__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 64

INVESTISSEMENTS RESPONSABLES ET GOUVERNANCE

Andrée De Serres Experte invitée

Andrée De Serres, Ph. D., est professeure, titulaire de la Chaire Ivanhoé Cambridge d’immobilier à l’École des sciences de la gestion (ESG UQAM), et directrice de l’Observatoire et centre de valorisation des innovations en immobilier (OCVI2).

64

PILOTER DANS LA TEMPÊTE DE LA COVID-19 ET DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES EN MISANT SUR LES ÉQUIPES DE GESTION DES PROPRIÉTAIRES D’IMMEUBLES ! Les effets de la crise de la COVID-19 se répercutent sur tous les citoyens et dans tous les secteurs d’activité. L’immobilier n’a pas été épargné. La crise a cependant révélé un effet inattendu : elle a mis en évidence l’importance, trop souvent sousestimée, des immeubles et de leur bonne gestion comme vecteur de la dynamique du développement social et économique. Pour faire face à l’autre crise en cours, celle des changements climatiques, il faudra pouvoir compter plus que jamais sur le savoir-faire des gestionnaires des immeubles privés ou institutionnels. Ils peuvent faire la différence ! Les immeubles de toutes les catégories se trouvent directement touchés par cette crise sanitaire, et les équipes de gestion sont à pied d’œuvre pour maintenir la continuité de leurs opérations tout en développant des moyens de réactualiser l’offre de services. Alors que la lutte contre la pandémie demeure la priorité absolue, elle n’est malheureusement pas la seule : la crise des changements climatiques menace, elle aussi, notre santé, notre économie, notre mode de vie et notre planète. Nous étions mal préparés à faire face à la pandémie de COVID-19. Il faut en tirer une leçon dans la lutte contre les changements climatiques, qui passe aussi par le développement de bâtiments, existants ou à construire, durables, intelligents et résilients. Les humains qui habitent, occupent ou utilisent les immeubles et les quartiers dans lesquels ils se situent sont redevenus au centre des préoccupations des propriétaires immobiliers. Il devrait en être de même pour les gestionnaires des propriétés : il faut donner à ces acteurs clés l’espace discrétionnaire nécessaire pour pren­ dre les bonnes décisions. Pour concrétiser leur durabilité et leur résilience, les immeubles doivent pouvoir être adaptés, voire transformés, pour affronter les change­ ments de source externe, mais aussi les nouvelles attentes des usagers, devenus avec la crise sanitaire plus conscients et soucieux des impacts des espaces qu’ils occupent sur leur sécurité, leur santé, leur bien-être et leur confort. Or, un constat s’impose : la durabilité et la résilience

IMMOBILIER COMMERCIAL : : FÉVRIER – MARS 2021

d’un bâtiment ou d’un quartier ne dépendent pas uniquement des caractéris­tiques de son cadre bâti ou de ses systèmes technologiques et intelligents, même si ceux-ci contribuent grandement à leur bonne exploitation. C’est certes d’une grande impor­tance, mais insuffi­sant. La durabilité et la résilience d’un immeuble devant être préservées tout au long de son cycle de vie, cela suppose l’adoption d’une approche systémique, qui favorise son adaptation et sa transforma­tion au fur et à mesure des change­ ments, incluant ceux relatifs aux attentes de ses usagers. Depuis plusieurs années, on développe les concepts de bâtiment durable, intelligent, « smart ». Les systèmes technologiques et numériques qui appuient la gestion du bâtiment devenu intelligent et « smart » sont appelés à être bientôt combinés à des outils d’intelligence artificielle. Un immeuble n’étant pas un sys­ tème indépendant, la qualité et la mixité du quartier soutiennent directement sa valeur et son utilisation, le futur de l’immeuble est de ce fait indissociable de celui de son quartier ; cela oblige les gestionnaires à prendre en compte les moyens de mobilité, les données socioéconomiques, l’évolution des infra­ struc­tures et des services publics et, ainsi, la durabilité et la résilience du quartier. À son tour, le quartier devient durable, intelligent et « smart ». Cet immeuble et son milieu de vie sont aussi directement dépendants des carac­ téristiques géologiques, hydrogéologiques et météorologiques du territoire naturel.

Profile for JBC Média inc.

Immobilier commercial - volume 14 numéro 1