Page 1

Politique familiale de Saint-Rémi-de-Tingwick, Municipalité amie des aînés


Mot de la mairesse La famille au cœur de l’action municipale. Reconnaissant l’importance de la famille et des aînés, la Municipalité de Saint-Rémi-de-Tingwick a voulu se doter d’une politique familiale municipale basée sur nos réalités pour mieux répondre à la réorganisation des besoins, en constante évolution, des citoyens actuels et futurs. Les bénévoles du comité famille ont conçu, après une large consultation et une sérieuse réflexion, un plan d’action pour le mieux-être de la communauté. Les valeurs que la collectivité attribue aux familles et aux aînés serviront d’assises aux décisions et à la conduite municipale en matière familiale. Ensemble, nous alons contribuer à créer un milieu de vie sain et respectueux pour l’épanouissement des personnes qui composent notre société.

Estelle Luneau, mairesse

2


Mot du responsable des questions familiales (RQF) Un vent de changement s’est ressenti au sein de notre communauté depuis 2010. En effet, des gens ayant à cœur la revitalisation et le bien-être de ses concitoyens ont décidé d’effectuer les démarches nécessaires afin que notre municipalité se dote d’une politique familiale. C’est donc, entre autres, par un déjeuner de consultation auprès de la collectivité que nous avons pu déterminer les besoins prioritaires des familles et des aînés. De là est né le comité famille; un comité dynamique composé de 12 citoyens ayant comme mandat de mettre en place des moyens efficaces afin de répondre adéquatement aux priorités de sa municipalité par divers projets. En effet, à Saint-Rémi-de-Tingwick, c’est la famille d’abord!

Yves Champoux, RQF

3


Mission de la politique familiale

Saint-Rémi-de-Tingwick désire améliorer la qualité de vie des familles et des aînés afin que ceux-ci puissent s’épanouir dans un milieu offrant des services qui répondent à leurs besoins. Ces améliorations s’orientent notamment vers les objectifs suivants : Objectifs généraux : Développer un sentiment d’appartenance fort à notre milieu; Soutenir le développement d’un environnement favorable aux familles; Développer de saines habitudes de vie et un mode de vie physiquement actif de tous nos concitoyens; Encourager la pratique du sport, des loisirs et de la culture, tant chez les aînés que les jeunes; Être attentif aux besoins des aînés et prévenir leur isolement; Favoriser l’intégration des nouveaux arrivants.

Vision

Notre politique familiale fait appel à la participation des gens de Saint-Rémi-de-Tingwick pour développer la prospérité de notre municipalité.

Logo de la politique familiale

À l’occasion d’un concours réalisé dans le but de doter la politique familiale de Saint-Rémi-de-Tingwick d’un logo, c’est la proposition de Mlle Lauréanne Roberge qui fut retenue.

4


Mandat

Les familles et les aînés de Saint-Rémi-de-Tingwick sont le centre des intérêts de notre conseil municipal. Celui-ci travaille à améliorer la qualité de vie de l’ensemble de la population. Le mandat est de fournir à la municipalité un cadre de référence basé sur la notion de « penser et agir famille », de concert avec une démarche vis-à-vis des aînés, permettant de guider l’ensemble des décisions municipales. La politique familiale veut être le point de ralliement des jeunes familles et des aînés pour : Sensibiliser et informer les citoyens sur l’importance de participer aux différents projets proposés par la municipalité et ses organismes; Stimuler diverses initiatives aussi sportives, culturelles, économiques que sociales; Contribuer à faire de Saint-Rémi-de-Tingwick un milieu de vie adapté aux besoins des familles et des aînés; Développer un fort sentiment d’appartenance.

Définition de la famille

La famille est la pierre angulaire d’une municipalité. C’est une valeur collective fondamentale, actrice primordiale de développement, qui doit être unie par des liens variés intergénérationnels dans une relation harmonieuse. La famille a de nombreux visages et constitue un milieu de vie épanouissant pour les membres qui la composent et ceux qui gravitent autour. La famille s’adapte aux divers changements, transmet un sens des valeurs, contribue au plein développement des enfants qui en sont sa raison d’être. La famille est ce premier lien de socialisation qui orchestre un développement personnel et collectif ainsi qu’un sentiment d’appartenance à un groupe, à une communauté et éventuellement à une municipalité. 5


Vo t re comité famille

P remière rangée (de gauche à droite) Estelle Luneau, mairesse Dania Charland, représentante des jeunes Mance Labbée, représentante des aînés Micheline Tremblay, représentante des aînés Yves Champoux, représentant des questions familiales D euxième rangée (de gauche à droite ) Roger Poitras, représentant des aînés Guylaine Vincent, représentante des familles Carole Lorenzini, représentant des familles Jacinthe Marcotte, représentant des aînés Murielle Lallier, représentante des aînés A bsent sur la photo Serge Guillemette, représentant des familles 6


Objectifs de la politique familiale de Saint-Rémi-de-Tingwick

Garder toujours en tête, lors de prises de décisions, que nos priorités demeurent la famille et les aînés; Créer un lien d’intégration, de solidarité et d’appartenance entre les gens de notre municipalité; Permettre à nos aînés de rester actifs par le développement de services répondant à leurs besoins; Faciliter l’entraide et la solidarité envers nos aînés; Travailler conjointement avec les familles, les aînés et les membres du conseil municipal.

Principes directeurs

La Municipalité de Saint-Rémi-de-Tingwick considère la famille comme étant déterminante dans son processus de progression sociale; L’épanouissement de chaque famille a un impact sur le développement de la communauté; La Municipalité a pour rôle de favoriser l’harmonie de l’ensemble des familles et des aînés.

7


Saint-Rémi-de-Tingwick, d’hier à aujourd’hui

La paroisse de Saint-Rémi-de-Tingwick a été créée le 1er août 1881, date de son érection civile et canonique, et fut constituée de la partie est de la paroisse de Tingwick. En 1883, on y annexa une parcelle de Saint-Paul-de-Chester pour devenir Saint-Rémide-Tingwick en l’honneur de Rémi Grenier, le premier arrivant de la municipalité et de l’évêque Rémi de Reims, qui deviendra le patron de la paroisse. Les rémiens et rémiennes lui doivent leur dénomination collective. Au début des années 1990, on entreprit de creuser le sous-sol de l’église afin d’y aménager une salle communautaire. Une fois la salle terminée, et seulement huit jours avant l’inauguration prévue pour le 10 octobre 1993, la foudre frappa l’église causant un incendie qui détruisit complètement le bâtiment historique. Tous se rappelleront la messe à la belle étoile, en ce jour de Noël 1993. La seconde église Le 1er septembre 1994, Mgr St-Gelais et le père Romuald Arbina inaugurent la nouvelle église et y célèbrent la première messe. L’église a une superficie de 3 650 pi2 sur deux étages et on y retrouve une salle communautaire au sous-sol. La municipalité a une superficie 72,18 km et se trouve en territoire agricole dans la région des Bois-Francs, au Centre-du-Québec. La rivière Nicolet passe au nord de la municipalité et les Trois-Lacs sont un lieu de villégiature au sud de celle-ci.

8

La population et les touristes s’extasient devant la majesté des paysages qui entourent notre municipalité, ce pittoresque village situé au cœur des montagnes. Les citoyens ont une fierté bien légitime d’appartenir à la belle communauté de SaintRémi-de-Tingwick. Ceux-ci ont souligné de belle façon le 100e anniversaire de la fondation de la municipalité, en 1981, et le 125e en 2006, afin de rendre hommage à leurs ancêtres et ainsi saluer le courage et la ténacité de ces pionniers.


B e l l e s réussites Hier comme aujourd’hui, il y a de très belles réussites entrepreneuriales à souligner à Saint-Rémi-de-Tingwick : entreprises agricoles, agroalimentaires (La Jambonnière, Aux grands vents – Highland, La Ferme des Hautes Terres, Bella Croquer, etc.), acéricoles, de services (coiffure, excavation, déneigement, construction, etc.), une entreprise de fabrication de balais (Eddynet), une ébénisterie artisanale (Les Artisans d’Edenwood avec leur Café Galerie), le Musée des outils anciens et combien d’autres dont la population est fière de la renommée et du succès.

9


*

Statistiques d e S a i n t - R é m i - d e - T i n g w i c k Population

Depuis les 15 dernière années, la population de Saint-Rémi-de-Tingwick décroisse. En 2010, elle s’élevait à 456 habitants, comparativement à 468 en 2006, à 476 en 2001 et 477 en 1996. Il est intéressant de noter que dans un sondage maison, plus de 97 enfants ont été répertoriés depuis 2006. L’avenir d’une municipalité dépend grandement de la population et de l’équilibre dans la courbe des âges. La municipalité, à l’image du Québec, a une population vieillissante, ayant un âge médian de 46,8 ans. Le groupe d’âge des 0 - 24 ans ne sera pas assez nombreux pour remplacer les gens àgés de 25 à 85 ans, comme le démontre le graphique ci-dessous, qui date de 2006. Nombre d’hommes

Nombre de femmes

Âge 85 et plus 80 - 84 75 - 79 70 - 74 65 - 69 60 - 64 55 - 59 50 - 54 45 - 49 40 - 44 35 - 39 30 - 34 25 - 29 20 - 24 15 - 19 10 - 14 5-9 0-4

25

10

20

15

10

5

0

0

5

10

* Source : Statistique Canada, Recensement de la population de 2006

15

20

25


Scolarité

Le groupe des 25 - 34 ans est plus diplômé que celui des 35 - 64 ans. Cependant, dans cette même tranche d’âge, on ne retrouve aucun diplômé d’une école de métiers contrairement à un pourcentage de diplomation de 18 % pour les 35 - 64 ans mais 43 % des habitants de 25 à 34 ans possèdent un diplôme d’études universitaires, ce qui est beaucoup plus qu’ailleurs en région.

État matrimonial et famille

Il y a plus de couples à Saint-Rémi-de-Tingwick (90 %) que dans la MRC d’Arthabaska (84 %). En 2006, il y a eu une baisse du nombre de couples ainsi que du nombre de ménages avec enfants de plus qu’une forte augmentation du nombre de familles monoparentales. Cependant, il y a moins de familles monoparentales dans la municipalité que dans la MRC d’Arthabaska. Dans la municipalité, il y a moins de ménages avec enfants que dans la MRCA. La valeur moyenne du logement possédé par les habitant de Saint-Rémide-Tingwick était de 109 045 $, en 2006. C’est un peu moins que la valeur moyenne des habitations de la MRC d’Arthabaska qui elle est de 111 758 $. Ménages avec et sans enfant (s)

50 % 40 % 30 % 20 %

45 %

42 % 31 %

31 %

29 %

24 %

26 % 20 %

10 % 0%

2001

2006

Ménages avec enfants dans la municipalité

Ménages avec enfants dans la MRCA

Ménages sans enfants dans la municipalité

Ménages sans enfants dans la MRCA

11


P lan d’action d e S a i n t - R é m i - d e - T i n g w i c k Orga n i s a t i o n m u n i c i p a l e – N o u veaux arrivants Objectif : Favoriser l’intégration des nouveaux résidants et ceux vivant éloignés du cœur villageois

Action

Clientèle

Échéancier

F

A

I

Créer un comité d’accueil

x

x

x

2012

Définir une nouvelle formule d’accueil

x

x

x

2012

Actualiser les renseignements transmis par le biais du guide du citoyen de Saint-Rémi-deTingwick

x

x

x

2012

Élaborer un brunch automnal

x

x

x

2012

Déve l o p p e m e n t s o c i a l Objectif : Favoriser l’épanouissement des jeunes familles et aînés au sein de notre collectivité en augmentant l’offre de service de soutien

Action

Clientèle F

Implanter un service de garderie

x

Créer un comité des loisirs

x

Légende de la clientèle F : Famille 12

A : Aînée

A

Échéancier I 2012

x

x

2012

I : Intergénérationnelle


Parti c i p a t i o n c i t o y e n n e Objectif : Développer un sentiment d’appartenance fort à Saint-Rémide-Tingwick par des activités rassembleuses

Action

Organiser une ligue de pétanque et une ligue de balle

Clientèle

Échéancier

F

A

I

x

x

x

2014

Élaborer un brunch automnal récurrent

x

x

x

2012 2013 2014

Développer des activités et un lieu de rencontres (intérieur et extérieur) afin de briser l’isolement des citoyens : - Club social - Journée boîtes à savon - Loisirs collectifs - Activité Sleigh Ride - Sentiers équestres

x

x

x

2013

Faire connaître les événements par différentes méthodes proprement rémiennes

x

x

x

2012

Maximiser l’usage du site Internet de la municipalité (s’afficher sur et en dehors du territoire)

x

x

2013

13


Déve l o p p e m e n t s o c i a l d a n s l e respect et l’i n c l u s i o n s o c i a l e Objectif : Favoriser le maintien à domicile de nos aînés le plus longtemps possible tout en brisant leur isolement

Action

Clientèle F

14

A

Échéancier I

Mandater une équiperessource expérimentée pour coordonner les différents services disponibles

x

2013

Prêter un local pour la tenue de différentes rencontres ponctuelles sur de l’information, des activités et de cliniques mobiles

x

2013

Informer les aînés des services disponibles

x

2013

Établir un club social

x

x

2013


Urba n i s m e , a m é n a g e m e n t d u t erritoire et enviro n n e m e n t Objectif : Encourager la participation des familles et des aînés dans un projet rassembleur d’embellissement du cœur villageois pour stimuler un sentiment d’appartenance fort

Action

Clientèle

Échéancier

F

A

I

Réaménager un aire de repos et des sanitaires pour les familles et les aînés du village ainsi que nos visiteurs

x

x

x

2012

Aménager par du mobilier urbain l’espace entretenu, mais vacant actuellement, au cœur villageois pour des activités et événements

x

x

x

2013

Créer un comité d’embellissement pour coordonner les différentes activités rassembleuses et thématiques (outils anciens)

x

x

x

2013

x

2012 2013 2014

Organiser une campagne d’embellissement rassembleuse sur le thème des outils anciens

x

x

15


Conclusion de la chargée de projets C’est avec un plaisir soutenu que j’ai accepté le mandat de chargée de projets pour l’accompagnement, la préparation des rencontres du comité famille, ainsi que du parachèvement de la politique familiale et du programme Municipalité amie des aînés pour la communauté de Saint-Rémi-de-Tingwick. Ce fut une grande opportunité pour moi de soutenir le conseil municipal aux besoins et aux aspirations des familles et des aînés, dans le giron de leurs interventions et prises de décisions. Comme vous l’avez constaté, le plan d’action est réparti sur trois ans et orchestre une amélioration réfléchie et sensibilisée de la vie à Saint-Rémi-de-Tingwick. Ce sera désormais au comité de suivi d’entrer en action et de concrétiser les fruits d’une démarche de réflexions qui s’est échelonnée sur toute une année. Je remercie les membres du comité famille de SaintRémi-de-Tingwick, soit Mmes Mance Labbé, présidente du comité d’accueil, Muriel Lallier, représentante des aînés, Guylaine Vincent, représentante des familles, Micheline Tremblay, Jacinthe Marcotte et Mlle Dania Charland, représentantes des jeunes ainsi que Mme Carole Lorenzini,

16


agente de liaison avec le comité Arthabaska-Érable en forme et également MM. Yves Champoux, responsable des questions familiales, Roger Poitras, représentant des aînés ainsi que Serge Guillemette, représentant des jeunes. Ce comité a rendu l’exercice de réflexions stimulant, même édifiant, et les échanges sincères, chaleureux et solidaires. Les membres du comité famille ont démontré une disponibilité infaillible, un enthousiasme toujours renouvelé, une grande ouverture d’esprit ainsi qu’un engagement monumental envers leur municipalité. Aussi, je transmets mes remerciements à Mme Estelle Luneau, mairesse, pour sa contribution indispensable et infaillible. J’adresse un « merci » très spécial à Mme Denise Chayer, formatrice au Carrefour action municipale et famille (CAMF), complice à l’élaboration de cette politique familiale et également pour son accompagnement éclairé afin que ce projet prenne forme avec succès.

Anik Pelchat, chargée de projet

17


Remerciements

Un grand merci est adressé aux familles, aux aînés et à tous les citoyens qui ont accordé de leur précieux temps afin de nous faire part de leurs commentaires constructifs, leurs visions d’avenir et leurs suggestions éclairées pour notre milieu. Une reconnaissance se doit d’être soulignée au soutien fourni par la Corporation de développement économique des BoisFrancs (CLD) et la disponibilité indéfectible de son personnel, Mmes Renée Beauregard, Manon Deneault, Karine Martel et Anik Pelchat ainsi que des contractuelles, Mmes Jeanne Babineau et Stéphanie Dubois. Nous tenons aussi à remercier le Carrefour action municipale et famille pour les services d’une accompagnatrice, Mme Denise Chayer, qui nous a aidés et soutenus dans cette aventure. Bien entendu, nous remercions également le ministère de la Famille et des Aînés pour le soutien financier attribué à la réalisation de nos démarches de la Politique familiale et du programme Municipalité amie des aînés.

Sources d’information :

MRC d’Arthabaska www.mrc-arthabaska.qc.ca Carrefour action municipale et famille www.carrefourmunicipal.qc.ca Statistique Canada www.statcan.gc.ca Corporation de développement économique des Bois-Francs (CLD) www.cdebf.qc.ca

18


19


Municipalité de Saint-Rémi-de-Tingwick 156, rue Principale Saint-Rémi-de-Tingwick (Québec) J0A 1K0 Téléphone: 819-359-2731 - Télécopieur: 819-359-3532 Site Internet: www.st-remi-de-tingwick.qc.ca Courriel : info@st-remi-de-tingwick.qc.ca

Montage pf st rémi de tingwick  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you