Page 1

NANTES végétale / Édition 2015 / Création : © Kler ROGER

NANTES

Végétale

Urbanisme imaginaire pour une ville plus rayonnante

“Lorsqu’un seul homme rêve, ce n’est qu’un rêve. Mais si plusieurs humains rêvent ensemble, c’est le début d’une nouvelle réalité.” — F. Hundertwasser.


NANTES

Végétale

Le présent document est soumis à la propriété intellectuelle et fait l’objet d’un dépôt à l’INPI. Les reproductions ne sont pas autorisées., mais vous pouvez le montrer autour de vous. Édité par Citron Bleu

Avec un zeste d’utopie, une pincée de rêve et une bonne dose de créativité !


Bâtir la ville de demain La Nature est notre amie la plus fidèle qui soit, parce qu’elle nous permet de vivre. C’est le cadeau le plus beau qu’elle puisse faire à tous les êtres vivants. Pourquoi parler de cela ainsi ? La raison en est très simple : il faut que nous nous servions d’elle avec ce qu’elle offre. Car c’est la nature qui nous aidera à édifier la ville de demain. Au commencement, une génération, la mienne, sa dure réalité d’insertion dans une ville en perpétuel mouvement. On nous demande de s’engager, d’agir pour faire évoluer la cité. Peut on de nos jours espérer une ville nouvelle où l’humain et la nature cohabiteraient en parfaite harmonie, peut on choisir un autre avenir et vivre où on en a envie ? Ma volonté est de faire rêver. J’ai choisi le texte et le dessin pour défendre mes pensées et ma vision de cette ville qui n’existe pas encore. Dirigeant(e)s et bâtisseurs, j’ai l’espérance que vous souhaitiez aussi la défendre. Pour cela je vous propose ici quelques idées de construction s’inspirant de la faune et de la flore. Ces dernières sont représentées par des dessins (croquis, aquarelles, roughs…) dont l’objectif est de mettre en avant l’importance qu’à la nature dans notre vie pour une majorité de citoyens. La création d’une ville totalement naturelle n’est pas un projet imaginaire et je crois qu’il est primordial de réagir aujourd’hui pour inventer cette ville de demain. Ces créations pourraient nous aider à être plus proche de la nature, le but étant bien sûr de sensibiliser les gens. J’imagine une ville écologique, artistique, aux habitations et véhicules colorés, foisonnante de créativité. Une cité à l’architecture moderne et humaniste, où les citadins seraient aussi bien utilisateurs, concepteurs, décorateurs et, surtout, imprégnés d’un immense amour de la Nature. Bonne lecture, Kler.

3


UNE VILLE MODERNE ET RAYO(NANTES)

4


5


LA TOUR BRETAGNE VÉGÉTALE Inspiré par les travaux de Luc Schuiten, Guimard, Piranèse, Philippe Découflé, Rem Koolhaas, Hundertwasser ou encore Le Corbusier, ma démarche consiste ici à me laisser porter par le rêve et c’est l’utopie qui anime mes projets. En premier lieu, j’explore différentes voies, j’observe la nature, d’autres structures architecturales et végétales pour une ville de demain, sans me soucier vraiment de leur faisabilité. C’est ensuite que je réfléchis à la possibilité de concevoir de telles structures, aux matières végétales et aux matériaux qui pourraient être utilisés.

Projet en co-création avec un urbaniste © Rêvez, respectez.

6


7


ÉCOSYSTÈMES AUTONOMES

Le croquis ci-contre présente une tour arborescente, largement inspirée de l’actuelle tour de Bretagne. Sur ses flancs et le toit viennent se greffer des écosystèmes autonomes sous forme de bulles translucides, accrochées à des branches métalliques. L’idée du nid comme lieu de naissance et espace de vie est essentielle dans cette recherche. Les bulles ont une armature d’aluminium, recouverte de membrane ETFE ce qui leur procure une grande malléabilité et une bonne résistance aux intempéries.

Beaucoup plus léger que le verre, un revêtement transparent en ETFE permet une réduction importante de la structure de soutien et donc des réalisations « aériennes », avec un coût final largement diminué. Enfin, le film ETFE a une espérance de vie hors du commun : il reste intact malgré la pollution, les rayonnements UV et autres facteurs environnementaux. Il est acquis que le matériau ETFE a une espérance de vie plus de 50 ans.

ESTHÉTIQUE VERTE L’usage du vert en architecture, si présent dans la Nature, assure une parfaite intégration dans l’environnement. Son caractère apaisant en fait une couleur relaxante, tant pour le design d’intérieur que pour le mobilier urbain. Si j’ai choisi cette couleur dans mes créations, ce n’est pas seulement pour révéler l’esprit écologique de ma démarche, mais aussi parce que la couleur verte évoque, en chacun de nous, l’espérance d’un nouveau vivre-ensemble, éthique et juste pour tous les êtres vivants.

8


Projet en co-création avec un urbaniste © Rêvez, respectez.

9


TRAMWAY-CHENILLE

Dans un premier temps, il faut bien dire que les villes d’aujourd’hui ne s’inspirent pas ou peu de la nature. En effet, elle ne peut servir que de décoration à la limite, ce qui représente à mon sens un gâchis plus que considérable, dans le sens où l’on pourrait faire des choses bien plus importantes.

10


Projets en co-création avec un bureau d’études © Rêvez, respectez.

11


PROJETS Études pour différents projets de véhicules inspirés des insectes : le tramway-chenille, un bus-libellule et une automobile comme une abeille.

12


DES VÉHICULES QUI S’INSPIRENT DES INSECTES

En sillonnant les villes contemporaines, j’ai constaté que les créations urbaines, telles que les bâtiments, les transports par exemple utilisent peu de ce que la nature offre. Il n’y a que très peu de créations rappelant la faune et la flore. En s’inspirant de tous ces éléments essentiels à la vie quotidienne, une ville du futur pourrait être bâtie. Il faut reconnaître que l’homme pourrait un jour avoir la capacité de créer une ville futuriste dans le domaine du végétal. Mais comment parvenir à un tel résultat ? Les plantes, les insectes, les animaux

créent une certaine inspiration chez l’humain. Ainsi, ces derniers pourraient construire du mobilier urbain ou des transports en gardant les courbes de cette nature qui les inspire autant. Dans un premier temps, il s’agirait tout simplement d’un objet simple mais utile rappelant un insecte de part sa forme. Sur le long terme, diverses structures pourraient naître, telles que des entreprises ou des habitations. Ainsi, la nature pourrait se fondre dans un nouveau monde urbain asymétrique, rompant ainsi l’ordre et la monotonie de la géométrie pure.

Projets en co-création avec un bureau d’études © Rêvez, respectez.

13


Inspiré d’une étude de concept-car ambhibie © Rêvez, respectez.

SUR LA LOIRE ET DANS LA VILLE

Ce véhicule biplace est aussi un bateau. Doté d’une coque résistante et étanche, les roues sont actionnées par la force motrice des passagers, à la façon d’un pédalo. Ainsi, les touristes qui visitent notre belle cité pourraient passer de la rue à la Loire sans quitter leur véhicule et ainsi profiter pleinement des envi-

14

ronnements luxuriants que Nantes peut offrir. Un tel véhicule permettrait aussi de découvrir la richesse de la faune et de la flore locale dans un véhicule moins spacieux et plus intimiste que les habituelles péniches et bateaux-mouches, pour un coût évidemment moindre.


NOUVEAUX MATÉRIAUX 100% RECYCLÉS

Afin de lutter contre le gâchis, ce projet d’amphithéâtre ou d’auditorium est réalisé en bois recyclé. La vague en arrière-plan se compose de briques ajourées BetR-block. Ces briques sont conçues à partir d’un mélange de ciment, de cellulose de papier et de carton recyclés.

Très résistantes, elles sont aussi un excellent isolant acoustique, résistant aux moisissures et ignifugé. Les briques ajourées BetR-block peuvent accueillir un grand nombre de plantes et d’arbres dont les racines et les branches créeraient un maillage végétal en parfaite symbiose avec le mur.

Projet en co-création avec un bureau d’études © Rêvez, respectez.

15


PROJETS Aménagements et mobiliers urbains, jeux pour enfants. Projets de co-création avec un designer de mobilier urbain.

© Rêvez, respectez.

16


MOBILIER URBAIN ARBORESCENT Les divers aménagements (ci-contre et pages suivantes) s’inspirent de la faune et de la flore. Un agrès de jeux pour enfants qui reprend les courbes sinusoïdales de fréquences musicales, un lampadaire floral recouvert d’un revêtement photovoltaïque le rendant parfaitement autonome, des bancs publics aux formes organiques, une tour arborescente près du Lieu Unique, etc.

17


SYMBIOSE ENTRE LA NATURE ET LA VILLE

Les bancs publics s’inspirent d’éléments organiques et des mouvements des fluides. On peut envisager de les concevoir en une matière translucide et de les remplir d’eau, avec par exemple un écosystème autonome à l’intérieur. Un tel aménagement ne nécessiterait pas de moyens pharaoniques et permettrait de sensibiliser les publics à la fragilité et l’importance de la biodiversité.

Projet en co-création avec un bureau d’études © Rêvez, respectez.

18


POUR LES CYCLISTES ET LES PIÉTONS

Pour les cyclistes qui ne bénéficient pas d’un abonnement Bicloo ou simplement pour les voyageurs de passage, des parcs à vélos aux courbes simples et élancées, suggérant la flore des bords de Loire. Les aménagements suivants pourraient se confondre dans les décors boisés de la ville sans perturber le regard ni la faune sauvage.

Projet en création avec un designer © Rêvez, respectez.

19


© Kler ROGER

PASSERELLE MARÉMOTRICE ET ÉOLIENNE

20

“L’Utopie est la vérité de demain.” — Victor Hugo.


Afin de traverser la Loire tout en produisant de l’énergie, j’imagine cette innovante passerelle conçue en acier et aluminium, dotée de multiples roues à aubes et/ou éoliennes circulaires. Lorsque le vent souffle ou quand la marée monte et descend, les roues tournent à des vitesses différentes autour des gens qui traversent le fleuve. Pièce d’art moderne, alliant élégance et fonctionnalité, sa particularité serait de produire une énergie naturelle qui pourrait être réutilisée, pour charger des batteries de véhicules électriques ou pour alimenter les éclairages urbains.

Projet en co-création avec un ingénieur © Rêvez, respectez.

21


© Rêvez, respectez.

22


CONCEVOIR UNE VILLE INSPIRÉE PAR L’HUMAIN En étudiant les gestes humains, les élans naturels et les formes d’artères cycliques qui encerclent la ville, j’imagine Nantes avec un cœur de ville qui ressemblerait au tronc d’un arbre. Le centre-ville rayonne autour d’un siège : la conscience citoyenne. On y accueille les Arts, l’enseignement, la culture. En périphérie, des quartiers circulaires abritent les espaces de vies, les commerces et les institutions. Les routes seraient comme des nervures qui transportent humains et matières premières vers le cœur de la ville-arbre. Le centre-ville est réservée aux citoyens et aux affaires de la cité. Institutions, justice et industrie sont en périphérie tandis que l’humain est au cœur. Il faut repenser l’architecture de la ville pour qu’elle ne soit plus dominée par des modèles linéaires, briser les lignes, casser les codes. Sources d’inspirations : Bernard Tschumi, Schuiten, Bloomer, Piranèse, Le Corbusier…

23


LES MAISONS DE MES RÊVES Hormis la pierre et le béton, d’autres façades peuvent être imaginées, telles que les façades textiles ou en biomatériaux. Utilisés comme vêtures décoratives, les façades textiles en toile pleine ou micro-perforée permettraient aussi la protection solaire par une modulation de la transmission de la lumière naturelle, contribuant ainsi à l’amélioration des performances énergétiques. Afin de réduire les problèmes d’irrigation et de destruction des murs par les lichens, une première structure grillagée métallique est installée sur le pan de mur. Celle-ci est ensuite recouverte d’une nappe d’irrigation. Une seconde structure vient se superposer, laquelle abritera les plantes. Celles-ci n’ont pas besoin de terre, la nappe d’irrigation faisant office de porteuse de nutriments.

Inspiré d’un projet éolien de M. Schuiten © Rêvez, respectez.

24


MURS ET TOITS VÉGÉTAUX

Cette maison est construite sur une base classique, avec un maillage végétal produit par les racines des arbres environnants. J’ai imaginé un maillage qui pourrait être aussi une simple décoration en relief sur le mur, lequel serait totalement végétal et recouvert de mousses.

© Rêvez, respectez.

25


NANTES, LA LOIRE ET... JULES VERNE Loin de l’industrialisation à outrance, des transports évolués en café-littéraires et aux architectures amphibies dignes de Jules Verne, des lounge bar aquatiques propulsés par roue à aubes, des façades d’immeubles avec des arbres aux fenêtres et des jardins sur les toits, des tyroliennes ascensionnelles entre l’Île de Nantes et le Quai de la Fosse…

© Rêvez, respectez.

26


“La tour Lotus”ou Artichaut foliacé

27


DES PASSERELLES ENTRE NOS MAISONS ET LE CIEL

Chaque mois, les citoyens de Nantes et de ses environs se retrouveraient pour célébrer la joie de vivre ensemble dans une belle cité végétale. Ils iraient probablement danser dans les petits estaminets chaleureux et les cafés-dômes remplis de visages enluminés. Entre esthétiques structures de maçonnerie naturelle, arbres, espaces

Cité-arbre © Rêvez, respectez.

28

luxuriants et les mélodies de musette ; des moulins qui n’auraient rien à envier aux peintres impressionnistes, campés sur les franges des déshabillés indécents de la Loire. Au loin, un antique pachyderme observerait la ville du pied de son Arbre-jardin.


Projet en co-création avec un dessinateur © Rêvez, respectez.

29


NAVETTES FLUVIALES

Les différentes études en cours pour traverser la Loire font état de projets qui peuvent sembler soit trop onéreux, soit techniquement difficiles à mettre en œuvre. En revanche, la navette fluviale est une idée intéressante qui m’a beaucoup inspirée. Ci-contre et pages suivantes, quelques projets à l’aquarelle de possibles navettes pour franchir les bras de la Loire et ses affluents.

30


la navette À NANTES

Projets en co-création avec un bureau d’études © Rêvez, respectez.

31


Le vélo étant au cœur des problématiques de déplacement des citoyens à Nantes, j’ai envisagé une navette à étages avec un compartiment à l’avant pouvant servir de rangement pour vélos. La passerelle permet aux publics de profiter des panoramas idylliques de la Loire les jours d’ensoleillement.

ABRIBUS En ce qui concerne l’abribus, je me suis inspiré d’une simple feuille de papier, soutenue par deux piliers d’inspiration florale.

Projets en co-création avec un bureau d’études © Rêvez, respectez.

32


NAVETTES À ROUE À AUBES

Inspirée du MS Loire Princesse, la navette fluviale dotée de roues à aubes bénéficie d’un faible tirant d’eau, contrairement aux navettes océaniques. De plus, le doux clapotis des pales sur la surface de l’eau ne sera pas sans rappeler les croisières sur le Mississipi. Mais plus qu’un caprice esthétique, la roue à aubes répond aux contraintes naturelles de notre fleuve. En effet, sa faible pro­fondeur par endroits le rend inadapté à des propulsions traditionnelles. Dans le croquis ci-dessous, notez que la largeur des roues devrait être réduite afin de permettre un appontage en bonne et due forme et pour réduire la prise au vent. © La Serpentine, navette Londonienne à énergie photovoltaïque.

Projets en co-création avec un bureau d’études © Rêvez, respectez.

33


UN CYCLOTAN À PÉDALES

Pour les passionnés de cyclisme et afin de pouvoir prendre le tramway avec son vélo, le cyclotan est un véhicule qui combine élégance et simplicité, avec une expérience unique de pilotage. Le présent projet est inspiré des appareils de motricité, les pédales entraînent un moteur compact, favorisant un déplacement sans contrainte pour le pilote. Projets d’étude et d’imagination © Rêvez, respectez.

34

Les courbes et le design évoquent des éléments floraux, pour conserver l’harmonie de l’appareil avec la nature environnante. Concept sophistiqué et peu encombrant, pliable et muni d’un crochet de fixation au niveau des roues arrières. Matériaux : bois et carbone.


NAVETTE FLUVIALE-COCON nspirés des insectes, des libellules, des carapaces et des larves qui deviendront des papillons, croisés lors de nos balades Ligériennes. Des couleurs vives et chatoyantes, des courbes sinueuses de cigale, avec de nombreux espaces lumineux et conviviaux pour voyager ensemble. © Rêvez, respectez.

35


36


SERRES AQUATIQUES ET FERMES URBAINES Nourrir tous les habitants est un défi de notre génération. Voici deux projets de fermes urbaines qui puisent leur énergie dans la Loire. La première construction est bâtie sur un ensemble de pilotis de bois ou d’acier, suivant sa faisabilité et son implantation. La serre est au cœur du dôme et j’imagine des anneaux d’habitations et des espaces de travail au centre de la structure. Une telle construction permet de puiser l’eau de la Loire nécessaire à la culture , voire de bénéficier de serres aquaponiques1 de grande envergure.

Projets en co-création avec un architecte © Rêvez, respectez.

37


LA NATURE EST SOURCE D’INSPIRATION

Ce projet de serre s’inspire directement de l’effet d’une goutte tombant dans l’eau.

telles les ondes formées par une goutte d’eau à la surface d’un liquide.

Au centre, la structure abrite des cultures hydroponiques en étage mais nous pouvons imaginer une base beaucoup plus large avec de véritables fermes et la possibilité d’accueillir des citoyens agriculteurs. Les serres se positionneraient de façon circulaire,

1. L’aquaponie est une forme d’aquaculture intégrée qui associe une culture de végétaux en « symbiose » avec l’élevage de poissons. Ce sont les déjections des poissons qui servent d’engrais pour le végétal cultivé.

Projet en co-création avec un paysagiste © Rêvez, respectez.

38


Projet en co-création avec un paysagiste © Rêvez, respectez.

39


BÂTIR ET RESPECTER L’ENVIRONNEMENT Les créations dessinées dans le présent recueil ne sont pas simplement des conceptions imaginaires, elles sont réalisables avec l’expertise et le savoir-faire technologique des bâtisseurs contemporains. J’ai envisagé pour cela de multiples solutions techniques et l’utilisation de plusieurs matériaux contemporains respectueux de l’environnement.

Dessin de Kler Roger, d’après un projet de maison-bulle à Dubaï © Rêvez, respectez.

40


Projets de co-création avec un bureau d’étude © Aimez, respectez.

41


© Kler ROGER

LE STUC VÉNITIEN Le stuc vénitien, très utilisé dans les belles maisons vénitiennes, reflète la noblesse du marbre. Sa combinaison de transparence et de reliefs déclinés en teintes chaleureuses et authentiques permet de transformer les recouvrements des murs en décors uniques. LE MICRONAL PCM C’est un matériau dit “à changement de phase”, c’est-à-dire qui évolue en fonction de la température, afin de réguler la chaleur. Sous l’action de la chaleur, les paraffines qu’il contient fondent, absorbant la chaleur environnante. Lorsque la température baisse (par exemple la nuit), les paraffines se solidifient et restituent la chaleur. UN ISOLANT À BASE DE CHAMPIGONS Afin de réutiliser les matériaux à l’infini et dans un cycle continu, Ecovative Design a conçu un isolant à base de champignons. Il s’agit d’un matériau 100% écologique à base de micélium. Mélangés à des résidus et sous-produits de l’agriculture, ils tissent un bloc compact, léger et biodégradable, parfait pour remplacer les isolants.

42


LE NANOGEL LUMIRA Le Nanogel Lumira est un isolant constitué de 3% de grains de silices non toxiques et de 97% de… vide ! Transparent, isolant thermique et acoustique, c’est un matériau idéal pour les appartements, les bureaux en milieu urbain ou les hôpitaux.

Projets de création avec un designer © Merci.

LE STAMISOL Ce nouveau matériau est une membrane respirante et étanche à la fois, très résistante aux expositions ultraviolet. Elle permet d’évacuer l’humidité intérieure des bâtiments et d’éviter condensation et moisissures. LE BÉTON SECC Le béton SECC possède la capacité à se déformer sans se rompre (ductilité) et peut résister 120 ans, là où la plupart des bétons exposés aux agressions extérieures se détériorent beaucoup plus rapidement. Sa structure permet aussi de supporter une compression 4 fois supérieure aux bétons armés classiques. CÔTÉ SOLS Les carrelages de l’institut Fraunhofer en Allemagne ont plusieurs particularités : léger, flexibles et écologiques. Fabriqué à base d’epoxy, d’huile de lin et de micro-algues fossilisées, ils peuvent devenir lumineux si on y intègre des pigments fluorescents.

43


Š Kler ROGER

Kler Roger

Graphisme & Utopies dans la Ville de Nantes www.citronbleu.fr

Nantes végétale | Urbanisme poétique  

Architecture humaniste. Vision d'une ville où l'humain et la Nature coexistent et créent la vie.