Page 1

S A A R I

D r e a m


Rédaction - Julien Ondedieu Photo - Ludovic Drocourt & Julien Ondedieu Développement - Ludovic Drocourt Relecture - Elodie Roy

De re g a rd s u r l e m on d

is pe u p rfo our

qu

ex os

tn an

ge rta

un

spé

vo

ur

to

ur .

ai d

te

e

A

e rd b u r r i q u re e ra.

......

d’a l ce ll t

L’av e Ale xe n t

.......... ....

201 3. J I t i ré s ave

................ ..... ....

er

. ......

d re v o t re uil à ce

Si

ts

ho

AKE en la V de toute rt nt à sa an t e n ç que.

an

’e

6

e jouer d us vous pren p.2 o v nvie vous p d

aussi us as, vo à-b l s vou

en

Si pour ce v o g e l c a pil y a c h a pi

le

au

.A er lis ré a se re s aut rê v e s d ’

es

ens e vo ez jetez un , e ir . t re

pr

ag

............. ....

r

........ 8 2 . p u s p ..

.................. . . . ...... . .. ....

leu rac r ls r l e u r s v o il pa u r s pe e l c

la ligne de d ép sur an t t , ô a t t re u r s e gl co , ta n t ôt a is v x de p

u

n

ro n s

ie . E n pa

p.4 ........... e . r nt la c hance .... u o t lien o n t e n t d’ê

oe

S’équipe

n c es,

ir les

p re n n

ev

en

r ie

se

ait

êve

a u t re

e le r

ef

ver . E l l e o ff r e

.............. .2 quelques mo ...

L

Et il faut p a

ou

puis ur toujours l’avent

PoVr.tAr.Ka.Eit p a

e.


portrait

Le soleil réchauffe la baie vitrée du petit aéroport de Tromso. Notre boucle est bouclée, Lu et moi avons rejoins notre point de départ laissé une semaine plus tôt. Je déguste un coca assis j’admir les montagnes enneigés qui s’étendent à l’horizon, derrière la mer. Le catalogue de vacance que je feuillette egraine le le fil d’un séjour oùu tout est prévu à l’heure, je songe à notre aventure pleine d’innatendu. Cette région je m’y aventurais pour la troisième fois en trois ans et pensais avoir découvert un raccourcis pour rejoindre Kilpisjarvi. Isa dit que c’est l’imprévu qui fait l’aventure. Reprenons par le début.


L’aventure


Nous retrouvons les ski les kites et les sacs à Tromso, excités comme des gamins, le tout compacté sur le dos nous partons chercher le bus qui relie Tromso à Kilpisjarvi. Il ne passe que de Juin à Septembre. Nous sommes en avril et nous somme stupéfaits. La seule solution qui limite les dégats c’est de rallier skibotn en bus dans deux jours puis de rejoindre le petit village de Kilpisjarvi en stop. Avec des sacs dont le volume approche les deux cents litres et nos ski. En attendant nous dormirons dans l’aéroport et nous visiterons Tromso.


Nous descendons du bus à Skibotn, il ne passera pas à notre retour alors il faudra faire tout le chemin en stop. Après une demi-heure de marche croulant sous le poids de notre équipement nous atteingons la bifurquation avec la route numéro huit qui part vers la Finlande à l’Est. Nous levons le pouce et un homme s’arrête pour nous embarquer jusqu’à Kilpisjarvi. Il insiste pour nous offrir du pain du fromage et une bière que nous dégustons avec ludo comme pour célébrer notre arrivée, enfin, dans le petit village. Après avoir passé la nuit sous un abris allongés sur la neige nous fonçons au supermarché pour acheter un traîneau. Pour un petit commerce j’avais était surpris par le nombre de modèles proposés lors de mes deux précédents passages ces deux dernières années, mais cette fois ils sont en rupture. Nous nous contentons de deux luges pour enfants sur lesquels nous disposons notre équipement et nous partons.


A Cahkaljarvi le vent fort est régulier je glisse à la voile à coté de ludo.


Par endroit Ludo patine sur ses peaux de phoque parfois il reste sur place et il fait les montées les plus raides en canard. Lorsqu’on s’apprecoit qu’une des peaux est montée à l’envers je suis hilare. Elle glisse au lieu d’accrocher dans un sens et freine au lieu d’aider dans l’autre. Après quatre heures de marche dans un style insolite, c’est peu dire mais Ludo reste imperturbable, joyeux toujours, nous appercevons la petite cabanne de Saarijarvi. Il n’y a personne. Le vent forcit et le ciel se dégage pour nous offrir une lumière magnifique sur les montagnes Saana, Jehkas et Sadgevarri. Je sors pour parcourir a toute vitesse le plateau tiré par la petite pulse deux de six mètres, Ludo prend ces photos. Puis nous rentrons nous mettre au chaud et nous nous couchons.


Le lendemain tout est blanc. Le vent puissant emporte les cristaux de neige dans un sifflement grave. A l’intérieur de la cabane le feu crepite dans le petit poêle à bois pendant que nous déjeunons.


Nous restons dans la région aujourd’hui par crainte de se perdre avec cet épais blizard. La petite voile reprend son vole dans l’aprèsmidi, nous nous baladons allentour. Le vent soufle en bourasques, Ludo s’accroche à la barre du plus petit des kite.


Sa petite envergure suffit à nous tirer tous les deux accroché à une cordellette.

Nous filons à travers l’immense plateau enneigé.


Le lendemain le vent est tombé. Le poêle est remplit de bois faire pour faire une toilette. Il fait bon à l’intérieur.

Quand le souffle du vent se fait sentir à nouveau la plus grande voile me tire sur les pentes de Salmivaara. Je m’élève pailisblement.


Ludo monte jusqu’au sommet à l’aide de ses peau remontés à l’endroit avec un rivet et deux visses que j’avais dans ma petite trousse de répaLudo monte jusqu’au sommet à de Salmivaara avec ses peaux réparés.


ration. Ce soir il y a du monde dans la cabane alors nous dormirons dans notre petite tente, bien au chaud dans nos duvets cumulus.


En ouvrant les yeux le matin le soleil colore déjà le ciel d’un bleu lumineux. L’immense troupeau de rennes est redescendu dans la plaine à quelques centaines de mètres de la cabane. Nous l’observons par les minces vitres pleines de givre de notre petit abri. Pas de signe du vent. Nous sommes si bien. Nous restons silencieux, allongés. Je prends quelques photos, Alex lit. Puis le vent se lève et nous repartons, excités par ce qui nous attend.

Ce soir il y a du monde dans la cabane alors nous dormirons da


ans notre petite tente, bien au chaud dans nos duvets cumulus.


Le vent n’a pas soufflé cette nuit et ce matin le soleil est partout, il fait bon. Nous repartons vers l’ouest pour atteindre Kilpisjarvi. Nous laissons nos deux luges à la station nous entassons tout notre équipement


dans le petit coffre du véhicule qui nous prend en stop. A skibotn nous remercions son conducteur et nous partons à la recherche d’un bivouac le long du magnifique delta de la rivière Hivgojhoka. Il est tard.


La rivière allimente le feu en bois flotté et il n’y a qu’un tout petit bras d’eau à franchir pour accéder à l’eau potable. Nous découvrons les allentour sans jamais etre repu du spéctale de la nature, jouant de temps à autre avec les petits iceberg déposé ça et là par la marée. Nous lavons notre linge et je tente meme une douche avec un sac étanche rempli d’eau tiède accroché à un arbre. L’eau n’à pas le temps de toucher couler au sol qu’elle est déjà geler, je cours me réchauffer près des flammes.


Le vent nous monte aux sommets. Cap au sud-ouest aujourd’hui, alors nous tirons des bords entre les crêtes et le lac en contrebas. La vue est particulièrement belle. Les sommets au loin déchirent l’horizon.


Les nuages tentent un assaut, engloutissant une partie du massif. Nous nous sommes sous le soleil. Toujours. Seuls au milieu de ces pentes magnifiques, vierges.


Les deux jours suivant passent paisiblement. Nous quittons notre bivouac sous la neige tot le matin. Nos dos supportent penniblement le poids des ski, du bivouac, la nourriture, les vetement et les kites. Nous avancons doucement. On sert les dents. A la petite station essence nous levons à peine le pouce que déjà, chanceux, une camionnette s’arrete. Les ouvrirer nous offre l’éspace de leur coffre immense pour installer notre équipement. Nous rentrons à Tromso. Nous occupons les deux jours suivant à découvrir la ville, je pense à mon petit garçon qui me manque tant. A lui peut-être ici, un jours, à son tour.


A vous de jouer Généralités: Kilpisjarvi est le point de départ de notre randonnée. Ce petit village est desservi toute l’année par un bus qui fait la liaison tous les jours depuis Rovaniemi et Kaajani où vous pouvez atterrir en toute saisons. Les horraires de bus sont proposés sur le site matkahuolto.fi. Pas besoin de visa pour les Européens. A Kilpisjarvi il y a un petit supermarché et un magasin de sport où vous pourrez faire vos provisions, acheter du gaz ou de l’essence pour votre réchaud. Pour planifier votre randonnée le site retkikartta.fi est une mine d’or.

La météo, la neige, le vent: Nous sommes partis début avril. La nuit il faisait autour de quinze degrés Celsius en dessous de zéro mais il aurait pu faire bien plus froid, comme ce fut le cas les années passés. La journée la température remontait autour de zéro. Le site yr.no offre des prévisions météorologiques détaillés et le site senorge.no donne des informations précieuses sur le manteau neigeux. Pour le vent la seule généralité que l’on puisse faire concerne les surprises qu’il nous réserve. Il peut changer en quelque instants.

Budget: 393€ sans les burgers Nos billets d’avion nous ont coutés 309€ plus 60€ pour emmener nos deux paires de ski. Le bus pour skibotn à couté 14€ payé en couronnes. La nourriture lyophylisé à été achetée en france pendant une promo (40€ chacun). Leboncoin vous permettra de trouver le reste pas cher.


S’or

ient

S’équipeR

Fr o GP ntale S Car GAR PETZ L t 5 p e GA MIN E i le M t I s l Mo it N H n Car tre G h ium al B te de ar m in o u la . rég ... io n

er

S’oOrSPgaREnYisEex

léue Poue se-

Sac S2 Sac étanche em g Sacs de ran e pr Ho u sse co m

Se déplacer:

Ski BLA CK DIAMMON D Gu r u Fix DY NAF I T TLT Sp ee d Pe a u x d e p ho que Co ll-Tex C hau ssu re DY NAFI T On e PX1F Bato n BLA CK DIAMM O N D E xp e d Kite FLYSU it io n RFER (pu ls e II 6 mè et sp ee d I tre s I I 1 5 et 1 9 mètre s) Har nais PE TZL Navah o M o u squeto ns CAMP P hoto n

bivoinuaSisc:ters Au MSR Tw

Abr i 120 0 Duvet CUMULUS Excuit ic m her X-T Matelas Neo air t Re chaud MSR wh isp erl igh 3 No urr itu re MX Plum Pelle à neige AR VA Sno w


r:

up r code s s ur

ps de cououps c co u

te

eu r co code coeuu ps d

de co ps r coupeu e coe

L T ik tre ka X x 3 P2 0 lt i. .. u ss o le Ge on n au

areher:rman Skeleto o l RécepLe at Pin amg rip Glue + g el Se pi co llant Duke-ta pe+s ente s Ficelle + su sp le Fil et aiguil n lo u bo V is et er Rivet à fra pp

loft : r e r ima l l p i n b e S’hdaoune Lofnodt Dri 3 ri 3

ers: 58L

D et i Do u g g e n nts /29 Falk e v e l t l s ro ga Ve tte T et so u se p o l Sa L 29 ck M o u le /29 i re / Po la r t /29 te g a ar d et c hi Svalb 2 t-s êtem e nt e fl ou v So u s- e et su r m fl M o uf

xo 2S 80L Y m ents OSPRE S2S t ve u d essio n

Se nourir:

Lyop hi lisée MX3 Ther mos 2L

Se soigner:

Brosse à de nt + de nt if ri ce Bo uc ho n d’orei lle et masque m in i savo n + serv iette S2S Stra pp + 4 co mpr esse + Bissep tin e Do liprane + Erce fu ri l + Co mpeed Crem e so laire + st ick lèvre

ir: Searseioluphvoten 0 0D o PENTAX K2 A pp TAX 12-24 Obj ectif PEN ium 12 pi le s Li th + 2 batter ie s GOPRO HD2 yo n Pa pier et cra


Saari  

test saari

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you