Issuu on Google+

magazine d’ASTRID pour les services de secours et de sécurité

www.astrid.be

Réseau radio

Qui se charge de la couverture radio à l’intérieur des bâtiments ?

Fleetmap multidisciplinaire au sein des services incendie Consultation de bases de données par radio Retour sur les User Days

#15 dec. 2012


ANNONCE PUBLICITAIRE

DES SOLUTIONS DE COMMUNICATIONS POUR LES MISSIONS CRITIQUES SAIT Zenitel est un intégrateur indépendant international ayant l’expertise dans les domaines des solutions Mission Critical Communication, Physical Security, Data et ICT. Des radios portables et mobiles, pagers, mobile data terminals en passant par les dispatchings et les systèmes track & trace jusqu’à la reconnaissance de plaques d’immatriculation, surveillance vidéo, contrôle d’accès et couverture radio indoor (ASTRID, TETRA, GSM, etc.), SAIT Zenitel est votre partenaire pour des systèmes de communication critiques.

PLUS D’INFO? Téléphonez nous au +32 (0)2 370 53 11, envoyez un mail à info.belgium@saitzenitel.com ou visitez www.saitzenitel.com


edito . 3

Perspective 2013 Que réserve 2013 à ASTRID et aux utilisateurs ASTRID ? Nous espérons avant tout que le gouvernement fédéral approuvera rapidement notre plan d’entreprise 2012-2017. Il contient en effet de nombreux éléments destinés à servir mieux encore les utilisateurs d’ASTRID. Il prévoit ainsi une extension du réseau radio et, partant, une augmentation de la couverture. Il contient aussi de nombreux investissements dans la sécurité et la fiabilité des différents composants du système ASTRID.

‘Nous espérons une approbation rapide de notre plan d’entreprise 2012-2017.’ Dans l’attente de l’approbation par le gouvernement, ASTRID ne baisse cependant pas les bras. Nous nous attachons à développer des solutions et services innovants sur plusieurs fronts, notamment en matière de communication data. Vous découvrirez ainsi dans ce numéro comment les utilisateurs radio pourront sous peu consulter des banques de données avec leur radio. L’innovation phare de 2013 sera sans aucun doute l’offre 3G que nous lancerons dans le courant du second semestre. Les services de secours et de sécurité auront accès à des applications à large bande pour les données mobiles et pourront compter en même temps sur des garanties ASTRID spécifiques en termes de disponibilité, de service et de sécurité. Vous en apprendrez davantage au fil des pages de ce numéro hivernal de SW!TCH sur la communication data, le 3G et bien d’autres sujets. Toute l’équipe ASTRID se joint à moi pour vous souhaiter une agréable lecture et de joyeuses fêtes de fin d’année. À l’année prochaine ! Bonne lecture ! Marc De Buyser, Directeur général


radar

Attention, peinture fraîche ! 45 mètres. C’est à cette hauteur

deux couches de peinture. Certains

que des peintres professionnels

mâts plus anciens sont mis à rude

doivent grimper pour appliquer une

épreuve par leur environnement : ils

nouvelle couche de peinture sur un

sont attaqués par le sel marin, la pol-

mât ASTRID. Au cours des années à

lution industrielle corrosive, la mousse,

venir, quelque 200 pylônes vont être

etc. Trois jours sont nécessaires

soumis à un entretien approfondi. Les

pour remettre un pylône à neuf, mais

travaux sont confiés à une entreprise

l’antenne reste opérationnelle pendant

spécialisée. Les ouvriers vérifient les

toute la durée des travaux. ASTRID

éléments structurels du pylône et

entretient son réseau : ces interven-

nettoient le tout. Ils traitent ensuite

tions préventives sont le gage de

l’oxydation éventuelle, puis appliquent

la qualité du service.


5


Dans ce numéro

14

Couverture indoor

sur le terrain

22

08 Le nouveau fleetmap des services incendie

service 14 Couverture indoor : ‘ASTRID fait le travail du maître d’œuvre’

26 TETRA-data : consulter les bases de données depuis votre radio

VISIon 18  Tony Gray – Unir nos forces pour les données mobiles

User Days 2012

EXPERT 20 CAD-releases 6 et 7 réseau 22 User Days 2012 : un grand cru

29 Une console unique pour toutes les applications

astuce 30 Les astuces de l’ASTRID Service Centre

Nouvelles en bref

35


7

Données mobiles pour l'Europe

18

Une console unique pour toutes les applications

08

29

Le nouveau fleetmap des services incendie

Et aussi 03 Éditorial 04 Radar 37 Actualités 39 Agenda 40 Astrid en 3 mots

est le magazine trimestriel de la s.a. A.S.T.R.I.D. pour les services de secours et de sécurité en Belgique. Pour un abonnement gratuit, des infos complémentaires ou toute réaction, vous pouvez vous adresser à la rédaction par mail : switch@ astrid.be ou par courrier : ASTRID, Service Communication, Boulevard du Régent 54, 1000 ­Bruxelles, T 02 500 67 89, www.astrid.be _ Editeur responsable : Daniël Haché, Boulevard du Régent 54, 1000 Bruxelles _ ­Coordination : Frederik Langhendries _ Rédaction et réalisation : Jansen & Janssen Customer Media, www.jaja.be _ Photo­graphie: police fédérale (Jocelyn Balcaen), Imagedesk, iStockphoto, Shutterstock, Christophe Vander Eecken, Rudy Beyens, Peter Gerber et Cédric Meunier (Photo couverture).


sur le terrain

Fleetmapping: EFFICACITE toujours plus grande 01

La reprogrammation multidisciplinaire des radios des services d’incendie se prolongera jusqu’en 2013. Reportage sur de petites manipulations, aux effets importants.


9

03

01+02 Aujourd’hui, les radios sont reprogrammées à la caserne des pompiers d’Erezée (prov. de Luxembourg). De gauche à droite Jean-François Lespagnard et Dominique Laurent des sapeurs-pompiers d’Erezée et René Landrain de la Protection civile. 03 La reprogrammation fait l’objet d’une minutieuse préparation.

02

A 

mbiance studieuse à la

sans difficulté car chaque corps a

disciplines peuvent communiquer

caserne des pompiers

de petites spécificités au niveau des

entre elles. Les dirigeants des

d’Erezée. Dans la salle

radios, que nous tentons de respec-

diverses disciplines pourront se

de réunion, concentrés sur leurs

ter’, indique Benoît Van Den Berghe.

concerter plus efficacement lors du

écrans, officiers et techniciens

La salle retentit de signaux : les

déploiement de leur approche stra-

résistent à l’appel de l’été indien

pompiers testent le matériel repro-

tégique, tandis que sur le terrain, la

qui dore les cimes des forêts

grammé sous différentes configura-

communication tactique se déroule

ardennaises environnantes. Les

tions afin de s’assurer que les radios

par incident dans un groupe de

lieutenants Dominique Laurent et

fonctionnent correctement.

communication dédié.’

Landrain, officier de la Protection

Efficacité

approche plus thématique des inci-

civile détaché à la reprogramma-

Peter Pollet, coordinateur de l’opé-

dents locaux, avec la possibilité de

tion et Benoît Van Den Berghe,

ration pour le SPF Intérieur, veille

renforcer les ressources humaines

assistant administratif attaché au

au bon déroulement de l’interven-

et les moyens engagés’, explique

SPF Intérieur, sont penchés sur

tion. ‘Le nouveau fleetmapping

Peter Pollet. ‘L’ancien fleetmap

leurs écrans et les appareils. ‘Dans

permet une communication plus

était plutôt orienté à partir d’une

un premier temps nous réalisons

efficace durant les interventions’,

communication locale, où chaque

une mise à jour des logiciels afin

commente-t-il. ‘Les groupes de

corps individuel gèrait l’organisa-

que les radios restent compatibles

communication monodisciplinaires

tion et le déploiement de moyens.

avec les modifications effectuées sur

ont été complétés de groupes de

Lorsqu’un incident nécessitait un

le réseau’, explique René Landrain.

projet zonaux et nous introduisons

renforcement des moyens, les ren-

‘Ensuite, nous les reprogrammons

simultanément des groupes de

forts étaient demandés d’un corps à

en y introduisant le nouveau

communication multidisciplinaires

l’autre. Le nouveau fleetmap rejoint

fleetmapping. L’opération n’est pas

au sein desquels les différentes

cependant la nouvelle straté-

Jean-François Lespagnard, René

‘Le nouveau fleetmap part d’une


sur le terrain

‘Le fleetmapping interdisciplinaire rejoint la nouvelle stratégie de gérer les hommes et les moyens à partir du dispatching provincial 112.’

gie de la réforme des services

corps qui n’ont pas eu de repro-

l’administration provinciale pour

d’incendie et des Prézones opéra-

grammation se déroule bien : la

engager le processus d’information.

tionnelles, ainsi qu’une gestion des

technologie d’ASTRID permet le lien

La première étape est une réunion

hommes et des moyens à partir du

entre les anciens et les nouveaux

de lancement avec les responsables

dispatching provincial 112. Comme

groupes’, ajoute Peter Pollet.

de zone. Les responsables de zone

ce dispatching provincial n’a pas

La reprogrammation fait, dans

et les chefs de corps ou leurs

encore migré dans chaque province,

chaque province, l’objet d’une minu-

mandataires diffusent le message. À

il est évidemment question d’une

tieuse préparation. ‘Dans le cadre de

la réunion de lancement, les parti-

période de transition.’

plusieurs réunions de travail, nous

cipants reçoivent un questionnaire

déterminons les fonctionnalités que

afin de préparer la reprogramma-

nous devons continuer à suppor-

tion des appareils. Les modifications

La reprogrammation a débuté au

ter durant la transition et nous

des groupes de communication

printemps 2012 par la province de

évaluons aussi quels groupes de

sont largement discutées et des

Liège et se terminera par celle de

communication doivent précisément

formations sont organisées pour les

Flandre occidentale en décembre

être prévus dans les appareils. Dans

chefs de corps et les officiers qui

2013. ‘La communication avec les

un premier temps, nous contactons

répercuteront les connaissances

Minutieuse préparation


11

04 Une centaine de kilomètres plus loin, à Bertrix, une équipe de l’Intérieur est en train de reprogrammer les radios des sapeurs-pompiers.

Enjeu ‘Le nouveau fleetmapping donne

Lespagnard, chef de service à

une meilleure approche multidisci-

Erezée, ‘comme toute nouveauté,

plinaire car les folders de groupes

la reprogrammation a suscité de

acquises sur le nouveau système’,

de communication sont structu-

l’appréhension’. Pourtant, la repro-

détaille Peter Pollet.

rés de la même façon pour tout

grammation mérite la coopération

le monde’, rappelle le lieutenant

de tous: l’enjeu, c’est une efficacité

assure les formations. Il s’agit de

Dominique Laurent. Cependant, il

accrue dans la communication lors

quelques sessions d’information au

faudra vaincre certaines craintes

d’interventions. Rien de moins !

04

C’est le spécialiste Hans Roels qui

cours desquelles les participants

au sein des corps : ‘Pour le sapeur,

apréhendent la nouvelle structure

les manipulations sont simples.

de communication. Ensuite, selon le

Les sous-officiers et officiers, par

principe ‘train the trainers’, les gra-

contre, doivent maîtriser le système

dés qui ont suivi la formation réper-

de manière approfondie, surtout

cutent auprès de leurs hommes les

pour des interventions qui exigent

connaissances acquises. En tout, pas

une approche multidisciplinaire.

moins de 16.000 personnes devront

L’appropriation du nouveau système

être familiarisées dans les prochains

se fera par des formations, dans les

mois avec les nouveaux groupes de

écoles du feu et chemin faisant’, dit-

communication.

il. Pour le lieutenant Jean-François

Plus d'infos ? _radio.astrid@ibz.fgov.be _Hans Roels, expert Direction générale Sécurité civile, SPF Intérieur, hans.roels@ibz.fgov.be


ANNONCE PUBLICITAIRE

Les radios CASSIDIAN portables, mobiles et ATEX : un produit standard offrant des fonc�onnalités et des interfaces iden�ques. (Contrat Cadre Astrid CDCD-MPMP-OOOO-23)

ANPR MOBILE: Lecture de plaques mobile: Portable - Mobile - Trépied. Le système enregistre les images et les posi�ons GPS. Le système est alimenté par les 12V du véhicule. ANPR FIXE: Pour la lecture des plaques d’immatricula�on des véhicules en installa�on xe. Un ‘hit’ est donné pour les plaques faisant par�e d’une liste noire. Mise en réseau et archivage des données.

M‐WORKER DISPATCH Une applica�on « Web Based » pour le traitement de toutes les interven�ons dans le cadre du regroupement des zones de pompiers. Les interven�ons peuvent être déclenchées manuellement et/ou automa�quement (aussi via XML). Les moyens de communica�on u�lisés sont SDS, SMS, Mail,... M‐WORKER TRACK & TRACE Permet de suivre les véhicules et le personnel lors des interven�ons et des missions via Tetra, GPRS et RFID (iden�ca�on personnelle). M‐WORKER MISSION (Contrat Cadre Astrid CD‐ CD‐MP‐ MP‐OO‐ OO‐23) Système de naviga�on à écran tac�le, relié à la radio TETRA et/ou sur GPRS. Permet d’améliorer les ac�vités sur le terrain, de guider les équipes. Offre une solu�on simple pour les alertes et les messages SDS. Compa�ble avec Dispatch, Track&Trace et SDS to GPS dans les CIC. M‐WORKER ANALYSE (Contrat Cadre Astrid CD‐ CD‐MP‐ MP‐OO‐ OO‐24) Analyse les opéra�ons et les incidents au sein de votre zone de police. Vous obtenez une vue d'ensemble claire sur la carte des i�néraires que les équipes empruntent et un bref rapport sur les changements de statut, du statut de situa�on et du mouvement de l'équipe. AEG Belgium S.A. Quai de Biestebroeck 300 1070 Bruxelles info@aegtranzcom.com www.aegtranzcom.com


DEFDEF ENDING DEF ENDING ENDING WORL WORL WORL D S ECURITY DD S ECURIT S ECUR

A A TRUSTED ATRUSTED TRUSTED FRIEND FRIEN FRIEND ON DON ON THE THE THE TOUGHEST TOUGH TOUGHEST EST MISS MMI SIISONS SSI ONS I ONS

Copyright © 2012 CASSIDIAN. All rights reserved. JavaTM is a trademark of Oracle.

Copyright © 2012 CASSIDIAN. All rights reserved. JavaTM is a trademark of Oracle.

Copyright © 2012 CASSIDIAN. All rights reserved. JavaTM is a trademark of Oracle.

ANNONCE PUBLICITAIRE

3 x 33reasons x33xreasons 3 reasons why professionals why why professionals professionals choose choose choose THR9THR9 series THR9 series TETRA series TETRA TETRA radios radios from radios from Cassidian: from Cassidian: Cassidian: Strong Strong and Strong safe and and safe safe  Robust  Robust Robust design design design  Water  Water and Water dust-tight and and dust-tight dust-tight  Lifeguard  Lifeguard Lifeguard – the–advanced the – the advanced advanced man man down man down solution down solution solution User-friendly User-friendly User-friendly  The  easiest-to-use The The easiest-to-use easiest-to-use menus menus menus  Crystal-clear  Crystal-clear Crystal-clear display display display  Voice  Voice feedback Voice feedback feedback

Adaptable Adaptable Adaptable TM TM  Java  TM Java Java apps apps apps  Fully  Fully customisable Fully customisable customisable  Compatible  Compatible Compatible accessories accessories accessories and tools* and and tools* tools* * specifi * specifi c*ATEX specifi c accessories ATEX c ATEX accessories accessories for THR9 for for THR9 Ex THR9 Ex Ex


service


15

À l’avenir, les maîtres de l’ouvrage de grands projets seront responsables de leur propre couverture radio indoor du moins si la nouvelle réglementation est adoptée. Actuellement, les maîtres de l'ouvrage sont libres bien que les communes peuvent rendre la couverture obligatoire dans certains cas.

Couverture radio indoor

‘ASTRID fait le travail du maître de l'ouvrage’

L 

ors de la construction du réseau ASTRID, il

texte est déjà prêt depuis un certain temps, mais n’a

avait été convenu qu’ASTRID assurerait la

pas encore été publié. ‘Tant que cela ne sera pas fait,

couverture indoor dans une série de lieux,

nous n’en sommes nulle part. Pour l’instant, personne

immeubles et infrastructures précisément définis :

n’est donc obligé de se charger de la couverture. À

par exemple, à l’aéroport national, dans le métro de

l’étranger, notamment aux Pays-Bas et en France, il

Bruxelles, Anvers et Charleroi, dans les tunnels routiers

existe déjà des lois imposant au maître de l’ouvrage la

et sur certains sites Seveso. Or, un nouveau problème

responsabilité de la couverture indoor. Aux Pays-Bas,

est apparu ces dernières années : quid des bâtiments

cette obligation s’applique dans les tunnels de plus de

neufs très fréquentés tels que les centres commerciaux,

250 mètres de long et dans les bâtiments destinés au

les halls sportifs, les écoles et les maisons de repos et

grand public. La loi française s’applique même avec

des nouvelles entreprises où sont entreposées des sub­

effet rétroactif : tous les exploitants d’immeubles

stances dangereuses ? Une couverture indoor peut s’y révéler extrêmement importante, mais jusqu’à ce jour, la loi ne précise pas qui doit s’en charger. À l’avenir, les maîtres de l’ouvrage d’immeubles à risque devront peut-être s’en occuper personnellement. ‘Cette réglementation est en préparation depuis un certain temps déjà,’ déclare Jean-Philippe Deckers, Head of Radio Networks Coverage & Performance chez ASTRID. ‘En 2008 (A.R. du 25 juillet 2008), une commission de sécurité ASTRID a été instituée dans un premier arrêté royal, au sein de laquelle siègent des représentants des services de secours et de sécurité. Ils décident si un maître de l’ouvrage doit ou non se charger de la couverture.’ Un deuxième arrêté royal contient les critères déterminant les bâtiments dans lesquels une couverture indoor doit être installée. Le

Jean-Philippe Deckers (ASTRID): ‘Un répéteur pour la couverture indoor ne représente qu’une fraction du coût total d’un immeuble neuf.’


service

Knokke-Heist Liège Les communes peuventelles imposer une couverture indoor ? À Knokke-Heist, quiconque veut construire un parking souterrain de plus de 2500 m2 doit se charger de la couverture indoor. ‘Nous nous

existants très fréquentés doivent encore se charger de la couverture. Un répéteur pour la couverture indoor ne représente qu’une fraction du coût total d’un immeuble neuf.’

fondons en cela sur les normes de base pour la sécurité incendie

Solution de fortune

dans les garages de parking. Pour les parkings souterrains de plus

Tant que ce deuxième A.R. se fait attendre, il ne reste

de 2500 m2, les services d’incendie peuvent exiger des mesures

aux services de secours qu’à espérer que les maîtres

de sécurité supplémentaires’, confie le lieutenant des pompiers

d’ouvrages prendront leurs responsabilités. C’est le cas

Jean-Claude Vantorre. ‘Pour l’instant, seul le garage de l’Hôtel La

d’Infrabel et du SNCB Holding qui ont personnelle-

Réserve est prêt. Grâce à un répéteur, validé et homologué par

ment financé la couverture indoor notamment dans

ASTRID, nous pouvons y communiquer parfaitement. Les radios

les nouveaux tunnels ferroviaires et certaines grandes

captent parfaitement le réseau ASTRID.’ Pour ses parkings urbains,

gares. Les communes peuvent aussi imposer quelque-

la ville de Liège s’est référée à l’article 135 de la loi communale. Il

fois une couverture indoor via le permis de bâtir (voir

stipule en effet que la commune doit prévenir par les ‘précautions

encadré).

convenables’ les accidents tels que les incendies et ‘fournir l’aide nécessaire afin de les maîtriser’.

Entre-temps, ASTRID affecte une partie de son budget à la couverture indoor dans des endroits spécifiques.


17

Contexte légal

Critères de la commission de sécurité

3 situations O  bligés par la commission de

_Bâtiments accessibles au public

sécurité

_> 150 personnes (activités journalières ou

Directives dans le nouvel AR

événements spéciaux)

Pas encore en vigueur

_Sous-sol accessible au public ou dans lequel sont stockés des substances dangereuses.

O  bligés par les autorités locales

_Tout bâtiment dont la surface au sol > 2500m²

Les communes peuvent imposer

_Ex.: Ecoles, salles de spectacle, centres

une couverture indoor

commerciaux y inclus les parkings en sous-sol, ….

Ex.: Hôtel à Knokke, Centre commercial K-in-Kortrijk

_Ne sont PAS concernés : parkings privés

 Base volontaire

souterrains d’immeubles à appartements

Ex.: tunnel ferroviaire Diabolo,

ou de bureaux, sanitaires en sous-sol de

Parkings souterrains de la gare

restaurants ou cafés

SNCB à Gent St-Pieters

Claude Jacquard (président du Comité Consultatif): ‘Le budget d’ASTRID n’est pas destiné à financer la couverture indoor.’

‘Somme toute, ASTRID fait donc le travail des maîtres

au réseau ASTRID sans le perturber. C’est pourquoi

d’ouvrages. Il n’est pas juste de payer la couverture à

ASTRID conclut avec le maître d’ouvrage un contrat

l’intérieur de certains édifices avec l’argent du contri-

third party énonçant la procédure et les exigences

buable alors qu’il existe aussi des besoins en d’autres

techniques de l’installation. Jean-Philippe Deckers :

endroits, mais la sécurité du citoyen passe avant

‘Le rôle d’ASTRID est limité. Avant l’installation du

tout’, déclare Claude Jacquard, président du Comité

système, nous vérifions si les plans sont compatibles

Consultatif des Usagers d’ASTRID (CCU). ‘Avec le comité,

avec le réseau ASTRID. Dans l’affirmative, nous

nous évaluons les risques des immeubles et détermi-

délivrons une attestation de conformité. Bien souvent,

nons quels sont les projets prioritaires. Récemment,

un répéteur renforçant la couverture existante suffit ;

nous avons notamment assuré la couverture à l’inté-

les immeubles plus imposants nécessitent quelquefois

rieur de l’aéroport de Charleroi et du Justus Lipsius,

une station de base. Une fois le projet terminé, nous

siège du Conseil de l’Union européenne. Mais ce n’est

testons le réseau sur place. S’il n’y a pas d’interférence

pas à cela qu’est destiné le budget d’ASTRID.’  

avec le réseau ASTRID, nous raccordons le réseau

Contrat Third party

indoor. ASTRID ne procède donc pas à l’installation proprement dite, mais nous mettons à la disposition

Si les maîtres d’ouvrages se chargent eux-mêmes de

du maître d’ouvrage une liste d’entrepreneurs spéciali-

la couverture indoor, leur installation doit être reliée

sés qui peuvent exécuter le projet.’


VISIon

Unir nos forces pour les données Les États-Unis déploient un réseau LTE afin de permettre aux services de secours et de sécurité d’accéder aux applications à large bande les plus récentes. En Europe, nous n’en sommes pas encore à ce stade. Le secteur unit à présent ses forces afin d’obtenir davantage de fréquences et une norme unique pour les communications data mobiles. Interview de Tony Gray, président du Critical Communications Broadband Group.

large bande, telles que le videostreaming ou la consultation de bases de données, en plus de la communication vocale. Le LTE (Long Term Evolution) est une norme populaire pour les applications qui réclament une largeur de bande considérable, mais cela suppose plus de

Pourquoi est-il si important

la communication vocale. Dans

fréquences que celles disponibles

qu’une plus grande partie du

une grande partie de l’Europe, le

aujourd’hui.

spectre radioélectrique soit

secteur s’est vu attribuer la même

attribuée à la sécurité publique

bande de fréquences (en dessous de

Il est important également que

et aux secours ?

400 MHz). Aujourd’hui, la commu-

les mêmes fréquences soient

Les technologies radio actuellement

nication mobile évolue de plus en

attribuées au secteur dans

utilisées dans le monde pour les

plus vers la communication à large

toute l’Europe. Pourquoi ?

services de secours et de sécurité

bande et ne s’est pas encore vu

Primo, cela permet la com-

– telles que TETRA et TETRAPOL

attribuer de fréquences à cet effet.

munication transfrontalière et,

– sont toutes à bande étroite. Elles

Or, sur le terrain, les services ont

secundo, une harmonisation est

sont particulièrement adaptées à

également besoin d’applications à

le gage d’économies d’échelle et, par conséquent, d’une diminution du coût des appareils pour les

Actif depuis 35 ans dans la communication mobile, Tony

utilisateurs finals. Si tout le monde

Gray remplit actuellement les fonctions de regional

se trouve sur les mêmes bandes de

business director auprès de la société allemande P3

fréquences, les fabricants ne doivent

Communications. Il siège au conseil d’administration

pas concevoir des appareils avec

de la TETRA and Critical Communications Association

des caractéristiques différentes et il

(l’ex-TETRA Association) et est président du Critical

se crée un grand marché européen

Communications Broadband Group.

unique. Les avantages générés sont proportionnels à l’harmonisation.


19

mobiles Quelle est la situation à l’heure

Comment expliquez-vous

unissent leurs forces comme aux

actuelle ?

les difficultés rencontrées

États-Unis.

Plusieurs groupes et forums ont

en Europe ?

déjà abattu un travail considérable

L’Union européenne se compose de

Quel est le rôle du Critical

pour analyser les besoins des utili-

27 États membres, qui possèdent

Communications Broadband

sateurs et aussi pour convaincre les

chacun leur propre gouvernement

Group ?

autorités, mais sans grand résultat

et leur propre régulateur chargé

Nous voulons parvenir à une norme

jusqu’à présent. La question est

de gérer le spectre radioélectrique.

et à des fréquences communes

extrêmement complexe, tant sur

Certes, les instances européennes

pour la communication data à

le plan politique qu’en termes de

faîtières peuvent recommander

large bande pour le secteur. Nous

réglementation. Dans un souci

une solution harmonisée, mais la

militons en outre pour des services

d’harmonisation, la TETRA and

décision revient aux régulateurs

et des applications adaptés aux

Critical Communications Association

de chacun des États membres.

besoins des utilisateurs. Le groupe

(TCCA) a dès lors créé un nouveau

N’oublions pas non plus que la

de travail représente actuellement

groupe, dont je suis le président. Le

vente aux enchères de licences de

une soixantaine d’organisations :

but est de développer un business

spectre parmi les opérateurs de

groupes d’utilisateurs, autorités

case afin de convaincre les déci-

réseaux commerciaux rapporte des

nationales, opérateurs de réseaux,

deurs du besoin énorme de spectre

millions aux États membres.

fabricants, régulateurs… Tous les

supplémentaire et de budget pour

membres de la TCCA peuvent parti-

les applications à large bande pour

Quelle est l’urgence ?

ciper. Plus nous unissons nos forces,

notre secteur. Aux États-Unis, cette

Les besoins sur le terrain sont de

plus nous augmentons nos chances

approche a porté ses fruits. Un

plus en plus urgents. Les services

d’aboutir rapidement à un résultat

réseau large bande mobile national

de secours veulent à présent

satisfaisant.

y est construit pour les communi-

pouvoir utiliser rapidement le live

cations critiques sur la base de la

video, la télémétrie, toutes sortes

technologie LTE. Des fréquences

de nouvelles possibilités pour

y sont réservées dans la bande de

pouvoir évaluer la situation sur le

700 MHz et un budget initial de

terrain. Il est donc grand temps

2 milliards de dollars a été dégagé.

que toutes les parties concernées

Plus d'infos ? www.tetramou.com


EXPERT

CAD-releases 6 et 7

’automne dernier, ASTRID a lancé deux releases :

L 

Release 7

après la sortie de la release 6 en septembre, la

La version la plus récente a été déployée entre mi-novembre et

release 7 est également déployée partout depuis

mi-décembre. L’une des nouveautés est destinée au SDS-to-

mi-décembre. La plupart des améliorations sont dictées par le

GPS. L’ordre des deux messages a été inversé. Désormais, un

feed-back des utilisateurs. Les CIC peuvent toujours transmettre

message comportant les coordonnées XY est d’abord envoyé

à l’ASTRID Service Centre les remarques à propos du logiciel

via SDS-to-GPS au gps par la radio de bord du véhicule. Ce

des stations de travail. Le fournisseur Intergraph est sur la

n’est qu’ensuite qu’un message est transmis à la radio avec

brèche à longueur d’année avec ASTRID pour actualiser le

l’adresse, le type d’intervention et les données de l’appelant. De

logiciel. Les nouveautés sont réunies et, quatre fois par an, une

nombreux utilisateurs nous ont fait savoir que cet ordre était

équipe d’ASTRID déploie le nouveau logiciel dans l’ensemble

plus pratique sur le terrain parce que le dernier SDS s’affiche à

des CIC. La mise à jour dure une journée entière, mais ASTRID

l’écran de la radio.

veille à ce que les centres de dispatching restent opérationnels pendant tout ce temps.

Release 6

Cette version a également permis d’agrandir la taille de police de l’écran I/Dispatcher, ce qui en accroît la lisibilité pour les opérateurs. Par ailleurs, de nouvelles solutions ont été apportées aux bugs dans Remtrans, le système affecté à la gestion

La version de septembre a résolu pas moins de 55 bugs signalés

d’équipes et d’interventions supraprovinciales. La précédente

par les utilisateurs dans I/Dispatcher, CAD-viewer et Disp/N.

mise à jour avait généré des problèmes, qui ont été corrigés

Cette version s’est notamment attachée aux temps de réponse de

dans la release 7. La release 8 est prévue pour mars 2013. Vous

certaines fonctions dans I/Dispatcher. Les opérateurs utilisent ces

trouverez de plus amples informations sur les releases, les

fonctions dans les dispatchings pour traiter des appels (démarrage

corrections de bugs et les captures d’écran des solutions sur

de l’outil de recherche, écrans d’information supplémentaires, …).

l’extranet, via le site ASTRID.


ANNONCE PUBLICITAIRE

Belgacom & Cassidian: Your partners for secure communications Continuity • Reliability • Flexibility • Security • Innovation ICT & security consortium for ASTRID


Réseau

User Days 2012: un grand cru Les 18 et 19 octobre derniers, la cinquième édition des ASTRID User Days s’est tenue à Mons. Avec plus de 1600 visiteurs, elle a battu le record d’affluence. Tour d’horizon des temps forts.

01

I 

mpossible de ne pas s’en

jeudi, Claude Jacquard, président

rendre compte au salon : les

du Comité Consultatif des Usagers,

développements d’applications

a lancé un appel ferme et vibrant

s’enchaînent à un rythme soutenu.

aux autorités fédérales. Celles-ci

Greffées sur les systèmes ASTRID,

doivent être conscientes de leurs

ces applications offrent quantité de

responsabilités dans la pérennité et

possibilités nouvelles pour les utilisa-

l’évolution des systèmes ASTRID. Il a

teurs sur le terrain. ASTRID a, quant

exhorté le gouvernement à approu-

à elle, présenté ses plans d’avenir et

ver le plan d’entreprise d’ASTRID

ses projets en cours.

et à octroyer le budget nécessaire

Claude Jacquard : ‘Les autorités doivent savoir ce qu’elles veulent !’ Durant la séance plénière de

pour que l’opérateur public puisse continuer à investir dans l’innovation et la sécurité de fonctionnement. ‘Trop souvent, on ne se réveille que lorsqu’un incident ou une cata­ strophe s’est produit.’ Il a également


23 01+02+03 Pendant de nombreuses démonstrations, les visiteurs ont pu faire la connaissance des applications les plus récentes et

02

des dernières évolutions du réseau ASTRID. 04 De gauche à droite: Marc Duvivier (président du Conseil d'Administration d'ASTRID), Eric Lardinois (directeur Benelux Cassidian), Roger Dejaeghere (directeur outsourcing de Belgacom), Claude Jacquard (président du Comité Consultatif des Usagers d'ASTRID), Jean-Marc Nasr (directeur général Cassidian), Thomas De Paepe (conseiller Sécurité Civile au cabinet de la Ministre Milquet), Bart Van Den Meersche (EVT Enterprise Business Unit Belgacom), Marc De Buyser (directeur général d'ASTRID).

Police de Hal: ‘Tous les fournisseurs sont réunis ici, ce qui nous permet de voir d’emblée les nouveautés qu’ils proposent.’

03

04 appelé le législateur à approuver ‘enfin’ la réglementation concernant la couverture indoor, déjà prête depuis 2008, afin d’assurer la sécurité des citoyens et des services de secours lors d’incidents/accidents se produisant dans les bâtiments publics considérés à risque (voir aussi p. 15). Enfin, il a exhorté les responsables des services utilisateurs des réseaux ASTRID à s’attacher à la formation de manière à ce que chacun connaisse aussi bien les possibilités que les limites des moyens de communication et se familiarise avec les plans de communication


Réseau

ZP Uccle W-B Auderghem : ‘Nous sommes venus voir les toutes dernières applications de localisation. Elles augmentent la sécurité sur le terrain.’

Sécurité civile du G-D du Luxembourg : ‘Nous utilisons encore un réseau analogique, mais nous allons passer à TETRA. C’est pourquoi nous sommes venus puiser de l’inspiration ici.’

(fleetmap). Une connaissance

pour les jeunes générations. Ils les

qui, certainement en situations de

considéreront comme indispensables

crise, peut être vitale.

même dans leur vie professionnelle.

Marc Duvivier, président du

Marc De Buyser, Directeur général

Conseil d’administration d’ASTRID a

d’ASTRID, a évoqué la demande

également mis l’accent sur l’impor-

légitime des utilisateurs concernant

7ème année en sécurité de Malines,

tance d’une approbation rapide du

l’élargissement de la couverture

Etterbeek, Grammont et Vilvorde.

plan d’entreprise ainsi que sur le

radio et la nécessité de solutions

‘De cette manière, nos élèves se

rôle primordial que jouent les sys-

innovantes, notamment en matière

font d’ores et déjà une idée précise

tèmes ASTRID aujourd’hui dans le

de communication data.

du réseau ASTRID. Aux cours de

bon fonctionnement des services de

Joëlle Milquet, s’est surtout tourné

Étudiants de 7ème année en prévention et sécurité

vers l’avenir en soulignant que les

À épingler, la présence de nom-

outils et technologies modernes

breux jeunes aux User Days de cette

étaient devenus incontournables

année, notamment des étudiants de

secours. Thomas De Paepe, représentant de la Ministre de l’Intérieur,

communications radio, nos enseignants approfondissent ensuite les applications concrètes’, explique Chris Teirlinck de l’athénée de Grammont.

Pour les photos et vidéos, consultez www.astriddays.be


25

05

05 À épingler, la présence de nombreux jeunes aux User Days de cette année. Les étudiants de 7ème année de Sécurité venaient de quatre écoles différentes. 06 Les visiteurs du salon pouvaient donner du sang dans le bus de la Croix Rouge.

ASTRID a présenté son offre 3G, qui sera lancée en 2013. 06

Du côté des workshops Tous ceux qui ne sont pas restés scotchés au salon ont pu glaner

réseaux. Ainsi, aux endroits où la couverture est insuffisante, la

un tas d’informations dans les workshops.

radio de l’utilisateur bascule automatiquement au réseau offrant

ASTRID offre le 3G en 2013 Christian Mouraux, product management & market intelligence

une meilleure couverture en ce point. Vous pourrez acheter une carte SIM ASTRID à partir du second semestre de 2013.

manager chez ASTRID, a expliqué à quel stade ASTRID en était

Ambulances olympiques

dans la procédure d’adjudication pour l’offre 3G par laquelle les

Paul Tattam du London Ambulance Service (NHS Trust) a expliqué

services de secours et de sécurité auront accès aux applications à

comment ses services avaient utilisé leurs 1000 véhicules (parmi

large bande pour les données mobiles. Les offres sont actuellement

lesquels également des motos et bicyclettes) durant les derniers

en cours d’analyse. ASTRID fera appel aux réseaux 3G existants et

Jeux Olympiques et souligné la grande valeur ajoutée des

deviendra ainsi un Mobile Virtual Network Operator (MVNO). Il va de

communications TETRA. La localisation de tous les intervenants,

soi que l’offre d’ASTRID sera spécifiquement adaptée aux besoins

notamment, s’est révélée être un atout de taille tout comme

des services de secours et de sécurité en intégrant une disponibilité

les possibilités de communication, entre autres avec la police.

supérieure et des garanties de service et de sécurité.

L’échelle de l’opération décrite dans l’exposé relevait du jamais vu

En ce qui concerne la couverture radio, le but est d’utiliser plusieurs

en Belgique.


service

Le data TETRA prêt a l'emploi Pour de nombreux services, la communication de données par radio ASTRID pourrait compléter judicieusement la communication vocale. La première application data mobile d’ASTRID, à savoir la possibilité d’effectuer des recherches dans la banque de données nationale générale (BNG), est désormais prête à l’emploi.

L 

a banque de données BNG

la radio ASTRID. ‘On peut la

un écran s’affiche avec des champs

contient un nombre impres-

considérer comme un complément

à compléter, vous entrez le numéro

sionnant de données sur les

aux terminaux de données mobiles’,

de plaque et obtenez une réponse.

individus, les lieux et les véhicules

explique Steve Vancompernolle. ‘les

Vous pouvez également rechercher

notamment. ‘Nous avons procédé ces

agents de quartier ou d’autres per-

différentes plaques consécutive-

derniers mois à des tests concluants

sonnes qui n’ont pas d’accès direct à

ment et la radio retient la dernière

pour les plaques d’immatriculation’,

un MDT peuvent à présent vérifier

plaque demandée.’

confie Steve Vancompernolle, field

une plaque minéralogique par radio.’

application engineer.

La façon de procéder dépend

Vous ne disposez pas de Java ? Qu’à cela ne tienne, vous pou-

du type de radio. ‘Les modèles les

vez tout aussi bien effectuer une

plus récents de Cassidian sont tous

recherche avec un message sds.

La consultation de la banque de

équipés du langage de programma-

‘C’est un peu plus compliqué, mais

données ne nécessite pas d’appareil

tion Java. Il offre le moyen le plus

cela fonctionne parfaitement. Il suf-

distinct : on utilise tout simplement

commode d’effectuer la recherche :

fit d’entrer le code BNG suivi d’une

Pour toutes les radios


27

espace et du numéro de plaque.

l’application suscite l’intérêt. Sur le

d’ASTRID et la connexion ne peut

Bref : tous ceux qui le souhaitent

plan technique, tout est désormais

s’opérer que via le matricule et le

peuvent désormais consulter la base

fin prêt. Dès que la police fédérale

mot de passe de l’utilisateur.’

de données BNG avec n’importe

aura donné le feu vert, nous pour-

quelle radio, même des modèles

rons entamer le déploiement.’

plus anciens.’

Économie de travail

possible de vérifier un numéro de

Ouvrir l’accès à d’autres bases de données également

Il reste évidemment toujours plaque auprès du dispatcher. ‘Mais

L’application de recherche de

Ces derniers mois, la recherche

ce nouvel outil représente un gain

plaques minéralogiques n’est que

d’informations par radio a été

de temps considérable et peut allé-

la première de ce qui deviendra

testée en long et en large dans sept

ger la charge de travail des centres

probablement une longue série

zones de police. ‘Certaines zones

de dispatching. Le système est

d’applications TETRA. ‘Outre les

exploitent cette possibilité plus que

également bien sécurisé : tout se

plaques minéralogiques, la base de

d’autres, mais dans l’ensemble,

déroule via le réseau radio crypté

données BNG proprement dite


service

La base de données Moditech Crash Recovery System contient des données sur toutes les marques possibles de véhicules, ce qui peut être vital pour les opérations de désincarcération.

contient toutes sortes d’autres informations intéressantes pour les agents de police. Mais d’autres

produits dangereux. Elles seront donc toutes à portée de main.’

bases de données comme le registre

Picture Push

des armes, le registre national,

Dans l’intervalle, les premiers

etc. peuvent aussi être facile-

essais de l’application Picture Push,

ment rendues accessibles de cette

offrant aux CIC la possibilité de

manière. Les services d’incendie ont

transmettre des photos vers des

déjà manifesté leur intérêt pour la

radios, ont également été réali-

base de données Moditech Crash

sés. ‘Cela peut être utile dans les

Recovery System. Celle-ci contient

cas de disparition d’enfants ou

des données sur toutes les marques

de signalement d’individus. Pour

possibles de véhicules, ce qui peut

l’heure, les tests de Picture Push se

être vital pour les opérations de

poursuivent. ‘Les premiers résultats

désincarcération. Les douanes

s’avèrent prometteurs. Nous enten-

s’intéressent notamment à la base

dons être pleinement opérationnels

de données des codes fiscaux. Et

dans le courant de 2013 afin de

plusieurs services s’intéressent à la

pouvoir offrir le service à toutes les

base de données ADR relative aux

parties intéressées.’

Steve Vancompernolle


résEau . 29

Un écran unique pour gérer la radio et les équipements du véhicule. Impossible, dites-vous ? Ideatec lance une solution pour augmenter l’efficacité à bord des véhicules.

UNE CONSOLE EMBARQUEE MUNIE DE FONCTIONS RADIO INTEGREES

L 

e Canris Screen est une solution domotique centralisée, un écran unique installé sur le tableau de bord des véhicules d’intervention.

Il permet de gérer entre autres la radio, la sirène et le gyrophare, et il informe par exemple les pompiers sur le niveau d’eau dans le réservoir’, résume Philippe Migeot, administrateur d’Ideatec, société spécialiste des consoles de contrôle. L’outil est particulièrement adapté aux véhicules

par les

de police, de pompiers ainsi qu’aux ambulances. Les

véhicules et

personnes à bord ont la commande de l’ensemble

l’évolution de la situation,

des équipements à partir d’un unique écran tactile.

les dispatchings peuvent rediriger les

En plus, c’est un système facile à manipuler : Ideatec

équipes vers un autre lieu d’intervention.

a gardé la terminologie et les icônes typiques de la

ASTRID a contribué au développement de l’outil.

radio. Cette centralisation augmente l’efficacité et la

‘Nous recherchons avec les utilisateurs des applica-

sécurité pour les personnels, spécialement lors des

tions qui puissent faciliter les interventions et intégrer

déplacements en urgence.

l’usage de la radio. L’application d’Ideatec a attiré notre

L’outil a été développé à partir d’un écran PC (Pran)

attention car elle répond à ce critère. C’est pourquoi,

auquel Ideatec a intégré la radio ASTRID et l’ensemble de

nous nous sommes mis autour de la table pour s’assu-

ses fonctions, comme la géolocalisation. Grâce à cet écran,

rer que l’application existante soit compatible avec

les dispatchings savent en temps réel quel est le statut des

les fonctionnalités d’une radio TETRA’, explique Steve

véhicules en mission. Les opérateurs peuvent envoyer les

Vancompernolle, Field Application Engineer d’ASTRID.

informations géographiques d’un site d’intervention vers le GPS intégré du Canris Screen. Selon les signaux émis

Plus d'infos www.ideatec.be


Astuce

Astuces de


31

l'ASC Question d'un utilisateur :

Combien de minutes d’appels individuels sont comprises dans un abonnement radio ?

Chaque jour, l'ASTRID Service Centre traite les questions des usagers d'ASTRID. Les questions qui peuvent intéresser tous les usagers sont publiées dans cette rubrique.

Remplacer une radio par une nouvelle ? N’oubliez pas la localisation ! ISSI = identification de l’abonné (Individual Short Subscriber Identity) – sept chiffres TEI = identification de la radio (TETRA Equipment Identity) – nombre de chiffres

Pour les abonnements radio standard, 1 minute de

suivant la marque et le type

temps d’appel individuel est comprise par abonnement par jour (‘Voice+manual sds – Standard’ et ‘Radio

Lorsque vous remplacez une radio par une autre, vous

dispatch – Standard’). Ces minutes sont additionnées

demandez à l’ASC un ‘changement de numéro de TEI’

par groupe de facturation : si votre corps compte

(avec le code ‘CTEI’). Le numéro ISSI existant est alors

67 radios avec un abonnement standard, vos utilisateurs

programmé dans la nouvelle radio.

radio disposent conjointement de 67 minutes de temps

Si vous utilisez la localisation, il est cependant aussi

d’appel individuel par jour. Les utilisateurs intensifs

important d’indiquer le protocole suivant lequel la

peuvent ainsi récupérer les minutes inutilisées des uti-

position est suivie dans la nouvelle radio : LIP ou

lisateurs plus modérés. Si votre organisation dépasse le

Smartmove.

nombre total de minutes, un tarif standard de 12 cents

_Demandez à votre fournisseur quel protocole la nou-

par minute est facturé. Il appartient d’ailleurs au gestionnaire du parc radio de l’organisation de déterminer qui est autorisé à émettre des appels individuels. Il attribue à chaque radio les droits pour pouvoir recevoir des appels indi-

velle radio utilise. _Complétez-le dans la colonne ‘LIP/SM’ du document ‘Demandes et modifications d’abonnements’ (annexe E). _Vous trouverez le document sur www.astrid.be > mon ASTRID > documents à télécharger.

viduels, en émettre et en recevoir ou ni l’un, ni l’autre. Quiconque dispose des droits peut émettre des appels individuels vers toutes les radios ASTRID, donc également à l’extérieur de son propre corps.

Rectificatif Dans notre précédent numéro, une coquille s’est glissée dans notre astuce : si une radio semble avoir disparu

Plus d'infos ? ASTRID Service Centre, T 02 500 67 89, info@astrid.be, www.astrid.be

définitivement, vous devez compléter le code CTEI et non le code CSSI comme indiqué par erreur.


ANNONCE PUBLICITAIRE

Toujours prêt à intervenir!

www.swissphone.com


actualites. 33 Consulter des banques de données avec la radio ASTRID (cfr. p. 26)

2500 Nouveau central téléphonique dans chaque province

Depuis novembre, le réseau TETRA allemand BOS a mis en service 2500 stations de base. BOS est le réseau radio

Début octobre, le CIC de Bruxelles a été le dernier des centres de dispatching pro-

multidisciplinaire national pour

vinciaux à se voir doter d’un central téléphonique tout neuf. L’opération a débuté fin

la police, les pompiers, les ser-

mars 2012 en Brabant wallon. En service depuis une dizaine d’années, les anciens

vices de secours et de sécurité

centraux téléphoniques n’étaient plus en mesure de supporter les technologies les

allemands. Le but final est un

plus récentes. S’il ne prend qu’une demi-journée à peine, le remplacement propre-

réseau de 4500 stations de

ment dit est précédé d’une préparation minutieuse

base et 64 switches. Ainsi, BOS

sur place. ‘Nous devons en effet garantir que le

deviendra le réseau TETRA le

centre de dispatching demeure accessible à tout

plus grand au monde. Pas moins

moment pour les appels d’urgence, même pendant la migration’,

de 500.000 utilisateurs pourront

confie Peter Gerber, responsable IT Systems chez ASTRID.

communiquer au moyen du

‘Toutes les migrations se sont parfaitement déroulées parce que

réseau BOS.

nous avons pu compter invariablement sur une bonne collaboration avec les CIC et les opérateurs télécoms.’

www.bdbos.bund.de

Waterloo : des radios pour le personel communal La ville de Waterloo a récemment fait l’acquisition de

responsable du plan d’urgence. ‘Un mois plus tard,

cinq radios ASTRID pour les coordinateurs du plan

le même scénario se répétait : une sérieuse offensive

communal d’urgence. ‘Nous ne sommes désormais

hivernale avait paralysé le trafic des heures durant et

plus tributaires des réseaux GSM en situations

les réseaux GSM ont étaient saturés. C’est pourquoi

d’urgence. Pour un exercice catastrophe en novembre

nous avons décidé d’acheter cinq radios ASTRID, desti-

2011, nous avions simulé l’effondrement de la toiture

nées notamment au coordinateur du plan d’urgence,

d’un supermarché. Il est alors apparu que les commu-

au responsable de l’aide aux victimes et au centre

nications entre le centre de crise et le centre d’accueil

d’accueil. C’est une première en Wallonie. Nous

pour les victimes tournaient court parce que les GSM

testerons l’équipement très prochainement lors d’un

étaient rapidement saturés’, déclare Didier Samain,

nouvel exercice catastrophe.’


ANNONCE PUBLICITAIRE

PRÉCISION ET TEMPS DE RÉACTION SONT DÉTERMINANTS EN SITUATION DE CRISE

Dans le monde entier, Intergraph offre des solutions d’aide à la décision aux services de police, d’incendie, médicaux d’urgence, de renseignements et de défense. Nos systèmes traitent des données complexes afin de visualiser celles-ci de manière claire et intelligible, permettant des décisions opérationnelles plus rapides et plus précises afin d’assurer la sécurité publique dans les meilleures conditions. Intergraph vous donne une vision exceptionnellement claire et technologiquement supérieure pour répondre de manière optimale au traitement de l’alerte et de l’urgence. Pour plus d’information, contactez-nous au 02/559.16.00 ou par email: info-belgium@intergraph.com www.intergraph.com/publicsafety


actualites

agenda

Validation de la radio ATEX de Sepura Dans la série de radios portables robustes STP8000 de

35

28-30 mAi 2013

INFOPOL et XPO112 Kortrijk Xpo www.infopol.be www.xpo112.be www.parkandroad.be

la marque Sepura, ASTRID a validé la radio antidéflagrante STP8x. Gage de sécurité des communications dans les endroits potentiellement explosifs, cette radio se révèle

21-24 mai 2013

intéressante pour les services d’incendie, les secteurs

combinaison de l’alarme automatique man down et du gps

Critical Communications World (tetra World congres)

intégré accroît encore la sécurité de l’utilisateur.

Paris, France

de la pétrochimie et de l’industrie lourde, les aéroports et la défense. Le clavier simplifié muni de grandes touches facilite l’utilisation de la radio, même avec des gants. La

www.criticalcommunicationsworld.com

‘Quel stress !’ Philippe Baetslé, directeur depuis

l’appel car la personne qui adresse

un an du CIC de Flandre orientale,

un appel d’urgence est souvent

Nouveautés chez Motorola

a suivi la même formation que ses

confuse ou paniquée. Pourtant, l’opé-

calltakers et dispatchers. ‘Je com-

rateur doit cerner ce qui se passe

Deux appareils ont été validés chez

prends mieux, à présent, ce que font

exactement et évaluer les besoins et

Motorola en ce début décembre: la

mes collaborateurs et les difficultés

les moyens à engager. Dans le cadre

MTM5400, une radio mobile, et la

auxquelles ils sont confrontés’,

de la formation, les jeux de rôles et

MTP830S, une radio portable basée

confie Philippe Baetslé. ‘Ils doivent

exercices organisés font peu à peu

sur la MTP850S, mais dépourvue

apprendre à jongler avec le logiciel

monter le stress. Grâce à ces simu-

de clavier numérique. La MTP850S

CAD-software, l’I/Dispatcher et l’I/

lations réalistes, je me rends mieux

quant à elle a été validée avec la

Telephone. À cela s’ajoute le stress de

compte de la pression à laquelle les

version logicielle la plus récente.

collaborateurs sont soumis.’ Avec cinq opérateurs du CIC de Flandre orientale, Philippe Baetslé a suivi la formation de base pour les utilisateurs de stations de travail CAD chez ASTRID. Il est exceptionnel qu’un directeur s’inscrive à la formation. ‘Je suis directeur du CIC de

Un sujet pour SW!TCH ?

Flandre orientale depuis environ un

Le SW!TCH entend répondre mieux

an. Je souhaitais déjà suivre la for-

encore aux souhaits de ses lecteurs.

mation auparavant, mais le nombre

Communiquez-nous via switch@astrid.

de places était limité. Et la priorité

be les thèmes que vous désirez voir

est évidemment réservée aux vrais

abordés dans SW!TCH !

opérateurs’, conclut Philippe Baetslé.


ASTRID en 3 mots

Couverture, qualité, fiabilité Olivier Dorts, contremaître d'exploitation gaz chez Sibelga, gestionnaire des réseaux gaz et électricité à Bruxelles

1

Nous sommes 27 à utiliser une radio pour la division gaz et nous utilisons nos radios ASTRID

quotidiennement. Nous sommes plutôt satisfaits de la couverture et de la qualité des communications. Nous nous comprenons très bien par radio.

2

Avant d’avoir des radios ASTRID, nous utilisions un système radio très coûteux à

l’entretien. La couverture était à ce point médiocre que personne ne l’utilisait. On peut employer le GSM, mais alors on n’a pas de groupe de communication. De plus, le GSM n’est pas toujours fiable. Lorsqu’un problème s’est produit dans le réseau de notre opérateur GSM en octobre, nous sommes restés 25 h sans être joignables par GSM. Cette nuit-là, un accident gazier s’est produit à Forest ; fort heureusement, nous avons pu envoyer notre équipe via les radios ASTRID.

3

Toutes nos équipes ‘gaz’ possèdent déjà des radios ASTRID ; les équipes ‘électricité’ suivent

actuellement une formation à l’utilisation des radios. Pour l’instant, nous examinons si Sibelga pourrait partager un groupe de communication commun avec les services d’incendie bruxellois en cas d’incidents. Cela nous permettrait de communiquer directement avec eux, au bénéfice d’interventions encore plus rapides et efficaces.


SWITCH 15 - Dec. 2012