Page 1

Point d'étape sur Cali, Tryo et les La chasse En Champagne-Ardenne, Basket, Châlons-Reims la mutation de la Vallée aux slameurs les emplois d'avenir cherchent sur le podium en attendant Fatals Picards aux Saint-Pierre P.4 Moissons Rock P. 12 est ouverte ! P.5 des employeurs P.8 les play-offs P.11 c h a l o n s . l h e b d o d u v e n d r e d i .

c o m

É D I T I O N C H Â L O N S JOURNAL GRATUIT D’INFORMATION N°217 du 3 au 9 mai 2013

Un 1 mai Grantil en tête

Les défenseurs de l'emploi et du savoir-faire industriel n'ont pas chômé ce mercredi 1er mai. A Châlons, pluie et discorde nationale entre les différentes organisations syndicales obligent, la mobilisation s'est avérée beaucoup moins importante que les années précédentes. Une centaine de manifestants seulement, et l'abandon du traditionnel défilé. Pendant ce temps, en Belgique, les protagonistes du dossier Grantil / Grandeco ont vécu un bras de fer long de 12 heures, sans parvenir au moindre accord. Les discussions devraient reprendre ce vendredi après-midi à Bercy. P. 3

er


2x

H umeurs ÉDITO

xMarchand d'art de talent Quand un de mes proches se vante d'avoir revendu sa citadine d'occasion 2 000€ audessus du prix de l'Argus, je le félicite. Pas vous ? Que reproche-t-on à Claude Guéant, finalement, si ce n'est d'avoir vendu pour près de deux fois leur valeur estimée deux toiles 30 par 60 cm signées Andries Van Eertvelt, qui, comme tous les peintres ou presque, connaît une reconnaissance posthume. Bon, pour les autres, il n'y a pas eu besoin de l'entremise involontaire d'un ancien ministre... D'accord, Artprice, société spécialisée en tracking du marché de l'art, dit qu'un Van Eertvelt, en moyenne, ça se touche pour 41 000€. Et que les deux tiers de son œuvre sont vendus audessous du billet de 100 000. Et que même si, vendues par deux, des toiles sont mieux valorisées - le marché de l'art ne s'y entend pas en dégressivité -, arriver au demi-million pour ces deux marines, c'est beaucoup. Donc louche ? Mais qui dit que Claude Guéant n'est pas un marchant d'art de talent, un expert en négociation, capable de prendre pour un gogo un acheteur, même « un ami avocat » ? Ah, oui, lui... Tony Verbicaro

La météo Vendredi

Samedi

7° 18°

Dimanche

Lundi

7° 21°

Qualité de l’air 4

Vendredi 3 mai

Samedi 4 mai

6° 18° 9° 17°

Dimanche 5 mai

Moyen

L’indice varie de 1 – très bonne qualité de l’air à 10 – très mauvaise qualité de l’air.

L’hebdo du ve ndredi édité par la SARL B2M Editions Journal hebdomadaire gratuit d’information locale Siège social : 195, rue du Barbâtre à Reims

T él. 03 26 3 6 50 13 E-mails : Rédaction : redaction@lhebdoduvendredi.com Publicité : publicite@lhebdoduvendredi.com Newsletter : newsletter@lhebdoduvendredi.com Directeur de la publication : Frédéric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com) Journalistes : Julien Debant, chef d’édition Reims (julien.debant@lhebdoduvendredi.com) Tony Verbicaro, chef d’édition Châlons/Epernay (tony.verbicaro@lhebdoduvendredi.com) Aymeric Henniaux (aymeric.henniaux@lhebdoduvendredi.com) Responsable commercial : Philippe Dudel (philippe.dudel@lhebdoduvendredi.com) Responsable diffusion : Yoann Ruin (yoann.ruin@lhebdoduvendredi.com) Administration : Martine Bizzarri - Infographiste : Anne Rogé Parution le vendredi matin Imprimé par IPS à Amiens

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°217 du 3 au 9 mai 2013

Le chiffre

8 888

C'est le nombre de projets de recrutement à Reims en 2013 selon un article paru dans Le Nouvel Observateur actuellement disponible en kiosque. Le magazine a obtenu ce chiffre à partir de la dernière enquête BMO (besoin en main d'oeuvre) réalisée par Pôle Emploi. Un chiffre qui peut à première vue paraître étonnant alors que le chômage atteint en Champagne-Ardenne, comme partout ou presque en France, des niveaux records. Au total, ce sont 1,613 millions de recrutements qui sont prévus cette année au niveau national, soit 0,3% de plus qu'en 2012. Ce sont les départs à la retraite, plus nombreux en 2013, et la mobilité des salariés qui ouvrent ces possibilités. Dans la cité des sacres, le top 5 des métiers les plus recherchés sont : employés polyvalents de cuisine, employés de libre-service, secrétaires, représentants auprès des particuliers (dont agents immobiliers) et aides-soignants.

Coup d'œil sur le monde x In live from...Mars La société hollandaise Mars One vient de lancer un appel à candidatures en vue de trouver 24 candidats pour un voyage unique vers la planète rouge. Particularité de cette traversée d'un nouveau genre : il s'agit d'un billet simple, sans retour possible. Parallèlement à leur périple, une émission de télé-réalité suivra les participants au cours de leur aventure. D'ores et déjà, deux voyages sont programmés, en 2022 et 2024. Mars One souligne que chaque candidat devra faire preuve de créativité, ténacité et de compréhension des autres. Pour le moment, 10 000 candidatures spontanées auraient déjà été reçues. La société organisatrice souligne qu'idéalement, les futurs voyageurs devraient pouvoir maîtriser l'anglais. Sûr, cela pourrait être utile pour communiquer avec les petits hommes verts...

x Grève d'un nouveau genre La semaine dernière, c'est un préavis de grève bien particulier qui a été posé pour le 3 juin prochain à la Régie des Transports de Marseille (RTM). Principal motif de mécontentement des 1 600 salariés : le nouveau pantalon imposé par la direction. Jugé « trop serré, peu confortable et d'un coloris

douteux », le nouveau vêtement, considéré comme un « déguisement raté », ressemblerait en outre trop à l'uniforme de la gendarmerie nationale. En réalité, cette contestation contre cette charte de l'habillement, récemment appliquée, trouve principalement sa source dans le refus du personnel de la société de transport d'accepter de porter une tenue « choisie unilatéralement par la direction sans tenir compte des observations de la commission habillement ». x Effet collatéral A quelques mois des prochaines Coupe des Confédérations et Coupe du Monde de football qui se dérouleront au Brésil, l'Association des professionnels du sexe a commencé à mettre en place des cours de langue assez surprenants. En prévision des arrivées massives de supporters, venus notamment du continent européen, la structure propose aux prostituées vivant et « travaillant » dans les principales métropoles où se dérouleront la majorité des matches de football, de profiter gratuitement de cours d'anglais. L'objectif étant d'apprendre les bases de la langue de Shakespeare de manière à faire connaissance le plus rapidement possible avec les clients. A raison de deux heures heb-

domadaires, les cours sont censés donner aux péripatéticiennes les bases pour communiquer, avec toutefois une leçon particulière sur la négociation des tarifs. Bien loin du ballon rond quand même... x Heureuse journée Jonathan Soriano, jeune attaquant espagnol de l'équipe de football de Salzbourg, évoluant actuellement en première division autrichienne, se souviendra sans l'ombre d'un doute du samedi 20 avril 2013. En début d'après-midi, le joueur, plutôt que de s'entrainer avec ses partenaires avant le match du soir, avait reçu l'autorisation de se rendre à l'hôpital local, auprès de sa conjointe, afin d'assister à la naissance de son troisième enfant. L'heureux événement arrivant finalement quelques heures en avance, Soriano prévient alors son coach de sa disponibilité pour la seconde période de la rencontre. L'équipe étant tenue en échec au retour des vestiaires, l'entraîneur donne alors son aval à l'attaquant pour entrer sur le terrain. Un choix payant puisque le joueur marquera par trois fois, réalisant un superbe coup du chapeau. Trois buts et un bébé en une demi-journée, pas mal !

LIQUIDATION

w ww.l hebd oduve ndre di .co m

JUSQUʼAU 27 MAI 2013

TOUT DOIT DISPARAÎTRE - AVANT CHANGEMENT DʼADRESSE

VAL DE MURIGNY 12 rue Edmond Rostand Route dʼEpernay REIMS N° dʼautorisation L.13-006


3x

A la une

w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m

N°217 du 3 au 9 mai 2013

Grantil - Grandeco

La saga continue, en France et en Belgique

Cheminots, sapeurs-pompiers, fonctionnaires, retraités, facteurs... Trop peu pour défiler dans les rues de Châlons, les manifestants du 1er mai ont toutefois représenté de nombreuses professions © l'Hebdo du Vendredi

Manifestation du 1 er mai

Les syndicats restés « à la Maison »

300 euros sur les retraites, indexée sur les salaires et non sur les indices Insee. Une bagatelle qui permettrait de rattraper le retard pris ces quinze dernières années. » Un peu plus loin, Gérard Berthiot fait également partie des habitués. « Je suis là en tant que vice-président du Conseil régional et militant socialiste, par solidarité avec le monde du travail. Je manifeste au 1er mai depuis que je suis étudiant ! Aujourd'hui, être syndiqué ou syndicaliste reste difficile dans notre pays. Ce rassemblement constitue un moment fort, très important. » xBeaucoup s'en doutaient. La mobilisation Sur place, la CFDT et la FO manquaient à du 1er mai n'a pas été aussi importante que l'appel. Au grand regret de Daniel Garda, d'habitude à Châlons. Faute d'être assez nomsecrétaire général de la CGT locale. « J'ai breux, les manifestants ont même abandonné invité toutes les organisations à nous rejoinle traditionnel défilé dans les rues. Malgré dre, y compris celles ayant signé l'ANI, car tout, l'esprit militant était au rendez-vous. Tout notre appel reste unitaire. comme les parapluies aux Seule la FO m'a répondu, couleurs syndicales, et les précisant qu'elle laissait brins de muguet. « Chaque L'industrie locale libre choix à ses syndiqués année, après la manifestainquiète pour l'avenir et militants de manifester tion, j'en offre à mon ou non. On regrette cette épouse », confie en souriant division, mais on ne s'en sent pas responRoger Duménil, secrétaire général de l'Union sables. » Si la CGT décrie les plans d'austérité des retraités châlonnais. « Nous sommes une menés en Europe, elle revendique aussi une petite centaine aujourd'hui, contre au moins meilleure sécurité sociale professionnelle en 600 il y a deux ans ! On se bat, entre autres France. « Avec des droits individuels transpochoses, pour une augmentation immédiate de

Le temps maussade et la discorde des organisations syndicales concernant l'Accord national interprofessionnel sur l'emploi (ANI) ont eu raison de la traditionnelle effervescence du 1er mai à Châlons. Pas de horde, ni de défilé. Les manifestants sont restés à la Maison des Syndicats.

sables d'une entreprise à l'autre. Nous réclamons également l'augmentation du Smic à 1 700 euros, ainsi que des minima sociaux. Le capital d'une boîte peut représenter jusqu'à 50 % de sa masse salariale. Le coût du travail n'a rien à voir avec les difficultés des entreprises, comme on veut nous le faire croire. » Du côté de l'industrie locale, largement représentée, le discours tend vers l'inquiétude. « Nous sommes contre la politique actuelle et toutes ces fermetures d'entreprises, surtout dans l'automobile », explique Christophe, délégué CGT chez TI Automotive. « On vient d'apprendre que PSA stoppe l'activité de ses équipes de nuit à Sochaux. C'est un de nos clients directs. Même si aucun licenciement n'est prévu, on sait que l'année va être dure. » Dans le secteur de la construction et du bois, le site Lapeyre, à Saint-Martin-sur-le-Pré, semble sur la mauvaise pente. « Les ventes ne sont pas au rendez-vous », déplore Daniel, représentant CGT. « Nos camions sont pleins, mais ne quittent pas le site. Malheureusement, on va devoir passer au chômage partiel. Quelques journées courant mai, puis plusieurs semaines cet été. 186 salariés sont concernés, tous statuts confondus. »

Sonia Legendre

Vendredi dernier, dans les locaux de l'IPI, les ex-salariés de Grantil ont retenu pendant près de dix heures l'un des actionnaires belges de Grandeco. En cause : le silence radio de la holding suite à l'offre globale de rachat présentée deux semaines auparavant, et cette fâcheuse impression d'être menés en bateau. Aux alentours de 22 heures, ils votaient à l'unanimité pour le laisser repartir. « Cette retenue s'est déroulée dans des conditions tout à fait acceptables, sans aucune violence. Il s'est restauré, et rentre chez lui librement, après ce qu'on pourrait appeler une grosse journée de travail », précise Franck Leclère, délégué syndical. Ce mardi, sur convocation du Préfet, tous les acteurs du dossier devaient se réunir pour l'aborder une nouvelle fois, à Châlons. Mais la rencontre s'est finalement déroulée à Bruxelles, à la demande des Belges. Verdict : douze heures de négociations, une ambiance des plus tendues et toujours aucun accord trouvé. « Tous les interlocuteurs étaient présents. Les créanciers, trois curateurs, les représentants de Grandeco, les élus champardennais, l'Urscop, des experts, des avocats, etc. Les flamands sont très durs en affaires. Ils parlaient entre eux et dans leur langue, devant nous. Sans prêter aucune attention à l'autorité du Préfet et des autres élus. Un manque total de respect. Résultat : notre offre semble convenir aux curateurs et aux banques, mais Grandeco bloque encore sur les conditions commerciales mises sur la table. » La discussion devait reprendre le lendemain, en sous-préfecture de Reims, mais s'est vue annulée au dernier moment par les Belges. Prochain rendez-vous : ce vendredi, à 15h30 et à Bercy. « On espère qu'elle ne sera pas annulée une nouvelle fois. Il faut absolument trouver des solutions pour pouvoir démarrer notre projet de Scop, et lui permettre de se développer. » A suivre...

S.L


4x

ociété S

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°217 du 3 au 9 mai 2013

Rénovation urbaine

La Vallée Saint-Pierre en pleine mutation

en fluidité », explique Patrice Ballée, chef de service Ingénierie à la mairie. « A terme, il est question de moderniser la halte-garderie et d'agrandir la cour de l'école maternelle. » Sur proposition du conseil municipal des Sages et en lien avec les associations et le centre social, dix jardins familiaux ont pu être construits au pied de deux immeubles. Des espaces écolos, intergénérationnels et conviviaux, qui pourront être multipliés sur demande des familles. Un peu plus loin, histoire de reconxLes habitants, de la Vallée et quérir l'espace public et de structurer d'ailleurs, s'en souviennent encore. Fin davantage le quartier, un mail piéton2010, pas moins de 60 logements nier/cycliste traverse la rue Chopin, étaient démolis rue Frédéric Chopin, ce secteur aux comdans le cadre de la réno431 logements relie merces, puis donne sur vation urbaine déployée un terrain multisports, réhabilités sur le quartier. Deux ans testé et approuvé par les avant cela, la barre par la Ric jeunes. Une antenne de la Debussy s'était déjà vue Renaissance immobilière châlonnaise entièrement réhabilitée. L'idée : (Ric) devrait prochainement s'imrelooker ce coin de Châlons pour planter sur la placette située en bout de ajouter à sa fonctionnalité et au bienrue, pour plus de proximité avec les vivre des riverains. Les travaux ont locataires. Une bonne idée, d'autant considérablement avancé depuis. A que l'organisme gère la partie « réhacommencer par le réaménagement de bilitation résidentielle » du projet. « Au la place commerciale, revêtue de dalles total, la rénovation concerne 431 logeen granit et désormais accessible aux ments, répartis sur cinq immeubles. personnes à mobilité réduite. « Nous 230 sont d'ores et déjà réhabilités », avons également revu son parking et souligne Alain Marjolet, directeur son sens de circulation, pour gagner

La réflexion pour moderniser le quartier de la Vallée SaintPierre ne date pas d'hier. Les premiers coups de pioches ont été donnés en 2008, et devraient se poursuivre jusqu'en 2015. Point d'étape sur ce chantier d'envergure, chiffré à plus de 13 millions d'euros.

général délégué de la Ric. « Nous terminerons d'ici la fin de l'année les logements du n°2 au n°14 rue Chopin, puis nous interviendrons sur la tour Bach. Le chantier devrait se terminer en 2015. » Expertises techniques à l'appui, tout a été prévu pour améliorer le confort des locataires, et maîtriser leurs dépenses d'énergie : rénovation des toi-

S N O I T PROMO IR ! A SAIS

mai 2013 jusqu'au 5

à partir de

490

€ 599

Géraniums lierre simple

Tomates Greffées plant en pot de 1 litre Variété à découvrir en magasin

tures et des caves, mise aux normes électriques, isolation et performance thermique boostées, ascenseurs et portes d'entrées modernisés, etc. « L'architecte Michel Grzeszczak a dessiné de nouveaux modèles d'immeubles et de halls pour cette opération. Après travaux, les logements passent de l'étiquette énergétique E à l'étiquette C. »

Soit une baisse moyenne de 130 Kwh au m2 consommés sur l'année, et des factures plus légères, forcément. Prochaines étapes ? La requalification de l'avenue Beethoven, puis la création d'une liaison entre le quartier et le site de l'ancien hôpital militaire Bayen.

La réhabilitation des logements engagée à la Vallée Saint-Pierre se poursuivra jusqu'en 2015 © l'Hebdo du Vendredi

le pack de 10 plants

de à partir

290 Oeillet d'inde La barquette de 10 plants

Sonia Legendre

UMP

MAM, idole des militants xUne cinquantaine de militants

s'était réunie à la permanence marnaise de l'UMP, ce lundi à Châlons. Parmi eux, le premier magistrat, Bruno Bourg-Broc, mais aussi le président du Conseil général, René-Paul Savary, qui, même sur béquilles, a fait le déplacement pour accueillir Michèle Alliot-Marie. Si tous les partisans n'avaient pas encore lu « Au coeur de l'Etat », dernier ouvrage de l'ancienne ministre, ils n'ont pas tari d'éloges à son égard. « Une per- Michèle Alliot-Marie a profité de sa venue aux entretiens Cavallier sonne très compétente, recon- de Châlons pour rencontrer les élus locaux et les militants © nue aux yeux des Français. Elle l'Hebdo du Vendredi a longtemps été membre du gouvernement, dommage que ce soit terminé », déplore Romain Desanlis, délégué de la circonscription vitryate. De l'avis de ces trois militantes, « il faut un certain charisme pour être aussi bien acceptée dans le monde de la politique, notamment par l'Armée. Voici une femme qui pourrait être présidente ! Et dont le discours donne envie de se battre. » Mais quid de la polémique autour de son voyage au Maghreb et de ses entretiens avec Ben Ali ? « Peanuts ! Rien à voir avec l'affaire Cahuzac ! », répond-on d'une même voix. Retardée par une alerte à la bombe dans la capitale, l'ex-élue, en arrivant, a concédé : « On est mieux à Châlons qu'à Paris ! » Et de remercier « Bruno, Valérie (ndlr : Valérie Beauvais, secrétaire départementale de l'UMP) et tous les militants, qui font la force du parti et de nos idées. » Evidemment, les reproches à l'actuel gouvernement n'ont pas manqué. « François Hollande devait être le président du pouvoir d'achat. Les Français voient bien qu'il n'en est rien. Je ne vais même pas vous dire ce qu'est l'image de notre pays à l'étranger. Sans parler des attaques du PS contre Angela Merkel. Je pense que les socialistes doivent absolument revoir leur politique. Les prochaines échéances électorales vont nous permettre de nous exprimer sur notre conception du mérite républicain et du respect des citoyens. » Champagne, dédicaces et photos-souvenirs ont conclu cette rencontre, préalable à une séance des Entretiens Cavallier, à l'Ensam, à laquelle MAM était invitée.

S.L


5x

ociété S

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°217 du 3 au 9 mai 2013

Concours « Slam ta rive »

xLe

Unis-Cités recherche slameurs

1er RAMa rend hommage à Lutzen et Takrouna

Qu'ils soient confirmés, en herbe ou en devenir, la chasse aux slameurs est officiellement ouverte ! Jusqu'au 24 mai, date limite d'inscription au concours « Slam ta rive », huit volontaires de l'association Unis-Cités iront à la rencontre des Châlonnais pour les encourager et les aider à y participer. x« Nous vous laissons ce petit bulletin d'inscrip-

tion, à compléter avec votre texte. Vous pouvez ensuite nous l'envoyer par mail, ou le déposer au centre social. Quelques lignes suffisent. Il y a de nombreux cadeaux à gagner ! » Lundi 22 avril, flyers et arguments en béton sous le bras, Adeline, Vicky et Clément ont arpenté les rues de la Rive gauche pour présenter le concours de slam aux habitants. Jeunes, moins jeunes, avertis ou néophytes... Peu importe leur profil, pourvu qu'ils aient des choses à raconter sur leur quartier. Et bien souvent, c'est le cas. En seulement une heure de temps, les volontaires d'Unis-Cités avaient déjà pu échanger sur le sujet avec une vingtaine de riverains. Un papa et ses enfants sur le retour de l'école, un groupe de copines lézardant au soleil, les footballeurs, etc. « Ils ont été ouverts, et très intéressés par le concours », se réjouit Clément. « Certains sont déjà inscrits, d'autres y réfléchissent, et ils vont en parler autour d'eux. En discutant ensemble, on s'est rendus compte qu'ils avaient plein d'idées à coucher sur le papier concernant leur quartier. Des

En Bref

Parmi les quinze batailles inscrites sur l'étendard du 1er Régiment d'Artillerie de Marine figurent celles de Lutzen et de Takrouna. Elles célèbrent respectivement leurs 200e et 70e anniversaires cette année. Une soirée de commémoration se déroulera dans les murs du Régiment ce vendredi 3 mai à partir de 21h. Au programme : une prise d'arme et la projection d'un film retraçant l'histoire du 1er RAMa. A découvrir également sur Facebook.

xLabel

Pavillon bleu à Châlons et sur le lac du Der

En échangeant avec les habitants, les volontaires d'Unis-Cités espèrent fédérer le plus grand nombre autour du concours « Slam ta rive » © l'Hebdo du Vendredi

souvenirs, des anecdotes, des suggestions parfois. » Il faut dire que les jeunes ont eu l'art et la manière d'aborder les Châlonnais. « C'est notre première session sur le terrain pour ce projet », confient-ils. « Nous irons du côté d'Orléans la prochaine fois puis aux quatre coins de Cités en Champagne, pour dénicher d'autres talents. Ce concours est une belle façon d'inviter les gens à s'exprimer. Le slam reste une forme d'écriture totalement libre, ouverte à tous. Et les auteurs sélectionnés auront la chance de présenter leurs textes sur scène, devant le public et le jury ! » Nul besoin d'être un pro des alexandrins ou un poète émérite pour se lancer, donc. Une seule condition : débuter par le vers « Sur ma rive, il y a... ». « L'idée est également de communiquer sur la fin des travaux de rénovation urbaine

engagés Rive gauche, et sur le nouveau visage du quartier. Nous travaillons en lien avec les collèges du coin, et des ateliers d'écriture sont proposés au centre social. » Les participants - que l'on espère nombreux - seront départagés à l'applaudimètre le 22 juin prochain, lors de l'inauguration de la Médiathèque Gulliver. Remise des prix courant septembre.

Sonia Legendre

Concours « Slam ta rive » - Gratuit et ouvert à tous - Date limite de dépôt des textes (550 caractères maximum) : vendredi 24 mai - Par mail à slamtarive@gmail.com ou dans l'urne du Centre social et culturel municipal de la Rive gauche (24, rue Henri Dunant à Châlons) Contact : 03 26 64 30 73.

OFFICE NOTARIAL DE L'ARQUEBUSE 18 rue de l'Arquebuse

L'Office français de la Fondation pour l'Education à l'Environnement en Europe vient d'attribuer à 92 ports de plaisance le label Pavillon Bleu 2013, symbole de la qualité environnementale des territoires. Dans la Marne, trois ports de plaisance reçoivent ce label : le relais nautique de l'Anse du Jard à Châlons-en-Champagne, le port de plaisance de Nuisement et la station nautique de GiffaumontChampaubert sur les rives du lac du Der. Le label Pavillon bleu récompense les efforts réalisés par les collectivités locales ou les gestionnaires de port de plaisance en matière de protection de l'environnement. Il est attribué en partenariat avec Eco-Emballages, partenaire historique qui se mobilise pour sensibiliser au geste de tri dans les sites touristiques. La présence d'un dispositif de collecte efficace fait partie des critères impératifs d'obtention du label, de même que la sensibilisation au tri.

LOCATION

F1- ST-MEMMIE, AVENUE JACQUES SIMON, dans résidence, environ 25 m², Cave, Loyer : 270,00 € - Prov./Ch. : 78,00 € Frais de bail : 285,00 €* Frais de cautionnement : 20,00 €** Classe énergie : F F2 - RUE DU FBG ST-ANTOINE, environ 39 m², dans petit immeuble, Chauff. Ind. Gaz LOYER : 324,00 € - PROV./CH. : 30,00 € FRAIS DE BAIL : 335,00 €* FRAIS DE CAUTIONNEMENT : 25,00 €** Classe énergie : G F3 - RUE LOUIS BABLOT, petite copropriété, Appt avec parquet, Cave, Grenier, Chauff. Ind. Gaz, Loyer : 396,00 € - Prov./Ch. : 55,00 € Frais de bail : 400,00 €* Frais de cautionnement : 30,00 €** Classe énergie : F

03 26 26 21 41

VENTE

F2 - AVE SARRAIL, dans copropriété, Cuisine équipée, Cave, Parking, Chauff. Collect., Loyer : 447,00 € - Prov./Ch. : 127,00 € Frais de bail : 450,00 €* Frais de cautionnement : 35,00 €** Classe énergie : E

F3 - RUE EUSTACHE DESCHAMPS, dans copropriété, environ 63 m², Cave, Garage, Chauff. Collect. Loyer : 388,00 € - Prov./Ch. : 163,00 € Frais de bail : 395,00 €* Frais de cautionnement : 30,00 €** Classe énergie : F

03 26 26 21 31

CHALONS, TRES BELLE MAISON DE MAITRE DE 9 PIECES AVEC BOISERIES, PARQUET ET CHEMINEES. SURFACE HABITABLE DE 240 M². 6 CHAMBRES. QUELQUES TRAVAUX RESTENT A PREVOIR. GARAGE. SOUS-SOL. SUPERBE TERRAIN DE 1003 M². DPE = F. REFS:M3492 PRIX:361 800 €

CHALONS, AGREABLE VUE SUR LA MOIVRE POUR CETTE MAISON DE 7 PIECES ENTIEREMENT RENOVEE AVEC DES MATERIEUX DE QUALITE. ENVIRON 143 M² HABITABLES. PIECES SPACIEUSES ET LUMINEUSES. 4 CHAMBRES. 1 BUREAU. GRENIER AMENAGEABLE. AUCUN TRAVAUX A PREVOIR. LE TOUT SUR UN TERRAIN DE 338 M². DPE = D REFS:M3514 PRIX:269 100 €

FAGNIERES, PROCHE DE TOUS COMMERCES, AGERABLE MAISON DE 5 PIECES. SALON SEJOUR DONNANT SUR TERRASSE. 3 CHAMBRES. GARAGE. JARDINET. INTERIEUR SOIGNE. DPE = D

AXE CHALONS / VITRY, ENTIEREMENT RENOVEE, CETTE AGREABLE MAISON DE 6 PIECES NE NECESSITE AUCUN TRAVAUX. SALON SEJOUR DE 30 M² AVEC POELE A GRANULES. 4 CHAMBRES DONT 1 EN RDC. TERRAIN DE 373 M². DPE EN COURS.

A 15 MINUTES DE CHALONS, CONSRUCTION RECENTE POUR CETTE RAVISSANTE MAISON DE PLAIN-PIED. TRES BELLE PIECE DE VIE DE 39 M² DONNANT SUR TERRASSE. 3 CHAMBRES. 2 SDB. GARAGE. TERRAIN DE 750 M². INTERIEUR SOIGNE. A VOIR ABSOLUMENT ! DPE = D REFS:M3509 PRIX:238 200 €

AXE CHALONS / VITRY, TRES BELLE MAISON TRADITIONNELLE DEVELOPPANT ENVIRON 185 M² HABITABLES. VASTE PIECE DE VIE DE 44 M² AVEC CHEMINEE DONNANT SUR TERRASSE. 4 CHAMBRES. BUREAU. SALLE DE JEUX DE 43 M². GRENIER AMENAGEABLE. GARAGE DOUBLE. SUPERBE TERRAIN DE 1414 M². DPE = E. REFS:M3516 PRIX:310 000 €

REFS:M3551 PRIX:171 300 €

F3 - RUE GRAVISSANTE, dans résidence, appt en RC avec parquet, cuisine équipée, Cave, Parking, Loyer : 555,00 € - Prov./Ch. : 80,00 € Frais de bail : 540,00 €* Frais de cautionnement : 40,00 €** Classe énergie : E

F3 - RUELLE SAINT-ALPIN, dans petit immeuble, Appt avec parquet, environ 62 m², Loyer : 485,00 € Prov./Ch. : 55,00 € Frais de bail : 480,00 €* Frais de cautionnement : 35,00 €** Classe énergie : F

F3 - AVE DE GAULLE, dans résidence, Appt en RC, Cuisine équipée, Grenier, Garage, Chauff. Ind. Gaz Loyer : 593,00 € - Prov./Ch. : 67,00 € Frais de bail : 580,00 €* Frais de cautionnement : 45,00 €** Classe énergie : D

F3 - RUE DU MONT LAMPAS, dans Résidence, cuisine équipée ouverte sur séjour donnant sur balcon, Garage, Loyer : 714,00 € - Prov./Ch. : 58,00 € Frais de bail : 685,00 €* Frais de cautionnement : 55,00 €** Classe énergie : E

F5 - ST-MEMMIE, dans résidence récente, appt dʼenviron 96 m² avec balcon, cuisine équipée, Cave, Parking, Chauff . Ind. Gaz Loyer : 710,00 € - Prov./Ch. : 165,00 € Frais de bail : 680,00 €* Frais de cautionnement : 55,00 €** Classe énergie : C

F4 - RUE DU CAMP DʼATTILA, dans copropriété, environ 105 m², salon donnant sur balcon, Cave, Garage, Loyer : 582,00 € - Prov./Ch. : 197,00 € Frais de bail : 565,00 €* Frais de cautionnement : 45,00 €** Classe énergie : E

MAISON - MONTEPREUX, Rue Clichat, maison de type F3, Jardin, Garage, Loyer : 439,00 € Frais de bail : 440,00 €* Frais de cautionnement : 35,00 €** Classe énergie : F

REFS:M3532 PRIX:186 700 €

CHALONS, SECTEUR HOPITAL, JOLIE MAISON ANCIENNE DE 116 M² HABITABLES AVEC SPACIEUX SALON SEJOUR DE 32M² AVEC PARQUET. CUISINE EQUIPEE. 4 CHAMBRES. SOUS-SOL. TERRAIN DE 508 M² AVEC PETITE DEPENDANCE. AUCUN GROS TRAVAUX A PREVOIR. DPE = E REFS:M3560 PRIX:193 900 €

CHALONS, PROCHE HOPITAL, ENVIRON 100 M²

HABITABLES POUR CETTE MAISON DE 6 PIECES.

2 CHAMBRES ET SDB EN RDC. SALON SEJOUR TRES LUMINEUX A L'ETAGE + 2 CHAMBRES. JAR-

DIN DE 231 M². GARAGE. STUDIO INDEPENDANT D'ENVION 30 M². DPE = D

REFS:M3563 PRIX:176 400 €

CHALONS, SUR AGREABLE TERRAIN DE 309 M², PLAIN-PIED D'ENVIRON 74 M² HABITABLES. SALON SEJOUR AVEC CHEMINEE AVEC CUISINE OUVERTE DONNANT SUR TERRASSE. 2 CHAMBRES SPACIEUSES. VASTE GARAGE. CAVE. DPE = E REFS:M3522 PRIX:145 500 €

ii*Frais effectivement supportés par le locataire indépendamment de ceux supportés par le propriétaire. ** Un cautionnement sera demandé si CDD, si période d'essai, si loyer supérieur à 33 % des revenus. HONORAIRES DE NEGOCIATION 5,00 % HT (5,98 % TTC) sur la partie du prix n'excédant pas 45 734,71 Euros et 2,50 % HT (2,99 % TTC) sur la partie du prix excédant 45 734,71 Euros.

*Frais effectivement supportés par le locataire indépendamment de ceux supportés par le propriétaire. ** Un cautionnement sera demandé si CDD, si période d'essai, si loyer supérieur à 33 % des revenus. Frais de bail négocié : deux mois de loyer hors taxes – T.V.A. 19,60 % en sus. Frais suivant décret n° 2007.387 du 21 Mars 2007.

Jean-Louis LANDES – François-Xavier GUERIN – Nathalie JACQUET-MAZARGUIL – Aymeric GEISS – Laurence CARLIER - notaires-arquebuse.com


6x

ociété S

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°217 du 3 au 9 mai 2013

Sarry - Journée 1900

Cours d'astronomie pour tous

Souvenirs de la belle époque !

L'art d'observer la voûte céleste...

xLe temps d'une journée, la commune de Sarry propose un grand plongeon au coeur de la belle époque. Celle où se côtoyaient labeur, joie de vivre et festivités en tout genre. « Nous organisons cette manifestation tous les deux ans. C'est la 5e édition », dixit Bruno Brémont, président de la commission culturelle. A l'origine, l'initiative visait à faire connaître le groupe « Danse 1900 » du village. Puis les animations et les participants se sont multipliés. « Il y en a pour tous les goûts. Le prêtre de notre paroisse donnera une messe en latin en l'église de Sarry, et les visiteurs pourront écouter l'orgue de Saint-Julien, qui date du 19e En marge du Tour de France 1903 reconstitué, les visiteurs siècle. » pourront s'essayer aux joies des vélocipèdes, ce dimanche à Les plus sportifs revivront l'une Sarry © DR des étapes du Tour de France 1903, reconstituée grâce aux tenues et aux vélos d'époque, s'il vous plaît ! Avec en prime, la possibilité de s'essayer aux joies des vélocipèdes. Les amoureux des belles carrosseries, quant à eux, auront le plaisir de découvrir une quinzaine d'anciens modèles. « Notamment une Citroën C4 de 1929. Plusieurs véhicules circuleront et formeront la caravane du Tour. » Et les moins téméraires opteront pour une balade en calèche. A l'honneur également, les métiers d'antan et plusieurs démonstrations de rémouleurs, ferronniers, cordiers et autres tonneliers. « Des agriculteurs viendront expliquer le battage à l'ancienne et le travail du bois, un marché artisanal sera ouvert toute la journée, ainsi qu'une exposition sur l'histoire de la bière. Dégustations possibles ! » Enfin, pour retranscrire l'esprit festif de l'époque, clowns, chanteurs, danseurs et artistes costumés surprendront les badauds au gré des rues sarrysiennes et des locaux municipaux. Journée 1900 - Dimanche 5 mai de 10h à 19h à Sarry - Entrée : 3 euros Restauration sur place - Renseignements au 06 80 51 25 82.

Sonia Legendre

xÀ l'occasion de ce nouveau cours d'astronomie,

Bernard Vochelet partagera ses bons tuyaux pour une observation des merveilles du ciel réussie. Démos pratiques à l'appui ! « Grâce au numérique, c'est presque devenu un jeu d'enfant. Un amateur habile peut, depuis son jardin, obtenir des images célestes bien meilleures que celles des astronomes de l'époque ! Ce cours s'adresse à tous ceux souhaitant sortir de la théorie. Ils pourront nous accompagner sur le terrain le vendredi soir, lors des séances d'observation du club. Plusieurs méthodes et instruments seront abordés. » Car pour un débutant, difficile de s'y retrouver parmi les innombrables modèles existants. « On peut déjà, rien qu'à l'oeil nu, identifier plusieurs objets et constellations. Une paire de jumelles vous permettra de contempler de plus près les amas d'étoiles ou la grande galaxie d'Andromède Messier 31 par exemple. Nous étudierons également le fonctionnement des optiques, des lunettes et des télescopes, ainsi que leur installation et leurs réglages. » Et si les caméras dernier cri offrent de très belles vues planétaires grâce à leurs capteurs photographiques, elles restent encore excessivement coûteuses. Le conseil de Bernard : « La traditionnelle webcam, plus économique et plus simple ! Assortie d'un logiciel de traitement d'image pour faire ressortir le contraste et les détails des clichés. » Enfin, pour la petite anecdote : « On doit le télescope Dobson à un moine californien du même nom. Dans les années 60, cet astronome amateur a lui-même fabriqué une structure pour observer le ciel, sans moteur, avec un miroir géant et les moyens du bord ! »

Le télescope Dobson, issu de l'imagination d'un moine américain, dans les années 1960 © DR

Cours d'astronomie pour tous - « Les méthodes d'observation et les instruments d'amateurs » Lundi 6 mai de 18h30 à 20h30 - Salle Rive Gauche (24 rue d'Orléans à Châlons) Renseignements et inscriptions au 03 26 64 30 73 ou sur place à partir de 18h - Séances d'observation avec l'Atelier d'astronomie chaque vendredi à 21h.

S.L


7x

ociété S

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°217 du 3 au 9 mai 2013

Explosion d'un immeuble à Wilson

La démolition était prévue, mais pas programmée

Sept morts, 18 blessés, dont deux graves. Voilà le bilan des deux explosions d'immeubles à Witry-lès-Reims, le 3 avril, et quartier Wilson à Reims, le 28 avril. Et dans les deux cas, le Foyer rémois est le bailleur social. Forcément montré du doigt. Même si tout laisse croire aujourd'hui, d'après les premiers éléments de l'enquête, que les deux accidents n'ont rien à voir l'un avec l'autre.

xLundi 29 avril, au lendemain du drame de Wilson, les diagnostics solidité étaient réalisés par des bureaux de contrôle technique sur les résidences de l'allée Beethoven. « Nous sommes ici sur un immeuble ancien, et non vétuste, entretenu régulièrement et contrôlé notamment par la mise en place volontaire de Visites Préventives Annuelles (VPA) par l'intermédiaire de notre prestataire, et des rondes de contrôle des équipes du Foyer Rémois, indiquait le Foyer rémois dans un communiqué lundi. Ces VPA ont pour objectif de vérifier le bon fonctionnement des équipements dans les logements et de procéder aux réparations nécessaires. Elles sont systématiquement proposées aux locataires. Le Foyer Rémois confirme que les vérifications des chaudières ont été effectuées lors des VPA. Sur l'entrée du 8, allée Beethoven, neuf logements sur dix ont fait l'objet de cette visite ces trois dernières années dont sept depuis janvier 2013. La dernière vérification du système de désenfumage a eu lieu le 7 juillet 2012. Les seuls sinistres enregistrés ces dix dernières années sur cette entrée sont des interventions dues à des actes de vandalisme. » Fiévreusement, Christophe Villers, président du directoire du Foyer rémois, a fait face aux soupçons devant les caméras de télévision des chaînes d'info en continu. « Je tiens nos équipes et nos archives à disposition de la justice, a dit dès lundi Christophe Villers. La priorité, c'est de s'occuper des familles qui ont été victimes de ce drame. » Salah Byar, le président de l'association des locataires du patrimoine du Foyer rémois à Reims, soutient plutôt l'actuelle direction : « On est derrière les entreprises que le Foyer rémois sollicite pour entretenir les bâtiments. On se réunit une fois par mois avec le bailleur pour veiller à ce que tout se passe bien, pour mettre la pression sur les entreprises. J'ai le sentiment qu'avec l'équipe de M. Villers, il y a un dialogue. Il a ouvert la porte à l'association. On s'aide entre nous pour améliorer la vie des locataires. » Dès dimanche et tout le début de semaine, Salah Byar a fait office de médiateur entre les familles qui cher-

Les secours ont déplacé des gravats toute la journée et la soirée de dimanche. © l'Hebdo du Vendredi chaient à revenir sur le site pour récupérer des affaires et les autorités, le secteur étant resté bouclé. Il a aussi cherché à rétablir la vérité sur des propos tenus devant les caméras. « J'ai entendu des gens qui parlaient de fuite de gaz, mais ce n'était même pas des habitants du quartier ! J'ai demandé aux gens qui habitent l'immeuble, ils n'ont jamais senti d'odeur de gaz. Je crois que l'affaire est accidentelle. » Reste une question, sur toutes les lèvres, et qui pourtant ne se poserait pas sans le drame survenu dimanche : dans un quartier en pleine rénovation, où plusieurs barres d'immeubles ont été démolies ces dernières années, pourquoi celles-ci sont restées debout ? « Ça devait être détruit en 2015 », « Non, en 2019 », pouvait-on entendre dimanche près du site. En réalité, aucune date n'était arrêtée, ni même la décision de démolir. On peut, au mieux, parler de démolition prévue, mais pas programmée. À la question de savoir si les trois barres seront prochainement démolies, Christophe Villers reconnaît que « la question est en tête, mais la priorité va aux familles pour l'instant. Et de toute façon, cette hypothèse ne saurait être évoquée que dans un cadre plus large, avec les élus ». Le plan de renouvellement urbain du quartier Wilson, débuté en 2003, avait prévu des démolitions d'immeubles et des rénovations d'autres, comme ceux de l'allée Beethoven. Les démolir, à terme, aurait pu figurer dans une deuxième phase du renouvellement urbain, à un rythme à définir avec l'Etat et la Ville. Après le drame de dimanche, et le nombre relativement important de familles refusant de retourner y vivre, le rythme pourrait s'accélérer.

Tony Verbicaro

Bilan : trois morts, quatorze blessés Dimanche 28 avril, vers 11 h 15, une explosion a littéralement soufflé l'extrémité du 8, allée Beethoven, quartier Wilson à Reims. Alertés à 11 h 16, les premiers secours sont arrivés sur les lieux quatre minutes plus tard. Le premier bilan provisoire fait état de deux morts et de neuf blessés, dont un dans un état grave. Une centaine de sapeurs-pompiers, des ambulances du Samu, une brigade cynophile du régiment de Suippes et les forces de l'ordre ont très tôt pris possession des lieux et dressé un périmètre de sécurité. Les premières heures de l'intervention, le risque d'une autre explosion a été craint. Les pompiers, les premiers arrivés sur place ont noté des odeurs de gaz immédiatement. Trois cellules de crise ont ouvert simultanément dans l'école située à proximité, en préfecture et au siège du bailleur social, le Foyer rémois. Après avoir été regroupées dans l'école, les familles évacuées de la barre d'immeuble ont été conduites au complexe sportif René-Tys. Si certaines ont trouvé des moyens personnels pour se reloger dans l'urgence, en général dans la famille, la plupart des familles ont été logées au Centre international de séjour et quelques-unes dans des hôtels pris en charge. En début de soirée, toujours dimanche 28 avril, une troisième personne a été retrouvée sans vie sous les décombres. Le bilan définitif fait était de trois morts, deux femmes et un homme, tous autour de 60 ans, de quatorze blessés, dont un grave. Parmi les blessés plus légers se trouvaient plusieurs enfants. 48 heures après le drame, les premiers éléments de l'enquête laissent apparaître que l'explosion a été due au gaz, sans qu'on sache précisément quel a été le scénario.


8x

ociété S

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°217 du 3 au 9 mai 2013

Emplois d'avenir

Région recherche employeurs

Six mois après son lancement, le dispositif « Emplois d'avenir » ne semble pas fonctionner à la hauteur de ses espérances. Une tendance qui se confirme particulièrement en ChampagneArdenne.

xCe lundi, la Ligue Champagne-Ardenne de football s'engageait, avec les services de l'Etat, à recruter 40 jeunes via le dispositif « Emplois d'avenir » d'ici fin 2014. Une initiative encou-rageante, et surtout la première convention de la région portant sur un nombre aussi important de contrats. 16 sont d'ailleurs déjà validés ou en cours d'élaboration. « Le sport est le moyen d'intégration le plus efficace que l'on puisse connaître », renchérit Pierre Dartout, Préfet de région. « Nous souhaitons faire de cette convention un exemple, et lancer la dynamique dans d'autres secteurs. » Pour rappel, cette formule concerne les 1625 ans en recherche d'emploi, peu ou non diplômés, et leur permet d'être formés tout en travaillant pour une structure (association, collectivité, entreprise privée, etc.). Dans l'Aube par exemple, Jérémy vient de signer avec le club de foot de Dienville. « Dès septembre, j'encadrerai les entraînements et certains matchs. Je pratique le foot depuis tout petit, c'est une chance de pou-

La Ligue Champagne-Ardenne de football et les services de l'Etat se sont engagés à signer 40 contrats d'avenir d'ici fin 2014 © l'Hebdo du Vendredi

voir travailler dans ce domaine. Je serai aussi formé à l'Estac (ndlr : Espérance sportive Troyes Aube Champagne) pour préparer mon diplôme. » Originaire du quartier Wilson à Reims, Halima rejoindra bientôt la Ligue régionale de football. « Mes missions porteront sur tout ce qui est

administration (recrutement, préparation des licences, etc.) et sur le développement du foot féminin. Ça va me permettre de me projeter et de passer mon Brevet d'Etat des activités physiques pour tous. » Si tous étaient aussi enthousiastes... En Champagne-Ardenne, 315 contrats

d'avenir ont été signés jusqu'ici, dont 288 dans le secteur non marchand. Pour un total de 2 907 jeunes éligibles, soit seulement 10,83 % des objectifs fixés. « Nous sommes en fin du peloton des régions de France », concède Patrick Aussel, directeur régional de la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi). « Environ 30 contrats ont été lancés en mars, et une centaine en avril. » Parmi les régions démographiquement comparables à la nôtre : la Bourgogne affiche 675 contrats, et la Franche-Comté, 427. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir assoupli le système pour qu'un plus grand nombre y adhère. L'Etat prend à sa charge 75 % du salaire brut alloué au jeune (35 % pour les structures du secteur marchand), et le contrat, initialement prévu sur trois ans, peut désormais être signé sur un an renouvelable. Et le Préfet de préciser : « Le temps partiel est accepté, et les employeurs peuvent se regrouper pour embaucher. Dans les semaines à venir, nous reprendrons notre bâton de pèlerin pour convaincre les potentiels recruteurs, publics comme privés, et leur expliquer l'importance de cette démarche. C'est une responsabilité collective. » Sonia Legendre

Liaison Vatry - Voronej

Formation professionnelle et emploi

L'autre Russie au départ de Vatry

La Wallonie et la ChampagneArdenne font front commun

xLa Russie, ça n'est pas que Moscou et SaintPetersbourg ! Après la soucoupe volante de 1989 et les extra-terrestres certifiés par les journaux télévisés soviétiques de l'époque, les habitants de Voronej, ville d'un peu plus d'un million d'habitants située à 500 km au sud de Moscou, ont vu atterrir un Antonov (ça, ce n'est pas rare dans un aéroport russe) de 75 places en provenance de l'aéroport marnais de Paris-Vatry vendredi 26 avril. Et ça sera comme ça tous les vendredis, conséquence d'une coopération qui semble bien fonctionner entre la Russie et la ChampagneArdenne, et entre Vatry et la compagnie russe Polet Airlines, qui assurera cette liaison hebdomadaire. Chaque vendredi, l'Antonov décollera pour la Russie à 16 h 30, retour une semaine plus tard à 11 h 50. Le temps de vol est d'environ quatre heures. La ville de Voronej est traversée par le fleuve Don, et représente un important noeud ferroviaire entre Moscou, Rostov-sur-le-Don et Kiev. Voronej est connue pour ses chantiers navals, son industrie aéronautique - l'entreprise Vaso y produit les Antonov 148, les Iliouchine 96 et les Sukoi Superjet. On y compte 80 000 étudiants qui fréquentent 130 établissements, des musées, des galeries d'art, des théâtres. Le climat, continental, y est comparable à celui de Moscou. Les voyageurs intéressés pourront très prochainement réserver des billets en ligne sur www.polet.ru et sur le réseau Amadeus (www.amadeus.net). Cette liaison entre Voronej

La cathédrale orthodoxe de l'Annonciation, à Voronej. © DR

et Vatry est la toute première entre la Russie et la France qui ne parte pas de Moscou ou de Paris.

Tony Verbicaro

xMarrakech démarre fort !

La liaison entre Vatry et Marrakech, assurée par Ryanair, a débuté également vendredi 26 avril. Le premier vol en provenance de la ville marocaine a débarqué 110 passagers, et en a réembarqué 181 dans l'autre sens. Pour un avion capable de transporter 189 passagers, les chiffres de ces vols inauguraux sont excellents. Ryanair, qui propose deux rotations par semaine, les mardis et vendredis, a pour ambition d'acheminer 15 000 passagers entre les deux villes durant ce premier été.

xMardi 30 avril, la Wallonie, l'Etat français et la Région Champagne-Ardenne ont signé une nouvelle convention de partenariat en matière d'emploi et de formation professionnelle. Ce texte a été signé, pour la France, par le préfet de la Région Champagne-Ardenne, Monsieur Pierre Dartout, et le Président du Conseil régional, Monsieur Jean-Paul Bachy. Côté wallon, les signataires sont le MinistrePrésident de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte et André Antoine, Ministre de l'Emploi et de la formation. L'accord vise à encourager la mobilité transfrontalière en vue d'accueillir mutuellement les demandeurs d'emploi frontaliers des deux Régions. Il prévoit une meilleure information réciproque sur les métiers et les formations en confortant les échanges et les partenariats au sein de l'espace métiers transfrontaliers. De plus, l'orientation professionnelle sera facilitée par l'échange de bonnes pratiques en matière d'orientation, en lien avec le service public d’orientation. En matière de formation et d'apprentissage, l'accord prévoit pour chaque Région partenaire d'ouvrir l'ensemble des formations pro-

Jean-Paul Bachy, Rudy Demotte et Benoit Bonnefoi. © DR

grammées pour ses propres résidents aux demandeurs d'emploi de l'autre Région. La convention prévoit également la création d'une cellule transfrontalière chargée d'encadrer les démarches et d'envisager des parcours de formation flexibles permettant de dépasser les freins administratifs ou réglementaires. L'accord de réciprocité prévoit en outre un pôle filière bois dans le but d'harmoniser les formations dans ce domaine et d'optimiser les équipements et investissements consentis de part et d'autre de la frontière.


9x

ociété S

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°217 du 3 au 9 mai 2013

RESF

er

Blendon dans la manif' du 1 mai à Paris xLe Réseau éducation sans frontière (RESF) était présent dans les manifestations du 1er mai à Paris, mercredi, comme de très nombreuses associations qui défilent, en marge des cortèges des syndicats de salariés. RESF avait choisi de placarder des visuels grand format qui figuraient des portraits d'enfants ou de familles expulsés de France et des phrases choc. Parmi eux, Blendon Gashi, 11 ans, arrêté à Châlonsen-Champagne et expulsé au Kosovo en janvier 2012 avec son frère jumeau, Blendi, et leurs parents. La famille est restée neuf mois à Châlons mais sa demande d'asile a été rejetée. Blendon, hémiplégique, devait être opéré au CHU de Reims en mars 2012. RESF continue de défendre la cause des Gashi auprès du ministère de l'Intérieur. Aux dernières nouvelles, le ministère serait d'accord pour accorder un visa médical à Blendon et à sa mère, en tant qu'accompagnatrice, à condition évidemment d'un retour au pays dès les soins terminés et d'une prise en charge par la famille des frais médicaux. Sur ce dernier point, RESF manifeste une opposition claire. Et en dehors de toute subjectivité humaniste, deux raisons juridiques au moins donnent raison au mouvement : la demande d'asile des Gashi a été ins-truite en procédure d'urgence parce que l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA)

En Bref

xLa Manif pour tous poursuit la mobilisation Le collectif la Manif pour tous organise une « grande manifestation régionale » samedi 4 mai à partir de 15 h 30 à Châlons-enChampagne. « Par cette manifestation, la Manif pour tous Champagne-Ardenne réaffirme sa détermination contre la loi Taubira instituant le mariage et l'adoption aux couples de personnes de même sexe, alors que le Conseil constitutionnel a été saisi. Tant que cette loi ne sera pas retirée, la Manif pour tous Champagne-Ardenne continuera à se mobiliser ! », indiquent les organisateurs dans un communiqué. « On attend au moins 1 000 manifestants », nous a indiqué Michel Cambrelin, porte-parole du collectif dans la Marne. Des participants qui partiront devant l’Hôtel de Ville de Châlons pour rejoindre la préfecture.

xMichel Rocard à Reims : « Les Français ont toujours été pessimistes »

avait à l'époque placé le Kosovo sur la liste des pays sûrs, classement jugé illégal par le Conseil d'Etat quelques mois après l'expulsion, ce qui signifie que toute la procédure de demande d'asile de la famille serait à revoir ; et concernant les frais médicaux, quand les Gashi étaient en France, Blendon aurait pu bénéficier d'une prise en charge par l'aide médicale de l'Etat (AME), puisqu'il était en France depuis plus de

trois mois. En février, deux étudiants en journalisme de l'ESJ Lille se sont rendus au Kosovo pour une série de reportages, dans le cadre de leurs études. Il ont rencontré, à Pristina, le docteur Xoxha-Kamberi qui, dans une lettre datée du 20 juillet 2012, stipule que l'état de Blendon nécessite son rapatriement en France car il ne peut être soigné au Kosovo.

A gauche, la pancarte faisant figurer Blendon Gashi à Paris, mercredi 1er mai. © DR

Tony Verbicaro

L'ancien Premier Ministre était l'invité des étudiants de Reims Management School, mardi. Il a parlé Europe et économie mondiale, utilisant l'Histoire passée pour donner ses clés du monde actuel. Co-auteur, avec Pierre Larrouturou, du livre « La gauche n'a plus le droit à l'erreur », Michel Rocard s'est exprimé sur le climat social et économique : « Les Français ont toujours été pessimistes. Sauf qu'aujourd'hui on nage aussi dans l'incompréhension. Les gens ont confiance en leur avenir personnel mais beaucoup moins en celui de leur pays. Car il y a actuellement quelque chose de collectivement cassé. »


10 x

ociété S

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°217 du 3 au 9 mai 2013

Enquête - Consommation

L'UFC-Que Choisir épingle la Poste

La section marnaise de l'UFC-Que Choisir a enquêté sur les services rendus par La Poste en matière d'envoi et d'acheminement du courrier. Le verdict est mitigé.

xL'UFC-Que Choisir a lancé en décembre dernier une grande enquête nationale sur La Poste. Pour l'association, l'objectif était d'évaluer la qualité du service rendu en matière de courrier et de colis, alors que l'entreprise a choisi depuis longtemps maintenant de développer ses activités dans les secteurs bancaires et la téléphonie mobile. Dans ce contexte, les délais d'acheminement du courrier sont-ils respectés ? Les conseils prodigués en la matière par les agents sont-ils judicieux ? Les membres de l'UFC-Que Choisir de la Marne sont allés tester La Poste sur le terrain, aussi Si les temps d'attente diminuent au guichet, les conseils des agents ne sont pas toujours bien en milieu urbain qu'en milieu rural. 51 judicieux en matière d'acheminement de lettre ou de colis. © l'Hebdo du Vendredi bureaux ont été au total visités. Les bénévoles entraîne de fortes contraintes en matière d'ornotre région. L'enquête fait ainsi apparaître que se sont présentés au guichet avec une cinquanganisation et de distribution », remarque les courriers envoyés de la Marne à destination taine de lettres classiques à affranchir et un CD Lionel Gazeau, président de l'UFC-Que de la Champagne-Ardenne au tarif le plus cher à expédier. Concernant les lettres, il apparaît Choisir de la Marne. D'ailleurs, l'association a sont acheminés en deux jours au lieu de un. Il que les agents proposent en priorité le tarif le testé les délais d'acheminement suivant le est donc inutile de payer le prix fort, d'autant plus cher, soit le timbre choix du timbre. Il faut qu'avec un affranchissement au tarif Vert, Des conseils commerciaux normalement compter plus rouge à 63 centimes le délai est identique. En revanche avec le Gris, discutables pièce qui est censé un jour seulement pour pas de surprise, il faut bien compter trois jours assurer une livraison le jour suivant l'envoi le Rouge (63 centimes), deux pour le Vert (58 avant de recevoir son courrier. Pour l'expédi(J+1). « C'est paradoxal quand on sait que La centimes) et trois pour le Gris (56 centimes). tion du CD (moins de 100 grammes), les Poste veut arrêter la livraison à J+1 qui En fait, ces délais sont loin d'être respectés dans clients mystères de l'association se sont vus proposer le plus souvent le Prêt à poster Max (3,35 euros) ou le Colissimo (5,5 euros), quand un envoi par lettre (1,55 euros) ou par MiniMax (1,50 euros) semble pourtant plus appro-

prié et surtout bien moins onéreux. L'association a aussi testé les envois en lettre recommandée (LR) et avec accusé de réception (AR). Ici, il apparait que quand on habite en maison on est davantage avisé qu'en appartement. En effet, pour ce type de logement, dans 25% des cas, le facteur n'a même pas pris la peine de sonner, se contentant de laisser un avis de passage invitant à aller retirer le courrier au bureau de Poste le plus proche. Enfin, l'UFC-Que Choisir s'est également intéressée aux bureaux de Poste dans la Marne et au travail des agents. Premier bon point, dans 76% des cas, la fonctionnalité des agences a été jugée positivement. Le verdict est également favorable envers les agents en matière de disponibilité (57%) et de qualité d'écoute (87%). En revanche, l'accessibilité des bureaux aux personnes à mobilité réduite est pointée du doigt. Si elle a été jugée facile dans 11 bureaux, pour 36 autres, celle-ci est jugée difficile ou très difficile. Et seul l'accès à l'agence est ici testé, pas la circulation à l'intérieur où il y aurait certainement beaucoup à redire. Une bonne nouvelle quand même pour La Poste, les enquêteurs ont fait état d'un temps d'attente au guichet en nette diminution. Sur les 51 clients mystères, 39 ont patienté au maximum cinq minutes, quand 10 ont attendu entre cinq et dix minutes, et seulement deux plus de dix minutes. Un délai cette-fois-ci tout à fait acceptable. www.ufcmarne.com

Julien Debant

Tradition du 1 er mai

Il y a muguet et muguet

xAvec le 1er mai, on défile et on achète du muguet. Aux fleuristes ou aux «  vendeurs à la sauvette  », expression mal choisie puisque ce jour-là, et c'est le seul de l'année, tout le monde, sans aucune déclaration préalable, a le droit de vendre les clochettes blanches, et uniquement. Côté législation, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) rappelle que la vente de muguet par les non professionnels est tolérée à titre exceptionnel, conformément à une longue tradition. Et que les vendeurs du 1er mai n'ont le droit de vendre que du muguet sauvage. Et cette année, les vendeurs du jour unique qui ont respecté la loi ont dû avoir bien du mal à concurrencer les professionnels, autorisés, eux, à se fournir chez les maraîchers, nantais en général. En s'approchant d'un peu plus près des stands

tenus par les fleuristes ou par des amateurs, le prix était sensiblement le même, 2€ les trois brins. La différence, c'est que le muguet « d'élevage », cultivé sous serre, présentait mercredi de belles clochettes. Quand son cousin sauvage, cueilli dans les bois, ressemblait à du muguet parce que c'était le 1er mai ! « Il a fallu en faire des kilomètres pour en trouver cette année, raconte une vendeuse occasionnelle. Il est à peine en fleur, mais du coup, il durera plus longtemps. On ne va quand même pas se plaindre. » L'air de rien, en 2012, la vente de muguet en France a représenté un chiffre d'affaires globale de 35,9 millions d'euros, dont 25,5 millions pour la seule journée du 1er mai. Ça ne vaut pas un point de croissance, mais quand même !

Le muguet produit par les maraîchers... et le muguet cueilli dans les bois. © l'Hebdo du Vendredi

Tony Verbicaro


11 x

S port

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°217 du 3 au 9 mai 2013

Basket Pro B - Bilan de la saison régulière

Sur le podium en attendant mieux

Importants pour leur équipe, les deux hommes pourraient être remplacés par des joueurs ayant évolué cette saison en Pro A. Et s'il est encore trop tôt pour connaître leur identité, Nikola Antic sait à quoi s'en tenir avec cette équipe de Fos : « Pour les battre, il nous faudra miser plus sur nos qualités individuelles que d'habitude. Mais je n'en dirai pas davantage car je ne veux pas donner de pistes à nos adversaires ». Sur son groupe, l'entraîneur serbe est heureusement plus loquace. « L'équipe possède plus de talent que l'année dernière, mais moins de gnac. On a vu qu'elle pouvait devenir sérieuse en utilisant son talent au bon moment. Elle possède des qualités qui doivent lui permettre d'aller plus loin. Et puis, nous avons été épargnés par les blessures et je ne sens pas mes joueurs usés. Je suis optimiste. » Aller plus loin que la saison dernière signifie donc d'éliminer en premier lieu Fos-sur-Mer, mais aussi de franchir l'étape suivante, les demi-finales, et donc de se qualifier pour le dernier round à Bercy. Tout un programme à vivre à partir du 14 mai prochain.

La saison régulière s'est achevée sur une victoire, aux dépens de Denain (86-65). Un 23e succès cette saison qui permet au Champagne Châlons Reims Basket de terminer à la 3e place du classement, synonyme d'avantage du terrain en quart de finale des play-offs face à Fos-sur-Mer.

xLe championnat de Pro B cuvée 2012/13 a rendu son verdict. Pau-Orthez, le grand favori de la compétition, termine logiquement sur la plus haute marche du podium, validant son ticket pour la Pro A. Evreux prend une belle seconde place, suivi de près par Châlons-Reims. Derrière viennent ensuite Boulogne, Antibes, Fos-sur-Mer, Le Portel et Bourg-en-Bresse. Derrière ces huit équipes qualifiées pour les play-offs, seul Rouen peut avoir des regrets en manquant la participation au grand 8. Pour le club marnais, l'objectif est donc rempli, même si la deuxième place n'aurait pas déplu au président Gobillot. En effet, si Pau remporte les play-offs, le second ticket donnant accès à l'échelon supérieur reviendra au 2e de la saison régulière. Mais si à un moment l'équipe de Nikola Antic a cru pouvoir la jouer, Evreux fût sans conteste preuve de plus de régularité. Châlons-Reims termine donc à la 3e place, comme la saison dernière, avec 23 victoires acquises lors des 34 journées disputées (une de moins qu'en 2011-12). Et comme l'année dernière, le club marnais va

Pour Nikola Antic, Rodrigue Mels et ses coéquipiers possèdent les qualités pour aller loin en play-offs. © l'Hebdo du Vendredi

retrouver sa bête noire de la saison : Fos-sur-Mer succédant à Bordeaux. L'adversaire est donc bien connu, même si les blessures d'Atamna et de Hachad sont venues brouiller les cartes cette semaine.

Julien Debant

Premier match des play-offs, mardi 14 mai. Châlons-Reims recevra Fos-sur-Mer, à 20h au complexe René Tys de Reims. Match retour le 16 mai sur le parquet de Fos-sur-Mer. Match d'appui éventuel le 18 mai dans la Marne.

xLa

saison du CCRB en quelques chiffres

8e attaque du championnat avec 80,1 points marqués, le CCRB est en revanche la meilleure défense avec seulement 73,3 points encaissés. Individuellement, Tyren Johnson et Justin Burrel ont chacun assumé leur rôle de leader statistique au sein d'un effectif où les minutes sont plutôt bien partagées. Avec 16,32 d'évaluation chacun, les deux hommes sont 19e exa-equo du classement général ! Le premier se distingue au niveau des points marqués (15,47 - 14e au général), tandis que le second a brillé au rebond (7,15 prises - 14e) et aux tirs à deux points (12,94 points marqués à 64,35% de réussite - 4e). Sur la ligne des lancers-francs, le maître s'appelle Angelo Tsagarakis (91,55% de réussite - 1er). Même chose à trois points avec 43,96% (6e). Derrière l'arc, ce dernier est tout de même talonné par Kévin Joss Rauze (40% - 18e). Bryan Mullins est, lui, le meilleur passeur décisif (3,94 - 14e), tandis que Rodrigue Mels est l'intercepteur numéro un de l'équipe (2,26 par match). Enfin, Justin Burrel est le jouer le plus sanctionné par les arbitres (3,29 - 11e), mais aussi celui qui provoque le plus de fautes (4,21 - 9e).

Foot (L1, 34e journée) Reims - Ajaccio

Soir de finale

buts. S'il y a un vainqueur samedi soir, il totalisera 41 points. Selon les résultats des autres équipes concernées par le maintien (Marseille - Bastia, Sochaux Lorient, Montpellier - Brest, Troyes - Evian, Nancy - Lyon et Paris SG - Valenciennes), il comptera quatre à sept points d'avance sur le premier relégable, à trois journées de la fin. Mathématiquement, rien ne sera xReims et Ajaccio traversent cette joué, mais bon. saison 2012-2013 de Ligue 1 Cette projection statistique donne comme des siamois. Démarrage un tout petit plus d'ampleur aux poussif, embellie en septembre, regrets nourris du 0-0 obtenu par mauvaise puis bonne série, presque les Rémois en Gironde le weekjamais réellement en danger end dernier. Comme le disait (Reims a été relégable une seule Hubert Fournier après la rencontre, journée, Ajaccio le contenu du jamais), et un match a donné Un à sept points maintien qui «  envie d'être plus d'avance sur le premier gourmand  ». Ah paraît pratiquerelégable ment acquis cette satanée occadepuis trois sion de fin de semaines, mais rien n'est encore match ! Sur un dernier contre, fait, ma-thématiquement. Les deux Floyd Ayité a sans doute hésité sont même ex-æquo au classement. entre Christopher Glombard et Si Reims est 14e et Ajaccio 15e, Jonathan Courtet, sur la même c'est pour une différence de deux ligne, pour adresser sa passe déci-

Samedi (20 heures) à Delaune, le match de la 35e journée de Ligue 1 entre le Stade de Reims et l'AC Ajaccio ressemblera à une finale. Le vainqueur aura pratiquement validé son ticket pour rester dans l'élite.

A Bordeaux, Grzegorz Krychowiak a fait oublier le match perdu contre Valenciennes. A refaire samedi devant Ajaccio. © l'Hebdo du Vendredi

sive qui échoua entre les deux hommes, et dont s'empara finalement sans trembler Cédric Carrasso, le gardien bordelais. Comme le disait toujours l'entraîneur rémois après le match, «  avant de jouer, on aurait signé

pour le 0-0  », pas la peine de se mordre les doigts. Un nul à Bordeaux, c'est un bon résultat. Et le contenu proposé par les Rémois a surtout confirmé que la défaite subie contre Valenciennes était sans doute à ranger au rayon des

accidents. Les rouge et blanc venaient de gagner face à Lyon et à Brest, s'étaient enlevés beaucoup de pression, et comme les Nordistes ont su emme-ner les Rémois dans un faux rythme, tout était réuni pour que ça ne sourit pas. Samedi, contre Ajaccio, ce devra être différent. En cas de défaite, pour reprendre la projection statistique initiale, Reims pourrait ne plus compter, dans le pire des scénario, qu'un point d'avance sur le premier relégable. Et là, à trois journées de la fin, bonjour la pression... La similitude évoquée plus haut dans les parcours de Reims et d'Ajacccio et leur classement identique font du match de samedi soir une finale pour le maintien. Et comme l'ACA s'est imposé à l'aller en Corse (2-0), il paraît logique que, par effet miroir, le Stade prenne sa revanche... Une victoire, 41 points, et plus personne ne tremblera dans la maison des rouge et blanc.

Tony Verbicaro


12 x

S or tie

w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m N°217 du 3 au 9 mai 2013

Juvigny - Moissons Rock

Entre-Sort - Cabaret-théâtre

Chansons, amitiés et rock'n roll !

Devos le poétique, en rires et en chansons

xDernière ligne droite pour les moissonneurs avant le coup d'envoi du festival juvignot. Et si certaines subventions se font plus timorées, l'enthousiasme des organisateurs est intact. « On y vit tellement de bons moments », sourit Laurent Charnot, en charge de la programmation. « Il y a aussi une synergie incroyable des partenaires privés. Ils sont environ 80 à nous prêter main forte, logistiquement et financièrement ! » Fans de l'ambiance conviviale des Moissons, les Fatals Picards et Blankass y reviennent volontiers. « Les Fatals ont même annulé une date ailleurs pour nous rejoindre. » Autre tête d'affiche, et pas des moindres : Tryo. « Ils souhaitaient se produire en réCali aux Moissons Rock : un grand moment live en perspective... © DR gion le 8 mai, entre deux concerts. » Les acolytes repartiront ensuite du côté de Vesoul. L'occasion rêvée, donc, de les voir en live dans le coin. « Cali sera aussi de la partie. Un vrai artiste de scène, d'une énergie et d'une générosité folles, qui colle complètement à l'esprit du festival. Il semblerait qu'il soit proche de Blankass... » Quelques boeufs improvisés en perspective, on l'espère ! Inévitablement, il a fallu casser la tirelire pour faire venir ces pointures. « On reste dépendants des cachets imposés par les productions. » Des sommes de plus en plus extravagantes, chute de l'industrie du disque oblige. « Ça explique l'augmentation de sept euros sur le tarif du 8 mai. Cette décision a été un vrai cas de conscience pour nous. » Ceci étant, à raison de trois groupes sur la soirée, et avec un billet acheté sans frais de réservation, le concert revient à... dix euros. On a déjà vu bien plus cher, surtout pour Tryo. Notons aussi que dix groupes seront présents sur trois jours, contre neuf les éditions passées. Et que la bière, fabriquée par un brasseur marnais, sera moins chère ! Parmi les perles moins médiatisées mais tout aussi talentueuses : Sliping Kangooroos, du rock aux accents britanniques made in Ardennes ; Scarecrow, un blues traditionnel saupoudré de hip hop ; ou encore The Hyènes, dont le bassiste et le batteur sont issus de Noir Désir.

Sonia Legendre

19e Festival des Moissons Rock - Mercredi 8, vendredi 10 et samedi 11 mai à Juvigny - Tarifs : 30 euros la soirée du 8 mai / 23 euros la soirée du vendredi 10 et du samedi 11 mai / 62 euros le pass trois soirées Billetterie sans frais de réservation : Crédit Agricole (place de la République à Châlons et place d'Erlon à Reims) et La Poste (Juvigny et Mairy-sur-Marne) - Réseaux habituels (+5€ de frais de réservation) : Fnac, Carrefour, Ticketnet, France Billets, Auchan, Cora, Espaces culturels Leclerc, digitick.com, etc.

xEn 2006, un grand monsieur de la scène francophone s'éteignait. Raymond Devos, ou l'art de faire rire en jonglant élégamment - parfois en musique, d'autres fois en clown - avec les mots et toutes les subtilités de la langue française. Un de ces artistes qui ne parlait jamais pour ne rien dire, capable d'aborder avec esprit, au fil de ses histoires cocasses, d'innombrables sujets. À travers sa nouvelle création, la compagnie châlonnaise « Ici et Maintenant Théâtre » lève le voile sur une autre facette du personnage. « Ce showman Le Cabaret Raymond Devos, une belle occasion de redécouvrir l'artiste disparu grâce à la compagnie Ici et Maintenant Théâtre © était aussi un écrivain », explique Christine Berg, metteur en scène. « Il a réalisé un travail littéraire tout à fait singulier, souvent occulté par ses sketchs, qu'il interprétait d'ailleurs avec talent et génie. Je souhaitais faire entendre la voix de cet homme autrement, grâce à une sélection de ses textes, connus et inédits, qui se prêtent volontiers à une mise en musique. » Sur scène, les comédiens Loïc Brabant et Vanessa Fonte réincarnent et chantent Devos, accompagnés au piano par Gabriel Philippot et sa composition musicale originale. Et si le décor qui les entoure s'avère digne des plus grands cabarets, la scénographie réserve quelques surprises visuelles, qui ajouteront à l'ambiance décalée et contemporaine du spectacle. « A l'image du regard que portait Devos sur le monde. Certains de ses écrits, très poétiques, nous emmènent de façon inattendue vers le théâtre de l'absurde, et témoignent de sa sensibilité, de sa délicatesse. Une part très touchante de son oeuvre, qui nous éloigne de l'image du gros monsieur à bretelles et au nez rouge. Je pense que le public pourra retrouver le Raymond qu'il connait, et aussi en découvrir un autre. » S.L Cabaret Raymond Devos - Par la compagnie « Ici et Maintenant Théâtre » - Mise en scène de Christine Berg Vendredi 3 et samedi 4 mai à 20h30 - Salle Rive Gauche à Châlons (15, rue de Fagnières) - Durée : 1h - Tarif : 15 euros (tarif réduit 10 euros / tarif enfants et professionnels : 6 euros) - Possibilité d'échanger avec les artistes

En Bref

xCabu expose... et dédicace !

Invité d'honneur du Printemps du Jazz, le dessinateur Cabu reviendra dans sa ville natale pour une séance de dédicaces, ce vendredi 3 mai de 14h30 à 16h30 à l'Hôtel de Ville. L'artiste présentera son nouvel ouvrage : un double album baptisé « Le jazz de Cabu keep swinging », où il rend hommage aux plus grands maîtres du jazz. Jusqu'au 10 mai, une rétrospective de son travail est également exposée au premier étage du bâtiment.

xCe dimanche, rendez-vous à la Maison du patrimoine et de l'architecture

Comme chaque premier dimanche du mois, l'espace « Châlons, Ville d'art et d'histoire » (sis 68, rue Léon Bourgeois) accueillera le public de 13h à 18h. Au programme : plusieurs visites gratuites du site, agrémentées d'un « focus patrimoine » sur le thème du Saint Ombilic de Châlons. Rendez-vous à 15h, 16h et 17h, en compagnie des guides conférencières attitrées. Renseignements au 03 26 69 98 21.

CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS vendredi 17 mai À 20h30. Entrée libre - Plus de renseignements au 06 80 24 85 80 - bourg Belge. Son programme musical varie du CHÂLONS L’Orange Bleue à Vitry-le-François. jeudi 2, vendredi 3 et samedi 4 mai

LE PRINTEMPS DU JAZZ

Concerts gratuits dans les rues du centre-ville et concerts dans les restaurants et cafés partenaires de l’opération imaginée par la Ville de Châlons-en-Champagne. À 9h00. Renseignements et programme complet sur www.toutchalons.com.

vendredi 3 mai

RAP/HIP-HOP : « SEXION D’ASSAUT »

Avec une notorièté qui ne cesse de croître, tout en restant très crédible dans le milieu du rap français, Sexion D’Assaut promet encore de belles surprises pour cette année à venir. À 20h30. COMPLET Capitole-en-Champagne, av. du président Roosevelt à Châlons-en-Champagne.

samedi 4 mai

PUNK ROCK : LE BAL DES ENRAGÉS

Composé de 18 musiciens des meilleurs groupes punk-alternatif français (Tagada Jones, Lofofora, Parabellum, Damny de La Phaze, Vx de Punish Yourself, etc.), le Bal reprend les plus grands hits rock des dernières années 80 pour les enchaîner à sa sauce.

À 20h30. Tarifs : de 10 à 16 euros. L’Orange Bleue à Vitry-le-François

dimanche 5 mai

CONCERT ORGUE ET CLARINETTE

Les amis des orgues de Châlons-en-Champagne organisent un concert grand orgue et clarinette en la cathédrale Saint-Etienne à l’occasion du jour mondial de l’orgue.

À 16h00. Entrée gratuite - Cathédrale Saint-Etienne.

vendredi 3 mai

SOIRÉE UKULÉLÉ

Venez découvrir le ukulélé et vous initier à ce petit instrument très facile d’approche le temps d’une soirée. Organisé par le Ukulélé Club de Champagne.

répertoire dit « d’harmonie » aux musiques plus actuelles.

dimanche 5 mai

HARMONIE LES ECHOS DU TON

Forte d’une trentaine de musiciens enthousiastes et passionnés, l’harmonie est attachée à Ethe, sa localité de la province du Luxem-

À 16h00. Dans le cadre du Festival des Musiques du Dimanche Accès libre - Place Foch

dimanche 12 mai

HARMONIES DE MAGENTA ET DES CHEMINS DE FER D’EPERNAY

La Musique Municipale de Magenta associée à l’Harmonie des Chemins de Fer d’Epernay compte près de cinquante musiciens amateurs et bénévoles, au répertoire exigeant et varié (classique, jazz, musique de films, musique légère...) À 16h00. Dans le cadre du Festival des Musiques du Dimanche Accès libre - Place Foch.

mardi 14, mercredi 15 et jeudi 16 mai

MUSIQUE : MON NOM EST ROUGE

Subtile réflexion sur l’art et sur le choc des cultures entre l’Orient et l’Occident, l’adaptation du roman du prix Nobel de littérature Orhan Pamuk nous plonge dans l’univers fascinant de l’Empire ottoman de la fin du XVIe siècle.

Du mardi 14 au jeudi 16 mai, à 20h30 Tarifs : 6 à 24 euros. La Comète.

MUSIQUE PERSANE

L’Ensemble Delgocha nous restitue une musique transmise dans sa forme la plus pure depuis les grands maîtres du passé. À 20h30. Tarifs : 6 à 24 euros. La Comète.

vendredi 17 mai

MUSIQUE TRADITIONNELLE : SÖNDÖRGÖ

Mélange entre musique folk slave du Sud et celle traditionnelle des Balkans, les membres de cette formation, tous d’origine serbo croate, nous font découvrir avec eux « l’autre musique des Balkans ».

À 20h30. Tarifs : de 10 à 13 euros. L’Orange Bleue à Vitry-le-François.

ÉPERNAY

mercredi 22 mai

L’ENSEMBLE FAENZA : LE SALON DE MUSIQUE

En se servant d’un jeu de tarot, le public sera amené à composer lui-même une soirée unique que les interprètes dévoileront, au fur et à mesure. L’occasion de découvrir les magnifiques instruments que sont le théorbe, la citole et la guitare baroque.

À 20h30. Séance supplémentaire le 23 mai à 20h30 A partir de 9 ans - Le Salmanazar, Théâtre Gabrielle-Dorziat, place Mendès-France, Epernay - Tél : 03 26 51 15 99.


13 x

S or tie

w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m N°217 du 3 au 9 mai 2013

La Comète - Théâtre de papier

Quand la littérature rencontre le papier...

xMarionnettiste de formation, Alain Lecucq se passionne depuis des années pour le théâtre de papier. Il a d'ailleurs été le premier en France à faire redécouvrir cette technique artistique, née au XIXe siècle en Angleterre. En 1994, il fonde la compagnie Papierthéâtre à Vertus, près d'Epernay, et place ses talents de metteur en scène au service de la littérature contemporaine. Dès lors, les représentations se multiplient aux quatre coins de l'Hexagone et du globe, puis les artistes initient les Rencontres internationales de théâtres de papier, à Charleville-Mézières. « A l'heure où l'on ne parle plus que de 3D, je cherche à développer cette discipline auprès du public, et à le captiver », explique

L'univers fascinant d'Orhan Pamuk, revisité grâce au théâtre de papier © Pierre Mendelsshon

le spécialiste. « Le théâtre de papier constitue une forme en deux dimensions très in-

téressante, et donne un certain relief aux décors et aux personnages. Mais surtout, il fait appel à l'imagination du spectateur... » Pour cette nouvelle création, la compagnie s'est inspirée du roman « Mon nom est rouge » d'Orhan Pamuk, prix Nobel de littérature. « Nous avons tous été subjugués par l'atmosphère de ce livre et la façon dont il plonge les lecteurs au cœur de l'empire ottoman, à la fin du XVIe siècle. L'époque où les miniaturistes du Moyen-Orient se sont confrontés à la peinture européenne. Un thème formidable pour le théâtre de papier ! » Sur scène, les comédiens-manipulateurs donnent vie à des personnages en papier d'environ 40 cm, et s'estompent peu à

La Comète - Concert

Musiques du Dimanche

La musique persane, des siècles de tradition

Le bel âge...

xEn écho au spectacle « Mon nom est rouge » (lire par ailleurs), la Comète accueillera un concert de l'ensemble Delgocha. Un retour aux sources de la musique persane, et une invitation à voyager au cœur des traditions iraniennes. Réu- L'ensemble Delgocha rend hommage nis depuis 2007 par leur pas- à la musique traditionnelle d'Iran © DR sion commune pour cet univers musical et spirituel, trois artistes d'ici et d'ailleurs partagent avec le public ce que leur ont transmis les plus grands maîtres du passé. Fondateur de l'ensemble, Taghi Akhbari étonne tant par sa voix que par son interprétation des chants sacrés. En 2009, il obtenait le Diapason d'or pour son album « Laudes », un subtil mélange des musiques issues des confréries chrétiennes et musulmanes. Entre autres artistes avec lesquels il a déjà collaboré : le guitariste de Noir Désir ou encore le metteur en scène Robert Wilson. Nader Aghakhani, quant à lui, pratique le târ - un luth à manche long, symbole de la culture azerbaïdjanaise - depuis l'âge de dix ans. Plus qu'un talent, une véritable philosophie, qu'il tient de son grandpère. Aux percussions, enfin, Bruno Caillat jongle comme personne entre zarb et daf, deux instruments incontournables de la musique savante persane. Dépaysement assuré ! Musique Persane - Par l'ensemble Delgocha - Vendredi 17 mai à 20h30 à la Comète - Durée : 1h30 - Infos et réservations au 03 26 69 50 99 - Possibilité de rencontrer les musiciens à l'issue du concert. www.la-comete.fr

Sonia Legendre

xLes Musiques du Dimanche fêtent - déjà ! - leur 20e édition. Avec elles, un programme détonant et autant d'occasions de découvrir, en cœur de ville, les ensembles harmoniques d'ici et d'ailleurs. En lançant ce projet, l'association Musiques sur la Ville souhaitait faire la part belle aux pratiques amateurs. Un véritable succès, à Les harmonies de Magenta et des chemins de fer en juger le nombre de spectateurs d'Epernay se produiront ensemble à Châlons © DR accueillis chaque année place Foch. « Entre 3 000 et 3 500 personnes ! », précise Patrick Legouix, le directeur artistique. « On essaie de renouveler la programmation en puisant dans le vivier régional voire transfrontalier, pour proposer des concerts de qualité, qui se complètent. Ce festival permet aussi aux ensembles de se rencontrer et d'échanger. » Le grand orchestre de Châlons, par exemple, a invité cette année l'harmonie municipale de Rethel à le rejoindre sur scène, tandis que l'harmonie de Magenta s'est associée à celle des chemins de fer d'Epernay. Rien à voir, donc, avec certaines manifestations dominicales dédiées aux anciennes générations. « La moyenne d'âge de ces orchestres est relativement jeune : environ 25 ans. Ils sont encadrés par des musiciens d'expérience. Ces représentations peuvent être un tremplin pour ceux qui cherchent à intégrer une école de musique ou un conservatoire, et faire de leur pratique leur métier. » Parmi les formations qui se partageront la vedette, deux posent leurs valises pour la première fois au festival : l'harmonie belge « Les Echos du Ton » et le big band aubois « Royal Dynamo ». Des grands classiques aux reprises de musiques pop ou de films, les dimanches de mai promettent d'être mouvementés ! S.L 20e Festival des Musiques du Dimanche - Dimanches 5, 12, 19 et 26 mai à 16h Place Foch (ou en l'église Notre-Dame en Vaux en cas de pluie) - Accès libre - Plus d'infos sur : www.musiquessurlaville.com

SPECTACLES SPECTACLES SPECTACLES SPECTACLES SPECTACLES donne sa définition de l’opéra vinyle, telle qu’elle CHÂLONS vendredi 3 mai

THÉÂTRE : CABARET DEVOS

Deux interprètes et un pianiste pour un cabaret musical, hymne à l’amuseur de talent Raymond Devos, mais surtout à l’écrivain et à la singularité de son travail littéraire.

À 20h30. Séance supplémentaire le sam. 4 mai à 20h30 Tarif : 10/15 euros - Réservations au 06 85 78 69 20 Salle Rive Gauche 15, rue de Fagnières.

mardi 7 mai

MOURMELON - CINÉMARDI « LE DISCOURS D’UN ROI »

Un film chaque deuxième mardi du mois.

À 20h30. Centre culturel. Gratuit. Retrait des billets sur place.

ÉPERNAY vendredi 3 mai

JEUNE PUBLIC : OPÉRA VINYLE

Le «compositeur» du spectacle, Pascal Vergnault,

n’est pas donnée dans les dictionnaires : oeuvre pour électrophone, disques 33 tours en vinyle et marionnettes en mousse. À 19h00. A partir de 4 ans - Tarifs : 4 à 12 euros - Salle Sabine Sani, MJC d’Aÿ, rue de la Liberté à Aÿ.

EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOsamedi 25 mai

MOURMELON - JARDI-LIVRES « LA POIRE »

Dégustations gratuites, exposition, jardin des cinq sens, fonds thématique jardins, jardinage, sites et paysages de 1500 ouvrages, spectacle jeune public à 15h et 17h. À Mourmelon-le-Grand, salle Louisiane.

vendredi 3 mai

THÉÂTRE : HISTOIRE DE DEUX MAINS POUR DEMAIN

Pièce de théâtre produite par le CIAM, Collectif Interculturel d’association de migrants.

À 20h00. Palais des Fêtes.

lundi 6 mai

MARIONNETTES : CARTE BLANCHE À COLETTE MICHARD

Une véritable Carte Blanche imaginée autour d’Angélique Friant et son double marionnettique Colette Michard, qui nous embarqueront notamment dans un cabaret Erotic’ Michard, réservé à un public averti.

À 20h30. Le Salmanazar, Théâtre Gabrielle-Dorziat, place Mendès-France, Epernay - Tél : 03 26 51 15 99.

jusqu’au samedi 29 juin

EXPOSITION : LA CHAMPAGNE-ARDENNE EN Parcours déambulatoire à la découverte des instruments, de l’histoire des harmonies et fanfares, des formations de type municipal, militaire, associatif et corporatif, des fêtes, des lieux de représentation, et des répertoires musicaux. FANFARE

Entrée libre aux heures habituelles d’ouverture - Bibliothèque de quartier Denis Diderot, 11, rue du Groupe Libération Nord.

peu pour les laisser conter leurs histoires, pleines de rebondissements. Le tout porté par les notes orientales du ney, une flûte traditionnelle faite de roseau. Surprenant, ce voyage a été sélectionné pour représenter les couleurs de la Champagne-Ardenne au festival Off d'Avignon.

S.L

Mon nom est rouge - Mise en scène Alain Lecucq et Narguess Majd - Mardi 14, mercredi 15 et jeudi 16 mai à 20h30 à la Comète - Durée : 1h30 - Infos et réservations au 03 26 69 50 99. Lecture musicale d'extraits du roman « Mon nom est rouge » par la compagnie Papierthéâtre - Vendredi 10 mai à 18h à la Bibliothèque municipale Georges Pompidou - Entrée libre.

Chiner

DIMANCHE 5 MAI Compertrix - Vide-greniers

Cormontreuil - Vide-greniers Terrain de foot près de la salle polyvalente Epernay (Bernon) - Vide-greniers Place Fada N'Gourma Fismes - Fête du Livre

Juvigny - Vide-greniers

Loisy-sur-Marne - Vide-greniers

Mairy-sur-Marne - Vide-greniers

Mourmelon-le-Grand - Vide-greniers Olizy - Vide-greniers

Plivot - Vide-greniers

Reims (centre-ville) - Les Puces 9h-17h - Halles du Boulingrin

Reims (Barbâtre) - Vide-greniers 8h-18h - Ecole La Providence

Reims (Maison Blanche) - Vide-greniers 7h-18h - Ecole Saint-Louis

Rueil - Vide-greniers & Marché aux fleurs Scrupt - Salon du livre - 10h-18h

Trecon - Vide-greniers & Marché artisanal Trépail - Vide-greniers

Villeneuve-La-Lionne - Vide-greniers MERCREDI 8 MAI Avize - Vide-greniers Blacy - Vide-greniers

Châlons-en-Ch. - Vide-greniers Stade Louvaux et rue Lemoine Courthiezy - Vide-greniers Etoges - Vide-greniers Gaye - Vide-greniers Hans - Vide-greniers

Les Grandes Loges - Vide-greniers

Reims - Vide-greniers - Croix-du-Sud Saint-Thierry - Vide-greniers

Sainte-Menehould - Vide-greniers

Taissy - Bourse puériculture Salle d'animation (centre de conférence) Thillois - Vide-greniers JEUDI 9 MAI Aÿ - Vide-greniers

Cheniers - Vide-greniers

Dormans - Vide-greniers

Fismes - Foire au Bric à Brac Allée Goscinny-Uderzo

La-Neuville-au-Pont Vide-greniers & Marché gourmand Villevenard - Vide-greniers


14 x

C inéma

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°217 du 3 au 9 mai 2013

Les horaires x du 01/05/2013 au 7/05/2013

Pa t r i c k Va n l a n g h e n h ove n

DENIS

(France 1H25 Comédie) De Lionel Bailliu, avec Fabrice Eboué, Jean-Paul Rouve, Audrey Dana. Vincent vient de trouver la femme de sa vie. Il est bien décidé à ne pas laisser agir celui qui lui bousille toutes ses idylles, Denis. Il cherche donc à comprendre comment ce type, enseignant le catch comme une philosophie, lui pique toutes ses copines. Nous retrouvons le même défaut que dans Fair Play, un film partant dans tous les sens.

CINÉMA Le Palace

33 Bld Motte - 51200 Epernay Mohamed Dubois VFmercredi lundi mardi 14h30 | 20h30; jeudi vendredi 20h30; samedi 17h | 20h | 22h30; dimanche 15h | 17h30 | 20h Denis mercredi 14h30 | 17h30 | 20h30; jeudi 20h30; vendredi lundi 14h30 | 20h30; samedi 14h30 | 17h | 20h | 22h30; dimanche 10h30 | 15h | 17h30 | 20h; mardi 14h30 | 18h | 20h30 Iron Man 3 mercredi 17h30; vendredi lundi 20h30; samedi 14h30 | 20h; dimanche 10h30 | 20h 2D mercredi 14h30 | 20h30; jeudi 20h30; vendredi lundi 14h30; samedi 17h | 22h30; dimanche 15h | 17h30; mardi 18h | 20h30 La cage dorée mercredi 14h30 | 17h30; vendredi 20h30; samedi 14h30 | 20h; dimanche 10h30 | 15h; lundi 14h30; mardi 18h | 20h30 L'écume des jours mercredi jeudi mardi 20h30; vendredi lundi 14h30; samedi 17h | 22h30; dimanche 15h | 20h Les croods mercredi 17h30; vendredi samedi 14h30; dimanche 10h30; mardi 18h Tad l’explorateur 3D mercredi lundi 14h30; samedi 17h; dimanche 15h Le Temps de l'aventure mercredi jeudi lundi 20h30; vendredi mardi 14h30; samedi 17h; dimanche 17h30 Promised Land vendredi samedi mardi 14h30; dimanche 17h30; lundi 20h30 2D mercredi 20h30; samedi 22h30; dimanche 20h Les Profs mercredi 14h30 | 17h30; jeudi vendredi lundi 20h30; samedi 14h30 | 20h; dimanche 10h30 | 17h30; mardi 18h | 20h30 Les Gamins mercredi 17h30; vendredi 20h30; samedi 20h | 22h30; dimanche 10h30 | 20h; mardi 18h

EVIL DEAD (-16 ANS)

(USA 1H30 Epouvante) De Fede Alvarez, avec Jane Levy, Shiloh Fernandez, Lou Taylor Pucci. Mia souhaite cesser son addiction aux substances illicites. Elle demande de l’aide à son frère et ses amis. Ils se retrouvent dans la maison familiale, perdue au cœur de la forêt. Un livre et des incantations déclencheront les forces du mal. Ce remake explore d’autres pistes et révèle un jeune réalisateur prometteur, comme le père de l’original en son temps.

LA FLEUR DE L’ÂGE

(France 1H23 Comédie) De Nick Quinn, avec Pierre Arditi, Jean-Pierre Marielle, Julie Ferrier. A 63 ans, Gaspard ignore la vieillesse, mais se trouve rattrapé par elle en recueillant son père devenu dépendant. Rien à signaler. Cette bonne idée part en fumée. Elle n’est même pas sauvée par ses deux acteurs.

CINÉ Le Majestic

MOHAMED DUBOIS

ZAC des Escarnotieres 51000 Châlons

Upside Down Mer, Sam, Dim : 11h15 | 13h45 | 16h00 | 20h00 | 22h15 Jeu, Ven, Lun, Mar : 13h45 | 16h00 | 20h00 | 22h15 Evil dead (-16 ans) Tous les jours : 13h45 | 16h00 | 18h00 | 20h00 | 22h00 Mohamed Dubois Mer, Sam, Dim : 11h15 | 13h45 | 16h00 | 18h00 | 20h00 | 22h15 Jeu, Ven, Lun, Mar : 13h45 | 16h00 | 18h00 | 20h00 | 22h15 Block party Mer:16:10 20:45 Iron Man 3 Mer, Sam, Dim : 11h00 | 14h00 | 15h30 | 16h30 | 18h00 | 19h30 | 21h15 | 22h00 Jeu, Ven, Lun, Mar : 14h00 | 15h30 | 16h30 | 18h00 | 19h30 | 21h15 | 22h00 La cage dorée Mer, Sam, Dim : 11h15 | 13h45 | 16h00 | 18h00 | 20h00 Jeu, Ven, Lun, Mar : 13h45 | 16h00 | 18h00 | 20h00 L'écume des jours Mer, Sam, Dim : 11h15 | 13h30 | 20h00 Jeu, Ven, Lun, Mar : 13h30 | 20h00 Les croods Mer, Sam, Dim : 11h15 | 13h45 | 16h00 | 18h00 Jeu, Ven, Lun, Mar : 13h45 | 16h00 | 18h00 Tad l’explorateur 3D Mer, Sam, Dim : 11h15 | 13h30 Jeu, Ven, Lun, Mar : 13h30 Parker Tous les jours : 22h00 Les Profs Mer, Sam, Dim : 11h15 | 13h45 | 16h00 | 18h00 | 20h00 | 22h15 Jeu, Ven, Lun, Mar : 13h45 | 16h00 | 18h00 | 20h00 | 22h15 Les Gamins Mer, Sam, Dim : 11h15 | 16h00 | 18h00 | 20h00 | 22h30 Jeu, Ven, Lun, Mar : 16h00 | 18h00 | 20h00 | 22h30 Les âmes vagabondes Tous les jours : 17h45 Oblivion Tous les jours : 22h00

CINÉ La Comète

5 rue des Fripiers - Châlons-en-Champagne

Song for Marion (Avant Première) Samedi 4 mai à 18h00 Quartet VO Jeu 2 à 18h00 Ven 3 à 20h30 Dim 5 à 18h00 Le Temps de l'aventure Jeu 2 à 20h30 Dim 5 à 20h30 Lun 6 à 15h00 La religieuse Ven 3 à 18h00 Sam 4 à 20h30 Rebelle (-12 ans) Lundi 6 mai à 20h00

(France 1H32 Comédie) D’Ernesto Ona, avec Eric Judor, Sabrina Ouazani, Youssef Hajdi. Mohamed Dubois est-il bien le fils d’Arnaud ou du prof de tennis de sa mère, Saïd ? Pour séduire Sabrina, il s’installe après une dispute dans ce qu’il pense être la zone de banlieue. Cannes approche et les sorties improbables, vieux fonds de tiroir avec. Là encore, nous retrouvons des bonnes idées finissant en eau de boudin.

gros plan

x

MUD

(USA 2H10 Drame) De Jeff Nichols, avec Matthew McConaughey, Tye Sheridan, Jacob Lofland. Ellis et Neckbone passent leur temps à explorer les rives du Mississippi. Ils jettent leur dévolu sur une île déserte et un bateau perdu perché dans un arbre. Ils découvrent que leur Eldorado contient un squatter, Mud, un type peu loquace. Pour tout bagage, il ne possède qu’une chemise magique et un revolver. Peu à peu les deux gamins et le solitaire s’apprivoisent et partagent le même but, remettre le bateau à l’eau. Pour eux c’est la promesse de récupérer leur île et un colt pour Neckbone. Pour Mud, c’est l’espoir d’emporter cet amour perdu au-delà de la terre des hommes. Leur rêve de liberté de l’âme se confronte à la réalité du monde. La jeune femme est-elle encore amoureuse ? Mud n’est-il pas un mythomane s’inventant des rêves ? Quant à Ellis et Neckbone, cette rencontre et la séparation des parents, pour le premier, marquent le temps de quitter l’adolescence pour se confronter au monde des adultes. C’est la grande histoire de ce que nous perdons en entrant dans l’âge adulte. Quand nos rêves d’enfant se fracassent comme des embarcations fragiles sur les rochers du monde. La perte définitive de cette île, cet Eden où nous bâtissions les promesses de notre avenir. C’est la grande quête initiatrice de l’enfance, et pour Mud l’illusion de l’amour à la Tristan et Yseult. Ils finiront tous par quitter cette île au sens propre comme au figuré, à la fois blessés, fragiles, mais remplis d’une force si grande qu’elle leur permettra d’affronter le monde extérieur. Nous pensons à Tom Sawyer et Huckleberry Finn, les héros de Mark Twain, une source d'inspiration manifeste. C’est aussi une métaphore de cette Amérique perdue sur son île imaginaire, confrontée à la réalité du monde, qui doit bien aller de l’avant. Le coup de cœur de cette semaine, il confirme en trois films tout le talent de Jeff Nichols dans la lignée des grands maîtres du cinéma contemporain.

Le vin de l'Hebdo

xChampagne Nathalie Falmet - Cuvée du Val Cornet

Installée à Rouvres-les-Vignes (Aube) depuis 2000, Nathalie Falmet, Vigneronne œnologue pratique une viticulture raisonnée sur son vignoble de 3,5 hectares constitué d'une majorité de Pinot Noir et de Pinot Meunier, avec 50 ares de Chardonnay, et élabore avec passion 35000 bouteilles de Champagne par an. Présentation : sobre et raffinée. Vue : or soutenu. Bulles très fines. Cordon de bulles discret et persistant. Brillance lumineuse. Nez : intense et enjôleur. Premier nez marqué par de riches nuances de choco-

lat et de caramel, assorties de délicates notes de moka, de café torréfié et de tabac blond, superbes expressions de la grande maturité de cette Cuvée, obtenue par un long vieillissement sur lattes des bouteilles avant dégorgement (4 ans). Arômes plaisants de quetsche, de pruneau et de kirsch, traduction du Pinot Noir et du Pinot Meunier bien mûrs, présents en proportions égales. Un boisé élégant et discret, subtilement épicé, se révèle enfin, résultat de la vinification d'une partie des vins de base en fûts de chêne fabriqués par Jérôme Viard. Bouche : dense et minérale, signature du beau terroir de la parcelle du Val Cornet, à

STOKER

(USA 1H40 Epouvante) De Park Chan-wook, avec Mia Wasikowska , Matthew Goode, David Alford. Elles viennent de perdre l’être le plus cher, un mari, un père. Elles voient le frère de ce dernier venir s’installer pour les aider à surmonter leur douleur. Le proverbe ne dit-il pas que vos amis ne vous souhaitent pas que du bien ? Il aura fallu dix ans au réalisateur d’Old Boy pour entendre les sirènes d’Hollywood, pour un premier film brillant.

UPSIDE DOWN

(Canada 1H45 SF) De Juan Solanas, avec Jim Sturgess, Kirsten Dunst, Timothy Spall. Un univers où les riches vivent au-dessus et les pauvres hères en dessous. Adam, un type ordinaire, tombe amoureux d’une belle jeune fille de cet Eden. Comment ces Roméo et Juliette du futur vivront-ils à jamais leur amour ? Cette bonne idée finit la tête en l’air, en pauvre romance à la Twilight, sans intérêt.

Rouvres-les-Vignes dans la côte des Bar, origine exclusive des raisins. Amplitude magistrale, chaleureuse et fondante, sur la prune et les fruits rouges (groseille, framboise et fraise), soutenue par une douce effervescence. Finale délicieusement acidulée. Longueur en bouche hors du commun. Avec cette Cuvée du Val Cornet, Nathalie Falmet signe une interprétation personnelle du millésime 2007, unique année de récolte. Sa personnalité affirmée, basée sur un équilibre particulier entre richesse généreuse d'une intensité rare et fraîcheur minérale, résultats d'une viticulture et d'une oenologie réfléchies et parfaitement maîtrisées, procure un plaisir rare.

A déguster à l'apéritif, avec des toasts de foie gras sur un lit de poires caramélisées, ou pourquoi pas, pour accompagner vos repas gourmands. Prix conseillé : environ 30 euros la bouteille. Plus d'informations : Champagne Nathalie Falmet, à Rouvres-les-Vignes (Tel. : 06 07 02 74 27). Avec la collaboration des étudiants en BTS Technico-Commercial du Lycée Viticole de la Champagne à Avize. Retrouvez les « Coups de coeur » du Guide Véron des Champagnes, sur le site www.viticulture-oenologie-formation.fr


15 x

ortrait P

www.lhebdoduvendredi. com

N°217 du 3 au 9 mai 2013

Pierre Possémé - Président du Medef Champagne-Ardenne

Le bâtisseur passe la main

cole. Pour moi, bâtir était le plus beau métier du monde, un métier valorisé que l'on pouvait exercer au grand air. » Fort de son expérience acquise chez les Compagnons, « là où on se voit confier très jeune d'importantes responsabilités, ce qui permet d'apprendre efficacement », Pierre Possémé fonde en 1979, avec plusieurs associés devenus des amis proches, l'enseigne Bâtiment Associé, regroupant près de 200 collaborateurs. Un premier défi remporté pour le jeune entrepreneur, qui, à l'aube des années 2000, deviendra en xA la mi-avril, il annonçait son intention de ne parallèle le plus jeune président de l'Union pas se porter candidat à sa propre succession à la Nationale de la Maçonnerie et du Gros œuvre. tête du Mouvement des Entreprises de France Une instance dans laquelle il luttera et obtiendra (Medef), après avoir occupé pendant cinq ans ce « la réduction de 50 à 35 kg des sacs de ciment poste. L'an passé, c'est son mandat de président les plus lourds. C'est un détail pour certains mais de la Fédération Française Régionale du c'est très important pour les principaux ouvriers Bâtiment qu'il avait déjà cédé et le 15 juin concernés. C'était un combat contre les gros prochain, jour symbolique de son soixantième cimentiers que j'ai remporté mais pas sans diffiprintemps, son entreprise Bâtiment Associé, cultés.» Et pour obtenir ces victoires, ainsi que la installé depuis plus de trente ans à Muizon réussite dans son entreprise, le bientôt ex-patron passera officiellement sous la direction de son fils du Medef régional va de l'avant ; il ose investir ainé. « Il faut savoir se retirer quand il est temps, notamment, ce qui est pour lui l'une des clés du justifie Pierre Possémé, serein. De toute façon, je « succès ». Une attitude qu'il regrette au demeune pars pas complètement en retraite, puisque je rant de ne pas retrouver chez les gouvernements actuels. Mettant en avant le garde des responsabilités à déficit criant de confiance de Paris et siègerai encore dans « Plus rien ne sera la population en l'avenir, cellecertains conseils d'administracomme avant » ci pri-vilégiant actuellement tion. Seulement à partir de mainnettement l'épargne à l'intenant, je refuserai tout poste rémunéré et irai là où vont mes passions. » vestissement, Pierre Possémé invite expliciteApporter sa connaissance sans avoir à supporter ment les gouvernements, « quelle que soit l'étila contrainte journalière, voilà le projet à venir de quette politique », à prendre enfin des mesures ce breton d'origine, Compagnon de formation et efficaces pour justement ramener la confiance : arrivé à Reims en 1976, à seulement 23 ans, « On vient d'annoncer la Banque Publique comme directeur de la maison locale des d'Investissement (BPI), c'est très bien mais ça Compagnons. Issu d'une famille de maçons, aurait dû être fait depuis longtemps. C'est le l'homme est une personne de terrain, qui « aimait problème, on tarde à annoncer les bonnes nouapprendre mais n'aimait pas rester enfermé à l'é- velles au contraire des mauvaises sur lesquelles

Maçon formé chez les Compagnons, Pierre Possémé connait le bâtiment comme personne. Son regard d'artisan et sa connaissance des métiers manuels l'ont toujours accompagné dans son parcours professionnel ; parcours qu'il a récemment choisi d'achever, se retirant de ses principales obligations et responsabilités.

xRepères Pierre Possémé est né en juin 1953. Nantais d'origine, fils et petit-fils de maçon, il rentre à son tour en apprentissage de maçonnerie dès quatorze ans, avant de s'engager chez les Compagnons. S'ensuivra un « tour de France » au sein de l'ordre, pendant lequel le jeune maçon passe entre autres par Toulouse, Angers, Strasbourg, Bordeaux avant de poser ses valises à Reims en 1975, nommé à la tête de la Maison des Compagnons du boulevard Charles Arnould. En 1978, il part pendant un an et demi à Troyes créer de toute pièce une structure homologue, avant de revenir sur Reims. Parallèlement, il crée, à Muizon, Bâtiment Associé en 1979, entreprise qu'il cèdera en juin prochain à son fils aîné. Adhérent à la Fédération Française du Bâtiment dès le début des années 1980, il en occupera la vice-présidence nationale avant d'être nommé président régional entre 2003 et 2012. Pierre Possémé fut également le plus jeune président de l'Union Nationale de la Maçonnerie et du Gros-Œuvre. A la tête du Medef de Champagne-Ardenne depuis 2008, il a annoncé mi-avril qu'il ne se portait pas candidat au renouvellement de son mandat. Il est actuellement marié et père de quatre enfants.

H

o ro s c o p e

x Bélier du 21.03 au 20.04 Si vous avez un projet en cours, il pourrait vous rapporter plus que prévu. Dynamique et enthousiaste, vous prendrez les initiatives audacieuses qui s’imposent. Vos efforts porteront leurs fruits.

x Taureau du 21.04 au 20.05 Vous avez tendance à ne comptez que sur vousmême. Est-ce par crainte de la déception ? Savezvous que la confiance permet d’avancer ? Essayez de faire la part des choses et donnez la préférence au dialogue. x Gémeaux du 21.05 au 21.06 Les temps changent et vous êtes en phase de mutation. Vous aurez de nouvelles et stimulantes responsabilités. Ne faites pas dans la demi-mesure et

pensez à améliorer votre savoir-être.

x Cancer du 22.06 au 22.07 Levez la tête, pour mieux voir ce qui se passe autour de vous et anticipez au maximum ce qui peut l’être ! Ce qui vous permettra de perdre le minimum de temps et d'être extrêmement performant(e).

x Lion du 23.07 au 22.08 Au travail, On ne vous écoute pas assez à votre goût et cela a tendance à vous agacer énormément. Le climat relationnel avec vos collègues s’en ressentira en particulier pour les natif(ve)s du premier décan.

x Vierge du 23.08 au 22.09 Contrairement à vos habitudes, vous serez tenté(e) de prendre des risques exagérés. La motivation qui vous anime vous donnera les atouts pour satisfaire

on insiste. On est sur une crise des États et il faut comprendre que plus rien ne sera comme avant. Plus que jamais, les chefs d'entreprise doivent avoir des longueurs d'avance pour s'en sortir, veiller à faire de très bons produits, reconnus, car dorénavant « l'à peu près » ne suffira plus. » Et si la Champagne-Ardenne n'est évidemment pas épargnée par la conjoncture nationale actuelle, il lui faut trouver, à l'échelle locale donc, des mesures concrètes et rapides pour limiter les dégâts. « A mon sens, la région devrait commencer par se doter d'une place financière, une sorte d'association, comme il en existe déjà sur Lyon, Nantes, Bordeaux, qui recenserait tous les systèmes financiers existants pouvant intervenir dans les entreprises. Cette structure agirait un peu comme un relais entre ces entreprises et les financiers. » Car selon Pierre Possémé, le rôle du Medef est principalement d'intervenir partout où l'entreprise a, ou peut avoir, des problèmes, elle doit travailler constamment pour sa pérennité. Une démarche que l'ancien maçon s'est efforcé

de faire tout au long de sa carrière, comme président de la FFB locale et du Medef champenois, mais surtout en tant qu'entrepreneur. Et s'il devait regarder en arrière, Pierre Possémé s'imagine qu'il serait « fier de mon parcours, de tout ce que j'ai pu apporter pour rendre nos métiers moins physiques ; fier aussi de ceux qui ont vécu cette aventure avec moi. Dans ma vie, j'ai toujours privilégié l'honnêteté, quelle que soit sa forme. Et si on m'avait dit, à quatorze ans, que j'aurais ce parcours là, je pense que je n'aurais pas signé, car lorsqu'on est issu d'une formation à un métier manuel, on comprend très vite que pour accéder aux responsabilités, il faudra faire davantage d'efforts que les autres. Mais qu'importe car toute ma vie j'ai eu la passion, et je l'ai toujours ; la passion de mon métier, de l'humain. Aujourd'hui encore, ma plus belle réussite c'est de savoir que près de 200 familles peuvent vivre grâce à l'entreprise qu'on a créé en 1979 avec mes associés. Finalement c'est ça l'essentiel. »

vos ambitions. Vous aurez la sensation que tout vous est possible.

x Capricorne du 23.12 au 20.01 Vous pouvez afficher un grand sourire de satisfaction. Car la chance est à vos côtés en ce moment et de nombreuses possibilités de croissance se présenteront à votre portée. Profitez-en !

© Medef

x Balance du 23.09 au 22.10 Un vent de renouveau et de plénitude soufflera sur votre vie amoureuse. Tout irait mieux pour vous si vous saviez recevoir. Investissez l’énergie et le temps nécessaire à vos affaires de cœur.

x Scorpion du 23.10 au 22.11 Sur le plan sentimental, le train-train quotidien est un ennemi redoutable. Il sera nécessaire de raviver la passion dans le cœur de votre partenaire. Vous en aurez l'occasion, alors faites ce qu’il faut ! x Sagittaire du 23.11 au 22.12 Dans l’immédiat, il s’agit d’être déterminé(e) et réaliste. Sur le plan professionnel, vous êtes à l’aube d’un tournant décisif, aussi ne négligez rien et prenez les choses en main.

Aymeric Henniaux

x Verseau du 21.01 au 19.02 Vous avez la manie de tout gérer sans toujours prendre le temps d'écouter votre partenaire. Dans ces conditions, la paix au sein de votre couple n’est guère facilitée. Pourquoi ne pas adopter une autre attitude ? x Poissons du 20.02 au 20.03 Impossible de rêver à de meilleures circonstances que celles du moment. Si votre avenir est une source de préoccupation, des opportunités intéressantes de changement se profilent…

Benoit MELVHILLE


P.W.A - Fiat / Alfa Romeo / Lancia Ch창lons Zone de Voitrelle - Saint Memmie - 03.26.65.32.15


L'Hebdo du Vendredi, Châlons, 217  

L'Hebdo du Vendredi, édition Châlons, numéro 217, semaine du 3 au 9 mai 2013

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you