BGs0  M. Christophe Haget, commissaire principal, Chef de la division de la Police Judiciaire monégasque et membre de l’Académie Internationale de Self-Défense et Sports de Combat de Monaco, a obtenu brillamment la ceinture noire de Kick-Boxing, à l’issue de l’examen régional français. Ceinture noire remise par Madame la Baronne Cécile de Massy, également pratiquante émérite de KickBoxing, en présence du directeur technique de la fédération monégasque, Claude Pouget.  La 3° édition du Festival «Le Temps des Contes», organisée par la Communauté d’Agglomération Pôle Azur Provence, en partenariat avec les cinq communes et les bibliothèques et médiathèques du territoire, se déroulera du 25 au 29 juillet 2011 à Auribeau-sur-Siagne, Grasse, La Roquette-sur-Siagne, MouansSartoux et Pégomas. Cette année «Le Temps des Contes» s’éveille aux sens. Allez voir, sentir, écouter, humer, palper et aspirer des contes sensoriels ! Informations 04 97 01 12 84 www.poleazurprovence.com  Septième exposition, Suzanne Belaïeff présente des sculptures d’objets quotidiens de LILIAN BOURGEAT dont l’échelle de présentation, démesurée, nous impose modestie et humilité dans notre regard du monde. Il crée un dispositif qui englobe le spectateur et se joue de lui, un côté ludique qui permet une vraie interactivité. Le Rocking Chair sera jusqu’au 29 septembre le « photocall » de la rue Princesse Caroline ! Galerie ARTSZ ouvert du mardi au samedi de 14h30 à 18h30, 15, rue Princesse Caroline, 98000 Monaco  Réunion du Comité Scientifique et Technique de la Fondation Prince Albert II mi juin. Réunion principalement consacrée à l’analyse de nouveaux projets sur les thèmes du Changement Climatique, la Biodiversité et l’Eau. Les projets ayant reçu un avis positif du Comité seront soumis à l’approbation du Conseil d’Administration le 7 octobre prochain. Par ailleurs, trois nouveaux membres ont intégré le Comité : M. Thomas Grenon, Directeur Général du Museum d’Histoire Naturelle de Paris. Dr Olav Orheim, Glaciologue et climatologue Norvégien. M. Guillaume Sainteny, Membre du Conseil national français du développement durable, professeur à l’école polytechnique de Paris.

La photographie du mois

« Vive les vacances, plus de pénitence, les cahiers au feu et les maîtres… », Comptine de potaches bien connue ! Photo © DR Rendez-vous à la rentrée de septembre.


Juillet-Août 2011

Art & Culture

La Principauté

ITINERAIRES • Initié par le Conseil Général des Alpes-Maritimes pour présenter au public les oeuvres de la Comté de Nice, Monaco et Région Ligure

Un parcours d’oeuvres d’art : la route des Brea PAR

PY REICHENECKER

ancée en janvier 2006, la route des Brea recense les œuvres de Louis, François et Antoine Brea dans le département des Alpes-Maritimes et la région Ligure. Ce parcours, initié par le Conseil Général des Alpes Maritimes, permet de faire découvrir au public les œuvres des Brea présentes dans le Comté de Nice, en Principauté de Monaco et en région Ligure. Pour orner leurs églises et chapelles, paroisses, confréries et notables rivalisèrent dès le XV° siècle dans de pieux embellissements, parant les autels de merveilleux retables et recouvrant les murs de fresques dédiées à l’histoire d’un Saint ou à la Passion du Christ.

L

On peut en lire l’histoire sur le site de l’association du Cercle des Brea : « A l’origine, il fut fait appel à des peintres étrangers : J.Miralhet, originaire de Montpellier, dont la seule œuvre connue est le retable de la Vierge de Miséricorde peint vers 1430 et propriété de l’Archiconfrérie des Pénitents Noirs de Nice, mais, aussi G.Canavésio d’origine piémontaise, qui orna de fresques saisissantes de nombreuses chapelles de notre moyen et haut pays. Puis, œuvrèrent des peintres niçois entre 1420 et 1525, tels Jacques Durandi, Antoine et François Brea et bien entendu Louis Brea. Tous ces artistes formèrent ce qu’il est convenu d’appeler le mouvement des Primitifs Niçois. Louis Brea est le plus célèbre et le plus talentueux d’entre eux. Une quarantaine de ses oeuvres d’origine certaine, sont exposées de la Provence à la Ligurie du ponant dans les églises et chapelles qui bordent les

routes de cet extrême sud de l’Europe. Le Département des A l p e s Maritimes possède plusieurs de ces oeuvres qui vous enchanteront par leur beauté et l’inspiration qui en émane ; elles vous parleront, également, des femmes et des hommes qui nous ont précédés sur ces terres et grâce auxquels nous avons reçu ces chefs d’œuvres en héritage. » C’est ainsi que sont conservés à la cathédrale de Monaco : Le retable de Saint Nicolas (Louis Brea, 1500). Très beau retable à dix-huit compartiments dont la prédelle a disparu. (Voir photo). Un autre retable de l'Ecole des Primitifs niçois est conservé à la cathédrale de Monaco. Il s'agit de la Pietà de l'abbé Teste (du nom du donateur, représenté aux pieds de la Vierge), un très bel ensemble attribué à Louis Brea, daté 1505, comprenant sept panneaux.

19


20 La Principauté EVENEMENT • Festival du livre de Nice 2011

Des couleurs monégasques ntre le Festival du livre de Nice et votre journal « La Principauté » il y a toujours eu des liens évidents. Ne serait-ce que parce que depuis sa renaissance lʼauteur de ces lignes est lʼanimateur des « cafés littéraires » du festival, lieu de rencontre au cœur du salon.

E

 Les Carabiniers du Prince à lʼhonneur Cette année, lʼinauguration officielle par Raoul Mille, à la veille de la réception de sa Légion dʼHonneur, représentant le Député maire Christian Estrosi, a été précédée par une séquence monégasque. Le premier a l b u m , textes et p h o t o s consacré a u x Carabiniers du Prince, dont nous avons parlé dans le dernier numéro, a été présenté par son auteur Jean Pax M é f r e t accompagné par une des photographes de lʼouvrage et des représentants des carabiniers en grande tenue. Succès populaire garanti. Et puis le dimanche, Jean des Cars (voir interview en pages 2 et 3) a présenté au public le mariage princier et surtout lʼhistoire unique des Grimaldi. Lʼactualité historique de proximité était donc bien présente aux couleurs de Monaco. Mais il y eut également lʼactualité des pays arabes avec Martine Gozlan, Ahmed Youssef, Patrick Haimzadeh et Gilbert Sinoué au cours dʼune table ronde aussi passionnante que passionnée. Passionné aussi le public par lʼintervention dʼEric Zemmour.  Sous les galets plus que jamais les livres On peut citer parmi les moments forts en dehors du « café littéraire », la rencontre avec Michel Onfray animée par Franz-Olivier Giesbert, directeur du Point, hebdomadaire, partenaire du festival autour de son dernier livre « Manifeste hédoniste ». Ou encore une rencontre avec Malek Chebel, animée également par Franz-Olivier Giesbert, autour de son dernier livre « Les grandes figures de lʼislam ». Sans oublier la rencontre avec Christian Estrosi et Franz-Olivier Giesbert animée par Elisabeth Lévy autour du livre « M. Le Président- Scènes de la vie politique 2005-2011 ». Un festival ouvert sur la ville et la rue. Lʼinvité vedette de ce festival 2011 était cependant la langue française. Un festival qui, repris par les jeunes de la société MPO - Christian Giraud, Frédéric Garnier et Stéphane Corsia, a refait da la Côte dʼAzur et de Nice un centre culturel du livre vivant, attirant chaque année des dizaines de milliers de visiteurs. (P.Z.)

Juillet-Août 2011

Art & Culture

EXPOSITION • “Fastes et Grandeur des Cours en Europe” au Grimaldi Forum du 11 juillet au 11 septembre

Un voyage historique dans la vielle Europe PAR LISA

e rendez-vous estival du Grimaldi Forum Monaco coïncide cette année avec un événement exceptionnel : le mariage de SAS le Prince Albert II avec Mlle Charlène Wittstock. En écho à ce grand moment de la vie de la Principauté, le Grimaldi Forum consacre son exposition dʼété aux « Fastes et Grandeur des Cours en Europe » du 11 juillet au 11 septembre. Véritable voyage dans le temps, du XVIIe au XXe siècle, les visiteurs iront pour la première fois dans vingt Cours dʼEurope à la rencontre de grandes figures impériales, royales et princières. Pour illustrer ce sujet ambitieux, le Grimaldi Forum Monaco réunit quelques sept cents oeuvres somptueuses ou émouvantes qui plongent les visiteurs au coeur de la vie, du rôle et des passions de ces personnages ou couples qui ont marqué lʼhistoire de leur dynastie et de leur pays. Ce parcours met ainsi en lumière leur époque, sans oublier leurs actions dans des domaines artistiques, historiques et scientifiques. « Fastes et Grandeur des Cours en Europe » a su conjuguer la qualité des prêts exceptionnels consentis par les Cours actuelles provenant des palais des souverains régnants avec ceux aussi exceptionnels en provenance des collections royales, princières et impériales conservées au sein des grandes collections nationales dans les musées. Portraits, sculptures, objets dʼart, meubles, porcelaines, orfèvrerie, costumes et bijoux redonnent vie à quatre siècles dʼhistoire et viennent enrichir cet itinéraire unique. Des films historiques, documentaires ou de fiction, complètent cette magistrale exposition faisant revivre ces grands personnages qui nous ont souvent fait rêver. Le commissariat général est assuré par Catherine Arminjon, Conservateur général du patrimoine, qui a été entre autres commissaire des expositions : «

ARQUETTE

L

Photo © Archives du Palais Princier - G. Luci

Cathédrales de France », « Androuet du Cerceau », « Versailles et les tables royales en Europe », « Quand Versailles était meublé dʼargent ». Patricia Bouchenot-Déchin, Commissaire adjoint, est historienne, chercheur associé au centre de recherche du Château de Versailles, elle a été notamment Commissaire adjoint de lʼexposition « Splendeurs de la Cour de Saxe ». Enfin, Wilfried Zeisler a été invité à assurer la section Russie.  « Fastes et Grandeur des Cours en Europe » Espace Ravel Grimaldi Forum Monaco. Du 11 juillet au 11 septembre 2011. Ouverte tous les jours de 10h00 à 20h00. Nocturnes les jeudis jusquʼà 22h. Prix dʼentrée : plein tarif 12 €. Tarifs réduits : Groupes (+ 10 personnes) = 10 € (Etudiants -25 ans sur présentation de la carte) = 8 € Enfants (jusquʼà 11 ans) = gratuit. Billetterie Grimaldi Forum Tél. +377 99 99 3000 - Fax +377 99 99 3001- Email : ticket@grimaldiforum.mc et points FNAC

 Une Barbie à lʼimage de Grace Kelly ! Mattel ne rate jamais une occasion de surfer sur lʼévénement pour créer une poupée collector. Quelques jours avant le mariage du Prince Albert avec Charlene Wittstock, Mattel a décidé de rendre hommage à Grace Kelly, la « Princesse de Monaco », mère dʼAlbert II. Grace a désormais sa Barbie, ou plutôt ses Barbie. Vêtue en robe de mariée, la tête recouverte d'un voile, comme ce jour dʼavril 56, jour de son mariage avec le Prince Rainier III ; ou bien robe du soir bleue, tirée dʼune scène de « To catch a thief » (La main au collet), le célèbre film dʼHitchcock tourné sur la Côte dʼAzur, avec Grace Kelly et Cary Grant dans les rôles principaux. Des poupées aussi belles que leur modèle. Séries limitées, déjà collector !  PassʼSport Culture 2011 Juillet/Août ne riment pas forcément avec farniente ! Comme chaque année la direction de lʼéducation nationale, de la jeunesse et des sports propose sont PassʼSport Culture : une trentaine dʼactivités culturelles et sportives à petit prix. Parmi les loisirs aquatiques, lʼaviron ou le kayak avec la Société Nautique, initiation voile sur des Laser Pico (Yacht club), sans oublier lʼEcole Bleue de Pierre Frolla qui organise des stages de plongée, les randonnées aquatiques qui permettent de descendre les rivières des Gorges du Loup ou de Fanghetto et, pour les accros de la glisse, la possibilité de faire du jet-ski avec le Roca Jet Club. Egalement de la danse et de la capoeira (cʼest sportif !), tennis, sports de combat ou Tir. La carte permet aussi de découvrir la grotte du Jardin Exotique à lʼoccasion dʼune sortie spéléologie, de pratiquer le bowling mais aussi de participer, avec la Croix-Rouge, à un stage qui permettra dʼobtenir une attestation de secourisme. Les jeunes auront encore la possibilité de participer à des stages créatifs et culturels : arts plastiques, théâtre guitare, animation 3D….La PassʼSport Culture sʼadresse aux jeunes de 13 à 21 ans, résidents ou scolarisés à Monaco. Tarif : forfait de 38 € pour un mois ou 65 € pour les deux mois. Chaque jeune participe à autant dʼactivités quʼil le souhaite dans la limite des places disponibles. Inscription au Centre dʼInformation de lʼEducation Nationale à Fontvieille. Dossier dʼinscription téléchargeable sur le site www.gouv.mc rubrique enseignement/vie scolaire puis vie extra scolaire.


Juillet-Août 2011

La Principauté

Art & Culture

MENTON • Le programme des spectacles pour la 62ème Festival de Musique, du 1er au 16 août

Le poids des notes, le choc des générations PAR PIERRE-ALAIN

Lire et regarder...

par Amanda Coutelle

Gaston, Claude, Antoine : la dynastie «Gallimard» a 100 ans !

MARTINI

e sera sans conteste lʼun des rendez-vous les plus courus de lʼété : le duo Natalie Dessay – Michel Legrand, le 10 août à Menton, sur le parvis de la Basilique Saint-Michel Archange, dans le cadre du 62° festival de musique. Depuis une vingtaine dʼannées, la voix de Natalie d'une grande facilité dans le suraigu enchante les mélomanes.

C

Photo © MM

 Une voix unique Natalie Dessay est connue pour ses talents de comédienne et sa remarquable présence scénique. Sa voix d'une grande dextérité dans le suraigu durant la première partie de sa carrière (elle était capable de monter jusqu'au contre-la) lui a ouvert de nombreuses portes. En 1993, elle débute au prestigieux Wiener Staatsoper dans 'LʼEnlèvement au Sérail' de Mozart, réclamant la performance dans les aigus. Dès lors, sa carrière est lancée : 'La Femme silencieuse', 'Orphée aux enfers', 'Lucia Di Lamermoor', 'La Sommanbula'... De New York à Berlin, sa renommée atteint les sommets, elle est reconnue par ses pairs dont Placido Domingo, qui déclare publiquement admirer son timbre. Aimant autant la modernité que la tradition, Natalie Dessay est pour l'évolution du genre, se donnant sans concession à son art, elle paie cher cette dévotion lorsqu'au début 2002, ses cordes vocales ne suivent plus. Un problème désormais surmonté. Et Menton sera la poursuite dʼune nouvelle aventure. Natalie Dessay y chantera Michel Legrand. Jazzman, arrangeur et compositeur, surtout connu pour ses musiques de film, ceux de Jacques Demy notamment. Souvenez-vous : Les Parapluies de Cherbourg, Les Demoiselles de Rochefort, Peau dʼâne… Sa carrière hollywoodienne lui vaudra 3 oscars, pas moins ! Natalie, cʼest lʼénergie, la curiosité… une bête de scène au service du répertoire de lʼun des plus grands compositeurs français. Pour le directeur du Festival, Jean-Marie Tomasi, « cʼest de cette confrontation que naît lʼévènement dont se nourrissent les spectateurs ».

 Des jeunes talents Pour cette première quinzaine dʼaoût, Jean-Marie Tomasi a réussi une programmation exceptionnel de jeunes talents en devenir, et dʼautres déjà confirmés. Dʼautres dates à retenir ? Un récital dʼAldo Ciccolini le 7 à 21h30, toujours sur le parvis de la basilique ; Aldo Ciccolini qui reviendra sur le parvis le 13 pour un concert à deux pianos avec Jean-Yves Thibaudet ; le 14, la Camerata de Salzbourg sous la direction de Kent Nagano ; le 16, en clôture du festival sur le parvis de la basilique, lʼOrchestre Sinfonia Varsovia, avec les violons de Maxim Vengerov, Renaud Capuçon et au piano, Katia Buniatihvil. Concerts à guichet fermé, nʼen doutons pas !

«N

otre vie d’éditeur est faite d’un quotidien où le passé, le présent et l’avenir sont sans cesse entremêlés… J’ai eu ma part de chance ces dernières années, comme mon grand-père et mon père l’ont eue aussi» (Antoine Gallimard) Au 5, rue Sébastien Bottin, sanctuaire de la littérature du XXe siècle se perpétue en 2011 l’histoire d’un modeste « comptoir d’édition » fondé en 1911 au N° 1 de la rue St. Benoît... Un centenaire qui méritait bien d’être grandement célébré. Il le sera toute l’année dans les festivals, chez des libraires, et tout naturellement, à la station de métro : Saint-Germain-desPrés.... Quelques repères d’un centenaire... 1911 Création des Editions de la Nouvelle Revue française par André Gide, Jean Schlumberger et Gaston Gallimard 1919 Premier grand succès de la « Librairie Gallimard » : A l'ombre des jeunes filles en fleurs de Proust remporte le Goncourt 1925 : Création du comité de lecture 1933 : Les Éditions de la Pléiade sont accueillies par Gallimard, 1951 : Naissance du groupe : rachat Denöel, Mercure de France, Table Ronde, au fil des ans 1966 : Création du département de sciences humaines 1970 : Rupture du contrat de diffusion liant Gallimard au groupe Hachette depuis 1932 1971 : Création de la Sodis (distributeur) 1972 : Création de folio et du département Jeunesse 1976 : Claude Gallimard succède à Gaston 1988 : Antoine Gallimard succède à Claude 2011 Centenaire des Editions Gallimard Parutions en septembre : Jean Paulhan - Patrick Kechichian - Correspondance - Collection L’Un et l’Autre Correspondance/ Gaston Gallimard / Jean Giono – Correspondance - Collection Blanche

Légende de la photo : Maquette de couverture : L’imprimeur Verbeke conçoit dès 1911 la couverture à filets noir et rouge qui, aujourd’hui encore, caractérise la collection Blanche. En 1919, Proust décroche le premier prix Goncourt des Editions pour « A l’ombre des jeunes filles en fleurs », et partant, la meilleure vente de la décennie pour la maison Gallimard./ Crédit : © Photo Archives Gallimard.

LIVRE • Le deuxième volet des aventures de Tintin sortira en octobre

LIVRE • Le premier ouvrage de la Collection-Polar Noir Méditerranéen

“U secretu d’a licorna”

Jean Levigan enquêteur

es aventures de « Tintin per munti e valade » se poursuivent donc…sur papier. Le deuxième volet des aventures de Tintin sortira en octobre prochain. La souscription est déjà lancée prix de l'ouvrage TTC 12,50euros. 3000 exemplaires prévus. Nul doute que ce sera un succès, nom dʼun bachibouzouk de Mùnegu, un album qui vaudra de lʼor. Comme le premier, « I ori da Castafiore ». Un album déjà collector. Richard Projetti, encore à lʼorigine de ce deuxième volume en monégasque a du nez. Il sortira en librairie, en même temps que « le secret de la Licorne » de Steven Spielberg et Peter Jackson sera en salle. Premier film dʼune trilogie voulue par les deux cinéastes. Ce premier opus s'inspire des neuvième, onzième et douzième albums du reporter à la houpette : Le Crabe aux pinces d'or, Le Secret de La Licorne et Le Trésor de Rackham le Rouge. Film événement attendu pour le 26 octobre, avec sans doute une avant première en… Belgique, au plat pays dʼHergé ! Jamie Bell jouera le rôle de Tintin, Simon Pegg et Nick Frost seront Dupont et Dupond, Daniel Craig (James Bond 007) sera Rackham Le Rouge, Andy Serkis aura la lourde tâche de représenter le célèbre Capitaine Haddock, Toby Jones donnera toute sa folie au Professeur Tournesol et Gad Elmaleh se transformera en Omar Ben Salaad. Le deuxième volet des aventures du reporter à la houpette s'intitulera Le Temple du soleil Enfin, les cinéastes pensent dʼores et déjà au troisième long-métrage. Le metteur en scène du Seigneur des Anneaux a affirmé depuis longtemps son attachement à Objectif Lune et sa suite. Un beau programme. Pour de nouveaux albums en monégasque aussi !

ui donc est l'homme dont le corps vient d'être retrouvé parmi les vestiges du Casino de la Jetée-Promenade de Nice après un séjour de trois semaines dans la mer Méditerranée ? Comment découvrir son identité et dérouler le fil de sa destinée alors que nul n'a signalé sa disparition et qu'il ne porte comme signe distinctif qu'une montre au poignet ? » Premier ouvrage de la collection Polar Noir Méditerranée, aux éditions Baie des Anges, lʼenquête menée par le commissaire Jean Levigan est celle dʼun horloger capable de démonter – et de remonter – le mécanisme le plus complexe, et de mettre au jour les rouages secrets qui le mèneront au meurtrier. Le personnage du commissaire Levigan – qui connaîtra peut-être dʼautres aventures ?- est né sous la plume de Carine Marret à qui lʼon doit déjà, dans un genre très différent, le très beau « Romain Gary, Promenade à Nice ». Une nouvelle collection, toujours sur fond de Méditerranée donc, qui réunit des auteurs du bassin méditerranéen avec le désir d'entraîner le lecteur des deux rives dans la richesse, la réalité de cultures et de territoires aussi originaux que multiples.

L

«Q

 Morte-saison sur la jetée-promenade, Carine Marret - Editions Baie des Anges - 160 pages - Prix : 8,50 euros

21


22 La Principauté

le Sport

Juillet-Août 2011

La Principauté Sport

HERCULIS 2011• Rendez-vous incontournable au Stade Louis II pour la 25ème édition du meeting d’athlètisme, 10ème étape de la IAAF Diamond League

Le grand défi Bolt-Lemaitre PAR ROBERTO VOLPONI

n plateau dʼathlètes d'exception pour fêter le quart de siècle du meeting Herculis d'athlétisme - au programme le 22 juillet au Stade Louis II. Parmi les grandes stars de lʼathlétisme mondial les deux noms qui sʼimposent pour donner vie à un duel épique au fil des centimes de seconds seront ceux du jamaïcain Usain Bolt et du jeune talent français Christophe Lemaitre. Lʼhomme le plus rapide du monde de tous les temps contre le meilleur sprinteur dʼEurope. Un défi qui va se renouveler un mois après, à lʼoccasion des Championnats du Monde de Daegu, en Corée du Sud. En effet, le calendrier des meetings semble favorable au meeting Herculis, 10ème étape du circuit IAAF Diamond League. Pour certains athlètes il sera la dernière répétition avant leur départ pour la Corée du Sud, en conséquence beaucoup dʼathlètes feront étape à Monaco sur leur route vers lʼAsie. Ce qui fera encore une fois que le niveau des participants sera très élevé !

U

 Usain Bolt, une star planétarie... Le triple champion olympique et du monde, et détenteur de trois records du monde a accepté lʼinvitation lancée personnellement par S.A.S le Prince Albert II de Monaco, Président de la Fédération Monégasque dʼAthlétisme qui organise le meeting Herculis. Il y a plus dʼun an, alors quʼils participaient à Stade 2, une émission sportive parmi les plus populaires en France, S.A.S le Prince Albert II de Monaco a exprimé son désir de voir Usain Bolt courir en Principauté et a fait une invitation officielle au Jamaïcain. Finalement toutes les conditions sont réunies pour quʼUsain Bolt courre à Monaco : le 25ème anniversaire du meeting profitera aussi de la nouvelle piste du Stade Louis II qui a déjà prouvé sa

Photos © DR

rapidité lors de lʼédition précédente. Comme le dit le champion : “Jʼattends impatiemment de courir à Monaco pour la première fois. Jʼy suis déjà allé plusieurs fois pour le Gala de lʼIAAF mais je nʼy ai jamais couru. Monaco est un endroit magnifique et quand le Prince Albert mʼa invité je ne pouvais pas refuser. Jʼaime la chaleur et la piste rapide et jʼespère réaliser, une bonne performance”.  Christophe Lemaitre, la star émergente ! Quelques semaines seulement après avoir officialisé la venue d'Usain Bolt, la Fédération Monégasque d'Athlétisme était fière d'annoncer aussi la partiipation au meeting du triple champion d'Europe Christophe Lemaitre. Ayant établi récemment un nouveau record de France en 9"95 lors des Championnats d'Europe par équipe à Stockholm le 18 juin dernier, Lemaitre viendra à Monaco avec des ambitions légitimes. Herculis offrira au Champion d'Europe l'occasion de se confronter aux meilleurs mondiaux; seront non seulement présents sur la ligne de départ Usain Bolt, mais également le Champion d'Europe en Salle Francis Obikwelu, et les stars montantes Yohan Blake et Mike Rodgers, tous deux qualifiés pour Daegu.  Et puis, aussi Allison Felix... Allyson Felix, double vainqueur 2010 de la

Samsung Diamond League à la fois sur 200m et 400m courra aussi le 200m à Monaco le 22 Juillet. Lʼamericaine, qui reste sur une impressionnante série de 3 titres mondiaux consecutifs sur 200m en 2005 à Helsinki, 2007 à Osaka et 2009 à Berlin, viendra à Monaco pour une dernière répétition avant dʼ aller à Daegu pour tenter de décrocher une incroyable 4ème couronne. Elle a déjà couru une fois au Stade Louis II, en 2006 quand Monaco a accueilli la Finale Mondiale de lʼAthlétisme, et elle a ébloui le public en gagnant sa finale du 200m en 22.27 (-0.6).  La satisfaction de Jean-Pierre Schoebel Le Directeur du meeting Jean-Pierre Schoebel ne cache pas son enthousiame : ”Cʼest toujours une satisfaction dʼavoir les meilleurs du monde qui courent à votre meeting, comme bien sûr Usain Bolt et Christophe Lemaitre, mais encore plus avec Allyson. En effet, non seulement elle est une des femmes les plus rapides du monde, mais sa foulée est simplement magnifique et la regarder courir est la parfaite illustration de la beauté de notre sport. Herculis est heureux dʼaccueillir Allyson et je suis sûr quʼon assistera à une merveilleuse soirée dʼathlétisme.” A lʼissue de la dernière course, un feu dʼartifice pyromélodique sera offert au public. Les tickets sont à la vente : voir détails sur le site www.herculis.com.


Juillet-Août 2011

La Principauté

le Sport

CHAMPIONNAT WRC • Sébastien, saison 8, acte 7 : après la rallye de Gréce, trois succès pour chacun pour Ogier et Loeb

Acropolis : la guerre des “Seb” PAR ALAN PARKER-JONES

haud le rallye de lʼAcropole, au propre comme au figuré. Très chaud dans les cockpits, à cause d'une tempér a t u r e moyenne de 32°C. Chaudbouillant sous le casque de L o e b . Sébastien Ogier qui rit... et Notamment Sébastien Loeb qui fait la g...! à la fin de la deuxième étape. LʼAlsacien en avait gros sur le coeur, et nʼappréciait pas les choix tactiques dʼOlivier Quesnel, le « boss » du team Citroën : "J'aimerais qu'il me dise ce qu'il envisage de faire. Va-t-il laisser Ogier devant moi ou l'autoriser à ralentir ? De mon côté, vu le classement du championnat, j'estime que je devrais être protégé. Mais je ne m'attends pas l'être car c'est comme ça entre Ogier et moi : on ne se fait pas de cadeau. Dans n'importe quelle autre équipe, ça se passerait sans doute différemment, et le pilote le mieux placé au championnat serait protégé. Mais pas chez nous. L'équipe a préféré aider Ogier à gagner ce rallye plutôt que m'aider à gagner au championnat. C'est une bonne information pour la suite. Désormais, on sait qui est le n°1 : c'est Ogier !". Sébastien Ogier lʼa donc emporté au pied de lʼAcropole. Avec un peu plus de 10 secondes dʼavance sur Sébastien Loeb. Une victoire à la Pyrrhus pour certains. Pas pour Ogier ! Le Haut-Alpin, après une fin de course magistrale, Loeb étant obligé de « balayer » comme on dit dans les chronos, sʼestimait très satisfait : « Ce fut un très bon rallye pour moi. J'ai réussi à trouver le bon rythme. Nous avons très bien piloté et su attaquer quand il le fallait.»

C

Photos © Madeinmotorsports.com

Pour en revenir au rallye de Grèce, Hirvonen a placé sa Ford en 3° position, devant la DS privée de Petter Solberg. Au classement conducteur Loeb compte 146 points, 17 de plus quʼHirvonen, et 22 sur Ogier. Côté constructeurs, ce nouveau doublé des DS3 permet à la firme aux chevrons de creuser lʼécart sur Ford, 250 points contre 195, mais surtout 6 victoires à une. Une DS victorieuse au pays de lʼOlympe… quoi de plus normale ? Prochaines étapes du wrc : rallye de Finlande fin juillet, et rallye dʼAllemagne fin août.

Le RAMC revient en WRC Le rallye de Monte Carlo sera de nouveau au programme du championnat du monde en 2012, après trois années d'absence. Depuis, il faisait partie du calendrier de l'IRC. La saison prochaine, l'étape monégasque sera disputée en ouverture du championnat du 20 au 22 janvier. Une belle nouvelle pour tous les amoureux de la mythique épreuve monégasque. On parle déjà dʼun possible retour de la nuit du Turini… cʼétait déjà en partie le cas avec lʼIRC. Il se dit également que lʼépreuve du col de la Madone retrouverait sa place dans le programme du rallye. On attend la confirmation avec impatience du côté de Saint-Agnès. Avec Citroën, Ford, Mini et sans doute Volkswagen, et les meilleurs pilotes du monde, le spectacle sera au rendez-vous.

 Ogier "traité à égalité avec Loeb" Sébastien Ogier a rappelé qu'il avait les mêmes clauses contractuelles que Sébastien Loeb dans le team, « sans quoi il serait impossible de lutter ». Au Mexique, Loeb nʼavait pas tenu compte des consignes pour aller tout de même ête réussie du handball en 2010, le Trophée des chercher la victoire. Champions sera de retour début septembre en principauté de Monaco. Comme lʼannée passée, cette compétition, qui Ogier a cette fois pris à ouvrira la saison, réunira la crème du handball hexagonal sa manière sa puisque le Champion de France, la vainqueur de la Coupe de revanche. Quoiquʼil en la Ligue, le vainqueur de la Coupe de France et lʼéquipe vicechampionne de France sont conviés. «Après une édition 2010 soit, ce succès pourrait pleine de succès tant dans les tribunes que le terrain, la LNH sonner le glas de est heureuse de revenir à Monaco les 3 et 4 septembre prolʼentente cordiale qui chains pour cette nouvelle édition que nous voulons encore plus ambitieuse» explique Philippe Bernat-Salles, le président existait jusquʼà aujourde la LNH. «Le Trophée des Champions marquera le lancedʼhui entre lʼélève – qui ment dʼune saison qui sʼannonce belle et pleine de suspense.». vient dʼenregistrer sa Lʼan dernier, le spectacle offert par les équipes en lice fut superbe. Les équipes en présence pour cette édition 2011 seront : 5° victoire en wrc - et le Montpellier Hérault HB, HBC Nantes, St-Raphaël Var HB et maître, septuple chamChambéry Savoie HB. pion du monde. Il Monaco, capitale du hand Ball européen. risque dʼy avoir de Une bonne nouvelle peut en cacher une autre. Réuni en congrès à Malte à la mi-juin, le 105eme comilʼorage dans lʼair chez té exécutif de la Fédération Européenne de Handball (EHF) a pris un certain nombre de décisions et notamment le choix du lieu du prochain congrès ordinaire. La candidature de la Fédération Citroën dans les proMonégasque a été retenue, et ce sera donc en Principauté les 22 et 23 juin 2012 prochains que les chaines épreuves. La 50 fédérations européennes de Handball se réuniront. Une grande satisfaction pour la Fédération guerre des « Seb » est Monégasque de Handball qui vient tout juste de fêter ses cinq années dʼexistence. (P.Y.R.) déclarée.

Handball à l’affiche au Stade Louis II

F

LA SITUATION

Classement après 7 manches

 Pilotes 1. S. Loeb 146 pts 2. M. Hirvonen 129 pts 3. S. Ogier 124 pts 3. J. Latvala 76 pts 5. P. Solberg 73 pts 6. M. Østberg 48 pts 7. M. Wilson 36 pts 8. K. Raikkonen 24 pts 9. H. Solberg 20 pts 10. F. Villagra 20 pts  Constructeurs 1. CITROEN WRT 250 pts 2. FORD WRT 195 pts 3. FORD STOBART 87 pts 4. CITROEN SOLB. 61 pts 5. CITROEN RAIKK. 34 pts 7. FORD MUNCHI’S 32 pts 8. TEAMABU DHABI 19 pts

LA SITUATION La Principauté Le premier journal d’actualité de Monaco

Formulaire dʼabonnement Je souhaite souscrire un abonnement à La Principauté pendant :  1 an (soit 11 numéros) € 20 *  2 ans (soit 22 numéros) € 40 *  3 ans (soit 33 numéros) € 60 *  5 ans (soit 55 numéros) € 100 * * pour l’étranger (dehors Monaco et France) : ajouter +50% Dehors Europe : + 100%

Nom :

*

Prénom :

*

Adresse : Ville : Téléphone : Chèque n° : Banque : Date

Signature

Bon a retourner, accompagné du règlement à l’ordre de Global Media Associates Sas, à l’adresse suivante : Journal La Principauté - Service Abonnements “ Le Beausoleil de Monaco ” • 6, Bd de la Turbie 06240 Beausoleil France

*

23


n97jui-aou11  

Le premier journal d'actualité de Monaco - Spécial mariage princier

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you