Issuu on Google+


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

1

SOMMAIRE GÉNÉRAL Éditorial .............................................................................................................................................................................................................................................. 2 1/ Présentation des Études Doctorales

3

...................................................................................................................................................

2/ Réglement intérieur du conseil de l’École Doctorale et Charte européenne de thèse ........ 11 3/ Champs disciplinaires et unités de recherche associées .......................................................................................... 23 Bio-ingénierie, Biomécanique, Biomatériaux ........................................................................................................................................... 24

BioTechnologie ....................................................................................................................................................................................................................... 25

Mécanique Avancée ............................................................................................................................................................................................................ 26

Technologies de l’Information et des Systèmes ...................................................................................................................................... 28

Génie des Procédés Industriels et développement durable ........................................................................................................ 30

Technologies cognitives, management de l’innovation et systèmes complexes ...................................................... 31

4/ Modules Scientifiques et Techniques ................................................................................................................................................... 33 5/ Modules de Langues, Langages et Techniques de Communication ............................................................. 39 6/ Modules de Connaissance du Milieu Professionnel ......................................................................................................... 51 7/ Formations professionnalisantes ............................................................................................................................................................. 57 8/ Services à votre disposition ............................................................................................................................................................................ 61 BUTC ................................................................................................................................................................................................................................................ 62

Recherche d'emploi ........................................................................................................................................................................................................... 63

Service médical ...................................................................................................................................................................................................................... 63

Liens utiles ............................................................................................................................................................................................................................ 64

9/ Les postes ATER .............................................................................................................................................................................................................. 65 10/ Habilitation à Diriger des Recherches .................................................................................................................................................. 67 Adresses ........................................................................................................................................................................................................................................... 69


2

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Doctorants qui débutez votre thèse, doctorants qui vous réinscrivez en thèse, vous appartenez tous à la même école doctorale : appartenir à une école doctorale, cela signifie que l’on bénéficie des structures et atouts de cette école mais aussi que l’on en connaît et reconnaît les règles. La charte de thèse de l’UTC résume tout cela, elle est reproduite dans ce guide. Quoiqu’impliqués dans des travaux scientifiques très divers, vous allez tous recevoir une même formation doctorale. J’insiste sur ce terme de "formation doctorale" car aujourd’hui un docteur qui arrive sur le marché du travail est un scientifique qui a, pendant trois années au moins, mené des travaux de haut niveau et reçu une formation pour l’aider à monter un projet de recherche, qui a acquis des outils de communication, et bien d’autres compétences durant le parcours de thèse. Votre école doctorale propose tout un ensemble de modules, de dispositifs pour enrichir votre formation et vous permettre de vous positionner en vrai professionnel face à un futur employeur. Sachez saisir les opportunités offertes et choisir les formations qui servent au mieux votre projet professionnel. Si l’offre de formation de l’UTC ne vous satisfait pas pleinement, recherchez le suivi de séminaires, cours, etc… extérieurs répondant mieux à vos attentes et qui pourront être validés dans votre cursus doctoral. L’école doctorale, c’est une équipe, certes chargée de gérer et contrôler tous les aspects administratifs de vos études doctorales, mais aussi à votre écoute pour régler tout problème ou différend que vous seriez amené à rencontrer, toute suggestion que vous auriez à proposer. Depuis 5 ans, l’école doctorale bénéficie notamment de l’aide d’un PAST, Bruno Majot, que je tiens à remercier de ses actions, dont les fonctions à l’UTC et à l’ED sont d’aider les doctorants à construire leur projet professionnel. N’hésitez pas à faire appel à ses conseils et à suivre les formations qu’il propose. Une suggestion importante : prenez le temps de lire ce guide, il est riche d’informations et répond le plus souvent à la majorité de vos interrogations, pour peu que vous preniez le temps de le consulter. À cette rentrée 2011, le Réseau des Étudiants Doctorants (le RED) va reconstituer son bureau, les "anciens" étant diplômés. Je souhaite au RED un franc succès et engage chaque doctorant à devenir membre du RED, la vie de l’école doctorale passe par un réseau des doctorants structuré et dynamique. Je termine cet éditorial en soulignant que fin décembre je quitte ma responsabilité de direction d’école doctorale, j’espère vous avoir aidés dans votre parcours, je souhaite à chacun d’entre vous une belle année doctorale et adresse tous mes vœux à mon successeur, Olivier Gapenne, à la direction de l’École Doctorale.

Chantal Pérot Directrice de l’École Doctorale


3

chapitre

PrĂŠsentation des ĂŠtudes doctorales


4

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Présentation des études doctorales

Dès sa création, l’Université de Technologie de Compiègne (UTC) a consacré une part importante de son activité à la formation à et par la recherche. L’École Doctorale de l’UTC permet à l’étudiant engagé dans des études doctorales à l’UTC d’acquérir une solide culture scientifique dans des domaines à la pointe de la recherche technologique.

de la recherche qu’il a menée.

De plus, les formations proposées restent au contact des réalités industrielles et intègrent une aide à la construction du projet professionnel du doctorant. En effet, l’ambition de l’École Doctorale de l’UTC est d’intégrer le professionnalisme exigé par nos partenaires économiques au sein même de la recherche académique avec sa rigueur et sa créativité, pour que le docteur de l’UTC soit à même de penser une carrière industrielle ou académique dans les termes

> Génie des procédés développement durable,

Six champs disciplinaires sont proposés > Bio-ingénierie, Biomécanique, Biomatériaux, > Biotechnologie, > Mécanique Avancée, industriels

et

> Technologies cognitives, management de l’innovation et systèmes complexes, > Technologies de l’Information et des Systèmes. Ces champs disciplinaires s’appuient sur des unités de recherche reconnues comme indiqué sur le tableau ci-contre.


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Présentation des études doctorales

Formation par la recherche Directrice : Chantal Pérot Coordinatrice administrative : Marion Kaczkowski

Champs disciplinaires Bio-ingénierie, Biomécanique, Biomatériaux "3B" Responsable champ disciplinaire : Catherine Marque Secrétaire champ disciplinaire : Catherine Lacourt Correspondante École Doctorale : Odile Leclerc BioTechnologie "Biotech" Responsable champ disciplinaire : Daniel Thomas Secrétaire champ disciplinaire : Chantal David Correspondante École Doctorale : Sylvie Carlier Mécanique Avancée "MA" Responsable champ disciplinaire : Alain Rassineux Secrétaire champ disciplinaire : Brigitte Duch Correspondante École Doctorale : Odile Leclerc

Unités de recherche BMBI : Biomécanique et Bioingénierie Marie-Christine Ho Ba Tho GEC : Génie Enzymatique et Cellulaire Alain Friboulet ROBERVAL : Unité de recherche en Mécanique Jean-Marc Roelandt

Génie des Procédés Industriels et développement durable "GPI"

TIMR : Transformations Intégrées de la Matière Renouvelable

Responsable champ disciplinaire : Léa Metlas Secrétaire champ disciplinaire : Lysiane Ancelin Correspondante École Doctorale : Marie Lotiquet

André Pauss

Technologies cognitives, management de l’innovation et systèmes complexes "SHT"

COSTECH : Connaissance, Organisation des Systèmes Techniques

Responsable champ disciplinaire : Laurence Monnoyer- Smith Secrétaire champ disciplinaire : Marie-Hélène Cordina Correspondante École Doctorale : Sylvie Carlier Technologies de l’Information et des Systèmes "TIS" Responsable champ disciplinaire : Jacques Carlier Secrétaire champ disciplinaire : Céline Ledent Correspondante École Doctorale : Martine Marchandise

Charles Lenay HEUDIASYC : Heuristique et Diagnostic des Systèmes Complexes Ali Charara LEC : Laboratoire d’Électromécanique de Compiègne Guy Friedrich LMAC : Mathématiques Appliquées Abdellatif El Badia

MA, TIS ou SHT

AVENUES : Analyse des vulnérabilités environnementales et urbaines. Unité en émergence Jean-Louis Batoz

5


6

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Présentation des études doctorales

L’École Doctorale regroupe ainsi des disciplines relevant à la fois des sciences, des technologies et des sciences humaines. Cela l’autorise à soutenir des sujets de thèse associés à des projets de recherche transversaux qui reposent sur des associations thématiques définies selon la politique scientifique de l’établissement. Par ailleurs, la création de laboratoires communs avec l’industrie est un facteur important d’ouverture des doctorants sur le monde de l’industrie.

durant l’ensemble formation,

des

années

de

> différents séminaires (Création d’enteprise, organisation de la valorisation de la recherche, ouverture sur l’Europe,...), > des doctoriales, séminaire résidentiel de sensibilisation à l’insertion professionnelle proposé par les 6 écoles doctorales de Picardie Champagne Ardenne, > l’option i-doc qui permet au doctorant de "vivre" sa thèse dès son début comme un projet professionnel.

Considérant que l’une de ses vocations majeures est d’accompagner le doctorant dans l’élaboration de son projet professionnel, l’École Doctorale incite fortement ses doctorants à s’ouvrir au monde extérieur et à préparer leur projet professionnel en proposant :

> la formation par l’enseignement et/ou le conseil en entreprise, la diffusion de l’information scientifique, pour les doctorants contractuels qui consacrent 1/6 de leur temps à des activités autres que la recherche.

> des cours de "Langues, Langages et Techniques de Communication" et de "Connaissances du Milieu Professionnel"

Par ailleurs, l'école doctorale appuie toute demande de stage en entreprise ou à l'étranger dans le cadre de la thèse.


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

7

Présentation des études doctorales

Architecture des enseignements théoriques Les enseignements théoriques se décomposent en trois blocs : > Enseignements Scientifiques et Techniques (ST) > Langues, Langages et Techniques de Communication (LLC) > Connaissance du Milieu Professionnel (CMP) Sur l’ensemble des années de formation, mais idéalement aux cours des seules deux premières années de thèse, les heures d’enseignements théoriques à valider et les crédits correspondants sont répartis selon le tableau suivant :

Enseignements théoriques

Stage de recherche

Total Diplôme

20 ECTS

160 ECTS

180 ECTS

ST

LLC

CMP

ECTS préconisés

8

6

6

Minimum d’ECTS à valider

6

4

4

Dans tous les cas, le doctorant doit valider 20 ECTS en enseignements théoriques, cependant, il peut personnaliser la répartition de ces 20 ECTS entre les blocs ST, LLC et CMP en respectant cependant la règle des minima indiquée dans le tableau ci-dessus. Il pourra être tenu compte d’une Validation des Acquis liés à une Expérience professionnelle. Le jeune chercheur a aussi la possibilité de valider des crédits ECTS en participant à l’une ou l’autre des formations ou activités résumées dans le tableau ci-dessous :

Type de formation ou activité

Nombre d’ECTS validés par équivalence ST

École d’été de 4/5jours

4

École d’été de 4/5 jours , en anglais

4

Doctoriales

LLC

CMP

3 6

NCT

3

i-doc

3


8

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Présentation des études doctorales

Il est proposé au doctorant de suivre : > soit certaines UE de master lui permettant d’élargir son spectre de connaissances. Seuls les UE de master notées "accessibles aux doctorants" seront validables en thèse, > soit des cours spécifiques de l’École Doctorale, > soit des cours ou séminaires de formations (ex : école d’été) dispensés en dehors de l’UTC. Le doctorant devra avertir l’École Doctorale de son intention de suivre ces formations extérieures et le projet sera validé par l’École Doctorale avant le suivi de ces formations. Dans tous les cas, les formations devront être choisies pour leur intérêt dans le cadre du projet professionnel. Pour les formations suivies hors UTC, il est rappelé qu'un ECTS équivaut de 25 à 30 heures de travail encadré et personnel. Il n'est peut être pas utile de demander 1 ECTS pour quelques heures suivies ... La durée normale de préparation du doctorat est de 36 mois. L’étudiant doit être encadré par un directeur de thèse (ou deux co-directeurs). Il travaille sur un sujet original, soit dans le cadre d’un laboratoire de l’université, soit en collaboration avec un contractant extérieur.

revue scientifique indexée (de préférence en premier auteur) ou avoir présenté ses travaux lors d’un congrès international.

Soutenance de la thèse Le travail de recherche de l’étudiant et les résultats obtenus sont exposés dans un mémoire de thèse. Ce document est examiné par au moins deux rapporteurs habilités à diriger des recherches extérieurs à l’UTC. Après avis favorable des rapporteurs, la soutenance de la thèse est organisée devant un jury comprenant entre trois et huit membres. Il est composé d’au moins la moitié de personnalités françaises ou étrangères, extérieures à l’école doctorale et à l’établissement d’inscription du candidat et choisies en raison de leur compétence scientifique, et d’au moins un enseignant-chercheur de l’UTC, autre que le(s) directeur(s) de thèse. La moitié du jury au moins doit être composée de professeurs des universités ou assimilés.

Prix de thèse Depuis 2006, l’UTC organise la journée du prix de thèse "Guy Deniélou", ainsi nommé en hommage au premier président de l’UTC.

Parallèlement, l’étudiant doit poursuivre sa formation théorique en validant, au cours de ses années de thèse, un total de 20 ECTS comme indiqué dans le tableau précédent. L’obtention de ces crédits est indispensable pour obtenir l’autorisation de soutenance de thèse.

Ce prix de thèse est parrainé par la Région Picardie, par l’Agglomération de la Région de Compiègne et par un partenaire industriel ayant une forte implication dans la recherche (Total lors de la première édition, Airbus en 2007, Coty en 2008, Oxylane en 2009, AstriumST en 2010 et Poclain Hydraulics en 2011).

En accord avec la charte de thèse européenne à laquelle il a souscrit, le doctorant doit, au moment de la soutenance, être signataire d’un moins un article ou brevet dans une

Il est attribué à trois docteurs UTC ayant soutenu dans l’année et dont les travaux ont été particulièrement remarqués par le jury du prix de thèse.


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

9

Présentation des études doctorales

Sélection des candidats Les doctorants candidats ayant soutenu durant l’année 2011 doivent déposer un dossier de candidature similaire au dossier demandé pour la qualification aux fonctions de maître de conférences (C.V., rapport de thèse, rapport de soutenance, lettres de recommandation) et expliciter leurs motivations dans une courte lettre. La sélection comporte trois étapes : > chaque champ disciplinaire réunit une commission comportant des représentants des unités de recherche qui le composent, auxquels est adjoint un membre du conseil de l’École Doctorale extérieur au champ disciplinaire. Cette commission établit une liste de nominés (dont le nombre correspond à environ 20% des thèses soutenues). Ces nominés sont choisis sur les critères suivants : - qualité scientifique du travail de thèse, - qualité pédagogique du candidat, - valorisation du travail, - apport à la vie du laboratoire…

Tous les nominés sont invités à concourir au prix du meilleur poster également décerné lors de cette journée du prix de thèse,

> la Commission du Prix, composée des membres du CED sélectionne six finalistes qui présenteront oralement leur parcours de thèse. Le jour de la manifestation, le jury final, composé exclusivement de personnalités extérieures à l’UTC, décerne trois prix sans notion de classement et explicite son choix en soulignant pour chacun les points marquants du dossier et de l’exposé, > La participation de tous les doctorants à la journée Prix de Thèse est vivement souhaitée et les doctorants contractuels s'engagent à y participer. À l'occasion de cette journée des thèse, est édité le livret des thèses qui rassemble les résumés de toutes les thèses soutenues et enregistrées l'année précédente.


10

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Édito


11

chapitre

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL DE L'ÉCOLE DOCTORALE charte européenne de thèse de l'école doctorale


12

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Règlement intérieur du Conseil de l'École Doctorale

Préambule L’École Doctorale de l’Université de Technologie de Compiègne a été créée en 1985. Elle a pour mission de permettre à l’étudiant engagé dans des études de 3ème cycle à l’UTC d’avoir accès à un large éventail de cours de haut niveau et d’acquérir une solide culture scientifique dans des domaines à la pointe de la recherche technologique. Alliant Sciences et Technologie, les formations proposées restent au contact des réalités industrielles et intègrent une aide à la construction du projet professionnel du doctorant. Les champs disciplinaires proposés sont : > Bio-Ingénierie, Biomécanique, Biomatériaux (UMR BMBI Biomécanique et Bioingénierie)

Cette organisation respecte la qualité de la formation scientifique et technique dans la mesure où les spécialités s’appuient sur des Unités de Recherche reconnues, citées cidessus. De plus, elle permet d’élargir l’offre de formation, de faciliter les échanges entre disciplines, voire de proposer des cursus transversaux. En regroupant des disciplines relevant à la fois des sciences, des technologies et des sciences humaines, l’École Doctorale a la possibilité de proposer des sujets de thèse transdisciplinaires, soutenus par l’existence au sein de l’UTC de plans pluriformations. Par ailleurs, les contrats CIFRE et l’existence de laboratoires communs avec l’industrie permettent des offres de thèse en contact direct avec le monde socio-économique.

> Biotechnologie (UMR GEC Génie Enzymatique et Cellulaire)

Structure et fonctionnement

> Génie des Procédés Industriels et développement durable (EA TIMR Transformations Intégrées de la Matière Renouvelable

En accord avec l’arrêté du 30 mars 1992 modifié par l’arrêté du 21 juillet 1999, la composition et la mise en place du Conseil de l’École Doctorale ont été approuvées par le Conseil d’Administration du 5 avril 2001.

> Mécanique Avancée (UMR Roberval, unité de recherche en Mécanique et AVENUES Analyse des Vulnérabilités Environnementales et UrbainES) > Technologies cognitives, management de l’innovation et systèmes complexes (EA Costech Connaissance, Organisation des Systèmes Techniques, AVENUES) > Technologies de l’Information et des Systèmes (UMR Heudiasyc Heuristique et Diagnostic des Systèmes Complexes, EA LMAC Laboratoire de Mathématiques Appliquées de Compiègne, EA LEC Laboratoire d’Électromécanique de Compiègne, AVENUES)

Article 1 : L’École Doctorale est rattachée aux services de la Recherche de l’Établissement. Le responsable de l’École Doctorale est nommé par le directeur de l’UTC sur proposition du conseil scientifique après avis du conseil de l’école doctorale pour une durée du contrat quadriennal de recherche. Son mandat est renouvelable une fois. Article 2 : Le responsable de l’École Doctorale est assisté d’un conseil. Le conseil émet des avis concernant l’organisation, le fonctionnement de l’École Doctorale ainsi que sur le dispositif de


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

13

Règlement intérieur du Conseil de l'École Doctorale

suivi des doctorants. Il veille au respect des principes de la charte des thèses de l’établissement. Il attribue les allocations de recherche. Le conseil se réunit au moins trois fois par an. Article 3 : Le bureau est désigné annuellement par le conseil de l’École Doctorale pour apporter au responsable une assistance régulière. Il est composé : > des six animateurs des champs disciplinaires, > du Directeur à la Recherche, > des personnels administratifs en lien direct avec l’école doctorale Le bureau est garant, avec le responsable, de l’application des décisions du conseil, du respect de la charte des thèses et de la validation de l’ensemble des activités suivies ou réalisées par chaque doctorant. Il prépare également les réunions du conseil de l’École Doctorale et est informé de tout ce qui concerne la vie de l’école doctorale. Article 4 : Le conseil de l’École Doctorale comprend 24 membres : 7 membres extérieurs : - 5 personnalités compétentes du secteur scientifique et industriel ayant une expertise dans les champs disciplinaires de l’École Doctorale de l’UTC - Le Directeur de la Recherche au Conseil Régional, - Le Directeur Régional à la Recherche et à la Technologie (DRRT), 17 membres internes : - 6 animateurs de champs disciplinaires, - 3 représentants des équipes de recherche (avec un souci d’équilibre pour éviter une surreprésentation des équipes déjà représentées au niveau des spécialités)

- Le Directeur à la Recherche, - Le Vice Président du conseil scientifique ou un représentant qu’il désignera, - Le Directeur à la Formation et à la Pédagogie, - 1 représentant des personnels IATOS - 4 doctorants élus de champs disciplinaires différents Article 5 : La durée du mandat des membres correspond à la durée du contrat quadriennal de recherche, sauf pour les représentants des étudiants, dont le mandat est de un an, renouvelé tant qu’ils conservent la qualité d’étudiant. Article 6 : Les membres du conseil de l’École Doctorale, enseignants-chercheurs ou chercheurs statutaires et le représentant des personnels IATOS sont désignés par le conseil scientifique, sur proposition du responsable de l’École Doctorale. Dans l’hypothèse où le conseil scientifique rejetterait la liste présentée, une nouvelle proposition sera formulée, selon la même procédure. Article 7 : Les étudiants sont élus par les étudiants de l’École Doctorale et répartis dans différents champs disciplinaires. L’élection s’effectue au scrutin de liste à un tour (avec représentation proportionnelle avec la règle du plus fort reste). Le panachage est interdit. Les listes de candidature doivent être déposées au plus tard le sixième jour franc précédant le scrutin. Le vote par procuration est admis, mais non le vote par correspondance. Article 8 : Le conseil de l’École Doctorale se réunit au


14

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Règlement intérieur du Conseil de l'École Doctorale

moins trois fois par an et impérativement, pour l’attribution des allocations de recherche, ainsi qu’avant l’adoption par les conseils de l’établissement du projet du futur contrat. Le conseil de l’École Doctorale peut être saisi à la demande d’au moins un tiers de ses membres. Article 9 : Le conseil peut inviter à participer à ses réunions toute personne dont la présence paraît utile, compte tenu de l’ordre du jour. Un compte rendu sera réalisé et diffusé après son approbation par le conseil suivant. Article 10 : Le conseil de l’École Doctorale attribue

les allocations de recherche ministérielles sur la base des propositions émanant des animateurs de champs disciplinaires de l’École Doctorale. Il s’assure de la conformité de ces demandes par rapport à la politique scientifique de l’établissement et aux priorités définies par les responsables d’Unités. Le conseil de l’École Doctorale tient également compte de l’ensemble des possibilités de financement émanant d’autres structures (Région Picardie, Fonds FEDER, Collegium UTC/CNRS, organismes de recherche, conventions CIFRE, …).


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

15

Charte européenne de thèse de l'École Doctorale

Préambule La charte de thèse de l’Université de Technologie de Compiègne (UTC) décrit les principes généraux de déroulement d’une thèse au sein de l’UTC. L’objet de cette charte est de clarifier les droits, devoirs et statuts de chacun, afin de garantir le meilleur déroulement possible des thèses. Cette charte est avant tout un contrat moral entre le doctorant, le directeur de thèse, et l’ensemble des partenaires concernés par la réalisation d’une thèse. Elle s’inscrit dans le cadre légal des arrêtés du Ministère de l’éducation nationale, du 3 septembre 1998 pour la charte des thèses et du 7 août 2006 pour la formation doctorale, et répond aux recommandations de la Charte européenne du chercheur. Cette charte se fonde sur les spécificités des études doctorales au sein de l’UTC. Celles-ci ne doivent pas seulement amener l’étudiant chercheur au plus haut niveau dans la discipline qu’il a choisie. L’objectif est de former des docteurs qui puissent également justifier d’une véritable expérience professionnelle pouvant être reconnue sur le marché de l’emploi qu’il soit public ou privé.

Principes généraux L’établissement veille à ce que soit respecté le principe de non discrimination entre les jeunes chercheurs, qu’il s’agisse du sexe, de l’âge, de l’origine ethnique ou sociale, de la religion, de l’orientation sexuelle, de la langue, du handicap, de l’opinion politique, de la situation économique ou sociale. Le laboratoire met à disposition du doctorant l’ensemble des ressources disponibles liées au bon déroulement de sa recherche. Une rémunération obligatoire du doctorant et une

couverture sociale constituent un préalable minimum à l’exercice de la recherche dans le cadre de sa thèse. Le montant de rémunération pour tout doctorant est, si possible, équivalent à celui d’un doctorant contractuel. Le doctorant est à la fois étudiant et chercheur. Il travaille au sein d’un laboratoire et/ou d’une entreprise. Cette double appartenance génère des droits et devoirs liés à chacune de ces situations. La durée de référence de préparation de la thèse est de 36 mois. Un dépassement de ce délai est envisagé dans des cas exceptionnels et à titre dérogatoire (formation continue, maternité,..) Le choix du sujet de thèse est mené dans le cadre d’une réflexion ouverte sur l’avenir du jeune chercheur. Ce sujet peut être interdisciplinaire. Le doctorant est encadré au cours de la préparation du doctorat par des acteurs internes à l’UTC (directeur de thèse, directeur de laboratoire,…) et des personnalités extérieures, qui lui permettent d’acquérir des compétences complémentaires et l’orientent en vue de son employabilité. Un accompagnement et une réflexion sur l’insertion professionnelle du jeune chercheur sont menés tout au long de la thèse et après son obtention. La préparation d’une thèse s’inscrit dans le cadre d’un projet professionnel et personnel clairement défini. Enfin, la mobilité intersectorielle et/ou géographique est fortement encouragée. Cette dimension apporte une précieuse contribution au développement personnel et professionnel du chercheur.


16

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Charte européenne de thèse de l'École Doctorale

1. Procédure de recrutement A. Publicité des offres Afin de garantir le principe de non discrimination, en accord avec les recommandations de la Charte européenne du chercheur, et afin de s’assurer du recrutement du meilleur candidat, l’UTC s’engage à faire la publicité des offres : sujets de thèse et emplois. Cette publicité est diffusée au niveau local (sites de l’école doctorale, des unités de recherche), national (Association Bernard Gregory) et à une échelle internationale : sites internet Marie-Curie (Cordis), Eures, les réseaux propres aux partenariats de l’UTC (Chine, Chili,…), les sociétés savantes, … B. Candidature La personne intéressée a accès aux statistiques sur le devenir des jeunes chercheurs au niveau de l’établissement et au niveau national. Elle a également accès aux informations sur le devenir professionnel des docteurs formés dans le laboratoire d’accueil et sur la durée des thèses. Conformément à l’article 14 de l’arrêté du 7 août 2006 relatif à la formation doctorale, le candidat est titulaire d’un diplôme national de master ou d’un autre diplôme conférant le grade de master, à l’issue d’un parcours de formation établissant son aptitude à la recherche. Le chef d’établissement peut, par dérogation et sur proposition du conseil de l’école doctorale, inscrire en doctorat des étudiants ayant effectué à l’étranger des études d’un niveau équivalent ou bénéficiant de la validation des acquis prévue à l’article L.613-5 du code de l’éducation. La candidature de l’étudiant s’appuie sur une lettre de motivation concernant la réalisation de sa thèse et les prémices de son projet professionnel. Parallèlement, le directeur de thèse fournit une lettre dans laquelle

il présente le sujet de recherche proposé, dont il garantit la qualité scientifique et son adéquation avec le candidat. Des modalités spécifiques peuvent être envisagées pour faciliter les candidatures des étrangers (visioconférences par exemple). C. Admission L’admission en thèse est examinée par un jury, comprenant des membres de l’UTC et des personnalités extérieures représentant l’entreprise, la région etc., qui statuent sur ces recrutements. Ce jury tiendra compte des questions de parité. L’examen du jury porte sur : le domaine scientifique, la motivation de l’étudiant, le champ de recherche concerné, la nature du financement, les conditions matérielles de la recherche, le nombre d’étudiants déjà encadrés par le directeur de thèse, etc. L’inscription universitaire pour la première année de préparation du doctorat est soumise au paiement de droits annuels ou semestriels selon la date d’inscription. Cette inscription est renouvelée chaque année en début d’année universitaire. Les étudiants étrangers sont plus particulièrement suivis dans leur insertion à l’UTC, notamment sur les questions de mobilité et de visas et ils sont informés sur les structures de l’École et les organismes extérieurs susceptibles de leur être utiles au cours de leur séjour en France (association Egide, sous-préfecture,…).

2. Statut, rôle et engagements du jeune chercheur A. Statut du doctorant


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

17

Charte européenne de thèse de l'École Doctorale

1. Le doctorant est à la fois un étudiant et un chercheur, de par ses droits et ses devoirs. L’admission en thèse est examinée par un jury, comprenant des membres de l’UTC et des personnalités extérieures représentant l’entreprise, la région etc., qui statuent sur ces recrutements. Ce jury tiendra compte des questions de parité. L’examen du jury porte sur : le domaine scientifique, la motivation de l’étudiant, le champ de recherche concerné, la nature du financement, les conditions matérielles de la recherche, le nombre d’étudiants déjà encadrés par le directeur de thèse, etc. L’inscription universitaire pour la première année de préparation du doctorat est soumise au paiement de droits annuels ou semestriels selon la date d’inscription. Cette inscription est renouvelée chaque année en début d’année universitaire. Les étudiants étrangers sont plus particulièrement suivis dans leur insertion à l’UTC, notamment sur les questions de mobilité et de visas et ils sont informés sur les structures de l’École et les organismes extérieurs susceptibles de leur être utiles au cours de leur séjour en France (association Egide, sous-préfecture,…). 2. Le jeune chercheur est aussi un professionnel en formation. Le doctorant travaille sur un sujet original, soit dans un laboratoire de l’université, soit en collaboration avec un contractant extérieur. Pour optimiser le déroulement de la thèse, le doctorant doit mener son travail doctoral comme un premier projet professionnel auquel sera appliquée la gestion de projet. Pour cela, le doctorant acquiert tout au long de son cursus des compétences en communication, management de projet,

démarche qualité,…. Le doctorant peut ainsi postuler au programme optionnel "i-doc" propre à l’UTC: Programme d’introduction aux pratiques ouvertes de la recherche, Développement & Innovation, il est sélectionné en fonction d’une forte motivation et de la cohérence de son projet professionnel. La formation doctorale de l’étudiantchercheur comprend le suivi de modules Scientifiques et Techniques de haut niveau, de modules de Connaissance du Milieu Professionnel, et de Langues, Langages et Techniques de Communication. La validation de 20 crédits ECTS (cf. fiche pédagogique) est indispensable pour l’obtention de la thèse et constitue le minimum requis. La pratique de l’enseignement est encouragée dans le parcours du jeune chercheur car elle permet de structurer et diffuser les connaissances. Le doctorant contractuel peut candidater à un contrat doctoral incluant 1/6ème d’activités autres que recherche selon les conditions précisées dans le "guide de l’étudiant-chercheur". En application du décret 2009-464 du 23 avril 2009, les doctorants contractuels n’ayant pas obtenu ce contrat 1/6ème d’activités autres que recherche ne peuvent enseigner. L’UTC établit ces contrats avec charges autres que recherche de façon annuelle, et les possibilités de renouvellement sont discutées chaque année avec les directeurs fonctionnels concernés dans le souci de permettre au plus grand nombre de doctorants contractuels de bénéficier, s’ils le souhaitent, de cette expérience par l’enseignement. Les doctorants qui ne bénéficient pas d’un contrat doctoral sont autorisés à assurer des enseignements par vacations avec une charge annuelle limitée (cf. fiche rémunération de la recherche). Dans le cas d’un contrat industriel, il convient de vérifier


18

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Charte européenne de thèse de l'École Doctorale

que le contrat de travail autorise cette charge d’enseignement. B. Rôles et engagements du doctorant Au niveau individuel, le doctorant fait avancer une problématique de recherche, propose des idées ou techniques nouvelles, apporte la rigueur et l’implication nécessaires à son travail de recherche, conseillé et guidé par son directeur de thèse dans le cadre de son unité de recherche. Il fait preuve d’initiative et d’autonomie et il s’engage sur un temps et un rythme de travail. Le doctorant participe à la diffusion et à la valorisation des résultats de sa recherche au travers de publications, de brevets, de rapports industriels et de communications à des colloques et congrès. Il fait au moins une publication dans une revue à comité de lecture et/ou une présentation à un congrès international. De plus, le doctorant s’engage à informer l’École doctorale de son devenir professionnel pendant une période d’au moins 5 ans après l’obtention de son diplôme et à répondre aux enquêtes de suivi de carrières, qu’elles émanent de l’École, de l’Association d’anciens ou de chercheurs, ou de l’Intelli'agence (anciennement ABG). Le doctorant a des responsabilités envers son directeur de thèse auquel il rend compte régulièrement de ses travaux, et qu’il informe de l’avancement de sa thèse et des difficultés rencontrées. Il s’engage vis-à-vis de son unité d’accueil et de l’établissement à s’impliquer dans la vie de ceux-ci. Il travaille en équipe et tisse des relations avec des représentants du monde économique. Il prend des contacts au sein de réseaux externes nationaux ou à l’étranger. Il est amené au cours de sa thèse à réaliser des travaux de vulgarisation et d’information

auprès du public (fête de la science, etc.) Vis-à-vis des organismes de financement (entreprise, région,…), le doctorant respecte les engagements liés aux contrats.

3. Encadrement de la thèse A. Principes Plusieurs personnes sont mobilisées pour accompagner le chercheur dans sa formation, le conseiller, et s’assurer de l’acquisition de compétences telles que : méthodes et techniques de recherche, capacités de communication, de vulgarisation, travail en équipe, management de projet, etc. Pour cela, les différents acteurs impliqués dans l’encadrement du chercheur apportent des garanties. Comme mentionné dans les principes généraux, l’étudiant dispose du soutien logistique et financier pour mener à bien ses travaux. Il a la possibilité de participer aux actions partenariales avec l’industrie, collaborations européennes, … L’encadrement garantit également l’accès du doctorant aux modules complémentaires, cours et séminaires. Des entretiens sont organisés pour encadrer et conseiller le jeune chercheur sur son avenir professionnel et son projet scientifique et technique. À la fin de la première année, un bilan de l’avancement du doctorant est présenté à l’ensemble de la formation doctorale. Tous les aspects du déroulement de la recherche (scientifiques, humains, matériels etc.) sont abordés. Cette présentation est essentielle à l’autorisation de poursuite en thèse, donnée en champ disciplinaire.


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

19

Charte européenne de thèse de l'École Doctorale

En cas de litige, tout acteur estimant que le contrat moral passé entre le directeur de thèse et le doctorant n’est pas respecté, peut engager un recours auprès du conseil de formation doctorale. Ce conseil écoute les parties, propose une solution acceptable par tous. En cas d’échec de la médiation locale, le conseil nomme un médiateur extérieur à l’établissement. Celui-ci dépose ses conclusions auprès du directeur de l’établissement qui arrête finalement une décision. En cas de litige, les doctorants contractuels saisissent la commission les concernant. B. Rôles et engagements des acteurs internes de l’encadrement L’encadrement comporte différentes facettes, telles que le travail de recherche, le management, la vulgarisation,… Plusieurs acteurs sont mis à contribution, ponctuellement ou de manière récurrente. 1. Le directeur de thèse encadre un nombre limité de doctorants fixé par le conseil scientifique afin de permettre un suivi de grande qualité, conformément à l’article 17 de l’arrêté du 7 août 2006 relatif à la formation doctorale. Il suit l’avancement des travaux du doctorant et encourage celui-ci à suivre toute formation complémentaire indispensable à ses recherches ou à son devenir professionnel. Il mène des entretiens réguliers, au moins hebdomadaires, avec le doctorant, veille à la bonne progression de ses recherches et participe à au moins une répétition de soutenance. Le directeur de thèse insiste sur l’importance de la préparation de publications et de la prise de brevets au cours de la thèse et il propose au doctorant d’apporter un concours actif à la structuration d’articles dans des revues à comité de lecture où le nom de l’étudiant figurera en bonne place. Il incite

le doctorant à participer à des congrès d’audience internationale et à des activités de valorisation, dissémination... 2. Le responsable de champ disciplinaire rencontre annuellement le doctorant, le conseille sur les formations complémentaires à effectuer, telles que : cours de langue, formation complémentaire technique et financière, stages à l’étranger ou en industrie, diplôme européen etc. 3. Le directeur d’unité assure les conditions matérielles et financières nécessaires au bon déroulement de la thèse. Il veille aussi à contrôler l’adéquation scientifique entre le sujet de thèse et la politique scientifique du laboratoire. Dans la mesure des ressources du laboratoire, il finance l’accès de l’étudiant aux formations complémentaires utiles au développement de sa recherche, et les missions liées à la présentation par le doctorant de ses travaux de recherche, lors de manifestations scientifiques en rapport avec ses travaux de thèse. 4. Le directeur de l’École doctorale est responsable de l’organisation, du suivi de la formation doctorale donnée au doctorant et de la préparation à son insertion professionnelle. Il est assisté par le Conseil de l’École Doctorale. Il fait respecter la politique de recrutement, d’encadrement et de suivi des doctorants, énoncée dans cette charte. En particulier, il veille à la qualité du sujet de thèse, à faire respecter la durée recommandée de préparation du doctorat et à entretenir des statistiques sur les contrats de thèse des doctorants et les débouchés. Les avancements et le bilan des travaux peuvent être demandés à tout moment au directeur de thèse et au chercheur. Le responsable de l’école doctorale arbitre tout litige dépassant le simple cadre de la


20

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Charte européenne de thèse de l'École Doctorale

formation et veille à l’application de la charte. Il est particulièrement concerné par l’aspect administratif et pédagogique de la situation du doctorant. Enfin, l’École Doctorale qu’il anime est responsable de l’intégration de la dimension industrielle et sociétale dans la formation doctorale (séminaire doctoriales®, nouveau chapitre de thèse ®, programme i-doc, cours de communication et connaissances du milieu professionnel, …). 5. Le directeur de l’établissement arbitre tout litige en dernière instance et il veille au respect des règles de sécurité dans l’établissement (cf. annexe Fiche technique d’expérience et de sécurité) 6. Les services d’appui en interne de l’UTC interviennent ponctuellement pour aider le doctorant dans ses démarches à différentes étapes de sa formation, telles que : dépôt de brevet, question de propriété intellectuelle, recherche d’une bourse européenne de mobilité. C. Rôles et responsabilités des acteurs externes de l’encadrement 1. L’entreprise, dans le cadre d’un contrat CIFRE, s’engage à donner une formation industrielle au candidat. Elle signe un contrat à durée indéterminée ou déterminée de 3 ans et verse au « jeune CIFRE » un salaire dont le montant minimum est fixé par l’ANRT. Dans le cas de diplômés non ressortissants de l’Union européenne, une autorisation de travail à temps plein est requise. 2. Le Mentor, conseiller extérieur à l’UTC, qui intervient dans le cadre du programme i-doc ou du Nouveau Chapitre de Thèse®, apporte un accompagnement au projet de thèse. Il s’engage à conseiller le doctorant, à contextualiser son travail et à accroître son efficacité par la réflexion sur la maîtrise d’outils et de méthodes professionnelles.

4. Soutenance de thèse Le doctorant n’est autorisé à soutenir sa thèse qu’après avoir fourni la preuve que ses travaux ont fait l’objet d’une publication dans une revue à comité de lecture ou/et d’une présentation à un congrès international. Le travail de recherche de l’étudiant et les résultats obtenus sont exposés dans un mémoire de thèse. Ce document est examiné par au moins deux rapporteurs extérieurs à l’UTC, habilités à diriger des recherches. Après avis favorable des rapporteurs, la soutenance de la thèse est organisée devant un jury comprenant entre trois et huit membres. Le jury est composé au moins pour moitié de personnalités extérieures à l’École doctorale (françaises ou étrangères) et à l’établissement d’inscription du candidat, choisies en raison de leur compétence scientifique. La moitié du jury est composée de professeurs des universités ou assimilés, avec au moins un enseignant chercheur de l’UTC autre que le(s) directeur(s) de thèse. Un dossier de thèse faisant le bilan de la formation reçue par le doctorant est établi par le directeur de thèse et le responsable de la formation doctorale et remis au doctorant à l’issue de la soutenance.

5. Intégration de la dimension industrielle et sociétale dans la formation doctorale En plus de l’exigence d’excellence pour les thèses soutenues, la formation doctorale de l’UTC s’appuie sur le travail de recherche


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

21

Charte européenne de thèse de l'École Doctorale

pour former les doctorants à des démarches, des méthodes et des outils transversaux, tels que le management de projet, le travail coopératif, la démarche qualité ou la communication. Le doctorant acquiert ainsi au cours de sa formation des compétences complémentaires, qui, établissant un pont entre la recherche et l’entreprise, soutiendront sa capacité à contribuer significativement au développement socio-économique. A. Modules d’apprentissage et séminaires Des formations complémentaires, orientées notamment vers la connaissance de l’entreprise ou la maîtrise d’une langue étrangère, sont mises à disposition des doctorants sous forme de modules d’apprentissage (dont formation à distance tutorée) et séminaires. Des cours de langues, langages et techniques de communication sont proposés ainsi que des modules de Connaissance du Milieu Professionnel, en synergie avec le séminaire Doctoriales ®, les séminaires sur la création d’entreprise ou l’ouverture sur l’Europe,… B. Le programme optionnel i-doc Le programme optionnel i-doc : « programme d’introduction aux pratiques ouvertes de Recherche, Développement et Innovation » propose un aménagement de la formation du doctorant le conduisant : a) à appliquer des démarches, méthodes et outils « professionnalisants » (de type gestion de projet R&D ou d’innovation) plus proches de ceux des entreprises, à son propre projet de thèse ; b) à être spécifiquement suivi, tout au long de sa thèse, par trois acteurs coordonnés :son directeur de thèse mais aussi un accompagnateur interne à l’UTC (non engagé dans le domaine scientifique de la thèse) et un accompagnateur issu de l’entreprise (ou d’une organisation extérieure au monde académique). Ce suivi pluriel a vocation à

aider le doctorant à construire son projet professionnel au-delà de la thèse. En complément, en fonction du projet du doctorant, des modalités spécifiques d’ouverture de la formation du doctorant dans l’entreprise ou à l’étranger sont aménagées en stages ou séjours encadrés. C. Valorisation des compétences et réflexions sur la carrière La formation de l’UTC se doit de favoriser l’insertion professionnelle du docteur, qu’elle soit dans la recherche publique, dans la recherche privée ou dans le développement en entreprise. Après leur thèse, les jeunes docteurs doivent être capables de valoriser l’expérience acquise au cours de la préparation de leur doctorat sur le marché du travail. Un soutien est apporté au doctorant pour faire le point sur les compétences et savoir-faire professionnels développés au cours de la préparation de la thèse, grâce à des réflexions sur l’avenir du jeune chercheur. Le séminaire doctoriales® d’une semaine, soutenu par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, les collectivités territoriales et l’Association Bernard Grégory, et organisé par l’École Doctorale, permet aux doctorants d’universités différentes de s’informer et d’échanger sur le monde de l’entreprise et d’enrichir leur projet professionnel. Le doctorant est accompagné dans ses réflexions par l’encadrement : le directeur de thèse, un professionnel extérieur au monde académique (mentor), etc. De plus, le jeune chercheur est encouragé à participer à la rédaction du « nouveau chapitre de la thèse » ® de l’Association Bernard Gregory. La journée du prix de thèse est organisée, sous le parrainage d’une entreprise industrielle, afin de récompenser 3


22

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Charte européenne de thèse de l'École Doctorale

doctorants, sélectionnés parmi au moins 6 finalistes. La qualité scientifique du travail de thèse, la qualité pédagogique du candidat, la valorisation du travail et l’apport à la vie du laboratoire seront considérés dans la remise de ce prix. Ce prix de thèse reconnaît l’excellence des travaux doctoraux. D. Mobilité intersectorielle et géographique La formation doctorale de l’UTC souhaite élargir l’horizon de travail du jeune chercheur afin d’améliorer son développement personnel et professionnel. Un séjour à

l’étranger et/ou en entreprise est essentiel et il doit s’intégrer parfaitement au travail de recherche du doctorant. La création de laboratoires communs avec l’industrie (Systèmes intelligents pour les métiers de l’eau, UTC – Valéo, etc.), les contrats CIFRE, les pôles de compétitivité ou le centre d’innovation sont autant d’opportunités d’ouverture des doctorants sur le monde de l’industrie. De plus, la procédure de cotutelle de thèse ou le label de doctorat européen permettent de donner une dimension internationale à la thèse.


23

chapitre

CHAMPS DISCIPLINAIRES ET UNITÉS DE RECHERCHE ASSOCIÉES


24

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Champs disciplinaires et unités de recherche associées

Champ disciplinaire :

Bio-ingénierie, Biomécanique, Biomatériaux "3B" Responsable : Catherine Marque

UMR CNRS 6600 : Biomécanique et Bioingenierie Responsable : Marie-Christine Ho Ba Tho

Ce laboratoire utilise des disciplines issues aussi bien des sciences de l’ingénieur (mécanique, modélisation, traitement du signal et des images), que des sciences du vivant (biologie, biochimie, physiologie) pour étudier des problèmes biomécaniques ou biomédicaux. Ses activités de recherche, hautement pluridisciplinaires, sont organisées autour de deux axes : l’étude des Organes artificiels et des Biomatériaux et celle du Système MusculoSquelettique. Partenaires académiques : INRA, INSERM, CNES, AFM (association française de myopathie), Université des Sciences et Technologies de Lille, UPJV Amiens, INPT, ENSC Paris, Jussieu Paris, Memphis University, Katholieke Universiteit of Leuven, Queen’s University Kingston, University Hospital of Ulm, Université fédérale de Pernambuco... Les doctorants admis dans cette formation 3B sont d’horizons divers (ingénieurs, ingénieursmaîtres, titulaires d’un master de sciences ou de sciences et techniques, médecins hospitaliers pour ne citer que les formations initiales principales). Leurs activités de recherche sont souvent menées au sein de l’UMR CNRS 6600 "Biomécanique et Bioingénierie" dont les recherches en Biomécanique sont internationalement reconnues. La formation 3B s’appuie aussi largement sur des collaborations avec des centres médicaux régionaux (Centre d’Imagerie Médicale Avancée (CIMA) et Centre Hospitalier de Compiègne, Polyclinique Saint-Côme de Compiègne, CHU d’Amiens) et reçoit le soutien constant de la région Picardie. Le travail de recherche peut également être réalisé au sein d’un laboratoire extérieur ayant choisi l’UTC comme École Doctorale de rattachement. Grâce à cette formation doctorale, les étudiants peuvent, après thèse, viser des objectifs professionnels dans l’enseignement supérieur, les organismes de recherche et de santé publique ou dans l’industrie.


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

25

Champs disciplinaires et unités de recherche associées

Champ disciplinaire :

Biotechnologie "BioTech" Responsable : Daniel Thomas

UMR CNRS 6022 : Génie enzymatique et cellulaire Responsable : Alain Friboulet

Les recherches sont centrées sur l’étude et la mise en oeuvre des biocatalyseurs. La démarche scientifique consiste à créer de nouvelles fonctions n’existant pas dans la nature pour expliquer la réalité du vivant et pour produire des outils pour les biotechnologies. Le thème "Biocatalyse et Alternatives Métaboliques" aborde l’étude de la biocatalyse en interaction avec la fonction métabolique. Le thème "Biocatalyse Supra moléculaire et Anisotrope" développe et étudie des structures catalytiques biomimétiques, par la reconstitution in vitro de machineries biologiques complexes et l’utilisation des empreintes moléculaires. Partenaires académiques : Université de Gand, Université de Liège, Université Paris 7, CEA Saclay, Université Paul Sabatier Toulouse 3, Russian Academy of Sciences Moscow, Lund University Lund, John Innes Center Norwich, University of California Berkeley...


26

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Champs disciplinaires et unités de recherche associées

Champ disciplinaire :

Mécanique Avancée "MA" Responsable : Alain Rassineux

UMR 6253 : Laboratoire de recherche en mécanique ROBERVAL Responsable : Jean-Marc Roelandt Le Laboratoire Roberval a pour objectif la conception en mécanique et acoustique pour la maîtrise de la tenue des structures et l’amélioration du confort acoustique et vibratoire. Pour atteindre cet objectif, il est nécessaire de développer des méthodes numériques sophistiquées qui doivent être, à la fois, alimentées par des lois de comportement pertinentes des matériaux utilisés et validés par des expérimentations appropriées. Les thèmes de recherche du Laboratoire sont : > Méthodes Numériques en Mécanique, > Acoustique et Vibrations, > Matériaux et Surfaces. Des activités de recherche concernant l’hydraulique environnementale sont également menées dans le Laboratoire commun d’Hydraulique Numérique créé avec le Centre d’Études Techniques Maritimes et Fluviales. Les principaux partenaires industriels se situent dans les domaines de la construction automobile, aéronautique ou spatiale, de la production d’énergie et de l’armement. Partenaires académiques : Universités du Québec, de Gwilice et de Cracovie, ISVR (Southampton), Université NSW de Sydney, Université USACH de Santagio, Norsthwestern Polytechnical University, Université d’OSAKA...

Analyse des vulnérabilités environnementales et urbaines Unité en émergence Responsable : Jean-Louis Batoz

Les doctorants de cette équipe de recherche en émergence peuvent être inscrits dans le champ disciplinaire TIS ou SHT selon la thématique de recherche. Créée en 2006, avec l’appui du Conseil Scientifique et du Conseil d’Administration de l’UTC, l’équipe de recherches AVENUES s’est donnée comme objectif de modéliser la vulnérabilité et


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

27

Champs disciplinaires et unités de recherche associées

la robustesse des systèmes urbains dans le but de mieux les comprendre et de les renforcer en adoptant une démarche scientifique transdisciplinaire et systémique. AVENUES aborde la vulnérabilité des usages comme l’accessibilité d’enjeux suite à des coupures de réseaux et la vulnérabilité des ressources en s’intéressant à l’énergie nécessaire au bon fonctionnement des espaces bâtis. Ce positionnement nécessite des compétences en sciences de l’ingénieur (génie urbain, énergétique) et en sciences de l’aménagement, de l’architecture et de l’urbanisme. Deux thèmes de recherche complémentaires sont définis pour répondre aux exigences actuelles de prise en compte des enjeux environnementaux et du développement durable : > Risques majeurs et territoires urbains, > Conception et optimisation énergétique des espaces bâtis. Les relations établies avec d’autres chercheurs de l’UTC ou de l’extérieur permettent la réalisation de programmes et contrats de recherche avec des partenaires institutionnels ou des industriels des secteurs de l’aménagement du territoire ou de la construction en général.


28

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Champs disciplinaires et unités de recherche associées

Champ disciplinaire :

Technologies de l’Information et des Systèmes "TIS" Responsable : Jacques Carlier

UMR CNRS 6599 : Heuristique et diagnostic des systèmes complexes Responsable : Ali Charara Créée en 1981, l’unité a pour vocation de mener des recherches en informatique, automatique, robotique et traitement des signaux, en y incluant la prise en compte de facteurs humains. L’objectif est de fournir des moyens de représentation, d’analyse et de contrôle de systèmes techniques soumis à des critères et contraintes s’exprimant en termes scientifiques, technologiques, économiques et d’impacts social et humain.Les activités du laboratoire s’articulent autour de quatre thèmes : > Automatique Systèmes Embarqués Robotique, > Décision Image, > Information Connaissance Interaction, > Réseau Optimisation, et incluent des programmes transversaux intéressant les acteurs de ces quatre thèmes. Ces programmes sont : Transport, Systèmes et Sécurité, Systèmes et Connaissance. La mise en œuvre des méthodes développées se fait sur des plateformes expérimentales au sein du laboratoire : véhicules instrumentés, drones, réseaux de communication, réalité virtuelle, sécurité ferroviaire, etc. Le rayonnement de l’unité a permis la création de trois laboratoires communs UTC-CNRS: deux avec des partenaires industriels (Suez Environnement et CETIM) et un au niveau international, le Laboratoire Franco-Mexicain d’Informatique et d’Automatique (LAFMIA), en partenariat avec le LAG, l’IRCCYN et le CINVESTAV. Laboratoires communs : SIME & LATIM. Laboratoire commun international : LAFMIA.

EA 2222 : Laboratoire de mathématiques appliquées de Compiègne Responsable : Abdellatif El badia Le LMAC est composé d’enseignants chercheurs se situant dans les principaux domaines des mathématiques appliquées, analyse numérique et optimisation d’une part, probabilité et statistiques d’autre part.


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

29

Champs disciplinaires et unités de recherche associées

Nos recherches se déclinent en deux thèmes : problèmes inverses et analyse numérique, approximation et contrôle/processus stochastiques, statistiques et fiabilité, avec comme applications - la détection de sources EEG-MEG – l’acoustique - l’identifiabilité dans des systèmes dynamiques non-linéaires contrôlés ou non – le traitement statistique des données incomplètes avec application en fiabilité et analyse de survie - application des modèles semimarkoviens cachés pour l’analyse de séquences d’ADN. Partenaires académiques : Université d’Athènes, MacMaster University, Université de Lisbonne, École Nationale d’Ingénieurs de Tunis, Institut de Mathématiques de l’Académie des Sciences de l’Ukraine, Charles University, École Nationale des Arts et Métiers du Maroc, Université de Toulouse 3, Université Pierre et Marie Curie, Laboratoire J.L. Lions.

EA 1006 : Laboratoire d’électromécanique de Compiègne Responsable : Guy Friedrich

Le Laboratoire Électromécanique de Compiègne est une petite structure centrée sur un axe de recherche unique : "Actionneurs électriques et système de motricité à énergie embarquée". L’objectif est de renforcer la position du LEC, comme pôle de compétence dans le domaine de la conception globale des actionneurs à pilotage électronique. C’est un domaine qui nécessite de maîtriser des aspects aussi variés que la modélisation des phénomènes électromagnétiques, l’électronique de puissance, la commande, mais aussi les contraintes liées à la thermique et à l’acoustique. Dans cette optique, les activités ont été déployées sous deux thématiques complémentaires, intitulées respectivement : > conception, modélisation des machines électriques et de leur commande, > alimentation des systèmes embarqués. Laboratoire commun : UTC-Valéo Partenaires académiques : Laboratoire de réactivité et de chimie des solides LRCS Amiens, CREA Amiens, SATIE, ENSC Cachan, INRETS Lyon Bron, Valéo, Renault, PSA, EDF, SAFRAN, Leroy Somer, SAFT, IFP...


30

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Champs disciplinaires et unités de recherche associées

Champ disciplinaire :

Génie des Procédés Industriels et développement durable "GPI" Responsable : Léa Metlas

EA 4297 : Transformations intégrées de la matière renouvelable Responsable : André Pauss

L’Équipe d’Accueil "Transformations Intégrées de la Matière Renouvelable" se positionne dans une convergence des pratiques et des savoirs du Génie des Procédés et de la Chimie vers un objectif de valorisation des Agro-Ressources et dans une stratégie de Développement Durable. Cette équipe associe les personnels et compétences de l’UTC en Génie des Procédés et de l’École Supérieure de Chimie Organique et Minérale (ESCOM), établissements partenaires. Par ses activités, elle s’insère dans le Pôle de Compétitivité à vocation mondiale AgroIndustries. Les thèmes de recherche de l’équipe sont relatifs à la synthèse de molécules, à la formulation de produits, matériaux et spécialités, et aux procédés de transformation, de conservation et de traitement, de mise en oeuvre et de mise en forme. Cette EA est composée de cinq groupes : > activités microbiennes et bioprocédés, > interfaces et milieux divisés, > technologies agro-industrielles, > transformations chimiques de la matière renouvelable, > transformations thermiques et catalytiques.


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

31

Champs disciplinaires et unités de recherche associées

Champ disciplinaire :

Technologies cognitives, management de l’innovation et systèmes complexes "SHT" Responsable : Laurence Monnoyer-Smith

EA 2223 : Connaissance, organisation et systèmes techniques Responsable : Charles Lenay

Costech est une équipe d’accueil pluridisciplinaire en Sciences Humaines et Sociales. Sa particularité est d’être centrée sur la question des relations entre Homme, Technique et Société : elle travaille ainsi sur les conditions socio-techniques de la constitution des connaissances, de l’expérience vécue et des valeurs ; sur les usages et nouvelles pratiques sociales autour des dispositifs numériques ; sur la modélisation et le management de l’innovation ainsi que sur les mutations dans les organisations. Constituée de trois groupes de recherche (CRI-Coopération, Risque et Innovation ; CREDRecherche Cognitive et Design Énactif ; EPIN – Études des pratiques interactives du numérique), Costech combine une recherche conceptuelle ambitieuse et non conventionnelle avec le souci de mise à l’épreuve dans des réalisations techniques, organisationnelles et sociales. C’est pourquoi Costech est impliqué dans de nombreux projets de terrain ou de développement technologiques : démocratie électronique, développement de systèmes de suppléance perceptive, management des connaissances et des intangibles, développements territoriaux, supports techniques des interactions corporelles, métaphores d’interaction, pilotage des risques et développement durable, … Ses activités se coordonnent autour d’ateliers mensuels, de rencontres trimestrielles et d’une assemblée générale résidentielle. Costech organise également , quatre séminaires annuels dans le cadre des mineurs du département TSH (Sciences cognitives et technologie; Organisation, innovation et international ; Développement durable, Communication des connaissances technologiques). Il a développé des plateformes au sein desquels peuvent se déployer à la fois des projets à vocation industrielle ou de service et des activités plus théoriques visant à nourrir l’ensemble des groupes :(Supports Techniques des Interactions Corporelles ; Philosophie des techniques ; PAT miroir). Partenaires académiques et institutionnels : Projets européens, Réseau d’excellence (Enactive Interfaces) ; Projet Carnot TIE ; Projets ANR ; Région Picardie, GIS Participation, … Partenaires industriels et société civile : France Telecom ; Ineris ; Cité des Sciences ; Décider Ensemble, Vivagora…


32

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Édito


33

chapitre

MODULES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES


34

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Modules scientifiques et techniques

L’offre de modules scientifiques et techniques proposée aux doctorants : > comporte des modules propres à École Doctorale (notés UED) destinés soit à donner au doctorant une réelle culture scientifique du domaine qui est le sien soit à renforcer encore sa spécialisation. > s’appuie en bonne partie sur les modules de spécialisation suivis en deuxième année de Master. Si, compte tenu de la formation initiale, un doctorant est amené à suivre un autre module du Master que ceux listés plus bas, les ECTS qui y sont rattachés ne pourront être crédités au titre de la thèse. Le doctorant est autorisé à suivre des modules scientifiques et techniques utiles à sa thèse dans un établissement extérieur à l’UTC. Cependant, ce choix doit être validé par l’animateur de champ disciplinaire puis par le directeur de l’École Doctorale avant suivi des enseignements. Rappel : 1 ECTS = 25 à 30 heures de travail encadré et/ou personnel.

UED01 - Transformations intégrées de la matière renouvelable V. Robin / Crédits : 4 ECTS

Cours d’introduction à la théorie des ondelettes, dont les principaux résultats sont exposés en détail et illustrés par des simulations numériques à l’aide de MATLAB. (0) Introduction Qu’est-ce qu’une ondelette ? la construction des ondelettes : Morlet, Grossmann, Meyer et les autres ...; des avatars de Fourier: base de Haar, bases de Schauder, régularité Hölder (1) Analyse par ondelette Ondelette mère; définition des coefficients d’ondelette: par produit scalaire L^2, par convolution, par transformée de Fourier; invariance par dilatation- translation; calcul des coefficients par FFT à l’aide de MATLAB, ondelette de Morlet (2) Synthèses par ondelettes Synthèse par b-ondelette (ondelette de base), frame, frames duaux, b-ondelettes duales; cône d’influence, bande d’influence; synthèse par d-ondelette (ondelette dyadique), frames duaux, d-ondelettes duales; synthèse par fd-ondelette (ondelette de frame discret), base de Riesz, espaces de détail, R-ondelettes quasi-orthogonales (3) Bases orthonormées d’ondelettes de L^2(R) Analyse multi-résolution (AMR), filtre d’échelle m0, espaces de détail, filtre d’ondelette m1,


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

35

Modules scientifiques et techniques

calcul de tous les filtres m1 à partir de m0,calcul de l’ondelette mère (4) Transformée en ondelette discrète (DWT) Représentations en ondelettes, d’une échelle à l’autre, DWT, iDWT, la DWT en pratique, tracé des ondelettes à partir des filtres, la wavelet toolbox de MATLAB (5) Applications Localisation temps-fréquence ou temps-échelle, parcimonie, débruitage, estimation

UED02 - Documents et connaissance : éléments avancés D. Lenne / Crédit : 4 ECTS

Ce cours a pour objectif de traiter les problèmes de constitution, manipulation et diffusion de documents et de connaissances au sens large. Il s’articule autour de plusieurs axes : > l’ingénierie des documents a pour objet les outils et méthodes permettant de représenter et manipuler informatiquement des documents, > l’ingénierie des connaissances s’appuie sur les traitements symboliques et informatiques de l’information en fonction de son interprétation, > l’ingénierie de l’interaction concerne la conception et l’évaluation de systèmes informatiques permettant aux utilisateurs de mener leurs activités de façon efficace et sûre. Cette partie intégrera également les interfaces utilisant la réalité virtuelle, notamment pour des simulations pédagogiques, mais aussi pour les applications industrielles de la réalité virtuelle. L’ingénierie pédagogique s’intéresse aux EIAH (Environnements Informatiques pour l’Apprentissage Humain), au e-learning et aux environnements virtuels pour la coopération et l’apprentissage.

UED03 - Algorithmique répartie A. Bouabdallah / Crédit : 4 ECTS

Cette unité de valeur abordera des problèmes fondamentaux en algorithmique répartie qui apparaissent dès lors qu’un programme fait appel à des données et des unités de calculs distantes et reliées par un réseau de communication. Dans un premier temps, nous étudierons les bases de l’algorithmique répartie, ensuite nous traiterons de problème d’allocation de ressources et le problème de terminaison des algorithmes répartis. Dans un second temps, nous aborderons la tolérance aux défaillances. Enfin, nous présenterons les algorithmes de routage distribué ainsi que les réseaux de capteurs.


36

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Modules scientifiques et techniques

UED04 - Réalité virtuelle et connaissances D. Lourdeaux / Crédit : 4 ECTS

Ce cours présente les fondements et les concepts de base de la réalité virtuelle. Des notions comme l’immersion, l’interaction, l’énaction, l’ingénierie des connaissances, les EIAH (Environnements Interactifs pour l’Apprentissage Humain), les facteurs humains et le travail collaboratif seront abordés. Des problématiques de recherche seront présentées à travers des cas d’application. Notamment une réflexion sera menée sur la conception d’environnements virtuels de formation et les verrous scientifiques posés. Nous aborderons aussi des thématiques liées au serious game et à l’autonomisation d’entités virtuelles comme la complexité à peupler des environnements virtuels crédibles. Un panorama des applications de recherche et de transfert technologique ainsi que les industriels utilisateurs de ces technologies seront présentés. L’objectif de ce cours est de proposer une réflexion sur la nécessité d’aborder la réalité virtuelle sous différents angles multi-disciplinaires (informatique, mécanique, facteurs humains).

UED05 - Commande réferencée capteur A. Correa-Victorino / Crédit : 4 ECTS

L’objectif principal de ce module est de présenter un cadre générique et formel pour la synthèse et implantation des lois de commandes pour la réalisation de tâches référencées capteur. Les tâches référencées capteurs sont des tâches robotiques qui demandent de manière explicite la commande du système mobile (robot mobile ou un véhicule intelligent) en interaction avec l’environnement. La perception de l’environnement, fournie par des capteurs extéroceptifs embarqués, tels la vision ou la télémétrie, sera directement utilisée dans le calcule de la commande dans la boucle fermée. Le publique visé sont des étudiants en thèse ou en master M2, ou des automaticiens qui souhaitent développer des systèmes de navigation autonomes robustes.

UED06 - La stratégie de bioraffinerie D. Thomas / Crédit : 4 ECTS

Dans le contexte global de dépendance aux produits dérivés de ressources fossiles, de prix du pétrole et du gaz toujours plus élevés et d’une diminution annoncée des ressources, il est crucial de promouvoir et d’introduire une part croissante de produits issus de ressources renouvelables dans notre économie. La stratégie de bioraffinerie repose sur le principe de valorisation de la plante entière. En effet, les usages classiques des cultures végétales génèrent de nombreux coproduits qui ne sont pas valorisés actuellement. Les plantes sont source de nombreuses molécules (lipides, sucres…), fibres qui peuvent être valorisées dans différents domaines industriels. Chaque


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

37

Modules scientifiques et techniques

composant de la plante est extrait ou séparé des autres et si nécessaire fonctionnalisé, par différents procédés mécaniques, chimiques ou biologiques, afin d’obtenir des fractions non alimentaires et alimentaires, produits agro-industriels intermédiaires, ou intermédiaires organiques de synthèse, dont la valeur est généralement inversement proportionnelle à leur volume. Quatre grands champs d’application peuvent être dégagés : > les molécules (chimie fine, cosmétique…), > les matériaux (composites, bioplastiques, résines…), > l’énergie (biocarburants, cogénération…), > et les ingrédients alimentaires. Les produits développés dans les bioraffinerie pourront substituer en partie les produits dérivés du pétrole et créer de nouveaux produits et marchés issus de ressources renouvelables. Le développement de la bioraffinerie devra s’accompagner d’avancées dans les domaines scientifiques concernés (chimie, biotechnologie…) afin de fournir des procédés plus efficaces, plus respectueux de l’environnement (enzymologie, catalyse…) permettant de respecter le concept de développement durable.

UED07 - Placer son sujet de thèse dans un contexte historique de sciences et technologies C. Pérot / Crédit : 1 à 3 ECTS selon l’appréciation du doctorant et du jury

Il s’agit pour le doctorant de mener une recherche bibliographique approfondie de façon à s’imprégner de la culture scientifique des concepts théoriques et de l’évolution des technologies propres à son sujet de thèse. Pour guider ce travail personnel, le doctorant choisira un tuteur. À l’issue du travail, il remettra à l’ÉD un rapport documenté, référencé et illustré (qui pourra par la suite être intégré en tout ou partie au mémoire de thèse) et présentera ce travail oralement.

UED08 - Culture scientifique

L. Vézier / Crédit : 2 à 5 ECTS selon l’appréciation du doctorant et du jury Cette UV propose une ouverture sur la culture scientifique et technique dans les domaines qui ne sont pas de la spécialité de l'étudiant. La méthode d'apprentissage est celle d'une pédagogie active : mise en situation, participation à une activité, et retour réflexif sur l'expérience à travers un rapport qui sera présenté oralement. Les étudiants sont invités à suivre un séminaire qui introduit le sujet de la communication des connaissances scientifiques et techniques. Ce séminaire est commun aux étudiants ingénieurs et aux doctorants et se déroule juste avant la rentrée de chaque semestre (début septembre et fin février). Deux types d'activités sont proposés : > Suivi du cycle des conférences ROBERVAL (voire de cycles complémentaires télétransmis,


38

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Modules scientifiques et techniques

comme l'université de tous les savoirs du CNAM) : préparation de la conférence par la découverte de l'oeuvre du conférencier, préparation de questions et participation à l'animation de la conférence et du débat. Le programme comprendra une rencontre du groupe d'étudiants avec le conférencier. Restitution d'une synthèse courte qui pourra être publiée.

> Lecture et analyse de livres, documents télévisuels ou multimédias, sur des domaines scientifiques et technologiques. Au-delà de son aspect d'ouverture culturelle, cette activité conduit à une bonne maîtrise de la langue française. Elle demande aussi de s'initier et de se conformer à une méthode de travail. Dans certains cas, cela pourra donner lieu à une publication dans une revue de vulgarisation. Le programme est établi en concertation avec le doctorant : dans l'un et/ou l'autre domaine. Il est demandé un rapport d'activité, comprenant un retour réflexif sur l'expérience : ce rapport fait l'objet d'une présentation orale. 2 à 5 crédits selon l'appréciation discutée entre le doctorant et le jury.

Modules master-thèse La liste des modules scientifiques et techniques de master validables en modules de thèse et le descriptif sont consultables depuis le lien suivant : http://tice.utc.fr/UE_alpha.html


39

chapitre

MODULES LANGUES, LANGAGES ET TECHNIQUES DE COMMUNICATION


40

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Modules langues, langages et techniques de communication

Ces cours ont pour objectif d’améliorer l’efficacité des jeunes chercheurs dans les techniques de communication et la maîtrise de leurs outils. Après l’admission à l’UTC, tous les étudiants passeront un test d’anglais et un test de français pour les étudiants non francophones afin de les orienter vers les classes de leur niveau. Ces niveaux sont définis à partir du Cadre Européen Commun de Référence (CECR) pour les langues (voir tableau). Les modules LLC doivent être validés au cours des deux premières années de thèse et idéalement au cours de la première année. Au moment de la soutenance de thèse, le doctorant doit avoir atteint un niveau B2 en anglais. Les étudiants non francophones

doivent de plus atteindre un niveau B1 en français et ils devront aussi suivre le module LC02 pour les préparer à la rédaction en français de leurs rapports et mémoire de thèse. L’assurance que ces niveaux ont été atteints est donnée soit par l’attestation de niveau fournie lors du passage du test en début de thèse soit par la validation au cours des deux premières années des modules LLC correspondants. Si un doctorant possède le niveau B2 en anglais (et le niveau B1 en français) dès son entrée en thèse, il sera amené à valider d’autres modules LLC pour satisfaire la demande de thèse en ce domaine. À partir de cette rentrée 2011, les doctorants qui en font la demande pourront passer le TOEIC.


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Modules langues, langages et techniques de communication

Cadre Européen Commun de Référence en Langues (CECRL) Échelle globale Modules anglais

français

Niveau

Utilisateur expérimenté

Utilisateur expérimenté

LA13

LA93

Descriptif

C2

Peut comprendre sans effort pratiquement tout ce qu’il/elle lit ou entend. Peut restituer faits et arguments de diverses sources écrites et orales en les résumant de façon cohérente. Peut s’exprimer spontanément, très couramment et de façon précise et peut rendre distinctes de fines nuances de sens en rapport avec des sujets complexes.

C1

Peut comprendre une grande gamme de textes longs et exigeants, ainsi que saisir des significations implicites. Peut s’exprimer spontanément et couramment sans trop apparemment devoir chercher ses mots. Peut utiliser la langue de façon efficace et souple dans sa vie sociale, professionnelle ou académique. Peut s’exprimer sur des sujets complexes de façon claire et bien structurée et manifester son contrôle des outils d’organisation, d’articulation et de cohésion du discours.

B2+

Niveau intermédiaire entre B2 et C1

B2

Peut comprendre le contenu essentiel de sujets concrets ou abstraits dans un texte complexe, y compris une discussion technique dans sa spécialité. Peut communiquer avec un degré de spontanéité et d’aisance tel qu’une conversation avec un locuteur natif ne comportant de tension ni pour l’un ni pour l’autre. Peut s’exprimer de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets, émettre un avis sur un sujet d’actualité et exposer les avantages et les inconvénients de différentes possibilités.

B1

Peut comprendre les points essentiels quand un langage clair et standard est utilisé et s’il s’agit de choses familières dans le travail, à l’école, dans les loisirs, etc. Peut se débrouiller dans la plupart des situations rencontrées en voyage dans une région où la langue cible est parlée. Peut produire un discours simple et cohérent sur des sujets familiers et dans ses domaines d’intérêt. Peut raconter un événement, une expérience ou un rêve, décrire un espoir ou un but et exposer brièvement des raisons ou explications pour un projet ou une idée.

A2

Peut comprendre des phrases isolées et des expressions fréquemment utilisées en relation avec des domaines immédiats de priorité (par exemple, informations personnelles et familiales simples, achats, environnement proche, travail). Peut communiquer lors de tâches simples et habituelles ne demandant qu’un échange d’informations simple et direct sur des sujets familiers et habituels. Peut décrire avec des moyens simples sa formation, son environnement immédiat et évoquer des sujets qui correspondent à des besoins immédiats.

A1

Peut comprendre et utiliser des expressions familières et quotidiennes ainsi que des énoncés très simples qui visent à satisfaire des besoins concrets. Peut se présenter ou présenter quelqu’un et poser à une personne des questions la concernant - par exemple, sur son lieu d’habitation, ses relations, ce qui lui appartient, etc. - et peut répondre au même type de questions. Peut communiquer de façon simple si l’interlocuteur parle lentement et distinctement et se montre coopératif.

Utilisateur indépendant

LA12

LA11

LA92

LA91

Utilisateur élémentaire

Utilisateur élémentaire

41


42

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Modules langues, langages et techniques de communication

Français langue étrangère (FLE) Selon le résultat au test linguistique, les étudiants devront s’inscrire à LA91, LA92 ou LA93. C’est seulement après avoir atteint et suivi avec succès le niveau LA93 ou LA94 qu’un crédit de 4 ECTS leur sera attribué. En complément des séances de TD, les étudiants pourront réaliser un travail en semiautonomie avec l’aide d’un tuteur au centre des langues.

LA91 - Français langue étrangère Niveau A1-A2 E. Declerck

La finalité de cette UE, pour un étudiant non francophone, est d’acquérir un niveau de communication minimale en français. La compétence à communiquer y sera privilégiée à travers des activités langagières portant sur des situations courantes de la vie quotidienne. Le programme comportera des séances de travaux dirigés (TD) communs à tous les étudiants inscrits, des séances de travaux dirigés optionnels et un soutien linguistique, ceci afin de répondre aux besoins langagiers des étudiants en tenant compte de leur langue maternelle.

LA92 - Français langue scientifique Niveau A2-B1 A. Le Verger

L’apprentissage à ce niveau sera orienté vers la consolidation des structures grammaticales et du lexique nécessaires pour pouvoir communiquer dans les situations professionnelles et para-professionnelles le plus efficacement possible.

LA93 - Français langue étrangère Niveau B2 - Niveau B1-B2 C. Lefrançois-Yasuda

Pour un étudiant non francophone, la finalité de cette UE est d’améliorer son niveau général de langue, afin de communiquer spontanément et de manière appropriée dans les situations de la vie sociale, universitaire et professionnelle.

LA94 - Français langue étrangère Niveau C1 - Niveau B2-C1 C. Lefrançois-Yasuda

L’apprenant de niveau C1 a acquis un degré d’autonomie qui lui permet de s’exprimer et de


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

43

Modules langues, langages et techniques de communication

communiquer avec aisance et spontanéité sur une grande gamme de sujets "complexes". La finalité de l’UV LA94 est de former les élèves-ingénieurs capables de synthétiser des documents oraux et écrits dont la thématique générale portera sur les relations entre l’homme et la technologie. Cette UE propose un perfectionnement et un enrichissement des connaissances linguistiques par une approche orientée vers l’analyse du discours. L’objectif est de s’approprier les particularités des méthodologies universitaires françaises et d’acquérir des connaissances et des savoir- faire culturels en vues de la maîtrise des écrits d’information et d’opinion (presse, essais, rapports, compteres rendus).

LC02 - Français langue scientifique A. Le Verger / Crédit : 4 ECTS

La finalité de ce module est de préparer les étudiants à l’écriture des travaux universitaires et à leur présentation orale. Les séances de TD porteront sur la communication orale et écrite en contexte universitaire. Les objectifs communicatifs sont les suivants : > sensibiliser les étudiants aux formes linguistiques récurrentes dans les discours scientifiques, > découvrir ou consolider les capacités d’expression orale pour présenter une communication scientifique, > s’approprier les méthodologies propres à l’écriture scientifique.


44

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Modules langues, langages et techniques de communication

Anglais Les doctorants ont accès en libre service à un centre de langues multimedia, ouvert du lundi au vendredi. Des évaluations en contrôle continu et examen final. N.B. Assiduité obligatoire. Exceptionnellement, pour cette année 2011/2012 seront amenés à suivre les modules d'anglais du cycle ingénieur.

LA11 - Anglais général niveau A2 Crédit : 4 ECTS

Acquisition de structures et de vocabulaire de base. Approche communicative, niveau élémentaire. Travail sur les 4 compétences (Compréhension écrite, expression écrite, compréhension orale, expression orale). La présence aux cours est obligatoire et le contrôle des connaissances est basé sur le contrôle continu et un examen.

LA12 - Anglais général niveau B1 Crédit : 4 ECTS

Activités d’expression et de communication, niveau pré-intermédiaire. Travail sur les 4 compétences (Compréhension écrite, expression écrite, compréhension orale, expression orale). La présence aux cours est obligatoire et le contrôle des connaissances est basé sur le contrôle continu et un examen final.

LA13 - Anglais général niveau B2 Crédit : 4 ECTS

Ce module de 3h est organisé en 3 parties: 1) la révision systématique des bases grammaticales, 2) une introduction à l’interculturalité, 3) la prise de parole en public. Le contenu est adapté à un public hétérogène intermédiaire, mais seuls les étudiants ayant le niveau seuil en FLE (LA93) seront admis. La présence aux cours est obligatoire et le contrôle des connaissances est basé sur le contrôle continu et un examen final.


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

45

Modules langues, langages et techniques de communication

LC05 - Anglais de spécialité - rédaction d’article scientifique en anglais H. Picton / Crédit : 2 ECTS

Pré-requis souhaitable : B2 (cf. Cadre commun européen de référence pour les langues) Niveau atteint : C1 (à l’écrit uniquement) Réservée aux 2èmes année et + / 25 inscrits maximum Objectifs : ce module convient aux étudiants-chercheurs désirant préparer une publication dans une revue anglophone. Les participants se familiariseront avec la grammaire, l’organisation et la cohérence du texte scientifique en anglais. Contrôle des connaissances : rédaction de plusieurs "abstracts" de longueur variable, en cours et à la maison.

LC06 - Anglais de spécialité : présentation orale d’une communication scientifique Crédit : 2 ECTS / Pré-requis souhaitable : B2

Doctorants 2ème année prioritaires (pour les 1ères années demander l’accord auprès du responsable). Ce cours s’adresse aux étudiants inscrits en thèse et possédant déjà un bon niveau en anglais. L’objectif est de permettre à l’étudiant de présenter des communications à des auditoires anglophones. Le cours pose les principes de base présidant à l’élaboration puis à la présentation orale d’une communication scientifique (différences culturelles, rapport entre les différents modes de perception, conception de documents visuels etc.). Les travaux dirigés permettent des prises de parole individualisées sous diverses formes, spontanées et préparées, et une analyse des comportements langagiers, para-langagiers et sociaux des participants lors des actes de communication en anglais. Une communication sera filmée, et la vidéo fera l’objet d’un travail individualisé entre chaque étudiant et l’enseignant. Pour les étudiants non anglophones, un module de phonétique donnera les outils indispensables à une amélioration significative de la prononciation. L’évaluation se fait sous la forme d’ un exposé final de dix minutes, accompagné de documents visuels, et suivi d’une période de questionsréponses de 5 minutes.


46

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Modules langues, langages et techniques de communication

LC08 - L’art du séminaire C. Vasseur / Crédit : 1 ECTS

L'art du séminaire, c'est appréhender et maîtriser la communication lors d'un séminaire ou d'un colloque. Ce module va permettre au doctorant d'identifier les facteurs clés de réussite de sa communication ; cela par l'exercice de sa prise de parole en public, par la maîtrise de son langage non verbal, par la gestion de son stress et la valorisation de ses atouts. Le module LC08 se décompose en deux heures de cours obligatoire et deux séances de travaux pratiques axées sur la présentation d'un exposé, analysé selon une grille de critères remplie par le groupe et l'intervenant. La finalité est d'élaborer une démarche de progression par l'atteinte d'objectifs un à un réalisables.

LC09 - Outils informatiques pour la communication S. Quedville / Crédit : 2 ECTS

L’objectif de ce module est de sensibiliser les étudiants aux techniques numériques de communication. Une première partie portera sur les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication pour la Formation, et sur les bases de la conception graphique couleur. Un second volet concernera la PréAO (Présentation Assistée par Ordinateur - powerpoint...) et les présentations multimédia interactives. Une dernière partie sera consacrée à la création de pages web pour l’internet. Cette UE sera accessible à tous, informaticien ou non. Le seul antécédent est de connnaître le clavier informatique et l’utilisation d’un microordinateur.

LC13 - Cours d’introduction LaTeX

A. Gogu / Crédit : 2 ECTS / Effectif est limité à 24 inscrits. Objectifs : Doter les étudiants d’un savoir-faire minimum avec LaTeX, leur permettant de composer des rapports et des articles sans difficultés. Méthode : Description rapide du principe de fonctionnement de LaTeX. Apprentissage du fonctionnement à partir d’exemples simples que l’on apprend à reproduire et modifier. Programme détaillé : Pourquoi LaTeX, la structuration du texte, numérotations automatiques d’éléments (équations, tableaux, ..), la création d’index, les bibliographies, le traitement et l’inclusion de photos et dessins, les décorations et mises en exergue, pointeurs sur de nombreuses documentations (triées) en libre accès, production de documents PostScripts ou PDF. Informatique : LaTeX est indépendant du système informatique: le savoir- faire LaTeX peut être utilisé sur MS-Windows (toutes versions), sur MacOS, sur Linux, sur Solaris, sur AIX, ... pour produire des fichiers PostScripts (impression) ou PDF lisibles sur tous systèmes. Toutefois, on attend des étudiants une familiarité minimale avec l’informatique : notion de


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

47

Modules langues, langages et techniques de communication

fichiers, de répertoires, d’échanges de fichiers entre machines, etc ... Pour valider le module, il est demandé de produire un document LaTeX qui utilise au moins une fois les éléments présentés (chapitres, sections ; formule mathématique, dessin, image, index, bibliographie, etc ...). Il est possible de valider le module en présentant comme document un article en cours de soumission à une revue ou congrès, ou un extrait de rapport en cours de rédaction.

LC15 - Communication scientifique pour le grand public

L. Vézier / Crédit : entre 3 à 5 crédits selon l’appréciation du jury Cette UV prépare à une situation professionnelle courante : expliquer un sujet à des nonspécialistes. La méthode d'apprentissage est celle d'une pédagogie active : mise en situation, réalisation d'un projet, et retour réflexif sur l'expérience à travers un rapport qui sera présenté oralement. Les étudiants sont invités à suivre un séminaire qui introduit le sujet de la communication des connaissances scientifiques et techniques. Ce séminaire est commun aux étudiants ingénieurs et aux doctorants et se déroule juste avant la rentrée de chaque semestre (début septembre et fin février). Deux types d'activités sont proposés : Réalisation d’un stand pour la Fête de la Science Il s'agira de concevoir, de réaliser et d'animer pendant 3 jours, un stand comprenant des posters, une manip à créer, et préparer un propos adaptable à tous les types de grand public, depuis les enfants jusqu'aux adultes. Le thème sera celui du sujet de thèse, ou, éventuellement, un autre sujet choisi avec l'accord de l'Unité de Recherche de rattachement. Le calendrier type de cette activité est le suivant : > choix du sujet en mars, validation par une note de clarification dans les deux semaines, > conception du projet qui sera présenté à un jury au plus tard fin avril, > réalisation entre mai et fin août, > animation pendant la Fête de la Science, > retour sur expérience : rapport et présentation orale, dans le mois qui suit. Réalisation d’une conférence L'objectif est le même : il s'agit de pouvoir expliquer un sujet, essentiellement, dans ce cas, à des scolaires (du primaire au lycée, soit dans le cadre des conférences Fête de la Science, soit dans le cadre des programmes "Tech'Nomade" ou "une classe, un labo". Comme pour le cas des stands, l'activité s'étend sur plusieurs mois : choix du sujet, note de clarification, recherche d'information, préparation de la conférence (qui peut comprendre des d��monstrations, voir un petit atelier mobile). Le projet sera présenté au jury pour validation avant la tournée de conférences. De la même manière, un retour réflexif sur l'expérience est prévu en fin d'activité : rapport et présentation orale.


48

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Modules langues, langages et techniques de communication

LC16 - Veille documentaire et gestion des archives V. Basseville - C. Etienne / Crédit : 2 ECTS

Partie Veille documentaire : Valérie Basseville Objectifs : acquérir les réflexes documentaires nécessaires à toute recherche d’informations ainsi qu’à toute veille documentaire indépendamment de la source explorée. Connaître les outils de recherche et de veille disponibles sur Internet (moteurs de recherche, services d’alertes, Web 2.0, fils RSS, etc.). Apprendre à automatiser sa recherche et mettre en place un système de veille documentaire. Partie Gestion des Archives : Claire Etienne Objectifs : Sensibiliser les futurs chercheurs et/ou enseignants appelés à exercer dans un établissement public à la gestion, la conservation et l’exploitation des archives publiques et plus spécialement celles issues des activités de recherche, d’enseignement, d’innovation. Comprendre ce que sont les archives et connaître le contexte législatif et réglementaire relatif aux archives publiques, notamment en lien avec les droits du citoyen et les obligations des fonctionnaires. Connaître les principaux modes et outils de gestion des archives. Appréhender les problèmes spécifiques à la conservation des archives électroniques. Comprendre l’intérêt des archives en tant que source d’information et source pour l’histoire des sciences et savoir comment y accéder.

LC17 - Éléments de pédagogie dans l’enseignement supérieur M. Dufresne / Crédit : 1 ECTS

Ce module vise à apporter des bases pratiques nécessaires à tout enseignant débutant dans la profession. Sous la forme d’un cours interactif, il s’articule autour de deux approches. La première, théorique, apporte des éléments destinés à favoriser les apprentissages des étudiants par la préparation didactique et pédagogique d’un cours, aussi bien pour les séances magistrales que pour celles en effectif restreint (type TD et TP). Les différents modes d’évaluation ainsi que les notions de gestion du temps, d’animation de groupe, de choix du support pédagogique, de motivation des apprentissages sont abordés. La seconde approche repose sur des mises en situation durant lesquelles chaque participant sera amené à présenter de courtes séquences pédagogiques. Ces séquences feront l’objet soit


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

49

Modules langues, langages et techniques de communication

d’une mise en scène (sur l’exemple de situations pouvant être rencontrées lors de séances de TP ou TD) soit d’un film qui servira de base à des échanges entre participants.

LC18 - Scénarisation intéractive de séminaires scientifiques M. Majada / Crédit : 3 ECTS

Cette UE a pour but de vous apprendre à concevoir des supports interactifs destinés à capitaliser et à valoriser les interventions scientifiques réalisées lors de séminaires. Ces échanges sont en effet de plus en plus enregistrés et diffusés sous forme de podcast. Mais ils restent néanmoins inaccessibles aux publics non spécialistes qui ne maîtrisent pas les pré-requis à leur compréhension. Une scénarisation de ces documents est alors nécessaire pour les enrichir des informations qui permettront d’accéder à la compréhension. Il vous sera proposé de capter une intervention (d’un séminaire de votre laboratoire) sous la forme d’une vidéo ou d’un flux sonore, de la découper ensuite en séquences significatives (segments thématiques) auxquelles vous pourrez associer un certain nombre de compléments : articles, bibliographie, photos, etc.. Vous aurez un accompagnement technique aux outils et un accompagnement méthodologique sur les bonnes pratiques de l’écriture multi-média.


50

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Modules langues, langages et techniques de communication


51

chapitre

MODULES connaissance du milieu professionnel

(CMP)


52

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Modules connaissance du milieu professionnel (CMP)

L’École Doctorale propose un certain nombre de modules livrant une connaissance du milieu professionnel. La programmation de ces modules est regroupée sur trois semaines. Certains de ces modules peuvent être suivis par des étudiants en deuxième année de master.

CP01 - Conduite de projets innovants

N. Darène / Crédit : 4 ECTS / Effectif maximum d’inscrits : 24 L’objectif de ce module est d’initier les doctorants à la gestion de projets innovants. En plus des quelques outils indispensables à la bonne gestion du projet, le doctorant apprendra également à avoir une approche plus globale en prenant en compte les différents acteurs et métiers de l’entreprise ou de la structure d’accueil du projet afin de s’insérer dans une stratégie globale et maîtrisée. Les aspects Marketing, achats, processus organisationnels, management des personnes et déploiement d’un projet de recherche seront abordés et traités à travers des cas pédagogiques. De nombreux exemples issus de cas réels illustreront les cours.

CP02 - Approche marketing de l’entreprise D. Serrant / Crédit : 1 ECTS

Les objectifs de ce module sont de comprendre comment l’entreprise peut s’adapter à un environnement en perpétuelle évolution, quelles sont les méthodes et les outils à sa disposition pour anticiper et réagir efficacement à la concurrence et aux exigences du consommateur, comment les met-on en œuvre. À travers une approche marketing, le module aborde : > l’entreprise et son environnement, la politique et la stratégie d’entreprise, > la notion de marchés et de concept marketing, > l’information dans l’entreprise, > le produit, la distribution, la communication, le prix. Les cours sont illustrés de cas pratiques réels relavant de différents.

CP03 - Bioéthique et législation C. Pérot / Crédit : 2 ECTS

L’objectif est de sensibiliser les étudiants aux aspects éthiques et réglementaires (Qualitésécurité) touchant aux utilisateurs et à l’environnement des produits du Génie Biologique. Les sujets suivants seront développés en prenant des cas concrets et des situations pratiques : > directives européennes et Marquage CE des dispositifs médicaux (autorisation de mise sur le marché européen), > surveillance des dispositifs médicaux mis sur le marché (Matériovigilance). Rôle de l’Agence


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

53

Modules connaissance du milieu professionnel (CMP)

Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSAPS), > bonnes pratiques de laboratoire, législation relatives aux établissements d’expérimentation animale, > protection des personnes se prêtant à la recherche biomédicale et aux essais cliniques des médicaments et dispositifs médicaux. Encadrement réglementaire (Loi Huriet), > organismes génétiquement modifiés (végétaux, animaux) et contraintes réglementaires, > bonnes pratiques transfusionnelles et hémovigilance (dérivés de produits d’origine humaine).

CP04 - Propriété industrielle B. Konig / Crédit : 1 ECTS

Ce module a pour but de sensibiliser les doctorants au problème de la protection de l’innovation. Que ce soit dans la recherche ou dans l’industrie, le développement passe par l’innovation. Celle-ci doit-elle être protégée par des brevets et pourquoi ? Quelles sont les stratégies des laboratoires et des entreprises dans ce domaine ? Les procédures sont-elles les mêmes pour les logiciels ? Comment protéger sur différents pays ? Des exemples de recherches à travers différentes banques de données jalonneront la présentation de ce thème...

CP10 - Entreprise et management B. Majot / Crédit : 2 ECTS

Ce séminaire présente, en 2 jours, toutes les composantes des entreprises ainsi que les outils et les moyens destinés plus spécifiquement à la valorisation et à la création d’entreprises technologiques. Cette formation est dispensée par un chef d'entreprise qui a créé sa propre société. Parmi les thèmes abordés, on peut citer l'analyse du marché, les relations avec les banques, le choix des statuts, l’accompagnement financier, le management des équipes, ..... Cette formation se concrétise par la réalisation d'un dossier de créateur qui nécessite après la séance de 2 jours de travail collectif, une activité par groupe de créateurs d'environ 15h

CP11 - L’Europe - une opportunité pour les docteurs C. Marin / Crédit : 2 ECTS

L’objectif est de permettre aux acteurs de la recherche d’appréhender le spectre des opportunités européennes dans les domaines de la recherche et de l’enseignement supérieur. Seront présentés les dispositifs de mobilité offerts par l’Europe tant pour les ressortissants


54

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Modules connaissance du milieu professionnel (CMP)

européens que pour les ressortissants d’autres nationalités. Sera également présentée la place des docteurs dans les différents pays membres. Modalités : 2 jours Contenu : Perception de la carrière de docteur au niveau européen, planification de la carrière avec une présentation des opportunités en France et en Europe, actualité européenne en recherche et en enseignement, conférenciers invités. L’anglais peut être nécessaire à la compréhension de certaines interventions. Évaluation : questionnaire en rapport avec les interventions

CP13 - Démarche qualité : principes, méthodes et expériences G. Farges / Crédit : 5 ECTS

Ce module d’enseignement a pour objectif l’initiation des acteurs de la recherche (doctorant, chercheur, ingénieur, technicien, administratif, décideur...) à la démarche qualité en recherche à travers des cours interactifs, des échanges d’expériences, des ateliers d’appropriation et un projet d’intégration. Il permet d’aborder les différents concepts, méthodes, outils de la qualité et leur utilisation pour la résolution de problèmes sur des pratiques scientifiques vécues et quotidiennes. Objectifs : Donner la capacité aux participants de : > connaître les fondements méthodologiques d’une approche qualité, > comprendre et mettre en œuvre les principaux outils de résolution de problèmes et d’amélioration continue, > connaître et comprendre les principaux référentiels qualité intéressant la recherche, > comprendre, par l’expérience, les critères de réussite d’une démarche qualité et d’amélioration continue.

CP14 - Montage de projets européens C. Marin / Crédit : 5 ECTS

Objectif : Comprendre la structure des opportunités de financements européens (système des appels à projets et lobbying), comprendre les bases du montage, de la négociation et de la gestion administrative et financière des projets européens dans une optique d’être préparé en tant que acteur de la recherche dans les domaines de la recherche publique ou privée à l’enjeu de l’autonomie budgétaire. Modalités : Une session de 2 jours puis 1 jour par mois sur une durée totale de 5 mois. À raison de 6h par jour (3h d’apport théorique et 3h de TD – exercice de veille et de montage de projets virtuels ou réels). Ce cours nécessite une pratique en anglais solide.


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

55

Modules connaissance du milieu professionnel (CMP)

CP15 - Le laboratoire et l’entreprise peuvent-ils dialoguer ? H. Choplin / Crédit : 1 ECTS

Objectifs et public : > sensibiliser a) aux difficultés de la recherche appliquée, b) aux moyens pour favoriser des interactions pertinentes entre le laboratoire et l’entreprise. Cette UE est réservée aux doctorants, en particulier à ceux bénéficiant d’un contrat CIFRE. Démarche pédagogique : > elle s’appuie d’abord sur la présentation de témoignages de chercheurs. Les étudiants auront une synthèse à produire au terme des 2 jours.

CP17 - Aide à l’entretien d’embauche B. Majot / Crédit : 1 ECTS

Objectifs et public : > donner des conseils pragmatiques sur l’entretien d’embauche, la lettre de motivation et le CV, > simuler des situations de recrutement. Cette UE s’adresse aux doctorants en fin de cursus. Démarche pédagogique : Elle s’organise en quatre temps : > une séance de conseils généraux quant à la rédaction de la lettre de motivation (candidature spontanée et réponse à une offre), > des travaux personnels d’élaboration de lettre et CV, > des séances d’analyse collective des travaux produits, > une simulation d’entretien individuel.

ICI64 - Environnement immersif, technologie énactive J.P. Barthes / Crédit : 5 ECTS

Attention : Module comptabilisé en CMP. Conférer planning SHT pour les horaires. Cette UE a pour objectif d’apprendre aux étudiants à structurer et à présenter leurs idées, rédiger des documents techniques liés à leur recherche, et d’une façon générale à améliorer la qualité de leurs écrits. Le cours s’appuie sur la méthode Imap® (Information Mapping) largement diffusée dans l’industrie. À l’issue du cours, les étudiants ayant réussi les contrôles reçoivent une certification Imap®. Ce cours se déroule sous forme de trois journées et d’un suivi des exercices à distance.


56

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Les postes ATER


57

chapitre

FORMATIONS PROFESSIONNALISANTES


58

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Formations professionnalisantes

L’école doctorale, consciente que l’obtention d’un doctorat ne conduit plus exclusivement à l’occupation de fonctions de chercheur ou d’enseignant-chercheur dans la discipline, a le devoir de se préoccuper de l’insertion professionnelle des docteurs. La thèse, diplôme de très haut niveau, doit pouvoir être valorisée en tant que formation "par la recherche" et conduire ainsi à des fonctions de cadre en entreprise ne se limitant pas au domaine de la R & D. Cette préoccupation ne doit pas interférer avec le souci de qualité scientifique des thèses, mais doit inclure la prise en compte par le doctorant, dès le début de sa thèse, de son propre projet professionnel. Outre les modules Connaissance du Milieu Professionnel déclinés auparavant, l’UTC propose différents programmes professionnalisants :

L'option "i-doc" "i-doc", dispositif propre à l’UTC mis en place à la rentrée 2006, permet aux doctorants qui le suivent de réfléchir régulièrement aux aspects professionnalisants de leur thèse. Plus précisément, ce programme suivi dès le début de la thèse aide le jeune chercheur à mener sa thèse comme un projet professionnel. Chaque doctorant impliqué dans le programme "i-doc" est assisté de son directeur de thèse, d’un accompagnateur UTC et d’un accompagnateur industriel. Ce triple tutorat assure l’encadrement scientifique de la thèse, l’appui à la gestion de projet, l’aide à la communication et l’ouverture à l’entreprise. Le doctorant "i-doc" reçoit encore un bulletin d’information mensuel et il est aussi incité à faire un stage en entreprise. L'équipe "i-doc"

et les "i-dociens" se rencontrent chaque trimestre et le jalon "i-doc" rassemble chaque année les doctorants "i-doc" et leurs accompagnateurs pour une évaluation globale des projets. Le doctorant et ses accompagnateurs échangent régulièrement des informations sur l’évolution du projet de thèse et se rencontrent aux moins deux fois au cours de la thèse. Ce dispositif permet aux doctorants de valider 3 ECTS dans les catégories CMP.

Les Doctoriales Il s’agit d’un séjour résidentiel suivi au cours de la deuxième ou troisième année de thèse. Il est organisé avec l’Université de Picardie Jules Verne, l’Université de Reims-Champagne Ardenne et l’Université de Technologie de Troyes. Les dernières Doctoriales de Picardie et de ChampagneArdenne, organisées avec l’UPJV, l’URCA et l’UTT, ont eu lieu du 23 au 27 mai 2011 au bord du lac du Der. Cette opération, soutenue par le Ministère et par les Régions Picardie et Champagne Ardenne, comporte trois séquences : > rencontres d’entreprises, > montage d’un projet innovant, > et développement personnel. Depuis 2009, les doctoriales sont annuelles et celles de 2012 se dérouleront en Picardie. Les doctoriales valident 6 ECTS en CMP ou LLC selon le profil.

Nouveau Chapitre de Thèse - Valorisation des Compétences Cette formation suivie dans les quelques mois précédant la soutenance permet au doctorant de réaliser une analyse critique de


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

59

Formations professionnalisantes

la manière dont il a géré sa thèse en tant que projet et prendre conscience des aptitudes professionnelles qu’il a développées. Cette formation, soutenue par le Ministère, et pilotée par l’Intelli'agence, a été lancée en 2005 à l’UTC. Depuis, elle intéresse chaque année un petit nombre de doctorants en fin de thèse. Cette formation est encadrée par un mentor extérieur (André Bouvier, Ingénieur Conseil). Le NCT est validé par la production d’un document et d’une restitution orale qui depuis 2009 sera mutualisée avec les autres Écoles Doctorales de Picardie, Champagne Ardenne. Le NCT permet au docteur de valider 3 ECTS en CMP.

Doctorant contractuel Le doctorant contractuel sous le régime 5/6ème

du temps de service consacré à la recherche et 1/6ème du temps de service réservé à d’autres activités peut accomplir un service d’enseignement au plus égal à 64eqTD (1/3 du service d’un enseignant chercheur). Il peut aussi préférer panacher ce 1/6 de temps de service entre enseignement et missions en entreprise ou mission de diffusion de l’information scientifique sachant qu’une journée de mission = 2eqTD. Les missions en entreprise sont des activités de type conseil en entreprise, relevant de l’ancien dispositif qu’était le "doctorantconseil" et les missions de diffusion de l’information scientifique correspondent notamment à la participation à la fête de le science. Compte tenu du nombre de contrats doctoraux 1/9ème dont dispose l'établissement, il est important de noter que ces contrats 1/6ème sont annuels, sans garantie de renouvellement.


60

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Édito


61

chapitre

SERVICES À VOTRE DISPOSITION


62

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Services à votre disposition

BUTC Le service commun de la documentation à l’UTC Le service commun de la documentation (BUTC) regroupe la bibliothèque du Centre Benjamin Franklin, la bibliothèque du Centre de recherches de Royallieu et des petites unités documentaires spécialisées dans les laboratoires.

Horaires d’ouverture du lundi au vendredi de 8h30 à 19h et le samedi (uniquement sur Franklin) de 8h30 à 12 h. Ouverture réduite lors des vacances universitaires et de l’intersemestre. La bibliothèque est fermée une semaine en août et durant les vacances de Noël

Le portail documentaire http://eliot.utc.fr

Le portail documentaire, permet d’accéder à toute ou partie de la documentation électronique : > le catalogue de la bibliothèque répertoriant les livres et périodiques sur support papier des salles de lecture, > des ressources électroniques : périodiques et livres, ressources pédagogiques UTC, thèses UTC, bases de données bibliographiques accessibles, au-delà des locaux de l’UTC, à tout étudiant détenteur d’un ordinateur équipé du logiciel VPN.

La consultation et l’emprunt de documents à la bibliothèque > l’enregistrement des prêts et retours se fait à l’accueil des bibliothèques de Franklin

et de Royallieu, > les périodiques sont, pour la plupart, uniquement consultables sur place, > les collections des Bibliothèques de la Ville de Compiègne sont également accessibles à tout étudiant de l’UTC muni de son badge UTC.

Bibliothèque du Centre Benjamin Franklin Principalement destinée aux élèvesingénieurs et étudiants préparant le Master; les salles de lecture sont sur 3 niveaux du Bâtiment F : > accueil de la BUTC, > derniers numéros de la presse française et étrangère, > prêt et retour d’ouvrages, > boutique de l’UTC (vente de polycopiés, cartes de photocopies, objets au label UTC), > Niveau 4 : Collections scientifiques et techniques, > Niveau 5 : Collections de culture générale et de presse.

Bibliothèque de Royallieu Plus particulièrement destinée aux doctorants, aux enseignants- chercheurs et aux étudiants de l’ESCOM ; les locaux sont situés au premier niveau du bâtiment B : > salle de lecture, > collections scientifiques et techniques, > thèses UTC sur support papier, > prêt et retour d’ouvrages, > PEB (Prêt entre Bibliothèques) : commande et fourniture de documents ne se trouvant pas à la BUTC, > service de recherche et de veille documentaire.


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

63

Services à votre disposition

Contacts Accueil Franklin : 03 44 23 43 13 Accueil Royallieu : 03 44 23 79 34 (ou poste 4223) butc@utc.fr

Recherche d'emploi Pour aider le doctorant dans la recherche d’emploi, l’UTC met aussi à disposition différents services : > la mise à disposition des offres d’emploi de l’APEC par l’intermédiaire de "Courrier Cadres". http://www.apec.fr Contact : jean-marie.blanc@apec.asso.fr > la diffusion systématique de toutes les offres d’emploi adressées directement par les industriels, > l’adhésion à l’Intelli'agence (Association Bernard Grégory) spécialisée dans les problèmes de débouchés des Docteurs. L’École Doctorale constitue une lien avec l’Intelli'agence. http://www.intelliagence.fr/ Correspondant local : chantal.perot@utc.fr > l’association des anciens de l’université de Compiègne (Tremplin UTC) pour réaliser un fichier spécifique des docteurs de l’UTC avec des mots clés facilitant la recherche de compétences pour les industriels intéressés, la coopération avec les Relations Industrielles de l’UTC pour faciliter les contacts entre les doctorants et les entreprises. www.tremplin-utc.asso.fr/ Email : contact@tremplin-utc.net > l’établissement organise un forum étudiants/entreprises une fois par an :

COMUTEC (présence d’une quarantaine d’entreprises) pour l’ensemble de ses étudiants. Email : comutec@assos.utc.fr www.assos.utc.fr/~comutec

> l’ANDES est l’association française des docteurs. Elle rassemble les docteurs de toutes disciplines, quels que soient leur âge, leur statut professionnel, qu’ils résident en France ou à l’étranger. http://www.andes.asso.fr/

Service médical Le Service Universitaire de Médecine Préventive (SUMP) est situé au Centre Benjamin Franklin, salle FA 318, poste 7308. L’infirmière est présente tous les jours de 8h30 à 16h30. Certains services peuvent être rendus, dans le cadre du SUMP : injections, pansements, vaccinations, suivis de tension, etc..., sur prescription médicale. Le SUMP n’a pas une vocation de soins mais de prévention, d’écoute, d’information et d’orientation. Les étudiants peuvent rencontrer le médecin sur rendez-vous et dans le cadre de la médecine préventive. Un Point-Écoute sur rendez-vous est assuré par une psychologue.

Accident ou maladie 1) En cas d’accident : > respecter le délai de déclaration : 48 heures, > adresser la déclaration n°60-3682 pré remplie par l’entreprise, par fax à Mme Marion Kaczowski au 03 44 23 44 10.


64

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Services à votre disposition

1) Remplir le document Cerfa Bleu n°11383.01 - si vous avez eu votre accident à l’UTC, indiquez : - Employeur UTC Établissement d’attache UTC - si vous avez eu votre accident hors UTC, indiquez : - Employeur du stage - Établissement d’attache UTC Vos indemnités seront vues avec la DRH et calculées selon salaire Adressez vos documents à Marion Kaczkowski qui se chargera de les faire signer par le secrétariat général puis adressera les documents utiles à la CPAM, Service Accident du Travail et vous transmettra la feuille Cerfa Violette n°11383.02 que vous devrez présenter à chaque partenaire de santé (hôpital, pharmacie…) pour éviter de régler les soins. En échange de cette feuille de soin, vous devrez fournir au plus vite un certificat médical initial en plusieurs exemplaires: 2 pour la CPAM, et 1 pour votre employeur. Vous gardez pour vous un quatrième exemplaire À la fin des soins vous devrez renvoyer la feuille violette à la CPAM (CPAM- Service Accident du Travail, 1 rue de Savoie 60013 BEAUVAIS Cedex) et fournir le certificat médical final demandé en plusieurs exemplaires (2 pour la CPAM, 1 pour vous, 1 pour l’employeur). Il faut toujours adresser les certificats à la CPAM Service Accident du Travail en recommandé avec Accusé de réception. UTC École Doctorale Marion Kaczowski BP 20529 60205 Compiègne cedex

Liens utiles Site intranet ED : http://interne.utc.fr/rubrique18.html Rubriques : Conseil de l'ED, Doctorales, Dossier soutenance de thèse, I-doc , JED, livret des thèses, NCT ... Site internet ED : http://www.utc.fr/Ecole_Doctorale/index.php Décret no 2009-464 du 23 avril 2009 relatif aux doctorants contractuels des établissements publics d’enseignement supérieur ou de recherche : http://www.legifrance.gouv.fr/


65

chapitre

LES POSTES ATER


66

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Les postes ATER

Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche Décret n° 88-654 du 7 mai 1988 modifié par le décret n° 94-855 du 29 septembre 1994 relatif au recrutement d’Attachés Temporaires d’Enseignement et de Recherche dans les établissements Publics d’Enseignement Supérieur et par le décret n° 2001-126 du 6 février 2001.

Qu’est-ce qu’être ATER ? Etre attaché temporaire d'enseignement et de recherche permet de préparer une thèse ou de se présenter aux concours de recrutement de l'enseignement supérieur tout en enseignant, en qualité d'agent contractuel. Un enseignement de 128 heures de cours ou de 192 heures de travaux dirigés ou de 288 heures de travaux pratiques par an doivent être assurés. Il est possible d'exercer ses fonctions à temps partiel. Cependant, le service d'enseignement ne peut être inférieur à 64 heures de cours, 96 heures de travaux dirigés ou 144 heures de travaux pratiques par an. Dans tous les cas l'ATER participe aux diverses obligations qu'implique son activité d'enseignement : encadrement des étudiants, contrôle des connaissances et examens.

Conditions pour devenir ATER Pour devenir ATER, il faut être dans l'une des situations suivantes : - soit être fonctionnaire titulaire ou stagiaire de catégorie A ;

- soit être inscrit en vue de la préparation d'un doctorat ou d'une habilitation à diriger des recherches, le directeur de thèse devant attester que la thèse peut être soutenue dans un délai d'un an ; - ou être déjà titulaire d'un doctorat ou d'une habilitation à diriger des recherches et s'engager à se présenter à un concours de recrutement de l'enseignement supérieur ; - soit être enseignant ou chercheur de nationalité étrangère ayant exercé des fonctions d'enseignement ou de recherche pendant au moins 2 ans ; - soit être titulaire d'un doctorat ou d'un titre ou diplôme étranger jugé équivalent par la commission de spécialistes de l'établissement ; - soit être moniteur recruté dans le cadre du monitorat d'initiation à l'enseignement supérieur. http://www.education.gouv.fr/cid1217/lesattaches-temporaires.html


67

chapitre

HABILITATION À DIRIGER DES RECHERCHES (HDR)


68

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Habilitation à diriger des recherches

L‘HDR sanctionne la reconnaissance du haut niveau scientifique du candidat, du caractère original de sa démarche dans un domaine de la science, de son aptitude à maîtriser une stratégie de recherche dans un domaine scientifique ou technologique suffisamment large et de sa capacité à encadrer de jeunes chercheurs. Elle permet notamment d’être candidat à l’accès au corps des professeurs des universités.

Candidatures Les candidats doivent être titulaires : > d’un diplôme de doctorat ou > d’un diplôme, de travaux ou d’une expérience de niveau équivalent. Les demandes d’inscription sont examinées par le président de l’établissement qui statue sur proposition du conseil scientifique.

Présentation des travaux L’autorisation de se présenter devant le jury est accordée par le président après avis d’au moins 3 rapporteurs dont deux au moins doivent être habilités à diriger des recherches. Deux de ces rapporteurs doivent ne pas appartenir au corps enseignant de l’établissement. Ils ne doivent pas avoir publié en commun.

Le Jury Il est composé d’au moins 5 membres choisis parmi les personnels enseignants habilités à diriger des recherches, les directeurs et maîtres de recherche des établissements publics à caractère scientifique et technologique et, pour au moins la moitié, de personnalités françaises ou étrangères extérieures à l’établissement et reconnues en raison de leur compétence scientifique.


69

Centre de Recheches de Royallieu Rue Personne de Roberval 60206 Compiègne cedex Tél : 33 (0) 3 44 23 44 23 Accueil : poste 4423

Centre Benjamin Franklin Rue Roger Couttolenc 60203 Compiègne cedex Tél : 33 (0) 3 44 23 44 23 Accueil : poste 4655

Centre Pierre Guillaumat Rue du Docteur Schweitzer 60206 Compiègne cedex Tél : 33 (0) 3 44 23 44 23 Accueil : poste 4999

Centre de Transfert 66, Avenue de Landshut 60200 Compiègne Tél : 33 (0) 3 44 23 44 23 Accueil : poste 4510


70

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012


GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Notes

71


72

GUIDE DE L'ÉTUDIANT CHERCHEUR UTC n 2011-2012

Notes



Guide de l'étudiant chercheur