Page 1

aria MAGAZINE OFFERT

# 272 J U I N

2 0 1 7

INFLIGHT

NATURE / DÉCOUVERTE

EVASION / AILLEURS

SALECCIA L’ENCHANTEUR

LE FESTIVAL DES BOUGIES

PORTFOLIO / EXPOSITION

A GENDAS

ROBERT COMBAS

CORSE/CÔTE D’AZUR/PROVENCE/PARIS


pollinisateur de culture

ĂŠditions des immortelles www.ĂŠditionsdesimmortelles.com

Les ĂŠditions des Immortelles @ed_immortelles editions_des_immortelles


DU 10 AU 18 JUIN JOURNÉES NA ATTIONALES DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE. croix-rouge.fr


aria Fondateur Dominique Alfonsi

SARL KYRN EDITIONS Le Ricanto Ancienne route de Sartène 20090 Ajaccio e-mail:ariagenda@gmail.com

Sommaire Numéro 272 - JUIN 2017

AIR CORSICA

Les infos de la compagnie

6

Découvrez le monde avec Air Corsica - L’Edito - Bienvenue à bord Rendez vous partenaires... Directrice de la publication Rédactrice en chef

Sandra Alfonsi Direction technique Conception graphique

Jean Christophe Alfonsi Publicité

Kyrn Editions ariagenda@gmail.com Couverture Vue du Parc de Saleccia en Balagne ( Haute-Corse ) © Philippe Marini / Parc de Saleccia Maquette Kyrn Editions Imprimé par IAPCA

EVASION / AILLEURS

Khao Phansa, le festival des bougies

14

La Thaïlande est aujourd’hui un pays très touristique, renommé pour la beauté de ses paysages ou le raffinement de sa gastronomie. Ce royaume d’Asie du Sud Est, aux riches traditions culturelles, célèbre tout au long de l’année de nombreuses fêtes, connues ou moins connues, parmi lesquelles Khao PHansa, le Festival des Bougies. En 2017, cette fête spectaculaire, dont la date est fixée selon le calendrier lunaire bouddhiste, aura lieu le 9 juillet. NATURE / DÉCOUVERTE

Saleccia lʼenchanteur

18

Au coeur de la Balagne, à une encablure d’Ile Rousse, le Parc de Saleccia offre à ses visiteurs, sur sept hectares, la quintessence de la végétation corse et méditerranéenne, remarquablement mise en valeur par un paysagiste aussi passionné qu’inspiré… COUPS DE COEUR

A découvrir, à voir, à ne pas manquer...

25

PORTFOLIO / EXPOSITION

Robert Combas - Pas droit ! Le Domaine départemental de Chamarande, dans l’Essonne, à 35 kilomètres au sud de Paris, accueille du 1er juin au 1er octobre un évènement transdidisciplinaire exceptionnel - exposition, installation sonore, vidéo concert - autour du travail de l’artiste Robert Combas et de son « alter-ego » musical les « Sans Pattes ».

26

AGENDA

Corse

29

AGENDA

Provence

32

AGENDA La reproduction et l’utilisation, sous quelque forme que ce soit, des reportages et des informations, sont interdites. La société éditrice se réserve le droit de refuser tout ordre de publicité, annonce ou insertion sans avoir à justifier son refus. Les pages Air Corsica sont intégralement réalisées par la compagnie et sont sous sa responsabilité. Rédactrice en chef : Catherine Riera. Conception & réalisation graphique : Agence AGEP. Comité rédactionnel : Jean-Paul Filippini, Dominique Leca, Marie-Diane Leccia, Jean-Baptiste Martini, Michel Ponzevera et Ghislaine Sansonnetti. Photos Air Corsica : Alexandre Cadel, Michel Ponzevera, Roland Rouget.

Côte dʼAzur

33

AGENDA

Paris

34


EVASION / AILLEURS

LE FESTIVAL DES BOUGIES LA THAÏLANDE EST AUJOURD’HUI UN PAYS TRÈS TOURISTIQUE, RENOMMÉ POUR LA BEAUTÉ DE SES PAYSAGES OU LE RAFFINEMENT DE SA GASTRONOMIE. CE ROYAUME D’ASIE DU SUD EST, AUX RICHES TRADITIONS CULTURELLES, CÉLÈBRE TOUT AU LONG DE L’ANNÉE DE NOMBREUSES FÊTES, CONNUES OU MOINS CONNUES, PARMI LESQUELLES KHAO PHANSA , LE FESTIVAL DES BOUGIES. EN 2017, CET TE FÊTE SPECTACULAIRE, DONT LA DATE EST FIXÉE SELON LE CALENDRIER LUNAIRE BOUDDHISTE, AURA LIEU LE 9 JUILLET.

14

JUIN 2017


EVASION / AILLEURS

La vie traditionnelle en Thaïlande est rythmée de festivals

autres, pour se purifier et se porter chance mutuellement. Mais il

populaires et religieux qui apportent un peu de merveilleux dans

existe aussi d’autres festivals en Thaïlande, peut-être plus

le dur quotidien des populations rurales. Ces festivals interviennent

authentiques et plus magiques, tel Khao Phansa, le « festival des

aux moments clés du déroulement de l’année, annonçant la saison

bougies » , en juillet, qui se termine par une extraordinaire parade

des pluies (avril), l’ensemencement du riz (juillet) ou sa récolte

de chars somptueux, dans la ville d’Ubon Rachatani au Nord-Est

(novembre). L’eau et le feu y sont omniprésents, tout comme

du pays.

Bouddha dont la vénération assure au pays cohésion sociale et

Le « Festival des Bougies » intervient juste au début de la saison

respect des traditions. Les festivals se déroulent toujours sur

du riz, dont la culture s’étale de juillet à novembre, en principe

plusieurs journées : les premières sont dévolues aux cérémonies

juste après son ensemencement (si la saison des pluies ne connaît

liturgiques, au temple et en famille ; la dernière est une manifestation

pas de retard). Il correspond aussi à la période où les moines

joyeuse et collective, où le féerique ajoute à l’ivresse de la foule.

effectuent leur retraite de trois mois, au moment où les populations

Tous ceux qui ont voyagé en Thaïlande ont par exemple entendu

paysannes vont entièrement se consacrer à la production de

parler de « Songkran », une semaine de festivités qui, à la mi-

l’aliment de base du pays : le riz.

avril, accompagne le nouvel an Thaï et se termine par une

À cette époque, les Thaïlandais se rendent aux temples pour offrir

gigantesque fête populaire, où l’on s’arrose gaiement les uns les

luminaires et bougies, afin d’aider les moines à dissiper les ténèbres

JUIN 2017

15


EVASION / AILLEURS

dans leur retraite. Cette pratique ancestrale a pris dans la ville d’Ubon Rachatani une tournure particulière, donnant lieu à l’un des plus beaux festivals de Thaïlande : « le festival des bougies » Ce festival, qui se déroule sur trois jours, se termine ainsi par une fabuleuse parade de chars, ornés de sculptures grandioses et surprenantes, toutes réalisées en bougie ou recouvertes de bougie. Ces chef-d’œuvres, qui représentent des scènes de la mythologie Bouddhiste, ont été confectionnés durant l’année au sein de chaque temple, par les habitants et les moines, qui se livrent à cette occasion à une véritable compétition : celle du plus beau char ! Le résultat est étonnant de beauté ! La veille de la parade, les dizaines de chars ainsi confectionnés sont présentés de nuit à la foule, nombreuse, venue des quatre coins du pays pour se faire photographier aux côtés de ces splendides sculptures. Le lendemain matin, musique et danses traditionnelles accompagnent le défilé qui s’étale à travers la ville… Sans aucun doute, ce festival garantit l’émerveillement des petits et des grands ! ■ TEXTE ET PHOTOS LAURENT-JACQUES COSTA

16

JUIN 2017


Berny. pour DĂŠa Communication


NATURE / DÉCOUVERTE

SALECCIA L’ENCHANTEUR

Au coeur de la Balagne, à une encablure d’Ile Rousse, le Parc de Saleccia offre à ses visiteurs, sur sept hectares, la quintessence de la végétation corse et méditerranéenne, remarquablement mise en valeur par un paysagiste aussi passionné qu’inspiré… En bord de mer, dans un cadre idyllique, ce sont plusieurs dizaines d’espèces végétales exceptionnelles qui sont ainsi somptueusement présentées, déclinant à l’infini toutes les couleurs et toutes les senteurs du sud… Avant-gardiste, ce parc ouvert au public depuis le printemps 2005 n’a cessé d’évoluer - nouveaux parcours, expositions pédagogiques ou artistiques, ateliers, observatoire à oiseaux, espace boutique et restauration - tout en restant fidèle à son esprit d’origine et à son héritage agro-pastoral. Conciliant dimensions écologiques, esthétiques, pédagogiques et ludiques, l’endroit invite à une découverte enchanteresse, en symbiose avec la nature… Entretien avec Isabelle Demoustier, directrice du parc. JARDIN DES QUATRE COULEURS © PARC DE SALECCIA

INTERVIEW ISABELLE DEMOUSTIER ARIA -Tout d'abord, un peu d'histoire... Comment le Parc de Saleccia est-il né ? Isabelle DEMOUSTIER - Ce sont mes grands-parents maternels, Jean-Baptiste Acquaviva et Sabine Orticoni qui ont acquis le domaine de Saleccia dans les années 50. Le site a donné lieu à plusieurs projets, dont une « Cité des arts », mais aucun n’a vu le jour. De son cöté, à 24 ans, mon père, Bruno Demoustier, découvre la Corse. Il l’apprécie, y revient et rencontre Irène Acquaviva sa future épouse. Après des études d’horticulture et de paysage à l’Ecole Nationale Supérieure d’Horticulture de Versailles (ENSH), il s’installe définitivement en Balagne où il monte à Saleccia une OEUVRE DʼALEXANDRA GATTI © STÉPHANE GUIRAUD

pépinière destinée à produire les végétaux nécessaires aux jardins qu’il crée pour ses clients.

18

JUIN 2017


NATURE / DÉCOUVERTE

AGAPANTHUS AFRICANUS (AGAPANTHE) AFRIQUE DU SUD © PARC DE SALECCIA

NÉNUPHARS ROSES © PARC DE SALECCIA

NYMPHÉA PENSYLVANIA ( NÉNUPHAR ) © PARC DE SALECCIA

LʼESPACE MÉDITERRANÉE

ARIA - De quelle manière le parc a t'il été conçu et que peut-on

immortelles, arbousiers, buplèvre, cinéraire maritime, etc.) et des

y trouver ?

régions méditerranéennes du monde (grevillea, lantana, romneya,

Isabelle DEMOUSTIER- Suite à l’incendie de 1974 qui ravage cet

plumbago, ficoïdes, etc.) en complément de l’existant, création d’espaces

ancien domaine agricole et notamment les 1200 oliviers multi-

spécifiques comme l’ « Espace Méditerranée », les bassins ou encore

centenaires, Bruno Demoustier se lance dans la rénovation du

la première aire de jeu. Pour l’ouverture nous avons créé et placé le

site, greffant les oliviers repartis de souche, remontant les murets

long des chemins trente panneaux relatant l’histoire du domaine et

éboulés et effectuant diverses plantations. Ainsi il ouvre les

décrivant les principaux végétaux du maquis (origine, mythologie et

chemins qui sont ceux qu’empreinte aujourd’hui le visiteur.

utilisations). Une signalétique permet également aux visiteurs

Lors d’un repas de famille en 1997, nous soulevons la question

d’identifier les végétaux. Depuis l’ouverture au public, les aménagements

de la destination de ce lieu. C’est là que surgit l’idée de créer un

paysagers se poursuivent (« Jardin des quatre couleurs », « Passage

jardin ouvert au public, la Corse étant la seule région qui en est

des Lauriers-roses nains », etc.) ainsi que les espaces thématiques

alors dépourvue. S’en suivent huit années d’aménagement paysager:

et culturels comme l’aire de jeu pour les enfants, l’enclos des animaux,

plantations de végétaux du maquis (myrtes, filaires, romarins,

l’observatoire à oiseaux, la tente d’exposition…

© MARIE-CHRISTINE DEMOUSTIER

JUIN 2017

19


NATURE / DÉCOUVERTE

PLUMBAGO CAPENSIS ( DENTELLAIRE DU CAP ) © PARC DE SALECCIA

OEUVRES DʼALEXANDRA GATTI © STÉPHANE GUIRAUD

NERIUM OLEANDER « RUBIS CORSE « ( LAURIER ROSE ) OBT B. DEMOUSTIER © PARC DE SALECCIA

INTERVIEW ISABELLE DEMOUSTIER

de lui-même puisqu’il s’agit d’espaces paysagers. Le côté ludique s’est invité au fil de la réflexion sur l’ouverture au public et nous cherchons continuellement à le développer. Il faut bien imaginer que ces différentes dimensions ont eut le temps de murir dans

ARIA - Saleccia, parc « précurseur » , a probablement aussi été

notre esprit durant les huit années qui ont précédé l’ouverture !

le premier espace de ce genre en Corse à associer « dimensions

20

juin 2017

» esthétiques, écologiques, ludiques et pédagogiques. Cette

ARIA - À quels types de publics vous adressez vous ?

articulation fut elle une évidence pour vous dès le départ ? Est-

Isabelle DEMOUSTIER - Au-delà des passionnés de jardins, le

elle l'expression d'une philosophie, d'un engagement ?

parc s’adresse vraiment à tous les publics, à moins de ne pas

Isabelle DEMOUSTIER - La dimension écologique fait partie de

aimer la nature, et chacun peut y trouver son bonheur. C’est un

la motivation initiale (préservation face aux incendies et à

lieu où la beauté s’accorde à une grande sérénité et on peut y

l’urbanisation) de même que le coté pédagogique car nous

venir aussi bien seul qu’à plusieurs. Les familles aussi l’apprécient

souhaitions faire découvrir ou redécouvrir les plantes du maquis

particulièrement grâce aux supports de jeux proposés pour la

dans leurs diverses dimensions (ornement, remèdes, utilisations

visite et aux espaces pour les enfants. Nous recevons aussi bien

ancestrales,…) ainsi que le petit patrimoine rural et la vie qui s’y

des individuels que des groupes (scolaires, touristes), francophones

rattachait dans les siècles passés. Le côté esthétique s’est imposé

ou non (plan et panneaux sont en Français et en Anglais).


NATURE / DÉCOUVERTE

VUE AÉRIENNE DU PARC : ESPACE MÉDITERRANÉE, BASSIN ET OLIVERAIE © BALLOIDE / CORSE AÉROVISION

DELOSPERMA COOPERI ( FICOIDES SUR LʼESPACE MÉDITERRANÉE ) © PARC DE SALECCIA

E. MYRSINITES © PARC DE SALECCIA

BASSIN © MARIE-CHRISTINE DEMOUSTIER

ARIA - Quelles sont les axes de découverte ou les nouveautés

ateliers pour les adultes tous les samedis ( hors juillet et août ).

proposées aux visiteurs cette année ?

Accompagnés par des professionnels, on peut s’y initier à la

Isabelle DEMOUSTIER - Cette année nous accueillons deux

permaculture avec le paysagiste-jardinier Patrick Perrin, à la peinture

expositions. La première, de l’artiste Alexandra Gatti, intitulée«

à l’aquarelle avec Pascale Milanini, aux baguettes de sourciers avec

Plantes, animaux, fées », est constituée de sculptures en fil de fer à

la géobiologue Cécile Jolin, ou encore à l’aromathérapie avec la

découvrir le long des chemins. Elle était initialement prévue jusqu’en

distillatrice Virginie De Bruyn. Coté botanique, on attend avec

mai mais devant l’enthousiasme des visiteurs nous avons décidé

impatience la floraison des agapanthes originaires d’Afrique du sud

d’en conserver une grande partie durant toute la saison. La seconde

plantées l’année dernière. Les 750 pieds, dans 35 variétés différentes,

est une exposition photographique sur un oiseau endémique « La

devraient permettre de découvrir leurs belles inflorescences en

Sittelle Corse », en partenariat avec l’Association Oiseaux de Corse.

ombelles de mai à octobre et apporter une touche colorée

Elle fait écho à l’observatoire à oiseaux où l’on peut découvrir les

supplémentaire aux multiples teintes de verts des arbres, arbustes

principaux oiseaux de la région grâce à des textes et des photos.

et plantes vivaces du parc. ■

Côté « ateliers » nous proposons, en plus des habituels ateliers pour les enfants les mercredis et jeudis durant les vacances, des

PROPOS RECUEILLIS PAR SANDRA ALFONSI INFORMATIONS UTILES WWW.PARC.SALECCIA.FR

JUIN 2017

21


Co

rs

PUBL PUBLII INFO INFORMATION RMA AT TION ic a Su tta na

2 2A

VIAGHJÀ VIAGH JÀ da paesi à paesi paes i

U tetterritoire Un tere rr i tto irree na nnature a ttur tuurre Traditionnellement, T rraditionnellement, raditi dans les esprits, le territoire territoire de la Corse-du-Sud évoque évoque la nature, nature, environnement préservé, préservé, la montagne et ses randonnées emblématiques, le soleil, un environnement paysages variés ... Les Les hommes ett les ffemmes les activités aquatiques et le littoral, des paysages eemmes territoire, au delà des clichés, ont engagé une démarche démarche de développement développement de ce territoire, yme de protection protection et de touristique durable pour que cet espace soit également synon synonyme l’espace, fonctionnalité o valorisation des patrimoines, de gestion des sites, de multif multifonctionnalité de l’espace, découverte, d’initiation et d’accompagnement d’accompagnement des pratiquants de sports de nature, nature, de découverte, offre adaptée à tous les types de public notamment familial. d’ offre territoire, vous vous pourrez pourrez pratiquer des activités diversifiées: diversifiées: de la Au coeur de ce territoire, découverte du patrimoine à partir des itinéraires itinéraires de randonnée jusqu’aux jusqu’aux sports les découverte vateurs. La randonnée pédestr de une part pr épondérante. M aillant le plus no novateurs. pédestree gar garde prépondérante. Maillant territoire de Corse-du-Sud, diff fér é ents types de sentiers vous vous sont proposés, proposés, adaptés territoire différents onti, rréseau éseau Da P aesi à P aesi ffféérents publics: GR 20, 20, Mare Mare à Mare Mare et Mare Mare è M aux diff différents Monti, Paesi Paesi et les Str adi Antichi Stradi Antichi.. L vec l’l’ensemble ensemble des acteurs, Lee Département de la Corse-du-Sud, en concertation aavec a placé l’l’environnement environnement et la maîtrise des activités de pleine natur naturee au centr centree de la démar che de développement développement qu’ elle a impulsée dans les territoir es ruraux. démarche qu’elle territoires

Les Stradi paesi»» ffont entree les villages et L es Str adi Antichi et les sentiers «Da «Da paesi à paesi o ont le lien entr territoires construiree de façon cohér cohérente les territoir es donnant l’l’occasion occasion aux visiteurs de construir ente leurs parcours découverte déambulations et leurs par cours de découv erte de la Corse-du-Sud.


Co

rs

PUBLII INFO PUBL INFORMATION RMA AT TION ic a Su tta na

2A

VIAGHJÀ V AGH JÀ da paesi à paesi paes i

I stradi sts trtr adi aantichi n tit ch i L Les es Str Stradi adi Antichi sont des grands ax axes es de pr promenade omenade et de randonnée traversant traversant les territoir territoires es par des cheminements traditionnels qui constituaient autant de zones zones d’échanges d’échanges entr entree les communautés villageoises. P Parcours arcours entre entre plaine et montagne, les Stradi Stradi Antichi permettent la découverte découverte du patrimoine rural et des activités économiques. Patrimoine Patrimoine de travail travail à tra travers vers les air aires es à blé, ffontaines, ontaines, o on cultur cultures es en terrasses..., patrimoine natur el aavec égétation et les cultur naturel vec les es diff différents fér é ents étages de vvégétation cultures es associées, patrimoine historique avec avec des sites de toutes époques, patrimoine immatériel à travers travers légendes et traditions, exploitations exploitations agricoles, activités de pleine nature,... nature,...

RECOMMANDAT RECOMMANDATIONS TIONS Lorsque Lorsque vous vous vous vous engagez sur un sentier ou souhaitez pratiquer une activité de pleine natur nature: e: - Vérifiez Vérifiez qu’il est adapté à votre votre niveau niveau et votre votre activité - Assurez-vous Assurez-vous de disposer d’un équipement adapté et d’eau d’eau - Informez-vous Infformez o -vous sur les conditions météorologiques météorologiques Respectez propriétés opriétés privées, privées, les cultures, cultures, les troupeaux troupeaux -R espectez les pr territoiree et les usagers du territoir LE E 112 EN CAS D’URGENCE COMPOSEZ L


Co

PUBLII INFORMATION PUBL INFORMA AT TION rs

ic a Su tta na

2A

VIAGHJÀ VIAGH JÀ da paesi à paesi paes i

Daa ppaesi D ae ssi à ppaesi... ae ssi... L Lee maillage inter inter-villages -villages «Da « paesi à paesi»» constitue l’l’essentiel essentiel des sentiers inscrits au Plan Départemental des IItinéraires tinéraires de Pr Promenade omenade et de Randonnée (P P.D.I.P.R). (P.D.I.P.R). veulent accessibles au plus grand nombr Ces chemins se veulent nombree et doiv doivent ent permettr permettree à un public familial notamment de pratiquer la promenade promenade en découvrant le patrimoine mais aussi en rrencontrant encontrant les hommes et les ffemmes emmes pr présents ésents sur les territoires territoires et les activités qu’ils y développent. développent. Au coeur des villages, vous découvrirez savoir-faire vous découvrir ez les sa voir-faire et les usages qui ont traversé traversé les ans et ont été adaptés à la vie d’aujourd’hui. d’aujourd’hui. Au fil de vvotre otre cheminement, vvous ous pourr pourrez ez rrencontrer encontrer ceux qui entr entretiennent etiennent ces espaces, protection environnement du Département de la Corse-du-Sud agents de pr otection de l’l’environnement au service de leur territoir territoire. e. Vous découvrirez paysages très montagnards ds Vous découvrir ez également des pa ysages tr ès variés: des espaces montagnar aux espaces littoraux, des suberaies aux fforêts orêts de conif conifères, ères, des zzones ones humides aux maquis,... Suivez culturelle elle en toute sécurité. Suiv ez balisage et panneaux pour une randonnée cultur

LE BALISAGE DES SENTIERS DU P.D.I.P.R. Sentier da paesi à paesi Strada Antica Mare a Mare Mare e Monti

GR 20


COUPS DE

cŒur À N E

CARNAVAL D’AJACCIO 2017 CA R N AVA L I D’A I ACC I U 2017

Il revient ! Après une première édition couronnée de succès l’année dernière, le Carnaval d’Ajaccio est de retour les samedi 1er et dimanche 2 juillet 2017 ! Sa Majesté Carnaval P sera encore un personnage emblématique de l’Histoire A ajaccienne ( devinez qui… ) mais cette fois-ci la mer, S environnement naturel de la cité impériale, sera particulièrement mise à l’honneur. Rien d’étonnant sans doute au coeur de M l’une des plus belles baies du monde et de ses célèbres plages, labellisées cette année Pavillon Bleu… Riches en A nouveautés en tout cas, les concerts, les défilés, les spectacles, N les animations et le village pour enfants, les parades de Q chars et de grosses têtes permettront à petits et grands de U passer un week-end festif haut en couleurs dans toute la E ville… Au programme notamment, un Corso composé de 18 chars en cours de préparation….et 500 R artistes dont le talent offrira de véritables moments de féérie… Le Carnaval d’Ajaccio reste un moment de joie collective qui mobilise toutes les énergies positives et créatives : ainsi, ces dernières semaines, plusieurs écoles de la ville et des communes environnantes - Appietto, Sarrola, Afa, Cuttoli, Bastelicaccia - se sont elles impliquées dans la fabrication de masques pour célébrer cet évènement exceptionnel… Dans la cité impériale, pour réaliser cette opération, la Ville d’Ajaccio a fait l’acquisition de moules réalisés à partir de sculptures et les animateurs des centres de Loisirs ont reçu l’an dernier, une formation spécifique de carnavaliers professionnels venant de Nice. Les enfants peuvent ainsi s’initier à cet art ancestral grâce à la technique de la « cartapista » (papier mâché). Ce qui permet en même temps de les sensibiliser utilement aux problématiques environnementales et au recyclage : le papier servant à fabriquer les masques provient en effet des journaux conservés et stockés chaque jour par les services de la ville afin d’être réemployés dans les moules du carnaval ! Les masques réalisés pour cet (éco)carnaval défileront en juillet dans les rues d’Ajaccio, représentant des personnages ou des sujets aux accents « nustrale »… A ne pas manquer donc, ce grand week-end de festivités pour tous, dont le programme réserve encore de très belles surprises ! INFORMATIONS WWW.AJACCIO.FR

À V O I R

MAISON ABANDONNÉE ( VILLA CAMELINE ) DES NOUVELLES DE NOS CONTRÉES OBSCURES

Au coeur de Nice, la Maison Abandonnée ( Villa Cameline ), est un lieu d’exposition décalé, au charme délicieusement désuet, ouvert aux artistes les plus pointus de l’art contemporain depuis 14 ans. Cette jolie villa datant du début du © VILLA CAMELINE.FR siècle dernier a été abandonnée pendant une quinzaine d’années : taguée, squattée, puis réinvestie par un couple de particuliers, Hélène et François Fincker, elle est actuellement conservée « dans son jus » et les artistes qu’elle reçoit doivent s’adapter à cette atmosphère particulière, aux antipodes d’une« white box » à la froideur clinique. Espace totalement privé, inauguré en 2003, la Maison Abandonnée s’est donné pour vocation la promotion « active » des formes plurielles et transdisciplinaires de la création actuelle. Dans cette perspective, elle accueille, d’avril à octobre, au rythme de 3 à 5 par an, des expositions temporaires, des présentations monographiques ou des projets thématiques. Commissaires indépendants et artistes - plus de 150 à ce jour - sont ainsi invités à explorer la diversité des champs de la recherche artistique contemporaine, tout en proposant ou en provoquant des expériences nouvelles. La Maison Abandonnée [Villa Cameline] est également le siège de l’association Botox[s] Alpes Riviera qui fédère les lieux de l’art contemporain sur la Côte d’Azur et organise tous les ans à Nice l’événement « Les Visiteurs du Soir ». Après un « Cabinet Utopique » au mois de mai, la Maison Abandonnée nous donne à voir, du 2 juin au 5 juillet, sous le titre « Des nouvelles de nos contrées obscures », une présentation articulée autour des travaux de Jordan Pallages, Anne Favret et Patrick Manez. Deux générations d’artistes se rencontrent et se retrouvent sur le projet commun de déployer dans l’espace original de la Maison Abandonnée une exposition collective qui traite d’horizons utopiques, dans laquelle le lieu d’accueil joue le rôle d’un troisième élément signifiant et stimulant. Ce voyage évolutif dans des cartographies mentales et artistiques, certes intimes mais aussi inclusives, invite le visiteur à s’y projeter, dans l’ambiance propice d’une maison ouverte décidément très inspirante… INFORMATIONS WWW.VILLACAMELINE.FR

À

PHOTOMED 2017

Depuis sa création par Philippe Heullant et Philippe Sérénon, le festival Photomed, comme son nom l’indique, s’attache à décrire et à suivre les évolutions sociétales de l’espace méditerranéen par le bais de la photographie. Il s’est imposé au fil des ans comme un formidable vecteur de promotion de la vitalité, de la créativité et de la diversité des photographes originaires de la Méditerranée ou travaillant sur des thématiques associées. Plus de 300 d’entre eux ont ainsi été exposés, composant un tour d’horizon artistique et géographique exceptionnel, avec une immense variété de styles et de sujets, allant de l’actualité à l’architecture en passant par la culture, l’identité, les relations humaines ou les tensions géopolitiques… L’année 2017 marque une nouvelle étape, avec l’extension du festival à Marseille. En effet, outre Sanary-sur-Mer - son « berceau » l’Île de Bendor et l’Hôtel des Arts de Toulon, Photomed investit pour cette 7e édition des lieux culturels emblématiques de la cité phocéenne comme la Friche la Belle de Mai, le Mucem, la Villa Méditerranée et le FRAC, sans oublier à Toulon le Liberté, scène nationale dirigée par Charles Berling. Avec cette dimension « territoriale » supplémentaire, Photomed poursuit son ancrage sur les deux rives de la Méditerranée : en effet, il est devenu le premier festival de photographie du Proche-Orient depuis son installation à Beyrouth, capitale du Liban, il y a quatre ans, « maillant » ainsi l’orient et l’occident de Mare Nostrum en ses deux extrémités. Extension géographique certes mais aussi extension temporelle : cette édition 2017 démarrée le 17 mai se clôturera le 13 août, permettant aux visiteurs de profiter pleinement des expositions, vingt-deux au total réparties sur l’ensemble des sites varois et marseillais. En ce qui concerne la programmation, deux axes se dessinent : le premier, à Marseille, met en avant les villes méditerranéennes dans leur dimension architecturale et humaine, avec une approche sensible, intime, qui exprime un ressenti plus que la traduction visuelle d’un constat sur des univers en mutation: Alger, Beyrouth, Eboli, Marseille et Tanger sont ainsi au centre de regards croisés très personnels. Le second, véritable fil conducteur de la programmation varoise, est l’exploration des rapports que nous entretenons au quotidien avec notre environnement de coeur et de proximité, qu’il soit naturel, urbain, maritime, ou tout simplement familial, à travers des parcours totalement différents, qui alternent témoignages, perception presque métaphysique de l’espace et des lieux, vision transcendée et ethnologie… PROGRAMME COMPLET ET RENS WWW.FESTIVALPHOTOMED.COM

D É C O U V R I R

À V O I R

VIES D’ORDURES DE L’ÉCONOMIE DES DÉCHETS

Au coeur de Marseille, face à la mer, le MuCEM ( Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée ) propose jusqu’au 14 août une exposition originale intitulée Vies d’ordures De l’économie des déchets. Autour d’un thème de société de plus en plus préoccupant, celui du traitement des ordures et autres déchets générés par les activités humaines, cette présentation en forme de parcours autour de la Méditerranée s’interroge sur nos modes de vies contemporains, les bouleversements environnementaux qu’ils induisent et les différentes manières dont nous pouvons, chacun à notre niveau, essayer d’en atténuer l’impact négatif sur la planète. Le tour d’horizon offert ici par le MuCEM est passionnant : grâce à un immense travail d’enquêtes-collectes sur le terrain - une méthodologie qui constitue en quelque sorte la « marque de fabrique » du musée - le visiteur peut découvrir des documents, des objets, des films ou des photographies réalisées à Casablanca, Naples, Marseille, Tirana, Istanbul, Le Caire et Tunis, ainsi que des objets, documents, cartes ou schémas issus des collections du Mucem et de musées d’ethnographie comme le musée du Quai Branly ou le musée de Guatelli dans la région de Parme. La scénographie met en espace six sections thématiques, explorant les façons de ramasser, de trier, de stocker, de recycler, de réemployer, d’enfouir, de réduire, de composter ou d’incinérer en donnant des exemples concrets parfois surprenants. L’exposition est complétée, tout au long de sa durée, par des dispositifs pédagogiques spécialement conçus et ponctuée par de nombreux temps forts - conférences, projections, débats - qui aident également à comprendre et à approfondir un sujet qui nous concerne absolument tous. INFORMATIONS WWW.MUCEM.ORG

JUIN 2017

25


PORTFOLIO EXPOSITION

© Robert COMBAS

© Robert COMBAS

26

JUIN 2016

© Robert COMBAS


PORTFOLIO EXPOSITION

ROBERT COMBAS - PAS DROIT !

L

e Domaine départemental de Chamarande, dans l’Essonne, à 35 kilomètres au sud de Paris, accueille du 1er juin au 1er octobre un évènement transdidisciplinaire exceptionnel - exposition, installation sonore, vidéo concert - autour du travail de l’artiste Robert Combas et de son « alter-ego » musical les « Sans Pattes ». Très justement intitulée « Pas Droit ! » cette présentation inédite convoque allègrement les multiples facettes de l’univers décalé, exubérant, impertinent et fort peu protocolaire de Robert Combas, né à Lyon en 1957. Considéré aujourd’hui internationalement comme une figure majeure de l’art contemporain, cet artiste déconcertant décline

depuis quarante ans la liberté d’expression créative sous toutes ses formes : mobilier « déjanté » présenté dans l’installation « Meubles de circonstance », nouvelles toiles « Tapis » foisonnantes, créations plastiques des plus récentes, performances mais aussi environnement sonore et projections d'images monumentales sur le patrimoine du site historique et classé - de Chamarande avec Les Sans Pattes - le duo qu'il compose avec l'artiste plasticien Lucas Mancione - en sont autant d’éloquents exemples. Plus de 200 oeuvres surprenantes animent ainsi le décor classique et raffiné du domaine, en un mélange des styles généreux et poétique. Informations www.chamarande.essonne.fr

Tapis © Rober COMBAS JUIN 2016

27


PORTFOLIO EXPOSITION

Tapis Lune Soleil © Robert COMBAS

Tapis © Robert COMBAS

Atelier Robert Combas © Robert COMBAS

© Robert COMBAS

28

JUIN 2017

Les Sans Pattes ( Lucas Mancione et Robert Combas ) © Robert COMBAS


AGENDA CORSE ■ AJACCIO ■ ÉVÉNEMENT / MUSIQUE

(

ARIA JUIN 2017

) ■ AJACCIO ■ MUSIQUE / CONCERT

LE 13 JUIN À 20H30

Neapolis Ensemble Trois siècles de musique populaire à Naples

En prélude à la grande exposition de l’été au Palais Fesch à partir de juin 2017, consacrée à Caroline Bonaparte qui régna sur Naples après son frère Joseph et avant son mari Joachim Murat , Ajaccio se donne un air napolitain … Le Neapolis Ensemble fait revivre les chants traditionnels napolitains et se donne la liberté de la modernité. Voix Maria Marone, Guitares Marcello Vitale, Violoncelle Wally Pituello, Mandola Marcello Gentile, Flûtes Fabio Soriano, Percussions Raffaele Filaci. Flûtes, guitares, mandolines, percussions et surtout la voie sensuelle chaude et lumineuse de Maria Marone, et cinq musiciens revisitent un répertoire plein de rythmes et de couleurs. (…) affaires de brigands, de luttes sociales, de bains sanglants durant l’unification italienne ou d’amours impossibles… C’est toute l’histoire d’une cité qui se raconte avec grâce et fait vibrer la salle au rythme de la démesure napolitaine. « Ce spectacle prodigieux nous rappelle que les Napolitains sont, comme les Russes, faits de violentes contradictions émotionnelles, tout à la fois remplis d’exaltation, puis d’un coup, capables de sombrer dans une humeur noire qui nous arrache des larmes. Superbe ! » ( Le Figaro ) Espace Diamant, bd Pascal Rossini - Renseignements 04 95 50 40 80 ( ou 86 )

LE 9 JUIN À 20H30

)

Jakez Orkestra Le Jakez Orkeztra a bientôt 10 ans. Autour de Jacky, Breton exilé en Corse, on retrouve des têtes connues de la scène musicale insulaire : Célia Picciocchi (trio Elixir, Petru Santu Guelfucci, Voce Ventu…), Jean Castelli (I cantelli, I surghjenti…), Pierre Michelangeli (Tapage Nocturne, Qui…). Trois albums (Léon, Byzance, Fol) rassemblent leurs chansons en français dont l’inspiration puise autant dans le répertoire des « boss » (Brel, Brassens…) que dans celui des Négresses vertes et autre Louise attaque. Alors oui comme on l’imagine le son est acoustique, un peu tzigane, un peu celtique et les envolées de violon se mêlent à la contrebasse ou l’accordéon. Mais attention, au détour d’un virage l’orage peut gronder et le monde basculer dans des éclairs saturés. Rap acoustique, jazz qui zozote..., une énergie drôle et poétique à la fois... C’est le Jakez Orkeztra. Scenina, 15 bd Maglioli - Renseignements 09 63 21 93 99

■ AJACCIO ■ EXPOSITION © XDR

(

29

(

DU 30 JUIN AU 2 OCTOBRE

)

Caroline, soeur de Napoléon, reine des arts

D’un tempérament extrêmement complexe et difficile à cerner, Caroline séduit par sa beauté, sa culture et son esprit, mais aussi grâce à une profonde intelligence politique, reflet d'une ambition, celle d'une place qu’elle estime être à la hauteur de son rang et de sa personnalité. Napoléon affirma à cet égard : « De toute ma famille, c’est celle qui me ressemble le plus. » Et, si son habileté politique a beaucoup été décriée, sa vive intelligence, sa grande culture littéraire, son rapport avec la sphère artistique et ses talents de mécène et de collectionneuse ont quant à eux longtemps été occultés. Si cette exposition entend mettre à l'honneur la petite sœur de Napoléon, souvent considérée comme la « capricieuse », c'est avant tout pour offrir le panorama le plus large possible du goût d'une époque et pour redonner à Caroline Murat la place centrale qu'elle mérite, celle de souveraine d'un point de vue tout autant politique qu'artistique. En tant que princesse puis reine étincelante, malgré un destin presque tragique, elle incarne l'époque virevoltante où elle a vécu et qui lui a permis tout autant d'encourager la création que de jouer du luxe, du raffinement et des stratégies du pouvoir. Le parcours de l'exposition est divisé en cinq sections et sera jalonné par tous types d’œuvres et d’objets, provenant des collections du Palais Fesch et du Mobilier National, mais aussi de prêteurs français et étrangers, collectionneurs privés ou grandes institutions (musée du Louvre, château de Versailles, musée de Capodimonte de Naples, etc.). Palais Fesch-musée des Beaux-Arts, 50-52 rue cardinal Fesch - Renseignements 04 95 26 26 26

■ AJACCIO ■ EXPOSITION

(

JUSQU’AU 9 JUILLET

)

NOTABLES DU SECOND EMPIRE - NAPOLÉON III ET LA CORSE ●●● « L’exposition Visites impériales, Napoléon III et Eugénie à Ajaccio, présentée

à la Maison Bonaparte au printemps 2012, avait donné une idée de la bienveillance de ces souverains envers la Corse, et de l’empreinte durable que cette visite prestigieuse avait laissé dans la mémoire ajaccienne. À cette occasion, nous avions entrevu l’importance du rôle de Napoléon III dans le développement et l’enrichissement de la Corse au XIXe siècle d’une part, et d’autre part l’importance des grandes familles de notables qui entouraient le souverain et dont la prééminence dans la société corse allait perdurer jusqu’à la Première Guerre mondiale. Ce sont cette sollicitude impériale et cette implication des élites insulaires dans l’avenir de l’île que nous évoquons cette fois.Nous avons mis l’accent surtout sur les grandes familles du sud. Le Musée de Bastia ayant programmé une exposition sur le second Empire dans les prochaines années, il sera plus à même de valoriser le rôle de ces Gavini, Casabianca, Orenga, Valery, Piccioni et autres notables du nord de la Corse que nous avons néanmoins effleurés dans notre propos. Auparavant ? un exceptionnel XVIIIe siècle que l’on a pu qualifier de Siècle d’or de la Corse : la révolte contre Gênes, les grands généraux de la nation, le royaume de Théodore de Neuhoff, l’État et la constitution démocratique de Paoli, la naissance de Napoléon Bonaparte... Excusez du peu : la Corse sort de la périphérie de la Méditerranée pour entrer avec fracas dans l’histoire européenne ! Ce qui marque avant tout le Second Empire en Corse, ce sont dix-huit

années de paix associées à un intérêt réel du souverain, un Corse de nouveau ! aux destinées de l’Île. Jamais jusqu’à cette période, la Corse n’aura connu pareille prospérité : la sollicitude impériale, le développement de l’île encadré par des fonctionnaires compétents, par des élites capables et soutenues, par des études et des rapports de grande qualité, par des investissements financiers conséquents, par des réalisations structurantes : routes, ports, chemins de fer... la Corse entre dans l’ère industrielle. Sa démographie double, au moins dans les principales villes, son agriculture se modernise, et l’on voit se développer tant des activités artisanales et manufacturières de qualité, qu’une implication dans de grands projets métallurgiques. C’est le temps de ces Abbatucci, Conti, Baciocchi, Ornano et Franceschini-Pietri que nous évoquons ici. C’est aussi une période de mutation culturelle intense : la Corse tourne le dos à l’Italie pour se rapprocher du continent français. Cela ne se fait pas sans heurts, tant les circuits avec l’Italie étaient anciens, et ils ont été réactivés par l’arrivée massive d’intellectuels italiens proscrits durant la Restauration. Mais ces rapports sont différents selon les secteurs : si la langue française, les institutions culturelles (opéras, théâtres et musées) s’engagent résolument dans la voie de la francisation, la réalité est différente dans le domaine de l’architecture : le modèle italien prédomine, parce qu’il règne aussi sur l’enseignement des BeauxArts à Paris ». (Jean-Marc Olivesi Conservateur en chef ) Musée national de la Maison Bonaparte, rue Saint-Charles - Rens 04 95 21 43 89


30

AGENDA CORSE

ARIA JUIN 2017

■ LEVIE ■ EXPOSITION

(DU 1ER JUILLET AU 30 SEPTEMBRE) ■ BASTIA ■ THÉÂTRE

(

LE 9 JUIN

)

Mario Sepulcre - Vanités

J’ai pas à vous parler

Cette exposition est l’occasion de découvrir ou de re - découvrir l’univers créatif de l’artiste peintre Mario Sepulcre, une partie de son univers original qui célèbre la permanence des choses et l’illusion du réel. Création qui révèle la profondeur de l’âme- ou le néant- sous l’apparence, la surface du réel. Trente toiles. Des huiles sur toile, des grands formats (100x120, 150x150), quelques triptyques… Et des citrons. Vestiges du bonheur perdu. Citron, obsession. Des œuvres inspirées à la fois par les pensées métaphysiques du XVIIème siècle et de l’hindouisme, la mythologie grecque, l’Ancien et le Nouveau Testament. Œuvres inspirées où, au-delà de l’apparence, tout se joue dans l’inconscient pour révéler l’absolu. Musée départemental de l’Alta Rocca - Renseignements 04 95 78 46 34

Une pièce de Jérôme Camilly. Dramaturgie Paul GrenIer et Eric Patris. Mise en scène Paul GrenIer. Une coproduction Le Thé à Trois et centre du Sport et de la Jeunesse de Corse. Le metteur en scène Paul Grenier nous parle de son travail sur ce spectacle : « pendant un an, au cours de maraudes de nuit, dans les squats, dans ces lieux à l’écart où ils se retrouvent, le soir, dans ces bistrots improbables qui leur servent d’abri, l’écrivain Jérôme Camilly a côtoyé ceux qu’on appelle « les nouveaux pauvres », pour essayer de comprendre ce dérapage. Plus qu’une enquête, cette quête a donné lieu à la parution d’un livre « paroles de précaires ». Or l’homme de lettres n’a pas voulu en rester là. Animé par le désir de faire entendre ces « sans voix », il s’est mis à rêver, au fil de nos rencontres théâtrales – de plus en plus amicales – à un nouvel espace d’expression. Il restait à trouver un nouveau langage. Car au théâtre, on joue (à) la vie. Le travail de recherche sur le plateau, avec six comédiens et un musicien à l’engagement et à l’enthousiasme remarquables, dans ce lieu de tous les possibles, nous a amenés loin de ce qui aurait pu relever d’un documentaire pour créer, au seuil de la réalité, cette fiction bouleversante. » Centre Culturel Alb’Oru, rue St Exupéry - Renseignements 04 95 47 47 00

■ GALERIA ■ ÉVÉNEMENT / FESTIVAL

Galeria Biker Bay 2017 Les 3,4 et 5 Juin 2017 plongez dans l’univers de la Kustom Kulture avec le Galeria Biker Bay, Festival de Motos de Corse …Au programme de cette 3ème édition : l’incontournable Savage Bike Show; du stunt de jour … comme de nuit ! Des univers musicaux différents chaque soir : charleston, le lindy hop, rockabilly, rock, hard rock ....Un village d’exposants; un défilé Kustom Kulture. Et pour que la fête soit parfaite, quelques surprises ! Mais le clou du spectacle, ce sont encore et toujours les milliers de motos qui convergent le temps d’un week end dans ce petit coin idyllique de Corse : trois jours, trois ambiances mais toujours des dizaines de raisons de venir passer le week-end des 3,4 et 5 juin au Galeria Biker Bay! Bike show, préparateurs et concessionnaire moto, pinstripeur, aérographe, stunt, exposants autour de l'univers de la moto... Sans oublier les concerts, tatoueurs, barbiers, artisans et créateurs locaux! Village de Galeria - Programme et renseignements www.galeriabikerbay.com

(

LES 3,4 ET 5 JUIN

)

■ PATRIMONIO ■ EXPOSITION/PHOTOGRAPHIE

(

DU 1ER JUIN AU 2 JUILLET

)

RAPHAELLE DUROSELLE - ASSORTIMOTS ●●● Pour sa première exposition au Boom, Nonne Stop ou Black Ail Domaine Orenga, Raphaëlle Duroselle posent également un regard critique exposera une série de 17 œuvres sur les dérives et les excès de notre photographiques originales de la série société actuelle. Ici on joue avec les toujours in progress intitulée Assortimots. mots de deux langues propulsant ainsi le spectateur dans un univers Un titre qui illustre à lui seul la démarche léger et anti-conventionnel. Le résultat et le propos de l’artiste. Raphaëlle est une œuvre imaginaire de natures Duroselle joue avec les mots et les mortes éclatantes de vie. Chaque images. Elle improvise une nouvelle photo œuvre est accompagnée des sémiologie, avec ses signifiants, ses objets qui ont permis sa réalisation signifiés et une sémantique personnelle rendant l’exposition encore plus qui lance un pied de nez aux préjugés. vivante et ludique. Figures de style, Son ABCdaire artistique propose un oxymore, anaphore, métaphore, et mélange des genres qui symbolise avec icones médiatiques contemporaines humour et esthétisme le triomphe de la ne manquent pas pour animer cette mixité, à une époque où l’étranger dérange © Raphaëlle DUROSELLE œuvre visuelle et poétique. La gravité encore. Les civilisations, les communautés peinent toujours à se marier, à cohabiter et à s’entendre alors que nous vivons du fond, nuancé par l’ironie du ton et l’esthétique de la forme invite à contempler dans un monde en pleine mutation où l’ouverture sur l’autre devient une nécessité. et à réfléchir, avec beaucoup de plaisir.. Certaines œuvres comme Œuf à la Coke , Doggy Bagues, Botte People , Baby- Espace Orenga - Lieu Dit Morta Majo - Rens 04 95 37 45 00 / www.orengagaffory.com


AGENDA CORSE

ARIA JUIN 2017

■ BASTIA ■ DANSE / ÉVÉNEMENT

31

(

JUSQU’AU 9 JUIN 2017

)

(

LE 13 JUIN

)

Plateforme Danse 2017 « La danse est un art de la présence avant d’être un art de la représentation, sa dimension éphémère en constitue toute sa beauté. Plateforme Danse 2017 nous propose ces moments éphémères, plongeant notre cité au cœur de la contemporanéité, dans un état d’esprit qui nous invite à goûter la qualité intrinsèque du présent. « Standards » de Pierre Rigal, « Sakinan » de Christian Rizzo, « The Place to Be » du Collectif AMZL, une méditerranée en mouvement avec les compagnies Gruppo e-Motion de l’Aquila et Tôcnadanza de Venise, une soirée Temps Danse particulièrement originale qui ouvre son plateau, à côté des compagnies insulaires, à l’Outre Mer et à la différence avec la Cie Danses en l’R de l’île de la Réunion. Et comme chaque année, des moments à partager autour de « l’Histoire chuchotée de l’art » de Robert Filliou en langue corse, des masterclasses, des rencontres entre artistes et public, une ouverture sous forme d’un Event sur la Place St Nicolas proposée par le conservatoire Henri Tomasi sous la direction de Robert Swinston / hommage de quelques instants à Merce Cunningham. Sur les traces de Bachelard, méditons l’intuition de l’instant car comme le titre l’installation présentée à Una Volta Chaque instant est un bel instant ! » ( Hélène Taddei Lawson - Directrice artistique du Collectif AMZL ). Espace Diamant, bd Pascal Rossini - Renseignements 04 95 50 40 80 ( ou 86 )

■ BASTIA ■ THÉÂTRE / LANGUE CORSE

U cubu di Palmira Une pièce d’Henri Olmeta. Mise en scène Guy Cimino. Avec Thomas Bronzini, Jean-Baptiste Filippi et Henri Olmeta. ( Spectacle en langue corse surtitré en français ).Trois amis intimes se déchirent à cause d'une œuvre, « le cube de palmyre », mais ne serait-ce pas un prétexte. Il y a Saveriu (Thomas Bronzini), l'acquéreur de la fameuse œuvre, un médecin généraliste qui se dit amoureux de l'art ancien, mais qui n'est qu'un pseudo connaisseur selon Marcu (henri Olmeta), un ingénieur pour qui seuls son métier et lePSG ont de l'importance, et enfin Carlu (jean-Baptiste Filippi), qui après quelques années passées dans l'industrie de la chaussure, se retrouve représentant pour des articles de plage. Sa vie est un fiasco total mais néanmoins, il connait à nouveau l'amour après un mariage raté. Saveriu et Marcu commencent à se disputer et entraînent Carlu dans leur confrontation. Cette œuvre aura-t-elle finalement raison de leur amitié indestructible? Centre Culturel Alb’Oru, rue St Exupéry - Renseignements 04 95 47 47 00

■ BASTIA ■ ÉVÉNEMENT / FESTIVAL

(

LES 23, 24 ET 25 JUIN

)

CREAZIONE BASTIA 2017 ●●● Pour la 3e année consécutive, l’Office de Tourisme de l’Agglomération de Bastia organise Creazione, festival méditerranéen de la mode et du design. Dans le cadre somptueux du Palais des Gouverneurs, cette manifestation unique en Corse a pour ambition de promouvoir les talents, l'originalité et le savoir-faire des créateurs insulaires. Placée sous le parrainage d’ Alain Manoukian, cette troisième édition s’annonce exceptionnelle, avec plus d’une soixantaine de créateurs présents, des artistes, des ambassadeurs & influenceurs prestigieux et un calendrier événementiel très riche. Dans l’écrin merveilleux de la Citadelle de Bastia, place à l’enchantement ! Le public pourra ainsi découvrir ou redécouvrir de nombreuses marques insulaires, y compris en centre ville avec le concours d’une quinzaine de boutiques bastiaises. Parmi les participants… Bijoux : Acquadila - Bellatchix Bijoux - Cécile Grimaldi Bijoux - Da Caruccia - Dominika Lovichi Bijoux - Kitsouné - Marie Rossi Bijoux Le Rêve de Luna Bijoux - Mademoiselle Flora - Zia Antonia - SACS Alix Colombani - Cécile Seksaf - Line Lainé - Nikou - Pascal Giacomini - Rose & Joséphine Zaïnatti - Mode : Benoa - Brigitte Mattei Créations - Calarena - Donia Biancucci Elisa di Giò - Izi.Mi - Jérémy Bueno - Karma Koma - Lacrima d’Ô - Therez Couture - Maison Macci - Post Diem - Cocolune - Théodore - Và Be - OIA Creazione filière - mode du Lycée Fred Scamaroni - Cosmétique : Imiza - Casanera - Impinellà - Art & Design : Fabbrica Design / Fab Lab - Albore Studio / Roche Bobois - Block Pass Industrie - Carboni ébéniste - Chat d’Eau - Gérin Frères - Marce Lepidi Mare & Luce - Vannerie Sauvage - Graphistes & Photographes : Adolphe Barboni - Carine Poletti - CarpeDiem Studio - Flo Giordano - Gaby Mamberti Emge -

Marilou Albertini - Marie-Sandrine Mondary - Vert Jardin - Victor Lorenzi peintre Sculpteurs : Carlos Souto Gonçalves - Prescilla-Mary Maisani. Les artistes 2017 : Incantesimu, Francine Massiani, Dj Julien Santucci, Sébastien Calendini, Petra Saetta, Thunder Stone, Catleïa... Le public retrouvera également de la danse contemporaine avec Marine Armanet, des démonstrations de Tango Argentin avec l’Association Tango Via ... Dans la cour du Palais des Gouverneurs, des défilés originaux organisés par des stylistes HauteCouture joueront avec les différentes marques mode et accessoires des créateurs insulaires. Cette année Vannina Vesperini sera à l’honneur ! Autre rendez-vous à ne pas manquer, celui du défilé des élèves du bac pro métiers de la mode du lycée Fred Scamaroni : une occasion de découvrir les créations des nouvelles générations. A l’occasion du festival Creazione 2017, des artistes phares du « Street Art » investiront la Citadelle pour y laisser leurs empreintes créatrices avec des œuvres éphémères sur les thèmes du « respect et de la tolérance ». Parmi les évènements du festival également liés au mouvement Street Art : expositions et graffiti en live, body painting... Seront présents notamment l’Associu « l’Arte per Tutti » présidée par Marielou Abertini, qui regroupe des artistes créateurs et favorise les échanges entre les artistes et le public en développant les arts dans la rue, ainsi que les graphistes Micka, Graffink, Mako Deuza… Et bien d’autres évènements, surprises et happenings tout au long de ces trois jours d’exception ! Musée de Bastia, Palais des Gouverneurs, la Citadelle Programme et renseignements www.creazione.corsica


32

AGENDA PROVENCE

ARIA Juin 2017

■ MARSEILLE ■ EXPOSITION

(

JUSQU’AU 12 NOVEMBRE

)

Poésie de Joseph Inguimberty Le Musée Regards de Provence met à l’honneur l’exposition Poésie de Joseph Inguimberty, peintre originaire de Marseille (1896-1971) et professeur d’arts décoratifs à l’Ecole des beaux-arts de Hanoï de 1928 à 1946. Son parcours artistique est un regard croisé entre la Provence et l’Indochine.Cette exposition réunit près de 80 œuvres, liées à ses vingt années passées en Indochine, illustrant paysages, travailleurs dans les rizières, scènes de vie, intimités des femmes, et d’autres révélant l'activité portuaire de Marseille, des paysages des calanques, de l’arrière-pays provençal, de la Côte d’Azur jusqu'à la frontière italienne. Son œuvre incarne deux vies et expériences hors du commun, que sont celles de l’hôte du delta tonkinois et du peintre de la Provence. Deux pays : deux lumières et deux natures, qui révèlent pourtant les mêmes qualités fondamentales, le même souci de franchise d’une œuvre intense, solide et sensible à la fois. Il s’inscrit dans la double filiation des paysagistes et des impressionnistes, en restituant une nature franche, une atmosphère traduite directement du motif, une description honnête et poétisée du paysage, entre harmonie et équilibre. Musée Regards de Provence, rue Vaudoyer - Renseignements 04 96 17 40 40

■ MARSEILLE ■ EXPOSITION

(

JUSQU’AU 30 JUIN

)

Le banquet de Marseille à Rome Cette exposition a pour objectif de montrer l'importance du symposion et de reconstituer le déroulement d'un banquet antique : des mets et des boissons consommés, du rôle attribué aux "banqueteurs", ainsi que les activités pratiquées (de l'art de la rhétorique aux jeux ). Si Rome a livré la fameuse architecture de la salle de banquet tournante, Marseille (Massalia) n'est, en effet, pas en reste, et ce n'est pas moins de trois salles de banquet qui ont été mises au jour ces quinze dernières années dans le centre historique de la cité. En croisant ces découvertes, l'exposition se décline en trois parties : les salles de banquet massaliètes; la vaisselle de banquet; le banquet romain et l'évocation de la fameuse machina neronis. Les réserves du musée abritent une collection riche et importante d'objets qui seront largement exploités ici. Le MAM offre la possibilité au public d'apprécier et d'entrapercevoir la vie quotidienne des aristocrates lors des banquets privés, des banquets divins avec leurs obligations communautaires et enfin, les banquets impériaux romains dans toute leur démesure. Pour ce faire, une reconstitution virtuelle en 3D (mapping) évoque le déroulement d'un banquet antique. Centre de la Vieille Charité, 2 Rue de la Charité - Renseignements 04 91 14 58 80

■ MARSEILLE ■ EXPOSITION

(

JUSQU’AU 14 JANVIER 2018

)

Hip Hop, un âge d’or 1970 - 1995 La culture Hip Hop ouvre les portes du musée d'Art contemporain à ceux qui aux États-Unis, en Europe et à Marseille incarnent un phénomène planétaire. Depuis les premières block parties du Bronx jusqu'à l'âge d'or marseillais retrouvez la fièvre qui s'est emparée du monde en trois temps et quatre mouvements : DJing, MCing, Graffiti & Bboying. La scénographie de l'exposition favorise les croisements entre toutes les disciplines qui ont été fécondées par ce mouvement : la musique, la danse, la mode, le cinéma, l'écriture, le graffiti, le tag, la photographie.L'exposition est conçue avec le MuCEM, qui met à disposition les plus belles pièces de sa collection, et s'inscrit dans la dynamique des projets de la Capitale européenne du sport à Marseille. Elle est présentée en même temps que le nouvel accrochage des collections qui met l'accent sur les oeuvres de la collection et quelques prêts institutionnels et privés importants qui révèlent combien les valeurs du sport : le jeu, la compétition, l'effort, l'entraînement, les règles, le fair-play ont pu inspirer les artistes. En d'autres termes et comme a pu l'écrire Giraudoux « Le sport est l'art par lequel l'homme se libère de soi-même ». Musée d’Art Contemporain ( MAC ), 69 avenue d’Haïfa - Renseignements 04 91 25 01 07

■ AIX EN PROVENCE ■ ÉVÉNEMENT / ART CONTEMPORAIN

(

LE SAMEDI 24 & LE DIMANCHE 25 JUIN

)

FLÂNERIES D’ ART CONTEMPORAIN DANS LES JARDINS AIXOIS 11E ÉDITION Cette 11e édition des Flâneries d'art, placée sous le parrainage du Ministère de la Culture et de la Communication est organisée par la comédienne Andréa Ferréol présidente de Aix-en-OEuvres. Seize artistes peintres, plasticiens, céramistes, sculpteurs, joaillier, parfumeur, photographes, dessinateur, vidéaste, exposeront leurs oeuvres dans de magnifiques jardins privés du XVIIIe situés dans le quartier Mazarin. Huit comédiens et auteurs tels que : Catherine Arditi, Charles Berling, Philippe Cariou, Paule Constant, Edouard Exerjean, Brigitte Fossey, Irène Frain, Michel Leeb, viendront faire des lectures d'auteurs anciens et contemporains. La musique, l'opéra, danse seront également au programme avec Melody Louledjian (soprano), le groupe Swing Cokt'Elles (trio vocal féminin), Nicolas Bourdoncle et Manon Delort (pianistes), le Duo Keynoad (harpe/voix/violon), Vincent Fuchs (clarinette), le Duo Baillecito (guitares), Pascal Contet (accordéoniste) et Roberte & Robert (danse). Les créateurs invités à cette 11eme édition sont: Joe Neill (sculpture), Juliette Chenais de Busscher (photographie), Patrick Braoudé (photographie), Éric

●●●

de Ville (photographie) - Christophe Bricard (installation vidéo) seront au Patio des Oblats - 54, Cours Mirabeau. Olivier le Didroux « Le Cercle des Parfumeurs Créateurs » (parfumeur), dans le Jardin Mistral - 8, rue Frédéric Mistral. Pierre Fouillet (bande dessinée), Atelier du Réal (céramique), exposeront dans le Jardin Littéraire - 2, rue Goyrand. « Les Clowns » exposition des costumes du film de Fellini, Denise Fernandez Grundman (gravure et dessin), Olivier Glon (art lenticulaire), Denis Augé (sculpture), Trevor Narg, (photographie), Miss Back, (bijoux), seront dans le Jardin Salons d'Olivary - 10, rue du 4 septembre. Gilles de Kerversau (sculpture), Philippe Morice (peinture), présenteront leur oeuvres dans L'Atelier - 28 bis, rue Roux-Alphéran. A noter, le grand concert d'ouverture Chants d'Orient et d'Occident avec Firas Albitar (ténor) originaire d'Alep, Racha Arodaky (pianiste) d'origine syrienne et Dominique de Williencourt (violoncelliste) - vendredi 23 juin à 20h30 ( Eglise Saint-Jean de Malte - entrée gratuite ). Divers lieux de la ville - Entrée libre & gratuite - Rens www.aix-en-oeuvres.com


AGENDA CÔTE D’AZUR ■ NICE ■ EXPOSITION / ART CONTEMPORAIN

(

JUSQU’ AU 3 SEPTEMBRE

ARIA JUIN 2017

)

■ MONACO ■ CINÉ-CONFÉRENCE

(

33

)

LE 16 MAI À 20H30

Minjung Kim Cendre et lumière

Les Archives racontent leurs vingt ans

Dans sa perspective d’ouverture à l’art contemporain, le Musée des Arts Asiatiques accueille les œuvres de Minjung Kim. Avec l’exposition « Cendre et lumière », l’artiste nous offre un travail créatif et original, réalisé en superposant les couches de papier traditionnel coréen, le hanji, qu’elle plie, colle et orne de motifs répétitifs, non pas au pinceau mais en brûlant les feuillets à l’aide d’un bâtonnet d’encens ou d’une bougie. Ce long travail de patience, dans la répétition des gestes qu’il impose, plonge l’artiste dans un état méditatif propice à la création. Minjung Kim fait resurgir alors les sensations ressenties dans sa pratique de la calligraphie, les enseignements artistiques et philosophiques de ses premières années en Corée, qu’elle mêle aux découvertes plus récentes des courants artistiques européens. De cet état naissent des œuvres singulières, délicates, éthérées, marquées pourtant d’une force étonnante. C’est une découverte inattendue qui accueille le visiteur à la rotonde du musée des Arts asiatiques. Musée des Arts Asiatiques, 405 Promenade des Anglais - Renseignements 04 92 29 37 00

Depuis leur création en 1997, les Archives audiovisuelles de Monaco ont constitué une très riche collection de films, professionnels ou à caractère amateur, de photographies, de documents sonores, provenant d’institutions et de familles monégasques. Les enrichissements s’effectuent aussi grâce au concours de divers organismes internationaux, Archives ou Cinémathèques. Mais l’énergie mobilisée pour collecter, conserver, sauvegarder ces films et documents audiovisuels, n’a de sens que si ce patrimoine est valorisé. Il faut sortir les archives, les « donner à voir », lire, décoder, interpréter les œuvres et les documents, en révéler la richesse et les particularités. C’est la réflexion qui a présidé à la création du label « Monaco en films », programmation qui suscite l’engouement et la curiosité du public depuis vingt ans. Mettre en valeur le patrimoine, c’est travailler la mémoire, transmettre le goût de l’archive, de l’histoire. Cette ciné-conférence en offrira la preuve, en images, en paroles et en surprises : vingt temps forts pour un anniversaire. Grimaldi Forum, 10 avenue Princesse Grace - Renseignements + 377 99 99 20 00

Archives audiovisuelles de Monaco

■ MENTON ■ EXPOSITION

(

)

JUSQU’AU 24 SEPTEMBRE

Odon - Couleurs et murmures Dans une vision rétrospective, 80 œuvres de l’artiste sont réunies pour cette exposition : toiles figuratives et expressionnistes de ses débuts, tressages anciens et récents, estampes et dessins. Odon, né en 1940 au Mans, est un artiste plasticien installé à Nogent-sur-Marne. Son atelier prend place dans une ancienne imprimerie réhabilitée. Il est diplômé en 1961 de l’école des Beaux-Arts de Tours. Ses œuvres sont conservées dans de nombreuses collections publiques et privées. Il porte jusqu’en 1997 son nom originel Guy Houdoin, puis, il se baptise Odon. Forte symbolique, Odon est à la fois le nom d’une rivière normande - l’eau, élément indispensable à la vie - et est aussi une référence au second abbé de Cluny (de 927 à 942), Saint Odon. Son anagramme est nodo qui, en italien, signifie nœud. Odon a parcouru de nombreuses épreuves douloureuses mais a choisi de se tourner vers la vie et l’espérance. Ses tressages réalisés à partir de papier kraft peint recto-verso, découpé et tressé, sont au carrefour de la peinture, de la sculpture et du textile. Ils constituent des œuvres à la fois achevées et jamais terminées. Issues d’un long travail de patience et de savants calculs, inspirées des gestes ancestraux du vannier, les œuvres d’Odon nous interpellent. Elles font penser aux attrape-rêves, aux mandalas et suggèrent des mondes labyrinthiques. Les tressages d’Odon, suspendus dans la galerie d’art contemporain du palais de l’Europe nous conduisent vers un monde poétique et spirituel, empreint aux rêves et aux mondes imaginaires. Galerie d’art contemporain du palais de l’Europe - Renseignements 04 92 41 76 76

■ NICE ■ EXPOSITION / ART CONTEMPORAIN

(

DU 4 JUIN AU 17 SEPTEMBRE

)

POINT QUARTZ - FLOWER OF QUENT Point Quartz* - Flower of Kent manifeste l'intérêt d'artistes contemporains pour la en céramique de manière irréversible ). Avec les œuvres de (liste susceptible de modifications) céramique, envisagée comme un médium à explorer sans assujettissement à un savoir- : Dave Ball; Lyman Frank Baum; Baptiste Carluy; Paul Chazal; Marvin Gaye Chetwynd; faire, sans préciosité, sans enclave, parfois avec irrévérence, sans Nancy Crater; Johan Creten; Jules-Aimé Dalou; Bernard Dejonghe, socles assurément. L'exposition prend la forme d'une installation Quentin Euverte, Guillaume Gouerou et Paul Lebras; Gladys Clover; in situ dans les 300 m2 de la Galerie carrée de la Villa Arson, Cameron Jamie; Bertrand Lavier; Eun Yeoung Lee; Natacha Lesueur; pensée comme un jardin avec des parterres qui serait devenu Pascal Pinaud; Yvonne Roeb; Sterling Ruby; Elsa Sahal. Commissaire: paysage. Un paysage en diverses strates, avec la matière première Frédéric Bauchet, artiste et professeur de céramique à l'École de la céramique dans tous ses états, de la terre arable à la terre nationale supérieure d'art de la Villa Arson, Nice. Remerciements: cuite. Si les fondamentaux de la sculpture sont ici incarnés, de la les artistes et les galeries Art Claims Impulse (Berlin), Buchholz verticalité à son opposé l'horizontalité, c'est bien l'attraction du (Berlin), Emmanuel Perrotin (Paris), Gagosian (Paris), Gladstone point de vue de la pesanteur terrestre qui donne sa singularité au Eun Yeoung Lee, La nuit marche sur la mer - 2015 © XDR (Bruxelles), Kamel Mennour (Paris), Sadie Coles HQ (Londres) et projet. Les pièces de sol horizontales de Bertrand Lavier, Dave Galerie Papillon (Paris) ; ainsi que la Collection Sammlung Köser Ball, Gladys Clover et d'autres, viennent composer un paysage à parcourir ponctué d'éléments (Krefeld), La Piscine – Musée d’Art et d’Industrie André Diligent / Ville de Roubaix et Sèvres verticaux qui semblent attirés de manière irrépressible vers le sol, comme le paysan de – Cité de la Céramique / Manufacture nationale de Sèvres. Jules-Aimé Dalou (1838-1902) en grès de Sèvres qui penche, l'émaillage des personnages Point Quartz inaugure un cycle d’expositions et prendra d’autres formes dans d’autres lieux de Cameron Jamie qui dégouline ou encore l'eau de la fontaine des chevelures de Vanda en privilégiant les questions d’achromie et de mouvement mais aussi les dimensions sonores de Natacha Lesueur qui se déverse. ( * Point Quartz est un indice de température à 573° du médium jusqu’aux accidents heureux. qui correspond à un passage, une étape délicate, vers l'état de fusion qui transforme l'argile Villa Arson, 20 avenue Stephen Liégeard - Entrée libre - Rens 04 92 07 73 73 ●●●


34

AGENDA PARIS

ARIA JUIN 2017

■ VIIIÈME ARRONDISSEMENT ■ EXPOSITION/EVÉNEMENT

(

JUSQU’AU 28 AOÛT

)

Dalida, une garde-robe de la vile à la scène

(

JUSQU’AU 16 SEPTEMBRE

(

JUSQU’AU 31 JUILLET

)

Rodin, l’exposition du centenaire

Émouvante et passionnée Dalida demeure une star immensément populaire. Le Palais Galliera lui rend hommage en exposant sa garde-robe, objet d’une récente donation faite par son frère Orlando. Amoureuse de la mode, elle a tout osé, tout porté : robes New-Look des années 50 griffées Jacques Estérel, robe chasuble du Balmain seventies, sobre et chic en Loris Azarro, flamboyante en costumes paillettes et disco par Michel Fresnay dans les années 80, classique et indémodable en Yves Saint Laurent rive gauche, sans oublier Jean-Claude Jitrois qui disait qu’habiller Dalida « c’est comme habiller les stars pour le Festival de Cannes »…Habillée par les plus grands à la ville comme à la scène, en haute couture ou en prêt-à-porter, Iolanda, Miss Égypte à l’explosive plastique, devient Dalida et fait avec Bambino un tabac à Bobino dans une robe bustier rouge façon Hollywood par Jean Dessès. C’est cette même robe qui donne le tempo du parcours, accueille le visiteur dans le salon d’honneur mettant en scène ses années de jeunesse et son ascension vers le succès : petites robes, robes de scène, photographies, pochettes de disque, look ethnique, hippie... Dalida incarne la méditerranée, ensoleillée et tragique, au langoureux accent. Dans l’écrin de la grande galerie sur fond de cimaises dorées, la partie showbiz de sa garde-robe se déploie : de l’exotique, de la peau, du noir et de l’or... suivie dans la galerie Ouest par le défilé de ses tenues de ville d’une élégance toute parisienne : manteaux et capes, noir et or, cuirs… Palais Galliera - Musée de la Mode - 10, avenue Pierre Ier de Serbie - Rens 01 56 52 86 00

■ XVIÈME ARRONDISSEMENT ■ ART CONTEMPORAIN

■ VIIIÈME ARRONDISSEMENT ■ EXPOSITION

)

Holy - Carte blanche à Prune Nourry Pour sa quatrième Carte blanche confiée à un artiste contemporain, le MNAAG a choisi de sortir du cadre strict de la rotonde (4e étage) et d’exposer les sculptures de l’artiste plasticienne Prune Nourry dans un dialogue poétique avec les collections ; y prennent part quinze pièces historiques de la collection permanente du musée. Les sculptures de Prune Nourry, présentées au sein d’un parcours guidé, offrent analogies visuelles et correspondances de sens, invitant le visiteur à participer à une véritable réflexion à travers le musée sur des problématiques quant au devenir de l’humanité. Nées d’un triptyque d’expériences asiatiques, ses œuvres - performances ou installations - illustrent dix ans de travail de l’artiste. L’itinéraire culmine sous le regard d’une création monumentale, un Bouddha fragmenté, ruiné, qui investit tous les étages du musée. Au fur et à mesure des déambulations dans les salles du musée, apparaissent les fragments d’un Bouddha de plusieurs mètres de haut conçu par l’artiste in situ et dont le pied géant, installé dans la cour khmère, introduit le déploiement vertical du corps du Bouddha, la tête se trouvant au dernier étage, sous la rotonde. Un ultime élément sera installé au rez-de-jardin le 21 juin 2017. Musée national des arts asiatiques - Guimet - 6 place d'Iéna - Renseignements 01 56 52 54 33

Auguste Rodin (1840-1917) est considéré comme le père de la sculpture moderne. A l’occasion du centenaire de sa mort , le Grand Palais présente une exposition de ses plus grands ses chefs-d’œuvre (Le Penseur, Le Baiser, les Bourgeois de Calais…). Le parcours retrace les rêves et les gloires de ce poète de la passion, maître incontesté et monstre sacré . Entre scandales et coups d’éclat, il révolutionne la création artistique avant Braque, Picasso ou Matisse, et la fait à jamais basculer dans la modernité. L’exposition revient enfin sur son extraordinaire postérité auprès de générations d’artistes, de Carpeaux à Richier, en passant par Bourdelle, Claudel, Brancusi ou Picasso, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Exposition organisée par la Réunion des musées nationaux – Grand Palais et le musée Rodin, Paris Grand Palais, Galeries Nationales, 3 avenue du Général Eisenhower– Rens 01 44 13 17 17

■ IXME ARRONDISSEMENT ■ EXPO / EVÉNEMENT

(

)

JUSQU’AU 1ER OCTOBRE

Le pouvoir des fleurs, Pierre Joseph Redouté

Entre science et beaux-arts, Pierre-Joseph Redouté incarne l’apogée de la peinture florale ; surnommé le « Raphaël des Fleurs », il est devenu un modèle encore célébré aujourd’hui grâce à l’élégance et à la justesse de son interprétation d’une nouvelle flore venue orner les jardins entre la fin de l’Ancien Régime et la Monarchie de Juillet. Grâce à la générosité du Muséum national d'histoire naturelle, le musée de la Vie romantique organise pour la première fois en France, une exposition consacrée à Redouté et à son influence. Peintre botaniste, il a contribué à l’âge d’or des sciences naturelles en collaborant avec les plus grands naturalistes de son temps. Il a répondu à leur préoccupation de classement et d’identification de plantes rapportées des quatre continents en les reproduisant à l’aquarelle sur de précieux vélins avec une rigueur scientifique et un talent artistiques inégalés. Peintre des souveraines, de l’impératrice Joséphine à la reine Marie Amélie, il est aussi graveur, éditeur, et professeur. Plus de 250 peintures, aquarelles, objets d’art, et vélins qui, en raison de leur fragilité, seront présentés suivant un accrochage en partie renouvelé en trois « saisons » proviennent de nombreuses collections publiques françaises et des musées de Belgique. En contre-point, près de trente créateurs contemporains montreront la vitalité toujours actuelle du motif de la fleur naturaliste, au sein les collections permanentes du musée de la Vie romantique, grâce à la collaboration des Ateliers d’Art de France. Musée de la vie romantique - 16 rue Chaptal - Renseignements 01 55 31 95 67

■ VIIIÈME ARRONDISSEMENT ■ EXPOSITION/ART CONTEMPORAIN

(

DU 13 JUIN AU 24 SEPTEMBRE

)

ISMAÏL BAHRI - INSTRUMENTS Le Jeu de Paume ouvre ses portes à Ismaïl Bahri pour sa première exposition d'ampleur. Né à Tunis en 1978, l’artiste évolue entre Paris et Tunis. Il privilégie la vidéo sans cependant négliger le dessin, la photographie et l’installation. Les travaux d’Ismaïl Bahri résultent souvent d’une série d’opérations dont les acteurs sont toujours des éléments simples issus du quotidien, tandis que l’intrigue se noue dans l’interaction qui s’établit entre eux : une goutte d’eau qui, apposée sur la peau, réagit aux pulsations artérielles, un fil qui se rembobine, les fibres d’un papier qui s’imprègnent d’encre... Par son regard attentif, son sens du détail et son goût pour l’énigme, l’artiste provoque des micro-événements dont il interroge les conditions de visibilité. « Instruments » offre une sélection de ses principaux travaux à laquelle s’ajoutent deux nouvelles œuvres, pensées et produites pour l’occasion. Cet ensemble de huit œuvres vidéo rend compte des principaux sujets de réflexion irriguant son travail, comme l’élémentaire, la durée, l’échelle, la transformation, ●●●

mais aussi la visibilité et l’invisibilité, le mystère et sa résolution. L’exposition tente de développer un mouvement d’élargissement progressif, qui part de la sphère intime pour aboutir à une ouverture vers l’extérieur (sur le paysage, la lumière ainsi qu’une certaine forme d’abstraction). Ismaïl Bahri a fait l’objet de plusieurs expositions personnelles, en 2014 aux Églises – Centre d’art contemporain de la ville de Chelles et à l’Espace Khiasma aux Lilas. Il participe également régulièrement à des expositions collectives. En 2016, son travail a notamment été présenté dans Incorporated! aux Ateliers de Rennes – Biennale d’art contemporain et dans l’exposition « Soulèvements », qui s’est tenue au Jeu de Paume. Par ailleurs, ses vidéos ont été projetées dans de nombreux festivals de cinéma comme au FID Marseille, au TIFF Toronto Film Festival ou au NYFF New York Film Festival. En 2017, il prendra part à la Biennale de Sharjah ainsi qu’à l’IFFR International Film Festival de Rotterdam. Musée du Jeu de Paume - 1, place de la Concorde - Renseignements 01 47 03 12 50


NOUVELLE

CHAQUE DÉFI VOUS REND UNIQUE

À PARTIR DE

279€

/MOIS

(1)

SANS APPORT Louez votre Honda ! ON VOUS OFFRE L’ENTRETIEN ET LA GARANTIE !

(2)

LOA 60 MOIS, 60 LOYERS DE 279 € COÛT TOTAL SI ACHAT : 26 233,36 €

V É R I F I E Z V O S C A P A C I T É S D E R E M B O U R S E M E N T A VA N T D E V O U S E N G A G E R . U N C R É D I T V O U S E N G A G E E T D O I T Ê T R E R E M B O U R S É . LOA : location avec option d’achat (1) Offre accessible aux particuliers et professionnels jusqu’au 30 juin 2017 pour toute location (LOA ou crédit-bail) d’une Honda Civic neuve de 36 à 60 mois. Exemple pour une location avec option d’achat de 20 900 € pour une nouvelle Civic 1.0 i-VTEC Elegance (hors peinture métallisée), d’une durée de 60 mois et 50 000 km, 60 loyers de 278,81 €/mois hors assurance facultative. Option d’achat finale : 9 505 €. Montant total dû en cas d’acquisition : 26 233,36 €. Coût mensuel de l’assurance facultative Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, Incapacité Temporaire Totale de travail souscrite auprès de Cardif Assurance Vie et Cardif Assurances Risques Divers 22,68 €/mois en sus du loyer ci-dessus. Coût total assurance 1 338,32 €. Modèle présenté : nouvelle Honda Civic 1.5 i-VTEC Sport Plus au prix de 29 300 €, 60 loyers de 408,15 €, hors assurance facultative. Montant total dû option d’achat incluse 36 584,94 €. Option d’achat finale 12 096 €. Date de tarif au 01/02/17. Consommation et émissions de CO2 : 5,8 l/100 km en cycle mixte et 133 g/km de CO2. Offre valable chez les Concessionnaires participants. Sous réserve d’acceptation par Honda Finance, département de Cofica Bail, RCS Paris 399 181 924, 1 bd Haussmann 75009 Paris. N°ORIAS : 07 023 197 (www.orias.fr), soumise à l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution 61 rue Taitbout 75009 Paris. Vous disposez d’un droit de rétractation. (2) L’entretien et l’extension de garantie sont offerts pendant toute la durée de la location dans la limite de 10 000 km par an. Contrat Honda Box N° 21701106 : produit de Icare (RCS Nanterre 378 491 690) et Icare Assurance (RCS Nanterre 327 061 339) proposé par Honda Finance ; Détails sur www.honda.fr *Donnez vie à vos rêves

VIGNETTA AUTOMOBILES Route de Campo Dell’Oro Vignetta – 20090 AJACCIO Tél. 04.95.23.61.23


Aria n°272 - Juin 2017  

Magazine de bord mensuel d'Air Corsica

Aria n°272 - Juin 2017  

Magazine de bord mensuel d'Air Corsica

Advertisement