Page 1

Salon du Livre 2009 Paris, Porte de Versailles 14 et 15 mars 2009

Ben oui, c’est Raymond Depardon


Emmanuel Carrère


Je sais, celle de la page de gauche est floue. Et, comme ça, en première lecture, je me suis dit « putain, j’ai foiré toutes mes photos d’Emmanuel Carrère ! » En y regardant de plus près, ça serait quoi une photo réussie ?!... Nette, correctement exposée, mais finalement, après coup, on se demande bien pourquoi on a déclenché à ce moment où… rien! Y a rien sur cette photo ! Alors je préfère, et de loin, celle de gauche. Floue, mal cadrée, avec ces halos qui lui font de disgracieuses extensions à ses oreilles… Oui, finalement, en dépit de ses imperfections, je préfère un portrait au travers duquel j’ai le sentiment d’avoir capté quelque chose, comme une sorte de désarroi face à un mec, un lecteur ?, équipé d’un espèce de ‘bien bel appareil’ pour reprendre à peu près ses propres termes, histoire de masquer une gêne ... peut-être.


Raymond Depardon m’a parlé ! Si ! J’te jure !...


Le Papa du Petit Nicolas, SempĂŠ.


Guy Bedos


StĂŠphane Guillon aggrave son cas


Jean d’Ormesson


CHARLIE HEBDO

Philippe Val

Franรงois Cavanna


Annie Duperey


Franรงoise Hardy


Nancy Huston

Tant d’essais pour finalement (ne pas réussir à n’)en retenir qu’une


Pierre Bottero


Daniel Picouly


Olivier Adam


Douglas Kennedy


BenoĂŽte Groult


François Chérèque


Je pourrai plus jamais être fan Mon applaudimètre est en panne

Foule autour du stand Denoël pour la signature de son livre d’entretien par Ségolène Royale


Ségolène ROYALE


ceci n’est pas une erreur de mise au point.


Tableau de chasse du week-end : • Les cahiers du cinéma pour Joachim qui a de grandes aspirations de cinéphile • Libé, parce que c’est le we, sinon la semaine je me contente de le lire en ligne… et j’ai honte, un peu • « une autre vie que la mienne » dédicacé par Emmanuel Carrère • « gros œuvre » de Joy Sorman. J’ai tergiversé, j’ai crains de passer pour un vieux pervers à lui demander une dédicace ‘plus’ la prendre en photo. Bref, j’ai pas osé. • «articles intrépides », recueil des chroniques de Hervé Guibert publiées entre le milieu des années 70 et sa mort. Comme « la photo inéluctablement », je le lirai par articles, dans le désordre, de temps en temps, le samedi matin au saut du lit, par exemple. « la vie moderne » de Depardon a été acheté après cete prise de vue, mais là, en ce dimanche matin

Ce fut un bon week-end À fonds les manettes :

MAMIYA C330 80mm f2.8

1 fin de Kodak TXP320 @200 et 2 Kodak TXP320 @800 1 FUJI 400H Le tout en rouleaux de 220 (oui, on en trouve) Scanné sur Epson V750 PRO (c’est marqué d’ssus)


Salon du Livre 2009  

Salon du Livre 2009, Paris, Porte de Versailles

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you