Issuu on Google+

Pont-Sainte-Marie : bientôt une Maison de quartier P.6

La Champagne, terre d'innovation P.8

t r o y e s . l h e b d o d u v e n d r e d i .

le train de l'industrie s'est arrêté à Troyes P.8

c o m

L'Estac aux petits soins pendant la trêve P.11

Catherine Boussard, la franc-maçonnerie au féminin. P.15

NOUVEAU À TROYES N°1 en France de la vente de véhicules multimarques

Zone de l'Aéroport Face à LAPEYRE 10600 LA CHAPELLE ST LUC É D I T I O N T R O Y E S JOURNAL GRATUIT D’INFORMATION N°27

03 25 73 62 83

Un congrès attendu du 22 au 28 mars 2013

www.autos.fr/pureauto

MENUISERIE PVC, ALU, BOIS, PORTAILS, PORTES DE GARAGE...

ERTES PORTES OUV ARS DU 22 AU 25 M TOP ON S DE 9H A 18H N

POUR

1€

OFFREZ-VOUS LA MOTORISATION DE VOTRE STORE COFFRE*

10440 TORVILLIERS - 03 25 74 96 24 - www.isostores-3.com

*voir conditions en magasin

Troyes et l'Aube accueillent la semaine prochaine, et pour la première fois, le congrès national du premier syndicat d'exploitants agricoles. Les thèmes nationaux (Union européenne et réforme de la Politique agricole commune, compétitivité et redressement productif...) seront abordés. Et la problématique de l'élevage, important en Champagne-Ardenne, ne sera pas oublié. P. 4, 5

© l'Hebdo du Vendredi

67e congrès de la FNSEA à Troyes - 26 au 28 mars


2x

H umeurs

Tony Verbicaro

La météo Vendredi

11° 3°

Dimanche

-2° 7°

Samedi Lundi

Qualité de l’air 5

Vendredi 22 mars

Samedi 23 mars

2° 7° -2° 7°

Dimanche 24 mars

Bonne

L’indice varie de 1 – très bonne qualité de l’air à 10 – très mauvaise qualité de l’air.

L ’ he b d o d u v e nd r e di Tr o ye s Journal hebdomadaire gratuit d’information locale édité par la SARL LHV Editions 15 rue Bégand 10000 Troyes Té l. 03 25 49 90

04

Directeur de la publication : Frédéric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com) Redacteur en chef : Tony Verbicaro (tony.verbicaro@lhebdoduvendredi.com) Journaliste : Géraldine Pion (geraldine.pion@lhebdoduvendredi.com) Directeur commercial : Philippe Dudel (philippe.dudel@lhebdoduvendredi.com) Commerciale : Pressilia Lambert (pressilia.lambert@lhebdoduvendredi.com) Tél. 06 30 76 95 24 Responsable diffusion : Yoann Ruin (yoann.ruin@lhebdoduvendredi.com) Administration : Martine Bizzarri Infographiste : Anne Rogé et Catherine Clément Parution le vendredi matin Imprimé par IPS à Fouilloy

troy e s.l heb doduve ndre di .com

Le chiffre

3 000

C'est le nombre des nouveaux sièges modulables installés pendant les Foires de mars au Cub3, en tribune et sur le parterre, permettant désormais au parc des expositions de pouvoir accueillir de grandes manifestations d'envergure telles que le congrès de la FNSEA la semaine prochaine, dans des conditions optimales. Les quelque 1 400 congressistes attendus seront les premiers à inaugurer et assurément bien assis dans ces fauteuils bleu électrique en mousse haute densité et dotés d'accoudoirs, avant même les spectateurs de l'Australian Pink Floyd Show début avril. Ces sièges sont répartis en trois tribunes qui peuvent se rétracter en une petite heure seulement, contre un à deux jours de démontage des gradins, auparavant. « Toute salle de ce niveau doit faire des efforts en qualité. La bonne assise en faisait partie », soulignait Gérard Menuel, en charge de l'Equipement au Grand Troyes. Au sol, des éclairages LED cheminent l'accès de sortie. Coût total de l'opération : un million d'euros, financé exclusivement par le Grand Troyes. Par ailleurs, le Parc des expositions, sous la société GL, a de son côté investi dans l'équipement réseau Internet. « Une dizaine de loges sont désormais équipées de lignes Internet, téléphone et fax. Sur l'ensemble du Cub3, ce sont 18 lignes téléphoniques qui ont été mises en service, neuf fax et quatre lignes internet », indique Pierre-Yves Protais, directeur du Parc. Il n'était pas pensable que la France agricole ne soit pas connectée au reste du monde du 26 au 28 mars.

Coup d'œil sur le monde x Hé ro s dé c h u s Si ce Britannique de 62 ans pensait bien faire, c'est raté ! Parti en vacances avec son épouse en Australie, l'employé d'une association caritative n'a pas hésité, tandis qu'il bronzait tranquillement sur une plage de Brisbane, à se jeter à l'eau pour repousser un requin s'approchant trop des côtes, et en particulier d'un groupe d'enfants jouant au bord des flots. Oui mais voilà, en vacances, le sexagénaire n'y était pas, sa femme non plus d'ailleurs puisque les deux étaient officiellement en arrêt maladie depuis plusieurs mois. Et quand la vidéo du « combat » entre l'homme et le requin fut diffusée sur la toile, elle finit par arriver jusqu'en Grande-Bretagne où les patrons respectifs du couple en ont pris connaissance. Résultat : deux licenciements immédiats. Une vraie revanche de requin... x Un p eu c o i n c é A l'issue d'un vol de cinq heures entre les villes chinoises de Fuzhou et Heilongjiang, un passager a manqué de perdre la vie, la faute à sa timidité maladive. Tout commence au décollage de son vol, quand une superbe femme vient s'asseoir à côté de notre homme. Très complexé par sa bedaine naissante, il décide, pour

ne point importuner la belle, de rester absolument immobile pendant tout le trajet, refusant même de boire un peu d'eau pour s'hydrater afin de ne pas risquer de devoir aller aux toilettes, et exposer du coup son ventre à la demoiselle. Sauf qu'à l'arrivée à Heilongjiang, le malheureux, resté immobile et pétrifié dans son coin pendant près de cinq heures, s'est trouvé quasi paralysé, victime d'une thrombose veineuse profonde et d'une embolie pulmonaire. Celui qui voulait ne pas se faire remarquer s'est finalement retrouvé sur une civière, sous le regard de tous les passagers.

x Ph ra se s i n t er di t e s Dans sa lutte contre la corruption, le Ministère russe du Travail vient de frapper fort et surtout de manière originale en publiant toute une liste de phrases, désormais interdites de prononcer par les fonctionnaires. Des phrases comme « alors, qu'est-ce qu'on fait ? », « on peut s'entendre ? » ou encore « la question est difficile à régler mais pas impossible » et « il faut des arguments plus convaincants » considérées comme pouvant être une demande de pot-de-vin. Ces phrases interdites, rappelées sur le site internet du ministère, s'accompagnent également d'une liste de sujets

à proscrire, comme les salaires trop bas, l'intention de faire inscrire un proche dans un établissement scolaire ou un prochain voyage touristique. Ces sujets étant eux aussi considérés comme pouvant amener les débats sur l'éventuel versement d'un pot-de-vin. x Ret o ur a u b erc a i l Tandis que la majorité des détenus, fraichement libérés, font généralement tout pour rester le plus loin possible des barreaux, cet ancien prisonnier américain n'a, lui, rien trouvé de mieux que de revenir dans les anciens établissements pénitentiaires qu'il a fréquentés par le passé. Sous une fausse identité, l'homme passait ainsi des après-midi entières à revendre des cigarettes à des détenus, et fumait même avec eux ; le tout sans éveiller le moindre soupçon des matons. Se faisant passer pour un enquêteur du service de renseignement du ministère, Matthew Matagrano, c'est son nom, réussissait à passer sans encombre les portiques de sécurité et parvenait à se faire oublier. Il faut dire qu'en matière de tromperie, l'homme avait déjà de la bouteille pour être parvenu auparavant à s'introduire dans deux écoles en se faisant passer pour un conseiller d'éducation.

ll y a 6 ans il n’existait pas...

4 ÉD I T I ON S - 6 8 CO M M UN ES CO UVE RT ES 927 POINTS DE DÉPÔT OU DE DISTRIBUTION 1 8 0 0 0 0 L EC T EU R S PA R S E M A I N E 2 610 000 JOURNAUX IMPRIMÉS PAR AN ...ll est maintenant le premier société l politique l économie l culture l environnement l sortie...

hebdomadaire régional de presse écrite

www.lhebdoduvendredi. com

xLa fin des fesses mouillées Le Président de la République a présenté hier son plan de soutien au bâtiment. TVA réduite sur la construction de logements sociaux (qui ne se porte pourtant pas si mal ; alors que la construction privée, qui elle, souffre, verra bientôt la TVA passer de 19,6 à 20,5%), réduction du délai de traitement des contentieux (en créant des emplois d'avenir contentieux pour accélérer le mouvement ?), une aide de 1 350 euros pour les classes moyennes, pour les aider à rénover leur logement, la promesse de n'ajouter aucune norme contraignante - au cours des deux années à venir, et, même, un retour en arrière sur certaines. Et notamment celle concernant la largeur minimale des toilettes, à savoir 1,20 m. Ça veut dire que les accidents de type je-tombe-en-arrièreles-fesses-dans-l'eau-elles-sont-mouillées-jevais-avoir-froid n'arriveront plus. Finie, la muscu obligatoire pour réussir à tenir sur le bord de la cuvette. Et pour les adultes, les pieds qui touchent par terre, ça aide, mais les enfants, vous imaginez la contorsion que ça représentait ? Hein ? Je dis n'importe quoi ? C'est la largeur de la pièce occupée par le trône qui devait faire 1,20 de large ? Ah bon... Bah rayez les lignes concernées alors... Ah si, quand même : les journaux restés au très grand format vont devoir se mettre au tabloïd...

N°27 du 22 au 28 mars 2013

JOURNAL GRATUIT D’INFORMATION RÉGIONALE

ÉDITO

t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m


4x

A la une

67e congrès de la FNSEA à Troyes

L'agriculture aussi pour sortir de la crise Mardi 26 - à huis clos -, mercredi 27 et jeudi 28 mars, le Cub3, à Troyes, accueillera le 67e congrès de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles, tellement majoritaire dans l'agriculture qu'elle fait figure d'institution. Et au pays de la deuxième puissance agricole mondiale, un interlocuteur de poids pour les mondes politique et économique. A tel point que, à l'instar de l'industrie, l'agriculture, et notamment à travers l'innovation, cherche à être considérée comme un levier de sortie de crise.

x «  En France, on parle quelquefois de l'agriculture, mais on n'y pense jamais.  » Le bon mot d'Alphonse Karr date du XIXe siècle, et la vocation particulière du 67e congrès de la FNSEA d'ouvrir le monde agricole aux autres (lire l'interview de Joël Hospital par ailleurs) cherchera à le transformer en mensonge. Pour qu'on ne fasse pas qu'en parler. Le thème de la conférence publique du jeudi 28 mars, « L'agriculture, une chance pour le redressement productif de la France ? Les leviers de la compétitivité » voudra placer l'a-

griculture française comme un moyen à ne pas négliger pour participer à la reprise de la croissance et à la sortie de crise. En arrivant à l'Hôtel des Intendants de Châlons-en-Champagne, Pierre Dartout, nouveau préfet de la région Champagne-Ardenne plaçait l'économie et l'emploi comme thèmes principaux de son action. «  Les premiers grands chantiers dans la région concernent l'économie et l'emploi. Ce sont d'abord les urgences avec les entreprises en difficulté, et puis à moyen et long terme, le devenir économique du territoire. Je vais rencontrer les responsables économiques, industriels et agricoles. Cette région est l'une où la valeur de l'agriculture est la plus forte. Le domaine agricole y est particulièrement important pour l'économie. » Des propos qui n'ont pas manqué de séduire les responsables agricoles comme Joël Hospital, président de la FDSEA de l'Aube : «  On prend bien sûr, on ne peut que s'en réjouir, mais passons aux actes. Si François Hollande vient au congrès, on lui dira, on entend les mots, mais où sont les actes ? Si l'agriculture n'est pas malmenée par les politiques, c'est bien, évidemment, mais soyons prudents. » Si le redressement productif a été accolé à l'agriculture pour la con-

Les dominantes des exploitations agricoles en Champagne-Ardenne : en jaune, céréales, oléo-protéagineux et autres grandes cultures ; en rose, les zones viticoles ; en vert, l'élevage bovin et ovin. © BDCARTO - Agreste 2011

Un paysage traditionnel de l'agriculture champardennaise. © l'Hebdo du Vendredi

férence du 28 mars, c'est aussi pour dire aux politiques qu'ils ne peuvent pas attendre des miracles de la part d'un milieu montré du doigt. «  Ce thème a été choisi pour faire suite au rapport moral du congrès. S'il faut aller vers 10% de plus de verdissement, je vois mal comment ça peut aller avec la compétitivité. L'agriculture crée de l'emploi, ne l'oublions pas  », poursuit Joël Hospital. En clair, si on impose de nouvelles contraintes à l'agriculture, comment attendre d'elle qu'elle soit compétitive ? Dans le bâtiment ou les travaux publics, on ne dit pas autre chose... S'il est un domaine dans lequel les agriculteurs ont un rôle important à jouer pour imaginer de la croissance, c'est, comme pour l'industrie, dans l'innovation. Loin de son image XVIIe siècle pré-révolution industrielle, l'agriculture est l'un des premiers domaines à investir dans la recherche et le développement. Pour Dominique Dutartre, président du pôle de compétitivité à vocation mondiale Industrie et Agro-ressources, partagé entre la

Champagne-Ardenne et la deux parlent bien ensemble. Picardie, «  l'agriculture a de «  Tout est lié. On est dans un beaux jours devant elle. Elle doit écosystème global dans lequel il prioritairement répondre à la faut poursuivre les pistes de prodemande agro-alimentaire de grès. Le pôle IAR porte la notion qualité, elle doit être plus de bio-raffinerie végétale, c'estdurable, et elle doit apporter des à-dire comment utiliser toutes les solutions alternatives à l'utilisa- parties de la plante, de ce qui va tion des molécules fossiles du dans l'assiette aux autres pétrole. Tout ça, mis bout à bout, débouchés. C'est très cohérent. pose un panorama positif. Mais La bio-raffinerie, en plus, c'est la pour produire plus, territorialité. La mieux et autre chose, « Un panorama valeur ajoutée et les il faut un effort assez emplois qui en positif » considérable en découlent profitent au matière d'innovation. En amont, territoire, et à l'équilibre ruralil faut inventer de nouveaux urbain. » modes de productions agricoles, Même si «  comme d'habitude moins impactants sur les milieux, dans les processus d'innovation, et plus économes en consomma- il y a une avant-garde très active, tion énergétique. C'est le carbu- et un relatif attentisme de la rant des machines agricoles, bien grande masse ; c'est classique et sûr, mais ce sont aussi les ça n'est pas propre au monde engrais. Ce premier champ d'in- agricole », Dominique Dutartre agricole novation doit se mettre en route voit  l'innovation sur la production agricole elle- « comme un vecteur du redressemême pour changer un peu le ment productif  ». Tout sauf un paradigme.  » Il n'y a pas si hasard, donc, si la thématique longtemps, agricultures agro-ali- centrale du congrès de la FNSEA mentaire et non alimentaire ont s'est instaurée autour de cela. été opposées. Ce n'est plus le cas pour Dominique Dutartre. Les Tony Verbicaro


t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°27 du 22 au 28 mars 2013

Interview - Joël Hospital

« Nous voulons un congrès ouvert aux autres » Le président de la FDSEA de l'Aube et de la FRSEA de Champagne-Ardenne « reçoit » le congrès national dans sa ville. Un congrès qu'il veut ouvert à tous, pas seulement au monde agricole.

xQue représente l'organisation du congrès annuel de la FNSEA ? Pour nous, déjà, c'est un honneur de recevoir le congrès dans l'Aube. C'est le premier qui se déroule dans notre département. Et le prochain n'aura sans doute pas lieu avant 80 ans ! Vu que ça tourne dans tous les départements, et que les congrès vont plutôt vers les coins du sud ! La dernière fois que le congrès est venu en Champagne-Ardenne, c'était à Reims, il y a une vingtaine d'années. C'est un évènement important. Ça va faire du monde à Troyes et dans l'Aube pendant trois jours. Et puis ça n'est pas un simple congrès. On va bien sûr tracer les grandes lignes pour les mois à venir, mais on voulait vraiment donner un ton pas uniquement agricole. Troyes, c'est la ville de la maille, donc on a souhaité aussi associer le textile. Par exemple, les congressistes, qui repartent toujours d'un congrès avec un cadeau, , auront quelque chose en rapport avec le textile. Et aussi le viticole, forcément. Là, ça va les marquer, mais je ne vais pas dévoiler la surprise ! Que sont les grands enjeux de ce 67e congrès ? On veut un congrès ouvert aux autres. Il faut qu'on arrête de penser et parler seulement agriculture. Il faut aussi savoir regarder et écouter les autres. On veut faire partager. Maintenant, nos débats porteront bien évidemment sur les dossiers d'actualité. La réforme de la Pac, bien sûr, sera au coeur. Il y aura différentes tables rondes sur l'Europe, la Pac... On sait très bien que les aides finiront par être revues à la baisse. Mais quand ? Jusqu'à quand seront-elles maintenues ? On risque de perdre 30% des aides actuelles. On ne sait pas encore, mais on est à peu près certain qu'on ira vers de nouvelles directions dans la distribution des aides. L'Europe va

nous orienter vers le verdissement (le verdissement désigne l'ensemble des actions, principalement techniques, qui visent à la maîtrise des impacts d'un domaine - ici, l'agriculture - sur l'environnement, ndlr). Mais on n'a pas attendu d'être pointé du doigt pour reverdir ! On est au contact de la terre au quotidien !

On peut supposer qu'en Champagne-Ardenne, les pro-blèmes de l'élevage seront largement évoqués ? Oui, on a un gros souci sur l'élevage, surtout sur le lait. Il nous faut trouver des solutions rapidement. Une région comme la nôtre n'est plus une grosse région d'élevage, mais il nous faut absolument trouver des solutions pour maintenir nos têtes, parce que les premiers consommateurs, ce sont les agriculteurs. Il faut trouver des solutions pour former les jeunes, et pour les inciter à s'installer.

Propos recueillis par T.V

Organisation

En Bref xFrançois

Quand l'agriculture converge vers Troyes

xPour cet événement encore moins fréquent qu'une éclipse dans l'Aube, on fait en sorte que tout soit prêt pour le jour J. Ils seront environ 1200 agriculteurs à venir des quatre coins de l'Hexagone pour rallier Troyes, du 26 au 28 mars, où se tiendra le 67e congrès de la Fédération nationale du Syndicat des Exploitants agricoles (FNSEA). C'est le premier d'ailleurs qui a lieu dans la capitale de l'Aube puisque la dernière fois que ce congrès d'envergure s'est tenu en Champagne-Ardenne, c'était « il y a une vingtaine d'années, à Reims », se souvient Joël Hospital, président de la Fédération Départementale du Syndicat des Exploitants agricoles (FDSEA). Dans notre région, l'agriculture montre qu'elle est bien représentée puisqu'elle a remporté les suffrages quant au choix de la ville par la FNSEA. Aussi, dans quelques jours, les rues de Troyes accueilleront ces agriculteurs de toutes les filières, et c'est une grande fierté pour l'organisateur que de faire découvrir notre ville. « C'est un congrès d'agriculture et je suis fier de l'avoir ici pour toutes les filières, pour l'agriculture régionale, pour les Troyens. J'espère qu'il ouvrira les esprits sur les autres car il faut savoir échanger et partager pour faire notre beau métier qui est de produire pour nourrir », ajoute-t-il. En attendant le jour J, les équipes et les bénévoles de la FDSEA s'organisent. « Depuis quinze jours, tout le monde est sur le pont ! Il faut préparer les sacoches à distribuer, répartir les tâches des bénévoles sur trois jours pour

Hollande au congrès de la

FNSEA ? Viendra, viendra pas ? Il se murmure que le président de la République François Hollande pourrait se déplacer à Troyes à l'occasion du Congrès de la FNSEA. Mais sa venue pressentie pour le 28 mars n'a toutefois pas été confirmée, ni par la FDSEA, ni par le préfet de l'Aube, ni par l'Elysée.

x67e

Dans les couloirs de la FDSEA, on s'affaire aux derniers préparatifs. © L'hebdo du vendredi

gérer entre autres les vestiaires, l'accueil, le parking, le café, la coupe de champagne », liste le président. Une soixantaine de bénévoles sera mobilisée pendant le congrès. De même, une telle organisation n'aurait pu se faire sans l'aide précieuse des nombreux partenaires. Côté hébergement, les congressistes seront logés dans une vingtaine d'hôtels de Troyes et de l'agglomération. Sur leur temps libre, ils devraient en profiter pour découvrir le centre-ville et nos spécialités champenoises. Des navettes seront également mises en place entre l'Hôtel de ville et le Parc des expositions. Ce congrès devrait finalement apporter du baume au coeur à la Ville et sans aucune doute aux congressistes qui ne se retrouvent qu'une fois par an.

G.P

congrès de la FNSEA : le programme

Mardi 26 mars : Journée à huis clos. 500 à 600 congressistes des différentes fédérations régionales et départementales échangeront « à bâtons rompus » de 14 h à 20 h, en présence des élus de la Région, du Département et de François Baroin, maire de Troyes. Mercredi 27 mars : Séances publiques ouvertes à l'ensemble des responsables agricoles, à partir de 9 heures. Accueil à 9 h par le président de la FNSEA, Xavier Beulin, puis par le président de la FDSEA Joël Hospital. Présentation du département, rapport d'activité, rapport moral... Intervention à 14 h 30 de la Ministre déléguée en charge de la décentralisation, Anne-Marie Escoffier. A 17 h, table ronde sur Le rôle de la PAC dans l'avenir de l'agriculture, puis intervention du président du conseil régional, JeanPaul Bachy. Jeudi 28 mars, à partir de 9 h : Intervention des secrétaires généraux. 9 h 45 : « L'agriculture, une chance pour le redressement productif de la France ? Les leviers de la compétitivité avec la participation de Louis Gallois, commissaire général à l'Investissement, Cécile Philippe, directrice générale de l'Institut économique Molinari et Raymond Soubie, président du groupe des Personnalités Qualifiées au CESE. Interventions du président des Jeunes agriculteurs et du président de la FNSEA avant la clôture du Congrès à 13 heures.


6x

ociété S

troyes.lhebdoduvendredi. com

N°27 du 22 au 28 mars 2013

Pont-Sainte-Marie - Quartier Debussy

La Maison de quartier sortira bientôt de terre

La construction de la future Maison de quartier, qui sortira prochainement de terre dans le quartier Debussy, a été présentée en début de semaine aux Maripontains lors d'une réunion publique en présence du cabinet d'architecte Préau/Déthou.

xLes travaux ne devraient pas débuter avant juin mais les plans sont prêts. La construction de la future Maison de quartier a été présentée aux habitants, mardi 19 mars, par le maire Pascal Landréat. Le bâtiment, très fonctionnel et de haute qualité environnementale, est situé sur un terrain de la commune, rue MichelBerger, juste derrière le bâtiment résidentiel Les acacias. D'une surface de 1 144 m2, il est amené à regrouper le centre social Debussy, l'école de musique, la médiathèque, le point rencontre et une salle polyvalente qui pourra servir de salle de spectacle, concert ou exposition. « Notre ville, au fil du temps, a pu développer cette dynamique. Et puis, il y a eu cette idée de donner un espace vivant », soulignait le maire pas peu fier de rappeler les nombreux équipements dont bénéficie déjà la Ville comme une crèche, un groupe scolaire, lotissement, résidence sénior... Cette Maison de quartier mutualisera « le plus de fonctions possibles à travers toutes les activités proposées, à proximité d'un parking et d'un terrain multisport. Ce sera un lieu de rencontres, de passage, de promenade dans un écrin végétal », ajoutait une architecte du cabinet Préau Déthou. Dotée d'un grand hall, elle s'articulera autour d'un patio à ciel ouvert. Le coût de ce projet s'élève à 2,5 millions d'euros, dont une grande partie sera financée par les aides de l'Etat, du conseil général, du Grand

Troyes entre autres. La commune financera pour sa part un peu plus de 800 000 euros. Les appels d'offres vont bientôt débuter. Pour l'heure, le calendrier est respecté. Si tout va bien, une seule année devrait suffire pour l’achèvement des travaux. « Reste à trouver un nom à cette maison de quartier », propose Pascal Landréat, qui indique qu'un groupe d'habitants sera bientôt constitué pour plancher sur la question. Les bonnes idées sont les bienvenues. Une première réunion aura lieu miavril. Inscription auprès de la mairie.

La future Maison de quartier de Pont-Sainte-Marie devrait ouvrir ses portes en mai-juin 2014. © DR

G.P

En Bref xPont-Ste-Marie

- Chouette programme au Forum de l'enfance

Les acteurs de la petite enfance et la ville de Pont-Sainte-Marie proposent de nombreuses animations qui se tiendront à l'occasion d'une journée Educ'actions, samedi 23 mars, à la salle des fêtes de Pont-Sainte-Marie. Au programme : comptines et musique, gymnastique, concert, lecture, ateliers créatifs, cuisine, modelage... Un goûter fruité sera offert à 16 h 30.

xA

la découverte des sites industriels reconvertis Samedi 24 mars, c'est dans le secteur du boulevard Danton - rue Largentier que la SAT propose une visite patrimoniale, à la découverte des sites industriels reconvertis ou en attente de reconversion. Ceux qui souhaitent y participer sont attendus au point de rendez-vous, à 10 heures, parking du boulevard Danton face à Renault. Entrée libre.

xSortie

du guide « Les Itinéraires, Parcs naturels régionaux » Un nouveau guide très utile vient de sortir. Les itinéraires, Parcs naturels régionaux regroupe l'ensemble des Parcs régionaux de France. Il propose un magnifique voyage au fil des pages qui part à la découverte de territoires où la nature est préservée et où les richesses sont singulières. Bien sûr, le Parc naturel régional de la Forêt d'Orient a participé à la réalisation de ce guide. Il y est décrit à travers dix pages agrémentées de photographies et d'informations sur notre territoire. Ce guide est disponible au prix de 29,90 euros à l'Office de tourisme intercommunal de la Forêt d'Orient ou en librairie.

Fête du jambon

Pour des fêtes de Pâques goûteuses A l'os, au torchon, fumé, du Pays ou de Parme, le jambon est fêté à Troyes jeudi 28 mars prochain. Place du Marché, autour des Halles et rue Claude-Huez, une trentaine de commerçants feront déguster leurs produits régionaux : cochonnailles, charcuteries en tout genre mais aussi fromages et pâtisseries... une belle façon de célébrer la fin du Carême et de faire ses emplettes pour Pâques. Car cette foire au jambon, proposée par la Ville de Troyes, est organisée le Jeudi Saint. Pour la « charcuterie Chantal La foire au jambon aura lieu le jeudi 28 mars, autour Audry », il s'agit de « proposer à l'extérieur des Halles, de 8h30 à 17h. © L'hebdo du vendredi du marché des jambons secs, andouilles de l'aube et notre terrine de canard à l'orange que nous faisons pour les fêtes de Pâques. Nous avons, ce jour-là, une autre clientèle, différente de celle du marché. » De grandes tables seront installées pour celles et ceux qui voudront déjeuner sur place, avec un barnum au cas où la météo se montre capricieuse. Deux musiciens (accordéon et banjo) interpréteront les plus grands succès des guinguettes. Six brocanteurs s'inviteront à la fête : « Au Moyen âge, explique Charlotte Carvallo, adjointe au maire de Troyes, chargée du commerce et de l'artisanat, il y avait une foire à la ferraille avec celle du jambon. Adjoindre les brocanteurs, c'est un plus. »

Frédérique Mouzard


7x

ociété S

troyes.lhebdoduvendredi. com

Fêtes de Pâques

N°27 du 22 au 28 mars 2013

Pâtisserie

La maison Caffet a son champion du monde !

5 restaurants du centre-ville vous accueillent pour les Vos restaurants LA MAREE et LE BISTROQUET ouverts dimanche 31 mars midi et soir et lundi 1er avril au midi, fermés le soir.

P

NOS CO ensez a ` FFRETS CADEAU www.se X joursa

troyes.c om

7/ 7

Pascal Caffet et les trois chefs lauréats, Mathieu Blandin chef pâtissier à Troyes, Quentin Bailly chef chocolatier à Annecy et Joffrey Lafontaine chef pâtissier à Lyon. © L'hebdo du vendredi

Les champions du monde de pâtisserie 2013, Quentin Bailly (Annecy), Joffrey Lafontaine (Lyon), et Mathieu Blandin, chef pâtissier chez Pascal Caffet à Troyes, étaient à l'honneur le 14 mars dernier à la Maison de l'Outil, où Pascal Caffet organisait une réception dédiée à cette belle victoire.

x« Je suis très fier de tous ces p'tits gars. Il faut aller chercher des forces intérieures pour avoir fait ce qu'ils ont fait », lance fièrement Pascal Caffet, les yeux brillants d'émotion. Et il sait de quoi il parle, il a été lui-même sacré champion du monde de pâtisserie en 1995. Après des mois de préparation et d'entraînement, son poulain, Mathieu Blandin, s'est lui aussi hissé à la plus haute distinction du métier. «  Sans Pascal et sans l'équipe, on n'y serait pas arrivés, estime le jeune vainqueur. Nous étions l'équipe à battre et nous étions une équipe très jeune pour ce concours-là. » Joffrey Lafontaine a 33 ans, Mathieu Blandin et Quentin Bailly, 28 ans. Sélectionnés un an plus tôt, les trois coéquipiers ont eu le temps d'étudier leur thème et se sont arrêtés sur un choix assez audacieux  : les 24 heures du Mans. Ils ont poussé la difficulté à entrelacer leurs

7/ 7

sculptures de chocolat et de sucre afin de créer la première Formule 1 à déguster. « Le moteur en l'air et la vraie roue en chocolat, c'était du jamais vu. C'est vraiment un travail d'équipe, pendant que je coulais le moteur et le mettais au congel, Quentin et Joffrey finissaient le gâteau  », explique Mathieu, soulignant les contraintes techniques de leur projet. « C'est une super aventure humaine, il y a beaucoup de partage. C'est une grande joie d'avoir gagné », continue-t-il fièrement. Pour réaliser une quinzaine de desserts et trois sculptures de plus d'un mètre en seulement dix heures, cela nécessitait indéniablement que l'équipe se serre les coudes et soit « soudée le jour J ». Pour la première fois sélectionnés pour le concours mondial, les trois jeunes hommes n'en sont pas à leur coup d'essai en matière de concours régionaux et nationaux. « C'est à travers les concours que l'on grandit. On intensifie le travail, la vision, on a plus de recul et on enregistre beaucoup plus vite  », estime Mathieu. En revanche, il indique que « c'est un investissement à tous les niveaux. Nos jours de congé, on les passe au travail ! ». Quand à Pascal Caffet, pour lui, le plus important dans ce titre de champion du monde de pâtisserie c'est avant tout « l'aventure humaine ».

Marjolaine Combraque

xMathieu Blandin, un Troyen champion du monde Mathieu Blandin est né le 14 novembre 1984. Originaire de Verdun, ce jeune passionné par la pâtisserie entreprend six années d'apprentissage après la troisième. Loin d'être une contrainte, ça a été un déclic pour ce manuel qui s'est dirigé directement vers le métier qui lui plaisait. Après Verdun puis Barle-Duc, Mathieu se perfectionne chez Pascal Caffet à Troyes et devient chef pâtissier au bout de cinq ans. Il gère dix à quinze personnes tous les jours mais tient à souligner qu'il est aidé au quotidien par son second, Fabien. Pâtissier mais aussi chocolatier et confiseur, sa matière de prédilection est le sucre mais il adore aussi confectionner les gâteaux. S'il avait un conseil à donner à jeune débutant dans le métier ce serait : « Il faut être passionné, s'investir à 600%. Ne pas regarder les échecs, aimer ce que l'on fait et souvent se remettre en question. »

En Bref xUne

7/ 7

« cobatiale » au parc des Moulins

Pour marquer les 20 ans du Cobaty Troyes en Champagne, les entrepreneurs du bâtiment que compte cette association ont choisi d'offrir quelque chose de concret à la ville de Troyes. Ainsi début janvier, une partie d'entre eux s’est retrouvé tous les samedis dans les locaux d'Eric Dybiec pour construire un kiosque en bois. Celui-ci a été installés amedi 16 mars, au coeur du Parc des Moulins à Troyes. Il accueillera ponctuellement des spectacles (théâtre, concerts...). Dans l'optique de sensibiliser le grand public sur l'utilisation du bois dans le bâtiment, une conférence aura lieu le 6 avril (15h30) à l'ESC sur le thème « La filière bois vis-à-vis de la construction bois », elle sera animé par Didier Adès.

www.restaurantstroyes.fr

Retrouvez chaque établissement sur


8x

É conomie

troyes.lhebdoduvendredi. com

N°27 du 22 au 28 mars 2013

Recherche et innovation en Champagne-Ardenne

L'innovation, la solution « simple »

Mardi 26 mars se tiendront les 8es Assises régionales Recherche et Entreprises. L'occasion de dresser un état des lieux - plutôt bon - de la recherche et de l'innovation en Champagne-Ardenne. Et l'Aube n'y est pas pour rien.

x« La crise permet de dynamiser la réflexion des entreprises et remet en cause le système, les relations entre les différents interlocuteurs. On est amené à s'interroger pour trouver d'autres solutions.  » Et donc de parier sur l'innovation. Dominique Dutartre préside le pôle de compétitivité à vocation mondiale Industrie et Agroressources, partagé entre la Champagne-Ardenne et la Picardie. Pôle qui a grandement contribué à «  populariser  » la recherche et l'innovation en région, en misant sur les débouchés non alimentaires des agro-ressources (bio-carburants, cosmétiques...) qui parlent au grand public. « Je trouve que notre recherche champardennaise, qui n'a pas une densité extraordinaire, parce que pas articulée sur des grands pôles universitaires ou publics, a quand même bien évolué ces dernières années, sur des cibles décidées, poursuit Dominique Dutartre. Je suis assez convaincu que nous ne pourrons pas prétendre, en ChampagneArdenne, à être forts dans tous les domaines, mais plutôt accepter d'innover de manière ciblée. C'est important aussi en vue des financements européens pour la recherche, sur la prochaine

Les pôles de compétitivité comme Industrie et Agroressources ont structuré la recherche et l'innovation en Champagne-Ardenne. © Carinna - Christophe Manquillet

période 2015-2020. Les budgets seront affectés selon les 3S, «  smart, specialization, strategy  » (intelligence, spécialisation, stratégie, ndlr). » Vincent Steinmetz, directeur de Carinna, l'agence régionale pour la recherche et l'innovation en Champagne-Ardenne, qui présentera mardi aux Assises régionales l'attendu tableau de bord de l'année 2011, constate «  une progression du recrutement des chercheurs, des niveaux mastère à doctorant, dans les entreprises. Ça aussi montre la progression des relations entre l'entreprise et le laboratoire. Mais les analyses qu'on porte, on cherche toujours à les relativiser. On regarde le nombre de brevets déposés en Champagne-

Ardenne. Et on constate qu'il y en a peu par rapport aux autres régions. Mais la ChampagneArdenne est beaucoup plus petite que les autres. Ça vaut pour la recherche et les entreprises. Mais ça, on le sait déjà depuis longtemps, donc ça ne dit pas grand-chose. Ce qu'il faut regarder, c'est le ratio entre le nombre d'entreprises créées et le nombre de chercheurs. Et lorsque l'on regarde les chiffres avec cette relativité, on réalise que la région est très forte en création d'entreprises innovantes. La Champagne-Ardenne est deuxième dans ce domaine. » «  Entre 2007 (année de la création de Carinna, sous l'impulsion du Conseil régional, ndlr) et aujourd'hui, ce qui a changé, ce sont les liens entre les centres de R&D et les entreprises, explique Vincent Steinmetz. Ils se sont franchement renforcés. Construire une stratégie régionale de l'innovation, c'était tout à fait nouveau en 2007. Malgré le contexte économique tendu depuis 2008, qui n'est pas propre à la région, les entreprises semblent avoir compris qu'il fallait passer par l'innovation. La crise a eu un effet réveil sur certaines entreprises. Il y a aussi une prise de conscience progressive sur le fait de bien s'intégrer dans les grands programmes européens et internationaux. Y prendre part montre qu'on existe, qu'on a des spécificités. In fine, le plus important, c'est de réussir à créer un climat de confiance entre les acteurs, pour qu'ils travaillent ensemble. Ce climat n'est pas mesurable, mais s'il n'existe pas, les acteurs ne travaillent pas ensemble. » Pour Joseph Puzo, PDG d'Axon' et président de Matéralia (lire interview par ailleurs), l'innovation entraîne la montée en gamme, dans l'industrie notamment. Et la montée en gamme, c'est la clé de la croissance. « Tous les pays ont compris qu'il faut

xLes entreprises innovantes

auboises « poussées » par Carinna Depuis sa création en 2007, Carinna a aidé des entreprises champardennaises innovantes qui ont fait ou font leur « trou ». Pacifa, entreprise auboise de création de logiciels de gestion de stade, a été créée en 2010 et a grandi dans l'incubateur de Carinna. Deux ans après, elle emploie sept personnes et réalise ses premiers bénéficies. TF Création, dans l'Aube, développe des textiles techniques pour l'aménagement de salles de spectacles, en respectant des critères environnementaux pour anticiper une norme européenne. « Ils ont développé un outil logiciel avec l'UTT pour caractériser de manière objective les textiles ; ils possèdent une belle avance sur la concurrence », détaille Vincent Steinmetz. Un dernier grand projet sur les rails, PICADo, démarré en 2012, qui implique Carinna, donc, Axon', l'Université de Reims ChampagneArdenne, l'UTT, l'Inserm... C'est le premier projet visant à développer une infrastructure technologique innovante et polyvalente pour la domomédecine. Un projet totalement transversal, porté par la société Altran (Levallois-Perret), soutenu par les régions Champagne-Ardenne et Ile-deFrance, labellisé par le pôle de compétitivité System@Tic (Paris-Région) et sélectionné par un fonds unique interministériel.

produire dans le pays. Si on éloigne l'usine, on éloigne tout, la recherche et le développement, etc. Aucun pays ne peut vivre uniquement de services. Un emploi industriel crée deux emplois de services. Si on veut supprimer le chômage en France, il faut que le PIB industriel augmente de 10%, qu'on obtiendrait avec une hausse du chiffre d'affaires de 20%. On n'est même pas obligé d'atteindre les 24% de l'Allemagne. Et la balance commerciale devient immédiatement excédentaire. La solution à nos problèmes est assez simple finalement. »

Tony Verbicaro

Troyes - Industrie

Le train de l'industrie et de l'innovation a fait escale à Troyes A l'occasion de la troisième Semaine de l'Industrie, le Train « Industrie et innovation » qui doit sillonner toute la France et une gare allemande jusqu'au 18 avril s'est arrêté en gare de Troyes, jeudi 21 mars. A son bord, le fleuron de l'industrie française qui a valu un embarquement du préfet de l'Aube, Christophe Bay, aux côtés d'Alain Denisard, directeur de Pôle-Emploi, et des industriels locaux, tels que Michelin. Dans les wagons transformés en vaste salle d'exposition, on pouvait s'attarder sur le stand d'Alstom, Toyota, qui présentait son Le préfet s'est arrêté dans le wagon qui abritait dernier hybride et rappelait qu'en France, la un pneu Michelin équipants les Airbus A 380. marque japonaise représentait 8 500 © L'hebdo du vendredi emplois directs, dont 3 600 sur son site de production à Valenciennes. D'autres comme Lafarge, La Poste, IBM, Areva accueillaient les visiteurs et demandeurs d'emplois intéressés par le monde de l'industrie, secteur toujours innovant de l'économie française dans un contexte morose. « Aux demandeurs d'emploi, on leur donne des conseils pour leur CV. On pense souvent à postuler dans les grands groupes mais beaucoup d'entreprises gravitent autour de ceux-ci et ont besoin de main d'œuvre », avance le représentant d'Areva. Dans le wagon de Michelin, on s'attarde devant cette roue d'avion faite pour équiper les Airbus A380, pouvant supporter jusqu'à 33 000 tonnes et durer jusqu'à 200 - 300 atterrissages. On pouvait aussi découvrir la première roue motorisée électrique. En queue du train, place aux entretiens, aux conseils voire aux recrutements. Car dans le train de l'innovation, on pouvait y trouver une orientation ou un travail. Loin d'être un « train gadget », Gérard Ancelin, vice-président du Conseil général, s'est dit « rassuré de savoir qu'en France, il y a encore de belles entreprises qui savent innover, se développer ». « Des fleurons que ce train met ici en valeur », ajoutait le préfet, très fier de voir que « Troyes figure parmi les plus grandes villes industrielles de France, et ses PME recrutent ! ». D'ailleurs, à la descente du train, Thomas Dupont, 21 ans, a signé sur le quai de la gare un contrat emploi d'avenir en présence du préfet et de son futur employeur, la société Atelier Construction Métallique de Marigny-le-Châtel. Ça aussi, c'était une première !

G.P


9x

É conomie

troyes.lhebdoduvendredi. com

N°27 du 22 au 28 mars 2013

Débat sur le management de crise

« La cessation de paiement, un moyen face aux situations de crise »

La salle d'audience du tribunal de commerce de Troyes accueillait le 11 mars un débat organisé par le Medef sur le management de crise, outils de prévention et accompagnement des entreprises en difficulté, en présence de deux intervenants chevronnés, Jean-Jacques Manfroi, président du tribunal de commerce et Patrick Durand, conseil en retournement et management de crise.

xPour Patrick Durand, la crise, «  c'est la rupture d'équilibre. On devrait plutôt parler des crises que de la crise. Le management c'est l'art de gérer et de conduire un ensemble de personnes. Il ne faut pas confondre la Jean-Jacques Manfroi, président du tribunal de commerce de Troyes et Patrick Durand, conseil en retourgestion et le redressement qui a pour but de nement et management de crise. © L'hebdo du vendredi pérenniser l'entreprise ». Il constate où l'on commence à accepter la situation redressement judiciaire! Il faut savoir plusieurs phases dans ces périodes. Cela pour ne pas trop en payer le prix. Finalement écouter pour penser l'entreprise autrement et commence par le déni de ceux qui pensent on assimile «  la réalité pour enfin en arri- admettre que les mauvaises habitudes ont ver à l'accepta- souvent amené l'entreprise face à son que « tout va bien, notre entreprise est viable ! » « Les procédures de conciliation tion, seule étape dilemme. «  Il est nécessaire que tous les Puis vient la période de sont là pour éviter d'arriver qui permet la hommes soient mobilisés car la tâche est reconstruction ». grande : négocier la dette, trouver des révolte voire de colère. à des constats d'échec » Mais que de temps accords avec les créanciers, restaurer la tré« On n'a pas le droit de s'en prendre à nous, si cela continue on va perdu à vouloir trouver des boucs émissaires sorerie, explorer toutes les pistes », souletout casser ! » Vient ensuite le marchandage, alors que le bon sens est indispensable à tout vait Patrick Durand.

Travaux - Zone industrielle

Nouvelle extension pour le Parc du Grand Troyes Dans le but d'accueillir de nouvelles entreprises, la zone industrielle du Grand Troyes poursuit son développement avec des travaux qui ont débuté le 18 mars dernier.

xSur la route de Sens, après avoir passé les

faubourgs de Sainte-Savine et longé La Rivière-deCorps, s'étend le Parc du Grand Troyes qui abrite, pour l'instant, une soixantaine d'entreprises et 1600 emplois. Les services du Grand Troyes ont de l'ambition et ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin. En effet, cette zone industrielle continue son développement avec des travaux qui vont débuter lundi prochain. Cette nouvelle phase de travaux consistera à aménager 10 hectares, dans la partie sud de la zone, en parcelles de petites tailles. Pourront s'y installer des TPE (très petites entreprises). Le Grand Troyes y construira un hôtel d'entreprises destiné aux nouvelles et jeunes sociétés du tertiaire, artisanales ou de petites industries. Elles auront à leur disposition des locaux fonctionnels (bureaux et ateliers) à loyers modérés pendant une période déterminée. Crèche et restaurant en projet Le Parc du Grand Troyes, labellisé «  Parc d'Activités de Référence », distinction délivrée par la Région Champagne-Ardenne, a mis à disposition des entreprises et de ses salariés, le transport en commun et la médecine du travail. En projet : un restaurant interentreprises et une réflexion est en

Le Parc du Grand Troyes continue son extension avec des travaux qui débutent lundi prochain. © DR

cours pour l'ouverture d'une crèche. Pour Michel Vernier, PDG de l'entreprise Ryvia (plus de 130 collaborateurs), fabricant de vêtements pour femmes sous la marque Pause Café, cette zone industrielle a de nombreux avantages : « Je me suis installé sur ce site car nous avons abandonné la ville, trop difficile d'accès aux camions. Nous sommes à quelques minutes de notre travail avec le confort que peut apporter l'espace. Un inconvénient : la fréquence des transports en commun pour ceux qui viennent en bus ». Mais un des nombreux avantages du Parc du Grand Troyes est sa proximité avec les autoroutes A5 et A26 et un embranchement fer direct possible. Des sociétés comme ERDF/GRDF, TCP et Chronopost ont choisi de s'implanter dans cette zone après les aménagements lancés en 2010. Les nouveaux travaux du Parc du Grand Troyes dureront un an pour un investissement de 2,3 millions d'euros.

Frédérique Mouzard

Quant au président du tribunal, il admet que «  la cessation de paiement peut être un moyen de gérer les situations de crise ». Il insiste sur l'impérieuse nécessité de mettre en place des moyens de prévention bien que cela ne soit pas naturel dans la culture latine. « Les procédures de conciliation sont là pour éviter d'arriver à des constats d'échec. Si le tribunal fait peur, le tribunal de commerce a sans doute un autre rôle, les entretiens de prévention sont une bonne démarche. Ils ont d'ailleurs doublé de 2011 à 2012 et 2013 s'annonce sur de bonnes perspectives », expliquait le magistrat. Jean-Jacques Manfroi devait annoncer que le 5 octobre 2013, se tiendra à Troyes, au théâtre de la Madeleine le congrès régional des juges de commerce de la 14ème région qui rassemble 7OO juges sur les 3500 qui existent. Cela tombera pour les 450 ans du tribunal de Troyes. A cette occasion une exposition sera organisée à la médiathèque du 18 septembre au 14 octobre et une journée porte ouverte sera organisée au Tribunal le 28 septembre. Si l'on devait retenir une seule chose d'un débat qui était quelque peu technique, c'est qu'en cas de crise, il existe une impérieuse nécessité : « rétablir la confiance. »

Michel Gay


10 x

É conomie

troyes.lhebdoduvendredi. com

N°27 du 22 au 28 mars 2013

Filière bois

Quel avenir pour la profession en Champagne-Ardenne ?

À l'occasion du Salon de l'Habitat et du Développement Durable organisé à Châlons, l'interprofession Valeur Bois et plusieurs acteurs régionaux ont planché sur les problématiques auxquelles doit faire face la filière. Ainsi que sur les perspectives se dessinant à l'horizon.

J'innovations », un soutien aux jeunes agriculteurs innovants

xDu long de ses 700 000 hectares de forêts, la Champagne-Ardenne affiche un taux de boisement du territoire proche de 29 %. Ni plus ni moins que la moyenne nationale, mais de quoi alimenter une filière bois plutôt solide, qui s'impose comme le 4e employeur de la région avec 2 200 entreprises et plus de 12 000 salariés. Paradoxalement, les constructions en bois sur maisons individuelles ne représentent qu'envi- Sortie de terre en 2010, la Maison Régionale de la Forêt et du Bois accueille les différentes organisations ron 4 % du marché champardennais. « Contre professionnelles de la filière, à Châlons © l'Hebdo du Vendredi Aujourd'hui, une foultitude de nouveaux plus de 10 % au niveau national », constate classiques et moins onéreux. Christophe Possémé, le PDG du Bâtiment À l'international, ces dernières années, la matériaux rejoint le mouvement : planchers Associé, à Muizon. « Tandis que la Bretagne, Champagne-Ardenne a vu bondir ses expédi- bois, panneaux mixtes et massifs, etc. Autant de pourtant située en bord de mer, atteint les 17 %. tions de bois brut, principalement vers la secteurs porteurs qui se développeront ces Belgique, et peut se targuer d'être prochaines années et permettront la création de Beaucoup de nos forêts sont faites pour le meuble, Le bois, 4e employeur la quatrième région la plus expor- produits innovants. tatrice de l'Hexagone en la matière. Mais il reste beaucoup à faire pour booster cette pas pour la construction. de la région Parallèlement, elle importe six fois filière et la valoriser, à commencer par la conLe chêne, par exemple, ne représente que 5 % de nos ressources. Dès plus de bois scié qu'elle n'en exporte. Résultat : certation entre les différents corps de métiers maintenant, il faudrait planter des résineux entre 1999 et 2009, sa production de sciage a concernés. « Les maîtres d'ouvrage et archichuté de 58 %. « Nous ne transformons pas tectes doivent comprendre qu'il est tout à fait pour qu'ils portent leurs fruits plus tard ». En France, le bois arrive en avant-dernière assez, alors qu'il existe un véritable potentiel possible de construire des bâtiments en élévaposition sur le podium des matériaux de sur ce créneau », déplore Jean-Gérard Védé, tion, et non sur un seul étage », préconise construction utilisés, devant le métal. directeur général de la Scierie du Vaudois, dans Christophe Possémé. La formation fait aussi partie des leviers d'action possibles. Le Lycée Inévitablement, l'aspect économique pèse dans l'Aube. la balance des ménages. Et bien souvent, faute En imposant son bilan carbone, le Grenelle Charles de Gaulle à Chaumont, par exemple, de budget suffisant, les constructions individu- de l'Environnement a joué un rôle important envisage d'ouvrir une licence en Design Bois. Sonia Legendre elles sont achevées avec des matériaux plus dans l'avènement de la construction bois.

Communication - Concours

C'est parti pour les Trophées de Comm.l'Aube

Le dépôt des dossiers de candidature pour la cinquième édition des Trophées Comm.l'Aube a débuté le 7 mars. Un concours qui a pour but de récompenser les meilleures actions de communication dans le département et la région. xComm.l'Aube, l'association qui regroupe des

professionnels de la communication, a réussi à faire des Trophées qu'elle décerne depuis 2009 Les lauréats de l'édition 2012 connaîtront leurs sucune référence. Un concours qui s'adresse princicesseurs début juin. © DR palement aux entreprises, collectivités ou aux un neuvième récompensant la meilleure comassociations de l'Aube et de la région munication audiovisuelle (télé, radio, internet, Champagne-Ardenne qui mettent l'accent sur cinéma). leur manière de communiquer. Avec les étudiants « Les candidats ont jusqu'au 29 « Cette opération s'est imposée en communication avril pour déposer leur dossier au fur et à mesure dans le (2), reprend Bruno Rogowski. paysage économique aubois et de Saint-Joseph Chaque année, les candidarégional en matière de commutures sont renouvelées à 90 % et il y a toujours nication, apprécie le président de Comm.l'Aube, quelques anciens participants qui tentent à nouBruno Rogowski. Les trophées récompensent veau leur chance. Pour 2013, le thème retenu des entités qui communiquent sur leur image. est le cinéma.  Les récents succès des films Tous les ans, les dossiers déposés sont d'une français ont montré combien le grand écran est très grande qualité. » Aux huit prix déjà un outil qui peut se mettre au service des mardécernés (1), viendra, cette année, s'en ajouter

En Bref

ques. » Pour la deuxième année consécutive, le groupe Saint-Joseph est partenaire de cette opération. Des étudiants en BTS communication participent très activement à l'organisation des Trophées Comm.l'Aube. « C'est pour eux l'occasion de se mettre en situation réelle, rapporte le président. Nous avons des exigences au niveau de la préparation et de la mise en place de cet événement, comme si nous avions demandé les services à une agence de communication. » Tout est désormais prêt pour que cette 5e édition soit une grande réussite. La cérémonie de remise des récompenses aura lieu, quant à elle, le 6 juin à la Comédie Saint Germain. www.commlaube.fr

Stephen Thiebault

x1. Meilleur support papier B to B ; meilleur sup-

port papier B to C ; meilleur site internet ; meilleure campagne média ; prix spécial régional ; prix spécial jury ; prix spécial Comm.l'Aube ; coup de coeur du public. Les prix seront attribués par un jury constitué de personnalités, d'artistes et de responsables d'entreprise.

Un appel à projets pour l'année 2013 intitulé « J'innovations » est lancé auprès des jeunes agriculteurs dans leur démarche d'installation innovante. Cet appel à projet est ouvert à tous les agriculteurs de moins de 40 ans, installés depuis au moins cinq ans, ayant bénéficié ou non d'aides à l'installation. La sélection sera effectuée par un comité régional et les thèmes prioritaires seront l'amélioration de la performance économique et environnementale de l'exploitation; l'économie en matière de gestion du foncier; les actions à plus ou moins long terme en faveur de l'environnement; la diversité des agricultures ; la contribution au développement des circuits courts. Le montant des aides pouvant être accordées par l'État se situe entre 2 000 € et 30 000 € pour les projets individuels (20% maximum de subvention) et entre 2 500 € et 60 000 € pour les projets en partenariat (25% maximum de subvention) avec des collectivités locales, l'agence de l'eau, l'ADEME ... Les agriculteurs intéressés ont jusqu'au 5 septembre 2013 pour déposer leur dossier. Le formulaire de demande d'aide est disponible sur le site des services de l'État dans l'Aube à télécharger sur le site www.aube.pref.gouv.fr/articles/les-thematiques/agriculture-foret-animaux-chassepeche/-autres-informations-h1541.html. Les agriculteurs intéressés doivent déposer leur dossier complet auprès de la DDT de l'Aube, 2, mail des Charmilles BP 769 10026 Troyes Cedex entre le 1er mars et le 5 septembre 2013.

xTrophées

de l'agriculture durable 2012-2013

Ce concours national est organisé par le ministère en charge de l'agriculture avec le soutien du Crédit agricole. Il distingue les démarches exemplaires d'une agriculture à la fois productive et respectueuse de l'environnement. En 2013, le concours récompensera plus spécialement les démarches à caractère agro-écologique (www.produisonsautrement.fr). Il portera sur deux catégories, dotée chacune d'un prix de 8 000 € à destination des exploitants agricoles ou à destination des structures (association, coopérative, chambre d'agriculture, ...) dont la vocation est d'accompagner les agriculteurs. De plus, un prix spécial de 4 000 € est doté par le Crédit Agricole pour le projet dans lequel l'action collective s'inscrit au coeur de la démarche. Les dossiers de candidature doivent être déposés avant le 1er mai 2013 auprès de la direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DRAAF) Complexe agricole du Mont Bernard Route de Suippes 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Renseignement complémentaire et dossier de candidature à télécharger sur le site http://agriculture.gouv.fr/trophees-agriculture-durable.

x2. Les dossiers sont à télécharger sur www.commlaube.fr rubrique, candidature 2013 ou sur Facebook « Comm Aube ». Envoyer à Les Trophées Comm.l'Aube, 1 bd Baltet BP 706 10001 Troyes Cedex ou par mail : contact@commlaube.fr


11 x

S port

troyes.lhebdoduvendredi. com

N°27 du 22 au 28 mars 2013

Football (L1) - Estac

En Bref

Les joueurs de l'Estac aux petits soins

Profitant de la trêve internationale, les joueurs troyens en profitent pour soigner leurs « bobos » et notamment auprès du kinésithérapeute Aurélien Gauthier.

xAu club depuis septembre 2007, ce jeune Langrois de 28 ans en a massé des joueurs de l'Estac et depuis peu il s'intéresse aussi à la gestion de la nutrition : « Mon travail me plaît, c'est une chance de travailler dans un club qui a réussi à monter. » Pour autant, avec une bonne vingtaine de joueurs à gérer, il doit être en permanence à l'écoute : « Il nous faut trouver, nous, le staff médical, un compromis pour ne pas mettre un joueur dans le confort mais s'occuper de lui pour ne pas prendre de risque médical afin de le remettre sur le terrain. » La relation est donc permanente avec le staff technique, « et on est très souvent écouté ». Malgré une occupation qui ne lui laisse que peu de temps de libre, ce jeune « footeux » se rappelle « la montée en Ligue 1 et la fête avec les supporters contre Amiens, c'était génial ! A l'opposé, en mai 2009, la défaite contre Sedan à domicile qui nous envoie en National est terrible. Elle me fait encore mal. J'ai encore en tête les images de Pascal Urano (président du

xGala

de boxe à Romilly-sur-Seine

Les amateurs du noble art ont rendez-vous samedi 23 mars, à partir de 20 heures, au Cosec Le Noyer-Marchand à Romilly-surSeine. Lors de ce gala, organisé par le Centre Communal d'Action Social, des combats opposeront des boxeurs amateurs Romillons à ceux du Stade troyen. Renseignements et réservation au 03 25 39 47 40. Entrée : 5 euros, gratuit pour les moins de 10 ans.

Stephen Drouin ici entre les mains du kiné Aurélien Gauthier. © l'Hebdo du Vendredi

CS Sedan-Ardennes) qui fait un tour d'honneur et double la prime de match... » En ce moment, la période est délicate, les organismes sont fragilisés avec la répétition des matchs et la sortie de l'hiver avec l'état des terrains. Le staff médical profite de l'absence de matchs pour « faire des

HAUSSE DES CAMBRIOLAGES...

es ! Protégez votre habitation et dormez sur vos deux oreill

tests afin d'évaluer l'état de forme, soigner les petits bobos dont on ne peut s'occuper pendant la compétition. » Aurélien remarque toutefois un inconvénient : « Les joueurs vivent pour la compétition, ce n'est pas évident. Même si la récupération invisible est très importante. Ils vont béné-

ficier d'un week-end de repos pour retourner dans leur famille se ressourcer. La régénération mentale est aussi importante que la physique. » Le « champion » de cette catégorie n'est autre que le numéro 10, Benjamin Nivet. « Il ne vient pas beaucoup en soins grâce à son travail de prévention avec une hygiène de vie adaptée. Quand il vient, c'est vraiment qu'il a quelque chose ! » Il ne faut pas se leurrer, le sport de haut niveau est usant. « C'est tout sauf bon pour la santé, avec des douleurs articulaires, tendineuses, musculaires... » Pour faire face à toutes ces pathologies, l'Estac dispose des moyens nécessaires humains et matériels afin de gagner ces quelques précieux jours pour permettre aux joueurs de retrouver au plus vite les terrain pour le plus grand bonheur du coach Jean-Marc Furlan...

Jérémy Pichon

VOTRE SPÉCIALISTE DU POÊLE À GRANULES

ELDORA

LA GRACIOSA DESIGN AGATHA RUIZ DE LA PRADA

Découvre z nos so d'équipe lutions ments d e protec de l'habit tion at pour et les pro les par ticuliers fessionn els

ALARME INTRUSION

PALOMA CUISINIÈRE

MARYLIN IDRO

PROMOTION DE PRINTEMPS du 2 avril au 31 mai 2013 La sirène exterieur vous est offerte

ALUM SAS

Electricité générale  Alarme vol et incendie  Video surveillance Contrôle d’acces  Interphonie  Installation, maintenance et dépannage

Agence champagne : 5 rue du moutot - 10150 LAVAU Tél : 06 85 75 78 12 Email : f.cartier@alum-sas.fr

Poêles - Inserts - Chaudières - Cuisinières bois & granulés - Cheminées neuves & rénovation - Capteurs solaires thermiques - Vente & livraison de granulés - Entretiens - SAV

12 rue Jeannette - TROYES - 03 25 43 91 59 Horaires d'ouvertures : du lundi au samedi de 14h à 18h45


12 x

S or tie

t ro y es. l h eb d o d u ve n d re d i.c o m N°27 du 22 au 28 mars 2013

Guitares du Monde - Espace Gérard Philipe

Théâtre - Tout public

Manou Gallo en bouquet final

« Abeilles, habillez-moi de vous ! »

xDepuis le 15 mars, les amateurs de musique et de guitare ont pu assister à l'espace Gérard-Philipe, à Saint-André-les-Vergers, à une multitude de concerts, en live, assurés par les plus grands musiciens des quatre coins du monde. Adrien Moignard, Kader Fahem, Juan de Lerida, Toninho Ramos... Huit guitaristes de talent partageront leurs musiques aux sonorités jazz, flamenco, blues transatlantique ou encore brésiliennes et africaines. Un rendez-vous musical à ne pas manquer ! Se sont ainsi succédé depuis vendredi 15 mars : du jazz manouche avec Cyrille Aimée et Adrien Moignard ; samedi 16 c’était le flamenco avec Juan De Lérida Quintet, le mardi 19 mars était consacré à l’hispanica jazz avec Kader Fahem trio, puis à la guitare brésilienne avec Toninho Ramos et Jo Vurchio le jeudi 21. Ce vendredi 22 mars, à 20h30, place au blues transatlantique avec Éric Bibb et Habib Koïté avant d’applaudir, samedi 23 mars à 20h30, l’afro-beat-punk de Manou Gallo and women band.

Guitares du monde, a enchanté tout l’Es- 17ème festival Guitares du Monde, depuis le vendredi 15 jusqu’au samedi 23 mars à l'Espace Gérard Philipe. Tarifs : de pace Gérard Philipe. © DR

10,80 euros à 18,30 euros.

12e festival Cours z'y vite

Neuf spectacles artistiques pour les petits

xCirque, théâtre d'objets, danse, musique... « Afin d'offrir des moments qui nourrissent l'imaginaire des enfants, qui les surprennent, les enchantent et puissent susciter aussi leurs réflexions ou leur vocation, nous avons invité une dizaine de compagnies pour présenter leurs dernières créations » explique Denis Mabire, Directeur du service culturel de Sainte-Savine. Pour sa nouvelle édition, le festival, qui débutera le 24 mars prochain, mise donc sur la diversité de sa programmation avec pas moins de neuf prestations artistiques différentes. Destinées à un public familial, certaines peuvent accueillir de très jeunes enfants, à partir de 18 mois ou de 3 ans. C'est le cas de « Les mains dans la farine », par exemple, « Opéra Vinyle » et « Départ Immédiat ». D'autres sont plutôt réservés à des jeunes un peu plus âgés. Cette année, les spectacles se dérouleront au Théâtre de la Madeleine, à l'Espace Gérard Philipe, à la Comédie St Germain et au centre médico-social et pédagogique de Chanteloup. Les lieux qui accueillent habituellement le festival sont en rénovation. Deux manifestations agrémenteront le festival : un café-parents spécial « Cours z'y vite » abordera la question «  pourquoi voir un spectacle en famille ? » à la Maison des Enfants Françoise Dolto, puis un vide-greniers réservés aux 6-11 ans se déroulera au Grand Salon. 12e festival jeune public "Cours z'y vite », tarif : 6 euros. Renseignements : 03 10 72 02 78 ou 03 10 72 02 79.

0xCe très beau conte de Philippe Dorin est programmé mercredi 27 mars au théâtre de la Madeleine, dans le cadre du festival Cours-y vite. Il raconte l'histoire d'un garçon qui n'a pas de soeur et d'une fille qui n'a pas de frère. Ils aimeraient bien se délivrer de leur solitude. Le jeune homme part à la recherche de la jeune fille et tombe dans le château où son père la retient prisonnière . Il a interdit à toute personne de poser un regard sur elle et il a fait coudre tous ses habits pour que jamais elle ne puisse s'en vêtir et s'échapper du château. La jeune fille crie du haut de sa tour : « Si seulement j'avais un frère ! »

Places à réserver auprès du service culturel de Un très beau conte à voir en famille. © DR Sainte-Savine au 03 10 72 02 78 ou 03 10 72 02 79. Tarif : 6 euros. Mercredi 27 mars à 19 heures, au théâtre de la Madeleine, boulevard Gambetta à Troyes.

Maison de la science de Sainte-Savine

Dans la peau d'un paléontologue... avec « Fossiles et Fossilisation »

xAprès avoir plongé les enfants et leurs parents dans le monde de la navigation, la Maison de la science de SainteSavine leur propose de partir à la découverte des fossiles et de la fossilisation. Avec la participation de l'association Généalogique de l'Aube, elle propose une une belle collection de fossiles provenant du département, de la France et de l'étranger : empreintes de pattes d'oiseaux, ammonites diverses et variées, éponges, gastéropodes... Pas moins de 400 spécimens sont exposés. A leurs côtés : un puzzle géant, une bande dessinée et, pièce maîtresse de l'exposition, une malle pédagogique expliquent les phases de la fossilisation et la plupart des types de conservations rencontrés dans les roches : moules, empreintes, os, calcification... Bref, une exposition complète et ludique, à voir et à manipuler lors de la visite libre et/ou pendant les ateliers des samedis découvertes. Samedis découvertes et conférences pour aller plus loin Trois animations ludiques et pédagogiques sont proposées : atelier de 30 minutes pour comprendre comment la fossilisation s'opère (samedi 11 mai à 15 h), découverte de la datation relative pour savoir si les mammouths, les dinosaures, les nautiles ou les ammonites ont vécu à la même époque (samedi 25 mai à 15 h), et jeux de rôle avec « traces dinosauresques » dans lequel le visiteur peut se mettre dans la peau d'un paléontologue et chercher à quel dinosaure les ossements trouvés dans le jardin de la Maison de la science appartiennent ils (samedi 15 juin à 15 h). Davantage destinées aux adultes, la Maison de la science propose également deux conférences sur la naissance de la Paléontologie et le travail des paléontologues dans un chantier de fouille de dinosaures. Les dates : vendredi 29 mars à 20h30 et vendredi 3 mai, à la même heure. Fossiles et Fossilisation, jusqu'au samedi 20 juillet à la Maison de la science Hubert Curien, 2 Ter, Rue Lamoricière, Sainte-Savine. Du mercredi au samedi , de 14 h à 18 h : Visite libre. Visite Guidée le premier samedi du mois à 15h (2 euros).

AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA SPECTACLES

vendredi 22 mars

ONE-MAN-SHOW DE JÉRÉMY FERRARI

L’humoriste Jérémy Ferrari devrait s’interroger, avec l’humour percutant et provocateur qui le caractérise, sur les religions au cours de cette soirée.

À 20h30. Salle de concert Agora, Nogent-sur-Seine.

dimanche 24 mars

1963 : HOMMAGE À ....

A la faveur du cinquantenaire de la disparition de Jean Cocteau, Edith Piaf et Francis Poulenc, les classes de danse du CRD rendent hommage à ces personnages illustres. Vient s’ajouter Serge Prokofiev, qui nous a quittés il y a 60 ans, le 5 mars 1953.

À 14h30 et 17h30. Théâtre de la Madeleine. Tarifs : 6€/3€(gratuit pour les élèves du Conservatoire et des écoles de musique du département).

mardi 26 mars

DANSE : ABSURDUS

Absurdus nous entraîne dans un monde où les apparences sont souvent trompeuses... Dans un espace scénique faisant écho à la piste de cirque, les trois interprètes s’amusent à détourner les objets... Dans le cadre du Festival Cours z’y vite. A 15h et 19h. Tout public à partir de 6 ans. Théâtre de la Madeleine. Location des places au service culturel de Sainte-Savine. mercredi 27 mars

J’ÉCOUTE, JE FABRIQUE

Heure du conte sur le thème des sorcières pour

CONCERTS

les enfants à partir de 4ans. mercredi 27 mars

À 15h00. Bibliothèque, La Chapelle-Saint-Luc.

ABEILLES, HABILLEZ-MOI DE VOUS !

C’est l’histoire d’un garçon sans soeur et d’une fille qui n’a pas de frère. Ils aimeraient bien se délivrer de leur solitude. À 19h00. Tout public à partir de 7 ans. Théâtre de la Madeleine. Dans le cadre du Festival Cours z’y vite. Location des places au service culturel de Sainte-Savine. jeudi 28 mars

ONE WOMAN SHOW D’ESTA WEBSTER

Esta est à la fois une artiste complète et une fine observatrice des situations de la vie de tous les jours, qu’elle met en scène en appuyant là où ça peut faire mal, pour éveiller les esprits sur nos travers et en rire de bon coeur !

À 12h30. Amphi M500 de l’UTT. Entrée libre.

vendredi 29 mars

1963 : COCTEAU... UNE MACHINE INFERNALE

Cocteau ? Quel Cocteau ?Le poète précoce éblouissant ? Le peintre ? Le musicien ? Le cinéaste ? L’essayiste ? Le romancier ? L’homme de Théâtre ? Nous vous offrons une balade dans son univers qui reste encore à découvrir. samedi 30 mars

À 20h30. Théâtre de la Madeleine. Tarifs : 6€, 3€.

HEURE DU CONTE

Histoires d’oeufs et de poules.

À 14h30. Médiathèque de Saint-Germain. Entrée libre.

vendredi 22 mars

ERIC BIBB ET HABIB KOÏTÉ

Blues trans-Atlantique avec Habib Koite, qui se place parmi les voix les plus influentes de l’Afrique contemporaine, et Eric Bibb qui s’est imposé dans la nouvelle génération des bluesmen. Dans le cadre du festival Guitares du Monde.

À 20h30. Espace Gérard Philipe. Tarifs : de 10,80€ à 18,30€.

samedi 23 mars

MAPLETONE AU BISTRO

Un trio fidèle qui interprètera les plus beaux titres de la chanson française et internationale en acoustique, tout en délicatesse.

De 19 h à 20 h : apéro concert. 21h30 : concert. Au Bistro.

ROCK ANNÉE 80 FRIDAYY AU RIVE GAUCHE CAFÉ

dimanche 24 mars

ORCHESTRE D’HARMONIE DE TROYES

Carte blanche à Alexandre Peyrol.

À 14h30. Théâtre de Champagne. Tarif : 2€.

FÊTE DES RAMEAUX

Musique pour choeur. Ensemble Double Dieze 91.

À 17h00. Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul.

mercredi 27 mars

ALGÈBRE TRIO

Jazz, création du collectif Alka avec François Cotinaud (saxophone ténor, clarinette, compositions), Daniel Beaussier (clarinette basse, hautbois, saxophone alto) et Pierre Durand (guitare). À 20h00. Espace Gérard Philipe. Tarifs : 8€, 5€

MERCREDI SAINT

Musique pour choeur. Ensemble vocal Maurice Emmanuel.

À 20h30. Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul.

Fridayy est la réunion de quatre musiciens aubois désireux de proposer un répertoire à la croisée de la musique rock des années 80, française et anglo-saxonne.

vendredi 29 mars

MANOU GALLO AND WOMEN BAND

JAZZ MANOUCHE AU BISTRO

19 h : apéro concert. 21 h 30 : concert, avec formule dîner-concert. Rive Gauche Café.

Un concert intime et groovy de Manou Gallo qui, avec la complicité de 3 musiciennes et d’un batteur, approche la musique africaine avec créativité et modernité. Dans le cadre du festival Guitares du Monde.

À 20h30. Espace Gérard Philipe. Tarifs : de 10,80€ à 18,30€.

LES NUITS DU SLAM

Tournoi junior, suivi d’un spectacle de jonglerie théâtrale, d’une scène ouverte et d’un concert. À 17h00. Centre culturel Didier Bienaimé.

C’est le retour de nos amis manouches. Bastien et Benjamin, un duo de guitaristes hors pair, vous assaillent de rythmes tziganes et de mélodies entraînantes. Toujours la même certitude : celle de passer une agréable soirée. De 19 h à 20 h : apéro musical. A 21h30 : Concert. Au Bistro.


13 x

S or tie

t ro y es. l h eb d o d u ve n d re d i.c o m N°27 du 22 au 28 mars 2013

AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA

Environnement - Aube

Partez à la découverte des chouettes

La 10ème Nuit de la chouette, c'est ce samedi 23 mars à suivre à Pont-Sainte-Marie et au Parc naturel de la forêt d'Orient. © DR

xDans le cadre du dixième anniversaire de la « Nuit de la chouette », la ville de Pontsainte-Marie accueille la Ligue Protectrice des Oiseaux (LPO) pour une soirée découverte ludique. Inscrite dans une démarche de développement durable, l'agglomération avait déjà proposé cette manifestation en 2009 et 2011. Forte de son succès, elle renouvelle

donc l'événement avec Fabrice Croset. Membre de la LPO, il animera la projection du film « Les ailes de la nuit », le diaporama de photographies représentant les différentes espèces rencontrées en Champagne-Ardenne et sur le territoire français, puis il invitera les curieux à une sortie nocturne, pour écouter le chant des chouettes et peut-être même en voir quelquesunes. Organisée à la tombée de la nuit, la sortie se fera dans le parc Lebocey, poumon vert de l'agglomération qui, avec ses 14 hectares de forêt, est une belle réserve de chouettes. « Elle permettra aux petits et grands de découvrir plus en profondeur les rapaces nocturnes et leur milieu de vie, ainsi que la menace de disparition de ces espèces », explique Fabrice Croset. Bref, une promenade dans les bois décalée, ludique, pédagogique pour découvrir la nature et apprendre à la respecter. De Dosches à Nogent-sur-Seine Quatre autres soirées « Nuit de la Chouette » sont proposées dans le reste du département ce samedi 23 mars. Un diaporama sur la faune sera projeté à la salle des fêtes de Dosches avant une sortie nocturne. Organisée par la

Danse - Tout public

Maison du Parc naturel régional de la Forêt d'Orient, la manifestation débutera à 20h. Les réservations sont possibles au 03 25 43 38 88. A Nogent-sur-Seine, Guillaume Geneste animera la présentation des Rapaces nocturnes à la MJC dès 20h30. Elle sera suivie d'une sortie terrain. Au lycée forestier de Crogny, à Les LogesMargueron, le Centre d'Initiation à l'Environnement (CIEBA) vous proposera également une soirée sur les rapaces nocturnes, de 19h à 20h30, avec projection d'un diaporama et par la suite, une promenade nocturne dans les environs de la salle pour tenter d'écouter quelques spécimens. Enfin, une soirée « Conférence / Découverte & Ecoute des Rapaces nocturnes du canton de Soulaines  » sera assurée à la mairie de Thil, à partir de 18 h. 10e Nuit de la Chouette, samedi 23 mars à 20h, à la salle Pont Hubert, rue Jean Jaurès, Pont-Sainte-Marie. À 22 h, sortie nocturne au parc Lebocey pour écouter les chants des chouettes. Entrée libre.

A.T

Salon de Rosières

Absurdus : comme dans un rêve Des artistes de qualité xDans Absurdus, Frédérike Unger et Jérôme Ferron emmènent le jeune puau rendez-vous blic dans un monde où les apparences sont parfois trompeuses. Dans un es-

pace scénique faisant éco à celui d'une piste de cirque, les trois interprètes interrogent le numéro, la performance, les codes, s'amusent à détourner les objets et jouent de ces petits décalages qui peu à peu nous font glisser dans un rêve éveillé, où le rire croise la poésie. La musique rythmée est signée Mathieu Boogaerts, l'univers graphique, lui, porte la griffe de Vincent Fortemps. Absurdus est un pur moment de plaisir, de douceur et d'étonnement. A voir, dans le cadre du festival Cours y vite. Réservation des places auprès du service culturel de Sainte-Savine. Tarif : 6€ Renseignements : 03 10 72 02 78 ou 03 10 72 02 79. Mardi 26 mars, à 15 h et 19 h au théâtre de la Madeleine.

Absurdus est à découvrir sans faute dans le cadre du festival Cours y vite. © Vincent Fortent

xDès demain, samedi 23 mars, l'agglomération troyenne ouvre les portes de son traditionnel Salon. Rassemblant une trentaine de peintres et de sculpteurs, elle offre, cette année encore, une sélection d'artistes de qualité. Parmi eux, les visiteurs pourront découvrir ou redécouvrir les toiles de la jeune savinnienne Florence Jeanjean, qui réalise ses Une trentaine d'artistes expose au oeuvres sans pinceau, employant Salon de Rosières du 23 au 31 une technique dite "a la prima" mars. © DR pour donner du relief à ses toiles, ou encore l'univers coloré de Marianne Godard, invitée d'honneur du salon. Grâce à la qualité grandissante de ses oeuvres exposées, le Salon d'hiver de Rosières attire de plus en plus de visiteurs. Après une forte affluence en 2012, qui a salué le 30ème anniversaire du Salon, la ville espère un engouement identique pour cette nouvelle édition. Elle invite donc tous les amateurs d'art à se rendre au rendez-vous. Salon d'hiver, du samedi 23 mars au dimanche 31 mars, de 14h30 à 19 h à la salle des fêtes de Rosières. Entrée libre.

CONFÉRENCES

vendredi 22 mars

RANDO DE L’AGGLO

Randonnée pédestre dans le cadre de Mars bleu.

À 20h00. Départ : parking Intermarché Rive de Seine, Saint-Julien-les-Villas.

samedi 23 mars

JOURNÉE PORTES OUVERTES À L’IUMP

Présentation des différents métiers préparés à l’Institut Universitaire des Métiers et du Patrimoine. samedi 23 mars

À 10h00. 10, rue Saint Martin-ès-Aires, Troyes.

« LA NUIT DE LA CHOUETTE »

Conférence « La Nuit de la Chouette », animée par l’Association Nature du Nogentais. Présentation d’un diaporama sur les rapaces nocturnes et suivie d’une sortie terrain.

À 18h30. Ancienne MJC, place Aristide Briand, Nogent-surSeine. Gratuit et ouvert à tous.

mercredi 27 mars

AVENIR

Les métiers de demain dans l’environnement et l’énergie : informations sur les métiers et les formations. LES MERCREDIS

À 16h00. Médiathèque du Grand Troyes.

jeudi 28 mars

DES LIVRES ANCIENS COLLECTIONNABLES DITS CAZIN

Conférence proposée par l’association Les Amis des médiathèques.

À 17h30. Médiathèque du Grand Troyes. Gratuit.

EXPOS

jusqu’au vendredi 22 mars

LE MONDE DES FÉLINS DE MARYSE LOUIS

La troyenne Maryse Louis se passionne pour le monde des félins qui nourrissent ses aquarelles. Elle réalise ses toiles à partir de photographies et exposera ses oeuvres au centre les arcades. Centre des Arcades, 6, rue du Pont Royal, Troyes. Entrée libre. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h15 et de 13h45 à 17h30.

jusqu’au samedi 23 mars

MARIE PIERRE KUHN : PEINTURE Présentation de Peinture.

Passeart. Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 17h30 à 20h et mercredi, samedi de 15h à 20h. Entré libre.

jusqu’au samedi 23 mars

EXPOSITION SUR LE FESTIVAL GUITARES DU MONDE

Exposition de photographies réalisées par Philippe Rappeneau et Pierre Colletti lors de la 16e édition du À 9h00. La Grange. Entrée libre. festival.

LOISIRS

jeudi 28 mars

LA GRANDE LESSIVE

Musée éphémère de dessins réalisés par des enfants.

De 9h à 18h. Place Jean-Jaurès, Troyes.

dimanche 31 mars

VIDE-GRENIER DES ENFANTS

En parallèle du vide-grenier une exposition sera proposé par les enfants de la ville de Sainte-Savine autour des travaux réalisés sur le respect, la tolérance et le droit aux loisirs.

À 9h00. Grand Salon, Rue Lamoricière, RDC Espace Musique, Sainte-Savine. Réservé aux enfants de 6 à 11 ans.


14 x

C inéma

troyes.lhebdoduvendredi. com

N°27 du 22 au 28 mars 2013

Les horaires x

Pa t r i c k Va n l a n g h e n h ove n

du 20/03/2013 au 26/03/2013

LA CHUTE DE LA MAISON BLANCHE.

(USA 1H51 Thriller) D’Antoine Fuqua, avec Gerard Butler, Aaron Eckhart, Morgan Freeman. Un ancien garde du corps, marqué par une erreur de parcours, est recyclé dans les basses œuvres des services secrets. Un commando nord coréen prenant en otage le président et son fils, lui offre l’occasion de revenir sur le devant de la scène. Il faut nous habituer à un nouveau genre de cinéma, efficace, ni bon, ni mauvais. Sans originalité, il reprend les vieilles recettes pour vous faire croire à du neuf.

CINÉ City 11, rue des Bas-Trevois - Troyes

Le Monde Fantastique d'Oz mercredi jeudi lundi mardi 14h05 | 16h45 | 20h30; vendredi samedi 14h | 16h40 | 19h20 | 22h; dimanche 10h35 | 14h05 | 16h45 | 20h30 Boule et Bill mercredi 14h15 | 16h15 | 18h15; vendredi 17h35 | 19h25; samedi 14h15 | 16h15 | 19h25; dimanche 11h | 14h | 16h; lundi mardi 18h15 Jappeloup mercredi lundi mardi 14h30 | 18h15 | 21h; jeudi 18h15 | 21h; vendredi samedi 14h | 16h40 | 19h20 | 22h; dimanche 10h30 | 14h30 | 17h15 | 20h15 Hansel and Gretel - Witch Hunters VF/3D mercredi 14h15 | 16h15 | 21h45; jeudi lundi mardi 16h45 | 21h45; vendredi 16h45 | 22h15; samedi 14h15 | 16h15 | 22h15; dimanche 11h | 14h15 | 21h Au bout du conte mercredi 19h15; jeudi lundi mardi 14h15 | 19h15; vendredi 14h15 | 19h45; samedi 19h45; dimanche 16h15 | 18h35 Möbius mercredi 19h25; jeudi 16h35 | 19h25; vendredi 14h15 | 19h50; samedi 19h50; dimanche 16h40; lundi mardi 14h15 | 16h35 | 19h25 20 ans d'écart mercredi jeudi lundi mardi 14h15 | 19h20; vendredi samedi 14h15 | 19h45; dimanche 10h55 | 16h45 | 18h50 | 21h Spring Breakers mercredi 16h40 | 21h45; jeudi lundi mardi 21h45; vendredi 22h10; samedi 16h40 | 22h10; dimanche 21h Sublimes Créatures mercredi samedi 14h05; vendredi 16h45; dimanche 10h30 | 14h05 Warm Bodies Renaissance mercredi lundi mardi 14h15 | 16h30 | 19h30 | 21h45; jeudi 16h30 | 19h30 | 21h45; vendredi samedi 14h | 16h05 | 18h10 | 20h15 | 22h20; dimanche 10h50 | 14h15 | 16h25 | 18h35 | 20h45 Die Hard 5 - Belle journée pour mourir mercredi lundi mardi 16h30 | 21h45; jeudi 21h45; vendredi samedi 16h30 | 22h15; dimanche 18h40 | 20h50 La Religieuse mercredi jeudi lundi mardi 14h10 | 16h35 | 19h15; vendredi samedi 14h10 | 16h35 | 19h45; dimanche 10h35 | 14h | 16h20 Cloud Atlas VO jeudi 16h30 | 20h30; lundi 14h15 | 20h30 VF mercredi 20h30; vendredi 14h15 | 21h15; samedi 21h15; dimanche 18h; mardi 14h15 | 20h30 La Chute de la Maison Blanche mercredi lundi mardi 14h | 19h05 | 21h35; jeudi 16h30 | 19h05 | 21h35; vendredi 14h | 16h30 | 19h35 | 22h05; samedi 14h | 19h35 | 22h05; dimanche 10h40 | 14h15 | 16h45 | 20h30 40 ans mode d'emploi mercredi jeudi lundi mardi 16h20 | 21h25; vendredi samedi 16h20 | 21h50; dimanche 14h | 20h40 Sous le figuier mercredi jeudi lundi mardi 14h20 | 16h25 | 19h40; vendredi 14h | 16h05 | 20h15; samedi 16h05 | 18h10 | 20h15; dimanche 10h50 | 16h15 | 18h25 Le Dernier Exorcisme Part 2 mercredi jeudi lundi mardi 21h45; vendredi 18h10 | 22h20; samedi 14h05 | 22h20; dimanche 14h15 | 20h55

SOUS LE FIGUIER

(France 1H32 Comédie dramatique) D’Anne-Marie Etienne, avec Gisèle Casadesus, Anne Consigny, Jonathan Zaccaï. Nathalie et Christophe pensaient aider Selma, 95 ans, à finir dignement un parcours déjà riche en l’emmenant avec eux au bord de la Moselle. C’est la vieille au bord du tunnel où perce la lumière blanche qui leur donnera un beau cadeau, une leçon de vie. Sous le figuier possède tous les rouages émotionnels pour faire pleurer Margot, mais manque d’originalité pour passionner le critique.

THE PLACE BEYOND THE PINES

(USA 2H20 Thriller) De Derek Cianfrance, avec Ryan Gosling, Bradley Cooper, Eva Mendes. Luke, cascadeur à moto, se découvre un fils. Il décide de braquer des banques, ça rapporte plus pour nourrir sa famille retrouvée. Avery, flic ambitieux, souhaite s’élever au sein d’une hiérarchie gangrenée par la corruption. Il se lance à la poursuite de Luke. Quinze ans plus tard, leurs fils se retrouvent face à face pour clore une boucle commencée par leurs pères. Nous ne sommes ni tout blancs ni tout noirs, mais de nuances où le bien et le mal se tirent la bourre. Comme le film, ni bon ni mauvais, qui est parcouru parfois de fulgurances et de dépits.

UN P’TIT GARS DE MÉNILMONTANT

gros plan

LA RELIGIEUSE

(France 1H54 Drame) De Guillaume Nicloux, avec Pauline Etienne, Isabelle Huppert, Louise Bourgoin.

Dans le murmure des étoffes, des pas glissants sur la pierre, rythmés par la prière et la vie sacrifiée à Dieu, la jeune fille croyante ne trouve pourtant pas sa foi dans ce lieu clos où pour elle, Dieu semble absent. Elle doute du bien-fondé d’une vocation qui ne lui convient pas. Si Dieu est amour, pourquoi la punit-elle, pourquoi la condamner à vivre en recluse ? Le jour de recevoir le voile, refusant le mensonge, elle dit non. La jeune mère supérieure n’entend pas les réclamations de la jeune novice et lui fait subir les foudres du Seigneur. Elle la place au banc des parias, l’humilie chaque jour un peu plus. Suzanne ne compte plus les privations, punitions qui la conduisent à prendre un avocat pour se rebeller définitivement. Elle obtient de changer de lieu et, après l’enfer, elle se retrouve chez Madame la mère supérieure d’un couvent plus ouvert où la lecture, le chant, la musique et l’amour baignent chaque jour dans la joie de Dieu. Madame a d’autres vues plus physiques sur la jouvencelle qui finira par s’enfuir et retrouver le monde des profanes. Guillaume Nicloux quitte un instant les scènes hantées du crime pour celles des couloirs sombres des couvents. Après Rivette, en 1967, il se voit interdit par la censure avec sa version. Dans cette nouvelle adaptation aux allures de classique, c’est une Religieuse plus moderne que nous livre le réalisateur. Le regard doit fouiller les recoins. Il aborde des thématiques liées à la Révolution française qui, hélas, s’avèrent toujours d’actualité. C’est en premier lieu le choix de sa destinée, la libération de la femme, l’enfermement, la sexualité au sein des couvents, l’asservissement et l’esclavage contre lesquels la Révolution luttera. Au-delà de Dieu, ce sont les intérêts des sœurs, des parents, de la société qu’affronte la jeune Suzanne. C’est un film extrêmement contemporain par les questions qu’il soulève. Nous aimons beaucoup. Cette semaine retrouvez les interviews de l’équipe de La Religieuse et les versions longues des sorties sur www.cine-region.fr et le mercredi notre chronique France Bleu de 18H à 18H30.

M usique : la Griffe Velours

Primo : parce que si la musique brésilienne était le mont Olympe, alors Joao Gilberto serait Zeus, Jorge Ben serait Apollon et Tim Maia serait Pan. C'est à dire un jouisseur, un esprit libre, un épicurien. En somme un musicien brésilien de génie dans des 70's ouvertes à toutes les expérimentations. Avant-dernier d'une fratrie de 19 enfants (!), papa de 6 enfants conçus avec 5 mamans, l'odyssée de l'un des secrets les mieux gardés de la musique brésilienne commence lorsque le jeune Tim, alors âgé de 17 ans, quitte son pays natal pour tenter sa chance aux Etats-Unis avec 12 $ en poche. Après une brève carrière dans la petite délinquance, Tim est rapatrié chez lui par un oncle Sam passablement irrité. De retour au pays, le jeune Tim se concentre sur sa musique. C'est en l'invitant sur l'un de ses albums qu' Elis Regina, gloire nationale, lui ouvrira la porte de la notoriété et donnera à sa carrière un essor décisif. Suivront une trentaine d'albums, l'enrôlement

x

(France 1H30 Policier) D’Alain Minier, avec Olivier Marchal, Smaïn, Catherine Marchal. Jo sort de prison et retrouve, 15 ans plus tard, son quartier de Ménilmontant. Tout a changé. Le paysage qu’il découvre l’éloigne du bon vieux temps. Il doit non seulement se réadapter mais aussi faire face aux jeunes délinquants qui ont également changé. Vous allez me dire, une histoire de plus sur un taulard qui tente, une fois de plus, de se réinsérer. Alain Minier crée la surprise en donnant vie à un vrai univers social, non dénué d’une patte, à défendre.

WARM BODIES

(USA 1H37 Epouvante) De Jonathan Levine, avec Nicholas Hoult, Teresa Palmer, Analeigh Tipton. Encore une histoire de zombies, un virus transforme des humains en cannibales carnassiers. R, un mort vivant, sauve la jeune Julie des crocs acérés de ses semblables. Grâce à l’amour qu’il porte à la belle, le virus semble régresser il redevient de plus en plus vivant. Et si l’amour sauvait le genre humain à la place de la guerre, c’est le message du film. Une fois de plus, une bonne idée de départ se dilue dans le manque de profondeur, un film moyen qui nous laisse sur notre faim.

x3 bonnes raisons d'écouter...Tim Maia : the existential soul of Tim Maia (Luaka Bop - 2012)

dans une secte persuadée que le salut des humains viendra des soucoupes volantes, avant une déchéance malheureusement prévisible au terme d' une vie qui ferait presque passer Ol'Dirty Bastard pour un membre des Castors Juniors. Secundo : parce que The existential soul of Tim Maia est un croisement parfait entre ses racines brésiliennes et ses expériences américaines. Cette somptueuse compilation se concentre en effet sur la période faste de Tim Maia, soit les années 71-78, période durant laquelle il réalise la synthèse de son héritage national (Samba, Bossa, Tropicalisme) et des chocs musicaux vécus lors de son court mais déterminant séjour aux Etats-Unis. C'est de son timbre puissant, qui pourrait le faire passer pour une version tropicale de Barry White, qu'il importe Rythm'n'Blues, Soul et Funk pour faire prendre des greffes qui pourraient sembler contre nature mais qui finissent toujours par prendre.

Difficile de résister aux accents proto-Disco de Do leme ao pontal, ou de bouder son plaisir en écoutant vibrer les cordes symphoniques de Bom Senso, placé sous l'influence d'autres génies visionnaires tels que Stevie Wonder ou Sly Stone (un état que Tim Maia a bien connu). Pour ne rien gâcher, le talent de musicien de Maia était doublé d'un talent de comédien : « je ne fume pas, je ne sniffe pas, et je ne bois pas. Mon seul problème, c'est qu'il m'arrive parfois de mentir un peu » disait-il souvent, un joint généreusement garni à la main. Tertio : parce que O caminho do bem figure sur cette compilation. Et que tout disque pouvant se targuer d'afficher O caminho do bem sur son tracklisting mérite d'être acquis. Pourquoi ? Parce qu'il s'agit du meilleur morceau d'une des meilleures bandes originales d'un des meilleurs films de ces 30 dernières années. Toute personne ayant vu la Cité de Dieu, cocktail de Scarface et de Citizen Kane à la sauce bahianaise se souviendra avoir

immédiatement claqué des doigts en entendant la voix suave de Tim Maia chevaucher la ligne de basse moelleuse de Paulinho Guitarra. DJ Poom


15 x

ortrait P

troyes.lhebdoduvendredi. com

N°27 du 22 au 28 mars 2013

Catherine Boussard, vénérable maîtresse de la loge troyenne de la Grande Loge Féminine de France

Libre et franc-maçonne j'étais persuadée qu'il fallait avoir une certaine culture, un certain rang. Je me suis tout de suite intéressée à cette idée jusqu'à tomber sur la Grande Loge Féminine de France et on apprend que quand on veut être francmaçon, il faut être patient », se souvient-elle. C'est ainsi qu'elle arrive à Troyes, dans la Loge féminine, où chacune des membres a des responsabilités bien définies. « Il y a celles qui s'occupent des apprentis, celles des comxLe secret de la franc-maçonnerie pagnonnes, l'oratrice, la secréa toujours suscité bon nombre de taire... Quand on entre la première fantasme. « Que font-ils ? De quoi année, on est apprentie. On ne fait parlent-ils  ? » Mais, prévient qu'écouter, sans avoir le droit de Catherine Boussard, aujourd'hui prendre la parole. La seconde vénérable maîtresse de la Grande année, on devient compagnonne, il Loge Féminine de France, « ce que faut se lancer et s'exprimer. C'est nous ne pourrons jamais faire, c'est toujours impressionnant mais cela partager ce que nous vivons ». Cela se passe avec des regards d'encourfait dix ans qu'elle a rejoint La agement, il y a aussi la musique qui Grande Loge Féminine de France, rythme les tenues ». Au fil des la première obédience maçonnique années, Catherine Boussard a enfilé féminine de France. Dix plus tard, l'auge de vénérable maîtresse, pour deux années, elle se souvient très bien comment elle « La franc-maçonnerie « sans rien demander car tout se fait y est entrée. Cette s'ouvre aux femmes naturellement ». habitante de HauteAu sein de l'obéMarne, près de qui osent » » dience, les profils Chaumont, aujourd'hui en retraite, était attachée de sont nombreux. «  Nous avons presse. Et c'était en organisant un toutes des parcours différents et rallye des gazelles, une épreuve nous avons aussi besoin de 100% féminine, avec des femmes moments entre femmes. La plupart de 19 à 72 ans, regroupant 19 du temps, on n'y vient pas pour nationalités différentes, qu'elle y a chercher quelque chose mais parce pensé pour la première fois. « Un que nous avons envie de construire journaliste m'avait demandé si quelque chose » ajoute-t-elle. Soij'avais déjà pensé à être franc- même tout d'abord, puis ensemble. maçonne. Cela m'avait surprise car Construire à 14 000 - c'est le nom-

Deux fois par mois, quarante-quatre membres de la Grande Loge Féminine de France se retrouvent à Troyes et se penchent sur le monde. Catherine Boussard en est la vénérable maîtresse et parle sans tabou de son obédience, qui d'ailleurs, sera mise en lumière lors d'une conférence publique, demain samedi.

Catherine Boussard est la vénérable maîtresse de l'obédience troyenne La grande loge féminine de France. © L'hebdo du vendredi

bre de femmes qui ont rejoint cette obédience en France et dans le monde - c'est ce qui pousse ces franc-maçonnes à bâtir une société plus consciente, plus harmonieuse, plus équitable, plus fraternelle, avec une attention particulière au respect des droits des femmes. « On travaille sur différents thèmes de réflexion, ce peut être « la gestation pour autrui », la nanotechnologie, la place des femmes dans la société, des thèmes qui font réfléchir et nous sommes des mil-

xConférence publique à Troyes C'est autour du livre « Cris, révoltes et dévoilements » par la Grande Loge Féminine de France que Marie-France Picard, qui a été Grande maîtresse, et François Carer, présenteront l'ouvrage qui servira de fil conducteur. Une partie sera consacrée à la présentation de la Grande Loge Féminine de France par Jeannine Augé qui en a été la Grande Maîtresse, une autre sur la ligne éditoriale de la GLFF sous la conduite de Marie-Dominique Massoni, directrice de la publication, enfin sur les actions de la GLFF (Actions publiques ou auditions de l'obédience féminine par des institutions françaises ou européennes). La conférence sera suivie d'un débat. Samedi 23 mars à 15h, à Hôtel de ville de Troyes (Entrée libre).

H o ro s c o p e

x Bélier du 21.03 au 20.04 Ayez une oreille attentive à tout et canalisez votre énergie dans les échanges. Votre curiosité vous poussera à vous intéresser à toute opportunité susceptible de faciliter la concrétisation de vos projets.

x Taureau du 21.04 au 20.05 Si vous êtes en couple, l’heure est venue de prendre d’importantes décisions. Au niveau professionnel, la priorité sera donnée à tout ce qui vous permettra d’évoluer et de vous enrichir.

x Gémeaux du 21.05 au 21.06 si vous travaillez dans un secteur lié à la beauté, les conditions idylliques vous permettront d’améliorer vos résultats. Célibataire, la rencontre tant attendue, pourrait peut-être avoir lieu : laissez-vous guider par votre cœur.

x Cancer du 22.06 au 22.07 Pour une fois, c’est à travers une équipe de travail que vous donnerez le meilleur de vous-même, mais à condition que vous puissiez tout du moins orienter les autres. Mais, attention, car votre tendance naturelle à vouloir tout régenter ne tardera pas à se manifester.

x Lion du 23.07 au 22.08 La semaine sera excellente pour mener à bien des actions. Ce ne sera pourtant pas de tout repos car quelques tâches ardues vous seront réclamées. Préparez-vous assumer de nouvelles responsabilités.

x Vierge du 23.08 au 22.09 Il y aura probablement un changement d'organisation ou peut-être un déplacement à envisager. Dans tous les cas, la réflexion reste nécessaire avant toute décision. Sur le plan affectif, rien de particulier à signaler.

liers à le faire. Aujourd'hui, la Grande Loge Féminine de France est consultée au même titre que le culte », précise Catherine Boussard qui pense qu'en « recoupant différents points de vue, on se forge une idée ». La vénérable maîtresse ne se voit pas comme une militante, mais comme quelqu'un qui veut faire avancer les choses. « On est toutes à la recherche d'un idéal, nous avons toutes des valeurs à partager, souvent les mêmes que les autres obédiences. Mais notre spécificité est féminine et on s'intéresse à d'autres sujets moins sensibles que pour d'autres obédiences, comme définir la condition féminine » expose Catherine Boussard. Mais qui sont ces femmes qui appartiennent à la Grande Loge Féminine de France  et pourquoi

x Balance du 23.09 au 22.10 Aujourd'hui, animé(e) d'une grande volonté et d'une forte détermination, vous vous retrouverez dans des circonstances où vos qualités morales et votre savoir-faire seront sollicités.

x Scorpion du 23.10 au 22.11 On vous sollicitera de toutes parts ; vous jouerez parfaitement le rôle de guide, auquel on vous conviera. Vous apprécierez la façon dont on vous fera confiance. Faites preuve d’équité ! x Sagittaire du 23.11 au 22. 12 Il n'y aura pas une minute à perdre. Sur le plan professionnel, tout vous sourira. Des points nouveaux viendront vous encourager dans votre métier. Vous entendrez parler d’avancement.

franchissent-elles le pas ? « Ce sont des enseignantes, des aides à domicile, des psychologues, des femmes âgées d'une trentaine d'année à 80 ans ». Les 1 er et 3e mercredis de chaque mois, les 44 « soeurs » de la Grande Loge Féminine se retrouvent lors des tenues qui s'achèvent par des agapes « en toute convivialité ». « La franc-maçonnerie s'ouvre aux femmes qui osent, qui vont jusqu'au bout de leurs interrogations. Nous cherchons la vérité tout en gardant notre esprit critique et notre liberté ».

Géraldine Pion

www.glff.org/franc-maconneriefeminine-accueil

x Capricorne du 23.12 au 20.01 Aujourd’hui, que de bouleversements et de changements heureux vous attendent avec, à la clé, le succès et les honneurs ! Votre ambition vous conduira à des actions de grande envergure.

x Verseau du 21.01 au 19.02 Restez optimiste et ouvert(e) à l’imprévu. Car des nouvelles inopinées vous parviendront, à votre grand étonnement d'ailleurs, et résoudront certaines de vos difficultés actuelles.

x Poissons du 20.02 au 20.03 Vous ferez du ménage dans votre entourage, dans votre milieu professionnel et privé. Il est peut-être temps de mettre un terme à une situation qui vous pesait déjà depuis quelque temps.

Benoit MELVHILLE


Du 8 mars 3 1 0 2 l i r v a 3 au 1

LIQUIDATION avant travaux

*sur produits signales en magasin. Récépissé de déclaration 13-01 du 4 janvier 2013.

*

ST-PARRES-AUX-TERTRES - Aires des moissons Du lundi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 19h


L'Hebdo du Vendredi, Troyes, 27