Issuu on Google+

L'Est-Éclair et Libération-Champagne rachetés par le belge Rossel

P.3

Cauval industries, 350 emplois menacés dans l'Aube P.3

t r o y e s . l h e b d o d u v e n d r e d i .

Grands travaux à Sainte-Savine P.9

La bonne vendange du Syndicat Général des Vignerons P.11

c o m

Football - Estac : refaire le coup à Reims P.12 VENEZ VISITER UNE DE NOS RÉALISATIONS CONTEMPORAINES à

St André les Vergers SUR RDV AU 06 45 01 37 27

Des Nuits qui chantent

É D I T I O N T R O Y E S JOURNAL GRATUIT D’INFORMATION N°8 du 26 octobre au 1er novembre 2012

www.maisons-france-confort.fr - 03 25 82 69 80

Maison T5, garage, cuisine & salle d’eau équipées, plain pied, terrain de 600 m2, accessibilité PMR LOCATION DU BIEN POSSIBLE

direct propriétaire

© G.Monico

Du 28 octobre au 3 novembre, les Nuits de Champagne plongeront les Troyens dans l'univers de Maxime Le Forestier, artiste invité de cette édition anniversaire. D'autres grands noms figurent dans la programmation de cette 25e édition qui promet beaucoup d'émotions, dont Camille, Souchon, Voulzy, Thiéfaine... Et de jeunes talents seront à découvrir tout au long de la semaine. Cela sans oublier un autre temps fort, celui du 20e Grand Choral qui accueillera 1550 choristes au coeur du festival. P. 13, 14 et 19

A COMPTER DU SAMEDI 27 OCTOBRE A TROYES

OUVERTURE DE VOTRE NOUVELLE AGENCE

GUY HOQUET L'IMMOBILIER 3 5 r u e L o u i s M o n y (face au parking ARGENCE) 03 25 81 13 12 - email : troyes@guyhoquet.com


2x

H umeurs ÉDITO

xDes vertus de l'amateurisme Dans une séquence au cours de laquelle le professionnalisme, dans le sport en tout cas, est conspué, des espoirs en ballon qui filent en douce en boîte aux handballeurs parieurs-peutêtre-tricheurs en passant par Lance Armstrong, il convient de saluer les valeurs et les vertus de l'amateurisme. Le droit de vote des étrangers hors Union européenne était une promesse de campagne du candidat François Hollande. Et comme François Mitterrand en 1981, Najat VallaudBelkacem, porte parole du gouvernement, a commencé à l'expliquer cette semaine, à priori, c'est loin d'être fait. Voire ça ne sera pas le cas pour les prochaines municipales, en 2014. Donc ça n'arrivera jamais. Peu importe ce qu'on en pense, une promesse... Itou pour la Loi logement de Cécile Duflot. Le Sénat qui n'examine pas la bonne version du texte, et le Premier ministre qui double la politesse aux sages en annonçant que le Conseil constitutionnel ne validera pas la loi en l'état. La courtoisie républicaine et, surtout, la séparation des pouvoirs, veut qu'on laisse le Conseil constitutionnel communiquer tout seul sur ces décisions. L'annonce de Jean-Marc Ayrault était sans doute pavée d'une bonne intention d'amenuiser les choses, n'empêche, il a créé un précédent historique. La Loi devra de nouveau être présentée, le 14 novembre. C'est juste une maladresse, mais ça fait un peu amateur. Et personne n'y voit de vertu. Tony Verbicaro

La météo Vendredi

1° 12°

Samedi

Qualité de l’air 3

Vendredi 26 octobre

-1° 4°

Samedi 27 octobre

Dimanche

-3° 10°

Dimanche 28 octobre

Bonne

L’indice varie de 1 – très bonne qualité de l’air à 10 – très mauvaise qualité de l’air.

L ’ he b d o d u v e nd r e di Tr o ye s Journal hebdomadaire gratuit d’information locale édité par la SARL LHV Editions 15 rue Bégand 10000 Troyes Té l. 03 25 49 90

04

Directeur de la publication : Frédéric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com) Directrice d'édition : Claudine Revolio (claudine.revolio@lhebdoduvendredi.com) Redacteur en chef : Tony Verbicaro (tony.verbicaro@lhebdoduvendredi.com) Journaliste : Géraldine Pion (geraldine.pion@lhebdoduvendredi.com) Directeur commercial : Philippe Dudel (philippe.dudel@lhebdoduvendredi.com) Commerciale : Pressilia Lambert (pressilia.lambert@lhebdoduvendredi.com) Tél. 06 30 76 95 24 Responsable diffusion : Yoann Ruin (yoann.ruin@lhebdoduvendredi.com) Administration : Martine Bizzarri Infographiste : Anne Rogé et Catherine Clément Parution le vendredi matin Imprimé par IPS à Fouilloy

troy e s.l heb doduve ndre di .com

troyes.lhebdoduvendredi. com

N ° 8 d u 2 6 o c t a u 1 er n o v 2 0 1 2

Le chiffre

C'est, en pourcentage, la diminution du taux de chômage enregistrée en ChampagneArdenne au mois de septembre par rapport au mois d'août. Un chiffre plutôt surprenant dans la mesure où, dans le même temps, au niveau national, le nombre de demandeurs d'emploi n'exerçant aucune activité a augmenté de 1,6%. Cependant, la situation diffère selon les départements de la région. Ainsi, si la Marne et l'Aube affichent un taux en baisse, respectivement de l'ordre de 3,6 et 1,5%, que la Haute-Marne voit sa situation inchangée, le département des Ardennes enregistre une hausse de 2,6%. Au total, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A s'établit donc à 64 943 en Champagne-Ardenne, fin septembre 2012. Néanmoins, sur un an, le taux de chômage reste en forte augmentation dans la région : +5,3%. C'est bien mieux que les +10,1 au niveau national... une bien maigre consolation.

-1,2

Coup d'œil sur le monde x(Très) mauvais exemple Les conseilleurs ne sont décidément pas toujours les payeurs. Dernière illustration en date, l'histoire de ce moniteur d'autoécole de Périgueux, en Dordogne, arrêté par la police tandis qu'il faisait remonter une rue en sens interdit à l'un de ses élèves pendant une heure de conduite. Suspicieux, les agents procèdent à quelques vérifications avant de s'apercevoir que l'instructeur est sous le coup d'une suspension de permis depuis plusieurs mois déjà. Et il doit définitivement y avoir quelque chose dans l'air de Périgueux puisqu'il y a une semaine seulement, c'est le conducteur du petit train touristique de la ville qui se faisait interpeller par les policiers, après que ceux-ci l'aient vu conduire en zigzaguant, son train vide. Après vérification, le cheminot du bitume avait deux grammes d'alcool dans le sang.

xOr noir et vin rouge L'affaire date d'il y a presque trois ans mais n'a été rendue publique que la semaine dernière. Et pour cause, la société PVM Oil Futures, spécialisée en courtage, ne devait pas être pressée d'expliquer comment elle a pu, à elle seule, faire grimper le prix du baril de pétrole Brent de 71,40 à 73,05 dollars en seulement quelques heures. En réalité, cette « prouesse » est l'oeuvre d'un seul homme, un ancien employé aujourd'hui licencié. Steven Perkins, c'est son nom, a en effet reconnu avoir passé, dans la nuit du 29 au 30 juin 2009, une commande de

TION A R T NS DÉMO ATÉRIEL RS DE MS FOURNISSEU bre novem 30 2 2 le à 18h de 9h

AVEC

NO

sept millions de barils de pé-trole brut pour 520 millions de dollars, soit 30% de la production de l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP). C'est une ivresse totale, suite à une soirée bien trop arrosée, qui serait à l'origine de cette folle spéculation.

xÊtre « gamer » en 2012 Ils sont de plus en plus nombreux à s'avouer faire partie de la grande communauté des gamers, traduisez des adeptes de jeux vidéo. Afin de dresser le profil du joueur type cette année, M6 Publicité Digital et GroupM viennent de rendre publics les résultats d'une récente étude. Et d'après les premières conclusions, le gamer de 2012 passerait en moyenne près de 4h40 tous les jours devant son écran, et s'achèterait entre quatre et cinq jeux tous les ans. A 64%, les gros joueurs ont entre 25 et 34 ans, 48% sont compris entre 35 et 49 ans et tout de même 28% auraient entre 50 et 65 ans. Ces statistiques permettent ainsi de situer l'âge moyen du gamer autour de 29-30 ans. Enfin, c'est désormais sur téléphone portable que les pratiquants frénétiques de jeux vidéo passeraient le plus clair de leur temps, détrônant donc la console portable et la tablette tactile. xLes pires nids à bactéries Contrairement à ce que beaucoup pourraient croire, il est des objets bien plus sales que la cuvette des toilettes. C'est en tout cas ce qu'affirment plusieurs scientifiques d'un

laboratoire de recherche, venant récemment de réaliser un petit classement de ces objets les plus crasseux. Ainsi, parmi les objets les plus sales référencés se trouvent en bonne place le sac à main de Madame, les rampes du métro et du bus, le couvrelit dans les hôtels, le clavier d'ordinateur, le pavé numérique des distributeurs de billets, le téléphone d'entreprise, la carte de menu d'un restaurant, les balançoires dans les parcs, la brosse à dents, la télécommande et bien d'autres, la liste est loin d'être exhaustive. Quasi omniprésent dans notre quotidien, c'est à l'écran de smartphone (tactile le plus souvent) que revient la première place de ce douteux classement...

PRÉCISION

xA l'occasion de la Journée régionale de l'environnement qui était organisée par la Chambre de commerce et d'industrie de Troyes, le 17 octobre dernier au parc des expositions, les actions menées par l'artisanat de ChampagneArdenne en faveur du développement durable ont été présentées conjointement par la Chambre régionale de métiers et de l'artisanat (CRMA) Champagne-Ardenne, la Confédération nationale de l'artisanat des métiers et (CNAMS) et la des services Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) et non par la seule Chambre régionale des métiers et de l'artisanat.


3x

ociété S

t ro y es. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N ° 8 d u 2 6 o c t a u 1 er n o v 2 0 1 2

L’Est-Eclair - Libération-Champagne

Pas de mariage, une vente pure et dure

Le Pôle Champagne-ArdennePicardie (CAP) du Groupe Hersant Media (GHM) sera vendu au groupe de presse belge Rossel (Le Soir, entre autres, en Belgique ; La Voix du Nord en France). Il n'y aura pas de dépôt de bilan, donc pas de redressement ou de liquidation judiciaire. En revanche, s'il n'est pas encore annoncé, ce rachat devrait être assorti d'un plan de restructuration qui risque bien de détruire 200 à 300 emplois en ChampagneArdenne et dans l'Aisne.

xAprès l'échec des « négociations » avec le syndicat Filpac-CGT du mois de juin, Rossel avait déclaré abandonner sa volonté de se rapprocher de GHM pour construire ce grand groupe de presse en France. Dans un communiqué en date du 19 octobre, Bernard Marchant, administrateur délégué du groupe belge, indique que «  Le Groupe Rossel a été retenu comme repreneur des journaux et activités que le groupe de presse Hersant Media (GHM) détient en ChampagneArdenne et en Picardie et représentant près de 600 000 lecteurs quotidiens. Les titres concernés par cette reprise sont l'Union, l'Ardennais, l'Est Eclair, Libération Champagne et l'Aisne Nouvelle auxquels s'ajoute aussi la radio Champagne FM ». Cette dernière étant la surprise de dernière minute. «  La cerise sur le gâteau », évoque Emmanuel Busson, délégué du personnel FilpacCGT du Pôle CAP. Syndicat majoritaire qui a

La Filpac-CGT du Pôle CAP avait « accueilli » François Hollande lors de l'inauguration de la dernière foire de Châlons. Prochaines actions en fin d'année ? © l'Hebdo du Vendredi

refusé le plan proposé par Rossel et GHM en juin dernier. Pour rappel, Rossel prévoyait alors d'injecter 20 millions d'euros, dont une partie pour financer un plan social conséquent (220 suppressions de poste, dont 193 non-journalistes qui auraient perçu l'équivalent de 30 mois de salaire d'indemnités). Face au refus des représentants des salariés, Rossel avait donc jeté l'éponge. Après cet épisode, GHM avait obtenu de ses banques créancières un délai supplémentaire de cinq mois pour trouver une solution. Certains salariés imaginaient le pire - un dépôt de bilan - pour les fêtes de fin d'année. On peut facilement imaginer que les banques ont traité, depuis, directement avec Rossel. Et que les tentatives de Jacques

Banque de France

59 minutes pour dire « Non à la fermeture » Déjà en grève fin septembre, les salariés de la Banque de France ont de nouveau manifesté leur inquiétude, hier, en protestant contre la fermeture de la caisse annoncée pour 2014. x« Banque de France 2020, une autre idée

du service public ». Vêtus de dossards estampillés pour certains, et rassemblés sous une large banderole épinglée à la grande grille de la Banque de France, boulevard Victor Hugo, au moins une quarantaine de salariés de la Banque de France ont suivi ce débrayage d'une heure, hier matin, à l'appel de l'intersyndicale (CFDT, CFTC, FO, SNA et CFE-CGC). Il y avait comme un air de déjà vu car fin septembre, le personnel troyen protestait déjà contre la fermeture de la caisse annoncée au 1er juillet 2014 pour être décentralisée à Reims et entraînant avec elle la suppression de onze emplois. Au niveau national, ce sont plus de 2000 emplois qui sont menacés. Hier, les délégués nationaux sont venus dans l'Aube pour soutenir leur collègues. Parmi eux, Danielle Brunelle, du syndicat national autonome solidaire. « Nous revendiquons le

maintien des implantations départementales de plein exercice comme ici à Troyes. Il faut savoir qu'à terme, en ChampagneArdenne, il restera deux unités, une à Châlons, l'autre à Reims. L'activité de la caisse à Troyes devrait disparaître et serait répartie entre Reims et Dijon. Il y a actuellement un effectif de 40 personnes, il ne devrait rester qu'entre 4 et 10 personnes. », rappelle-t-elle. En France, sur les 72 caisses existantes, une quarantaine sont vouées à disparaître d'ici 2020. Propriété de l'Etat, la Banque de France se définissait comme un service public. C'est elle qui imprime les billets, gère les dossiers de surendettement (1400 dans l'Aube chaque année), qui peut aider à gérer une entreprise, ou encore qui gère la médiation du crédit et sauve des emplois. L'intersyndicale a d'ores et déjà planché sur un nouveau projet qui revendique notamment « une banque de France active dans les coopérations au sein du système européen de banques centrales, une présence plus accrue auprès des acteurs sociaux et économiques et une présence renforcée sur tout le territoire au plus près des citoyens ».

GP

Tillier, ancien PDG du Pôle CAP licencié au printemps dernier, de monter une offre alternative, avec l'appui de cadres des journaux, n'ont pas pesé face à Rossel. Même quand il a été question, ces toutes dernières semaines, de voir Rossel tout racheter sauf L'Ardennais, laissé à l'ancien patron et ses anciens collaborateurs. Maintenant que le rachat est annoncé, les salariés peuvent-ils être pour autant rassurés ? À la FilpacCGT, on ne rêve pas. «  GHM n'a pas communiqué pour le moment. Au jour d'aujourd'hui, nous n'avons eu aucune information officielle, indique Emmanuel Busson. Si Rossel vient sans la dette Hersant, il ne faut pas qu'il revienne avec le plan du mois de juin. Il serait propriétaire tout seul. Les chiffres de suppression d'emploi qui circulent sont des extrapolations de ce qui avait été écrit en juin, dans le contexte de l'époque. Là, Rossel ne parle pas de restructuration. » Un peu quand même : « Conscient des efforts qui restent à faire avant de redresser l'économie difficile du pôle CAP, dit le communiqué de Bernard Marchant, le Groupe Rossel entend y investir afin de moderniser l'outil industriel et chaque fois que nécessaire, redimensionner les équipes aux réalités nouvelles du marché. Le pôle CAP a particulièrement souffert ces dernières années d'avoir été dimensionné en fonction d'activités de presse gratuite que son pôle sœur Comareg devait lui apporter. » Redimensionner les équipes aux réa-

lités nouvelles du marché, ça ne veut certainement pas dire embaucher. Sinon, Bernard Marchant aurait parlé de création d'emplois. «  De toute façon tant qu'ils ne sont pas propriétaires, ils ne peuvent pas vraiment s'avancer, poursuit Emmanuel Busson. Ils ont toujours dit qu'ils voulaient des conditions d'exploitation à deux chiffres. Ils mettent la barre à 10%, et pour ça, il faut taper très fort dans la masse salariale, donc on s'attend évidemment à ce qu'ils viennent avec un plan de restructuration. Nous, on s'attend au pire. On est prêt, on les attend. Mais demander autant, c'est une aberration dans le contexte actuel. » Pour l'association Sauvons Nos Journaux, créé en mai dernier pour proposer une autre voix que celle de la Filpac-CGT, c'est le soulagement qui prévaut : « Soulagement que nos titres soient rachetés par un important groupe de presse, soulagement de ne pas aller au redressement judiciaire, soulagement de savoir que nos journaux ont un avenir. Soulagés mais pas euphoriques, loin de là. Car la période qui s'engage sera celle de la restructuration. Alors, comment ne pas dire notre inquiétude. Une inquiétude que nous partageons avec de nombreux salariés qui se sentent menacés dans leur emploi, qui s'interrogent et qui ne savent pas de quoi demain sera fait. Le groupe Rossel n'a pas encore présenté son plan et ses projets pour les titres du pôle CAP. En juin dernier, nous avons montré notre force, la puissance de notre représentation dans tous les services et toutes les sociétés du pôle CAP. Nous sommes entrés en légitimité. Nous avons été entendus. » Tout le monde, chez les salariés, attendaient Noël et la fin du délai accordé par les banques créancières de GHM pour savoir. Aujourd'hui, si le rachat par Rossel est pratiquement acquis, il manque l'aval des banques en question - mais on voit mal comment elles ne le donneraient pas puisque ce sont elles qui ont choisi Rossel - qui doit intervenir cette semaine, et celui de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF). Comme les ministères concernés sont tous d'accord avec l'opération, on voit mal la DGCCRF aller dans le sens inverse, mais son travail devrait prendre pratiquement deux mois. Ce qui amène à Noël. D'ici là, l'inquiétude pour les salariés restera la même.

Tony Verbicaro

Cauval Industries

350 emplois menacés à Bar-sur-Aube

xLe groupe Cauval Industries fort de 4600

salariés s'apprête à déposer le bilan de deux de ses filiales dans les prochains jours. A Bar-surAube, cette procédure menacerait directement environ 350 des 700 salariés du site. D'autres emplois, environ 200, sont concernés mais sur les sites de Lognes (Seine-et-Marne) et Mantesla-Jolie (Yvelines) où le groupe est également implanté. Le fabricant de canapé d'entrée de gamme «  Atmospheres interiors » a souffert d'un marché difficile et d'une rude concurrence. « On a enregistré une baisse de 70% des commandes depuis le mois de juillet » indique un porte-

parole du groupe, contacté par téléphone. Aussi, les mauvais chiffres se répercutent sur la filiale « OC Management » qui englobe les fonctions administratives (comptabilité, administration), « qui est très affectée par cette baisse du chiffre d'affaires ». Le groupe Cauval Industries a donc demandé le dépôt de bilan pour ces deux filiales, et ce sera au tribunal de commerce de Meaux de statuer. « On espère trouver une solution pour pérenniser ou poursuivre l'activité, en cherchant les moyens de lancer une activité de recyclage des matelas à Bar-sur-Aube », a-t-il ajouté.

GP


4x

ociété S

t ro y es. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N ° 8 d u 2 6 o c t a u 1 er n o v 2 0 1 2

UDI - Rama Yade

« Maintenant, il faut durer »

La vice-présidente du Parti radical de Jean-Louis Borloo, instigateur de la création de l'Union des démocrates et des indépendants (UDI) dont l'ancienne secrétaire d'Etat présidera la commission d'investiture, est ce vendredi à Troyes. Rama Yade, également conseillère régionale d'Ile-de-France, inaugure un cycle de rencontres et de conférences sur les grands enjeux de société, mis en place par la fédération auboise du Parti radical. Le thème de cette première : les valeurs de l'humanisme face à la crise.

x Comment avez-vous personnellement vécu la journée de lancement de l'UDI, dimanche 22 octobre à la Mutualité à Paris ? C'était très positif. Je souhaite vraiment que cette nouvelle force politique obtienne des résultats très rapidement aux élections. 2014 sera le premier test. Tous les participants à cette nouvelle formation méritent que cette démarche aboutisse. Il y avait beaucoup d'enthousiasme, d'émotion. L'émergence d'un nouveau parti politique est toujours un moment

émouvant, mais je ne me formalise pas, je ne fais pas dans l'état d'âme. Il faut durer. Lancer un parti, c'est facile à faire. Durer, moins. Le plus dur est devant nous. C'est le bon moment, aujourd'hui, pour lancer l'UDI ? Il y a un an, ça n'a pas marché. Là, oui c'est le bon moment. L'UMP n'a pas de leader, et le PS est en difficulté. Les Français ont besoin d'une alternative. Il faudrait être idiot pour ne pas réussir. Ça ne dépend que de nous, les hommes et les femmes de l'UDI, et il ne faut pas nous laisser impressionner par les critiques. Revenons quelques mois en arrière. L'UMP a oublié le centre lors des dernières campagnes électorales ? Il y a une « droitisation » du discours et une négligence des valeurs des modérés. C'est évidemment la peur de Marine Le Pen qui a provoqué cela. Je suis d'accord sur le fait qu'il faille aller chercher les électeurs du Front national, mais il faut aller les convaincre, pas dire la même chose que le FN. Il faut leur dire qu'il existe d'autres solutions. Certains, à droite, je crois, se sont laissés aller à la paresse intellectuelle d'imitation du discours. Alors qu'il faut convaincre ces électeurs, en travaillant, en donnant autre chose. Et pour ça, il faut aussi renouveler les politiques. Ça sera aussi une priorité de l'UDI, tout comme la féminisation.

Après vous, en décembre 2010, Chantal Jouanno, une autre fi-gure de l'UMP a rallié Jean-Louis Borloo... Le ralliement de Chantal Jouanno, c'est une très bonne chose. Au-delà de son arrivée de l'UMP, elle va porter la voix de l'écologie au sein de l'UDI. Est-ce que vous considérez aujourd'hui que votre « parole libre » paie ? Je vous dirai ça quand j'aurai acquis un mandat national. C'est ça la vérité. Je souhaite obtenir un mandat de parlementaire, je ne sais pas encore lequel. Je dois y réfléchir. Et un mandat au parlement européen (les élections auront lieu en 2014, ndlr) ? Un mandat national, surtout, d'abord. Mais pas besoin de se précipiter, j'ai le temps, nous avons le temps avec l'UDI. Et nous n'avons pas le droit de nous tromper. Dernière chose. Vous avez une position qu'on entend finalement assez peu à propos du droit de vote des étrangers. Pourquoi ? Parce que mes propos ne sont ni électoralistes, ni par rejet des étrangers. Je préfère qu'on mette l'accent sur la naturalisation, sur la citoyenneté. Je considère que le droit de vote est lié à la citoyenneté. Je ne suis d'ailleurs pas hostile au projet de Manuel Valls qui veut faciliter le processus de naturali-

L'UDI dans l'Aube

Pour une opposition équilibrée, « sur deux jambes »

x Après le grand rassemblement national à Paris dimanche 22 octobre, place aux déclinaisons locales. Comme tout grand parti politique, l'UDI aura une fédération par département. « J'étais présent dimanche à la Mutualité, explique Marc Sebeyran, numéro un, dans l'Aube, du Nouveau centre, composante de l'UDI. Je fais partie des membres fondateurs, des 300 premiers. C'est une chance importante de reconstruire une opposition républicaine. Mais pas qu'une opposition, aussi un gouvernement possible pour aider ce pays. L'UDI, c'est l'UDF du XXI siècle. » « C'est une très bonne chose, confirme Bruno Rogowski, porte parole de la fédération départementale du Parti radical, une chose qui aurait dû être faite depuis un certain temps, mais il fallait que cela soit mûr. C'est le cas. La structure a été pensée pour éviter les erreurs du passé et notamment l'éclatement de l'UDF à l'époque. » Pour le premier adjoint au maire UMP de Troyes, « l'UDI doit être une boîte à idées dans l'Aube. Nous devons être très proches des problèmes et des préoccupations des Aubois. L'UDI doit être une structure souple, dans laquelle on peut parler de tout, sans tabou. Nous allons nous organiser pour fonctionner ensemble, pour proposer une nouvelle vision aux Aubois. La priorité, c'est l'économie et l'emploi.  » Concernant l'organisation concrète, un bureau provisoire va être installé, avant « une assemblée générale qui élira un bureau, un coordinateur départemental...

Sans doute en février ou mars 2013 », explique Bruno Rogowski. Dernier point, l'existence à côté de l'hégémonique ou presque UMP auboise. «  Je considère l'UDI comme une force complémentaire, indique Marc Sebeyran. On n'entre pas en compétition avec l'UMP. Nous serons complémentaires parce que nous développerons des thèmes qui serviront d'appui pour une nouvelle majorité. L'opposition, je crois qu'elle marche bien quand elle est équilibrée, sur deux jambes. Nous avons besoin de l'UMP, et l'UMP a besoin de nous. Les alliances sont claires. On ne se posera plus de question sur où va le centre. Nous avons des alliés, partenaires, et nous devons agir ensemble. C'est ma conception. » «  C'est la grande question  », relativise quelque peu Bruno Rogowski, ne cachant pas un peu d'attentisme avant l'élection du président de l'UMP. «  Si JeanFrançois Copé est élu, peut-être que l'UDI gagnera des adhérents venus de l'UMP... En vue des municipales de 2014 par exemple, l'UDI sera indépendante et partenaire de l'UMP. C'est vrai que dans l'Aube l'UMP fait le plein aux élections, mais il y a une place pour les centristes.  Nous sommes ouverts. Pour la rencontre avec Rama Yade ce vendredi, nous avons invité urbi et orbi. Le thème s'y prête. Des élus UMP, des MoDem, des gens sans carte seront là. »

Tony Verbicaro

sation. Mon sentiment, c'est que le droit de vote aux étrangers, c'est seulement une volonté de la gauche de saturer le corps électoral, en vue des prochaines municipales. Le droit de vote aux étrangers, ça vient de Mitterrand en 1981. Là, c'est électoraliste, et je ne veux pas y prendre part. La gauche prend les étrangers pour des

imbéciles. Attention, je ne veux pas être associée à ceux qui rejettent le droit de vote des étrangers comme le FN. Ça n'a rien à voir et je ne veux pas être instrumentalisée.

Rama Yade, une des personnalités nationales de l'UDI. © DR

xPascal

Propos recueillis par Tony Verbicaro

Landréat (MoDem), critique mais ouvert

Le président du MoDem dans l'Aube, maire de Pont-Sainte-Marie, livre un sentiment critique mais courtois sur la création de l'UDI : « Ça permet peut-être à certains qui se sont un temps égarés de revenir dans leur famille d'origine. Après la défaite de l'UMP aux dernières élections, ils se rappellent qu'ils sont centristes. Nous, au MoDem, comme l'a dit François Bayrou, nous sommes ouverts à tout partenariat avec l'UDI. La question de fond, c'est de se demander ce qu'est le centre. J'ai été UDF, on a créé le MoDem, et je n'ai pas bougé d'un iota. Mes idées sont restées les mêmes. J'ai l'impression que certains des membres de l'UDI d'aujourd'hui ont défendu des positions de la majorité précédente qui n'avaient pas grand-chose à voir avec les idées centristes. Le centrisme, c'est une résistance au bipartisme qui nous dirige depuis des décennies. Et on voit où nous a mené cette bipolarisation. Ça joue contre les intérêts du pays. Dans la majorité, on est pour tout. Dans l'opposition, on est contre tout. Et on voit le résultat. Et puis le centrisme, c'est une idée de la politique avec des valeurs, notamment celle de dire la vérité aux gens. Les commentateurs ont cherché les idées un peu originales de l'UDI dimanche dernier. Il n'y a rien. » Pascal Landréat reconnaît cependant que « le centrisme n'est pas compatible avec la Ve République. Et surtout depuis le raccourcissement du mandat présidentiel à cinq ans. Au Modem, nous défendons aussi l'introduction de la proportionnelle à l'assemblée nationale, parce que, même si je ne défends absolument pas les idées du Front national, voilà un parti qui réussit 18% à l'élection présidentielle et qui ne compte que deux députés. Et à l'inverse, Europe Ecologie - Les Verts pèse 2% à la présidentielle, mais a un groupe à l'assemblée. » Après les critiques, Pascal Landréat évoque le commun possible : « Comme je suis un vrai centriste, je suis capable de travailler avec des gens du centre gauche ou du centre droit. Si c'est le cas de l'UDI, bien sûr, nous pourrons travailler ensemble. Ce n'est pas moi, centriste qui défend l'idée de travailler avec les autres, qui dirais le contraire. Mais encore faut-il qu'ils nous reconnaissent. Demain, il faudra préparer les élections municipales de 2014. C'est autour d'un projet municipal que se constituent les listes, pas sur de la politique partisane proprement dit. Il y aura aussi les européennes en 2014, et le centre doit y figurer. Quant à la prochaine présidentielle, vrai marqueur, il doit y avoir un candidat du centre. Quitte à organiser une primaire. Mais avec des candidats qui vont jusqu'au bout. Quand on dit au 20 heures qu'on y va, et puis en fait, on n'y va pas, ça crée un hiatus. »


5x

ociété S

t ro y es. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N ° 8 d u 2 6 o c t a u 1 er n o v 2 0 1 2

En Bref

Projet - Etablissement pénitentiaire

xPrison bloquée par les gardiens à Clairvaux

Le Conseil général veut une prison dans l’agglomération troyenne

xAprès l'annonce par la Garde des sceaux Christiane Taubira, le 28 septembre dernier, de l'abandon du projet de construction d'un établissement pénitentiaire de 400 places à Lavau, le Conseil général de l'Aube demande au Gouvernement de respecter l'engagement de l'Etat et d'inscrire cette opération dans le projet de loi de finances pour 2013, afin que ce centre de détention soit mis en service en 2016. C'est le voeu qu'il a formulé et adopté à l'unanimité lors de la session qui s'est tenue lundi 22 octobre. « Le site de Lavau répondait à toutes les exigences du cahier des charges du ministère de la Justice et était inscrit dans le nouveau programme immobilier pénitentiaire présenté le 5 mai 2011, qui prévoyait  70  000 places à l'horizon 2018. Un consensus s'était dégagé autour de ce projet entre l'ensemble des acteurs locaux et l'Etat », a-t-il été rappelé. En effet, le dossier était largement engagé  : une réunion publique de concertation a été tenue par le préfet en février 2012 et les discussions engagées par la SAFER avec les agriculteurs étaient très avancées. L'ouverture prévisionnelle de cet établissement était même

Lundi 22 octobre, environ 70 agents pénitentiaires de la centrale de Clairvaux ont bloqué les portes de l'établissement avant d'être délogés par des CRS. Par ce mouvement, ils voulaient dénoncer le manque d'effectifs et les départs en retraite non remplacés, leurs conditions de travail, et l'agression récemment de plusieurs gardiens par des détenus. Près de 200 personnes travaillent à la centrale de Clairvaux, où quelques 150 détenus purgent de courtes ou longues peines.

xLe ramassage des ordures ménagères modifié pour la Toussaint

L'actuelle Maison d'Arrêt de Troyes, un ancien cloître, accueille actuellement 159 détenus pour 116 places. © l'Hebdo du Vendredi

fixée en 2016. Le Conseil général de l'Aube ne manque pas de rappeler les conditions de détention inadaptées à la maison d'arrêt de Troyes. « L'actuelle Maison d'Arrêt de Troyes accueille actuellement 159 détenus pour 116 places et la ministre de la Justice n'ignore pas que ce site, l'un des plus anciens de France, très vétuste et surpeuplé n'est plus adapté aux normes d'incarcération. L'abandon de ce projet de créa-

tion d'un nouveau centre de détention sur l'agglomération troyenne est particulièrement préjudiciable pour le personnel, les détenus et leurs familles mais aussi pour la qualité du service public. » De plus, ce projet dont l'investissement était estimé à 90 millions d'euros allait revitaliser le secteur du bâtiment particulièrement touché par la crise et aurait créeé 200 emplois directs.

G.P

En prévision du 1er novembre férié, certaines dates de ramassage des déchets sont modifiées pour plusieurs communes de l'agglomération troyenne, concernées par une collecte ce jour-là. A Bréviandes, la collecte du tri sélectif sera reportée au vendredi 2 novembre. Aux Noësprès-Troyes, la collecte est avancée au mercredi 31 octobre pour les déchets verts et assurée jeudi 1er novembre pour les déchets ménagers. A Moussey, la collecte des déchets ménagers sera reportée au vendredi 2 novembre. A Pont-Sainte-Marie, celle des déchets ménagers sera bien assurée jeudi 1er novembre (secteur 2). A Rosières-près-Troyes, la collecte des déchets verts est reportée au vendredi 2 novembre. A SaintAndré-les-Vergers, les collectes seront assurées jeudi 1er novembre. A Saint-Germain, celle des déchets ménagers sera reportée au vendredi 2 novembre. Enfin, à Saint-Julien-les-Villas, la collecte du tri sélectif sera reportée au vendredi 2 novembre.

xFranck Jarno, nouveau directeur académique de l'Education nationale

Nommé le 15 octobre dernier par décret du président de la République, Franck Jarno vient de prendre ses nouvelles fonctions en tant que directeur académique des services de l'éducation nationale de l'Aube. Il remplace Serge Clément, muté à la direction des services départementaux de l'éducation nationale (DESN) de la Loire. Agé de 42 ans, Franck Jarno était auparavant directeur adjoint à la direction des services départementaux de la Gironde.


6x

ociété S

t ro y es. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N ° 8 d u 2 6 o c t a u 1 er n o v 2 0 1 2

Homosexuels Adoption Mariage

Un rassemblement pour « protéger le droit des enfants » Comme dans 75 villes de France, des sympathisants de l'Alliance Vita étaient rassemblés à Troyes mardi 23 octobre pour sensibiliser aux droits des enfants contre le projet de mariage et d'adoption par des homosexuels.

x C'est une mise en scène colorée et plutôt surprenante qui s'est jouée mardi dernier place Jean-Jaurès, comme dans 75 villes de France, sans toutefois attirer les foules. Elle avait pourtant de quoi interpeller. Une jeune femme portant deux ailes, l'une représentant la maman, et l'autre le papa, tentait de trouver son équilibre, de la naissance à son envol dans la vie. Autour d'elle, des figurants, des femmes en rose d'un côté et des hommes en vert et noir de l'autre, qui scandaient un slogan « Un papa, une maman. On ne ment pas aux enfants  ! » Cette scénarisation tenait à souligner que «  la loi actuellement en projet instituerait un mensonge d'Etat, en faisant croire à un enfant qu'il pourrait avoir deux papas ou deux mamans ». Dans cette mise en scène, il fallait décrypter que « l'adoption aux parents d'un même sexe ne défend pas les droits de l'enfant ». Un débat où aujourd'hui « il n'est pas possible de s'exprimer », regrette Florent Maraval, président du groupe Alliance Vita de Troyes. Car selon lui, « une chose est d'entendre les désirs de certains adultes, une autre est de céder à des demandes qui créeront des discriminations en privant des enfants de leur père ou de leur mère ».

xHalloween

à Fouchy

Le parc des étangs de Fouchy se met aux couleurs d'Halloween du 31 octobre au 11 novembre. Les enfants vont contribuer à décorer le parc, aidés par l'association « L'outil en main » et par les services de la ville. La municipalité propose pour la première fois d'y offrir des lectures aux bambins de la ville et aux petits visiteurs. Ainsi, le mercredi 31 octobre, les enfants sont conviés à venir déguisés et, dès 13h30, à se faire maquiller gratuitement. Des lectures de contes seront au menu de l'après midi festive à 15 et 16 heures. Pour assister aux lectures, inscriptions des enfants (à partir de 4 ans), à la bibliothèque municipale en téléphonant au 03 25 71 63 46. Environ 80 sympathisants du groupe Alliance Vita de Troyes se sont mis en scène mardi pour défendre les droits des enfants et dénoncer le projet de loi pour le mariage et l'adoption aux couples homosexuels. © l'Hebdo du Vendredi

Dans le groupe, Raphaëlle, mère de quatre enfants, assure qu'il n'y a aucune «  animosité contre les couples de même sexe mais on donne ce qu'on a de mieux à un enfant, c'est ce qu'a voulu la nature. C'est pour l'équilibre », dit-elle. Damien 24 ans, sans enfant, craint pour sa part que le mariage des homosexuels donne d'autres droits, celui « d'avoir accès à la procréation médicalement assistée ». Un peu plus loin, des jeunes filles assises sur un banc de la rue assistaient incrédules à ce rassemblement. L'une d'elle n'a pu s'empêcher de lâcher haut et fort « Vive les homosexuels! »

G.P

xLe député Nicolas Dhuicq demande un débat

De son côté, le député de la première circonscription Nicolas Dhuicq, qui a cosigné une tribune comme bon nombre d'élus de droite pour demander un débat, fait part de ses inquiétudes. Dans un communiqué, il réaffirme « le terrible bouleversement de notre société qui modifiera le mariage en éliminant les mots de père et de mère pour ceux de parent 1 et parent 2. Le mariage ne peut donc être considéré comme un simple certificat de reconnaissance du sentiment amoureux et la question majeure reste celle de l'homoparentalité et de la filiation. » Il estime que « si l'adoption par un couple de même sexe devenait possible, alors les repères de l'enfant, fondateurs de son identité, viendraient à disparaitre. »

La Chapelle-Saint-Luc - Banque alimentaire

sommation limite sont rigoureusement respectées, le tri des produits étant effectué deux fois, à la réception et à l'arrivage dans les locaux. Sur les 800 tonnes de produits collectés par an, 40% sont issus des grandes surfaces, 35% proviennent de l'État et de l'UE, 10% résultent de la collecte annuelle qui a lieu fin novembre. Le reste est apporté par des industriels et des producteurs locaux. La banque alimentaire de l'Aube gérée par deux salariés et une soixantaine de bénévoles permet d'aider en moyenne 5 000 personnes dans l'Aube chaque année. La création d'ateliers pour apprendre à cuisiner est un possible projet d'action solidaire que développera la Banque alimentaire auboise.

Marjolaine Combraque

xTremplin

Jeunes Talents 2012 : l'appel à candidature lancé Les inscriptions pour la 9e édition du tremplin Jeunes Talents sont ouvertes depuis le 15 octobre et prendront fin le 14 décembre. Pour ceux qui ne connaîtraient pas, il s'agit d'un concours ouvert à tous les musiciens de la région Champagne-Ardenne et qui a pour but de dynamiser et promouvoir la scène locale. Concrètement les trois lauréats gagneront des heures de formation et l'occasion de se produire sur deux grandes scènes: le Cabaret de la Cartonnerie et le Cryptoportique. Les dossiers d'inscriptions sont disponibles à L'Espace Ludoval, 1, place René Clair à Reims. Renseignements auprès de Pôle Sud Musique au 06 08 74 39 07 ou à polesudmusique@maisondequartier-reims.fr

xUn

week-end de trois jours à Venise

800 tonnes de denrées collectées chaque année

x Jacques Félix, président de la Banque alimentaire de l'Aube et ses administrateurs recevaient hier matin, jeudi 25 octobre, Christophe Bay, préfet de l'Aube, afin de faire le point sur l'organisation de l'association. Implantée dans l'Aube depuis 1999, la Banque alimentaire est une association relais au service d'autres associations qui luttent contre la faim. L'objectif de la Banque alimentaire est de « collecter tout ce qui est récupérable pour accompagner les gens en difficulté » explique Jacques Félix. Elle participe, ce faisant, à la lutte contre le gaspillage tout en aidant ceux qui en ont le plus besoin. Les 37 associations partenaires redistribuent les denrées alimentaires dont se séparent les supermarchés aux personnes démunies sous forme de repas ou de colis. Les règles sanitaires et les dates de con-

En Bref

Thierry Bernard, directeur de Renault Star, a remis ce joli lot, un week-end de trois jours à Venise, aux gagnants aubois du jeu mis en place pour le lancement de la Clio 4 à Troyes, Châlons et Reims.

Le préfet de l'Aube, Christophe Bay, a visité hier la Banque alimentaire de l'Aube, à la Chapelle Saint Luc, aux côtés de Jacques Félix (au centre) et en présence d'Olivier Girardin, le maire. © L'hebdo du vendredi


7x

ociété S

t ro y es. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N ° 8 d u 2 6 o c t a u 1 er n o v 2 0 1 2

Qualité de vie au travail

Brigitte Karsenti : « Nous sommes là pour vous aider »

Les associations régionales pour l'amélioration des conditions de travail se mobilisent pour promouvoir le bien-être au travail. Une conférence-débat sur le thème « CHSCT : quels outils aujourd'hui pour agir sur les conditions de travail » s'est tenue mardi 23 octobre à Troyes.

xÀ l'occasion de la semaine nationale pour la qualité de vie au travail, les associations régionales pour l'amélioration des conditions de travail, les Aract, se mobilisent pour promouvoir le bien-être au travail. Cette année, cet événement coïncidait avec l'anniversaire de la création en 1982 des comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail, les CHSCT. L'Aract Champagne-Ardenne avait donc décidé, avec ses nombreux partenaires d'organiser, le 23 octobre dernier, une conférence-débat sur la question «  CHSCT : quels outils aujourd'hui pour agir sur les conditions de travail ? » Après une intense journée de dialogue et de débat, c'est Brigitte Karsenti, directrice régionale adjointe de la direction régionale du travail (Direccte) qui a con-

Brigitte Karsenti, directrice régionale adjointe du Pôle Travail a conclu les travaux. © l'Hebdo du Vendredi

clu les travaux. « Il faut envisager un prolongement de ces journées au niveau départemental en prenant en compte le fait que le service régional et l'ensemble

des préventeurs (médecins, inspecteurs du travail etc.) sont là pour vous aider. Il faut savoir mettre en commun les expériences acquises plutôt que recommencer

les travaux initiés par d'autres. En cela les organismes de formation spécialisés sont à même d'apporter leur contribution. Il faut créer une dynamique régionale notamment dans le cadre des CRPRP (comités régionaux de prévention des risques professionnels) présidés par le préfet de région. » Le rôle des CRPRP consiste en l'élaboration et l'actualisation de diagnostics territoriaux portant sur les conditions de travail et la prévention des risques professionnels. Ils donnent un avis sur les orientations régionales des politiques publiques intéressant la santé et la sécurité au travail qui sont soumises par les autorités publiques. Ils participent à la consultation sur le plan régional santé au travail qui fixe à l'échelon régional les actions et les moyens en matière d'amélioration des conditions de travail. À leur création, les CHSCT étaient critiqués, mais se sont rapidement révélés comme des instances et des lieux de dialogue entre les différents partenaires de l'entreprise. Ils représentent un lieu privilégié où l'on peut se dire les choses directement avec le sentiment d'être écouté, sinon d'être entendu.

Michel Gay

Médias Télévision Troyes

Troyes, le coup de cœur de Laurent Boyer x On parle beaucoup de Troyes sur

France 3 cette semaine. Et oui, la Ville était mise en lumière à l'antenne, jusqu'à ce matin d'ailleurs. Pour l'émission Midi en France, diffusée du lundi au vendredi à 10 h 50, Laurent Boyer a posé ses valises sur la place de l'Hôtel de ville, avec toute son équipe dont une bande d'experts chroniqueurs emmenée par Valérie Alexandre. Tous sont partis à la découverte du patrimoine troyen, sous toutes ses coutures: patrimoine, gastronomie, sport, nature. Vous avez sans doute reconnu Vincent Ferniot pour ses rubriques culinaires, Evelyne Thomas qui est allée à la rencontre de personnages atypiques, ou Jean-Sébastien Petitdemange qui s'est baladé de Troyes à la forêt d'Orient, à la découverte de notre patrimoine. Entre deux tournages, Laurent Boyer s'est livré aux journalistes de la place pour partager un véritable « coup de coeur » qu'il a toujours eu pour la capitale auboise. Ce qu'il aime ? « Le musée d'art moderne, il est magnifique! La médiathèque, ces rues piétonnes de la Renaissance et ces maisons qui sont l'une en face de l'autre et qui s'attirent entre elles. Ces pans de bois, le Bouchon et ce patrimoine préservé, comme tout le coeur de la ville. Je suis bien ici », a-t-il répété. Si vous n'avez pas

Laurent Boyer et toute son équipe se sont installés cette semaine sur la place de l'Hôtel de ville pour enregistrer Midi en France. A voir ce matin encore sur France 3. © l'Hebdo du Vendredi

eu l'occasion de voir l'émission, c'est encore possible ce vendredi 26 octobre à 10 h 50 sur France 3. Maison pour tous, 70 Avenue du Général Gallieni à Sainte-Savine. Contact : 03 25 72 93 58. Ouvert du lundi au jeudi de 15h à 18h vendredi de 9h à 12h.


8x

ociété S

t ro y es. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N ° 8 d u 2 6 o c t a u 1 er n o v 2 0 1 2

Fête musulmane

Aujourd'hui c'est l'Aïd-el-kébir

Les Musulmans célèbrent leur plus importante fête ce vendredi et demain. Une famille troyenne de confession musulmane a bien voulu nous recevoir.

xKhadija la maman et sa fille Nina sont affairées dans la cuisine. Elles ont préparé en premier les pâtisseries. L'Aïd est un festival de douceurs, les friandises sont presque toutes à base de miel de pâte d'amande ou de dattes, la pièce baigne dans une atmosphère de fleur d'oranger. La maîtresse des lieux détaille le rituel festif. « Dans nos coutumes, le premier jour, les enfants étrennent leurs habits neufs. Après la prière matinale, on se donne l'accolade du pardon. On va au cimetière pour se recueillir sur la tombe des défunts. Vu mes faibles moyens je n'ai pas pu acheter le mouton. Mon voisin algérien, qui La préparation des agapes, indispensable met de la fête de l'Aïd. © DR a pu s'en offrir un, le partage avec nous, d'Abraham pour Dieu. Elle se célèbre deux seules seront reçues à la mosquée de la rue de comme le veut la tradition religieuse vis- àmois après l'Aïd El-Seghir qui Sarrail. «  Demain, nous offrons un dîner vis des plus dému“ Pour un agneau, pour elles, ce sont des étudiants loin de leur entérine la fin du Ramadan. Et nis  ; le couscous famille et nous leur permettons de se sentir cette notion de partage est très n'en sera que il faut débourser 200€ ” importante en ce jour si parti- moins seuls ce jour-là. Ce repas est meilleur. » d’ailleurs préparé avec les dons des culier. D'ailleurs, une trentaine de personnes La fête de l'Aïd-el-kébir commémore l'amour

fidèles », souligne Aziz Azougagh de l'UCMA (Union de la communauté musulmane de l'Aube). Smain, 50 ans, prévoit d'aller chercher le mouton commandé une semaine plus tôt chez son boucher. Quant à Rachid, veilleur de nuit, il trouve que les moutons sont chers. «  Pour un agneau, il faut débourser 200€, plus les frais, ça fait lourd pour les petits budgets. » En prévision de l'abattage estimé à 650 ovins, l'abattoir de Port-Sainte-Marie, structure agréée, se mobilise pour cette forte demande ponctuelle. Et pour des raisons sanitaires, la préfecture de l'Aube veille à ce que le rituel se fasse dans de bonnes conditions, conformément aux dispositions réglementaires, en tenant compte à la fois des exigences sacrificielles et du bien-être animal et environnemental. L'abattage clandestin est formellement interdit. Tout contrevenant s'exposera à des amendes et à la saisie de la bête. Pour Ali, un retraité troyen rencontré à la sortie de la mosquée, « les gens ont fini par intégrer les règles françaises qui, il y a quelques années étaient mal comprises.»

Saladin Telaïdj

Formation

Jeunesse et Sports - Distinction

Passer son BAFA avec la Ligue de l'enseignement de l'Aube

Sportifs aubois, à vos médailles

Fondée dans les années 1920, la Ligue de l'enseignement de l'Aube fait de l'enfance et de la jeunesse son coeur de métier. Cette association, résolument tournée vers l'animation, l'éducation, le sport et l'audiovisuel propose désormais des formations au BAFA.

x« Les formations au BAFA ne sont pas une nou-

veauté pour nous » explique Virginie Frapart, chargée de mission insertion. « Jusqu'alors, les formations étaient réalisées en partenariat avec d'autres structures associatives, telles que l'association des Francas. Désormais, la Ligue de l'enseignement de l'Aube sera en mesure de proposer sa propre formation, de manière indépendante. Ainsi, nous pourrons transmettre les valeurs de la ligue aux nouveaux animateurs, qui nous aideront à mener nos objectifs à bien. » L'inscription au BAFA, ouverte à partir de 17 ans au premier jour du stage de formation, se fait en trois étapes. Une formation de base, dispensée au centre Yvonne-Martinot à Mesnil-Saint-Père, permet d'aborder avec sérénité un stage pratique (à réaliser dans un délai de 18 mois). La structure accueille de manière continue les plus jeunes, dans le cadre de séjours éducatifs et de sensibilisation à l'environnement. « Les stagiaires sont accueillis au centre, qui met à leur disposition 60 lits. Les stages sont effectués en partenariat avec les centres de loisirs du départe-

Un stage de formation au BAFA aura lieu en novembre prochain avec la Ligue de l'enseignement de l'Aube. © DR

ment. » Une session d'approfondissement vient compléter cette formation, par le biais d'activités de pleine nature ou de projets audiovisuels. « En tant qu'association à but non lucratif, La Ligue de l'enseignement de l'Aube dispose de gros moyens techniques en Champagne-Ardenne. Nous disposons d'une grue de plusieurs mètres, d'un studio de montage, de caméras professionnelles... Tout est fait pour que chacun puisse donner le meilleur de lui-même, exploite au mieux ses compétences, tout en agissant en synergie avec les autres. Le festival Troyes, Première Marche, nous permet de diffuser les réalisations des stagiaires, et leur offre la possibilité d'échanger avec des professionnels du milieu ».

La Ligue de l'Enseignement de l'Aube, 8, rue de la Mission à Troyes. Tél. : 03 25 82 68 69

Thomas Bourbon

xDeux mois après la cérémonie de clôture des

Jeux olympiques et de ses nombreuses médailles raflées par la natation tricolore, à deux pas du bassin de la préfecture, dans le cadre prestigieux de ses salons, il était encore question de remise de médailles, lundi 15 octobre, celle de la Jeunesse et des Sports. Elle est destinée à récompenser les personnes qui se sont distinguées d'une manière particulièrement honorable au service de l'éducation physique et des sports, des mouvements de la jeunesse et des activités socio-éducatives, des accueils collectifs de mineurs, oeuvres de plein air, des activités de loisir social et de l'éducation populaire. Les distinctions sont le Bronze qui récompense huit ans au minimum d'activités sportives ou socio éducatives, l'argent 12 ans et enfin l'or 20 ans. Au total, ce sont 38 récipiendaires qui ont été récompensés. De toutes les couleurs Zoom sur une jeune femme, Najia Oustou, de l'amicale laïque des Chartreux, médaillée de Bronze. Son président, Michel Robe, confie que « l'amicale est ouverte à tous les publics et propose de nombreuses activités  : culturelles, sportives et sociales ». D'ailleurs, Najia est au club depuis l'âge de 7 ans, en tant que simple sportive, athlète puis bénévole. « Je m'occupe actuellement de l'animation de la section sportive et du centre de loisirs », dit-elle. Il y avait aussi un tandem de choc de l'est aubois, Patrick Veber (Bronze) et Isidore Lancinha (Argent) de l'Union Sportive

Un tandem de choc de l'est aubois, Patrick Veber (Bronze) et Isidore Lancinha (Argent) de l'Union Sportive Dienvilloise, club de football centenaire. © L'hebdo du vendredi

Dienvilloise, club de football centenaire. « Nous sommes le seul club régional avec une telle longévité », rappelle son président Isidore. L'entraineur, Patrick Veber, quant à lui, avait été appelé en 1996 « par le président de l'époque pour relancer le club alors que je comptais raccrocher ». Il forme depuis 2000 avec Isidore ce duo solide qui a « relancé l'école de football dès 1999 tout en gardant nos jeunes ». Un bel exemple à suivre et qui motive à poursuivre son engagement au service du sport !

Jérémy Pichon


9x

ociété S

t ro y es. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N ° 8 d u 2 6 o c t a u 1 er n o v 2 0 1 2

Sainte-Savine

En Bref

xStage multisports à Sainte-Savine

Les grands travaux, c'est maintenant

xDans les mois à venir, la ville de SainteSavine connaîtra un notable changement. Des travaux sont envisagés sur quatre sites, à savoir La Maison pour Tous, le Cosec, la maison Françoise Dolto, et enfin la piscine. La vétusté des constructions et les dégâts subis durant les années passées ont rendu indispensables ces réfections. D'où l'attention particulière axée sur les économies d'énergie, les normes, et l'accessibilité aux bâtiments. La Maison pour Tous, cet imposant édifice de 80 ans inscrit aux Monuments historiques, aura un ascenseur pour franchir le perron, un autre pour accéder à la salle de spectacle, et le monte-charge sera mis aux normes. Avec l'installation de sièges rétractables, la salle de style Art déco offrira 600 places après deux ans de travaux. Le Cosec sera lui aussi toiletté avec la pose de verrières, parquets, et sanitaires. Pendant le temps des travaux, les sportifs s'exerceront ailleurs. Quant à la maison Dolto, elle sera agrandie pour accueillir 120 couverts. Les parents pourront y accéder par la rue Doumer. Le mobilier sera moderne et coloré et des équipements pour les plus jeunes y trouveront leur

Du 27 octobre au 8 novembre, la ville de Sainte-Savine propose un stage multisports pour les 6 - 12 ans, dans les gymnases Volbart et Morzynski. Contact auprès de l'Ecole municipale des sports, en téléphonant au 03 25 71 39 76.

xRencontre philosophique à la Chapelle Saint-Luc

place dans les mois à venir. Quant à la piscine, elle ouvrira l'été prochain. Une résine adaptée sera posée pour plus de sécurité, le chauffage sera mis aux normes, et des cabines supplémentaires seront installées. Toutefois, le

maire se veut rassurant envers ses administrés : «  Les impôts n'augmenteront pas. » Le budget consacré à ces travaux est estimé à plus de 7 millions d'euros.

La piscine de Sainte Savine ouvrira l'été prochain. © DR

S.T

Ce vendredi 26 octobre, une rencontre philosophique est proposée à tous, sur le thème : « L'internet change-t-il notre manière de comprendre le monde ». Jean-Michel Pouzin vous attend pour débattre sur ce thème ce vendredi 26 octobre à 18h30 au centre culturel Didier Bienaimé, 25 bis, avenue Salengro. Cette rencontre autour de l'actualité est une nouveauté culturelle à La Chapelle Saint-Luc, et sera suivie de deux autres rencontres philosophiques. Ce moment est un moment d'échanges mais aussi de proposition de pensées, de Descartes notamment, pour cette première édition.

Sainte-Savine - Maison pour tous

Saint-André-les-Vergers

Une vocation sociale et culturelle

Honneurs aux sportifs et bénévoles

xAvec environ 500 adhérents, la Maison pour Tous de Sainte-Savine, qui propose une mosaïque d'activités à la population, fait figure d'institution dans la commune. C'est devenu un rituel. Le videgrenier de la fête de Sainte-Savine, début septembre, avec 350 participants environ, c'est le signal de la rentrée pour la Maison pour tous de SainteSavine. Présidée par Maurice Otto, cette association propose pas moins de dix-sept activités pour cette année. Créée il y a une trentaine d'années par le maire Alain Coillot, sa vocation est avant tout sociale, à travers des activités culturelles et sportives, sans ségrégation sociale et selon les possibilités des familles. L'objectif est aussi de créer un climat d'accueil chaleureux. De même, le lien est maintenu et préservé avec les personnes âgées qui ont des difficultés à se déplacer aujourd'hui. « On tente de proposer des activités adaptées aux besoins et aux possibilités de chacun. Une randonnée organisée traditionnellement pour parcourir 10 km peut être réduite à 5, afin de proposer aux plus anciens de se déplacer », indique Armel Miginiac. La maison pour tous n'organise pas de spectacles, mais donne toujours un coup de main à l'accueil de ceux organisés par la mairie. Cette collaboration est d'autant plus aisée qu'il y a une salle de spectacle dans la même bâtisse que les bureaux de la Maison pour tous. L'association propose des activités très variées  : sport, connaissance du vin, ateliers artistiques, théâtre ou musique. Elle ne réalise pas de bénéfices sur les activités, et les tarifs sont calculés en fonc-

A Saint-André, bénévoles et sportifs ont été récompensés pour leur énergie et leur investissement. © l'Hebdo du Vendredi

La Maison pour tous, une institution à vocation sociale ouvert à tous. © l'Hebdo du Vendredi

tion du statut des intervenants, bénévoles ou non. Cette année, des nouveautés peuvent toucher un public plus jeune, comme des séances de yoga. Également proposées aux adultes : théâtre, atelier d'écriture, adaptés à la demande du public.

Valentine Dubois

Maison pour tous, 70, Avenue du Général Gallieni à Sainte-Savine. Contact : 03 25 72 93 58. Ouvert du lundi au jeudi de 15h à 18h vendredi de 9h à 12h.

xLa salle de réception de la mairie paraissait

bien remplie en ce vendredi 19 octobre. Des jeunes rugbymen aux gymnastes en passant par les cyclistes sans oublier les boxeurs de pieds et poings, il y avait du beau monde présent à cette réception mise à l'honneur par la municipalité. On retiendra les deux médailles décernées par la commission Culture-Sport-Vie associative à François Vertuo, président de Saint-André Pieds-Poings, qui : « remercie les bénévoles, je ne suis qu'un maillon ». Quant à Gisèle Ere, elle indiqua : «  Le bénévolat, on le fait sans rien attendre en retour ». Bergeronnette à jamais ! Aurélie Herblot, venue à la gym depuis l'âge de 3 ans avec sa grande soeur, suit un parcours

remarquable. Visez un peu, elle entame sa 26ème année de gymnastique au club  ! Sa motivation : « Tout vient du mental, j'ai l'esprit compétiteur ». On veut bien la croire car sa vie n'en est pas moins remplie pour cette maman de trois jeunes enfants. A ce rythme elle pourrait être lassée : «  Je me donne encore une année ou deux, l'objectif est de finir sur un podium par équipe manqué de peu à deux reprises », lâche-t-elle dans un esprit de conquête. La compétition reprendra dès janvier, Aurélie, rendez-vous en juin pour une photo sur le podium, c'est tout ce que l’on souhaite !

Jérémy Pichon


10 x

É conomie

t ro y es. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N ° 8 d u 2 6 o c t a u 1 er n o v 2 0 1 2

Portrait d'entreprise

Festilight, une petite entreprise qui résiste à la crise !

Performante. Mais Didier Maroilley est de ceux qui se sentent un peu gênés de devoir dire que tout va plutôt bien quand il entend de toutes parts que les temps sont bien difficiles. Il s'empresse d'ajouter «qu'il faut faire très attention et qu'il faut se battre tous les jours ». S'il avait un souhait, ce serait que les prescripteurs régionaux favorisent un peu plus les entreprises locales. Cela paraît une évidence mais il se trouve souvent confronté à la rigueur des marchés publics, au même titre que ses confrères chefs d'entreprises, x« Non la crise n'est pas inéluctable, oui, privés de marchés locaux par la concuril y a des entreprises qui s'en sortent ! Le rence de l'UGAP (union des groupements pessimisme engendre le pessimisme et d'achat public). génère des difficultés ». Didier Maroilley, En 15 ans, il est devenu le numéro 3 du PDG de Festilight, une entreprise spéciasecteur en France même s'il reconnaît lisée en décorations lumineuses et fes« qu'il serait sans doute plus difficile de tives, est un patron serein. Il a créé son créer aujourd'hui son activité et d'arriver affaire il y a 15 ans. Seul au départ, il peut à un résultat similaire ». s'enorgueillir d'avoir aujourd'hui une quaCette entreprise a pleinerantaine d'employés en « Il faut se battre ment incorporé les exicontrat à durée indétergences environnementales minée et de continuer à tous les jours » même s'il admet que «  cela engager, certes sans fait plus le bonheur de certains fabricants euphorie, de nouveaux employés dans des qu'un véritable plus économique pour son secteurs les plus divers. entreprise ». Son expertise produit, comSpécialisée dans la conception, la fabricabinée à sa capacité à apporter des solution et la distribution de produits de décotions complètes et personnalisées, ont perration lumineuse, Festilight est tournée mis à l'entreprise de s'imposer comme un vers des professionnels comme les collecacteur majeur dans l'univers de l'illuminativités, fabricants de décors de Noël, contion. Ajouter à cela un management efficepteurs de produits évènementiels, et le cace, on trouve de bonnes raisons à sa grand public. A l'initiative d'nnovations, elle a même obtenu le Trophée de la PME réussite. Michel Gay

La crise est installée, de nombreuses entreprises sont en difficulté et les prévisionnistes ne sont guère optimistes. Pourtant, Didier Maroilley, PDG de Festilight, s'affiche comme un patron plutôt serein !

Didier Maroilley, PDG de Festilight, brille malgré la crise. © l'Hebdo du Vendredi

Formation agricole

En Bref

Seve, on peut toujours s'inscrire xLe cycle de formation Seve initié par

Ferme Aube en 2010 ayant tenu toutes ses promesses, un deuxième cycle vient d'être lancé pour une durée de deux ans. Seve est une formation au management de l'économie d'innovation mise en action dans les secteurs agricoles, viticoles, l'industrie agro-alimentaire et autres industries et marchés potentiellement liés. Son but est de former des personnes tout en créant entre elles le désir d'un «  agir commun » sur leur territoire naturel (échelle de la région) au profit de l'agriculture et de la viticulture départementales et régionale. Il s'agit de retrouver des synergies et de faire fructifier des échanges positifs. Cette formation sur ces deux ans représente 24 jours au total et s'articule autour de conférences, visites, déplacements, etc. Elle s'adresse aux chefs d'exploitation et responsables, exerçant leur activité professionnelle agricole en mono ou pluri activité, mais peut s'ouvrir à d'autres candidats hors agriculture ou hors département. Elle est portée par Ferme Aube, structure non déclarée mais pas sans intérêts ni soutien puisque les membres fondateurs sont : Agriculture et territoire, Végellia, la

xDroits

de plantation : l'Arev continue de mettre la pression

Jean-Paul Bachy et Aly Leonardy, président et vice-président de l'Assemblée des régions européennes viticoles, organisent mercredi 7 novembre à Bruxelles un rassemblement des présidents, ministres et assesseurs des 71 régions et Länder membres. Objectif : montrer leur mobilisation sur le dossier du maintien des droits de plantation. Récemment, le Commissaire européen à l'agriculture Dacian Ciolos a fait un pas vers ce maintien mais le directeur général de la commission a évoqué un maintien de la libéralisation des droits de plantation pour les vins sans indication géographique. Pour l'Arev, cette position dénote « soit une méconnaissance profonde du fonctionnement du marché du vin, soit la volonté masquée de préserver la dérégulation totale ».

x48 Arnaud Rollin animateur de la formation et de la réunion © L'hebdo du vendredi

Fdsea, Jeunes agriculteurs, CER France, CAIAC-EDE, le Crédit Agricole Champagne Bourgogne, Groupama, la Safer, MSA, Vivescia, Sacara, le Syndicat Général des Vignerons de la Champagne, Soufflet agriculture et Capdéa.

M.G

Les inscriptions ne sont pas closes et l'on peut se renseigner auprès de Arnaud Rollin, animateur Ferme Aube au 03 25 43 72 72.

entreprises champardennaises au Midest

Sur un espace commun de 600 m 2, 48 industriels de la région ChampagneArdenne mettront en vitrine leurs savoir-faire au Midest 2012, le plus grand salon mondial de la sous-traitance, du 6 au 9 novembre, au parc des expositions de Paris Nord Villepinte.

xUne

journée sur la Corée du Sud

La Chambre de commerce et d'industrie de Champagne-Ardenne organise une journée pays sur la Corée du Sud, vendredi 9 novembre, dans les locaux de la CCI de Reims et Epernay, rue des Marmouzets à Reims. Une occasion pour les entrepreneurs régionaux de découvrir les opportunités commerciales du pays du matin calme. Des rendez-vous individuels pourront avoir lieu à partir de 9 he ures avec l'expert Stella Yoon, directrice de la coopération commerciale et internationale à la Chambre franco-coréeenne de commerce et d'industrie.


11 x

É conomie

t ro y es. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N ° 8 d u 2 6 o c t a u 1 er n o v 2 0 1 2

Syndicat Général des Vignerons

L'optimisme pour nourrir la confiance

Le monde viticole affiche une certaine sérénité après une vendange qualitative. Les expéditions se portent bien, en particulier dans les pays tiers. Et les bouteilles à moins de 10 euros restent, pour le SGV, un phénomène heureusement marginal.

xLe Syndicat Général des Vignerons a profité du dernier salon Viti-Vini, à Epernay, pour faire le point sur les dossiers qui préoccupent la profession. La mission a été confiée à François Pierson, vigneron à Louvois, vice-président du SGV et responsable de son pôle communication. Plusieurs points ont été abordés dont celui des expéditions à quelques semaines seulement des fêtes de fin d'année. « Nous sommes confiants. La Champagne devrait passer le cap des 316 millions de François Pierson. © l'Hebdo du Vendredi bouteilles en 2012 selon les dernières estifortes attaques de mildiou et d'oïdium. Le mations. Les ventes vers les pays tiers sont niveau moyen de la récolte se situe entre bonnes et nous travaillons beaucoup avec 8000 et 8500 kg/l'hectare avec d'énormes l'Italie », a expliqué le responsable syndidisparités. Heureusement cal qui s'est réjoui de la Les manipulants la réserve qualitative qualité des vendanges. sont passionnés nous sauve mais une « Pour autant l'année a été faible récolte, en 2013, pourrait remettre très compliquée pour les vignerons avec le en cause les équilibres », estime François gel d'hiver puis le gel de printemps et de

Champagne - Concours européen

L'ambassadeur du champagne 2012 est belge xA l'issue de la journée d'épreuves qui

comprend une dégustation et une leçon théorique, le jury du concours, composé de professionnels du vin de chacun des pays en compétition, a souhaité récompenser la passion et l'expérience de Gido Van Imschoot en le désignant comme lauréat de la 8ème édition du Concours Européen des Ambassadeurs du Champagne. Il a reçu son prix lors d'une soirée de gala qui s'est déroulée vendredi 19 octobre au Château de la Marquetterie à Pierry, en présence des Présidents du Comité Champagne (CIVC), Pascal Férat et Ghislain de Montgolfier. Gido Van Imschoot, responsable des formations d'oenologie à la célèbre école hôtelière de Spermalie à Bruges, est devenu cette semaine le 8ème Ambassadeur Européen du Champagne. Passionné de vin, Gido a créé sa propre académie du vin en 1994, Pantha Rei, et s'est lancé dans un nouveau projet « VineArt.be » en plus des master classes qu'il organise. Infatiguable, il a également écrit et publié cinq livres sur le vin et la gastronomie dont un consacré au Champagne. Cette édition 2012 a également récompensé Chiara Giovoni. La représentante de l'Italie, sommelière passionnée et

Les trois lauréats 2012 : Chiara Giovoni, Gido Van Imschoot et Elisabeth Eder. © Comité Champagne

bloggeuse active, est devenue Vice Lauréate. Elisabeth Eder, candidate Autrichienne, sommelière indépendante et enseignante à la Austrian Wine Academy, décroche quant à elle le Prix Spécial du Jury. A noter que cette année le Concours Européen des Ambassadeurs du Champagne a eu le plaisir d'accueillir un nouveau pays, l'Autriche qui vient rejoindre les huit pays européens déjà présents.

J.D

Pierson. Ce dernier est revenu sur les bouteilles à moins de 10 euros qui ont défrayé la chronique cet été. Il est resté serein. « Ce n'est pas une bonne image pour le champagne. Et ces opérations de ventes à perte sont même contre-productives et peu judicieuses. Pour autant la quantité de

bouteilles vendues ainsi reste très marginale », a déclaré le responsable du Pôle Communication du syndicat. Selon lui ces coups commerciaux ne doivent pas faire oublier « que les vignerons qui manipulent sont de plus en plus professionnels et de plus en plus passionnés. » François Pierson lance même : « ils se décomplexent et il y a toute une génération de jeunes techniquement et commercialement très pointus. Ils ont souvent fait des stages dans d'autres vignobles et font preuve d'une grande ouverture d'esprit. » Le responsable syndical estime, par ailleurs, que « ce qui fait le désavantage des vignerons fait aussi leur force. » Il considère que le morcellement des parcelles minimise les risques « de voir des négociants acheter des vignes en bloc. » Et d'ajouter : « le volume de vignes à vendre est actuellement de 30 hectares en Champagne. » Un discours plutôt apaisant même si le SGV reste très vigilant sur de nombreux dossiers. « Nous nous appuyons sur nos députés et nos sénateurs pour faire passer nos messages. Et nous avons des contacts permanents avec les gouvernements, à Paris et à Bruxelles. »

Jean Batilliet


12 x

S port

troyes.lhebdoduvendredi. com

N ° 8 d u 2 6 o c t a u 1 er n o v 2 0 1 2

Estac - Furlan prolonge

L'image d'un club stable

nue à l'arrivée en équipe pro. » Niveau financier, le but est « d'arriver, un jour, à avoir les moyens de garder nos joueurs. On progresse malgré la perte de nos trois meilleurs, Guidileye, Sissoko et Sidibé, titulaire ce mardi soir avec Lille contre le Bayern Munich en Ligue des Champions ». Le contrat de quatre ans signé, unique et atypique dans le milieu du football, montre « l'image d'un club x Bien entendu, il s'agissait d'évostable » selon Jean-Marc Furlan. quer les raisons de la prolongation Avant de poursuivre et de confirmer de contrat pour quatre années de les propos du président : « Ce n'est l'entraineur Jean-Marc Furlan, pas une question d'argent, on signe maintenant lié jusqu'en juin 2017 : quand ? » L'accord a été conclu « C'est mon souhait de se lier pour mercredi dernier (le 16 octobre), cette durée afin d'évoluer, grandir officialisé le vendredi (18), alors que dans le temps. » Malgré l'absence l'Estac comptait deux points. « Dans remarquée de médias nationaux spéun autre club, je cialistes, Daniel « C'est une affaire dégageais », confie Masoni évoqua « un l'entraîneur. humaine ! » travail difficile, mais Le président précise qu'ils « se on sait ce qu'on veut ; idéalement connaissent depuis Juin 2004 », et installer le club entre la cinquième Furlan, qui se qualifie lui-même et la quinzième position en L1 ». d'oiseau migrateur, d'ajouter : « On Les objectifs sportifs sont clairs : ne se passe pas de la pommade, « Revenir à la formation, l'avenir du mais si ce n'est pas Daniel, je ne le club passe par les jeunes. Elle conti-

fais pas ! Je suis en confiance et protégé, et réciproquement. » JeanMarc Furlan se surprend lui-même : « Je me suis engagé quatre ans avec tous les Troyens, j'aime les gens

Estac

Foot (L1, 10 e journée) Reims - Troyes

Un partenariat de trois ans entre Orange et l'ESTAC

Refaire le coup de la Coupe

Ambiance détendue ce mardi 23 à l'heure du repas au stade de l'Aube comme en atteste avec un large sourire la boutade du Président adressée à l'assistance présente : « pourquoi vous êtes là ? »

Orange, partenaire de l'ESTAC jusqu'en 2015. © l'Hebdo du Vendredi

x Partenaire des 20 clubs de la Ligue 1, Orange s'engage pour trois ans avec l'ESTAC. L'acteur majeur de la télécommunication à travers le monde poursuit sur sa lancée, après plus de 12 ans d'engagement dans le monde du football. Ce partenariat a été signé le 18 octobre dernier entre Orange et Daniel Mansoni, président de l'ESTAC. Exploitant les droits de retransmission des matches de Ligue 1 et de Ligue 2 jusqu'en juin 2016, Orange compte ainsi renforcer ses liens avec un sport populaire qui « fait vibrer plusieurs milliers de supporters chaque week-end, et c'est tout naturellement que nous avons voulu engager ce partenariat avec

l'ESTAC », Fabienne Dulac, directrice Orange Nord de France. Grâce à ce partenariat, l'événement Orange Football Challenge, qui réunit 800 clubs, permettra à différentes équipes régionales de s'affronter, lors d'une séance de tirs au but, à la mitemps des matchs de Ligue 1. Parrainé par Eric Abidal, il permettra aux finalistes de s'affronter au Parc des Princes, le 9 novembre prochain. «  C'est une occasion rêvée pour les plus jeunes de fouler la pelouse d'un stade mythique. Plus de 100  000 jeunes ont déjà participé à cet évènement » ajoute Daniel Masoni.

Thomas Bourbon

Entraîneur et président tournés ensemble vers l'avenir. © l’Hebdo du Vendredi

d'ici, les entrepreneurs, c'est une affaire humaine ! J'ai toujours signé deux années depuis mes 18 ans, quand je me lève, ça me fait drôle, c'est la première fois dans ma vie, un

contrat si long. »

Jérémy Pichon

Sur les cinq dernières confrontations, une seule défaite troyenne en avril dernier (1-0) et quatre victoires pour les bleus dont la dernière, le mois dernier en Coupe de la Ligue. Après la victoire face à Marseille, l'Estac voudra surtout confirmer par un début de série sans défaite.

x La découverte de la Ligue 1 a été différente pour les deux clubs de l'élite de la région. Les Rémois ont pointé à la cinquième place avec 14 points au soir de la huitième journée après sa victoire à domicile contre Nice (3-1) après avoir débuté par deux défaites, à domicile contre Marseille (0-1) et à Bastia (2-1). Ils ont enregistré leur première victoire contre Sochaux sur la plus petite des marges à la troisième journée. Depuis ils n'ont cessé d'engran-ger des points notamment contre le champion de France, Montpellier. Cependant le week-end dernier, ils sont revenus, malgré une belle prestation, bredouilles du Parc des Princes de Zlatan. Une défaite qui a mis un terme à une série de six matches sans défaite, seulement entrecoupée d'une élimination en Coupe de

Yohann Thuram-Ulien, décisif face à l'OM. © l'Hebdo du Vendredi

la Ligue par Troyes, justement. Côté troyen, en revanche, il a fallu attendre 22 h 45, dimanche 21 octobre, pour enregistrer la première victoire. Et pas contre n'importe qui : l'Olympique de Marseille, qui se déplaçait en leader chez le promu. Autant dire que cette victoire arrive à point nommé pour lancer la saison des hommes de Jean-Marc Furlan qui vient de prolonger son contrat (lire par ailleurs). « Un derby est toujours un match particulier, notamment pour les supporters qui viendront nous

soutenir », a expliqué le technicien aubois. Qui ne pourra, pour ce déplacement à Reims, pas compter sur les blessés Collin (choc contre l'OM), Grax, Bréchet, Drouin et Faussurier (tout juste opéré) et Thiago, encore suspendu. Une chose est sûre, N'Sakala et Rincon ont purgé leur suspension et postuleront pour un poste de titulaire.

J.P


N°8

DU 26 OCT.

L ’ A G E N D A

AU 1ER NOV. 2012

magazine

C U L T U R E L

www.lhebdoduvendredi. com

Nuits de Champagne - Chœur de l'Aube

Les collégiens à l'unisson

J-5 avant le lancement du festi- sons, les collégiens déjeunent sur place pour ne pas perdre de temps. val de Troyes. 700 collégiens Malgré quelques inattentions, tous sont rassemblés dans le gymsont motivés par Bruno Berthelat, énase de Saint-Julien-les-Villas nergique et pédagogue, parfait dans le rôle du directeur du Choeur de l'Aube. pour la répétition générale Une unique répétition des collégiens des chansons de Maxime Pour des raisons d'organisation et de Le Forestier. Le grand saut logistique, cette répétition sera la presur les planches des Nuits mière, mais aussi la dernière. « Nous de Champagne approche. avons prévu une unique répétition des

x« Depuis le début de la répétition, j'ai constaté un vrai travail en amont des professeurs et des collégiens, qui se sont approprié l'univers de Maxime Le Forestier. Différent de leurs mondes musicaux et leur univers, ce n'était pas évident que le répertoire de Maxime Le Forestier soit apprécié par les jeunes. Mais cette mission est réussie ! », se réjouit Brice Baillon, directeur artistique et musical et chef de choeur public. Chaque collégien entonne, sourire aux lèvres, les paroles de l'artiste invité des Nuits de Champagne. Toute la journée est consacrée à la répétition des chan-

collégiens, parce qu'il n'est pas simple de rassembler 700 jeunes dans une même salle. Cela demande une logistique draconienne. De plus, nous ne souhaitons pas leur faire manquer une autre journée d'école. Mais, ils seront tout de même présents samedi, sur place, pour réviser avec les balances et l'orchestre », explique Brice Baillon. Louper une journée de classe pour chanter est un concept qui dérange un peu les organisateurs, mais les jeunes sont ravis. Soutenus par le délégué général du festival Pierre-Marie Boccard, tous s'appliquent pour le grand jour, et entonnent joyeusement « Bille de verre  », «  La chanson du jon-

700 collégiens de l'Aube formeront le Choeur à l'Unisson, ce dimanche en ouverture des festivités des Nuits de Champagne. © L'hebdo du vendredi

gleur », « Comme un arbre », « Né quelque part », et « San Francisco ». Tous ces titres seront interprétés par le Choeur de l'Aube en version concert. Quatre autres morceaux de Maxime Le Forestier seront également interprétés par les collégiens, en accompagnement du public. La mission de

Pierre-Marie Boccard qui souhaitait «  repenser le spectacle pour que les choristes soient au coeur des Nuits de Champagne  » est réussie. Selon lui, cette mission était primordiale puisque «  chanter ensemble est la plus belle chose de la vie pour partager ses émotions ».

L'Aube à l'unisson, dimanche 28 octobre à 17 h 30 et à 20 heures à l'espace Argence. Réservations auprès de la Maison du Boulanger, 42, rue Paillotde-Montabert à Troyes, ou par téléphone 03 25 40 02 03.

Audrie Trichot

CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS samedi 27 octobre

LA PAIX : TROYES, CAPITALE DE LA PAIX

Concerts, spectacle de danse, lecture de textes et de citations sur la paix, par l'association Akwaba.

À 16h00. Centre René Peltier, rue Romain Rolland, à Troyes. Gratuit.

FESTIVAL OFF OFF OFF : OVERHEAD

C'est au dessus de ce morceau rock anglais à l'écriture redoutable que plane la voix de Nicolas Leroux. Envoûtante et torturée, la musique de ce trio marque les esprits au fer rouge, histoire de ne jamais l'oublier.

SOIRÉE HALLOWEEN AU PUB

À 21h00. Cotton Club. Gratuit.

Soirée Halloween = Nouvel an Celtique. Concert celtique avec Mapletone. dimanche 28 octobre

À 21h00. Pub Mac Callary's. Entrée libre.

L'AUBE À L'UNISSON

Pour chanter Maxime Le Forestier avec les 700 collégiens chanteurs, issus des chorales de 25 établissements aubois.

À 17h30. A 17h30 et à 20h. Espace argence. tarifs : 11€.

lundi 29 octobre

FESTIVAL OFF OFF OFF : PIANO CHAT

Indie - punk - pop. Marceau Boré, alias Piano Chat, est un groupe de punk pop indie à lui tout seul. Il sample sa voix, sa guitare, sa batterie et décuple son énergie pour envoyer des brûlots rock en jouant les équilibristes du son.

ALAIN SOUCHON

À 20h00. Mix'cité. Gratuit.

Cette année, Souchon « fait son petit tour », en acoustique. Une tournée déjà auréolée de succès où il reprend, en compagnie de deux musi-

ciens, ses plus grands titres dans une ambiance forcément intimiste.

À 20h30. Théâtre de Champagne. Tarif : 45 €.

CHARLIE WINSTON

Après le triomphe planétaire de son premier album « Like a hobo », Charlie Winston repart sur les routes du succès avec « Running still » et pose son sac et sa guitare de baroudeur à la Jack Kerouac pour un soir à Troyes.

À 20h30. Espace Argence. Debout : 34€ / Assis : 39€ / Tarif réduit : 29€ / Mozaïc : 20€.

STUDIO PARADISE

Pop électro.

À 23h30. Le Millésime. Tarifs : 7€.

mardi 30 octobre

FESTIVAL OFF OFF OFF

20h : Rambling wheels, rock. 21h30 : Mars red sky, stoner - rock.

ORELSAN

À 20h00. Bougnat des Pouilles. Gratuit.

Le jeune Normand écrit la chronique de toute une génération : les études, le passage à l'âge adulte, la solitude, le chômage avec un regard et une lucidité hors du commun.

À 20h30. Théâtre de Champagne. Debout : 25€ / Balcon : 30€ / Tarif réduit : 20€ / Mozaïc : 20€ / Lycéo : 15€.

LAURENT VOULZY

Laurent Voulzy a réussi son pari : marier la pop anglaise et le Moyen Age, l'amour courtois et l'électro. À 20h30. Le Cube. Tarifs : 48€ / 42€ / 37€.

HUBERT-FELIX THIEFAINE

arrangements soyeux signés des ex-Valentins, musiques composées par des artistes incontournables de la scène française actuelle

comme JP Nataf ou Dominique Dalcan et bien sûr les textes de HFT, chroniques acérées ou nostalgiques.

À 20h30. Espace Argence. Debout : 34€ / Assis : 39€ Tarif réduit : 29€

77 BOMBAY STREET

Inspirés par leur science des Beach Boys, de Crosby Stills et Nash, voire d'Abba pour les mélodies évidentes et sucrées qui se chantent à tue-tête sous la douche, ces quatre olibrius savent ce que c'est que d'écrire des chansons. À 23h30. Le Millésime. 7€.

mercredi 31 octobre

CONCERT « ATELIER D'ÉCRITURE »

Cette année, trois établissements se sont lancés dans l'aventure « atelier d'écriture ». Se produisant au Théâtre de la Madeleine, les lycéens interpréteront leurs chansons originales en première partie de Guillo et Sylvain Reverte.

À 18h00. Théâtre de la Madeleine. Gratuit.

FESTIVAL OFF OFF OFF

cès où il reprend, en compagnie de deux musiciens, ses plus grands titres dans une ambiance forcément intimiste.

JULIETTE / BARCELLA

À 20h30. Théâtre de Champagne. 45 €.

Il y a de la légèreté et de l'intelligence dans ses compositions qu'elle qualifie de plus personnelles et apaisées.

À 20h30. Espace Argence. Tarifs : 37€ / 32€ / 27€.

SHAKA PONK & GUESTS

Né d'un délire entre potes passionnés de nouvelles technologies, Shaka Ponk est depuis quelques années un groupe de rock mutant qui explore le virtuel pour mieux s'enraciner dans le réel.

À 20h30. Cube. Tarifs : 35 € / 30€ / 25€.

RWAN

Après deux albums en solo (les Radio Cortex), R.Wan revient présenter les nouveaux titres affutés de son 3ème opus solo, “Peau Rouge''. À 23h30. Le Millésime. 7 €.

2 concerts : John Does unbelievable Suicide, folk, à 20h. 21h30 : This is the hello monster, pop.

Concert donné par Michael Matthès, Organiste.

HALLOWEEN PARTY AU BISTRO

FESTIVAL OFF OFF OFF

À 20h00. Les crieurs de vin. Gratuit.

Alix le sonorisateur est de retour au Bistro pour la soirée la plus monstrueuse de l'année. Il revisite les plus grands titres de ces quarante dernières années. Alors, tous en piste en cette veille de jour ferié!

ALAIN SOUCHON

À 20h00. Au Bistro, Sainte Savine.

Cette année, Souchon « fait son petit tour », en acoustique. Une tournée déjà auréolée de suc-

jeudi 1er novembre

MUSIQUE POUR ORGUE : FÊTE DE LA TOUSSAINT

À 17h00. Gratuit. Cathédrale de Troyes.

CAMILLE

20h : Anything Maria, pop - électronique. A 21h30 : Your happy end, électronica - rock - trip hop. À 20h00. Le Dixi Café. Gratuit.

L’émotion se retrouve sur scène avec un spectacle musical certes, mais aussi visuel. Entourée d'excellents musiciens (contrebasse, violon, guitare), Camille s'exprime avec beaucoup de liberté et d'audace. À 20h30. Théâtre de Champagne. Tarif : 37€ / 32 €.


14 x

S or tie

t r o y e s. l h e b d o d u ve n d r e d i . c o m N ° 8 d u 2 6 o c t a u 1 er n o v 2 0 1 2

Festival OFF OFF OFF

Nuits de Champagne - Festival Off Off Off

Anything Maria : mi-sauvage, mi-raffinée Les groupes collent à l'univers du Crieur de Vin xDu 27 octobre au 2 novembre, dix

Anything Maria sera en concert jeudi 1er novembre au Dixi Café, à Troyes. © DR

Auteure, compositeur et interprète, Sophie a nourri la genèse d'Anything Maria dans l'univers électro berlinois et les bas fond des quartiers pauvres de New York. DJ plébiscité, elle compose intensément depuis son retour sur Paris pour sortir un nouveau titre tous les trois mois. Elle se produira au Dixi Café le 1er novembre, à 20 heures.

xQuel est votre parcours professionnel musical? Mon parcours musical s'est essentiellement fait d'expériences et de voyages mais Anything Maria est vraiment né entre 2010, avec la sortie de Cook Him Up, et 2011 lorsque j'ai rencontré l'incroyable Henry Blanc-Francard avec qui je travaille en studio. Quelles sont vos influences? Ont-elles évolué au cours de votre carrière musicale? Mes inspirations musicales sont avant tout issues de mes années vécues à Berlin, plongée la tête la première dans l'univers des clubs underground et des musiques électroniques. Je suis ensuite partie pour New York, où j'ai découvert Harlem et les bas fonds de Brooklyn, la culture noire américaine, le hip hop & une sub-culture totalement différente de celle de Berlin. Comment vous imposez-vous sur la scène française? Ma musique s'impose avant tout par son originalité. Sans jamais faire de concessions et en restant sincère, mon cocktail personnel est un mélange de rythme, de blues et d'électronica.

Est-il plus difficile de percer dans la musique quand on est une femme? Tout est plus difficile quand on est une femme. Le monde de la musique ne manque pas de misogynie mais le fait d'être une femme n'empêche en rien de percer dans le monde de la musique. Il faut simplement qu'elle sache faire entendre sa voix et prendre des risques, avoir de l'audace et savoir prendre le pouvoir. Dans certains domaines, il est parfois difficile d'être prise au sérieux. Cela demande alors d'aller non pas contre nature, mais contre culture. En ce sens, la plupart des femmes n'ont pas été éduquées, ni modelées pour ça. D'autant que ce qui séduit les hommes chez une femme, ce ne sont généralement ni sa force, ni l'ambition. Ces deux attributs ont d'ailleurs plutôt tendance à les effrayer. Mais il faut aller au-delà. Il y a quelque chose de très ancré en nous les femmes qui nous en empêche parfois de percer dans ce que l'on aime, mais dieu qu'il est bon d'aller à l'encontre de cela et de se découvrir libre ! Anything Maria se produira au Dixi Café le 1er novembre, à 20 heures. Entrée libre.

Propos recueillis par Audrie Trichot

concerts gratuits sont proposés aux festivaliers. Créé en 2004 à l'initiative des respon-sables de l'association troyenne Dixsonance, en collaboration avec les Nuits de Champagne, le festival Off Off Off est le rendez-vous musical gratuit. Une sélection de nouveaux talents du répertoire pop, rock ou encore électro animeront 6 bars ou restaurants du centre-ville. Parmi eux  : Aux Aux crieurs de vins, le 31 octobre, concerts à 20 h et Crieurs de Vin. 21 h 30. © L'hebdo du vendredi

Dirigeants du bar-restaurant authentique, Frank Windel et Jean-Michel Wilmes ont été démarchés par deux fidèles clients, très actifs dans le festival : le directeur artistique et musical Brice Baillon et le directeur du choeur de l'Aube Bruno Berthelat. « Nous avons tout de suite accepté d'accueillir des groupes. Même si le public du festival Off Off Off ne ressemble pas à notre clientèle habituelle, nous avons décidé de jouer le jeu. Pour une fois qu'il y a des concerts gratuits... » Ce festival rentre dans la politique du restaurant qui met en place, à titre personnel, au moins huit manifestations autour du vin, de la cuisine et de la musique. « A un moment donné, nous avions émis une réserve quant aux Nuits de Champagne. Les groupes faisaient trop de bruits, les voisins se plaignaient. Depuis, les organisateurs nous proposent un ou deux groupes, plutôt pop-rock et folk avec, par exemple, de la guitare sèche. S'adaptant très bien, ils collent à l'univers de notre restaurant, et font une belle harmonie avec mes clients ». Pour l'occasion, le restaurant s'adapte à sa clientèle plus jeune et proposera des petits prix et des vins au verre. Pour satisfaire tout le monde.

xBien entendu, c'est off

- Samedi 27 octobre - Le Cotton Club 21h : Overhead (rock) - Lundi 29 octobre - Le Mix-Cité 21h : Piano Chat (indie -punk - pop) - Mardi 30 octobre - Le Bougnat des Pouilles 20h : Rambling Wheels (rock) 21h30 : Mars Red Sky (stoner - rock) - Mercredi 31 octobre - Les Crieurs

de Vin 20h : John Does Unbelievable Suicide (folk) 21h30 : This is the Hello Monster (pop) - Jeudi 1er novembre - le Dixi 20h : Anything Maria (pop - électro) 21h30 : Your Happy End (pop - folk) - Vendredi 2 novembre - Le Gainz'Bar 20h : Fake Oddity (pop) 21h30 : Phyltre (rock)

CONCERTS SPECTACLES CONCERTS SPECTACLES CONCERTS SPECTACLES CONCERTS SPECTACLES CONCERTS SPECTACLES CONCERTS SPECTACLES CONCERTS SPECjeudi 1er novembre

samedi 3 novembre

PHILIPPE LAFONTAINE

LE GRAND CHORAL

Première Partie : Bruno Guglielmi.

À 20h30. Théâtre de la Madeleine. Tarifs : 25€ / 20€;.

ROVER

Rover cultive les paradoxes et confronte son imposante silhouette de colosse à sa voix aérienne et aux mélodies délicates de ses chansons.

À 23h30. Le Millésime. 7€.

vendredi 2 novembre

FESTIVAL OFF OFF OFF

20h : Fake Oddity, pop. 21h30 : Phyltre, rock.

BRIGITTE

À 20h00. Le Gainz'bar. Gratuit.

Le duo sexy dont tout le monde parle, a sorti un album anti-spleen : « Et vous, tu m'aimes ? » qui est devenu rapidement disque de platine. À 20h30. Théâtre de Champagne. Tarifs : 28€ / 33€/ 23€.

CHARLES-BAPTISTE

Les textes sont à la fois émouvants et étrangement drôles, les compositions mêlant culture classique et délire pop. Surtout, Charles-Baptiste promet de dire la vérité, toute la vérité. Même si elle est cruelle. À 23h30. Le Millésime. Tarif : 7€.

Maxime le Forestier et les 850 choristes.

À 16h00. Autre concert : 21h. Espace Argence. Tarifs : 48,5€ / 43,5€ / 38,5€ / 38,5€.

STUCK IN THE SOUND

En trois albums, Stuck in the sound est devenu une référence du rock indépendant, réussissant à chaque étape à se renouveler et à surprendre grâce à des perles rock et pop dominées par la voix haut perchée de José, véritable marque de fabrique du groupe.

À 20h00. Théâtre de Champagne. Tarif : 14€.

PIANO BAR AU BISTRO

Un pianiste professionnel d'une grande expérience (cabarets, palaces, hôtels) vous accompagne en toute discrétion, entre classiques de la chanson française, Grands standards du jazz, bossa nova, musiques de film...

À 20h00. Au Bistro, Sainte-Savine.

JUNE AND THE SOUL ROBBERS

Avec un premier album sous le bras, Sweet Lilith, les vainqueurs du tremplin Uppercut 2011 reviennent aux Nuits de Champagne pour défendre

leur folk rock délicat et habité. vendredi 26 octobre

À 23h30. Le Millésime. Tarif : 7€.

GUY BEDOS : RIDEAU

Sketchs cultes, revue de presse, best of des best of, Guy Bedos se donne en spectacle en fauve acharné. Il rend hommage à ses maîtres, Vian ou Prévert qui l'incitèrent à écrire, Signoret, sa « grande soeur et son prof de Sciences Po ». À 20h30. Salle de spectacles, Bar-sur-Aube.

mercredi 31 octobre

DE BOUCHE À OREILLES CONTES QUI FONT PEUR

- DES

Par le collectif A l'Aube du conte. A partir de 6 ans. À 15h00. Médiathèque de Sainte-Savine. Gratuit sur inscription 03 25 79 98 33.

NEUVIÈME NUIT HALLOWEEN

PARANORMAL ACTIVITY 4 - SINISTER - L'ETRANGE CREATURE DU LAC NOIR EN 3D. Des cadeaux à gagner, pop corn offert à tous les déguisés.

À 19h00. Ciné City. 19€.

QUATRIÈME SOIRÉE NOMAN'S LAND

Un plan Parfait + Dirty Dancing. Des jeux, des animations, des surprises,

des cadeaux... Exclusivement réservé aux femmes.

À 19h30. Ciné City. Places limitées, pensez à réserver. Prévente : 15€, le jour même : 17€.

jeudi 15 novembre

SUPPLÉMENT AU VOYAGE DE BOUEn 1772 à la suite de sa lecture du Voyage autour du Monde de Bougainville, Diderot invente un dialogue 9 brillant, malicieux et subversif entre A et B où il est question de l'homme de «nature» et du prétendu homme «civilisé». GAINVILLE

jeudi 22 novembre

COCKPIT CUISINE

D'après Les Voyages Domestiques de Marcel Blondeau. Dans la maison de Marcel Blondeau, meubles et objets ont été détournés par leur propriétaire pour revivre sa vie en images.

À 19h30. A partir de 9 ans. Théâtre de la Madeleine.

mardi 27 novembre

RHINOCÉROS

À 19h30. Salle des fêtes de Bréviandes. Autres dates : 16 novembre à 19h30, salle des fêtes de Saint-Thibault et 17 novembre à 19h30, salle des fêtes de La-Rivière-deCorps.

Une vision nouvelle du Rhinocéros dans le monde de l'entreprise avec neuf comédiens et un percussionniste coréens. Un univers dévoré par une maladie contagieuse où la pensée logique se frotte à la volonté humaine...

mardi 20 novembre

mardi 27 novembre

FRANÇOIS-XAVIER DEMAISON

Entraîner un maximum de gens dans son délire sans pour autant céder à la facilité, un spectacle où chacun se reconnaîtrait dans ses qualités et ses travers, ses forces et ses faiblesses Demaison s'évade... et le public s'envole vers une joyeuse folie. À 20h30. Théâtre de la Madeleine. Tout public : 26€, tarif étudiant : 20€.

À 20h30. Théâtre de la Madeleine.

LES MOTS FONT DES HISTOIRES

Par le recours au canular, au jeu burlesque et à la manipulation de livresobjets, la Cie Miettes de Margoula offre en spectacle un rapport décalé aux plaisirs et aux difficultés de la lecture.

À 20h30. Bibliothèque de Saint-Germain. A partir de 9 ans. Entrée gratuite. Autres dates : 29 novembre à 15h à la bibliothèque des Chartreux, 30 novembre à 20h à la bibliothèque de Bréviandes.


15 x

S or tie

t r o y e s. l h e b d o d u ve n d r e d i . c o m N ° 8 d u 2 6 o c t a u 1 er n o v 2 0 1 2

Sainte-Savine

La Nuit à la bibliothèque autour de la lecture numérique

xDans le cadre de la manifestation « La Nuit à la Bibliothèque », la médiathèque de Sainte-Savine organise des activités ainsi qu'une exposition autour du thème des métamorphoses du papier. Ce vendredi 26 octobre, à partir de 18h30, petits et grands enfants sont conviés à un atelier de découverte du livre et de son adaptation numérique à la médiathèque de Sainte-Savine. Cela commencera par une heure de conte interactif au moyen de deux tablettes numériques. Il y aura le célèbre Ipad et aussi une liseuse, produit un peu moins connu qui présente des fonctions plus simples et plus adaptées à la lecture. La liseuse est notamment munie

d'un rétroéclairage ainsi que d'une autonomie assez longue. Les histoires abordées seront différentes selon l'âge des enfants et il leur sera également proposé des jeux autour de livres pop-up (livres animés dont les images se déploient par exemple) et d'ateliers papier. Par ailleurs, une exposition des travaux d'arts plastiques réalisés à partir du papier sous toutes ses formes par les enfants de la ville sera inaugurée le même soir et se poursuivra jusqu'au 24 novembre. Dans le prolongement de cette nuit à la bibliothèque, un atelier multimédia plus poussé aura lieu

le samedi matin à 10h00 à la médiathèque. Cet atelier est davantage tourné vers les adultes. Ils pourront apprendre la manipulation des deux tablettes numériques - l'Ipad et la liseuse - et découvrir l'offre en ligne du réseau des médiathèques du Grand Troyes ainsi que les nombreux services qu'il comporte.

Marjolaine Combraque

Médiathèque de Sainte-Savine, 70 Avenue Gallieni, 10300 Sainte-Savine. Tel : 03.25.79.98.33 sainte-savine@grand-troyes.fr

Exposition L'arrivage

Une exposition autour du thème des métamorphoses du papier est proposée ce vendredi 26 octobre à la médiathèque de Sainte-Savine. © DR

La Chapelle-Saint-Luc - Fête du train

Carte blanche à la Peau de l'ours

La Malterie, tout le monde descend !

xDepuis hier, jeudi 25 octobre, l'Arrivage donne carte blanche au collectif « La peau de l'ours ». Cette association nationale d'artistes et amateurs d'art a été fondée en 2005 autour de son manifeste pour « élargir les publics de l'art contemporain en revalorisant la notion d'oeuvre ». La Peau De l'Ours revendique la modernité en art à travers l'émotion, critique et réflexion esthétique qui fondent ses choix et ne se reconnaît L'acrylique sur toile de Duska, Sol lucet omnibus, un triptyque pas dans l'idéologie dominante de l'art dit « contem- de 150x180cm. © DR porain ». Ce sera à vous d'en juger. Les artistes Duska, Philippe Rillon, K Vasili, pour les peintres et Bernard Thomas-Roudeix, peintre et céramiste et Catherine Bouroche, Gisèle Lacroix, sculpteurs, ont d'ores et déjà investi les lieux. A noter également, le dimanche 28 octobre à 18 heures, la présentation du manifeste de la Peau de l'Ours suivi d'un débat animé par Christian Noorbergen, écrivain et critique d'art ; ainsi que le dimanche 25 novembre à 18 heures, spectacle danse et poésie. Christine Zwingmann improvisera une chorégraphie sur des poèmes de Jean-Noël Cuénod dits par lui-même...

xLe passé ferroviaire est inscrit dans l'histoire de la ville. La fête du train y a donc toute sa place et la huitième édition aura lieu du 1er au 4 novembre à la « Malterie ». Une partie de cette ancienne fabrique de malt est devenue, en 1994, un musée de l'histoire chapelaine, et le rail y tient une place de choix. Plusieurs associations vous feront partager leur passion du chemin de fer. Des reproductions de site, des reconstitutions historiques, des modèles de légende (autorail Picasso...) sont, entres autres, présentés. A noter également, l'exposition philatéliste « les records du monde de vitesse » et la présentation de cartes postales anciennes. La fête du train s'est enrichie en 2012 de conférences, dont celle sur le thème du « train au cinéma ». Elle se délocalise aussi puisque, outre les animations de la « Malterie », deux films seront projetés au centre culturel Bienaimé : « Le train » de Frankenhelmer et « Le Cerveau » de Gérard Oury. La fête accueille chaque année plus de 3 000 visiteurs. « Les gens ont tous une partie d'histoire à faire partager », souligne Rachida, coordinatrice de la manifestation à la Mairie. Avec Eliane Chartier, maire adjointe à la culture, toute l'équipe peaufine les derniers détails et donne rendez vous en gare de La Chapelle-Saint-Luc.

Jusqu'au 25 novembre à L'arrivage, 6 rue de Larivey. Ouvert tous les jours sauf le lundi, de 14 heures à 18 heures. Entrée libre.

Fête du train au musée de la Malterie et Centre Culturel, les 1er, 2, 3 et 4 novembre, entrée gratuite.

André Calime

CONFÉRENCES EXPOSITIONS CONFÉRENCES EXPOSITIONS CONFÉRENCES EXPOSITIONS CONFÉRENCES EXPOSITIONS CONFÉRENCES EXPOSITIONS CONFÉRENCES EXvendredi 26 octobre

LA SEMAINE DES ARTS DU FEU

Thématique : « Des peintres devenus céramistes ». A12h30 : 1 heure / 1 artiste autour de Derain, Dufy, Matisse et Marquet. 20h : Soirée Miquel Barcelo. Conférence par Anne Lajoix, docteur en histoire de l'art et Projection : « Paso Doble ». À 12h30. Musée d'Art Moderne.

LA NUIT À LA BIBLIOTHÈQUE

Les métamorphoses du papier : Ateliers de découverte de livres, livres pop-up, atelier papier, découverte d'une tablette numérique...

À 18h30. Gratuit sur inscription au 03.25.79.98.33. Médiathèque de Sainte-Savine.

samedi 27 octobre

Thématique : « Les arts du feu et la création contemporaine ». A 14h30 : Projections « Des designers et des céramistes ». A 15h00 : Théma « De Marinot à Monod ». A 16h00 : Projections. À 14h30. Musée d'Art moderne.

LA SEMAINE DES ARTS DU FEU

VISITE GUIDÉE : À LA DÉCOUVERTE DU COEUR DE TROYES

Visite avec un guide-conférencier du quartier historique St-Jean avec ses maisons à pans de bois du 16ème siècle, ses hôtels particuliers Renaissance, ses ruelles moyenâgeuses et ses cours intérieures. dimanche 28 octobre

À 14h30. Tarifs : 5.5 et 3 euros. Office de Tourisme.

LA SEMAINE DES ARTS DU FEU

« La céramique d'artistes de Gauguin

à Barcelo ».

A 15h00 : Visite commentée « Derain Dufy Matisse Miró Picasso... La céramique des peintres. 15h00 : Atelier familles autour de « la céramique des peintres ». 17h00 : Projection « Paso Doble ». À 15h00. Musée d'Art Moderne. lundi 29 octobre

CINÉMÔMES

Un film pendant les vacances scolaires.

À 15h00. Médiathèque du Grand Troyes. Gratuit.

mardi 30 octobre

QUATRIÈME DE COUVERTURE

Après s'être imposé comme un des maîtres du thriller français, Maxime Chattam s'illustre dans la fantasy avec le même succès. Vendue à près de 300 000 ex, sa première série d'Autre-Monde a conquis aussi le public des jeunes adultes.

À 20h30. Théâtre de la Madeleine. Tarifs : 6 € et 3€ pour les scolaires et les étudiants.

jeudi 1er novembre

DES BULLES EN DÉLIRE !

Votre hôtesse vous propose des randonnées gourmandes avec dégustation de champagne et foie gras au coeur des vignes, 10km dans le vignoble de la Côte des Bars avec 3 points de dégustation. Thème de la randonnée : Halloween. N'hésitez pas à venir déguisés. À 11h00. Domaine de Nuisement, Merrey-sur-Arce, Barsur-Seine. 30€ par personne. Places limitées - uniquement sur réservation au 06.75.79.69.48.

vendredi 2 novembre

LA FABRIQUE

Atelier de création proposé aux adolescents de 8 à 14 ans.

À 10h00. Médiathèque du Grand Troyes. De 10h à 12h et 14h à 16h30. Gratuit - réservations au 03.25.43.56.33.

vendredi 2 novembre

CINÉ - CONFÉRENCE

André Brugiroux, l'homme qui a fait le tour du monde en stop en 18 ans.

À 20h30. Salle Deterre Chevalier, Saint-Parres-aux-Tertres. Entrée libre.

mardi 6 novembre

CONFÉRENCE : RAPHAËL

Animée par Claude Riou, historienne d'Art par les Amis des Musées d'Art et d'Histoire de Troyes.

À 17h30. Centre Culturel Didier Bienaimé, La ChapelleSaint-Luc. Tarif 5/3€ (gratuit pour les membres.

dimanche 28 octobre

EXPOSITION AU MUSÉE R. LOUKINE

Artistes : Christine Batillet, Monique Blanvilin Linva, Josette Clément, Aude Crombé-Delecluse, JeanPierre Gachignard Gache, Annie Gatiniol. À 14h00. Arsonval. Entrée libre.

jusqu'au dimanche 28 octobre

MOSAÏQUES 2012

Depuis quelques années, l'exposition MOSAÏQUES est l'une des plus fortes exposition de la région. Sept artistes sont rassemblés, juxtaposant chacun leur esthétique propre, et justifiant le titre. À 14h00. Salle des fêtes de Pont-sainte-Marie. Entrée libre.

EXPOSITION CHIARA ARSEGO, ILLUS-

Contes avant la nuit : présentation des illustrations et de son album. TRATRICE

À 17h30. Galerie Passeart, 15 rue Passerat, à Troyes. Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 17h30 à 20h et mercredi, samedi de 15h à 20h. Entrée libre.

jusqu'au mercredi 31 octobre

« TEMPLIERS. UNE HISTOIRE, NOTRE TRÉSOR »

À l'Hôtel-Dieu-le-Comte, l'exposition Aube Templiers 2012, réalisée par le Conseil général de l'Aube en partenariat avec les Archives nationales, vous emmène au coeur du Moyen Âge et des liens qui unissent l'Aube à l'histoire des Templiers. À 9h30. De 9 h 30 à 19 h 30.

LES HORIZONS VOYAGEURS

Peintures et dessins de J.M Bériot, bronzes de Guillaume Couffignal.

À 10h00. Galerie Eric Dumont, du mardi au samedi, de 10h à 19h, entrée libre.

samedi 3 novembre

25E SALON DES ARTS

Les artistes peintres, graveurs, sculpteurs et photographes vous invitent à découvrir cette exposition. À 15h00. Salle polyvalente, Saint-Julien-les-Villas.

jusqu'au dimanche 4 novembre

ART À SAINT-GERMAIN

45 Peintres et sculpteurs exposent leurs oeuvres.

À 14h00. Comédie Saint-Germain. Entrée libre.

À 10h00. Musée de la Malterie, La Chapelle-Saint-Luc. Gratuit.

LA FÊTE DU TRAIN

jusqu'au dimanche 18 novembre

UNE PASSION, DES MÉTIERS : Découvrez les différentes étapes de la création du champagne, de la plantation des vignes à l'étiquetage de la bouteille. LE CHAMPAGNE

À 10h00. Tous les jours de 10 à 18 heures. Entrée : de 3 à 6,50€. 7, rue de la Trinité à Troyes www.maison-de-l-outil.com

EXPOSITION : LUX PARADISO

Illustrations de Carole Chaix et texte de Franck Prévot, dans le cadre du 26 ème Salon Régional du livre pour la jeunesse de Troyes.

À 15h00. Salle Raymond Moretti Maison du Boulanger.

jusqu'au vendredi 14 décembre

50 ANS DE CARRIÈRE D' EUGÈNE VAN LAMSWEERDE

Pour l'année de son 30ème anniversaire, le Centre d'art contemporain souhaite créer un événement à caractère rétrospectif de l'artiste aubois Eugène van Lamsweerde, sur les 50 ans de production artistique.

À 14h00. Centre d'art contemporain Passages. Entrée libre.

jusqu'au lundi 31 décembre

DOUBLE TRANCHANT

Monologue d'un coutelier de Fabrice Vigne, il a été illustré par la linogravure de Jean-Pierre Blanpain, illustrateur de littérature de jeunesse.

À 12h00. Médiathèque du Grand Troyes.


16 x

Loisirs

troyes.lhebdoduvendredi. com

N ° 8 d u 2 6 o c t a u 1 er n o v 2 0 1 2

F orêts Aube Mycologie x

Les cèpes sont là !

d'après. Enfin, préférez un panier pour le transporter sans l'abîmer. Mais avant la première trouvaille, il faudra pourtant faire preuve de patience, le temps d'habituer ses yeux à la lumière des bois et au feuillage Les connaisseurs le savent déjà, les doré qui tapisse le sol. Car le cèpes sont de retour dans les forêts champignon ne s'offre pas, il se auboises ! Tel un gosse qui se lance découvre et se respecte. dans une chasse aux trésors, vous aujourd'hui, bon vous enfoncerez dans Une cueillette limitée Encore nombre de cueilleurs les bois du départeà 2 kg par jour semblent ignorer la ment, le sourire aux réglementation en cours lèvres. Un cueilleur averti ne vous dévoilera sans doute dans l'Aube. Saviez-vous que la cueillette était limitée toute l'année à 2 kg jamais son coin mais il suffit de reconde champignons par personne par naître le terrain propice à la pousse jour ? De même, seules les espèces des fameux cèpes : clarté, humidité, suivantes sont autorisées à la vente : mousse, en bordure de chemins ou au girolle, trompette de la mort, pied de coeur des clairières... mouton, cèpes, morilles, rosé des En forêt, on le reconnaît à son large prés, coulemelle ou petit gris des sapied blanc et sa tête marron foncé, qui pins. Et qui dit vente dit aussi autorisase fond dans les couleurs de l'automne, pour mieux se cacher sous les tion préalable du propriétaire du lieu de ramassage, sous peine d'une feuilles. L'idéal, c'est d'être muni d'un amende. couteau et d'un panier. Le mode d'emNous ne saurons trop vous conseiller ploi ? Couper le cèpe au pied afin de favoriser la repousse pour l'année de faire preuve de prudence aussi. Au C'est de saison. Les cueilleurs affluent dans les forêts auboises à la recherche de champignons. Il y a toutefois quelques règles à respecter.

Sortir xdimanche 28 octobre Vide-greniers Organisé par le centre de loisirs de Savières. 40 exposants (puériculture - jouets). À 9h00. Savières. Deuxième Salon Cartes postales et Multi-collections Exposition de cartes postales. À 9h00. Salle des fêtes de Mussy-sur-Seine. Entrée : 2€.

xvendredi 2, samedi 3 et dimanche 4 novembre Salon des Loisirs créatifs Pendant trois jours, le salon accueillera près de 50 exposants déclinés autour de 9 univers : Activité manuel, Art du fil / textile, Beaux arts, cours /formation, cuisine créative, décoration florale, édition, enfant, scrapbooking... À 10h00. Parc des Expositions. Tarif plein 5,50 €, tarif réduit 4 €, tarif enfant (5 à 12 ans) 1 €. Gratuit pour les moins de 5 ans.

xsamedi 3 novembre Visite guidée : Contes et légendes à Troyes Des statues, des vitraux, des lieux intimement attachés à des traditions, des légendes et des croyances populaires vous seront dévoilés . Petits et grands, laissez-vous surprendre par la magie de cette visite. À 14h30. Autre visite : 16h30. Office de Tourisme de Troyes. Tarifs : adultes : 5.5 € - Etudiants, seniors et demandeurs d'emploi : 3 euros. Inscription préalable groupe limité à 35 personnes.

xjusqu'au dimanche 4 novembre

Saint-Parres aux livres Salon du livre et de la BD. Dédicaces, rencontres, dessinateurs, illustrateurs, auteurs, écrivains, libraires, ateliers... À 14h00. Salle Deterre Chevalier, 10410 Saint-Parres-aux-Tertres. Le samedi de 14h à 20h et le dimanche de 9h à 18h. Gratuit.

La réglementation dans l'Aube limite la cueillette à 2 kg de champignons par jour et par personne. © L'hebdo du vendredi

moindre doute sur la comestibilité d'un champignon, n'hésitez pas à solliciter les conseils éclairés d'un connaisseur de la Société auboise de botanique par exemple ou d'un phar-

macien. Car chaque année, des cueilleurs de champignons imprudents sont victimes d'intoxications, parfois mortelles.

S udoku Solution n° 7

G.P


17 x

Loisirs

troyes.lhebdoduvendredi. com

N ° 8 d u 2 6 o c t a u 1 er n o v 2 0 1 2

H o ro s c o p e

N ature

xDes milliers de grues cendrées de passage en Champagne-Ardenne

xBélier du 21.03 au 20.04 Votre équilibre affectif sera au premier plan de vos préoccupations. Vous serez capable de tout pour chérir et combler votre partenaire, mais n’en devenez pas trop excessif(ve) ou naïf(ve) pour autant !

La Fête de la Grue aura lieu ce week-end, samedi 27 et dimanche 28 octobre au Lac du Der. De nombreuses activités seront proposées au public à cette occasion. Pour la sixième édition de cette manifestation, les acteurs locaux tels que la Ligue pour la Protection des Oiseaux et la Région Champagne-Ardenne, se sont regroupés pour vous faire découvrir ce grand migrateur protégé depuis 1976. Provenant des pays scandinaves et empruntant une voie de migration jusqu'en Espagne, les grues cendrées font escale au Lac du Der, certaines seulement pour quelques heures alors que d'autres y resteront tout l'hiver. L'observation de ces grues ainsi que d'autres oiseaux migrateurs comme les canards siffleurs, les cygnes sauvages ou même certains rapaces s'effectuera lors de balades commentées avec un guide ornithologue. D'autres sorties et randonnées sont prévues pour la découverte des oiseaux et l'initiation à la digiscopie, technique de prise de vue alliant appareil photo et longue-vue. Ce week-end donnera aussi l'opportunité au public d'assister à des expositions d'art, notamment, grâce à la présence d'un peintre animalier et à des démonstrations de métiers de l'artisanat comme le tournage sur bois. Des ateliers nature pour la

xTaureau du 21.04 au 20.05 Que de démarches administratives ou légales à honorer ! Votre emploi du temps sera bien rempli et votre caractère organisé aura matière à s’exprimer. On pourra vous faire confiance pour n’importe quelle tâche car aucun détail ne vous échappera. xGémeaux du 21.05 au 21.06 Votre curiosité vous poussera à vous intéresser à toute opportunité susceptible de vous enrichir. Ayez l’oreille attentive à tout et ainsi vous saurez profiter des occasions facilitant la concrétisation de vos projets.

Les grues cendrées seront au rendez-vous, par milliers, au lac du Der ce weekend. © DR

famille, des visites, des projections de films sur le trajet migratoire des grues ainsi qu'un salon bio seront autant d'animations présentes lors de cette fête de la grue. Marjolaine Combraque

Office de tourisme du Lac du Der, contact : 03 26 72 62 80

x3 bonnes raisons d'écouter... 3 disques de saison

Pull en jacquard tricoté par mamie ? Check. Chaussettes en fil d'Ecosse ? Check. Casquette en tweed et jeans vintage ? Check. Alors que vous pensez être fin prêt pour partir cueillir vos champignons favoris, vous réalisez avec effroi que vous n'avez rien prévu pour couvrir le bruissement agaçant des feuilles sous vos pas ou le vacarme assourdissant des cavalcades des écureuils dans les branches. Pas de panique, la Griffe Velours vous a concocté une sélection 100 % ronce de noyer. Terry Callier : the new folk sound of Terry Callier (Prestige ; 1968) Le jeune Terry n'a même pas 20 ans lorsqu'il enregistre une poignée de morceaux habités par la grâce, sortes de negro spirituals poussés d'une voix vibrante, chaude, presque féminine. Au seuil d'une carrière qui s'annonce flamboyante, son producteur a la

The Royal Tenenbaums original soundtrack (Hollywood Records ; 2002) Voilà pas mal de temps que les films de Wes Anderson se suivent et se ressemblent. Mais s'il est une qualité que le cinéaste francophile n'a pas perdue en chemin, c'est celle de composer des écrins sonores somptueux à ses films. Véritable pièce de marqueterie musicale, la B.O de la famille Tenenbaum, se paie le luxe de se voir partagée entre une partition originale de Mark Mothersbaugh (l'un des fondateurs de Devo) et une sélection de pépites sorties du coffre à musique de son adolescence : hormis quelques bourrades punk (le Police & Thieves des Clash), la sélection fait la part belle à des balades confondantes de charme et de simplicité apparente. De ce sans faute absolu se détache un diamant noir : le morceau Needle in the hay, interprété par Elliott Smith, soufflé au creux de l' oreille comme s'il nous était destiné personnellement. Nico : Chelsea Girl (Verve Records ; 1967) Si elle n'avait pas été une légende de la chanson, Nico aurait très bien pu finir dans

xLion du 23.07 au 22.08 Vous ressentirez une certaine routine dans votre travail, avec de nombreuses tâches rébarbatives au programme. Côté cœur, vos besoins respectifs seront presque diamétralement opposés à ceux de votre partenaire.

xVierge du 23.08 au 22.09 Vous pensez avoir trouvé le ou la partenaire idéal(e). Ne vous emballez pas si vite. La personne en question pourrait bien révéler son vrai visage et vous tomberiez alors de bien haut !

M usique : la Griffe Velours riche idée de partir dans le désert mexicain avec les bandes de l'album. Le disque sortira tout de même, mais 3 ans plus tard. Quarante ans après sa sortie, l'album reste la bande-son idéale pour une balade dans la forêt en mode été indien.

xCancer du 22.06 au 22.07 La planète Jupiter favorable va vous aider à améliorer votre équilibre budgétaire. Avec, notamment une rentrée surprise d'argent. Cependant, ne prenez pas trop de risques et évitez les dépenses somptuaires.

les pages people des magazine. Il faut dire que la muse du Velvet Underground avait développé un certain talent pour les frasques. De passage à la cathédrale de Reims en 1974 pour un concert avec Tangerine Dream, la sirène nordique et ses camarades génèrent chez leurs spectateurs un enthousiasme qui tourne à l'orgie. L'équation sexe, drogue, rock'roll et urine dans les bénitiers est si bien respectée que l'Eglise se verra contrainte de célébrer une messe de purification. Puis, non contente d'avoir un enfant avec Alain Delon (ce dernier ne le reconnaîtra jamais), elle pousse le vice jusqu'à connaître l'une des morts les plus stupides de l'histoire du rock n' roll (en vacances à Ibiza, elle tombe de vélo, se cogne la tête sur le trottoir et meurt). Auparavant, elle aura pris le soin de nous envoûter de sa voix blanche sur les perles signées Jackson Browne ou Bob Dylan qui composent Chelsea Girl. DJ Poom

Chaque semaine l'association Velours sort de ses bacs un album oublié qu'il fait bon (ré)écouter.

xBalance du 23.09 au 22.10 Excellente période pour donner le meilleur de vous-même, mais aussi pour obtenir satisfaction dans vos démarches. Votre champ d’action sera vaste et varié ! Seul hic, modérez votre impatience !

xScorpion du 23.10 au 22.11 De l’énergie, vous en aurez trop et elle se transformera souvent en irritabilité si vous n’obtenez pas satisfaction. Acceptez toute forme de réunions : des projets constructifs en ressortiront.

xSagittaire du 23.11 au 22. 12 Vous serez dans une phase de belles concrétisations. Votre réputation de travailleur(se) acharné(e) vous permettra de multiplier les réalisations nécessitant de l’audace et de la persévérance.

xCapricorne du 23.12 au 20.01 Vous bénéficierez d’excellentes conditions astrales pour évoluer dans votre travail. D’une intégrité remarquable et d’une rigueur exemplaire, votre direction vous confiera plus de responsabilités.

xVerseau du 21.01 au 19.02 Ah, les plaisirs de l'amour ! Vous y goûterez avec délices. Toutefois, il semble que vous vous sentirez quelque peu étouffé(e) par le caractère possessif de votre partenaire, d’autant plus que ses exigences seront toujours plus nombreuses.

xPoissons du 20.02 au 20.03 Dans le contexte astral actuel, ne vous lancez pas tête baissée dans des projets qui se révéleraient au-dessus de vos moyens, aussi séduisants et enthousiasmants soient-ils.

Benoit MELVHILLE


18 x

C inéma

troyes.lhebdoduvendredi. com

N ° 8 d u 2 6 o c t a u 1 er n o v 2 0 1 2

Les horaires x du 24 au 30 octobre 2012

Patrick Vanlanghenhoven

CINÉ City

AMOUR

(France 2H07 Drame) De Michael Haneke, avec Jean-Louis Trintignant, Emmanuelle Riva, Isabelle Huppert. C’est l’huis-clos d’un vieux couple amoureux, face à l’inexorable vieillesse qui sonne bientôt le temps des adieux. Anne, victime d’une attaque cérébrale ne peut lire le désespoir dans le cœur de George. Seules quelques visites de la fille et d’un élève marqueront le calme silencieux et sobre de cette journée. « C'est beau la vie, mais pas trop longtemps » dit Anne. Haneke avec cette deuxième Palme d’or, nous livre un film bouleversant tout empreint de sobriété avec deux acteurs au sommet, un pur chef d’œuvre.

11, rue des Bas-Trevois - Troyes

Astérix et Obélix : Au Service de sa Majesté 3D mercredi samedi lundi mardi 14h30 | 17h | 20h15 jeudi vendredi 14h30 | 17h | 19h45 | 22h15 dimanche 11h | 14h30 | 17h | 20h15 mercredi jeudi lundi mardi 14h | 16h30 | 19h | 21h30 vendredi samedi 14h | 16h30 | 19h15 | 21h45 dimanche 10h30 | 14h | 16h30 | 19h Skyfall vendredi samedi 14h30 | 17h30 | 20h30 dimanche lundi mardi 14h | 17h | 20h vendredi samedi 16h | 19h | 22h dimanche 10h15 | 15h | 18h | 21h lundi mardi 15h30 | 18h30 | 21h30 Kirikou et les hommes et les femmes mercredi samedi lundi mardi 14h15 | 16h20 jeudi 14h dimanche 10h55 | 14h15 | 16h20 Les Seigneurs mercredi 14h10 | 21h40 jeudi 21h40 vendredi samedi 14h10 | 22h15 dimanche 14h | 20h50 lundi mardi 16h25 | 21h40 Clochette et le secret des fées VF mercredi samedi 14h | 16h dimanche 11h | 14h | 16h lundi mardi 14h VF 3D samedi 18h lundi mardi 16h Taken 2 mercredi jeudi lundi mardi 14h15 | 16h45 | 19h15 | 21h45 vendredi samedi 14h05 | 16h10 | 18h15 | 20h20 | 22h25 dimanche 10h45 | 14h10 | 16h20 | 18h30 | 21h Stars 80 mercredi jeudi lundi mardi 14h15 | 16h45 | 19h15 | 21h45 vendredi samedi 14h15 | 16h45 | 19h30 | 22h dimanche 10h45 | 14h | 16h20 | 18h40 | 21h Dans la maison mercredi mardi 14h10 | 19h20 jeudi 16h25 | 19h20 vendredi 19h50 samedi 16h25 | 19h50 dimanche 16h15 | 18h35 lundi 14h10 Ted mercredi 14h10 | 16h35 | 19h45 | 21h40 vendredi samedi 14h10 | 16h35 | 19h45 | 22h10 dimanche 10h55 | 14h10 | 16h35 | 20h35 lundi 14h10 | 16h35 | 19h15 | 21h40 mardi 19h15 | 21h40 VO jeudi 14h10 | 16h35 | 19h15 | 21h40 Les saveurs du palais mercredi jeudi 14h15 | 16h20 | 19h15 | 21h40 Quelques heures de printemps mardi 14h15 | 16h45 | 19h15 | 21h45 Tous les espoirs sont permis mercredi lundi mardi 19h20 jeudi 16h30 | 19h20 vendredi 14h15 | 16h30 | 19h50 samedi 19h50 dimanche 18h25 Bachelorette VF mercredi lundi 19h30 | 21h30 vendredi 14h15 | 16h25 | 20h | 22h samedi 20h | 22h dimanche 18h30 | 20h30 VO jeudi 14h15 | 16h25 | 19h30 | 21h30 Resident Evil 5 - Retribution mercredi jeudi lundi mardi 21h35 vendredi samedi 22h10 dimanche 20h45 Jason Bourne : L'héritage mercredi 14h15 | 18h15 | 21h15 For Ellen jeudi 14h vendredi 16h30 dimanche 10h30 lundi 19h30

LE JOUR DES CORNEILLES

(USA 1H27 Comédie) De Leslye Headland, avec Kirsten Dunst, Rebel Wilson, Lizzy Caplan. (USA 1H36 Animation) De Jean-Christophe Dessaint, avec les voix de Jean Reno, Lorànt Deutsch, Isabelle Carré

REALITY

gros plan

x

SKYFALL

(USA 2H23 Espionnage) De Sam Mendes, avec Daniel Craig, Judi Dench, Javier Bardem. « Méditez vos péchés M » Un couloir plongé dans les ténèbres, au fond une porte de lumière, une silhouette indéfinissable se découpe, celle de Bond. En compagnie d’un autre agent de terrain, il doit récupérer un disque dur contenant les noms des agents du MI6 au service de l’OTAN. Commence une poursuite acharnée et un combat où les deux hommes s’affrontent sur le toit d’un train en pleine vitesse. Bond chute dans l’eau, abattu sur ordre de M, une bavure de son propre camp. Le meilleur agent de sa gracieuse majesté, comme Sherlock Holmes, disparait dans les flots d’une rivière. Convoquée par le premier ministre, M doit faire face aux politiciens qui souhaitent sa mise à pied et à des attentats visant jusqu’aux locaux du MI6. Elle n’est en sécurité nulle part et son dernier rempart, le 007, ne la protégera plus des ténèbres à venir. D'ailleurs, le gouvernement de sa gracieuse majesté, en remerciement, enterre son service dans les vieux locaux et envisage de rayer des services ces vieux dinosaures de 00. Difficile de vous en dévoiler plus au risque de vous priver d’un des meilleurs Bond et de ses rebondissements. Il joue sans cesse entre l’ombre, les ténèbres, et la lumière, la part d’ange et la part diabolique du personnage, la rédemption, la vengeance, la solitude et la fin d’un monde, les grands espaces, etc. Sam Mendes, réalisateur de 3H10 pour Yuma, emprunte les codes du western pour ce nouvel opus. Nous sommes bien dans un Bond, seules les thématiques du genre servent en partie de base au récit. Cela ne représente qu’un aspect du film, d’ailleurs nous vous réserverons de nombreux articles sur les 50 ans de la saga et sur ce dernier. Le film revient à l’essentiel de la série, renoue avec son passé en l’assumant. Il commence par une longue course poursuite sublime en moto, et s’achève presque par un huis clos et flirte avec la tragédie antique et divine dans Skyfall. Découvrez notre version longue, les interviews de l’équipe et nos articles autour de la saga, ainsi que les sorties sur www.ciné-region.fr

(Italie 1H55 Comédie dramatique) De Matteo Garrone, avec Aniello Arena, Loredana Simioli, Nando Paone. Luciano est poussé par sa famille pour s’inscrire à une émission de télé réalité genre Loft. Peu à peu, il perd pied et ce petit commerçant voit chacun de ses clients comme des employés de la télé chargés de le tester. Après Gomorra, Matteo Garrone regarde la société italienne dans son dérèglement annoncé déjà par des réalisateurs comme Fellini ou Rossi, sans avoir le talent du réalisateur d’Affreux, sales et méchants, Ettore Scola, ou d’un Monicelli. On décroche facilement devant ces êtres pathétiques, trop rarement humains.


19 x

ortrait P

troyes.lhebdoduvendredi. com

N ° 8 d u 2 6 o c t a u 1 er n o v 2 0 1 2

Pierre-Marie Boccard

A contre-courant

Troyes, la Médiathèque abrite un des plus beaux fonds de France, d'où la naissance de deux événements, le Salon du livre pour la jeunesse qui avait la particularité de se faire rencontrer auteurs et illustrateurs avec les enfants de l'Aube, et puis, les Nuits de Champagne avec le concept des écrivains x«  Tout ce qui est à contre- de chanson. Nous voulions courant, c'est très fort ». C'est faire un temps, un espace de Michel Fugain qui l'a dit un rencontre entre ceux qui beau jour à Pierre-Marie chantent et ceux qui écrivent », Boccard, celui-là même qui a se souvient-il. écrit la belle histoire des Nuits Le concept ? Proposer un voyde Champagne et du Grand age dans l'univers d'un auteurChoral, celle d'un vrai projet, compositeur, une odyssée qui unique et original, il y a déjà perdure depuis vingt ans, sur la un quart de siècle. A cette thématique de la voix, avec époque, Pierre-Marie Boccard l'association du public. « Ces était directeur de la communi- premières années, en 1993, c'était une cation pour la ville de Le grand choral, b o u r r a s q ue Troyes. C'était la grande dans la ville. période de l'émergence la belle histoire On a vu des événements dans les Hendrix, Jeanvilles, « le festival de la BD à Barbara Angoulême, le Printemps de Jacques Goldman. On voulait Bourges, ... ». Que faire à programmer du top actualité, Troyes, encore une grande avec de la qualité dans tous les inconnue à cette époque  ? répertoires pour voir vers « Nous sommes partis de l'i- lequel les Troyens et Aubois dentité du patrimoine. Il y a allaient se diriger ». On poumille ans d'histoire du livre à vait entendre résonner du jazz,

A 58 ans, Pierre-Marie Boccard est un peu le chef d'orchestre des Nuits de Champagne. 26 ans plus tard et la même passion, il nous ouvre les portes d'une belle histoire, celle de la croisée des chemins entre la voix et l'écriture.

xRe p è r e s Pierre-Marie Boccard, 58 ans, est marié, a trois enfants et est grand-père. L'ancien conseiller culturel de Roger Galley, a créé à la demande des trois collectivités, la Ville de Troyes, le département de l'Aube et la région Champagne-Ardenne, les premières Nuits de Champagne. Il se décrit comme un homme passionné mais aussi très équilibré, un équilibre qu'il a toujours su préserver. Bien sûr, il aime, il adore même écouter les artistes. Il se dit un inconditionnel de la polyphonie « fabuleuse ! », du jazz et de la musique classique. Tous ses souvenirs d'enfance sont associés à des chansons, dont celles de Jacques Brel qu'il écoutait sur le tourne-disque Teppaz de ses parents, « au moins 18 fois par jour ! » Si on lui parle de raccrocher, Pierre-Marie devra s'y préparer, mais avec sérénité. « L'avantage », dit-il, « c'est que ce projet pourra être animé par d'autres ».

du lyrique, du rock avec des pointures de taille comme Teresa Berganza, Jacques Higelin, Noir Désir. C'est à cette époque qu'a émergé l'idée de réactualiser les chorales en faisant rencontrer le créateur à ses pairs et qu'est né le Grand choral. Intarissable quand il s'agit d'écriture et de paroles, PierreMarie Boccard a voulu démontrer que les artistes compositeurs étaient ouverts sur le monde, à l'image de Claude Nougaro ou Francis Cabrel, tout en effaçant l'image ringarde des chorales. «  On a fait en sorte que les artistes retrouvent leurs chansons dans de nouvelles dimensions. C'est

une belle histoire, un projet unique et original. En vingt ans, on a réactualisé l'écriture de la polyphonie et de la chorale ». Et cela a donné naissance à de belles amitiés entre lui et Maxime Le Forestier, invité de ces Nuits de Champagne, mais aussi Cabrel, Voulzy et Souchon qui reviennent d'ailleurs, toujours avec le même plaisir. « Un auteur créateur ne peut pas oublier cette rencontre. Ce festival a mis au jour le décalage entre l'actualité de la chanson, l'écriture et le monde de la chorale ». Pour Pierre-Marie Boccard, aucune édition ne se ressemble et c'est peut-être cela qui fait le succès des Nuits

Pierre-Marie Boccard, créateur et animateur des Nuits de Champagne. © L'hebdo du vendredi

Faites le plein de mags !

de Champagne, « le festival des gens d'ici avant d'être celui des gens d'ailleurs ». Loin d'être impressionné, ce créateur et animateur a toujours su rendre simple la complexité logistique. « Un événement artistique, ça se pense jour et nuit ». Pour lui, ce soir, à 48 heures du début des festivités, son rôle sera terminé. « C'est une aventure formidable, très enrichissante, même vingt ans après ». Même un exercice social extraordinaire, une aventure qui recommence déjà dimanche.

Géraldine Pionl

www.nuitsdechampagne.com

Nous voir sur

19h, le Direct Chaque jour, une émission thématique : le JT sports, Coup de Jeune, Club Estac, Envie de Sortir, Terres de l'Aube, Réussites…

canal32.fr



L'Hebdo du Vendredi - Troyes - 8