Page 1


Ce Little Kideaz appartient à :


ÉDITO « Le bonheur pour une abeille est d’exister. Pour l’homme c’est de le savoir et de s’en émerveiller. »

Jacques-Yves Cousteau

L’abeille est synonyme souvent de crainte de la piqûre pour les enfants, ou un élément perturbateur de nos jardins ou sur nos tables en été et pourtant sans elles le monde aurait un visage complétement différent. Elle est victime de nos choix, de nos comportements et se trouve en souffrance pour cela. On parle souvent de l’inefficacité des politiques face aux enjeux du réchauffement climatique, mais ce serait se voiler la face que de faire croire que le politique n’agit pas en fonction de l’opinion publique. Le politique fait des choix électoraux en fonction de ce que pensent et veulent les gens. Si vous voulez plus de protection animale, de la biodiversité, cesser les énergies fossiles, les huiles de palmes… alors souhaitez-le vraiment, agissez en conséquence et le politique ira dans ce sens pour obtenir votre voix. L’avenir a toujours été dans les mains du peuple, alors cessons d’être amorphe et manipulé, faisons respecter notre voix, nos envies, nos espérances si nous voulons que demain nos enfants puissent profiter des mêmes choses que nous. Est-ce que nous voulons vraiment que nos enfants considèrent la neige comme une attraction touristique qu’il faudra aller chercher à l’autre bout du monde, là où il en restera. Ce n’est qu’un exemple, mais il est réel. Ce qui est perdu, c’est ce que nous abandonnons, c’est un principe de vie qui s’applique absolument à tout, ne nous abandonnons pas nous-mêmes. Et partageons avec nos enfants ce que nous enseigne la nature pour la préserver. Et comme toujours, nous allons essayer de cultiver avec vous cette curiosité du futur, partager des expériences, des initiatives et le tout en s’amusant et en chantant haut et fort le bonheur d’être vivant.

Direction et rédaction en chef Aurélien Bourdaa Commercialisation des espaces publicitaires Jean-Claude Negri Design Graphique Myagency.lu

Aurélien Bourdaa

Illustration Pierre Teixeira Jessica Dores Rédaction Julia Oliveira Marques Julie Lemière Chris Mick Aurélien Bourdaa Quentin Mores

Adresse 83A rue de Luxembourg L-8077 Bertrange Tél : 27766882 Contact Rédaction : hello@little-kideaz.com Commercial : contact@kideaz.com Abonnez-vous !


L’escampe�e de ��rlimpinpin Quelle belle formule pour décrire cette rubrique qui nous évoque l’évasion et un monde meilleur. Faire fi des bonimenteurs et leur poudre de Perlimpinpin pour prendre la poudre d’escampette...vers un monde positif, où l’on évoque des sujets ambitieux.

Saperli-S��ne�e C’est un peu notre cri d’étonnement devant tant de génie créatif. Des idées il en existe beaucoup...mais des bonnes, un peu moins ! C’est pour ça que nous ferons de notre mieux pour vous inspirer.

Bou�et mystère La rubrique aux mille trésors artistiques, ludiques et créatifs. Tel un bouquet final, on aime à s’émerveiller devant des choses simples pour passer un moment hors du temps.

Pie�e, feui�e, stylo Il fallait une partie « gratte papier » en mode Lois Lane mettant à grande contribution nos plus beaux stylos. Néanmoins nous gardons notre âme d’enfant, en tout cas autant que faire se peut.


SOMMAIRE L’escampette de Perlimpinpin

Bouquet mystère

p.4 - 23

p.44 -63

Let it Bee

p.5 - 18

Coloriage p.45

Les plantes mellifères p.19

Jeu des 10 erreurs

p.46 - 47

Pratiquer en famille le Zéro Waste

p.20 - 21

Méga Jeux de piste

p.48 - 49

Un coup de pouce pour la nature

p.22 - 23

Les bébêtes du jardin

p.50 - 51

Pollinisateur ou non ?

p.52

La belle abeille est-elle réelle ou surnaturelle p.53

Saperli-sornette p.24 - 43

DIY Mori Paper « BEE »

p.54 - 58

DIY Nid d’abeilles décoratif

p.59

DIY Insectes en papier

p.60 - 61

DIY Abreuvoir express pour abeilles p.62 DIY Hôtel à insectes simplifié p.63 Sélection littéraire

p.25 - 27

Sélection de Box

p.28 - 31

Venir en aide aux abeilles, ça vous dit ?

p.32 - 33

Et je remets le son !

p.34 - 35

Pierre, feuille, stylo

Promenons-nous en famille

p.36 - 37

p.64 - 80

Apprendre en s’amusant : les meilleures applis p.38 Ça bourdonne

P.39

Recettes à 4 mains de saison

p.40 - 41

Mon jardin sans pesticides

CKDO

p.42

La Fleur rouge au sommet de la montagne p.68 - 69

Votre magazine se digitalise et offre une expérience interactive et encore plus palpitante. DIY, vidéos, documentaires pour les enfants, jeux en téléchargement… Pour découvrir cela en avant-première*, rendez-vous sur : www.issuu.com/store/code ensuite entrez le code ci-dessous :

X Z M T7 M S 8 *Offre gratuite et valable jusqu’au 30/09/2021 sans engagement, l’accès au magazine digitalisé est offert avec l’abonnement mais implique la création d’un compte Issuu pour l’accès complet au magazine.

p.65 - 67

La Promesse

p.70 - 71

Les pédagogies alternatives

p.72 - 75

Bon à savoir sur les réseaux sociaux

p.76 - 77

Bestioloscope p.80

S’abonner : Découvrez nos offres page 79.


L’escampette de Perlimpinpin

Dans cette rubrique on vous parle d’écologie, de protection de la nature, d’escapade, de respect de l’environnement, le tout à partager en famille et sans modération. En bref, des valeurs d’aujourd’hui pour forger notre avenir.


LET IT BEE SI petite et pourtant si importante

Le 20 mai dernier se tenait pour la quatrième année consécutive la journée mondiale des abeilles ! Pour l’occasion Little Kideaz prend le wagon en route et va essayer de vous faire voyager au sein de leur univers pas si étranger au notre. En période de Covid, si le confinement et le ralentissement de l’activité de l’homme sur notre planète n’est pas facile pour tout le monde, il a aussi ses avantages. Nos abeilles profitent de ce moment de répit, de sérénité relative où prairies, air pur et calme favorisent le travail de ces petites besogneuses pour engendrer la pollinisation et nous fournir ce nectar que nous aimons tant : le miel. Mais ne nous réjouissons pas trop vite, 300 000 colonies d’abeilles disparaissent chaque année, nous devons nous alerter sur le fait que notre alimentation dépend grandement de la pollinisation des insectes en général, dont les abeilles. On dénombre que 75% des insectes volants ont disparu en Europe depuis 1990, une véritable hécatombe pour la biodiversité. Mais comme vous le savez bien, nous sommes là pour véhiculer l’espoir, informer sur les vérités de notre monde mais toujours en gardant le positif, communiquer sur les actions, les gestes à entreprendre pour préserver ce que nous avons de plus cher au monde : le vivant…

L’escampette de Perlimpinpin

7


MAIS AU FINAL QUI ES-TU PETITE ABEILLE ? L’abeille existe sur terre depuis des millions d’années, les scientifiques s’accordent sur 100 millions d’années, comme la sauterelle et la fourmi et ainsi bien avant l’être humain. Elles étaient donc en compagnie de nos tendres et disparus dinosaures. Pour comparaison, l’Homo Habilis qui serait le premier homme s’approchant le plus de notre lignée humaine est né quant à lui il y a environ 2 millions d’années. A l’état naturel, on retrouve les abeilles en colonie le plus souvent dans le tronc d’un arbre creux sur pied ou au sol, avec une ouverture orientée vers le Sud et à proximité de nombreuses variétés de plantes et fleurs leur offrant pollens et nectars. Aussi et surtout, on retrouve ces colonies à proximité d’un point d’eau

indispensable à la fabrication de la nourriture et au rafraîchissement de la ruche en été. Certains troncs d’arbres abritent ainsi une colonie pendant des décennies, à noter aussi que l’on ne trouvera que très rarement 2 colonies dans la même zone, évitant ainsi les pillages et l’accès suffisant aux ressources naturelles. La toute première abeille a été découverte en Birmanie. Fossilisée dans de l’ambre, elle serait âgée de 100 millions d’années ! Il est fort probable que l’abeille soit originaire d’Extrême-Orient. A l’origine, elle ressemblait davantage à une guêpe et se nourrissait d’autres insectes plutôt que de nectar et de pollen. On ne sait pas vraiment à quelle époque elle a décidé de devenir végétarienne.

LE SAVIEZ-VOUS ? L’abeille est un insecte diurne : elle rentre à la ruche quand le jour baisse. Mais ce n’est pas pour y dormir ! L’obscurité n’a aucune incidence sur la vie de la colonie à l’intérieur de la ruche. Toute la nuit, les ouvrières travaillent, des abeilles naissent, le miel est ventilé, des rayons sont entretenus et construits… Pas le temps de dormir pour nos jolies bestioles. On dénombre plus de 20 000 espèces différentes d’abeilles dans le monde.

Cinq yeux pour une vision panoramique.

Une bouche bien outillée, pour prélever le nectar, fabriquer le miel ou la cire.

Les deux antennes sont le « nez et les mains » des abeilles. Un thorax avec deux paires d’ailes pour une meilleure agilité.

Sur les côtés du thorax et de l’abdomen, dix paires de petits orifices respiratoires : les stigmates.

Dans l’abdomen, le jabot où l’abeille stocke le nectar et l’eau, et les glandes cirières qui sécrètent la cire pour construire les alvéoles. Un abdomen terminé par un dard.

L’abeille [ ANTHOPHILA ]

8

L’escampette de Perlimpinpin


L’ABEILLE, EN QUELQUES CHIFFRES

2 AILES

Les abeilles à miel produisent

234 000 TONNES

DES YEUX AUX MILLIERS DE FACETTES

de miel par an en Europe !

6 PATTES

LA RUCHE

1 SEULE REINE

40 000

2 000

qui pond 2 000 oeufs par jour ! Nourrie exclusivement de gelée royale, elle vit 3 à 4 ans.

abeilles ouvrières qui passent leur journée à butiner !

mâles, les faux-bourdons.

L’hiver toute la colonie hiberne et vit sur ses réserves de miel.

L’ABEILLE, LA REINE DES RECORDS

...MAIS ENCORE 30 km/h

= 1 KG DE MIEL

c’est la vitesse de vol des butineuses

5 MILLIONS DE FLEURS

...qui parcourent

butinées par

150 000 KM !

6 000 ABEILLES...

153 MILLIARDS D’EUROS

presque 4 fois le tour du monde !

ET SI ELLE N’ÉTAIT PLUS LÀ ?

Ce que rapporte la polinisation par les abeilles au niveau mondial.

le miel est le seul aliment qui

NE POURRIT PAS

Depuis 15 ans, l’Europe connaît un syndrôme d’effondrement des colonnies d’abeilles, hors sans abeilles :

PLUS DE PLANTES ! 80% des espèces végétales du monde mourraient.

PLUS DE MARAÎCHAGE ! 3/4 des fruits et légumes qui nourrissent l’humanité disparaîtraient

PLUS D’HUMAINS ? « Si l’abeille venait à disparaître, l’humanité n’aurait que quelques années à vivre. » Albert Einstein L’escampette de Perlimpinpin

9


COMMENT DIFFÉRENCIER LES ABEILLES DES AUTRES PENSIONNAIRES DE LA RUCHE ? « Au sein d’une ruche, des milliers d’abeilles cohabitent et s’entraident pour un seul but commun : la survie de la colonie. La reine, les ouvrières et les faux-bourdons possèdent chacun leurs particularités et doivent alors assumer des tâches bien distinctes. » L’ABEILLE OUVRIÈRE La plus familière car c’est elle que l’on aperçoit dans la nature butiner les plantes du jardin. Elle accomplira plusieurs métiers dans sa vie que nous allons détailler plus bas. Sa durée de vie est d’environ 40 jours durant l’été sinon de 5 à 6 mois en hivernant bien au chaud dans la ruche. Pour communiquer entre elles, les abeilles se servent de danses bien particulières. Les butineuses doivent également informer le reste de la ruche de la présence d’une bonne source de nectar dans les environs. LE FAUX-BOURDON Voici le mâle, enfin ils sont au nombre de 2500 quand même pour une seule ruche. Son unique travail sera de féconder la reine durant son vol nuptial. Ils vivent en moyenne 50 jours. Il meurt soit après l’accouplement, soit après la fin de l’été s’il ne s’est pas accouplé. Dans ce cas, les ouvrières arrêtent de le nourrir et le rejettent de la ruche. Les entretenir exigerait beaucoup trop d’effort et de nourriture. On peut différencier les faux-bourdons des ouvrières de par leur morphologie. Ils sont plus gros et un peu plus longs. Leurs yeux sont également plus imposants car leur bonne vue leur permet de repérer rapidement la reine lors de ses vols d’accouplement.

LA REINE Son abdomen est plus gros, plus long et plus pointu, c’est une véritable machine à pondre. La reine, quant à elle, détient l’espérance de vie la plus longue ! En effet, la vie d’une abeille reine oscille entre 3 et 5 ans. C’est la seule femelle fertile de la ruche, elle peut pondre jusqu’à 2000 œufs par jour. De par son statut, elle ne sort pratiquement jamais de la ruche. Les ouvrières lui apportent la nourriture nécessaire et assurent le nettoyage de ses excréments. Notons que la reine est la seule à se nourrir exclusivement de gelée royale depuis le stade larvaire. C’est ce traitement particulier qui fait qu’elle devient reine et ne doit en aucun cas son statut ni à la génétique ni à son arbre généalogique.

10

L’escampette de Perlimpinpin


L’ABEILLE, CETTE BESOGNEUSE AUX MULTIPLES CASQUETTES

L’OR JAUNE

Au cours de sa vie, une abeille endosse de nombreuses responsabilités au sein de la ruche. Dès ses premiers jours elle entame sa carrière professionnelle qui la fera passer par pas moins de 7 « métiers » différents.

Toute cette énergie déployée par les abeilles fait le plus grand bonheur des apiculteurs qui, amateurs ou professionnels, sont des amoureux de ces insectes et de la nature en général. Leur activité via leur cheptel participe à la pollinisation et à la sauvegarde de la biodiversité.

Notre petite abeille commence sa vie par nettoyer les cellules, puis elle nourrit les larves, elle poursuit en construisant les cellules de cire… Ensuite, elle devient manutentionnaire, emmagasinant pollen et nectar que lui remettent les butineuses. Puis, elle participe à la régulation de la température de la ruche en tant que ventileuse tout en assurant la surveillance de l’entrée de la ruche. Elle termine sa carrière en devenant butineuse, elle récolte alors nectar et pollen qu’elle butine dans un rayon de 2 à 3 km de la ruche. Quelle vie de dur labeur n’est-ce pas ?

Mais comme tout ici-bas, cette activité et surtout le résultat en découlant, le miel, a sa partie sombre que nous nous devons de connaître. Alors que la consommation de ce produit aux multiples qualités augmente, la production est en chute libre à cause de la disparition des abeilles. Conséquence : le nombre des falsifications se multiplie. Un fléau pour l‘industrie apicole, pire que les pesticides ou les problèmes sanitaires.

7 METIERS, 7 FORCES

NOURRICE Elle s’occupe du couvain constamment.

MANUTENTIONNAIRE Elle récupère le nectar récolté par les butineuses.

ARCHITECTE Elle construit les rayons de la ruche.

VENTILEUSE Elle régule la température de la ruche.

GARDIENNE Elle défend la ruche.

NETTOYEUSE Elle garde la ruche propre et en bonne santé.

BUTINEUSE Elle s’occupe du couvain constamment.

Pour exemple, près de 40 000 tonnes de miel sont vendues chaque année en France, mais nous n’en produisons que 10 000, et les apiculteurs en récoltent trois fois moins qu’il y a trente ans. Alors d’où vient le miel que nous consommons ? Et comment être sûrs que celui que nous mangeons est bon, voire qu’il s’agit de miel quand on sait qu’il est devenu l’un des produits les plus frauduleux au monde ? De nombreux documentaires informent sur ce fléau qui sévit, la provenance du miel est très floue sur les étiquettes des pots que nous achetons, pire, la moitié du miel sur les étales de nos marchés viendraient en réalité de beaucoup plus loin. Certains miels, n’auraient d’ailleurs jamais vu l’intérieur d’une ruche car désormais en Chine des industriels fabriquent de faux miels. MAIS ALORS QUE MANGEONS-NOUS ? Pour revenir un peu sur le procédé de fabrication, il faut savoir qu’il y a différentes variétés de miels dépendants de la zone où les abeilles butinent. L’appellation de ce dernier sera fonction de l’espèce végétale dominante butinée par les abeilles. Cela peut être de l’acacia, lavande, châtaigniers dépendants de la région où se trouvent les ruches. Ainsi la localité et l’espèce végétale confère au miel une robe, une consistance, des arômes, un peu sur le même principe que le vin par exemple. La fleur, le terroir retranscrit son caractère dans le miel et parfois même les vertus thérapeutiques comme le miel de thym qui est un antiseptique reconnu, ou le sapin recommandé pour les gènes respiratoires.

L’escampette de Perlimpinpin

11


Mais aussi étonnant que cela puisse paraître, ces miels pourraient être mélangés à des miels étrangers car la majorité de la production est revendue au leader mondial, une entreprise française de la région de Pau. La famille Michaud gère cet empire dont vous connaissez tous l’emblème, le Tartimiel. Seulement voilà, nous rencontrons un problème de taille, l’entreprise française selon un documentaire de France 5 « La Bataille du miel » en produit plus de 19000 tonnes chaque année, c’est plus que la production française. Ainsi plus de 85% de sa production de miel est importée ( Espagne, Ukraine, Argentine… ). Et la législation actuelle n’oblige pas les industriels à être précis sur la provenance. On estime aujourd’hui que plus de 50% du volume du marché serait en réalité du miel d’importation ou bien souvent même l’appellation serait trompeuse. Ainsi on se retrouverait avec du miel soi-disant français et soidisant d’Acacia qui serait en réalité un miel de fleurs d’Espagne.

FOCUS SUR LA RÉGION D’ARAGON EN ESPAGNE Le plus gros producteur de l’Union européenne est l’Espagne qui inonde le marché de ce précieux nectar. Dans la région d’Aragon à 200 km des Pyrénées françaises, 4 parcs nationaux constituent un paradis pour les butineuses. La péninsule ibérique abrite 2,5 millions de ruches soit 4 fois plus qu’en France car elle bénéficie de zones quasiment inhabitées. Des territoires naturels sans pesticides, sans cultures, sans agriculture avec une quarantaine d’habitations sur une superficie équivalente à celle de Paris ( 10 000 hectares ). Un environnement exceptionnel pour les abeilles, avec du romarin à perte de vue et un taux de mortalité des abeilles de 5% contre 30% en moyenne. C’est un problème de traçabilité pour la filière professionnelle, remettant en cause la provenance du miel sur les étiquettes pouvant tromper le consommateur mais le point positif est que le miel est qualitatif dû à la faible pollution de la zone.

12

L’escampette de Perlimpinpin

Aragon


de fabrication, il s’agit en fait de miel synthétique, en bref… du sirop de sucre.

LE VRAI PROBLÈME EST AILLEURS… Il existe une fraude bien plus grave, certains industriels parviennent à fabriquer du faux miel avec la palme d’or pour la Chine, royaume de la contrefaçon en tout genre. Elle est devenue le plus gros exportateur mondial avec un volume de miel en totale contradiction avec le nombre de ruches dans le pays. Les prix qu’ils proposent à l’exportation défient toute concurrence mais cela cache des pratiques douteuses. Des analyses ont été menées au sein du seul laboratoire spécialisé à Guénange en Moselle, le CETAM. Et les résultats sont criants : Pas de pollen dans ces miels de Chine, donc pas d’abeilles dans le processus

LE

ON ESTIME QU’ENVIRON 20% DU MIEL D’IMPORTATION EN EUROPE EST EN RÉALITÉ DU FAUX MIEL ! Pour être certain d’acheter un miel de qualité, il faut alors se tourner vers des labels garantissant la qualité dans les différents pays où nous pouvons l’acheter. Sinon voici quelques astuces pour vous aider à reconnaître le vrai miel du faux que nous trouvons majoritairement en grande surface :

VRAI

DU

FAUX

Le miel brut ne se dissout pas immédiatement dans l’eau, mais se dépose au fond du verre. Pour diluer le miel brut dans l’eau, il faut bien mélanger.

Le faux miel peut rester fin et très liquide, même après une longue période, et peu importe la saison.

Le miel brut caramélise rapidement.

Le faux miel se transforme lentement en mousse et en caramel, voire ne se transforme pas du tout.

TEST DE LA SERVIETTE Étalez le miel brut sur un chiffon de coton blanc, puis rincez à l’eau froide. Vous verrez que le miel brut n’a pas taché le tissu.

Réalisez la même expérience avec le miel transformé, des taches jaunes ou brunes resteront sur la serviette en coton.

TEST DU FEU Enduisez la tête d’une allumette de miel, puis allumez-la à l’aide d’une autre allumette ou d’un briquet. Vous verrez le feu se déclencher rapidement.

Vous remarquerez que le bâton d’allumette ne prendra pas feu, en raison de la grande teneur en eau du faux miel.

TEST D’ABSORPTION Versez quelques gouttes de miel brut sur un papier buvard ou sur une serviette en papier de cuisine. Le miel brut ne sera pas absorbé par la serviette.

Le faux miel sera absorbé par la serviette.

TEST DU PAIN Étalez une fine couche de miel brut sur une tranche de pain frais. Vous verrez que la surface de la tranche de pain sèchera au bout de quelques minutes.

Le faux miel sera absorbé par le pain et la tranche de pain ramolira.

L’escampette de Perlimpinpin

13


LA POLLINISATION, ÇA MARCHE COMMENT ?

LE PRINCIPE

La pollinisation est au cœur de la nature et de ses processus de reproduction. Derrière ce terme, se cache la vie et même la survie et l’adaptation des plantes. Permettant ainsi de maintenir la biodiversité et l’équilibre des écosystèmes. La pollinisation va même plus loin en assurant un meilleur brassage génétique, évitant la consanguinité et donc la dégénérescence.

Lorsqu’une abeille recueille du nectar et du pollen de la fleur d’une plante, une partie du pollen des étamines — l’organe reproducteur mâle de la fleur — s’accroche aux poils de son corps. Lorsqu’elle se pose sur une autre fleur, une partie du pollen se dépose sur le stigmate ou sur le bout du pistil — l’organe reproducteur femelle de la fleur. Lorsque cela se produit, la fécondation est possible, et un fruit, portant des graines, peut se développer. Dans ce dossier, nous parlons des abeilles mais il faut savoir que même si cette tâche de pollinisation est assurée à 80% par les abeilles, il existe d’autres petits bienfaiteurs qui participent aussi à leur manière à la propagation de la vie et cela a un nom, cela s’appelle la Zoogamie.

Voici quelques-autres

INSECTES POLLINISATEURS

Les abeilles

Les guêpes

Les syrphes

Les moustiques 14

L’escampette de Perlimpinpin

Les papillons

Les fourmis

Les coléoptères

Les mites


LEMURIEN Lemur catta Espèces de primates endémiques à l’île de Madagascar. Ce sont des animaux pollinisateurs nocturnes et ils se caractérisent par leurs yeux brillants et leur queue rayée. Leur alimentation est variée et inclut des fruits, des herbes, des feuilles, du pollen et du nectar. Les espèces qui se nourrissent de pollen et de nectar constituent une étape importante dans le processus de pollinisation, et il s’agit généralement d’animaux qui transportent le pollen car il s’accroche à leur fourrure.

L’escampette de Perlimpinpin

15


GECKO DIURNE ORNE DE L’ILE MAURICE Phelsuma ornata

Reptile de l’île Maurice, située au Sud de l’Inde, l’espèce mesure juste 12 centimètres et présente une coloration très atypique. Il se nourrit d’insectes et d’invertébrés, mais consomme également du pollen et du nectar, raison pour laquelle cette espèce contribue à la pollinisation.

16

L’escampette de Perlimpinpin


CHAUVE-SOURIS Leptonycteris curasoae

Chauve-souris que l’on retrouve dans les forêts de Colombie, du Venezuela et d’Aruba. Elle se nourrit des fruits, du nectar et du pollen de plusieurs espèces de fleurs, ce qui en fait un pollinisateur nocturne. En plus de cela, cette espèce disperse également des graines.

L’escampette de Perlimpinpin

17


COLIBRI Trochilidae

Il en existe plus de 300 espèces : de petite taille, au bec allongé et fin, possédant des ailes capables de bouger à une vitesse impressionnante. Toutes les espèces de colibris se nourrissent de nectar, raison pour laquelle leur rôle de pollinisateur est très important. Spécifiquement, ils remplissent ce rôle avec les fleurs tubulaires que leur bec allongé permet d’atteindre.

18

L’escampette de Perlimpinpin


LE DÉCLIN DES ABEILLES, QUE FAIRE ? Depuis la fin des années 1990, les apiculteurs constatent un net recul des populations d’abeilles au sein de leurs colonies. Parmi les nombreuses menaces qui pèsent sur ces insectes et les autres pollinisateurs, nous retrouvons les pesticides et surtout les néonicotinoïdes, une catégorie d’insecticides extrêmement nocive pour les pollinisateurs et très utilisée en agriculture conventionnelle. Les abeilles, comme les autres pollinisateurs, jouent un rôle crucial pour l’équilibre de nos écosystèmes et la biodiversité. Environ 4000 variétés de fruits et légumes n’existeraient pas sans la pollinisation, et 75 % de la production mondiale de nourriture dépend des insectes pollinisateurs.

« ET POURTANT ON COMPTE 45% DE RUCHES EN PLUS AU NIVEAU MONDIAL AU COURS DES 50 DERNIÈRES ANNÉES. » UNE MENACE VENUE D’ASIE… DÉCIDÉMENT ! Probablement débarqué de Chine à Bordeaux en 2004, le frelon asiatique s’est rapidement adapté, colonisant toute la France et une partie de l’Europe en une décennie. Cette espèce exotique s’attaque férocement aux abeilles, notamment aux abeilles domestiques donc celles qui produisent le miel dans les ruches. De par l’une de ses spécificités, le vol stationnaire, ce frelon aime à se positionner devant les ruches afin d’attaquer les abeilles, les décapiter et donner leur abdomen en pitance à ses larves. « En ville, les abeilles butineuses constituent 80% du régime alimentaire du frelon asiatique, et 45% dans les campagnes ». Tout ceci en fait une menace pour les abeilles et donc pour l’équilibre de la biodiversité européenne.

ALORS QUELLES SOLUTIONS À NOTRE ÉCHELLE ? Afin de préserver la biodiversité, aussi bien de la nature que de notre jardin ou notre potager, il est primordial de veiller à la survie des insectes. Pour ce faire, il faut prendre soin de leur ruche et des ruchers. En plus de permettre la production d’un miel de qualité, cela augmente le rendement de tout un tas d’autres cultures. Dans un autre article de ce magazine p. 19 nous vous donnons des conseils sur les différentes espèces mellifères que vous pouvez planter chez vous afin d’agir pour nos amies les abeilles. Par ailleurs, comme l’une des principales raisons du déclin des abeilles sont les pesticides, nous vous recommandons d’en diminuer voire d’en supprimer l’usage au sein de votre foyer. Votre action de consommateur est aussi primordiale, achetez du miel produit par des apiculteurs locaux. Dans un précédent numéro de Little Kideaz, nous vous avions aussi proposé tout un article pour la construction d’un hôtel à insectes.  Mais nous profitons de ce numéro dédié au pollinisateur pour vous proposer un nouveau DIY présent en p.63 « simple » et rapide à réaliser. Sinon, spécifiquement pour les abeilles, optez pour un morceau de bois sec perforé ou pour des tiges creuses ( roseaux, bambous, etc. ), en veillant dans les deux cas à ce que les entrées soient dépourvues d’échardes. Installez un point d’eau, car qui dit beaucoup d’exercices dit un besoin d’eau important pour nos petites copines. Retrouvez plusieurs trucs et astuces en p.62 du magazine pour savoir comment et où installer un abreuvoir pour nos amies les abeilles. Parrainez une ruche auprès de différentes associations locales qui vous proposeront en plus de bénéficier de plusieurs pots de miels à votre nom, sympa non ? On vous propose toute une liste de bonnes idées et d’initiatives locales p.32-33 pour vous inspirer !

L’escampette de Perlimpinpin

19


Sinon la sensibilisation reste l’une des méthodes les plus efficaces et notamment auprès de vos enfants, votre entourage, cet article en est la preuve alors n’hésitez pas à le parcourir ensemble.

Aujourd’hui l’abeille nous interpelle sur différentes problématiques sociétales majeures :

Si une ruche, ou des ruchers, se trouvent à proximité de votre jardin, cela ne vous apportera que des avantages. Non seulement vous pourrez avoir du miel près de chez vous, mais en plus le transport de pollen effectué par les abeilles embellira la faune et la flore qui se trouvent dans votre jardin, sans toutefois modifier votre façon de vivre.

- l’évolution vers une agriculture durable

Vous voilà maintenant avec le savoir nécessaire pour agir et respecter nos amies les abeilles. Contrairement à ce que nous pouvons penser, l’abeille ne pique pas ou peu. Elle pique lorsqu’elle se sent menacée et en meurt par la suite. Lorsqu’elle est gorgée de miel, elle est complètement inoffensive.

- la sauvegarde de la biodiversité et de l’environnement - le rapport ville-campagne et la relation de l’homme à la nature - le bien-être et la santé via les produits de la ruche Depuis des siècles, les abeilles, qui comptent parmi les animaux les plus industrieux, procurent des bienfaits aux êtres humains, aux plantes et à l’environnement. Elles nous assurent l’abondance dont nous avons besoin ainsi que la biodiversité et le renouvellement des espèces, il n’y aurait pas ou très peu de vie sans ces formidables petites travailleuses. Dans le monde gréco-romain, l’abeille est également assimilée à une déesse, et dans de nombreuses autres civilisations la symbolique autour de cet insecte est empreinte de vertu, de souveraineté, cela doit raisonner en nous tant son lien intrinsèque sur la vie est une évidence. Ses autres ennemis n’ont pas disparu pour autant : frelons asiatiques, oiseaux, mammifères et acariens menacent encore… Aurélien Bourdaa

20

L’escampette de Perlimpinpin


Les plantes

Floraison : avril à juil. Hauteur : 80 à 150 cm

mellifères

Il fleurit avec des grappes pédonculées de 20 à 60 fleurs, de couleur rose. Ces dernières sont butinées par les abeilles.

Floraison : mai à oct. Hauteur : de 20 à 60 cm Apporte un petit côté sauvage dans les plates-bandes ou même au potager en sol riche et frais.

Floraison : avril à juin Hauteur : de 20 à 40 cm C’est une vivace bulbeuse aromatique qui procure du pollen et un nectar très concentré aux insectes pollinisateurs. Floraison : mai à Juil. Hauteur : 10 à 20 cm Les fleurs sont aussi nectarifères, attirant aussi bien les abeilles que les papillons. Avec les insectes et le vent, les semis spontanés sont généralement assurés.

le petit coup de pouce qui fera du bien

Qu’est-ce qu’une plante mellifère ? Ce sont des fleurs, arbres ou arbustes qui produisent de bonnes quantités de nectar et de pollen de qualité pour subvenir aux besoins alimentaires des pollinisateurs ( abeilles domestiques et sauvages, papillons, bourdons... ) Accueillir de belles plantes mellifères dans nos jardins ou sur nos balcons n’a rien de bien compliqué. Voici une sélection de plantes splendides et adorées de nos abeilles. Sinon vous avez toujours les plantes communes suivantes qui font aussi l’affaire : le thym, le basilic, le romarin, le coquelicot, la menthe, la sauge officinale, la coriandre, la camomille…

Floraison : mai à août Hauteur : 30 à 100 cm Elle se plaît dans de nombreux types de sols tant qu’ils ne sont pas compacts. Elle apprécie une terre calcaire, limoneuse ou sablonneuse. Floraison : juin à sept. Hauteur : 50 à 120 cm Riche en azote, elle enrichit le sol. Grâce à son fort développement, elle est très dissuasive vis-à-vis des plantes adventices, limitant le désherbage. Floraison : juin à sept. Hauteur : 50 à 150 cm Son nom vient de « méli » : miel ; parfum de vanille après dessiccation ; peut aromatiser les desserts et ses jeunes feuilles peuvent être consommées en salade.

Floraison : mai à sept. Hauteur : 40 à 80 cm

La moutarde blanche possède un potentiel nectarifère et pollinifère très élevé.

Floraison : mai à oct. Hauteur : 15 à 50 cm Source de nectar et de pollen indispensable, ils sont activement butinés par les abeilles lors de leur floraison.

Floraison : de juillet à sept. Hauteur : 80 cm Exposition ensoleillée recommandée. Toutes les lavandes sont mellifères, très recherchées par les abeilles.

Floraison : juin à oct. Hauteur : Plante grimpante Il est très aimé des papillons et se distingue par sa capacité à être bien plus odorant la nuit et attirer d’autres espèces de papillons. Floraison : juin à sept. Hauteur : 50 à 150 cm La floraison de chaque pied dure longtemps et les abeilles sont assidues. C’est une importante source de nectar pour les abeilles. Floraison : juin à oct. Hauteur : 15 à 100 cm Empourpre landes, clairières et bois clairs de ses myriades de petites fleurs roses en clochette à l’état naturel, très bonne plante mellifère de fin de saison.

Floraison : mai à sept. Hauteur : 10 à 40 cm Elle attire les insectes pollinisateurs et sert de refuge, gîte et couvert aux papillons et insectes.

L’escampette de Perlimpinpin

21


PRATIQUER EN FAMILLE Cette fois-ci, nous allons réfléchir par rapport à tout ce qui gravite autour de nos enfants. A regarder de plus près dans nos poubelles, on pourra facilement se rendre compte que les enfants sont une des premières sources d’apports de déchets non recyclables à la maison. Partant de ce constat et faisant écho au fabuleux documentaire d’Hugo Clément ( SUR LE FRONT : La face cachée du recyclage, mai 2021, Winter Productions ) sur la problématique du recyclage, je me permets, avant de prodiguer quelques bonnes idées, de vous faire part des chiffres hallucinants suivants :

- 95% de nos déchets sont enfouis ou brûlés - Seulement 20% des bouteilles et flacons sont recyclés. STOP LE PLASTIQUE : Nos enfants auront beaucoup moins de réticences que nous à changer leur consommation, car ils n’ont que peu de résistance au changement surtout s’il s’agit de protéger les dauphins ou la planète en général. Donc de façon simple et pédagogique, nous vous proposons les schémas suivants et quelques principes de substitution pour aller vers le chemin du zéro waste.

Il faut 1 g de pétrole pour faire 1 g de plastique et nous consommons 245.000.000.000 kg de plastique par an dans le monde !

1 million d’oiseaux marins et 100 000 mammifères ( tortues, dauphins... ) meurent d’ingestion de plastiques chaque année. Contenu de l’estomac d’un dauphin : Balles de golf, chewing-gum, briquets, brosses à dent, sacs, etc.

22

POMPOTE

Compote maison

Paquets de gâteaux

Gâteaux maison

Fournitures scolaires chaque année

Achat sans emballage ou on récupère de l’année précédente

Jeux en plastiques Vêtements

APRÈS

AVANT

QUELQUES CONSEILS D’APPLICATIONS QUI PEUVENT CHANGER BEAUCOUP DE CHOSES

Jeux en bois ecolabellisés Pensez aux vêtements de seconde main

Lingettes

Lingettes en tissu ou lavables

Brosse à dent plastique

Brosse à dent en bois

Brique de jus

Eau ou jus frais

L’escampette de Perlimpinpin


Le carnivore mange le poisson

Le poisson mange le placton

Le placton mange le phytoplancton

200 kg de déchets chaque seconde arrivent dans l’océan

Tous les animaux marins mangent le plastique et nous aussi !

LES LABELS QUI DÉCHIRENT

Ange Bleu, le top allemand et Le Cygne blanc, la classe nordique. Ils protègent l’environnement, ta santé ( pas de substances toxiques ) et l’environnement ( eau, climat, énergie, déchets ). Le top pour une rentrée Zéro Déchet !

Le label FSC qui assure que la forêt est bien gérée. Par contre, ton papier peut venir de Chine.

COMMENT ON L’EXPLIQUE À SES COPAINS

LE SAVIEZ-VOUS ?

CURIEUX ET PARFOIS MOQUEURS ?

Chaque Noël, un enfant reçoit en moyenne 9 jouets et

Petite astuce mes loulous, ne soyez jamais hésitants vis-à-vis de vos actions pour la planète. Ne leur faites pas la morale en leur disant « c’est bien, ce n’est pas bien », mais expliquez-leur plutôt que les animaux sont en danger, que la santé et la planète sont en souffrance. Ce sont autant d’arguments qui passeront beaucoup mieux. Et pour les plus réfractaires, tant pis, ils comprendront peut-être plus tard.

L’Ecolabel européen qui limite l’impact du produit sur l’environnement mais moins que l’Ange et le Cygne...

pour certains plus de 20 voire 30. Alors on vous laisse imaginer les déchets : Ruban plastique / Papier cadeau / Blister plastique / Emballage jouet / Socle en plastique / Attache métallique et le jouet en plastique pour finir Tadam ! Pour finir, les enfants ne jouent qu’avec une petite partie de leurs jouets, alors ne pensez-vous pas que même avec moins de jeux il n’en serait pas moins heureux ?

LES CIRCUITS D’OCCASION : La facilité serait de jeter tout ce que nous ne désirons plus mais de plus en plus les circuits de l’occasion se développent et font fructifier les vide greniers en tout genre royaume des cartables, cahiers, stylos et vêtements en tout genre, en voici quelques exemples : www.troc.com / www.recupe.net / www.donnons.org

Sources Famille Zéro Déchet Editions Thierry SOUCCAR Les zenfants presque zéro déchet Edition Thierry SOUCCAR

L’escampette de Perlimpinpin

23


UN COUP DE POUCE

POUR LA NATURE

Le changement climatique… Pouvons-nous encore douter de la véracité de ce phénomène planétaire ? Il est palpable, étouffant… Effrayant parfois de par les démonstrations de forces dont nous subissons les impacts. Les incendies en Amazonie, en Australie, les inondations, la fonte de la banquise… Mais il y a bien pire encore, c’est insidieux et pourtant l’impact sera plus brutal encore. Des effets émanant de notre consommation et nos actions au quotidien ont un retentissement global. Les effets et conséquences sont divers et variés : disparition des abeilles, le problème de gestion des déchets ( du plastique notamment ), la prolifération de nuisibles, de maladies, perte de la biodiversité, au final il s’agit de la perte de l’équilibre de la vie tout simplement. Alors nous allons vous proposer dans cette rubrique d’adopter, de découvrir des habitudes ( 5 par magazine ), des gestes simples allant dans le sens de l’équilibre, dans le sens du raisonnable pour protéger ce que nous avons de plus cher… le vivant.

5 GESTES DE PROTECTION DE LA PLANÈTE SUR LE THÈME DIGITAL / TECHNOLOGIE FAIRE DURER SES ÉQUIPEMENTS Nous sommes tous tentés par la dernière nouveauté à la mode, un écran de TV plus grand, mais nous devons aussi être informés et responsables sur l’impact de notre envie car il ne s’agit pas d’un besoin. Exemple : doubler la durée de vie d’un ordinateur de 4 à 8 ans évite l’émission de 473 kilos de gaz à effet de serre, la consommation de 3 508 litres d’eau, la fabrication de 1 kilo de plastique et l’extraction de 1,5 kilo de minerais.

REGARDER MOINS DE VIDÉOS Phénomène de mode, qui a réussi à faire changer notre mode de consommation de la vidéo et les médias dans leur ensemble, la vidéo à la demande a un coût planétaire. Netflix, Amazon Prime et la vidéo à la demande ou la télévision sur le Web génèrent 300 millions de tonnes d’émissions de CO2 par an, soit 20 % de celles attribuées au numérique. Regarder la télé via une box ou lire un livre plutôt que visionner une série permet de moins polluer. Exemple : Regarder une heure de vidéo en ligne chaque jour pendant un an émet 1,12 tonne de CO2 dans l’atmosphère, davantage qu’un aller-retour Paris-New York en avion ! « La vidéo représente 60 % des flux de données sur Internet dans le monde. »

24

L’escampette de Perlimpinpin


ÉVITER LE CLOUD C’est intéressant de pouvoir appréhender que tout ce qui nous semble impalpable et donc non polluant a véritablement un impact sur la pollution. Si le Cloud nous semble virtuel, sa consommation ne l’est pas. Stocker ses données sur un serveur externe via Internet nécessite de l’énergie, des serveurs, des unités de stockage… Exemple : En utilisant une clé USB ou un disque dur externe au lieu du Cloud pour stocker vos données, vous évitez la surchauffe des data centers.

ALLÉGER SES E-MAILS L’internet globalement consomme beaucoup d’énergie. Pour limiter le trafic sur le Web, mieux vaut réduire le poids de ses mails en se désabonnant des newsletters qu’on ne lit pas, éviter les pièces jointes ou les compresser si elles sont lourdes, ou encore adresser ses messages aux seuls destinataires concernés. Exemple : En divisant par 10 le nombre de destinataires d’un e-mail, on divise par 4 son impact environnemental. Ça ne coûte rien et pourtant cela a un impact énorme au global si nous l’appliquons.

RECYCLER Des centaines de millions de téléphones dorment dans les tiroirs au niveau mondial ! C’est une ressource inexploitée. Mieux vaut donner ces appareils à un réseau solidaire, s’ils fonctionnent ou sont réparables ( Emmaüs ou le réseau Envie, par exemple ). Sinon, il est préférable de les déposer dans un meuble de collecte, une déchetterie ou chez les distributeurs qui ont l’obligation de les reprendre. Exemple : Une tonne de cartes électroniques peut contenir 200 grammes d’or. Bien conscient que tout ceci ne fait pas partie d’une volonté de polluer de chacun d’entre nous mais plutôt d’une méconnaissance de l’impact qu’ont les gestes simples de notre quotidien. Loin de nous l’envie de pointer du doigt qui que ce soit mais plutôt d’informer sur des choses qui même pour nous, nous étaient parfois inconnues. Maintenant nous savons, alors agissons simplement. Aurélien Bourdaa Source Le Parisien article du 28 février 2020

L’escampette de Perlimpinpin

25


Saperli-Sornette

Des suggestions littéraires, de cadeaux et d’applications mobiles à ne pas louper vous seront proposés dans cette rubrique. Évidemment on partage toujours des recettes à faire en famille. Saperli-Sornette, c’est génial !!!


SÉLECTION LITTÉRAIRE Nous sommes de grands férus de lecture dans notre famille Kideaz et nous ne pouvions pas passer à côté de ces quelques trouvailles littéraires, que nous allons partager avec vous. Il y en a pour tous les goûts et surtout pour tous les âges…

Notre planète Âge : dès 4 ans Prix : 14,95 € Disponible en librairie

18

artistes se sont réunis pour dessiner notre belle planète et présenter 18 gestes essentiels et à hauteur d’enfant pour protéger la planète. Une très belle initiative aux valeurs fortes que nous souhaitons tous partager avec nos enfants. Les enfants sont pour nous, les adultes, d’incroyables accélérateurs de notre prise de conscience du monde qui nous entoure. En grandissant, ils nous posent mille questions auxquelles il est parfois difficile de trouver une réponse convaincante. Qui n’a jamais entendu son fils ou sa fille lui demander : « Pourquoi le ciel est bleu ? » ou bien « Il va où le soleil quand il se couche ? ». Très souvent, ces questions ont un lien avec la nature, la faune et la flore. Ce livre leur permettra de renforcer cette fibre et de réaliser qu’ils peuvent, eux aussi, protéger notre planète. Sans les culpabiliser. Ainsi, les enfants prendront plaisir à vous accompagner dans vos activités de jardinage ou à faire la cuisine à vos côtés.

Préfacé par Jean-François Julliard, Directeur général de Greenpeace France

Le Voleur d’histoires Âge : dès 4 ans Prix : 13,50 € Disponible en librairie

O

livia aime les livres, et elle adore quand son papa lui lit des histoires. Elle s’imagine pirate courageuse, détective célèbre ou exploratrice audacieuse. Mais un jour, un étrange animal vole tous les livres du village. Olivia devient à son tour pirate, détective et exploratrice pour traquer elle-même le voleur d’histoires et lui reprendre tous les livres qu’il a volés ! Un très beau livre fabuleusement bien illustré qui se dévore en famille. Par Graham Carter

Voici notre planète Âge : dès 6 ans Prix : 13,50 € Disponible en librairie

C

e livre vous propose un magnifique voyage autour du monde. Partez à la rencontre de 20 enfants et de leurs modes de vie, allant de New York à la savane africaine en passant par l’Alaska. Chaque double-page est superbement bien illustrée et présente les populations de contrées lointaines, leur pays d’origine, la superficie de la région, les langues parlées et leurs coutumes respectives. Alors, prêts pour un tour du monde enrichissant ? Par Tracey Turner & Asa Gilland

Saperli Sornette

27


Alfred & Maurice Premières dents Âge : dès 7 ans Prix : 9,90 € Disponible en librairie

M

émé et pépé mènent une retraite paisible à la campagne lorsqu’ils trouvent 2 énormes œufs, qu’ils s’empressent de faire couver par leurs poules afin de découvrir ce qu’ils cachent… ou dans le pire des cas, déguster une belle omelette. Un jour, les œufs éclosent et dévoilent 2 adorables dinosaures ! Mémé et pépé décident de leur apprendre les bonnes manières et de les élever comme il se doit, avec patience et ingéniosité dans une société pas toujours tolérante. Sans surprise, on retrouve les magnifiques illustrations de Lili la baleine dans cette bande dessinée pleine d’humour qui plaira à petits et grands. Les personnages sont attachants, adorables, intelligents et complices. Une petite BD pleine de réflexions autour de l’éducation, de la diversité, de l’acceptation de la différence et de la violence. Une ode à la tolérance qu’on vous invite à découvrir sans plus tarder.

Par Pog & Lili la baleine

Côme et le Fantôme Âge : dès 8 ans Prix : 9,90 € Disponible en librairie

À

8 ans, Côme doit gérer un déménagement précipité, une nouvelle école en cours d’année, une petite sœur envahissante, des parents farfelus et… un majordome vieux de 180 ans ! Farragut hante le manoir depuis un peu plus d’un siècle et c’est bien la première fois qu’il rencontre quelqu’un capable de le voir et de lui parler. Une belle histoire d’amitié entre un enfant et cet étrange fantôme, fan d’histoires d’horreur et de ménage. Par Véronique Cauchy & Camouche

Mortelle Adèle : Les bêtises c’est maintenant ! Âge : dès 8 ans Prix : 9,90 € Disponible en librairie

28

Saperli Sornette

C

’est le grand jour de l’élection des délégués de classe. Mortelle Adèle est bien décidée à remporter tous les suffrages, face à l’insupportable Jade et la timide Mélissa : il est grand temps d’abolir la conjugaison et de rendre le bavardage obligatoire... Une bonne dose de bonne humeur, de joie, d’humour et de gouaille. Une héroïne espiègle qui saura vous redonner le sourire tout en faisant découvrir la démocratie aux plus jeunes. Par Mr Tan & Diane Le Feyer


Mari Moto Seule contre l’Ouragan Âge : dès 12 ans Prix : 11,00 € Disponible en librairie

M

ari rêve d’exploits et d’aventures. Mais avec des parents aussi protecteurs que les siens, pas question d’aller plus loin que le bout du jardin. Pourtant, le jour où un ouragan ravage tout sur son passage, Mari est la seule à pouvoir sauver sa famille. Elle va alors emprunter la vieille moto de sa grand-mère. Bon, d’accord, elle n’a que 10 ans… mais ses pieds atteignent bien les pédales, non ? Au guidon de sa moto vintage, avec ses grosses lunettes carrées vissées sur le nez, Mari nous emporte dans un tourbillon d’aventures. Au fil des pages, on ne peut s’empêcher de retenir notre souffle, d’admirer son courage et de frissonner face à toutes ses péripéties. L’album alterne entre le roman et la bande dessinée et l’utilisation de la couleur est particulièrement réussie. A la fois haletante et palpitante, cette histoire se dévore d’une traite et peut se partager en famille.

Par Dorothée de Monfreid

Le Livre extraordinaire des Insectes et Araignées Âge : dès 8 ans Prix : 23,00 € Disponible en librairie

Le Temps des Mitaines – Le Mystère de la chambre morne Âge : dès 12 ans Prix : 12,90 € Disponible en librairie

S

ais-tu qu’il existe un scarabée aussi lourd qu’une pomme ? Une araignée qui tisse une toile dorée ? Un phasme qui peut prendre l’apparence d’une feuille morte ? Et une punaise géante capable de respirer sous l’eau ? Non ? Alors ce livre te propose de partir à la découverte de ces drôles de petites bêtes. L’occasion pour nous de découvrir de nombreuses espèces inconnues au bataillon. Les détails des illustrations sont à couper le souffle ! Un très bel ouvrage en grand format à partager en famille. Illustré par Val Walerczuk

E

mbarquez dans les aventures de cinq protagonistes que tout oppose. Nos amis, Céleste, Prosper, Angus et Nocte doivent passer un samedi en retenue en compagnie de Caïus, la petite frappe du collège. Un roman jeunesse de 180 pages qui prône des valeurs humaines fondamentales : l’altruisme, l’empathie, la tolérance, l’amitié et l’amour… Une ambiance similaire au film Breakfast Club, qui plaira sûrement à nos jeunes pré-ado. Par Loïc Clément & Anne Montel

Saperli Sornette

29


INFORMATIONS PRATIQUES :

De 0 à 3 ans Abonnement trimestriel ( 1 box tous les 3 mois ) résiliable à tout moment à partir de 99,00 € / trimestre

Intéressons-nous aux plus petits, voici une box pédagogique qui accompagne l’enfant durant la période la plus critique de leur développement, à savoir de la naissance à ses 3 ans.

LE CONCEPT « Libérez le potentiel de votre enfant et vous transformerez le monde avec lui » Maria Montessori ( rendez-vous p.72 pour en savoir plus sur la pédagogie Montessori ) La pédagogie Montessori est issue de 40 ans de travaux scientifiques élaborés par Maria Montessori, médecinpsychiatre. Elle a consacré sa vie à effectuer des recherches sur le développement de l’enfant, le rôle de l’adulte et l’élaboration du matériel didactique.

QUEL EST LE CONTENU DE LA BOX ? Tous les 3 mois, vous recevrez 4 à 5 jouets éducatifs sélectionnés par une éducatrice. Mais vous ne serez pas pour autant livrés à vous-même face à ces objets, au contraire. Pour vous accompagner dans l’utilisation du matériel, un guide numérique vous sera envoyé avec quelques conseils et des informations complémentaires sur les jeux, ainsi que des vidéos de démonstration lorsque le matériel nécessite une présentation spécifique. Mais ce n’est pas tout, vous recevrez également une newsletter avec des informations et des idées d’activités supplémentaires.

30

Saperli Sornette

COMMENT ÇA MARCHE ? Une fois sur le site, il vous suffit de sélectionner votre formule, l’âge de votre enfant et de saisir son prénom. Attendez-vous à recevoir un gros colis de qualité. Plus qu’une box, Little Montessori propose un réel accompagnement pour aider les parents et professionnels de la petite enfance à mettre en place la pédagogie Montessori dans leur quotidien. Attention ici, vous ne trouverez pas de jouets en plastique, le matériel fourni est robuste et la qualité est au rendez-vous ! Les jouets sont fabriqués en bois de hêtre certifié FSC ( issu de forêts gérées durablement ). On ne le sait pas forcément, mais il n’existe pas de marque Montessori, ceci signifie qu’il est possible d’acheter dans le commerce des objets dits « Montessori », mais ne remplissant pas certains critères établis par Maria Montessori. Dans cette box, le matériel proposé est en adéquation avec les standards de qualité fixés par l’association Montessori International.


INFORMATIONS PRATIQUES :

De 3 à 7 ans 3 box ( 1 box tous les 2 mois ) à 56,70 € Ou 6 box ( 1 box tous les 2 mois ) à 107,40 € Livraison en Europe, les frais de livraison dépendent du pays de destination.

Voici une box éducative et créative qui saura titiller la curiosité de nos bambins. Voyons voir ce que cela donne !

L’IDÉE « Accompagner l’éveil de votre enfant toute l’année avec des activités, jeux et magazines spécialement étudiés pour participer à son développement. » Tous les 2 mois, vous recevez une box thématique dans votre boîte aux lettres qui se compose de la façon suivante : un magazine, des activités, des jeux et une initiation à la Langue des Signes. Ce qui nous a intrigué dans cette box créative et qui selon nous la démarque des autres, est l’apprentissage de la langue des signes dans chacun des magazines. Pour bien reproduire les signes illustrés, vous avez la possibilité de scanner un QR Code sur votre téléphone ou tablette qui vous mènera directement à une vidéo de présentation détaillée. Dans la vidéo, vous pourrez apprendre les signes en lien avec le thème de la box, mais aussi d’autres signes supplémentaires. Mais ce n’est pas tout, plusieurs QR Codes se sont glissés dans le magazine pour vous permettre d’accéder facilement à du contenu enrichi, telles que des interviews et des conseils de professionnels pour aider les enfants dans leur développement.

COMMENT ÇA MARCHE ? Chaque Box Picadelo propose de partir à la découverte d’un thème différent et de partager un moment privilégié avec ses enfants autour d’histoires, de jeux, d’activités manuelles et créatives toujours originales. Dans notre box test, les émotions étaient à l’honneur pour apprendre aux enfants à les identifier et à les apprivoiser. L’activité principale de la box les invite à créer un « miroir des émotions ». Pour cela, tout le matériel est fourni dans une poche en coton : un miroir, un hibou en bois, du tissu adhésif, des yeux, des adhésifs double-face et des autocollants. En plus de cette activité principale, l’enfant reçoit également un tangram à colorier et une cocotte en papier à construire sur le thème des émotions. Plus de 10 activités et jeux pour décrire, s’exprimer, dessiner, jouer en famille autour des émotions, voilà la promesse de cette box thématique. L’initiation à la langue des signes se fait grâce à 2 vidéos en langue des signes qui permettent à l’enfant de découvrir l’histoire des « P’tits loupiots » et d’apprendre à exprimer les émotions avec les mains ! L’abonnement est sans engagement et vous pouvez bien évidemment commander chaque box individuellement même après leur sortie.

Saperli Sornette

31


INFORMATIONS PRATIQUES :

De 5 à 10 ans Prix 2 formules possibles : 1 - Abonnement à 9,90€ par mois ( prélèvements mensuels automatiques, résiliable à tout moment ) 2 - Kits créatifs disponibles en boutique à 14,50€ l’unité. Livraison partout dans le monde, les frais de livraison dépendent du pays de destination.

« Pour tous les parents et grands-parents qui ne savent pas comment occuper leurs enfants les après-midis pluvieux. »

Dans notre cas, nous avons eu l’occasion de tester la box « Au fond des océans ». Dans ce kit créatif, les enfants allient la découverte biologique et la créativité. En effet, les abysses regorgent d’une faune et d’une flore extraordinaires et pourtant méconnues, pour la plupart. En guise d’activité, l’enfant pourra apprendre à créer son propre poisson-lanterne pour décorer sa chambre. Tout le matériel est fourni : une lanterne chinoise en papier de riz pour le corps du poisson, du papier transparent pour créer les nageoires et la queue, des demi-sphères pour former les yeux de cette petite créature, un crayon de couleur bleu, une planche de gommettes dorées, un pompon et du fil chenille. Votre enfant n’aura plus qu’à se munir d’une paire de ciseaux et d’un stick de colle avant de passer à la création du petit poisson.

Tous les mois, votre enfant recevra un magazine en lien avec le thème du mois, des fiches explicatives, coloriages et articles élaborés et illustrés. Le matériel pour réaliser l’activité créative du mois est entièrement fourni. Fabriquer le bateau de Peter Pan, parcourir les fins fonds des océans, explorer les déserts d’Australie ou découvrir la faune et la flore du Canada, votre enfant voyagera et découvrira le monde autrement chaque mois.

Le magazine répond à diverses questions que les enfants pourraient se poser sur les abysses : Comment le relief sous-marin s’est-il créé ? Pourquoi connait-on si peu les abysses et pourquoi est-il important de les protéger ? Qui vit dans les abysses ? Comment survivent ces créatures ? Le magazine contient également un pas à pas illustré pour fabriquer le joli poisson-lanterne, ainsi qu’un coloriage sur le thème des abysses.

L’Atelier imaginaire s’inspire de l’actualité culturelle, des mystères scientifiques et des livres merveilleux qui sauront titiller l’imagination des enfants.

L’abonnement est sans engagement et vous pouvez bien évidemment commander chaque box individuellement même après leur sortie.

Pour découvrir le monde autrement, voici une box créative qui permettra aux enfants de s’épanouir avec des loisirs à la fois créatifs et éducatifs. Le tout « Made in France » !

L’IDÉE :

32

COMMENT ÇA MARCHE ?

Saperli Sornette


INFORMATIONS PRATIQUES :

Pour les adultes Prix 3 formules possibles : 1 - Abonnement à 19,90€ par mois 2 - Abonnement à 59,70€ pour 3 mois 3 - Abonnement à 119,40€ pour 6 mois Livraison en France, Belgique, Allemagne et au Luxembourg, les frais de livraison dépendent du pays de destination.

Nous avons parlé des box créatives pour les enfants, il est à présent temps de nous intéresser à un abonnement pour les adultes que nous avons eu l’occasion de tester au sein de la rédaction.

L’IDÉE « Une box parfaite pour vous initier au zérodéchet. Recevez chaque mois, une box remplie de produits éco responsables pour changer votre mode de vie pas à pas. » Tous les mois, vous recevrez une box zéro déchet avec l’essentiel green pour adopter des éco gestes au quotidien. La box Pousse Pousse est créée et assemblée en France, par trois amis d’enfance animés par leur passion de la nature, du bio et du faire soi-même. Chaque mois vous recevrez des produits écolo, un kit zéro déchet à faire soi-même, un produit issu d’une marque partenaire green et engagée et quelques surprises. En plus des produits, vous recevrez également un magazine de 20 pages rempli de conseils pour bien utiliser les produits de la box, prendre soin de la planète et découvrir des astuces zéro-déchet et anti-gaspi. En résumé, une sélection de produits très complète qui vous permettra de consommer différemment au quotidien.

Au fil de l’année, Pousse Pousse vous propose d’adopter des éco gestes pour votre salle de bain, votre cuisine, vos vacances, etc.

QU’EN EST-IL DU CONTENU ? Pour notre part, nous avons eu l’occasion de tester le coffret « Mon pique-nique no plastic » contenant : une gourde en inox isotherme, un gobelet en inox rétractable, un set de 4 pailles en inox et un set de couverts en bambou. Les produits reçus sont de très bonne qualité et emballés avec soin dans des boites en carton et des sacs en tissu, donc aucun emballage superflu à l’horizon. Petit bémol selon nous : le gobelet en inox rétractable. Le gobelet a passé le test de l’étanchéité, cependant nous ne sommes pas parvenus à le verrouiller convenablement, résultat : le gobelet se rétracte lorsque nous tentons de le poser sur une surface plate. C’est un peu dommage, mais nous avons adoré tout le reste du kit et saluons le rapport qualité-prix qui en vaut vraiment la peine ! Attention ce kit ne contient qu’un seul set de couverts, donc si vous souhaitez faire une petite escapade en amoureux ou avec votre mini-vous, un conseil : pensez à commander deux kits.

Saperli Sornette

33


VENIR EN AIDE AUX ABEILLES, ÇA VOUS DIT ? UN TOIT POUR LES ABEILLES www.untoitpourlesabeilles.fr Secteur : partout en France Un Toit Pour Les Abeilles est un réseau de près d’une centaine d’apiculteurs qui militent pour une apiculture artisanale, locale et respectueuse des abeilles. Depuis plus de 10 ans, les apiculteurs du réseau sont engagés pour la sauvegarde de l’abeille notamment grâce au parrainage de ruches qui permet aux particuliers de participer et d’apporter leur soutien aux abeilles. Parrainer une ruche, c’est agir concrètement pour la sauvegarde de l’abeille en créant une nouvelle colonie. UN PARRAINAGE D’ABEILLES, C’EST : Le développement de nouvelles colonies d’abeilles. Un soutien humain et financier à l’apiculteur. Le suivi annuel de votre ruche ( photos, actualités, etc.).

L’ABEILLE DE COMPAGNIE

Une invitation aux portes ouvertes. La fourniture de pots de miel personnalisés.

www.labeilledecompagnie.fr Secteur : 200km autour de Paris L’association L’Abeille de compagnie œuvre pour la protection et le développement de colonies d’abeilles noires en zone rurale. Tout comme les autres initiatives citées ci-dessus, VOUS AVEZ LA POSSIBILITÉ DE PARRAINER DES RUCHES, LES AVANTAGES SONT NOMBREUX : Vous choisissez le nombre d’abeilles que vous souhaitez parrainer. Vos ruches sont installées sur les différents ruchers tous situés aux alentours de Paris ( 200km maximum ). Votre ruche et vos pots sont marqués à votre nom Vous recevrez chaque année vos pots de miel personnalisés. Les photos et les nouvelles de vos abeilles sont disponibles en ligne sur leur site web. Il ne vous restera plus qu’à déguster votre miel ! Les offres de parrainage démarrent à partir de 290 € par saison.

34

Saperli Sornette

Le parrainage démarre à 4,50 € par mois pour 2000 abeilles et 3 pots de 250g pendant un an ( il faut également prévoir une participation aux frais d’envoi des pots de miel ).


ASSOCIATION CONFIDENCES D’ABEILLES www.association.confidencesdabeilles.fr Secteur : Haute-Savoie, Alpes, Lyon L’association a été créée par deux frères, Gaëtan et Nicolas, qui découvrent l’apiculture grâce à leur grand-oncle. Cette passion les a pris en 2007, à l’heure du goûter : « Et si on faisait notre propre miel ? ». Ils se sont alors motivés à poursuivre leur formation auprès d’apiculteurs expérimentés et, saison après saison, ruche après ruche, la passion a pris le dessus. A PRÉSENT, L’ASSOCIATION CONFIDENCES D’ABEILLES POURSUIT SES 3 MISSIONS, À SAVOIR : Protéger les populations d’abeilles, en créant des ruchers qui viennent augmenter le nombre d’abeilles. Augmenter les ressources mellifères, en fleurissant avec des espèces qui bénéficient à l’ensemble des insectes pollinisateurs. Initier et partager, en faisant découvrir le monde des abeilles et les façons de les aider au grand public, au travers des canaux digitaux et en présentiel, notamment grâce à des visites de ruchers, interventions en entreprise et bien plus encore. Pour les soutenir et aider nos amies les abeilles, vous pouvez parrainer des ruches, vous aurez alors une page dédiée à la ruche que vous soutenez qui vous permettra de suivre l’évolution de vos abeilles tout au long de l’année. Votre nom sera inscrit sur la ruche que vous parrainez, vous avez également la possibilité d’accompagner les apiculteurs lors d’une visite et de rencontrer vos abeilles. Vous obtiendrez aussi entre 6 et 30 pots de miel personnalisés produits par vos abeilles. Le soutien commence à partir de 94 € par an et vous bénéficierez d’une déduction fiscale.

HUNNEGKËSCHT www.hunnegkescht.lu Secteur : Luxembourg Voici l’initiative de Hugo Zeler, apiculteur itinérant au Luxembourg. Son aide aux abeilles ? Implanter des ruches sur les toits et dans les jardins des entreprises et des particuliers. Il s’est lancé le défi de décliner le miel en plusieurs saveurs : Limpertsberg, Kirchberg, Bonnevoie, Luxembourg-Ville et Gasperich. Des miels de quartiers, donc, dont les saveurs varient selon la flore environnante. Vous avez la possibilité de vous engager à accueillir une ou plusieurs ruches sur une durée d’un an sur le toit de votre entreprise. L’apiculteur crée un essaim qu’il va alors enrucher dans votre ruche. Cette colonie va dès lors pouvoir prospérer depuis votre toit, polliniser votre environnement proche et enrichir la biodiversité locale. Saperli Sornette

35


ET JE REMETS LE SON ! ROCKLAB Grâce aux vidéos « Be a HEARo*  » faites découvrir à vos enfants les instruments d’un groupe de musique  et emmenez-les dans les coulisses d’un concert ! Vous avez certainement déjà assisté à un concert en vous demandant ce qui se passe lorsque les musiciens sont sur scène ou ce qu’il se trame derrière la scène. Quels sont les différents instruments utilisés par les musiciens ? Quel est le rôle des techniciens  ? Comment devient-on un bon musicien et comment se préparer pour un spectacle ? Vous trouverez les réponses à ces questions dans les vidéos éducatives « Be a HEARo » destinées aux enfants de 9 à 12 ans qui sont disponibles depuis quelques semaines sur la chaîne YouTube du Rocklab ( et qui cumulent déjà plus de 70 000 vues ! )

Accédez directement aux vidéos Be a HEARo en entrant « smarturl.it/be-a-hearo » dans la barre d’adresse de votre navigateur. Si vous êtes abonnés PostTV, les vidéos sont également disponibles sur le canal 95 ou sur l’app PostTV.

*to hear : écouter

36

Saperli Sornette


Explorez le monde de la musique A la fois instructives et amusantes, ces vidéos produites par le Rocklab en collaboration avec le SCRIPT ( Service de Coordination de la Recherche et de l’Innovation pédagogiques et technologiques ) invitent les enfants à découvrir et explorer le monde de la musique pop/ rock depuis les coulisses d’un concert à la Rockhal et grâce à un contenu pédagogique divertissant autour des instruments de musique.

Que peut-on découvrir ? Dans les trois premières vidéos ( « D’Band am Proufsall Le groupe en salle de répétition  » ), les enfants sont plongés dans les préparations du groupe en salle de répétition en vue d’un grand concert devant un public. Ils apprendront ainsi comment fonctionne un groupe pop/rock, quels instruments utilisent les musiciens, et comment le groupe prépare une prestation sur scène.

A propos du Rocklab Le Rocklab a pour objectif de créer une offre contemporaine et inspirante pour le jeune public dans le domaine de la musique pop/rock grâce à un programme dédié qui met au premier plan le divertissement éducatif et l’interaction créative. Lors d’ateliers participatifs, lors de concerts live, et à l’aide de contenus numériques complémentaires, les enfants et adolescents peuvent ainsi découvrir par eux-mêmes le monde de la culture musicale pop et en faire activement partie !

« Le Rocklab propose également des vidéos participatives pour les enfants de tout âge sur YouTube! » Si vous souhaitez être informé(e) des prochaines activités pour jeunes publics du Rocklab, écrivez à rocklab@rockhal.lu et demandez à recevoir la newsletter !

Dans les deux vidéos suivantes ( « Hanner de Kulisse vum Concert - Dans les coulisses du concert » ), on pénètre dans les coulisses de la Rockhal pour y apprendre ce qu’est un soundcheck, mais aussi pour découvrir tout ce qui s’organise « behind the scenes ». Les enfants pourront observer de près le travail des musiciens et de l’équipe technique qui œuvrent à la réussite du concert.

Vous pouvez également suivre le Rocklab sur les réseaux sociaux :

@Rocklab.Rockhal @rocklabmusic

Les 5 vidéos de la série Be a HEARo sont en langue luxembourgeoise avec des sous-titres disponibles en français et anglais.

Saperli Sornette

37


NATUR- & GEOPARK MËLLERDALL

PROMENONS-NOUS EN FAMILLE PARCS NATURELS DU LUXEMBOURG

NATURPARK ÖEWERSAUER

En tant qu’amoureux de la nature, nous nous devions de faire un focus sur les parcs naturels du Luxembourg. Que ce soit pour une petite balade en famille ou pour passer vos vacances d’été au Luxembourg, les parcs naturels offrent une faune et une flore à couper le souffle. Conny Koob, Chargée de Communication des trois parcs naturels nous en dit plus sur ces lieux d’exception à explorer en famille.

Natur- & Geopark Mëllerdall Si cette région de l’Est du Luxembourg se caractérise principalement par ses rochers et ses gorges imposants, son paysage n’en est pas moins diversifié. Avec ses prés-vergers traditionnels, ses grandes forêts, ses fougères et ses réserves forestières, le Natur- & Geopark Mëllerdall est un lieu rempli de biodiversité et de paysages impressionnants. Destination d’excursion par excellence depuis des générations, prisé pour ses paysages de cartes postales, le Mullerthal veut graver sa réputation dans la pierre en soumettant sa candidature pour devenir Géoparc mondial UNESCO.

NATURPARK OUR

En explorant le parc naturel et géoparc, vous pourrez y visiter la plus ancienne ville du Luxembourg, Echternach, admirer les châteaux et châteaux forts de Beaufort et de Larochette, découvrir l’abbaye d’Echternach et ses enluminures ainsi que les vestiges d’anciennes industries. Une région touristique chargée d’histoire que vous pourrez découvrir en empruntant ses sentiers dont certains datent du 19ème siècle. Voici quelques parcours que nous vous recommandons d’explorer en famille : - Le château de Beaufort et son aire de jeu aquatique « Klengelbour » - Le château de Larochette et ses expositions temporaires - Le sentier AP1 à Nommern - Le sentier Adventure Kuelscheier, C2 à Consdorf - Le sentier R7 à Rosport

Droits photos : Natur- & Geopark Mëllerdall @Uli Fielit Naturpark Our ©Raymond Clement

38

Saperli Sornette


Parc Naturel de la Haute-Sûre Le Parc Naturel de la Haute-Sûre, la région de l’eau, se trouve au Nord-Ouest du Luxembourg. Il s’étend sur plus de 230km2, en son cœur, vous pouvez profiter d’un lac de barrage qui est à la fois un réservoir d’eau potable et une zone de détente et de loisirs. Plusieurs options s’offrent à vous pour explorer cette région : vous pouvez opter pour de longues randonnées dont certaines vous livreront des secrets ancestraux de la région, ou bien choisir une excursion à vélo. Pour découvrir le plus grand réservoir d’eau potable du Luxembourg de façon originale, nous vous recommandons un tour en bateau solaire. Véritable attraction du lac, vous embarquerez pour une visite guidée écologique à la découverte de la nature. Ce tour en bateau solaire peut aussi être combiné avec une randonnée le long de la rive gauche du lac. Le Nord du Luxembourg est un véritable paradis pour les randonneurs, avec d’innombrables sentiers de randonnée attractifs. L’eau est omniprésente dans le Parc Naturel, la Haute-Sûre et ses nombreux affluents traversent le territoire et en font un paradis pour la faune et la flore environnantes. Donc si vous êtes adeptes de la nature et du sport à la recherche de calme et de sérénité, vous ne serez pas déçus. Côté culture, le parc n’est pas en reste puisque l’un de ses objectifs est avant tout de préserver les anciennes traditions artisanales de la région. Notamment, le Musée de l’ancienne draperie que vous pourrez visiter. Les machines ont été soigneusement restaurées et entrent en action pour fabriquer des tissus en laine exclusifs mis en vente dans la boutique. Un lieu empreint d’histoire à ne pas louper à Eschsur-Sûre.

Parc Naturel de l’Our Le Parc Naturel de l’Our est situé dans le Nord de l’Oesling, au cœur des Ardennes luxembourgeoises, entre la Belgique, l’Allemagne et le Luxembourg. Le parc se caractérise par un vaste plateau avec des vallées étroites et romantiques qui ont creusé dans la roche les rivières Our et Clerve, et leurs affluents. Des biotopes uniques, importants pour un grand nombre d’espèces de plantes et d’oiseaux ont pu être conservés dans les marais sur le haut plateau et à des endroits isolés des vallées fluviales. La promenade Ourdall est un point fort exceptionnel de la vallée de l’Our. Randonneurs et cyclistes ont la possibilité de découvrir la vallée de l’Our entre Vianden et Stolzembourg à l’aide de dix stations thématiques. Le réseau local de sentiers de randonnée et les sentiers Nat’Our-Routen 4 et 5 font de la promenade de l’Ourdall soit une longue boucle, soit plusieurs boucles plus courtes. Un réel voyage dans le passé vous attend accompagné des sons relaxants de l’eau. Cette promenade est aussi une destination idéale pour les familles avec des poussettes.

Les parcs naturels et le digital… Depuis plusieurs mois, les parcs naturels du Luxembourg ont lancé leur chaîne YouTube : Naturparke Luxembourg. Pour permettre à petits et grands d’en apprendre encore plus sur les différentes régions de la Haute-Sûre, de l’Our et du Mëllerdall, les parcs naturels du Luxembourg publient régulièrement du contenu sur YouTube. Ici, vous pourrez visionner les épisodes de « Kids react » ou en luxembourgeois « Kanner erklären » pour en apprendre encore plus sur le Natur- & Geopark Mëllerdall ou bien participer à des formations digitales proposées par les trois parcs naturels comme par exemple un cours de photographie, un cours de dessin en plein air ou bien une formation de pleine conscience pour augmenter votre bien-être. De plus, le sentier de découverte « Natur Pur ? », situé au cœur du Parc Naturel de la Haute-Sûre avec un départ au Pont Misère, peut être exploré de manière digitale grâce à l’application gratuite Éislek App et aux iBeacons. Pour rendre ce sentier encore plus attrayant, plusieurs vidéos sur différents thèmes de la nature ont été réalisées, disponibles sur l’application. Lorsque la connexion Bluetooth est activée, un contrôle individuel attire l’attention du randonneur sur ce qui l’entoure en envoyant des messages push sur son smartphone. Ces notifications mènent ensuite à des vidéos explicatives d’un garde forestier sur l’application..

info@naturpark-sure.lu info@naturpark-our.lu info@naturpark-mellerdall.lu www.naturpark.lu

Saperli Sornette

39


APPRENDRE EN S’AMUSANT

LES MEILLEURES APPLIS Pour les férus de lecture, les amoureux de la nature ou encore les enquêteurs en herbe, voici notre sélection d’applications iOS et Android pour stimuler leur imagination. Comme à notre habitude, il y en a pour tous les goûts et pour tous les âges.

BDNF

FIETE FARM

Dès 8 ans.

Dès 5 ans.

Disponible sur Android, iOS.

Disponible sur iOS. +/- 3,99 €

GRATUIT GRATUIT Découvrez les codes de la bande dessinée et créez vos propres histoires ! BDnF est une application qui permet de réaliser des BDs, des romans graphiques, des storyboards ou tout autre récit mêlant illustration et texte. Elle est disponible gratuitement – dans sa version complète – sur ordinateurs, tablettes et dans une forme très simplifiée sur smartphones. Il est temps de laisser libre cours à son imagination !

THE HOUSE OF DA VINCI

Saperli Sornette

ALTO’S ADVENTURE

ELOH

Dès 9 ans.

Dès 9 ans.

Dès 8 ans.

Disponible sur Android, iOS.

Disponible sur Android, iOS.

Disponible sur Android, iOS.

+/- 5,49 €

+/- 5,49 €

+/- 3,49 €

+/- 5,49 €

GRATUIT

+/- 3,49 €

Plongez dans l’univers de la Renaissance. Ici, on résout des casse-têtes qui se présentent sous forme de mécanismes intrigants ou de puzzles complexes. Vous pourrez travailler votre sens de l’observation grâce à la collecte des indices et stimuler votre mémoire, car de longs quarts d’heures passent avant que l’on puisse tirer bénéfice de certains objets collectés.

40

Cocorico ! Passe une journée à la ferme avec le marin Fiete. Du réveil au coucher, ce jeu propose aux enfants de partager la vie des habitants d’une petite île : on déterre les carottes, charge la camionnette, conduit le tracteur et on tond les moutons… Ces petites tâches quotidiennes rythmeront la découverte de la ferme où les enfants développeront leur logique et leur sens de l’observation. Et il y aura de quoi faire, car la ferme réserve bien des surprises.

Au-dessus de la neige ivoire placide se trouve un village de montagne endormi, renfermant une promesse d’aventure. Rejoignez Alto et ses amis alors qu’ils embarquent pour une odyssée de snowboard sans fin. Le gros point fort de cette application : ses paysages magnifiques à couper le souffle.

Un jeu de casse-têtes relaxant pour vous aider à trouver votre groove. Un nouveau jeu d’énigme musical qui saura captiver votre attention. Eloh est un jeu de logique qui s’écoute. Au fil du jeu et des tableaux, vous serez bercés par ce rythme ethnique et si mélodieux. Si Eloh fait travailler nos neurones, l’application a également un pouvoir de détente et d’apaisement incroyable.


ÇA BOURDONNE ! Si vous avez envie d’en apprendre plus sur ces drôles de petites bêtes que nous côtoyons au quotidien, alors on vous propose une sélection de podcasts, vidéos et documentaires à butiner en famille !

DOCUMENTAIRE - DES ABEILLES

ET DES HOMMES

VIDÉO

POURQUOI L’ABEILLE FAIT DU MIEL ?

Production : Markus Imhoof, 2013 A partir de 12 ans. Disponible en DVD. Et si les abeilles disparaissaient ? Alors, comme l’avait souligné Einstein, l’homme disparaîtrait-il à son tour ?

Production : La récré des Ptits Loups A partir de 4 ans. Disponible sur YouTube

En nous menant aux quatre coins de la planète et au moyen de nombreux témoignages, on comprend mieux pourquoi et comment, depuis quelques années, ces sentinelles de l’environnement disparaissent, parfois mystérieusement. Un documentaire poignant que nous vous invitons à regarder en famille.

Découvrez la morphologie de l’abeille, ses fonctions, son mode de vie et le processus de fabrication du miel. Des images ludiques, colorées et très simples pour expliquer la grande responsabilité des abeilles aux plus petits. En 3 minutes top chrono, les enfants vont pouvoir suivre la petite abeille dans son quotidien et apprendre qu’il existe différents types de ruches.

VIDÉO

PODCAST

LE DÉCLIN DES ABEILLES

L’ABEILLE À MIEL

Production : C’est pas sorcier De 4 ans à 15 ans. Disponible sur YouTube En France comme partout ailleurs, les abeilles disparaissent, parfois de manière dramatique. Or sans abeilles, ce n’est pas seulement le miel qui risque de manquer, mais aussi les fruits et les légumes. Pour tenter de percer le mystère de la disparition des abeilles, Fred et Jamy se sont rendus dans le Vaucluse. Profitez-en pour regarder cet épisode en famille !

PODCAST

ZELDA ET LES ABEILLES

Production : La puce à l’oreille A partir de 5 ans. Disponible sur Soundcloud et les plateformes de podcast

Production : Une Histoire et… Oli De 5 ans à 8 ans. Disponible sur les plateformes de podcast ou sur www.franceinter.fr

Bzzzzz…. Bzzzzzzz ! Vous entendez ? Une abeille approche… On compte 20 000 espèces d’abeilles dans le monde, et on en retrouve 800 juste au Canada et 1000 en France ! Elles sont très importantes pour l’équilibre de la nature, et leur travail est primordial. En quelques minutes La Puce à l’oreille s’est donnée pour mission d’expliquer le mode de vie des abeilles avec des termes simples à hauteur d’enfant.

Zelda déteste les insectes. Surtout ceux qui font ZZZZ, justement. Elle déteste les guêpes, les bourdons, les frelons, les abeilles. Elle les déteste, depuis toujours, depuis qu’elle sait que ces bestioles peuvent la piquer. Et pourtant, sa grandmère va lui apprendre que les abeilles sont tout à fait inoffensives et qu’il existe une grande différence entre les abeilles, les guêpes, les bourdons et les frelons !

Saperli Sornette

41


RECETTES À 4 MAINS DE SAISON Formez une équipe du tonnerre à quatre mains et régalez-vous grâce aux plats que vous aurez réalisés en duo !

Légumes

POUR 4 À 6 PERSONNES PRÉPARATION : 20 MINUTES CUISSON : 40 À 45 MINUTES

d’été Farcis Par l’adulte… 1. Préchauffez le four à 200°C. 2. Lavez les légumes, essuyez-les, puis coupez l’aubergine en 2 dans l’épaisseur et coupez les chapeaux des tomates et courgettes. 3. Epluchez l’ail et l’oignon au dernier moment pour éviter que l’air ne se transforme en boule puante.

Ingrédients

1 aubergine 2 courgettes rondes 2 grosses tomates 50 g de pain dur 250 g de chair à saucisse 2 gousses d’ail 1 oignon 1 œuf 4 c. à s. d’huile d’olive 1 petit bouquet de persil 1 poignée de raisins secs Sel et poivre

Tous ensemble…

Par l’enfant… 1. Creusez l’intérieur des légumes avec une petite cuillère en gardant 1/2 cm de chair et sans percer la peau. Gardez la chair qui a été enlevée pour la farce. 2. Salez l’intérieur des légumes. Puis retournez-les sur une assiette le temps de préparer le reste de la recette : l’eau qu’ils contiennent va s’évacuer grâce au sel ( on dit qu’ils « dégorgent » ).

42

Saperli Sornette

1. Faites tremper le pain dans un petit bol d’eau pendant 5 minutes puis pressez-le entre vos mains. Mixez la chair des légumes avec l’ail, l’oignon, le persil et le pain ramolli. 2. Faites chauffer une grande poêle, ajoutez l’huile et faites revenir la chair à saucisse pendant 5 minutes en l’écrabouillant à la fourchette. Ajoutez ensuite le hachis de légumes et mélangez bien. Laissez cuire 10 minutes en remuant plusieurs fois. Salez, poivrez, goûtez et rectifiez l’assaisonnement si besoin. Ajoutez les raisins secs et l’œuf hors du feu et mélangez bien. 3. Remplissez les légumes vidés de farce en la tassant un peu avec la cuillère. Disposez-les dans un plat à gratin huilé en mettant les chapeaux des légumes à côté puis enfournez pour 30 minutes.


Gâteau

aux Mûres et crème fouettée POUR 6 À 8 PARTS PRÉPARATION : 20 MINUTES CUISSON : 45 MINUTES

Par l’adulte… 1. Préchauffez le four à 160°C. 2. Faites fondre le beurre dans une petite casserole. 3. Battez mollement les blancs d’œuf dans un bol avec une fourchette pour les rendre plus liquides. Ils seront plus faciles à mélanger.

Ingrédients

75 g de farine 75 g de fécule de maïs 50 g d’amandes en poudre 1/2 sachet de levure 1 sachet de sucre vanillé 150 g de sucre glace 100 g de beurre + 1 noix pour le moule 3 blancs d’œuf 230 g de mûres

Pour la crème fouettée : 20 cl de crème fleurette très froide 2 c. à s. de sucre glace

Par l’enfant… 1. Tamisez ensemble la farine, la levure et le sucre glace. Ajoutez la fécule, les amandes en poudre et le sucre vanillé. Mélangez puis ajoutez le beurre fondu, les blancs d’œuf et la moitié des mûres. 2. Tapissez un moule à manqué de papier sulfurisé beurré puis versez la pâte et répartissez le restant de mûres dessus.

Tous ensemble… 1. Enfournez pour 45 minutes. Sortez le gâteau du moule et laissez-le refroidir sur une grille avec son papier avant de découper les parts. 2. Pour la crème fouettée, versez la crème fleurette liquide, bien froide, dans un saladier puis fouettez-la au batteur électrique jusqu’à ce qu’elle prenne et double de volume, environ 1 minute. Ajoutez le sucre glace et continuez à battre quelques secondes. 3. Servez le gâteau accompagné de crème fouettée.

Recettes provenant du livre : Traité de la Miamologie en Famille, par Delphine Brunet, Guillaume Long et Éric Fénot, 180°C des recettes et des hommes

Saperli Sornette

43


CKDO

Qu’est-ce que l’oobleck ? Quels animaux peuplent notre Terre ? Voici notre sélection de cadeaux originaux pour faire plaisir aux enfants et aux adultes !

ACTION OU QUESTION : LES INSECTES Jeu à partir de 2 joueurs | Âge : de 7 à 107 ans.

22,90 €

Un jeu pour découvrir et protéger les insectes sans avoir le bourdon ! Petits et grands pourront se divertir intelligemment en découvrant le monde des insectes grâce à des cartes « Action » et « Question » autour de ces drôles de petites bêtes qui nous accompagnent au quotidien. En plus de découvrir les grandes familles d’insectes, vous pourrez également en apprendre plus sur leurs modes de vie, leur grande importance pour la planète et des idées pour les protéger. Un jeu qui saura aiguiser votre mémoire, votre créativité et votre rapidité.

www.sloli-editions.com

22,95 €

MON LABO DES SCIENCES Âge : de 9 à 12 ans.

Une petite introduction à la science, ça vous dit ? Ce coffret contenant un livre, un tube à essai, des pailles, un aimant, du fil électrique isolé, des bandes élastiques, des ballons et des pièces en carton, vous donnera des instructions pour réaliser 50 expériences faciles et incroyables ! Nous préférons vous prévenir, tout le matériel pour réaliser les expériences n’est pas fourni dans le coffret, mais vous pourrez réaliser la plupart d’entre elles avec des articles de cuisine très basiques. Apprenez à fabriquer un aimant, de l’oobleck, à écrire des messages secrets… tout en découvrant les principes scientifiques de chaque expérience.

www.gallimard-jeunesse.fr

LE MONSTRE DES COULEURS Âge : à partir de 4 ans.

29,95 €

Le monstre des couleurs ne sait pas ce qu’il lui arrive : toutes ses émotions sont chamboulées ! Il faut l’aider à les réunir et à les relier aux évènements qui les déclenchent. Pour cela, les enfants devront eux aussi dire ce qui les attriste, les rend joyeux, les calme, les énerve ou leur fait peur. Ils pourront alors, avec un peu de chance, remettre toutes les émotions du monstre des couleurs dans les bonnes jarres. Ce jeu permettra aux enfants et aux adultes de mieux appréhender leurs émotions et d’apprendre à les gérer.

www.natureetdecouvertes.com

19,95 €

BIOVIVA JUNIOR Jeu de 2 à 4 joueurs | Âge : de 5 à 12 ans.

3 épreuves, tout en images, inspirées du jeu Bioviva original et adaptées pour les 5 ans et plus. À travers mimes, défis et épreuves de localisation, les plus jeunes découvriront en s’amusant les animaux qui peuplent la Terre et ses lieux emblématiques ! Un jeu ludique fabriqué en France, idéal pour apprendre à découvrir la biodiversité.

www.bioviva.com

44

Saperli Sornette


Bouquet mystère

A vous de jouer nos petits génies créatifs, mettez votre tablier, allez chercher vos crayons, c’est le moment de s’amuser en apprenant, car évidemment il y aura toujours un petit message derrière ce que vous allez faire. Profitez et surtout amusez-vous !

Bouquet Mystère


Exprime ton âme d’artiste et agrémente cet univers champêtre de tes plus belles couleurs !

Bouquet Mystère

47


48

Bouquet Mystère


Jeu des 10 erreurs Voilà une bien belle image pour exercer ton sens de l’observation au milieu de ce décor estival. Halte là ! Loin de nous l’envie que tu ne t’égares. 10 erreurs se sont glissées, à toi de les retrouver et voir à quel niveau tu es :

Si tu as moins de 4 erreurs :

Tu as entre 4 et 7 erreurs

Tu as entre 7 et 9 erreurs

Tu as les 10 erreurs

Tu es vraisemblablement encore un peu jeune pour déjouer la fourberie de nos petits doigts aiguisés.

C’est bien, mais encore un peu timide pour nous impressionner, on persévère un peu, tu y es presque.

On se rapproche du Graal et on sent l’œil affûté de l’aigle qui sommeille en toi, rien ne t’échappe et tu dois être imbattable au « memory ». On te félicite.

Tu as tout notre respect, car on s’est vraiment cassé la tête pour te rendre la mission difficile. Mais tu es notre héros.

labyrinthe dard dard ! Viens en aide à cette PETITE ABEILLE ! Elle a besoin de toi pour éviter les dangers qui la guettent et trouver son chemin jusqu’aux pots de miel qu’elle a mis tant de temps à récolter.

Bouquet Mystère

49


Méga jeux de piste On ne résiste pas à l’envie de te faire travailler les méninges au travers de ces mini-énigmes. Résous chacun de ces problèmes pour identifier un indice. Quand tu auras trouvé les 5 indices, alors le mot mystère te viendra comme une évidence...ou pas !

Trouve l’indice en résolvant ce fantastique rébus.

+

+

+

Indice n°1 _ _ _ _ _ _ _

Définitions

1. La femme du roi 2. (Insecte volant) il y a le vrai et le faux 3. Les enfants en raffolent surtout dans la crêpe 4. Le masculin de femme 5. Je ressemble à l’abeille mais n’en suis pas une

2 B 3 5

Indice n°2 _ _ _ _ _

L’énigme qu’elle est dure !

Mon premier est le cri que l’on pousse quand l’on en marque un. Mon deuxième se dit de quelqu’un qui se tient droit comme un… Mon troisième se trouve au milieu de la figure Mon tout est l’action des abeilles sur les fleurs

Indice n°3

_______ 50

Bouquet Mystère

1 R 4


As-tu le sens de l’observation ?

fourmi

pomme de pin

coccinelle En te servant des indices suivants, identifie le mot constituant l’indice. Je ne pique pas Je suis végétal Ta maman adore en recevoir

orties

guêpe arbre

FLEURS Indice n°4

Nécessaire à la vie végétale Trouve 3 métiers de l’abeille cités dans les pages du magazine et sers-toi des syllabes restantes pour trouver ton indice.

But urr leu

ice ine use

ti no se

pol len ven

Indice n°5

______

le mot mystère :

Indice : les ours en raffolent

____ Bouquet Mystère

51

Indice n°1 : Abeille - Indice n°2 : Ruche - Indice n°3 : Butiner - Indice n° 4 : Fleur - Indice n°5 : Pollen Mot Mystère : Miel


Les bébêtes du Jardin

52

________

______

______

_______

----_-______

________

_______

_______

_______---

_______-

_______

_____

_______

______

_______-

_____------

Bouquet Mystère


Sauras-tu identifier toutes les petites bébêtes qui peuplent nos jardins ?

_______-

----_-______-

_____ __--------

______

_______---

___ __ __---

______

______---

Abeille Araignée Bourdon Carabe Chenille Chrysope Cloporte Coccinelle Fourmi Gecko Gendarme Grillon Lézard Libellule Limace Mante religieuse Mille-pattes Perce-oreille Puceron Punaise Sauterelle Scolopendre Tipule Ver de terre Bouquet Mystère

53


Pollinisateur ou non ?

Alors maintenant que tu as appris que les abeilles n’étaient pas les seuls pollinisateurs sur Terre. Sauras-tu identifier les vrais pollinisateurs ci-dessous ?

Les Vaches

Les Papillon

s

s

Le

s d r a

n a C

Vrai Vrai Vrai

Faux

s e l l i u o n e r

Les G

Vrai

Faux

iel

Les Souris à M Vrai

s

Faux

o eck

sG e L

Vrai

Les Cochons

Faux Vrai

Les Aigles

Faux

Faux

Vrai

Vrai

Faux

Les Poisso

ls

Vrai

ns

Les É cureui Bouquet Mystère

s

ri u o S e v u Les Cha

Faux

Vrai

Solutions, ces pollinisateur existent : Les Papillons, les Singes, les Souris à miel, les Écureuils, les Geckos, les Chauve-souris

54

Faux

Faux

Les Singes

Vrai

Faux

Faux


Bouquet Mystère

55


« BEE » par Mori Paper

Qui nous fait l’honneur et le plaisir de proposer une création exclusive pour les lecteurs de Little Kideaz. La petite abeille en origami 3D à réaliser à la maison. Retrouvez les patrons à découper, assembler, et coller dans nos pages 55 à 58.

56

Bouquet Mystère

www.moripaper.fr


8

3 7 4

6

Bouquet Mystère

57


58

Bouquet Mystère


2

1

5

Bouquet Mystère

59


60

Bouquet Mystère


Nid d’abeilles decoratif

Materiel ---------------------Environ 6 rouleaux de papier toilette -5 bouchons de champagne en liège

( ou les œufs jaunes présents dans une célèbre marque d’œufs en chocolat surprises )

Maintenant que tu connais le fonctionnement d’une ruche, on te propose de réaliser ton propre petit nid d’abeilles décoratif. Par ici les étapes :

1

-Peinture jaune -Fils chenilles ( cure-pipe ) noirs -Fil blanc ( pour accrocher abeilles ) -Colle forte ( ou un pistolet à colle chaude ) -Feutre noir

Peins les bouchons de champagne en jaune.

2

5

Une fois la peinture sèche, on s’attaque aux rayures, aux pattes et aux antennes des abeilles. Pour cela, place un fil chenille noir autour du bouchon de liège pour déterminer son emplacement. Une fois l’emplacement choisi, demande à un adulte de t’aider à coller le fil chenille autour du corps, en retraçant la rayure avec la colle. Avant de coller le fil, Forme une boucle avec le bord qui dépasse en-dessous, pense à laisser un petit espace en bas pour former les puis coupe la boucle au milieu et sépare les deux bouts pattes par la suite, puis enroule les deux extrémités qui pour former les pattes de l’abeille. dépassent pour former les antennes, comme illustré.

3

Munis-toi d’un feutre noir et dessine des yeux, un nez et une bouche sur la partie supérieure de ton bouchon de champagne pour créer le visage de l’abeille.

4

Répète les mêmes étapes deux fois, sans former d’antennes, pour créer le reste des rayures de ton abeille ( 3 en tout ).

6 Maintenant on s’attaque au nid d’abeilles. Pour cela, prends les rouleaux de papier toilette et donne-leur une forme hexagonale en pliant les bords comme illustré. Tu peux utiliser une règle pour t’assurer que chaque face soit de la même largeur.

7 Découpe plusieurs bandes pour former chaque alvéole et peins les alvéoles en jaune. Une fois sèches, colle-les entre elles pour former ton nid d’abeilles.

8 A présent, tu peux accrocher ton nid et placer tes petites abeilles à l’intérieur ou les accrocher à l’aide d’un fil blanc. Bouquet Mystère

61


DIY Insectes

en papier Feuilles cartonnées colorées

C’est au tour de nos petits génies créatifs d’imaginer leurs propres petites bêtes ! Voici quelques instructions et quelques idées, mais le but de ce DIY est de laisser libre cours à son imagination.

Feutres de couleur

Paire de ciseaux

Pistolet à colle chaude

Fils chenilles ( ou cure-pipe ) colorés

Voici quel

qu

es

e mp xe fo r les de mes.

1.

Découpe plusieurs formes différentes dans les feuilles cartonnées de la couleur de ton choix : des ailes, des ronds pour former les têtes, des ovales pour créer les corps.

2. 62

Bouquet Mystère

Découpe les fils chenilles en plusieurs parties d’environ 3 à 5 cm pour former les pattes et les antennes des petites bêtes.


To u te st p mi er s!

3.

Il est maintenant temps d’assembler les différentes formes en les superposant et en les décorant à l’aide de feutres de couleur : des pois, des rayures, des chevrons, etc...

4.

Une fois les petits insectes formés et décorés, tu vas pouvoir demander l’aide d’un adulte pour coller les éléments à l’aide d’un pistolet à colle chaude.

N’hésite pas à nous envoyer tes créations sur les réseaux sociaux ou à notre adresse hello@little-kideaz.com, nous nous ferons une joie de les repartager ! Bouquet Mystère

63


J’AI GRAND SOIF !

DIY Abreuvoir express pour les abeilles Pour venir en aide à nos amies les abeilles durant toute l’année, nous te proposons de réaliser un abreuvoir express. Cela ne prendra que quelques minutes et les abeilles t’en seront très reconnaissantes !

(

Pour fabriquer un abreuvoir pour les abeilles, il suffit de peu de choses :

(

Une soucoupe en terre cuite ou un récipient en métal peu profond (diamètre : 20 cm minimum) De l’eau de pluie ou de l’eau minérale - Des cailloux - Des gros graviers ou des billes Du sel car il contient des minéraux appréciés des abeilles

ÉTAPE 1: Verse l’eau dans le récipient, ajoute une petite pincée de sel et touille l’eau pour le dissoudre.

ÉTAPE 2: Maintenant il te suffit de placer les cailloux, les graviers ou les billes dans le récipient.

LES ABEILLES NE SAVENT PAS NAGER ! Tu te demandes sûrement à quoi servent les cailloux, les graviers ou les billes. Ils sont là pour aider les abeilles qui ont des toutes petites pattes, et ne savent pas nager. Sans cailloux où poser les pattes, elles peuvent boire la tasse, ou pire… se noyer. Il est dont important qu’ils ne soient pas complètement immergés dans l’eau. OÙ INSTALLER L’ABREUVOIR ? Le meilleur endroit pour installer cet abreuvoir est un coin ombragé dans le jardin, sur la terrasse ou le balcon, ou un rebord de fenêtre qui n’est pas trop exposé au soleil. Les abeilles sauront vite trouver le trésor tant convoité. DOIT-ON CHANGER L’EAU RÉGULIÈREMENT ? Oui, n’oubliez pas de remplir régulièrement le récipient et de changer l’eau de temps en temps en ajoutant une petite pincée de sel. 64

Bouquet Mystère


Hôtel à insectes

MATÉRIEL * Boîtes de conserve * Marteau et des clous * De la laine colorée * Fil de fer * Paire de ciseaux * En option : des pommes de pin

simplifié

POUR LE REMPLISSAGE

Pour venir en aide aux insectes, voici une activité créative pour créer un hôtel à insectes simplifié et coloré en famille !

* Rondins de différents diamètres percés, tiges creuses ou des branches de bambou pour les abeilles. * Herbe, paille et fleurs pour les papillons. * Feuilles mortes et pommes de pin pour les coccinelles. * Foin, fibre de bois et paille pour les pince-oreilles.

1

4

Puis remplissez vos boîtes de conserve et combinez différents matériaux.

2

A l’aide d’un marteau et d’un clou, percez un trou au fond de la boîte de conserve ( à réaliser par un adulte ). Passez un fil de fer à travers et entortillez les deux bouts pour former une boucle, comme illustré.

!

Voilà, le tou r es

jou é

Lavez les boîtes de conserve ( faites bien attention à ne pas vous couper ), puis enroulez la laine autour de la boîte de conserve. Si vous souhaitez changer de couleur en cours de route, coupez le bout du fil et faites un nœud avec le fil d’une autre couleur. Faites le tour de la boîte de conserve jusqu’à ce qu’elle soit complètement recouverte. Pour finir, faites un nœud au bout du fil pour qu’il ne se défasse pas.

Les insectes vous en seront reconnaissants !

3

Les abeilles sauvages raffolent de tubes, vous pouvez utiliser des branches de bambou, mais vous pouvez aussi tout simplement enrouler du papier ou du carton légèrement alvéolé et coller le tout avec du scotch pour former des tubes.

5

C’est optionnel, mais vous pouvez aussi accrocher une pomme de pin au bout à l’aide d’un peu de fil pour ajouter une petite touche ludique ! Maintenant il vous suffit d’accrocher votre boîte de conserve à un arbre ou à un endroit protégé du vent et des intempéries.

Bouquet Mystère

65


Pierre, feuille, stylo

Des articles d’investigation, fruit de rencontres passionnantes avec une volonté de transmettre. C’est sérieux en effet, et on y découvre l’approche personnelle de nos intervenants. Mais aussi deux contes qui nourriront l’imaginaire de tous.


MON JARDIN

SANS PESTICIDES Évidemment pour cet article qui nous rapproche de la nature, on se devait de parler des alternatives aux pesticides et autres produits chimiques. Alors, comment contribuer à un environnement plus durable dans notre jardin ? Pour les insectes et notamment les espèces pollinisatrices, les pesticides sont responsables du ralentissement du développement, malformations, perte d’orientation ( les abeilles ne retrouvent plus leur ruche ), incapacité à reconnaître les fleurs, affaiblissement des défenses immunitaires… L’utilisation de pesticides impacte considérablement les populations de pollinisateurs.

Pierre, feuille, stylo

67


DES ALTERNATIVES POUR SOIGNER VOTRE JARDIN Pour protéger vos plantes, il est nécessaire de recourir à d’autres solutions. Voici quelques pistes : • Utiliser des produits à base de substances naturelles, autorisés en agriculture biologique ou considérés comme à faible risque, à l’image du purin d’ortie. • Opter pour les méthodes de biocontrôle. Elles reposent sur l’utilisation de macro-organismes – comme les coccinelles pour se débarrasser des pucerons –, de bactéries ou encore de pièges diffusant des hormones sexuelles pour entraver la reproduction des espèces dont les larves s’attaquent aux cultures. Pour vous les procurer, il vous suffit de vous rendre en jardinerie.

POURQUOI SE PASSER DES PESTICIDES ? L’interdiction répond à un enjeu environnemental et de santé publique. La toxicité pour l’homme des herbicides, fongicides et autres insecticides chimiques est démontrée. Outre le risque d’empoisonnement, ces pesticides sont susceptibles de perturber nos systèmes hormonaux et immunitaires. Leur utilisation dans nos jardins fragilise aussi la biodiversité et contamine les sols. Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie ( Ademe ), les jardins des particuliers seraient ainsi responsables d’un quart de la pollution des eaux de surface et des nappes souterraines. Et il existe des alternatives efficaces et respectueuses de l’environnement.

• Adopter des méthodes plus globales de jar dinage. Par exemple, procéder au paillage du sol : cette technique consiste à recouvrir la terre de matériaux naturels d’origine végétale ou minérale réputés pour leur efficacité contre le développement de mauvaises herbes. Vous pouvez aussi choisir de planter des variétés connues pour leur résistance ou encore d’en associer certaines qui se protègent mutuellement. A savoir que si vous vous lancez dans la culture potagère chez vous, peu importe la quantité ou la production autant ne pas vous empoisonner plus que ce que vous pourriez trouver facilement dans le commerce…

DÈS L’ANTIQUITÉ, LE MÉDECIN GREC HIPPOCRATE AVAIT AFFIRMÉ LA PRIMAUTÉ DE L’ALIMENTATION SUR NOTRE SANTÉ

« QUE TON ALIMENTATION SOIT TA PREMIÈRE MÉDECINE ». 68

Pierre, feuille, stylo


LAISSEZ LA TERRE SE RÉGÉNÉRER A l’image de ce que pourrait nous conseiller la pratique de la permaculture, il est conseillé de ne pas perturber l’équilibre de la terre par l’action du bêchage, ou alors en retournant la terre. Ces actions modifient la structure des couches du sol et donc perturbent l’activité des micro-organismes si bénéfiques pour la qualité de votre sol. C’est dur à croire car nous avons tous vu nos parents ou des voisins retourner la terre à l’aide de motoculteurs… Privilégiez l’utilisation de la grelinette pour l’aération du sol. Rien ne sert non plus de répandre des fertilisants azotés, chimiques et dévastateurs pour les eaux souterraines.

LES FEUILLES MORTES SE RAMASSENT À LA PELLE En Automne, nos parterres de jardin sont recouverts de diverses feuilles mortes. Cette matière organique, au lieu de la jeter, utilisez-la pour nourrir et protéger votre sol. Aux pieds des plantations, cet humus viendra protéger les racines, servira d’abri à vos petits auxiliaires de jardin, si bénéfiques pour maintenir votre jardin en vie.

QU’EST-CE QU’UN PESTICIDE ? Le terme « pesticide » est un nom générique donné à des substances chimiques que l’on peut classer en plusieurs familles. Les trois principales familles sont les fongicides, destinés à éliminer les champignons, les insecticides, pour tuer les insectes, et les herbicides, pour lutter contre les mauvaises herbes. Ils ont comme point commun la lutte contre des organismes vivants considérés comme nuisibles pour les cultures ou pour l’être humain. Le glyphosate, l’herbicide le plus vendu au monde, est classé comme potentiellement cancérigène. Il est plus connu sous la marque commerciale « Round Up » de Monsanto et il est associé à certains OGM.

Les néonicotinoïdes quant à eux sont une famille d’insecticides particulièrement dévastateurs et très utilisés en agriculture. Leur responsabilité dans le déclin des abeilles et autres pollinisateurs est régulièrement pointée du doigt par la communauté scientifique. Bref on est d’accord que tout ceci ne sent pas très bon quand même et pourtant nous continuons à nous intoxiquer avec cela au sein même de notre maison. La réponse est en chacun de nous, les alternatives existent et parfois le chemin de la simplicité n’est pas le plus reluisant. Devons-nous accepter de nous exposer à ces produits chimiques et détruire la vie pour quelques mauvaises herbes ? Le temps de la responsabilité est venu et quoi de plus beau qu’un jardin vivant au lieu d’un jardin aseptisé, beau en apparence mais très loin d’être beau en réalité.

Aurélien Bourdaa

Pierre, feuille, stylo

69


Au temps lointain du Rêve, à l’origine du monde, on raconte que des créatures géantes sorties de la terre, de la mer et du ciel ont donné naissance à la vie et aux paysages d’Australie. L’un d’eux, le grand esprit DARAMA, conçut tous les animaux et les oiseaux, et leur donna des noms. Puis il créa TOONKOO, le premier homme, et NGAARDI, la première femme. Leur vie était difficile, car la nature était hostile et sauvage. Un jour, TOONKOO, l’homme, partit chasser le kangourou et l’émeu. Pendant ce temps, NGAARDI ramassait des brindilles. Elle fit un feu et l’entretint en attendant le gibier que ramènerait son mari. Mais le temps passa… La femme commença à s’inquiéter. Elle observa longuement du côté où TOONKOO s’était éloigné, espérant voir sa silhouette se découper à l’horizon. Personne n’apparaissait. Plus tard, elle explora les alentours. En vains. Effrayée et désespérée, NGAARDI retourna près du feu et pleura. Son chagrin était si fort que ses larmes, en coulant sur le sol, créèrent les creeks1. NGAARDI patienta durant des semaines. Au moindre bruit, pleine d’espoir, elle croyait entendre les pas de TOONKOO. Mais son mari ne revenait toujours pas. Alors elle commença à se débrouiller seule, se nourrissant de racines et de petites bêtes attrapées grâce aux pièges qu’elle avait installés.

Qu’était-il arrivé à TOONKOO, l’homme ? Ce matin-là, lorsque TOONKOO était parti chasser, il avait tué un grand kangourou. Mais il ne s’en était pas contenté… Dans une chaleur suffocante, il avait poursuivi sa route à travers le bush, ce paysage de forêts et de broussailles, à la recherche d’un émeu. Il avançait lorsqu’un cri d’oiseau, du haut d’un eucalyptus, lui fit lever la tête. C’est alors qu’il aperçut le regard moqueur de DARAMA le Créateur, qui l’observait depuis le ciel et semblait s’amuser de ses difficultés à trouver des proies. TOONKOO, fâché d’être surveillé et raillé, prit une flèche, visa DARAMA et tira. Le Créateur attrapa la flèche en plein vol et la tordit au milieu. Puis il la renvoya en direction de l’homme. Et c’est ainsi que le boomerang fut créé ! Alors TOONKOO, l’homme, entra dans une violente colère envers le Créateur. Il lui tourna le dos et, tout en rouspétant, repartit chasser dans le bush.

1

70

Ruisseau d’Australie

Pierre, feuille, stylo


DARAMA continuait de le guetter, tandis que l’homme lui lançait des regards agacés par-dessus son épaule…Quand la nuit tomba, le Créateur se joua de TOONKOO. Il souffla un vent si violent qu’il le souleva et l’envoya au ciel. L’homme resta là, prisonnier, à cause de son orgueil. Pendant ce temps, NGAARDI était si malheureuse qu’elle sanglotait sans cesse. Un soir, au moment où elle essuyait ses larmes du revers de la main, son attention fut attirée par des nuages dans le ciel. Elle y reconnut le visage de son mari ! La femme pensa avoir des visions. Elle cligna des yeux et observa mieux. Mais oui, c’était bien TOONKOO, en personne, qui la regardait depuis le ciel ! Elle décida aussitôt de le rejoindre. Elle marcha longtemps… longtemps… Finalement, elle prit conscience que le ciel était inaccessible ! Épuisée, à bout de forces, elle se coucha alors sur le sommet de la plus haute montagne et murmura : « TOONKOO, SI UN JOUR TU DESCENDS DU CIEL, JE LAISSE ICI MON CŒUR, POUR QUE TU PUISSES ME RETROUVER. » Puis elle s’endormit pour toujours. Aujourd’hui, son cœur est cette fleur aux pétales rouges appelée « WARATAH » que l’on trouve au sommet de la montagne.

Pierre, feuille, stylo

71


La Promesse... Roarrr... Roarrr...

Roarrrrrr...

Le tigre rôdait à la recherche d’un bon repas. C’est alors qu’il aperçut un jeune berger. RAJID gardait ses moutons et, pour passer le temps, il fabriquait un nay1 dans une tige de roseau. Le fauve surgit des fourrées et feula en avançant vers lui. Terrifié, le garçon arrêta net de tailler sa flûte et n’osa plus bouger. Tandis que son chien, sentant le danger, se précipita sous un buisson et s’y cacha. Le tigre s’apprêtait à bondir quand il remarqua l’instrument dans la main du berger. Il crut alors que RAJID tenait une arme et allait s’en servir. La peur le pétrifia, et il se tapit dans l’herbe. Le garçon et le félin restèrent là, à se jauger. Juste à ce moment un renard passa par là. Il comprit aussitôt ce qui se jouait entre l’homme et le tigre, et il décida de profiter de la situation. Il s’approcha du tigre. « Pourquoi as-tu peur de ce berger ? C’est un jeune garçon : saute-lui dessus et dévore-le ! - Es-tu aveugle ? Ne vois-tu pas qu’il est armé et risque de me tuer ! - Ce n’est que cela ? Attends ici, je vais lui demander de ne pas user de son arme. » Le renard fit quelques pas et revint près du fauve, qui ne remuait même pas ses moustaches. « Au fait, dis-moi, quelle sera ma récompense si je risque ma vie pour toi ? - Tout ce que tu veux ! » répondit le tigre tout bas. Le renard alla d’un pas résolu trouver RAJID : « Tu es bien courageux, berger, de rester là. Ce tigre ne pense qu’à te croquer… Je ne sais pas combien de temps je vais pouvoir le retenir… Toutefois, si tu me donnes quelque chose en échange, je veux bien continuer à te défendre ! - Tout ce que tu veux ! » souffla RAJID, qui tremblait de la tête aux pieds. Le renard retourna voir le tigre : « Rassure-toi, mon ami : tu échappes à la mort, j’ai convaincu ce chasseur émérite de t’épargner ! Mais ne traîne pas trop longtemps ici, sauve-toi… il pourrait changer d’idée ! » Le tigre s’empressa de disparaître. Sans tarder, le renard rejoignit RAJID : « N’oublie pas ta promesse, berger ! - Non, bien sûr ! Une promesse est une promesse, dit le garçon soulagé. - J’ai très faim, moi aussi, comme le tigre. Alors je voudrais manger un morceau de ton mollet ! » demanda le renard en se léchant les babines. Un instant interloqué, RAJID crut qu’il faisait une farce. « Impossible ! refusa-t-il en riant. - Voilà bien les humains ! protesta le renard. Tu m’avais juré ! » Le garçon prit conscience que l’animal ne plaisantait pas du tout et riposta : « Oh, tu n’y es pas ! Je suis trop reconnaissant pour t’offrir un mollet aussi maigrichon que le mien ! Alors que là-bas, derrière le buisson, j’ai caché un agneau délicieux. Prends-le, il est pour toi ! »

1

72

Flûte à la sonorité particulière.

Pierre, feuille, stylo


Ni une ni deux, le renard se jeta sur le buisson et saisit goulûment entre ses dents… l’oreille du chien ! Celui-ci grogna férocement et faillit étrangler le renard entre ses mâchoires. Glacé d’effroi, ce dernier s’échappa à toute allure. A l’abri dans la jungle, hors d’haleine, vexé par la ruse du garçon, il pensa alors au tigre et décida de tenter sa chance auprès de lui. Quand il trouva la tanière du fauve, il lui dit : « Une promesse est une promesse ! Que me donnes-tu pour t’avoir sauvé la vie ? - Que me racontes-tu là ? En quoi m’as-tu aidé ? s’indigna le tigre. Tu prétends que moi, roi de la jungle, j’ai eu peur d’un jeune garçon ? Balivernes ! - Si si… Tu tremblais devant son arme, souviens-toi. Tu étais tout frissonnant ! » insista le renard un peu trop lourdement… Mal lui en prit : le tigre, exaspéré, ouvrit une gueule immense et poussa le plus terrible des rugissements. A la vue de ses longues dents acérées, le renard détala si vite qu’il disparut aussitôt dans la forêt. On raconte qu’il court encore…

Pierre, feuille, stylo

73


LES PÉDAGOGIES ALTERNATIVES Souvent basées sur l’autonomie, le sens critique et le plaisir d’apprendre, ces méthodes d’apprentissage développées à la fin du XIXème- début du XXe siècle ont souligné la nécessité de transformer l’enseignement et l’éducation. Tour d’horizon des pédagogies alternatives de Maria Montessori, Célestin Freinet et Rudolf Steiner qui visent toutes à susciter l’intérêt de l’enfant et l’éveil de sa curiosité plutôt que d’imposer un enseignement traditionnel dans lequel ce qui apprend règne en maître.

SUSCITER L’INTÉRÊT, LA CURIOSITÉ ET SURTOUT LE PLAISIR. FONDÉES SUR LA COOPÉRATION ET NON LA COMPÉTITION, LE CHOIX DE DÉVELOPPER LA CONFIANCE EN SOI CHEZ L’ENFANT ET D’EN RÉCONCILIER CERTAINS AVEC L’ÉCOLE. LA MÉTHODE MONTESSORI : ÉDUQUER N’EST PAS DRESSER « L’ENFANT N’EST PAS UN « VASE QUE L’ON REMPLIT, MAIS UNE SOURCE QUE L’ON FAIT JAILLIR » Médecin de profession, elle révolutionne tout un système grâce à la fourniture d’un matériel adapté que les enfants peuvent utiliser en toute liberté pour les activités dans la Casa dei Bambini qu’elle fonde à Rome en 1907. Son constat ? Leur capacité de concentration et l’autodiscipline dont ils font preuve. Exit les « c’est bien ou pas » ou les « c’est juste, c’est faux », chez la pédagogue, chacun possède un potentiel et apprend de ses erreurs pour les corriger ensuite. Elle mise sur un enseignement par l’expérience, la manipulation et l’autonomie avec un mélange des niveaux et des âges dans les classes.

74

Pierre, feuille, stylo

Chacun dispose d’une liberté dans le choix des activités proposées, l’apprentissage des notions complexes s’effectue pas étapes. Les chiffres rugueux permettent une entrée en matière ludique avec les mathématiques et les plaquettes en bois servent de base pour les lettres en français. Jugée parfois trop permissive, la méthode se base en réalité sur les capacités de l’enfant et le principe de confiance, et son champ d’application ne s’arrête pas à la crèche ou à l’école. En effet, il s’agit d’une philosophie globale qui permet à l’enfant d’acquérir une discipline intérieure, une large autonomie et une grande confiance en lui. Il ne faut jamais oublier qu’un enfant reproduit ce qu’il voit. Même si cela semble parfois compliqué, il faut se montrer exemplaire en toutes circonstances. Un joli discours éducatif est loin d’être suffisant, il requiert des actes validant ce qui est énoncé. La bienveillance demeure le maître mot, l’énervement, la critique négative et la dévalorisation sont à bannir.


LA MÉTHODE FREINET : APPRENDRE AU TRAVERS DE L’EXPÉRIENCE “L’ENFANT QUI PARTICIPE À UNE ACTIVITÉ QUI LE PASSIONNE SE DISCIPLINE AUTOMATIQUEMENT.” Chez Célestin Freinet, instituteur français ( 1896-1966 ), l’enfant se place au cœur du projet éducatif, il n’est pas là pour reproduire ce qu’on lui inculque. Sa méthode est exempte de discours inutiles, mais fondée sur ses propres découvertes. La classe s’organise de manière coopérative pour développer l’entraide, la capacité d’organisation et le respect. Le professeur n’est plus sur une estrade, mais se place au niveau des élèves. Si les points communs avec Maria Montessori sont nombreux ( pédagogie active, autonomie ), la méthode diffère, car chez Freinet c’est la coopération qui domine et non l’individualisme. Les élèves fixent leur tâches et activités en suivant la feuille de route de l’enseignant, le respect du rythme de chacun est essentiel. Ils participent à des classes ateliers, des classes promenades, tiennent un journal scolaire et pratiquent la danse et le théâtre… L’objectif ? Développer leur sensibilité pour les aider à apprendre. La notion d’échec n’existe pas dans la pédagogie, car on expérimente, donc on se trompe forcément. Il s’agit simplement d’une étape vers la réussite.

Pierre, feuille, stylo

75


LA MÉTHODE WALDORF : S’OUVRIR SUR LE MONDE NOTRE PLUS GRANDE TÂCHE DEVRAIT ÊTRE LE DÉVELOPPEMENT D’ÊTRES HUMAINS LIBRES, CAPABLES DE SE DONNER UN BUT ET UN CHEMIN DE VIE. On parle de pédagogie Waldorf ou Steiner pour désigner la méthode créée par Rudolf Steiner pour éduquer des enfants du monde ouvrier au début du XXe siècle. Pour lui, l’enfant doit être envisagé dans sa globalité, avec un corps et un esprit. La mission de l’école consiste à l’accompagner dans ses apprentissages, mais en respectant son rythme et en attisant sa curiosité. L’accent est mis sur les disciplines artistiques et corporelles pour développer l’intelligence émotionnelle et la créativité. Les savoirs fondamentaux interviennent vers l’âge de 7 ans. La pédagogie mise aussi sur l‘ouverture sur le monde avec l’enseignement de deux langues vivantes dès le cours préparatoire et des stages à l’étranger pour les collèges et lycées.

UTILISER CES MÉTHODES POUR APPRENDRE AUTREMENT Chacune de ces méthodes de pédagogie alternative offre des concepts intéressants pour imaginer des courants d’éducation nouvelle. La crise sanitaire aura mis en lumière une autre façon d’enseigner notamment grâce aux outils numériques. Les cours magistraux devenant parfois plus rares durant cette période auront permis aux élèves de devenir acteurs de leur scolarité : travailler les cours chez eux dans un premier temps avant de partager leurs connaissances par visioconférence. Des outils comme Padlet initient la collaboration et favorisent l’entraide. Internet autorise l’accès à de nombreuses ressources ( apprentissage de langues, histoire, géographie, sciences ) et optimise l’expérience au travers de la vidéo. Les concepts de ces pédagogies alternatives influencent l’enseignement en général, qu’il s’agisse d’ouverture au monde ou d’autonomisation. Les outils numériques visent à créer des environnements pédagogiques variés et stimulants pour les enfants. Il ne reste plus qu’à éliminer les notes et les devoirs ! Chris Mick

BIBLIOGRAPHIE :

LES LOIS NATURELLES DE L’ENFANT Céline Alvarez ( Les Arènes Editions )

76

Pierre, feuille, stylo

PÉDAGOGIE STEINERWALDORF Frédéric P.Miller ( Alphascript publishing )

L’ÉCOLE DU CERVEAU : DE MONTESSORI, FREINET ET PIAGET AUX SCIENCES COGNITIVES de Olivier Houdé ( Mardaga )

UNE ÉCOLE FREINET FONCTIONNEMENTS ET EFFETS D’UNE PÉDAGOGIE ALTERNATIVE EN MILIEU POPULAIRE d’Yves Reuter ( Editions L’Harmattan )


ABÉCÉDAIRE DES PÉDAGOGIES ALTERNATIVES APPRENTISSAGES

Dans les pédagogies alternatives, les apprentissages se fondent sur des relations de confiance entre l’enseignant et les élèves. L’objectif ? Faire évoluer l’enfant vers son futur statut d’adulte.

BIENVEILLANCE

La base de la nouvelle relation pédagogique entre les apprenants et l’enseignant ! Il s’agit de valoriser les progrès et non de sanctionner les erreurs et surtout de respecter l’enfant. Elle exclut toute forme de violence éducative ( physique, verbale ou psychologique ). Les neurosciences ont depuis démontré les vertus de ce type d’éducation sur le développement intellectuel des plus jeunes et son impact sur les apprentissages.

COOPÉRATION

Cette notion initiée par Célestin Freinet regroupe un ensemble de situations dont l’objectif consiste à développer une situation d’entraide entre les élèves au travers d’ateliers et de conseils.

DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

La volonté de ces méthodes est d’accompagner l’enfant dans sa capacité à découvrir ses propres ressources en lien avec les autres, mais aussi le monde qui l’entoure.

ÉCHANGER

Les pédagogies nouvelles et alternatives développent l’entraide et la coopération par des apprentissages favorisant les échanges et les partages.

FORME SCOLAIRE

Dans l’enseignement dit classique, c’est la définition d’un espace immuable ( la salle de classe ), un volume d’heures structuré avec un enseignant tout puissant. C’est ce type d’organisation qui est remis en cause par les pédagogies alternatives.

GESTION DES ÉMOTIONS

Colère, angoisse, joie… un enfant qui hurle ou qui refuse de dormir ou qui pique une crise : autant de signes qui traduisent la richesse de la vie des tout-petits. Accueillir, mais surtout comprendre les émotions leur permettra d’avancer avec plus de sécurité vers une gestion plus efficace.

HYPERPARENTALITÉ

On entend par là le fait pour certains parents de contrôler l’avenir de leurs enfants. Elle résulte d’une pression sociétale dans laquelle on exige des stratégies parentales et une grande responsabilité pour faire de son enfant un être unique et singulier. L’investissement est tel qu’il mène parfois la famille au burn-out ! On les appelle aussi les parents hélicoptère ( ou drone ).

INFORMELS ( LES APPRENTISSAGES )

On retrouve cette notion dans les courants alternatifs. L’enfant est libre de choisir ce qu’il veut faire parmi une panoplie d’activités. Il effectue sa tâche à son rythme et se constitue sa propre expérience.

JEU

Il occupe une place centrale dans les différents courants. On le considère comme une activité majeure de la motivation et du plaisir d’apprendre. A travers lui, les enfants développent leur curiosité et leur créativité.

MIXITÉ

L’égalité garçons filles ? Une condition essentielle à tout épanouissement individuel et collectif que les pédagogies alternatives placent au cœur de leurs méthodes.

NON

Non, le laxisme n’appartient pas à ce type d’enseignements ! Le non existe, car il permet à l’enfant de grandir en étant sécurisé par des limites posées avec fermeté et bienveillance.

PÉRIODES SENSIBLES

Maria Montessori désigne par ce terme les différentes étapes de développement et d’apprentissages de l’enfant. Cette notion les structure en fonction des différentes périodes de développement psychologique de l’enfant.

RYTHME DE L’ENFANT

Puisque l’enfant est envisagé dans sa globalité, on ne saurait faire abstraction de son rythme biologique, cognitif et affectif dans l’organisation des activités. On instaure aussi des routines positives qui permettent d’impliquer l’enfant dans son cadre.

SENSIBILISATION ÉCOLOGIQUE

Les pédagogies alternatives ont compris très tôt les bienfaits du contact des enfants avec la nature pour leur développement intellectuel, leur créativité et l’éveil de leurs compétences sociales et citoyennes : prendre soin du vivant.

TRAVAIL PAR GROUPE

Très prisée chez Freinet, elle développe les intérêts de l’enfant pour la coopération et la notion d’entraide.

VIVRE ENSEMBLE

En éducation, cette notion désigne l’ambition de construire des pratiques permettant les échanges et le respect de l’autre en tenant compte des différences de chacun. Elle favorise le développement de l’esprit critique.

Pierre, feuille, stylo

77


CE QUE LES PARENTS DEVRAIENT SAVOIR À PROPOS DES RÉSEAUX SOCIAUX DE LEURS ENFANTS Comment et quels réseaux sociaux nous utilisons dépend grandement de l’âge. Raison pour laquelle les parents ont parfois du mal à suivre l’utilisation des médias de leurs adolescents. BEE SECURE explique ce que les parents devraient savoir.

QUELS RÉSEAUX SOCIAUX SONT UTILISÉS ? La plupart des habitants du Luxembourg utilisent régulièrement les réseaux sociaux. En effet, leur nombre n’a cessé d’augmenter ces dernières années. Selon un sondage du STATEC, 37 % de la population sont actifs tous les jours sur les réseaux sociaux, 13 % une fois par semaine et 43 % ne le sont jamais. Cependant, il va autrement pour les garçons : dans la catégorie d’âge des 16 à 24 ans, plus de 80 % sont actifs tous les jours sur les réseaux sociaux et seulement 3 % ont affirmé ne jamais utiliser les réseaux sociaux. De manière générale, Facebook arrive en tête chez les utilisateurs de réseaux sociaux luxembourgeois avec quelque 80 %, suivi de Instagram et de Snapchat, utilisés par un quart des utilisateurs. Le réseau social professionnel LinkedIn ainsi que la plateforme d’images Pinterest enregistrent 20 %, le service de messages courts Twitter uniquement 16 %. Malheureusement, ce sondage ne donne pas de chiffres séparés qui permettraient de connaître les réseaux préférés des jeunes Luxembourgeois. Lors de son propre sondage sur le camp international des guides et scouts « Go Urban » organisé au Kirchberg, BEE SECURE a demandé à 101 enfants et jeunes âgés de 9 à 16 ans quels réseaux sociaux ils utilisaient. En tête Youtube ( 91 % ), suivi de Snapchat ( 74 % ), Facebook ( 72 % ), WhatsApp ( 69 % ) et Instagram ( 62 % ). Comment les différents réseaux sociaux se distinguent-ils et pourquoi les jeunes s’y intéressent tant ?

78

Pierre, feuille, stylo

YOUTUBE : Les parents connaissent sûrement cette plateforme, il s’agit tout de même du plus grand site Web de vidéos au monde. Il existe des milliers de canaux, qui sont notamment visionnés par les jeunes gens. Les sujets vont de comédie à critiques ou enregistrements de jeu ( ce que l’on appelle les « Let’s play » ) en passant par des tutoriels pour chaque situation de vie. Nombreux sont les jeunes qui utilisent Youtube pour trouver des réponses à leurs questions.


Important : la qualité et le contenu des vidéos diffèrent bien évidemment fortement et il est tout à fait possible que le premier résultat d’une recherche soit une vidéo d’un théoricien du complet. Dans ces cas, il est intéressant de discuter avec les enfants sur la compétence médiatique et d’expliquer par exemple comment trouver des sources sérieuses. Chez les enfants les plus jeunes une playlist automatique semble peut-être une bonne idée pour regarder des dessins animés. Cependant, on ne sait jamais quelle est la vidéo suivante. Il est donc important de ne pas laisser les plus jeunes seuls devant ce site Web.

INSTAGRAM : Instagram permet de publier des photos et des vidéos, et de les embellir grâce à des filtres. Les hashtags permettent d’indexer et de trouver des publications. Il est également possible de faire une « story » : ces photos disparaissent au bout de 24 heures, dans les vidéos, il est possible d’ajouter des gadgets, comme des oreilles de chien ou des lunettes de soleil. Sur Instagram, le but est avant tout de montrer des images « parfaites », de présenter sa vie. Nombreux sont les adolescents qui apprécient le côté esthétique de l’appli, tandis que les « adultes » publient plutôt sur Facebook des photos non travaillées ( et souvent considérées comme embarrassantes par les jeunes ).

Important : les groupes sur WhatsApp sont également utilisés pour le harcèlement. Discutez avec votre enfant des dangers du harcèlement et du bullying. Parfois, la messagerie est également utilisée pour transmettre des chaînes de lettres.

Important : discutez avec votre enfant des photos qu’il ou elle peut et a le droit de publier. Les photos qui permettent de deviner son lieu d’habitation ou l’adresse de son école, ainsi que des photos dénudées devraient être taboues.

SNAPCHAT : Snapchat fonctionne un peu comme Instagram-Story : les photos et les vidéos s’affichent pendant quelques secondes avant de disparaitre. Cette application propose également de nombreux « filtres » et « masques » qui permettent de créer des effets sur le visage – ce qui incite à expérimenter et à s’amuser. Bien souvent les photos ne sont pas aussi bien mises en scène et plus « naturelles » que sur Instagram ( bien que cette limite tende à s’estomper avec la fonction « story » ). Du fait que les photos ( également en cas de message privé ) disparaissent aussitôt, cette appli est souvent utilisée pour le sexting. Cependant, il est possible de faire des captures d’écran ou d’enregistrer les photos à l’aide d’une application spécifique. Sans oublier que les photos pourraient, par exemple en cas de fuite chez Snapchat, être rendues publiques.

Important : les mêmes recommandations que celles pour Instagram s’appliquent ici. Il est également conseillé d’alerter vos enfants sur les dangers du sexting et du chantage s’ils utilisent souvent Snapchat.

WHATSAPP : Pour cette application de messagerie non plus, nous ne disposons malheureusement pas de chiffres pour le Luxembourg. De manière générale, la plupart des messageries fonctionnent de la même façon, que votre enfant utilise la messagerie de Facebook ou celle de WhatsApp pour communiquer. Cependant, WhatsApp a l’avantage que la communication est cryptée. La fonction « groupe » est utilisée par des classes, des cliques, voire même par les familles. En revanche, malgré le cryptage, les données sensibles, tels que les mots de passe, ne devraient pas être partagées via l’application.

PLUS D’ASTUCES De manière générale, les parents devraient être ouverts en ce qui concerne l’utilisation des médias de leurs enfants. Le téléphone portable et l’ordinateur ne sont pas le mal, mais des outils de communication. Leur utilisation nécessite entraînement et compétence, mais également des limites et des règles. Les parents devraient montrer l’exemple et se tenir aux règles, comme par exemple : « pas de téléphone portable à table ». Le meilleur moyen pour mieux comprendre les réseaux sociaux de vos adolescents ( voire mieux les comprendre eux ) est de les essayer aussi. Si vous ne souhaitez pas ouvrir un compte, demandez à vos enfants de vous expliquer les fonctions de base et faites par exemple un selfie avec Snapchat pour essayer les filtres ( n’avez-vous jamais voulu savoir à quoi vous ressemblez avec des oreilles de chien ? ). Cette approche permet de mieux évaluer les risques et dangers. Vous pouvez trouver des informations détaillées sur de nombreux réseaux sociaux différents sous forme de flyers sur saferinternet.at.

Article rédigé en collaboration avec Bee Secure

Pierre, feuille, stylo

79


e scso-vp Bestioinslo ecte ête ous? Alors quel

La mante religieuse La prédatrice : Méfiez-vous de ses yeux de biche, c’est une véritable croqueuse d’hommes…

Le papillon

La coccinelle

La chanceuse : depuis qu’elle a réussi à extorquer des millions à Volkswagen après un long procès, elle tente sa chance à Vegas.

La chenille

Le fêtard : Son surnom dans les soirées, « papillon de lumière » pourtant il sévit la nuit sur les dancefloor.

La chauffeuse de salle : La reine de tous les mariages, sans elle pas d’ambiance.

Le ver de terre

La limace

Le Geek : vous ne le croiserez que très rarement, car il essaie toujours d’exploser son record sur Worms.

82

Pierre, feuille, stylo

L’esprit libre : Une vraie baroudeuse, elle a tout abandonné pour vivre sa life au grand air.

La fourmi

La sauterelle

La squatteuse : elle ne vit qu’en communauté, impossible de quitter le cocon familial.

La mélomane : toute occasion est bonne pour pousser la chansonnette, au grand malheur de ses proches qui aimeraient qu’elle s’arrête.

L’escargot

La libellule

Le décorateur : Un pro L’amatrice de sports extrêmes : du home staging, il sait optimiser toujours à la recherche chaque petit espace de sa coquille, de sensations fortes, Stéphane Plaza peut plus ça va vite, plus elle kiffe. aller se rhabiller.

L’araignée

L’influenceuse : sa vie, les réseaux sociaux, son terrain de jeu, la toile.

L’abeille

La frivole : elle butine à droite, à gauche encore un peu à droite et puis à g… elle n’est jamais rassasiée.


… pour un avenir sûr pour nos enfants. Natascha Bintz

covidvaccination.lu

Helpline Santé

247-65533

Participez et envoyez votre photo !


We give you the energy You write the future Ensemble vers la transition énergétique Nous avons tous un rôle à jouer. Générations actuelles, générations futures, nous sommes tous concernés par la transition énergétique. Chez Enovos, nous soutenons vos efforts du quotidien en vous fournissant l’énergie la plus verte possible. Ensemble, construisons un avenir durable. Energy for today. Caring for tomorrow.

Profile for Kideaz

Little Kideaz N°05 - Version digitale  

« Little Kideaz », c’est un petit moment de partage ensemble autour de sujets qui nous sont chers comme l’écologie, la culture, l’amusement,...

Little Kideaz N°05 - Version digitale  

« Little Kideaz », c’est un petit moment de partage ensemble autour de sujets qui nous sont chers comme l’écologie, la culture, l’amusement,...

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded