Page 1

DOSSIER DE RECHERCHE


INDEX

MANDAT Thème du diplôme p.05 Document à rendre p.06

RÉFLÉXION Brainstorming p.10 Documentation p.12 Approfondissement p.21 Concept p.23 Démarche p.25 Objectif p.25

RÉALISATION PHOTOGRAPHIE Recherche photographique p.30 Projet p.35

LOGO Intention visuel p.39 Inspiration p.40 Premiers essais graphiques p.49 Recherche typographique p.57 Élaboration p.59 /RJRG¬éQLWLIS

MAGAZINE Contenu et démarche p.66 Chemin de fer p.68 Inspiration p.69 Recherche mise en page p.71 Magazine p.75 Couverture p.78 Grille et typographie p.80

SUPPORT PROMOTIONNEL Flyers gustatif p.83 Stands p.85

VIDÉO Projet p.90 Vidéo Epicerie p.92 Vidéo Atelier p.94 Vidéo Restaurant p.96 Vidéo Boutique p.98 Signature p.100

SIGNALÉTIQUE INTERNE Projet p.103 Matière p.105 Bâtiment p.107

SITE WEB Contenu et intention visuel p.123 Inspiration p.124 Arborescence p.127 Essais mise en page p.129 Planche du site p.134 Adaptation Iphone p.141

NEWSLETTER Contenu p.145 Visuels p.147

BILAN Conclusion p.154

RÉFÉRENCE p.158


MANDAT


THĂˆME

THĂˆME InaugurĂŠ en novembre 2011, Gustavia sera un ĂŠtablissement public dĂŠdiĂŠs au monde culinaire dans son ensemble. Ce centre sera un lieu de crĂŠations, de dĂŠgustations, d’expĂŠrimentations et d’initiations. Cuisiner, partager, savourer, la notion de repas est un moment de partage liĂŠ Ă toutes les cultures et les occasions de se rĂŠunir sont nombreuses. Repas d’affaires, damis, de fĂŞtes, de baptèmes, de mariages, etc..., se nourrir et manger n’est pas uniquement un acte instinctif, mais aussi un acte culturel. Offrant donc un panel de variĂŠtĂŠs culinaires, qu’il sera possible de dĂŠcouvrir tout au long de l’annĂŠe et en fonction des produits de saisons - notamment dans sa grande ĂŠpicerie, son restaurant et ses programmtions de cours - Gustavia sera un lieu qui s’ouvrira aux nĂŠophytes come aux personnes plus expĂŠrimentĂŠes Ă  l’art culinaire et aux dĂŠveloppements des sens qui en font partie intĂŠgrante (visuels, olfactifs, gustatifs et tactiles). Le centre permettra d’être en contact avec des spĂŠcialistes des cinq continents formĂŠs Ă  l’art de travailler et d’apprĂŞter des produits du monde entier dans les règles de l’art. DĂŠvolu au ÂŤ bien et beauÂť manger, tout en ayant une palette annuelle GHSURSRVLWLRQVHWGHGÂŹFRXYHUWHVVXIĂŠVDPPHQW large dans les espaces citĂŠs prĂŠcĂŠdemment et sa librairie spĂŠcialisĂŠe, Gustavia apportera son soutien et son rayonnement Ă  tous ceux qui, par leur action et passion, transmette et font rayonner les savoirfaire authentiques, traditionnels et ĂŠmulatifs de l’art

culinaire europÊen et internationel, dans le repect des traditions et des Êvolutions. Le lieu s’articule autour de 4 grands espaces: - Des ateliers de cours de cuisine - Un restaurant - Une Êpicerie - Un magazine quincaillerie / librairie

PROJET Vous êtes ammenÊs à concevoir et rÊaliser l’idenditÊ visuelle et la communication de ce nouveau lieu. Son image doit être unie, cohÊrente et modulable, en s’adaptant aux diffÊrents mÊdias sur lesquels elle se voit dÊcliner: Êcran et imprimÊs, supports HQPRXYHPHQWÊ[HVHWVRQRUHV Gusatavia se veux à la pointe de la nouveautÊ culinaire ( expÊrimentation, nouvelles tendances ), de l’alimentations ( slow food, Êcogastronomie ), tout en transmettant et sublimant les acquis culinaires. Vous devez en consÊquence traduire graphiquement sa philosophie gÊnÊrale : son positionnement en tant que centre de recherche, d’expÊrimentation, de formation et de dÊgustation et de son Êtat d’esprit respecteux des produits et des traditions - notamment par le biais d’un choix typographique et iconographique appropriÊ avec le système visuel que vous allez dÊvelopper et dÊmontrer sur les diffÊrents supports à rÊaliser.

05


LOGO

LOGO

+

VIDÉO PROMO + 4CLIPS + CLIP DE 20SEC.

+ 2X

COUVERTURES

+

+

MAGAZINE

SUPPORT PROMO

+ SITE WEB

+

ARBORESCENCE

NEWSLETTER

+ 2X DVD

ADAPTATION IPHONE

+ SIGNALÉTIQUE

+

CHARTE GRAPHIQUE

+

RECHERCHE


SUPPORT À RÉALISER

- Un logo Il est une des clÊfs de voÝte de l’identitÊ, depuis laquelle sont diffusÊs, par le choix du style visuel, la philosophie et la reconnaissance immÊdiate de l’espace Gustavia. Il se dÊmarque et se positionne de façon contemporaine et intemporelle. Le mot gustavia doit apparâitre dans ce sytème. - Une publication mensuelle de 12 pages Cette publication doit contenir, au minimum: à XQVRPPDLUH àXQDUWLFOHLQWHUYLHZGÙDFWXDOLW àGHVQHZVSDUVHFWHXU àOÙDJHQGDGHVFRXUV àODUHFHWWHGXPRLV àODFDUWHGXPRLVGXUHVWDXUDQW L’ordre des rubriques est libre. Ainsi que 2 couvertures supplÊmentaires, pour dÊmontrer le systpme identitaire du magazine. - Un site web et son arborescence complète www.gustavia.ch, entier et fonctionnel, avec notamment comme rubrique: àSUVHQWDWLRQGXOLHXHWGHVRQHVSULWJQUDO àDQQRQFHGHVFRXUVHWGHOHXUSDQLÊFDWLRQ àDFWLYLWHWDFWXDOLWGXUHVWDXUDQWGHOُSLFHULH du magazin-librairie ainsi que son adaptation pour iPhone - Une newsletter ÊlÊctronique

- Une signalÊtique interne Un système d’orientation pours le diffÊrentes espaces, qui doit comprendre l’utilisation d’Êcrans et / ou de projections et d’un système imprimÊ - Une charte graphique comprenant le système d’utilisation du logo et le système d’utilisation de la signalÊtique - Une vidÊo promotionnelle * De 40 secondes à 2 minutes, mettant en scène les YDOHXUVHWOHVVSFLÊFLWVGHVHVSDFHVHWODSKLORsophie du lieu, en vue de faire sa promotion auprès d’un public le plus large possible. - Une adaptation de la vidÊo * Pour une visionnement sur natel ( max.20 secondes ) - 4 clips indÊpendants * ReprÊsentant les 4 grands espaces, pouvant être diffusÊs d’une manière indÊpendante * Tous les clips sont liÊs par un système Êtabli de signature visuelle et sonore. - Un support promotionnel à choix Rendu obligatoire

- Un Dossier de recherche complet

07


RÉFLÉXION


BRAINSTORMING

10

$OLPHQWéQL

Table Assiettes Couverts Chaise Serviette Verre Carte Vin Serveur Cuisinier

Déguster Lieu

Livre Ustensile Accessoires Casseroles Éléctronique DVD Cadeau Décoration

Servir RESTAURANT $OLPHQWéQL Dressage Assaisonnement

Dégustation Savourer Découvrir Partager

Produit

Lieu

Condiments Huile et vinaigre &RQéWXUH Pâte et riz Thé et café Boisson Viande Poisson et crustacés

Produit

BOUTIQUE

GUSTAVIA

ÉPICERIE

Panier Acheter Se renseigner Etalages Rayon

Lieu S’approvisionner

On s’équipe

ATELIER Lieu Cuisiner

Apprendre

Préparation

Expérimentation

Planche à découper Lavabo Frigo Four Micro-Onde Plaque de cuisson Robot Couteau Fouet Ustensile

Cagot Caddie Argent Panier Aliment Brut Sachet Étalage Ardoise Caisse enregistrieuse Carton Balance


11

,GHQWLéHU Sentir

LE GOÛT

Perception

Cellule sensorielle

Papille gustative

Papille Caliciformes Papille Foliées Papille Fongiformes

Transmette aux cerveau les informations chimiques Recepteur gustatif

Macération Double cuisson Caramélisation *¬OLéFDWLRQ Emultion Floculation

4 saveurs

Sucré Salé Acide Amer

Texture

Le goût est multi-sensoriel, c’est tout notre corps qui réagis à l’exaltation des saveurs, l’odeur, la chaleur des aliments, la texture, l’acidité, le sucré, le salé, l’amer....

Transformation

Réaction chimique

GASTRONOMIE MOLÉCULAIRE

Fibreux Liquide Mousse Crémeux Croustillant Tendre Pâteux Emultionné

Phénomène culinaire

Science des aliments

Bio-Chimie

Chaud Froid Glacé Cru Cuit Mi-Cuit Tiède


DOCUMENTATION

12

LES 5 SENS L’ouïe Les sons sont créés par une perturbation dans l’air, appelée vibration. Pour que vous puissiez entendre la télévision ou votre voisin, la vibration doit faire un voyage long et complexe dans votre oreille, jusqu’à votre cerveau. La partie externe de l’ oreille comprend deux parties, le pavillon et le conduit auditif externe. Le pavillon a une forme spécifique permettant de capter et canaliser les vibrations vers l’oreille moyenne ou caisse du tympan. Celle-ci augmente l’intensité des ondes sonores et les transforme en vibrations mécaniques qui peuvent se transmettre à l’oreille interne. La force de ces vibrations provoque le mouvement de trois osselets, les 3 plus petits os du corps, présents dans l’oreille moyenne: le marteau, l’enclume et l’étrier. Le mouvement du dernier osselet, l’étrier, transmet les vibrations à travers la fenêtre ovale jusqu’à l’oreille interne, appelée labyrinthe, car elle comporte plusieurs cavités. L’oreille interne contient deux liquides, l’endolymphe et la périlymphe. L’endolymphe contribue au contrôle de l’équilibre, tandis que la périlymphe est chargée de recevoir les vibrations sonores. Lorsque les vibrations atteignent la périlymphe, elles provoquent des ondes de pression correspondant aux ondes sonores. Ces ondes de pression permettent de communiquer les vibrations à la partie la plus délicate et la plus interne de l’oreille humaine, la cochlée. L’oreille interne est située dans un os appelé rocher. Elle a la forme d’un limaçon et contient de nombreuses cellules réceptrices pourvues de cils microscopiques. Les ondes mécaniques font bouger les cils, ce qui active la SURGXFWLRQGÙLQêX[QHUYHX[FKDUJ¬VGHWUDQVPHWWUH l’information au nerf auditif, jusqu’au cortex auditif du cerveau. C’est à ce niveau que les vibrations sont éQDOHPHQWUHFRQQXHVHWSHUªXHVFRPPHGHVVRQV Ce long processus se produit des milliers de fois tous les jours en une fraction de seconde. Le goût Comment pouvons nous goûter les aliments? Ce sens est longtemps demeuré un mystère. Ce n’est que grâce au microscope que les scienWLéTXHVRQWSXH[DPLQHUOÙDQDWRPLHGHODODQJXH plus en détails. Elle est composée de nombreuses organes sensoriels, appelées papilles, dispersés sur sa surface. On regroupe les papilles d’après leur forme: papilles caliciformes, foliées ou fongiformes.

Les bourgeons du goût se trouvent sur les papilles. Il sont composés de nombreuses cellules, qui se régénèrent tous les 10 à 14 jours. Ils contiennent les récepteurs gustatifs permettant de discerner les quatre saveurs fondamentales: le sucré, l’acide (ou aigre), le salé et l’amer. Les papilles caliciformes sont regroupées et forment un «V» à l’arrière de la langue. Elles sont sensibles à l’amer et à l’acide. Les papilles foliées sont situées sur les bords de la langue, derrière les papilles caliciformes. Elles sont sensibles à l’acide. Les papilles fongiformes sont les plus abondantes, elles couvrent la pointe de la langue et sont sensibles au sucré et au salé. Il convient de remarquer que la bouche et la gorge contiennent également des cellules sensorielles qui participent à l’élaboration du goût. L’anatomie des bourgeons du goût permet de mieux comprendre les mécanismes du signal gustatif. Certaines cellules fonctionnent comme des récepteurs sensoriels qui transmettent au cerveau les informations chimiques correspondant aux caractéristiques gustatives des aliments présents dans la bouche. Chaque cellule réceptrice a une forme unique, qui répond à un type de signal chimique donné. Les signaux émis par les récepteurs gustatifs sont véhiculés principalement par trois nerfs crâniens. Ils sont transmis jusqu’au système nerveux central, où des régions du cerveau décodent l’information chimique et la traduit en sensation gustative. Il importe également de remarquer que la vue et l’odorat participent également, de façon indirecte, à l’élaboration du goût. Le toucher Le toucher est probablement le sens le plus indispensable à la survie de l’être humain. Il nous permet le contact avec l’environnement et fonctionne comme un système d’alarme naturel. Sans le toucher, il serait impossible de faire la distinction entre un lieu dangereux et un lieu sûr. Le sens du toucher est dû à la présence de nombreux récepteurs et corpuscules situés sous la peau. Chacun d’entre eux a une tâche particulière et répond à la chaleur, au froid, à la pression ou à la douleur. Les corpuscules de Pacini sont les plus volumineux de ces organes sensoriels et sont situés dans la partie la plus interne du derme (hypoderme). Ils siègent principalement dans les régions palmoplantaires et transmettent les informations relatives au tact et à la pression. Ils informent le cerveau des mouvements du corps. Les corpuscules de Meis-


13

sner, en forme d’olive, sont surtout abondants dans la pulpe des doigts et vÊhiculent les informations relatives au tact: ils informent le cerveau que la peau a ÊtÊ touchÊe. Les disques de Merkel sont des organes plats rÊpartis dans les même rÊgions que les corpuscules de Meissner. Il informe le cerveau lorsque la peau est touchÊe de façon continue. Les rÊcepteurs certainement les plus mystÊrieux sont OHVFRUSXVFXOHVGH5XIÊQLHWGH.UDXVH,OVVRQW HQWRXUVGHWLVVXFRQMRQFWLIHWGHÊEUHVQHUYHXVHV On pense qu’ils servent essentiellement de système d’alarme, car ils sont sensibles au froid, au chaud, à la pression et à la douleur. La couche la plus externe de la peau, l’Êpiderme, contient un rÊseau de terminaisons nerveuses libres, chargÊes de transformer les informations recueillies par les UFHSWHXUVVHQVRULHOVHQLQêX[QHUYHX[OHFWULTXHV /HVÊEUHVQHUYHXVHVTXLYKLFXOHQWFHVLQIRUPDtions rejoignent la moelle Êpinière, qui les transmet au cerveau, qui se charge de les analyser et de les comprendre. Ce sens remarquable qu’est le toucher nous protège tous les jours des agressions de l’environnement. L’odorat Comment le corps humain peut-il faire la diffÊrence entre l’odeur des gâteaux en train de cuire et l’odeur de brÝlÊ? Autrefois, c’Êtait un grand mystère pour de nombreux chercheurs. C’est ce type de questions qui a amenÊ les chercheurs à s’intÊresser davantage à l’origine des odeurs, c’est-à-dire les molÊcules vÊhiculÊes par l’air. La taille des molÊcules Êmises pas les substances odorantes intervient sur la longueur du trajet qu’elles peuvent accomplir. Les molÊcules les plus lÊgères voyagent plus vite. On dit qu’elles sont volatiles. Lorsqu’elles pÊnètrent dans le nez, ces molÊcules vont atteindre un tissu appelÊ membrane olfactive. La membrane olfactive est une rÊgion très petite situÊe au sommet de la cavitÊ nasale. Cette membrane est composÊe de tissu jaune-gris et couverte d’un Êpais mucus et contient de nombreuses cellules rÊceptrices. On suppose que chaque type de cellule rÊceptrice est sensible aux dimensions d’une PROFXOHSDUWLFXOLUH'VTXÙXQHPROFXOHVHÊ[H sur le rÊcepteur qui lui correspond, elle dÊclenche ODIRUPDWLRQGÙXQLQêX[QHUYHX[/ÙLQêX[QHUYHX[ chemine jusqu’au cerveau par l’intermÊdiaire d’un RVWUVÊQDSSHOODPHFULEOHGHUULUHOHTXHOVH trouvent les bulbes olfactifs, premier relais avec le cerveau. Ces derniers contiennent de nombreuses

structures appelÊes glomÊrules. La fonction prinFLSDOHGHFHVVWUXFWXUHVHVWGHGLVWULEXHUOHVLQêX[ nerveux convergents au cerveau de façon ordonnÊe. $XQLYHDXGXFHUYHDXOHVLQêX[VRQWGLVSHUVVGDQV diffÊrentes rÊgions qui analysent et dÊcodent ces LQêX[HWSHUPHWWHQWODSHUFHSWLRQGHOÙRGHXU/HV VFLHQWLÊTXHVRQWGWHUPLQTXHOHFHUYHDXKXPDLQ SHXWLGHQWLÊHUGHVPLOOLHUVGÙRGHXUVGLIIUHQWHV L’odorat est donc l’une des fonctions les plus remarquables du corps humain. La vue La vision est un processus très complexe qui nÊcessite la participation de nombreux ÊlÊments des yeux et du cerveau. Lorsqu’une personne regarde autour GÙHOOHOHVUD\RQVOXPLQHX[IUDSSHQWHWVHUêchissent sur les objets qui l’entourent. Ces rayons lumineux, qui cheminent gÊnÊralement en ligne GURLWHSQWUHQWDORUVGDQVOÙRHLOHWVÙLQêFKLVVHQW lorsqu’ils traversent la courbure de la cornÊe. Ce processus est appelÊ rÊfraction. Après cette rÊfraction, l’entrÊe de lumière est rÊgulÊe grâce à l’iris (partie colorÊe de l’oeil) et la pupille (tache noire au coeur de l’iris). Les muscles de l’iris s’adaptent constamment pour rÊguler la quantitÊ de lumière à laquelle la pupille est exposÊe. La lumière qui est autorisÊe à passer à travers la pupille poursuit son chemin et traverse le cristallin, qui fonctionne comme une lentille d’appareil-photo.


14

/HFULVWDOOLQGHOÙRHLOFRQWLQXHGÙLQêFKLUOHVUD\RQV lumineux et les inverse: l’image de l’objet est projetÊe à l’envers sur la rÊtine, qui tapisse le globe oculaire et contient les cellules sensorielles de la vision. La rÊtine est composÊe de nombreuses cellules photo-sensibles, appelÊes cônes et bâtonnets. Il y a davantage de bâtonnets, qui ont pour fonction principale la vision en lumière crÊpusculaire. Les cônes contiennent une substance appelÊe rhodopsine, responsable de la vision des couleurs et des dÊtails. La rÊtine transforme l’Ênergie lumineuse en messages Êlectriques qui sont transmis au cerveau par le nerf optique et le chiasma optique. Le chiasma optique est une structure en forme de X, qui vÊhicule les messages du côtÊ opposÊ du cerveau dans les bandelettes optiques. &ÙHVWO£TXHOHVÊEUHVGHODPRLWLQDVDOHGHODUtine se croisent pour rejoindre la bandelette optique du côtÊ opposÊ et se prolonger jusqu’au thalamus. /HWKDODPXVFRQWLHQWGHVÊEUHVTXLVHUYHQWGH relais pour transporter les messages jusqu’au cortex visuel du cerveau, qui se charge de reformer une image tridimensionnelle.

LA PERCEPTION DU GOUT m/HJRžWHVWOHVHQVTXLSHUPHWGÙLGHQWLÊHUOHV substances chimiques sous forme de solutions par l’intermÊdiaire de chÊmorÊcepteurs.. En effet, comme nous l’avons dit prÊcÊdemment, le goÝt est un sens essentiel à l’Homme. Nous allons Êtudier dans cette première partie l’organe du goÝt : la langue. La langue, qui est le muscle le plus fort de l’Homme, possède des papilles gustatives (mais leur nombre diminue avec l’âge) permettant de reconnaÎtre diffÊrentes saveurs et d’ainsi envoyer au système nerveux une de ces informations : la substance est-elle salÊe, sucrÊe, amère ou acide ? Les papilles ont une durÊe de vie d’environ dix jours et se rÊgÊnèrent rÊgulièrement. Il existe quatre types de papilles gustatives : les papilles caliciformes, OHVSDSLOOHVIRQJLIRUPHVOHVSDSLOOHVÊOLIRUPHVHW HQÊQOHVSDSLOOHVIROLHV3UHPLUHPHQWLO\DGRX]H papilles caliciformes, elles forment ensemble le V lingual à l’arrière de la langue. Les papilles fongiformes, elles, sont situÊes sur l’ensemble GHODODQJXHOHVSDSLOOHVÊOLIRUPHVVRQWOHVSOXV nombreuses et elles sont à l’origine de la texture VSFLDOHGHODODQJXH(QÊQOHVSDSLOOHVIROLHVVRQW sur les côtÊs de la langue.

Chacune de ces papilles comporte 3 à 5 bourgeons du goÝt : les bourgeons du goÝt sont situÊs à la base des papilles et contiennent des cellules rÊceptrices qui envoient les signaux correspondant aux caractÊristiques gustatives au système nerveux central.On peut donc dire que le système gustatif est reliÊ aux voies nerveuses. Le goÝt est dÝ à la stimulation chimique de certaines transmissions nerveuses. Les aliments, mêlÊs à la salive, pÊnètrent dans les pores de ces bourgeons et stimulent les terminaisons nerveuses responsables des messages envoyÊs à notre cerveau qui les mÊmorise dans le centre gustatif, mais aussi olfactif. En effet, des vapeurs s’Êchappent des aliments soumis à la mastication, pÊnètrent dans le nez par l’arrière-gorge et atteignent les terminaisons de l’odorat. C’est SRXUTXRLXQUKXPHFDPRXêHVRXYHQWOHJRžWGHQRV repas. Comme nous avons pu le voir le goÝt est une sensation nÊe dans les bourgeons du goÝt, vÊhiculÊe par les nerfs gustatifs. Cependant, certains facteurs (la tempÊrature, la texture des aliments, ...) peuvent couvrir les diffÊrentes saveurs. Ils vont donc être assemblÊs pour former une image sensorielle globale. Ce sont donc plusieurs sensations gustatives qui forment cette image et non le goÝt à l’Êtat pur. Il y a quatres types de papilles, possÊdant des cellules rÊceptrices recevant chacunes des informations des aliments, ensuite envoyÊs à notre cerveau. De plus, lorsque nous mangeons, nous avons l’impression que chaque saveur n’est pas ressentie au même endroit. Nous pouvons alors penser que la langue est divisÊe en plusieurs zones, voire quatre, car il y a quatre diffÊrents types de papilles, percevant chacune une saveur : le sucrÊ, le salÊ, l’amer, et l’acide. Nous avons donc chercher à connaÎtre l’emplacement de chaque zone sur la langue. Pour cela, nous avons Êlaborer un protocole expÊrimental que vous pourrez trouver ici. Puis, après avoir fait une lettre de motivation au Principal d’un collège, nous avons eu l’autorisation d’effectuer cette expÊrience sur une classe de Cinquièmes. Durant cette expÊrience, nous avons, comme il l’est inscrit dans le protocole, appliquÊ sur plusieurs parties de la langue chaque solution à l’aide d’un coton-tige. Après, les Êlèves, avec un code couleur, indiquait sur un schÊma de la langue que nous avons distribuÊ, oÚ ils avaient ressenti le plus la saveur.


APPROFONDISSEMENT

J’aimerais retranscrire par la texture et la transformation des aliments le mécanisme ou plutôt, se qui est la base de la perception de nos saveur. Partir de nos papilles gustatives pour transposer visuellement mes idées. Développer par rapport aux multisensoriel et à notre réaction par rapport aux différentes saveurs. Marier le goût unique des aliments à une nouvelle tendance culinaire qui ferait de ce lieu, un lieu unique et inovateur. L’experimentation des sens et des saveurs grâce à des recettes exclusives et visuellement très travaillés. La cuisine moléculaire, ressemble beaucoup dans son fonctionnement à notre corps. Fait de procédés chimiques, en plus d’être une cuisine d’avant garde elle nous aiderait à comprendre plus facilement comment notre propre corps fonctionnerait. Pour savoir comment fonctionne le goût, il faut s’intéresser à la langue. Ce corps charnu et mobile permet de parler, de déglutir et de ressentir le goût. Elle est recouverte de trois mille papilles gustatives qui comme leur nom l’indique dédiées au goût. Les papilles ont des formes différentes : en accent FLUFRQêH[HSRXUFHOOHVTXLVRQW£ODEDVHGHOD langue. D’autres sont en forme de champignons sur OHVF·W¬V/HVSOXVéQHVSDSLOOHVVRQWU¬SDUWLHV£ l’avant de la langue. Chaque papille se termine par plus petits bourgeons qui contiennent des neurônes. C’est là que

commence l’analyse des aliments ! Les aliments mélangés à la salive pénètrent dans les papilles. Ils stimulent les terminaisons nerveuses et les sensations ressenties sont alors envoyées, par l’intermédiaire des nerfs, au cerveau. C’est là qu’elles sont mémorisées, dans les centre gustatif et olfactif. Les expériences gustatives sont essentielles pour développer notre goût. On goûte, on sent, on essais de nouvelles saveurs ! Retranscrire et synthétiser par l’image, les 5 sens indispensable à la découverte de nouvelle saveur. Mes premières idées : Processus de vie d’un aliment Montrer visuellement les plusieurs étapes de vie d’un aliment, de l’aliment brut à l’épicerie jusqu’à OÙDOLPHQWFXLWHWéQLDXUHVWDXUDQW)DLUHUHVVRUWLU leur texture, leur chaleur durant leur transformation, durant la cuisson. Retranscrire le visuel, l’olfactif, le gustatif et le tactile par mes images en prennant des photographies de manière très rapproché pour accentuer le fait d’être au plus proche de l’aliment. Utilser les différents capteurs de notre corps pour ressentir les saveurs, jouer avec le sens et le goût, montrer comment peut réagir notre coprs face à de l’image ou du sonore.

21


CONCEPT

Mon concept est d’aller au plus près des aliments DÊQTXÙLOVQRXVWUDQVPHWWHQWYLVXHOOHPHQWSDUHX[ même une envie gustative. Que se soit par leur texture, leur couleur, leur chaleur, leur odeur, bref le goÝt est multi-sensoriel, car c’est tout notre corps qui rÊagis à l’exaltation des saveurs. L’image aura comme objectif d’Êveiller nos papilles. L’experience de plans rapprochÊs font dÊcouvrir une autre facette et une approche diffÊrente des aliments et autres objets usuels. La macrophotographie nous fait comprendre que les aliments sont loin d’être sans vie et possède un visuel extraordinaire. Ses images accrochent notre curiositÊ car nous devons DYRLUXQWHPSVGHUHêH[LRQPLQLPHVRLWLOSRXU comprendre d’ou provient l’image. C’est alors que notre cerveau participe et rÊagis diffÊrement chez

chacun de nous. Une dÊcouverte à chaque clichÊ. Gustavia serait alors une bulle crÊative, une exploration de nos 5 sens, un voyage sensoriel. De ce fait l’aliment à un processus de vie qui serait interessant d’observer. Du produit brut au dressage de l’assiette nous devons passer par plusieurs Êtapes. L’Êpicerie pour s’approvisionner en produit frais, la boutique pour s’Êquiper, l’atelier pour se former et dÊcouvrir, et le restaurant pour dÊguster.

‚ L’INTÉRÊT DE LA MACROPHOTOGRAPHIE EST DE PERCEVOIR CE QUE L’ŒIL NE PEUT VOIR ET D’ENVISAGER LE MONDE ENVIRONNANT SOUS UNE AUTRE ÉCHELLE. ›

23


DÉMARCHE

DÉMARCHE ET OBJECTIF

INTENTION VISUEL

Ma démarche sera d’étudier au plus près les aliments, que ce soit leur textures, leur couleurs, leur cuissons, leurs réactions face à un certain mélange, leur processus de vie, leur mouvements, leur changements etc...Avoir un pannel très large de produits différents, pour avoir une collection d’images de tout genre, qui puisse parler à un large public. Mon travail sera de transposer cette découverte aux yeux de tous pour exalter leur curiosités et les faire saliver. La macro-photographie vous invite à porter un autre regard sur les choses qui nous entoure et qui nous sont familières. Elle nous incite à nous rapprocher d’avantage, à penser autrement et à découvrir un tout autre univers très étonnant.

J’aimerais présenter au plus près les aliments. Ne pas montrer l’image en entière, mais laisser une curiosité s’installer en jouant avec le ressenti visuel de chacun. Montrer les aliments dans n’importe quel état qu’il soit cuit, liquide, gluant, mousseux, glacé. Travailler avec les aliments lorsqu’ils bougent, lorsqu’ils se mélangent à d’autres, lorsqu’on les coupent et s’interesser de très proche à leur changement. Chaque produit nous réservera un visuel très étonnant. J’aimerais également jouer avec la profondeur de champ qui pourrait accentuer l’esthétique de certains détails. Mon but sera de photographier un grand nombre d’aliments originaux et intérressants sur le plan du visuel.

25


RÉALISATION


PHOTOGRAPHIE


30

RECHERCHE PHOTOGRAPHIQUE


PROJET

MACROPHOTOGRAPHIE On parle de macrophotographie lorsqu’on a un facteur de grossissement ou rapport de reproduction, de 1:1 et plus. Pour faire de la macrophotographie, j’aurai besoin d’Êquipements spÊcialisÊs pour la macro. Le premier ÊlÊment est d’avoir un objectif de type macro, ainsi que des accessoires de types bagues allonges ou des bonnettes d’approche. Le principe pour grossir une image est très simple, il faudra simplement que j’Êloigne la lentille du capteur. Grâce à ça je vais pouvoir augmenter le rapport de grossissement. Je vais travailler avec une bonnette, un accessoire qui s’utilise exactement FRPPHXQÊOWUHHQVHYLVVDQWWRXWVLPSOHPHQW£ l’avant de l’objectif. Cette bonnette est une sorte de loupe qui permet de rÊduire la distance minimum de mise au point donc d’augmenter le rapport d’ agrandissement par la même occasion. Je dois prendre en compte que la macrophotographie offre une très faible profondeur de champ dÝ au fait que l’objectif est très près

du sujet, c’est important à prendre en considÊration lorsque je rÊaliserai mes photographies. Je n’aurai pas besoin d’ÊnormÊment de profondeur GHFKDPSPDLVGHêRXDXWRXUGHVGWDLOVGÙXQH SDUWLHGHODSKRWRHWMXVWHPHQWMRXHUDYHFFHêRX pour accentuer l’esthÊtique de la texture ou de la couleur. Je vais donc travailler avec un diaphragme plÝtot ouvert (2.8), se qui me permettra de rÊaliser mes photographies avec une vitesse plus ÊlÊvÊ et donc gagner en stabilitÊ. Si j’aimerais que la photo sois complètement net partout il faudrait que je choississent une valeur de diaphrame plutôt fermÊ 11 ou 16. L’avantage avec la bonette est l’augmentation du rapport d’agrandissement qui peut allÊ jusqu’à 3/1. Donc se qui accentuera cette volontÊ de distorition du rÊel, et poussera encore plus la curiositÊ des gens. Je vais travailler uniquement avec une lumière naturel, se qui renforcera cet aspet nature et gardera l’ambiance même du produit, sans apporter quelques chose d’artificielles.

40


LOGO


INTENTION VISUEL

J’aimerais partir de la forme des papilles gustatives qui est le point de départ de notre réceptivitée et indispensable à la reconnaissance des saveurs. Jouer avec le shema du parcours chimique de celui-ci, car il est très intéressant graphiquement. Comme un vague réseau de cellules qui bougent continuellement. Parallèlement, dans mon discours, mon objecif est de montrer ( grâce à la macrophotographie ) que les aliments vivent. Il est important pour moi de créer graphiquement un signe qui symbolise et synthétise toutes ces notions. Un logo qui ne soit pas VXUFKDUJ¬HWUHVWHQHXWUHDYHFEHDXFRXSGHéQHVVH

représentant au plus près Gustavia et ses valeurs. Je dois trouver par des essais graphique comment synthétiser tout mon discours. Imaginer que l’aliment se transforme continuellement pourrait me donner des pistes. Les différentes textures seraient également un autre chemin, qui graphiquement pourrait être intéressant ( gluant, glacé, crémeux, mousseux... ). Je pourrais également jouer avec le shema d’exaltation des saveurs, comme une vive stimulation de notre corps, une intense excitation chimique qui devient gustatives.

44


45

INSPIRATION


53

PREMIERS ESSAIS GRAPHIQUES


55

gg G

CENTRE CRÉATIF CULINAIRE HAUTE MANUFACTURE DE DÉCOUVERTE CULINAIRE

CENTRE CULINAIRE

CENTRE CULINAIRE

! " # $ % ! " # $ %

g


56


57

RECHERCHE TYPOGRAPHIQUE

g g g g G g g gg G g G g

g

g

g


ÉLABORATION

59

g

g g G USTAV IA CENTRE DE DÉCOUVERTE CULINAIRE

g GU STAVI A CENTRE DE DÉCOUVERTE CULINAIRE

g G USTAV IA

g

g

ggg

GU STAVI A CENTRE DE DÉCOUVERTE CULINAIRE

g g

CENTRE DE DÉCOUVERTE CULINAIRE

G USTAV IA CENTRE DE DÉCOUVERTE CULINAIRE

GU STAVI A CENTRE DE DÉCOUVERTE CULINAIRE

gg


60

Gustavia Centre de découverte Culinaire / Akzidenz Grotesk Medium

Gustavia Centre de découverte Culinaire / DIN - Bold

Gustavia Centre de découverte Culinaire / Ambroise demi

Gustavia Centre de découverte Culinaire / Helvetica Neue 75 Bold

Gustavia Centre de découverte Culinaire / Signa Serif Semibold TF Gustavia Centre de découverte Culinaire / Didot Bold

GUSTAVIA

Gustavia Centre de découverte Culinaire / Blue highway D TYPE

Gustavia Centre de découverte Culinaire / Gill Sans MT

Gustavia Centre de découverte Culinaire / TeX Gyre Heros

Gustavia Centre de découverte Culinaire / Cipher Regular

Gustavia Centre de découverte Culinaire / Walway Black

Gustavia Centre de découverte Culinaire / Dialog small caps


61

LOGO DÉFINITIF

GUSTAVIA

Après de longue recherche j’ai rÊussi à synthÊtiser tout les ÊlÊments qui m’avait inspirÊ dès le dÊpart. j’ai obtenu ce signe en tentant de montrer la vie microscopique qui se trouve dans les aliments que l’on dÊguste. Dans ce logo la notion de cellule est Êgalement prÊsente tout comme la voluptÊ du sens gustatif. J’ai retravaillÊ la lettre de manière à la rendre le plus organique possible. J’ai chercher £OXLGRQQHUXQHYLHVHQVOXL¡WHUVDÊQHVVHHQ prÊservant sont statut de lettre. J’ai choisi une typographie dont la forme du G se rapprochait de mes LGHVTXHOTXHVFKRVHVGHêXLGHOHJHWOJDQW C’est en cachant des parties de la lettre que j’ai trouvÊ un signe concrÊtisant toutes mes intentions. Il ne faut pas oublier qu’un logo peut s’adresser aux

gens d’une manière contemporaine tout en donnant certaine notion qui seront propre à un contexte comme par exemple : la cusine de gustavia. J’ai donc cherchÊ à montrer les aspects particulier que l’on trouve dans ce centre gustatif d’une manière sobre et esthÊtique. Par la suite mes choix graphique m’ont conduit vers ce signe qui symbolisait au mieux le concept gÊnÊral. Tout comme le reste il nÊcessite un temps GHUêH[LRQSRXUGFHOHUODOHWWUHTXÙLOUHSUVHQWH J’ai choisi de la placer dans un rond car il symbolise la focalisation d’un point de vue rapprochÊ et minutieux. Comme la visÊe du microscope ou de l’oeil plongÊ dans la loupe.


07

GUSTAVIA


MAGAZINE


CONTENU ET DÉMARCHE

Ma démarche est de préserver le sens esthétique que mes images possèdent en représentant gustavia sous un angle différent. Ce magazine à pour but de refléter le dynamisme du centre. Les images font vivre le magazine, elles sont le vecteur de la qualité des préstations offertes dans le cadre de l’institution. Elles démontrent avec force le savoir faire de Gustavia et change notre facon d’appréhender la nourriture sous tout ces aspect. Le contenu s’axe sur la vie au sein de gustavia, il doit nous donner l’envi de venir partager ce savoir si particulier qu’offre ce centre culinaire. Le rond

est l’élément identitaire du magazine. Il montre les images au moment de leur prise de vue et accentue l’effet de rapprochement, comme lorsqu’on regarde £WUDYHUVXQHORXSH,OG¬éQLXQVW\OHTXLVHOLHGÙXQH manière naturelle avec les images présentées. Il est comme le porte parole des principes de cuisine de Gustavia, d’être au plus proche des aliments, dans leur goût, leur texture. Le magazine aura comme but de retranscrire les saveurs et stimuler nos sens. Seule les images à l’échelle 2/1 seront présenté dans un rond pour créer un rythme entre proche et très proche, comme en si on jouait avec zoom.

66


CHEMIN DE FER

Photo du mois

News + Produit du mois

Photo portrait

Technique culinaire Concours

Recette du mois

Agenda

Agenda

68

Index

Séléction de produit

Interview

Restaurant image Menu restaurant

Image pleine page

Agenda

Bulletin inscription


INSPIRATION

70


RECHERCHE MISE EN PAGE

72


73


74


75


76


MAGAZINE

78


COUVERTURE

Tout en préservant cette notion de visé macro, la four donne apparence accentué à l’aliment présenté, d’un point de vue de sa texture et de sa couleur. Les images sont choisi par rapport au produit du mois. Car chaque moi le magazine est axé sur une nouvelle saveur ou un nouveau produit. Au verso du magazine on retrouve une description de Gustavia, l’adresse, ainsi que le site internet. Le titre ainsi que le logo sont disposés sur un axe horizontal en préservant alignement centré et verticale avec l’image.

80


520 x 400mm


GRILLE ET TYPOGRAPHIE

Même en cuisine prenez le temps de faire les choses et vous verrez ensuite que la cuisine est belle et généreuse avec vous. Folio / Din Regular, 8pts

Même en cuisine prenez le temps de faire les choses et vous verrez ensuite que la cuisine est belle et généreuse avec vous. Texte courant / Din - Regular 8pts. interlignage à 10pts. Même en cuisine prenez le temps de faire les choses et vous verrez ensuite que la cuisine est belle et généreuse avec vous. Texte en gras / Din - Bold 8pts. interlignage à 10pts.

ÉPICERIE, UN LARGE CHOIX DE PRODUIT UNIQUE.MÊME EN CUISINE PRENEZ LE TEMPS DE FAIRE LES CHOSES ET VOUS VERREZ ENSUITE QUE LA CUISINE EST BELLE ET GÉNÉREUSE AVEC VOUS. TITRE COURANT / DIN-MEDIUM 12PTS, INTERLIGNAGE À 14PTS. ÉPICERIE, UN LARGE CHOIX DE PRODUIT UNIQUE. MÊME EN CUISINE PRENEZ LE TEMPS DE FAIRE LES CHOSES ET VOUS VERREZ ENSUITE QUE LA CUISINE EST BELLE ET GÉNÉREUSE AVEC VOUS. EXERGUE / DIN-BOLD 12PTS, INTERLIGNAGE À 14PTS. MÊME EN CUISINE PRENEZ LE TEMPS DE FAIRE LES CHOSES ET VOUS VERREZ ENSUITE QUE LA CUISINE EST BELLE ET GÉNÉREUSE AVEC VOUS. TITRE MAGAZINE COUVERTURE /12PTS. CAPITALE, INTERLIGNAGE À 15PTS.

MÊME EN CUISINE PRENEZ LE TEMPS DE FAIRE LES CHOSES ET VOUS VERREZ ENSUITE QUE LA CUISINE EST BELLE ET GÉNÉREUSE AVEC VOUS. GRAND TITRE / DIN - REGULAR 27PTS. J’ai choisi la typographie DIN, car tout en étant moderne elle possède des lettres très droites, une chasse régulière, ainsi que des courbes très intéressantes se mariant parfaitement avec mon logo. Sa sobrieté ma permise de pouvoir jouer avec des tailles intéressantes sans surcharger la composition d’un point de vue visuel.

82


SUPPORT PROMO


86

FLYERS GUSTATIF

0RQSURMHWHVWGHUDOLVHUGHVê\HUVJXVWDWLIVSRXU le lancement de Gustavia. Le but est de ce faire connaÎtre rapidement. C’est pourquoi j’ai dÊcidÊ de rÊpartir la distribution sur deux sortes de lieux diffÊrents. Sur les places des marchÊs de la ville de Lausanne et sa rÊgion ainsi que sur des places stratÊgiques de la ville, par exemple la gare ou OHVHQGURLWVGHJUDQGHVDIêXHQFHV/DGLVWULEXWLRQ se ferait par 3 Êtudiants sur chacun des lieux. Ils serait tous ÊquipÊs de vêtements de cuisiniers et autres accessoires reprÊsentant le centre. Ils sont accompagnÊs d’un stand, tout ÊquipÊ à promouvoir *XVWDYLD/ÙREMHFWLIHVWGHUHQGUHFHê\HUVDWWUDFWLI

en offrant une dÊgustation d’un produit originale. 7RXWHQUHVWDQWGDQVPRQFRQFHSWOHê\HUVJDUGHUDLW la même mise en page que mon magazine, le rond est cette fois dÊcoupÊ et il nous fait dÊcouvrir le vrai SURGXLW/Hê\HUVQRXVRIIUHJUGHSURGXLW£FXLVLQHU chez nous. On retrouve Êgalement un concours qui à pour but de faire participer les gens et donc de faire connaÎtre Gustavia. Sous l’Êchantillon on retrouve un bref decriptif de Gustavia, sa philosophie et ses diffÊrents espaces. Nombre de Flyers : 12’000 pour un mois de distribution par 6 personnes.


87

GUSTAVIA

CENTRE DE DÉCOUVERTE CULINAIRE - LAUSANNE

GUSTAVIA

GUSTAVIA

GUSTAVIA CENTRE DE DÉCOUVERTE CULINAIRE

CENTRE DE DÉCOUVERTE CULINAIRE - LAUSANNE

ÉPICERIE BOUTIQUE ATELIER RESTAURANT

GUSTAVIA QUAI D’OUCHY 7, 1001 LAUSANNE, SUISSE TÉL. +41 (0)21 621 21 21 WWW.GUSTAVIA.CH

GUSTAVIA

ÉPICERIE

Gustavia est une centre de découverte culinaire situé à Ouchy. Un lieu unique basé sur 3 étages ou tout es sur place.Il regroupe 4 grands espace indispensable. Une épicerie avec des produits frais et de qualité, des ateliers de cuisines, une boutique pour s’équiper et un magnifique restaurant vue sur le lac d’Ouchy.

ATELIER

GAGNER UN REPAS POUR 4 PERSONNES Quel est le nom du produit de dégustation ci-contre ? Envoyez votre réponse par SMS au 21 21 ou sur notre site internet www.gustavia.ch

Cuisiner et bien manger passe d’abbord par de bon produits, frais et saisonniés.

Un lieu d’experimentation et de découverte. De nombreux cours sur PHVXUHVDYHFGHVFKHIVFRQéUP¬V Des cours pour tout les goûts et tout les ages. De la cuisine moléculaire à la cuisine traditionnelles. Il y en aura pour toutes les envies.

BOUTIQUE Une grande boutique d’accessoires, d’ustensiles ainsi qu’une librairie spécialiés avec plus de 900 livres, vous aurez de quoi vous inspirer.

RESTAURANT Un restaurant classieux et tendance, situé au 3ème étage avec une vue suprenante sur le lac d’ouchy.

inscription jusqu’au 1er décembre 2011

WWW.GUSTAVIA.CH


STANDS

88

DISTRIBUTION 3ODFHVDIêXDQWHVGHODYLOOH - Sur les places des marchés 3 personnes par stands, le vendredi et le samedi pendant 1 mois. - la semaine avant l’ouverture prévoire une parution d’un article rédactionnel avec le support dans le matin en région lémanique.

STAND Le stand est composé d’un linoléum de 4mm,imitation plancher en bois, d’une bâche souple, impression numérique quadri recto-verso,

d’une découpe plan de cuisson, d’un système support bâche alu, d’un chevalet ardoise, d’un présentoirs dépliants alu et de tous les vêtements de cuisinier, tablier etc...

BUDGET Le budget est au alentour de 4200.- pour 2 stands complets. Le produit (en gros) à 3euro40 il nous en IDXWNLORVSRXUOHQRPEUHGHê\HUV 12’000 Flyers à CHF 1.95.- l’unité = 22’800 Distribution, 6 personnes, à 17/h x 12 jours = CHF 9’792.La parution dans le matin 22000.Total : 58’792.-


VIDÉO


PROJET

Concept Mon projet est d’appliquer mon concept en mouvement. D’une manière gÊnÊral le but est de reprÊsenter chaque lieu en ce rapprochant de ce qui le compose pour qu’on le reconnaisse petit à petit. Mon concept visuel se retrouve alors ponctuÊ d’un rythme. Ce rythme est dictÊ par le type de lieu et ce que l’on y fait, les ambiances musicales varient en fonction des mouvements propre à chaque lieu. Le bruitage vient par la suite accentuer cela. Logiquement l’aliment part de quelques choses de calme pour s’orchestrer en un plat divin. De ce fait les vidÊos montrent des cadences diffÊrentes. Tout comme mon principe photographique, la prise de vue ce fait au plus près de l’aliment ou de l’objet. 0RQEXWWDLWGHÊOPHUGDQVOHVOLHX[P­PHVFDU ceux-ci possèdaient l’environnement rÊel ainsi que l’ambiance propre à mon projet. Il m’Êtait donc indispensable de me rendre sur place. Clip Épicerie 0RQREMHFWLIWDLWGHÊOPHUOHVDOLPHQWVEUXWHVGHV aliments qui n’ont subit aucune transformation. Notre toute première Êtape dans l’Êlaboration d’un projet culinaire. Des aliments frais, de saisons et de qualitÊs qui nous font petit à petit dÊcouvrir dans quel lieu on se situe. Une ambiance musicale lente et planante exprimant leur astmosphère. En arrière fond les bruitages du magasin nous plonge complètement dans le lieu.

Clip Boutique -ÙDLYRXOXÊOPHUWRXWFHVREMHWVGHQRWUHTXRWLGLHQ d’un point de vue dont nous ignorons la beautÊ. Ces objets sont nÊs de la main de l’homme ils ont la particularitÊ d’être gÊometriques. Des formes nettes et prÊcises aux multiples matières. Le choix musical à des sonoritÊs cristalines qui symbolise la pefection de l’objet se mariant Êgalement avec le son d’une sonette de boutique. Le clip est plus linaire ( comme si il y avait un chemain entre eux ), il exprime une certaine rigueur. La musique met en valeur et souligne la beautÊ des objets Atelier Le clip atelier exprime l’effervescence. Une certaine excitation est palpable. Le clip est donc plus rapide, et les aliments se transforme sous nos yeux. On ressent l’engouement des apprentis cuisinier. Une ambiance musicale entrenante et qui accentue et dynamise le mouvement de certains plans Restaurant Le clip est encore plus rythmÊ pour exprimer les dernières petites retouches et dressages avant d’envoyer le plat. Des images contemplatives qui suscite notre envie. Elle montre Êgalement la mÊtrise du mÊtier, l’organisation d’une Êquipe jusqu’à la dÊgustation des plats. La bande sonore est jazzy et distinguÊ elle exprime le plaisir à faire les choses avec une certaine classe.

93


94


VIDÉO ÉPICERIE

95


96


VIDÉO ATELIER

97


98


VIDÉO RESTAURANT

99


100


VIDÉO BOUTIQUE

101


102


SIGNATURE VIDÉO

103


SIGNALÉTIQUE


106

PROJET

Mon projet pour la signalÊtique Êtait de retrouver la texture, la matière, l’esthÊtique visible sur l’ensemble de mes autres supports. J’ai donc voulu reprendre le rond ÊlÊment phare de toute mon identitÊ. Pour être au plus proche d’un point de vue matÊriel j’ai eu l’idÊe de faire un choix de matière existantes sur les lieux d’enseignements, de ventes et de dÊgustation pour ainsi donner des indications qui soit textuelle et visuelle. Chaque section aurait sa propre matière. L’ardoise serait pour l’Êpicerie FDUFÙHVWXQHWHFKQLTXHGÙDIÊFKDJHGHVSUL[TXH l’on retrouve frÊquement là ou ils sont courrament PRGLʏ/ÙLQR[SRXUODERXWLTXHFDUFÙHVWODPDWLUH gÊnÊrale de tout les accessoires de cuisine. Le bois pour l’atelier, plus conviviale que l’inox, qui lui est plus rÊsÊrvÊ pour les cuisinies professionnelles. il exprimerait ainsi la planche de dÊcoupe, qui est

l’ÊlÊment indispensable à chaque cours. Le restaurant aurait la porcelaine qui ferait refÊrence aux DVVLHWWHVÊQDOLWGXSURFHVVXVFXOLQDLUH0DVLJQDlÊtique se dÊcompose ainsi. Des ronds dÊcoupÊs dans la matière adÊquate pour reprÊsenter chacun des quatre endroits. Des lettres nous informant sur l’Êtage sont aussi fait de la texture correspondante, des pictogrammes secondaires les accompagnent pour dÊsigner les lieux comme les toilettes, ou les vestiaires. Des vidÊos gigantesques viendraient prÊsenter les clips pour chacun des Êtages reprÊsentatif de chaque sÊction, cela rendra le bâtiment plus vivant et plus attrayant. Si j’ai choisi de crÊer ma signalÊtique avec de la matière c’est pour accentuer la sensation de proximitÊ avec l’objet et ce qu’il reprÊsente, il Êtait intÊressant d’avoir plusieurs de QRVVHQVHQDFWLRQSRXULGHQWLÊHUFKDTXHOLHX


07


MATIĂˆRE

108

MATIĂˆRES Pour illustrer et imager chaque lieu de Gustavia j’ai choisi des matières et textures propre Ă chaque section. On retrouvera ses pastilles ÂŤ vivantes Âť sur les panneaux ou sur les murs. L’Êpaisseur de chaque dĂŠcoupe est de 3cm. La première texture reprĂŠsentant l’inox est l’image de la boutique

( quaicaillerie et librairie ), le bois à l’atelier fait rÊference à la planche de bois. Un matière ou des planches de bois juxtaposÊ serait Êvidentes. La 3ème matière est la porcelaine ou plutôt l’imitation SRUFHODLQHODFUDPLTXHHWSRXUÊQLUOÙDUGRLVHTXL reprÊsente souvent l’Êpicerie et les prix.


SITE WEB


126

CONTENU ET INTENTION VISUEL

Visuellement c’est sur ce support que je pourrai prÊsenter le plus mes photographies. Mon objectif sera alors de jouer avec celle-ci pour que le site aie une certaine dynamique. Faire envie au gens grâce aux images. Une navigation très minimaliste, très ÊpurÊe, très simple et dans la tendance. Je ne voudrais pas que la navigation interfere sur mes images et que ma composition devienne disparate. Certaine fois les images sont très chargÊes en contraste ou en couleur, c’est pour cela que je dois être le plus sobre possible avec le texte. Le background change à chaque page comme un diaporama,

ce qui donne de l’attractivitÊ au site, car on n’est jamais sur le même fond. Tout le contenu est structurÊ dans un bloc au milieu de manière centrÊ partagÊ VXUSOXVLHXUVFRORQQHV/DVRXVQDYLJDWLRQHVWÊ[H et se trouve dans la meme fenêtre sur la gauche. Les marges supÊrieures et infÊrieures comportant la navigation laisse respirer le contenu ce qui donne XQHOJHUWDXVLWHFRPPHVLLOVWDLHQWÊQDOHPHQW omniprÊsent. L’Êvidence des tailles des polices est relatives à leur importance en tant qu’information. On retrouve le rond comme dans tout mes autres supports, en page d’accueil avec le produit du mois.


127

INSPIRATION


ARBORESCENCE

129

HOMEPAGE

GUSTAVIA PHILOSOPHIE GALERIE APPLICATION

ATELIER NEWS COURS INFORMATION TARIFS S’INSCRIRE AGENDA INFORMATION TARIFS S’INSCRIRE INSCRIPTION

RESTAURANT NEWS LA CARTE SPÉCIALITÉS ENTRÉES POISSON VIANDE VÉGÉTARIEN DESSERTS MENU MENU DÉCOUVERTE MENU DÉGUSTATION MENU DU MOIS MENU GASTRONOME MENU GUSTAVIA ÉVÉNEMENT TARIFS PDF RÉSÉRVATION

ÉPICERIE

LA SÉLÉCTION LES CONDIMENTS HUILE ET VINAIGRE CONFITURES PÂTES ET RIZ PÂTISSERIE THÉ ET CAFÉ BOISSON AJOUTER AU PANIE


COMMUNAUTÉ

BOUTIQUE NEWS USTENSILES ACCESSOIRES CUISSON ÉLECTRONIQUE LIVRES ET DVD CADEAU AJOUTER AU PANIER

FAQ

NEWSLETTER

CONNEXION RECETTES ASTUCES GLOSSAIRE FORUM

DEVENIR AFFILIÉ

CONTACT CONTACT MAIL PLAN

PARTENAIRE

RECHERCHER


131

ESSAIS MISE EN PAGE


137

PLANCHE DU SITE


143

APPLICATION

GUSTAVIA

NEWS

COURS

RESTAURANT

BOUTIQUE

ÉPICERIE

AGENDA

RECETTE

COMMUNAUTÉ

PRATIQUE


144

GUSTAVIA

GUSTAVIA

GUSTAVIA

NEWS

COURS

NEWS

COURS

LES COURS AVEC LE CHEF ORTEGA

LA CUISINE DU MONDE

Ficiet volorrovitam fuga. Ut enienih ilitinvel maios essum veles voluptus doluptia dolorem eium quo corest, idellup taest, ant quam es serum quunduntem ilis nonetur, ipsant omniendictas quam, omnimoluptis dolo blabo. Nam del is quiatem es in persperio qui ut accae volorror sus dolupta qui to optatia.

RESTAURANT

Ficiet volorrovitam fuga. Ut enienih ilitinvel maios essum veles voluptus doluptia dolorem eium quo corest, idellup taest, ant quam es serum quunduntem ilis nonetur, ipsant omniendictas quam, omnimoluptis dolo blabo. Nam del is quiatem es in persperio qui ut accae volorror sus dolupta qui to optatiae comnimet ipiendam qui de la vie. DurĂŠe du cours : 1h15

$ ÉPICERIE

BOUTIQUE

COMMUNAUTÉ

RECETTE

Tarif : 65 CHF

LA FLEUR DE SEL PRODUIT DU MOIS

AGENDA

Molenihil magnienis sit, od ut ut ullat expel mi, volorernam faces aborpor eperae volorum hitatius dolorenis minum evendit iuscita temquia corro velesec atatur alit aspedig endisim poreste vel elluptat et re sediate mquisquate voluptatum facFDHSHUHYHUHUURRIĂŠFWDTXLVHWXU"3HUVSHUUR voluptatibus sit hilligendit, aliquun testius imincte ndebit omnissi meturia dicate exere nim fugiat poreste vel elluptat et re sediate mquisquate voluptatum facFDHSHUHYHUHUURRIĂŠFWDTXLVHWXU"3HUVSHUUR

PRATIQUE

Favoris

Galerie

Agenda

Liste

CUISINE ASIATIQUE Axim quam non por magnis parum, occullam coreper ferisci mporumet as autatus, qui debitat uscium, omnima ped ut molutem. Ut as velictiorro velici con cumquas et omnitat ellit lacculparcia corrumquibea qui dolorepudit as dolorro ofĂŠFLXVUDH,QWLQHQLPXWTXLVTXLTXLDTXRV cumquid elentem simi, volupta tiument arum sum enis mos magnam rest, aliquia

Favoris

GUSTAVIA

Agenda

Liste

GUSTAVIA

GUSTAVIA

NEWS

Galerie

LES PLATS

INDEX

COURS

LES COURS AVEC LE CHEF ORTEGA Ficiet volorrovitam fuga. Ut enienih ilitinvel maios essum veles voluptus doluptia dolorem eium quo corest, idellup taest, ant quam es serum quunduntem ilis nonetur, ipsant omniendictas quam, omnimoluptis dolo blabo. Nam del is quiatem es in persperio qui ut accae volorror sus dolupta qui to optatia.

LES ENTRÉES

LA CUISINE DU MONDE Ficiet volorrovitam fuga. Ut enienih ilitinvel maios essum veles voluptus doluptia dolorem eium quo corest, idellup taest, ant quam es serum quunduntem ilis nonetur, ipsant omniendictas quam, omnimoluptis dolo blabo. Nam del is quiatem es in persperio qui ut accae volorror sus dolupta qui to optatiae comnimet ipiendam qui de la vie. DurĂŠe du cours : 1h15

$

LA FLEUR DE SEL PRODUIT DU MOIS Molenihil magnienis sit, od ut ut ullat expel mi, volorernam faces aborpor eperae volorum hitatius dolorenis minum evendit iuscita temquia corro velesec atatur alit aspedig endisim poreste vel elluptat et re sediate mquisquate voluptatum facFDHSHUHYHUHUURRIĂŠFWDTXLVHWXU"3HUVSHUUR voluptatibus sit hilligendit, aliquun testius imincte ndebit omnissi meturia dicate exere nim fugiat poreste vel elluptat et re sediate mquisquate voluptatum faccaepere vererro RIĂŠFWDTXLVHWXU"3HUVSHUUR

Favoris

Galerie

Agenda

Tarif : 65 CHF

Salade frisĂŠe aux lardons, CHF 8.Ĺ’uf cassĂŠ au jus de poulet vinaigre 6.-

CHF

&ÇXUGHVXFULQHWRPDWHVPLFRQÊWHV&+) 16.ÆXIVm.LQJ&UDE~PD\RDXJLQJHPEUHFLWURQ Asperges blanches aux pralins, noisettes et Pata Negra Salade frisÊe aux lardons, CHF 13.œuf cassÊ au jus de poulet vinaigre

CUISINE ASIATIQUE Axim quam non por magnis parum, occullam coreper ferisci mporumet as autatus, qui debitat uscium, omnima ped ut molutem. Ut as velictiorro velici con cumquas et omnitat ellit lacculparcia corrumquibea TXLGRORUHSXGLWDVGRORUURRIĂŠFLXVUDH Intin enim ut quisqui quia quos cumquid elentem simi, volupta tiument arum sum enis mos magnam rest, aliquia platios

&ÇXUGHVXFULQHWRPDWHVPLFRQÊWHV&+) chaud froid anchoïade de turquie Maki au 4 crustacÊs et sa sauce au vinaigre de riz

CHF 21.-

Liste Favoris

Galerie

Agenda



CHF 15.-

Liste

Favoris

Galerie

Agenda

Liste


NEWSLETTER


CONTENU

147

NEWSLETTER

Hebdomadaire - Astuce de la semaine - News - Evénement important - Application à télécharger - Horaire des cours - Recette de la semaine

Mensuel - Saveur du mois - Spécialité du restaurant - Évenements - La boutique - Séléction de produit - Magazine à consulter - Application à télécharger - Concours

CONTENU + OBJECTIF Concevoir une newsletter performante ne dépend pas seulement des contenus. L’ergonomie et la maquette jouent également un rôle crucial. J’ai décidé de créer 3 newsletters différentes dans le but d’informer les gens plus souvent des nouvelles informations et de l’activité du centre. Les internautes auront tout à fait le choix lors de leur inscription, des newsletters auquelles ils veulent s’inscrirent. Une mensuelle, qui englobe un peu les points fort du mois, les nouveaux produits, les cours à ne pas manquer, le concours etc...Une hebdomadaire plus précise et plus détaillés des cours de la semaine, de la recette de la semaine, des nouvelles astuces etc.. La dernière newsletter concerne la personne qui s’est inscrite au cours, elle recevra 2 jours avant un rappel du cours auquel elle s’est inscrite, avec le plan téléchargeable et une invitation à télécharger

Rappel de cours - Résumé du cours - Horaire - Plan et Adresse - Application à télécharger

l’application. Dans la mise en page de mes newsletter je suis resteé sur la même ligne graphique que sur mon site. Pour capter l’intérêt des lecteurs et exploiter au mieux l’espace fourni par la fenêtre de prévisualisation des logiciels de messagerie, les informations jugées stratégiques pour l’entreprise ou susceptibles d’intéresser le plus les abonnés doivent être impérativement placées tout en haut de la newsletter. La newsletter à comme objectif de favoriser les échanges avec les internautes. Un point important encore la newsletter, comme la page d’acceuil d’un site, ne doit être ni trop longue, ni trop chargée. Les textes doivent être directe et court car le but n’est pas de tout dire ni de tout montrer, mais d’être une porte d’entrée vers le site et de donner l’envie d’en savoir plus en cliquant sur un lien. Les photos sont toutes cliquables et nous renvoye vers l’article ou la page précise.


VISUEL

149

GUSTAVIA

ACCUEIL

COURS

RESTAURANT

ÉPICERIE

BOUTIQUE

RAPPEL DE VOTRE COURS MARDI 2 JUIN PÂTISSERIE À 14H30 Vous avez rendez vous ce mardi 2 juin pour votre cours de cuisine fusion. Tout ce que les cuisines du monde ont fait de meilleur, adapté et marié pour en faire des délices. Une découverte à la portée de tous. Avec le grand chef Marius Roger. Durée du cours : 1h15 E1 salle 12

COMMENT SE RENDRE À GUSTAVIA /DêHXUGHVHORUQDLWDXWUHIRLVOD table des rois. Encore utilisée pour baptiser les enfants et lors de fêtes religieuses. Télécharger le plan...

TÉLÉCHARGER L’APPLICATION GUSTAVIA

GUSTAVIA quai d’Ouchy 7, 1001 Lausanne, Suisse Tél. + 41 (0)21 621 21 21

COMMUNAUTÉ

CONTACT


150

GUSTAVIA

ACCUEIL

COURS

RESTAURANT

ÉPICERIE

BOUTIQUE

COMMUNAUTÉ

CONTACT

NEWSLETTER JUIN 2012 LE SÉMINAIRE À NE SURTOUT PAS MANQUER

/DêHXUGHVHORUQDLWDXWUHIRLV ODWDEOHGHVURLV(QFRUHXWLOLV¬H SRXUEDSWLVHUOHVHQIDQWVHWORUV GHI­WHVUHOLJLHXVHVFÙHVWXQ V\PEROHGHSXULéFDWLRQGHJR¾W HWGHUHQDLVVVDQFH/LUHODVXLWH

LE NOUVEAU CHEF /HQRXYHDXFKHI(ULF)UHFKRQ (ULF)U¬FKRQ¬ODERUHVDFXLVLQH R¼VHP¬ODQJHQWSURGXLWVGHWHUURLUHWSURGXLWVOX[XHX[(QFRUH XWLOLV¬HSRXUEDSWLVHUOHVHQIDQWV HWORUVGHI­WHVUHOLJLHXVHVJR¾W HWGHUHQDLVVVDQFHFRPPHWRXWOH PRQGH/LUHODVXLWH

MAGAZINE EN LIGNE

L’ÉPICERIE, UN LARGE CHOIX DE PRODUIT UNIQUE. (SLFHULHéQHLQJU¬GLHQWVFKRLVLV HWUDUHVH[FOXVLYLW¬VOÙ(SLFHULH GH*XVWDYLDYRXVGRQQHDFF«V £GHVSURGXLWVV¬OHFWLRQQ¬VHW XQ¬YHQWDLOXQLTXHGHPDUTXHV 1ÙRXEOLH]SDVGHIDLUHXQWRXUSDU ODERXWLTXHRXGHQRPEUHX[ DFFHVVRLUHVYRXVVHURQWSUREDEOHPHQWWU«VLQGLVSHQVDEOH 9RLUOHVQRXYHDX[SURGXLWV 9LVLWHUODERXWLTXHDFFHVVRLUHV

CE VENDREDI 4 JUIN VENEZ DÉCOUVRIR LA CUISINE BIO AUX HUILES ESSENTIELLES AVEC MARK ORTEGA. DES RECETTES EXCEPTIONNELLES CONCOCTER PAR ORTEHA LUI-MÊME ET DÉGUSTEZ ENSUITE AU RESTAURANT GUSTAVIA VOTRE TRAVAIL. DES RECETTES AUX HUILES ESSENTIELLES QUE VOUS POURREZ APPRENDRE ET SAVOURER CE MOIS-CI UNIQUEMENT ET SEULEMENT 17 PLACES. ALORS N’OUBLIEZ SURTOUT PAS DE VOUS INSCRIRE. 6ÙLQVFULUH

1r-8,163Œ&,$/,7Œƒ/$)/(85'(6(/

VOUS POUVEZ DORS À PRÉSENT LIRE ET CONSULTER LE MAGAZINE GUSTAVIA GRACE À ISSU. &RQVXOWHU

PARTICIPER AU CONCOURS *DJQHUXQH.LWFKHQ$,'9RLUOHFRQFRXUV

DÉCOUVREZ LA CARTE DU MOIS DU RESTAURANT /LUHODVXLWH

TÉLÉCHARGER L’APPLICATION GUSTAVIA

GUSTAVIA TXDLGÙ2XFK\/DXVDQQH6XLVVH7¬O  

O&+&+)6

CE MOIS ZOOM SUR LA FLEUR DE SEL


GUSTAVIA

ACCUEIL

COURS

RESTAURANT

ÉPICERIE

BOUTIQUE

COMMUNAUTÉ

CONTACT

NEWSLETTER 6 AU 12 JUIN 2012 ASTUCE DE LA SEMAINE FAIRE DES DÉCO EN CARAMEL /DêHXUGHVHORUQDLWDXWUHIRLV ODWDEOHGHVURLV(QFRUHXWLOLV¬H SRXUEDSWLVHUOHVHQIDQWVHWORUV GHI­WHVUHOLJLHXVHV/LUHODVXLWH

CUISINE BIO ET HUILE ESSENCIELLE

AGENDA DE LA SEMAINE LUNDI 1ER JUIN CUISINE DU MONDE 13H45, 18H00 $YHFOHFKHI+HUY¬7KLV*UDQGHéQH FODVVLTXHJDVWURQRPLTXHHWPRGHUQHGHV FXLVLQHV£PXOWLSOHVIDFHWWHV'HVVDYHXUV ¬SLFHVHWWH[WXUHVYHQXGÙDLOOHXUVTXLQRXV WUDQVSRUWHQW

CE VENDREDI 4 JUIN VENEZ DÉCOUVRIR LA CUISINE BIO AUX HUILES ESSENCIELLES AVEC PHILIPPE ORTEGA. DES RECETTES EXCEPTIONNELLES CONCOCTER PAR ORTEHA LUIMÊME ET DÉGUSTEZ ENSUITE AU RESTAURANT GUSTAVIA VOTRE TRAVAIL. 6ÙLQVFULUH

LA RECETTE DE LA SEMAINE PAR JULIE /DêHXUGHVHORUQDLWDXWUHIRLV ODWDEOHGHVURLV(QFRUHXWLOLV¬H SRXUEDSWLVHUOHVHQIDQWVHWORUV GHI­WHVUHOLJLHXVHV/LUHODVXLWH

TÉLÉCHARGER L’APPLICATION GUSTAVIA

JEUDI 4 JUIN LA GASTRONOMIE 13H45 ET 18H00 $YHFOH&KHI5REHUW%LUG *RXUPHWVFXULHX[ VHV HW¬SLFXULHQV QHV  YHQH]G¬FRXYULUYRVWDOHQWVFDFK¬V8WLOLVHU GHVSURGXLWVKDXWGHJDPPHSRXUU¬DOLVHU GHVSODWVGLJQHVGÙXQUHVWDXUDQWKDXWHPHQW

MARDI 2 JUIN CUISINE FUSION 13H15, 15H00, 18H45 7RXWFHTXHOHVFXLVLQHVGXPRQGHRQWIDLWGH PHLOOHXUDGDSW¬HWPDUL¬SRXUHQIDLUHGHV G¬OLFHV8QHG¬FRXYHUWH£ODSRUW¬HGHWRXV

MERCREDI 3 JUIN DÉCORATION DE TABLE 14H45

VENDREDI 5 JUIN LE PAIN 10H00 $SSUHQH]OÙDUWGHODS¥WH£SDLQ

L’ESPAGNE 17H45 8QHVRLU¬HJXVWDWLYHG¬GL¬HHQWL«UHPHQW £ODFXLVLQHHVSDJQROH

$SSUHQH]OÙDUWGHODWDEOHDYHF0DULD&RQWUD[

DÉSSERT ET PÂTISSERIE À 9H30, 15H00 ET 17H45 6XFU¬VUDIéQ¬VHWVXUSHQDQWVQRVGLII¬UHQWV WK«PHVGHVVHUWVQÙDXURQWSOXVGHVHFUHW SRXUYRXV

SAMEDI 7 JUIN CUISINE SANTÉ 11H30 &RQFLOOLH]VDQW¬HWSODLVLUGHODFXLVLQH 5HFHWWHVVXFFXOHQWHVTXLDSSRUWHQWIRUFHHW YLWDOLW¬*U¥FH£GHVUHFHWWHVWU«VVLPSOH

GUSTAVIA TXDLGÙ2XFK\/DXVDQQH6XLVVH7¬O  


BILAN


CONCLUSION

BILAN PERSONNEL /HELODQHVWGDQVOÙHQVHPEOHSRXUPRLSOXW¡WSRVLÊW Ce projet m’a ÊnormÊment appris de choses, j’ai l’impression d’avoir plus appris en 4 mois, qu’en 3 DQVGHIRUPDWLRQ£OُFROH-ÙDLJDOHPHQWHQÊQHXH un dÊclique en typographie et voit cette manière de communication plus comme un art que comme le simple fait de tapper sur un clavier. J’ai eue plaisir à rÊaliser chacun de mes supports, parfois avec EHDXFRXSGHGLIÊFXOWHQFRUHFRPPHSRXUOHFRGDJH du site et la signalÊtique. J’ai l’impression d’avoir

ÊtÊ au bout de chaque chose, de chaque dÊtails pour obtenir une cohÊrence dans le fond et dans la forme de l’intÊgralitÊ du projet. Je pense qu’il resteUDLWXQSHXWGHWUDYDLOSRXUÊJQROHUOHWRXWPDLVOH temps me manque. Mise à part mes nombreuses nuits blanches, j’ai eue beaucoup de plaisir avec ce thème. La macrophotographie à ÊtÊ une expÊrience très enrichissante pour moi et grâce ça j’ai dorÊnavant un tout autre regard sur le monde qui nous entour.

156


RÉFÉR ENCES


RÉFÉRENCES

PHOTOGRAPHIE http://www.cours-photophiles.com

SITE WEB http://www.alsacreations.com

IMAGE Toutes les photos de ce dossier sont de moi, pour mes recherches photographiques ce site ma beaucoup inspiré : http://www.tastespotting.com/

INFORMATION http://www.cours-de-biochimie.fr/index.php http://www.faidherbe.org/

BRUITAGE http://www.universal-soundbank.com

GRAPHISME http://www.behance.net/

GRAPHISME http://www.behance.net/

160


IMPRESSUM Diplôme 2011 Designer de l’information EAA - École d’Arts Appliqués Johanne Grossenbacher sur la côte 105 G 2904 Bressaucourt - Suisse www.Johannemorrison.com Impression : Studio 444 Boulevard des Eplatures 21 2300 La Chaux-de-Fonds Reliure : Ernst Reliure rue des Malvoisins 2 2900 Porrentruy Remerciement : Dany Petermann Adrien Comte Noemie Arm Mes parents Ashberry Yves Taillard Christophe Teyler J.P Ernst


Gustavia - Dossier de recherche  
Gustavia - Dossier de recherche  

Gustavia diploma

Advertisement