Page 1

Le magazine libéral des Jeunes MR qui soutient Père Fouettard.

Agenda

Edito

Dossier | Le logement

Nos Jeunes MR ont du talent !

Coup de gueule de Mélisa

Près de chez vous

En bref & en images | pg 4 |

DOSSIER | Logement | pg 5-6-7 |

Le Coup de gueule de Mélisa | pg 8 |

Carte Blanche Une Europe plus démocratique | pg 9 |

Congrès Génération Défi Régions & Communauté Feedback | pg 10 |

Nos Jeunes ont du talent Rencontre avec Ludivine Papleux | pg 11 |

International Lampedusa : le naufrage | pg 12 |

Les twitto’s & comments | pg 13 |

Les Jeunes MR près de chez vous | pg 14-15 |

PiccoloMR | n°28 | Sept-Oct | www.jeunesmr.be |

g/jeunesmr | u/jeunesMR


Agenda 09 Novembre 2013

RETROUVE encore plus d’évènements sur ton site www.jeunesmr.be 2ème Congrès Génération Défi - L'Europe de demain Mons ( Ateliers des FUCAM | Rue des Sœurs Noires, 2 à 7000 Mons ) | 09 Nov 2013 | 13:00 > 18:00

16 Novembre 2013

La politique et les jeunes, un challenge médiatique? www.apprentis-citoyens.be Bruxelles, Belgique | 16 Nov 2013 | 09:30 > 17:00

01 décembre 2013

La Belgique se couvre de rubans rouges | Journée mondiale de lutte contre le sida Belgique | 01 Déc 2013

07 décembre 2013

3ème Congrès Génération Défi - Les défis fédéraux Bruxelles, Belgique | 07 Déc 2013 | 13:00 > 18:00

Retrouve aussi le Piccolo MR sur notre site en version PDF et Epub

2 | Piccolo MR | n°28 | Septembre - Octobre | 2013 |


En bref & en images :

P: 04

Le like et le dislike du mois ...

Edito

Dossier: Le logement

Tout frais sorti du four, vous avez entre les mains le PiccoloMR, new look !

P: 05-06-07

Le coup de gueule de mélisa:

P: 08

je cours avec les jeunes mr  Carte Blanche

P: 09

Parmi les nouvelles rubriques, vous retrouverez «Le coup de gueule de Mélisa», notre collaboratrice politique, qui vous proposera chaque fois une satyre de la société moderne dont on ne peut que se délecter. «Je cours avec les Jeunes MR» vous aidera à vous préparer physiquement et psychologiquement, pas à pas, aux 20 kilomètres de Bruxelles. "Les Jeunes MR ont du talent" mettra en avant un de nos membres. Sans oublier, la « Carte blanche », un espace qui vous est réservé !

Congrès - Feedback

P: 10

Nos jeunes mr ont du talent:

P: 11

Pour cette première, nous avons choisi de consacrer notre dossier aux problématiques du logement en Wallonie et à Bruxelles. Une thématique qui concerne directement notre "Génération Défi" dans son quotidien.

international:

Lampedusa : le naufrage

P: 12

Twitto’s & comment’s:

P: 13

Un nouveau format pour plus de contenu, une mise en page remodelée, de nouvelles rubriques... Les Jeunes MR ont souhaité vous offrir un espace de parole, plus didactique. Et, après l'officialisation de notre nouveau site web, c'est avec beaucoup de fierté que nous vous présentons notre dernier bébé.

Engagez-vous !

Une Europe plus démocratique

Retour sur le premier Congrès Génération Défi

Pour cette première fois, rencontre avec Ludivine Papleux

Vous trouverez aussi les propositions adoptées par les Jeunes MR lors du premier Congrès Génération Défi sur les défis régionaux et communautaires pour 2014.

Les tweets et les commentaires des résaux sociaux

Bref, un Piccolo haut en couleurs, du national à l’international, en passant par des interviews, des twittos, le résumé de nos activités passées et à venir ... un cocktail d'infos à déguster sans modération !

Retour sur les activités des Jeunes MR

Excellente lecture !

près de chez vous:

P: 14-15

PICCOLO MR n°28 Septembre - Octobre 2013 éditeur responsable : Lora Nivesse Rédacteur en Chef : Delphine Jadot Graphiste - infographiste : Thomas Pieterhons Comité de rédaction : Mélisa Blot | Magali Vermeulen | Gwenaëlle Williot | Florent Dufrane | Mathieu Bihet | François Burniaux

Lora Nivesse Présidente des Jeunes MR

Delphine Jadot Rédac’Chef

Numéro d’identification ISNN : 1784-7192 Jeunes MR ASBL, Avenue de la Toison d’Or, 84-86 à B-1060 Bruxelles

www.jeunesmr.be | g/jeunesmr | u/jeunesMR | 3 |


 En bref...Et en images

la Photo qui tue Le chiffre du mois

48

CAP 48, 4.510.821 euros de dons : record battu ! Cette campagne de fonds, organisée une fois par an par la RTBF, permet de financer des projets visant l’amélioration des conditions de vie des personnes handicapées en Wallonie et à Bruxelles. La soirée de clôture de l’édition 2013 a réuni plusieurs artistes : Bastian Baker, Emmanuel Moire, Zazie, Marc de Suarez, Axelle Red, Hooverphonic ainsi que le parrain de la soirée, l’humoriste français Franck Dubosc. Des personnalités politiques ont participé à l’évènement dont Sabine Laruelle, Ministre des Classes moyennes, des PME, des Indépendants et de l’Agriculture, en relevant des défis les mettant dans la peau de personnes handicapées. La campagne s’est achevée sur un montant de 4.510.821 euros de dons et promesses de dons, battant le record de 4,39 millions d’euros atteint en 2012. 

SITE DU MOIS

LIKE DU MOIS Le vendredi 11 octobre, Les Belges se sont qualifiés pour le Brésil ! Plus d’un million de téléspectateurs étaient devant leur écran de télévision pour soutenir une équipe nationale en grande forme. Dans les gradins du stade croate, on avait presque l’impression que nos Diables jouaient à domicile vu le nombre de supporters belges qui avaient fait le déplacement. Et, partout dans notre plat pays, les foules se sont rassemblées pour soutenir nos joueurs. Le moins qu’on puisse dire, c’est que ceux qui ont bravé la pluie n’ont pas été déçu : victoire 1-2 d’une Dream Team que beaucoup nous envie, donnant lieu à des scènes de liesse qu’on n'avait plus vues depuis 10 ans au moins. Et on a fêté ça jusqu’au bout de la nuit sur des airs de « Braaaaasiiiiiil, lalalalalalalalaaaa ». Un vrai bonheur de voir notre Belgique unie derrière nos formiDiables !

Parce que nous sommes envahis par les réseaux sociaux et les inscriptions multiples sur le web; parce qu’on a parfois simplement l’envie de disparaître de la toile; les Jeunes MR te conseillent ce site web qui t’aidera dans les méandres de la désinscription sur la plupart des réseaux existants. Or, il faut le savoir, de nombreuses compagnies utilisent des techniques appelées "dark patterns" pour qu’il soit difficile voire impossible de supprimer un compte. Le site justedeleteme est un annuaire de liens pour supprimer facilement vos comptes de certains sites webs. Les liens sont présentés avec un code couleur pour indiquer le niveau de difficulté de la suppression de compte.

www.justdelete.me à to d e j oiu er ; -)

Last Minute

L'équipe des Jeunes MR souhaite que le PiccoloMR devienne de plus en plus politique, avec de vrais débats de fond.

DISLIKE DU MOIS La victoire du FN sème le malaise tant à gauche qu’à droite : Triste nouvelle pour la démocratie, en France, dans la petite bourgade de Brignoles (17.000 habitants). Le Front National y a, en effet, remporté une élection cantonale partielle avec 53.9% au 2ème tour (ce scrutin était une élection locale test avant les municipales de mars 2014). Une petite victoire pour le parti d’extrême droite qui laisse un goût amer aux partis démocratiques! Marine Le Pen, Présidente du FN, évidemment, ne cesse de se vanter de ce résultat. « C’est une double victoire en quelque sorte, elle intervient alors que le taux de participation a doublé. J’ai envie de dire, ensemble les Français sont invincibles ». Espérons qu’elle ait tort et que le scénario des présidentielles 2002 ne se reproduise jamais !

4 | Piccolo MR | n°28 | Septembre - Octobre | 2013 |

En tant que membre des Jeunes MR, tu peux contribuer toi aussi à la rédaction de nos prochains PiccoloMR ! Si tu souhaites rédiger une carte blanche sur un sujet qui fait débat ou voir apparaître une activité future de ta section locale, n’hésite surtout pas à nous envoyer tes contributions et tes infos via info@jeunesmr.be Par ailleurs, une nouvelle rubrique Tweets a fait son apparition dans le PiccoloMR. On peut ainsi y retrouver les tweets les plus interpellants, drôles, surprenants, cocasses. Pour les twittos influents ou occasionnels, il suffit dès aujourd’hui d’utiliser #GenerationDefi ou #JeunesMR pour pouvoir t’y retrouver !

Retrouve les Jeunes MR sur leur site www.jeunesmr.be, Facebook et Twitter !


 Dossier | Le logement La Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948 reconnaît que le droit au logement fait partie des droits sociaux : «Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bienêtre et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires». Néanmoins, le droit au logement est encore loin d’être une réalité pour de nombreuses personnes. Que l’on soit simplement jeune travailleur, en couple, un isolé, ou une famille monoparentale, le démarrage dans la vie immobilière n’est pas une sinécure. En témoigne le nombre croissant de jeunes qui s’installent en colocation ou restent chez leurs parents. En effet, au jour d’aujourd’hui, avec un salaire moyen, louer ou acheter devient pratiquement inabordable, surtout si on ne possède pas un peu d’argent de côté.

Ma maison ou mon appart à Moi : Le rêve ?

Pour l’octroi d’un prêt hypothécaire, plusieurs facteurs entrent en ligne de compte: les banques exigent de nombreuses garanties (dont parfois des garanties médicales), les taux sont à nouveau à la hausse et les actes notariés ont un coût fort élevé. Sans apport personnel, il est presque impossible d’obtenir un prêt bancaire suiffisant, le remboursement d’emprunt à 125% n’étant plus toléré par la majorité des organismes financiers. Enfin, le remboursement du prêt ne peut dépasser 1/3 des revenus ! Tous ces facteurs sont autant de freins à l’acquisition d’un bien immobilier. Citons aussi la hausse globale des prix des logements ces dix dernières années : aujourd’hui, le prix moyen d’une maison est de 234.366 euros (ce qui représente environ une augmentation de 0.3 % par rapport à 2012 selon le baromètre trimestriel des notaires).

Louer ?

Dans le cas des locations, plusieurs éléments peuvent influencer l’obtention d’un logement : les 2 mois de garantie exigés par le propriétaire (à savoir qu’on ne peut exiger plus de 2 mois de garantie locative), les fiches de salaire (demande qui est, normalement, interdite, mais fréquente), l’appui d’une personne garante, les exigences du propriétaire, et bien sûr les prix des loyers, eux aussi, en forte augmentation surtout dans les grandes villes et leurs faubourgs.

mon Kot ?

Il est nécessaire de souligner l'importance de la salubrité des biens loués et du nombre de biens disponibles. Les propriétaires qui proposent des logements aux alentours des Universités et écoles supérieures n’hésitent pas à gonfler les prix car la demande est bien plus importante que l’offre. Et ce même si dans certains cas, ces kots frôlent l’insalubrité. Malgré le décret de 2003 obligeant les propriétaires à garantir une location officielle et un bien décent, les abus restent monnaie courante. Heureusement, pour éviter ces dérives, les Universités ou les Hautes Ecoles se mobilisent de plus en plus afin de permettre aux étudiants de kotter dans des conditions optimales et d’éviter ainsi les arnaques.

www.jeunesmr.be | g/jeunesmr | u/jeunesMR | 5 |


si mon salaire ne me permet vraiment pas de me loger, quid des logements sociaux ?

Dès 1800, période de l’industrialisation, le logement social fait son apparition. Les mines et les usines drainent une main d’œuvre importante qui tente de se loger tant bien que mal dans des abris de fortune, souvent des taudis où les maladies pullulent. Des mouvements de révolte naissent. L’Etat et le patronat mettent alors à disposition des travailleurs et de leur famille des logements « ouvriers » décents.

Dossier | Le logement

Plusieurs lois centrées sur la construction de maisons ouvrières auguraient les premières politiques de logement social en Belgique. Ces derniers deviendront, au fil du temps, des logements « modestes » pour devenir plus tard, des logements « sociaux » au bénéfice des personnes peu aisées. Le loyer de ces habitations est déterminé en fonction des revenus de leurs locataires. En 1990, la Région wallonne développe de nouveaux programmes de construction et, en 1998, une réforme majeure est adoptée par le biais d’un nouveau Code du Logement, qui ouvre le vaste chantier de la concrétisation du droit à un logement décent pour tous.

Et les politiques de logement ?

En 2013, le logement social offre plusieurs possibilités, des locations de logements à loyer bon marché aux habitations sociales et terrains à bâtir sociaux destinés à la vente.

Le MR n’a pu que constater l’échec des différentes politiques du logement menées en Région wallonne : • 32.500 familles restent en attente d’un logement social ; • Il devient urgent de rénover le parc du logement public actuel (nombreux cas d’insalubrité) ; • Environ 70.000 à 80.000 logements publics seront nécessaires afin d’assumer le boom démographique, mais les budgets manquent. • Globalement, le financement global du parc de logement public devra être revu.

Les Régions, les Provinces, les villes et/ou les communes (via des sociétés de logement social SLS) sont en charge de ces dossiers. Légalement, les communes sont d’ailleurs sont tenues de mettre à disposition de leurs habitants des logements à loyers modestes (environ 10%). Mais entre la loi et la réalité, de nombreux problèmes existent : budgets des communes et subsides insuffisants, lenteur administrative, manque de logements, autant d’obstacles empêchant les citoyens de bénéficier de ce type d’habitation.

Citons quelques changements proposés par les Jeunes MR en 2009 : • Créer un bail locatif spécifiquement destiné aux logements étudiants ; • Amener, à l’horizon 2015, les droits d’enregistrement à 2% sur l’achat de la première résidence principale ; •   Promouvoir l’acquisition d’anciens logements sociaux pour les locataires sociaux sous forme de leasing acquisitif ; • Abroger les droits de succession sur la résidence principale du défunt pour les héritiers et légataires en ligne directe ; • Créer un bail intergénérationnel de nature à faciliter et à sécuriser la colocation entre jeunes et personnes âgées ; • Instaurer un bail régissant spécifiquement la colocation entre jeunes ; • Favoriser le développement à moyen terme d’un parc de logements universitaires. Lors du premier Congrès Génération Défi,le 28 septembre dernier, les Jeunes MR ont également réfléchi la politique des logements sociaux. Nous proposons donc de réduire le nombre de sociétés de logement pour l’ensemble de la Wallonie sur base d’un critère territorial correspondant à une réalité socio-économique ou à une taille de logements critique. Si d’autres pistes te viennent à l’esprit, n’hésite pas à les partager avec nous ! Le site www.generationdefi.be est à ta disposition pour nous faire part de tes idées pour améliorer la politique du logement dans notre pays.

6 | Piccolo MR | n°28 | Septembre - Octobre | 2013 |

une génération de Tanguy?

La situation actuelle requiert des interventions urgentes de la part des politiques et de tous les partenaires indispensables à la gestion des logements. Avec la crise et l’augmentation du coût de la vie, la demande de logements sociaux est sans cesse à la hausse face à une offre qui stagne. Certaines communes réagissent et proposent, par exemple de : • Bénéficier d’un loyer social et/ ou modéré dont une partie est mise de côté par la commune pour constituer l’apport personnel à un emprunt hypothécaire ultérieur dans la commune ; • Bénéficier d’un loyer social et/ou modéré et, après 9 ans de bail, obtenir une réduction de X% sur l’achat d’un terrain dans la commune. Au niveau de certaines provinces, comme le Brabant wallon, il existe en matière d’achat de logement : • Des primes «  jeunes  » pour l’accès à la propriété et des prêts complémentaires à l’achat et à la construction. Au niveau des Régions, il existe : • En matière de location, une prime d’installation unique (pour la réhabilitation des sans-abris) et une allocation de loyer mensuelle de maximum 100 euros pour les bas revenus ; • En matière d’achat de bien, la possibilité d’obtenir un crédit à taux avantageux, mais à de nombreuses conditions, via la Société Wallonne du Crédit social ; • Toujours en matière d’achat, obtenir une prime lors du rachat d’un logement public social.


Bien vivre sa coloc’

Parfois, il suffit de quelques détails pour transformer votre colocation en paradis! Voici quelques idées pour fluidifier la communication et faciliter la vie entre coloc’. Apprendre à se connaitre et à se respecter. • Etablissez des règles de vie commune. Chaque famille ou groupe d'amis est régie par des règles de fonctionnement... Souvent implicites, les membres savent quoi faire... ou ne pas faire. Comme on ne se connait pas, la meilleure option reste donc de définir les droits et devoirs des membres. Par exemple, signer une convention qui va régir les règles de vie et répartitions des charges, dépenses, jouissance des lieux... Bien qu'elle ne soit pas obligatoire, cette convention permet d'établir les bases de relations claires et bien définies évitant les litiges. • Respectez les rythmes de sommeil de chacun et exigez qu'ils fassent la même chose. Le sommeil, c'est important, quelle que soit votre activité. • Tenez régulièrement des comptes pour bien partager les frais et payer votre loyer à temps. Les problèmes de paiement des loyers et des charges sont souvent la cause de mésentente. Un simple cahier retraçant le prix du loyer par personne, le total des charges par mois, les produits d'entretien, etc., facilitera une bonne gestion. • Affichez les emplois du temps de chacun et faites circuler l'information ! Connaitre les emplois du temps permet de s’adapter aux rythmes, de savoir et prévoir qui sera là et quand. Une astuce conviviale et facile pour organiser repas en commun, sorties ou soirées coloc' : affichez un tableau dans la cuisine pour que chacun puisse y faire ses commentaires : humeur du jour, proverbe, dicton, messages sympas... mais aussi rappels sur le fonctionnement de la coloc', frais à payer ou qui doit faire quoi... • Etablissez un planning des tours de ménage. A qui le tour ? Qui lave quoi ? Ménage tous les jours, les semaines, les mois?... Trouvez votre rythme, le principal étant de fixer un programme pour faciliter l'organisation de chacun et surtout éviter que votre appart ne devienne un capharnaüm ... • Mettez en place un pot commun pour les soirées. La réussite, c'est le partage ! L'organisation d'une soirée est plus facile quand les problèmes de remboursement ne gâchent pas la fête! 5€ par coloc', des courses rapides et on profite des chips, boissons et de la bonne ambiance générale. • Organisez une réunion des coloc’. Malgré les emplois du temps serrés, les aléas de la vie, un petit débriefing régulier permettra à chacun

Max Boublil "Mon coloc" de donner son avis, son ressenti et ainsi mettre à plat ou soulever quelques problèmes... et y apporter rapidement des solutions avant la dispute générale. Vous l'avez compris, la communication reste votre meilleure alliée! • Mettez en place des « tours salle de bain ». Bousculade au réveil ou attente devant la salle de bain, rien de tel pour mal démarrer la journée! Vous commencez à la même heure, pas de souci, prévoyez un roulement : pendant que l'un se douche, l'autre prend son petit déj' et inversement. Ainsi, chacun peut prendre son temps et commencer la journée du bon pied !

Bien choisir ses coloc’

Afin de maximiser les chances de bien vivre sa colocation, il est important de vivre avec les «bonnes» personnes. Tous les tempéraments ne sont pas compatibles, loin de là…Choisir ses colocataires est donc une étape très importante: voici quelques conseils qui vous faciliteront la tâche: • D’abord une annonce: la recherche de colocataires passe principalement par les sites internet spécialisés. Mettez un maximum de détails sur l’appartement mais aussi sur les coloc’ habitant le logement et enfin, sur le profil recherché. • Ensuite, une première rencontre à bien préparer: Le but n’est pas de faire un questionnaire d’inquisition mais de penser à aborder certains points pour éviter des mauvaises surprises et mieux connaitre les futures personnes avec qui vous aller partager votre quotidien. - Âge des colocataires: pas une trop grande différence d’âge qui induit une trop grande différence de rythme de vie. - Occupations des colocataires: étudiants, salariés, en vacances à long terme ? - Rythmes de vie : horaires décalés?

Couche-tôt ou fêtard? ça peut changer les relations ou le bruit dans l’appartement. - Revenus des colocataires: y a-t-il des problèmes de paiement de loyer de certains ? - Partage des tâches: existe-t-il une charte ou règlement intérieur pour être sûr que les tâches ménagères soient bien réparties ou qu’une mini définition des tâches soit établie et respectée ? - Passions des colocataires: un critère révélateur de personnalité de chacun… entre des passionnés de philatélie, de politique ou de philosophie… à vous de choisir… - Fumeur / non-fumeur: quels sont les usages concernant la cigarette ? - En couple / Mariés ? Avec enfants ? - Animaux domestiques ? - Humeur de rangement de chacun ? Ménage hebdomadaire ? Quotidien ? • Une décision finale: choisir son colocataire, c’est avant tout un choix affectif qui déterminera la personne qui partagera une grande partie de votre temps, il est donc préférable de ne pas se tromper et de faire le bon choix. Bonne coloc’ !

Kyan Khojandi Bref...

www.jeunesmr.be | g/jeunesmr | u/jeunesMR | 7 |


Coup de gueule de Mélisa Dans la vie, y’a un truc qui m’énerve. Non, en fait, il y a des trucs qui m’énervent. Tous les jours différents, tout le temps un peu les mêmes. La mauvaise foi, le gaspillage, les donneurs de leçons, les gens bêtes, les phrases toutes faites. Autant de chose dont je me rends moimême régulièrement coupable. Mais j’en suis consciente et j’essaie de changer. Ce qui n’est malheureusement pas le cas de tout le monde.

Les coups de gueule de Mélisa, clap première.

On parle d’une génération sacrifiée partout en Europe, et surtout dans le sud. Chez les Jeunes MR, ont préfère évoquer la Génération Défi, terme plus optimiste par rapport à une société incapable de lui promettre un avenir digne de ce nom. Oui, les trentes glorieuses sont terminées depuis longtemps ; de nos jours, un diplôme ne signifie pas forcément un bon boulot avec un bon salaire. Oui c’est dur, la vie est dure. Ok. Mais on attend quoi pour rebondir ? Je crois en la politique comme certains croient en Dieu. Je crois en la capacité de l’Homme à se réinventer, à se relever des pires situations. Notre génération a le devoir de s’impliquer en politique, de prendre part au débat, de quitter son immobilisme et de se Les élections approchant, les grosses mettre en marche. thématiques traditionnelles reviennent sur le devant de la scène. En tête, l’emploi et Parce que s’il y a bien quelque chose qui l’enseignement, comme à chaque campagne m’énerve, ce sont ceux qui critiquent assis me direz-vous, et vous aurez raison. En même confortablement dans leur fauteuil. Combien temps, étant donné que rien ne va mieux et de fois encore devrons-nous supporter les qu’au contraire, tout à l’air d’empirer dans ces discours prémâchés du genre « De toutes deux domaines (j’exagère, mais à peine), il est façons, on a beau voter, rien de change. C’est normal de continuer à chercher des solutions. toujours les mêmes. Les politiques sont tous Des décennies de gouvernance socialiste et les mêmes ». Alors, oui, c’est toujours les sociale-chrétienne ne sont effectivement pas mêmes, puisque ça fait 50 ans que la majorité parvenues à endiguer ni le chômage, ni les des belges francophones votent pour les (le) problèmes liés à la formation des jeunes à tous mêmes partis et les mêmes représentants les niveaux (de la maternelle à l’université) en (parfois, ça change, le père prend sa pension Wallonie et à Bruxelles. On s’étonne aujourd’hui et le fils est élu. Spéciale dédicace à nos amis de subir de plein fouet les conséquences des liégeois). décisions à court-terme prises successivement par une génération de politiques plus connue Si une situation vous semble injuste, intenable pour ses scandales (le terme exacte est ou que vous considérez que les choses doivent changer, prenez la parole. Agissez. « magouilles ») que pour son charisme. Réfléchissez, lisez les programmes, allez à La Wallonie va mal, contrairement à ce qu’en la rencontre des politiques, votez en toute pense Monsieur Demotte (Rudy de son prénom, connaissance de cause, bref BOUGEZ-VOUS. l’homme qui n’a pas l’air de vivre sur la même Le monde ne se bougera pas pour vous. Ils planète que nous). Non, la Wallonie n’est pas ont tous autre chose de bien plus important à comparable à un pays d’Afrique ravagé par la faire. Si on veut voir la Belgique évoluer, toutes guerre et la famine, mais économiquement, la les forces vives seront nécessaires, toutes Belgique reste à la traine, le nombre de faillites les idées seront bonnes à prendre. Mobilisezexplose, les procédures de licenciements vous pour l’avenir, participez aux Congrès collectifs également et le pourcentage du Génération Défi et arrêtez de nous seriner avec chômage des jeunes de moins de 25ans atteint vos bêtises. Vous me ferez plaisir :-) des sommets inquiétants.

Je m’attaquerai aujourd’hui à la bêtise. Phénomène bien connu des citoyens et, par analogie, des politiques pour qui ils votent. Plusieurs exemples flagrants de ce mal éternel que vous n’aurez certainement pas raté dans la presse : Ségolène Royal écrivant à Di Rupo pour l’éclairer sur l’attitude à adopter par rapport aux « bizutages » (comprendre « baptêmes », en belge) ; la mouvance ultra-conservatrice Tea Party qui menace de faire s’écrouler l’économie américaine (et l’économie mondiale par la même occasion) ; RTL qui passe les pubs à la place du concert de Stromae le jour du match Belgique-Pays de Galles. Bref, les exemples sont nombreux, la bêtise est partout.

8 | Piccolo MR | n°28 | Septembre - Octobre | 2013 |


Prêt à relever le challenge avec les Jeunes MR ? Alors réserve ton dimanche 18 mai 2014 et accroche tes baskets : l’entrainement commence AUJOURD’HUI car demain il sera trop tard !

Je cours avec les Jeunes MR C’est devenu une tradition, les Jeunes MR participeront aux 20 km de Bruxelles en mai 2014. Ce défi te semble insurmontable ? Dans les prochains numéros, ta nouvelle rubrique "Je cours avec les Jeunes MR" te prouvera le contraire ! En 7 mois, il est en effet tout à fait possible de terminer l’épreuve dans un temps raisonnable pour un coureur débutant (2h00 – 2h30) voire un peu plus. Mais peu importe, point ne compte la taille de l’objectif mais le chemin pour y parvenir et surtout sa réalisation.

Pour tes premières foulées, il faut choisir un équipement dans lequel tu te sens bien et tant que la pratique reste modérée, nul besoin de dépenser des centaines d’euros dans ton magasin de sport favori pour pratiquer. Attention, tout de même à ne pas courir avec des baskets trop anciennes qui soutiennent moins bien les pieds. En hiver, n’hésite pas à t’équiper de vêtements plus chauds et de prévoir une cape de pluie au besoin. Nous reviendrons plus en détail sur l’équipement conseillé aux 20 km dans un prochain numéro.

certain lassitude. Il est ici important de repérer le temps passé à réaliser ces enchaînements (ce sera ton repère pour ta prochaine séance). Deux ou trois jours plus tard, ton seul objectif doit être de respecter les mêmes consignes et d’allonger la séance. Fais de même pendant un mois, n’essaye surtout pas de brûler les étapes ! Laisse le temps à ton corps de s’accommoder aux nouvelles contraintes physiques, il a des capacités d’adaptation exceptionnelles !

Dès tes premiers kilomètres, la règle d’or doit être l’écoute de soi-même, la séance de détente ne doit surtout pas tourner à la séance de torture. Oublie les distances à parcourir, les vitesses à atteindre et concentre-toi sur toi-même. Cours avec aisance respiratoire et gestuelle. C’est lent ? Peu importe ! C’est court ? Et Les avantages de la course à pied sont alors ? multiples, bon marché, elle se pratique (presque) partout, seul ou en groupe et Dès que tu en ressens le besoin, si tu es est sans aucun doute le sport le plus essoufflé : marche, le temps de récupérer et repars un peu plus lentement. facile d’accès. Recommence, jusqu’à ressentir une

Ensemble, nous pouvons introduire plus de représentativité, pour plus de démocratie. Ensemble, nous pouvons aussi pousser la Commission à adopter un programme politique, qu’elle appliquera durant la législature. Ensemble, nous pouvons faire en sorte que le programme soit celui soutenu Une Commission apolitique et technique fut par les urnes, lui assurant plus de stabilité et utile pour mettre en place le marché commun de légitimité. et construire un consensus nécessaire à l’intégration européenne. Cependant, on ne Ensemble, créons une véritable démocratie construit pas un programme politique avec les européenne afin que la politique de l’Union mêmes instruments qu’une union douanière. soit la construction d’une démocratie Pour cette raison, un véritable gouvernement continentale et non l’addition de vingt-huit politique est désormais indispensable afin démocraties nationales. Ensemble, créons de tracer les grandes lignes de la politique une véritable démocratie européenne, pas européenne. une Union dirigée par Paris et Berlin, mais une Union de cinq cent millions de citoyens. Nous, citoyens européens, devons choisir Certains disaient Debout l’Europe !, nous ensemble quelle direction doit prendre disons Libérons l’Europe ! l’Europe, et ce choix doit être porté par une Commission soutenue par une majorité claire Mathieu BIHET au Parlement européen. Délégué aux membres porter. À l’heure où l’Union influence les politiques nationales et impose des législations européennes, à l’instant où l’Union contrôle les budgets nationaux avec possibilité de sanction, il est temps d’introduire plus de démocratie dans son fonctionnement.

Carte blanche une Europe plus démocratique

« L’Europe a atteint une certaine maturité », Didier Reynders. Plus de soixante ans après sa création, la question ne porte plus sur l’existence de l’Europe, mais sur les projets qu’elle doit

www.jeunesmr.be | g/jeunesmr | u/jeunesMR | 9 |


Congrès

Retour sur le premier Congrès de devenir un « mentor » pourrait Génération Défi des Jeunes MR représenter une alternative aux pensions prématurées des enseignants, aux Génération Défi, c’est se mobiliser et abandons de carrière, à la multiplication participer au débat sur les enjeux des des détachements pédagogiques ou élections de mai 2014. C’est dans cette aux réorientations de carrière. optique qu’a eu lieu à Namur, le 28 Mettre en place une formation septembre dernier, le premier Congrès pédagogique spécifique visant les Génération Défi des Jeunes MR, enseignants ne disposant pas des consacré aux thématiques régionales titres requis, engagés pour occuper et communautaires. Cet évènement des postes en pénurie (professeurs de inaugurait une série de trois rencontres langues, de sciences etc). ayant pour but de débattre ensemble Resserrer les liens écoles/ des sujets qui touchent particulièrement marché du travail (en particulier les jeunes en vue de rédiger le futur dans l’enseignement technique et programme électoral des Jeunes MR. professionnel) : associer le patronat à la définition des programmes, élargir les L’emploi, l’enseignement mais aussi la formules d’enseignement en alternance, bonne gouvernance ont été au centre de ouvrir l’école à des formateurs issus du notre réflexion durant une après-midi. Des secteur privé etc. trois ateliers thématiques, nos quelques soixante participants ont fait émerger une Bonne gouvernance série de propositions concrètes visant à Supprimer la mise à disposition de optimiser et améliorer les politiques dans collaborateurs pour les ministres ces différents domaines. Le tout dans une qui démissionnent en cours de ambiance d’ouverture et de discussions mandat ou qui arrivent en fin de constructive ! Ces propositions furent mandature. pour la plupart votées à la majorité. En Exiger de la transparence dans les voici quelques exemples. rémunérations des membres du Comité de direction et du Conseil Emploi d’administration (au minimum) des des organismes Exempter de cotisations sociales intercommunales, pendant 2 ans l’engagement d’un d’intérêt public, des para-provinciales, des travailleur embauché suite à un para-régionales et des interrégionales. stage de minimum 1 an. Ce type Limiter la rémunération des d’aides n’assure pas que le stagiaire dirigeants de celles-ci à l’instar de soit effectivement prolongé au-delà de la réforme au fédéral. ses deux ans de contrat, mais on peut Supprimer les Provinces d’ici considérer que, quand bien même 2024 et les remplacer par des supra-communaux son contrat ne serait pas renouvelé, organes la personne concernée pourra assez correspondants à des communautés facilement faire valoir ses trois ans urbaines composées de représentants élus des communes. d’expérience sur le marché du travail. Réorienter les politiques d’aides à l’emploi : octroyer des aides à l’emploi Toutes les propositions sont dès à présent sur base de la signature d’un CDI et disponibles sur le site Génération Défi non dès la signature de n’importe quel mais également sur le site des Jeunes type de contrat, dont la durée est trop MR. Le prochain Congrès Génération souvent insuffisante. Pour pallier aux Défi aura lieu le 9 novembre de 13h30 à difficultés rencontrées par les personnes 18h à Mons (Ateliers des FUCAM | Rue disposant de peu de qualification, leur des Sœurs Noires, 2 à 7000 Mons). A proposer des formations qualitatives cette occasion, nous aborderons les basées sur l’expérience professionnelle problématiques européennes sous acquise et augmenter ainsi leur potentiel différents angles : la politique extérieure sur le marché de l’emploi. de l’EU, la construction européenne et l’Europe socio-économique. InscrivezEnseignement vous dès maintenant pour participer à un Améliorer sensiblement l’encadrement de nos trois ateliers, et prenez la parole ! des jeunes enseignants au travers, notamment, d’un système de mentors expérimentés. Ceux-ci pourraient être des enseignants en fin de carrière, ayant accumulé une www.generationdefi.be expérience pertinente. Cette possibilité

10 | Piccolo MR | n°28 | Septembre - Octobre | 2013 |


1. En octobre dernier, tu te présentais pour la première fois sur une liste communale, t’attendaistu à être élue et, surtout, à devenir échevine ? Grande surprise ! Je craignais de ne même pas récolter 200 voix. Mon objectif était d’accéder à la place de conseillère communale afin d’acquérir des connaissances petit à petit, dans l’ordre logique des choses. Jamais je n’aurais pensé devenir directement échevine. Je n’y étais absolument pas préparée. Le Encore une toute nouvelle rubrique pour ton jour des élections, lorsque j’entendais les PiccoloMR « new look » ! bruits de couloir quant à mon sort, j’avoue m’être sentie mal à l’aise. Mal à l’aise par La nouvelle rubrique « Nos Jeunes MR rapport aux échevins qui risquaient de ont du talent ! » met à l’honneur un perdre leur place et qui ne le méritaient membre Jeunes MR qui s’est distingué pas et aussi par rapport à ma carrière. Cette nouvelle vie me tétanisait. Après de que ce soit dans le domaine politique, maintes hésitations et plusieurs jours de sportif ou autre. réflexion, j’ai accepté mon nouveau rôle car je le devais à mes électeurs qui ont 4. Quels sont les projets que tu N’hésite pas à nous renseigner une eu confiance en moi et m’ont soutenue. souhaites mener d’ici la fin de l’année ? Et pour 2014 ? As-tu déjà personne qui mérite d’être présentée dans 2. Après neuf mois, que peux-tu un but, un projet, auquel tu aimerais cette rubrique via info@jeunesmr.be ! nous dire de ta nouvelle fonction ?  arriver pour la fin de ton mandat ?

Nos Jeunes MR ont du talent !

Rencontre avec Ludivine Papleux, qui, alors qu’elle se présentait sur les listes pour la 1e fois en octobre dernier, a été élue directement échevine de l’environnement au sein de sa commune, Braine-le-Comte.

Je prends mes marques mais le stress est quotidien. Il faut tout apprendre sur le tas. J’avais au départ établi une liste des projets que je comptais mettre en place en un an. Il a fallu me freiner dans mon élan car ce n’était ni possible au niveau des moyens techniques et humains, ni physiquement, ni budgétairement. 3. Est-il facile d’être une jeune échevine dans ta commune ? Rencontres-tu des difficultés dans l’exercice de ta fonction et, si oui, comment y fais-tu face au quotidien ? La difficulté est peut-être de ne pas toujours paraître crédible en raison de mon jeune âge et de mon manque de pratique politique. Parfois, il m’arrive de me sentir écrasée lorsque je m’exprime. Heureusement, je fais preuve de ténacité.

Braine-le-Comte a été une ville endormie. Aujourd’hui, elle est en pleine expansion et elle bouge. Je veux encourager chacun à suggérer des idées, à agir de manière créative pour améliorer son cadre de vie. J’ai envie de travailler sur des projets en rapport avec l’environnement, l’énergie, le Plan Communal de Développement Rural, l’agriculture, les quartiers, la santé ou encore l’égalité des chances (…) 5. Quels conseils donnerais-tu à d’autres jeunes qui souhaiteraient s’investir en politique ? Avant de s’engager, je dirais qu’il faut être passionné par ce monde critique qu’est la politique. Il faut à la fois être conservateur et prôner le changement. Le fait que je sois une optimiste tournée vers le futur tout en étant attachée aux traditions constitue un atout. Je pense personnellement qu’il s’agit avant tout d’une vocation ! Mon objectif est d’allier l’efficacité et le sens du social.

>>> Retrouve l’interview de Ludivine Papleux dans son intégralité sur notre site www.jeunesmr.be

www.jeunesmr.be | g/jeunesmr | u/jeunesMR | 11 |


Lampedusa : le naufrage

International

Le 3 octobre dernier, trois cents migrants trouvaient la mort en mer Méditerranée au large de l’ile de Lampedusa en Italie. Ce drame semble surprendre les médias et les politiques du monde entier. Pourtant, il ne s’agit pas là de la première catastrophe de ce genre. Ces évènements s’inscrivent dans des trajectoires migratoires existantes et fréquemment empruntées. Durant ces six dernières années, trois dates sont particulièrement marquantes en matière d’immigration.

En effet, en 2008, 2011, et 2013, nous avons observé des pics migratoires venant d’Afrique du Nord en direction de l’Union européenne via la route maritime de Lampedusa. En 2008, la crise économique américaine s’étend au monde et frappe de plein fouet les pays d’Afrique du Nord. Elle creuse le fossé socioéconomique entre l’Europe et cette partie du globe, et génère des flux migratoires. Dans l’espoir d’une vie meilleure, ces populations quittent leur pays d’origine et tentent l’aventure européenne. En 2011, les révolutions arabes interpellent et font naître l’espoir de l’avènement de la démocratie en Afrique du Nord. Malheureusement, l’Europe est forcée de constater que ce processus engendre également son lot de déplacements de population : au total, pas moins de 60.000 migrants arrivent sur l’île de Lampedusa en l’espace de trois mois. A l’origine de ces départs, un mélange de troubles internes en Tunisie, en Egypte et en Libye ; de pauvreté et de manque de perspectives socio-économiques pour des migrants et la tranche 20-35ans !

pour favoriser les partenariats, la politique d’asile commune arrive difficilement à imposer que le dossier d’un demandeur d’asile soit traité par un seul Etat de l’UE. L’intégration des migrants reste largement dépendante du niveau national, voire infranational (en Belgique, cette compétence est régionale). Enfin, si une gestion commune des flux migratoires semble se développer (frontière unique, réglementation liée aux visas, directive retour), les moyens financiers manquent et FRONTEX, l’agence de surveillance des frontières européennes, s’est vue amputée d’une partie de A ce jour, dans un climat de morosité économique son budget annuel. et de tensions persistantes dans le monde arabe (Egypte, Syrie), les ingrédients sont toujours Comme le Ministre des Affaires étrangères, réunis pour favoriser une migration importante à Didier Reynders, le soulignait cette semaine : «La tragédie de Lampedusa souligne la nécessité destination de l’Union européenne. d’une politique européenne». Et les Jeunes MR Mais que fait l’Union ? Les textes européens abondent dans ce sens. Pour l’instant, seules consacrent une politique migratoire commune l’Italie, la Grèce, Malte et l’Espagne supportent depuis 1999. Celle-ci est construite autour de le fardeau migratoire européen et ce, à cause de quatre grandes thématiques : l’intégration des leur situation géographique. Pendant ce temps, étrangers, le partenariat avec les pays tiers, un les autres Etats-Membres détournent le regard régime d’asile européen commun, et la gestion des pour éviter d’affronter cette réalité. flux migratoires. En résumé, il existe une volonté d’aborder la problématique des migrations Or, la situation des pays européens situés de façon systémique et de l’intégrer dans le en bordure de Méditerranée a un impact sur la stabilité de l’Union dans son entièreté. En processus institutionnel européen. témoigne le différend franco-italien de 2011 au De grandes ambitions pour peu de résultats. sujet des migrants tunisiens. A l’époque, Rome Sous couvert de recommandations européennes avait délivré des permis de séjour de courtes

12 | Piccolo MR | n°28 | Septembre - Octobre | 2013 |

durées et encouragé les migrants tunisiens à gagner les autres pays d’Europe, ce qui avait provoqué la colère de la France qui menaçait alors de fermer ses frontières en dépit des accords de Schengen ! « Nous ne pouvons pas héberger toute la misère du monde ». L’espace européen doit être régulé. Mais n’oublions pas son corollaire : chacun doit « en prendre fidèlement sa part » ! Le cas des migrants en Méditerranée enjoint l’ensemble des pays de l’Union de réagir. De plus, ces migrations présentent également une dimension positive. Elles sont bénéfiques aux économies et aux cultures des pays d’accueil. Les migrants ne doivent pas systématiquement être considérés comme un danger ou une source d’instabilité qui mènera l’Europe à sa ruine, mais bien comme une richesse ! Les Jeunes MR plaident pour qu’une politique migratoire européenne commune telle qu’inscrite dans les textes européens, voit le jour dans les faits! Pour cela, les Etats membres de l’UE doivent accepter de perdre une partie de leur souveraineté dans ces matières. En effet, un pays ne peut agir seul face au défi global des migrations. Gérer les migrations au niveau européen est devenu vital !


Twitto’s & Comments

Mathieu BIHET @BIHETMathieu 13 Oct Marianne Belgique qui parle de l’interco APRIL. Mmmh @ JeunesMR #générationdéfi pic.twitter.com/JSh0VQZMd2

COMMENT’S FACEBOOK Mélisa Blot 11 octobre via mobile Et le Prix Nobel de la Paix revient cette année encore aux usagers des lignes SNCB Mons-Bruxelles et CharleroiBruxelles. Félicitations à eux! 27 likes  4 comments Clémentine Barzin 12 octobre via mobile Apres avoir réinventé la Belgique hier.... ce matin on «réinvente l’Europe» @ Bozar 16 likes  1 comment Gautier Calomne octobre via mobile Très heureux d'apprendre que François Englert vient de recevoir le Prix Nobel ! Et de 5 pour l'ULB 7 likes  1 comment Marie Stasse 7 octobre Même si je n’ai jamais porté la penne sauf une fois, où j’en avais trouvée une... - je mettrais bien une photo de guindaille pour participer à la nostalgie collective. Et puis je les regarde et je me dis... euh, non 7 likes  1 comment Arnaud Lombardo 20 octobre Action de sensibilisation des Jeunes MR pour le don d'organes, ce dimanche sur la Batte. Geste simple pour sauver une vie — avec Maxime Bourlet et 5 autres personnes, à Marché de la batte à Liège. 18 likes  10 comments Pierre-Yves Hesse 28 septembre, à proximité de Havelange, Liege via mobile Direction Namur pour le premier congrès des Jeunes MR ! #générationdéfi 43 likes  2comments

Didier Reynders@dreynders Bravo! Frederik Van Lierde, l’Ironman belge.

13 Oct

Geoffroy Coomans@GeoffroyCoomans 11 Oct Et c’est parti pour les Cariocas :-) Particulièrement fier d’être Belge ce soir ! #CroBel #foot #Brussels2Brazil #Belgium

aurelie czekalski@aurelieczeka 11 Oct Chouette ambiance au match #crobel avec les @JeunesMR bruxellois & bravo @Belgianfootball ! #MRbe

Charles Michel@CharlesMichel75 8 Oct Un grand grand bravo à François Englert pour son #PrixNobel. La Science est essentielle pour faire avancer l’humanité.

Nicolas Tefnin@ntefnin 28 Sept Débats très constructifs et dans la bonne humeur au 1er congrès des @JeunesMR #bonnegouvernance #generationdefi

François Burniaux@Frburniaux 29 Août Une 2022eme version du #planmarshall pour rien ! Heureusement que les congrès des @JeunesMR commencent bientôt ! #generationdefi #jeunesmr

www.jeunesmr.be | g/jeunesmr | u/jeunesMR | 13 |


Nouvelle génération : nouveau site web !

Près de chez vous Les portes ouvertes du MR

Il est enfin là, il est né, le tout nouveau site Internet des Jeunes MR, et plus interactif que jamais! Au travers des nouvelles applications, tous les membres Jeunes MR auront l’occasion de s’approprier cette interface à la pointe des besoins des sections locales et fédérations provinciales. Plus clair, plus facile, plus lisible, il est à l’image du travail que nous voulons accomplir: efficace et abouti.  Une nouveauté qui marque notre volonté de mieux communiquer avec notre public et avec les sections Jeunes MR en Wallonie et à Bruxelles. L’agenda, plus visible et maniable, nous permettra de promouvoir vos futures activités.  Dès à présent, faites-nous part des dates de vos activités afin de compléter notre calendrier ! 

Les Estivales

Comme chaque année, l’équipe des Jeunes MR a ouvert ses bureaux aux visiteurs dans le cadre de la journée « portes ouvertes » du MR. L’occasion pour tous de rencontrer en chair et en os les membres du Bureau Politique et du staff, d’échanger quelques mots et découvrir les coulisses de notre C’est dans le magnifique Domaine provincial de Chevetogne que se sont déroulées ce 8 Bureau national. septembre les Estivales avec l’ensemble des mandataires MR. Bien entendu, les Jeunes MR étaient de la partie. Ce fut un moment unique pour allier débat politique et convivialité en famille. La matinée s’organisait selon 3 ateliers : La Wallonie qui gagne, c’est possible, Un avenir professionnel, ça se travaille et Réussir l’avenir de Bruxelles. Ces réflexions et discussions ont été suivies d’un barbecue dans une ambiance agréable et sous le soleil. L’après-midi était consacrée à la détente et à la découverte de ce très beau site naturel protégé, tant pour les petits que les grands. Une splendide journée de travail et de plaisir !

14 | Piccolo MR | n°28 | Septembre - Octobre | 2013 |


La Foire agricole de Libramont

A l’occasion de ce grand évènement qu’est la Foire de Libramont, les Jeunes MR du Luxembourg et leur Président Alexandre Larmoyer, en association avec le Bureau national des Jeunes MR, ont organisé une rencontre informelle autour du thème de la jeunesse et de l’agriculture. En vue de préparer la campagne des élections de 2014, il était primordial de déjà penser certaines propositions concrètes visant à défendre les intérêts et le travail des agriculteurs belges et européens. Une belle occasion pour Les Jeunes MR de discuter de la politique agricole autour du verre de l’amitié dans l’ambiance typique de la foire : campagnarde et festive.

De Nombreuses sections locales ont organisé la diffusion des matchs

6h cuistax d’Hannut

Les 6h cuistax ont de nouveau été un évènement marquant de la locale Jeunes MR d’Hannut ! En effet, ce n’est pas moins de 28 équipes qui s’y sont affrontées… La météo était avec eux en ce jour et l’ambiance était bien au rendez-vous. Outre une compétition de cuistax, ces 6h sont aussi l’occasion de se retrouver entre amis et de passer un moment inoubliable ! Le staff des Jeunes MR Hannut était au taquet pour que tout se déroule au mieux et ce fut bien évidemment le cas, après 13 ans, l’équipe est bien rodée… Laurence Marneffe, vice-présidente de la locale nous commente cette journée : « C’est une réussite totale pour cette 13ème édition des 6h cuistax des Jeunes MR Hannut. Nous avons eu 28 équipes au départ et près de 600 personnes sur le site du Marché Couvert. Je tiens à remercier l’équipe JMR de la Province de Namur, les JMR de la Province de Liège, le MR Waremme ainsi qu’à tous les Jeunes MR ayant fait le déplacement.

Le congrès Génération Défi

Génération Défi, c’est se mobiliser et participer aux enjeux des prochaines élections 2014! Ce 28 septembre à La Marlagne (Wépion) a eu lieu le premier congrès Génération Défi des Jeunes MR sur les Régions et Communautés, premier congrès d’une série de 3 rencontres, ayant toutes pour but de travailler, ensemble, des thématiques qui intéressent particulièrement les jeunes en vue des élections de 2014. Le travail de nos nombreux participants fut efficace et approfondi lors d’ateliers/débats rondement menés par des personnes ressources bien informées (sur l’emploi, l’enseignement et la bonne gouvernance). Le tout dans une ambiance d’ouverture et de discussions constructives. Les propositions furent pour la plupart votées à la majorité. Les conclusions de ces 3 congrès thématiques seront ultérieurement remises à Charles Michel, Président du Mouvement Réformateur, afin de les inclure dans les programmes électoraux. Pour rappel : n’hésitez pas à voter sur notre site pour déterminer les sujets qui vous intéressent le plus et qui, par conséquent, seront peut-être abordés lors du prochain congrès sur les défis fédéraux le 07 décembre 2013. Surfez vite !

Les épreuves qualificatives de la Coupe du Monde C’était une belle édition mêlant bonne ont été l'occasion pour nos sections locales humeur et convivialité. d'apporter leur soutien aux Diables en organisant des retransmissions du match. La foule était au Merci à tous et à l’année prochain ! » rendez-vous, un vrai succès en rouge et bleu.

www.jeunesmr.be | g/jeunesmr | u/jeunesMR | 15 |


CONGrès

| 09 novembre à Mons de 13h à 18h | Ateliers des FUCAM

Rue des Sœurs Noires, 2 à 7000 Mons

| L’Europe de demain |

Envie de faire partie des grands hommes et femmes politiques de demain ? De tester ta capacité à rebondir lors de débats sur le terrain ? Tu as envie de défendre les idées des Jeunes MR ? Alors Apprentis Citoyens est fait pour toi ! Apprentis Citoyens, c’est la rencontre, à l’école, entre de jeunes militants issus des quatre formations politiques francophones démocratiques, et d’étudiants de 5e et 6e années secondaires. Durant 2 heures, on échange des idées sur des sujets qui les intéressent et on répond au mieux à des questions de politiques actuelles. Le but est d’informer les étudiants, de susciter le débat, de conscientiser sur la citoyenneté, de développer en eux un sens critique, de leur fournir des pistes pour découvrir le monde politique. Pour toi, c’est l’occasion de t’entrainer à la prise de parole face à un groupe et de te former aux débats politiques. Intéressé ? N’hésite pas à te manifester par mail à magali@jeunesmr.be. Dès qu’un débat se déroulera près de chez toi, nous te contacterons pour t’inviter à y participer ! Plus d’info sur www.apprentis-citoyens.be. www.jeunesmr.be - PICCOLO MR n°28 | Septembre - Octobre 2013 Editeur responsable : Lora Nivesse | Avenue de la Toison d’Or, 84-86 | B-1060 Bruxelles | Ne pas jeter sur la voie publique

Belgique - België P.P. P.B. Bimestriel P801052 Ne paraît pas en Juillet - Août Bureau de dépôt Bruxelles X Septembre / Octobre 2013

1099 Bruxelles X BC30655

Piccolo n°28 | sept-oct  

Le logement

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you