Page 1

Geordy Zodidat Alexis Artiste Né en 1986 En Guadeloupe

G.T.N (Intellectual Amnesia I), 2015 Galerie 815

SELECTION DE TRAVAUX


N° SIRET : 79361039500014

MAISON DES ARTISTES : AA74710

e-mail : blessdatart@gmail.com vit et travaille à Montpellier, France Né le 1er Août 1986 971, Guadeloupe

Expositions (sélection)

Résidences

2016

Black Crisis, Espace d'Art Contemporain Les Carmes, Pamiers, France

2016

La Maison d'Emma, Saint Mathieu de Tréviers, France

Entités, Galerie Falc, Montpellier, France

2015

Ateliers Topaz, Opasatika, Ontario, Canada

Skin, Los Angeles Municipal Art Gallery, Los Angeles, Californie, Etat-unis

Stages

Cachet de la poste faisant foi, Fondation Hippocrène Villa Mallet-Stevens, Paris, France

2013

Imagine-toi là, MRAC, Sérignan, France

Outside the White Cube, Public Space, Manille, Philippines

2010

Prise de conscience corporel et environnementale, Parc de la Villette, France

2015

G.T.N (Intellectual amnesia I), Galerie 815, Hearst, Ontario, Canada

2014

Twitter Art Exhibit, Moss Library, Norvège

Prix / Bourse

Non biennale #02 Video Art Pavillon

2015

Borderbody – Hidden Identities and Forbidden Desires, Club Nautico Zaragoza, Espagne Borderbody – Hidden Identities and Forbidden Desires, MECA, Almeria, Espagne BorderBody – Mixing Identities, Palazzo Barone Ferrara, Bari, Italie

Publications (sélection) 2015

Interview Radio Canada

2014

Afrikadaa #8 Image en mouvement : Re-inventing narratives

BorderBody – Mixing Identities, MECA, Almeria, Espagne 2013

Random (), Galerie Aperto, Montpellier, France Enfants Soldats, La Belleviloise, Paris, France

2009

La première pierre, La Panacée, Montpellier, France

2008

Journée Internationale de l'enfance africaine, Sarcelles, France La Dégelée Rabelais, La Panacée, Montpellier, France

Performances Publiques (sélection) 2013

Catalogue d'exposition BorderBody – Mixing Identities 2013

« Quand les petites têtes blondes deviennent performers », Par Marjolaine Casteigt dans

L'Hérault du jour Catalogue numérique Random(), Les façades Galerie Aperto, par Nicolas Lebrun Autres Expériences (sélection) 2014

Médiateur culturel, La Panacée, Montpellier, France

2013

Médiateur culturel, MRAC, Sérignan, France

Photographe et technicien lumière assistant Sylvie Deluz Company, Heidelberg, Allemagne

P'Art Cours, Mairie, Montpellier, France McMo, Performance public

Subvention de la Région Languedoc-Roussillon pour une résidence artistique

Biennales / Salons

Formations

2015

1ère Biennale art nOmad, France

2011

ESBAMA, DNSEP avec les félicitations du jury, Montpellier,France

Sélectionné pour la Xème Biennale de Florence – Art and the polis

2004

Lycée Faustin Fléret,Baccalauréat Scientifique, Morne-à-l’eau, Guadeloupe

2014

Art3f, Montpellier, France


BIOGRAPHIE Geordy Zodidat Alexis a bâti son travail autour de pratiques artistiques protéiformes et des questions relatives à la connaissance, la mémoire et l'histoire. Diplômé de l’École Supérieur des Beaux- Arts de Montpellier en 2011, ses expériences artistiques sont portées par son héritage culturel mixte issu des mœurs de vie de l'Europe et des Caraïbes. Né en 1986 en Guadeloupe et résidant actuellement à Montpellier, sa pratique confronte les idées de plusieurs cultures pour en faire émerger de nouvelles pensées, en utilisant des médiums tels que la danse, la musique et l'installation, le dessin et la performance. Son regard ouvert et conscient sur le monde dans lequel nous évoluons nous questionne sans cesse sur la mémoire, l'histoire, comme autant d'éléments qui nous guident dans notre rapport au monde actuel. Son travail fait l'objet d'une présentation sur la scène nationale et internationale : La Panacée en 2008, Mediterráneo Centro Artístico en 2014, Los Angeles Municipal Art Gallery en 2016...

A.M.M

G.T.N (Intellectual Amnesia I), 2015 Galerie 815


DECLARATION « Jesse Washington allait avoir dix-sept ans. Peut-être était-il un peu retardé mental. Il travaillait comme le reste de sa famille dans les champs de coton des Fryer, près de Waco, au Texas. Le 8 mai 1916, la fermière est assassinée chez elle, sans doute violée. Jesse Washington, arrêté, avoue le crime. Son procès est prévu pour le lundi 15 mai. Pendant le week-end, des milliers de personnes affluent à Waco  : un lynchage s'organise. Dans une salle où s'entassent des centaines d'hommes en armes, le jury a à peine le temps de le déclarer coupable que, aux cris de « Get the nigger ! », un groupe s'empare de lui … »

Cet extrait de Le Lynchage aux Etats-Unis de Joël Michel, est le préambule de ce qui sera un événement d'une extrême atrocité. G.T.N (Intellectual amnesia I ) a émergé de la déstructuration et la réappropriation

de

ce

souvenir

résultant

de

diverses

lectures

anthropologiques. Le temps passé en résidence aux Ateliers Topaz a permis une remémoration, qui a conduit à une affectation mentale. De cette résonance est survenu le processus de création, où le corps et l'esprit s'acharnent

à

s'équilibrer,

à

s'accorder

afin

de

permettre

une

renaissance, une élévation. Ce fait du passé me ramène indubitablement à la place que j'occupe, en tant que caribéen descendant d'esclaves membre de la diaspora africaine dans le monde moderne occidental. Kant disait à propos du Je : «  Posséder le Je dans sa représentation  : ce pouvoir élève l'homme infiniment au-dessus de tous les autres êtres vivants sur Terre. Par là il est une personne. » Posséder ce Je, implique selon moi, une certaine connaissance de l'héritage historique, scientifique et spirituel de ce qui fait que je suis ici et maintenant.

G.T.N (Intellectual Amnesia I), 2015 Installation (video, tissu, fusain, bois, clous, chaîne, chaise)


Ainsi, G.T.N (Intellectual amnesia I ) se découvre comme étant un espace empreint d'une scénographie singulière. Il est une représentation en perspective

de

mon

cheminement.

A

travers

analyses

et

questionnements, l'installation qu'est G.T.N, donne à voir différents médiums qui dialoguent. La question de l'amnésie intellectuelle se pose alors : quelle place accorder aux événements historiques dans notre réel  ? Tirons-nous réellement un enseignement du passé ou le refusons nous consciemment ? Au regard du monde moderne, le doute demeure... Geordy Zodidat Alexis

G.T.N (Intellectual Amnesia I), 2015 Installation (video, tissu, fusain, bois, clous, chaîne, chaise)


La poĂŠsie du contenant, 2016 Installation (tissu, acrylique, pastel, corde, bande de jute) Dimensions variables


Le processus de travail de Rupture est le suivant, je suis parti d'un souvenir qui a été ravivé récemment. Le souvenir en question est celui d'un film de 1971, Goodbye Uncle Tom, un mondo, film documentaire dirigé par Gualtiero Jacopetti et Franco Prosperi. Basé sur des faits réels, les réalisateurs nous montrent essentiellement l'atrocité de l'esclavage et un racisme ambiant certain. Rupture nous plonge dans un ensemble d'images mémorielles usant de codes et symboles caribéens, égyptiens et plus largement africains. Il est bien question de souvenir mais de manière plus profonde, le souvenir de cette terre que je ne connais qu'à travers l'autre.

Rupture, 2016 Installation (peinture à l’huile, pastel, graphite, encre, acrylique, tissu) 3054 x 66,5 cm


Renaissance de n, 2016 Acrylique, pastel, tissu 121 x 218 cm

L'appel Ă renaĂŽtre survient des profondeurs.


Trois vies, 2011-2016 Installation (acrylique, sĂŠrigraphie sur tissu, bande de jute) Dimensions variables


Dékouverte, 2016 Acrylique et pastel sur toile 151 x 215 cm Une réflexion sur la nourriture spirituelle à travers l'énergie vitale, le discernement et l'intelligence de l'esprit. Que se passe-t-il quand tout devient plus clair ?


Ames divine, 2015 Acrylique, pastel, tissu 160 x 160 cm


Blck Crisis, 2016 Installation (encre de Chine, papier kraft) Dimensions variables


Brilé, 2016 Installation (sérigraphie sur tissu, toile, acrylique, peinture à l'huile, peinture en bombe, encre de Chine, verre, roucou, tissu, papier, vernis, bois, carton, fleur de camomille, terre) Dimensions variables


Milenis, 2016 Installation (palette en bois, sac plastique, canisse, bouteille en plastique, plâtre, acrylique sur tissu, Êclairage) Dimensions variables


Ravine Souvenir d'enfance, Doux ruissellement puis, Crue abondante charoyant feuilles et cailloux, Creusant la roche. Calcaire pur puis, Épaisse boue. Eau de vie venue du ciel. Le bambou s'élève, mais n'oublie ses racines, Fil de fer, Incarnation, Route, Protection de verre, Précieux, Cheminement, Solide dans ses mouvements, Mémoire des instants, Magiques moments Trente, Effritement, Épuré.

Ravine, 2015 Sculpture (bambou, verre, fil de fer, roche) 10 x 370,5 x 121,5 cm


Link : https://vimeo.com/133113905 Password : GTNIAI

Cheminement, 2015 Vidéo Durée : 4 min 26


Blanc immaculé, Obsession dissimulée, Battu, combattu Résisté Mawoné Adieu, immaculé.

Lien : https://vimeo.com/142170275 Mot de passe : RKMWN

Roukou [Mawoné], 2016 Performeuse : Joane Etheart Video Durée : 1 min 28


Les mains indiquent le chemin. Le geste se répète, le rythme se crée. Héritage d'une culture ancestrale qui habite le corps. L’Être, dans son cheminement va puiser dans son passé, à la rencontre du tambour ka. Entre agitation et sérénité, il grandit.

Lien : https://vimeo.com/139332089 Mot de passe : PSMNT

Puisement, 2015 Vidéo Durée : 2 min 23


Come

to

mind

s'attache

au

contrôle

des

masses.

Un

synthétiseur vocal lit une succession de mots, de chiffres présents dans les projets gouvernementaux axés sur la surveillance, le contrôle sous faux drapeau de sécurité des peuples. L’œuvre se veut envoûtante voire hypnotique et joue sur le double langage. Concept bien connu dans les hautes sphères. L'oreille du spectateur-auditeur entend et s'habitue à un son qui semble dénué de variation. Mais quand la concentration devient

intense et patiente, se pose alors la

question de la libre pensée, du respect des valeurs et de la vie privée.

Lien : https://soundcloud.com/kimounki-zodidat/come-to-mind-1/s-9AYto

Come to mind, 2014 Installation sonore


XXXII vient altérer notre rapport à la mémoire et à l'espace temps. Cette installation pose la question de la place de la peur et de la folie dans notre société, qu'on pourrait voir comme de véritables

syndromes

pathologiques.

Peur

de

l'autre,

détachement du monde réel, création d'espaces de vie virtuel. Les réseaux sociaux, les jeux de simulation de vie, supplantent la réalité même. Les flux de données sont si denses, que l'information qui fait actualité à l'instant t sera probablement obsolète à t+24h. La diffusion et la pérennité de l'information relèvent quasiment de la fiction. XXXII nous plonge dans un monde psychique voire fictionnel, s'inspire de la folie destructrice du cerveau humain dans l'oeuvre cinématographique de Stanley Kubrick et d'un chapitre du Livre des Morts des Anciens Egyptiens. Cette installation se veut être un récit émotionnel, illustrant une lutte, une course sans fin pour tenter de recoudre une déchirure: notre détachement avec le monde réel.

Lien : https://soundcloud.com/kimounki-zodidat/xxxii/s-TCuAG

XXXII, 2015 Installation sonore 2 min 05 (boucle)


McMo aborde la question de la mondialisation à travers des éléments qui sont inscrits dans l'imaginaire collectif. L'image est sans aucun doute un outil de propagande pour nombre de multinationales. Nous évoluons dans une société où les détenteurs d'un pouvoir nous inculquent des idées, que nous digérons comme vérité au fil du temps ; c'est ainsi que naît le formatage. Cette performance s'intéresse à la relation que nous avons, ou pouvons avoir avec la mort sous différentes formes. Comme être l'acteur passif d'une mise à mort, ou encore, être empoisonné donc soumis à une perte de vie lente, et être conscient de se donner la mort. L'orchestration de la parole et du geste sont inévitablement reconduit encore et encore, ils relèvent du machinal, jouent de la répétition. Cependant, au fur et à mesure que s'approche du cou le plan de machette -qui est considéré comme véritable par l’œil- s'esquisse un mécanisme de survie. Ce dernier est l'état d'urgence de l'instinct, il se manifeste dans l'acte par la colère psychique et physique. Vêtu d'un long Tee-shirt jaune et d'un pantalon rouge, couleurs chargées en symbole, le corps vibre. Il se tient droit, rigide, immobile sur un tissu noir, tel le signe d'un deuil ou encore celui d'une immense tristesse.

Lien :http://www.dailymotion.com/video/x10vw9z_mcmo_creation

McMo, 2013 Performance public Lieu : Place de la Comédie, Montpellier, France

La multinationale Monsanto, leader des biotechnologies crée en 1901 par John Francis Quenny, a traversé le temps en commercialisant entres autres des PCB et l'Agent Orange, ces armes furent utilisées en grande quantité lors de la guerre du Viet-nâm perpétrée par les Etats-unis. Cette entreprise a fait l'objet de nombreuses poursuites et enquêtes, et cela continue aujourd'hui notamment à l'encontre de sa production mondiale de semences génétiquement modifiées, de ses publicités mensongères, de sa corruption de la recherche scientifique. Il faut savoir que plus de 50 % des fruits et légumes issus de l'agriculture intensive contiennent des pesticides. Les effets dus à une exposition ou une consommation sur le long terme s'avèrent catastrophique : cancers, malformations congénitales, problèmes d'infertilité, problèmes neurologiques pour ne citer que ceux-ci. Le Monsanto Act a fait son apparition en avril 2013, cet amendement introduit sournoisement dans une loi budgétaire interdit toute opposition judiciaire à la mise en terre de plantes génétiquement modifiées et cela, même si leur dîtes homologation est contestée devant un tribunal. McDonald's, l'entreprise de restauration rapide multinationale est un grand partenaire de Monsanto, et ce, comme la plupart des restaurants de ce type. L'actuel président de la chaîne de restauration aux Etats-unis, Janice L.Fields a été élu en 2008 lors du conseil de Monsanto. En France, il y a Jean-Pierre Petit à la tête de McDonald's. Étant le fast-food le plus populaire au monde c'est environ 70 millions de personnes atteintes chaque jour par ce géant.


Ce projet curatorial se présente sous la forme d’un circuit artistique urbain en trois étapes réparties dans le centre ville de Montpellier. Il promeut un art qui s’adresse à tous grâce à un sujet universel et intemporel : celui de l’existence humaine. Chaque étape porte sur la réflexion d’un jeune artiste sur une période déterminante de la vie : l’enfance, l’âge adulte et la vieillesse. Association Carbone 14

P'art-cours, 2013 Performance public, Lieu : Mairie de Montpellier, France


La mondialisation est l’ennemi du communautarisme. En regardant d’un peu plus près, on remarque que les conflits intercommunautaires sont tenus par deux facteurs l’argent et la lutte des territoires. La mort des communautés entraîne indéniablement la perte des cultures ancestrales, la perte des traditions, cela se voit et se ressent. Plus de culture, plus d’identité. En sommes, vivre avec son temps en étant pleinement imprégné des mœurs de sa communauté est un terrain à arpenter. Il serait intéressant de s’inquiéter du sort des peuples autochtones - peuple issu de la terre qui l’a vu naître- des Amériques qui sont tout bonnement chassé de leur terre. Qui est à l’origine de cette injustice et quelles en sont les raisons ? Pour finir une question simple à qui vous identifiez vous ? Une manifestation du peuple par définition c’est le peuple, hommes, femmes, enfants. Ce n’est pas la première fois que la nature humaine se réunit dans les rues. Regardez les photographies historiques et soyez lucide je vous prie. De plus, le sujet requière d’autant plus la présence de tout ce monde. Oui, le système étatique est en faute et c’est bien pour cela que nous militons. Ce qui est arrivé est malheureux, révoltant mais n’est-ce pas chose possible quand un peuple se révolte ? Ne nous leurrons pas, dans l’hémicycle, tous sont des marionnettes au service d’encore plus perfides qu’eux. Nous devons nous unir, un peuple soudé est plus difficile à combattre. Le gouvernement sème et attise les divisions entre les petites gens, puis en bon mouton, nous perpétuons cela.

FaceHuff, 2013 Texte


Cette vidéo performance questionne la notion de l'Identité à travers l'essence africaine. Le corps, l'être chemine consciemment vers cet entre-deux, transportant son patrimoine et les clichés qui en découlent. Entre poésie et violence, Eternal hilly land se veut un clin d’œil aux crises identitaires actuelles.

Lien : http://www.dailymotion.com/video/x15ozx5_eternal-hilly-land_creation Mot de passe : ELHLD

Eternal hilly land, 2013 Video performance Durée : 5 min 12


Supra, c’est ce qui est au-dessus de, au-delà de ; liminal est un dérivé du latin limen soit seuil. Supraliminal c’est ce qui est supérieur au seuil exigé pour provoquer une excitation sensorielle. Cette vidéo explore le domaine de la perception sensorielle voire extra-sensorielle, l’image et le son dialoguent, persistent dans une atmosphère qui ne cesse de s’assombrir.

Lien : https://vimeo.com/87746423 Mot de passe : SPLL

Supraliminal, 2013 Video Duration : 3 min 11


Lien : https://vimeo.com/115798209 Mot de passe : ITL Into the labyrinth, 2014 Video DurĂŠe : 8 min 36


A travers des éléments culturellement connotés, Ceremony or stereotype nous plonge dans une fausse représentation de l’autre ou plus exactement d’un peuple. Le psychique se voit stimulé, brouillé par un pseudo univers métaphysique.

Lien : https://vimeo.com/87848835 Mot de passe : CYOSE

Ceremony or Stereotype, 2014 Video Durée : 2 min 17


Crédits photographiques : Galerie 815 Florelle Michel Geoffroy Sanchez Geordy Zodidat Alexis

Tous droits réservés Réalisé par Ydrela Graphics Studio Décembre 2016


Geordy Zodidat Alexis blessdatart@gmail.com www.humartlif.com 06 95 93 32 70

Geordy Zodidat Alexis « Le savoir est une arme alors enrichis ton âme pour peu que ce soit en bien »

Geordy Zodidat Alexis  
Geordy Zodidat Alexis  

Dossier d'artiste

Advertisement