Page 1

offre

#5

Sublime art déco

offre

O Février/Mars/Avril 2019

M A G A Z I N E G R AT U I T É D I T I O N B A S - R H I N É G A L E M E N T D I S P O N I B L E S U R O F F R E D E C O. F R  Février/Mars/Avril 2019

Ouvrants

s'ouvrir à la nouveauté

Corail

en vogue Créateurs

de Magazines

5


O FFRE D É C O l Le m a g a zi n e d u style à v iv re

ÉDITO

Flamboyant Art déco CE COURANT ARTISTIQUE QUI REMONTE AUX ANNÉES 20 N’A PAS DIT SON DERNIER MOT. EN FAIT, L’ART DÉCO N’A JAMAIS ÉTÉ DÉMODÉ: IL EST INTEMPOREL ET TOUJOURS D’ACTUALITÉ.

Résolument créatif et élégant, nous voulons tous une touche d’art déco dans nos intérieurs parce que l’imagination des créateurs à cette époque était sans limite. Si on les appelait les années folles, ce n’était pas un hasard ! Nous avons envie de légèreté, d’un grain de folie, d’un peu de clinquant, en opposition au style un peu trop épuré de la rigueur scandinave. Ce retour presque un siècle plus tard signe l’élégance de nos intérieurs et le retour au faste d’antan. Mais prudence si vous craquez pour les canapés en velours, l’étincelant laiton ou encore les couleurs franches comme le bleu paon ou le vert turquoise, attention à n’en point trop faire ! Bannissez le total look (too much !) mais offrez-vous l’une ou l’autre pièce forte : un fauteuil, un miroir, une méridienne ou carrément un mur tapissé d’un motif géométrique… à marier harmonieusement à votre intérieur. Nous vous laissons découvrir quelques belles idées dans ce magazine. N’oublions pas que la déco est tout un art ! Bonne lecture L’équipe d’Offre Déco

© Londonart, modèle Deco Jungle

Une publication des Dernières Nouvelles d’Alsace 17-21 rue de la Nuée Bleue 67077 Strasbourg Cedex Tél. 03 88 21 56 38 Président, Directeur général, directeur de la publication : Philippe Carli Fabrication Prépresse : Journal L’Alsace 18, rue de Thann - 68945 Mulhouse Cedex 9 Supervision rédactionnelle : Fabienne Tafani, Martine Ribs. Imprimerie : GRLI 03 89 64 55 10 Ne pas jeter sur la voie publique. Toute reproduction, même partielle, est interdite. L’éditeur n’est pas responsable des éventuelles erreurs d’impression ou photos. Les prix descriptifs et photos sont sous la seule responsabilité des annonceurs. Textes : Agence Willy Aboulicam, Libre Service Presse et Pôle Produits DNA. Textes : A  gence Willy Aboulicam hors mention contraire. Photo UNE : Zoffany, Collection The Muse

3


O FFRE D É CO l S o m m a i r e

OFFRE DÉCO

Sommaire #05

6

20

26

DESIGN ARCHITECTURE

DÉCO TENDANCES

MISE EN SCÈNE

Les luminaires 20

Living Coral, la nouvelle couleur 26

Visite privée

6

Les verrières 12

4

New Antic, l’effet colossal

24

Craquez pour le corail ! 28


36

42

60

AMÉNAGEMENT ET TRAVAUX

DOSSIER ART DÉCO

LES OUVRANTS

Les toilettes 36

Un succès qui perdure 42

Changez vos ouvertures 60

Les poêles 40

Réussir son relooking

48

Portes : à choisir avec attention 72

Les hits immanquables

54

Fenêtres : porteuses de rêve et de lumière 80

Vitrages : toujours plus performants 84

Volets : pour fermer en beauté 90 Fenêtres de toit

PROCHAIN NUMÉRO

94

98

5


O FFRE D É CO l D e s i g n Ar c h i t e c t u r e

6


VISITE PRIVÉE

Quand l’art habite avec la poésie C’EST DANS UN IMMEUBLE SITUÉ AU CŒUR DE LA NEUSTADT, À STRASBOURG, QUE L’ARCHITECTE FLORINE BURGER A RÉNOVÉ ET DÉCORÉ CET APPARTEMENT REMARQUABLE. L’ENSEMBLE FORME UN RÉSULTAT DÉTONNANT ET HAUT EN COULEUR QUI S’INSCRIT PARFAITEMENT DANS LE STYLE ÉCLECTIQUE QUI ANIME CE QUARTIER.

7


O FFRE D É CO l D e s i g n Ar c h i t e c t u r e

En découvrant cet appartement tout en longueur situé au rez-de-chaussée d’un immeuble datant de la fin du 20 e siècle, ses nouveaux propriétaires perçurent tout le potentiel de ce bien de 185 m². Rénové succinctement, il avait perdu de son cachet d’origine, mais il gardait les atouts typiques de l’architecture de la Neustadt : une belle hauteur sous plafond, des espaces généreux

8

et lumineux, des pièces en enfilades et un parquet à chevrons. Désireux d’en faire leur résidence principale, ils ont ainsi confié sa réhabilitation à l’agence d’architecture Florine Burger. Le projet s’est voulu à l’image de ses commanditaires : original et poétique. Chaque pièce a un univers lié à la personnalité des occupants, mêlant couleurs et matériaux.


Historienne de l’art, la cliente a défini un style ainsi que le souhait d’intégrer les œuvres d’art et le mobilier déjà acquis dans la conception du projet. L’organisation des pièces n’a pas été modifiée : les pièces de réception ouvertes l’une sur l’autre donnent sur la rue, tandis que la partie nuit, avec ses salles d’eau, est orientée vers la cour, distribuée par un couloir lumineux.

L’enfilade des pièces de vie a permis d’accueillir successivement le bureau, la salle à manger puis le salon. Cette suite d’espaces transforme les murs en surfaces d’exposition pour les œuvres d’art, éléments clés du cadre de vie des propriétaires. En accord avec ces tableaux, les couleurs sont douces, laissant s’exprimer les meubles chinés et les étoffes des mobiliers. Le mur principal du salon est revêtu d’une tapisserie foncée (Cole & Son), donnant ainsi une nouvelle profondeur à l’espace. Les motifs et les teintes du couloir d’entrée plongent le visiteur dans un univers à part entière. Le carrelage hexagonal (Mosaic Del Sur) joue avec la tapisserie végétale (Sanderson) mixant les coloris et les motifs. Dans un esprit années 50, la cuisine est un vrai espace de vie avec une grande table à manger et un coin salon TV.

9


O FFRE D É CO l D e s i g n Ar c h i t e c t u r e Elle donne accès à l’espace extérieur, légèrement en contrebas. Les formes douces, propres au design de ces années habillent les éléments de cuisine et définissent le mobilier. Un camaïeu de bleu est développé par la cuisine, la tapisserie à motif (Sanderson), et par le carrelage hexagonal (Mosaic Del Sur), identique à celui de l’entrée. Ces mêmes éléments forment un jeu pictural et graphique pour donner un caractère particulier à ce lieu central du projet. Pour répondre aux besoins de cette famille recomposée, l’architecte a dessiné, en plus de la chambre parentale, une chambre d’amis, et deux chambres pour les enfants. Chacune possède sa propre ambiance chaleureuse et colorée. La salle de bains des filles est dans les tons clairs avec les sols en carreaux à motifs et des murs en nacre. Tandis que la salle de bains des garçons se décline dans des tons plus foncés et des matériaux bruts (bois et ardoise).

Florine Burger Architecte Dplg

1 rue des Juifs à STRASBOURG florine.burger@wanadoo.fr Tél. 03 88 32 64 24 www.florine-burger.fr

10


O FFRE D É CO l D e s i g n Ar c h i t e c t u r e

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx

XXXXX

Titre ! XXXXXXXXXXXXX

© Ambiance Dressing (x 2)

xxxxxx

12


LES VERRIÈRES INTÉRIEURES

Délimiter sans cloisonner RIEN DE MIEUX QU’UNE VERRIÈRE POUR OUVRIR OU AU CONTRAIRE DIVISER LES ESPACES INTÉRIEURS. INSPIRÉE DES CLOISONS, PORTES ET FENÊTRES DES ANCIENS ATELIERS ET ISSUE DES MÉTIERS DE LA MÉTALLERIE, CETTE SÉPARATION GRAPHIQUE D’ABORD RÉSERVÉE AU STYLE INDUSTRIEL EST DEVENUE INCONTOURNABLE DANS L’HABITAT CONTEMPORAIN. Dans les anciennes usines et lieux de production urbains généralement déployés sur de grandes surfaces, de larges cloisons transparentes étaient nécessaires pour mieux distribuer la lumière naturelle jusqu’aux ateliers de confection les plus éloignés des façades. Cette nécessité de cloisonner sans fermer et de séparer sans isoler est très présente dans la décoration moderne.

Les caves aménagées, les combles, les petites surfaces comme les appartements trop profonds tirent aujourd’hui parti des solutions déployées jadis dans les lieux de production, notamment des verrières intérieures qui signent ce que l’on appelle le style atelier. Les rénovations de studios citadins impliquent de plus en plus souvent l’installation de ces cloisons qui ont le grand avantage d’agrandir visuellement l’espace intérieur.

13


© Sogal

O FFRE D É CO l D e s i g n Ar c h i t e c t u r e

UNE NOUVELLE FAÇON D’HABITER

© Turpin-Longueville

Après une large période favorable aux grands espaces ouverts, la tendance en décoration intérieure privilégie ces nouvelles manières de diviser l’espace sans le fermer. La cloison qui séparait la cuisine du salon ou de la salle à manger revient, mais seulement sur la moitié de sa hauteur, sa partie haute étant occupée par une verrière. Avec elle, la convivialité demeure, mais les odeurs et les sons ne se répandent pas. Dans la chambre, elle permet au coin bureau d’avoir son espace dédié sans troubler l’univers serein réservé au sommeil. Dans les combles, la lumière des fenêtres trop rares peut enfin atteindre la petite salle de bains ou le bureau. Posée sur une demie-cloison, dans une pièce mansardée ou sur la totalité de la hauteur, la verrière se plie à toutes les configurations. La surface transparente peut être définie en fonction du degré d’intimité souhaité. Pour mieux s’adapter à votre style, les surfaces métalliques se déclinent en diverses couleurs et finitions. Les verrières « loft contemporain » jouent plus volontiers sur des armatures sombres laquées ou boisées, mais pour réduire la forte présence des lignes, on choisira des tons clairs ou identiques à celui des murs.

14


© Saint-Gobain

EFFETS DE MATIÈRE, EFFETS GRAPHIQUES

© Sogal

Avec la verrière, deux matériaux familiers du style industriel s’imposent dans la déco : le verre et le métal. Le premier introduit sa transparence et ses reflets, le second déploie ses lignes froides et le plus souvent sombres. La verrière est toujours une figure géométrique sobre qui habille une ouverture. Ce jeu de droites parallèles dessinant des fenêtres intérieures verticales de 30 à 50 cm de largeur introduit un rythme rassurant dans le décor et augmente visuellement la hauteur des pièces. Partout où elle s’installe, la verrière semble introduire aussi l’esprit sérieux et laborieux de ses origines : elle semble inviter à l’étude, au travail, à la concentration.

15


© Sogal

© Saint-Gobain

O FFRE D É CO l D e s i g n Ar c h i t e c t u r e

LAQUELLE CHOISIR, À QUEL PRIX ?

© Turpin-Longueville

C’est bien sûr la configuration de votre espace intérieur qui décidera de votre choix. En fonction de vos besoins, vous pouvez opter pour un modèle ouvert sur sa hauteur, doté d’une porte ou même à ouverture coulissante. La verrière peut alors faire office de cloison amovible. Il existe des verrières prêtes à poser et sans fixation. C’est un système de vérins qui fixe la verrière entre le sol et le plafond. Elles offrent la possibilité de séparer deux pièces en toute simplicité et autonomie. Les verrières sur mesure sont réalisées essentiellement par des professionnels spécialisés : métalliers, menuisiers et vitriers. Le budget nécessaire pour installer une verrière intérieure dépend de la qualité des vitrages, de la structure et de la surface. Les modèles prêt à poser sont accessibles à partir de 400 euros le m 2. Comptez entre 950 et 1 300 €/m² pour une verrière sur mesure et posée, incluant vitrage haute isolation et une structure acier haute finition.

16


17


O FFRE D É CO l C o m m u n i q u é

WALTER STORES & VOLETS

Une offre toujours plus innovante en protection solaire ACTEUR DE LA PROTECTION SOLAIRE ET DES FERMETURES DE BÂTIMENTS, WALTER STORES & VOLETS NE CESSE DE SE RÉINVENTER POUR CRÉER DES LIEUX DE DÉTENTE EXTÉRIEURS QUI S’ADAPTENT À TOUTES LES ENVIES ET À TOUS LES BESOINS. LES ATOUTS DE SES PERGOLAS BIOCLIMATIQUES ET DE SES STORES : L’ALLIANCE ENTRE TECHNICITÉ ET DESIGN.

C’est à Kilstett, sur un site de fabrication de plus de 30 000 m 2, que Walter Stores et Volets imagine et fabrique ses produits. Preuve en est, le store coffre ON’X qui se distingue par ses dimensions généreuses tout en se fondant totalement dans la façade grâce à ses deux joues esthétiques. Un modèle créé par le designer français XO. Ses bras renforcés permettent une avancée jusqu’à 4 mètres et une largeur jusqu’à 7 mètres. Le store ON’X se décline également en trois versions supplémentaires : une dotée d’un lambrequin déroulable (ON’X VOLANT), une équipée d’un système d’éclairage par LED diffusantes (ON’X LUX) et la dernière regroupant ces deux fonctionnalités (ON’X LUX VOLANT). La solution idéale pour protéger sa terrasse avec style. En matière de pergolas bioclimatiques, Walter Stores & Volets enrichit également sa gamme. Avec le modèle à lames orientables IZI, le concepteur alsacien associe praticité et confort avec une installation simplifiée.

18

Accessible au plus grand nombre, ce produit garantit un apport optimal de lumière et crée, grâce à sa structure avec LED intégrées, un environnement chaleureux. Plus technologique, la pergola Open’R2 se dote d’une nouvelle fonction : les lames orientables à double rétractation. Lors de l’ouverture, les lames se répartissent en deux paquets distincts qui se séparent au centre du toit de la pergola afin de maîtriser parfaitement ensoleillement et ventilation. Ce système breveté est une exclusivité sur le marché. Résistante aux aléas météorologiques, durable et facile d’entretien, la structure en aluminium renforce également les atouts de ce modèle. En alliant innovation, solidité et esthétisme, Walter Stores & Volets se positionne résolumment comme l’un des leaders de la protection solaire, pour créer son espace extérieur sur-mesure.


Walter Stores Kilstett

Walter Stores Colmar

Walter Stores Rixheim

Walter Stores Sarrebourg

5 rue de l’industrie à KILSTETT ZA Tél. 03 88 20 80 05

6 rue de Pologne à RIXHEIM Tél. 03 89 53 21 00

18 rue des Métiers à COLMAR Tél. 03 89 20 82 25

Zone CAP Ouest 8 route de Nancy à IMLING Tél. 03 87 25 79 70

Walter Stores Altorf

Zone d’activités ACTIVEUM 4 rue Jacqueline Auriol à ALTORF Tél. 03 90 41 09 90

NOUVEAU SHOWROOM

Walter Stores Otterswiller 1 parc du commerce à OTTERSWILLER Tél. 03 88 70 54 55

www.walter-stores.fr

19


O FFRE D É CO l D é c o Te n d a n c e s

© Verpan

DÉCORATION

Les luminaires jouent la transparence EN RECHERCHE DE DOUCEUR ET DE LÉGÈRETÉ, NOS LAMPES SE DÉBARRASSENT DU SUPERFLU POUR SE MONTRER DANS LEUR PLUS SIMPLE APPAREIL ÉLECTRIQUE. En quelques années la lampe est passée du statut d’outil pratique dont il fallait dissimuler au mieux les câbles, à celui d’objet de décoration. Dès lors, les luminaires sortent de l’ombre des abat-jour pour s’exposer fièrement.

© Laroy Merlin (x 2)

Un horizon sans obstacle

20

Il est fini le temps de l’exubérance, de la profusion de couleurs et du mobilier massif qui rétrécissaient l’espace et assombrissaient les pièces. Parce que chaque mètre carré doit à présent être optimisé au maximum, les ménages misent sur la simplicité et la légèreté de leur intérieur. Rien ne doit faire obstacle à la lumière et au regard. Dans un tel contexte, les imposants pieds de lampe opaques surmontés d’abat-jour tout aussi énormes n’ont plus leur place ! Tout comme l’ameublement, les luminaires font une cure d’amaigrissement en misant sur la transparence. Tandis que les lampes les plus volumineuses font ainsi oublier leur diamètre en attirant l’œil sur le fil et l’ampoule qu’elles contiennent, les lustres et autres suspensions semblent littéralement en lévitation au-dessus du salon ou de la table de la salle à manger.


DES FILS mis à nu

© www.hotel4home.com

Alors que de multiples matériaux comme la faïence, la céramique, le bois, le plastique ou encore la toile et le papier se mêlent aujourd’hui dans l’habillage des lampes, ce jeu de clarté nous inciterait plutôt à revenir à ces fondamentaux que sont le verre et le métal. Car après tout, au commencement, il n’y avait qu’un fil de cuivre enchâssé dans un globe de verre. Les designers s’inspirent donc de cette alliance originelle pour mettre à l’honneur la découverte de Thomas Edison. Qu’ils soient ronds, ovales, cubiques ou en cônes, les abat-jour exposent leur ampoule et leur support, qui deviennent également des objets de décoration. Et si le globe en verre reste à la base de cette tendance, il peut être teinté dans une couleur gaie ou être troqué contre une version en métal filaire à condition d’opter pour un modèle pas trop dense. Plus rare mais tout aussi inventif, certains designers ont préféré conserver l’abat-jour opaque classique, quoique moins chargé, tout en l’installant sur un pied transparent. Au lieu de l’ampoule, c’est ici son cordon d’alimentation coloré en rose ou en bleu, entre autres coloris, qui attire l’œil vers son écrin de cristal.

Simple et moderne, les lampes de type ampoule sont parfaites pour les esthètes à la recherche de l’épure totale... Chaque abat-jour qui épouse la forme de l’ampoule est fabriqué en verre soufflé à la bouche. Allié à un cable torsadé minimaliste, tout superflu est éliminé pour ne garder que l’essentiel.

21


O FFRE D É CO l D é c o Te n d a n c e s

© Kartell

La lampe Fly est réalisée en méthacrylate coloré pour recueillir un maximum de lumière. L’exceptionnelle transparence du matériau et la brillance des couleurs donnent l’idée d’une bulle de savon chatoyant. Les lampes sont vendues à l’unité mais peuvent être assemblées en groupe, comme ici, pour rehausser leurs variantes chromatiques.

Face à cette apparente simplicité, on aurait pu penser que les luminaires transparents avaient allégé leur prix en même temps que leur habillage. Que nenni ! Une lampe éthérée est aussi coûteuse qu’une autre, si ce n’est plus. Plutôt que d’acheter un modèle déjà assemblé, vous pouvez alors choisir de le confectionner vous-même. C’est l’avantage de cette tendance : il suffit d’être un peu débrouillard pour obtenir un résultat satisfaisant avec un simple globe en verre, un cordon d’alimentation coloré et une ampoule judicieusement choisie pour son design et sa luminosité. Certaines marques proposent même des ampoules décorées pour plus de fantaisie !

22

© Anna Jacob

UNE LAMPE MAISON


l Communi qué

MAISON DE LA LITERIE

Un savoir-faire artisanal et local unique ! LES ÉTUDES DÉMONTRENT QUE NOUS PASSONS EN MOYENNE 25 ANNÉES DE NOTRE VIE AU LIT ! UNE EXCELLENTE RAISON POUR CHOISIR AVEC SOIN SA LITERIE.

Maison de la Literie à Vendenheim a sélectionné pour vous les collections de matelas et sommiers de la marque Ducal Literie, reconnue pour son savoir-faire artisanal tout à fait unique. Les collections Ducal sont fabriquées en France par des artisans litiers qui mettent tou tes leurs compétences au service de votre sommeil. Les ensembles matelas, sommiers et têtes de lit sont fabriqués à la main de façon traditionnelle, pour un résultat d’une qualité irréprochable : matériaux naturels et nobles, matelassage en fibres naturelles, sommier à ressorts ensachés, capitonnage…Dormir sur un ensemble Ducal contribuera à améliorer sensiblement votre qualité de vie car bien dormir, c’est se réveiller en grande forme et le rester tout au long de la journée.

Maison de la Literie 3A rue Transversale A Zone commerciale de Vendenheim à VENDENHEIM Tél. 03 88 19 00 67 Mardi au vendredi : de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h Samedi : de 10 h à 19 h

23


O FFRE D É CO l D é c o Te n d a n c e s

NEW ANTIC

Le design à l’effet colossal SI LE PASSÉ FAIT TOUJOURS RECETTE EN DÉCO, L’ANTIQUITÉ SEMBLE PARTICULIÈREMENT INSPIRER LES DESIGNERS DU MOMENT. LA TENDANCE NÉOANTIQUE DÉBOULE EN TROMBE DANS NOS INTÉRIEURS, ET CE, DANS TOUTES LES PIÈCES DE LA MAISON.

© Doiy (x 4)

Du Panthéon au Parthénon, en passant par la Vénus de Milo ou la statue de Marcellus, l’Antiquité est sans doute l’une des époques les plus riches de notre histoire. Cet art monumental inspire aujourd’hui les créateurs et designers et prouve que, décidément, rien n’est impossible en déco !

24

LES FIGURES

classiques DIVINISÉES

Faire trôner dans son entrée un buste de Socrate négligemment posé sur une console ou imposer un mini-Colisée en guise de vide-poches, la tendance du néoantique dépoussière l’Antiquité et met au goût du jour la déco façon musée. L’architecture « cube » et le marbre des temples grecs, ainsi que les colonnes et les arcades romaines sont désormais des sources de référence pour les créateurs actuels. On pioche dans l’iconographie, les codes, les volumes et les personnalités antiques pour imaginer ou réinventer des objets dont la nature sculpturale et colossale en impose partout dans la maison. Un pari osé mais qui fonctionne à la perfection…


L ’Antiquité à l’épreuve de la modernité

Quels DESIGNERS ? Pour trouver votre bonheur antique, il faudra aller fouiller du côté des créations de Jaime Hayon. L’Espagnol a réalisé pour Paola C. une collection d’objets, principalement des vases, qui rappellent comme deux gouttes d’eau les amphores. Chez l’Italien Fabio Novembre, on retrouve des visages sculptés et des objets art de la table à l’effigie des grands monuments romains. Enfin, chez les déjantés de DOIY, c’est la Grèce qui est à l’honneur avec des bols en forme de Colisée ainsi que des mugs ou des puzzles façon statue de marbre.

Si le « new antic » revient sur le devant de la scène cette année, il se fait sobre, design et épuré. Pas question d’en faire des tonnes, on se contente d’objets dont les lignes et les formes rappellent les classiques antiques. Parmi les pièces incontournables de cette tendance, le vase amphore, les reproductions de monuments, les ministatues, les tables dont les pieds sont remplacés par des colonnes, des chandeliers en forme d’arc ou encore des textiles et affiches qui métamorphosent en icônes pop les visages de l’Antiquité. Toujours dans un souci de modernité, les designers qui jouent le jeu s’attachent à apporter une caution arty et actuelle à leurs créations en privilégiant, par exemple, des matériaux à la mode comme le laiton, le cuivre ou la céramique. Les couleurs également sont choisies avec soin : des tons immaculés aux nuances terre comme l’ocre ou le terracotta, les créations se rapprochent le plus possible des coloris d’antan, bien que quelques touches de fluo apportent parfois un brin d’excentricité.

25


O FFRE D É CO l M i s e e n s c è n e

COULEUR

Living Coral, la nouvelle couleur nature de Pantone LE LIVING CORAL SERA DONC LA COULEUR DE L’ANNÉE ! L’INSTITUT PANTONE A EN EFFET TRANCHÉ POUR CETTE TEINTE TONIQUE, RELAXANTE ET OPTIMISTE QUI NOUS RENVOIE À L’ESSENTIEL. DÉCRYPTAGE DE LA FUTURE STAR DE NOS INTÉRIEURS.

© Rebel Walls

Après avoir sillonné le monde à la recherche des nouvelles tendances chromatiques, les experts de Pantone Color Institute ont enfin tranché : la couleur de l’année 2019 sera le

26

Living Coral 16-1546. Loin du psychédélique et nébuleux Ultra-violet, ce ton énergisant et optimiste nous renvoie à nos origines, celles de la terre et de la nature, triomphant sur

une époque ultra-connectée et sans cesse mouvante. Un véritable retour aux sources qui va rythmer les collections mode et déco des douze mois à venir…


Comment sont choisies les couleurs Pantone ? Le choix de la couleur de l’année par Pantone se fait après un long processus de réflexion et de recherches. Les experts de l’institut parcourent le monde entier en quête des nouvelles tendances, en scrutant aussi bien les médias et les réseaux sociaux que le design, le cinéma, les événements sportifs, les arts, la mode et l’industrie du divertissement. C’est ainsi que Pantone influence le monde de la création depuis vingt ans maintenant…

© Pantone

UN RETOUR à l’essentiel Si l’Ultra-violet de l’année dernière revendiquait clairement une pensée visionnaire, le Living Coral, lui, s’attache davantage à revenir à l’essentiel. À la fois rassurant, vivifiant et doux, ce coloris évoque sans mal l’énergie des couleurs présentes dans la nature et notamment dans les fonds marins. On pense ici bien sûr aux récifs coralliens et aux écosystèmes qui peuplent les océans. Sa nuance dorée lui permet également d’apporter de la douceur et de la modernité. Ce Living Coral marque donc un tournant, celui d’un retour à la nature pour ramener de l’harmonie dans la vie de tous les jours. Comme l’explique Leatrice Eiseman, la directrice générale du Pantone Color Institute, « nous sommes si connectés à quelque chose d’irréel que nous avons terriblement besoin de revenir à la réalité, pour retrouver l’équilibre. Et rien n’est plus réel que la nature ». Face à un quotidien où les nouvelles technologies et les réseaux sociaux sont omniprésents, ce corail « incarne une expression pleine de légèreté et favorise les activités joyeuses ». C’est aussi une couleur qui évoque « un besoin grandissant des consommateurs de revenir au lien social, à de véritables interactions humaines ».

Estival mais pas seulement Bien plus facile à appréhender et à distiller que l’Ultraviolet, le Living Coral est une couleur familière que l’on a tendance à apprécier surtout l’été. Il est vrai que sa teinte chaude et ensoleillée s’expose très bien dans la maison une fois les beaux jours arrivés, notamment dans une véranda, sur une terrasse ou dans le jardin. Mais à l’instar du terracotta, couleur chouchou du moment, le Living Coral s’adapte très bien aux ambiances hivernales. En peinture sur un pan de mur (le coloris est déjà disponible chez Tollens), il attirera tous les regards

et il viendra réchauffer les pièces grâce à quelques touches sur les accessoires (coussins, textiles, tapis, fauteuils…). Sa nature apaisante et vitaminée lui permet également de s’inviter partout dans le décor quotidien, de la chambre au bureau, en passant par l’entrée et le salon. Rehaussant nos intérieurs, apportant de la joie de vivre et de la convivialité, ce corail chaud a aussi l’avantage de s’associer à de nombreux autres coloris. Il redynamise en effet les tons pastel, complète le vert sapin et réveille les gris. On peut encore le marier avec un rouge sombre ou un beige chaud.

27


O FFRE D É CO l M i s e e n s c è n e

Fauteuil Poäng – Ikéa Le design simple et intemporel du fauteuil POÄNG est toujours aussi actuel 40 ans après sa création. Pour rendre hommage à ce produit si populaire, en voici une version moderne et colorée. Il existe bien évidemment en plusieurs coloris. Prix : 99 euros

28


© Gifi

Tabouret Cairn, Granit noir absolut ou travertin classic résine, par Guillaume Delvigne.

COULEUR

Du salon à la chambre, craquez pour le corail ! EXIT, LES VERTS, LES BLEUS, LES VIOLETS. CETTE ANNÉE, LE CORAIL FAIT UNE ENTRÉE FRACASSANTE DANS NOS INTÉRIEURS. VIF ET DOUX À LA FOIS, IL APPORTE UNE TOUCHE DE CHALEUR ET DE JOIE DANS NOTRE DÉCO.

29


O FFRE D É CO l M i s e e n s c è n e

Suspension - Ikéa Cette suspension diffuse une agréable lumière au-dessus de la table de salle à manger ou du bar au moment des repas. Utilisez une ampoule opale dans le cas d’un usage courant si vous souhaitez une diffusion uniforme de la lumière. Elle se nettoie avec un chiffon imbibé d’un détergent doux. Prix : 29.90 €

Boîte poisson - Hema Juste trop jolie pour passer à côté. Ornée d’un poisson qui répond au joli nom de « Monsieur Tête Plate », cette boîte métallique trouvera tout naturellement sa place sur les étagères de votre cuisine (ou de votre salle de bains). Vous pourrez y ranger toutes sortes d’épices ou d’ingrédients indispensables à vos petits plats, ou pourquoi pas, faire comme nos grands-mères et la transformer en délicieuse boite à gâteau. Prix : 19 €

Lanterne fil - Conforama Apportez une touche scandinave dans votre intérieur. Cette petite lanterne se pare de la couleur tendance cette année pour s’harmoniser avec votre décor. Le contenant en verre accueillera la bougie pour éviter tous les petits accidents de coulure de cire. Avec son tout petit prix, n’hésitez pas à vous en offrir plusieurs exemplaires pour en accrocher partout dans la maison. Prix : 4,99 €

30


l Amb i ance Déco

CROZATIER

Nouvelle collection, nouvelles émotions RÉSOLUMENT PREMIUM, FURIEUSEMENT DÉCO ET TOUJOURS ACCESSIBLE, LA NOUVELLE COLLECTION CROZATIER VOUS PERMETTRA DE RÉALISER VOS RÊVES D’INTÉRIEUR. ELLE A ÉTÉ CONÇUE AVEC TOUJOURS LA MÊME EXIGENCE DE QUALITÉ ET D’ESTHÉTIQUE QUI FONT LA SINGULARITÉ ET LE RENOM DE LA MARQUE. VOUS PERMETTRE DE PERSONNALISER CHAQUE PRODUIT AFIN DE LE RENDRE UNIQUE DANS NOS TROIS STYLES, DESIGN, NATURE ET CHARME, EST LA PRÉOCCUPATION PRINCIPALE DES ÉQUIPES EN MAGASIN.

E

Q Table Puzzle dessus et allonge de 50 cm en céramique, structure en frêne massif, pieds en métal. Dim. : L 120 / 170 x H 77 x P 120 cm. Prix découverte 2490 €, dont EP 9,50€. / W Table Extrême créée par des designers danois et réalisée en chêne massif. Elle se démarque avec des lignes aiguisées et pures. 5 dimensions de 180 cm à 260 cm et 4 possibilités de pieds. Prix sur demande.  / E Fauteuil Time Out relax de grande qualité vous offre un confort sur-mesure. Prix découverte 1890 €, dont EP 4 €. / R Chaise contemporaine Glenn au grand confort. Plusieurs coloris. Prix découverte 190 €, dont EP 0,25 €./ T Buffet Assemblage en MDF plaqué chêne. Pieds métal teintés époxy et placage chêne. Fabrication européenne. Buffet 4 portes L 220 x H 90 x P 54 cm. Prix découverte 2550 €, dont EP 9,5 €. A retrouver chez :

Crozatier Mulhouse 90 route de Guebwiller à KINGERSHEIM Tél. 03 89 53 97 02

Crozatier Vendenheim 6 rue des Emplettes à VENDENHEIM Tél. 03 88 64 20 55 www.crozatier.com

31


O FFRE D É CO l M i s e e n s c è n e

Lumière de Lampion - Sous le lampion Il est indéniable que nous aimons tous faire la fête. Pour qu’elle soit réussie, rien de plus joli que de la passer sous la lumière des lampions. Et plus ils sont nombreux, plus ils sont festifs. Ceux-là sont juste magnifiques. A accrocher sans modération. Prix : à partir de 2.90 € pièce

Assiette - Geneviève Lethu Grain de riz est la signature et la collection classique de Geneviève Lethu. Déclinée sous plusieurs coloris pour assortir ou dépareiller et donner un peu de folie, on ne s’en lasse pas. Ici il s’agit du corail tendance et plein de peps. Vous trouverez dans le même coloris l’assiette plate, l’assiette creuse et le mug. Prix : à partir de 9 €

Coussin poisson - Antoine Peltier Vous allez me dire, encore un coussin ? Oui, parce que d’abord, nous n’en avons jamais assez et ensuite parce que celui-ci est juste sublime. En 100 % lin, il est brodé d’un éclatant poisson accompagné d’une discrète petite algue. Sa finition par un ruban plat brodé lui donne cette touche « so chic ». Prix : 79 €

32


O FFRE D É CO l M i s e e n s c è n e

Couverts à pois - Hema Couverts pour enfant composé d’une fourchette, d’un couteau et d’une cuillère. Les petits vont adorer manger (même les légumes) avec ces couverts au manche corail à pois blanc. De plus, ils vont sans problème au lave-vaisselle. Pour tous les petits gastronomes qui ne veulent plus manger avec leurs doigts. Prix : 3,50 €

Sam petit bouledogue - Bougie La Française Sous son petit regard poignant, la bougie décorative Sam Suffit affiche une expression cabotine qui déclenchera immédiatement sourire et bonne humeur. Cette bougie artisanale sculptée à la main et teintée dans la masse se veut fidèle à la physionomie amusante d’un bouledogue qu’on emmènerait bien partout. Bien dressé et très sage, Sam se fera une place de choix au sein de votre mobilier pour que cette bougie originale devienne le chouchou de votre déco. Prix : 21 €

34


Lampe Louise Roe - Fleux Le marbre blanc est ici sublimé par une teinte corail pour cette lampe design Louise Roe... Octogonales, les lampes Eight Over Eight de la maison scandinave Louise Roe misent sur un design sculptural, rappelant les lignes des colonnes antiques… En tant que véritables luminaires d’exception, ces créations dévoilent des bases en marbre italien alliées à des abatjour aux teintes contemporaines. Disponible en plusieurs modèles. Prix : 1074 €

DU 1ER AU 31 MARS 2019

LE MOIS ANNIVERSAIRE

Plaid - Blanc des Vosges Négligemment jeté sur l’accoudoir d’un canapé ou sur le bout d’un lit, ce plaid tout doux aux couleurs actuelles est un véritable appel au cocooning. Une fois lové(e) dedans, vous aurez vraiment du mal à vous en passer. Prix non communiqué

FABRICANT FRANÇAIS

Zone commerciale de Vendenheim GAUTIER STRASBOURG Tél. 03 88 04 75 75 strasbourg.vendenheim@magasins-gautier.fr Jours et horaires d’ouverture sur www.gautier.fr

Meublez, Vivez

35


O FFRE D É CO l A m é n a g e m e n t Tr a v a u x

TOILETTES

Une déco qui ne tombe pas à l’eau SOUVENT RELÉGUÉES AU SECOND PLAN, LES TOILETTES SOUFFRENT PARFOIS D’UNE DÉCORATION UN PEU KITSCH. MÊME SI L’ON N’Y RESTE PAS TOUTE LA JOURNÉE, ON Y PASSE TOUT DE MÊME PLUSIEURS HEURES PAR AN. ALORS, AUTANT EN FAIRE UN COIN AGRÉABLE ET BIEN AGENCÉ.

La liberté, l’amour, le temps qui passe, la raison de notre présence sur Terre… Il y a bien des questions existentielles et philosophiques, mais rien ne vaut celle de la décoration des toilettes ! Abandonnés à leur triste sort de lieu d’aisance, les cabinets souffrent souvent d’une déco surannée ou servent de prétexte à toutes les excentricités. Peinture flashy, pêle-mêle de photos, bibliothèque de magazines, tapisserie vieillotte ou carrelage à tout va, boule à facettes pour la version discothèque ou tapis moumoute, il faut bien le dire, parfois, le style des toilettes, c’est du grand n’importe quoi ! Pourtant, il suffit d’un rien pour en faire un lieu agréable et pas forcément déconnecté du reste de la maison.

36


O FFRE D É CO l A m é n a g e m e n t Tr a v a u x

DE L’AUDACE MAIS CLASSE ! Au petit coin, il n’est pas interdit d’exprimer toute sa créativité. Si l’audace est possible, en revanche, rien ne va plus si vous tombez dans le kitsch. De la couleur oui, pourquoi pas, mais pas question de repeindre toute la pièce en mauve ou de poser partout du papier peint à rayures. On y va par petites touches et l’on se fixe un thème à respecter. Les styles rétro, design ou zen ont beaucoup de succès dans les w.-c. car ils restent sobres et faciles à mettre en œuvre. Mais la grande tendance du moment, c’est bien le carrelage métro qui s’invite largement dans les salles de bains et les toilettes. Côté couleurs, on mise sur le gris, le taupe ou un violet foncé mat, toujours très contemporains ; le blanc reste certes classique mais efficace. Pour donner un peu de peps, vous pouvez opter pour des tons vitaminés comme le jaune et l’orange, mais toujours avec parcimonie. Pensez

également aux accessoires originaux pour éviter le porte-rouleaux ou la brosse trop ordinaires. Si vous souhaitez laisser à disposition des magazines ou des livres, choisissez un panier déco ou fixez une étagère, le style sera moins brouillon. Enfin, vous pouvez aussi choisir un abattant relooké, avec des stickers par exemple, mais par pitié, évitez les motifs fleurs de lotus ou la photo new-yorkaise, véritables combles du kitsch. Une jolie déco de w.-c. passe aussi par le choix des matériaux. Très tendance, le béton, au sol ou sur les murs en imitation carrelage, saura en séduire plus d’un. Tout comme l’inox qui, bien qu’il soit assez salissant, s’harmonise parfaitement avec des lignes design. Le bois, quant à lui, doit être réservé au style zen au risque d’une déco qui fait flop. De la même façon, mieux vaut oublier le plastique pour son côté trop « bas de gamme ».

Des petits coins très modernes Pour moderniser vos cabinets, surtout si vous misez sur un style ultra-contemporain, rien de mieux que les nouveaux modèles qui inondent désormais le marché. Les w.-c. à cuvette suspendue sont les plus prisés, car leur ligne très épurée sait séduire les amoureux du design. Ils savent aussi donner une impression de légèreté, surtout s’ils doivent partager leur espace avec la salle de bains. Pratiques, ils permettent également de choisir la hauteur à laquelle on souhaite les fixer. Pour gagner de l’espace dans une pièce exiguë, le meilleur choix reste encore celui des toilettes hybrides qui combinent la cuvette et la vasque. Tout aussi hygiéniques, vous vous laverez les mains en deux temps trois mouvements. Plus étonnants, les modèles japonais semblent avoir beaucoup de succès auprès du public français car ces toilettes envahissent désormais le marché hexagonal. Équipés d’une douchette et d’un système de séchage, ils sont réputés pour être les plus hygiéniques. Mais attention au portefeuille : certains valent plusieurs milliers d’euros. Un peu cher peut-être pour soulager seulement nos besoins naturels…

38


l Amb i ance Déco

PORCELANOSA

Toujours un carreau d’avance FABRICANT ET CONCEPTEUR DE SOLUTIONS POUR L’AMÉNAGEMENT ET LA DÉCORATION DE L’HABITAT, PORCELANOSA SURFE SUR LE DÉVELOPPEMENT ET L’ARRIVÉE CONSTANTE DE DESIGNS ET DE MATÉRIAUX INNOVANTS POUR SE DIFFÉRENCIER ET CRÉER LA SURPRISE.

Q  Collection LOUNGE : baignoire, meuble, robinetterie. Collection FORMA : vasque, porte-serviettes, patères. Au sol : carrelage Bluestone acero. Au mur : carrelages Bluestone acero et Bluestone silver. W Collection de salle de bains TONO : meuble, robinetterie, baignoire îlot et vasque en pierre coloris Habana Dark Classico. Au mur : carrelage XLight Liem grey polished, 120 x 250 cm. Au sol : carrelage Par-Ker® Manhattan Maple.  E Mosaïque Metal Bronze 3D cubes 30 x 30 x 0,7 cm. Table Marbre Habana Dark Classico 2 cm. Au sol : carrelage en marbre Habana Dark Classico

Porcelanosa

Rue des Artisans à VENDENHEIM Tél. 03 88 20 82 90

39


O FFRE D É CO l A m é n a g e m e n t Tr a v a u x

POÊLES

Bûches ou granulés ? NOUVEAU VENU DANS NOS INTÉRIEURS MODERNES, LE POÊLE À BOIS EST UNE VÉRITABLE SOLUTION DURABLE QUI A L’AVANTAGE D’OFFRIR DEUX TYPES DE COMBUSTIBLES, LA BÛCHE OU LE GRANULÉ, AUX ATOUTS DIFFÉRENTS.

© Piazzetta

Face à la montée inexorable du prix du fioul et de l’électricité, les poêles à bois ont peu à peu réinvesti nos intérieurs. Les designers ne s’y trompent pas et transforment avec brio ces ustensiles de grand-mère en véritables objets déco. Pour autant, tout n’est pas si simple dans le monde très vert de l’énergie xylophage (celle qui se nourrit de la combustion du bois). Alors que les bonnes vieilles bûches étaient hier le seul combustible que ces foyers engouffraient avec délectation, les granulés ont fait leur apparition. Devant une telle alternative, il est difficile de faire son choix sans un petit éclairage salutaire.

40

Poêle à pellets équipé d’une façade acier gris et d’un habillage en céramique émaillée blanche. Piazzetta P959, groupe Seguin


la solution miracle ?

Les granulés, ou pellets, sont des déchets de bois compactés sans colle ni produits additifs. D’une taille qui ne dépasse guère le centimètre, le granulé jouit d’une hygrométrie nettement inférieure à celle du bois brut. C’est l’un de ses principaux avantages sur son aïeul, plus rustique. Cette caractéristique lui confère un meilleur rendement et une dissipation de fumée nettement moins importante, ce qui diminue la fréquence des entretiens. Le compactage offre aussi, de fait, un meilleur rapport poids/puissance et donc une meilleure autonomie (de l’ordre de la journée – voire davantage selon les modèles –, mais attention tout de même aux belles promesses commerciales). Dernier avantage, et non des moindres, le faible encombrement autorise une automatisation complète de certaines tâches (approvisionnement, vidage des cendres…). Pour autant, malgré ces avantages majeurs, tout n’est pas si heureux dans le petit monde délicat du granulé. Premièrement, si ce combustible est plus propre, il ne dispense pas d’un entretien fréquent (tous les deux jours, par exemple, pour la chambre à combustion). Deuxièmement, les poêles à granulés génèrent une chaleur convective qu’il va falloir répandre. Pour cela, le recours à un ventilateur est souvent nécessaire. Et qui dit ventilateur, dit bruit. Enfin, les nombreux avantages des granulés ont un prix. Un poêle à pellets coûte entre trois et dix fois plus cher qu’un poêle à bûches… le prix du confort, sans doute. Pour ceux que l’indécision ronge toujours, il existe des poêles qui peuvent brûler les deux types de bois. Une solution intéressante, bien qu’encore peu répandue, pour passer définitivement le pas et jouir de cette énergie verte.

© Invicta

LES GRANULÉS

Ici, l’élégance et la délicatesse de la façade émaillée blanche s’accordent harmonieusement avec le noir et la robustesse de la fonte. Poêle à bois étanche Elo M, design Invicta Création

LA BÛCHE  :

l’énergie la moins chère Pour un investissement relativement minime (environ 1 000 euros), il est tout à fait possible de s’offrir un poêle d’entrée de gamme. Il s’agira d’un poêle à bûches. C’est avant tout l’aspect économique qui oriente vers ce choix de bon sens. Les bûches, dans les régions forestières, sont très abordables et le nécessaire entretien des abondantes forêts françaises garantit des prix extrêmement stables. Contrairement à une idée reçue, le chauffage au bois ne détruit pas nos forêts. En effet, comme le rappelle l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), le petitbois dont on se sert pour se chauffer, s’il n’était pas utilisé, serait de toute façon détruit ou brûlé dans le cadre des travaux de sylviculture. Son usage participe donc à la bonne santé de nos espaces verts. Revers du faible coût au kilowatt heure, c’est le côté pratique qui fait souvent défaut au chauffage à bûches. D’une part, il faut prévoir un espace important de stockage (le bois doit être maintenu au sec pendant au moins un an pour éviter un surplus de fumée et optimiser son rendement) et, d’autre part, il faut procéder à une maintenance régulière (nettoyage de la vitre, de la suie et des cendres). Enfin, il faut recharger le poêle toutes les sept heures environ pour qu’il fonctionne de manière continue. Le recours à un poêle à granulés permet de contourner ces inconvénients qui peuvent vite devenir fastidieux.

41


© 4 Murs

O FFRE D É CO l D o s s i e r Ar t d é c o

42


INDÉMODABLE

Un succès qui perdure ! SUR LA PLANÈTE DÉCORATION, LES STYLES SE SUCCÈDENT. LE MOUVEMENT ART DÉCO EN REVANCHE, A SU SE MÉNAGER UNE PLACE DE CHOIX. AINSI, OR, MARBRE, VELOURS ET COULEURS ENVOÛTANTES CONTINUENT CETTE SAISON DE PEUPLER LES SHOWROOMS, MAGASINS ET AUTRES SALONS, POUR NOTRE PLUS GRAND PLAISIR. MAIS ALORS, QU’EST-CE QUI REND CETTE TENDANCE INDÉMODABLE, UN SIÈCLE APRÈS SON APPARITION ? FOCUS SUR LA PLUS BLING-BLING DES DÉCOS VINTAGES.

43


O FFRE D É CO l D o s s i e r Ar t d é c o

© Maison d’édition &Tradition

Tout change, tout bouge, c’est le propre de la tendance. Le minimalisme scandinave à fait place au foisonnement des ambiances jungles et des épais motifs fleuris, les sanguines, bleus nuit et autres couleurs audacieuses ont remplacé les pastels, tandis qu’à la pureté des formes et surfaces lisses viennent se substituer les matières brutes et texturées de l’esprit « craft ». Un renouveau permanent donc, même si certains incontournables continuent d’avoir toujours la côte. C’est notamment le cas du vintage, très apprécié et régulièrement remis au goût du jour, des seventies aux fifties. Plutôt associé au « rétro » l’Art déco n’a pourtant jamais totalement disparu du paysage. Avec ses formes à la fois rondes et filaires, ses couleurs tranchées et ses jolies matières. Cette tendance toujours renaissante n’est visiblement pas prête de s’essouffler et n’en finit plus de se réinventer pour nous séduire et nous faire voyager dans le temps.

44


Une énergie créativ e S’il plaît tant, c’est peut-être que ce style a su garder quelque chose de l’avant-gardisme fastueux et joyeux qui le caractérise. Car c’est tout l’esprit fougueux, créatif et lumineux des années folles qui résonne encore dans ses ambiances à la fois feutrées et clinquantes, luxueuses et douces. Né en France au lendemain de la Première Guerre mondiale et s’étant ensuite très largement mondialisé, l’Art déco traduit ainsi des envies de légèreté, d’élégance, de liberté et de couleurs vives au lendemain des heures les plus sombres de notre histoire. C’est aussi une rupture franche avec le passé et avec les codes de la décoration d’alors : comme un pied de nez aux courbes chargées de l’Art nouveau, on privilégie l’épure, les formes simples, en même temps que l’on met à

l’honneur des matières nobles (acajou, fer forgé, ébène, onyx) et des savoir-faire précieux. À travers cette simplification on observe aussi un intérêt pour le classicisme et l’antiquité, ainsi que pour la modernité, avec des lignes évoquant la machine, le mouvement : roues à rayons, ovales, arcs de cercle, etc. Autant de formes rétro-futuristes qui n’ont aujourd’hui rien perdu de leur charme.

© Hôtel Rose Bourbon, Paris

EXTRAORDINAIRE

45


O FFRE D É CO l D o s s i e r Ar t d é c o

© Thevenon

© Isidore Leroy (x 2)

© Graham & Brown

© Thevenon

Un écho TRÈS ACTUEL

© La Redoute

Un grand destin donc pour ce mouvement né, d’après Fitzgerald, « dans le champagne d’une paix retrouvée » et qui continue encore à faire pétiller nos intérieurs, avec ses tissus satinés et ses graphismes dorés. Or ce n’est peut-être pas un hasard s’il est à ce point plébiscité aujourd’hui. La recherche de volupté des années 20 pourrait en effet faire écho, dans un monde que beaucoup perçoivent comme instable et anxiogène, à un nouveau besoin de légèreté et de glamour. Atmosphères molletonnées, où les épais velours côtoient des couleurs envoûtantes, matières et formes solides et sécurisantes, de quoi se créer un joli cocon, un écrin de bien-être hors du temps où règne une ambiance festive et chaleureuse. Exit la morosité ambiante, oui aux lés de papiers peints chamarrés, à la fantaisie, aux grands miroirs, aux murs bleu lagon, aux chandeliers et autres accessoires chicissimes ! Une certaine idée du luxe en somme, mais à portée de toutes les bourses, puisque les grandes marques s’approprient à présent massivement la tendance. À noter aussi que l’on retrouve dans l’Art déco, à travers ses visuels, ses motifs et ses couleurs, de nombreuses références à la nature et au monde animal : feuilles de palmiers, accessoires en laiton figurant des végétaux, plumes de paon ou encore insectes, sont autant de signatures de ce mouvement qui joue avec les formes du vivant. Ainsi, dans une société où l’on s’interroge de plus en plus sur notre rapport à la nature et où les préoccupations écologiques sont en vogue, l’avènement du Néo-Art déco fait sens. Nous voilà donc face à une tendance qui continue de nous ressembler et qui n’en finit pas de s’inscrire dans son époque.

46


INFINIES

© Hôtel Beaume, Paris

Des possibilités

© La Redoute (x2)

Côté créateurs, la clef du succès tient sans doute au fait que le style Art déco embrasse véritablement toute la sphère de la décoration d’intérieur, et qu’il présente donc un terrain de jeu inouï, dans lequel il ne s’agit pas d’imiter la tendance passée, mais bien de la réinventer pour lui donner un nouveau souffle. Et celle-ci a su s’emparer de toutes les pièces de la maison. Coté aménagements, on la retrouve aussi bien au sol, avec le retour du désormais très tendance carreau de ciment vintage, que sur le terrain de la tapisserie, avec des créations singulières et originales, allant du graphisme filaire ultra-design et élégant, au noir et blanc très graphique en passant par les motifs géométriques colorés et exubérants. En ce qui concerne le mobilier, l’Art-Déco revisite aussi bien les gros meubles de salon que les petits accessoires ou que les objets de la table. Ainsi on voit par exemple de plus en plus de marques proposer des services raffinés, en laiton, verres ciselés, porcelaines à liserés dorés... Car on l’aura compris, ce que l’Art Déco fait sans doute le mieux, c’est de jouer avec la diversité des formes et des matières, créant ainsi un style hétéroclite, harmonieux et très modulable, qui s’adapte à tous les intérieurs et à tous les goûts... avec panache !

47


O FFRE D É CO l D o s s i e r Ar t d é c o

RAFFINEMENT

Réussir son relooking

© Surface

CETTE SAISON LA TENDANCE NÉO-ART DÉCO EST PARTOUT, ET FRANCHEMENT, ON L’ADORE ! SON UNIVERS ENVOÛTANT ET SON MOBILIER AUX ACCENTS À LA FOIS VINTAGE ET ULTRAMODERNE. OUBLIÉE LA SUPRÉMATIE DU MINIMALISME SCANDINAVE, SOBRE ET CONTEMPLATIF, L’HIVER SERA LUXE, FASTE ET RAFFINEMENT. ÇA VOUS TENTE ? MAIS ALORS, COMMENT ADOPTER FACILEMENT CE STYLE CHEZ SOI ? ON VOUS AIDE !

48


Formes géométriques, lignes gracieuses et audacieuses, or, nacre, marqueterie... Le décor de la Belle Époque avait du charme ! Pourquoi ne pas l’inviter chez soi avec la modernité en prime ?

© Toulemonde Bochart

On s’y voit déjà : installé dans notre salon aux dominantes bleu pétrole, prune et violet de Bayeux, les jambes repliées sur une banquette en velours capitonné, un joli verre en cristal à la main, profitant de cette atmosphère chaleureuse et pétillante qui nous ressemble tant... Oui mais voilà, si l’on est séduit par la tendance, en revanche on n’a pas forcément envie de se lancer dans de gros travaux, ni même de remplacer tout le mobilier. Et puis, face à un univers avec tant de caractère, on s’interroge  : comment faire coïncider le style Art déco avec notre décoration préexistante sans pour autant se ruiner ni craindre la faute de goût ?

49


O FFRE D É CO l D o s s i e r Ar t d é c o

© Graham & Brown

© Ostaria (x 2)

Petites touches et associations audacieuses

© FreiFrau

Heureusement, si les diktats d’hier en matière d’aménagement exigeaient le total-look, on peut désormais s’affranchir de certaines règles et jouer la carte de l’hétéroclite et de la créativité. Ainsi, vous pourrez facilement apporter un souffle Années folles par petites touches vivifiantes, grâce à quelques pièces bien choisies qui viendront rehausser le décor en transformant votre intérieur. Pourquoi alors ne pas se montrer carrément audacieux et s’amuser à associer différents styles ? Jungle et Années 20 ? Une combinaison élégante et rafraîchissante. L’alliance Craft-Art Déco fonctionne elle aussi très bien : imaginez, un tapis en laine claire d’inspiration berbère combiné avec un guéridon en marbre et laiton doré... le nec plus ultra de la déco !

50


Règle n° 1

Prendre en compte sa base Avant tout, il convient de faire un petit bilan de ce que l’on à déjà. Car c’est cette base qui permettra de déterminer vers quels objets, pièces de mobiliers, couleurs, il sera le plus judicieux de se tourner. Alors bien sûr, mixer l’Art déco avec d’autres tendances actuelles, permet aux aménagements de rester modernes et abordables, mais à moins que vous ne soyez un véritable génie de la décoration éclectique, il convient d’éviter certains écueils. Attention par exemple si vous avez opté l’an dernier pour la tendance boho ou bohême blanc, car si le classe peut facilement devenir cool, à l’inverse, une déco trop casual aura du mal à se « chiciser ». Exit donc les bambous et autres matières brutes comme le lin ou le rotin, qui auront du mal à cohabiter avec une lampe en laiton ou avec une paire de rideaux satinés. Cependant, les intérieurs aux couleurs claires se prêtent en général très bien au relooking Art Déco. Dans des pièces à dominantes blanches ou pastels, de petits éléments dorés ou marbrés, que ce soit un vase, une desserte, un élégant miroir soleil, ou une suspension en verre et laiton, s’accorderont à merveille avec l’atmosphère ambiante. On peut aussi choisir de jouer avec le coté rythmé du noir et blanc et avec les motifs emblématiques de l’Art déco, pour un rendu encore très différent : un lé à palmes noires graphiques à souhait dans le salon ? Des carreaux de ciment dans la cuisine pour un élégant camaïeu de gris ? Design et charme vintage garantis ! Si l’on a plutôt flashé sur les fauteuils à oreilles et banquettes à franges, l’idéal ce sont les intérieurs classiques qui aiment les matériaux nobles et qui cherchent une touche unique pour se donner du caractère. Enfin, parmi nos associations coup de cœur, on aime particulièrement l’alliance des hauts plafonds haussmanniens et des lampes a suspension rétro façon Métropolis, ou encore l’audacieux contraste d’un fauteuil cocktail en velours dans un univers industriel bétonné.

© AMPM

Mais il y a tout de même des faux pas qu’il vaut mieux ne pas commettre. On vous dévoile quelques astuces pour laisser sereinement libre cours à vos envies de changement :

51


O FFRE D É CO l D o s s i e r Ar t d é c o

Règle n° 2 

© La Redoute

Impossible de penser l’Art déco, sans ses motifs et ses ornements. Là encore, laissez-vous porter par vos envies et n’hésitez pas à multiplier, cumuler, à vous amuser avec les multiples imprimés phares des années folles : losanges et triangles qui s’emboîtent pour créer une harmonie graphique surprenante, lignes avantgardistes aux tracés géométriques qui rappellent des frises antiques, formes évoquant des tiges de roseaux et feuilles de papyrus qui s’étirent sur de magnifiques verts lagon, de précieux onyx et de profonds bleus nuit... Autant d’univers extrêmement riches et évocateurs, à déployer tantôt sur un pan entier de mur, tantôt en lé unique, pour mettre en valeur une assise ou une commode d’époque. Parmi les incontournables cette saison, on note bien sûr le très tendance motif écaille, qui tire un trait d’union entre Art Déco et ambiances japonisantes. Un vrai régal pour les yeux et pour l’imaginaire ! Coup de projecteur aussi sur la tapisserie, avec les très beaux modèles or et turquoises de chez Conway Wallpaper ou Nobilis. À découvrir de toute urgence !

52

© 4 Murs

Multiplier les motifs


Règle n° 3 

Dernière notion importante pour remettre l’art déco au goût du jour chez soi, le contraste ! Sans complexes, on oppose alors, formes rondes et lignes anguleuses, mais aussi matériaux froids tels que le marbre, le laiton, le verre, et matières plus chaleureuses comme le velours, la soie, le bois, etc. On crée également de savants clairsobscurs et autres jeux de lumières : marbres et nacres pâles face à des gammes chatoyantes, dorés et ocres lumineux contre des noirs mats ou brillants. On retrouve d’ailleurs cette idée de contraste dans l’esthétique même de l’Art déco, qui allie faste et richesse avec simplification et épure, nature et industrialisation, référence à l’antiquité et irréductible modernité. Un style dual en somme, où les opposés s’attirent pour récréer l’harmonie. Le yin et le yang de la décoration en quelque sorte. Alors à vous de jouer !

© La Redoute

© Hervé Goluza

Jouer av ec les contr astes

53


©

Ta b

le

© Stof

O FFRE D É CO l D o s s i e r Ar t d é c o

© Ostaria

© Pr

im a r

k

MOBILIER ET ACCESSOIRES ART DÉCO

Les hits immanquables

La déco, c’est un peu comme une recette de cuisine. Si l’audace et la créativité sont de mise, il y à néanmoins des ingrédients dont on ne peut pas se passer. Ainsi, qui dit Art déco dit forcément motifs, contrastes, matières, mais aussi mobilier, avec des pièces incontournables qui ne manqueront pas de vous séduire autant que de donner saveur et personnalité à vos pièces à vivre.

© Pamplemousse

© Mis en Demeure

© Madam Stoltz

CARTON PLEIN POUR L’ART DÉCO ! UN SUCCÈS QUI TIENT ENTRE AUTRES À QUELQUES AMBASSADRICES  : DES PIÈCES PHARES DE MOBILIER DEVENUES CULTES AUTANT QU’INDISPENSABLES À TOUT SALON ART DÉCO DIGNE DE CE NOM. ET LES ACCESSOIRES NON PLUS NE SONT PAS EN RESTE ! TOUR D’HORIZON DES MUSTS-HAVE ET DES INDÉMODABLES DU MOBILIER VINTAGE.

54


l Amb i ance Déco

CUIR CENTER

Une saison haute en douceur POUR CUIR CENTER, CHAQUE COLLECTION EST L’OCCASION DE DÉCLINER DE NOUVELLES FORMES ET DE NOUVELLES MATIÈRES AVEC TOUJOURS LE SOUCI DE LA QUALITÉ ET DU CONFORT. TOUS LES CUIRS ET TISSUS SONT RIGOUREUSEMENT SÉLECTIONNÉS POUR RÉPONDRE AUX EXIGENCES DE DESIGN ET DE CONFORT DE CHACUN ET POUR S’INSCRIRE DURABLEMENT DANS LE TEMPS TOUT EN FAISANT LA PART-BELLE AUX TENDANCES. CETTE SAISON, CUIR CENTER CONJUGUE LE VELOURS SOUS TOUTES SES FORMES ET SOUS TOUTES SES COULEURS ! Q  Canapé d’angles 5 places VELVET : (L. 310 x l. 240 x H. 78/92 x P. 105 cm). Microfibre toucher velours, polyester. Dossiers réglables 12 positions. Coussins déco en option. 1 990 € au lieu de 2 660 € (dont 17 € d’éco-part), prix de lancement TTC maximum conseillé valable jusqu’au 8 mai 2019 dans le revêtement et le coloris BFA-MEG NAVY, hors livraison (tarifs en magasins). W  Fauteuil BUMPY : (L. 75 x H. 72 x P. 72 cm). Microfibre toucher velours, polyester. 525 € prix TTC maximum conseillé valable uniquement dans le revêtement et le coloris SEVEN jaune, hors livraison (tarifs en magasins).  E  Table basse MONTRÉAL  : (D. 80 x H. 37). Plateau supérieur en céramique, plateau intermédiaire en placage bois et pivotant. Finitions au choix, fabrication française. 875 € au lieu de 1 049 € (dont 2,30 € d’éco-part) prix de lancement TTC maximum conseillé valable jusqu’au 25 mars 2019. Q

W

E

A retrouver chez :

Cuir Center NOUVEAU MAGASIN 8 rue du Chemin de Fer à LAMPERTHEIM Tél. 03 88 18 44 10 www.cuircenter.com

55


Direction le salon. Car c’est le plus souvent dans les environnements cosy que cette tendance aux accents chaleureux et conviviaux a ses pièces maîtresses. En premier lieu, le guéridon : véritable signature des intérieurs Art déco, il se décline de diverses manières pour apporter de la légèreté dans des salons aux assises volumineuses. Il permet aussi de jouer avec les hauteurs : table basse, fauteuils, console, poufs et guéridons de différentes tailles permettent ainsi de créer un rythme, une énergie, qui vient casser l’inertie du coin canap’. On adore bien sûr les modèles d’époque, en bois sombre et marqueterie, avec finitions dorées et tiroirs arrondis, mais les versions plus contemporaines séduisent tout autant ! Et que serait le salon Art Déco sans sa méridienne ? C’est la star incontestée des univers feutrés. On la préfère en velours, asymétrique... et capitonnée s’il vous plaît ! Avec ses courbes élégantes et féminines, elle suffit à elle seule à donner le ton.

Car c’est tout un univers qui pénètre avec elle dans notre intérieur : robes fendues, diadèmes à plumes, charleston, coupes de champagne qui tintent... Un vrai atout style donc, et un voyage dans le temps garanti, avec aller simple pour les Années folles. Enfin, impossible de passer à coté de l’indémodable fauteuil cocktail. Iconique et irrésistible, on le retrouve cette saison dans les showrooms et catalogues de l’ensemble des marques. Il faut dire que son design se prête particulièrement bien à la réinterprétation et aux fantaisies des créateurs. On le redécouvre donc dans toutes les teintes et dans toutes les matières, du velours sombre aux imprimés très pop : un vrai passe-partout, qui sait plus que jamais s’adapter à tous les intérieurs et à toutes les envies. Nous, on l’aime avec ou sans accoudoirs, tantôt orange vitaminé, noir et blanc graphique, ou encore ocre lumineux.

© Signature

Côté SÉJOUR

© Marie’s Corner

© La R

e d o u te

© Becquet

O FFRE D É CO l D o s s i e r Ar t d é c o

© RED Edition

© S ig na tu

56

re


Jeux de MATIÈRES

© Urba Trends

Autre hit de la mouvance Néo-Art déco, l’étagère murale ronde. Originale et très tendance, elle dynamise instantanément l’espace avec son volume fluide qui évoque l’attrait des années 20 pour la modernité et les formes de la machine. On adore l’alliance bois clair et triangle or de chez Cyrillus, ou encore les designs plus japonisants. Et pour faire entrer la lumière dans cet univers, on table bien sûr sur un grand lampadaire. Élancé, design et délicieusement rétro ! Il amène de la hauteur et structure l’espace, autant qu’il met en valeur les autres éléments de décor, en caressant d’un doux reflet doré, les velours, métaux et autres tissus satinés.

ehom © Ch

© 4 Murs

) © Se ma De sig n (x 2

© 4 Murs

On l’aura compris, l’Art déco regorge de pièces mythiques et vraiment tendance. De quoi se donner des envies de changements, de nouvelles couleurs, de nouvelles matières... Sauf que l’on n’a pas toujours l’envie ni la possibilité de tout changer chez soi... Pas de problème ! Car aujourd’hui l’accessoire est roi et se décline de mille et une manières. Et si les intérieurs d’antan ne se prêtaient pas vraiment au mélange de styles, les mœurs en matière de déco ont depuis tellement changées que l’on peut désormais tout se permettre, du savamment dépareillé aux associations surprenantes et audacieuses. Pas besoin donc d’adopter le total look, quelques accessoires peuvent suffire à remodeler votre univers. Une lampe rétro, des cache-pots cuivrés, quelques cadres : autant de petites touches peu coûteuses qui peuvent métamorphoser une pièce, ou simplement agrémenter une décoration classique, scandinave ou encore tropicale, du piquant raffiné des Années folles.

a

DES ACCESSOIRES qui changent tout

57


© Signature

O FFRE D É CO l D o s s i e r Ar t d é c o

© Sema Design (x 2)

MIROIRS et PARURES MURALES

58

© Mis en Demeure

© La Redoute

Au mur, on opte tout particulièrement pour les miroirs. En effet, à l’aube des années 20, l’heure est à la fête. Tout brille, tout scintille ! On n’hésite donc pas à multiplier cet accessoire qui fait entrer de la clarté et du volume chez soi en réfléchissant la lumière et en créant de la profondeur. Surtout, on les choisit de toutes les tailles et de toutes les formes : longs, ovales, ronds, triangulaires... cerclés de laiton ou suspendus par une jolie chaîne, en soleils pour coller à la tendance filaire si chère à l’Art déco, ou dans une version plus extravagante, comme le très beau modèle Œil de la marque Howne, fantaisiste et moderne. L’autre astuce pour donner à vos murs un nouveau visage, c’est bien sûr la parure murale, parfaite pour donner du caractère. Comme un bijou sur une tenue, c’est l’accessoire idéal pour sublimer la déco, apporter un petit plus, mettre la touche finale. Plébiscite général pour la décoration en métal noir et doré de Ostaria, avec ses palmes élégantes qui ne manqueront pas de mettre en valeur votre salon.


Au plafond aussi on a l’embarras du choix pour ce qui est d’accessoiriser son intérieur. Parmi les hits de la saison, on note bien sûr les larges abat-jour cylindriques, tantôt noirs à l’extérieur et cuivrés à l’intérieur, ou bien parés de couleurs intenses et de liserés dorés. Zoom aussi sur les structures filaires qui laissent l’ampoule visible et impriment dans les airs, un élégant tracé évoquant les facettes d’une pierre précieuse. Et comme l’Art Déco met définitivement la suspension à l’honneur, vous craquerez sans doute pour un accessoire qui s’ancre parfaitement dans une autre tendance du moment, le « Airplants ». De jolis pots en verre laiton et céramique à suspendre, graphiques et très designs, qui vous serviront tout autant à faire une place au végétal chez vous en ajoutant une touche de verdure, qu’à orner l’espace de ces véritables petites œuvres d’art, aériennes délicates et sophistiquées. Enfin, pensez bien sûr aux chandeliers et autres bougeoirs, à disposer un peu partout, de la table du salon, à la salle à manger en passant par le charmant buffet So Art Déco chiné par vos soins dans une brocante, indispensables pour affirmer le côté chaleureux, cosy et lumineux de l’Art déco. À compléter avec d’autres petits objets : vases minimalistes en laiton, coffrets en verre au charme ancien, et autres accessoires tendance dans lesquels il vous suffira de piocher. Alors place à l’audace !

© Chehoma

© Sema Design (x 3)

© Madam Stoltz

SOURCES DE LUMIÈRE et reflets scintillants

59


O FFRE D É CO l D o s s i e r s p é c i a l o u v r a nts

LES OUVRANTS

Pour vivre mieux, changez vos ouvertures !

© Initial

ETRE BIEN CHEZ SOI, C’EST D’ABORD SE SENTIR EN SÉCURITÉ DANS DES ESPACES À LA FOIS INTIMES ET PARTAGÉS DONT LES OUVERTURES REMPLISSENT AU MIEUX LEURS MULTIPLES FONCTIONS. POUR VIVRE MIEUX, REMPLACEZ-LES ! POUR AJOUTER DE NOUVELLES DIMENSIONS À VOTRE MAISON, ESSAYEZ DE LES RÉINVENTER !

60


© Phovoir

© Turpin-Longueville

C’est par ses ouvertures que la maison respire, c’est aussi par elles qu’elle affiche son style. Leurs matériaux et leurs dimensions sont donc souvent dictés par la tradition qui réduit les portes et les fenêtres à leurs fonctions premières : la protection, l’éclairage et la communication avec l’extérieur. Elles suivent heureusement l’évolution de l’architecture et s’adaptent à nos modes de vie : bénéficiant de multiples avancées techniques, les fenêtres sont plus nombreuses et plus grandes tandis que les portes sont toujours plus sûres et intelligentes.

61


O FFRE D É CO l D o s s i e r s p é c i a l o u v r a nts

Porte : l’accueil qui protège Une fois passée, on ne la voit plus. Pourtant, c’est bien à elle que l’on confie le soin d’accueillir tous nos visiteurs et de maintenir dehors les indésirables. Plus encore que la fenêtre, la porte d’entrée confère ses qualités à l’ensemble du logis. Impossible d’imaginer une porte banale ou d’aspect frêle sur une bâtisse imposante et de caractère. Au contraire, une porte d’aspect noble et solide ajoutera un cachet sécurisant à une architecture sans attrait. Les portes d’entrées disponibles dans le commerce peuvent se classer en trois grandes catégories : les portes pleines, les semivitrées et les vitrées. La porte pleine est la plus sécurisante. D’un aspect massif, elle offre malgré tout un grand choix de styles et de couleurs.

© Phovoir

© Zilten

La porte vitrée ou semi-vitrée est esthétique et légère avant tout, mais reste néanmoins une porte d’entrée à part entière. Les portes d’entrée se déclinent en différents matériaux entre lesquels de multiples combinaisons sont possibles en fonction de vos goûts et de votre budget. Avec des travaux somme toute limités, le remplacement de votre porte peut s’avérer payant : il suffit parfois de changer sa porte pour offrir un vrai coup de jeune à une façade !

62


Fenêtres : pour voir et être vu C’est bien par les fenêtres que s’expriment l’identité et le caractère d’un bâtiment. Et même lorsque les dimensions prévues par l’architecture sont contraignantes, il existe de multiples manières de changer l’aspect d’une construction en choisissant de nouvelles fenêtres. Grâce à elles, la maison peut devenir un bel ornement pour son paysage. Donner un cachet particulier à ses ouvertures c’est donc aussi une manière d’augmenter la valeur d’un bien à la revente. Depuis l’intérieur, les ouvertures encadrent notre accès à l’environnement et révèlent notre façon de vivre. Elles peuvent réduire au minimum les frontières avec l’extérieur par des vitrages aux larges surfaces ou au contraire le placer à distance en le cachant derrière de multiples filtres décoratifs : croisillons, stores et rideaux.

© Turpin-Longueville (x 2)

Tout comme les portes, elles se déclinent en différents matériaux choisis autant pour leurs performances techniques que pour leurs qualités esthétiques. Changer de fenêtres, c’est toujours augmenter les performances énergétiques de son habitat, réduire ses factures et augmenter son confort de vie.

63


O FFRE D É CO l D o s s i e r s p é c i a l o u v r a nts

S’ouvrir à la nouveauté et conquérir des territoires D’autres ouvertures ont aussi le pouvoir de changer et d’augmenter notre plaisir d’habiter. Pour partir à la conquête de l’extérieur, le premier pas consiste à installer un oriel : cette ouverture à encorbellement offre une vue panoramique sur l’extérieur. Pour s’ouvrir encore plus sur l’extérieur, il y a les verrières et les vérandas. Nécessitant des travaux plus importants que le simple renouvellement des fenêtres, toutes ses avancées sur le paysage confèrent un nouvel attrait à la maison en augmentant la surface habitable.

© Gautier

A l’intérieur, les ouvertures peuvent aussi changer notre façon de vivre : une nouvelle porte de communication ou une verrière font entrer la lumière dans les espaces aveugles. Enfin, l’installation d’une fenêtre de toit est indispensable à l’aménagement de nouvelles pièces dans les combles.

Une mise en scène proposée par Meubles Gautier - Vendenheim

64


l Communi qué

BIEBER PVC

La qualité Bieber PVC, une expertise approuvée DEPUIS PLUS DE 30 ANS, BIEBER PVC VOUS APPORTE SES SOLUTIONS POUR LES FERMETURES DE LA MAISON. garantir le meilleur des services et une satisfaction inébranlable ! » Véronique Bieber. « La forte concurrence des pays émergeants nous a amené à recentrer le débat ; apporter un vrai conseil de professionnel à nos clients, tout en maintenant un rapport qualité prix des plus pertinents du marché. C’est à travers ce biais que nous accentuons notre développement en Alsace du Nord. » Mathieu Ingwiller, responsable des ventes.

Créée en 1985 par Horst BIEBER, l’entreprise BIEBER PVC s’est imposée au plan qualitatif parmi les toutes premières entreprises françaises de fenêtre PVC. BIEBER PVC cultive un véritable esprit de groupe où chaque salarié est reconnu pour les valeurs qu’il apporte. Clés de cette

performance, les compétences et expériences des équipes nourrissent le savoir-faire développé par BIEBER PVC tout en créant une émulation propice à la création. Renforcés année après année, les moyens mis en place par BIEBER PVC sont garants d’une grande réactivité à laquelle s’ajoute rigueur et qualité selon des normes incontournables. Avec l’instauration d’une politique stricte en matière de protection environnementale, les contraintes de production ont été spécialement adaptées avec la mise en place de process de fabrication limitant l’empreinte environnementale. Cette philosophie s’applique également à l’ensemble des produits. «  Fiers de notre engagement «Made in France», nous mettons tout en œuvre pour

Bieber PVC Z.I. du Tiergarten à DIEMERINGEN Tél. 03 88 00 45 45 1 rue Alexandra Volta à MUNDOLSHEIM Tél. 03 90 22 71 10 www.bieber-pvc.com

65


O FFRE D É CO l D o s s i e r s p é c i a l o u v r a nts

CHANGER SES OUVERTURES

Enjeux et avantages CHANGER LES PORTES ET FENÊTRES D’UNE MAISON OU LUI AJOUTER UNE VÉRANDA, C’EST À LA FOIS AMÉLIORER CONSIDÉRABLEMENT SON CONFORT ET LUI OFFRIR UNE NOUVELLE IDENTITÉ PLUS ATTRACTIVE. LES TRAVAUX QUE CELA IMPLIQUE SONT IMPORTANTS, MAIS DES INCITATIONS FISCALES ET L’AUGMENTATION DE LA VALEUR DE VOTRE BIEN PEUVENT VOUS AIDER À SAUTER LE PAS.

66


ÉVALUER SES BESOINS, PRÉPARER SON BUDGET

© DR

Un climat intérieur mieux régulé, une lumière naturelle plus abondante, des factures énergétiques en baisse : si vous souhaitez améliorer votre confort de vie, et même si votre budget disponible est modeste, la rénovation de vos ouvertures est la plus sûre des options qui s’offrent à vous. La première étape consiste à évaluer la qualité de votre installation. Si vous voulez avoir des sueurs froides, louez une caméra thermique et inspectez votre maison. Elle vous révélera peut-être que vous habitez un château des courants d’air. Attention cependant à ne pas trop paniquer : les images d’une caméra thermique doivent être interprétées par un professionnel. Dans tous les cas, faites appel à des hommes de l’art pour une évaluation précise. Si possible, mobilisez plusieurs entreprises pour faire établir des devis. Cela vous permettra de choisir entre rénovation et remplacement en fonction de votre budget. L’installation d’un double vitrage ou la pose d’un volet roulant donnent déjà des résultats concrets, mais un remplacement complet de vos fenêtres vous offrira le meilleur confort. Dans l’évaluation de votre budget, tenez compte bien sûr du prix des matériaux et du coût de la pose, mais ne négligez pas celui de l’entretien et la durabilité des matériaux. Pour choisir ces derniers, ne perdez pas de vue vos objectifs principaux : vous pourrez par exemple privilégier l’aspect esthétique, l’isolation thermique ou les performances acoustiques.

67


© Verrière Reynaers

O FFRE D É CO l D o s s i e r s p é c i a l o u v r a nts

QUAND L’OUVERTURE CHANGE LA MAISON : RÉGLEMENTATION ET CONTRAINTES Si votre budget le permet, vous pouvez ajouter de nouvelles dimensions à votre maison. Un puits de lumière bien placé, une nouvelle baie vitrée et des fenêtres de toit sont déjà de sensibles modifications de l’ensemble, mais si vous ajoutez une véranda, c’est l’ensemble de la construction qui change d’aspect. Dès lors que la rénovation ou l’installation d’ouverture implique des modifications de la façade, vous allez devoir respecter les contraintes fixées par le PLU (plan local d’urbanisme) de votre commune. Le PLU peut ainsi imposer ou proscrire des matériaux ou des couleurs, mais aussi obliger à respecter certaines limites architecturales (hauteurs, distances). Il convient donc toujours de le consulter pour s’assurer des libertés que votre projet pourra permettre. Si la maison se trouve dans une zone protégée, vous allez devoir consulter un architecte des bâtiments de France pour lui soumettre votre projet.

68


LES AIDES FINANCIÈRES

© La Fenêtre Française

Pour inciter de plus en plus de Français à faire des investissements écologiques et durables pour leur maison, l’État propose des programmes de défiscalisation. Si ces subventions utiles ont baissé ces dernières années, les travaux et rénovations écologiques ouvrent encore droit à un certain nombre d’avantages fiscaux. Des mesures incitatives, comme le crédit d’impôt, peuvent se révéler très intéressantes et, par le jeu des abattements et des exonérations de TVA, le coût de vos travaux peut être très nettement réduit. Certaines mesures de défiscalisation sont même cumulables avec des aides locales ou nationales ainsi que des subventions diverses. Encore faut-il savoir quels travaux sont concernés car, au fil des années, les avantages fiscaux évoluent et ce n’est pas toujours simple de s’y retrouver pour qui est réfractaire à la comptabilité.

UN BOUQUET D’INCITATIONS DIVERSES Les travaux de remplacement ou de rénovation des vitrages sont éligibles au Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE). Ce crédit d’impôt sous forme de déduction ou de remboursement selon les cas se monte à 30% du prix TTC après déduction des autres primes et hors main d’œuvre. Il concerne les résidences principales achevées depuis au moins deux ans. Les mêmes critères permettent d’obtenir un taux de TVA réduite à 5,5 %. Autre condition : l’installation des fenêtres doit être effectuée par l’entreprise qui les fournit. La rénovation des vitrages donne également droit à la Prime Energie. Elle est versée par un fournisseur de gaz, d’électricité ou de carburant et permet ensuite à ce dernier d’obtenir de la part des autorités publiques un certain nombre de certificats d’économies d’énergie. Elle est cumulable avec le prêt à taux zéro, le crédit d’impôt transition énergétique ou certaines aides locales, mais pas avec l’aide de l’ANAH (l’Agence Nationale de l’Habitat ). De nombreux critères conditionnent les aides de l’ANAH, voir le site www.anah.fr. L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un autre dispositif incitatif qui permet d’obtenir un prêt à taux nul d’un montant de 10000 à 30000 euros remboursable en 10 à 15 ans. Les montants et durée dépendent de la nature des travaux, voir le site www.laprimeenergie.fr

© Jeanneau

Il existe aussi des dispositifs incitatifs au niveau local. Les ADIL (Agence Départementale d’Information sur le Logement) recensent l’ensemble des aides et dispositifs dans leurs départements respectifs et se sont associées pour diffuser ces informations à l’échelle régionale

69


O FFRE D É CO l C o m m u n i q u é

MENUISERIES HEIDRICH

Fenêtre ouverte sur l’innovation UN AIR DE RENOUVEAU SOUFFLE SUR LA SOCIÉTÉ HEIDRICH. SPÉCIALISTE EN MATIÈRE DE MENUISERIES EXTÉRIEURES, L’ENTREPRISE SÉLESTADIENNE PLACE L’ANNÉE 2019 SOUS LE SIGNE DU CHANGEMENT. A LA FOIS POUR S’ADAPTER AU MARCHÉ ET SATISFAIRE ENTIÈREMENT SES CLIENTS. Au cours de cette saison hivernale, vous faites ce constat : vos fenêtres ne sont plus au top en matière d’isolation thermique. Or, leur remplacement vous permettrait d’effectuer des économies et d’assurer l’efficacité énergétique de vos installations. Alors, pourquoi ne pas confier votre projet aux Menuiseries Heidrich ? Depuis bientôt trente ans, cette société sélestadienne est spécialisée dans tous les types de menuiseries extérieures : fenêtres, volets, portes d’entrée et de garage. Heidrich propose également des solutions dans le domaine des menuiseries connectées. « Nous allons accélérer le développement de la domotique, qui permet d’optimiser la sécurité et la performance énergétique de l’habitat, précise François Sabaté, P.-D.G.

70

des Menuiseries Heidrich. Elle nous est de plus en plus demandée, dans le cadre de projets de rénovation ou de construction ». En quelques années, la motivation du client pour la domotique est passée d’une envie de confort à un besoin quotidien d’intégrer efficacement les objets de l’habitat. Heidrich a la compétence pour répondre à cette

demande. Les particuliers représentent 100  % de la clientèle de l’entreprise. Celle-ci réalise plus de 1500 chantiers par an, entièrement sur mesure, dans toute l’Alsace. Et ce, grâce au savoir-faire de sa cinquantaine de salariés. En 2019, Heidrich mise sur le renouveau, après une année 2018 difficile.


La firme a souvent été le pourvoyeur d’innovations majeures. «  Elle le sera encore en 2019 », confie François Sabaté. Et pour « répondre à un gage de qualité et de professionnalisme, elle va se concentrer sur son savoir-faire historique dans le conseil et la pose de menuiseries extérieures ». En vous rendant dans l’un des trois showrooms d’Heidrich, vous pourrez découvrir une vaste sélection de produits et bénéficier d’un accompagnement personnalisé.

Menuiseries Heidrich

«  C’était une année de transition. Nous avons complètement changé notre système informatique, afin de nous adapter au marché, très concurrentiel, et aux exigences des clients  », explique François Sabaté. Les mois à venir seront donc axés sur l’innovation, la qualité du service et une communication client proactive. Heidrich garde la même volonté d’offrir à sa clientèle « une solution globale sur mesure. C’est l’une de ses forces ».

BAS-RHIN ZI Nord - 6 rue de Grenchen à SÉLESTAT Zone commerciale de Vendenheim 1 rue du Chemin-de-Fer à LAMPERTHEIM HAUT-RHIN Cité de l’Habitat Route de Thann à LUTTERBACH Trois adresses, un seul contact : Tél. 03 88 92 10 25 www.heidrich.fr

71


O FFRE D É CO l D o s s i e r s p é c i a l o u v r a nts

PORTES

A choisir avec attention TANDIS QUE LA FENÊTRE EST SPÉCIALISÉE DANS L’ÉCLAIRAGE NATUREL, LA PORTE SE CONTENTE D’OUVRIR DES PASSAGES. A L’ENTRÉE, ELLE ACCUEILLE ET PROTÈGE ET SE DOIT DONC D’ÊTRE SÛRE. A L’INTÉRIEUR, ELLE DÉLIMITE LES ESPACES ET DÉFEND NOTRE INTIMITÉ. PARTOUT, LES PORTES D’AUJOURD’HUI PARTICIPENT ACTIVEMENT À LA DÉCORATION.

Porte d’entrée, porte-rempart

© Veka

Accueillir et défendre, telles sont les deux missions pour lesquelles la porte d’entrée doit se montrer performante. Sa capacité à déjouer ou retarder les intrusions est essentielle. Veillez toujours à assurer le même niveau de sûreté à toutes vos ouvertures.

72

Dans le cas de la porte, la qualité des matériaux, la solidité du montage et la complexité du verrouillage doivent former un tout cohérent pour assurer un bon niveau de sécurité. Au moment de choisir votre porte, il ne faut donc négliger aucun de ces aspects.


Votre supplément

habitat

NOUVELLE APPLI

également consultable en ligne

L’application de votre journal

évolue !

Page d’accueil personnalisable Plus de proximité Riche en contenu multimédia Simplicité de navigation Téléchargez-la dès maintenant !

73


© Picard

© Zilten

© Maugin

O FFRE D É CO l D o s s i e r s p é c i a l o u v r a nts

MATÉRIAUX : JEUX DE FORMES ET EFFETS DE STYLE La porte d’entrée en acier est la solution par excellence en termes de sécurité. Les portes en acier sont sécurisantes, d’aspect robuste, mais aussi esthétiques par leur style et leur gamme de couleurs variées.

© Point P

Elles peuvent être semi-vitrée, vitrée et blindée. Une âme en mousse polyuréthane est placée entre les deux panneaux de la porte (intérieur et extérieur). Les portes en acier peuvent afficher des styles très contemporains. Elles sont fournies repeintes le plus souvent et demandent très peu d’entretien, puisqu’une couche de peinture tous les cinq

74

ans ou dix ans suffit. La porte en bois classique et indémodable reste une valeur sûre en matière d’esthétisme et de résistance. Les portes en bois et verre associent la sécurité et le confort. Combiné à l’aluminium ou à l’acier, le bois offre tous les avantages. Comme pour toute structure en bois, le choix de l’essence doit être réfléchi et adapté à votre environnement. Pour un aspect plus contemporain et design, vous pouvez choisir une porte en aluminium. Légère et aérienne, elle apporte une touche moderne à la maison. L’aluminium ne néces-

site pas d’entretien, outre un nettoyage saisonnier. Son isolation est moindre, il faut donc choisir une porte à rupture de pont thermique. Pour le meilleur rapport qualité/ prix, le PVC est le matériau idéal. Les portes d’entrée en PVC existent dans différentes couleurs et avec des moulures variées, mais aussi en imitation bois. La porte en PVC est munie de renforts internes en acier galvanisé. Le PVC a l’avantage d’être un bon isolant thermique. Couplé avec du verre ou en haut de gamme, il est d’apparence plus légère et plus esthétique.


Porte intérieure : plurielle et polymorphe

© Edac

Le choix des portes intérieures dépend à la fois du style de la décoration et de la configuration de l’espace intérieur. Elles peuvent être en bois, en acier, en aluminium, en verre ou en matériaux composites. Leur taille et leur système d’ouverture dépendent bien sûr de l’espace disponible, bien avant le style que l’on veut leur donner. Leurs dimensions sont également définies très précisément si vous désirez que votre lieu de vie soit conforme aux normes d’accessibilité.

La battante

© Bertolotto

La plus commune d’entre elles est bien sûr la porte battante qui peut avoir un ou deux vantaux. Son ouverture est aisée et laisse le passage dégagé, mais elle demande un débattement important, il faut donc prévoir un dégagement minimum d’un mètre. Ses surfaces planes autorisent toutes les fantaisies décoratives. Attention au sens de l’ouverture : c’est toujours vers l’intérieur de la pièce concernée qu’elle se situe.

75


O FFRE D É CO l D o s s i e r s p é c i a l o u v r a nts

La pliante

© Lapeyre

Plus connue sous le nom de « porte-accordéon », la porte pliante est la solution idéale pour optimiser votre espace. C’est le système le plus pratique en matière de rénovation ou pour moduler votre espace facilement. Lorsque le débattement ne permet pas la pose d’une porte battante, pivotante ou coulissante, optez pour une porte « en accordéon ». Il faut cependant noter que le vantail fixé sur le montant dans l’ouverture en restreint un peu la largeur du passage.

La coulissante

76

© Castorama

© Elite

Quand l’espace manque de chaque côté de la porte, l’ouverture coulissante à galandage est une bonne solution. La porte glisse en applique sur ou dans la cloison ; un ou deux vantaux qui coulissent parallèlement à la cloison, en applique sur un système de rail haut ou bas ou par roulement. L’ouverture est ainsi totalement dégagée, mais si la porte ne glisse pas dans la cloison mais devant elle, il faut prévoir un espace suffisant sur le mur où elle coulisse.


© Veka

TYPES ET DIMENSIONS

C’est, avec la porte isoplane, un modèle courant de porte intérieure battante offrant une finition moulurée.

© Menuiserie PAB

La porte affleurante a la particularité de ne créer aucun décalage avec son cadre ; ses paumelles sont invisibles et offrent une finition de

qualité. Souvent pivotante sur des axes placés dans la paroi, elle se fond ainsi dans votre décor. Pour les portes intérieures, la hauteur est généralement de 2,04 m pour une épaisseur comprise entre 29 mm et 40 mm. Les largeurs sont plus diverses : 0,63 cm, 0,73 cm, 0,83 cm, 0,93 cm. On peut combiner un vantail classique avec un autre plus petit, sachant que la dimension minimale est de 0,33 cm. Il existe également des portes dites « de rénovation » qui peuvent être recoupées afin de s’adapter à des dimensions « hors standard ».

©DR

© Veka

Une fois le type de porte déterminé, vous pouvez vous pencher sur le modèle : isoplane, c’est-à-dire sans aucun décor, postformée, déjà moulurée ou bien affleurante... La porte postformée remplace la traditionnelle porte en bois pour un coût très modeste.

77


O FFRE D É CO l C o m m u n i q u é

KOVACIC

Le sur-mesure de la fenêtre à la porte de garage SPÉCIALISTE DES FERMETURES EXTÉRIEURES, L’ENTREPRISE ALSACIENNE KOVACIC NE TRANSIGE PAS AVEC L’INNOVATION, L’ESTHÉTISME ET LA SÉCURITÉ. Tous les volets et toutes les portes de garage Kovacic sont élaborés dans nos ateliers pour en faire des éléments architecturaux à part entière. Nos poseurs, qui sont tous des experts de la rénovation, sont très attentifs à l’intégration esthétique de nos produits dans l’habitat mais également à leur apport en matière d’amélioration thermique. » Une isolation garantie Très engagée dans une démarche de développement durable, la société Kovacic a élevé au rang de priorité les gains en

Beauté des lignes, robustesse des matériaux et fiabilité des technologies. Depuis plus d’un demi-siècle, l’entreprise Kovacic, dont le siège et l’unité de production sont implantés à Ernolsheim-sur-Bruche, s’est imposée comme le spécialiste des volets roulants et battants, des portes de garage ainsi que des fenêtres. Son expertise lui vaut également d’être le partenaire privilégié du groupe allemand Hörmann, dont elle distribue les portes de garage sectionnelle et les portes d’entrée. Des éléments architecturaux « Notre philosophie est d’offrir à nos clients des produits élégants, de qualité sur le long terme, fabriqués sur-mesure et surtout d’un très bon rapport qualité/prix, souligne Joffrey Kovacic, le directeur et petit-fils du fondateur de cette entreprise 100 % familiale et alsacienne.

78

termes d’isolation générés par ses produits. Après des années de recherches, elle commercialise par exemple « une porte de garage basculante qui, grâce à l’utilisation de panneaux à rupture de pont thermique combiné à un nouveau système de joints périphériques, présente un niveau d’étanchéité d’air jamais égalé, insiste Joffrey Kovacic. Le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment l’a classifiée en classe 4 quand les portes traditionnellement sur le marché sont en classe 2. »


Innovation et sécurité « Le développement constant de solutions toujours plus pratiques pour nos clients fait partie intégrante de notre ADN, poursuit Joffrey Kovacic. L’innovation est au cœur même de notre métier et de notre savoirfaire.  » Preuve s’il en est, l’entreprise propose une gamme de fenêtres en alu PVC, un alliage augmentant la longévité de la couleur extérieure des éléments tout en évitant qu’ils ne soient froids à l’intérieur. Précision : la maison Kovacic met également l’innovation au profit de la sécurité. Ainsi, par exemple, toutes ses portes de garage basculantes peuvent être équipées d’un système anti-effraction de haute qualité, y compris au niveau de leurs portillons.

Kovacic Siège et salle d’exposition 47, rue de la Gare à ERNOLSHEIM-SUR-BRUCHE Tél. 03 88 59 50 21 Agence et show-room 126a, route de Rouffach à COLMAR Tél. 03 89 27 54 30 www.kovacic.fr

79


O FFRE D É CO l D o s s i e r s p é c i a l o u v r a nts

FENÊTRES

© Textural

Porteuses de rêve et de lumière

NOUS VIVONS AUTANT ENTRE NOS MURS QUE PAR NOS FENÊTRES : SANS ELLES, NOUS SERIONS DANS DE SOMBRES PRISONS. LES RENOUVELER, C’EST DONNER UN NOUVEAU SOUFFLE À TOUTE LA MAISON EN AMÉLIORANT SON CONFORT, SES PERFORMANCES ET SON ATTRAIT. UN LARGE CHOIX DE STYLES, DE MATÉRIAUX ET DE VITRAGES PERMET DE TROUVER CELLES QUI S’ADAPTENT LE MIEUX À VOTRE BUDGET. Ce sont elles qui nous offrent la lumière du jour et la vue où se perdent nos yeux rêveurs. Elles barrent la route au frimas mais laissent passer les douces brises estivales. Bien plus que pour leurs fonctions stylistiques et pratiques, c’est pour leurs performances climatiques que l’on s’intéresse aujourd’hui le plus souvent aux fenêtres. En effet, des fenêtres anciennes et équipées de simples vitrages sont à l’origine d’au moins 25 % des pertes thermiques de votre habitation. Il suffira donc de les rénover ou les changer pour améliorer les performances énergétiques de votre habitat et réduire votre facture de chauffage. Mais la fenêtre est d’abord un élément d’architecture dont le style et la forme donnent son caractère à toute la maison. Changer de fenêtre, c’est donc presque changer de maison ! La surface des vitrages, les systèmes d’ouverture, la couleur et la forme des huisseries définissent notre façon de communiquer avec l’extérieur. La tendance actuelle privilégie des grandes fenêtres encadrées d’huisseries sobres et discrètes. Elles doivent pouvoir s’ouvrir très largement et de plusieurs façons.

80

Fenêtre mixte PVC et finition bois.


© Belisol

© Janneau (x 2)

LA FENÊTRE, un objet technique

© Deceunick

Tout comme le reste de la maison, la fenêtre bénéficie des progrès techniques qui en améliorent sans cesse les qualités. Toujours plus lumineuse, toujours plus isolante, toujours plus sécurisée, elle est aussi souvent beaucoup plus chère que par le passé. En fonction de votre budget, vous allez devoir choisir parmi une large gamme de prix. Privilégiez toujours les qualités climatiques des vitrages qui auront un effet direct sur votre facture d’énergie. Cependant les différents matériaux utilisés pour la fabrication d’une fenêtre, le PVC, le bois et l’aluminium, présentent tous un bon niveau de performance thermique, phonique et de durabilité. L’esthétique, l’entretien, la capacité à adopter des formes et des couleurs ou encore la maniabilité sont propres à chaque matériau. Les plus abordables sont les fenêtres en PVC, mais si vous souhaitez une bonne durabilité, il faudra éviter les modèles d’entrée de gamme. Les fenêtres en PVC sont légères et faciles à manipuler. Inutile de vanter encore les vertus esthétiques de la fenêtre de bois. Elle doit aussi être de très bonne qualité pour résister au temps et demande un entretien régulier. L’aluminium se plie à toutes les exigences architecturales, mais ses performances thermiques et acoustiques ne sont excellentes que sur les modèles dotés de ruptures de pont thermique. Le haut de gamme de la fenêtre associe les qualités du bois et celles de l’aluminium.

81


© Bieber

O FFRE D É CO l D o s s i e r s p é c i a l o u v r a nts

PRIORITÉ à l’ouv er ture

82

© Textural

© Jeanneau

Le système d’ouverture dépend bien sûr du type de fenêtre choisi. Chacun d’eux impose sa capacité à moduler et son type de manipulation. Ce dernier aspect ne doit pas être négligé : certains systèmes sont assez difficiles ou délicats à manipuler pour des personnes âgées ou affaiblies. Il faut donc toujours tenir compte de l’utilisation quotidienne, de l’espace disponible dans la pièce, de la hauteur et de la présence d’enfants. La fenêtre à la française classique, avec ses gonds latéraux, se manipule très facilement en s’ouvrant vers l’extérieur. Elle est parfois associée à un oscillo-battant qui permet une ouverture partielle par le haut. Facile à entretenir, elle peut facilement claquer en cas de coup de vent. La fenêtre coulissante en revanche ne craint pas les courants d’air. Elle est moins facile à entretenir, et lorsque les vitrages sont lourds, elle peut s’avérer difficile à manipuler. L’ouverture basculante très courante sur les fenêtres de toit peut aussi s’avérer délicate à manipuler. Plus rare, l’ouverture à guillotine présente comme la coulissante l’avantage de n’occuper aucun espace dans la pièce.


LA FENÊTRE,

un objet de déco

© Jeanneau

Bien sûr, les murs de lumière que sont les baies vitrées participent activement à l’ambiance d’une pièce en lui associant la vue sur l’extérieur. Au contraire, les ouvertures de taille réduite laissent s’exprimer la décoration intérieure. Toutes les fenêtres peuvent pourtant contribuer à l’ambiance avec leurs huisseries dont les formes et les couleurs peuvent adopter différents styles en fonction du matériau choisi. Le PVC est souvent blanc, mais il peut aussi imiter le bois ou se colorer. L’aluminium reste lisse et froid, mais ses couleurs varient à l’infini. Il sait aussi se faire discret pour mieux faire entrer la lumière. Le bois quitte rarement son caractère classique ou rustique, mais il peut s’habiller de couleurs. Pour rester en accord avec un style contemporain, choisissez de larges surfaces vitrées et des ouvertures discrètes. Les styles classiques et campagnards apprécient en revanche les vitrages compartimentés et les huisseries apparentes.

83


© Saint-Gobain

O FFRE D É CO l D o s s i e r s p é c i a l o u v r a nts

VITRAGES

Toujours plus performants LES VITRAGES FONT DE VOS FENÊTRES DES ACTEURS MAJEURS DE VOTRE CONFORT INTÉRIEUR. GRÂCE À EUX, VOUS POUVEZ PROFITER AU MIEUX DE LA CHALEUR ET DE LA LUMIÈRE NATURELLE. EN FONCTION DE L’ORIENTATION DE VOS OUVERTURES, VOUS POUVEZ AINSI VOUS ÉQUIPER POUR MIEUX RÉPONDRE À DES SITUATIONS PARTICULIÈRES.

© AGC

Il est loin, le temps où les fenêtres étaient redoutées en hiver à cause de leurs parois humides et froides. Dans les constructions neuves d’aujourd’hui, leur surface doit représenter au moins 1/6 de la surface habitable pour maximiser les apports solaires gratuits. Capter l’ensoleillement hivernal et éviter les surchauffes pendant l’été, tels sont les principes de l’architecture bioclimatique qui reposent à la fois sur des choix de structure comme les casquettes solaires et sur la capacité des vitrages à capter et maîtriser le rayonnement solaire.

84


85


O FFRE D É CO l D o s s i e r s p é c i a l o u v r a nts

QUEL VITRAGE CHOISIR ?

UNE QUESTION D’ORIENTATION

© Reynaers

Si vous devez créer et équiper des ouvertures en respectant les principes bioclimatiques, vous devez tenir compte de votre orientation. Au nord, il est recommandé de ne pas créer de ruptures dans l’enveloppe du bâtiment. Mais si la création d’un puits de lumière est nécessaire, mieux vaut choisir des modèles performants et de dimension réduite. A l’est et à l’ouest il est conseillé d’avoir des vitrages de surface moyenne. Même équipée de protections ou casquettes solaires, la maison reste sensible aux surchauffes, en raison de la position basse du soleil le matin et en soirée. Au sud, il faut privilégier une grande surface de vitrage, avec un facteur solaire élevé. Le but est de profiter au maximum des apports solaires de chaleur et de lumière, tout en installant protections ou masques solaires afin d’éviter les surchauffes thermiques en été.

86

Si vous n’êtes pas en mesure de remplacer vos fenêtres, il est possible de recourir au « survitrage ». Cette technique consiste à accoler un vitrage supplémentaire à la fenêtre existante et nécessite une pose parfaite du joint et du vitrage pour être efficace. Mais si votre budget le permet, l’installation d’un double ou triple vitrage sur des fenêtres neuves donnera toujours de meilleurs résultats. Ces vitrages multiples sont séparés par des lames d’air ou de gaz (Argon, Krypton, Xénon) Les gaz injectés dans les lames d’air sont des gaz inertes, dont la capacité à conduire la chaleur est très faible. Par conséquent, leur présence diminue le phénomène de transmission thermique. Très onéreux et très lourd, le triple vitrage est réservé aux ouvertures situées au nord et dans un environnement bruyant. Il est déconseillé au sud car il réduit les apports de chaleur du soleil.


© AGC

UN FILM POUR RÉDUIRE LES ÉMISSIONS La capacité des vitrages à réguler l’énergie solaire est encore améliorée par une fine couche d’oxyde métallique appliquée sur l’une des parois du vitrage. En hiver, ce film limite les déperditions thermiques. L’été, il empêche une partie du rayonnement solaire de pénétrer dans l’habitation. Son appellation diffère selon les fournisseurs et les produits : VIR pour vitrage à isolation renforcée ou encore Fe, BE ou TBE pour faible, basse ou très basse émissivité. En moyenne, cette technologie permet de réaliser un gain de 40 % sur les déperditions par rapport à un double vitrage basique de la même composition.

87


O FFRE D É CO l D o s s i e r s p é c i a l o u v r a nts

NORMES : DES PERFORMANCES À LA LOUPE

© Janneau (x 2)

Différentes normes et certifications encadrent le marché des vitrages, selon que l’on s’intéresse à leurs performances thermiques et acoustiques. Le CE et la norme NF sont des incontournables : ils garantissent le respect des normes européennes, ainsi que la qualité et la sécurité des menuiseries. La certification CEKAL garantit l’étanchéité des doubles vitrages pendant 10 ans, ainsi que les performances thermique et acoustique. La mention « TR » garantit une isolation thermique renforcée. La mention « AR » assure une isolation acoustique renforcée avec un indice R exprimé en décibels (dB). Le classement AEV mesure quant à lui la résistance de la menuiserie aux trois éléments : air, eau, vent. Il dépend essentiellement de la zone géographique dans laquelle vous vivez (département, zone rurale ou urbaine) ainsi que de la hauteur de vos fenêtres au dessus du sol. Le classement ACOTHERM® associé aux marques NF ou CSTB renseigne les performances acoustiques et thermiques des menuiseries. Pour en savoir plus consultez www.afnor.fr et www.cstb.fr

88


l Amb i ance Déco

CARAÏ FABRICANT INSTALLATEUR DEPUIS 1951

Aménager, décorer ou rénover RENCONTRONS-NOUS ET PARTAGEONS NOS PASSIONS ! LA QUALITÉ, LE CHOIX, LE PRIX, VOUS NE CHOISIREZ PAS CARAÏ PAR HASARD. PERGOLAS, STORES EXTÉRIEURS ET INTÉRIEURS, RETROUVEZ UN GRAND CHOIX EN EXPOSITION ET PLUS DE 1000 TOILES DE CHOIX EN BASE, À SEULEMENT 10 MN DE STRASBOURG.« NOUS SOMMES DEPUIS 1951 À L’ÉCOUTE DE NOS CLIENTS, AFIN DE LEUR APPORTER LES MEILLEURS CONSEILS, PRODUITS ET SERVICES SUR-MESURE »

Q Pergola bioclimatique à lames orientables, permet de moduler l’ensoleillement et d’assurer une ventilation naturelle sur votre terrasse. Option éclairage, stores verticaux… Fabriquant Saxun. W Store pergola, le compromis idéal avec toile enroulable. Pièces Lewens fabriquant Caraï. E Store extérieur, le store de terrasse est idéal pour s’offrir un petit coin d’ombre à l’extérieur. Pièces Lewens, fabriquant Caraï.

Caraï Rue des Forgerons à HURTIGHEIM Tél. 03 88 69 06 22 www.carai.fr carai@wanadoo.fr

89


© Hôtel Meyerhold (x 2)

O FFRE D É CO l D o s s i e r s p é c i a l o u v r a nts

VOLETS

Pour fermer en beauté C’EST AUSSI PAR LEUR CAPACITÉ À SE FERMER QUE LES OUVERTURES DE LA MAISON NOUS APPORTENT DU CONFORT ET DE LA SÉCURITÉ. LES TRÈS PRATIQUES VOLETS ROULANTS ONT UN PEU FAIT OUBLIER LES VOLETS TRADITIONNELS. CES DERNIERS RÉSISTENT POURTANT ET S’AMÉLIORENT SANS PERDRE LEURS QUALITÉS ESTHÉTIQUES. Invisibles de l’intérieur, c’est à la nuit tombée que les volets entrent en scène : leur mission principale est de protéger la maison des intrusions. Ils ont pourtant d’autres qualités, comme celle de renforcer l’isolation thermique de vos fenêtres et de tamiser la trop vive lumière naturelle. Les volets assurent aussi la protection de nos meubles contre le rayonnement lunaire, et protègent notre sommeil des agressions de l’éclairage public.

90


© Janneau © Mariton

Battants : des classiques indémodables

© Salah Benacer

Jadis incontournables, les volets battants pleins sont surtout utilisés dans l’architecture traditionnelle. Leurs surfaces de bois peints selon les codes régionaux ajoutent du cachet et participent activement à l’élégance de la bâtisse. Une maison ancienne dont les volets ont été remplacés par des modèles roulants ressemble à un visage sans paupières. Les volets battants pleins sont faciles à installer sans travaux importants. Difficiles à crocheter, ils offrent un bon niveau de sécurité, notamment avec la possibilité de renforcer leur système de fermeture avec une barre et des crochets. Les volets en bois assurent une bonne isolation thermique et acoustique, mais leurs versions en composite affichent des performances encore meilleures dans ces domaines. Les volets en composite gardent toutes les qualités esthétiques du bois sans les contraintes d’entretien : inaltérable, insensible aux intempéries, leur matériau est 100% recyclable. Les volets battants ont pourtant un petit défaut qui leur fait souvent préférer les volets roulants qui tendent à se généraliser : ils sont difficilement motorisables, à moins de dépenser 200 à 500 euros par fenêtre. Il faut donc faire chaque soir un peu d’exercice pour les fermer. Mais après tout, est-ce vraiment un défaut ?

91


O FFRE D É CO l D o s s i e r s p é c i a l o u v r a nts

© Tryba

Ceux qui se plient, ceux qui coulissent… Les volets battants peuvent être totalement opaques, ou équipés de lames ajourées ou de persiennes. Leur montage joue un rôle esthétique en position ouverte : il affiche deux traits parallèles ou deux barres avec écharpe dessinant un « Z ». Certaines fenêtres de maisons anciennes peuvent être équipées de volets battants intérieurs qui se ferment sans prendre froid et ne changent pas l’aspect de la façade. Les modèles pliants se rabattent sur le côté. En métal ou en bois, ils n’offrent qu’une sécurité moyenne, car ils sont faciles à crocheter au niveau de l’ouverture centrale. Ils sont donc plutôt recommandés en étage. Les volets coulissants s’ouvrent latéralement grâce à des rails de guidages. Discrets et élégants, ils sont familiers des constructions contemporaines basse consommation à bardages de bois. Là encore, les motorisations sont peu courantes.

© Warema

Roulants, le volet pratique et sûr

92

Les volets roulants s’imposent peu à peu, y compris lors des rénovations de maisons traditionnelles. Ils sont disponibles en version manuelle – ouverture à sangle, par manivelle ou tirage direct –, ou en version motorisée. Ils sont alors pilotés de l’intérieur, parfois par des systèmes programmables et automatiques. La motorisation est alors soit directement intégrée, en cas d’équipement nouveau de volets automatiques, soit ajoutés sur des volets existants. Le volet roulant permet d’équiper des fenêtres pour lesquelles aucun emplacement n’a été prévu pour les volets lors de la construction. Mais le coffre qui les reçoit doit trouver sa place à l’intérieur ou à l’extérieur, c’est qui n’est pas toujours possible dans les très vieilles maisons. Vous pouvez aussi opter pour des fenêtres qui comportent un volet roulant intégré. Le plus souvent en alu, en PVC ou en composite les volets roulants ne sont visibles que fermés. Vous pouvez tout de même choisir leur couleur en fonction de celle de votre façade. À qualité égale les volets roulants sont plus chers que les battants, mais les prix varient significativement : avant de vous fixer sur un fournisseur, faites réaliser au moins deux devis et comparez.


© Turpin-Longueville

O FFRE D É CO l D o s s i e r s p é c i a l o u v r a nts

94


La conquête du grenier

FENÊTRE DE TOIT

C’EST L’ARRIVÉE DE LA LUMIÈRE NATURELLE QUI PERMET L’AMÉNAGEMENT DES COMBLES. LES FENÊTRES DE TOIT ET LES PUITS DE LUMIÈRE CRÉENT AINSI DE NOUVEAUX ESPACES HABITABLES MAIS LEUR EXPOSITION AUX INTEMPÉRIES EXIGE D’EXCELLENTES QUALITÉS CLIMATIQUES. est fait une spécialité : Velux. Elles ajoutent des atouts thermiques et esthétiques, à la maison. Les nouveaux modèles améliorent d’ailleurs sans cesse leurs performances : systèmes d’occultation de la lumière efficaces, vitrages conçus pour limiter l’effet de serre et même pour maîtriser la lumière... À moins que vous ne désiriez pouvoir accéder à votre toit, vous choisirez une ouverture par

rotation, c’est-à-dire que l’on pousse vers l’extérieur en pivotant sur un axe à mi-hauteur. Ce type d’ouverture convient à toutes les pentes de toit. Si votre fenêtre est située en hauteur, choisissez un modèle pilotable par télécommande. Vous pouvez aussi installer une fenêtre qui descend jusqu’au sol de votre mansarde et qui inclut un petit balcon.

© Fakro (x 3)

Si vous avez de la chance, votre grenier est déjà un grand espace qu’il suffit de débarrasser, mais le sombre débarras ne deviendra un espace nouveau à conquérir qu’avec l’installation de fenêtres de toit : c’est la première étape de l’extension la plus facile et la plus fréquente. Ces nouvelles entrées pour le soleil sont souvent désignées du nom de la société qui s’en

95


O FFRE D É CO l D o s s i e r s p é c i a l o u v r a nts

Vitrage : la performance avant tout C’est sur les fenêtres de toit que les progrès en matière de vitrages produisent l’effet le plus sensible. Les combles sont toujours soumis à de grosses variations climatiques et leurs ouvertures subissent de plein fouet les canicules, orages et autres intempéries. Il n’est donc pas étonnant qu’elles bénéficient toujours d’innovations qui les rendent toujours plus performantes. C’est ainsi que dans le cadre d’un projet PREBAT (Programme de Recherche et d’Expérimentation sur l’Energie dans le Bâtiment) initié par l’Ademe, le fabricant Velux et Saint-Gobain ont développé une fenêtre de toit équipée du vitrage « électrochrome SageGlass ». Commercialisé depuis juin dernier, ce vitrage change de teinte sous l’impulsion d’un courant électrique. Il comporte des couches de matériaux céramiques ultraminces.

© Velux

L’application d’une tension électrique minime entraîne la migration d’ions d’une couche à l’autre : le matériau s’assombrit tout en restant transparent. En inversant la polarité de la tension appliquée, les ions retournent vers leur couche d’origine et le vitrage s’éclaircit. La fenêtre électrochrome doit permettre de protéger du soleil et de la luminosité extérieure ; d’éviter les effets d’éblouissement et de garder une température toujours agréable, sans plonger la pièce dans l’obscurité. Quatre niveaux de teintes du vitrage sont accessibles. Le niveau clair est transparent, tandis que trois autres niveaux assombrissent progressivement la vitre jusqu’à ce qu’elle arrête 96 % de la chaleur.

Démarches et réglementation

© Fakro

N’oubliez pas qu’il est nécessaire de déposer une déclaration de travaux en mairie. Un permis de construire sera nécessaire si une nouvelle surface de plancher supérieure à 20 m 2 est créée ou si l’installation est située dans un environnement de site classé (monument historique). Par ailleurs, la création d’une ouverture sur une toiture implique le respect d’une certaine distance par rapport au voisinage. Celle-ci doit être de 1,90 m en vue de face et 60 cm en vue décalée. Consulter le POS (Plan d’Occupation des Sols) de votre commune s’avérera toujours utile. Côté budget, il faut compter de 300 € à 800 €, hors pose pour une fenêtre moyenne, 2500 € pour une fenêtre balcon.

96


PUITS DE LUMIÈRE :

l’éclair age au zénith !

© Fakro

Les puits de lumière n’offrent pas de vue sur le paysage, mais ils fournissent bien plus de lumière que toutes les autres fenêtres. Leur grande luminosité exige un système d’occultation ou de modulation de la lumière. Ils sont incontournables sur les architectures à toit plat. Toujours inaccessibles, ils doivent être manipulés via des perches spéciales ou des télécommandes. Leur ouverture limitée permet aussi l’aération des pièces, mais ils peuvent aussi permettre l’accès au toit. Comme les autres fenêtres de toit, ils sont nécessairement équipés des vitrages les plus performants en matière d’isolation thermique et phonique.

97


O FFRE D É CO l P r o c h a i n n u m é r o

Exo chic 31 mai 2019

© Côté Table

PROCHAIN NUMÉRO

98

Coups de cœur- La passion des plantes - Le retour des matières naturelles


Profile for jfleury67

Offre Déco 67 #5  

Flamboyant Art déco Ce courant artistique qui remonte aux années 20 n’a pas dit son dernier mot. En fait, l’art déco n’a jamais été démodé :...

Offre Déco 67 #5  

Flamboyant Art déco Ce courant artistique qui remonte aux années 20 n’a pas dit son dernier mot. En fait, l’art déco n’a jamais été démodé :...

Profile for jfleury67
Advertisement