Page 29

LA FINANCIARISATION DES IMMEUBLES

FINANCIARISATION DES IMMEUBLES INTRODUCTION PAR ANDRÉE DE SERRES

L’immobilier a longtemps été considéré comme une

composent ces portefeuilles doivent en conséquence

classe d’actifs financiers réservée aux plus audacieux des

apprendre à répondre aux exigences de gouvernance,

investisseurs. Aujourd’hui, tout a changé. On constate

de gestion des risques et de communications que

l’engouement de nombreux types d’investisseurs de

doivent respecter les investisseurs institutionnels

toutes tailles qui jouent du coude pour acheter et

et fiduciaires. Ils doivent ainsi rendre compte

gérer, principalement dans les grands centres urbains,

régulièrement non seulement de leur bonne gestion,

des tours de bureaux, des centres commerciaux, des

mais aussi des risques et des autres facteurs qui

bâtiments multirésidentiels et d’autres catégories

peuvent influer sur la régularité des flux de revenus

d’immeubles. Ce sont des investisseurs institution­

produits par les immeubles qu’ils gèrent ou sur leur

nels, comme des caisses de retraite et des fonds de

valorisation à moyen ou long terme. Étant donné la

pension, des investisseurs fiduciaires, comme les

forte compétition qui règne dans ce secteur d’activités,

fonds d’investissement en immobilier, des entreprises

un des principaux défis qu’ils doivent relever est de

familiales, des sociétés cotées en bourse et même

conserver leurs locataires ou de réussir à en attirer de

des fonds souverains.

nouveaux. Pour réussir, il leur faut pouvoir compter

Force est de constater que le phénomène de financia-

possèdent ou qu’ils gèrent, sur le dynamisme du

risation des immeubles, soit leur transformation en actifs

développement économique et sur la qualité de la vie

financiers pouvant être intégrés dans les portefeuilles

de la région ou de la ville où se situent leurs immeubles.

de tous les types d’investisseurs, a pris une ampleur

En bref, ils sont appelés à acquérir une véritable vision

considérable au cours de la dernière décennie.

de l’écosystème de l’immobilier où ils font affaire.

Ce phénomène a exercé à son tour une pression forte

Pour mieux comprendre le phénomène de finan-

et particulière menant à professionnaliser et à raffiner

ciarisation des immeubles, les articles qui suivent

la gestion des immeubles. En plus des fonctions tradi-

présentent les témoignages de deux acteurs experts

tionnelles qui y sont associées (location et relations

— un grand investisseur institutionnel et une fiducie

avec les locataires, marketing, entretien, finance et

de placement immobilier cotée à la bourse de Toronto.

comptabilité), de nouvelles fonctions de plus en plus

Les propos de Sylvain Fortier, vice-président exécutif

spécialisées se sont ajoutées : gestion des risques, gestion

et chef des investissements, Ivanhoé Cambridge, et

technique de bâtiments, gestion de certifications de

de Michel Léonard, président et chef de la direction,

bâtiments durables, gestion d’énergie, etc.

Fonds de placement immobilier BTB, permettront de mieux comprendre les effets de ces changements

La gestion d’immeuble a dû s’incruster dans une

qui touchent la propriété et la gestion des grands

autre dimension : la gestion de portefeuilles d’actifs

immeubles au Québec, dans les autres provinces

immobiliers. Les gestionnaires des immeubles qui

canadiennes, aux États-Unis et ailleurs dans le monde.

IMMOBILIER COMMERCIAL : : FÉVRIER – MARS 2016

ISTOCK PAR FRANCKREPORTER

à la fois sur les particularités des immeubles qu’ils

29

Immobilier commercial volume 9 - numéro 1  

Andrée De Serres > LES NOUVELLES FRONTIÈRES DE L'IMMOBILIER > Lac-Mégantic > Rêver sa ville

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you